La Sainte Bible

Jérémie 13 of 54
12 Les villes de Juda et les habitants de Jérusalem Iront invoquer les dieux auxquels ils offrent de l'encens, Mais ils ne les sauveront pas au temps de leur malheur.
13 Car tu as autant de dieux que de villes, ô Juda ! Et autant Jérusalem a de rues, Autant vous avez dressé d'autels aux idoles, D'autels pour offrir de l'encens à Baal...
14 Et toi, n'intercède pas en faveur de ce peuple, N'élève pour eux ni supplications ni prières ; Car je ne les écouterai pas, Quand ils m'invoqueront à cause de leur malheur.
15 Que ferait mon bien-aimé dans ma maison ? Il s'y commet une foule de crimes. La chair sacrée disparaîtra devant toi. Quand tu fais le mal, c'est alors que tu triomphes !
16 Olivier verdoyant, remarquable par la beauté de son fruit, Tel est le nom que t'avait donné l'Éternel ; Au bruit d'un grand fracas, il l'embrase par le feu, Et ses rameaux sont brisés.
17 L'Éternel des armées, qui t'a planté, Appelle sur toi le malheur, A cause de la méchanceté de la maison d'Israël et de la maison de Juda, Qui ont agi pour m'irriter, en offrant de l'encens à Baal.
18 L'Éternel m'en a informé, et je l'ai su ; Alors tu m'as fait voir leurs oeuvres.
19 J'étais comme un agneau familier qu'on mène à la boucherie, Et j'ignorais les mauvais desseins qu'ils méditaient contre moi : Détruisons l'arbre avec son fruit ! Retranchons-le de la terre des vivants, Et qu'on ne se souvienne plus de son nom ! -
20 Mais l'Éternel des armées est un juste juge, Qui sonde les reins et les coeurs. Je verrai ta vengeance s'exercer contre eux, Car c'est à toi que je confie ma cause.
21 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel contre les gens d'Anathoth, Qui en veulent à ta vie, et qui disent : Ne prophétise pas au nom de l'Éternel, Ou tu mourras de notre main !
22 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel des armées : Voici, je vais les châtier ; Les jeunes hommes mourront par l'épée, Leurs fils et leurs filles mourront par la famine.
23 Aucun d'eux n'échappera ; Car je ferai venir le malheur sur les gens d'Anathoth, L'année où je les châtierai.

Aller au debut

Up

S'abonner aux nouvelles