ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LA GENÈSE / 53-0729 / Jeffersonville, Indiana, USA // VGR 1 hour and 57 minutes PDF

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LA GENÈSE

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Bon, si quelqu’un a des questions à nous remettre, eh bien, allez-y, remettez-nous ça, qu’un enfant nous les apporte, ou comme vous voudrez. Ou, peut-être que si nous terminons... Ici je–j’en ai à peu près six sur une page, et puis ici, et on en a encore deux là-bas. 2 Maintenant, nous–nous voulons voir. La raison pour laquelle nous faisons ceci, c’est pour voir ce que les gens ont dans leur esprit, à quoi ils pensent. Voyez? Et c’est ce qui produit une bonne église, robuste. Il faut avoir ces–ces moments, il faut, en quelque sorte, passer la chose au peigne fin pour éliminer les graterons, vous savez, et tout, écarter tous les–les obstacles, pour pouvoir avancer d’un pas ferme. Donc, c’est pour cette raison que, de temps à autre, nous faisons une soirée de questions, c’est pour voir ce qu’il en est.
E-3 Alors, s’il y a des questions qui... Bon, cette fois, j’ai pour ainsi dire ouvert l’éventail au maximum. Et j’ai dit... Bon, avant je disais : “Maintenant, si quelqu’un... quoi que ce soit en rapport avec–avec l’Écriture; la réponse. Demandez-la.” (Merci, frère.) Et je disais : “Quoi que ce soit en rapport avec une Écriture; la réponse.” Vous voyez, nous allions donner la réponse à cela. Mais, ce soir, j’ai dit... 4 Vous voyez, alors les gens rappliquaient en disant : “Frère Bill,” ils me posaient la question, “d’après vous, si–si–si Untel a fait telle chose, est-ce que c’est un comportement chrétien?” 5 Eh bien, ça, c’est un peu comme attaquer quelqu’un. Mais j’ai dit : “Eh bien, ce soir, ils pourront prendre cette liberté.” Vous voyez, c’est en ordre. Comme ça nous verrons bien s’il y a des attaques quelque part.
E-6 Oh, je–je–je me sens vraiment bien ce soir. J’ai passé l’après-midi à tondre le gazon, alors je me sens vraiment bien. Dehors, sous un soleil brûlant. -7 Nous avons une–une série de réunions prévue pour bientôt, là, n’oubliez pas. Du vingt-trois août, au stade de Chicago, jusqu’au cinq septembre. Nous nous attendons à des moments glorieux dans le Seigneur, là-bas. Cela a déjà été annoncé partout et diffusé dans tous les journaux. Nous nous attendons à des moments glorieux. 8 Maintenant, j’en ai une, deux, trois, quatre, cinq, six, je pense, sur une page, ici. Et elles se rapportent toutes un peu à la même chose, là, dans–dans le Livre de la Genèse.
E-9 Maintenant, pour commencer, c’est Genèse 1.26, ou 1.26 à 28, le passage que la–la personne avait... ils ont demandé ce que c’était, ce que–ce que cette question... Je veux dire, ont posé cette question, pardon. Et nous voulons commencer par lire cela. Bon, ils l’ont mis par écrit ici. Si vous voulez suivre, là, c’est en ordre. Il est dit : “Dieu créa l’homme, Il les créa mâle et femelle.” Voyez? Ensuite, il a mis Genèse... ou, lui ou elle, la personne a mis Genèse 2.7 : “Il forma l’homme de la poussière de la terre.” Ça, c’est un autre passage. Je vais tous les lire, pour que nous ayons une vue d’ensemble, ici, pour que vous puissiez voir. Bon, donc, la première, la première phase de ceci, c’est qu’il est dit : 1.“Dieu créa l’homme mâle et femelle. Il créa l’homme mâle et femelle.” Bon, ça, je pense que c’est le premier point. Maintenant, dans Genèse 2.7, il est dit : “Il forma” (souligné) “mais d’abord Il créa.” Ça, il l’a... il a souligné ça. “Et Il forma” (souligné) “l’homme de la poussière, et Il souffla dans ses narines”, et ainsi de suite. Or, quelle est la différence, ou quel est le rapport entre les passages de l’Écriture cités plus haut? 10 Or, ceci, c’est... Maintenant, si vous avez noté ça, c’est Genèse 1.26 à 28, et Genèse 2.7. Or, c’est un point très délicat, et il se peut que je–je ne... J’ai mon idée personnelle là-dessus, alors je vais juste vous présenter cela selon ma façon à moi de voir la chose. Et si vous n’êtes pas d’accord, eh bien, il n’y a pas de problème. 11 Et je veux féliciter Frère Neville pour les bonnes réponses qu’il a données aux questions, là. Donc, de bonnes réponses.
E-12 Bon, ici, dans Genèse 1.26 , Dieu a fait l’homme à Son image. Et, si vous remarquez, nous allons le prendre pour que vous puissiez le lire, et, 26 , et si vous voulez le lire avec nous, ça nous ferait plaisir que vous–que vous le fassiez, que vous vérifiiez avec moi. Et Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer,... sur les oiseaux des cieux,... sur le bétail de la terre,... et sur tout animal rampant qui rampe sur la terre. Et Dieu créa l’homme à son image; il le créa à l’image de Dieu; il les créa mâle et femelle. [version Darby]
E-13 Or, ça, c’est... J’ai entendu discuter là-dessus à maintes reprises, et, partout dans le monde, ce point a été l’objet de discussions. Maintenant, dans Genèse 2.7, regardez bien ce qu’Il a fait ici. Très bien, voici : ...Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie, et l’homme devint un être vivant. 14 Maintenant quel genre de formation. La–la personne qui pose la question veut savoir : Quel rapport y a-t-il entre ce passage de Genèse 1.26 et celui de Genèse 2.7? Dieu a créé deux hommes. Et quel a été l’homme, et quel... Quel rapport y a-t-il? Quel... Comment se fait le lien dans l’Écriture? 15 Bon, alors, si vous remarquez bien, là, dans Genèse 1.26 , prenons d’abord la première partie. Dieu a dit : “Faisons.” Or, “faisons”, faisons, c’est un... “Faisons l’homme à Notre image.” Notre, évidemment, nous comprenons bien qu’Il parle à quelqu’un, Il parlait à un autre être. “Faisons l’homme à Notre image, selon Notre ressemblance, et qu’ils dominent sur le bétail des champs.” 16 Si vous remarquez, dans la création, la première chose qui a été créée, évidemment, c’est la lumière. Si vous suivez l’enchaînement de la création, la dernière chose qui a été créée, c’était quoi? Un homme. Et la femme a été faite après l’homme. Très bien, la première... La dernière chose qui a été créée, de la création de Dieu, c’est le genre humain. 17 Mais, quand Dieu a fait Son premier homme, si vous remarquez, Il l’a fait à Sa ressemblance à Lui, il a été fait à l’image de Dieu. Et Dieu, c’est quoi? Maintenant, si nous pouvons découvrir ce que Dieu est, nous pourrons voir quel genre d’homme Il a fait.
E-18 Maintenant, dans Jean, chapitre 4, je, on lit ceci, c’est Jésus qui parle à la femme au... si vous voulez le prendre. Je, comme je n’ai pas eu beaucoup de temps, je n’ai pas noté les passages, je devrai compter sur ma mémoire. Alors, vous, vérifiez-les; bon, si je peux trouver ça en vitesse. Maintenant, commençons vers le chapitre 4, au verset 14 : Et celui qui boira de cette eau que je lui donnerai n’aura jamais soif,... et ce seront des sources d’eau qui jailliront jusque dans la vie éternelle. La femme lui dit : Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je... ne vienne plus puiser ici. Va,... dit Jésus, appelle ton mari,... La femme répondit...
E-19 Je crois qu’il faut aller un peu plus haut, là, pour trouver, trouver ce que–ce que je veux vous faire voir, ici. Peut-être pas, peut-être que je pourrai le trouver ici, ce que je veux voir. Vous dites? Les versets 23 et 24. Très bien. Vous adorez... (C’est ça.) Vous adorez et ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. (Et c’est vrai, vous voyez.) Mais l’heure vient,... Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs (Juifs ou des nations) adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. 20 Maintenant c’est le verset suivant que je veux : Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.
E-21 Alors, si Dieu a créé l’homme à Son image et à Sa ressemblance, quel genre d’homme a-t-Il créé? Un homme esprit. Maintenant, si vous remarquez, après qu’Il a produit toute la création, et qu’Il a créé l’homme esprit, en lisant ceci attentivement (la personne qui a posé cette question), on trouvera ceci, c’est que Dieu a donné à l’homme de dominer sur le bétail, et sur les poissons, et sur tout. Mais la façon dont Il a procédé, là, Il a fait l’homme à Son image, afin qu’il conduise le bétail, qu’il conduise les animaux des champs, exactement comme le Saint-Esprit conduit le croyant aujourd’hui. Voyez? 22 Il était – autrement dit, Adam, le premier homme des créations inférieures de Dieu. La première création, c’était Dieu Lui-même; ensuite, de Dieu est sorti le Logos, qui était le Fils de Dieu; ensuite, du Logos, qui était la Parole (“Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Et la Parole a été faite chair, et Elle a habité parmi nous.”), du Logos est sorti le–l’homme.
E-23 Oh, j’ai un tableau magnifique dans ma pensée en ce moment, si vous voulez, faites un petit voyage avec moi. Je crois que j’ai déjà parlé de ceci, mais, pour le présenter de sorte que vous le voyiez à coup sûr, maintenant, faisons un petit voyage, retournons en arrière pendant un petit moment. Bon, ne pensez pas à la chaleur qu’il fait ici, concentrons notre pensée sur ce dont nous allons parler, et réfléchissons maintenant. 24 Retournons en arrière, cent millions d’années avant qu’il y ait même une étoile, une lune, ou quoi que ce soit dans le monde. Effectivement, à un moment donné, il n’y avait rien du tout ici; il n’y avait que le toujours et l’Éternité. Et tout cela, le toujours et l’Éternité, c’était Dieu, Il était là au commencement. 25 Maintenant, allons nous accouder sur cette balustrade, et regardons là-bas, pour voir ces choses arriver.
E-26 Or : “Personne n’a jamais vu le Père.” Personne ne peut voir Dieu sous une forme corporelle, parce que Dieu n’est pas sous une forme corporelle, Dieu est un Esprit. Voyez? Très bien. “Personne n’a vu le Père, mais c’est le Fils unique venu du Père qui L’a fait connaître”, I Jean, vous voyez. 27 Bon, mais remarquez, là : il n’y a rien, il n’y a que l’espace. Il n’y a pas de lumière, il n’y a pas d’obscurité, il n’y a rien, c’est comme s’il n’y avait rien. Mais là se trouve un grand Être surnaturel, le Dieu Jéhovah, qui remplissait tout l’espace, de tout lieu, de tout temps. Il existait depuis toujours, depuis toujours – Il est le commencement de la création. C’est Dieu. On ne voit rien, on n’entend rien, il n’y a aucun atome en mouvement dans l’air, il n’y a rien, il n’y a pas d’air, rien du tout, et pourtant, Dieu était là. C’était Dieu. (Maintenant observons pendant quelques minutes, et au bout d’un moment...) Cela, personne ne L’a vu, C’est le Père. C’est Dieu le Père.
E-28 Maintenant remarquez. Et puis, au bout d’un moment, je commence à voir une petite Lumière sacrée, qui commence à se former, comme un petit halo ou quelque chose comme ça, qu’on ne peut voir qu’avec des yeux spirituels. 29 Mais regardez, maintenant, pendant que nous regardons, toute l’église, là. Nous sommes debout, appuyés sur une grande balustrade, nous observons ce que Dieu est en train de faire. Nous allons en venir à la question que nous avons ici, et vous verrez comment Il introduit cela. 30 Donc, personne n’a vu Dieu. Et ensuite, là, ce que nous commençons à voir, grâce à des yeux qui peuvent regarder dans le surnaturel, nous voyons se former une petite Lumière blanche là-bas. Qu’est-ce que c’est? C’est ce qui a été appelé, par les lecteurs de la Bible, “Logos”, ou “le oint”, ou “l’onction”, ou la, ce que j’allais dire, la–la partie de Dieu qui a commencé à prendre une forme, afin que les êtres humains puissent, en quelque sorte, se Le représenter. C’était une petite, faible... une petite Lumière qui se déplaçait. Il, c’était la Parole de Dieu. 31 Or, Dieu a donné Lui-même naissance à ce Fils, qui existait avant même qu’il y ait un atome dans... ou, de l’air pour produire un atome. C’était... Vous voyez, Jésus a dit : “Glorifie-Moi, Père, de la gloire que Nous avions avant la fondation du monde.” Vous voyez.
E-32 Maintenant, dans Jean 1, Il a dit : “Au commencement était la Parole.” Et en premier... “Et la Parole était Dieu. Et la Parole a été faite chair, et Elle a habité parmi nous.” C’est Dieu qui descend Se dévoiler, en devenant un être humain. Maintenant regardez bien comment Il a fait ça. 33 Alors, donc, là-bas, quand ce petit halo se forme. Bon, nous ne voyons encore rien, mais c’est uniquement grâce à des yeux surnaturels que nous voyons un halo, là. Ça, c’est le Fils de Dieu, le Logos. Là je peux Le voir en train de s’amuser – comme un petit enfant devant la porte du Père – avec toute l’Éternité. Voyez? Et voilà que, dans Son imaginaire, Il se met à penser à ce que les choses allaient être, et je peux L’entendre dire : “Que la lumière soit.” 34 Et à ce moment-là, un atome a éclaté, le soleil a commencé à exister. Celui-ci a tournoyé pendant des centaines de millions d’années, en formant des fragments solides, en brûlant et en prenant la forme qu’il a aujourd’hui : il brûle toujours, il fissionne toujours des atomes. Si jamais on déclenchait la bombe atomique, la réaction atomique en chaîne emporterait... cette terre serait comme le soleil, là-bas, elle ferait explosion et éclaterait continuellement. Si on pouvait se tenir au loin, dans un autre continent, et de là-bas regarder vers ceci, ça ressemblerait à un autre soleil, alors que les atomes feraient brûler cette terre – si jamais on déclenchait cette réaction en chaîne, que ça se mettait à tourner, à tournoyer comme ça. Ces grandes flammes ont une portée de millions et de millions de kilomètres, ces milliards de degrés Fahrenheit de–de–de chaleur qui est émise par ce soleil.
E-35 Bon, maintenant regardez bien ceci. C’est magnifique! Donc, Il a créé le soleil. Et puis, tout à coup, un gros fragment solide s’est détaché de là, il pesait environ, environ le même poids que cette terre, ça a fait : “Piouou!” Alors, ce Logos, là, le Fils de Dieu, observe cela, Il le laisse poursuivre sa chute pendant cent millions d’années, après quoi Il l’arrête. Ensuite, un autre s’en détache, et Il laisse celui-là (qui s’est détaché) poursuivre sa chute pendant des millions d’années, après quoi Il l’arrête. Maintenant, nous sommes là à regarder, alors que tout cela commence à exister. 36 Or, Il a quelque chose dans Sa pensée. Et qu’est-ce qu’Il est en train de faire? Il est en train d’écrire Sa première Bible. La toute première Bible que l’homme a regardée, c’était les astres, le zodiaque. Et c’est quelque chose de parfait, vraiment, il concordait avec la Bible que nous avons ici. Ce qu’il y a en premier, dans le zodiaque, c’est la Vierge. Pas vrai? Et en dernier, dans le zodiaque, qu’est-ce qu’il y a? Le Lion. C’est-à-dire, la première venue de Jésus, Il est venu par une vierge; la seconde, Il vient en tant que Lion de la tribu de Juda. Voyez? Il a tracé tout ça, l’âge du Cancer, et tout, au fur et à mesure. Or, Il a mis toutes ces choses dans le ciel, Il les a mises en place. Tous ces météores, ces fragments de terre, ou, de soleil, qui sont suspendus là. 37 Or, quand la science se met à chercher ces missiles qui tombent – ça, ça ne sert pas à réfuter Dieu; au contraire, pour moi, ça confirme la chose. Vous voyez, ça rend la chose encore plus réelle. Bon, donc remarquez, tous ces missiles suspendus là-bas, loin du soleil brûlant, et qui avaient été en mouvement dans les airs, évidemment, il y a eu agglomération, et à un moment donné, vous savez, c’est devenu un iceberg.
E-38 Voilà, c’était cette terre, qui a commencé à exister, une espèce de gros morceau de cendre qui s’était détaché, là-bas. Et maintenant, au-dessous de celle-ci, tout ce qu’il y a, c’est un volcan qui tournoie et qui brûle, entièrement; les éruptions se font partout, des matières volcaniques. Et la science affirme que–que ce monde, que la croûte qui se trouve sur sa surface, là où nous vivons, c’est comme la pelure d’une pomme. Et tout... Or, comme elle a une circonférence d’environ vingt-cinq mille milles [quarante mille kilomètres], elle a probablement huit mille milles [douze mille huit cents kilomètres] (approximativement huit mille milles [douze mille huit cents kilomètres]) d’épaisseur. Et pensez un peu, à l’intérieur, c’est un brasier de matières volcaniques. 39 Et les deux tiers de la terre, plus des deux tiers, sont recouverts d’eau; et un tiers est de terre ferme, environ un tiers. Et cette petite, cette croûte sur laquelle nous vivons, elle est remplie d’explosifs dangereux, de gaz, d’essence, de pétrole, et tout. Pas vrai? Et les deux tiers de cela, plus des deux tiers, c’est de l’eau. Quelle est la formule de l’eau? Deux parties d’hydrogène et une partie d’oxygène : des explosifs. 40 Il y a, dans chaque pièce, assez d’électricité pour séparer le chaud du froid, et l’électricité ainsi produite pourrait faire sauter la pièce. On peut placer dans une balle de golf assez d’atomes pour créer une explosion qui ferait disparaître New York. Et l’homme est là, assis sur une marmite d’enfer, et il bombe le torse, il défie la Parole de Dieu et il dit : “L’enfer, ça n’existe pas.” (J’ai ça plus loin, dans un petit moment on va y venir, vous voyez.) Vous êtes assis dessus, tous les jours, une grande marmite pleine. Pendant que vous êtes ici, vous êtes carrément assis dessus, l’enfer est juste au-dessous de vous.
E-41 Et maintenant remarquez, mais là, quand on a découvert ceci pour la première fois, quand Jésus... Maintenant observez ce petit halo, là-bas. Alors je peux voir celui-ci se déplacer vers cette terre, il vient se placer au-dessus d’elle, et là il se met à la rapprocher du soleil. Ce n’est qu’une grosse boule de glace. Et quand elle commence à fondre, alors de grands glaciers commencent à se détacher, dans les régions du Nord, et à descendre. Et c’est ainsi que le Kansas, et le Texas, et tous ces endroits-là, se sont dessinés; et c’est descendu jusque dans le golfe du Mexique. Et voilà que tout était recouvert d’eau. 42 Alors, maintenant nous arrivons à Genèse 1, nous arrivons à la Bible, nous passons maintenant de notre tableau à la Bible. Genèse 1 : “Le monde était informe et vide; et il y avait de l’eau à la surface de l’abîme.” Pas vrai? “Et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.” Là Il a séparé les eaux, Il a fait paraître les collines, et les étendues de terre, et ainsi de suite; Il a asséché tout cela. La végétation et tout, Il a fait ces choses. Et Il a fait la lune. Et Il a fixé les bornes de la mer, de sorte qu’elle ne puisse en sortir.
E-43 Il a rassemblé toutes ces choses, Il a fait...?... Il a fait toutes les autres choses, toute la vie animale, les oiseaux, les abeilles, les singes, et tout le reste, Il a placé tout ça ici, sur la terre. Et là Il pose cette question. “Faisons” (Qui ça? Le Père et le Fils.) “l’homme à Notre image.” 44 Or, si l’homme avait été fait à la ressemblance de cette petite Lumière sacrée, là-bas, ou quelque chose de semblable, Cela, on n’aurait pas pu le voir (il s’agit d’un Être spirituel). Il S’est manifesté ou S’est dévoilé un peu plus, pour Se présenter sous forme d’une trinité, de Père, Fils et Saint-Esprit. Et voici Dieu, qui Se dévoilait maintenant, en descendant produire : “Faisons l’homme”, qui était Son fils, qui descendait de Lui, “l’homme à Notre image”, il était un être surnaturel. “Et qu’il domine sur le bétail des champs, etc.” 45 Alors, l’homme conduisait l’homme... conduisait le–le bétail et tout, exactement comme le Saint-Esprit conduit le vrai, le véritable croyant aujourd’hui. La Voix de Dieu, là-bas, ou plutôt, la voix de l’homme pouvait parler et dire... faire venir le bétail par ici, faire venir les brebis dans ce pâturage-ci, faire venir les poissons dans cette eau-ci. Vous voyez, il dominait, tout lui obéissait.
E-46 Bon, mais à ce moment-là, il n’y avait pas d’homme pour cultiver le sol, Genèse 2, pas d’homme pour cultiver le sol. “Et là Dieu forma l’homme”, Genèse 2.7, “de la poussière de la terre.” Maintenant Il suivit... Il forma l’homme de la poussière de la terre, et Il plaça cet Esprit surnaturel... 47 Or, il était là. Je peux me le représenter de bien des manières. Je peux voir Adam debout... Disons, comme ceci : je le vois debout, semblable à un arbre. Dieu l’avait formé. Il était tout ce qu’il y a de plus mort; ses orteils étaient comme des racines, attachés au sol. Et Dieu a dit : “Qu’il y ait”, ou, Il a soufflé en lui le souffle de vie, et celui-ci a sursauté, il est revenu à lui. Il était un... Il a soufflé en lui le souffle de vie, et celui-ci est devenu une âme vivante. Bon, et il s’est mis à avancer, à avancer.
E-48 Ensuite Dieu a retiré un morceau de lui, de son côté, une côte, et Il a formé une femme. Mais alors, où est-ce qu’Il a pris la femme, l’esprit? Voyez? Quand Il... Dans Genèse 1.26 , Il a dit : “Faisons l’homme à Notre image, selon Notre ressemblance; Il les créa (l’homme) mâle et femelle.” Il a fait un esprit robuste pour l’homme; Il a fait un petit esprit féminin, tendre et délicat, pour la femme. 49 Alors, quand vous voyez une femme agir comme un homme, elle n’est pas à sa place, vous voyez, dès le départ. Voyez? Très bien. Elle est censée... Je trouve qu’il est vraiment dommage que les femmes n’aient pas gardé leur place, d’être délicates, féminines. C’est une honte. Oui, je vous le dis. C’est... Vous savez, je vais dire ceci. Maintenant je ne parle pas de vous, les femmes qui sont ici. Par contre, si ça blesse, eh bien, que ça blesse. Mais regardez, je vais vous demander quelque chose. Il fut un temps où les femmes étaient tellement féminines que, lorsqu’un homme leur adressait la parole, elles rougissaient. Hum! Rougir, c’est quoi, déjà? Ça fait tellement longtemps que je n’ai pas vu ça que, si une femme rougissait, je ne saurais même pas ce que c’est. Elles n’ont plus cette dignité, plus rien de ce bel esprit féminin. Elles sont tout simplement... Elles peuvent... Elles portent des vêtements comme ceux d’un homme, elles se coupent les cheveux comme un homme, elles fument comme un homme, elles boivent comme un homme, elles jurent comme un homme, elles votent comme un homme, elles travaillent comme un homme, alors elles sont devenues rudes, robustes. Oh! la la! On voit par là où vous en êtes. C’est exact.
E-50 Une petite femme distinguée, ça, on n’en voit plus beaucoup, c’est une personne difficile à trouver. Pas vrai? Oui, c’est la vérité. Donc, la femme n’est pas censée se tenir là à agir comme un homme, faire l’importante et la dure à cuire, parce qu’elle est délicate. Dieu l’a faite ainsi. Je peux démontrer ça par les Écritures. Oui monsieur. C’est vrai. Et... 51 Mais, évidemment, on dévie de la question, ici, mais je ne veux pas en dévier trop, de cette question. Mais, vous voyez, c’est là qu’Il a fait Son premier homme, qu’Il l’a fait à Son image.
E-52 De même Dieu, avant même qu’il y ait une seule étoile, Il savait que ce monde existerait. Et Il savait que moi, je serais William Branham, en train de prêcher l’Évangile du haut de la chaire, et que vous, vous seriez Jean Untel, assis là à L’écouter – dès avant le commencement du monde. Alléluia! 53 Or, c’est ce qui embrouille tant les gens, parfois, les–les légalistes et les calvinistes. Voyez? Ils disent : “Pourquoi est-ce que certaines personnes sont destinées à être perdues?” Dieu ne veut pas qu’aucun périsse. Il ne veut pas que personne périsse, mais, par contre, du fait qu’Il est Dieu, Il sait que certaines personnes ne L’accepteront pas. Voyez? Vous voyez, il faut qu’Il... Il fallait qu’Il connaisse la fin dès le commencement, pour être Dieu. N’est-ce pas?
E-54 Donc, Il savait qu’Il aurait ici des femmes, alors Il a tout simplement fait leur esprit, juste là. La Bible le dit, dans 1, Genèse 1.26 : “Il le créa, lui, l’homme,” par une préfiguration, “mâle et femelle.” Amen. Voyez? Par une préfiguration, Il a fait la femme et l’homme, avant même qu’ils aient été formés de la poussière de la terre. 55 Après quoi Dieu a fait l’homme – non pas à Son image. Ce corps-ci n’est pas à l’image de Dieu, ce corps-ci est à l’image des bêtes.
E-56 Vous permettez que j’enlève mon veston? Il commence à faire chaud sur l’estrade. Je porte une chemise déchirée, mais vous ne le remarquerez pas. Ma femme m’a dit que Jessé n’était pas passé prendre la lessive, alors... Mais regardez, le sujet qui nous occupe en ce moment compte plus, pour nous, qu’une chemise déchirée devant la chaire. N’est-ce pas? Pour nous, c’est la Vie Éternelle.
E-57 Maintenant remarquez, l’homme. Dieu savait dès le commencement qu’Il aurait ici des hommes et des femmes, et Il savait que le Sauveur allait venir, qu’Il allait devoir faire venir Jésus et que Celui-ci allait être crucifié. Et Jésus a dit aux disciples, quand Il était ici sur terre, qu’Il “les connaissait dès avant la fondation du monde”, avant même que le monde ait commencé à exister. 58 Et Dieu a aussi dit, ou, c’est Paul qui parlait, dans Galates, disant “qu’Il nous avait prédestinés et nous avait appelés en Lui, avant même que le monde ait été formé”. Réfléchissez à ça! Que Dieu... Tous ceux qui aimeraient entendre ce que l’Écriture dit à ce sujet, levez la main. Ça cadre bien avec cette question. Prenez avec moi Galates, chapitre 1. Regardez bien. Je ne voulais pas dire Galates, je voulais dire Éphésiens. Écoutez attentivement, là, ce que Dieu a dit, Éphésiens 1 : Paul, apôtre de Jésus-Christ par la volonté de Dieu, aux saints qui sont à Éphèse et aux fidèles en Jésus-Christ : Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu le Père et du Seigneur Jésus-Christ! Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Jésus-Christ! 59 Maintenant voici, remarquez : En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde,... (fiou!) 60 C’est assez bien, ça, n’est-ce pas? Ce n’est pas assez bien, c’est vraiment bien! Avant que le monde ait été fondé, Dieu connaissait Orman Neville et savait qu’il allait prêcher l’Évangile. N’est-ce pas merveilleux? “A élus...” Mais, bien sûr, il est un membre de l’Église, et Dieu savait qu’Il aurait cette Église. Et il a dit, Paul, qui parlait à l’église d’Éphèse, a dit : “Il nous a élus en Lui.” Or, nous sommes tous les membres du Corps de Christ. Pas vrai? Et Dieu, avant même que le monde ait été formé, Il nous a choisis, vous et moi, en Lui, avant même que le monde ait été formé. Fiou! Oh! N’est-ce pas merveilleux?
E-61 Or, le premier homme, là, Il a fait le premier homme à Son image, et nous retournons à cette image-là, c’est exact, à notre première image, créée. 62 Quand Dieu m’a créé, moi, William Branham, j’ai existé avant la fondation du monde, Il a fait mon être, mon esprit. Je n’étais conscient de rien, pour autant que je sache, mais, j’étais là. Oh, je–je ne crois pas que vous saisissez. Mais, un instant, Jésus a dit aux disciples qu’Il “les connaissait avant la fondation du monde”, et Paul a dit ici “qu’Il nous avait choisis en Lui avant le commencement du monde”. Donc, il y avait une partie de moi, d’Orman Neville et de vous tous, qui était en Jésus-Christ dès avant le commencement du monde. Voici mon analyse de cela. Ce que je pense, c’est que les gens, aujourd’hui, qui sont possédés de cet Esprit, ou de l’esprit qui est une partie de ces êtres angéliques – des esprits qui ont émané de Dieu, qui ne sont jamais tombés, au commencement, et qui ont résisté au mensonge du diable, au Ciel.
E-63 Et les deux tiers de la terre sont dans le péché, même plus, puisque les deux tiers des anges ont été chassés. Et ces esprits de démons entrent dans les gens et habitent leur corps. Vous voyez ce que je veux dire? Ce sont des démons qui ont déjà, ils ont déjà existé, et ils entrent dans les gens, et leur donnent une nature. Jésus en a chassé sept de Marie-Madeleine. L’orgueil, la vantardise (des personnes importantes, vous voyez), l’impureté, la dépravation, la vulgarité, les jalousies, les disputes. Toutes ces choses, vous voyez. 64 Ceux-là sont des esprits qui ont été formés là-bas, quand Dieu a commencé à faire l’homme, là, à Son image, qu’Il a créé ces êtres surnaturels, ces esprits.
E-65 Après quoi Il a placé l’homme dans la poussière de la terre, le premier homme, qui était Adam. Et cet homme-là a été fait à l’image, cet homme humain, ici, il est fait à l’image des animaux. Ces corps humains sont faits à l’image des animaux. 66 Nous avons la main semblable à celle du singe, et–et nous avons le pied semblable à celui de l’ours. Prenez un petit ourson, dépouillez-le, enlevez-lui la peau, placez-le ensuite à côté d’une petite fille et regardez la différence. Hum! Frère, il faut vraiment y regarder de près. Tout le diaphragme, l’anatomie, c’est presque pareil, la manière dont il est fait, sa forme et tout, très précisément. Ce corps est à l’image de la vie animale, en effet, l’homme a été fait sous une forme semblable à celle de l’animal, parce que son devoir, c’était de conduire les animaux.
E-67 Retirez le Saint-Esprit d’un homme, et il est plus bas qu’un animal, il est pire qu’un animal. C’est une déclaration brutale, ça. Mais prenez un homme dont la pensée n’a pas été régénérée, qui n’a pas le Saint-Esprit pour diriger ses pensées et–et ainsi de suite, il arrachera un bébé des bras de sa mère, et il la violera pour assouvir un désir bestial. C’est exact. 68 Et une femme qui ne vaut rien. Prenez une brave maman cochon, ou une brave chienne, on l’a traitée de tous les noms, pour... Mais, côté moralité, elle, ce n’est que pour avoir ses chiots, et la truie pour avoir ses cochonnets, mais une femme méchante, qui n’a aucune valeur, ce n’est que, c’est rien que de la souillure, tout le temps. C’est vrai. Alors, souvenez-vous que vous, sans Christ, votre moralité, c’est... peut descendre plus bas que celle d’un chien. C’est vrai. 69 Le chien n’a pas besoin de porter de vêtements pour se couvrir, ni aucun autre animal. C’est l’homme qui est tombé, et non la vie animale. Mais la vie animale, du fait qu’elle était sous la conduite de l’homme (la vie humaine), elle y a été assujettie, parce que l’homme était son guide et son conducteur suprême. Et tous les animaux des champs craignent l’homme. 70 Quelqu’un me demandait, à un moment donné, à propos de la chasse : “Avez-vous peur d’eux?” Eh bien, tous les animaux qui ont été créés craignent l’homme, parce qu’il le faut, c’est là depuis le commencement, là-bas. Voyez? Bien sûr. Si vous prenez la fuite, il vous poursuivra, c’est vrai, mais, le chien ou n’importe quoi. Bien.
E-71 Mais maintenant, remarquez : or, cet homme-là, quand il est venu ici... Maintenant regardez, ici vous dites : “Maintenant, qu’en est-il de maintenant, Frère Branham?” 72 Bon, ici vous allez voir ce qu’il en est de Dieu, très précisément, entre l’unité et la trinité, vous allez voir avec précision ce qu’il en est, là. Maintenant regardez. Quand Dieu est descendu, qu’Il S’est dévoilé, qu’Il est descendu Se dévoiler, en devenant cet Homme. Or l’homme, il avait péché, non pas dans son esprit, mais dans son corps : la convoitise, les passions. Et quand il a péché, il s’est séparé de son Créateur. Et alors Dieu, le Logos, Celui-là même qui l’avait créé, est descendu et a été fait à l’image de l’homme. L’homme avait été fait à l’image de Dieu, ensuite il a été fait à l’image des animaux, et il est tombé. Et là Dieu est descendu, à l’image de l’homme, dans l’Homme Jésus-Christ, pour pouvoir souffrir. Dieu ne pouvait pas souffrir sous forme d’Esprit. Comment aurait-Il pu souffrir physiquement sous forme d’Esprit? Il ne le pouvait pas. Alors, Dieu S’est dévoilé, Il a été fait à l’image de l’homme, pour racheter l’homme qui était perdu. Voyez? 73 Et alors Dieu a souffert dans la chair. I Timothée 3.16 : “Sans contredit,” c’est-à-dire sans conteste, “le mystère de la piété est grand. Car Dieu a été manifesté en chair, vu des anges, prêché aux na-... cru, et élevé à la droite du Père.” Pas vrai? Dieu Lui-même est descendu, Il a vécu dans un corps humain, et Il a subi des tentations. “Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec Lui-même.” Vous voyez ce qu’est l’amour? L’Amour de Dieu.
E-74 Bon, alors, je pense qu’avec ça, nous saisissons maintenant ce qu’il en est de cet homme et de cette femme. Or, la femme est, – je vais bien faire pénétrer ceci, maintenant, pour que vous le voyiez, voyez-vous, – la femme est soumise à son mari. Et la Bible dit que “l’homme doit dominer sur sa femme”. Mais ô combien on a changé ça! C’est la femme qui domine sur l’homme : “Là, Jean, tu restes à la maison! Tu n’y vas pas!” Avec ça, c’est réglé : “Oui, ma chérie.” Voyez? 75 Mais permettez-moi de vous dire quelque chose, monsieur. Vous aurez à répondre de votre femme, mais votre femme, elle, n’aura jamais à répondre de vous. Vous êtes le chef de la femme, et Dieu est le chef de l’homme. C’est pourquoi Il a dit : “Que l’homme se coupe les cheveux, à cause de Christ. Et que la femme garde ses cheveux, car si elle se coupe les cheveux, elle déshonore son mari.” Voyez? Selon ce que dit l’Écriture, vous voyez ce que je veux dire?
E-76 À ce propos j’en ai eu une épineuse l’autre jour, à Shreveport. Il était question des femmes, à savoir si les femmes devaient porter les cheveux longs. J’ai répondu “qu’une femme qui se coupe les cheveux, son mari a le droit – et que c’est la Bible qui lui donne ce droit – de divorcer d’avec elle”. C’est exact. C’est ce que dit la Bible. C’est tout à fait exact. Oh! la la! Et des femmes remplies du Saint-Esprit étaient assises là – c’est ce qui leur a été enseigné, voilà tout. Voyez? C’est qu’on néglige, on laisse aller. 77 Il a dit : “Bon, et si elles les coupaient, s’il y avait un problème et qu’elles soient obligées de se couper les cheveux,” il a dit, “qu’elle prenne un rasoir et qu’elle se rase les cheveux”, les coupe très ras, jusqu’à ce qu’ils repoussent sur sa tête. C’est exact. C’est ce que dit l’Écriture. Et il Y est dit : “Si elle se coupe les cheveux, elle déshonore son mari. Et une femme déshonorante, on a un droit légal de la répudier et de divorcer d’avec elle.” Par contre, là, il ne peut pas se remarier. Mais il–mais il peut la répudier, divorcer d’avec elle. C’est exact. Ça, c’est l’Écriture. Oh, frère, ce qu’il nous faut, c’est des soirées où on répond aux questions. C’est exact. Ça, c’est I Corinthiens, chapitre 14 , si vous voulez le lire. Très bien. Bon, ça–ça... Or, cette femme...
E-78 Dieu–Dieu créa l’homme mâle et femelle. Vous voyez ce qu’Il a fait? Il a fait l’homme. Il a fait... Bon, c’est la première question, vous voyez, “Il les créa”, et ainsi de suite, Genèse 1.26 . Genèse 2.7 : “Il forma l’homme de la poussière de la terre, et souffla dans ses narines.” Quelle est la différence, ou–ou quel est le rapport entre ceci et le passage de l’Écriture cité plus haut? Quel rapport est-ce que le premier homme a avec le deuxième homme? 79 Le premier homme, c’est le deuxième homme, manifesté dans cinq sens. Voyez? Maintenant, vous ne pouvez pas–vous ne pouvez pas toucher Dieu avec vos mains, comme ça, vous ne pouvez pas voir Dieu avec vos yeux. Il ne vous les a pas donnés pour ça. Vous êtes...
E-80 Avez-vous déjà entendu un vieux saint, au moment de sa mort, qui dit : “Voilà maman, ça fait des années que je ne l’ai pas vue”? Avez-vous déjà entendu ça, au moment où les gens...? Vous voyez, ce qui arrive, c’est que ces yeux-ci se retirent, et que les yeux surnaturels entrent en action. Voyez? Et puis, parfois, si nous, si Dieu l’a prévu ainsi, nous voyons des visions, alors que l’oeil naturel se retire. Là devant nous, pendant que nous regardons tout droit, voilà devant nous une vision, qui fait voir les choses surnaturelles de Dieu. Vous voyez ce que je veux dire? 81 Donc, regardez : “Quand cette tente où nous habitons sur la terre, ici...” Or certains d’entre vous, les hommes et les femmes, ici, avancent en âge. Regardez : “Quand cette tente,” je pense au vieux papa, là, qui a quatre-vingt-douze ans, “quand cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, il y a un homme spirituel, un corps spirituel qui nous attend, qui ne peut pas périr.” Là je vous verrai. J’irai vers vous.
E-82 Je ne pourrai pas toucher Frère Neville dans–dans, là-haut, parce que Jean les a vus, c’étaient des âmes sous l’autel, ils criaient : “Jusques à quand, Seigneur, jusques à quand?” Vous savez pourquoi; nous avons étudié l’Apocalypse. Nous avons vu que là ils désiraient revenir et revêtir des corps mortels. Ils criaient : “Jusques à quand, Seigneur?” 83 Or, ils se reconnaissaient entre eux, mais ils ne pouvaient pas parler ni se serrer la main, ou, j’imagine qu’ils pouvaient parler, mais ils ne pouvaient pas se serrer la main, ni rien. En voici une représentation, pour le prouver. Quand la magicienne d’En-Dor a fait monter l’esprit de Samuel, et que Saül l’a regardé, il a reconnu que c’était Samuel. Et Samuel a reconnu Saül, et il a dit : “Pourquoi m’as-tu fait sortir de mon repos, puisque tu es devenu l’ennemi de Dieu, et que Dieu s’est retiré de toi?” Pas vrai? Et le vieux Samuel s’est tenu là, vêtu de son manteau de prophète, et il l’a regardé. Il portait un vêtement. 84 La magicienne l’a vu et elle est tombée la face contre terre, elle a dit : “Je vois des dieux qui montent de la terre.” Il a dit : “Pourquoi m’as-tu troublé?” Il a répondu : “C’est que je veux connaître la tournure du combat.” 85 Il a dit : “Demain tu mourras au combat,” et ses fils aussi, “et demain soir, à cette heure, vous serez avec moi.” Voyez? Or il était conscient, et il avait exactement la même apparence que lorsqu’il était ici sur terre, devant cette magicienne qui était là, en train de le regarder, et de Saül.
E-86 Maintenant remarquez. Souvent... Et puis, papa, ou maman, quand ils étaient en train de mourir et qu’ils voyaient leurs bien-aimés qui se tenaient là? Ils les reconnaissaient. Mais c’est dans le corps surnaturel. 87 Mais maintenant, voici ce qui est glorieux. Au retour de Jésus, à la résurrection, ce ne sera pas ce corps-là. Ce corps-là, cet être surnaturel que Dieu a créé au commencement, c’est ce qui reviendra sur terre pour prendre un autre corps, qui n’est pas né d’une femme mais qui a été créé par Dieu (Alléluia!), qui ne vieillira jamais, qui n’aura jamais une seule ride, qui n’aura jamais un seul cheveu gris sur la tête, mais qui, au contraire, sera parfait pour toujours! Alléluia! Oh, frère, il y a de quoi me faire pousser des cris de joie en une soirée chaude! C’est vrai! Oh, je laisserai ce corps mortel, pour saisir le prix éternel! Pourquoi est-ce que nous nous ferions le moindre souci?
E-88 Voilà le plan tout entier, qui repose juste là : comment Dieu m’a créé, au commencement. Je suis venu ici sur terre, j’ai pris ma position comme prédicateur de l’Évangile, ou vous comme homme ou comme femme ayant reçu le salut, et nous vivons cette vie par la grâce de Dieu. Alléluia! Et ce même esprit, qui était là-bas au commencement, repart d’ici. Je retourne là-bas, en ayant conscience que j’ai été ici (Alléluia!), et puis j’attends là, sous l’autel, béni à jamais, dans le repos. Ensuite, à mon retour, je reprends mon corps, au mieux de sa forme, avant que la mort l’ait jamais frappé. 89 La mort vous frappe quand vous avez vingt-deux ou vingt-trois ans, vous commencez alors à décliner. Vous n’êtes plus l’homme que vous étiez avant, la femme que vous étiez avant, une fois que vous arrivez à l’âge de vingt-cinq ans, quelque chose s’installe. Les rides commencent à apparaître sous les yeux. On ne peut pas se laver comme on le faisait avant. À trente ans, on le remarque pas mal. Attendez d’avoir quarante-quatre ans comme moi, et là vous allez vraiment le remarquer. Mais, oh, frère, attendez que j’aie quatre-vingts ans, quatre-vingt-dix ans, et que je sois là, appuyé sur une canne. Qu’est-ce? Dieu m’a mis dans la course pour que je coure. Mais, un jour glorieux... C’est la mort qui s’installe.
E-90 Autrefois j’avais les épaules bien droites, j’avais les cheveux noirs (et j’en avais beaucoup), et je n’avais pas de rides sous les yeux; et regardez-moi maintenant : je me ratatine, mes épaules s’affaissent, je grossis, j’ai des rides sous les yeux, je suis chauve. Regardez donc quel effet la mort a produit sur moi ces vingt dernières années. C’est la mort qui produit cet effet. Attendez que j’arrive à quatre-vingts ans, si Dieu me prête vie, et regardez de quoi j’aurai l’air, debout comme ceci, appuyé sur une vieille canne, tremblotant, comme ça, quelque part. Mais, alléluia! un jour glorieux, la mort prendra toute son ampleur. Ensuite, quand je ressusciterai, à la résurrection, je serai ce que j’étais, tel que Dieu m’a fait ici sur terre quand j’étais au mieux de ma forme, dans un corps qui n’a pas été fait par Mme Branham et M. Branham, mais qui a été créé par Dieu Lui-même; exempt de toute tentation, exempt de tout péché, exempt de tout le reste, plus jamais de maladie ni de chagrin. Oh! la la! 91 Alors, je prendrai ma petite femme par la main, et je me promènerai dans le Paradis de Dieu, comme ça, de nouveau. Vous ferez la même chose. Ce ne sera plus cette femme aux cheveux gris, que vous emmenez avec vous ce soir et que vous appelez votre épouse, mais elle sera aussi belle qu’elle l’était le jour où vous l’avez épousée, devant l’autel. Alléluia! Fiou! Un homme a de quoi pousser des cris de joie, n’est-ce pas? Voyez?
E-92 Très bien, le voilà, le rapport. Dieu est bien décidé. Quand Dieu décide de faire quoi que ce soit, cette chose-là ne peut pas faire autrement qu’arriver. Satan a gâché le tableau, ici, par le désir sexuel, par la femme, pour produire des enfants. Il a gâché ça. Mais allez-y, faites-en, ça va. Cette demeure dans laquelle nous habitons sert à nous faire prendre forme; en effet, tout ce que vous faites, dans cette vie, c’est de prendre votre forme et votre image, ce que vous êtes. Si vous avez les cheveux roux maintenant, vous aurez les cheveux roux là-bas. Si vous avez les cheveux noirs maintenant, vous aurez les cheveux noirs là-bas. Vous voyez, ce que vous étiez au mieux de votre forme. Et si vous, si Satan a interrompu le tableau et que vous n’avez même pas atteint... Ce que Dieu avait prévu que vous seriez, c’est ce que vous serez. Oh, comme c’est glorieux! Le voilà, votre homme.
E-93 Maintenant, Genèse 2. Dites donc, il faut que je me dépêche, que je réponde à ces questions. (Tu as quelque chose? Tu en as? Tu en as reçu? Tu as celles-là, auxquelles il faut répondre?) Très bien, Genèse 2.18-21 : 2.Dieu a formé Ève de la côte d’Adam, Genèse 2.18-21. Dieu a-t-Il créé les hommes et les femmes à ce moment-là, a-t-Il fait Adam et Ève–Ève? 3.Et Caïn est-il allé vers la création juste de l’homme et de la femme pour y prendre sa femme? 94 Bon, là nous allons, je ne... La personne qui a écrit celle-ci est probablement présente. Donc, quand Dieu... La première question ici : Dieu a-t-Il formé les hommes et les femmes, dans Genèse 2.18-21? 95 Non. Je–je, comme vous le verrez ici, 2.18-21, maintenant remarquez : L’Éternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. L’Éternel... forma de la terre tous les animaux... et ainsi de suite. 96 Or, Dieu a formé Ève d’une côte d’Adam. Aujourd’hui la femme a une côte de plus que l’homme, dans son anatomie et sa charpente, parce qu’une côte a été retirée du corps d’Adam. Adam avait déjà été créé, il était en vie, et il se sentait seul, et alors Dieu a dit : “Il n’est pas bon que l’homme vive seul.”
E-97 Donc, les prêtres, et tout, à qui on refuse le droit d’avoir une épouse. Bon, là-dessus, l’église romaine peut faire ce que... Ça, c’est eux, et c’est eux qui devront répondre de ça–de ça, pas moi. 98 Eh bien, un–un homme m’a demandé dernièrement, il a dit : “Que pensez-vous?” Un prêtre, il a dit : “Que pensez-vous de ce jeune prêtre, ici en ville, qui est parti avec cette femme, cette jeune fille, une fille de Jeffersonville, ici, et qui s’est marié avec elle?” De l’église irlandaise, vous vous en souvenez. Son nom m’échappe. 99 J’ai dit : “Il avait le droit de se marier, autant que moi. C’est exactement ce que je pense à ce sujet.” J’ai dit : “La seule chose que je maintiens... Je pense qu’il a mal agi, en ce qu’il aurait d’abord dû aller démissionner de son poste à l’église, avant d’aller se marier avec cette jeune fille, au lieu de s’enfuir, comme ça.” 100 Bon, vous vous rappelez quand c’est arrivé, il y a quelques semaines, ici à Jeff, le prêtre catholique irlandais, pas loin d’ici. C’était un jeune homme, et il allait... il avait une petite amie, ici. Et quand il... On lui avait remis une grosse offrande d’amour, on allait le transférer dans une autre paroisse, l’envoyer quelque part à Indianapolis. Et il a simplement pris l’offrande d’amour, la jeune fille et tout, et il est parti se marier, et on n’a plus eu de nouvelles de lui. Eh bien, il avait le droit de se marier, mais il n’avait pas le droit de faire ça. Il n’aurait pas dû faire ça. Il aurait dû aller vers la–l’église, leur dire : “Tenez, je démissionne de mon poste de prêtre. Je vais me marier, un point c’est tout.”
E-101 Bon, mais Dieu, quand Il a fait Ève, et–et, Adam et Ève au même moment, tout ce qu’Il a fait là, c’est le surnaturel, l’Adam esprit et l’Ève esprit, l’homme et la femme. Ensuite, quand Il a fait... qu’Il a placé Adam ici, il n’était pas bon que... Vous voyez, c’est le tableau de Dieu qui se dévoile continuellement. Toutes ces choses, comme ceci, elles se–elles s’enchaînent, elles se déploient toujours plus, elles continuent jusque dans le Millénium, là-bas, et se poursuivent jusque dans l’Éternité. C’est tout simplement le tableau de Dieu qui se dévoile, Dieu qui Se dévoile. 102 Ici Dieu S’est manifesté en Jésus-Christ, pour démontrer ce qu’Il était. Jésus, qu’est-ce qu’Il était? Un homme de douleur, habitué à la souffrance, plein d’amour. En s’adressant à la prostituée : “Où sont tes accusateurs? – Je n’en ai pas, Seigneur. – Moi non plus, Je ne t’accuse pas. Va, ne pèche plus.” 103 Fatigué et las, après avoir fait environ trente milles [cinquante kilomètres] à pied, ce jour-là, dans le sable du désert, et tout; une femme de la ville de Naïn arrivait : son fils unique gisait là, mort. Il a arrêté le cortège funèbre, Il a imposé Ses mains sur lui, Il a dit : “Lève-toi.” Et le jeune homme, qui était mort, s’est relevé. Voilà–voilà notre Seigneur Jésus. (Merci, Teddy, mon garçon.) Voilà comment était notre Seigneur Jésus. Il n’était jamais trop fatigué, jamais trop las pour faire une bonne action. Très bien. Maintenant voici une autre chose : Caïn est-il allé vers la–la première création de l’homme et de la femme pour y prendre sa femme? 104 Ça, c’est une question extrêmement délicate, maintenant écoutez très attentivement. Bon, oh, je, vous avez vu des gens mettre dans le journal : “Où Caïn est-il allé chercher sa femme?” Oh, moi-même j’avais coutume d’en parler. 105 Ce n’est qu’environ quatre ans après ma conversion que j’ai enseigné qu’il existe un enfer qui brûle. Il fallait que je le voie dans les Écritures. Si je ne sais pas, je ne dirai rien sur le sujet. Voyez? 106 Mais, maintenant : “Où Caïn est-il allé chercher sa femme?” Donc, c’est la–l’analyse de cette question, là. “Caïn est-il allé vers sa femme, vers la création de l’homme et de la femme, pour y prendre sa femme?” Voyez? Bon, alors, un des premiers...
E-107 Mme DeArk, là, vous avez tous entendu parler de sa guérison, l’autre nuit, alors que Dieu l’a bénie et tout. Elle était sur son lit de mort, et ils sont venus à deux heures du matin. 108 Et donc, c’est comme ça que j’en suis venu... Son garçon, Georges, ce garçon était un médium, Ed aussi. Ils étaient dans un magasin, et là j’ai entendu des gens qui discutaient, à savoir où, en premier, où Caïn est allé chercher sa femme. Eh bien, celui qui avait pris la parole semblait être le meilleur pour présenter des arguments, il a dit : “Moi, je vais vous le dire, où Caïn est allé chercher sa femme,” il a dit, “Caïn est allé là-bas et il s’est marié avec un grand singe femelle.” Et il a dit : “C’est de ce grand singe qu’est venue la race noire.” Il a dit : “Si vous remarquez, la tête des gens de couleur est un peu pointue, comme ça, comme–comme celle du singe, sa tête.” 109 Eh bien, j’étais là, je n’avais qu’environ deux mois d’expérience dans l’Évangile. J’ai dit : “Je ne veux pas vous contredire, messieurs, parce que je ne suis pas un érudit, je viens de recevoir le salut. Mais,” j’ai dit, “si c’était le cas, alors la race des personnes de couleur aurait cessé d’exister à la destruction antédiluvienne, quand le monde a été détruit par l’eau, puisque Noé et sa famille étaient les seules personnes présentes dans l’arche. C’étaient les seules personnes présentes dans l’arche. La race noire aurait cessé d’exister,” j’ai dit, “si c’était le cas.” J’ai dit : “Non monsieur! La race noire n’est pas du tout venue de là. Non monsieur. La race noire provient du même arbre que nous, de même que tous les êtres humains, du même arbre.” Il n’y a aucune différence. C’est exact. Nous sommes tous... L’un peut être jaune, l’autre brun, l’autre noir, l’autre blanc, l’autre pâle, l’autre rouge, tout simplement comme ça, mais vous provenez tous de ce même arbre. Ça, ce n’est que la partie physique, ici. C’est vrai. Vous êtes un être humain exactement pareil, créé ici par Dieu.
E-110 Et maintenant, remarquez. Il n’y a pas longtemps, j’étais là, avec des médecins, à Louisville, je parlais, racontant qu’en Afrique, que là-bas ces pauvres gens, surtout ceux qui sont cannibales, qu’une femme avait pris un petit bébé, elle avait trouvé un petit bébé, et–et elle l’avait battu, comme ça, et l’avait attaché sur un buisson, et l’avait laissé pourrir pendant quelques jours, vous savez, jusqu’à ce qu’il se contamine, avant qu’ils le mangent, vous savez. N’importe quoi, comme ça, ils laissent pourrir ça pendant quelque temps, pour que ça s’attendrisse. 111 N’allez pas penser que c’est trop affreux, ce que font les cannibales. En Angleterre, ils font la même chose, ils tuent des faisans, et ils les suspendent aux arbres jusqu’à ce que les plumes tombent toutes seules, et là ils les mangent. Et ça, c’est la race qui est à l’origine des Anglo-Saxons, en Angleterre. C’est vrai. Et n’allez pas penser... Vous n’avez pas besoin d’aller en Angleterre, vous n’avez qu’à descendre dans les États du sud, vous y verrez la même chose. Certainement. Tout homme qui peut manger un escargot ou–ou un serpent à sonnette, peut manger n’importe quoi d’autre. Alors... Oui.
E-112 Maintenant remarquez, permettez-moi–permettez-moi de vous dire ceci. Mais voici ce qui est arrivé. Les noirs, la–la race noire n’a rien à voir là-dedans. Caïn... 113 Maintenant je veux que vous soyez attentifs. Ils disent “qu’il alla dans le pays de Nod”. Or, Caïn était en Éden. Et l’Éden, le jardin d’Éden était à l’est d’Éden. Pas vrai? Le jardin d’Éden était à l’est, en Éden, du côté est d’Éden. Les Chérubins y ont été placés, et l’Arbre de Vie se trouvait à la porte, à l’est du jardin, et c’est là, je pense, que Caïn et Abel ont offert leur sacrifice. Et c’est là qu’était le Chérubin à l’épée flamboyante, qui ne les laissait plus entrer : à l’est de la porte! 114 Avez-vous remarqué, Jésus viendra de l’est. La lumière se lève à l’est. Tout vient... La civilisation a commencé à l’est, et a parcouru son trajet vers l’ouest, jusqu’à ce qu’elle ait bouclé son circuit et se retrouve au point de départ. Nous sommes l’hémisphère occidental. Celle de l’est, la civilisation orientale est la civilisation la plus ancienne. D’après les historiens, la Chine est la civilisation la plus ancienne du monde, aujourd’hui. À l’est!
E-115 Oh, nous pourrions vraiment passer des heures sur ces questions, sur une seule d’entre elles, mais ce ne serait pas juste, il y a les autres. Mais remarquez, voici... Combien aimeraient savoir ce que nous croyons au sujet de Caïn, où et qui était la femme de Caïn? Faites voir. Très bien. Je vais vous dire ce que Caïn a fait, et c’est la seule réponse sensée à laquelle on peut arriver : Caïn s’est marié avec sa propre soeur. Forcément, puisqu’il n’y avait qu’une seule femme sur terre à ce moment-là; la Bible fait mention de la naissance de trois personnes seulement : Cham, Sem, ou, non, pardon, c’était Caïn, Abel et Seth. Mais, s’il n’y avait pas eu... La Bible fait rarement mention de la naissance d’une fille. Vous savez ça.
E-116 Bon, je m’en prends pas mal aux femmes, ce soir. Mais, regardez, le monde se livre au culte des femmes, mais les femmes, c’est ce qui a été l’instrument du diable, au commencement. Et une femme injuste, aujourd’hui, c’est le meilleur instrument qu’il puisse avoir. Elle enverra plus de prédicateurs en enfer que tous les débits d’alcool du monde. Une petite dévergondée, avec une cigarette au coin de la bouche, ses cheveux tout coupés et frisés, comme ça, et de très longs cils qui battent de haut en bas, frère, et avec un petit, un assez beau physique, regardez-la bien faire. 117 Prédicateur, tu as intérêt à te couvrir du Sang de Jésus-Christ. C’est vrai. Allons, ne me racontez pas d’histoires, vous êtes des hommes! J’en ai trop vu. Maintenant, regardez bien, ici. Le mieux, c’est de garder votre pensée centrée sur Jésus-Christ, que vos pensées soient pures.
E-118 Comme Paul l’a dit, là, il a dit : “Il est... Nous savons que nous avons le droit de mener avec nous une soeur. J’ai le droit de le faire, mais”, il a dit, “je ne le ferai pas.” Vous voyez, il ne voulait pas le faire. Il a dit : “Je sais que les ministres doivent vivre de leur–leur, qu’on ne doit pas museler le boeuf qui foule le grain.” 119 Vous savez, il nous arrive de penser que, parce que nous sommes prédicateurs... (Pas vous et moi, ce n’est pas ce que je dis, frère.) Mais les prédicateurs pensent que–que, parce qu’ils sont prédicateurs, ils sont quelqu’un de plus important qu’un laïque de l’église. Vous n’êtes pas plus important, vous n’avez pas plus de prix aux yeux de Dieu, que l’ivrogne qui s’est converti il y a une heure. 120 Voilà une chose qui n’a pas été éliminée par la réforme, c’est ce genre de chose. Je sais que je signe mon nom avec “Révérend”. C’est exact, ce n’est qu’une–qu’une coutume d’aujourd’hui, mais ça ne devrait pas se faire. “Révérend”, “évêque”, “docteur”, et toutes ces choses, ce sont des titres de fabrication humaine, et ce sont des absurdités! Dans la Bible, c’était “Pierre”, “Jacques”, “Paul”, “Jean”, et tous les autres.
E-121 Paul a dit : “Bon, tenez, je sais que je prêche l’Évangile, ça–ça–ça, c’est mon devoir.” Je suis prédicateur, il est prédicateur, Frère Neville est prédicateur, mais... C’est notre devoir, ça, d’être prédicateurs. Eh bien, c’est ce que nous sommes censés faire, c’est tout. “Mais moi, je vais faire quelque chose”, a dit Paul, “de plus que cela.” “Bon, j’ai le droit de recueillir de l’argent,” a dit Paul, “mais je vais faire des tentes, juste pour vous montrer que je peux–je peux faire des sacrifices.” Il a dit : “Il est honorable, le mariage est honoré de tous, le lit est exempt de souillure. Il est bon que l’homme se marie.” Il a dit : “J’ai le droit de me marier. Moi, je–je pourrais me marier, j’ai le droit, légalement, de me marier. Mais je ne me marierai pas, c’est tout, je veux faire ce sacrifice-là aussi, pour le Seigneur.” Voyez? Et puis il a dit : “Chaque homme connaît sa vocation. Qu’il fasse selon... Certains sont eunuques à cause de la Parole de Dieu, et tout.” 122 Nous voulons faire quelque chose de plus que notre devoir. Et si vous êtes réellement né de nouveau de l’Esprit de Dieu, et que vous dites : “Eh bien, c’est mon devoir d’aller à l’église, il va bien falloir que j’y aille.” Oh! la la! Eh bien, moi, je veux faire plus que ça, je veux gagner des âmes à Christ. Je veux faire quelque chose! Je veux rendre visite aux malades, faire quelque chose pour Lui. Prêcher aux services funèbres, c’est mon devoir, prêcher l’Évangile, c’est mon devoir, prier pour les malades, c’est mon devoir. Je vais faire quelque chose d’autre, je vais aller faire quelque chose pour lequel Dieu m’honorera.
E-123 Maintenant revenons à Caïn. [espace.non.enregistré.sur.la.bande–N.D.É.] Car Ève était la seule femme qui avait été créée par Dieu, alors, si elle n’avait pas eu de filles, à la mort de cette dernière femme (de la seule femme), la race humaine aurait cessé d’exister. Pas vrai? Il n’y aurait pas eu d’autres femmes. Donc, forcément qu’elle a eu des filles. Et Caïn s’est marié avec sa propre soeur, forcément, puisque les femmes ne pouvaient pas provenir d’ailleurs. 124 Et à cette époque-là, il était légal et légitime de le faire, même dans le cas d’Abraham, et même jusqu’à Isaac. Isaac s’est marié avec sa cousine germaine. Et Abraham s’est marié avec sa propre soeur, sa soeur consanguine. Son père... Ils étaient nés de mères différentes, mais du même père. Le germe provient du sexe masculin. Sara, qui a mis au monde le merveilleux Isaac. Pas vrai? Il n’y avait personne sur la terre, en ce temps-là. 125 Toutes ces choses étaient des types, qui montraient que... Nous y voilà, mon frère! Isaac, Rébecca est un type de l’Église, et Isaac est un type de l’Épouse, de Christ. Pas vrai? Et il faut qu’ils soient parents par le Sang! Alléluia! Amen! Parents par le Sang!
E-126 Donc Caïn s’est marié avec sa soeur, et c’est... Ensuite ils sont allés là-bas, dans le pays de Nod. Maintenant nous aborderions un sujet profond si nous allions un peu plus loin, et je suis content que vous ne soyez pas allé plus loin dans votre question. (Par exemple : “D’où venaient ces géants qui étaient dans le pays là-bas, à cette époque?” Josèphe et d’autres soutiennent bien des thèses là-dessus.) Amen! Si je n’ai pas répondu comme il faut, frère, présentez-la de nouveau dimanche matin. Très bien. 4.Pourriez-vous expliquer que le dimanche est le premier jour de la semaine, et le samedi le septième jour? Les Chrétiens vont à l’église le dimanche, le premier jour de la semaine. Ne devraient-ils pas y aller le samedi, le septième jour de la semaine? 127 Bon, eh bien, mon cher ami, quelle que soit la personne qui a posé cette question, c’est une très bonne question. C’est une vieille question, qui fait l’objet de débats parmi des milliers de personnes qui étudient ce sujet aujourd’hui, mais, si vous me permettez, je vais présenter ma version, vous voyez, c’est tout ce que je peux faire. Et si je n’ai pas raison, eh bien, supportez-moi, et que Dieu me pardonne, vous voyez, si ce que je présente est faux.
E-128 Là, pour ce qui est de la loi... Bon, c’est probablement une personne adventiste du septième jour, qui est assise ici. C’est ce que j’ai étudié en premier, le mouvement adventiste du septième jour. C’est vrai. C’est le premier mouvement que j’ai étudié, celui des adventistes du septième jour. Et quand ils sont venus me dire que “le samedi était le septième jour”, frère, que ça correspondait au calendrier juif. Et que le calendrier romain n’arrangeait rien, qu’en réalité, c’est le samedi qui devrait être le dimanche. Eh bien, là, ils m’avaient fait accepter quelque chose, j’étais emballé, je pensais que c’était vrai. Tant que je lisais leur documentation à eux, j’adhérais à ça, à cent pour cent; mais, un jour, j’ai mis la main sur une Bible, et là j’ai vu qu’il en était autrement. Voyez? 129 Donc, le samedi est le jour du sabbat, selon le cycle hebdomadaire. Or, nous ne savons pas. Cela a été modifié, et il y a eu tellement de modifications qu’on ne pourrait jamais savoir ce qu’il en est au juste. Voyez? En effet, nous... Bon, les Juifs déclarent que nous sommes presque, que nous sommes environ en 197 0, selon leur cycle, leur calendrier. D’après le calendrier romain, on se situerait en 195 3. Et il y a eu un autre calendrier, d’après lequel on se situerait ailleurs. Mais voilà une preuve du Christianisme, ils sont basés sur la naissance du Christ. Vous voyez, c’est d’après cela que nous nous situons.
E-130 Mais, alors, quant à un septième jour; bon, il y a beaucoup de pentecôtistes qui prônent le sabbat–sabbat, l’observance du sabbat, qui observent le sabbat du samedi. Or, ils disent : “Il n’y a aucune Parole de la Bible qui déclare qu’on doit observer le same-... le dimanche, ce jour-là.” Maintenant, je dois dire la même chose au sujet du sabbat, dans le Nouveau Testament. Voyez? Or, le samedi, c’était le jour de sabbat qui avait été donné aux Juifs. Seulement il n’avait été donné que pour une période. 131 Bon, ceci pourrait susciter une autre question en contrecoup. Mais, maintenant remarquez. Quand Dieu s’est reposé, le septième jour, là on n’a pas observé le septième jour, pour–pour autant que je sache, dans l’Écriture, pas avant presque mille cinq cents ans. Et dans le désert, Dieu a donné à Israël le septième jour, qui devait servir de signe entre... Dieu.
E-132 Et Dieu s’est reposé le septième jour, Son jour de repos commémoratif. Je le dis comme ça pour aider cette personne qui est peut-être un–un frère ou une soeur adventiste du septième jour, vous voyez, et ils ont une église charmante. Alors, maintenant remarquez, je ne suis pas tout à fait du même avis qu’eux, sur–sur cette question. 133 Or, Dieu a sanctifié le septième jour. Les six jours, c’étaient ceux de l’homme. Le septième jour, c’était le jour du repos de Dieu, qui était un type, un type du Millénium. Bon, maintenant ceci, remarquez comme–comme ça cadre bien. Bon, quand Jésus est venu sur terre, ce pour quoi on a crucifié Jésus, c’est parce qu’Il n’observait pas le jour du sabbat; les deux seules accusations qu’on a portées contre Jésus, c’est “qu’Il avait violé le jour du sabbat, et qu’Il Se faisait Dieu”. Et Il a déclaré qu’Il était Maître du sabbat. Il avait... Il était aussi le Sabbat de Dieu, et Il était Dieu. Ils ne pouvaient donc L’accuser d’aucune manière.
E-134 Maintenant, si vous me permettez, je vais résoudre cette question pour vous, vous montrer quel jour nous devons observer. Or, y a-t-il un passage de l’Écriture? Je vais poser cette question, pour vous aider : Y a-t-il un passage de l’Écriture, Frère Branham, qui stipule et qui nous autorise à observer le dimanche exactement comme les Juifs observaient le samedi? 135 Non, monsieur, il n’y en a pas. Il n’y a pas un seul passage dans la Bible, qui, – dans le Nouveau Testament, – qui nous déclare que nous devons observer soit le samedi ou le dimanche. Mais la raison pour laquelle nous observons le dimanche, c’est en commémoration de la résurrection. Rien... 136 Là vous allez dire : “Ce sont les catholiques romains qui ont instauré ça.” C’est ce qu’ils prétendent, mais s’ils l’ont fait, alors saint Paul était catholique romain, de même que Pierre, Jean, Jacques et les autres, puisqu’ils se réunissaient le premier jour de la semaine, pour le culte. Et, d’après les historiens, le seul moyen de distinguer le Juif chrétien du Juif orthodoxe : l’un et l’autre fréquentaient les synagogues, mais l’un y allait le samedi (celui qui niait la résurrection de Jésus), et l’autre y allait le dimanche (celui qui croyait que Jésus était ressuscité des morts). C’était une marque. Et ce sera, c’est encore une marque, et il se pourrait que ça devienne la marque de la bête.
E-137 Bon, je sais que les, que nos chers frères adventistes du septième jour pensent que c’est le Sceau de Dieu. Ils disent : “Vous êtes scellés en observant le sabbat.” Il n’y a pas un seul passage de la Bible qui déclare cela. 138 Et voici un passage de la Bible qui déclare que–que vous êtes scellés, Éphésiens 4.30, qui déclare : “N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés jusqu’au jour de votre rédemption”, le baptême du Saint-Esprit. 139 Maintenant je vais vous prouver que le Sceau de Dieu est le baptême du Saint-Esprit. Voyez? C’est le baptême du Saint-Esprit qui est le Sceau de Dieu. Maintenant, dans Ésaïe 28, il a dit : “C’est précepte sur précepte, règle sur règle, un peu ici, un peu là.”
E-140 Maintenant regardez bien, là, mon cher ami. Or les gens qui cessent de travailler... Vous voyez, les hommes cherchent un moyen de se sauver eux-mêmes. Il n’y a absolument rien que vous puissiez faire pour ça. Vous êtes sauvés par la grâce. C’est Dieu qui appelle, c’est Dieu qui sauve. Tout ce que vous faites, c’est suivre Dieu pas à pas, c’est tout. Vous ne pouvez pas dire... C’est bien la nature de l’homme, ça. Ils essaient d’arrêter de manger de la viande, ils essaient d’observer des jours de sabbat, ils essaient de... “Si vous arrêtez de faire ceci.” C’est, vous n’êtes pas sauvés parce que vous ne mangez pas de viande. Vous n’êtes pas sauvés, à cause de ceci, cela ou autre chose. Vous êtes sauvés par la grâce! Et Dieu, par Sa grâce, vous donne cette Vie nouvelle, Éternelle. Vous voyez ce que je veux dire? Et la Vie Éternelle, c’est le baptême du Saint-Esprit.
E-141 Maintenant je vais vous montrer. Que signifie le mot sabbat? Est-ce que quelqu’un le sait? Levez donc la main. Sabbat? [Une soeur dit : “Repos.”–N.D.É.] Repos. Exactement. S-a-b-b-a-t, le jour du sabbat, signifie “r-e-p-o-s”, le jour du repos. Reportez-vous à la note inscrite en marge, dans votre Bible, regardez ça, le jour du “repos”. Maintenant prenons vite Hébreux, chapitre 4, là. Et nous allons... 142 Celle-ci–celle-ci est ma dernière question, ici. Et, frère, voyons si Frère Neville, celles qu’il a là. Je sais qu’il y en a quelques-unes qui sont courtes, alors nous ne vous retiendrons pas encore longtemps. Bon, excusez-moi, pendant que j’en prends connaissance. 143 Donc, quand vous voyez ce mot repos, alors vous savez que ça veut dire “sabbat”. 144 Maintenant, ici, c’est le Nouveau Testament. Jésus, dans Matthieu, Il commence au chapitre 5 de Matthieu, et Il commence comme ceci : “Vous avez entendu les anciens dire : ‘Tu ne commettras point d’adultère.’” Ça, qu’est-ce que c’était? La loi, les commandements. “Mais Moi, Je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter.” Il y a apporté un changement, n’est-ce pas? “Vous avez entendu les anciens dire : ‘Tu ne tueras point’, mais Moi, Je vous dis!” Il y a apporté un changement, n’est-ce pas? (On pensait qu’Il n’avait pas apporté de changement à la loi?) Très bien. Il a dit : “Mais Moi, Je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sans raison a déjà tué.” Sous l’Ancien Testament, il n’y a jamais eu ça – c’est le Nouveau Testament. Il est allé bien au-delà. Voyez? Là Il a énoncé ces commandements, mais Il a laissé de côté, Il a omis le quatrième, celui du septième jour. Maintenant, au chapitre 7, où Il...
E-145 Dans les Béatitudes, voici ce qu’Il a dit; Il a dit : “Vous avez entendu les anciens dire : ‘Tu feras ceci, et tu ne feras pas cela’, mais Moi, Je vous dis autre chose. Vous les avez entendus dire : ‘Dent pour dent, et oeil pour oeil’, mais Moi, Je vous dis! Vous les avez entendus dire autre chose, mais Moi, Je vous dis!” 146 Et là, à la fin de tout ça, Il avait omis le quatrième commandement. Or celui-là, c’était : “Souviens-toi du jour du sabbat, et sanctifie-le.” Maintenant Il dit : Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos pour votre âme.
E-147 Maintenant regardez bien : “Quiconque commet un adultère sera lapidé”, il fallait qu’ils soient pris en flagrant délit d’adultère. Pas vrai? Il fallait que ce soit un acte physique. “Quiconque tue”, il fallait qu’il soit un assassin. 148 Mais Jésus a dit : “Quiconque regarde une femme”, c’est dans l’âme, dans l’esprit de cette personne, maintenant ce n’est plus du tout dans son corps. Son âme a été rachetée, elle ne l’était pas en ce temps-là. La loi a été comme un pédagogue, vous voyez, c’est ce qu’elle a été. Maintenant Il dit : “Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur.” Maintenant Il dit : “Vous les avez entendus dire : ‘Tu ne tueras point’, mais Moi, Je dis que quiconque se met en colère contre son frère sans raison a déjà tué.”
E-149 Maintenant Il dit, en d’autres termes, ce qu’il en est du sabbat, Il dit : Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos pour votre âme, le sabbat pour votre âme (pas pour le corps physique, mais pour votre âme). 150 Maintenant écoutez–écoutez Paul, là. Si vous pouvez... Je sais qu’il fait chaud et tout; ici aussi, il fait chaud. Mais, bon, examinons ceci de près, maintenant, pour que ce soit réglé à coup sûr. Or Paul, quand il a écrit aux Hébreux. Les Hébreux, c’était qui? Dites-moi. Les Juifs. Pas vrai? Or, ceux qui observaient la loi, qui observaient le sabbat, c’était eux. Pas vrai? Pas vrai, mon frère prédicateur? Ils observaient le sabbat, ils observaient la loi. Très bien. 151 Maintenant Paul présente aux Juifs les ombres et les types, montrant de quoi la loi était le type : “La loi, qui possède une ombre des biens à venir”, et là il continue, à un endroit il représente cela comme la lune et le soleil. La–la–la lune n’étant qu’une ombre du soleil, qui brille sur un autre pays, ou sur un autre monde, et qui se reflète ici. Bon, mais elle ne pouvait pas, la... Hébreux 9.
E-152 Maintenant remarquez, maintenant dans Hébreux 4, il met la question du sabbat sur le tapis. Maintenant regardez : Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore... 153 Bon, voici Paul qui parle à des gens qui observaient le sabbat, au peuple qui observait le jour du sabbat. “Craignons, tandis que la promesse d’un jour de sabbat subsiste encore”, autrement dit. Ou, si vous remarquez votre note inscrite en marge : ou “l’observance d’un sabbat”. C’est un “j” dans la mienne, ma Bible Scofield : ou “l’observance d’un sabbat”. Voyez? Très bien. Craignons... tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore... être venu trop tard. Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux (là-bas, sous la loi); mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirent. 154 Or ça, c’était là-bas, sous la loi. Ils n’avaient pas la foi, parce qu’elle ne pouvait se fonder sur rien. Voyez? Très bien : Pour nous qui avons cru afin d’entrer dans Son repos, selon qu’il dit : 155 Maintenant, “Son” repos. Maintenant, “Son”, c’est le Repos de Christ. Très bien, Son Repos, Son “sabbat”. Toutes les fois que je vais employer ce qui est écrit là, repos, je vais employer “sabbat”, pour que vous compreniez ce qu’il en est d’observer un jour. Voyez? Pour nous qui avons cru afin d’entrer dans Son sabbat, Son repos, selon qu’il dit : Je jurai dans ma colère (aux Hébreux) : Ils n’entreront pas dans mon repos! Il dit cela, quoique... (Maintenant regardez bien, Paul va faire de cela le jour sanctifié de Dieu.) ...quoique ses oeuvres eussent été achevées depuis la création du monde. Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour comme repos, ou comme sabbat... (Pas vrai? Je vais présenter là ce point, vous voyez.) Car il a parlé quelque part (dans la loi) ainsi du septième jour : Et Dieu se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour.
E-156 Le voilà, votre septième jour. Or, Paul admet bien que Dieu le leur a donné, c’était là le septième jour. Et Dieu s’est reposé le septième jour, Il a béni le jour du sabbat, Il l’a sanctifié, Il l’a sanctifié et en a fait un jour de repos. Dieu l’a fait, Il s’est reposé de toutes Ses oeuvres. Et ici encore : Ils n’entreront pas dans mon repos! (C’est Jésus qui parle.) 157 Donc, il y a un autre sabbat quelque part. Où est-il? Maintenant souvenez-vous de ceci, “le repos de Dieu”, ce septième jour. Paul a dit : “Quelque part ils ont eu ça.” Mais voilà qu’il dit encore : “Ils n’entreront pas dans Mon Repos”, c’est de Jésus, dans Matthieu, qu’il est question. Bien. ...puisqu’il est encore réservé à quelques-uns d’y entrer, et que ceux à qui d’abord la promesse a été faite n’y sont pas entrés à cause de leur désobéissance, ...de nouveau... 158 Maintenant écoutez bien! Tous ceux qui écoutent, dites : “Amen!” [L’assemblée dit : “Amen!”–N.D.É.] Écoutez : Dieu fixe de nouveau un jour... 159 Il a fixé un jour, ici. Qu’est-ce que c’était? Dites-le tous ensemble. Le sabbat! Pas vrai? Il a fixé le septième jour de la semaine comme sabbat, ici. Dieu a fixé de nouveau un jour – aujourd’hui – en disant dans David (dans les Psaumes) si longtemps après (jusqu’à ce que Jésus soit venu, vous voyez, la première fois) ...il est dit plus haut : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas votre coeur. (Un autre repos doit venir; non pas physique, mais spirituel.)
E-160 Maintenant regardez bien. Oh, vous dites : “Quand nous aurons le septième jour, nous aussi.” Bon, attendez un instant. Lisons le verset suivant, voyez, n’allez pas trop vite. Très bien : Car, si Josué leur avait donné... Car, si–si Josué leur avait donné le repos, un jour de repos, il ne parlerait pas après cela d’un autre jour. 161 Quand Il a changé la loi, qu’Il les a fait passer de la loi à la grâce, n’est-ce pas qu’Il leur aurait donné un jour où ils devaient se reposer, un jour de repos, un jour précis? Pourtant Il n’a jamais dit quoi que ce soit au sujet du sabbat. Il n’a jamais dit quoi que ce soit au sujet du dimanche, Il n’a jamais dit quoi que ce soit au sujet du samedi. Mais voici ce qu’Il a dit, nous dit Paul. Maintenant regardez bien : “Il y a...” Le verset 19, ou, le verset 9 : Il y a donc un... sabbat réservé au peuple de Dieu. (C’est aujourd’hui!) ...Il y a... un... sabbat réservé au peuple de Dieu. Car celui (vous ou moi) qui est entré dans le repos de Dieu (le Repos de Jésus : “Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, Je vous donnerai du Repos”) se repose (vous ou moi) de ses oeuvres, comme Dieu s’est reposé des siennes au commencement. 162 Amen! Le voilà, votre sabbat. Pas vrai? Efforçons-nous (dit Paul) d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance (les jours, et ainsi de suite, vous voyez). Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager l’âme...et elle juge les...et... (voyons un peu) ...l’esprit et... (un instant) ...elle partage l’âme et l’esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. Nulle créature n’est cachée devant lui, car tout est à nu et à découvert sous Son oeil, de celui à qui nous devons rendre compte.
E-163 Maintenant regardez, Dieu s’est reposé le septième jour, Il a créé le septième jour, l’a donné aux Juifs en commémoration. Maintenant je parle de saint Paul, vous voyez, ici. Or, d’après vous, est-ce qu’il était en train de présenter Cela? D’après vous, est-ce qu’il avait le droit de le faire? Or, qu’est-ce qu’il a dit, dans Galates 1.8? “Si un ange du Ciel venait vous enseigner un autre Évangile que ce que j’ai déclaré, qu’il soit pour vous un anathème.” Vous voyez, les évangiles parlent clairement. Maintenant regardez bien. 164 “Eh bien, Frère Branham, alors qu’est-ce que j’ai à faire : croire en Jésus-Christ, c’est tout?” Non. Le Repos, ce n’est pas ça.
E-165 Maintenant, si vous voulez savoir ce qu’est... Combien d’entre vous aimeraient savoir ce qu’est le Repos chrétien? Dites : “Amen.” [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Bon, vous pouvez le noter si vous voulez : Ésaïe 28. Il a dit : “C’est précepte sur précepte–précepte”, les propos, “précepte sur précepte, règle sur règle, un peu ici, un peu là, et retenez ce qui est bon.” Le prophète qui parle du temps qui viendra, au sujet du Repos, du sabbat. Lisez le chapitre en entier, vous voyez, il dit : “Les temps où le jour du sabbat sera supprimé”, et où on vendra des souliers le samedi, tout comme on le faisait le lundi, et quoi encore, vous voyez. On dit : “Ce temps, ce sera quand?” Il a dit : précepte sur précepte, règle sur règle, un peu ici, un peu là : retenez ce qui est bon. Hé bien! c’est par des hommes aux lèvres balbutiantes et par des langues étrangères que Je parlerai à ce peuple. Et voici le sabbat, le repos dans lequel Je leur ai dit qu’ils devaient entrer. Mais malgré tout Cela, ils ont endurci leur coeur, ils ont hoché la tête, et ils L’ont rejeté. (C’est exactement ce qu’ils ont fait, à la Pentecôte, quand le Saint-Esprit est descendu sur les gens, et que le Saint-Esprit a été donné aux gens, pour la première fois, là-bas, au Jour de la Pentecôte. C’est ça le Repos, le sabbat réservé au peuple de Dieu.)
E-166 Alors, la seule raison pour laquelle nous observons le dimanche, c’est quelque chose qui a été fait, au début, par nos pères d’autrefois, de la Bible; saint Paul, Jean, Matthieu, Marc, Luc et tous les autres, ils allaient de maison en maison, ils prenaient la communion le premier jour de la semaine, au moment où les disciples se réunissaient, et ce n’était pas appelé un sabbat, mais le jour du Seigneur. 167 Jean a dit, dans l’île de Patmos, alors que c’était déjà établi de façon officielle dans l’église : “Je fus saisi par l’Esprit, au jour du Seigneur.” C’est exact. Voyez? Et là, il a vu... 168 Et–et le jour du Seigneur, là, c’est–c’est le jour où le Seigneur est ressuscité. Vous n’avez qu’à vous reporter à l’historien Josèphe, à Actibus [graphie incertaine–N.D.É.], et à bon nombre d’entre eux. Ou, pas Actibus, oh, je ne... N’importe lequel de leurs écrivains d’autrefois, et vous apprendrez qu’à cette époque-là, – les historiens de l’église, Le livre des martyrs de Foxe, bon nombre de ceux-là, – et vous apprendrez là que la seule différence... Il s’agit là d’un groupe de Juifs. Il y avait un groupe qu’on appelait des “cannibales”, c’étaient les Chrétiens. On disait : “Un homme a été tué par Ponce Pilate, et les disciples sont venus dérober Son corps. Ils l’ont caché, et tous les–tous les dimanches ils vont en manger une partie.” Ils prenaient la communion, vous voyez. Ils... Ils prenaient Son corps, vous voyez. Ils disaient qu’ils prenaient le corps du Seigneur, la communion. Et eux, ils ne savaient pas ce que c’était, alors il a dit que “c’étaient des cannibales”. Il a dit : “Ils vont manger, le premier jour de la semaine, ils se réunissent et ils mangent le corps de cet homme.”
E-169 Et la seule manière de savoir s’il s’agissait de ceux qui observaient la loi et qui niaient farouchement la résurrection, ou bien s’il s’agissait des Chrétiens, qui croyaient à la résurrection, c’est que l’un allait à l’église le samedi, et l’autre allait à l’église le dimanche, et c’était un signe qui les distinguait. 170 C’est assez fracassant, ça, n’est-ce pas? Bien. J’espère que ce sera reçu. C’est le Saint-Esprit qui est... 171 Bon, est-ce que tu as quelque chose, là, frère? Tu veux... Est-ce que tu veux–tu veux t’avancer et y répondre? Voyons un peu, ici. Oh, oui. 5.Les Juifs auront-ils encore la possibilité d’être sauvés, après que la dispensation des nations sera terminée? 172 Oh! la la! en voilà toute une! Nous n’avons pas assez de temps pour bien approfondir, mais je vais vous dire ceci. Si vous me croyez sur parole, je vais vous montrer ce qu’il en est. Par... Si vous voulez bien me croire sur parole (alors que je l’expliquerai) devant Dieu, ensuite vous pourrez le vérifier, voyez, et là vous verrez. Parce que j’imagine que... Je ne vois pas l’horloge, mais j’imagine qu’il est plus de... Quelle heure est-il? Pardon? Vingt et une heures trente. Il faut encore que j’aille à l’hôpital, et que j’aille à New Albany, et après, que nous soyons debout à trois heures vingt-cinq demain matin. Donc, et je n’ai pas été au lit avant deux ou trois heures du matin, toutes les nuits, cette semaine.
E-173 Bon, remarquez, ici, on va faire vite, là, pour répondre à ceci. Oui, mon cher ami Chrétien, le jour des nations est terminé, est sur le point de se terminer. Et Dieu retournera vers les Juifs. Et je me permets de dire ceci à cette petite église : je suis constamment en prière. Et de nombreuses prophéties nous arrivent ici, de différentes régions du pays, à ce sujet. Je crois que le Juif... Maintenant, restez couverts du manteau, pendant un instant, là. 174 Le Juif n’a jamais pu concevoir cet aspect-ci de l’église chrétienne. Le Juif m’a dit, à bien des reprises : “Frère, vous ne pouvez pas couper Dieu en trois, et me Le servir.” Le Juif a un seul Dieu, et c’est Jéhovah. 175 Et les gens des nations, eux, ils ont tellement mal interprété ce point qu’ils l’ont enseigné d’une certaine manière – pourtant ils ont de la connaissance. Je crois qu’ils–qu’ils ont une–une conception de cela, qu’il n’y a pas trois dieux. Il y a un seul Dieu, trois manifestations. Trois personnalités en une seule Personne. Et quand on aura réussi à faire parvenir le Message, j’ai dit à Hyman Appleman... Beaucoup d’entre vous le connaissent. Il a dit : “Frère Branham, si vous présentez à la Palestine ce Message accompagné des signes et des prodiges,” il a dit, “un million de Juifs recevront Jésus-Christ comme leur Sauveur personnel.” Vous voyez, c’est vrai. Alors j’ai dit...
E-176 Voici le Message que nous avons ici. Jésus était Jéhovah, voilé dans une chair, qui est descendu voilé. Or, Dieu (Père, Fils et Saint-Esprit) n’est pas un comme votre doigt. Par exemple, certaines personnes pensent que tout cela, c’est simplement comme... Non, Dieu est... Je viens de vous dévoiler le tableau, il y a quelques instants, vous voyez : il y a une trinité en Un seul. 177 Je suis une trinité en un seul. Je suis âme, corps et esprit, en une seule personne. Pas vrai? Bien sûr. Je suis–je suis fait de–de cellules, de sang et de nerfs, tout en n’étant qu’un seul être. Voyez? Tout ce que vous voyez est sous forme de trinité, une trinité qui forme un tout. 178 Il y avait une trinité dans l’arche. À l’étage inférieur, les reptiles; le deuxième étage pour les oiseaux, les animaux volants; et le troisième étage pour Noé et sa famille. Tout! 179 Dans le tabernacle. Il y avait l’assemblée, le lieu saint, le Saint des saints. Voyez? 180 Et il y a eu trois dispensations. La Paternité, la Filiation et la dispensation du Saint-Esprit. Vous voyez ce que je veux dire? Mais ces trois... Nous ne disons pas “nos Dieux”. C’est païen, ça, et le Juif le sait. Mais quand on lui démontre que ce Jésus est Dieu, le Dieu Jéhovah, non pas une deuxième personne, ni une troisième personne, mais que c’est la même Personne tout le temps, qui Se manifeste. Voyez? Et de plus, avec des signes et des prodiges pour prouver que Jésus est ressuscité des morts.
E-181 Et le Dr Reidhead... 182 Notre frère là-bas, au fond, qui enseigne à l’église, qui enseigne, là, qui est instituteur; il est ici, dans l’église, ce soir, je l’ai vu, et j’ai serré la main à sa femme et à son petit, là-bas, au fond. Il est allé l’écouter prêcher l’autre soir. Il me semble qu’ils sont ici – s’ils ne sont pas déjà partis. Je crois qu’il est instituteur à Louisville. Quoi qu’il en soit, ils sont allés l’entendre. 183 C’est remarquable. Cet homme est venu chez moi, lui et un autre (un Juif), il y a quelques mois. Et il m’a dit : “Frère Branham, j’ai obtenu tant de diplômes de l’université Bob Jones. J’ai... de l’université Wheaton.” On l’avait bourré de toute l’instruction possible! Il disait : “J’ai foi en Dieu depuis mon enfance.” Il a ajouté : “Mais il y a un vide dans ma vie!” Il a dit : “Les professeurs étaient-ils dans l’erreur?”
E-184 Voici le concept. Si quelqu’un, si certains d’entre vous étaient là-bas, à l’église de la Porte Ouverte l’autre soir, quand nous étions quelques-uns là-bas, à prêcher ensemble. Il a dit : “Quand j’ai eu mon mot à dire...” Maintenant écoutez ceci, petit tabernacle, pour avoir poussé à la roue par vos prières et par différentes choses, écoutez ceci. Ça, il me l’avait raconté avant, ici, à la maison. 185 Il est venu chez moi, il m’a dit : “Frère Branham,” il a dit, “j’ai été décontenancé.” Il a dit : “Existe-t-il quelque chose de plus grand que ce que j’ai cru et accepté : Christ comme mon Sauveur personnel? Et je crois que je suis né de nouveau de l’Esprit, mais je n’ai rien qui rende témoignage de cela.” 186 J’ai dit : “Frère, ça me coûte terriblement de dire ça, mais les professeurs vous ont induit en erreur, vos études.” 187 Regardez, je–je vais l’exprimer à ma manière : je ne crois pas qu’on puisse se rendre au Ciel en faisant de l’auto-stop. “Croyez-vous ceci?”, dans les églises, “Tenez, je vais feuilleter ça un peu : la–la Bible dit ceci, le croyez-vous?” Le diable croit, et il tremble! Ce n’est pas ce que vous croyez qui compte. Votre esprit doit rendre témoignage, par Son Esprit, que vous êtes fils et filles de Dieu, et ce, parce que vous êtes nés de nouveau et que vous avez reçu le baptême du Saint-Esprit.
E-188 Il a dit : “Frère Branham, que pensez-vous des pentecôtistes?” 189 J’ai dit : “C’est justement pour ça que je suis en rapport avec eux. C’est justement pour ça que je–je fraye avec eux, ils ont quelque chose que vous n’avez pas.” J’ai dit : “Malgré le fanatisme et tout, ils ont une vérité dont vous ignorez tout.” Et je parlais là à l’un des plus grands hommes de l’Amérique. Oui monsieur. Il est président des Missions du Soudan, les plus grandes missions du monde, fondamentalistes jusqu’à la moelle. Il connaissait les Écritures, et la mort, l’ensevelissement et la résurrection, il prêchait ça comme s’il y avait le feu à la maison. Ce n’est pas ça qu’il faut. Le diable, ça aussi, il peut le faire. Le diable est fondamentaliste au possible. 190 Mais, frère, Jésus-Christ a dit : “Si un homme ne naît de l’Esprit de Dieu, il ne peut voir le Royaume de Dieu.” 191 Il ne s’agit pas juste de dire : “Oui, je crois ça. Oui, je–je crois que c’est comme ça. Je crois ça. Oui.” Ça ne suffit pas. Il faut que ce soit une expérience réelle de la nouvelle Naissance. Il faut que ce soit quelque chose entre vous et Dieu, qui vous fait savoir que vous êtes passé de la mort à la Vie.
E-192 Il a dit : “Frère Branham, est-ce que je pourrais recevoir le Saint-Esprit? 193 J’ai dit : “Dernièrement j’ai imposé les mains à Hyman Appleman là-bas, et il a reçu le baptême du Saint-Esprit.” 194 L’autre, le Juif, a commencé à pleurer, – il a cassé le dessus en verre de la petite table basse, – et là il a pleuré à chaudes larmes, appuyé là-dessus. Tous les deux, ils ont dit : “Frère Branham, comment pouvons-nous recevoir le Saint-Esprit?” Des érudits! Extrêmement brillants, l’esprit très vif! Les meilleurs du pays! 195 J’ai dit : “La manière apostolique de recevoir le Saint-Esprit, c’est par l’imposition des mains.” C’est exact. 196 “L’imposition des mains.” Ananias est venu imposer les mains à Paul, afin qu’il recouvre la vue et qu’il soit rempli du Saint-Esprit. 197 Philippe est descendu prêcher là-bas, où il a baptisé tout un groupe de personnes au Nom de Jésus-Christ. Le Saint-Esprit n’était encore venu sur aucun d’eux, parce que c’est Pierre qui avait les clés. Il s’est rendu là-bas, il leur a imposé les mains, et ils ont reçu le Saint-Esprit. Pas vrai?
E-198 Paul, dans Actes 19, après avoir traversé les contrées. Apollos, qui était un peu comme Billy Graham, faisait de grandes réunions de réveil et passait des moments merveilleux. Il a dit : “Avez-vous reçu le Saint-Esprit après avoir cru?”, à ce groupe de baptistes. 199 Ils ont dit : “Nous sommes les disciples de Jean. Nous savons! Notre prédicateur, c’est Apollos, un homme de loi qui s’est converti, l’homme le plus intelligent du pays.” 200 Il a dit : “Mais avez-vous reçu le Saint-Esprit après avoir cru?” Il a dit : “Nous ne savons pas s’il y a un Saint-Esprit.” Il a dit : “Alors, comment avez-vous été baptisés?” Ils ont dit : “Nous avons été baptisés du baptême de Jean.” 201 Il a dit : “Il a baptisé du baptême de la repentance, vous disant de croire en Celui qui allait venir, en Jésus-Christ.” Sur ces Paroles, ils furent baptisés au Nom de Jésus-Christ. Paul leur a imposé les mains, et ils ont reçu le Saint-Esprit, ils se sont mis à parler en langues et à glorifier Dieu. Voilà l’Écriture – autant que je sache, ça ne peut pas être plus clair.
E-202 Maintenant regardez, mon ami! Il se peut que ceci soit quelque peu différent de vos opinions, parce que toutes sortes de choses nous ont embrouillés. Mais présentons clairement la chose, ne cherchez pas à ajouter votre interprétation. Dites ce que dit la Bible, lisez-La telle quelle, tout simplement. 203 J’ai dit : “Tout ce que je sais, frères, c’est qu’il faut imposer les mains à ceux qui recherchent le Saint-Esprit.” 204 Il a dit : “Voudriez-vous poser vos mains et–et demander à Dieu de nous bénir et de nous donner le Saint-Esprit?” 205 J’ai dit : “Oui.” Nous nous sommes agenouillés, j’ai prié et leur ai imposé les mains. Environ quelques semaines plus tard, ils ont tous deux reçu le baptême du Saint-Esprit. Et le Dr Reidhead, lui, quand il a reçu le baptême du Saint-Esprit, il s’est mis à parler en d’autres langues. Oui monsieur.
E-206 Et les Missions du Soudan ont dit : “Il n’y a pas de place, chez nous, pour un homme qui parle en langues.” 207 Alors il est venu à moi et m’a dit : “‘Quelqu’un qui parle en langues’?” 208 “Mais, mais,” j’ai dit, “il n’y a pas de place, chez eux, pour Jésus-Christ, car Jésus-Christ a parlé dans des langues inconnues, et Il est mort en parlant dans des langues inconnues.” 209 Ils ne pourraient pas accepter l’enseignement de Paul : Paul a parlé en langues, plus que tous les autres. 210 L’un d’eux me disait hier, il disait : “J’aime mieux dire cinq paroles avec mon intelligence.” 211 Mais l’enseignement de Paul nous déclare : “Aspirez au don de prophétie, et n’empêchez pas de parler en langues.” Et on les empêche de parler en langues!
E-212 Le parler en langues est un don Divin de Dieu, qui a sa place dans l’église aujourd’hui, tout autant qu’il s’y trouvait, là-bas, au commencement. C’est l’exacte Vérité. Oh oui! C’est ce qu’enseigne la Bible. C’est un don Divin, et vous, de nier ça, c’est la même chose que de nier la nouvelle Naissance, vous niez tout ce que Jésus a enseigné, quand vous essayez de retrancher ça. 213 Il est vrai qu’on peut pousser cette chose-là à l’extrême, c’est ce qui est arrivé à beaucoup de personnes. Mais ce que je dis, c’est que “cela a sa place”. C’est comme une paire de chaussures; quand vous achetez une paire de chaussures, les languettes sont dedans. C’est vrai. Quand vous êtes dans le Corps de Christ, Dieu a dressé là la table, tout y est. Il a l’amour, Il a la joie. 214 Si je vais m’asseoir à votre table, et que vous m’avez dit : “Prédicateur, venez manger avec moi” – je crois que vous m’aimez. Et vous avez là des fèves, des pommes de terre, des carottes, du poulet frit, de la tarte à la citrouille, de la crème glacée, tout y est. Eh bien, je crois que vous vous feriez un plaisir de me passer les pommes de terre, autant que les fèves. La seule chose – je crois que vous vous feriez un plaisir de me passer le poulet, autant que la tarte. Tout cela est sur la table. La seule chose que j’ai à faire, c’est de dire : “S’il vous plaît, pourriez-vous me passer la tarte?” Et je crois que c’est volontiers et de bon coeur, du fait que vous m’aimez, que vous diriez : “Bien sûr, mon frère, prenez-en un beau gros morceau.” Pas vrai? Si je disais : “Voudriez-vous me passer les pommes de terre?” “Mais, bien sûr, mon frère, les voici.” 215 Et toutes les bénédictions rattachées à la rédemption, pour lesquelles Jésus-Christ est mort et qu’Il a acquises par Son expiation au Calvaire, elles sont là, sur la table, et tous les croyants sont assis devant. Alléluia! Si j’ai besoin de guérison, je dis : “Père, passe-moi la guérison”, et je verse cela dans mon assiette, et j’en mange en quantité. Bon, si vous voulez mourir de faim, allez-y. Oui monsieur. Et la prophétie, le parler en langues...
E-216 Et–et puis cet homme, dans son écrit, alors qu’il ne savait pas que j’avais parlé, que j’avais moi-même parlé en langues. Il est en train d’écrire un livre, vous le verrez, il sera diffusé à l’échelle internationale. Et en plus, cet homme a amené vingt-cinq hommes remarquables, des ministres de l’institut biblique Moody, à rechercher le don du parler en langues. Le monde des fondamentalistes est complètement chambardé. Le Christian Life de ce–de ce mois-ci, regardez le magazine Christian Life de ce mois-ci, à la page dix-neuf, regardez ce grand docteur en théologie, qui dit : “Devons-nous accepter ceci? Aurions-nous perdu quelque chose?” 217 J’entends venir une pluie abondante! On a des gens qui viennent tordent le sens de ces choses, mais nous y voilà, Dieu est en train de secouer le monde des nations par le baptême du Saint-Esprit, Il le répand dans toute Sa plénitude, avec toutes Ses puissances, Ses signes et Ses prodiges. La raison pour laquelle je... les pentecôtistes ont été rejetés et mis au coin, et ont poussé à l’extrême différentes choses comme celle-là, c’est que ce n’était pas encore le moment. C’est pour ça qu’il y a eu tout ce fanatisme chez eux. Mais c’est la promesse Divine de Dieu et la Parole Divine de Dieu, et Elle doit s’accomplir, car Dieu l’a dit. Et je crois que, juste avant la fin de la dispensation des nations, Dieu Se répandra sur les fondamentalistes.
E-218 Vous pourrez lire ça, dans le Reader’s Digest de ce mois-ci, le numéro du mois d’août. Allez regarder ça : un prédicateur méthodiste, là-bas, était en chaire, et il a prié pour un homme qui était sur son lit de mort, à l’hôpital, et le Saint-Esprit en a rendu témoignage, cet homme a été guéri instantanément. Alléluia! Bien sûr. Dieu a placé la guérison Divine ici, sur la table! Il a placé la prophétie ici, sur la table! Il a placé le parler en langues ici, sur la table! Il a placé neuf dons spirituels dans le Corps, et vous avez libre accès à chacun d’eux! Alléluia! Oui monsieur, nous en sommes là. Est-ce que... Quand ce sera terminé pour les nations, est-ce qu’il y aura un retour vers les Juifs? 219 Oui monsieur. Il y a de nombreux passages de l’Écriture, ma soeur, mon frère, quelle que soit la personne. Entre autres, Joël : “Ce qu’a laissé le gazam, le hasil l’a dévoré”, et ainsi de suite, cet arbre. Et Jésus Lui-même a dit qu’ils seraient rejetés, et tout. Oh, toute l’Écriture – dans Daniel et partout – en parle. Oui, Jésus a dit : “Quand vous verrez le figuier bourgeonner, sachez que le temps est proche.” Je crois que cette autre question porte un peu sur le même sujet : 6.Croyez-vous que le–le retour des Juifs en Palestine est l’accomplissement de la prophétie de la Bible? Nous avons entendu dire que vous alliez en Palestine, est-ce vrai? 220 Oui. Oui, monsieur. Je vais vous dire quelque chose : l’un des plus grands... Si vous voulez voir à quel moment de l’année on est, regardez le calendrier. Si vous voulez voir à quelle heure de la nuit on est, regardez l’horloge. Si vous voulez voir quel est le jour où nous vivons, regardez où sont les Juifs. L’horloge de Dieu, c’est eux. 221 Et regardez! La nuit même, le jour même où l’Ange du Seigneur est venu à moi, en 194 6, le 7 mai, à Green’s Mill [au moulin de Green–N.D.T.], dans l’Indiana, c’est le jour même où le traité de paix a été signé pour les Juifs, et où ils ont été établis comme nation pour la première fois depuis deux mille cinq cents ans. Alléluia! 222 Et ce soir, le drapeau le plus ancien du monde, l’étoile de David à six branches, flotte sur Jérusalem, pour la première fois depuis deux mille cinq cents ans, depuis la déportation à Babylone. Jésus a dit : “Quand vous verrez le figuier bourgeonner.” La voilà! Voilà, Il a dit : “Laissez-vous instruire par une parabole. Vous dites que l’été est proche. Quand vous verrez ceci, sachez que le moment est proche, à la porte.” Nous sommes vraiment à la fin du temps.
E-223 Regardez “l’abomination”, là, – Daniel et ainsi de suite, vous savez, – alors que Jésus l’a dit. “Quand le grand Prince viendra, Il prophétisera pendant mille deux cent soixante jours”, c’est-à-dire pendant une période de trois ans et six mois – et c’est exactement ce que Jésus a prêché. Il est venu uniquement vers les Juifs, ensuite Il allait être retranché pour être un–un sacrifice, pour le peuple. “Et l’abomination qui cause la désolation”, les mahométans qui ont érigé là-bas la mosquée musulmane d’Omar. “Et ils allaient fouler aux pieds les murailles de Jérusalem, jusqu’à ce que” (Fiou! Jusqu’à ce que quoi?), “la dispensation des nations soit accomplie.” Et alors Il retournera vers les Juifs, et c’est alors que le Combat d’Harmaguédon aura... Là Il a appelé les nations pour choisir du milieu d’elles un peuple qui porte Son Nom : Son Épouse. Remarquez. Oui monsieur. Les cent quarante-quatre mille, ce sont tous des Juifs rachetés, qui devront encore se trouver là-bas. Tous ces...
E-224 Une fois que l’Église est enlevée, c’est là que Moïse et Élie apparaissent, dans Apocalypse 11, et ils leur prêchent Jésus-Christ. Le Saint-Esprit est retiré des nations, et l’Enlèvement vient emporter l’Église. Et ces Juifs, qui se trouveront encore ici, il leur sera prêché pendant trois ans et demi, parce qu’il a dit : “Il y a encore soixante-dix semaines qui ont été fixées sur ton peuple, et le Messie sera retranché au milieu d’elles.” Quand Il allait être emporté, c’est là que les nations auraient la possibilité d’avoir une place – après quoi il y aura encore trois ans et demi où il leur sera prêché Jésus-Christ. 225 Bien sûr que les Juifs viendront. Et je crois, frère, que, quand nous arriverons en Palestine cette fois... Oh, priez! Ils lisent la Bible. 226 Encore une déclaration, et ensuite j’ai une toute petite question, ici, et c’est tout. Celle-ci, je pense que c’est une prière.
E-227 Regardez bien ceci! Le Dr Reidhead disait qu’il s’était tenu là à parler avec un mahométan intelligent... 228 Maintenant, tendez bien l’oreille. Un mahométan; environ vingt mille d’entre eux sont venus au Seigneur Jésus, quand ils ont vu les signes et les prodiges lors de mes réunions là-bas, en Afrique. Ces... Ou, non, pas vingt mille; il y a en a eu trente mille au total. J’imagine que parmi eux, il devait y en avoir dix mille, parce que la grande majorité des gens étaient mahométans. Et pendant qu’ils se tenaient là, j’ai dit : “Lequel de vos prophètes, dans votre temple, peut guérir cet homme?” J’ai dit : “Vous, gens de ce pays, laquelle de vos idoles peut guérir cet homme?” J’ai dit : “Aucun d’eux! Aucun prophète de votre temple, ou plutôt, aucun prêtre.” Et j’ai dit : “Aucune idole ne pourrait le faire. Et moi non plus, je ne le pourrais pas. Mais le Dieu du Ciel a ressuscité Son Fils Jésus-Christ, qui est vivant au milieu des hommes aujourd’hui, c’est grâce à Lui que vous voyez cet homme complètement guéri, devant vous.” Un homme, avec une chaîne au cou, qu’il fallait mener comme un chien. Une minute plus tard, il était sur ses pieds, un homme normal et en bonne santé.
E-229 Et le Dr Reidhead me disait l’autre soir, nous étions assis dans la voiture, il disait : “Oh! la la!”, en y repensant. Il disait qu’un mahométan était venu à lui; il disait qu’il parlait à ce mahométan, un homme très savant. Il lui a dit : “Eh bien, monsieur, pourquoi ne pas renier Mahomet, votre vieux prophète mort?” 230 Or, souvenez-vous, les mahométans croient en Dieu. Là-bas, en–en Afrique, un grand “bong”, un “dong” est suspendu là, comme ça. Avec un gros maillet en caoutchouc, ils frappent là-dessus, comme ça, et ça résonne dans toute la région. Et tous les mahométans s’arrêtent, le prêtre sort et, du haut du temple, il dit : “Il y a un seul Dieu vivant et vrai, et Mahomet est Son prophète.” 231 Eux, ce sont les enfants d’Ismaël. Vous voyez : Agar; ce sont des fils d’Abraham, issus d’Agar. Voyez? Ils croient à un vrai Dieu Jéhovah, mais ils pensent que Jésus... (C’était, Il est notre Rédempteur à nous, qui a été envoyé à ceux des nations, issu de la femme libre; Isaac, vous voyez, et par Sara.) Alors qu’eux, ils sont issus d’Agar, d’Ismaël, et ils sont devenus les mahométans. 232 Et, au tombeau de Mahomet, vous devriez aller voir ça, c’est impressionnant, le grand tombeau là-bas. Et depuis deux mille ans, il y a un cheval blanc, sellé, qui est là. Mahomet a promis qu’il allait un jour ressusciter des morts, qu’il allait sauter sur ce cheval, et conquérir le monde. Et à tout–à tout moment, ils changent le cheval; ils attendent là, une garde fidèle est là, à attendre que Mahomet ressuscite des morts. Depuis déjà deux mille ans.
E-233 Ils croient en Jésus, ils disent qu’Il était prophète. Dans les murs de la vieille Jérusalem, ils ont érigé un très grand sanctuaire, là où Mahomet doit venir. Et un tout petit sanctuaire, quelque part par là, celui-là pour Jésus. Vous voyez, ils disent : “Jésus n’a pas été crucifié, ils se sont embrouillés là-dessus.” Ils disent : “Il est monté sur un cheval, et il est parti.” Voyez? Or, eux–eux, c’est ce qu’ils croient. 234 Ils ont un point rouge entre les yeux. Vous qui allez bientôt partir en Inde, vous allez remarquer ça. Oh, ils sont là, par milliers.
E-235 Et le Dr Reidhead me disait qu’il était là, et qu’il avait dit : “Maintenant, pourquoi ne pas laisser tomber ce vieux prophète mort, et en recevoir Un qui est ressuscité des morts, un Christ vivant?” Or lui, qui était un érudit, il savait agencer ses mots. 236 Il disait que ce mahométan l’a regardé (un homme intelligent, instruit, ici même en Amérique, c’est ici qu’il avait fait ses études), il a dit : “Monsieur, mon bon monsieur, qu’est-ce que votre Jésus ressuscité peut faire de plus pour moi que ce qu’a fait mon prophète mort?” Il a dit : “Mon prophète mort m’a promis la Vie après la mort. C’est ce qu’a fait votre Jésus.” Eh bien, il y avait du vrai dans ce qu’il disait. Il a dit : “Bon, et ils ont tous les deux écrit un livre. Vous croyez celui que Jésus a écrit, moi je crois celui que Mahomet a écrit. Les deux promettent la Vie.” Il a dit : “Qu’est-ce que votre Jésus peut faire de plus pour moi que ce que mon–mon Mahomet peut faire?” Eh bien, cet homme, si on regarde simplement les faits, c’est la vérité. Il a dit : “Par contre, mon bon monsieur, un instant.” Il a dit : “Mon Mahomet ne m’a jamais promis des choses comme celles que vous a promises votre Jésus. Votre Jésus a promis... Ils disent ‘qu’Il est ressuscité’ et qu’Il allait être avec vous tout le temps, jusqu’à la fin du monde; et que ces mêmes signes et ces mêmes prodiges qu’Il faisait, vous les feriez aussi, et ce, jusqu’à la fin du monde. Que vous alliez guérir les malades, ressusciter les morts, purifier les lépreux et chasser les démons.” Il a dit : “J’ai étudié le Christianisme à fond.” Il a dit : “Maintenant, vous, les docteurs, produisez devant moi Jésus-Christ, et je croirai qu’Il est ressuscité des morts. Mais autrement, Mahomet ne nous a jamais promis ce genre de chose, il nous a seulement promis la Vie après la mort. C’est exactement ce que vous, vous enseignez, tout en laissant de côté ces autres choses.” Cet homme avait raison, ce mahométan avait parfaitement raison.
E-237 Le Dr Reidhead a dit qu’il est resté là, à pleurer. Il m’a dit : “Frère Branham, j’ai pensé à vous.” Et il est venu en vitesse, nous sommes allés dans la pièce, je lui ai imposé les mains, et le baptême du Saint-Esprit est venu sur lui. Et maintenant, il a même des visions et tout. Que ce mahométan vienne donc l’affronter maintenant! C’est un homme transformé! 238 Je déclare que notre Jésus est ressuscité des morts, qu’Il est vivant aujourd’hui. Et Il accomplit aujourd’hui les mêmes choses que ce qu’Il a fait alors, des signes et des prodiges de toutes sortes. Et vous, les fondamentalistes, vous restez assis là, vous cherchez par toutes les explications possibles à démontrer le contraire, et vous ratez la partie la plus fondamentale de la Bible. C’est tout à fait vrai. Jésus-Christ, le Fils de Dieu ressuscité, peut parler en d’autres langues à travers vous, Il peut prophétiser à travers vous, Il peut présenter des visions à travers vous, Il peut interpréter des langues inconnues à travers vous. Et tout cela fait partie de Lui. 239 De prendre cette partie-ci de Lui, tout en laissant de côté cette partie-là de Lui, c’est comme de me couper, moi, en deux, de prendre mes hanches et mes jambes, et de dire que vous m’avez, alors que cette partie-ci, vous refusez de la recevoir. 240 Vous devez, soit me recevoir pleinement... Et c’est pour cette raison que je suis un prédicateur du plein Évangile, qui croit que tout ce que Dieu a dit est la Vérité. Amen! Gloire! Je me sens comme un exalté en ce moment. Oui monsieur. J’Y crois! 7.Il est fait mention dans Matthieu 24.29 “que le soleil s’obscurcira, que la lune ne donnera plus sa lumière, et que les étoiles tomberont du ciel”. Ceci arrivera-t-il avant ou après l’Enlèvement, ou bien juste avant que Jésus vienne r-é-... régner sur la terre? 241 Ce que je crois humblement, bon, je ne... Je ne sais pas, je pense qu’il parle là de Matthieu 24. C’est Jésus qui parle des étoiles, et tout ça, qui vont tomber, je crois que ceci arrive juste avant le commencement de la période de la Tribulation sur la terre. 242 Or, mon idée là-dessus est très étrange, et beaucoup d’entre vous ne partageront pas mon opinion; je l’imagine bien, mais il y a quelques-uns des vieux de la vieille, ici, qui nous ont entendu présenter cet enseignement. Vous voyez, moi je ne crois pas que l’Église va passer par la période de la Tribulation. Je crois que l’Église va... Regardez, je, ma seule façon d’enseigner le Nouveau Testament, c’est en prenant l’Ancien Testament, qui en est l’ombre, par exemple, comme le Saint-Esprit, là, qui correspond au jour du sabbat, et tout. Tout ce qui a été là-bas est une ombre.
E-243 Maintenant regardez en arrière, dans l’Ancien Testament, où vous voyez les plaies être déversées. Ils étaient en Égypte, n’est-ce pas? Et Dieu faisait sortir Son peuple pour l’amener dans le pays promis. Pas vrai? Et Israël n’a pas reçu une seule plaie. Juste au moment où les plaies, avant qu’elles arrivent, ils se sont rendus en Gosen. Pas vrai? Et le soleil ne s’est jamais obscurci, il n’est pas venu de moustiques, il n’y a pas eu de grenouilles là-bas, il n’y a pas eu de poux là-bas, il n’y pas eu d’orage là-bas, il n’y a pas de foudre là-bas, il n’y a eu aucun massacre des troupeaux là-bas, et ils ont conservé tous leurs biens, là-bas en Gosen. Pas vrai? C’est un type de l’Église qui part, juste avant la période de la Tribulation. Jésus a dit : “Quand ces choses commenceront à arriver, levez la tête, votre rédemption est proche.” Voyez? 244 Je crois que la lune, le soleil et les étoiles... Ensuite ils ont dit que... Lisez-Le, il Y est dit : “Les hommes s’enfuirent et se cachèrent dans les... Et ils tombaient sur leur... cherchaient à se donner la mort, et ils ne le pouvaient pas, et tout.” Je crois que ces choses se produisent juste avant la Tribulation. 245 Maintenant regardez bien, la Tribulation arrive. Quand la Tribulation éclate, l’Église monte. Maintenant souvenez-vous, l’église quelconque, dépourvue du Saint-Esprit, passe par la période de la Tribulation. Il n’y a que les Élus qui passent au travers. 246 Oh, je pourrais frotter très fort, là, pendant un instant. Voulez-vous m’accorder encore trois minutes? Les–les gens qui sont enlevés, ils s’appellent comment? Le reste. Pas vrai? Très bien. Je–je veux dire, c’est–c’est l’Épouse. Or, le reste, c’est ce qui est resté.
E-247 Bon, quand une femme s’apprête à tailler une jupe d’après un patron, – on parle de ça, – elle étend son tissu (n’est-ce pas?), la pièce de tissu. Et elle pose son patron là-dessus. C’est elle qui place le patron, à l’endroit où elle doit tailler. Pas vrai? 248 Oh, frère, ceci va vraiment vous faire du bien! Qui est-ce qui élit? C’est Dieu qui élit! Pas vrai? Ce n’est pas à moi de décider, c’est à Lui de décider. Et Il place le patron sur qui Il veut. Pas vrai? 249 Or, deux vierges sont sorties à la rencontre de l’Époux. N’est-ce pas? 250 “Vierge”, c’est quoi? Vierge, ça veut dire “pure, sainte”. N’est-ce pas? Qu’est-ce qu’une jeune fille vierge? C’est une jeune fille qui n’a jamais été touchée, elle est vierge. Quelque chose qui est vierge, par exemple de l’huile d’olive vierge, qu’est-ce que c’est? Ça veut dire qu’elle a été distillée, jusqu’à ce qu’elle soit à l’état vierge, qu’elle soit pure. De l’or vierge, qu’est-ce que c’est? C’est quand toutes les impuretés, qu’il a été soumis à la chaleur, et tout, et que, sous l’effet de la chaleur, toutes les impuretés en sont sorties. Pas vrai? Tout le fer et la pyrite, et tout le reste, en sont sortis sous l’effet de la chaleur, il est alors à l’état vierge.
E-251 Or, elles étaient dix, qui sont sorties à la rencontre de l’Époux. Jésus l’a dit. Pas vrai? Combien sont d’accord là-dessus? Dites : “Amen.” [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Dix vierges sont allées à Sa rencontre. Maintenant regardez bien, elles étaient toutes saintes. Eh bien, pour pouvoir être saintes, il fallait qu’elles aient été “sanctifiées”, puisque la seule source sainte de purification que Dieu possède, c’est la sanctification. Pas vrai? 252 Maintenant regardez bien. Toutes les dix, elles étaient sanctifiées, mais cinq n’avaient pas d’Huile dans leur lampe, et cinq avaient de l’Huile dans leur lampe. Pas vrai? L’Huile, qu’est-ce que ça représente? Là ce n’est pas la pureté, la virginité. L’Huile représente le “Saint-Esprit”.
E-253 Bon, si je dis ceci pour... et que ça blesse un peu, ce n’est pas mon intention de le faire. Alors, excusez-moi, et ne boudez pas l’église. Si je suis en chaire, ici, c’est seulement pour essayer de vous aider. Voyez? Maintenant regardez, je vais vous montrer ce qu’il en est. 254 Il n’y a pas une église sur terre qui mène une vie aussi pure que les nazaréens, par les enseignements qu’ils reçoivent, les pèlerins de la sainteté, ces gens-là. Pas vrai? Ils croient fondamentalement à la pureté, la sanctification, jusqu’à ne pas permettre que les femmes portent des bagues, ni rien. La pureté et la sanctification à tous égards, ils croient à ça. Les organisations de la sainteté, tous les légalistes, c’est leur enseignement, ils croient à ça. Saintes! Les femmes portent de longs cheveux, de longues jupes. Il n’est même pas permis aux hommes de retrousser leurs manches, dans bon nombre d’entre elles. Tout, pas même de toucher, de fumer, de boire, ni rien. Rien de cela, vous voyez. Saintes! On ne pourrait pas mener une vie plus pure. 255 Mais cette même église nazaréenne, si un homme parlait en langues dans l’église, on le flanquerait à la porte. Ils disent qu’ils ne s’assiéraient même pas en compagnie d’un tel homme. C’est vrai, ça. Si vous ne le croyez pas, essayez seulement, un jour, voyez par vous-mêmes. Voyez par vous-mêmes, un jour. Rien que d’y penser, ça leur répugne. Ils ont déclaré que “c’est du diable!”
E-256 Cinq d’entre elles... Dix d’entre elles étaient vierges. Cinq étaient sages, elles avaient de l’Huile dans leur lampe, et les cinq autres étaient aussi pures et aussi saintes qu’elles, mais elles n’avaient pas d’Huile (elles étaient sanctifiées, mais n’avaient pas le Saint-Esprit). 257 “Il y en a trois qui rendent témoignage sur la terre : l’eau, le sang, l’Esprit.” Dans Jean 5.7, ou plutôt, I Jean 5.7, il est dit : “Il y en a trois qui rendent témoignage dans le Ciel : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Ces trois sont Un. Mais il y en a trois qui rendent témoignage sur la terre : l’eau, le Sang et l’Esprit. Ceux-là ne sont pas un, mais ils sont d’accord.” 258 Or, vous ne pouvez pas avoir le Père sans avoir le Fils. Vous ne pouvez pas avoir le Saint-Esprit sans avoir le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Ils sont Un. Vous... Ils sont inséparables. 259 Par contre, vous pouvez être justifié sans être sanctifié. Et vous pouvez être sanctifié sans avoir le Saint-Esprit; être pur, mener une vie pure, et avoir une forme extérieure de piété, tout en reniant la Puissance : la guérison, le parler en langues, les grands dons de Dieu (et tous les dons qui s’Y trouvent).
E-260 Vous avez là les cinq vierges sages, qui avaient de l’Huile dans leur lampe, la Foi de l’Enlèvement, qui croyaient à tous les signes, les prodiges, les prophéties, et tout. Et ce sont ces cinq-là qui, après avoir été taillées du reste, ont été enlevées. 261 Et le reste d’entre elles, c’étaient toujours des vierges, et elles ne seront pas perdues, mais elles passeront par la période de la Tribulation. Jésus a dit : “Il y aura...” 262 Et elles ont dit–elles ont dit : “Donnez-nous de votre Huile, nous désirons recevoir le Saint-Esprit maintenant.” 263 Or, tout le monde sait que le Saint-Esprit, – Zacharie 4, et, oh, Jacques 5.14, – tous le savent, que cela–cela représente le Saint-Esprit. Alors, elles ont dit... C’est pour ça que nous oignons d’huile, cela représente le Saint-Esprit. Donc, “l’Huile de l’Esprit”, dit la Bible.
E-264 Donc, celles-ci avaient le Saint-Esprit; et celles-ci étaient sanctifiées. Celles-ci étaient sanctifiées, et en plus, elles avaient le Saint-Esprit, elles croyaient à toutes les choses phénoménales et à tout ce qui se rattache à la Puissance de Dieu. Tout ce dont Dieu a parlé Ici, elles l’avaient, elles y croyaient. Ce sont celles-là qui ont été enlevées. 265 Et celles-ci ont dit : “Donnez-nous-en, à nous, maintenant.” 266 Elles ont dit : “Nous en avons juste assez pour entrer”, et elles sont parties dans l’Enlèvement. 267 Et elles ont dit : “Allez en acheter chez ceux qui vous en vendent”, elles ont dit. Et alors elles sont allées essayer de prier jusqu’à exaucement, pour recevoir le Saint-Esprit, mais la dispensation des nations était terminée, et la persécution est survenue. Et Il a dit : “Elles ont été jetées dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs, des gémissements et des grincements de dents.” Mais, à la seconde résurrection, elles seront les brebis qui seront séparées d’avec les boucs, cependant elles ne seront jamais l’Épouse, ne seront jamais les Élus. Elles sont le reste de la Postérité de la femme.
E-268 Un reste, qu’est-ce que c’est? Le morceau qui est resté, de ce qui a été taillé. C’est la même sorte de tissu. Pas vrai? Quand vous allez vous tailler une robe dans du calicot, vous étendez un grand morceau de calicot, et là vous taillez. Où vous posez le patron, ça ne regarde que vous. Où Dieu pose le patron, ça ne regarde que Dieu. Il la découpe. Pas vrai? Et maintenant, ceci, le reste du calicot qui a été laissé de côté, là, c’est du calicot, autant que celui de la robe. Pas vrai? Mais c’est l’élection de Dieu. C’est Dieu qui élit Son Église, c’est Dieu qui prédestine Son Église; c’est Dieu qui a prédestiné cela, qui prédestine Son Église, et Il enlève cette Église-là! Et le reste est laissé de côté, devra passer par la période de la Tribulation.
E-269 Et c’est là que beaucoup de biblistes d’aujourd’hui s’embrouillent, ils pensent que l’Épouse se retrouvera là-bas, dans la Tribulation. Un homme m’a dit, il a dit : “Je ne sais que vous dire, Frère Branham.” Il a dit : “J’ai vu l’Épouse là-haut, dans le Ciel. Et le dragon, qui lançait de sa bouche de l’eau, pour faire la guerre à l’Épouse. Et les cent quarante-quatre mille, qui sont l’Épouse, se tenaient là sur le mont Sinaï.” 270 J’ai dit : “Oh, non. Non. Non. Non. Vous avez tout mélangé. L’Épouse était dans le Ciel.” Et c’est le reste de la Postérité de la femme – pas Elle, pas le patron, mais le reste – qui était là, et il y a eu la persécution (l’Empire romain), alors que le catholicisme fera une union, elles uniront leurs forces avec la grande église.
E-271 Tenez, ils ont ça en plein... C’était à la télévision, l’autre soir. L’église méthodiste essaie d’unir les méthodistes et les baptistes, et les églises du Christ, toutes, elles essaient de s’unir au catholicisme, et de se tenir toutes devant un même autel. Qu’a dit cet évêque, quand on l’a fait passer en jugement comme communiste, là-bas, l’autre soir? Je l’ai vu moi-même, à la télévision. Tous ces groupes-là, tous! Et quand ce moment sera venu, il surviendra une persécution. Et là le Saint-Esprit descendra, et les méthodistes, les baptistes, et tous, parleront en langues, loueront Dieu, guériront les malades, prophétiseront, et tous les signes et les prodiges se produiront. Les Élus monteront, et le reste sera laissé ici, pour passer par la période de la Tribulation. Et à la fin de cette période, quand ils verront ce qui est arrivé, ils devront subir le martyre.
E-272 Ensuite, regardez. Vous dites : “Eh bien, alors, Frère Branham, vous n’allez pas me dire qu’il va y avoir... ces–ces gens qui seront là, au Jugement du Trône Blanc?” Ils... L’Épouse ne sera jamais jugée. Non monsieur. Elle est en Christ. Comment entre-t-on en Christ? “Nous avons tous été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul Corps.” Pas vrai? 273 Maintenant, regardez, regardez bien. La Bible dit : “Le Jugement s’assit, et les Livres furent ouverts.” Pas vrai? Les Livres des pécheurs. “Et un autre Livre fut ouvert, celui qui est le Livre de Vie”, et chaque homme fut ainsi jugé. Pas vrai? Et qui était là à juger? Jésus et les Saints. Il a dit : “Il s’est avancé et Il servait, Lui, notre Ancien des Jours, dont les cheveux étaient comme de la laine.” Et il a dit : Des myriades de myriades L’accompagnaient, et Le servaient pendant le Jugement.” Voilà Jésus qui revient, le Roi et la Reine, après le Mariage – Il est marié. Voilà le Roi et la Reine qui sont là. Et voilà ce groupe sanctifié, à qui Dieu dit : “Mettez-vous à Ma droite.” Et là, ce Livre-là a été ouvert, celui des pécheurs : “Mettez-vous là, à Ma gauche.” Ici, ce sont ceux dont le nom était écrit dans le Livre de Vie de l’Agneau.
E-274 Vous dites : “Frère Branham, mon nom est écrit là, j’y irai!” Un instant! Judas Iscariot a été sanctifié. Fiou! Frère, réveillez-vous, là, pincez-vous, pour que vous puissiez saisir Ceci, vous voyez. 275 Judas Iscariot, son esprit, aujourd’hui c’est l’antichrist. Vous le savez. Jésus était le Fils de Dieu, Il est venu de Dieu et Il est retourné à Dieu; Judas était le fils de la perdition, il est venu de l’enfer et il est retourné en enfer. Jésus a emmené avec Lui le pécheur repentant; Judas a emmené avec lui celui qui ne s’est pas repenti : “Si Tu es! Si! Si! Si Tu es un guérisseur Divin, fais ceci. Si Tu es Ceci, fais ceci.” (Vous voyez, ce point d’interrogation sur la Parole de Dieu.) “Les jours des miracles sont passés. S’il En est ainsi, fais-moi voir ceci. Si! Si! Si!” Voyez? “Elle est toute vraie”, a dit Dieu.
E-276 Maintenant regardez bien. Judas Iscariot a été justifié par la foi, il a cru au Seigneur Jésus-Christ, et il a été baptisé. La Bible dit que “Jésus–Jésus avait baptisé les disciples, Ses disciples”. Très bien. 277 Jean 17.17, avant de pouvoir les envoyer, Il a dit : “Sanctifie-les, Père, par la Vérité. Ta Parole est la Vérité.” Et Il était la Parole, même avant que l’expiation ait été faite. Autrement dit : “Comme acte préalable, Père, avant que Mon Sang soit versé, Je les sanctifie.” 278 Il leur a donné autorité sur les esprits impurs, et ils sont partis chasser les démons. Pas vrai? Et ils ont guéri les malades. Pas vrai? Et ils sont revenus : ils étaient sanctifiés, ils se réjouissaient, ils sautaient, ils jubilaient et ils louaient Dieu. Pas vrai? Et ils disaient : “Les démons mêmes nous sont soumis.” 279 Et Jésus a dit : “Ne vous réjouissez pas de ce que les démons vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans le Livre des Cieux.” Pas vrai? Et Judas Iscariot était avec eux, l’un d’entre eux, appelé à sortir, sanctifié, avec son nom écrit dans le Livre de Vie de l’Agneau. Lisez Matthieu 10, et vous verrez si c’est bien ça. Il a appelé chacun d’eux, Judas et tous les autres, ils étaient tous là. Il les a envoyés, et leur a donné autorité sur les esprits impurs.
E-280 Maintenant regardez bien! Mettez votre gilet antichoc. Mais, alors que Judas s’était retrouvé dans cette église, là-bas, le trésorier de l’église, qui travaillait en collaboration avec le pasteur, le... Jésus. Mais quand est venu le moment de la Pentecôte, il s’est montré sous son vrai jour. Il a montré ce qu’il était. Et il a eu assez–assez de décence pour se détruire, il s’est pendu à un sycomore, afin d’accomplir la prophétie. Et cet esprit de Judas s’avancera jusque-là, il croira au Seigneur Jésus-Christ. Comme Jésus l’a dit : “Les démons croient, et ils tremblent.” Il s’avancera jusque-là, il enseignera la sanctification, une vie pure et sainte au possible; mais pour ce qui est du baptême du Saint-Esprit et des dons de l’Esprit, Cela, il Le niera! Il se montrera sous son vrai jour, à tout coup. Voilà cet esprit à l’oeu-... 281 Et Jésus a dit : “Prenez garde!” Matthieu 24 de nouveau. “Les deux esprits seront tellement proches que cela séduirait même les Élus.” Pas vrai? Là où le patron a été posé. Frère, vous avez intérêt à croire aux prédicateurs à l’ancienne mode, qui sont remplis du Saint-Esprit, par ici, et à vous mettre en règle avec Dieu. C’est vrai. N’ayez pas une forme extérieure de piété tout en reniant ce qui en fait la Force. Amen!
E-282 Est-ce que tout le monde se sent bien? [L’assemblée dit : “Amen!”–N.D.É.] Quand nous arriverons au Ciel, Quel jour de réjouissances ce sera! Quand nous verrons Jésus, Nous chanterons et nous crierons victoire! Quand nous arriverons au Ciel, Quel jour de réjouissances ce sera! Quand nous verrons Jésus, Nous chanterons et nous crierons victoire! Alléluia! Levons-nous un instant. Combien L’aiment de tout leur coeur? Levez la main, dites : “Loué soit l’Éternel!” [L’assemblée dit : “Loué soit l’Éternel!”–N.D.É.] “Seigneur, je crois le plein Évangile.” [L’assemblée dit : “Seigneur, je crois le plein Évangile.”] “Aide-moi à être Ton serviteur.” [L’assemblée dit : “Aide-moi à être Ton serviteur.”] Alléluia! Alléluia! L’aimez-vous? [L’assemblée dit : “Amen!”] Dans la Bible, ils...
E-283 Une femme m’a dit, une... un jeune homme, il est peut-être en train de m’écouter ce soir, il habite de l’autre côté de la rue. Il était venu là. Et Soeur Lula, qui venait à l’église ici dans le temps, elle jubilait là-bas, au fond. J’étais en train de prêcher, Frère Neville. Et ce jeune homme m’a dit... Or, il était professeur de l’école du dimanche, ici, à la Première Église Baptiste. Il a dit : “Billy, je prenais plaisir à écouter ta prédication, jusqu’au moment où cette femme s’est mise à pleurer et à crier : ‘Merci, Jésus! Loué soit l’Éternel!’ Et à tout bout de champ,” il a dit, “un homme disait,” (Frère Seward) “il criait : ‘Loué soit l’Éternel! Amen!’” Je prêchais sur Perdre son Droit d’aînesse, Ésaü qui avait vendu son Droit d’aînesse. Moi, je continuais, et ils étaient là à jubiler et tout. Il a dit : “Ouille!”, il a dit, “ça–ça m’a donné froid dans le dos.” Il a dit : “Je n’ai pas pu supporter ça!” 284 J’ai dit : “Frère, si un jour tu arrivais au Ciel, tu crèverais de froid.” J’ai dit : “Il y a des acclamations dans le Ciel, et ça, jour et nuit.” C’est vrai, frère. Oh, oui monsieur! Je désire Le voir, Le voir face à face, Et chanter pour toujours Sa Divine grâce; Dans les rues pavées d’or élever ma voix : Mes soucis sont finis, je suis à l’abri. Je désire Le voir, Le voir face à face, Et chanter pour toujours Sa Divine grâce; Dans les rues pavées d’or élever ma voix : Mes soucis sont finis, je suis à l’abri.
E-285 Amen! Très bien : Frère Neville. Que Dieu te bénisse. Allez, avance-toi pour conclure.

En haut