ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS




Prédication L'Eden De Satan de William Branham a été prêchée 65-0829 La durée est de: 1 heure et 23 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

L'Eden De Satan

1          Inclinons ... Dieu bien-aim√©, nous Te sommes reconnaissants ce soir, de cette grande opportunit√© qui nous est accord√©e de venir une fois de plus, au Nom du Seigneur J√©sus, affronter notre ennemi, Ton ennemi, ici sur le champ de bataille, avec la Parole, pour le chasser du milieu de Ton peuple, afin que celui-ci  voie, ce soir, Seigneur, la Lumi√®re de l'Evangile. Je Te prie d'oindre de collyre nos yeux, pour qu'ils s'ouvrent √† la V√©rit√©, pour que nous repartions d'ici en disant dans notre coeur: " Notre coeur ne br√Ľlait-il pas au-dedans de nous, alors qu'Il nous parlait en chemin?" Gu√©ris les malades et les afflig√©s. Encourage ceux qui sont d√©courag√©s. Rel√®ve les mains affaiblies qui √©taient languissantes. Puissions-nous porter les regards sur la Venue du Seigneur J√©sus, que nous croyons tr√®s proche. Nous le demandons au Nom de J√©sus. Amen.

            Vous pouvez vous asseoir.

2          Je t√Ęcherai d'√™tre bref ce soir, car je sais que beaucoup d'entre vous sont venus de diff√©rentes coins du pays, pour... pour la r√©union, ou sont rest√©s pour √ßa, certains d'entre vous, et devront retourner, ils auront peut-√™tre un long trajet √†  parcourir pour rentrer. Et je vous en remercie. Ce matin, moi-m√™me je d√©sirais √©couter pr√™cher fr√®re Neville. Je l'ai entendu pr√™cher bien des fois, sans manquer de l'appr√©cier. Et le message de ce matin tombait vraiment √† point, je sais que c'est le Seigneur qui m'a conduit √† √©couter √ßa ce matin. C'√©tait vraiment bien. Je comprends pourquoi vous aimez venir l'√©couter. Et il vous sera toujours profitable, j'en suis s√Ľr, de l'√©couter.

            J'essayais de me rattraper aujourd'hui sur certains de mes entretiens ce matin et cet apr√®s-midi. J'en ai encore beaucoup, beaucoup, beaucoup √† faire. Et je...

3          C'est J√©thro, je pense, qui a  une fois parl√©  √† Mo√Įse, disant: " La charge est vraiment trop lourde pour toi. " Alors, nous avons plusieurs fr√®res ici, qui peuvent s'occuper de vos probl√®mes. Et ce sont tous des probl√®mes dignes d'attention, et des choses dont il faut vraiment s'occuper. Je vous recommande donc notre pasteur, ou fr√®re Mann, et ces autres ministres-ci, qui ont la m√™me foi que nous. Vous pouvez aller les voir. Ils vous diront exactement ce que vous devez faire. Certains, ce sont leurs enfants, des mariages mixtes, ou des choses qui ne marchent pas. Ces hommes peuvent vous aider autant que - que n'importe qui d'autre, car ce sont des serviteurs de Christ. Allez les voir, et je suis s√Ľr qu'ils - qu'ils vous apporteront de l'aide dont vous avez besoin. Je ne saurai pas m'occuper de toutes les demandes. Il y en a tellement, partout o√Ļ on va. La pile ne fait qu'augmenter, voyez-vous.

            Et - et on voudrait bien s'occuper de tous, seulement ce n'est pas possible. Mais je ne cesse de prier que Dieu, d'une mani√®re ou d'une autre, arrange tout √ßa pour vous.

4          Maintenant, ce soir, nous voulons aller dans les Ecritures, lire un passage des Ecritures tir√© de Gen√®se, chapitre 3, et nous r√©f√©rer un peu √† certaines choses dont nous avons d√©j√† parl√©. Et pour voir si, en rentrant, le Seigneur J√©sus aura bien voulu ajouter un peu √† ce que nous savions. Je prie - prie qu'Il le fasse.

          Le serpent √©tait le plus rus√© de tous les animaux des champs, que l'Eternel Dieu avait faits. Il dit √† la femme: Dieu a-t-Il r√©ellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?

          La femme r√©pondit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin.

          Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.

          Alors le serpent dit √† la femme: Vous ne mourrez point;

          Mais Dieu sait que, le jour o√Ļ vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

          La femme vit que l'arbre √©tait bon √† manger et agr√©able √† la vue, et qu'il √©tait pr√©cieux pour ouvrir l'intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi √† son mari, qui √©tait aupr√®s d'elle, et il en mangea.

          Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent, ils connurent qu'ils √©taient nus, et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s'en firent des ceintures.

            Que le Seigneur ajoute les... Ses b√©n√©dictions √† la lecture de Sa Parole.

5          Maintenant, j'aimerais tirer de l√† mon sujet de ce soir, que j'intitulerai: l'Eden de Satan. C'est une petite expression assez frappante, √ßa, l'Eden de Satan. C'est un peu dans le m√™me genre que ce que je disais dimanche soir pass√©, je pense, quand je vous ai parl√© ici du Filtre d'un homme qui r√©fl√©chit, et le go√Ľt d'un homme saint.

            Parfois, ces petites expressions frappantes produisent un effet sur nous et nous incitent √† √©tudier, et √† lire la Parole. Et c'est ce que je veux que toute mon assembl√©e fasse. "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu." Alors, lisez la Parole, √©tudiez-La. Et √©tudiez-La avec les yeux de - de Dieu, afin de donner √† votre intelligence la compr√©hension de la mani√®re dont nous devons vivre en ce jour-ci.

6          Maintenant, venir ici ce soir, juste pour vous parler, dire: "Eh bien, je pourrais faire ceci ou cela."...

            J' aimerais parler avec les gens de m√™me que j'aimerais m√™me rentrer √† la maison avec chacun de vous ce soir. Dieu sait que c'est la v√©rit√©. J'aimerais rentrer √† la maison avec chacun de vous, et - et prendre - prendre le petit d√©jeuner avec vous le matin, et - et - et aller chasser l'√©cureuil avec vous demain apr√®s-midi. Voyez-vous? Je - j'aimerais le faire, mais je - je ne le peux pas. Et j'aurais aim√© rentrer √† la maison avec vous, m'asseoir simplement et parler avec vous; m'asseoir sous la v√©randa apr√®s la r√©union, et causer un peu avec vous, vous parler de votre bien-√™tre et de Dieu. J'aimerais vraiment faire √ßa. Avec les hommes et les femmes qui sont ici; Dieu sait que j'aimerais le faire, mais je ne le peux pas. Voyez vous? On est tellement tiraill√©, et sous tension.

            Et - et en cet √Ęge de tension nerveuse o√Ļ nous vivons... Et je suis moi-m√™me une personne nerveuse.

7          Aujourd'hui, je suis bien d√©cid√© √† faire telle chose, et demain, c'est √† mille kilom√®tres de mes pr√©occupations; quelque chose vient s'interposer, et telle et telle chose arrivent. Et on a toutes les peines du monde √† garder ses esprits en place.

            Mais ce que je cherche √† accomplir par-dessus tout, c'est de pr√™cher l'Evangile √† l'Eglise, et faire tout ce que je peux pour honorer J√©sus-Christ aujourd'hui, pendant que je suis ici sur terre, et pour le temps qui me reste √† vivre sur terre.

8          Je suis venu pour essayer de - de vous dire quelque chose qui vous aidera; quelque chose que j'ai √©tudi√© apr√®s mon retour √† la maison ce matin.

            "Que pourrais-je dire ce soir, Seigneur, qui pourrait aider ces gens?"

            En suivant ce puissant message de ce matin sur... que fr√®re Neville nous a apport√©, sur... J'ai trouv√© √ßa vraiment formidable, ce qu'il a dit l√†: " Le m√©decin peut bien diagnostiquer la maladie, mais l'homme qui arrive avec un plateau rempli d'aiguilles, c'est lui qui fait l'injection. " Alors, j'ai trouv√© que c'√©tait vraiment une - une petite fa√ßon tout √† fait savoureuse d'exprimer la chose. J'ai r√©fl√©chi l√†-dessus, " le s√©rum, apr√®s le diagnostic de la maladie ". Alors, √ßa, c'est une tr√®s bonne chose.

9          Je voulais vous parler de quelque chose, vous apporter quelque chose afin de vous √©clairer sur la promesse de Dieu pour cet √Ęge-ci. Voyez? Quelque chose, non pas quelque chose que quelqu'un d'autre a √©t√© √† une autre √©poque, mais quelque chose... Ces choses-l√†, c'est tr√®s bien; nous nous r√©f√©rons √† ces choses-l√†. Mais j'ai pens√© essayer, √† l'aide de ces passages de l'Ecriture que j'ai not√©s ici, d'attirer votre attention sur quelque chose qui pourrait vous √©clairer, pour vous faire conna√ģtre - faire de vous un meilleur soldat, sur le champ de bataille o√Ļ vous combattez en ce moment; afin d'apprendre les tactiques de l'ennemi, pour que vous puissiez tout bloquer avant d'√™tre touch√©. Voyez-vous? Voil√† l'essentiel: apprendre √† √©viter les - les coups autant que possible.

10        Bien, consid√©rons maintenant ce grand... pendant quelques minutes, ce grand jour de p√©ch√© o√Ļ nous vivons maintenant. Je ne crois pas qu'il y ait jamais eu un jour, d'apr√®s tout ce que j'ai lu dans l'histoire... Il y a eu des jours d'une plus grande pers√©cution, o√Ļ les enfants de Dieu partout √©taient mis √† mort. Mais de voir la tromperie de l'ennemi, jamais nous n'avons connu un jour comme celui o√Ļ nous vivons maintenant. C'est le jour o√Ļ la ruse et la tromperie ont atteint le comble. Et quand je vois √ßa, ce qui me vient √† l'esprit, c'est que le chr√©tien doit √™tre plus vigilant aujourd'hui qu'il ne l'a jamais √©t√© dans aucun autre √Ęge.

11        Bon, si on remonte √† l'√©poque o√Ļ Rome pers√©cutait l'Eglise; si un chr√©tien commettait une erreur, on l'envoyait √† l'ar√®ne et on le donnait en p√Ęture aux lions, ou quelque chose comme cela, quand on d√©couvrait qu'il √©tait chr√©tien, de par son t√©moignage. Mais son √Ęme √©tait sauv√©e, parce qu'il √©tait un croyant en Dieu, parce qu'il avait une foi pure et sans m√©lange, et qu'il avait volontiers scell√© son t√©moignage par son sang ; alors que les veines √©taient ouvertes, ou que son corps √©tait meurtri, et que le sang  coulait, il criait, avec une foi vraiment loyale, il disait: " Re√ßois mon esprit, Seigneur J√©sus! "

12        Mais aujourd'hui, la ruse du diable maintenant, c'est de faire croire aux gens qu'ils sont  des chr√©tiens alors qu'ils ne le sont pas. C'est √ßa qui arrive. Vous n'avez pas √† sceller... C'est - c'est un jour o√Ļ la ruse est plus grande qu'autrefois, o√Ļ l'on devait  sceller sa - sa vie par son t√©moignage. Le diable a dress√© tous les pi√®ges subtils qu'il peut... C'est un s√©ducteur.

13        Et J√©sus nous a dit, dans Matthieu 24, ce qu'il en serait de ce jour o√Ļ nous vivons, le jour le plus trompeur qu'il y ait jamais eu, " tellement proche que cela s√©duirait m√™me les Elus de Dieu, s'il lui √©tait possible de les s√©duire ".

            Maintenant comparons quelques passages de l'Ecriture, ou quelques proph√©ties dont il est fait mention dans la Bible pour ce jour, comparons-les avec le jour o√Ļ nous vivons maintenant.

            II Timoth√©e 3 nous enseigne ceci: le proph√®te a dit qu'en ces jours-ci, il arriverait que les hommes seraient emport√©s, enfl√©s d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu.

14        Faites donc la comparaison, pendant un instant. Nous n'allons pas... Nous allons juste en parler bri√®vement, parce que nous n'avons pas le temps de  tout voir  en d√©tail comme nous devrions normalement le faire; mais juste pour souligner cela, afin que vous puissiez voir, quand vous rentrerez chez vous et √©tudierez √ßa. " Emport√©s, enfl√©s d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu; d√©loyaux, calomniateurs, intemp√©rants, et ennemis des gens de bien. " " Or l'Esprit a dit express√©ment que ces choses-l√† se produiraient dans les derniers jours. " C'est de ces jours-ci que parle la proph√©tie.

15        Maintenant, nous lisons aussi dans Apocalypse 14, ou plut√īt Apocalypse 3.14, (l'Age de l'Eglise de Laodic√©e), comment serait l'√©glise dans ce dernier √Ęge. Elle serait, il est dit qu'elle serait assise en veuve, et n'ayant besoin de rien, qu'elle - elle serait riche et se serait enrichie, et ne sachant pas qu'elle est pauvre, mis√©rable, malheureuse, aveugle et nue, ne le sachant pas.

16        Or, souvenez-vous, Il s'adresse √† l'√©glise de cet √Ęge-ci: " Malheureuse, aveugle, nue, et elle ne le sait pas. " C'est cette derni√®re phrase, c'est cette derni√®re Parole, qui rend cela si frappant. Ils pensent √™tre bien remplis de l'Esprit. Ils sont d√©j√†... L'Age de l'Eglise de Laodic√©e, c'est l'Age de l'Eglise pentec√ītiste, puisque c'est le dernier √Ęge de l'Eglise.

17        Luther a eu son message; Wesley a eu son message; et les pentec√ītistes ont eu leur message.

            Et il est aussi dit: "Parce que tu es ti√®de, que tu n'es ni bouillant ni froid," les √©motions ext√©rieures, une conception mentale de l'Evangile... Il a dit: "Parce que tu es comme √ßa, Je te vomirai de Ma bouche." Autrement dit, cela Lui donnait de la naus√©e de voir l'√©glise dans cet √©tat-l√†.

            Et, souvenez-vous, ils L'ont vomi, Lui; et Il √©tait √† l'ext√©rieur de l'√©glise, cherchant √† y rentrer, en ce terrible Age de l'Eglise de Laodic√©e.

18        Le dieu de ce monde d'aujourd'hui, la personne v√©n√©r√©e de ce monde d'aujourd'hui, c'est Satan. Et les gens adorent Satan sans le savoir, mais c'est Satan qui se fait passer pour l'√©glise, voyez-vous, pour l'√©glise. Ils adorent Satan, pensant qu'ils adorent Dieu au travers de l'√©glise, mais c'est la fa√ßon dont Satan s'y est pris.

            "Oh, dites-vous, mais, un instant: nous pr√™chons la Parole."

            Revenez ici √† mon texte  de ce soir. C'est Satan qui, le premier, a pr√™ch√© la Parole √† Eve: "Dieu a dit." Voyez-vous?

            Il s'agit de la mauvaise application de la portion des Ecritures qui se  rapporte au jour. Il vous dira que tout ce que J√©sus a fait, c'√©tait parfait. Il vous dira que tout ce que Mo√Įse a fait, c'√©tait parfait. Mais, quand on en vient aux promesses qu'ils ont donn√©es pour ce jour-ci, alors, l√†, √ßa, c'√©tait pour un autre √Ęge. Voil√† tout ce qu'il a √† faire, voyez-vous, amener les gens √† croire cela de cette fa√ßon-l√†, c'est - c'est tout. En effet, vous ne pouvez pas En retrancher une seule Parole, ni Y ajouter une seule Parole. Mais c'est ce qu'il fait.

19        Les gens, sans le savoir, adorent Satan, croyant adorer Dieu; comme nous  pr√©vient la proph√©tie de II Thessaloniciens... Lisons donc  cela;  II Thessaloniciens, chapitre 2. Prenons donc cela un instant, si je peux le trouver tout de suite. J'aimerais lire cela  juste un... Je crois que c'est bien II Thessaloniciens. J'ai le passage de l'Ecriture, ici, il est dit:

          Pour ce qui concerne l'av√®nement du Seigneur

          J√©sus... et la r√©union avec lui, nous vous prions, fr√®res,

            Voyez, l'av√®nement du Seigneur, et la r√©union avec Lui, quand Dieu r√©unira Son peuple avec Lui dans les derniers jours: la r√©union des gens avec le Seigneur, pas avec l'√©glise... la r√©union avec lui - avec le Seigneur.

          De ne pas vous laisser facilement √©branler dans votre bon sens, et... troubler - troubler, soit par quelque inspiration, soit... quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme... le jour du Seigneur √©tait d√©j√† l√†.

          Que personne ne vous s√©duise d'aucune mani√®re: car il faut que l'apostasie soit arriv√©e auparavant, et qu'on ait vu para√ģtre l'homme du p√©ch√© ("l'homme du p√©ch√©" , regardez bien ce qu'il est, l√†), l'homme du p√©ch√©, le fils de la perdition (√ßa, c'√©tait Judas, voyez-vous),

          L'adversaire qui s'√©l√®ve au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'√† s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-m√™me Dieu.

20        Cette tromperie de l'√©glise d'aujourd'hui... Voyez-vous, le fils de la perdition, le diable, le fils de la perdition, le diable... Donc, les gens adorant Satan, en ce jour-ci, croyant adorer Dieu... Mais ils l'adorent √† travers un credo, des d√©nominations faites de main d'homme et des credos qui ont finalement entra√ģn√© les gens dans la plus grande tromperie que le monde ait jamais connue. Peu importe combien la Parole de Dieu, promise pour ce jour-ci, est pr√™ch√©e et confirm√©e, ils ne veulent n√©anmoins pas Y croire. Ils ne veulent pas Y croire.

21        Pourquoi donc? Nous nous demandons pourquoi. Pourquoi cela ne... Pourquoi ne veulent-ils pas Y croire quand Dieu dit qu'Il ferait une certaine chose, et qu'Il le fait. Mais n√©anmoins ils rejettent cela et s'en d√©tournent. Tout comme Eve, elle savait que ce que Dieu avait dit, Dieu le ferait; mais elle s'en est d√©tourn√©e pour √©couter ce que l'autre avait √† dire.

            Souvenez-vous-en, dans les autres √Ęges, √ßa a toujours √©t√© pareil. Dans chaque √Ęge, il est toujours  arriv√© que Satan cherche √† pervertir cette Parole pour eux, en La leur pr√©sentant de fa√ßon √† ce qu'ils voient qu'elle est pour un autre √Ęge.

22        Ecoutez, quand J√©sus est venu, voyez-vous, Satan √©tait dans ce groupe de docteurs juifs, de rabbins et de sacrificateurs, essayant de leur dire qu'il fallait observer la loi de Mo√Įse, alors que la Parole Elle-m√™me d√©clarait qu'en ce jour-l√†, le Fils de l'homme serait r√©v√©l√©, voyez-vous, qu'Il Se r√©v√©lerait. Alors, ils essayaient... pourvu qu'ils gardent les gens religieux et soumis √† la loi de Mo√Įse... Vous voyez ce qu'il a fait? Il essayait de leur dire: " Cette partie de la Parole est tout √† fait vraie, mais cet Homme n'est pas cette Personne-l√† " Vous voyez combien il est trompeur? C'est vraiment ce jour de tromperie.

23        √áa a toujours √©t√©, et c'est le cas aujourd'hui, Satan qui √©tablit son royaume sur la terre. C'est pr√©cis√©ment pour √ßa qu'il agit ainsi, c'est parce qu'il veut √©tablir son propre royaume.

            C'est comme un homme d'affaires qui n'est pas chr√©tien, il va utiliser tous les stratag√®mes possibles pour vous faire voir une chose de travers. S'il poursuit un but et qu'il a avantage √† vous faire agir ainsi, √† vous faire voir la chose  de  cette fa√ßon, il vous pr√©sentera tout ce qu'il peut, et vous emp√™chera de voir la v√©rit√© l√†-dessus, parce qu'il ne pense qu'√† lui-m√™me. Peu lui importe combien il peut mentir, tricher, et que sais-je encore, il a un avantage √† en retirer.

            Et c'est pour √ßa que Satan a agi ainsi. Et pour atteindre ses objectifs, il s'est servi du minist√®re, comme Dieu l'avait promis.

24        Or, c'est par une s√©duction religieuse qu'il a commenc√©, en Eden, et depuis, il a toujours continu√© de la m√™me mani√®re. Non pas en formant un groupe de communistes. Les communistes n'ont rien √† voir avec cela. C'est l'√©glise qu'il faut surveiller, voyez-vous. Ce ne sont pas les - ce ne sont pas les communistes qui s√©duiraient m√™me les Elus, c'est l'√©glise qui s√©duirait m√™me les Elus, voyez-vous. Il ne s'agit pas des communistes; nous savons qu'ils nient l'existence de Dieu, et qu'ils sont antichrists, bien s√Ľr, en principe, mais l'antichrist, ce n'est pas eux. L'antichrist est religieux, tr√®s religieux, et il peut citer l'Ecriture et nous La pr√©senter d'une fa√ßon si claire comme Satan l'a fait l√†-bas, au commencement, il a tout cit√©... Dieu a dit: "Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin." Voyez-vous? Il l'a amen√©... tout √† fait. Elle a dit: "Oui, nous pouvons manger de tous les arbres du jardin, mais il y a un arbre au milieu du jardin, dont Dieu a dit de ne pas manger, de ne m√™me pas y toucher, parce que le jour o√Ļ nous le ferons, ce jour-l√† nous mourrons."

25        Il a dit: "Oh, s√Ľrement que vous ne mourrez pas. Mais je vais te dire pourquoi Dieu a dit cela, c'est parce que... " Voyez-vous, ce qu'il a dit √©tait la v√©rit√©. Vous voyez? Il a dit: "Vos yeux s'ouvriront, et vous conna√ģtrez le bien et le mal. Vous serez alors comme Dieu, si vous faites √ßa."

            C'est bien √ßa qu'il veut faire, et c'est justement ce qu'il cherche √† faire aujourd'hui, la m√™me chose. Il s'agissait d'une s√©duction religieuse au tout d√©but, en Eden, et depuis, c'est toujours pareil. Du temps d'Adam, c'√©tait de la s√©duction. Du temps de No√©, c'√©tait de la s√©duction. Du temps de J√©sus, c'√©tait pareil. Et c'est pareil aujourd'hui, le m√™me moyen, une tromperie religieuse!

            Nous allons maintenant observer la terre, quand Dieu l'avait sous Son contr√īle. Eh bien, quand Dieu l'avait contr√īl√©... l'avait sous Son contr√īle ; ensuite, lorsque Satan en a pris la rel√®ve, √† cause du rejet de la Parole de Dieu. Dieu, autrefois, avait la terre sous Son contr√īle. Il l'a plac√©e sur son orbite. Il l'a plac√©e de fa√ßon qu'elle marche. Il a tout fait, Il l'avait sous Son contr√īle. Maintenant nous allons comparer √ßa avec le temps qui a suivi quand c'est tomb√© sous le contr√īle de Satan.

            Or, Dieu a mis six mille ans. Il ne Lui fallait pas autant de temps, mais Il y a mis ce temps-l√†. Six mille ans, en effet, il nous est enseign√© qu'un jour au Ciel correspond √† mille ans sur terre, et c'est en six mille ans, ou en six jours, que Dieu a fond√© la terre. Donc, Dieu a mis six mille ans √† la fonder, √† l'ensemencer de bonnes semences, pour que tout se reproduise selon son esp√®ce. Tout doit se reproduise selon son esp√®ce. Toutes Ses semences √©taient bonnes, elles devaient donc se reproduire selon leur esp√®ce. Dieu a mis six mille ans.

26        Finalement, quand Il a tout termin√©, et finalement, quand Il a fait tout cela on en est finalement arriv√© au quartier g√©n√©ral de la terre qui fut √©tabli dans un lieu magnifique, situ√© √† l'est de l'Eden, et appel√© le jardin d'Eden. Dieu a √©tabli le quartier g√©n√©ral de la terre dans le jardin d'Eden, en Egypte. C'est √† l'extr√™me Est du jardin que se trouvait le quartier g√©n√©ral.

27        Il avait donn√© tout le pouvoir √† Son fils et √† l'√©pouse de Son fils et les avait √©tablis pour gouverner le tout. C'est vrai. C'est ce que Dieu avait fait. Il leur a confi√© la pleine autorit√©. Ils pouvaient parler aux vents, et ceux-ci cessaient de souffler. Ils parlaient √† tel arbre, et cela se d√©pla√ßait de tel endroit √† tel autre.

            Le lion et le loup paissaient ensemble, et l'agneau se couchait √† c√īt√© d'eux. Le mal n'existait pas. C'√©tait la paix parfaite, l'harmonie parfaite, tout √©tait parfait, et c'√©tait quand Dieu avait la  terre sous Son contr√īle. Et cela... Remarquez, Il avait Son... Il avait Son monde... Il faisait que tout fonctionne bien. Il faisait que tout progresse bien. Tous avaient pour nourriture de l'herbe; rien ne mourait, rien ne se g√Ętait, rien ne se perdait. Rien... C'√©tait tout simplement parfait. Et au-dessus de tout √ßa, Il avait √©tabli Ses enfants bien-aim√©s, Son fils et Sa fille, un mari et sa femme, pour diriger cela.

28        Dieu √©tait tr√®s satisfait. Et Il s'est repos√© de toutes Ses oeuvres le septi√®me jour. Il a sanctifi√© ce septi√®me jour et l'a √©tabli comme Son sabbat.

            En effet, Dieu a consid√©r√© l'ensemble, apr√®s avoir mis six mille ans √† modeler et √† pr√©parer, √† cr√©er tout √ßa; Il a √©tabli les montagnes, et, par les volcans, Il a √©lev√© les montagnes, et toutes ces choses qui ont √©t√© produites pendant des √©ruptions; Il l'a fait s√©cher, et tout √©tait tel qu'Il l'avait dispos√©. Et c'√©tait un endroit magnifique.

29        Il n'y avait rien de comparable √† cela. Ces glorieux paradis de Dieu! Et les grands dinosaures, et tout ce qui s'y mouvait, tous les grands animaux, ils √©taient inoffensifs. Ils √©taient aussi doux qu'un chaton. Ils √©taient exempts de tout: pas de - pas de maladie, pas de peine, pas un seul germe porteur de maladie sur terre. Oh, quel endroit!

            Les grands oiseaux volaient d'arbre en arbre; Adam pouvait les appeler par leur nom, et ils venaient se poser sur son √©paule et - et lui roucouler √† l'oreille. Et, oh, quel merveilleux endroit Dieu avait l√†!

30        Ensuite, Il a produit un des attributs qui provenaient de Son propre Corps. Dieu a des attributs dans Son Corps.

            Vous par exemple, vous √™tes un attribut de votre p√®re. Et, si vous remarquez, vous vous trouviez dans le grand-p√®re du grand-p√®re de votre grand-p√®re. Mais, l√†, disons, nous allons ramener cela √†, disons, √† vous et votre p√®re.

31        Bon, vous n'√©tiez conscient de rien, lorsque vous √©tiez dans votre p√®re. Le germe de vie est donn√© par le m√Ęle. Le m√Ęle a la cellule de sang; la femme a le - l'ovule; donc, c'est la cellule de sang qui renferme la vie. Et, ainsi, lorsque vous √©tiez dans votre p√®re, en fait, vous n'en saviez rien, mais n'emp√™che que la science et la Parole de Dieu prouvent que vous √©tiez dans votre p√®re, seulement vous n'en saviez rien.

32        Mais votre p√®re, alors, il d√©sirait ardemment vous conna√ģtre. Et par son union intime avec votre m√®re, alors votre p√®re a pu vous conna√ģtre. Donc, vous √™tes l'attribut de votre p√®re. Vous lui ressemblez, et certaines parties de votre corps ressemblent √† celles de votre p√®re.

            Or, c'√©tait pareil pour Dieu au commencement. Chaque fils de Dieu et chaque fille de Dieu se trouvaient en Dieu au commencement. Vous ne vous en souvenez pas maintenant, mais vous y √©tiez. Lui le savait. Et Il a d√©sir√© que vous existiez sous une forme qui Lui permettrait d'entrer en contact avec vous, de parler avec vous, et de vous aimer, de vous serrer la main.

33        N'aimeriez-vous pas que votre propre fils... N'est-ce pas un grand jour, quand votre fils revient √† la maison et s'assied √† table? Quand il revient du champ de bataille, ou quelque chose d'autre, couvert de cicatrices, vous appr√™tez le d√ģner, vous tuez un veau gras, ou que sais-je encore, et vous appr√™tez cela pour lui! C'est votre propre chair et votre propre sang, et il √©tait en vous. √Ä ce moment-l√† vous ne le connaissiez pas, mais vous saviez qu'il √©tait l√†.

34        De m√™me, Dieu savait que nous allions nous retrouver ici, et alors, Il nous a plac√©s dans une chair, pour que nous puissions √™tre en contact. Afin qu'il Lui soit possible d'entrer en contact, Il est devenu l'un de nous, quand Il est devenu J√©sus-Christ, le Fils de Dieu Lui-m√™me, la pl√©nitude de la manifestation de Dieu.

35        Donc, tel √©tait le dessein de Dieu, exprimer Ses attributs dans la communion. Lorsque j'√©tais dans mon p√®re, je n'en savais rien. Mais, quand je suis devenu son fils et que je suis n√© de lui, j'√©tais un attribut, une partie de mon p√®re. Et vous √™tes une partie de votre p√®re.

            Et en tant qu'enfants de Dieu, nous sommes une partie des attributs de Dieu qui √©taient en Lui, qui ont √©t√© faits chair comme Lui a √©t√© fait chair, afin que nous puissions √™tre en communion les uns avec les autres, comme une famille de Dieu sur la terre. Et tel √©tait le dessein de Dieu au commencement. Oui  oui. Voil√† ce que Dieu voulait, au commencement.

            Il avait tout sous son contr√īle. Et Il a plac√© l'homme dans le jardin d'Eden et lui a donn√© le libre arbitre; Il a dit: "Mon fils, c'est √† toi." Quel merveilleux endroit !

            Dieu √©tait tellement satisfait qu'Il est all√© se reposer de toutes Ses oeuvres. Pas un seul arbre ne produisait des √©pines ou des chardons. Aucune baie ne poussait sur un arbuste √©pineux. Tout √©tait parfait. Toutes les semences √©taient parfaites. Tout √©tait en parfait √©tat.

36        Alors, quand Il est all√© prendre un peu de repos, Son ennemi s'est infiltr√© avec sa s√©duction, et il a pris le contr√īle en donnant √† Ses enfants une mauvaise interpr√©tation de Son programme. Alors qu'Il avait fait confiance √† Son enfant; de m√™me que vous faites confiance √† votre fille, quand elle sort le soir avec un homme; de m√™me que vous faites confiance √† votre fils, quand il doit sortir avec un gar√ßon qui boit ou un gar√ßon qui fume. Voyez-vous? Il avait fait confiance √† Son fils, Se disant qu'il ne ferait rien de mal, et qu'il garderait chacune de Ses Paroles. Mais l'ennemi s'est infiltr√© comme ce petit malin qui sortirait votre fille, et qui se conduirait mal avec elle; ou - ou la femme qui sortirait avec votre fils et ferait la m√™me chose. Voyez-vous? Il s'est infiltr√©. L'ennemi de Dieu s'est infiltr√©, et il a donn√© √† Eve une mauvaise interpr√©tation de la Parole.

37        Maintenant, il... c'est √† la suite de cette chute qu'il a lui-m√™me pris le dessus et poss√©d√© le jardin d'Eden. Il a pris le dessus. Et voici maintenant six mille ans qu'il r√®gne par sa tromperie; il s√©duit les gens, les enfants de Dieu, comme il l'avait fait alors. En effet, il leur avait √©t√© donn√© le libre arbitre qui leur permettait d'agir selon leur volont√©. Et, Il croyait qu'ils agiraient correctement, ou plut√īt Il esp√©rait qu'ils agiraient correctement, mais voil√† qu'ils n'ont pas agi comme il faut, et ils ont vendu leur droit d'a√ģnesse, comme l'a fait Esa√ľ, pour ce monde. Et Satan a gagn√© le monde et il en a pris la direction. Et il a eu six mille ans pour construire son Eden, de m√™me que Dieu a eu six mille ans pour achever Son Eden. Et c'est par la s√©duction, la s√©duction de la Parole, ou plut√īt des gens, qu'il a maintenant √©tabli son propre Eden sur cette terre, dans le p√©ch√©.

38        L'Eden de Dieu √©tait √©tabli dans la justice. L'Eden de Satan est √©tabli dans le p√©ch√©, puisque Satan c'est le p√©ch√©. Dieu c'est la justice, et le royaume de Dieu a √©t√© √©tabli dans la justice, la paix et la Vie. Et Satan, il √©tablit le sien dans le p√©ch√©, et le p√©ch√© religieux.

            Observez comment il a s√©duit, a tromp√© comme il l'avait promis. Il avait promis de faire √ßa. Est-ce que tout le monde le sait? Prenons Esa√Įe, si vous voulez quelques Ecritures. Si vous... Je devrais en citer plus, je pense. Prenons un instant Esa√Įe, chapitre 14, et voyons dans Esa√Įe 14 un petit instant ce que Satan avait dit l√†, nous allons lire cela; remarquez ce que ce personnage a fait. Esa√Įe 14, √† partir du verset 12.

          Te voil√† tomb√© du ciel, astre brillant, fils de l'aurore! Tu es abattu √† terre, toi, le vainqueur des nations!

          Tu disais en ton coeur: Je monterai au ciel, j'√©l√®verai mon tr√īne au-dessus des √©toiles (c'est-√†-dire des fils), des √©toiles de Dieu, et je m'assi√©rai sur la montagne de l'assembl√©e... l'extr√©mit√© du septentrion;

          Et je monterai sur le sommet des nues, et je serai semblable au Tr√®s-Haut.

39        Maintenant, comparez ce qui est ici avec d'autres Ecritures que nous avons prises, dans Thessaloniciens, tout √† l'heure, o√Ļ il disait:

            "Il est assis dans le temple de Dieu, s'√©levant au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu, jusqu'√† √™tre ador√© comme Dieu, comme Dieu sur la terre."

            Voil√† le dieu de ce monde, sur lequel j'ai pr√™ch√© le dimanche pass√©. Le voici aujourd'hui, dans la s√©duction, nous vivons  une heure perfide, un temps terrible! C'est le temps le plus glorieux de tous les √Ęges, parce que nous avons de nouveau devant nous le grand Mill√©nium, nous avons de nouveau devant nous l'Eden. Mais juste dans cet √Ęge, toute la s√©duction et toutes les tactiques qu'il ait jamais utilis√©es et par lesquelles il a pu  s√©duire, il a rassembl√© tout cela pour se consolider. Et il est devenu comme Dieu, et il s'est mis √†  la place de Dieu; il est religieux, il peut citer l'Ecriture, et vous pr√™cher l'Ecriture, exactement comme Satan l'a fait √† Eve dans le jardin d'Eden. Mais tout ce qu'il a √† faire, c'est d'En √īter un peu, d'ouvrir cette br√®che par laquelle la doctrine pernicieuse du diable pourra s'infiltrer, comme le Filtre de l'homme qui r√©fl√©chit, dont nous parlions l'autre soir.

40        Eh bien, il avait dit qu'il s'√©l√®verait au-dessus du Tr√®s-Haut; qu'il monterait au-dessus des nues et des √©toiles et qu'il s'y assi√©rait comme Dieu, qu'il serait au-dessus du Tr√®s-Haut. Et il a r√©ussi √† mettre ses menaces √† ex√©cution. Certainement qu'il a eu √©norm√©ment de succ√®s en mettant ses menaces √† ex√©cution. Au moyen des gens, qui dans chaque √Ęge, lui permettent de d√©pr√©cier la Parole de Dieu promise pour cet √Ęge-l√†. C'est exactement  de cette mani√®re qu'il a proc√©d√©. Dans tous les √Ęges, il L'a d√©pr√©ci√©e.

41        √Ä l'√©poque de No√©, il a expliqu√© qu'il √©tait impossible qu'il pleuve du ciel, car " il n'y a pas de pluie l√†-haut. " Il a pr√™ch√© un grand Evangile scientifique dans le jardin d'Eden, qu'il pouvait envoyer des instruments jusqu'√† la lune et prouver qu'il n'y avait aucune humidit√© l√†-haut. Mais Dieu avait dit qu'il y aurait de la pluie. Pourtant Satan a r√©ussi, et il a empoisonn√© l'esprit des gens, par une recherche scientifique qui d√©clarait que " cela n'√©tait pas possible. " Mais c'est arriv√©. Dieu avait dit que cela se ferait, et cela s'est fait. Il a accompli cela.

42        Maintenant, √† l'√©poque de - de J√©sus, il a fait la m√™me chose. Une fois encore il a empoisonn√© l'esprit des gens par sa s√©duction, voyez-vous, en interpr√©tant mal la Parole. "Si Tu es le Fils de Dieu, que je Te voie agir en cons√©quence."

            J√©sus n'a pas fait le bouffon pour lui. Jamais il ne l'a fait. Dieu n'est pas un bouffon. Il n'a pas √† exaucer une seule des demandes de Satan. Il n'avait qu'√†... J√©sus a dit: "Il est √©crit: 'Tu ne vivras pas... L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu.'" Voyez-vous, Il n'avait pas eu √† faire le bouffon √† cause de lui. Il n'avait pas eu √† faire du pain. Il aurait pu en faire, et Il aurait √©cout√© le diable, ainsi Il n'avait pas √† √©couter le diable.

            De nouveau, c'est le p√©ch√© religieux, comme au commencement - c'est tellement trompeur. Observez-le bien, l√†. Il ne s'agit pas simplement du vieux p√©ch√© de tous les jours: commettre l'adult√®re, s'enivrer, et prendre le Nom de Dieu en vain. Ce n'est pas de cela qu'il s'agit. Non.

43        Vous vous rappelez, il y a des ann√©es, beaucoup d'entre vous qui venez ici depuis longtemps, vous vous rappelez le sermon que j'ai pr√™ch√© sur " les d√©ceptions qu'il y aura au Jugement. " La prostitu√©e, elle, ne sera pas d√©√ßue l√†-bas. Elle conna√ģt sa destination. L'ivrogne ne sera pas d√©√ßu l√†-bas. Le contrebandier d'alcool, celui qui joue √† l'argent, le menteur, le voleur, il ne sera pas d√©√ßu. Mais c'est cet homme qui pense √™tre dans le vrai ; il sera d√©√ßu.

            C'est cet individu qui a dit, qui est venu dire: " Seigneur, n'ai-je pas pr√™ch√© l'Evangile, n'ai-je pas chass√© des d√©mons, par Ton Nom? "

            J√©sus a dit: " Retirez-vous de vous... de Moi, vous qui commettez l'iniquit√©. Je ne vous ai m√™me jamais connus. " Voil√† la d√©ception, voyez, cette s√©duction.

            C'est ce que je ne cesse de... c'est l√† que je suis si mal compris. Ce n'est pas parce que je veux √™tre singulier. Je ne veux pas √™tre singulier, mais je dois √™tre honn√™te.

44        J'ai un Message, et Il doit √™tre apport√© aux gens. Cela fait que c'est tr√®s mal compris parmi les gens. Ils s'imaginent que je suis contre tout le monde. Si seulement ils savaient que je suis pour tout le monde, que j'essaie de faire de mon mieux pour leur apporter la V√©rit√©, telle qu'elle est dans mon coeur, et telle qu'elle est ici dans la Bible. Et Dieu prouve que c'est la V√©rit√©, alors, il n'y a rien √† faire; soit les hommes La regardent en face, soit ils refusent.

            Voyez, ils ne veulent pas regarder cela, parce qu'ils ont d√©j√† tout vendu, ils ont vendu leur droit d'a√ģnesse √† une organisation, √† une d√©nomination; une tentative, leur droit d'a√ģnesse, d'aller au Ciel en se reposant sur une religion organis√©e, Satan est le chef de toutes.

45        Dieu n'a jamais eu de religion organis√©e, jamais. Et ils vendent tout pour √ßa, alors qu'ils (un groupe d'hommes) ils interpr√®tent la Parole et d√©clarent qu'Elle veut dire ceci et cela.

            Dieu n'a pas besoin d'interpr√®te. Il donne Lui-m√™me Son interpr√©tation. Il n'a besoin de personne d'autre pour Lui dire comment proc√©der. Il est souverain. C'est ainsi qu'Il doit tenir Sa Parole. Quand Il a dit: "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru", c'est exactement ce qu'Il voulait dire.

46        Tout ce qu'Il a annonc√© comme devant se produire... Il avait annonc√© qu'il arriverait qu'en ces derniers jours Il ferait certaines choses, et Il les a faites. Il n'a pas besoin de demander √† qui que ce soit si c'est le moment ou pas. Il conna√ģt le moment, et le plan.

            Maintenant, Satan, ce trompeur, tel qu'annonc√© dans Matthieu 24.24, avec tant de s√©duction.

47        Maintenant, nous voyons que par ses programmes √©vang√©liques, de la connaissance, une meilleure instruction, une √©thique sup√©rieure, la civilisation, et tout, - il a ensorcel√© les gens qui veulent servir Dieu, au point qu'ils croient √† son mensonge. [Fr√®re Branham donne quatre coups sur la chaire. - N.D.E.]

            Eve ne voulait pas faire √ßa, mais il lui a montr√© combien c'√©tait plus intelligent de faire cela. Elle ne savait pas; elle cherchait √† savoir. Elle ne comprenait pas, mais elle cherchait √† comprendre. Et Dieu lui avait dit de ne pas chercher √† comprendre.

            Comment pourrais-je comprendre une seule de ces choses? Je ne peux pas les comprendre. Je les crois. Je n'ai pas besoin de les comprendre. Avec Dieu, c'est la foi, et non la compr√©hension. Nous croyons seulement  ce qu'Il a dit.

48        Maintenant, faites donc la comparaison entre l'Eden de Dieu avec celui de Satan, apr√®s ces six mille ans o√Ļ il a perverti l'interpr√©tation v√©ritable de la Parole de Dieu promise pour l'√Ęge. Maintenant faisons la comparaison, et voyons o√Ļ nous en sommes. Comme il l'avait fait √† l'√©glise √† - √† l'√©poque de Christ, de J√©sus, il essaie d'emp√™cher - d'emp√™cher les loyaux fils de Dieu de conna√ģtre la V√©rit√©. √áa, c'est... de Dieu. Dieu a plac√© Ses fils ici, Ses attributs, pour qu'ils soient en communion avec Lui en √©coutant Sa Parole.

49        Qu'est-ce qui se passerait si votre p√®re vous disait... et si vous √™tes un fils loyal envers votre p√®re et qu'il vous disait: " Mon fils, ne va pas nager dans cette eau-l√†, parce qu'il y a des alligators dans cette eau", et qu'apr√®s un homme se pr√©sentait et vous disait: " S√Ľrement qu'une belle eau comme celle-l√†, ne contient pas d'alligators "?

50        Eh bien, qui √©couteriez-vous? Si vous √™tes un v√©ritable fils, vous allez √©couter votre papa. [Fr√®re Branham donne deux coups sur la chaire. - N.D.E.]

            Et  un vrai fils ou une vraie fille de Dieu, prend d'abord la Parole de Dieu. Peu importe ce que quelqu'un d'autre en dit, il prend d'abord la Parole de Dieu. " Il y a du poison dans la coupe ", et ils le croient.

            Avoir la foi dans toute Sa Parole, Sa Semence a produit un Eden de saintet√©, d'amour et de Vie Eternelle. C'est ce que l'Eden de Dieu produit: la saintet√©. Et cela a produit un Eden de saintet√©, d'amour, de compr√©hension, de perfection et de Vie Eternelle. Voil√† le programme de Dieu. Sa Parole, Sa Semence, c'est ce que Son Eglise sera √† la fin, elle sera  ainsi.

51        Remarquez, voici une pens√©e. Ne l'oubliez pas. J'aborderai cela √† un autre moment ou dans un autre Message. Mais, vous savez, Dieu a dit: " Que chaque semence se reproduise selon son esp√®ce. " Est-ce bien l√† le commandement de Dieu? Alors, √ßa sert √† quoi qu'un pr√©dicateur, ou que n'importe qui d'autre, essaie de faire dire autre chose √† cette Parole? Voyez-vous, chaque Parole de Dieu est une Semence. (J√©sus l'a dit)  Une semence qu'un semeur a sem√©e. Alors, si Marc 16 est la Parole de Dieu, elle se reproduira selon son esp√®ce. Si Malachie 4 est la Parole de Dieu, Elle se reproduira selon son esp√®ce. Et toutes les autres promesses doivent se reproduire selon leur esp√®ce.

52        Voyez-vous, voyez-vous Satan, ici, sous son d√©guisement? Il essaie de dire: "Ce n'est pas - ce n'est pas ainsi." Comprenez-vous? [L'assembl√©e dit: "Amen." - N.D.E.] Voyez-vous, Satan dit: "Oh, cela ne s'applique pas √† ce jour-ci. Cela - cela - cela, c'√©tait pour une autre √©poque. Cela - cela ne veut m√™me pas dire cela."

             "Chaque semence doit se reproduire selon son esp√®ce." Voil√† comment Dieu a √©tabli Son Eden. Pas vrai? [L'assembl√©e dit: "Amen." - N.D.E.] 

53        Et, voici ce qu'il en est: c'est la fa√ßon dont Dieu √©tablit Son Eglise: chaque Parole selon Son esp√®ce! " L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu." Voyez? Satan, lui, va prendre autre chose. Mais Dieu a dit: " Chaque semence selon son esp√®ce."

             Si la promesse dit: " Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru... "

            Maintenant l'√©glise dit: "Adh√©rez √† l'√©glise. R√©citez le credo. Apprenez le cat√©chisme." Ces choses-l√† ne se trouvent nulle part dans la Bible.

            Mais J√©sus a dit: "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru: en Mon Nom, ils chasseront les d√©mons; ils parleront de nouvelles langues; s'ils saisissent des serpents, ou boivent quelque breuvage mortel, cela ne leur fera aucun mal; s'ils imposent les mains aux malades, ceux-ci seront gu√©ris." Quel est cet homme qui oserait nier Cela? Voyez?

54        " Chaque semence se reproduira selon son esp√®ce. " Si vous √™tes une semence de Dieu, un attribut, un fils de Dieu, alors la Parole de Dieu est sem√©e en vous. Voyez? Et alors, quand vous entendez la Parole de Dieu... "Mes brebis entendent Ma Voix; elles ne suivront pas un √©tranger." Vous saisissez? "Alors, chaque semence s'est produite selon sa propre esp√®ce."

            Or, nous voyons que, comme chaque semence se reproduisait selon son esp√®ce, il n'y avait pas de mort dans le nouvel... dans cet Eden-l√†. Il n'y aura pas de mort dans le nouvel Eden. Voyez, il n'y avait que la saintet√©, la puret√© et la Vie Eternelle.

55        Maintenant, l'incr√©dulit√© dans toute la Parole de Dieu a produit la semence d'impi√©t√© dans l'Eden de Satan. Nous en arrivons maintenant au moment o√Ļ Satan va occuper son tr√īne, comme antichrist, dans un - un Eden de cette terre, un Eden de p√©ch√©, de religion pervertie. Il n'a pas commenc√© en disant: " Je suis Satan. Je suis le grand ange. " Non, pas ainsi, mais en pervertissant la Parole de Dieu. Et c'est  ainsi qu'il a b√Ęti son royaume dans chaque √Ęge. Et maintenant, dans cet √Ęge de grande s√©duction, il est pr√™t √† occuper son tr√īne, dans son peuple! Il s'est b√Ęti un Eden de l'intellectualisme, de l'instruction, et de la science; exact, des pr√©dicateurs scientifiques, une √©glise scientifique, une th√©ologie scientifique, tout est scientifique. Tout repose sur la connaissance. L'√©glise enti√®re est b√Ętie sur la connaissance. Elle n'est pas b√Ętie sur la foi.

56        Une fois, je suis all√© tenir une r√©union dans l'√©glise d'un certain homme. C'√©tait un grand auditorium, dans l'ouest. Un homme bien. Mais il niait ces choses dont nous parlons. Toutefois, il √©tait un... je l'aimais bien; un homme bien, un homme √Ęg√©. Quand son assembl√©e est sortie... La salle avait une capacit√© d'accueil d'environ six mille places assises. Quand son assembl√©e est sortie, apr√®s la r√©union de l'apr√®s-midi, environ mille cinq cents personnes, c'√©taient tous des intellectuels, bien habill√©s. Je me suis tenu l√†, les observant. Cet homme avait pr√™ch√© un tr√®s bon sermon. Ensuite, il a demand√© si quelqu'un voulait accepter Christ, qu'il l√®ve simplement la main. Et personne n'a lev√© la main. Et finalement une femme a lev√© la main.

57        Il a dit: "Tr√®s bien, vous √™tes maintenant une chr√©tienne", et il l'a fait baptiser. Et puis, quand il est sorti... Il a consacr√© un b√©b√©, il a embrass√© le petit b√©b√© et a offert une pri√®re pour lui, et il a cong√©di√© les gens.

58        Quand son assembl√©e est sortie, -tous des gens bien, des √©rudits, des gens instruits, - je me tenais de c√īt√© pour serrer la main √† cet homme, et lui souhaiter bonne chance, comme il sortait.

            Et, alors mon groupe est entr√©. On ne pouvait pas les laisser entrer pendant que son groupe √©tait l√†. Le mien est entr√© l√†, en fauteuils roulants, sur des civi√®res, en camisoles de force, des ali√©n√©s et tout le reste. Vous voyez la diff√©rence? C'est √ßa. Voil√† la chose dont je parle, voyez-vous. Voyez-vous, c'est quelque chose de diff√©rent.

59        Alors que, par une connaissance scientifique, vous pouvez produire un Evangile compr√©hensible, je... vous... " Celui qui croit en J√©sus-Christ ne sera pas condamn√© ", voyez-vous, mais " voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru ", voyez-vous, il omet d'inclure √áa, voyez-vous. Elle a cru en J√©sus-Christ, elle est sauv√©e, si ces signes accompagnent le croyant.

            " Et celui qui entend Ma Parole ", pas de fabriquer quelque chose, pas de L'entendre avec ses oreilles, mais " de La comprendre "... N'importe qui peut L'entendre; une prostitu√©e peut L'entendre et rester une prostitu√©e. Voyez, un ivrogne peut L'entendre; un menteur peut L'entendre et rester malgr√© tout un menteur. Mais " celui qui comprend Ma Parole, et qui croit √† Celui qui M'a envoy√©, a la Vie Eternelle ". Et voil√†, voyez-vous. Et personne ne peut faire √ßa, √† moins que Dieu l'ait pr√©destin√©

60        J√©sus a dit: " Nul ne peut venir √† Moi, si Mon P√®re ne l'attire, et tous ceux que le P√®re M'a donn√©s viendront √† Moi. " Amen. Tout rel√®ve de la souverainet√© et de la prescience de Dieu. Il vit seul, et personne ne Lui dit quoi faire.

61        Alors, √† cause de l'incr√©dulit√©, et en n'acceptant pas toute la Parole de Dieu, c'est ce qui a produit une semence d'incr√©dulit√©, d'impi√©t√©, de p√©ch√©, de haine et de mort √©ternelle, dans cet √Ęge de l'√©glise, intellectuel et p√©cheur. Eh bien, avez-vous saisi cela? En ce jour, alors que le monde entier est religieux... Le saviez-vous? Le monde entier est religieux. Et en cet √Ęge religieux, de grandes √©glises √† tous les coins; tout, tout √ßa aboutit √† l'adoration de Satan. C'est juste ici, dans la Bible. C'est exact.

62        Et ces s√©minaires de th√©ologie, intellectuels, ont produit une personne intellectuelle, √† qui on a appris comment parler, quoi faire, comment produire des √©motions, et tout, comme de la psychologie, pendant trois ou quatre ans, pour savoir traiter avec l'esprit humain. Voyez, c'est...

            L'Esprit de Dieu n'est pas quelque chose que vous... qu'on re√ßoit par une formation scolaire. C'est quelque chose qu'on re√ßoit par pr√©destination, de la main du Dieu Tout-Puissant. Vous ne pouvez pas recevoir vos exp√©riences par une formation scolaire ou par un apprentissage. C'est par la pr√©destination, de la main de Dieu, et par la prescience de Dieu, que vous les recevez. C'est vrai.

            Donc, il a amen√© ce grand Eden dans lequel ils vivent actuellement, l'Eden d'un monde eccl√©siastique. Ils s'unissent tous maintenant dans le grand Conseil oecum√©nique, et ils vont former une √©glise mondiale, tous vont se mettre sous une seule t√™te, o√Ļ Satan sera intronis√©. C'est tout √† fait exact.

            Et le dernier appel est lanc√©, pour atteindre l'Epouse avant qu'Elle n'entre l√†-dedans. Car, une fois l√†-dedans, elle aura pris la marque de la b√™te et sera condamn√©e, elle n'en sortira jamais. C'est pour cette raison qu'il est dit: "Sortez du milieu d'eux, Mon peuple", avant que cela aboutisse l√†-dedans, voyez-vous. "Sortez du milieu d'eux, et s√©parez-vous."

            Donc, la haine, la mort, et la s√©paration √©ternelle d'avec Dieu, dans cet Eden; la convoitise, la souillure, la perversion. Comment? En semant la mauvaise semence.

63        √áa me rappelle la vision que j'ai eue, avant que je ne rencontre les pentec√ītistes, vision de cet Homme qui parcourait la terre, habill√© en blanc. Vous m'avez entendu la raconter bien des fois. Et quelqu'un est venu derri√®re Lui, qui semait des semences de discorde.

            Mais il a bel et bien remport√© la victoire, dans Eve... dans le jardin d'Eden, √† cause de la convoitise d'Eve pour le p√©ch√©; la convoitise qu'a eue Eve du p√©ch√©.

64        Si donc Eve a eu soif de la connaissance, c'√©tait un p√©ch√©. [Fr√®re Branham donne trois coups sur la chaire. - N.D.E.]

            Et nous, quand nous avons soif de connaissance, que nous voulons avoir un doctorat en philosophie, un doctorat en droit, c'est un p√©ch√© que de faire √ßa. C'est une d√©claration forte, mais c'est la V√©rit√©. Que cela soit fort, c'est quand m√™me la V√©rit√©, voyez-vous. D'avoir soif de connaissance, de comprendre...

            Ce qu'il en est aujourd'hui, c'est que nous ne cherchons pas √† √©tablir la Parole de Dieu dans le coeur des gens, nous cherchons √† nous √©tablir nous-m√™mes. Les √©glises cherchent √† √©tablir la doctrine de l'√©glise dans le coeur de la personne.

            Nous avons re√ßu l'ordre d'√©tablir la Parole de Dieu. Paul a dit: " Je ne suis pas all√© chez vous avec les discours persuasifs de l'homme, afin que votre foi soit fond√©e sur la connaissance de l'homme; mais je suis all√© chez vous avec la puissance, avec les manifestations du Saint-Esprit, afin que votre foi soit fond√©e sur Dieu. " Voil√†.

65        Oh! L'homme ne doit pas s'√©tablir lui-m√™me. C'est ce que nous trouvons parmi... Que Dieu fasse quelque chose pour une personne, qu'Il l'envoie, vous allez voir tout le monde chercher √† imiter cela. Voyez-vous, ils cherchent √† s'√©tablir eux-m√™mes. Chacun: "Moi, j'ai fait ceci. Je, me, moi, ma d√©nomination, moi, ceci", ils s'√©tablissent eux-m√™mes. Quel est le sujet de notre pr√©dication: nous-m√™mes ou le Royaume de Dieu?

            Etablir la Parole de Dieu. √Ēter l'incr√©dulit√© du coeur de l'homme et y √©tablir le Royaume de Dieu. Et le Royaume de Dieu ne peut pas √™tre √©tabli dans le coeur d'un homme, √† moins que Dieu ait con√ßu cet homme ainsi. Il ne peut pas √™tre √©tabli dans un...

            Et, souvenez-vous, ce qui est trompeur l√†-dedans, c'est que l'homme pense que c'est vrai. Voyez? "Telle voie para√ģt droite √† un homme." Tout  intellectuel semble √™tre dans le vrai.

66        Comme je vous le racontais un dimanche, il y a quelques semaines, quand je me suis tenu pr√®s de mon b√©b√© mourant, Satan √©tait l√†, me disant: "Ton papa est mort dans tes bras l'autre soir. Ta femme g√ģt l√† √† - √† la morgue, et voici ton b√©b√© qui s'en va. Et tu Lui as demand√© de t'exaucer, et Il a baiss√© ton... Il a baiss√© le rideau devant toi. Maintenant, et pourtant Il est un Dieu bon, et tu disais pourtant qu'Il est un Gu√©risseur. Et toi, qui soutiens ce que tu disais √™tre vrai, tu es dans l'erreur." Oh, tout raisonnement, toute facult√© mentale ne pouvait que l'admettre comme vrai; et il avait raison, jusque-l√†.

67        Il avait aussi raison, quand il a dit √† Eve: "Vos yeux s'ouvriront, et vous conna√ģtrez le bien et le mal. Et vous serez comme des dieux en faisant cela " (connaissant le bien et le mal) ; en effet, Dieu ne les avait pas encore laiss√©s se rendre compte qu'ils √©taient nus. Alors, ils savaient qu'ils conna√ģtraient le bien et le mal; et il avait raison. Mais, vous voyez, c'√©tait contraire √† la Parole de Dieu.

68        Et c'est pareil pour les ministres qui vont dans les s√©minaires, apprendre une th√©ologie faite de main d'homme; elle peut sembler vrai, √ßa peut √™tre une bonne fa√ßon de comprendre la chose, mais c'est faux.

            Il n'est pas n√©cessaire que nous La comprenions. Nous La croyons, parce que c'est ce que Dieu a dit, et √ßa r√®gle d√©finitivement la question . Toute la chose... C'est comme √ßa qu'il faut La croire.

            Oh, combien Eve avait soif d'avoir un doctorat en philosophie, voyez-vous, combien elle avait soif d'√™tre plus intelligente qu'elle ne l'√©tait!

69        Remarquez combien c'est similaire, l'homme et sa femme... Maintenant remarquez, l'homme et la femme, tous deux √©taient nus dans le jardin d'Eden, l'Eden de Dieu.

            Maintenant, je vais terminer. J'ai dit que je ne vous garderai que quelques minutes. Ecoutez. Suivez maintenant, pour terminer.

            Maintenant comparez ceci, combien c'est similaire, l'homme et sa femme qui √©taient tous deux dans l'Eden de Dieu, compl√®tement nus, et ne le savaient pas... Pourquoi ne le savaient-ils pas? Parce qu'ils √©taient voil√©s au fait qu'ils √©taient nus, par le Saint Voile du Saint-Esprit. Ils pouvaient bien se regarder l'un l'autre, et ils ne savaient pas qu'ils √©taient nus. Ils √©taient voil√©s par le Saint-Esprit, la saintet√©. Ils √©taient voil√©s.

70        Aujourd'hui encore, ceux qui sont voil√©s par Dieu, peuvent regarder sans convoiter. Ils d√©tournent la t√™te. C'est un Voile Saint, voyez-vous, un Voile Saint. Dieu gardait leurs yeux. Ils √©taient tous les deux... L'un √©tait un homme et l'autre √©tait une femme, et ils ne savaient pas qu'ils √©taient nus, parce que la saintet√© de Dieu gardait leurs yeux voil√©s. Remarquez, Dieu met un voile saint sur leur conscience vis-√†-vis du p√©ch√©, un Voile Saint.

            J'aurais voulu qu'on ait du temps pour insister l√†-dessus quelques instants. Ecoutez ceci: " Car  l'adorateur, √©tant une fois purifi√©... " (H√©breux), " l'adorateur, √©tant une fois purifi√©, n'a plus aucune conscience du p√©ch√©. " Le p√©ch√©, c'est du pass√© pour lui.

71        J'ai entendu fr√®re Neville dire, ce matin; peut-√™tre que quelqu'un lui avait demand√© pourquoi je ne pr√™chais pas sur le Saint-Esprit, pourquoi je ne faisais pas ceci. Voici ce qu'il en est. Le Saint-Esprit, c'est l'action en vous. C'est une Vie, pas une √©motion, pas une sorte d'√©vidence charnelle. Mais c'est une Personne, J√©sus-Christ, la Parole de Dieu, √©tablie dans votre coeur, pour vivifier chaque Parole qui se rapporte √† cet √Ęge-ci. Exact. Observez le Saint-Esprit en action, pas tellement en d√©monstration, mais en action, ce qu'Il fait, conform√©ment √† la Parole.

72        Maintenant remarquez, le Saint-Esprit de la Sainte Parole de Dieu, faisait qu'un homme et une femme ignorent qu'ils √©taient nus. Comme c'est beau! La Vie de la Parole; la Semence, la Parole...

            Dieu a dit: "Il y a un arbre au milieu du jardin (la femme). Au milieu du jardin, il y a cet arbre; n'y touche m√™me pas. Car, le jour o√Ļ tu en mangeras, ce jour-l√† tu mourras. " Ils √©taient couverts d'un Voile Saint vis-√†-vis de cela, ils ne savaient pas du tout ce qu'il en √©tait, ils n'osaient pas y toucher.

73        Ils √©taient couverts d'un Voile Saint. Ils √©taient en s√©curit√© dans le tabernacle de Dieu. Ils √©taient vivants. La mort ne rodait pas autour d'eux. All√©luia! Ils avaient un amour parfait l'un pour l'autre, une Vie parfaite pour toujours. Ils avaient un amour parfait, une compr√©hension parfaite de l'amour de Dieu. Ils avaient la Parole de Dieu, et ils La gardaient. Ils √©taient vivants et en s√©curit√©, dans l'Eden de Dieu, et l√†, il n'y avait point de mort.

74        Ensuite, Satan a amen√© Eve √† √©couter son √©vangile de th√©ologie, l'√©vangile de la connaissance, d'√©tudes plus pouss√©es, d'une √©thique sup√©rieure, d'une meilleure civilisation, d'une instruction sup√©rieure, et tout; alors, quand il ...ou le - l'a amen√©e √† s'arr√™ter pour l'√©couter un moment, (√©couter ses raisonnements; nous devons renverser ces choses), quand il l'a amen√©e √† √©couter cela... "Bon, √©coutez ceci. L'√©glise est ceci et cela. Elle est √©tablie depuis si longtemps. Nous sommes l'une des plus anciennes √©glises du pays. Le maire de la ville fr√©quente..." Non, peu importe ce que c'est, voyez-vous, si c'est contre la Parole de Dieu, soyez contre cela. C'est votre ennemi. Tout ce qui est contre la Parole, c'est votre ennemi.

            Tout ce qui est pour la Parole est votre fr√®re. Il est une partie de vous.

75        Remarquez, elle a √īt√© le Voile Saint, pour voir ce qu'il en √©tait r√©ellement du sexe, - faites la comparaison, - ce que produirait r√©ellement la convoitise. Elle a √īt√© le Voile de ses yeux, cette chose sainte avec laquelle Dieu avait couvert ses yeux. Elle voulait avoir de la connaissance, savoir ce qu'il en √©tait; alors, elle a √īt√© le Voile, pour voir ce qu'il en √©tait au juste. Elle a √©cout√© le diable, et remarquez dans quelle position cela l'a mise.

            Ils ont fait la m√™me chose dans tous les √Ęges qui ont suivi, en acceptant toujours le c√īt√© intellectuel; et maintenant un royaume de Satan a √©t√© b√Ęti, la connaissance, sa semence qu'il avait sem√©e, et c'est ainsi que le monde est devenu un Eden de mort.

76        Maintenant remarquez. Maintenant consid√©rez Apocalypse 3, l'Age de l'Eglise de Laodic√©e. Gardez cela √† l'esprit. Maintenant remarquez. Elle, Eve, est la reine de Satan. Voyez-vous, Satan, le serpent, est all√© vers Eve avant qu'Adam soit all√© vers elle. Voyez? C'est exact. Alors, il l'a s√©duite, voyez-vous; donc, Satan, le serpent, a √©t√© le mari d'Eve avant qu'Adam l'ait jamais connue. Voyez-vous, il l'a s√©duite. La Bible le dit, et c'est l√† qu'elle a su qu'elle √©tait nue. Voyez?

77        Maintenant consid√©rez le - l'Age de l'Eglise de Laodic√©e. Elle, Eve, est assise comme √©tant la reine de Satan. Elle est riche en biens de ce monde; aveugle, de nouveau nue, et elle ne le sait pas, exactement comme dans l'Eden de Dieu. Mais maintenant, ce n'est pas parce que le Voile Saint couvre son visage, mais plut√īt le voile de la convoitise, du fait qu'elle a √īt√© le Voile Saint de Dieu, et elle s'est couverte d'un voile de connaissance, pour convoiter. Et maintenant elle a un voile de convoitise, qui la rend aveugle, inconsciente du fait que c'est un p√©ch√©. Elle est nue dans la rue, et elle ne le sait pas. C'est une prostitu√©e dans la rue. Les femmes en shorts sont, aux yeux de Dieu, des prostitu√©es, et elles ne le savent pas.

78        Observez, consid√©rez nos femmes . Bon, si vous voulez conna√ģtre l'√©tat de l'√©glise,  observez la conduite des femmes. Elle repr√©sente toujours l'√©glise. Dans l'Eden de Satan, du p√©ch√© et de l'incr√©dulit√©: une perversion religieuse, un royaume perverti... Au lieu d'opter pour la Parole de Dieu, ils ont opt√© pour le savoir intellectuel de l'homme. Au lieu d'opter pour l'Eglise, ils ont opt√© pour l'organisation, et ils sont en train de soumettre le tout √† un seul chef supr√™me.

79        Maintenant remarquez, pervertie de son √©tat d'innocence... Ne manquez donc pas ceci. L'√©glise a ce voile de la convoitise sur elle. Remarquez ce que √ßa lui a fait. √áa - √ßa l'a pervertie, elle est pass√©e de l'innocence √† la connaissance. Voyez? Avec le Voile Saint, elle √©tait innocente; avec le voile de la convoitise, elle a acquis la connaissance. Elle sait que c'est agr√©able. Elle sait ce que √ßa procure. Voyez-vous? C'est un fruit, un arbre pr√©cieux qui ouvre l'intelligence. Elle s'est pervertie, en passant de l'innocence √† la connaissance, de la saintet√© √† la souillure et √† la convoitise, et de la Vie √† la mort.

80        Ce royaume doit mourir. Ce royaume va mourir! Le Dieu du Ciel le d√©truira et le fera dispara√ģtre de la face de la terre.

            Remarquez, dans cette perversion, voil√† que l'homme est devenu femme, et que la femme est devenue homme, et ils ne le savent pas. Un produit tr√®s repr√©sentatif de l'Eden de Satan, si vous regardez, dans la rue, aujourd'hui, nos gens modernes.

81        Remarquez, c'est Eve que Satan a utilis√©e pour faire p√©cher Adam, par le pouvoir de sa convoitise. Maintenant, c'est pareil, elle fait la m√™me chose aujourd'hui. Remarquez, les cheveux coup√©s, le visage fard√©, des v√™tements sexy, voyez-vous, elle fait √ßa, sans savoir que toutes ces choses sont contraires √† la Parole de Dieu. Quand elle se coupe les cheveux, elle devient une femme d√©shonorante, une prostitu√©e. Le port des shorts la fait tomber en disgr√Ęce. Le port des robes sexy fait d'elle une prostitu√©e. Et elle ne le sait pas, ce n'est pas √† cause de la saintet√© de Dieu, c'est √† cause de la convoitise de Satan.

82        Elle a pouss√© son A... Elle pousse son Adam √† la convoiter. Elle a √īt√© les v√™tements dont Dieu l'avait v√™tue, l√†-bas en l'Eden, pour son voyage dans le... ou dans ce d√©sert. Elle les a √īt√©s. Elle s'est d√©v√™tue, alors que Dieu l'avait couverte de peaux; elle s'est mise √† les enlever petit √† petit. Maintenant la voil√† redevenue comme au commencement.

            Maintenant elle a amen√© son Adam √† porter ses sous-v√™tements.

83        Un homme qui porterait une esp√®ce de petit short d'eff√©min√©, et qui sortirait avec √ßa, Il... je ne pense pas qu'il soit vraiment un homme. C'est le plus grand eff√©min√© que j'aie jamais rencontr√©. Voyez? Elle a amen√© son Adam perverti √† agir comme elle, voyez-vous, √† porter ses sous-v√™tements √† elle. Elle a vu ce qu'elle pouvait r√©aliser l√†-bas, en enlevant tous ses v√™tements sauf ses sous-v√™tements. C'est le short, bien s√Ľr, c'est √ßa un sous-v√™tement f√©minin.

84        Et, ici, c'est son Adam qui le porte maintenant, selon la Parole originelle de Dieu, c'est une abomination pour une femme de mettre un v√™tement d'homme, et pour un homme de mettre un v√™tement de femme, d'apr√®s la Parole originelle. Pensez-y.

85        Maintenant, le voil√† maintenant qui porte aussi une frange de cheveux comme elle. Il les ram√®ne sur son front, il met un bigoudi. C'est bien un des spectacles les plus d√©go√Ľtants que j'ai jamais vus de ma vie, voir ces jeunes, l√†, aujourd'hui, avec la frange qui leur descend sur le front, comme ceci, et les cheveux teints, d√©color√©s avec un genre de solution de peroxyde, ils se d√©colorent les cheveux, et ils les enroulent sur des bigoudis, pour faire une frange. Esp√®ce de grand eff√©min√©! C'est terrible de dire √ßa du haut de la chaire, mais le jugement commence par la maison de Dieu. Vous ne savez m√™me pas si vous √™tes homme ou femme. Et on m'apprend que notre arm√©e am√©ricaine va bient√īt porter le short. C'est vrai. Voyez-vous la perversion? C'est un v√™tement de femme; l'homme porte une frange de cheveux comme elle.

86        L'autre jour, j'√©tais dans un Howard Johnson; pas celui d'ici, mais celui situ√© sur la route qui m√®ne √† l'ext√©rieur de la ville. Je suis rest√© l√†, compl√®tement stup√©fait. Voil√† un petit gar√ßon qui arrive, la bouche ouverte. Il avait les cheveux fonc√©s, ici, et il les avait ramen√©s de ce c√īt√©-ci; et il avait mis un bigoudi, et les avait fris√©s √† la hauteur de ses yeux; il regardait en l'air, avec √ßa sur les yeux, il se promenait... A-t-on jamais vu une telle perversion!

87        Voyez-vous, lui, il ne le croirait pas. Il pourrait prouver qu'il est de sexe masculin, mais il a un esprit f√©minin. Il ne sait pas √† quel c√īt√© de la maison il appartient. C'est exact. Quelle perversion! C'est ce que Satan fait. Il pervertit les nations. Il pervertit l'√©glise. Il pervertit les gens. C'est un trompeur, un pervertisseur de la V√©rit√© originelle.

            Dieu a fait l'homme homme. Il a fait la femme femme. Il les a v√™tus diff√©remment, et ce qu'Il voulait, c'est qu'ils restent en tant que tels, et qu'ils agissent en tant que tels; l'une est f√©minine, l'autre est masculin. Il a s√©par√© Adam dans le jardin d'Eden, c'est ce qu'Il a fait, Il a s√©par√© Eve de lui.

88        Eh bien, lui, il porte une frange comme elle; elle se coupe les cheveux comme lui, et lui, il essaie d'imiter sa coiffure √† elle. Elle porte ses v√™tements de dessus, et lui, il porte ses sous-v√™tements. Or, √ßa a l'air sacril√®ge, mais je ne le dis pas dans cette intention. C'est la V√©rit√© absolue de l'Evangile. Si vous ne le savez pas, alors il y a quelque chose qui cloche chez vous: ou bien vous √™tes aveugle, ou bien vous n'√™tes jamais sorti dans la rue. Elle pense, et lui aussi le pense, qu'il n'y a pas de mal √† √ßa, ils s'entendent l√†-dessus.

            Les femmes disent: "Eh bien, il fait si chaud! " Les vieux Indiens Apaches, l√†-bas, ils vous feraient rougir de honte. Plus il fait chaud, plus ils mettent de v√™tements pour se prot√©ger du soleil; oh, √ßa les fait transpirer, et de cette fa√ßon ils ont un syst√®me de climatisation pendant qu'ils marchent. Voyez? Ils restent en plein soleil.

            Vous ne pourriez pas supporter cela du tout; vous seriez couverts de cloques, vous br√Ľleriez. Mais, vous voyez, c'est ce qu'ils appellent une haute instruction. C'est ce que la science moderne a produit.

89        Oh! la la! La voil√† nue, dans Laodic√©e, et elle ne le sait pas. Elle √©tait nue en l'Eden. Voyez-vous la similitude entre les deux royaumes? L'un est celui du p√©ch√© et de la mort; l'autre, c'est la Vie et la justice. L√†-bas, elle √©tait couverte d'un Voile Saint. Ils √©taient tous deux nus; ils ne le savaient pas. Ils n'en savaient rien, √©tant voil√©s par l'Esprit de Dieu.

90        Et ici, ils sont voil√©s par la convoitise, et ils se regardent l'un l'autre pour... Voyez-vous, Adam pouvait regarder Eve, et il ne savait pas qu'elle √©tait nue. Mais maintenant, avec ce voile de convoitise, elle ne se rend pas compte qu'elle est nue, mais elle le fait sous l'emprise de ce voile de convoitise, pour amener les hommes √† la regarder. √áa ne peut pas √™tre dans un autre but. Vous ne le croyez pas, mais c'est quand m√™me ce que vous faites, et les hommes regardent. Et en voyant combien votre attraction est grande, il s'est mis √† porter lui-m√™me certains de vos v√™tements.

            Oh, quelle perversion! Quel √Ęge! Quel temps que celui o√Ļ nous... Comme il est trompeur! Oh, toutes ces choses, et ils ne le savent pas. Il y a un esprit compl√®tement perverti dans l'homme. L'homme est voil√© par la convoitise de Satan, la femme √©galement. C'est un esprit satanique, de la haute soci√©t√©. Voyez-vous.

91        Ils ne le savent pas, mais ils sont une organisation. Les femmes qui portent des shorts font partie d'une organisation. Les hommes qui s'habillent  de cette mani√®re  font partie d'une organisation. Je vais vous en donner le sigle: B. S. S., Big Sisters Society [la Soci√©t√© des Grandes Soeurs - N.D.T.], alors, c'est de √ßa qu'ils font partie. Ils vont l√†, une soci√©t√© de grands eff√©min√©s, avec un genre de petit pantalon, une esp√®ce de gros sp√©cimen tout d√©form√©, l'air malpropre. Je - je...

92        Les hommes, eh bien, vous n'√™tes peut-√™tre pas d'accord avec moi l√†-dessus, mais c'est la V√©rit√©. Vous avez √©t√© pervertis, et vous ne le savez pas. Vous n'√™tes plus... vous n'agissez plus comme des hommes. Ils deviennent tellement mous; et, leur fils, on dirait que √ßa ne vaudra plus rien; les hommes et les femmes aussi. Ils sont une soci√©t√©. Il y a l√† une organisation. Comment √ßa? " Jean, le voisin d'√† c√īt√©, il a port√© des shorts, alors pourquoi pas moi? Luella voulait que j'en porte, parce que Jean, le voisin d'√† c√īt√©, en a port√©. Et, eh bien, si - si Suzie-Jeanne peut en porter, Marthe-Jeanne peut en porter aussi, ou Suzie-Lou ", ou je ne sais qui, voyez-vous. Voyez-vous, c'est une soci√©t√©. C'est une organisation. Spirituellement, vous en faites partie, et vous ne le savez pas.

93        Et si c'est bien √ßa, et nous voyons que c'est bien √ßa, alors vous √™tes aveugl√©s. Vous √™tes aveugl√©s devant ces d√©nominations auxquelles Satan vous a fait adh√©rer par ses ruses. C'est une perversion de la Parole originelle de Dieu, et de Son Royaume, et de Son plan pour Ses enfants. C'est Satan qui a entra√ģn√© les hommes et les femmes dans ces choses par sa ruse, et ils ne le savent pas. Un perverti!

            Ce n'est plus un fils de Dieu! Une frange qui lui descend sur le visage, en short, il se prom√®ne comme √ßa dans la rue; un fils de Dieu, un diacre √† l'√©glise, un pasteur √† la chaire? Non, ce n'est pas un fils de Dieu.

94        Il n'est jamais pass√© dans le Filtre de la pens√©e de Dieu. Il ne porterait pas ces v√™tements de femme; certainement pas; et elle, elle ne porterait pas des v√™tements d'homme non plus. Voyez-vous, ce n'est pas un fils de Dieu. C'est un fils de Satan, c'est une fille de Satan. P√©nible √† dire!

            Satan a r√©ussi √† pervertir et √† prendre possession de ce monde, √† en faire son royaume; les hommes ont √©t√© plac√©s ici, avec le libre arbitre, leur permettant de choisir eux-m√™mes le genre de vie qu'ils voudraient mener. √áa r√©v√®le qui est dans votre coeur. Voyez? Votre voix... Vous savez quoi? Vos actes parlent tellement fort qu'elles √©touffent votre voix. Oui oui.

            Si je vais voir un homme, et qu'il dise: " Oh, je... Nous sommes tous chr√©tiens. Nous sommes membres de l'√©glise ", pendant que des photos de strip-teaseuses sont accroch√©es partout dans son bureau ! Il aurait beau tout dire, je saurais la v√©rit√©; vous √©galement.

95        Une femme qui se dit chr√©tienne. Porter des cheveux courts? Vous savez bien que non, voyez-vous. Oui  oui. Elle se dit chr√©tienne, alors qu'elle se maquille, se farde, porte des shorts; et elle se dit chr√©tienne? Vous savez bien que non. La Parole de Dieu vous enseigne la v√©rit√© l√†-dessus. La Parole dit qu'elle ne peut pas √™tre chr√©tienne, et faire √ßa. Elle est m√™me d√©shonorante, et tout. Est-ce que Dieu mettrait quelque chose de d√©shonorant dans Son royaume? Non monsieur, pas du tout. Non monsieur. Elles-m√™mes... Cela manifeste le d√©sir qui se trouve en elles.

96        Vous ne pouvez pas faire manger √† une colombe la m√™me nourriture qu'une buse, pas du tout. La colombe n'a pas de bile. Elle ne peut pas manger de la vieille charogne. Si elle en prenait une bouch√©e, √ßa la tuerait, et elle le sait. Mais une buse peut manger presque tout ce qu'elle veut. Voyez? De la bile, elle en a plein.

            Et, donc, on constate que c'est pareil pour le monde d'aujourd'hui,  la m√™me chose. " Ils sont nus, aveugles, et ils ne le savent pas. "

            Satan y est parvenu, en se servant de la convoitise de la femme, qui d√©sirait la connaissance, le sexe, et elle a fait ce choix, de son propre gr√©. Maintenant remarquez, c'est Eve qui a entra√ģn√© Adam dans le mal, et c'est la femme qui a enlev√© ses v√™tements, avant que son Adam enl√®ve les siens. Voyez? C'est la femme, toujours. √áa a toujours √©t√© ainsi et c'est encore pareil.

97        C'est l'√©glise qui d√©tourne l'homme du droit chemin. C'est l'√©glise, voyez-vous, qui d√©tourne l'homme qui veut √™tre un fils de Dieu. C'est la femme, l'√©glise. Pas la Bible, Dieu ; en effet la Bible, c'est l'homme. Oh oui, "la Parole a √©t√© faite chair", et Il √©tait un Homme. Voyez? La Bible, c'est l'homme; l'√©glise, c'est la femme. Voyez? Ce n'est pas l'√©glise... la Bible qui d√©tourne l'homme du droit chemin. C'est l'√©glise qui le d√©tourne du droit chemin. C'est √† cause de l'√©glise qu'il s'est retrouv√© nu, pas √† cause de la Bible. Voyez? Absolument pas. La Bible lui dit qu'il est nu. Certainement!

            Maintenant, remarquez comment par le sexe, le d√©sir sexuel, elle avait soif de la connaissance, de savoir ce qu'il en √©tait de ceci, et comment, si ce fruit √©tait bon ou pas. Et c'est ce qu'elle a fait.

98        Un jour, Dieu en reprendra possession de toute fa√ßon , par un Homme. Il a √©t√© livr√© par une femme, mais il a √©t√© rachet√© par un Homme: l'Homme, J√©sus-Christ, qui est la Parole.

            Et alors, qu'en sera-t-il? Remarquez, alors que nous terminons. Il n'y a pas longtemps, ici, j'ai fait cette d√©claration. Il me reste encore quatre ou cinq pages, l√†, mais je... de passages de l'Ecriture et tout, auxquels je voulais me r√©f√©rer. Mais, √©coutez. Terminons en disant ceci.

99        Souvenez-vous, il n'y a pas longtemps, je vous ai apport√© un enseignement sur les Sept Trompettes, la f√™te des trompettes, et tout. Et j'ai dit: " Il y a une f√™te du huiti√®me jour. " Alors le septi√®me jour va √™tre le dernier, √ßa sera le Mill√©nium. Mais il y a la f√™te du huiti√®me jour; et si c'est le huiti√®me jour, comme il n'y a que sept jours, on se retrouverait de nouveau au premier jour, on reviendrait au premier jour. Alors, une fois le Mill√©nium termin√©, alors il y aura de nouveau un Eden qui sera √©tabli. Le grand Royaume de Dieu aura √©t√© repris. En effet, J√©sus a lutt√© jusqu'au bout contre Satan, dans le jardin de Geths√©man√©, et Il a r√©cup√©r√© l'Eden; c'est ce qu'Il est parti pr√©parer dans le Ciel, pour revenir ensuite.

100      L√† au Ciel... Il a dit: " Que votre coeur ne se trouble point."  Quand Il √©tait ici sur terre, Il a dit: " Vous - vous, les Juifs, vous avez cru en Dieu. Bon, Je sais que J'ai mauvaise r√©putation, a-t-Il dit. Et ils Me traitent de ceci et de cela. Mais vous avez cru en Dieu; et comme vous avez cru en Dieu, croyez aussi en Moi. "

101      Il √©tait Dieu manifest√©. Voyez? " Croyez aussi... Dans la maison de Mon P√®re, il y a plusieurs... " Ou " Dans l'√©conomie de Mon P√®re, dans le plan de Mon P√®re, il y a plusieurs palais. Je vais aller pr√©parer une place." Regardez quelles en sont les dimensions, quinze cents miles carr√©s [3885 km¬≤ - N.D.T.]! " Dites donc, o√Ļ est-elle? " Il est parti la pr√©parer. Il est le Cr√©ateur. Il cr√©e tout cet or. Les rues sont transparentes. Il est le Cr√©ateur. Il pr√©pare un endroit.

102      Dans Apocalypse 21, il a dit: " Et moi, Jean, je vis descendre du Ciel, d'aupr√®s de Dieu, la Ville sainte, la Nouvelle J√©rusalem. " La mer n'√©tait plus; le premier ciel et la premi√®re terre avaient disparu.

103      Le premier ciel, qu'est-ce que c'√©tait? C'√©tait le Mill√©nium. La premi√®re terre, qu'est-ce que c'√©tait? C'√©tait celle-ci. Elle sera renouvel√©e. Tout comme elle a √©t√© baptis√©e par No√©, aux jours de sa pr√©dication; elle a √©t√© sanctifi√©e par Christ, qui a r√©pandu Son Sang sur elle; et elle sera renouvel√©e (d√©barrass√©e de tous les microbes et de tout le reste), lors du renouvellement √† la fin, par un bapt√™me de Feu, qui tuera tout microbe, toute maladie, toute affection, toute souillure qui ait jamais exist√© sur terre. Elle explosera, une Nouvelle Terre para√ģtra. "Puis je vis un Nouveau Ciel et une Nouvelle Terre. Le premier ciel et la premi√®re terre avaient disparu; et la mer n'√©tait plus. Et moi, Jean, je vis descendre du Ciel, d'aupr√®s de Dieu, la Ville sainte, la Nouvelle J√©rusalem. "

104      L√†, Dieu sera avec Ses attributs v√©ritables, Ses fils et Ses filles, l√† Il pourra communier avec eux dans la saintet√©, leurs yeux aveugles √† tout p√©ch√©. D√®s lors, il n'y aura plus jamais de p√©ch√©.

            Faisons tous nos efforts; ne soyez pas s√©duits en ce jour-ci, mais efforcez-vous d'entrer par la porte.

            Car tous ceux qui seront laiss√©s dehors seront impudiques, convoiteurs. "Quiconque regarde une femme pour la convoiter a d√©j√† commis un adult√®re avec elle." Tous ceux... dehors seront les femmes de mauvaise vie, les hommes de mauvaise vie, et tout.

            Et seuls ceux qui sont rachet√©s et qui se trouvent dans le Livre de Vie de l'Agneau entreront par la porte. Alors, efforcez-vous, mes amis; ne soyez pas s√©duits en ce dernier jour.

105      C'est un temps merveilleux. Tout le monde a de l'argent. Tout le monde peut faire ceci, et tout le monde peut faire cela. L'argent qui rentre de partout, et les grosses voitures, et tout. Il n'y en aura pas une seule de ces choses dans cette Ville-l√†. Il n'y aura pas une seule voiture, pas un seul avion. Non. Ce sera une civilisation compl√®tement diff√©rente. Ce sera de nouveau une civilisation bas√©e, non pas sur la connaissance, non pas sur la science, mais une civilisation d'innocence et de foi dans le Dieu vivant.

106      Effor√ßons-nous d'Y entrer. En effet, mon seul but, c'est d'entrer un jour dans cette Ville. Et, de me retourner tout simplement, vous voir venir avec moi, chacun de vous marchant au pas, alors que nous chanterons " Quand les saints entreront. Je veux √™tre du nombre, quand les saints entreront. "

            Prions.

107      Bien-aim√© P√®re c√©leste, comme les jours arrivent √† leur fin, et que nous voyons que c'est tout pr√®s, que la promesse est pr√®s de s'accomplir, nous Te prions, Dieu bien-aim√©, de placer cela sur nos coeurs, pour que nous ne fassions pas d'erreurs. Dieu bien-aim√©, garde notre conscience pure. Garde nos coeurs voil√©s, Seigneur, nos yeux voil√©s aux choses du monde, et aux choses vaines du monde, √† la vaine gloire que l'on tire √† devenir un grand personnage.

            Peu importe combien ils sont grands, tous les rois, les monarques, les potentats, et tout le reste, devront p√©rir, et ils ne ressusciteront pas √† la deu-... √† la premi√®re r√©surrection. En effet, il est √©crit: " Heureux et saint celui qui a part √† la premi√®re r√©surrection, la seconde mort n'a point de pouvoir sur lui. " √Ē Dieu! La seconde mort, la mort spirituelle, n'a point de pouvoir. Il est rachet√©!

108      √Ē Dieu, de penser qu'√† une certaine heure, quelqu'un ira rendre visite √† l'autre, et il sera enlev√©. " De deux qui seront dans un lit, Je prendrai l'un, et Je laisserai l'autre. De deux qui seront dans un champ, Je prendrai l'un, et Je laisserai l'autre. "

            √Ē Dieu, aide-nous √† √™tre purs devant - devant Toi, Seigneur, peu importe ce que les hommes peuvent penser de nous, peu importe ce que les autres peuvent dire. Seigneur, que nos pieuses... nos conversations soient pieuses. Qu'elles soient assaisonn√©es de la Parole de Dieu, des paroles tellement √† propos, Seigneur, qu'aucune fraude ne puisse √™tre trouv√©e en nous. Alors que nous plaidons, face √† toutes nos erreurs, que le Sang de J√©sus-Christ se tienne entre nous et Dieu, qu'Il abaisse le regard sur nous √† travers le Sang de J√©sus; non pas √† cause de notre propre justice, ni de qui nous sommes, de ce que nous avons fait, mais uniquement √† cause de Ses m√©rites √† Lui. √Ē Dieu, accorde-le!

109      Qu'aucun de ceux qui ont √©t√© ici ce soir et qui ont entendu le Message, qu'aucun d'entre eux ne soit perdu, du plus petit enfant √† la personne la plus √Ęg√©e. Que leur saint d√©sir se porte uniquement vers Dieu et Sa Parole. Nous ne savons pas √† quelle heure Il pourrait para√ģtre, ou √† quelle heure Il pourrait nous appeler √† rendre des comptes, l√†-haut, au Jugement. Nous ne savons pas √† quelle heure Il pourrait, pour ainsi dire, retirer notre carte du fichier et dire: "C'est l'heure de rentrer √† la maison. Tu dois partir. " √Ē Dieu, aide-nous √† rester purs. Accorde-le, Seigneur.

110      Puissions-nous vivre jusqu'√† la Venue du Seigneur, si c'est possible. Puissions-nous faire tout ce qui est en notre pouvoir, avec amour, comprenant - comprenant que Dieu cherche partout dans le monde, aujourd'hui, pour trouver toutes les brebis perdues. Puissions-nous avoir pour ces gens des paroles assaisonn√©es de pri√®re, d'amour et de la Parole de Dieu, afin de pouvoir trouver cette derni√®re brebis, pour que nous puissions rentrer √† la Maison, et quitter ce vieil Eden de Satan ici-bas, Seigneur, lequel est b√Ęti enti√®rement sur la convoitise, et les belles femmes, comme le monde les appelle, avec la publicit√© qu'ils font l√†: "Nous faisons de la publicit√©, venez, nous avons besoin de jeunes hommes avec de la confiture sur le visage, et de jolies filles en shorts".

111      Cela bas le plein sur nos ondes de radio et de t√©l√©vision; et de la souillure de toutes sortes, et du barbouillage, et Hollywood; toutes sortes de robes sexy, sales et d√©go√Ľtantes, pour les femmes. Et - et les hommes, √©tant pervertis, adoptent l'habillement de la femme, et se coupent les cheveux comme les femmes; et les femmes comme les hommes.

            √Ē Dieu, quelle heure terrible que celle o√Ļ nous vivons! Oh, viens, Seigneur J√©sus, viens! Viens, Seigneur! Purifie-nous par le Sang. Eloigne de nous toute souillure et toute fraude. Que nous vivions, Seigneur, que nous vivions sous le Sang, constamment, devant Toi. C'est le d√©sir de notre coeur, et notre pri√®re sinc√®re.

112      Dieu bien-aim√©, il y a ce soir sur cette estr-... ou cette chaire, o√Ļ l'Evangile a √©t√© apport√©, Seigneur, il y a des mouchoirs et de petits paquets destin√©s √† ceux qui sont malades et afflig√©s. Que la pri√®re de la foi, Seigneur, jaillisse de notre coeur maintenant, devant Toi. Aussi, Seigneur, s'il y a quelque impuret√© en nous, Seigneur, emm√®ne notre... emm√®ne-nous au jugement maintenant; nous implorons Ta mis√©ricorde.               

113      Montre-nous o√Ļ nous agissons mal, Seigneur, pour que nous puissions demander que le Sang soit appliqu√© pour nous purifier. Gu√©ris ces gens qui sont malades, et r√©tablis-les, P√®re, qui que ce soit vers qui √ßa ira, o√Ļ que √ßa aille. Qu'il en soit ainsi, P√®re.

114      Accorde-nous de Te servir avec d√©termination, Toi et Toi seul. Accorde-le, Seigneur. Accorde la  s√©curit√© √† ces ch√®res personnes qui rentreront chez eux.

            Merci d'avoir gu√©ri les gens. Le petit gar√ßon de soeur Shepherd et de fr√®re Shepherd, qui s'est bless√© √† bicyclette, je prie qu'il ne lui arrive rien de mal; ce petit gar√ßon qui roulait √† bicyclette, je prie que tout aille bien pour lui. Nous Te remercions pour la gu√©rison de ces autres personnes, que nous T'avons demand√©e. Et nous savons que ce que nous demandons, nous le recevons, parce que nous avons confiance en Celui qui a fait la promesse.  Accorde-nous Ta gr√Ęce, Seigneur, et pardonne-nous nos p√©ch√©s, nous le demandons au Nom de J√©sus-Christ. Amen.

115      L'aimez-vous? Le croyez-vous? En avez-vous marre du royaume de Satan? Croyez-vous que ce sera bient√īt le Mill√©nium, Son Mill√©nium √† Lui; le Sien, Son Eden √† Lui?

             Croyez-vous qu'il est en train de prendre forme aujourd'hui? Regardez, tout repose sur le c√īt√© intellectuel; tout... il faut que tout soit prouv√© par la science avant que les gens y croient. Or vous ne pouvez pas prouver Dieu par la science. Vous devez L'accepter par la foi. "Car celui qui s'approche de Dieu doit croire qu'Il existe, et qu'Il est le r√©mun√©rateur de ceux qui Le cherchent."

116      √Ē Dieu, je ne veux rien conna√ģtre d'autre que le Sang de J√©sus-Christ, qui me purifie du p√©ch√©. Je ne connais rien, sinon J√©sus-Christ. Comme Paul l'a dit autrefois, je le dis, moi aussi, ce soir: "Je ne connais rien, parmi vous, sinon J√©sus-Christ, et J√©sus-Christ crucifi√©."

117      C'est tout ce que je peux vous dire, c'est que cette Bible, je crois de tout mon coeur (si je connais bien mon coeur) que c'est la Parole de Dieu, parfaite et sans m√©lange. C'est d'Elle que je vis. C'est sur Elle que je me fonde. Si j'avais dix mille vies, je voudrais en consacrer chaque instant √† cette Parole, car c'est la Parole de J√©sus-Christ. Les gens auront beau chercher √† prouver qu'Elle est fausse, la science aura beau chercher √† dire qu'on ne peut pas s'Y - s'Y fier, et tout; pour moi, C'est la seule Chose au monde √† laquelle je peux me fier, cette Parole. Voyez? Il est √† moi. Je L'aime, pas vous?

            S'il y a un p√©ch√© dans votre coeur, s'il y a une faute dans votre coeur, si vous avez quoi que ce soit, priez maintenant et demandez √† Dieu de vous pardonner. Priez pour moi; je prierai pour vous. Que Dieu vous b√©nisse, c'est ma pri√®re.

                 Jusqu'√† ce que nous nous rencontrions!

                 Jusqu'√† ce que nous nous rencontrions!

                 Que Dieu soit avec vous, jusqu'√† ce que nous nous rencontrions de nouveau!

118      Vous aimez-vous les uns les autres? Jean a dit: "Petits enfant, aimez-vous les uns les autres." Aimez-vous les uns les autres, car l'amour couvre une multitude de p√©ch√©s. Maintenant serrons-nous la main les uns aux autres.

                 Que Dieu soit avec vous,

                 Jusqu'√† ce que nous nous rencontrions de nouveau!

                 Jusqu'√† ce que nous nous rencontrions!

                 Jusqu'√† ce que nous nous rencontrions!

             Maintenant, soyez bons les uns envers les autres. Soyez bons envers tout le monde. Conduisez-vous correctement envers votre voisin. Demeurez sans t√Ęche, jusqu'√† ce que J√©sus vienne.

                 ... pieds...

                 Jusqu'√† ce que nous nous rencontrions !

                 Jusqu'√† ce que nous nous rencontrions!

                 Que Dieu soit avec vous, jusqu'√† ce que nous nous rencontrions de nouveau!

119      L'aimez-vous? C'est ma pri√®re. Priez pour moi; je prierai pour vous. Je dois maintenant rentrer √† Tucson. Et je - je prie Dieu de vous b√©nir tous. De l√†, j'irai au Canada, et je reviendrai au Colorado; continuellement, d'un endroit √† l'autre, voyez-vous. Jusqu'√† ce que...

            Fr√®re Tony est l√†-bas, et il s'est produit une chose extraordinaire. Tout pr√®s du Vatican m√™me, √† Rome, ils r√©clament des r√©unions de r√©veil, que je me rende l√†-bas pour tenir un r√©veil, √† Rome, √† Rome. Il vient de rentrer. Les gens se sont tous unis. Il y a un grand stade l√†-bas, qui offre des milliers et des milliers de places assises, et ils veulent que j'y aille pour un r√©veil. Ils veulent voir la gloire du Seigneur dans le minist√®re. Je ne sais pas. Je dois prier √† ce sujet, voir ce que le Seigneur me dira. Oh! la la! Souvenez-vous, prions, nous tous ensemble... Nous travaillons...

                 Nous attendons la venue de notre Sauveur b√©ni,

                 Voici, les feuilles du figuier maintenant verdissent.

                 L'Evangile de Son Royaume est all√© vers chaque nation;

                 Et nous sommes pr√®s de la fin, on peut le voir. (Pas vrai?)

                 Alors, avec joie, nous allons proclamer le Message de Son apparition b√©nie,

                 Bient√īt Il reviendra dans la gloire, le dire √† chacun et √† tous.

                 Alors, r√©veillez-vous, saints du Seigneur,

                 pourquoi dormir quand la fin approche,

                 Pr√©parons-nous pour cet appel final.

            Elle reviendra, de l'ouest, et reprendra sa chevauch√©e, un de ces jours, souvenez-vous-en. Assur√©ment. C'est exact. En attendant...

                 Prends le Nom de J√©sus avec toi,

                 √Ē toi, enfant de tristesse et de malheur,

                 Il va te procurer la joie et r√©confort,

                 Prends-le partout o√Ļ tu vas.

                 Pr√©cieux Nom (pr√©cieux Nom),

                 Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel;

                 Pr√©cieux Nom, Nom si doux! (si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel)

                 Nous nous inclinons au Nom de J√©sus,

                 Nous nous prosternons √† Ses pieds,

                 Au Ciel, nous Le couronnerons Roi des rois,

                 Quand notre voyage sera termin√©.

                 Pr√©cieux Nom, Nom si doux!

                 Espoir de la terre, joie du Ciel;

                 Pr√©cieux Nom, Nom si doux!

                 Espoir de la terre, joie du Ciel.

            Maintenant, le dernier couplet, chantons-le avec nos coeurs inclin√©s, maintenant.

                 Prends le Nom de J√©sus avec toi,

                 Comme un bouclier face aux pi√®ges

                 Et quand les tentations t'environnent (ces choses du royaume de Satan, voyez-vous, voyez-vous),

                 Murmure simplement ce saint Nom en priant.

            C'est tout; ensuite, √©loignez-vous. √áa marche. Je l'ai essay√©. Maintenant croyez-le, simplement, parce que √ßa va marcher. Murmurez simplement Son saint Nom en priant.

                 ... le Nom de J√©sus avec toi,

                 Comme un puissant bouclier face aux pi√®ges

                 Quand les tentations t'environnent, (Qu'est-ce que vous faites, alors?)

                 Murmure simplement ce saint Nom en priant. (Le Voile couvrira alors votre visage.)

                 Pr√©cieux Nom (pr√©cieux Nom), combien doux!

                 Espoir de la terre, joie du Ciel;

                 Pr√©cieux Nom, combien doux!

                 Espoir de la terre, joie du Ciel.

            Maintenant inclinons la t√™te, pendant que je demande √† fr√®re Beeler, au fond, de venir ici √†  l'estrade. [Fr√®re Branham commence √† fredonner  - N.D.E.]

            Murmure simplement Son saint Nom en priant.

            Cong√©diez-les, Fr√®re Beeler. Cong√©diez-les par la pri√®re

                 ... (Pr√©cieux Nom)...

                 Espoir de la terre, joie du Ciel;

                 Pr√©cieux Nom (pr√©cieux Nom), combien doux!

                 Espoir de la terre, joie du Ciel.

            Maintenant, alors que nos t√™tes sont inclin√©es, et que nos coeurs sont inclin√©s. Fr√®re Beeler, l'un de nos associ√©s ici, Fr√®re Estle Beeler, un bon fr√®re chr√©tien, un homme loyal. Je vais lui demander de bien vouloir cl√īturer la r√©union, ce soir, par la pri√®re. Que Dieu vous b√©nisse, Fr√®re Beeler.

EN HAUT