ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS




Prédication Questions Et Réponses Sur Les Hébreux, 1ère Partie de William Branham a été prêchée 57-0925 La durée est de: 1 heure et 53 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Questions Et Réponses Sur Les Hébreux, 1ère Partie

1          .... ? ... Comment pouvait-elle le faire sans Dieu? Cela aurait √©t√© quelque chose d'original, n'est-ce pas? Cela ne pouvait pas se faire sans le Seigneur. Je ne vais pas pr√™cher sur tout cela. Mais je pensais que je pourrais trouver quelque chose d'un peu difficile, vous savez, et que je ferais ainsi mieux de me pr√©parer. Mais, oh! c'√©tait tr√®s tr√®s facile ainsi, peut-√™tre qu'il n'y a donc pas beaucoup de questions parmi les gens qui... juste des questions tr√®s simples et faciles. Mais, je suis content d'essayer d'y r√©pondre de mon mieux, avec l'aide du Seigneur.

2          Et si Soeur Arganbright est ici ce soir... Soeur Ruth, √™tes-vous ici, Soeur Ruth? La voici. J'ai le... oh, oui, j'ai l'adresse ici et... non, je ne l'ai pas. Eh bien, il se peut que je l'aie juste ici. Je l'avais dans mon portefeuille et j'ai oubli√© mon portefeuille √† la maison. Maintenant, si la police m'attrape sur mon chemin de retour √† la maison, Fr√®re Fleeman, venez √† mon secours. Dites √† Billy que je suis... que j'ai oubli√© mon portefeuille √† la maison et que je conduis sans permis ce soir. Je pensais que je l'avais dans ma poche;  je venais de me changer. Je suis venu √† la h√Ęte cet apr√®s-midi, je tondais rapidement la pelouse et j'ai d√Ľ arr√™ter, me d√©p√™cher, entrer pour me changer afin de venir ici rapidement et je - j'ai apport√© le lexique, mais vous pourrez l'avoir l√† aussit√īt apr√®s.

3          N'ayez pas de ressentiment au sujet de cette lettre. Si je n'en avais jamais eu de pire que celle-l√† - √ßa, √ß'a √©t√© une gentille lettre. C'√©tait bien. C'√©tait tr√®s tr√®s gentil. Je vous avais dit que je ne la lirais pas, mais j'ai failli √† cela, vous savez, et je ne pouvais pas me retenir davantage. Je me demandais bien ce qu'elle disait. Mais elle √©tait tr√®s tr√®s gentille; elle est √©crite, on dirait par un professeur. C'√©tait bien et j'appr√©cie cela. Et cela - cela me donne...

4          Voyez, j'aime les lettres de quelqu'un qui est quelque peu en d√©saccord avec vous. Voyez, si vous avancez tout le temps sans que personne ne vous contredise, vous tomberez dans l'orni√®re. Il vous faut rencontrer un peu de contestation pour que vous puissiez comprendre et creuser. Et - et vous tomberez simplement dans une orni√®re si vous ne faites pas attention; ensuite vous - ensuite vous avez des probl√®mes quand vous faites cela. Il vous faut continuer √† avancer et avoir quelqu'un qui est en d√©saccord avec vous et qui vous rebrousse les poils de temps en temps.

5          L√† en Afrique, j'avais trouv√© deux lionceaux et ils √©taient de tout petits compagnons, √† peu pr√®s comme cela; tachet√©s, de tout petits lions; un petit lion, une petite lionne. Bon je... ils ressemblaient √† des chatons, ils √©taient si petits comme cela, petits - les petits √™tres les plus jolis, et ils jouaient. Et j'allais les amener en Am√©rique, je les gardais dans une cage √† oiseaux. J'allais les amener, mais je ne pouvais pas trouver quel - quelque chose pour les vacciner, aucun vaccin. Et on ne voulait pas me laisser les amener aux Etats-Unis sans qu'ils soient d'abord vaccin√©s, et je ne pouvais pas en trouver dans toute l'Afrique. Mais, si vous voulez savoir si c'est un lion ou pas, donnez-lui un petit coup. Il se mettra en position d'attaque et vous fera comprendre qu'il est un lion. Ainsi - ainsi cela vous fait un  peu comprendre qui il est.

6          C'est ainsi que vous devez faire de temps en temps, vous savez, vous laisser prendre √† rebrousse-poil pour comprendre. Mais maintenant, nous ne nous f√Ęchons pas comme le lion; vraiment nous - vraiment nous aimons cela... que les gens posent des questions. Et des questions comme celles-l√†, Soeur Ruth, sont tr√®s tr√®s bonnes pour moi. C'est une... je - j'aime cela. Voyez? C'est plut√īt celles qui sont vraiment mauvaises que je d√©teste de recevoir. Mais celles-l√† sont... C'√©tait tr√®s bien.

7          Maintenant nous avons quelques bonnes et passionnantes questions, juste des questions famili√®res. Il y a un pr√©dicateur l√†-derri√®re, dans la pi√®ce au fond, maintenant m√™me, qui m'avait pos√© la question de savoir si les deux proph√®tes d'Apocalypse 11 viendraient avant l'enl√®vement, ou juste avant l'enl√®vement d'Isra√ęl. Et qu'est-ce que... Bon, c'est le genre de question qui - qui - qui vous coince. Mais ces questions simples comme celle-ci sont tr√®s bien. Mais maintenant, avant que nous commencions, inclinons la t√™te pour la pri√®re.

8          P√®re, il est connu que quand Tu avais douze ans, Tu as √©t√© trouv√© au temple avec les scribes et les sages, discutant avec eux sur les Ecritures. Et ils √©taient - ils √©taient √©tonn√©s de... ils √©taient des hommes avanc√©s en √Ęge, bien instruits dans les Ecritures, et cependant, voir un petit gar√ßon de douze ans environ qui pouvait bien - bien les confondre en expliquant les Ecritures! Tu T'occupais des affaires de Ton P√®re. Tu as dit √† Ta m√®re : "Ne sais-tu pas que Je dois M'occuper des affaires de Mon P√®re, expliquer les Ecritures selon leur sens spirituel?"

9          Et maintenant nous prions, Seigneur, que - que Toi, qui sais combien nous sommes faibles et fragiles, et combien nous sommes sujets aux erreurs, que Tu viennes parmi nous ce soir sous forme du Saint-Esprit et que Tu nous expliques les Ecritures. Je m'attends √† Toi et je compte sur Toi. Et si jamais je devais, √† n'importe quel moment, essayer d'y injecter mes propres pens√©es, ma propre interpr√©tation ou quelque chose d'√©go√Įste pour essayer de faire para√ģtre cela comme vrai selon la mani√®re dont je l'explique, ferme ma bouche, Seigneur, comme Tu as voulu - Tu avais fait pour les lions, quand ils s'√©taient  avanc√©s vers Daniel. Tu es toujours le m√™me Dieu.

10        Et que ce soit compl√®tement... comme nous comptons sur le Saint-Esprit, puisse-t-Il nous r√©v√©ler simplement ces choses. Et ensuite, au fur et √† mesure qu'Il les dira, rends-les tellement claires que celui qui a pos√© la question puisse recevoir cela. Et s'Il r√©pond contrairement √† ce que j'ai toujours cru, alors, que mon coeur se r√©jouisse aussi, Seigneur, de savoir que j'ai trouv√© quelque chose de nouveau et une bonne voie du Seigneur. Car Tu as dis : "Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en Elles la Vie Eternelle : ce sont Elles qui rendent t√©moignage de Moi."

11        Maintenant, apr√®s cet enseignement sur les Ecritures, cela a pu certainement susciter bien des questions et tout. Et je prie, maintenant Dieu, que toutes ces questions qui semblent √™tre pos√©es avec beaucoup de gentillesse et de douceur, que le Saint-Esprit y r√©ponde avec gentillesse et douceur. Car nous le demandons au Nom de J√©sus, et pour la gloire de Dieu et pour l'√©dification de Son Eglise. Amen.

12        Souvent un motif √©go√Įste dans quoi que ce soit g√Ęche tout le go√Ľt de la chose. Et maintenant, des questions ont √©t√© pos√©es √† la suite de ces Ecritures.

13        Eh bien, si je fais entendre un petit sifflement ce soir, c'est parce qu'il me manque une dent. Et si je mets ma fausse dent, je ne pourrai pas pr√™cher, je parlerai lentement, en pr√™chant; et si je l'enl√®ve je sifflerai presque.

14        Madame Billy Graham racontait une histoire sur son mari, disant que le moment o√Ļ elle l'ait jamais vu le plus nerveux, c'√©tait quand il a perdu une dent de devant. Il l'avait perdue, et il avait une √©mission t√©l√©vis√©e √† ce moment-l√† et - et il ne pouvait pas... Cette dent √©tait fix√©e √† un dentier avec quelques autres molaires. Et d√®s qu'il se mettait √† parler, il faisait entendre un sifflement "vouu", "vouu", √† cause de sa dent. Et elle disait qu'il √©tait √† genoux, priant et transpirant dix minutes avant l'√©mission t√©l√©vis√©e et finalement ils l'ont retrouv√©e, l√† o√Ļ elle √©tait tomb√©e du pantalon dans le fond de ses souliers. Un des coursiers avait retrouv√© cela, cette fausse dent. Et madame Graham racontait cela ici √† son propos. Et je pense que je l'ai sur un petit bout de papier, ici dans ma Bible.

15        Et donc c'est un peu... Quand nous devenons un petit peu √Ęg√© et affaibli, vous savez, et que nous devons perdre ces choses, cela devient d√©sagr√©able. Et ainsi je... Alors que j'√©tais sorti avec Fr√®re Roberson qui est l√† au fond et les autres, un matin je la brossais et j'en ai cass√© un bout, et je devais l'amener chez le docteur pour la faire r√©parer. Ainsi, que le Seigneur ajoute Ses b√©n√©dictions.

16        Maintenant nous allons l√†... Maintenant, je vais essayer de les parcourir toutes, si possible. Et Fr√®re Tony, par la gr√Ęce de Dieu, j'ai l'interpr√©tation de votre songe et il √©tait merveilleux. Je suis tr√®s content de voir cela. Et c'est une bonne interpr√©tation, je pense qu'il ne faudrait pas la donner publiquement ici, ainsi, je vous la donnerai en priv√© si vous - si vous ne... si vous le voulez ainsi. Il m'a pos√© une question, l'autre soir, il avait eu un songe et je ne pouvais pas lui dire exactement ce que c'√©tait, jusqu'√† ce que je suis all√© aupr√®s du Seigneur et que j'ai pri√© √† ce sujet. Puis le Seigneur me l'a r√©v√©l√© et m'en a donn√© l'interpr√©tation. C'est merveilleux et c'est une bonne nouvelle pour vous, Fr√®re Tony.

17        Maintenant dans la premi√®re question... Eh bien, je ne sais pas exactement par o√Ļ commencer, parce qu'elles sont toutes bonnes. Mais maintenant, nous t√Ęcherons de ne pas √™tre trop long, et peut-√™tre nous pourrons les terminer dimanche, si nous n'arrivons pas √† les terminer maintenant.

     Question n¬į 51 [du C.O.D - N.D.T]. Expliquez ce que signifie "Ch√Ętiment √©ternel" dans Matthieu 25.46. "Mais le..." C'est cela la question.

     Question n¬į 52 : Ensuite, la deuxi√®me question : "Mais les enfants du Royaume seront jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors", est-ce la m√™me chose qu'√™tre chass√© de la pens√©e de Dieu?

18        Bien! maintenant je prends votre premi√®re question, qui se trouve dans Matthieu au chapitre vingt - vingt-cinq. Eh bien nous... Eh bien, je n'ai pas √©tudi√© cela, j'y ai juste jet√© un coup d'oeil l√†-derri√®re, et j'ai simplement essay√© de mon mieux pour les aborder au mieux de ma connaissance. Et mon... Consultez vos Bibles, en m√™me temps que moi, pendant que nous √©tudions cela. Maintenant, je voulais prendre cela dans le lexique du grec aussi, pour qu'on puisse voir le - le texte original. Et je - j'aime cela. Ainsi donc, nous l'aurons aussi bien - aussi bien en grec que dans les autres. Et, eh bien, ceci sera - sera un peu lent, dans l'√©tude, car je dois chercher et trouver les passages des Ecritures, partout o√Ļ je peux les trouver et les ranger √† leur place. Tr√®s bien.

19        Maintenant, est-ce que quelqu'un d√©sire une Bible pour suivre l'√©tude? Si c'est le cas, levez la main. Et nous... Je pense que nous en avons trois ou quatre derri√®re. Si vous voulez √©tudier par les Ecritures, c'est tr√®s bien. Fr√®re Cox, voulez-vous venir ici pour prendre ces Bibles? Et c'est - c'est bon pour vous, si vous le pouvez, de...  il y en a une et, emportez-les simplement - simplement si vous voulez. Tous ceux qui en d√©sirent ne... gardez simplement la main lev√©e, le jeune homme vous les apportera, voyez. Et nous voulons √©tudier ces choses ensemble et juste...

20        Maintenant dans cette lecture et les derniers chapitres... Les sept premiers chapitres du Livre des H√©breux... Apr√®s l'enseignement, bien s√Ľr, les gar√ßons qui ont not√© ces choses sur ces sujets, Fr√®re Mercier et Fr√®re Goad, les ont et se pr√©parent maintenant √† les publier sous forme de livre. Et ils ont cela. Maintenant... et nous n'en avons m√™me pas √©tudi√© la moiti√©, nous en avons juste effleur√© la surface. Et je pense qu'ils ont intitul√© cela... Et ils ont tir√© les - les p√©pites de... Et ils ont juste poli les p√©pites, juste quelques p√©pites de l'enseignement sur H√©breux. Fr√®re Mercier les aura tr√®s bient√īt sous forme imprim√©e pour tous ceux qui les d√©sirent.

21        Maintenant ceci ici, cela am√®ne... Vous ne pouvez pas aborder juste... dans une √©glise √©vang√©lique, c'est ce qu'est celle-ci, une √©glise √©vang√©lique. Vous ne pouvez apporter un enseignement, sans susciter des soup√ßons et des pens√©es chez  beaucoup de gens. Vous devez le faire. Maintenant, je suis loin d'√™tre un docteur ou un ex√©g√®te de la Bible. Mais j'essaie de - de ne jamais dire quoi que ce soit, ou m√™me faire quoi que ce soit, avant d'avoir d'abord - d'abord demand√© ou trouv√© la meilleure chose sur cela.

22        Hier soir, un cher fr√®re m'a pos√© une question  disant : "Fr√®re Branham, Fr√®re Seward a dit une fois qu'on - on ne pouvait vous coincer nulle part, voyez, que vous trouvez toujours un moyen pour vous tirer d'affaire ou vous √©chapper."

23        J'ai dit : "Eh bien, la raison en est que j'essaie toujours de r√©fl√©chir avant de faire quoi que ce soit. Voyez? Et alors si les gens me posent une question, je peux alors leur dire ce que je pense. Voyez?" Mais, cela arrive si vous pensez juste. Et avant que vous fassiez quoi que ce soit, essayez de prendre le c√īt√© que Dieu voudrait que vous preniez, alors ce sera vraiment difficile d'√™tre coinc√©.

24        Vous ne pourriez pas vous imaginer qu'une fois Achab a essay√© de coincer Elie. Pouvez-vous imaginer qu'une fois les Pharisiens avaient tent√© de coincer J√©sus? Voyez, Il avait - Il avait la r√©ponse au bout des l√®vres parce que tout ce qu'Il faisait, Il le faisait par la volont√© de Dieu et Il... C'est ainsi qu'Il - Il pouvait le faire. Maintenant, c'est ainsi que nous le voulons pour ceci. Maintenant la question est pos√©e, nous allons continuer avec la question :

     Question n¬į 51 : Expliquez ce que signifie "ch√Ętiment perp√©tuel" dans Matthieu 25.46.

25        Maintenant, √©coutez tr√®s attentivement. Maintenant, tous, dans Matthieu 25.46.

          Et ceux-ci iront au ch√Ętiment perp√©tuel...

26        Maintenant la question est : "Quel... expliquez..." Bien, le mot "perp√©tuel" [everlasting] vient du mot "toujours" [ever], et "pour toujours" [for ever]. Et "pour toujours", c'est un espace de temps. Il signifie seulement "une dur√©e de temps", c'est-√†-dire "pour toujours". Maintenant si vous lisez juste... je ne sais pas qui a √©crit la question, parce que √ßa ne porte aucun nom, il ne le fallait pas, ce n'est pas n√©cessaire, voyez.

          Mais ceux-ci iront au ch√Ętiment perp√©tuel... (maintenant observez, ce sont les m√©chants).

27        Maintenant bien aim√© - bien aim√© qui avez pos√© cette question, lisez le reste:

          ...mais les justes √† la Vie Eternelle.

28        Les m√©chants iront au ch√Ętiment perp√©tuel (un certain espace de temps), mais les justes ont la Vie Eternelle. Vous ne trouvez jamais de ch√Ętiment √©ternel, cela n'est pas possible. Voyez, s'ils ont le ch√Ętiment √©ternel, ils ont la Vie Eternelle; ils ont la Vie Eternelle, ils sont sauv√©s. Voyez, cela n'est pas possible. Maintenant, si vous faites attention, la - la question, comporte en elle la r√©ponse. Voyez?

          Et ceux-ci...

            (Maintenant observez, je vais prendre ce qui pr√©c√®de ceci.)

29        Au verset 20... verset 44 :

          Et ils r√©pondront aussi : Seigneur, quand T'avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, et - et ou √©tranger, ou nu... [et - et ou malade, ou] en prison, et ne T'avons pas assist√©? Et Il leur - et Il leur r√©pondra : Je vous le dis en v√©rit√©, toutes les fois que vous avez fait ces choses... √† l'un de ces plus petits, c'est √† Moi... que vous les avez faites. Et ceux-ci iront au ch√Ętiment perp√©tuel (perp√©tuel, ce sont les m√©chants)... mais les justes √† la Vie Eternelle.

30        Voyez-vous la diff√©rence? Les m√©chants ont un ch√Ętiment perp√©tuel, mais perp√©tuel, c'est un espace de temps. Maintenant, si cela √©tait la m√™me chose, on aurait √©crit : "Et ceux-ci iront au ch√Ętiment perp√©tuel et les autres √† la vie perp√©tuelle." Voyez? Ou : "ils iront au ch√Ętiment √©ternel et les autres √† la Vie Eternelle." Voyez? S'il y a un ch√Ętiment √©ternel, pour √™tre puni √©ternellement, on doit avoir une... Eternelle... Il a la Vie Eternelle; et il n'y a qu'une seule Vie Eternelle, et elle vient de Dieu. Tout ce qui n'a pas de commencement n'a pas de fin, et tout ce qui a un commencement a une fin. Voyez-vous ce que je veux dire?

31        Maintenant l'Ecriture m√™me que cette - cette pr√©cieuse personne a cit√©e... Bon, si vous regardez cela dans le lexique : "Et ceux-ci iront dans le "ainion", retranch√© et dans le... perp√© - le feu, l'√©tang de feu." Maintenant le mot "a-i-n-i-o-n" signifie "une p√©riode de ch√Ętiment". Dans le lexique grec, juste ici "p√©riode de ch√Ętiment", ou "temps de ch√Ętiment". Voyez, "ils passeront un temps de ch√Ętiment". Le mot utilis√©, c'est a-i-n-i-o-n, "Ainion" qui signifie "temps, un temps, un temps limit√©". Alors ramenez cela dans cette - dans la version en anglais "everlasting", [en fran√ßais, perp√©tuel - N.D.T] signifie "un temps limit√©". Voyez? Cela vient du grec "un temps limit√©". Le mot "ainion", ou a-i-n-i-o-n, "ainion" signifie "un temps limit√© de ch√Ętiment".

32        Mais lisez  le reste : "Mais ceux-ci iront dans... √©ternelle." C'est diff√©rent. Voyez, "Vie Eternelle". "Eternel" vient du mot √©ternit√©, et l'√©ternit√© n'a ni commencement ni fin. C'est pour toujours et toujours. Maintenant, ceci devrait constituer une r√©ponse √† cela; voyez, en effet, si vous lisez les Ecritures attentivement, vous verrez cela.

33        "Et ceux-ci iront au ch√Ętiment perp√©tuel, mais les justes..." Les m√©chants iront au ch√Ętiment perp√©tuel, seront punis pendant un laps de temps; peut-√™tre un milliard d'ann√©es, je ne sais pas, mais vous serez certainement punis pour vos p√©ch√©s. Mais aussi certain que le p√©ch√© a un commencement, le p√©ch√© a une fin. Le ch√Ętiment a eu un commencement et le ch√Ętiment a une fin. Et l'enfer a √©t√© cr√©√© pour le diable et ses anges. Voyez? Tr√®s bien. Maintenant, j'en ai une autre ici l√†-dessus qui est tr√®s bonne; nous y r√©pondrons dans quelques minutes elle se rattache √† cela.

     Question n¬į 52 : Maintenant, mais celle qui est ici; "Mais les enfants du Royaume seront jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors", est-ce la m√™me chose que de les chasser de la pens√©e de Dieu?

34        Non, √ßa ne peut pas √™tre la m√™me chose. Eh bien ici vous faites allusion au souper de noces. Maintenant... et les enfants du Royaume, tels que c'est demand√© ici, les enfants du Royaume sont les Juifs et ils ont √©t√© jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors. Et ils - ils ont √©t√© jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors et ils ont travers√© un temps de pleurs, de g√©missements et de grincements de dents. Ils ont √©t√© jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors pour que vous et moi, nous ayons un temps pour nous repentir, mais ils n'ont jamais √©t√© chass√©s de la pens√©e de Dieu. Il n'oubliera jamais Isra√ęl. Et Isra√ęl est... tout lecteur de la Bible sait qu'il est parl√© d'eux comme des enfants du Royaume. Voyez, c'est le Royaume, la promesse. En d'autres termes, quand Dieu traite avec Isra√ęl; Il traite avec la nation; ce sont les enfants du Royaume.

35        Maintenant, vous vous souvenez, Il a dit ici quelque part : "Abraham, Isaac et Jacob viendraient et s'assi√©raient dans le Royaume √† la fin des temps." Voyez? Abraham, Isaac et Jacob seraient dans le Royaume; ils √©taient - ils √©taient le peuple b√©ni du Royaume. Mais les enfants du Royaume seront jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors.

36        Maintenant, Celui dont il est parl√© ici, c'est - c'est l'Epoux. Quand l'Epoux vint, pendant qu'ils √©taient... cinq parmi les vierges sont all√©es √† la rencontre du Seigneur et - et elles n'avaient pas pris de l'huile dans leurs lampes. Et les - les cinq autres avaient pris de l'huile dans leurs lampes. Maintenant si vous remarquez bien, c'est une merveilleuse image √† la fois des Juifs et des Gentils, comme les rejet√©s. Gardez √† l'esprit qu'il y a toujours trois classes de gens : Les Juifs, les Gentils (les formalistes...), les Juifs, les Gentils et l'Eglise. Si vous m√©langez cela, vous serez certainement embrouill√©s quand vous arriverez √† l'Apocalypse. Car si vous ne...

37        C'est comme une fois, Monsieur Bohanon me disait, il disait : "Billy, quiconque essaierait de lire l'Apocalypse aurait des cauchemars." Eh bien, il disait : "Voici l'Epouse ici sur la terre et le - et le dragon vomit de l'eau de sa bouche pour lui faire la guerre." Et il ajoutait : "Ensuite, au m√™me moment, l'Epouse se tient l√† comme les 144.000 (c'est la doctrine des t√©moins de J√©hovah) sur le mont Sina√Į. Et au m√™me moment, l'Epouse est au ciel." Non, non, vous faites erreur.

38        Il y a trois classes de gens. Voyez? Il y a les Juifs rejet√©s et il y a les vierges endormies que les eaux... ce n'est pas √† la semence de la femme, c'est au reste de la semence de la femme que le dragon vomit de l'eau de sa bouche... Apocalypse 11. Et puis, en r√©alit√© les 144.000 Juifs ne sont certainement pas l'Epouse, ils sont le reste de l'√©glise juive. Et la doctrine des t√©moins de J√©hovah qui les pr√©sente comme l'Epouse - je ne vois pas comment vous pouvez faire cela parce que ce n'est pas l'Epouse.

39        Si vous remarquez bien, l√† dans l'Apocalypse il est dit : "Et ils sont vierges et ils sont eunuques." Et qu'est-ce qu'un eunuque? Ils √©taient... les eunuques √©taient les gardes du temple, qui gardaient la reine, parce qu'ils √©taient... √©tant... Ils √©taient des hommes qui √©taient rendus st√©riles. Ils avaient... Avez-vous remarqu√© qu'il est dit : "Ils ne se sont pas souill√©s avec des femmes"? C'√©taient des eunuques du temple. Et c'√©tait un nombre s√©lectionn√© que Dieu avait pr√©lev√© sur les Juifs √©lus. Maintenant, si vous remarquez bien... si nous pouvions aborder cela pendant un petit moment afin que cela soit bien fix√© dans votre esprit, au point o√Ļ vous pourrez vraiment...

40        Prenons Apocalypse chapitre 7, et nous trouverons l√† maintenant, l√†... ce qui est dit. C'est une chose merveilleuse :

          Apr√®s ce... je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre... (maintenant ceci est comparable √† Ez√©chiel 9, o√Ļ il a vu la destruction des Juifs. Et ici il voit la destruction des Gentils, Apocalypse chapitre 7)...

          Et je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre, ils retenaient les quatre vents... (les vents signifient la guerre et le conflit)... afin qu'il ne souffl√Ęt point de vent sur la terre ni sur la mer ni sur aucun arbre (Et c'est la guerre qui √©tait retenue).

41        Oh! si nous avions le temps d'entrer en d√©tail sur cette question! Ceci est arriv√©... C'est l√† que Russell a √©t√© embrouill√©. Russell a proph√©tis√©, voyant cela venir. Il a proph√©tis√© que ce serait la venue du Seigneur J√©sus, ne sachant pas que c'√©tait le - le scellement de l'Eglise. Voyez?

42        Et les gens se demandent comment la guerre mondiale... la Premi√®re Guerre mondiale. Regardez, elle s'est arr√™t√©e le 11 novembre √† 11 heures du matin, le 11e mois, le 11e  jour et √† la 11e heure. Et imm√©diatement apr√®s cela, le bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus et le bapt√™me du Saint-Esprit ont √©t√© r√©v√©l√©s √† l'Eglise. Exactement, imm√©diatement apr√®s cela.

43        Si vous examinez comment nous avons dans l'Apocalypse,  reli√© Cela ensemble, entre l'√Ęge de Philadelphie et celui de Laodic√©e. Et les m√©thodistes, c'√©tait l'√Ęge de Philadelphie, l'amour fraternel. Et le dernier √Ęge, l'√Ęge de l'√©glise, √©tait l'√Ęge de Laodic√©e, l'√Ęge ti√®de. Et l√†, Il a dit: "J'ai plac√© une porte (une porte ouverte) devant toi." Une porte ouverte! Et si vous vous r√©f√©rez √† ces Ecritures-l√†, cela ram√®nera directement tout le Message √† un seul point l√†, pour vous montrer que c'est exact.

44        Remarquez ici. Tout a √©t√© P√®re, Fils et Saint-Esprit pour le bapt√™me (ce que nous allons aborder incessamment), ce qui est absolument un credo catholique et jamais une doctrine Chr√©tienne. Non, monsieur. Simplement, je... Nous avons cela ce soir ici m√™me, pour aborder le sujet; avec le lexique aussi. Voyez? Oui, monsieur. Et aussi avec l'histoire. Jamais personne n'a √©t√© baptis√© de cette fa√ßon-l√† dans la Bible, ni durant les six cents premi√®res ann√©es apr√®s la Bible. Je peux le prouver ici m√™me, par la doctrine m√™me des catholiques, que ce sont eux qui ont commenc√© √† asperger, √† verser de l'eau.

45        C'est sorti de l√†, cela est entr√© dans l'√©glise wesleyenne et dans l'√©glise m√©thodiste, les m√©thodistes l'ont transmis aux baptistes, les baptistes ont continu√© √† le transmettre et c'est toujours une fausse doctrine! Et on peut revenir √† la Bible et vous prouver que la Bible dit que "tu passes pour vivant, mais tu es mort". C'est tout √† fait vrai. Et ils avaient...

46        Je peux prouver que la Bible enseignait qu'ils utiliseraient Son Nom dans le bapt√™me jusqu'√† l'√Ęge de t√©n√®bres, selon le - le quatri√®me √Ęge... de la - l'√Ęge de l'√©glise, l'√Ęge de l'√©glise de Pergame. Et Il a dit... Et durant ces quinze cents ann√©es des √Ęges de t√©n√®bres, chacun disait : "Il te reste une petite lumi√®re parce que tu n'as pas reni√© Mon Nom."

47        Quand cela arrive √† cet autre √Ęge-l√†, l'√Ęge catholique, Il dit : "Tu passes pour vivant, mais tu es mort! Et tu as reni√© Mon Nom." Voil√†. Voyez? Tout se tient pour former ensemble une grande merveilleuse image, toute la Bible.

48        Maintenant remarquez ceci :

          ... retenant les quatre vents...

          Et je vis un autre ange qui descendait du ciel ayant le sceau du Dieu vivant: (le Sceau)...

49        Maintenant qu'est-ce que le sceau du Dieu vivant? Eh bien, vous, fr√®res adventistes, vous direz : "Observez le jour du sabbat." J'aimerais que vous me montriez cela dans les Ecritures. √áa n'y est pas. A aucun endroit il n'est... c'est - c'est le sceau.

50        Si vous lisez Eph√©siens 4.30, tr√®s rapidement, vous trouverez ce qu'est le Sceau du Dieu vivant. Eph√©siens 4.30 dit : "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par lequel vous √™tes scell√©s jusqu'au jour de votre r√©demption." Pas jusqu'au prochain r√©veil, mais vous avez la s√©curit√© √©ternelle (oui! oui!). "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par lequel vous √™tes scell√©s jusqu'au jour de votre r√©demption." Voyez si Eph√©siens 4.30 ne dit pas cela, ensuite prenez vos r√©f√©rences en marge et parcourez-les dans toutes les autres Ecritures et voyez. Maintenant, "scell√©s jusqu'au jour de votre r√©demption. Ayant le sceau du Dieu vivant".

51        Maintenant souvenez-vous-en, le Saint-Esprit n'√©tait pas enseign√© comme √©tant le bapt√™me du Saint-Esprit, sinon apr√®s la Premi√®re Guerre mondiale. Nous venons de c√©l√©brer notre - notre jubil√© d'or, quarante ans, ou la quaranti√®me ann√©e du jubil√©.

          Et il cria avec une voix forte aux quatre anges, √† ceux √† qui il a √©t√© donn√© de frapper la terre ou la mer, disant : Ne faites de mal √† la terre ni √† la mer ni aux arbres jusqu'√† ce que nous ayons scell√© les serviteurs... (Maintenant vous arrivez √† votre question, "les enfants", voyez.) les serviteurs de notre Dieu sur le front (Ne faites pas de mal, ne d√©truisez pas la terre. Ne permettez pas qu'une bombe atomique explose; ne laissez pas tout venir tant que les serviteurs de Dieu ne sont pas scell√©s.)

52        Maintenant, si nous pouvions prendre cela depuis l√†-bas et remonter l√† pour voir comment - m√™me dans le "D√©clin de la Guerre Mondiale", le deuxi√®me Volume, quand le g√©n√©ral Allenby a combattu jusqu'√† atteindre les fronti√®res de J√©rusalem, et il √©tait... il avait t√©l√©graphi√© au roi d'Angleterre, et il lui a dit : "Je ne veux pas faire feu sur la ville parce qu'elle est sacr√©e." Il lui demanda : "Que dois-je faire?"

53        Il a dit : "Prie."

54        Et il la survola une fois de plus et quand il l'eut fait, il dit : "Allenby arrive." Et il y avait l√† des mahom√©tans qui pensaient qu'il avait dit : "Allah arrive." Et ils ont hiss√© le drapeau blanc et se sont rendus, et Allenby entra dans J√©rusalem et la prit sans tirer un seul coup de feu, conform√©ment √† la proph√©tie. C'est vrai, et il l'a rendue de nouveau aux Juifs.

55        Puis, un Hitler fut suscit√© pour pers√©cuter les Juifs (et partout au monde) pour les ramener l√†.

56        Et la Bible avait annonc√© qu'"Il les ram√®nerait sur les ailes d'un aigle". Et quand ils se mirent √† retourner... Le "Life Magazine" et les autres ont publi√© cela, il y a quelques semaines, quand on les ramenait par milliers √† J√©rusalem et qu'ils allaient prendre ces vieillards sur le dos. ils ont √©t√© interview√©s. J'ai tout cela sur un film et sur des photos. Et il disait... L√†, flottait le drapeau √† quatre √©toiles de David, il flottait l√†, le plus vieux drapeau du monde, c'est la premi√®re fois qu'il flottait depuis deux mille ans.

57        J√©sus a dit : "Quand le figuier pousse ses bourgeons, cette g√©n√©ration ne passera pas."

58        Et pendant qu'on ramenait ces vieillards, l√†, on leur demanda : "Quoi? Vous revenez pour mourir dans votre patrie?"

59        Ils r√©pondirent : "Non, nous sommes venus pour voir le Messie."

60        Et fr√®res, je vous assure, nous sommes √† la porte! Voil√† les serviteurs, ceux qui attendent l√†-bas. Pas cette bande de Juifs qui vous extorqueraient vos fausses dents s'ils le pouvaient, ce n'est pas de ces Juifs dont Il parle. Mais ce sont ceux qui sont l√†-bas, qui ont gard√© la - la loi et le reste et qui n'ont m√™me jamais su qu'il y avait un Messie.

61        Et Fr√®re... √† Stockholm, Fr√®re Pethrus leur a envoy√© l√† un million de Nouveaux Testaments et quand ils les ont re√ßus, ils les ont lus. Ils ont dit : "Bien, si c'est Lui le Messie, qu'Il nous montre le signe de proph√®te et nous croirons en Lui."

62        Quel terrain pr√©par√© pour mon minist√®re! J'√©tais √† deux heures des portes de J√©rusalem, pour y entrer; j'√©tais au Caire, en Egypte. Et je marchais l√† et le Saint-Esprit a dit : "N'y va pas maintenant."

63        Je me suis dit : "Ce n'√©tait que mon imagination. Mon billet d'avion est d√©j√† achet√©, je suis en route, les gens sont l√†-bas pour me rencontrer, tout le groupe, les √©coles et tout le reste."

64        Je suis all√© un peu plus loin, et l'Esprit a dit : N'y va pas! N'y va pas.

65        Je suis retourn√© aupr√®s du vendeur de billets d'avion et j'ai dit : "J'annule ce billet d'avion. Je veux me rendre √† Ath√®nes en Gr√®ce, √† la colline de Mars."

66        Et il a dit : "Bien, votre billet d'avion est pour J√©rusalem, monsieur."

67        J'ai dit : "Je veux me rendre √† Ath√®nes au lieu d'aller √† J√©rusalem." Le Saint-Esprit attend, l'heure n'a simplement pas encore sonn√©. Elle n'a vraiment pas encore sonn√©.

68        Observez :

          Marque du sceau le front des serviteurs de notre Dieu, disant : ne faites pas de mal √† la terre jusqu'√† ce que nous ayons marqu√© du sceau le front des serviteurs de notre Dieu (N'importe qui sait que c'est le sceau du Saint-Esprit; observez) Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient √©t√© scell√©s (observez ceci, si ce ne sont pas les Juifs, observez ceci) qui √©taient marqu√©s du sceau, 144.000 de toutes les tribus des enfants d'Isra√ęl. (Pas un seul Gentil parmi eux, √ßa se passe √† la fin des temps).

69        Observez! La tribu de Juda, douze mille; la tribu de Ruben, douze mille; et ainsi de suite; Gad, douze mille; Nephtali,... et - et - et ainsi de suite jusqu'√† Aser et Zabulon, et toutes ces douze tribus d'Isra√ęl. Et douze fois douze font combien? 144.000. Voil√† les 144.000 Juifs! Pas les gentils, les Juifs! Cela n'a rien √† voir avec l'Epouse. Donc les t√©moins de J√©hovah sont dans l'erreur quant √† leur doctrine. La Bible dit clairement que ce sont des Juifs et non les Gentils. Ils sont les serviteurs de Dieu, or les Gentils n'ont jamais √©t√© consid√©r√©s comme les serviteurs. Nous sommes des fils et des filles, pas des serviteurs.

70        Maintenant lisez-en la suite. C'est comme l'homme qui mangeait de la past√®que et qui disait : "C'est bon", mais  prenons-en davantage". Tr√®s bien, Dieu en a en abondance ici. Maintenant remarquez bien. Maintenant - maintenant nous sommes au verset 8 :

          Et de la tribu de Zabulon douze mille scell√©s. De toute la tribu de Joseph, douze mille scell√©s. De la tribu de Benjamin, douze mille scell√©s.

71        Voyez, Jean, √©tant un Juif, a reconnu chacun d'eux; il a vu les douze tribus d'Isra√ęl, douze mille de chaque tribu, douze fois douze, soit 144.000. Les voil√†, pas l'Eglise, les Juifs. La Bible dit ici qu'ils √©taient tous les enfants d'Isra√ęl, chaque tribu a √©t√© cit√©e.

72        Maintenant observez le verset 9 :

          Apr√®s cela (maintenant voici venir l'Epouse)... apr√®s cela je regardais,... et voici une grande foule que personne ne pouvait compter...

73        Voil√† vos eunuques du temple, ils sont juste 144.000, juste une petite poign√©e, juste un petit nombre de gardes du temple qui vont √™tre avec l'Epouse; simplement Son - simplement une escorte pour Elle. Ce sont les 144.000 qui sont l'escorte de l'Epouse, les eunuques du temple.

74        Observez! Bien s√Ľr, je sais que vous vous r√©f√©rez au verset 14 pour dire : "Eh bien, ils sont avec l'Epouse partout o√Ļ ils..." Absolument! Les eunuques se d√©pla√ßaient avec la reine partout o√Ļ elle allait. Assur√©ment! Mais qui √©taient-ils? Ils n'√©taient rien d'autre qu'une escorte et c'est tr√®s exactement ce que d√©clare l'Ecriture ici.

75        Remarquez :

          Apr√®s cela... et voici, il y avait une grande foule que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue... (Voil√† venir votre Epouse des Gentils, tr√®s bien)... ils se tenaient devant l'Agneau (voil√† leur Sauveur, l'Agneau, pas la loi; l'Agneau, la Gr√Ęce)... rev√™tus de robes blanches... (observez, dans quelques minutes, voyez si les robes blanches ne sont pas la justice des saints) avec des palmes dans leurs mains.

          Et ils criaient d'une voix forte... (si ceci n'est pas le r√©veil de la Pentec√īte, je n'en ai jamais entendu parler) disant : "Le salut est √† notre Dieu, qui est assis sur le tr√īne, et √† l'Agneau.

          Et tous les anges se tenaient autour du tr√īne et des vieillards et des quatre √™tres vivants; et ils se prostern√®rent sur leurs faces devant le tr√īne, et ils ador√®rent Dieu, en disant : Amen! La louange, la gloire, la sagesse, l'action de gr√Ęces, l'honneur, la puissance, et la force, soient √† notre Dieu, aux si√®cles des si√®cles! Amen!

76        On dirait un moment de r√©union sous des tentes, n'est-ce pas? Cela va √™tre ainsi! Qui √©taient-ce? Les 144.000? Pas du tout! Cette grande multitude que personne ne... de toute tribu, langue et nation. Ne pouvez-vous pas voir, mon cher ami?

77        Maintenant, observez, lisez simplement cela, maintenant :

          Et l'un des anciens prit la parole et me dit : Ceux qui sont rev√™tus de robes blanches, qui sont-ils, et d'o√Ļ sont-ils venus?

78        L'ancien dit √† Jean qui √©tait Juif et qui avait reconnu les 144.000, il dit : "Bon, tu connais ceux-l√†, ils sont tous Juifs. Mais qui sont ceux-ci? D'o√Ļ sont-ils venus?" Voyez ce que l'ancien dit, un des anciens r√©pondit (ce sont les anciens qui sont devant le tr√īne), il me r√©pondit, disant : "Qui sont ceux-ci qui sont rev√™tus de robes blanches? Et d'o√Ļ viennent-ils?"

            Maintenant, tous nous connaissons les Juifs et leur alliance et tout le reste, mais d'o√Ļ viennent ceux-ci? Maintenant observez :

          Et je lui r√©pondis : Mon seigneur, tu le sais. (Je - je -je ne sais pas, a dit Jean, √ßa me d√©passe, je ne sais pas.)

          Et il me dit :  Ce sont ceux qui viennent de grandes tribulations ("J'ai travers√© des √©preuves et beaucoup de dangers, de peines et de pi√®ges." Voyez?) Ceux-ci viennent de la grande tribulation et ont lav√© leurs robes. Dans l'√©glise, cela a-t-il l'air correct?... ils ont lav√© leurs robes,  et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau. Ils sont devant le Tr√īne de Dieu et le servent jour et nuit... (Qui me sert dans ma maison? Ma femme, n'est-ce pas?) et dans Son temple:... (C'est elle qui reste avec moi √† la maison et dans mon √©conomie, c'est ma femme. C'est elle qui reste avec moi, lave mes v√™tements et appr√™te les choses pour moi) et Celui qui se tient sur le tr√īne habitera parmi eux. (Oh! la la! √©coutez!) Et ils n'auront plus faim... (Ils avaient l'air d'avoir manqu√© quelques repas en venant.) Ils n'auront plus soif; le soleil ne les frappera plus, ni aucune chaleur. Car l'Agneau qui est au milieu du tr√īne les pa√ģtra et les conduira aux sources des eaux de la vie et Dieu essuiera toutes larmes de leurs yeux. (L√† voil√†, voil√† votre Epouse.)

79        Voil√† vos 144.000, voil√† vos serviteurs. Ainsi, "les enfants du Royaume", ici, mon cher, vous qui avez pos√© cette question, c'est un... vous qui avez pos√© cette question remarquable. Je pense que je l'ai peut-√™tre laiss√©e ici dans un... mais quelque part "quand ils seront chass√©s", cela ne veut pas dire qu'ils seront chass√©s de la pens√©e de Dieu. Ils sont priv√©s des avantages spirituels juste pour un petit temps. Voyez, juste pour un petit temps.

80        Car lorsque le proph√®te a vu Isra√ęl approcher vers ce jour-ci, il demanda : "Bien, est-ce qu'Isra√ęl sera l√† quand le sabbat sera retir√© et - et que les gens vendront le jour du sabbat, comme les autres jours et toutes ces choses?" Il dit : "Bien, allez-vous - allez-vous donc... est-ce qu'Isra√ęl sera compl√®tement oubli√©?"

81        Il dit : "Combien le ciel est-il √©lev√©? Combien la terre est-elle profonde? Mesure cela avec ce b√Ęton qui se trouve devant toi." Il r√©pondit: "Je ne le peux pas!"

82        Il dit : "Moi non plus, je ne peux pas oublier Isra√ęl." Certainement pas! Isra√ęl ne sera jamais oubli√©.

83        Donc, vous voyez, "√©ternel" et "perp√©tuel" sont deux choses diff√©rentes. Isra√ęl a √©t√© rejet√©, mais pas de la pens√©e de Dieu. Et Paul en parle ici, si j'avais un... si j'avais le temps d'√©tudier cela, je pourrais donc rapidement prendre les passages de l'Ecriture qui... je peux vous en donner les r√©f√©rences, voyez, celles qui me viennent √† l'esprit.

84        Paul, parlant de cela, a dit que nous les Gentils, nous devrions prendre garde √† la mani√®re dont nous marchons et √† ce que nous faisons. Voyez? Parce que si Dieu n'a pas √©pargn√© la premi√®re branche, voyez, et nous qui sommes simplement greff√©s, voyez... et qu'Isra√ęl qui a √©t√© aveugl√© pour un temps, dit-il,... c'est juste pour un temps qu'Isra√ęl a √©t√© aveugl√©. C'est vrai, mais le voile sera √īt√© de leurs yeux. Et ceci arrivera quand le dernier Gentil sera n√© dans le Royaume de Dieu, c'est alors que le voile sera √īt√© des yeux d'Isra√ęl. Et ils diront: "Voici le Messie que nous attendions de voir." C'est juste, mais la porte des Gentils sera ferm√©e (l'arche sera - sera ferm√©e). Il n'y aura plus - plus de gr√Ęce pour les Gentils √† ce moment-l√†.

85        Bon, je mets beaucoup trop de temps sur une question. Et quelqu'un se dit : "Alors, vous n'aborderez pas la mienne." Bien, nous allons nous d√©p√™cher et voir si nous pouvons y arriver.

86        Tr√®s bien, en voil√† une - une bien longue. Et tout ce que cette femme a demand√©, ou cet homme, ou peu importe qui c'est, est juste.

     Question n¬į 53 : "N'est-ce pas vrai que le Seigneur J√©sus n'est pas mort pour le monde entier, c'est-√†-dire pour chaque personne au monde, mais plut√īt... (Maintenant j'expliquerais bien cela, mais elle, lui ou elle, peu importe qui c'est... √ßa semble √™tre une √©criture de femme)... mais plut√īt pour ceux plut√īt pour ceux, dans chaque partie du monde, que le P√®re Lui a donn√©s? Ceux que Dieu a ordonn√©s √† la Vie Eternelle avant la fondation du monde, les ayant √©lus selon le bon plaisir de Sa volont√©?"

87        Absolument, c'est juste! C'est exactement cela. J√©sus est mort pour... pas seulement pour... Il accomplissait un dessein.

88        Voyons, je crois que le... je - je crois qu'ils ont l√† une question √† ce sujet.

     Question n¬į 54 : L'Ecriture nous dit sans aucun doute que certains ne seront pas sauv√©s. Par cons√©quent...

89        C'est exact. L'Ecriture nous dit qu'il y a des gens qui ont √©t√© pr√©ordonn√©s par Dieu pour √™tre condamn√©s.

90        Voudriez-vous lire cela pour que √ßa soit toujours dans votre pens√©e? Tr√®s bien prenons maintenant le livre de - de Jude, c'est Jude qui parle ici :

          Jude, serviteur de J√©sus-Christ, et fr√®re de Jacques, √† ceux qui ont √©t√© appel√©s, qui sont sanctifi√©s en Dieu le P√®re, et gard√©s en J√©sus-Christ.

91        Voyez-vous √† qui il L'adresse? Pas aux p√©cheurs, pas seulement aux services √©vang√©liques, mais aussi √† ceux qui sont sanctifi√©s et appel√©s. Voyez, ceux qui sont d√©j√† dans le Royaume.

          Que la mis√©ricorde, la paix et l'amour vous soient accord√©s en abondance. Bien-aim√©s, je d√©sirais vivement vous √©crire au sujet de notre salut commun, je me suis senti oblig√© de le faire afin de vous exhorter √† combattre pour la foi qui a √©t√© transmise aux saints une fois pour toutes. Car il s'est gliss√© parmi vous certains hommes dont la condamnation est √©crite depuis longtemps... (comment?)... qui changent la gr√Ęce de notre Dieu en dissolution...

92        Ordonn√©s depuis longtemps! Ce n'est pas que Dieu √©tait assis l√† sur Son tr√īne et a dit : "Je sauverai cet homme-ci et Je perdrai cet homme-l√†." Ce n'√©tait pas √ßa! Dieu mourut - et quand J√©sus mourut l'expiation couvrit toute la terre pour chaque personne. Mais Dieu par prescience... Non pas qu'Il veuille... Il ne veut pas que quelqu'un p√©risse. Il voulait que tout le monde soit sauv√©. C'√©tait Son - c'√©tait Son dessein √©ternel. Mais s'Il est Dieu, Il savait qui serait sauv√© et qui ne le serait pas. S'Il ne le savait pas, alors Il n'est pas le Dieu infini. C'est ainsi que la Bible l'enseigne. Que nous pouvions...

93        Si nous avions le temps d'aller dans Romains chapitre 8, vous pourriez le lire. Romains chapitre 9, et beaucoup d'autres endroits dans la Bible. Eph√©siens chapitre 1. Vous verrez que l'√©lection de Dieu, pour qu'elle subsiste, Dieu a donn√© l'alliance inconditionnelle. Il a envoy√© J√©sus pour mourir pour ceux qu'Il a connus d'avance. Voyez?

94        Pas simplement pour dire : "Bien, vous dites, Dieu ne sait pas si elle sera sauv√©e ou pas?" Dieu savait que vous seriez sauv√© ou plut√īt que vous le seriez ou non, avant que le monde ne commence, sinon Il n'est pas Dieu.

95        Savez-vous ce que signifie le mot "infini?" Regardez √†... consultez le dictionnaire et voyez ce que le mot "infini" signifie. Eh bien, Il connaissait chaque puce qui viendrait sur la terre, chaque mouche, chaque moucheron, chaque germe. Il les connaissait avant qu'ils viennent √† l'existence sinon Il n'est pas Dieu. Certainement qu'Il les connaissait. Tr√®s bien.

96        Alors, l√†, Dieu ne pouvait pas - pas dire : "Je te prendrai, toi, et Je t'enverrai en enfer; et Je te prendrai, toi, et Je t'enverrai au ciel." Dieu voulait que vous deux, vous alliez au Ciel. Mais par la prescience, Il savait que l'un serait sans scrupules et que l'autre serait un gentleman et un Chr√©tien. Voyez? Par cons√©quent, Il a d√Ľ envoyer J√©sus pour mourir, pour sauver cet homme qu'Il connaissait d'avance, et qui avait besoin d'√™tre sauv√©. Le saisissez-vous? Maintenant regardez ici :

     L'Ecriture nous dit sans aucun doute que ceux-ci sont ceux qui ne seront pas sauv√©s.

     Question n¬į 55 : Par cons√©quent, si l'expiation a couvert toute la - toute la race d'Adam et que certains √©taient perdus pour n'avoir pas profit√© de la promesse ou de ce √† quoi Dieu avait pourvu... ne pourrait-il pas... devons-nous... va-t-il... ne serait-il pas une force plus puissante que les plans et les desseins √©ternels du Dieu Tout-Puissant? Ne serait-ce pas... (maintenant, la personne dans cette deuxi√®me question, elle dit)... le libre arbitre d'un homme, ne serait-il pas une force plus grande que les plans √©ternels et les desseins du Dieu Tout-Puissant?

97        Non, mon fr√®re ou ma soeur. Certainement pas! Il n'y a rien de plus puissant... la volont√© de l'homme ne pourrait jamais √™tre compar√©e au - au dessein √©ternel du jugement de Dieu. Cela ne se pourrait pas. Voyez?

98        Maintenant, votre premi√®re question √©tait juste. Votre deuxi√®me question ne pourrait pas l'√™tre, mon ami.  En effet, regardez, regardez comment c'est √©crit ici. Voyez? "Le libre arbitre d'un homme ne pourrait pas √™tre une force plus puissante que les plans √©ternels et les desseins du Dieu Tout-Puissant?" Eh bien, certainement pas. Comment la volont√© de l'homme pourrait-elle √™tre une force plus puissante que le dessein du Dieu Tout-Puissant? Et l'homme, dans sa condition charnelle, avoir une volont√© plus puissante que le Dieu parfait et √©ternel? Certainement pas! Cela ne peut pas √™tre possible, voyez. Le Dieu √©ternel dont le dessein est parfait... Comment pourriez-vous dire que l'homme charnel, ici-bas, peu importe combien il est juste (et il se peut qu'il le soit)... ses desseins ne  rivaliseraient en aucun cas avec le dessein du Dieu √©ternel et Tout-Puissant.

99        [Une soeur parle dans l'assembl√©e. - N.D.E.] Oui.

            ["Je m'excuse. Je voulais juste poser une question et - et vous avez mal compris ce que je veux dire l√†."`]

            Oui, tr√®s bien, soeur.

            ["Je ne crois pas cela du tout, je voulais dire que le dessein √©ternel de Dieu d√©passe le libre arbitre."]

100      C'est vrai. Oh! bien, je - j'ai donc mal lu cela, voyez. Tr√®s bien. Oui, vous avez  donc tout √† fait raison, soeur. Je ne savais pas que c'√©tait votre - votre question. Tr√®s bien. Mais voyez, comme je l'ai ici, voyez, maintenant laissez-moi voir. "...couvert toute la race d'Adam et que certains √©taient perdus pour n'avoir pas profit√© de ce √† quoi il avait √©t√© pourvu. Le libre arbitre de l'homme ne serait-il pas une force plus puissante que les plans et les desseins √©ternels du Dieu Tout-Puissant?" Voyez, je - j'ai mal interpr√©t√© votre pens√©e, l√†. Oui, les desseins √©ternels du Dieu Tout-Puissant. Bien, c'est r√©gl√©.

101      Je pense que chacun comprend cela. Si c'est le cas, levez la main. Ce - c'est le dessin √©ternel du Dieu Tout-Puissant, cela est certainement bien au-del√† - bien au del√† de ce que l'homme pourrait faire.

            Maintenant :

     Question n¬į 56 : Je ne comprends pas l'enseignement sur le bapt√™me d'eau dans Matthieu chapitre 28, verset 19. Qu'est-ce que √ßa veut dire?

102      Bien, maintenant peut-√™tre que cela ne me prendra qu'une minute. Et si quelqu'un veut bien ouvrir avec moi, Matthieu chapitre 28, verset 19. Et nous verrons ce que cette personne est...25... Maintenant, ceci vous √©difiera si vous voulez bien vous en tenir √† cela. C'est  - c'est bon, vous voyez. Ce n'est pas √©vang√©lique mais c'est...

103      Maintenant nous sommes... Bien, voil√† o√Ļ les gens essaient de dire : "Il y a une contradiction dans la Bible." Maintenant, je voudrais que quelqu'un prenne... Nous sommes dans Matthieu 28.19, ou plut√īt Je voudrais que quelqu'un prenne Actes 2.38. Vous avez votre Bible l√†, Fr√®re Neville?

104      Je voudrais que vous lisiez vous-m√™me maintenant. Et je vous montrerai une nette contradiction dans la Bible. Et je - je veux que la Bible... les gens disent : "La Bible ne se contredit pas." Je voudrais que vous consid√©riez cela.

105      Cela fait grisonner les professeurs. Mais ce - c'est simple. Maintenant je lirai Matthieu 28.19 et vous, suivez-moi. Ceux d'entre vous qui ont Actes 2.38, appr√™tez-le. Je commencerai au verset 18. Le dernier chapitre de Matthieu :

          J√©sus, s'approcha et parla √† Ses disc-... leur parla, disant : Tout pouvoir m'a √©t√© donn√© au ciel et sur la terre. (O√Ļ est le pouvoir du P√®re?)

106      Si tout pouvoir au Ciel et sur la terre a √©t√© donn√© √† J√©sus, Dieu est rest√© alors sans pouvoir, n'est-ce pas? Autrement est-ce juste une histoire qu'Il racontait? Plaisantait-Il? Il ne plaisantait pas. Ne pensez-vous pas que c'est bien ce qu'Il voulait dire? Bien, si tout pouvoir Lui a √©t√© donn√©, o√Ļ est alors le pouvoir de Dieu? Il √©tait Dieu! C'est exact. C'est tout ce qu'il en est. C'est tout ce qu'il y a √† ce sujet. Voyez, Il √©tait Dieu; ou alors, il y a quelqu'un l√† qui avait effectivement un pouvoir et qui n'en a plus. Voyez? Vous ne pouvez donc pas - vous ne pouvez pas embrouiller Cela. Et nous rattacherons cela directement √† cette m√™me chose-ci. Tr√®s bien!

          Tout pouvoir m'a √©t√© donn√© au ciel et sur la terre... au ciel et sur la terre. Allez donc faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit, et enseignez-leur √† observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'√† la fin du monde.

107      Actes 2.38, maintenant que quelqu'un le lise. Attendez juste une minute. Actes chapitre 2, verset 38. Eh bien, √©coutez tr√®s attentivement maintenant, soyez tout simplement patients et nous allons voir maintenant. Eh bien, maintenant ceci est le dixi√®me jour apr√®s que J√©sus leur eut parl√©, maintenant Matthieu 28.19 : "...Allez donc, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit..."

108      Bon, Pierre, dix jours plus tard... Ils n'avaient jamais pr√™ch√© un autre sermon. Ils sont all√©s dans la chambre haute √† J√©rusalem et ont attendu l√† pendant dix jours que le Saint-Esprit vienne. Combien savent cela? A cet endroit. Voici Pierre, Pierre a les clefs du Royaume. Tr√®s bien, nous verrons ce qu'il fait. Matthieu, je veux plut√īt dire Actes 2. Prenons le verset 36 :

          Que toute la maison d'Isra√ęl sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce J√©sus que vous avez crucifi√©. A la fois Seigneur et Christ (Il n'est pas √©tonnant que tout pouvoir au ciel et sur la terre Lui ait √©t√© donn√©).

          Apr√®s avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touch√©, et ils dirent √† Pierre et... autres ap√ītres : Hommes fr√®res, que ferons-nous?

          Pierre prenant la parole, Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptis√© au nom de J√©sus-Christ, pour le pardon de vos p√©ch√©s; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

109      Maintenant, il y a une contradiction. Matthieu dit : "Baptisez-les au Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit", et dans Actes 2:38, dix jours plus tard, Pierre dit : "Repentez-vous et soyez baptis√©s au Nom de J√©sus-Christ."

110      Puis la prochaine fois o√Ļ il est parl√© - parl√© de repentance ou du bapt√™me dans la Bible, c'est dans Actes, au - au chapitre 8, quand Philippe alla pr√™cher aux - aux - aux Samaritains. Et ils re√ßurent le Saint-Esprit, et furent baptis√©s au Nom de J√©sus-Christ.

111      La fois suivante o√Ļ il en est parl√©, c'est quand les Gentils l'ont re√ßu dans Actes 10.49

            Comme Pierre...  pronon√ßait encore ces mots, voici le Saint-Esprit descendit sur... ceux... et on les entendait.

            Car ils les entendait parler en langues et glorifier Dieu. Alors Pierre dit :

            Peut-on refuser l'eau du bapt√™me √† ceux qui ont re√ßu le Saint-Esprit comme au commencement? Et il ordonna qu'ils fussent baptis√©s au nom du Seigneur J√©sus-Christ.

112      Maintenant permettez-moi de prendre quelque chose ici, juste pour vous montrer un petit quelque chose de peur que vous ne l'oubliiez. Je vais vous donner une petite illustration. Je vais mettre... combien de ra-... combien de groupes de gens [en anglais : nationalities - N.D.T] y a-t-il dans le monde? Il y en a trois : le peuple de Cham, de Sem et de Japhet. Combien savent cela? Nous venons de ces trois fils de No√©. Le peuple de Cham, le peuple de Sem... et le peuple de Japhet, ce sont les Anglo-saxons, le peuple de Sem ce sont les... il y a trois races [en anglais : g√©n√©ration - N.D.T] ce sont les Juifs, les Gentils et les mi-Juifs mi-gentils. Maintenant, remarquez quand ce... et ceci, c'est Cham... c'est Sem, Cham et Japhet.

113      Maintenant la premi√®re fois qu'il est parl√© du bapt√™me, c'√©tait par Jean-Baptiste. Combien savent que c'est vrai? Tr√®s bien, je vais le d√©montrer ici, quelque part ici, Jean-Baptiste. Et Jean a baptis√© les gens dans le fleuve Jourdain, leur ordonnant de se repentir et de se mettre en ordre avec Dieu, de vendre leurs biens, de nourrir les pauvres, et ordonnant aux soldats de se contenter de leur solde et de se mettre en ordre avec Dieu. Combien savent cela? Et il les baptisait dans le fleuve Jourdain, il ne les aspergeait pas; il ne versait pas de l'eau sur eux, mais il les immergeait! Si Vous ne le croyez pas, voici le lexique et v√©rifiez si ce n'est pas baptizo" qui signifie "baptiser, immerger, plonger, ensevelir." Eh bien, la premi√®re fois o√Ļ il a √©t√© parl√© du bapt√™me, c'√©tait l√†.

114      La deuxi√®me fois o√Ļ il a √©t√© parl√© du bapt√™me, c'est quand J√©sus en a donn√© la commission dans Matthieu 28.19.

115      La fois suivante o√Ļ il est parl√© du bapt√™me, c'est Actes 2.38.

116      La fois suivante o√Ļ il est parl√© du bapt√™me, c'est au chapitre 8 des Actes

117      La fois suivante o√Ļ il est parl√© du bapt√™me, c'est au - au chapitre 10 des Actes.

118      Et alors, nous sommes partis de l√† o√Ļ J√©sus a dit : "Allez donc, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit..."

119      Maintenant, mettons d'abord cette Ecriture √† sa place. Je vous ai dit qu'il n'y a pas dans la Bible une Ecriture qui en contredise Une autre. Je voudrais que vous me l'ameniez. J'ai demand√© cela pendant 26 ans et je ne l'ai pas encore trouv√©. Il n'y a aucune Ecriture qui se contre... s'il y a contradiction, alors c'est une chose √©crite par les hommes. Non, monsieur, il n'y a pas de contradiction dans la Bible!

120      Maintenant, voici ce que vous avez dit : "Qu'en est-il de cela?"

121      Voici J√©sus qui Se tient l√†, disant : "Allez donc, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit..."

122      Et Pierre fait volte-face et dit : "Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptis√© au nom de J√©sus-Christ..."

123      Voil√† votre contradiction. √á'a l'air d'en √™tre une. Maintenant si vous lisez cela avec un esprit charnel et sans un coeur ouvert, ce sera une contradiction.

124      Mais si vous le lisez avec un esprit ouvert, le Saint-Esprit a cach√© cela aux yeux des sages et des intelligents (c'est ce qu'a dit J√©sus, et Il a remerci√© Dieu pour cela), et l'a r√©v√©l√© aux b√©b√©s qui d√©sirent apprendre. Si vous avez un esprit, pas un esprit √©go√Įste, mais un coeur d√©sireux d'apprendre, le Saint-Esprit vous enseignera ces choses.

125      Maintenant si cela ne s'accorde pas... vous avez dit : "Comment savez-vous que vous avez raison?" Bien, cela s'accorde avec le reste des Ecritures. Sinon, vous avez ici une nette contradiction.

126      Maintenant je voudrais vous poser une question. Ceci est le dernier chapitre de Matthieu. Je vous pr√©sente cela d'une mani√®re simple pour que chacun de vous... les enfants, le comprennent.

127      Par exemple, si vous lisez une histoire d'amour et qu'√† la fin, il est dit : "Marie et Jean v√©curent heureux depuis lors." Bien, vous vous demandez qui sont Jean et Marie, qui ont v√©cu heureux depuis lors? Eh bien, si vous voulez savoir qui sont Jean et Marie, vous feriez mieux de revenir au d√©but du livre et de voir qui sont Jean et Marie. Alors revenez ici et voyez qui √©tait Marie, et de quelle famille elle venait; qui √©tait Jean et de quelle famille il venait; quel √©tait son nom et comment ils se sont mari√©s et tout √† leur sujet. Est-ce vrai?

128      Bien, il en est de m√™me pour la lecture de cette Bible-ci. Quand... regardez, J√©sus n'a jamais dit : "Allez baptiser les gens au nom du P√®re, au nom du Fils, au nom du Saint-Esprit", tel que les trinitaires baptisent. Il n'y a aucune Ecriture pour cela dans la Bible; Il n'a jamais dit "aux noms;" (N-O-M-S) noms du P√®re, Fils et Saint-Esprit.

129      Il a dit : "Au N-o-m", Nom, au singulier. Regardez l√† votre Bible et voyez si cela est juste, Matthieu 28, "au Nom".

130      Pas "au nom du P√®re, au nom du Fils"...  c'est de cette mani√®re que le pr√©dicateur trinitaire baptise. "Au nom du P√®re, au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit." √áa, √ßa ne se trouve m√™me pas dans la Bible.

131      "Alors au nom..." Vous avez dit : "Bien, alors au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit." Alors, il y a un certain nom l√†.

132      Bien, est-ce que "P√®re" est un nom? Combien savent que "P√®re" n'est pas un nom? "P√®re" est un titre. "Fils" n'est pas un nom. Combien savent que "Fils" n'est pas un nom? Combien de p√®res y a-t-il ici? Levez la main. Combien y a-t-il de fils ici? Levez la main. Bien, qui parmi vous s'appelle fils? Qui parmi vous s'appelle p√®re? Tr√®s bien, le Saint-Esprit n'est pas un nom. Le Saint-Esprit, c'est ce qu'Il est. Combien d'humains sont ici? Levez la main. Voyez? Vous y √™tes, le Saint-Esprit, c'est ce qu'Il est. P√®re, Fils et Saint-Esprit, aucun d'eux n'est un nom; il n'y a pas de nom l√†.

133      Bien, s'Il a donc dit : "...baptisez au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit...", nous ferions mieux de revenir en arri√®re et de d√©couvrir qui est le P√®re, le Fils et le Saint-Esprit. Revenons donc au chapitre 1 de Matthieu et voyons qui est cette Personne au Nom de laquelle nous sommes cens√©s baptiser. Nous commen√ßons maintenant avec Matthieu chapitre 1, verset 18. Lisez attentivement, vous tous.

134      Maintenant, vous qui avez pos√© la question, je voudrais vous donner une petite illustration ici. Maintenant je vais placer trois choses ici, pour que vous compreniez clairement (je fais une illustration), ces Bibles et ces livres en guise d'illustrations.

135      Tr√®s bien, je veux que vous m'observiez attentivement, et que chacun me suive maintenant. Maintenant, √ßa, c'est Dieu le P√®re; √ßa, c'est Dieu le Fils et √ßa, c'est Dieu le Saint-Esprit. Maintenant, combien comprennent? R√©pondez-moi. Qui est ici? [L'assembl√©e r√©pond : "Le Saint-Esprit." - N.D.E.] Le Saint-Esprit, Qui est l√†? [L'assembl√©e r√©pond: "Le P√®re." - N.D.E.] Qui est ici? [L'assembl√©e r√©pond : "Le Fils." - N.D.E.] Maintenant, c'est comme cela que les trinitaires le croient. Voyez, cela fait de nous des pa√Įens, tout aussi bruts que possible.

136      Le Juif, c'est la raison pour laquelle vous ne pouvez rien faire avec un Juif. Il a dit : "Vous ne pouvez pas couper Dieu en trois morceaux et Le donner √† un Juif." Mais, certainement pas, ni √† moi non plus. Voyez? Non, monsieur. Il est l'unique Dieu. C'est exact. Pas trois Dieux. Maintenant remarquez combien - combien - combien c'est simple.

137      Maintenant nous allons le voir. Maintenant qui est... qui est celui-ci? Que quelqu'un le dise tout haut maintenant. Dieu le Fils. Est-ce  vrai? Ceci est le Fils. Bien, alors Son P√®re est Dieu. Est-ce vrai? Combien croient que Son P√®re est Dieu? Levez la main. Combien croient que Dieu est le P√®re de J√©sus-Christ? Tr√®s bien.

            "Voici de quelle mani√®re arriva la naissance de J√©sus-Christ."

138      Maintenant, nous allons retourner en arri√®re pour voir qui est le P√®re, le Fils et le Saint-Esprit, et au nom de qui Matthieu a dit de baptiser. Voyez? Le Nom, pas les noms maintenant, parce qu'ils ne peuvent pas √™tre des noms, √©tant donn√© qu'il n'y a pas l√† de nom :

          Voici de quelle mani√®re arriva la naissance de J√©sus-Christ... Marie, Sa m√®re ayant √©t√© fianc√©e √† Joseph avant qu'ils n'eussent habiter ensemble, se trouva enceinte par la vertu de Dieu le P√®re. ( Est-ce que la Bible dit cela? Que dit la Bible?) Elle se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit.

139      Lequel de ceux-ci est donc Son P√®re? Maintenant, la Bible dit que tel est Son P√®re, et J√©sus a dit que tel autre √©tait Son P√®re. Maintenant lequel est Son P√®re? Eh bien s'Il avait deux p√®res, qu'en serait-il? S'Il avait deux p√®res, ce qu'Il √©tait un enfant ill√©gitime.

140      Continuons maintenant √† lire un peu plus loin :

          Joseph, son √©poux, qui √©tait un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secr√®tement avec elle.

          Mais comme il m√©ditait sur ces choses, voici, l'ange du seigneur lui apparut en songe et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car ce qui a √©t√© con√ßu en elle vient de... [l'assembl√©e dit : "Saint-Esprit" - N.D.E.]

141      De Qui? Le Saint-Esprit? Bien, comment pourrait-Il avoir pour P√®re, √† la fois le Saint-Esprit et le P√®re? Bien, Il avait alors deux p√®res, si cela est vrai. Non, monsieur! Le Saint-Esprit est Dieu. Le Saint-Esprit est Dieu. Donc Dieu et le Saint-Esprit, c'est la m√™me et unique Personne, autrement Il aurait deux p√®res.

142      Voyez, si nous pouvons d√©couvrir qui sont Jean et Marie, dans peu de temps. Tr√®s bien, nous verrons si Pierre et Matthieu essayaient de se contredire l'un l'autre ou non, et si les Ecritures se contredisent. C'est un manque de compr√©hension spirituelle. C'est juste.

          Comme il m√©ditait sur ces choses...

143      J'ai lu le verset 20. Maintenant le verset 21 :

          Et elle enfantera un fils... (cette personne issue d'une seule Personne, Dieu) et tu l'appelleras... (comment?) [L'assembl√©e r√©pond : "J√©sus." - N.D.E.] C'est lui qui sauvera son peuple de ses p√©ch√©s.

          Tout cela arriva afin que... s'accompl√ģt ce que le Seigneur avait annonc√© par le proph√®te : Voici une vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel... ce qui signifie Dieu avec nous.

144      Ainsi, qui √©taient Jean et Marie qui v√©curent heureux par la suite? Qui √©tait Celui qui a dit : "Allez donc, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit"? Qui √©tait le P√®re? Le Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit? [Quelqu'un dit : "J√©sus." - N.D.E.] Certainement, c'√©tait cela. Il n'y avait sans doute pas de contradiction l√†-dessus. Pas du tout. Cela rend les Ecritures claires. Il √©tait le P√®re, Fils et Saint-Esprit. Dieu √©tait Emmanuel, lorsqu'Il habita avec nous, demeurant dans un corps appel√© J√©sus.

145      Eh bien, je suis certainement en d√©saccord avec l'enseignement de l'√©glise des unitaires sur l'unicit√©; elle pense que J√©sus est un comme votre doigt est un. Il devait avoir un P√®re. S'Il ne l'avait pas, comment pouvait-Il √™tre Son propre p√®re? Et si Son p√®re √©tait un homme comme les trinitaires le disent, alors Il √©tait n√© d'une naissance ill√©gitime ayant deux p√®res. Donc, vous voyez, vous avez tous torts en vous disputant. Voyez?

146      Mais la v√©rit√© en est que et le P√®re, et le Fils et le Saint-Esprit, c'est une seule Personnalit√©. [Espace vide sur la bande - N.D.E.]... Dieu demeurant dans un tabernacle de chair pour √īter les p√©ch√©s du monde. C'est tout √† fait vrai, "Dieu avec nous". Maintenant, par cons√©quent, quand Matthieu 28.19...

147      Maintenant, sondez les Ecritures, et si vous pouvez trouver l√† o√Ļ une seule personne dans la Bible... eh bien, pensez-y, eh bien, ne laissez pas cela vous passer par dessus... l√† o√Ļ, dans la Bible, une seule personne ait jamais √©t√© baptis√©e au Nom du P√®re et du Fils et du Saint-Esprit, revenez vers moi et dites-moi que je suis un hypocrite, et je mettrai un √©criteau dans mon dos et je vais parcourir la ville. √áa ne se trouve pas dans les Ecritures, de la Gen√®se √† l'Apocalypse. Mais chaque personne dans la Bible a √©t√© baptis√©e au Nom de J√©sus-Christ.

148      Vous dites : "Attendez une minute, pr√©dicateur, qu'en est-il de Jean? Il ne baptisait en aucun nom, pas du tout!"

149      Tr√®s bien, nous d√©couvrons ce qui est arriv√©, allons au - au chapitre 19. C'est l√† que nous trouvons les disciples de Jean. Chaque personne √©tait baptis√©e au Nom de J√©sus-Christ, jusqu'√† ce que nous trouvions ce groupe-l√†. Actes chapitre 19. Et commen√ßons la lecture maintenant, et nous trouvons les disciples de Jean :

          Et il arriva que... pendant qu'Apollos (qui √©tait un juriste converti) √©tait √† Corinthe, Paul, apr√®s avoir parcouru les hautes provinces de... Eph√®se. Ayant rencontr√© quelques disciples (ils √©taient les disciples de J√©sus)...

150      Si vous avez bien tir√© attention au chapitre pr√©c√©dent, avant cela, ils avaient un moment glorieux au point qu'ils criaient et se r√©jouissaient. Combien savent que c'est vrai? Aquilas et Priscille assistaient √† la r√©union. Paul et Silas avaient √©t√© frapp√©s de verges et charg√©s de coups et mis en prison. Est-ce vrai? Puis ils sont venus l√† et ont trouv√© Aquilas et Priscille. Et ils avaient un r√©veil l√†, avec un pr√©dicateur Baptiste, du nom d'Apollos qui prouvait par les Ecritures que J√©sus √©tait le Christ. Maintenant Paul le rencontre :

          Paul, apr√®s avoir parcouru les hautes provinces de... Eph√®se. Ayant rencontr√© quelques disciples, il leur dit : Avez-vous re√ßu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?

151      Maintenant, cher ami baptiste, voil√† que √ßa renverse tous les - les fondements de votre th√©ologie, lorsque vous dites que "vous avez re√ßu le Saint-Esprit quand vous avez cru".

152      Mais Paul voulait demander √† ces Baptistes : "Avez-vous re√ßu le Saint-Esprit, depuis que vous avez cru?" Maintenant observez ce qu'ils ont dit.

          Ils lui r√©pondirent : Nous savons... qu'il y ait un Saint-Esprit.

          Il leur dit : De quel... (maintenant, si vous voulez prendre le lexique grec, ici, il vous le montrera, "comment avez-vous √©t√© baptis√©s?"). De quel bapt√™me avez-vous √©t√© baptis√©s? Et ils lui r√©pondirent : Du bapt√™me de Jean (l√†-bas). C'est Jean qui nous a baptis√©s.

153      Maintenant je veux poser une question : si vous aviez re√ßu ce bapt√™me, en seriez-vous satisfait? Le m√™me homme qui avait amen√© J√©sus dans la rivi√®re et qui avait baptis√© J√©sus-Christ, c'est ce m√™me homme qui avait baptis√© ces gens. C'est un tr√®s bon bapt√™me : non pas en aspergeant, pas en versant de l'eau, mais en immergeant dans le vieux Jourdain boueux, √† l'endroit m√™me o√Ļ J√©sus a √©t√© baptis√©. Pensez-y.

154      Paul a dit : "Avez-vous re√ßu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?" Ils... il... ils r√©pondirent : "Nous savons... qu'il y avait un Saint-Esprit."

            Il leur dit : "Comment avez-vous √©t√© baptis√©s?"

            Ils r√©pondirent : "Nous avons √©t√© baptis√©s."

            "Comment avez-vous √©t√© baptis√©s?"

            "Du bapt√™me de Jean!"

155      Maintenant observez ce que Paul a dit. Suivez ici.

          Et il leur dit : "Avez-vous √©t√© bap-... Du bapt√™me de Jean... Et ils...

          Et alors Paul dit : Jean a r√©ellement baptis√©... du bap-... de repentance, disant au... peuple de croire en celui qui venait apr√®s lui, c'est-√†-dire, en J√©sus.

156      Voyez, Jean a seulement baptis√© pour la repentance, mais le bapt√™me d'eau est au nom de J√©sus, c'est pour la r√©mission des p√©ch√©s. L'expiation n'√©tait pas faite en ce moment-l√†, les p√©ch√©s ne pouvaient pas √™tre remis. Maintenant... C'√©tait juste un engagement d'une conscience comme sous la loi. Luc 16.16 dit : "La loi et les proph√®tes ont subsist√© jusqu'√† Jean; depuis lors, le Royaume est annonc√©..." Maintenant suivez, suivez attentivement.

            Et Paul dit aux... (maintenant suivez)... "Avez-vous re√ßu..."

157      Le 5e - le 5e verset :

          Sur ces paroles, ils furent baptis√©s √† nouveau au nom de J√©sus-Christ.

158      Est-ce vrai? Alors ces gens, les gens, dans Actes 2, ont √©t√© baptis√©s au Nom de J√©sus, les Juifs √©taient baptis√©s au Nom de J√©sus, les Gentils √©taient baptis√©s au Nom de J√©sus, et chaque personne dans toute la Bible a √©t√© baptis√©e au Nom de J√©sus.

159      Maintenant trouvez un passage o√Ļ quelqu'un ait jamais √©t√© baptis√© d'une autre mani√®re, et je retournerai ici et je vous montrerai o√Ļ l'√©glise catholique admet cela et dit de vous incliner devant cela. Ils disent : "Il se peut que quelques protestants soient sauv√©s parce qu'ils ont quelques-unes des doctrines catholiques comme le bapt√™me au Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit." Ils disent : "La sainte √©glise catholique a le droit de changer la majest√© du Nom de J√©sus en P√®re, fils et Saint-Esprit, et l'√©glise protestante admet cela." Celle-ci ne le fait pas et je m'en tiens √† la Bible, je crois la Bible

160      Vous dites: "Fr√®re Branham, ordonnez-vous aux gens d'√™tre baptis√©s de nouveau?" Absolument, c'est ce que Paul a fait l√†-bas.

161      Maintenant observez, prenons Galates 1:8 et voyons ce que Paul a dit:

          ...quand nous-m√™mes, quand un ange du ciel vous annoncerait un autre Evangile... qu'il soit anath√®me!

162      Voila, "si nous ou un ange". Et Paul, le m√™me homme a ordonn√© aux gens d'√™tre baptis√©s de nouveau, ceux qui pourtant avaient un bapt√™me bien meilleur que celui que vous avez re√ßu, mon fr√®re; en effet, Jean-Baptiste √©tait le propre cousin de J√©sus, ils √©taient des cousins germains, baptisant son propre cousin dans le fleuve Jourdain. Il se retourna et baptisa les disciples de Jean. Et J√©sus a dit : "Cela ne marchera pas," c'est plut√īt Paul qui l'a dit et il leur a ordonn√© d'√™tre baptis√©s de nouveau au Nom de J√©sus-Christ, avant qu'ils puissent recevoir le Saint-Esprit; apr√®s qu'ils eurent cri√© et lou√© Dieu et pass√© un bon moment, ayant eu un grand - grand r√©veil et prouv√© par la Bible (avec leur th√©ologie) que J√©sus √©tait le Christ. Combien savent que c'est Scripturaire, le chapitre 18 ? Certainement que √ßa l'est. Voil√†. Il n'y a plus de doute √† ce sujet.

163      Maintenant, laissez-moi vous donner une petite id√©e ma√ģtresse. Maintenant il n'a point transgress√© l'ordre, mais dans Luc - Matthieu, le chapitre 16, J√©sus, quand Ils sont descendus de la montagne, Il a dit: Qui dit-on que Je suis, Moi, le Fils de l'homme?

164      "Certains disent que Tu es Elie, d'autres disent que Tu es l'un des proph√®tes, et certains disent que Tu es ceci et cela."

165      Il a dit: "Mais vous, que dites-vous ?"

166      Pierre a dit: "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant."

167      Ecoutez! "Tu es b√©ni, Simon Bar-jona (le fils de Jonas), la chair et le sang ne t'ont jamais r√©v√©l√© cela." Amen!

168      Voyez, cela devait venir par une r√©v√©lation spirituelle. La chair et le sang n'ont jamais dit √† Abel qu'il √©tait dans l'erreur (plut√īt √† Ca√Įn qu'il √©tait en erreur), ils n'ont jamais dit √† Abel que Ca√Įn √©tait dans l'erreur, mais il a √©t√© r√©v√©l√© √† Abel que c'√©tait le sang. Nous allons aborder cette question dans quelques minutes. C'√©tait le sang, et non un fruit, qui nous avait chass√©s du jardin d'Eden. C'√©tait le sang, et Abel par r√©v√©lation spirituelle... Il lui a √©t√© r√©v√©l√© par Dieu que c'√©tait le sang. Et lui par la foi... H√©breux 11:1 dit : "Il offrit √† Dieu un sacrifice plus excellent que celui de Ca√Įn, et Dieu accepta ce sacrifice." Vous y voil√†. Voyez, il l'offrit par la foi, par r√©v√©lation.

169      Maintenant observez : "Ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont r√©v√©l√© cela," (Pour revenir au Seigneur J√©sus), "mais c'est mon P√®re qui est dans le Ciel qui te l'a r√©v√©l√©. Et sur ce roc (la r√©v√©lation de J√©sus-Christ), sur ce roc, Je b√Ętirai Mon Eglise et les portes du s√©jour des morts ne peuvent pas pr√©valoir contre elle." C'est ce qu'Il a dit. La r√©v-... spirituelle. "Et Moi, Je te dis que tu es Pierre et Je te donnerai les clefs du Royaume. Et peu importe... parce que tu as un canal spirituel ouvert entre ici et le Ciel. La chair et le sang : tu n'as pas appris dans un s√©minaire, tu n'es jamais all√© √† l'√©cole, tu n'as jamais suivi un - un - un cours de th√©ologie. Mais tu t'es confi√© en Dieu, et Dieu te l'a r√©v√©l√©, et ce sont certainement des Ecritures bien claires pour relier Cela. Je te dis que tu es Pierre, c'est vrai, et Je te donnerai les clefs; et ce que tu lieras sur la terre, Je le lierai au Ciel; ce que tu d√©lieras sur la terre, Je le d√©lierai au Ciel."

170      Et Pierre √©tait le porte-parole le jour de la pentec√īte; quand ils avaient tous peur de parler, lui √©leva la voix et dit : "Vous, hommes de Jud√©e et vous qui s√©journez √† J√©rusalem, sachez ceci et √©coutez mes paroles. Ces gens ne sont pas ivres comme vous le supposez, voyant que c'est la troisi√®me heure du jour, mais ceci est ce qui a √©t√© annonc√© par le proph√®te Jo√ęl : "'Il arrivera aux derniers jours, dit Dieu, que Je r√©pandrai Mon Esprit sur toute chair. Vos fils et vos filles proph√©tiseront. Et sur Mes serviteurs et Mes servantes, Je r√©pandrai de Mon Esprit. Et Je montrerai des signes dans les Cieux et sur la terre, et des colonnes de fum√©e et des vapeurs. Cela arrivera avant que le grand et terrible jour du Seigneur vienne, et quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauv√©'." Vous y √™tes. Oh! la la!

171      "Qu'il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu' il est mort, qu'il a √©t√© enseveli, et que son s√©pulcre existe encore aujourd'hui parmi nous. Donc, √©tant un proph√®te, il a vu... il L'a vu d'avance : '... √† Sa main droite, et je ne serai pas √©branl√©. C'est pourquoi Ma chair reposera avec esp√©rance, car Il ne laissera pas mon √Ęme dans le s√©jour des morts ni ne permettra pas que Ton Saint voie la corruption'."

172      Il a dit : "Et David est mort et enseveli, et son s√©pulcre est au milieu de nous, aujourd'hui. Mais √©tant un proph√®te, il a vu d'avance la venue du Juste que Dieu a fait √† la fois Seigneur et Christ." Oh! la la! voil√† vos Ecritures, voil√† la chose, c'est cela.

173      Maintenant, nous voyons donc ici que la fa√ßon correcte, la v√©ritable et unique fa√ßon qui ait √©t√© prescrite... Et Pierre avait les clefs, et - et le jour qu'il a pr√™ch√©, ils ont dit... Maintenant observez, voila la premi√®re √©glise. Vous, catholiques, √©coutez Ceci, vous, campbellistes, √©coutez Ceci, vous, baptistes et m√©thodistes, √©coutez Ceci, et vous pentec√ītistes, √©coutez Ceci, Eglises de Dieu, nazar√©ens, p√®lerins de la saintet√©, √©coutez ceci.

174      Pierre avait les clefs et il avait l'autorit√© sinon J√©sus a menti. Et il est impossible qu'Il mente, "deux choses immuables", il est impossible que Dieu mente,". Il avait les clefs. J√©sus lui avait donn√© les clefs. Quand Il est ainsi ressuscit√© le - le troisi√®me jour, Il avait les clefs de la mort et du s√©jour des morts, mais pas les clefs du Royaume; c'est Pierre, qui les d√©tenait. C'est tout √† fait vrai.

175      Et maintenant fais attention, Pierre, tu as les clefs suspendues √† ton c√īt√© et tu pr√™ches. La question est pos√©e, ce sont les premiers convertis de la nouvelle √©glise, la premi√®re √©glise chr√©tienne. Maintenant les catholiques, maintenant les baptistes, m√©thodistes, presbyt√©riens, √™tes-vous dans une nouvelle doctrine de l'√©glise? Voyez si vous y √™tes.

          "Hommes fr√®res, que ferons-nous?"

          Pierre se tient l√† et dit: "Repentez-vous, et que chacun de vous... (fais attention, mon gar√ßon, la mani√®re dont tu places ces clefs ici, c'est de cette m√™me mani√®re que Christ les placera au Ciel.) Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptis√© au nom de J√©sus-Christ, (c'est ainsi que vous y entrez), pour le pardon de vos p√©ch√©s; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

176      Les clefs ont fait "clic" ici, et elles ont fait "clic", l√†-bas. C'est la raison pour laquelle les disciples de Jean ont d√Ľ venir se faire rebaptiser, une nouvelle fois, au Nom de J√©sus-Christ (avant qu'ils puissent entrer au ciel), recevoir le Saint-Esprit. Il a tenu Sa Parole. Ainsi, cela ne vous embrouille plus maintenant, n'est-ce pas? Voyez? Certainement, Matthieu 28.19, c'√©taient des titres, pas des noms.

177      Tr√®s bien. Combien de temps avons-nous encore? Pouvons-nous encore avoir quinze minutes pour vite r√©pondre √† quelques questions de plus? Est-ce possible? Tr√®s bien, nous allons nous d√©p√™cher. J'en ai deux ici, ici en-bas, auxquelles je voulais arriver rapidement, si possible, elles se rapportent directement √† ceci. Alors je pourrais en prendre le reste dimanche matin.

     Question n¬į 57 : Est-ce que Ca√Įn √©tait un descendant du serpent? (En voici une bonne.) Si oui, pourquoi Eve n'a-t-elle pas con√ßu jusqu'√† ce qu'Adam la connaisse?

            La m√™me... La question suivante va dans le m√™me sens.

     Question n¬į 58 : Etait-ce un - un arbre litt√©ral dont Eve a mang√© le fruit? Elle a vu qu'il √©tait bon √† manger.

178      Tr√®s bien, fr√®re, soeur, qui que vous soyez, allons dans la Gen√®se pour voir quelque chose l√†. Allons dans Gen√®se 3.8, s'il vous pla√ģt. Tr√®s bien, √©coutez alors tr√®s attentivement.

179      Maintenant, je vais rappeler l'histoire. Tout √©tait pur et saint, il n'y avait ni p√©ch√© ni souillure. Maintenant, je vais prendre la... votre... d'abord cette premi√®re question. L'arbre dans la vie... le milieu du jardin, au milieu de l'arbre... L'arbre √©tait "la femme". Maintenant je vais vous le prouver par les Ecritures si vous pouvez simplement patienter quelques minutes.

180      Nous verrons d'abord si elle √©tait... si elle a con√ßu avant qu'elle connaisse Adam ou pas, ou avant... √©coutez :

          Alors ils entendirent la voix de l'Eternel Dieu, qui parcourait le jardin vers le soir, et Adam et sa femme se cach√®rent loin de la face de l'Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin. Et le Seigneur appela Adam, et lui dit : "O√Ļ es-tu?"

          Il r√©pondit : J'ai entendu ta voix dans le jardin, et j'ai eu peur parce que je suis nu, (Maintenant il n'en √©tait pas conscient le jour pr√©c√©dent; quelque chose √©tait arriv√©, quelque chose lui avait r√©v√©l√© qu'il √©tait nu) et je me suis cach√©.

          Et Il dit : Qui t'a appris que tu es nu? Est-ce que tu as mang√© de l'arbre...

181      Manger de l'arbre lui avait fait r√©aliser qu'il √©tait nu? Comme je l'ai souvent dit, (ceci n'est pas une plaisanterie, je ne veux pas dire cela pour plaisanter), mais si manger des pommes faisait r√©aliser aux femmes qu'elles √©taient nues, nous ferions mieux de distribuer des pommes √† nouveau. Voyez? Ce n'√©tait pas un... nu... ce n'√©tait pas un arbre, une pomme qu'ils ont mang√©e, c'√©tait sexuel. Observez :

          Est-ce que tu as mang√© de l'arbre dont je t'avais d√©fendu de manger?

          L'homme r√©pondit : La femme que tu as mise aupr√®s de moi m'a donn√© de l'arbre, et j'en ai mang√©.

          Et l'Eternel... dit √† la femme : Pourquoi as-tu fait cela? La femme r√©pondit : Le serpent m'a s√©duit ... (Hein?)... Le serpent m'a s√©duite, et j'en ai mang√©. (Longtemps avant qu'elle ait con√ßu, voyez, d'Adam.)

182      Adam la connut et elle con√ßut et enfanta - et enfanta Abel

183      Mais je vais vous poser une question du point de vue naturel. Maintenant pour vous prouver qu'elle √©tait l'arbre, chaque femme est un arbre fruitier. Combien savent cela? N'√™tes vous pas le fruit de votre m√®re? Certainement que vous l'√™tes. Et au milieu du fruit, ou plut√īt, au milieu de l'arbre, c'√©tait le fruit qu'elle ne devait pas toucher.

184      Si vous faites bien attention, J√©sus n'√©tait-Il pas l'Arbre de Vie? N'a-t-Il pas promis dans saint Matthieu ou plut√īt dans saint Jean 6 : "Je suis le Pain de Vie qui vient du Ciel d'aupr√®s de Dieu."

185      Si un homme mange de la femme... Et regardez, en naissant par... par la femme, nous mourons tous; parce que nous sommes sujets √† la mort (est-ce vrai?), en naissant par la femme. En naissant de l'homme, tous nous vivons pour toujours. La femme est l'arbre de la mort, l'homme est l'arbre de vie. Car la femme ne porte m√™me pas la vie en elle. C'est tout √† fait vrai. Le - le germe de vie vient de l'homme, c'est juste, il entre dans la femme et la femme n'est qu'un incubateur; et le b√©b√© n'est reli√© que par le cordon ombilical. Pas une seule goutte de sang de la m√®re n'est dans le b√©b√©; il est n√© dans son sang √† elle, mais pas une seule goutte n'est dans le b√©b√©. Allez voir... ou lisez les livres de m√©decine, ou demandez √† votre m√©decin, vous verrez. Il n'en a pas, non, monsieur, pas une seule goutte du tout. Elle n'a que l'oeuf, c'est tout. Et la vie vient de l'homme.

186      C'est un magnifique type pour montrer qu'√† travers la femme, par la naissance naturelle, nous devons tous mourir, parce que nous sommes morts au d√©part; et nous ne pouvons vivre qu'√† travers l'Homme, Christ J√©sus. Et voil√† les deux arbres dans le jardin d'Eden. Ne pouvez-vous pas voir cela?

187      Et observez! Et en ce jour-l√†, il y avait un Ch√©rubin plac√© l√† pour garder cet arbre. Car si jamais ils gouttaient de cet Arbre de Vie, ils vivraient tous pour toujours. Combien savent cela? Ils vivraient tous pour toujours. Et la premi√®re fois qu'ils auraient pu en go√Ľter... L'ange a dit : "Nous allons Le garder." Et les ch√©rubins ont √©t√© plac√©s l√† avec ces √©p√©es flamboyantes, vers l'est, pour Le garder. Ils L'ont ramen√© vers l'est, et ont gard√© cet Arbre avec ces √©p√©es flamboyantes, afin qu'ils ne puissent pas entrer et Le prendre (cet Arbre).

188      Et quand J√©sus est venu; Il a dit : "Je suis le Pain de Vie, si un homme mange de ce Pain, il ne mourra jamais." Voil√† votre Arbre.

189      Voil√† votre femme, voil√† votre sexe qui apporte la mort. Tout aussi s√Ľr qu'il y a un d√©sir sexuel, il y a la mort derri√®re. Et aussi s√Ľr qu'il y a une naissance spirituelle, il y a la Vie Eternelle derri√®re. La mort vient √† travers la naissance par la femme, et la vie vient √† travers la naissance par un Homme. Amen! Vous y √™tes.

190      Maintenant, revenons √† Ca√Įn. Pouvez-vous me dire d'o√Ļ venait cet esprit et cette m√©chancet√©? Si Ca√Įn... Observez, si Ca√Įn √©tait le fils d'Adam, lequel √©tait fils de Dieu, d'o√Ļ venait ce mal? Pour commencer, quand il est n√©, il ha√Įssait, il √©tait meurtrier, il √©tait jaloux. Et maintenant consid√©rez la nature de son p√®re, tout au d√©but, Lucifer; et il √©tait... au commencement... il √©tait jaloux de Micha√ęl, c'est ce qui a d√©clench√© tous les probl√®mes. Combien savent cela? Et Ca√Įn avait la nature de son p√®re, en fait il √©tait jaloux de son fr√®re et l'a tu√©. Cette pure... cette nature ne pouvait pas provenir de cette Semence pure. Elle venait... devait venir de cette lign√©e corrompue. Et remarquez Ca√Įn, aussit√īt qu'il √©tait n√©...

191      Et ensuite Abel est n√© apr√®s lui; elle con√ßut d'Adam, il connut - la connut et elle enfanta le fils, Abel. Et Abel √©tait un type de Christ. Et quand - quand Abel a √©t√© tu√©, Seth a pris sa place; la mort, l'ensevelissement et la r√©surrection de Christ, en type.

192      Mais maintenant, Ca√Įn a ador√©; toutes ses oeuvres √©taient charnelles, juste comme il en est de l'√©glise charnelle aujourd'hui: ils vont √† l'√©glise, ils adorent. Ca√Įn a ador√©; il n'√©tait pas un infid√®le, il n'√©tait pas un communiste. Ca√Įn √©tait un croyant; il est all√© vers Dieu, il a b√Ęti un autel. Il a accompli chaque acte religieux qu'Abel accomplissait, mais il n'avait pas la r√©v√©lation spirituelle de la volont√© de Dieu. B√©ni soit le Nom du Seigneur! Vous y voil√†. Voyez-vous cela? Il n'avait pas la r√©v√©lation spirituelle, et c'est le probl√®me qu'a l'√©glise aujourd'hui. Et J√©sus a dit qu'Il b√Ętirait Son Eglise sur cette r√©v√©lation spirituelle. Le saisissez-vous? Oh! la la! Vos yeux peuvent s'ouvrir maintenant. Voyez, la r√©v√©lation spirituelle.

193      Ca√Įn est venu, il a b√Ęti un autel, il a ador√©, il a apport√© le sacrifice, il s'est agenouill√©, il a lou√© Dieu, il a ador√© Dieu, il a accompli tous les actes religieux qu'Abel accomplissait, et Dieu l'a cat√©goriquement refus√© parce qu'il n'avait pas de r√©v√©lation spirituelle.

194      Suivez cette m√™me lign√©e de Ca√Įn en descendant jusqu'√† l'arche; de l'arche, tout droit jusqu'√† Isra√ęl; d'Isra√ęl, jusqu'√† J√©sus, et de J√©sus jusqu'√† ce jour. Et voyez si cette √©glise charnelle et fondamentaliste, froide, empes√©e, instruite, je veux dire des hommes qui ont les Ecritures, qui connaissent toute la doctrine et les th√©ologies, ils peuvent vous l'expliquer, mon gars, juste comme ceci [Fr√®re Branham fait claquer ses doigts. -N.D.E.], mais sans la r√©v√©lation spirituelle! C'est vrai. C'est √ßa la doctrine de Ca√Įn.

195      La Bible a dit : "Malheur √† eux! parce qu'ils ont suivi la doctrine de Ca√Įn, ils se sont abandonn√©s aux √©garements de Balaam, et ont p√©ri dans la r√©volte de Kor√©." Le m√™me Livre de Jude a dit qu'ils √©taient pr√©destin√©s √† cette condamnation. Ils le sont certainement. Voyez? Qu'√©tait Balaam? C'√©tait un √©v√™que, il √©tait au-dessus de toute l'√©glise. Il vint l√†, tout aussi fondamentaliste que possible, il a offert... le voil√† qui se tient l√†-haut, dans sa gloire, se tenant l√†-haut dans toute sa gloire. Ils n'√©taient pas des infid√®les, ils √©taient des croyants.

196      Cette - cette tribu de Moab descendait de la fille de Lot. Lot qui est all√©... La fille de Lot qui √©tait all√©e avec son p√®re et a con√ßu et enfant√© un fils et ce fils √©tait... a donn√© la tribu de Moab. Ils √©taient une grande d√©nomination. Un peuple nombreux et prosp√®re; et ils avaient des princes, des rois et des dignitaires. Ils avaient des √©v√™ques, des cardinaux et tout.

197      Et voil√† venir une bande de saints exalt√©s, l'autre groupe, Isra√ęl. Un pauvre petit groupe qui √©tait sans d√©nomination, interd√©nominationnel. Ils avaient fait toutes les choses mauvaises que l'on puisse mentionner. Mais une chose, ils avaient la r√©v√©lation spirituelle, et Dieu dans la Colonne de feu √©tait avec eux.

198      Oh, je - je sais qu'ils avaient des choses charnelles. Et les gens disaient : "Un tel groupe, aussi agit√© que √ßa, on n'a rien √† faire d'autre que les chasser." Mais ils avaient la r√©v√©lation spirituelle et ils avaient le rocher frapp√©, ils avaient le serpent d'airain, ils avaient la Colonne de feu qui les accompagnaient. All√©luia! Je sais que vous - vous pensez que je suis exalt√©, mais je ne le suis pas. Je me sens vraiment bien.

199      Remarquez! Quand je pense que ce m√™me Dieu vit aujourd'hui avec nous! C'est toujours la r√©v√©lation spirituelle de la Parole. Certainement! C'est √©ternellement vrai. B√©ni soit le Nom du Seigneur! Oui, monsieur.

200      Il se tenait l√†-haut avec ce fondamentaliste; ce groupe de baptistes et de presbyt√©riens se tenait l√†-haut sur la colline, et ils avaient leurs √©v√™ques l√†-bas et ils √©taient tout aussi religieux, avec la m√™me sorte de religion, et ils adoraient le m√™me Dieu. Ils disaient : "Regardez cette bande de racailles l√†-bas. Eh bien, ils n'ont m√™me pas de d√©nomination. Ils ne sont qu'une bande de saints exalt√©s, criant comme des canards, poussant des cris aigus."

201      Est-ce vrai? C'est exactement ce qu'ils √©taient. Si vous ne croyez pas qu'ils √©taient des saints exalt√©s, retournez dans Gen√®se et voyez quand ils ont fait la travers√©e, quand le miracle fut accompli Myriam prit un tambourin et descendit la rive en tambourinant, dansant en esprit; et Mo√Įse chantait en Esprit. Si ce n'√©tait pas une bande de ce que nous appelons des libres... des saints exalt√©s, je ne sais pas ce que c'est; chantant, sautant et louant. Et tout le temps, les nations les ha√Įssaient, mais Dieu √©tait avec eux, ils avaient la r√©v√©lation spirituelle, ils suivaient cette colonne de Feu.

202      Et Moab a dit : "Maintenant, regardez ici; nous allons appeler tous les cardinaux, tous les √©v√™ques, tous les pr√™tres et nous allons les faire venir ici. Nous ferons quelque chose √† ce sujet, nous sommes une nation religieuse, nous ne laisserons pas cette propagande se m√™ler √† notre belle d√©nomination."

203      Et ainsi, ils les ont fait venir l√† et ils ont construit douze autels; c'est tr√®s exactement ce qu'Isra√ęl avait, douze autels. Ils y ont plac√© douze sacrifices, des taureaux. Tr√®s exactement ce qu'Isra√ęl avait, c'est ce que Dieu avait exig√©. Ils ont mis douze brebis dessus, ce qui repr√©sentait la venue du Seigneur J√©sus-Christ, douze brebis de part et d'autre.

204      Tous les dignitaires, les √©v√™ques et tous se tenaient tout autour. Ils ont br√Ľl√© le sacrifice, ils ont pri√©, ils ont lev√© les mains vers J√©hovah et ont dit : "J√©hovah, √©coute-nous!" Qu'essayaient-ils de faire? Et leur vieux Balaam s'est avanc√© comme cela, et l'Esprit est descendu sur lui. Certainement. (Mais il √©tait charnel.)

205      L'Esprit peut tomber sur un hypocrite, la Bible le dit. Vous m'avez entendu enseigner cela, il y a un instant. "La pluie tombe sur les justes et sur les injustes." Mais cela doit s'accorder avec la Parole, c'est l√† que vous le reconnaissez.

206      Alors, quand il l'a fait, et le... quand l'esprit sur lui a dit la v√©rit√©. Il essayait de maudire Isra√ęl et il a b√©ni Isra√ęl.

207      Maintenant, si Dieu tenait simplement compte d'une belle √©glise et d'un excellent √©v√™que, et d'un merveilleux pasteur et d'un groupe de gens instruits, Il aurait √©t√© oblig√© d'accepter ce sacrifice, parce qu'il √©tait tout aussi fondamentalement en ordre qu'Isra√ęl; mais il n'avait pas la r√©v√©lation spirituelle de la Parole et de la volont√© de Dieu. Voil√†, c'est ce qui fait la diff√©rence aujourd'hui.

208      Regardez J√©sus. Ils ont dit : "Nous ne voulons pas de ce gars. Nous savons qu'il est un Samaritain. Il est fou. Et tu vas nous enseigner? Eh bien, Tu es n√© dans l'adult√®re. Pour commencer, Tu n'es qu'un enfant ill√©gitime. Qui est Ton papa? Tu dis que Dieu est ton p√®re, esp√®ce de blasph√©mateur! Eh bien, Tu veux nous enseigner? Nous sommes pr√©dicateurs, nous sommes √©v√™ques depuis nos arri√®res-arri√®res-arri√®res-arri√®res-arri√®res-arri√®res-arri√®res grands-parents qui √©taient des pr√©dicateurs et des √©v√™ques. Nous sommes n√©s et nous avons √©t√© √©lev√©s dans l'√©glise. Nous sommes all√©s dans les plus grands s√©minaires. Nous connaissons chaque Parole √† la lettre. Et Tu essaies de nous enseigner? A quelle √©cole es-Tu all√©? O√Ļ as-Tu re√ßu cette instruction?"

209      Il a r√©pondu : "Vous √™tes de... votre p√®re, le diable," a dit J√©sus.

210      Ils n'avaient pas de signes ni de prodiges parmi eux. Ils n'avaient pas de gu√©risons Divines ni rien parmi eux. Ils n'avaient pas de b√©n√©dictions parmi eux, mais J√©sus √©tait absolument une r√©v√©lation spirituelle des Ecritures.

211      Ils disaient : "Eh bien, il est √©crit ceci et cela."

212      Et J√©sus disait : "Oui, mais il est aussi √©crit." Mais Dieu confirmait Son homme par Ses propres signes.

213      Pierre a dit la m√™me chose dans Actes 2, il a dit : "Vous, hommes d'Isra√ęl. J√©sus de Nazareth, un homme approuv√© de Dieu avec des signes et des prodiges, que Dieu a accomplis par Lui au milieu de vous. Vous en √™tes tous t√©moins; voil√†! Il a √©t√© par le... selon la pr√©... ou par le grand concile du sanh√©drin l√†-bas. Mais par la prescience de Dieu Qui L'avait pr√©ordonn√© √† mourir de cette mort, vous L'avez livr√©. Par les mains cruelles et m√©chantes, vous avez crucifi√© le Prince de la Vie que Dieu a ressuscit√© et nous en sommes t√©moins."

214      √Ē quel pr√©dicateur! Il n'avait pas... Il ne pouvait m√™me pas √©crire son propre nom, mais il connaissait Dieu. Il est dit qu'ils reconnurent en lui l'un de ceux qui avaient √©t√© avec J√©sus. Certainement, c'est une r√©v√©lation spirituelle. Oh! la la! maintenant vous y √™tes.

215      Ca√Įn √©tait exactement de cette lign√©e-l√†, cette √©glise charnelle est de la m√™me lign√©e aujourd'hui. L'Eglise Spirituelle a toujours la Colonne de Feu; Elle a toujours les signes et les prodiges: Elle a toujours le m√™me Christ, ce qui se confirme sur toute la ligne, depuis l'agneau mourant dans le jardin d'Eden jusqu'√† la deuxi√®me venue de l'Agneau, absolument le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours.

216      Et cette lign√©e de Ca√Įn : des gens religieux, raffin√©s, instruits, les m√™mes sur toute la ligne, exactement les m√™mes, chaque jour, exactement les m√™mes critiqueurs, pers√©cuteurs comme Ca√Įn l'√©tait envers Abel, ainsi sont-ils aujourd'hui. Ils l'ont toujours √©t√© et ils le seront toujours; charnels, incroyants, c'est vrai.

217      Maintenant, Gen√®se 3.8, et aussi j'ai not√© le verset 20 ici, je le regardais, il y a un instant :

          Et Adam donna le nom - Adam donna √† sa femme le nom d'Eve : car elle a √©t√© la m√®re de tous les vivants. (Voyez, cela arriva apr√®s que cette s√©duction fut d√©j√† arriv√©e)

218      Ca√Įn √©tait... maintenant attendez ! Vous dites : "Comment un serpent le pouvait-il? ...un serpent?

219      Mais fr√®re, faites attention ici. La Bible ne dit pas qu'il √©tait un serpent. La Bible dit : "Il √©tait le plus rus√© de tous les animaux des champs." Il n'√©tait pas un reptile, il √©tait un animal, il √©tait un... et l√†...

220      Et permettez - maintenant permettez-moi s'il vous pla√ģt, de vous donner ceci comme un petit signe entre nous. C'est l√† que la science est compl√®tement embrouill√©e. La chose la plus proche de l'homme qu'ils peuvent trouver, c'est le chimpanz√©. Combien savent cela? Mais il y a  quelque chose l√† entre les deux. Ils ne peuvent pas faire que les os du chimpanz√© s'accordent avec les os de l'homme, pourtant c'est la chose qui en est la plus proche. Ils peuvent dire qu'il descend du t√™tard, ils peuvent dire qu'il descend du t√™tard, ils peuvent dire qu'il descend de l'animal, et de chaque animal. Ils peuvent dire qu'il descend de l'ours. Prenez un ours, enlevez-lui la peau, il est juste comme une jeune femme, exactement la m√™me chose. Prenez son dos et tout, mettez-le debout l√† et allez d√©v√™tir de m√™me une femme, mettez la femme debout comme cela. C'est tout √† fait pareil √† un - √† un - √† un ours; les pieds sont faits de la m√™me fa√ßon, les mains sont dispos√©es comme ceci, comme celles d'un √™tre humain. Mais un chimpanz√© est plus proche que cela. C'est presque la m√™me chose, cependant ils ne peuvent pas d√©couvrir cela.

221      Voil√† un petit secret, si vous voulez le savoir. Vous savez o√Ļ il est. Il est cach√© √† leurs yeux. Ils peuvent d√©terrer tous les os qu'ils veulent, ils peuvent creuser... Les sculpteurs peuvent creuser, et la science et les - les chronologistes peuvent mesurer les p√©riodes de temps avec des proc√©d√©s atomiques, mais ils ne le saisiront jamais. Car c'√©tait le serpent qui ressemblait le plus √† l'homme, parmi tout ce qu'il y avait sur la terre. Et Dieu l'a maudit et l'a mis sur son ventre, et il a √©t√© directement chang√© en serpent, n'ayant aucune ressemblance avec l'homme. Maintenant, grattez-vous simplement la t√™te; que ces scientifiques consid√®rent cela un moment.

222      Mais la Bible d√©clare clairement que "le serpent √©tait le plus rus√© de tous les animaux des champs". C'est vrai. Il √©tait ce cha√ģnon qui se tient entre l'homme et le singe, et Dieu l'a maudit et l'a mis directement l√† sur son ventre, √† cause de la... de l'acte qu'il avait pos√©. Il a s√©duit la femme et elle a enfant√© son premier fils qui √©tait Ca√Įn (de la nature du serpent), par inspiration; le diable qui √©tait entr√© dans le serpent est celui qui a fait cela.

223      Et alors elle a con√ßu, elle a enfant√©; elle a con√ßu encore apr√®s qu'elle eut √©t√© s√©duite. Maintenant, observez, elle a √©t√© s√©duite, elle √©tait pratiquement... Eh bien, elle a mal fait. Mais litt√©ralement, elle √©tait justifiable du moment qu'elle a con√ßu de son mari, en fait il se peut que cela ait eu lieu beaucoup - beaucoup de temps apr√®s, plusieurs mois et plusieurs jours apr√®s, on ne peut le dire, nous ne savons pas, mais elle eut un enfant d'Adam.

224      Et il y a m√™me quelqu'un qui a pos√© une question disant : Bien, le fils... il a dit qu'elle allait... quand Ca√Įn est n√©, elle a dit : "J'ai enfant√© un fils avec l'aide de l'Eternel." Absolument, certainement cela devait √™tre ainsi, c'√©tait la loi de la nature. C'est exactement ce qu'il en est  de vous aujourd'hui. A votre naissance, Dieu ne descend pas pour vous former. Vous √™tes un rejeton de votre p√®re, et de votre m√®re. Et vous serez un... il y aura un... vos enfants seront vos rejetons. C'est une reproduction, tout le temps, continuellement, comme dans le cas des semences des arbres et des choses semblables, mais d'apr√®s la semence originelle. J'esp√®re que cela rend la chose claire.

225      Combien de temps nous reste-t-il? Nous n'en avons plus beaucoup. Ecoutez cette bonne question pendant les prochaines... Nous la prendrons dimanche. "Nous avons tous √©t√© baptis√©s dans un seul Esprit, pour former un seul corps." Nous voudrions savoir cela. Christ, au temps... maintenant, je pense que je prendrai quelques Ecritures, quelques bonnes Ecritures sur cela. [Fr√®re Branham r√©pond √† cette question dans la deuxi√®me partie, au paragraphe 361, √† la question n¬į 60. - N.D.E.]

226      En voil√† une bonne, juste comme... Voudriez-vous me supporter juste encore une minute ou deux pour r√©pondre √† celle-l√†, elle peut  renfermer elle-m√™me la r√©ponse.

     Question n¬į 59 :  Quand - quand vous dites : "Les m√©chants ne br√Ľleront pas √©ternellement"... (Bien, maintenant, j'ai des t√©moins de J√©hovah √† mes trousses, n'est-ce pas?)... Quand vous dites : "Les m√©chants ne br√Ľleront pas √©ternellement", vous voulez dire "en enfer" ou dans "l'√©tang de feu"? Je sais qu'il est dit dans l'Apocalypse, (c'est le chapitre 20) que l'enfer sera jet√© dans l'√©tang de feu. S'ils ne br√Ľlent pas √©ternellement, alors, qu'adviendra-t-il d'eux?

227      Exactement comme je viens de le dire, fr√®re ou soeur, qui que vous soyez; ils dispara√ģtront, ils n'existeront plus. Ils ont eu un commencement, et l√† c'est leur fin; ils seront tout simplement annihil√©s. Comment vont... Combien de temps br√Ľleront-ils? C'est vraiment difficile √† dire. Mais, observez, l√†...

228      Si vous pouvez simplement saisir cela dans votre esprit, voyez, c'est tr√®s simple. Il n'y a qu'une sorte de Vie Eternelle et Elle vient de Dieu Lui-m√™me; et Dieu seul a la Vie Eternelle. Si vous allez ici dans le lexique, cherchez le mot grec Zo√©; Zo√© c'est "la Vie Eternelle". La Vie Eternelle, c'est "Dieu". Et J√©sus a dit : "Je leur donne la Vie Eternelle." Si vous regardez ici dans le lexique, il est dit "Zo√©" C'est la seule Vie Eternelle qu'il y a. A aucun endroit dans la Bible, il n'est dit qu'il y aurait un enfer √©ternel. Il est dit qu'ils br√Ľleront "pour toujours et toujours".

229      Maintenant, prenez le mot "pour toujours" et regardez √† "aeon" - "aeon"... avez-vous remarqu√© ici dans la Bible? Combien ont d√©j√† entendu dire : "Et d'aeons en aeons..."? Et combien savent que "aeon" est un espace de temps? Eh bien, certainement, tout le monde sait que "aeon" est un espace de temps.

230      "Et ils br√Ľleront pendant des aeons", c'est-√†-dire pendant des p√©riodes de temps. "Jet√©s dans l'√©tang de feu et ils br√Ľleront pendant des aeons." Aeons signifie des p√©riodes de temps. Ils peuvent br√Ľler pendant des centaines de millions d'ann√©es dans le ch√Ętiment, mais finalement, ils devront arriver √† une fin et √™tre an√©antis compl√®tement. Voyez, parce que tout ce qui n'est pas parfait est une perversion du Parfait, et cela a eu un commencement, donc cela doit avoir une fin.

231      Mais nous qui croyons au Seigneur J√©sus-christ, nous avons "Zo√©", la Vie m√™me de Dieu en nous, et nous avons la Vie Eternelle; non pas que nous avons la vie pour toujours et toujours. Le p√©cheur a la vie pour toujours et toujours, mais nous, nous avons la Vie Eternelle.

232      Il n'y a pas longtemps, Fr√®re Cox √©tait assis sur mon all√©e, avant que nous mettions le... apr√®s que nous y avions mis des pierres et il a ramass√© un petit fossile et il a demand√© : "Fr√®re Branham, quel √Ęge cela a-t-il?"

233      "Oh, ai-je dit, chronologiquement, vous pourriez dire qu'il est vieux de dix millions d'ann√©es. Une sorte de petit et vieux monstre marin qui a v√©cu autrefois, un petit animal marin qui peut-√™tre a v√©cu il y a tr√®s longtemps dans les √Ęges pass√©s.

234      Il a dit : "Pensez combien courte est la vie humaine par rapport √† celle-l√†."

235      J'ai dit : "Oh! mais, fr√®re, ceci a une fin, mais la Vie que nous avons en Christ n'a pas de fin. Ceci a peut-√™tre v√©cu pendant deux ou trois "pour toujours", mais √ßa n'aura jamais la Vie Eternelle, parce que la Vie Eternelle vient de Dieu seul."

236      Eternelle... "Celui qui entend Mes Paroles et qui croit en Celui qui M'a envoy√© a la Vie Eternelle, et ne viendra jamais en jugement, mais il est pass√© de la mort √† la vie." Voil√†, vous avez la Vie Eternelle en √©tant un croyant. Un incroyant a la vie "pour toujours". Une... √©ternelle... Un croyant a la Vie Eternelle et il ne peut pas p√©rir parce qu'Elle est √©ternelle.

237      Mais un croyant, lui ira... un incroyant ira dans le monde, il aura des mis√®res, des malheurs... ce qu'il appelle avoir un grand moment "Youpi! Je passe un bon moment!" Des femmes, du vin et un grand moment et il pense qu'il prosp√®re. Il mourra et ira dans un √©tang de feu et de soufre qui br√Ľle, o√Ļ le feu continue pour toujours et toujours; et peut-√™tre pendant cent millions d'ann√©es, son √Ęme pourra √™tre tourment√©e dans l'√©tant de feu et de soufre.

238      Je... Vous dites : "Est-ce que ce sera vraiment comme du soufre ordinaire?" Je crois que ce sera un million de fois pire que cela. Je crois que vous ne pouvez pas √™tre... comparez cela au feu, au feu naturel. La seule raison pour laquelle il est dit "par le feu", c'est parce que le feu est ce qui consume le plus. Cela consume et d√©truit absolument tout, c'est ce que fait le feu. Bien, alors ce sera l√†-dedans; mais, vous aurez une √Ęme qui devra √™tre punie √† travers un certain...

239      Maintenant, vous devez observer le mot "feu", parce que le Saint-Esprit est consid√©r√© comme "le Saint-Esprit et le feu", parce que le feu du Saint-Esprit consume le p√©ch√©, voyez, et purifie.

240      Mais ce feu, √ßa vient de l'enfer et c'est appel√© un "√©tang de feu". Et peu importe ce que c'est, c'est un ch√Ętiment avec des tourments. L'homme riche leva les yeux, pendant qu'il √©tait en enfer, et dit : "Envoie Lazare, avec un peu d'eau sur ses doigts pour en mettre sur mes l√®vres, car ces flammes me tourmentent." Ne pensez-pas qu'il n'y a pas un enfer br√Ľlant, ou un enfer litt√©ral, il existe. S'il existe litt√©ralement un diable, il existe litt√©ralement un enfer.

241      Mais, vous voyez, tout ce qui a √©t√© perverti a une fin; en effet, cela doit revenir finalement √† la puret√© et √† la saintet√© de Dieu. Et Dieu est Eternel, si nous avons la Vie Eternelle, Dieu est en nous et nous ne pouvons plus mourir, pas plus que Dieu ne peut mourir. Voil√†.

242      Maintenant, le texte s'explique effectivement lui-m√™me, voyez, et rend la chose claire. Maintenant, voyons. J'ai un... je ne sais pas si... oui :

            "Qu'adviendra-t-il - Qu'adviendra-t-il d'eux?

243      Ils disparaissent, ils n'existent plus : L'√Ęme s'en va, l'esprit s'en va, le corps s'en va, les pens√©es s'en vont, la m√©moire s'en va.

244      Et dans la gloire, il n'y aura m√™me plus des pens√©es au sujet du mal, ou que cela soit jamais arriv√©; c'est juste, tout cela sera... pouvez-vous imaginer qu'il y ait des gens l√†-bas dans cette partie...

245      La Bible ne dit-Elle pas que "le souvenir m√™me des m√©chants dispara√ģtra?" Leur souvenir m√™me aura disparu.

246      De ce c√īt√© il y aurait un homme, et de ce c√īt√© le Dieu Tr√®s Saint, qui serait bien conscient que juste l√†, il y a un puits dans lequel des √Ęmes br√Ľlent; eh bien, ce ne serait pas le Ciel. Les souvenirs m√™mes, la m√©moire m√™me, tout ce qui est perverti, chaque pens√©e mauvaise, tout dispara√ģtra ainsi que tout ce qu'il y a de mal. Et nous ne serons que la puret√© avec "Zo√©", la Vie de Dieu, pour l'Eternit√©, pour les √Ęges qui passeront encore et encore et encore; cela ne se terminera jamais, ce sera √©ternel.

247      "Ils sont all√©s dans le ch√Ętiment perp√©tuel, mais les justes sont all√©s √† la Vie Eternelle." Vous le saisissez? Ch√Ętiment perp√©tuel, Vie Eternelle, combien c'est diff√©rent.

248      Maintenant, voyez, cela ne... Maintenant, je sais, √† vous mes chers jeunes amis, je - je n'essaie pas de me pr√©senter comme un "Je-sais-tout". Si je faisais cela...

249      Bon, j'ai encore trois ou quatre bonnes questions, je les prendrai dimanche matin, le Seigneur voulant.

250      Maintenant, observez. Voyez, ceci suscite des questions. Je suis un vieux pr√©dicateur. Je - je - je - j'ai 26 ans dans le minist√®re. Et je - je suis tr√®s reconnaissant pour ceci : je peux dire que mon... Je n'ai jamais essay√©, dans ma vie, de pr√©senter quoi que ce soit, sans que ce soit d'abord r√©v√©l√©. Et je suis tr√®s reconnaissant de ce que l'Ange du Seigneur... en fait, je n'ai aucune instruction, aucune capacit√©. Et cet Ange est descendu et Il a √©t√© pour moi un secours envoy√© par Dieu, et Il ne m'a jamais dit une seule chose qui ne s'accorde parfaitement de la Gen√®se √† l'Apocalypse avec cela, au point que... j'ai not√© ceci rapidement quand Il a dit : "Et tu - et tu auras un don de gu√©rison Divine." Je l'ai not√© exactement comme Il l'a dit.

251      Et environ trois ans plus tard, le manager a attir√© mon - mon attention sur cela, en disant :

            "Fr√®re Branham, avez-vous remarqu√© cela? C'est si parfait qu'Il vous a m√™me dit : "Un don"."

252      Voyez, Il n'a pas dit : "le don". Et chaque - chaque don dans la Bible est "le don", sauf la gu√©rison Divine et √ßa, c'est "Un don". Ce sont "Des dons de gu√©rison". Vous pouvez avoir toutes sortes de dons de gu√©rison, de diff√©rentes mani√®res. Mais pour les autres, c'est le don : "le" don de proph√©tie, "le" don de ceci, mais la gu√©rison Divine est au pluriel; "Dons". Et je n'avais jamais remarqu√© cela - que le Saint-Esprit est si parfait. Oh! b√©ni soit le Seigneur!

253      Comprenez-vous que le m√™me Saint-Esprit Qui a √©crit cette Bible par des centaines d'hommes, s√©par√©s par des centaines d'ann√©es... aucun d'eux n'a d√©vi√© par rapport √† l'autre; chacun d'eux a √©t√© complet; et ils n'avaient jamais entendu parl√© l'un de l'autre.

254      Et Paul s'√©tait rendu l√†, et il √©tait l√† en Arabie et n'avait m√™me pas visit√© J√©rusalem depuis 14 ans, mais il √©tait √† J√©rusalem et l√†... il est parti de... n'√©tait jamais all√© √† J√©rusalem; mais l√† en Arabie, il a commenc√© √† pr√™cher, sans avoir jamais vu Pierre ni tous les autres depuis 14 ans. Et quand ils se sont rencontr√©s, ils pr√™chaient exactement la m√™me chose : le bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus-Christ, la gu√©rison Divine par la puissance de Dieu.

255      Et je suis si heureux de dire que je suis l'un d'entre eux.

                 L'un d'entre eux, je suis l'un d'entre eux,

                 Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'entre eux! (All√©luia!)

                 L'un d'entre eux, je suis l'un d'entre eux,

                 Vraiment si heureux de dire... je suis l'un d'entre eux!

                 Il y a presque partout des gens

                 Dont les coeurs sont tout enflamm√©s!

                 De ce feu qui tomba √† la Pentec√īte,

                 Qui les lava et les rendit purs.

                 Oh! Il br√Ľle maintenant dans mon coeur,

                 Oh! gloire √† Son Nom!

                 Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'entre eux!

                 Ils √©taient rassembl√©s dans la chambre Haute,

                 Et priaient tous en Son Nom,

                 Ils √©taient baptis√©s du Saint-Esprit,

                 Et la puissance pour le service vint;

                 Maintenant ce qu'Il fit pour eux en ce jour-l√†,

                 Il le fera pour toi.

                 Je suis si heureux de dire... je suis l'un d'entre eux!

                 Je suis l'un d'entre eux, je suis l'un d'entre eux,

                 Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'entre eux! (All√©luia!)

                 L'un d'entre eux, je suis l'un d'entre eux,

                 Je suis tr√®s heureux de dire... je suis l'un d'entre eux!

256      Ecoutez, j'ai un petit message pour vous :

            Viens, mon Fr√®re, chercher cette b√©n√©diction

            Qui, du p√©ch√©, purifiera ton coeur,

            Qui fera sonner les cloches de joie,

            Et gardera ton √Ęme en feu,

            Oh! il br√Ľle maintenant dans mon coeur.

            Oh! gloire √† Son Nom!

            Je suis si heureux de dire que je suis l'un d'entre eux!

257      N'√™tes-vous pas heureux d'√™tre l'un d'entre eux? Qu'est-ce? C'est l'Esprit qui s'est r√©v√©l√©, c'est une r√©v√©lation de Dieu : "Sur ce roc..." peu importe si un archev√™que...

258      Il n'y a pas longtemps, un pr√™tre catholique √©tait assis dans ma maison, et il a dit : "Monsieur Branham, je viens vous poser une question."

            J'ai dit : "Allez-y, monsieur."

            Il a dit : "J'ai une lettre ici de l'√©v√™que pour vous."

            J'ai dit : "C'est tr√®s bien, monsieur."

259      Il a dit : "Les d√©clarations que vous faites - pouvez-vous lever la main et jurer solennellement que vous direz la v√©rit√©?"

260      J'ai dit : " Je ne le ferai pas. J'ai dit : "La Bible dit,... ne jurez pas du tout, ni par le ciel, ni par la terre, car c'est Son marche pied. Que votre oui soit oui et votre non..." Si l'√©v√™que veut entendre ce que j'ai √† dire, il doit me croire sur parole. S'il ne le fait pas, je ne jure pas."

261      C'√©tait le petit pr√™tre ici, de l'√©glise du Sacr√© Coeur, il a dit : "Avez-vous baptis√© Pauline Frazier √† telle date?"

262      J'ai r√©pondu : "Je l'ai fait, monsieur, l√†-bas, √† la rivi√®re Ohio."

263      Il a demand√© : "Comment l'avez-vous baptis√©e?"

264      J'ai r√©pondu : "Je l'ai baptis√©e par immersion dans l'eau, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ."

265      Il a not√© cela. Il a dit : "Vous savez que l'√©glise catholique baptisait comme cela autrefois?"

            J'ai dit : "Quand?"

            Il a dit : "Au premier √Ęge."

            J'ai dit : "Quel premier √Ęge?"

            Il a dit : "Bien, au commencement."

            J'ai dit : "Quel commencement?"

            Il a dit : "Dans la Bible."

            J'ai dit : "Voulez-vous dire les pren-...du temps des disciples?"

            Il a dit : "Certainement."

            J'ai dit : "Appelez-vous catholique... vous dites que les disciples √©taient des catholiques?"

            Il a dit : "Certainement, ils l'√©taient."

            J'ai dit : "Je pensais que l'√©glise catholique n'avait pas chang√©."

            Et il a dit : "Elle ne change pas."

266      J'ai dit : "Alors pourquoi Pierre a-t-il dit : "Repentez-vous et soyez baptis√© au Nom de J√©sus-Christ?" Et vous qui √©tiez... Il √©tait un pape?"

267      "Oui."

268      "Alors pourquoi baptisez-vous au Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit? Et lui a immerg√©, mais vous, vous aspergez! Qu'est-il arriv√©?"

269      Il a dit : "Mais, vous voyez, dit-il, l'√©glise catholique a le pouvoir de faire tout ce qu'elle veut." Huh!

270      J'ai dit : "Et vous appelez les disciples des catholiques?"

271      Il a dit : "Oui."

272      J'ai dit : "Monsieur, j'ai "Jos√®phe", j'ai "Le Livre des Martyrs" de Fox, j'ai "Les Ages Primitifs" de Pemberman, j'ai "Les Deux Babylones" de Hislop, les plus anciennes histoires qu'il y a au monde. Montrez-moi l√†-dedans o√Ļ l'√©glise catholique ait jamais √©t√© ordonn√©e, ou l√† o√Ļ elle soit jamais devenue une organisation... 600 ans apr√®s la mort du dernier ap√ītre?"

            "Oh, a-t-il dit, nous, nous croyons ce que l'√©glise dit."

            J'ai dit : "Je crois ce que la Bible dit." Voyez?

            "Eh bien, a-t-il dit, Dieu est dans Son √©glise."

273      J'ai dit : "Dieu est dans Sa Parole." Et j'ai ajout√© : "S'Il a dit..."

            J'ai dit : "La Bible ne dit pas que Dieu est dans Son √©glise, mais la Bible dit que Dieu est dans Sa Parole." "Au commencement √©tait la Parole et la Parole √©tait avec Dieu et la Parole √©tait Dieu." Et Elle a habit√© parmi nous, c'est juste, j'ai dit : "Dieu est dans Sa Parole."

274      Il s'en est all√© rapporter cela, il a dit : "Bien, nous ne pouvons pas discuter, ajouta-t-il, parce que vous croyez dans la Bible et moi je crois dans l'√©glise."

275      J'ai dit : "Je crois que la Bible est la Parole inspir√©e de Dieu et il n'y a aucune contradiction en Elle. Et c'est la Parole de Dieu, Ses plans √©ternels pour tous les √Ęges √† venir."

            Il a dit : "Les cieux et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera point." C'est juste, je crois la Parole.

276      Il est all√© vers madame Frazier. Il a dit : "Madame Frazier, voulez-vous signer ce papier-ci - ci comme consentement au fait que votre fille peut devenir un membre de l'√©glise catholique?"

277      Elle a dit : "Je pr√©f√©rerais aller avec elle dans la tombe."

278      Il a dit : "Honte √† vous", il a ajout√© : "vous devriez √™tre reconnaissante que cette fille sorte de ce non-sens pour entrer dans l'√©glise catholique."

279      Elle a dit : "Et si c'√©tait votre fille qui venait dans mon √©glise, qu'en diriez-vous?"

280      "Oh, a-t-il dit, c'est diff√©rent."

281      Elle a dit : "Non, pas du tout." Il savait qu'il avait √©t√© quelque part, quand il a quitt√© cette petite femme l√†-bas. Il savait qu'il avait √©t√© quelque part.

            Elle a dit : "Maintenant la m√™me porte par laquelle vous √™tes entr√© est ouverte!"

282      Voyez, c'est ainsi, ne vous laissez pas marcher sur les pieds. Vous n'avez pas √† vous laisser marcher sur les pieds, si Dieu est pour vous, qui peut √™tre contre vous? C'est juste! Le probl√®me aujourd'hui c'est que vous avez un br√©chet au lieu de la colonne vert√©brale. Prenez position pour Dieu et pour la v√©rit√©.

283      Le m√™me Saint-Esprit qui est descendu sur ces ap√ītres et dans les √Ęges pass√©s, est toujours dans Son Eglise aujourd'hui, ceux √† qui Dieu S'est r√©v√©l√© Lui-m√™me, non pas celui qui veut ni celui qui court, mais celui √† qui Dieu fait mis√©ricorde. C'est Dieu qui, par Son √©lection, am√®ne les gens et ouvre leurs yeux. Vous ne pourriez jamais voir cela, vous √™tes aveugle et vous ne pourriez pas voir, √† moins que Dieu ouvre votre entendement. La Bible dit que vous √™tes aveugle, et que vous ne pouvez pas voir. Cela ne sert √† rien d'essayer, malgr√© toute l'instruction et toute l'√©rudition que vous pouvez acqu√©rir, sans doute vous devenez constamment plus aveugle.

284      Maintenant vous, √©glise de Christ ici, vous parlez l√† o√Ļ la Bible parle et vous restez silencieux l√† o√Ļ Elle est silencieuse. Qu'en est-il de Ceci? Vous √™tes tr√®s silencieux l√†-dessus. C'est vrai.

285      Voyez, il faut la V√©rit√© spirituelle r√©v√©l√©e. Alors Dieu descend et Se r√©v√®le Lui-m√™me et la confirme comme √©tant la V√©rit√©. Amen! L'aimez-vous? Moi aussi. Amen.

286      Tr√®s bien, vous tous, m√©thodistes, voulez-vous serrer la main aux baptistes maintenant? Et vous presbyt√©riens?

287      "Eh bien, dites vous, Fr√®re Branham, rompez-vous la communion avec les baptistes et les presbyt√©riens qui ne bapti-..."

288      Non, monsieur. Je ne le fais pas, je les consid√®re comme mes fr√®res. Absolument! Peu m'importe si vous n'√™tes pas du tout baptis√©, si vous avez √©t√© baptis√© au nom de la Rose de Saron, du Lys de la Vall√©e ou de l'Etoile du Matin, cela n'aurait aucune... ce serait pratiquement comme P√®re, Fils et Saint-Esprit, ce sont juste trois titres. Il √©tait la Rose de Saron, n'est-ce pas? Le Lys de la Vall√©e, l'Etoile du Matin, tout cela. Certainement Il l'√©tait. Il n'y a qu'une chose qui leur √©chappe et voil√† ce que c'est : la fa√ßon correcte d'apr√®s les Ecritures, c'est au Nom de J√©sus-Christ. Si vous voulez la mani√®re Scripturaire, c'est exact, c'est √ßa la mani√®re correcte.

289      Maintenant, si vous √™tes baptis√© au nom du "P√®re, Fils et Saint-Esprit,..." vous sentez que c'est tr√®s bien. Amen. Si c'est un bon engagement envers Dieu pour une conscience pure envers Dieu, amen. Allez de l'avant, voyez.

290      Mais en ce qui me concerne, pour ma part, si vous me posez la question en disant : "Fr√®re Branham, devrais-je √™tre rebaptis√©?" Je dirais "Oui", pour ma part.

291      Une petite femme est venue ici l'autre jour, disant : "Le Seigneur m'a appel√©e pour √™tre pr√©dicateur." Je n'ai pas cru cela, pas plus que je ne croyais qu'elle - qu'elle pouvait sauter jusqu'√† la lune. Et elle...

292      J'ai dit : "Eh bien, c'est tr√®s bien, soeur." J'ai dit : "Etes-vous mari√©e?"

            - "Oui."

            - "Vous avez deux enfants?"

            - "Oui."

            - J'ai dit : "Quel est... Votre mari est-il sauv√©?"

            - "Non."

            J'ai dit : "Qu'allez-vous faire de lui?"

            - "Je vais le laisser √† la maison."

293      J'ai dit : "C'est le meilleur app√Ęt que le diable ait jamais eu. Pour commencer, vous √™tes une jolie femme, et vous quittez ici pour vous faufiler dans le champ missionnaire et vous serez un parfait app√Ęt et une cible pour le diable. Et votre mari, √† la maison, est un jeune homme, et vous le laisserez avec ces deux gosses puis, il commencera √† courir avec une autre femme et ces gosses auront bien un autre papa un de ces jours." J'ai dit : "D'abord, si Dieu appelait une femme, Il contredirait  Sa Parole. J'ai dit : "Maintenant si vous voulez le faire, c'est tr√®s bien." J'ai dit : "Eh bien, le discernement... vous dites que le Seigneur vous donne le discernement. Voulez-vous vous rendre l√† sur l'estrade et essayer cela?"

294      Elle a dit : "Oui." Et vous avez vu ce qui est arriv√©.

295      Voyez, c'est de l'enthousiasme. Cela doit √™tre ramen√© √† la Parole, si ce n'est pas dans la Parole, alors ce n'est pas juste. Peu m'importe vos √©motions, ce n'est pas juste. Amen! Bien, bon, Amen!

296      Tr√®s bien :

                 Nous marcherons dans la Lumi√®re, une si belle Lumi√®re,

                 Viens l√† o√Ļ les gouttes de ros√©e de la mis√©ricorde √©tincellent;

                 Brille tout autour de nous, nuit et jour,

                 J√©sus, la Lumi√®re du monde.

                 Vous tous les saints de la Lumi√®re, proclamez :

                 J√©sus, la Lumi√®re du monde!

                 Alors, les cloches du Ciel sonneront :

                 J√©sus, la Lumi√®re du monde!

                 Nous marcherons dans la Lumi√®re, une si belle Lumi√®re;

                 Viens l√† o√Ļ les gouttes de ros√©e...

                 Brille tout autour de nous, nuit et jour,

                 J√©sus, la Lumi√®re du...

297      Maintenant je voudrais que chacun se retourne et serre la main de tout le monde, dans les quatre sens, pendant que nous le chantons de nouveau :

                 Nous marcherons dans la Lumi√®re, une belle Lumi√®re, (amen)

                 Viens l√† o√Ļ les gouttes de ros√©e de la mis√©ricorde √©tincellent

                 Brille tout autour de nous, nuit et jour!

                 J√©sus, la Lumi√®re du...

298      Aimez-vous les m√©thodistes? Dites "amen", [L'assembl√©e dit : "amen."] les baptistes, les presbyt√©riens, les catholiques, les... Oh, vous les aimez tous? Dites "amen", [L'assembl√©e dit : "amen."]

                 Nous marcherons dans la Lumi√®re... belle... [Serrez-vous la main, alors que nous partons]

                 Oh, Viens l√† o√Ļ les gouttes de ros√©e de la mis√©ricorde √©tincellent

                 Brille tout autour de nous, nuit et jour,

                 J√©sus, la Lumi√®re du...

299      Avant que nous chantions notre cantique de cong√©diement... Eh bien, il est possible que je sois ici de nouveau le dimanche. Apr√®s cela, je ne reviendrai qu'apr√®s No√ęl. Voyez, parce que je m'en vais au Michigan, du Michigan au Colorado, du Colorado en Idaho et de l'Idaho en Californie, puis nous reviendrons. Et si possible (je veux que vous priiez pour moi), je serai √† Waterloo, (Iowa), du 24 janvier au 2 f√©vrier. Voyez, cette grande ar√®ne l√†, j'ai re√ßu un appel, il n'y a pas longtemps, et j'ai jusqu'√† dimanche pour prier; voyez, √† Waterloo (Iowa) ce qui est proche maintenant.

300      Mais maintenant, souvenez-vous, √©coutez l'√©mission du fr√®re √† 9 heures, samedi matin. Nous lui t√©l√©phonerons pour l'en informer. Ce sera au "WLRP", le "Quator Neville" √† 9 heures, samedi matin. Nous allons... si  je -  je n'arrive pas √† les traiter, Fr√®re Neville ach√®vera les questions. Le ferez-vous, Fr√®re Neville, pour dimanche matin? [Fr√®re Neville rit et dit : "Quel ordre!" - N.D.E.] Bien, regardez, si vous avez des probl√®mes, je serai √† vos c√īt√©s. Il verra cela, tr√®s bien.

301      Tr√®s bien :

                 Prends le Nom de J√©sus avec toi,

                 Enfant de tristesse et de peine

                 Il te donnera joie et r√©confort

                 Prends-Le partout o√Ļ tu vas!

                 Pr√©cieux Nom, √ī Nom si doux!

                 Espoir de la terre, joie du Ciel!

                 Pr√©cieux Nom, (Pr√©cieux Nom),

                 Oh! Nom si doux! (Oh! Nom si doux!),

                 Espoir de la terre, joie du Ciel!

302      Maintenant si vous voulez conna√ģtre un baptiste qui croit dans le fait de crier, voil√† le genre de cri dans lequel je crois. Cette vielle m√®re assise juste l√†, l'Esprit est venu sur elle. Elle a commenc√© √† crier, elle ne pouvait se retenir et, elle est retourn√©e et a embrass√© sa fille. C'est ainsi que j'aime voir cela (amen); c'est r√©ellement bon, c'est √† l'ancienne mode, des sentiments venant du coeur. Oh! la Une vieille - une vieille sainte aguerrie qui est - qui est √Ęg√©e, m√Ľre, une sainte m√Ľre, pr√™te √† rentrer √† la Maison, dans la gloire, n'attendant que la convocation, voyez, et passant simplement un temps merveilleux.

            Tr√®s bien, maintenant, c'est Fr√®re Neville, pour tout ce qu'il voudra faire.

EN HAUT