ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS




Prédication Questions Et Réponses de William Branham a été prêchée 59-0628E La durée est de: 2 heures et 14 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Questions Et Réponses

1          Quelqu'un a dit dans l'Ancien Testament : "Je suis heureux quand on nous dit : 'Allons √† la maison de l"Eternel!'"

            Et maintenant, il fait vraiment chaud ce soir. Et vous, visiteurs qui √™tes parmi nous, vous comprenez pourquoi il est difficile de vivre ici, en Indiana, dans ce-ce mar√©cage. Je vous assure, il ne fait que 34¬į C environ, environ 34¬į C. Voyez-vous donc, quand vous atteignez environ 49¬į C, comme c'est le cas en Louisiane et en Arizona, vous pouvez alors vous rendre compte de ce que c'est, comment vous vous sentez en r√©alit√©. Si cela-cela arrivait ici, on en mourrait et ce serait fini. Mais c'est une bonne chose que d'√™tre ici pour passer ce temps √† adorer.

2          Quand je suis rentr√© chez moi ce matin, je me suis vraiment senti tr√®s tr√®s bien au sujet de... Je crois que beaucoup ont √©t√© gu√©ris ce matin, mais ils-ils ne s'en rendent peut-√™tre pas encore compte, mais ils iront mieux; en effet, la Parole du Seigneur a √©t√© pr√©cieuse √† nos coeurs ce matin.

3          J'√©tais tout simplement... quand je me suis mis en route, c'√©tait comme si ces murs respiraient presque le-comme remplis du Saint-Esprit √† l'int√©rieur. Et j'en √©tais si heureux.

4          Il y a quelques instants, je suivais la pri√®re de mon ami, le fr√®re Smith, pasteur de l'Eglise de Dieu √† Anderson. Et fr√®re Smith a un petit trait√©; je ne pense pas que nous l'ayons distribu√© ici au Tabernacle. Si l'un de vous n'a pas re√ßu ce petit trait√©, qu'il le lise. C'est un petit trait√© tr√®s √©patant. Il est absolument la v√©rit√© Biblique. J'en ai donc amen√© beaucoup √† Chicago et √† diff√©rents endroits pour les distribuer, car ce sont vraiment de v√©ritables et merveilleux trait√©s. Et puis, je sais qu'ils ont √©t√© r√©dig√©s par un homme au coeur loyal et qui aime Dieu. Et fr√®re Smith n'a pas de motif √©go√Įste derri√®re cela; c'est tout √† fait chr√©tien. Aussi sommes-nous heureux de nous associer ce soir aux gens de cette trempe.

5          Il me semble voir ici un de mes braves amis, fr√®re Borders de-de l√†, en Californie. Et il √©tait-tout r√©cemment, il a fait un travail appr√©ciable pour moi-pour le Seigneur-l√† dans le-l√†-bas-commenc√© ensemble les r√©unions de San Jos√©. Fr√®re Borders, j'esp√®re que vous ferez un aussi bon travail aux prochaines r√©unions. J'aime bien fr√®re Borders, car je trouve en lui un esprit humble et doux. Puis, je-je pense que √ßa, cela est d'une grande valeur. Je pense qu'un homme qui a ce genre d'esprit devrait √™tre tr√®s heureux.

6          Il y en a tant d'autres ici que je ne saurais citer nom par nom. Je vois fr√®re Collins l√†-derri√®re, notre fr√®re et-puis d'autres ministres et notre brave ami, fr√®re Sothmann et sa famille, du nord de Saskatchewan. Je sais que fr√®re Evans est ici, je ne l'ai pas encore vu, mais j'ai vu sa famille, et-qui vient de la-la Georgie. Il y a l√† fr√®re Palmer et-qui vient de la Georgie, et-et fr√®re West, je pense qui vient de l'Alabama ou plut√īt de la Georgie. D'o√Ļ venez-vous, Fr√®re West? Je... c'est... Oh, Huntsville. Et puis... Oh, nous sommes vraiment heureux de vous voir tous ici.

7          Et maintenant, fr√®re Lyle, l√†-derri√®re, Wood, qui vient du-de l√†, du nord de l'Indiana et ses bien-aim√©s. Et je pense que fr√®re Charlie, mon vieux compagnon-un compagnon de chasse du Kentucky, est ici (c'est le deuxi√®me meilleur chasseur d'√©cureuils du Kentucky, deuxi√®me meilleur chasseur d'√©cureuils. Il me le fera payer. Tr√®s bien!), avec sa femme et sa famille. A vous tous, mes salutations en Christ!

8          Ce jeune fr√®re-ci, je ne me rappelle pas son nom-il y en a d'autres ici. Et vous savez tous que j'appr√©cie r√©ellement le fait que vous soyez venus ce soir au tabernacle pour adorer avec nous.

9          Eh bien, ce soir, c'est une soir√©e inhabituelle au tabernacle, parce que c'est une soir√©e de questions et r√©ponses. Et d'habitude, cela se fait une fois l'an ou tous les deux ans. Et la raison pour laquelle je le fais, c'est pour garder √† l'esprit ce qui pr√©occupe les gens afin que je sache exactement sur quoi portent leurs questions. Que chacun apporte simplement une question, et puis j'y r√©pondrai √† partir de cette estrade.

10        Bon, √† ce sujet, je n'ai pas obtenu-je me disais que ce serait tr√®s dur, mais je n'ai re√ßu que tr√®s peu de questions. Il ne nous faudra donc pas beaucoup de temps pour y r√©pondre. J'esp√©rais en recevoir tout un plateau plein, mais il n'y en a que tr√®s peu et des tr√®s simples. Et certaines d'entre elles ont trait √† la doctrine.

11        Et pour ce qui est de la doctrine, je vais devoir r√©pondre aux questions des gens sans savoir qui ils sont (en effet, beaucoup n'ont pas √©crit leurs noms sur les questions); et par cons√©quent, je dois y r√©pondre selon la doctrine que nous soutenons au tabernacle. Et en faisant cela... Et s'il arrive que cela contrarie un peu certains de nos fr√®res et soeurs visiteurs, pour rien au monde nous ne voudrions que cela arrive. Nous ne sommes pas d'accord avec celui qui fait des histoires sur de tous petits points des Ecritures. Nous croyons que Christ est mort pour nous sauver tous, et que nous avons tous √©t√© sauv√©s par Son Sang.

12        Mais en tant qu'√©glise et comme un-un peuple, une assembl√©e, nous devons avoir une doctrine que nous soutenons pour √™tre une-une √©glise. Et cette doctrine que nous soutenons est, au mieux de notre connaissance de la Parole de Dieu, la V√©rit√© de Dieu. Eh bien, vous avez absolument le droit de voir cela diff√©remment, si vous le voulez. Donc, si je...

13        Quelqu'un pose ici des questions... Certaines sont plut√īt difficiles. Et j'y r√©pondrai donc au mieux de ma connaissance.

14        Bon, voici comment j'essaie de traiter une question. Une question... Si-Quelqu'un peut prendre juste une Ecriture et lui faire dire √† peu pr√®s tout ce qu'il veut. Mais l'Ecriture, chaque Ecriture est la V√©rit√©. Et Elle est aussi parfaite que le Dieu infini qui a prononc√© l'Ecriture. Elle est si parfaite qu'Elle n'a pas de fin. Ainsi donc, Elle va de la Gen√®se √† l'Apocalypse, en √©tant la m√™me. Elle ne change jamais. Et puis, si la Bible est la Parole inspir√©e de Dieu, Elle ne se contredira en aucun endroit. Cela continuera ainsi dans les Ecritures.

15        Bon, souvent... J'√©tais un petit peu rude ce matin en pr√™chant Samson, Delila et une √©glise du monde; mais je n'ai pas l'intention d'√™tre dur, je veux √™tre honn√™te, tout aussi honn√™te que je-que l'est ma conviction.

16        Bon, les Ecritures √©tant la Parole infaillible de Dieu, je crois qu'il n'y a qu'une chose qui peut interpr√©ter correctement les Ecritures, c'est le Saint-Esprit. Je crois que c'est le... et le Saint-Esprit qui a √©crit les Ecritures, et qui a dit qu'Elles ne peuvent √™tre l'objet d'une interpr√©tation particuli√®re... Par cons√©quent, si cela se r√©p√®te tout au long des Ecritures, il faut donc le m√™me Saint-Esprit d'un bout √† l'autre, pour interpr√©ter Cela.

17        Mais maintenant, beaucoup de gens ont dans leurs √©glises et dans leur foi des diff√©rences, de petites choses auxquelles ils s'accrochent et qui pourraient √™tre juste un peu en opposition. Si tel est le cas, faites simplement comme moi quand je mange une tarte aux cerises. Je ne mange jamais la graine. Quand je rencontre une graine, je jette simplement la graine et je continue √† manger la tarte. C'est ainsi que vous devez faire

18        Je vois notre soeur Wooten debout l√†, avec son petit b√©b√©. Soeur, s'il a chaud et que vous n'ayez pas de chaise, je me demande si un de nos fr√®res ne pourrait pas en prendre une de l'int√©rieur pour la mettre l√† au fond, √† c√īt√© du ventilateur, afin que la soeur ait un endroit frais o√Ļ s'asseoir. Nous serions contents de le faire, j'en suis s√Ľr, n'importe lequel de ces fr√®res... Le ventilateur du fond, soeur, juste-qui souffle dans cette direction, et il y a l√† une chaise. Si vous voulez vous en servir, allez-y simplement.

19        Maintenant, quiconque parmi vous, fr√®res, d√©sire enlever sa veste, qu'il y aille simplement, qu'il se mette √† l'aise et qu'il soit d√©tendu.

20        Maintenant, je vais demander au groupe de bien vouloir prier pour moi. La semaine prochaine, je dois aller en Californie, jusque l√†-bas pour une soir√©e de r√©union, juste une soir√©e pour pr√™cher √† la Convention Internationale des Hommes d'Affaires Chr√©tiens. Et on a annonc√© cela, et nous esp√©rons que des milliers et des milliers de gens y seront. Je ne voudrais pas les d√©cevoir. Et je leur ai dit que je serais venu si je n'√©tais pas en Australie au moment m√™me o√Ļ j'√©tais programm√©. Ainsi, priez pour nous.

21        Et pour quiconque d'entre vous, chers p√®lerins sur cette terre, qui est lib√©r√© de ses t√Ęches quotidiennes et qui aimerait assister √† l'une des r√©unions, il y aura une s√©rie de r√©unions pendant trois jours √† Cleveland, Tennessee, √† l'Eglise de Dieu. Je pense que c'est une √©glise de Dieu, pentec√ītiste, de la tendance de Tomlinson. Fr√®re Littlefield, David Littlefield en est le pasteur; c'est un brave gentleman chr√©tien. C'est un Yankee du Nord, de Bangor, Maine, et c'est un v√©ritable chr√©tien, un bon fr√®re.

22        Ainsi, si vous √™tes en voyage et que vous souhaitiez y venir, c'est peut-√™tre lundi soir qu'on fera la d√©dicace de l'immense et remarquable tabernacle qu'on y a b√Ęti. Et ensuite, mardi et mercredi soir de la semaine prochaine, le Seigneur voulant-pas la semaine prochaine, la semaine d'apr√®s-il y aura des services de gu√©rison, ils seront tenus le 6, le 7 et le 8.

            Maintenant, avant d'ouvrir la Parole, j'aimerais que nous inclinions la t√™te juste un moment pour la pri√®re.

23        Eternel Dieu, notre pr√©cieux P√®re √† nous tous, Toi qui as ramen√© le Seigneur J√©sus d'entre les morts et nous L'as pr√©sent√© dans la forme du Saint-Esprit... Apr√®s Sa crucifixion, Sa mort, Son ensevelissement, Il est ressuscit√© le troisi√®me jour et est mont√© dans la Gloire o√Ļ Il est assis maintenant √† la droite de la Majest√© divine, dans les lieux tr√®s hauts, vivant √† jamais pour faire l'intercession comme Souverain Sacrificateur qui peut compatir √† nos faiblesses et qui conna√ģt m√™me le plus petit moineau qui pourrait tomber dans la rue. Comment pourrait-Il ne pas faire attention √† la loyaut√© de Ses enfants assis ce soir dans ce b√Ętiment o√Ļ il fait chaud, juste pour √©couter la Parole! Eternel Dieu, je suis s√Ľr que m√™me si nous ne l'avions pas demand√©, Tu d√©verserais Tes b√©n√©dictions sur eux pour la bravoure dont ils font montre en se tenant ce soir √† leur poste du devoir.

24        Il y a des visiteurs ici, Seigneur. Nous prions pour eux et pour leurs √©glises. Il y a des ministres ordonn√©s de l'Evangile-ordonn√©s de Dieu-assis l√†, ils sont de loin plus comp√©tents que moi pour r√©pondre √† ces questions. Et je prie, Eternel Dieu, de laisser le Saint-Esprit venir sur nous ce soir et nous donner ce qu'il faut dire, ce qui apporterait une joie indescriptible et remplirait nos coeurs de gloire pendant que nous sommes assis ensemble en Christ J√©sus, dans les lieux c√©lestes, √©tudiant les Ecritures sans pr√©jug√©, sans aucune mauvaise intention, si ce n'est pour conna√ģtre ce qu'est la V√©rit√© et adorer la V√©rit√©. Accorde-le, Seigneur.

25        Nous Te demandons de b√©nir notre cher Pasteur, fr√®re Neville, qui se tient vaillamment, ann√©e apr√®s ann√©e, √† son poste du devoir qu'il fasse chaud ou froid, pour conduire et pa√ģtre les brebis du troupeau qui se r√©unit ici. Nous prions que Ton Esprit repose sur lui et que Tu lui viennes en aide. B√©nis tous ceux qui sont en liaison avec le tabernacle. Et bient√īt, Seigneur, si c'est Ta volont√©, nous nous attendons √† un grand et beau tabernacle ici au coin, o√Ļ nous pourrons avoir une √©cole, o√Ļ nous pourrons former de jeunes ministres et les envoyer aux quatre coins de la terre afin de combattre pour la foi qui a √©t√© transmise aux saints une fois pour toutes.

26        Seigneur, nous vieillissons, moi aussi; et je dois bient√īt passer la Bible dans les mains de quelqu'un d'autre, Seigneur; aide-nous pour cet effort. R√©ponds √† nos questions, ce soir, par le Saint-Esprit, comme nous Lui faisons confiance, car nous le demandons au Nom de J√©sus Ton Fils. Amen.

27        Maintenant, je sais qu'il fait terriblement chaud, mais je n'aime jamais passer outre une question jusqu'√† ce que je me dise que j'ai agi correctement devant Dieu en y r√©pondant. Eh bien, nous n'en avons pas trop. Je ne les ai pas du tout compt√©es, il n'y en a que-que tr√®s peu. Mais il se pourrait que nous ne parvenions pas √† les traiter toutes, nous voulons cependant le faire si possible. Je vais demander √† cette petite fille en rose, qui est assise ici...Viens ici, ma ch√©rie. Je pense que c'est la fille de fr√®re Beeler. Je veux que tu prennes ces questions qui sont l√† et que tu les m√©langes. Tu comprends ce que je veux dire? Mets-les simplement les unes sur les autres, comme ceci, tu sais, ainsi-ensuite, rapporte-les-moi, tu vois, afin que je ne m√©lange pas les questions des gens, vous savez, pensant avoir r√©pondu juste √† une question et n'avoir pas abord√© l'autre; je ne voudrais pas cela. Que la petite fille les m√©lange tout simplement, et alors nous prendrons simplement celles qui se trouvent juste au-dessus et nous y r√©pondrons au fur et √† mesure.

28        Maintenant, s'il y avait (Merci, ma ch√©rie.)-s'il arrive qu'une question demeure dans l'esprit de quelqu'un, j'aimerais vous dire que je serais heureux si, apr√®s avoir r√©pondu √† votre question et que cela ne semble pas vous satisfaire, que vous leviez simplement la main et r√©agissiez. Car j'ai √©galement ici le texte grec, le texte h√©breu-le grec et l'h√©breu avec le lexique d'origine pour les renseignements sur les mots, voyez-vous, car certains posent des questions sur les mots-aussi bien pour l'h√©breu que pour le grec.

29        Et maintenant, que le Seigneur nous aide pendant que nous y r√©pondons. Et permettez que je dise clairement ceci... M'entendez-vous bien l√† au fond? Si oui, levez la main. C'est bien. Permettez-moi de vous dire clairement que je r√©ponds √† ces questions sans parti pris, mais tout le monde se souvient que, dans ce tabernacle, quand on en arrive √† la doctrine, nous sommes oblig√©s d'y r√©pondre selon les convictions que nous avons ici. Ce n'est pas pour nous opposer √† vos id√©es, mais c'est pour-pour apporter nos convictions. Et parfois nous faisons p√©n√©trer cela tr√®s profond√©ment. Ainsi rappelez-vous, ce n'est que pour fixer les adorateurs sur cela.

     75. Maintenant, la premi√®re au-dessus. Oh, oui, c'est une petite question. Ce n'est pas une question, c'est une... Eh bien, c'est une question. Il s'agit de quelqu'un qui aimerait avoir un entretien priv√© avec moi le premier jour de la semaine.

30        Maintenant, concernant l'entretien, je vais vous dire comment nous proc√©dons. D'habitude on prenait au hasard, si possible, l'une ou l'autre en premier lieu, mais nous avons une proc√©dure pour y arriver. Et il y a donc beaucoup de gens qui viennent dans les lignes de pri√®re, qui passent peut-√™tre par la ligne rapide, ou qui sont devant un cas pour lequel ils ne savent que faire, et ils veulent alors entendre ce que dit le Seigneur. Eh bien, ils ont tout √† fait raison d'agir ainsi. C'est pour cela que ce don proph√©tique a √©t√© donn√©; c'est pour cela, c'est dans ce seul but.

31        Dans la Bible, quand les gens voulaient savoir quelque chose, ils allaient vers les proph√®tes et ils priaient et chantaient des cantiques jusqu'√† ce que Dieu r√©ponde. Eh bien, Il n'est pas un Dieu qui nourrirait un groupe et ferait mourir de faim un autre. Il est le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours. Par cons√©quent, c'est la raison d'√™tre de cela.

32        Concernant ces entretiens priv√©s, quand je suis sur un cas, je ne le l√Ęche jamais avant que je n'entende Dieu me parler d'une fa√ßon ou d'une autre. √áa vient lentement. Si cela prend six mois ou un an, nous restons juste l√†-dessus jusqu'√† ce que nous ayons le "AINSI DIT LE SEIGNEUR". Voyez? Et √ßa vient donc lentement, et il y a des milliers d'appel. Mais nous...

33        L'autre jour, j'avais re√ßu l√† un homme pour le-je pense que c'√©tait des mois et des mois que cet homme avait cherch√© le bapt√™me du Saint-Esprit, c'√©tait un baptiste. Mais nous ne l'avons pas l√Ęch√©, nous l'avons simplement laiss√© venir et finalement, par la gr√Ęce de Dieu, au cours d'un entretien priv√©... Il entra simplement-il avait toujours d√©sir√© avoir une vision de ce qui se passait-et la vision vint et il re√ßut le Saint-Esprit, pendant qu'il √©tait assis l√† sur sa chaise.

34        Ensuite un-un catholique, r√©cemment converti, est venu de Chicago, l'autre jour, pour un entretien priv√©-essayant d'√™tre re√ßu-pendant au moins deux ans; mais au cours de son premier entretien, au bout de quinze minutes dans la pi√®ce, le Seigneur donna une vision, la raison et tout; Il r√©v√©la tout, ce qu'il devait faire avant qu'il ne re√ßoive le Saint-Esprit. Voyez-vous, c'est la raison d'√™tre de cela.

35        Maintenant, si √† l'occasion quelqu'un... quand les appels arrivent et qu'ils veulent voir ou avoir ces entretiens, s'ils appellent BUTLER 2-1519, le bureau peut vous informer exactement quand les entretiens peuvent avoir lieu. Et puis, donnez le motif de votre entretien afin qu'ils sachent combien de temps y accorder. Cela justifie donc la chose, et tout le monde... Ensuite, si le temps imparti ne suffit pas, alors nous revenons encore sur ce cas; c'est simplement enregistr√©, et nous gardons cela jusqu'√† ce que Dieu nous dise quelque chose par une vision ou par un autre moyen utilis√© par Dieu pour parler. C'est donc ainsi que nos entretiens se d√©roulent.

36        Par cons√©quent, voyez, quand je suis √† l'ext√©rieur, les gens disent quelquefois : "Fr√®re Branham, vous ne voyez pas assez les gens." Vous ne pouvez pas voir les gens et √™tre avec Dieu √† la fois, voyez. Lorsque j'ai quelqu'un √† l'esprit, je-je prie dans une cave ou quelque part ailleurs, et-et...

37        Je veux savoir ce que ceci dit [Fr√®re Branham lit pour lui-m√™me une note. -N.D.T.] Oh, oui. Oui, oui. C'√©tait un homme (Gene vient de mettre ceci ici) qui... L'autre jour, un homme est venu de Chicago, le m√©decin voulait l'op√©rer du coeur, l'ouvrir pour voir ce qui n'allait pas √† l'int√©rieur. Et le Saint-Esprit a r√©v√©l√© exactement ce que c'√©tait, et il n'eut plus √† √™tre op√©r√©. Il fut gu√©ri. Ainsi, vous voyez, cela signifie beaucoup. Et pour vous montrer combien cela vient lentement, j'ai moi-m√™me attendu de Dieu une r√©ponse, une vision, pendant quinze ans. Dieu... Et ensuite un autre est venu et il n'avait pas besoin d'attendre trois minutes. Voyez-vous? Cela... Dieu r√©pond en Son temps. Nous ne contr√īlons pas Cela, c'est Cela qui nous contr√īle.

     76. Maintenant, la deuxi√®me question (qui se trouve au-dessus) est la suivante : Fr√®re Bill, le Seigneur peut-Il faire une oeuvre efficace par moi dans une assembl√©e o√Ļ l'on ne croit pas aux dons spirituels?

38        Il n'y a pas de nom dessus, toutefois la personne voudrait savoir si le Seigneur peut l'utiliser alors qu'elle est responsable d'une assembl√©e qui ne croit pas aux dons spirituels. Je doute tr√®s fort de cela.

39        Je doute tr√®s fort, cher ami, que le Seigneur puisse vous utiliser efficacement, √©tant donn√© que vous √™tes li√© √† des incroyants; et la Bible dit : "Ne vous mettez pas sous un joug avec les infid√®les, mais sortez du milieu d'eux, et s√©parez-vous, dit le Seigneur; alors Je vous accueillerai." Je pense que si vous vivez dans une ville o√Ļ il y a une √©glise qui croit aux signes et aux dons spirituels, et que vous ayez ces choses op√©rant en vous, j'irai √† cette √©glise o√Ļ l'on croit cela.

40        Et ensuite, j'aimerais dire autre chose, comme je-d'habitude je donne-je d√©sire donner une Ecriture. Cher ami,  vous avez probablement fait de votre mieux pour amener ces gens √† croire, vous avez essay√© de les amener √† croire, et peut-√™tre, ils ne veulent simplement pas. Je vais alors vous donner une Ecriture, dont je pense que le Seigneur J√©sus serait ravi que nous donnions.

41        Si vous avez essay√©, si vous avez parl√© au pasteur, si vous avez parl√© √† diff√©rentes personnes et qu'elles ignorent compl√®tement cela et n'y croient pas, voici ce que J√©sus dit dans Matthieu 7.6 √† ce sujet :

          Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu'ils ne les foulent aux pieds et ne se... tournent et ne vous d√©chirent.

42        Je ne pense donc pas que je m'affilierais √† une assembl√©e qui ne croit pas au Plein Evangile de notre Seigneur J√©sus-Christ, et qui ne croit pas qu'Il est le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours. Quand je m'assieds dans une assembl√©e et que je Le vois √† l'oeuvre, faisant exactement ce qu'Il a annonc√©, je crois que je me sentirais exactement comme-justifi√© de dire aux gens de sortir du milieu d'eux et de se trouver une-une bonne √©glise qui pr√™che toutes les Ecritures et Y croit.

     77. Maintenant, la question suivante, c'est : Est-il vrai qu'on n'est pas sauv√© √† moins d'avoir re√ßu le Saint-Esprit?

43        Il pourrait y avoir un bon d√©bat de cinq heures l√†-dessus. Quand vous acceptez Christ comme votre Saveur et qu'ensuite vous vous appr√™tez pour le bapt√™me d'eau, vous n'√™tes pas encore converti; vous croyez simplement √† la repentance. "Conversion" signifie "√™tre chang√©".

44        Bon, pour rendre ceci efficace, J√©sus a dit √† Pierre qui L'avait aussi suivi pendant trois ans et demi... Et dans le Livre de Matthieu, au chapitre 10, J√©sus a donn√© √† Pierre le pouvoir d'aller chasser les esprits impurs, de gu√©rir les malades, et de pr√™cher l'Evangile. Il avait le pouvoir de le faire. Et dans St. Jean 17:17, J√©sus sanctifia Pierre par la V√©rit√©, et dit que la Parole √©tait la V√©rit√© et que Lui √©tait la V√©rit√©. Ensuite √†-avant la Pentec√īte, Il dit : "Quand tu seras converti, affermis alors tes fr√®res." Vous cheminez simplement vers la conversion, lorsque vous croyez et agissez.

45        Eh bien, je sais que beaucoup d'entre vous, mes amis baptistes et presbyt√©riens, √™tes en d√©saccord avec √ßa, parce que vous retournez √† cette Ecriture... Maintenant, c'est ici que je dis devoir faire p√©n√©trer cela, voyez? Retournez √† l'Ecriture : Abraham (Romains 4) crut √† Dieu, et cela lui fut imput√© ou accord√© √† justice. Abraham crut Dieu et Dieu le lui imputa √† justice sur base de sa foi. Mais comme preuve √† Abraham qu'Il l'avait justifi√©, c'est-√†-dire que ses p√©ch√©s ne lui furent pas imput√©s, alors Il avait-ses p√©ch√©s ne lui furent pas compt√©s, puisqu'il avait cru, Il lui donna un signe. Et c'est l√† que vous, mes chers amis presbyt√©riens et baptistes, vous manquez de voir la chose. Voyez-vous? Il lui donna le sceau de la circoncision comme un t√©moignage, une preuve qu'Il avait agr√©√© sa foi en Lui. Et c'est la raison pour laquelle, dans Actes 19, Paul demanda √† ces fr√®res baptistes dont Apollos √©tait le pasteur et qui croyaient √† l'Evangile tel que Jean L'avait pr√™ch√© : "Avez-vous re√ßu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?" Vous voyez, ils avaient cru, mais ils n'√©taient pas encore convertis.

46        Maintenant, nous comprenons mal-√† propos de ce mot conversion aujourd'hui. Nous, nous disons qu'un homme converti, c'est celui qui a arr√™t√© de boire et tout, et qui va √† l'√©glise ou qui en est devenu membre. Il peut devenir membre d'une √©glise, mais cela n'est pas le signe qu'il est converti. Il n'est pas converti avant que sa vieille vie ne soit morte, qu'il ne soit enseveli en Christ et qu'il ne soit ressuscit√© avec Lui en nouveaut√© de vie, quand le Saint-Esprit a cr√©√© en lui une esp√©rance vivante de Vie Eternelle, qui ne vient que par le Saint-Esprit. Voyez-vous?

47        Eh bien, maintenant, je savais que c'est une merveilleuse Ecriture; je L'utilise moi-m√™me-je L'ai inscrite ici-St. Jean chapitre 5, verset 24. C'est une Ecriture que j'aime. Car J√©sus a dit : " En v√©rit√©, en v√©rit√©, je vous le dis : celui qui croit en Moi a la vie Eternelle." Permettez-moi de lire cela afin de rendre Cela correctement. St. Jean 5, et je voudrais que vous √©coutiez attentivement maintenant comme nous examinons cette Ecriture, 5, verset 24.

          En v√©rit√©, en v√©rit√©, Je vous le dis, celui qui √©coute Ma parole, et qui croit √† Celui qui M'a envoy√©, a la vie √©ternelle et ne vient point en jugement, mais il est pass√© de la mort √† la vie.

48        "Celui qui croit en moi." Maintenant, l'Ecriture dit que nul ne peut dire que J√©sus est le Christ si ce n'est par le Saint-Esprit. Vous ne pouvez donc pas croire que J√©sus est le Christ avant d'avoir re√ßu le bapt√™me du Saint-Esprit. Vous ne faites que t√©moigner ou dire ce que l'Ecriture dit, r√©p√©tant ce que le pasteur dit, r√©p√©tant ce que maman dit, ou ce qu'un brave pr√©dicateur dit. Mais vous n'en √™tes pas s√Ľr vous-m√™me avant qu'Il ne vous ait t√©moign√© de Sa r√©surrection. Et nul ne peut appeler J√©sus le Christ si ce n'est par le Saint-Esprit.

49        Par cons√©quent, la v√©rit√© en est qu'un homme est sauv√©, je crois, s'il regarde au Calvaire et meurt dans cette condition. Je crois certainement qu'il sera sauv√©, je crois qu'il le sera si auparavant il n'en avait pas eu l'occasion. Mais cela d√©pend de... Revenez au voleur mourant √† la croix. Mais rappelez-vous que c'√©tait sa premi√®re et sa derni√®re chance. Vous en avez une ce soir. N'attendez pas jusqu'√† ce moment-l√†, parce qu'il se pourrait qu'il n'en soit pas ainsi pour vous. Vous pourriez ne pas avoir de confession sur votre lit de mort. Je vous assure que c'est bien, mais c'est trop risqu√©. N'attendez pas d'√™tre sur votre lit de mort. Faites de cette occasion votre lit de mort, maintenant m√™me, que vous mourriez maintenant et que vous soyez n√© de nouveau du Saint-Esprit.

            Bon, quant √† la question suivante... Eh bien, s'il y a un probl√®me √† ce sujet, levez simplement la main. Je serai content de faire de mon mieux.

     78. Pouvez-vous trouver un passage o√Ļ les ap√ītres prirent la Communion apr√®s la Pentec√īte? Paul voulait-il dire que les gens ne discernaient pas la Parole? Le Saint-Esprit √©tait-Il le seul moyen pour adorer Dieu? Si vous prenez du vin et des biscuits, la maladie et la mort viendront-elles sur vous?

50        Eh bien, voici peut-√™tre un point au sujet duquel, je pense, ce bien-aim√© qui a pos√© cette question est sans doute profond√©ment sinc√®re, concernant la question pos√©e, sinon il n'aurait pas demand√© cela. Et je-mon fr√®re ou ma soeur, qui que ce soit, j'y r√©ponds tout aussi profond√©ment et sinc√®rement que vous y avez r√©pondu, ou plut√īt que vous avez demand√© cela.

51        Je veux maintenant que vous ouvriez avec moi le Livre des Actes, au chapitre 2 et au-commen√ßons au verset 42. Chapitre 2 des Actes, et commen√ßons, comme je l'ai dit, au verset 42.

52        Maintenant, rappelez-vous, je ne pense pas que je pourrais dire exactement o√Ļ l'Ecriture dit que Paul a pris la Communion, et puis o√Ļ Pierre l'a prise et l'a mang√©e, mais quand on parle de l'assembl√©e, c'√©tait dans l'ensemble, tout le monde. Et je ne crois pas que Paul ait pr√™ch√© quelque chose et demand√© aux autres de faire ce que lui n'aurait pas fait. Ainsi dans les Actes nous voyons ceci :

          Ils pers√©v√©raient dans l'enseignement des ap√ītres... la communion fraternelle,... (Observez! Ils pers√©v√©raient, toute l'√©glise, le corps.)... ils pers√©v√©raient dans l'enseignement des ap√ītres, dans la communion fraternelle, et (une conjonction ici, voyez?) et dans la fraction du pain (c'est √ßa la Communion!), et dans les pri√®res.

53        Les ap√ītres qui √©taient les pr√©dicateurs... Ils pers√©v√©raient dans leur enseignement concernant la fraction du pain (la Communion), dans la communion fraternelle et dans la pri√®re. Alors, si on enl√®ve aux ap√ītres la Communion, c'est qu'on leur enl√®ve aussi la pri√®re. Voyez-vous? Bon, continuons simplement √† lire. Voyez-vous?

          La crainte s'emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et des miracles par les ap√ītres. Tous les croyants √©taient dans le m√™me lieu, et ils avaient tout en commun.

          Ils vendaient leurs propri√©t√©s et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, les hommes selon les besoins de chacun. Ils √©taient chaque jour ensemble assidus au temple, (√áa, ce sont les ap√ītres et tout le monde.) ils rompaient le pain... (La communion chaque fois qu'ils se rencontraient).

54        C'√©tait √ßa l'enseignement des ap√ītres et de l'√©glise primitive, le fait que chaque fois qu'ils se r√©unissaient, ils prenaient la Communion. Chaque fois! Bon, je sais que vous, Chr√©tiens qui fr√©quentez l'Eglise chr√©tienne (l'√©glise Campbellite, comme nous le savons, comme... parce qu'il y en a deux : l'une c'est l'√©glise de Christ, et l'autre l'√©glise Campbellite), vous dites : "Nous prenons cela chaque dimanche matin. Nous avons des Ecritures l√†-dessus." Vous avez une meilleure Ecriture que le Branham Tabernacle l√†-dessus! Le Branham Tabernacle prend cela une fois le mois. Mais selon l'Ecriture, c'est toutes les fois que vous vous r√©unissez. C'est vrai, c'est chaque fois.

          Ils √©taient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicit√© de coeur,

55        Voyez-vous, chaque fois les ap√ītres organisaient des groupes de pri√®re, des r√©unions dans le temple, dans les maisons; chaque fois qu'ils se rencontraient, ils rompaient le pain, et prenaient la Communion.

56        Maintenant, Paul, dans 1 Corinthiens, nous-nous pouvons lire aussi le chapitre 11 auquel nous nous r√©f√©rons pour la Communion. Je peux le lire pour que cela puisse vous aider. I Corinthiens chapitre 11. Ecoutez donc Paul parler, verset 23 :

          Car j'ai re√ßu du Seigneur ce que je vous ai enseign√©; c'est que le Seigneur J√©sus, dans la nuit... il fut livr√©, prit du pain, et, apr√®s avoir rendu gr√Ęces, le rompit et dit ; Prenez et mangez, ceci est mon corps qui est rompu pour vous, faites ceci en m√©moire de moi.

          De m√™me, apr√®s avoir soup√©, il prit la coupe, et dit (la coupe maintenant) : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en m√©moire de moi toutes les fois que vous en boirez.

          Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur jusqu'√† ce qu'Il vienne.

57        Voyez-vous? C'est la Communion. Je comprends bien et suis tout √† fait d'accord que le-le Corps du Seigneur, la Parole vivante, c'est Christ Lui-m√™me. Mais ce sont des symboles tout comme le bapt√™me, le lavage des pieds et les autres ordonnances de l'Eglise. Mais la Communion est absolument fondamentale √† cause du pain, eh bien, le pain et le vin.

          C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement...

58        Maintenant, la question qui est pos√©e ici, c'est : "Vous qui prenez-vous qui prenez le vin et les biscuits, la maladie et la mort sont sur vous." Voyez, ce... Je pense que la question est de savoir si la seule adoration qui existe, c'est dans le Saint-Esprit, adorer dans le Saint-Esprit. C'est tout √† fait la V√©rit√©. Vous devez adorer... Tous adorent dans le Saint-Esprit et Paul essaye de dire ici que vous devez √™tre dans le Saint-Esprit avant de faire ceci, sinon vous mangez et buvez le jugement contre vous-m√™me, vous voyez, avant de faire ceci, avant que l'ordonnance ne soit ex√©cut√©e.

59        Maintenant, pour faire marche arri√®re, j'ai ici des √©crits de Josephe, o√Ļ il disait que les premiers Chr√©tiens, apr√®s la mort de-de J√©sus, √©taient trait√©s de cannibales, parce qu'ils avaient pris le Corps du Seigneur et qu'ils le mangeaient. Et on pensait qu'ils l'avaient d√©terr√©, qu'ils l'avaient emport√©, qu'ils le d√©coupaient en morceaux et le mangeaient. C'est cela la Communion qu'ils prenaient. Voyez?

            Maintenant, observez, pourquoi cette Ecriture-comment Paul parle ici.

          Que chacun donc s'√©prouve soi-m√™me, et qu'ainsi il mange du pain...

60        Manger du pain. Bon je sais que J√©sus est le Pain de Vie; c'est vrai. Mais ceci est un symbole au m√™me titre que le bapt√™me. Le bapt√™me ne vous sauve pas; le bapt√™me n'est qu'un signe par lequel vous t√©moignez √† l'assembl√©e que vous croyez dans la mort, l'ensevelissement et la r√©surrection de J√©sus-Christ. Cela ne vous sauve pas. L'eau ne vous sauve pas. C'est votre foi qui vous sauve. Mais le bapt√™me est un commandement, et il doit √™tre ex√©cut√©, parce que Dieu ne peut pas vous dire d'√™tre baptis√© et ensuite se retourner pour dire que ce n'est pas n√©cessaire de le faire. Il ne peut proclamer qu'il faut prendre la Communion, puis se retourner et dire que ce n'est pas n√©cessaire d'en prendre. Vous devez le faire. C'est une ordonnance perp√©tuelle de Dieu.

          Car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-m√™me.

61        Maintenant, voyez-vous l√†? On revient juste au chr√©tien qui essaie de prendre la Communion, qui n'est pas en Christ, qui ne communie pas dans l'Esprit, et qui n'est pas digne de la prendre. Et quand il prend vraiment cette Communion, il mange et boit un jugement conte lui-m√™me, s'il va fumer, mentir, voler, commettre adult√®re, ou quelque chose de ce genre, ou s'il ne m√®ne pas une vie chr√©tienne. Et les gens voient le genre de vie qu'il m√®ne, et ensuite, il vient, prend cette ordonnance de la mort et-et du Corps de Christ, il prend le symbole comme quoi-comme quoi il a re√ßu Christ, la Parole dans Son coeur, et cache l√†-dedans ce symbole; Il a dit qu'il mange et boit un jugement contre lui-m√™me, car il ne discerne pas le Corps du Seigneur.

62        Bon, dans quelques minutes, je vais aborder cette m√™me question, si nous y arrivons, parce que c'est la m√™me ordonnance concernant le blasph√®me contre le Saint-Esprit. Voyez-vous? Parce que vous d√©clarez quelque chose et vous vous comportez en hypocrite vis-√†-vis de cela, alors que vous ne devriez pas le faire. Tr√®s bien! Permettez que je termine donc ceci, voyez, ensuite nous arr√™terons.

          C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts.

          Si nous nous jugions nous-m√™mes, nous ne serions pas jug√©s.

          Mais quand nous sommes jug√©s, nous sommes ch√Ęti√©s par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamn√©s avec le monde.

          Ainsi, mes fr√®res, lorsque vous vous r√©unissez pour le repas, attendez-vous les uns les autres. (Maintenant, faites attention.)

          Si quelqu'un mange-quelqu'un a faim...

63        Ne venez pas... car dans une autre Ecriture, ici, ils apportaient √† manger et tellement de boissons, et des choses de ce genre, qu'ils faisaient de la maison du Seigneur juste un-un lieu de-de f√™te, et ils s'enivraient √† la table du Seigneur. Souvenez-vous-en, ici, dans le livre des Corinthiens. Ils s'enivraient √† la table du Seigneur. Mais Paul dit ici :

          Si quelqu'un a faim, qu'il mange chez lui, afin que vous ne vous r√©unissiez pas pour attirer un jugement sur vous. Je r√©glerai les autres choses quand je serai arriv√©. (Vous voyez?)

64        Bon, je pense donc que le fait de manger des biscuits... Maintenant, je ne crois pas que le pain Kasher devrait √™tre remplac√© par un biscuit. Je crois que √ßa doit √™tre un pain saint et sans levain, le genre de pain sans levain qu'on fabriquait en Egypte. Et je crois que le Sang ne devrait pas √™tre du jus de raisin, mais √ßa doit √™tre du vin. Le jus de raisin surit, et se g√Ęte au fur et √† mesure qu'il vieillit. Mais le vin devient meilleur et plus fort au fur et √† mesure qu'il vieillit; il ne perd jamais sa force. Et le Sang de Christ ne surit ni ne se g√Ęte quand il se fait plus vieux; alors que les jours passent, il devient plus fort et meilleur pour le croyant. C'est du vin et du pain r√©els. Le pain de la Communion doit √™tre pr√©par√© par des gens qui se  sont consacr√©s  et d√©vou√©s √† Dieu.

65        Une fois, je m'√©tais rendu dans une √©glise o√Ļ les gens prenaient du vieux pain, et o√Ļ les p√©cheurs maudissent et font des histoires, des choses d√©go√Ľtantes, et ils coupaient ce vieux pain et le trempaient dans une esp√®ce de jus qu'ils buvaient. Pour moi, c'√©tait-c'√©tait ridicule. Je crois que √ßa doit √™tre exactement comme l'Ecriture a dit que √ßa devait √™tre, sans modifier un seul iota des Ecritures; restez juste avec Elles.

     79. Question. Bon! Fr√®re Branham, est-ce vrai que Satan fut autrefois chass√© du Ciel et que lui et ses anges descendirent sur terre, ou est-ce une vision comme celle que Jean eut sur l'√ģle de Patmos? Je demande ceci parce qu'on m'a dit que c'√©tait une vision.

66        Jean vit cela comme une vision, mais c'√©tait r√©ellement arriv√©. Si vous voulez ouvrir dans Esa√Įe 14:12. Bon, cela va lentement, mais c'est une-c'est une le√ßon pour moi. Et c'est quelque chose que... peut-√™tre que vous vous dites : "Eh bien, je n'en ai pas besoin maintenant." Vous ne savez vraiment pas combien le Saint-Esprit se nourrit de la Parole de Dieu. Il doit se-se nourrir de la Parole de Dieu parce que le Saint-Esprit se nourrit seulement, et alors seulement de la Parole de Dieu. Croyez-vous cela? C'est la Bible qui le dit. "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu." Tr√®s bien! Esa√Įe chapitre 14, et je pense donc qu'ici, nous allons commencer au verset 12. Lisons √† pr√©sent quelque chose au sujet de Lucifer.

          Te voil√† tombant du ciel, Astre brillant [En anglais : Lucifer -N.D.T.]... (Tomb√© du ciel)... fils de l'aurore!... (un √™tre √©vang√©lique venant du ciel)

          Te voil√† tomb√© du ciel, Astre brillant [En anglais : Lucifer-N.D.T.], fils de l'aurore!

          Tu es abattu √† terre,

          Toi, le vainqueur des nations!

          Tu disais en ton coeur : Je monterai au ciel, et j'√©l√®verai mon tr√īne au-dessus des √©toiles de Dieu; je m'assi√©rai sur la montagne de l'assembl√©e,

          A l'extr√©mit√© du septentrion;

          Je monterai sur le plus haut sommet des nues, Je serai semblable au Tr√®s-Haut.

67        Vous voyez donc que ce n'√©tait pas une vision. Absolument! Lucifer fut chass√© du Ciel.

68        Maintenant, allons dans le Nouveau Testament, dans Luc 10:18, juste une minute, et voyons ce que J√©sus dit. Dans le livre de Luc, vous qui avez vos Bibles maintenant, et qui essayez de prendre des notes sur ces questions. Luc 10:18.

          J√©sus leur dit... (c'est J√©sus qui parle.)... Je voyais Satan tomber du ciel comme un √©clair.

69        Voyez-vous, Satan √©tait le premier archange de Dieu. Jadis, il habitait au ciel. Jadis, il √©tait la personne la plus importante au ciel en dehors de Dieu. Il √©tait le bras droit de Dieu quant √† la communion, et il s'√©tait enfl√© d'orgueil.

70        Et n'est-ce pas exactement ainsi que deviennent les gens aujourd'hui? Que Dieu b√©nisse seulement un homme et lui fasse un peu confiance, celui-ci devient un "je sais tout". Il devient... Il doit commencer une organisation, ou quelque chose de diff√©rent. "Pourquoi es-tu tomb√© du ciel, √ī Lucifer."

71        C'est... Dieu a du mal √† pouvoir trouver quelqu'un avec qui Il peut traiter, quelqu'un qui restera humble et doux, et qui attendra jusqu'√† ce que Dieu l'appelle √† faire quelque chose (Vous croyez cela? Voyez-vous?); un homme que Dieu peut b√©nir et qui restera un homme, qui ne se fera pas passer pour un ange ou un dieu. Aussit√īt que l'homme est b√©ni et qu'il re√ßoit un petit quelque chose, il veut devenir un dieu; il veut devenir un-un ange. Il veut devenir une personne importante. "Ce que je fais, ce que... Moi, moi, mon..." seulement cela. C'est une mauvaise attitude. Dieu cherche quelqu'un qu'Il peut b√©nir et sur qui Il peut d√©verser les b√©n√©dictions, et-et qui, plus il est b√©ni, plus il devient petit.

72        Et vous n'obtiendrez jamais davantage de la part de Dieu √† moins que vous ne deveniez rien. Vous devez vous rabaisser. Celui qui s'√©l√®vera, Dieu l'abaissera. Celui qui s'humiliera, Dieu l'√©l√®vera. Vous devez devenir petit avant de pouvoir devenir grand. Et vous ne serez jamais grand par vous-m√™me; vous serez seulement autant grand que Dieu le sera en vous. Voyez?

73        Ainsi, Lucifer est aujourd'hui sur terre, s'effor√ßant d'oeuvrer dans l'√©glise pour accomplir le m√™me dessein qu'il avait commenc√© avant la fondation du monde. Lucifer a √©t√© chass√© du ciel. C'est vrai.

74        Je crois qu'il y a une autre chose ici, Ez√©chiel chapitre 28, le verset 12. Voyons ce qui est dit dans Ez√©chiel 28:12. Et je suis s√Ľr qu'en √©tudiant ceci, qu'en examinant cela, qu'en voyant ce que dit le AINSI DIT LE SEIGNEUR, nous saurons alors si r√©ellement il est tomb√© du ciel, ou si ce n'√©tait qu'une vision. Je crois que c'est ce que j'ai √©crit, 28:12. Tr√®s bien. Nous commen√ßons l√†.

            Bien, ceci est important; j'aurais simplement aim√© avoir le temps pour pr√™cher juste un peu l√†-dessus (voyez?), car c'est vraiment n√©cessaire!

75        Maintenant, je dois poser un fondement pour en arriver √† ceci, que Lucifer essaya de s'√©lever au ciel et m√™me d'√™tre un peu sup√©rieur √† son Patron. Et il a trahi Mica√ęl, et a fond√© lui-m√™me un grand royaume au nord et est descendu. Ainsi, lui et ses anges furent chass√©s. La personne qui a pos√© la question sur l'Apocalypse... C'est dans Apocalypse 12, c'√©tait sur l'√ģle de Patmos.

            Mais remarquez maintenant ceci au verset 12, et observez comment il s'est √©tabli dans le royaume des hommes.

76        Combien ici savent que le diable contr√īle chaque nation sous les cieux? Le diable contr√īle les Etats-Unis. Le diable gouverne les Etats-Unis. Le diable gouverne l'Allemagne. Il gouverne chaque nation sous les cieux. Le diable contr√īle chaque nation. La Bible le dit. Lisez Matthieu chapitre 4, l√† o√Ļ Satan a amen√© J√©sus jusqu'au sommet de la montagne, et Lui a montr√© les royaumes du monde, et a d√©clar√© qu'ils lui appartenaient, et il a dit : "Je te les donnerai si tu m'adores."

            J√©sus n'a jamais dit : "Tu as menti, Satan." Il savait qu'ils lui appartenaient. Mais l√† dans le Livre de l'Apocalypse, il est dit : "Cieux et terre, r√©jouissez-vous, car les royaumes du monde sont remis √† notre Seigneur et √† Son Christ. Et Il r√®gnera sur terre."

77        J√©sus savait que dans le Mill√©nium, tous les gouvernements et les royaumes seront d√©molis, et qu'Il sera Dieu et Chef de tous ceux-ci. Il savait qu'Il h√©ritera de tout cela; c'est pourquoi Il a dit √† Satan : "Arri√®re de moi, Satan", car Il savait ce qu'Il devait faire.

            Maintenant √©coutez ceci, l'Esprit du Seigneur sur ce proph√®te Ez√©chiel, s'adressant non pas √† ce roi, mais √† l'esprit qui √©tait dans le roi. Suivez ceci, maintenant.

78        Rappelez-vous, ce matin, quand je vous ai montr√© dans les Ecritures comment l'Eglise a pris le mauvais chemin en acceptant les organisations de l'homme; de m√™me, Isra√ęl sortit du chemin en d√©sapprouvant que Dieu soit leur Roi et en acceptant que Sa√ľl soit leur roi. Et lorsque vint leur v√©ritable Roi, J√©sus, ils ne Le reconnurent pas, parce que Ses-Ses pr√©dications et Son enseignement √©taient si diff√©rents de ceux des rois de la terre qu'ils ne L'ont pas reconnu. Et aujourd'hui, pendant que le Roi de l'Eglise, le Saint-Esprit, est ici et qu'Il vient dans l'Eglise pour amener les gens √† √™tre r√©g√©n√©r√©s, pour leur donner la nouvelle naissance, cela est si diff√©rent de ces organisations et d√©nominations qu'elles disent : "Oh! j'ai l'impression que ce sont des saints exalt√©s." Voyez-vous?

79        Ce n'est pas l'impression que vous en avez qui importe, c'est ce que la Parole de Dieu dit √† ce sujet. Regardez le jour de la Pentec√īte, de quoi cela avait-il l'air? Regardez les autres fois que les gens ont re√ßu le Saint-Esprit, de quoi cela avait-il l'air? Des femmes et des hommes, la vierge Marie et tous les autres, titubant comme des gens ivres, chancelant, criant, balbutiant et parlant des langages barbares, se comportant comme une bande d'idiots. Cependant, ils √©taient en train de mourir √† eux-m√™mes et le Saint-Esprit entrait en eux. Et ils ont embras√© le monde connu d'alors. Ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est des hommes qui mourront √† eux-m√™mes, qui pourriront √† eux-m√™mes, et qui couperont tous les ponts derri√®re [eux], et qui abandonneront tout √† Christ.

80        Ecoutez maintenant le Saint-Esprit parler au diable qui √©tait dans ce roi. Voyez qui √©tait la personne qui dirigeait ce roi.

            Vous rappelez-vous ce que j'ai dit ce matin, ce que ma femme a dit au sujet de cette femme-l√†, de toute cette bande de femmes aux habits obsc√®nes et vulgaires? Voyez? Elle a dit : "Elles doivent avoir perdu leur bon sens. Une femme qui a son bon sens ne s'exhiberait pas comme cela."

81        J'ai dit : "Ch√©rie, elle est une Am√©ricaine, c'est tout. C'est la coutume d'ici. Elles font cela parce que c'est une coutume." Vous voyez, elles sont conduites par leur [conception] intellectuelle. Mais votre [conception] intellectuelle-si votre t√™te vous conduit, vous √™tes contr√īl√© par le diable. Le diable a choisi la t√™te de l'homme. Dieu a choisi le coeur de l'homme. Le diable vous fait regarder √† quelque chose que vous pouvez voir. Vous dites : "Eh bien, c'est juste, c'est juste; r√©fl√©chissez, r√©fl√©chissez l√†-dessus." Mais la Bible nous fait rejeter les raisonnements, et par la foi nous croyons √† des choses que nous ne voyons pas. C'est ce que Dieu fait quand Il vient dans le coeur humain.

82        Dans le jardin d'Eden, le diable avait choisi la t√™te de l'homme; Dieu a choisi son coeur. Et c'est √ßa le tr√īne de Dieu, l√† o√Ļ Dieu demeure, dans le coeur humain. Donc, si c'est d'une mani√®re intellectuelle... Assur√©ment, alors un homme ou une femme qui est n√© de Dieu agira selon le royaume auquel il appartient. All√©luia! Cela pourrait me faire crier. Pourquoi? Parce que, lorsque vous savez que vous √™tes pass√© de la mort √† la vie... parce que vous ha√Įssez le p√©ch√©, vous aimez Dieu; vous tiendrez bon, que vous mouriez ou pas. Vous soutiendrez que c'est mal et appellerez le mal mal, et marcherez correctement devant Dieu. Cela montre que votre Esprit, que la Vie qui est en vous, vient d'un autre endroit qui est saint, pur, vierge, et sans souillure.

83        Et vous dites : "La gu√©rison divine?" Assur√©ment! Mon Esprit vient de l√† o√Ļ Se trouve le Gu√©risseur divin. Nous venons du pays de la gu√©rison divine. Amen!

84        Vous dites : "Vous croyez que Dieu existe." Assur√©ment, cela vient du pays o√Ļ Se trouve Dieu. Et nous sommes des p√®lerins et des √©trangers comme Abraham et Isaac. Quand la-l'ombre du Saint-Esprit est venu sur eux, ils ont travers√© le pays et ont confess√© qu'ils √©taient des p√®lerins et des √©trangers. Ils √©taient √† la recherche d'une Cit√© dont le Constructeur et l'Architecte est Dieu. Et maintenant, apr√®s que nous en avons re√ßu l'Evidence, qu'Il vit en nous, combien plus devrions-nous √™tre des p√®lerins et des √©trangers, marchant dans ce monde, nous d√©tournant du mal, parce que nous sommes d'une nation diff√©rente, nous sommes un peuple diff√©rent. Certainement!

85        Maintenant, observez comment le mal contr√īle le monde aujourd'hui, pendant que nous lisons Ez√©chiel 28:12.

          Fils de l'homme, prononce une complainte sur le roi de Tyr! Tu lui diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : ... (Maintenant suivez; Il S'adresse √† l'esprit qui est dans le roi. Voyez?)... Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Tu mettais le sceau au soleil, tu √©tais plein de sagesse, parfait en beaut√© (Satan, comprenez-vous par cela que Satan √©tait le plus beau des archanges?)

          Tu √©tais en Eden...

86        Or, vous savez bien que le roi de Tyr, √† cette √©poque-l√†, ne pouvait pas avoir √©t√© en Eden, car il s'√©tait d√©j√† √©coul√© quatre milles ans. Voyez? "Tu √©tais en Eden"; √† qui S'adresse-t-Il? Il S'adresse √† Satan qui est dans ce roi. All√©luia! Fr√®re, je me sens religieux. Quand...

87        Et alors que vont faire ces gens qui blasph√®ment et qui se moquent de ceux qui font la d√©monstration du Saint-Esprit? Quand ils se moquent de ces personnes, ils blasph√®ment contre le Saint-Esprit, ce qui est absolument impardonnable. Vous ne parlez pas de cet homme, vous parlez √† l'Esprit qui agit dans cet homme. Nous devrions nous honorer les uns les autres; nous aimer les uns les autres; nous exhorter les uns les autres, parler en bien les uns des autres. C'est ce que nous devrions faire.

            Maintenant, √©coutez ceci. Tr√®s bien.

          ... Tu mettais le sceau au soleil, tu √©tais plein de sagesse, parfait en beaut√©

          Tu √©tais en Eden, le jardin de Dieu; tu √©tais couvert m√™me de pierres pr√©cieuses, de sardoine, de topaze, de diamant, de chrysolithe, d'onyx, de jaspe, de saphir, d'√©meraude, d'escarboucle, d'or; tes tambourins... des fl√Ľtes √©taient √† ton service, pr√©par√©s pour le jour o√Ļ tu fus cr√©√©.

88        Voil√† Lucifer. Autrefois, il a habit√© en Eden. Maintenant, nous allons revenir sur ce point dans une minute, Lucifer en Eden, parce que nous avons une question sur la semence du serpent ici quelque part, ce qui est tr√®s d√©licat. Je me disais : "J'esp√®re que ceci ira jusqu'√† la fin."

89        Et le diable √©tait au ciel et il en a √©t√© chass√©. Et le dessein m√™me qu'il a essay√© d'accomplir au ciel-il est descendu juste ici sur terre et a fait de son mieux pour accomplir le dessein qu'il poursuivait. Il va vers les rois et les chefs, et s'il arrive √† les avoir, il descend alors droit vers l'√©glise et se saisit des gens-ou plut√īt du pr√©dicateur. Puis, du pr√©dicateur, il entre droit dans la congr√©gation et s'introduit dans la congr√©gation sous la m√™me influence, le m√™me d√©mon faisant les m√™mes choses. "Vous savez, vous √™tes presbyt√©rien, vous ne serez jamais un saint exalt√©. Vous √™tes ceci, cela ou autre chose; ne vous d√©shonorez pas en restant avec eux. Eh bien, vous √™tes assez avis√© pour vous retrouver dans l'un de ces pauvres petits tabernacles ou missions de la rue. Eh bien, ces gens, ils ont perdu la t√™te." Non, Non. Dans leur coeur ils sont normaux, c'est tout. Ils n'ont pas perdu la t√™te; ils sont simplement contr√īl√©s par leur coeur. Dieu vit dans leur coeur, et c'est un peuple particulier; un sacedoce royale offrant des sacrifices spirituels; ce sont les fruits de leurs l√®vres qui rendent la louange √† Dieu, qu'ils le veuillent ou pas. "Parfois, je ne Le vois pas, mais je Lui fais confiance et Le loue", a dit un po√®te.

90        Vous dites : "Eh bien, j'irais √† l'√©glise, je louerais le Seigneur si j'en avais envie." Bien, maintenant, un sacrificateur doit offrir un sacrifice. Et vous, l'assembl√©e, vous √™tes des souverains sacrificateurs de Dieu pour offrir un sacrifice spirituel; ce sont les fruits de vos l√®vres qui rendent la louange √† Dieu.

91        Vous allez l√† et dites : "Eh bien, si j'en avais envie, j'irais l√†-bas et je t√©moignerais aupr√®s de quelqu'un." Eh bien faites-le quand m√™me. Si vous √™tes un souverain sacrificateur, mon fr√®re, la chose br√Ľle dans votre coeur, que vous ayez envie de le faire ou pas, allez-y, faites-le de toutes fa√ßons, car vous devez faire un sacrifice, quelque chose qui est difficile √† faire. Allez et faites-le de toutes fa√ßons, vous √™tes un sacerdoce spirituel, une race royale, qui rend louange √† Dieu, car Dieu vit dans ce coeur.

92        Maintenant, si vous √™tes de Satan, vous penserez que vous √™tes simplement un peu meilleur que cette cat√©gorie de gens. Maintenant, comment allez-vous reconna√ģtre celle qui, parmi les deux, a raison? Abordez cela avec les Ecritures. Quand un homme est n√© de Dieu, il croit √† chaque Parole que Dieu a √©crite; et il soutient qu'Il est tout aussi grand aujourd'hui qu'Il l'√©tait dans le pass√©, et qu'Il ne change jamais; et qu'Il est tout √† fait le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours. Quand il est rempli du Saint-Esprit, il re√ßoit le m√™me Saint-Esprit qu'Il a donn√© le jour de la Pentec√īte, et cela le fait agir de la m√™me mani√®re, et lui fait faire les m√™mes choses. S'il est n√© de l'Esprit de Dieu-dans Marc 16, J√©sus dit : "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru." C'est vrai.

            Si donc il dit : "Je suis un croyant", et que ces signes ne l'accompagnent pas, alors c'est un soi-disant croyant, pas un croyant.

93        Il existe trois cat√©gories de gens : le croyant, le soi-disant croyant et l'incroyant. Et il n'existe que ces trois cat√©gories. Le groupe des soi-disant croyants; il y a le groupe des v√©ritables croyants; et il y a le groupe des incroyants. Mais si vous √™tes un v√©ritable croyant, J√©sus a dit : "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru; en Mon Nom ils chasseront les d√©mons, ils parleront de nouvelles langues. S'il arrive qu'ils marchent sur un serpent (Fr√®re Evans), il ne leur fera pas de mal. S'ils imposent les mains aux malades, les malades seront gu√©ris." Oh, √ßa, c'est vrai, tout autant que la Parole de Dieu est vraie. Nous ne devons rien En retrancher. La Bible dit que celui qui En retranchera ou Y ajoutera quelque chose, sa part sera de m√™me retranch√©e du Livre de Vie. Dieu est si parfait que chaque Parole doit √™tre parfaite et doit demeurer la m√™me de la Gen√®se √† l'Apocalypse; chaque Parole, chaque commandement de Dieu. Maintenant, vous pouvez faire dire √† Cela une chose ici, et tordre Cela l√†-bas.

94        Un jour, j'√©tais assis sous un arbre avec Fr√®re Charlie qui est l√† et Fr√®re Wood, qui est ici; nous chassions l√† au Kentucky. Nous chassions avec le fusil. Et je... Fr√®re Charlie et Fr√®re Wood tiraient √† vue ce matin-l√†. A environ 46 m, ils tiraient sur une cible de cette grosseur √† peu pr√®s, de la taille d'un √©cureuil. Ils ont dit : "C'est au point."

95        Et je suis all√© l√†... J'avais enfonc√© des punaises √† 46 m. Et j'ai manqu√© l'oeil de l'√©cureuil pour atteindre celui-ci l√† √† la joue. J'ai dit: "Ce n'est pas possible! Mon fusil est foutu." Et alors je me suis inqui√©t√© toute la journ√©e. Le soir suivant, je suis rentr√© t√īt. J'avais √©puis√© des bo√ģtes de cartouches. Je... Il tirait un petit peu √† droite, √† 1,27 cm. Eh bien, il aurait atteint de toute fa√ßon l'√©cureuil √† la t√™te.

96        Ainsi, Charlie et les autres, √©taient l√†-bas le lendemain matin, et les fusils ne faisaient que d√©toner, touchant des √©cureuils, mais moi j'√©tais assis derri√®re un arbre, me frottant les mains, disant : "Oh, qu'est-ce qu'il a, mon fusil?" J'avais si honte de moi-m√™me que je me suis agenouill√©; j'ai dit : "Seigneur Dieu, je ne sais pas ce qui m'arrive. Pourquoi m'as-Tu fait un peu nerveux et anxieux? Pourquoi suis-je ainsi? Les amis l√†-bas tirent sur des √©cureuils, autant qu'ils le peuvent; ils ont d√©j√† un plat d'√©cureuils; et me voici assis derri√®re un arbre, me frottant les mains, et me posant des questions; Mon-mon fusil n'enfonce pas une punaise √† 47 m." Je pleurais, me tenant l√†, √† c√īt√© d'un rondin.

            Et alors le Saint-Esprit vint, non pas dans une Voix, mais dans la r√©v√©lation, Il dit : "Je t'ai fait ainsi dans un but."

97        Pourquoi? Je ne peux pas faire dire √† la Bible une chose ici, comme l'√©glise qui dit : "Le Saint-Esprit, C'√©tait juste pour ce groupe-l√† d'autrefois." L'√©glise dit cela; mais l'Ecriture dit : "Quiconque veut." Je n'arrive pas √† atteindre la cible avec.

98        Je n'arrive pas √† concevoir le calvinisme-croyez simplement au Seigneur et vous avez la s√©curit√© √©ternelle-et l'arminianisme qui dit : "Si je ne touche pas, si je ne manipule pas, si je ne go√Ľte pas, je-j'aimerais bien le faire, mais je ne peux pas le faire..." L'arminianisme est tr√®s √©loign√© du calvinisme, mais ils sont l'un et l'autre dans l'erreur. Moi, je dois voir o√Ļ... Tous deux ont les Ecritures, mais il s'agit d'atteindre la cible. Donc, si Dieu a dit une chose dans la Bible, cela doit atteindre la cible; cela doit faire que chaque cercle dans cette Bible converge droit vers le centre de la cible. C'est ce que cela doit faire, parce que c'est la Parole de Dieu; Il est infini et Il ne peut changer. Amen! J'aime cela parce qu'alors, vous pouvez vous reposer en √©tant tout √† fait satisfait du fait que c'est la Parole √©ternelle. Par cons√©quent, j'essaye de L'examiner √† partir des diff√©rentes Ecritures pour Lui faire-voir ce qu'Elle dit. Tr√®s bien.

99        Satan a litt√©ralement √©t√© chass√© du ciel par Mica√ęl, l'archange et Dieu. Et il a √©t√© pr√©cipit√© sur la terre, il est venu sur la terre, il est entr√© dans le serpent, a s√©duit Eve, et ensuite est entr√© dans les hommes, dans les femmes, tout au long des √Ęges de la m√™me mani√®re qu'il le fit au commencement-un tr√®s grand royaume, plus beau que celui de l'autre, √™tre gouverneur de tout, un "je-sais-tout". "Notre d√©nomination est la plus grande; elle-elle-elle pr√©domine sur les autres."

100      Vous les avez entendus dire : "Eh bien, nous avons plusieurs centaines de pr√©dicateurs dans notre organisation. Nous avons les plus grandes √©glises de la ville." La seule chose que cela repr√©sente pour moi, c'est S-a-t-a-n. C'est vrai. Pour moi, c'est le diable. Quand vous avez des hommes qui se s√©parent et qui s'organisent, qui brisent la fraternit√© et qui disent qu'ils n'ont rien √† voir avec la petite √©glise...

101      Je n'ai encore jamais vu une personne tomb√©e trop bas, ou plut√īt je n'ai encore jamais vu une personne trop plong√©e dans le p√©ch√©, je n'ai jamais vu une-une femme ou un homme tomb√© trop bas, que je n'aie approch√© et entour√© de mes bras pour le tirer de l√†, si cela m'√©tait possible. Je n'ai jamais vu une bande de saints exalt√©s, ou peu importe comment vous voulez les appeler, poussant des cris d'acclamation, sautant, hurlant, ou quoi qu'ils pourraient faire, que je ne me sois m√™l√© √† eux et aie pouss√© des cris d'acclamation, saut√© et hurl√© avec eux pour glorifier Dieu (c'est l'exacte v√©rit√©), qu'ils soient noirs, jaunes, bruns, blancs, ou quoi que ce soit. Oui, monsieur.

102      Le Saint-Esprit vient sur une seule base; c'est quand vous r√©pondez aux exigences de Dieu. Si jamais vous Le recevez, vous viendrez sur la base de Dieu et non selon vos propres pens√©es √† ce sujet. Satan essaye de faire de cela quelque chose de classique, quelque chose d'important, quelque chose de grand, d'intellectuel. Vous devez rejeter ce raisonnement pour croire ce que la Parole dit √† ce sujet. Amen!

            Bon, en voici une autre; voyons ce que c'est. Tr√®s bien.

     80. Veuillez expliquer la parabole des cinq vierges. Est-ce qu'un Chr√©tien p√®che?

103      Bien, la parabole des cinq vierges-ou plut√īt il s'agit des dix vierges, veuillez m'excuser. On trouve les dix vierges dans Matthieu 25:1. Dix vierges sont sorties √† la rencontre de l'√©poux (maintenant remarquez), et cinq d'entre elles √©taient sages et avaient de l'huile dans leurs lampes; cinq √©taient imprudentes et n'avaient pas d'huile dans leurs lampes. Pendant qu'elles se sont assoupies, le cri-cri a retenti : "Allez √† la rencontre de l'√©poux." Et celles qui avaient de l'huile dans leurs lampes pr√©par√®rent leurs lampes, qui √©taient allum√©es, et elles sont sorties √† la rencontre de l'√©poux. Les autres sont venues pour acheter de l'huile, et elles leur ont dit d'aller se procurer chez-de l'huile chez ceux qui en vendaient. Pendant qu'elles s'y rendaient, l'√©poux vint et les-et les-les vierges sages entr√®rent, et les vierges endormies furent chass√©es.

104      Ceci va faire mal, tr√®s mal, mais je dois simplement le dire. Ce n'est pas moi qui ai pos√© la question, je suis simplement responsable d'y r√©pondre. Eh bien, cela nous concerne tellement, fr√®re, tellement que j'esp√®re que cela aidera au lieu de blesser. D'habitude on doit blesser... Comme maman avait l'habitude de le dire quand elle me donnait une fess√©e, elle disait : "√áa doit faire mal avant de te faire du bien." Eh bien, ce-c'est vrai. Voyez? A ce moment-l√†, je ne pouvais pas comprendre cela, mais maintenant je-je comprends cela.

105      Regardez, les... Toutes les dix qui √©taient sorties √©taient des vierges. Donc dix vierges √©taient sorties √† la rencontre du Seigneur. Or, le mot "vierge" signifie "sanctifi√© (y a-t-il quelqu'un qui sait cela?), saint, pur, sanctifi√©". Dix vierges √©taient sorties √† la rencontre du Seigneur.

106      Maintenant, rappelez-vous, elles s'√©taient endormies √† la premi√®re veille, √† la deuxi√®me veille, √† la troisi√®me veille, ainsi de suite jusqu'√† la septi√®me veille. Et celles-ci √©taient r√©ellement all√©es √† la rencontre du Seigneur. Et rappelez-vous, pendant qu'elles allaient, le Seigneur vint. C'√©tait au temps de la venue du Seigneur. Ce n'est pas celui de la... veille...

107      J√©sus a dit que certains se sont endormis √† la premi√®re veille, et d'autres √† la deuxi√®me veille, et d'autres √†... Mais, lorsque le Seigneur est venu, elles se sont toutes r√©veill√©es.  Mais cette fois-ci, c'√©tait la derni√®re veille, parce que les dix vierges √©taient sorties √† la rencontre du Seigneur. Et cinq avaient des lampes qui fumaient, et elles n'avaient pas pris d'huile; cinq avaient de l'huile.

108      Maintenant, souvenez-vous, que symbolise l'huile dans la Bible? Quelqu'un peut-il le dire? [La congr√©gation r√©pond : "Le Saint-Esprit."-Ed.] Le Saint-Esprit. Donc vous pouvez √™tre sans t√Ęche, pur et sanctifi√©, sans avoir le Saint-Esprit. La purification, c'est ce que vous √™tes...

109      Suivez, maintenant. Je vais prendre par exemple cette bouteille. Elle se trouve l√† dans la basse-cour, elle est pleine de salet√©s. Je la ramasse; l√†, c'est la justification : "Je vais utiliser ce p√©cheur." Et ce que je dois faire ensuite, si je veux l'utiliser, c'est de la nettoyer. Et ensuite, si je la nettoie, qu'est-ce que je lui fais? Je la sanctifie. Le mot "sanctifier" a donn√©-signifie "nettoyer", c'est la m√™me chose que saint. "Saint-saint", c'est un mot h√©breu, "sanctifier" c'est un mot grec. Le mot "sanctifier" signifie "nettoyer et mettre √† part pour le service". Et ensuite,-"Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasi√©s"-ensuite ils sont mis en service.

110      Les vases... le tabernacle de l'Ancien Testament, l'autel sanctifiait les vases, et ils √©taient mis √† part pour le service. Quand ils √©taient remplis, ils √©taient au service.

111      Maintenant, c'est l√† que vous, bien-aim√©s, chers nazar√©ens et autres, avez d√©vi√©. Voyez? Tous nous... Pourquoi faillissez-vous? Pourquoi la Pentec√īte est-elle pass√©e et vous a-t-elle laiss√©s? C'est parce que vous avez refus√© de marcher dans la Lumi√®re. C'est l'exacte v√©rit√©. Voyez? C'est exact. Le premier autel o√Ļ je me suis agenouill√©, c'√©tait un pr√©cieux et vieil autel nazar√©en l√†-bas. Que Dieu b√©nisse cette bonne √©glise sainte et sans t√Ęche. Mais vous, vous √™tes tellement l√©galistes que vous dites : "Vous devez faire ceci, et vous devez faire cela. Vous devez faire ceci", et vous ne vous rendez pas compte qu'il s'agit de la gr√Ęce de Dieu et que vous avez √©t√© appel√© par √©lection. Ce n'est pas celui qui veut ou celui qui court, mais c'est Dieu qui fait mis√©ricorde. Voyez? Dieu a pr√©destin√© l'Eglise avant la fondation du monde (nous aurons une question l√†-dessus que nous aborderons dans quelques instants. Voyez?), Il a pr√©destin√© l'Eglise avant la fondation du monde.

112      "Vous ne pouvez, par vos inqui√©tudes, ajouter une coud√©e √† la dur√©e de votre vie." "Nul ne peut venir √† Moi si le P√®re ne l'attire premi√®rement." Voyez, voyez, c'est Dieu qui a appel√©, c'est Dieu qui a attir√©, c'est Dieu qui a √©tabli l'Eglise. Bon, maintenant vous direz : "Fr√®re Branham, √ßa, c'est du pur calvinisme." Non. Maintenant, attendez. Je ne crois pas que Dieu prendrait un homme et se contenterait de dire : "Voil√†, Je vais te ramasser et..."

113      Tous ces baptistes et presbyt√©riens disent : "Eh bien, je crois au Seigneur, je n'ai pas-ma conscience ne me condamne pas." Ce n'est pas √©tonnant, il n'y a rien en vous qui puisse vous condamner. Ils disent : "Eh bien, danser ne me fait pas de mal. Prendre un petit verre amical ne ferait pas de mal." C'est parce qu'il n'y a rien l√† √† l'int√©rieur pour que vous soyez touch√©. "Raconter des plaisanteries grossi√®res ne me d√©range pas." Quelle en est la raison? Il n'y a rien l√† √† l'int√©rieur pour que vous soyez touch√©.

114      Mais je ne sers pas le Seigneur parce que je pense qu'Il pourrait m'envoyer en enfer si je ne le faisais pas; je Le sers parce que je L'aime. Je Le sers parce qu'il y a quelque chose en moi. Si vous allez dire : "Eh bien, je dois cesser de faire ceci parce que mon √©glise n'y croit pas", vous √™tes simplement un hypocrite. C'est vrai. Mais, si vous le faites parce que cela-par amour, alors-alors, c'est un don que vous faites √† Dieu, et quelque chose dans votre coeur fait que l'Amour de Dieu soit plus grand que ces choses, alors vous √™tes sur une bonne voie. Et m√™me si je ne buvais pas, ne fumais pas, ne chiquais pas, ne jurais pas, ne faisais rien d'autre, j'irais quand m√™me en enfer. Certainement. Je me suis joint √† toutes les √©glises, me suis fait baptiser, et ai fait inscrire mon nom sur tous les registres, et j'ai jou√© un bon r√īle et j'ai men√© une bonne vie : "Si un homme ne na√ģt de nouveau, il ne peut voir le Royaume de Dieu." C'est vrai.

115      Bon, ces vierges, ces dix vierges s'√©taient assoupies. Voici ce qui a laiss√© les nazar√©ens perplexes : que les pentec√ītistes aient consid√©r√© le parler en langues comme l'√©vidence du Saint-Esprit. Ils ont amen√© les gens l√† √† l'autel et leur ont fait r√©p√©ter l'une ou l'autre chose jusqu'√† ce qu'ils ont parl√© en langues. Un v√©ritable et authentique pentec√ītiste ne ferait pas cela. Le diable a introduit aussi un tas de choses dans votre √©glise Nazar√©enne. Voyez? Et il a amen√© tout un tas de choses dans l'Eglise pentec√ītiste, cependant pour ce qui est du bapt√™me du Saint-Esprit, c'est la v√©rit√©. C'est parfaitement la v√©rit√©.

116      Il y en a un tas, je le sais. J'ai entendu des gens parler en langues. Je ne peux pas juger, je n'ai pas √©t√© envoy√© pour juger. J'en ai entendu tout un tas, √ßa sonnait comme un airain qui r√©sonne et des cymbales qui retentissent. Mais je sais qu'il y a un v√©ritable Saint-Esprit qui parle en langues. Et je sais que c'est vrai. Oui, monsieur.

117      Mais on a vu des gens venir et dire : "Gloire √† Dieu, je L'ai re√ßu." Eh bien, alors, c'est la m√™me chose... Maintenant, ne les appelez pas pentec√ītistes parce qu'ils ont sautill√© et parl√© en langues, alors que vous les avez vus l√†-bas avec la femme de quelqu'un d'autre ou le mari de quelqu'une d'autre.

118      Vous dites : "Est-ce cela le Saint-Esprit?" Vous, nazar√©ens, vous avez cri√© partout sur le plancher et avez agi de la m√™me fa√ßon. Vous avez dit que vous L'aviez parce que vous avez cri√©. Voyez? Vous n'avez pas du tout un moyen pour prouver cela-sinon  par la vie que vous menez. "Vous les reconna√ģtrez √† leurs fruits." Il en est ainsi; une vie pieuse, et Christ oeuvrant √† travers vous pour confirmer la Parole; des signes et des miracles accompagnant une vie pieuse, voil√† la chose. Donc, vous pouvez avoir un tas de signes sans avoir la vie. Vous pouvez imiter cette vie et ne pas avoir les signes, mais quand vous voyez les deux r√©unis, alors c'est cela. C'est √ßa la chose.

            Bon, et ensuite, souvenez-vous, l'Epouse... Bon, je pourrais terminer ceci si vous avez juste quelques minutes pour que je continue l√†-dessus.

119      Regardez, si une femme veut tailler une robe. Elle a un grand morceau d'√©toffe. (Comment appelle-t-on cela? Du calicot, du vichy, ou je ne sais quoi, un certain nom que vous connaissez. Disons que c'est de la soie.) Et elle dispose d'un patron. Et elle examine ce grand morceau d'√©toffe. Maintenant, c'est √† elle de d√©cider √† quel endroit elle placera le patron. Est-ce juste? Elle portera son choix sur n'importe quelle partie de cette √©toffe, mais l'√©toffe enti√®re est sanctifi√©e; elle est sans tache.

            Vous voyez, c'est l'√©lection, l'√©lection de Dieu. Donc que fait-Il? Dieu fait un choix selon l'√©lection et place ce patron de Christ √† n'importe quel endroit qu'Il veut, sur l'√©toffe. Ensuite celle-ci est coup√©e. Le reste de l'√©toffe est tout aussi saint que ce morceau-ci; mais par un choix, Dieu a fait Son choix avant la fondation du monde. Paul n'a-t-il pas dit dans Corinthiens 8-je veux dire Romains 8 : "Le potier-l'argile peut-elle dire au potier : 'Pourquoi me fais-tu ainsi?'" Dieu qui est juste peut-ll dire..., quand Il pouvait dire √† Esa√ľ ou √† Jacob avant que les deux enfants ne soient n√©s et n'aient fait le bien ou le mal : "J'ai ha√Į Esa√ľ et j'ai aim√© Jacob"? C'est par Sa prescience qu'Il savait ce qu'√©tait Esa√ľ et ce qu'√©tait Jacob. Il sait ce qu'il y a dans l'homme. Avant la fondation du monde, Il le savait... Il...

120      Si vous pouvez expliquer le mot "infini"... Eh bien, le mot "infini"... Si je disais qu'il y a eu cent milliards de tonnes de moucherons dans le monde (c'est insuffisant), cent milliards de tonnes de moucherons dans le monde, et que chacun d'eux a clign√© les yeux cent milliards de milliards de fois. Et aucun d'entre eux n'a clign√© les yeux que Dieu ne l'e√Ľt su avant la fondation du monde. C'est cela l'infini. C'est un peu √ßa le mot infini. Voyez?

121      Il est infini. Ainsi, avant la fondation du monde, Il savait avec exactitude ce que vous feriez. Et Il a envoy√© Christ, non pas juste pour √™tre... Si quelqu'un dit : "Eh bien, je vais juste cesser d'√™tre m√©chant pour Le suivre", ou quelque chose de ce genre, ce n'est pas cela. Il savait qui serait sauv√©, aussi envoya-t-Il Christ pour sauver ceux qu'Il avait vu d'avance √™tre sauv√©s. C'est exactement vrai.

122      Donc, l'Eglise a en elle la s√©curit√© √©ternelle. Si vous √™tes dans l'Eglise, vous √™tes en s√©curit√© avec l'Eglise. Mais lorsque vous quittez l'Eglise, vous n'√™tes pas en s√©curit√©. Voyez? Restez donc dans l'Eglise.

123      Comment entre-t-on dans l'Eglise? Par une poign√©e de mains? En faisant figurer son nom sur un registre? Par un seul Esprit, nous sommes tous baptis√©s pour former un seul corps; c'est cela l'Eglise. Comment? C'est par le bapt√™me du Saint-Esprit que nous sommes scell√©s dans le Corps de Christ. Pour combien de temps? Jusqu'au jour de votre r√©demption. Eph√©siens 4:30 : "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par Lequel vous avez √©t√© scell√© jusqu'au jour de votre r√©demption"; scell√© jusqu'au jour de votre r√©demption. Bien. Certainement, certainement, c'est cela le Saint-Eprit.

124      Et alors, cette Eglise a √©t√© enlev√©e, et le reste de la post√©rit√© de la femme qui garde les commandements de Dieu et qui croit en J√©sus-Christ (voyez?), pas l'Epouse, mais le reste de la post√©rit√© de la femme... Alors le dragon fit jaillir de l'eau de sa gueule pour faire la guerre au reste de la post√©rit√©. C'est lorsque l'√©glise Protestante sous la F√©d√©ration des Eglises qui est l'image de la b√™te, qui se forme maintenant... Et il y aura un boycott qui frappera toutes les √©glises du m√™me genre que celle-ci.

125      C'est comme maintenant, il y a une importante perception d'imp√īt, une controverse; on essaye de dire que nous ne sommes pas une √©glise, quand nous avons obtenu des droits constitutionnels pour dire que nous sommes une √©glise. Tant que la constitution sera l√†, sans amendements √† ce sujet, nous aurons donc absolument ces droits, tout autant que n'importe qui d'autre. Nos a√Įeux ont soutenu cela. Mais qu'avons-nous fait? Nous avons viol√© chaque loi de la Constitution qu'on pouvait violer, et bient√īt c'est la F√©d√©ration des Eglises que toutes les √©glises et toutes les d√©nominations sont invit√©es √† int√©grer; et le diable est entr√© et a introduit la mondanit√© et tout parmi les membres des √©glises locales et des choses comme cela, et de grandes congr√©gations, la haute classe, la haute soci√©t√©, alors que la pauvre petite Eglise est encore l√†-bas, en train de na√ģtre de nouveau dans un g√Ęchis comme c'est le cas pour toute autre naissance, et payant encore le prix, continuant √† s'humilier et √† mourir, agissant de la m√™me mani√®re que ceux qui naquirent au commencement, au jour de la Pentec√īte, le m√™me genre d'Eglise qui l√†-bas... Elles seront ferm√©es et interdites d'acc√®s sur ordre de la F√©d√©ration des Eglises. Ce sera un boycott sous forme d'une union ou quelque chose comme cela. Soit vous en faites partie, soit vous √™tes dehors.

126      La marque de la b√™te est en train d'agir aujourd'hui, et le-le Sceau de Dieu, c'est le Saint-Esprit. Le rejeter, c'est la marque de la b√™te. Quiconque voit le Saint-Esprit et ne Le re√ßoit pas alors qu'il √©tait cens√© Le recevoir re√ßoit automatiquement la marque de la b√™te, car il n'existe que deux cat√©gories; tous ceux qui n'avaient pas le Sceau de Dieu avaient la marque de la b√™te. Donc, recevoir le Sceau de Dieu, c'est recevoir le Saint-Esprit. Le rejeter, c'est recevoir la marque de la b√™te. Voil√† tout. C'est l'exacte v√©rit√©.

127      Maintenant, l'Epouse est mont√©e, le reste est laiss√© ici. Et c'est ce dernier qui appara√ģt √† la seconde r√©surrection. "Heureux et saints ceux qui ont part √† la premi√®re r√©surrection, la seconde mort n'a point de pouvoir sur eux." C'est vrai. La seconde r√©surrection, ce sera le jugement du tr√īne blanc, alors l'√©glise... "Ne savez-vous pas, a dit Paul,... vous allez chez les incroyants, les hommes de loi et ainsi de suite alors que ce sont les saints qui jugeront la terre." Ces cas devraient √™tre jug√©s devant l'Eglise, non pas devant des magistrats injustes et ainsi de suite, c'est plut√īt devant l'Eglise que nos cas devraient l'√™tre. Vous vous tra√ģnez les uns les autres devant les tribunaux. Que Dieu ait piti√© d'un homme qui am√®nera un Chr√©tien devant les tribunaux. C'est vrai. Paul les a m√™me d√©fi√©s de le faire.

128      Eh bien, voil√† l'Epouse; et l√† c'est la vierge endormie qui est laiss√©e sur terre. La vierge sage va au ciel avec de l'huile dans sa lampe.

            Je sais que nous pouvons passer beaucoup de temps l√†-dessus, mais je dois-je vais me d√©p√™cher pour terminer ceci.

129      Est-ce que les Chr√©tiens p√®chent? Absolument pas. Il n'existe pas d'Ecriture qui dise qu'un Chr√©tien p√®che. Il ne peut pas p√©cher. Je sais qu'on en √©prouve un ressentiment. Eh bien, nous irons simplement dans I Jean 3 pour voir ce que dit l'Ecriture. Un Chr√©tien ne p√®che pas.

130      Avez-vous d√©j√† vu un oiseau √† la fois tout noir et tout blanc, ou un oiseau √† la fois tout blanc et tout noir? Avez-vous d√©j√† vu un homme √† la fois ivre et sobre? Non. On n'a jamais vu un p√©cheur qui est en m√™me temps un saint, non plus. √áa n'existe pas.

131      Bien, si √ßa vous chatouille un peu, mettez-y simplement beaucoup de baume, vous savez, et cela-cela gu√©rira alors juste en un instant.

132      Bon, les Ecritures sont absolument les preuves infaillibles de ce dont nous parlons. I Jean chapitre 3, verset 9. Tr√®s bien. Ecoutez ceci :

          Celui qui pratique le p√©ch√© est du diable, car le diable p√®che d√®s le commencement. Le Fils de Dieu a √©t√© manifest√© afin de d√©truire les oeuvres du diable.

            Ecoutez. Etes-vous pr√™ts? Avez-vous pris position? Tout est-il bien dispos√©? Ecoutez attentivement car c'est bouleversant.

          Quiconque est n√© de Dieu ne pratique pas le p√©ch√©... (Comment √ßa?)... parce que Sa semence... (Sa semence, celle de Dieu)... demeure en lui... (l'homme)... et il ne peut p√©cher, parce qu'il est n√© de Dieu.

          C'est par l√† que se font conna√ģtre les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n'est pas de Dieu, ni... qui n'aime pas son fr√®re.

            Comment pouvez-vous faire des d√©nominations et dresser des barri√®res et des choses semblables, puis, dire que vous √™tes n√©s de Dieu? Il n'en est rien. C'est une tromperie de Satan. C'est vrai. Mais un homme qui est n√© de Dieu ne peut p√©cher; il lui est impossible de p√©cher.

133      Regardez. Permettez-moi de prendre ce crucifix juste une minute, si on peut l'enlever de l√†. Qui √©tait la victime expiatoire? J√©sus-Christ. Comment entre-t-on en Christ? Qui est mort pour nous? Christ. Pourquoi est-Il mort? Pour nos p√©ch√©s. Il a subi ma peine. Est-ce vrai? Et alors comment est-ce que j'entre en Lui? Par un seul Esprit nous sommes tous baptis√©s pour former un seul Corps. Et quand nous sommes dans ce Corps, nous sommes sous le Sang et sommes libres de la condamnation. Il ne peut p√©cher, car il y a le sacrifice du Sang qui est l√† pour lui jour et nuit. All√©luia! Il ne peut p√©cher. Il n'a aucun d√©sir de p√©cher. S'il le fait-s'il commet vraiment une faute, ce n'est pas intentionnel. La Bible dit dans H√©breux, chapitre 10 : "Car si nous p√©chons volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√© (et Il est la V√©rit√©), il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s. Celui qui a viol√© la loi de Mo√Įse meurt sur la d√©position de deux ou trois t√©moins, de quel pire ch√Ętiment pensez-vous que sera jug√© digne celui qui aura foul√© aux pieds le Sang de J√©sus-Christ et qui aura tenu pour profane le Sang de l'alliance par lequel il a √©t√© sanctifi√©, et qui aura outrag√© l'oeuvre de gr√Ęce?"

134      Car par un seul esprit nous sommes tous baptis√©s pour former un seul Corps et nous sommes libres du p√©ch√© et nous ne pouvons p√©cher. Nous avons une expiation qui attend. Et si dans votre coeur vous avez encore le d√©sir de p√©cher, c'est que vous n'avez jamais √©t√© baptis√© pour former ce Corps, parce que vous seriez mort et votre vie serait cach√©e en Christ par Dieu et vous √™tes scell√© du Saint-Esprit. Les Chr√©tiens ne p√®chent pas. Ils commettent des erreurs, mais ils ne p√®chent pas. Amen. La raison pour laquelle ils ne p√®chent pas, c'est parce qu'ils ne peuvent pas p√©cher.

135      Comment puis-je avoir un... Supposons que je parcoure cette ville et que le maire de la ville me dise : "Monsieur Branham, je sais que vous visitez les malades, il y a une limitation de la vitesse. La vitesse limite dans cette ville est d'environ 50 km/h. Cependant je vous donne la permission de rouler √† environ 145 km/h, si vous le voulez, car j'ai confiance que vous ne le ferez pas √† moins que vous ayez un appel d'urgence ou qu'un accident√© soit en train de mourir quelque part. Et je vous donne la permission, en tant que maire de cette ville, de br√Ľler n'importe quel feu rouge; faites ce qui vous semble bon, allez-y tout simplement." Comment un petit policier de pacotille pourrait-il jamais m'arr√™ter l√†, pour avoir fait environ 65 km/h dans une zone o√Ļ la vitesse limite est de 50 km/h? Il ne le peut pas. Je ne peux violer aucune loi de limitation de vitesse dans cette ville, pourquoi? Je suis au-dessus des lois de limitation de vitesse. Amen. J'esp√®re que vous comprenez cela.

136      Et lorsque nous sommes morts, et que Dieu a agr√©√© notre repentance, qu'Il a agr√©√© notre bapt√™me, qu'Il a agr√©√© le Sang de Son propre Fils qui a √©t√© appliqu√© par la foi, Il reconna√ģt Sa pr√©-ordination; et Il savait que je ferais cela, et m'a agr√©√© en Christ, mort... Et Christ mourut √† ma place quand Il fut immol√© avant la fondation du monde. Mon nom fut inscrit dans le Livre en tant que Chr√©tien. All√©luia. Christ est mort √† ma place. Christ est mon sacrifice. Dieu ne pouvait plus m'imputer le p√©ch√©. Il me donne le Sceau du Saint-Esprit comme t√©moignage que je suis pass√© de la mort √† la Vie. Fiou! C'est r√©gl√©.

137      Donc, ceux qui sont n√©s de Dieu ne pratiquent pas le p√©ch√©, car ils ne peuvent p√©cher. Dans l'Ancien Testament, chaque ann√©e on se souvenait des p√©ch√©s. Mais Christ, par un seul sacrifice, a pour toujours rendu parfait l'adorateur. "Le-l'adorateur, une fois purifi√© (H√©breux 10)-l'adorateur, une fois purifi√©, n'a plus aucune conscience du p√©ch√©." Donc, consid√©rez ces gens qui courent dans l'√©glise et sautillent, crient et parlent en langues, qui se comportent exactement comme des Chr√©tiens et qui sortent en courant; une ann√©e apr√®s, une semaine apr√®s, ils rebroussent chemin. Pour commencer, ils ne sont arriv√©s nulle part. Ils ne font qu'imiter, car la Bible dit que le Saint-Esprit nous scelle en Christ jusqu'au jour de la r√©demption. All√©luia! C'est ce qui fait que je me repose avec assurance, parce que Dieu a promis cela.

138      Il n'y a plus de p√©ch√©s. La question du p√©ch√© est r√©gl√©e. C'est la raison pour laquelle le p√©ch√© para√ģt si sale aux yeux du Chr√©tien. C'est la raison pour laquelle les femmes qui sont l√† et qui portent des shorts paraissent si sales aux yeux du Chr√©tien. C'est la raison pour laquelle la vulgarit√©, ce qui est un tas de choses sales-c'est la raison pour laquelle fumer, boire, les jeux d'argent, tous ces programmes t√©l√©vis√©s non censur√©s, toutes ces choses paraissent sales. Pourquoi? Vous √™tes d'un autre Royaume. Vous √™tes n√© dans le Royaume de Dieu et scell√© par le Saint-Esprit jusqu'au jour de votre r√©demption.

139      Celui qui est n√© de Dieu ne pratique point le p√©ch√©, car il ne peut p√©cher. La semence de Dieu est en lui et il ne peut p√©cher. Tant que ce Saint-Esprit est l√†-dedans, Il √©loigne de vous tout d√©sir du p√©ch√©. Amen! Vous ne pouvez pas p√©cher; il n'y a plus de d√©sir.

            Nous pouvons nous √©tendre l√†-dessus, mais d√©p√™chons-nous. Je crains que nous ne puissions pas les aborder toutes.

     81. Pourquoi les √©glises qui baptisent au Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit et qui admettent que les femmes pr√©dicateurs pr√™chent, ont-elles tant de puissance et d'autorit√©?

140      Eh bien, √ßa c'est un point d√©licat. Maintenant, je sais que je m'adresse aux gens qui seront en d√©saccord avec ceci, mais en tant que Chr√©tien, je dois le dire. Il n'y a aucune autorit√© scripturaire dans la Bible concernant le bapt√™me d'eau au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit. Personne dans la Bible n'a jamais √©t√© baptis√© au nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit. C'est une tradition catholique enseign√©e au sixi√®me si√®cle.

141      Il n'a jamais √©t√© fait mention d'aspersion dans la Bible pour que les gens soient asperg√©s, ou qu'on verse de l'eau sur eux, mais ils ont √©t√© immerg√©s. Si vous voulez le savoir, j'ai ici le texte grec et le texte h√©breu l√†-dessus.

142      Et le jour de la Pentec√īte, Pierre a exig√© des gens qu'ils se repentent et qu'ils soient baptis√©s au Nom de J√©sus-Christ pour la r√©mission de leurs p√©ch√©s. Et P√®re, Fils et Saint-Esprit ne sont pas des noms. P√®re, Fils et Saint-Esprit... Matthieu 28:19 dit : "Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au Nom..." pas aux noms; au Nom (au singulier); pas au nom du P√®re, au nom du Fils, au nom du Saint-Esprit; mais au Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit. "P√®re" n'est pas un nom; "Fils" n'est pas un nom; "Saint-Esprit" n'est pas un nom. Ce sont des titres qui se rapportent au Nom.

143      Or, dix jours plus tard, Pierre a dit : "Repentez-vous et que chacun de vous soit baptis√© au Nom du Seigneur J√©sus-Christ." P√®re, Fils et Saint-Esprit, voyez comment la conception extr√©miste trinitaire... Voyez-vous? Ils veulent faire de cela trois dieux. Il n'y a pas trois dieux. J'aimerais vous le lire dans l'original grec que j'ai ici. Le seul moyen qu'ils avaient pour baptiser au Nom de J√©sus-(et c'est ce que la Bible dit dans l'original grec), c'√©tait en amenant les gens √† reconna√ģtre qu'Il √©tait Dieu.

144      P√®re, Fils et Saint-Esprit sont des offices d'un seul Dieu. Il √©tait le P√®re; Il √©tait le Fils; Il est le Saint-Esprit. Ce sont trois offices ou trois dispensations : la Paternit√©, la Filiation et la dispensation du Saint-Esprit. Cependant, P√®re, Fils et Saint-Esprit ont un seul Nom : le Seigneur J√©sus-Christ.

145      Depuis ce jour-l√†, toute personne √©tait baptis√©e au Nom de J√©sus-Christ, et on a trouv√© quelques-uns qui √©taient baptis√©s mais sans que ce soit en un quelconque nom; et le grec original ainsi que l'h√©breu disent juste ici que le bapt√™me au Nom de J√©sus-Christ est pour le pardon des p√©ch√©s, aussi bien le grec que l'h√©breu. "Remettre" signifie effectivement "pardonner". Si je remets quelque chose, c'est pour l'enlever. Remettre cela,-enlever cela.

146      Mais, il n'y a aucune Ecriture dans la Bible... Et l'ap√ītre Paul, √† son passage, rencontra quelques fr√®res baptistes, Actes 19. Ils passaient des moments glorieux; ils poussaient des cris; ils √©taient dans une grande joie et passaient des moments merveilleux; ils pr√™chaient; il y avait de la joie dans le camp.

147      Au chapitre 18, Aquilas et Priscille avaient visit√© ces gens, dont Apollos; ces gens √©taient des baptistes. Et Paul alla vers eux et leur dit : "Avez-vous re√ßu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?"

            Et ils lui r√©pondirent : "Nous n'avons m√™me pas entendu dire qu'il y ait un Saint-Esprit."

148      Il dit : "Comment avez-vous √©t√© baptis√©s?" Je sais que dans la version Roi Jacques, il est dit : "de quel"; dans l'original, il est dit : "de quelle mani√®re". De quel bapt√™me ou comment avez-vous √©t√© baptis√©s?"

149      Ils r√©pondirent : "Nous avons √©t√© baptis√©s par Jean, la m√™me personne qui a baptis√© J√©sus. Paul dit : "Cela ne marche plus; vous devez √™tre baptis√©s de nouveau." Sur ces paroles, ils retourn√®rent dans l'eau et furent rebaptis√©s au Nom de J√©sus-Christ. Paul leur imposa les mains et le Saint-Esprit vint sur eux. Maintenant, si cela-si ici, il est dit : P√®re, Fils et Saint-Esprit et que l√† il est dit : Seigneur J√©sus-Christ, je ne peux pas atteindre les deux cibles. Cela devrait √™tre clair.

150      Maintenant, Matthieu 28:19, c'est le dernier chapitre et le dernier verset de Matthieu. Si vous lisiez une histoire d'amour, et qu'il soit dit : "Jean et Marie v√©curent heureux depuis lors." Qui sont Jean et Marie? Retournez au d√©but du livre pour d√©couvrir qui ils sont. Voyez qui sont Jean et Marie qui v√©curent heureux depuis lors. Si J√©sus a dit : "Allez, baptisez au Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit, alors que "P√®re" n'est pas un nom, que "Fils" n'est pas un nom et que "Saint-Esprit" n'est pas un nom, de quoi alors parlait-Il? Qui est le P√®re, le Fils et le Saint-Esprit? Revenez au d√©but du Livre et lisez. Je citerai ensuite la g√©n√©alogie de J√©sus-Christ, chapitre 1, verset 18.

          Voici de quelle mani√®re arriva la naissance de J√©sus-Christ :

            (Maintenant, faites bien attention. Ce poteau, nous l'appellerons : P√®re. Cette chaire : Fils; Ceci : Saint-Esprit. Maintenant, qui est le P√®re de J√©sus-Christ? C'est Dieu. Acceptez-vous tous cela? Dieu est le P√®re de J√©sus-Christ? √áa, c'est Dieu le P√®re. √áa, c'est Dieu le Fils. √áa, c'est Dieu le Saint-Esprit.)

          Voici de quelle mani√®re... la naissance de J√©sus-Christ : (Matthieu 1:18) Quand... Marie sa mari√©e-m√®re, ayant √©t√© fianc√©e √† Joseph, se trouva enceinte par la vertu du... [L'Assembl√©e dit : "Saint-Esprit"-Ed] avant qu'ils eussent habit√© ensemble. (Je pensais que Dieu √©tait Son P√®re. Je pensais qu'Il a dit que c'√©tait Dieu Son P√®re. Comment donc Dieu et le Saint-Esprit peuvent-Ils, tous deux, √™tre Son P√®re s'ils sont deux individus diff√©rents, deux personnes diff√©rentes, deux personnalit√©s diff√©rentes, peu importe comment vous voulez consid√©rer cela? Ils devaient √™tre la m√™me Personne, autrement, Il avait deux papas spirituels.)

          ... de quelle mani√®re arriva la naissance de J√©sus-Christ: quand... Marie, sa m√®re, ayant √©t√© fianc√©e √† Joseph, se trouva enceinte par la vertu... (pas de Dieu, le P√®re, mais)... du Saint-Esprit.

          Tout cela arriva, afin que s'accompl√ģt ce que le Seigneur avait annonc√© par le proph√®te : Voici, la vierge concevra et sera enceinte... (Voyez?)... Et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.

151      Et, quel nom Lui donna-t-on? J√©sus. Tr√®s bien. P√®re, Fils, Saint-Esprit. Maintenant, P√®re et Saint-Esprit, c'est le m√™me Esprit. Qu'est-ce que l'Esprit? C'est l'Esprit de Dieu. Et lors du bapt√™me de J√©sus, Il vint et habita en Lui, disant : "Celui-ci est Mon Fils bien-aim√© en qui J'ai trouv√© bon de demeurer." Il descendit et habita en J√©sus, et cela fit de Lui Emmanuel sur la terre. Quel √©tait donc le Nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit? [L'Assembl√©e r√©pond : "J√©sus-Christ."-Ed] C'√©tait certainement cela.

152      Ainsi, Pierre eut la m√™me r√©v√©lation. Maintenant, nous avons une vue bien exerc√©e, l√†-dessus. Nous atteignons le but. Voyons voir si les disciples ont pratiqu√© ce genre de tir. Chaque fois qu'ils se r√©unissaient, chaque fois qu'il √©tait question du bapt√™me, les gens devaient √™tre baptis√©s au Nom de J√©sus-Christ, car Il a dit : "Il n'y a sous le ciel aucun autre Nom qui ait √©t√© donn√© parmi les hommes, par Lequel vous devez √™tre sauv√©s." C'est une fausse conception du diable et il n'y a pas du tout d'Ecriture √† ce sujet. C'est vrai.

153      Et maintenant, j'esp√®re que cela ne vous a pas bless√©s, mais c'est la v√©rit√©. Voyez? C'est la v√©rit√©, fr√®re. Vous ne pouvez pas faire que... Vous ne pouvez pas toucher le P√®re, Fils, Saint-Esprit √† un endroit et toucher J√©sus √† un autre alors que personne n'a jamais √©t√© baptis√© au nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit. Toute personne, dans la Bible, a √©t√© baptis√©e au Nom de J√©sus et ceux qui n'avaient pas √©t√© baptis√©s de cette fa√ßon devaient venir pour √™tre rebaptis√©s avant m√™me de recevoir le Saint-Esprit. Ils pourraient avoir agi comme s'ils avaient beaucoup de puissance. Vous devez suivre le plan infini de Dieu. C'est tout √† fait vrai. Tr√®s bien.

154      P√®re, Fils et Saint-Esprit, c'est faux. Maintenant, pour ce qui est des femmes pr√©dicateurs, toute personne sait que cela n'est pas correct. Et si vous n'en savez pas mieux que cela! J'aurais aim√© avoir du temps pour lire cela dans le texte grec, ce qui y est dit. Il est dit : "Si vos femmes veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leurs maris, car il est mals√©ant et honteux √† une femme de parler dans l'√©glise." C'est ce que dit le texte grec-ou plut√īt le texte h√©breu. "Comme le dit aussi la loi, qu'elles demeurent silencieuses, avec une enti√®re soumission au pasteur (voyez?), car il est d√©shonorant et honteux √† une femme de parler dans l'√©glise." Oh! la la! n'importe qui devrait le savoir. Et maintenant... c'est √† travers toutes les Ecritures, dans Timoth√©e et dans les autres Ecritures; j'ai not√© cela ici; c'est la v√©rit√©. Tr√®s bien.

155      Maintenant, pourquoi alors ont-ils la puissance? Vous dites : "Pourquoi cela agit-il?" Ecoutez, fr√®re, permettez-moi de vous poser une question, ou plut√īt soeur, qui que ce soit qui a pos√© cette question, suivez. J'ai assist√© √† quelques r√©unions les plus puissantes parmi des mahom√©tans, au cours desquelles les gens criaient, sautillaient, prenaient un couteau et l'enfon√ßaient droit dans le coeur comme ceci. Et ils versaient de l'eau dans le dos, et marchaient nus-pieds √† travers le feu et tout le reste comme cela. Ils se couchaient sur un lit garni de pointes et-et ils prenaient une √©p√©e et la plantaient dans la bouche et l'enfon√ßaient carr√©ment comme cela-vous-m√™me, vous pourriez la tenir et la retirer et elle √©tait couverte de sang et tout le reste. Ne parlez pas de ces choses-l√†. Voyez-vous? Ce n'est pas la v√©rit√©; √ßa ne confirme rien. Voyez? J√©sus dit... Permettez-moi de vous lire les Ecritures que j'ai not√©es ici, Matthieu 7.21-23 : "Beaucoup viendront √† Moi en ce jour-l√†... Ce ne sont pas tous eux qui me disent : "Seigneur, Seigneur!" qui entreront dans le Royaume des cieux, mais ceux qui font la volont√© de mon P√®re qui est dans les cieux; car plusieurs viendront √† Moi en ce jour-l√†, et diront : Seigneur n'ai-je pas pr√™ch√© par Ton Nom; n'ai-je pas chass√© des d√©mons, n'ai-je pas proph√©tis√© et n'ai-je pas fait toutes ces choses? Il leur dira : "Retirez-vous de Moi, vous qui commettez l'iniquit√©, je ne vous ai jamais connus." Voyez?

156      Ainsi ne... voyez? Il n'y a qu'une seule v√©rit√©, fr√®re. Maintenant, je ne dis pas que ceux qui baptisent les gens au Nom de J√©sus-Christ iront tous en enfer. Je ne le dis pas. Dieu est le Juge; qu'Il fasse tout ce qu'Il d√©sire faire; mais l√©galement, il n'y a pas d'Ecriture dans la Bible pour baptiser les gens au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit.

157      Paul a ordonn√© que celui qui a √©t√© baptis√© autrement qu'au Nom de J√©sus vienne et soit encore baptis√© au Nom de J√©sus, et il a ajout√© : "Si un ange du ciel venait et pr√™chait une autre doctrine (Gal 1:8) qu'il soit anath√®me." Et Paul dit : "Je l'ai dit pr√©c√©demment, et je le r√©p√®te, si un ange du ciel vous annonce autre chose, qu'il soit anath√®me."

158      Eh bien, cela ne peut pas... Vous ne pouvez pas atteindre une cible ici et une autre l√†-bas. P√®re, Fils et Saint-Esprit; vous dites : "Qu'ils aillent de l'avant, ils ont raison!" Et le Nom de J√©sus, on laisse cela aller de l'avant et on dit : "Ils ont raison." Il faut bien qu'il y ait quelque chose qui tape juste. Dieu n'est pas un semeur de confusion.

159      Et si vous ramenez cela dans la Bible, √† n'importe quel endroit que vous voulez, vous d√©couvrirez que c'est un faux bapt√™me. Ensuite, si vous vous r√©f√©rez √† l'histoire, l√† au sixi√®me si√®cle, lorsque le grand Agtobus, je crois que c'√©tait bien lui, qui avait baptis√© ou un de... Je ne dis pas que c'√©tait Agtobus; j'oublie le nom de celui qui a baptis√©... Si vous voulez le v√©rifier dans "The-The Ante Nicene Fathers" [Les P√®res pr√©-Nic√©ens-N.D.T.] avant " The Ante-... " - la conf√©rence de Nic√©e en 325 apr√®s J√©sus-Christ, ils baptisaient toujours au Nom du Seigneur J√©sus. Et lorsque l'√©glise Catholique est arriv√©e au pouvoir, ils ont pris le nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit. Pas une seule fois, avant cela, quelqu'un n'avait √©t√© baptis√© au nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit. C'est une tradition catholique.

160      Luther, en sortant, en a emport√© beaucoup avec lui. Wesley en a emport√© le reste. On s'y r√©f√®re encore. Et le cat√©chisme catholique intitul√© "La Foi de nos p√®res", je pense que c'est bien cela; √† la page 144, je pense que c'est bien l√†, il est dit-ils disent: "Est-ce que tout protestant sera sauv√©?" Il est dit : "Peut-√™tre quelques-uns." Ils pr√©tendent vivre selon la Bible, cependant ils continuent √† se servir des enseignements catholiques. Il est dit : "Dans la Bible, ces catholiques-l√† baptisaient au nom du P√®re-au Nom du Seigneur J√©sus-Christ, nous, nous en avons retir√© le caract√®re sacr√© pour le placer sur 'P√®re, Fils, Saint-Esprit', et les protestants acceptent cela." Il est dit : "Peut-√™tre que quelques-uns seront sauv√©s." Ils ne le seront pas √† cause de cela! Tr√®s bien.

            82. Existe-t-il plusieurs mondes?

161      Oui, il y a des mondes et des mondes, H√©breux chapitre 1, verset 2. H√©breux chapitre 11, verset 3. Il y a des mondes et des mondes. Dieu a cr√©√© des mondes, m-o-n-d-e-s, des mondes.

            83. Existe-t-il plusieurs cieux?

162      Oui! Dans 1-dans II Corinthiens 12:3, Paul dit qu'il connaissait un homme qui fut ravi au troisi√®me ciel. Et l√†, dans Apocalypse et ainsi de suite, il y en a plusieurs. Je vais devoir me d√©p√™cher, car il est-il est maintenant temps que je termine. Serait-il possible que je lise les autres questions d'un trait pour les commenter simplement (tr√®s bien!)?

            84. Un b√©b√© en Christ ira-t-il dans l'enl√®vement?

163      Absolument! S'il est un b√©b√©, il est n√© de nouveau. Peu importe combien il est jeune, il ira de toute fa√ßon. Vous voyez?

     85. Pourquoi Christ m'√©tait-Il apparu quand j'√©tais pr√®s de recevoir les sacrements?

164      Eh bien, sans doute que votre coeur √©tait simplement dans une bonne disposition et vous vous √©tiez approch√© de Dieu pieusement pour faire cela; et c'est la raison pour laquelle Il vous est apparu. Voyez-vous? Ce serait la seule raison, √† mon avis. Je ne peux pas dire plus que-que ce que ce... Voyons voir.

     86. Si nous √©tions sauv√©s avant la... (Oh, oh, nous n'avons pas besoin de nous arr√™ter ici, n'est-ce pas?) Si nous √©tions sauv√©s avant la fondation du monde-L'√©tions-nous?

165      Bien s√Ľr que oui! Apocalypse 13:8 dit que vous √©tiez sauv√© et votre nom √©tait inscrit dans le Livre de Vie de l'Agneau avant que le monde ne f√Ľt cr√©√©. Et Eph√©siens 1:4-5... Permettez-moi de lire juste cela. Cela ne prendra qu'une minute, et vous voyez donc que je ne le cite pas simplement - simplement, je suis - je suis... Tr√®s bien, voil√†; lisons ceci :

          B√©ni soit Dieu, le P√®re... (Eph√©siens chapitre 1, verset 3)

          B√©ni soit Dieu, le P√®re de notre Seigneur J√©sus-Christ qui nous a b√©nis de toutes sortes de b√©n√©dictions spirituelles dans les lieux c√©lestes en Christ J√©sus :

          (Ecoutez!) En Lui Dieu nous a √©lus avant la fondation du monde pour que nous soyons saints et irr√©pr√©hensibles devant Lui... (puisque Christ mourut pour nous, bien s√Ľr)

          Il nous a pr√©destin√©s dans Son amour √† √™tre Ses enfants d'adoption par J√©sus-Christ, selon le bon plaisir de sa volont√©.

166      Maintenant, dans le Livre d'Apocalypse... J'ai √ßa ici; permettez-moi de prendre cela tr√®s rapidement afin que vous-vous voyiez que je ne me suis pas content√© de citer cela. J'aimerais citer cela. Apocalypse 13:8; √©coutez ceci rapidement:

          Et tous les habitants de la terre dont les noms-de la terre L'adorent, ceux dont le nom n'a pas √©t√© √©crit dans le Livre de Vie de l'Agneau qui a √©t√© d√®s avant la fondation du monde. (C'est √† ce moment-l√† que cela eut lieu. Tr√®s bien.)

            87. Etions-√©tions-nous des esprits √† ce moment-l√†?

167      Non! A ce moment-l√†, nous n'√©tions rien du tout; mais nous √©tions dans la pens√©e de Dieu. Il a prononc√© la chose et cela s'est mat√©rialis√©. J√©sus √©tait immol√© avant... Combien savent que la Bible enseigne que J√©sus √©tait l'Agneau immol√© avant la fondation du monde? Pourquoi? Dieu pronon√ßa la parole et quand Il le fit, c'√©tait une affaire pratiquement termin√©e. Et quand Il m'a vu, Il vous a vu avant la fondation du monde, nous n'√©tions que figuratifs dans Sa pens√©e. Alors, quand nous sommes venus dans le monde, nous √©tions √† la fois homme et femme, m√Ęle et femelle. Il a s√©par√© l'esprit f√©minin de l'esprit masculin et en a form√© la femme et Il a laiss√© l'esprit masculin dans l'homme.

168      Lorsque vous voyez une femme se comporter comme un homme, il y a quelque chose qui ne va pas. Quand vous voyez un homme se comporter en eff√©min√©, comme une femme, il y a quelque chose qui ne va pas.

169      Et ensuite, Il retira une c√īte de l'homme et lui forma une aide, et les deux sont un.

170      Mais avant la fondation du monde, nos noms... Lorsque l'Agneau fut immol√©, nos noms furent √©crits dans le Livre, quand Il nous a vus d'avance dans la pens√©e de Dieu et nous a pr√©destin√©s par Sa prescience, avant la fondation du monde. Oh, fr√®re, cela ne pousserait-il pas l'√©glise √† se lever et √† courir dans les all√©es! Pensez-y. Vous qui √™tes n√© de nouveau, avant la fondation du monde, Dieu a √©crit votre nom dans le Livre de Vie de l'Agneau. Christ est mort et Il a envoy√© le Saint-Esprit ici-bas pour vous appeler √† la Vie √©ternelle. Vous L'avez re√ßu; Il vous a scell√©. Vous l'√™tes jusqu'au jour de la r√©demption. All√©luia!

171      On parle de tenir bon! Ce n'est pas : Est-ce que je tiens bon? C'est : Lui, a-t-Il tenu bon? Ce n'est pas ce que moi j'ai fait qui compte; c'est ce que Lui a fait. Ce n'est pas : je vais cesser de fumer, je vais cesser de mentir; je vais cesser de voler; c'est : Lui est mort pour moi. Et Il m'a d√©barrass√© de mon esprit et m'a chang√© en une nouvelle cr√©ature.

            Maintenant, la question suivante, juste apr√®s celle-ci, est... Rapidement maintenant pour que nous l'abordions.

            88. Quelle diff√©rence y a-t-il entre le corps, l'√Ęme et l'esprit?

172      Le corps, c'est la chair que vous voyez et qui doit pourrir. C'est venu au monde par le d√©sir sexuel du p√®re et de la m√®re. √áa doit pourrir. Il n'a rien de bon. Par cons√©quent, √† la nouvelle naissance, √† la r√©surrection quand-quand vous serez ramen√© dans un nouveau corps, ce sera la puissance cr√©atrice de Dieu qui prononcera la parole comme Il le fit pour Adam, et vous sortirez.

     89. Veuillez expliquer votre th√©orie selon laquelle Eve avait con√ßu Ca√Įn du diable?

173      Je n'ai jamais dit cela; j'ai dit qu'Eve avait con√ßu Ca√Įn du serpent.

     Dans Gen√®se 4, une fois-verset 1 dit clairement qu'Adam connut Eve, sa femme; et elle con√ßut et enfanta Ca√Įn, et elle dit : "J'ai form√© un homme avec l'aide de l'Eternel."

            Certainement! Toute vie doit venir de Dieu. John Dillinger est venu de Dieu. Adolf Hitler est venu de Dieu. Chaque... George-George Whitfield est venu de Dieu ainsi que Bob Ingersol. Toute personne vient de Dieu.

174      Mais voici ce que j'ai dit, et je d√©sire que quelqu'un d√©truise cela. Voyez? La Bible dit qu'Il mettrait (dans Gen√®se 3:8)... Je... Le... Quand on a pos√© la question de savoir √† quel moment Eve avait √©t√©... quelque chose lui √©tait arriv√©, elle a  rencontr√© le serpent... Or, le serpent n'√©tait pas un reptile; il √©tait une b√™te, la plus subtile de toutes celles qu'il y avait dans les champs. Il n'y avait rien...

175      Aujourd'hui la science est √† la recherche des os d'un certain animal qui relierait l'homme et le singe. Le plus proche qu'ils ont, c'est le chimpanz√©. Ils n'arrivent pas √† trouver un seul os. Jamais ils n'y arriveront, parce que c'est un serpent. C'est une r√©v√©lation de Dieu.

176      Ecoutez. Le serpent √©tait un-comme un homme pr√©historique, quelque chose proche de Dieu-ou plut√īt proche de l'homme. Et c'est la seule chose. S'il √©tait arriv√© qu'un autre animal-que Satan f√Ľt entr√© en lui, cette semence ne se serait pas m√©lang√©e avec celle de la femme. Vous ne pouvez pas m√©langer la semence de l'homme avec la semence de tout autre animal. √áa ne marchera pas. Mais cet animal dont la semence pouvait √™tre m√©lang√©e n'existe plus, il a disparu. Dieu l'a transform√© en un serpent. Mais rappelez-vous quand...

            Il a demand√© : "Pourquoi vous √™tes-vous cach√©s? Pourquoi vous √™tes-vous couverts de feuilles de figuier?"

            Alors ils se sont mis √† se rejeter la responsabilit√© l'un sur l'autre comme dans l'arm√©e. "Eh bien, a dit Adam, la femme que Tu m'as donn√©e m'a entra√ģn√© √† manger du fruit."

177      Et la femme a dit : "Le serpent m'a s√©duite." Maintenant, que signifie "s√©duire"? "Elle-il m'a s√©duite."

178      Alors Dieu a dit : "Je mettrai inimiti√© entre ta post√©rit√© et la post√©rit√© du serpent." La post√©rit√©, le serpent avait une post√©rit√© litt√©rale, et elle est venue par Ca√Įn.

            Par Ca√Įn sont venus tous les hommes habiles, tous les gens instruits, jusqu'au d√©luge. Et apr√®s cela, vint Abel qui fut tu√©, mais Seth fut suscit√© √† sa place pour repr√©senter la mort, l'ensevelissement et la r√©surrection de J√©sus. Et de lui est venu un peuple humble de bergers et autres, mais un peuple qui craignait Dieu. Et J√©sus a dit que les enfants de ce monde sont plus sages, plus intelligents que les enfants du Royaume. C'est vrai.

179      Nous ne pouvons pas nous comparer √† eux. N'essayez pas de vous √©lever pour √™tre comme eux. Humiliez-vous devant Dieu. Ne cherchez pas √† √™tre malin et sage; cherchez √† ne conna√ģtre que J√©sus et laissez tomber cela, car c'est l√† que repose la post√©rit√© du serpent aujourd'hui. Et les gens se glorifient parce que des scientistes, des √©rudits, des hommes instruits, et des √©rudits de renom sont membres de leurs √©glises. Je pr√©f√©rerais avoir comme membre de mon √©glise un homme qui conna√ģt r√©ellement Dieu, aussi longtemps qu'il est la post√©rit√© de Christ, m√™me s'il ne conna√ģt pas son alphabet.

180      La Post√©rit√© de la femme, la Post√©rit√© de la femme, laquelle √©tait Christ... Marie a mis au monde le Christ. Et la post√©rit√© du serpent, laquelle √©tait Ca√Įn, a continu√© jusqu'√† Judas Iscariot. Et J√©sus et Judas √©taient l'un et l'autre les incarnations juste au m√™me moment; c'√©taient Dieu et le diable. Quatre personnes mouraient √† la croix au Calvaire. Il y avait un brigand de chaque c√īt√© de J√©sus, et Judas se pendit √† un sycomore, ce qui repr√©sente une croix : "Maudit est celui qui est pendu au bois."

            Un brigand a dit : "Si Tu es le Fils de Dieu, fais-nous descendre."

181      L'autre a dit : "Seigneur, pour nous, c'est justice que nous soyons punis; Toi, Tu n'as rien fait. Souviens-Toi de moi quand Tu viendras dans Ton r√®gne."

            J√©sus a dit : "Aujourd'hui, tu seras avec Moi dans le paradis."

182      C'√©tait l√† le-J√©sus, le Pr√©dicateur de l'Evangile, qui pr√™chait √† la croix. Satan retournait en enfer, prenant avec lui la post√©rit√© du serpent, l'incroyant. Dieu retournait au ciel prenant avec Lui un p√©cheur repentant, la post√©rit√© de la femme. Certainement.

183      Ce n'√©tait pas la post√©rit√© du diable, c'√©tait la post√©rit√© du serpent. Et le serpent avait une post√©rit√©; la Bible dit qu'il en avait une. Et elle existe encore aujourd'hui, la post√©rit√© du serpent. Il y a tant...

            Bon, vous pouvez me poser une autre question l√†-dessus. Si nous en avions le temps, je saurais vous r√©pondre, et...

     90. Veuillez expliquer ce que l'on entend par "ne pratique pas le p√©ch√©" mentionn√© dans 1 Jean 5.18.

            Oh! la la! nous y sommes tout justement, je crois que c'est ici. Peut-√™tre que cela... J'ai cela; je suis tomb√© directement l√†-dessus. Peut-√™tre que le Seigneur voulait que je lise cela. Tr√®s bien, 1 Jean.

          Nous savons que quiconque est n√© de Dieu ne pratique pas le p√©ch√©;...

184      Certainement pas. Je venais d'en parler. Il ne peut p√©cher, il est n√© de Dieu. "Ne pratique pas le p√©ch√©", il ne peut p√©cher; la semence demeure en lui. Une autre Ecriture √† laquelle vous pouvez vous r√©f√©rer √† ce sujet, c'est Romains 4.8, 4 de 5 √† 8, l√† o√Ļ Dieu... c'est plut√īt David qui, en parlant, il y a des ann√©es, a dit : "Heureux l'homme √† qui Dieu n'impute pas son p√©ch√© (voyez?), car il ne pratique pas le p√©ch√©."

            Maintenant, nous en avons encore une et puis ce sera tout. Voyons.

     91 Fr√®re Bill, quelle est la diff√©rence entre la fornication et l'adult√®re, selon Matthieu 19.9?

185      J√©sus dit dans Matthieu 19.9 : "Celui qui r√©pudie sa femme et qui en √©pouse une autre, sauf pour cause de fornication, commet un adult√®re." La diff√©rence entre la fornication et l'adult√®re-le mot pourrait √™tre utilis√© d'une fa√ßon ou d'une autre. Mais pour √©claircir ce dont Il parlait l√†, cela-une femme c√©libataire ne peut commettre adult√®re parce qu'elle n'a pas de mari envers qui commettre adult√®re. Pour elle c'est une impuret√©. Elle doit confesser cela √† son mari avant leur mariage, si elle a fait cela. Sinon, si son mari le d√©couvre plus tard, il a le droit de la r√©pudier, parce qu'elle a fait un faux voeu. En effet, la Bible dit : "Que cela soit bien..." ou plut√īt c'est le rituel qui le dit. "Que cela soit bien connu de vous (j'ai cela dans la mienne), que si un couple est uni autrement que le permet la Parole de Dieu, leur mariage n'est pas l√©gal. Je vous demanderai et exigerai de vous deux (puisque vous r√©pondrez certainement au jour du jugement, quand les secrets de tous les coeurs seront r√©v√©l√©s),que si l'un de vous conna√ģt quelque chose qui emp√™cherait que vous soyez l√©galement unis, qu'il le confesse maintenant." Vous y √™tes! Voyez?

186      Donc, la fornication, c'est ce qu'une jeune fille-quand elle m√®ne une vie impure, c'est la fornication, √©tant donn√© qu'elle n'a pas de mari. Mais quand elle est mari√©e et qu'elle m√®ne alors une telle vie, elle commet adult√®re contre son mari.

187      Il n'y a pas longtemps une femme est venue et elle a dit : "Oh! j'ai tout confess√©." Elle √©tait nerveuse et faisait une d√©pression nerveuse, et elle a dit : "J'ai tout confess√© √† Dieu."

188      J'ai dit : "Vous devez le confesser √† votre mari. Ce n'est pas contre Dieu que vous avez commis adult√®re, c'est contre votre mari." C'est vrai.

189      Et si un homme √©pouse une femme qui a men√© une vie impure avant qu'elle ne l'√©pouse, et qu'ensuite elle vienne vers lui, m√™me s'ils sont mari√©s depuis longtemps et qu'elle vienne lui dire ensuite : "Ch√©ri, je veux te dire quelque chose. J'avais couru avec un autre homme, je ne te l'avais jamais dit." J√©sus dit qu'il a le droit de la r√©pudier et d'en √©pouser une autre, car pour commencer, ils n'√©taient pas mari√©s, vu qu'elle avait menti, elle lui avait dit un-un mensonge.

            Maintenant, voici quelque chose d'autre. Merci.

     92. Veuillez expliquer 1 Jean 5.16.

            1 Jean 5, nous avons cela juste ici.

          Si quelqu'un voit son fr√®re commettre un p√©ch√© qui ne m√®ne point √† la mort, qu'il prie, et Dieu donnera la vie √† ce fr√®re, il la donnera √† ceux qui commettent un p√©ch√© qui ne m√®ne point √† la mort. Il y a un p√©ch√© qui m√®ne √† la mort, ce n'est pas pour ce p√©ch√©-l√† que je dis de prier.

190      Tr√®s bien. Nous allons... Ramenons cela simplement en arri√®re pour y r√©pondre rapidement, c'est la derni√®re. Allons directement dans Marc, cela va donner l'explication exacte de ce qu'est ce p√©ch√© qui m√®ne √† la mort. Il y a un p√©ch√© qui m√®ne √† la mort, et vous n'avez m√™me pas √† prier pour ce p√©ch√©. Combien savent qu'il y a un p√©ch√© qui m√®ne √† la mort? Vous n'avez m√™me pas √† prier pour cela. Prenez Marc, le chapitre 3 de Marc. Et une fois que nous aurons trouv√© le chapitre 3 de Marc, nous prendrons alors rapidement cette Ecriture avant de cl√īturer. Alors au chapitre 3, verset 22.

          Et les scribes, qui √©taient descendus de J√©rusalem dirent: Il est poss√©d√© de B√©elz√©bul... (Ils L'avaient vu discerner les pens√©es des gens)... et ils dirent : Il est poss√©d√© de B√©elz√©bul; c'est par le prince des d√©mons qu'il chasse les d√©mons.

          J√©sus les appela, et dit au-leur dit sous forme de paraboles : Comment Satan peut-il chasser Satan?... (Si donc le diable peut gu√©rir, comment peut-il le faire?)... Comment Satan peut-il chasser Satan?

          .... si un royaume est divis√© contre lui-m√™me, ce royaume ne peut subsister;

          Et si une maison est divis√©e contre elle-m√™me, cette maison ne peut subsister.

          Si donc je... Si donc Satan se r√©volte contre lui-m√™me, il est divis√©, et il ne peut subsister, mais c'en est fait de lui.

          Personne ne peut entrer dans la maison d'un homme fort et piller ses biens, sans l'avoir auparavant li√©, lui-cet homme fort; alors il pillera ses biens.

            Comment peut-Il entrer dans leur coeur pour voir ce que... (voyez?) √† moins que cela soit de Dieu?

          Je vous le dis en v√©rit√©, tous les p√©ch√©s seront pardonn√©s aux fils des hommes, et les blasph√®mes que... ils... quiconque... qu'ils auront prof√©r√©s.

          Mais quiconque blasph√©mera contre le Saint-Esprit n'obtiendra jamais de pardon : il encourt la condamnation √©ternelle (c'est-√†-dire la s√©paration). Parce que... (pourquoi dit-Il cela?)... Parce qu'ils disaient : Il est poss√©d√© d'un esprit impur.

191      Ils appelaient l'Esprit de Dieu qui accomplissait ces miracles en Christ-ils disaient que c'√©tait l'esprit du diable qui accomplissait cela; J√©sus a dit que c'est cela le p√©ch√© impardonnable. Et si vous voyez un homme... Priez-ne priez pas pour lui, s'il se moque du Saint-Esprit et parle en mal du Saint-Esprit; il vous est interdit m√™me de prier pour une telle personne. Comprenez-vous cela? Car il y a un p√©ch√© qui m√®ne √† la mort. Il n'y a qu'un seul p√©ch√©. J√©sus a dit que toutes sortes de p√©ch√©s seront pardonn√©s aux fils des hommes, mais le blasph√®me contre le Saint-Esprit ne sera pas pardonn√©.

192      Bon, les gens disent : "Eh bien, blasph√©mer contre le Saint-Esprit..." Qu'est-ce que "blasph√©mer"? Cela signifie "parler en mal, ridiculiser, se moquer, blasph√©mer". Tr√®s bien.

193      En quoi ont-ils blasph√©m√© contre Lui. En disant que ce Saint-Esprit qui √©tait en Lui, par qui Il agissait, faisait ce qu'Il faisait-ils disaient : "Il est poss√©d√© de B√©elz√©bul, du diable. Et c'est le diable, un diseur de bonne aventure en Lui, qui Lui fait faire ces choses. Il connaissait les secrets des coeurs de gens, et Il a dit √† Philippe qu'Il savait o√Ļ il √©tait avant que ce dernier ne vienne √† la r√©union, et Il chasse les d√©mons et fait ces choses l√†-bas. C'est par B√©elz√©bul qu'Il le fait, Il est un d√©mon." Et J√©sus a dit que ce p√©ch√© ne sera jamais pardonn√©, c'est donc √ßa le p√©ch√© impardonnable pour lequel il ne faut jamais prier. Cela ne pourra jamais √™tre pardonn√©. Un homme et une femme qui font cela se sont √©ternellement scell√©s eux-m√™mes loin de la Pr√©sence de Dieu, et √† perp√©tuit√©, sans pardon.

            L'aimez-vous?

            Je L'aime, je L'aime,

            Parce qu'Il m'aima le premier,

            Et acquit mon salut,

            Sur le bois du Calvaire.

194      Ecoutez; vous avez √©t√© si gentils et √ßa a √©t√© tr√®s dur, et cela a pris du temps. Maintenant, vous √™tes assis dans cette √©glise depuis 7h30, 8h30, 9h30, deux heures et demie, assis dans cette √©glise surchauff√©e. Vous n'avez pas fait cela juste pour le plaisir de vous asseoir l√†. Et je crois que 98 ou 99% de la congr√©gation sont rest√©s coll√©s √† leurs si√®ges depuis cette heure-l√†. J'aimerais dire ceci : Jeffersonville, j'ai le sentiment qu'il a p√©ch√© et a laiss√© passer son jour de gr√Ęce. Je crois cela. Je crois que tous les Etats-Unis aussi, mais j'ai des amis des plus fid√®les au monde ici m√™me √† Jeffersonville. Il y a ici des gens qui mourraient √† c√īt√© de moi.

195      Maintenant, par une soir√©e chaude comme celle-ci, voir ces √©trangers qui sont dans nos portes; dites-moi o√Ļ une personne accepterait de s'asseoir juste pour √©couter quelqu'un qui, peut-√™tre, parle des Ecritures qu'elle ne croit m√™me pas tel que je Les explique, mais elle est assez r√©v√©rencieuse et pieuse pour s'asseoir, √©coutant cela. Puissiez-vous vivre longtemps! Quand les √©toiles seront devenues de la poussi√®re, puissiez-vous continuer √† vivre en Christ J√©sus. Que Dieu pourvoie √† tous vos besoins. Puisse-t-Il vous donner le d√©sir de votre coeur. Si vous croyez que je suis Son serviteur et croyez que mes pri√®res vous aideront, que le Dieu du ciel Qui a ressuscit√© Son Fils J√©sus-Christ pour qu'Il soit la propitiation pour nos p√©ch√©s, Lui Qui est mort √† votre place, puisse Celui Qui est omnipotent, Celui Qui est omnipr√©sent maintenant ici dans ce b√Ętiment, puisse-t-Il vous donner le d√©sir de votre coeur, c'est cela ma sinc√®re pri√®re pour chacun de vous. Et j'esp√®re avoir des millions et des millions d'ann√©es pour m'asseoir avec chacun de vous dans un pays o√Ļ le soleil ne se l√®vera jamais plus sur vous pour vous griller, o√Ļ les vents br√Ľlants ne souffleront jamais, dans le Royaume de Dieu, pour parler des choses √©ternelles, de ces soir√©es et de tout, comment nous √©tions assis ensemble. Je le dis avec tout ce qu'il y a en moi, de tout mon coeur. Je prie Dieu d'accorder cela √† chacun de vous.

196      Que Sa gr√Ęce soit avec vous. Qu'Il vous gu√©risse de votre maladie. Qu'Il vous accorde le bapt√™me du Saint-Esprit. Et je dis ceci maintenant avec tout le s√©rieux, sans... Si j'ai offens√© quelqu'un par quoi que ce soit que j'ai dit sur la semence du serpent, le bapt√™me au Nom de J√©sus, dont ces choses...

197      Maintenant, quelqu'un dirait que Fr√®re Branham est un unitaire. Pas du tout. Je ne suis pas un unitaire. Je ne crois pas que J√©sus pouvait √™tre Son propre p√®re. Je crois que J√©sus avait un P√®re, et c'√©tait Dieu. Mais Dieu demeurait et tabernaclait dans ce corps appel√© J√©sus, et Il √©tait Emmanuel : Dieu avec nous. Et il n'y a pas de Dieu en dehors de ce Dieu. Il est P√®re, Fils et Saint-Esprit. Et le Nom du P√®re, du Fils, du Saint-Esprit... P√®re : le Seigneur; Fils: J√©sus; Saint-Esprit : Logos, Esprit de Dieu. P√®re, Fils, Saint-Esprit, Seigneur J√©sus-Christ, c'est Lui. Et en Lui habitait la Pl√©nitude de la Divinit√© corporellement.

198      Et j'ai la ferme conviction, sans l'ombre d'un doute-je vous aime, et peu importe si vous restez baptis√©s au Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit, par aspersion, en vous versant de l'eau, tout ce que vous voulez, je prie Dieu de tout mon √™tre que vous et moi puissions nous rencontrer dans le Royaume de Dieu, que Dieu n'en tienne pas compte si j'ai tort, si c'est vous qui avez tort, qu'Il n'en tienne pas compte. Mais dans... selon mes propres convictions sur les Ecritures, pour essayer d'atteindre la cible de la Gen√®se √† l'Apocalypse, je vous ordonne de vous refaire baptiser au Nom de J√©sus-Christ si vous ne l'aviez pas fait.

199      Et si vous n'avez pas re√ßu le Saint-Esprit, et si vous ne sentez pas la douceur dans votre vie, peu importe si vous avez parl√© en langues, si vous avez cri√©, si vous avez sautill√©, si vous avez impos√© les mains aux malades et que ceux-ci avaient √©t√© gu√©ris, si vous avez accompli toutes sortes de miracles et de prodiges, si vous n'avez pas en vous les fruits de l'Esprit : l'amour, la joie, la paix, la longanimit√©, la bont√©, la douceur, la bienveillance, la patience, la foi et toutes ces autres choses, alors je vous ordonne et vous oblige au nom de J√©sus-Christ √† ne point arr√™ter de prier jusqu'√† ce que le Saint-Esprit vienne sur vous. Peu importe combien vous avez parl√© en langues, combien vous avez cri√©, depuis quand vous √™tes membre de l'√©glise, si vous l'avez √©t√© ici, tout ce que vous avez fait n'aura rien √† voir avec cela tant que Christ, le Saint-Esprit n'aura pas pris place dans votre coeur et que vous ne serez pas mort aux choses du monde pour vivre une nouvelle vie en Christ.

200      Ma pri√®re est que Dieu vous b√©nisse. Levons-nous maintenant. Oh, c'est une belle assembl√©e. Vous avez √©t√© tr√®s gentils; je d√©teste simplement vous laisser vous tenir comme ceci.

            C'est l'anniversaire de la petite Edith qui est l√†-derri√®re. Edith, puis-je compter ton... Je vais demander √† Fr√®re Neville de mettre ceci pour toi. Approche-toi. Nous allons voir quel √Ęge a cette jeune dame. Trente-huit ans. Dieu te b√©nisse. David, donne-nous un-je veux dire Teddy, donne-nous un petit accord, "Joyeux anniversaire", tr√®s bien, si tu veux bien.

            Joyeux anniversaire;

            Joyeux anniversaire;

            Joyeux anniversaire, soeur Edith;

            Joyeux anniversaire;

            Maintenant, que toute cette congr√©gation chante ensemble. "Jamais on ne vieillira." Allons-y tous ensemble maintenant.

                 Plus de vieillesse, plus de vieillesse,

                 Dans ce pays o√Ļ nous ne vieillirons jamais;

                 Plus de vieillesse, (l√† o√Ļ il n'y aura) plus de vieillesse,

                 Dans ce pays o√Ļ nous ne vieillirons jamais.

                 Un de ces jours,

                 Nous nous r√©unirons sur ce beau rivage;

                 Un de ces jours,

                 Nous nous r√©unirons sur ce beau rivage.

EN HAUT