ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Hébreux chapitre 2, première partie de William Branham a été prêchée 57-0825M La durée est de: 44 minutes .pdf La traduction MS
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Hébreux chapitre 2, première partie

1    Et maintenant, le premier Livre des H√©breux est... Nous avons trouv√© ou nous croyons que Paul... Les th√©ologiens ont √©puis√© toutes leurs ressources; ils ne savent pas exactement quel auteur a √©crit cette √©p√ģtre. Mais je crois que n'importe qui, avec un peu de discernement spirituel, peut voir que c'est Paul. La plupart des √©crivains croient que c'est Paul. Et comment il...

2    Dans le premier chapitre, nous d√©couvrons qu'il exaltait le Seigneur J√©sus. Oh! comme il sut apporter l'exp√©rience qu'il avait eue sur le chemin de Damas... Et maintenant, pour commencer, Paul √©tait un vrai th√©ologien. Paul fut instruit par Gamaliel, un des meilleurs ma√ģtres de ces jours-l√†. Et il √©tait brillant et intelligent, et c'√©tait un docteur de la Bible tr√®s averti.

3    Et j'ai trouv√©, que sur le chemin de Damas, alors qu'il avait des lettres dans sa poche lui permettant d'arr√™ter tous ceux qui suivaient ce vieux chemin b√©ni de l'√Čvangile... Et cet homme √©tait sinc√®re. Mais j'ai toujours cru que depuis qu'il avait vu mourir √Čtienne, je pense que cela l'avait marqu√© profond√©ment. Lorsqu'il consentit √† la mort d'√Čtienne, et qu'il tenait les manteaux de ceux qui le lapidaient, Paul se rendit alors coupable du sang d'√Čtienne. Et il l'a confess√© quand il a dit: ¬ęJe ne suis pas m√™me digne¬Ľ, il a dit: ¬ęParce que j'ai r√©pandu le sang de Son... du martyr √Čtienne¬Ľ, car il en a √©t√© le t√©moin.

4    Et si vous √™tes t√©moin de quelque chose, vous √™tes aussi coupable que si vous y aviez pris part. Donc, si nous sommes t√©moins, disons: ¬ęOh! oui! Ils n'auraient pas d√Ľ faire ceci et cela et ainsi de suite.¬Ľ
    Faites attention √† ce que vous dites, parce que vous √™tes responsable de la fa√ßon dont vous jugez. Si vous ne savez que penser, ne dites rien, laissez-le tout simplement. Alors si vous t√©moignez que vous √™tes chr√©tien, alors vous en √™tes responsable, voyez-vous?
    Vous √™tes responsable en √©tant chr√©tien et vous devez vivre en conformit√© avec cela. Quand Dieu fait une promesse dans la Bible... (je vois un homme ici dans une chaise roulante)... Quand Dieu fait une promesse, Il est tenu par cette promesse, jusqu'√† ce qu'Il l'accomplisse. Dieu est tenu, lorsqu'Il fait une promesse. Il est tenu par cette promesse, jusqu'√† ce qu'Il l'accomplisse. Dieu est tenu, lorsqu'Il fait une promesse. Et les √Čcritures sont comme une d√©claration que Dieu a faite. Et cela doit s'accomplir, ou Dieu est coupable. Voyez-vous?

5    Et ainsi, Paul √©tant un ma√ģtre, en route vers Damas ce jour-l√†, aux environs de midi je suppose, une grande lumi√®re descendit du ciel et l'aveugla, et il tomba sur le sol. Et il dit qu'il voulait savoir qui c'√©tait. Il dit qu'une voix parla et dit: ¬ęSaul, Saul, pourquoi me pers√©cutes-tu?¬Ľ Je crois que c'est dans le chapitre 8 des Actes. Il dit: ¬ęQui est-ce que je pers√©cute?¬Ľ

6    Et la voix revint et dit: ¬ęJe suis J√©sus.¬Ľ Oh! ¬ęJe suis J√©sus, et il te serait dur de regimber contre les aiguillons.¬Ľ Et qu'√©tait J√©sus alors? J√©sus, Il √©tait la lumi√®re, juste une grande lumi√®re brillant avec force.

7    Et maintenant, pour nous encourager et √©tablir une base ici... Comment √©tait-Il une lumi√®re alors qu'Il √©tait une fois un homme? Maintenant personne... il y avait une bande de soldats avec Paul, des gardes du temple, qui quittaient le temple pour arr√™ter ces gens. Paul √©tait le capitaine en chef. Et ils quittaient le temple pour arr√™ter ces gens √† cause de leurs campagnes d'√©vang√©lisation et ainsi de suite, et √† cause de leur esp√©rance religieuse qui reposait en eux.

8    Mais maintenant, voici J√©sus comme une grande lumi√®re. Maintenant si vous vous rappelez, au commencement, J√©sus √©tait la lumi√®re, J√©sus √©tait le logos qui sortit de Dieu. Et Il √©tait le... Il √©tait l'Ange de l'Alliance qui guida les enfants d'Isra√ęl √† travers le d√©sert, et Il √©tait la Colonne de Feu qu'ils regardaient. Et Il √©tait... Et quand Il √©tait ici sur Terre, Il dit: ¬ęJe suis venu de Dieu et Je retourne √† Dieu.¬Ľ Donc, si de la Colonne de Feu Il vint dans un homme, et qu'Il retourna d'o√Ļ Il √©tait venu, Il devint √† nouveau une Lumi√®re.

9    Et Il √©tait l√† quand Paul Le vit, Il √©tait une lumi√®re. Et maintenant, tous ces soldats qui √©taient avec Paul ne virent pas la Lumi√®re. Est-ce possible qu'une personne puisse La voir, tandis que les autres ne La voient pas? Certainement! Tr√®s bien. Paul La vit, mais les autres ne virent pas la Lumi√®re.

10    Et maintenant, quand Pierre √©tait en prison, nous voyons que cette lumi√®re entra dans la prison, ouvrit les portes et il √©tait... cette lumi√®re aveugla le reste des gardes pendant qu'ils sortaient. Et Pierre, quand il arriva √† la porte, elle s'ouvrit doucement d'elle-m√™me et se referma derri√®re lui. Et depuis la prison int√©rieure, il passa √† la prison ext√©rieure. L'autre porte s'ouvrit d'elle-m√™me et se referma doucement. Et alors il sortit par le passage, et s'en alla par les rues de la ville. Et il se frotta les yeux comme pour dire: ¬ęEst-ce que j'ai r√™v√©?¬Ľ Il ne savait pas ce qu'il lui √©tait arriv√©. Mais l'Ange du Seigneur, le m√™me Ange Qui √©tait dans la Colonne de Feu, Qui conduisit Mo√Įse vers la mer et la s√©para, oh! Et la Mer Morte... La mer Rouge forma un mur des deux c√īt√©s, et Isra√ęl traversa.

11    Et quand ils arriv√®rent au Jourdain en crue, Il ne se rendit pas visible l√†, mais Il √©tait l√†, car Il l'ouvrit simplement. Et ils le travers√®rent en avril, quand les plaines sont remplies d'eau. Et Il retint le printemps et Il retint la fonte des neiges, car cela ne s'accumula pas de plus en plus haut, cela s'arr√™ta tout simplement. Voil√† notre J√©hovah! Voil√† notre Seigneur J√©sus! Oh! Cela s'arr√™ta tout simplement, et ils march√®rent sur le sol sec.

12    Maintenant, Dieu a promis qu'Il prendrait soin d'Isra√ęl; ainsi Il √©tait tenu par Sa promesse. Et maintenant, Paul, sachant ces choses et les connaissant, il √©tait privil√©gi√©, parce que Dieu parlait directement √† Paul. Il ne parlait pas aux soldats qui √©taient avec lui, Il parlait seulement √† Paul.

13    Maintenant, quand l'Ange du Seigneur descendit en forme d'√©toile... Les astrologues, les sages de l'Inde, quand ils ont vu cette √Čtoile, ils la suivirent pendant des centaines de kilom√®tres... Et Elle passa au-dessus de tous les observatoires, tandis qu'ils prenaient l'heure sur les √©toiles. Cependant personne ne vit cette √Čtoile sauf les mages. Oh! Cela ne vous fait-il pas frissonner?

14    Alors vous voyez? Dieu ne travaille pas avec les organisations, Il ne travaille pas avec des groupes de personnes, Il travaille avec des individus. Il Se r√©v√®le √† des individus. Et maintenant, je dis ceci, non pas que... Dieu conna√ģt mon coeur. Et je ne dis pas ceci pour ma propre personne, pour les louanges personnelles, non, il n'y a rien de cela ici, mais saviez-vous que ce m√™me Dieu, ce m√™me J√©sus est avec nous ce matin? Savez-vous que chacun de vous est un petit t√©moin individuel qu'Il est ici, juste maintenant? Et... Il a fait quelque chose pour nous en ce jour qu'il n'a jamais fait dans aucun autre jour: Il a laiss√© prendre Sa photographie dans notre temps. Nous l'avons affich√©e ici, juste l√†, vous voyez? La Colonne de Feu, le m√™me Seigneur J√©sus.

15    Et regardez comment il oeuvre maintenant. Et s'il est le m√™me Seigneur J√©sus, il fera la m√™me chose. Car ma Bible dit: ¬ęIl est le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement.¬Ľ

16    Maintenant, avant que Paul n'annonce quelque chose, que ce soit juste ou faux, il descendit d'abord en √Čgypte et il passa trois ans pour trouver si c'√©tait scripturaire ou non. Saviez-vous cela? Apr√®s sa conversion, Paul alla en √Čgypte et y resta pendant trois ans. Et il y demeura, et c'est l√† qu'il apprit sa grande sagesse.

17    Maintenant, sans vouloir faire de comparaison, je veux simplement vous montrer que le Saint-Esprit est toujours le m√™me. Maintenant mon √©glise ici se rappelle qu'il y a des ann√©es, quand cet Ange apparut et nous montra ces choses, j'√©tais un peu sceptique √† ce sujet. Et vous tous les anciens, vous savez cela. Et si vous... si c'est juste, levez vos mains! Quand vous l'avez entendu... Regardez, regardez √† l'√©glise maintenant, compar√©e √† ce qu'elle √©tait √† l'√©poque des anciens. Voyez-vous? J'√©tais sceptique parce que des pr√©dicateurs m'avaient dit que c'√©tait du diable. Et en quelque sorte je le croyais, mais j'attendais. Je ne voulais rien dire √† ce sujet.

18    Mais, oh! B√©ni soit le Nom du Seigneur! Une nuit alors, il descendit, un Ange, et il le r√©v√©la dans les √Čcritures qu'il √©tait... Et quand je vis cette chose dans les √Čcritures, alors j'ai couru √† travers le monde avec √ßa: Le message!

19    Et de l√† sont venus Oral Roberts, A. A. Allen, Tommy Osborn, Tommy Hicks et combien d'autres! Voyez-vous? C'est un Message pour les gens.

20    Et J√©sus-Christ est le M√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement. C'est scripturaire. Il est le M√™me. Il fait la m√™me chose. Il est le M√™me. Et Il oeuvre de la m√™me fa√ßon. Et Il se manifeste de la m√™me fa√ßon. Et Il est ici ce matin, le M√™me. Maintenant, il se peut que nous Le voyions, ou que nous ne Le voyions pas. Mais quoi qu'il en soit, nous avons un t√©moin maintenant qu'Il est ici.

21    Maintenant, nous voyons que Paul, d'apr√®s son exp√©rience... Il a √©crit ces lettres, ces √Čp√ģtres, la plupart d'entre elles de la prison. Et il a compar√© l'Ancien et le Nouveau Testament. Maintenant rappelez-vous, au sujet du dernier √©crivain de cette Bible par inspiration, Dieu descendit et lui dit: ¬ęSi quelqu'un y ajoute ou y retranche quelque chose, Dieu retranchera sa part du Livre de Vie.¬Ľ Ainsi, nous n'oserions pas y ajouter une seule chose. Oh! √áa doit rester comme c'est, rien ne doit y √™tre ajout√©. Et nous devons seulement combattre pour tout ce qui s'y trouve. Je ne veux pas plus, je ne veux pas moins. Je veux seulement ce qu'il y est dit.

22    Maintenant, ce Livre des H√©breux, la raison pour laquelle je l'ai choisi, (un but, une chose,) c'est √† cause de cette lettre ¬ęCher Fr√®re Branham¬Ľ etc. Et je... Nous voulons rester avec la Parole.

23    Maintenant, le premier chapitre √©tait l'exaltation de J√©sus. Ainsi c'est Lui, le plus important. Et Paul nous fit savoir, l'autre soir qu'Il √©tait dans le glorieux commencement. Et nous trouvons qu'Il n'√©tait rien de moins que Melchis√©dek le Roi de Salem, le grand personnage du chapitre 7.

24    Et maintenant, ce matin, nous L'approchons d'un autre point de vue, dans le chapitre deux. Maintenant, apr√®s que Paul nous ait donn√© ce grand et merveilleux message qui exalte J√©sus... Il fit m√™me que les anges L'adorent... Et je pense, ici comme l'ordre des chapitres typifie l'Ancien Testament... ¬ę... et Il les pliera comme un v√™tement, mais ils p√©riront, mais Toi, Tu demeures.¬Ľ [Psaumes 102:26. ‚Äď N.D.T.]

25    Et au chapitre deux, le verset deux je crois, il nous a parl√© dans ces jours par Son Fils. Et regardez, autrefois, √† plusieurs reprises et de plusieurs mani√®res, il parla par les proph√®tes. Nous avons fait des recherches et nous avons trouv√© ce qu'√©taient les proph√®tes et comment Dieu a apport√© Son Message par les proph√®tes. Mais dans ces derniers jours, Il a parl√© par Son Fils, J√©sus, par le Saint-Esprit. Donc alors, Il parlait par les proph√®tes. Puis nous sommes venus en arri√®re et nous avons d√©couvert que tous ces proph√®tes avaient l'Esprit de Christ en eux.

26    Nous sommes revenus √† Joseph et nous avons trouv√© qu'il √©tait un type parfait de Christ. Nous sommes retourn√©s √† Mo√Įse et nous avons trouv√© qu'il √©tait un type parfait de Christ. Alors nous avons continu√© pour arriver √† David. Et quand David fut rejet√© √† J√©rusalem, ne sachant pas pourquoi, il gravit la colline et se retourna sur le Mont des Oliviers et Il pleura sur J√©rusalem parce qu'il √©tait rejet√©. Et huit cents ans plus tard, le Fils de David fut rejet√© comme Roi dans J√©rusalem, et Il S'assit sur la m√™me colline et Il pleura. Oh! comme l'Esprit de Christ traite avec des individus!

27    Et maintenant Paul commence par dire:
    C'est pourquoi nous devons porter une plus grande attention aux choses que nous avons entendues...

28    Nous commen√ßons le deuxi√®me chapitre:
    C'est pourquoi nous devons porter une plus grande attention aux choses que nous avons entendues de peur que nous ne nous √©cartions.

29    Oh! Que Dieu am√®ne cela en vous dans ce Tabernacle ce matin. Je prie que le Saint-Esprit enfonce cela si profond√©ment dans vos coeurs. ¬ęNous devons pr√™ter une plus grande attention aux choses que nous avons entendues.¬Ľ Quelle sorte de gens devrions-nous √™tre? Quand nous voyons le grand J√©hovah descendre et faire les choses qu'Il fait et qu'en les comparant avec toutes les √Čcritures, nous pouvons voir qu'elles sont la V√©rit√©. Et parfois, nous restons l√† comme une souche, si indiff√©rents. Nous devrions √™tre constamment occup√©s √† essayer d'amener des gens √† Christ. Nous devrions √™tre des pierres vivantes. Nous ne devrions jamais √™tre paresseux comme nous le sommes. Nous allons √† l'√©glise et nous voyons le Seigneur J√©sus faire quelque chose ou nous b√©nir d'une telle mani√®re, et nous nous en retournons et nous disons: ¬ęTr√®s belle r√©union.¬Ľ

30    Maintenant, la pr√©dication de la Parole, nous y prenons plaisir. Mais ce n'est pas la chose la plus importante. √áa ne l'est pas... Nous ne devrions pas seulement adorer le Seigneur apr√®s la pr√©dication de la Parole comme nous avons l'habitude de faire. Juste L'adorer, c'est magnifique. Mais, nous devrions L'adorer √† chaque heure de notre vie. Quand nous sommes au travail, nous devrions L'adorer. Et chaque fois que l'occasion se pr√©sente, adorez le Seigneur en t√©moignant de Lui. Si vous voyez... s'il y a ici des soeurs qui voient une femme √™tre dans l'erreur, adorez le Seigneur en lui prenant le bras et en disant: ¬ęCh√®re soeur, il y a une meilleure vie que cela.¬Ľ

31    Vous, les hommes, au travail, si vous entendez un homme prononcer le Nom du Seigneur en vain, saisissez l'occasion, allez doucement vers lui, prenez-le par la main, et dites: ¬ęVous... Il y a une meilleure vie que cela. Vous ne devriez pas employer ces mots.¬Ľ Et dites-le lui d'une fa√ßon douce et gentille. Toutes ces choses sont une adoration. Et quand nous voyons quelqu'un malade et que le docteur dit: ¬ęOn ne peut rien faire de plus!¬Ľ Oh! nous devrions adorer le Seigneur en lui disant: ¬ęIl y a un Dieu au Ciel qui r√©pond aux pri√®res.¬Ľ

32    Et alors, quand nous voyons ces choses arriver, et nous en voyons suffisamment, nous ne devrions jamais laisser √©chapper ces choses. Nous les laissons simplement passer entre nos doigts. Voil√† ce qui se passe avec la grande √©glise de Pentec√īte aujourd'hui. Ils ont laiss√© la cr√®me m√™me de la r√©colte passer entre leurs doigts, quand ils l'avaient juste dans leurs mains. Mais regardez ce qu'ils ont fait. Ils ont fait comme le reste des √©glises. Ils ont couru apr√®s le profit. De la m√™me mani√®re que Kor√©, et ils ont p√©ri, et √† la mani√®re de Ca√Įn et ils ont p√©ri lors de la R√©volte de Kor√©.

33    Ils se sont organis√©s. Au lieu d'avoir communion fraternelle o√Ļ nous pourrions √™tre tous un, ils se sont organis√©s. Ils ont fait des petites organisations; de petits ismes ont commenc√© √† sortir et ont bris√© la communion fraternelle. Et, si vous ne faites pas attention, les Baptistes et les Presbyt√©riens la saisiront (la r√©colte), car je vous le dis, Dieu, de ces pierres, peut susciter des enfants √† Abraham. Et nous l'avons laiss√© glisser entre nos mains en √©tant dans la d√©sunion.

34    Comment les Indiens ont-ils perdu ce pays au profit de l'homme blanc? C'est parce qu'ils √©taient d√©sunis. S'ils avaient fait un grand front commun... Mais ils se battaient l'un contre l'autre. Oh! ils auraient gard√© leur territoire s'ils s'√©taient tous alli√©s.

35    Comment allons-nous l√Ęcher pied? C'est parce que nous sommes d√©sunis. Comment perdons-nous notre exp√©rience avec Dieu? C'est parce que nous nous d√©sunissons. Nous √©tablissons un groupe, et nous l'appelons les M√©thodistes, un autre les Baptistes, et celui-l√† les Assembl√©es, celui-ci la Pentec√īte Unifi√©e et ceux-l√† d'un autre nom, et puis l'√Čglise de Dieu, et les Nazar√©ens, les P√®lerins de la Saintet√©. Nous s√©parons le Corps de Christ. Nous ne devrions jamais √™tre divis√©s. Nous pouvons diff√©rer dans nos id√©es, mais restons des fr√®res de tout coeur. Dieu veut que nous le soyons. Il est mort pour toute l'√Čglise de Dieu. Et nous ne voulons pas √™tre s√©par√©s. Maintenant:
    Nous devons porter une plus grande attention, de peur que nous ne nous √©cartions. Car si la Parole prononc√©e par les anges a √©t√© ferme...

36    Est-ce que vous l'entendez bien? Si la Parole prononc√©e par les anges... Maintenant un ange est un messager. Le mot ange veut dire ¬ęun messager¬Ľ. Et nous avons justement achev√© le premier chapitre ici:
    Dieu autrefois, a plusieurs reprises et de plusieurs mani√®res, a parl√© √† nos p√®res par les proph√®tes.
    C'√©tait les messagers de Dieu. Et ils √©taient... ils √©taient les messagers de Dieu, ils √©taient les anges de Dieu. Un messager est un ange... ou plut√īt un ange est un messager.

37    Un messager! Vous √™tes un messager ou un messager de mauvaises nouvelles. Oh! n'est-il pas merveilleux de savoir que nous sommes des ambassadeurs, que nous sommes des anges, les messagers de la R√©surrection. Et nous sommes les messagers de Dieu au monde p√©cheur annon√ßant que Christ vit, Il vit dans nos coeurs, Il vit dans nos esprits. Et Il nous √©l√®ve et Il nous donne un ¬ęAll√©luia¬Ľ dans notre √Ęme. Il fait de nous de nouvelles cr√©atures. Nous sommes des messagers, des anges de l'Alliance. Oh! comme c'est merveilleux!

38    Et maintenant, dans l'Ancien Testament:
    Si les paroles prononc√©es par les anges ont √©t√© fermes.
    De cette mani√®re cela devait √™tre juste. Dans l'Ancien Testament, avant que la parole d'un proph√®te soit rendue manifeste, elle devait √™tre examin√©e et prouv√©e. Ils n'utilisaient pas ces paroles de mani√®re rel√Ęch√©e, comme nous le faisons aujourd'hui.

39    Vous sortez simplement et avez n'importe quelle sorte de sensation ou encore autre chose: ¬ęOh! gloire √† Dieu, le voil√†!¬Ľ
Vous vous trompez. La Bible dit que dans les derniers jours, le diable imiterait la foi chrétienne de si près que si c'était possible, même les élus eux-mêmes seraient séduits. C'est vrai.

40    Aussi nous devons tester cela. Et comment testaient-ils les paroles dans ce temps-l√†? √Ä l'Urim Thummim. Le pectoral d'Aaron qui avait ces pierres en lui: l'escarboucle, le jaspe, le diamant, le rubis, le saphir. Et toutes ces pierres qui repr√©sentaient la naissance, les pierres de naissance de ces douze patriarches se trouvaient dans le pectoral d'Aaron. Et quand un proph√®te proph√©tisait et que cette Lumi√®re sacr√©e reluisait sur elle, Dieu dit: ¬ęC'est la v√©rit√©!¬Ľ

41    Mais... qu'importe combien cela semblait vrai, si cela ne se refl√©tait pas sur elle, ce n'√©tait pas la V√©rit√©. Ainsi, cet Urim et Thummim accompagnait cette pr√™trise. Mais la Bible est cet Urim Thummim aujourd'hui. Et quand un proph√®te proph√©tise, cela doit absolument briller en conformit√© avec la Bible. Amen! Alors Dieu dit... alors Il descend et Il le prouve.

42    Oh! comme je peux glorifier Dieu aujourd'hui! Je me rappelle un autre Dimanche matin √† peu pr√®s comme celui-ci, quand je quittais le tabernacle. Et vous, mes amis, vous pleuriez me demandant de ne pas partir. Mais quand je pr√™chais sur David et Goliath... et combien vous devez faire face √† ce monde froid et indiff√©rent qui dit: ¬ęLe temps des miracles est pass√©.¬Ľ

43    J'ai dit: ¬ęIl y a un g√©ant, et aussit√īt que nous pouvons le mettre √† mort, le reste des autres prendra courage.¬Ľ Et le Seigneur a accord√© cette chose. Alors il y a eu un Oral Roberts et un Jaggers et ainsi de suite, ils tir√®rent l'√©p√©e, et par eux nous avons combattu l'ennemi et l'avons chass√© loin du pays; ils leur ferm√®rent la bouche. Et on ne peut pas dire que les miracles n'arrivent pas, car nous les voyons ici m√™me. Certainement, la Parole de Dieu est √©ternelle. Elle a brill√© sur l'Urim. Elle a brill√© sur la Parole, voil√† Son Urim Thummim. Et quand elle brillait l√†-dessus, c'√©tait positif. Et √† quiconque est dans le besoin... Si vous √™tes un p√©cheur, et vous voulez savoir comment √™tre sauv√©, ¬ęCroyez au Seigneur J√©sus-Christ!¬Ľ

44    Oh! Aujourd'hui nous avons tant de choses √† faire, nous devons tourner de nouvelles pages; on doit faire ceci, faire cela pour √™tre sauv√©. Mais je pense au ge√īlier de Philippe, quand ce ge√īlier demanda √† Paul: ¬ęQue dois-je faire pour √™tre sauv√©?¬Ľ Si cela avait √©t√© vous ou moi, nous lui aurions dit les choses qu'il ne devait pas faire: vous devez arr√™ter de boire, vous devez arr√™te de jouer, vos jeux, et vous devriez arr√™ter de faire ceci, abandonner cela. Mais Paul ne lui a jamais dit cela. Il lui dit simplement les choses qu'il devait faire: ¬ęCrois au Seigneur J√©sus-Christ et tu seras sauv√©!

45    Maintenant: ¬ęCelui qui √©coute Ma Parole et qui croit √† Celui qui M'a envoy√© a la Vie √©ternelle.¬Ľ C'est L'Urim Thummim qui brille. All√©luia. Saint Jean 5:24: ¬ęJe suis le Seigneur qui gu√©rit toutes tes maladies.¬Ľ Jacques 5:14: ¬ęAppelez les anciens et oignez d'huile, la pri√®re de la foi sauvera le malade.¬Ľ Oh! l'Urim brille. C'est la Parole de Dieu √©ternelle!

46    Cela m'est √©gal combien d'ath√©es ou d'infid√®les, d'agnostiques, de sceptiques se l√®vent. Dieu restera fid√®le √† Sa Parole. Il a promis qu'Il le resterait.

47    ¬ęEt nous devons porter une plus grande attention √† ces choses que nous avons entendues de peur que nous nous √©cartions. Car si les Paroles prononc√©es par les anges (les proph√®tes) ont √©t√© fermes...¬Ľ Est-ce qu'elles l'√©taient? Oh! nous pourrions rester une semaine rien que l√†-dessus.

48    Est-ce que c'√©tait tellement ferme quand Mo√Įse parlait? Cela l'√©tait certainement. Et √Člie assis sur le haut de la montagne? Le Seigneur lui dit: ¬ęVa l√†-haut, √Člie, Je resterai avec toi l√†; Je veux avoir de la communion fraternelle.¬Ľ Dieu aime fraterniser avec Son peuple. Mais nous ne nous tenons pas tranquilles suffisamment longtemps pour qu'Il puisse fraterniser avec nous. Nous sommes si occup√©s √† sauter de lieu en lieu et tant... ¬ęReste tranquille √Člie!¬Ľ Il voulait trois ans et six mois de fraternit√©. Nous pouvons √† peine Lui donner trois minutes. Trois ans et six mois de communion constante avec Dieu. Oh! j'aime cela! Il dit: ¬ęNe t'en fais pas pour la cuisine, nous aurons cela tout pr√™t. Les corbeaux vont le nourrir et tout ira tr√®s bien. Je veux seulement √™tre en communion avec toi.¬Ľ Ce vieux proph√®te √Člie assis... ¬ęTu dois rester tout en haut de la montagne!¬Ľ Et pendant qu'√Člie communiait avec Dieu, le capitaine dit: ¬ęJe crois que je vais monter m'emparer de lui.¬Ľ Vous maintenant, n'essayer jamais de rompre cette communion.

49    Aussi le capitaine arrive avec sa grande arm√©e d'hommes, cinquante unit√©s, et il dit: ¬ęJe suis venu pour te prendre, √Člie.¬Ľ

50    Et √Člie se leva. Attention! Ceci est un proph√®te du Seigneur. Il dit: ¬ęSi je suis un serviteur de l'√Čternel, que le feu du ciel vienne et qu'il vous d√©vore.¬Ľ Et le feu descendit.

51    Le capitaine dit: ¬ęOh! Vous savez...¬Ľ Plut√īt le roi dit: ¬ęC'√©tait probablement la foudre, simplement un √©clair qui est pass√© sur eux et les a frapp√©s. J'enverrai un autre groupe de cinquante.¬Ľ

52    Et √Člie se leva. (Un des anges. Sa Parole est ferme. Il devait √™tre une juste r√©compense pour tout le mal qui √©tait fait.) Il dit: ¬ęSi je suis un serviteur de l'√Čternel, que le feu vienne!¬Ľ Et le deuxi√®me groupe de cinquante br√Ľla. Tr√®s bien. √Ä chacun sa r√©tribution.
    Car si la Parole prononc√©e par les anges a √©t√© ferme, et si toute transgression et d√©sob√©issance a re√ßu une juste r√©tribution...

53    Maintenant, voici le point important, le verset suivant:
    Comment √©chapperons-nous...

54    Comment √©chapperons-nous? Si la voix d'√Člie apporta la destruction parce qu'il √©tait un ange du Seigneur, comment √©chapperons-nous quand la Voix de Christ parle aussi? Ou comment pouvons-nous faillir quand on prie pour vous, si c'est la Voix de Christ? Si Christ a conf√©r√© √† Son √Čglise l'autorit√© de prier pour les malades, et l'√Čglise fait ce qu'Il dit, afin qu'eux aussi fassent ces choses, alors comment cela peut-il ne pas arriver? C'est impossible! Vous pouvez faillir, mais Lui ne le peut pas. Et aussi longtemps que vous observez ce que dit cette Voix, Elle vous conduira de l'autre c√īt√©.

55    Si vous manquez, vous manquez par votre propre faute. Vous vous √©loignez simplement de la Parole. Mais aussi longtemps que vous restez avec la Parole, cela ne peut pas faillir. Car la Parole des proph√®tes a fait ceci et cela, alors combien plus sera la Parole de Christ:
    Comment √©chapperons-nous, si nous n√©gligeons un si grand Salut, qui a commenc√© par √™tre annonc√© par le Seigneur, et qui nous a √©t√© confirm√© par ceux qui l'avaient entendu.

56    Pensez-y annonc√© par le Seigneur! Combien de fois pourrions-nous retourner? Ou pourrions-nous nous arr√™ter? Juste ici pendant bien une heure l√†-dessus. Quand J√©sus vint... Il est le M√™me hier et √©ternellement.

57    Maintenant, rappelez-vous, cela a d'abord √©t√© annonc√© par J√©sus Lui-m√™me, et cela a ensuite √©t√© confirm√© par ceux qui L'ont entendu. Maintenant, √©coutez-Le!

58    Quand Il vint sur Terre, Il ne proclama pas qu'Il √©tait un gu√©risseur. Il dit: ¬ęCe n'est pas moi qui fais les oeuvres, c'est Mon P√®re Qui habite en Moi. Lui, fait les oeuvres. Le Fils ne peut rien faire de Lui-m√™me, Il ne fait que ce qu'Il voit faire au P√®re.¬Ľ Jean 5:19.

59    Et regardez quand Philippe, celui-ci est all√© chez Nathana√ęl, l'a pris par le bras et dit: ¬ęViens voir Qui nous avons trouv√©, J√©sus de Nazareth, le Fils de Joseph.¬Ľ

60    Et il dit: ¬ęQuelque chose de bon peut-il venir de Nazareth?¬Ľ

61    Il dit: ¬ęViens voir!¬Ľ Voil√† comment on peut √™tre convaincu: en le prouvant. ¬ęViens voir.¬Ľ Oh! c'est la meilleure chose que j'aie jamais entendue! ¬ęViens voir par toi-m√™me, ne te tiens pas dehors en critiquant de c√īt√©, mais √©prouve toutes choses, et accroche-toi √† ce qui est bon. Viens voir!¬Ľ

62    Et chemin faisant, ils parlaient. Et quand il s'approcha de la pr√©sence du Seigneur J√©sus, Celui-ci dit: ¬ęVoici un Isra√©lite dans lequel il n'y a point de fraude.¬Ľ Cela lui coupa presque le souffle!

63    Il regarda tout autour de lui et dit: ¬ęRabbi, quand m'as-Tu donc connu? Tu ne m'as jamais vu. Comment me connais-Tu?¬Ľ Philippe dit...

64    ¬ęAvant qu'il ne t'appelle, dit-il, avant que Philippe ne t'ait appel√© hier, quand tu √©tais sous le figuier, Je t'ai appel√© hier, quand tu √©tais sous le figuier, Je t'ai vu.¬Ľ Amen!

65    Il dit: ¬ęTu es le Fils de Dieu. Tu es le Roi d'Isra√ęl.¬Ľ

66    Une femme s'approcha de Lui et Il dit: ¬ęVa chercher ton mari.¬Ľ
    Elle dit: ¬ęJe n'en ai pas.¬Ľ

67    Il dit: ¬ęC'est vrai. Tu en as eu cinq et celui avec qui tu vis maintenant n'est pas ton mari. Tu as dit la V√©rit√©.¬Ľ Oh! pensez-y!

68    Elle dit: ¬ęMonsieur, je vois que vous √™tes un proph√®te. Que... Nous savons que le Messie nous annoncera toutes ces choses lorsqu'Il viendra.¬Ľ

69    Il dit: ¬ęJe le suis, Moi qui te parle.¬Ľ

70    Alors elle courut et alla le dire aux hommes de la ville: ¬ęVenez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Ne serait-ce point le Messie?¬Ľ Ce qui avait √©t√© dit l'√©tait par le Seigneur.

71    Que se passa-t-il? Avant qu'Il ne parte, J√©sus dit: ¬ęLes choses que je fais, vous les ferez aussi.¬Ľ Est-ce bien ainsi? ¬ęLes choses que Je fais, vous les ferez aussi, vous en ferez m√™me davantage car Je m'en vais au P√®re.¬Ľ Oh! je peux les voir quand ils s'en allaient partout dans Marc 16; ils s'en allaient partout pour pr√™cher la Parole, le Seigneur travaillant avec eux, et confirmant la Parole. Et ici, Paul parle de la m√™me chose. Il dit que l'√Čvangile commen√ßa √† √™tre pr√™ch√© par J√©sus, et qu'il nous fut confirm√© par ceux qui l'entendirent pr√™cher. Voil√† la Pierre de fondation. Oh! b√©ni soit le Nom du Seigneur! Voil√† la Pierre de fondation.

72    Et pensez que deux mille ans ont pass√©. Les ath√©es se sont lev√©s, les infid√®les, les sceptiques, et les agnostiques. Mais aujourd'hui ce m√™me J√©sus confirme Sa Parole de la m√™me mani√®re √† l'aide de ceux qui L'√©coutent. L'√©couter ne signifie pas seulement √©couter un sermon. Cela signifie L'√©couter, Lui.

73    Oui, comment pourrons-nous √©chapper? Vers o√Ļ se dirige notre fuite? Oh! vous dites: ¬ęB√©ni soit Dieu, j'appartiens √† l'√©glise m√©thodiste. Je suis Presbyt√©rien. Je suis Pentec√ītiste.¬Ľ
    Cela n'a rien du tout √† voir avec cela. Et vous vous √©loignez du chemin et vous voulez appeler ce chemin du ¬ęspiritisme ou une forme de t√©l√©pathie mentale ou un d√©mon¬Ľ ou quelque chose de semblable. Honte √† vous!

74    Car, si toutes les paroles √©taient fermes, celles prononc√©es par les anges... J√©sus dit: ¬ęCe n'est pas... Encore un peu de temps et le monde ne Me verra plus. Mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous, et m√™me en vous, jusqu'√† la fin des temps.¬Ľ Et quand nous Le voyons descendre, continuant √† confirmer Sa Parole... Comment √©chapperons-nous si nous t√©tons aux mamelles d'une √©glise ou d'une organisation ou d√©nomination, ou d'une th√©orie personnelle que nous caressons? Vous feriez mieux de vous lib√©rer. Car si chaque p√©ch√© re√ßoit une juste r√©tribution sous les anges, √† combien plus forte raison, quand c'est le Fils de Dieu qui parle des cieux pour manifester Sa Parole. Comment pourrons-nous √©chapper si nous n√©gligeons un si grand Salut?
    Oh! Dieu... avec eux... (quatri√®me verset)... Dieu appuyant leur t√©moignage.

75    Regardez ceci. Le Seigneur appuyait des t√©moignages. Oh! je suis si content de cela! Le Seigneur soutenait le t√©moignage.

76    Regardez! Quand √Člie s'assit sur la colline et qu'il dit: ¬ęSi je suis un homme de Dieu, que le feu du ciel descendre et qu'il vous consume tous¬Ľ, Dieu rendit t√©moignage qu'il √©tait un homme de Dieu. Dieu attesta toujours. Votre vie attestera. J'ignore ce qu'est votre t√©moignage, mais votre vie parle si fort, que votre voix ne peut pas √™tre entendue! La mani√®re dont vous vivez votre vie de tous les jours t√©moignera de ce que vous √™tes. Dieu atteste. Oui. Le Saint-Esprit est un sceau et un sceau utilise les deux c√īt√©s du papier. On vous voit pr√©sent ici, et on vous voit quand vous vous en allez.
    Et ce n'est pas seulement √† l'√©glise, mais dans votre travail de tous les jours. Vous √™tes scell√© des deux c√īt√©s, en dedans et en dehors. Par la joie que vous avez, par la vie que vous vivez, vous √™tes scell√© en dedans et en dehors. Mais vous savez que vous √™tes sauv√©, et le monde sait que vous √™tes sauv√© par la vie que vous vivez, car Dieu rend t√©moignage. B√©ni soit Son Saint Nom! Oh! je commence √† me sentir religieux!

77    Pensez-y, fr√®res! Oh! ¬ęMes brebis entendent Ma Voix et elles ne suivront point un √©tranger!¬Ľ Oh! comment nos noms sont dans les paumes de Ses mains qui sont devant Lui jour et nuit! Sa Parole est toujours devant Lui, Sa promesse. Il ne peut pas l'oublier. Et Il vous aime. Maintenant Il confirmera les siens. Si vous n'ouvrez pas votre bouche et ne dites aucun mot, le monde saura quand m√™me que quelque chose vous est arriv√©.

78    Appuyant leur t√©moignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribu√©s selon Sa volont√©.

79    Prenons un passage de l'√Čcriture maintenant avant de terminer. Au jour de la Pentec√īte, quand ils ont re√ßu le Saint-Esprit... Quatre jours plus tard, Pierre √©tait entr√© par la Porte appel√©e 'La Belle', lui et Jean entr√®rent et dirent √† un homme, l√†: ¬ęRegarde-nous!¬Ľ Et Pierre dit: ¬ęJe n'ai ni argent ni or; mais ce que j'ai, je te le donne: au Nom de J√©sus-Christ de Nazareth, l√®ve-toi et marche!¬Ľ Et l'homme leva les yeux et il ne posa aucune question. Il se leva simplement et il commen√ßa √† marcher. All√©luia! C'√©tait des hommes ignorants et pas instruits. Mais la Bible dit: ¬ęIls devaient tenir compte d'eux car ils savaient qu'ils avaient √©t√© avec J√©sus.¬Ľ

80    Oh! Fr√®re, quand le monde sait que vous avez √©t√© avec J√©sus, quand vous pouvez vivre une telle vie pure et sans m√©lange dans ce pr√©sent monde et dans ces t√©n√®bres, que le monde sait et peut voir que vous avez √©t√© avec J√©sus; quand une rude, vieille et vulgaire prostitu√©e dans les rues peut devenir une dame, lav√©e dans le Sang de l'Agneau, Dieu atteste qu'Il vit!

81    Prenez un ivrogne; il est tellement vil qu'il bat sa femme, qu'il maltraite ses enfants, qu'il supprimerait la nourriture de la table pour d√©penser son argent avec une prostitu√©e. Laissez-le venir √† J√©sus une seule fois. Vous le verrez retourner comme ¬ęL√©gion¬Ľ ayant toute sa raison et √©tant v√™tu, vers ses enfants, vers sa femme, vers ses bien-aim√©s. Certainement!

82    Il y a quelque temps, environ quarante ans, quand les religions du monde se r√©unirent et que leurs divers repr√©sentants se lev√®rent et parl√®rent, on vit les Musulmans parler pour la religion de Mahomet, les Ja√Įns parlaient pour les Ja√Įns, les Bouddhistes pour Bouddha, et le petit docteur... Je ne me rappelle plus son nom de famille pour le moment. Je savais son nom, mais je l'ai oubli√©. Il parla pour repr√©senter la chr√©tient√©, et il raconta l'histoire de Lady Maccabee d'Oklahoma en Am√©rique. Elle √©tait tellement intraitable et vile, que m√™me quand ils sont venus pour la tuer, ils ne voulaient m√™me pas poser leurs mains sur elle, tellement elle √©tait vulgaire et vile.
    Ils l'ont faite arr√™ter sur l'accusation de fumer un cigare, de conduire une diligence et de transgresser les lois, les lois historiques en Oklahoma, quand elle circula dans la rue conduisant quatre chevaux. Elle √©tait si vile et tellement sale, que la soci√©t√© ne voulait pas m√™me s'approcher de l'endroit o√Ļ elle √©tait, et que quand les bourreaux sont venus pour l'ex√©cuter, ils ne voulaient m√™me pas la prendre. Ils se content√®rent de verser du goudron et des plumes sur elle pour la tuer.
    Et ce petit pr√©dicateur raconta son histoire de telle fa√ßon que les gens √©taient assis tout au bord de leur si√®ge, avides d'en √©couter la suite. Et quand il en arriva √† ce moment o√Ļ elle √©tait si sale et si vile, que m√™me la loi ne voulait rien avoir √† faire avec elle... tellement vile, que le diable m√™me en enfer rejetterait presque une telle personne, de la fa√ßon dont il raconta son histoire! Il dit ensuite: ¬ęMessieurs, de toutes les religions du monde, est-ce que votre religion a quelque chose qui pourrait nettoyer les mains de Lady Maccabee?¬Ľ

83    Tout le monde resta immobile. Alors il frappa dans ses mains, il sauta en l'air et il dit: ¬ęGloire √† Dieu! Le sang de J√©sus-Christ ne nettoiera pas seulement ses mains, mais il nettoiera son coeur...¬Ľ All√©luia! Je vous le dis:
Gr√Ęce infinie de notre Dieu,
Qui un jour m'a sauvé,
J'étais perdu, errant de lieu en lieu,
Quand Il m'a retrouvé
Ma vie fut complètement changée
Au moment o√Ļ j'ai cru,
Depuis ce jour, de tous les dangers,
Sa gr√Ęce m'a secouru.

84    Certainement! Comment pourrons-nous √©chapper, si nous n√©gligeons une telle chose? Si vous n√©gligez de manger, vous mourrez. Si vous n√©gligez de prendre un tournant, vous cabosserez votre voiture. Si vous n√©gligez de traire une vache, elle tarira. Si vous n√©gligez vos dents, vous devrez toutes les faire arracher. Certainement! Vous payez pour votre n√©gligence.

85    √Ē Branham Tabernacle, et vous visiteurs, laissez-moi vous dire quelque chose maintenant. Si vous n√©gligez de t√©moigner de la gloire de Dieu, si vous n√©gligez de donner √† Dieu la louange et la gloire, un de ces jours vous vous retrouverez froid, formel et r√©trograde. Vous donnez √† Dieu la louange! ¬ęComment √©chapperons-nous, si nous n√©gligeons un si grand Salut?¬Ľ

86    Il se fait tard; je viens juste de remarquer que Fr√®re Toms est entr√© l√† derri√®re. Nous allons terminer et si le Seigneur le veut, nous continuerons ce soir. Prions pour un petit moment.

87    P√®re C√©leste, √† Toi vont les b√©n√©dictions, et les louanges, et l'honneur, et la gloire, et la sagesse, et la force et la puissance pour toute l'√©ternit√©! Oh! √† cet Agneau assis sur le Tr√īne, les dominations et les royaumes, et toutes choses ont √©t√© remises entre Ses mains. Et quand Il est ressuscit√© des morts pour notre justification, Il cria au monde: ¬ęTout pouvoir dans le ciel et sur Terre a √©t√© remis entre Mes mains. Allez donc dans le monde entier et pr√™chez l'√Čvangile!¬Ľ
Cher Agneau mourant, Ton précieux Sang
Ne perdra jamais sa Puissance,
Jusqu'√† ce que l'√Čglise de Dieu rachet√©e
Soit sauvée pour ne plus pécher.

88    Aide-nous en tant que pr√©dicateurs √† voir que nous demandons tant: que nous devons avoir une √©glise, nous devons avoir ceci, nous devons avoir toutes choses.

89    Nos femmes, avant d'aller √† l'√©glise (et elles disent √™tre chr√©tiennes) doivent absolument avoir une certaine sorte de robe, elles veulent √™tre habill√©es si ind√©cemment! Et les pr√©dicateurs doivent avoir tant d'argent avant de venir, et tout doit √™tre ainsi et pas autrement.

90    √Ē Christ, quand je lis ici dans la Parole comment ils ont err√©, v√™tus de peaux de brebis et de peaux de ch√®vres, comment ils ont v√©cu dans les antres de la terre, et dans des cavernes! Ils err√®rent sous de terribles pers√©cutions, et avec cela ils obtinrent la Foi sous le minist√®re des anges. Comment √©chapperons-nous quand le Seigneur J√©sus nous a donn√© de belles maisons et des voitures, et des v√™tements, et de la nourriture? Et nous murmurons encore; partout nous restons assis, nous sommes paresseux. Nous n'essayons jamais d'en sortir et d'y rem√©dier. √Ē Dieu, comment √©chapperons-nous?

91    Oh! je prie que Tu mettes, comme dans les r√©unions d'autrefois, la conviction de p√©ch√© dans tous les coeurs ce matin, Seigneur, afin que les gens puissent se redresser et √™tre √† la t√Ęche. Travaillons pendant que la lumi√®re du jour brille, car le soleil descend rapidement, et la civilisation s'en va, il n'y aura plus de temps. Et celui-ci se m√©langera √† l'√Čternit√©.

92    √Ē Dieu, accorde-nous aujourd'hui d'avancer avec une nouvelle vision, avec sagesse, avec de la compr√©hension pour savoir comment approcher les p√©cheurs et les conduire √† Christ. √Čcoute la pri√®re de Ton serviteur, Seigneur!

93    Je vous demande s'il y en a parmi nous qui ne connaissent pas Christ en tant que leur Sauveur. Voudriez-vous lever la main en disant: ¬ęPensez √† moi, Fr√®re Branham¬Ľ? Levez simplement la main et dites: ¬ęPensez √† moi, je d√©sire √™tre chr√©tien. Je ne veux plus n√©gliger la chose plus longtemps.¬Ľ Dieu vous b√©nisse, monsieur, l√†-bas dans le fond. Est-ce que quelqu'un d'autre dira: ¬ęJe veux lever la main, Fr√®re Branham. Et je veux accepter Christ comme mon Sauveur. J'ai n√©glig√© cette chose tout le temps. Oh! bien s√Ľr, je vais √† l'√©glise, j'appartiens √† l'√©glise...¬Ľ?
EN HAUT