ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication LA MANIFESTATION DE TA RESURRECTION AUX GENS D'AUJOURD'HUI / 54-0809E / Los Angeles, Californie, USA // SHP 54 minutes PDF

LA MANIFESTATION DE TA RESURRECTION AUX GENS D'AUJOURD'HUI

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 La foi de cette femme l'a gu√©rie; sa foi l'a sauv√©e. Soyez respectueux maintenant. Voudriez-vous venir, monsieur? Croyez-vous de tout votre cŇďur? Croyez-vous? Nous sommes tous deux dans Sa Pr√©sence, la Pr√©sence du Tout-Puissant, √† Qui nous rendrons compte au Jour du jugement, lorsque nous nous y tiendrons. √áa devient sombre autour de vous, mon fr√®re. On vous am√®ne √† un endroit. C'est un... Je vois un homme... c'est un h√īpital, c'est la chirurgie. Vous... Un - un cancer, et les m√©decins ont secou√© la t√™te et vous ont sutur√©. Pour les m√©decins, rien ne peut √™tre fait. Ils vous ont sutur√© et vous ont abandonn√© comme cela. J√©sus-Christ est ici pour vous r√©tablir. Croyez-vous cela? Dieu Tout-Puissant, Auteur de la vie, Donateur de tout don, √©pargne la vie de cet homme qui se meurt. Pour Ta gloire, Seigneur, que cela Te revienne. Accorde-le.
E-2 Je condamne ce cancer, et je demande pendant que j'ai les mains pos√©es sur cet homme, sous l'onction de l'Esprit, que Tu condamnes ce d√©mon de cancer. Satan, tu t'es cach√© aux m√©decins, tu ne peux te cacher √† Dieu. Quitte cet homme; sors de lui au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Allez √©tant heureux, vous r√©jouissant, au Nom de Christ. Que tout le monde soit tout aussi respectueux que possible pendant quelques instants. Ayez simplement foi; croyez de tout votre cŇďur. Si vous pouvez croire de tout votre cŇďur, J√©sus-Christ peut agir sur vous, et Il sera avec vous.
E-3 Je vois une femme, c'est une femme de couleur, elle est en pri√®re chez elle. Cette dame de couleur est assise juste l√†, elle souffre de l'affection des reins ; sŇďur, levez-vous. Oui, vous qui portez des lunettes, juste ici, vous √™tes maintenant gu√©rie. Vous avez pri√© avant de venir ici pour que ceci se produise. Est-ce vrai? Faites signe de la main si c'est vrai. Je vous ai vue dans une vision lorsque vous √©tiez en train de prier. Vous √™tes maintenant gu√©rie. Vous pouvez rentrer chez vous, que Dieu vous b√©nisse. Au fait, sŇďur, comme le Saint-Esprit est sur vous, il y a une dame assise l√†, √† c√īt√© de vous, son cŇďur a √©t√© ravi l√†. Elle souffre de l'hypertension, cette dame blanche assise √† c√īt√© de vous. Levez-vous l√†, madame, vous qui √™tes √† c√īt√© d'elle, l√†, vous qui souffrez de l'hypertension, et qui demandez au Seigneur J√©sus de vous r√©tablir aussi. Que Dieu vous b√©nisse maintenant. Levez-vous et que cette dame... Imposez-vous les mains l√†. C'est bien. √Ē Dieu, sois mis√©ricordieux, je prie au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu vous b√©nisse.
E-4 J'ai vu cette petite dame toute ravie, celle qui est assise derrière celle en lunettes. Oui, vous aussi vous êtes souffrante, n'est-ce pas, madame? Ce sont des maux de tête. Levez-vous. Jésus-Christ vous a guérie. Rentrez chez vous maintenant et soyez rétablie. Que Dieu soit avec vous. Ayez foi en Dieu. Il est au-dessus de l'assistance maintenant. Cette dame de couleur assise là derrière tout au fond, qui a une grosseur; elle est assise là au fond, tout au fond, sur le siège arrière, au fond, levez-vous, madame. Jésus-Christ vous guérit. Que Dieu vous bénisse. Vous pouvez rentrer chez vous. Vous qui avez un petit quelque chose de vert sur l'épaule. Votre foi vous a guérie maintenant. Rentrez chez vous, soyez rétablie au Nom de Jésus-Christ. Gloire soit rendue au Seigneur Jésus pour Sa magnifique puissance, Sa gloire.
E-5 Bonsoir, madame. Vous et moi, nous sommes inconnus l'un √† l'autre, je pense. Je ne vous ai jamais vue de ma vie. Peut-√™tre que vous ne m'avez jamais vu, mais nous sommes ici comme - comme fr√®re et sŇďur, nous tenant √† l'estrade. Croyez-vous au Seigneur J√©sus, que Dieu L'a ressuscit√© d'entre les morts ? Croyez-vous qu'Il est mont√© en haut et qu'Il a fait des dons aux hommes? Croyez-vous que je suis Son serviteur? Je le dis humblement, je n'en suis pas digne. Mais Il... quelqu'un doit l'√™tre. Est-ce vrai? Si Dieu me fait savoir ce qu'est votre probl√®me, vous souffrez de - de l'arthrite, n'est-ce pas vrai? Il y a quelque chose d'√©trange √† votre sujet. Il y a quelque chose qui se meut tout autour de vous. Tout le monde, soyez respectueux... cette femme dispara√ģt de ma vue. Oh, il s'agit d'un - il s'agit d'un gar√ßon. Vous avez un fils qui est paralys√©. Il n'est pas ici, mais votre cŇďur saigne √† cause de lui. Vous pensiez √† lui lorsque vous vous approchiez. Je l'entends appeler...?... Vous vous appelez Decker; votre pr√©nom, c'est Ida. Vous habitez sur la rue 1524/5. Que Dieu vous b√©nisse. Rentrez chez vous, vous √™tes gu√©rie. Que Dieu vous b√©nisse. Poursuivez votre chemin, en vous r√©jouissant, imposez les mains √† votre fils.
E-6 Bonsoir. Croyez-vous? De tout votre cŇďur? Croyez-vous que vous √™tes dans Sa Pr√©sence? Vous √™tes une √©trang√®re dans cette ville. Vous venez de l'Est, vous √™tes venue de cette direction, en traversant le d√©sert. Vous venez de New Mexico, de Gallup, New Mexico. Vous aviez une maladie de femme, en venant ici. Vous allez rentrer sans cela. Votre foi vous a gu√©rie. Tr√®s bien. Croyez-vous de tout votre cŇďur? Ma sŇďur, le diab√®te, c'est une chose horrible, n'est-ce pas? Mais J√©sus-Christ peut gu√©rir cela. Croyez-vous cela? Approchez-vous. √Ē Seigneur Dieu, Cr√©ateur des cieux et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle et Donateur de tout don, que notre sŇďur que voici maintenant aille, par la foi, au Calvaire pour une transfusion sanguine. Par la foi, puisse le Sang riche de J√©sus-Christ faire l'expiation pour cette maladie maintenant. Alors que je lui impose les mains, puisse-t-elle √™tre gu√©rie, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu vous b√©nisse, sŇďur. Allez, croyant de tout votre cŇďur et vous pouvez recevoir ce que vous demandez. Tr√®s bien.
E-7 Regardez dans cette direction, jeune dame. Je vous ai vue vous faufiler l√† dans l'all√©e il y a quelques instants. Et si je vous disais que vous √©tiez gu√©rie de votre affection des reins et de votre mal de dos lorsque vous √™tes mont√©e l√† √† l'estrade, me croiriez-vous? Allez donc de l'avant; vous √™tes gu√©rie. Elle s'inqui√©tait au sujet de cela, elle s'inqui√©tait √† ce sujet. Tr√®s bien. Cette dame a un cornet acoustique √† son oreille. Voulez-vous incliner vos t√™tes juste un instant? Notre Bien-aim√© Seigneur et Sauveur, j'implore la mis√©ricorde divine pour notre sŇďur. C'est Satan qui a fait cette mauvaise chose, et je demande maintenant que Tu √ītes cela pour elle. Que le d√©mon qui a li√© cette femme sorte d'elle, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ.
E-8 Pendant que l'assistance garde la t√™te inclin√©e un instant... m'entendez-vous maintenant, madame? M'entendez-vous maintenant? Poursuivez votre chemin, vous r√©jouissant et heureuse. Que Dieu vous b√©nisse. Voici son...?... avait le diab√®te, et cela l'a quitt√©e...?... Disons: " Gr√Ęces soient rendues √† Dieu. " Madame, allez-vous m'ob√©ir en tant que proph√®te de Dieu? Croyez-vous que si je vous imposais les mains et que j'ordonnais √† cette arthrite de vous quitter, vous pourriez quitter cette estrade en marchant comme une jeune fille? Au Nom de J√©sus-Christ, que cela quitte maintenant. Amen. Quittez l'estrade comme vous le faisiez lorsque vous √©tiez - √©tiez une jeune fille. Disons: " Gr√Ęces soient rendues √† Dieu. " Croyez-vous que le Seigneur J√©sus vous a gu√©ri, vous qui √™tes dans ce fauteuil?
E-9 Est-ce que l'assistance croit que le Seigneur J√©sus est ici maintenant pour gu√©rir tout le monde? Que pouvez-vous d√©sirer de plus que ce qui se passe maintenant m√™me? Le Saint-Esprit a confirm√© tout ce qui a √©t√© dit. C'est vrai, madame, cette maladie de femme vous a quitt√©e tout √† l'heure, vous qui √™tes assise juste l√†. Que Dieu b√©nisse votre cŇďur. Toute l'assistance est illumin√©e maintenant. L'Esprit de Dieu se meut au-dessus de cette assistance. Etes-vous pr√™ts pour votre gu√©rison? J'aimerais que vous fassiez ce que je vous dis de faire. Imposez-vous les mains, imposez-vous les mains juste une minute pendant que je prie. √Ē Dieu, Cr√©ateur des cieux et de la terre, je crois en Toi ce soir, de tout mon cŇďur, et je crois que Tu gu√©riras. Je condamne le diable et je demande que ces femmes soient d√©livr√©es, chaque personne qui est ici. Que les boiteux marchent, que les aveugles voient. Il y a ici des b√©quilles pos√©es sur l'estrade. Tu peux le faire, P√®re. Je demande que chacun d'eux soit gu√©ri au Nom de J√©sus.
E-10 Maintenant, Satan, sors de cette assistance au Nom de J√©sus-Christ. Que chaque personne estropi√©e se l√®ve. L'aveugle peut voir et le sourd entendre... si vous recevez cela... [Espace vide sur la bande. L'assembl√©e chante. - N.D.E.] Toi, le Fils de David, aie piti√© de moi... Prions. Notre Bienveillant P√®re c√©leste, √ī grand Dieu J√©hovah, nous Te sommes reconnaissants pour le Seigneur J√©sus-Christ, Ton aimable Fils qui est venu vers nous lorsque nous √©tions des √©trangers √† Dieu, priv√©s de droit de cit√© aupr√®s de Dieu, des Gentils priv√©s de mis√©ricorde, mais J√©sus est mort √† notre place, Il nous a r√©concili√©s avec notre Cr√©ateur; nous sommes reconnaissants pour Lui ce soir.
E-11 Et maintenant, ce que nous serons tout √† la fin n'est pas encore manifest√©, mais nous savons que nous aurons un corps semblable au Sien, car nous Le verrons tel qu'Il est. Nous serons lib√©r√©s des maladies, des afflictions, des chagrins, des tristesses et du p√©ch√©, il n'y en aura plus. Seigneur J√©sus, viens-nous en aide, nous Te prions de nous b√©nir dans nos faibles efforts, alors que nous essayons de montrer la manifestation de Ta r√©surrection aux gens de ce jour-ci. B√©nis chaque √©glise qui est ici. B√©nis tout celui qui collabore. B√©nis les propri√©taires de ce temple Shriner. Nous sommes tr√®s reconnaissants pour eux. Ils nous ont permis de l'avoir pour T'adorer. Et je prie, √ī Dieu, que chaque concierge, chaque homme, et chaque membre de Shriner soit sauv√© √† la fin de son p√®lerinage. Accorde-le, P√®re. Puissent-ils √™tre remplis de Ton Esprit. Je Te prie de l'accorder. Ils ont √©t√© tr√®s gentils envers nous en nous permettant d'avoir leurs b√Ętiments √† travers le monde, lors de nos voyages. Et maintenant, nous demandons que le Seigneur J√©sus, Ton Fils bien-aim√©, vienne maintenant parmi nous ce soir, dans Sa puissance de r√©surrection et manifeste Son amour envers Ses enfants. Car nous le demandons en Son Nom. Amen.
E-12 Jamais il y eut un temps appropri√© pour un - un service o√Ļ les gens sont d'un commun accord comme c'est le cas ce soir, ou ils l'ont √©t√© chaque soir, et o√Ļ le Saint-Esprit est √† l'Ňďuvre. Beaucoup d'orateurs ont, peut-√™tre, d√©j√† parl√©. Fr√®re Huckstra, mon ami intime de longue date, est venu me prendre ce soir de ma chambre d'h√ītel, et m'a amen√© quelque part. Je ne savais pas retrouver mon chemin. Et ce soir, il m'a dit l√†, il a dit: "On a projet√© des films et on a pr√©lev√© une offrande missionnaire pour toi, pour l'Ňďuvre que tu fais outre-mer. " A mon humble avis, le Seigneur J√©sus vient bient√īt. Je - je ne vois d'autre alternative pour ce monde que la Venue du Seigneur J√©sus qui est proche. Et je suis tellement ravi de le savoir, et je crois de tout mon cŇďur...
E-13 Comme l'autre soir, je le dis une fois de plus, je pense que fr√®re Arganbright est quelque part ici ce soir, c'est lui qui a le film, ou il se peut que ce soit dans le film qu'on venait de vous montrer tout √† l'heure sur le retour des Juifs en Palestine. Quel exemple remarquable est-ce donc! Les proph√®tes avaient dit qu'ils seraient l√†, et qu'ils y retourneraient, que le d√©sert fleurirait comme une rose. Et c'est frappant de savoir que nous vivons en ce jour-l√†, et que le drapeau juif est en train de flotter une fois de plus pour la premi√®re fois depuis 2500 ans. Et j'aimerais vous montrer quelque chose d'un peu remarquable, afin que vous compreniez pourquoi mon cŇďur br√Ľle pour eux. Le jour m√™me o√Ļ Isra√ęl a √©t√© proclam√© une nation une fois de plus pour la premi√®re fois depuis 2500 ans, cette m√™me nuit, l'Ange du Seigneur m'a envoy√© prier pour les malades, exactement au m√™me moment, le 6 mai 1946, le Seigneur J√©sus a fait √ßa.
E-14 Et l√†, en Afrique, je leur avais pos√© la question de savoir s'ils lisaient la Bible que les missionnaires leur avaient offerte. Ils avaient vu ce que le Seigneur J√©sus avait fait en ce temps-l√†. " Et ce qu'Il avait fait en ce temps-l√†, Il le fera aujourd'hui ", ai-je dit. Il est ressuscit√© d'entre les morts. Il n'est plus mort; Il est vivant √† jamais, Il est ici dans chaque r√©union. Et l√† o√Ļ beaucoup, beaucoup de dizaines de milliers de gens √©taient rassembl√©s... Et lorsque je leur ai pos√© la question, j'ai dit: " Eh bien, qu'avait fait notre Seigneur J√©sus lorsqu'Il √©tait ici sur terre? " Ce qu'Il avait fait, Il n'a jamais pr√©tendu √™tre quelqu'un d'important. Il disait qu'Il ne pouvait rien faire de Lui-m√™me, Il ne faisait que ce qu'Il voyait faire au P√®re, Saint Jean 5.19. Il est pass√© par la piscine de Bethesda o√Ļ beaucoup d'estropi√©s et d'afflig√©s √©taient couch√©s. Beaucoup parmi eux √©taient sans secours, peut-√™tre, des milliers √©taient couch√©s l√†, estropi√©s, boiteux, aveugles et des gens aux membres secs. Il est pass√© √† c√īt√© d'eux sans les gu√©rir.
E-15 Parfois, nous nous demandons pourquoi Lui, qui est plein d'amour et de compassion, a pu faire cela, mais nous comprenons mal ce que sont l'amour et la compassion. Il est allé vers un homme qui était couché sur un petit grabat et lui a demandé: " Veux-tu être guéri? " Ce dernier a dit: " Personne ne peut me venir en aide pour me jeter dans l'eau. " Il pouvait marcher. Mais, il a dit : " Pendant que j'avance, quelqu'un d'autre me devance. " Il a dit: " Prends ton lit et rentre chez toi. " Et cet homme fut guéri. Il s'en est allé, laissant cette multitude. Parfois on se pose des questions là-dessus si on n'a pas un entendement spirituel. Jésus a dit aux Juifs, au même chapitre, au verset 19, Il a dit: " En vérité, en vérité, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même, Il ne fait que ce qu'Il voit faire au Père; le Fils aussi le fait pareillement. Le Père agit et le Fils agit jusqu'à présent. "
E-16 Aucun proph√®te, aucun homme en aucun temps n'a jamais eu le pouvoir de faire cela de lui-m√™me. C'est juste comme Dieu le r√©v√®le... J√©sus a dit qu'il y avait beaucoup de l√©preux du temps de Naaman, mais un seul lui a √©t√© envoy√©. Juste un seul l√©preux a √©t√© gu√©ri du temps d'Elie, un seul l√©preux, car Dieu l'avait envoy√© l√†. Sur le Mont Carmel, Elie √©tait s√Ľr lorsqu'il d√©posait les sacrifices, il a dit: "J'ai fait tout cela sur Ton ordre, sur Ta Parole ", prenant Dieu au Mot. Je crois ce soir, et je l'esp√®re donc... je crois que cet auditoire ira jusqu'√† la fin et aidera √† terminer cette r√©union avec nous dans la pri√®re en prenant position √† nos c√īt√©s. S'il y en a qui ne le peuvent pas, peut-√™tre que certains parmi vous viennent de l'ext√©rieur de la ville et doivent retourner chez eux. Si c'est le cas pour vous, priez pour moi au cours de prochaines semaines. Lorsque les vents souffleront, et que les choses iront de travers, je me souviendrai qu'il y a un groupe √† Los Angeles qui prie pour moi. Je croirai cela.
E-17 Et d'abord en Inde o√Ļ... c'est tout comme en Afrique o√Ļ les sorciers et tout le reste... aussit√īt qu'ils voient le tout premier signe du surnaturel, ils vous lancent un d√©fi. Et je n'ai jamais vu une seule fois o√Ļ notre Seigneur J√©sus n'ait pas triomph√©, o√Ļ Il ne soit pas entr√© en action et qu'Il n'ait obtenu la gloire. Je n'ai jamais vu une seule fois o√Ļ un grand signe et un miracle n'aient pas suivi. Et je vous demande de prier pour moi, car j'ai besoin de vos pri√®res. Je ne suis qu'un homme, juste un √™tre humain, votre fr√®re dans le Seigneur J√©sus-Christ. Et j'ai vraiment besoin de vos pri√®res. Et je compterai sur vos pri√®res. J'aimerais arriver si possible... Je ne sais pas ce qui se passera quand j'arriverai √† J√©rusalem. Je dois d'abord passer par la Transjordanie, naturellement, avant d'entrer √† J√©rusalem.
E-18 Oh, combien mon cŇďur br√Ľle de me tenir l√†, de voir chaque proph√©tie, √† ce que je sache, √™tre accomplie, sauf une seule chose, le r√©veil spirituel parmi les Juifs. Lorsque les Juifs recevront une fois de plus le Saint-Esprit, le Royaume de Dieu venant sur eux, les jours des Gentils seront termin√©s. Et j'ai appris, je ne sais pas, je n'√©tais pas l√†... Monsieur Lewi Pethrus, notre fr√®re de Stockholm, en Su√®de... La grande Eglise philadelphienne a envoy√© environ un million de Bibles l√†-bas, en Yiddish. Ces Juifs sont arriv√©s, ils ont lu la Bible, ils ont dit: " Si c'est Lui le Messie, qu'Il nous fasse voir le signe du proph√®te, nous croirons cela. " C'est la m√™me chose dont nous nous sommes servi en Afrique. Combien je serai heureux de les voir lancer le m√™me d√©fi! Et ils croient aux proph√®tes; ils croient au surnaturel: " Les Juifs cherchent des signes; les Grecs, la sagesse ", a dit Paul. Les Juifs cherchent toujours des signes. Et notre P√®re c√©leste est un signe, un Dieu qui op√®re des miracles. Ils Le cherchent.
E-19 Nous avons eu la th√©ologie. On a enseign√© cela dans des pays au point qu'on a marre des tracts qu'on distribue. Mais les gens veulent voir la Parole rendue manifeste, alors ils croiront cela. J√©sus a dit la m√™me chose. Je crains, enseignants, que √ßa ne soit l√† que nous avons commis notre erreur. J√©sus a dit d'aller par tout le monde et de pr√™cher la Bonne Nouvelle, et : Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru dans le monde entier. Voyez-vous? Je crois que c'est l√† que nous avons rel√Ęch√©. Nous avons essay√© de contourner cela avec notre th√©ologie, contourner la Fontaine m√™me qui donne la Vie au monde, le J√©sus-Christ ressuscit√©. S'Il est ressuscit√© d'entre les morts, Il est le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement, et Il peut faire les m√™mes choses ce soir, ici m√™me dans cet auditoire, qu'Il faisait lorsqu'Il √©tait ici. Que ferait-Il? Il se tiendrait ici et chanterait; Il ne s'habillerait pas diff√©remment des autres hommes. Il aurait la m√™me apparence que les autres. Il marchait parmi les hommes, paysans et pauvres. Il est venu par une √©table, Il est sorti par une peine capitale, Il n'avait qu'un seul v√™tement, √† ce que nous sachions, d'apr√®s les Ecritures, et cela n'avait pas de couture; cela Lui avait √©t√© donn√©. Il n'avait pas de place o√Ļ reposer la t√™te, Il √©tait pauvre. Il parlait comme les pauvres. Il n'avait pas... Il n'√©tait pas √©loquent, peut-√™tre, mais Il parlait comme jamais homme n'avait parl√© auparavant, en effet Il avait l'autorit√©. Il... Dieu √©tait avec Lui. Il √©tait Dieu manifest√© dans la chair, J√©hovah voil√© dans une chair humaine. Ce soir, je L'aime de tout mon cŇďur.
E-20 Mon cŇďur saigne pour Lui. Et de penser qu'Il attend que nous apportions cet Evangile dans le monde entier! Et puis, Il a dit: " Je reviendrai. " Il est assis sur le Tr√īne de Son P√®re ce soir, attendant de revenir sur Son propre Tr√īne. Son - le Tr√īne de David pour r√©gner et dominer dans le Mill√©nium. Il d√©sire ardemment revenir, et Il compte sur l'Eglise. Oh, combien nous avons failli! Que Dieu nous vienne en aide et nous pardonne, c'est ma pri√®re. Je lisais tout √† l'heure dans les Ecritures, c'√©tait au sujet d'un homme aveugle. Cette sc√®ne se passe √† J√©richo. Le pauvre homme en lambeaux tremblait de froid. Souvent, j'ai entendu ceci √™tre pr√©sent√© sous forme de sc√®ne. Mais juste pour parler un instant de Sa Parole, voir comment ce pauvre homme... Il y avait beaucoup de l√©preux, d'aveugles, de mendiants √† l'√©poque, et il avait tr√®s peu de chance de recevoir de temps √† autre une pi√®ce d'argent. Peut-√™tre qu'il mangeait de temps en temps. Ses v√™tements √©taient en lambeaux. Quelqu'un en passant par l√† un matin, quelqu'un d'assez riche pour donner une pi√®ce de monnaie au premier mendiant qu'il rencontrait, et cela r√©glait la question pour la journ√©e.
E-21 Alors, comme beaucoup... Et J√©richo √©tait une ville m√©chante, √ßa a toujours √©t√© une ville maudite depuis que Josu√© l'avait prise pour Isra√ęl. Maudit soit l'homme qui en √©rigera les murs. Et cet homme, dans cet √©tat-l√†, peut-√™tre que l'automne √©tait fort avanc√©, avait froid. Et il tremblait de froid √† c√īt√© de ces murs. Et √† l'int√©rieur, les gens faisaient toutes sortes d'histoires, ils faisaient du bruit. Et il √©tait assis √† c√īt√© de la route, peut-√™tre √† une distance de quelques centaines de pieds [environ 3 m - N.D.T.] de la route qui allait de J√©rusalem √† J√©richo. Un homme aveugle assis √† c√īt√© des murs, l√† o√Ļ la th√©ologie des sacrificateurs de l'√©poque soutenait que les jours des miracles √©taient pass√©s... et juste l√†, sur cette m√™me route, Josu√©, le puissant conqu√©rant d'Isra√ęl avait amen√© les enfants d'Isra√ęl, ils ont fait tomber les murs de J√©richo en poussant des cris. C'√©tait sur cette m√™me route, pas beaucoup d'ann√©es avant cela, qu'Elie et Elis√©e avaient march√© bras dessus, bras dessous, et avaient travers√© le Jourdain. Et Elis√©e √©tait revenu avec une double portion de l'Esprit.
E-22 Je peux me repr√©senter l'homme aveugle dire: " Si seulement j'avais v√©cu √† l'√©poque o√Ļ le grand prince Josu√© passait, j'aurais sollicit√© une b√©n√©diction. Si seulement j'avais v√©cu lorsque le proph√®te passait, j'aurais demand√© √† ces oints de me venir en aide. " A peine savait-il que quelque part l√† dans le coin se trouvait le Prince de tous, le Fils de Dieu. Alors qu'Il franchissait le portail, les gens, les sacrificateurs se moquaient de Lui, des foules Le raillaient, criaient apr√®s Lui... Certains parmi eux L'aimaient, d'autres Le ha√Įssaient. Je peux entendre du bruit, et je peux me repr√©senter le pauvre mendiant aveugle dire: " Pourquoi ce bruit? " Vous savez, g√©n√©ralement l√† o√Ļ se trouve J√©sus, il y a toujours un peu de bruit, un peu d'agitation. Pourquoi? La Vie entre; la Vie suscite du bruit.
E-23 Si un enfant na√ģt et qu'il ne crie pas, il est mort. C'est √ßa le probl√®me de l'√©glise ce soir. Nous avons besoin davantage des pleurs, de brisement dans nos r√©unions. Lorsque Isra√ęl √©tait en travail, les enfants naissaient. Lorsque l'√©glise sera en travail, les enfants na√ģtront. Et je peux voir le proph√®te, ou le Prince des proph√®tes, le Roi des proph√®tes, le Seigneur J√©sus-Christ, alors qu'Il franchissait le portail, s'en allant, Son visage tourn√© vers le Calvaire, les fardeaux du monde reposant sur Ses √©paules b√©nies. La Bible dit: "Et son aspect n'avait rien pour nous attirer. " Peut-√™tre que c'√©tait un petit homme fr√™le qui passait par le portail, la t√™te renvoy√©e en arri√®re, les yeux tourn√©s vers le ciel, alors qu'Il s'avan√ßait pour accomplir la volont√© de Dieu. Les gens se moquaient de Lui, nous n'en connaissons qu'une ombre, par rapport √† ce par quoi Il est pass√©. Peut-√™tre qu'on Lui jetait des choses, comme on le ferait aujourd'hui, des tomates pourries, et autres, se moquant de Lui, Le raillant. Et un petit mendiant se tenant √† c√īt√© du portail a dit: " Qui passe par l√†? " Quelqu'un a dit: " J√©sus de Nazareth. " Il s'est mis √† crier, et sa foi a arr√™t√© le Seigneur J√©sus. Il s'est retourn√© et a dit: " Que veux-tu que Je fasse? "
E-24 Il a dit: " Que je recouvre la vue. " Eh bien, Il ne lui avait jamais demand√© combien beaux √©taient les cieux. Il ne voulait pas lui demander, eh bien, quelque chose sur une quelconque th√©ologie qu'Il enseignait. Il d√©sirait quelque chose dans son cŇďur: " Ma vue. " Il a dit: " Que je recouvre la vue. " J√©sus a dit: " Ta foi t'a sauv√©. " Je peux me repr√©senter la foule qui passait, J√©sus se dirigeant vers J√©rusalem pour √™tre offert en sacrifice, mais la foi de ce mendiant L'avait arr√™t√©. Tout d'un coup, je peux donc Le voir, alors qu'Il se tient l√†, la foule poursuivant son chemin.
E-25 Il s'est mis √† regarder, il a dit: " Il a dit, je peux... je peux voir. Je crois en Lui. " Et peu apr√®s, il a commenc√© √† voir ses mains, et le voil√† parcourir la rue, se r√©jouissant et poussant des cris du fait qu'il voyait. Il a suivi J√©sus, car J√©sus avait fait quelque chose pour lui. J'ai racont√© une petite histoire il n'y a pas longtemps, ou plut√īt j'ai lu cela (Puis-je vous la raconter ?), sur l'aveugle Bartim√©e. On dit qu'il √©tait - qu'il avait √©t√© pratiquement aveugle toute sa vie. La petite histoire, il se peut qu'elle soit une fiction, elle va aider pour l'instant; et il est dit qu'il avait l'habitude d'aller l√† au portail, il avait deux petites tourterelles qui attiraient un peu, en faisant des culbutes l'une sur l'autre, pour attirer l'attention des touristes ; quelque chose d'un peu diff√©rent, de sorte que - de sorte que Bartim√©e pouvait avoir une pi√®ce de monnaie, quelques pi√®ces de plus. On dit qu'il avait une enfant. Et une nuit, cette enfant est tomb√©e malade. Il est sorti, il a pri√©, disant: "√Ē Dieu, si Tu laisses mon enfant vivre, je Te promets que demain, je T'offrirai ces pigeons en sacrifice."
E-26 Alors, le lendemain, l'enfant s'√©tait r√©tablie. Il a pris les pigeons, il les a offerts en sacrifice comme il avait promis √† J√©hovah. Peu apr√®s, il est survenu quelque chose d'autre. Et c'√©tait sa femme qui √©tait tomb√©e malade. Les m√©decins ne pouvaient rien pour elle. Il a dit: " Seigneur, si seulement Tu viens en aide √† ma femme, et que Tu lui permets de se r√©tablir, je T'offrirai mon agneau en sacrifice. " Eh bien, aujourd'hui, un homme aveugle est conduit par un chien; √† l'√©poque, il √©tait conduit par un agneau. Ainsi donc, le lendemain matin, sa femme s'√©tait r√©tablie. Il est mont√© au temple pour offrir cet agneau en sacrifice. Le souverain sacrificateur, Ca√Įphe √† l'√©poque, est sorti et a dit: " O√Ļ vas-tu, aveugle Bartim√©e? " Il a dit: " Oh, souverain sacrificateur, je vais au temple offrir mon agneau. J'ai dit √† Dieu hier soir que s'Il laissait ma femme vivre, je Lui offrirais cet agneau en sacrifice."
E-27 Il a dit: " Oh (souverain sacrificateur, vous devriez) ou plut√īt l'aveugle Bartim√©e, tu ne dois pas offrir cet agneau." Il a dit: " Je vais te donner de l'argent, et tu iras t'acheter un agneau au stand. " Il a dit: " Souverain sacrificateur, jamais je n'avais promis √† Dieu un agneau, je Lui avais promis cet agneau-ci. " Il a dit: " ...?... mais, aveugle Bartim√©e, tu ne peux pas offrir cet agneau-l√† en sacrifice; cet agneau-l√†, ce sont tes yeux. " Il a dit: " Oh, souverain sacrificateur, j'ai d√©j√† fait la promesse √† Dieu, et Dieu se pourvoira d'un agneau pour les yeux de l'aveugle Bartim√©e. " Quelques mois plus tard, √† c√īt√© des murs de J√©richo, un Agneau avait √©t√© pourvu pour les yeux de l'aveugle Bartim√©e. Ce m√™me Agneau est pourvu ce soir pour chaque personne ici qui est dans le p√©ch√©, pour chaque r√©trograde, pour chaque personne malade.
E-28 Et puisse-t-Il venir dans Sa puissance de r√©surrection comme autrefois, et puisse-t-Il prendre cette √©glise en charge ce soir. Puisse-t-Il me venir en aide, moi Son pauvre serviteur indigne. Puisse-t-Il me venir en aide ce soir, et m'oindre, de sorte que devant mon peuple, je puisse avoir un moyen de faire quelque chose dans cet auditoire ce soir par Sa puissance, de sorte qu'Il puisse me permettre de me soumettre √† Lui, que vous puissiez quitter ce tabernacle ce soir, ou ce b√Ętiment, en disant la m√™me chose que ceux qui venaient d'Emma√ľs. Il avait march√© avec eux toute la journ√©e, ils ne L'avaient pas reconnu. Beaucoup de chr√©tiens aujourd'hui marchent avec Lui, mais ils ne Le reconnaissent pas, ils ne connaissent pas Qui fait ces petites choses pour eux. Alors, quand Il √©tait ici, Il avait fait quelque chose d'un peu diff√©rent des autres, alors ils ont reconnu que c'√©tait Lui. Leurs yeux s'ouvrirent. Puisse le Dieu du Ciel ouvrir nos yeux ce soir √† quelque chose, de sorte que nous dirons en partant d'ici: " Notre cŇďur ne br√Ľlait-il pas au-dedans de nous? " Offrons-Lui une pri√®re.
E-29 √Ē Seigneur J√©sus, notre Aimable Sauveur, Tu es le seul espoir pour le monde. C'est en Toi que nous pla√ßons notre confiance comme le po√®te l'a √©crit: " Sur Christ, le Rocher solide je me tiens, Tout autre terrain n'est que sable mouvant; Tout autre terrain n'est que sable mouvant. Non pas sur nos √©glises, Seigneur, non pas sur notre qualit√© de membre, mais sur Toi, Seigneur, nous confessons nos p√©ch√©s. Nous sommes coupables, et il n'y a nulle part o√Ļ nous tenir. Tu as pris notre place, et nous T'aimons. Et notre cŇďur br√Ľle au-dedans de nous pour Toi, et je d√©sire ardemment voir ce jour, Seigneur. Si seulement je peux humblement m'agenouiller √† Tes pieds, si Tu peux nous permettre de tapoter Tes pieds, les baigner de nos larmes de gratitude...
E-30 Et maintenant, que Celui qui est ressuscit√© d'entre les morts et qui vit aux si√®cles des si√®cles vienne parmi nous, non seulement parmi nous, mais dans nos cŇďurs, et puisses-Tu manifester Ta puissance ce soir, celle de Ta r√©surrection, comme Tu as fait dans le pass√©. Qu'il en soit ainsi ce soir. Nous le demandons dans aucun autre but que celui de rendre gloire √† Dieu, d'√©lever le Nom de J√©sus-Christ et de Le voir √™tre glorifi√© dans cette tr√®s belle ville appel√©e Los Angeles. Car nous le demandons au Nom de Ton Fils bien-aim√©, notre Sauveur J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu soit mis√©ricordieux envers nous tous. Je me demande si on a distribu√© des cartes de pri√®re. Laquelle? J, tr√®s bien. Commen√ßons par 1. Qui a la carte de pri√®re J num√©ro 1, 2, 3, ainsi de suite jusqu'√†, oh, 20 ou 25, mettez-vous d'abord debout, s'il vous pla√ģt. Si vous... Les huissiers, aidez les gens, ceux qui sont aveugles ou estropi√©s, et qui ont ces cartes. Nous allons encore appeler un peu plus tard.
E-31 Et pendant qu'ils viennent, j'aimerais avoir votre attention, s'il vous pla√ģt. J'aimerais que vous soyez vraiment respectueux. La r√©union, ce n'est donc pas une ar√®ne; c'est une maison d'adoration. Et puissent les Anges de Dieu descendre des cieux et prendre position √† chaque banc ce soir, partout, et qu'Ils b√©nissent abondamment chaque personne qui est ici dans la Pr√©sence divine. Et je prie que s'il y a quelqu'un ici maintenant qui est un p√©cheur, qui n'a pas encore accept√© notre Bien-aim√© et Tendre Sauveur, le Seigneur J√©sus, je prie qu'il L'accepte maintenant dans son cŇďur, comme son Sauveur personnel. Puis-je vous dire ceci pendant que les gens viennent? Il n'y a rien de plus que Dieu peut faire pour vous. Il a donn√© Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne p√©risse point, mais qu'il ait la Vie Eternelle. Le Fils de Dieu est mort, afin que vous soyez sauv√©s du p√©ch√©, que vous soyez gu√©ris de la maladie. Et ce soir chaque chr√©tien a, pour ainsi dire, un carnet des ch√®ques sign√© du Nom de J√©sus-Christ au bas de chaque ch√®que. Avez-vous peur de toucher vos dividendes ce soir? Il a dit: " Tout ce que vous demanderez au P√®re en mon Nom, Je le ferai. Demandez tout ce que vous voulez, et croyez que vous le recevez, vous le recevrez. " Saint Marc 11.24.
E-32 Il se peut que certains parmi vous ici ne croient pas dans la gu√©rison divine. Si vous ne croyez pas, je ne vois pas comment vous pouvez croire au Seigneur J√©sus sans croire cela. Il √©tait bless√© pour nos p√©ch√©s, bris√© pour nos iniquit√©s, le ch√Ętiment qui nous donne la paix est tomb√© sur Lui; et c'est par Ses meurtrissures que nous avons √©t√© gu√©ris. Et la gu√©rison divine, c'est un attribut de Sa mort; le salut est un attribut de Sa mort, et tout ce pour quoi Il est mort, chaque chr√©tien ce soir a cela gratuitement, en acceptant cela. Premi√®rement, la foi vient de ce qu'on entend, ce que l'on entend de la Parole de Dieu. Pr√™chez la Parole de Dieu, c'est √ßa la voie originelle. Mais pensez √† notre aimable P√®re, si Ses enfants n'arrivent pas √† croire Sa Parole, alors Il donne des dons √† l'Eglise. Est-ce vrai? Certains parmi eux sont des dons diff√©rents. Certains parmi eux sont docteurs, ap√ītres, docteurs, √©vang√©listes, proph√®tes ; des dons de gu√©rison, des miracles, de parler en langues, l'interpr√©tation des langues; tous ces neuf dons spirituels sont dans le Corps de notre Seigneur J√©sus-Christ, le Corps des croyants. Croyez-vous cela ce soir, chr√©tiens? Si vous le croyez, levez la main comme signe pour montrer au Seigneur J√©sus que vous √™tes un croyant. Puisse-t-Il vous accorder le d√©sir de votre cŇďur. Je suis s√Ľr que je serai heureux de prier pour vous.
E-33 Maintenant, j'aimerais vous poser une question, et à vous aussi les prédicateurs, si Jésus est ressuscité d'entre les morts, comme nous le savons, les Ecritures enseignent-Elles, dans Hébreux 13.8, qu'Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement? Eh bien, ce qu'Il avait fait en ce temps-là, Il le fera aujourd'hui. Est-ce vrai? Ce qu'Il avait fait. Bon, Il ne prétendait pas avoir le pouvoir de guérir, n'est-ce pas? Il disait: " Je ne peux rien faire à moins que le Père me le montre premièrement. " Est-ce vrai? " Premièrement, le Père me montrait ce que Je... " Croyez-vous que cette Ecriture est inspirée? Saint Jean 5.19. Considérez le reste des Ecritures, et voyez si ça s'accorde avec cela. Considérez l'homme aveugle lorsqu'il est venu pour mendier auprès de Lui; Il a marché dans la rue, Il est entré dans la chambre; Il a touché ses yeux et a dit: " Qu'il te soit fait selon ta foi. " La femme qui avait touché Son vêtement était retournée dans la foule, elle s'est tenue là; Jésus avait reconnu que quelque chose s'était passé. Il était un voyant, non seulement un voyant, mais Il était le Roi des voyants. Et Il a regardé dans l'assistance, Il a repéré la femme qui avait la foi. Il lui a dit: " Ta foi t'a sauvée. "
E-34 Il a connu le nom de Simon. Il lui a dit: " Ton nom est Simon, mais on t'appellera d√©sormais Pierre. " Les Ňďuvres qu'Il faisait √† Son √©poque... Il a parl√© √† la femme au puits. Au lieu d'aller √† J√©richo, Il est all√© en Samarie. Il a envoy√© les disciples, je me demandais pourquoi. Lorsque cette femme √©tait sortie pour puiser de l'eau... nous pensons... C'est une prostitu√©e. Je n'en sais rien; Dieu le sait. Quoi qu'elle √©tait, J√©sus √©tant un Juif lui a demand√© √† elle, une Samaritaine, de Lui donner √† boire. Il y avait une s√©gr√©gation raciale, quelque chose comme ce qu'on a aujourd'hui entre les hommes de couleur et les blancs. Elle a dit: " Il n'est pas de coutume que les Juifs demandent pareille chose aux samaritains. " D'une fa√ßon tr√®s polie et tr√®s courtoise Il a dit: " Mais si tu connaissais Celui √† qui tu parlais, tu M'aurais demand√© √† boire. " Et la conversation s'est poursuivie. Peu apr√®s... √† mon avis, Il contactait l'esprit de la femme.
E-35 J√©sus ne faisait pas de la t√©l√©pathie mentale comme nous l'appelons aujourd'hui, mais Il lisait la pens√©e des gens. Croyez-vous cela? Les Ecritures disent qu'Il le faisait. Il connaissait leurs pens√©es. Est-ce vrai ? Eh bien, que signifie conna√ģtre une pens√©e, conna√ģtre ce qu'on pense? Il ne s'agit pas de ces lecteurs psychiques-l√†, √ßa c'est du diable. C'est le diable. N'importe quel diseur de bonne aventure ou un... psychique... Mais saviez-vous que le diable imite tout ce que Dieu a? Il a ses √©glises; il enseigne l'√©vangile √† sa fa√ßon. De m√™me que Jannes et Jambres s'oppos√®rent √† Mo√Įse, de m√™me ces gens s'opposent √† la v√©rit√©. Consid√©rez Jannes et Jambres qui √©taient envoy√©s... quelqu'un qui pourrait penser que la gu√©rison divine est du diable... Le diable ne peut pas, et jamais il n'a pu, et jamais il ne pourra gu√©rir quelqu'un. C'est J√©sus-Christ qui l'a dit. Il a dit : "Si Satan peut chasser Satan, alors son royaume est divis√©."
E-36 Qu'est-ce qui distinguait les - les magiciens de - de vrais et authentiques proph√®tes, Mo√Įse et Aaron? Le magicien pouvait pratiquement faire tout ce que Mo√Įse faisait, et le magicien pouvait causer des maladies, mais il ne pouvait pas √īter cela. Il ne pouvait pas gu√©rir. Il pouvait amener les ulc√®res sur les gens (voyez-vous?), mais il ne pouvait pas gu√©rir cela. Mais c'est Dieu qui peut gu√©rir. Satan peut imiter, mais il ne peut pas gu√©rir. Je ne suis que votre fr√®re, un homme. Ont-ils leur... C'est tout ce que vous avez l√†, Billy Paul? Je n'aimerais pas que vous parliez, c'est moi qui veux parler, et j'aimerais le faire dans la - la ligne de pri√®re, et n'importe o√Ļ dans l'assistance. En effet, il s'agit d'une vision, et lorsqu'une vision appara√ģt, lorsqu'on parle, √ßa dispara√ģt, et parfois je ne saisis pas l'essentiel de ce que le Saint-Esprit dit et fait. Cela se passe dans un autre monde, pour les hommes de science, dans une autre dimension.
E-37 Voici un jeune homme qui se tient devant moi. Je ne l'ai jamais vu de ma vie. Nous sommes de parfaits inconnus. Peut-être qu'il se tient ici souffrant d'un cancer; peut-être qu'il se tient ici avec une tumeur; il peut... Je ne sais pas ce qui ne va pas chez ce garçon. Dieu le sait. Dieu peut le révéler. Croyez-vous cela? Puisse-t-Il l'accorder, c'est ma prière. Bon, jeune homme, nous nous tenons dans la Présence du Seigneur Jésus-Christ. Peut-être que nous ne nous rencontrerons plus jamais dans cette vie ici. Et je me tiens pour vous dire, que je suis votre frère. Mais Jésus est le Sauveur du monde. Vous croyez cela, car vous êtes un chrétien. Et Jésus-Christ est ici. Et moi je ne vous connais pas, et si vous êtes dans le besoin, et que Jésus-Christ me révèle ce qu'est votre besoin, allez-vous croire que je vous ai dit la vérité qu'Il est le Fils de Dieu ressuscité et allez-vous de même Le recevoir? Allez-vous faire cela? Que le Seigneur vous bénisse. Maintenant, j'aimerais que vous me regardiez... non pas... c'est juste comme Pierre et Jean passaient par la porte appelée la Belle, ils ont dit: " Nous n'avons ni or ni argent. " Voyez-vous? Ils ont dit: " Regarde-nous. "
E-38 Le proph√®te Elis√©e a dit √† Josaphat, J√©roboam et √† ceux qui √©taient dans le d√©sert, il leur a dit: " N'e√Ľt √©t√© la consid√©ration que j'ai pour la pr√©sence de Josaphat, je ne vous aurais m√™me pas regard√©s, mais amenez-moi un joueur de la harpe. " Le proph√®te est entr√© dans une pi√®ce, ce joueur de harpe a jou√©. La main de l'Eternel est venue sur le proph√®te. Vous n'√™tes pas de cette ville, jeune homme. Vous venez de l'ext√©rieur de cette ville. Vous venez d'une ville situ√©e √† l'Est, ou plut√īt d'une cit√©, et cette cit√© est dans l'Ohio: c'est Hamilton, dans l'Ohio. Vous n'√™tes pas ici √† cause d'une maladie; vous √™tes ici √† la recherche de Dieu. Vous √™tes venu sur cette estrade pour recevoir - pour que je vous impose les mains afin que vous puissiez recevoir les dons du Saint-Esprit. Votre nom, c'est Gordon...?... Venez ici. Au Nom du Seigneur J√©sus-Christ, le Fils de Dieu, je b√©nis mon fr√®re ici pr√©sent, puisse-t-il retourner et recevoir ce qu'il a demand√©, je le demande au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Allez votre chemin, jeune homme. Que le Seigneur J√©sus vous b√©nisse.
E-39 Fr√®re, voudriez-vous amener cette dame? Bonsoir, sŇďur. Je vois que vous √™tes une chr√©tienne. Aussit√īt que nous nous sommes tenus ici, votre esprit a √©t√© accueillant. Croyez-vous que c'est le m√™me esprit qui... lorsque J√©sus √©tait tout au d√©but de Son minist√®re, il est dit qu'il y avait un homme du nom de Philippe qui s'√©tait converti, ce dernier est all√© chercher Nathana√ęl. Et il lui a dit: " Viens voir Celui que nous avons trouv√©, J√©sus de Nazareth, le fils de Joseph. " Et ce bon Isra√©lite a dit: " Peut-il venir quelque chose de bon de Nazareth? " Il a dit: " Viens, et vois. " Et lorsque Nathana√ęl est entr√© dans la ligne, peut-√™tre, comme vous vous y tenez maintenant, Il lui a dit: " Voici un Isra√©lite dans lequel il n'y a point de fraude. " En d'autres termes, un croyant chr√©tien, comme √ßa serait la m√™me phrase aujourd'hui. Il a dit: " D'o√Ļ m'as-Tu connu, Rabbi? (ou r√©v√©rend, docteur, appelez cela comme vous voulez .)
E-40 Il a dit: " Avant que Philippe t'appel√Ęt, quand tu √©tais sous l'arbre, Je t'ai vu. " Il a dit: " Tu es le Fils de Dieu. " Il est toujours le Fils de Dieu, n'est-ce pas? Vous √™tes ici ce soir pour me voir. S'Il √©tait ici... Vous cherchez √† Le trouver par moi, comme un vase. S'Il √©tait dans cette ville, vous iriez vers Lui, mais Il n'est pas ici. Il n'est pas ici sous la forme corporelle, mais Il est ici sous la forme de l'Esprit: "Encore un peu de temps et le monde ne Me verra plus. " Mais Il a dit: "Mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous m√™me en vous, jusqu'√† la fin du monde." Manifestant les m√™mes signes... Maintenant, le monde ne croit pas cela, mais vous, vous le croyez, en tant que chr√©tienne. Vous √™tes nerveuse, sŇďur, √ßa, c'est une chose ; et l'autre chose, vous avez une affection de poumon, et cette affection de poumon c'est... vous faites de l'h√©morragie au poumon droit. C'est vrai. Venez ici.
E-41 Mis√©ricordieux P√®re, alors que je me tiens avec mes mains pos√©es √† cet endroit o√Ļ Satan est venu sous forme de cette maladie appel√©e en terme m√©dical tuberculose..., mais Tu peux le faire partir, P√®re. Les m√©decins peuvent faillir, mais Toi, Tu ne peux faillir. Satan, tu peux te cacher aux m√©decins, mais tu ne peux te cacher devant Dieu; tu es d√©masqu√©. Sors de cette femme. Au Nom de J√©sus-Christ, quitte-la; puisse-t-elle √™tre gu√©rie. Que les b√©n√©dictions soient sur vous, sŇďur. Poursuivez votre chemin maintenant en paix, r√©jouissez-vous et rendez gloire et louange √† J√©sus-Christ, c'est ma pri√®re. Ayez foi en Dieu. Ne doutez pas; croyez de tout votre cŇďur.
E-42 Voudriez-vous venir ici, madame? Croyez-vous de tout votre cŇďur maintenant? J'aimerais vous parler juste pour saisir votre... voir ce que le Seigneur dira. Et je crois qu'Il me dira quelque chose qui aidera votre foi. Premi√®rement, vous souffrez d'un mal de poitrine. C'est √† votre poitrine. Et vous vous pr√©occupez de quelqu'un d'autre, c'est un... c'est votre petit-fils. Il a un mal √† l'oreille. Il n'est pas avec vous. Mais vous avez un mouchoir, et ce mouchoir porte un-un petit verset imprim√© et cela vous est parvenu dans une enveloppe qui vous a √©t√© adress√©e. Amenez-le-lui, au Nom du Seigneur J√©sus-Christ, puisse cela √™tre...?...
E-43 Croyez au Seigneur J√©sus-Christ. Il n'est pas mort. Il vit √† jamais. Il est l√† pour interc√©der aupr√®s du P√®re, le Tout-Puissant, pour accorder des b√©n√©dictions et des louanges √† ceux qui L'aiment et croiront en Lui. Monsieur, vous qui √™tes assis l√† au bout de la rang√©e, vous vous pr√©occupez de vos yeux, n'est-ce pas? Vous √™tes sur le point de devenir aveugle. Levez-vous, tenez-vous juste l√†. J√©sus-Christ vous gu√©rit, monsieur. N'ayez pas peur; votre vue a √©t√© r√©tablie. Imposez la main √† cette femme qui est √† c√īt√© de vous. L'affection de l'√©pine dorsale la d√©range. Levez-vous, madame, et soyez gu√©rie, soyez r√©tablie au Nom de J√©sus-Christ. L'affection de l'√©pine dorsale vous a quitt√©e. Votre foi dans le Fils de Dieu vous a r√©tablie. Ayez foi en Dieu. Croyez de tout votre cŇďur.
E-44 Le Saint-Esprit est encore suspendu dans ce coin-l√†. L'Ange de Dieu, la Lumi√®re qui a suivi les enfants d'Isra√ęl, Celle que vous voyez sur la photo, se tient juste l√† et me regarde. Vous pouvez La voir maintenant alors qu'Elle se d√©place l√†. Elle est suspendue au-dessus d'une dame qui est assise ici au premier rang. Elle souffre de l'hypotension. Votre foi vous a gu√©rie, madame. Levez-vous l√†, vous qui souffrez de l'hypotension, juste l√† - l√†. Christ vous a gu√©rie. Amen. C'est votre foi en Dieu qui a fait cela. Jeune homme, vous qui √™tes assis √† c√īt√© d'elle, vous √™tes d√©rang√© par l'affection de glande. Vous voulez que le Seigneur J√©sus vous gu√©risse, n'est-ce pas? Levez-vous et acceptez votre gu√©rison au Nom du Seigneur J√©sus-Christ.
E-45 Dieu Tout-Puissant, Auteur de la vie, Donateur de tout don excellent, envoie Tes b√©n√©dictions sur Tes enfants et r√©tablis-les au Nom de J√©sus-Christ, le Fils de Dieu. Amen. Que Dieu vous b√©nisse. Rentrez maintenant chez vous, chacun de vous, et puisse le Seigneur vous accorder le d√©sir de votre cŇďur. Amen. Petite dame, assise l√† portant des lunettes, √† c√īt√© de cet homme-l√†, vous souffrez de la nervosit√©; vous en souffriez. Vous qui √™tes assise juste l√† en train de me regarder, tenez-vous debout juste une minute, juste ici. Votre foi vous a gu√©rie; rentrez maintenant chez vous et soyez r√©tablie. Que Dieu vous b√©nisse. Tr√®s bien.
E-46 Venez, madame. Croyez-vous que je suis Son serviteur? De tout votre cŇďur? Vous savez, je ne suis que votre fr√®re en J√©sus-Christ. Je ne suis qu'un homme, mais vous √™tes consciente que vous vous tenez dans Sa Pr√©sence. Vous savez qu'il y a plus qu'un homme qui se tient ici. Votre fr√®re ne pouvait susciter cette sensation que vous √©prouvez. Afin que les gens puissent savoir que vous √™tes vraiment... que vous √©prouvez maintenant une sensation que vous n'avez jamais √©prouv√©e auparavant... Si c'est vrai, levez la main √† l'intention de l'assistance. Vous vous tenez dans Sa Pr√©sence, pas dans la mienne, dans la Sienne. Eh bien, ceci est typique... C'est comme J√©sus de Nazareth lorsqu'Il √©tait l√† devant la femme de Samarie. Vous, vous √™tes une femme de couleur, moi, un blanc. J√©sus leur a fait savoir, en ce temps-l√†, qu'il n'y avait aucune diff√©rence entre les gens. Il pense la m√™me chose aujourd'hui. Il n'y a pas de diff√©rence. Christ est mort pour vous tout comme Il est mort pour moi. Vous √™tes ma sŇďur. Je suis votre fr√®re en J√©sus-Christ.
E-47 Vous √™tes sur le point de subir une op√©ration, et c'est une op√©ration d'une tumeur. Vous avez refus√© qu'on enl√®ve cela parce que vous croyiez que Dieu allait √īter cela. Que Dieu vous b√©nisse. Je b√©nis ma sŇďur ici pr√©sente au Nom de J√©sus-Christ, que cette tumeur meure √† l'instant m√™me satan, au Nom du Seigneur J√©sus, sors de cette femme! Allez, sŇďur, que Dieu soit avec vous. Ayez foi en Dieu. Venez ici, monsieur. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Vous √™tes conscient qu'il se passe quelque chose. C'est Sa Pr√©sence, ce n'est pas moi. C'est par gr√Ęce qu'Il m'a laiss√© √™tre oint, afin que je puisse vous venir en aide. Je peux vous venir en aide si vous me croyez.
E-48 Il se fait sombre autour de vous, monsieur. Vous √™tes mourant. Vous souffrez du cancer, et ce cancer se trouve dans les glandes de la prostate. Voici autre chose. Je vous vois marcher dans une maison en bougeant le cou. Vous avez un craquement au cou qui vous fait mal. C'est une phobie. √Ē Dieu, au Nom de J√©sus-Christ, je condamne la mort qui est tout autour de mon fr√®re, et je demande que la vie revienne. Sors de cet homme, Satan. Au Nom de J√©sus-Christ, quitte-le. Que les b√©n√©dictions soient sur vous, mon fr√®re. Le Saint-Esprit qui est ici pour m'oindre afin que je connaisse votre maladie... il n'y a pas de secret que Dieu ne connaisse. Avec des mains pos√©es sur vous, par Lui, qui a dit: " Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru, ils imposeront les mains aux malades et les malades seront gu√©ris. " Allez, croyant, et vous vivrez. Que Dieu vous b√©nisse.
E-49 Juste un instant. Arr√™tez cet homme juste une minute, regardez dans cette direction, monsieur, une fois de plus. Il y a un esprit qui est all√© dans l'assistance en ce moment-l√†. Avez-vous quelque chose qui ne va pas au cou? Non. Il s'agit de vous qui √™tes assise juste l√†. Vous avez une affection au cou √©galement, n'est-ce pas? Mettez-vous debout. Il s'agit de l'affection √† votre cou. Vous - vous avez fait cela par... vous avez connu un accident qui a affect√© votre cou. Cela vous a quitt√©e, sŇďur. J'ai vu cela quitter une femme, et je savais que c'√©tait un homme. Vous √™tes tous deux gu√©ris maintenant. Que Dieu vous b√©nisse. Poursuivez votre chemin, vous r√©jouissant. Votre foi vous a sauv√©s. Bonsoir, sŇďur. La mort est pr√®s de vous par un cancer. Vous en √™tes consciente. Qu'est-ce qu'un cancer devant le Seigneur J√©sus-christ qui a amen√© le monde √† l'existence par la Parole? Par Sa Parole, Il a cr√©√© le monde. Tout a √©t√© cr√©√© par Lui. Son Sang est maintenant suffisant pour condamner cette chose mauvaise. Vous vous faites des soucis. Avant de venir dans cette r√©union, vous avez pri√© dans une chambre, vous avez demand√© que vous puissiez recevoir une carte de pri√®re, par Dieu, afin que vous puissiez recevoir votre gu√©rison. C'est vrai. Vous l'avez re√ßue. Poursuivez votre chemin, vous r√©jouissant.
E-50 Venez donc, en croyant. Lorsque j'ai dit √† cette femme que c'√©tait le cancer, vous avez √©prouv√© une sensation √©trange, n'est-ce pas? Les sympt√īmes de cette m√™me chose, le cancer, vous ont quitt√©e. Poursuivez simplement votre chemin, vous r√©jouissant. Que Dieu vous b√©nisse. Ayez foi en Dieu. C'est quoi, l'affection du cŇďur devant notre Seigneur J√©sus? Il peut vous r√©tablir maintenant m√™me. Croyez-vous cela? √Ē Dieu, Cr√©ateur des cieux et de la terre, Auteur de la vie, envoie Tes b√©n√©dictions sur cette pauvre femme. Si Tu ne le fais pas, Seigneur, elle devra mourir, mais je demande des b√©n√©dictions. Je me tiens simplement ici, dans cet √©tat de faiblesse, je condamne ce d√©mon qui a voulu √īter la vie √† cette femme pour l'envoyer pr√©matur√©ment √† la tombe. Sors d'elle. Au Nom de J√©sus-Christ, quitte cette femme. N'ayez pas peur, sŇďur; partez √©tant heureuse, vous r√©jouissant.
E-51 Il s'agit d'une maladie de femme, et aussi de l'affection du cŇďur. Croyez-vous que vous pouvez L'accepter maintenant comme votre Gu√©risseur? Cela vous a maintenant quitt√©e, sŇďur. Celui qui me fait savoir que ces maladies √©taient l√†, me fait savoir que cela a quitt√©. Allez donc, vous r√©jouissant et soyez heureuse. Je ne suis pas en train de lire leur pens√©e. N'ayez pas de telle pens√©e. Ce n'est pas ce que je fais. Ce n'est pas de la t√©l√©pathie mentale. C'est la puissance de la r√©surrection du Seigneur J√©sus. Voici un patient qui se tient ici maintenant. C'est le... Tout ce que je sais, c'est que c'est un homme. Venez ici, monsieur. Placez votre main sur mon √©paule. Croyez-vous que je suis Son proph√®te, Son serviteur? Croyez-vous? Si je peux regarder dans cette direction, non pas que je lise vos pens√©es, sans regarder cela, afin que les gens soient convaincus que ceci... Si vous croyez que je vous ai dit la v√©rit√©, et que la v√©rit√© est dans la Bible, que J√©sus est le Fils de Dieu, et qu'Il m'a envoy√© juste comme Son serviteur pour aider √† amener l'√©glise du Dieu vivant dans l'unit√©... Croyez-vous cela, monsieur? Si je vous dis ce qui ne va pas en vous maintenant m√™me, avec vos mains sur mon √©paule, allez-vous lever la main pour accepter votre gu√©rison? Que le Seigneur vous l'accorde. Maintenant, vous pouvez aller prendre votre souper, la gastrite vous a quitt√©. Ayez foi en Dieu. Ne doutez pas. Croyez de tout votre cŇďur.
E-52 Placez votre main sur la mienne, sŇďur. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Croyez-vous? Croyez-vous que le Seigneur J√©sus peut me r√©v√©ler par une vision, ici, alors que je regarde cette assistance, ce qui ne va pas? Et s'Il le fait, allez-vous accepter votre gu√©rison? Vous allez le faire. Je vous vois chercher √† quitter le bord du trottoir. Je vous vois chercher √† entrer quelque part, c'est une porte, c'est un peu relev√©. Vous souffrez de l'arthrite. Eh bien, levez la main. Tapez les pieds sur le plancher. Cela vous a maintenant quitt√©e. Vous pouvez rentrer chez vous. Croyez maintenant de tout votre cŇďur. Il se tient l√†. Voici une dame - une dame assise l√† souffrant de l'affection de v√©sicule biliaire, elle est assise juste l√† au bout de la rang√©e, juste ici, cette rang√©e-ci, juste ici vers - vers 7 ou 8, 10 personnes, juste l√†. Tenez-vous debout, madame, juste ici. J√©sus-Christ vous gu√©rit. Vous √©tiez gu√©rie au m√™me moment, sŇďur. Poursuivez votre chemin, vous r√©jouissant et remerciant Dieu pour cela, sŇďur. Et l√†...
E-53 La seule chose, monsieur, vous pensez profond√©ment. Vous traversez le pont avant d'y arriver, vous prenez d'autres choses √† cŇďur; et vous avez constamment en projet quelque chose qui ne s'accomplit jamais. Et c'est simplement mental, vous √™tes nerveux. C'est de la nervosit√© mentale. C'est vrai. C'est depuis des ann√©es que vous √™tes dans cet √©tat, mais J√©sus-Christ est ici pour vous d√©barrasser de cela. Il y a une ombre noire qui vous suit tout le temps. Vous √™tes conscient qu'il y a quelque chose comme √ßa qui est pr√®s de vous tout le temps. Croyez-vous que Dieu va vous √īter cela maintenant? Satan, quitte cet homme. Sors de lui ; au Nom de J√©sus-Christ, sors de cet homme. Je t'adjure par le Dieu vivant de ne plus le tourmenter. Levez la main, monsieur. Vous √™tes libre pour la premi√®re fois depuis votre enfance. Poursuivez votre chemin, vous r√©jouissant.
E-54 Ayez foi, en Dieu. Croyez-vous en Lui maintenant m√™me? L√†, dans cette assistance, on dirait qu'il y a un nuage blanc suspendu ici. Je ne suis pas un fanatique. Je suis un chr√©tien. Je crois au Seigneur J√©sus-Christ ; maintenant m√™me, Il est ici pour r√©tablir chaque personne. Me croirez-vous en tant que Son proph√®te? Croyez-vous que je vous dis la v√©rit√©? Je le dis au Nom de J√©sus-Christ, maintenant que ma force est en train de me quitter et que ma vision devient voil√©e dans cette assistance maintenant m√™me, il semble qu'il y a des gouttes qui se meuvent au-dessus de cette assistance en ce moment. Car le Saint-Esprit est ici maintenant m√™me pour gu√©rir chaque personne qui se trouve dans cette assistance. Ceux qui sont dans des fauteuils roulants, o√Ļ que vous soyez, les aveugles, qui que vous soyez, la dame assise l√† souffrant d'une maladie de femme, c'est termin√©. Cet homme-l√† souffrant de l'arthrite, levez-vous, monsieur. Dieu vous a gu√©ri. Levez-vous, tout le groupe, en ce moment. J√©sus-Christ est ici pour vous gu√©rir. Dieu Tout-Puissant et Omnipotent, Auteur de la vie, Donateur de tout don excellent, que cela soit connu ce soir. Envoie le Saint-Esprit dans un vent imp√©tueux, qui balayera ce b√Ętiment et gu√©rira tout le monde. Satan, je te condamne par le Sang du Fils de Dieu qui fait expiation. Sors de cette assistance... La manifestation de Ta r√©surrection aux gens d'aujourd'hui

En haut