ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS




Prédication Questions Et Réponses Sur Les Hébreux, IIè Partie de William Branham a été prêchée 57-1002 La durée est de: 1 heure et 35 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Questions Et Réponses Sur Les Hébreux, IIè Partie

303      Je d√©sire d'abord remercier chacun de vous qui avez re√ßu  la requ√™te de pri√®re en faveur de ma femme. Elle √©tait tr√®s tr√®s malade. Nous ne savions pas ce que c'√©tait, et nous ne savons pas ce qui s'est pass√©; c'√©tait simplement de s√©rieux vomissements et elle √©tait pratiquement inconsciente, et elle faisait une fi√®vre de 40,5¬į C; il fallait la tenir envelopp√©e dans des couvertures glac√©es. Ainsi... mais elle va tr√®s bien maintenant. La fi√®vre a totalement disparu, et elle va bien. Ainsi, elle est tr√®s faible, elle a perdu, je pense, √† peu pr√®s 5 kilos. Elle n'a pas... Ce soir, elle a aval√© sa premi√®re bouch√©e depuis dimanche. Elle √©tait tr√®s malade, mais nous nous sommes confi√©s au Seigneur pour elle, et Il l'a r√©tablie. Nous voulons ainsi vous demander de continuer √† prier pour qu'elle recouvre ses forces.

304      Et maintenant, le prochain week-end, le Seigneur voulant, je dois aller √† Miami. Mon vieil ami, le fr√®re Bosworth retourne √† la Maison, et il a presque cent ans maintenant. Et il m'a appel√© et m'a dit : "Fr√®re Branham, venez me voir imm√©diatement, j'aimerais vous dire quelque chose avant de partir." Et il... Eh bien, je pense qu'il veut prier pour moi et m'imposer les mains avant de partir, vous savez.

305      Et je - j'esp√®re pouvoir finir mes jours avec une r√©putation comme celle de F.F. Bosworth. De tous les hommes que j'ai connus dans le monde, de tous les hommes que j'ai pu rencontrer au monde, je n'ai jamais rencontr√© un homme √† qui j'ai vraiment d√©sir√© ressembler comme F.F. Bosworth; en tant - en tant que serviteur de Dieu, bien entendu. Je n'ai jamais entendu une personne, dans le monde entier, o√Ļ que ce soit, d√©clarer quoi que ce soit au sujet de F.F. Bosworth, sinon qu'en toute chose, c'√©tait vraiment en tout "un chr√©tien", et en tout "un v√©ritable fr√®re".

306      En mourant, nous laissons derri√®re nous des empreintes de pas sur le sable du temps. C'est un fr√®re merveilleux, et il est tr√®s √Ęg√© maintenant, il a pr√®s de cent ans. Ainsi il - il rentre simplement √† la Maison, c'est tout ; et il me l'a dit. Il savait qu'il s'en allait et il attendait simplement. Il a dit que le temps le plus doux de sa vie, c'est maintenant m√™me, pendant qu'il est simplement dans l'attente, mais il a dit qu'il savait qu'il s'en allait.

307      J'ai dit : "Je suis cens√© aller au Michigan cette semaine, Fr√®re Bosworth."

3O8.Et il a dit : "Eh bien, ne tra√ģnez pas trop, Fr√®re Branham, je n'en aurai plus pour longtemps. Je deviens de plus en plus faible."

309      Donc, pour moi, il √©tait un si merveilleux  ami que je ne peux m'emp√™cher d'y aller. Si donc je dois y aller par avion, je - je reviendrai par avion pour rentrer peut-√™tre dimanche soir au plus tard; sinon, eh bien, il me faudra alors y aller en voiture, et cela me prendrait un peu plus de temps.

310      Priez donc pour fr√®re Bosworth. Priez que Dieu... et quand Il prendra le vieux patriarche, qu'Il envoie simplement un char de feu pour l'enlever. Voyez ? Je l'aime, il a √©t√© comme un papa pour moi.

311      Un autre homme avanc√© en √Ęge... lui et fr√®re Seward. Je - j'ai plut√īt un penchant pour les vieilles personnes, je - je les aime. Et le vieux fr√®re Seward s'est endormi comme cela aussi. Evidemment, fr√®re Seward n'√©tait vraiment pas aussi √Ęg√© que fr√®re Bosworth, je ne pense pas.

312      Priez donc pour fr√®re Bosworth. Ce n'est pas tout rose dans le monde, mais c'est - c'est... Il a besoin de vos pri√®res, mais pas tellement pour autre chose que ses... pour que Dieu le fasse partir en paix.

313      Alors... Et ensuite, nous voulons nous souvenir aussi que demain, le Seigneur voulant, nous enterrons un de nos amis de cette √©glise, le fr√®re Sol Coates. Il est venu ici plusieurs fois, il a travaill√© √† la poste pendant des ann√©es. Et il a rendu l'√Ęme l√†-bas au V√©t√©rans Hospital l'autre soir. Fr√®re Cox et moi sommes all√©s l√† le voir, et il avait... tr√®s faible. Et il s'en est all√© maintenant, c'√©tait un chr√©tien. Nous devons aller l'enterrer apr√®s le service des pompes fun√®bres Coot - Coot demain apr√®s-midi, √† 13 heures, fr√®re Neville et moi. Le trio Neville chantera et nous nous r√©partirons les services, fr√®re Neville et moi. En fait, je n'√©tais pas s√Ľr au moment o√Ļ nous avons pris des dispositions l√†-dessus et au sujet de Meda. Et ainsi, ses obs√®ques auront donc lieu demain apr√®s-midi, √† 13 heures, √† la maison fun√©raire Coot.

314      Et ensuite, vendredi √† 14 heures, ce sera un certain monsieur Wheeler. Nous l'appelions Pod Wheeler; c'est un... j'ai oubli√© en fait ce qu'est exactement son... Et, vous savez, je - j'ai vu cela dans le journal et je ne savais pas de qui il s'agissait, jusqu'√† ce que je me suis renseign√©. Il a √©t√© un de nos voisins pendant des ann√©es, et - et il vient de s'en aller. Il √©tait juste ici devant l'√©glise, l'autre soir, et j'essayais de le persuader de venir √† l'√©glise, l'autre soir, il y a √† peu pr√®s trois semaines, il se tenait √† cet endroit m√™me et je tentais de le persuader d'entrer dans l'√©glise. Car je ne pense pas qu'il allait √† l'√©glise ou plut√īt qu'il √©tait membre d'une quelconque confession; cependant il a un fils qui est pr√©dicateur baptiste. Mais il n'√©tait membre d'aucune confession, pour autant que je sache, et il est parti maintenant rencontrer Dieu. Ainsi, ce sera vendredi apr√®s-midi, √† 14 heures, aux pompes fun√®bres Coot. Et, fr√®re Neville et les autres chanteront √©galement, l√† √† ces fun√©railles.

315      Et ainsi, si quelqu'un d'entre vous d√©sire assister aux services, ce sera demain √† 14 heures... ou plut√īt demain √† 13 heures. Je pense que c'est cela. N'est-ce pas, Fr√®re? Et √† 14 heures, ce sera l'autre. Est-ce juste? A 14 heures, aux pompes fun√®bres Coot.

316      Et maintenant, dimanche matin... Samedi, il y aura une √©mission. Et Fr√®re Neville vous communiquera probablement d'ici-l√† ce que... Si nous pouvons avoir un service de gu√©rison dimanche soir ou √† un autre moment, apr√®s notre retour, si je prends l'avion pour - pour la Floride pour voir fr√®re Bosworth. Je ne sais simplement pas comment me s√©parer de lui, c'est vraiment un vieux et pr√©cieux ami! Et ce sera probablement la derni√®re fois que nous nous rencontrerons ici sur terre, si le Seigneur le permet. Et il... Je ne sais pas si je saurai le quitter aussit√īt; et je ne veux pas me s√©parer de lui, mais vous savez ce qu'il en est, il y a d'autres choses que l'on doit faire.

317      Maintenant, il y a une d√©claration que j'aimerais faire ici, pendant qu'il n'y a pas trop de gens et que je suis avec des amis.

318      Je suis heureux de voir l√† soeur Smith! C'est la premi√®re fois que je la vois, apr√®s bien  longtemps. Comment allez-vous, Soeur Smith? Une ann√©e, oh! la la! Je crois que la derni√®re fois que je vous ai vue... [Soeur Smith parle. - N.D.E.]. A Benton Harbor, je compte m'y rendre un de ces jours. C'est bien. Je crois que la derni√®re fois que je vous ai vue, c'√©tait lors d'un service fun√®bre, √† Louisville. Et je me souviens tr√®s bien de la soeur Smith. Combien nous... J'avais l'habitude d'aller la chercher en camion, quand nous allions √† l'√©glise. Le vieux goudron de houille √©tait coll√© √† l'arri√®re de celui-ci et les ailes branlaient, et il faisait froid; et moi, avec un pied dehors! Oh! la la! il a coul√© beaucoup d'eau sous le pont depuis lors, Soeur Smith! √áa, oui! Eh bien, nous remercions le Seigneur pour ces pr√©cieux souvenirs, et nous L'aimons toujours!

319      Autre chose, quelqu'un s'est peut-√™tre demand√© l'autre soir... Je parlais √† fr√®re Fleeman ici dans la rue. Et il est arriv√© parfois que quelqu'un dise : "D√®s que la r√©union se termine, pourquoi fr√®re Branham sort-il simplement et s'en va-t-il?"

320      Voici ce qu'il en est : ma femme est seule. Voyez? Et si je commence √† parler, je parlerai pendant la moiti√© de la nuit, alors qu'elle est l√†-bas seule la plupart du temps. Et c'est la raison pour laquelle la nuit je me d√©p√™che de sortir, pour retourner aupr√®s d'elle, voyez-vous, car si je me mets √† parler, je parle trop! Je peux parler √† telle personne pendant une demi-heure. Je n'arrive pas √† me contenter de passer, en disant : "Comment allez-vous ce soir? Comment allez-vous? Comment allez-vous?" Je ne fais pas cela. Je m'arr√™te simplement et me mets √† parler; et que quelqu'un commence √† parler de quelque chose, je reste alors l√† une heure. Voyez? Et c'est pour cette raison qu'elle reste √† attendre, et ainsi de suite. Voil√† pourquoi il en est ainsi. Je ne veux pas que vous pensiez que c'est parce que je ne voulais pas rencontrer mes amis pour leur serrer la main et exprimer mon amiti√©, etc., mais c'√©tait simplement pour cette raison.

321      Ainsi, que chacun soit donc en pri√®re pour les malades et les afflig√©s.

322      Et madame Harvey passe par toutes ces peines, elle recouvre la sant√©. Oui, oui. Et je ne vois pas... Je... Eh bien, il se peut qu'il y ait un m√©decin ici, √† ce que je sache. Et si je me trompe sur cette estrade, que Dieu me pardonne. Mais je crois que Dieu tiendra ces m√©decins pour responsables de ce qu'ils ont fait √† cette dame. Je - je crois √† la chirurgie, je crois aux m√©dicaments. J'y crois certainement. Je pense que Dieu les a envoy√©s ici pour nous aider, de m√™me qu'Il a envoy√© les m√©caniciens pour les voitures, etc. Mais cette petite dame, le m√©decin l'avait abandonn√©e, disant qu'elle √©tait compl√®tement rong√©e par le cancer, qu'il n'y avait plus rien √† faire, une petite m√®re d'une ribambelle d'enfants.

323      Je suis all√© la voir et j'ai essay√© de lui expliquer comment par la pri√®re... Et - et elle n'est qu'une jeune femme de vingt-cinq ans environ. Et Dieu a gu√©ri son petit b√©b√©; on l'appelle maintenant : "le b√©b√©-miracle", l√† √† l'h√īpital des enfants, c'√©tait la m√©ningite. Le - le petit gars se trouvait dans un √©tat vraiment terrible, et le Seigneur l'a imm√©diatement gu√©ri. Les m√©decins n'arrivaient pas √† comprendre √ßa. Je suis all√© chez madame Harvey et j'ai dit : "Madame Harvey, les m√©decins vous ont donc abandonn√©e?"

324      "Oui, monsieur. C'est..."

325      Et son mari a dit : "Oui, il n'y a plus rien √† faire, elle est compl√®tement rong√©e par le cancer."

326      J'ai dit : "Eh bien, maintenant ce qu'il nous faut faire, c'est de croire en Dieu, c'est de croire que Dieu va - va gu√©rir le...  vous gu√©rir. " Et j'ai dit: "Ce qui va se passer, le cancer pourrait ne pas dispara√ģtre imm√©diatement; mais si nous prions, alors la vie du cancer s'en ira. Vous pourriez √™tre encore malade un bon moment, et - et, ai-je dit, vous pourriez aussi √™tre imm√©diatement soulag√©e." Et j'ai dit : "Puis, quelques jours apr√®s, vous pourriez √™tre plus malade que jamais; mais, ai-je dit, vous devez exercer votre foi contre ce cancer." J'ai dit : "Si le cancer vit, vous mourrez. Si le cancer meurt, vous vivrez." Puis j'ai dit : "Maintenant prions."

327      Et nous avons pri√©, et avec toutes les √©vidences que j'avais vues, Dieu toucha le corps de cette femme. Et aussit√īt elle s'est port√©e mieux, elle est all√©e voir ma m√®re, elle a rendu visite aux voisins (alors qu'elle √©tait dans une grande souffrance), et elle n'avait aucune douleur. Et ensuite, environ trois jours apr√®s, elle est retomb√©e malade.

328      Et puis, on a appris que la ville avait d√©clar√© qu'elle supporterait les honoraires des m√©decins, au cas o√Ļ les m√©decins l'op√©raient.

329      Et maintenant, si je suis dans l'erreur, que Dieu me pardonne. Mais ils ont pris cette jeune maman et en ont fait un "cobaye". Ils l'ont emmen√©e l√†-bas et ils ont fait sortir de son ventre les intestins, et tout; ils ont pris une partie des conduits urinaires et intestinaux, et ils les ont sortis, de part et d'autre. Elle est rest√©e neuf heures et quelques sur la table d'op√©ration. L'infirmi√®re a dit : "Cela ressemblait √† un abattoir, o√Ļ on jetait ses entrailles par-ci par-l√†; et on a plac√© des ovaires et des trompes en plastique." Cela est affreux, mais c'est vrai! Des entrailles en plastiques et des choses comme cela, et on a laiss√© la femme dans ce p√©trin, une petite m√®re. Je dis, selon ma vision de la chose, que ces m√©decins sont coupables de meurtre!

330      Elle leur a parl√©, disant : "Fr√®re Branham a pri√© pour moi."  Et elle a dit : "Nous croyons que notre cancer... que le cancer est mort."

331      Il a dit : "J'ai une nouvelle √† vous annoncer. Votre cancer est vivant!"

332      Comment pouvait-il le savoir? C'√©tait √† l'int√©rieur, aucune radiographie ne peut l'identifier! Le cancer est un... On ne peut identifier un cancer par la radiographie, c'est de la chair en soi, on ne peut le voir. Tout ce qu'ils ont eu √† faire, c'√©tait de¬¶charcuter cette femme et de la d√©couper en morceaux. Voil√† tout! Eh bien, puisqu'il s'agissait d'une petite maman, je l'ai laiss√©e √©prouver sa foi en Dieu, au lieu de faire d'une telle personne un cobaye. Maintenant, si je - si j'ai eu tort, si je - si je n'avais pas un motif juste, que Dieu me pardonne, voyez-vous, car je n'aimerais pas que vous pensiez que je ne crois pas aux op√©rations ou que je ne crois pas aux m√©decins et tout. Cela est tr√®s bien. Mais je pense que l'on devrait savoir ce que l'on fait avant de vider l'int√©rieur d'une personne, et que l'on ne devrait pas se servir des gens uniquement pour ce genre d'exp√©rience. C'est vrai! Et maintenant, √©videmment, elle ne peut pas survivre! C'est tout. Si elle survit, cela sera certainement l'un des plus grands miracles qui ait jamais eu lieu. Quand la femme a regard√© et qu'elle a vu que ses intestins se trouvaient d'un c√īt√© et que ses reins devaient fonctionner de l'autre c√īt√©, elle a simplement tr√©pass√© comme ceci, elle a tr√©pass√©... Eh bien, ce n'√©tait pas un √™tre... la pauvre petite cr√©ature s'en est all√©e. Et ce n'√©tait qu'une pauvre m√®re de 22 ou 25 ans, avec trois ou quatre gosses √† √©lever. C'est l'histoire la plus triste que j'ai jamais entendue de ma vie. J'ai dit : "A mon avis, ce m√©decin est coupable de... S'il a simplement pris cette femme pour faire une exp√©rience parce que la municipalit√© allait prendre cela en charge, alors ce n'est pas correct et on ne devrait pas permettre cela."

333      [Un homme demande si Dieu peut r√©tablir cette femme. - N.D.E.] Eh bien, je vous dirais, mon fr√®re que ce - ce n'est pas impossible. Et b'est - ce n'est pas... C'est - c'est possible, et c'est aussi probable. Car je connais un homme en Californie qui avait perdu un bras (vous avez tous bien suivi ce cas dans le journal); on a pri√© pour lui, et ce bras qui avait √©t√© coup√© ici, a effectivement pouss√© jusqu'√† ce que les doigts apparaissent; partant du coude, le poignet, la main, et les parties qui composent les articulations des doigts ont repouss√©. Voyez-vous ? Je crois que c'est dans le Herald of Faith, ["H√©raut de la Foi" - N.D.T.] qui para√ģt chaque mois. M√™me s'il a ses mains comme ceci, on a montr√© √† quel niveau son bras √©tait coup√©, et √† partir d'o√Ļ il a repouss√©, chaque mois, comment la chose √©voluait, pendant environ un an.

334      [L'homme se remet √† parler dans l'auditoire. - N.D.E.] Certainement que c'est vrai! Je crois... Ce - ce - c'est rare, voyez, c'est tr√®s rare. Une fois par hasard, j'en ai entendu parler. Eh bien, pour ce qui est du fr√®re Bosworth, il a pri√© un soir pour une femme. Et j'ai eu un cas dans ma r√©union. Celui de fr√®re Bosworth, c'√©tait instantan√©ment, le mien a pris un peu de temps pour que √ßa se fasse.

335      Il a pri√© pour une femme... Maintenant, j'ai lu le t√©moignage de la femme. Elle avait un cancer, elle n'avait plus de nez; le cancer lui avait rong√© le nez. Et le lendemain matin, la femme avait un nez! Eh bien, je sais que ceci... Eh bien, cela se trouve dans le livre de fr√®re Bosworth, intitul√© Christ the Healer [Christ le Gu√©risseur - N.D.T.] ou plut√īt The Joy Bringer [Celui qui am√®ne la joie - N.D.T.], dans l'un des deux, je crois. Eh bien, le t√©moignage de la femme, avec son nom et son adresse. Il y a des voisins, des m√©decins et bien d'autres qui peuvent attester que la chose est arriv√©e.

336      Maintenant, √† Little Rock, dans l'Arkansas, un soir dans une salle, j'avais pri√© l√†... Pas √† Little Rock, mais √† Jonesboro. Je priais... Je m'√©tais dit : "Je vais rester jusqu'√† ce que je prie pour la derni√®re personne." Je m'√©tais tenu huit jours et huit nuits sur l'estrade. Voyez? Et alors... Et une femme est entr√©e dans la salle; elle tenait son mouchoir comme ceci, et je pensais qu'elle pleurait. Et J'ai dit...Oh, je pense qu'il √©tait deux heures ou trois heures du matin. J'ai dit : "Ne pleurez pas, ma soeur, Dieu est le Gu√©risseur."

337      Elle a dit : "Je ne pleure pas, Fr√®re Branham." Elle a enlev√© cela; elle n'avait pas de nez. Voyez? Les m√©decins avaient dit... Le cancer l'avait effectivement rong√© jusqu'√† l'os blanc de son... √ßa se voyait. J'ai pri√© pour elle et j'ai demand√© que le Seigneur la gu√©risse.

338      Et √† peu pr√®s quatre ou cinq semaines apr√®s cela, je me trouvais √† Texarkana. Et il y avait l√† un homme bien habill√© qui a dit : "Puis-je juste dire un mot, Fr√®re Branham?"

339      D√®s qu'il est arriv√© sur l'estrade, un des huissiers a essay√© de le faire taire. Et j'ai dit : "Eh bien, voyons!"

340      Il a dit : "Reconnaissez-vous cette jeune dame?"

341      J'ai dit : "Non."

342      Il a dit : "Si vous regardiez cette photo, vous la reconna√ģtriez." C'√©tait un employ√© de d√©sinfection √† - √† Texarkana, et c'√©tait l√† sa m√®re avec un nez tout neuf, qui avait pouss√©, ayant exactement la m√™me forme que le premier!

343      Alors cela montre que Dieu... J'ai vu la chose se produire. Dieu pourrait faire cela maintenant pour la petite madame Harvey. Et je prie qu'Il le fasse, car la pauvre petite veut vivre!

344      Fr√®re Tony, avez-vous quelque chose? [Fr√®re Tony rapporte une gu√©rison - N.D.E.]. Cela est vrai! Amen! Amen! Oui, cela est √©galement bon. Oui, Il le fera certainement. Il est un Gu√©risseur.

345      [Quelqu'un d'autre intervient. - N.D.E.]. Oui. Oui. Oui, fr√®re. Amen. Certainement. Oui. Certainement que je... Et je souhaite que Dieu vous restitue la chose, mon fils, vous pouvez la r√©cup√©rer directement et la lui montrer. C'est tout √† fait exact. C'est pour un t√©moignage √† la gloire de Dieu, priez que Dieu le fasse. Oh, Il - Il... S'Il est le Dieu Tout-Puissant, Il peut tout faire! S'Il ne peut pas tout faire, Il n'est pas le Dieu Tout-Puissant.

346      Il y a quelque chose qui a fait de nous ce que nous sommes, tels que nous sommes, sinon nous aurions eu une - une t√™te comme celle d'un oiseau ou quelque chose comme √ßa; s'il n'y avait pas une Intelligence sup√©rieure derri√®re nous pour faire que chacun de nous soit particulier, pour faire qu'un ch√™ne, un peuplier, un palmier et - et... soient diff√©rents les uns des autres... Il ne nous fait pas... certains avec de la fourrure, d'autres avec des plumes, et d'autres avec une peau, afin qu'on... Voyez, il y a - il y a une Intelligence sup√©rieure derri√®re cela, qui - qui gouverne cela. Bien s√Ľr, Il tient toutes choses entre Ses mains. Et je sais qu'Il peut tout faire. Et nous prierons pour cela, nous prierons.

347      [Quelqu'un d'autre parle dans la congr√©gation. - N.D.E.] C'est correct. Nous avons...

348      [Soeur Snyder dit : "Fr√®re Billy, excusez-moi." - N.D.E.] Oui, Madame, c'est tr√®s bien, allez-y. [Soeur Snyder signale qu'elle a √©t√© gu√©rie quand fr√®re Branham a pri√© pour elle l'autre dimanche. - N.D.E.]. Amen! Vous savez, je pensais, Soeur Snyder, une fois que je me tenais debout ici sous cette onction, je pensais... J'ai parl√© √† fr√®re Cox, disant : "Je n'oserai m√™me plus tenir ces r√©unions de discernement au tabernacle." Oh, vous ne pouvez pas savoir combien le diable me tourmente √† cause de certains de ces discernements, ma soeur. Combien - combien il me tourmente! Vous savez, me parlant de ces discernements.

349      Et ici, j'ai justement d√©couvert que la soeur de madame Wood ici... Je n'avais jamais vu quelqu'un de leur famille. Beaucoup d'entre eux ont √©t√© gu√©ris √† cette √©poque, et chacun... Eh bien, vous savez, un bon nombre de ces gens a √©t√© gu√©ri. Et apr√®s le... Maintenant, voici ce qui est √©trange : sa soeur, j'avais soup√© avec elle un soir, deux semaines environ avant que cela... Oh, c'est loin dans les montagnes du Kentucky, et je - je sais r√©ellement qu'elle avait une voix comme celle de madame Wood, et il ne faisait pas tr√®s clair dans la pi√®ce. Et je n'ai pas fait attention √† elle de toute mani√®re; je parlais plus √† son mari, elle, elle √©tait √† l'√©cart. Nous sommes sortis, nous nous sommes assis et nous avons mang√©, ensuite nous sommes revenus √† l'int√©rieur, j'ai parl√© √† son mari, je me suis lev√© et je suis parti. Et Dieu qui est mon Juge supr√™me sait (Lui Qui s'est tenu pr√®s de cette chaire) que je n'ai plus reconnu cette femme!

350      Et ensuite, apr√®s que le service de gu√©rison a pris fin, j'ai fait l'appel √† l'autel pour que les p√©cheurs viennent se repentir. Et elle avait √©t√© tr√®s arrogante vis-√†-vis de Cela, mais elle s'est repentie et a donn√© sa vie √† Christ; elle a lev√© la main pour montrer qu'elle abandonnait sa vie √† Christ, et elle pleurait. Apr√®s que toute l'onction fut d√©j√† partie, j'ai fait l'appel √† l'autel, et etc. Et ensuite il m'est arriv√© de me retourner, l√†, j'ai eu une vision et j'ai vu son fr√®re; c'√©tait sa soeur, elle √©tait sa soeur, et ils √©taient ensemble.

351      Je pensais que c'√©tait la femme de Charlie, parce que je savais que lorsque je me trouvais √† table l'autre jour, l√†-bas chez - chez Charlie... Sa petite femme, une toute petite cr√©ature, le Seigneur m'a montr√© qu'elle avait un probl√®me de sant√©. Et √† l'instant m√™me, le Seigneur a touch√© son corps, alors qu'elle √©tait √† table en ce moment-l√†. Tony, chez qui nous √©tions, l√†-bas, √©tait parti √† la chasse √† l'√©cureuil. Le Seigneur a touch√© le corps de cette femme et a enlev√©, pendant qu'on √©tait assis l√†, la maladie qu'elle aurait d√Ľ tra√ģner toute... pour le reste de sa vie. La petite dame mangeait toujours √† l'autre bout de la table, mais elle s'est alors approch√©e, elle a d√©plac√© sa chaise et s'est mise √† manger juste √† c√īt√© de moi. Elle ne savait pas ce qu'elle faisait. Son mari √©tait assis comme ceci, et fr√®re Bank √©tait assis l√†, et nous √©tions en train de parler. Elle s'est retourn√©e, elle a pris sa chaise et l'a plac√©e l√† √† c√īt√© de moi. C'√©tait dans un but; en effet, le Seigneur a donn√© une vision sur-le-champ. J'ai appel√© son mari dehors, car il s'agissait d'une maladie de femme. J'ai commenc√© √† lui raconter ce qui √©tait arriv√©. Il a dit : "Fr√®re Branham, c'est exactement ainsi que c'est arriv√©, exactement ainsi." Et il l'a inform√©e l√†, et le Seigneur l'a gu√©rie. Tr√®s bien.

352      Et puis, l'autre soir, apr√®s la r√©union, il y avait cette autre soeur, et j'ai vu ce jeune Charles et cette femme ensemble. Je me suis dit : "Cela doit √™tre sa femme; mais sa femme est blonde et celle-ci est une femme aux cheveux noirs. Et j'ai pu remarquer que la vision se d√©pla√ßait vers un coin par ici. Elle √©tait assise l√† √† s'essuyer les yeux, et le Seigneur a donn√© une vision apr√®s qu'elle fut.. l'appel √† l'autel... √† la fin de la r√©union de pri√®re, la gu√©rison des malades, et quand l'appel √† l'autel avait √©t√© fait; Dieu a attendu qu'elle se repente et qu'elle Lui donne sa vie, et Il S'est alors retourn√© et l'a gu√©rie. Et elle a eu... ses maux l'avaient fait enfler pendant des ann√©es. Et elle avait tellement d√©senfl√© et tout que m√™me ses pieds √©taient pliss√©s, quand tout (le poison) √©tait sorti d'elle, de son corps. Elle ne s'est jamais sentie aussi bien pendant des ann√©es. Voyez? Et comme le Seigneur fait cela par Sa gr√Ęce infinie! Je pense que c'est √ßa l'histoire, n'est-ce pas, Soeur Wood? Et combien Il sait le faire! Apr√®s... Que dites-vous? [Soeur Wood dit : "Elle a perdu trois kilos et demi la semaine derni√®re." - N.D.E.]. Trois kilos et demi en une semaine! Oh, Il est Dieu, n'est-ce pas?

353      Maintenant, je vous dirai la raison pour laquelle j'ai dit √† fr√®re Neville... Je pensais que peut-√™tre Il avait un message pour ce soir. Il a dit : "Non." Il n'en avait pas. Et il me reste encore quelques questions ici. Je me suis senti moralement oblig√© de venir ici pour r√©pondre √† ces questions. J'ai donc deux ou trois questions de plus, que je ne traiterai probablement pas ce soir.

354      Je veux vous en lire quelques-unes qui viennent d'√™tre d√©pos√©es par un pr√©dicateur. Fr√®re Neville vient de... ou plut√īt fr√®re Beeler vient de me les apporter [Fr√®re Branham r√©pond aux huit questions suivantes dans la 3e partie de cette s√©rie de questions et r√©ponses, √† partir du ¬ß 668, questions n¬į 67 √† 74. - N.D.E.]

     Que repr√©sentent les pierres d'Apocalypse 21:19 et 20?

     Expliquez les quatre b√™tes d'Apocalypse 5... Il veut dire 6; ce n'est pas Apocalypse 5; c'est 6, je pense.

     Et qui sont les vingt-quatre anciens?

     Que signifiait le fil cramoisi de Gen√®se 38?

     O√Ļ les dons relatifs √† la mort des deux t√©moins d'Apocalypse 11 doivent-ils √™tre envoy√©s?

     O√Ļ seront les saints apr√®s le Royaume mill√©naire, et quelle sorte de corps auront-ils?

     Comment jugerons-nous les anges?

     Qu'est-ce que les cheveux ont √† voir avec les anges dans 1 Corinthiens?

355      Vous parlez de quelques bonnes questions, en voil√† quelques-unes! Je n'y arriverai probablement pas ce soir, mais le Seigneur voulant, j'essaierai de les aborder la prochaine fois que nous viendrons ici pour cela.

356      J'ai quelques tr√®s bonnes questions ici ce soir, ainsi nous allons simplement prier maintenant et demander au Seigneur de nous aider, et nous allons les traiter imm√©diatement, dans les prochaines (oh), trente-cinq ou quarante minutes.

357      Maintenant, Adorable P√®re c√©leste, nous Te sommes reconnaissants de tout ce que Tu as fait pour nous. Et, oh, qu'elle est vraiment extraordinaire la mani√®re dont Ta gr√Ęce descend jusqu'√† nous! Je pense maintenant √† l'autre soir, et √† ma petite compagne, oh, combien elle √©tait malade. Et Tu es entr√© en sc√®ne. Sa fi√®vre a commenc√© √† baisser d√®s cet instant-l√†, et maintenant elle est compl√®tement termin√©e. Je Te remercie. Et le... Je prie simplement que Tu sois avec tous ceux qui ont fait une requ√™te ce soir. Et nous ne savons pas bien ce que repr√©sente une petite pri√®re, jusqu'√† ce que cela entre dans notre propre foyer. √Ē Dieu, quel... combien - combien Tu deviens r√©el! Au moment o√Ļ le m√©decin peut s'en aller, en disant : "Je ne sais pas, je n'ai jamais rien vu de pareil!", et puis le Seigneur J√©sus entre en sc√®ne.

358      √Ē Dieu, Tu es vraiment r√©el pour nous, et nous en sommes vraiment

            heureux. Nous prions que Tu nous pardonnes toute notre paresse et notre stupidit√©. Et, √ī Seigneur, souviens-Toi simplement de nous, que nous sommes une chair humaine dans un monde t√©n√©breux, un monde de t√©n√®bres, de p√©ch√© et de chaos. Et nous regardons comme √† travers un voile pos√© sur notre visage, et nous voyons et connaissons les choses juste d'une mani√®re humaine. Mais un jour, quand ce voile sera √īt√©, nous Te verrons face √† face et nous conna√ģtrons comme nous avons √©t√© connus. C'est apr√®s ce jour que nous soupirons.

359      Nous prions maintenant, P√®re, que Tu nous aides pendant que nous essayons d'apporter aux gens la Parole de Dieu, d'apr√®s leurs requ√™tes. √Ēte de nous toute maladie. Nous avons besoin de Toi, Seigneur! Et nous prions que Tu accordes cela. Que Ta mis√©ricorde nous soit accord√©e, car nous l'avons demand√© au Nom de J√©sus. Amen!

360      Maintenant, pour r√©pondre aux questions, je ne suis pas le meilleur du pays, vous savez! Mais, je r√©pondrai simplement au mieux de ma connaissance.

361      Voici la question par laquelle j'ai commenc√© l'autre soir et l√† o√Ļ j'ai d√Ľ m'arr√™ter:

     60a. "Nous avons tous √©t√© baptis√©s dans un seul Esprit, pour former le Corps de Christ." (Vous vous rappelez tous que j'√©tais sur cette question. Eh bien, cela se trouve, bien s√Ľr, dans 1 Corinthiens 12)... Au moment o√Ļ nous sommes... naissons de nouveau, ceci se produit. C'est ce... Ceci est-il le bapt√™me du Saint-Esprit, y aura-t-il plut√īt un bapt√™me plus tard ou s'agit-il d'un remplissage?

362      Maintenant, voil√† une bonne question, et nous pourrions passer le reste de notre temps uniquement sur cette question, et ce soir et demain soir, etc. Cela couvrirait... cela pourrait - cela pourrait prendre toute la Bible et la relier. Chaque √Čcriture doit s'accorder parfaitement avec les autres √Čcritures de la Bible.

363      Mais juste pour essayer de pr√©senter cela bri√®vement et √©clairer les choses, au mieux de ma connaissance, c'est non! Quand vous croyez au Seigneur J√©sus-Christ, c'est alors que vous recevez la nouvelle naissance. Lorsque vous croyez au Seigneur, vous recevez une nouvelle pens√©e, une nouvelle vie, mais ce n'est pas le bapt√™me du Saint-Esprit! Voyez? Quand vous croyez, vous naissez de nouveau, vous avez la Vie Eternelle. C'est un don de Dieu qui vous est donn√© par une gr√Ęce souveraine, quand vous acceptez le don que Dieu vous donne. Voyez? "Celui qui √©coute Mes Paroles et qui croit √† Celui qui M'a envoy√©, a la Vie Eternelle." Il a la Vie Eternelle, voil√† la nouvelle naissance, vous √™tes converti, cela signifie que vous "avez fait demi-tour".

364      Mais le bapt√™me du Saint-Esprit vous introduit dans le Corps de Christ, il vous rend sujet aux dons pour le service. Cela ne vous rend pas plus chr√©tien. Cela vous introduit simplement dans le corps des dons. Voyez? "Maintenant, dans un seul Esprit (1 Corinthiens 12) nous sommes tous baptis√©s pour former un seul Corps. Maintenant, dit Paul, il y a diff√©rents dons, et dans ce Corps il y a neuf dons spirituels." Et dans ce Corps... Vous devez √™tre baptis√© dans le Corps pour poss√©der un de ces dons. Ils viennent par le Corps.

365      Mais alors, pour ce qui est d'avoir la Vie Eternelle et d'√™tre un chr√©tien, vous √™tes chr√©tien d√®s que vous croyez. Maintenant, il ne s'agit pas de faire semblant de croire, mais de croire v√©ritablement au Seigneur J√©sus et de L'accepter comme votre Sauveur personnel; vous √™tes n√© de nouveau √† l'instant m√™me et vous avez la Vie Eternelle. Dieu entre en vous!

366      Maintenant, regardez, la Vie Eternelle, J√©sus a dit : "Celui qui √©coute Mes Paroles et qui croit √† Celui qui M'a envoy√©, a la Vie Eternelle et ne vient point en Jugement, mais il est pass√© de la mort √† la Vie." Vous √™tes √† ce moment-l√† une nouvelle cr√©ature. Paul avait donc rencontr√© quelques-uns de ces gens-l√†, dans Actes 19. Ils avaient l√† un pr√©dicateur qui √©tait un avocat converti, du nom d'Apollos. Et Apollos √©tait un homme vers√© dans les √Čcritures. Et il prouvait par les √Čcritures que J√©sus √©tait le Christ. Voyez?

367      Maintenant, faites attention. Apollos, par la Parole, prouvait cela par la Parole. "La foi vient de ce qu'on entend, ce qu'on entend de la Parole. Celui qui √©coute Ma Parole et qui croit √† Celui qui M'a envoy√©, a la Vie Eternelle." Vous comprenez? Apollos, prouvait cela par la Parole. Et ceux-ci √©taient des chr√©tiens, c'√©taient des partisans, des disciples. Et Apollos prouvait par la Parole que J√©sus √©tait le Christ. Et ils √©taient une grande joie et acceptaient la Parole alors qu'ils ne connaissaient que le bapt√™me de Jean.

368      Et quand Paul a parcouru les hautes provinces d'√Čph√®se, il a rencontr√© ces disciples, et il a demand√© : "Avez-vous re√ßu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?" Voyez?

369      Donc, quand vous croyez, a dit J√©sus, vous avez la Vie Eternelle. C'est cela la nouvelle naissance. C'est votre conversion, un changement. Mais le bapt√™me du Saint-Esprit est la puissance de Dieu dans laquelle vous √™tes baptis√© et o√Ļ vous √™tes sujet √† ces neuf dons spirituels, pour qu'ils op√®rent √† travers vous; tels que celui d'enseignant, d'√©vang√©liste, d'ap√ītre, de pasteur, de proph√®te... et tous les dons du Corps se manifestent l√†-dedans, quand vous √™tes baptis√© dans ce Corps. Et c'est... ne vous rend pas plus chr√©tien, cela vous place simplement dans votre position, pour √™tre un esprit en service dans l'√Čglise du Dieu vivant. Comprenez-vous maintenant? Voyez?

370      Eh bien, la question est... R√©pondons-y juste l'une apr√®s l'autre, il y a trois questions:

     "Nous avons tous √©t√© baptis√©s dans un seul Esprit pour former le Corps de Christ."

            C'est correct, I Corinthiens 12 vous donne la r√©ponse √† cela. Tr√®s bien.

     60b. Est-ce au moment o√Ļ nous naissons de nouveau que cela a lieu? C'est √† quel moment?

371      Voil√† ce que l'on d√©sire savoir, oui... "Dans un seul Esprit..." Non. Non. "Nous avons tous √©t√© baptis√©s dans un seul Esprit, pour former un seul Corps. Voyez, ce n'est pas √† ce moment-l√† que commence la nouvelle naissance; la nouvelle naissance commence quand vous croyez au Seigneur J√©sus.

372      Maintenant, voyez, il n'y a pas un... il n'y a pas une chose... Maintenant √©coutez. Que pouvez-vous faire de mieux que croire? Que pouvez-vous faire de plus? Que pouvez-vous faire de mieux √† ce sujet, sinon croire simplement cela? Dites-moi une chose que vous pourriez faire? Il n'y a rien que vous puissiez faire sinon croire cela. Alors, si quelque chose se fait en dehors de votre foi, ce n'est pas vous-m√™me qui avez agi, c'est Dieu. C'est pourquoi...

373      Maintenant, si nous disions que lorsque vous... Tr√®s souvent, √† maintes reprises, j'ai vu des gens qui croyaient √† "l'√©vidence initiale du parler en langues" comme √©tant le Saint-Esprit. Et parfois, on secoue les gens ou on les frappe et on les tapote, en disant : "Dis-le! Dis-le! Dis-le! Dis-le!" Vous savez, on r√©p√®te continuellement un mot "Dis-le! Dis-le! Dis-le." Voyez, c'est quelque chose que vous faites par vous-m√™me. Et - et - et - cela ne... Cela ne... Ce - c'est rien. Vous pourriez recevoir une confusion de langues! Vous pourriez recevoir un - un tas de choses et des sensations. Mais si quelque chose vient ind√©pendamment de votre propre foi personnelle, il faut que ce soit un don divin de Dieu qui vous est donn√©. Voyez?

374      "Et nous avons tous √©t√© baptis√©s dans un seul Esprit, pour former un seul Corps." C'est correct. Voyez? Le bapt√™me du Saint-Esprit est diff√©rent de la nouvelle naissance. L'un est une naissance, l'autre est un bapt√™me. L'un vous apporte la Vie Eternelle, l'autre vous donne la Puissance. Il donne la Puissance qui vous am√®ne √† la Vie Eternelle, voyez, pour agir. Vous avez compris maintenant? √áa va! Tr√®s bien!

375      Maintenant, voici une autre question, qui vient en second lieu, la meilleure que j'avais ce soir-l√†.

     61. O√Ļ √©tait l'Esprit de J√©sus pendant les trois jours que son Corps se trouvait dans la tombe? O√Ļ √©tait Son Esprit?

376      Bon, Son Esprit, si vous suivez les √Čcritures... Eh bien, nous pourrions simplement pr√©senter beaucoup de passages. Mais j'aimerais savoir qui a une Bible. Fr√®re Stricker, vous avez une Bible? Tr√®s bien. Fr√®re Neville, vous en avez une? Cherchez-moi le Psaume 16, verset 10. Et qui encore? Soeur Wood, vous avez une Bible avec vous? Eh bien, Fr√®re Stricker (tr√®s bien, l'un ou l'autre), cherchez-moi Actes 2.27, Actes 2.27.

377      Et maintenant, premi√®rement, quand J√©sus est mort... Quand vous mourez, votre corps meurt. Le mot "mort" signifie "s√©par√©", √™tre simplement s√©par√© de ses bien-aim√©s. Mais ici, voyez, Il a dit ceci dans Saint Jean, chapitre 11 : "Celui qui √©coute... " Pas... Excusez-moi, c'est dans Saint Jean 5:24 : "Celui qui √©coute Mes Paroles a la Vie Eternelle."

378      J√©sus dit √† Marthe, qui √©tait venue √† Sa rencontre... Elle dit : "Si Tu avais √©t√© ici, mon fr√®re ne serait pas mort. Mais, maintenant m√™me, tout ce que Tu demanderas √† Dieu, Dieu Te l'accordera."

379      Il dit : "Je suis la R√©surrection et la Vie." Voyez? "Celui qui croit en Moi vivra, quand m√™me il serait mort (et quiconque vit et croit en Moi) ne mourra jamais."

380      Eh bien - eh bien, il y a en nous une partie qui ne meurt pas. Et comme je viens de le montrer au moyen des √Čcritures, tout ce qui a un commencement a une fin. Ce sont les choses qui n'ont pas de commencement, qui n'ont pas de fin. C'est pourquoi, quand nous acceptons Christ, Dieu, nous devenons fils et filles de Dieu, et notre Vie est tout aussi infinie que la Vie de Dieu; nous avons la Vie Eternelle.

381      Maintenant, l'expression "pour toujours", nous l'avons examin√©e. L'expression "pour toujours" signifie "un espace de temps", pour toujours et (conjonction) pour toujours. Et nous avons d√©couvert ici que ce qui - ce qui a une fin, comme toutes les souffrances, et toutes les maladies, et toutes les peines, et tout ch√Ętiment et le s√©jour des morts lui-m√™me, cela a une fin.

382      Mais la Vie Eternelle n'a pas de fin, car elle n'a pas eu de commencement. Elle ne peut jamais mourir, car Elle n'est jamais n√©e. Elle n'a pas eu de commencement de jours, elle n'a pas de fin de temps. Maintenant, le seul moyen pour nous de vivre √©ternellement, c'est de recevoir quelque chose qui est √©ternel. Et Dieu existait avant qu'il y ait quelque chose, Dieu existait. Dieu n'a jamais eu de commencement ni de fin.

383      Et Dieu √©tait ce Grand Esprit. Nous L'avons d√©crit comme √©tant les - les sept couleurs de l'arc-en-ciel qui couvre... Evidemment, l'arc couvrirait la terre, s'il ne touchait pas la terre. Ce n'est qu'un cercle d'eau √† la courbure de la terre, qui produit cela. Mais alors, comme Dieu est √©ternel, Il √©tait aussi le Parfait : amour parfait, paix parfaite, joie parfaite, satisfaction parfaite. Tous ces sept esprits (comme nous le voyons dans l'Apocalypse) se sont manifest√©s. Ils constituaient Dieu, ils √©taient la Perfection. Tout ce qui est en dehors de cela est une perversion de Cela.

384      Maintenant, le seul moyen pour nous de revenir √† la perfection, c'est de revenir √† Cela (la perfection qui est Dieu). Alors, nous arrivons √† la perfection; nous avons la Vie Eternelle, sans fin ou sans - sans quoi que ce soit, c'est simplement pour toujours, la Vie Eternelle.

385      Maintenant, il parle de l'√Ęme... l'esprit. Car, en ce qui concerne ce corps-ci, nous d√©posons dans la tombe les corps des hommes les plus saints d'entre nous. Et le corps... Pour commencer, lorsque Dieu, le Logos qui est sorti de Dieu...

386      Ou comme je l'ai dit √† ce sujet, les catholiques appellent cela "la filiation √©ternelle de Dieu". Comme je l'ai dit avant, cela n'a m√™me pas de sens. Voyez? Il ne peut y avoir de Fils √©ternel, parce qu'un fils doit avoir un commencement. Et ainsi, J√©sus a eu un commencement, Dieu n'a pas eu de commencement. Voyez? Mais le Fils √©tait le... non pas la filiation √©ternelle, mais le Fils qui √©tait avec le P√®re au commencement, c'√©tait le Logos qui est sorti de Dieu.

387      Et c'est cette Th√©ophanie de Dieu qui est sortie. Cette forme humaine n'avait pas d'yeux comme vous en avez; c'√©tait une meilleure vue! Elle n'avait pas d'oreilles comme vous en avez, mais de loin une meilleure ou√Įe! Voyez? C'√©tait une Th√©ophanie, c'est-√†-dire que tout cet Arc-en-ciel s'est abaiss√© et est devenu une - une Th√©ophanie. Mo√Įse L'a vue ainsi quand Elle est pass√©e pr√®s du rocher. Il L'a vue de dos et il a dit que "Cela ressemblait √† un homme".

388      Abraham L'a vu, quand Il est entr√© dans une chair humaine et qu'Il a mang√© du veau, bu du lait, et mang√© du beurre. Abraham L'a vu alors qu'Il venait d'y entrer, pour ensuite dispara√ģtre aussit√īt. Nous avons d√©couvert que nos corps sont form√©s de seize √©l√©ments de la terre qui ont simplement √©t√© rassembl√©s. Et Dieu les a r√©unis et Il a mis deux anges dans chacun de ces corps; des anges qui se tenaient l√† et parlaient. Et les anges √©taient des hommes √† un... √† ce moment-l√†.

389      Maintenant remarquez, nous voyons que Melchis√©dek n'√©tait personne d'autre que Dieu Lui-m√™me. Cela ne pouvait √™tre personne d'autre, car Il √©tait le Roi de Salem c'est-√†-dire de J√©rusalem. Il n'avait ni p√®re ni m√®re; ce ne pouvait pas √™tre J√©sus, car J√©sus, Lui, avait un p√®re et une m√®re. Il n'avait ni commencement de jours, ni fin de vie; il n'y en a qu'Un qui est ainsi, c'est Dieu. Dieu demeurait ici dans une Th√©ophanie. Voyez? Remarquez, le Roi de Salem.

390      Or, Dieu a v√©cu √† travers les √Ęges, dans les Siens. C'√©tait Dieu en David, Qui l'a fait asseoir sur la montagne et Qui l'a fait pleurer comme un roi rejet√©. Ce m√™me Esprit √©tait manifest√© en J√©sus, le Fils de David, qui a √©t√© rejet√© √† J√©rusalem et qui a pleur√©.

391      Joseph, vendu pour trente pi√®ces d'argent, ha√Į de ses fr√®res, aim√© de son p√®re, √©tait assis √† la droite de Pharaon; et personne ne pouvait s'approcher de lui √† moins... passer par Joseph; et au son de la trompette, tout genou fl√©chissait devant Joseph : un type parfait de Christ. C'√©tait l√† l'Esprit de Christ vivant dans ces hommes. Voyez?

392      Eh bien, ainsi, quand J√©sus est mort l√†, c'√©tait Dieu manifest√© en chair. Dieu √©tait devenu un homme. Dans les lois de la r√©demption, le seul moyen pour un homme de racheter Isra√ęl de sa condition d√©chue, c'√©tait d'√™tre un parent. Il devait √™tre un proche parent. Le livre de Ruth l'explique magnifiquement; il devait donc √™tre un parent. Ainsi, Dieu devait devenir un parent de l'homme, afin que les hommes puissent devenir parents de Dieu. Voyez?

393      L'homme a en lui l'esprit, il en a un quand il na√ģt, car c'est un esprit naturel. C'est un esprit mondain, c'est un esprit du - du dieu de ce monde. Il est simplement un descendant d'Adam.

394      Un arbre se reproduit. L'herbe se reproduit. Les animaux se reproduisent. Les hommes se reproduisent. Ils sont le sous-produit de la cr√©ation originelle. Le saisissez-vous?

395      Alors - alors, quand un homme na√ģt, il na√ģt ayant en lui un esprit de ce monde. Voil√† la raison pour laquelle il doit na√ģtre de nouveau. Car cet esprit vient de la conception par le p√®re et la m√®re, laquelle conception est sexuelle, et il ne peut absolument pas "vivre pour toujours". Aussi doit-il na√ģtre de nouveau. Et avant qu'il puisse na√ģtre de nouveau, Dieu devait descendre et lui frayer un chemin pour qu'il puisse na√ģtre de nouveau, car il n'avait aucun moyen de se racheter lui-m√™me, il √©tait sans esp√©rance! Il ne... sans esp√©rance, sans Dieu, sans Christ, dans le monde, il √©tait perdu et fini. Il - il... il ne pouvait rien faire pour se sauver. Il... chaque... Qu'il soit souverain sacrificateur, qu'il soit √©v√™que, qu'il soit pape, peu importe ce qu'il est, il est tout aussi coupable que les autres.

396      Ainsi, il fallait Quelqu'un qui n'√©tait pas coupable pour le faire. Et le Seul qui n'√©tait pas coupable √©tait Dieu Lui-m√™me. Et Dieu devait descendre et Se faire homme (et Il est venu sous la forme de Christ), pour ancrer en Lui le dard de la mort, pour √īter l'aiguillon de la mort, pour nous racheter, afin que nous... non par nos oeuvres ou par notre bont√© (nous n'en avons pas), mais par Sa gr√Ęce, pour √™tre sauv√©s. Alors nous recevons de Sa Vie dans ce corps mortel, et alors nous sommes fils et filles de Dieu, et nous avons la Vie Eternelle en nous. Nous sommes des fils et des filles de Dieu. Par cons√©quent, J√©sus √©tant vivant...

397      Et aucun homme, peu importe combien il est m√©chant ou combien il est bon, quand il doit.. lorsqu'il quitte cette terre, il n'est pas mort. Il est quelque part ailleurs. Mais il a une vie p√©rissable; apr√®s qu'il aura √©t√© puni en enfer √† cause de ses oeuvres, il... et cependant cette vie doit cesser. Il n'y a qu'un seul type de Vie Eternelle.

398      Maintenant, nous avons vu cela. Si un homme peut √™tre p√©cheur et √™tre puni pour toujours... Il ne peut √™tre puni pour toujours, √† moins qu'il ait la Vie Eternelle. S'il a la Vie Eternelle, il est sauv√©. Voyez? Donc, il n'y a qu'un seul type de Vie Eternelle, et c'est "Zo√©", la Vie de Dieu. Et cet homme ne peut p√©rir.

399      Mais les m√©chants se trouvent dans un lieu de - d'attente (dans les tourments) pour leur jugement (pour √™tre jug√©s selon les oeuvres accomplies dans le corps) au dernier jour. Alors, mais nous... Certains p√©ch√©s des hommes les pr√©c√®dent, d'autres les suivent.

400      0r, si nous confessons nos p√©ch√©s, Il est juste pour nous les pardonner; par cons√©quent nous ne passerons pas au jugement de Dieu. Le saisissez-vous? Regardez, Romains 8.1. "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Christ J√©sus", qui sont en Christ, qui sont pass√©s de la mort √† la Vie, voyez-vous, nous n'avons pas de condamnation et nous √©tions en J√©sus-Christ. "Qui marchent, non selon la chair, mais selon l'Esprit." Voyez? "Celui qui √©coute Mes Paroles et qui croit en Celui qui M'a envoy√©, a la Vie Eternelle."

401      Et si j'ai √©t√© accept√© en Christ et que Christ a pris sur Lui mon jugement, et que j'ai accept√© Sa propitiation pour mes p√©ch√©s, comment Dieu peut-Il me juger? Il m'a d√©j√† jug√© quand Il a jug√© Christ. Alors je suis exempt√© du jugement. "Alors quand Je verrai le sang, Je passerai par-dessus vous." Voyez?

402      Mais maintenant, il n'en est pas ainsi du m√©chant. Il va en un lieu de tourments. Et nous savons que cela est vrai. Le m√©chant vit. Il est dans un lieu de tourments. Il est dans un lieu o√Ļ il ne sait pas... C'est ainsi que ces spirites et m√©diums font monter ces esprits des morts, ils font une esp√®ce de divertissement avec de sales plaisanteries et tout, si jamais vous en avez d√©j√† vu. Tr√®s bien. Pourquoi? Ils ne...

403      Regardez cette demoiselle Pepper, avant que ne paraisse mon article sur The Miracle of Donny Morton ["Le Miracle de Donny Morton" -N.D.T.]. Combien ont lu cet article? Oui, beaucoup d'entre vous, certainement. Et c'est dans le Reader's Digest. Avez-vous remarqu√© que juste avant cela, est apparue mademoiselle Pepper, la plus grande spirite que le monde ait jamais connue. On a consacr√© douze pages √† son histoire. Et pendant cinquante ans... On lui a fait parcourir le monde entier, avec la preuve scientifique et tout le reste, comme quoi "elle parle r√©ellement avec les morts, et les gens montent". Quoi? le Nom de Dieu n'a pas √©t√© mentionn√© une seule fois, pas de repentance, pas de gu√©rison divine, rien √† ce sujet, voyez-vous.

404      La seule chose dont il √©tait question, c'√©tait ces gens qui disaient : "Jean, ne me reconnais-tu pas? Je suis Georges qui me trouvais √† tel endroit, et j'ai fait telle et telle chose. Tu te souviens de cet endroit o√Ļ nous sommes all√©s et nous avons fait ceci?" Voyez? C'est l√† tout ce qu'ils savent. C'en est fini d'eux. Ils ont pass√©... Il ne leur reste - il ne leur reste rien d'autre que le jugement.

405      L'arbre tombe du c√īt√© o√Ļ il se penche! Et l'√©tat dans lequel vous mourez... C'est la raison pour laquelle je suis en d√©saccord avec la pri√®re pour les morts, voyez-vous, les pri√®res d'intercession ou - ou la communion des saints, etc. Cela n'existe pas dans la Parole de Dieu. Cela ne fait aucun bien de prier pour quelqu'un apr√®s qu'il nous a quitt√©s. C'en est fini d'eux! Ils sont... Ils ont...Ils ont pass√© la ligne entre la mis√©ricorde et le jugement. Soit ils sont all√©s vers la mis√©ricorde, soit ils se sont √©loign√©s de la mis√©ricorde. C'est ce que J√©sus a dit au chapitre 16 de Saint Matthieu; Il - I l - Il a enseign√© cela; je crois que c'est le chapitre 16 de Marc : Lazare et l'homme riche. Personne ne peut traverser ce gouffre et ne le traversera jamais! Vous y √™tes. Voyez? Ainsi, cela r√®gle la question!

406      Bon, mais lorsque Christ est mort, tout devait t√©moigner qu'Il √©tait le Christ. Maintenant, venons-en √† votre question. Pour commencer, √† Sa mort, les √©toiles ont refus√© de briller, le soleil s'est couch√©, la lune ne voulait pas donner sa lumi√®re, la terre vomissait ses rochers. Et Il est all√© pr√™cher aux √Ęmes qui √©taient en prison, celles qui ne s'√©taient pas repenties lors de la patience aux jours de No√©. C'est Lui qu'ils devaient reconna√ģtre. Regardez √ßa un peu! Et si par hasard il y a un p√©cheur ici ce soir, pensez-y une minute. Un jour, cet Evangile que vous entendez pr√™cher en ce moment m√™me, vous devrez En rendre t√©moignage. Quelque part, vous fl√©chirez le genou, peu importe qui vous √™tes. Cela pourrait avoir lieu dans dix mille ans, il se pourrait que cela n'ait pas lieu jusqu'√† ce que le... dans la matin√©e. Peu importe quand, vous vous courberez quelque part, et vous entendrez ce m√™me Evangile vous √™tre pr√™ch√© √† nouveau.

407      Car apr√®s que ces √Ęmes se furent retrouv√©es en prison, celles qui ne s'√©taient pas repenties lorsque H√©noc et tous les autres avaient pr√™ch√©, et que No√©... et √† cause de la patience de Dieu, comme c'est le cas aujourd'hui, en attendant que ce temps arrive. Et No√©, et Enoch, et tous les autres avaient pr√™ch√©, et ces gens-l√† riaient et se moquaient d'eux. Ils se sont retrouv√©s en prison, et J√©sus est all√© pr√™cher aux √Ęmes qui √©taient en prison. Il a rendu t√©moignage! Les cieux ont rendu t√©moignage que c'√©tait Lui! La terre a t√©moign√© que c'√©tait Lui. L'enfer a t√©moign√© que c'√©tait Lui!

408      La Bible dit que cela... David, il y a bien des ann√©es, dans les Psaumes... Tr√®s bien, fr√®re, lisez donc dans les Psaumes, si vous voulez bien, l√†. Psaume 16.10 : [Fr√®re Neville lit : "Car Tu ne livreras pas mon √Ęme au s√©jour des morts, Tu ne permettras pas que Ton Bien-Aim√© voie la corruption."  - N.D.E.]

409      Lisez la m√™me chose, mon fr√®re, l√† o√Ļ Pierre a pr√™ch√©, dans Actes, chapitre 2, verset 27 : [Fr√®re Stricker lit : "Car Tu n'abandonneras pas mon √Ęme dans le s√©jour des morts, Et Tu ne permettras pas que Ton Saint voie la corruption." - N.D.E.]

410      Lisez deux versets plus haut, fr√®re, afin de pouvoir en saisir le contexte - le contexte [Fr√®re Stricker lit : "Car David dit de Lui : Je voyais constamment le Seigneur - Seigneur devant moi parce qu'Il est √† ma droite, afin que je ne sois point √©branl√©. Aussi mon coeur est dans la joie, et ma langue dans l'all√©gresse et m√™me ma chair reposera avec esp√©rance. Car Tu n'abandonneras pas mon √Ęme dans le s√©jour des morts, et Tu ne permettras pas que Ton Saint voie la corruption." - N.D.E.].

411      Lisez donc le verset suivant. [Fr√®re Striker lit : "Tu m'as fait conna√ģtre les sentiers de la Vie. Tu me rempliras de joie par Ta pr√©sence." - N.D.E.].

412      Oui, remarquez! Eh bien, mon ami t√©moin de J√©hovah, j'aimerais vous poser une question √† ce sujet. Voyez? Si le s√©jour des morts est un lieu... Had√®s, Sh√©ol, peu importe comment vous appelez cela; si cela s'arr√™te au tombeau, pourquoi donc a-t-il dit : "Je n'abandonnerai pas Mon √Ęme dans le s√©pulcre, et Je ne permettrai pas que Ton Bien-Aim√© voie la corruption"? Qu'en est-il de cela? Voyez?

413      Son corps √©tait ici dans la tombe et Son √Ęme √©tait au s√©jour des morts pr√™chant, vivante! Qu'en est-il de cela? Il √©tait de nouveau dans Sa Th√©ophanie. Son √Ęme se trouvait en bas, l√† avec ces gens qui √©taient aussi dans une th√©ophanie. Et Il leur t√©moignait parce qu'ils "ne s'√©taient pas repentis aux jours de la patience".

414      Il... En d'autres termes, Il avait frapp√© √† la porte. Et quand la porte s'est ouverte toute grande, toutes ces √Ęmes qui s'√©taient repenties... Il dit : "Je suis la Post√©rit√© de la femme. Je suis Celui dont Enoch ici..." Au paradis, √† un autre endroit. Ne perdez donc jamais de vue ces trois lieux : le lieu des m√©chants, le lieu des justes, et l'enfer m√™me. Voyez?

415      Tout comme la trinit√© du Ciel, notamment : P√®re, Fils et Saint-Esprit. Comme la trinit√© de la b√™te : le faux proph√®te, la b√™te, et - et la marque de la b√™te. Et tout cela, souvenez-vous-en, tout est dans une trinit√©. Quand les trois deviennent un, cela devient parfait. Un est rendu parfait. Vous √™tes rendu parfait, un en trois : l'√Ęme, le corps et l'esprit; l'eau, le sang et les nerfs. Voyez-vous, qui que vous soyez, vous devez prendre trois √©l√©ments pour en faire un qui est parfait. Prenez un morceau de verre triangulaire et exposez-le au soleil, et vous aurez un arc-en-ciel parfait. Voyez-vous, pour tout, vous devez avoir trois choses pour en obtenir une qui est parfaite.

416      Et maintenant, souvenez-vous que quand Il est mort, Il est d'abord all√© pr√™cher aux √Ęmes qui n'√©taient pas en prison... qui √©taient en prison, et a t√©moign√© qu'Il √©tait "la Post√©rit√© de la femme". Il √©tait "Celui qu'Enoch a vu venir avec des myriades de Ses saints". Il devait rendre t√©moignage des Ecritures qui avaient √©t√© pr√™ch√©es par No√© et par Enoch et par les justes, qu' "Il √©tait Celui-l√†!" Tout devait reconna√ģtre cela!

417      Ensuite, Il est all√© au s√©jour des morts et a re√ßu les clefs de la mort et du s√©jour des morts de la part du diable.

418      Il est remont√© au paradis, et a emmen√© Abraham, Isaac, Jacob, et les justes; ils sont ressuscit√©s (Matthieu 27), ils sont sortis des s√©pulcres et sont entr√©s dans la ville et sont apparus aux gens dans la rue. All√©luia! Vous y √™tes!

419      Maintenant, mais Son corps... Alors qu'ici Son √Ęme a t√©moign√© aux perdus, l√†, Elle a pris les clefs au diable, et est revenue, emmenant Abraham et Isaac; Son √Ęme gisait dans la... Son √Ęme √©tait l√†-bas accomplissant cela, et Son corps gisait dans la tombe. Voil√† pourquoi J√©sus a dit... Les gens disent : "Alors, pourquoi J√©sus a-t-Il dit : 'En trois jours, Je le rel√®verai. En trois jours, Je ressusciterai'? Il - Il est mort le vendredi apr√®s-midi et Il est ressuscit√© dimanche matin."

420      Mais regardez, c'√©tait "dans l'intervalle de ces trois jours", si vous prenez le lexique. Car Il savait que David, sous l'onction (l'onction du Saint-Esprit) avait dit : "Je ne permettrai point que Mon Bien-Aim√© voie la corruption." Il savait que cela se rapportait √† Lui. Il savait que cela parlait de Lui. Il √©tait le Saint de Dieu, et Il savait que la corruption s'installe apr√®s 72 heures. Quelque part, dans l'intervalle de ces trois jours, Il est ressorti de l√†, car les √Čcritures ne peuvent √™tre bris√©es.

421      Et chaque promesse L√†-dedans m'appartient et vous appartient, elle est √† nous.

422      Il a dit : "D√©truisez ce Corps, et Je le rel√®verai en trois jours." En effet, Il avait justement dit : "Je n'abandonnerai pas Son √Ęme dans le s√©pulcre, et Je ne permettrai pas que Mon Saint voie la corruption."

423      Il savait qu'en trois jours ce Corps sortirait de l√†. Il n'y est pas rest√© trois jours entiers. Oh, non! Il n'y est certainement pas rest√©. Il y est rest√© simplement du vendredi apr√®s-midi au dimanche matin, et pas une cellule de ce Corps ne pouvait se corrompre.

424      Et Il √©tait mort et embaum√©, et Il gisait... ou plut√īt envelopp√© dans un drap et mis dans une tombe. En ce pays chaud et mar√©cageux, quelques heures auraient suffit pour qu'Il passe √† la corruption. On finit par se gangre... se gangrener, vous savez, son corps, son nez s'affaisse, etc; la corruption commence; ce pays chaud et humide! Et il commencerait √† se corrompre parce que c'√©tait un corps. Mais Il savait bien, avant que cette cellule ne se corrompe, que Dieu avait dit par David le proph√®te : "Je ne permettrai pas que Mon Bien-Aim√© voie la corruption."

425      Combien Il a pris la Parole de Dieu et a v√©cu par Elle! Alors, chacune de ces promesses l√†-dedans, qui se rapportait √† Sa personne, Dieu a accompli chacune d'elles. Et toutes les promesses qui se rapportent au croyant, Dieu accomplira chacune d'elles. Amen. Reposez-vous simplement avec l'assurance que c'est la V√©rit√©. Amen. Ainsi, Son √Ęme...

     Pensez-vous que c'est... (Non, excusez-moi.) O√Ļ se trouvait l'Esprit de Dieu pendant les trois jours o√Ļ Son Corps se trouvait dans le tombeau?

426      Son Esprit se trouvait au s√©jour des morts, l√† dans les r√©gions inf√©rieures; puis Il est ressuscit√©. Et je pourrais ajouter une petite - petite d√©claration ici qui pourrait vous aider √©norm√©ment. Quand Il est ressuscit√©, Son... Quand Il est ressuscit√© des morts, Il n'en avait pas encore fini compl√®tement avec l'oeuvre de la r√©demption. C'est vrai. Il a d√Ľ nettoyer le tout compl√®tement. Le prix avait √©t√© pay√©, mais cette horreur du s√©jour des morts, cette horreur de la tombe... Et ici, quand Il - quand Il est mort, Il a simplement continu√©. Il n'a jamais cess√© d'oeuvrer quand Il est mort, Il a continu√© √† pr√™cher! ...?...Voil√†! Excusez-moi de me comporter sans retenue, je pense, mais Il n'a jamais cess√©!

427      Vous ne cesserez jamais d'exister! Votre corps pourrait se reposer un instant, mais Dieu le ressuscitera, Il a promis de le faire. Mais, vous ne pouvez pas p√©rir, pas plus que Dieu ne peut p√©rir! C'est vrai! Regardez, Son... apr√®s qu'Il fut mort, selon quoi... mort d'apr√®s les disciples. Il dormait, c'est ce qu'Il faisait! On L'avait endormi; comme Il dit au sujet de Lazare : "Je vais le r√©veiller." Dieu a d√Ľ le r√©veiller!

428      Regardez, Il est directement descendu, Il a continu√© √† pr√™cher. Et Il a pr√™ch√© aux √Ęmes l√† en prison. Il est all√© au s√©jour des morts, Il a arrach√© au diable les clefs. Il est remont√© et a pr√™ch√© aussi au paradis, puis Il est ressuscit√© le troisi√®me jour. Il a visit√© Ses ap√ītres pendant quarante jours et, √† la fin du quaranti√®me jour, Il est simplement mont√©; car tout ce qui dominait sur nous, les superstitions et tout le reste... Il a mis fin √† toute superstition, √† tout doute, et Il a √©tabli une ligne de pri√®res depuis la terre jusqu'√† la Gloire lors de Son ascension. Il est mont√© et S'est assis √† la droite de Sa Majest√©. Un vainqueur! Absolument, le Grand Conqu√©rant! La mort ne pouvait pas Le retenir! Le s√©jour des morts ne pouvait pas Le retenir! La terre ne pouvait pas Le retenir!

429      Quand Il √©tait ici-bas, on Lui a donn√©... Il est all√© vers la moindre des cit√©s et vers les gens les moins consid√©r√©s et a re√ßu le nom le plus vil. Voil√† ce que les hommes Lui ont fait. Il est all√© √† J√©richo, la ville la plus ignoble. Le plus petit homme a d√Ľ grimper sur un arbre pour Le regarder d'en haut. Voil√† o√Ļ les hommes l'avaient mis. Il √©tait un laquais qui lavait les pieds des autres, le pire des travaux qu'on puisse donner. Il √©tait devenu le plus petit. Et on L'a appel√© du nom le plus vil qui puisse √™tre donn√©, B√©elz√©bul (le prince des d√©mons). Les hommes Lui ont donn√© le nom le plus vil, le lieu le plus bas et L'ont envoy√© dans les r√©gions les plus basses du plus bas s√©jour des morts!

430      Dieu L'a ressuscit√© et L'a envoy√© aux plus Hauts des Cieux et Lui a donn√© un Nom au-dessus de tout nom. All√©luia! Eh bien, Il devait regarder en bas pour voir le Ciel. Ton Tr√īne est √©lev√© au-dessus des cieux des cieux. Et le plus grand Nom qui n'ait jamais √©t√© nomm√© au Ciel et sur la terre doit √™tre... se rapporte √† Lui. Voil√† ce que Dieu a fait de Lui. Les hommes ont fait de Lui le plus bas et Dieu a fait de Lui le plus grand. Le voil√†, du plus bas au plus grand!

431      Il est devenu le plus petit afin de nous √©lever au plus haut niveau. Il est devenu nous afin que nous, par Sa gr√Ęce, nous devenions Lui, des fils de Dieu. Voil√† o√Ļ Il est all√©. Amen! B√©ni soit son Nom! Il a fray√© un chemin, afin que nous aussi, puissions venir un jour. "Car Je vis et vous vivrez aussi."

432      Oh, il n'est pas √©tonnant... Quand les hommes saisissent  cette vision, il n'y a jamais eu personne qui ait pu l'expliquer. Ceux qui ont seulement tent√© de l'expliquer, ont perdu la raison; ce merveilleux cantique:

            Amour de Dieu, si riche et si pur!

            Si insondable et puissant...

            Ce dernier couplet... je crois plut√īt qu'il s'agit du premier couplet, c'est:

            Si l'oc√©an √©tait rempli d'encre,

            Et si les cieux √©taient un parchemin,...

            Vous savez o√Ļ on a trouv√© cela? Ecrit sur le fou... le mur d'un asile de fous. Aucun homme ne peut jamais expliquer cet Amour de Dieu. Oh, on ne peut jamais raconter ce qu'Il a fait pour nous! Oh! la la! comment pourriez-vous faire valoir l√† un m√©rite? C'est Sa gr√Ęce, du d√©but √† la fin! J'√©tais perdu, fini et sans esp√©rance, sans rien de bon, rien qui vaille quelque chose, mais Lui, par Sa gr√Ęce, est venu et nous a sauv√©s. Oh! la la! Voil√† Son... Voil√† mon Seigneur! Voil√† Son amour, voil√† Sa bont√©!

433      Maintenant, il nous reste √† peu pr√®s sept minutes et environ quinze questions!

     62. Pensez-vous qu'il soit juste pour les femmes de faire des oeuvres individuelles en dehors de l'√©glise?

434      Oui. C'est juste une question, juste une... Pas une question qui a trait aux Ecritures, mais... Certainement que oui. Oui, nous sommes tous ensemble ouvriers. Les femmes ont leur place, oui, elles l'on certainement. Oui, monsieur. Faites simplement toutes les oeuvres que vous pouvez faire, et Dieu vous b√©nira pour cela.

            Tr√®s bien, voyons maintenant.

     63. Veuillez expliquer la trinit√©. Comment le Fils peut-Il s'asseoir √† la droite du P√®re et interc√©der pour le... aupr√®s du P√®re, s'ils ne sont pas deux personnes?

435      Eh bien, mon cher ami, c'est une... c'est - c'est une r√©v√©lation. Si J√©sus a dit : "Moi et le P√®re nous sommes un", comment donc peuvent-Ils √™tre deux? Voyez? Eh bien, Ils ne sont pas deux!

436      Une fois, une femme m'a dit, alors que j'expliquais cela, elle a dit : "Vous et votre femme vous √™tes - vous √™tes deux, et cependant vous √™tes un."

437      J'ai dit : "Mais Dieu et le Fils, c'est diff√©rent de cela, voyez-vous."

            J'ai dit : "Me voyez-vous?"

            - Oui.

            - Voyez-vous ma femme?

            - Non.

438      J'ai dit : "Donc, P√®re et Fils, c'est diff√©rent. J√©sus a dit : "Quand vous Me voyez, vous avez vu le P√®re!" Voyez?

439      Le P√®re et le Fils... Le P√®re √©tait le J√©hovah Tout-Puissant, Dieu, demeurant dans un tabernacle appel√© J√©sus-Christ, Lequel √©tait le Fils oint de Dieu. J√©sus √©tait un homme, Dieu est un Esprit. Et personne n'a jamais vu Dieu, mais le Fils unique engendr√© par le P√®re L'a fait conna√ģtre. Il √©tait... Il... Sa personnalit√©, Son √™tre, Sa divinit√©, tout ce qu'Il √©tait, √©tait Dieu! Il √©tait Dieu, pas plus pas moins. Toutefois, Il √©tait homme! Il √©tait un homme, une maison dans laquelle Dieu demeurait. C'est vrai, Il √©tait la demeure de Dieu.

440      Maintenant, si vous voulez quelques passages de l'Ecriture √† ce sujet... Fr√®re Neville, si vous voulez bien me chercher Saint Marc 14.62. Et Soeur Wood, vous, cherchez-moi Eph√©siens 1.20. Quelqu'un d'autre a-t-il une Bible? Eh bien, levez la main. Soeur Arnold, vous en avez une l√† derri√®re? Tr√®s bien, vous, cherchez-moi Actes 7.55. Tr√®s bien. Marc 14.62, Fr√®re Neville; et pour Soeur Wood, c'est Eph√©siens 1.20; Actes 7.55, Soeur Arnold.

441      Tr√®s bien, l'avez-vous, Fr√®re Neville? Tr√®s bien, lisez donc. [Fr√®re Neville lit : "J√©sus r√©pondit : Je le suis. Et vous verrez le Fils de l'Homme assis √† la droite de la puissance de Dieu et venant sur les nu√©es du ciel." - N.D.E.].

442      Tr√®s bien, alors, faites attention √† la premi√®re phrase √† cet endroit. J√©sus a dit : "JE SUIS."

443      "JE SUIS." Qui √©tait le "JE SUIS"? Jamais personne dans le monde entier n'a pu interpr√©ter cela. M√™me le... vous qui avez lu les lexiques et tout le reste, jamais personne n'a pu comprendre... C'est J-V-H-U. Et m√™me les √©rudits h√©breux n'ont jamais su le prononcer. Ce jour-l√†, quand Il a rencontr√© Mo√Įse dans ce buisson ardent l√†-bas, c'√©tait J-V-H-U. Ainsi, on L'a prononc√© "J-o-h, J√©hovah", mais ce n'est pas "J√©hovah". J-V-H-U, voyez-vous, personne n'en sait rien!

444      Et vous dites : "Eh bien, Mo√Įse n'a pas pu comprendre Cela."

445      Il a dit : "Qui annoncerai-je?"

446      Il a dit : "Dis que c'est 'JE SUIS' qui t'a envoy√©. JE SUIS."

447      Alors faites attention. JE SUIS est au temps pr√©sent, non pas "J'√©tais" ou "Je serai", JE SUIS. Alors, Il a dit : "Ce sera l√† un m√©morial dans toutes les g√©n√©rations : JE SUIS."

448      Maintenant, regardez J√©sus debout ce jour-l√† √† la f√™te. On disait : "Maintenant nous savons que tu es cingl√©." Pour bien dire : "Tu es fou" (fou, c'est cingl√©). "Nous savons que tu es cingl√©! Tu es un Samaritain, tu as un d√©mon." (Saint Jean, chapitre 6) Et l'un dit : "Maintenant, tu dis que tu es... vu Abraham, alors que tu es un homme de pas plus de cinquante ans?" Il paraissait, semble-t-il, un peu plus √Ęg√© par rapport √† Son √Ęge, mais Il n'avait que trente ans, mais Son oeuvre...). Ils ont dit : "Tu veux dire que toi, un homme de pas plus de cinquante ans, tu dis que tu as vu Abraham? Maintenant nous savons que tu es cingl√©." Voyez? Il a dit : "Avant qu'Abraham f√Ľt, JE SUIS."

449      "JE SUIS." Il √©tait le grand JE SUIS. Ici, Il dit √† nouveau √† ces Juifs (voyez?) : "JE SUIS! Et quand vous Me verrez occuper la droite de la puissance de Dieu..." Est-ce vrai?

450      Relisez cela, mon fr√®re. [Fr√®re Neville lit : "Quand vous verrez le Fils de l'Homme assis √† la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nu√©es du ciel." - N.D.E.].

451      Lisez votre texte maintenant, Soeur Wood. [Soeur Wood dit : "√Čph√©siens 1.20?" - N.D.E.]. Oui, madame. [Soeur Wood lit : Il l'a d√©ploy√©e en Christ, en Le ressuscitant des morts, et en Le faisant asseoir √† Sa droite dans les lieux c√©lestes." - N.D.E.].

452      Tr√®s bien. Lisez le v√ītre, ma soeur. Voyez-vous, c'est exactement pareil. [Soeur Arnold lit : "Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit, et fixant les regards vers le ciel, vit la gloire de Dieu et J√©sus debout √† la droite de Dieu." - N.D.E.]

453      Alors, voyez-vous, ce n'est pas que Dieu aurait une large main droite, voyez-vous, et que J√©sus Se tiendrait √† Sa droite. La droite signifie "l'autorit√©". Voyez? Par exemple, qu'en serait-il si - si l'√©glise √©tait pleinement sous mon autorit√©, ou que j'√©tais un √©v√™que ou quelque chose comme √ßa, et que fr√®re Neville prenait ma place, il serait mon bras droit. Voyez-vous, cela signifie qu'il est... il se trouverait √† ma droite.

454      Donc, J√©sus est √† la droite de la Puissance de Dieu. C'est ce qu'il dit, en effet, dans les √Čph√©siens, quand Il explique: "Il est √† la droite de la Puissance de Dieu". Tout pouvoir dans les cieux et sur la terre a-t-Il dit (apr√®s Sa r√©surrection) a √©t√© remis entre Mes mains. J'ai tout pouvoir dans les Cieux et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit et enseignez-leur √† observer tout ce que Je vous ai prescrit. Voici, Je suis avec vous tous les jours, jusqu'√† la fin du monde."

455      "Tout pouvoir dans les cieux et sur la terre..." O√Ļ se trouve cette... S'il y a un dieu l√†-haut en dehors de Lui, celui-l√† est impuissant. Voyez-vous, il ne pourrait y avoir d'autre Dieu. Tout pouvoir dans les cieux et sur la terre est dans Sa main. Ainsi, voyez-vous, "Il se tient √† la droite" (comme l'a demand√© la personne) ne signifie pas...

456      Maintenant, regardez! Le corps... Dieu est Esprit. Oui, combien comprennent cela? Dites "amen". Dieu est Esprit, J√©sus est un homme, et J√©sus √©tait Dieu fait chair. J√©sus √©tait... Nous ne pouvons pas voir Dieu, voyez-vous, Il est Esprit. Vous ne pouvez pas voir un esprit. "Personne n'a jamais vu Dieu." Personne ne peut voir Dieu.

457      Et permettez-moi de dire ceci : "Vous ne m'avez jamais vu." Vous ne m'avez jamais vu de toute votre vie, et vous ne me verrez jamais. C'est vrai. Vous voyez ce corps qui identifie cette personne qui se trouve ici √† l'int√©rieur. Maintenant, ce corps-ci n'a pas la Vie Eternelle, mais l'esprit a la Vie Eternelle. Comme un grain de bl√© qui va dans le sol, ce corps y retournera, mais il appara√ģtra √† nouveau √† Sa propre ressemblance. Le Christianisme est bas√© sur la r√©surrection, non sur un remplacement. La r√©surrection! Le m√™me J√©sus qui est descendu, c'est le m√™me J√©sus qui est revenu. Si vous descendez avec les cheveux roux, vous reviendrez avec les cheveux roux. Si vous descendez avec les cheveux noirs, vous remonterez avec les cheveux noirs. Voyez, c'est une r√©surrection!

458      Quand vous mangez... J'ai demand√© cela au m√©decin, il n'y a pas longtemps, je lui ai demand√© : "Comment expliquer que quand j'avais seize ans... que chaque fois que je mangeais, je renouvelais ma vie?"

459      Il a r√©pondu : "C'est vrai."

460      Vous renouvelez - renouvelez vos cellules chaque fois que vous formez... que la - la chair forme.. ou plut√īt que la nourriture forme des cellules sanguines, et ces cellules sanguines vous rendent plus fort. Voil√† comment vous vivez. Ainsi, quelque chose doit mourir chaque fois pour que vous viviez. Chaque jour quelque chose meurt; si vous mangez de la viande, c'est qu'une vache est morte, ou quoi que vous mangiez; et le poisson est mort ou le - ou le grain de bl√© est mort, pour la fabrication du pain; la pomme de terre est morte pour qu'on ait un plat de pommes de terre; et le... chaque forme de vie; vous ne pouvez vivre que de substances mortes.

461      Et vous ne pouvez vivre √©ternellement que parce que Quelque Chose est mort : J√©sus. Non parce que vous avez adh√©r√© √† l'√©glise, non parce que vous avez √©t√© baptis√©, non parce que vous avez profess√© la foi chr√©tienne; c'est parce que vous avez accept√© la Vie de J√©sus-Christ, Lequel a saign√©... le Sang qui a √©t√© r√©pandu pour vous, et que vous L'avez accept√© comme votre Sauveur personnel.

462      Maintenant, notez; je demande ceci. Je veux vous demander ceci. Regardez ceci, c'est beau! Peut-√™tre ai-je d√©j√† enseign√© l√†-dessus (je ne sais pas); quand on pr√™che partout, on oublie ce que l'on a dit √† un... certains endroits. Mais comment se fait-il, alors...

463      Maintenant, je pense, Soeur Smith... J'ignore si oui ou non je connaissais d√©j√† fr√®re Fleeman bien avant. Et Tryphena, je me souviens d'elle, quand elle √©tait une petite fille. Vous vous souvenez de moi, quand j'√©tais... j'√©tais petit, court... costaud; j'avais des cheveux noirs ondul√©s. Je boxais. Oh, je pensais √™tre un homme √† la mode dans le monde. "Oh, me disais-je, personne ne peut me battre. Ah! que non!" Mais je - je me trompais √† ce sujet, voyez-vous. Mais je... Alors je me disais simplement : "Oh! la la!" Je me disais : "M√™me si on me mettait telle chose sur le dos, je descendrais la rue avec!" Certainement, rien ne m'embarrassait! Et chaque fois que je mangeais, je devenais toujours plus grand et plus fort. Chaque fois que je renouvelle ma vie en... Je mangeais du chou, des pommes de terre, et des haricots, et de la viande, comme je le fais maintenant. Et je devenais toujours plus fort et plus grand. Et quand j'ai atteint √† peu pr√©s vingt-cinq ans...

464      Maintenant je mange mieux qu'autrefois. Vous me connaissez tous, vous savez cela. Je peux manger mieux maintenant, nous le pouvons tous. Mais comment se fait-il donc, Fr√®re Egan, que si je mange encore de la meilleure nourriture, et plus que celle-ci, de meilleures vitamines et tout le reste... Et plus je mange, plus je m'affaiblis! Et maintenant je suis devenu un vieil homme aux √©paules vo√Ľt√©es, chauve et grisonnant, aux mains rid√©es, avec un visage qui s'affaisse, des √©paules qui tombent; le matin, j'ai des difficult√©s pour me lever, et... Oh! la la! Pourquoi en est-il ainsi, si je renouvelle ma vie chaque fois que je mange, pourquoi en est-il donc ainsi?

465      Si je verse de l'eau d'une cruche dans un verre, et que celui-ci se remplisse √† moiti√©, il commencera alors √† diminuer continuellement au lieu d'augmenter! Et plus j'en verse, plus vite elle diminue! Vous y √™tes. Et vous ne pouvez le prouver scientifiquement si vous deviez le faire. Cette Bible est la seule chose que Dieu a √©tablie pour en donner la preuve; c'est un ordre. Dieu nous a vus venir.

466      Vous, les hommes avanc√©s en √Ęg√©, et vous, les femmes avanc√©es en √Ęge, peut-√™tre que les maris de certaines ou les femmes de certains sont d√©j√† d√©c√©d√©s. Cela ne - ne d√©range pas. All√©luia! Ils se trouvent simplement de l'autre c√īt√© du rideau l√†-bas, dans l'attente. Absolument! Et ils d√©sirent ardemment √™tre de nouveau avec vous. C'est vrai; assur√©ment, ils le d√©sirent! Ils d√©sirent ardemment que l'on soit de nouveau ensemble. La Bible dit qu'il en est ainsi, les √Ęmes sous l'autel crient : "Seigneur, jusqu'√† quand?" Voyez? Ils ne se trouvent pas dans leur condition normale.

467      Dieu ne nous cr√©√©s des anges. Il nous a faits des hommes et des femmes. Nous serons toujours des hommes et des femmes, car nous sommes le - le produit de l'intelligence m√™me de Dieu. Nous resterons des hommes et des femmes.

468      Mais qu'est-ce que cela fait? Voyez-vous, vous pensez peut-√™tre au jour o√Ļ vous vous √™tes approch√©s de l'autel, vous et votre mari, o√Ļ vous aviez dit que vous acceptiez de devenir son √©pouse l√©gitime, pour vivre ensemble dans cette union sacr√©e du mariage, et la - la gr√Ęce de Dieu, etc., et au t√©moignage que vous avez donn√© et √† l'engagement que vous avez pris. Et alors, vous avez commenc√© √† faire des observations tous deux : lui √©tait bien droit, avec des cheveux luisants, et maman avait de jolis petits yeux bruns ou bleus, ou quoi que ce soit - oh, comme vous la regardiez! Vous sortiez, vous regardiez papa, et disiez : "Redresse donc tes √©paules!" Et quelques temps apr√®s, elles ont commenc√© √† tomber. Maman a commenc√© √† grisonner et elle a attrap√© l'arthrite et tout le reste. Et quelques temps apr√®s, elle est partie, ou lui s'en est all√©.

469      Qu'√©tait-ce? Quand Dieu vous a vus debout l√†, Il a dit : "Voil√†! C'est comme cela que je veux que vous soyez." Tr√®s bien. Mort, viens, mais ne les prends pas avant que Je te le permette.

470      Oh, oh, je pense √† Job! Oui, Dieu regardait en bas, et Job savait que Dieu l'aimait (et notez qu'elle ne peut vous prendre). Il a dit : "Je le livre entre tes mains, mais ne prends pas sa vie."

471      Et alors, tr√®s vite, les √©paules commencent √† se vo√Ľter, et apr√®s un moment, c'en est fini de vous. Que s'est-il pass√©?

472      Maintenant, √† la r√©surrection, rien ne symbolisera la mort. Rien ne pourra symboliser cette terre, de ce que... Voyez-vous, vous √™tes venu par la volont√© de Dieu, vous aviez la vie. Alors la mort s'est install√©e et vous a emport√©. Vous mangiez la m√™me nourriture et tout le reste, vous buviez la m√™me eau, et tout; mais la mort s'est install√©e. Toutefois la photo avait d√©j√† √©t√© prise! All√©luia! A la r√©surrection, vous vivrez de nouveau. Et Il n'y aura ni mort ni signe de la mort, il n'y aura pas de vieillesse, ni de boiteux ni quoi que ce soit. Immortels, nous serons √† Sa ressemblance, rendus parfaits pour toujours! All√©luia! Oh, je... Cela ferait crier n'importe qui, surtout quand on atteint mon √Ęge!

473      Je pense que mon √Ęge, si on y pense, est plus avanc√© que jamais. On en est au stade du changement. Voyez-vous? Le... Vous commencez √† vous demander : "Qu'en est-il de tout cela? Qu'ai-je fait?" Je regarde l√† en arri√®re, et je me dis : "Mon Dieu! Eh bien, que sommes-nous devenus, Seigneur? Me voici, √Ęg√© de 48 ans. Encore deux ans, et j'aurai la moiti√© de cent ans! √áa alors! Je suis seulement..."

474      Consid√©rez simplement le peu d'√Ęmes que j'ai gagn√©es. Je voudrais en gagner des millions et des millions de plus. √Ē Dieu, aide-moi! J'ai honte de moi-m√™me, m√™me de rentrer √† la maison pour des vacances.

            Je me dis : "Oh, la moisson est m√Ľre, mais il y a peu d'ouvriers! Des millions meurent chaque jour dans le p√©ch√© et dans la honte; j'entends leur appel. Quand je vais me coucher l√† le soir, j'entends ces pauvres petits pa√Įens crier l√† √† travers le pays. Combien ils sont venus par milliers, affluant vers moi, alors - alors qu'ils se tenaient l√† √† l'a√©roport, o√Ļ on avait d√Ľ amener la milice pour les contenir, juste pour √©couter l'histoire de J√©sus-Christ."

475      Et ici, nous les supplions parfois et nous mettons des annonces dans le journal, et tout le reste, et nous prenons les endroits les meilleurs pour qu'ils s'asseyent, le meilleur spectacle avec de beaux chants, ils viennent et disent : "Oh, eh bien, je crois que c'√©tait bien, toutefois, ce n'est pas conforme √† ma foi."

476      Puis, √† partir de... "Oh! la la! pensais-je, combien - combien de temps cela va-t-il durer?" Ce n'est pas... ce n'est pas juste. Et ici, nous gaspillons des centaines de milliards de tonnes de nourriture en les jetant √† la poubelle, alors que ces gens-l√† les recevraient avec joie. Et ils sont tout autant des cr√©atures terrestres que nous. Oh! la la! nous... Eh bien, √ßa ne peut pas durer trop longtemps comme cela.

477      Tr√®s bien. Qui est donc le P√®re? Le P√®re et le Fils sont un. Regardez, dans 1 Jean 5.7, il est dit : "Il y en a trois qui rendent t√©moignage dans le Ciel, le P√®re, la Parole (qui est le Fils)... P√®re, Fils et Saint-Esprit, les trois sont un."

478      "Il y en a trois qui rendent t√©moignage sur la terre, √† savoir l'eau, le sang et l'Esprit." Voil√† les trois √©l√©ments qui sont sortis du Corps de Christ. On Lui a perc√© le c√īt√©; l'eau en est sortie, le sang en est sorti. "Je remets mon Esprit entre Tes mains." Vous y √™tes, voil√† les trois √©l√©ments. Ces trois-l√† ne sont pas un, mais Ils s'accordent en un.

479      P√®re, Fils et Saint-Esprit; I Jean 5.7 dit : "Ces trois sont un."

480      "L'eau, le sang et l'Esprit s'accordent en un." Ils ne sont pas un, mais ils s'accordent en un. Ainsi, le P√®re... Et tout ce que le Corps pouvait faire, quand Dieu Se voit Lui-m√™me √† travers le ch√Ętiment, par lequel ce corps est pass√© c'est l'intersect... l'intercession. Voyez? C'est alors qu'Il voit ce Sang qui se place entre Lui et le jugement. Ici Sa Parole dit : "Le jour o√Ļ tu en mangeras, ce jour-l√† tu mourras." Et ici J√©sus a dit : "Je... Mais J'ai pris sa place. (Voyez?) J'ai pris sa place!"

481      Vous vous souvenez de mon histoire de l'autre soir, o√Ļ j'ai eu la vision de cette femme de tr√®s mauvaise vie, qui se tenait l√† dans la pi√®ce? Et je la condamnais, en disant : "√Ē, Dieu, pourquoi ne fais-Tu pas sauter cet endroit?" Alors, Il a montr√© ce que j'√©tais. Voyez? Et je me suis approch√© d'elle, je lui ai dit ce qui s'√©tait pass√©.

            Maintenant, voici ma derni√®re question :

     64. "Pensez-vous, selon les √Čcritures, que les Juifs seront... accepteront Christ avant l'enl√®vement de l'√Čglise?"

482      Je - je - je crois r√©ellement que l'enl√®vement de l'√Čglise... Ceci est mon opinion. Voyez? Et si nous avions le temps, nous examinerions cela √† fond, mais il est - il est maintenant vingt et une heures pass√©es. Ecoutez, je crois vraiment que les Juifs recevront Christ lors de Sa Seconde Venue. Maintenant, rappelez-vous, afin que la personne puisse savoir ceci, nos yeux ont √©t√© aveugl√©s... ou plut√īt leurs yeux ont √©t√© aveugl√©s afin que nous voyions. Tous le savent, les √Čcritures en parlent. Est-ce vrai? Paul nous dit que notre... que nous avons √©t√© aveugl√©s... que les Juifs ont √©t√© aveugl√©s afin que nous recevions Christ. Voyez? Et nous sommes l'olivier sauvage qui a √©t√© greff√© sur l'arbre, par adoption.

483      Maintenant, voici mon opinion, je vais simplement vous donner... On me demande : "Pensez-vous...?" Voici donc comment je pense que la chose se passera. Je ne sais pas. Quoi qu'il en soit, je suis certain que par la gr√Ęce de Dieu et par Sa mis√©ricorde, nous serons l√†! Voyez-vous, par Sa gr√Ęce, quoi qu'il en soit. Il se peut que je ne sois pas capable de le comprendre, mais voici ce que je pense : Je crois que nous sommes au temps de la fin. Je crois que l'√Ęge des nations se termine maintenant m√™me. Je crois que nous sommes √† la fin.

484      Et maintenant, concernant les Juifs, voici deux choses qui ont toujours fait du tort aux Juifs : ils ont √©t√© aveugl√©s, ils n'ont pas pu voir cela; et parce que les nations, pour une chose, plusieurs fois...

485      J'ai parl√© √† un Juif √† Benton Harbor, Soeur Smith, et savez-vous ce qu'il m'a dit? (l√†-bas, √† un de ces endroits en Isra√ęl, l√† en Isra√ęl). La question sur la gu√©rison d'un aveugle. Et il a dit : "Vous ne pouvez pas couper les Juifs en... Vous ne pouvez couper Dieu en trois morceaux et L'apporter √† un Juif; faire de Lui le P√®re, le Fils et le Saint-Esprit." Il a dit : "Vous ne pouvez pas apporter cela √† un Juif, nous ne sommes pas des idol√Ętres!" Il a dit : "Nous croyons en un seul Dieu." Voyez?

486      Mais vous faites de Dieu trois personnes : Dieu le P√®re, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit; vous troublerez certainement un Juif √† l'instant m√™me, car il est mieux avis√©! Il est mieux avis√©! Cela ferait de vous un idol√Ętre aussi s√Ľrement que l'idol√Ętrie existe; vous avez trois dieux. Vous devez en faire le seul et m√™me Dieu. Ce n'est pas trois dieux, ce sont trois fonctions du m√™me Dieu. Voyez? Dieu a oeuvr√© dans la paternit√©, Il a oeuvr√© dans la filiation, et Il oeuvre maintenant dans la dispensation du Saint-Esprit. C'est le m√™me Dieu.

487      Voil√† la raison pour laquelle nous avons re√ßu la commission de baptiser au Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit; en effet, ce n'est pas au nom d'un... Au Nom, pas noms; pas aux noms ou au nom du P√®re, au nom du Fils, au nom du Saint-Esprit; mais "au Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit". Voyez, reconnaissant par l√† que le m√™me Dieu, c'est Christ. Voyez-vous, voil√† qui Il est, il ne peut en √™tre autrement. Voyez? Et l'Ecriture...

488      Et - et alors, si notre r√©v√©lation est fausse, alors Pierre et les autres ap√ītres ont enseign√© une chose fausse; car chaque personne dans la Bible a √©t√© baptis√©e au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Jamais une personne n'a √©t√© baptis√©e en "P√®re, Fils, Saint-Esprit". C'est une doctrine catholique. Je peux vous le prouver par leurs propres dires, ainsi que par leurs propres lexiques et tout le reste. C'est un credo catholique et non une - non une doctrine biblique. Et personne...

489      M√™me le roi d'Angleterre a √©t√© baptis√© au Nom de J√©sus-Christ, environ six cents ans  apr√®s la mort du dernier ap√ītre, quand le pays n'√©tait m√™me pas encore appel√© Angleterre, il √©tait appel√© "le Pays des Anges". Voil√† d'o√Ļ vient ce nom. Il a √©t√© baptis√© au Nom de J√©sus-Christ.

490      Ce qui a fait qu'il se convertisse, c'√©tait un petit moineau. Quand... Si je peux m'en souvenir... non pas saint Angelo. Comment s'appelait-il donc? Agadabus, je crois que c'√©tait saint Agadabus. Je ne suis donc pas s√Ľr du nom. Mais toutefois, il s'est pr√©sent√© l√†, et on s'est procur√© quelques-uns de ces...

491      On les appelait des anges, parce que les peuples, les Assyriens, et les autres √©taient d'un teint sombre, alors que ces Anglais avaient de longs cheveux blonds et boucl√©s, ils avaient des cheveux blonds, les Anglo-Saxons (vous voyez), avec des yeux bleus. Et on disait : "Ils ressemblent √† des anges", c'est pourquoi on a appel√© le pays "Terre des Anges".

492      Et le - le serviteur de l'√Čternel est mont√© l√† et a pr√™ch√© √† leur roi, au moment o√Ļ ils √©taient assis autour d'un grand foyer, √† l'ext√©rieur. J'en ai lu l'histoire il n'y a pas longtemps. Et un petit oiseau est venu √† la lumi√®re et puis il est reparti. Alors le roi a pos√© cette question : "D'o√Ļ est-il venu et o√Ļ est-il all√©?" Voyez? "Il est venue √† la lumi√®re, et nous l'avons vu, et il est retourn√© dans l'obscurit√©. N'en est-il pas ainsi de l'homme?", dit-il.

493      "Mais qu'√©tait-il avant d'appara√ģtre ici?", demanda le pr√©dicateur. Voyez? C'est ce qui a touch√© le roi; et le lendemain matin, lui et sa famille √©taient baptis√©s au Nom de J√©sus-Christ. C'est vrai.

494      Quoi alors? Le premier homme qui ait jamais √©t√© asperg√© ou baptis√© autrement, c'est-√†-dire au Nom du "P√®re, Fils, Saint-Esprit", c'√©tait dans l'√©glise Catholique. La premi√®re aspersion qui ait jamais eu lieu, ce fut dans l'√©glise Catholique. La premi√®re fois qu'on a vers√© de l'eau, c'√©tait dans l'√©glise Catholique. L'√©glise Protestante a toujours baptis√©... Dans la Bible, les ap√ītres ont baptis√© par immersion au Nom de J√©sus-Christ; partout. Trouvez-moi un seul passage o√Ļ ils l'ont fait autrement. Voyez?

495      Maintenant, en cette - en cette grande heure, les Juifs ne peuvent pas... J'ai demand√© a ce rabbin, j'ai dit : "Rabbin, vous serait-il difficile de croire aux proph√®tes?"

496      Il a dit : "Je crois aux proph√®tes!"

497      J'ai dit : "Dans √Čsa√Įe 9.6 [version anglaise - N.D.T.], qu'entendait le proph√®te par 'un fils nous est n√©'? De qui parlait-il?"

498      Il a dit : "Il parlait du Messie."

499      J'ai dit : "Le Messie va donc na√ģtre?"

500      "Oui, Il na√ģtra."

501      J'ai dit : "Alors, s'Il doit na√ģtre, Il a une... Il aura une m√®re."

502      "Oui, Il doit avoir une m√®re. Et Il doit avoir un p√®re √©galement", a-t-il dit.

503      J'ai dit : "Absolument. Et serait-il difficile pour vous de croire que cela ne serait pas... que Dieu le Grand J√©hovah qui a ouvert la mer Rouge, n'a pas pu engendrer ce b√©b√© par une naissance immacul√©e?" Voyez? Le voil√†!

504      Il a dit : "Mais vous ne pouvez faire de Lui trois dieux."

505      J'ai dit : "Il n'est pas trois dieux." J'ai dit : "Quel rapport y aura-t-il entre le Messie et Dieu?"

506      Il a dit : "Il sera Dieu!"

507      J'ai dit : "Eh bien, vous, vous avez compris cela! Eh bien, vous, vous avez compris cela, Il est Dieu!" C'est exact.

508      Alors, il a essay√© de me dire, il a dit : "Eh bien, cet homme √©tait un voleur, ce J√©sus de Nazareth. Il √©tait un voleur."

509      J'ai dit : "Rabbin, comment √©tait-Il un voleur?"

510      "Eh bien, a-t-il dit, vos propres √Čcritures disent qu'Il est all√© dans le champ de bl√© un jour de sabbat et a pris le bl√©."

511      J'ai dit : "Voyons, rabbin, vous en savez mieux... mieux sur les √Čcritures que cela. Vos propres √Čcritures disent que c'est l√©gal, il est l√©gal pour un homme d'aller manger autant de bl√© qu'il veut, pourvu qu'il n'en mette pas dans son sac pour emporter cela." C'est votre propre loi. Le rabbin...

512      Et il s'est tenu l√† un moment, il-il-il croyait, car il - il l'a t√©moign√©. Il a dit, apr√®s un moment, il a dit : "Eh bien, qu'est-ce qui - qu'est-ce qui a fait que les yeux de Jean..." Il a dit : "Comment l'avez-vous fait?"

513      J'ai dit : "Au Nom de J√©sus-Christ!"

514      "Hum!" Il - il ne comprenait pas. Il a dit : "Eh bien, vous ne pouvez pas d√©couper Dieu en trois morceaux."

515      J'ai dit : "Il √©tait J√©hovah rendu manifeste dans la chair, rabbin. Il... Voil√† ce qu'Il √©tait; Il √©tait J√©hovah dans la chair. Son propre Nom humain, c'√©tait le Nom de la r√©demption, car il n'y a sous le Ciel aucun autre nom qui ait √©t√© donn√© parmi les hommes, par lequel nous devions √™tre sauv√©s, sinon par ce Nom humain de la r√©demption : Le Seigneur J√©sus-Christ. C'est vrai. C'√©tait Dieu, Il est Dieu, Il sera Dieu pour toujours, c'est tout √† fait vrai, le Seigneur J√©sus-Christ."

516      Eh bien, je crois que l'Eglise des nations va bient√īt... l'ach√®vement de l'ensemble de l'Eglise des nations. Les portes entre... J√©sus a dit, dans Matthieu 24 (je vais prendre cette seule Ecriture pendant une minute), Il a dit : "Ils fouleront aux pieds les murs de J√©rusalem, jusqu'√† ce que la dispensation des nations soit termin√©e."

517      Maintenant √©coutez. Le Seigneur J√©sus a dit dans Matthieu 24, que les Juifs seraient √©cart√©s de la sc√®ne. Daniel avait dit, jadis, au temps des vieux proph√®tes, il avait dit que 70 semaines seraient encore attribu√©es aux Juifs. Et le Messie viendrait (le Prince) et proph√©tiserait au milieu de la 70e , des 70 semaines, ce qui √©tait les sept ann√©es; Il serait retranch√© au milieu de ce temps. Regardez combien c'√©tait parfait : J√©sus avait pr√™ch√© exactement trois ans et demi puis Il a √©t√© crucifi√©. Mais il y a trois... Cela rejoint carr√©ment cette autre question-ci. Il y a encore trois ans et demi qui sont r√©serv√©s aux Juifs. Il faut qu'il en soit ainsi.

518      Maintenant, si vous prenez l'Apocalypse, au chapitre 7; Jean vit 144000 Juifs, des douze tribus d'lsra√ęl, tous scell√©s. Voyez-vous ce que je veux dire par l√†? Il est encore t√īt pour que cela ait lieu, pour que cela arrive.

519      Voyez donc combien c'est beau, avant que nous ne terminions, maintenant. Regardez comment - comment la chose se d√©roule. Donc, ces Juifs ont √©t√© aveugl√©s.

520      Maintenant, ces Juifs-ci, la plupart d'entre eux, ici, sont simplement... vous savez comment ils sont, ils d√©tiennent les richesses du monde. Et ce sont simplement - simplement des hommes riches, et c'est tout ce que l'on peut comprendre. Voyez? Et ils sont tr√®s arrogants et indiff√©rents, et ils ne veulent pas √©couter. Mais ce n'est pas d'eux qu'Il parlait, si vous faites bien attention.

521      Maintenant, les nations... Regardez donc, il reste encore trois ans et demi pour ces Juifs. Or, J√©sus a dit que la ville de J√©rusalem serait foul√©e aux pieds par les nations jusqu'√† ce que la dispensation des nations... (Alors vous qui ne croyez pas dans les dispensations, que dites-vous de cela?)... jusqu'√† ce que la dispensation des nations soit termin√©e. Et quand la dispensation des nations sera termin√©e (le temps des nations sera termin√©), alors la ville sera rendue aux Juifs. Et J√©sus a continu√©, en disant que la g√©n√©ration... Il a dit : "Quand vous voyez le figuier et tous les autres arbres bourgeonner, a-t-Il dit, sachez que l'√©t√© est proche." Il a dit : "De m√™me, quand vous voyez ces choses se produire, sachez que le temps est proche, que c'est √† la porte. Je vous le dis, en v√©rit√©, cette g√©n√©ration ne passera point, que cela n'arrive."

522      Eh bien, on s'y attendait dans cette g√©n√©ration-l√†! : "C'est de √ßa qu'Il parlait." Non, pas du tout!

523      √Čcoutez! Il a dit : "La g√©n√©ration qui verra le figuier bourgeonner." Maintenant √©coutez, Il a dit : "Le figuier et tous les autres arbres." Eh bien, en d'autres termes : "Il y aura un r√©veil mondial en ce temps". Observez donc cette proph√©tie, comment elle s'int√®gre et concorde avec l'ensemble. Maintenant, √©coutez : "Tous les autres arbres qui bourgeonnent, revivent." Quand un arbre bourgeonne, il revit. Est-ce vrai? Eh bien, n'importe qui, tout enseignant des proph√©ties sait que le figuier a toujours repr√©sent√© le Juif. Nous savons cela. Il s'agit du Juif. Maintenant, le...

524      Et regardez Jo√ęl, quand il a abord√© cela, il a dit : "Ce qu'a laiss√© le gazam, le hasil l'a d√©vor√©, ce qu'a laiss√© le hasil, la sauterelle l'a d√©vor√©, ce qu'√† d√©vor√© la sauterelle..." Si vous faites attention, c'est exactement le m√™me insecte √† des phases diff√©rentes : le gazam, le hasil, la sauterelle. Tout cela, c'est le m√™me insecte, ce sont simplement les diff√©rentes phases de sa vie. Maintenant regardez, autrefois ce m√™me insecte s'est mis √† ronger cet arbre juif, il l'a r√©duit et il s'est mis √† ronger et ronger et ronger et ronger, jusqu'√† n'en laisser que la souche; mais il a dit : "Je vous remplacerai, dit l'√Čternel, toutes les ann√©es qu'a d√©vor√©es le hasil. Et Je ferai de mon peuple une joie." Voyez? L'arbre a donc √©t√© d√©vor√©. Les nations ont √©t√© greff√©es sur cet arbre, c'est vrai! Tr√®s bien, nous devons porter du fruit.

525      Maintenant, quand vient le temps de la fin, quand on arrive √† la fin (si ma vision est correcte), l'Evangile dit qu'un grand r√©veil est cens√© avoir lieu.

526      Maintenant, saviez-vous que le vieux drapeau juif est le plus vieux drapeau du monde? Et il est rest√© en berne pendant 2000 ans et plus, √† peu pr√®s 2500 ans. Le drapeau juif, cette √©toile de David √† six branches, n'avait plus flott√© pendant 2500 ans, depuis la d√©portation √† Babylone, et puis, parce qu'ils √©taient sous la d√©nomination de l'Empire Romain; et quand le Messie est venu et qu'ils L'ont rejet√©, ils ont √©t√© dispers√©s aux quatre vents de la terre. Mais saviez-vous que le 6 mai 1946, ce drapeau a flott√© √† nouveau sur J√©rusalem? Saviez-vous que le 7 mai 1946, l'Ange du Seigneur m'est apparu (le lendemain) ici et m'a envoy√© dans le monde entier pour susciter un r√©veil? Juste le lendemain matin! Quand ce drapeau a √©t√© hiss√© √† J√©rusalem, au moment o√Ļ le soleil se couchait en cet apr√®s-midi-l√†, l'Ange du Seigneur est apparu ici aux Etats-Unis au m√™me moment : "Lorsque vous verrez le figuier et les autres arbres bourgeonner!"

527      Combien se souviennent de l'Etoile suspendue ici au-dessus du fleuve Ohio, il y a de nombreuses ann√©es, quand Il a dit...? En voici encore une photographie ici, quand Il est descendu. Il a dit : "Ton Message annoncera la Seconde Venue, comme Jean a annonc√© la Premi√®re Venue." Et regardez, un r√©veil a balay√© le monde. Des millions et des millions, et ce fut un grand r√©veil.

528      Tous les l√©galistes et tous les autres √† travers le pays et les grandes √©glises ont dit : "Les jours de Billy Sunday sont termin√©s." Mais quand ils ont vu que l'Eglise commen√ßait √† se r√©animer (des gens ordinaires), ils ont d√Ľ sauver la face. Charles Fuller aurait pu prendre cette place, mais il √©tait trop √Ęg√©, aussi sont-ils all√©s avec Billy Graham. Et Dieu a pris Billy Graham... ou plut√īt l'√©glise Baptiste, tous l'ont entour√©. Or, Billy Graham ne vaut pas la moiti√© de fr√®re Neville en tant que pr√©dicateur, ainsi en tant que pr√©dicateur; pas du... non, en aucune mani√®re. Mais qu'est-ce? Ils devaient le faire, c'est une organisation, et chacun venait tout autour pour s'y joindre. Billy dit la m√™me chose. Voyez-vous, ils devaient le faire. Et il fallait que cela soit fait pour accomplir la Parole de Dieu. Ils n'avaient pas l'Esprit pour apporter leur soutien, aussi devaient-ils prendre la Parole pour apporter leur soutien; et c'est ce qu'ils ont fait. Et Billy est un pr√©dicateur de la Parole et quelqu'un d'√©l√©gant, et ils l'ont soutenu; c'est ainsi que leurs rassemblements sont devenus froids et formalistes. Et l'Etre surnaturel, avec la gu√©rison divine, les puissances ainsi que les oeuvres, etc., par les miracles de Dieu, a conduit ce... a conduit l'√Čglise (l'√Čpouse enlev√©e qui a l'huile dans sa lampe) ici dans un r√©veil. Voyez? La vieille √©glise froide et formaliste a aussi eu son r√©veil. Et voici Isra√ęl qui revient avec son r√©veil.

529      J'ai maintenant m√™me un film l√† √† la maison : Three Minutes Till Midnight ["Minuit moins trois" - N.D.T.] Et nous avons une photo de ces Juifs qui rentraient. Ils rentraient; vous avez vu cela dans le magazine Look. Et les navires charg√©s, venant de loin, l√† en Iran et l√†-bas... ces Juifs n'ont jamais su que J√©sus √©tait d√©j√† venu sur la terre, ils √©taient all√©s l√†-bas en d√©portation √† Babylone. C'est tout ce qu'ils savaient.  Ils ont labour√©... Vous avez vu cela dans le magazine Look ou Life et dans d'autres, quand ils labouraient avec de vieux instruments en bois. Et lorsqu'ils ont vu ces avions venir, ils se sont dit : "√áa y est." En effet, Dieu leur avait dit "qu'ils se retrouveraient l√†-bas et qu'ils seraient ramen√©s √† J√©rusalem sur les ailes des aigles". C'est vrai. Les voil√†. Et les Juifs ont dit : "√áa y est." Ils se sont pr√©cipit√©s √† bord, et nous avons leurs images et leurs voix, on les a interview√©s; ils venaient du monde entier. Certains d'entre eux transportaient sur le dos leurs vieillards, les aveugles et les boiteux. Et ils d√©barquaient des bateaux en provenance de toutes les diff√©rentes parties du monde, √©tant de retour.

530      Ils se sont mis √† d√©barrasser le sol des pierres qu'ils mettaient dans des sacs; et aujourd'hui, ils ont trouv√© des fontaines d'eau, et c'est le pays le plus important du monde quant √† l'agriculture. La mer Morte poss√®de plus de richesses que tout le reste du monde mis ensemble. Les Juifs retournent, cela a √©t√© cach√© aux nations, mais ils fleurissent comme une rose.

531      On disait √† ces - ces Juifs, on disait : "Retournez-vous pour mourir dans votre patrie?"

532      Ils disaient : "Nous revenons pour voir le Messie. O√Ļ se trouve-t-Il? Il est cens√© √™tre ici."

533      Fr√®re, quand vous verrez le figuier bourgeonner, Il a dit : "Cette g√©n√©ration ne passera point que tout n'arrive." Regardez le r√©veil des formalistes. Regardez le r√©veil de l'√Čglise. Regardez le r√©veil qui s'annonce chez les Juifs, ils s'attendent √† la venue du Messie. L'√Čglise, l'√Čglise remplie de l'Esprit, l'√Čpouse qui a le... les vierges qui ont de l'huile dans leurs lampes iront au repas de noces.

534      Les Juifs diront : "C'est √ßa. Voil√† notre Dieu que nous avons attendu."

            Voil√† o√Ļ vos 144000... au sujet desquels ces russellites sont dans la confusion. Ce sont ces Juifs qui sont l√†-bas qui Le recevront. Ils ont dit : "Voil√† notre Dieu que nous avons attendu." Ils Le verront et diront : "O√Ļ les as-Tu re√ßues? O√Ļ as-Tu re√ßu ces cicatrices aux mains?"

535      Il a dit : "Je les ai re√ßues dans la maison de Mes amis." C'est vrai : "La maison de Mes amis."

536      Que fera-t-Il? L'√Čglise des nations sera enlev√©e dans la Gloire et l'√Čpouse se mariera avec Christ.

537      Comment Joseph s'est-il fait conna√ģtre aux siens? Il a cong√©di√© de sa pr√©sence tous les Gentils. C'est certainement ce qu'il a fait. Qu'arrivera-t-il au reste de la post√©rit√© de la femme? Le dragon fit jaillir de l'eau de sa bouche pour faire la guerre. J√©sus a dit : "Ils seront jet√©s dans les t√©n√®bres du dehors, o√Ļ il y aura des pleurs, des g√©missements et des grincements de dents", les grands moments de pers√©cutions et d'√©preuves viendront pour l'Eglise des nations.

538      Que se passera-t-il alors? Quand les supplices viendront, quand Dieu aura s√©par√© ces Juifs de tout, l√†-bas, J√©sus reviendra comme Joseph. Apr√®s qu'ils ont entendu Joseph et que ce dernier a cong√©di√© tous ses gardes et tous les autres, et qu'il a vu le petit Benjamin et les autres se tenant l√†, ils se repentirent alors d'avoir tu√© Joseph. Ils pensaient avoir tu√© Joseph alors que celui-ci se tenait devant eux. Il a dit : "Je suis Joseph. Je suis votre fr√®re."

539      Alors ils ont vraiment trembl√© : "C'est Joseph. Nous le reconnaissons √† pr√©sent."

540      Quand Il dira : "Je suis J√©sus. Je suis le Messie."

541      Ils diront : "Oh! la la! que va-t-il nous arriver maintenant?"

542      Tout a √©t√© fait pour la gloire de Dieu. Ce ne sera pas ainsi qu'Il... Eh bien, on pouvait l'entendre pleurer jusqu'au palais de Pharaon, Joseph pleurait √† cause d'eux.

543      Attendez que J√©sus voie ces Juifs qu'Il a d√Ľ aveugler, pour nous permettre, √† nous les Gentils, d'avoir une chance d'entrer. √áa sera un moment, je vous assure! Il prendra ces Juifs, ne vous en faites pas, ces Juifs seront sauv√©s. Oui, monsieur, absolument, ils seront l√†-bas. Et telle est mon opinion √† ce sujet. Je ne vois cela nulle part ailleurs dans les √Čcritures. Vous devez une fois de plus observer les trois choses ensemble.

544      Vous devez observer la - la vierge endormie, la - l'√©glise ordinaire, confessionnelle, voyez-vous. Vous devez consid√©rer l'√©glise... C'est-√†-dire premi√®rement le Juif, le Juif premi√®rement, qui est juste une personne aveugl√©e, attendant sur la touche. Vous devez monter la marche suivante, laquelle repr√©sente la vierge endormie qui tra√ģnait, qui sortait simplement pour aller √† l'√©glise et adh√©rer √† l'√©glise, un tr√®s bon gars. Ensuite, vous devez consid√©rer l'√Čglise spirituelle, l'Enl√®vement, l'√Čpouse, la voil√†. Ces trois cat√©gories de gens, on ne peut... ils ne sont pas m√©lang√©s, pas du tout. Ils sont tout √† fait diff√©rents. Il ne s'agit pas de ce que les T√©moins de J√©hovah d√©clarent, √† savoir que les 144000 sont l'√Čpouse; √ßa c'est faux. Ce sont les Juifs, voyez-vous. Il y a l'√Čpouse, les Juifs et la vierge endormie. Et prenez-les tous et dites : "Eh bien, ils occupent tous trois des positions diff√©rentes." Tous constituent trois cat√©gories diff√©rentes de gens. Certainement,...

545      Ensuite, quand J√©sus revient sur la terre... Les Juifs, que sont-ils? Les eunuques du temple. Et quand J√©sus revient, Il vient avec l'√Čpouse. J√©sus vient trois fois : Il vient la premi√®re fois pour racheter Son √Čglise, Il vient la deuxi√®me fois pour prendre Son √Čglise, Il vient la troisi√®me fois avec Son √Čglise. Voyez? Exactement. Ainsi, ce n'est qu'une seule parfaite et glorieuse venue; ce n'est qu'un seul parfait et glorieux Dieu; ce n'est qu'un seul parfait et glorieux Christ, une √Čglise parfaite et glorieuse, une R√©demption parfaite et glorieuse, tout; cela vient sous forme de la trinit√©, mais tout cela est en Un. Voyez? Ce ne sont pas trois personnes, pas trois ceci ou cela; c'est n'est qu'une seule Personne, une seule Eglise, un seul Corps, un seul Christ, un seul Seigneur en vous tous, et √† travers vous tous, et ainsi de suite. C'est un!

546      Le Seigneur vous b√©nisse. Je vous ai gard√©s assez longtemps.

547      Maintenant, le Seigneur voulant, s'il m'arrive de revenir pour quelques soir√©es, ou un dimanche soir ou quelque chose comme cela, si notre pasteur n'a rien sur le coeur, j'essaierai de r√©pondre √† ces questions-ci. Oh, certaines sont √©patantes. Combien aimeraient les entendre? Oh, je les aime tout simplement. Permettez-moi de les parcourir tr√®s rapidement, avant de c√©der la conduite du service au pasteur.

548      √Čcoutez juste ceci.

            [Fr√®re Branham r√©pond aux huit questions suivantes dans la troisi√®me partie, √† partir du paragraphe 668, comme √©tant les questions num√©ros 67 jusqu'√† 74 - N.D.E.]

     O√Ļ les pierres rep-... Que repr√©sentent ces pierres dans Apocalypse 21? En voil√† une bonne.

     Expliquez les quatre b√™tes d'Apocalypse 5. En voil√† encore une bonne.

     Qui sont les vingt-quatre anciens? En voil√† encore une bonne, voyez.

     Que signifiait le fil cramoisi de Gen√®se 38? Vous vous souvenez, il est all√© prendre sa propre belle-fille et est all√© avec elle, pensant qu'elle √©tait une prostitu√©e; et apr√®s que le prix a √©t√© fix√©, il s'est approch√© d'elle; et alors quand l'enfant fut n√©, on a mis le fil cramoisi autour de sa main (il s'est pouss√© dehors et puis est rentr√©), le - le suivant est n√© avant lui. Oh, en voil√† une bonne. Certainement.

     Quels sont les dons qui doivent √™tre envoy√©s en rapport avec la mort des t√©moins, dans Apocalypse 11? C'est quand Mo√Įse et Elie reviennent pour le r√©veil de ces 144000. Quels sont les dons? Faites donc attention √† ce qu'ils sont, c'est √©patant.

     O√Ļ seront les saints apr√®s le r√®gne (en voil√† une bonne, dis donc...) de mille ans? Quelle sorte de corps auront-ils?

     Comment jugerons-nous les anges?

     Pourquoi est-il fait mention des cheveux qui sont en rapport avec les anges dans I Corinthiens? Dans le Livre de I Corinthiens.

            De bonnes questions, de tr√®s bonnes.

549      Le Seigneur vous b√©nisse. J'esp√®re que le Seigneur nous permettra de nous retrouver pour parler de ces choses, c'est tout √† fait pour Sa gloire. Il se pourrait que nous soyons en d√©saccord avec les opinions de ces gens; mais je dirais une chose, c'est que, si vous √©prouvez tous autant de joie √† les entendre que j'en √©prouve √† en parler, nous passerons un moment merveilleux. Amen! Amen!

550      Tr√®s bien, que le Seigneur vous soit donc vraiment favorable. N'oubliez pas les r√©unions. L'√©mission radiophonique de fr√®re Neville passe maintenant sur WLRP, samedi matin √† neuf heures; le quatuor Neville, et je suis certain qu'ils vous feront du bien, allumez la radio et √©coutez-les. Et si je le peux, si je rentre √† temps ou si je vois que je vais rentrer, je t√©l√©phonerai √† ma femme si le Seigneur me permet d'aller voir ce cher vieux fr√®re Bosworth. Je... Vous tous... et je rentrerai dimanche soir.

551      Que le Seigneur vous soit donc favorable. Et que le fr√®re, le pasteur, s'approche un instant; et qu'il prenne la conduite du service. Et :

            N'oubliez pas la pri√®re en famille,

            J√©sus veut vous rencontrer l√†;

            Il prendra soin de vous,

            Oh, n'oubliez pas la pri√®re en famille.

552      Vous aimez cela? Combien prient chez eux? Voyons, tous les... tous... C'est bien, demeurez pr√®s de Dieu. Soyez gentils, petits enfants. Dieu vous b√©nisse. Tr√®s bien. Fr√®re Neville!

EN HAUT