ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Dieu dans son peuple de William Branham a été prêchée 50-0227 La durée est de: 47 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Dieu dans son peuple

1 Si je peux trouver gr√Ęce aux yeux de... en effet, je pense que j'ai trouv√© gr√Ęce aux yeux de Dieu. Si vous pouvez me faire confiance, je suis s√Ľr que quelque chose se passera pendant la r√©union, de sorte que vous comprendrez que Dieu est avec nous. Maintenant, beaucoup ont fait de grandes d√©clarations, et vous voyez cela dans vos journaux, magazines et autres, disant : "Fr√®re Branham, le gu√©risseur Divin". Eh bien, pareille chose n'existe pas. Il n'y a aucun homme qui soit un gu√©risseur Divin. Il n'y a qu'un seul Gu√©risseur, c'est Christ, le Fils de Dieu. C'est Lui le Gu√©risseur, Dieu.
Les hommes expliquent seulement la guérison. Ils présentent Christ; ils décrivent la guérison. Toute personne qui présente Christ devrait parler de la guérison, car c'est en Lui que nous sommes guéris.

2 Et puis, beaucoup d'entre eux, bien s√Ľr, ne peuvent comprendre la - la notion du don. La Bible dit : "Etant mont√© en haut, Il a fait des dons aux hommes." Et tout ce que nous faisons doit absolument √™tre Scripturaire. Si ce n'est pas fond√© sur les Ecritures, alors ce n'est pas juste. Mais tout ce qui est fond√© sur les Ecritures est - vous pouvez √©couter cela. Et si c'est Dieu, Dieu en t√©moignera. Si ce n'est pas Dieu, alors Dieu n'en t√©moign1ra pas, seuls les hommes en t√©moigneront, mais Dieu ne le fera pas. Mais si c'est Dieu, Dieu t√©moignera de Lui-m√™me.
Nous tenons des services chaque apr√®s-midi, juste pour vous parler un petit peu depuis cette estrade, avant que les foules s'assemblent ce soir. Je pensais que d'habitude, il faut juste le premier soir pour expliquer un peu certaines choses que les gens devraient conna√ģtre; et j'aimerais que chacun de vous m'aide. Car je me rends compte que cette r√©union va... chacun de nous devra r√©pondre au jour du Jugement pour cette r√©union, chacun de nous! Je dois r√©pondre pour cela. Je dois r√©pondre pour ce que je dis. Je dois r√©pondre pour ce que je fais.

3 Et puis, comme je vous apporte Christ, Il sera entre vos mains. Et vous aurez à répondre pour la position que vous aurez prise vis-à-vis de cela : si vous avez rejeté cela ou si vous avez accepté cela. Dieu vous fera répondre pour votre attitude envers cette réunion. Ainsi, vous devez comprendre qu'il s'agit d'une chose très sacrée.
Frère Lindsay et Frère Moore représentent le... Ils sont les organisateurs de la réunion. Ils représentent deux dénominations des gens de la sainteté. Moi-même, je ne suis membre d'aucune dénomination. Autrefois, je fus baptiste. Et à cause de leur tendance je ne le suis plus, parce que j'enseigne la guérison Divine, les dons de guérison ainsi que le baptême du Saint-Esprit. Et je sais que c'est la Vérité.
Ainsi, lorsqu'ils m'ont mis à la porte, les gens de la sainteté m'ont accueilli et ont dit qu'ils priaient depuis quarante ans ou plus pour que ce don vienne à leur église, ainsi je... Dieu m'a simplement mis à ma place.

4 Ce n'est pas que j'aie quelque chose contre une quelconque d√©nomination, car je vois que Dieu ne fait acception de personne. Il gu√©rit les M√©thodistes, les Baptistes, les Catholiques, les Pentec√ītistes et tout le monde. Dieu ne tient pas compte de votre affiliation √† une √©glise. Il exige votre foi, Il honore votre foi en Lui. Et m√™me, Il ne... et la gu√©rison, vous n'avez m√™me pas besoin d'√™tre Chr√©tien pour √™tre gu√©ri. Mais pour conserver la gu√©rison, vous devez devenir Chr√©tien. "Va et ne p√®che plus, sinon quelque chose de pire t'arrivera". Ainsi vous...
Bien des fois, je vois des saints affermis, des hommes et des femmes qui ont v√©cu pieusement venir dans la ligne de pri√®re et manquer d'√™tre gu√©ris, alors que les prostitu√©es, dans la rue, viennent dans la ligne et sont gu√©ries. Cela d√©pend de votre foi. A l'√©poque o√Ļ le Ma√ģtre √©tait ici, les sacrificateurs qui √©taient des hommes saints - ils devaient √™tre saints. Ils ne pouvaient pas √™tre sacrificateurs sans √™tre saints. Ils devaient √™tre des √©rudits de la Parole. Personne ne pouvait les montrer du doigt, car c'√©taient des hommes saints et justes. Mais ils ont manqu√© de recevoir les b√©n√©dictions que recevaient quelquefois les Gentils et les incroyants qui ont vu J√©sus et Ses oeuvres, qui ont cru et ont √©t√© gu√©ris; alors que les sacrificateurs et les autres ne pouvaient pas √™tre gu√©ris.

5 Beaucoup d'entre eux Le comprenaient. Les gens ordinaires L'écoutaient avec joie. Et c'est exactement pareil aujourd'hui. Mais j'ai observé les gens, presque toutes les dénominations assistent aux réunions. Nous avons même les Orthodoxes, les Juifs, les Grecs, les Catholiques, et toutes les autres catégories. Mais Dieu ne considère jamais une quelconque dénomination. Il n'honore que la foi qui est dans l'individu. "Je peux, si vous croyez", a-t-Il dit.
Et puis, Il dit : "Va et ne pèche plus, sinon quelque chose de pire t'arrivera." Par conséquent, pour conserver votre guérison, il vous faudra donc devenir Chrétien après votre guérison. Et je crois, je dirais ceci, en parlant de la double expiation, que quand vous êtes guéri, vos péchés vous sont pardonnés. Je n'ai pas entendu beaucoup d'amen là-dessus, mais c'est bien la vérité. "Confessez vos fautes les uns aux autres et priez les uns pour les autres afin que vous puissiez être guéris."

6 "Va et ne pèche plus, sinon quelque chose de pire t'arrivera." Jésus a dit : "Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés ou de dire : Prends ton lit et marche?" C'est pratiquement la même chose.
Et ainsi, je crois que dans Jacques 5 : 14, il est dit : "S'il y a des malades parmi vous, qu'ils appellent les anciens de l'église, que ceux-ci les oignent d'huile et qu'ils prient pour eux. La prière de la foi sauvera les malades; s'ils ont commis un péché, il leur sera pardonné. Confessez vos fautes les uns aux autres, priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris." C'est le devoir de tout ministre Chrétien. Tout ministre de l'Evangile a le droit de prier pour son assemblée, et ils ont le droit de croire en Dieu et d'être guéris. La guérison Divine n'est pas l'affaire d'un seul homme ou d'un seul groupe. Elle est l'affaire de tout le monde. Le don de guérison n'a pas été donné pour être exhibé, afin de tenir différentes campagnes de guérison à travers le pays. C'est très bien de les tenir, mais ce n'est pas là le but. Il devrait y avoir tout le temps une campagne de guérison dans chaque église, se tenant partout.

7 Bien des gens ont une fausse id√©e de ces r√©unions. Ils pensent que, comme l'√©vang√©liste est l√†, ou plut√īt que la personne qui prie pour les malades est partie, toute la Puissance de la gu√©rison est partie. Dieu couvre la terre. Votre pasteur, ces... Votre pasteur, comme...?... "Qu'est-ce qui fait que mon pasteur ne peut pas faire cela?" Bien, mes amis, √ßa c'est une fausse impression qu'on a. Votre pasteur, s'il est un homme pieux, il - ses pri√®res sont exauc√©es juste comme celles de n'importe quel √©vang√©lise, ou de quiconque pr√©tend avoir un quelconque don, ou quelque chose d'autre. Il est un homme de Dieu. Et vous devriez le respecter en tant que tel et croire en lui. Et Dieu exaucera votre - exaucera sa pri√®re. Il a dit : "Confessez vos fautes les uns aux autres, et priez les uns pour les autres afin que vous puissiez √™tre gu√©ris." Ce n'est pas seulement - toute personne qui a le Saint-Esprit dans une certaine mesure, a le don de gu√©rison dans une certaine mesure.
Chaque pomme qui est dans l'arbre se trouvait dans l'arbre quand celui-ci n'était pas plus qu'un brin. Lorsqu'elle est encore une toute petite branche enfouie sous terre, toute fleur qui sera jamais dans l'arbre s'y trouve déjà.

8 Les fleurs ne viennent pas du néant. La fleur ne sort pas de la terre. La fleur se trouve déjà dans l'arbre. La pomme s'y trouve déjà. L'arbre est planté dans le sol et la seule chose qu'il doit faire c'est de boire. Et quand il se met à boire, il doit alors boire plus que ce qu'il lui faut; c'est ainsi qu'il se déploie, qu'il pousse. Et c'est de cette façon-là que nous sommes plantés en Christ Jésus, dans l'inépuisable Fontaine de Vie, et que nous nous mettons à boire. Et plus nous buvons, plus nous croissons, tout simplement. C'est juste! Il manifeste ces parties. Et le don auquel Dieu vous a appelés, bien, juste... La difficulté en est que vous ne buvez pas. C'est vrai! Vous ne buvez pas. Il est... Ne croyez-vous pas qu'Il est l'inépuisable Fontaine de Vie? "Venez à Moi, vous, toutes les extrémités de la terre et buvez." Cela importe peu au diable le nombre de fois que vous venez, aussi longtemps que vous ne buvez pas... Voyez? Venez et buvez. C'est cela la raison de cette réunion maintenant; que vous puissiez boire.

9 Il y a une Fontaine ouverte, qui coule en abondance partout. Buvez simplement au point de n'en plus boire. L'arbre, s'il ne buvait que selon sa mesure, eh bien, il demeurerait toujours dans la s√©cheresse. C'est ce qui ne va pas chez les Chr√©tiens. Ils ne boivent pas assez. Il vous faut boire jusqu'√† ce que vous vous √©panouissiez vraiment et que vous fassiez voir cela √† quelqu'un d'autre. Voyez? Croissez. Ayez un t√©moignage. Confiez cela √† Dieu. Croyez cela. H√Ętez-vous. R√©clamez la promesse de Dieu. Confiez simplement cela √† Dieu. Croyez cela. "Confie tes voies au Seigneur, Il accomplira tout ce que tu d√©sires." Mais Il ne peut pas le faire √† moins que... tant que vous gardez cela. "Maintenant, je verrai si je vais mieux et si cela marchera." Confiez-le-Lui; oubliez tout le reste √† ce sujet. Allez t√©moigner des choses que vous ne voyez m√™me pas. Croyez cela. Ce n'est pas ce que vous voyez; c'est ce que vous croyez. Ce n'est pas ce que vous sentez. Il n'a jamais dit : "As-tu senti cela?" Il a dit : "As-tu cru cela?" C'est de cette mani√®re que vous √™tes sauv√©s, par la foi. C'est de cette mani√®re que vous √™tes gu√©ris, par la foi. Et la foi est une assurance des choses qu'on esp√®re, une d√©monstration de celles qu'on ne voit pas, qu'on ne go√Ľte pas, qu'on ne touche pas, qu'on ne sent pas, ou qu'on n'entend pas. Vous croyez simplement cela. Agissez en cons√©quence, comme si cela existait. Amen!

10 J'ai commenc√© avec cela; nous aurions probablement d√Ľ avoir une ligne de pri√®re quelque part, d'un bout √† l'autre de l'all√©e, n'est-ce pas? En effet, c'est ce que nous devons faire dans cette r√©union.
Maintenant, concernant la mani√®re dont la r√©union est tenue, la r√©union est... Nous la conduisons au mieux de notre connaissance. Ils... Je passe presque tout mon temps en pri√®re. Il le faut. Et la derni√®re fois que j'√©tais ici, quand je tenais des services avec Fr√®re Brown, ici √† l'√©glise pentec√ītiste, juste sous le chapiteau, nous priions jusque tard le matin.
A propos, un soir, quelque chose s'√©tait pass√© l√†, dans cette √©glise, j'en ai t√©moign√© √† travers le pays; c'√©tait le spectacle le plus path√©tique que j'aie jamais vu. Je m'y r√©f√©rerai plus tard. La personne sera probablement ici. C'√©tait une femme qui √©tait couch√©e sur le dos, √† m√™me le sol, l√†, au sous-sol. Je n'oublierai jamais cette soir√©e-l√†. Je me demande si cette femme est dans le b√Ętiment, voulez-vous lever la main? Je me demande si elle est r√©ellement quelque part ici. J'esp√®re qu'elle a pu venir √† la r√©union.

11 Je n'ai pas vu sa main juste √† - maintenant. Elle rampait pourtant sur le dos. J'ai √©t√© dans des asiles de fous o√Ļ j'ai vu des jeunes femmes se servir d'un pot de chambre pour se laver la figure, et tout le reste, mais je - je n'ai jamais vu quelque chose d'aussi path√©tique. Et depuis j'ai toujours pens√©...
Bien s√Ľr, je... Mon minist√®re a √† peine quelques mois. Et depuis lors, j'ai toujours pens√© qu'√©tant donn√© que les gens d'ici et des alentours de Little Rock sont ainsi, qu'ils ont accept√© de venir √† la r√©union, alors j'ai toujours d√©sir√© revenir encore √† Little Rock.
Maintenant, de grandes choses se sont produites depuis lors par ce don. Et je l'expliquerai dans un instant. C'est de loin plus glorieux que ce que c'était. Et maintenant Dieu en témoigne partout.

12 Maintenant, nous venons au service de l'après-midi afin de - d'obtenir... Je voudrais que toute personne qui pourrait, si vous n'êtes pas - si vous n'êtes pas trop occupés et que vous ne pouvez... eh bien, venez au service de - de l'après-midi et assistez aux services de l'après-midi, car des hommes tels que M. Lindsay et les organisateurs parlent de la façon d'approcher la guérison. Et il vous est avantageux de le faire, et de vous apprêter pour le service. Et puis, une autre chose dont je veux que vous vous souveniez, que nous avions coutume de faire, est que nous avions ce que nous appelions la ligne rapide. Combien se souviennent des anciennes lignes rapides que nous tenions? Oh! La! Je... pas un étranger ici venu de loin. Ainsi, nous tenions ces lignes rapides qui ne s'étaient jamais révélées bonnes. Et quand je... Quand Dieu ajouta l'autre partie au don, je Lui ai promis que j'allais - n'allais plus avoir de lignes rapides. Et nous n'avons rien que la ligne, la vraie ligne de prière, pour la guérison

13 Bien des fois, nous essayons de montrer aux gens - nous le ferons avant que Cela ne quitte. Si le Seigneur nous bénit de la manière dont j'espère qu'Il le fera, je veux réunir tous vos pasteurs sauvés par Dieu, au cours de l'une des réunions, afin que vous les gens, vous voyiez que votre pasteur est un homme de Dieu, et que vous voyiez qu'il a la même autorité pour imposer les mains aux malades, si vous croyez cela.
Maintenant, voici comment nous le faisons. Nous venons... mon fr√®re, fr√®re dans la chair, il vient de quitter la Marine; il a combattu quatre ans dans la Deuxi√®me Guerre mondiale, et il √©tait clou√© au lit et devrait rester compl√®tement infirme le reste de sa vie, il ne pouvait jamais quitter la chaise [roulante]. Il √©tait √©tendu l√†, dans l'un des h√īpitaux de Long Island, dans l'Etat de New York. L'un des meilleurs m√©decins de la Marine des Etats-Unis avait dit : "C'en est fini de vous pour toute la vie. Vous resterez clou√© l√†. Vous ne vous en tirerez jamais."

14 Trois valves de son coeur √©taient bouch√©es √† la suite d'une fi√®vre rhumatismale. Il avait √©t√© touch√© par un obus. Ils allaient √† Casablanca et les deux tiers du convoi furent d√©truits. Et il √©tait couch√© l√†, criant √† tue-t√™te, quoiqu'il ne lui √©tait plus possible de crier, r√©clamant maman et moi. Et maman dut signer une d√©charge pour obtenir qu'il - pour obtenir qu'on le renvoy√Ęt √† la maison. Et elle serait responsable s'il mourait en cours de route vers la maison.
Et quand il arriva à la maison, il dit : "Tout ce que je veux voir, c'est mon frère auprès de moi." Le voici en parfaite santé. Au lieu de revenir au Seigneur, ce qu'il était censé faire, il est devenu un acrobate; il est allé faire de l'acrobatie. Alors, pour cela, le Seigneur s'est occupé de lui et l'a ramené. Ainsi, maintenant il m'aide ici dans les services.

15 Voici comment nous essayons de proc√©der. Nous avions coutume, nous essayions d'envoyer des cartes aux ministres afin qu'ils les distribuent √† leurs congr√©gations. Bien, le... cela avait suscit√© des disputes entre les ministres. L'assembl√©e de l'un... Le premier pr√©dicateur faisait passer d'abord son assembl√©e, ce qui prenait tout le temps du service, pendant que nous √©tions l√†, parce que nous prenions du temps pour √™tre s√Ľrs que chaque personne √©tait gu√©rie avant de la laisser partir de l'estrade. Peu importe ce qui n'allait pas chez eux, nous restions sur l'estrade jusqu'√† ce que cette personne f√Ľt gu√©rie. Peu importe √† quel point ils √©taient estropi√©s, d√©form√©s, sourds, muets, aveugles ou quoi qu'ils fussent, nous restions juste l√† jusqu'√† ce que Dieu gu√©risse cette personne. Et nous avons vu que cela ne marchait pas.

16 Nous avions une ligne rapide. Ils devraient... Là, ce n'était pas approprié. Et nous avons trouvé que ceci est le meilleur procédé que nous ayons jamais eu, parce que cela m'a été révélé par le Saint-Esprit. Nous allons à l'assemblée, j'envoie mon frère, et chaque jour il a cinquante cartes de prière. Et il distribue ces cartes de prière. Alors, ils sont arrivés à constater que si vous me donnez le numéro 1, le numéro 2, le numéro 3, si jamais cela dépassait 15 ou 20, eh bien, les gens ne voulaient plus de cartes de prière. Alors ils se précipitaient pour ces cartes de prière, ce qui le rendait presque fou, s'ils n'avaient pas cette carte de prière, surtout dans les grandes réunions auxquelles assistaient des milliers et des milliers de gens.

17 Ainsi, le Saint-Esprit m'a donc parl√©, et m'a conduit √† proc√©der de cette fa√ßon. Nous distribuons seulement cinquante cartes de pri√®re, et personne ne sait exactement par o√Ļ la ligne va commencer. J'entre et je prends un petit enfant, je compte soit le nombre de gens dans un rang, soit quelque chose comme cela; le divise par autant de gens et je commence par un quelconque num√©ro. Et lui ne le sait pas; moi, je ne le sais pas, personne ne le sait. Et c'est pour... ni les gens de la place... D'habitude, nous servions seulement les gens de la place. Eh bien, les gens venant de loin n'avaient pas de chance. Peut-√™tre qu'ils avaient vendu leur vache ou - ou leurs conserves, pour venir √† la r√©union. Alors cela ne les arrangeait pas; except√© les gens de la place. Ainsi, nous avons donn√© la chance √† tous. Nous distribuons tout simplement les cartes et n'importe qui peut les obtenir. C'est ce qui est juste.

18 Quelqu'un pourrait avoir le num√©ro 1 et penser qu'il serait le premier dans la ligne. Cela pourrait commencer par 40. Nous ne savons rien avant d'arriver sur l'estrade, et nous laissons Dieu en d√©cider. Alors, de l√†, nous choisissons un bon nombre, et ceux que le Seigneur a destin√©s √† √™tre appel√©s, viennent dans la ligne pour ce soir-l√†. Le soir suivant, la soir√©e suivante, on distribue d'autres cartes. En proc√©dant ainsi, de cette fa√ßon, nous les gardons sur un pied d'√©galit√©, tout le monde entre. Ils disent : "Bien, que cette personne entre; si elle n'obtient pas une carte aujourd'hui, elle va mourir demain." Bien, cela donne une chance √† chaque individu, o√Ļ que le Seigneur veuille appeler. Et maintenant, depuis que quelque chose de neuf s'est ajout√© au don, alors Cela d√©voile la chose dans les auditoires et partout, et appelle les gens.

19 Maintenant, je veux lire juste un passage de l'Ecriture ici. Ainsi, venez donc chaque après-midi recevoir votre carte de prière. Soyez en prière. Combien prieront pour la réunion, maintenant? Faites voir vos mains. Maintenant, c'est votre réunion, mes amis, et nous sommes ici pour essayer de vous aider autant que possible. Et cette onction, je me rends compte que je n'y suis pour rien. Elle vient d'Elle-même. Si Elle ne vient pas, je quitterai l'estrade, je ne resterai pas du tout ici, parce que les déclarations et les affirmations que je fais, il doit y avoir là un Etre surnaturel pour les accomplir. L'homme ne peut pas le faire.
Et beaucoup d'entre vous qui √©taient √† la r√©union d'autrefois, quand j'√©tais ici, Cela d√©tectait les maladies alors que je tenais la main des gens. Combien s'en souviennent? Et combien se rappellent que j'ai dit que l'Ange qui m'avait rencontr√©, m'avait dit que cela arriverait si j'√©tais respectueux; ainsi Il me donnerait un autre signe comme Il l'avait fait avec Mo√Įse; les vrais signes pour prouver aux gens que Cela r√©v√©lerait les secrets de leurs coeurs.

20 Combien dans la r√©union se rappellent que j'avais dit que cela arriverait? Voyez? C'est juste. Bien, maintenant cela est arriv√©. C'est presque la cinqui√®me r√©union depuis que c'est arriv√©. Cela est venu tout d'un coup. Et alors, √† la troisi√®me r√©union o√Ļ cela s'√©tait manifest√©, le glorieux Ange de Dieu Qui a √©t√© vu par des milliers venus sur l'estrade, m'a permis, l'autre soir, de me tenir √† Ses c√īt√©s et de me faire photographier avec Lui. C'√©tait la premi√®re fois dans toute l'histoire de l'humanit√© qu'une chose pareille soit jamais arriv√©e. Je suis tr√®s heureux ce soir de savoir qu'Il a fait cela. Et je vais travailler pour Lui et faire tout ce que je peux, juste pendant que je suis ici, pour Le servir et pour servir Son peuple.
Maintenant, avant que je ne lise les Ecritures, votre attitude... Aidez-moi à le dire aux autres. Je ne parlerai plus après ce soir, mais votre attitude envers le don décidera de votre guérison.

21 Maintenant, c'est scientifiquement prouvé que Dieu est avec nous. Sa photo est ici pour le prouver. Combien ont vu la photo? Je pense qu'on l'a montrée ici ce soir. Vous pouvez en obtenir une. Je pense qu'il y en a ici. Maintenant c'est... On avait l'habitude de dire : "Dieu ne peut être prouvé scientifiquement." Le pauvre sceptique qui a dit cela, ne peut plus s'en sortir maintenant parce qu'il est prouvé scientifiquement qu'il existe un Etre surnaturel. Et cet Etre surnaturel, c'est Jésus-Christ, le Fils de Dieu : Son Esprit.
Et maintenant, ces choses... Si quelqu'un se demandait pourquoi ces choses ont √©t√© dites, l'Esprit de J√©sus-Christ est au milieu de nous. C'est vrai. Souvenez-vous, Il a dit √† Nathana√ęl, quand Philippe l'a amen√© √† la ligne de pri√®re, Il a dit : "Tu es un Isra√©lite en qui il n'y a point de fraude."
Il a demand√© : "D'o√Ļ me connais-Tu, Rabbi?"
Il a r√©pondu : "Quand tu √©tais sous l'arbre, avant que Philippe ne t'appel√Ęt."
Il a dit : "√Ē Tu es le Fils de Dieu, le Roi d'Isra√ęl."
Il lui révéla le secret de son coeur. Est-ce juste? Quand Il s'entretenait avec la femme au puits, en Samarie, la femme samaritaine, Il a dit : "Va chercher ton mari."
Elle a répondu : "Je n'en ai pas."
Il a dit : "Tu as bien dit, car tu en as eu cinq. Et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari."
Elle a dit : "Je vois que Tu es un prophète."

22 Là-dessus, les disciples sont venus, et elle est entrée dans la ville, disant : "Venez voir un Homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Ne serait-Il pas le Christ?" Maintenant, si je vous disais que j'étais John Dillinger, ou que l'esprit de John Dillinger était sur moi, vous vous attendriez à ce que j'aie des fusils, que j'agisse comme John Dillinger.
Si je vous disais que j'étais un artiste, que l'esprit d'un grand artiste était sur moi, vous vous attendriez à ce que je peigne les tableaux comme un artiste. Est-ce juste? Si je vous disais que j'étais un expert mécanicien, et que l'esprit du mécanicien était sur moi, vous vous attendriez à ce que je détecte ce qui ne marche pas dans votre voiture. Si je vous disais que j'étais né de l'Esprit de Dieu, et que l'Esprit de Jésus-Christ était sur moi, vous vous attendriez à ce que je fasse ce qu'Il a fait, que j'agisse comme Il a agi. C'est Son Esprit oeuvrant dans un être humain. Croyez-vous cela? Son Esprit a une fois oeuvré au moyen d'un serpent d'airain. Croyez-vous cela?
Et, à la piscine de Bethesda, une eau agitée, une eau troublée, quiconque y entrait en croyant, recevait sa guérison. Est-ce juste? L'eau pouvait-elle dire : "Voyez combien je suis une eau puissante"? Non, c'était l'Ange sur l'eau qui accomplissait la guérison; pas l'eau, mais l'Ange. Quand l'Ange s'en allait, ce n'était que de l'eau. Les hommes sont simplement des hommes, mais ils sont des agents de Dieu.

23 Dieu ne descend pas sur les dénominations. Dieu ne descend pas sur les appareils mécaniques. Dieu, le Saint-Esprit, descend sur les hommes. L'homme est l'agent de Dieu, et la chose la plus difficile que Dieu ait jamais eu à faire, c'était d'amener un mortel à croire un autre. Croyez-vous cela?
Ils ne pouvaient pas croire Mo√Įse, et Dieu lui donna deux signes pour prouver aux gens qu'il √©tait envoy√© de Dieu pour leur d√©livrance. Croyez-vous cela? Bien, n'est-ce pas qu'Il est le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours?
Croyez-vous que l'Ange qui lui parla dans le buisson ardent est l'Ange de l'Alliance? Etait-ce juste? Très bien. Il est le même hier, aujourd'hui et pour toujours. Il est ici maintenant. Et aujourd'hui, Il fait les mêmes choses qu'Il fit alors. Et Il accomplit toujours des prodiges et des miracles. C'est un Dieu miraculeux. Et Il agit toujours miraculeusement par des miracles et prodiges. Et Il les a promis pour ces derniers jours. Et nous vivons dans les derniers jours. Nous avons une raison de nous attendre à cela maintenant - c'est juste - pour rassembler Son peuple.

24 Et quand Jésus vint, aucun mortel ne pouvait dire que - qu'Il était un guérisseur. Jésus-Christ n'a jamais dit qu'Il était un guérisseur, n'est-ce pas? Il a dit : "Ce n'est pas Moi qui fais les oeuvres; c'est Mon Père qui demeure en Moi. C'est Lui qui fait les oeuvres." Est-ce juste?
Alors Dieu, en Christ, réconciliait le monde avec Lui-même par des signes et des prodiges. Il avait les signes, la - l'identification d'un Messie - du Messie, et cela a prouvé Sa qualité de Messie. Et si je vous parle de ceci ce soir, si je vous dis que Dieu a fait une certaine chose par un don, je ne parlerai pas du don; celui-ci parlera de lui-même. Et si je vous parle de Christ, croyez ce que je dis si c'est conforme à la Bible. Et si, en retour, Christ parle de moi, alors croyez Christ.

25 Si je vous dis quoi que ce soit et que Christ ne le confirme pas, alors ne croyez pas cela. Mais, si je vous dis quelque chose qu'Il a fait et qu'après Il confirme que c'est Lui Qui l'a fait, alors croyez-Le. D'accord? C'est...
Maintenant, le don ne guérit personne. Le don n'est pas là pour guérir, pas plus qu'un prédicateur de l'Evangile n'est envoyé pour sauver. Il ne peut sauver personne. Il peut prêcher avec puissance pour amener les gens à la connaissance de la Parole de Dieu et à venir faire leur confession, mais c'est Dieu qui sauve. Est-ce juste? C'est la même chose. Il a - Il a un signe. Il prêche sous la puissance qui apporte la conviction au coeur humain et ils viennent à l'autel, et par la foi, ils acceptent Jésus-Christ et obtiennent alors les résultats. Est-ce juste? Lorsqu'ils se remettent à Dieu, se confient en Lui et Le croient, et alors cela produit les résultats...
Maintenant, une gu√©ri - la gu√©rison, c'est pareil. Les pr√©dicateurs ont pr√™ch√© cela pendant des ann√©es, mais ceci est le jour o√Ļ Dieu fait quelque chose de diff√©rent.

26 Maintenant, le don révèle toutes les maladies. Maintenant, voici une déclaration : Le don révèle toutes les maladies, le don réprimande les péchés, dévoile les secrets des coeurs des gens. Et souvenez-vous que toutes les personnes qui entrent dans la ligne de prière - si vous venez avec un péché inconfessé, rappelez-vous, cela sera dévoilé à partir de cette estrade. Peu importe combien c'est vulgaire et mauvais, cela sera dévoilé depuis l'estrade.
Maintenant, c'est faire une forte d√©claration que de dire cela. Et souvenez-vous, je me tiens devant des milliers de gens, mais jamais une fois Cela n'a failli. Cela a toujours √©t√© parfait. J'ai m√™me dit ici, il y a quelques soirs... bien s√Ľr, quand je suis sous l'onction, je sais √† peine de quoi je parle.
On m'a racont√© qu'une jeune dame √©tait venue sur l'estrade, je crois que c'√©tait √† Beaumont, et on m'a rapport√© que, d√®s que j'ai vu la personne se tenir l√†, c'√©tait comme s'ils commen√ßaient √† rajeunir. Ils rajeunissaient jusqu'√† un certain √Ęge, et je commen√ßais tout simplement √† dire ce que je voyais arriver. Et cela continuait simplement √† venir. Et c'est toujours parfait.

27 Il y a quelques soirs, on a dit ici √† cette jeune fille, on m'a dit qu'√† environ quatorze ou quinze ans, elle avait donn√© naissance √† un b√©b√© sans √™tre mari√©e. Et aussi, qu'elle s'√©tait laiss√©e entra√ģner par certains religieux, je crois, √† √©pouser un homme qui √©tait - qui n'√©tait pas... Et elle n'√©tait pas amoureuse de lui, cela causa beaucoup de troubles et des choses de ce genre. Et √† propos de... Et tout un tas de choses qu'elle avait faites et des choses semblables, √† un endroit bien pr√©cis, avant qu'elle ne vienne √† l'estrade. Et comment √ßa c'√©tait pass√©? Elle priait, elle √©tait debout en train de prier, demandant √† Dieu s'Il pouvait la gu√©rir et... y-a-t-il quelqu'un qui √©tait l√†? Est-ce vrai? Est-ce... Oh bien, oui. C'est bien. Voici les gens qui... Et non seulement cela, mais juste... vous qui avez √©t√© dans d'autres r√©unions, c'est - c'est exactement - chaque fois, est-ce...? Si oui, levez la main, si c'est vrai. Vous savez tous quand il - quand il a √©t√© dit... C'est correct. Maintenant, pour t√©moigne √† d'autres gens...

28 Je n'y suis pour rien. Je - Je ne sais m√™me pas ce que je vais dire. Et Dieu sait que je ne connais personne de ceux qui seront dans la ligne de pri√®re ce soir. Je ne connais personne, mais je n'ai jamais vu Cela faillir, sinon que Dieu a gu√©ri chaque personne, peu importe combien elles √©taient malades, afflig√©es, ou quoi que ce f√Ľt, Il les a gu√©ries.
Et pas seulement cela, mais Cela révèle les différents problèmes des gens dans les auditoires, là aux balcons et tout. C'est vrai. C'est la vérité. Maintenant, ce sont des déclarations que je fais. Cela n a rien à voir avec votre guérison. Seulement quand la personne vient à l'estrade... Observez les gens qui viendront ce soir et chaque soir, c'est-à-dire si le Saint-Esprit vient. Vous les verrez venir à l'estrade, et quand ils s'éloigneront de huit ou dix pieds, vous verrez leurs visages changer. Observez les malades.

29 Beaucoup d'entre eux chancèlent et s'évanouissent même. J'en ai vu qui devenaient si inconscients qu'ils devaient se frotter le visage comme ça, et commencer à pleurer. Pratiquement pour chaque cas, un sentiment vraiment étrange... Combien savent que c'est la vérité, dans d'autres réunions?
Maintenant, ils se rendent compte qu'il y a là la Présence d'un Ange de Dieu. Alors, quand j'essaie de le leur dire, voyez ici la photo qu'on En a prise. Il est scientifiquement prouvé que cela est vrai. Maintenant, lorsqu'ils se tiennent là, ils savent qu'ils sont dans la Présence d'un Etre surnaturel. Non, ce n'est pas moi. Je ne suis pas plus que le plus petit d'entre vous, mais c'est juste un canal qu'Il... par lequel Cela opère. Quelqu'un doit le dire. Et tout simplement Il... Il s'est fait tout simplement que c'était... Il m'a appelé depuis ma naissance. Je ne crois pas que les dons vous sont distribués simplement.

30 La Bible dit : "Les dons et les appels sont sans repentance." Vous naissez avec ces choses. Croyez-vous dans la prédestination? Pour tout le monde? Mais tout est prédestiné par Dieu. Jésus-Christ était prédestiné à être le Fils de Dieu au jardin d'Eden. Croyez-vous cela? "Ta semence écrasera la tête du serpent."
Mo√Įse √©tait ordonn√© de Dieu, pr√©ordonn√©. Lorsqu'il naquit, on a trouv√© en lui l'enfant qu'il fallait. Est-ce juste? C'est vrai. Et remarquez, je crois que Jean Baptiste, sept cent douze ans avant sa naissance, il √©tait la voix de celui qui crie dans le d√©sert. Est-ce juste?
Je crois que c'est à Jérémie que Dieu avait dit : "Avant même que tu ne sois né, ou avant que tu ne sois formé dans le sein de ta mère, je t'ai connu, je t'ai sanctifié, et je t'ai ordonné prophète sur les nations, avant même que tu ne sois né." Est-ce juste?

31 Les dons et les appels sont sans repentance. L'Ange est apparu √† Mo√Įse et lui a dit... √† Zacharie et aux autres. Ces choses sont r√©elles. Maintenant par exemple, pour redresser une chose, juste pour un instant, je vais commencer la ligne de pri√®re dans les cinq ou six prochaines minutes. Certains disent qu'apr√®s que le Saint-Esprit est venu, c'est Lui qui conduit l'Eglise, que des Anges qui apparaissent apr√®s le commencement de l'Eglise, √ßa n'existe pas; mais je sais que je parle √† un groupe de saints.
Il y a quelques mois, quelqu'un m'a parlé, disant : "Frère Branham, je vous apprécie en tant qu'homme, mais votre enseignement au sujet d'un Ange qui vient à vous, c'est une erreur." Il a dit : "Car nous n'avons pas besoin d'Anges maintenant." Il a dit : "Le Saint-Esprit est là." Il a dit : "Après la venue du Saint-Esprit, les Anges sont partis." Ça, c'est faux. Combien croient que - que Philippe avait le Saint-Esprit? Faites voir vos mains. Bien! Qui était-ce, celui qui le toucha et lui dit d'aller au désert de Gaza, quand il tenait un réveil en Samarie? L'Ange du Seigneur. Est-ce juste?

32 Combien croient que Pierre avait le Saint-Esprit? Il pr√™cha le sermon √† la Pentec√īte. Bien, pendant qu'il √©tait en prison, non pas le Saint-Esprit, mais l'Ange du Seigneur entra et le toucha et le conduisit hors de... Est-ce juste? L'Ange du Seigneur. Combien croient que Paul avait le Saint-Esprit? Quand il √©tait l√†, dans le bateau qui √©tait juste sur le point de couler, il s'√©coula quatorze jours et quatorze nuit sans √©toiles, ni lune ni quoi que ce soit ni lumi√®re. Il descendit quelque part dans la cale et pria. Et √©tant ressorti, il dit : "Ayez bon courage, car l'Ange du Seigneur dont je suis le serviteur m'est apparu." Est-ce vrai? C'est vrai? Croyez-vous qu'il avait le Saint-Esprit?
Combien croient que Jean le Révélateur avait le Saint-Esprit? Tout le livre de l'Apocalypse lui fut révélé par un Ange. "J'ai envoyé Mon Ange pour rendre témoignage." Et Jean tomba à terre et essaya d'adorer l'Ange. Est-ce juste? Il a dit : "Garde-toi de le faire; je suis l'un de tes compagnons de service et celui des prophètes. Adore Dieu." Est-ce vrai?

33 La dispensation du Saint-Esprit est arriv√©e, et a continu√©, et continuera avec les Anges au service de l'Eglise. Certainement. Mais ce sont des Esprits ordonn√©s de Dieu, envoy√©s de Dieu pour - pour accomplir des - des √©v√©nements. Tous les hommes qui ont eu un appel sp√©cial l√†, tout au travers des √Ęges, les Anges ont visit√© ces hommes. Non pas une adoration des Anges ( elle est fausse), comme Brigham Young et ainsi de suite. Mais un Ange de Dieu attestera la v√©rit√© de Dieu. (C'est vrai), et Il parlera de Dieu. Il n'aura rien de mythique que personne ne comprendra. Il parlera de J√©sus-Christ, et t√©moignera de J√©sus-Christ, et r√©v√©lera J√©sus-Christ aux gens. Amen. J'aime cet "amen". Cela signifie "Ainsi soit-il". J'aime cela.

34 Très bien. Maintenant, voici l'Ange de Dieu envoyé par Jésus-Christ pour attester à l'Eglise que nous sommes dans les derniers jours. Cela ne guérit personne, mais cela aidera à élever votre foi à un niveau... Et lorsque vous voyez une personne se tenir ici sur l'estrade... Maintenant, à vous tous là-bas, cela pourrait... Combien sont ici pour que l'on prie pour eux avant que la réunion se termine? Faites voir vos mains. Bien. Je sais qu'il y en a bien au-delà de cinquante. Je vois des cartes de prière, partout, les gens montrent leurs cartes.
Remarquez, lorsque Dieu est en train de faire quelque chose ici √† l'estrade, c'est aussi Son attitude envers vous qui √™tes l√†-bas... Croyez-vous cela? Et pendant que cela se fait ici √† l'estrade, souvenez-vous, si vous croyez de tout votre coeur et que vous ne doutez pas dans votre coeur, je vous assure que Dieu se r√©v√©lera vraiment et dira qui vous √™tes, et vous rel√®vera de ce b√Ętiment (c'est vrai), de votre lit, civi√®re ou n'importe o√Ļ que vous soyez. Ici, l'autre soir, une petite fille assise l√†, apr√®s qu'un ministre L'a vu descendre, je - j'ai vu venir un homme - un ministre qui pr√™chait. Dieu lui avait dit de faire une certaine chose. Il manqua de le faire. Et apr√®s cela, les ennuis commenc√®rent; on lui a r√©v√©l√© ses ennuis. Il √©tait couch√© l√†, avec un os greff√©; il m'est arriv√© de regarder √† c√īt√©, j'ai vu un homme compl√®tement d√©form√©. Je l'ai vu monter sur... C'est un gr√©eur, je l'ai vu lier un double noeud en jambe de chien. J'ai commenc√© √† dire exactement ce que je voyais, certaines choses. Et alors, imm√©diatement, vous savez, et voil√†, et il √©tait gu√©ri.

35 Une petite femme √©tait assise l√† comme √ßa ayant les bras tendus. Je vis une m√®re portant une couverture, et un enfant qui √©tait paralytique. Je vis l'enfant, un peu plus tard, tomber de la table. Je commen√ßai √† dire... Je vis cette fille se tenir l√†; elle n'avait jamais march√©; elle √©tait assise l√†, dans une chaise roulante. Et alors, j'ai regard√©, et j'ai vu la fille descendre la rue saluant tout le monde en agitant la main, louant le Seigneur. Je racontais ceci, disant exactement ce que je voyais. La fille se tenait l√†, "Tiens-toi sur tes pieds; J√©sus-Christ te gu√©rit." Elle se leva et marcha dans le b√Ętiment. Cela ne faillit jamais. Cela doit √™tre ainsi. Oh, all√©luia. Quand j'y pense, mes amis, ne pensez pas que je suis...

EN HAUT