ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS



Prédication Questions Et Réponses / 61-1015M / Jeffersonville, Indiana, USA // shp 2 heures et 9 minutes PDF

Questions Et Réponses

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 ... ces questions avant que je ne vienne √† la chaire, mais fr√®re Moore m'a appel√© d'urgence et j'ai pens√© que quelqu'un √©tait tr√®s malade, mais il voulait simplement qu'on ait une r√©union. J'ai donc essay√© de l'amener √† raccrocher l√†-dessus. Il souhaitait que j'aille le jour d'action de gr√Ęces tenir une r√©union avec eux l√†-bas √† - en Louisiane. L'ann√©e derni√®re, quand on y √©tait, on ... le Seigneur avait commenc√© un r√©veil et il ne s'est pas encore √©teint. Il continue son cours, le r√©veil. J'oublie combien de centaines y ont √©t√© sauv√©es l'ann√©e pass√©e, lors du - apr√®s ce r√©veil.
E-2 Eh bien, je pense que c'est peut-être un peu surprenant que je sois ici ce matin; ça l'est pour moi. Je ne le savais pas, aussi ne l'avions-nous pas annoncé à certaines personnes, vous savez, nous sommes simplement passé pour répondre aux questions. Je me disais qu'ainsi... Généralement, un pasteur est capable de voir ce que son peuple a sur le coeur, quand celui-ci pose des questions. C'est ainsi que nous découvrons ce que les gens pensent.
E-3 Et ce matin, avant de commencer, je crois que quelqu'un a dit qu'il y avait un bébé à consacrer. Billy m'a dit qu'il y a un bébé à consacrer. S'il en est ainsi, eh bien... Très bien. Apportons le petit ami pour le consacrer au Seigneur; ensuite nous répondrons aux questions, et après cela nous prierons pour les malades.
E-4 J'aimerais annoncer que ma mère est simplement dans le même état. Elle... Je ne pense pas qu'elle soit dans un état pire, même si c'est ce que l'on pense. Moi, je ne le pense pas. Je pense qu'elle est tout simplement telle qu'elle était. Et je ne crois pas qu'elle va mourir, à moins que Dieu me le dise. Je vais donc garder la foi pour maman, voyez-vous, jusqu'à ce que Lui me dise qu'elle va s'en aller.
E-5 Eh bien, il se pourrait qu'Il la prenne; je n'en sais rien. Sa... Il se pourrait qu'Il me le cache simplement, m'épargnant l'inquiétude ou quelque chose de ce genre, mais je crois que Dieu permettra qu'elle se rétablisse, peu importe son état. Depuis trois semaines, elle n'a pris que du glucose, mais, je pense néanmoins qu'elle ira bien. Voyez-vous?
E-5a Fr√®re Neville... Eh bien, c'est un - nous esp√©rons que c'est un autre ministre qui vient l√†, un petit M. Wood. Oui, monsieur, quels sont ses nom et pr√©nom? William David. Jr, va-t-il l'appeler Jr? C'est un petit ami qui a √©t√© envoy√© dans la famille Wood, il est bien s√Ľr, le ch√©ri de sa grand-m√®re, et... le petit William David Jr, c'est vraiment un beau petit gar√ßon. Sa jeune soeur aura cependant √† le garder...?... parce qu'il... Oui, le voil√† qui plie le doigt, l'index. Je pense que ce sera un chasseur d'√©cureuil...?... Tu me regardes par un oeil, je pense qu'il est un peu h√©sitant. Et nous sommes s√Ľrs que nous appr√©cions la responsabilit√© que Dieu nous donne, pour √©lever ces petites cr√©atures qu'Il envoie dans nos foyers. Et je suis certain que si la gr√Ęce de Dieu persiste dans cette famille, ce b√©b√© sera √©lev√© comme une r√©primande venant de Dieu. Inclinons la t√™te.
Notre P√®re c√©leste, ce matin nous T'apportons le petit William David Wood au Nom du Seigneur J√©sus, pour honorer l'Ecriture selon Laquelle lorsqu'Il √©tait ici sur la terre, on Lui amena des enfants, de petits b√©b√©s afin qu'Il leur impose les mains et qu'Il les b√©nisse. Et si ce matin Il √©tait ici dans un corps de chair, nous sommes s√Ľrs que notre fr√®re et notre soeur Lui am√®neraient ce petit signe de gr√Ęce. Etant donn√© que nous Le repr√©sentons aujourd'hui par la pr√©dication de l'Evangile, ils nous am√®nent ce b√©b√©. Par la foi, nous √©levons vers Toi le petit David au Nom de J√©sus, et nous Te prions de Le b√©nir, Seigneur. √Ē Dieu, accorde qu'il vive pour √™tre Ton serviteur, si Tu tardes. Accorde-le, Seigneur. Donne-lui la bonne sant√© et la force. B√©nis son p√®re et sa m√®re, et si c'est dans Ta volont√© Divine, que ce petit gar√ßon soit √©lev√© pour pr√™cher l'Evangile dans les jours √† venir. Seigneur, accorde-le. Nous Te confions ce petit William David Wood pour qu'il soit Ton serviteur, au Nom de J√©sus-Christ. Amen.
E-5b David, j'ai toujours été très prudent avec ces petits amis. Il me semble qu'ils sont tellement... vous savez, que vous allez tout le temps les faire tomber.
J'imagine que les petits b√©b√©s et les personnes √Ęg√©es... Prenez quelqu'un de vraiment √Ęg√©, qui est tout √† fait √©puis√© ou un petit b√©b√© qui est... Vous savez, ils sont si innocents qu'ils - ils ont quelque chose que j'aime r√©ellement.
Je me demande si on a allum√© la lumi√®re ici √† la chaire. Fr√®re Neville, savez-vous o√Ļ le... Oh! nous y voil√†!
E-6 Maintenant, quant aux questions, nous en avons ici un bon nombre, mais je n'ai pas eu l'occasion de consulter les Ecritures qui - relatives aux questions qui sont posées, car je ne les ai reçues que ce matin. Et je les ai prises il y a quelques instants, j'ai essayé d'en parcourir une partie. J'ai vu certaines questions et je me demande simplement comment... Et certaines... C'est le lot le plus difficile que j'aie jamais eu. Ainsi, quand le - en les parcourant, j'ai constaté que nous allons passer des moments difficiles avec ça.
E-7 Si donc je ne r√©ponds pas √† ces questions selon votre croyance... Eh bien, rappelez-vous toujours que c'est au mieux de ma connaissance. Et puis, quelquefois peut-√™tre je - √† ce propos, je n'aurai qu'√† me r√©f√©rer √† l'Ecriture pour y r√©pondre, et peut-√™tre on n'aura pas le temps d'y jeter un coup d'oeil. Par cons√©quent, une fois chez vous, consultez les Ecritures et voyez. Et si je citais mal une Ecriture, eh bien, je - je me serais donc tromp√©. Je n'ai pas l'intention d'en citer mal une, mais - mal citer les Ecritures, et cela peut parfois nous arriver. Peut-√™tre que l√† o√Ļ un mot voudrait dire telle chose, nous dirions donc cela plut√īt d'une autre fa√ßon. Vous savez combien il est facile de faire cela.
E-8 Mais nous avons l'intention - notre intention est de les citer correctement. Et si je devais les recevoir, disons ce dimanche, afin d'y répondre dimanche prochain, j'aurais alors le temps de les étudier pendant toute la semaine.
E-9 Mais, il y a beaucoup de malades qui viennent et j'étais très très occupé et je n'ai pas eu la possibilité de - de sortir et de faire beaucoup de visites. Je me suis donc dit qu'aujourd'hui, ce serait un moment propice pour permettre à ces malades de venir au tabernacle afin que nous priions pour eux. Nous savons que la prière change les circonstances.
E-10 La pri√®re nous est utile √† quelque chose. Et c'est gr√Ęce √† la pri√®re que je suis en vie aujourd'hui. Je vis par la gr√Ęce de Dieu au moyen de la pri√®re. Et ce matin, √©tant un peu fatigu√© et √©puis√©, j'ai besoin de vos pri√®res, que vous priiez pour moi.
E-11 Et puis, hier j'√©tais chez un ami, chez un chr√©tien o√Ļ des jeunes chr√©tiens s'√©taient r√©unis. Et pendant que je leur parlais, et que le - quelque chose m'est juste venu √† l'esprit, une pens√©e sur la fa√ßon dont... Je regardais le bois et les alentours des arbres et je les voyais mourir; alors je me suis dit: "Qu'ils sont beaux, ces arbres, m√™me s'ils sont en train de mourir! Malgr√© tout, ils sont beaux." Et un arbre a quelquefois meilleure apparence quand il est en train de mourir que quand il est - quand il est le plus vert et en meilleur √©tat. Et je me demande si cela ne repr√©sente pas notre condition devant le P√®re c√©leste, car Il dit: "Elle a du prix aux yeux de l'Eternel, la mort de ceux qui L'aiment."
E-12 Combien cela doit √™tre merveilleux pour le P√®re de baisser les regards vers Son fils qui retourne √† Lui tout en gardant sa position, sa foi et sa confession en Christ, voyez-vous, et en disant: "Je suis sauv√© par la gr√Ęce de Dieu!" et qui se tient sur cela (voyez-vous?) √† l'heure de - de la mort. Tant que nous gardons notre confession, nous sommes sauv√©s.
E-13 Et je crois que notre Père est - aime notre bravoure et le fait que nous croyions et gardions notre témoignage. Et il ne s'agit simplement - simplement pas de témoigner quand on se sent bien, qu'on est en bonne santé et fort, mais c'est quand on est abattu, faible et embarrassé. C'est là que votre témoignage a de la valeur.
E-14 Et en y pensant, je pensais √† ceci, au fait que la mort n'a rien √† voir avec la vie. On ne peut pas avoir la vie et la mort en m√™me temps. Et il faut que la s√®ve quitte l'arbre avant que la feuille ne meure sur l'arbre. Par cons√©quent, la mort est li√©e au - je voudrais faire allusion √† l'homme - la mort est li√©e au p√©ch√©. En effet, avant qu'il y e√Ľt un quelconque p√©ch√©, il n'y avait pas du tout la mort. Mais l√† o√Ļ il y a la mort, c'est donc l√† qu'il y a le p√©ch√©; et l√† o√Ļ il y a le p√©ch√©, c'est l√† qu'il y a la mort, car la mort est la cons√©quence du p√©ch√©.
E-15 Et puis, celui qui... L'√Ęme qui p√®che, c'est celle qui mourra. Mais quand nous sommes n√©s de nouveau de l'Esprit de Dieu, nous avons la Vie Eternelle et nous n'avons rien √† voir avec la mort, voyez-vous. La mort ne peut pas s'associer avec la Vie. La Vie ne peut pas s'associer avec la mort.
E-16 En parlant √† - hier dans cette pi√®ce o√Ļ il y avait de jeunes chr√©tiens, j'ai dit: Si vous vous teniez l√† sur la route et qu'une voiture roulait sans contr√īle sur cette route, √† une vitesse d'environ 140 km √† l'heure, vous vous √©loigneriez de cette autoroute aussi rapidement que possible. Vous fuiriez, vous vous sauveriez, feriez tout pour vous √©loigner du chemin de cette voiture." Et c'est ce que le p√©ch√© devrait repr√©senter pour un chr√©tien, car le p√©ch√© est li√© √† la mort. Et d√®s que vous voyez le p√©ch√© sous n'importe quelle forme, fuyez de l√†, √©loignez-vous-en. Peu m'importe ce que vous avez √† faire, √©loignez-vous de toute esp√®ce de mal. Car, rappelez-vous, s'associer au p√©ch√©, c'est la mort. C'est tout √† fait la m√™me chose que de se tenir l√† et de laisser cette voiture vous cogner.
E-17 N'attendez pas pour voir ce que cela fera; éloignez-vous-en. Fuyez rapidement toute espèce de mal. Lorsque vous voyez une tentation venir, et que le péché... Vous savez, si c'est quelque chose de faux, c'est la mort qui vous guette. Voyez-vous? Alors, éloignez-vous-en aussi vite que vous vous éloigneriez d'une - une auto qui approche à une vitesse d'environ 140 km à l'heure. Voyez-vous? Vous - vous chercheriez à vous en éloigner rapidement, à vous mettre à l'écart. Fuyez, sauvez-vous, décampez n'importe comment, éloignez-vous-en simplement.
E-18 Et comment savons-nous que nous avons la Vie? C'est parce que nous ha√Įssons le p√©ch√©. Et nous ha√Įssons tant le p√©ch√© car nous savons que la mort y est li√©e, et nous le fuyons sous toutes ses formes. De toute fa√ßon, √©loignons-nous-en, fuyons, d√©campons, faisons tout ce que nous pouvons pour nous √©loigner du p√©ch√©, car le p√©ch√© renferme la mort. Et s√Ľrement que nous ne voulons en rien nous associer √† la mort. Nous voulons nous en tenir √©loign√©s.
E-19 Je me suis donc dit que ce serait une bonne petite pensée. Cela m'a frappé hier comme je parlais à ces chrétiens, et je me suis dit qu'il serait bon de venir à l'église ce matin, particulièrement pendant que les jeunes sont ici et qu'ils subissent - subissent des tentations dans ce sens.
E-20 Et puis, je pense que si nous pouvons avoir ici une question, quelque chose d'autre qui y est aussi li√©... Et rappelez-vous simplement que l√† o√Ļ se trouve le p√©ch√©, c'est exactement l√† qu'il y a la mort. Et quand vous participez √† ce p√©ch√©, vous participez √† la mort. Tenez-vous-en donc √©loign√©.
E-21 Et qu'est-ce que le péché? C'est l'incrédulité. Oui, oui! Tenez-vous à l'écart de toute incrédulité, de tout ce qui méprise la Bible. Tenez-vous éloigné de tout ce qui méprise la Parole de Dieu. Et si je termine ceci à temps, avant d'avoir le service de guérison, j'aimerais en parler un peu, le manque de respect.
E-22 Maintenant avant de répondre à ces questions ou d'essayer d'entreprendre cela, prions.
Notre P√®re c√©leste, ce matin, nous venons dans Ta pr√©sence au Nom de J√©sus, proclamant que nous nous sommes s√©par√©s des choses du monde, et Il a dit √† ce sujet qu'on ne peut servir Dieu et Mamon, c'est-√†-dire le monde. Soit nous ha√Įssons l'un et aimons l'autre, soit nous aimons l'un et ha√Įssons l'autre.
E-23 Et ce matin, nous croyons que nous sommes participants √† la Vie Eternelle comme nous acceptons J√©sus-Christ par la foi et avons la preuve que le Saint-Esprit vit en nous et nous guide. Nous sommes vraiment reconnaissants pour cela, du fait que quand nous voyons le p√©ch√©, peu importe combien il peut para√ģtre doux et joli, Quelque chose en nous, nous fait fuir, et nous en garde √©loign√©s, comme dans l'exemple que j'ai donn√© au sujet de la voiture roulant √† une vitesse vertigineuse. Nous ne voulons pas √™tre attrap√©s quelque part dans le p√©ch√©. Il faut s'en √©loigner.
E-24 Et maintenant, Seigneur, je sens ce matin qu'il y a beaucoup de malades et de nécessiteux. Seigneur, je prie pour eux afin que Tu donnes la foi spécialement à ceux qui, dans le tabernacle, entreront ce matin dans la ligne de prière, afin d'abandonner tous les petits fardeaux, tous- toute incrédulité, qu'ils s'en éloignent rapidement et qu'ils fuient vers le Seigneur Jésus, en croyant par la foi.
E-25 Je prie pour ceux qui sont dans les h√īpitaux et dans les maisons de convalescence. Et je prie, Seigneur, pour ma m√®re. Jusqu'ici, Seigneur, Tu l'as gard√©e parmi nous, et nous T'en sommes reconnaissants. Et avec foi nous tendons des mains qui expriment des besoins, d'abord pour conna√ģtre la volont√© de Dieu, savoir si c'est Sa volont√© qu'elle s'en aille. Si c'est Sa volont√©, alors nous sommes - c'est notre volont√©; mais nous voulons d'abord savoir si c'est Satan qui fait ce mal et que cela concoure au bien de ceux qui nous aiment pour que nous soyons √©prouv√©s. Ensuite, nous voulons, Seigneur, nous tenir courageusement √† notre poste du devoir.
E-26 Père, ce matin, nous Te demandons de Te souvenir de tous ces appels téléphoniques et de toutes ces requêtes spéciales qui attendent là au bureau. Bénis nos bien-aimés de partout.
E-27 Seigneur, aujourd'hui comme le sort tombe sur les r√©ponses aux questions, nous sommes conscients que ces choses qui sont sur les coeurs des gens sont profondes et sinc√®res. Ils n'ont pas pos√© des questions inutilement; ils les ont pos√©es parce qu'ils veulent conna√ģtre la V√©rit√©. Ta Parole est la V√©rit√©.
E-28 Ainsi, P√®re, ce matin nous Te prions d'unir nos esprits avec cette V√©rit√©, la Parole, et de nous aider, Seigneur, afin qu'aujourd'hui, en sortant de cette maison d'instruction, nous comprenions mieux que √ßa pourrait faire du bien √† nos √Ęmes. Nous demandons ceci pour la gloire de Dieu, au Nom de J√©sus-Christ, Son Fils. Amen.
E-29 Maintenant, des mouchoirs sont pos√©s ici sur lesquels, je pense, il faut prier, et nous le ferons bient√īt, d√®s que possible. Maintenant, si nous prenons le temps n√©cessaire, nous en avons √† peu pr√®s pour une heure et demie. Comme je l'ai dit auparavant, je ne sais pas exactement si oui ou non je pourrai r√©pondre √† toutes ces questions. Mais aujourd'hui, nous avons pr√©vu de r√©pondre aux questions et de donner juste un petit sermon ici sur... pour - pour aider la foi des gens, ensuite prier pour les malades. Et souvenez-vous de la r√©union de ce soir, et des r√©unions de pri√®res au milieu de la semaine, des r√©unions avec les hommes, etc.
E-30 Et, je ne sais pas, concernant le dimanche prochain si... J'ai sur mon coeur un - un sujet que j'aimerais apporter à l'église dimanche prochain, si cela est possible, si le Seigneur le permet; c'est quelque - quelque chose de très remarquable que j'ai reçu cette semaine, sur lequel prêcher, juste un message à prêcher, un message évangélique... Nous verrons cela un peu plus tard selon que notre Seigneur nous conduira.
E-31 Et priez donc pour moi, car il y a de grandes d√©cisions √† prendre. Fr√®re Roy Borders, je pense qu'il est assis quelque part ici ce matin, il s'occupe des r√©unions et il a un carnet plein d'invitations qui sont arriv√©es ces quelques derni√®res semaines - et des endroits o√Ļ on doit aller, et les gens doivent l'appeler pour des r√©unions. Ainsi, priez pour que Dieu permette que je prenne la bonne d√©cision; peu importe ce que je dois faire, que ce soit correct; le - cela comptera.
E-32 Maintenant, répondre aux questions, nous le savons, est tout à fait... Et c'est pourquoi je réponds aux questions. On n'a pas fait d'annonce ou quelque chose de ce genre sur ce service de guérison, il n'y aura donc que des gens d'ici; nous pourrons ainsi découvrir ce qui était sur leurs coeurs.
E-33 Et frère Neville qui est assis là-derrière, notre précieux frère et pasteur, il - je suis vraiment reconnaissant de le voir progresser dans le Royaume de Dieu. Je pense que ces quelques dernières années, il est allé plus loin qu'il ne l'a fait toutes les autres années réunies. Combien le Seigneur l'a béni! J'en suis si heureux.
E-34 Et ce n'est pas parce qu'il est là que je le dis... Je le fais en son absence et vous savez cela. J'ai connu frère Neville quand je n'étais qu'un gamin. Voyez-vous? Et je sais que si frère Neville... Voici ce que je crois: il est sujet aux erreurs comme nous tous; nous - nous sommes tous sujets à cela, nous restons des humains. Mais cela ne pourrait pas venir de son coeur. Je ne crois pas cela. Il aime être sincère et il a toujours été sincère au plus haut point.
E-35 Et quand il est venu √† ce Message, je l'ai fait - amen√© ici par le vote de l'√©glise, pour qu'il soit pasteur ici alors qu'il ne comprenait m√™me pas ces choses comme maintenant. Mais sa sinc√©rit√© a √©t√© telle qu'il √©tait dispos√© √† laisser tomber pour examiner la chose, et s'en approcher avec r√©v√©rence jusqu'√† ce qu'il poss√®de, je crois, un fondement tr√®s solide, de sorte que maintenant quand il vient, il sait o√Ļ il se tient.
E-36 Je suis - je suis donc très heureux pour ce tabernacle. L'autre soir, on a dit lors de la - on a tenu une réunion ici pour voir si on construirait un nouveau tabernacle, ou si on agrandirait celui-ci pour le rendre plus spacieux et y aménager des salles pour l'école du dimanche. Et l'église a voté à l'unanimité pour son agrandissement, pour y ajouter une extension, pour le rendre plus spacieux et y aménager des salles pour l'école du dimanche afin qu'il y ait des salles pour toutes les classes, et recouvrir le plancher d'une moquette, y mettre le bois de bouleau et l'arranger parfaitement, et faire au dehors un pavement en pierres à la Bedford. Et l'église a donc voté pour cela. Et je pense que les architectes et les autres sont à l'oeuvre maintenant. Demain, il y aura à ce sujet une réunion pour en faire une église plus grande, en agrandissant à l'arrière et en aménageant autrement le contour. Nous serons donc reconnaissants au Seigneur pour cela.
E-37 Maintenant, dans ces questions que je... Certaines d'entre elles, je n'y ai même pas jeté un coup d'oeil. Il se peut que j'épelle lentement les mots pour découvrir ce que c'est. Ce n'est pas à cause de votre écriture, mais de mon instruction qui est limitée.
151. Nous croyons dans le fait d'être baptisé... Actes 2:38, mais que pouvons-nous répondre aux gens au sujet de l'autre baptême? Sont-ils sauvés ou pas? Qu'en est-il aussi de ceux qui sont partis et qui n'ont jamais reçu la Lumière?
E-38 Eh bien, c'est une - une bonne question. Maintenant, permettez-moi de dire encore (voyez-vous?) à propos de ces questions, que si vous - si je n'y réponds pas selon votre conception... Je vais y répondre selon les Ecritures, aussi fidèlement que possible, afin que ce soit Scripturaire.
E-39 Eh bien, selon les Ecritures, le baptême d'eau se fait au Nom du Seigneur Jésus-Christ, et cela se trouve dans Actes 2:38, etc., dans toute la Bible. Et aujourd'hui beaucoup de gens et presque toutes les églises depuis le commencement, ceux qui ont commencé cela, baptisent les gens au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit. Eh bien, ils font cela par erreur. Pareille commission n'existe nulle part dans la Bible. Cela ne se trouve même pas dans les Ecritures.
E-40 Quand Pierre... Quand Matthieu √©crivait ce que J√©sus avait dit... Ils ont pris l√† o√Ļ Matthieu 28:19 dit: "Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du P√®re, Fils et Saint-Esprit."
E-41 Père, Fils et Saint-Esprit sont des titres et non des noms. Le Nom du Père, Fils et Saint-Esprit, c'est le Seigneur Jésus-Christ. Père, Fils et Saint-Esprit... Et s'Il... Et puis dans la Bible, on a baptisé tout le monde, chaque personne au Nom du - du Seigneur Jésus-Christ. Cela a continué à travers l'histoire jusqu'à la tenue du Concile de Laodicée (excusez-moi), de Nicée par l'Eglise catholique, à Nicée, à Rome.
E-42 Quand l'Eglise pentec√ītiste... Ils se scind√®rent en deux groupes: les uns voulaient rester avec la Parole, la Parole √©crite, les autres voulaient une √©glise classique. C'√©tait sous le r√®gne de Constantin. Et Constantin n'√©tait pas croyant; c'√©tait un pa√Įen pour commencer. Et ce - c'√©tait un politicien qui cherchait √† unir... La moiti√© de la population romaine √©tait chr√©tienne, l'autre √©tait pa√Įenne. Il adopta donc un peu de paganisme et un peu de christianisme pour avoir un groupe classique; et ils fond√®rent leur propre religion.
E-43 Par cons√©quent, pour passer outre la Bible, l'Eglise catholique croit que Dieu a donn√© √† l'√©glise le pouvoir de changer ou de faire tout ce qu'elle veut. Voyez-vous? Si donc l'Eglise catholique a raison et si c'est vrai que Dieu a fait cela, alors nous avons tous tort, √† l'exception des catholiques. Voyez-vous? L'Eglise catholique a raison. Alors l'Eglise m√©thodiste a raison; l'Eglise baptiste a donc raison, ou plut√īt toutes les organisations ont raison. Voyez-vous? Ils ont raison. Et qui donc a raison? Si les catholiques ont le pouvoir de changer tout ce que la Bible veut dire pour en faire un autre genre de doctrine, jusqu'√† "je vous salue, Marie", etc., les m√©thodistes ont raison de dire: "Le bapt√™me par immersion est faux; nous allons asperger", et ils ont tous raison car chacun peut faire ce que l'√©glise dit, maintenant laquelle est l'Eglise? Est-ce l'Eglise m√©thodiste, baptiste, presbyt√©rienne, catholique? Autrement, qu'en est-il? Voyez-vous?
E-44 Vous ne pouvez donc pas - vous savez que Dieu, la - la source de toute sagesse ne peut faire pareille chose. Il n'y a pas une telle... Il n'y a même pas de bon sens là-dedans, encore moins l'intelligence de l'Etre surnaturel. Il n'y a qu'une chose qui a raison, c'est la Parole. La Parole a raison!
E-45 Ainsi donc, si ce matin l'Eglise catholique essayait de dire: "Nous allons supprimer totalement le baptême et prendre un morceau de sucre chaque matin. C'est ce que nous allons prendre pour le pardon de nos péchés!", alors ce serait correct, car cela - Dieu a donné ce pouvoir à l'église.
E-46 Mais, voyez-vous, pour moi, c'est la Parole qui a raison, parce qu'√† la fin de la Bible, Dieu dit ceci dans Sa Parole: "Quiconque √ītera de Ceci ou Y ajoutera un mot, sa part sera √īt√©e du Livre de Vie." Par cons√©quent, pour moi, c'est la Parole!
E-47 Dans la Bible, personne n'a jamais √©t√© baptis√© au nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit, parce que cela n'existe pas. P√®re n'est pas un nom, Fils n'est pas un nom, et Saint-Esprit n'est pas un nom; mais le Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit, c'est le Seigneur J√©sus-Christ. C'est exactement ce que les ap√ītres et tous ont reconnu √† travers les √Ęges.
E-48 Maintenant, la question suivante, c'est... Bien s√Ľr, c'est tout √† fait scripturaire. C'est la V√©rit√©.
E-49 Et dans la Bible, quand ils ont vu des gens qui avaient été immergés autrement qu'au Nom de Jésus-Christ, ils les ont obligés à se faire rebaptiser au Nom de Jésus-Christ pour qu'ils reçoivent le Saint-Esprit. Actes 19:5. C'est vrai! Scripturairement, c'est donc la Vérité.
E-50 Eh bien, aucun évêque, aucun archevêque, aucun ministre, personne d'autre ne peut contredire cela, parce que c'est la Vérité. Voyez-vous?
E-51 Et l'autre jour √† Chicago, devant trois cents ministres qui se tenaient l√†, j'ai demand√© qu'on en d√©batte et qu'on demande ce... Je... Et le Seigneur m'a dit - Il m'a montr√© une vision, et m'a dit l'endroit o√Ļ on serait et ce qu'il fallait faire. Je me tenais devant trois cents ministres trinitaires, et j'ai dit: "Eh bien, si je suis vraiment dans l'erreur sur cette doctrine, que certains d'entre vous se tiennent ici et me montrent non pas par un manuel, mais d'apr√®s les Ecritures o√Ļ je suis dans l'erreur. Si la semence du serpent ou quelque chose de ce genre que j'enseigne n'existe pas, venez tout simplement ici me montrer cela d'apr√®s les Ecritures." Personne n'a boug√©, voyez-vous, parce que cela ne peut pas se faire. C'est vrai. Ce n'est pas pour √™tre diff√©rent, mais c'est simplement la V√©rit√©; c'est la Parole. Et l√† o√Ļ... On ne peut pas discuter de Cela, c'est la Parole de Dieu. Nul ne peut le faire. Voyez-vous.
E-52 Et maintenant: "Ceux qui n'ont pas... pourront-ils..." Permettez-moi de lire ceci pour m'assurer que c'est correct, voyez-vous. "Concernant les autres baptêmes, sont-ils sauvés ou pas? Qu'en est-il aussi de ceux qui sont partis sans avoir reçu la Lumière?"
E-53 Eh bien, je crois - je crois fermement qu'avant la fondation du monde, Dieu a appelé Son peuple et a ordonné Son Eglise ainsi que tous ceux qui seront là. Je crois que c'est ce qu'enseigne la Bible. Et je crois que tous ceux qui aiment Dieu de tout leur coeur rechercheront la Vérité. Je - je - je crois cela, qu'ils le feront. Tous ceux qui aiment Dieu le feront.
E-54 Je crois que si par ignorance quelqu'un n'était pas baptisé correctement, sans savoir qu'il n'était pas baptisé correctement... Eh bien, je ne dis pas ceci selon les Ecritures. Mais je crois de tout mon coeur que si quelqu'un ne savait pas ce qu'il fallait faire et faisait quelque chose au mieux de sa connaissance, je crois que Dieu fermerait quand même les yeux sur cela et le sauverait, parce qu'il n'avait pas... Rappelez-vous, autrefois, aux jours de Wesley, autrefois, aux jours de Luther, pendant la reforme, ces grands hommes de Dieu, que Dieu a honorés, et Il a prouvé qu'Il les honorait, moururent dans la foi, voyez-vous, dans toute la Lumière qu'ils avaient.
E-55 Et il se peut que je croie pourtant des choses comme... Tout le monde a-t-il entendu ce matin Charles Fuller sur "L'heure du r√©veil √† l'ancienne mode"? C'est l'un de mes enseignants pr√©f√©r√©s de la Bible, pourtant il est tr√®s, tr√®s √Ęg√©, et... Mais je pense que c'est un grand enseignant de la Bible. Et ce matin, il a dit (je pense qu'il donnait un enseignement sur - sur la proph√©tie)... il a dit que - que des choses glorieuses viendraient, que des choses que l'√©glise ignore seraient r√©v√©l√©es aux gens. J'ai dit amen √† cela. Je crois que l'un de ces jours, on aura une glorieuse Lumi√®re qui balayera la terre pour une courte dur√©e, peut-√™tre juste dans l'espace d'un mois. Mais je crois qu'une glorieuse Lumi√®re arrive.
E-56 Je crois réellement que tous ceux qui marchent dans toute la Lumière qu'ils ont, seront sauvés sur base de leur foi et de leur sincérité.
E-57 Vous rappelez-vous qu'√† la venue du Seigneur... Vous rappelez-vous comment Il trouva ceux qui marchaient dans toute la Lumi√®re dans laquelle ils devaient marcher? Vous rappelez-vous ce qui arriva? "N'est-il pas un homme bon, ce centurion romain, lui qui a b√Ęti notre ville - ou plut√īt une synagogue pour notre peuple, et il est (pour tout ce qu'il a fait) - il est digne de la b√©n√©diction qu'on a demand√©e pour lui." Voyez-vous, Dieu est le P√®re qui comprend. Il conna√ģt votre coeur, il sait si vous voyez r√©ellement la Lumi√®re ou si vous ne voyez pas la Lumi√®re. Il le sait.
E-58 Bon, je crois sinc√®rement de tout mon coeur, que la r√©ponse qu'il faut √† cette question est que le bapt√™me correct se fait au Nom de J√©sus-Christ et que ceux qui ont √©t√© baptis√©s autrement et qui, sans √©go√Įsme dans leur coeur, disent simplement: "Eh bien, je ne veux pas plaisanter avec √ßa!" ...Bon, pour ces gens, c'est entre eux et Dieu. Mais s'ils ne savaient rien d'autre, je crois qu'ils sont sauv√©s. Je - je crois cela de tout mon coeur, car ils ne savaient rien d'autre.
Nous pourrions rester longtemps, longtemps là-dessus, mais nous essayons d'aborder si possible toutes les questions.
152. Veuillez expliquer Hébreux 6:4 à 6, ainsi qu'Hébreux 10:26-39. Veuillez expliquer si ceci se réfère aux gens qui ont le Saint-Esprit ou à ceux qui sont sanctifiés; veuillez expliquer la différence.
E-59 Eh bien, voyons à quoi cette personne se réfère. Hébreux 6:4. J'aime des questions bibliques qui - cela éveille en vous quelque chose que vous recevez - vous recevez quelque chose que vous ne pourriez recevoir autrement. Car vous - vous comprenez ce que les autres pensent, ce qu'ils ont sur le coeur, voyez-vous, et vous savez ce qu'ils font. Eh bien, il y a Hébreux 10, et il y a Hébreux 6:4. Très bien.
Car il est impossible que ceux qui ont √©t√© une fois √©clair√©s, qui ont go√Ľt√© le don c√©leste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont go√Ľt√© la... Parole de Dieu et la puissance du si√®cle √† venir, et qui sont tomb√©s, se soient encore renouvel√©s et amen√©s √† la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent √† l'ignominie.
Bon, ça c'est la première. Maintenant Hébreux 10:26. Très bien, Hébreux 10:26.
Car si nous péchons volontairement après... reçu la connaissance de la vérité; il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement... l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles.
Celui qui a viol√© la loi de Mo√Įse meurt sans mis√©ricorde sur la d√©position de deux ou trois t√©moins,
... quel pire ch√Ętiment pensez-vous que sera digne - jug√© cependant digne celui qui aura foul√© le - aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance par lequel il a √©t√© sanctifi√©, et qui... outrag√© les oeuvres de la gr√Ęce?
E-60 Tous les deux parlent de la même chose. Maintenant, j'aimerais expliquer ceci à cette-cette personne. Eh bien, si vous remarquez ici, dans Hébreux 6:4, il est dit: "Il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés..." Cela - cela va de pair avec cette autre Ecriture qu'on vient de lire. Si on a été éclairé et qu'ensuite on se détourne de sa lumière, il est impossible qu'on regagne encore sa position. Voyez-vous?
E-61 Or, H√©breux parle seulement du ch√Ętiment qui d√©coulait de ce rejet. L'une des choses les plus horribles au monde, c'est de rejeter Christ, rejeter la Lumi√®re des Ecritures.
E-62 Maintenant, remarquez. "Car il est impossible que ceux qui ont √©t√© une fois √©clair√©s, qui ont eu part au Saint-Esprit, s'ils se d√©tournent, se soient encore renouvel√©s et amen√©s √† la repentance..." Voyez-vous? Nous y sommes. "Car il est impossible que ceux qui ont √©t√© une fois √©clair√©s et qui ont go√Ľt√© (observez)... go√Ľt√© le don c√©leste..." Ils sont arriv√©s juste √† la fronti√®re. "Ils ont go√Ľt√© les dons c√©lestes..."
E-63 Maintenant, remarquez qu'ils ne sont jamais arriv√©s au bapt√™me du Saint-Esprit. Voyez-vous? Ils ont √©t√© √©clair√©s l√†-dessus. "Et qui ont go√Ľt√© le don c√©leste, voyez-vous, mais qui ont eu part au Saint-Esprit (en go√Ľtant √† cela) et qui ont go√Ľt√© la bonne Parole de Dieu (une partie d'Elle, voyez?) et la puissance du si√®cle √† venir et qui sont tomb√©s, se soient renouvel√©s..."
E-64 Eh bien, ici H√©breux 10 ne pr√©sente que le jugement r√©serv√© √† cela. "Celui qui a viol√© la loi de Mo√Įse meurt sans mis√©ricorde sur la d√©position de deux ou trois t√©moins. Quel pire ch√Ętiment, quoique digne, aura celui qui aura foul√© le Sang de J√©sus-Christ et qui aura tenu pour profane ce qui le sanctifie?"
E-65 Maintenant, pour relier ces deux Ecritures, et faire ressortir la question pour vous, prenons une Ecriture et une personne dans la Bible qui a fait cela, et alors nous pourrons comprendre.
E-66 Eh bien, l'Eglise de ce jour est, dans son enti√®ret√©, l'antitype de ce type. Nous le savons. Il existe un type et un antitype. Eh bien, lorsqu'Isra√ęl √©tait en voyage, de la Palestine - de l'Egypte vers la Palestine, c'√©tait, dans le spirituel, un type de l'Eglise de ce jour en route vers la terre promise. Vous √™tes tous d'accord avec cela, n'est-ce pas? Tous les th√©ologiens sont d'accord que c'√©tait un type.
E-67 Ils ont quitt√© l'Egypte. L'Egypte, c'√©tait le monde. Ils sont sortis en passant par les eaux de s√©paration √† la mer Rouge, par un bapt√™me; ils sont arriv√©s de l'autre c√īt√©, se r√©jouissant et louant Dieu; ils sont all√©s √† - ils ont re√ßu les lois, et de l√† ils ont continu√© jusqu'√† la Terre promise.
E-68 Eh bien, avez-vous remarqué qu'avant qu'ils n'arrivent à la terre promise, voyez-vous, qu'avant qu'ils n'entrent dans la terre promise, ce qui ne leur aurait pris que quelques jours, dix ou onze jours, peut-être pas autant parce que c'était seulement à 40 miles et quelques [ environ 65 km - N.D.T.], ils auraient pu entrer directement dans la terre promise, ils sont passés carrément par la - l'année - chaque - chaque étape de voyage que nous avons franchie. Et ils sont passés, ils ont traversé la mer Rouge. L'armée de Pharaon fut noyée derrière eux. Ils furent délivrés de leurs ennemis; ils entrèrent dans le désert et ils parvinrent à la frontière de la terre promise, à Kadès-Barnéa, et là ils faillirent. Pourquoi? Pourquoi faillirent-ils?
Eh bien, Mo√Įse a dit aux dix tribus, il a dit: "Il enverra un homme de chaque tribu pour repr√©senter chaque tribu, et pour aller explorer le pays afin de voir dans quel √©tat il √©tait."
E-69 Eh bien, n'est-ce pas exactement √† ce - l'endroit o√Ļ vous √™tes arriv√©s ce matin? Aujourd'hui vous - l'Eglise est pass√©e par la justification avec Luther, la sanctification avec les M√©thodistes, et maintenant Elle est arriv√©e au temps de la promesse. La promesse, c'est le bapt√™me du Saint-Esprit qui a √©t√© promis tout au long de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament, voyez-vous, la promesse, c'est: "Voici Je vous envoie la promesse de Mon P√®re..." Pierre l'a dit le jour de la Pentec√īte.
E-70 C'est ça la promesse. La terre promise, c'est vivre dans ce pays du Saint-Esprit. La promesse de Dieu pour l'Eglise, c'est vivre dans la puissance de l'Esprit. C'est un autre monde; c'est un autre pays. Vous devez sortir de la condition dans laquelle vous étiez, sortir pour vivre dans la terre promise, et recevoir la promesse. Souvenez-vous de la promesse: "Vous recevrez ensuite une puissance venant d'En-haut, le Saint-Esprit survenant sur vous..."
E-71 Et Pierre dit que la promesse qui fut faite tout au long de l'Ancien et du Nouveau Testament... Vous - vous voyez, que la promesse a continu√© jusqu'au jour de la Pentec√īte o√Ļ ils entr√®rent alors dans la promesse.
E-72 Eh bien, ces gens √©taient sortis et avaient vu de grands prodiges et de grands miracles en Isra√ęl. Et ensuite, il a envoy√© des hommes explorer, un de chaque tribu. Et certains sont revenus √†... Eh bien, certains ne voulaient pas y aller. Deux y sont all√©s. Quand ils sont revenus, il fallait deux personnes pour transporter une grappe de raisins. Eh bien, ils n'en avaient jamais go√Ľt√©. Ils √©taient dans - ils √©taient dans le d√©sert, ce n'√©tait donc pas un endroit susceptible de produire des fruits et autres. Ils se nourrissaient de la manne, du pain venant du Ciel et des cailles, et de ce qui provenait de la nature; c'est de cela qu'ils se nourrissaient.
E-73 Et ils allaient donc pour entrer dans le pays, et leurs grappes de raisins √©taient si grosses qu'il fallait pour les emporter, deux hommes pour une grappe. Et ces deux hommes sont entr√©s dans le pays, et √† leur retour, ils ont fait go√Ľter les raisins √† chacun de ceux qui √©taient rest√©s sur la rive. Qu'ont-ils fait?
Quand ils sont revenus, au lieu de se r√©jouir d'avoir go√Ľt√© aux raisins, au lieu de cela, ils sont retourn√©s aupr√®s de leurs tribus et ont dit: "Oh! mais nous avons vu de grandes villes fortifi√©es des Philistins ou des H√©thiens, des Ph√©r√©siens et des - des - et de tous les autres qui y habitaient." "H√©las! dirent-ils, ce sont des g√©ants. Eh bien, nous avons l'air de petites sauterelles √† c√īt√© d'eux. Nous ne pourrons pas nous emparer de ce pays. D'ailleurs, pourquoi nous avez-vous amen√©s ici?" Voyez-vous? Et la Bible dit que tous ont p√©ri dans le d√©sert, tous sont morts. Qu'avaient-ils fait? C'√©taient des croyants limitrophes. Ils en sont arriv√©s √† la chose r√©elle, ils ont vu la promesse, mais ils ont pens√© qu'ils ne pouvaient pas aller au-del√† pour s'emparer de la promesse.
E-74 Eh bien, c'est exactement ce qui est arriv√© aujourd'hui quand on est pass√© par la justification et la sanctification. Voyez-vous? "Celui qui a foul√© le Sang de J√©sus-Christ par lequel il a √©t√© sanctifi√©", c'est le peuple sanctifi√© qui en est arriv√© √† un point o√Ļ il voit le bapt√™me du Saint-Esprit, mais s'en d√©tourne et dit: "C'est du fanatisme; on ne peut pas s'en emparer. Nous serons exclus de nos classes; nous allons perdre nos postes. Nous serons chass√©s de nos √©glises. Nous ne pouvons pas faire cela, voyez, parce que c'est contraire √† ce qu'enseigne notre √©glise." Voyez-vous? Il a consid√©r√© le Sang de J√©sus-Christ, qui l'a amen√© de si loin jusqu'au scellement de la promesse, et puis il s'en est √©loign√©. Voyez-vous, voyez-vous? Il ne s'agit pas de ceux qui avaient march√© dans la terre promise.
E-75 Souvenez-vous, Josué et Caleb furent les seuls sur tout un groupe de deux millions et demi de gens à entrer dans la terre promise, car ils étaient entrés dans la terre promise et en avaient la bénédiction, puis étant revenus, ils dirent: "Nous sommes capables de nous en emparer, car Dieu l'a dit."
E-76 Et ils ont tenu ferme là-dessus. Pourquoi? Eh bien, tous ces gens regardaient aux circonstances, mais Josué et Caleb regardaient à ce que Dieu avait dit: "Je vous ai donné ce pays; allez le prendre."
E-77 Et c'est pareil aujourd'hui. Les gens disent: "Oh! si je suis baptisé au Nom de Jésus-Christ, si je reçois le Saint-Esprit, si - si je parle en langues ou prophétise, ou si je rends témoignage ou si je crie dans mon église, on me mettra dehors." Allez-y!
E-78 Vous dites: "Eh bien, je vous dirai tout de suite que je mène une vie chrétienne; je mène une bonne vie, pure et sanctifiée." C'est vrai, mais vous en êtes à l'épreuve de force, vous êtes arrivé à cet endroit-là, à la frontière. Et si vous vous en détournez, alors "il est impossible à ceux qui ont été une fois éclairés..." Voyez-vous?
E-79 En d'autres termes, celui qui arrive √† la justification s'en va dire: "Je pense que je vais pr√™cher la Parole." Il est sauv√©; et il dit: "J'en ai assez du p√©ch√©." Tr√®s bien. Alors il s'en va, et pour commencer, il continue √† fumer, et peut-√™tre qu'il convoite ou quelque chose de ce genre. Quelque temps apr√®s, il dit: "√Ē Dieu, il n'est pas convenable pour un chr√©tien, particuli√®rement pour un ministre, de regarder les femmes avec envie et de fumer des cigarettes", ou "Je prends bien un verre de bi√®re amical avec des gens, mais - et m√™me avec mon assembl√©e, mais cela ne semble pas correct. Seigneur, sanctifie-moi." Et ensuite, le Seigneur le sanctifie, Il √īte de lui toute la convoitise, et tout. Alors il devient un vase sanctifi√©. Ce que Dieu lui pr√©sente par la suite, c'est le bapt√™me du Saint-Esprit. Pour qu'il y arrive, il doit sortir du groupe qu'il fr√©quente. C'est l√† qu'il montre ses couleurs; alors il fait marche arri√®re. Que fait-il quand il fait marche arri√®re? Il foule le Sang de J√©sus-Christ qui l'a sanctifi√©, comme si c'√©tait une chose profane, incapable de l'amener jusque-l√†. Il devient alors impossible qu'il soit sauv√©. Et ensuite, qu'est-ce que cela fait, si ce n'est de le diriger vers l'ardeur du feu et au jugement.
J'espère que c'est clair. Si ça ne l'est pas, eh bien, faites-le-moi savoir à une autre occasion. J'en ai tellement ici, je...
153. Fr√®re Branham, que voulait dire J√©sus dans Saint Jean 21:15 √† 17, quand Il demanda √† Pierre si celui-ci L'aimait, et quand Il lui dit de pa√ģtre Ses agneaux et qu'ensuite Il dit: "Pais Mes brebis!" Et au verset 17, Il dit encore: "Pais Mes brebis!"?
E-80 Eh bien, il s'agit simplement de ceci, voyez-vous: Christ est le Berger. Il S'en allait et Il laissait des ordres concernant Ses brebis que n'importe quel berger pa√ģt, lesquelles brebis sont Son troupeau, Son Eglise... Voyez-vous? Il conduisait - ou plut√īt laissait des ordres √† ces disciples pour qu'ils continuent de pa√ģtre le troupeau, le - d'√™tre des bergers, de pa√ģtre les brebis.
E-81 Ainsi, en d'autres termes, si - si vous regardez l√†... C'est ce que je suis en train de faire ici ce matin. Or, les brebis ne peuvent cro√ģtre que si on leur donne de la nourriture de brebis. Eh bien, si vous faites frire un gros hamburger et que vous le donniez √† une brebis, elle ne pourra pas cro√ģtre avec cela, parce que, voyez-vous, elle ne - cela n'est pas la nourriture des brebis. Voyez-vous? Et - et si vous faites frire ou √™tes un - appr√™tez un bon steak d'aloyau et que vous le donniez √† la brebis, ce - ce n'est pas √ßa la nourriture des brebis. Elle ne pourra simplement pas le manger, c'est tout, parce que c'est une brebis. Mais les brebis aiment la nourriture des brebis. Eh bien, s'il vous faut donc pa√ģtre le Troupeau de Dieu, ne le paissez pas avec de la th√©ologie humaine, paissez-les avec la Parole. C'est ce qui fait cro√ģtre les brebis. Paissez-les avec la Parole.
E-82 Soyez un berger, un vrai berger: "Pais Mes brebis." L'agneau, évidemment, c'est le petit, tandis que la brebis, c'est l'adulte. Paissez donc le petit et l'adulte, le troupeau de Dieu. Vous voyez? Et nourrissez-les de la Parole! La Parole (voyez-vous?) est la Vérité! Jésus a dit: "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu." Est-ce vrai? Ainsi donc, si les hommes doivent vivre et s'ils sont le troupeau de Dieu, ceci - l'Eglise, alors ils doivent s'engraisser avec la Parole et la Manne de Dieu. Voilà Sa Manne!
E-83 Dans la - la Bible, nous venons de le voir l√† dans les - dans les - dans les Ages de l'Eglise, J√©sus est la Manne cach√©e; Christ est la Manne pour l'Eglise. Qu'est-ce que la manne? Dans l'Ancien Testament, la manne √©tait ce qui tombait fra√ģchement du ciel chaque soir pour soutenir l'Eglise dans son voyage. Est-ce juste? Bon, dans le Nouveau Testament, qu'est-ce que la Manne cach√©e? "Encore un peu de temps et le monde ne Me verra plus (Il est cach√©), mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous, et m√™me en vous jusqu'√† la fin du monde." Et Christ est cette Manne cach√©e qui, chaque jour - chaque jour, vient fra√ģchement du Ciel d'aupr√®s de Dieu.
E-84 Nous n'avons pas √† dire: "Eh bien, il y a deux semaines, j'ai fait une grande exp√©rience avec Dieu." Qu'en est-il de ce moment? Voyez-vous? Chaque jour, ce qui est frais, une nouvelle b√©n√©diction, quelque chose de neuf venant de Dieu, la Manne cach√©e, Christ descendant du Ciel, d'aupr√®s de Dieu. Et nous nous r√©galons de cette Manne qui est Christ, et Il nous soutient dans ce voyage jusqu'√† ce que nous arrivions au - au pays qui se trouve de l'autre c√īt√©.
E-85 Eh bien, c'est ce qu'Il voulait dire par "Pais Mes brebis". Si nous continuons là-dessus, nous ne pourrons jamais aborder les autres questions, car ça, c'est une bonne question pour moi. J'aime cela, quand je parle de Christ comme étant la Manne et la Nourriture des brebis.
E-86 Nourrissez-les de Christ, √† partir de Sa Parole. Voyez-vous? Prenez la Parole de Christ exactement telle qu'Elle est √©crite ici et donnez-La aux brebis. Peu importe ce que quelqu'un d'autre dit: "Oh! ils veulent un hamburger!" Ne croyez pas cela. Voici ce dont ils ont besoin en ce moment. C'est √áa. Voyez-vous? Donnez-leur Ceci! Ceci est la Nourriture des brebis. C'est ce qui les fait cro√ģtre. Le Saint-Esprit, voil√† Sa Parole, Sa commission. La Parole est une Semence. La Semence donne la plante, c'est la plante que nous mangeons. Eh bien, c'est ce qui donne la plante, le Saint-Esprit engraisse l'Eglise. Il nourrit... Il - Il - Il nourrit l'Eglise, le Saint-Esprit, c'est Lui qui le fait et Il se r√©jouit devant Dieu parce que les gens croient Sa Parole et Le laissent oeuvrer en eux, en leur accordant les choses m√™mes que Dieu a promis qu'ils feraient. Et Dieu voit Son Eglise s'√©panouir; les brebis sont donc nourries et le Saint-Esprit est glorifi√©. Voyez-vous? C'est tout. "Pais Mes brebis!" Tr√®s bien.
Maintenant, si ce n'est pas tout, eh bien, faites-le-moi savoir un peu plus tard.
154. Fr√®re Branham, il n'y a pas longtemps, quand je suis pass√©e par la ligne de pri√®re, une personne ointe m'a impos√© les mains, et on a pri√© pour mon mari qui n'est pas sauv√©. J'ai √©t√© secou√©e par la puissance du Seigneur. Est-ce un signe s√Ľr qu'il sera sauv√©?
E-87 Eh bien, un... √áa doit √™tre une dame. Soeur, je ne pourrais pas - je ne pourrais pas croire que c'√©tait un signe s√Ľr qu'il devrait √™tre sauv√©, bien que je croie que si - que Dieu... cela... Je crois s√Ľrement qu'il sera sauv√©; mais dire... "Maintenant, pourriez-vous dire que c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR?" Soyez prudente √† ce sujet, voyez-vous, parce que, voyez-vous, il se pourrait que ce soit le Saint-Esprit qui vous b√©nissait parce que vous avez pris position pour Christ. Voyez-vous?
E-88 Vous êtes venue ici prendre position pour votre mari pécheur comme Christ alla à la croix prendre position pour l'Eglise impie. Voyez-vous? C'est merveilleux, ce que vous avez fait. Mais ce que je pourrais faire... Si vous êtes ici ce matin, vous qui avez posé cette question, ce que je pourrais faire, c'est de croire de tout mon coeur que Dieu le fera (voyez-vous?) - que Dieu le fera car soit Il vous a bénie, soit Il ne vous a pas bénie, c'était quelque chose de spécial que Dieu vous a donné. Et je crois que cela pourrait - pourrait vous faire vous sentir bien parce qu'Il vous a bénie.
E-89 C'est juste comme si vous parliez en langues sans qu'il y ait un interpr√®te dans l'√©glise; eh bien, vous n'√™tes pas cens√© parler dans l'√©glise, √† moins qu'il y ait quelqu'un pour interpr√©ter les langues. Mais si vous parlez en langues, et qu'il n'y ait pas d'interpr√®te... Eh bien, utilisez... vous... O√Ļ que vous soyez en pri√®re, chez vous ou n'importe o√Ļ, parlez alors parce que "celui qui parle en langues s'√©difie lui-m√™me". Cela le console. Voyez-vous? Il se sent bien parce qu'il se tient l√†, priant; et vous savez, premi√®rement, le Saint-Esprit descend sur lui ou sur elle et il commence √† parler en langues. Et son √Ęme se r√©jouissait et √©tait heureuse parce qu'elle - elle a parl√© en langues. Voyez-vous?
E-90 Eh bien, c'√©tait - c'√©tait - ce n'√©tait pas le signe que Dieu allait exaucer votre pri√®re, cependant c'√©tait un signe qui montrait que le Saint-Esprit vous a √©cout√©e. C'est un - c'est... Il vous conna√ģt; Il est avec vous. C'est la m√™me chose que je pourrais appliquer √† ceci, le Saint-Esprit vous a b√©nie.
E-91 Il n'y a pas longtemps, la dernière fois que j'ai parlé en langues, si je peux m'en souvenir, c'était... J'étais... Cela fait trois ou quatre ans. J'étais dans l'Illinois, et Billy est venu me chercher pour - pour aller à un - la ligne de prière, là à Zion City. Et j'avais un fardeau sur mon coeur et, m'étant agenouillé, j'ai commencé à prier. Et comme je priais, je - j'ai entendu Billy venir et frapper à la porte. Puis, j'ai dit: "Billy, je - je ne saurai pas y aller maintenant." Alors il est allé là dehors et s'est assis.
E-92 Et je priais, j'avais un grand fardeau sur mon coeur; je - je ne pouvais pas aller √† l'√©glise dans cet √©tat-l√†. Voyez-vous, d'habitude, Il me donne de temps en temps une vision, me montrant quelque chose qui va arriver, mais cette fois-l√†, Il ne l'avait pas fait. Et je priais tout simplement l√† dans la pi√®ce, puis j'ai entendu quelqu'un parler. J'ai arr√™t√© de prier. J'ai pr√™t√© attention, quelqu'un √©tait √† la porte, il √©tait... Cela ressemblait √† une langue √©trang√®re, √† l'allemand ou au bas allemand ou quelque chose de ce genre, c'√©tait tr√®s rapide et abondant. J'ai de nouveau pr√™t√© attention, puis je me suis dit: "Eh bien, quelqu'un est venu l√† parler √† l'h√ītelier en allemand, il va peut-√™tre lui r√©pondre."
E-93 Puis, ayant cessé de prier, je me suis appuyé comme ceci sur une chaise écoutant, et il a simplement continué de parler. Je me suis dit: "Eh bien, je me demande pourquoi personne ne lui répond." Et j'ai écouté et je me suis dit: "Eh bien, maintenant, n'est-ce pas étrange!"
E-94 Il y avait une lourde √©chelle sur la route et j'ai entendu l√† cet homme crier: "D√©marrez!", vous savez, et "continuez!" Je me suis retourn√© et j'ai regard√© dans cette direction et comme je me retournais, j'ai senti de ma... J'ai fini par me rendre compte que c'√©tait moi qui parlais. C'√©tait moi. Alors je suis rest√© tr√®s tranquille, ne comprenant rien. Je ne contr√īlais pas du tout ce que je disais, je ne savais pas ce que je disais, rien du tout. Seulement, je... Ma bouche bougeait, je parlais une certaine langue, je suis rest√© tr√®s calme. Un instant apr√®s, √ßa s'est arr√™t√©. Et quand √ßa s'est arr√™t√©, oh! la la! j'avais envie de crier; j'√©tais vraiment - vraiment tr√®s heureux. Je ne sais pourquoi, mais tout le fardeau m'avait quitt√©.
E-95 Je suis donc allé à l'église dans cet état, puis j'ai appelé Billy. Et quand je suis arrivé à l'église... A l'époque, M. Baxter dirigeait les réunions. Et il était un - en train de chanter, attendant. Je suis arrivé là avec une demi-heure de retard, et je lui ai dit que j'étais simplement en retard.
Et - et il a remarqué que je pleurais, alors il a demandé: "Qu'y a-t-il?"
E-96 Et j'ai répondu: "Rien!" Puis j'ai continué, et environ dix minutes plus tard, une dame entra par l'arrière de l'auditorium et elle alla se mettre là au fond. Et quand on a vérifié pour savoir qui était cette dame, on a découvert qu'elle venait de Twin Cities (St. Paul et Minneapolis, quelque part, une de ces villes), le... Elle souffrait terriblement de la tuberculose au - l'ambulance n'avait pas osé la prendre, ses poumons étaient en si mauvais état, simplement gélatineux. Et alors quelques frères ont pris une vieille voiture Chevrolet, ils ont démonté le siège-arrière, et à la place ils ont installé, on ne sait trop comment, une couchette ou un lit pour elle, ils l'ont installée dessus et l'ont amenée à la réunion. Elle voulait y venir.
E-97 Les médecins l'avaient abandonnée. Et là sur la route... Ils lui avaient dit qu'à la moindre petite secousse, elle aurait une hémorragie et ce serait tout. Et elle a eu une hémorragie. On l'a fait sortir et on l'a étendue sur l'herbe, et les saints se sont tenus là, priant pour cette dame. Et elle n'était... Chaque fois qu'elle respirait, un gargouillement se produisait, le sang jaillissait comme cela de sa bouche.
E-98 Et soudain, elle fut instantanément guérie! Et elle s'est levée de là d'un bond et a commencé à se réjouir, puis elle est venue à l'église. Et elle était là-derrière, tout au fond, donnant son témoignage.
E-99 J'ai demandé: "Quelle heure était-il?" Et quand elle a donné l'heure, l'heure qu'il était, c'était à la même heure que ce parler sortait de moi. Eh bien, qu'était-ce? C'était le Saint-Esprit qui intercédait pour cette femme là-bas! Comprenez-vous ce que je veux dire?
E-100 Eh bien, la Bible le dit. Des fois, nous murmurons des paroles sans savoir de quoi nous parlons. Mais c'est le Saint-Esprit qui agit, intercédant pour des choses que nous ne comprenons pas. Voyez?
E-101 La dame fut donc instantanément guérie. Depuis lors et pendant longtemps, nous avons eu de ses nouvelles. Elle est en parfait état de santé; elle va très bien.
E-102 Eh bien, vous voyez, Dieu sait o√Ļ se passent ces choses, et Il a une fa√ßon de faire les choses. Il a une fa√ßon particuli√®re de le faire. Nous devons nous soumettre √† ce qu'Il fait. Mais alors - alors ce qui est difficile √† faire quand on y est, c'est de s'en tenir √† la V√©rit√© en se gardant de ce petit fil du fanatisme.
E-103 Eh bien, si vous n'y veillez pas, le diable vous plongera dans un tas de fanatisme et vous g√Ęcherez toute votre exp√©rience et tout. Voyez? Quand vous faites cela, si cependant vous pouvez vous en tenir √† la V√©rit√© immuable, consultant r√©guli√®rement la Bible et vous en tenant √† Elle, en restant doux et humble, Dieu va continuer √† vous conduire au Calvaire, juste ainsi sur la route, si vous restez simplement avec cela.
E-104 Et c'était à peu près comme votre cas, soeur. Dieu vous accordait simplement une bénédiction. Il se peut que cela soit un témoignage clair que vous allez... Mais moi, je ne me confierais pas seulement à cela, voyez-vous, pour dire: "Le Seigneur m'a parlé!" J'ai raconté cette expérience pour que cela puisse vous stimuler à croire toujours. Peu importe ce que Dieu a fait là-bas, qu'Il ait ainsi déversé l'Esprit sur vous, c'était pour un but. Cela aurait pu être autre chose; mais si c'était pour votre mari, il entrera certainement dans le Royaume de Dieu. Je crois cela.
155. Frère Branham, n'est-ce pas Scripturaire que les femmes ne devraient pas parler dans l'église?
E-105 Il a posé deux questions ici, c'est vrai. Cela - cela est vrai. Il n'est pas correct que les femmes soient des ministres et - et qu'elles parlent à l'église. C'est vrai, I Corinthiens chapitre 14.
E-106 Evidemment, toute l'église ici, vous le savez tous; mais il se peut qu'il y ait un étranger ici ce matin, je ne sais pas. Mais il n'est pas correct que - que les femmes soient - soient des - prêchent. Ce - c'est la vérité.
Je vais vous lire cela ici, et vous - vous pourrez le voir. Et ensuite vous - vous le saurez. Je crois que c'est I Corinthiens chapitre 14. Je pense y arriver dans un instant, si je peux trouver... Oui, le voici:
que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler, mais qu'elles soient soumises, comme le dit aussi la loi. (Bien, en ces jours-là, la loi ne permettait pas aux femmes d'être sacrificateurs et tout, voyez?)
Si elles veulent s'instruire sur quelque chose, qu'elles interrogent leur mari à la maison, car il est malséant à une femme de parler dans l'église.
E-107 Maintenant, si vous remarquez ici, Corinthiens... La plupart de ces chrétiens corinthiens et de... En ce jour-là, la grande déesse du monde, c'était Diane, laquelle était une déesse romaine. Et elle était une déesse d'Ephèse. Et elle était adorée partout dans le monde. Et maintenant, ses ministres... Evidemment, étant donné qu'elle était une femme, ses ministres étaient donc des femmes. Et quand elles furent converties au Christianisme par Paul... En ce temps-là, Paul était en prison à Rome, quand il a écrit ces lettres.
E-108 On lui écrivit alors des lettres, vous voyez, quand elles ont commencé à parler en langues et qu'elles ont reçu de grands dons au milieu d'eux, eh bien, ces femmes ont cru qu'elles devaient continuer à exercer leur ministère.
E-109 Bon, si vous remarquez, vous qui lisez la Bible, au verset 36, il dit:
Est-ce de chez vous que la Parole de Dieu est sortie? Et est-ce de vous seuls qu'elle est sortie?
Si quelqu'un croit être prophète ou inspiré, qu'il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur. Et s'il l'ignore, qu'il l'ignore.
E-110 Eh bien, en d'autres termes, que les femmes... Maintenant, si vous considérez l'histoire de l'Eglise par cette lettre, voyez-vous, ces femmes pensaient être... continuer à exercer leur ministère juste comme elles le faisaient - celui de sacrificateur pour la déesse Diane. Dieu n'est pas une femme; Dieu est un Homme. Et il n'y en a vraiment qu'Un et c'est Un Homme. La femme est le sous-produit de l'homme. L'homme n'a pas été créé pour la femme, mais c'est la femme qui a été créée pour l'homme. Voyez-vous? Si seulement vous pouviez ouvrir votre entendement spirituel! Voyez, voyez?
E-111 L'homme - au commencement l'homme vint sur la terre, il √©tait √† la fois m√Ęle et femelle, f√©minin et masculin avant de devenir masculin. Voyez? L'esprit f√©minin, l'esprit inf√©rieur, c'est celui qui est timide. Et puis, il y a aussi le masculin, l'homme. Mais quand Il le cr√©a et le mit dans... diff√©rent pour remplir le monde, Il retira de lui l'esprit f√©minin et une c√īte de son c√īt√© pour en faire une femme.
E-112 Elle ne devait pas diriger. Quand elle se mit à faire cela au début, elle causa la chute de toute l'humanité. Voyez? Oh! et c'était même un... Elle causa la chute; mais Dieu la releva et ramena par la femme la Vie dans le monde, à travers Christ. Mais nulle part on n'a permis à la femme de - d'être ministre dans l'église.
E-113 Dans 2 Timothée, chapitre 3, il est dit: "Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme, mais elle doit demeurer dans le silence." Voyez-vous? Et, ce n'est pas correct que la femme prêche. C'est la vérité.
E-114 Eh bien, je sais que j'ai vu des femmes qui étaient vraiment des prédicateurs - elles étaient aussi capables de prêcher - comme Aimie Mc Phearson et plusieurs de ces femmes. Mais, voyons un instant ce qu'elles sont. Voyez? Ce n'est... Je connais des gens qui sont assis juste dans cette église et qui pourraient parler en langues ce matin. S'il n'y avait pas d'interprète, ils n'oseraient pas le faire. Voyez?
E-115 Vous devez vous rappeler que ces femmes sont nées sous une certaine lignée, du fait que quand elles sont... Votre naissance a beaucoup à voir là-dedans. Votre nom, votre - tout ce qui vous concerne, voyez-vous, fait partie de cela, peu importe ce que c'est.
E-116 Je peux sortir d'ici, ce matin, et appuyer sur la g√Ęchette et tuer un homme, mais je n'oserais pas le faire. Mais c'est s√Ľr que je peux tr√®s bien le faire, voyez-vous. Je pourrais tuer un homme de m√™me que vous, vous pourriez tuer un √©cureuil, mais vous - vous n'√™tes pas cens√© faire cela, voyez? Et c'est la m√™me chose. Vous devez veiller √† ces choses, maintenant que vous ne... C'est le commandement du Seigneur.
E-117 Quand elles √©crivirent et dirent: "Eh bien, le Saint-Esprit nous l'a dit!" Voyez-vous, Paul dit: "Est-ce de chez vous que la Parole de Dieu est sortie? Et, est-ce de vous seuls qu'Elle est sortie? Si quelqu'un d'entre vous tous - si vous avez des proph√®tes, ils reconna√ģtront que ce que je dis est un commandement du Seigneur. Voyez-vous, c'est vrai! Et si quelqu'un montre son - son - il cherche √† contredire cela, s'il veut l'ignorer, qu'il l'ignore." Voyez? Laissez-le simplement tranquille et qu'il aille de l'avant, voyez-vous. Ne contredisez pas cela. Mais rappelez-vous qu'elle n'est pas cens√©e parler dans l'√©glise.
E-118 Par conséquent, c'est là que vous pouvez juger votre pasteur ou qui que ce soit, s'il est spirituel ou pas. Voyez? Lui dit: "Si quelqu'un est inspiré ou prophète, qu'il reconnaisse que ce que je dis est un commandement du Seigneur." Voyez-vous?
E-119 C'est la raison pour laquelle, j'exige aux gens de se faire rebaptiser au Nom de Jésus Christ. Paul le fit et il dit: "Si un ange du ciel venait et prêchait autre chose, qu'il soit anathème." Et c'est ce qui a déjà été aussi enseigné ici. Si quelqu'un vient... Si un ange du ciel venait et disait: "Que les femmes prêchent et qu'elles soient des prédicateurs, ordonnez-les ministres!" la Bible dit: "Qu'il soit anathème!" Ici, c'est un commandement du Seigneur.
156. Est-ce correct pour un chrétien et une chrétienne de s'embrasser (oh!) en se saluant?
E-120 Non, monsieur! Bien s√Ľr que non! Non, monsieur! Fr√®re, n'embrassez qu'une femme, c'est √† dire votre femme, voyez-vous, ou votre - votre enfant, ou... Voyez-vous?
"Est-ce correct pour..." Permettez-moi de voir si j'ai bien compris cela! "Est-ce correct pour un chrétien et une chrétienne de s'embrasser en se saluant?"
E-121 Non, monsieur! Bien s√Ľr que non! Cela... ne vous mettez pas √† faire cela! Oui, monsieur! Non, monsieur! Eloignez-vous des femmes! Fuyez-les! C'est tout √† fait vrai!
E-122 Eh bien, elles sont nos soeurs, mais ne... Eh bien, elles ont compris cela. Cela dans... Cette chose est entr√©e m√™me chez les pentec√ītistes, et on appelle cela "amour libre." Et quand vous faites... avez quelque chose de ce genre, √©loignez-vous-en. C'est vrai!
E-123 Peu m'importe combien vous êtes pur... Vous êtes mon frère et je - je crois que vous êtes - il se pourrait que vous soyez un homme très saint et très pieux. Peu m'importe combien vous êtes saint, vous restez toujours un homme. Et peu m'importe combien elle est sainte, elle reste toujours une femme. Eloignez-vous-en jusqu'à votre mariage. Faites simplement cela!
E-124 Souvenez-vous, le corps... Je vais parler d'une fa√ßon voil√©e maintenant afin que vous qui √™tes plus √Ęg√©s compreniez. Ceci est un groupe mixte, et je suis votre fr√®re, et c'est une question. Voyez?
E-125 Tous les √™tres humains, hommes et femmes ont des types de glandes diff√©rents. La femme a une glande femelle, une glande sexuelle. L'homme a une glande m√Ęle, une glande sexuelle. Et ces glandes se trouvent dans les l√®vres de l'√™tre humain. C'est vrai.
E-126 Et voici une autre chose qui devrait √™tre mentionn√©e: des hommes se donnent un baiser sur la bouche. C'est sale! C'est d√©go√Ľtant! Et qu'est-ce que cela donne? C'est l√† que commence l'homosexualit√©. Tenez-vous-en √©loign√©s! Vous dites...
E-127 Il n'y a pas longtemps, un homme m'a posé une question, disant: "Frère Branham, eh bien, on se saluait par un saint baiser." Ils se baisaient à la nuque, ils se jetaient au cou et ils se baisaient à la nuque. C'était avant que la poignée de main ne soit d'usage. C'est une salutation. C'est ainsi. Ils ne se serraient pas les mains. Ils s'entouraient des bras et se donnaient un baiser à la nuque et nom sur les lèvres, au visage. C'est le début de la perversion. Tenez-vous-en éloignés! Ne faites jamais cela!
E-128 De nos jours, on se serre la main. Si vous voulez... Si vous entourez de vos bras votre frère et que vous lui donniez un baiser sur le cou ou s'il vous donne un baiser sur le cou, c'est tout à fait correct. Mais n'embrassez pas cette femme et ne laissez pas cette femme vous embrasser. Voyez-vous? C'est vrai. Prenez-la par la main et dites: "Un instant, soeur, juste un instant ici. Voyez? Entendons-nous bien sur ceci!" Faites donc cela maintenant.
E-129 Eh bien, qu'est-ce que je vous ai dit il y a un moment, quand nous venions de commencer? Lorsque vous voyez venir un - une voiture sur la chauss√©e √† une vitesse d'environ 145 km √† l'heure, √©cartez-vous de son chemin. C'est vrai! Quand vous voyez la premi√®re distorsion dans quelque chose de ce genre, √©loignez-vous-en, tenez-vous loin de cela! Et seulement... C'est un terrain sur lequel vous ne devriez pas vous retrouver. Satan vous offrira quelque chose qui vous brisera l'√Ęme et vous enverra en enfer. Tenez-vous-en √©loign√©! Fuyez toute esp√®ce de mal. C'est juste!
E-130 Soyez un vrai homme, soyez une vraie femme comme... Je vais relever les femmes pendant un moment. C'est inhabituel, n'est-ce pas? On - on dit: "Oh! c'est la femme qui en était l'auteur! Oh! c'était la faute de la femme. Si elle n'avait pas quitté sa position, eh bien, l'homme n'aurait pas quitté la sienne." C'est vrai. Cela - admettons que c'est vrai. Elle quitte sa position. Un homme ne peut pas être mauvais à moins qu'il y ait une mauvaise femme. Mais rappelez-vous, il ne peut y avoir de mauvaise femme sans mauvais homme. C'est vrai.
E-131 Et vous qui pr√©tendez √™tre un fils de Dieu, o√Ļ est votre principe? Si la femme a quitt√© sa position, n'√™tes-vous pas un fils de Dieu? N'√™tes-vous pas un vase plus √©lev√© et plus fort? Si donc elle est plus faible comme la Bible d√©clare qu'elle est plus faible, alors vous, montrez que vous √™tes un homme de Dieu. Dites-lui par exemple: "Ma soeur, tu es dans l'erreur." C'est vrai. Je l'ai fait et d'autres chr√©tiens l'ont fait. Et vous le ferez toujours tant que vous serez un chr√©tien, et vous montrerez que vous √™tes un fils de Dieu. Vous √™tes - vous avez plus de ma√ģtrise de soi qu'une femme. Si elle est plus faible, reconnaissez-la comme telle. Comprenez ses erreurs et tout, et essayez de la corriger. Dites: "Ma soeur, nous sommes des chr√©tiens, nous ne devrions pas faire cela." Voyez-vous, soyez un vrai homme, soyez un enfant de Dieu, et prenez garde aux femmes.
E-132 C'est cela qui occasionna la grande chute au commencement. C'était Satan avec Eve. C'est ce qui amena toute la chute de la race humaine; c'était par cela.
E-133 Et si vous êtes un fils de Dieu, soyez fort, soyez un vrai homme. Si vous n'êtes pas ainsi, restez à l'autel jusqu'à ce que vous le deveniez. Et fuyez toute espèce de mal. Et ne commencez pas alors à saluer...
E-134 Une fois, quelqu'un m'a dit qu'on avait vu cela à deux ou trois reprises, ici dans mon église, de... Non pas ici à l'église, mais les gens qui viennent à l'église. Et si vous êtes assis ici ce matin, j'aimerais vraiment bien faire pénétrer ceci en vous. Voyez?
E-135 Des dames, des jeunes filles viennent; et ces hommes embrassent ces femmes. Ne faites pas cela! Ne... Eloignez-vous de cela. Souvenez-vous-en; si elle est jeune, célibataire ou quoi que ce soit, un jour, elle sera la femme de quelqu'un d'autre. Et vous ne devez pas faire cela. Restez loin d'elle. Si vous voulez la saluer, soyez alors un fils de Dieu, serrez-lui la main et dites: "Bonjour, ma soeur." Et que cela se termine juste là. Voyez?
E-136 Eloignez-vous de ces choses; c'est sale. Et cela vous causera des ennuis sous peu. Vous... Oh! c'est tout simplement... Le péché est facile et il est si appétissant et si agréable. C'est si facile d'y tomber en plein. La meilleure chose à faire, c'est de se tenir loin de toute espèce de mal. Reculez! Soyez un vrai chrétien!
E-137 Et pour ce qui est d'un homme embrassant un autre, si vous embrassez votre frère sur le cou, si vous voulez le faire, c'est très bien. N'embrassez pas un homme sur les lèvres, sur la bouche ou quelque chose de ce genre, parce que cela - cela n'est pas correct. Voyez? Non, cela - cela montre qu'il y a un petit quelque chose de faux au départ. Voyez? Par conséquent, restez simplement éloigné de cela, fuyez cela. Que cela - cela ne commence pas dans ce tabernacle! Non, certainement que nous ne permettrons pas du tout cela. Voyez?
E-138 Vous - si vous voulez voir votre frère - si vous voulez l'embrasser sur le cou, eh bien, allez-y et faites-le, mais n'embrassez pas les gens sur la bouche, parce que cela n'est pas normal, ce n'est pas correct. Et c'est le début de la perversion. C'est le début de l'homosexualité et tout.
E-139 Et il n'y a que deux choses qui amèneront les gens à faire des choses de ce genre... Si vous commencez... que l'homme... j'ai vu... oh! plusieurs fois parmi les gens, et ils tombent. J'ai vu, dans des églises, le pasteur entrer, étendre les bras, saisir chaque soeur, la serrer dans ses bras, l'embrasser puis la faire asseoir. "Bonjour, ma soeur. Alléluia!" Il étend les bras et en prend une, et l'embrasse, et continue ainsi à travers l'église. Pour moi, ce n'est pas correct.
E-140 Quand j'étais en Finlande, on était tous là... Il se peut que vous connaissiez la chose. Nous y tenions des réunions et j'étais à l'Y.M.C.A. [Association des jeunes gens Chrétiens. -N.D.E.] En Finlande, il n'y avait ni savon ni détergent. Et seulement... J'avais du savon à barbe, et chacun d'entre nous devait se lever pour prendre un petit bain, vous savez, avec ce savon à barbe. Nous n'en avions qu'un seul, nous n'avions donc pas de savon en Finlande. Et les gens ne se lavaient qu'avec une sorte de composition et cela arrachait presque la peau.
E-141 Ainsi donc, vous... On nous a dit qu'on allait nous amener là pour prendre une sauna finlandaise. Nous sommes donc allés à l'Y.M.C.A. Et nous y sommes allés pour prendre une sauna. C'est le bain finlandais, le fameux bain finlandais. J'en avais déjà pris et c'était très agréable. Et je me suis dit: "Eh bien, nous allons... à l'Y.M.C.A. Ce sera donc formidable."
E-142 Mais dès que je me suis mis en route, le Saint-Esprit m'a dit: "Ne fais pas cela." Oh! c'est vraiment bien d'avoir le Saint-Esprit. "Ne fais pas cela."
Eh bien, juste à ce moment-là, je - j'ai dit: "Je ne pense pas que j'ai besoin d'un bain ce matin."
Docteur Manninen et les autres ont dit: "Oh! Frère Branham!", ils ont dit: "Ça par exemple! on y trouve des salles munies de grands miroirs" et, ils ont dit: "C'est beau." J'ai dit: "Ce n'est pas..."
D'habitude, quand il se prend, on jette de l'eau sur des pierres surchauff√©es, et cela vous met tout en sueur, puis ils vous battent avec des feuilles de bouleau comme cela, ensuite - ensuite vous sortez en courant et vous vous plongez dans l'eau froide. Les Finlandais, eux, entrent carr√©ment dans la neige et la glace et des choses de ce genre. Mais, √©videmment, ils en ont l'habitude. Ce sont des hommes grands, gros et solides. Puis ils reviennent et - et entrent de nouveau dans ce bain chaud, puis du chaud au froid, rapidement comme cela. Mais moi, on me laissait l√† o√Ļ il y avait l'air frais, et ensuite je revenais parce qu'il ne m'√©tait pas possible de le faire. Je craignais que cela n'arr√™te le coeur, si je le faisais, en outre, je n'en avais pas l'habitude.
Je - j'appréciais donc beaucoup cela, mais Quelque chose m'a dit de ne pas prendre ce bain. Eh bien, mon frère Howard, frère Baxter et tous ceux qui y vont, les frères ainsi que tous les autres, vous savez, tous parlaient, vous savez, pendant qu'on s'y rendait. Ainsi, je devins un peu peureux, vous savez, parce que le Saint-Esprit avait dit: "Ne le fais pas."
Nous sommes donc allés à l'Y.M.C.A. et tous ces hommes vinrent me saluer. Et, oh! chaque jour, les réunions étaient mentionnées à la - à la une dans les journaux, à la première et à la deuxième pages. Et il y en avait partout.
Je suis entré dans une petite pièce et me suis assis, et ils sont tous entrés dans la pièce pour se déshabiller, et pendant qu'ils étaient là-dedans se dés-... pour se déshabiller, voici qu'il vint une petite fille finlandaise de belle apparence, aux cheveux blonds. Et, ce sont des gens bien; moralement, ils sont purs au possible. La voici venir avec les serviettes de toilette sur l'épaule; elle se dirigeait vers la pièce. J'ai dit: "Hé, hé, hé! Arrêtez! Psss!" J'ai essayé de l'arrêter. Elle s'est retournée, elle a ri; puis elle est entrée. [Espace vide - N.D.E.] "...frictionner les femmes, Frère Branham."
J'ai dit: "Peu m'importe qui ils sont. C'est mal. Ce n'est pas correct."
J'ai dit: "Et la nature elle-même vous l'enseigne."
Il a dit: "Eh bien, Frère Branham, on leur a appris depuis leur enfance à frictionner. C'est comme vos infirmières en Amérique ou quelque chose comme cela; on les a éduquées ainsi."
J'ai dit: "Peu m'importe ce que l'on est, c'est toujours mal. Absolument. Il est question de l'homme et de la femme; et ils doivent être séparés et s'habiller séparément." Amen. Je ne voudrais pas me mettre à en parler, sinon je me retrouverais en train de prêcher cela après un moment, n'est-ce pas? Très bien.
156b. Veuillez expliquer la Foi apostolique.
Voil√† une question. Il y a une, deux, trois questions. La Foi apostolique signifie "la Foi des ap√ītres". La Foi apostolique signifie s'en tenir √† la Bible. Eh bien, qu'est-ce qu'on appelle foi apostolique aujourd'hui, alors que beaucoup d'entre eux ne s'en tiennent pas √† la Bible! Mais apostolique signifie la - la Foi apostolique, la Foi apostolique de la Bible. Tr√®s bien.
156c. ... Et le groupe qui se dit fondamentaliste, ces deux groupes sont-ils sauvés?
Eh bien, je ne sais pas. Voyez, je ne sais comment y répondre. Eh bien, "ces groupes sont-ils sauvés?" Je ne sais pas.
Expliquez la différence entre l'esprit et...
Bon! maintenant, √ßa, c'est une autre question. Eh bien, "ces deux groupes, sont-ils sauv√©s?" Laissez-moi rendre cela un peu plus clair pour vous et dire: "Je ne sais pas. Je ne pourrais le savoir." Maintenant, souvenez-vous-en, voici mon opinion (elle peut √™tre fausse). A mon avis, si un catholique romain ou qui que ce soit, m√©thodiste, presbyt√©rien, membre de l'Eglise de Christ, luth√©rien, o√Ļ qu'il soit, s'il a foi dans le Seigneur J√©sus-Christ et a solennellement confiance en Lui pour son salut, je crois qu'il est sauv√©.
Mais, vous voyez, l'Eglise catholique romaine ne croit pas cela. Eux croient que c'est l'église qui les sauve. Voyez-vous? Leur - leur salut est dans l'église. C'est comme, il n'y a pas longtemps, ici, ce prêtre a indisposé les gens, en disant: "Il n'y a de salut que dans l'Eglise, l'Eglise romaine." Voyez? Eh bien, c'est faux. Le salut vient par Jésus-Christ. C'est vrai. Ce n'est pas par l'église; mais par Christ.
Eh bien, si on est apostolique ou plut√īt si les apostoliques et fondamentalistes se disent donc... Bon, c'est comme, il n'y a pas longtemps, ici, un fondamentaliste est venu me voir et m'a parl√©, disant: "Vous avez plut√īt un penchant calviniste, n'est-ce pas?"
J'ai dit: "Eh bien, tant que Calvin reste dans la Bible, je serai d'accord avec lui."
J'ai dit: "Je vais simplement me référer à la Bible pour voir si Calvin s'en tient à la Bible. Cependant, s'il s'éloigne de la Bible alors je continuerai simplement à croire la Bible."
Il a dit: "Eh bien, dit-il, j'aimerais vous dire quelque chose. Vous avez dit et je vous ai entendu dire qu'une fois que quelqu'un était sauvé, il ne pouvait plus jamais être perdu."
J'ai dit: "C'est exactement ce que l'Ecriture déclare. "Il a la Vie Eternelle et ne vient point en condamnation ou en jugement, mais il est déjà passé de la mort à la vie." J'ai dit: "Ce n'est pas moi qui l'ai dit. C'est Jésus-Christ qui l'a dit."
Il a dit: "Je voudrais alors vous demander quelque chose."
Il a dit: "Croyez-vous que Sa√ľl fut sauv√©?"
J'ai dit: "Le Sa√ľl, le - le roi Sa√ľl?"
Il a dit: "Oui."
E-143 J'ai dit: "Eh bien, certainement."
Il a dit: "Eh bien, rappelez-vous qu'il était un prophète."
E-144 J'ai dit: "C'est exact! La Bible dit qu'il a proph√©tis√© avec les proph√®tes." Il avait un don de proph√©tie. Il n'√©tait pas un proph√®te, mais il avait un don de proph√©tie, parce qu'il √©tait l√† avec les proph√®tes lorsque ceux-ci proph√©tisaient. Mais nous savons qu'en ce temps-l√†, c'est Samuel qui √©tait proph√®te; ainsi Sa√ľl ne proph√©tisait qu'avec les proph√®tes!
Il a dit: "Alors, s'il était un prophète, il était donc sauvé?"
J'ai dit: "Absolument!"
Il a dit: "Alors, j'aimerais vous demander quelque chose."
"J'aimerais vous demander quelque chose", a-t-il dit. Il a dit: "Et vous dites donc que Sa√ľl √©tait sauv√© et il - la Bible dit que le Seigneur s'√©tait retir√© de lui et qu'il √©tait devenu ennemi de Dieu, et il s'√©tait suicid√©, et alors, vous dites qu'il √©tait sauv√©?"
E-145 J'ai dit: "Et vous êtes fondamentaliste?"
J'ai dit: "Frère, vous ne lisez pas correctement la chose; c'est tout. Vous ne lisez pas ce que l'Ecriture dit."
Il a dit: "Eh bien, Sa√ľl ne pouvait pas √™tre sauv√©, √©tant devenu un ennemi de Dieu." J'ai dit: "Sa√ľl √©tait sauv√©." "Oh!" Il a dit...
E-146 J'ai dit: "Il était un prophète, il devait être sauvé. Voyez-vous? Dieu l'a sauvé et Dieu n'est pas un donateur indien comme on le dit. Il ne... Eh bien, si Dieu vous donne le Saint-Esprit tout en sachant qu'Il va vous perdre juste ici même, eh bien, ce serait vraiment absurde de Sa part de vous avoir donné, au préalable, le Saint-Esprit!"
E-147 Vous pourriez imiter le Saint-Esprit et agir comme si vous aviez le Saint-Esprit; mais, si vous aviez le Saint-Esprit, Dieu conna√ģt votre fin d√®s le commencement. C'est vrai! C'est une fa√ßon irresponsable de g√©rer les affaires! Dieu ne g√®re pas les Siennes comme... Il est infini, Il connaissait la fin d√®s le commencement, et Il connaissait tout ce qui serait ici. Chaque fleur, chaque moucheron qui seraient sur la terre, Il connaissait tout √† leur sujet avant le commencement du monde. Ainsi, voyez-vous, pourquoi g√©rerait-Il ainsi Ses affaires? Il ne fait pas cela.
E-148 Si vous remarquez - si vous avez r√©ellement re√ßu le Saint-Esprit, vous √™tes sauv√© √©ternellement. Je peux prouver cela par les Ecritures, et nous l'avons fait √† maintes reprises. Mais, pour gagner le temps et passer √† ces questions, je dirais ceci, voyez, car cet homme a dit: "Eh bien, que diriez-vous alors de Sa√ľl?"
E-149 J'ai dit: "Bien s√Ľr que Sa√ľl √©tait sauv√©."
J'ai dit: "Rappelez-vous que Sa√ľl a r√©trograd√©; je reconnais cela. Il a r√©trograd√© et s'est √©loign√© de Dieu, parce qu'il √©tait cupide. Il aimait l'argent." Il avait emport√© tous ces sacrifices et autres, alors que Samuel, par la Parole de Dieu, lui avait demand√© de tout d√©truire. Mais il avait √©pargn√© m√™me le roi, et il √©pargna un tas de choses qu'il emporta parce que... Voyez? Au lieu d'ob√©ir √† la Parole de Dieu exactement telle qu'Elle est dite, vous y mettez votre propre pens√©e; c'est l√† que vous r√©trogradez.
E-150 C'est ce que je pense des dénominations et de tout le reste; ils rétrogradent parce qu'ils n'obéissent pas à la Parole. Et si vous leur montrez la Parole, ils s'en détournent, disant: "Oh! notre église enseigne ceci." Ce n'est pas correct, c'est ce que Dieu a dit qui importe!
E-151 Et Samuel avait √©t√© charg√© de descendre l√† - ou plut√īt Sa√ľl - pour d√©vouer toute chose par interdit. "Toute chose, tu d√©voueras tout par interdit." Au lieu de faire cela, il √©pargna certaines choses pour les offrir en sacrifice, et il √©pargna la vie du roi, et il fit toute sorte de choses. Et Samuel s'avan√ßa vers lui et lui dit que l'Esprit de Dieu s'√©tait retir√© de lui et - et le reste comme cela.
E-152 Et, Samuel mourut. Et environ deux ans plus tard, eh bien, alors Sa√ľl eut... L'Esprit de Dieu se retira de lui, mais il ne fut pas perdu; bien s√Ľr que non; c'est l'onction qui le quitta. Maintenant remarquez et voyez s'il en √©tait ainsi.
E-153 Sa√ľl s'√©tait tellement √©loign√© de Dieu que quand il alla au combat... Il se mit en route pour le combat. Il s'inqui√©tait au sujet d'aller combattre, et il - il demanda un songe au Seigneur. Le Seigneur ne pouvait pas lui en donner. En ce temps l√†, il n'y avait pas de proph√®tes dans le pays; pas de proph√®tes. C'est Samuel qui √©tait proph√®te. On avait des proph√©tiseurs, mais - ainsi de suite, mais eux - il ne pouvait d'aucune mani√®re obtenir une r√©ponse de la part de Dieu. Il alla m√™me consulter l'Urim Thummim. Il n'y avait pas d'√©clat de lumi√®res sur l'Urim Thummim pour lui r√©pondre. Et que fit-il? Il se glissa dans une caverne o√Ļ se trouvait une magicienne, une diseuse de bonne aventure. Et cette magicienne... Il se d√©guisa en valet de pied et descendit l√†, et il dit: "Pouvez-vous me pr√©dire l'avenir en √©voquant l'esprit de Samuel, le proph√®te?"
Et elle r√©pondit - elle r√©pondit: "Eh bien, maintenant, tu sais ce que Sa√ľl a dit." (Elle parlait √† Sa√ľl, mais elle ne le savait pas.) Elle dit: "Sa√ľl a dit que tous ceux qui √©voqueraient les morts devraient √™tre mis √† mort."
Il dit: "Je te prot√©gerai contre Sa√ľl, mais pr√©dis-moi l'avenir en √©voquant l'esprit de Samuel." La magicienne se mit donc √† faire des enchantements, et la premi√®re chose vous savez, quand elle vit Samuel monter, son esprit venir, appara√ģtre devant eux, elle dit: "Je vois un dieu qui monte de la terre."
E-154 Voilà une des consolations. Regardez le vieux Samuel se tenir là. Il était mort depuis deux ans, mais le voilà se tenant là. Pas seulement... Il se tenait là, dans son manteau de prophète. Non seulement il était encore en vie, mais encore il était toujours un prophète. Alléluia!
Elle dit: "Tu m'as tromp√©e." Elle dit: "Le..." Et Sa√ľl dit: "Samuel, je ne sais que faire; j'irai combattre demain, et l'Esprit s'est retir√© de moi." Il dit: "Je n'arrive m√™me pas √† recevoir un songe de la part du Seigneur. Et l'Urim Thummim ne veut pas me parler. Je suis dans un √©tat affreux."
E-155 Il dit: "Puisque tu es devenu ennemi de Dieu, dit-il, pourquoi as-tu troubl√© mon repos?" Voyez? Samuel dit cela. Il dit: "Pourquoi as-tu troubl√© mon repos, alors que tu es devenu ennemi de Dieu?" Et ensuite, il poursuivit et lui parla, en disant... Mais pourtant, il lui avait annonc√© la Parole de l'Eternel. Et quand il a... Maintenant, rappelez-vous, il √©tait mort depuis deux ans. Voyez? Mais il dit: "J'annoncerai la Parole." Il lui annon√ßa la Parole de l'Eternel, disant: "Demain, tu tomberas dans la bataille, et Jonathan, ton fils, tombera avec toi." Il dit: "Et demain soir, vers cette heure, vous serez avec moi." S'il √©tait perdu, Samuel le proph√®te l'√©tait aussi. Voil√† le fondamentalisme; vous voyez pourquoi cela est ainsi appel√©? Voyez, voyez? Il dit: "Demain soir, vers cette heure, vous serez avec moi." Voyez? Alors, si Sa√ľl √©tait perdu, Samuel l'√©tait aussi, parce qu'ils √©taient tous deux dans un m√™me lieu.
E-156 Non, non, fondamentaliste, vous... Le soi-disant fondamentaliste comme la soi-disant église de Christ, et le soi-disant chrétien, le soi-disant Christianisme... Aujourd'hui, puisque vous êtes Américain, vous prétendez être chrétien puisque vous êtes - vous êtes Américain. Voyez? Ce - c'est le soi-disant Christianisme. Mais, un véritable chrétien, c'est soit un homme né de nouveau de l'Esprit, soit une femme née de nouveau de l'Esprit. C'est vraiment... Les autres imitent mais les véritables chrétiens sont appelés de Dieu.
157. Veuillez expliquer la diff√©rence entre l'esprit et l'√Ęme.
E-157 Eh bien, maintenant, celle-l√† est difficile. Mais vous √™tes pour commencer un √™tre triple, juste comme P√®re, Fils et Saint-Esprit. P√®re, Fils et Saint-Esprit sont trois titres qui se rapportent √† une Personne qui est J√©sus-Christ. Et vous √™tes √Ęme, corps et esprit. Il faut ces trois choses pour former votre √™tre. S'il n'y a que l'une d'elles, vous √™tes incomplet. Il faut les trois choses pour former votre √™tre.
E-158 Comme je l'ai dit l'autre jour: "Voici ma main; voici mon doigt; voici mon nez; voici mes yeux; mais qui est le "moi"? Qui est le "moi" à qui ceci appartient? C'est ce qui est à l'intérieur de moi; c'est la - l'intelligence.
Si ces yeux, si ces mains, si ce corps se trouvaient ici juste comme c'est le cas aujourd'hui, toutefois je - je peux... Mon corps peut √™tre ici, mais "moi", ce que je suis, je peux √™tre parti; ce que - qui que je sois, √† l'int√©rieur, cela est parti. C'est - c'est cette partie - la partie qui est l'esprit. L'√Ęme est la nature de cet esprit qui, lorsque le Saint-Esprit vient sur vous, Il ne fait rien... Vous... Il change ou transforme votre esprit en une √Ęme diff√©rente. Et cette √Ęme est d'une nature diff√©rente de celle qui est dans cet esprit. L'√Ęme est donc la nature de votre esprit.
E-159 Pour commencer, vous √©tiez vicieux, mauvais, haineux, m√©chant et querelleur. Maintenant, vous √™tes tendre, doux, gentil et - et... Voyez-vous la diff√©rence? C'est votre nature. Nous pouvons... J'appellerai cela ainsi. C'est votre √Ęme qui a √©t√© chang√©e. La vieille √Ęme est morte et la nouvelle √Ęme qui est la nouvelle nature est n√©e en vous. Voyez?
E-160 Votre cerveau, ce n'est pas votre intelligence; c'est l'esprit qui est en vous qui est votre intelligence. Voyez-vous? Votre cerveau est un tas de mati√®re et de cellules et ainsi de suite, cela n'a pas d'intelligence en soi. S'il en avait, alors, tant que cela se trouve l√†, que l'on soit mort ou vivant, cela fonctionnerait toujours. Voyez-vous? Mais il ne s'agit pas - il ne s'agit pas de votre cerveau; il s'agit de l'esprit qui est en vous. Et votre √Ęme, c'est la nature de cet esprit. C'est l'√Ęme de l'esprit qui contr√īle - l'esprit qui contr√īle le corps. Voyez-vous? Voil√†! Maintenant, il faut que je me d√©p√™che, parce que nous sommes un peu en retard. Eh bien, je pense que - j'esp√®re que cela s'arrangera.
158. Frère Branham, veuillez expliquer - veuillez préciser si les femmes doivent témoigner ou parler en langues dans l'assemblée.
E-161 Bien, je crois que si une femme est un - un pr√©dicateur dans l'assembl√©e, elle n'est pas cens√©e √™tre pr√©dicateur. Mais si elle a un don de langues et parle dans l'assembl√©e o√Ļ il y a - il y a des proph√®tes et - et o√Ļ les dons sont r√©unis, je crois qu'elle a le droit de faire cela. Parce que nous trouvons que dans la Bible on a eu des proph√©tesses comme Miriam et d'autres, et elles n'√©taient pas - elles n'avaient aucune juridiction... Si j'aborde mon petit sermon, ici, je - je vais aborder cela l√†-dedans. Voyez?
E-162 Mais les femmes, si elles poss√®dent un don... Eh bien, la fa√ßon juste, je crois, quand nous nous rassemblons, assez t√īt... Lorsque notre √©glise sera un petit peu mieux am√©nag√©e ... Et - et √† propos, il y a un nouveau groupe, un nouveau - une autre √©glise va s'unir et...?... venir se joindre √† cette √©glise d√®s que nous aurons de la place ici pour eux et tout. Une autre √©glise viendra s'unir avec cette √©glise-ci, pas une organisation; elle viendra simplement comme un corps, en groupe, √† l'√©glise. Et - et c'est un groupe de gens qui ont des dons.
E-163 Eh bien, lorsqu'on se réunit, ce qu'il y a à faire, c'est que ces gens qui ont des dons doivent à un certain moment se mettre ensemble, et voir ce que l'Esprit leur dit. Et ensuite, cela peut être annoncé à partir de l'estrade. Et les gens... C'est pour l'édification de l'église.
E-164 Maintenant, si vous parlez en langues, vous savez, et que personne n'en donne l'interpr√©tation... Et alors, lorsque vous √™tes dans l'assembl√©e, parfois c'est si irr√©v√©rencieux, vous savez. On trouve parfois... J'√©tais dans mon assembl√©e, faisant l'appel √† l'autel, et quelqu'un s'est lev√© et a troubl√© l'appel √† l'autel par un parler en langues. Eh bien, vous voyez, il se pourrait que la personne ait correctement parl√© en langues; √ßa pourrait √™tre le Saint-Esprit, mais vous voyez, sans que l'on soit enseign√© pour savoir ce qu'il faut faire, comment contr√īler ce...
E-165 J'étais assis juste à l'estrade et j'écoutais un prédicateur prêcher et je l'ai vu aborder un point... Oh! la la! J'avais tellement envie de me lever pour l'aider que je ne savais que faire. Et cela vous est déjà arrivé, cela nous arrive à nous tous. Mais qu'est-ce? C'est irrévérencieux. Asseyez-vous. Soyez respectueux, mon frère.
E-166 J'ai entendu - j'ai entendu fr√®re Neville pr√™cher, et il m'a entendu pr√™cher lorsque nous, sans doute, nous... fr√®re J.T. ici ainsi que tous les autres, ou plut√īt - et tous les autres, l'un peut entendre l'autre pr√™cher, on se dit: "Oh! fr√®re, je crois que je vais me lever pour l'aider." Voyez-vous? Vous sentez simplement l'Esprit se d√©verser sur vous, mais que faire? Tenez-vous tranquille. Voyez-vous? Parce que l'esprit des proph√®tes est soumis au proph√®tes. Voyez-vous? C'est vrai, tenez-vous tranquille. Voyez-vous? Faites cela.
E-167 Cependant je crois que si une femme... La question était de savoir si une femme qui a un don de langues et qui veut parler en langues... Je crois que lorsque le temps arrive, elle a le droit de parler par le don de parler en langues, mais pas de prêcher ou d'user de l'autorité sur l'homme. Lorsqu'elle est prédicateur, bien entendu, elle domine sur l'homme.
159. Frère Branham, j'étais marié à une femme qui était mariée avant. Nous avons divorcé, et depuis, elle s'est remariée deux fois. La Bible déclare que si nous désirons nous marier - si nous désirons nous marier, il faut retourner auprès de... première femme. Maintenant, dois-je retourner auprès de celle qui était mariée avant ou dois-je rester libre?
E-168 Eh bien, maintenant, mon frère, voici la seule manière pour vous de le faire. Eh bien, c'est un grand sujet, et un jour je - je veux que quand - quand l'église sera organisée et mise dans la position dans laquelle elle doit être ou... Je - je dis ceci avec révérence, je... Il y a deux tendances au sujet du mariage et du divorce dans les églises. Les uns soutiennent une tendance, les autres soutiennent une autre. Et à mon avis, avec amour dans mon coeur, devant Dieu et Sa Bible, toutes deux sont dans l'erreur. Voyez-vous? Mais il y a une vérité quelque part.
E-169 Si vous faites attention à ce que Jésus a dit... Eh bien, j'ai ici un frère, mon propre frère de sang, il se prépare à épouser une femme. Et mon frère s'était marié avant et avait eu un enfant avec une bonne femme. Et il est venu me voir pour que je le marie. J'ai dit: "Pas question!"
E-170 Dans Matthieu 5, J√©sus a dit: "Celui qui r√©pudie sa femme et en √©pouse une autre sauf pour cause de fornication (ce qu'elle a d√Ľ faire avant de se marier mais dont elle ne lui avait pas parl√©), l'expose √† devenir adult√®re; celui qui √©pouse une femme r√©pudi√©e vit en adult√®re." Ne faites donc pas cela. Non, vous ne pouvez pas retourner aupr√®s de votre - aupr√®s de votre premi√®re femme si elle s'est remari√©e. Mais si vous - elle a divorc√© d'avec vous et vous a r√©pudi√©...
E-171 Ensuite, vous avez dit: "Suis-je libre?" Permettez-moi de relire cela. "J'étais marié à une femme qui n'avait jamais été mariée avant. Nous avons divorcé et elle s'est remariée deux fois (je pense que cet homme est resté célibataire). La Bible déclare que si nous désirons nous marier, il nous faut retourner auprès de... première."
E-172 Non, monsieur! Consultez les lois dans Lévitiques. Si vous retournez auprès de cette femme, elle est la propriété de quelqu'un d'autre. Vous vous êtes souillé et vous êtes devenu pire que jamais. Non, vous ne devez pas reprendre une femme qui s'est remariée avec quelqu'un d'autre.
E-173 Eh bien, "puis-je retourner aupr√®s de celle qui a √©t√© mari√©e avant ou faudrait-il que je - ou plut√īt faudrait-il que je reste libre?" Vous √™tes libre! Restez libre! Oui, n'y retournez plus. Non, monsieur! Elle est mari√©e √† quelqu'un autre; tenez-vous loin d'elle. C'est vrai! Ne... cela souille...?... Vous comprenez. Si nous avions un peu plus de temps, j'aurais aim√© m'y √©tendre. Mais, juste pour votre question, mon fr√®re, qui que vous soyez. Non, monsieur! Ne retournez pas pour reprendre cette femme alors qu'elle s'est remari√©e deux ou trois fois depuis qu'elle s'√©tait mari√©e avec vous. C'est mal.
E-174 Il n'y a pas longtemps, j'ai marié un couple, ici, qui s'était marié avant, et ils avaient divorcé et s'en étaient allés et - un vieux couple. Oh! c'était frère et soeur Puckett; c'est exactement d'eux qu'il s'agissait. Ils ne pouvaient simplement pas s'entendre et ils avaient de petites prises de bec entre eux. Ils avaient divorcé. La femme a vécu tout aussi fidèle et aussi sincère que possible; et l'homme a vécu de même. Et quelque temps après, ils se sont rendu compte combien stupides ils étaient, et ils sont revenus et ont désiré être mariés. J'ai dit: "Certainement!" Voyez-vous? "C'est très bien, c'est ainsi que vous devez agir." Ainsi, ils... Eh bien, tout ce temps, ils étaient mariés. Ils n'avaient jamais divorcé; il fallait simplement leur donner des documents pour qu'ils vivent ensemble comme mari et femme; c'est tout, parce qu'ils étaient mariés dès le départ.
160. Que signifient les trois lettres sur le crucifix catholique? (voyons). Que signifient les trois lettres sur le crucifix catholique?
E-175 Eh bien, je pense que tous les crucifix sont les mêmes, si je ne suis pas... Je ferais mieux de vérifier cela. Mais il est écrit dessus: I-R-N-I, ce qui signifie: "Jésus de Nazareth, le Roi des Juifs". Voyez-vous? Si c'est de cela qu'il s'agit, je ne savais pas qu'ils avaient une autre chose de spéciale ou autre chose. Mais ces lettres signifient: "Jésus de Nazareth, le Roi de Juifs". I-R-N-I, c'est ce qui est mentionné sur le crucifix. Très bien.
161. Serait-il mal d'affecter les d√ģmes aux fonds pour la construction de l'√©glise?
E-176 Eh bien, maintenant, ici - voici une petite chose d√©licate pour l'√©glise maintenant. Non, en principe, les d√ģmes doivent aller au ministre. C'est vrai! Dans la Bible, dans l'Ancien Testament, on avait une bo√ģte qui √©tait plac√©e √† la porte lorsque le - b√Ętiment. C'est dans cette bo√ģte que les gens mettaient le fond pour la r√©fection... Vous avez lu cela bien des fois dans l'Ancien Testament. On entretenait les b√Ętiments et tout le reste comme cela... C'est de ce fond qu'on se servait pour toutes les r√©fections du b√Ętiment. Mais le dixi√®me de cela √©tait destin√© - le dixi√®me des d√ģmes - toutes les d√ģmes √©taient destin√©es √† leurs sacrificateurs, √† leurs pasteurs. Oui, les d√ģmes ne doivent pas √™tre destin√©es √† autre chose.
E-177 Je sais que les gens prennent leurs d√ģmes pour les donner √† la veuve. Ce n'est pas correct. Si vous avez quelque chose √† donner √† la veuve, donnez-le-lui, mais ne lui donnez pas l'argent de Dieu. Cela ne vous appartient pas, pour commencer. C'est pour Dieu.
E-178 Si vous m'envoyiez au centre commercial pour vous chercher du pain et que vous me donniez vingt-cinq cents pour acheter du pain, et si je rencontrais dans la rue quelqu'un qui en a besoin... quelque chose d'autre, et si je lui donnais les vingt-cinq cents, voyez, c'est votre argent que je lui ai donné. S'il me demandait quelque chose, il recevra ce qui est ici dans cette poche, je lui donnerai mon argent; mais ceci est votre argent. Et le dixième, c'est pour le Seigneur. Et Lévi, le sacrificateur, vivait du dixième.
E-179 Le dixi√®me est cens√© √™tre la d√ģme qui doit √™tre apport√©e √† la maison du tr√©sor et Dieu a promis de b√©nir cela, et c'est une √©preuve. Il a dit: "Si vous ne croyez pas cela, venez m'√©prouver et voyez si Je ne le ferai pas." Voyez-vous? C'est vrai!
E-180 Les d√ģmes sont donn√©es √† l'√©glise pour le pasteur et ainsi de suite comme cela, afin qu'il en vive. Et alors les-les-les fonds pour la construction et tout le reste constituent un fond tout √† fait √† part. Eh bien, ce - c'est scripturaire.
E-181 Une fois, quand nous venions de commencer, je voulais prendre une soir√©e... Il n'y a pas longtemps, avant que je ne quitte le tabernacle, j'ai parl√© ici, juste sur ce genre de sujets, et j'ai pris deux ou trois semaines et je suis all√© en plein dedans, montrant ce qu'√©taient les d√ģmes dans l'√©glise.
162. Frère Branham, est-ce mal d'appartenir à une loge, telle que celle des Francs-maçons, après qu'on est devenu chrétien?
E-182 Non, monsieur! Vous, soyez un chr√©tien o√Ļ que vous soyez. Peu m'importe o√Ļ vous √™tes, vous pouvez toujours rester un chr√©tien.
163. Quel est, √† votre avis, le meilleur moyen pour conna√ģtre la... Seigneur. Quel est - quel est, √† votre avis, le meilleur moyen pour conna√ģtre la volont√© du Seigneur dans des questions importantes?
Eh bien, permettez... Je ne crois pas que je... permettez-moi de voir si je peux en avoir la suite. "Quel est, √† votre avis, le meilleur moyen (je vois, il doit y avoir une virgule l√†, je pense)... Quel est, √† votre avis, le meilleur moyen pour conna√ģtre la volont√© du Seigneur dans des questions importantes?"
E-183 Je vous dis, cher ami, que le meilleur moyen de conna√ģtre la volont√© de Dieu dans des questions importantes, c'est la pri√®re, voyez-vous.
E-184 Maintenant, permettez-moi... Voici une petite chose merveilleuse. Si vous - si - si vous avez une question très importante... Eh bien, voici comment je m'y prends. J'apporte cela devant le Seigneur. Et cela a toujours été ma force; je m'attends au Seigneur et je vois ce qu'Il dit. Et je reste simplement neutre là-dessus, je ne prends pas parti pour dire: "Eh bien, Père céleste, il - il se peut..."
E-185 Eh bien, naturellement, dans mon cas, la plupart du temps, si c'est tr√®s important, j'attends une vision. Mais Dieu ne traite pas avec beaucoup de gens par des visions. Par cons√©quent, je ne vous conseillerais pas d'y aller comme cela. Voyez-vous? Car les uns ont des visions, les autres ont autre chose. L√† o√Ļ vous avez autre chose que je ne pourrais avoir, peut-√™tre - dans votre fa√ßon de servir le Seigneur - j'ai quelque chose que vous, vous ne pourriez avoir. Voyez-vous? Dieu traite avec nous de diff√©rentes mani√®res.
E-186 Et s'il m'√©tait donc possible d'√™tre √† votre place, et si je n'avais pas de visions venant de la Pr√©sence du Seigneur, je m'attendrais au Seigneur et dirais: "Seigneur, montre-moi maintenant la d√©cision √† prendre." Et alors, selon que vous vous sentez conduit √† le faire, attendez ensuite juste un tout petit peu; puis, attendez un peu plus longtemps et voyez dans quelle direction, de quel c√īt√© vous vous penchez, de quelle mani√®re l'Esprit... Dites: "Maintenant, P√®re, Tu sais que dans mon coeur, je n'ai pas de pr√©f√©rence, mais je - j'aimerais savoir ce que Tu veux faire √† ce sujet."
E-187 C'est ainsi que j'agis parfois à propos des réunions. Je me sens comme conduit à aller dans telle direction ou dans telle autre; puis je suis cette direction. C'est ainsi qu'il faut y aller, parce qu'alors c'est dans la prière; vous faites de votre mieux.
E-188 Et je crois ceci, mes amis, tout comme Paul autrefois dans le - dans le Nouveau Testament. Il se trouvait devant deux choix, ne sachant quel chemin suivre. Et il s'est engagé sur une mauvaise voie alors qu'il avait eu un appel pour la Macédoine. Et je crois que si vous prenez une décision pour Dieu et que vous fassiez cela de votre mieux, je crois que Dieu vous ramènera et ne - veillera à ce que vous n'alliez pas dans la mauvaise direction. Je crois que Dieu fera cela.
164. Voyons. Frère Branham, qu'arrivera-t-il à ceux qui sont - sont considérés comme la vierge endormie, lorsqu'ils seront jugés au jugement?
E-189 Eh bien, la vierge endormie, bien entendu, sera sauv√©e. Elle sera sauv√©e au jugement. Elle ne sera jamais l'Epouse, mais elle est constitu√©e d'un groupe de gens sauv√©s, qui viendront en jugement et qui ne feront pas partie de l'Epouse. Cependant, tant que ce sont des vierges, elles le sont devant Dieu. Voyez-vous, elles devront √™tre sauv√©es. Il s√©pare... Elles seront les brebis √† Sa droite. Et les perdus seront des boucs √† Sa gauche au grand jugement du Tr√īne Blanc. Je peux passer beaucoup de temps l√†-dessus, mais je - il se fait un peu tard.
165. Est-il possible qu'une personne remplie du Saint-Esprit soit amenée à de - amenée à de - fasse de petites choses... Soit amenée à faire de petites - petites choses qu'elle n'aimerait pas faire?
E-190 Oh! oui! Oui, monsieur! Oui, une personne remplie du Saint-Esprit... Vous vous trouvez donc dans la condition m√™me o√Ļ vous √™tes - vous √™tes pouss√© √† faire ces choses. Vous vous exposez juste comme une cible. Lorsque vous √™tes l√†, servant le diable, il vous laisse errer dans tous les sens que vous d√©sirez; mais d√®s que vous prenez position pour Christ, vous √™tes alors pass√© de l'autre c√īt√©; il braque directement et de tout c√īt√© chaque arme sur vous. Chaque tentation, tout ce qui peut √™tre jet√© sur vous, vous recevez donc cela. Mais qu'est-ce que vous avez? "Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde." Voyez-vous?
E-191 Eh bien, l√†, vous n'aviez point de combat. Vous fl√Ęniez simplement. Voyez-vous? Mais maintenant, vous √™tes - vous √™tes nettoy√©, vous vous √™tes ras√©, vous vous √™tes peign√© les cheveux, vous avez port√© un uniforme, vous avez tenu une arme √† la main. "Allons!" Voyez-vous? Vous √™tes sur le champ de bataille, pas pour faire parade mais pour combattre, combattre! S√Ľrement, lorsque les tentations surviennent, avec l'esprit - le bouclier de la foi, rev√™tez-vous...?... et avancez. Voyez-vous? C'est vrai. Oh! rev√™tez-vous de toutes les armes de Dieu! Pourquoi vous rev√™tez-vous des armes si vous n'allez pas au combat? Tous les soldats sont align√©s pour combattre, pas pour faire parade, pour sortir et dire: "Je suis un tel. Je suis maintenant un chr√©tien. Voyez qui je suis. Je suis membre de ceci ou de cela. All√©luia! J'ai re√ßu le Saint-Esprit l'autre soir. Certainement, il n'y a plus rien qui m'ennuie." Huh Huh! Oh! fr√®re, je - je crois que vous feriez mieux de retourner et d'essayer √† nouveau. Voyez-vous?
E-192 Oh! je vous assure, aussit√īt que vous dites que vous avez le Saint-Esprit, Satan braque directement sur vous toutes les armes et tire sur vous. Rev√™tez-vous donc de toutes les armes, ensuite prenez le bouclier de la foi, l'√©p√©e de l'Esprit ou la Parole, et prenez le... Rev√™tez-vous de... Mettez pour chaussures √† vos pieds l'Evangile, et prenez cette vieille pi√®ce du milieu, la cuirasse, et tirez la sangle, et serrez un tout petit peu et soyez pr√™t pour cela, car il y a quelque chose en route. Ne vous en faites pas. Oui, monsieur! Vous allez avoir beaucoup d'ennuis. Mais, rappelez-vous, "Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde".
166. Que voulait dire Jésus dans Saint Matthieu 16:9 et 10? Que représentent les douze paniers ainsi que les sept corbeilles? Question pour dimanche matin.
E-193 Voyons - voyons, Matthieu 16:10. Je ne suis pas tr√®s s√Ľr pour l'instant. Permettez que je retrouve l'endroit, Matthieu 16:9 et 10 - 16:9 et 10. Nous y sommes!
Etes-vous encore sans... intelligence et ne vous rappelez-vous plus les cinq pains des cinq mille hommes et combien de paniers vous avez emportés, ni les sept pains des quatre mille hommes et combien de corbeilles vous avez emportées?
(Remarquez maintenant. Commençons juste un tout petit peu avant ceci)
Jésus leur dit: "Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens.
Les disciples raisonnaient en eux-mêmes, et disaient: C'est parce que nous n'avons pas pris de pains.
Jésus... (Remarquez maintenant!)... Jésus, l'ayant su, dit: (Il a saisi leurs pensées, vous voyez?)...
Pourquoi raisonnez-vous en vous-mêmes, gens de peu de foi, sur le fait que vous n'avez pas pris de pains?
Etes-vous encore sans intelligence et ne vous rappelez-vous plus les cinq pains des cinq mille hommes et combien de paniers vous avez emportés?
E-194 En d'autres termes, c'est comme ceci: "Si vous avez vu Dieu pourvoir et op√©rer un miracle, ne peut-Il donc pas op√©rer encore un miracle?" Voyez-vous? Voyez si... En d'autres termes, c'est comme ceci: "S'Il vous a sauv√© de la vie du p√©ch√©, ne peut-Il pas gu√©rir votre corps?" Ne vous rappelez-vous pas, lorsque vous √©tiez p√©cheur, comment Il a √©lev√© votre √Ęme dans la foi pour croire? De m√™me, ne peut-Il pas encore faire quelque chose de glorieux pour vous? Ne peut-Il pas - ne peut-Il pas op√©rer de - miracle ou quelque chose d'autre pour vous? Les cinq paniers... Il dit: "Rappelez-vous..."
E-195 Pareil au... Lorsqu'ils travers√®rent la mer Rouge, Dieu ouvrit la voie comme ceci et fit que la mer Rouge s'ouvrit comme ceci et ils travers√®rent et arriv√®rent juste de l'autre c√īt√©; et aussit√īt qu'ils manqu√®rent l'eau, ils se mirent √† murmurer. Est-ce vrai? Aussit√īt qu'ils n'eurent plus de pains, ils se mirent √† crier: "Nous n'avons pas de pains." Voyez-vous? Il dit: "Ne vous rappelez-vous pas le miracle autrefois √† la mer Rouge? N'√™tes-vous pas descendus..." Lorsqu'ils arriv√®rent - arriv√®rent tous √† un endroit pr√®s de la mer Rouge. "Oh! dirent-ils, nous aurions d√Ľ mourir. Voil√† maintenant, nous avons les Egyptiens √† nos trousses. Voil√†, qu'allons-nous faire?"
E-196 Il dit: "Qui a frappé le pays de fléaux, là-bas? Qui a laissé le soleil continuer à briller à Goshen?" Voyez-vous? Nous devons nous rappeler ces choses, nous rappeler que Dieu est Dieu! Alléluia! Quoi qu'il arrive, Il est toujours Dieu. Il est certainement capable de tout.
167. Veuillez expliquer "le Corps de Christ" dans 1Corinthiens 12:27, et "l'Epouse de Christ" dans Apocalypse 2:9-9. La nouvelle Jérusalem, est-elle spirituelle ici dans Apocalypse - spirituelle ici dans Apocalypse? Ce - ce - est-ce le discernement spirituel de l'Eglise?
E-197 Non! Eh bien, voyons si je peux d'abord trouver cela maintenant, I Corinthiens, rapidement, I Corinthiens chapitre 12. Très bien! verset 27.
Vous êtes le corps de Christ et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.
E-198 Et puis, o√Ļ se trouvait l'autre Ecriture? Apocalypse 2-21:9. Apocalypse, chapitre 21, verset 9. Tr√®s bien, nous y sommes.
Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint - vint et il m'adressa la Parole, en disant: Viens, je te montrerai la - la - je te montrerai l'épouse, la femme de l'Agneau.
E-199 Oui, le Corps de Christ. Voyez, le Corps de Christ a √©t√© bris√© pour nos p√©ch√©s, et par un seul Esprit nous sommes tous baptis√©s dans ce Corps et en devenons membres. Et o√Ļ est-ce que - o√Ļ est-ce que le - le corps... ma femme, d'une mani√®re symbolique... D'o√Ļ venait Eve? Du corps d'Adam. Elle a √©t√© tir√©e de son c√īt√©. Eve a √©t√© tir√©e du cot√© d'Adam. Le Christ... Et elle √©tait une partie de son corps. Il dit: "Elle est chair de ma chair, os de mes os. Je l'appellerai femme." Voyez-vous?
E-200 Eh bien, et le Corps de Christ était tiré du Corps de Jésus, car nous sommes Son esprit, Sa chair et Son os. Voyez-vous? Car nous sommes nés pour former Son Corps. Et puisque ce corps-ci lui appartient, quoiqu'il soit né dans le péché, Il l'a racheté. "Dieu le ressuscitera aux derniers jours, et je vivrai dans ce corps éternellement." Voyez-vous? C'est ça. Très bien.
E-201 Maintenant, voyons, la dernière question ici était: "La nouvelle Jérusalem est-elle spirituelle? Non, non, la nouvelle Jérusalem que Jean a vue descendre du ciel d'auprès de Dieu, ce n'est donc pas le discernement de l'Eglise. Vous voyez? C'est - c'est un - le... La nouvelle Jérusalem que Jean a vue descendre du ciel, préparée comme une... Apocalypse 21 voyez, préparée comme une épouse qui s'est parée pour Son Epoux...
La dernière question maintenant; je pense que c'est tout ce qu'il y a.
168. La Bible dit que tout concourt au bien de ceux qui aiment le Seigneur. Si donc vous aimez Dieu et que vous retourniez dans le monde, Dieu vous laissera-t-Il mourir dans le péché ou vous laissera-t-Il vous réconcilier avec Lui avant de vous reprendre?
E-202 La dame a signé de son nom, je dirais donc que c'était une - une dame, voyez, parce qu'elle a signé de son nom. Oui, ma soeur, si vous êtes née... Eh bien, permettez-moi de prendre celle-ci. Voyez, temporairement et à un degré faible, chacun de nous rétrograde plusieurs fois par jour. Nous savons cela. Nous sommes tous coupables, chacun de nous; nul n'est parfait. Et tant que nous sommes dans ce corps, nous sommes toujours... Peu importe combien les gens essaient de dire: "J'ai été sanctifié; je peux embrasser cette femme ou faire cela." Ils mentent; ils ne le peuvent pas. Eh bien, c'est tout.
E-203 Je ne cherche pas à dire: "Seigneur, permets-moi de voir jusqu'à quel point je peux m'en approcher." C'est: "Seigneur, garde-moi aussi loin que possible." Voyez-vous? Restez simplement aussi loin que... Rappelez-vous que vous êtes toujours un être humain. Voyez-vous?
E-204 Et... Mais maintenant, si vous commettez une erreur et que vous agissiez mal... Volontairement, vous ne... si vous êtes un chrétien, si vous êtes un chrétien né de nouveau, vous ne faites pas exprès en agissant mal. Vos intentions et tout le reste sont justes. Mais si, comme elle l'a dit ici, vous commettez vraiment une erreur et agissez mal, Dieu vous laissera-t-Il continuer simplement ainsi et mourir comme cela et être perdu, ou vous ramènera-t-Il à la réconciliation? Il vous ramènera. C'est juste. Il vous ramènera.
E-205 Et si un - et puis, si vous agissez mal, et que cela ne vous condamne pas et que vous continuiez comme cela, et ainsi de suite, rappelez-vous qu'au départ vous n'étiez pas sauvé. C'est vrai. Vous - vous n'étiez pas - vous n'étiez pas sauvé; vous aviez simplement une foi fabriquée; vous n'étiez pas sauvé. Mais lorsque vous êtes sauvé, vous avez un autre esprit, vous avez une autre nature. Vous êtes une nouvelle créature en Christ, et les choses anciennes sont passées et elles sont mortes et ensevelies dans la mer de l'oubli. Vous voyez?
E-206 Et... mais tant que vous vivez ici dans ce monde-ci, des pièges vous sont tendus partout; mais marchez les yeux fixés sur Christ. Et rappelez-vous, lorsque vous faites une erreur, qu'un vrai chrétien reviendra toujours rapidement pour la réconciliation.
E-207 Regardez, dans l'arche, Dieu a l√Ęch√© le vieux corbeau ou plut√īt No√© a l√Ęch√© le corbeau. Maintenant, qu'√©tait-ce? C'√©tait un corbeau. Oh oui, il reposait l√† sur le m√™me perchoir que la colombe. Tous les deux reposaient sur le m√™me perchoir; mais lorsqu'il l√Ęcha le vieux corbeau, eh bien, le vieux... Je m'imagine que toutes les eaux puaient √† cause des corps gonfl√©s et en d√©composition des milliers de gens, de chevaux et de tous les animaux morts qui flottaient √† la surface des eaux. Le monde entier √©tait d√©truit. Et voil√† qu'elles √©taient l√†, ces vieilles carcasses mortes, flottant √† la surface des eaux et tout le reste comme cela. Et No√© l√Ęcha la colombe, parce qu'il pensait avoir per√ßu le soleil. Et il voulait savoir si oui ou non les eaux avaient baiss√©; ainsi, il l√Ęcha le - le - le corbeau. Et le vieux corbeau s'envola et se posa sur un vieux cadavre. "Oh! la la! C'est vraiment d√©licieux! C'est si bon!" Voyez-vous? En train de manger un cadavre! Pourquoi? C'√©tait sa nature. Il √©tait un corbeau. Peu importe qu'il f√Ľt rest√© avec la colombe, qu'il e√Ľt entendu No√© pr√™cher, qu'il f√Ľt rest√© avec cet oiseau pur, il √©tait au d√©part un corbeau. Aussit√īt qu'il eut l'occasion de montrer ce qu'il √©tait, il le fit.
E-208 Mais alors, lorsqu'il l√Ęcha la colombe, une fois dehors, pouah! elle ne put supporter cela. Elle ne put aller nulle part; elle ne put trouver un endroit o√Ļ poser ses pattes; elle retourna donc dans l'arche. Et il en est ainsi.
E-209 Quelquefois, il se pourrait que vous soyez libéré pour un petit moment, pour voir ce que vous feriez; mais vous allez toujours - si vous avez la nature de la colombe, vous ne pourrez pas manger la nourriture du corbeau. C'est tout. Vous ne digérerez simplement pas cela. C'est tout.
E-210 O√Ļ iriez-vous? Que feriez-vous? Dites-moi ce que vous feriez si vous √©tiez - si vous n'√©tiez pas un chr√©tien! Dites-moi ce que je ferais ce matin si je n'√©tais pas un chr√©tien. Qu'aurais-je pu faire ce matin alors que ma m√®re est alit√©e l√† √† l'h√īpital dans l'√©tat o√Ļ elle est, inconsciente comme elle est, elle est alit√©e l√† et de tout coeur j'ai pu me tenir ici √† la chaire et pr√™cher et continuer tel que je le fais comme si cela ne me pr√©occupait pas? C'est parce que je sais que ma m√®re est sauv√©e. Voyez-vous? Je sais qu'elle est sauv√©e. Je sais en Qui j'ai cru. Je suis persuad√© qu'Il est capable de garder ce que je Lui ai confi√© pour ce jour-l√†.
E-211 Qu'est-ce que maman aurait pu faire maintenant? Eh bien, peut-√™tre que toute sa vie, elle a eu de bonnes intentions, se disant: "Un jour je deviendrai une chr√©tienne." Mais comment le serait-elle devenue en ce moment o√Ļ elle est √©tendue l√† inconsciente? Comment serait-elle devenue une chr√©tienne maintenant? Qu'auraient pu faire ses enfants?
E-212 L'autre jour, lorsque nous l'avons mise - l'avons amenée là pour qu'on lui administre du glucose, là... Tout ce qu'elle a dans son corps, c'est du glucose. Elle ne sait rien avaler; elle est paralysée. Et elle a dit: "Voici tout ce que je désire que tu saches, Billy", elle parlait de moi et de Dolorès qui nous tenions là, de ses enfants et autres, et de quelques-uns de mes frères qui sont alcooliques. Et j'ai dit: "Eh bien, ils t'ont brisé le coeur."
Il a dit - elle a dit: "Mais, Billy, tout cela, c'est pénible pour une mère." Elle a dit: "Mais je suis sauvée." Et elle a dit: "Je suis prête à partir."
E-213 J'ai dit: "Maman, peut-être que tu pouvais nous laisser une maison qui s'étendrait de Jeffersonville à Utica, un palais; peut-être que tu pouvais nous laisser 10 millions de dollars au sujet desquels nous pourrions nous agiter et nous disputer après ton départ (c'est tout ce qui arriverait); mais, maman, tu nous laisses le plus grand trésor que personne ne pouvait laisser, la - l'assurance que nous te verrons à nouveau, dans ce Pays qui est au-delà de la rivière." C'est vrai! Voyez-vous?
E-214 Tu es sauv√©e, et je suis tr√®s heureux de savoir que Christ sauve notre... Mais nous pouvons r√©trograder; nous pouvons mal agir; nous avons tous nos hauts et nos bas; mais d√®s que dans votre √Ęme, vous faites quelque chose, eh bien, s'il y a quelque chose de faux en vous, vous le saurez. Eh bien, c'est √† cet instant l√† qu'il faut s'enfuir; c'est le moment de sauter; d√©barrassez-vous-en.
E-215 Maintenant, supposons que vous alliez là aujourd'hui et - et que quelqu'un s'approche de vous et vous dise: "Hé, on me dit que tu es l'un de ces exaltés." Immédiatement, Satan dit: "Envoie-le promener." Voyez-vous?
E-216 "Quant à être un exalté, je n'en sais rien, je suis un chrétien!" Voyez-vous? Et chaque fois qu'il y a un mal, il faut rendre le bien pour le mal. Et rappelez-vous, prenez juste ceci maintenant, souvenez-vous-en, lorsque vous rendez le bien pour le mal, le mal ne peut tenir devant le bien. Il ne le peut.
E-217 Eh bien, je suis un missionnaire, et j'ai parcouru le monde, j'ai rencontr√© toutes sortes de mauvais esprits, toute sorte de spiritisme et d'isme, et toutes sortes de cultes de d√©mons et, oh! on pourrait tout penser de cela, l√† o√Ļ il y a tout, et j'ai toujours trouv√© que le bien l'emporte toujours sur le mal.
E-218 Ecoutez, peu m'importe combien la nuit est sombre; il se pourrait qu'il fasse tellement noir que vous pourriez toucher cela; vous pourriez lever les mains comme ceci et ne point voir d'ombre du tout. La moindre petite lumière mettrait à nu cette obscurité. Certainement, c'est ainsi que la vie agit en face de la mort. C'est ainsi que le bien agit en face du mal. C'est ainsi que la foi agit en face du doute, elle le dissipe.
E-219 Comment la nuit pourrait-elle subsister l√† alors que le soleil envoie ses rayons - ses b√©n√©dictions? O√Ļ va la nuit? Elle n'existe plus. Qu'est-il arriv√© √† la nuit? O√Ļ est partie l'obscurit√© qui √©tait dans ce tabernacle il y a environ douze heures? O√Ļ est cette obscurit√© qui s'√©tait condens√©e ici √† l'int√©rieur de ces murs? Elle n'est plus. Elle a disparu. Pourquoi? La lumi√®re est entr√©e. Et lorsque la lumi√®re est entr√©e, l'obscurit√© devait s'en aller. Oui, monsieur!
E-220 Prenez les bêtes qui errent la nuit, telles que les cafards, les scarabées, les punaises et autres. Que le soleil se lève ou qu'une lumière jaillisse sur elles, voyez comment elles se réfugient dans l'obscurité. C'est ainsi qu'est l'Evangile. Lorsqu'Il luit, qu'arrive-t-il à ceux qui aiment vous appeler exalté? Qu'arrive-t-il à ceux qui veulent se moquer de vous, quand la Lumière brille? Ils vont se jeter dans l'obscurité de toutes leurs forces parce qu'ils - ils sont les enfants des ténèbres. Mais les enfants du jour marchent dans la Lumière.
E-221 Et puis, nous sommes des enfants de Lumi√®re par la gr√Ęce de Dieu. Ainsi, lorsque les Lumi√®res ont brill√©, nous avons remerci√© Dieu et avons march√© les yeux ouverts, regardant aux choses que l'on ne peut pas voir avec les yeux naturels. Eh bien, la foi est une ferme assurance des choses qu'on esp√®re, une d√©monstration de celles qu'on ne voit pas. Amen! J'aime √ßa.
E-222 J'allais prêcher un petit sermon, mais je n'en ai pas le temps, parce que nous allons devoir prier pour les malades.
E-223 Combien aiment le Seigneur? Amen! Bon, après que nous avons eu ces questions, et il y en a qui sont tranchantes et tout, et peut-être qu'on y a répondu... Peut-être que je ne les ai pas traitées comme il faut, du fait que je n'ai pas eu le temps de consulter les Ecritures. J'aurais noté cela sur une feuille si j'en avais eu le temps. J'espère que tout le monde est satisfait. Dans le cas contraire, eh bien, écrivez-moi encore là-dessus. Veuillez m'accorder du temps pour que j'étudie cela si vous pensez que je n'y ai pas tout à fait répondu.
E-224 Merci d'être restés. Et maintenant, nous allons former la ligne de prière dans un instant. Mais avant que nous fassions cela, changeons maintenant d'atmosphère, en arrêtant de donner des réponses, là l'un répond de telle manière et l'autre croit comme ceci et comme cela. Vous voyez, quand on répond aux questions, quelquefois c'est un peu tranchant; ainsi, adorons simplement le Seigneur et chantons.
Je L'aime, je L'aime Car Il m'aima le premier
Et acquit mon salut
Sur le bois du Calvaire.
Eh bien, je d√©sire que vous serriez la main de celui qui est √† c√īt√© de vous maintenant, pendant que nous chantons encore.
Je L'aime, je L'aime Car Il m'aima le premier
Et acquit mon salut
Sur le bois du Calvaire.
Levons maintenant les mains vers Lui comme ceci, fermons les yeux.
Je (fermons les yeux) L'aime, je L'aime Car Il m'aima le premier
Et acquit mon salut
Sur le bois du Calvaire.
E-225 Notre P√®re c√©leste, nous T'aimons, Seigneur. Et je crois que ce petit groupe t'aime. Nous venons √† la maison du Dieu vivant, √† un petit b√Ętiment; pas le b√Ętiment mais √† Dieu qui vit dans le b√Ętiment. C'est comme ce vieux corps dans lequel moi-m√™me je suis, il doit tomber un de ces jours, mais l'homme qui vit √† l'int√©rieur ne peut pas tomber, parce qu'il est soutenu par la puissance de Dieu.
E-226 Ce vieux b√Ętiment-ci dans lequel nous adorons ce matin, peu importe combien nous l'arrangeons, un jour il s'√©croulera; mais le Dieu Qui vit dans le b√Ętiment est √©ternel. P√®re, nous venons devant Toi maintenant pour Te rendre gr√Ęces et Te louer.
E-227 Et quant à ces questions qui étaient dans les coeurs des gens, nous voyons qu'ils se demandaient s'ils devaient faire ceci ou cela. Et, Père, je crois que dans chaque coeur tendre d'un chrétien, la réponse donnée était telle qu'elle pourrait les aider à saisir ce qu'était la Vérité. Accorde-le, Seigneur. Et si j'ai failli, alors pardonne-moi. Ce n'était pas mon désir de faillir, parce que ceux-ci sont Tes enfants et ce sont eux qui posent ces questions. Et je - je désire leur apporter, Père, tout ce que je connais, comme si Tu te tenais juste ici pour me juger pour ce que j'ai dit.
E-228 Maintenant, Seigneur, nous venons prendre parti pour les malades. Maintenant, nous savons qu'il est dit dans la Bible que nous ne recevrons que ce que nous croyons. Père, nous nous rappelons qu'une fois, lorsque Jésus était ici sur la terre, la femme syrophénicienne est venue vers Lui et a dit: "Seigneur, sois miséricordieux envers ma fille, parce qu'elle est de diverses manières tourmentée par un - un démon."
Et nous entendons ce qu'Il dit: "Il n'est pas bon que je prenne le pain des enfants, pour le donner aux petits chiens."
E-229 Oh! Dieu, apparemment, quel refus cat√©gorique! Et pas seulement cela, mais elle fut appel√©e chienne. Cependant au lieu d'√™tre arrogante √† cause de cela, mais avec beaucoup de douceur et d'humilit√©, elle dit: "C'est vrai, Seigneur!", parce que c'√©tait la v√©rit√©. Elle dit: "C'est vrai, Seigneur, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table du ma√ģtre." Voil√† ce qui r√©gla la question. Elle se contentait simplement de prendre les miettes qui tombaient de la table des enfants. Et, oh Dieu, c'est cela notre attitude en ce moment m√™me. P√®re, nous sommes pr√™ts √† tout ce que Tu veux faire de nous. Nous sommes entre Tes mains.
E-230 Je suis tr√®s heureux de savoir que le Dieu de l'Ancien Testament, Qui montrait des visions et op√©rait des miracles et des prodiges, est encore vivant aujourd'hui. Et le Ciel o√Ļ les gens d√©sirent ardemment aller, un jour, par la gr√Ęce de Dieu, nous y serons aussi parce que le m√™me Dieu se r√©v√®le comme √©tant le m√™me Dieu parmi nous.
E-231 Père, ce matin, il y a parmi nous des malades et des nécessiteux. Ils vont passer dans la ligne de prière. Qu'ils ne viennent pas en disant: "Eh bien, je ne crois pas que Tu puisses me faire du bien. Je - je..." Seigneur, que cela ne soit pas leur attitude, mais qu'ils viennent en se rappelant que Dieu a dit: "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. S'ils imposent les mains aux malades, les malades seront guéris." Tu l'as promis, Tu l'as dit.
E-232 Puissent-ils s'approcher avec une sainte r√©v√©rence, croyant qu'aussit√īt que la pri√®re est dite et que les mains leur sont impos√©es... Puisse alors le Saint-Esprit venir sur eux comme Il vint sur cette pr√©cieuse soeur qui a √©crit la question et qui a dit que le Saint-Esprit a presque secou√© son √™tre mortel par ce merveilleux bapt√™me de Sa pr√©sence.
E-233 Puisse-t-il y avoir - puisse-t-il y avoir les m√™mes effets sur tous ceux qui viendront ce matin, Seigneur. Accorde-le. Qu'ils soient gu√©ris. Qu'ils viennent sachant, sachant sans l'ombre d'un doute que Tu l'as promis et que Tu ne peux mentir, et aussit√īt que la lumi√®re jaillit, l'obscurit√© et le doute se dissipent. Accorde-le, P√®re. Nous Te les confions maintenant alors que nous prions pour eux au Nom de J√©sus. Amen!
E-234 Maintenant ceux qui veulent que l'on prie pour eux de ce c√īt√©-ci d'abord, qu'ils se mettent en ligne le long du b√Ętiment, ici, pendant que Teddy joue pour nous "Le Grand M√©decin est ici maintenant". Approchez, l√†-derri√®re; les autres ici.
Le Grand Médecin... maintenant
E-235 Frère Neville. Continuez simplement à les aligner au fur et à mesure qu'ils viennent. Nous nous tiendrons debout ici. Que toute l'église prie. Et frère Neville et moi, nous serons tous deux ici. Lui oindra d'huile; moi j'imposerai les mains aux malades juste ici devant. Bon, que tout le monde soit en prière maintenant.
E-236 Que faisons-nous maintenant? Nous venons oindre d'huile les malades et prier pour eux. Maintenant, permettez-moi de vous citer les Ecritures. "Quelqu'un parmi vous est-il malade? Qu'il appelle..." [Espace vide sur la bande -N.D.E.]
E-237 Cela est arrivé parfaitement et exactement comme c'était. J'avais eu cela; debout là, je frémissais simplement, en y pensant. Voyez-vous? Peut-... J'ai dit: "Peut-être fallait-il que je leur dise que cela se passerait ainsi." Mais j'ai dit: "Eh bien, que cela arrive simplement."
E-238 Et cela arrive chaque jour. Voyez-vous? Quelque chose va arriver, je laisse tout simplement cela arriver. Dieu sait que c'est la v√©rit√©, voyez-vous? C'est juste quelque chose qui va arriver, qui montre simplement la chose, qui la dit. Quelque chose appara√ģt devant moi et dit: "Prononce juste cette parole comme ceci, et telle chose arrivera ici." Et alors, je dis: "Eh bien, qu'il en soit ainsi." Ensuite j'observe, et voici la chose arriver. Voyez-vous? Oui.
E-239 Eh bien, s'Il peut faire que ce qui est matériel, ce qui n'a pas de vie en soi, se déplace à Sa Parole, puisque nous avons prononcé Celle-ci, à combien plus forte raison le fera-t-Il pour vous qui vous associez avec moi? Vous êtes avec moi, vous, mon frère et ma soeur, qui êtes - qui êtes malades. Et si nous prononçons ces mots: "Que la puissance de Dieu guérisse cette personne", eh bien, cela doit arriver. Eh bien, ce qui est matériel ne peut pas dire: "Non, je doute de cela." La chose ira de l'avant et s'accomplira. Mais vous, vous pouvez dire: "Eh bien, je me le demande"; et la chose n'arrivera pas, vous voyez? Mais si maintenant vous vous avancez simplement et restez simplement dans la ligne, vous disant: "Je vais être guéri", vous devez obtenir cela. Croyez-vous cela? [L'Assemblée dit: "Amen." -N.D.E.]
E-240 Prions tous maintenant. Notre Père céleste, en imposant les mains à cette jeune dame, cette jeune mère qui se tient ici...
E-241 [Espace vide, pendant que frère Branham et frère Neville continuent à prier pour les malades. -N.D.E.]
E-242 Et ainsi, je prie que Tu guérisses ceux sur qui ces mouchoirs seront posés. Exauce leurs requêtes. Au Nom de Jésus-Christ, je le demande. Amen.
E-243 Je vous remercie sinc√®rement d'√™tre rest√©s et d'avoir fid√®lement attendu tout ce temps, et d'avoir ainsi attendu dans l'√©glise, pendant que nous sommes... Mais, je ne connais pas un endroit o√Ļ rester qui soit meilleur que l'√©glise, pas vrai? [L'Assembl√©e r√©pond: "Amen." -N.D.E.] Je ne connais simplement pas un meilleur endroit o√Ļ rester. Et la consolation que nous avons en ceci, c'est que Dieu... Sa pr√©sence maintenant.
E-244 Et simplement nous - pensons un peu combien Il est grand, et ce qu'Il a fait pour nous. Qu'aurions-nous fait sans Lui? Pensons √† la mani√®re dont nous L'avons vu; rien de ce qu'Il nous a d√©j√† dit au travers de... Il m'a donn√© des visions. Et ce matin, je vous am√®ne √† la question suivante: En avez-vous d√©j√† vu une seule qu'Il n'ait accomplie? C'est exactement ce qu'il a dit qu'Il ferait, et exactement au moment pr√©vu. Donc, Il est Dieu. Il est donc notre P√®re. Il nous aime. Et, o√Ļ que se trouve Son ciel, nous savons qu'un jour nous irons s√Ľrement l√†-bas. Nous savons qu'Il est ici maintenant. Nous savons cela.
E-245 Nous - nous regardons aux choses que nous ne voyons pas. Nous avons donc pri√© pour beaucoup d'entre vous et, voyez-vous, comme nous nions simplement tout sympt√īme de tout ce qui est contraire √† cela. Voyez-vous? Tout ce que Dieu a promis, vous voyez, le chr√©tien ne regarde pas... Vous ne voyez pas avec les yeux, de toute fa√ßon. Vous le savez. Vous ne voyez pas avec les yeux. Vous voyez avec le coeur. Voyez-vous? "Voir" signifie "comprendre". Vous comprenez avec le coeur, par cons√©quent nous regardons aux choses que les yeux ne voient pas. Voyez-vous? La confession chr√©tienne, toutes les armes du Christianisme sont fond√©es sur cela. Nous - nous regardons aux choses que nous ne voyons pas, car Abraham appela ces choses qui n'√©taient pas comme si elles √©taient, parce qu'il croyait en Dieu, voyez-vous.
E-246 Bon, qu'allons-nous donc faire? Maintenant que l'on a prié pour vous comme cela, Dieu a donc promis de vous guérir. Et, il se peut que vous n'éprouviez pas de changement dans l'immédiat, mais jamais Il... Ce - ce n'est pas du tout cela. Voyez-vous? Nous croyons à cela, de toute façon.
E-247 Si seulement vous le saviez! Il y a pr√®s de deux heures que je suis mont√© √† la chaire et je ne pensais pas pouvoir atteindre le milieu de la r√©union, ou presque. J'√©tais tr√®s fatigu√© et √©puis√©, et j'avais l'impression que je faisais la grippe; mais je me sens bien maintenant parce que comme je l'ai dit: "Je suis li√© √† Dieu par devoir. Je crois en Dieu." Et j'ai d√Ľ lutter contre cela. Mon √©pouse, l√†, peut vous dire la m√™me chose; en essayant de venir ici, ce matin, j'√©tais enrou√© et tout. J'ai dit: "Comment y parviendrai-je?" Mais, franchement, je me sens merveilleusement bien maintenant. Et je - je crois que je pourrais prendre mon texte, aller de l'avant et pr√™cher et - et je me sens simplement bien.
E-248 Mais c'est parce que, vous voyez, il vous faut regarder aux choses que vous ne voyez pas avec vos yeux. Vous voyez cela avec le coeur. Vous croyez cela et vous rendez témoignage de ces choses que vous ne voyez pas mais que vous croyez, car c'est la foi. "Et la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, la démonstration de celles qu'on ne voit pas."
E-249 Ce matin, j'observais un jeune chrétien qui était assis ici devant moi. Et je connais la décision que cette personne a prise. Et j'apprécie vraiment cela. Je ne dirais pas qui c'était, mais je - j'apprécie la - la décision que ce Chrétien dont je parle a prise sans même tenir compte qu'il pourrait être un associé, un ami, un père ou une mère, peu importe qui c'était, il désire ardemment rester loyal à Christ. Voyez-vous?
E-250 On gagne un bien-aim√© en restant loyal. C'est en restant loyal qu'on gagne les bien-aim√©s. Tenez-vous-en √† vos convictions. Soyez s√Ľr que vous √™tes en ordre avec Dieu et puis restez l√†. Tenez simplement bon. Rien ne vous bougera de l√†, si vous tenez simplement bon.
E-251 Eh bien, nous commettrons tous des erreurs. Souvenez-vous-en simplement. Et lorsque vous vous regardez l'un l'autre, ne regardez pas aux erreurs de l'autre. Voyez-vous, ne faites pas cela, parce que, rappelez-vous, vous commettez aussi des erreurs. Mais regardez à Christ qui conduit cette personne. Et si elle a besoin d'aide, alors priez pour elle. Ce - c'est ainsi que nous nous y prenons, voyez, en priant. Et rappelez-vous, lorsque vous priez pour quelqu'un d'autre alors qu'il se trouve dans une sorte d'impasse, Dieu vous honorera et vous guérira lorsque vous priez pour quelqu'un d'autre. C'est vrai. C'est là-dessus qu'est basé le Christianisme; s'entraider, s'aider mutuellement, être aimable l'un envers l'autre, se comprendre mutuellement. Eh bien, si vous remarquez l'erreur de votre prochain et que vous voyiez en quoi il a mal agi, ne vous comportez pas mal à son égard, mais priez simplement pour lui. Continuez simplement à prier et Dieu comprendra cela. Il rétablira toute chose.
E-252 Eh bien, j'esp√®re - si c'est la volont√© du Seigneur, je pense que Billy a un syst√®me qui consiste √† exp√©dier une carte √† chacun. Et si maman se sent bien cette semaine, autant que nous le sachions, nous ne sommes pas s√Ľrs; mais si maman se sent bien cette semaine et tout, dimanche prochain je - j'aimerais parler sur un - un Message √©vang√©lique si cela arrange notre - notre pr√©cieux pasteur ici. Et nous nous attendons √† ce que vous soyez de retour, si c'est possible; si vous pouvez venir, nous serions heureux de vous avoir.
E-253 L'aimez-vous de tout votre coeur? [L'Assemblée dit: "Amen." -N.D.E.] N'est-Il pas merveilleux? Que ferions-nous sans Lui? Eh bien, que feriez-vous? Pourriez-vous me dire quelque chose qui soit plus grand que cela? Si vous pouvez me montrer quelque chose qui soit plus grand, alors je vais - je vais - je vais vendre tout ce que j'ai et attendre que vous me montriez ce qui serait plus grand que Ceci. Oui, monsieur! La plus grande chose à ma connaissance, c'est de savoir avec assurance que nous sommes sauvés, de savoir que le même Dieu qui a créé les cieux et la terre a accepté de S'humilier et de descendre pour habiter parmi nous et agir en notre faveur.
E-254 Maintenant, voici comment nous savons si oui ou non, nous sommes dans la vérité, vous voyez, c'est par le fait que la chose même qu'Il fit au commencement avec ces chrétiens d'antan (la véritable Eglise), les mêmes actions, comment le Saint-Esprit se mouvait et comment le diable les combattait, et comment ils ont tenu ferme, c'est exactement ce qui se passe maintenant même: les mêmes miracles, les mêmes prodiges, le même Dieu, l'infaillible preuve de Sa Personne.
E-255 Dites-moi en termes scientifiques, dites-moi, scientifiquement parlant, comment quelqu'un pourrait pr√©dire quelque chose qui se produirait des ann√©es ou des moments plus tard, avant que cela n'arrive. Montrez-moi la puissance qui, peu importe o√Ļ la chose arrive, saurait cela d'avance, avant que la chose n'arrive. Dites-moi quel esprit humain pourrait ramener quoi que ce soit que vous voulez, et montrez-moi comment vous pourriez voir quelque chose et pr√©dire cela de sorte que cela s'accomplisse exactement tel que cela - cela devait arriver. Voyez-vous? Il n'y en a pas.
E-256 Ainsi, Il est Dieu. Voyez, Il est Dieu. Et puisqu'Il est Dieu, par Sa gr√Ęce, Il vient et habite parmi nous, et juste comme Il le fit avec les hommes d'autrefois qui ont pr√©dit ces choses, chacune d'elles s'est accomplie juste tel que cela √©tait pr√©dit. Ce m√™me Dieu est maintenant avec nous, pr√©disant et montrant exactement les m√™mes choses qu'Il fit autrefois. Eh bien, nous devrions √™tre si heureux que nous sauterions, disons d'un nuage √† un autre comme cela, nous promenant simplement √† travers l'espace, ou presque, √† cause de ce que nous savons.
E-257 Nous savons que nous sommes passés de la mort à la Vie. Nous savons que nous sommes sauvés. Nous savons que nous sommes des chrétiens. Et nous savons que nous allons au Ciel parce que Dieu en a fait la promesse, et Le voici qui marche simplement avec nous en sorte que nous Le voyons.
E-258 Nous Le voyons. Comment est-ce que je Le vois? Quand je vous vois. Vous Le voyez en moi; je Le vois en vous. Voyez, je vois ce qu'Il fait pour vous. Eh bien, maintenant, je Le vois ici me révéler la Parole. Vous dites: "Comment Le voyez-vous en moi?" Eh bien, regardez, Il est ici me révélant la Parole. Je vois Cela là-bas, Il vous La donne et vous, vous La gardez. Voyez-vous? Et alors vous regardez derrière et vous dites: "Comment a-t-Il... comment cela est-il arrivé?" Ensuite vous revenez et constatez que c'est vrai. Voyez-vous? Vous Le voyez donc en moi; je Le vois en vous.
E-259 Et nous Le voyons dans le lever du soleil. Nous Le voyons dans le coucher du soleil. Nous Le voyons dans les fleurs. Nous Le voyons dans le - Nous Le voyons partout, parce que nous sommes passés des éléments les plus bas de cette nature terrestre aux éléments les plus élevés de la gloire de Dieu, afin que nous contemplions Sa beauté.
E-260 Il y a quelques jours, lorsque j'étais en voyage, là dans - dans - sur l'autoroute de l'Alaska, lorsque j'étais parti pour une partie de chasse, j'étais là me demandant: "Pourquoi? Pourquoi?" J'avais vu combien - combien Dieu est réel. Eh bien, il y a partout des malades, mais toutefois, Dieu le sait.
E-261 Bon, demain, je suis cens√© voyager. Fr√®re Roy l√†-derri√®re et tous les autres, nous sommes cens√©s voyager demain pour le Colorado, pour notre... nous allons chasser chaque automne, l√† o√Ļ nous... Je suis venu pour repartir apr√®s les r√©unions. Je ne peux pas partir √† cause de maman, l'√©tat de maman.
E-262 Maintenant, voyez la bont√© du Saint-Esprit. Il savait cela depuis longtemps. Ainsi, au lieu de me laisser partir, Il a chang√© les choses et m'a donn√© une vision et m'a envoy√© l√†, et m'a offert une de ces parties de chasse que je n'aurais pas eue dans le Colorado, voyez, car ce genre d'animaux n'existe pas dans le Colorado. Il a chang√© les choses et m'a montr√© cela par une vision et a permis que j'aie cela, sachant qu'Il devrait m'√©loigner par ce voyage, l√† dans le Colorado. Vous parlez de la bont√© et de la mis√©ricorde! Pourquoi alors? Eh bien, bien longtemps avant, Il savait que ma m√®re allait souffrir. Il savait que ma m√®re serait √† l'h√īpital. S'Il permet cela, alors Il le fait pour une bonne raison que j'ignore. Mais je sais que "tout concourt au bien de ceux qui aiment le Seigneur".
E-263 Eglise, si on pouvait s'arrêter juste une fois de temps en temps, et observer notre Dieu! Arrêtez-vous simplement et cessez de vous agiter et restez tranquille quelques minutes en présence de Son Esprit, et vous Le verrez simplement en train de Se mouvoir partout; voyez-vous combien Il est bon?
E-264 Eh bien, maman est étendue là, et moi, je m'inquiète à son sujet. Pourquoi ne l'avait-Il pas laissée partir lorsqu'elle a eu une attaque d'apoplexie. Pourquoi n'était-elle simplement pas morte depuis lors? Mais, voyez, Il connaissait cela d'avance, et savait que j'avais promis de... Je partais pour le Colorado et j'avoue que j'aime entrer dans les bois comme cela, Il a juste changé les choses et m'en a donné une meilleure; Il m'a envoyé là-haut et m'a dit ce que j'allais attraper et tout à ce sujet, avant même que je n'y aille. Il m'a dit comment les gens seraient habillés et ce que nous ferions et tout à ce sujet. Ensuite je suis venu et je vous ai tout dit. Ensuite, on y va et on voit cela arriver avec précision et on retourne. Exactement, voyez-vous, Il savait que maman serait là, inconsciente. Il savait qu'elle - elle serait faible en ce moment, et que je ne serais pas en mesure de faire cette autre partie de chasse. Voyez-vous? Nous ne pouvons pas compr... Je n'ai pas compris cela moi-même, à ce moment-là. Mais si vous vous abandonnez à Lui et que vous fassiez attention à Lui, Il conduira simplement toutes choses, d'une manière correcte et exacte. Voyez, Il fait en sorte que tout se déroule bien, petit à petit.
E-265 L'autre jour, je me tenais √† c√īt√© d'un jeune ministre qui avait eu des songes, et il √©tait venu me les rapporter. Lorsque l'interpr√©tation est venue, nous nous tenions l√†, Billy, moi et ce ministre; nous √©tions tous l√†. Voil√†. Eh bien, c'√©tait tout aussi parfait que possible. Et cet homme se tenait l√† avec - avec - avec un respect m√™l√© de crainte, et voyait le Saint-Esprit r√©v√©ler ces choses, et le ramener droit en arri√®re et montrer avec pr√©cision sur la route l'endroit o√Ļ cela √©tait cens√© arriver! Oh! je vous assure, Il est Dieu. Il, Il habite... Il est Dieu.
E-266 Ainsi, beaucoup d'entre vous ont fait des sacrifices. Vous avez abandonn√© vos petits amis ou petites amies; vous avez abandonn√© vos maisons et ainsi de suite, et beaucoup d'entre vous ont d√Ľ quitter des coll√®gues et des amis et tout le reste, ainsi que de vieux amis que vous aviez connus depuis longtemps, afin de marcher dans la voie du Seigneur. Je vous loue pour cela. Je pense que c'est merveilleux d'agir ainsi. Maintenant, puisque vous avez vu la Lumi√®re de l'Evangile, et c'est la V√©rit√©, vous √™tes - vous marcherez dans cette Lumi√®re. Et quoique vous fassiez, mes enfants, peu importe ce que vous faites, o√Ļ que vous alliez, √©vitez toute esp√®ce de mal, et suivez Christ. Tant que vous vivez, restez simplement sur ce chemin. Ne bougez pas de l√†, vous serez certainement bien r√©compens√©s. Il s'agit de la Vie Eternelle.
E-267 Et je vois maman quand - n'importe quand elle... dans peu de temps, elle peut reprendre connaissance. Je dis: "Maman, maman, est-ce que tu m'entends?" Parfois elle est étendue là, elle n'entend pas. Puis, un moment après, elle fait: "Hmm", bougeant la tête comme cela. Je dis: "Est-ce que tu...." J'ai dit l'autre soir, j'ai dit: "Maman, est-ce que tu me reconnais?" Elle ne me reconnaissait pas. J'ai dit: "Est-ce que tu reconnais celui qui se tient ici?" Non, elle ne le reconnaissait pas. J'ai dit: "Maman, est-ce que tu connais Jésus?" Et elle... Oh! la la! elle pouvait oublier ses propres enfants, mais elle ne pouvait pas oublier Jésus. C'est ça. Oh! frère!
E-268 Vous ne savez pas ce que cela signifie √† moins que cela arrive dans votre propre famille, jusqu'√† ce point, voyez-vous. Le conna√ģtre, c'est la Vie. Le conna√ģtre, c'est la satisfaction de savoir que lorsque cette vie est finie, nous avons une Maison au-del√† des cieux, l√†-haut. Qu'est-ce? Je n'en sais rien. Je ne saurai simplement pas vous dire comment cela sera, car je n'en sais rien, moi-m√™me. Mais je sais qu'un jour, par la gr√Ęce de Dieu, nous irons l√†.
E-269 Priez pour moi cette semaine. J'en ai besoin. Et maintenant priez pour moi; je prierai pour vous. Si le Seigneur le veut, selon Sa volonté, je vous verrai dimanche prochain. Et souvenez-vous de la réunion de ce soir. C'est possible que si je ne monte pas la garde ce soir ou quoi que ce soit d'autre, pour être là avec maman, je serai probablement encore avec vous ce soir.
E-270 Et maintenant, notre frère Neville, notre précieux pasteur, approchez-vous ici. Et combien réellement je... Il n'y a pas d'étrangers ici, si ce n'est les gens d'ici, vous savez. Tous, nous sommes juste ce que nous appelons des gens d'ici. J'apprécie la prise de position de frère Neville en faveur de la Vérité de l'Evangile. J'apprécie sa loyauté et sa sincérité envers les gens. Et l'autre jour, pendant qu'il parlait, je n'avais jamais remarqué cela, mais pendant qu'il était sous l'inspiration, donnant la prophétie, il m'a appelé prophète, sous l'inspiration. Ce n'était pas lui qui m'appelait ainsi, c'était le Saint-Esprit. Cela m'a donc donné courage et foi pour continuer la marche, dans les profondeurs les plus profondes et dans les hauteurs les plus élevées avec Dieu. Je vous apprécie, Frère Neville. Que Dieu vous bénisse à jamais! Et jusqu'à ce que je vous voie de nouveau, que Dieu soit avec vous.

En haut