ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS




Pr√©dication Le Bapt√™me D'Eau (Service De Bapt√™me √Ä P√Ęques) de William Branham a √©t√© pr√™ch√©e 59-0329M La dur√©e est de: 1 heure et 41 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Le Bapt√™me D'Eau (Service De Bapt√™me √Ä P√Ęques)

1          Et tout ce que nous faisons doit √™tre bas√© sur les Ecritures. [Espace vide sur la bande - N.D.E.] " ...Eglise catholique ", il a dit cela, " avec votre sinc√©rit√©... "

            " Eh bien, ai-je dit, je suis catholique. "

            Il a dit : " Oui ? "

2          Eh bien, j'ai dit : " Eh bien, conform√©ment √† l'enseignement de l'Eglise catholique, selon lequel J√©sus-Christ a √©tabli l'Eglise catholique, que les ap√ītres √©taient Ses premiers pr√™tres et Pierre le premier pape. C'est d'apr√®s l'enseignement de l'Eglise catholique, et cette Bible a √©t√© √©crite par l'Eglise catholique primitive ; eh bien, et puis l'Eglise catholique a donc le pouvoir de changer tout ce qu'elle d√©sire, parce qu'elle est l'√©glise. "

3          J'ai dit : " Depuis le commencement vous avez compl√®tement chang√© cela. Vous avez remplac√© l'immersion par l'aspersion ou le d√©versement. Vous avez remplac√© le Saint-Esprit par la sainte communion. " Et j'ai dit : " Je suis tout simplement un des catholiques √† l'ancienne mode qui s'en tiennent √† la foi originelle, qui soutiennent... " J'ai dit : " Ce qui est √©trange est que Pierre qui √©tait le premier pape a dit : 'Il n'y a pas d'autre m√©diateur entre Dieu et les hommes en dehors de ce J√©sus-Christ homme.' Mais aujourd'hui vous avez tous Marie, sainte C√©cile, et des centaines de femmes qui sont mortes, et ainsi de suite, pour √™tre des intercesseurs. Il s'est pass√© quelque chose dans l'espace qui s√©pare le premier pape et ce pape-ci, voyez-vous, puisque cela ne change pas ou ne conna√ģt pas de modification. "

4          J'ai dit : " D'autre part, que faites-vous de saint Paul, le grand saint de l'Eglise catholique primitive, qui a dit : 'Si un ange du ciel annon√ßait un autre Evangile que celui-ci qui a d√©j√† √©t√© pr√™ch√©, qu'il soit anath√®me' ? " J'ai dit : " Qu'en est-il de J√©sus-Christ qui a √©tabli l'Eglise catholique, qui a dit : 'Si quelqu'un retranche une Parole de cette Bible ou Y ajoute quelque chose,  sa part sera de m√™me retranch√©e du Livre de Vie' ? "

5          Par cons√©quent, √† mon avis, en tant que croyant de la Bible, tout ce que nous faisons, doit √™tre bas√© sur les Ecritures. Toute r√©v√©lation, toute vision, tout doit √™tre solennellement bas√© sur les Ecritures, car c'est √ßa le fondement sur lequel nous nous reposons comme l'AINSI DIT LE SEIGNEUR.

6          Dans les Ecritures, nous ne trouvons pas quelque part o√Ļ on a fait l'aspersion ou le d√©versement sur les petits enfants ou qu'on les ait consacr√©s de cette fa√ßon-l√†. Nous voyons plut√īt dans les Ecritures que les gens ont amen√© des enfants √† J√©sus, afin qu'Il les b√©nisse. Et Il les a pris dans Ses bras et a dit : " Laissez venir √† Moi les petits enfants, et ne les en emp√™chez pas ; car le Royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. " Et Il a b√©ni les petits enfants. Et voil√† tout ce que les Ecritures mentionnent √† ce sujet. C'est ce que nous essayons de perp√©tuer. Maintenant, si les...

7          Par exemple dans l'Eglise m√©thodiste, dans l'Eglise nazar√©enne, et dans beaucoup d'autres √©glises qui pratiquent le... Je ne pense pas que l'Eglise nazar√©enne le fasse. L'Eglise m√©thodiste le fait, et beaucoup d'autres ou les penseurs √©vang√©liques, ils baptisent effectivement les petits enfants en les aspergeant.

8          Eh bien, toute forme que vous d√©sirez pour les consacrer, c'est en ordre, pourvu que vous voyiez que nous ne mettons pas de l'eau sur eux. Nous leur imposons simplement les mains, essayant de suivre l'exemple de notre Seigneur. Et c'est ainsi que nous voulons que les m√®res comprennent que  la raison pour laquelle nous ne les aspergeons pas d'eau, c'est parce que nous n'avons aucune Ecriture pour cela. Nous n'avons pas d'Ecriture pour asperger de l'eau sur les adultes ou sur les enfants.

9          L'enfant est donc trop jeune pour √™tre baptis√©. Et le bapt√™me, c'est un... l'expression ext√©rieure, montrant qu'une oeuvre de gr√Ęce a √©t√© accomplie √† l'int√©rieur. Et l'enfant ne peut pas exprimer cela, parce qu'une oeuvre de gr√Ęce n'a pas √©t√© accomplie √† l'int√©rieur, voyez-vous, car ce n'est qu'un enfant.

10        Ce sont les parents qui am√®nent le b√©b√© √† Dieu, Lui qui leur a donn√© cet enfant ; ils le Lui rendent en le consacrant. C'est donc ce que nous avons coutume de faire ici.

11        Ils vont amener maintenant des petits pour la cons√©cration. Je vais demander √† la soeur si elle veut bien nous donner juste un petit accord sur le piano, Amenez-les, je crois, soeur Gertie ou la jeune dame qui est ici...

12        Et ainsi, juste avant de faire cela, disons un mot de pri√®re pour les m√®res et pour ceux qui am√®nent leurs bien-aim√©s.

13        √Ē Seigneur, nous sommes effectivement un peuple privil√©gi√© du fait de vivre dans un pays o√Ļ nous avons encore la libert√© de culte, o√Ļ nous avons un... le gouvernement qui nous prot√®ge et qui nous accorde cet h√©ritage que Dieu nous a donn√© ; √©tant donn√© que nous n'avons pas √† suivre une √©glise d'Etat ou de type dictatorial, mais nous pouvons venir √† Toi d'apr√®s la conviction de notre coeur. Nous prions que ceci dure longtemps, jusqu'√† la Venue de J√©sus, s'il en est ainsi selon la voie √† laquelle Tu as pourvu.

            Et maintenant, beaucoup de gens am√®nent leurs petits enfants, jour apr√®s jour, semaine apr√®s semaine, selon que Tu les confies aux bras et au soin de leurs p√®res et m√®res. Ils les am√®nent, Seigneur, vers nous en tant qu'anciens de cette √©glise. Et nous, par la pri√®re, nous Te les offrons. Je Te prie, √ī Dieu, de prendre chacun de ces petits chouchous ce matin et de consacrer leurs vies √† Toi. Et b√©nis les foyers dont ils sont issus. Que leurs p√®res et m√®res soient de m√™me consacr√©s √† Toi, afin que les enfants soient √©lev√©s dans des foyers chr√©tiens pour Te servir tous les jours de leur vie.

14        Purifie-nous ce matin, Seigneur, alors qu'ils apportent ces petits agneaux innocents, les fleurs m√™mes de leurs coeurs. Ils d√©sirent cependant que ces derniers aient la Vie Eternelle, et ils Te demandent, √ī Dieu, de les prot√©ger, de les garder, de les conduire jusqu'√† ce qu'ils seront assez √Ęg√©s pour que nous leur parlions et les persuadions d'accepter le Seigneur J√©sus pour recevoir la Vie Eternelle. Nous faisons ceci pour la gloire de Dieu, selon Sa Parole, au Nom de Son Fils, le Seigneur J√©sus. Amen.

15        A pr√©sent, pendant que les m√®res am√®nent - (et les p√®res) am√®nent leurs petits ici pour la cons√©cration, la soeur va jouer. Amenez tout simplement les petits et tenez-vous juste ici le long de l'autel √† c√īt√© de ces petits qui ont d√©j√† √©t√© consacr√©s. Tr√®s bien.

16        Imm√©diatement apr√®s ce service, il y aura le service de bapt√™me. Et pendant qu'ils les am√®nent, je pourrais faire une annonce, soyez donc s√Ľrs d'amener vos bien-aim√©s ici cet apr√®s-midi, vers 18 h, entre 18 h et 18 h 30, on sera en train de distribuer les cartes de pri√®re. Et les services commenceront, je pense, √† 19 h. A 19 h 30.

17        Tr√®s bien, monsieur. Approchez tout simplement avec les petits, s'il vous pla√ģt. Je vois des m√®res faire sortir ici leurs appareils photos. Vous savez combien les m√®res sont pr√©occup√©es par les petits.

18        Combien aiment les petits enfants ? Oh ! la la ! J'entendais ces petits chanter : J√©sus aime les petits enfants du monde.

19        Etes-vous soeur Grimsley ? C'est votre petit-fils. Je ne sais pas si Meda est d√©j√† entr√©e dans l'√©glise. Il y a quelque temps, on a lu cela dans un journal, et elle m'a t√©l√©phon√© et m'a dit qu'une certaine soeur Grimsley √©tait morte ici dans la ville. Et nous √©tions surpris. Et puis, quand je suis rentr√© chez moi et que je suis all√© √† l'√©glise ce dimanche-l√†, voil√† que vous √©tiez assise dans l'√©glise ! Et j'ai dit : " Eh bien, c'est la femme morte la plus vivante que j'aie jamais vue. " Ce devait donc √™tre une autre soeur, madame Grimsley. Oui, madame. Hum...

20        A pr√©sent, je voudrais demander √† fr√®re Neville et √† certains anciens de bien  vouloir s'approcher en ce moment, et de se tenir ici pour la cons√©cration. Si... Certains d'entre vous fr√®res ministres l√†-bas, en tant qu'anciens, avancez carr√©ment, fr√®re, et fr√®re...

21        Maintenant, chacun de vous, m√®res et p√®res, et grands-parents, vous qui offrez √† Dieu pour cons√©cration ces pr√©cieux petits joyaux que Dieu vous a donn√©s, en les consacrant √† Dieu qui vous les a donn√©s, ma pri√®re est que Sa gr√Ęce et Sa mis√©ricorde soient √† jamais avec vous.

22        Fr√®re Collins est-il pr√®s d'ici, ou fr√®re, ou... Qu'il veuille bien approcher ici pour ce service, si... C'est l'un des pasteurs associ√©s de cette √©glise, et nous aimerions qu'il soit avec nous ici dans la pri√®re de... avec nous, si possible.

23        Eh bien, vous savez, des fois... Ces petits, ils n'ont jamais exp√©riment√© ceci, ils sont donc vraiment originaux. Et, parfois, ils poussent des cris per√ßants et pleurent, mais cela fait simplement d'eux de bons b√©b√©s, n'est-ce pas ? Ne faisons donc pas attention √† cela. Si donc ils pleurent ou quoi que ce soit, rappelez-vous, √ßa ne d√©range pas du tout. J'imagine que certains petits qui furent amen√©s au Seigneur J√©sus criaient pratiquement un petit peu aussi, vous savez, parce que c'est toujours ainsi. Les petits, ils sont d√©rang√©s quand on les d√©place, et certains sont rest√©s ici dans cette pi√®ce o√Ļ il fait tr√®s chaud. Nous ne faisons donc pas attention √† cela. Tr√®s bien. Nous allons nous approcher.

24        Comment s'appelle-t-il donc ? [Soeur Grimsley dit : " Jene Renee Bennett. " - N.D.E.] Jean Renee Bennett. Le petit Jean Renee Bennett, la grand-m√®re l'am√®ne pour la cons√©cration. Il est certainement un petit b√©b√© ch√©ri. Prions.

25        Seigneur, ils apportent dans les mains de Ton serviteur ce petit b√©b√© ch√©ri, sur lequel nous prions en Te le consacrant. √Ē Dieu, b√©nis ce petit enfant, et puisse-t-il vivre et T'adorer. B√©nis ses parents et ses grands-parents. Et, Seigneur, s'il y a un lendemain, puisse-t-il √™tre un grand serviteur √† Toi. Accorde-le, Seigneur, alors que nous Te l'offrons. Au Nom de J√©sus, re√ßois-le. Amen. Que le Seigneur vous b√©nisse, soeur.

26        La petite Cynthia Lee Cannard, une autre dodue petite ch√©rie... Oh ! la la ! elle est vraiment mignonne. N'est-ce pas une chouchoute ? Prions.

            Seigneur, nous T'apportons cette petite enfant, alors que des bras des bien-aim√©s elle a √©t√© plac√©e dans les miens pour la sainte cons√©cration, la cons√©cration √† Dieu... La petite est trop jeune pour comprendre, mais les bien-aim√©s qui l'ont amen√©e... Puisse-t-elle vivre, Seigneur, et √™tre forte et en bonne sant√© toute sa vie. B√©nis ses parents, ses grands-parents, et tous ses bien-aim√©s. Qu'ils soient tous rassembl√©s dans la gloire ce jour-l√†, quand nous Te rencontrerons. Garde-la en bonne sant√© et heureuse. Nous Te la consacrons par la pri√®re, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que le Seigneur vous b√©nisse.

26a      Est-ce le v√ītre ? Eh bien, c'est bien...?... Qui est ce grand gaillard ? Carl Christian Stalls, le petit Carl Christian Stalls. C'est le petit-fils de notre fr√®re McDowell. C'est donc un beau gar√ßon. Je prie que, s'il y a un lendemain, il soit pr√©dicateur de l'Evangile. Inclinons la t√™te.

            Seigneur, comme ce grand-p√®re a plac√© dans mes bras cette petite masse d'amour, je Te prie, Seigneur Dieu, de prendre ce petit enfant sous Tes soins, et de lui accorder de vivre, grandir et √™tre fort, et en bonne sant√©. Puisse-t-il, s'il vient un lendemain, puisse-t-il pr√™cher l'Evangile dans lequel nous qui le consacrons ce matin croyons. Que sa petite vie soit richement b√©nie. B√©nis ses parents, ses grands-parents, et ses arri√®re-grands-parents. Nous prions que Tes b√©n√©dictions reposent sur lui. Car nous Te consacrons maintenant ce b√©b√© par la pri√®re de la cons√©cration, √ī Seigneur, au Nom de J√©sus-Christ, Ton Fils. Amen.

26b      Une tr√®s douce petite... Etes-vous la m√®re ? F√©licitations...?... Quel est son petit nom ? Sheryl Ann Baldwin. C'est vous la m√®re ? Eh bien, c'est beau. Shirley, tu es une fillette admirable. La petite Shirley Ann Baldwin. Maintenant, elle est juste un peu timide ; on le voit bien. Je pense que sa m√®re l'√©tait aussi...?... J'ai fait leur connaissance r√©cemment, je - je les connais... Nous allons nous mettre comme ceci... Oh ! c'est une petite, une belle fillette, je crois. C'est une chouchoute. Prions.

            Seigneur, nous T'apportons cette petite enfant. Elle a son petit doigt dans la bouche, √ī Dieu, elle ne sait m√™me pas ce qu'est la pens√©e du p√©ch√©. Et je Te prie, √ī Dieu, de b√©nir sa petite vie et d'en faire une vie riche et magnifique. B√©nis sa jeune m√®re ici pr√©sente, son p√®re, ses grands-parents, et tous ses bien-aim√©s. Et tandis que nous Te la confions par une pri√®re solennelle de cons√©cration, puisses-Tu lui accorder de vivre, de grandir, d'√™tre forte et en bonne sant√©, et d'√™tre un exemple quand elle sera une jeune femme pour servir le Seigneur J√©sus. Accorde-le, Seigneur. Je crois que ce sont des petits comme ceux-ci auxquels Tu as impos√© les mains et que Tu as b√©nis. Nous demandons ceci pour la gloire de Dieu, alors que nous la consacrons et que nous la d√©dions au Nom de J√©sus-Christ. Amen.

            Maintenant, je pense que tu es une fillette douce, timide, mais douce. Que Dieu te b√©nisse. F√©licitations pour un beau b√©b√©.

26c      Maintenant, peut-√™tre qu'il y a longtemps, j'aurais pu prendre une fillette comme celle-ci...?... Quel est ton nom ? [La soeur dit : " Sharon Diane Bayle. " - N.D.E.] Je... lien de parent√© avec l'autre...?... Bayle, oui, oui. Je d√©sire que vous voyiez tous cette fillette, car c'est une petite cr√©ature tr√®s douce. Je vais devoir la soulever juste un petit peu. Une tr√®s jolie fillette. Je me dis que c'est √† de telles petites cr√©atures que J√©sus a impos√© les mains. Combien nos mains sont indignes ! Mais si vous cherchez des mains dignes, vous n'en trouverez pas. Nous sommes indignes, mais nous proclamons Sa promesse par gr√Ęce. C'est encore quoi, son nom ? Sherry Diane Bayle. Prions.

            Seigneur, nous T'amenons cette douce et jolie petite. Je Te prie, √ī Dieu, de b√©nir sa petite vie. Puisse-t-elle vivre pour devenir une femme forte, pleine de gr√Ęce et de puissance. Et puisse-t-elle avoir une place dans la glorieuse histoire de la r√©demption pour faire quelque chose pour le Royaume de Dieu. B√©nis sa jeune m√®re, le p√®re, les grands-parents et tous ses bien-aim√©s. Et si Tu vis pour elle...?... son jour, puisse-t-elle √™tre Ta servante. A pr√©sent, nous Te la confions en Te la d√©diant en guise de cons√©cration, au moyen de la pri√®re, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Sois b√©nie ch√©rie, une jolie fillette, une fillette ravissante.

26d      Sera-t-il aussi un ministre ? Tr√®s bien. Et comment s'appelle-t-il ? John Michael Dalton. Eh bien, tu sais, j'ai un petit cow-boy d'√† peu pr√®s ta taille l√† derri√®re, petit John Michael. Eh bien, c'est bien. Son p√®re que voici est un ministre, je crois que c'est juste. Etes-vous un ministre baptiste ? Un membre la√Įc de l'Eglise baptiste. Je vois. Prions.

            Seigneur, nous T'amenons ce petit gar√ßon. Je ne sais pas ce que je tiens dans mes bras. La m√®re ne le savait pas non plus quand il est n√©, et que ses petites mains ont touch√© le visage de la maman, ou du papa qui a bomb√© le torse de savoir qu'il avait un fils. √Ē Dieu, je prie pour que cet enfant soit pour l'honneur et la gloire de J√©sus-Christ. Nous Te l'amenons maintenant en le d√©diant par la pri√®re en guise de cons√©cration, afin que Tu utilises sa petite vie pour Ta gloire. Car nous Te le consacrons au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu vous b√©nisse. Un beau gar√ßon...

26e      Ce petit ami ? Etait-ce la soeur Dalton ? Robert Anthony. Soeur Dalton. Eh bien, enchant√©, Soeur Dalton. Je connaissais tr√®s bien votre mari ; je pense vous avoir vue. Est-ce Robert Lee ? Comment ? Robert Anthony. Tr√®s bien. Oh, h√© ! oh ! la la ! Ce ne sont pas les gruaux du Sud qui lui font cela. C'est un beau gar√ßon, un charmant petit ami. Prions.

            Seigneur, en guise de d√©dicace, nous T'amenons ce petit gar√ßon que la m√®re ainsi que le p√®re ont amen√©. Et nous Te prions de consacrer sa petite vie, Seigneur, √† Ton service. Puisse-t-il vivre et devenir un grand homme, fort, physiquement et spirituellement. Accorde-le, Seigneur. Et maintenant, nous Te le consacrons au Nom de J√©sus-Christ, le Fils de Dieu. Amen.

            F√©licitations pour deux beaux gar√ßons. J'esp√®re qu'ils seront tous deux des pr√©dicateurs, si le Seigneur tarde.

26f       Voici un autre gar√ßon. A la mani√®re dont il √©carte ses cheveux, on peut voir que c'est un bon gar√ßon. Comment s'appelle-t-il ? Robert Samuel Bates. Eh bien, je ne sais pas. Comme il p√®se ! Hum ! Oh ! la la ! Robert Samuel Bates, beau gar√ßon. Prions.

            Dieu bien-aim√©, nous T'amenons ce petit gar√ßon, et voyant qu'Il approche l'adolescence. Oh ! les pi√®ges que le diable a tendus √† ce petit ami, contourne-les, Seigneur. Que ce gar√ßon ne marche jamais dans la voie de l'injustice, mais puissent la pri√®re de cons√©cration ce matin et la foi des parents qui s'associent √† nous, faire que sa petite vie soit attir√©e au Calvaire. Accorde-le, √ī Seigneur, afin qu'il vive et grandisse, et soit un homme merveilleux et fort. Si telle est Ta volont√©, puisse-t-il pr√™cher l'Evangile demain, s'il y a un lendemain. Nous Te le consacrons maintenant au Nom de J√©sus-Christ, Ton Fils. Amen. Que Dieu vous b√©nisse.

26g      Est-ce le fr√®re et la soeur ? Eh bien, c'est tr√®s bien. Bonjour. Eh bien, voici encore un beau gar√ßon. Comment s'appelle-t-il ? Sydney, Simminer, Summner. Dwight Simmner. Il y a eu autrefois un grand pr√©dicateur qui r√©pondait au nom de Dwight. Oh ! un grand pr√©dicateur. Qui sait comment il s'appelait? Dwight Moody. C'est juste. Il n'avait pas d'instruction, c'√©tait un petit cordonnier, mais il a envoy√© des millions d'√Ęmes √† J√©sus. Puisse le petit Dwight faire de m√™me. Oh ! c'est un charmant gar√ßon, un beau petit ami, il a l'air d'un pr√©dicateur. Inclinons la t√™te.

            Seigneur, nous T'amenons ce petit gar√ßon qui a √©t√© plac√© des bras de bien-aim√©s dans les n√ītres. Et par croyance et foi dans la Bible, et dans le Christ de la Bible, nous Te consacrons ce petit gar√ßon, afin que sa vie soit utilis√©e pour la gloire de Dieu. B√©nis sa famille, ses parents, ses bien-aim√©s, et puisse-t-il vivre et √™tre fort. Et si telle est Ta volont√©, fais de lui un ministre pour demain, s'il y aura un lendemain. Nous adressons avec sinc√©rit√© nos pri√®res, avec des pri√®res de cons√©crations en sa faveur, nous Te l'offrons au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu te b√©nisse. Tu es un beau gar√ßon.

27        Merci, fr√®res. Oh ! je ne sais pas ; il y a quelque chose chez ces petits gars qui fait que vous vous sentez tr√®s bien. Vous savez, nous avons...

28        J'ai une copine ici. Elle est timide ; elle s'est alors aussit√īt effondr√©e. Je l'appelle Biscuit. Elle vient de la G√©orgie, o√Ļ je suis all√© r√©cemment en vacances avec son papa, pour aller √† la p√™che. Et voil√† pourquoi je l'appelle Biscuit : quand je suis arriv√© √† la maison, apr√®s que sa m√®re m'eut frit deux ou trois steaks avec un os en T, et que j'eus mang√© au point de ne plus pouvoir manger, cette bonne cuisine du Sud, elle est venue avec une poign√©e de biscuits, et il fallait que je les mange aussi. Je l'ai alors surnomm√©e Biscuit. C'est une fille merveilleuse.

29        Tous ces petits, aimez-vous tous le Seigneur ? Oh ! la la ! C'est bien √ßa. De temps en temps, je ne pr√™che qu'aux petits, vous savez. Combien √©taient l√† quand j'ai racont√© l'histoire du petit Mo√Įse ? Vous savez, ce petit bateau, vous savez, ce petit b√©b√© y fut cach√©. Vous en souvenez-vous ? Et vous √™tes tous venus autour de l'autel et - et vous avez consacr√© votre vie au Seigneur J√©sus. Eh bien, aujourd'hui, nous c√©l√©brons Sa r√©surrection. L'aimez-vous toujours ? Vous tous qui L'aimez, levez la main, vous les petits gar√ßons et les petites filles qui √™tes ici. Oh ! que c'est merveilleux ! C'est merveilleux, cent pour cent. Et je crois aussi cela de tout mon coeur, qu'ils L'aiment.

30        Bon, nous en arrivons maintenant m√™me au service de bapt√™me ; nous ne savons jamais combien doivent √™tre baptis√©s. Cela fait partie de l'Evangile. Le message de la r√©surrection, c'√©tait : " Allez par tout le monde, et pr√™chez la Bonne Nouvelle √† toute la cr√©ation. Celui qui croira et qui sera baptis√© sera sauv√©, mais celui qui ne croira pas sera condamn√©. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru ", tel que cela nous a √©t√© lu ce matin dans Marc 16. Maintenant, nous allons lire quelques Ecritures en rapport avec le - le bapt√™me d'eau.

31        Maintenant, il y a bien des gens et bien des √©glises qui aspergent les gens d'eau. Beaucoup d'√©glises croient en cela. Et c'est comme √ßa, eh bien, c'est en ordre. Beaucoup versent de l'eau sur les gens, versent tout simplement cela ; ils prennent de l'eau et en versent sur leur t√™te. Eh bien, c'est - c'est en ordre. Voyez-vous ? C'est une cons√©cration. C'est une - c'est une expression d'une... une expression ext√©rieure, montrant qu'une oeuvre de gr√Ęce a √©t√© accomplie √† l'int√©rieur. Je n'ai donc rien √† dire contre cela. Voyez-vous ?

32        Mais dans les Ecritures, les gens √©taient baptis√©s par immersion en √©tant plong√©s sous l'eau. Par cons√©quent, √©tant donn√© que je suis un catholique √† l'ancienne mode, je pr√©f√®re faire exactement ce que l'Eglise √† l'ancienne mode faisait, vous savez, en √©tant immerg√©, recouvert.

33        J√©sus √©tait totalement scell√© √† part. Il fut mis en terre, et une grosse pierre fut roul√©e sur le tombeau. Enseveli, Il emporta nos p√©ch√©s au loin. Pour cette raison, nous croyons que ce que les autres font est en ordre ; nous n'avons pas de diff√©rends avec eux. Mais pour notre part, nous croyons dans le fait d'√™tre immerg√©.

34        Et maintenant, nous pratiquons cette immersion conform√©ment aux premiers enseignements apostoliques de l'Eglise. Certains de ceux qui immergent encore aujourd'hui se sont √©loign√©s du - du rituel de la foi apostolique du d√©but. Au commencement, le premier bapt√™me qui fut administr√© apr√®s la Pentec√īte le fut au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Et √† chaque bapt√™me qui suivit, chaque personne √©tait baptis√©e au Nom du Seigneur J√©sus-Christ.

35        Et certaines personnes, nous lirons cela dans un instant, qui √©taient baptis√©es par immersion par Jean-Baptiste, c'√©tait juste pour la repentance et non pour la r√©mission des p√©ch√©s. Et elles ont d√Ľ venir pour √™tre rebaptis√©es au Nom de J√©sus-Christ afin de recevoir le Saint-Esprit.

36        Eh bien, aujourd'hui on a substitu√© Actes ou plut√īt Matthieu 28.19, l√† o√Ļ J√©sus-Christ a ordonn√© √† Son Eglise : " Allez dans toutes les nations, enseignez-leur √† observer tout ce que Je vous ai enseign√©, les baptisant au Nom du P√®re, du Fils et du Saint-Esprit. " Pierre, dix jours plus tard, leur ordonna de se faire baptiser au Nom de J√©sus-Christ. Et personne, personne dans la Bible n'a √©t√© baptis√© au Nom de " P√®re, Fils et Saint-Esprit ". √áa ne figure pas dans les Ecritures ; personne n'a √©t√© baptis√© [ainsi].

37        Et puis, quelqu'un a dit... Eh bien, voyez-vous, cela fut ordonn√© √©tant donn√© que l'Eglise catholique, la foi de notre... ou plut√īt Les r√©alit√©s de notre foi... Dans le livre catholique Les r√©alit√©s de la foi catholique, il est dit : " Les Protestants reconnaissent effectivement notre bapt√™me. " Le dioc√®se catholique, vers le seiz-... vers le quatorzi√®me si√®cle, a baptis√© un homme par aspersion au Nom de " P√®re, Fils, Saint-Esprit ", mais aucune Ecriture ne soutient cela. L'Eglise... Wesley est sorti, ainsi que Luther, avec la m√™me chose venant de l'Eglise catholique. Certains d'entre eux soutiennent encore le cat√©chisme catholique ; d'autres pratiquent encore le Credo des Ap√ītres et ainsi de suite, qui provient de l'Eglise catholique. Par cons√©quent, si Dieu fait d'un tel homme un chr√©tien, je n'ai rien √† dire contre cela. Comprenez-vous ? Voyez-vous ?

38        Mais, quant √† moi, je dois √™tre un catholique √† l'ancienne mode, je dois m'en tenir √† ce que faisait l'Eglise primitive. Et je dois baptiser conform√©ment √† la mani√®re dont l'Eglise primitive baptisait, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Et nous nous effor√ßons aujourd'hui de garder cela.

39        Maintenant, pour que je puisse dire ceci, J√©sus a dit dans Matthieu 28.19 : " Allez, faites de toutes les nations des disciples ; baptisez-les au Nom du P√®re, du Fils et du Saint-Esprit. "

40        Eh bien maintenant, un seul nom, Il n'a jamais dit : " Au Nom du P√®re, au Nom du Fils, au Nom du Saint-Esprit " ; Il a dit : " Au Nom ", au singulier. De grands √©rudits comme Scofield et les autres, ainsi que le grec original, tous, et dans les... toutes les traductions, c'est " au Nom ", pas " aux Noms " ou " au Nom du P√®re, au Nom du Fils ". C'est " au Nom " du P√®re, du Fils et du Saint-Esprit.

41        Eh bien, " P√®re ", ce n'est pas un nom, " Fils " non plus n'est pas un nom, et " Saint-Esprit " non plus n'est pas un nom. Ce sont des titres qui se rapportent √† un seul Nom. Voyez-vous, il y a un seul Nom. Si alors c'est la r√©v√©lation que nous essayons de vous apporter, √ßa doit absolument √™tre la m√™me r√©v√©lation qu'avaient les ap√ītres qui √©taient √† Ses c√īt√©s, qui L'√©coutaient pendant qu'Il donnait cette commission.

42        Quelqu'un a dit : " Eh bien, peu m'importe ce qu'ont fait les ap√ītres, c'est J√©sus qui a dit ceci. "

43        Si les ap√ītres Lui ont d√©sob√©i, alors les Ecritures sont fausses. Vous devez attester que les Ecritures sont parfaites ou Elles ne repr√©sentent rien. Soit chaque Parole est vraie, soit aucune n'est vraie. Je ne sais pas laquelle serait vraie si le tout n'est pas vrai. Si une partie d'Elle n'est pas inspir√©e, alors le reste pourrait ne pas l'√™tre. Et il n'y a pas de contradiction dans les Ecritures.

44        Si donc Pierre a dit : " Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptis√© au Nom de J√©sus-Christ ", et qu'apr√®s cela tous furent baptis√©s au Nom de J√©sus-Christ, alors que J√©sus a dit : " Allez baptiser au Nom du P√®re, du Fils et du Saint-Esprit ", cela semble √™tre une contradiction flagrante ; mais ce n'est pas le cas, si seulement vous comprenez.

45        Souvenez-vous : " Les Ecritures sont cach√©es aux yeux des sages et des ceux qui font des √©tudes. " Le savez-vous, " Et c'est pour √™tre r√©v√©l√©... " Les Ecritures ne se contredisent pas ; Elles se d√©voilent seulement.

46        Maintenant, si vous revenez en arri√®re... Si vous lisiez une histoire, et qu'on disait par exemple : " Jean et Marie v√©curent une vie heureuse jusqu'√† la fin de leurs jours. " Comme certains d'entre vous, nous sommes tous coupables de lire des histoires. Et, si vous ne saviez pas qui √©taient Jean et Marie, la seule chose √† faire c'est de retourner au d√©but du livre et de lire le tout, pour savoir qui Jean et Marie √©taient.

47        Si J√©sus a ordonn√© aux gens de se faire baptiser au Nom du P√®re, du Fils et du Saint-Esprit ; tandis que P√®re n'est pas un nom, Fils n'est pas un nom, et Saint-Esprit n'est pas un nom, nous ferions mieux de retourner d√©couvrir qui est " le P√®re, le Fils et le Saint-Esprit ", et quel est Son Nom.

48        Si donc vous voulez bien ouvrir avec moi Matthieu chapitre 1, comme vous le feriez avec n'importe quel livre ; il est donc dit, cela commence avec Sa g√©n√©alogie, il est dit :

          Voici de quelle mani√®re arriva la naissance de J√©sus-Christ. Marie, sa m√®re, ayant √©t√© fianc√©e √† Joseph,... (en d'autres termes, mari√©e)

49        Maintenant, je d√©sire vous montrer comment... Regardez, disons que √áa  c'est le Fils J√©sus ; √áa c'est le P√®re ; √áa c'est le Saint-Esprit. Et tout le monde sait, et J√©sus l'a dit, que Dieu √©tait Son P√®re. Croyez-vous cela ? Nous devons le croire. Le P√®re de J√©sus-Christ, c'√©tait Dieu. Maintenant, je cite l'Ecriture, Matthieu 1.18 :

          Voici de quelle mani√®re arriva la naissance de J√©sus-Christ.

          Marie, sa m√®re, ayant √©t√© fianc√©e √† Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint-Esprit, avant qu'elle - qu'ils eussent habit√© ensemble.

50        Alors lequel d'entre Eux est Son P√®re ?

          Elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom de J√©sus... (Remarquez, elle √©tait...)

          Joseph, son √©poux, qui √©tait un homme de bien... qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secr√®tement avec elle de cette fa√ßon-l√†.

          Comme il y pensait, voici, un Ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi ta femme - Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a con√ßu vient du Saint-Esprit. 

51        Eh bien, comment Dieu pourrait-Il √™tre Son P√®re, si c'est le Saint-Esprit qui est Son P√®re ? Il aurait deux P√®res, et quel genre d'enfant serait-Il ? Il n'y a pas deux... Le Saint-Esprit et Dieu, c'est la m√™me chose. Voyez-vous ?

            Elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom de J√©sus ;

            Tout cela arriva afin que s'accompl√ģt ce que le Seigneur avait annonc√© par le proph√®te :

            ...la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie...(Quoi ?) Dieu avec nous.

52        Maintenant, voici le Fils. Le jour o√Ļ J√©sus fut baptis√© au Jourdain, Jean a rendu t√©moignage qu'il a vu l'Esprit de Dieu comme une colombe venir et s'arr√™ter sur Lui. J√©sus a dit : " Ce n'est pas Moi qui fais les oeuvres ; c'est Mon P√®re qui demeure en Moi. "

53        Maintenant, " P√®re, Fils et Saint-Esprit " a un seul Nom, eux √©tant trois titres, et quel est ce Nom d'apr√®s la Bible ? J√©sus. √á'a donc d√Ľ √™tre la r√©v√©lation que les ap√ītres avaient, car c'est de cette fa√ßon qu'ils ont baptis√©. " P√®re, Fils, Saint-Esprit ", ce ne sont pas des noms, aucun d'eux n'est un nom. Le Nom du P√®re, du Fils, du Saint-Esprit, c'est le Seigneur J√©sus-Christ. Voil√† le Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit.

54        Je vais lire maintenant quelques Ecritures juste avant que nous proc√©dions au bapt√™me. Je d√©sire d'abord lire la premi√®re fois o√Ļ il est fait mention du  bapt√™me d'eau, et c'est dans Actes chapitre 2, il s'agit de la pr√©dication de Pierre le jour de la Pentec√īte.

          Apr√®s avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touch√©, et ils dirent √† Pierre et... autres ap√ītres : Hommes fr√®res, que ferons-nous ?

          Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptis√© au Nom de J√©sus-Christ, pour le pardon de vos p√©ch√©s ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

          Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

55        Apr√®s, la fois suivante o√Ļ il nous est parl√© du bapt√™me, c'est quand Philippe est all√© √† Samarie, deux jours apr√®s. Les premiers c'√©taient des Juifs, voyez-vous, et puis quand... Il n'y a que trois tribus de gens sur la terre, c'est-√†-dire les descendants de Cham, Sem, Japhet : les Juifs, les Gentils et les mi-Juifs  mi-Gentils (les Samaritains). Quand Philippe est all√© pr√™cher aux Samaritains, voici ce qui s'est pass√©. Cet homme de Simon le magicien envo√Ľtait les gens par la magie.

          Mais, quand ils eurent cru √† Philippe, qui leur annon√ßait la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu et du Nom de J√©sus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser.

56        La fois suivante o√Ļ on parle du bapt√™me, √ßa se trouve dans Actes 10.44 √† 48, dans la maison de Corneille, le Gentil. L√†-bas, c'√©taient les Juifs √† J√©rusalem, Philippe, c'√©tait √† Samarie, et voici Pierre ici avec les Gentils.

          Comme Pierre pronon√ßait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur... ceux qui √©coutaient la Parole.

          Tous les fid√®les circoncis (Juifs) qui √©taient venus avec Pierre furent √©tonn√©s de ce que le don du Saint-Esprit √©tait aussi r√©pandu sur les pa√Įens.

          Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu.

          Alors Pierre dit : Peut-on refuser l'eau du bapt√™me...

          Et il ordonna qu'ils...

          ... qui ont re√ßu le Saint-Esprit aussi bien que nous ?

          Et il ordonna qu'ils fussent baptis√©s au Nom du Seigneur. (Voyez-vous ? Ils ont pri√© pour eux...)

57        La fois suivante qu'il est fait mention du bapt√™me, c'est dans Actes 19, l√† o√Ļ ils ont rencontr√© par hasard les disciples de Jean. Ici, il s'agit de Paul ; maintenant, suivez attentivement, Actes 19 :

58       

          Pendant qu'Apollos √©tait √† Corinthe, Paul, apr√®s avoir parcouru les hautes provinces d'Eph√®se, rencontre quelques disciples. Il leur dit... (Maintenant observez. C'√©taient des disciples. C'√©taient des croyants, des chr√©tiens.) Il leur dit : Avez-vous re√ßu le Saint-Esprit, quand vous avez cru ? Ils lui r√©pondirent : Nous n'avons pas m√™me entendu dire qu'il y ait un Saint-Esprit.

59        Ecoutez ce qu'il a demand√©. Ecoutez cette question capitale que cet ap√ītre a pos√©e. Voyez-vous ?

          Il dit : De quel bapt√™me avez-vous donc √©t√© baptis√©s ? Ils lui r√©pondirent : Du bapt√™me de Jean.

60        Eh bien, ce matin j'imagine que si n'importe qui, l'un d'entre nous avait √©t√© baptis√© par l'homme m√™me qui avait baptis√© J√©sus-Christ, nous penserions que notre bapt√™me est tout √† fait incontestable. Ne le pensez-vous pas ? Mais ici, Paul dit que ce n'est pas le cas. Dans le m√™me point d'eau, par l'homme m√™me qui a baptis√© notre Seigneur, Paul condamne donc ce bapt√™me-l√†, parce qu'il n'√©tait pas effectu√© au Nom de J√©sus-Christ. Maintenant, suivez.

61       

          Il dit... De quel bapt√™me avez-vous donc √©t√© baptis√©s ?

            Eh bien, si vous voulez v√©rifier cela dans le Grec, il est dit : " Comment avez-vous √©t√© baptis√©s ? " Voyez-vous ?

          Et ils r√©pondirent : Du bapt√™me de Jean.

          Alors Paul dit : " Jean a baptis√©... bapt√™me de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait apr√®s lui, c'est-√†-dire, en J√©sus.

62        Remarquez, ce m√™me groupe avait √©t√© baptis√© dans le Jourdain, avec J√©sus-Christ.

          Sur ces paroles... (Ils furent rebaptis√©s), ils furent baptis√©s au Nom du Seigneur J√©sus-Christ.

          ...Paul leur eut impos√© les mains, le Saint-Esprit vint sur eux et ils parlaient en langues et proph√©tisaient.

63        Maintenant, ce m√™me Paul parle ici dans le Livre de Galates. C'est la raison pour laquelle je m'accroche √† cela : Galates chapitre 1, verset 8. Suivez. Je vais commencer au - au verset 6. Il parle aux Galates...

          Je m'√©tonne que vous vous d√©tourniez si promptement de celui qui vous a appel√©s par la gr√Ęce de Christ, pour passer √† un autre Evangile.

          Non pas qu'il y ait un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et... faire obstacle √† l'Evangile de Christ.

          Mais, quand nous-m√™mes, quand un ange du ciel (√ßa pourrait √™tre un pr√™tre, un pape, un pr√©dicateur, qui que ce soit) quand nous-m√™mes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons pr√™ch√©, qu'il soit anath√®me !

          Et... Et nous l'avons dit pr√©c√©demment, et je le r√©p√®te √† cette heure : si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez re√ßu, qu'il soit anath√®me !

64        " Si nous retranchons une seule Parole de la Bible ", Apocalypse 21, ou plut√īt 22, " ou Y ajoutons volontairement une seule chose, de m√™me notre part sera retranch√©e du Livre de Vie. "

65        Ce sont donc mes convictions... Sans manquer d'√©gards envers les gens qui d√©sirent qu'on pratique sur eux l'aspersion, le d√©versement, l'immersion [au Nom] de " P√®re, Fils, Saint-Esprit ", cela d√©pend de vous, de votre libre choix, mon cher fr√®re, ma ch√®re soeur. Je ne suis pas en d√©saccord avec vous ; seulement, je... Vous √™tes - vous √™tes serviteur de Dieu.

66        Mais, quant √† moi, je dois √™tre fid√®le et loyal envers la Bible. C'est pourquoi Paul a ordonn√© aux gens qui avaient √©t√© baptis√©s autrement qu'au Nom de J√©sus-Christ, il les a contraints √† venir se faire rebaptiser au Nom de J√©sus-Christ. Pour pr√™cher ce m√™me Evangile, je dois faire la m√™me chose, contraindre et persuader les gens. N'abandonnez jamais votre √©glise ; restez avec votre pasteur, faites tout ce que vous pouvez dans votre propre √©glise locale ; mais observez les instructions de la Bible.

            C'est pourquoi, ce matin nous croyons que J√©sus revient. Et quand je me tiendrai l√† ce jour-l√†...

67        Eh bien, il se peut que le livre des credos soit bon. Je ne peux pas m√©priser cela. C'est possible que √ßa soit en ordre. Mais... Et peut-√™tre que l'Eglise catholique a effectivement cette autorit√©. Je ne sais pas. Et si vous catholiques qui √™tes ici, vous pensez que votre √©glise a cette autorit√©... Ils disent que ceci est leur Livre originel. Pourquoi alors adopter ce qu'a dit un homme moderne, quand Christ, le Fondateur de votre √©glise, a ordonn√© ceci, alors que votre premier pape a ordonn√© ceci ? Suivons la Bible, car je crois qu'Elle est la V√©rit√©.

68        Maintenant, pendant que nous nous pr√©parons, j'aimerais que ceux qui doivent √™tre baptis√© s'avancent et se tiennent debout ici, pour que nous puissions montrer au monde que nous croyons que J√©sus...

                 Vivant, Il nous a aim√©s. Mourant, Il nous a sauv√©s.

                 Enseveli, Il a emport√© nos p√©ch√©s au loin.

                 Ressuscitant, Il nous a gratuitement justifi√©s pour toujours,

                 Nous croyons qu'un jour Il va venir,

                 Nous attendons ce jour glorieux !

69        Et vous venez ce matin pour confesser que ce p√©ch√© au sujet duquel j'ai pr√™ch√© ce matin, le p√©ch√© du monde, a √©t√© condamn√© et tu√©, et que vous n'√™tes plus esclave de cette chose-l√†, que c'est plut√īt mort. Et vous venez pour √™tre enseveli au Nom de Celui qui est mort pour vous, qui a tu√© le p√©ch√© pour vous, et qui est ressuscit√© pour votre justification. Et vous √™tes parfait en Lui, pas dans une √©glise, pas dans le Branham Tabernacle, pas dans une association, mais vous √™tes parfait et en s√©curit√© en J√©sus-Christ.

70        Prions. Seigneur, parfois ceci semble dur, car je sais que j'ai de pr√©cieux amis ici qui sont de la foi catholique, et d'autres des m√©thodistes wesleyens, et sans doute que plusieurs sont des trinitaires extr√©mistes.

71        Nous croyons, Seigneur, que " P√®re, Fils et Saint-Esprit " c'est le m√™me Dieu, mais qu'il s'agit de trois fonctions que le Dieu du Ciel a exerc√©es : la Paternit√©, autrefois pour les Juifs ; une fois dans la chair en tant que Fils ; et aujourd'hui sous forme du Saint-Esprit dans l'Eglise. Il ne s'agit pas de trois dieux, nous ne le croyons pas, P√®re ; car Tu ne peux pas renier Ta propre Parole, alors qu'il n'y a point d'autre Dieu √† part Toi. Tu as dit : " Je suis l'Eternel ton Dieu, tu n'auras point d'autres dieux. " Et nous croyons, Seigneur, que ce seul vrai Dieu a v√©cu dans trois diff√©rentes dispensations : sous la loi ; sous la dispensation chr√©tienne, quand Christ √©tait sur terre dans un corps de chair qui est n√© de la vierge Marie, qui est mort, qui est ressuscit√©, et qui nous a rachet√©s, nous l'Eglise ; et aujourd'hui le T√©moin de la r√©surrection vit dans nos vies sous la forme du Saint-Esprit.

72        Pardonne-nous nos p√©ch√©s. Et je Te prie de b√©nir chaque personne ici, peu importe l'√©glise √† laquelle il est affili√© ou sa d√©nomination. Ce sont des √™tres humains qui vivent, qui mangent, qui aiment, qui d√©sirent aller au Ciel. Ils sont comme nous tous. Et nous - nous - nous ne cherchons pas √† d√©shonorer quoi que ce soit ou une quelconque oeuvre que quelqu'un a accomplie en Ton Nom, mais nous essayons tout simplement de d√©clarer et... de l'esp√©rance que nous avons en nous, laquelle est bas√©e sur Ta Parole. Ta Parole est la V√©rit√©.

73        Nous prions donc, P√®re, que s'il y en a ici √† qui Tu d√©sires demander de se faire rebaptiser, qu'ils puissent s'avancer. Et ceux qui n'ont jamais fait une confession chr√©tienne, qui viennent maintenant pour se faire baptiser au Nom de leur Seigneur ressuscit√©, quel moment merveilleux pour le faire, au matin de P√Ęques ! Qu'est-ce qui est √† la base du bapt√™me ? C'est parce qu'il y a eu une P√Ęques. Accorde, Seigneur, que tout celui qui viendra soit b√©ni et rempli du saint-Esprit comme c'est leur d√©sir. Car nous le demandons au Nom de J√©sus. Amen.

74        A pr√©sent, ceux qui sont venus pour le bapt√™me, voudriez-vous juste vous tenir debout pour que nous puissions avoir une id√©e g√©n√©rale de ceux qui doivent √™tre baptis√©s. Il y en aura un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, douze, treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit : dix-huit personnes. Tr√®s bien. Je vous ai compt√©e, l√† derri√®re, la soeur qui est au fond.

75        Maintenant, je souhaite que vous tous, que vous vous avanciez carr√©ment ici juste un instant, je vous en prie.

76        Soeur, voudriez-vous jouer pour nous J'entends mon Sauveur appeler, aussi calmement que possible, doucement.

77        Et tandis que je vois les gens descendre la ligne, connaissant les gens, je vois des gens qui ne sont pas de cette ville, qui viennent des √©glises qui sont... qui pensent vraiment que je suis un peu en dehors de la ligne en baptisant les gens... (Voudriez-vous vous avancer juste un peu par ici, fr√®res, afin que ceux qui sont ici derri√®re... Oui.)... en les baptisant au Nom du Seigneur J√©sus. Mais j'ai vraiment essay√© d'√©claircir cela autant que possible. Voyez-vous ?

78        Maintenant, c'est un merveilleux groupe de gens. Je d√©sire que vous vous tourniez tous carr√©ment vers l'auditoire, comme ceci. Tr√®s bien.

79        Ces gens qui se tiennent ici viennent sur cette base qu'ils croient que J√©sus-Christ est le Fils de Dieu, qu'Il √©tait - qu'Il a souffert sous Ponce Pilate, qu'Il a √©t√© crucifi√© au Calvaire, qu'Il est mort, qu'Il a √©t√© enseveli, qu'Il est ressuscit√© le troisi√®me jour, triomphant de la mort, du s√©jour des morts et de la tombe, et qu'Il est mont√© en haut, qu'Il est assis √† la droite de la Majest√© pour faire intercession sur base de leur confession. Ils vous ont montr√© maintenant qu'ils croient ceci solennellement de tout leur coeur, et ils ont confess√© leurs p√©ch√©s devant Dieu, et ils sont convaincus que J√©sus est le Fils de Dieu, et ils L'ont re√ßu comme Sauveur personnel.

80        Si tel est le cas, levez la main, vous tous qui vous tenez ici comme cela. Levez simplement cela. Oui, oui.

81        Donc certains d'entre eux sont des chr√©tiens depuis longtemps. D'autres ont √©t√© baptis√©s au Nom du p√®re, du Fils, et du Saint-Esprit. Et ils sont convaincus aujourd'hui que - que le bapt√™me scripturaire et apostolique, c'est au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Et ils sont venus, en croyant ceci, ayant  accept√© et embrassant ceci, et ils pensent que c'est la v√©rit√© parce que les Ecritures l'enseignent.

82        S'il y en a dans la ligne, voudriez-vous lever la main, vous qui avez √©t√© baptis√©s auparavant au - au Nom de P√®re, Fils et Saint-Esprit, et qui croyez maintenant que c'est au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Merci.

83        √Ē Seigneur, Cr√©ateur des cieux et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, voici debout des hommes, des femmes, des gar√ßons et des filles, que je dois conduire ici √† ce tombeau de P√Ęques. √Ē Dieu, un jour, peut-√™tre que c'est d√©j√† aujourd'hui, je dois me tenir avec eux √† la barre du jugement. Et quand le grand Patron s'avancera v√™tu de Ses grands v√™tements royaux, en tant que ministre de l'Evangile, je devrais me tenir devant cette Bible ouverte et rendre compte pour ce que j'aurai enseign√© aux gens. J'ai peur, Seigneur, je suis dans la crainte, une crainte pieuse, d'enseigner quelque chose de faux, et √† ce moment-l√† tout ce que j'aurai fait sera rejet√©. Car Tu as dit : " Les cieux et la terre passeront, pas une seule de Mes Paroles ne passera. " Et Tu as dit que toute parole d'hommes soit reconnue pour fausse ", et la Tienne pour vraie.

84        Par cons√©quent, Seigneur, je suis comme Ton serviteur d'autrefois, en contraignant les gens √† venir se faire rebaptiser, afin que ce jour-l√† je puisse dire : " J'ai fait tout ce que je pouvais malgr√© des critiques et que sais-je encore, et j'ai essay√© de rester fid√®le √† cette Bible. "

85        Accorde, Seigneur, que leur vie soit enrichie et b√©nie, et qu'ils ne manquent de rien. Puisse le Saint-Esprit venir sur chacun de ceux qui ne L'ont pas encore re√ßu. Que ceci soit un temps de r√©surrection, o√Ļ ce groupe de gens va ressusciter, et que cette √©glise sera investie de la puissance de J√©sus  le ressuscit√©. Puissions-nous sortir de cette salle aujourd'hui en disant : " Nos coeurs ne br√Ľlaient-ils pas au-dedans de nous, lorsqu'Il nous parlait en chemin. " Accorde-le, P√®re. En tant que Ton serviteur, avec ces choses tangibles, nous allons maintenant de l'avant pour ob√©ir √† Ton commandement. Au Nom de J√©sus-Christ, Ton Fils. Amen.

86        Maintenant, je crois que les femmes vont dans cette salle-ci. Est-ce juste ? Par ici o√Ļ elles vont se pr√©parer, les femmes de l'√©glise prendront place ici avec ces femmes qui sont √† ma droite. Les hommes iront de ce c√īt√©-ci, c'est-√†-dire √† gauche. Et, si Doc veut bien allumer les grandes lumi√®res qui sont au-dessus du baptist√®re ; tout le monde pourra suivre le service de bapt√™me. Et fr√®re Neville conduira les chants pour moi, s'il veut bien. Et nous allons...

            [Fr√®re Neville dit : " D√©placez ceci ici. Attendez, nous allons d√©brancher l√†-bas pour que les gens puissent vous entendre parler. " - N.D.E.] Installez alors cela tout pr√®s. ["  Fr√®re Taylor va vous aider. " Espace vide sur la bande.]

87        Puisqu'elle est all√©e √†... au nord de Corydon chez une femme qui n'√©tait plus que l'ombre d'une femme √† la suite d'un cancer, et elle lui a jou√© la bande d'une des r√©unions, et la femme a √©t√© totalement d√©livr√©e ; elle √©tait dehors dans la cour, en train de ratisser les feuilles. Les m√©decins ne peuvent retrouver aucune trace de son cancer.

88        Il y a quelques jours, une femme √©tait assise ici, alors que j'avais demand√© et avais dit dans une petite assembl√©e... " Nous n'avons pas eu l'occasion de distribuer des cartes de pri√®re, je vais donc tout simplement demander combien ici n'ont jamais assist√© √† mes r√©unions auparavant. " Plusieurs ont lev√© la main. Le Glorieux Saint-Esprit a inond√© le lieu et a commenc√© √† discerner les pens√©es des gens et √† dire ce qu'ils devaient faire. Il se trouvait l√† un petit b√©b√© venant de quelque part en G√©orgie, qui souffrait d'une maladie de la peau depuis sa naissance. Deux jours plus tard, quelqu'un a t√©l√©phon√©, ou quelques jours plus tard, et a dit que la maladie de la peau disparaissait du corps du b√©b√©.

89        Une dame √©tait assise ici, elle allait √† la consultation ; elle avait dans son c√īt√© une grosse tumeur maligne qui allait √™tre op√©r√©e le mardi qui suivait. C'√©tait le dimanche. Elle √©tait venue avec une femme qui avait √©t√© alcoolique, Rosella Griffith. Et quand cette femme est venue, le Saint-Esprit a commenc√© √† lui dire qui elle √©tait et d'o√Ļ elle venait ; Il a dit : " Tu pourrais penser que c'est Rosella qui nous a dit cela. " Alors le Saint-Esprit est all√© et a d√©sign√© son enfant dans l'auditoire et a parl√© de l'enfant, disant : " AINSI DIT LE SEIGNEUR, cette grosseur a disparu. "

90        Et le mardi matin, quand elle est all√©e se faire examiner ou plut√īt pour se faire op√©rer, pendant que tous les sp√©cialistes, quatre sp√©cialistes, je crois, se sont r√©unis, ils se sont mis √† t√Ęter pour retrouver la grosseur, et celle-ci n'√©tait plus l√†. Ils lui ont fait subir une radiographie et ont fait venir d'autres m√©decins, et ils lui ont fait porter ses v√™tements et l'ont renvoy√©e √† la maison : " Il n'y a rien du tout l√†-dedans. " Dieu reste toujours Dieu. Ne perdez pas la foi ; continuez tout simplement √† croire. Tr√®s bien.

91        Priez tous pour moi alors que je vais en Californie dans les r√©unions ; faites cela maintenant. Nous devons faire maintenant environ entre dix √† quinze jours au Angelus Temple ; √† partir du 3.

92        Puis de l√†, nous partons pour une soir√©e avec les Espagnols dans un auditoire de Los Angeles, le 16. Les 17, 18 et 19 nous serons √† la base navale de San Diego.

93        Et puis, de l√†, nous irons √† San Jose. C'est √† trente milles [48,3 km - N.D.T.] de Oakland ; en effet, nous ne pourrons pas obtenir l'ar√®ne que nous avons eue l'ann√©e pass√©e. Les gens font du patinage l√†-bas. Et nous avons obtenu les terrains de la foire qui, je pense, peuvent contenir peut-√™tre environ vingt mille personnes. Et ils ont 61 √©glises du Plein Evangile qui se sont fait enregistrer pour la r√©union. Et nous nous attendons donc √† de glorieux moments l√†-bas, pendant environ deux semaines. Que le Seigneur vous b√©nisse. Et priez donc pour moi.

94        [Fr√®re Neville dit : " Je voudrais juste faire cette petite annonce, √† savoir que certains de nos fr√®res vont enlever la cloison de cette salle l√† derri√®re ce soir, et elle pourra recevoir 100 personnes de plus... " [Espace vide sur la bande - N.D.E.] L'assembl√©e chante : Je vais √† la Terre promise, pendant que fr√®re Branham et les gens se pr√©parent pour le bapt√™me d'eau. Espace vide sur la bande - N.D.E.]

95        ...observe tout ce que Tu as ordonn√©... Sur base de la cons√©cration de mon fr√®re que voici et de sa confession... J√©sus comme tout son coeur...?... au... J√©sus [L'enregistrement conna√ģt des probl√®mes, avec des parties qui manquent ; la conversation avec chaque personne qui est baptis√©e n'est pas toujours audible √† cause du bruit de fond. - N.D.E.]

            Quel est votre...?... Vous pourriez attendre jusqu'√† ce que...?... qu'ils restent debout juste dans...?...

            Oh ! c'est froid, tr√®s froid...?... Nous avons une chose ici...?...

            Comment vous appelez-vous, soeur ? [" Madame Helen Kennard. " - N.D.E.] D'o√Ļ venez-vous? [" Jeffersonville... Je suis la fille d'Opal Weaver. "] La fille d'Opal Weaver. Et votre m√®re a √©t√© sauv√©e de la mort, n'est-ce pas ? Opal Weaver, elle avait le cancer. Ouais, eh bien, ne serait-ce pas vous l'infirmi√®re qui √©tiez l√† ce jour-l√†, quand je suis arriv√© l√† ? L'une de ses filles faisait des √©tudes d'infirmi√®re. [" √áa pouvait √™tre moi. "] Ouais. Quand je suis entr√© l√†-bas pour prier pour elle ce soir-l√†... [" Ouais. Oh ! je suis rest√©e avec elle plusieurs fois au moment o√Ļ vous avez pri√© pour elle la premi√®re fois. "] C'est bien. Madame Kennard, avez-vous √©t√© baptis√©e avant ? [" J'ai √©t√© asperg√©e. "] Asperg√©e...?... Maintenant, regardez simplement par ici, Madame Kennard. Tr√®s bien...?... [Le rideau du baptist√®re est ouvert.]

            Votre m√®re est-elle l√†-bas ? [Soeur Kennard dit : "Elle est par l√†. " -  N.D.E.]

            Voici madame Kennard. Et aux membres de l'√©glise qui sont ici, voici la fille de soeur Opal Weaver.

96        Et vous connaissez tous Opal Weaver, ce qui est arriv√© dans sa vie. Elle √©tait juste un squelette √† cause du cancer ; les m√©decins l'avaient abandonn√©e. Et madame Weber qui habite la maison voisine, qui est sa parente, quand je suis rentr√© de l'ouest pour une s√©rie de r√©unions un jour, m'a demand√© d'aller l√†-bas rendre visite √† madame Weaver. Madame Weaver a dit : " Fr√®re Branham, je ne suis pas digne qu'un serviteur de Christ entre dans ma maison, car je suis une p√©cheresse. " Et elle n'a pas beaucoup parl√© de la gu√©rison divine, mais elle a parl√© de ses p√©ch√©s. Elle ne voulait pas rencontrer Dieu en tant que p√©cheresse. Et l√†, elle a donn√© sa vie √† Dieu. Elle √©tait... s'est approch√©e de cette piscine, tr√®s chancelante et vacillante, avec des membres et des bras minuscules, au point qu'elle avait l'air d'un squelette en entrant dans cette eau pour se faire baptiser au Nom de J√©sus-Christ. Elle se tient l√† maintenant en train de pleurer, tandis qu'elle regarde sa fille aller pour le m√™me bapt√™me qu'elle avait re√ßu.

97        Etes-vous... Vous √™tes l√†, n'est-ce pas, Madame Weaver ? Voudriez-vous bien vous avancer un peu, juste pour que l'on puisse voir comment elle para√ģt maintenant. Il y a bien des ann√©es, un squelette pesant environ 40 livres [18,14 kg - N.D.T.]. Voici sa fille qui descend dans la m√™me piscine, au Nom de J√©sus-Christ.

98        Que Dieu vous b√©nisse, Soeur Kennard. Placez tout simplement votre bras juste autour comme ceci, Soeur Kennard. Gardez-le juste autour du mien. Voil√†. Maintenant, c'est en ordre, regardez simplement en haut comme ceci. Maintenant, inclinons la t√™te.

99        √Ē Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, Donateur de tout don excellent, alors que cette femme est venue ce matin, r√©alisant que Tu as ressuscit√© sa m√®re des ombres de la mort (puisqu'elle T'avait ob√©i en ce qui concerne le bapt√™me d'eau, comme elle l'avait promis sur son lit de mort de le faire), elle vient ce matin, sachant qu'elle a √©t√© tout simplement asperg√©e, et qu'elle n'√©tait pas convaincue que c'√©tait l√† le bapt√™me apostolique. Elle vient maintenant pour accomplir le d√©sir de son coeur et l'ordre de Dieu. P√®re, je Te prie donc de la remplir du Saint-Esprit. Et accorde √† cette femme de vivre une longue vie, d'√™tre heureuse et √† Ton service.

100      Et sur base de la confession de votre foi, et de votre cons√©cration au Seigneur, je vous baptise, ma soeur bien-aim√©e, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [Fr√®re Branham immerge la soeur dans l'eau, le rideau est ferm√©. - N.D.E.]

101      ...?... Maintenant, amenez quelqu'un d'autre...?... faites qu'ils s'habituent √† l'eau...?... Faites-les monter ici, et qu'ils y entrent, soeur. Faites entrer quelqu'un d'autre ici, soeur. Je veux que l'autre suive. Voyez-vous, soyez tout simplement... C'est √ßa. Alignez les enfants comme ceci. Oui.

            Tr√®s bien. Regardez par ici ...?... Tenez-vous - tenez-vous juste l√† ...?... tenez-vous ...?... C'est √ßa. C'est √ßa, tenez-vous juste l√† ...?... Belvin.

            Maintenant, amenez une autre jeune fille et qu'elle se tienne l√† derri√®re...?... pour s'habituer √† l'eau. Maintenant, c'est...?... faire descendre un autre, faire que tout le monde s'habitue un peu √† cela.

            Maintenant, tiens-toi juste l√†, par ici, soeur. Tr√®s bien. Belvin, du Michigan. [Le rideau est ouvert. - N.D.E.]

            Soeur Belvin - Marias, des environs de Battle Creek, dans le Michigan, elle vient pour se faire rebaptiser au Nom du Seigneur J√©sus.

102      Les gens... La raison pour laquelle nous √©tions un peu h√©sitant tout √† l'heure, m√™me si le chauffe-eau a √©t√© mis dans cette eau pendant un certain temps, le fond de la piscine est toujours d'un froid glacial. Et c'est la raison pour laquelle nous laissons simplement venir les gens, pour qu'ils s'habituent √† l'eau. Et je leur demande juste de les amener afin qu'ils continuent d'y entrer, qu'il y en ait un √† chaque fois.

103      Ainsi maintenant, si tu veux bien placer tes bras juste autour du mien, Soeur Belvin, comme ceci, croise tes mains. Voil√†. Tr√®s bien. Maintenant, prions.

104      Tr√®s Juste P√®re c√©leste, Auteur de la Vie Eternelle, Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur cette femme qui vient du Michigan pour suivre Ton Fils dans le bapt√™me ce matin, dans cette piscine glac√©e. √Ē Seigneur, √©coute les pri√®res de Ton serviteur. Et je Te prie de remplir sa vie de Ta puissance, de bonnes choses du ciel. Et comme je la baptise d'eau, remplis-la du Saint-Esprit et de puissance pour Ton service. Accorde-le, Eternel Dieu. Comme Tu nous as ordonn√© d'aller par tout le monde et de faire de toutes les nations des disciples, les baptisant au Nom du P√®re, du Fils et du Saint-Esprit, leur enseignant √† observer tout ce que Tu as prescrit...

105      Par cons√©quent, sur base de la confession de ton p√©ch√©, et de ta foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e ; le rideau est ferm√©. - N.D.E.]

106      Comment t'appelles-tu ? Hein ? [" Joseph. " - N.D.E.] Joseph qui ? [" Blade. "] Blade. Quel est son nom de famille ? [Quelqu'un dit : " Blade. "] Comment ? [" Blade. "] Blade. Tr√®s bien. Maintenant, tiens-toi juste l√†...?... fiston, et habitue-toi...?... Tr√®s bien. Maintenant, tenez-vous l√†, soeur, pour que... Voil√†. Tr√®s bien. [Le rideau est ouvert.]

            Voici un admirable jeune homme, Joseph Blade. Ce petit gar√ßon a jou√© des instruments devant 150.000 personnes. Il vient pour devenir un jeune pr√©dicateur. Et il est venu pour se faire baptiser au Nom de J√©sus-Christ, il n'a pas √©t√© persuad√© par son p√®re ni par sa m√®re, mais il vient sur base de sa propre conviction. Il doit jouer cet apr√®s-midi ici quelque part dans l'Indiana, mais il a voulu attendre que ceci ait lieu, car il est convaincu que c'est juste. Il est √©crit dans les Ecritures : " Un petit enfant les conduira. " Inclinons la t√™te.

107      (Tiens le bras de fr√®re Branham. C'est comme √ßa, fiston, tr√®s bien.) Prions.

108      Seigneur Dieu, il est √©crit : " Laissez venir √† Moi les petits enfants. " Voici un petit Joseph. Quand je pense √† ce nom, je pense √† mon propre petit gar√ßon. Je Te prie de b√©nir le petit Joseph ; remplis sa vie du Saint-Esprit, Seigneur, fais de lui - accorde-lui le d√©sir de son coeur ; permets qu'il devienne un pr√©dicateur de l'Evangile. Accorde-lui du succ√®s dans tout ce qu'il fait. Et sur base de Ta commission, Seigneur, comme Tu nous as ordonn√© d'aller par tout le monde et de faire des disciples, les baptisant au Nom du P√®re, du Fils, du Saint-Esprit, et de leur enseigner √† observer tout ce que Tu as prescrit... Et sur base de la confession des p√©ch√©s de ce petit gar√ßon, et de sa foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, mon jeune fr√®re, Joseph, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. [Le fr√®re est immerg√©. - N.D.E.] Amen.

109      Comment vous appelez-vous, soeur ? [" Myers. " - N.D.E.] Myers, soeur Myers. Oh ! c'est soeur Downing que voici, vous venez d'entrer dans l'eau. Ces gens viennent du Tennessee.

110      Voici soeur Myers, qui vient de Memphis, dans le Tennessee, pour rencontrer son Seigneur dans le bapt√™me ce matin. Je suppose que vous avez √©t√© baptis√©e autrefois ? Et quand vous √©tiez enfant. Et vous venez maintenant pour √™tre baptis√©e au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Si vous voulez bien tenir mon bras, Soeur Myers, je pense, si vous voulez peut-√™tre bien inverser vos deux mains. Je crois, la dame il y a quelques instants... C'est √ßa. C'est mieux. Inclinons la t√™te.

111      √Ē Seigneur Dieu, qui a ressuscit√© J√©sus d'entre les morts, et qui nous en a donn√© le t√©moignage par le Saint-Esprit, nous nous tenons ici dans cette tombe glaciale ce matin, sachant ceci, qu'aussi s√Ľr que J√©sus est sorti de la tombe, nous aussi nous ressusciterons ce jour-l√†. Un jour, si J√©sus tarde, nous irons dans une - une tombe boueuse ; on jettera de la terre sur nous. Mais aucune tombe ne peut nous retenir. J√©sus a fait la promesse : " Celui qui croira et qui sera baptis√© sera sauv√©. " Cette jeune femme vient aujourd'hui avec un coeur enti√®rement consacr√©, croyant que Tu feras cela pour elle. Par cons√©quent, Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, envoie Tes b√©n√©dictions sur elle, alors que j'accomplis l'ordre que Tu nous as donn√© d'accomplir.

112      Et sur base de la confession de ta foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.] Que Dieu te b√©nisse, soeur.

113      Soeur Downing est ici. Heureux de vous voir, Soeur Downing. [Le rideau est ouvert. - N.D.E.] C'est soeur Downing, qui est aussi de Memphis, dans le Tennessee. Dieu a √©t√© bon envers cette famille. Il l'a - l'a √©t√© envers sa m√®re qui a √©t√© malade pendant longtemps. C'est l'une des meilleures amies de mon √©pouse. Et elle vient aujourd'hui, non pas parce qu'on l'a persuad√©e, elle vient parce qu'elle est convaincue, du fait qu'elle d√©sire √™tre rebaptis√©e au Nom de J√©sus-Christ. √Ē Dieu, b√©nis cette femme.

114      Je d√©sire dire ceci, je pr√©f√©rerais donner √† une personne un petit bouton de fleur maintenant que toute une couronne apr√®s sa mort. J'ai observ√© cette femme pendant des ann√©es, depuis que je suis entr√© dans le minist√®re. Et cette femme, je connais son pass√©, ce qu'elle a √©t√© et ce qu'elle a fait ; elle avait un coeur  accabl√© de probl√®mes, mais elle est un mod√®le du christianisme. Je suis heureux de pouvoir dire cela ce matin. Et pour moi, elle est remarquable en tant qu'une chr√©tienne consacr√©e. Je suis si heureux de pouvoir dire cela √† son sujet, avant de la baptiser au Nom de son Seigneur.                                             

115      Tenez les deux mains comme vous voulez, Soeur Downing. Juste en les croisant l√†, ce sera tr√®s bien. Bloquez vos doigts comme ceci, je crois que √ßa sera bien mieux.

116      Dieu Tout-Puissant, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de tout don excellent et Auteur de la Vie Eternelle, Tu nous as donn√© l'ordre d'aller par tout le monde faire de toutes les nations des disciples. Seigneur, nous avons fait cela avec respect. Et je Te prie de recevoir cette femme sur base de la conviction de son coeur, apr√®s qu'elle a √©t√© autrefois baptis√©e au Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit. Ce n'est pas parce que j'ai dit cela, c'est parce qu'elle est convaincue que c'est Ta mani√®re apostolique, originale et initiale pour le bapt√™me, telle que la premi√®re √©glise a baptis√©. Elle vient comme - comme l'a dit Paul d'autrefois. Et, √ī Dieu, je - je Te prie de la recevoir. Et je sais que Tu vas le faire. Et rends sa vie heureuse maintenant. Accorde-lui le d√©sir de son coeur.

117      Et sur base de la confession de foi en J√©sus-Christ, et sur base de ta cons√©cration √† Lui, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom de notre Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.] Amen. Que Dieu soit lou√© !

118      Tr√®s bien, je crois que tu es la prochaine personne √† venir. Comment t'appelles-tu ? [Le fr√®re dit : " Henry Blade. "] Henry Blade. Tr√®s bien. [Le rideau est ouvert. - N.D.E.]

            Voici Henry Blade, un jeune homme qui vient pour se faire baptiser au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Es-tu fr√®re au petit qui venait d'√™tre baptis√© ? Tu  joues aussi de la musique ? Un autre membre de l'orchestre qui joue de la musique, qui est invit√© partout. Quelqu'un me racontait il y a quelques instants qu'ils jouent partout devant de grands auditoires. Et il est venu sur base d'une conviction pour √™tre baptis√© au Nom de son Seigneur ressuscit√©. Veux-tu bien approcher ici, Fr√®re Blade. Mets tout simplement tes deux bras comme ceci, juste l√† autour de mon bras. Voil√† tr√®s bien. Prions.

119      √Ē Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle et Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur ce jeune homme que je baptise au Nom de Ton Fils. Accorde-le, Seigneur.

120      Sur base de la confession de tes p√©ch√©s, et de ta foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, mon cher fr√®re, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [Le fr√®re est immerg√©. - N.D.E.] Eh bien, ce jeune gar√ßon, que Dieu le b√©nisse.

121      Comment t'appelles-tu ? [Le fr√®re dit : " Myers. " - N.D.E.] Comment ? Myers. Voici le jeune fr√®re Myers. Quel √Ęge as-tu ? Dix ans. Quelqu'un pourrait dire : " Pourquoi baptisez-vous ce petit gar√ßon ? "

122      J√©sus a dit : " Laissez venir √† Moi les petits enfants ; ne les emp√™chez pas, car le Royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. " Laissez-les venir. Ce petit gar√ßon d√©sire √™tre baptis√©. Je crois qu'on a d√Ľ aller lui chercher des habits ou quelque chose comme √ßa, pour qu'il soit baptis√©. Il est convaincu. Prions.

123      Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur cet enfant qui vient √† Toi ce matin dans cette tombe glac√©e. Tandis que je le baptise d'eau, remplis-le du Saint-Esprit.

124      Et sur base de la confession de ses p√©ch√©s, et de sa foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, mon jeune fr√®re, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [Le fr√®re est immerg√©. - N.D.E.] Que Dieu b√©nisse son petit coeur.

125      Tr√®s bien, Soeur Ungren. Cette dame-ci est un troph√©e de la gr√Ęce de Dieu. Voici monsieur - madame Ungren, la m√®re de la fille Downing et de celle qui est pass√©e avant, lesquelles venaient d'√™tre baptis√©es. Elles viennent toutes de Memphis, dans le Tennessee. C'est une de nos amies depuis des ann√©es. Et elle vient d'une √©glise trinitaire √† Memphis, dans le Tennessee. Je ne dirais pas √† soeur Ungren ni √† qui que ce soit de ne pas aller √† l'√©glise. Certainement, allez √† votre propre √©glise. C'est en ordre. Mais elle ne le fait pas parce qu'elle a quelque chose contre son √©glise ; elle fait ceci parce qu'elle est convaincue par l'Evangile que ceci c'est le bapt√™me apostolique. Que Dieu vous b√©nisse, Soeur Ungren. Elle est malade, elle passe par un temps de la vie ; cela lui cause tant d'ennuis.

126      Et soeur Weaver, comme vous vous tenez ici et que vous √™tes t√©moin que ce... Et beaucoup d'entre vous ici qui le savez, lorsque vous avez √©t√© rebaptis√©s dans le Nom de J√©sus-Christ... Certains d'entre vous l√†-bas qui souffrez du cancer et qui ne pouviez pas vous r√©tablir, quand vous avez √©t√© rebaptis√©s au Nom de J√©sus, le cancer vous a quitt√©s. Madame Weaver fait partie de ceux-l√†. Et cette dame-l√† de l'autre c√īt√© de la rue fait partie de ceux-l√† qui - qui ont exp√©riment√© cela.

127      Et j'ai foi en Dieu et crois que ceci sera la fin de votre souffrance, soeur, car vous avez ob√©i aux commandements de Dieu.

128      Maintenant, si vous voulez bien mettre vos bras juste autour du mien, juste de n'importe quelle fa√ßon que vous d√©sirez tenir. Prions. Tr√®s bien.

129      Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, voici Ta servante, elle est malade depuis un certain temps, mais, √ī Seigneur, elle se trouve ici aujourd'hui dans cette piscine pour √™tre baptis√©e au Nom de J√©sus-Christ. Seigneur, j'aime ces gens, et j'ai pri√© constamment pour eux afin qu'ils voient cette grande Lumi√®re. En effet, je crois, Seigneur, de tout mon coeur, que √ßa c'est - c'est de cette mani√®re que Tu nous as ordonn√© de proc√©der. Je Te prie de gu√©rir soeur Ungren maintenant. Que toute trace de la maladie reste dans cette piscine. Qu'elle se rel√®ve avec une nouvelle sant√©, et avec la puissance de la r√©surrection de Christ.

130      Sur base de son t√©moignage et de sa confession, et de sa foi dans la Parole de Dieu, je vous baptise, ma ch√®re soeur, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.]

131      Tr√®s bien, fr√®re. Je crois que vous √™tes un technicien √† la radio, n'est-ce pas, ou quelque chose comme √ßa ? [Le fr√®re dit : " Speaker √† la radio. " - N.D.E.] Voudriez-vous vous tourner et vous tenir l√† ? Comment vous appelez-vous ? [" Bert Maine. "] Bert Maine. Tournez-vous... Oui. [Le rideau est ouvert.]

132      Voici fr√®re Bert Maine, l'homme de la radio, le journaliste, le pr√©sentateur des informations pour la station radio, qui est convaincu que le bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus-Christ est correct. Avez-vous √©t√© baptis√© auparavant, fr√®re ? Il a √©t√© baptis√© auparavant au Nom de P√®re, Fils et Saint-Esprit. Mais convaincu par la lecture de la Parole que c'est ceci qui est la chose qu'il devrait faire, un homme de son calibre et de sa profession, entre tout droit dans l'eau avec le d√©sir que Dieu puisse le b√©nir et lui donner ce qu'Il lui r√©serve dans la vie. Puisse Dieu b√©nir Son loyal serviteur que voici.

            Approchez ici, Fr√®re Bert, placez vos deux bras autour du mien, celui-ci juste ici. Voil√†. Prions.

133      Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, et Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur ce fr√®re. Et tandis qu'il vient ici comme t√©moin de Ta gr√Ęce, un lecteur de Ta Parole, convaincu dans son coeur que ceci est la chose √† faire, parce que c'est une commission donn√©e √† Ta sainte Eglise... C'est l'original. Et, Seigneur, nous d√©sirons nous conformer aux commandements de ceux qui ont march√© avec Toi, car c'est vraiment notre d√©sir de marcher comme ils ont march√©, de suivre le chemin que les ap√ītres ont emprunt√©. Peut-√™tre qu'il y a l√† la pers√©cution, le chagrin, les peines ; nous ne savons pas ce qu'il nous r√©serve, mais, Seigneur, aussi longtemps que c'est Toi qui conduis, nous sommes certains que √ßa ira bien. B√©nis notre fr√®re, remplis sa vie du Saint-Esprit, et alors qu'il se consacre au service de Christ.

134      Par cons√©quent, sur base de la confession de votre foi et de votre conviction de ce que vous vous pr√©parez √† faire maintenant, mon cher fr√®re, je vous baptise au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [Le fr√®re est immerg√©. - N.D.E.].

135      Vous √™tes la soeur... [La soeur dit : " Skaggs. " - N.D.E.] Soeur Skaggs. Etes-vous la fille de fr√®re Skaggs qui est ici, mon ami de ...?... Voudriez-vous bien regarder...        

136      Voici la soeur Skaggs. Avez-vous √©t√© baptis√©e auparavant, Soeur Skaggs ? Elle a √©t√© baptis√©e au Nom du " P√®re, Fils, Saint-Esprit ". Cette jeune femme vient ce matin pour donner sa vie en cons√©cration au Seigneur J√©sus, pour Le suivre dans le bapt√™me apostolique. Que le Seigneur vous b√©nisse, Soeur Skaggs. Je vous prie de vous accrocher un peu plus par ici, de mettre vos bras comme vous voulez pour tenir les miens. Inclinons la t√™te.

137      Dieu Tout-Puissant, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur Ta jeune servante que voici. Je Te prie de remplir sa vie de la mis√©ricorde et des b√©n√©dictions de Dieu, alors qu'elle Te consacre son √Ęme, Seigneur, et remplis-la de Ton Esprit et de Ton amour.

            Sur base de la confession de votre foi, ma ch√®re soeur, je vous baptise au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.] Amen.

138      [Quelqu'un pose une question sur quelqu'un √† baptiser. - N.D.E.] Qui qu'elle soit, si elle est convaincue, eh bien, c'est donc en ordre. Tr√®s bien.

            Comment vous appelez-vous donc ? [" Henry B. Johnson. " Le rideau est ouvert. - N.D.E.] Voici fr√®re Henry B. Johnson. Il est venu ici √† la derni√®re P√Ęques pour se faire baptiser, mais il n'avait pas ses habits, et il a attendu une ann√©e pour se faire baptiser au Nom de J√©sus-Christ. Que Dieu b√©nisse ce vaillant serviteur de Christ. Approchez carr√©ment ici, Fr√®re Johnson. Placez vos bras juste ici autour du mien, de quelque mani√®re que vous voulez pour pouvoir mieux vous relever. Voil√†. Voil√†. Prions.

139      Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur ce coeur qui est dans l'attente. Oh ! quand Tu le verras sortir de cette eau, que le Saint-Esprit qui se mouvait sur les eaux au commencement puisse se mouvoir sur lui. Consacre sa vie √† Toi, √ī Dieu, pour le service.

140      Sur base de la confession de vos p√©ch√©s et de votre foi en J√©sus-Christ, je vous baptise, mon cher fr√®re, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. [Le fr√®re est immerg√©. - N.D.E.] Dieu soit lou√© !

141      Tr√®s bien, soeur. Tu as froid ? Voyons ce que c'est, est-ce Marthe ou... [" Jo Ann. "] Jo Ann.

            Voici une autre petite fille venant de l'un de... ou plut√īt une fille de soeur Downing, la petite Jo Ann Downing. Est-ce juste, soeur ? Quel √Ęge as-tu maintenant ? Quatorze ans. C'est une amie personnelle de ma fillette Rebecca qui se tient ici, la regardant √™tre baptis√©e au Nom du Seigneur J√©sus ; nous sommes si heureux aujourd'hui de voir la petite Jo Ann, ces adolescents sur base d'une conviction, alors que ce monde est plein de p√©ch√© et de corruption, de les voir choisir J√©sus-Christ. Que Dieu b√©nisse cette jeune fille. Pendant que tu tiens de tes mains, prions.

142      Dieu Tout-Puissant, Cr√©ateur du ciel et de la terre, et Auteur de la Vie Eternelle, envoie Tes b√©n√©dictions sur cette jeune fille. Alors que je la baptise d'eau, je Te prie de la remplir du Saint-Esprit. Accorde que sa jeune vie Te soit en - en b√©n√©diction, Seigneur. Accorde-le. Et parle-lui, et vis en elle et oeuvre √† travers elle, Seigneur, par la puissance de Dieu.

143      Sur base de ta confession au sujet du Fils de Dieu, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.]

144      Ta m√®re est-elle ici ? As-tu froid ? Comment t'appelles-tu ? [" Sharon Myers. " - N.D.E.] Sharon Myers. Regarde par ici, Sharon. [Le rideau est ouvert.]

            Sharon Myers, une autre jeune fille vient maintenant, consacrant sa vie √† Christ. As-tu d√©j√† √©t√© baptis√©e, Sharon ? Non, c'est sa premi√®re fois d'√™tre baptis√©e. Que le Seigneur b√©nisse cette jeune fille et remplisse sa vie de la bont√© et de la mis√©ricorde de Dieu.

145      Approche juste ici, Soeur Sharon. Et mets tes deux mains comme ceci, ch√©rie ; je crois, je pense que comme ceci ce serait mieux. Peu importe comment tu peux le tenir comme cela maintenant. Sois b√©nie. Prions.

146      Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, et Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur notre soeur ici. Et puisse-t-elle vivre et √™tre un exemple du - du v√©ritable christianisme dans le voisinage d'o√Ļ elle vient. Accorde-le, P√®re. Et comme Tu nous as ordonn√© d'aller par tout le monde et de faire de toutes les nations des disciples, les baptisant au Nom du P√®re, du Fils et du Saint-Esprit, et de leur enseigner √† observer tout ce que Tu nous as prescrit... Accorde-le, Seigneur, afin que cette jeune fille re√ßoive les b√©n√©dictions que Tu as promises.

147      Sur base de la confession de ta foi et - et sur base de ta cons√©cration au Fils de Dieu, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.]

148      Maintenant, aussit√īt qu'ils sortent, tirez aussit√īt...?... Tr√®s bien.

            Et vous vous appelez... [Le fr√®re dit : " Sumner. " - N.D.E.] Sumner. [Le rideau est ouvert.] Regardez par ici, Fr√®re Sumner. D'o√Ļ venez-vous, Fr√®re Sumner ? De la G√©orgie. Il est arriv√© ce matin. Avez-vous √©t√© baptis√© auparavant, Fr√®re Sumner ? Il a √©t√© baptis√© auparavant dans " P√®re, Fils et Saint-Esprit ". Il est convaincu que ceci est la v√©rit√©, il vient ce matin depuis la G√©orgie pour se faire rebaptiser au Nom de J√©sus-Christ en ce matin de P√Ęques, confessant sa foi dans le Fils de Dieu. Approchez carr√©ment par ici, Fr√®re Sumner, et mettez vos bras autour du mien. Prions.

149      Seigneur Dieu, comme je le baptise d'eau, je Te prie de le remplir du Saint-Esprit et du Feu. Ce jeune homme a une vie consacr√©e, Seigneur, envoie-le dans le champ missionnaire quelque part pour faire Ton oeuvre.

150      Et sur base de la confession de sa foi dans le Fils de Dieu, je vous baptise, mon cher fr√®re, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [Le fr√®re est immerg√©. - N.D.E.] Que Dieu vous b√©nisse, mon brave fr√®re.

151      Vous √™tes la soeur... Est-ce votre mari ? Eh bien, combien c'est merveilleux ! Je crois que - que Dieu b√©nira. Vous avez bien compris que c'est la soeur Sumner, c'est son mari qui vient d'√™tre baptis√© il y a quelques instants. Nous laissons les gens se tenir l√† quelques minutes, pour qu'ils puissent s'habituer √† l'eau. Tr√®s bien, Soeur Sumner, si vous voulez bien mettre vos bras autour du mien. Je crois que si vous √©changez √ßa comme ceci, Soeur Sumner, ce serait mieux. Prions.

152      Seigneur Dieu, comme soeur Sumner vient maintenant pour - pour suivre notre Seigneur et Sauveur dans le bapt√™me, venant apr√®s son mari, comme c'est appropri√© ! Je ne le savais pas. Mais d'avoir attendu jusqu'√† ce moment-l√†, √ßa doit avoir √©t√© Ta volont√© ordonn√©e, Seigneur, avec Ta fa√ßon de faire les choses, afin qu'elle puisse suivre aussi son mari, car il est un exemple pour elle. Et je Te prie de la b√©nir et de consacrer sa vie. Et puissent-ils vivre longtemps, avoir une vie heureuse ensemble, en √©levant leurs petits et en Te servant. Alors qu'elle vient maintenant pour se faire baptiser, je Te prie de lui accorder le d√©sir de son coeur.

153      Sur base de la confession de votre foi dans le Fils de Dieu, je vous baptise, ma ch√®re soeur, au Nom de notre Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.]

154      C'est la premi√®re fois que vous vous faites baptiser, Soeur Sothmann ? [Le rideau est ouvert. - N.D.E.]

            C'est l'√©pouse de l'un de mes chers et grands amis, fr√®re Fred Sothmann de Hughton, dans le Saskatchewan au Canada. Soeur Sothmann, c'est une personne tr√®s pr√©cieuse, une femme consacr√©e, une vraie m√®re, une vraie femme et une vraie ch√©rie pour mon ami, Fred. Je prie Dieu de b√©nir soeur Sothmann et de lui accorder chaque don du Royaume qu'elle d√©sire.

155      Placez votre bras juste ici. Je crois que ceci serait mieux, Soeur Sothmann, tenez-le juste comme ceci et puis celui-ci en dessous comme cela. Prions.

156      √Ē Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, je suis tout aussi certain que Tu te tiens quelque part dans ce petit endroit ici ce matin, regardant ceci, car nul ne peut faire quoi que ce soit en Ton Nom sans que Tu le saches. Tu vois la foi de cette femme et sa cons√©cration. Je Te prie de la b√©nir, elle et fr√®re Fred √† la fois ; qu'ils aient une longue vie, une vie heureuse, en Te servant. Accorde-le, Seigneur. Et comme elle est venue maintenant avec un coeur enti√®rement abandonn√© dans la cons√©cration pour √™tre baptis√©e conform√©ment √† la mani√®re dont les ap√ītres √©taient baptis√©s, et de la mani√®re dont ils ont baptis√©...

157      Par cons√©quent, sur base de la confession de sa foi dans le Fils de Dieu, je vous baptise, ma ch√®re soeur, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.]

158      Tu as un peu la chair de poule ? [La soeur dit : " Oui. " - N.D.E.] Comment t'appelles-tu ? [" Doris Hudgins. "] Hudgins. [Le rideau est ouvert.]

            Soeur Doris Hudgins. D'o√Ļ viens-tu, Soeur Hudgins ? De New Albany. Elle vient ce matin pour se faire baptiser dans le Nom de son Sauveur. Puisse le Seigneur Dieu du ciel la b√©nir et faire d'elle une b√©n√©diction √† New Albany, o√Ļ elle va retourner.

159      Place - place ce bras en dessous comme ceci et √ßa ira. Tr√®s bien. Garde la petite juste l√† un instant, jusqu'√† ce que...?... C'est tr√®s froid pour une fillette. Est-ce ta petite soeur ? Oh ! c'est tr√®s bien. Juste un instant, on va s'en occuper. Prions, s'il vous pla√ģt.

160      Dieu Tout-Puissant, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, Donateur de tous les dons spirituels et physiques excellents, accorde √† cette demoiselle la bonne sant√©, la force, le bonheur, et toutes les b√©n√©dictions spirituelles que Tu as en r√©serve pour elle. Ce n'est pas la volont√© de Dieu qu'elle puisse manquer de quoi que ce soit. Et je Te prie de lui accorder cela, Seigneur, alors qu'elle se consacre en Te suivant dans cette tombe glac√©e ce matin. √Ē Dieu, accorde-le.

161      Et sur base de la confession de ta foi, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.] Gloire √† Dieu.

162      Et toi, fiston, habitue-toi un petit peu √† cela. Il a peut-√™tre un tout petit peu peur. Ne crains donc pas.

            Eh bien, comment t'appelles-tu, ch√©rie ? [" Mary Alice Blade. " Le rideau est ouvert. - N.D.E.] Blade ? Es-tu de cette - cette - cette famille qui venait d'√™tre baptis√©e ? La petite Mary Alice Blade. Quel √Ęge as-tu, ch√©rie ? Onze ans. Ma pri√®re est que le Seigneur b√©nisse cette petite, qu'Il lui accorde la sinc√©rit√© et le d√©sir - le d√©sir sinc√®re de son coeur. Approche ici. Mary Ellen... Mary Alice. Tr√®s bien donc. Prions.

163      Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, et Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur cette enfant qui est ici √† ce tournant de la vie. Puissions-nous... Puisse-t-elle continuer sur cette route qui conduit √† la Vie. Accorde-le. Comme elle est venue ce matin, confessant ses p√©ch√©s, confessant qu'elle a foi en J√©sus-Christ qui est mort pour la sauver de ses p√©ch√©s, elle entre dans cette piscine glac√©e pour √™tre baptis√©e au Nom de son Sauveur. Accorde, Seigneur, que le Saint-Esprit se meuve sur l'eau quand elle sortira d'ici, et qu'Il se meuve sur son coeur et qu'Il ne la quitte jamais d√®s maintenant et √† travers toute l'√©ternit√©. Accorde-le, Seigneur.

164      Sur base de la confession de tes p√©ch√©s et de ta foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.]

165      Tr√®s bien, monsieur. Je vais rester l√† un peu plus longtemps pour en prendre un autre. Est-ce... Y en a-t-il encore qui viennent pour se faire baptiser ? Veux-tu te faire baptiser, soeur ? Tr√®s bien. Ch√©rie, tu viens pour √™tre baptis√©e ? L'autre petite fille vient-elle aussi ? Tr√®s bien. Qu'elles s'y habituent un petit peu, supportent un peu. Calmement, √ßa ira bien, tenez-vous tr√®s tranquillement. Et que la petite fille avance...?... une marche √† la fois, en descendant. Tr√®s bien, tiens-toi juste par ici maintenant un petit peu...?...

            Comment t'appelles-tu, soeur ? [" Darlene. " Le rideau est ouvert. - N.D.E.] Dorothy comment ? [" Darlene Wilcoxson "] Darlene. Eh bien, d'o√Ļ viens-tu, Darlene ? Du Kentucky.

            Voici la petite Darlene Wilcoxson du Kentucky. Elle vient ce matin avec une confession de foi dans le Fils de Dieu, pour √™tre baptis√©e au Nom de notre Seigneur et Sauveur J√©sus-Christ. Que Dieu b√©nisse ceci. J'aime voir ces adolescents venir, car s'il y a un lendemain, ils seront les ouvriers de demain. Et c'est juste, une jolie petite demoiselle, juste √† l'√Ęge o√Ļ Satan pourrait saper sa petite vie et faire d'elle une - une disgr√Ęce. Elle a pris le droit chemin. Restes-y, Darlene, jusqu'√† ce que J√©sus te lib√®re. Place juste une main comme ceci. Et, Darlene, je crois que c'est comme ceci, ch√©rie, et puis l'une par-dessus comme √ßa. C'est bien. Prions.

166      Dieu mis√©ricordieux, Toi qui as cr√©√© le ciel et la terre, et qui as donn√© toutes choses gratuitement en J√©sus-Christ, nous Te remercions ce matin pour le privil√®ge que nous avons de conduire √† Toi ces enfants. √Ē Dieu bienveillant, remplis cette petite vie. Et que le diable ne la touche pas. Et qu'elle soit Ta servante tous les jours de sa vie. Accorde-le, Seigneur. Et comme elle a commenc√© cette matin√©e en se tenant dans cette tombe glac√©e, en descendant ici, en croyant que J√©sus-Christ est mort pour ses p√©ch√©s, et elle fait une confession publique de cela maintenant, √©cris son nom pas seulement sur cette feuille du bapt√™me, mais que ce soit dans le Livre de Vie. Qu'elle apparaisse ce jour-l√†, brillante comme l'or. Accorde-le.

167      Sur base de la confession de tes p√©ch√©s et de ta foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.] Tr√®s bien.

168      Tr√®s bien. [Le rideau est ouvert. - N.D.E.] Comment t'appelles-tu ? Emily Clay. Quelle douce fillette est-ce ! La petite F-... Emily Clay. Quelle foi... [Un fr√®re dit : " Blade. " ] Blade. Oh ! tu es la - l'une des - des... C'est ta soeur qui vient d'√™tre baptis√©e ; c'est une petite chouchoute.

169      Eh bien, une fois quelqu'un m'a dit... il a dit : " Fr√®re Branham, pourquoi baptisez-vous les enfants ? "

170      J√©sus a dit : " Laissez les petits enfants venir √† Moi. " C'est-√†-dire laissez-les, qu'ils viennent.

            Il a dit : " Eh bien, elle ne sait pas ce qu'elle fait. "

171      Elle reconna√ģt qu'elle a mal agi, n'est-ce pas ? Vous pensez que cette enfant ne reconna√ģt pas quand elle a mal agi ? Si elle est assez √Ęg√©e pour reconna√ģtre ce que... quand elle a mal agi, elle est assez √Ęg√©e pour reconna√ģtre quand elle a bien agi. Qu'en serait-il si quelque chose lui arrivait, tandis que moi je le lui ai refus√© cela, alors ce sang serait sur mes mains au jour du jugement. Absolument. Peu importe leur √Ęge, quand vous √™tes - quand ils veulent venir, laissez-les venir. C'est juste.

172      Aimes-tu J√©sus ? Vas-tu Le servir ? Sais-tu ce que repr√©sente cette piscine ce matin ? Que c'est l√† qu'Il est mort, qu'Il fut enseveli, dans cette tombe tr√®s froide, mais Il est ressuscit√© ; Dieu L'a enlev√©. Un jour, ch√©rie, tu appara√ģtras aussi. Aime J√©sus, et sers-Le tous les jours de ta vie. Maintenant prions.

173      Seigneur, il est √©crit : " Laissez les petits enfants venir √† Moi, ne les en emp√™chez pas, car le Royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. " Je Te prie de b√©nir cette petite. Comme je la baptise d'eau, Toi, baptise-la de l'Esprit, Seigneur. Elle est venue, elle croit, elle est venue de son propre gr√©. Et je la baptise conform√©ment √† Ta Parole.

174      Sur base de la confession de ses p√©ch√©s et de sa foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e. - N.D.E.]

175      Comment vas-tu ...?... Comment vas-tu, ch√©rie ? Tr√®s bien ? Comment t'appelles-tu ? Dobson ? Robison. Voici la jeune soeur Robison qui vient pour √™tre immerg√©e au Nom de son Sauveur, le Seigneur J√©sus. Inclinons la t√™te maintenant pendant que nous prions. Place tes bras juste ici, ch√©rie.

176      √Ē Seigneur Dieu, Cr√©ateur du ciel et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, et Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur la petite fille. Comme elle vient ce matin en confessant ses p√©ch√©s, et en croyant dans le Fils de Dieu, accorde, Seigneur, qu'elle soit remplie du Saint-Esprit. Qu'elle prenne ce droit chemin et y continue jusqu'√† ce qu'elle soit lib√©r√©e de cette vie. Accorde-le, Seigneur. Donne-lui les b√©n√©dictions de sa vie.

177      Maintenant, sur base de la confession de tes p√©ch√©s et de ta foi dans le Fils de Dieu, je te baptise, ma ch√®re soeur, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. [La soeur est immerg√©e, puis le rideau est ferm√©. - N.D.E.] Amen. Amen. Gloire au Seigneur.

178      O.K. Tu as un peu peur de venir maintenant, ch√©rie, hein ? O√Ļ est la m√®re ? [La m√®re dit : " Juste ici. " - N.D.E.] Qu'en pensez-vous, vous voulez essayer cela ? [" Eh bien, √ßa d√©pend d'elle. Elle me suppliait pour √™tre baptis√©e...?... "]

            Tu veux √™tre baptis√©e, ch√©rie, hein ? Tu le veux, ch√©rie ? Tu veux entrer avec fr√®re Branham dans l'eau ? Tu as peur de venir, hein ? Tu veux venir, ma petite amie ? ...?... venir...?... venir ? Tu veux venir ici...?...

            Tr√®s bien, soeur, c'est peut √™tre un petit peu effrayant pour elle. C'est ainsi que √ßa doit...?...

            Maintenant, y a - a-t-il quelqu'un d'autre l√† ? Cela... Y a-t-il quelqu'un d'autre de ce c√īt√© ? Tr√®s bien, tirez le rideau. Tr√®s bien. [Le rideau est ouvert.]

            La petite fille qui se tenait ici √† l'instant pour √™tre baptis√©e voulait √™tre baptis√©e, mais elle avait peur de l'eau qui est trop froide pour elle. Et ainsi sa m√®re a dit... Eh bien, elle m'a demand√© ce que j'en pensais. J'ai dit : " Peut-√™tre si elle a peur, je ne voudrai pas l'effrayer. " Voyez-vous ? Et de toute fa√ßon, elle est tr√®s petite. N√©anmoins elle dit qu'elle d√©sire √™tre baptis√©e, elle s'est donc dit qu'elle attendrait jusqu'au prochain bapt√™me, peut-√™tre que l'eau sera un peu chaude. C'est donc tr√®s gentil, et la m√®re... Et nous prions que Dieu... Offrons une pri√®re pour la petite.

179      Seigneur J√©sus, nous Te remercions pour cette petite cr√©ature. Et c'est une... Cela devrait √™tre une r√©primande pour les grandes personnes de voir ce petit coeur tendre et jeune d√©sirer venir. Si petite, Seigneur, cela montre que Tu peux traiter avec un coeur lorsqu'il devient humble et simple. Et puisse cela √™tre un exemple, Seigneur, montrant que Tu peux traiter avec les gens. Et je Te prie d'√™tre avec la petite fille et de l'aider. Puisse-t-elle grandir, √™tre plus forte, plus grande pour pouvoir √™tre baptis√©e au Nom de Ton Fils. Accorde-le, P√®re.

180      Et maintenant, Divin P√®re, pour ceux-ci qui ont √©t√© baptis√©s, pendant que je suis encore dans l'eau... Et Ton - Ton Esprit est ici ; nous avons vu ces petites filles se lever, et des petits gar√ßons, avec leurs mains en l'air, Te glorifier. Nous sommes tr√®s reconnaissant pour ceci, de savoir que le Saint-Esprit est ici. B√©nis, Seigneur, b√©nis ceux qui attendent, les p√®res et les m√®res, les bien-aim√©s, les maris, les filles, les - les m√®res et que sais-je encore. Je Te prie de les b√©nir tous.

            Et maintenant, P√®re, je Te prie de nous accorder du repos cet apr√®s-midi. Et aide-moi alors que j'aborderai cette ligne de discernement cet apr√®s-midi et ce soir, afin que le Saint-Esprit puisse... Apr√®s que nous aurons fait ces choses, que cela soit le plus grand triomphe que nous ayons jamais eu au tabernacle, ce soir. Qu'il y ait une puissance ineffable ici au tabernacle pour gu√©rir tous les malades et tous les afflig√©s. Accorde-le, Seigneur.

181      Nous prions et nous nous consacrons. Et je me tiens ici ce matin dans cette - cette tombe constitu√©e d'eau, je me consacre de nouveau √† Toi, Seigneur. √Ē Dieu, s'il y a quelque chose en moi que Tu peux utiliser, prends-le. Fr√®re Neville et nous tous ensemble, en tant que ministres, ou diacres, en tant que co-ouvriers dans l'Evangile, nous nous consacrons nous-m√™mes √† Toi, √ī Dieu. Utilise-nous, Seigneur. Accorde-nous une nouvelle r√©surrection dans nos coeurs par une exp√©rience. Envoie-nous, √©tant oints du Saint-Esprit, afin que nous puissions faire l'oeuvre du Dieu vivant. Nous demandons ceci au Nom de J√©sus. Amen. Je remets le service √† fr√®re Neville.

EN HAUT