ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication LES CHOSES N'ETAIENT PAS AINSI AU COMMENCEMENT (Il N'EN ETAIT PAS AINSI AU COMMENCEMENT) / 61-0120 / Beaumont, Texas, USA // SHP 21 minutes PDF

LES CHOSES N'ETAIENT PAS AINSI AU COMMENCEMENT (Il N'EN ETAIT PAS AINSI AU COMMENCEMENT)

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 ...de Son époque, enseignant des choses qui n'étaient pas ainsi. Je suppose que s'Il venait aujourd'hui, Il trouverait la même chose : les choses qui n'étaient pas ainsi au commencement. Si vous voulez chaque fois savoir ce qu'est la Vérité, retournez au commencement. Retournez dans la Genèse, et vous pouvez y trouver chaque culte et chaque vérité que l'on a aujourd'hui. Juste... Toute plante a son origine dans la Genèse, car la Genèse est le Livre semence de la Bible. Et si l'on veut savoir ce qui est juste, il faut retourner au commencement.
E-2 C'est juste comme j'essayais de le dire hier soir, une fois que Dieu a fait une déclaration, Il ne peut jamais la modifier. Il doit la tenir jusqu'au bout. Ce qu'Il a dit dans la Genèse demeure la même chose jusque dans l'Apocalypse, et d'un bout à l'autre. Il est Dieu, et c'est tout. Voyez? Et toutes Ses Paroles sont vraies.
E-3 Eh bien, nous voyons que quand Jésus est venu, Il a trouvé que les docteurs avaient pris la Parole de Dieu et L'avaient pervertie à leur convenance. Ils avaient pris les commandements de Dieu et les avaient pervertis en credos.
E-4 Eh bien, rappelez-vous, il n'y a qu'un seul Créateur, et tout... Satan n'est pas un créateur. Qu'est-ce qu'est le péché? Le péché, c'est l'iniquité; et l'iniquité, c'est la chose juste pervertie.
E-5 Je vais peut-être rendre cela plus clair. Ils sont... Vous êtes une assemblée mixte. Vous écoutez votre médecin; moi, je suis votre frère. Qu'un homme vive avec sa femme, c'est un acte licite. Il est marié à elle. Le même acte avec une autre femme, c'est la mort. L'un amène la vie, et l'autre, c'est la mort. Voyez?
E-6 L'iniquité, c'est la justice pervertie. Qu'est-ce qu'un mensonge? C'est une vérité déformée. C'est donc ce que Jésus a fait. Et c'est là que nous tous, nous tombons. Tant que nous prenons et nous ajoutons, ou nous retranchons à la Parole de Dieu, c'est pervertir la Parole de Dieu.
E-7 Ainsi, quand J√©sus est venu, Il a trouv√© que les gens avaient pris la Parole de Dieu et L'avaient pervertie, et ils En avaient fait une tradition humaine. Et Il a dit : "Pourquoi vous avec la... changez-vous la Parole de Dieu? En prenant leurs traditions, changeant la Parole de Dieu et Lui faisant dire ce qu'en r√©alit√© Elle ne dit pas..." -E- 8 Nous voyons qu'Il a trouv√© cela √† Son √©poque. Et Il trouverait cela ici aujourd'hui. Et Lui, dans la Pr√©sence, ou plut√īt dans la Personne du Saint-Esprit, le m√™me Dieu qui a toujours habit√© dans Son peuple sous la forme du Saint-Esprit, cela t√©moigne dans le vrai croyant, que l'homme a perverti la Parole de Dieu pour L'ajuster √† ses credos, plut√īt que d'ajuster ses credos √† la Parole de Dieu.
E-9 Je veux que quelqu'un trouve le credo des ap√ītres dans la Bible, comme on le r√©cite aujourd'hui : "Je crois dans la sainte Eglise catholique romaine, √† la communion des saints." Tout ce qui communie avec les morts, c'est du spiritisme. "Il n'y a qu'un seul M√©diateur entre Dieu et les hommes : J√©sus-Christ, l'Homme." C'est tout. Il n'y a pas un autre m√©diateur. Ainsi, tout... Ils pervertissent les choses, faisant le credo des ap√ītres.
E-10 Si les ap√ītres avaient un quelconque credo, c'√©tait Actes 2.38. Il - Il avait... C'est ce qu'ils pr√™chaient sans cesse et - et inculquaient aux gens. C'√©tait la repentance envers Dieu et ainsi de suite. C'est... S'il y a un credo dans la Bible, c'est bien celui-l√†, celui qu'utilisaient les ap√ītres.
E-11 Ainsi, ils... Toute leur conduite par le Saint-Esprit reposait sur la Parole. Et si un homme ou un ange dit quelque chose de contraire à la Parole, Galates 1.8 dit : "Qu'il soit anathème." Cela doit être la Parole de Dieu.
E-12 Paul a dit : "Si un ange du Ciel vient vers vous avec un autre Evangile que celui que vous avez déjà entendu, qu'il soit anathème." Ainsi, nous croyons que le ciel et la terre passeront, mais la Parole de Dieu ne passera point, car la Parole est Dieu. Dieu a dit que Sa création passerait, mais Dieu ne peut pas passer.
E-13. Ce n'est pas un lieu de plaisanteries... la chaire n'est pas un lieu de plaisanteries. Je pense que la Parole de Dieu devrait √™tre pr√™ch√©e √† partir d'ici avec un - un cŇďur plein de respect, et nous ne devons pas oublier cela. Mais juste dire que... Pour appuyer ceci, un vieux n√®gre quelque part ici, dans le Sud, a une fois fait une d√©claration, disant qu'il pr√©f√©rerait se tenir sur la Parole de Dieu plut√īt que de se tenir au Ciel. On lui a demand√© pourquoi. Il a dit : "C'est parce que le ciel et la terre passeront, mais la Parole de Dieu ne passera point." C'est vrai. Il nous faut nous tenir sur la Parole.
E-14 Quand J√©sus est venu, Il a dit : "C'est √† cause de la duret√© de votre cŇďur que Mo√Įse vous a permis de r√©pudier vos femmes; mais au commencement, il n'en √©tait pas ainsi." Eh bien, nous voyons qu'ils ont pris les commandements de Dieu et les ont rendus sans effet.
E-15 Quand Jésus est venu, Il a trouvé des gens qui comptaient sur l'église pour leur salut. Qu'ont-ils obtenu? Des credos. Chaque dénomination fait son propre credo. Et c'est donc cela qu'Il a trouvé, des gens comptant sur l'église pour leur salut; et on a trouvé les credos faits par des hommes.
E-16 Et, s'Il venait aujourd'hui en Personne et qu'Il nous parle, Il trouverait la même chose : l'homme adaptant la Parole de Dieu à sa dénomination, donnant des credos aux gens. Et il n'y a pas de salut dans les credos, il n'y en a que dans la Bible. Ça doit être la Bible, parce que Sa Parole est... Tout ce dont nous avons besoin, c'est Sa Parole. Et Sa Parole, comme Il est la Parole... La Parole de Dieu, c'est Dieu. C'est tout. C'est Sa Parole, Lui-même. Il est...
E-17 "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu... et la Parole était Dieu." Et la Parole est toujours Dieu. Elle est toujours Dieu.
E-18 Eh bien, nous voyons que quand Il est venu, Il a donc trouv√© les hommes qui prenaient les commandements de Dieu, et les rendaient sans effet, en prenant les commandements de Dieu et en les adaptant de fa√ßon √† satisfaire leur credo; ainsi cela √©tait-il sans effet. Et l'√©glise comptait... Les gens comptaient sur l'√©glise, plut√īt que sur la Parole de Dieu. Par cons√©quent, Il a dit : "Au commencement, il n'en √©tait pas ainsi." Nous trouvons que c'est la m√™me chose aujourd'hui, comme je l'ai d√©j√† soulign√© deux ou trois fois ce matin, et (je surveille cette horloge, cela me rend nerveux)... Ainsi, je... je voudrais continuer √† dire ceci, que c'est vrai. Alors, en ce temps-l√† tout comme aujourd'hui, et aujourd'hui tout comme en ce temps-l√†, les gens crient : "O√Ļ est Dieu?"
E-19 Eh bien, la chose même que... Ils ont abandonné Dieu quand ils ont abandonné Sa Parole. C'est pourquoi nous avons des choses telles que nous en avons aujourd'hui, c'est parce que les gens ont abandonné la Parole de Dieu.
E-20 Si un médecin prescrivait une formule, une ordonnance, et que vous y ajoutiez quelque chose, ou que vous en retranchiez quelque chose, vous tuerez votre malade. C'est vrai. Vous devez garder cela tel que c'était prescrit. Il y a là assez d'antidote pour neutraliser le poison, assez de poison pour tuer les microbes. Et s'il y a trop de poison sans antidote, cela tuera le malade, et... et s'il y a trop d'antidote sans poison... Qu'est-ce que cela ferait? Cela n'aiderait pas votre malade. Vous devez donc suivre cela comme il faut.
E-21 Et c'est ainsi qu'est la Parole de Dieu. C'est l'ordonnance de Dieu. Oui, fr√®re. C'est l'ordonnance de Dieu pour Son peuple, pour gu√©rir chaque maladie, chaque affection. Le p√©ch√© et ce qui est physique, quoi que ce soit, tout est r√©gl√© dans la Parole de Dieu. Amen. C'est la Parole de Dieu. Il en √©tait ainsi au commencement; il en √©tait ainsi au Moyen-Age; il en est ainsi dans chaque √Ęge, et il en est ainsi ce matin; exactement tel que c'√©tait quand Il l'a prononc√©e, parce que cela ne peut pas d√©vier d'un seul iota, parce que c'est la Parole de Dieu.
E-22 Alors, les gens aujourd'hui, ce n'est pas étonnant qu'ils crient : "Les jours des miracles sont passés. La guérison divine n'existe pas." Pourquoi font-ils cela? C'est parce qu'ils ont pris la Parole de Dieu, ils L'ont enveloppée de leurs credos, et cela fausse la chose. Et il n'y a pas de puissance là-dedans. Si un ange, un évêque, un archevêque, ou quoi que ce soit, vient et change une Parole, cela changera toute l'ordonnance. Disons exactement ce que Cela dit. Ce que Dieu a dit, laissons Cela exactement tel quel.
E-23 Les √©glises sont emball√©es aujourd'hui. Elles piquent des crises de col√®re quelque part, forment des organisations, forment des d√©nominations, et am√®nent les gens √† suivre des credos plut√īt que Christ. Je n'ai pas besoin d'un credo, mais de Christ; pas de loi, mais de l'amour; pas d'un livre, mais de la Bible. C'est exactement ce que nous avons : le Credo de Dieu. C'est l'ordonnance de Dieu. C'est l'antidote de Dieu contre le p√©ch√©. C'est l'antidote de Dieu pour notre gu√©rison, et c'est... c'est la puissance de Dieu qui a √©t√© manifest√©e pour nous alors que nous acceptons la Parole dans nos vies.
E-24 Eh bien, nous voyons qu'ils ont r√©pondu √† cela : "O√Ļ est le Dieu de Mo√Įse?" La raison pour laquelle Mo√Įse s'accrochait √† Dieu, et que les choses se produisaient, c'est parce que Dieu suivait l'ordonnance de Mo√Įse... Mo√Įse suivait la Parole de Dieu, la fa√ßon dont... Pierre, Jacques et Jean atteignaient chaque fois le but, parce qu'ils - ils suivaient la Parole.
E-25 Il y a quelque temps... Tout le monde sait que j'aime le tir à la cible, la chasse et tout. Et j'avais un petit fusil Winchester modèle 70. Je me tenais là, à 50 yards [45 m - N.D.T.] dans un champ de tir, j'ai tiré huit balles dans un même trou à une distance de 50 yards. Et cela s'est un petit peu déréglé. Vous devez tripoter et bricoler dessus. Et j'aime faire cela, ça me détend un peu les nerfs. Et cela s'était déréglé. Je n'arrivais pas à la remettre. Je me suis dit que cela avait besoin d'être alésé.
E-26 J'ai renvoy√© cela √† la compagnie Winchester. Ils l'ont renvoy√©, disant : "Oh! Fr√®re Branham (ou plut√īt Monsieur Branham), disant : 'Ce Winchester est un des meilleurs.'" Ils ont dit : "Cela peut atteindre, par un tir en rafale, une cible d'un pouce [2,54 cm - N.D.T.] √† 50 yards, √† 25 yards [23 m - N.D.T.], je veux dire, une cible d'un pouce, 25 yards " Ils ont dit : "C'est le meilleur que vous puissiez jamais avoir (j'√©tais d'un avis contraire). Je savais qu'avec cela, j'avais fait huit trous d'affil√©e √† une distance de 50 yards. Je savais donc que c'√©tait faux. Eh bien, c'est comme √ßa... Et je ne pouvais pas √™tre tranquille avant que j'aie fait remettre cela. Eh bien, √ßa va faire la m√™me chose.
E-27 Eh bien, je ne suis pas de ces gens qui aiment propager et faire parade : "L'√©glise le dit, accrochons-nous-y donc." Si les ap√ītres, par la Parole de Dieu, par les commandements de Dieu, par le m√™me Saint-Esprit que nous avons, ont fait mouche sur la gu√©rison divine, sur la puissance de Dieu, et si nous nous accrochons √† cela, nous savons qu'il en est donc ainsi. Accrochons-nous-y donc jusqu'√† ce que nous r√©glions le tir sur cela, c'est tout, car nous savons que √ßa s'est fait autrefois.
E-28 Comment les jours des miracles sont-ils passés, alors que Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement? Comment ce Dieu peut-Il être mort, Lui qui est ressuscité, et qui est vivant aux siècles des siècles? Comment pouvons-nous changer Cela en credo, alors que Dieu n'a pas de credo? Dieu est une Personne.
E-29 Dieu habite dans Son Eglise, et vous √™tes Son Eglise. Si vous √™tes n√© de nouveau, et que vous √™tes rempli du Saint-Esprit, vous √™tes l'Eglise de Dieu. Dieu habite en vous. Vous savez qu'Il a fait de vous Son tabernacle. Quand Dieu est descendu, qu'Il a √©t√© fait chair et a habit√© parmi nous, qu'a-t-Il fait? Il... Il a dress√© Sa tente parmi les hommes. Il... Il a quitt√© Sa nature de Dieu pour prendre celle de l'homme afin de devenir... afin que l'homme devienne Lui. Oh! Il est devenu moi, afin que par Sa gr√Ęce je devienne Lui. Oh! que c'est glorieux. Nous ne comprendrons jamais ce que c'√©tait. Pas √©tonnant que les gens crient aujourd'hui : "O√Ļ est Dieu?" Retournez √† la Parole. Retournez au commencement.
E-30. Il a dit à Ses disciples au commencement : "Allez par tout le monde et prêchez la Bonne Nouvelle. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru." C'était cela. Retournez à cette même Parole. Cela produira la même chose. Ils ont suivi cette Parole, et Cela s'est dirigé droit au but et a fait mouche. Chaque iota, chaque promesse que Dieu a faite a été rendue manifeste.
E-31 Si nous retournons à cette même Parole, Elle atteindra les mêmes cibles, fera les mêmes miracles, accomplira les mêmes choses, produira la même lumière, créera la même créature, ressuscitera les morts, guérira les malades, chassera les démons, fera voir des visions, prophétisera. C'est le même Evangile qui a fait mouche en ce temps-là. Si nous retournons à la même...
E-32 Par exemple, ramenez le fusil dans les m√™mes conditions qu'au d√©but, sans aucune vibration, cela dirigera cette balle droit sur la cible. Et si nous nous d√©barrassons de toutes les vibrations de l'incr√©dulit√©, l'Ňďuvre de Dieu sera toujours comme elle √©tait tout au commencement. C'est tout √† fait vrai. Cela atteindra chaque fois le but. Cela l'a fait une fois. Cela le fera encore. Ne vous contentez pas d'un credo ou de quoi que ce soit. Tenez-vous l√† m√™me jusqu'√† ce que la Parole fasse mouche.
E-33 Cela me rappelle le temps o√Ļ la m√®re et le p√®re, ou plut√īt le p√®re nourricier de notre Seigneur J√©sus L'avaient amen√© l√†, √† la f√™te de la Pentec√īte. Et ils ont effectu√© un voyage de trois jours, et... et finalement, ils ont remarqu√© Son absence. Ils... ils n'arrivaient pas √† Le retrouver. C'est ainsi que l'√©glise est all√©e aujourd'hui. Elle est all√©e plus... Elle a fait un voyage d'√† peu pr√®s deux mille ans et elle ne s'est pas aper√ßue de Son absence. Voil√†. Il y a des signes de Sa Venue qui apparaissent partout, et les gens disent : "O√Ļ est Dieu? O√Ļ est Dieu? Que Lui est-Il arriv√©?" Avez-vous remarqu√© que Marie et Joseph L'ont cherch√© parmi leurs parents, mais ils ne L'ont pas trouv√©? Aujourd'hui, nous retournons pour voir si les m√©thodistes, les baptistes, les presbyt√©riens, ou les luth√©riens L'ont retrouv√©. Absolument pas. Ils ne L'ont pas retrouv√©. Nous non plus, nous n'allons pas Le trouver aujourd'hui. Peu importe combien nous essayons de revenir pour ranimer quelques-unes de ces vieilles d√©nominations mortes, nous n'y arriverons jamais. 34. O√Ļ L'ont-ils retrouv√©? L√† o√Ļ ils L'avaient laiss√©. All√©luia! Pensez-vous que je suis un saint exalt√©? Je pense que je le suis. Vous Le retrouverez juste comme eux L'ont retrouv√©: l√† o√Ļ ils L'avaient laiss√©. L√† o√Ļ ils L'avaient laiss√©, c'est l√† qu'ils L'ont retrouv√©. C'est l√† que l'√©glise Le retrouvera.
E-35 O√Ļ L'avaient-ils laiss√©? A la f√™te de la Pentec√īte. O√Ļ est-ce que l'√©glise va Le retrouver? L√† √† la f√™te de la Pentec√īte, l√† o√Ļ ils L'ont laiss√©, quand ils se sont √©loign√©s de la doctrine des ap√ītres et autres. L√† autrefois, dans les premiers √Ęges, ils s'en sont √©loign√©s, puis ils ont fait leurs propres credos, et ils ont commenc√© la doctrine des nicola√Įtes, ils ont form√© l'Eglise catholique, ils ont organis√© une religion qu'on appelle la religion chr√©tienne.
E-36 Et √† partir de l√†, ils se sont organis√©s, ils ont tout d√©truit, ils ont entra√ģn√© tous les chr√©tiens dans les credos et tout, et ils ont tout m√©lang√© au point que c'est devenu le m√™me fatras qu'Il avait trouv√© quand Il est venu. C'est vrai. Retournons au commencement, l√† o√Ļ nous L'avons laiss√©, quand Il √©tait puissant, quand Il ressuscitait les morts, gu√©rissait les malades et chassait les d√©mons. C'est juste l√† au commencement, l√† o√Ļ nous L'avons laiss√©. Vous dites : "O√Ļ est-Il? Est-Il chez les m√©thodistes? Est-Il chez les baptistes?" Ou m√™me : "Est-Il chez les pentec√ītistes?" Absolument pas.
E-37 Retournez au... non pas dans l'organisation pentec√ītiste, aux d√©nominations pentec√ītistes ; √ßa, c'est un nom. Qui peut organiser la Pentec√īte? Dites-moi. La Pentec√īte n'est pas une organisation. La Pentec√īte est une exp√©rience pour chaque croyant, qui re√ßoit Cela. Retournez √† l'exp√©rience, ne retournez pas √† une organisation, mais retournez √† l'exp√©rience. La Pentec√īte est une exp√©rience.
E-38 Laissez-moi vous dire quelque chose. Consid√©rez les fruits que les √©glises pentec√ītistes portent aujourd'hui, vous verrez qu'ils ne remontent pas au commencement : les disputes, les querelles, les tracasseries, les d√©sordres, les tiraillements pour telle chose, les tiraillements pour telle autre chose. J√©sus a dit dans Jean 14, ou plut√īt Jean 15 : "Je suis le Cep, et vous √™tes les sarments." Est-ce vrai?
E-39 Maintenant, vous les fermiers, vous les habitants du Texas, de la Louisiane, qui que vous soyez, ici, quiconque a le bon sens, qui a d√©j√† vu le cep cro√ģtre, sait que le cep ne porte pas les fruits. Ce sont les sarments du cep qui portent des fruits, mais les sarments tirent la vie du cep. J√©sus est notre Source de Vie. Certainement. Eh bien, nous voyons donc que si J√©sus est la Source de toute vie, c'est qu'Il est le vrai Cep. La vie m√™me qui se trouve dans le cep se trouve dans le sarment. Et si ce cep porte un premier sarment, et que ce sarment est... produit une grappe de raisins. Si jamais cela porte un autre sarment, √ßa produira une grappe de raisins. Cela portera un autre sarment, il y aura une grappe de raisins. Et ce sera le m√™me type de sarment jusqu'√† la fin du cep. √Ē Dieu! (Maintenant, j'ai besoin de ma demi-heure; ce n'√©tait qu'une pr√©paration...?...) Amen.
E-40 Chaque fois que ce cep porte un sarment, ce dernier sera comme le premier sarment. Pourquoi? C'est parce que la vie qui est dans le cep produira le m√™me type de sarment. Si le premier cep a port√© des raisins, le suivant ne portera pas de citrouilles. Le suivant ne portera pas d'agrumes. Et puis, quelque temps apr√®s, et ainsi de suite, cela ne se fera pas. Si le vrai cep produit un sarment, et si J√©sus est le Sarment au d√©part, ou plut√īt le Cep, et avec le premier sarment qui est sorti, on a √©crit le Livre des Actes, apr√®s cela... Est-ce vrai? L'Eglise pentec√ītiste, la v√©ritable Eglise pentec√ītiste... Et on a √©crit un Livre des Actes, avec des miracles et des prodiges qui accompagnaient le croyant.
E-41 Si ce cep véritable et authentique produit un autre véritable sarment, on écrira un autre Livre des Actes après cela. Certainement.
E-42 Là en Arizona, il n'y a pas longtemps, j'observais un arbre dans la cour de quelqu'un : un citrus. Il y avait neuf différentes sortes de fruits sur un seul arbre. C'était... Chacun d'eux était un fruit différent. Pour commencer, c'était un oranger, mais il avait des grenades; il avait... il avait des citrons; il avait des pamplemousses, toutes sortes d'agrumes. Pourquoi? Ils y étaient greffés. Ils vivaient de la vie de cet arbre, mais ils ne pouvaient produire que ce qu'ils étaient. Ils ne pouvaient pas produire des oranges, parce que c'était greffé, un sarment greffé. Mais chaque fois que cet arbre produisait de lui-même une branche authentique, c'était un oranger. Il ne produisait que des oranges.
E-43 C'est ce qu'il en est aujourd'hui. Nous avons greff√© des sarments m√©thodistes, baptistes, presbyt√©riens au v√©ritable cep, et ils subsistent par la force du cep. Mais cela ne peut produire que des credos et des d√©nominations. Mais si jamais ce cep produit un autre sarment, cela sera une interd√©nomination remplie de la puissance du Saint-Esprit, exactement comme c'√©tait aux jours de... de la Pentec√īte. Retournons au commencement. Amen. Je ferais mieux d'arr√™ter. Amen.
E-44 Si jamais ce cep produit un autre sarment, ce sera exactement comme c'√©tait au commencement. Nous y greffons toutes sortes de credos eccl√©siastiques: les baptistes, les m√©thodistes, les pentec√ītistes, les presbyt√©riens, les luth√©riens et les baptistes. Et ils portent tous respectivement le fruit baptiste, le fruit m√©thodiste, le fruit pentec√ītiste et tout le reste. Mais quand cela ressort, si jamais ce Cep produit un autre sarment authentique, cela portera le fruit du Saint-Esprit. Amen. Cela va... Les gens disent : "Eh bien, nous sommes des m√©thodistes." "Il n'en √©tait pas ainsi au commencement" "Nous sommes des baptistes." "Il n'en √©tait pas ainsi au commencement." "Nous sommes des presbyt√©riens." "Il n'en √©tait pas ainsi au commencement." "Nous ne croyons pas au parler en langues." "Il n'en √©tait pas ainsi au commencement." "Nous ne croyons pas √† la gu√©rison divine dans notre √©glise." "Il n'en √©tait pas ainsi au commencement." All√©luia! Tout ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est de retourner encore au commencement, retourner au commencement. All√©luia! Mon temps est fini. Prions. Seigneur J√©sus, oh! que je vive pour voir le jour o√Ļ l'Eglise va retourner au commencement. Accorde-le, Seigneur. Remplis ce petit endroit ce matin. Oins ce jeune pasteur ici, Seigneur, ainsi que les autres. Donne-nous de Ta gloire. Donne-nous de Ta gr√Ęce. Accorde-nous une r√©union ici, Seigneur.
E-45 Puissions-nous oublier les autres choses et retourner au commencement, car nous savons que notre Ma√ģtre parle dans nos cŇďurs ce matin. "√Ētez ces sarments greff√©s de l√†. S√©parez-vous de l'incr√©dulit√©. Retournez au commencement. C'est l√† qu'il en √©tait ainsi." Et, Seigneur, nous voulons tout comme au commencement. Seigneur, puisse notre exp√©rience, si jamais nous n'en avons pas encore eue jusque ce matin... S'il y a quelqu'un assis ici qui n'a jamais eu cette exp√©rience spirituelle du commencement, et qui n'a pas re√ßu ce m√™me Esprit qui s'est d√©vers√© au commencement... Pourquoi devrions-nous accepter un substitut? Pourquoi devrions-nous accepter quelque chose de fanatique? Pourquoi devrions-nous accepter un credo radical, froid, formaliste et indiff√©rent, alors que les cieux de la Pentec√īte sont pleins de la chose v√©ritable et authentique? Pourquoi accepter un substitut? Seigneur, accorde-nous de retourner au commencement et de recevoir Cela comme ils L'ont re√ßu au commencement, et que nous ayons les m√™mes Ňďuvres, miracles et prodiges qui portent le m√™me fruit : l'amour, la joie, la paix, la longanimit√©, la bont√©, la douceur, la gentillesse, la patience. Accorde cela, √ī Dieu! Ecoute-nous, P√®re, car nous confions cette petite √©glise et ce r√©veil entre Tes mains. Au Nom de J√©sus-Christ. Amen.
E-46 Que Dieu vous b√©nisse. Je d√©teste √™tre oblig√© de me h√Ęter, mais il est 11h pass√©es maintenant. Je vous reverrai ce soir.

En haut