ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Le Septième Sceau de William Branham a été prêchée 63-0324E La durée est de: 2 heures 37 minutes .pdf La traduction MS
Télécharger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)    .mp3

Le Septième Sceau

1     Merci, frère. Pendant que nous sommes debout, prions.

2     Dieu Tout-Puissant, auteur de la Vie et donateur de tout bon don spirituel, nous sommes vraiment reconnaissants de ce très merveilleux et remarquable temps de communion dans Ta Présence; c’est un événement très marquant de nos vies, Seigneur, un moment que nous n’oublierons jamais, peu importe combien de temps il pourrait encore nous rester. Et nous prions, ô Dieu, qu’en ce dernier soir… Nous remarquons dans l’Écriture, que le dernier jour de la fête, Jésus s’est levé au milieu d’eux et Il s’est écrié: “Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi!” Je prie, Père Céleste, que cela se répète de nouveau ce soir, que nous puissions entendre la Voix de notre Seigneur nous appeler, nous appeler à Le servir, à marcher plus près de Lui. Nous considérons que déjà nous avons entendu Sa Voix, par l’ouverture de ces Sceaux, qui nous déclare que c’est le dernier jour et que le temps est proche. Accorde ces bénédictions que nous demandons, Père, au Nom de Jésus-Christ, et pour Sa gloire. Amen.
    Vous pouvez vous asseoir.

3     J’aimerais ajouter ceci, c’est que de toutes les réunions que j’ai eues au cours de ma vie, je crois que cette semaine a été le temps de réunions le plus glorieux de toute ma vie. Peu importe ce que je… J’ai déjà vu de grands miracles s’accomplir, bien sûr, et des services de guérison, mais ceci surpasse tout cela. D’être ici a été l’un des grands moments, l’un des événements marquants de ma vie. Et de voir le petit tabernacle revêtir cet aspect différent; non seulement ça, mais de voir l’intérieur revêtir un aspect différent!

4     Et, maintenant, je demandais à Billy; il avait mis tellement longtemps avant de venir me chercher. Il m’a dit qu’un autre groupe de gens s’était fait baptiser. Donc, il y a eu au-dessus de cent personnes cette semaine, qui se sont fait baptiser au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ. Alors, nous sommes—sommes reconnaissants. Et que Dieu vous bénisse!

5     Et, maintenant, si vous n’avez pas d’église locale, nous vous invitons à venir fraterniser ici, avec nous. Rappelez-vous bien que cette église est ouverte à tous. Nous ne sommes pas une dénomination, et j’espère et je veux croire que ce ne sera jamais une dénomination, mais seulement une communion où les hommes et les femmes, les garçons et les filles, se rencontrent autour de la table de Dieu et fraternisent autour de la Parole, et où nous avons tout en commun.

6     Bien. Et nous avons un pasteur formidable, un véritable homme de Dieu, et j’en suis vraiment reconnaissant. Si vous vous rappelez cette vision d’il y a un an, alors que de la Nourriture était emmagasinée dans ce lieu. Et c’est tout à fait exact. Et nous sommes…

7     Nous avons tout arrangé, là, pour que ce lieu puisse convenir aux classes de l’école du dimanche de tous les âges, et nous sommes vraiment très reconnaissants de pouvoir en bénéficier. À un certain moment, des gens avaient exprimé le désir d’avoir des classes de l’école du dimanche où ils pourraient envoyer leurs enfants. Maintenant vous… ils les ont maintenant. Alors là, alors venez donc, soyez des nôtres si vous n’avez pas d’église locale.

8     Naturellement, si vous avez une bonne église que vous fréquentez, et où on prêche l’Évangile, et tout, eh bien, ça—ça, c’est simplement un autre groupe comme nous, vous voyez, ailleurs. Mais si vous n’avez pas d’église locale, et que vous…

9     J’ai appris que plusieurs personnes qui venaient d’autres coins du pays étaient, sont venues s’installer ici, pour faire de cette église leur église locale. Et certainement que nous vous souhaitons la bienvenue ici, à la Parole du Seigneur. Et je me rappelle, je pense, vous avoir dit, au moment de mon départ, que—que les réunions, quant à moi, auraient lieu ici au tabernacle.

10     Je ne sais pas encore ce que le Seigneur me réserve dans l’avenir. Je remets cela entre Ses mains; non pas que ce soit de la superstition ni rien, mais j’attends simplement, jour après jour, qu’Il me conduise à l’endroit où je pourrai accomplir un meilleur service pour Lui. Et quand Il n’aura plus besoin de moi, alors j’ai confiance qu’Il m’accueillera à la Maison, en paix.

11     Et, maintenant, je suis très reconnaissant de la collaboration des gens du tabernacle. Comme Billy me le disait, cette semaine, je pense, dans chaque foyer qui est représenté ici, des environs du tabernacle, les gens ont accueilli quelqu’un chez eux. Vous avez ouvert vos portes, vos foyers et tout, pour héberger des gens qui n’auraient pas eu d’endroit où loger. Maintenant, voilà de vrais gestes chrétiens. Et dans certains foyers, ils ont mis du monde partout, dans tous les coins possibles, pour fournir à ces gens un endroit où loger.

12     En effet, c’est un moment assez difficile, à cause de cet événement, là, qui a lieu dans le domaine sportif, du basket-ball ou quelque chose du genre, et—et des réservations avaient été faites pour ça. En plus d’un groupe nombreux en provenance de…

13     Représentés ici dans cette petite église, je pense qu’il doit y avoir peut-être vingt-huit ou trente États qui sont représentés, ici même dans cette église, en plus de deux pays étrangers, alors, pour ces petites réunions de réveil. Alors, il faut déjà beaucoup de place, rien que pour eux. Savoir…

14     Je m’informais aujourd’hui à certaines personnes avec qui j’étais. J’ai dit: “D’après ce qu’on m’a dit, il n’y a pas eu beaucoup de gens de Jeffersonville à la réunion.”

15     Quelqu’un a élevé la voix, en disant: “On ne peut pas entrer.” Eh bien, voilà, c’était ça. C’était ça la raison. Quelques policiers, et tout, voulaient venir à la réunion mais, ils ont dit… ils en avaient parlé, ils ont dit, mais ils sont venus et n’ont pas réussi à entrer, la salle était déjà comble, avant même qu’ils puissent entrer. Donc, peut-être que c’était le temps pour eux à un autre moment, et ils ne sont pas venus. Alors, maintenant, les gens viennent d’autres endroits, aussi nous en sommes très reconnaissants.

16     Or, là, je ne sais pas. Ce qui devrait venir après ceci, ce sont les Sept Trompettes, dans un autre message. Mais les Sceaux englobent presque tout. Les âges de l’église s’y succèdent, et d’abord nous les avons situés, ce qui était très—très important, mais… dans le temps. Or, l’ouverture des Sceaux montre où va l’Église, et ce à quoi Elle aboutit. Et donc, je trouve que le Père Céleste a été vraiment bienveillant envers nous, de nous avoir permis de voir ce que nous avons vu.

17     Et je dirai ceci: en parcourant d’anciennes notes dont je m’étais servi pour prêcher il y a bien des années, alors que je venais tout bonnement ici, et je disais ce que je pensais être juste, et je continuais comme ça. C’était complètement à côté. Et donc, ces Sceaux, tous les quatre, je les avais vus en vingt minutes de prédication, tous les quatre. Les quatre cavaliers de l’Apocalypse, je les avais mis tous ensemble, et j’ai dit: “Un cheval est sorti, en blanc,” j’ai dit, “peut-être qu’il s’agit du—du—du premier âge. Et quand le cheval suivant est sorti, il y a eu de la famine”, et j’ai continué comme ça. Mais, oh, quand la Parole a vraiment été dévoilée, C’était à cent milles d’être ça.

18     Donc, il est de notre devoir de veiller et d’attendre. Peut-être que c’est en ce temps-ci qu’il fallait que ça se fasse. Il se peut que beaucoup de choses aient été dites, avec lesquelles d’autres personnes ne seront peut-être pas d’accord. Mais je crois que, quand viendra le grand moment de l’issue finale et que nous rencontrerons notre Seigneur, vous verrez que C’était juste. Ça—Ça—Ça l’est, vraiment.

19     Maintenant, les gens qui sont d’en dehors de la ville, de différents endroits des environs, qui sont venus de différents États et de différents pays, combien j’apprécie votre sincérité, d’avoir fait tout ce trajet, et d’avoir pris vos vacances. Et certains d’entre eux n’avaient même pas d’endroit où loger! Je—je le sais, parce que j’ai été en mesure d’aider certains d’entre eux à se trouver des endroits où loger. Ils n’avaient même pas d’argent pour manger, ni rien, et alors… et ils sont venus quand même, en s’attendant à ce qu’il se passe quelque chose pour régler ça. Et avec une foi tellement grande, au point que, peu importe s’ils doivent se priver de manger ou même n’avoir aucun endroit où loger, ils veulent quand même venir écouter ces—ces choses arriver. Ça, c’est vraiment courageux, vous savez. Et tout le monde a été absolument cent pour cent!

20     J’ai rencontré mon beau-frère, là-bas, qui a été le—le… qui s’est occupé de la maçonnerie de l’église, et tout. Et je lui disais combien j’avais apprécié son travail. Je ne suis pas un—un maçon, je ne m’y connais pas du tout en la matière. Seulement, un coin à angle droit, ça, je sais ce que c’est, et si ça me semble être arrangé comme il faut.

21     Et il a dit: “Je vais te dire.” Il a dit: “On n’a pratiquement jamais vu ça, une telle harmonie entre hommes, pendant qu’ils travaillent tous ensemble.”

22     Frère Woods, Frère Roberson, et chacun se plaçait à sa place, tout. Et le frère qui—qui a installé l’acoustique, le… je veux dire le système de sonorisation, et tout, dans l’église. Ils ont dit “Tout a très bien fonctionné.” Quand ils avaient besoin de quelque chose, l’homme qu’il fallait était là pour faire le travail. Alors, c’est… Dieu est dans tout le programme au complet. Nous en sommes très reconnaissants.

23     Plusieurs généreux donateurs de cette église, qui ont aidé à accomplir cela, comme notre Frère Dauch et notre Sœur Dauch, assis ici, et bien d’autres qui ont donné très généreusement pour le soutien de cette cause. Et je pense qu’en ce moment, c’est presque déjà tout payé. Alors, nous sommes très reconnaissants de ça.

24     Souvenez-vous, c’est votre église, car vous êtes serviteur de Christ. Et c’est dans ce but qu’elle a été construite, afin d’être une porte ouverte, pour faire des serviteurs, et pour que les serviteurs, qui sont déjà des serviteurs de Christ, puissent y venir se réjouir autour de la communion avec Jésus-Christ. Et nous voulons que vous sachiez que tous sont les bienvenus.

25     Et, bon, quand vous m’entendez, parfois, quand l’onction est là, réprimander assez sévèrement les organisations, je—je ne dis pas ça contre votre pasteur, ni contre un frère ou une sœur de votre église. Parce que, après tout, Dieu a des gens dans toutes les organisations. Seulement Il n’accepte pas l’organisation, Il accepte l’individu qui est dans l’organisation. Et… Une organisation, ce n’est pas ça qu’il faut.

26     Par conséquent, quand les gens se retrouvent tellement liés par leur organisation, alors ils ne peuvent rien voir d’autre que ce que cette église-là dit, voyez-vous. Et à cause de ça, ils rompent la communion avec les autres; c’est un système qui n’est pas agréable à Dieu, cette chose-là est du monde et n’a jamais été établie par Dieu.

27     Or, là, je ne parle pas de l’individu. Qu’il s’agisse des catholiques, des Juifs, ou de qui que ce soit, ou—ou des méthodistes, des baptistes, des presbytériens, de n’importe quelle organisation, ou de ceux qui n’ont pas d’organisation, et—et qui n’ont pas de dénomination, et tout, Dieu a de Ses enfants là-bas. Voyez? Et, très souvent, je crois qu’ils sont là-bas dans un but, pour diffuser la Lumière, faire sortir ceux qui sont prédestinés, de tous ces endroits, de partout. Et—et quand viendra ce jour glorieux, alors nous verrons l’Église du Seigneur Jésus-Christ qui sera appelée à la—à la glorieuse rencontre dans les airs, et nous monterons tous à Sa rencontre. Et, je—j’attends cette heure.
    Maintenant, tellement de choses pourraient être dites!

28     Et ce soir, comme c’est le dernier soir, la dernière soirée, d’habitude, tout le monde est… Quand il y a un service de guérison, je vois les gens qui sont dans une grande attente de voir des choses glorieuses s’accomplir pendant le service de guérison, ce qui crée une tension chez eux, ils sont agités. Et voilà que je constate la même chose ce soir: tout le monde est dans une grande attente, de voir comment… Et tous les soirs, ça a été comme ça, pour l’ouverture de ces Sceaux.

29     Maintenant je veux être très clair là-dessus: chaque fois, chaque fois, les Sceaux, quand Ils ont été situés, tout ce que j’avais déjà cru à leur sujet, et que j’avais lu chez d’autres personnes, était contraire à ce qui m’était donné dans la pièce.

30     Et ma pensée, en ce moment… La raison pour laquelle j’ai fait le service de guérison ce matin, c’est parce que ma pensée humaine s’éloigne tellement de ma propre façon de penser. J’ai essayé de rester dans une—dans une pièce, avec les stores baissés et une lumière allumée. C’est maintenant le huitième jour. Je n’ai même pas pris ma voiture, pour—pour aller où que ce soit.

31     Il a fallu que j’aille avec quelques frères, à des banques, pour signer des reconnaissances de dette, et tout, pour de l’argent, et tout, qui avait été emprunté pour cette église. Mais je—mais je suis revenu tout de suite, et je me suis mis aussitôt à l’étude.

32     Et ce qui est étrange, c’est qu’il n’y a pas une seule personne qui a dit quoi que ce soit. Ou, d’habitude, ils cognent, ils insistent, et ils sont là. Il n’y a absolument rien eu de ça. Ça a été très phénoménal.

33     Là où j’ai pris mes repas, chez Frère Wood. D’habitude, il y a des voitures partout autour. Et huit ou dix personnes devaient venir loger chez eux pendant cette période-ci; et pas une seule d’entre elles n’est venue.

34     Et puis, ce matin, je n’oublierai jamais ce matin, la grâce de notre Sauveur envers Son serviteur las et fatigué. Alors que j’avais répondu à la question d’une pauvre personne, et, selon ce que j’en pensais, de mon mieux, en pensant avoir bien agi. Et, tout à coup, c’était comme si j’avais—j’avais ôté quelque chose à un enfant, je me sentais tellement condamné, et je ne savais pas ce qu’il y avait. Et j’ai pensé que peut-être, vu que je me dépêchais pour pouvoir faire ce service de guérison, que peut-être que quelqu’un était tellement gravement malade qu’il fallait prier pour lui à l’instant même. Et j’ai demandé à l’auditoire. Au bout de quelques minutes, c’était révélé. Et quelqu’un a dit: “Voudriez-vous relire votre—relire votre passage?”, ou quelque chose comme ça. Et à ce moment-là, j’ai ramassé le petit bout de papier et je l’ai relu, pour voir ce qui y était dit. Et j’ai regardé dans le Livre, et c’était complètement différent, la question à laquelle j’étais en train de répondre. Voyez?

35     Permettez que je vous partage ceci. Quand le Surnaturel intervient, alors c’est la pensée de Christ. Vous vous éloignez tellement de votre propre façon de penser, que, par votre propre pensée, je… Ceci, vous… Je ne… Que je n’essaie pas d’expliquer ça, parce que je ne peux pas. Voyez? Je ne pourrais pas. Personne ne le pourrait.

36     Comment cet homme, qui était l’Élie, a-t-il pu se tenir là sur la montagne, dans la Présence de Dieu, et faire descendre du feu du ciel, et de la pluie tout de suite après le feu? Et ensuite fermer les cieux, et qu’il ne pleuve pas pendant trois ans et six mois, pour revenir ensuite et faire venir la pluie le jour même! Et sous cette onction, comment… Et il a rassemblé quatre cents prêtres et les a tués; et ensuite, il s’est enfui au désert en poussant des cris, il craignait pour sa vie, parce qu’une femme l’avait menacé. Voyez? Jézabel, elle avait juré qu’elle lui ôterait la vie. Pourtant, Achab et tous les autres s’étaient tenus là, ils avaient vu la Présence de Dieu et ce grand miracle s’accomplir. Vous voyez, son… L’Esprit l’avait quitté. Par sa pensée naturelle, il ne savait pas quoi penser, vous voyez. De lui-même, il ne pouvait pas penser.

37     Et, rappelez-vous, l’Ange l’a fait dormir, lui a donné du repos. Il l’a fait lever, lui a donné des gâteaux; ensuite Il l’a encore fait dormir, lui a donné du repos; et Il l’a fait lever et lui a encore donné des gâteaux. Et nous ne savons pas ce qui est arrivé à cet homme pendant quarante jours. Ensuite il s’est retiré dans une caverne, quelque part, et Dieu l’a appelé.

38     N’essayez pas d’expliquer ça, le Surnaturel. Vous ne pouvez pas. Voyez? La seule chose à faire, c’est de continuer votre chemin. Et j’essaie d’être aussi clair que possible, mais à partir de maintenant, je vais… Je pense que je n’essaierai plus jamais. Ou vous croirez de façon absolue, ou vous ne croirez pas. Et je… Vous verrez un peu plus tard pourquoi.
    Or, j’ai essayé d’être honnête. Dieu le sait.

39     Et cette question, ce matin. J’essayais d’y répondre le plus honnêtement possible. J’avais seulement lu la première partie du verset, et c’était… ça n’aurait pas été juste. Mais le Saint-Esprit, qui comprenait que je… ma pensée… Voyez, regardez ce qui s’est passé au cours des deux ou trois derniers jours. Vous voyez, je—j’ai appelé sept cents…” sept mille” sept cents. Ce matin, je voulais… et les gens ont relevé ça, vous voyez, et ça montrait que vous aviez l’œil ouvert. Bon, une autre fois, c’est quand je voulais dire “la colombe”, et j’ai appelé ça l’agneau; mais celle-là, je m’en suis aperçu tout de suite. Et puis, ici, une dont je ne m’étais pas aperçu, là, le Saint-Esprit, aussitôt, est revenu attirer mon attention là-dessus.

40     Voilà une double confirmation, comme quoi ces choses sont justes. Elles sont… Dieu veille, pour voir à ce que Ce soit juste. C’est vrai. Il veut, Il veut que vous sachiez que C’est la Vérité.

41     C’est Lui qui envoie Cela, parce que, bien sûr, ce n’était pas… J’en ai appris autant là-dessus que vous. Et, alors, nous sommes… je suis très reconnaissant de la—la—la connaissance, que le Seigneur nous ait maintenant fait connaître l’heure à laquelle nous vivons; vous voyez, nous vivons en plein au temps de la fin, avant le départ de l’Église. Maintenant…

42     Nous avons parlé, alors demandons donc de nouveau Ses bénédictions sur la Parole.

43     Notre Père Céleste, voilà le grand soir venu, une grande heure où une grande chose est arrivée. C’était tout autour des gens. Et, Père, je prie que, ce soir, ce soit divulgué, sans l’ombre d’un doute, dans le cœur et la pensée des gens, qu’ils sachent que Dieu est toujours sur le Trône, et qu’Il aime toujours Son peuple.

44     Et c’est l’heure, cette heure que le monde a désiré ardemment voir est en train d’approcher maintenant, car ce monde réclame sa rédemption. Nous pouvons voir que les éléments sont là, prêts à le ramener. Nous pouvons voir que les éléments sont là, prêts à amener l’Église dans la Présence de Christ. Nous pouvons voir la—l’Épouse, en train de prendre forme, de revêtir le vêtement de noces, de se préparer. Nous pouvons voir les lumières qui vacillent. Nous savons que nous sommes à la fin.

45     Maintenant, Père Céleste, au moment de s’avancer, là, pour prêcher, ou pour enseigner, sur cet événement puissant et glorieux qui a eu lieu dans la Gloire il y a environ deux mille ans, et qui a été donné au grand apôtre bien-aimé, Jean. Ce soir, nous devons En parler. Que le Saint-Esprit s’avance maintenant dans Sa formidable Puissance de la révélation, afin de nous révéler cette chose qu’Il veut que nous sachions, comme Il l’a fait les quelques soirs passés. Nous nous remettons à Toi, avec la Parole, au Nom de Jésus. Amen.

46     Maintenant, si vous voulez prendre, peut-être, dans vos Bibles. Et ici, c’est juste un court verset, un seul verset de l’Écriture. Mais c’est le dernier verset, qui se trouve… le dernier Sceau, plutôt.
    Donc, hier soir, nous avons parlé du Sixième Sceau.

47     Le Premier Sceau nous a présenté l’antichrist. Il a fait son temps, et nous avons vu comment il est sorti.

48     Et l’Être vivant qui nous a été présenté, la Puissance de Dieu qui est sortie en même temps que la puissance de l’antichrist, pour le combattre! Je ne crois pas qu’il puisse y avoir aucune question là-dessus dans la pensée des gens.

49     Ensuite, nous avons vu que c’est tout de suite après ça, après cet âge de l’église, après que ces Êtres vivants sont sortis…

50     Après, nous avons vu, nous avons complètement changé de décor, là, il n’y a plus eu d’Êtres vivants qui sont sortis. Voyez? Mais là, c’était la période de la Tribulation qui nous était présentée, qui émergeait, après que l’église était partie.

51     Comme tout cela a concordé parfaitement avec les âges de l’église! Je ne vois pas le moindre iota, la moindre chose qui n’ait pas concordé parfaitement, jusqu’aux âges et tout, et aux époques. Pensez-y. Voilà qui montre que ça ne pouvait être que Dieu. La pensée humaine ne peut pas pénétrer ces choses. Et, là, nous avons vu là, aussi, nous…

52     Le Seigneur nous a fait prendre les Écritures, les Saintes Écritures, ce que Jésus avait dit qu’il arriverait. Et comment aurions-nous pu découvrir cela? Et ici, Il vient le révéler, et l’apporter très précisément. Son sermon, là, quand Il a répondu, fait ressortir de façon très précise six des Sceaux; mais Il a omis le Septième. Voyez?

53     Ensuite, quand les Sceaux ont été ouverts, Dieu, remarquez, ici, Il n’a même pas révélé le moindre symbole du Septième. Voyez? C’est un secret parfait, en Dieu. Remarquez. Maintenant nous allons lire dans la Bible, dans le—le Septième Sceau. Ça se trouve dans l’Apocalypse, au chapitre 8.
    Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure.

54     Et voilà tout ce que nous avons là-dessus. Maintenant, nous allons remarquer.

55     Et nous allons tâcher de ne pas vous retenir trop longtemps, parce que beaucoup d’entre vous doivent encore prendre la route ce soir, pour rentrer. Aussi j’ai pensé faire le service de guérison ce matin, pour vous permettre de repartir demain matin, sans avoir à attendre. Et maintenant nous…

56     Et moi aussi, je dois continuer ma route, vers—vers Tucson, en Arizona, où j’habite. C’est là que j’habite maintenant. Et ensuite, je—je voudrais revenir, si le Seigneur le veut, vers… La famille voudrait revenir passer quelques jours en juin. Et, bon, peut-être que j’aurai l’occasion de vous voir tous ici, pour une réunion à ce moment-là.

57     La prochaine réunion sur mon agenda, c’est à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Je pense que ce sera les neuf, dix et onze. Je serai là-bas le jeudi et le vendredi saint. Alors, je devais être là pour toutes, mais j’avais d’autres rendez-vous qui ne me permettaient pas d’y être avant ça, alors je serai là pour le jeudi soir et le vendredi soir, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique.

58     Et ensuite—et ensuite, celle—celle qui est prévue ensuite, pour bientôt, celle-là, ce n’est pas certain. Nous ne sommes pas sûrs. Ce serait d’être avec mes bons amis, le—le groupe du Cri de Minuit, à… là-bas à Southern Pines, en Caroline du Nord.

59     Et ils sont au téléphone, là, en ce moment, et ils ont envoyé des télégrammes, un message, et tout, et alors que c’est aussi proche, pour un autre groupe, à Little Rock; ce sont ceux du Nom de Jésus, avec qui j’ai eu des réunions là-bas, l’été passé au Cow Palace. Ils vont faire leur convention à Little Rock, en Arkansas. Et ils demandent, depuis l’an passé, à avoir au moins une soirée. Ou, ils veulent que je sois là pour toutes, mais ils seraient d’accord, même si c’était seulement pour une soirée. Et, donc, je leur ai dit, comme je ne savais pas au juste quoi faire, je leur ai proposé de l’annoncer comme “pas certain”. Ensuite, ils pourraient aviser un peu plus tard.

60     Est-ce qu’il vient d’appeler? Oui. Très bien. Vous dites? [Un frère dit: “Hot Springs.”—N.D.É.] Est-ce que c’est Hot Springs? Je faisais erreur. [“Le vingt-quatre.”] Le vingt-quatre… [“Mai.”] Mai? [Quelqu’un dit: “Du vingt-quatre au vingt-huit juin.”] Du vingt-quatre au vingt-huit juin. Donc, c’est annoncé comme “pas certain”, c’est-à-dire, “si c’est la volonté du Seigneur”. Voyez? Je…

61     Voici la raison pour laquelle j’aime faire les choses comme ça. Vous saurez quoi un peu plus tard, là, voyez-vous. Quand je vais quelque part, j’aime poser mes pieds là-bas, en sachant que Dieu a dit: “Vas-y.” Alors, si l’ennemi se soulève quelque part, je dis: “Je suis ici au Nom du Seigneur Jésus. Recule!” Voyez? Voyez? Voyez? Alors vous êtes—vous êtes sûr de votre position, voyez-vous. Quand c’est Lui qui vous a envoyé quelque part, Il s’occupe de vous. Voyez? Mais si vous y allez en présumant, alors, là je ne sais pas; il se pourrait qu’Il n’y soit pas. Donc, je—je veux être aussi sûr que je peux l’être. J’en ai accepté beaucoup qu’Il ne m’avait pas dit d’accepter, mais je—j’aime être aussi sûr que possible. Que le Seigneur vous bénisse tous, maintenant.

62     Maintenant, maintenant, comme nous le remarquons, ici, ce n’est qu’un seul verset, alors nous aimerions faire quelque chose, juste un petit—un petit peu avant. Si vous remarquez, nous avons sauté le chapitre 7. Le chapitre 6 se termine par le Sixième, le Sixième Sceau. Mais, entre le Sixième Sceau et le Septième Sceau, il y a quelque chose qui arrive. Voyez? Et c’est vraiment—vraiment beau, c’est placé exactement au bon endroit, entre les chapitres 6 et 7. Maintenant, si vous remarquez, au chapitre 7, nous remarquons qu’entre le Sixième et le Septième, il y a un intervalle. Un intervalle entre les chapitres 6 et 7 du Livre de l’Apocalypse, et c’est entre le Sixième et le Septième Sceau que cet intervalle a été placé. Donc, nous voulons remarquer ça. Il est très important que nous remarquions ce petit espace de temps.

63     Maintenant, souvenez-vous, après le chapitre 4 de l’Apocalypse, l’Église est partie. Après que les—les quatre cavaliers sont sortis, l’Église est partie. Voyez? Tout ce qui est arrivé à l’Église est arrivé jusqu’au chapitre 4 du Livre de l’Apocalypse. Tous les événements qui ont trait à l’agissement de l’antichrist ont eu lieu jusqu’au chapitre 4. Et c’est avec le Quatrième Sceau de l’Apocalypse que les deux, l’antichrist et Christ, ont été menés à terme. Et l’antichrist arrive, pour suivre son destin funeste, et, avec son armée; et Christ arrive avec Son armée.

64     C’est un vieux combat qui a commencé il y a très longtemps, de l’autre côté du temps. Ensuite, ils ont été… Satan et ses anges ont été chassés, et ensuite ils sont venus sur terre. Et le combat a repris, parce qu’Ève a démoli la barrière derrière laquelle elle était isolée, la Parole de Dieu. Et à l’heure même, Satan a gagné le combat contre la Parole de Dieu, parce qu’un de Ses sujets, celui qui était le plus faible, a laissé tomber les fortifications. Et c’est exactement comme ça qu’il a gagné le combat chaque fois, c’est parce qu’un de Ses sujets a laissé tomber la fortification de la Parole.

65     Et cela a été fait, dans ce dernier âge de l’église, par le moyen d’un système d’organisations. Alors que la vraie, la véritable, la sainte église du Dieu vivant, à cause d’un cavalier mensonger, a refusé d’accepter la Parole, ce qui a détourné l’église de la Parole pour l’amener à des dogmes.

66     Or, combien savent que c’est sur les dogmes que l’église catholique romaine est bâtie? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.] Le reconnaissent-ils? Absolument. Bien sûr. Certainement qu’ils le reconnaissent. Ce n’est pas tout. Les catholiques, bien sûr, ça ne les vexerait pas du tout, parce qu’ils le savent. Ils viennent d’en ajouter un autre, ici il n’y a pas longtemps, comme quoi Marie aurait été ressuscitée. Vous vous en souvenez, ici il y a quelques années, environ dix ans. Combien s’en souviennent? [“Amen.”] Dans le journal, là. Bien sûr. Voyez? Tout, le nouveau “dogme”. Vous voyez, tout est dogme et non pas Parole. Voyez?

67     Un prêtre, lors d’un entretien, dernièrement, il disait “Monsieur Branham,” il disait, “Dieu est dans Son église.”
    J’ai dit: “Dieu est dans Sa Parole.”
    Il a dit: “Nous ne devons pas argumenter.”

68     J’ai dit: “Je n’argumente pas. Je fais simplement une déclaration. Dieu est dans Sa Parole. C’est exact. ‘Quiconque En retranchera quoi que ce soit, ou Y ajoutera quoi que ce soit’, dit la Parole.”

69     Il a dit: “Eh bien, Dieu a donné… Christ a donné à Son Église le pouvoir, et Il leur a dit que tout ce qu’ils lieraient sur la terre serait lié dans le Ciel, et que…”
    J’ai dit: “Ça, c’est l’exacte Vérité.”

70     Il a dit: “Nous avons, sur… fondés sur ce principe, nous avons le pouvoir d’ôter les péchés.”

71     Et j’ai dit: “Si vous le faites selon la façon qui a été donnée à l’Église, et de la façon dont eux le faisaient, je l’accepterai. Si oui, alors il y a de l’eau ici, pour être ‘baptisés au Nom de Jésus-Christ pour la rémission de vos péchés’, vous voyez, non pas à cause de quelqu’un qui vous dit que vos péchés sont remis.” Voyez? Voyez? C’est exactement ça.

72     Observez Pierre, qui avait les clés, le Jour de la Pentecôte. Souvenez-vous, c’est lui qui a les clés dont ils parlent. Et les—les hommes ont dit: “Hommes frères, que pouvons-nous faire pour être sauvés?”

73     Pierre a dit: “Repentez-vous, chacun de vous, soyez baptisés au Nom de Jésus-Christ” (pour quoi?) “pour la rémission des péchés, et ensuite vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, et pour vos enfants, pour ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.” C’est exact. Alors, voilà qui règle la question pour toujours. C’est fini. Avec ça, c’était réglé.

74     Bon, mais, vous voyez, l’antichrist est arrivé, comme nous l’avons dépeint et montré. Quelle révélation! Oh! la la! la la! Et de penser que toutes ces années, nous avons vu cela prendre forme progressivement. Et voici que c’est absolument et directement AINSI DIT LE SEIGNEUR.

75     Bon, donc nous remarquons cet intervalle, là, entre les chapitres 6 et 7. Bon, le chapitre 7 de l’Apocalypse, ici, c’est un—un… révèle un événement. S’il est là, ce n’est pas pour rien. Il n’a pas été placé là, entre les deux, pour rien. Voyez? Il est là dans un but, et c’est une révélation qui révèle quelque chose. Remarquez comme il s’ajuste bien dans l’Écriture, mystérieusement et mathématiquement! Voyez? Exactement.

76     Croyez-vous aux mathématiques de Dieu? [L’assemblée dit “Amen”—N.D.É.] Si vous n’y croyez pas, vous devez certainement vous y perdre dans… Vous vous y perdrez certainement dans la Parole, si vous commencez à mettre un quatre, ou un six, ou—ou quelque chose d’autre que les mots situés correctement dans leur ordre mathématique. Vous vous retrouverez certainement avec le tableau d’une vache en train de brouter de l’herbe au sommet d’un arbre quelque part. Certainement que vous n’arriverez à rien. En effet, Dieu ne… Toute Sa Parole au complet fonctionne dans un—un—un ordre mathématique. Oui monsieur. Parfait, tout ce qu’il y a de plus parfait! Il n’y a aucune autre œuvre littéraire qui ait été rédigée comme Elle, comme Elle, si parfaite selon les math-… mathématiques.

77     Donc, le—le chapitre 8 révèle seulement la scène du—la scène du Septième Sceau, alors que rien d’autre n’est révélé, là, rien. Ce n’est pas révélé, dans le Septième Sceau… or ça, ça n’a rien à voir avec le chapitre 7 de—de l’Apocalypse. La révélation du Septième Sceau n’émet absolument aucun son. Et si seulement j’avais le temps… Je vais prendre quelques passages pour essayer de vous montrer…

78     Dès le commencement, dans la Genèse, ce septième chap-… ou, ce Septième Sceau, il—il—il en est question. Depuis le tout début, dans la Genèse, ce Septième Se-…

79     Les Sceaux ont pris forme progressivement. Vous vous souvenez, ce matin, n’avons-nous pas montré comment ces choses se sont succédées? Et regardez bien, ce soir, nous montrons la succession. Et vous voyez, quand on arrive au Septième Sceau, qu’il y a rupture de continuité. [Frère Branham a fait claquer ses doigts.—N.D.É.] Oui.

80     Jésus-Christ Lui-même, Il a parlé du temps de la fin, et quand Il est arrivé… Il a parlé de tous les six des Sceaux. Quand Il en est arrivé au Septième, Il s’est arrêté. Voilà, voyez. C’est quelque chose de très important.

81     Bon, maintenant, nous allons parler ici, maintenant, de ce chapitre 7, pendant un instant, pour—pour faire un peu le lien entre le Sixième et le Septième Sceau. En effet, c’est tout ce que nous avons comme donnée pour nous appuyer, en ce moment, c’est le Sixième… entre le Sixième et le Septième Sceau, c’est l’appel d’Israël.

82     Maintenant, j’ai beaucoup de bons amis témoins de Jéhovah, assis ici, qui sont tous… ou qui l’ont déjà été. Peut-être que certains d’entre eux sont encore témoins de Jéhovah. Mais ils ont toujours dit — c’est ce que M. Russell a dit — que ces cent quarante-quatre mille, c’était l’Épouse surnaturelle de Christ. Voyez? Ils… Ça ne l’est pas.

83     Ça n’a absolument rien à voir avec l’âge de l’église, du tout. Ils sont Israël; absolument. Maintenant, nous allons lire dans quelques minutes. Or, cet intervalle entre le Sixième… les Sceaux, c’est l’appel et le scellement des cent quarante-quatre mille Juifs, qui sont appelés pendant la période de la Tribulation, après que l’église est partie. Voyez? Ça n’a rien à voir avec l’âge de l’église, du tout. Oh, ils sont appelés, et cela s’harmonise parfaitement avec l’Écriture; les dernières trois semaines et demie de Daniel, qui ont été fixées sur le “peuple” de Daniel, vous voyez, pas sur les nations. Sur le “peuple” de Daniel, et Daniel était Juif!

84     Maintenant, remarquez, Israël, Israël croit seulement ses prophètes, et après que ceux-ci ont été confirmés.

85     Et, à aucun moment au cours de l’âge de l’église, depuis celui de l’église apostolique primitive, l’église protestante a-t-elle jamais eu un prophète. Dites-moi qui il y a eu, montrez-moi ça. Jamais! Il y a en a eu un, dans l’âge apostolique primitif, du nom d’Agabus, qui était un prophète confirmé. Mais dans… Quand les nations sont entrées, pour recevoir l’héritage de Dieu, et que Paul s’est tourné vers les nations. Après que Pierre, comme nous l’avons lu hier soir, le Seigneur lui a fait connaître qu’“Il allait choisir du milieu des nations un—un peuple qui portât Son Nom, Son Épouse”, après ça, il n’y a jamais eu, dans les pages de l’histoire, un prophète qui vienne des nations. Vous n’avez qu’à remonter le cours de l’histoire, et vous verrez. Pourquoi? Exactement, ce serait contraire à la Parole. Exactement.

86     Quand le premier est sorti, c’était un lion, ça, c’était bien la Parole du prophète.
    Celui qui est sorti ensuite, c’était le travail, le sacrifice.
    Celui qui est venu ensuite, c’était le savoir-faire de—de l’homme.

87     Mais il nous est promis qu’au dernier jour, cela reviendra de nouveau dans l’église, et ce, afin de rectifier tout ce qui a été mal apporté, manqué, pas fait, négligé. En effet, il est prédit, ici, que le Message du septième ange mènerait à terme les mystères de Dieu. Et puis, nous avons examiné tout Cela. Nous voyons que Cela s’harmonise parfaitement avec l’Écriture. En voilà la raison.

88     Maintenant, quand cette personne arrivera, pouvez-vous vous imaginer? Quand il arrivera, souvenez-vous, ça se passera dans une telle humilité et tout, que les églises vont passer complètement à côté. Et pouvez-vous vous imaginer que les églises, qui sont encore soumises à la tradition des réformateurs, recevraient jamais un prophète de Dieu, alors qu’il serait fermement opposé à leurs enseignements et à leurs organisations?

89     Or, il n’y a qu’une seule personne qui puisse accomplir cela, qu’un seul Esprit qui ait jamais été sur terre, que je sache, ce serait, soit… Il faudrait nécessairement que ce soit Élie, en son temps. Et il a été prédit que ce le sera, lequel est nul autre que l’Esprit de Christ.

90     Quand Christ est venu, Il était la plénitude. Il était le Prophète. Il était le—le Dieu des prophètes. Voyez? Voyez?

91     Christ, regardez comme ils L’ont haï. Pourtant Il est venu de la façon précise dont la Parole avait dit qu’Il viendrait. Mais, comme Il était Prophète, ils se sont séparés du Royaume de Dieu par leur blasphème, en appelant l’Esprit de Dieu, qui discernait et tout, “un esprit impur”. Ils disaient qu’“Il était un—Il était un diseur de bonne aventure, ou un démon”, c’est ça.

92     Un diseur de bonne aventure, c’est un démon, voyez-vous, un esprit du diable. Certainement. Saviez-vous ça? [L’assemblée dit: “Amen”—N.D.É.] Absolument. Dire la bonne aventure, c’est imiter un prophète, ce qui est un blasphème pur et simple aux yeux de Dieu.

93     Maintenant remarquez. Ils sont appelés, ce qui s’harmonise parfaitement avec les Écritures, le dernier trois ans et demi de Daniel.

94     Remarquez, il a été dit au croyant, aux croyants d’Israël, dans l’Ancien Testament, de ne croire leurs prophètes qu’après que ce prophète a été confirmé. “Si quelqu’un parmi vous est spirituel ou prophète, Moi, l’Éternel Mon… ton Dieu, Je Me ferai connaître à lui, et Je lui parlerai dans des visions, par des songes, l’interprétation des songes.” Si quelqu’un a un songe, le prophète sera capable de l’interpréter. Et si—s’il a une vision, il la prononce. “Je Me ferai connaître à lui par des visions et des songes, Je Me ferai connaître. Et si ce qu’il dit arrive, alors écoutez ce prophète, parce que Je suis avec lui. Si non, alors ne le craignez pas du tout.” Oui. C’est ça. “Allez-vous-en, laissez-le, c’est tout, voyez-vous.” Or, ça, c’est…

95     Or, Israël croira toujours cela. Et, ne voyez-vous pas? Pourquoi donc?
    Maintenant, je veux que vous saisissiez bien cette leçon, ce soir, là.

96     Pourquoi? Parce que c’est un ordre que Dieu leur a donné. Peu m’importe le nombre de tracts que les Gentils peuvent faire entrer là-bas et faire distribuer. Peu m’importe combien vous pouvez vous promener en Israël, avec une Bible sous le bras, en prouvant ceci, cela, ou autre chose, ils ne recevront jamais rien d’autre qu’un prophète. C’est tout à fait vrai. En effet, il n’y a qu’un prophète qui puisse prendre la Parole Divine et La situer correctement, et être un prophète confirmé; ça, ils le croiront. C’est vrai.

97     Je parlais à un Juif, ici à Benton Harbor, après que John Rhyn, qui avait été aveugle toute sa vie, presque, a eu recouvré la vue. Ils m’avaient amené là-bas, à la maison de David. Et ce rabbin est sorti, avec sa longue barbe. Il a dit: “Par quelle autorité avez-vous redonné la vue à John Rhyn?”
    J’ai dit: “Au Nom de Jésus-Christ, le Fils de Dieu.”

98     Il a dit: “Loin de Dieu l’idée d’avoir un Fils!” Voyez? Et il a dit: “Vous, vous ne pouvez pas couper Dieu en trois morceaux, et Le faire accepter à un Juif. Faire de Lui trois Dieux; vous êtes une bande de païens!”

99     J’ai dit: “Je ne Le coupe pas en trois morceaux.” J’ai dit “Rabbin, trouveriez-vous étrange de croire que l’un de vos prophètes ait dit quelque chose de faux?”
    Il a dit: “Nos prophètes ne disent rien de faux.”
    J’ai dit: “De qui était-il question dans Ésaïe 9:6?”
    Il a dit: “Du Messie.”

100     J’ai dit: “Donc, le Messie sera un Prophète-Homme. Est-ce exact?”
    Il a dit: “Oui, monsieur. C’est exact.”

101     J’ai dit: “Montrez-moi en quoi Jésus ne correspondait pas.” Il a dit… J’ai dit: “Quelle sera la parenté du Prophète-Messie avec Dieu?”
    Il a dit: “Il sera Dieu.”
    J’ai dit: “C’est exact. Maintenant, vous êtes en plein dans la Parole.”

102     Je vous le certifie, ce Juif était là, les larmes roulaient sur ses joues, et il a dit: “Je vous écouterai à un autre moment.” J’ai dit: “Rabbin, vous croyez ça?”

103     Et il a dit: “Écoutez,” il a dit, “‘de ces pierres, Dieu peut susciter des enfants à Abraham’.” Je savais qu’il citait le Nouveau Testament.
    J’ai dit: “Exact, Rabbin! Maintenant, qu’en dites-vous?”

104     Il a dit: “Si je prêchais ça, je serais en bas, là,” vous savez, leur bâtiment est là-haut sur la colline, “en bas, là, dans la rue, en train de mendier mon pain.”

105     J’ai dit: “Je préférerais être en bas, en train de mendier mon pain.” Le Juif, c’est encore l’argent qui l’intéresse, vous savez. Voyez? Voyez? “Je préférerais…” Et son nom écrit en lettres dorées, sur le… J’ai dit: “Je préférerais être en bas, à manger des biscuits salés et à boire de l’eau plate, en sachant que je suis en harmonie avec Dieu, et fidèle, plutôt que d’être ici, avec mon nom écrit en lettres dorées sur ce bâtiment, comme ça, en sachant que je ne suis pas avec Dieu. Ça, je sais ça.” Il ne voulait plus du tout m’écouter, alors il est entré.

106     Mais c’est ça. Vous ne pouvez pas couper Dieu en deux ou trois morceaux, appelés “Père, Fils et Saint-Esprit”, faire trois Dieux, et faire accepter ça à un Juif. Son commandement même, c’est: “Tu n’auras pas d’autres dieux devant Ma face. Je suis l’Éternel, ton Dieu.” Qu’est-ce que Jésus a dit? Jésus a dit “‘Écoute, ô Israël, Je suis l’Éternel, ton Dieu, un seul Dieu.’” Pas trois; vous ne leur ferez jamais accepter ça. Non. Jamais un prophète ne parlera de trois Dieux. Non. Nulle part. Vous n’entendrez jamais ça. Non monsieur. Ça, c’est du paganisme, c’est païen, c’est de là que c’est venu. Oui monsieur.

107     Remarquez. Mais ces prophètes viendront. Non seulement ça… Les—les prophètes, là, c’est Apocalypse 11. Nous en avons lu une partie. Et j’aimerais que vous le lisiez, quand vous étudierez, avec les bandes et tout. Ce sont des prophètes absolument confirmés, par le signe des prophètes. Alors Israël, ça, ils vont l’écouter.

108     Maintenant, quant à vous, mes amis témoins de Jéhovah, comprenez maintenant que ces cent quarante-quatre mille n’ont rien à voir avec l’Épouse. Il n’y a pas le moindre passage de l’Écriture pour appuyer ça. Non monsieur. Ils ne sont pas ça. Ce sont des Juifs; les élus, qui sont appelés à sortir, pendant la période du dernier trois ans et demi des soixante-dix semaines de Daniel. Or, ça, c’est…

109     Je—je reprends souvent ce que j’ai déjà dit. Ce n’est pas tellement pour vous, ici, mais, voyez-vous, les amis, ces bandes vont partout, voyez-vous. Vous le comprenez. Vous m’entendez reprendre ce que j’ai déjà dit, c’est à cause de ça.

110     Remarquez. Maintenant, voyez-vous qu’ils ont dû, aveuglés, voyez-vous qu’ils ont dû…  Jésus, ou…  Dieu a dû aveugler les Juifs, pour les empêcher de reconnaître Jésus. S’ils avaient su, si seulement ils avaient su que ce… En voyant le signe qu’Il a accompli, s’ils avaient été dans leur état normal — comme ils l’étaient à l’époque de la loi, quand Dieu leur avait donné ce commandement au sujet du prophète — et qu’ils avaient vu que Jésus l’avait accompli, ils auraient dit: “C’est le Messie.” Pourquoi en a-t-il été ainsi?

111     Ceux de cet âge-là, dont le nom était écrit dans le Livre de Vie de l’Agneau, Ses apôtres et tout, ils ont vu et ils ont reconnu cela.

112     Pourquoi pas les autres? Vous voyez, ils avaient été aveuglés. Ils ne pouvaient pas le voir. Encore maintenant, ils ne le voient pas. Et ils ne le verront pas, jusqu’à ce qu’elle naisse en tant que nation, d’un seul coup. Cela…

113     La Parole ne peut pas faillir. Souvenez-vous: la Parole ne peut pas faillir. Peu m’importe le nombre de sensations que vous pouvez avoir, et tout ce qui peut bien arriver, malgré tout, la Parole ne peut pas faillir. Ça va se passer exactement de la façon dont Dieu a dit que ça se passerait. Voyez? Donc, nous nous rendons compte qu’il faut que ces choses-là arrivent.

114     Et c’est pour cette raison qu’ils n’ont pas reconnu Jésus, alors qu’Il S’était parfaitement identifié comme étant le Prophète.

115     Même la petite—petite Samaritaine, qui était là, au puits. Il n’était jamais allé en Samarie; Il est tout simplement allé, Il a dit qu’il fallait qu’Il passe par là, et Il y est allé. Et cette petite femme était là. Et elle, dans son état, elle était en meilleur état pour recevoir l’Évangile que les prêtres religieux et tout, de cette époque. Elle l’a fait. Certainement. Bon. Voyez?

116     Mais, malgré qu’ils L’aient tous rejeté, un de leurs hommes les plus nobles a quand même admis qu’ils savaient qu’Il était un docteur envoyé de Dieu.

117     Je parlais à l’un des meilleurs médecins des États du sud, dans son bureau, il n’y a pas longtemps. Un excellent spécialiste de Louisville, un très brave homme. Et je lui ai dit, j’ai dit: “Docteur, je voudrais vous poser une question.”
    Il a dit: “Très bien.”

118     J’ai dit: “J’ai remarqué votre insigne médical, le bâton. Vous avez là un serpent enroulé autour d’un poteau. Qu’est-ce que ça représente?”
    Il a dit: “Je ne sais pas.”

119     J’ai dit: “Voici ce que ça représente: c’était un symbole de la guérison Divine, quand Moïse a élevé le serpent d’airain dans le désert, vous voyez, lequel était seulement un symbole, seulement un symbole du véritable Christ.”

120     Or aujourd’hui, la médecine est un symbole de la guérison Divine. Et bien que beaucoup d’entre eux n’y croient pas, les bons docteurs, les vrais, ils y croient. Mais certains d’entre eux n’y croient pas. Pourtant, l’emblème même qu’ils élèvent témoigne de la Puissance du Dieu Tout-Puissant, qu’ils veuillent le croire ou non. Voyez? C’est vrai. Il y a là le serpent d’airain accroché au poteau, l’emblème de la médecine.

121     Maintenant, remarquez, ces Juifs. Donc, les écailles de l’aveuglement couvraient les yeux de ces gens. Ils—ils ne pouvaient rien y changer; elles étaient là, et c’est Dieu qui les y avait mises. Et elles y resteront, jusqu’à l’âge où ces prophètes qui leur ont été promis viendront. Vous aurez beau envoyer des missionnaires, vous aurez beau faire tout ce que vous voudrez, Israël ne sera jamais converti, tant que ces prophètes n’entreront pas en scène, et ça, ce sera après l’Enlèvement de l’église des nations.

122     Pas plus que l’âge du bœuf n’aurait pu recevoir l’appel du lion, car Dieu a dit dans Sa Parole que c’était l’esprit du bœuf qui était sorti. Et à l’âge des réformateurs, c’est un homme qui est sorti. Voyez? Vous…

123     C’est la seule chose que vous… qu’ils peuvent recevoir. Ça, c’est… Et, là-bas, en ce moment, ils sont aveuglés. Alors, un point, c’est tout. Maintenant, remarquez.

124     Mais l’âge vient où ce sera terminé pour les nations. Il y a un arbre dont les racines étaient juives, et il a été coupé; et ceux des nations y ont été greffés, “l’olivier sauvage”, et il est en train de produire son fruit. Maintenant, quand cette Épouse des nations aura été coupée, cet arbre de l’Épouse dont j’ai parlé, et qu’Elle aura été emportée dans la Présence de Dieu, Dieu éliminera ceux des nations qui ont été incrédules, ici de ce côté (la vierge endormie), et fera une nouvelle greffe. Il l’a promis.

125     Et jusqu’à ce moment-là, il vous faut simplement savoir où… Si vous savez où vous vous dirigez, bon, très bien. Si vous ne savez pas, eh bien alors, vous tâtonnez dans les ténèbres.

126     Donc, c’est à ce moment-là que les Juifs seront convertis, pendant cet âge-là. Maintenant, comme pour l’âge de l’église, c’est sous la puissance de la promesse ointe qu’ils recevront Christ; mais, bon, pas pendant que ceux des nations sont là. Nous pouvons maintenant voir quel genre de message ces deux prophètes d’Apocalypse, chapitre 11, prêcheront. Vous pouvez maintenant voir clairement exactement ce qu’ils vont faire. En effet, c’est le reste, ou les cent quarante-quatre mille prédestinés, qui reçoivent le Sceau de Dieu.

127     Lisons-le donc. Maintenant écoutez très attentivement, là. Maintenant je voudrais que vous lisiez avec moi si possible, parce que je vais me référer à ceci tout à l’heure. Le chapitre 7, maintenant, ça, c’est entre le Sixième et le Septième Sceau.
    Après cela—après cela (ces Sceaux)…

128     Le Sixième Sceau avait été délié, et ça, c’est la période de la Tribulation. Tout le monde le comprend, maintenant? [L’assemblée dit: “Amen.”] Le Sixième Sceau avait été délié, et la Tribulation était en cours. Après cela, quoi?
    Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne soufflât point… sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. (Quatre Anges!)
    Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant; il cria d’une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la mer, la terre… la mer,
    Et il dit: Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs…

129     Pas l’Épouse. “Les serviteurs.” Pas les fils. “Les serviteurs.” Israël, ça a toujours été les serviteurs de Dieu. L’Église, ce sont des fils, vous voyez, par naissance. Israël, c’est Son serviteur. Regardez bien, partout, c’est toujours ça. Abraham était Son serviteur. Nous, nous ne sommes pas des serviteurs, nous sommes des enfants, des fils et des filles. Oui.
    …le front des serviteurs du… de notre Dieu.

130     Maintenant regardez bien.
    …front des serviteurs de notre Dieu.
    Et j’entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau…

131     Maintenant je voudrais que vous écoutiez attentivement, alors que nous en faisons la lecture.
    …cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d’Israël:

132     Il les nomme, parfaitement. Maintenant, si par hasard il y a un British-Israël Discerner assis ici, écoutez et vous verrez que ceci démolit complètement leurs arguments, voyez.
    De la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau (appelés “la tribu”); de la tribu de Ruben, douze mille; de la tribu de Gad, douze mille;

133     Observez vos—observez vos tribus, là.
    Et de la tribu d’Aser, douze mille;…la tribu de Nephtali, douze mille;…la tribu de—de Manassé, douze mille;
    Et de la tribu de Siméon, douze mille; de la tribu de—de Lévi, douze mille; de la tribu d’Issacar, douze mille (Issacar, ça doit être comme ça que ça se prononce.)… douze mille;
    …la tribu de Zabulon, douze mille; et de la tribu de Joseph, douze mille; de toute la… de la tribu de Benjamin, douze mille, marqués du sceau.

134     Donc, il y a douze tribus, douze mille par tribu. Douze fois douze… ça fait quoi? [L’assemblée dit: “Cent quarante-quatre mille.”—N.D.É.] Cent quarante-quatre mille. Maintenant regardez bien. Ceux-là, ils venaient tous des tribus d’Israël.

135     Maintenant regardez bien: “Après cela…” Maintenant, voici un autre groupe qui arrive. Là, l’Épouse est partie, nous le savons. Mais regardez bien le groupe qui arrive.
    Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’Agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans la main.
    Et ils criaient d’une voix forte, en disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’Agneau. Et toutes les nations… se tenaient autour du trône et de l’ancien et des quatre êtres vivants; et ils se prosternèrent sur leurs faces devant le trône, et ils adorèrent Dieu,
    En disant: Amen! Les louanges, la gloire, la sagesse, l’action de grâces, l’honneur, la puissance… la force, soient à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen!
    Et l’un des anciens…

136     Donc ici, il est devant les anciens. Comme nous l’avons vu, tout au long des Sceaux.
    Et l’un des anciens prit la parole et me dit: Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils…

137     Maintenant, Jean, qui était Juif, il a reconnu son propre peuple. Il les a vus, sous forme de tribus. Pas vrai? Il a reconnu et nommé chacune des tribus.

138     Mais, là, quand il voit ceux-là, il est un peu perplexe. Et l’ancien le sait, alors il dit:
    Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d’où viennent-ils?

139     C’est Jean qui répond, maintenant:
    Je lui dis: Mon seigneur, tu le sais.

140     Jean ne les connaissait pas, vous voyez; de toute tribu, de toute langue, et de toute nation.
    …Et il me dit: Ce sont…
    … il me dit: Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation (autrement dit, de la grande Tribulation); ils ont lavé leurs robes… ils les ont blanchies dans le sang de l’agneau.
    C’est pour cela qu’ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Ceux… celui qui était assis sur le trône dressera sa tente sur eux;
    Ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, et le soleil ne les frappera point—soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur.
    Car l’Agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources de l’eau de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

141     Maintenant nous ouvrons le… nous arrivons au Sceau.
    Avez-vous remarqué, ils étaient… D’abord, nous commençons, là, avec Israël.

142     Et puis, nous voyons l’église purifiée, non pas l’Épouse; l’église purifiée par la Tribulation, voyez, voyez, elle arrive, ici, une foule nombreuse, de gens au cœur vraiment sincère, qui sont sortis de—de la grande Tribulation. Pas l’église; Elle, Elle est déjà partie, l’Épouse. Là, c’est l’église.

143     Or nous voyons un peu plus loin, que Jésus a dit que le Trône serait là, et que… qu’ils comparaîtraient en jugement, chacun d’eux.

144     Maintenant, nous voyons ici que ces gens ont été scellés du Sceau du Dieu vivant (pas vrai?), ces Juifs. Le Sceau du Dieu vivant, qu’est-ce que c’est?

145     Là, je ne nomme, je ne blesse personne. Je le dis, c’est tout, voyez. Savez-vous que j’ai lu les écrits de bien des érudits là-dessus, et ils prétendent que ce groupe, ici, lavé dans le sang, ce serait, en fait, l’Épouse?

146     Saviez-vous qu’il y a aussi bien des érudits qui prétendent que les cent quarante-quatre mille, c’est l’Épouse? Comme c’est… Quelque chose doit s’ajuster mal ici… s’ajuster correctement ici, parce qu’en ce moment il y a quelque chose qui cloche.

147     Remarquez, nos frères adventistes disent que “le Sceau de Dieu, c’est d’observer le jour du sabbat”. Vous êtes au courant. Mais je voudrais voir une seule parcelle de l’Écriture là-dessus, qui montre que c’est le sabbat, ou d’observer le jour du sabbat, qui est le Sceau de Dieu. Voyez? C’est simplement quelqu’un qui a tiré cette conclusion-là.

148     Mais si vous lisez Éphésiens 4:30, il y est dit: “N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous êtes scellés jusqu’au jour où vous… de votre rédemption”, oui monsieur, quand l’œuvre de la médiation sera complétée, et que vous serez venus, que Christ viendra racheter les Siens. Vous êtes scellés; non pas jusqu’aux prochaines réunions de réveil. Une fois que vous êtes scellés du Saint-Esprit, c’est une œuvre terminée, Dieu vous a acceptés, et il n’y a rien qui puisse vous éloigner.

149     Vous dites: “Eh bien, je L’avais, et je me suis éloigné.” Non, vous—vous ne L’aviez pas.

150     Dieu a dit qu’Il est là continuellement, jusqu’au Jour de la Rédemption. Maintenant, voilà, vous n’avez qu’à argumenter avec Lui, et, voyez-vous, sur ce que ça veut dire. “Jusqu’au Jour de votre Rédemption.”

151     Remarquez. Comme il y avait… Comme ils étaient un reste selon l’élection, ces Juifs, c’est ce qu’ils sont, là, le reste selon l’élection. Aux jours du premier ministère d’Élie parmi les Juifs, alors que sept mille croyants avaient été préservés par la main de Dieu, maintenant il doit y en avoir, en ce temps du reste, leur temps approche, cent quarante-quatre mille selon l’élection. C’est-à-dire que le Message, à ce moment-là, ceux qui croiront le Message, il y en aura cent quarante-quatre mille.

152     Bon. Vous dites: “Oh, un petit instant, frère, cette affaire d’“élection”, là, je ne suis vraiment pas sûr. Eh bien, je n’ai jamais lu ça.”

153     Très bien, alors voyons si c’est vrai ou pas. Reprenons dans Matthieu, et voyons ici si on ne peut pas trouver un petit quelque chose là-dessus, quelque part. Je crois que c’est bien ça. Je ne l’avais pas noté, ça vient seulement de me venir à l’esprit. Prenons, à la fin, le verset 30; ce que nous avons pris hier soir, la fin du Sixième Sceau, au verset 30. Maintenant lisons ça, et voyons, là, où ça va nous mener; verset 31. Voyez? “Elles verront le Fils de l’homme venant dans la gloire.” Donc, le verset 31.
    Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.

154     Les “élus” sortiront. Qu’est-ce? Et la période de la Tribulation, alors que Dieu va appeler Ses élus, et ça, ce sont les Juifs, pendant cette période-là, les élus. La Bible en parle. Paul en parle: “Selon l’élection.” Cent quarante-quatre mille, selon l’élection, croiront le Message, alors qu’il y en aura littéralement des millions là-bas.

155     Il y en avait des millions en Palestine, aux jours de la prophétie d’Élie, et sept mille ont été sauvés, sur des millions.

156     Maintenant, “selon l’élection”, alors que des millions de Juifs se rassemblent dans leur patrie, et qu’elle est devenue une nation, il y en aura des millions là-bas, mais seulement cent quarante-quatre mille “élus” seront choisis. Eux écouteront le Message.

157     C’est la même chose pour l’Église des nations. Il y a une Épouse, et Elle, Elle est élue. “Et il sera appelé selon l’élection.” Remarquez, tout ceci typifie parfaitement l’Église, les croyants élus.

158     Les autres ne croient pas. Ça se voit. Dites une Vérité à un homme, et qu’elle soit prouvée par la Parole et ensuite confirmée; il dit: “Je ne Le crois pas.” Ça se…

159     Alors ne perdez plus votre temps avec eux. Jésus a dit de ne pas le faire. Il a dit: “C’est exactement comme jeter des perles devant les pourceaux.” Voyez? Il a dit: “Laissez-les, c’est tout. Ils se retourneraient et vous fouleraient aux pieds. Ils se moqueraient de vous. Éloignez-vous, c’est tout, laissez-les. Si un aveugle conduit un aveugle…”

160     Je suis allé voir un homme, il n’y a pas longtemps; ou plutôt, c’est lui qui est venu me voir. Il argumentait partout où il allait, contre la guérison Divine. Il est arrivé, et il disait: “Je ne crois pas à votre guérison Divine.”

161     J’ai dit: “La mienne, je pense bien qu’elle ne serait d’aucun secours, parce que je n’en ai pas.” Et il… J’ai dit: “Mais celle de Dieu, elle, elle est parfaite.”
    Il a dit: “Ça n’existe pas.”

162     J’ai dit: “Vous arrivez trop tard pour dire ça, mon brave. Oui, vous avez-vous avez attendu trop tard pour ça. Peut-être qu’il y a quelques années, vous auriez pu argumenter, mais nous sommes maintenant dans un autre âge. Des millions de personnes peuvent en témoigner, voyez-vous.” J’ai dit “Vous—vous arrivez trop tard, maintenant, l’ami, pour dire ça.”

163     Il disait, il disait: “Eh bien, je n’y crois pas, peu m’importe ce que vous pourriez faire.”
    J’ai dit: “Bien sûr que non. Vous ne pouvez pas.” Voyez?

164     Il disait: “Rendez-moi aveugle!” Il disait: “Si vous avez réellement le Saint-Esprit comme Paul,” il disait, “rendez-moi aveugle.”

165     J’ai dit: “Comment le pourrais-je, alors que vous êtes déjà aveugle?” J’ai dit: “Votre père vous a aveuglé devant la Vérité.” J’ai dit: “Vous—vous êtes déjà aveugle.”

166     Et il a dit: “Je ne croirais pas, peu importe ce que vous pourriez faire, toutes les preuves que vous pourriez apporter, ou quoi que ce soit. Même là, je ne le crois pas.”

167     J’ai dit: “C’est sûr. Ce n’est pas pour les incroyants. C’est seulement pour les croyants. C’est ça.” Voyez?

168     Qu’est-ce que c’était? Voyez-vous, vous savez tout de suite qu’il n’est pas question d’élection là. Alors ne perdez pas votre temps, du tout, avec eux. Jésus a fait la même chose, Il a dit “Laissez-les. Si un aveugle conduit un aveugle, ne tomberont-ils pas tous dans la fosse?”

169     Par contre, quand Il est venu vers une petite prostituée, [Frère Branham fait claquer ses doigts.—N.D.É.] le feu s’est allumé! Qu’est-ce que c’était? C’était une semence élue qui reposait là, voyez-vous, qui a vu tout de suite. Quand C’est venu à Pierre, il y avait une semence élue qui reposait là, voyez-vous. Eux, ils ont vu. “Et tous ceux que le Père M’a donnés, M’a” (au passé) “donnés, ils viendront. Ils viendront à Moi.” Oh! la la! J’aime ça! Oui monsieur. Remarquez, les croyants, eux, Le croient.

170     Les incroyants ne peuvent pas Le croire. Bon, donc, si quelqu’un veut argumenter au sujet de la semence du serpent et tout, et que vous essayez de leur montrer, et ils ne veulent pas écouter, éloignez-vous, c’est tout. Laissez-les, c’est tout. Vous voyez, Dieu n’argumente pas, et Ses enfants non plus.

171     Remarquez, les cent quarante-quatre mille Juifs élus de Dieu ne s’inclinent pas devant la bête, ni son système dénominationnel, ni ses statues, ni quoi que ce soit, même si leur nation est en temps d’alliance avec elle à ce moment-là. Israël est en temps d’alliance, mais voici les cent quarante-quatre mille, qui refusent de le faire. Ça, ce sont les élus.

172     C’est la même chose en ce moment, l’Église des nations, ici, c’est un groupe élu. Vous ne réussirez pas à les entraîner dans ce genre de choses là. Ils ne le croiront pas. Non monsieur. Une fois que la Lumière les a touchés, c’est réglé à l’instant même. Ils voient… ils voient cela se produire, puis ils le voient confirmé et prouvé, comme ça. Et ils regardent dans la Bible, ils voient la Parole qui s’aligne. Eh bien, vous—vous feriez aussi bien d’arrêter de perdre votre temps avec eux, parce qu’ils Le croient. C’est tout. C’est tout. Bien qu’ils ne puissent pas L’expliquer, mais ils savent qu’ils L’ont. Donc, comme je le dis souvent, il y a beaucoup de choses que je ne peux pas expliquer, mais je—je sais qu’elles sont vraies quand même. Oui. Très bien.

173     Cette période de temps, c’était entre le Sixième et le Septième Sceau, alors qu’Il appelle ces gens, dont Jésus a parlé dans Matthieu, chapitre 24, verset 31, que nous venons de lire, vous voyez. Les trompettes, ici, les deux témoins de… Quand la trompette sonne, c’est la trompette des deux témoins de l’âge de la grâce pour les Juifs. Une trompette qui sonne, remarquez, une trompette qui sonne. Il a dit: “Et sonneront de la trompette”. Maintenant, remarquez, ici, au verset 31.
    Il enverra ses anges (pas un, vous voyez; il y en a deux) avec la trompette retentissante…

174     Qu’est-ce que c’est? Quand Dieu est sur le point de parler, il y a un son de trompette. C’est toujours Sa Voix, ça. Elle les appelle au combat, vous voyez. Dieu parle. Ces anges vont arriver avec le son de la trompette.

175     Et, vous remarquerez, au Message du dernier ange, la trompette sonne. Au message du premier ange, un son de trompette; à celui du deuxième ange, une trompette a sonné, quand Il l’a proclamé. Remarquez, mais quand les Sceaux ont été annoncés, tout cela s’est fait en une seule glorieuse chose Divine, pour appeler un groupe de gens à sortir; une seule trompette a sonné, et Sept Sceaux ont été brisés.

176     Remarquez: “Rassembler Ses Juifs élus, des quatre coins des cieux.”

177     Il a parlé des six Sceaux, comme nous l’avons vu, mais pas du Septième Sceau. Il n’a jamais soufflé le moindre mot, ici, au sujet du Septième Sceau, nulle part.

178     Vous voyez, tout de suite au verset 32, Il passe à des paraboles qui ont trait au temps de l’appel des Juifs élus. Maintenant regardez bien, ici, voyez-vous.

179     “Il enverra les anges avec une trompette, et ils rassembleront les élus des quatre coins du ciel.” Alors Il s’engage…

180     Vous voyez, Il ne dit rien au sujet du Septième Sceau ici. Voyez? Il a parlé du Sixième Sceau; du Premier, Deuxième, Troisième, Quatrième, Cinquième et Sixième.

181     Mais remarquez:
    Matis apprenez du figuier la parabole [qu’il vous offre]: Quand déjà ses rameaux sont tendres et qu’il pousse ses feuilles, vous connaissez que l’été est proche.
    De même aussi vous, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que cela est proche, à la porte. [Darby]

182     Cette dernière, cette question qu’ils Lui ont posée: “Et quel sera le signe de la fin du monde?”

183     “Quand vous verrez les Juifs… Quand vous verrez ces autres choses arriver, vous saurez ce qui va arriver. Maintenant, quand vous verrez les Juifs…” Et Il parlait aux Juifs! Maintenant observez. À quel cercle est-Il en train de s’adresser? Aux Gentils? Aux Juifs! Aux Juifs! Voyez?

184     Or, Il avait dit: “Vous serez haïs de toutes les nations, à cause de Mon Nom”, et tout, comme ça.

185     Maintenant: “Quand”, Il a dit, “vous verrez les Juifs commencer à pousser leurs bourgeons là-bas”, quand cette Israël commencera à revenir, à rentrer dans son pays. Quand elle arrivera là-bas, (l’Église est prête à partir dans l’Enlèvement), il ne reste plus que trois ans et demi jusqu’à la fin de ce vieux monde, et celui-ci se retrouve dans le chaos, et voilà le Millénium qui arrive, pour la nouvelle—nouvelle terre. Il a dit: “À la porte!” Or, mille ans sur la terre, c’est seulement un jour pour Dieu. Alors, trois ans et demi, ça correspondrait à quoi? C’est seulement une question de secondes, dans le temps de Dieu. Voilà la raison pour laquelle Il a dit: “C’est à la porte.”
    Je vous le dis en vérité, que cette génération ne sera pas consumée, supprimée, ce peuple, que tout cela…

186     Quoi, qu’est-ce qui ne sera pas supprimé? Ils ont toujours essayé d’exterminer les Juifs de la terre. Ils ne réussiront jamais à le faire.

187     Mais remarquez. La génération même de Juifs qui verrait le retour en Palestine, c’est cette génération qui verrait ces choses arriver. Et ce n’est que depuis les deux dernières années qu’elle est devenue une nation à part entière, avec sa propre monnaie et quoi encore. La voilà.

188     Maintenant, où en sommes-nous, mon ami? Les Sceaux, et tout, qui s’ouvrent; maintenant nous voyons ce qui se passe entre les deux, ici. Voilà. Vous voyez où nous en sommes? [L’assemblée dit: “Amen.”—N.D.É.]

189     J’espère que vous Le saisissez. Je n’ai pas d’instruction. Je sais de quoi je parle, mais peut-être que je ne peux pas L’expliquer—L’expliquer, pour que ce soit compréhensible pour vous. Mais j’espère que Dieu prendra les Paroles qui sont embrouillées, et qu’Il vous les dispensera droitement, vous voyez, et vous fera savoir ce qu’il En est. En effet, c’est… nous sommes à la porte. Nous en sommes maintenant à ce moment-là. Maintenant, remarquez.

190     Vous voyez, tout de suite, là, Il passe à ces Juifs, et au—au temps de la fin. Il parle de ce qui va arriver. Nous savons, même, que maintenant… Nous le savons, nous en sommes bien conscients, que les tribus sont disséminées. Elles le sont depuis deux mille cinq cents ans. Il avait été prophétisé qu’elles seraient disséminées aux quatre vents. Le saviez-vous? Nous savons ça.

191     Naturellement, nous n’aurons pas besoin de retourner prendre ça, parce que j’ai quelque chose de très important ici que je voudrais vous faire voir, avant que vous soyez trop fatigués, et que je sois épuisé.

192     Remarquez. Nous savons, même, que toutes les tribus, selon la chronologie des tribus, ou le nom que vous voulez donner à ça, la géologie, ou les positions des tribus, elles ne sont plus regroupées. Elles sont disséminées, partout.

193     Les Juifs qui se rassemblent à Jérusalem ne sont pas… Ils ne savent même pas de quelle tribu ils sont. Ils n’ont plus de bannières de tribus, ni rien. Tout ce qu’ils savent, là, c’est qu’ils sont Juifs. Il a été prophétisé qu’ils seraient comme ça, dans le monde entier. Là, leurs livres ont été détruits. Ils ne savent pas.
    Vous dites: “De quelle tribu êtes-vous?
    — Je ne sais pas.
    — De quelle tribu?
    — Je ne sais pas.”

194     L’un de celle de Benjamin, l’un de celle-ci et l’un de celle-là. Ils ne savent pas d’où ils viennent. Leurs livres ont été détruits au cours des guerres, et, depuis deux mille cinq cents ans, tout ce qu’ils savent, c’est qu’ils sont Juifs. C’est tout. Alors, ils savent qu’ils sont de retour dans leur patrie. Ils… pourtant… Remarquez, bien qu’ils ne sachent pas de quelle tribu ils sont, Dieu, Lui, le sait.

195     J’aime vraiment ça! Vous savez, Il a même dit qu’il y a… “Les cheveux de votre tête sont tous comptés.” Hmm! Remarquez, Il ne perd rien. “Je le ressusciterai au dernier jour.”

196     Bien qu’ils aient perdu les—les—les bannières de leurs tribus, et ne sachent plus qui chacun est, et s’ils sont ceci ou cela; ils ne savent pas s’ils sont de celle de Benjamin, ou bien s’ils sont de celle de Ruben, ou—ou d’Issacar, ou d’où ils viennent. Mais, quand même, voici que Dieu les appelle.

197     Maintenant, remarquez, dans Apocalypse 7, nous lisons ceci. “Douze mille” de chaque tribu, les élus, sur tous ceux qu’il y avait. Il y en a douze mille de chaque tribu, qui sont élus, et qui sont placés ici, en position. Oh! la la! Qu’est-ce qu’ils sont? Ils sont en position, selon les tribus. Toutefois, ils ne le sont pas en ce moment, mais ils le seront. Ils sont en position, selon les tribus. Qu’est-ce qui sera en position, selon les tribus? Pas le Juif ordinaire, non. Mais ceux qui sont élus, les cent quarante-quatre mille, seront placés en position, selon les tribus. Oh! la la!

198     J’aimerais vraiment vous montrer! Nous n’entrerons pas là-dedans. Mais c’est précisément comme ça que l’Église doit être, oui, exactement en position.

199     Maintenant je voudrais que vous soyez très attentifs, et que vous lisiez avec moi, pendant un instant. Voici quelque chose, là, que vous n’avez peut-être jamais remarqué, dans le—l’appel des tribus. Je vous avais dit, tout à l’heure, de lire Apocalypse 7, de lire avec moi, et d’observer ces tribus. Dans Apocalypse 7, Dan et Éphraïm n’y sont pas, ils ne sont pas comptés parmi elles. Avez-vous remarqué ça? C’est Joseph et Lévi qui ont pris leur place. Avez-vous remarqué ça? Dan et Éphraïm ne sont pas là. Non monsieur. Mais c’est Joseph et Lévi qui ont pris la place de—de—de Dan et Éphraïm.

200     Pourquoi? Ils… Le Dieu qui se souvient à jamais, Il se souvient de chaque promesse de Sa Parole. Oh, j’aimerais prêcher là-dessus. Voyez? Dieu n’oublie rien, même si ça semble être le cas.

201     Comme Il l’a dit à Moïse. Il y avait “quatre cents ans” qu’Israël était là-bas. Il fallait qu’ils y soient ce temps-là. Il avait dit qu’Abraham “et ses descendants séjourneraient dans un pays étranger pendant quatre cents ans, et qu’Il les en ferait sortir par une main puissante”. Mais ensuite, Il a dit à Moïse:“Je me suis souvenu de Ma promesse, et Je suis descendu pour tenir parole.”

202     Dieu n’oublie pas. Il n’oublie pas Ses malédictions, et Il n’oublie pas Ses bénédictions non plus. Mais chaque promesse qu’Il a faite, Il s’y tient.

203     Voici pourquoi ils n’étaient pas là, donc, si vous regardez bien. Maintenant lisez. Je voudrais que vous lisiez avec moi maintenant. Prenez dans Deutéronome, le vingt-… le verset 29, là, ou plutôt, le chapitre 29. Il y a une raison pour laquelle ces tribus-là n’y sont pas. Il y a une raison à tout. Deutéronome, nous voulons prendre le—le chapitre 29 de Deutéronome. Maintenant, que le Seigneur nous aide, pour que nous puissions comprendre maintenant. Maintenant, nous voulons commencer, dans Deutéronome, chapitre 29, au verset 16. Maintenant écoutez. C’est Moïse qui parle.
    (Car vous savez comment nous avons habité dans le pays d’Égypte, et comment nous avons passé à travers les nations que nous avons traversées;
    Et vous avez vu les abominations, et leurs idoles, le bois… la pierre… l’argent… l’or, qui sont parmi eux);

204     Ils portaient tous un petit quelque chose, une petite statue de sainte Cécile, vous savez, quelque chose comme ça, voyez-vous. “Donc, de peur qu’il n’y…” Écoutez.
    De peur qu’il n’y ait parmi vous homme… femme, ou famille, ou tribu, dont le cœur se détourne aujourd’hui d’avec l’Éternel, notre Dieu, pour aller servir les dieux de ces nations; de peur qu’il n’y ait parmi vous une racine qui produise du poison et de l’absinthe,
    Et qu’il n’arrive que quelqu’un, en entendant les paroles de ce serment, ne se—ne se bénisse dans son cœur, et dise: J’ai la paix, lors même que je marcherai dans l’obstination de mon propre cœur…

205     Vous voyez, les gens disent: “Oh, il se bénit.” Vous savez, ils font un petit signe de croix sur eux, ou quelque chose, comme ils le font maintenant, voyez; la même chose, voyez. Alors, vous pouvez voir que c’est caractéristique des païens, vous voyez, des—des païens.
    …ne se bénisse dans son propre cœur… sa propre obstination dans sa propre pensée, afin de détruire ce qui est enivré, et ce qui est altéré.

206     “Buvez donc, ça ne change rien; pourvu que vous alliez à l’église, vous n’avez pas à vous en faire.”
    Alors l’Éternel ne voudra pas lui pardonner, mais la colère de l’Éternel… sa jalousie fumeront alors contre cet homme; et toute la malédiction qui est écrite dans ce livre (“N’En retranchez pas un seul Mot, et n’Y ajoutez pas un seul mot”, voyez-vous.) reposera sur lui; et l’Éternel effacera son—effacera son nom de dessous les cieux;

207     Ça, c’est pendant qu’il est ici, sur la terre, vous voyez, “dessous les cieux”.
    Et l’Éternel le séparera de toutes les tribus d’Israël pour le malheur, selon toute la malédiction de l’alliance qui est écrite dans ce livre de la loi. [Darby]

208     Donc, “si un homme sert une idole, ou porte une idole sur lui, ou se bénit, selon l’obstination de sa propre pensée, et qu’il serve des idoles”, Dieu a dit, “qu’il s’agisse d’un homme, d’une femme, d’une famille ou d’une tribu, son nom sera complètement effacé du milieu du peuple”. Est-ce exact, ça? [L’assemblée dit: “Amen. “—N.D.É.] Comme c’est vrai!

209     L’idolâtrie a eu le même effet dans l’église il y a des années, qu’elle a aujourd’hui. Et je remarque… Regardez bien cette manœuvre anti que l’antichrist a essayé de faire. Combien savent que le diable typifie, et prend son modèle sur—sur les saints de Dieu?

210     Le péché, c’est—c’est quoi? C’est la chose juste pervertie. Un mensonge, c’est quoi? C’est la vérité déformée. L’adultère, c’est quoi? C’est l’acte juste, l’acte légitime, accompli dans la fausseté. Voyez?

211     Maintenant, en essayant de faire ceci, “d’effacer un nom”, avez-vous remarqué, dans l’âge de l’église, que cette même bête qui sert aux gens des statues de morts, et tout, elle a essayé d’effacer le Nom du Seigneur Jésus-Christ, pour donner des titres, de Père, Fils et Saint-Esprit. La même chose, avec la malédiction qui y est rattachée, comme ça.

212     C’est exactement ce que Dan et Éphraïm ont fait, sous le règne d’un roi hypocrite en Israël, d’un imposteur, Jéroboam. Maintenant, remarquez, dans I Rois, au chapitre 12. Je sais que nous sommes… Je trouve que ceci, ça—ça—ça sert de contexte, quelque chose de fiable, que nous pouvons voir. I Rois, je veux prendre le chapitre 12, du verset 25 au verset 30.
    Jéroboam… Sichem sur la montagne d’Éphraïm, et il y demeura; puis il… sortit, dans… et bâtit Penuel. Alors Jéroboam dit à… en—en son cœur (vous voyez, l’obstination de son cœur): Le royaume pourrait bien maintenant retourner à la maison de David.

213     Il commençait à craindre, vous voyez, parce que les gens pourraient partir.
    Si ce peuple monte à Jérusalem pour faire des sacrifices dans la maison de l’Éternel, le cœur de ce peuple retournera au seigneur, à Roboam, roi de Juda, et ils me tueront et iront vers Roboam—Roboam, roi de Juda.
    Après s’être consulté, le roi fit deux veaux d’or, et il dit au peuple: Assez longtemps vous êtes montés à Jérusalem; Israël! voici ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte.
    Il érigea l’un de ces veaux à Béthel, et il mit l’autre à Dan.
    Ce fut là une occasion de péché. Le peuple alla devant l’un des veaux jusqu’à Dan.

214     Vous voyez, Éphraïm à Béthel, et Dan, et ils ont érigé des idoles. Et ils sont allés les adorer.

215     Et nous voici, en plein âge du Millénium, presque, et Dieu se souvient encore de ce péché. Ils ne sont même pas du nombre. Eh! Gloire! [Frère Branham tape une fois dans ses mains.—N.D.É.] Aussi sûr qu’Il se souvient de chacune des bonnes promesses, Il se souvient aussi de chacune des mauvaises. Souvenez-vous, quand…

216     C’est pour cette raison, je crois, mes amis, que j’ai toujours essayé de me tenir à cette Parole, peu importe combien Elle peut sembler bizarre.

217     Vous voyez, bon, eux, ils n’y auraient pas pensé, là, à l’époque. Ils n’y ont pas pensé à l’époque. Ils ont pensé: “Eh bien, ils ont réussi à s’en tirer.” Très bien.

218     Mais les voici, ici, alors que l’âge du Millénium est sur le point de commencer, leurs noms et leurs tribus ont été “effacés” de là, parce qu’ils ont servi l’idolâtrie, que Dieu avait maudite.

219     N’a-t-Il pas dit qu’Il “haïssait” ces Nicolaïtes et cette Jézabel? Tenez-vous loin de ça. N’a-t-Il pas dit qu’Il tuerait les filles de Jézabel, les ferait mourir de “mort”, c’est-à-dire de la séparation Éternelle de Sa Présence? Ne vous confiez pas du tout là-dedans. Éloignez-vous de ça. Donc, Dieu se souvient. Remarquez.

220     Mais, avez-vous remarqué, là, il devait être “effacé”? Pourquoi? Sous le Ciel, il n’y avait pas de Sacrifice immédiat, qui puisse lui donner le Saint-Esprit, pour lui permettre de voir ces choses. Mais il l’a quand même fait, selon l’égoïsme de son propre entendement.

221     Mais Ézéchiel, dans la vision qu’il a eue, il les voit dans le Millénium, de nouveau parfaitement en position. Ézéchiel, si vous aimeriez le lire. Pour gagner du temps, vous n’avez qu’à le noter, et vous pourrez le lire. Ézéchiel 48:1 à 7, et lisez aussi de 23 à 29. Ézéchiel a vu chaque tribu, exactement en position. Très bien.

222     Et aussi, dans Apocalypse 14, Jean les a vus de nouveau en position, selon les tribus, c’est exact, chaque tribu à sa place. Qu’est-ce qui s’est passé?

223     Vous vous souvenez, Il a dit que “dessous les cieux, son nom serait effacé du nombre des tribus”. Tant qu’il serait sous les cieux, il n’aurait plus sa place. Et ces cent quarante-quatre mille, ils sont ici, encore sous forme de tribus. Exact. Mais, vous voyez, ils avaient été aveuglés. Ils avaient seulement les sacrifices de taureaux et de boucs. Voyez? Maintenant, remarquez, eux, Il les a effacés de “dessous les cieux”.

224     Mais quelqu’un des nations, aux jours du Saint-Esprit, qui s’opposerait à Cela; votre nom est complètement ôté du Livre de Vie, “et vous ne pourrez jamais obtenir de pardon, ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir”. Pas vrai? Alors, voilà ce qu’il en est de nous.

225     Israël, sous les boucs, les brebis, ils—ils avaient une place. Tant qu’ils étaient sur la terre, ici, leurs tribus n’y étaient pas, elles ne pourraient jamais être incluses. Maintenant, toutes… Quand Il a appelé les cent quarante-quatre mille, là-bas, elles n’y étaient pas. C’est vrai. Elles ne sont même pas comptées parmi elles. Et c’est Joseph et Lévi qui ont remplacé Dan et Éphraïm. Donc, vous pouvez regarder, là. C’est en plein là, devant vos yeux, vous voyez. Et voici la promesse de Dieu, il y a très longtemps, des centaines et des centaines d’années auparavant. [Frère Branham donne plusieurs coups sur la chaire.—N.D.É.]

226     Donc, qu’est-ce qui s’est passé? Elles ont été purifiées au cours de la terrible période de la Tribulation.

227     Or, si Dieu va purifier cette—cette vierge, qui était une femme bonne, mais à qui il manquait seulement de l’huile dans sa lampe, et qu’Il va la purifier par cette persécution, Il fait aussi passer ces tribus par là,” dans le même but, et Il les purifie au cours de la période de la Tribulation. En effet, c’est une—une purification. C’est un jugement. Mais, vous voyez, elles, après… Regardez bien, voici les cent quarante-quatre mille qui arrivent après la purification d’Israël. Et voici aussi les vierges endormies qui arrivent, purifiées, revêtues de robes blanches. Voyez? Comme c’est parfait! Comme c’est beau!

228     Exactement comme Jacob, au temps de la détresse, vous voyez. Ils… Jacob, au temps de la détresse. Il avait mal agi. Mais il a passé par un temps de purification, parce qu’il avait fait du tort à son frère, Ésaü. Voyez? Il avait usé de ruse, pour obtenir son droit d’aînesse. Mais il a passé par une purification, avant que son nom puisse être changé de Jacob en Israël, ce qui était un type de l’ordre de Dieu, le type d’aujourd’hui.

229     Bon, maintenant nous allons prendre le verset 8 de… ou, le premier verset, je veux dire, du chapitre 8 de l’Apocalypse, 8:1.

230     Je sais que vous êtes fatigués. Mais, maintenant, essayez seulement d’écouter pendant quelques minutes, là. Et, que le Dieu du Ciel nous aide, c’est ma prière.

231     Nous devons nous rappeler que ce Septième Sceau, c’est la fin du temps, de toutes choses. C’est exact. Les choses écrites dans le Livre scellé de Sept Sceaux, qui étaient scellées, au sujet du plan de la rédemption, depuis dès avant la fondation du monde, tout ça, ça se termine, au complet. C’est la fin; c’est la fin de ce monde qui se débat. C’est la fin de la nature qui se débat. C’est la fin de tout. C’est là que se trouve la fin des Trompettes. C’est la fin des Coupes. C’est la fin de la terre. C’est la… C’est même la fin du temps.

232     Il n’y a plus de temps. La Bible l’a dit. Matthieu, au 7e chapitre… Je veux dire, Apocalypse, au 7e chap-… 10e chapitre, et les… et les versets 1 à 7. Il n’y a plus de temps. L’Ange a dit: “Il n’y aura plus de temps”, à ce moment-là, aux jours où ce grand événement se produirait.

233     Tout arrive à sa fin, dans cette période-là, la fin du—du… à la fin de ce Septième Sceau. Remarquez. C’est la fin de l’âge de l’église. C’est la—la fin du Septième Sceau. C’est la fin des Trompettes. C’est la fin des Coupes, et même la fin de l’introduction au Millénium. Tout ça dans le Septième Sceau.

234     C’est comme quand on lance une fusée dans les airs. La fusée explose ici, et elle monte, et elle explose encore. Elle fait jaillir cinq étoiles. L’une de ces étoiles explose, et elle propulse cinq étoiles; puis l’une de ces étoiles explose, et elle propulse cinq étoiles. Vous voyez, ça continue comme ça, jusqu’à ce que ça s’éteigne.

235     C’est comme ça pour le Septième Sceau. Il met simplement fin au temps pour ce monde. Il met fin au temps pour ceci. Il met fin au temps pour cela. Il met fin au temps pour ceci. Il met fin au temps. Absolument tout s’est terminé dans ce Septième Sceau.

236     Or, comment va-t-Il s’y prendre? C’est ça que nous ne savons pas. N’est-ce pas? Nous ne savons pas.

237     C’est même le moment de toutes ces choses, et de l’introduction au Millénium.

238     Remarquez, l’ouverture de ce Sceau, c’était quelque chose de tellement important, que le Ciel en a été plongé “dans le silence, pendant une demi-heure”. Donc, C’est quelque chose d’important, n’est-ce pas! Qu’est-ce que C’est? Les Cieux ont été plongés dans le silence. Il n’y a pas eu le moindre mouvement pendant une demi-heure.

239     Or, une demi-heure, ce n’est peut-être pas long quand on s’amuse. Mais, quand on est suspendu entre la mort et la Vie, ça semble long comme un Millénium. C’était quelque chose de tellement important!
    Jésus n’En a jamais fait mention. Aucun des autres non plus.

240     Jean n’a même pas pu L’écrire. Non, il lui a été défendu d’écrire ici. [Frère Branham donne deux petites tapes sur sa Bible.—N.D.É.] Vous voyez, il y a seulement… seulement… Il ne L’a pas écrit, mais c’est le silence.

241     Et les vingt-quatre anciens qui se tenaient devant Dieu, Là, en train de jouer de leurs harpes, ils ont arrêté de jouer de la harpe.
    Les Anges ont cessé leurs chants, dans le Ciel.

242     Pensez-y! Les saints Chérubins et les Séraphins, qu’Ésaïe avait vus dans le temple, avec six paires… ou, trois paires d’ailes. Trois… Deux pour se couvrir la face, deux pour se couvrir les pieds, et en volant. Et jour et nuit, Ils sont devant Dieu, Ils chantent: “Saint, saint, saint, est le Seigneur Dieu Tout-Puissant!” Et même, quand Ils sont entrés, ou qu’Ils sont arrivés dans le temple, les fondements du temple ont été ébranlés par leur—leur présence.

243     Et ces saints Séraphins se sont tus. Les Anges ont arrêté de chanter. Oui. Fiou! Ils volaient dans la Présence de Dieu, en chantant: “Saint, saint, saint”; Ils se sont tus. Pas d’Anges qui chantaient. Pas de louanges. Pas—pas de service à l’autel. Plus rien. Il y a eu un silence; plongés dans le silence, un silence de mort dans le Ciel, pendant une demi-heure.

244     Toute l’armée du Ciel a gardé le silence pendant cette demi-heure, alors que ce mystère du Septième Sceau du Livre de la Rédemption a été ouvert. Pensez-y. Mais voilà qu’Il est ouvert. C’est l’Agneau qui L’ouvre. Vous savez quoi? Devant Cela, ils ont été saisis d’une crainte respectueuse, c’est ce que je crois. Ils ne savaient pas; voilà ce qu’il En était! Ils se sont simplement arrêtés.

245     Pourquoi? Qu’est-ce que C’est? Or, aucun de nous ne sait. Mais je vais—je vais vous dire, selon ma—ma révélation de Cela.

246     Et, bon, je ne suis pas du genre fanatique. Si je le suis, c’est sans le savoir, voyez-vous. Je suis… Je n’ai pas l’habitude de me laisser aller dans des délires et des choses imaginaires.

247     J’ai dit certaines choses qui ont peut-être pu sembler bizarres pour certaines personnes. Mais quand Dieu vient L’appuyer, qu’Il Le confirme et qu’Il dit que C’est la Vérité, alors C’est la Parole de Dieu. Voyez? Ça peut sembler bizarre à cause de ça. Voyez?

248     Et maintenant, aussi sûr que je suis sur l’estrade ce soir, j’ai reçu la révélation qui a révélé que ça se passe en trois points. Et je vais vous parler, avec l’aide de Dieu, d’un point de Cela. Et alors vous… Voyons cela, d’abord. Voici la révélation, pour entamer ce que je veux vous dire, de quoi il s’agit. Ce qui arrive, c’est que… Ces Sept Tonnerres qu’il a entendus tonner et qu’il lui a été défendu d’écrire, c’est ça le mystère, il repose derrière ces Sept Tonnerres consécutifs qui ont grondé. [Frère Branham donne plusieurs coups sur la chaire.—N.D.É.]

249     Maintenant, pourquoi? Prouvons-le. Pourquoi? C’est là le secret que personne ne connaît. Il a été défendu à Jean d’écrire ce qu’il En était, d’écrire ne serait-ce—ne serait-ce qu’un symbole Là-dessus. Pourquoi? Voilà pourquoi il n’y avait aucune activ-…dans—activité dans le Ciel: cela pourrait laisser échapper le secret. Le voyez-vous maintenant? [L’assemblée dit: “Amen.”—N.D.É.]

250     Si C’est quelque chose de tellement important, il faut que Ce soit inclus, parce que C’est quelque chose qui doit arriver. Mais quand les Sept Tonnerres…

251     Maintenant remarquez. Quand les sept Anges se sont avancés pour sonner de leurs Trompettes, il y a eu un seul tonnerre. [Frère Branham donne un coup sur la chaire.—N.D.É.] Quand Israël se rassemblait, il y avait une trompette. “Quand il n’y aura plus de temps”, à la dernière trompette; un seul tonnerre.

252     Mais ici, il y a Sept Tonnerres, coup sur coup, l’un à la suite de l’autre: un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, ce nombre parfait. Sept Tonnerres se sont fait entendre l’un à la suite de l’autre, pas… faisant simplement—simplement un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, coup sur coup. [Frère Branham a donné sept coups sur la chaire.—N.D.É.] Alors, les Cieux n’ont pas pu écrire Cela. Les Cieux ne peuvent pas savoir ce qu’il En est, ni rien d’autre, parce qu’il n’y a aucun indice. C’était un temps de calme. C’était quelque chose de tellement important, que le secret n’a pas été divulgué aux Anges.

253     Or, pourquoi? Si Satan s’En emparait, il pourrait faire de gros dégâts. Voilà une chose qu’il ne sait pas. Bon, il peut bien interpréter tout ce qu’il veut, et imiter tous les genres de dons (j’espère que vous êtes en train d’apprendre), mais il ne peut pas savoir Ceci. Ce n’est même pas écrit dans la Parole. C’est un secret complet.

254     Les Anges, tout s’est tu. S’ils avaient fait le moindre geste, cela aurait pu laisser échapper quelque chose, alors ils se sont tus, c’est tout, ils ont arrêté de jouer de la harpe. Tout s’est arrêté.

255     Sept, le nombre parfait de Dieu. Sept [Frère Branham donne sept coups sur la chaire.—N.D.É.], l’un à la suite de l’autre, simplement. Sept Tonnerres se sont fait entendre ensemble, coup sur coup, comme s’ils étaient en train d’épeler quelque chose. Remarquez, à ce moment-là, Jean a commencé à L’écrire. Il a dit: “Ne L’écris pas.”

256     Jésus n’En a jamais parlé. Jean n’a pas pu L’écrire. Les Anges n’En savent rien. Qu’est-ce que C’est? C’est la chose dont Jésus a dit que “même les Anges des Cieux n’En savaient rien”. Voyez? Voyez? Il ne Le savait pas Lui-même. Il a dit que “Dieu seul” Le saurait.

257     Mais Il nous a dit que quand nous allions “commencer à voir ces signes apparaître”. En retirez-vous quelque chose, là? [L’assemblée dit: “Amen.” —N.D.É.] Très bien. Remarquez, nous “commençons à voir ces signes apparaître”. Voyez?
    Si Satan pouvait s’En emparer…

258     Si vous voulez que quelque chose arrive… Or, pour ceci, vous devrez me croire sur parole. Si je projette de faire quelque chose, je me garde bien d’en parler à qui que ce soit. Non pas parce que la personne en parlerait, mais parce que Satan l’entendrait. Voyez? Il ne peut pas le savoir, c’est dans mon cœur, là, et Dieu l’a scellé du Saint-Esprit; par conséquent c’est entre moi et Dieu. Voyez? Il n’en sait rien, jusqu’au moment où vous le dites, et alors il l’entend. Et j’ai essayé… Je dis à des gens que je vais faire telle et telle chose, et regardez le diable qui cherche par tous les moyens à me devancer, vous voyez, à me couper l’herbe sous le pied. Mais si Dieu me donne la révélation, et que je n’en parle pas du tout, là, c’est différent.

259     Souvenez-vous, Satan va essayer d’imiter. Il va essayer d’imiter tout ce que l’Église fera. Il a essayé de le faire. Nous avons observé cela, chez l'antichrist.

260     Mais voici une chose qu’il ne peut pas imiter. Il n’y aura aucune imitation de ceci, vous voyez, parce qu’il ne sait pas ce que C’est. Il n’y a aucun moyen pour lui de savoir. C’est le Troisième Pull [pull: attirance—N.D.T.]. Il ne sait absolument rien Là-dessus. Voyez? Il ne Le comprend pas.

261     Mais il y a un secret qui repose Là-dessous! [Frère Branham donne un coup sur la chaire.—N.D.É.] Gloire à Dieu au plus haut des Cieux! Je ne pourrai jamais plus penser de la même façon, pour le reste de ma vie, après avoir vu. Or, je ne sais pas ce que… Je connais la prochaine étape, là, mais je ne sais pas ce que, comment l’interpréter. Ça ne va pas tarder. Voici ce que j’ai noté quand c’est arrivé, si vous pouvez le voir, là: “Arrêter. Ne pas aller plus loin que ceci, ici.” Je ne suis pas du genre fanatique. Je vous dis simplement la Vérité.

262     Mais vous vous rappelez la petite chaussure, comme j’essayais toujours d’expliquer, l’âme qui se trouve à côté de telle et telle chose, et la conscience intérieure, et toutes ces choses-là? Et tout ce que cela a produit, c’est un tas d’imitations qui ont suivi. Là, il leur fallait prendre la main des gens, et les tenir, et avoir une vibration. Tout le monde avait une vibration dans la main.

263     Mais, vous vous souvenez, quand Il m’a emmené là-haut, Il a dit: “Ceci, c’est le Troisième Pull, et personne ne saura ce que C’est.” Vous vous en souvenez? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.] Les visions ne faillissent jamais. Elles sont la parfaite Vérité.

264     Maintenant remarquez. Vous vous rappelez la vision de la constellation? Charlie, je… Voici.

265     Quelque chose est en train de se passer, je vous l’ai dit, cette semaine, que vous… C’est tout autour de vous, mais je me demande si vous l’avez remarqué.

266     Vous vous rappelez la constellation, la vision des Anges, quand je suis parti pour l’Arizona? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.] Vous vous souvenez de Messieurs, quelle heure est-il? [“Amen.”] Vous vous en souvenez? Remarquez, il n’y a eu qu’un seul grand coup de tonnerre, et sept Anges sont apparus. Pas vrai? [“Amen.”] Un coup de tonnerre, sept Anges sont apparus.
    Je regardai l’Agneau, quand il eut ouvert le premier sceau, et j’entendis comme une voix de tonnerre, et l’un des quatre êtres vivants qui disait: Viens et vois.

267     Remarquez, un tonnerre, Sept Messages qui ont été scellés et qui ne peuvent pas être révélés avant le dernier jour, cet âge-ci. Vous voyez ce que je veux dire? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.]

268     Maintenant, avez-vous remarqué la partie mystérieuse de cette semaine? Voilà ce que C’est. Voilà ce que C’était. Ce n’était pas un être humain, un—un homme. C’étaient les Anges du Seigneur. Remarquez.

269     Il y a trois témoins, des témoins assis ici; il y a une semaine, un peu plus d’une semaine, j’étais dans les montagnes, très loin, presqu’au Mexique, avec deux frères qui sont assis ici. J’arrachais des graterons, ou, des graterons du désert, sur ma jambe de pantalon; et il y a eu une telle déflagration qu’on aurait presque dit que les montagnes allaient s’écrouler. Or, c’est vrai, ça. Je n’en ai pas parlé à mes frères, mais ils ont remarqué un changement.

270     Et Il m’a dit: “Maintenant, tiens-toi prêt. Va à l’est. Ceci, c’est l’interprétation de cette vision.” Voyez? Or, pour que vous sachiez, Frère Sothmann n’a pas attrapé le gibier qu’il voulait. Nous essayions de l’avoir pour lui. Et Il a dit: “Maintenant, ce soir, que ceci te serve de signe: il ne va pas l’avoir. Tu dois te consacrer, en ce moment, pour la visitation de ces Anges.” Et j’étais dans tous mes états, vous vous rappelez.

271     J’étais dans l’ouest. Les Anges se dirigeaient vers l’est. Et quand Ils sont passés, j’ai été élevé avec Eux (vous vous en souvenez?) en direction de l’est. [L’assemblée a dit “Amen.”—N.D.É.]

272     Et Frère Fred, qui est ici ce soir, en est témoin, ainsi que Frère Norman. En s’en allant, j’ai presque supplié cet homme de rester pour attraper son gibier. Pas vrai, Frère Sothmann? [Frère Fred Sothmann dit: “Amen.”—N.D.É.] Oui, il est là, debout, là-bas. Je l’ai supplié; mais Il a quand même dit: “Il ne va pas l’avoir.” Je n’en ai rien dit; j’ai continué mon chemin.

273     Quelque chose, assis près de la tente, le jour où… Vous vous souvenez, Frère Sothmann. Et je… aussitôt que certaines choses ont été dites, je vous ai liés, vous et Frère Norman… Où est Frère Norman? Là-bas. Je les ai liés par un serment, comme quoi ils ne diraient pas ce qui était en train de se passer. Pas vrai? [Les frères disent: “Amen. C’est la vérité.”—N.D.É.] Et j’ai fait demi-tour et me suis éloigné de la tente, comme ça, n’est-ce pas? Pas vrai? [“C’est vrai.”]

274     En effet, c’est de ceci qu’il s’agissait, précisément de ceci, et je savais que je ne pouvais pas le dire avant que ça arrive, pour voir si les gens comprendraient.

275     Et, avez-vous remarqué? “Il y avait un Ange,” j’ai dit, “là, qui était un Ange étrange.” Pour moi, Il ressortait plus que tous les autres. Vous vous en souvenez? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.] Ils formaient une constellation; trois d’un côté, et un en haut. Et celui qui était à côté de moi, ici, si on compte de gauche à droite, ç’aurait été le septième Ange. Il était plus brillant, Il avait plus d’importance pour moi que tous les autres. Vous vous souvenez? J’ai dit: “Il bombait le torse, comme ça, et Il volait en direction de l’est” (vous vous souvenez) “comme ça.” J’ai dit: “Cela m’a enlevé; m’a élevé.” Vous vous en souvenez? [“Amen.”]

276     Voici ce que C’est, celui qui avait le Septième Sceau, la chose que je me suis demandée toute ma vie. Amen! Les autres Sceaux avaient beaucoup d’importance pour moi, bien sûr, mais, oh, vous ne savez pas combien Ceci a eu de l’importance, une fois dans une vie! [Frère Branham a donné plusieurs coups sur la chaire.—N.D.É.]

277     J’ai prié, j’ai crié à Dieu. Je—je—je… Après cette réunion de Phœnix… Tous ceux qui étaient avec moi là-bas le savent. Je suis resté dans les montagnes.

278     Un matin, je me suis levé, et je suis allé dans le canyon Sabino, ces grandes montagnes hautes et aux formes abruptes. Et je suis allé là-bas. Il y a un petit sentier, au bout de la route, qui grimpe vers le mont Lemmon, c’est une randonnée de trente milles [quarante-huit kilomètres—N.D.T.], et il n’y a pas loin de trente pieds [neuf mètres] de neige là-haut. Donc, je gravissais la montagne, très tôt, avant l’aube, je grimpais par ce petit sentier, les roches glissaient sous mes pieds. Je me suis senti conduit à tourner de ce côté-ci. J’ai tourné, et là j’ai escaladé de gros rochers dentelés, oh! la la! des centaines de pieds de haut.

279     Je me suis agenouillé entre ces rochers. J’ai déposé cette Bible-ci, et j’ai déposé ce carnet… ce petit calepin-ci. [Frère Branham montre sa Bible et son calepin.—N.D.É.] J’ai dit “Seigneur Dieu, que signifie cette vision? Je—je suis—je suis…” J’ai dit: “Seigneur, ça… Est-ce que ça veut dire que je vais mourir?”

280     Vous vous souvenez, je vous avais dit que “je pensais que ça pouvait vouloir dire que j’allais mourir, parce qu’il y avait eu une telle explosion que j’en avais été complètement secoué.” Vous vous en souvenez. Combien sont au courant, l’ont entendu? [L’assemblée dit: “Amen.”—N.D.É.] Mais oui, bien sûr, voyez, vous le savez tous. Et je pensais que ça pouvait vouloir dire que j’allais mourir.

281     Et puis, dans la pièce, j’ai dit: “Est-ce que… Qu’est-ce que—qu’est-ce que—qu’est-ce que c’était, Seigneur? Qu’est-ce que—qu’est-ce que ça veut dire? Est-ce que ça veut dire que je vais mourir? Si oui, très bien, je n’en dirai rien à ma famille. Laisse-moi simplement partir, Tu vois, si le travail que j’avais à faire est terminé.” Et j’ai dit…

282     Or, qu’est-ce que c’était? Mais voilà qu’Il m’a attesté — vous vous souvenez que je vous l’avais dit — que ce n’était pas ça. C’était la poursuite du travail que j’avais à faire. Oh, oh, oh! Vous saisissez? [L’assemblée dit: “Amen.”—N.D.É.] Voyez? Et là-haut dans le canyon Sabino…

283     Le Père Céleste le sait. Aussi vrai que vous voyez que ça, ça s’est accompli, ces Anges sont descendus et Ils ont confirmé la même chose pour chaque Message. Alors, vous savez si Cela vient de Dieu ou pas. Ça vous a été prédit par une vision. Je ne pouvais pas vous le dire avant la fin des réunions, parce que ça m’avait été défendu.

284     Dans le canyon Sabino, alors que j’étais là-haut ce matin-là, j’avais les mains en l’air. Et mon… Le vent avait fait tomber mon vieux chapeau noir. Quand… J’étais là, debout, les mains en l’air, en train de prier. Je disais: “Seigneur Dieu, qu’est-ce que ça veut dire? Je n’arrive pas à comprendre, Seigneur. Que dois-je faire? Si c’est le moment pour moi de rentrer à la Maison, permets que je parte ici, ici ils ne me retrouveront jamais. Je ne veux pas que personne passe son temps à pleurer, si je m’en vais. Je—je veux que ma famille pense que je suis allé faire un tour, c’est tout. Et ils ne me retrouveront pas. Cache-moi quelque part. Si je dois partir, eh bien, que je m’en aille. Peut-être qu’un jour Joseph trouvera ma Bible ici; que lui il s’En serve. (Voyez?) Si je pars, alors, que je parte, Seigneur.” J’avais les mains levées. Et, tout à coup, quelque chose m’est arrivé dans la main.

285     Je ne sais pas. Je ne pourrais pas dire. Est-ce que je me suis endormi? Je ne sais pas. Est-ce que je suis entré en transe? Je ne sais pas. Est-ce que c’était une vision? Je ne pourrais pas vous dire. Tout ce que je peux dire, c’est ce que je… C’était exactement la même chose que pour ces Anges!

286     Donc cela m’est arrivé dans la main. J’ai regardé, et c’était une épée. Les poignées étaient de nacre, c’était très joli; et la garde, autour, était dorée. La lame semblait être comme en chrome, ou en argent, mais très brillant; et elle était tellement tranchante, taillée en biseau, oh! la la! Et je pensais: “Comme c’est joli, ça!” Elle s’adaptait juste bien à ma main! Je me suis dit: “C’est vraiment joli. Mais,” j’ai dit, “hé, j’ai toujours peur de ces choses-là, une épée.” Je me suis dit: “Qu’est-ce que je vais faire avec ça?”

287     Et juste à ce moment-là, une Voix a retenti à travers le lieu, les rochers en ont été secoués. Elle a dit: “C’est l’Épée du Roi!” Et alors, je suis revenu à moi.

288     “L’Épée du Roi.” Bon, si Elle avait dit: “Une épée de roi…” Mais Elle a dit: “L’Épée du Roi.” Et il n’y en a qu’un qui est “le Roi”, et c’est Dieu. Et Il a une seule Épée, c’est Sa Parole, c’est d’Elle que j’ai vécu. Ça, je le certifie, devant Dieu; je suis debout ici devant Sa sainte chaire, avec Sa sainte Parole posée ici! C’est la Parole! Amen! Oh, quel jour glorieux que celui dans lequel nous vivons! Quelle chose glorieuse! Vous voyez le mystère et le secret? Le Troisième…

289     J’étais debout là, quand elle est partie, Quelque Chose m’est venu, a dit: “Ne crains pas.” Or, je n’ai pas entendu de voix. C’était quelque chose qui venait comme de l’intérieur de moi, qui parlait. Je dois vous dire la vérité, très précisément ce qui s’est passé. Quelque Chose m’est venu d’un coup et a dit: “Ne crains pas. Ceci, c’est le Troisième Pull [pull: attirance—N.D.T.].”

290     Troisième Pull! Vous vous En souvenez? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.] Il a dit: “Tu as eu tellement d’imitateurs pour ces choses que tu as essayé d’expliquer. Mais,” Il a dit, “quant à Ceci, n’essaie même pas.” Vous vous souvenez? Combien se souviennent de cette vision? [“Amen.”] Bien sûr, c’est allé partout. C’est sur bande, et partout. Il y a à peu près six ans, sept ans. Il y a sept ans de ça. Il a dit: “N’essaie pas d’expliquer Cela.” Il a dit: “C’est le Troisième Pull, mais Je te rencontrerai là.” Pas vrai? [“Amen.”] Il a dit: “N’essaie pas…”

291     J’étais là, avec une—une petite chaussure de bébé, quand Il m’a parlé. Il a dit: “Maintenant, opère ton Premier Pull. Et, à ce moment-là, le poisson ira après l’appât.” Il a dit: “Ensuite, fais attention à ton Deuxième Pull,” Il a dit, “parce que ce ne seront que des petits poissons.” Il a dit: “Ensuite, c’est le Troisième Pull qui va les attraper.”

292     Et tous les prédicateurs étaient là, autour de moi, ils disaient: “Frère Branham, nous savons que vous pouvez le faire! Alléluia! Frère Branham!” C’est toujours là que je me fais prendre, avec une bande de prédicateurs. Voyez? J’aime les gens. Ils veulent qu’on leur explique tout, ceci, cela.

293     Et j’ai dit: “Eh bien, euh, euh, euh,” j’ai dit, “je ne sais pas.” J’ai dit: “Je comprends quelque chose à la pêche. Bon,” j’ai dit, “bon, la première chose à faire… Voici comment on fait. Quand vous voyez tous les poissons autour, il faut tirer brusquement l’appât.” Eh bien, ça, c’est exactement la tactique de la pêche. Donc, j’ai dit: “Tirez brusquement l’appât. Bon, vous voyez, quand je tire l’appât, la première fois, là, les poissons partent après.” Mais c’étaient des petits. Et ça, c’étaient comme ceux qu’eux ils attrapaient.

294     Et donc, je—j’ai dit: “Ensuite, vous—vous placerez…” Et en tirant dessus, je l’ai envoyée sur la rive. J’avais un poisson, mais on aurait dit que c’était une peau qui enveloppait l’appât, c’était seulement… il était tellement petit.

295     Et alors j’étais là, et Quelque Chose m’a dit: “Je t’avais dit de ne pas faire ça!”

296     Je me suis mis à pleurer. Ma ligne était tout emmêlée autour de moi, comme ceci. Et j’avais… j’étais là, en train de pleurer, la tête penchée, comme ça. J’ai dit: “Ô Dieu! Oh, je… Pardonne-moi! Je—je suis un idiot. Seigneur, ne… Pardonne-moi.” Et je—je tenais cette ligne.

297     Et ce que j’avais dans ma main, c’était une petite chaussure de bébé, à peu près longue comme ça. Et je tenais cette ficelle, elle était à peu près de la grosseur de mon doigt, à peu près un demi-pouce [un centimètre—N.D.T.], quelque chose comme ça. Et l’œillet de cette chaussure mesurait à peu près… moins de—d’un seizième de pouce [un millimètre et demi—N.D.T.], probablement, l’oeillet. Et j’essayais de lacer cette petite chaussure, avec cette grosse corde d’un pouce [deux centimètres et demi—N.D.T.]. Ah!

298     Une Voix s’est fait entendre: “Tu ne peux pas enseigner des choses surnaturelles à des bébés pentecôtistes.” Elle a dit: “Alors, laisse-les!”

299     Et juste à ce moment-là Il m’a emporté. Il m’a élevé, et Il m’a placé très haut, quelque part où une réunion se déroulait. On aurait dit une tente, ou un genre de cathédrale. Et j’ai regardé, et il y avait comme une petite boite, une petite pièce sur le côté. Et je voyais que cette Lumière parlait à quelqu’un, au-dessus de moi, cette Lumière que vous voyez là sur la photo. Elle s’est éloignée de moi en tournoyant, comme ça, et Elle est allée s’installer au-dessus de la tente. Et Il a dit: “Je te rencontrerai là.” Et Il a dit: “Ce sera le Troisième Pull, et tu n’En parleras à personne.”
    Et, dans le canyon Sabino, Il a dit: “C’est le Troisième Pull.”

300     Et il y a trois grandes choses qui vont avec. L’une d’elles a été dévoilée aujourd’hui… ou, hier; l’autre a été dévoilée aujourd’hui; et il y a une chose que je ne peux pas interpréter, parce que c’est dans une langue inconnue. Mais j’étais là, et j’ai vu Cela devant mes yeux. Et c’est le Troisième Pull qui approche. [Frère Branham donne trois coups sur la chaire.—N.D.É.] Et le Saint-Esprit de Dieu… Oh! la la!
    Voilà la raison pour laquelle le Ciel tout entier était silencieux.

301     Maintenant, je—je fais mieux de m’arrêter ici même, voyez-vous. Je—je sens que je ne dois pas En dire plus long. Voyez?

302     Alors, souvenez-vous simplement, le Septième Sceau, la raison pour laquelle Il n’a pas été ouvert. [Frère Branham donne six coups sur la chaire.—N.D.É.] Vous voyez, la raison pour laquelle Il ne L’a pas révélé, c’est que personne ne doit savoir ce qu’il En est.

303     Et je veux vous faire savoir qu’avant même que je connaisse la Parole Là-dessus, cette vision m’a été donnée, il y a des années de ça. Vous vous en souvenez? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.] Et Le voici, exactement comme l’autre l’a fait, Il s’emboîte parfaitement dans la Parole, exactement à Sa place. [Frère Branham donne deux coups sur la chaire.] Et Dieu connaît mon cœur, je n’avais jamais pensé, pas même une fois, que ça pouvait être Cela, et voilà, C’était Cela. Il est plus tard que nous pensons. Oui. Oh! la la!

304     Voilà qui montre bien que C’est de Dieu, parce que, vous voyez, Cela s’emboîte parfaitement dans les promesses de Dieu, de la fin du—du Message. Vous remarquerez. Remarquez, là, pour le Message de la fin du temps, ce Sceau. Après que tous, qu’Il—Il a révélé tous les six Sceaux, voilà qu’Il ne dit rien au sujet du Septième. Et le Sceau du temps de la fin, quand Il commencera, Il sera tenu dans un secret complet, selon la Bible. Et, avant de savoir Cela… Et, souvenez-vous, Apocalypse 10:1-7, 1 à 7, chapitre 10:1 à 7: “À la fin du Message du septième ange, tous les mystères de Dieu seraient connus.” Nous sommes au temps de la fin, à l’ouverture du Septième Sceau.

305     Or, comment est-ce que je savais, l’autre jour, dimanche passé, il y a une semaine aujourd’hui, alors que je prêchais sur “Soyez humbles! Soyez humbles! Souvenez-vous, Dieu traite dans les petites choses.” Je ne m’étais pas rendu compte de ce que ça voulait vraiment dire. Mais maintenant je le vois. Ça se passe d’une façon tellement humble! On serait porté à penser que quelque chose comme ça serait révélé au Vatican ou… Mais Ça se passe exactement comme dans le cas de Jean-Baptiste. Ça se passe comme la naissance de notre Seigneur, dans une étable. Gloire à Dieu! Je vous le certifie, l’heure est proche! Amen! Nous en sommes là. Oh! la la!

306     Maintenant voyez-vous la Vérité de la vision de Dieu, les sept Anges qui m’ont ramené de l’ouest? Ils arrivaient de l’ouest, et Ils revenaient vers l’est, me ramenant ici pour ce Message de ce soir. [Frère Branham donne deux coups sur la chaire.—N.D.É.] Oh! la la!

307     Maintenant, la Voix de ce grand tonnerre, et la mission qui a été donnée, ici, a été révélée, que Cela… et il a été prouvé que Cela était de Dieu. Pensez un peu, là. Je ne savais pas ce qu’il en était de ces Sceaux, et ils ont été révélés cette semaine. Est-ce que quelqu’un avait pensé à ça, que ces sept Anges, c’était Ceci, c’était le Message qui allait être donné, ces Anges qui me ramenaient ici pour Cela? Voyez?

308     Souvenez-vous, le septième Messager était… Les sept Messagers étaient… Celui qui me frappait le plus, le septième Ange, Il m’impressionnait plus que tous les autres. Or, vous voyez, ils étaient comme ceci. Nous voulons simplement vous faire remarquer, là. Et moi, j’étais ici, et je regardais ces autres…

309     Voyez-vous, en premier, le premier groupe, des petits oiseaux, les plumes toutes rabattues. Vous vous en souvenez? Et ils se sont tous envolés vers l’est. Et le deuxième groupe, ils étaient plus lumineux, des oiseaux plus gros, ils ressemblaient à des colombes, avec les ailes pointues. Ils se sont envolés vers l’est. Premier Pull, Deuxième Pull; et celui d’ensuite, c’étaient des Anges. Et comme…

310     J’étais là, et il y a eu cette explosion. Je regardais dans cette direction-ci, vers l’ouest, et Ils sont arrivés et m’ont tout simplement emporté Là-dedans. Je n’ai plus eu connaissance de rien. Celui d’entre Eux, quand Ils sont arrivés, Celui qui me paraissait être si étrange, c’était Celui à ma… Ce serait sur la gauche, de l’endroit où je suis entré dans la constellation. Mais, si on compte de gauche à droite, ç’aurait été le septième Ange, voyez-vous, d’un côté à l’autre. Bon. Souvenez-vous, les sept Messagers.

311     Est-ce que vous vous rappelez la pyramide de Roc blanc, du songe de Junior Jackson que je vous avais interprété? [L’assemblée dit: “Amen.”—N.D.É.] Voyez? Remarquez, le soir où je suis parti, et je… Il y avait eu six songes, et chacun d’eux indiquait la même chose. Ensuite la vision est venue, et m’a envoyé à l’ouest. Et Junior, il observait, pendant… Remarquez. Regardez comme c’est parfait!

312     Bon, je—j’espère et je veux croire que vous ici, vous comprenez bien que j’essaie d’attribuer cette grâce à Jésus-Christ, qui est l’Auteur de tout Cela. Et la seule raison, vous ne m’avez jamais entendu parler de la sorte auparavant, jamais de la vie, mais c’est que cette heure-là approche. Voyez? Voyez? Remarquez.

313     Maintenant, pour que vous soyez sûrs de le voir, pour que ce soit bien rivé. Je suis sur le point de vous quitter de nouveau. Je ne sais pas où je vais aller. Je dois prêcher l’Évangile à d’autres endroits. Mais maintenant, pour que…

314     Vous pourriez peut-être dire: “J’ai déjà entendu tout ce genre de fanatisme là.” Je ne sais pas ce qu’il en est de ça; je ne peux juger aucun autre homme.

315     Je ne suis responsable envers Dieu que de ce que je… de—de moi-même. Mais est-ce qu’une seule fois je vous ai déjà dit quoi que ce soit au Nom du Seigneur qui n’ait pas été juste, pendant toutes ces années? [L’assemblée dit “Non.”—N.D.É.] Personne d’autre ne peut en dire autant; c’est parce que j’ai toujours dit la chose exactement de la façon dont Lui l’avait dite.

316     Maintenant, permettez-moi donc de vous démontrer que ceci, c’est absolument vrai, et de le confirmer.

317     Maintenant souvenez-vous: “Si quelqu’un est spirituel ou prophète, Moi le Seigneur Je lui parlerai par des visions, et Me ferai connaître à lui par des songes.” D’interpréter des songes, c’est ça. Joseph pouvait interpréter les songes, et parler, et—et avoir des visions. Est-ce vrai? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.]

318     Maintenant remarquez ceci. Bon, là, quand c’est arrivé, Junior était dans un champ où il y avait—avait une grande pyramide, comme ça. Et il y avait quelque chose d’écrit sur les roches, et j’étais en train de révéler Cela aux gens. Est-ce exact, Junior? [Frère Junior Jackson dit: “C’est exact.”—N.D.É.] Environ un an avant que ça se produise.

319     Et maintenant remarquez la chose suivante. J’ai pris un genre de barre de fer, et j’ai détaché Cela, et à l’intérieur, c’était du Roc blanc, avec rien d’écrit dessus. Et, alors, j’ai commencé à me diriger vers l’ouest. Et je leur ai dit, à tous, j’ai dit: “N’allez pas à l’ouest. Restez ici, observez Cela jusqu’à ce que je revienne.” Je suis allé à l’ouest, pour la déflagration; je suis revenu à l’est, et le Saint-Esprit a interprété cette Parole qui n’était pas écrite. Or, si ça, ce n’est pas le Dieu Tout-Puissant, parfaitement, je voudrais que vous sachiez ce que c’est.

320     Pourquoi est-ce que j’essaie de dire ça, mes amis? C’est pour vous montrer que nous sommes au temps de la fin. Or, si les autres correspondaient parfaitement à la Parole, Celui-ci aussi correspond parfaitement à la Parole! Nous en sommes là. Nous sommes à la fin, mes amis.

321     Ce sera bientôt le moment où “le temps est écoulé”. Des millions perdront la vie. Il y en aura des millions, qui croient en ce moment qu’ils sont sauvés, qui seront comptés comme de la chair à canon pour l’âge atomique. Nous vivons à la dernière heure. C’est la grâce du Dieu Tout-Puissant, Son aide envers Son peuple, afin qu’ils puissent attendre avec impatience l’apparition imminente de Christ! “Dans combien de temps, Frère Branham?” Peut-être dans vingt ans; peut-être dans cinquante ans; peut-être dans cent ans. Je ne sais pas. Et peut-être demain matin; peut-être encore ce soir. Je ne sais pas. Et ceux qui disent qu’ils le savent, ils se trompent. Voyez? Ils ne savent pas. Dieu seul le sait.

322     Maintenant remarquez. Je vous le certifie, devant Dieu, je dis la Vérité: ces Choses m’ont été spirituellement discernées, discernées par le Saint-Esprit. Et chacune d’Elles a identifié Sa place dans la Bible.

323     Or, le grand secret qui repose sous ce Sceau, je ne sais pas ce que c’est. Je ne le sais pas. Je n’ai pas réussi à le déchiffrer. Je n’ai pas réussi à savoir—à savoir précisément Ce qui—précisément ce qui était dit, mais je sais que C’étaient ces Sept Tonnerres qui se sont fait entendre coup sur coup, qui ont simplement tonné à sept reprises. Et Cela s’est déployé pour montrer autre chose que j’ai vu. Alors, quand j’ai vu Cela, j’ai cherché l’interprétation. C’est passé à toute vitesse, là, mais je n’ai pas réussi à Le déchiffrer. C’est tout à fait vrai. Voyez? Ce n’est pas encore tout à fait l’heure pour Cela.

324     Mais nous entrons dans ce cycle, voyez-vous. C’est pour bientôt. Alors, la chose à faire, c’est de vous rappeler que je vous parle au Nom du Seigneur. Tenez-vous prêts, car vous ne savez pas à quel moment quelque chose peut arriver.

325     Maintenant, quand Ceci ira sur bande, et c’est fait, probablement que dix mille des mes amis vont s’éloigner de moi à cause de Cela. En effet, ils vont dire que “Frère Branham cherche à se mettre en avant, à se faire passer pour un—un serviteur, ou un prophète, ou quelque chose, devant Dieu.” Permettez-moi de vous dire, mes frères, que c’est une erreur.

326     Je vous dis seulement ce que j’ai vu et ce qui m’a été dit. Et maintenant, vous—vous, faites ce que vous voudrez. Je ne sais pas qui va… ce qui va se passer. Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est que les Sept Tonnerres retiennent ce mystère. Les Cieux étaient silencieux. Tout le monde a compris? [L’assemblée dit: “Amen.”—N.D.É.] Il se peut que ce soit le moment, il se peut que ce soit maintenant l’heure où cette personne remarquable dont nous attendons l’entrée en scène pourrait bien entrer en scène.

327     Peut-être que ce ministère que j’ai exercé, en essayant de ramener les gens à la Parole, a posé un fondement; et si c’est le cas, je vous quitterai pour de bon. Nous ne serons pas deux ici en même temps. Voyez? Si c’est le cas, lui va croître, moi je vais diminuer. Je ne sais pas.

328     Mais Dieu m’a accordé le privilège de regarder et de voir ce que C’était, voyez-vous, de voir cette partie-là se dérouler. Or, ça, c’est la Vérité.

329     Et je suis sûr que vous avez remarqué les choses qui se sont passées cette semaine. Je suis sûr que vous avez remarqué le petit Collins qui était étendu là, en train de mourir, l’autre soir; la petite fille qui avait la leucémie.

330     Le Royaume de Dieu vient. La transformation se poursuit de plus en plus, du négatif au positif, comme cela a été le cas. Or les gens ne devraient pas s’achopper à ça. De la justification, à la sanctification, au baptême du Saint-Esprit, et ensuite ici, ici. Voyez? Nous nous rapprochons simplement toujours plus de Dieu.

331     Ne pouvez-vous pas voir, vous les prédicateurs méthodistes, que votre message de la sanctification surpassait ce que Luther avait prêché?

332     Vous les pentecôtistes, ne pouvez-vous pas voir que votre message du baptême surpasse ce que les méthodistes ont prêché? Vous savez ce que je veux dire?

333     Oh, nous en avons vu beaucoup, de choses qui sont sorties! C’est vrai. Et s’il y a quelqu’un qui a le mal en aversion, et que les gens disent des choses qui sont en fait des mensonges et pas la Vérité, moi je déteste ça.

334     Mais je—j’aime la franche Vérité, peu importe combien Elle peut déranger de ce côté-ci ou de ce côté-là. Si C’est la Vérité, Dieu finira par démontrer que C’est la Vérité. Et s’Il ne le fait pas un des ces prochains jours, alors la vision que j’ai eue n’était pas juste. Maintenant vous voyez dans quelle position je viens de me mettre.

335     “C’est pour quand, Frère Branham?” Je ne peux pas vous dire. Je ne sais pas.

336     Mais un de ces jours, si nous ne nous revoyons plus jamais sur cette terre, nous nous reverrons là-bas au—au tribunal de Christ. Et vous verrez que, dans cette pièce, là, la révélation qui est venue de Dieu, exactement comme toutes les autres, que ces… L’un des mystères de ce Sceau, la raison pour laquelle Cela n’a pas été révélé: C’étaient Sept Tonnerres qui ont fait entendre Leurs voix. Et c’est bien Cela, c’est parfait. En effet, rien ne sait quoi que ce soit Là-dessus. Ce n’était même pas écrit. Alors, nous sommes au temps de la fin. Nous en sommes là. Je remercie Dieu pour Sa Parole.

337     Je Le remercie pour Jésus-Christ. Car, s’Il ne L’avait pas envoyé comme—comme victime propitiatoire pour nos péchés, nous serions tous enfoncés dans le bourbier du péché, sans espérance. Mais, par Sa grâce, Son—Son Sang purifie tous les péchés. Exactement comme la goutte d’encre dans un seau d’eau de Javel, vous ne pourriez plus jamais retrouver l’encre. Quand nos péchés sont confessés, ils sont déposés dans le Sang de Jésus-Christ; ils ne reviendront jamais à la mémoire. Dieu les oublie; ils n’ont jamais même été commis. Et tant que ce Sacrifice est là comme expiation pour nous, alors c’est réglé. Voilà, voyez-vous. Nous—nous ne sommes plus des pécheurs. Nous sommes des chrétiens, par la grâce de Dieu. Souvenez-vous: en nous-mêmes, nous serions probablement aussi mauvais que nous l’avons toujours été. Mais, voyez-vous, la grâce de Dieu nous a été manifestée, et c’est elle qui a fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui, des frères et des sœurs chrétiens.

338     Ça a été une semaine absolument extraordinaire pour moi. Je suis fatigué. J’ai la tête fatiguée. En effet, je—je… J’ai fait du mieux que j’ai pu. Et chaque jour, quelque chose d’étrange se déroulait. J’en étais stupéfait; j’entrais dans mon bureau et, après y avoir passé quelques minutes, je voyais Quelque Chose qui me faisait changer brusquement et complètement d’avis.

339     Voici, j’entrais là et je reprenais mes notes. Je reprenais les livres du Dr Smith, Uriah Smith, et, oh, de tous les—les écrivains et tout, et je lisais ça, je parcourais leurs livres. Je disais: “Bon, ici, c’est le Sixième Sceau. Ici, c’est le Quatrième Sceau. Bon, qu’est-ce que cet homme-là dit? Il disait: ‘Eh bien, C’était ceci, cela, ou autre chose.”‘ J’allais voir ce qu’un autre homme avait dit, ici. Lui, il disait que C’était telle et telle chose. Et il me semblait que je… que Ça ne s’alignait pas comme il faut. Voyez?

340     Alors je pensais: “Eh bien, qu’En est-il, Seigneur?” Et je marchais de long en large dans la pièce pendant un moment. Je m’agenouillais et je priais. Je retournais prendre la Bible; je m’assoyais, je lisais. Je faisais les cent pas.

341     Et puis, tout à coup, une fois que j’étais tranquille, voilà que Cela s’ouvrait, comme ça. Alors je prenais vite une plume, et je me mettais à noter Cela, comme ça, tout ce que je voyais et faisais. J’observais Cela, comme ça, jusqu’à ce que j’aie tout noté.

342     Ensuite je prenais le reste de la journée pour aller vérifier tout Cela, et voir si le lien se faisait d’un bout à l’autre des Écritures. Donc: “Éprouvez toutes choses.” Voyez? J’avais donc Ceci, ici.

343     Et je me disais: “Bon, bien des gens ont eu des visions. Bien des gens ont eu des révélations.” Si c’est contraire à la Parole, laissez cela; c’est exact, laissez cela.

344     Bon, donc ensuite j’examinais tout Cela en explorant la chose comme ceci, en l’explorant comme ceci. Je prenais des points en note, ici. Je me disais: “Eh bien, là, mon auditoire va être content d’entendre ça, parce que ça fait le lien ici, et ça fait le lien ici. Maintenant, voyons voir, qu’est-ce qui est dit ici? Oui. Eh oui, le voilà, ici même.” Voyez?

345     Et je raccordais tout Cela en parcourant la Bible; j’ai fait le lien, comme ça, toute la semaine. Et C’est là, sur les bandes. Elles sont à votre disposition. Et, pour autant que je sache, je l’ai fait dans la communion fraternelle chrétienne, la grâce de Dieu accordée à tous les hommes par Jésus-Christ. J’ai vraiment fait du mieux que j’ai pu.

346     Vous avez été un auditoire vraiment épatant. Personne n’aurait pu être plus charmant que vous, assis ici. Vous étiez tous là à une heure de l’après-midi, jusqu’à cinq heures, l’heure où ils ouvraient les portes de l’église et faisaient… laissaient les gens entrer. Vous êtes restés au froid; vous êtes restés sous la neige; vous avez tout fait; vous êtes restés debout contre les murs, jusqu’à en avoir mal aux jambes. Je voyais les hommes qui s’assoyaient; qui laissaient les femmes s’asseoir. Et différentes personnes qui étaient debout, comme ça, et assises un peu partout. Je me disais: “Seigneur, tout…”

347     Ça a été une semaine mystérieuse. Tout a été assez étrange; de voir les gens qui sont venus, de les voir debout dehors, devant les fenêtres, dans l’embrasure des portes, tout au fond, partout, à écouter. Et pour ce qui est d’être un orateur, je suis loin d’être un orateur. Je—j’ai au moins assez d’intelligence pour savoir que je n’en suis pas un, que je ne suis pas un orateur. Mais alors, pourquoi est-ce que les gens resteraient là à écouter, comme ça? Pourquoi est-ce qu’ils feraient ça? Ils ne viennent pas écouter une personne comme moi. Mais ils viennent parce qu’il y a Quelque Chose là, qui attire un peuple. Voyez? Il y a Quelque Chose là, qui les attire.

348     Comme mon épouse se tenait ici sur l’estrade pour chanter, à mes débuts:
Ils viennent de l’Est et de l’Ouest,
Ils viennent de lointains pays,
À la fête du Roi, manger à Sa table,
Que ces pèlerins sont bénis!
Contemplant Son saint visage,
Brillant d’un Éclat Divin,
Participants de Sa grâce,
Les joyaux de Sa Couronne.

349     Puissiez-vous toujours garder cela à l’esprit, “d’être un joyau de la Couronne de Jésus-Christ”. Paul a dit à l’Église “Vous êtes—vous êtes les bijoux, les joyaux de Sa Couronne.” Nous voulons être les joyaux de la Couronne de Jésus-Christ.

350     Nous ne voulons jamais inclure un homme là-dedans. Oubliez tout en ce qui me concerne. Je suis votre frère, un pécheur sauvé par la grâce, indigne de vivre. C’est l’exacte vérité. Je ne dis pas ça pour être humble; ce sont les faits. Il n’y a rien en moi, absolument rien de valable.

351     Mais c’est la grâce de Dieu qui a permis à mes pauvres yeux dont la vue commence à baisser, de regarder au-delà du rideau du temps pour voir ces choses, là-bas, et je suis revenu.

352     Quand j’étais un petit garçon, j’aimais les gens. J’aurais toujours voulu avoir quelqu’un qui m’aimerait et qui parlerait avec moi. Personne ne voulait le faire, à cause de la réputation de ma famille. Personne ne voulait parler avec moi.

353     Mais quand je me suis abandonné à Dieu, alors… Comme notre famille était d’origine irlandaise, je me suis dit que “peut-être… vu qu’ils étaient tous catholiques, peut-être que c’est là que je trouverais”. Je suis allé là-bas, et Il était d’une certaine manière. Alors je suis allé à la Première Église Baptiste, et Il était autrement.
    J’ai dit: “Seigneur, il doit bien y avoir un chemin qui est le vrai.”
    Et Quelque Chose a dit: “C’est la Parole.”
    Je me suis tenu à cette Parole. Regardez chaque vision, partout.

354     Le jour où j’ai posé la pierre angulaire là, quand j’ai mis le texte à l’intérieur, j’avais écrit ce qu’Il m’avait montré ce matin-là dans une vision.”Insiste en toute occasion, favorable ou non; reprends avec toute longanimité et Doctrine. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine Doctrine; mais ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront eux-mêmes pour docteurs, selon leurs propres désirs; ils seront détournés de la Vérité vers les fables.” Et j’ai vu ces deux arbres, près desquels je me tenais, faire exactement ça. C’est exact. Et voilà, nous en sommes là. Et c’est bien vrai. Et, maintenant, vous ne…

355     Souvenez-vous. Permettez-moi de vous exhorter encore. Ne dites “merci” à absolument personne. Ne dites pas, ne pensez pas qu’un prédicateur, ou quelque chose, un homme mortel, qu’il y ait quoi que ce soit de bon en lui, parce que ce n’est pas le cas. Peu m’importe qui c’est. Il n’y a rien de bon dans aucun homme. C’est vrai.

356     S’il y avait tout un tas de trompettes posées ici, et que l’une d’elles devait jouer une certaine musique, c’est l’homme… Ces trompettes, elles n’émettent absolument aucun son. C’est l’homme qui peut sonner de la trompette, c’est lui qui sait ce qu’il va faire, qui prend la trompette. La trompette n’a rien à y voir. Le son vient de l’intelligence qui est derrière. C’est vrai. Donc, toutes les trompettes sont pareilles.

357     Tous les hommes sont pareils. Tous les chrétiens sont pareils. Il n’y a pas de grands hommes parmi nous. Nous ne sommes pas de grands hommes, de grandes femmes. Nous sommes tous des frères et des sœurs, tous pareils, dans la même catégorie. Aucun “grand” parmi nous. Quelqu’un ne peut pas se faire plus grand qu’un autre, nous n’avons absolument rien à y voir. Non monsieur. Mais nous sommes tous des êtres humains, c’est tout.

358     Ne cherchez pas à interpréter les choses. Ne cherchez pas à faire quoi que ce soit de plus que de vivre une vie rapprochée, en donnant la louange et l’honneur à Jésus-Christ. Est-ce que tout le monde comprend ça, maintenant? [L’assemblée dit “Amen.”—N.D.É.] Amen. Aimez-Le de tout votre cœur. Est-ce que vous le faites? [“Amen.”]
Je L’aime (Et je le ferai!), je L’aime,
Parce qu’Il m’a aimé le premier
Et a acquis mon salut
Sur le bois du Calvaire.

359     Gloire à Dieu! Est-ce que tout le monde comprend parfaitement? [L’assemblée dit: “Amen.”—N.D.É.] Est-ce que tout le monde croit? [“Amen.”] Vous vous souvenez, quand j’ai commencé: “Qui a cru à ce que nous avons annoncé? À qui le bras de l’Éternel s’est-il révélé?” Vous a-t-Il révélé Sa miséricorde, Sa bonté? [“Amen.”] Amen. Souvenez-vous simplement: Aimez-Le de tout votre cœur.

360     Je rentre à la maison maintenant. Je reviendrai, si le Seigneur le veut, vers le premier juin.

361     Peut-être que, si le Seigneur me le met à cœur, peut-être qu’au début de l’été, à un moment donné, peut-être en juin ou quelque chose, ou peut-être au début de l’automne, si le Seigneur tarde, j’aimerais revenir, et consacrer sept autres soirées aux sept dernières Trompettes. Aimeriez-vous ça? Ça vous plairait? [L’assemblée dit: “Amen.”—N.D.É.] Allez-vous prier pour moi, que Dieu m’aide? [“Amen.”] Très bien.

362     Jusqu’à ce que je vous revoie, souvenez-vous de ce bon vieux cantique
 Parce qu’Il m’a aimé le premier
Et a acquis mon salut
Sur le bois du Calvaire.

363     Maintenant je voudrais que vous courbiez la tête. Je voudrais prier pour vous. Avant que le pasteur termine la réunion, je voudrais prier pour vous.

364     Notre Père Céleste, puissent les gens, Seigneur, comprendre. Et je suis sûr que certains ne comprennent pas. Mais, Père, puissent-ils—puissent-ils savoir quel en est l’objectif. Et puissent-ils comprendre, Père, que—que c’est par Ta grâce envers eux que ces choses ont été révélées. Et je veux Te remercier, Seigneur, de la connaissance, de connaître ces choses que Tu nous as révélées.

365     Et je prie pour tous ceux qui sont ici, tous ceux qui ont assisté aux réunions. S’il y en a qui ne croient pas, puissent-ils, Seigneur, devenir des croyants.

366     Je prie pour tous ceux qui écouteront les Messages par le moyen des bandes. Et si Ceci devait se retrouver — ce qui sera sans doute le cas — dans les foyers et à des endroits où bien des incroyants ne seraient pas d’accord; mais, Père, je prie pour chacun, afin qu’avant de prononcer quelque parole blasphématoire, ils puissent d’abord s’asseoir et sonder les Écritures par rapport à ce qui a été dit, et qu’ensuite ils Te disent qu’ils sont vraiment sincères et qu’ils veulent savoir si Ceci est la Vérité ou pas. Aussi je prie pour eux, Père.

367     Et je prie pour ces gens qui sont restés debout contre les murs, qui sont restés à l’extérieur, qui sont restés assis dans leur voiture, pour les petits enfants et pour tous ceux qui sont venus. Et pour tous sans exception, Seigneur, je prie pour eux.

368     Et je Te prie d’exaucer mes prières, de les bénir. D’abord, Seigneur, donne à chacun la Vie Éternelle. Je prie qu’il n’y en ait aucun parmi eux qui soit perdu, pas un seul.

369     Et maintenant, Père, nous ne savons pas quand ce grand événement aura lieu. Mais alors que nous voyons ces signes apparaître, et ces faits Bibliques se produire, cela réchauffe nos cœurs sans mesure. Aussi je Te prie, ô Dieu notre Père, de nous aider.

370     Je Te prie d’aider notre cher pasteur, Frère Neville. Remplis-le, Seigneur, de grâce et de puissance, et donne-lui de la compréhension, afin qu’il puisse prendre cette Nourriture emmagasinée et En nourrir les agneaux de Dieu.

371     Seigneur, je Te prie de tenir la maladie loin de nous. Puissent les gens, lorsqu’ils seront malades, se rappeler que le Sang présent et entièrement suffisant du Seigneur Jésus repose sur l’autel, en tant qu’expiation. Et je prie qu’ils soient guéris immédiatement.

372     Et je Te prie de tenir loin d’eux la puissance de Satan, qui les découragerait, ou qui chercherait à leur faire former des sectes, ou… Tiens simplement toutes les puissances de l’ennemi éloignées, Seigneur. Sanctifie-nous dans Ta Parole. Accorde-le, Seigneur.

373     Et puis, Seigneur, je Te prie de m’aider. Je—je—je commence à dépérir, Seigneur. Je sais qu’il ne peut plus me rester beaucoup de jours. Aussi je Te prie de m’aider, permets que je sois fidèle, Seigneur, et honnête et sincère, afin que je puisse porter le Message aussi loin que j’ai été destiné à le porter. Et quand viendra le moment où je devrai me reposer, quand j’arriverai au Fleuve, et que les flots commenceront à m’emporter, ô Dieu, permets que je puisse remettre cette bonne vieille Épée à quelqu’un d’autre, qui s’En servira avec honnêteté, Seigneur, et qui portera la Vérité. Accorde-le, Seigneur. Et, jusque-là, aide-moi à être fort, en bonne santé, et courageux.

374     Aide mon église. Bénis-nous, tous ensemble, Seigneur. Nous sommes à Toi. Nous ressentons la Présence de Ton Esprit au milieu de nous. Nous croyons que Tu exauceras nos prières. Car nous nous remettons à Toi, avec Ta Parole, pour Te servir le reste de nos jours sur cette terre, au Nom du Fils de Dieu, Jésus-Christ, notre bien-aimé Sauveur, pour Sa gloire. Amen.
Je… (Que Dieu vous bénisse!)… Je L’aime (de tout mon cœur),
Parce qu’Il m’a aimé le premier.
    Que Dieu vous bénisse, Frère Neville.
    [L’assemblée continue à chanter Je L’aime. Frère Orman Neville termine la réunion par la prière.—N.D.É.]
SUITE DU SEPTIÈME SCEAU
    [Frère Branham n’avait pas permis que le contenu des paragraphes précédents, 261 à 374, soit rendu public au moment de l’enregistrement; aussi, le lundi 25 mars 1963, il a remplacé ceux-ci par les paragraphes 377 à 414, qui ont été enregistrés comme version autorisée de la fin du Septième Sceau à être distribuée à l’époque.—N.D.É.]

377     Ce sera une bonne chose qu’il n’En sache rien. En effet, s’il savait Cela, alors il L’imiterait. Ce sont ses trucs, c’est comme ça qu’il fait les choses.

378     Par conséquent, donc, Dieu a tellement bien caché Cela au monde entier, et au Ciel même, qu’il n’y a aucun moyen de Le comprendre, à moins que Dieu veuille bien Le révéler Lui-même.

379     Maintenant je voudrais vous faire remarquer ce soir, que dans le Sixième Sceau, il—il y avait trois buts au Sixième Sceau.
    Il y avait trois buts aux cavaliers.

380     Il y a eu trois buts à toutes ces choses. Voilà qui nous ramène à un trois, et à un sept, de nouveau, vous voyez, Sept Sceaux, Sept Coupes, et ainsi de suite. Or, les trois et les sept, ce sont les nombres des mathématiques de Dieu, lorsqu’Il révèle Sa Parole.

381     Maintenant, si vous remarquez, par exemple, les—les—les cavaliers, là, il y a eu trois chevaux qui sont sortis. L’un d’eux était blanc, l’autre était roux, l’autre était noir. Ensuite, le quatrième cheval, eh bien, c’était un mélange de tous les autres. Vous voyez, trois buts.

382     Or, Dieu a fait la même chose. Dieu a fait la même chose, alors qu’Il a envoyé Son lion, qui était Sa Parole, pour combattre l’antichrist.

383     Ensuite, nous avons vu qu’Il a envoyé le bœuf au moment de la période de la—la tribulation, l’animal de sacrifice. Et, au cours de cette période de tribulation, c’était tout ce que les gens pouvaient faire, de travailler, de peiner et de s’offrir en sacrifice.

384     Ensuite, nous avons vu que, dans l’âge suivant, qui était l’âge des réformateurs, Dieu a envoyé la sagesse de l’homme, l’Être vivant dont la tête ressemblait à un homme, ce qui correspondait à la puissance qui est sortie dans les réformateurs.

385     Or, avez-vous remarqué? Tous… Ce n’est pas étonnant que les gens de cette époque-ci vivent encore dans les reliques, comme on pourrait dire, de l’âge des réformateurs, parce qu’ils voient seulement la chose d’un—d’un œil ecclésiastique. Ils la voient de la façon dont les séminaires l’ont enseignée. C’était la façon de Dieu à une certaine époque, mais cette époque-là est du passé.

386     Nous sommes maintenant dans l’âge de l’aigle, la révélation qui doit être révélée, au complet. Maintenant, comparez ça avec Apocalypse, chapitre 10, versets 1 à 7. Nous verrons alors, ici dans l’Apocalypse, ici dans Apocalypse 10:1 à 7, qu’“aux jours où retentirait le Message du septième ange, c’est alors que tous les mystères de Dieu seraient menés à terme”.

387     Maintenant nous voyons, aussi, là, que le Sixième Sceau, qui est maintenant ouvert, il y avait trois buts à Celui-ci. Or, voici ce qu’étaient ces buts.

388     D’abord, c’est que la vierge endormie devait passer par la période de la Tribulation pour être purifiée. Elle devait être purifiée de ses péchés, de son incrédulité et d’avoir rejeté le Message. C’est dans la période de la Tribulation qu’elle a été purifiée. Et nous les retrouvons ici, dans Apocalypse 7, entre les chapitres 6 et 7 ici, alors qu’elle avait été purifiée et qu’elle avait reçu sa robe. Or, elle, ce n’est pas l’Épouse. Mais c’est l’église, les gens purs qui—qui—qui n’avaient peut-être pas eu la possibilité de recevoir le Message, ou parce qu’ils avaient été aveuglés par les faux prophètes. Alors ils—ils n’ont pas eu la possibilité, mais pourtant, ce sont des gens au cœur vraiment sincère. Et Dieu connaît leur cœur. Alors c’est là qu’ils sont purifiés, pendant cette période-là.

389     Si vous remarquez, il y a un autre temps de purification, celui-là, c’est pour Israël, quand elle se rassemblera. Voilà le deuxième but. Dieu purifie Israël pendant la période de la Tribulation. Des millions qui se seront rassemblés là-bas, il y en aura cent quarante-quatre mille qui seront choisis, et eux aussi, ils seront purifiés. Dieu, qui purifie Israël.

390     Remarquez, toute la terre doit être purifiée. Quelque chose se passera, qui fera que la lune, les étoiles et toute la nature seront purifiées. Vous voyez ce que c’est? C’est la terre qui se renouvelle, qui est purifiée, qui se prépare pour le Millénium. Le Millénium approche. Et, vous voyez, tout ce qui est souillé de quelque façon que ce soit, doit être purifié pendant le Sixième Sceau.

391     Bon, maintenant, est-ce que vous remarquez? À l’ouverture de ce Septième Sceau, voilà qu’il y a aussi trois mystères. L’un, dont j’ai… je parlerai, et dont j’ai parlé, c’est le mystère des Sept Tonnerres. Les Sept Tonnerres dans le Ciel vont dévoiler ce mystère. Ça se passera juste au moment de la Venue de Christ, parce que Christ a dit que personne ne savait quand Il reviendrait.

392     Avez-vous remarqué, quand les Juifs Lui ont posé la question? Sav-… Quand nous avons comparé le passage de l’Écriture, ici, de Matthieu 24, avec les six Sceaux, le Septième Sceau a été omis. En effet, voyez-vous, Christ a dit qu’“il n’y avait que Dieu Lui-même qui savait; pas même les Anges”. Rien d’étonnant: Ce n’était même pas écrit. Vous voyez, ils se sont tus; il ne s’est rien passé à ce moment-là. Les Anges ne Le savent pas. Personne ne sait quand Il va venir.

393     Mais il y aura les—il y aura les—les Sept Voix, de ces Tonnerres, qui révéleront la grande révélation à ce moment-là. Alors, je crois, nous qui… Si nous ne Le savons pas, et si nous… Ce ne sera pas divulgué avant ce moment-là. Mais ce sera révélé ce jour-là, à l’heure où c’est censé être révélé. Alors, ce qu’il nous faut faire, c’est d’être respectueux devant Dieu, de Le servir, de faire tout ce que nous pouvons faire, et de mener de bonnes vies chrétiennes. Donc, ici, nous voyons que le Sixième Sceau nous a été ouvert; nous Le voyons. Et nous savons que ce Septième Sceau ne peut pas être dévoilé au public, tant que cette heure-là ne sera pas venue.

394     Or, il y a une raison pour laquelle Dieu a fait tonner ces Sept Voix. C’est parce que C’est quelque chose qui doit arriver, vous voyez. Car… Nous voyons que Christ, l’Agneau, a pris le—le Livre dans Sa main, et qu’Il a ouvert le Septième Sceau. Mais, vous voyez, c’est un mystère caché. Personne ne Le connaît. Mais Cela—Cela concorde parfaitement avec ce qu’Il a dit, que “personne ne saurait quand Il vient”. Et ils n’allaient pas connaître ce mystère des Sept Tonnerres non plus. Donc, vous voyez, il y a un lien entre les deux.

395     Nous en comprenons une partie aujourd’hui, puisque tout le reste est dévoilé; mais ceci, ce n’est pas dévoilé. Seulement, quand j’étais assis dans mon bureau, j’ai entendu… ou plutôt, je n’ai pas entendu, mais j’ai vu Cela se déployer en direction des Sept Tonnerres. Maintenant, nous ne pouvons pas aller plus loin que ça, ici.

396     Et maintenant j’espère que chacun de vous sans exception servira Dieu et fera ce qui est bien. Aimez-Le toute votre vie, et servez-Le. Et Dieu s’occupera du reste.

397     Bon, nous avons maintenant complété ici, par la grâce de Dieu, tous les mystères des six Sceaux qui avaient été scellés, et nous comprenons et nous savons, là, que le Septième Sceau ne doit pas être porté à la connaissance du public.

398     Donc, Sa Venue, l’heure de Sa Venue au moment de la destruction de la terre, vous savez. Il a dit, là: “Quel sera le signe de la venue de la fin du monde?” Dans Matthieu 24, là, quand ils Lui ont posé la question. Il a enchaîné, jusque-là. Il a parlé d’Israël qui se rassemblerait comme nation, au verset 31, dans Matthieu 24:31. Mais après, Il s’est engagé dans des paraboles, vous voyez. Alors, vous voyez… “Apprenez du figuier la parabole. Quand vous le voyez pousser ses bourgeons, eh bien, vous savez que le printemps est proche. De même, quand vous verrez ceci arriver, alors sachez que le temps est proche.” Vous voyez, Israël, qui se rassemble dans sa propre patrie. Mais, si vous remarquez, Il a omis la révélation du Septième Sceau.

399     Et ici, quand le Septième Sceau, quand Il L’a ouvert, là encore Il a omis Cela, vous voyez. Par conséquent, nous voyons que C’est un mystère total, donc l’heure où ce mystère doit être connu n’est pas encore venue. Donc nous savons ce qu’il En est jusque-là, et on connaîtra le reste à peu près au moment où Jésus apparaîtra sur terre de nouveau, pour venir chercher Son Épouse, ou ce qui se passera à ce moment-là. Or, jusqu’à ce moment-là, prions tous, menons tous de bonnes vies chrétiennes droites, en attendant avec impatience Sa Venue.

400     Et maintenant, s’il arrivait que cette bande se retrouve dans les mains de certaines personnes quelque part, n’essayez pas d’en faire un isthme quelconque. La seule chose à faire, continuez simplement à servir Dieu. C’est que ce grand secret est tellement grand que Dieu n’a même pas permis à Jean de L’écrire. Il a tonné, mais Il… pour savoir que… pour nous promettre qu’Il serait ouvert. Mais, jusqu’ici, Il n’est pas ouvert.

401     Et maintenant, nous sommes reconnaissants à Dieu pour ce qu’Il nous a montré. Il y a huit jours que je suis assis dans mon bureau là-bas. Et ce Message que je viens de finir de vous expliquer, beaucoup d’entre vous comprendront. Et j’ai promis que quelque chose était en train de se passer dans le domaine spirituel, continuellement, quelque chose dont j’étais sûr que vous ne le voyiez pas. Et voici de quoi il s’agit; c’est la confirmation absolue, comme quoi cette interprétation des Écritures a été envoyée de Dieu.

402     En effet, avant même que nous abordions Cela, et que je parte pour aller dans l’ouest, le Seigneur m’avait montré une vision, un jour vers dix heures du matin. Et je suis venu l’expliquer ici, dire que je l’avais eue; je ne savais pas ce qu’il en était. C’était une constellation de sept Anges. Nous nous en souviendrons. Vous trouverez ça sur la bande intitulée Monsieur, quelle heure est-il? Eh bien, ça, c’est précisément ce que vous voyez en ce moment. Les sept Anges… J’étais dans l’ouest.

403     Vous vous rappelez les tout petits messagers; ils sont partis vers l’est. Les deuxièmes messagers, les colombes, des oiseaux un peu plus gros, ils sont partis vers l’est. Et puis, j’ai regardé… Eux étaient avec moi tout le temps. C’étaient le Premier et le Deuxième Pull.

404     Maintenant, les Troisièmes sont venus de l’ouest, ils sont arrivés à une vitesse vertigineuse, et Ils m’ont emporté avec eux. C’était de revenir à l’est, avec le mystère de ces Sept Sceaux. Précisément comme ce qui avait été dit dans—dans le songe de Junior Jackson, que le Seigneur m’avait permis d’interpréter pour lui, là: “À l’intérieur de cette pyramide, il y avait de la Pierre blanche qui n’avait rien d’écrit dessus.” C’est pour cette raison qu’il m’a fallu aller à l’ouest, pour faire le contact avec le Message de ces Anges, de revenir ici révéler Cela à l’église. Vous vous souvenez, j’avais dit que “les choses qui allaient se passer ensuite, ce serait ici à l’église.” C’est tout à fait exact.

405     Une autre chose, j’aimerais vous faire remarquer ce qui est arrivé. Et si vous écoutez la bande Monsieur, quelle heure est-il?, vous remarquerez qu’il y avait un Ange qui m’impressionnait beaucoup. Les autres semblaient être ordinaires. Mais cet Ange-là était un Ange impressionnant. Il était à ma gauche, dans la constellation en forme de pyramide.

406     Et, vous vous souvenez, c’est à l’intérieur de la pyramide que se trouvait le mystérieux Roc blanc qui n’avait rien d’écrit dessus. Et les Anges m’ont fait entrer dans la pyramide qu’Eux-mêmes formaient, les mystères de Dieu qui ne sont connus qu’à Eux. Et donc, Eux, c’étaient les Messagers qui étaient venus interpréter cette pyramide, ou ce Message du secret de ces Sept Sceaux, qui repose à l’intérieur de la pyramide.

407     Donc, cet Ange, qui était à ma gauche, en fait Il serait le dernier ou le septième Ange, si on Les comptait de gauche à droite. En effet, Il était à ma gauche; je Le regardais venir de l’ouest, alors qu’Il se dirigeait vers l’est, donc Il était vers la gauche. Donc, ce serait le Message du dernier ange, très impressionnant. Vous vous souvenez que j’avais dit qu’Il avait la… qu’Il renversait un peu la tête, et qu’Il avait de grandes ailes pointues, et qu’Il avait volé directement vers moi. Or, ça, c’est ce Septième Sceau. C’est encore quelque chose de d’impressionnant. Et nous sommes… Nous ne savons pas encore ce que C’est, parce qu’il n’a pas été permis qu’Il soit brisé.

408     Mais, bon, chacun d’entre vous, ici à la réunion, vous l’avez remarqué, quelle réunion ça a été! Tout le monde semblait être assis sur le bord de son siège. Et tout le monde était là à une heure, deux heures de l’après-midi, à attendre que les portes s’ouvrent pour avoir une place ici en avant. Debout contre les murs; les membres endoloris, et tout.

409     Qu’est-ce que c’est? C’est le Saint-Esprit, qui a fait descendre ces Messagers, et ce sont Eux qui nous ont révélé ces choses. Et alors, remarquez comme tout Cela s’est emboîté de façon très précise dans la Parole.

410     Et puis, pour vous faire savoir à tous, que c’est la Vérité, Il l’a prédit environ—environ deux mois, là, ou plus, avant que ça se produise. Alors que je suis allé à l’ouest, sans savoir; je suis revenu avec l’interprétation, telle qu’Il l’a donnée. Or, souvenez-vous, dans la vision, Il ne m’a pas dit la moindre chose dans cette vision, quand Il m’a élevé. J’étais effrayé, j’avais peur de mourir, d’être tué dans une explosion. Vous voyez, Ils ne pouvaient pas.

411     L’interprétation est venue à mesure que j’en ai eu besoin, c’est-à-dire dans mon bureau, et je l’ai transmise exactement comme Il l’avait donnée.

412     Maintenant, vous voyez, mes amis, les visions ne faillissent pas. Elles sont toujours parfaites. Elles sont absolument vraies.

413     Donc, la vision, plus la Parole, plus l’histoire, plus les âges de l’église et tout, tout cela s’harmonise ensemble. Alors, vraiment je peux dire, d’après ce que je comprends, et en conformité avec la Parole de Dieu, avec la vision et avec la révélation, que l’interprétation de Cela est AINSI DIT LE SEIGNEUR.

414     Alors, que le Seigneur vous bénisse tous, chacun, très richement, et levons-nous maintenant pour chanter ce bon vieux cantique de l’église. Que Dieu vous bénisse, chacun. Amen.
    [Frère Branham ajoute les quatre lignes suivantes, tirées du paragraphe 374 de son Message de la veille, le 24 mars 1963.—N.D.É.]
Je… (Que Dieu vous bénisse!) …je L’aime (de tout mon cœur),
Parce qu’Il m’a aimé le premier.
Que Dieu vous bénisse, Frère Neville.
EN HAUT