ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication L'UNITE (L'UNITE AVEC DIEU) / 62-0211 / Jeffersonville, Indiana, USA // SHP 2 hours and 28 minutes PDF MP3 low MP3 HQ

L'UNITE (L'UNITE AVEC DIEU)

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Crois seulement, crois seulement, Tout est possible, crois seulement; Crois seulement, crois seulement, Tout est possible, crois seulement. [Un parler en langues suivi d'une interprétation. - N.D.T.] Merci, Frère Orman, que le Seigneur vous bénisse. Bonjour, mes amis. Il est agréable d'être de nouveau ici au Tabernacle ce matin. J'étais juste debout là au fond, écoutant, comme j'entrais, la prophétie qui a été donnée sous forme de parler en langues, suivie de l'interprétation. Et j'ai dit aux gens que cette salle-là est aussi remplie, j'ai donc dit : "Je ne comprends pas; il y a longtemps que je n'ai pas parlé à cet homme!" (C'était frère Higginbotham, si je l'ai bien suivi) ça fait des mois depuis que je lui ai serré la main. Mais c'est exactement de cela que je vais parler; ce qu'il a dit ce matin, c'est exactement ce dont je vais parler. Lui ne le savait pas. Moi-même, je ne l'ai su qu'à l'instant, ce dont j'allais parler. Et c'est donc exactement ça qu'il a dit. Ainsi nous sommes heureux de savoir que nous sommes réunis au Nom du Seigneur Jésus, et sous Ses ailes protectrices.
E-2 Maintenant, je vois beaucoup de gens debout, la salle est pleine et bondée, et ça nous fait vraiment mal de voir cela. Et dès que nous le pourrons, nous allons transformer cet endroit en un tabernacle plus grand. Maintenant, j'aimerais rapidement faire un compte-rendu sur Phoenix. 3 Le dimanche passé au soir, j'étais ici et j'ai parlé du sujet de la communion aux... avant le service de communion. La communion, ce n'est pas prendre le pain; "communier" signifie "parler à, répondre, parler avec quelqu'un." 4 Et maintenant, ce matin, si je suis un peu très long, eh bien, veuillez céder votre siège à ceux qui sont debout, on appréciera cela; permettez aux autres de s'asseoir un moment. Je - je m'inquiète pour l'heure dans laquelle nous vivons. Cela me préoccupe au plus haut point. Quand je vois les choses qui se passent, il y a quelque chose qui s'émeut en moi. Et j'aimerais donc prendre simplement mon temps pour essayer de...
E-5 Le titre du message sur lequel je vais parler ce matin, c'est "l'Unité". Et je - j'aimerais prendre mon temps pour essayer de rendre cela tout aussi... exposer cela tout aussi clairement, au mieux de ma connaissance. J'ai donc besoin de vos prières pendant que vous êtes réunis. 6 Et maintenant, j'aimerais que vous ouvriez, si vous avez une Bible et que vous vouliez lire avec moi, au chapitre 1 des Hébreux, en premier lieu. Et j'aimerais lire les trois premiers versets du chapitre 1 des Hébreux, et ensuite Genèse 1:26 et 7, pour relier cela. Et personne ne peut rien dire qui vaille à moins que Dieu ne l'aide à le dire. Et - et c'est aussi le message de ce matin, lequel porte sur l'unité du peuple avec Dieu. Eh bien, dans Hébreux, au chapitre 1, nous lisons ce qui suit : Après avoir autrefois, à plusieurs reprises... de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par son... par le Fils, qu'Il a établi héritier de toutes choses, par lequel Il a aussi créé le monde, et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. 7 Et maintenant, là dans Genèse, au - au chapitre 1, versets 27, 26 et 27, voici ce que je lis : Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l'homme à son image, il les créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme.
E-8 Maintenant, inclinons la t√™te juste un instant pendant que nous prions. Et je suis certain qu'il y a beaucoup de requ√™tes dans un auditoire de cette dimension, ainsi parfois, nous levons simplement la main vers Dieu; que celui qui a une requ√™te, le montre par ceci pour que nous ayons quelque chose pour lequel vouloir prier. Que Dieu l'accorde √† chacun de vous. 9 Seigneur, nous nous sommes r√©unis sous le toit de ce Tabernacle, et nous sommes reconnaissants d'avoir ce toit au-dessus de nous aujourd'hui; mais notre rencontre visait un but plus √©lev√© que ceci. Nous r√©alisons que par la promesse de Dieu, nous nous sommes rassembl√©s sous les ailes du Tout-Puissant, afin que Lui, comme une poule couvre ses petits, nous prot√®ge de tout ce dont nous voulons qu'Il nous prot√®ge. Qu'Il nous couve, et nous nourrisse, et nous donne aujourd'hui notre pain quotidien, physiquement et spirituellement, afin que notre corps soit fortifi√© pour marcher sur la terre, ainsi que la puissance de subsistance du Saint-Esprit pour apporter la Parole de Dieu √† un peuple affam√©. Et que nous partions d'ici avec Cela sur nos l√®vres et dans nos coeurs, avec une huile d'onction tellement fra√ģche que nous pourrons parler aux autres du jour dans lequel nous vivons, et des conditions du temps. √Ē Dieu, nous nous confions enti√®rement en Toi. Il n'y a pas un autre endroit o√Ļ aller. Nous sentons ce que Pierr avait senti ce jour-l√† quand J√©sus avait dit : "Voulez-vous aussi vous en aller?" 10 Il a dit : "Seigneur, o√Ļ irions-nous? Toi seul, Tu as les Paroles de la Vie √©ternelle." Et c'est la raison pour laquelle nous nous r√©unissons ce matin en Ton Nom, car Toi seul, Tu as les Paroles de la Vie √©ternelle. Et nous Te prions de rendre cela bien r√©el pour chacun de nous aujourd'hui, afin que nos coeurs br√Ľlent au-dedans de nous; que nos √Ęmes soient affermies, que nos corps soient gu√©ris, que nos esprits soient gu√©ris, que nos √Ęmes soient renouvel√©es, cr√©√©es selon le mod√®le voulu par Dieu pour nous.
E-11 P√®re, nous Te prions de fortifier ceux qui sont debout dans la salle et le long des murs, dans le vestibule et partout. Je Te prie de les fortifier. Et sachant que ceci est enregistr√© et que √ßa ira dans plusieurs nations, l√† dans les pays et les tribus de la terre, √ī Dieu, nous nous confions enti√®rement en Toi. Donne-nous la force et la - la Parole, et l'onction, afin que cela soit comme Tu l'aurais voulu en cette heure. Nous nous abandonnons √† Toi maintenant, notre √©coute, notre voix, notre attention, tout ce que nous sommes, nous Te l'abandonnons, afin que Tu agisses en nous. Oeuvre √† travers nous et manifeste Ta grande Pr√©sence parmi nous. Car nous le demandons au Nom de J√©sus, Ton Fils. Amen.
E-12 Le terme "Unit√©" signifie "√™tre un avec," unit√©, uni. Et maintenant, c'est un grand sujet, et cela - cela m√©rite bien plus d'attention que je ne suis en mesure d'y accorder, et que personne sur terre ne pourrait accorder. Mais j'aimerais vous exprimer mon opinion l√†-dessus, et avec ce que Dieu nous accordera. Eh bien, ceci renferme l'enseignement de la doctrine. Et aux fr√®res qui entendront cette bande, je pense que √ßa ne sera pas une offense, mais cela vous poussera √† prendre ceci tr√®s consid√©rablement, plut√īt en consid√©ration, afin que vous puissiez, dans la pri√®re et avec attention, l'√©tudier et le peser dans la balance de la Parole de Dieu pour voir si cela est de Dieu ou pas. 13 Je crois en effet que c'est ce que nous devions faire chaque fois : peser les choses √† l'aide de la Parole, car la Parole est la seule chose qui va demeurer. J√©sus a dit : "Le ciel et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera point." C'est pour cela que je La crois, et je crois qu'Elle est le programme de Dieu. Et je crois que c'est l'oeuvre accomplie de Dieu qui est √©crite dans la Parole. Par cons√©quent, si quelque chose √©tait contraire √† cette Parole, cela ne pourrait √™tre ni Dieu ni le plan de Dieu. Je crois qu'Elle est le programme. Eh bien, l'Esprit de Dieu dans la Parole vivifie la Parole m√™me et Se manifeste. Il vivifie la Parole comme il en est d'une semence.
E-14 Eh bien, le premier homme et la première femme, dans le jardin d'Eden, étaient en parfaite harmonie avec Dieu, de sorte que Dieu pouvait descendre quand Il voulait et parler de bouche à oreille avec Adam et Eve. Eh bien, c'est ça l'unité parfaite : Dieu et Sa création, Dieu parlant de bouche à oreille avec Adam et Eve. Et ils étaient dans une harmonie si parfaite avec Dieu qu'ils étaient un avec Dieu. Dieu et Sa famille étaient un. 15 Tout homme avec sa famille, une famille correcte, bonne, noble, obéissante, ils sont un l'un et l'autre : n'importe quelle famille. Et si dans la famille quelque chose sépare les gens, alors ce n'est pas correct; la famille est brisée quelque part. Ils devraient tous être un : le père avec la mère, la mère avec le père, les enfants avec les parents, les parents avec les enfants, tous en accord. Et quand vous voyez cela, vous avez une belle image.
E-16 C'est √ßa le but de Dieu. Et Son but en tant que P√®re supr√™me, √©tait d'√™tre un avec Sa famille, Sa famille terrestre, Adam et Eve. Et la seule chose qui faisait qu'ils √©taient un avec la famille, ou plut√īt avec Dieu, c'√©tait la nature de Dieu en eux. Ainsi, cela fit qu'ils avaient en eux la nature de Dieu, donc l'un et l'autre avec Dieu, ils devenaient tous un. N'est-ce pas l√† une belle image? Dieu dans Sa famille, le P√®re au-dessus de tous, supr√™me; pas de mort, pas de tristesse, pas de chagrin, rien, tout simplement une joie indescriptible : pas de maladie, pas de chagrin, simplement un avec Dieu. Quelle image! Car la nature m√™me de Dieu √©tait dans ces gens. Et par cons√©quent, ce qu'ils faisaient, c'√©tait d'agir simplement en accord avec Dieu, et Dieu avec eux faisaient un.
E-17 Bien, J√©sus a fait une pri√®re, dans Jean au chapitre 17, au verset 11 (pour vous qui notez les textes de l'√©cole du dimanche. J'en ai beaucoup ce matin), Jean 17:11, J√©sus pria afin que l'√©glise et Lui soient un comme Lui et le P√®re √©taient un, afin que l'√©glise, nous en tant que membres du Corps de Christ, soyons un comme Lui et le P√®re sont un. Et ce jour-l√† nous saurons qu'Il √©tait dans le P√®re, plut√īt le P√®re en Lui, et Lui en nous, afin que tous nous soyons un. Quelle union, quelle unit√© cela serait, voir Dieu dans Son √©glise, jusqu'√† ce que chaque membre soit en parfaite harmonie l'un et l'autre, et avec Dieu! C'est pour cette √©glise que J√©sus vient. C'est alors que Sa pri√®re sera exauc√©e, car nous serons un.
E-18 Et le seul fondement pour la communion que Dieu ait jamais pos√© pour Lui et Son √©glise, c'est l'unit√© de Lui-m√™me avec Son peuple. C'est le seul fondement pour la communion. Et le seul moyen par lequel vous pouvez acc√©der √† ce fondement, c'est par une union, √™tre uni avec Lui pour toujours. C'est juste comme lorsque vous vous unissez √† votre mari, quand une femme s'unit √† son mari, c'est un voeu qui reste jusqu'√† la mort. Ainsi, quand vous vous unissez donc avec Dieu, c'est pareil √† l'√©glise qui est unie √† Christ, c'est jusqu'√† ce que la mort nous s√©pare. Et ainsi, si vous ne p√©chez jamais ou ne faites rien de mal, vous serez √©ternellement uni √† Dieu. Seule la mort peut vous s√©parer de Dieu, non pas la mort physique, mais le p√©ch√© de la mort. Le p√©ch√©, c'est la mort et il vous √©loigne de Dieu. Ainsi, √™tre uni √† Lui dans l'Esprit de Sa puissance, c'est la Vie √©ternelle; vous √™tes √©ternellement uni avec Dieu. Oh, j'aimerais y arriver dans un instant. Etre √©ternellement uni avec le Dieu √©ternel, √©tant en parfait harmonie avec Lui, l'un et l'autre parfaitement unis, une √©glise o√Ļ tous, Dieu et Son √©glise, sont un, unis.
E-19 Et voyez comment Eve √©tait unie √† Adam; elle √©tait une partie de lui. Dieu, si vous l'avez remarqu√© dans Gen√®se 1:27, avait cr√©√© l'homme √† la fois m√Ęle et femelle, Il les avait cr√©√©s ainsi. Eh bien, l'homme √©tait euh - euh, √† la fois m√Ęle et femelle quand il vint √† l'existence, ayant un esprit f√©minin et masculin. Ensuite, Dieu prit une - une c√īte de son c√īt√©. L'avez-vous remarqu√©, le corps √©tait un sous-produit et non pas l'esprit? Le corps de la femme √©tait un sous-produit; quand la cr√©ation fut termin√©e, Dieu prit une c√īte du c√īt√© d'Adam et en fit une femme, mais pas l'esprit, l'esprit √©tait une partie d'Adam, car il √©tait √† la fois homme et femme, f√©m - spirituellement parlant, √† la fois masculin et f√©minin.
E-20 Eh bien, ne voyez-vous pas cette glorieuse image? Dans la chair, nous sommes différents. Nous sommes comme un sous-produit, un être formé par les liens sacrés du mariage. Mais en Esprit, nous sommes fils et filles, non pas un autre esprit, mais l'Esprit du Dieu vivant. Nous sommes à Sa ressemblance, en union avec Lui, à l'image parfaite du Dieu vivant, car nous sommes fils et filles; non pas séparés, mais le même Esprit, le même Dieu, la même Personne, unis par les liens du mariage à l'Eternel. Voyez-vous comment Dieu a planifié ce que nous devons être, non pas quelqu'un de différent, mais Lui, non pas un autre être issu d'une autre tribu, mais une vraie union et une vraie descendance du Tout-Puissant, par une union sainte. Eh bien, le corps vient de la mère et du père, mais l'esprit vient de Dieu; Dieu Se divisant comme Adam a été divisé.
E-21 Au jour de la Pentec√īte, nous voyons que le Saint-Esprit, la Colonne de Feu, S'√©tait divis√©e et S'√©tait pos√©e sur chaque membre de cette √©glise : Dieu Se rassemblant. Alors, avec ce groupe de gens ensemble, qu'est-ce que cela donne? Cela ram√®ne le Corps unifi√© du Seigneur J√©sus. S'unissant... 22 Et aujourd'hui, en voyant cette grande division dans laquelle nous vivons, les diff√©rences d√©nominationnelles et tout, quelle piti√©, quelle disgr√Ęce!
E-23 Unis par les liens du mariage céleste avec le Dieu éternel, étant une partie de Lui, une partie de Dieu... je suis, quant à la chair, devenu un Branham à cause de mon père qui est Branham. Vous êtes devenu une partie de votre père et de votre mère, mais spirituellement nous devenons... Etant donné l'union avec Dieu, c'est être une partie de Dieu... C'est la raison pour laquelle l'esprit ne peut pas mourir. "Celui qui croit en Moi a la Vie éternelle. Je le ressusciterai au dernier jour, ayant l'image et étant à la ressemblance de ce qu'il est ici sur la terre." Pas un être esprit, nous aurons en effet, un corps comme le corps glorieux de Dieu, le corps glorifié du Seigneur Jésus, ressuscité dans cette image.
E-24 J√©sus a dit, Se rendant √† la tombe de Lazare : "Je suis la r√©surrection et la Vie. Celui qui croit en Moi vivra, quand m√™me il serait mort. Et quiconque vit et croit en Moi ne mourra point." "Croyez en Moi, non pas sur Moi, mais en Moi." Etre en Lui, croyant. "Si vous demeurez en Moi et que Mes Paroles demeurent en vous." En Lui, croyant... Oh! la la! J'esp√®re que le Saint-Esprit fait p√©n√©trer cela en vous. 25 Eh bien, vous √™tes le petit troupeau; c'est la raison pour laquelle pendant cette semaine, j'ai pri√© et implor√© Dieu pour le choix de ce texte, afin de vous montrer o√Ļ nous nous tenons. Pour ce qui est de croire en Lui, vous ne pouvez pas croire en Lui √† moins que vous entriez en Lui, ou plut√īt que Lui ne vienne en vous; c'est alors que vous croyez en Lui, c'est alors que vous avez la Vie √©ternelle. Vous croyez en Lui jusqu'√† ce que vous receviez la Vie √©ternelle; donc la Vie √©ternelle, c'est la Vie de Dieu en vous, alors vous croyez en Lui. "Vous en Moi, Moi en vous, afin qu'ils soient un, P√®re, comme Toi et Moi sommes un." Dieu en Christ, Christ dans l'Eglise... Voyez-vous? "Comme nous sommes un, afin qu'eux soient un." Alors comment pouvez-vous √™tre un? "Si vous demeurez en Moi, que Mes Paroles demeurent en vous..." Voyez-vous, demeurer... "Mes Paroles sont en vous, alors demandez ce que vous voulez." Car ce n'est plus vous, c'est la Parole qui est en vous, et la Parole, c'est Dieu.
E-26 Eh bien, la Parole de Dieu est une épée. Hébreux chapitre 4 le dit, Hébreux 4:12. Elle est donc une épée. Et une épée reste tout à fait inopérante si elle n'est pas maniée par une main ou par une puissance. Et elle... Mais il faut une main pour tenir l'Epée. Et le - prendre... La main qui tient cette Epée, c'est une main de foi. 27 Eh bien, cette main de foi, ça dépend de la force qu'elle a. Cette main de foi pourrait être juste assez forte pour se percer une petite ouverture à travers l'obscurité et dire : "Par la foi je suis sauvé." C'est un grand coup, mais si alors c'est tout ce que cette main a comme force pour manier cette Epée, c'est tout ce qu'elle sait couper. Mais si c'est une main solide, Elle percera carrément tout ce que le diable peut exhiber, et elle révélera chaque promesse de Dieu dans Sa puissance de résurrection. Si c'est une puissante main de foi. "Les jours des miracles... Jésus-Christ, le même hier, aujourd'hui et éternellement," elle se frayera un chemin. Cela dépend de la puissance de la main qui est derrière l'Epée.
E-28 Et l'Ep√©e est tr√®s tranchante. H√©breux 4 dit : "Elle est plus tranchante qu'une √©p√©e √† deux tranchants qui coupe dans les deux sens, et arrive m√™me jusqu'√† la - la moelle de l'os et aux jointures; Elle discerne les pens√©es du coeur." C'est au-del√† du physique; cela atteint le domaine spirituel, et saisit les pens√©es de coeur, puis les r√©v√®le. L'Esprit de Dieu, la Parole de Dieu... 29 Eh bien, cette Parole coupera l√† √† l'int√©rieur, s'il y a un bras assez puissant derri√®re pour L'enfoncer; Elle arrivera l√† et coupera chaque promesse pour vous la donner, si seulement votre bras qui La tient est assez puissant. L'Ep√©e, tenez-La avec un bras - un bras de foi. Tenez-La fermement, tenez-La et allez au devant de l'ennemi. Comment se fait-il que cet ennemi incirconcis se tienne devant le Dieu √©ternel? Ainsi prenez l'Ep√©e de la Parole, car chaque promesse vous appartient. Tenez-La d'une main de foi solide; allez de l'avant. Si vous avez besoin de gu√©rison, coupez-la avec la Parole, "J√©sus-Christ, le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement." Si vous avez besoin du salut, chaque promesse dans la Bible vous appartient. Elle se trouve l√†-dedans, mais Satan essaie de la cacher; mais prenez l'Ep√©e et frayez-vous un chemin dans les t√©n√®bres jusqu'√† ce que la lumi√®re de Dieu brille sur votre √Ęme et que vous ayez la promesse. Il le fera.
E-30 Adam √©tait une partie de - plut√īt Eve √©tait une partie d'Adam; elle √©tait chair de sa chair et os de son os. Et c'est cela la v√©ritable union. C'est cela la v√©ritable union de l'√©glise : Esprit de Son Esprit, Parole de Ses Paroles, ne se d√©tournant jamais de la Parole. Le croyant fid√®le et v√©ritable ne fera pas de compromissions sur une Parole. Souvenez-vous, Eve ne s'√©tait compromise que sur une seule Parole : une Parole. Mais le v√©ritable croyant ne fera pas de compromissions sur une seule Parole. Il s'en tiendra √† l'Ep√©e de foi avec - plut√īt par la foi, √† l'Ep√©e de la Parole, et proclamera chaque promesse divine que Dieu a faite. C'est √ßa.
E-31 Ils étaient des exemples que Dieu nous donnait pour ce que nous devrions être, constamment ainsi, sans jamais faillir. Quand ils parlaient, Dieu répondait. Il veillait quotidiennement sur eux. La nuit, quand ils se couchaient pour dormir, Il veillait sur eux. Pendant la journée, Il les conduisait, les nourrissait, les aimait et communiait constamment avec eux, tout le temps. Ils étaient à l'image de Dieu, et Dieu était en eux. C'est ce que produit la communion. Ce qui fait l'union, c'est Dieu dans Son Eglise. C'est ça l'union. Il y aurait tellement à dire, il y a tellement de passages auxquels se référer. S'unir avec Lui, c'est la Vie éternelle. Et le seul moyen par lequel nous pouvons nous unir avec Lui, c'est de devenir chaque portion de Sa Parole (C'est vrai), prendre chaque promesse et la croire.
E-32 Eh bien, Eve √©tait unie avant qu'elle ne brise une Parole, ou plut√īt qu'elle ne doute d'une Parole comme √©tant vraie. Cela la s√©para. Chaque Parole : "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute la Parole." Nous pouvons alors √™tre unis en Dieu, car Adam et Eve, avant la chute, avant de douter de la Parole, √©taient une image de ce que nous devrions √™tre en Lui. Etre uni √† Lui, c'est la Vie; √™tre s√©par√© de Lui, c'est la mort. Eh bien, si nous ob√©issons √† Ses commandements...
E-33 Nous savons que nous commettons des erreurs, mais vous ne devez pas regarder à cela. Ce ne sont pas vos erreurs qui comptent, car vous en commettrez toujours. Mais, vous voyez, ce qui compte c'est d'obéir à Ses règles, obéir à ce qu'Il a dit. Trébucher et tomber n'ont rien à voir avec cela. Un véritable et fidèle serviteur, s'il trébuche, il se relèvera. S'il chancelle, Dieu le ramènera directement sur le chemin, aussi longtemps qu'il sera sur le chemin du devoir. Mais s'il est en dehors du chemin du devoir, Dieu n'a pas d'obligations envers lui. Mais aussi longtemps qu'il est sur le chemin du devoir, Dieu a des obligations envers lui, sachant qu'il n'est qu'un homme ou une femme. Il a des obligations envers cette personne aussi longtemps qu'elle est sur le chemin du devoir.
E-34 Eh bien, l'Eglise est maintenant fiancée à Christ en vue du mariage. Le mariage n'a pas encore été conclu; ce sera au souper des noces de l'Agneau. Nous voyons donc que l'Eglise est maintenant fiancée, comme un homme qui est fiancé à sa femme. Que fait-il pendant qu'ils sont fiancés? Il lui offre simplement toutes sortes de choses : il lui envoie des cadeaux, la met à l'aise. Eh bien, c'est ce que Christ est en train de faire à l'égard de Son Eglise. Il nous envoie les dons de l'Esprit. Comment pouvez-vous donc être fiancé alors que vous niez l'existence de ces dons? Ils sont le signe même de l'amour. C'est le signe de Dieu envers Son Eglise. Jésus l'a dit : "Ces miracles accompagneront ceux qui auront cru."
E-35 Eh bien, gardez ces choses à l'esprit. L'Eglise doit croire chaque Parole, chaque promesse, chaque iota, et réclamer cela pour Elle-même, et s'y appliquer. Si j'étais célibataire et que j'étais fiancé à une fille, je lui enverrais quelque chose, une bague de fiançailles; et si elle ne la porte pas, cela montre donc qu'elle n'a pas confiance en moi. Elle - elle - elle ne veut pas être mon épouse. Et si Christ envoie des dons qu'Il a promis à l'Eglise, et que Celle-ci les rejette, disant qu'il n'en est pas ainsi, Elle ne veut pas être l'Epouse de Christ. Elle est l'épouse d'un autre amant et non de Christ, l'Epoux. Ainsi la véritable Eglise garde la promesse, et garde tout, et Elle accepte les dons que Dieu envoie. Très bien.
E-36 Eh bien, les premiers √™tres humains se s√©par√®rent eux-m√™mes de la foi en Dieu en doutant de Sa Parole et en √©coutant le mensonge du diable. C'est donc la premi√®re chose qui brisa cette merveilleuse union. Tenez donc, Adam et Eve √©taient dans une condition o√Ļ ils ne pouvaient jamais mourir, o√Ļ ils ne pouvaient jamais vieillir, jamais tomber malades, jamais se tourmenter... 37 Vous dites : "J'aurais assur√©ment souhait√© √™tre comme cela." Permettez-moi... J'ai une nouvelle pour vous : vous √™tes dans la m√™me condition. Dieu place chaque cr√©ature sur la terre dans la m√™me condition.
E-38 Quelle √©tait l'alliance? "Si vous gardez Ma Parole. Ma Parole, si vous La gardez, La croyez, et si vous vous Y conformez..." Mais la toute premi√®re fois qu'Eve douta, et rejeta une Parole de ce que Dieu avait dit, cela brisa la communion de cette grande union. Et d√®s que l'√©glise doute d'une seule Parole de la Bible de Dieu, et La place ailleurs, elle brise donc cette merveilleuse communion qui lui a √©t√© accord√©e, et reste isol√©e. Et d√®s qu'elle le fit, la mort s'installa dans son √™tre mortel, pas seulement dans son √™tre mortel, mais aussi dans son √™tre spirituel. Elle brisa la communion avec Dieu aussit√īt qu'elle douta. Et aucun homme ne peut croire... Tenez, aucun homme, aucune femme ne peut - ne peut croire le mensonge du diable, √† moins qu'il n'ait dout√© de la V√©rit√© de Dieu. Nul ne peut croire le mensonge du diable, √† moins qu'il n'ait dout√© de la V√©rit√© de Dieu. Ainsi, voyez-vous, Eve, Adam, o√Ļ cela nous met ce matin.
E-39 Bon, réfléchissons sincèrement, car nous ne pourrons plus jamais réfléchir après ceci, après que cette vie mortelle sera passée. Réfléchissez maintenant. Vous ne pourrez pas choisir après ceci; c'est maintenant que vous devez choisir, car voici le jour du choix; faites votre choix. Eh bien, elle... une Parole, non pas tout le décalogue, rien qu'une Parole, elle douta de Dieu, car la chose lui fut présentée dans un angle tel que la Parole était discutable. On ne peut pas discuter de la Parole de Dieu; ce qu'Il avait dit c'est ce qu'Il voulait simplement dire. Mais elle douta de cela, car on lui avait présenté cela en disant : "Oh, Dieu ne voulait certainement pas dire cela." Mais c'est bien ce qu'Il voulait dire. Chaque Parole que Dieu prononce, c'est ce qu'Il veut dire. Et Cela n'a pas besoin d'une interprétation particulière. Elle est juste telle qu'Il L'a dite. 40 Eh bien, vous dites : "Que savez-vous de la Bible?" Je crois que mon Dieu a été le guide pour cette Bible; Il veille sur Sa Parole. Il savait que ces athées et des infidèles se lèveraient en ces derniers jours, ainsi Il veille sur Elle. Elle est exactement telle que Dieu La voulait. C'est ainsi qu'Elle est maintenant pour nous. Eh bien, nous devons La croire. Une seule Parole en dehors de Cela, et nous perdons notre communion, nous plongeons dans la mort, la séparation éternelle d'avec Dieu, juste comme Adam et Eve. Nous devons croire la Vérité de Dieu.
E-41 Permettez-moi de reprendre cela. Ne doutez pas d'une seule Parole de la Bible de Dieu. Et ne vous contentez pas de dire : "Oui, je La crois, vous dites, mais..." Non, il n'en est pas question. Croyez-La; acceptez-La. Si vous La mettez de c√īt√© pour dire : "Eh bien, mon √©glise ne croit pas Cela de cette fa√ßon," alors vous ne croyez pas qu'Elle est la Parole de Dieu, et vous subirez donc la m√™me condamnation qu'Eve. Vous vous √™tes s√©par√© de l'Eternel alors que vous aviez une occasion de vous unir √† Lui. Eh bien, rappelez-vous, on ne peut pas discuter de Cela, car c'√©tait une seule Parole qui - dans la Parole de Dieu...
E-42 Et maintenant, si Dieu n'avait que quel - quelques Paroles-là auxquelles les gens devaient obéir et que la déformation de ces quelques Paroles a causé la mort, considérez alors les Paroles que nous avons aujourd'hui. Voyez-vous? Nous devons accepter chacune d'Elles, nous en tenir à Elles et entrer en Elles en tant que promesses venant de Dieu. Et une véritable Epouse de Dieu fera cela, une Epouse engagée et fidèle. Ainsi, j'espère que ces petites choses pénètrent donc profondément de sorte que nous pouvons les saisir.
E-43 Quelle est la première chose qui fit douter Eve de la Parole de Dieu? C'était parce que Satan lui avait promis plus de connaissance. "Tu auras de la connaissance." Eh bien, voyez-vous, la race humaine est constamment à la recherche de quelque chose. Et Eve cherchait à avoir plus d'intelligence. 44 Eh bien, arrêtons-nous juste un instant. N'est-ce pas la condition du monde d'aujourd'hui? Ils veulent plus de connaissance, une meilleure classe, être hautement instruits, ils veulent quelque chose de différent, plus de connaissance. C'est ce qu'Eve voulait. Mais permettez-moi de dire encore ceci, qu'aucune sagesse ne peut dépasser celle de Dieu. Et pourtant, Elle - Elle est tellement humble que les gens La manquent. 45 Comme je l'ai dit plusieurs fois, Satan brille, tandis que l'Evangile luit. Oh! il y a vraiment une différence entre briller et luire. Hollywood brille, mais l'Eglise luit avec la puissance et l'amour de Dieu. Hollywood brille, il y a bien une différence entre luire et briller. Nous ne devons pas briller, nous devons luire.
E-46 Aujourd'hui... (C'est vraiment dommage de penser ainsi), mais les √©glises essaient de s'appuyer sur leur propre compr√©hension, exactement comme le fit Eve. Elle se disait, comme cela lui avait √©t√© pr√©sent√©, que cela semblait si vrai! Oh, ne manquez pas ceci. Cela semblait si vrai, quelque chose qui pouvait √™tre ajout√© √† ce que Dieu avait dit. C'√©tait comme si elle avait quelque chose dont Dieu ne lui avait pas dit jusqu'o√Ļ aller. Dieu ne lui avait pas fix√© des limites comme Il l'avait fait pour la mer. Et celle-ci ne peut pas aller au-del√†, car la lune veille sur elle. Il se disait... Elle se disait que Satan √©tait intelligent, comme nous le disons, qu'elle pouvait, tout en √©tant instruite continuer √† √™tre en communion avec Dieu, qu'elle aurait une meilleure instruction. Pourtant Dieu l'avait effectivement dot√© de ce dont elle avait besoin. 47 Et Il a dot√© l'Eglise de la m√™me chose; pas d'une perversion d'un s√©minaire, ou d'un commentaire, ou d'une perversion venant d'une - d'une √©cole biblique; mais pr√©cis√©ment de ce qui est √©crit, et c'est du AINSI DIT LE SEIGNEUR. Vous ne pouvez pas changer cela. Mais les √©glises s'appuient sur leur propre compr√©hension. Elles - elles pensent peut-√™tre qu'il s'agit d'un... que... que d'apr√®s elles il y a quelque chose d'in√©branlable, et c'est s√©duisant.
E-48 Il me faut simplement m'arr√™ter ici un instant. Le monde entier repose l√†-dessus. Toute l'√©conomie de cette nation est bas√©e sur une fausse conception. Je vais vous raconter une petite plaisanterie me concernant; ce n'est pas une plaisanterie. Mais, vous savez, tous nous aimons nos √©pouses, ou plut√īt nous devons les aimer. Je suivais donc un programme tout r√©cemment ici, dans l'Ouest, il y a longtemps de cela, environ trois ans. Je me suis lev√© un matin, dans ma chambre, et il y avait un poste t√©l√©viseur dans la chambre. Et je me suis dit : "Il semble faire mauvais temps." Et je me suis dit : "Eh bien, √† huit heures, on devra donner des nouvelles." Et je pris le petit aide-m√©moire; il disait que les nouvelles passeraient √† telle heure. 49 A l'heure des nouvelles j'ai allum√©, et pendant que je suivais les nouvelles, j'ai alors remarqu√© qu'ils ont interrompu les nouvelles en plein milieu pour faire la publicit√© d'un certain type de produit, un certain type de d√©tergent. Et on disait : "Vous n'avez plus √† faire la vaisselle, madame. Tout ce que vous avez √† faire, c'est la plonger simplement dans l'eau, l'y laisser pendant quelques minutes, l'en sortir ensuite et la mettre sur l'√©gouttoir; c'est tout." 50 Je me suis dit : "Je vais devenir un h√©ros quand je retournerai chez moi." J'ai not√© le nom de ce produit. J'ai dit : "Je dirai √† ma femme : 'Tu vas voir ce dont je suis capable.'" 51 Ainsi, je suis all√© m'acheter une bouteille de ce produit, et j'ai d√©vers√© le tout dans l'eau; je lui ai dit de continuer √† balayer la maison, et que je ferai cela pour elle. Ainsi, j'ai donc pris les assiettes des enfants, racl√© les miettes, et tout, mais celles des oeufs √©taient coll√©es dessus; et j'ai plong√© tout cela dans l'eau, o√Ļ je les ai laiss√©es quelques minutes, puis je les en ai fait sortir et les ai d√©pos√©es l√†. Il y avait autant de miettes d'oeufs dessus que lorsque je les avais plong√©es l√†. Voyez-vous, je - j'avais perdu... ma femme m'aurait retir√© sa confiance √† ce moment-l√†.
E-52 Vous voyez? Pourquoi la nation - pourquoi ces - cette nation permet-elle que l'on trompe les gens? On ne devrait pas autoriser que ce soit dit comme cela. Cela devrait être illégal. Et quant à cette publicité moderne de la cigarette, quelle honte! "Pas une toux pour une cargaison fumée," toutes sortes de... Eh bien, on ne devrait pas permettre cela. Qu'est-ce que cela fait? Cela trompe. La mort est dans chacune d'elles. Quand on consomme du whisky, il y a la mort; le viol, les assassinats, la folie sont dans la bouteille. Mais, on autorise malgré tout que cela passe dans nos programmes et on en fait la publicité, en disant pour certains types de boissons, de bière et d'alcool : "Le genre que prenait grand-père. Davantage de joie dans la vie." Qu'est-ce? C'est une tromperie. C'est placer quelque chose devant les gens pour qu'ils se tuent avec. Et cela nous est autorisé.
E-53 Permettez-moi donc de revenir juste l√†-dessus. Les √©glises, par des dogmes humains, des credos humains, pr√©sentent une face attrayante aux gens, et ceux-ci tombent √† cause de cela; c'est la mort. Aucune √©glise ne lavera votre √Ęme. Aucun credo ne peut laver votre √Ęme. Seul le Sang de J√©sus-Christ, le rem√®de de Dieu, peut purifier votre √Ęme. C'est prouv√©. Ainsi, c'est tout simplement faux, mais les gens s'appuient sur la compr√©hension d'un sage, et ils meurent √† cause de cela. Et aujourd'hui les gens s'appuient sur la compr√©hension des - des credos, des d√©nominations, et des millions de gens, tels des cochons qu'on abat, se dirigent vers le puits sans fond de l'enfer. Quelle disgr√Ęce! Il ne nous est pas permis de nous appuyer sur notre propre compr√©hension. Nous n'avons pas √† oser.
E-54 Vous dites : "Un concile des hommes ne devrait-il pas être plus indiqués pour le dire qu'une seule personne?" Non, du moment que cette personne prononce la Parole de Dieu. Une fois, quatre cents prophètes s'étaient présentés devant deux rois, et ils s'appuyaient sur leur propre compréhension. Mais il y en avait un qui était resté avec la Parole de Dieu, et il est démontré qu'il avait raison : c'était Michée. Cela dépend de ce que c'est la Parole de Dieu ou non. Tout ce qui est contraire à la Parole est faux, et cause la mort. Aucune sagesse ne peut dépasser la sagesse de Dieu. Il est le plus intelligent de tous les hommes intelligents. Il est la - la Fontaine. Il est la seule source de sagesse. Toute parole d'homme est folie et mensonge, excepté la Parole de Dieu. Et si cela est contraire à Dieu... Eh bien, si une personne prononce la Parole de Dieu, alors cela - ce n'est plus la parole de l'homme; c'est la Parole de Dieu. Voyez-vous? Il ne s'agit pas de la compréhension de l'homme.
E-55 Satan vous fera toutes sortes de promesses, mais il n'a rien à vous donner, car il n'a rien. Il n'a pas de salut. Qui est Satan? Tout ce qui est contraire à la Parole. Il n'a pas de salut. Il n'a pas de lumière. Son royaume est ténèbres; la fin de cela, c'est la mort. Les ténèbres et la mort sont du royaume de Satan. "Répétez cela, frère Branham. Qu'est-ce le royaume de Satan?" Toute chose qui est contraire à la Parole de Dieu. 56 Eh bien, cela blesse, mais c'est le moment de blesser. Voyez-vous? La branche, l'arbre, s'il doit porter du fruit, il faut qu'il soit émondé. C'est le moment. 57 Tout ce qui est contraire aux préceptes de Dieu, à la Parole de Dieu, n'est pas Dieu. Qu'est-ce? Qu'est-ce que le péché? La justice pervertie. Qu'est-ce que la mort? La vie pervertie. Qu'est-ce que le royaume de Satan? Tout ce qui établit quelque chose pour remplacer la Parole, n'importe quoi, n'importe quel enseignement. Une Parole, rien qu'une Parole. Il se pourrait que vous croyiez le tout. Eve croyait tout cela, sauf cette unique Parole. Douter de cette seule Parole, cela avait suffi pour elle. Il vous suffit de douter de cette seule Parole.
E-58 Eh bien, consid√©rons cela. Le seul moyen pour rester dans la communion divine, c'√©tait de garder cette Parole. Dieu avait dit : "Tu feras ceci. Tu ne feras pas ceci. Tu feras ceci, et tu peux faire ceci et ceci. Mais ne fais pas ceci." Eh bien, pour avoir d√©sob√©i √† une seule petite partie du commandement, elle d√©clencha toute l'affaire... Pour avoir fait cela, elle est la cause de tout enfant affam√© dans le monde, de toutes les peines de mort, toute tristesse, tout chagrin. Elle fit cela juste √† cet instant-l√†. Quelle chose horrible que de douter de la Parole de Dieu! Toute personne qui g√©mit de douleur pour toute mort qui est jamais arriv√©e et qui arrivera, c'est parce qu'elle fit cette chose-l√† √† ce moment-l√†. Tout petit enfant ill√©gitime, c'est parce qu'elle fit cela √† ce moment-l√†, tout petit enfant n√© sous... en dehors du mariage. Tout p√©ch√© qui fut jamais commis, elle √©tait la cause de cela juste l√†, en gardant toute la Parole juste l√† √† l'exception d'un passage sur lequel elle - elle raisonna. Elle... lle ne savait pas que cela... elle savait cela, mais elle - elle √©tait entra√ģn√©e √† faire quelque chose de meilleur, car on lui avait promis un meilleur groupe de gens, une meilleure connaissance, en savoir plus sur la question si elle faisait ceci. "Nos ministres ont une meilleure instruction. Nous avons le meilleur groupe de gens." 59 Il n'y a pas de meilleur groupe de gens au monde que ceux qui gardent la Parole de Dieu. C'est celui-l√† le meilleur. C'est le seul groupe que Dieu consid√®re. Encore un peu de temps, peut-√™tre que Dieu nous permettra d'y arriver.
E-60 Son royaume ne peut promettre que la mort. C'est tout ce qu'il a. Il est l'auteur de la mort. Il peut promettre le mensonge parce qu'il est le p√®re du mensonge. Il ne peut pas vous donner la vie. Il ne peut pas vous donner le ciel, il n'a pas de ciel √† vous donner. 61 Pensez-y. Une Parole, douter de Dieu √† cause d'une promesse du diable, ou plut√īt de ses machinations, une seule Parole vous envoie dans le tourment. C'est ainsi que cela commen√ßa. Et si Dieu, dans Sa mis√©ricorde qu'on Lui conna√ģt, a envoy√© ce tas d'afflictions sur la terre, et a fait qu'il y ait de petits enfants affam√©s, toutes sortes de calamit√©s, des gens mourant de faim, et la mort sur la terre, √† cause d'une seule Parole au commencement, ne pouvait-Il pas jeter un coup d'oeil sur cela pour emp√™cher ce tas de souffrances? N'aurait-Il pas pu faire cela? Si alors Il n'a pas excus√© une seule Parole √† l'√©poque, sachant que ceci serait le r√©sultat, √† combien plus forte raison n'excusera-t-Il pas une seule Parole √† ce moment-l√†, quand l'individu qui ne croit pas se rendra seul coupable. Pensez-y; c'est une chose terrible.
E-62 Eh bien, quand Adam et Eve √©cout√®rent le mensonge du diable, la sainte image de Dieu les quitta; et leur - leur communion avec Dieu fut bris√©e. La communion de leur unit√© avec Dieu fut bris√©e. A l'instant m√™me qu'ils √©cout√®rent le mensonge du diable, cela brisa leur communion. A la minute m√™me o√Ļ vous √©coutez le mensonge du diable, cela brise votre communion. C'est au m√™me instant que vous sortez de la Pr√©sence de Dieu, comme elle, quand vous manquez de consid√©rer la Parole de Dieu telle qu'Elle est.
E-63 Suivez maintenant, j'aimerais vous poser une question. Nous savons tous qu'il existe un Dieu. Et si Dieu est si fid√®le √† Sa Parole, et si d√©termin√© √† juger les gens par Sa Parole, alors Il doit garder quelque part une Parole par laquelle juger les gens. Et c'est la Bible. N'oubliez pas cela. C'est par la Bible que Dieu jugera les gens, car il est dit dans Apocalypse 22 : "Celui qui √ītera de Cela une Parole ou qui y ajoutera une seule parole..." 64 Voyez-vous, ne vous contentez pas de dire : "Eh bien, je - je vais √† l'√©glise. Je crois. Je - je - je crois en Dieu." Eh bien, tous les d√©mons de l'enfer croient en Lui. Tous sont religieux, tous.
E-65 Mais il suffit d'une Parole pour briser la communion juste √† ce moment-l√†. Une cha√ģne n'est pas plus solide que son maillon le plus faible. L√† o√Ļ vous √™tes plus faible en doutant de la Parole de Dieu, c'est l√† qu'il vous faut mettre un nouveau maillon autant fort que le reste. Si vous croyez que J√©sus-Christ sauve, alors vous devez mettre un maillon l√† qui croit qu'Il gu√©rit. Si vous croyez qu'Il √©tait, vous devez croire qu'Il est. All√©luia! Si vous croyez qu'Il √©tait et que vous vous demandiez s'Il est, ce maillon se brisera, et alors vous √™tes perdu. Voyez-vous ce que je veux dire? C'est dur, c'est fort, mais c'est la v√©rit√©. Vous devez croire en Lui, chaque Parole, tout ce qu'Il a dit.
E-66 Eh bien, vous dites : "Eh bien, maintenant, Fr√®re Branham, qu'en est-il de ces d√©nominations?" Eh bien, √©coutez donc. Si elles sont d'accord avec cette Parole, c'est tr√®s bien. Mais si elles renient cette Parole, alors ce n'est pas correct; c'est encore le diable. Voyez-vous? 67 "Qu'en est-il de telle √©glise?" Je ne sais pas ce qu'il en est de cette √©glise. Tout ce que je sais, c'est cette Parole. Eh bien, comment allez-vous croire en une √©glise pendant qu'il y a neuf cent et quelques diff√©rentes d√©nominations, et que chacune dit : "Notre d√©nomination a vraiment la v√©rit√©"? 68 Eh bien, o√Ļ iriez-vous? Vous devez avoir foi en quelque chose. Eh bien, vous dites : "J'ai foi dans les m√©thodistes, dans les baptistes, dans les presbyt√©riens, dans les luth√©riens, dans les pentec√ītistes, dans les catholiques," ou peu importe. Vous avez foi dans cette organisation, et si elle est contraire √† la Parole, vous n'√™tes pas diff√©rents d'Eve. C'est exact. Vous faites exactement la m√™me chose qu'elle, en prenant la Parole de Dieu et en La faisant...
E-69 "Eh bien, c'est ici qu'il y a le meilleur groupe de gens. C'est le plus grand b√Ętiment. Ce sont les gens les plus intelligents." Cela n'a rien √† voir avec la chose. Satan √©tait de loin plus intelligent qu'Eve. Elle n'avait pas... elle √©tait tout √† fait ignorante. Cependant, elle n'√©tait pas cens√©e √™tre intelligente; elle √©tait cens√©e √™tre ob√©issante. Nous ne sommes pas cens√©s √™tre intelligents. J√©sus a dit que les enfants de ce monde, ou plut√īt, le royaume de ce monde est beaucoup plus habile, les enfants des t√©n√®bres le sont plus que les enfants de la lumi√®re. Nous sommes compar√©s aux brebis. Les brebis ne peuvent pas se conduire elles-m√™mes; elles doivent avoir un berger. Dieu ne cherche pas √† ce que nous soyons intelligents, Il veut que nous nous appuyions sur Son intelligence (amen.), juste l√† o√Ļ Il conduit. Amen. Voyez-vous l'image? Ne vous appuyez pas sur votre propre intelligence. Proverbes 5:3. Ne vous appuyez sur votre propre intelligence, appuyez-vous sur Son intelligence. Peu importe combien elle smble contraire, et combien grandes sont les attractions, n'y pr√™tez pas attention. Appuyez-vous simplement sur Son intelligence, c'est ce qu'Il a dit qui est la V√©rit√©.
E-70 Eh bien, l'unité dans la communion fut brisée entre Dieu et Ses enfants quand elle douta d'un petit paragraphe, d'une petite Parole de Dieu. Que ceux qui comprennent cela disent "amen." [L'assemblée dit : "Amen!" - Ed.] Pas la Bible; vous dites : "Je ne crois pas du tout à la Bible. Je crois à une partie de la Bible." Elle devait croire à tout cela, à chaque passage. 71 Pas seulement cela, mais l'unité entre l'homme et la femme était brisée. Je ne crois pas qu'un mariage puisse être ce qu'il est censé être sans une union entre l'homme, la femme et Dieu. C'est vrai. Ils mettront au monde des enfants dont ils feront des enfants illégitimes, leur offrant des cigarettes, du whisky, jouant aux cartes devant eux, buvant des liqueurs devant eux. Quels que fidèles qu'ils soient à leurs voeux de mariage, la chose est sexuelle, elle est charnelle. Mais il y a un esprit là-dedans, cet esprit d'un papa et d'une maman pécheurs sera toujours faux, peu importe combien ils sont fidèles à leurs enfants.
E-72 Eh bien, vous dites : "Je connais des hommes et des femmes qui n'ont pas enseign√© cela √† leurs enfants, et qui n'√©taient pas des chr√©tiens. Le fait m√™me de ne pas les conduire √† Christ √©tait la pire des choses qu'ils aient pu faire en plus du reste; en ne les conduisant pas √† Christ. Voyez-vous? Ainsi, vous ne pouvez pas avoir une union correcte sans cela. La communion bris√©e... 73 Ainsi, d√®s que la communion fut bris√©e entre Adam et Eve... D√®s que leur communion fut bris√©e entre Dieu et eux, alors, leur communion entre l'un l'autre fut bris√©e. 74 Ecoutez! Chaque fois que l'√©glise brise sa communion pour entrer dans une organisation, la communion entre les croyants est bris√©e. Nous devons croire d'un m√™me coeur, d'une m√™me pens√©e, et d'un m√™me accord. C'est ainsi qu'ils √©taient avant que l'union ne soit √©tablie au jour de la Pentec√īte; un m√™me coeur, une m√™me pens√©e, et d'un m√™me accord. Et quand vous plongez une √©glise dans une organisation, vous allez obtenir toutes sortes de groupes l√†-dedans. En effet, l√†-dedans, certains de ces enfants vont croire en Dieu; ils vont s'en tenir √† ce qui est correct; et les autres prendront une autre direction. Ainsi, vous n'aurez pas de communion. Oui.
E-75 Qu'était-ce? Sa pensée changea. Oh, oui, sa pensée changea. Sa communion avec son mari n'était plus bonne. Ils se mirent à rejeter la responsabilité l'un sur l'autre. Voyez-vous? Sa pensée avait effectivement changé. Pourquoi? Elle avait en elle la vie du diable. C'est exact. Dès qu'elle douta de la Parole de Dieu, elle accepta la vie du diable, du fait qu'elle avait accepté son enseignement. 76 Je peux rendre ceci beaucoup plus dur sur ce point précis, mais c'est enregistré. Je suis certain que vous comprenez, l'église! 77 Elle douta de la Parole de Dieu et cela la sépara de Dieu, car en elle à ce moment-là, il y avait la vie du diable. Elle avait cru à son mensonge, disant : "Le fruit est bon," et elle le partagea avec lui. C'est vrai.
E-78 Je ne vais pas garder ceci. Je vais le dire de toute fa√ßon. Je ne peux simplement pas... L'autre jour, en Californie, je veux dire en Arizona, je donnais un enseignement dans une √©glise. Jamais je n'ai dit quoique ce soit sous l'inspiration que j'aie chang√©. Alors plusieurs ministres me poursuivirent au sujet de la semence de Satan, la semence du serpent. "La femme, elle a mang√© une pomme." Hein, cela... Eh bien, Ca√Įn pensait la m√™me chose; il avait apport√© des fruits de champ. Vous voyez? Ce n'√©tait pas une pomme; comment aurait-elle r√©alis√© qu'elle √©tait nue? Nous avons vu cela. C'√©tait effectivement un acte sexuel. Certainement; elle comprit qu'elle √©tait nue. Et elle eut un b√©b√© du serpent, qui n'√©tait pas un reptile; c'√©tait le plus subtil de tous les animaux. Il √©tait proche de l'homme. L'homme peut trouver des singes et des chimpanz√©s - chimpanz√©s, et ainsi de suite, mais il ne peut pas retrouver ce lien qui relie l'homme et la b√™te. Le voil√†. Dieu le maudit au point qu'il ne peut plus redevenir ce qu'l √©tait (c'est vrai), √† cause du mauvais acte qu'il avait commis. C'√©tait la seule semence qui pouvait se m√©langer.
E-79 Eh bien, l'autre jour, je me tenais l√†, en train de pr√™cher, il y avait un groupe de catholiques dans l'auditoire, et j'ai dit : "Vous catholiques qui appelez J√©sus, ou plut√īt qui appelez Marie, m√®re de Dieu, comment Dieu peut-Il avoir une m√®re alors qu'Il est √©ternel? Il ne peut pas avoir de m√®re. J√©sus n'avait m√™me rien de Marie, mais Il √©tait seulement... elle √©tait la couveuse qui L'avait couv√©." 80 Eh bien, les gens ont toujours cru cela, et moi-m√™me, je m'√©tais mis en t√™te, il y a quelques ann√©es, que la - l'immacul√©e conception √©tait que Dieu l'avait couverte de Son ombre et avait mis l√†-dedans une cellule de sang, mais que l'ovule venait de la femme. Si l'ovule venait de la femme, il devait y avoir une sensation pour faire passer cet ovule dans la trompe jusque dans l'ut√©rus. Voyez-vous ce que vous faites de Dieu? Vous L'impliquez dans une affaire sexuelle. Dieu qui cr√©a la cellule de sang, cr√©a aussi l'ovule... Docteur, le pollen devait √™tre √† la fois m√Ęle et femelle. C'est vrai.
E-81 Bon, si donc cette femme avait produit l'ovule, comment alors David pouvait-il dire : "Je ne permettrai pas que mon Saint voie la corruption, ni ne livrerai son √Ęme au s√©jour des morts"? Si donc, en Christ il y avait de l'ovule de la femme, alors cette femme a quelque chose √† faire dans Sa partie √† Lui de la r√©surrection, alors que celle-ci concernait tout √† fait et enti√®rement Dieu. Pourquoi Dieu aurait-Il ressuscit√© la part sexuelle d'une personne? A la r√©surrection, pourquoi n'a-t-Il pas permis que Son corps voie la corruption? C'est parce qu'Il √©tait saint. Et comment pouvait-Il √™tre saint s'Il avait √©t√© con√ßu de Marie, si le pollen venait de Marie et que l'ovule √©tait pass√© par la trompe jusque dans l'ut√©rus? Il y aurait eu des sensations pour faire descendre l'ovule. Alors la femme serait... 82 Eh bien, vous dites : "Peut-√™tre que l'ovule se trouvait l√†. Cela pouvait √™tre possible." Mais si c'√©tait ainsi, alors voyez ce qui en r√©sulte l√†, Il n'√©tait pas alors tout √† fait Dieu, Il n'√©tait pas Dieu, √©tant donn√© qu'Il √©tait humain. Mais, s'il en √©tait donc ainsi, la femme avait quelque chose √† voir l√†-dedans. Et la - la v√©ritable semence qui venait de Marie, qui venait de sa m√®re, et de sa m√®re - et de sa m√®re, avait quelque chose d'humain m√©lang√© √† cela, avec un d√©sir humain. Il ne pouvait pas en √™tre ainsi. Certainement non. Je dis : "Il... Elle n'√©tait que..."
E-83 C'est comme si vous attrapiez un aigle et le laissiez pondre un oeuf que vous mettriez sous une poule. La poule fera éclore l'oeuf; elle n'est qu'une couveuse. Mais il n'y a absolument rien d'elle là-dedans, dans cet aigle, elle est une poule. Certainement non. La poule était la... Vous pourriez attacher un petit chiot pour le maintenir là sur un - un oeuf d'oiseau, et il fera éclore un oiseau, le chiot le fera. C'est la chaleur du corps qui fera éclore l'oeuf. 84 Et c'est la même chose avec Jésus. Marie n'était qu'une couveuse. Dieu l'avait utilisée comme Il le fait pour toute autre femme. Elle était une vierge; elle n'avait pas d'enfants. Il est venu dans un sein vierge, mais Dieu le Créateur avait créé et l'ovule et le germe; Il avait créé cela. Par conséquent, c'était une conception immaculée.
E-85 Quand je sors, vous savez, naturellement les fr√®res m'attendent. Ils m'ont dit : "Fr√®re Branham, j'aimerais vous poser une question. Vous avez commis une erreur. Cette fois-ci, nous vous avons eu." Je dis : "Tr√®s bien, j'aime me laisser attraper." 86 Et ils ont dit : "Vous avez fait une erreur en disant ceci, quand vous avez pr√™ch√© la semence du serpent. Eh bien, vous dites que - que l'ovule appartenait... Dieu avait cr√©√© l'ovule. Ce qui est arriv√©, c'est que nous voyons l√† dans Gen√®se au chapitre 3, que Dieu avait dit √† Marie : "Je mettrai inimiti√© entre ta semence et la semence du serpent." 87 Je me suis dit : "Oh! la la!" Jamais de ma vie je n'ai pr√™ch√© quelque chose sous l'inspiration que j'aie eu √† retirer; en effet, cela ne d√©pend pas de ma propre compr√©hension. Et si ma compr√©hension est contraire √† la Parole de Dieu, alors ma compr√©hension est fausse. Cela doit √™tre la Parole de Dieu. S'il n'en est pas ainsi, mettez cela de c√īt√©; ce n'est pas correct. Et la chose √† faire, c'est de d√©molir donc cela. Dans mon coeur j'ai dit : "P√®re c√©leste, aide-moi. Je ne sais pas ce que je dois faire ici. Cet homme a une Ecriture, qu'il brandit : 'Je mettrai inimiti√© entre ta semence et la semence du serpent.'"
E-88 Eh bien, voilà la chose. Le Saint-Esprit se mouvait au-dessus. Je crois que c'est le Même qui a pu couvrir Marie de Son ombre, qui a pu créer, qui peut aussi mettre une Parole dans leur bouche. Je dépends de Lui chaque jour. Et c'est toujours Sa Parole. Il ne peut pas dire la - quelque chose qui soit contraire à Sa Parole. Ainsi, si vous dites que vous êtes oint et que vous prêchiez contre les Vérités de Dieu, alors ce n'est pas l'onction du Saint-Esprit. En effet, quand le Saint-Esprit vous couvre de Son ombre, Il apporte la même chose, car Il est la Parole.
E-89 Ecoutez. Qu'arriva-t-il? J'ai dit : "Bien, j'aimerais vous poser une question. La femme n'a pas d'ovule, elle n'a pas de semence. Il a donc dit, Il n'a pas dit "ovule"; Il a dit : 'Ta semence.' Or elle n'avait pas de semence." 90 Il faut une union pour obtenir une semence. Est-ce juste, docteur? Il le faut. Si vous avez tout un tas de pulpes ici, d√©pourvues de vie, et que vous les plantiez ici, cela - cela ne germera jamais, cela restera l√† et pourrira. Et vous ne pouvez pas planter la vie sans avoir de pulpe. Ainsi, vous voyez, toute la chose est une union. J'essaie de vous parler donc de Christ et de l'Eglise. Il s'agit d'une union. Voyez-vous, si la femme a sa propre semence alors elle n'a pas besoin du m√Ęle, elle peut toute seule avoir son b√©b√©. Mais elle ne peut pas √™tre un... elle ne peut pas avoir le b√©b√©, √† moins qu'elle n'ait √©t√© avec le m√Ęle, car il faut les deux ensemble pour faire une semence. Est-ce juste? Plantez une semence qui n'a pas de vie en elle, et voyez ce qui arrivera. 91 C'est comme ce qu'on a dit concernant cette femme qui a donn√© naissance √† des chiens ici. Voyez-vous, cela ne pouvait pas vivre, √ßa ne le pouvait pas, car (voyez-vous) le pollen ne peut pas se m√©langer.
E-92 Eh bien, remarquez ceci maintenant. La - la femme n'avait pas de semence. Par cons√©quent, Il dit : "Je mettrai inimiti√© entre ta semence et la semence du serpent," lui disant qu'Il allait, Lui-m√™me, lui donner une semence, non par un acte sexuel, sexuellement. Il allait cr√©er une semence en elle. Eh bien, vous dites : "Serait-ce Sa semence?" Bien s√Ľr. Cela appartiendrait ainsi √† Marie apr√®s qu'Il lui aurait donn√© cela. √áa c'est mon oeil; Il me l'a donn√©. C'est mon oeil, mais c'est Lui qui me l'a donn√©. Voici ma main, Il me l'a donn√©e. Celle-ci est ma voix, mais c'est Lui qui me l'a donn√©e. Voyez-vous? Et la semence qui √©tait en Marie n'avait rien √† voir avec Marie. C'√©tait quelque chose que Dieu Lui-m√™me avait fait.
E-93 Ainsi, la semence qui √©tait en elle en ce moment-l√† √©tait une union par un acte ill√©gitime, ce qui √©tait la mort. Elle √©tait d√©j√† enceinte de la semence du serpent, car elle avait v√©cu avec le... et elle s'est retourn√©e et a dit elle-m√™me : "Le serpent m'a s√©duite." C'est vrai. Et imm√©diatement, Ca√Įn vint. 94 Oh! Nous savons qu'elle a dit avoir eu un enfant avec l'aide de Dieu. Certainement; tous les enfants qui naissent ill√©gitimes ou quoi que ce soit ne viennent que par un acte de Dieu. Il est le seul qui est capable de cr√©er la vie. Certainement. C'est vrai. 95 Voyez-vous, elle √©tait d√©j√† enceinte. Et jamais cela - cela ne fit qu'√©claircir le probl√®me de la semence du serpent. "La semence qui est en toi maintenant l'est par la conception, un acte ill√©gitime contre Ma Parole, avec cette cr√©ature-ci, et tu as maintenant la semence du serpent. Mais Je vais te donner une Semence par une conception immacul√©e, et sa Semence √©crasera la t√™te du serpent, et la t√™te de ce dernier Lui brisera le talon." Amen. Que Dieu accomplisse cela; si c'est Sa Parole, Il L'accomplira.
E-96 C'est la raison pour laquelle il vous faut √™tre en union avec Dieu. C'est la raison pour laquelle Pierre dit au jour de la Pentec√īte, apr√®s que J√©sus eut dit : "Baptisez-les au Nom du P√®re, Fils, Saint-Esprit", Pierre se retourna et dit : "Baptisez-les au Nom de J√©sus-Christ", car le Nom du P√®re, Fils, et Saint-Esprit, c'est le Seigneur J√©sus-Christ. Voyez-vous cela? Il faut une union. 97 Paul n'avait jamais vu Pierre, mais le m√™me Saint-Esprit, dans cette m√™me union (Gloire!) le poussa √† dire la m√™me chose. "Avez-vous re√ßu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?" Ils dirent : "Nous ne savons pas qu'il y en ait un." Il dit : "Comment avez-vous √©t√© baptis√©s?" Ils r√©pondirent : "Du bapt√™me de Jean." 98 Il dit : "Vous devez √™tre rebaptis√©s au Nom de J√©sus-christ." Alors, ils re√ßurent le Saint-Esprit. 99 Qu'√©tait-ce? L'union, dire la m√™me chose que Dieu a dite. Et c'est cela la confession. "Confesser" signifie, "dire la m√™me chose". Et Il est le Souverain Sacrificateur de notre confession. Agir sur base de ce qu'Il a dit; nous disons que c'est la v√©rit√©. Et Il agit sur base de cela. Oh! la la! Vous y √™tes. Voil√† la conception.
E-100 Observez donc comment elle - elle - l'union entre elle et son mari fut bris√©e. Voyez-vous, rapidement, aussit√īt Dieu dit : "Adam, comment as-tu fait ceci?" Au lieu de prot√©ger sa femme, il rejeta la responsabilit√© sur sa femme. "La femme que Tu m'as donn√©e." L'union fut bris√©e. Voyez-vous? 101 Qu'a-t-elle fait? Au lieu d'aimer son mari et de dire la v√©rit√©, elle mentit. Elle - elle - elle - elle aurait pu dire : "Il est innocent; c'est moi qui le lui ai donn√©." Amen. La Bible dit : "Elle en donna √† son mari." Elle aurait pu dire : "Cet homme est innocent. C'est moi qui le lui ai donn√© et ensuite il en a mang√©, mais c'est moi qui le lui ai donn√©." Au lieu de cela elle rejeta la responsabilit√© sur le serpent, la voie la plus proche.
E-102 C'est la m√™me chose que les gens essaient de faire aujourd'hui. Voyez-vous, le mari, la femme, une union bris√©e. Le mari et la femme, la communion √©tait bris√©e entre eux; l'unit√© entre eux √©tait bris√©e; l'unit√© entre eux et Dieu √©tait bris√©e. Toute la chose √©tait g√Ęch√©e. Pourquoi? Parce qu'on avait dout√© d'une seule Parole. Oh! fr√®re, oh! la la! Oui, Elle aurait pu dire la v√©rit√©. L'unit√© entre elle et son mari √©tait bris√©e, et l'unit√© entre eux et Dieu √©tait bris√©e. Et c'est ce qui arrive √† chaque √©glise qui n'observe pas toute la Parole de Dieu. J'aime cela, pas vous?
E-103 Observez, Ca√Įn, son premier n√© : un assassin, un menteur, un s√©ducteur, un jaloux, jaloux de son fr√®re. Son fr√®re observait les commandements de Dieu; Dieu avait fait une expiation en √©gorgeant une victime qu'Il offrit pour eux. Observez donc l'ignorance qu'avait Satan sur la chose, en essayant d'Y substituer quelque chose. La Bible dit que Dieu leur fit des tabliers de peau; pour obtenir des peaux, quelque chose dut mourir. Adam essaya de faire lui-m√™me des tabliers des feuilles de figuier. Cela ne pouvait pas marcher. La vie botanique. La vie, la vie qui marche dut mourir. Ainsi Il tua une forme de vie plus basse, Il dit √† ce sujet : "Un jour, Ma propre Vie sera donn√©e pour vous, la v√©ritable Vie qui ram√®nera cette union." Eh bien, Dieu voulant, nous allons y arriver dans quelques minutes. "Voyez-vous, voici la vie de l'agneau. Eh bien, portez cela autour de vous pour cacher votre nudit√©." "Vous ne devez pas manger des pommes!" Absurdit√©. Voyez-vous? "Portez ces peaux autour de vous." Il dut tuer quelque chse.
E-104 Et le fils de Satan, lui, n'est pas venu comme lui le voulait - certainement. Peu importe comment vous voulez le dire, mais il √©tait fils de Satan; en effet, cette puret√© d'Adam vis-√†-vis de Dieu ne pouvait pas produire ce genre de cr√©ature. Remarquez, ensuite les fils de Satan, en essayant de faire une expiation, reviennent avec la m√™me chose que la plupart des gens disent aujourd'hui, un tas de pommes et des fruits de champs pour offrir une expiation, un antidote. 105 Et que fit Abel le juste? Il savait qu'il ne s'√©tait pas agi du fait de manger des pommes. Il √©tait le sang de sa m√®re et de son p√®re, la vie d'Adam. Alors, il apporta un agneau, comme Dieu l'avait fait. All√©luia! Il observait la Parole de Dieu, et Ca√Įn √©tait jaloux de lui. 106 C'est la m√™me chose aujourd'hui. Cette offrande de sang vint... Cette Parole de Dieu est exactement ce qu'Elle dit, restez avec Elle. Beaucoup de gens croient √† cette offrande de sang, certainement, mais ils disent - quelque chose d'autre dans la Parole, ils disent : "Oh, non, je ne crois pas cela. Hum - hum, √ßa - √ßa, c'est pour un autre jour" Le m√™me vieux d√©mon, la m√™me vieille ruse...! Attendez que nous en finissions avec cela. Remarquez, il vint juste de la m√™me mani√®re.
E-107 Mais Ca√Įn par sa fa√ßon stupide, pas si stupide, mais par sa fa√ßon rus√©e, s√©duisit et apporta des fruits. Adam observait la... Abel observait la Parole de Dieu; il apporta un agneau. Dieu dit : "C'est bien, Adam, tu as observ√© - ou plut√īt Abel, tu as observ√© Ma Parole." "Ca√Įn, tu savais qu'il ne s'agissait pas... O√Ļ ai-je... ai-je jamais pris des feuilles de figuier comme votre p√®re a essay√© de le faire? Vous avez un tas de figuier, ou une grappe de raisins, ou un tas de pommes, ou quoi que ce soit que vous avez l√†. Alors, votre p√®re a donc pris les feuilles de l'arbre pour essayer de faire une expiation, et voici vous essayez d'apporter les fruits de l'arbre. Il ne s'agissait pas de cela. Il s'agissait du sang tir√© d'une vie.
E-108 Oh, Dieu apporta cela et dit : "Le voici." Et Abel offrit ce qu'il fallait. Alors il - son fr√®re √©tait jaloux de lui. Voyez ce qu'il fit; il tua son fr√®re. Dieu suscita un autre; comme la mort, l'ensevelissement et la r√©surrection de Christ. Observez. Alors Dieu, Son... Que dit-Il √† Adam et Eve? "Allez et multipliez-vous et remplissez la terre." Il r√©pandit la race humaine sur toute la terre, afin qu'Il puisse traiter avec eux individuellement jusqu'√† ce qu'Il les ram√®ne ensemble. Traiter avec les gens, les individus, chaque personne. Mais eux ne voulaient pas qu'il en soit ainsi. 109 Ne manquez pas cette r√©v√©lation. √Ē Dieu, que cela arrive. Puissiez-vous voir cela comme je le vois.
E-110 Voyez-vous, ce n'√©tait pas cela; Dieu ne traite pas avec une personne √† partir d'un groupe. Dieu ne traite pas avec vous √† partir d'une organisation. Il traite avec vous en tant qu'individu, individu. Vous √™tes individuellement baptis√© du Saint-Esprit. Vous √™tes collectivement baptis√©s dans le Corps quand vous √™tes baptis√© individuellement du Saint-Esprit, quand chacun a √©t√© baptis√© du Saint-Esprit, Dieu traite avec chacun. C'√©tait √ßa Son but, les r√©pandre sur la terre afin de traiter individuellement avec eux. 111 Mais au lieu de cela, qu'arriva-t-il? Dieu dut s√©parer les gens de Ca√Įn de ceux de Seth. Il rejeta Ca√Įn. Il les s√©para afin qu'Il p√Ľt traiter avec son Eglise. Observez. Ca√Įn fut s√©par√©. Observez, Dieu s√©para donc le m√©chant Ca√Įn d'Eve du saint Seth d'Adam. Oh! L'a-t-il fait! Par un acte ill√©gitime, cette femme, ayant v√©cu avec un... quelqu'un d'autre, engendra un enfant; Dieu s√©para cet enfant ainsi que Ses g√©n√©rations des hommes saints et justes, Ses enfants. 112 C'est la m√™me chose aujourd'hui : s√©paration, s√©par√©s, retrouv√©s, ils n'√©taient pas unis. Il ne pouvait pas avoir l'union. La nuit peut-elle √™tre en union avec le jour? Un croyant peut-il √™tre en union avec un infid√®le? Un homme qui croit toute la Parole de Dieu peut-il √™tre en union avec celui qui ne croit qu'une partie de la Parole de Dieu? Dieu veut avoir des s√©parateurs.
E-113 Eh bien, Ca√Įn √©tait le fils d'Eve; elle dit : "J'ai eu un fils." Mais Seth √©tait le fils d'Adam. Et Dieu les s√©para, parce qu'il ne pouvait pas laisser... Eh bien, ils se seraient corrompus. Les m√©chants enfants de Ca√Įn auraient corrompu les bons enfants de Seth. C'est vrai. 114 Eh bien, observez. Et ce m√™me vieux d√©mon qui poussa Eve √† douter d'une Parole de Dieu et qui leur dit de se s√©parer l'un de l'autre pour mener une vie diff√©rente, chacun d'eux, ce m√™me d√©mon entra au milieu d'eux et les r√©unit de nouveau. Avez-vous compris cela? Dites "amen", si vous avez compris. [L'assembl√©e dit : "Amen." - Ed.] Il les rassembla de nouveau sous une fausse union, un acte de - contre le plan de Dieu. Qu'arriva-t-il? Comment le fit-il? "Les fils de Dieu", dit la Bible dans la Gen√®se, "virent les filles des hommes." Les fils de Dieu, les enfants de Seth, virent les filles des hommes, les enfants de Ca√Įn, combien elles √©taient belles. Hum-hum. Et que firent-ils? Ils tomb√®rent amoureux d'elles. Et ils s'unirent une fois de plus √† cause de la beaut√©, car elles √©taient belles √† regarder.
E-115 C'est la m√™me chose aujourd'hui. Vous y √™tes, fr√®re. Vous poules mouill√©es de pentec√ītistes, Dieu vous a s√©par√©s et vous a envoy√©s pour √™tre une interd√©nomination. Vous ne pouvez pas faire de la Pentec√īte une d√©nomination. Il vous a envoy√©s pour √™tre Son peuple. Mais vous vous √™tes int√©ress√©s aux grandes et belles √©glises et la th√©ologie; vous vous √™tes fait un tas de grandes √©coles et tout. Et qu'avez-vous fait? Vous avez de nouveau uni le peuple de Dieu √† l'organisation, qui est le fondement m√™me du catholicisme. De grandes et belles √©glises, de gens bien habill√©s, le maire de la ville et tous les autres qui viennent, avec le meilleur habillement, la meilleure instruction, de grands th√©ologiens; ils savent comment venir √† un endroit o√Ļ tout le monde porte les habits les plus fantaisistes, et le pasteur se tient juste l√†, bien en place. Qu'est-ce? Vous avez regard√© aux choses que Dieu a condamn√©es. Et vous avez consid√©r√© l'Eglise pentec√ītiste (√ī Dieu, que ceci soit enregistr√©.) Et vous l'avez unie √† une organisation. Dieu n'a jamais voulu que cela soit uni; Il voulait que ce soit s√©par√©, Il n'a jamais voulu que cela soit uni au monde.
E-116 Le m√™me vieux d√©mon qui poussa Eve √† douter de la Parole de Dieu et √† l'amener √† faire le mal revint imm√©diatement et prit les enfants de Seth et fit qu'ils regardassent ces belles femmes de Ca√Įn et qu'ils s'unissent encore. Et ces gens n'√©taient pas des infid√®les. Ce n'√©taient pas des communistes. Non, non. Ils √©taient des croyants. Ils dirent : "Eh bien, il se pourrait que le Seigneur fasse peut-√™tre quelque chose." Ou bien, oh! tout comme cela. Ils - ils √©taient... ils pensaient qu'ils faisaient ce qui √©tait correct. Que dut faire Dieu? Balayer toute la chose, Il dut balayer le tout. Sous une mauvaise union! Il dut envoyer le d√©luge pour d√©truire tout le groupe. Le jugement est venu √† cause de cette mauvaise union. Le jugement a frapp√© l'Eden √† cause d'une mauvaise union. Et maintenant, le serpent a-t-il une semence? Honte √† vous!
E-117 Une mauvaise union en Eden apporta √† Eve et √† Adam le jugement sur la terre. Et une mauvaise union apporta le d√©luge du jugement de Dieu sur la terre, car les filles de Ca√Įn avaient flirt√© avec les fils de Dieu et ceux-ci en √©taient tomb√©s amoureux et ils s'√©taient de nouveau unis. Vous y √™tes. Une mauvaise union "Rien ne pouvait arriver". Que fit Dieu? Il d√©truisit toute la chose, tout sauf le pr√©cieux vieux No√© et sa famille. Il... Ils √©taient ensemble.
E-118 Et encore apr√®s cela, apr√®s la mort de No√© et de cette famille spirituelle de No√©, vous savez, la premi√®re chose, les enfants des hommes se mirent de nouveau √† se regarder l'un l'autre. Que firent-ils? Ils dirent : "Eh bien, nous ne sommes pas des infid√®les; nous croyons tous en Dieu." Ainsi, ils eurent un gars, un conducteur, un grand archev√™que du nom de Nimrod, et ils construisirent une tour. Ils n'√©taient pas des infid√®les. Ils croyaient qu'Il existait un ciel. Ils croyaient qu'Il y avait un enfer. Ils croyaient au jugement. Mais les enfants de Dieu avec les filles des hommes, une fois de plus, s'unirent faussement, et b√Ętirent une tr√®s grande cath√©drale, une tr√®s grande organisation, et tous les autres lieux devaient √† - √† Babel, devaient lui payer un tribut.
E-119 Et ils ont dit : "Je vous dirai ce que nous pouvons r√©aliser. Vous savez que nous sommes intelligents." D'o√Ļ leur venait cette connaissance? Du diable. C'est exact. Ils l'ont re√ßue du diable comme - comme Eve. Ils l'ont re√ßue du diable. Ils ont donc dit : "Nous nous formerons une organisation. Nous plairons √† Dieu. Et je vous dirai ce que nous ferons; nous aurons un escalier avec de petites marches. Nous monterons en courant, chanterons et nous nous r√©jouirons avec les anges, puis nous reviendrons ici pour vivre comme bon nous semble." Ce d√©mon est toujours vivant. Voyez-vous? C'√©tait contraire aux commandements de Dieu. Ils n'ont pas observ√© Ses commandements. Qu'est-ce que Dieu a fait? Eh bien, ils ont construit une tour de Babel, encore une fausset√©, aussi Dieu les confondit-Il et les dispersa-t-Il.
E-120 Dieu fit encore une s√©paration et Il envoya le brave et le juste Abraham, disant : "Je vais simplement te prendre et faire de toi une nation." Dieu le s√©para. "Sors du milieu d'eux, Abraham; abandonne tout." Et Dieu ne l'a jamais b√©ni jusqu'√† ce qu'il e√Ľt tout abandonn√©; Lot fut la derni√®re chose. "Sors, Abraham; s√©pare-toi de ces incroyants. Et Je vais te prendre et faire de toi une nation. Je vais √©tablir un peuple qui observera Mes commandements. Je vais leur donner une autre opportunit√©." 121 Le brave vieil Abraham s'en alla s√©journer dans un pays √©tranger. C'est ce que chaque Abraham fait, s√©journer dans un pays √©tranger. Qu'est-ce? Il crut en une promesse qui √©tait impossible, humainement parlant. Que pensez-vous que ces m√©decins modernes de la lign√©e de Ca√Įn auraient dit ce jour-l√†? "Huh! Oh! la la! Un vieil homme de cent ans avoir un enfant d'une femme de quatre-vingt-dix ans? Oh, que c'est ridicule!" Mais Abraham crut la Parole de Dieu. Il appela tout ce qui √©tait contraire √† Elle comme n'existant pas. 122 Tous ces faux bapt√™mes, ces fausses sensations, ces fausses choses qui existent aujourd'hui, regardez cela comme n'existant pas, croyez la Parole de Dieu et continuez √† avancer. Ce n'est qu'une pierre d'achoppement pour vous emp√™cher d'atteindre le v√©ritable. C'est vrai. Continuez simplement √† avancer, mes enfants. La Parole de Dieu, Dieu garde Sa Parole. Peu m'importe combien de fausses choses le diable jette l√† dehors, Dieu a encore la v√©ritable Parole et Il La tient.
E-123 Abraham appela faux tout ce qui était contraire; Romains, chapitre 4, si vous prenez des notes. Abraham appela tout ce qui était contraire à la Parole de Dieu comme n'existant pas. C'est vrai. Il crut en Dieu, il fut fortifié. Peu importe combien son corps était faible, combien la chose semblait impossible, Abraham continua à la croire. Eh bien, il n'avait pas à s'agenouiller à l'autel et à dire : "Si cela n'arrive pas maintenant même, je vais faire... Je ne sais pas si je dois croire cela ou pas." Abraham s'en tint à cela pendant vingt-cinq ans, avant que cela n'arrive; mais la chose arriva. Cela arrive toujours.
E-124 D'Abraham sortit Isaac; d'Isaac sortit Jacob; de Jacob sortirent les patriarches; √† partir des patriarches, ils se rendirent en Egypte; en Egypte, ils devinrent une nation. Alors apr√®s qu'Il e√Ľt fait cro√ģtre Sa nation, apr√®s Sa r√©alisation, que fit-Il? Dieu les s√©para de nouveau. L'incr√©dulit√© et la foi ne peuvent marcher ensemble. Non, non. Il les s√©para de nouveau pour avoir les Siens. Qu'est-ce qu'Il fit pour eux pour qu'ils soient s√Ľrs qu'ils √©taient conduits correctement? Ecoutez maintenant attentivement. Il ne nous reste plus beaucoup de temps maintenant, peut-√™tre encore quinze minutes. Il les fit se rapprocher. Observez, Il suscita une nation, la pla√ßa sous des tuteurs et tout. On les battait, et ils criaient et criaient, et cela continuait ainsi. Mais Dieu les observait; Il se souvint de chaque promesse qu'Il avait faite √† Abraham. Un jour, Il - Il pensait... Que fit-Il pour eux? Que fit-Il apr√®s qu'Il les s√©para? Il leur donna une loi et Il leur donna un proph√®te, Il leur donna la Colonne de feu. Que fit-Il? (Oh, Dieu.) Il mit Son √©glise en ordre : une Colonne de feu, l'Esprit pour les conduire, un proph√®te qui pouvait leur dire la v√©rit√© de Sa Parole. Ils √©taient alors pr√™ts pour le voyage. N'est-ce pas merveilleux!
E-125 Ils allèrent dans le désert, opérant des miracles et des prodiges, ouvrant la mer Rouge, appelant les fléaux de l'enfer sur Pharaon. Oh! la la! Une Colonne de feu allait devant eux (Amen.) les conduisant nuit et jour. Alléluia. Un prophète, fidèle à cette Parole, se tenait là pour les garder en ligne. Amen. Il s'apprêtait à prendre alors Ses enfants. C'était la première fois qu'Ils furent appelés église. C'était un type de ce qu'Il allait faire dans les derniers jours. Nous allons encore aborder cela juste dans une minute. Il les fit sortir, Il leur donna une loi, il leur donna Sa Parole; Il leur donna un prophète; Il leur donna un signe; Il les envoya dans le désert, les sépara des autres. 126 Et eux que firent-ils? Ils virent les jolies femmes de Moab, une église tiède ayant des dieux et des déesses et tout le reste. Que firent-ils? Ils les prirent, ils se marièrent avec elles. C'est vrai, c'est tout à fait vrai. Je m'imagine que ces jolies petites Moabites étaient très belles.
E-127 J'ai une proph√©tie √† la maison, un de ces jours je vais vous la lire. Et vous vous demandez pourquoi je cogne sur les femmes comme je le fais. Il y a trente ans... J'ai re√ßu le "AINSI DIT LE SEIGNEUR". Il y a trente ans, quand je suis entr√© dans le minist√®re, Il m'avait dit que dans les derniers jours, les femmes seraient tr√®s immorales et seraient accus√©es d'√™tre les cr√©atures les plus souill√©es sur la terre. C'est vrai. Elle a commenc√© cela au commencement et Satan l'utilise √† la fin. Et observez ce qui se passe, observez au fil des ann√©es. Il est dit : "Elle continuera √† se d√©shabiller." Et il est dit : "Il n'y aura qu'un tout petit groupe, celui de v√©ritables √©lues, les pr√©destin√©es, qui √©chapperont √† cela." 128 Apr√®s cette vision, j'√©tais alors inquiet. Je me suis dit : "Les femmes..." J'ai ouvert la Bible l√† dans Esa√Įe au - je pense au chapitre 5, et il est dit : "Le germe qui est le r√©chapp√© de... En ce jour-l√†, les filles de Sion auront de la magnificence aux yeux de l'Eternel."
E-129 L'autre jour, une femme m'a pos√© une question par √©crit, disant : "Fr√®re Branham..." non, c'√©tait plut√īt un homme, un ministre. Il se peut qu'il soit ici ce matin. Il vient fra√ģchement de l'Ohio, et il a dit : "Nous voulons bien √™tre d'accord avec vous, mais nous avons trouv√© quelque chose sur vos bandes qui n'est pas correct." Ainsi Billy m'a apport√© la lettre. Il a dit : "Quelque chose sur vos bandes, dit-il, est vraiment contraire, Fr√®re Branham, √† la Parole de Dieu. Et nous voulons - nous voulons bien √™tre d'accord." Il a dit : "J'aimerais vous poser juste une question, c'est au sujet de I Corinthiens, chapitre 11 ; il est parl√© du fait de couvrir la t√™te pour les femmes, et des hommes qui ne doivent pas se couvrir." Il a dit : "Nous croyons cela. Les femmes doivent porter des chapeaux dans l'√©glise, et les hommes doivent √īter leurs chapeaux dans l'√©glise." Il a dit : "Nous croyons au fait qu'elles doivent se couvrir la t√™te et ainsi de suite." Et il a dit : "Ensuite l'autre question est que les gens viennent vers nous et disent que c'est l'Ange du Seigneur qui vous dit tout. Chaque Parole que vous dites vient de l'Ange du Seigneur. Et, Fr√®re Branham c'est tr√®s difficile de lutter contre une telle chose, dit-il, dans mon √©glise." Il a dit : "Nous voulons bien √™tre d'accord avec vous. Eh bien, Fr√®re Branham, ne croyez-vous pas que vous √™tes un peu en erreur l√†-dessus?" 130 Je lui ai envoy√© la r√©ponse : "Mon pr√©cieux fr√®re, je ne suis pas en erreur. I Corinthiens, chapitre 11, dit que la femme doit se couvrir la t√™te, et pourquoi. Puis, au verset 15, il est dit que ses longs cheveux lui ont √©t√© donn√©s comme voile, pas un chapeau." Cet esprit catholique a assez longtemps domin√© l'√©glise. Sa longue chevelure c'est son voile. La nature elle-m√™me ne...
E-131 Et remarquez, puis cette question est revenue, il y a quelque temps, quelqu'un m'a demandé... je vais expliquer cela pendant que j'y suis. Il a dit : "Eh bien, la Bible dit qu'elle doit avoir une longue chevelure à cause des anges." Qu'est-ce que les anges ont à voir avec une femme? 132 J'ai dit : "Qu'est-ce qu'un ange? C'est un messager." Que dit Paul? Si un vrai messager, un ange venait de la part de Dieu, vous feriez mieux d'avoir une longue chevelure. Il condamnera la chose. C'est vrai. Combien ont... savent qu'un ange est un messager? C'est tout à fait exact. Un messager envoyé de Dieu condamnera cela. Il dit : "Vous feriez mieux d'avoir une longue chevelure à cause des anges." Quand ces messagers envoyés de Dieu viendront, ils condamneront cette chose-là. Ça oui! Puisqu'un vrai messager de Dieu, un ange, il est connecté avec Dieu, et Sa Parole ne peut faillir. C'est tout à fait exact. Saint Paul a dit là-dessus que si un... même si un ange du ciel venait enseigner autre chose, qu'il soit anathème. C'est vrai. Eh bien, nous découvrons que c'est la vérité; elle doit porter de longs cheveux, c'est ça son voile.
E-133 Mais je m'imagine que ces jolies femmes moabites étaient très belles; peut-être étaient-elles maquillées, certaines, comme quelques-unes de ces Jézabel modernes d'aujourd'hui. Mais cependant, pas toutes les femmes. Je pense qu'une véritable femme est un joyau. Louez Dieu pour une vraie dame. Ce sont des servantes de Dieu. Mais une vraie femme est pareille à un vrai homme; ils suivront la Parole de Dieu sans s'occuper de ce que le Diable dit, ou de n'importe quelle fausse chose. 134 Et les gens disent : "Notre pasteur dit que c'est tout à fait en ordre de faire ceci." Peu m'importe ce que votre pasteur dit, si cela est contraire à la Parole de Dieu, que sa Parole soit un mensonge; quant à vous, observez la Parole de Dieu. Ne vous occupez pas de la dénomination ou de ce qu'il est, s'il dit quelque chose contre cela, dites-lui d'examiner la Parole de Dieu. C'est tout à fait exact.
E-135 Oh, nous pouvons continuer l√†-dessus pour voir comment Dieu les s√©parait. Nous allons devoir nous arr√™ter juste un instant, j'ai quelques Ecritures ici que je veux mettre de c√īt√© pour avoir un - me d√©p√™cher pour arriver √† la fin. Alors quand... qu'arriva-t-il lorsque cela eut lieu l√† avec les femmes moabites? Dieu a d√Ľ les s√©parer encore. Que fit-il? 136 Puis J√©sus vint. Eh bien, nous arrivons quelque part. Puis J√©sus vint, l'image de Dieu exprim√©e, la Semence de la femme, con√ßue par Dieu Lui-m√™me. Le grand Architecte se fit un corps. Il n'avait pas besoin d'emprunter du bois de construction √† quelqu'un, √† une femme ou √† un homme...?... Il se construisit une maison. Oh! la la!
E-137 Je pense à Etienne, lorsque ce jour-là, il se tint là, disant : "Hommes au cou raide, incirconcis de coeur et d'oreille! Vous vous opposez toujours au Saint-Esprit. Ce que vos pères étaient, vous l'êtes aussi." Il a dit : "Salomon Lui construisit une maison, mais cependant, le Très Haut n'habite pas dans des maisons faites des mains d'homme, mais Tu M'as préparé un Corps." 138 Il n'avait pas à emprunter du bois quelque part. Hébreux, chapitre 11, je crois, verset 2 ou 3, il est dit que le monde à été formé par la Parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles. Dieu a juste dit : "Que cela soit", et cela fut. Il n'avait pas besoin d'aller là-bas et de dire : "Madame la lune, voudrais-tu me prêter un peu de bois? Madame l'étoile, voudrais-tu me laisser prendre du calcium?" Dieu ne fait pas cela.
E-139 Il n'avait pas √† dire : "Marie, pr√™te-moi un ovule; je d√©sire former un corps afin que J'y habite." Dieu le Cr√©ateur parla, et elle fut enceinte √† l'instant m√™me. Elle n'√©tait pas la m√®re; elle n'√©tait qu'une femme portant Sa Semence. C'est vrai. Rappelez-vous qu'elle n'√©tait pas la m√®re de J√©sus. Ce sont les gens qui disent cela. Montrez-moi un seul passage des Ecritures o√Ļ Il l'a appel√©e m√®re. Eh bien, revenez √† la Parole. "M√®re de Dieu"; honte √† vous! Voyez-vous? 140 Un jour, des gens lui parl√®rent, disant : "Ta m√®re est dehors et elle Te cherche." 141 Il dit : "Qui est ma m√®re?" Il regarda √† Ses disciples et dit : "C'est celui-l√† qui fait la volont√© de Mon P√®re, qui est Ma m√®re." 142 Elle n'√©tait pas Sa m√®re; elle √©tait une couveuse. Dieu aurait pu se servir de quelque chose d'autre; mais Il a voulu prendre la chose la plus basse pour montrer ce qu'Il √©tait capable de faire avec cela, Il √©leva cela et forma quelque chose du n√©ant; c'est √ßa Dieu. 143 L'image exprim√©e vint, J√©sus, la personne immacul√©e, le Bien-aim√©, le plus beau d'entre dix mille, le Lys de la vall√©e, la Rose de Saron, √ī, l'Etoile du matin. Qu'√©tait-Il? Pourquoi est-Il venu? (Ecoutez attentivement maintenant.) Pour r√©tablir l'unit√© entre Dieu et l'homme. Oh, voyez-vous cela, mon fr√®re?
E-144 Toutes leurs tours de Babel ainsi que toutes les autres choses qu'ils avaient autrefois, n'ont pas marché. Tous les fruits de leur jardin et tout le reste ont déplu à Dieu. Ainsi, Dieu descendit et fut conçu dans le sein d'une femme; Il se fit un corps, et Il devint Emmanuel, Dieu avec nous : Il n'était ni Juif ni Gentil, mais Dieu. Il n'était pas un Juif; Il n'était pas un Gentil; Il était Dieu. Ainsi, les Gentils avaient tout aussi bien de la valeur à Ses yeux à n'importe quelle époque; seulement Il essaya de mettre les Juifs à part pour avoir une nation. Il a tout fait pour ramener cela, et la seule façon pour Lui de pouvoir établir cela, c'était de revenir vers un individu comme c'était au commencement. Il en est ainsi aujourd'hui, à un individu : pas à une dénomination, pas à une organisation, pas à un groupe de gens; mais à un individu. Remarquez, pour rétablir l'unité entre Dieu et l'homme.
E-145 Il √©tait le v√©ritable sacrifice pour le p√©ch√©. Les brebis, les ch√®vres, ainsi de suite, ne pouvaient jamais √īter le p√©ch√©. Mais la vie... En effet, lorsque le sacrifice est tu√© et la vie d'un agneau, la cr√©ature la plus innocente, cette vie-l√†, ne pouvait pas revenir sur le croyant, car ce dernier √©tait un √™tre humain, ayant une √Ęme, tandis que la brebis, elle, n'a pas d'√Ęme. 146 Vous voyez, rien n'a une √Ęme √† l'exception de l'homme. Dieu mit... Il a une constitution animale (c'est vrai), mais Il mit en lui une √Ęme; c'est ce qui fit qu'il soit diff√©rent des animaux. Il distingua le bien du mal lorsque l'√Ęme vint en lui. Mais Il... Rappelez-vous que lorsque Dieu cr√©a l'homme √† Sa propre image, et qu'ensuite celui-ci devint une √Ęme vivante... vous voyez, il devint cela, distinguant le bien du mal.
E-147 Maintenant remarquez. Et maintenant, √† ce sujet, J√©sus vint et Il √©tait Dieu. Non seulement la vie d'un homme ne pouvait revenir sur un autre, mais la Vie m√™me de Dieu faisait de lui un enfant de Dieu, le ramenant dans la m√™me union dans laquelle il fut avant la chute. Eh bien, nous en arrivons √† la v√©ritable unit√©. 148 Des gens - quelqu'un m'a dit : "Fr√®re Branham, n'√™tes-vous pas unitaire?" Pas unitaire en tant qu'organisation. Mais je suis un avec Christ (Voyez-vous?) mais pas unitaire en tant qu'organisation. 149 Il paya donc la dette du p√©ch√©, en vue d'√©tablir l'unit√© entre Dieu et l'homme. J√©sus ne pouvait pas le faire aussi longtemps qu'Il √©tait ici dans un corps de chair. Aussi devait-Il devenir le sacrifice parfait du p√©ch√© afin d'√īter la culpabilit√© du croyant (voyez-vous?), √īter cela afin que le Saint-Esprit puisse entrer dans l'homme et faire que l'homme et Dieu soient encore dans l'unit√©. Vous voyez, quelque chose devait √™tre r√©tabli.
E-150 Eh bien, qu'est-ce qui pouvait amener le r√©tablissement? Quand le commandement de Dieu √©tait accompli. Un ange pouvait-il accomplir cela? Il n'a pas de sang. Dieu, aurait-Il pu accomplir cela? Il n'avait pas de sang. Ainsi, Dieu est devenu chair et sang afin qu'Il puisse payer la dette correctement et √īter le p√©ch√©, car c'est cela le seul moyen. Les tours de Babel qui les ont √©parpill√©s √† travers la terre, toute autre chose, les organisations et tout avaient failli en tout point; ils furent m√©lang√©s, le monde et tout le reste; mais ceci allait √™tre une s√©paration totale. Gloire! 151 Eh bien, Je me sens religieux. Eh bien, je sens comme si je peux prendre mon texte maintenant et commencer √† pr√™cher maintenant m√™me. Je suis en train d'√™tre stimul√© au point que je peux commencer √† pr√™cher juste maintenant, alors que c'est pour moi l'heure d'arr√™ter. Huh! Peut-√™tre que je terminerai cela plus tard, un de ces jours : L'unit√© de Dieu avec l'homme. Comprenez-vous? Que tous ceux qui comprennent disent : "Amen." [L'assembl√©e dit : "Amen." - Ed.]
E-152 Voyez, le seul moyen par lequel l'homme pouvait √™tre ramen√© dans sa condition originelle, √©tait que cette peine du p√©ch√© soit subie. Qu'est-ce que la peine du p√©ch√©? C'est la mort. "Le salaire du p√©ch√©, c'est la mort." Et Dieu dit : "Le jour o√Ļ tu en mangeras, le jour o√Ļ tu commettras cette liaison amoureuse, ce jour-l√†, tu mourras." Et quand cela eut lieu, cela brisa la relation de l'homme, sa communion, et tout, et il ne pouvait plus revenir jusqu'√† ce que la peine e√Ľt √©t√© subie, et personne n'√©tait digne de la subir, car tout √©tait tomb√© avec l'√™tre humain, toute cr√©ature √©tant sous la domination de l'√™tre humain, et celui-ci √©tait tomb√©. Gloire! Oh, fr√®re.
E-153 Frère Mac, je ne vous voyais pas, alors que vous êtes assis là, que Dieu vous bénisse. Nous croyons ceci, Frère Mac. "Subir la peine de la mort..." Frère Mac ici présent était pasteur ici au Tabernacle quand j'ai quitté. Oui. Maintenant... un autre brave baptiste, un baptiste missionnaire là-bas qui a le Saint-Esprit... Voyez-vous? Remarquez maintenant, ils sont devenus un avec Dieu.
E-154 Eh bien, quand nous voyons ceci... Vous voyez, la peine doit être subie, et pas... la forme la plus élevée de la vie animale, c'est l'être humain, et l'être humain lui-même fut déchu. Comment donc un humain peut-il sauver un autre? Il fallut Dieu. Mais Dieu, en tant qu'Esprit ne pouvait pas mourir. Ainsi, "Dieu devait s'abaisser Lui-même pour un peu de temps au-dessous des anges", Hébreux chapitre 1, verset 1. Il devait s'abaisser Lui-même pour un peu de temps au-dessous des anges en vue d'accepter la mort et de subir la peine pour rétablir l'unité entre l'homme et Dieu, afin que le Saint-Esprit puisse revenir. 155 La dette du péché fut payée. Il fallait que Jésus fasse cela pour envoyer le - le - le Saint-Esprit, afin d'unir de nouveau les gens comme autrefois dans le jardin d'Eden. La dette fut payée quand Jésus mourut. Cela fut réglé. Amen, frère. Si seulement je peux arriver à faire entrer cela. Voyez-vous? La dette est payée. Alléluia à l'Agneau! La dette est payée. Et tout homme, toute femme qui m'écoute ce matin ou qui m'écoutera sur bande, votre peine a été subie. Ne doutez plus de la Parole de Dieu. Revenez à la Parole! Ne croyez pas que cela... Il était la Parole. Gloire! J'ai envie de crier, franchement oui. La peine a été subie. Tout est fini. Il n'est pas étonnant que les anges se soient écriés et qu'ils aient chanté, que les hymnes du ciel aient retenti. Certainement. La brebis perdue était retrouvée! La propitiation était faite pour qu'il soit restauré, les eaux de séparation, la Parole de Dieu qui le lave de toute son iniquité, lorsque la Parole mourut à ma place, qu'Elle fut ressuscitée pour devenir prééminente dans ma vie, dans mon coeur. Amen.
E-156 La peine a été subie! C'est fini. Nous sommes rachetés, pas par l'Eglise catholique, bien que nous soyons les véritables catholiques, des catholiques apostoliques. Oui, oui. Pas les catholiques romains avec leurs dogmes; eux renient cette Parole à cause de leur dogme; ce qui vous importe c'est votre dogme, pas la Parole. Méthodistes, baptistes, honte à vous, vous aimez l'iniquité plus que Dieu. Vous qui aimez les plaisirs, vous qui êtes à la recherche des plaisirs du monde, porcs abattus dans une cage. Le diable envoie ses instruments là pour étouffer la chose en vous, comme Satan l'avait fait dans le jardin d'Eden. "Eh bien, tous nos ministres sont instruits. Ils ont des doctorats en philosophie, des doctorats en droit." Cela ne signifie rien du tout. Renier cette Parole, c'est toujours la ruse du diable. Je vous l'ai prouvé par la Parole, ce matin; cela dépend de vous, dès maintenant.
E-157 Les disciples, m√™me en marchant avec J√©sus, n'avaient pas d'unit√©. Ils n'avaient aucune unit√©; non, ils se disputaient : "Qui va √™tre l'√©v√™que apr√®s ceci? Qui est le plus grand parmi nous?" Ils ne pouvaient m√™me pas croire J√©sus. Ils ne pouvaient pas Le comprendre. "Tu parles en √©nigmes. Dis-nous clairement ce que Tu veux dire." Il n'y avait pas d'unit√© entre J√©sus et les disciples, plut√īt entre les disciples et J√©sus, ni entre les disciples eux-m√™mes. 158 N'importe comment, cela vous d√©voilera, fr√®re. Ecoutez attentivement maintenant; je d√©sire que ceci p√©n√®tre profond√©ment dans vos cours. Voyez-vous? Dieu a un plan. En dehors de ce plan, peu m'importe la connaissance qu'il y a l√† derri√®re, combien de beaux b√Ętiments valant des millions de dollars, combien il y a des √©coles de th√©ologies, combien d'hommes saints et saint untel et saint, saint, saint, cela n'a pas d'importance du tout; si une seule Parole de la Bible de Dieu est reni√©e, c'est du diable. Eh bien, je vous l'ai prouv√© par la Parole √©crite de Dieu, du Nouveau Testament √† l'Ancien Testament, et je vais ramener cela jusqu'√† ce jour-l√†; si simplement vous voulez me suivre quelques minutes...?...
E-159 Les disciples qui marchaient c√īte √† c√īte avec J√©sus, qui dormaient avec Lui, qui mangeaient avec Lui, qui voyaient Ses miracles, qui s'√©taient associ√©s avec Lui, aussi proches que tous les fr√®res pouvaient l'√™tre, n'avaient cependant pas la chose. Ils n'√©taient pas dignes de pr√™cher l'Evangile. J√©sus dit : "Ne pr√™chez plus; n'essayez m√™me pas. Attendez-l√† dans la ville de J√©rusalem. Je vais envoyer la promesse sur vous, celle qui vous a √©t√© donn√©e. Cela vous unira √† ce moment-l√†." 160 "Maintenant, P√®re, je prie qu'Ils soient un comme Toi et Moi sommes Un. Et Je... comme Mon P√®re M'a envoy√© pour pr√™cher l'Evangile, Moi aussi Je vous envoie." 161 Et le P√®re m√™me qui a envoy√© le Fils entra dans le Fils. Il n'y a qu'une seule unit√©. Il dit : "Si Je ne fais pas les oeuvres de Mon P√®re, alors ne Me croyez pas. Mais si les oeuvres que Je fais t√©moignent si puissamment, vous √™tes tout √† fait sourds, muets et aveugles si vous ne voyez pas cela." Oh, fr√®re! Pfff! Il dit : "Vous hypocrites, vous savez discerner l'aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes du temps. Si vous M'aviez connu, vous conna√ģtriez Mon jour. Esa√Įe a bien parl√© de vous. Vous avez des oreilles, mais vous √™tes si sourds que vous n'entendez point. Vous avez des yeux mais vous √™tes si aveugles que vous ne pouvez voir..." 162 L'ap√ītre Paul a bien dit : "Dans les derniers jours, les gens auront une forme de pi√©t√© tout en reniant ce qui en fait la force", et Ecriture apr√®s Ecriture, ce qui arriverait √† ces organisations dans les derniers jours. Ensuite les gens se demandent pourquoi je suis contre ce syst√®me du diable fait par l'homme. Voir ces pr√©cieux enfants l√†-bas √™tre dup√©s comme des brebis qui vont √† l'abattoir... √Ē Seigneur, faites-les sortir!
E-163 Oui, les disciples n'étaient pas du tout dans l'unité. Ils ne pouvaient pas comprendre Jésus. Ils dirent : "Oh, qui peut comprendre ces choses?" Vous voyez? Dieu n'était pas encore en eux. Ils étaient simplement associés dans la communion. Ils étaient simplement associés à Lui. Il y a beaucoup de braves gens aujourd'hui. Ils ne buvaient pas, ne mentaient pas, ne volaient pas, rien, cependant, ils n'étaient pas dans l'unité avec Dieu. Ils n'étaient pas encore un avec Dieu. Voyez, ils ne le pouvaient pas. Oh, ils avaient opéré des miracles, ils avaient chassé des démons. Ce n'est pas - ce n'est pas... 164 L'autre jour, j'ai lu un article dans le journal à ce sujet, sur le fait de chasser les démons. Les gens disent : "Oh, frère, je vous assure, c'est ça." Ce n'est pas cela. Si un homme chasse le démon puis renie la Parole de Dieu, c'est un menteur. Oui, oui. Il dit qu'il chasse les démons. Ils prétendent faire cela. On ne peut pas faire cela, si on ne reste pas avec la Parole de Dieu. Jésus l'a dit.
E-165 Eh bien, puis vint la Pentec√īte; Dieu a fait qu'ils soient de nouveau un. Oh! la la! Alors ils √©taient dans l'unit√© avec Dieu. Dieu √©tait en eux. Maintenant, Actes, si vous prenez des notes, Actes 4:32, la Bible dit qu'Il n'√©tait qu'un coeur, qu'une √Ęme et une pens√©e. Oh, fr√®re. Pourquoi? Ils avaient √©t√© ramen√©s √† l'original une fois de plus; la seule chose qui restait et dont ils devaient se d√©barrasser, c'√©tait la vieille cit√© dans laquelle ils vivaient; un vieux corps appel√© une cit√© ou un temple, dans lequel ils vivaient, cela devait pourrir, parce que √ßa doit mourir et se corrompre. Mais dans l'esprit, la vie, dans l'objectif, dans la vision, et dans tout le reste, ils √©taient un avec Dieu. 166 √Ē, Adam, mon ami d√©courag√©, ne laisse plus Satan te raconter son mensonge. Ne laisse pas cela arriver. Ne laisse pas Satan te dire que la Parole ne signifie pas que ce qu'Elle dit. C'est vrai. La Parole veut dire... oui, non pas ici...
E-167 J'ai parl√© du bapt√™me au Nom de J√©sus-Christ. C'est vrai, la r√©v√©lation est venue. C'est la v√©rit√©. Mais qu'a fait ce groupe de gens? Ils ont r√©uni la chose juste l√† et ils en ont fait une d√©nomination; ils ont construit une autre tour de Babel, la m√™me chose. Ils ont carr√©ment jet√© cela l√†-dedans. Certainement. Luther a fait la m√™me chose. Wesley a fait la m√™me chose, John Smith a fait la m√™me chose, Alexander Campbell a fait la m√™me chose. La Pentec√īte a fait la m√™me chose. Dieu traite avec les individus qui observent Sa Parole. L'unique but de Dieu, en ramenant les croyants vers Lui-m√™me dans une v√©ritable unit√©, c'est qu'ils re√ßoivent le Saint-Esprit. Alors voici comment... 168 Vous dites : "Eh bien, Fr√®re Branham, j'ai parl√© en langues. J'ai cri√©. J'ai fait ceci." Si vous avez encore cette sorte d'esprit et que vous reniiez la Parole de Dieu, vous n'avez pas la Parole de Dieu en vous; vous n'avez pas l'Esprit. Si vous vous asseyez pour √©couter la V√©rit√© √™tre pr√™ch√©e, et qu'ayant examin√© cela par la Bible, vous voyiez que c'est la v√©rit√©, mais que vous refusiez de vous y conformer, cela n'est pas l'Esprit de Dieu. Je me moque combien vous avez parl√© en langues, combien vous avez cri√©, le nombre d'√©glises dont vous aurez √©t√© membre, ou combien de fois vous avez √©t√© baptis√©, ou quelque chose d'autre. La Parole demeure la v√©rit√©. C'est Elle qui confirme la v√©rit√©. Si vous avez toutes ces autres v√©rit√©s, et ensuite la Parole aussi (amen!), alors vous savez que vous retournez √† la maison.
E-169 ... peut... Comment le Dieu même qui a écrit la Bible peut-Il se retourner et substituer quelque chose d'autre à Sa Parole? Vous, catholiques qui avez dit que Pierre était enterré dans votre église, et que son esprit vous donne le droit de pardonner le péché et tout, comment Pierre, un Juif, pouvait-il supporter d'avoir des idoles dans l'église? Comment Pierre pouvait-il refuser de dire que le baptême du Saint-Esprit est venu, alors qu'il a parlé en langues et a fait toutes ces choses puissantes? Comment pouvait-il ensuite se retourner et dire que les gens prennent une petite hostie et que Dieu est dans cette hostie? Oh, c'est de l'ignorance, de l'ignorance spirituelle. 170 Eh bien, maintenant vous, protestants, vous faites la même chose; vous vous avancez et serrez la main du prédicateur en disant : "J'accepte Jésus comme mon Sauveur personnel", et vous faites demi-tour et menez n'importe quel genre de vie contraire à cela, et vous allez directement vivre avec le monde. Une autre tour de Babel!
E-171 Nous arrivons √† la fin maintenant. Observez. Dieu a envoy√© le Saint-Esprit; et le Saint-Esprit, c'est Dieu Lui-m√™me. C'est Lui qui r√©tablira l'unit√© entre Dieu et l'homme. Voyons cela. Eh bien... Maintenant, je sollicite toute votre attention pour les cinq prochaines minutes ou √† peu pr√®s cela. Remarquez. 172 L'homme, en suivant le plan du diable, a essay√© de faire de l'√©glise une d√©nomination pour arriver √† l'unit√©. Ils ont essay√© d'instruire l'√©glise pour parvenir √† l'unit√©, vous savez cela, par l'instruction, par la d√©nomination. Ils essaient cela en ce moment m√™me, le Conseil mondial des √©glises continue √† essayer de r√©unir tous les catholiques ainsi que les protestants, afin qu'ils deviennent un. Qu'est-ce? C'est le plan du diable. 173 Vous dites : "Vous √™tes bien petit pour faire une telle d√©claration." Je suis bien petit, mais la Parole de Mon Dieu est tr√®s puissante, je vous le dis. Les cieux et la terre passeront, mais Elle ne passera pas. Il ne s'agit pas de celui qui le dit, il s'agit de Celui qui - Celui qui - Celui qui l'a dit le premier. Je ne dis que ce qu'Il a dit; je professe Sa Parole. 174 Elles sont sous le contr√īle du diable, c'est prouv√© ici dans la Parole, juste ce matin devant vous, qu'elles sont du diable. Chacune de ces organisations l'est.
E-175 Les gens, selon le plan du diable, essaient de mettre les gens dans une d√©nomination afin de parvenir √† l'unit√©. "Venez tous vous joindre aux Assembl√©es de Dieu. Joignez-vous aux Unitaires. Joignez-vous √† l'Eglise de Dieu. Joignez-vous aux m√©thodistes. Nous sommes tous un." Vous, bande d'hypocrites, ayant la forme de la pi√©t√© mais reniant ce qui en fait la force. Et la Parole de Dieu est agit√©e juste devant vous, et vous avez peur de vous Y attaquer. Pourquoi donc Dieu ne se r√©v√®le-t-Il pas, si vous avez Dieu? Pourquoi n'accomplissez-vous pas les oeuvres de Dieu? Comment pouvez-vous avoir cette forme et vous retourner, et Le renier, et traiter de Belz√©bul les v√©ritables oeuvres de Dieu? Cela montre que vous √™tes une bande de membres d'√©glise instruits. J√©sus a dit : "Vous √™tes de votre P√®re le diable." C'est vrai. Je suis s√Ľr que vous comprenez ce que je veux dire. Certainement! Pourquoi personne ne s'attaque-t-il pas √† Cela? Vous savez que Dieu est derri√®re cela. Dieu marchera avec Sa Parole.
E-176 C'est ainsi que l'homme fait. Il construit une autre tour de Babel. Que fait-il? Les gens essaient de montrer... Regardez le conseil mondial des √©glises maintenant. Les Anglicans, les catholiques romains, les m√©thodistes, les presbyt√©riens, les pentec√ītistes et tous sont unis, la science chr√©tienne, la plupart des cultes qui renient m√™me la naissance virginale, qui renient la Divinit√© de J√©sus, qui font de Lui trois personnes, qui essaient d'adorer Dieu en trois, qui renient la naissance virginale. Certains renient le Sang, d'autres renient Ses miracles. Ils le font tous, presque. Et ensuite - ensuite, vous essayez de les unir, comment pouvez-vous le faire? C'est une tour faite de mains d'homme. Cela tombera comme la tour de Babel.
E-177 Mais Dieu a dit : "Ce n'est ni par la force ni par la puissance, mais par Mon Esprit", dit l'Eternel; c'est ainsi que J'unis Mon √©glise. Pas par l'organisation, pas par l'instruction, pas par les th√©ologiens; mais "par Mon Esprit, dit l'Eternel, Je rassemblerai Mes brebis." Oh! la la! Et alors, qu'arrive-t-il? Et ces signes t√©moigneront la m√™me chose. C'est ce qu'Isra√ęl pouvait dire, avant qu'ils ne se soient m√©lang√©s avec les Moabites. Une Colonne de feu √©tait au-dessus d'eux. Oui oui. Que fera-t-Elle? Elle apportera le m√™me genre de t√©moignage. Mais, apr√®s qu'Ils se sont s√©par√©s ainsi de Dieu, qu'ils ont bris√© l'unit√© entre eux et Dieu, qu'ils se sont m√©lang√©s avec les Moabites, ainsi qu'avec les autres; ils manqu√®rent toute la victoire. Ils sont rest√©s dans le d√©sert pendant plus de quarante ans, jusqu'√† ce que Dieu eut suscit√© un autre groupe pour aller l√† et accomplir Son plan. C'est exactement ce qu'ils ont fait.
E-178 Maintenant, regardez. Mais quand Dieu unit une √©glise par Son Esprit, les gens auront les signes du Dieu vivant au milieu d'eux. Quelles sortes de signes? Lorsque Dieu s√©para Isra√ęl d'Egypte, Dieu donna √† Mo√Įse et √† Isra√ęl le signe de la Colonne de feu (Est-ce vrai?), un proph√®te. Lorsqu'Il s√©para Abraham de Lot, un Ange vint vers lui, Il pouvait discerner les pens√©es et les intentions du coeur : un signe. All√©luia. 179 Maintenant, ces d√©nominations qui ont √©t√© attrap√©es dans cette √©glise, essaient de r√©tablir une unit√© comme en Egypte, comme l√†-bas en - en Eden, et tout le reste; sous cette grande influence, elles sont... 180 Mais tenez. J'aimerais vous poser une question. Lorsque Dieu s√©para Isra√ęl, Il lui donna un signe surnaturel, une Colonne de Feu. Il lui donna un proph√®te. Que fit-Il √† Abraham? Que fait-Il chaque fois? Montrez-moi au milieu d'eux un proph√®te d√©sign√© par Dieu; Il unit Son Eglise au moyen des ap√ītres, des proph√®tes, des docteurs et des √©vang√©listes. All√©luia! Vous y √™tes. Encore une √©glise, comme lorsqu'Il fit sortir Isra√ęl. Je vous ai dit que je vais y revenir. Certainement. Oui. 181 Il n'y a pas de proph√®tes d√©sign√©s par Dieu au milieu d'eux (non, non), comme ce fut le cas pour Isra√ęl avec les autres. Qu'est-ce? Encore une tour du diable.
E-182 Eh bien, la Venue est tr√®s imminente, la seconde Venue de J√©sus. Il est en train de r√©unir Ses √©lus. Je crois cela. Oh, ils viendront de l'est et de l'ouest. En quelque lieu que soit le cadavre, l√† s'assembleront les aigles. Oh! la la! Qu'est-ce? Il a Son unit√©, Sa vraie unit√©, Il Se r√©v√®le au milieu de nous, Il rassemble Ses √©lus de toutes les d√©nominations, de toutes sortes d'√©glises et de partout, Il fait sortir Ses enfants, en conformit√© avec Sa Parole. Qu'est-ce? 183 Eh bien, la Venue du Seigneur J√©sus est tr√®s imminente, la Venue du jugement, Il rassemble Ses √©lus en unit√© avec Lui-m√™me, avec le m√™me genre de minist√®re qu'Il avait. Vous savez comment j'ai repr√©sent√© cela dans les √Ęges des √©glises, ici, il n'y a pas longtemps, au sujet de la - la grande tour qui √©tait construite, appel√©e la pyramide; mais la pierre de fa√ģte n'a jamais √©t√© pos√©e dessus. Rappelez-vous comment les luth√©riens vinrent, puis les wesleyens, une minorit√©, et ainsi de suite jusqu'aux pentec√ītistes. Et ce qu'Il fait maintenant, Il appelle √† partir de ces derniers. Que fit-Il? Il appela les √©lus pour former les luth√©riens; Il appela les √©lus des luth√©riens pour former les wesleyens; Il appela les √©lus de l√† pour former les pentec√ītistes; maintenant Il appelle les √©lus des pentec√ītistes pour que la Pierre de fa√ģte vienne l√†-dessus, la m√™me sorte de minist√®re s'ajustant l√†-dessus, appelant Ses enfants de toutes les d√©nominations et de toute condition sociale.
E-184 Qu'a-t-Il fait? Il a √©tabli au milieu d'eux un vrai docteur, de vrais proph√®tes qui s'en tiennent √† Sa Parole, √† la Bible : "Mes brebis entendent Ma voix", a dit J√©sus. Si c'√©tait Sa voix en ce moment-l√†, c'est aussi Sa voix aujourd'hui. Tout ce qui est contraire √† cette Voix-l√† n'est pas la nourriture des brebis. Elles ne suivront pas cela. Oh, fr√®re! Ils sont venus de l'est, de l'ouest, de chaque d√©nomination, de chaque organisation, de l'est et de l'ouest pour s'assembler. Nous f√™terons et d√ģnerons avec le Roi, Comme Ses convives; Oh! quels p√®lerins b√©nis! Contemplant Son saint visage Qui brille d'amour divin, Participants b√©nis de Sa gr√Ęce, Pour briller comme joyaux de Sa couronne. J√©sus vient bient√īt, Nos √©preuves seront alors finies. (All√©luia.) Qu'en serait-Il si notre Seigneur venait en ce moment Pour ceux qui sont affranchis du p√©ch√©? Alors cela vous apportera-t-il la joie, Le chagrin, ou un grand d√©sespoir? Mais quand notre Seigneur viendra dans la gloire, Nous Le rencontrerons dans les airs. (All√©luia. Oui, monsieur.)
E-185 Qu'est-ce? Des docteurs envoyés de Dieu s'en tiendront fidèlement à la Parole adressée à la véritable Eglise et n'En enlèveront aucun iota, peu importe ce qu'une organisation dit; ils ne sont pas connectés à elle. Des prophètes, pas un sémi-croyant, un soi-disant, mais un prophète authentique a le "AINSI DIT LE SEIGNEUR", et juste au moment opportun, chaque fois. C'est ce qu'Il a envoyé dans Son Eglise. C'est ce qu'Il a dit qu'Il ferait. Il croit la Parole, pas les credos, pas les dogmes, mais la Parole... Et par ceci, Il se révèle en eux, en confirmant Sa Parole, en faisant que la même vie qu'Il a vécue autrefois soit encore vécue en accomplissant Sa Parole. Oh! la la!
E-186 Ecoutez attentivement. I Corinthiens 4:20 dit que le Royaume de Dieu, c'est Sa Parole transformée en puissance. Si vous voulez noter cela, c'est I Corinthiens 4:20. Le Royaume de Dieu, c'est la Parole de Dieu transformée en puissance. Qu'est-ce que le Royaume de Dieu? Il est en vous. Le Royaume est en vous. Et lorsque la Parole vient là-dedans, qu'est-ce que cette Parole entreprend? Elle se transforme en puissance, faisant qu'Elle dise exactement ce qu'Elle a dit. 187 Vous ne pouvez pas dire : "Elle dit ceci; Elle dit ceci", et La faire agir. Vous devez dire la même chose qu'Elle dit. C'est faire une confession. Non pas dire : "Eh bien, ceci est un peu plus raffiné, j'aurai plus de connaissances, je serai dans une meilleure position ici." 188 Restez avec la Parole. La voilà. Voyez-vous? Et cela La rend puissante : "Jésus-Christ le même hier, aujourd'hui et pour toujours." Jésus a dit dans Saint Jean 14:12 : "Si vous demeurez en Moi et que Mes Paroles demeurent en vous." Non, je m'excuse, ce n'était pas ce qu'Il a dit là. Il a dit : "Celui qui croit en Moi fera aussi les oeuvres que je fais. Si vous demeurez en Moi et que Ma Parole demeure en vous, demandez ce que vous voudrez et cela vous sera accordé. Si vous demeurez en Moi et que Ma Parole demeure en vous..."
E-189 Qu'est-ce? Vous devez √™tre en accord avec la Parole, vous laisser √™tre tu√© compl√®tement. Je suis convaincu que beaucoup d'entre nous, mes amis, ont re√ßu le Saint-Esprit, mais nous recevons en nous simplement assez de Saint-Esprit pour nous amener √† ce point o√Ļ nous ne voulons plus mentir, nous ne voulons plus voler, nous ne voulons plus faire n'importe quoi. Mais Dieu veut remplir chaque fibre de Son Eglise; Il veut remplir votre pens√©e; Il veut remplir votre Esprit. Il veut remplir tout votre √™tre, vous amenant √† mourir compl√®tement et totalement √† vous-m√™me ou plut√īt √† vos pens√©es, √† vous abandonner √† Dieu au point o√Ļ Sa Parole vivra en vous. Vous ne savez rien d'autre, si ce n'est la Parole de Dieu. Restez juste avec Sa Parole; c'est cela la Vie. "Mes Paroles sont vie", a dit J√©sus. Il a √©tabli au milieu d'eux des docteurs qui croient la Bible, des proph√®tes qui disent la v√©rit√©, qui proclament et qui montrent la m√™me proph√©tie qu'ils avaient toujours accomplie au fil des √Ęges. Qu'a-t-Il fait? Il Se manifeste comme √©tant vivant au milieu d'eux, en confirmant Sa Parole. Sa Parole, le Royaume de Dieu, c'est la Parole de Dieu transform√©e en puissance.
E-190 Pendant que ces dénominations comptent sur les raisonnements humains, sur les raisonnements humains... Ecoutez maintenant attentivement. Il... Nous ne devons pas compter sur les raisonnements humains. Proverbes chapitre 3, verset 5, dit : "Ne compte pas sur ta sagesse." Voyez-vous? Ne faites pas cela, peu importe ce que la Parole de Dieu semble être. 191 Vous dites : "Eh bien! il semble que c'est tout aussi bien comme ceci." 192 Ce n'est pas ce qu'Elle est. C'est la Parole de Dieu; prenez-La telle qu'Il L'a dite. Eve a dit... Satan a dit à Eve : "Je sais que Dieu l'a dit, mais ce n'est pas ce qu'Elle veut réellement dire. Elle veut dire ceci." Et elle crut cela. Elle crut cela. Cela brisa l'unité; cela brisa la communion; cela brisa l'unité, l'union; cela brisa le monde; cela brisa la vie; cela brisa toute chose. 193 Et si une personne doute d'une seule Parole de la Parole de Dieu, cela brisera toute la communion et tout. C'est vrai. Soit nous La croyons, soit nous ne La croyons pas. Restons avec Elle; Dieu l'a dit, restons donc avec Elle. Je dois sauter beaucoup de choses ici, car le temps est déjà passé.
E-194 C'est comme autrefois, autrefois lorsque l'homme avait fait cela, cela apporta le jugement de Dieu sur la terre. La tour de Babel et l'union des enfants de Ca√Įn avec les enfants de Seth apport√®rent le jugement. Cela apporte toujours le jugement de Dieu sur la terre. Voyez-vous? Oh, la vraie unit√© avec Lui se l√®vera au-dessus du jugement, au-dessus de Cela, comme No√© ainsi que sa famille furent √©lev√©s lors du jugement. Le juste No√© ainsi que sa famille pass√®rent par-dessus le jugement. Qu'ont-ils fait? Ils s'en all√®rent... 195 Fr√®re Lee Vayle, si vous pouvez saisir ceci, voici la chose. C'est la seule question sur laquelle nous sommes en d√©saccord; il croit que l'√©glise passera par le jugement. Je ne vois pas cela. Je ne crois pas cela. 196 No√© n'est jamais pass√© par un jugement; il passa par-dessus le jugement. Abraham n'a jamais connu de feu; il √©tait hors du feu. Isra√ęl n'√©tait pas dans les jugements d'Isra√ęl; il √©tait s√©par√© du feu, des jugements. L'Eglise voguera au-dessus du jugement √©tant dans l'Arche du Saint-Esprit, √©lev√©e de la terre.
E-197 Cette affaire des Conseils des √©glises n'est rien d'autre qu'une - une prison de la vierge folle pour qu'elle soit laiss√©e ici sur la terre afin de choisir l'antichrist. Mais la v√©ritable Eglise de Dieu flottera comme le vieux No√© et ira dans la gloire, aussi s√Ľr que je me tiens ici. C'est la raison pour laquelle Il les rassemble. C'est ce que la voix proclame aujourd'hui, c'est ce que Dieu est en train de faire, Il rassemble, prenant un de Los Angeles, l'autre de Philadelphie, l'autre de la Georgie, ainsi de suite, Il les rassemble, Son peuple qui est dispos√© √† croire la Parole du Dieu vivant. "Ce qui arriva du temps de No√© arrivera de m√™me √† l'av√®nement du Fils de l'homme, ce fut le temps o√Ļ peu de gens furent sauv√©s, juste un petit nombre." Tr√®s bien, notre Arche du Saint-Esprit flottera juste au-dessus du jugement de Dieu, car nous sommes d√©j√† jug√©s, √©tant donn√© que nous avons confess√© J√©sus, et qu'Il a pris notre jugement.
E-198 Ces d√©nominations sont cependant tr√®s ent√™t√©es, comme Eve qui chercha √† avoir sa connaissance malgr√© ce que disait la Parole de Dieu. Nimrod chercha √† avoir sa tour, que cela f√Ľt scripturaire ou non. Ils √©taient ent√™t√©s. Eve √©tait avis√©e. Seth √©tait trop avis√© pour se laisser prendre par les belles femmes. Isra√ęl √©tait trop avis√© pour tomber l√† dans l'adult√®re. Vous aussi. Mais certains sont tr√®s ent√™t√©s, que la chose soit scripturaire ou non. "Que Dieu soit b√©ni! Ma m√®re √©tait presbyt√©rienne, je vais l'√™tre aussi." Continuez, continuez c'est tout ce que vous pouvez faire en ce moment. Que Dieu soit mis√©ricordieux envers votre √Ęme p√©cheresse! Comment allez-vous √©chapper √† cela alors que vous savez que c'est la v√©rit√©? Et si vous voyez la Parole de Dieu, et que vous ne croyiez toujours pas qu'Elle est la v√©rit√©, alors quelque chose cloche dans votre discernement spirituel, c'est tout √† fait exact. Regardez √† travers la nation et voyez o√Ļ ces choses sont en train d'arriver. Nous sommes au temps de la fin, mes ais. Avons-nous parcouru les √Ęges de l'√©glise pour voir ce qui va se passer dans l'√Ęge de l'√©glise de Laodic√©e? N'avons-nous pas parcouru cela? Vous voyez ce que je veux dire? Nous sommes au temps de la fin.
E-199 Dieu rassemble les √©lus de quatre vents de la terre. Il a dit qu'Il enverrait les anges pour les rassembler. Est-ce vrai? Les rassembler, les s√©parer de l'ivraie. Amen. L'ivraie sera br√Ľl√©e, pas le bl√©. C'est vrai. 200 Mais ils sont tr√®s ent√™t√©s. Qu'ils aient cela ou pas, cela ne change rien. Oh! 201 Les √©lus de Dieu ont re√ßu cependant l'ordre de sortir du milieu d'eux. "S√©parez-vous", dit le Seigneur, "Et Je vous recevrai. Ne touchez pas √† leurs choses mondaines, et Je serai pour vous un P√®re, ou Dieu, et vous serez Mes fils et Mes filles. Ne vous mettez pas sous le m√™me joug avec les infid√®les, mais sortez de l√†." Dieu veut une s√©paration d'avec le monde, Il veut √™tre en union avec vous, Lui-m√™me. Et aucun plan humain d'une organisation, d'une d√©nomination, ou aucune th√©orie humaine ne tiendra. Il faudra Dieu, le Saint-Esprit en vous, pour vous unir √† Dieu. Et comment savez-vous que vous L'avez? Le Saint-Esprit qui a √©crit la Parole, t√©moignera de chaque Parole; et les m√™mes choses que le Saint-Esprit a faites dans l'Ancien Testament, Il les fera dans le Nouveau Testament. Il fera maintenant la m√™me chose car J√©sus-Christ est le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours. Et vous n'√™tes pas unis aux organisations et au monde. Vous n'√™tes pas unis √† eux. Ne soyez pas unis avec eux, mais sortez du milieu d'ex. Vous √™tes unis √† Christ. Amen. Unis au Seigneur J√©sus-Christ.
E-202 La Bible dit : "Dans les derniers jours, il y aura des √©glises, une autre tour de Babel; ils auront l'apparence de la pi√©t√© mais renieront la Parole de Dieu ainsi que la puissance, la puissance de Sa Parole." Et qu'est-ce que la Parole? Qu'est-ce que le Royaume de Dieu? Nous devons appartenir au Royaume avant d'√™tre les sujets du Roi. Combien savent cela? Dites : "Amen." [L'assembl√©e dit : "Amen." - Ed.] Eh bien, comment entrons-nous dans le Royaume? Le Royaume de Dieu, c'est la Parole de Dieu transform√©e en puissance (Amen.), transform√©e en puissance, √ītant le p√©ch√©, produisant des signes. Quelles sortes de signes? Si c'est la m√™me Parole qui fit sortir Mo√Įse, Elle produira le m√™me signe. 203 La m√™me chose qui s√©para Lot le ti√®de... eh bien, nous savons que Lot √©tait ti√®de; et J√©sus a dit que ce sera le signe du temps de la fin. Lot le ti√®de √©tait assis l√†, il √©tait religieux, certainement, lui ainsi que sa femme. Et ils √©taient membres de toutes sortes de groupes, et il √©tait le maire de la ville, et oh! Il se passait tout un tas de choses. Il √©tait tr√®s religieux. Il pouvait divertir les √©vang√©listes et tous ceux qui passaient par-l√†, il √©tait tr√®s bien comme cela. Mais, oh, fr√®re, il n'√©tait pas cet √©lu-l√†.
E-204 Observez ce qui arriva. Pourquoi? Le m√™me Dieu qui s√©para et qui vint vers Abraham pour lui montrer la confirmation de sa s√©paration... huh! √Ē Dieu! Comme j'aurais souhait√© pouvoir - pouvoir simplement faire quelque chose pour vous permettre de voir cela. Dieu a montr√© √† Abraham, √©tant donn√© qu'il s'√©tait s√©par√©, et Il lui a montr√© la confirmation de cela, qu'Il √©tait avec lui et juste au milieu d'eux. Et J√©sus a dit que la m√™me chose arrivera dans les derniers jours. Abraham n'√©tait pas une nation; il √©tait une minorit√©; mais Dieu √©tait avec lui. Alors, Il l'avait s√©par√©. Nous sommes cens√©s nous s√©parer dans ces derniers jours. 205 Si Dieu a donn√© un signe √† Mo√Įse, √† Isra√ęl, un proph√®te oint, la Colonne de Feu, Il a donn√© un signe √† Abraham... Il - Il a donn√© un signe √† Isra√ęl, Il a donn√© un signe aux disciples : le m√™me signe, chaque fois, le m√™me signe, la Colonne de Feu. 206 Paul, lorsqu'il √©tait en route vers Damas, une Colonne de Feu brilla devant lui, cela l'aveugla m√™me, le fit tomber sur ses genoux. Personne d'autre ne vit cela. Tous ceux qui se tenaient autour de lui ne virent pas cela. Et une voix dit : "Saul, pourquoi me pers√©cutes-tu?" 207 Il dit : "Seigneur, qui es-Tu?" 208 Il dit : "Je suis J√©sus." Un signe... Et qu'√©tait-il? L'ap√ītre des gentils. Amen.
E-209 Nous voici au temps de la fin, venant de l'est et de l'ouest, du nord et du sud. Que faisons-nous? Nous nous préparons pour cet enlèvement; nous nous préparons pour - nous nous tenons près pour ces quelques minutes afin que chaque fibre soit remplie du Saint-Esprit. Ensuite. Elle sera enlevée. Oh! la la! rassemblant Son peuple vers Lui dans une vraie unité avec Lui-même, car c'est son unique Saint-Esprit. "Tous nous avons été, individuellement baptisés dans un seul Esprit, pour former collectivement un seul corps, le Corps de Jésus-Christ." Et Jésus-Christ, en vivant par son Esprit dans notre chair, sert l'Eglise et fait les mêmes choses qu'Il fit comme - comme signe, un drapeau au monde, que nous sommes dans le dernier jour, nous préparant pour l'enlèvement. Oh, je L'aime, pas vous?
E-210 J'ai pourtant un livre ici, mais je ne peux plus le consulter; nous sommes trop en retard. Je pourrai le prendre √† un autre moment. 211 Nous sommes √† la fin. L'unit√©... Etes-vous donc un avec Dieu? C'est ainsi que vous devez √™tre. Oui, nous devons √™tre un avec Lui jusqu'√† ce que... que la pens√©e qui √©tait en Christ soit en vous. Puis Christ, Sa propre pens√©e en vous, reconna√ģtra chaque Parole qu'Il a √©crite. Elle fit cela dans les ap√ītres, partageant correctement l'Ecriture, Laquelle est la v√©rit√©, (voyez-vous?) le Saint-Esprit. Si Elle est la v√©rit√©, alors Elle rendra t√©moignage de cela en produisant le m√™me signe qu'Il a donn√© √† Mo√Įse, le m√™me signe qu'Il a donn√© √† Abraham, le m√™me signe qu'Il a accompli par Christ, le m√™me signe qu'Il a accompli par Paul. Nous sommes au temps de la fin. Il a dit que cela arriverait. Nous sommes au temps de la fin. L'Eglise, de fa√ßon collective, est en train de se rassembler dans une union, un ici et l'autre l√†, se r√©conciliant. 212 Il a dit : "De deux qui seront dans un champ, je prendrai un." Un... Suivez, "De deux dans un champ", c'est pendant la journ√©e, pendant la moisson, "Je prendrai l'un et laisserai l'autre", "De deux qui seront dans un lit" de l'autre c√īt√© de la terre, "Je prendrai l'un et Je laisserai l'autre," √† la venue du Fils de l'Homme, et elle est tr√®s imminente, elle est tr√®s proche.
E-213 Non! non! Adam! Adam! Eve, Adam, permettez-moi de crier à votre intention, n'écoutez plus le mensonge du diable. Restez avec la Parole de Dieu; c'est "AINSI DIT LE SEIGNEUR". Restez avec Sa Parole. Vous séparer d'Elle, c'est briser votre communion avec Dieu, l'unité de Dieu par le Saint-Esprit. Alors si vous dites que vous avez le Saint-Esprit et que cela ne soit pas en accord avec la Parole, alors vous n'êtes pas dans l'unité avec Dieu. 214 Voici l'unité de Dieu; c'est lorsque vous - le - l'esprit que vous avez s'accorde avec cette Parole, et manifeste cette Parole et transforme cette Parole en puissance afin qu'Elle agisse de la même manière qu'autrefois. 215 Disons-le tous ensemble. L'unité. [L'assemblée dit : "L'unité." - Ed.] avec Dieu ["Avec Dieu."], c'est d'avoir ["c'est d'avoir"] l'Esprit de Dieu ["l'Esprit de Dieu"] en vous ["en vous"], s'accordant ["s'accordant"] avec la Parole ["avec la Parole"], toute la Parole ["toute la Parole"], la Parole toute entière ["la Parole toute entière"] et pour qu'elle [" et pour qu'elle"] se manifeste ["se manifeste"] en puissance ["en puissance"]. 216 Vous y êtes; c'est cela l'unité avec Dieu. Lorsque cette puissance agit en moi, agit en vous, nous sommes un. Amen. Frère Kid, lorsque la puissance du Saint-Esprit qui est en moi agit en vous, il n'y a pas de désaccord, la Parole est là. Elle agit. Amen. Elle fait d'Elle ce qu'Elle est : c'est Dieu fait chair en vous par Sa Parole, la Parole transformée en puissance au milieu de vous, chaque Parole.
E-217 Or, rappelez-vous, le diable prendra cette Parole, presque quatre-vingt-dix-neuf pour cent de cela. Quatre-vingt-dix-neuf fois sur cent et quatre-vingt-dix-neuf pour cent de cela, il fera qu'elle soit exactement juste, mais ensuite il sautera ici, et c'est celle-l√† qui causera la mort √† l'instant m√™me. Cela brise la cha√ģne juste au milieu et vous tombez. 218 Chaque Parole. Qu'est-ce que J√©sus a dit? "L'homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole." Il ne vivra pas de quelques Paroles de Dieu, ni de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de la Parole de Dieu, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu, l'homme vivra de cela. 219 Satan L'amena l√†-haut et Lui dit : "Il est √©crit." Vous voyez, c'est juste comme ce qu'il a dit √† Eve, "Il est √©crit, il est √©crit." 220 J√©sus dit : "Et il est aussi √©crit." Il dit : "Il est √©crit : "Il donnera des ordres aux anges √† Ton sujet." C'est la Bible qui le dit." Mon gars, c'est un √©rudit. "Il est √©crit : "Il donnera des ordres √† Ses anges √† Ton sujet et ils Te porteront sur les mains de peur que Ton pied ne heurte contre une pierre." 221 Il dit : "Il est aussi √©crit : "Tu ne tenteras point le Seigneur Ton Dieu."
E-222 Les gens disent : "Nous avons l'Ecriture," Actes 19, nous avons √©t√© baptis√©s du bapt√™me de Jean." Paul avait quelque chose d'autre; il a dit : "Cela ne marche plus." Voyez-vous? "Jean a baptis√© seulement..." Il n'a pas dout√© de la parole de Jean. Il a dit : "Je vous dirai ce que Jean a dit. Jean a dit qu'il baptisait du bapt√™me de repentance et non pour la r√©mission des p√©ch√©s." Le sacrifice n'avait pas √©t√© immol√©, voyez-vous? Il a dit : "Il a baptis√© du bapt√™me de repentance, disant que vous devez croire en Celui qui venait apr√®s lui." Et lorsqu'ils entendirent cela, ils furent baptis√©s au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Paul, √©tant tellement rempli de la Parole, leur imposa les mains, et le Saint-Esprit vint sur eux. Ils se mirent √† proph√©tiser, √† parler en langues, √† glorifier Dieu, et oh quel temps! Oh! la la! Combien de gens comptait l'√©glise? Douze. Oh oui! Oh, Dieu ne traite pas avec le grand nombre. Il traite avec les coeurs honn√™tes. Ayons cette sorte de coeur. L'aimez-vous? Prions. 223 Oh, mon bien-aim√© errant, avez-vous regard√© aux filles de Moab ou avez-vous vu les filles (je parle des √©glises) de Ca√Įn; √† quel point elles se sont √©loign√©es de la Parole? Avez-vous, mon pr√©cieux fr√®re, avez-vous remarqu√© que dans les derniers jours ces choses doivent arriver? Avez-vous √©t√© averti r√©cemment de la mani√®re dont la Parole de Dieu est en train de se manifester, du fait que le r√©veil qui a commenc√© une fois s'est √©teint; et qu'il n'en reste pas beaucoup? Qu'est-ce? C'est le calme avant la temp√™te. Les jugements sont pr√™ts. Avez-vous √©t√© pr√©venu de ces choses? Avez-vous compar√© une Ecriture avec une autre, une Parole de la Bible avec une autre Parole de la Bible, une √©vidence avec une autre √©vidence? Avez-vous compar√© la Parole de J√©sus par laquelle Il a dit que dans les derniers jours le diable serait si proche de la vraie chose, qu'il s√©duirait, s'il √©tait possible, chaque personne, √† l'exception de l'√©lu, l'√©lu?
E-224 Pensez-y! Cet enseignement scripturaire va être très proche. "Oh, nous croyons dans le Saint-Esprit; que Dieu soit béni pour toujours. Nous avons le Saint-Esprit; nous parlons en langues." Et puis, on se retourne pour renier la Parole? Oui, il séduirait même l'élu même si c'était possible...
E-225 S'il y a quelqu'un ici qui n'est pas en ordre avec Dieu, s'il y a quelqu'un ici qui est malade ou afflig√©... il y a des mouchoirs et tout pos√©s ici, je vais prier pour cela. Peu m'importe ce dont vous avez besoin. Chaque promesse dans le Livre vous appartient. Elle est v√ītre. 226 Bon, je vous ai apport√© la Parole, je vous L'ai apport√©e de la Gen√®se directement jusqu'au jour dans lequel nous vivons, en m'appuyant sur les passages des Ecritures et en vous le faisant conna√ģtre. J'aurais pu prendre des centaines de passages en plus de cela, je n'ai pas le temps. Et, √† ce sujet vous pouvez certainement voir que cette affaire d'organisation, c'est √† c√īt√©. C'est une fausse conception du diable qui essaie d'amener les hommes dans l'unit√© de leur propre esprit et de leur propre pens√©e, alors que c'est par le Saint-Esprit que nous nous joignons √† Dieu pour √™tre un. Et le Saint-Esprit s'accorde avec la Parole de Dieu. Vous voyez, la Bible dit... J√©sus a dit : "ils confesseront m√™me cela, vous voyez, "s√©duire les √©lus si cela √©tait possible." Voyez-vous l√† o√Ļ nous en sommes?
E-227 Eh bien, saisissez-vous de cette Parole de Dieu avec une main de foi. De quoi avez-vous besoin ce matin? Avez-vous besoin du bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus-Christ? La piscine est ouverte. Avez-vous besoin du bapt√™me du Saint-Esprit? Il essaie de Se frayer un chemin vers vous. Avez-vous besoin de la gu√©rison? Eh bien, le Saint-Esprit Lui-m√™me, la Parole qui a √©t√© transform√©e en puissance, est juste ici maintenant m√™me, la puissance m√™me de discernement regarde cet auditoire maintenant m√™me et voit cette Lumi√®re tournoyer autour comme une lueur. Vous ai-je d√©j√† dit quoi que ce soit de faux? L'ai-je d√©j√† fait? 228 Comme - comme le proph√®te l'a dit √† Isra√ęl avant qu'ils ne se choisissent un homme comme roi, il a dit : "Vous ai-je d√©j√† dit quoi que ce soit... ai-je d√©j√† pris de votre argent? Suis-je d√©j√† venu mendier de votre argent puis - puis aller √ßa et l√† pour vivre dans d'imposants palais et construire d'imposants √©difices et prendre de votre argent? Vous ai-je d√©j√† demand√© un sou? "Jamais." 229 Vous ai-je d√©j√† dit quoi que ce soit au Nom du Seigneur que Dieu n'a pas accompli? Ai-je d√©j√† parl√© en Son Nom sans que la chose arrive? Vous ai-je d√©j√† dit une vision devant l'audience sans que la personne concern√©e exactement se l√®ve, un √©tranger ou qui qu'il soit, pour dire : "C'est la v√©rit√©"? Vous ai-je d√©j√† dit quoi que ce soit de faux? Alors permettez-moi de vous dire maintenant : "AINSI DIT LE SEIGNEUR", recevez le Saint-Esprit, cet Esprit qui prendra de ces mains de foi la Parole de Dieu, et qui se mouvra. Tout le Royaume vous appartient. Il est votre, mes enfants."
E-230 Pourquoi êtes-vous venus de la Georgie, en traversant le pays, de l'Ohio, du Kansas, de partout pour assister à une petite réunion? Je pense que les enregistrements sont arrêtés maintenant, ainsi je peux dire ceci. Voyez-vous? Pourquoi venez-vous ainsi? Qu'est-ce qui vous fait faire cela? Qu'est-ce? Je vois des gens ici qui viennent de l'Arkansas, à des centaines des kilomètres. 231 Hier soir, revenant directement de Kansas City, un jeune frère polonais qui se tient là derrière, est venu, conduit, et a dit : "Frère Branham, depuis que je vous ai écouté pour la première fois là au Canada, il y a plusieurs années, les choses que vous avez vues et faites, je les ai examinées minutieusement, de fond en comble", et il a dit "pas une seule chose n'a jamais été fausse." Il est probablement un Polonais catholique, et le voilà venir se procurer les bandes pour aller les faire jouer, rencontrant de l'opposition; des ministres qui devaient être avec nous pour nous aider, renient cependant ce qui en fait la force, ils renient la Vérité de la Parole, et prétendent avoir le Saint-Esprit. 232 Je ne me suis jamais moi-même appelé prophète. C'est vous qui le faites. Mais si la chose en est ainsi, alors de qui vient la Parole du Seigneur? Comment savons-nous si c'est la vérité ou pas, s'il n'y a rien pour soutenir cela? Voici la Parole de Dieu, la Parole écrite. Ainsi donc, si la Parole écrite est prouvée, alors c'est Dieu qui agit dans cette Parole faisant que cette Parole soit vraie. Paul a dit : "Imitez-moi comme j'imite Christ."
E-233 Maintenant si vous avez besoin de Dieu pour votre maladie, pour votre salut, ce que... ou √™tre d√©barrass√© de... certaines d'entre vous femmes, qui n'avez pas eu assez de gr√Ęce pour laisser pousser vos cheveux, certains d'entre vous hommes, qui n'avez pas eu assez de gr√Ęce pour cesser de fumer les cigarettes, certains d'entre vous pr√©dicateurs, qui n'avez pas eu assez de gr√Ęce pour accepter la v√©rit√© du bapt√™me d'eau au Nom de J√©sus-Christ, certains d'entre vous, qui sont malades jusqu'√† en mourir, pourquoi ne recevez-vous pas cette Parole ce matin? Je vous le d√©clare maintenant, Elle est faite chair au milieu de nous. Prenez cette Parole dans votre main. 234 Voici suspendue l√† au mur la photo de l'Ange du Seigneur, le m√™me qui conduisit les enfants d'Isra√ęl, le m√™me qui rencontra Paul, le m√™me qui fut en Christ. Et le m√™me Saint-Esprit est en vous, en vous, vous unissant pour √™tre un. Qu'est-ce qui fait que nos coeurs soient tous attir√©s, alors que nous venons des centaines de kilom√®tres? Il n'y a rien de tel dans le pays. Les gens viennent √† la Parole.
E-235 "Il y a une fontaine remplie de Sang Tir√© des vaines d'Emmanuel, Les incroyants plong√©s dans ce flot Perdent toutes leurs t√Ęches de culpabilit√©. Depuis que, par la foi, j'ai vu ce flot, Qui coule de Tes blessures, L'amour r√©dempteur est mon th√®me, et le sera Jusqu'√† ma mort.
E-236 Notre P√®re c√©leste, voici un tas de mouchoirs et de gants pos√©s ici; il se peut qu'on exp√©die cela par courrier. Je ne sais pas qui les a pos√©s ici, c'est soit Billy, soit les gens qui sont ici dans l'auditoire. Je me sens conduit √† faire ceci maintenant, Seigneur. Je n'ai rien dans mes mains, rien en moi, car √©tant un humain. Je ne peux pas compter sur ma propre compr√©hension humaine. Je ne comprends pas pourquoi il en est ainsi; je ne fais qu'ob√©ir √† ce que tu as dit : "Les gens prenaient les mouchoirs et les linges qui avaient touch√© le corps de Paul et les esprits malins sortaient des gens." Ce n'est pas parce qu'il √©tait un grand homme, c'est parce que Dieu √©tait avec lui en Parole et en puissance. Et lui qui n'avait jamais consult√© les ap√ītres, a cependant d√©couvert, lorsqu'ils se sont rencontr√©s, que le m√™me Evangile, la m√™me forme du bapt√™me, tout ce qu'ils faisaient, c'√©tait exactement la m√™me chose.
E-237 Maintenant, Seigneur, Je Te supplie de gu√©rir ces pr√©cieuses gens qui Te croient. Ceux qui sont dans l'auditoire, gu√©ris-les, Seigneur. Puisse leur foi s'√©lever simplement et se saisir de cette Parole maintenant m√™me et dire: "Tumeur, maladie, mal, vous feriez mieux de partir; je coupe avec l'Ep√©e de Dieu. Je crois. Ma foi est ferme; j'enfonce profond√©ment l'Ep√©e. Ecarte-toi de mon chemin. Je me l√®ve de mon si√®ge pour √™tre r√©tabli." "J'impose les mains √† mon p√®re, √† ma soeur, √† mon enfant, √† mon voisin. Je crois. Ta Parole est la v√©rit√©. Je suis dans l'unit√© avec Toi. Les oeuvres que Tu as dit avoir faites, nous les faisons aussi. √Ē, Eternel Dieu, je crois chaque Parole. Et je m'avance, je m'avance pour r√©clamer cela, pour m'emparer de cela ce matin."
E-238 √Ē Dieu, comme je pense au moment o√Ļ l'√©glise √©tait en marche, lorsque Mo√Įse a eu un peu peur l√† √† la Mer et a commenc√© √† crier au Seigneur, et le Seigneur lui a dit : "Pourquoi cries-tu √† Moi? Pourquoi cries-tu √† Moi? Parle et va de l'avant. Ne t-ai-je pas commissionn√© pour le travail? Parle." Parler pour dire quoi? La Parole de Dieu qui est en toi. "Parle et va de l'avant. Ne crie pas √† Moi. Va de l'avant." 239 Et, Eternel Dieu, aujourd'hui, je viens au Nom du Seigneur J√©sus. Je viens en maniant cette √©p√©e de foi, r√©clamant l'unit√© de Dieu avec l'homme par le Saint-Esprit au travers de la mis√©ricorde et du sacrifice de J√©sus-Christ, Son Fils. Je d√©fie chaque d√©mon qui lie toute personne de n'importe quelle mani√®re dans ce b√Ętiment, qu'il soit gar√ßon ou fille, homme ou femme. Je d√©fie chaque maladie. Je d√©fie chaque doute. Je d√©fie chaque peur. Je d√©fie tout ce qui est impie; quitte l'auditoire au Nom de J√©sus-Christ. Sors de cet auditoire afin que nous soyons un avec Dieu et que nous puissions servir Dieu sans maladie ni peur. Puisse la puissance qui a fait de nous un avec Dieu... Comment le d√©mon peut-il lui-m√™me grogner autour d'un oint? Comment ce d√©mon peut-il se tenir l√† et grogner comme Goliath? Lorsque David vint dans le camp et dit : "Vous voulez dire que vous laisserez ce Philistin, cet incirconcis se tenir l√† et insulter l'arm√©e du Dieu vivant?" 240 √Ē Dieu, que les hommes et les femmes se l√®vent dans la puissance de l'Esprit. Laisserait-on ce non-converti, ce d√©mon vaincu qui a fait du tort √† la race humaine au fil des √Ęges, se tenir ici et insulter l'Eglise du Dieu vivant? Satan, sors et quitte, au Nom de J√©sus-Christ.
E-241 Eh bien, vous qui avez assez de force pour manier l'Ep√©e, maintenant que vous avez suffisamment de compr√©hension de la Parole de Dieu pour La r√©clamer comme votre propri√©t√© personnelle, vous qui pouvez saisir la Parole de Dieu maintenant dans vos mains, tenez-La avec une main de foi, et dites : "Je me range du c√īt√© du Seigneur. Je serai dans l'unit√© avec mon Dieu d√®s maintenant. Je manierai cette √©p√©e de l'Esprit dans la Parole, et je couperai le Diable jusqu'√† ce que je poss√®de chaque promesse que Dieu m'a faite." 242 Si vous croyez cela de tout votre coeur, je vous le demande alors sinc√®rement de tout mon coeur au Nom de J√©sus-Christ de vous lever et d'accepter cela. Etes-vous s√©rieux? Etes-vous sinc√®re? La Parole est-Elle entre vos mains? Votre main est-elle votre foi? Levez votre main physique vers Dieu et dites : "√Ē Dieu, par ceci, par ma main lev√©e, j'engage toute ma vie; j'engage mon √Ęme; j'engage mes pens√©es; j'engage toute chose pour la Parole de Dieu. Que le Saint-Esprit se saisisse maintenant de ma foi et m'accorde la chose. Retranche de moi tout doute. Et par la foi, j'accepte la promesse que j'ai r√©clam√©e en ce moment...?..." 243 Si vous croyez cela, dites maintenant : "Amen." [L'assembl√©e dit : "Amen." - Ed.] Dites encore "Amen." Amen, et amen, et amen. Alors si vous √™tes sinc√®re de tout votre coeur, au Nom de J√©sus-Christ, je vous promets que vous recevrez ce que vous avez demand√©. Amen. Croyez Cela de tout votre coeur. Que Dieu vous b√©nisse! Fr√®re Neville.

En haut