ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication LE PECHE IMPARDONNABLE / 54-1024 / Jeffersonville, Indiana, USA // SHP 1 hour and 39 minutes PDF MP3 low MP3 HQ

LE PECHE IMPARDONNABLE

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Je suis vraiment en pleine forme... Et je - j'allais donc commencer immédiatement le réveil. Et certains de mes chers et braves amis à qui je ne pouvais simplement pas dire non, frère Arganbright, et tant d'autres de la Californie, des Hommes d'affaires chrétiens, m'ont demandé d'aller les rencontrer dans l'Idaho. Et le matin, je dois me rendre en Californie, monter jusqu'à Idaho le mardi. Et nous allons descendre la rivière Snake et ainsi de suite, ils ont tenu à ce que j'aille avec eux. N'ayant donc pas programmé de réunions, alors, je... vous savez, si quelqu'un vous fait du bien, aimez-le. C'est juste. Et ils ont été bons envers moi. Ainsi je me suis retiré, et j'ai demandé au Seigneur, et il a semblé me dire que ce serait en ordre que j'aille; ainsi donc je vais partir.
E-2 Je reviendrai ensuite, Dieu voulant, pour commencer le r√©veil et pour passer un bon moment √† l'ancienne mode. Eh bien, nous vous demandons d'y penser et de prier pour cela, afin que Dieu puisse simplement ouvrir les √©cluses du ciel et d√©verser sur nous l'Esprit du r√©veil. 3 Comme nous l'avons dit ce matin, vous savez, les eaux et le... Je dirais par exemple la rivi√®re. Eh bien, quand le... Parfois la rivi√®re est tr√®s houleuse, elle bondit et retombe avec fracas, elle n'a pourtant pas plus d'eau qu'elle en avait lorsqu'elle √©tait aussi calme que possible. Mais elle conna√ģt un r√©veil, voyez-vous. Et le vent qui souffle sur elle la fait bondir et la r√©jouit. Et ce qui est bien en cela, c'est que cela rejette en laissant flotter tous les b√Ętons et toutes les ordures vers le rivage, comme je l'ai dit. 4 C'est ce que fait le r√©veil. √áa nous fait simplement bondir tout autour comme cela jusqu'√† ce que √ßa nous am√®ne simplement... Nous bondissons par-ci et rebondissons par-l√†, l√† pour prier pour ceci, et l√† chez le voisin, vous voyez. Premi√®rement, vous savez, le Seigneur nous r√©v√®le : "Tu sais que tu n'aurais pas d√Ľ parler de ce voisin n'importe comment." "Bien, je vais lui demander d'aller √† l'√©glise." 5 Cela rejette en quelque sorte un peu de d√©chets, vous savez. Ainsi, c'est ce que nous voulons faire dans le temps √† venir.
E-6 Bon, je ne veux pas prendre trop de votre temps car je sais que demain, c'est - c'est lundi et c'est un jour de travail. Et au cours du r√©veil, Dieu voulant, nous aurons simplement besoin d'environ une bonne heure et demie ou deux heures par - par soir√©e, un service de chants, et ensuite, nous entrerons directement dans l'enseignement de la Parole. 7 Et je crois que les cantiques, c'est merveilleux, mais vous pouvez ruiner une r√©union √† cause des cantiques, voyez-vous, s'il y en a trop, voyez-vous. Nous pouvons chanter, mais la maison de Dieu est - est une maison de correction, de la Parole, pour la compr√©hension, l'instruction, afin que nous sachions comment nous comporter. Et je pense que maintenant vous avez bien arrang√© vos cantiques, juste comme √ß'a √©t√© le cas hier soir. C'est tr√®s bien. 8 Eh bien, durant ce temps, nous aurons bien s√Ľr des cantiques sp√©ciaux. Nous ne pouvons pas les programmer tous pour une seule soir√©e, mais chaque soir, nous aurons des cantiques sp√©ciaux. 9 Et nous voulons que vous invitiez les gens √† venir et - car il se pourrait que je doive annoncer cela juste imm√©diatement apr√®s notre retour. Attendez-vous donc √† cela. Nous mettrons donc une petite annonce dans les journaux pour que - pour que vous veniez tous. Ce ne sera donc pas un service de gu√©rison, ce sera un r√©veil. 10 Eh bien, un r√©veil ne signifie pas faire de nouveaux convertis. Un r√©veil signifie ranimer ceux qui sont d√©j√† convertis. Vous voyez? Un r√©veil signifie ranimer, voyez-vous, relever, faire revivre. Et parfois l'√©glise, nous devenons juste un peu n√©gligents, ainsi nous nous attendons √† un de ces vieux temps, comme nous en avions eu, il y a longtemps. 11 Gertie m'a appel√© il y a un instant et elle a dit que sŇďur Angie et elle viendraient chanter pour moi "Le temps des camps bibliques", d'il y a 40 ans. Ainsi nous nous attendons... et - et dites aux fr√®res et sŇďurs d'autres √©glises qu'ils sont tous invit√©s.
E-12 Bon, ce soir, nous allons √©tudier un sujet tr√®s profond, qui a √©t√© annonc√© ce matin. Et j'appr√©cie vraiment l'hospitalit√© et la gentillesse de notre fr√®re Neville. Il est toujours dispos√© √† se mettre en arri√®re pour nous laisser passer devant et tout. C'est un vrai fr√®re. Il c√®de simplement sa chaire, juste le m√™me, comme si de rien n'√©tait. Ainsi nous... j'appr√©cie beaucoup fr√®re Neville. Et il a toujours √©t√© coop√©ratif en tout ce que je lui ai toujours demand√© de faire. Il a √©t√© juste √† son poste pour l'ex√©cuter, juste comme cela; ainsi, j'appr√©cie un tel fr√®re. 13 Ce matin... Nous √©tudions depuis les quatre derniers mois, ou √† peu pr√®s cela, le chapitre 9 ou plut√īt 10 du Livre des H√©breux. Nous avons commenc√© ce matin au verset 8 et nous sommes all√©s jusqu'au verset 25, je pense. Alors, pour ce soir, j'avais annonc√© que je donnerais un enseignement, le Seigneur voulant, sur "le p√©ch√© impardonnable". Qu'est-ce que le p√©ch√© impardonnable? 14 Eh bien, pour avoir une toile de fond, nous voulons retourner au passage des Ecritures pour revoir juste une ou deux d√©clarations de ce matin, et ensuite entrer dans le sujet du verset 25 ou plut√īt du verset 26 du chapitre 10 du Livre des H√©breux. Commen√ßons √† revoir √† partir du verset 19 pour d√©couvrir certaines choses.
E-15 En parlant ici, Paul essaie de s√©parer la loi de la gr√Ęce. Le sujet principal ou capital c'est diff√©rencier la loi de la gr√Ęce. Et ici il pr√©sente l'acc√®s √† Christ par la loi, l'acc√®s √† Dieu par Christ. Et il les s√©pare en montrant l√† le r√īle de chaque partie. Et tous, dans les Evangiles, tous ont le m√™me r√īle, seulement c'√©tait sous diff√©rentes dispensations. 16 Ensuite, nous avons vu le lieu o√Ļ l'adorateur venait offrir un sacrifice sanglant. Ce matin nous sommes retourn√©s dans Job, mentalement parlant; nous avons vu que Job vivait au temps des offrandes et des holocaustes. Et il pensait que peut-√™tre parce que ses enfants pouvaient avoir p√©ch√© d'une fa√ßon ou d'une autre, sans en √™tre conscients, alors pour se rassurer, Job offrait un holocauste pour ses enfants. J'appr√©cie cela, pas vous? Int√©ressez-vous √† vos enfants. Il offrait un holocauste; il offrait une pri√®re en sacrifiant une brebis pour que ses enfants ne soient pas perdus, pour que Dieu leur pardonne leurs p√©ch√©s au cas o√Ļ ils auraient p√©ch√©. 17 Apr√®s, nous avons parcouru Job et nous avons vu, comment, √† la fin, cela a √©t√© r√©compens√©. Dieu... apr√®s que Job fut pass√© par un temps de ch√Ętiment et d'√©preuves, et √† la fin cela fut r√©compens√©. Job n'a jamais perdu un seul de ses enfants. On lui restitua au double tout son troupeau, tout son b√©tail, tous ses bŇďufs, tous ses chameaux. Et ensuite, Dieu restaura ou lui rendit ses enfants. Pour le monde, ils √©taient tous morts; mais ils attendaient dans la gloire que lui y aille. Aucun d'eux n'√©tait perdu, voyez-vous. Dieu a donn√© √† Job des filles et des fils. Voil√† ce que signifie vivre et marcher dans la lumi√®re o√Ļ il vous faut marcher, ob√©issant jusqu'√† toutes les r√®gles, √† toutes les dispensations, quand Il r√®gne.
E-18 Nous trouvons dans la Bible que Zacharie, le p√®re du - de Jean Baptiste, qui √©tait cousin du second degr√© de J√©sus, c'√©tait un homme juste (Avez-vous remarqu√© cela dans les Ecritures?), un homme juste, vivant sous la loi, et on offrait constamment des pri√®res dans sa maison. Et sa femme, Elizabeth, √©tait st√©rile. Et le Saint-Esprit vint √† lui sous form-... ou plut√īt c'√©tait l'Archange Gabriel; lorsqu'il pr√©sentait son offrande en agitant l'encens, en br√Ľlant l'encens, pendant qu'on offrait des pri√®res au temple. L'Archange Gabriel vint √† lui, parce qu'il marchait dans toute la Lumi√®re dans laquelle il devait marcher. 19 C'est tout ce que Dieu peut exiger de nous, toute la Lumi√®re dans laquelle nous devons marcher.
E-20 C'est l√† que l'Evangile, le - le but spirituel de l'Evangile a failli chez les pa√Įens, parce que nous ne leur avons apport√© qu'une th√©orie ou plut√īt une th√©ologie √©labor√©e par l'homme. Et l√†-dessus, nous leur avons pr√©sent√© cela, et cela n'a pas √©t√© plus efficace que leur propre adoration qu'ils avaient. 21 En d'autres termes, si on leur a enseign√© que le soleil est une grande force et qu'il dirige la terre... il le fait, dans un certain sens, mais, ils croient que ce soleil d√©tient une puissance, que par le soleil vient la v√©g√©tation, que par l'entremise du soleil vient la vie, par l'entremise du soleil vient un... eh bien, c'est tout √† fait vrai, mais le soleil n'est qu'une cr√©ation du Cr√©ateur.
E-22 Nous en avons eu un ici à l'estrade. Eh bien, vous avez probablement eu des lettres à ce sujet la plupart d'entre vous qui connaissez les missionnaires et les choses qui se passent là. L'un est venu... Ils s'assoient et regardent au soleil jusqu'à devenir complètement aveugles. Et ils pensent que si le soleil les rend aveugles, alors ils ne verront pas le péché et les choses du monde, ils seront aveugles au monde, et puis, pour avoir fait cela, eh bien, ils seront sauvés. Eh bien, c'est là tout ce qu'ils savent de Dieu. C'est ce qu'on leur a enseigné, puisqu'ils croient que c'est ce qu'ils doivent faire comme sacrifice : laisser le soleil rendre aveugles pour être sauvés. 23 D'autres marchent dans le feu, se couchent sur des clous, gardent leurs mains en l'air et disent qu'ils ne baisseront jamais leurs mains jusqu'à ce qu'ils aient trouvé la paix. Et leurs ongles croissent au revers de leurs mains, comme cela des années durant, et leurs ongles poussent. Ils n'ouvrent jamais leurs mains, ils les gardent en l'air en marchant comme cela. Sincères, tout à fait sincères, mais sans l'Evangile.
E-24 Or, il est de notre devoir de veiller √† ce que ces √™tres mortels juste comme nous... Et apr√®s tout, ils sont nos fr√®res quant √† la chair, car d'un seul sang Dieu a cr√©√© tous les hommes. Tous les hommes, tous les √™tres humains sont issus d'un seul arbre, d'Adam, au commencement. Ainsi donc, √† ce propos, en tant que fr√®res chr√©tiens, c'est de notre devoir de leur apporter le v√©ritable Evangile vivant. Ainsi, l√†-dessus, quand l'un sera de ce genre, l'autre adorera de petits animaux, des insectes, ainsi de suite, vous voyez donc qu'ils adorent la cr√©ature au lieu du Cr√©a-... du Cr√©ateur. Par cons√©quent, d√®s qu'ils √©coutent l'Evangile du Seigneur J√©sus... Ils ont √©cout√© Cela √† maintes reprises, ils ont √©cout√© Cela par des missionnaires qui distribuaient des trait√©s et ainsi de suite. Ils disent... 25 J'ai dit : "Messieurs, combien d'entre vous ont entendu parler du Seigneur J√©sus?" Tout le monde. "Combien d'entre vous croient qu'Il √©tait le Fils de Dieu?" Personne, vous voyez. "Eh bien, que pensez-vous qu'Il √©tait?" "Oh ! Il √©tait un enseignant, tout comme l'√©taient les n√ītres", et ainsi de suite, voyez-vous. 26 A cause de ceci, rien ne donnera des r√©sultats naturels par n'importe lequel de leurs dieux. Mais, c'est par l'Evangile du Seigneur J√©sus-Christ que s'accomplira chaque Parole qu'Il a dite. Et c'est juste. Cela fait la diff√©rence. 27 Alors que ce pauvre homme se tenait l√†, aveugle, n'ayant pas vu depuis des ann√©es, j'ai dit : "Qu'est-ce que votre religion peut faire pour cet homme?" Rien, bien s√Ľr. J'ai dit : "Mais J√©sus-Christ peut lui restituer sa vue maintenant." Et Il l'a fait. Ainsi, c'est cela, c'est cela la r√©alit√© de l'Evangile.
E-28 Eh bien, Paul en parlant ici, dans le Livre des H√©breux, essayait de dire aux gens que c'√©tait au travers du sacrifice sanglant du Seigneur J√©sus-Christ qu'on a acc√®s √† Dieu. C'est de cette fa√ßon qu'on s'approche de Lui, par J√©sus, car Il est l'Agneau qui √īte le p√©ch√© du monde. Et Dieu a reconnu cela. Et ainsi il a dit... 29 Dans l'Ancien Testament, quand les gens apportaient l'agneau et faisaient leur offrande, leur sacrifice, ils tenaient l'agneau par la t√™te pendant que celui-ci gigotait et se mourait, le sang se r√©pandait sur toute cette petite cr√©ature, alors que la veine jugulaire avait √©t√© coup√©e. A ce moment-l√†, ils r√©alisaient que cet agneau mourait √† leur place. Ensuite, ils repartaient avec la m√™me cruaut√© de cŇďur qu'ils avaient en venant. Le m√™me d√©sir de commettre adult√®re, le m√™me d√©sir de mentir, le m√™me d√©sir de voler, de tuer et que sais-je encore.
E-30 Mais une fois qu'un homme met sa main... oh! la la! un homme pose sa main sur la t√™te de J√©sus-Christ et confesse ses p√©ch√©s, en ressentant les souffrances et l'agonie du Calvaire, ce que les p√©ch√©s - ce qu'Il a d√Ľ payer pour racheter l'homme du p√©ch√©, alors le sang de J√©sus-Christ, le Saint-Esprit vient purifier cet homme. Il s'en va √©tant une nouvelle cr√©ature, et c'est une fois pour toutes. Il s'en va √©tant une personne diff√©rente. Il sort, tous les probl√®mes du p√©ch√© √©tant r√©solus pour toujours. Car, par une seule offrande, dit ici l'Ecriture, il a amen√© √† la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifi√©s. Et Il dit : C'est ce que le Saint-Esprit nous atteste aussi. Voyez-vous? 31 Il a offert pour toujours Son Offrande, cet unique Sacrifice en donnant Sa propre vie, et Il s'est assis √† la droite de la Majest√© en Haut. Et nous avons un Souverain Sacrificateur assis dans la Majest√© de Dieu, dans la Pr√©sence du Grand Cr√©ateur, interc√©dant sur base de notre confession. 32 Ensuite, il dit ici au verset 19 : Ainsi donc, fr√®res, nous avons, au moyen du sang de J√©sus, une libre entr√©e dans le sanctuaire, 33 Pensez-y! Sans peur! Le plus grand fl√©au qui existe dans l'√©glise chr√©tienne aujourd'hui, c'est la peur. Et la raison pour laquelle les gens ont peur, c'est parce qu'ils n'ont pas √©t√© enseign√©s correctement et ne sont pas √©tablis correctement sur l'Evangile.
E-34 Il n'y a pas du tout de raison que ce petit endroit ne soit pas une ruche de la puissance de Dieu, o√Ļ la Gloire de Dieu bourdonne, venant de partout. Ce pauvre petit endroit perdu est connu dans presque le monde entier, ce petit endroit o√Ļ vous √™tes assis ce soir, non pas √† cause de William Branham, mais √† cause de J√©sus-Christ, le Fils de Dieu, et √† cause de l'Evangile pour lequel on a combattu. Non, monsieur, je n'ai rien √† faire l√†-dedans, rien du tout. C'est Lui qui a fait cela et Il a fait conna√ģtre cet endroit √† travers le monde, alors que ce n'√©tait qu'un petit √©difice de 1.500 dollars ou quelque chose de ce genre, √©rig√© ici, sans plancher √† l'int√©rieur. Mais, c'est le Dieu Tout-Puissant qui fait ces choses. Eh bien, Il a... ... nous avons, au moyen du sang de J√©sus, une libre entr√©e dans le sanctuaire, par la route nouvelle et vivante... 35 Pas l'ancienne route. "Par la route nouvelle et vivante." C'√©tait la voie de la mort, l'ordre de la loi; mais √† pr√©sent, nous entrons par gr√Ęce au moyen du Saint-Esprit. Oh, j'esp√®re que vous comprenez cela. Vous ne pouvez rien faire. La loi, c'√©tait les oeuvres : "Ne touchez pas, ne manipulez pas, ne go√Ľtez pas, ne mangez pas de viande, observez les sabbats, les nouvelles lunes", toutes les formes d'adoration, c'est ce que l'homme faisait. Mais dans cette route nouvelle et vivante, nous ne pouvons rien faire. C'est ce qu'Il fait pour nous, par gr√Ęce. Nous acceptons simplement cela. Christ √īte le p√©ch√©. Nous croyons cela. Ecoutez l'Evangile, croyez-Le, acceptez-Le. Et si alors nous L'acceptons sinc√®rement du fond de nos cŇďurs, Dieu nous donne le Saint-Esprit en guise de t√©moignage. 36 Ainsi, le Saint-Esprit vous t√©moigne que vos p√©ch√©s sont effac√©s et que vous √™tes mort au monde. Vous ressuscitez en nouveaut√© de vie pour marcher dans une nouvelle vie, vivre une nouvelle vie, vivre dans la Puissance et la Pr√©sence de Dieu. Ne plus √™tre emport√© par n'importe quoi, mais marcher selon l'Esprit, comme fils et filles de Dieu. Romains 8:1 dit : Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en J√©sus-Christ, qui marchent non selon la chair mais selon l'Esprit.
E-37 Maintenant, √† l'intention de beaucoup d'entre vous ici, visiteurs venant d'autres √©glises, je ne veux pas que vous pensiez que je suis d√©sagr√©able vis-√†-vis des autres √©glises, et que j'essaye de dorloter cette √©glise-ci. Ce que j'essaie de faire, c'est d'√īter le charnel de cette √©glise-ci. Et c'est l'essentiel. J'ai beaucoup √† faire. Mais pour parvenir √† - √† faire cela, gardons donc nos maisons nettoy√©es. Mais en faisant cela, nous devons utiliser d'autres exemples. Et vous savez, fr√®res, partant de votre √©glise, nous avons tous besoin d'un balayage tout autour, vous comprenez cela. 38 Ainsi, c'est qu'il en est, c'est de comprendre que Dieu ne reconna√ģt ni organisation ni groupe de gens. Si vous √™tes m√©thodiste, Il ne vous reconna√ģt pas parce que vous √™tes m√©thodiste. Si vous √™tes pentec√ītiste, Il ne vous reconna√ģt pas parce que vous √™tes pentec√ītiste. Il ne reconna√ģt que l'individu (amen!), celui qui est n√©, r√©g√©n√©r√© par le Saint-Esprit et qui est devenu une nouvelle cr√©ature en Christ J√©sus.
E-39 Il ne reconna√ģt pas les organisations. Il ne reconna√ģt pas les grands rassemblements. Dieu ne vient jamais √† ces grands rassemblements parce que c'est un grand rassemblement. Il y vient parce que les cŇďurs sont en accord et dans l'attente de Sa venue. Remarquez que J√©sus, quand Il a parl√© de la plus petite √©glise, Il a dit : "Deux ou trois en Mon Nom." 40 Bon, j'ai dit ce matin et je le r√©p√©terai encore maintenant que notre - notre petite √©glise ici, en ce qui nous concerne, nous essayons de nous tenir sur la Parole de Dieu pure. Cela doit provenir d'Ici.
E-41 Les √©glises... quand les gens organisent leurs √©glises, ce qu'ils font, ils bloquent les b√©n√©dictions de Dieu par leur th√©ologie, par cons√©quent Dieu ne peut pas y entrer pour b√©nir Son peuple. Ils rendent leurs √©glises formalistes, si raides et si empes√©es que le Saint-Esprit ne peut pas entrer dans l'√©glise. Et alors, quand le diable voit qu'il a r√©ussi cela, et que certains cherchent √† se frayer un chemin, d'une fa√ßon ou d'une autre, alors, il les laisse ouvrir d'autres canaux qui n'√©taient pas de l'Evangile et ils tombent dans le fanatisme. C'est vrai, voyez-vous. Ils doivent √™tre soit une bande de fanatiques soit une bande de gens empes√©s. Mais au milieu de la route se trouve l'Evangile du Seigneur J√©sus-Christ. 42 Comme je l'ai dit ce matin, et je le soutiens jusqu'√† pr√©sent, au sujet de cette question importante que je m'appr√™te √† poser dans quelques instants, c'est que les hommes prennent les esprits les uns des autres. Prenez garde de ne pas recevoir l'esprit d'un autre homme au lieu de l'Esprit du Seigneur. Si vous allez dans une √©glise, observez comment le pasteur se comporte et vous comprendrez comment les gens se comportent, voyez-vous? Si le pasteur est vraiment empes√© et raide, les gens seront pareils. Si vous entrez l√† o√Ļ c'est sauvage et fanatique, les gens seront pareils. 43 Ainsi, fr√®res, nous devrions √™tre reconnaissants ici au Tabernacle, ce soir, d'avoir un pasteur qui est sain d'esprit, raisonnable et qui pr√™che simplement l'Evangile complet, gratuit et dans sa puissance. Certainement.
E-44 S'il y a quelque chose que j'aimerais repr√©senter valablement dans ce monde, si je ne repr√©sente pas valablement l'humanit√©, j'aimerais repr√©senter J√©sus-Christ par Sa vie. 45 J'aimerais √™tre un chr√©tien selon la Bible. Ce que la Bible d√©clare, c'est ce que je veux croire. Peu importe qui est en d√©saccord ou qui ne l'est pas, je ne me dispute pas avec lui, mais je veux croire la Bible. C'est √ßa la Parole de Dieu. Je crois que c'est vraiment le plan du salut. La Parole de Dieu est l'unique Rocher qui subsistera √† jamais et survivra pendant les √Ęges, la Parole de Dieu. J√©sus a dit : "Les cieux et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera point." Ainsi je crois que ceci est la V√©rit√©. Dieu a-t-Il... [ Fr√®re Branham frappe quatre fois sur la chaire. - N.D.E.] 46 Je le dis ainsi avec humilit√© et devant ma petite √©glise. Je ne le dirais pas dehors dans des grands rassemblements, parce qu'ils s'attaqueront √† cela, et ainsi de suite. Mais comme un voyant √† qui Dieu montre des visions, je ne suis pas √† cause de cela sup√©rieur √† cet ivrogne qui s'est converti quelque part, il y a dix minutes. C'est juste, il est un chr√©tien au m√™me titre que moi; il va au m√™me Ciel, il jouit des m√™mes b√©n√©dictions et de tout ce dont je jouirais, et tout. 47 Il n'y a pas de grandes personnes ni de personnes importantes dans le Royaume de Dieu. Nous sommes tous un. C'est vrai. Tous sont simplement √©gaux, des fr√®res et des sŇďurs. Que nous soyons jaunes, noirs, blancs ou quoi que ce soit, nous sommes un en Christ J√©sus. Il n'y a pas de doctorat en th√©ologie, de licence en droit, et des hommes de moindre importance, diacres ou concierges, et qui que ce soit. Nous sommes tous les m√™mes en Christ J√©sus, une Personne. Nous ne dominons pas les uns sur les autres. D'o√Ļ nous sommes fr√®res et sŇďurs dans le Seigneur J√©sus-Christ.
E-48 Et puis, quand nous nous r√©unissons et que nous sommes assis dans les Lieux C√©lestes d'un commun accord, d'un m√™me cŇďur, le Saint-Esprit peut alors venir nous b√©nir et nous donner la pr√©cieuse Parole de Dieu. Alors, l√†-dedans, souvent, par des visions, nous voyons des choses. 49 Premi√®rement, lorsque quelqu'un me parle ou que je capte sur un enregistrement que j'ai eu une vision ou pr√©dit quelque chose, avant que je ne dise quoi que ce soit sur la vision, quoi que ce soit, je v√©rifie d'abord cette vision par la Parole de Dieu. Et si cela n'est pas en accord avec la Parole de Dieu, je dis, je dis que c'est... Jusqu'√† pr√©sent (Gr√Ęces soient rendues √† Dieu!), cela a toujours √©t√© conforme √† la Parole. Mais si jamais c'√©tait contraire √† la Parole de Dieu, je dirais : "N'√©coutez pas cela car c'est faux." Voici la V√©rit√©, juste ici, la Parole de Dieu. [Fr√®re Branham frappe trois fois sur la chaire. - N.D.E.]
E-50 Ainsi, quand nous nous approchons de Dieu de fa√ßon saine et avec droiture, quand nous venons sans malice ni pr√©jug√©, avec un cŇďur ouvert, √©tant dispos√©s √† apprendre, Dieu peut nous enseigner. Si nous sommes dispos√©s √† apprendre! Mais nous devons d'abord mettre de c√īt√© les traditions, mettre de c√īt√© les id√©es qui nous ont √©t√© inculqu√©es. Eh bien, je sais que maman vous a appris des choses qui √©taient tr√®s bonnes, et ainsi de suite, mais parfois maman comprenait mal les choses. 51 Ma m√®re est assise ici m√™me, comme je... le sujet m√™me que je vais aborder dans quelques minutes - elle m'a dit, il y a des ann√©es, qu'elle pensait qu'en ce qui concerne une femme, le p√©ch√© impardonnable, c'√©tait de... le cas d'avortement. En d'autres termes, √īter la vie √† un enfant avant sa naissance. Elle a dit : "Comment pourrait-elle jamais en √™tre pardonn√©e?" Maman, au mieux de sa connaissance, d'apr√®s tout ce qu'elle savait, cela √©tait vrai. Voyez-vous? Mais cela n'est pas vrai selon la Parole de Dieu; donc, il y a une diff√©rence. 52 Ainsi, quelqu'un disait : "Je suis n√© catholique. Ma m√®re √©tait catholique. Elle m'a √©lev√© en catholique. Je resterai catholique." 53 Eh bien, on m'a √©lev√© en baptiste, mais je ne suis pas rest√© baptiste. Quand j'ai vu que la Parole de Dieu disait le contraire de ce qu'√©tait la doctrine baptiste, j'ai cru la Parole de Dieu et j'ai consid√©r√© toute parole d'homme comme un mensonge. C'est... Je ne me disputerais pas avec cet homme. Je lui dirais : "Fr√®re, voici ce que je crois. Je suis toujours votre fr√®re, mais je crois que ceci est la Parole de Dieu." [Fr√®re Branham frappe trois fois. - N.D.E.] 54 Eh bien, et quand vous √™tes fondamentalement bien √©tabli, vous avez alors une libre entr√©e.
E-55 Bon, je connais des gens, et vous devez tous reconna√ģtre que nous avons des gens dans les groupes de la saintet√©, nous avons des gens dans les groupes pentec√ītistes, nous avons des gens dans les - les groupes de Nazar√©ens, dans les P√®lerins de la Saintet√©, parmi les m√©thodistes, les baptistes et tous ceux qui se pr√©tendent chr√©tiens, mais qui ne le sont pas. Au fond de leur cŇďur, ils savent qu'ils ne sont pas chr√©tiens. Mais je ne crois pas qu'il y ait un homme ou une femme dans n'importe lequel de ces groupes qui puisse se tenir en face de J√©sus-Christ et se repentir sinc√®rement de ses p√©ch√©s avec un cŇďur sinc√®re, et compl√®tement abandonn√©, disant : "Seigneur, je crois sinc√®rement", sans que Dieu ne mette en lui le bapt√™me du Saint-Esprit juste √† ce moment-l√†. [Fr√®re Branham frappe deux fois sur la chaire. - N.D.E.]
E-56 Eh bien, vous √™tes un croyant, mais Dieu ne reconna√ģt pas votre foi jusqu'√† ce qu'Il vous en donne une preuve. Amen! Oh! Fr√®res, permettez-moi de vous dire quelque chose. Quand votre foi... Il se pourrait que vous en ayez la certitude dans votre esprit, mais lorsque cela entre dans les pens√©es de Dieu, Dieu scelle cette foi par le bapt√™me du Saint-Esprit. Abraham crut Dieu et cela lui fut imput√© √† justice, et Dieu lui donna le sceau de la circoncision comme signe qu'Il l'avait agr√©√©. All√©luia! Et le Sceau du Dieu Vivant aujourd'hui - sondez les Ecritures - c'est le bapt√™me du Saint-Esprit dans le cŇďur humain. Amen! Eph√©siens 4:30 dit : "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par lequel vous avez √©t√© scell√©s jusqu'au jour de la r√©demption." Le Sceau de Dieu, Dieu reconnaissant que vous √™tes un croyant, Il vous scelle dans le Corps par le bapt√™me du Saint-Esprit.
E-57 Alors si vous n'avez pas √©t√© s√©duit pour croire une th√©orie, une sensation ou quelque chose d'autre... choses qui sont correctes, je n'ai l√† rien contre. Peu importe comment Dieu vous Le donne, c'est entre Dieu et vous, vous voyez. Mais quand un homme est n√© de l'Esprit de Dieu, vous le trouverez tout aussi libre et humble que possible; il s'approche du Tr√īne de Gr√Ęce sachant qu'il a le droit de manger de l'Arbre de Vie. Car quelque chose est arriv√© √† cet homme, qui l'a fait passer par une exp√©rience qu'il n'avait jamais connue ailleurs dans le monde. Et chaque homme ou chaque femme qui est n√© de l'Esprit de Dieu a en lui une exp√©rience dont il sait directement quand c'est arriv√©, comment c'est arriv√©, et quel genre d'effet cela a produit sur lui. Quelque chose est arriv√© √† chaque homme et √† chaque femme qui est n√© de l'Esprit de Dieu, juste quelque chose qui change. Ce... Qu'est-ce? C'est la conversion.
E-58 Comme nous l'avons dit ce matin, prenez l√† un vieux drap, sale au possible, plein d'encres et tout; rien ne peut √īter cela. Plongez-le dans une bo√ģte, plut√īt un baquet plein de Clorox, retirez-le de l√†, et il est tout aussi blanc que possible. C'est ce que fait le Sang de J√©sus-Christ au croyant qui confesse son p√©ch√©. Il est dit : Il y a une fontaine pleine de sang, Tir√© de veines d'Emmanuel; Quand les p√©cheurs sont plong√©s dans ce flot, Ils perdent toutes leurs t√Ęches de culpabilit√©. 59 Alors quand Dieu secoue le drap et constate qu'il a √©t√© s√©ch√© par les vents saints de Dieu venant du ciel comme un vent imp√©tueux, Il prend le Saint-Esprit et scelle donc cela jusqu'au jour de la R√©demption comme cela. 60 Alors le diable jette le regard sur ce Sceau, et il ne peut L'atteindre. Il peut Le taquiner, bourdonner autour de Cela et faire des histoires √† ce sujet, mais il ne peut pas Y toucher. C'est vrai, il ne peut pas Y toucher, car il y a un Sceau de Dieu qui l'en emp√™che (All√©luia!), l'emp√™che de Le toucher. C'est une propri√©t√© priv√©e de Dieu. All√©luia! Certainement. 61 C'est cela qui fait que l'homme marche en toute libert√©. Il ne craint pas de r√©trograder. Certainement pas. Il n'a pas peur de ce que dit le diable.
E-62 Il n'y a qu'une chose √† ce sujet : vous pouvez vous r√©f√©rer √† vos raisonnements et vous pouvez vous borner aux raisonnements. N'essayez pas de raisonner sur cela! Vous dites : "Maintenant, voyons, peut-√™tre que je pourrais faire ceci, et..." Ne raisonnez pas sur cela! Croyez cela! Dieu ne vient pas par le raisonnement. C'est tout √† fait, tout √† fait au-del√† de la raison. Nul ne peut arriver √† comprendre Dieu. Vous n'y arriverez jamais et les gens n'y arriveront jamais. On ne conna√ģt pas Dieu par le raisonnement. 63 On conna√ģt Dieu par une foi simple comme celle d'un enfant, en acceptant Sa Parole. Vous reconnaissez qu'Elle est la V√©rit√© et vous La croyez. C'est de cette fa√ßon que vous connaissez Dieu, par la foi, non par le raisonnement. Votre puissance de raisonnement se trouve en vous-m√™me, mais la foi vient de Dieu. La foi est quelque chose qui na√ģt en vous, quelque chose que Dieu vous donne. Et elle est la substance des choses qu'on esp√®re, l'√©vidence de celles qui ne sont pas sujettes au raisonnement. All√©luia! 64 C'est de l√† qu'elle vient, par-l√†, par la puissance sans m√©lange du Seigneur J√©sus-Christ qui fait d'une cr√©ature une nouvelle personne, et la baptise de nouveau du Saint-Esprit. [Fr√®re Branham frappe cinq fois sur la chaire. - N.D.E.] Cela la lave, la suspend et la scelle dans le Royaume de Dieu. Alors elle se tient l√†, sachant o√Ļ elle en est. Tous les d√©mons de l'enfer ne peuvent pas la bouger de l√†. Vous pourriez braquer la mitrailleuse sur elle...
E-65 Cela a d√©j√† √©t√© √©prouv√©! Il y a quelques semaines, je me suis rendu aux catacombes, l√† o√Ļ de vieux os et de vieux cr√Ęnes d'environ cette taille subsistent encore, l√† o√Ļ les saints et les martyrs moururent. Je me suis tenu dans l'ar√®ne o√Ļ on les a donn√©s en p√Ęture aux lions et tout. Et ils ont affront√© la mort sans broncher, sachant ceci qu'ils L'ont connu dans Sa puissance de la r√©surrection, qu'un jour, par une secousse, ils en sortiront, ces saints du Dieu vivant, lav√©s par le Sang. Oh! Fr√®re, un homme qui est entr√© en contact avec Dieu ne peut plus √™tre le m√™me. 66 Je me rappelle que ce vieux L√©gion, ce pauvre homme vint l√† anim√© de mauvaises intentions, pour rencontrer J√©sus-Christ. Et il √©tait si poss√©d√© des d√©mons qu'il √©tait devenu une l√©gion. Mais une fois dans la Pr√©sence de Christ, il retourna chez lui raconter √† sa famille les merveilles que Dieu avait accomplies pour lui. 67 Les gens disent que la religion rend fou. Non. Vous n'√™tes pas dans votre bon sens jusqu'√† ce que vous rencontriez J√©sus-Christ, car Il est le Seul Auteur de la Vie qui peut vous accorder votre bon sens. Ainsi, nous avons, au moyen du Sang de J√©sus-Christ, une libre entr√©e dans le sanctuaire (Amen), par la route nouvelle et vivante qu'Il a inaugur√©e pour nous au travers du voile, c'est-√†-dire de Sa chair.
E-68 Que fait la chair? La chair voile seulement le sang. Le sang, c'est la vie. L'unique fa√ßon de conserver la vie dans mon corps est que la peau, la chair, les tissus, les nerfs et ainsi de suite gardent le sang en eux, afin que celui-ci puisse donner la vie √† ce tabernacle dans lequel j'habite. Est-ce vrai? [L'assembl√©e r√©pond : "Amen." - N.D.E.] 69 Ce qui voilait Dieu aux yeux de l'humanit√©, c'√©tait le sang, les nerfs et la peau de J√©sus-Christ, le Fils de Dieu. Pour Sa naissance immacul√©e, Dieu le P√®re avait couvert la vierge Marie de Son ombre et avait cr√©√© en elle la cellule de sang de Son propre Etre, une cr√©ation. Et, de ce fait, Sa peau cachait Cela aux hommes. 70 Mais un jour, le p√©ch√© de l'homme a transperc√© Son cŇďur avec une lance, et Son Sang coula par terre. Il avait √©t√© donn√© gratuitement pour les p√©ch√©s du monde. Et c'est r√©v√©l√© aujourd'hui. Et au moment o√Ļ ce Sang sortait, l'Esprit aussi sortit. Et par le lavage d'eau par le Sang, par l'Esprit, nous naissons dans le Royaume de Dieu en tant que des nouvelles cr√©atures en Christ J√©sus. 71 Et Dieu a pris ce corps mort, inerte, couch√© dans la tombe et l'a ressuscit√© pour notre justification. Ce soir, Il est assis √† la droite de Sa Majest√©, faisant l'intercession. Quel genre de personnes devrions-nous √™tre, nous qui sommes des l√Ęches, nous qui nous d√©gonflons, nous qui avons peur de dire au patron que nous sommes sauv√©s ou n√©s de nouveau, nous qui avons peur de t√©moigner √† l'ivrogne? Nous avons au moyen du Sang de J√©sus-Christ une libre entr√©e (All√©luia!) dans le sanctuaire.
E-72 Oh! On vous traitera - on vous traitera de saint exalté. On vous traitera de tout. Qu'est-ce que ça change? On L'a appelé "Béelzébul". Voyez-vous? Mais, qu'est-ce que cela peut faire, la manière dont ils vous traitent? Ce qui compte, c'est la manière dont Dieu vous traite. Le monde a dit : "Saint exalté, ignorant, fanatique!" L'église a dit : "Il a pris une fausse piste; Il - Il a perdu la tête." 73 Mais Dieu a dit : "Celui-ci est Mon Fils." Je préfère cela à tous les honneurs des hommes. Je ne veux pas que quelqu'un me tapote dans le dos. Je veux que Christ me prenne par la main. Amen. Est-ce là votre témoignage?
E-74 Cela me rappelle ce pauvre petit David d'autrefois, quand l'Arche √©tait chez les Philistins, et ainsi de suite. Le r√©veil s'√©tait √©teint en Isra√ęl. Et un jour, David se tenant debout, et voyant venir l'Arche au-del√† de la colline, il dut devenir un saint exalt√©. Il se mit √† danser et √† courir √ßa et l√† autant que possible. Et sa future femme se moqua de lui. Eh bien, il dit : "Tu n'aimes pas cela? Hein! Alors regarde ceci." Et il descendit l√†, contournant l'Arche √† maintes reprises, il dansa sans retenue.
E-75 Sa femme s'attira la disgr√Ęce, elle devint st√©rile. Et elle n'eut point d'enfants. Et son nom fut effac√© en Isra√ęl.
E-76 Mais voici ce qui arriva. Dieu, du haut des cieux, baissa le regard et dit : "David, tu es un homme selon Mon cŇďur." Certainement!
E-77 Je pr√©f√®re cela √† toute la popularit√© vis-√†-vis des femmes, des hommes ou de qui que ce soit sur cette terre. Je pr√©f√©rerais avoir la faveur de Dieu; Dieu dit : "J'ai un serviteur que Je peux pointer du doigt, et qui Me croira et Me fera confiance." [Fr√®re Branham frappe deux fois sur la chaire. - N.D.E.] C'est vrai. 78 Vous n'y arriverez pas par une demi- confession. Vous n'y arriverez pas par un esprit li√©. Vous devez faire cela d'apr√®s une foi pure, sans m√©lange, par le Sang de J√©sus-Christ. Vous y √™tes entr√© et vous savez que vous avez touch√© Dieu par la main, et vous √™tes Son serviteur. Vous ne craignez alors rien. "Nous y entrons par la route nouvelle et vivante, au travers de Son Sang, au travers de Son voile qui voilait cela." Juste un peu plus loin : Et puisque nous avons... Et puisque nous avons un Souverain Sacrificateur √©tabli sur la maison de Dieu qui est Christ. (Ecoutez ceci.) Approchons-nous avec un cŇďur sinc√®re, et avec une conscience de... et la foi, et notre conscience purifi√©e de - de... du mal et le corps lav√© d'une eau pure.
E-79 Nous avons vu cela ce matin. Maintenant, l'eau... "Asperg√©e", l√†, signifie "r√©pandue en secouant". Notre conscience est d√©barrass√©e du probl√®me du p√©ch√©, du mal et des t√©n√®bres. "Et le corps lav√© d'une eau pure", par le bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus-Christ. 80 Je marche librement et hardiment jusqu'√† Dieu, sachant que le mal que j'aimais autrefois est pass√©. Non pas parce que j'ai fait cela, mais parce que Quelque Chose est entr√© en moi et a fait cela de Soi-m√™me. C'est par gr√Ęce qu'Il m'a sauv√©. Je crois en Lui. Il m'a donn√© le Saint-Esprit. Les choses que je ha√Įssais autrefois, maintenant je les aime. Le sacrifice; c'√©tait dur pour moi d'aller √† l'√©glise; maintenant j'aime y aller. Je d√©testais entendre les gens chanter, crier et t√©moigner, maintenant j'aime cela. Quelque Chose m'a chang√©. Ainsi, j'ai pris une route nouvelle et vivante. Quelque Chose est ancr√© ici; je sais quand je suis descendu dans l'eau et qu'on m'a baptis√© au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. 81 Il a dit : "Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptis√© au Nom de J√©sus-Christ, pour le pardon de vos p√©ch√©s; et vous recevrez le don du Saint-Esprit."
E-82 On m'a contest√©, on s'est moqu√© de moi, on a dit du mal de moi, on m'a ridiculis√©, cela ne change rien. Dieu l'a dit et j'y crois! Et c'est juste. Je me suis tenu l√†, juste le m√™me, avan√ßant tout simplement. On m'a dit : "Vous √™tes un J√©sus seul, vous √™tes un unitaire, vous √™tes simplement ceci." 83 Peu m'importe ce que les gens disent, je crois que la Parole de Dieu est la V√©rit√©. Je ne sais pas si cela est populaire, et cela ne change rien que vous deveniez populaire ici. C'est combien vous √™tes populaire l√†-Haut. 84 R√©cemment, on a demand√© √† un des grands hommes de pr√™cher cela. Il a dit : "Cela est la V√©rit√©, mais si je le dis, ma congr√©gation s'en ira." 85 J'ai dit : "Je pr√©f√®re plut√īt pr√™cher la V√©rit√© aux quatre murs." De ces pierres, Dieu est capable de susciter des enfants √† Abraham, au lieu de faire des compromis avec l'Evangile. Bien s√Ľr que oui. 86 Car un jour ce Livre me jugera. C'est vrai. Les Paroles de Dieu seront mon Juge au Jour du Jugement. Je dois pr√™cher la V√©rit√©, peu m'importe combien Elle blesse ou qui Elle blesse.
E-87 Ecoutez ceci maintenant. Eh bien, continuons. Retenons fermement la profession de notre Espérance, ...celui qui a fait la promesse est fidèle. Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter les uns les autres à la charité et aux bonnes oeuvres.
E-88 Exciter, ici, signifie "encourager". S'encourager l'un et l'autre à la charité et aux bonnes oeuvres. Si vous voyez dans l'église un frère qui a quelque chose contre un autre frère, ne dites rien pour jouer au fauteur des troubles, mais dites quelque chose qui les réconciliera. Ce que nous devons faire, c'est nous exciter les uns les autres aux bonnes oeuvres et à la charité. Qu'est-ce? C'est un homme qui est né de nouveau. 89 Si ce soir, vous mon frère, vous n'avez pas de tels sentiments lorsque vous voyez vos frères tomber et qu'ils tiennent des propos acerbes entre eux, si cela ne vous amène pas à les réconcilier, il est temps que vous alliez à l'autel. C'est vrai. Il vous est arrivé quelque chose. Quelque chose vous a séduit. Vous n'avez pas l'expérience que Dieu exige de vous. 90 Car, Jésus, lorsqu'Il était insulté, Il n'insultait pas en retour. Et lorsqu'on disait du mal de Lui, Il ne disait pas du mal en retour. Et lorsqu'Il - lorsque les gens Lui faisaient du mal, Il leur faisait du bien en retour. Lorsqu'on L'a persécuté et qu'on L'a cloué à la croix, Il a baissé le regard et a dit : "Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font." 91 Si ce genre d'Esprit n'est pas en vous, c'est que le Saint-Esprit n'est pas encore entré en vous, car c'était le même Esprit Qui était sur Christ Jésus. La Bible dit : "Que cela soit en vous." Christ est dans Son Eglise.
E-92 Maintenant, Branham Tabernacle, vous qui √™tes ici, nous n'avons pas d'organisation, nous n'avons pas de - de carte d'identification ou quoi que ce soit. Tout ce que nous avons ici, c'est la communion. Et vous qui communiez avec nous en J√©sus-Christ ce soir, et qui communiez chaque soir et chaque fois, nous sommes toujours heureux de vous avoir ici. Nous voulons que vous soyez ici, vous n'avez pas √† vous joindre √† nous. Nous... tout ce que vous devez faire, c'est venir adorer avec nous. Et nous nous attendons √† ce que chacun de vous garde le v√©ritable myst√®re de Dieu dans son cŇďur, sans faillir. Venez adorer et venez √† l'autel, et ainsi de suite, et aimez-vous les uns les autres et soyez en harmonie les uns avec les autres. 93 Si vous voyez un fr√®re sortir du chemin, allez vers lui et r√©conciliez-le, si possible. C'est vrai. C'est ce que nous devons faire. Mes amis, si jamais vous... Que faites-vous, si vous ne faites pas cela? Vous faites de votre personne une mis√©rable cr√©ature, et non un chr√©tien. C'est vrai. Et tout ce que vous faites est vain. 94 J√©sus n'a-t-Il pas dit : "C'est en vain que vous M'adorez, en enseignant des pr√©ceptes qui sont des commandements d'homme"? 95 Vous dites : "Bien, je me suis joint √† l'√©glise. J'ai fait inscrire mon nom dans le registre. J'ai fait ces choses." Cela n'a rien √† voir avec la chose. 96 "Si un homme ne na√ģt d'eau et d'Esprit, il n'entrera en aucune fa√ßon dans le Royaume."
E-97 Remarquez, nous en arrivons maintenant au dernier verset, juste avant de cl√īturer, plut√īt avant d'aborder mon sujet principal. Ainsi, nous allons... nous ne vous garderons pas trop longtemps. N'abandonnez pas votre assembl√©e... (Venez √† l'√©glise.) ... d'autant plus que vous voyez le jour s'approcher. 98 Les gens refusent d'aller √† l'√©glise. Les √©glises commencent donc √† se vider. La guerre est termin√©e. Tout le monde est bien nourri, on a des habits de rechange, on a un tr√®s bon travail, on est √©tabli. 99 On n'a pas le temps de vous servir lorsque vous allez au magasin. L'autre jour, j'ai t√©l√©phon√© pour qu'on me r√©pare mon four. Ils m'ont dit : "Est-ce nous qui l'avons install√©?" J'ai dit : "Non, c'est quelqu'un d'autre qui l'a install√©, mais, il a cess√© ses activit√©s." 100 "Eh bien, ont-ils dit, consultez ceux qui ont cess√© les activit√©s." Ouais! Tout √† fait indiff√©rent. R√©cemment, au cours de quelques derni√®res ann√©es, ils sollicitaient chaque petite affaire qu'ils pouvaient, mais ils ont eu beaucoup d'argent, ils sont devenus indiff√©rents. Ils s'en foutent. 101 Mais permettez-moi de vous dire que cette chose vous rongera. Mais Il a dit : Ne convoitez pas les vaines richesses de ce monde qui p√©rissent si rapidement. Cherchez √† gagner les tr√©sors c√©lestes, Ils ne passeront jamais.
E-102 J'ai connu la crise √©conomique, j'ai connu la prosp√©rit√©, j'ai vu tout cela, mais je ne l√Ęcherai pas la main de J√©sus-Christ pour tout l'argent, pour toute la richesse et tout, qu'on peut s'amasser sur terre. Il est mon Ami lorsque je suis fauch√©, Il est mon Ami lorsque je suis dans l'abondance. Je L'aime lorsque je suis affam√©, je L'aime lorsque je suis rassasi√©. Je L'aime lorsque je suis dans la tristesse, je L'aime lorsque je suis heureux. Je L'aime parce que je L'aime, parce qu'Il m'aima le premier. Amen! All√©luia! 103 Lorsque j'√©tais malade, couch√©, mourant, Il √©tait mon Ami! Ce soir, alors que je me sens bien et que je suis heureux, Il est toujours mon Ami. Lorsque je me coucherai l√†, mourant quelque part et que mes veines froides ressortiront de mes bras comme cela, Il sera alors mon Ami. Et lorsque ces fils fragiles sur lesquels je marche se casseront et que j'entrerai dans l'Eternit√©, Il sera alors mon Ami. Lorsque les √Ęges continueront, dix mille ans apr√®s, comme vous l'avez chant√© dans vos cantiques de jubil√©, Il sera donc toujours mon Ami. [Fr√®re Branham frappe quatre fois sur la chaire. - N.D.E.] Certainement. Lorsqu'il n'y aura plus de lune, plus de soleil, plus de terre, alors il sera toujours mon Ami, quand les √Ęges continueront. [Fr√®re Branham frappe deux fois sur la chaire. - N.D.E.] Oh! Combien nous devrions L'aimer!
E-104 Que repr√©sente votre profession? Que repr√©sente ce que vous avez acquis? Que repr√©sente votre popularit√©? Quel est votre...? Qui √™tes-vous, de toutes les fa√ßons? C'est vrai. Qui √™tes-vous pour vous d√©tourner de Dieu? Qui √™tes-vous pour rejeter, oh! pour d√©sob√©ir √† une Parole qu'Il a dite? Qui √™tes-vous pour vous d√©tourner de la Parole de Dieu, parce qu'un pr√©dicateur ou quelqu'un d'autre vous a dit, que c'√©tait pour un autre jour? Qui √™tes-vous pour croire un homme √† la place de Dieu? Croyez Dieu plut√īt que l'homme. C'est de cette mani√®re qu'on se fait l'ami de Dieu.
E-105 Maintenant, observez. Consid√©rant tout ceci ensemble, alors Paul donne ici ce grand point culminant, cette grande r√©ponse maintenant. La voici. Ecoutez : Car si nous p√©chons volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s. Car si nous p√©chons volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s. 106 R√©sumons cela, juste une minute, pour terminer maintenant. Je vais vous laisser l√†-dessus, et c'est juste ici que je base mon r√©veil, en arrivant juste √† cette Ecriture. [Fr√®re Branham frappe dix fois sur la chaire. - N.D.E.] Si nous p√©chons volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s. (Observez.) Mais une - une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui d√©vorera les rebelles. Celui qui a viol√© la loi de Mo√Įse meurt sur la... meurt sans mis√©ricorde sur la - sur la d√©position de deux ou de trois t√©moins; de quel pire ch√Ętiment, oui, celui qui aura foul√©... le Sang de J√©sus-Christ... l'alliance, par lequel il avait √©t√© sanctifi√©,... profane... fait en d√©pit des oeuvres de la gr√Ęce ? 107 Combien plus s√©v√®re sera le ch√Ętiment! Si sous le sacrifice de l'agneau mourant, celui qui m√©prisait ou rejetait la loi de Mo√Įse, devait mourir sans mis√©ricorde parce que l'agneau √©tait mort √† sa place, combien plus est rejet√© celui qui m√©prise le Sang de J√©sus-Christ!
E-108 Maintenant, voici la premi√®re chose que nous voulons savoir : Qu'est-ce que le p√©ch√© impardonnable? Certains ont dit que c'est le suicide, d'autres ont dit que c'est - c'est quand une m√®re se d√©barrasse de son enfant, en cas d'avortement. Les autres ont dit ceci, les autres ont - ont dit que c'est parce lorsque quelqu'un a re√ßu une fois le Saint-Esprit et qu'il r√©trograde dans le Saint-Esprit; c'est cela le p√©ch√© impardonnable. Ce n'est pas cela. Non, monsieur. 109 Examinons cela avec intelligence. Examinons cela par la Parole de Dieu. Bon, l√† dans le livre de - de Matthieu, au chapitre 12, J√©sus avait chass√© d'un homme un esprit de surdit√© et de c√©cit√©, je crois que c'√©tait plut√īt un esprit de surdi-mutit√©. Et d√®s qu'Il le chassa, le sourd-muet parla. Les gens se retourn√®rent, Le regard√®rent et dirent : "Eh bien, Il chasse les d√©mons par B√©elz√©bul, le chef des d√©mons." Et J√©sus se retourna et leur demanda... 110 Comment pouvaient-ils croire avec des cŇďurs pleins d'iniquit√©, tels qu'ils √©taient? Pourquoi, pourquoi les condamna-t-Il? Pourquoi? A cause de ceci : La Parole de Dieu Elle-m√™me les condamnait. Car, J√©sus... 111 Pierre n'a-t-il pas dit le jour de la Pentec√īte, dans Actes 2, aux versets 24, 23 et 24, Il a dit : "Homme Isra√©lites, J√©sus de Nazareth, un Homme √† qui Dieu a rendu t√©moignage au milieu de vous... Dieu Lui a rendu t√©moignage par des signes, des prodiges et des miracles qu'Il a op√©r√©s sous vos yeux, et dont vous √™tes aussi t√©moins."
E-112 Ici, la premi√®re chose √† laquelle nous devons donc penser, lorsque nous... J√©sus a dit √† ces pharisiens, l√† au chapitre 12, Il a dit : Si un homme parle contre le Fils de l'Homme, il lui sera pardonn√©. Mais quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera jamais pardonn√©,... dans ce si√®cle ni... le si√®cle √† venir. 113 Que signifie "parler contre", "parler contre le Saint-Esprit", "parler contre"? 114 Eh bien, vous pouvez vous tromper en disant : "L'action du Saint-Esprit... quelqu'un crie, il se pourrait que ce soit le Saint-Esprit!" Cela peut ou ne pas l'√™tre. Vous dites : "Le parler en langues... Si quelqu'un parle en langues, c'est le Saint-Esprit qui parle √† travers cela." Cela peut ou ne pas l'√™tre. C'est tout √† fait vrai. Parce que j'ai v√©cu assez longtemps pour voir que tous ceux qui parlent en langues n'ont pas le Saint-Esprit. 115 J'ai vu des d√©mons parler en langues. J'ai vu des sorciers parler en langues. Je les ai vus boire du sang dans un cr√Ęne humain, et parler en langues. J'ai vu des crayons pos√©s sur une table √©crire dans une langue inconnue et les sorciers interpr√©ter cela. √áa ne veut pas dire qu'ils sont chr√©tiens. 116 Je les ai vus crier, sautiller, louer le Seigneur, ensuite sortir pour voler, mentir, tricher et tout. Je sais que cela ne vient pas de Dieu.
E-117 Mais fr√®re, je vous dis que lorsque l'amour divin, l'amour parfait de Dieu demeure dans le cŇďur, celui-ci est scell√©, √©tant le m√™me hier, aujourd'hui, et il se meut, vous pouvez commencer √† consid√©rer la chose. J√©sus a dit : "Par ceci tous reconna√ģtront que vous √™tes Mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres." 118 Les langues cesseront, la connaissance dispara√ģtra, la foi faillira et toutes ces choses. Mais quand ce qui est parfait viendra, c'est-√†-dire l'amour, cela ne passera pas. C'est juste l'amour de Christ. 119 Je ne peux pas juger ce que vous faites. L'Unique Juge qui soit, c'est le Dieu Tout-Puissant. Mais J√©sus a dit : "Vous les reconna√ģtrez √† leurs fruits."
E-120 Eh bien, nous savons une chose; observez donc ceci; ceci est le couronnement de chaque verset de la Bible. Nous allons prendre juste ceci d'ici peu pour vous montrer chaque passage o√Ļ il est parl√© du - du p√©ch√© impardonnable, le p√©ch√© impardonnable. Alors Paul vient ici coiffer cela, en disant : "Si nous p√©chons volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s." Alors, le p√©ch√© impardonnable, √ßa doit √™tre le "p√©ch√© volontaire". Est-ce juste? "Celui qui p√®che volontairement." 121 Maintenant, qu'est-ce que le p√©ch√©? La chose suivante que vous devez comprendre, c'est ce qu'est le p√©ch√©. Le p√©ch√©, c'est la d√©sob√©issance. Le p√©ch√©, c'est le rejet. Maintenant observez donc. Le premier p√©ch√©...
E-122 J'avais un passage que je voulais vous montrer, le premier passage, ici dans Scofield, ce qu'Il a √©crit dans cette note au bas de la page. Je crois que √ßa se trouve dans Romains au chapitre 3. Il dit ici, interpr√©tant bien s√Ľr cela par Webster, dans les notes en bas de page, il dit : "P√©cher, c'est rejeter la volont√© de Dieu r√©v√©l√©e." 123 Le p√©ch√© dans sa forme initiale, c'est le rejet de la Parole de Dieu r√©v√©l√©e. Ce que Dieu... plut√īt la volont√© de Dieu. Lorsque Dieu a r√©v√©l√© quelque chose comme √©tant Sa volont√©, refuser cela, c'est blasph√©mer ou rejeter Dieu. 124 Que fut le premier p√©ch√©? Voyons cela. Retournez l√† dans Gen√®se 3. Vous pouvez lire cela, si vous voulez, √† votre retour √† la maison; Gen√®se 3, lorsque Dieu a √©tabli le jardin d'Eden, Il y a plac√© Adam et Eve, Il leur a dit ce qu'ils (c'√©tait Sa Parole) - qu'ils pouvaient faire et ce qu'ils ne pouvaient pas faire. Maintenant remarquez, lorsque Satan se rendit aupr√®s d'Eve, il dit: "Dieu a dit : 'Vous ne devez pas manger de cela, mais vous n'en mourrez s√Ľrement pas.'" Voyez-vous cela? Alors Eve volontairement... Saisissez-vous cela? Eve fit volontairement quelque chose qu'elle savait √™tre interdit par Dieu. Est-ce juste? [L'assembl√©e dit : "Amen." - N.D.E.] Maintenant regardez cela. Lorsqu'Eve volontairement... le premier p√©ch√© jamais commis (est-ce juste?), Eve, volontairement, connaissant la volont√© de Dieu, a refus√© de l'accomplir. Est-ce vrai? ["Amen."] C'est cela le premier p√©ch√©.
E-125 Alors qu'est-ce que le p√©ch√©? Dans Saint Jean au chapitre 3, verset 18, J√©sus-Christ Lui-m√™me a dit ce qui suit : "C'est que, celui qui ne croit pas est d√©j√† condamn√©." Est-ce vrai? Donc, en fait le p√©ch√©, c'est l'incr√©dulit√©. 126 Par sa s√©duction, Satan dit √† Eve que Dieu avait dit cela, mais que ce n'√©tait pas ce qu'Il voulait dire. Voyez comment il a blanchi la Parole? Eh bien, il dit alors : "Eh bien, Dieu l'a dit, mais ce n'est pas ce qu'Il voulait dire." En d'autres termes : "Vous serez... Nos yeux s'ouvriront, vous vous conna√ģtrez - vous acquerrez une plus grande connaissance." 127 Et maintenant ce m√™me mensonge pourri est racont√© aujourd'hui par Satan aux pr√©dicateurs et aux membres d'√©glise [Fr√®re Branham frappe deux fois sur la chaire. - N.D.E.], disant : "La Parole de Dieu dit ceci et cela, mais ce n'est pas ce qu'Elle veut dire." La Parole de Dieu veut dire exactement ce qu'Elle dit. [Fr√®re Branham frappe quatre fois sur la chaire. - N.D.E.] C'est vrai.
E-128 Il n'y a pas longtemps je parlais √† mon √©glise, aux miens, quand le... quelqu'un a demand√© cela... venu d'ailleurs. Pendant les services de gu√©rison, je n'ai jamais pr√©sent√© n'importe quel genre de - de doctrines, parce que c'est un groupe m√©lang√©. Mais dans mon √©glise, je pr√™che ce que je crois √™tre la v√©rit√©. Tout ce que je pr√™che est la v√©rit√©. Mais je n'entre pas dans les d√©tails. Lorsque quelqu'un m'a vu baptiser ici au Nom du Seigneur J√©sus-Christ, il a dit : "Fr√®re Branham, je pensais tout ce temps que tu √©tais un - un trinitaire." 129 J'ai r√©pondu : "Il vous faudra beaucoup y r√©fl√©chir". J'ai dit : "La Bible dit... Et il n'y a aucun passage o√Ļ quelqu'un ait √©t√© baptis√© autrement qu'au Nom de J√©sus-Christ." Bien, dit-il, mais vous savez..." J'ai dit : "La..." J'ai dit "Cette chose se trouve juste devant vous."
E-130 Un fr√®re adventiste du septi√®me jour, dont le fr√®re est assis maintenant ici, vint un jour chez moi pour contester la m√™me chose. Mon fr√®re lui a dit, il dit : "Maintenant, regardez, fr√®re, vous √©coutez quelque chose qui n'est pas juste." Et il dit : "Qui est Billy Branham pour me l'apprendre?" "Bien, ai-je dit, venez √©couter la Parole de Dieu." 131 Ainsi, le gar√ßon vint et nous avons fait sortir la Bible et j'ai dit : "Maintenant, fr√®re, √©coutez, allez-vous mettre de c√īt√© votre manuel pour que nous prenions la Bible?" "Oui, la Bible." 132 Et j'ai dit : "Alors, si la Parole de Dieu dit que vous avez tort, me permettrez-vous de vous baptiser au Nom de J√©sus-Christ? Et si vous me prouvez que P√®re, Fils et Saint-Esprit, c'est la mani√®re dont il faut √™tre baptis√© selon la Bible, je vous permettrai de me baptiser." Il accepta cela. 133 Et, son tout premier passage √©tait la seule Ecriture qu'il avait, c'est l√† m√™me qu'il fut condamn√©; mais ensuite il refusa que je le baptise. Qu'est ce que √ßa signifie? Il... "Si nous p√©chons ou d√©sob√©issons volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s." Voil√† votre p√©ch√© impardonnable.
E-134 Si vous connaissez ce qu'est la v√©rit√© de l'Evangile, et qu'elle vous soit expos√©e, et que Dieu vous L'ait r√©v√©l√©e et vous savez que c'est la v√©rit√©, mais que juste pour satisfaire une certaine assembl√©e, ou un certain petit pr√©dicateur, ou pour √™tre populaire, vous vouliez vous accrocher √† certaines choses auxquelles vous tenez au lieu de prendre la Parole de Dieu, Paul a dit: "Celui qui p√®che ou qui refuse de croire volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s." Voil√† votre p√©ch√© impardonnable. C'est savoir ce qu'est la V√©rit√© et refuser de s'y conformer. Amen. Maintenant, croyez-vous que c'est vrai? [L'assembl√©e dit : "Amen." - N.D.E.] C'est ce que dit la Bible. "Celui qui p√®che", le p√©ch√©, c'est l'incr√©dulit√©. 135 Bien, vous dites : "Est-ce que fumer est un p√©ch√©? Est-ce que boire est un p√©ch√©?" Non, non. Ce sont les attributs de l'incr√©dulit√©. Vous faites cela parce que vous ne croyez pas. 136 Si un homme dit qu'il croit, il doit √™tre un chr√©tien, et il doit marcher conform√©ment √† ce qu'il confesse [√™tre] (voyez), l'attribut. La pomme n'est pas l'arbre, c'est l'attribut de l'arbre. Si vous mentez, volez, fraudez et fumez et - et faites tout, et que vous vous appelez chr√©tien, c'est parce que vous n'√™tes pas encore n√© de nouveau. C'est juste. Cela montre que c'est le genre de vie que vous portez. J√©sus a dit : "Vous les reconna√ģtrez √† leurs fruits." Voyez-vous? 137 Et si vous faites ces choses, la Bible dit : "Si vous aimez le monde, ou les choses du monde, l'amour de Dieu n'est m√™me pas en vous." Vous √™tes tout simplement religieux et n'avez jamais re√ßu le salut. Etre religieux, c'est une couverture; mais le salut, c'est la libert√©! All√©luia! [Fr√®re Branham frappe six fois sur la chaire. - N.D.E.] Le salut d√©voile (c'est juste), et montre ce que vous √™tes. C'est vrai. Eh bien, si nous faisons les choses qui ne sont pas justes, c'est parce que nous ne croyons pas. 138 Mais si vous croyez de tout votre cŇďur que J√©sus-Christ est le Fils de Dieu, si votre t√©moignage est vrai, Dieu est tenu de vous donner le bapt√™me du Saint-Esprit, de vous sceller dans Son Royaume jusqu'au jour de la r√©demption. C'est vrai.
E-139 Et si vous vous dites : "Eh bien, j'ai re√ßu le Saint-Esprit. Gloire √† Dieu! Je sais que je L'ai re√ßu; je suis tomb√© par la puissance de l'Esprit." Oh! Cela n'est pas le signe que vous avez re√ßu le Saint-Esprit, pas du tout. Mes amis, j'ai vu toutes sortes de choses tomber par la puissance des esprits. C'est vrai. Cela ne fait pas que vous ayez le Saint-Esprit. 140 Mais quand vous avez l'amour de J√©sus-Christ dans votre cŇďur, quand Dieu fait de vous un chr√©tien, quand Il vous scelle dans Son Royaume, vous pouvez aussi tomber par la puissance de l'Esprit. Il se peut que vous fassiez d'autres choses, ou quoi que ce soit. Mais votre vie correspondra aussi √† votre t√©moignage. 141 Votre vie t√©moigne si fort que peu importe ce que vous dites, les gens ne croiront pas cela si vous ne le vivez pas. Ils ne vous croiront pas. Et vous n'y croyez pas vous-m√™me, et le public n'y croit pas; donc, vous vous rendez tout simplement pitoyable. Pourquoi ne viendriez-vous pas avec un cŇďur sinc√®re pour dire : "√Ē Dieu, je confesse mes fautes et je crois en J√©sus-Christ de tout mon cŇďur. Maintenant, √ī Dieu, donne-moi le Saint-Esprit." Il le fera. C'est vrai. Il le fera. Alors, la cons√©quence de cela, puisque vous croyez...
E-142 Maintenant vous dites : "Eh bien, j'ai cessé de fumer, j'ai cessé de boire, je -j'ai cessé de faire ceci et cela et tout." Frère, tout pécheur peut faire cela. Certainement, il le peut. Cela ne fait pas... 143 En - en temps de guerre, vous voyez un homme, disons qu'il porte l'uniforme américain. Or Frère Roberson, Frère Funk, beaucoup d'entre vous soldats qui êtes ici présents, vous ne vous fieriez pas à un homme parce qu'il est en uniforme américain. Il pourrait être un espion. Il se peut qu'il soit un Allemand. Il se peut qu'il soit un ennemi. Le fait qu'il porte un uniforme américain ne fait pas de lui un Américain. Certainement pas. 144 Alléluia! Vous pourriez être membre de chaque église du pays et tourner une page chaque nouvel an, cependant cela ne ferait pas de vous un chrétien. Frère, dès l'instant que vous obtenez une pièce d'identité portant votre empreinte digitale, alors vous êtes un Américain. Vous avez un certificat pour le prouver, vous êtes américain.
E-145 Et lorsque vous avez re√ßu le bapt√™me du Saint-Esprit, et que la puissance de Dieu agit dans votre vie et vous fait vivre humblement et paisiblement dans le monde actuel, jour apr√®s jour, semaine apr√®s semaine, ann√©e apr√®s ann√©e, les gens savent o√Ļ vous vous tenez. C'est vrai. David a dit : "Il est comme un arbre plant√© pr√®s d'un courant d'eau. Tout ce qu'il fait lui r√©ussit. Il ne se fl√©trit point pendant la s√©cheresse, parce qu'il est plant√© pr√®s d'un courant d'eau." Oui, monsieur. Son fruit ne se fl√©trit point. Son feuillage ne se fl√©trit point. Il donne son fruit en sa saison. Il... Eh bien, il n'en est pas ainsi des m√©chants, ils sont comme la paille qui s√®che et que le vent emporte (c'est vrai) d'un r√©veil √† l'autre, et √ßa doit √™tre ranim√© et ranim√©. Mais une fois qu'un homme est ancr√© en Christ, il sait o√Ļ il se tient. C'est vrai.
E-146 "Eh bien, si nous p√©chons... le p-√©-c-h-√©, le p√©ch√©, maintenant qu'est-ce que le p√©ch√©? Le p√©ch√©, c'est l'incr√©dulit√©. Combien savent cela? Prenez votre dictionnaire Webster, o√Ļ que vous vouliez aller, ici dans la Bible, le premier p√©ch√©, c'√©tait l'incr√©dulit√©. Est-ce vrai? "Celui qui ne croit pas est d√©j√† condamn√©." Tout au long des Ecritures et ainsi de suite. C'est l'incr√©dulit√©, l'incr√©dulit√©. 147 Si je dis qu'il fait - qu'il fait nuit dehors, qu'il fait sombre, √† quel point fait-il noir? Quelle partie de cela est noire? Il fait vraiment nuit. Est-ce vrai? C'est la nuit, parce qu'il fait sombre. Est-ce vrai? 148 Quel est le degr√© de clart√© dans cette salle? Fait-il clair dans cette partie? Non, le tout est clair. Il fait clair parce qu'il fait jour. 149 Et si vous √™tes un croyant, vous √™tes un chr√©tien. Si vous n'√™tes pas un croyant, vous n'√™tes pas un chr√©tien. C'est tout.
E-150 Car vous n'√™tes pas sauv√© par quelques bonnes oeuvres. Vous n'√™tes pas sauv√© par le fait de crier. Vous n'√™tes pas sauv√© par le fait de danser en esprit, vous n'√™tes pas sauv√© par le fait de parler en langues. Vous n'√™tes pas sauv√© par le fait d'observer les sabbats. Vous n'√™tes pas sauv√© par le fait de manger la viande. Vous n'√™tes pas sauv√© en vous joignant √† une √©glise. Vous n'√™tes pas sauv√© par le bapt√™me d'eau. Vous √™tes sauv√© par la foi; vous √™tes sauv√© par gr√Ęce. C'est vrai. 151 Et si vous √™tes r√©ellement sauv√©, ces autres choses arrivent automatiquement. Vous parlez en langues, vous pouvez crier, vous pouvez louer Dieu, "l'Esprit des proph√®tes est soumis aux proph√®tes." Lorsque le pasteur voit quelque chose de faux, il dit : "Ecoutez, sŇďur ou fr√®re, √ßa ce n'est pas correct." Soyez soumis, c'est vrai, soyez soumis. "L'Esprit des proph√®tes est soumis aux proph√®tes." Soumettez-vous simplement et dites : "√Ē Dieu, pardonne-moi. Je ne voulais pas sortir des rangs. Je suis pr√™t √† un..." Oh...?.. √† l'√©glise et continuer la marche, alors vous verrez une √©glise marcher pour la Gloire de Dieu. "L'Esprit des proph√®tes est soumis au proph√®te." Tout est en ordre, l'√©glise est mise en ordre.
E-152 Mais si vous laissez les gens n'en faire qu'√† leur t√™te et dire : "Je ne crois pas cela. Je vous le dis simplement; je ne crois pas..." Cela montre √† l'instant m√™me que quelque chose cloche en vous. √áa ne va pas. Quelque chose cloche. Vous ne pouvez pas supporter la correction. Vous comprenez ce que je veux dire. 153 L'Ecriture dit aussi : "Marque ceux-l√†." C'est vrai, si vous ne pouvez pas supporter la correction, que vous ne pouvez pas vous tenir en ordre, et que vous ne pouvez pas vous en tenir aux choses de Dieu, alors vous quitterez. Paul a dit : "Ils sont sortis du milieu de nous parce qu'ils n'√©taient pas des n√ītres." C'est vrai. Et il a dit : "Tous ces enseignements et la..." Et il a dit : "Quand je viens au milieu de vous, il y a ceci, cela et tout." Il a dit : "Eh bien, j'ai appris qu'il y a m√™me des disputes, et un homme vit avec sa propre m√®re et l'autre s'enivre √† la table du Seigneur." Il a dit : "J'apprends toutes ces choses. Elles ne devraient pas se faire." Et quand les gens sont sortis, il a dit : "Eh bien, ils sont sortis parce qu'ils n'√©taient pas des n√ītres." C'est vrai. Il a dit : "Vous mangez √† la table du diable, ensuite vous mangez √† la table du Seigneur; puis, vous osez vous appeler chr√©tiens." 154 Il les taillait : il les coupait en tranches; il les aimait, mais il leur disait la v√©rit√©. Et quand cette g√©n√©ration-l√† ressuscitera et que Paul se tiendra devant eux, Paul pourra dire : "Je suis quitte du sang de tout homme, je ne me suis jamais d√©rob√© pour vous dire toute la v√©rit√© de Dieu." [Fr√®re Branham frappe deux fois sur la chaire. - N.D.E.]
E-155 Je n'aurai jamais √† r√©pondre pour le temps de Paul. Mais lorsque cette g√©n√©ration-ci ressuscitera, j'aurai √† compara√ģtre comme t√©moin. Alors, si je sais que quelque chose est la v√©rit√©, et que je refuse de le dire, et que je fasse de compromis √† cause de la popularit√©, je serai expuls√© pour hypocrisie. [Fr√®re Branham frappe quatre fois sur la chaire. - N.D.E.] Mais, je peux √™tre expuls√© en tant - en tant qu'imposteur; je pourrais √™tre expuls√© pour fanatisme et √™tre trait√© de tous les noms dans ce monde-ci. Mais ce jour-l√†, Dieu dira: "Puisque vous avez accept√© Ma Parole, Je vous prot√©gerai au jour de la tribulation." C'est vrai. C'est la chose √† faire.
E-156 Si la Bible n'enseignait pas le bapt√™me du Saint-Esprit, et que cela √©tait r√©volu depuis tr√®s longtemps, j'enseignerais la m√™me chose. La Bible enseigne : "J√©sus-Christ, le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours." 157 Si Elle disait que les miracles ont cess√© depuis les ap√ītres, je croirais cela. Mais Dieu a dit : "Voici les miracles qui les accompagneront jusqu'√† la fin du monde". Je crois cela. 158 S'il √©tait dit que les gens ne pouvaient parler en langues que dans l'√Ęge apostolique et que la Bible dise que c'√©tait l√† l'unique √Ęge o√Ļ l'on pouvait parler en langues, je croirais cela. Mais Il a dit : "Ces signes, et le parler en langues fait partie de cela jusqu'√† la fin du monde." 159 Si le bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus a d√Ľ cesser avec les ap√ītres, et selon la formule de l'Eglise catholique : "P√®re, Fils et Saint-Esprit", si nous √©tions cens√©s abandonner cela dans le pass√© et commencer avec ceci, j'aurais fait la m√™me chose. Mais il est enseign√© que c'est pareil : " Cet Evangile doit √™tre pr√™ch√© dans le monde entier pour servir de t√©moignage, et alors viendra la fin." Si l'aspersion √©tait dans la Bible, j'aspergerais. C'est vrai. N'importe quoi... 160 Si le lavage des pieds n'√©tait pas dans la Bible, je ne le pr√™cherais pas. Mais la Bible dit : "Vous √™tes heureux si vous savez ces choses, pour que vous les pratiquiez." [Fr√®re Branham frappe deux fois sur la chaire. - N.D.E.] Et j'ai dit la v√©rit√©. 161 Si le souper du Seigneur √©tait spirituel, et que l'on ne doive pas le prendre mat√©riellement, je le dirais ainsi. Mais J√©sus a dit : "B√©ni..." Il a dit: "Faites ceci et prenez ces oracles de Son - Son corps jusqu'√† ce qu'Il retourne." Et je m'en suis tenu √† cela. 162 S'Il disait que la gu√©rison divine a cess√© depuis lors, je croirais cela. Mais J√©sus a dit : "Ils imposeront les mains aux malades, et ceux-ci seront gu√©ris, jusqu'√† la fin du monde", je crois cela. C'est vrai! Je crois dans les miracles qui suivent les croyants.
E-163 Je me tiens l√† et je vois beaucoup de fanatiques s'√©lever et agir comme cela, et ridiculiser et se moquer comme cela. Non pas se moquer, mais ils sortent et apportent l'opprobre! Effectivement, l'opprobre : se tenir dans l'√©glise et parler en langues, puis sortir, bouder, faire des histoires et s'en aller pour revenir au prochain r√©veil. √áa, ce n'est pas Dieu. [Fr√®re Branham frappe deux fois sur la chaire. - N.D.E.] C'est vrai. Certainement. "On vous reconna√ģtra par vos fruits." 164 √áa m'est √©gal! Vous pouvez donc leur pr√©senter la v√©rit√©, et dire : "La voici, 'AINSI DIT LE SEIGNEUR'. " 165 Et un homme regarde cela, il en est effray√©. Il s'en va et dit : "Oh! Je n'y crois pas, de toute fa√ßon." Fr√®re, vous avez p√©ch√© contre le Saint-Esprit. Vous avez fait quelque chose dont vous ne serez jamais pardonn√©, √† moins que vous ne veniez mettre cela en ordre.
E-166 Si j'arrivais jusqu'à la rivière Ohio, et il y a là un pont, et qu'on me dise qu'il y a un pont par lequel traverser, et que moi je dise : "Eh bien, je vais m'y prendre autrement avec mon automobile..." Le pont est bien là. Il a été jeté là. Il y a un péage à payer. Je dois traverser le pont. S'il me faut arriver au Kentucky en partant de Jeffersonville, je dois traverser le pont. Est-ce vrai? Oh, je pourrais dire : "Je ne ferai pas cela, je m'en irai simplement acheter un bateau et je traverserai par bateau, ou je louerai les services de quelqu'un." Ecoutez, il y a une franchise sur ce pont. Lorsque vous atteindrez l'autre rive, les autorités vous rencontreront là même et vous arrêteront pour avoir fait cela! C'est tout à fait vrai.
E-167 Pas √©tonnant que J√©sus ait dit : "Un homme est entr√© sans habits de noces". Il dit : "Mon ami, que fais-tu ici? Qui t'a fait entrer ici?" Et l'homme se tenait l√†, ne sachant que faire. Pourquoi ne s'en √©tait-il pas tir√©? Dans le vieux... dans cette parabole. 168 L'√©poux, chez les orientaux aujourd'hui - l'√©poux appr√™te le souper de noces; et alors, c'est √† lui de fournir les robes. 169 J√©sus-Christ appr√™tera le Souper des noces √† la fin de la vie, il Lui revient de pourvoir √† la pr√©paration des robes. 170 Et autrefois, il se tenait √† la porte un portier ou un de ses amis intimes. Et chaque personne qui venait avec une invitation recevait la m√™me sorte de robe, on l'habillait. S'il √©tait en haillons ou en popelines, il portait exactement la m√™me robe, de sorte qu'il √©tait tout √† fait comme les autres. C'est tout √† fait vrai. 171 Et Fr√®re, lorsque nous venons au souper des noces, il nous faut porter la m√™me robe que saint Paul avait port√©e autrefois. [Fr√®re Branham frappe plusieurs fois sur la chaire. - N.D.E.] Il nous faut recevoir le m√™me bapt√™me du Saint-Esprit. Il nous faut recevoir le m√™me Evangile qui br√Ľle dans nos cŇďurs; le m√™me amour, sinon nous serons mis dehors. Vous dites : "Bien, fr√®re, j'√©tais pentec√ītiste. Je..." Non, monsieur. Cela ne vous prot√©gera pas du tout. "J'√©tais m√©thodiste. J'√©tais presbyt√©rien. J'√©tais membre du Branham Tabernacle". Cela n'aura rien √† faire avec ceci! C'est vrai.
E-172 Voyez la v√©rit√© de l'Evangile. Comment Paul a-t-il baptis√©? Comment l'√©glise primitive baptisait-elle? Au Nom de J√©sus-Christ. Qu'ont-ils fait l√†-dessus? Ils ont enseign√© la gu√©rison divine. Ils ont enseign√© la puissance de Dieu. Ils ont enseign√© le Retour litt√©ral. Ils ont enseign√© de pratiquer litt√©ralement les ordonnances, le lavage des pieds, et de prendre la - et de prendre le pain de communion et des choses de ce genre. Ils rompaient le pain d'une maison √† l'autre, dans la sinc√©rit√© de cŇďurs. Est-ce vrai? [L'assembl√©e dit "Amen." Fr√®re Branham frappe plusieurs fois √† la chaire. - N.D.E.] Oui, monsieur. 173 Ils croyaient dans le fait de r√©primander le p√©ch√© l√† o√Ļ il y en avait et se d√©barrassaient des choses. Ananias et Saphira - Ce n'√©tait pas facile, mais Pierre leur a parl√©, disant ce qui leur √©tait arriv√©. 174 Lorsque le vieux Simon, le magicien, crut et chercha √† acheter le Saint-Esprit, ou √† √™tre un grand homme dans l'√©glise disant : "Je mettrai tout dans le tr√©sor, aidez-moi √† y parvenir d'une fa√ßon ou d'une autre." 175 Pierre dit : "Que ton argent p√©risse avec toi." Et ils n'auront pas de part dans ses ordres. Que Dieu b√©nisse ces hommes qui avaient de v√©ritables convictions du Saint-Esprit, du fait qu'ils ont vu et dit la v√©rit√©. Voil√†! Simon, tu es en erreur. Simon reconnut qu'il √©tait en erreur.
E-176 Maintenant si vous refusez de marcher conformément à Cela, vous avez blasphémé contre le Saint-Esprit. "Car celui qui pèche volontairement, après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés."
E-177 [Espace vide sur la bande. - N.D.E.]... Tu ne voleras pas. Tu ne mentiras pas. Nous avons parcouru cela ce matin et, avons montr√© que ce p√©ch√© n'√©tait m√™me pas connu jusqu'√† ce que la loi le magnifie. 178 C'est tout √† fait comme lorsque la loi n'√©tait pas connue ici dans la ville, ce n'√©tait pas mauvais de br√Ľler un feu rouge, √† moins qu'il y ait une - qu'il y ait une loi contre cela. S'il n'y avait pas de loi - S'il n'y avait pas de loi, ce ne serait pas mauvais de rouler dans les rues √† 144 km √† l'heure, √† moins qu'il y ait une loi sur la vitesse. 179 Et nous n'aurions jamais connu le p√©ch√© s'il n'y avait pas eu de loi. Alors quand la loi vint pour magnifier le p√©ch√©, ou plut√īt, le manifester, alors la gr√Ęce de J√©sus vint √īter le d√©sir du p√©ch√© de votre cŇďur, voyez-vous? Cela a √īt√© le p√©ch√©.
E-180 L'Etre le plus √©lev√© dans les cieux, Dieu Lui-m√™me, est devenu l'Etre le plus bas sur la terre, jusqu'√† symboliser le serpent. Saviez-vous cela? Il √©tait le serpent d'airain dans le d√©sert. Est-ce vrai? De la chose la plus √©lev√©e de toute l'√©ternit√© √† la cr√©ature la plus basse de la terre; et de l'Etre le plus saint qui soit √† l'√™tre le plus impie qui soit. Car Il a pris sur Lui-m√™me le p√©ch√© de tout homme, de tout animal, de tout mortel et Il est mort comme un p√©cheur, charg√© de vos p√©ch√©s. 181 Un deuxi√®me homme n'aurait pas pu venir. Une deuxi√®me personne de la Divinit√© n'aurait pas pu venir. Une troisi√®me personne de la Divinit√© n'aurait pas pu venir. Une quatri√®me personne - les anges n'auraient pas pu venir. Dieu Lui-m√™me est descendu. Le plus √©lev√© r√©duit au plus bas, afin d'√īter le p√©ch√©. 182 Alors, hommes et femmes, faites attention √† ce qu'Il a dit et croyez en Lui. Maintenant, la Bible dit : Quand ils ont p√©ch√© volontairement..."
E-183 L'homme dans le... Lorsqu'il venait poser sa main sur l'agneau agonisant, il disait : "J'ai commis adult√®re, souverain sacrificateur. Et j'offre cet agneau sans d√©faut", un type de Christ. Il posait la main sur sa petite t√™te. On l'√©gorgeait alors qu'il tremblait, b√™lait, mourait et s'agitait. Et lui savait que juste l√† se trouvaient ses p√©ch√©s. Il aurait d√Ľ mourir lui-m√™me de cette fa√ßon-l√†. Il aurait d√Ľ mourir si ce substitut innocent n'√©tait pas mort √† sa place. 184 Alors, son nom, M. Dupont, √©tait inscrit dans un registre et y √©tait conserv√©. L'un des l√©vites gardait cela, ou plut√īt c'√©tait par un scribe. Il √©tait donc mentionn√© l√†; Il avait commis cet adult√®re; il a offert cet agneau pour cela." 185 Ensuite, il reconnaissait que la Parole de Dieu l'exigeait, "une fois l'an", c'est tout. Eh bien, il en ressortait simplement avec le m√™me d√©sir. En voyant de nouveau une femme, il commettait de nouveau adult√®re; il ramassait du bois le sabbat, quel que f√Ľt son p√©ch√©. Il revenait de nouveau avec un autre agneau avant la purification du sanctuaire. Et lorsqu'il retournait de nouveau : - Quel est ton nom? On regardait sur Dupont. - Quel est ton crime? - L'adult√®re. 186 - Oui, nous l'avons trouv√©, l'avons surpris en flagrant d√©lit." - Eh bien, tu avais d√©j√† commis cela. Tu as obtenu une expiation. La Parole de Dieu exige que tu sois lapid√©. Et de l√†, on le tra√ģnait dehors et on le lapidait sans mis√©ricorde. Peu importe s'il √©tait le maire de la ville, ou qui qu'il f√Ľt. Qui qu'il f√Ľt, il mourait sans mis√©ricorde, c'est vrai; parce qu'il avait rejet√© la Parole de Dieu. Dieu exigeait un agneau, et il avait rejet√© cela.
E-187 Maintenant, Paul dit : "Cela √©tait sous la loi de Mo√Įse. Celui qui transgressait la loi de Mo√Įse mourait sans mis√©ricorde sur la d√©position de deux ou trois t√©moins qui l'avaient attrap√© en flagrant d√©lit. Combien pire ce serait lorsqu'un homme pose sa t√™te sur l'Agneau de Dieu, le Fils de Dieu? 188 Et Son cŇďur fut bris√©. Il fut meurtri. Et les larmes Lui coulaient sur les joues; les √©pines sur Sa couronne, et le sang m√™l√© aux larmes sal√©es Lui coulait sur le visage jusque sur Son corps meurtri. Et un homme s'approchera et dira : "Je suis tout √† fait convaincu qu'Il est le Fils de Dieu", et ensuite, il se d√©tournera et ne croira pas Sa gr√Ęce ainsi que Sa mis√©ricorde et Sa Parole... 189 Paul a dit : "Celui qui fait cela volontairement, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s. Mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui d√©vorera le rebelle." Mon fr√®re, lorsque la v√©rit√© vous est pr√©sent√©e...
E-190 Je pose ceci comme fondement de base pour le prochain r√©veil. Apportez votre Bible chaque soir. Apportez votre crayon, apportez votre Livre pour v√©rifier. Et chaque fois que vous voyez quelque chose que vous ne comprenez pas, venez et plaidons. 191 Je d√©sire aussi conna√ģtre la v√©rit√©. Je suis tout aussi ouvert √† la v√©rit√© que vous l'√™tes. Et j'aimerais conna√ģtre ce qui est juste et ce qui est faux, car je ne veux pas d√©sob√©ir √† une seule chose qu'Il a dit de faire. Voyez-vous? J'aimerais que chaque brin de ceci soit dans mon cŇďur; mais cela doit venir au travers de la Parole. "Car si nous d√©sob√©issons volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s."
E-192 Permettez-moi de placer ceci en terminant, juste dans une minute. Ecoutez, maintenant, lorsque J√©sus leur a dit qu'ils avaient blasph√©m√© contre le Saint-Esprit, - ce qui n'√©tait pas... pardonnable... Le p√©ch√© impardonnable... 193 Ecoutez, Esa√Įe le proph√®te, tous, J√©r√©mie, tous les proph√®tes ont dit : "Quand le Messie viendra, ce sera Lui." Dieu... J√©sus-Christ √©tait la Parole de Dieu. Est-ce vrai? [L'assembl√©e dit : "Amen." - N.D.E.] Le rejeter, c'est rejeter la Parole. Est-ce vrai? ["Amen."] 194 "Au commencement √©tait la Parole, la Parole √©tait avec Dieu, et la Parole √©tait Dieu et la Parole a √©t√© faite chair et Elle a habit√© parmi nous." Et l√† se tenait la Parole √©crite de Dieu rendue manifeste l√†, comme √©tant la Parole de Dieu sur la terre. Chaque Parole qu'Il pronon√ßait, c'√©tait la Bible. Chaque paragraphe qu'Il avait √† l'esprit √©tait une Parole √©crite. Il √©tait la Parole de Dieu. Et alors que... La Parole √©crite avait d√©clar√© qu'Il √©tait la Parole. Et quand Il s'est manifest√© ici sur la terre, ces gens ont regard√© la Parole et L'ont rejet√©e - (Comprenez-vous ce que je veux dire?), parce qu'ils avaient perdu leur prestige, parce qu'ils devaient abandonner leur √©glise... 195 Quelqu'un a dit : "Si vous croyez cette sorte d'h√©r√©sie, nous vous chasserons simplement de l'√©glise." Bien, ils ne pouvaient pas croire en Lui. Ils croyaient en Lui dans leur cŇďur, mais ils n'En voulaient pas. Ils n'√©taient pas en mesure de confesser cela publiquement, car s'ils osaient, on devait les chasser de l'√©glise. Ainsi "ils aimaient les louanges des hommes plus que celles de Dieu." Ils disaient : "Eh bien, notre √©glise ne l'enseigne simplement pas de cette fa√ßon, ainsi nous allons simplement..."
E-196 Observez ces m√™mes vieux d√©mons vivre aujourd'hui! Eh bien, certainement. Ils sont en vie aujourd'hui. "Eh bien, ma m√®re √©tait catholique. Et ma m√®re √©tait presbyt√©rienne. Et je vous assure; si c'√©tait bien pour maman..." 197 La m√®re a march√© dans la lumi√®re qu'elle avait, mais le jour est arriv√© o√Ļ la Lumi√®re de l'Evangile est en train de briller. La th√©ologie de ces √©glises chr√©tiennes se meurt. Cela a √©chou√©! Dieu vous prend maintenant afin qu'Il Se r√©v√®le de nouveau √† Son Eglise, le Corps ressuscit√© du Seigneur J√©sus-Christ. Ressuscit√© des syst√®mes des √©glises [churchanity - N.D.T.], ressuscit√© des √©glises froides et formalistes, ressuscit√© du fanatisme. Dieu suscite un tas d'ossements et les recouvre de peau dans la puissance du Saint-Esprit, lesquels apporteront l'Evangile dans ces derniers jours, accompagn√© des miracles et des prodiges, jusqu'√† la fin du monde. Ils enseigneront la Bible. Ils s'en tiendront √† Elle. Ils vivront par Elle. Ils ne feront de compromis ni √† droite ni √† gauche. C'est vrai. Ils s'en tiendront simplement √† la Parole et iront de l'avant. Et chaque jour Dieu sera avec eux, confirmant la Parole, accompagn√© par les miracles et les prodiges. All√©luia! Vous tous, √©toiles du matin, levez-vous et brillez. All√©luia!
E-198 Ils sont all√©s l√† √† la tour de garde et ont demand√© : "Oh, sentinelle qu'en est-il de la nuit?" Il a dit : "La nuit vient et le matin aussi." Observez, toujours la nuit avant le matin. C'est vrai. Ils observaient le temps au moyen des √©toiles. Et juste quand on arrive vers le moment qui pr√©c√®de l'aube, la lumi√®re vient, elle presse les t√©n√®bres, de sorte que le temps le plus t√©n√©breux devienne jour. Les t√©n√®bres juste avant l'aube. 199 Si vous avez l'habitude des montagnes... Oui. Peu importe d'o√Ļ vient le vent, comment il vient, combien fort il souffle, que ce premier rayon de lumi√®re perce le ciel, l√†-bas, et le vent descendra dans le canal, descendra dans la vall√©e. Peu importe le genre de vent qui souffle, il cessera juste √† l'aube et descendra le canal. Oh, all√©luia! 200 L'autre nuit, fr√®re Funk √©tait couch√© l√†, fr√®re Roberson, moi ainsi que les autres. Je suis sorti l√† et j'ai mis mes chaussures. Je me suis mis simplement √† crier, je suis rentr√© dans la tente en courant. Comme je me tenais l√†, j'ai eu une r√©v√©lation, je suis retourn√© dans la tente, et fr√®re Wood √©tait couch√© l√†, dormant aussi profond√©ment que possible. Et j'√©tais assis l√†, dans un coin de la tente, criant aussi fort que possible, tremblant car j'avais vu quelque chose; j'ai dit : "Oui, Seigneur, la nuit vient, et le jour aussi."
E-201 Nous passons un grand temps d'oppression, puisque les théologiens et tout le système des églises ont dit : "Venez vous joindre à nous." "Venez vous joindre à nous." "Venez vous joindre à nous." Mais, alors que le jour commence à poindre, ce vent impétueux descend de nouveau le canal jusque dans l'Eglise comme cela, juste à l'aube. Oh, ça doit être l'aube (alléluia!) Car la même puissance du Saint-Esprit proclame le même Evangile qui était au commencement. [Frère Branham frappe plusieurs fois sur la chaire. - N.D.E.] Elle proclame cela de nouveau aujourd'hui. Alléluia! Oh! la la! Je suis heureux que nous marchions vers Sion en tant qu'Eglise du Dieu vivant. Alléluia! Je crois.
E-202 Vous pensez que je fais du bruit? J'ai re√ßu quelque chose au sujet duquel je fais du bruit. Permettez-moi de vous dire, mon fr√®re, que lorsque le Sang de J√©sus-Christ purifie de tout p√©ch√©... Voici 23 ans que je vis sous la conduite du Saint-Esprit, abandonn√© √† Lui, sans me pr√©occuper de ce que dit quiconque. Il a √©t√© plac√© dans mon cŇďur quelque chose qui s'y est ancr√©, que je n'ai pas introduit moi-m√™me. Le Saint-Esprit a plac√© cela l√†-dedans. A mon avis, c'est Dieu qui d√©tient la v√©rit√©. Je marcherai dans la lumi√®re comme Il est dans la lumi√®re. J'aurai communion avec les uns et avec les autres pendant que le Sang de J√©sus-Christ purifie de toute iniquit√©. 203 "Car celui qui p√®che volontairement, qui rejette volontairement, apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la V√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s."
E-204 Ecoutez donc maintenant, hommes et femmes. Mes amis et amis chr√©tiens, si la seule chose que vous savez, c'est juste venir √† l'√©glise, arr√™tez cela tout de suite. Cessez de vous imaginer que vous avez raison. Si vous vous imaginez : "Eh bien, je crois que je suis sauv√©," et que vous constatiez que vous faites toujours des histoires, ou que vous √™tes sans cesse √† protester contre quelque chose, quelque chose cloche en vous, si vous trouvez que vous n'√™tes pas en mesure de chasser l'inimiti√© de votre cŇďur, si vous remarquez quelque chose de ce genre-l√†. 205 "Ne vous y trompez pas, on ne se moque pas de Dieu." C'est vrai. "Ce qu'un homme aura sem√©, il le moissonnera aussi." C'est vrai. Ce qu'il vous faut faire... 206 Vous dites : "Eh bien, je crois que j'ai le Saint-Esprit", mais vous ne le voyez pas produire le fruit de la douceur, de la cons√©cration et de la bont√©, de la bienveillance, du pardon et ainsi de suite, alors, il est alors temps que vous vous secouiez. 207 "Car si vous p√©chez volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la v√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour les p√©ch√©s", √† moins que vous veniez mettre la chose en ordre. C'est vrai. Si vous savez que vous agissez mal, approchez-vous simplement en toute humilit√©. Sondez cela. 208 Vous dites : "Eh bien, je verrai cela l'un de ces jours." "L'un de ces jours", il se peut que vous n'y arriverez pas. Il se peut que vous ne soyez plus en vie "l'un de ces jours". Ce qu'il y a √† faire, c'est de sonder cela tout de suite. C'est vrai. Examinez cela et voyez si c'est juste. Et si c'est la v√©rit√©, marchez dedans, et Dieu vous b√©nira.
E-209 Permettez-moi de vous dire une chose avant... juste dans une minute maintenant, avant que nous ne terminions. Je suis d√©sol√© de vous garder comme ceci, mais permettez-moi de vous dire certaines choses dont je suis s√Ľr. S'il y a quelque chose qui fait que je marche avec hardiesse devant les choses, alors que je sais que certaines - certaines choses viennent vous d√©fier √† ce moment l√†, √©tant devant les d√©mons et les puissances - il y a une chose sur laquelle je peux me tenir, et alors, je me sens bien, deux choses principalement. Premi√®rement, je sais du fond de mon cŇďur que j'ai essay√© d'enseigner la Parole, exactement ce qu'Elle dit. Je sais que Dieu a promis qu'Il honorerait cette Parole. Quant √† moi, peu importe qui La pr√™che, de qui Elle vient; si Elle vient d'un hypocrite, Dieu honorera la V√©rit√©. Croyez-vous cela? Quant √† moi, peu importe si c'est le plus grand hypocrite du monde, Dieu honorera la V√©rit√©. C'est vrai. Je sais que ceci est la v√©rit√©, parce que j'ai lu cela dans cette Bible. Je sais que c'est la v√©rit√©. Et puis deuxi√®mement, je sais que cet Ange, lorsqu'Il m'a rencontr√© l√†, Il a dit : "Ne crains pas, Je serai avec toi." C'est vrai.
E-210 Et par cons√©quent, sans savoir comment, je me suis avanc√© sans visions devant les choses, ne sachant que faire. Lorsque j'ai une vision, je sais quoi faire. Mais lorsqu'Il ne me dit rien, et que je dois m'avancer juste l√† pour d√©fier ce qui est n√©gatif, juste l√†, je me dis : "Seigneur j'ai annonc√© tout le conseil de Dieu sans en rien cacher." Tout ce qui est dans la Bible et que Tu as dit de faire, j'ai essay√© de suivre cela. Par cons√©quent, Seigneur, Ta Parole demeure dans mon cŇďur. Tu es oblig√© de veiller sur Ta Parole. Si je sais quelque chose que je devrais faire, et que je n'ai pas fait, Seigneur, cela m'est cach√©. Je sais que j'ai essay√© de marcher avec Toi et je sais que Tu as honor√© cela, et tout. 211 J'ai parl√© aux gens bien que cela m'ait fait parfois tr√®s mal d'en parler aux gens; mais je leur ai parl√© de toute fa√ßon, car c'est la Parole. Et je ne leur dirai jamais de faire quelque chose √† moins que moi-m√™me je le fasse aussi. Oui. 212 Je me suis avanc√© comme cela... Puis, je me suis approch√© un peu plus, et je me suis dit : "Seigneur..." Vous voyez cette puissance se tenir l√†, ce d√©mon qui est pr√™t √† vous d√©fier et qui vous d√©fie de vous approcher de lui. Je dis : "Seigneur, ce n'est pas sur ma Parole que je me tiens maintenant, c'est sur la Tienne." Je m'avance l√†, prenant mon temps. 213 Je me pr√©sente l√†, je dis : "Oh ! Ange de Dieu, que Ta pr√©sence s'approche, car Tu es Son serviteur qui as √©t√© envoy√© pour me prot√©ger dans ces heures. Et Tu m'avais promis l√† que si j'allais, Tu serais avec moi." 214 Ainsi, je m'avance simplement l√† et je dis : "Alors au Nom de J√©sus-Christ, je proclame la v√©rit√©." Observez les d√©mons crier, voyez les choses arriver, car Dieu est li√© par obligation √† Sa Parole!
E-215 Mais si je savais que ces choses étaient vraies, à savoir les baptêmes et le baptême du Saint-Esprit, et toutes ces autres manifestations et tout - et si je savais qu'elles étaient la vérité, mais simplement puisque je voulais être populaire parmi... et laisser quelqu'un me tapoter dans le dos et me dire: "Docteur, Révérend ou Evêque ou quoi que ce soit", vous - vous - vous - vous avez prêché un bon sermon." [Frère Branham tapote plusieurs fois sur quelque chose. - N.D.E.] C'est ça la louange de l'homme. 216 Je préfère qu'on me raille, qu'on se rie de moi et que je sois l'objet des toutes sortes de moqueries, mais que je sache que je suis resté fidèle à Dieu. C'est juste. C'est vrai. Je n'ai pas besoin des louanges des hommes. J'ai besoin des louanges de Dieu. Je veux m'assurer que je n'ai pas évité d'annoncer la vérité. Si alors vous La rejetez, c'est votre affaire, voyez. C'est juste.
E-217 Mais permettez-moi de vous dire la v√©rit√© de l'Evangile maintenant, dans ce prochain r√©veil : "Si un homme ne na√ģt d'eau et d'Esprit, il n'entrera aucunement dans le Royaume." Ce sont les Paroles de J√©sus-Christ dans Saint Jean, au chapitre 3. Il a parl√© √† un grand chef. Celui-ci √©tait un religieux. C'√©tait un homme illustre. C'√©tait un homme pieux. C'√©tait un enseignant, c'√©tait un √©rudit. Tout ce que vous pouviez attendre de lui, il l'√©tait. Mais J√©sus lui dit qu'il n'avait pas la Vie √©ternelle car il n'avait pas √©t√©... Il n'avait m√™me pas compris cela. Il dit : "Si un homme ne na√ģt de nouveau, eh bien, il ne peut voir le Royaume de Dieu", quelque religieux qu'il f√Ľt. Il √©tait membre de la plus grande √©glise. Il portait l'un des plus grands noms. Il √©tait un enseignant de la Bible, et pourtant il n'avait pas v√©cu l'exp√©rience de la nouvelle naissance. L'avez-vous ce soir?
E-218 Je voudrais vous poser une question simple et directe √† ce sujet. Je ne la pose pas pour vous embarrasser. Je pr√©f√®re √™tre embarrass√© ici plut√īt que l√†-bas. Pas vous? Beaucoup d'entre vous ici pr√©sents cherchent le bapt√™me du Saint-Esprit. 219 Beaucoup d'entre vous ici pr√©sents m'observent depuis que j'√©tais jeune, juste un pauvre petit enfant ici, ou plut√īt depuis mon adolescence, pr√™chant l'Evangile. Et je n'ai pas chang√© un seul iota de l'EVANGILE avec lequel j'ai commenc√©, j'enseigne toujours la m√™me chose, parce qu'Il ne m'avait pas √©t√© donn√© par un s√©minaire; cela ne m'avait pas non plus √©t√© enseign√© par un homme. Il est venu par la r√©v√©lation de la Bible. C'est exact. Par cons√©quent, je sais qu'Il est venu de Dieu et je m'en suis tenu au m√™me Evangile.
E-220 Il y a bien des ann√©es que je pr√™che le bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus-Christ. Il y a bien des ann√©es que je pr√™che la purification de l'√Ęme humaine par le Sang de J√©sus-Christ, par la sanctification. Je pr√™che le bapt√™me du Saint-Esprit comme la confirmation ou le scellement du peuple de Dieu l√† dans le Royaume. Vous savez que cela est vrai. J'ai enseign√© la gu√©rison divine. J'enseigne la seconde Venue. J'ai enseign√© le lavage des pieds. J'ai enseign√© la communion, J'ai enseign√© la saintet√© devant le Seigneur. J'ai enseign√© toutes ces choses depuis le d√©but. 221 J'ai enseign√© que le parler en langues n'est pas l'√©vidence du Saint-Esprit. J'ai enseign√© que le fait de crier n'est pas l'√©vidence du Saint-Esprit. Rien de tout ce que vous dites n'est l'√©vidence du Saint-Esprit, ou l'unique √©vidence. Cela pourrait √™tre l'√©vidence que le Saint-Esprit est l√†. Le fait de chanter pourrait √™tre l'√©vidence que le Saint-Esprit est l√†. Le fait de parler pourrait √™tre l'√©vidence que le Saint-Esprit est l√†. N'importe lequel des signes pourrait l'√™tre, mais toutefois cela est faillible. Il n'y a qu'une Personne qui peut attester que le Saint-Esprit est l√†, c'est Dieu Lui-m√™me, Il est le juge. J'ai vu des gens chanter; j'en ai vu parler; j'en ai vu crier; j'en ai vu parler en langues, et toutes ces choses, mais ils ne L'avaient pas - leurs fruits ont prouv√© qu'ils ne L'avaient pas.
E-222 Je crois que vous avez entièrement foi en moi pour croire que je L'ai. Moi aussi. Je... Dieu le sait. Je crois que vous L'avez. J'ai entièrement foi en vous pour croire cela. Vous êtes bons, aimables, et doux, et tout. Je crois que vous êtes - vous êtes des chrétiens. Je crois que vous avez le Saint-Esprit. Je n'en jugerais pas. Dieu le sait, c'est vrai, voyez-vous? Ainsi, nous ne pouvons pas juger sur base de ces choses. Vous ne pouvez pas obliger Dieu à dire : "C'est ceci", car Il est le Juge. Nous n'avons pas été envoyés pour juger. Nous avons été envoyés pour prêcher (Est-ce juste? C'est juste), pour prêcher. 223 Et je peux apporter la Vérité. Si vous La rejetez et que vous vous En éloigniez, je sais que la Bible dit que si vous le faites, alors, vous - il n'y a plus de rémission des péchés à moins que vous veniez redresser cela. C'est tout à fait juste. Ainsi si vous voyez la Vérité, marchez dans la Vérité.
E-224 Et maintenant, lorsque vous venez, je voudrais vous demander quelque chose. Combien ici diront : "Fr√®re Bill, maintenant m√™me aussi, aussi sinc√®rement que je peux l'√™tre devant le public, car je peux mourir avant m√™me de quitter ce b√Ętiment, je veux toutefois que Dieu le sache, et que ces gens-ci sachent que je d√©sire le v√©ritable bapt√™me du Saint-Esprit"? Voulez-vous lever la main et dire : "Je d√©sire vraiment le v√©ritable bap-..."? Que Dieu vous b√©nisse. Maintenant nous avons une possibilit√© d'avoir un r√©veil. 225 Et √©coutez, mes amis, ne venez pas en disant : "Eh bien, maintenant si j'ai tr√®s froid et - et si je Le re√ßois comme la sŇďur L'a re√ßu...". Ne Le cherchez pas de cette mani√®re-l√†, tel que la sŇďur L'a re√ßu.
E-226 Venez simplement avec un cŇďur pur, en croyant que J√©sus-Christ est le Sauveur, que vous L'avez accept√©, que vous croyez que Dieu tiendra Sa Parole et que vous cherchez √† recevoir le bapt√™me du Saint-Esprit. Et Il vous l'accordera. Dites : "Seigneur, je vais... d√©verse cela en moi de n'importe quelle mani√®re, c'est de cette mani√®re, que je recevrai le Saint-Esprit. Tout ce que je d√©sire, c'est le bapt√™me du Saint-Esprit. Donne-moi quelque chose qui √ītera cet √©go√Įsme. Donne-moi quelque chose qui √ītera toute cette peur et tout ce doute. (Mon Dieu!) Seigneur, ne me fais pas... Si Tu me fais crier, j'ai vu d'autres crier mais ils ne vivaient pas cela. Ne me fais pas parler en langues; Seigneur, j'ai vu d'autres parler en langues mais ils ne vivaient pas cela. Mais, Seigneur, mets Quelque chose en moi qui vivra en moi, qui me fera marcher chaque jour comme un chr√©tien, qui me fera aimer mes ennemis, qui me fera dire du bien de ceux qui parlent en mal de moi, qui fera que je sois pr√™t √† me repentir de tout mal que je fais, √† venir tout de suite confesser cela. Je dirai : "J'ai tort, pardonne-moi, √ī Dieu." 227 C'est le genre d'Esprit que vous d√©sirez, n'est-ce pas? [L'assembl√©e dit : "Amen." - N.D.E.] Oui, monsieur. "Rends-moi humble. Lorsque mon pasteur voit quelque chose de faux en moi, et qu'il se retourne et dit : "Eh bien, fr√®re ou sŇďur, vous ne devriez pas faire ces choses." Rends-moi humble. Dites : "Oui, mon fr√®re, aidez-moi maintenant √† prier. Je ne veux pas ce genre d'esprit sur moi." Je ne... Vous ne voulez pas ce genre d'esprit, n'est-ce pas? ["Non."] 228 Vous ne voulez pas vous en aller avec l'orgueil, disant : "Eh bien, uh! - il n'avait rien √† me dire. Je sais o√Ļ je me tiens". Oh, d√®s que vous faites cela, mes amis, vous verrez imm√©diatement que vous √™tes en dehors de la volont√© de Dieu. Vous vous rendrez compte que vous √™tes dans l'erreur pour commencer.
E-229 Pourquoi ne pas rester humble et vous soumettre au Saint-Esprit, et dire : "Oui, je vais m'unir avec toute l'√©glise du Dieu Vivant. Je vais avancer. Si je vois quelque chose de faux dans ma sŇďur, je vais prier pour elle. Si je vois quelque chose de faux dans mon fr√®re je vais... S'il pers√©v√®re, j'irai chez lui et je dirai : "Bien-aim√© fr√®re, laissez-moi prendre votre main juste une minute. M'aimez-vous? "Oui, je vous aime." Vous savez, nous - nous prenons de l'√Ęge, et nous... Il ne veut pas aller dans l'enfer du diable. Et j'ai constat√© que vous faites telle chose. Maintenant, que - que vous et moi priions pour cela." Voyez, quelque chose comme cela... 230 Et ensuite, si le fr√®re ne vous re√ßoit pas, alors vous n'y pouvez rien. Alors, prenez un autre fr√®re pour qu'il vous accompagne. Et si alors il devient hautain, vous aurez donc accompli votre part, c'est tout; puis allez le dire √† l'√©glise, et ainsi le probl√®me est r√©gl√©. Vous voyez?
E-231 Maintenant vous le savez tr√®s bien. Et vous, petit groupe de gens qui √™tes assis ici, vous avez vu la main du Dieu Tout-Puissant dans ces choses. [Fr√®re Branham frappe onze fois sur la chaire. - N.D.E.] Vous connaissez des gens qui se sont avanc√©s juste ici et qui ont pr√©tendu avoir le Saint-Esprit. Vous savez cela. Il se sont avanc√©s ici, puis ils sont devenus hautains, indiff√©rents et tout et sont partis. 232 L'autre soir, lorsque je suis revenu, le pasteur m'a demand√© : "Etiez-vous all√© les voir?" - Oui. - Aviez-vous pris quelqu'un d'autre? - Oui. 233 Je me rappelle lorsque fr√®re Shelby me parlait de... Et d'autres, plusieurs sont all√©s vers ces gens, essayant de... Je suis all√© vers ces gens, j'ai dit : "Oh! la la! Ils m'ont ridiculis√© et ont racont√© n'importe quoi. Ils m'ont trait√© de tout. J'ai dit : "Maintenant regardez, mon cher ami, ceci ne marchera pas. 234 Oh! la la! Vous √™tes all√© juste dans le monde et vous avez r√©trograd√©. Vous √™tes comme ceci et vous n'avez eu aucune √Ęme de sauv√©e et tout comme cela. Et tout ce que vous pensez au sujet de..." 235 J'ai dit : "Ne pensez-vous pas que je sois en train de suivre la conduite du Saint-Esprit?" 236 "Oh, vous avez tort. Vous √™tes ceci, cela, et autre. Vous devez m'ob√©ir. C'est √† moi de vous dire ce que vous devez faire."
E-237 Vous voyez alors que c'est le diable. J'ai alors dit : "Regardez, d√©sormais, √† partir de maintenant, si vous ne voulez pas vous r√©concilier avec l'√©glise... Ils vous aiment. Mais si vous ne voulez pas revenir, alors rappelez-vous que je suis venu vous voir quatre ou cinq fois, chacun de vous. Puis j'ai aussi parl√©, pris d'autres personnes avec moi, et vous n'avez pas voulu √™tre r√©concili√©. Maintenant je vais le dire √† l'√©glise, et d√©sormais, vous devez √™tre consid√©r√© comme un pa√Įen et un publicain." C'est la Parole de Dieu, quelle que cat√©gorique qu'Elle paraisse. C'est la Parole de Dieu. 238 Puis, je suis venu √† l'√©glise et j'ai dit : "D√©sormais, ces gens ne sont plus nos fr√®res et sŇďurs parce qu'ils se sont s√©par√©s de nous. Ils n'ont apparemment pas l'Esprit et ils sont sortis et vous voyez ce qui est arriv√©." C'est juste. C'est juste. Vous voyez ce qui est arriv√©.
E-239 Vous ne pouvez pas contourner la Parole de Dieu. Lorsque Dieu dit de faire une certaine chose, c'est exactement cela que Dieu veut dire de faire. C'est vrai. 240 Ainsi maintenant, r√©unissons-nous. Formons un groupe ici dans ce vieux petit tabernacle, non pas parce que... Si vous voulez √īter mon nom l√† sur le devant, cela... On l'a simplement mis l√†. Appelez cela comme vous voulez. Je... Cela n'a pas d'importance. Vous pouvez juste l'appeler √©glise, si vous voulez; √ßa ne doit pas √™tre un "Branham" Tabernacle. Branham n'a rien √† faire avec cela, rien du tout, rien. On a simplement mis mon nom l√† parce que le contrat √©tait √©tabli √† ce moment-l√† en mon nom, on a fix√© cela l√† avec des clous. 241 Et je suis all√© l√† et j'ai travaill√© durant la crise √©conomique et - et les gens ont apport√© leurs d√ģmes. Au lieu de les conserver sans les utiliser, j'y ai mis mes propres d√ģmes, offrandes et de l'argent, et nous avons b√Ęti ce tabernacle. Et il est b√Ęti avec les aum√īnes que les gens me donnaient pour me faire vivre. J'ai travaill√© et j'ai replac√© cela dans le tabernacle. Et c'est la raison pour laquelle on appelle cela Branham Tabernacle. √áa n'a rien √† faire avec la chose. Qu'on l'appelle Neville Tabernacle, qu'on l'appelle n'importe comment, cela n'a aucune importance. C'est juste une petite place que Dieu nous a donn√©e pour y abriter notre t√™te. 242 Et c'est ici que nous venons adorer le Seigneur, enseigner la Bible aussi fid√®lement que possible. Fr√®re, cela a √©t√© d√©fi√© √† travers les nations √† des endroits par toutes sortes de choses, et n√©anmoins la Parole de Dieu avance quand m√™me, sans m√©lange, pure et sainte au possible. Venez vous joindre √† nous maintenant; pas vous joindre √† l'√©glise, pas vous joindre √† nous, mais venez vous joindre √† J√©sus-Christ. Aimez-Le. Et si Dieu a honor√© Sa Parole au point qu'Il a gu√©ri les malades et les - les aveugles et les afflig√©s, et a r√©pandu cela √† travers le monde, bien s√Ľr qu'Il ne me laissera pas ensuite aller avec une erreur, n'est-ce pas? Et...?... Lorsque cela se trouve √©crit juste ici dans la Parole de Dieu, ne rejetez pas cela mes fr√®res. Recevez cela, parce que c'est le Seigneur J√©sus.
E-243 Et vous tous, recevez le baptême du Saint-Esprit. Soyons une grande famille heureuse. Alors, ne venez pas, disant : "Eh bien, j'ai reçu le Saint-Esprit, Gloire à Dieu, je vais avoir les dons maintenant." Laissez simplement les dons tranquilles; ils opéreront d'eux-mêmes, vous voyez?. Dieu, lorsqu'Il voit qu'Il veut vous utiliser pour quelque chose, Il vous dira quoi faire, et allez faire cela. Ne cherchez pas les dons, cherchez le Donateur. Venez recevoir le Saint-Esprit. Je crois que nous allons passer un temps merveilleux, n'est-ce pas? [L'assemblée dit : "Amen." - N.D.E.]
E-244 Maintenant, qu'est-ce que le p√©ch√© impardonnable? C'est p√©cher volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la V√©rit√©. Est-ce vrai? Car celui qui p√®che... Et qu'est-ce que le p√©ch√©? C'est l'incr√©dulit√©. Quand vous regardez cela et vous dites : "C'est la v√©rit√©." Mais vous refusez de recevoir Cela. Si quelqu'un p√®che ou d√©sob√©it volontairement apr√®s avoir re√ßu la connaissance de la V√©rit√©, il ne reste plus de sacrifice pour le p√©ch√©! Voil√† la V√©rit√©, c'est l√† qu'elle repose. C'est tout √† fait comme si vous vous approchiez... Voici en gros la m√™me chose. Voyons. Je vais terminer bient√īt. 245 Voil√† J√©sus-Christ; Il est le Fils de Dieu; L'accepter, c'est la Vie; Le rejeter, c'est la mort. Faites ce que vous voulez. Vous dites : "Eh bien, je ne crois pas donc cela. Eh bien, je vous assure, je ne crois pas cela. Je ne le crois simplement pas." Eh bien, si vous ne le croyez pas, c'est votre affaire; vous n'avez pas la Vie, c'est tout, parce que cela est la V√©rit√©. C'est vrai. Tr√®s bien. 246 C'est la m√™me chose pour toute autre v√©rit√©. C'est vrai. Refuser, rejeter, ne pas croire la Parole de Dieu, c'est cela le p√©ch√© impardonnable. Vous n'avez plus de droit. Si vous venez en disant : "Eh bien, je ne crois pas qu'Il √©tait le Christ", alors vous ne serez jamais sauv√© jusqu'√† ce que vous vous repentiez de cela et que vous soyez r√©concili√© avec Lui. Vous dites... Ceci est la v√©rit√© de Dieu, et Elle vous est pr√©sent√©e, apr√®s vous dites : "Oh! Je ne le crois pas." Alors vous √™tes s√©par√© de Dieu jusqu'√† ce que vous vous repentiez et veniez √† la V√©rit√©. Est-ce vrai?
E-247 Puisse notre bienveillant Seigneur vous bénir très richement. Puisse-t-Il vous garder en bonne santé. 248 Priez pour moi pendant que je serai absent, le ferez-vous? Que Dieu me garde en sécurité, que je revienne pour le réveil. Et alors sur cette base de la Vérité écrite de Dieu, nous établissons le prochain réveil. Puisse Dieu vous bénir alors que nous inclinons la tête. 249 Frère Teddy, voulez-vous bien vous approcher du piano juste un instant pour nous jouer juste un quelconque petit cantique pendant que nous serons alors en prière.
E-250 P√®re, au cours de ce long et interminable enseignement, dur et tranchant, nous avons senti le Saint-Esprit entrer d'abord dans la r√©union et nous accorder la b√©n√©diction, montrant qu'Il a √©t√© pr√©sent d√®s le d√©but de l'enseignement; sachant qu'Il √©tait pr√©sent, ensuite nous avons r√©fl√©chi et nous avons sond√© la Parole jusqu'√† trouver un sens tr√®s clair de ce qu'est le p√©ch√© impardonnable, cela devrait √™tre soit d√©sob√©ir, soit rejeter la Parole de Dieu. 251 Puis, P√®re, en consid√©rant cela nous nous disons : "√Ē Dieu, purifie-moi de toute incr√©dulit√©. Que je croie que cette Bible est Ta Parole. Que je croie qu'Elle est √©crite pour convaincre et pour corriger, afin que l'homme puisse se tenir devant Dieu, irr√©prochable, sachant que c'est par cette m√™me Bible que nous serons jug√©s." 252 Et Il a dit : "Heureux celui qui garde les paroles de ce Livre, et qui les met en pratique. Ceux-l√† auront droit √† l'Arbre de Vie. Mais ceux qui ne mettront pas cela en pratique, seront consid√©r√©s comme des chiens et des enchanteurs et tout le reste; ils seront chass√©s, ils seront br√Ľl√©s √† la fin. Heureux celui qui garde les Paroles. Et celui qui retranchera quelque chose de ce Livre et mettra autre chose √† la place, celui-l√†, son nom, sera retranch√© du Livre de Vie. Mais quiconque garde tous ces commandements et pratique ces choses, aura droit √† l'Arbre de Vie." 253 √Ē Dieu, accorde que je - que nous, dans cette √©glise, ce soir, marchions toujours selon la Lumi√®re de la Bible, ne faisant que ce que la Bible nous dit de faire, sans regarder ni √† droite ni √† gauche, sans douter de ce qu'est Ta Parole, de ce qu'Elle est la V√©rit√©. Aide-nous, P√®re. 254 Eh bien, il y a eu bien des mains, oh, une douzaine ou plus qui se sont lev√©es, peut-√™tre plus, quinze ou vingt qui d√©siraient le bapt√™me du Saint-Esprit. Cela montre qu'Ils ont faim, Seigneur. Et Tu as dit : "Heureux ceux qui ont faim." Pourquoi? Le Saint-Esprit leur a d√©j√† parl√©. Et ils sont b√©nis du fait d'avoir vraiment faim, car Dieu est avec eux et Il suscite en eux cette faim, oh, quand on sait qu'il y a l√† quelque chose pour eux, aussi longtemps qu'Ils en ont faim! C'est tout comme une personne qui est avide de nourriture, il faut qu'il y ait pour lui quelque chose √† manger. 255 Maintenant, P√®re, je Te prie de remplir chacun d'eux. Accorde-leur d'√™tre remplis du Saint-Esprit, m√™me avant le d√©but du r√©veil. Seigneur, avant la fin de la r√©union de ce soir, accorde que le Saint-Esprit vienne sur chaque √™tre mortel ici pr√©sent et remplisse chaque cŇďur de Sa puissance et de louanges. Accorde-le, P√®re. 256 Maintenant, gu√©ris les malades qui sont parmi nous. Et, √ī Dieu, sois avec nous; b√©nis-nous. B√©nis notre cher fr√®re Neville. Nous Te prions de le garder humble, Seigneur. Et accorde-lui ces merveilleux et puissants sermons et enseignements qu'Il pr√™che √† l'√©glise, sachant que c'est l'Evangile pur, sain et sans m√©lange de J√©sus-Christ. √Ē Dieu, d√©verse simplement Tes b√©n√©dictions sur lui. B√©nis son √©pouse ainsi que sa famille. B√©nis-nous tous, les anciens, chacun, tous ensemble, car nous le demandons au Nom de J√©sus. Amen. Bon, Fr√®re Teddy, nous allons...
E-257 Avez-vous un mot que vous aimeriez dire, Fr√®re Neville, quelque chose concernant l'√©mission de samedi prochain? Je pense que c'est tout... [Fr√®re Neville dit : "Oui." - N.D.E.] Pour ce qui est de l'√©mission de samedi prochain. Combien suivent Fr√®re Neville dans cette √©mission? On lui accorde, je pense, une demi-heure maintenant. Est-ce juste? [Fr√®re Neville parle avec Fr√®re Branham.] Oui, allez-y. [Fr√®re Neville dit : "Apr√®s la r√©union, qu'on m'apporte toute contribution pour l'√©mission de ce soir. Nous appr√©cierons cela. Nous n'avons pas assez d'argent pour l'√©mission de samedi, mais elle aura lieu le moment venu, ainsi nous remercions le Seigneur pour cela. Que Dieu vous b√©nisse maintenant."] 258 Fr√®re Neville, tenez-vous juste l√† √† la porte quand les gens sortiront, et s'ils ont quelque chose pour cela, si vous voulez bien, Fr√®re. [Fr√®re Neville dit : "Amen." - N.D.E.] C'est bien, si donc vous √™tes s√Ľr d'avoir cela. Bon, c'est pour son √©mission. Il essaye de garder l'antenne. Il rencontre l√† des gens, et ceux qui ne voudraient pas venir √† ce tabernacle. Apr√®s la r√©union qu'on m'apporte toute contribution pour l'√©mission de ce soir. Bien des fois, je mets les gens √† l'√©preuve. 259 Les gens disent : "Eh bien, R√©v√©rend Branham, voudriez-vous venir prier pour moi?" Je dis : "Venez au Tabernacle." 260 Eh bien, euh, euh, vous savez, euh, euh, je ne saurais simplement pas trouver du temps pour le faire. 261 Vous savez quoi? Ils sont trop ent√™t√©s, la moiti√© de temps, pour s'humilier et venir. C'est tout √† fait vrai. Il se peut que leur pasteur ait dit que celui qu'on attrapera par ici, regrettera d'avoir √©t√© en si mauvaise compagnie. Si c'est ce qu'ils pensent, √ßa ne sert √† rien de prier pour eux, de toute fa√ßon. C'est juste. 262 Savez-vous ce que le proph√®te avait dit au - Naaman? Il avait dit : "Va te plonger dans le Jourdain, dans ses eaux sales et boueuses." 263 Il dit : "Eh bien, les eaux de mon pays sont plus propres que celles-l√†." 264 "Bon, rentre alors avec ta l√®pre." C'est vrai. Jusqu'√† ce qu'il s'est humili√© et est entr√© l√† dans ce Jourdain boueux, et il s'y est plong√© sept fois comme le lui avait dit le proph√®te, et sa l√®pre l'a quitt√©. C'est juste. 265 Si les gens sont trop raides et trop empes√©s pour venir au Tabernacle, alors leur... ils peuvent alors garder leur l√®pre. C'est tout √† fait juste. √Ē Dieu, sois mis√©ricordieux.
E-266 Oh! la la! Mes amis, quand je vois s'approcher le jour, quand je vois mon √Ęge s'√©couler ici et tout, qu'ai-je accompli? Oh ! je sens comme si je n'ai rien accompli. Je dois faire quelque chose pour le Seigneur J√©sus. Je - je dois vraiment faire quelque chose. Oh! je... mon cŇďur se d√©chire alors en moi. Je me sens bien en forme et fort. Et je - je ne sais que dire. Je ne pr√™che pas depuis des ann√©es, et c'est √† peine que j'ai commenc√© √† pr√™cher. Je ne sais simplement que faire, mais je veux gagner des √Ęmes √† Christ. C'est tout. Je veux amener quelqu'un √† se r√©concilier avec Dieu. C'est tout. Et pourtant l√†-dedans, je sens comme si ce que le - le minist√®re qu'Il m'a donn√©, et pourtant j'ai r√©clam√© plus d'un demi-million d'√Ęmes pour Lui. Mais cela - cela semble si peu devant des milliards de pa√Įens qu'il y a dans le monde. Vous voyez? 267 Consid√©rez un peu les millions et les millions qui doivent pourtant partir. Allons-y, mes amis. Allons-y. Peut-√™tre que vous ne pouvez pas traverser la mer, mais vous pouvez traverser la rue. Faisons quelque chose. Faisons quelque chose pour la Gloire de Dieu. Que Dieu vous b√©nisse, pendant que nous nous tenons debout maintenant.
E-268 J'aimerais vous demander maintenant pendant que nous chantons notre cantique de cong√©diement: "Prends le Nom de J√©sus avec Toi." Observez, "Prends le Nom de J√©sus avec Toi, comme un bouclier devant tous les ennemis. C'est vrai. Quand les tentations t'environnent, murmure Son saint Nom en pri√®re." Combien vont le prendre ce soir, en disant : "√Ē Dieu, je vais T'aimer, Seigneur J√©sus. J'aimerais que Tu viennes avec moi"? Levez alors la main bien haut. C'est bien. Que Dieu soit avec vous, mon fr√®re et ma sŇďur chr√©tiens. Tr√®s bien. Prends le Nom de J√©sus avec toi, Enfant de tristesse et de peine. Il - Il t'apportera la joie et la consolation; Prends-le partout o√Ļ tu vas. Pr√©cieux Nom, oh! si doux, Espoir de la terre et joie du ciel, Pr√©cieux Nom, oh! si doux, Espoir de la terre et joie... 269 Maintenant, pendant que nous chantons le couplet suivant, retournez-vous et serrez la main √† la personne qui est donc √† c√īt√© de vous. Au Nom de J√©sus nous nous inclinons Nous prosternant √† Ses pieds Roi des rois au ciel nous Le couronnerons, Quand notre voyage sera termin√©. Pr√©cieux Nom, (pr√©cieux Nom), oh ! si doux, (Oh ! si doux.) Espoir de la terre et joie du ciel, Pr√©cieux Nom, (pr√©cieux Nom) oh ! si doux, Espoir de la terre et joie du ciel.
E-270 J'aimerais vous demander quelque chose. M'aimez-vous? Dites... [L'assembl√©e dit : "Amen." - N.D.E.] Dites donc, j'aimerais que vous fassiez quelque chose. Il y a une petite diff√©rence ici au Tabernacle. Nous voulons √™tre un grand groupe d'amis. Voyez-vous? Serrons la main √† tout le monde. Ne vous attardez pas sur une personne. Tendez juste la main et prenez-en une autre, dites : "Heureux d'avoir √©t√© avec vous, Fr√®re. Revenez. Heureuse d'avoir √©t√© avec vous, soeur. Que Dieu vous b√©nisse !" Serrez la main √† tout le monde. Si vous voulez rendre visite, vous pouvez rentrer chez vous et rendre visite. Mais serrons la main √† tout le monde. Voyez? Allez √ßa et l√† et serrez la main √† tout le monde, ensuite sortez du b√Ętiment, vous r√©jouissant. Faites-le, je vous en prie. Que Dieu vous b√©nisse ! 271 Pendant que nous inclinons la t√™te, Fr√®re Ruddell, l√† au fond, veuillez nous cong√©dier par une pri√®re; voulez-vous bien, Fr√®re Ruddell?

En haut