ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS




Pr√©dication Le Lever Du Soleil De P√Ęques de William Branham a √©t√© pr√™ch√©e 56-0401S La dur√©e est de: 15 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   

Le Lever Du Soleil De P√Ęques

1          ...S√®ment avec larmes, moissonneront avec chants d'all√©gresse. Amen. Oh! car Je vis, et vous vivrez aussi. Oh ! la la ! Si les saints de l'Ancien Testament ont pu avoir de telles pens√©es, que devrons-nous penser ce matin, apr√®s mille neuf cents ans o√Ļ on a connu souffrance, labeur, et tout le reste, sachant que nous sommes juste devant la porte d'entr√©e de la r√©surrection? Amen. L'Eglise est maintenant arriv√©e √† l'heure o√Ļ la r√©surrection peut avoir lieu √† n'importe quel moment. Et je pense √† ce que √ßa repr√©senterait pour nous les croyants en ce jour-l√†, ce que √ßa repr√©sentera en ce jour-l√†.

2          Je peux voir t√īt ce matin-l√† quand Marthe et Marie sont all√©es √† la tombe. Elles ont long√© le flanc de la colline apr√®s une nuit... Pensez au coeur de cette pauvre m√®re. Son Enfant de toute fa√ßon, quand elle √©tait... √† Sa naissance, les gens ont dit qu'Il √©tait un enfant ill√©gitime, qu'Il n'√©tait absolument pas √† Joseph, et que le... et Il √©tait, ou plut√īt qu'Il √©tait √† Joseph. Et ils √©taient... L'Enfant √©tait n√© hors des liens sacr√©s du mariage. Elle avait endur√© tout cela, et le... sur... imaginer que c'est votre enfant, et qu'Il serait rejet√© et m√©pris√©, et qu'on ait crach√© sur Lui, mais cependant il affirmait cela. Et elle avait, d'une mani√®re ou d'une autre, avec un coeur fr√©missant, elle avait dit : "Dieu m'a donn√© cet Enfant, comment est-ce possible ?" Le voyant l√† √† ce moment tr√®s crucial.

3          Elle s'est certainement dit, quand on est all√© placer une couronne d'√©pines sur la t√™te de son Enfant et qu'on L'a frapp√© jusqu'√† ce que le sang Lui a coul√© sur le dos, qu'on L'a compl√®tement d√©shabill√© et tout, elle s'est certainement dit qu'√† n'importe quel moment Il jetterait cette croix et se retournerait, et frapperait le pied au sol, et la terre tremblerait d'un bout √† l'autre, et qu'Il proclamerait qui Il √©tait. Mais Il est mort l√†, comme un pauvre malfaiteur vaincu, pendu sur la croix.

4          Il est mort sous la disgr√Ęce. Vous Le voyez sur l'image bien s√Ľr avec un v√™tement autour de Lui, ce n'est pas vrai. On Lui a √īt√© tous les v√™tements, simplement...?...et on L'a d√©shonor√© au possible aux yeux du monde, on L'a clou√© sur la croix. Et l√†, on dirait qu'Il √©tait sans secours. Il se tenait l√†, la terre ne voulait pas de Lui, les cieux ne pouvaient pas Le recevoir, Il √©tait devenu un p√©cheur. Oh ! la la ! Si seulement vous pouviez vous rendre compte! Pensez-y simplement, la terre n'a pas reconnu son Cr√©ateur. Le Ciel ne pouvait pas Le recevoir, puisqu'Il portait sur Lui le p√©ch√© du monde. On n'avait m√™me pas de place... vous parlez de place o√Ļ na√ģtre, Il n'a pas eu de place o√Ļ mourir. C'est vrai. La terre ne voulait pas de Lui. On L'a rejet√©, on a dit : "Loin de nous un tel Homme." Les cieux ne pouvaient pas Le recevoir parce que...?...Il √©tait devenu p√©cheur.

5          Oh! quel Sauveur ! Il vint de la Gloire et Il devint cela √† cause de moi. Il √©tait rejet√© par les Siens au point qu'"Il est venu chez les Siens, les Siens ne L'ont pas re√ßu." Pas de place o√Ļ na√ģtre, pas de place o√Ļ mourir. Que voulait le monde? Que pouvaient-ils faire sinon Le jeter en enfer? Mais il y avait quelqu'un qui L'aimait. "Je n'abandonnerai pas Son √Ęme au s√©jour des morts, ni ne permettrai qu'Il voie la corruption." Mais Il L'a ressuscit√© de la tombe, et Il en est sorti le matin de P√Ęques, Vainqueur. All√©luia ! Il a bris√© tout...?... toute peur et tout, Il est ressuscit√© et Il vit aujourd'hui, √©ternellement.

6          Sa Pr√©sence est ici, Il se tient √† cet endroit en ce matin d'adoration. Il est l√† o√Ļ deux ou trois sont rassembl√©s...?... Tout ce que j'ai... Il conna√ģt les promesses m√™mes qu'Il a faites dans la Bible : "Les oeuvres que Je fais, vous  les ferez aussi. Je serai avec vous jusqu'√† la fin du monde." Nous, pauvres gens, rejet√©s et m√©pris√©s de ce monde, nous pouvons toujours avoir Sa Pr√©sence avec nous. "Je suis un ...? Je suis un..." Toujours Omnipr√©sent, Omnipotent partout et √† tout temps. Il  frayait une issue en tout temps de - de d√©tresse. "Je suis un secours imm√©diat au temps de d√©tresse", a-t-Il dit.

7          Eh bien, ce matin Il vit. Il est avec nous aujourd'hui, nous pouvons √™tre juste une petite √©glise aujourd'hui. Nous pouvons tout simplement √™tre un vieux petit tabernacle en bois ici qui n'attire pas beaucoup les regards, mais il n'y a pas de place trop modeste o√Ļ Il ne se manifestera. Il est vivant aujourd'hui parmi les vivants. Il n'est pas mort, mais Il est vivant et Il vit parmi les vivants.

8          Ami p√©cheur, aujourd'hui, si vous √™tes mort dans le p√©ch√© et les offenses, pourquoi ne vivez-vous pas? Pourquoi restez-vous dans la mort? Pourquoi... Qu'avez-vous gagn√© en restant dans la mort? Pourquoi ne venez-vous pas √† la vie? Pourquoi ne vivez-vous pas aujourd'hui avec Lui? Vivre (Oh! esp√©rance tr√®s b√©nie) de telle mani√®re que m√™me si la mort elle-m√™me vous s√©pare de vos bien-aim√©s,  elle ne peut jamais souiller ni ruiner, ni encore enlever quelque chose de vous. Quelle esp√©rance b√©nie ! Quelle chose merveilleuse nous avons aujourd'hui  √† cause de  Sa r√©surrection! Et Il vit, et nous vivons avec Lui, et un jour, Il viendra et nous partirons avec Lui. En effet, Il a dit : "Allez dire √† Mes disciples et √† Pierre que Je les pr√©c√®de en Galil√©e ."

Il nous pr√©c√®de toujours pour  frayer une voie. L√† o√Ļ il n'y a pas de voie, Il a dit : "Je suis le Chemin, Je suis la R√©surrection, Je suis la Vie." Et aujourd'hui, comme nous sommes rassembl√©s ici aujourd'hui... L'aimez-vous ?

                 Il vit, Il vit, J√©sus-Christ vit aujourd'hui.

                 Il marche avec moi et me parle le long du chemin √©troit de la vie.

                 Il vit, Il vit, pour accorder le salut !

                 Vous me demanderez comment je sais qu'Il vit ;

                 Il vit dans mon coeur.   N'est-ce...

EN HAUT