ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication Les Dons Et Les Appels Sont Sans Repentir de William Branham a été prêchée 50-0300 La durée est de: 50 minutes .pdf La traduction Shp
T√©l√©charger:    .doc    .pdf    .pdf (brochure)   
Voir les textes français et anglais simultanement
Voir le texte anglais seulement

Les Dons Et Les Appels Sont Sans Repentir

1 Bonsoir, mon auditoire. C'est pour moi un grand privilège d'être ici ce soir. Cela a toujours été mon désiré de venir au Nouveau Mexique. Je suis si heureux que Dieu ait permis que je vienne avant de devoir aller outre-mer. Nous sommes donc ici pour cinq soirées, pour faire tout ce que nous pouvons pour vous, et pour vous servir au Nom du Seigneur Jésus.
(Je vais rapprocher ceci un peu plus.) En effet, j'ai pr√™ch√© et voyag√© √† beaucoup d'endroits du pays, et j'ai en quelque sorte la gorge un tout petit peu enrou√©e. Peut-√™tre je passe une semaine l√† o√Ļ il fait excessivement chaud, et la semaine qui suit, je me trouve l√† o√Ļ il fait tr√®s froid, et je pr√™che constamment nuit et jour.
Je crois que ceci sera un merveilleux moment pour le peuple de Dieu qui se trouve ici. Et je ferai de mon mieux pour prier Dieu d'accorder ici une grande série de réunions, pendant que nous sommes ici. Puisse Son Esprit être présent pour guérir tous les malades et les affligés. Que tous ceux qui ne sont pas encore entrés dans l'alliance avec Dieu au travers de Son Fils Jésus-Christ, puissent bénéficier de cette grande bénédiction, en recevant le salut, pendant le déroulement des réunions ici.

2 Je crois qu'après la réunion, un réveil à l'ancienne mode balayera entièrement cette contrée… ?… qui fera que chaque personne soit embrasée d'un feu nouveau. Je crois que nous vivons dans un - un jour terrible, bien que merveilleux… un jour qui vient juste avant la Venue de Jésus.
Il y a quelques instants, juste avant qu'on vienne me prendre, je parlais à mon petit garçon ; il a dit : " Papa, comment ce sera quand Jésus viendra ? "
J'ai dit : " Nous ne savons simplement pas. " Ce sera glorieux, √ßa je le sais, quand nous‚Ķ peu importe ce que nous ferons. Quelqu'un a dit √† ce sujet : " Ce sont des choses que l'Ňďil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point mont√©es au cŇďur de l'homme, des choses que Dieu a pr√©par√©es pour ceux qui L'aiment. " Et tout ce que nous pouvons faire, c'est de L'aimer et de croire, et bient√īt Il se manifestera √† nous. Ne le croyez-vous pas?

3 Et maintenant, à cause des journaux et tout, beaucoup de gens, j'ai remarqué cela ici, m'appellent un guérisseur divin. Eh bien, mes amis chrétiens, vous savez que cela est faux. Je ne suis pas un guérisseur divin ; je suis votre frère. Eh bien, il n'y a qu'un seul Guérisseur, c'est Dieu. C'est Lui Seul qui guérit.
Le don de gu√©rison ne fait pas de vous un gu√©risseur divin, pas plus que le don de la pr√©dication ne fait de moi un sauveur divin. C'est un don. Eh bien, le don se d√©fendra tout seul. Tout ce que Dieu fait, vous ne devez pas en avoir honte, ni penser que c'est quelque part au loin, car Dieu manifestera Lui-m√™me Son don dans H√©breux, je crois au chapitre 11 verset 2 il est dit que Dieu rend t√©moignage √† Son don. Un homme, une personne peut d√©clarer une chose quoi. Qu'un homme d√©clare quelque chose, √ßa c'est une chose ; ensuite que Dieu d√©clare quelque chose, √ßa c'est autre chose. Et si je devais t√©moigner de quelque chose et que Dieu ne confirmait pas cela, alors vous et moi nous sommes‚Ķ Je vous aurais d√©clar√© quelque chose de faux. Mais si je vous dis quelque chose et que Dieu d√©clare qu'il en est ainsi, alors croyez qu'il en est ainsi, car les Ňďuvres m√™mes le d√©clarent. Croyez que c'est Dieu.

4 Eh bien, la mani√®re dont cela, ce n'est pas pour gu√©rir tout le monde. Aucun mortel qui a v√©cu sur terre n'a √©t√© un gu√©risseur divin. S'il y a quelqu'un qui pouvait s'attribuer le m√©rite d'√™tre gu√©risseur, ce devait √™tre notre Seigneur J√©sus-Christ. Mais, Il a dit qu'Il n'√©tait pas Le un Gu√©risseur. Il a dit : " Ce n'est pas Moi qui fais les Ňďuvres ; c'est Mon P√®re qui demeure en Moi ; c'est Lui qui fait les Ňďuvres. " Et si Lui ne s'est pas attribu√© le m√©rite d'√™tre le Gu√©risseur, mais a plut√īt rendu toute la gloire au P√®re, alors √† combien plus forte raison nous les mortels devrions-nous faire de m√™me. Seul Dieu peut gu√©rir.
Selon ce que je crois, les dons et les appels sont sans repentir, car ce sont les dons de Dieu, on na√ģt avec ici sur terre, par la prescience de Dieu. Ce n'est pas une chose que je peux d√©sirer ; ce n'est pas quelque chose que je peux obtenir par mes propres efforts ni vous. C'est quelque chose que Dieu a fait dans Sa prescience.

5 Je ne puis rien au fait que si je suis n√© avec - avec des yeux bleus, ou que je suis de petite taille ; mais c'est ainsi que Dieu m'a amen√© ici. Si cela d√©pendant de mon d√©sire (de mon choix,) je vous assure, j'aurais d√©sir√© √™tre un homme de tr√®s forte corpulence. Mais Dieu ne m'avait pas destin√© √† √™tre un - un homme corpulent. Il me connaissait juste tel que je suis, ainsi je peux‚Ķ je suis satisfait de la fa√ßon dont Dieu m'a fait, et j'agis au mieux de ma connaissance pour Le glorifier avec ce corps pendant que je suis ici sur terre. S'Il avait fait de moi un homme corpulent, j'aurais √©t√© un homme corpulent et‚Ķ ?‚Ķ et lorsqu'Il nous envoie faire quelque chose, eh bien, faisons-le de tout notre cŇďur, en Lui rendant gloire pour tout ce qu'Il a fait pour vous.
Le don en soit ne fait rien. Il est impossible que quelqu'un obtienne quelque chose de Dieu sans de la foi. Dieu en a fait Sa méthode, à savoir que les gens, depuis le commencement, devraient croire en Dieu par la foi. Il fut demandé à Adam et à Eve de croire la Parole de Dieu. Et quand Eve douta de la Parole de Dieu, alors cela a amené la mort, le chagrin et la maladie, en doutant de Dieu.

6 Jésus a dit : " Je le peux, si tu crois. " Or, pour croire Dieu, la plupart des gens on besoin de quelque chose, quelque chose de visible, quelque chose qu'ils voient et qui représente Dieu. Je crois que l'une des choses les plus difficiles que Dieu a jamais eu à faire, c'est d'amener un mortel à croire un autre mortel. Nous ne voulons pas nous croire les uns les autres. Pourtant, nous sommes les agents de Dieu. Nous savons cela.
Eh bien, quand Dieu fit sa première représentation de la guérison, c'était de l'airain sur une perche dans le désert. Est-ce vrai ? Dans le désert… Or, il n'y avait point de vertu dans l'airain ou dans la perche, mais c'était une ordonnance de Dieu. En plus, Il… Personne ne savait exactement comment cela opérait ; c'était juste regarder par la foi. Cela représentait quelque chose ; c'était une préfiguration de Jésus-Christ qui allait venir là sur terre pour porter nos péchés et nos maladies.

7 Plus tard, après l'époque du serpent d'airain, Dieu envoyait du ciel un ange qui agitait l'eau de la piscine appelée Béthesda, et quiconque entrait le premier dans cette eau avec foi était guéri peu importe la maladie qu'il avait. [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Dans les eaux…
Eh bien, le serpent d'airain n'opérait pas la guérison. C'était leur foi dans ce que Dieu avait fait à travers le serpent d'airain. Est-ce juste ? L'eau n'opérait pas la guérison. C'était l'Ange de Dieu dans l'eau qui opérait la guérison. L'eau ne pouvait pas dire : " Vous voyez, je suis une eau qui guérit. " Non, c'était l'Ange qui guérissait. Quand l'Ange s'en allait, l'eau restait la même eau.

8 Et un homme n'est qu'un homme jusqu'√† ce qu'il soit enti√®rement soumis √† Dieu, et alors la Divinit√©, le Saint-Esprit demeure dans cet homme. Il ne s'agit pas l'homme, mais c'est Dieu dans cet homme qui accomplit l'Ňďuvre. Ainsi donc, J√©sus, quand Il est venu, Il √©tait un Homme n√© d'une naissance virginale. Sa m√®re √©tait Marie ; Son P√®re √©tait J√©hovah Dieu. Croyez-vous cela ? Et alors Dieu a donc habit√© dans ce corps-l√†. Dieu √©tait en Christ r√©conciliant le monde avec Lui-m√™me. J√©sus a dit : " Ce n'est pas Moi qui fais les Ňďuvres ; c'est Mon P√®re qui demeure en Moi ; c'est Lui qui fait les Ňďuvres. " Et c'√©tait Dieu qui parlait au travers des l√®vres humaines, qui pouvait ressusciter les morts, calmer les eaux et ainsi de suite.
Ensuite, quand Il est mont√© au ciel, Il a fait des dons aux hommes. Un homme a re√ßu un grand don de gu√©rison au point que ceux qui se couchaient √† son ombre √©taient gu√©ris. Ce n'√©tait pas l'homme, mais plut√īt leur foi en Dieu qui √©tait dans l'homme. Comprenez-vous cela ?

9 Il y eut un autre homme, et on prenait les linges et les mouchoirs qui avaient touché Son corps, et on les appliquait sur les malades et les mauvais esprits les quittaient des gens. Ce n'était pas parce que c'était saint Paul ; il était un homme vivant dans la chair comme vous et moi, et il est mort. Il dut être racheté par le Sang de Christ, exactement comme nous. Ce n'était pas l'homme qui opérait la guérison ; c'était l'Esprit de Dieu dans cet homme qui opérait la guérison, au moyen de la foi des gens. Est-ce juste ? Eh bien, le même Saint-Esprit est avec nous aujourd'hui. Jésus a dit : " Je serai avec vous, même en vous, jusqu'à la fin du monde. "

10 Si j'√©tais venu ce soir et que je d√©clarais avoir l'esprit d'un - un artiste, vous vous attendriez √† ce que je fasse la - l'Ňďuvre de cet artiste-l√†. Vous vous attendriez √† ce que je sois capable de saisir la vue d'une mer mugissante et des effets dans la maison, le coucher du soleil, si j'avais l'esprit d'un artiste.
Suivez attentivement. Si l'esprit d'un grand artiste venait sur moi, comme l'esprit d'Elie - Elie est venu sur Elisée… Quand l'esprit d'Elie était sur Elisée, celui-ci a fait ce qu'Elie avait fait. Et Jean-Baptiste est venu avec l'Esprit d'Elie, et il était… ?… ainsi de suite, comme ce fut pour les deux autres. Mais quand… Eh bien, il est venu… ?…quelque chose comme ce que fit Elie, et il a filé dans le désert ; et Jean a alors demandé si c'était le Messie, ou s'il fallait en attendre un autre. Il était venu ayant en lui cet Esprit-là.

11 Si je venais avec le - l'esprit de - de John Dillinger, vous vous attendriez à ce que j'aie des fusils et que je me comporte comme monsieur Dillinger. Et si je vous disais que je suis venu ici en tant que chrétien et que l'Esprit de Christ est sur moi, vous vous attendriez à ce que j'agisse et que je me comporte comme Jésus, parce que Son Esprit est sur moi. Est-ce juste ? Alors, ce que Lui a fait, " les choses que Je fais, vous en ferez de plus grandes; car Je M'en vais au Père ". Est-ce l'Ecriture ?
Or, l'Esprit de Christ est dans l'Eglise. Il n'a jamais quitté l'Eglise ; Il est dans l'Eglise. Et les jours deviennent mauvais parce que la connaissance, la connaissance que l'homme a reçue dans le jardin d'Eden… Quand il a quitté l'Arbre de la Vie pour manger de l'arbre de la connaissance… Cette connaissance augmente constamment. Et au fur et à mesure que la connaissance augmente, les hommes s'éloignent de la Bible et embrassent la théorie. Mais Jésus a dit, et la Bible en est pleine, que lorsque les hommes étaient devenus… [Espace vide sur la bande - N.D.E.] … ?… Et maintenant la puissance est venue, parce que le monde est devenu très sceptique.

12 Et je crois que nous vivons dans les heures qui précédent la seconde Venue de Jésus. Eh bien, à ce sujet, en disant que l'Esprit de Christ est toujours dans l'Eglise et dans les gens… Je vais vous expliquer comment le don est venu et comment il opère.
Je suis né de parents modestes, je suis né un catholique. Je suis né dans le Kentucky. Et je crois que, comme je l'ai dit, les dons et les appels sont sans repentir, que vous êtes né ici dans ce monde avec ce don. C'est exactement comme si quelqu'un qui est né pour être musicien. Vous pourriez donner à votre enfant, lui donner toutes sortes de leçons. mais s'il ne possède pas en lui ce talent de la musique. Est-ce juste ? Et nous sommes nés de la même manière dans le domaine spirituel, car les dons et les appels de Dieu sont sans repentir. Pour que vous puissiez comprendre, Jésus-Christ a été préordonné de Dieu. C'est Lui qu'on voyait depuis le jardin d'Eden. Croyez-vous cela ?

13 Jean Baptiste, sept cent douze ans avant sa naissance, √©tait la voix de celui qui crie dans le d√©sert, comme le dit Esa√Įe. Est-ce vrai ?
J√©r√©mie, Dieu a dit √† J√©r√©mie : " Avant que tu ne sortes du sein de ta m√®re, Je te connaissais, Je t'avais consacr√©, Je t'avais √©tabli proph√®te des nations ", avant qu'il ne soit sorti du sein de sa m√®re. Mo√Įse et beaucoup d'autres √©taient pr√©ordonn√©s de Dieu. Il ne s'agit pas de tout le monde, mais les diff√©rents dons et appels pour servir le peuple sont pr√©ordonn√©s par Dieu. C'est la seule compr√©hension que j'attends de ceux qui viennent pour voir cela.

14 Quand j'√©tais petit gar√ßon, la premi√®re‚Ķ ?‚Ķ vision. J'ai mentionn√© cela dans mon livre qui va para√ģtre tr√®s bient√īt. On y trouvera les propres paroles de ma m√®re, sur ce qui √©tait arriv√©, dans la petite cabane, le matin o√Ļ je venais de na√ģtre. Je ne suis point venu par ma propre force. Vous n'√™tes point venu par votre propre force. Je ne savais pas quand je venais. Je ne sais pas quand je m'en irai, personne d'entre nous ne le sait. Certains d'entre nous pourraient quitter ce monde avant la fin de cette nuit. Je ne sais pas.
Mais √† l'√Ęge de sept ans, je ramenais de l'eau du puis, quand une voix m'a parl√© depuis un buisson, c'√©tait comme un tourbillon dans un buisson, disant : " Ne fume jamais, ne bois jamais, ne souille jamais ton corps de quelque mani√®re que ce soit. Tu auras un travail √† faire quand tu seras grand. "
J'ai dit : "C'est sacré. "

15 Tout au long de ce voyage de la vie, cela est arrivé à maintes et maintes reprises. J'ai entendu cette Voix… Ce n'est pas quelque chose que vous imaginez, ce n'est pas quelque chose que vous rêvez, mais frère, cela… ?… tout aussi réel que vous entendez ma voix.
Et alors au fur et à mesure que je grandissais, Il m'en donnait davantage… ?… Je L'est vu Se tenant là. Cela devenait une vision. Et je voyais des choses qui allaient arriver. Et je faisais comme si… ?… cela n'était pas pleinement manifesté. Je n'étais pas membre d'une église. Je menais une vie pure sur le plan moral. Mais je n'allais pas à l'église. J'ai finalement adhéré à cette foi de l'Eglise baptiste. Je devins ministre.

16 Quelque temps apr√®s, j'ai rencontr√© les gens du Plein Evangile. Et je‚Ķ Juste avant cela, j'ai re√ßu le bapt√™me du Saint-Esprit. Et alors on dirait que la chose prenait de plus en plus de l'ampleur. Et finalement cette chose apparut √† la rivi√®re. Une fois, je baptisais devant peut-√™tre dix mille personnes, quelque chose comme une √©norme √©toile du matin est descendue l√† o√Ļ je me tenais. Des milliers de personnes ont vu cela. Il est retourn√© droit dans les cieux.
Une fois je prêchais, et pendant la prédication, Cela est entré dans la salle, dans une forme physique. Il le fait bien des fois. Il y a quelques semaines, là à Houston, dans le Texas, Il est descendu, et un photographe qui était présent à ce moment-là En a pris la photo. Cela est passé par toutes sortes d'examens par certains des meilleurs spécialistes des Etats-Unis, pour prouver scientifiquement si cet Etre surnaturel était Dieu.

17 Voici ce qui est arriv√© au moment o√Ļ je L'ai rencontr√©, quand Il est apparu sous la forme d'un Homme. Je me trouvais dans mon bureau. Il est venu‚Ķ J'ai vu la Lumi√®re se r√©pandre sur le plancher. Il est venu en marchant vers moi. Il paraissait comme un Homme qui pesait 200 livres [environ 90 kg - N.D.T.]. Et cette Lumi√®re √©tait juste au-dessus de moi. Et Il avait les bras crois√©s. Il avait un regard qu'on ne voit pas sur les visages des mortels. Il √©tait tr√®s serein et‚Ķ ?‚Ķ tr√®s aimable. Quand il a parl√©, Sa voix‚Ķ J'ai reconnu que c'√©tait la m√™me voix qui m'avait parl√© tout au long de ma vie. Mais je n'avais jamais vu Son visage. Il avait un teint sombre, plus proche des Espagnols, et des Juifs. Il avait les bras crois√©s, et, d'apr√®s Sa corpulence et Sa taille, il semblait peser 200 livres, Sa chevelure tombait sur Ses √©paules, Son visage √©tait lisse.
Et … ?… et c'est comme s'il y avait une puissance, et que Lui pouvait tout faire. Et je me tenais là. Et j'étais tellement effrayé que je - je me mordais les doigts. Imaginez un peu que vous vous teniez face à face avec quelque chose comme cela. Je me mordais les doigts, ensuite je suis …

18 Il a dit : " Ne crains point. " Quand cette voix a parlé, j'ai su que c'était la même Personne. Il me regarda ; Ses yeux me regardaient gentiment. Ce n'est pas que je sympathisais avec cet Ange, mais cela…Il a dit : " Ne crains point." Il a dit : " Je suis envoyé de la Présence de Dieu pour te dire que tu es né d'une naissance particulière, et que ta vie a été particulière pour montrer que tu dois apporter un don de guérison divine aux gens du monde. "
J'ai dit : " Monsieur, je n'ai pas d'instruction. Je ne pourrais pas aller. "
Il a dit : " Si tu les amènes à te croire, et si tu es sincère quand tu pries, rien ne résistera à ta prière, si tu les amènes à te croire. "
Et j'ai dit : " Je voudrais certainement croire… ?… Monsieur. "
Il a dit : " De m√™me que le proph√®te Mo√Įse a re√ßu deux signes, il te sera aussi donn√© deux signes pour amener les gens √† te croire, √† croire que c'est un fait r√©el. " Il a dit : " L'un d'eux consistera √† d√©tecter les maladies en prenant la main droite du malade dans ta main gauche. " Il a dit : " Alors si tu es sinc√®re, il arrivera que tu leurs diras les secrets m√™me de leur cŇďurs ainsi que le mal qu'ils font, pour susciter la foi chez les gens, pour qu'ils croient avec foi, afin de te confirmer que Je - que c'est Dieu qui t'envoie vers eux. "

19 J'ai dit : " Je - je n'ai pas d'instruction, Monsieur. Et je - je ne pourrais pas aller. "
Il a dit : " Je serai avec toi. " La Lumière commença à monter, l'Ange S'en est allé avec la lumière. J'ai commencé, j'ai guéri beaucoup de malades. Un soir je suis rentré, je me suis assis dans ma petite église, et ma pianiste jouait… Je n'avais jamais entendu cela auparavant, un petit cantique " Crois seulement ", en entrant dans mon église. Quelque chose me frappa. [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Mes paroles… [Espace vide sur la bande - N.D.E.]

20 Ce n'est pas que j'ai une instruction d'école primaire. Vous savez, quand j'étais garde chasse local dans la ville, travaillant pour gagner ma vie, cela fait quinze ans que je prêche… ?… De ma vie, je n'ai même jamais prélevé une offrande pour moi-même, je n'ai jamais fait quoi que ce soit, je n'y croyais pas. Mais je - j'ai travaillé pour gagner ma vie, et… ?… Ce n'est pas que je prenais de l'argent qui m'avait été remis, il fallait que je demande malgré tout à Dieu si je pouvais le prendre ou pas comme offrande, vu que c'était déjà prélevé.
Eh bien, tout r√©cemment quelqu'un a voulu‚Ķ J'avais une camionnette de marque Chevrolet. Mon t√©l√©phone a sonn√© ; quelqu'un voulait m'acheter une Cadillac. J'ai examin√© cela, je traverse l'Arkansas, √† partir de‚Ķ ?‚Ķ les hommes l√†‚Ķ auditoire. Ces pauvres gens l√†-bas savaient ; ils portaient de grands sacs de coton sur le dos, ils cueillaient le coton, et venaient dans la ligne de pri√®re avec un petit‚Ķ ?‚Ķ ils prenaient peut-√™tre un petit pain de ma√Įs avec‚Ķ ?‚Ķ au souper, et descendaient la route‚Ķ ?‚Ķ Comprenez-vous cela ?‚Ķ ?‚Ķ Je ne suis pas venu pour cela, mes amis. Je suis venu pour vous aider. C'est pour cela que je suis ici, pour vous aider.

21 Il m'avait dit que si j'amenais les gens à me croire. Cela me semble étrange de devoir vous dire de croire en moi. Il est dit : " N'êtes-vous pas supposé croire en Dieu ? " Vous devez croire cela. Croyez en Dieu, croyez en Christ, et croyez au Saint-Esprit. Alors, après avoir cru en eux tous, Dieu veut que vous me croyiez. Mais alors, vous devez faire quelque chose. Or, vous pouvez croire un homme et malgré cela le don n'agit pas pour vous. C'est la raison pour laquelle aujourd'hui les gens croient en Dieu. C'est toujours Jésus. N'est-ce pas juste ? Il a dit : " Comme vous croyez en Dieu, croyez aussi en Moi. " A-t-Il dit cela ?
" Comme vous croyez en Dieu, croyez en Moi. Ce n'est que de cette façon qu'Il peut aider les gens ", quand ils croient. Eh bien, je veux que vous croyiez en moi comme dans l'un d'eux. Mais je veux que vous croyiez que le jour approche et qu'il vous… Et je vais faire tout mon possible pour vous aider.

22 Maintenant, bien s√Ľr, un mot √† l'intention de mes croyants. S'il vous pla√ģt, quel que soit le p√©ch√© que vous avez commis, cela sera r√©v√©l√© ici √† l'estrade. Le premier don‚Ķ C'est la premi√®re manifestation du don, cela faisait‚Ķ Beaucoup de gens savent cela depuis environ deux ou trois ans ; cela a bien op√©r√© tout ce temps, √† savoir que je pouvais d√©tecter les maladies‚Ķ ?‚Ķ comme un m√©decin, peu importe ce que c'est pour vous, ce sera pareil. Mais cela ne vous gu√©rit pas. Cela pousse votre foi √† reconna√ģtre qu'un √ätre surnaturel se tient l√†.
Ensuite, environ trois ans plus tard, au Canada, il y a environ cinq mois, l'autre don est arriv√© et a √©t√© manifest√©. Maintenant, je r√©v√®le les secrets des cŇďurs, les choses que vous faites, les choses que vous avez‚Ķ les p√©ch√©s non confess√©s et tout. Vous voyez, c'est parfait, car cela vient de Dieu.
Eh bien, cela ne vous guérit pas, mais cela vous révèle que le Jésus dont nous avons tous parlé, que votre pasteur a prêché, est seulement dans ceci comme quelque chose de plus pour vous amener à croire en Lui, et à avoir foi en Lui… ?… Comment pouvons-nous discerner… ?… et mourir pour vous.

23 Il √©tait bless√© pour nos p√©ch√©s, bris√© pour nos iniquit√©s ; le ch√Ętiment qui nous donne la paix est tomb√© sur Lui ; c'est par Ses meurtrissures que nous sommes gu√©ris. C'est Lui. Moi, je ne suis qu'un canal. Je suis un homme, exactement comme tous ces autres hommes. Dans le Royaume de Dieu, je ne vaux peut-√™tre pas la moiti√© de certains de ces fr√®res qui sont assis devant moi. Peut-√™tre que je ne suis pas aim√© autant qu'ils le sont, car je suis n√© hors saison. Je ne sors pas d'un milieu religieux. Et j'ai fui loin de Dieu bien des‚Ķ ?‚Ķ avant √ßa.
Mais cela n'arrive ainsi que d√®s que je vois les Ňďuvres de Son corps. Et ici je suis simplement content pour ceci, ma vie‚Ķ Et toutes les choses que j'ai envisag√© de faire dans ma vie pour Lui, c'√©tait afin qu'Il puisse b√©nir Son peuple au travers du don pour ce‚Ķ ?‚Ķ Comprenez-vous ce que je veux dire ?

24 Eh bien, quelqu'un pourrait se demander quand les gens arrivent dans la ligne, comment je connais leurs maladies et leurs pens√©es‚Ķ Je ne les connais pas. Et vous pourriez venir √† l'instant m√™me, je ne le saurais que quelques instants apr√®s. Si l'Ange du Seigneur vient vers moi, c'est le don de Dieu. Peut-√™tre que le m√™me ange qui √©tait sur l'eau autrefois faisait la m√™me chose, je ne sais pas. Mais quand J√©sus est venu‚Ķ afin que vous soyez s√Ľr qu'Il est ici, juste avant que nous terminions pour commencer la ligne de pri√®re‚Ķ
J√©sus, quand Il fut manifest√© aux gens ici au d√©but sur la terre, il y avait un homme du nom de Nathana√ęl - ou plut√īt Philippe, qui est all√© trouver un autre homme du nom de Nathana√ęl. Celui-ci √©tait en pri√®re. Et Philippe a dit √† Nathana√ęl : " Viens et vois Qui nous avons trouv√©, a-t-il dit, J√©sus de Nazareth, Celui dont Mo√Įse a parl√©. "
Il a dit : " Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon ? "
"Oh, a-t-il dit, viens, et vois. "

25 Et lorsqu'ils sont retournés à cet endroit … En d'autres termes, si la vérité venait, elle viendrait de quelque part, des grandes églises orthodoxes. Mais bien de fois le serviteur de Dieu est venu de façon différente pour… ?… Mais je… ?… connaissait leurs pensées, et Il révèle cela aux enfants qui veulent apprendre. Croyez-vous cela ? Dieu fera cela… ?…
Et ainsi, quand il est arriv√© l√† o√Ļ J√©sus Se trouvait, J√©sus l'a regard√© et a dit : " Voici vraiment un Isra√©lite, en qui il n'y a point de fraude. " En d'autres termes, de fa√ßon simple, Il a dit : " Tu es un chr√©tien, une homme pieux. "
Et Nathana√ęl Lui a dit l√† dans la ligne de pri√®re, il a dit : " D'o√Ļ me connais-Tu, Rabbi ? "
Il a dit : " Avant que tu viennes ici, Nathana√ęl, tu priais sous un arbre. "
Et ce petit Juif s'est pr√©cipit√© vers Lui et a dit : " Tu es le Fils de Dieu, le Roi d'Isra√ęl. " Etait-ce vrai ? [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Lui seul le savait, il savait qu'il √©tait un chr√©tien, lui seul savait cela. Cela montre que personne ne savait cela sauf J√©sus, Dieu, et Nathana√ęl ; il savait que personne ne savait cela.

26 Maintenant, ce… Nous déclarons que cet Esprit qui était en Lui dans la plénitude, fera la même chose ce soir. Est-ce juste ? Le fera-t-Il ?
La femme au puits, pouvez-vous imaginer qu'Il lui a parl√©, et comme Nathana√ęl, qu'elle a eu une conversation avec cet Etre ! Et finalement Il a dit : " Va chercher ton mari. "
Elle a dit : " Je n'en ai point. "
Il a dit : " Tu as eu raison de dire en disant que tu n'en as point. Tu en as eu cinq, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. "
Elle a dit : " Je vois que Tu es prophète. " Elle a dit : " Quand le Messie viendra, Il nous annoncera toutes choses. "
Il a dit : " Je Le suis. "
Eh bien, si Jésus-Christ, l'Esprit de Dieu qui était sur Lui, et si vous… Si je confesse être un chrétien et déclare que Son Esprit est sur moi pour faire les choses que Lui avait faites, accomplira-t-Il la même chose ?

27 Eh bien, l'Esprit qui vous conna√ģt, peut se tenir l√†, et aucun boiteux, aucun aveugle, aucun afflig√© ne pourra passer ici sans √™tre gu√©ri, et quand on en arrive √† un‚Ķ ?‚Ķ diff√©rent pour √™tre ici et l√† dans l'audience, alors vous allez‚Ķ Eh bien, je ne saurai pas exactement, mais si je peux entrer en contact avec Lui, Il r√©pondra Lui-m√™me, Il nous montrera la chose pour que nous la voyions nous m√™me, et puisse Dieu accorder cela.
Je ne suis pas un pr√©dicateur ou un grand orateur public. Mais de tout mon cŇďur j'essaie de vous pr√©senter J√©sus-Christ le m√™me hier, aujourd'hui, et √©ternellement.

28 Le passage des Ecritures que nous allons lire se trouve dans Exode au chapitre 23, √† partir du verset 20, l√† o√Ļ Dieu envoie Son proph√®te Mo√Įse : Voici, j'envoie un ange devant toi, pour te prot√©ger en chemin, et pour te faire arriver au lieu que j'ai pr√©par√©. Tiens-toi sur tes gardes en sa pr√©sence‚Ķ √©coute sa voix, ne lui r√©siste point, parce qu'Il ne pardonnera pas vos p√©ch√©s, car mon nom est en Lui. Mais si tu √©coutes sa voix, et si tu fais tout ce que je te dirai, je serai l'ennemi de tes ennemis‚Ķ l'adversaire de tes adversaires Mon ange marchera devant toi‚Ķ Moise n'a rien fait. C'√©tait l'Ange de Dieu. Est-ce juste ? A quoi ressemblait celui qui conduisait Isra√ęl ? A une Colonne de Feu la nuit et √† une Nu√©e le jour. Je crois qu'Il continue √† conduire. Nous savons que c'√©tait l'Ange de l'alliance. Est-ce juste ? C'√©tait le Logos ou le Christ. Il est toujours le m√™me qui conduit le peuple aujourd'hui comme Il le faisait autrefois.

29 Louons-Le de tout notre cŇďur pendant que nous avons la t√™te inclin√©e.
Notre P√®re c√©leste, nous T'aimons de tout notre cŇďur. Nous Te sommes tr√®s reconnaissants de nous avoir rachet√©s. De penser qu'autrefois nous √©tions √©trangers, sans Dieu, sans mis√©ricorde. Et Ton Fils J√©sus est venu sur la terre, Il est n√© d'une vierge, Il a men√© une vie irr√©prochable et Il fut offert en sacrifice pour nous au Calvaire. Il fut bless√© pour nos p√©ch√©s et c'est par Ses meurtrissures que nous sommes gu√©ris. Oh, le Sang qui fait l'expiation ! Et ce soir, par ce Sang et Son Esprit √©ternel, par le lavage de la Parole, nous sommes ramen√©s pour devenir des fils et des filles de Dieu.
√Ē P√®re, quand nous pensons que nous sommes des fils et des filles de Dieu, m√™me en ce jour o√Ļ des hommes d'esprit pervers, de m√™me que les‚Ķ ?‚Ķ s'oppos√®rent √† Mo√Įse et √† Aaron‚Ķ Oh, de penser que nous pouvons √™tre des fils et des filles de Dieu conduits par le Saint-Esprit avec le pouvoir de sauver nos vies, de nous purifier du p√©ch√© et de nous mettre en relation avec Dieu. Et ce que nous serons n'a pas encore √©t√© manifest√©, mais, oh, nous savons que nous aurons un corps comme le Sien, car nous Le verrons tel qu'Il est, le glorieux, le magnifique Fils de Dieu, le R√©dempteur, et nous le couronnerons Roi des rois et Seigneur des seigneurs. Oh, puisses-Tu souffler sur nous‚Ķ [Espace vide sur la bande - N.D.E.]

30 √Ē Dieu, √©tend Ses puissantes ailes √† travers ce b√Ętiment pendant ces soir√©es et inonde-le de Ses go√Ľtes de ros√©e pleine de gloire et de mis√©ricorde, et que la puissance de la gu√©rison par J√©sus-Christ coule ici √† travers nos corps mortels, et qu'il n'y ait plus une seule personne afflig√©e parmi nous √† la fin des r√©unions. Accorde-le, Seigneur. Nous T'aimons. Tu connais nos cŇďurs, plus que les gens ne connaissent nos voies. Toi qui comprends toutes choses et qui sait si nous T'aimons‚Ķ Et, √ī Seigneur, aide-nous donc ce soir. Et dans cette salle qui a √©t√© utilis√©e pour diff√©rentes choses, P√®re, nous prions maintenant alors que nous Te consacrons la salle ainsi que nous m√™mes pour le service, que Tu chasses tout esprit impur. Que les hommes et les femmes qui sont venus sous ce toit, qui sont venus avec conviction, qu'ils‚Ķ
Que les anges de Dieu se tiennent pr√®s de chaque poteau, de chaque si√®ge, partout, qu'ils prennent place. √Ē Dieu, que chaque personne qui est ici dans Ta divine Pr√©sence, que ce soit une s√©rie de r√©unions telle qu'on en a jamais connu auparavant dans cette contr√©e, que chaque ministre soit inspir√©, chaque membre, chaque chr√©tien, que les p√©cheurs soient convaincus, et qu'une gr√Ęce se d√©verse sur les gens et qu'ils puissent parvenir √† la connaissance de Christ comme √©tant le m√™me glorieux J√©sus-Christ √† travers les √Ęges qui gu√©rit maintenant, et qui le sera √©ternellement. √Ē P√®re, nous Te confions tout cela. Alors que je‚Ķ ?‚Ķ Envoie Ton Ange, √ī Seigneur, oins Ton serviteur, et que les choses dont j'ai rendu t√©moignage, √ī Seigneur, puisses-Tu ce soir rendre t√©moignage en retour, chaque soir, par des grands miracles et des grands prodiges. Car nous le demandons au Nom de J√©sus, et Ton peuple croira en Toi. Amen.

31 Maintenant, je vais remettre le service entre les mains de mon frère pour une petite ligne de prière. Il… ?… et il va prendre vos cartes juste ici… ?… [Espace vide sur la bande - N.D.E.]
Lors de la première soirée, nous avons fait en quelque sorte une petite croisière. Vous savez comment cela se présente, le… Tous les membres de notre équipe ne sont pas ici, et tout le monde est… ?.. très exactement.
Je veux que tout le monde soit tr√®s respectueux, aussi respectueux que possible. Et suivez de tout votre cŇďur, et croyez en Lui‚Ķ ?‚Ķ de tout votre‚Ķ ?‚Ķ accorder cela.
Maintenant, si Dieu guérit à l'estrade, Il me permettra… ?… et Il va… Il va guérir là-bas. Juste prendre la chose même que - que… Et si vous croyez, Il le fera… ?… Ne croyez-vous pas cela ? C'est votre foi ; c'est tout ce qu'il en est (Vous voyez ?), la foi pour croire.

32 Et maintenant inclinons la tête pour un moment de prière.
Notre P√®re c√©leste, nous Te remercions ce soir pour Ta mis√©ricorde et Ta bont√©‚Ķ ?‚Ķ Et maintenant, puisse Ton peuple s'approcher davantage de Celui qui conna√ģt le cŇďur de chacun ici, qui conna√ģt tous les rachet√©s. Et je crois, √ī P√®re, que si seulement Tu le laisses dire des choses aux peuples, alors leur foi regardera √† Toi et croira cela. Accorde-le, bien-aim√© P√®re, car nous le demandons au Nom de Ton Fils J√©sus-Christ. Amen.
Maintenant, si nous pouvons‚Ķ ?‚Ķ cela va‚Ķ ?‚Ķ au piano. Si vous, pouvez donner un tr√®s doux accord de " Crois seulement ", pour ce premier‚Ķ ?‚Ķ Donnez cela, voulez-vous le faire maintenant, sŇďur, tr√®s doucement.
Et maintenant, je demande à chacun d'incliner la tête. Maintenant, je veux que vous… ?… un petit moment, car peu importe combien vous… ?… croyez qu'il y a là une petite attente… ?… Et maintenant, je sais que vous tous… ?… Soyez respectueux, n'essayez pas d'être un peu agité à cause… ?… Par l'Esprit de Dieu, au moins… ?… et ce ne sont pas des croyants… ?… plus d'attente, et cela rend la chose bien difficile de traiter avec cela… ?… Je ne peux pas amener quelqu'un à croire ; tout ce que je peux faire… ?… Il faut que Dieu… ?… Vous devez croire vous-même, et Dieu va vous agréer. C'est juste.

33 Or, souvenez-vous, afin que tout le monde, que les gens sachent que je ne pr√©tends pas gu√©rir qui que ce soit‚Ķ Cela arrive seulement quand on cherche‚Ķ ?‚Ķ avec nos cŇďurs et ainsi de suite. Mais il y‚Ķ ?‚Ķ On en arrive au point o√Ļ‚Ķ ?‚Ķ [Espace vide sur la bande. Les paroles ne sont pas audibles - N.D.E.]
Je suis venu pour rendre libre. Vous n'√™tes pas tenu de me dire ces choses‚Ķ ?‚Ķ apr√®s avoir compris, nous devons aller de l'avant. Et quand vous‚Ķ ?‚Ķ Maintenant‚Ķ ?‚Ķ Maintenant, juste‚Ķ ?‚Ķ croire seulement un mortel change en immortel‚Ķ ?‚Ķ Et, √ī Seigneur, que cet homme Te trouve. Avez-vous une carte de pri√®re‚Ķ ?‚Ķ J√©sus a amen√© tous les Juifs √†‚Ķ ?‚Ķ le grand voile‚Ķ ?‚Ķ Dieu promet la gu√©rison. Tout est possible √† celui qui croit‚Ķ ?‚Ķ
Bonsoir, sŇďur‚Ķ ?‚Ķ fond, vous √™tes apparemment en tr√®s bonne sant√©, tr√®s forte, au point que‚Ķ ?‚Ķ Croyez-vous ? Vous √©prouvez √† l'instant un sentiment tr√®s √©trange dans Sa Pr√©sence. Et jamais personne ne s'approche‚Ķ ?‚Ķ le Saint-Esprit sans qu'il sente cela‚Ķ ?‚Ķ C'est juste la Pr√©sence de l'Ange de Dieu. Avez-vous vu cette photo ce soir ? C'est ce qui - c'est ce qui fait que vous ayez le sentiment que vous √©prouvez maintenant. Si vous posez votre main‚Ķ ?‚Ķ la tuberculose. Quel √Ęge avez-vous ? Etes-vous sauv√©e ? Le P√®re peut‚Ķ ?‚Ķ pour vous‚Ķ ?‚Ķ Mais vous avez plus de foi en ce moment que vous n'en aviez eu dans votre‚Ķ ?‚Ķ C'est vrai. Je - je ne peux rien savoir √† moins que Dieu me dise‚Ķ ?‚Ķ L'Ange du Seigneur est ici pour vous gu√©rir. Je demande √† Dieu s'Il.. ?‚Ķ ce qui m'est tr√®s √©trange fait qu'un homme‚Ķ ?‚Ķ N'est-ce pas vrai, monsieur ? Et maintenant, si vous remarquez‚Ķ ?‚Ķ Si seulement vous pouvez voir‚Ķ ?‚Ķ Maintenant, que tout le monde soit respectueux et prie.

34 Notre Père céleste, nos frères sont venus avec foi, croyant que Tu es ici pour les guérir. Et… ?… il a fait de son mieux, mais ce soir il avance par la foi vers… et vient maintenant pour… ?… une foi simple comme celle d'un enfant pour Te croire, et demain aller de l'avant en témoignant à tous que Tu lui as accordé la guérison pour glorifier Jésus-Christ. Aide-moi maintenant à avoir la foi pour lui, afin que notre foi mise ensemble puisse chasser ce… ?… esprit ténébreux. Amen.
Toi démon appelé tuberculose, tu as lié cet homme pendant longtemps, mais ce soir ton pouvoir est brisé. Tu es en face de Jésus-Christ. Nous te conjurons de quitter cet homme. Sors de lui.
Que Dieu vous bénisse. Amen. Vous pouvez relever la tête, auditoire. L'homme est guéri… ?… Que Dieu vous bénisse ? mon ami… ?… Regagnez l'auditoire

35 L'Esprit de Dieu qui fait que ...?... les choses que vous désirez, vous savez que vous les avez reçues ...?... [ Espace vide sur la bande - N.D.E. ]
Par Sa Présence Il a - Il a opéré ceci. Les démons s'en sont allés. Vous irez bien.
Maintenant, que tout le monde soit respectueux. Je dois rester ici ...?... [ Quelqu'un d'autre parle. - N.D.E. ] Une si petite fille ...?... Si notre Sauveur √©tait ici, Il imposerait Ses saintes mains √† cette femme ...?... Maintenant ...?... Vous souffrez de l'asthme. Vous souffrez √©galement du cŇďur, vous avez un probl√®me de cŇďur. Une petite fille tr√®s douce. Aimes-tu J√©sus de tout ton... Tr√®s bien ...?... Sans qu'on ait pri√© pour toi, cela t'a quitt√©e maintenant. Tu es gu√©rie, tu es ...?... Que Dieu te b√©nisse ...?... Que Dieu te b√©nisse. Que Dieu te b√©nisse ...?...

36 Voulez-vous amener le malade suivant ...?... La petite fille ...?... avoir ‚Ķ?‚Ķ maladie du cŇďur ...?... Maintenant, si tout le monde faisait cela ...?...
Et ch√®re sŇďur, vous avez des troubles f√©minins, votre rate est gonfl√©e, et vous √™tes √©galement estropi√©e √† la suite de l'arthrite. Et l'arthrite a atteint ...?... Voulez-vous incliner la t√™te ...?...
√Ē Dieu, Auteur de la vie et Donateur de tout don excellent, envoie la mis√©ricorde et Tes b√©n√©dictions sur notre sŇďur qui souffre maintenant √† cause de cet esprit ...?... afin qu'elle soit en b√©n√©diction aux gens en marchant devant eux ...?... Mais √ī Seigneur, Tu ...?... Tu peux gu√©rir cela. Tu connais le secret de chaque cŇďur. Tu connais toutes choses. Et je Te prie d'√™tre mis√©ricordieux envers notre sŇďur. Gu√©ris-la, Seigneur, et r√©tablis-la, et aide-moi √† avoir le pouvoir de la foi sur le d√©mon qui l'a li√©e.
Toi démon, je viens te défier dans ce duel de la foi, au Nom de Jésus, le Fils de Dieu. Je t'adjure, toi démon, de sortir de cette femme ...?... se tient ...?...
J√©sus, Fils de Dieu, et sur base de la vie de foi de Ton serviteur, je sollicite la gr√Ęce ...?... sur base de quelque chose que Tu as fait depuis le ...?... Puisses-Tu gu√©rir...

EN HAUT