ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication LE TÉMOIGNAGE D'UN VRAI TÉMOIN / 61-1105 / Jeffersonville, Indiana, USA // SHP 2 hours and 2 minutes PDF

LE TÉMOIGNAGE D'UN VRAI TÉMOIN

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Merci, Frère Neville. Que le Seigneur vous bénisse. Bonjour, mes amis. C'est un privilège d'être de retour ici ce matin, dans la maison du Seigneur, et de raconter de nouveau la vieille, vieille histoire que nous avons racontée pendant toutes ces années à beaucoup de gens, histoire qui relate comment la grâce de Dieu nous a été manifestée à travers Jésus-Christ.
E-2 Ainsi donc, je suis heureux aujourd'hui de savoir que nous partageons cette grâce, dans le monde entier, avec des gens de partout, et de savoir que Dieu a Ses enfants partout. Peut-être que parfois nous ne voyons pas exactement cela en chacun de nous, comme nous le voudrions ou le devrions. Mais, généralement, c'est dans les difficultés que l'on montre ses vraies couleurs.
E-3 Et cela est l'une de mes pensées ce matin, je ne saurais vous exprimer ma reconnaissance et ma gratitude pour ce que vous avez fait pour nous, en tant que famille, lorsque nous étions dans le chagrin et dans le besoin. Seule l'éternité pourra... que je pourrai vous expliquer ce que votre précieuse et loyale amitié a représenté pour nous en ce temps où le malheur nous a frappés, avec le décès, le retour de maman à la Maison. Je n'avais jamais compris comme maintenant ce que cela représente, lorsque quelqu'un vient vous rendre visite quand vous êtes malade.
E-4 Souvent, je me suis buté à ces problèmes, me retrouvant avec tellement de visites à effectuer que je n'arrivais pas à les faire, et je les confiais à d'autres prédicateurs pour qu'ils m'aident à m'en tirer. Et alors, je me suis rendu compte que cela décevait un peu; car, il se peut qu'on ait peut-être invité aussi cet autre prédicateur, mais c'est moi qui étais invité. Et cela me donne simplement envie d'avoir une certaine super force pour effectuer toutes ces visites.
E-5 Car, je sais que, lorsque je faisais venir différentes personnes, oh, chacune arrivait exactement à l'heure; et, oh, ce que cela représentait pour moi de les voir arriver! Et vous qui avez veillé maman, sœur Wilson ici présente, frère Fred Sothmann et sa femme et oh! beaucoup d'entre vous, et beaucoup de gens ont offert leurs services, à tel point qu'il ne nous était pas nécessaire de les accepter, mais vous avez offert vos services; vous étiez si nombreux qu'en vous relayant chaque laps de temps, il y aurait toujours eu quelqu'un auprès d'elle. Vous avez été si gentils.
E-6 Et quand nous avons été... nous l'avons déposée à la chambre mortuaire, oh, vous êtes venus nous voir, et vous nous avez serré la main, et vous nous avez entourés de vos bras, vous nous avez témoigné votre compassion. Je ne m'étais jamais rendu compte que cela représentait beaucoup jusqu'au moment où cela est arrivé. Des fleurs, des bouquets et des paniers venant de partout, au point qu'on ne pouvait même pas les déposer dans la chambre mortuaire; on a dû les déposer dans les chambres de derrière. Que cela... je n'avais jamais pensé, avant ce moment-là, qu'envoyer simplement un bouquet de fleurs représentait beaucoup.
E-7 Et beaucoup parmi vous ont, de différents endroits, envoyé des cartes de condoléances pour nous présenter... des cartes de condoléances pour exprimer leur compassion, avec un peu d'argent pour aider à faire face aux frais et tout. Je ne m'étais jamais rendu compte avant que cela m'arrive, qu'un petit don à quelqu'un ou un petit geste comme cela représentait beaucoup. Que Dieu vous bénisse très richement.
E-8 Je suis très heureux de savoir que je fais partie d'un peuple qui a ce genre d'esprit. Je suis très heureux de savoir que je suis votre frère. Et j'espère que je n'aurai jamais à vous rendre cela de la même manière, mais plutôt d'une autre manière.
E-9 Pendant que j'étais à la chambre mortuaire aux côtés de maman, beaucoup de gens venaient. Et certains à les voir... peut-être, peut-être quelqu'un de mon âge, il me prenait par la main en disant: "Billy, ça fait longtemps." Je le regardais, je ne pouvais pas me souvenir de lui, il avait tellement changé! "Tu avais prêché aux funérailles de mon enfant." "Tu avais prêché aux funérailles de ma mère. Tu étais venu me voir par une nuit froide et sombre!" Et tout comme cela.
E-10 Cela illustre bien la Parole du psalmiste, je pense, qui dit: "C'est comme du pain sur l'eau, cela vous retournera."
E-11 Et si j'avais... si j'étais assez éloquent, si j'avais l'expression facile, je dirais exactement à chacun de vous ce que je pense. Mais je ne le peux pas, parce que je ne sais même pas comment l'exprimer. Mais je le dis de cette façon pour que chacun de vous comprenne ce que je veux dire. Je vous remercie du fond du coeur.
E-12 Oh, comme cela accomplit l'Ecriture qui dit: "Portez les fardeaux les uns des autres et vous accomplirez ainsi la Loi de Christ." Cela a été un...
E-13 Son départ a été quelque chose d'étrange pour moi. Et je n'ai pas bien compris pourquoi le Saint-Esprit ne m'a pas prévenu, comme je l'ai dit la dernière fois que je me tenais ici à la chaire, ce matin-là. On m'avait dit qu'elle se mourait en ce moment-là, à l'hôpital. Je n'ai pas accepté cela parce que Dieu ne m'avait pas dit qu'elle allait mourir. Maintenant, bien sûr, nous comprenons qu'il y a beaucoup de choses qu'Il fait - qu'Il peut faire, et qu'Il fait effectivement, sans qu'Il soit obligé de nous en dire quoi que ce soit. Il nous dit simplement... Et je sais cependant une chose: c'est qu'Il fait tout concourir pour le bien.
E-14 Et, ce matin, pendant que j'étais au lit et que je pensais à cela... Le premier qui est parti dans notre famille, c'est mon frère Edward. Et j'étais à l'Ouest, je travaillais dans un ranch lorsqu'il est mort. Je n'étais pas à la maison, mais je l'ai vu, bien que j'étais encore un pécheur, je l'ai vu en vision avant qu'il ne parte.
E-15 Le suivant, c'est Charles. J'étais... Il est mort inopinément. Il était... Je prêchais par ici dans la petite église pentecôtiste des gens de couleur, ce soir-là, lorsque Charles a été tué sur l'autoroute par une voiture.
E-16 Et puis, c'était papa, il est mort d'une crise cardiaque, il est mort dans mes bras. J'ai confié son âme à Dieu; il est mort de façon inopinée.
E-17 Après lui, c'était Howard. J'étais dans l'Ouest, en vacances, à la rivière No Return. Des avions ont survolé le lieu, en larguant de petits messages annonçant qu'il était parti. Mais moi, bien sûr, je l'avais vu partir, des années, deux ou trois ans avant qu'il ne parte. Nous savions qu'il allait partir.
E-18 Mais maman est la seule qui a traîné. Et j'ai pensé que c'est peut-être pour cela que Dieu ne me L'a pas dit. Eux tous sont partis de façon inopinée, eh bien! Il... Eux tous sont partis de façon inopinée, excepté maman. Elle a persisté environ six semaines, exactement six semaines.
E-19 Mais voici ce que je peux dire pour exprimer la chose. Mon désir était de me tenir auprès de maman et de confier son âme à Dieu au moment de son départ. Quelque chose d'étrange m'a poussé à partir à l'hôpital ce matin-là, ma femme et moi. Et elle était très faible. Et la dernière chose que je puis me rappeler qu'elle a faite, quand je pouvais lui dire... Elle n'arrivait plus à parler. "Maman, si tu aimes toujours Christ, et s'Il représente tout pour toi, hoche la tête." Et elle a hoché la tête, et les larmes ont coulé sur son visage. Il représentait toujours tout, tout au bout du chemin. Je lui ai tapoté la joue et je lui ai tourné le visage avec mes mains, et je lui ai dit: "Maman, tu es une vraie combattante. Je suis fière de toi."
E-20 Et j'ai pensé: "Je me demande ce que Satan a pu dire, comme il l'a fait du temps de Job." Vous savez, Dieu ne peut pas nous ôter la vie. C'est Satan qui doit le faire. Nous sommes tout simplement livrés à Satan.
E-21 Et Satan, sachant que - sachant que l'heure de maman était venue (il savait qu'elle allait partir), il a dit à Dieu: "Tu sais, elle a un fils prédicateur, et des enfants qui professent être chrétiens. Laisse-moi la torturer un peu, je les amènerai tous à Te renier."
E-22 Non, par la grâce de Dieu. Et la dernière chose qu'elle a approuvée de la tête, alors qu'elle s'en allait, c'est le fait que Christ représentait toujours tout pour elle.
E-23 En rentrant à la maison, j'ai pensé: "Eh bien, n'est-ce pas..." Je suis rentré, je me suis tenu là dans la pièce. J'ai pris une Bible, une nouvelle Bible. Et j'ai dit: "Seigneur, Tu es Dieu. Je ne... Tu n'es pas obligé de me dire ce que Tu fais. Mais je me suis demandé simplement si Tu as caché... la raison pour laquelle tu as fais cela, en la retirant, était-ce pour ne pas briser mon cœur? Si c'est pour cela, voudrais-Tu me consoler par Ta Parole?"
E-24 Et je L'ai prise, vous savez comment on prend une Bible et qu'on L'ouvre comme cela. Je L'ai simplement saisie de mes doigts et je L'ai ouverte. Matthieu 9, de très gros caractères rouges remarquables : "Elle n'est pas morte, elle dort." Voyez-vous, et c'est la première chose qui m'a sauté aux yeux dans l'Ecriture lorsque j'ai baissé le regard.
E-25 Cela... évidemment, je ne me sers pas de la Bible comme d'un oui-ja [Une tablette magique portant des lettres, des symboles et une planchette que l'on pointe vers ces symboles pour décoder un message. - N.D.T.], vous savez. Nous ne faisons absolument pas cela. Mais j'étais si déchiré à ce moment-là que je crois que c'est Dieu qui m'a fait voir cela, car la suite a prouvé que c'est vrai.
E-26 Cette nuit-là, bien sûr, était une nuit agitée. Et le lendemain matin, j'étais à... Je me suis levé. Je pense que c'était vers huit heures, en chambre, huit heures ou peut-être un peu plus tard. J'ai commencé à voir des enfants entrer, on amenait des enfants estropiés de partout. On dirait que ces enfants constituaient une foule qui occupait un espace d'une largeur d'un pâté de maisons et d'une longueur de deux pâtés de maisons, rien que des enfants estropiés. Les gens étaient assis du côté droit et du côté gauche, d'un bout à l'autre, on dirait que cela était haut. Et c'était une sorte de stade, cela descendait et cela remontait à nouveau au fond, pour permettre aux gens qui étaient au fond de voir; ils pouvaient voir cela droit devant eux. Pendant que... Je me tenais là, en complet bleu. Je me suis dit: "Eh bien, c'est étrange. Je - je sais que je suis debout en chambre, dans la maison, mais me voici en complet bleu."
E-27 Et je conduisais le cantique: "Amenez-les, amenez-les", faisant chanter les deux côtés "Amenez les petits enfants à Jésus, en les tirant du monde du péché."
E-28 Et voilà qu'une femme renommée est entrée au stade par derrière. D'une façon ou d'une autre, je savais qu'elle arriverait. Et elle s'avançait à travers l'auditoire.
E-29 Et j'ai simplement continué à conduire les cantiques ; on chantait "Amenez-les!" Je disais: "Que ce côté-ci chante 'Amenez-les', que cet autre côté chante 'Amenez-les', comme cela, 'Amenez les perdus à Jésus'."
E-30 Et j'allais prier pour tous ces petits enfants affligés et malades.
E-31 Alors cette dame est arrivée et s'est dirigée vers la tribune sur... comme dans un théâtre, là où les célébrités s'assoient, ou une tribune réservée au président. Ou, vous savez ce que je veux dire, à ce genre de place, à ma gauche.
E-32 La dame venait d'entrer. Elle s'est retournée vers les autres personnes qui étaient là, et elle a incliné la tête. J'ai remarqué qu'elle était habillée à l'ancienne mode. Et la dame s'est tournée pour me saluer en s'inclinant, juste avant... Et je suis alors monté à la chaire pour prêcher. Et pendant qu'elle avait la tête inclinée, je me suis tourné, comme ceci, vers elle.
E-33 Et lorsque j'ai relevé la tête et qu'elle a aussi relevé la sienne, me regardant en face, c'était maman. Elle m'a regardé et a souri. Elle était jeune, très jeune. Et une forte Voix de tonnerre a secoué l'endroit, et des Paroles se sont fait entendre en ces termes: "Ne t'inquiète pas pour elle, elle est comme elle était en 1906."
E-34 Et lorsque je suis sortie de la vision, j'ai cherché à savoir ce que représentait l'année 1906. C'était l'année où elle était devenue l'épouse de mon père. Et maintenant, je - je sais aussi qu'elle fait partie d'une Épouse, l'Épouse de Jésus-Christ.
E-35 Maman me manquera toujours. Elle était gentille et précieuse pour nous tous. Je me rappelle ses vieilles mains tremblant de paralysie, lorsque Doloris devait lui tenir le bras fixe ici même, pour lui servir la communion. C'est la dernière fois qu'elle était au Tabernacle, mis à part le moment où on a prêché à ses funérailles.
E-36 Une chose que j'aimerais dire; c'est qu'au moment même où maman s'en allait, chose étrange, imprévisible, nous ne savions pas qu'elle s'en allait en ce moment-là. Mais frère Neville est entré. Ma femme a dit: "Si jamais il y a eu un moment où j'ai été contente de voir frère Neville, c'était bien cette fois-là." Elle a dit: "Je ne sais pas pourquoi, mais il y avait simplement quelque chose qui..." Oh, comme Dieu fait ces choses! Frère Higginbotham était là aussi, celui qui vient de donner un message il y a juste quelques instants ; il s'est avancé... il était resté à la porte du hall. Et frère Neville est entré. Et j'ai rassemblé les enfants autour du lit et j'ai dit: "Maintenant, tenons-nous tous autour et... que frère Neville...
E-37 Maman aimait toujours entendre frère Neville prier. Elle aimait vraiment l'entendre. Elle disait: "Il parle avec sincérité comme s'il causait avec Dieu."
E-38 Le dernier qu'elle a entendu de ses oreilles, c'est frère Neville qui se tenait là, en train de prier. Et j'avais une main sur la tête de maman, et l'autre sur sa main pendant que Neville priait. Et pendant que Neville priait, Dieu l'a rappelée. Et j'ai senti cette petite contraction bizarre et j'ai regardé tout autour. Elle avait tourné son visage et me regardait, alors j'ai su qu'elle s'en allait. Alors j'ai dit: "Dieu Tout-Puissant, je Te confie son âme maintenant." Et elle... Il y a eu comme un vent qui a traversé la pièce, et elle est allée à la rencontre de Dieu. Ainsi, un jour glorieux, de l'autre côté, je la reverrai, une jeune femme.
E-39 Bien sûr, nous la connaissons maintenant comme une vieille maman amortie, chancelante. Lorsqu'elle a eu ses enfants, dix au total, ce n'était pas dans le s conditions que nous connaissons aujourd'hui. Nous ne menions pas une vie moderne, et nous n'en avions pas de moyens financiers. Maman pouvait accoucher, disons le matin, et l'après-midi déjà, elle faisait sa lessive. Et cela l'a simplement épuisée.
E-40 Mais dans ce Royaume de l'au-delà, elle ne sera plus une vieille mère tremblant de paralysie, mais une belle jeune femme.
E-41 Et je pensais à la consolation que Dieu m'a apportée, en me laissant arriver jusqu'à ce moment-là, pour me dire ensuite pourquoi, juste après que tout était donc fini; et alors Il m'a donné ces paroles réconfortantes, par une vision où j'ai vu ma mère.
E-42 Ainsi donc, mes amis, l'Evangile pour lequel j'ai pris position, j'ai bien observé Cela à l'heure de la mort. J'ai vu Cela dans le cas de ma mère, j'ai vu Cela dans le cas de ma femme. Je L'ai vu dans le cas de mes frères. Je - Je sais ce que Cela représente lorsqu'on arrive au bout du chemin en ayant une expérience avec Dieu. Cela représente quelque chose! Aussi je suis maintenant déterminé, à aller avec la grâce de Dieu, dans chaque coin du monde où Il m'enverra, vers chaque créature que je peux atteindre, pour prêcher cet Evangile, parce que c'est la Puissance de Dieu pour le Salut.
E-43 Nous savons que lorsque cette vie sera terminée, nous aurons une Vie de l'autre côté, là où nous redeviendrons jeunes et vivrons dans Sa Présence et Sa félicité, aux siècles des siècles. J'espère que chaque précieuse mère ici présente, chaque fille, chaque fils et chaque père, mourra dans le Seigneur. "Oui, dit l'Esprit, car ils se reposent de leurs travaux, et leurs oeuvres les suivent." Un jour radieux, nous irons les retrouver. Oui.
E-44 S'il n'en est pas ainsi, pourquoi alors nous tiendrons-nous ici ce matin à prêcher en vain? Mais, mes amis, notre religion n'est pas vaine. Elle est la Puissance de Dieu testée jusqu'au bout par l'épreuve décisive de la mort. Que ce soit par les souffrances, que cela vienne de n'importe manière, qu'est-ce que ça change? Nous allons à la rencontre de Dieu.
E-45 Eh bien, j'aurais voulu qu'on ait des sièges pour tout le monde. Je voudrais faire une annonce. Je crois qu'il y aura la Communion ce soir, n'est-ce pas, Frère Neville? [Frère Neville dit: "Oui, c'est ça." - N.D.E.] Ce soir, il y a la Communion. Et tout celui qui...
E-46 Je pensais justement à quelque chose au sujet de la Communion. Il y a eu, l'autre jour, quelqu'un qui allait à une église, et qui a dû faire venir un taxi pour le prendre et l'amener à l'église. Cet homme est très pauvre. Et il est allé prendre la Communion, et son voisin, c'est plutôt un... Oh! il est plutôt un de ces rebelles qui ne connaissent pas Dieu. Il a posé une question à son voisin, disant: "Où es-tu allé ce matin en taxi?" Il a dit: "Je pensais..."
E-47 Cet homme a à peine de quoi se nourrir. Il lui a dit: "L'église prenait la Communion, je suis donc allé prendre la Communion." Il a dit: "C'est quoi, la Communion?" Il lui a dit que c'était le pain et le vin du Seigneur.
E-48 Il a dit: "Moi aussi j'en ai pris." Il a dit: "J'ai eu un plateau plein de biscuits et un quart [Environ 1litre - N.D.T.] de whisky." Et à l'instant même, il s'est écroulé sur sa table, suite à une crise cardiaque. On s'attend à ce qu'il meure d'un moment à l'autre. Ne soyez pas irréligieux. Ne soyez pas irrévérencieux. Voyez-vous? Respectez la Parole du Seigneur, vous voyez, car nous ne savons pas à quel moment nous serons appelés pour rendre compte devant Dieu.
E-49 [Quelqu'un demande: "Serez-vous ici ce soir?" - N.D.E.] Bon, pardon? ["Serez-vous ici ce soir?"] Je compte venir. Oui. On me demandait si j'allais être ici ce soir. Je compte écouter un bon prédicateur ce soir, si possible, frère Neville. Mais mon intention, c'est de venir chaque soir qu'il y a la Communion. Je pense que c'est notre devoir de le faire, au tant que possible.
E-50 Alors, si c'est en ordre, si cela plaît à Dieu, et que cela plaise à l'église ainsi qu'à frère Neville, je voudrais encore être ici dimanche prochain, le Seigneur voulant. [Frère Neville dit: "Amen!" - N.D.E.] Et si c'est en ordre, voyez-vous... ["Oh! Amen! Oui!"]
E-51 Et je - je pense simplement que je veux donner tout ce que je peux, tout ce qui me reste comme force pour le Royaume de Dieu; tout, pour le salut de chaque âme que je peux sauver. Car, après tout, qu'aurais-je fait ce matin, si maman n'était pas chrétienne, si nous n'avions pas cette espérance bénie d'être de l'autre côté, si je...?
E-52 Je me rappelle, juste en contrebas de ma maison, je l'ai baptisée au Nom de Jésus-Christ, il y a trente et un ans, juste en contrebas de ma maison, là à la rivière. Et je peux encore la voir se relever et m'embrasser. Cela représentait beaucoup. J'ai dit: "Maman, un jour, nous te déposerons dans une tombe boueuse." J'ai dit: "Mais celui qui croit et qui est baptisé sera sauvé." Oui! Oui!
E-53 Et si je n'avais gagné pour Dieu aucune autre âme que celle de ma mère, je... tous mes efforts auraient été récompensés un million de fois. Oui. Oui, certainement! C'est vrai.
E-54 Eh bien, pour la lecture de l'Ecriture, j'ai deux passages des Ecritures. Ainsi j'aimerais d'abord en lire un, puis nous prierons, et ensuite j'aimerais lire l'autre. Et vous qui aimeriez le lire avec moi, ouvrez vos Bibles dans Actes au chapitre 1. Et je vais annoncer mon sujet ce matin, le Seigneur voulant. Bon, la raison pour laquelle...
E-55 J'ai ici beaucoup de passages des Ecritures et de notes sur lesquels prêcher. Je vais essayer de ne pas vous garder trop longtemps. Mais j'essaie d'étudier, en étant assis dans mon bureau. Et si le Seigneur ne me donne rien que je pense être utile...
E-56 Je veux que toute cette assemblée sache que je ne viens pas ici juste pour être vu. Si je viens ici, ce n'est pas parce que nous avons besoin d'un prédicateur. En effet, je pense que notre pasteur est l'un des meilleurs qu'il y a dans le pays. C'est tout à fait vrai. Ce n'est pas pour cela.
E-57 Mais je viens parce que je sens que Dieu a mis sur mon cœur un message qui aidera ces gens. Voyez-vous? Quelque chose qui les aidera. Et ensemble comme..., avec notre précieux pasteur, nous deux, étant tous conduits par le Saint-Esprit, nous consacrons ensemble notre temps, et le réservons pour le Salut de toutes les âmes que nous pouvons sauver. Et je suis venu ce matin, parce que j'ai senti que le Saint-Esprit m'a confié un message qui pourrait aider l'église. Voilà pourquoi je suis ici.
E-58 Maintenant, dans le livre des Actes au chapitre 1, nous commençons à lire au verset 1. Théophile, j'ai parlé, dans mon premier livre, de tout ce que Jésus a commencé de faire et d'enseigner dès le commencement, jusqu'au jour où Il fut enlevé au ciel, après avoir donné ses ordres, par le Saint-Esprit, aux apôtres qu'Il avait choisis. Après qu'Il eut souffert, Il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le Royaume de Dieu. Comme Il se trouvait avec eux, Il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, ce que Je vous ai annoncé, leur dit-Il; car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit. Alors les apôtres réunis Lui demandèrent: Seigneur, est-ce en ce temps que Tu rétabliras le royaume d'Israël? Il leur répondit: ce n'est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. Après avoir dit cela, Il fut élevé pendant qu'ils Le regardaient, et une nuée Le déroba à leurs yeux. Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'Il s'en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent et dirent: Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, il viendra de la même manière que vous L'avez vu allant au ciel.
E-59 Inclinons la tête juste un moment, pour la prière.
E-60 Notre Père céleste, nous venons maintenant au... nous nous approchons de Toi au Nom du Seigneur Jésus, pour T'offrir d'abord nos actions de grâces pour ce que Tu as fait pour nous, et par-dessus tout, pour cette assurance bénie qui repose dans nos cœurs, à savoir que nous sommes sauvés, sauvés de la mort, sauvés de l'enfer, sauvés de la vie de péchés, sauvés des choses du monde, et aussi du fait d'avoir été invités à participer au grand Souper des Noces du Fils de Dieu. Comme nous T'aimons, Seigneur, pour cela! C'est plus que la vie pour nous, c'est la Vie Eternelle.
E-61 Et nous sommes assemblés ce matin, Seigneur, pour exprimer ces choses à travers les chants, les actions de grâces, et la prédication de la Parole, en rompant la Parole de Vie pour ceux qui sont ici, Seigneur, et qui, peut-être, ne Te connaissent pas. Et c'est notre désir, notre ambition et notre intention que cela aujourd'hui pousse beaucoup de ceux qui ne Te connaissent pas à venir confesser leurs péchés, à invoquer le Nom du Seigneur et à recevoir le pardon de leurs péchés en les confessant et en se faisant baptiser pour ôter leurs péchés. Et alors, Père, nous Te prions de remplir chacun du Saint-Esprit, car Il est le Sceau de la promesse que Dieu nous a faite.
E-62 Nous Te prions de Te souvenir de tous ceux qui sont malades, affligés et nécessiteux aujourd'hui. Car le monde est vraiment dans le besoin, tout cela parce que nous ne nous tournons pas vers Toi pour que Tu sois notre protection et notre refuge.
E-63 Ô, comme nous pouvons penser ce matin à des moments dans la Bible, où les gens étaient frappés de malheur et de détresse, et comment ils ont fait appel aux prophètes. Et beaucoup de grands hommes de ce temps-là pensaient que ces prophètes étaient des névrosés et des nerveux. Peut-être l'étaient-ils, ils avaient néanmoins la Parole du Seigneur. Ô Dieu, combien nous avons besoin aujourd'hui de nous référer à la Parole de Dieu! Ils nous ont parlé du temps de la fin et de ce qui arriverait. Et, puissions-nous, comme de vrais chrétiens, considérer leur - leur témoignage, Père, et ensuite rendre témoignage au monde. Accorde-le, Seigneur.
E-64 Guéris les malades qui sont parmi nous ce matin. Car nous comprenons, Seigneur, qu'un corps fatigué, épuisé, malade, qui se traîne, ne peut apprécier les bénédictions de Dieu autant qu'il le ferait s'il était bien portant. Et nous nous rendons compte, en tant que chrétiens, que nous vivons très loin en dessous de nos privilèges, mais que Tu ne veux pas que nous soyons ainsi, fatigués, épuisés, abattus, affaiblis. Tu veux que nous soyons remplis de l'Esprit de Dieu. Accorde-nous cela, Seigneur, tandis que nous continuons à attendre Ton message. Nous le demandons au Nom de Jésus. Amen!
E-65 Maintenant, si vous voulez encore ouvrir la Parole, dans saint Jean 3. Je voudrais lire quelques versets dans saint Jean, chapitre 3, à partir du verset 31, environ trois versets de ce chapitre, afin d'avoir un petit contexte pour ce que je veux dire. C'est Jésus qui parle, saint Jean 3.31. Ecoutez attentivement Sa Parole. Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est de la terre, et il parle comme étant de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous. Il rend témoignage de ce qu'il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage. Celui qui a reçu son témoignage a certifié que Dieu est vrai.
E-66 Et j'aimerais relire ce verset 33, pour mettre l'accent sur ce verset 33. Celui qui a reçu Son témoignage a certifié que Dieu est vrai.
E-67 Ce matin comme sujet, si vous voulez... J'aimerais l'intituler comme ceci: Le témoignage d'un vrai témoin. Témoignage et témoin! C'est pourquoi j'ai lu ces deux différents passages des Ecritures, l'un sur le témoignage et l'autre sur le témoin.
E-68 Eh bien, un témoignage. Avant... Une personne doit avoir une expérience avant de pouvoir témoigner. Si vous êtes convoqué au tribunal et que vous devriez... en tant que... témoigner, il vous faut savoir quelque chose avant de pouvoir témoigner.
E-69 Et un témoin, c'est quelqu'un qui a vu quelque chose, qui sait que la chose est vraie et qui est appelé pour rendre témoignage. Et puis, un témoin doit savoir de quoi il parle. Il ne doit pas être quelqu'un qui dit: "On m'a raconté telle chose." Il doit lui-même être témoin, sinon il parle de quelqu'un d'autre qui a pu être témoin de ce qui est arrivé sur le lieu.
E-70 Eh bien, je pense que - compte tenu de ce que nous voyons à partir de notre assemblée, que la vie est très fragile, et qu'en outre la mort est très certaine, je pense qu'il est nécessaire pour nous d'atteindre un point où nous sommes sûrs et certains que ce dont nous parlons est vrai. Voyez-vous? Ce n'est pas quelque chose que vous pouvez accepter comme ça, comme on dirait à l'aveuglette. Vous devez être sûr et certain que c'est exact, parce que nous ne savons pas quel genre de fin nous connaîtrons nous-mêmes.
E-71 Eh bien, la seule raison pour laquelle j'épouse l'opinion de Calvin concernant la sécurité du croyant, c'est que lorsqu'un homme ou une femme est dans son bon sens, c'est le moment pour lui d'accepter le Seigneur Jésus, et de tout mettre en ordre une fois pour toutes. Car quand nous arriverons au bout du chemin... nous ne savons pas exactement où et à quel point nous serons malades. Il se pourrait que nous attrapions une maladie mentale, il se pourrait que nous ayons une fièvre qui brûle vraiment notre cerveau même, et il se pourrait que nous disions n'importe quoi ou fassions n'importe quoi, au bout du chemin. Nous ne le savons pas. Mais, voyez-vous, si nous sommes déjà ancrés en Christ, peu importe la maladie qui nous emportera, ou l'état dans lequel nous serons lors de notre départ, l'affaire aura été déjà réglée!
E-72 Nous sommes scellés jusqu'au jour de notre rédemption. Ephésiens 4.30 dit: "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par Lequel vous avez été scellés pour le jour", non pas de votre mort, mais "de votre rédemption". Voyez-vous, après que la mort sera passée, vous serez toujours scellé.
E-73 Eh bien, pour rendre témoignage... Des gens ont eu beaucoup de choses et de questions à l'esprit, moi aussi.
E-74 Il y a quelques semaines, quand ma mère était encore en vie, et qu'elle pouvait entendre, je me suis tenu d'un côté du lit, et ma sœur se tenait là, à côté de moi. Et maman a levé les yeux et a dit: "Mon premier et ma dernière." Je suis son fils aîné, Dolores est sa fille cadette. Avec neuf garçons au milieu... ou plutôt, il y a neuf garçons et une fille. Et maman a commencé à me dire: "Billy, tu m'as nourrie." Et, en effet, je pense que comme j'étais dans le ministère, j'étais capable de le faire. "Et tu as pris soin de moi. Et, Dolores, tu m'as aimée et tu m'as aidée à faire mes travaux de ménage et la lessive." Et elle a dit: "En plus, Billy, toi, tu m'as conduite à Christ et tu as veillé sur moi, spirituellement. Et lorsque j'étais dans l'erreur, tu n'as pas hésité à me dire que j'étais dans l'erreur, et - et que je devais arranger cela."
E-75 Et j'ai dit: "Maman, nous avons..." Certains garçons boivent. Et j'ai dit: "Nous t'avons brisé le cœur."
E-76 Et, avec son amour maternel, elle a dit: "Billy, il faut tout cela pour avoir la grande roue."
E-77 J'ai dit: "Maman." Elle savait qu'elle ne reviendrait plus à la maison, ou plutôt elle a dit qu'elle ne retournerait plus au N° 409, rue Maple. Elle me l'avait dit. J'ai dit: "Maman, alors que je n'étais qu'un petit garçon, je savais que Dieu existait, parce que j'avais vu Sa Personne sous différentes formes." J'ai dit: "Je...D'abord, je... comme dans notre famille... " Et nous habitions à côté de monsieur Wathen là-haut, sur le Pic Utica, nous ne connaissions rien de l'église. Ils étaient catholiques.
E-78 Et j'ai dit: "J'ai commencé à étudier. Eh bien, comme l'Eglise catholique dit que Dieu a donné Sa grande puissance à Son Eglise, et a dit à Celle-ci en tant que Corps de croyants: 'Tout ce que vous faites est correct...?" Et j'ai dit: "Alors si... J'ai étudié cela. C'est alors que j'ai découvert qu'il y avait presque neuf cents différents corps organisés de croyants. Alors, si Dieu a donné Son autorité à Son Eglise et qu'Il lui a dit: "Débarrasse-toi simplement de cette Parole, tu n'En as pas besoin, ce n'est qu'une histoire; et - et puis va de l'avant et agit. Et tout ce que tu diras sera correct, donc, non pas la Bible, mais l'église, tout ce que l'église dit." Maman, je ne pouvais pas trouver de fondement pour la foi. En effet, l'Eglise catholique dit une chose, l'Eglise luthérienne dit: "C'est comme ceci." ; L'Eglise méthodiste dit: "Non, les deux sont dans l'erreur. C'est comme cela." L'Eglise baptiste dit: "C'est autre chose!" Et neuf cents différentes croyances, je ne pouvais pas baser ma foi là-dessus."
E-79 Mais j'ai dit: "Voici ce que j'ai fait, maman, je suis allé et j'ai lu la Bible. Et je L'ai enseignée exactement comme les - les apôtres L'ont enseignée. Je ne m'En suis jamais écarté d'un centimètre. Là où ils ont dit: "Baptême au Nom de Jésus-Christ", j'ai dit: "Baptême au Nom de Jésus-Christ." Là où ils ont dit: "Baptême du Saint-Esprit", j'ai dit: "Baptême du Saint-Esprit." Et je L'ai enseignée exactement comme ils L'ont enseignée. Maman, j'ai obtenu les mêmes résultats qu'eux. Et je vois le Même Dieu Qui venait par leur enseignement, venir au milieu de nous faire les mêmes choses qu'Il a faites pour eux autrefois. Il le fait pour nous aujourd'hui. Donc voici Sa Promesse : "Celui qui mange Ma chair et qui boit Mon Sang a La Vie Eternelle, et Je le ressusciterai au dernier jour." La Parole est le Témoignage de Dieu.
E-80 Il y a d'autres témoins que nous pouvons faire venir ce matin. L'un d'eux... Considérons l'arbre. On est à la fin de l'année. Et c'est l'automne maintenant. Et prenons une feuille, c'est comme une vie. Et nous sommes... si nous sommes nés de nouveau, nous sommes une feuille sur l'Arbre de Vie.
E-81 Et cet arbre que nous voyons ici dans les bois, la vie finit par quitter et se retirer de la feuille, parce que ce n'est plus la saison pour la feuille. Et cette vie quitte la feuille, et la feuille tombe lorsque la vie la quitte. Nous en sommes tous très sûrs, alors que nous observons cela depuis nos fenêtres-mêmes en ce moment, qu'aussitôt que la vie quitte la feuille, celle-ci tombe. Et ça, c'est le corps que nous enterrons.
E-82 Mais la vie qui était dans cette feuille retourne là d'où elle était venue, elle parcourt l'arbre, descend jusqu'à la racine. Et elle reste là dans la racine de l'arbre jusqu'à la prochaine saison. Car en cette saison-ci, le soleil s'est éloigné, ou plutôt la terre s'est éloignée du soleil, en suivant son - son orbite, en tournant; et comme elle est très éloignée, le froid se dirige vers la terre. C'est pourquoi la racine retient la vie de cette feuille jusqu'à ce que la terre, par rotation, revienne de nouveau dans cette position, et alors il n'y a pas moyen d'empêcher cette feuille de revenir de nouveau. Elle reviendra, aussi sûr que le soleil revient. Elle reviendra. Mais elle doit attendre une autre saison pour revenir.
E-83 Et aujourd'hui, cela nous donne un grand témoignage, en tant que témoin du Dieu de la création. Car comme nous sommes dans la saison de la vie mortelle, élevant nos enfants, nous mariant et fondant des foyers, ceci est une vie ou plutôt la saison de la vie mortelle. Mais si nous sommes nés d'En haut, le corps retourne à la poussière d'où il est venu, et l'esprit descend d'où il est venu, ou plutôt il monte là d'où il est venu, à Dieu qui l'a donné, mais il viendra une autre saison! Et cette saison qui viendra, sera une saison d'immortalité. Et lorsque le Fils de Dieu S'élèvera avec la guérison sous Ses ailes, il sera absolument impossible de retenir davantage ces corps dans la terre! Ils apparaîtront dans la splendeur du Fils de Dieu. La nature elle-même en rend témoignage.
E-84 Donc, si nous sommes chrétiens et que nous sommes nés de l'Esprit, la mort ne renferme que la victoire pour nous, car ce vieux corps corruptible sur lequel Satan a toujours le pouvoir, tombera dans la poussière de la terre. Mais, quand cette saison... Ce n'est donc pas la bonne saison; c'est la saison de mortalité. Mais la saison d'immortalité viendra quand l'Immortel viendra. Il emmènera avec Lui les esprits immortels qui sont retournés auprès de Lui, depuis la terre, et ils apparaîtront de nouveau dans la résurrection, pour le glorieux Millénium, et resplendiront dans Sa gloire!
E-85 Tout sur terre rend un témoignage. Le soleil se lève à l'est, pour montrer le début de la vie. Il effectue son parcours et se couche le soir. Le matin, les oiseaux se réveillent et chantent, et ils sont heureux, nous nous sentons frais; le soir nous sommes fatigués lorsque le soleil se couche. Cela rend témoignage de ce qu'il y a une vie et une mort; un jour est né, un jour s'en est allé.
E-86 Un arbre a vécu, les feuilles sont tombées. Dieu a gardé dans les racines de l'arbre, là où cette vie a pris naissance, où elle a commencé, là dans les racines... La vie a jailli et a produit les feuilles pour donner de l'ombre; elle retourne de nouveau là d'où elle est venue. Seulement pour se reposer, afin de revenir à une autre saison.
E-87 La vie de la petite fleur qui sort de la semence, retourne quelque part, on ne sait où. Mais toute la pulpe pourrait sortir de la semence, et la semence pourrit sous la terre. Mais cependant il y a là une vie qui est cachée, attendant une nouvelle résurrection. Tout parle de... rend témoignage.
E-88 Eh bien, j'ai eu le privilège de beaucoup voyager à travers le monde. Et j'ai entendu parler de différentes religions. J'ai entendu différentes opinions. J'ai entendu des musulmans, des bouddhistes, et des chiites, des jaïns, et oh! plusieurs centaines d'opinions différentes sur la religion, les dieux, les déesses, et toutes ces choses. Mais il n'y en a aucune, pas une seule d'entre elles, pas une seule d'entre elles qui ait un brin de Vérité à ce sujet.
E-89 La religion chrétienne est la vraie religion; la mort, l'ensevelissement et la résurrection. Toute la nature (les cieux eux-mêmes et la terre) en rend témoignage. C'est le témoin de Dieu pour Son peuple chaque jour qu'il y a une mort, un ensevelissement et une résurrection. Chaque saison passe par-dessus nos têtes; nous voyons la mort, l'ensevelissement et la résurrection. Ainsi, nous savons que c'est la Vérité. Le christianisme, fondamentalement, est la vérité. Il donne son témoignage.
E-90 Et cela montre que cela a été créé par une grande intelligence, une intelligence suprême, dans un but. Cela est ici dans un but bien déterminé. Dieu n'était pas obligé de créer les arbres comme cela. Il les a créés ainsi, même s'ils sont différents les uns des autres, et tout. Il a créé tout cela pour accomplir Son dessein et pour rendre témoignage. Il pouvait faire des arbres quelque chose d'autre, comme des rochers. Il pouvait donner aux arbres n'importe quelle forme de son choix. Il pouvait faire que des fleurs aient n'importe quelle forme qu'Il aurait voulu. Mais Il les a crées pour rendre témoignage, car ce sont des témoins de Dieu. Ils sont de vrais témoins qui attestent que toutes les autres religions sont fausses, et que Jésus-Christ est vrai. La mort, l'ensevelissement et la résurrection rendent témoignage que nous ne mourrons pour l'éternité, mais que nous vivrons à nouveau. Cela témoigne d'une intelligence suprême.
E-91 Nous pourrions, si le temps le permettait, en fait, nous ne voulons pas prendre trop de temps, mais, nous pouvons parler également... Et, ce n'est pas pour nous présenter comme un modèle... Ici, c'est le Tabernacle où nous avons nos propres enseignements et nos propres doctrines, et c'est ici l'endroit où je peux enseigner ce que je pense être juste.
E-92 J'aimerais faire remarquer une autre intelligence, en parlant de la grâce de Dieu qui nous a été manifestée. Avez-vous remarqué? La première chose, c'est la racine, la deuxième, c'est la tige, et la troisième, c'est le fruit, et c'est ce qui vient à la fin.
E-93 La justification, la racine; la sanctification, la tige; et le fruit, la Semence originelle! Et c'est Martin Luther, John Wesley, et le baptême du Saint-Esprit; la justification, la sanctification et le baptême du Saint-Esprit. Cela rend témoignage de nos points de vue sur l'Ecriture. Et j'ai ici même par écrit une douzaine de choses que je pourrais dire à ce sujet, de différentes choses qui rendent témoignage. Quand on observe les choses naturelles, elles témoignent de choses spirituelles. La justification, les racines, la sanctification, la tige, et le baptême du Saint-Esprit, le fruit qui provient de la racine et de la tige.
E-94 Cette racine est provenue d'une semence. La semence était comme celle qui est entrée en terre; elle est revenue.
E-95 Et aujourd'hui, nous avons dépassé l'âge de Luther, nous avons dépassé l'âge de Wesley, et maintenant nous vivons dans l'âge des Rachetés, de la Pentecôte. Qu'est-ce? Ramener exactement la même Eglise. Exactement la même chose qui a été plantée le jour de la Pentecôte. La nature elle-même en rend témoignage; tout comme elle rend témoignage de la mort, de l'ensevelissement et de la résurrection.
E-96 Oh! au Dieu Eternel et à Ses témoignages! Si seulement nous pouvions regarder autour de nous, on verrait Dieu partout, on Le verrait rendant témoignage journellement. Comment trébuchons-nous délibérément, par ignorance, sur ces choses, sur cette simplicité? Eh bien, chaque arbre nous prêche. Chaque fleur nous prêche. Chaque jardin nous prêche. Le monde entier nous prêche. Dieu est Dieu, et nous contemplons Sa gloire, et pourtant nous trébuchons très délibérément sur cela et échangeons ces choses contre d'autres, et nous détournons nos yeux de telles choses, ainsi que notre imagination pour les tourner vers les choses vaines du monde, pour satisfaire la convoitise qui vit par l'esprit que nous avons laissé dominer nos vies. Combien nous devrions nous débarrasser de cet esprit pour recevoir l'Esprit de Dieu!
E-97 Toute la nature, tout, partout, rend témoignage! Le ciel, les cieux, tant de choses! Hier, pendant que j'étais assis dans mon bureau, j'ai pris des notes; je n'aurai pas le temps d'aborder cela. Mais vous n'avez qu'à regarder tout autour de vous, tout ce que Dieu a créé, cela rend témoignage à Sa gloire. Tout, toute création de Dieu rend témoignage de Dieu, accomplit Son dessein, et témoigne d'une grande intelligence, une intelligence suprême.
E-98 Je me suis tenu au sommet des montagnes et j'ai observé le sapin de petite taille, à peu près cette taille, que broutent les moutons, les moutons sauvages, et j'ai vu ce sapin de petite taille là-haut! Vous descendez un peu plus bas, et alors vous arrivez au sapin du Canada, une nature différente, une espèce différente qui vit à un endroit différent. Et encore plus bas, vous trouvez le pin. Et encore un peu plus bas, le tremble. De là, vous trouvez la brousse, les taillis. Et encore plus bas que ça, vous trouvez de l'herbe. Et encore plus bas vous trouvez les mauvaises herbes. Et ensuite, plus bas, le désert, où rien... Chacun ayant une cellule et une vie propre qui manifeste son environnement et le lieu où il vit; il n'y a qu'un Dieu intelligent qui pouvait faire une telle chose. Chacun est une vie distincte. Considérez le palmier en Floride, considérez le chêne en - en Amérique centrale et le tremble sur les montagnes rocheuses; chacun a une vie distincte, rendant témoignage à la gloire du Dieu Tout-Puissant.
E-99 Observez la vaste mer, quand vous vous tenez sur son rivage. Et quand ses vagues en furie défoncent la berge avec une telle furie que ça s'élance et bondit sur elle comme un chien furieux retenu par une chaîne. Elle noierait le monde si elle le pouvait, elle se lasserait du péché du monde. Mais Dieu a placé là-haut dans les cieux un gardien, appelé la lune, et Dieu fixe les limites que la mer ne devait pas franchir. Et ce gardien veille à cela, jour et nuit. Lorsque la lune se retourne pour regarder vers Dieu, pour voir à quoi Dieu ressemble, voilà la marée qui monte furtivement, mais lorsque la lune montre de nouveau sa face, la marée descend. La lune veille sur ces limites et ne peut pas quitter. Lorsqu'elle tourne le dos, la marée se glisse furtivement; mais lorsqu'elle montre de nouveau sa face, la marée s'enfuit. Dieu a placé un gardien. Que fait-il? Il témoigne que le Dieu de la Genèse, le Dieu de la Bible reste Dieu. C'est un témoignage comme quoi Dieu existe.
E-100 Nous pouvons citer d'autres témoins parmi les prophètes de l'Ancien Testament, pour voir comment ils ont rendu témoignage de la naissance de Christ. Par exemple, dans Esaïe, au chapitre 9, Esaïe 9.6. Des centaines et des centaines d'années avant que cela n'arrive, les prophètes ont rendu témoignage. Et ils ont dit: "Un enfant nous est né, un fils nous est donné." Comment l'ont-ils su? Comment un homme né d'une femme pouvait-il savoir une telle chose? Comment un homme, des centaines d'années avant que cela n'arrive, pouvait-il dire exactement ce qui arriverait : "Un enfant nous est né, un fils nous est donné." Il avait dit: "On l'appellera Conseiller, Prince de la Paix, Dieu Puissant, Père Eternel."
E-101 Ils avaient annoncé le lieu où Il naîtrait. Le prophète, sous l'inspiration, avait dit: "Et toi, Bethléhem de Juda, tu n'es certes pas la moindre d'entre les principales villes. Mais, c'est de toi que sortira le chef."
E-102 Qu'est-ce qui a frappé ces prophètes? Qu'est-ce qui les a inspirés avec une parfaite exactitude? Non seulement ça, mais en outre les prophètes ont annoncé ce qu'Il ferait. Les prophètes L'ont même vu naître; ils ont vu où Il naîtrait et comment Il naîtrait. Pas un bébé ordinaire, pas simplement un bébé né d'une femme quelconque. Il a été dit qu'Il naîtrait d'une façon mystérieuse, qu'Il naîtrait d'une vierge: "Une vierge concevra." Qu'est-ce qui peut bien frapper un homme mortel pour qu'il voie cela des centaines d'années avant que cela n'arrive, avec une parfaite exactitude, à la lettre? Vous parlez du témoignage d'un Être-Suprême, d'un Dieu vivant! Non seulement ça, mais on avait également annoncé le lieu où Il naîtrait et la manière dont Il naîtrait.
E-103 On avait annoncé ce que le monde dirait de Lui. On avait annoncé quels seraient les signes mêmes et les choses qui L'accompagneraient pour prouver qu'Il était le Messie. Il a été prouvé qu'Il serait rejeté, et même dans l'Esprit, les Paroles mêmes qu'Il a dites sur la croix avaient été prononcées avec gémissements des centaines d'années avant qu'Il soit né.
E-104 David, dans l'Esprit... Comme j'aime parler de cela, comme Jésus l'a dit ici: "Pourquoi David, dans l'Esprit, L'a-t-il appelé 'Seigneur'?" David, pas David, mais David dans l'Esprit. Il y a une grande différence entre David et David dans l'Esprit. Il y a une grande différence entre l'Eglise et l'Eglise dans l'Esprit. "Pourquoi David dans l'Esprit, L'a-t-il appelé 'Seigneur', s'Il était Son Fils, Il a dit: Le Seigneur a dit à Mon Seigneur: 'Assieds-Toi à ma droite.' Les gens ne pouvaient plus demander - Lui répondre... ne pouvaient plus Lui poser d'autres questions après cela.
E-105 Mais David, dans le Psaume 22, est entré dans un Esprit, dans l'Esprit. Et alors, il avait même prononcé les Paroles que Jésus a prononcées en gémissant sur la Croix: "Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m'as-Tu abandonné? Tous mes os... Ils me regardent. Et ils ont percé Mes mains et Mes pieds."
E-106 Pourtant, "Il était blessé pour nos péchés (voici l'autre prophète qui vient), brisé pour nos iniquités, le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui; et c'est par Ses meurtrissures que nous avons été guéris."
E-107 Quelle précision, quelle perfection de ces prophètes! Ils n'ont pas dit une seule Parole à Son sujet qui ne se fût accomplie. Les sept dernières prophéties faites à Son sujet ont été accomplies dans les sept dernières heures qu'Il a passées sur la Croix. Comme chaque Parole a été accomplie! Il n'y a pas une seule chose qui n'ait pas été accomplie.
E-108 Qu'est-ce que cela montre? Une Intelligence suprême. Ce n'étaient pas ces hommes-là. Ces hommes n'étaient que des hommes comme vous et moi. Mais ils étaient inspirés par un Être Suprême qui était en train de rendre témoignage afin que, dans cette génération et dans les générations à venir, et toutes les générations depuis lors jusqu'à maintenant, nous puissions considérer Sa Parole et reconnaître qu'Elle est vraie. C'est un témoignage que la Parole de Dieu est la Vérité.
E-109 Toutes Ses oeuvres sont parfaites. Elles sont parfaites et viennent à temps. Elles ne sont pas en avance ni en retard d'une seule heure. Parfois, nous pensons que ce sera le cas, mais non, il n'en est rien. Et après qu'elles sont passées, nous voyons qu'elles ne pouvaient pas venir plus tôt, que cela ne pouvait pas être mieux. C'est parfait et exactement à l'heure.
E-110 Même dans notre temps, aujourd'hui, lorsque nous voyons ces visions s'accomplir et des choses qui ont été prédites arriver, et nous nous demandons ce qui arrivera quand elles seront accomplies. Mais nous découvrons qu'elles sont parfaites et arrivent exactement à temps.
E-111 Combien aurais-je pu penser à ma mère, l'ayant vue vieille et tremblante? Mais alors, quand Il m'a donné la vision et que j'ai vu dans quel état elle est maintenant, je glorifie Dieu. Je sais qu'elle vivra de nouveau. Elle n'est pas morte; elle dort. Elle est en Christ.
E-112 Combien nous voyons que Dieu a annoncé ces choses! La dernière fois que j'étais à votre chaire, ou plutôt à cette chaire-ci, j'ai raconté une vision que le Seigneur m'a donnée au sujet de mon voyage dans le Nord et ce qui arriverait. Et ces compagnons, pendant qu'on descendait de la montagne, m'ont posé la question: "Frère Branham, voulez-vous me dire que quelque part entre ici et là en bas, à huit cents mètres, il doit y avoir un ours grizzly argenté? Je n'en avais jamais vu un auparavant. Mais allez-vous l'avoir avant d'arriver là?" J'ai dit: "C'est selon Sa Parole."
E-113 Et la chose est arrivée à la lettre! Pourquoi? Il rend témoignage qu'Il est toujours Dieu, et que toutes Ses promesses sont vraies. Dieu rend témoignage, et Ses témoignages sont vrais. Il rend témoignage, et l'accomplissement atteste ce dont Il a témoigné. Cela témoigne d'une intelligence. Oui.
E-114 Lorsque Jésus de Nazareth est venu sur terre, toutes Ses oeuvres puissantes témoignaient de Ses déclarations. Personne n'aurait jamais dû douter de Lui. Il a dit: "Si vous ne Me croyez pas, croyez aux oeuvres; si vous ne pouvez pas voir qu'Il est Dieu."
E-115 "Tu Te fais Toi-même... Toi qui es un homme, Tu Te fais Toi-même Dieu."
E-116 Il a dit: "Si vous ne pouvez pas croire en Moi, croyez alors aux oeuvres, car elles sont le témoignage de Dieu, attestant que Je suis ce que J'ai dit que J'étais. Si vous ne pouvez pas croire en Moi, croyez aux signes qui devaient M'accompagner. Le Messie ne devait-Il pas accomplir ces choses?" Qu'était-Il? Un témoignage. Ces choses témoignaient de chaque déclaration qu'Il avait faite.
E-117 Marthe se tenait là, à côté de Jésus, et son frère était mort et gisait dans la tombe. La corruption s'était installée, c'en était fini de son corps, il était vraiment en décomposition, là dans la tombe. La vermine grouillait déjà dans son corps, les vers de son corps. Et son visage s'était affaissé. Mais elle a dit: "Seigneur, nous croyons que Tu es le Fils de Dieu qui devait venir dans le monde. Nous en sommes certains."
E-118 Il a dit: "Je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en Moi vivra, quand même il serait mort. Quiconque vit et croit en Moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?"
E-119 Et elle a dit: "Oui, Seigneur! Oui, Seigneur, je crois que Tu es le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde."
E-120 "Maintenant, Je vais te montrer que Je suis Celui que J'étais, Celui que Je disais que J'étais. Je vais en rendre témoignage. Je prouverai Mes déclarations, que Je suis ce que Je suis. Où l'avez-vous enterré?" Elle a dit: "Seigneur, viens et vois."
E-121 Alors, montrant Sa nature humaine, Il a pleuré avec ceux qui pleurent. Il rit avec ceux qui rient. Il est dans la victoire avec les victorieux. Gardons-Le dans la victoire.
E-122 Il est allé au tombeau et S'est tenu là lorsqu'ils ont ôté la pierre; là se trouvait ce petit corps plein de vermine, décomposé, gisant à même la terre, le visage affaissé, la décomposition étant en cours. Il a prononcé ces Paroles: "Lazare, sors!" Et cet homme qui était mort, s'est levé et est revenu à la vie.
E-123 Cela prouvait que chacune des déclarations qu'Il a faites, à savoir qu'Il était Le Fils de Dieu, était vraie. Il était plus que Fils de Dieu; Il était à la fois Fils et Dieu. Il était le Tabernacle de Dieu, parce qu'une deuxième personne n'aurait jamais pu avoir une telle puissance. Il fallait Dieu Lui-même pour ramener à la vie un homme qui était mort et enterré depuis quatre jours. Ses Propres oeuvres témoignaient de chaque déclaration qu'Il avait faite. Il était Dieu!
E-124 Nous savons que cela est vrai, parce qu'Il a dit que cela était vrai. Le témoignage des prophètes, le témoignage de la nature, le témoignage de la nature, le témoignage des prophètes, le témoignage de Jésus...
E-125 Il n'a jamais manqué de témoin. Dieu a toujours eu Son témoin. Et lorsqu'Il était ici sur terre, Il a dit: "Il est avantageux que Je M'en aille, car si Je ne M'en vais pas, Je ne pourrai vous envoyer ce Témoin; ce Témoin immortel et éternel."
E-126 Il était né d'une femme, c'est pourquoi Il devait se décomposer, ou plutôt, Il devait mourir. Dieu ne pouvait pas permettre que Son corps voie la corruption. Mais Il devait mourir comme un mortel, pour ôter nos péchés.
E-127 Mais avant de partir, Il nous a laissé un Témoin, le Saint-Esprit. Pratiquement tous les prophètes, à travers tous les âges, aussi loin que l'on puisse remonter dans le temps, ont parlé de ce grand Témoin qui serait dans les derniers jours, dans l'Eglise; notre grand Témoin, le Saint-Esprit.
E-128 Le Saint-Esprit est notre Témoin. Il est la Preuve. Il est le Sceau. Il est le Garant des droits ["The bonafide rights" - N.D.T.]. Il est le Titre incontestable de chaque Parole que Dieu a prononcée. Amen! Il est Témoin que Christ vit. Et parce qu'Il vit, nous vivons aussi. Il est le Témoignage authentique. ["The bonafide statement"]
E-129 Comme une telle Personne devait venir dans les derniers jours, pour guider l'Eglise, il incombait à Dieu de dire à Son peuple qu'Il serait là. Tous les prophètes, presque, ont rendu témoignage de Sa venue, de la venue du Saint-Esprit.
E-130 Huit siècles avant que cela n'arrive, Joël le fils de Pethuel, a prophétisé qu'Il viendrait. Huit cents ans avant que cela n'arrive. Ce remarquable fils de Pethuel, un prophète, considéré comme un névrosé qui avait perdu la tête, un nerveux, dérangé du point de vu affectif et mental, a prophétisé, Joël 2.28, disant: ..., dans les derniers jours, dit Dieu, Je répandrai Mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront... Sur Mes serviteurs et sur Mes servantes Je répandrai Mon Esprit, et ils prophétiseront. Je ferai paraître des prodiges en haut dans les cieux et en bas sur la terre, des signes, des colonnes de feu, de fumée et de vapeur. Et avant l'arrivée du jour de l'Eternel, de ce jour grand et terrible de l'Eternel, quiconque invoquera le Nom de l'Eternel sera sauvé.
E-131 Huit cents ans avant la venue de ce grand Témoin, le fils de Pethuel a témoigné de Lui; il a prophétisé cela. Qu'est-ce qui avait frappé ce petit gars?
E-132 Dites-moi ce qui pouvait dire à un homme né d'une femme, dont la vie est courte et sans cesse agitée... C'est ce qu'il est! Dites-moi ce qui a pu remuer son être intérieur, à tel point qu'il a pu regarder à travers l'espace et le temps, et voir ce grand Témoin venir dans l'Eglise dans les derniers jours. Dites-moi ce qui a pu faire cela. Rien, sinon un Dieu intelligent, suprême, grand et Tout-Puissant! C'est le seul Etre qui pouvait faire cela, frapper un mortel, "l'homme né de la femme, sa vie est courte, sans cesse agitée (Comme le dit Job14.) il naît, il est coupé comme une fleur; oui, il dépérit, et rend l'esprit." Mais avec ce genre de personne, l'Esprit, l'intelligence d'un Grand et Puissant Dieu peut franchir toutes les barrières et le temps, franchir tout cela avec Son Esprit, et montrer à un mortel ce qui arriverait. Alléluia!
E-133 Si ce n'est pas là un témoignage du Dieu vivant (qu'est-ce qui en serait un?) qui peut l'annoncer avant que cela n'arrive. Amen! Qui peut le voir avant que cela n'arrive, et le prédire avec intelligence, et une exactitude parfaite au point que cela arrive exactement comme Il l'a annoncé? Si ce n'est pas là un témoignage, qu'est-ce qui en serait un? Qu'est-ce qui pourrait mieux parler d'un Dieu vivant? Certainement, Il est un Témoin!
E-134 Il a prophétisé que dans les derniers jours, Dieu répandrait Son Esprit sur toute chair.
E-135 Soixante-quinze ans après que Joël eut prophétisé, Esaïe, le fils d'Amots a prophétisé concernant ce grand Témoin qui devait venir dans l'Eglise.
E-136 De quoi est-ce que je parle? D'un Témoin, un véritable Témoin, un vrai Témoin. Je vous L'ai montré à travers la nature, à travers les prophètes, à travers la Bible. Maintenant, nous allons le voir lorsqu'Il descend au jour où Il doit être donné.
E-137 Soixante-quinze ans, environ soixante-quinze ans après que Joël a prophétisé, alors Esaïe a parlé, le fils d'Amots, le grand prophète qui a donné toute la Bible, de la Genèse à l'Apocalypse, dans ses soixante-six chapitres. Ce livre contient soixante-six livres. Il a commencé avec la création dans la Genèse et a terminé avec le Millénium. Ce grand homme a prédit la venue du Saint-Esprit.
E-138 Retournons en arrière et lisons cela. J'ai Esaïe 28.11. Lisons juste un moment et voyons ce qu'il a dit ici au sujet de la venue du Saint-Esprit. Esaïe chapitre 28, commençons au verset 5. En ce jour, l'Eternel des armées... sera une couronne éclatante...
E-139 Il parle de ce grand jour où Le Témoin viendrait. C'est quoi notre couronne? Le Saint-Esprit nous couronne. ... une couronne éclatante et une parure magnifique pour le reste de son peuple.
E-140 Le reste, "les personnes qui sont restées". Il sera une parure, une couronne éclatante, une parure magnifique. Pensez-y, ceci, c'est sept cents ans avant que cela n'arrive! ...un esprit de justice, pour celui qui est assis au siège de la justice... (C'est ce qu'Il fait pour nous à l'autel.) ...une force pour ceux qui repoussent l'ennemi jusqu'à ses portes. (Voyons)... qui repoussent l'ennemi jusqu'à ses portes.
E-141 Ceux qui sont pour Lui et avec Lui, ce grand Esprit (le Saint-Esprit qui a été prophétisé) sera la force de celui qui se tient aux portes dans le combat. Il est notre Force. Nous comptons sur Lui; pas sur la culture, pas sur l'instruction, pas sur les choses du monde. "Ce n'est ni par la puissance, ni par la force, mais c'est par Mon Esprit, dit l'Eternel." L'Eglise repose solennellement là-dessus. "Il sera la force de celui qui se tient aux portes." Pas son passé théologique, pas sa dénomination, mais le Saint-Esprit sera sa Force. C'est lui qui se tiendra aux portes. Il comptera sur la force du Saint-Esprit pour chasser l'étranger. Mais ceux qui errent par le vin (Écoutez maintenant), et par les boissons fortes ont des vertiges [version anglaise: sont en dehors du chemin- N.D.T.], en dehors "du" chemin; sacrificateurs et prophètes ont erré par les boissons fortes, ils sont absorbés par le vin, ils sont en dehors du chemin à cause des boissons fortes; ils ont erré dans leurs visions en prophétisant [version anglaise: au sujet des visions- N.D.T.] Ils ont bronché dans le jugement quant à la justice.
E-142 En d'autres termes, "au sujet des visions", ils ne croient même pas en une telle chose. Et quant au jugement, ils disent: "Oh! du moment que vous vous joignez à l'église, tout est en ordre!" Et qu' avons-nous? Une bande d'ivrognes. Regardez ce que le prophète a dit, voilà le Témoin de Dieu. Car toutes les tables sont pleines d'ordures - de vomissements, d'ordures; de sorte qu'il n'y a plus de place [propre].
E-143 Aucune place propre; les tables. Eh bien! ils entrent, les ivrognes et les prostituées, et ils prennent un morceau de pain léger et le découpent et en font la communion; là les purs et les impurs mangent ensemble. Des voitures! Les tables sont pleines de vomissures! A qui enseignera-t-on la sagesse?... (en un jour pareil)... A qui donnera-t-on des leçons?
E-144 A qui pouvait-on le faire, alors que ces gens avaient leurs propres expériences théologiques et tout sur lesquelles ils se fondent? Ils ne veulent pas retourner à La Parole de Dieu. Ils disent: "Oh! cela était pour un autre endroit. Cela est pour une autre génération." Leurs tables sont pleines de vomissements. Ecoutez ce prophète avec cette intelligence suprême de Dieu parlant à travers lui. ...est-ce à des enfants qui viennent d'être sevrés, qui viennent de quitter la mamelle? (Pas à des bébés ecclésiastiques) Car, c'est précepte sur précepte...
E-145 Il parle de la Parole là. Ne dites pas "Père, Fils et Saint-Esprit", alors qu'Elle dit: "Le Nom de Jésus." Ne dites pas "poignée de main", alors qu'Il a dit: "Naître de nouveau." Car c'est précepte sur précepte, précepte sur précepte; règle sur règle... sur règle; un peu ici, un peu là: Eh bien! C'est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare que Moi, l'Eternel, Je parlerai à ce peuple. (Alléluia!)
E-146 Par des hommes aux lèvres balbutiantes, "des murmures". Peut-être que l'assemblée est simplement assise, dans la révérence et le silence, et que quelqu'un... quelqu'un peut percevoir ces "murmures" et comprendre ce qui est dit. "C'est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare que Moi, l'Eternel, Je parlerai à ce peuple", prophétisant au sujet du Saint-Esprit. "C'est par des lèvres balbutiantes que Moi, l'Eternel, Je parlerai à ce peuple." Il lui disait: Voici le repos...
E-147 Maintenant, vous les frères adventistes qui prenez le septième jour, que dites-vous de ceci? Voici le sabbat. Voici le repos. Laissez reposer celui qui est fatigué...
E-148 Ô Dieu, donne-nous des hommes vaillants pour se tenir aux portes avec Cela, et En rendre témoignage. Voici le repos. Laissez reposer celui qui est fatigué... Voici ce qui rafraîchit. Mais ils n'ont point voulu écouter.
E-149 C'est cela le côté triste, ils n'ont point voulu écouter Cela. Ils ont hoché la tête, ils s'En sont moqués et ils ont raillé cela, et ont continué leur bonhomme de chemin.
E-150 Mais Esaïe a prophétisé disant qu'Il enverrait Son Esprit, et que Celui-ci serait une couronne éclatante pour l'Eglise, et une force pour celui qui se tient aux portes. Comment pourrions-nous savoir qu'il s'agissait de l'Esprit? Il a dit: "Car c'est par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langage barbare que Moi, l'Eternel, Je parlerai à ce peuple. Et voici le repos et ce qui rafraîchit."
E-151 Mais, à la place de tout ça, ils ont préféré leurs organisations et leurs dénominations. Et ils ont continué à courir après leurs tables de vomissements et le monde, et ils sont entrés dans les plaisirs des choses du monde. Ils ne sont pas nés de nouveau. Ils se détournent des Vérités, et suivent les choses du monde; ils font de la maison du Seigneur un lieu d'abominations et de souillures, où ils ont des bals dansants et des fêtes et de mauvais comportements; les femmes portent des habits indécents et des shorts, se coupent les cheveux et font usage du maquillage; et tous ces genres de choses, comme la Bible l'a prophétisé.
E-152 Esaïe a dit que c'est ce qu'elles feraient. Ésaïe, aux chapitres 5 et 6. Lisez-cela, là il a dit que les femmes se conduiraient de la sorte dans les derniers jours. Les témoins de Dieu sont véridiques. Les gens se sont confiés pour leur salut aux vanités du monde plutôt qu'à la puissance de Dieu. Eh bien, c'était soixante-quinze ans après Joël.
E-153 Trente ans après la naissance de Jésus... j'ai plusieurs autres prophètes que j'ai notés ici. Mais trente ans après la naissance de Jésus... il y eut ce prince parmi les prophètes (oh! la la!) Jean-Baptiste. Tous les hommes savaient qu'il était un prophète venant de Dieu, le précurseur de la venue de Christ. Cela est encore prédit, pour les derniers jours.
E-154 Jésus a dit: "Qu'êtes-vous allés voir? Un roseau agité par un vent, que n'importe quelle dénomination fait pencher de ce côté-ci ou de ce côté-là?" Pas Jean. Il a dit: "Qu'êtes-vous allés voir? Un dignitaire accompagné d'une espèce de psychiatre, pour garder ses habits juste d'une certaine façon et lui dire comment il doit s'habiller?" Et il a dit: "Ce genre-là embrasse les bébés et se tient dans les palais des rois et parle dans les écoles publiques etc.; ce n'est pas un guerrier, ce n'est pas quelqu'un qui est au front, il ne sait pas manier l'Epée à deux tranchants. Voyez-vous, ils sont du genre qui fait de telles choses. Mais qu'êtes-vous allés voir? Un prophète?" Il a dit: "Eh bien, Je vous le dis, plus qu'un prophète."
E-155 Ecoutez ce grand prince, venant enveloppé d'une peau de mouton, vivant des herbes des bois (Alléluia!), sans expérience théologique de séminaire derrière lui; mais ayant l'expérience d'avoir parlé à Dieu; et il était né dans ce but-là. La Parole avait annoncé qu'il viendrait. Oui, oui. Il s'est avancé sur les rives du Jourdain, les pieds dans la boue, et a dit: "Ne dites pas en vous-mêmes, vous, Pharisiens qui dites: "Nous avons Abraham pour père, car je vous déclare que de ces pierres, Dieu peut susciter des enfants à Abraham."
E-156 Ce prince des prophètes, celui qui avait le privilège de présenter le Messie; il a vu le signe du Messie, et a reconnu cela quand cette Lumière est tombée du Ciel, et est venue sur Lui. Il en a été témoin. Qu'en a-t-il dit? Voici ses paroles, ce que le prophète a dit en tant que témoin: "Moi, je vous baptise d'eau pour vous amener à la repentance, mais Celui qui vient après moi, est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter Ses souliers. Lui, Il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. Il a son van à la main, Il nettoiera Son aire, Il amassera Son blé dans le grenier, mais... brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint point."
E-157 Il a prophétisé que le... Témoin viendrait pour l'Eglise, le Saint-Esprit. "Moi, je vous baptise d'eau; c'est ma mission. Je vous baptiserai d'eau pour vous amener à la repentance." Alléluia! "Il y a Quelqu'un qui vient après moi. Je rends ce témoignage avec l'eau, mais il y a Quelqu'un qui vient et qui enverra quelque chose de plus grand. Il enverra un autre Témoin; pas de l'eau, mais l'Esprit. Il vous baptisera du Saint-Esprit et de Feu." Alléluia! Le témoin de Dieu; Il vous débarrassera complètement du fait de compter sur votre qualité de membre d'église. "Il vous donnera un vrai Témoin, car Il vous baptisera du Saint-Esprit et de Feu. Il a Son van à la main. La cognée est mise à la racine de l'arbre; et tout arbre qui ne produit pas de bon fruit sera coupé et jeté au feu. Ainsi donc, repentez-vous, préparez-vous, car l'heure est proche." Ce grand prince, quel grand prophète!
E-158 Trois ans plus tard, après qu'il a prophétisé, Jésus notre Seigneur termina Son ministère, Son ministère terrestre. Il a dit: "Il vous est avantageux que Je M'en aille. Car, si Je ne M'en vais pas, le Saint-Esprit ne viendra pas. Mais Je m'en vais pour L'envoyer. Encore un peu de temps... Et vous voulez savoir Qui Il est. Encore un peu de temps, et le monde ne Me verra plus; mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous, même en vous, jusqu'à la fin du monde."
E-159 Dans Luc 24.49, à la fin de Son ministère, lorsque Son ministère terrestre était terminé, Il a dit, dans Luc 24.49... "Voici, J'enverrai la promesse dont ces témoignages ont parlé. J'enverrai la promesse dont Ésaïe a parlé. J'enverrai la promesse dont Joël a parlé. J'enverrai la promesse que tous les prophètes... que le Père a montrée à travers les prophètes, J'enverrai sur vous la promesse de Mon Père. ...voici, J'enverrai sur vous ce que Mon Père a promis, Mais vous, restez dans la ville de Jérusalem... (Arrêtez de prêcher, arrêtez de chanter, ne faites plus rien d'autre, mais) allez là-bas dans la ville de Jérusalem, et attendez jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la Puissance d'En-Haut. Quel genre de témoin est-ce que cela serait? "Attendez à Jérusalem jusqu'à ce que vous ayez achevé vingt années d'école secondaire ou de séminaire? Attendez jusqu'à ce que vous ayez reçu votre licence en lettres? Attendez jusqu'à ce que vous ayez appris à - à parler en d'autres langues pour que, s'il arrive qu'Il vous appelle dans les champs missionnaires, vous puissiez parler ces langues?" Non! Ce n'était pas cela!
E-160 Laissez simplement la Puissance d'En-Haut venir, Elle prendra soin d'Elle-même quand Elle viendra. "Attendez jusqu'à ce que vous soyez revêtus de Puissance." Ô Dieu, pourquoi les gens ne peuvent-ils pas voir cela? Il ne s'agit pas d'une adhésion à l'église. Il s'agit d'attendre la Puissance. "Attendez jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la Puissance d'En-Haut, car Je vous L'enverrai. Il est une Promesse de Dieu, et Je L'enverrai. Je vais rendre témoignage. Lui, lorsqu'Il viendra, Il rendra témoignage. Car, Il ne parlera pas de Lui-même, mais Il parlera de Moi." Amen!
E-161 Observez ce qu'Il fera. "Il... rappellera ces choses que Je vous ai enseignées." Pas quelque chose de séminaire. Mais quoi donc? Il vous rappellera ces choses que Je vous ai enseignées, comme quoi elles sont les Paroles de Dieu. Vous oublierez toute votre expérience de séminaire. Vous recevrez ces choses-ci, les Paroles que Je vous ai enseignées. Il vous rappellera ces choses. Et, voici ce qu'Il fera en plus, Il vous montrera les choses à venir." Voilà le vrai Témoin. Voilà le vrai Témoin de Dieu. "Il vous ramènera l'Evangile, ce Saint-Esprit! Quoiqu'Il ait pu être abandonné pendant environ deux mille ans, peut-être qu'on Le foulera aux pieds, par une théologie humaine; mais lorsqu'Il viendra, Il vous Y ramènera. Non seulement cela, mais Il vous dira les choses à venir. Il vous parlera par des hommes aux lèvres balbutiantes et au langue barbare. Il fera toutes ces choses. Tout ce que Dieu a promis, Il le fera. J'ai... J'enverrai ce que le Père a promis."
E-162 À la Pentecôte, lorsqu'Il est venu, qu'ont-ils dit? Ils ont dit: "Nous sommes Ses témoins. Nous sommes témoins que les choses qui ont été annoncées ont été accomplies." Oh! la la! Je me sens religieux! Se tenant là, ils ont dit: "Nous sommes Ses témoins. Nous n'avons pas de diplôme." Qu'étaient-ils? Des prosélytes, certains d'entre eux étaient des Juifs, connus, raides et guindés; tout cela leur avait été enlevé!
E-163 Regardez Simon Pierre ce "self-made man" [un homme qui a réussi tout seul. - N.D.T.], ce qu'il pensait... Il était si raide qu'il ne voulait pas manger quelque chose d'impur.
E-164 Qu'en est-il de ce Paul, ce self-made man, qui persécutait les églises partout. Qu'est-il arrivé lorsqu'il a rencontré Celui-là, ce Saint-Esprit, sur la route de Damas, ce jour-là? Il s'est tenu devant Festus et a dit: "Je ne suis pas fou. Mais j'adore le Dieu de nos pères selon la voie qu'ils appellent une secte."
E-165 Ils ont dit: "Nous - nous sommes - nous sommes Ses témoins." Maintenant il y avait trois témoins sûrs à la Pentecôte.
E-166 D'abord, la parole de ces prophètes, selon laquelle Dieu répandrait Son Esprit dans les derniers jours sur le peuple. Le témoin qu'avaient les prophètes était La Parole de Dieu, Elle avait été accomplie. Ça, c'était un témoin, le message des prophètes qui avait été accompli. "Je répandrai Mon Esprit sur toute chair. Ils auront des lèvres balbutiantes et c'est par un langage barbare que Je parlerai à ce peuple." Il en était ainsi. Ils ne pouvaient renier cela. Ainsi, il y avait trois témoins. Ça, ça faisait un témoin, l'accomplissement de la Parole des prophètes.
E-167 Un autre témoin, c'étaient les gens. Ils témoignaient, disant: "Quelque chose est arrivé."
E-168 "J'étais caché là dans une chambre. J'étais trop timide. J'avais honte. Je - je - je savais qu'Il avait été enlevé, et je - j'avais honte devant tout ce grand groupe de dignitaires qui se trouvait là. J'avais honte d'eux. J'avais honte de ce que peut-être... Je ne voulais rien dire à ce sujet parce que j'avais peur de me lancer dans quelque chose lié à l'émotion ou quelque chose comme ça."
E-169 C'est ça le problème des églises qui existent d'elles-mêmes aujourd'hui. Elles ont peur de susciter trop de troubles. Elles ont peur de faire quelque chose qui n'est pas juste. Oh! vous qui êtes arrivés par vous-mêmes, vous qui vous sentez suffisants..." Ce dont nous avons besoin, c'est d'une Pentecôte. Ce dont nous avons besoin, c'est d'un remplissage, de la venue du Saint-Esprit.
E-170 Ils disaient: "Nous sommes Ses témoins, car nous sommes remplis du Saint-Esprit." Pierre a dit: "Hommes juifs, et vous qui séjournez à Jérusalem, sachez bien ceci, ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c'est la troisième heure du jour. Mais c'est ici ce qui a été dit par le prophète Joël: Dans les derniers jours, dit Dieu, Je répandrai Mon Esprit sur toute chair." Nous rendons témoignage que Les Paroles du prophète sont vraies, parce que nous sommes remplis maintenant. Oh! la la!
E-171 C'est ce dont nous avons besoin. C'est ce dont l'église a besoin. C'est ce dont les gens ont besoin, ces cent soixante-dix millions de personnes qui professent être des chrétiens dans le monde, elles ont besoin d'une autre Pentecôte. Pas retourner pour étudier pendant vingt-cinq ans; mais être rempli du Saint-Esprit, un Témoin en vous, témoignant de la résurrection de Christ et de la Parole de Dieu. Jean était dans l'île de Patmos à cause de la Parole de Dieu, à cause du témoignage de la Parole de Dieu.
E-172 Voilà la Parole des prophètes accomplie. Il y avait les gens qui rendaient témoignage. Et il y avait le Saint-Esprit Lui-même. Il y en a trois. Et La Bible dit: "Toute Parole ne pourra être établie que sur la déposition de trois témoins." C'est vrai. Il y avait la Parole des prophètes qui était accomplie.
E-173 Il y avait des gens qui disaient: "Oh, quelque chose m'est arrivé! Quelque chose est arrivé. Je n'ai plus peur. Je n'ai pas peur de la mort. Je n'ai peur de rien. Quelque chose est arrivé. J'ai oublié toute ma théologie. J'ai oublié toutes mes traditions faites de main d'hommes. Quelque chose est arrivé. "Sachez bien ceci et prêtez oreille à mes paroles, ces gens ne sont pas ivres." Ils étaient effectivement ivres. Ils avaient perdu toute leur dignité. Ils étaient simplement ivres de l'Esprit. Simplement...
E-174 C'est ce dont nous avons besoin. C'est ce dont nous avons besoin, un groupe de gens dans leur bon sens, raisonnables qui peuvent s'avancer et regarder Dieu en face, et dire: "Seigneur, ne fais pas de moi un membre d'église, mais fait de moi un témoin. Répands Ton Esprit sur moi, et remplis-moi. Que je sois Ton témoin." C'est ce dont nous avons besoin. C'est ce dont l'église souffre, ce qui manque aujourd'hui. Son état anémique est du au fait qu'elle a rejeté le Sang de Jésus-Christ.
E-175 Oui, le Saint-Esprit atteste Lui-même, en disant: "C'est ainsi!" Les voilà! Et les gens ne pouvaient pas renier cela.
E-176 Ces hommes n'étaient pas restés à l'école pour obtenir un niveau d'enseignement élevé. Ils étaient des hommes du peuple et sans instruction, des pêcheurs et des paysans. C'étaient des gens ordinaires. La Bible dit: "Les gens ordinaires écoutaient Jésus avec plaisir", pas la racaille, non, pas les gens célèbres, mais "les gens ordinaires" L'écoutaient avec plaisir. Et voilà les gens ordinaires étaient là, ils L'avaient écouté, et ils disaient: "Nous sommes témoins que nous avons reçu Quelque Chose et nous connaissons, à peine, notre propre langue."
E-177 Mais les gens ont dit: "Comment les comprenons-nous? Ne sont-ils pas tous Galiléens?" Les Galiléens étaient une classe de gens pauvres. Ils disaient: "Comment se fait-il que nous entendions ces Galiléens nous parler dans notre propre langue maternelle?"
E-178 Ils rendaient témoignage du Saint-Esprit, attestant que La Parole de Dieu avait été accomplie. "Je répandrai Mon Esprit sur toute chair. Et c'est par des hommes aux lèvres balbutiantes et par un langage barbare que Je parlerai à ce peuple, et voici le repos." Attestant, un témoin. Ceci en est l'attestation. C'est sûr. Il y avait trois témoins. Lesquels?
E-179 La Parole du prophète, la Parole de Dieu. En effet, ces prophètes ne prononçaient pas leur parole, mais c'était la Parole de Dieu telle qu'Il L'avait placée dans leur bouche.
E-180 Eh bien, je me tiens ici, mes yeux sont sur un jeune Norvégien qui soigne... un docteur, un docteur en médecine, qui est assis ici, il est venu de la Norvège jusqu'ici pour qu'on prie pour lui. Et l'autre soir, lorsque nous étions assis ensemble, dans un entretien privé, le Saint-Esprit est entré dans la pièce.
E-181 Lui, il a dit: "J'attends, Frère Branham, de voir ce qui va être dit."
E-182 Voilà que le Saint-Esprit a remonté très loin dans sa vie très loin, au temps, où il s'était passé quelque chose. Il lui en a parlé et lui a dit ce qui était arrivé, et dans quelles circonstances, tout à ce sujet, Il lui a dit la chose en question. Qu'était-ce? l'Esprit de Dieu rendant témoignage.
E-183 Il se peut qu'il y ait un autre jeune homme assis ici, que la - que l'église de frère Palmer a envoyé. Il était tout embrouillé, et ne savait que faire, et il était déchiré au sujet de quelque chose. Un brave jeune homme; je pense qu'il est retourné chez lui. Mais il y avait... Il l'a envoyé ici. Frère Palmer m'a écrit une lettre, disant: "Frère Branham, je sais que c'est un temps de travail intense", ou quelque chose comme cela, "mais si vous pouvez trouver une occasion, voyez-le parce que c'est un bon frère." Et - et l'église l'avait envoyé. Il avait eu cet entretien. Pendant qu'il était assis là, étant très profondément préoccupé par quelque chose, avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit, le Saint-Esprit est descendu, a saisi la chose, l'a dévoilée et la lui a montrée. Alors, il s'est réjoui, et les larmes coulaient sur ses joues. Pourquoi? Dieu rendant témoignage. Par quoi? Par William Branham? Non, non! Par le Saint-Esprit. Amen. C'est Lui le Témoin de Dieu.
E-184 Permettez-moi de vous dire quelque chose d'autre. Pourquoi est-ce... Ce jeune homme qui est assis ici, du nom de Higginbotham, il était diacre ici à l'église; son mandat a expiré, maintenant il est un simple membre loyal. Il s'est levé ce matin pour parler en langues, je pense, et pour prophétiser. Pourquoi ce Saint-Esprit a-t-Il... Ce matin lorsqu'il a donné l'interprétation, il a dit: "J'ai oint Mon serviteur pour vous apporter des choses que vous devriez savoir." Oh! Eh bien, je l'ai entendu pendant que je me tenais ici, la tête baissée, étouffant les larmes dans mon cœur. Cet homme n'en savait pas plus, je ne lui avais jamais dit un mot, ni à qui que ce soit d'autre, de ce dont je parle, car je venais d'arriver à la chaire. Et le voilà, révélant le texte et disant aux gens de se mettre en ordre pour Cela. "Je vous parlerai, a-t-il dit, Je l'ai envoyé vers beaucoup de nations, vers beaucoup de peuples, avec ce même Message. Et Je vous parlerai ce matin. Prenez garde à Cela, a-t-il dit, car c'est Moi qui l'ai oint et je l'ai envoyé." Ô Dieu! Qu'est-ce? Le Saint-Esprit, le vrai Témoin de Dieu. Qu'est-ce? La Divinité a habité dans un homme. Alléluia!
E-185 Quoi? Eglise, c'est la raison pour laquelle je ne peux pas accepter que le baptême du Saint-Esprit c'est crier, trembler, parler en langues, ou avoir une quelconque sensation. Ces choses sont donc très bien, voyez. Ces - ces choses sont très bien, mais le diable peut imiter cela si parfaitement.
E-186 Mais le Saint-Esprit, c'est la Divinité, Dieu "habitant" dans l'homme. C'est plus qu'une sensation. C'est plus que parler en langues. C'est plus que crier dans l'Esprit. C'est plus que pleurer. C'est plus qu'adhérer à une église. C'est Dieu vivant dans l'homme. La Divinité, Dieu Lui-même "habitant" dans cette personne, lorsque celle-ci parle et c'est exactement comme Dieu parlait, c'est cela l'Eglise de Jésus-Christ. C'est ainsi que la première Eglise apostolique a commencé.
E-187 Comme c'est différent des églises d'aujourd'hui! Comme c'est différent, parce que nous nous sommes éloignés de Cela, puisque notre organisation dénominationnelle a commencé vers le deuxième siècle après Christ, dans l'église Catholique primitive, en formant une organisation et en enseignant la philosophie de l'homme.
E-188 Aujourd'hui, beaucoup de gens... nous sommes des gens charitables. Nous adhérons à l'église. Écoutez-moi. Voici ce dont frère Higginbotham a parlé ce matin; pas Higginbotham, mais c'est le Saint-Esprit qui a parlé à travers lui. Nous sommes des gens charitables. Nous adhérons à l'église et nous voulons être si aimables et si doux. Voyez-vous? Nous ne voulons tout simplement pas blesser les sentiments de qui que ce soit, bien sûr que non. Nous voulons être un chrétien doux. Nous voulons - nous voulons fabriquer Christ.
E-189 On ne fabrique pas Christ. Alléluia. Oh! si je pouvais seulement trouver quelques paroles que Dieu me donnerait pour que vous puissiez comprendre ce que je veux dire.
E-190 On ne demande pas à un mouton de porter de la laine. On ne lui demande pas de fabriquer de la laine cette année. S'il est un mouton, il portera de la laine, parce qu'il est un mouton. Il n'a pas besoin de dire: "Eh bien, maintenant, je - je suis - je suis... Je crois que je suis un mouton, je ferais alors mieux de me dépêcher ici, je dois produire de la laine pour mon maître." Il n'a pas à s'en inquiéter. Tant qu'il est un mouton, il portera de la laine. Il n'a pas besoin de la fabriquer.
E-191 Vous n'avez pas à fabriquer de la piété par vous-même, et, "Je - j'ai... je... Eh bien, je ne devrais pas faire ceci, je sais que je suis un chrétien." Oh! frères, vous essayez de vous sauver vous-même, par vos propres efforts humains, tout en étant sincère.
E-192 Ce qui ne va pas, c'est la faiblesse à la chaire, la faiblesse à l'école, la faiblesse dans les séminaires. C'est ça le problème, c'est qu'on enseigne de la théologie humaine. On donne... vous dites, aujourd'hui, la force d'un chrétien, c'est que les gens... - Êtes-vous chrétien? - Oh! je suis méthodiste. - Êtes-vous chrétien? - Oh! je - je - je suis baptiste. Eh bien, voilà la force du christianisme.
E-193 Comme c'est différent! Alléluia! Comme c'est différent de cette première Eglise! Ils n'avaient aucune de ces choses-là à dire. Mais ils avaient été remplis de l'Énergie, de la Puissance du Saint-Esprit, Qui les avait affranchis du péché et de la mort. Ils n'étaient pas chrétiens de nom. L'Amour de Dieu brûlait dans leurs cœurs, au point qu'ils ont été conduits à la mort.
E-194 Ma fille Becky, me lisait 'les Gladiateurs' l'autre soir. Elle a dit: "Ecoute ceci, papa." Et je ne saurais pas, en ce moment, je suis désolé, je ne saurais pas me rappeler le nom. Mais un - un jeune chrétien avait été jeté dans une arène à Rome pour y combattre comme gladiateur. Je me suis tenu là dans cette arène, et j'y ai prié. Les vieux murs sont en train de s'effondrer.
E-195 Et lorsque les gens étaient assis là... et ils aimaient bien voir les gladiateurs. Ceux-ci devaient s'entre-tuer. Dieu a parlé... Autrefois, ils - ils s'affrontaient et s'entre-tuaient tout simplement, et c'était tout. Dieu était contre cela.
E-196 Et l'un des tout... l'un des - l'un des tout premiers signes du christianisme était le refus de tuer un homme. C'est vrai. Et vous pouvez tuer un homme de bien d'autres façons qu'en lui plantant un couteau, par exemple, en parlant en mal de son caractère. Il y a bien des façons de le faire.
E-197 Eh bien, ce gladiateur, on avait lâché un lion sur lui. Et avec la Force et la Puissance de Dieu, il a tué ce lion avec son épée, un couteau. Les gens ont applaudi, c'était courageux. Ils se sont levés. Ils en ont lâché un autre, et il l'a tué avec son épée. Et alors, ils ont lâché un païen d'Afrique, un homme de couleur fort, costaud, géant. Et ce chrétien devait l'affronter, chose qu'il ne voulait pas faire. Mais, au cours du combat, il a jeté le - l'Africain à terre, et il tenait son épée droit au-dessus de lui, bien sûr. L'Africain a dit: "Monsieur, tue-moi vite, pour que je ne souffre pas. Ne me torture pas. Tue-moi vite."
E-198 Le chrétien a jeté son épée, a enlevé son armure, et s'est avancé jusque devant l'empereur, et il a dit: "Empereur, je suis chrétien. Mon Seigneur et Sauveur nous défend de nous ôter la vie les uns aux autres. Je veux bien ôter la vie à un animal sauvage, mais pas à mon frère. Je refuse de tuer un homme."
E-199 Tous, l'empereur de Rome et sa suite se sont levés en disant: "Tu veux dire qu'un esclave gladiateur refusera d'obéir à la voix de Rome?"
E-200 Et ils ont appelé le vaincu: "Lève-toi vite et prends cette épée et tue-le." Il s'est relevé, a pris l'épée du chrétien. Le chrétien, désarmé, a levé les bras. Et l'homme l'a frappé au cœur avec l'épée, en plein cœur avec l'épée. Et quand ce grand couteau a transpercé ses poumons, et alors que le sang gargouillait, le sang qui jaillissait et remplissait ses poumons, le jeune chrétien est tombé à genoux, et a dit: "Seigneur Jésus, reçois mon esprit." Et nous parlons de souffrir pour Christ? Quel sera notre témoignage à côté de celui de tels hommes? Oh! foi de nos pères! Toujours vivante, Malgré les cachots, La flamme et l'épée. C'étaient des hommes pour qui le fait de confesser Christ signifiait la mort. Qu'avaient-ils été? Ils avaient reçu le Témoin. Ils étaient remplis du Saint-Esprit. Ces premiers chrétiens n'avaient pas peur de la mort. Après cela, l'Empire romain a compris que les chrétiens avaient quelque chose de spécial. Qu'ont-ils fait? Ils ont donné un nom à cela, et ils sont allés de l'avant et en ont fait une dénomination; et ils faisaient entrer les gens par une profession, sans qu'ils aient reçu ce Témoin.
E-201 C'est là qu'ils en sont aujourd'hui, les Luthériens, les Baptistes, les Presbytériens et bon nombre de ces soi-disant pentecôtistes; nous sommes dans ce voyage sans avoir reçu le Témoin de Dieu. Et le Saint-Esprit est notre Témoin. Oui, oui! Comme c'est différent des églises de l'époque!
E-202 L'église d'aujourd'hui, c'est seulement "devenir un membre d'église". Comme le dit un vieux dicton: "Lorsqu'un homme devient membre d'une église, il porte un nouveau manteau." C'est vrai. Mais lorsqu'il est rempli du Témoin, on a un nouvel homme dans le manteau. Il ne s'agit pas d'un homme revêtu d'un nouveau manteau, il s'agit d'un nouvel homme dans un manteau. Ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est de plus d'hommes nouveaux dans le manteau. C'est du manteau de clergé que je parle. Oui, il faudrait que ça change! Les premiers...
E-203 L'Eglise d'aujourd'hui essaie de se sauver, par ses propres bonnes oeuvres. "Oh! je suis un chrétien, je dois être vraiment doux, bon. Je dois faire telle chose."
E-204 Mais que faisait cette Eglise primitive? Attendre! Ils ne cherchaient pas à se transformer, mais ils attendaient que Dieu Lui-même vienne les transformer, de Pharisiens en témoins.
E-205 Et ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est d'une autre attente du Saint-Esprit, le Témoin de Dieu, pour venir nous changer d'une bande de Pharisiens froids et empesés, en témoins de la résurrection de Jésus-Christ. Alléluia! Le Saint-Esprit n'est pas une coquille vide, un endroit où les gens vont et - et...
E-206 Ou plutôt l'Eglise n'est pas une coquille vide, un endroit où vont les gens, et une très grande salle, un énorme bâtiment ou quelque chose du genre, d'une valeur de cent millions de dollars ou quelque chose comme ça. Et nous dépensons tout notre argent pour une chose pareille, y mettant des millions et des millions de dollars. L'église se porte mieux que jamais aujourd'hui, sur le plan financier. Mais nous achetons des bâtiments. Et, je vois ici qu'une grande organisation consacre six millions de dollars, ici dans le Missouri, pour l'achat d'un bâtiment où qu'ils... tout le temps, nous disons: "La venue du Seigneur est proche", un mouvement pentecôtiste. D'autres sont... des pentecôtistes, sortent des rues transversales et des choses comme cela et essaient de bâtir les plus grands bâtiments et d'avoir là-dedans le prédicateur le plus instruit qu'ils puissent y trouver.
E-207 Et ils s'éloignent de tout le remplissage du Saint-Esprit, ils s'éloignent de la guérison divine, s'éloignent du Saint-Esprit, de la Puissance.
E-208 Et tout ce que nous faisons maintenant, c'est de chercher à rivaliser avec les Méthodistes. Et maintenant, nous avons adhéré à ces grandes ligues des églises et tout, reniant complètement notre position vis-à-vis de l'Evangile, parce que nous nous sommes organisés, affiliés. Maintenant, ils font partie du Conseil des églises. Quelle honte! Quel déshonneur, quelle disgrâce pour une chose pareille! Quel dommage, avec les occasions qu'offre un monde mourant, avec le communisme en train de le dévorer. Et le communisme a vu le jour à cause de la faiblesse du christianisme; c'est vrai, de ce 'soi-disant' christianisme.
E-209 Quelle occasion l'Eglise du Dieu vivant a aujourd'hui de se lever avec le témoignage du baptême du Saint-Esprit, et de secouer ce monde!
E-210 Dans la Bible, Jérémie, chapitre 42, les gens vivaient dans un temps comme celui-ci. Ils avaient peur que le roi de Babylone vienne s'emparer d'eux. Et toutes les célébrités, et les grands officiers, etc., eux ne croyaient pas ces prophètes. Ils voulaient simplement dire qu'ils les croyaient, pour être religieux. Ils ont donc appelé le pauvre Jérémie, et ils pensaient qu'il était fou. Ils l'ont fait sortir du désert là-bas, probablement qu'il était enveloppé d'une couverture, et les cheveux lui pendaient sur le visage, se nourrissant d'herbes et de tout ce qu'il pouvait trouver dans le désert. Ils se sont présentés et ont dit: "Prophète, trouve à partir de... Pour nous la volonté du Seigneur." Ils ont dit: "Dis-nous ce que nous devons faire. Et nous obéirons à l'Eternel, que ce soit du bien ou du mal." Il a dit: "Je consulterai alors l'Eternel pour vous."
E-211 Il est parti; il a fait dix jours avant que le Seigneur ne lui parle. Il est revenu et les a rassemblés tous, et il a dit: "J'ai l'AINSI DIT LE SEIGNEUR." Il a dit: "Ecoutez, vous tous!" Alléluia! "Vous avez peur du roi de Babylone", comme nous avons peur de la Russie. Il a dit: "Vous vous préparez tous à fuir en Egypte parce que vous savez qu'il arrive."
E-212 Et nous fuyons d'une ville à l'autre, essayant d'échapper aux bombes atomiques, nous construisons des abris et autres. A quoi bon faire cela? Débarrassez-vous du péché.
E-213 Jérémie a dit: "Si vous vous tournez vers Dieu, si vous donnez votre cœur à Dieu, si vous ramenez vos cœurs et observez Ses commandements et tous Ses statuts, et si vous faites ce qui est juste, alors n'ayez pas peur du roi de Babylone."
E-214 Savez-vous ce que les gens ont dit? Après qu'ils ont entendu le témoignage de Dieu, ils ont dit: "Tu prophétises un mensonge. Nous allons descendre en Égypte."
E-215 Lorsqu'ils sont arrivés là-bas, Jérémie est venu et a pris deux pierres et les a posées dans le puits d'argile, en disant: "Mon serviteur, le roi Nebucadnetsar, viendra tout droit ici. Il s'en emparera de toute façon. Vous mourrez par l'épée, d'une toute façon ou d'une autre."
E-216 Frère, il n'y a aucun moyen du tout aujourd'hui, d'échapper à cette condamnation qui attend les gens, en dehors d'une repentance à l'ancienne mode envoyée par le Saint-Esprit.
E-217 Je n'ai rien contre mes frères. Et je parle de moi-même, mais nous sommes des évangélistes. Billy Graham, c'est un grand évangéliste, Oral Roberts, c'est un grand évangéliste. Ce sont de grands hommes. Nous les apprécions.
E-218 Mais, nous n'avons pas besoin d'évangélistes. Qu'en est-il? Organiser la politique, rassembler le groupes méthodiste, baptiste et tous les groupes pentecôtistes, pour collaborer et montrer à quel point nous pouvons être grands, et combien nous pouvons en arracher. Nous n'avons pas besoin de cela.
E-219 Ce dont nous avons besoin, c'est de nous attendre à Dieu jusqu'à ce que le Saint-Esprit vienne avec la Puissance et la délivrance. Nous avons besoin de "salutiste", et non pas d'évangélistes Nous avons besoin de Salut. "Nous pouvons nous emparer de cette montagne. Qui est cette montagne qu'ils élèvent devant nous? Elle sera aplanie, a dit Dieu. "Restez dans le pays." C'est vrai.
E-220 Ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est d'un - ce n'est pas d'un réveil, c'est d'une explosion de Salut, comme aux jours du réveil du pays de Galles, quand les gens dans les magasins tombaient sous la conviction, en pleurant, que les débits d'alcool et les endroits de plaisir fermaient, et que l'on se mettait à pleurer et à prier. C'est ce dont nous avons besoin aujourd'hui. Pas de rassembler 150.000 personnes comme ils l'ont fait l'autre jour, certaines récitant le "Je vous salue Marie", et d'autres disant autre chose, une petite prière, puis sortir prendre un petit verre amical pour retourner chez eux. Cela n'est pas une journée de prière. Nous avons besoin d'une journée de pleurs, de deuil, et d'attente jusqu'à ce que Dieu envoie le Saint-Esprit, Son Témoin. Pas une coquille vide, ni une dénomination vide, mais la Divinité "habitant" dans l'homme.
E-221 Jésus a dit, dans Marc 16, que lorsque le Saint-Esprit viendra, Il rendra témoignage dans chaque génération à venir, jusqu'à la fin. Il a dit: "Voici les miracles... Allez par tout le monde et prêchez la Bonne Nouvelle la toute création; voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en Mon Nom, ils chasseront les démons." Pendant combien de temps ce Témoin sera-t-Il là? Jusqu'à la fin du monde. Jusqu'à quand? Dans chaque génération. "En Mon Nom, ils chasseront les démons, ils parleront de nouvelles langues. S'ils saisissent des serpents, ou s'ils boivent des breuvages mortels, ils ne leur feront point de mal. S'ils imposent les mains aux malades, les malades seront guéris." Jésus a dit que le Saint-Esprit qu'Il enverrait serait un Témoin, jusqu'à la fin des temps, de génération en génération.
E-222 Eh bien, étant donné qu'Il a dit cela, nous sommes Ses témoins. Amen. Je termine. Écoutez attentivement, ouvrez votre entendement maintenant et écoutez pendant que je termine. Nous sommes Ses témoins, nous qui avons reçu de Son Esprit.
E-223 Sa Parole témoigne que, dans les derniers jours, il viendra une apostasie et qu'il viendra un âge de l'église froid, formaliste et sans puissance. C'est cet âge dans lequel nous vivons. Une église sans puissance, "ayant une apparence de piété, mais reniant ce qui en fait la force, éloigne-toi de ces hommes-là." Il a donné un signe selon lequel il viendrait un temps où un homme s'assiérait dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. Il viendra, il régnera sur les nations. Combien c'est parfait, ils... toutes ces choses! Que la Parole de Dieu est parfaite!
E-224 Jadis le roi Nebucadnetsar, lorsqu'il fit ce songe, Daniel le lui interpréta, disant que ces royaumes, chacun d'eux, depuis celui de Babylone jusqu'aux Médo-Perses, aux Grecs et aux Romains sont tombés en déclin, à la date et au moment exact, et exactement de la façon que Dieu avait annoncé!
E-225 La Parole de Dieu est un vrai Témoin. Et La Parole de Dieu dit que dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles, les hommes rendront l'âme de terreur et il y aura des temps perplexes, et de la détresse parmi les nations. Et il y aura une apostasie dans l'église. Et des hommes se lèveront, se proclameront eux-mêmes de grands dignitaires, et tout, et ôteront la Puissance de l'église, et auront l'apparence de la piété, mais renieront la vraie Puissance de Dieu. "Se joindre à l'église!" Il a dit que l'église serait dans cette condition-là.
E-226 Nous témoignons que la Parole de Dieu est accomplie. L'église est dans cette... Chaque organisation se trouve dans cette condition, maintenant même. Je voudrais - je voudrais défier n'importe qui de me montrer une seule organisation qui soit en feu pour Dieu, remplie du Saint-Esprit, avec les miracles qui l'accompagnent. Levez-vous et montrez-m'en une, n'importe quelle organisation. Il n'en existe pas. Cela n'est pas écrit! C'est vrai. Elles sont toutes sans puissance, et mortes. Saisissez cela.
E-227 Mais Il a aussi prophétisé qu'en ce jour-là, il y aurait une vraie Eglise; un petit troupeau, un reste. Il a dit qu'il y en aurait Une, et il y en aura Une. Il y en aura Une. Le prophète a dit qu'il y aura un peuple qui connaîtra Son Dieu, qui fera des exploits dans les derniers jours.
E-228 Il a dit qu'il y aurait des Lumières du soir dans le dernier jour. Le prophète l'a dit. Le témoin vrai de Dieu l'a dit: "Qu'il y aura des Lumières du soir." C'est quoi, la Lumière du soir? La même Lumière du matin. Le prophète a dit: "Il y aura un jour qui ne sera ni jour ni nuit", un temps brumeux comme celui qu'il fait dehors aujourd'hui, juste assez de lumière pour voir comment se déplacer. Mais il est dit: "Au temps du soir la lumière paraîtra." De quoi est-il question? De revenir, de retourner au commencement. Il y aurait des Lumières du soir qui brilleront au dernier jour.
E-231 Il a dit qu'un prophète se lèverait dans les derniers jours (Malachie 4), et manifesterait les signes des jours de Lot, et ainsi de suite, et prophétiserait aussi pour que les gens reviennent, qu'ils reviennent à la Foi des pères primitifs de la Pentecôte. Revenir à l'original. Revenir à la Bible. S'éloigner de l'organisation et de la dénomination et retourner au début. Revenir à la Pentecôte originelle, au remplissage originel du Saint-Esprit, à la Puissance originelle de Dieu. La Parole témoigne que cela arrivera. La Lumière apparaîtra au temps du soir, Vous trouverez assurément le sentier vers la gloire; C'est par l'eau, qu'est la Lumière aujourd'hui. Ensevelis dans le Précieux Nom de Jésus, Jeunes et vieux, repentez-vous de tous vos péchés, Le Saint-Esprit entrera sûrement en vous. Les Lumières du soir sont venues, C'est un fait que Dieu et Christ sont un,
E-232 Le Témoin de Dieu, le Saint-Esprit, le Saint-Esprit Lui-même vivant en nous, ne s'affiliera jamais à une organisation. Vous ne pouvez pas organiser Dieu! Il est Dieu. Qu'est-ce que cela fera? Ça reviendra comme au commencement, cela retournera au commencement, à l'origine, cela retourne au point de départ. On baptisera de la même façon qu'autrefois. On enseignera le Saint-Esprit comme autrefois. On enseignera les gens comme autrefois. On s'abstiendra des organisations comme autrefois. Il y aura de la place pour tous, comme autrefois, pour ceux qui voudront venir. Les gens seront purs et saints comme ceux d'autrefois. Ils seront remplis de l'Esprit comme ceux d'autrefois. Ils seront sans crainte comme ceux d'autrefois. Et ce qui arriva aux autres arrivera, à ceux des derniers jours, au temps des lumières du soir, comme autrefois. Ô Dieu, envoie cette Voix, appelle [les gens] à sortir!
E-233 Nous avons toutes sortes de témoins. Nous en avons de toutes sortes! Nous avons des témoins méthodistes, des témoins baptistes, des témoins presbytériens, des témoins catholiques. Dimanche prochain, le Seigneur voulant, je prêcherai sur les quatre différentes étapes de l'église, le Seigneur voulant. Eh bien, nous avons toutes sortes de témoins, aujourd'hui, mais il y a un seul vrai Témoin.
E-234 La nature témoigne toujours qu'il existe un Dieu. Il demeure toujours Dieu, comme Il l'était autrefois. Le premier arbre qu'Il a jamais créé... Est-ce vrai? [L'assemblée dit: "Amen." - N.D.E.]
E-235 Les prophètes... Les prophètes d'autrefois ont témoigné, et ils avaient la Parole de Dieu, ils La prononçaient, et Elle s'accomplissait devant eux. Et Dieu a dit: "S'il y en a un parmi vous qui est spirituel ou prophète, c'est dans des visions que Moi, l'Eternel, Je Me révélerai à lui, c'est dans des songes que Je lui parlerai. Et si ce qu'il dit s'accomplit, alors écoutez-le."
E-236 Ce même Dieu fait la même chose aujourd'hui. Nous voyons exactement la même chose arriver. Il a parlé des Lumières du soir qui viendraient, d'un retour. Quelqu'un sera suscité, qui ramènera la foi des enfants à leurs pères, avant que ce grand et redoutable jour de l'Eternel n'arrive, où la terre brûlera comme une fournaise.
E-237 Et nous voyons les bombes atomiques suspendues là-bas. Nous avons vu où la Russie a fait exploser la sienne, l'autre jour, et elle a dégagé cinquante fois plus de chaleur et de puissance que celle d'Hiroshima. Pas étonnant que le Japon réclame la paix, pleure et prie! La bombe d'Hiroshima leur a brûlé les yeux et la langue, jusque dans un rayon des centaines de kilomètres... et celle qu'on a fait exploser était cinquante fois plus puissante! Eh bien, j'apprends que les retombées radioactives ont manqué l'Amérique, en faisant le tour, mais quand elles reviendront, elles passeront de nouveau au-dessus de l'Amérique. Des abris anti-atomiques...
E-238 Je vous assure, il est temps de rompre, bien sûr, des choses du monde. - Où voulez-vous finir Frère Branham? - Dans les bras de Dieu! C'est vrai! Laissez le Saint-Esprit rendre témoignage. Il est le Témoin de Dieu. Prions.
E-239 - Où ferons-nous, Frère Branham? Nous croyons Ceci. Nous croyons que La Parole est vraie. Nous voyons qu'Elle est vraie. Nous voyons qu'Il a prophétisé ceci pour les derniers jours. Nous voyons cela. Nous voyons Son arbre rendre témoignage. Nous voyons Ses fleurs rendre témoignage. Nous voyons Sa Parole rendre témoignage. Nous voyons Son Esprit rendre témoignage. - Que devons-nous faire, Frère Branham?
E-240 Rompez, rompez avec le monde. Rompez avec les choses dans lesquelles on se trouve. Appuyez-vous seulement, seulement... Où tomberons-nous, Frère Branham?
E-241 Retirez-vous dans les bras de Dieu, dites: "Seigneur, remplis-moi. Remplis-moi, ô, Seigneur, de Ton Témoin! Que le Saint-Esprit soit mon Guide! Qu'Il ne... Que je ne passe pas mon temps à dire chaque jour: "Eh bien! je - je - je suis chrétien, je ne dois pas faire ceci, je ne dois pas faire cela. Que je sois tellement stimulé par le Saint-Esprit que mon âme ne pourra pas se tenir tranquille." Vous dites: "J'ai peur d'être fanatique."
E-242 Ne vous inquiétez pas! Si vous finissez dans les bras de Dieu, il n'y aura pas du tout de fanatisme.
E-243 Dans le réveil gallois, quand le grand conducteur de ce réveil gallois... On lui a dit, on a dit: "Vous aurez un tas de fanatismes."
E-244 Tout ce qu'il disait, c'était: "Détendez-vous, et laissez le Saint-Esprit agir; détendez-vous, et que ce soit le Saint-Esprit." Il n'a surgi aucun brin de fanatisme. Non, tous étaient réellement nés de l'Esprit.
E-245 Un réveil du Saint-Esprit, ô Dieu, envoie-le sur ma petite église, Père. Envoie-le sur ces gens qui attendent, pendant que nous chantons ce vieux cantique, chanté tant de fois, Père: Ils étaient dans la chambre haute, Ils étaient tous d'un commun accord, Quand le Saint-Esprit descendit Celui qui était promis par notre Seigneur. Seigneur, envoie Ta Puissance maintenant même Seigneur, envoie Ta Puissance maintenant même Oui, Seigneur, envoie Ta Puissance maintenant même Et baptise tout le monde.
E-246 Dieu, notre Père, parmi ces petits enfants... aujourd'hui dans cette salle, j'ai deux filles et deux garçons, Seigneur. Seigneur, envoie la Puissance sur eux. D'autres hommes et femmes sont ici qui sont jeunes avec des jeunes; envoie la Puissance maintenant même.
E-247 Des mères sont assises ici avec des pères, peut-être que s'ils mourraient aujourd'hui, ils auraient à traverser le - le Jourdain seuls. Et, ô Dieu, quand ils arriveront là-bas, près de ce rivage, quand le souffle sera sur le point de les quitter, que l'éclair jaillira et que la colère de Jéhovah se déchaînera sur un corps pécheur, né dans le péché, les brisants se briseront, les foudres éclateront, les grands brisants, et ces écueils dangereux! Ô Dieu, qu'ils jettent l'ancre maintenant même, en Jésus, en sorte que lorsque ce temps viendra, qu'ils sachent qu'il y a une ancre qui tient, qui les guidera à travers chaque écueil dangereux. Ni l'éclair, ni rien ne peut les faire sombrer. Ils sont en sécurité avec Jésus. Accorde-le, Seigneur!
E-248 Sois miséricordieux envers nous. Pardonne-nous nos péchés. Accorde-le Seigneur. Remplis-nous du Saint-Esprit.
E-249 Puissions-nous ne pas nous contenter, Seigneur, de nous joindre à l'église et d'essayer d'être chrétien, par un effort personnel, en essayant de fabriquer quelque chose, en nous disant: "Maintenant que je suis... je me suis joint à une église, les gens vont s'attendre à ce que je sois un chrétien. Et maintenant je devais faire telle chose et ne plus faire telle autre, car je suis chrétien." Ô Dieu, puissions-nous nous éloigner de ce pharisianisme, ô Dieu, cette bande d'hypocrites! Ô Dieu, que d'une façon ou d'une autre le Saint-Esprit dise ce que je veux dire, Seigneur! Les mots me manquent pour le dire. Nous ne voulons pas être des pharisiens qui auront réussi tous seuls.
E-250 Ô Dieu, remplis-nous de notre - de la Divinité. Remplis-nous de Puissance et d'énergie, jusqu'à ce que nos âmes soient enflammées, que Lui soit notre force, que Dieu soit notre témoignage. Que nos paroles soient les Siennes. Les démons trembleront. Le monde sera secoué et ébranlé sous l'effet de cela, Seigneur. Si seulement Tu arrives à trouver des gens qui veulent s'attendre au Seigneur! Ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les ailes d'un aigle; ils courent et ne se lassent point, ils marchent et ne se fatiguent point. Oh! apprends-moi Seigneur, apprends-moi Seigneur à attendre. Apprends-moi, à attendre lorsque les cœurs sont enflammés. (Le grand réveil parcourt le pays. On dit qu'ils ont des milliers et des milliers, etc., Seigneur, de grandes choses fleuries.) Que je m'humilie, que j'invoque Ton Nom; garde ma foi renouvelée, mes yeux sur Toi, que je sois sur cette terre ce que Tu veux que je sois, Seigneur!
E-251 Puissions-nous consacrer nos petites barques fragiles ce matin, ce honteux petit tabernacle de chair, auquel nous attachons tant d'importance pour lequel nous travaillons tant de jours pour en faire un lieu toujours confortable, et nous vivons dans des belles maisons et roulons dans de belles voitures. Ô Dieu, et alors nous avons les yeux sur cela, et loin de cette grande ré... rançon. Ô Dieu, puissions-nous mettre de côté ces petites choses fragiles, sachant que nous les laisserons ici sur terre. Puissions-nous chercher ce Trésor céleste, ce Saint-Esprit, ce vrai Témoin de Dieu.
E-252 Le succès ne rend jamais témoignage de Dieu. C'est l'Esprit qui rend témoignage de Dieu. Que nos dénominations croissent, que notre église croisse, que nous ayons un grand nombre de membres, que nous soyons bien habillés, que nous roulions dans de belles voitures, ou que nous mangions de la bonne nourriture, qu'est-ce que cela change? Nous devrons tout laisser. Quel bien cela aurait-il fait à ma propre mère l'autre jour, quand elle se débattait là? Et je comprends, Seigneur, que ces choses ne comptent pas du tout.
E-253 Et que nos yeux soient fixés sur Jésus et sur le Saint-Esprit, et qu'Il entre dans nos cœurs et que nous soyons des témoins. Puissions-nous être Son témoin, Seigneur. Puissions-nous nous maintenir dans cet état, Père, et rendre témoignage.
E-254 Il est posé ici sur la chaire ce matin... on a déposé une poignée de mouchoirs, venant des malades et affligés. Ô Dieu, que le Dieu qui - qui m'a confié ce Message hier, que le Dieu qui a parlé à travers le frère Higginbotham ce matin, et qui a prédit que Cela venait, que le Dieu qui donne des visions, parle.
E-255 Je défie chaque démon, et je m'empare de cette montagne par la foi. Qui es-tu, grande montagne de maladie, pour que tu tiennes devant le Seigneur? Eh bien, tu seras aplanie. Qui es-tu, rivière ou - ou plutôt mer Morte, pour maintenir quoi que ce soit dans la mort devant Dieu? Ouvre-toi, nous arrivons! Nous allons à la Terre promise!
E-256 Guéris chacun de ceux-ci, Seigneur, guéris chacun de ceux qui sont ici et qui sont malades.
E-257 Qui es-tu, maladie, pour qui te prends-tu? Satan, qui prétends-tu être? Chaque prétention que tu as, a été annulée au Calvaire. Tu es un bluffeur. Tu n'as pas de droit. Nous te défions, au Nom de Jésus-Christ, en tant que Corps rempli du Saint-Esprit. Et que le Dieu qui m'a guidé dans la vie, le Dieu qui donne les visions et prononce Ses Paroles qui s'accomplissent, qu'Il éloigne toute maladie de ces gens, ce matin, toute maladie, au Nom de Jésus-Christ.
E-258 Tu as dit: "Si tu parles et ne doutes pas, mais crois que ce que tu dis arrive, tu pourras le voir s'accomplir." Qui a dit cela? Le Témoin de Dieu.
E-259 Et j'atteste ce matin que cette Parole est vraie. Satan, tu dois donc partir.
E-260 Chaque personne ici présente pourrait être guérie en ce moment même par la Puissance de Dieu venant sur elles, guérissant chacun. Que la foi, cette foi, cette - cette foi réelle, pas ce "je l'espère", pas ce "faisons de bonnes oeuvres", mais que ce même Dieu qui a prononcé la Parole descende sur ces gens. Remplis-les de foi. Remplis-les du Saint-Esprit. Remplis-les et fais d'eux des témoins, Seigneur, afin que nous puissions être dans ce coin Ton témoin, un vrai témoin fidèle témoignant que Tu vis.
E-261 Ce soir, nous nous approcherons de cette table de Communion, pour prendre les - les morceaux, les petits morceaux qui représentent le corps de notre Seigneur Jésus, et pour boire Son Sang.
E-262 Ô Dieu, purifie nos cœurs pécheurs. Je pleure pour moi-même et pour cette église. Nous sommes faibles, Seigneur. Nous ne sommes pas dignes. Nous sommes une église qui professe, et nous n'avons pas pratiqué les choses que nous proclamons. Nous n'avons pas laissé le Saint-Esprit prendre pleinement possession de nous. Nous sommes des pécheurs; par cela, nous voulons dire, Seigneur, que nous avons des doutes, que nous avons peur.

En haut