ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication JE N'AI POINT ETE DESOBEISSANT A LA VISION CELESTE / 49-0718 / ZION IL USA // SHP 1 hour and 8 minutes PDF

JE N'AI POINT ETE DESOBEISSANT A LA VISION CELESTE

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Merci, Fr√®re...?...Moi aussi, je vous aime de la m√™me fa√ßon. [Combien aiment Fr√®re Branham? Faites voir vos mains -ED.] Oh! merci beaucoup, et cela est r√©ciproque, j'en suis s√Ľr, parmi nous tous. Pouvons-nous incliner la t√™te maintenant pendant que nous parlons √† Celui que nous aimons tous, notre Seigneur J√©sus? Notre P√®re c√©leste, nous Te sommes tr√®s reconnaissants ce soir pour l'amour de Ton Fils J√©sus qui est r√©pandu dans nos cŇďurs par le Saint-Esprit. Sa Pr√©sence est d√©j√† avec nous ici et nous en sommes si heureux. Et ce soir, nous nous attendons √† Lui, afin qu'Il nous remplisse simplement ce soir de Sa joie au point que nous ne verrons plus toutes les choses qui sont fausses. Accorde ce soir que les p√©cheurs, s'il y en a dans ce b√Ętiment, ne franchissent pas le seuil de ce b√Ętiment avant qu'ils ne T'aient d'abord donn√© leurs coeurs pour le service. B√©nis, Seigneur, ceux qui souffrent dans leurs corps. √Ē Dieu, il y en a beaucoup ici pour qui nos bien-aim√©s m√©decins de cette terre ont essay√© de tous leurs efforts de sauver la vie, travaillant nuit et jour, mais il semble que l'ennemi est d√©termin√© √† leur √īter la vie. Et ils sont ici ce soir, Seigneur, sachant que ceci est leur dernier espoir pour avoir des r√©sultats satisfaisants - c'est Toi leur dernier recours. √Ē P√®re, je suis certain, par la foi Divine, que Tu ne d√©cevras personne. Nous prions que chacun soit gu√©ri ce soir. P√®re, je Te prie que ceci soit le commencement du r√©veil pour lequel ces gens-ci ont sem√© la semence, il y a longtemps.
E-2 Et puis-je aussi prier, P√®re, qu'il y ait une grande union, un r√©veil au cours duquel tout Ton peuple se rassemblera dans les lieux c√©lestes. Et puissent les choses qui ont √©t√© annonc√©es, il y a des ann√©es par Tes saints proph√®tes, puissent-elles s'accomplir ici. Je Te prie, P√®re, d'√©couter la voix de Ton serviteur. B√©nis tous ceux qui sont ici ce soir, tous les Chr√©tiens. Et P√®re, nous Te remercions pour les diacres, pour les associ√©s, pour tous ceux qui sont rassembl√©s ce soir. Puissions-nous dire lorsque nous nous en irons: "Nos coeurs ne br√Ľlaient-ils pas au-dedans de nous √† cause de la Pr√©sence du Fils de Dieu?" Nous Te remercions pour Ta grande puissance qui vient de gu√©rir la fille √©thiopienne qui √©tait couch√©e l√†, il y a juste quelques moments, souffrant atrocement. En passant, elle disait: "Posez simplement vos mains ici, Fr√®re Branham." Et imm√©diatement, Seigneur, Tu l'as gu√©rie et maintenant elle se r√©jouit; autrefois souffrante, et maintenant libre. Combien nous Te remercions! Et maintenant, Seigneur, je prie que cela soit l'exp√©rience de beaucoup, de beaucoup d'autres dans ce b√Ętiment ce soir, car nous le demandons pour la gloire de Dieu au Nom de Son Saint Fils, J√©sus. Amen. [Espace vide sur la bande -Ed.]
E-3 ... renomm√©e se r√©pandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies diverses... de maux divers ; ceux qui √©taient poss√©d√©s des d√©mons, les lunatiques et les paralytiques; et Il les gu√©rissait.pe m√™me, hier, aujourd'hui et pour toujours. Amen. Maintenant, ce deuxi√®me s√©jour ici, dans la ville de Zion, m'a amen√© √† vous conna√ģtre davantage et √† penser beaucoup √† vous, et j'appr√©c... et j'aimerais vous remercier pour tout ce que vous avez fait. Vous avez √©t√© si gentils en apportant votre soutien pour le service et je vous remercie tous sans exception.
E-4 Maintenant, demain matin, le Seigneur voulant, je dois aller chez moi et ensuite m'en aller directement d'abord √† Fort Wayne, puis √† Jonesboro en Arkansas, puis √† Shreveport, en Louisiane, puis √† Dallas. Et je remonterai de l'autre c√īt√© des eaux ici √† Flint, au Michigan. Et puis de Flint, j'irai √† Tacoma, √† Birmingham. Et alors de Birmingham, nous irons au Canada et de l'autre c√īt√© du Canada. Et enfin, j'irai outre-mer jusqu'en Finlande et dans les pays scandinaves. Et je - certainement, d'un coeur sinc√®re, je dis ceci: j'ai √©norm√©ment besoin des pri√®res de vous qui √™tes ici. En effet, ce sont vos pri√®res qui m'ont d√©tourn√© de Saint Louis pour revenir. Et Dieu exauce vos pri√®res. Et je me demande si vous allez tous me promettre de prier pour moi afin que je tienne ferme et que je sois en meilleure forme pour le service du Seigneur J√©sus. Voulez-vous me le promettre? [L'assembl√©e dit : Amen! -Ed.] Merci. Je compterai sur cela et je serai en pri√®re pour vous. Et j'esp√®re que le grand r√©veil, que vous avez si longtemps attendu, viendra bient√īt dans votre ville.
E-5 Tr√®s r√©cemment, cet apr√®s-midi, l'un des fr√®res qui sont sur l'estrade maintenant m'a remis une lettre venant d'une dame, il a dit...Une dame √Ęg√©e, ayant un air tr√®s pieux, l'allure maternelle, se tenait dans le hall de l'h√ītel, et elle a dit : "Remettez ceci personnellement √† Fr√®re Branham." Elle connaissait votre - notre tr√®s renomm√©e fr√®re, qui est - qui dort ce soir; non, il ne dort pas (c'est son corps qui dort); son √Ęme est aupr√®s de J√©sus. Docteur Alexandre Dowie. "Quarante ans avant que ceci arrive, lorsqu'il mourait, il avait proph√©tis√©", a-t-elle dit. Il avait dit : "Il arrivera que quarante ans apr√®s ma mort, ce sera la d√©b√Ęcle pour cette ville, mais apr√®s ces quarante ans, il y aura un r√©veil qui sera plus glorieux que le pr√©c√©dent." Et j'ai les √©crits ici en - en - juste en partie, que je pourrais lire l√†-dessus. C'est en quelque sorte... "Docteur Dowie a proph√©tis√© que quelque quarante ans apr√®s sa mort, les √©glises seraient restaur√©es dans une puissance et une gloire plus grandes que celles qu'elles avaient connues au - au commencement." "Il a dit qu'entre-temps, les √©glises, et l'√©glise, et la ville conna√ģtraient une d√©b√Ęcle et que les glorieuses V√©rit√©s seraient foul√©es aux pieds, dans la poussi√®re, et c'est ce qu'il a dit; mais il a dit qu'apr√®s quarante ans, il viendrait un r√©veil qui rendra la ville plus glorieuse que jamais."
E-6 Maintenant, je crois que l'esprit du r√©veil est dans la ville maintenant. Et chers amis, je vais vous quitter et je ne sais pas quand je pourrai revenir. J'esp√®re revenir un jour aupr√®s de vous. Mais j'esp√®re et j'ai confiance en Dieu que j'apprendrai qu'un r√©veil √† l'ancienne mode s'est produit dans votre ville. C'est en cours maintenant m√™me; si seulement vous pouvez le laisser continuer! Je prie que vos - vos fondateurs ici et vos pasteurs soient d'un m√™me coeur, d'un commun accord et qu'ils commencent ici un r√©veil √† l'ancienne mode, de sorte que les gens viendront de l'est et de l'ouest. Ils viennent de nouveau √† Zion pour - pour le glorieux Evangile de Christ. Je crois que nous vivons dans les derniers temps. Maintenant, e...?... ne veux pas que quelqu'un parmi vous aille dire que Fr√®re Branham a dit que - que J√©sus serait ici √† tel moment. Je ne sais pas. Mais je crois, autant que je connaisse les Ecritures, que quelque chose doit bient√īt arriver. Le monde est dans une condition terrible.
E-7 Et, il y a juste quelques instants, je r√©fl√©chissais sur le temps. Et je pensais juste comment la science, comment on consid√®re l'homme naturel et comment ce dernier s'est plong√© dans la recherche, depuis la chute du monde naturel, et ce qu'il a r√©alis√©. Et combien minime est le progr√®s r√©alis√© par l'homme spirituel dans le Royaume de Dieu. Et je pensais que l'homme naturel est all√© au-del√† de ce que ses yeux voient; il tire un atome du ciel, le divise en deux et cela d√©truit la vie humaine. Et si l'homme naturel qui ne conna√ģt rien de Dieu et qui ne peut rien conna√ģtre de Dieu, (√† moins qu'il ne se convertisse, et alors son √Ęme devient vivante par le surnaturel); s'il peut faire cela dans le domaine naturel, que devrait faire l'homme de Dieu? Oh! l√† l√†! Oh! l√† l√†! Mes amis, l'√©glise est si loin en arri√®re! Prions que mon Dieu √©l√®ve Son Eglise. L'homme naturel peut-il, en utilisant les ressources naturelles, obtenir des r√©sultats plus grands que ceux des gens qui se disent Chr√©tiens? H√Ętons-nous vers l'invisible. Les b√©n√©dictions sont v√ītres, elles sont pour vous.
E-8 Maintenant, dans ces r√©unions, je ne souhaite pas que - que quelqu'un manque - soit mal inform√©. Je ne prends pas - je n'essaie pas de prendre la place d'un docteur en m√©decine. Ceci n'est pas la clinique Mayo. Ceci est la Maison de pri√®re. Les docteurs en m√©decine, lorsque Dieu les a plac√©s ici, ils font un bon travail. Mais, les docteurs en m√©decine ne pr√©tendent pas vous gu√©rir, mon ami. Ils affirment assister la nature par des op√©rations, des op√©rations chirurgicales et des m√©dicaments qui sont une assistance √† la nature. Mais la nature doit accomplir la gu√©rison, et la nature, c'est Dieu. Dieu est la nature. Maintenant, c'est pourquoi nous rendons hommage au m√©decin pour son - combien il a fait des progr√®s, combien il a p√©n√©tr√© ces domaines et a d√©couvert des choses qui aident l'humanit√©. Mais maintenant, √† ce que l'on voie, on est arriv√© √† un temps o√Ļ beaucoup de choses - la maladie s'accumule partout. Et je d√©sire aussi faire cette d√©claration : Ces choses que j'affirme concernant la pri√®re pour les malades, je ne pr√©tends pas en faire une seule de moi-m√™me. Je n'ai aucune puissance en moi pour faire quelque chose, je ne suis qu'un homme, illettr√©, non instruit; mais je suis s√Ľr que mon t√©moignage est vrai. Il est vrai qu'un Etre surnaturel est venu vers moi et qu'Il a fait ces d√©clarations, et je n'ai pas d√©sob√©i √† la vision c√©leste.
E-9 Je vous le dis au mieux de ma connaissance. Et tout le monde devrait savoir qu'un homme dépourvu et sans instruction comme moi - je n'ai rien que je puisse présenter aux gens. N'ayant aucune instruction, je ne suis pas un prédicateur; je n'ai même pas une personnalité à présenter aux gens. Et voir que depuis que cela a été proclamé, cela s'est propagé dans chaque nation sous les cieux. Cela fera trois ans, depuis le 07 mai. C'est pourquoi, cela montre qu'il y a une force surnaturelle qui accompagne cette oeuvre. Et chaque soir, je crois que si simplement une personne ne veut pas être un critique, elle verra qu'il y a quelque chose, au-delà de l'effort humain, qui se passe sur l'estrade. Et je laisse entièrement à l'auditoire le soin de juger cela. Maintenant, si vous ne comprenez pas ces choses, ...je - je ne critiquerais pas cela. Si vous - si vous critiquez cela... Maintenant, je vais...?... Mêm si je ne croyais vraiment pas cela, en voyant un mouvement surnaturel, je préférerais garder simplement silence et garder mon témoignage net vis-à-vis du Tout-Puissant, pas vous? Et...
E-10 En effet, souvenez-vous que si vous êtes ici, venant des différentes églises, sans doute vous en venez, quelques-unes d'entre elles ne croient même pas à la Présence Divine...?... Ainsi, ami Chrétien et aussi amis pécheurs; juristes, médecins, qui que vous soyez, je désire aussi dire ceci, qu'il y a eu beaucoup de simulacres sous le nom de la guérison Divine. Il y a eu beaucoup de simulacres à chaque phase de la religion; mais il y a une véritable - une véritable puissance du Saint-Esprit qui délivre l'être humain des liens du péché. Il y a une véritable puissance du Saint-Esprit qui sauve l'affligé de sa souffrance. Et je ne vois pas comment ce clergé peut prétendre prêcher l'Evangile sans inclure la guérison Divine dans l'expiation, car "Il fut blessé pour nos transgressions et par Ses meurtrissures, nous sommes guéris".
E-11 Si vous en retranchez un... il s'agit du m√™me Sang issu du m√™me Homme, sur la m√™me base. Est-ce vrai? Un acte de foi vous gu√©rit. C'est ce que J√©sus-Christ, votre Ma√ģtre, devant Qui un jour chaque genou ici fl√©chira et devant Qui on rendra compte pour chaque parole... Est-ce vrai? Il va... C'est Lui qui a fait cette d√©claration, qui est...?... "Si tu peux croire..." C'est un acte de foi. Un acte de foi concernant le salut changera une prostitu√©e et un so√Ľlard en une dame et un gentleman. N'est-ce pas vrai? En...?... Cela changera une personne rong√©e par le cancer alors qu'un brave m√©decin a fait tout ce qu'il pouvait et...?... et a tout examin√© √† la radiographie; cela ram√®nera cette personne √† une sant√© normale. Pensez-y un peu. Dieu qui est mon Juge, devant Qui je me tiens, sait que c'est une d√©claration qui est tout √† fait vraie, il y en a des centaines, je l'avoue, qui sont vraies. Car si vous ne le croyez pas, moi je ne condamnerais pas quelque chose qui a essay√© d'aider l'humanit√©, le feriez-vous? Je sais... Ce n'est pas une affaire d'argent, vous tous, vous savez cela. Vous connaissez mon coeur et vous pouvez v√©rifier √† mon insu, partout o√Ļ vous d√©sirez aller, si ce n'est pas...
E-12 Lorsque j'√©tais un ministre, un pr√©dicateur baptiste, dans mon √©glise pendant douze ans, je n'avais jamais re√ßu m√™me un rond comme salaire. De toute ma vie, Je n'ai jamais essay√© de pr√©lever une offrande, sauf une fois. C'est alors que je suis all√© √† l'encontre de cela et j'allais... J'avais... Je ne pouvais simplement pas nouer les deux bouts. Et j'ai dit √† ma femme que j'allais solliciter une offrande √† l'√©glise. Lorsque j'ai vu une pauvre petite femme, vers la quatri√®me ou la cinqui√®me rang√©e de l√† o√Ļ je me tenais, s'incliner pour prendre son petit portefeuille et commencer √† tripoter des pi√®ces d'un cent et des pi√®ces de cinq cents l√†-dedans... B√©nis son coeur, elle m'aurait donn√© tout ce qu'elle avait. J'ai dit √† l'auditoire que je plaisantais tout simplement, que je ne voulais pas dire cela. Voyez-vous? Parce que je ne pouvais pas... Je me serais senti coupable en prenant l'argent de cette pauvre vieille m√®re. Ici, bien s√Ľr, de fortes sommes d'argent me sont offertes. Il n'y a pas longtemps, en Californie, des arm√©niens ont liquid√© - liquid√© leur usine de vin...?... ils m'ont envoy√© un ch√®que - un ch√®que d'un montant de plus d'un million de dollars. Et je ne voulais m√™me pas le toucher. Je le leur ai retourn√©. Je pr√©f√©rerais √™tre pauvre et vivre dans une cabane, et avoir la faveur de Dieu, le sentiment de satisfaction du fait que je L'aime, plut√īt que toute la richesse que le monde poss√®de...?... Quelquefois, les petits enfants louchent et leursyeux sont redress√©s... Pour cette pauvre vieille m√®re qui est compl√®tement estropi√©e, pour elle, √™tre gu√©rie vaut plus que tout l'argent que le monde poss√®de. Et c'est sans prix, c'est absolument gratuit. Je n'ai rien √† voir avec cela. J'essaie seulement de faire de mon corps un instrument pour aider les autres.
E-13 Je veux... C'est √ßa mon - √ß'a √©t√© mon attitude tout le temps et je veux quitter ce monde avec la m√™me attitude, sachant qu'un jour, je recevrai une r√©compense, si je peux seulement rester fid√®le jusqu'au moment o√Ļ, pour moi, je...?... J'esp√®re vous revoir tous un jour dans un monde meilleur, o√Ļ il n'y a ni maladie ni tristesse ni chagrin ni d√©ceptions. J'esp√®re que lorsque ce grand souper des noces sera servi au ciel, j'esp√®re que chacun de vous, dans ce b√Ętiment ce soir, sera assis l√†, avec √† vos c√īt√©s votre prog√©niture. Moi aussi, je voudrais √™tre l√†, j'aimerais... Je sais que j'ai l√† une petite fille et une √©pouse bien-aim√©e qui sont all√©es dans l'au-del√†. Et j'ai deux enfants √† la maison, j'aimerais qu'ils soient l√†, eux aussi. Hier soir... Je me demande combien sont pr√©sents, comme cette dame qui est assise ici... Elle est pass√©e par l'estrade, elle avait un pauvre petit enfant qui, physiquement avait des yeux qui louchaient. Quelquefois nous nous posons des questions au sujet d'une ligne qu'on avait l√†-bas. Vous souvenez-vous tous que de tous les miracles qui ont √©t√© accomplis, c'est dans les toutes premi√®res r√©unions, qu'il y avait plus de miracles?
E-14 Maintenant, souvenez-vous, je ne dis pas que je suis un faiseur de miracles; je ne le dis pas, mes amis. Ceci est tout simplement un don pour discerner les maladies; c'est tout. C'est votre foi qui opère le miracle. Non pas... Vous voyez, votre foi dans ce que j'ai dit produit le miracle. Cette dame s'est approchée avec le petit enfant, et elle a dit... comme la petite avait des yeux qui louchaient, je lui ai imposé les mains. Et j'ai simplement demandé à Dieu de la bénir. Et elle a dit : "Frère Branham, tenez l'enfant juste un petit moment." Observez ces choses.
E-15 Toutes les choses miraculeuses qui sont accomplies, à ce que je sache, je les vois à l'avance, avant qu'elles arrivent. Combien d'entre vous se souviennent m'avoir entendu dire que quand je suis en prière dans ma chambre de motel, j'envoie mon manager ici, ne connaissant personne : "Va là et tu trouveras une femme dans telle position, tu trouveras un homme de telle apparence et ce bébé, ce sera un certain... Il peut y avoir une douzaine de bébés comme cela, mais il sera habillé de cette façon-ci..." Je verrai cela en premier lieu. Cela me le montre premièrement. Et puis, on aligne ces gens en face de l'estrade et je n'ai jamais vu Cela faillir dans ma vie. C'est vrai. Et c'est là que les cartes A, les cartes C et d'autres sont utilisées.
E-16 Maintenant, je n'ai pas... Maintenant, croyez-vous que cela est Scripturaire? Tr√®s bien, Saint Jean chapitre 5. J√©sus, le Fils de Dieu passait pr√®s de la piscine de Bethesda, o√Ļ une grande multitude de gens √©taient couch√©s: afflig√©s, estropi√©s, boiteux et aveugles. Vous rappelez-vous cette histoire? Et il y avait l√† un homme avec une affection particuli√®re; il n'√©tait ni estropi√© ni aveugle. Il avait une affection particuli√®re depuis trente-huit ans. J√©sus passa par l√† et gu√©rit cet homme ( Saint Jean 5). Au verset 19 du m√™me chapitre, voici ce qu'Il...?... quand les Juifs s'interrogeaient, se posaient des questions. Il dit: "En v√©rit√©, en v√©rit√©, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-m√™me, sinon ce qu'Il voit faire au P√®re, Il le fait e m√™me." Est-ce vrai? C'est toujours vu d'avance. C'est un don Divin, mon ami, quelque chose qui est dit ici. Peuple, soyez en pri√®re.
E-17 Dans toutes les r√©unions tenues, j'ai vu qu'il n'y a qu'une seule erreur que j'ai commise et que je regrette. C'est au sujet de la dame qui √©tait assise ici dans une chaise roulante, l'autre soir. J'en √©tais tout √† fait s√Ľr. Je ne sais pas ce qui lui est arriv√©; depuis ce temps-l√†, je ne l'ai plus revue. Il y avait deux autres femmes assises √† c√īt√© d'elle dans des chaises roulantes. Si j'avais demand√© √† ce que l'une soit pouss√©e sur l'estrade, √ß'aurait √©t√© faire acception de personne; et je me suis dit que les gens...?... Vous voyez, cette femme √©tait celle √† qui Dieu s'adressait. J'ai promis au Seigneur que je ne ferai plus jamais cela. Toutefois, la petite dame qui est pass√©e avec le b√©b√©, je vais continuer d'en parler, j'ai dit: "Venez et assoyez-vous." Et ensuite: "Si vous croyez de tout coeur que c'est la v√©rit√©, soeur, ne doutez pas du tout; croyez seulement que les b√©n√©dictions de Dieu ont √©t√© prononc√©es sur le b√©b√© et il se r√©tablira. Car les yeux de votre b√©b√© louchent." Je voulais faire cela pour que vous les gens, ici dans l'auditoire, si vous devriez passer dans une - une ligne, juste en passant... Vous puissiez √™tre gu√©ris l√†, juste de la m√™me mani√®re qu'√† n'importe quel autre endroit. C'est vrai. Si votre foi est assez forte pour vous transporter dans le...?... Sinon cela ne se fera pas.
E-18 Et la dame est all√©e l√† et s'est assise. J'√©tais tr√®s fatigu√© ce soir-l√†, √©tant rest√© si longtemps avec vous. Et apr√®s le service... Et hier soir, elle est revenue et elle √©tait assise au fond du b√Ętiment, avec le petit enfant dont les yeux louchaient encore. Mais elle croyait toujours. Et pendant que j'√©tais en pri√®re ici √† l'autel, ce b√©b√© √©tait...?... Elle √©tait en train de jouer avec le b√©b√© et les deux yeux du b√©b√© devinrent normaux...?... Je me demande si cette dame est dans le b√Ętiment ce soir avec l'enfant. [Espace vide sur la bande - ED.] Une v√©ritable soeur... Maintenant, elle a simplement touch√© ce que je lui ai dit √™tre la v√©rit√©. Je crois cela, mes amis. Si vous passez ce soir, si vous venez dans la ligne ce soir, continuez simplement √† croire. Et je vous invite √† croire cela, la seule chose que j'ai, c'est la Parole de Dieu. Et Celui qui m'a parl√© a dit : "Si tu (c'est moi) es sinc√®re et que tu am√®nes les gens √† te croire, si tu es sinc√®re quand tu pries, rien ne r√©sistera √† ta pri√®re, m√™me pas e cancer." Maintenant, c'est vrai, mes amis. Et cela... Si les yeux de ce petit b√©b√© ont pu se redresser, tout simplement en passant par ici et en imposant les mains √† l'enfant... La m√®re le confirme, vous pouvez lui parler si vous le d√©sirez, elle a cru cela de tout son coeur. Et elle √©tait assise...?... les b√©b√©s, si cela avait pris six semaines, elle l'aurait toujours cru. Et les yeux du b√©b√© se seraient r√©tablis. Croyez-vous cela?
E-19 Quelquefois, quand Dieu me montre quelque chose à faire, je peux le faire. Et ensuite... Quant au diagnostic, cela se fait quand l'Ange de Dieu est près, c'est toujours positif. Voyez-vous? Les miracles, c'est phénoménal. Je dois premièrement voir cela, avant que cela arrive. Que Dieu soit avec vous tous. Et j'espère qu'un jour, nous nous rencontrerons encore. J'espère pouvoir revenir dans votre ville et avoir un grand réveil. Et je remercie tous les huissiers, les ministres, le journal et le maire de la ville. Et je crois que le maire de la ville est celui qui voulait venir ce soir à l'estrade pour voir comment se fait le diagnostic d'un cas. C'est certainement votre privilège, frère. Je serais content de faire cela. [Frère Branham tousse. -ED.] Excusez-moi.
E-20 Maintenant, √† n'importe quel moment que je peux vous rendre un autre service, en vous envoyant des mouchoirs oints ou autres, vous connaissez tous mon adresse. Si vous ne la connaissez pas, √©crivez seulement: William Branham, Jeffersonville, Indiana, Bo√ģte Postale 325. Si vous ne pouvez pas vous en souvenir, √©crivez seulement William Branham. Cela me parviendra, je serais content de vous aider de n'importe quelle mani√®re possible. Ainsi, que Dieu vous b√©nisse tous maintenant, pendant que nous inclinons la t√™te pour la pri√®re et avant que nous commencions la ligne...?... Pouvez-vous m'entendre au sous-sol? J'ai oubli√© de descendre pour m'entretenir avec vous ce soir. Je prendrai un moment de repos juste dans quelques instants et je descendrai vous voir.
E-21 Notre P√®re c√©leste, ce soir, nous prions que ceci soit un moment glorieux, ayant entendu les t√©moignages de gu√©rison, de la mis√©ricorde, de la Pr√©sence du Seigneur J√©sus qui est dans le b√Ętiment avec tant de douceur. Et puisse cette soir√©e √™tre l'une des plus grandes de toutes les soir√©es qu'on a pass√©es ici √† Zion. Dieu, b√©nis la terre m√™me sur laquelle cette ville est b√Ętie. B√©nis toutes ces ch√®res personnes, Seigneur. Je n'ai jamais vu pareille ville auparavant. Et maintenant, Seigneur, je crois que la proph√©tie de Ton serviteur, qui s'en est all√© depuis quarante ans, s'accomplira s√Ľrement. Puisse-t-il venir un r√©veil √† travers toute la ville, Seigneur, qui balayera la nation et cette ville, une fois de plus. B√©nis-nous ce soir maintenant, et puisse Ton serviteur √™tre tellement oint de Ta Pr√©sence que toute personne qui passera sera gu√©rie. Car nous le demandons au Nom de Ton Fils J√©sus-Christ. Amen.
E-22 ...?... A présent, nous voudrons que vous fassiez connaissance avec mon manager canadien qui est avec moi maintenant. Voici le Révérend Ern Baxter de la Colombie Britannique qui sera aux réunions du Canada, comme les portes sont ouvertes partout au Canada et outre-mer. Ça va, Frère Baxter. [Frère Baxter parle et conduit le chant "Crois seulement". -ED.] Je descendais juste l'escalier et un homme m'a rencontré là-bas. Il a dit: "Frère Branham, a-t-il dit, je vous serai toujours reconnaissant." Oh là là! ...?... tout le temps. Je ne parle pas de cela. Oh là là! Cela me tue presque de voir des bons amis...?... Il a dit: "Ma fille a été guérie de l'épilepsie." Ma femme... Oh! j'ai oublié de quoi elle a été guérie. Mais Oh...?... tellement différent. Oh, je...?... Cela a plus de valeur pour moi que tout l'argent qu'il y a au monde. L'épilepsie a quitté sa fille...?... C'est si différent...?... lorsque Jésus vient. Dieu a déjà guéri. Il est Celui qui fait toutes choses.
E-23 Maintenant, s'il y a quelqu'un ici ... Je dois chaque soir faire cette d√©claration, mes amis. S'il y a ici quelqu'un qui ne croit pas, qui est juste un peu sceptique, souvenez-vous bien maintenant que je ne serai pas responsable de ce qui arrive √† cet individu pendant les r√©unions parce que ces choses vont d'une personne √† une autre. Chacun...?... Je dis que...?... vous devez quitter et non pas rester dans le b√Ętiment. Vous devez garder la t√™te inclin√©e. Et non pas seulement cela, vous...?... l'auditoire. Maintenant, si vous √™tes un Chr√©tien, je suis s√Ľr que vous allez coop√©rer. Maintenant, les gens au rez-de-chauss√©e - je suis descendu l√†-bas, et ils sont presque aussi nombreux l√†-bas qu'ils le sont ici, c'est juste un bon auditoire. Il y a des gens l√† en bas, dans ce sous-sol, qui suivent le service. Et vous allez me dire que l'amour de Dieu n'am√®nera pas les gens au Seigneur! Les gens sont assis l√†, ils n'ont jamais vu une seule chose...?... Ils ne sont m√™me pas dans la r√©union, mais ils se tiennent simplement tot aussi tranquilles...?... Une ligne qui ne tra√ģne pas ...?... juste assez l√† en bas, pour constituer un groupe pour la pri√®re. Juste une bonne foule...?... de gens. Ils sont assis l√†, tout aussi respectueux et aimables qu'ils peuvent l'√™tre. J'imagine m√™me que pendant qu'on priait, ils avaient inclin√© la t√™te; ils sont juste ce genre de personnes. L√†, au sous-sol, soyez simplement aussi en pri√®re, et...?... votre force, pour croire de tout votre coeur maintenant pendant que nous prions.
E-24 Maintenant, ils vont...?... Le mal est dans votre dos, monsieur. Est-ce vrai? Vous avez...?...et vous m'êtes étranger...?... Certainement, Il sera maintenant...?... nous servons ici dans ce...?... Sans doute que beaucoup de bons docteurs en médecine et bien d'autres ont essayé de vous aider. Ils ont tout fait, au mieux de leur connaissance. Et tout le monde vous aime, et tout le monde veut ...?... Et...?... mais, ils ne peuvent pas toucher...?... Ils ne peuvent pas aller plus loin. Mais, maintenant vous venez au Seigneur Jésus pour qu'Il vous guérisse. Venez en confessant votre foi en Lui et croyez qu'Il vous guérira. [Espace vide sur la bande -ED.]...?... Observez l'auditoire, et que chacun soit simplement aussi respectueux que possible.
E-25 Notre Père céleste, nous T'aimons tant ce soir, et nous croyons que maintenant Tu es prêt à rétablir notre frère, en brisant la puissance de l'ennemi qui l'a lié, et à le renouveler après...?... Toute sa vie, il a été lié par la puissance de l'ennemi. Et ceci a été examiné par plusieurs médecins qui, cependant, ne peuvent aucunement aider cet homme. Et il vient ce soir, Père, pour mettre à l'épreuve la foi qu'il a en Toi. Et nous avons appris dans l'Ecriture que la prière fervente d'un juste comme Elie, a une grande efficacité. Et nous nous rendons compte que nous ne sommes pas des justes; mais c'est Toi qui es juste. Et de tout mon coeur, je demande la miséricorde pour cet homme. Seigneur, nous Te remercions pour chaque effort qui a été déployé pour ce...?... Mais cela a failli. Nous Te remercions pour les hommes qui ont fait cela, qui ont essayé; mais maintenant, Père, laisse que Ta puissance de guérison soit manifestée à notre frère. Je réprime cette puissance démoniaque qui est invisible à l'oeil de la médecine. Je réprime cela au Nom du Fils de Dieu, Jésus-Christ. Quitte cet homme, sors de lui...?... Maintenant, vous...?... Très bien, vous pouvez lever la tête, auditoire. L'homme est guéri. Monsieur, vous pouvez...?... Vous allez très bien maintenant, levez vos mains...?... Très bien...?... J'espère que chacun...?...
E-26 Maintenant, bien s√Ľr...?... Naturellement, ceci ne... N'importe qui peut voir ce qui ne va pas chez cette femme. Elle a le cancer sur le visage, qui la ronge ...?... En fait, une bonne partie de son visage est d√©j√† rong√©e par le cancer. Naturellement, ch√®re soeur, vous vous rendez compte que la vie est trop courte pour vous, si rien n'est fait, si ce n'est pas...?... par Dieu. O√Ļ habitez-vous? Zion? Vous habitez ici dans cette ville. Croyez-vous que si je demande √† J√©sus, vous serez r√©tablie? Vous savez que vous serez gu√©rie. Tr√®s bien. C'est vraiment la foi. Maintenant, je veux que chacun soit respectueux et en pri√®re. Notre Cher P√®re, je me rends compte que notre soeur ici, Ta bien-aim√©e, est en train de mourir. Un cancer hideux est en train de ronger son visage. Et apparemment rien n'arr√™tera cela. Toi seul, Seigneur, peux le faire. Et ne serait-ce pas merveilleux, P√®re, si seulement Tu - nous appr√©cierons tellement ceci, si Tu gu√©ris cette femme ce soir. C'est peut-√™tre pour cela que Tu m'as ramen√©, peut-√™tre que c'est pour cette personne-ci, afin que cela puise constituer un t√©moignage ici, dans tout Zion. Toi qui as gu√©ri les aveugles et qui as fait que les hommes voient, et...?... Tu gu√©rissais...?... Tu as pris les petits enfants estropi√©s et Tu les as gu√©ris de toutes les maladies. Tu es ici ce soir pour gu√©rir notre soeur [espace vide sur la bande -ED.]... et J√©sus-Christ, le Fils de Dieu. Croyez-vous maintenant de tout votre coeur? Peut-√™tre que c'est simplement un peu trop pour vous de croire, mon ami, mais depuis qu'on a pri√©, si vous regardez cette femme, le cancer semble d√©j√† s√©cher sur son visage...?... Maintenant, vous pouvez lever la t√™te, si vous le d√©sirez maintenant. Regardez son visage. Regardez de ce c√īt√©, soeur. C'est juste. Disons simplement: "Merci, Seigneur, pour notre...?..." Combien connaissent la dame? Tr√®s bien...?... pour quelques jours. Dieu soit avec vous, soeur. Elle m'a demand√© si je connaissais...?...
E-27 Tr√®s bien. Maintenant, que chacun soit respectueux. Avancez. Vous Chr√©tiens, n'ayez rien dans votre...?... apr√®s environ deux ou trois minutes, avant qu'on prie pour vous ici. Ici... Non, ici quand m√™me. Sortez votre mouchoir. Levez votre main. Que chacun soit tout √† fait - tout √† fait respectueux maintenant pendant qu'on prie. Faites voir votre main une minute. Vous avez...?... Troubles gastriques. Est-ce vrai? Vous avez aussi des troubles f√©minins...?... Vous avez aussi une maladie de la v√©sicule biliaire. Oui, madame. Vous avez bien s√Ľr √©t√© dans les r√©unions et vous avez vu la vibration et tout, vous savez de quoi je parle. Tr√®s bien. Croyez-vous de tout votre coeur? Mais maintenant, vous savez que... Vous voyez, vous m'√™tes √©trang√®re et j'ai un moyen pour savoir cela. Confessez-vous et croyez-vous que c'est le Seigneur J√©sus-Christ qui...?... souffrance? Tr√®s bien.
E-28 Maintenant, cela... Pouvez-vous voir ces points-l√† sur ma main? C'est ce que nous appelons "vibration". Maintenant, c'est le nom que je donne √† cela. Je sens comme si ma main est engourdie. Voyez-vous comment √ßa se pr√©sente? Je vais d√©placer ma main d'ici, je vais la poser sur ma propre main. Elle n'a plus la m√™me apparence maintenant. Je vais poser la main de monsieur Baxter au-dessus, √ßa n'a toujours pas cette apparence-l√†. Je vais y remettre votre main une nouvelle fois. √áa y est. Voyez-vous ces petites choses blanches qui la parcourent? Voil√† comment on sait ce qui ne va pas chez vous. Maintenant, si vous croyez de tout votre coeur... Tr√®s bien, vous connaissez cela. S'il vous pla√ģt, inclinez la t√™te pour la pri√®re. P√®re, Toi qui as ramen√© le Seigneur J√©sus √† la Vie...?... le monde entier semble √™tre si moderniste, et ils sont - ils se livrent, Seigneur, √† la connaissance au lieu d'avoir une simple foi en Dieu. Nous nous rendons compte que dans le jardin d'Eden, lorsqu'ils ont go√Ľt√© √† l'arbre de la connaissance, ils ont bris√© la communion avec l'Arbre de la Vie. Et depuis ce temps-l√†, l'homme a couru apr√®s la connaissance et il se d√©truit chaque fois qu'il mange de cet arbre : la poudre √† canon, les automobiles et maintenant une bombe atomique. La connaissance, la connaissance... Effectivement, le proph√®te Daniel a dit : "Ils courront √ßa et l√† et la connaissance augmentera." Mais on retourne ce soir √† un...?... d'il y a deux mille ans pass√©s, √† la foi dans le Seigneur J√©sus, administr√©e par un Ange au moyen d'un don de gu√©rison. Toi, d√©mon qui as li√© le corps de cette femme, je t'adjure au Nom du Fils de Dieu de quitter cette femme. Sors d'elle.
E-29 Bien s√Ľr, soeur, vous √™tes en train d'observer et cela n'a pas du tout chang√©. C'est encore l√†. Maintenant, ce n'est pas moi le gu√©risseur. C'est le Seigneur qui est le Gu√©risseur...?... [Espace vide sur la bande -ED.] et l'Ecriture dt que trois t√©moins...?... P√®re, sois mis√©ricordieux envers notre soeur. Et la puissance de l'ennemi qui a li√© sa vie est venue pour lui √īter la vie. Tu es ici pour l'aider. Toi d√©mon, je t'adjure par le Fils de Dieu, J√©sus-Christ, de quitter cette femme. Maintenant, l√†... Maintenant, tu vois bien toi-m√™me, tu vois? La main est-elle dans la m√™me position? Seulement elle est en train de changer, ces petites choses blanches qui parcouraient ma main ne sont plus l√†, n'est-ce pas? Vous voyez comment c'est...?... Ma main est redevenue normale. Est-ce vrai, madame? Tr√®s bien. Quelque chose est arriv√©, n'est-ce pas? Maintenant, l'auditoire peut relever la t√™te. Quelque chose est arriv√© √† la dame. Maintenant, il y a trois t√©moins pour vous. Selon vous, qu'est-ce qui se passe? Pensez-vous que vous serez gu√©rie, madame? Retournez, soyez une femme en bonne sant√©. D'o√Ļ √™tes-vous? Du Tennessee, Cleveland. Tennessee? Bien, que Dieu vous b√©nisse, soeur, vous pouvez continuer votre chemin en vous r√©jouissant. Tr√®s bien.
E-30 Que tout le monde incline la t√™te maintenant. Soyez en pri√®re, vous tous. Amenez votre - votre malade...?... Regardez ici, mon ami, juste une minute. Oh! ce petit gar√ßon est afflig√©...?... Est-ce cela qui le fait marcher de la sorte?...?... Tr√®s bien. Maintenant, croyez-vous que le Seigneur J√©sus-Christ peut faire que ce petit gar√ßon marche normalement?...?... Oh!..?... Tr√®s bien. Je veux que vous croyez de tout votre coeur. Maintenant, le petit gar√ßon est - ne parle pas ou n'entend pas ou ne marche pas convenablement. Il ne marche pas convenablement. Il balance son petit corps comme un - oh, il est tout chancelant. Maintenant, je ne sais pas combien de temps cela prendra pour prier pour le petit gar√ßon, mais je veux que chacun soit tout aussi respectueux que possible. Et si quelqu'un l√®ve la t√™te... Maintenant, ceci n'est pas de la psychologie. N'ayez pas de telles pens√©es. Si c'est le cas, donc J√©sus-Christ s'en est aussi servi. Il a fait sortir les gens de l'endroit, de la maison. Si c'est la v√©rit√© de la Bible, dites : "Amen." [L'assembl√©e dit : "Amen." -ED.] C'est aussi ce que fit l'ap√ītre Pierre... Maintenant, j'esp√®re que vous garderez votre t√™te inclin√©e jusqu'√† ce que vous entendrez ma voix vous dire de lever la t√™te.
E-31 P√®re c√©leste, avec amour et compassion, je viens devant Toi pour ce petit gar√ßon qui est sourd, muet et estropi√©. Seigneur J√©sus, cette m√®re... les docteurs ont essay√© en vain pour son enfant ch√©ri. Ces efforts pour d√©barrasser le petit gar√ßon de cette maladie semblent avoir failli. Accorde-lui l'ou√Įe, le langage et donne-lui le bon contr√īle de son petit corps qui titube entre ces gens qui l'ont conduit ici ce soir. Mais Tu es ici pour le gu√©rir, P√®re. Et je prie que Tu accordes cette b√©n√©diction pour le petit gar√ßon ce soir. Ecoute la pri√®re de Ton serviteur, Seigneur. Toi, d√©mon, qui as li√© ce petit gar√ßon, qui l'as rendu sourd, muet et estropi√©; je t'adjure, par le Fils de Dieu, de quitter cet enfant. Sors de lui. Mes amis, il vous faudra garder la t√™te inclin√©e. Lorsque j'ai lev√© ma t√™te, au moins deux douzaines de vagues froides de vibrations m'ont travers√©...?... [Espace vide sur la bande -ED.]...?... devant les gens, s'ils peuvent seulement avoir la foi et ob√©ir...?... Je Te prie, gu√©ris ce petit gar√ßon. Donne √† Ton serviteur la puissance de la foi pour faire que ce mauvais esprit qui retient...?... dans son petit corps estropi√©...?... Toi, d√©mon, sors du gar√ßon au Nom de J√©sus-Christ!
E-32 M'entends-tu? Gardez la tête inclinée partout. Mets Ton Esprit dans ce petit...?.. Dis: "Maman." Dis : "Maman." [le petit garçon dit :"Dis maman." -ED.] "Papa." [Il répète: "Papa." -ED.] Il m'entend parfaitement...?... parfaitement. Jésus, Jésus. [Il répète : "Jésus." -ED.] "Amen." [Il répète : "Amen." -ED.] Gardez la tête inclinée maintenant. Il m'entend et me parle. Maintenant, juste un moment pendant qu'il...?... Petit garçon, Jésus-Christ, le Fils de Dieu, t'a guéri. Maintenant, viens vers moi en marchant. Baisse simplement les petits bras et viens vers moi en marchant...?... Continue à marcher comme ceci...?... Maintenant, soulève comme cela. Garde tes mains fixes...?... Baissez la tête, vous allez certainement renvoyer cela sur l'enfant. Gardez la tête inclinée...?... Maintenant...?... lève les yeux dans ce sens...?... Amen. "Maman." ["Maman." -ED.] "M'entends-tu?" ["M'entends-tu?" -ED.] Maintenant, va vers...?... Redresse tes petites épaules tout droit comme un petit homme. C'est bien. Maintenant, loue le Seigneur. Gardez partout la tête inclinée, partout. Le voilà tout droit. Gardez la tête inclinée...?... Maintenant vous pouvez lever la tête. Redresse tes petites épaules. Et regarde droit comme un petit homme. [Espace vide sur la bande -ED. ] Dieu est un Guérisseur, n'est-ce pas?...?...
E-33 Voici un cas pour la guérison mentale. Très bien. Que tout le monde incline la tête maintenant. Mère, croyez-vous que le Seigneur Jésus peut guérir cette petite fille?...?... Maintenant, ceci... lorsque chacun doit garder la tête inclinée. Ça, c'est la puissance démoniaque qui a frappé l'enfant. Il y a six ans que cela est venu sur la petite...?... et a lié l'enfant...?... d'environ deux ans...?... Maintenant, elle a de la peine...?... à lui apprendre à marcher...?... une possibilité de sentir comme... Nous espérons que la petite...?... Père, Toi qui as créé les cieux et la terre, envoie Tes bénédictions sur cette petite fille. Satan a placé cette affliction sur la petite enfant. Mais Toi, Tu es ici pour la rétablir. Toi démon, nous t'adjurons par Jésus, le Fils de Dieu, de quitter cette enfant. Sors d'elle...?... Toi, démon, sors de cette enfant, au Nom de Jésus-Christ je t'adjure, quitte cette fille...?... Que chaque tête partout soit inclinée. Quel est son nom? Quel est son nom? Nancy? Nancy, comment vas-tu?...?... Elle est toute souriante maintenant. Elle...?... Si vous voulez...

En haut