ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication POURQUOI JE SUIS CONTRE LA RELIGION ORGANISEE? / 62-1111E / Jeffersonville, Indiana, USA // SHP 2 hours and 54 minutes PDF MP3 low MP3 HQ

POURQUOI JE SUIS CONTRE LA RELIGION ORGANISEE?

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Merci, Fr√®re Neville. Vous pouvez vous asseoir. Pour commencer, aujourd'hui j'√©tais si occup√© que j'ai manqu√© de rendre visite √† quelques malades. Il y avait quelques personnes avec des cas particuliers pour lesquels il fallait prier, des gens que j'√©tais cens√© rencontrer. Mais maintenant, les... certains de... l'un des groupes, je crois que Billy a dit qu'il venait du Canada, de deux ou trois diff√©rents endroits. Eh bien, ils viennent ici, vous savez, et ils restent fr√©quemment dans des h√ītels et des motels, tout le temps. Et je vais les voir, je les rencontre et je prie pour eux ; ils viennent de partout, du monde entier : de l'Asie, de l'Europe, et de partout. Quand nous sommes ici, des gens arrivent chaque jour. Il y en a plus de six cents sur la liste, qui attendent des entrevues priv√©es, √ßa rend donc la chose un peu difficile. Mais ceux qui sont gravement malades et qui pr√©sentent des cas urgents pour lesquels il faut prier, eh bien, j'essaie de les rencontrer.
E-2 Eh bien, justement alors que j'√©tais l√† √† l'int√©rieur avec le conseil des administrateurs dans une petite s√©ance, avec mon conseil d'administration ici √† l'√©glise, nous devions nous rencontrer il y a quelques instants ; et pendant ce temps, la s√©ance m'a pris environ une heure et demi, alors que les gens √©taient cens√©s √™tre ici √† ce moment-l√† pour qu'on prie pour eux. S'ils sont l√†, j'aimerais prier pour eux maintenant. Si donc ils le veulent bien, ces gens pour lesquels on devait prier, eh bien, qu'ils veuillent bien s'approcher maintenant pendant que le pianiste, ou qui que ce soit, vient et - et qu'il nous donne un accord de "Le grand m√©decin est ici maintenant, le compatissant J√©sus". Eh bien, ceux pour qui il faut prier, s'ils le veulent bien, je ne sais combien ils √©taient. Et c'est vous les fr√®res, je pense. Mes fr√®res, j'ai beaucoup souffert dans mon propre corps. J√©sus a port√© des souffrances dans Son corps, afin qu'Il soit le genre de m√©diateur qu'il faut. En effet, il √©tait Dieu fait chair, afin qu'Il puisse souffrir, qu'Il puisse ressentir les peines de nos infirmit√©s. Et c'est pour cette raison qu'Il est venu faire l'expiation. Et √† ce sujet, Il a commissionn√© Son Eglise de poursuivre Son Ňďuvre.
E-3 Et j'ai - j'ai une haute estime pour la médecine, pour les chirurgiens et autres, qui - qui avec les talents que Dieu leur a donnés pour faire certaines choses sur le corps : opérer et enlever des dents qui sont mauvaises, et - et ainsi de suite... J'apprécie cela. Mais il arrive que ça dépasse leur - leur connaissance et qu'ils - qu'ils ne savent que faire. Vous voyez? Et je pense alors, que nous avons parfaitement le droit, tout comme dans le naturel, si nous allions voir notre médecin généraliste, peut-être un - un médecin là, à la campagne, un bon vieux médecin qui, lanterne en main, traverse le champ la nuit pour vous voir, pour vous soigner, alors si cela dépasse ses connaissances, il ira auprès de quelqu'un qui est juste un peu plus compétent que lui, il vous enverra auprès d'un spécialiste. Et alors si le spécialiste ne s'en sort pas, je - je suis heureux que nous ayons une autre Ressource, le Grand Médecin.
E-4 Et Lui ne faillit pas, Celui-ci ne faillit pas, car c'est le Cr√©ateur Lui-m√™me. Et Il nous a fray√© une voie. Eh bien, si j'avais une quelconque puissance de gu√©rison, pour faire cela, je - je viendrais l√† et je le ferais. Je - je serais vraiment ravi de le faire. Mais quant √† la puissance de la gu√©rison, je n'en ai point; aucun autre homme n'a la puissance de la gu√©rison. Mais Christ nous a donn√© la commission (vous voyez?) de prier pour les malades, Lui qui a d√©j√† mis la puissance de gu√©rison dans un compte bancaire. Vous voyez? Nous ne faisons que venir, pour ainsi dire, faire un ch√®que sur ce d√©p√īt. "Et tout ce que vous demanderez au P√®re en mon Nom", √ßa, c'est un ch√®que en blanc. "Tout ce que vous demanderez au P√®re en Mon Nom, je le ferai." Quelle promesse, elle ne peut simplement pas faillir! Et j'ai aid√© mes fr√®res et sŇďurs √† travers le monde √† faire ce d√©p√īt, ou plut√īt √† faire des tirages avec ces billets √† la banque de Dieu, avec le Sang de J√©sus-Christ. Et cela a √©t√© une grande r√©ussite. Il a toujours pay√©, car le d√©p√īt est d√©j√† l√†. Vous voyez? "Il - Il - Il √©tait bless√© pour nos p√©ch√©s, c'est par Ses meurtrissures que nous avons √©t√© gu√©ris." Vous voyez, c'est fini. Et nous sommes heureux ce soir pour votre foi.
E-5 Je pense que Billy me disait qu'un fr√®re a fait tout ce chemin depuis le Canada ou quelque part l√†. Est-ce vrai? Est-ce vous le fr√®re qui vient du Canada? Et - et d'o√Ļ venez-vous, fr√®re? De Kendallville, dans l'Indiana, de Fort Wayne. C'est √† Fort Wayne que je me suis mari√©. Je m'en souviens bien. J'ai tenu bien des r√©unions l√† au Redigar Tabernacle. Je pense que vous savez o√Ļ √ßa se trouve. Et je me souviens quand j'√©tais un jeune homme, je m'asseyais aux pieds de Paul Rader dans le Redigar Tabernacle, j'√©tais juste un jeune ministre apprenti. Fr√®re Paul √©tait un grand homme, fr√®re Redigar aussi, un homme de foi. Leurs √Ęmes sont au repos ce soir. Et l√†, c'est quand j'√©tais un jeune homme; j'essaie de poursuivre ce qu'ils ont laiss√©, ce que J√©sus a laiss√© pour Son Eglise tout du long.
E-6 Eh bien, c'est avec toute la foi que j'ai, que je viens prier pour vous. Et je - je ne viens pas comme √† l'aventure. Nous ne voulons pas du tout aborder cela de cette fa√ßon-l√†. Non, ce n'est pas correct. Nous venons en croyant que nous allons recevoir ce que nous avons demand√©, vous voyez, sachant que Dieu l'a promis. Et nous venons avec cette assurance dans notre cŇďur que Christ a fait la promesse, et que vous fr√®res, vous avez essay√© de placer votre foi sur l'autel, vous avez fait tout votre possible, je viens placer la mienne √† c√īt√© de la v√ītre ce soir. Vous voyez?
E-7 Et maintenant, nous avons un grand autel qui va d'un bout à l'autre du ciel et sur cet autel repose notre Sacrifice, le Fils de Dieu. Vous voyez? C'est ce Sacrifice sanglant. Dieu ne peut pas le regarder sans en avoir de la considération, vous voyez, car c'est Sa Parole : "Celui-ci est Mon Fils bien-aimé; écoutez-Le."
E-8. Je vais demander à frère Neville, notre ancien, de bien vouloir s'avancer maintenant avec moi pendant que nous y allons. Je désire que toute l'église... Et s'il s'agissait de votre frère, votre mari, votre fils, votre père? Souvenez-vous, il en est un pour quelqu'un. Avec toute sincérité, approchons-nous maintenant de Dieu pour ces frères. Inclinons la tête.
E-9 Bienveillant P√®re c√©leste, nous entrons dans Ta Pr√©sence maintenant, √† l'autel de gr√Ęce, bien que nous nous tenions √† c√īt√© d'un petit banc de bois, pour ainsi dire, ici sur terre, mais notre foi s'est √©lev√©e jusqu'au grand autel ardent l√†-bas, o√Ļ J√©sus, le sauveur qui a une bonne odeur devant Dieu, le sacrifice de sang du Calvaire, qui a vaincu de chaque maladie, chaque affection, la mort, le s√©jour des morts, la tombe, et qui est ressuscit√©, est mont√© aux cieux et s'est assis √† la droite de Sa Majest√©... Et nous, par la foi, nous venons, nous nous √©levons l√† par la gr√Ęce de Dieu pour dire, en √©tant sur cet autel du grand Cr√©ateur des cieux et de la terre : "Re√ßois-nous, Seigneur, comme nous nous approchons au Nom du Seigneur J√©sus."
E-10 Voici nos fr√®res, l'un d'eux vient de l√† au nord de Fort Wayne, ici aux Etats-Unis; et l'autre, venant de loin au Canada jusqu'ici, ils sont venus pour ce moment tr√®s sacr√©. C'est une question de vie ou de mort, Seigneur. Voici deux hommes, ils sont encore jeunes, ils ont encore beaucoup de travail √† faire pour Toi, Seigneur ; ces deux soldats, des chr√©tiens qui croient en Toi. Et l'ennemi a lanc√© un trait, et ce trait empoisonn√© les a atteints quelque part dans leur corps, et ils sont revenus, ils ont battu en retraite vers l'h√īpital de la gr√Ęce de Dieu pour la r√©conciliation, pour la gu√©rison, afin qu'ils puissent s'avancer de nouveau vers le front, le bouclier relev√©, et engager la bataille. Ils sont venus unir leurs forces de pri√®re aux n√ītres, Seigneur. Et nous allons pour affronter l'ennemi.
E-11 Au Nom de J√©sus-Christ, l√Ęche-les. Nous T'adjurons au Nom de J√©sus-Christ, laisse-les aller.
E-12 Ce sont des guerriers dans la bataille. Et en tant que Ton serviteur, je m'avance maintenant pour leur imposer les mains, avec foi, en croyant : "voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru, a dit notre Seigneur, notre Grand Commandant en Chef dans la bataille, "s'ils imposent les mains aux malades, les malades seront guéris."
E-13 Je fais ceci au Nom de J√©sus-Christ. Que la puissance de la maladie qui lie le corps de ce fr√®re le l√Ęche, au Nom de J√©sus-Christ. Que la puissance de la maladie qui lie le corps de ce fr√®re, le l√Ęche, au Nom de J√©sus-Christ. Que cela soit...?...
E-14 Dieu Tout-Puissant, Cr√©ateur des cieux et de la terre, Auteur de la Vie Eternelle, et Dispensateur de tout don excellent, am√®ne Tes b√©n√©dictions sur ces gens-ci que nous avons b√©nis. Et il est √©crit dans les Ecritures : "Si tu dis √† cette montagne : '√Ēte-toi de l√†', et que tu ne doutes pas dans ton cŇďur, mais crois que ce que tu dis arrive, tu le verras s'accomplir." Je crois que la maladie a quitt√© leurs corps. Maintenant, cela a √©t√© proclam√©. Qu'il en soit donc ainsi. Amen.
E-15 Au Nom du Seigneur Jésus je crois que vous êtes libre. Au Nom de Jésus-Christ, je crois que vous êtes libre. Amen. L'église croit-elle de même? Qu'il en soit donc ainsi.
E-16 Eh bien, y en a-t-il d'autres ici qui aimeraient vraiment qu'on se souvienne d'eux dans la prière? Qu'ils lèvent la main. Très bien, approchons-nous maintenant de Lui pendant que vous vous êtes imposé les mains. "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru."
E-17 Dieu tr√®s Saint, par la foi nous voyons J√©sus; nous croyons qu'Il est ici. Il veille sur Sa Parole. Et Il a dit : "L√† o√Ļ deux ou trois sont assembl√©s en Mon Nom, Je suis au milieu d'eux." Maintenant, P√®re C√©leste, que la puissance du Dieu Tout-Puissant touche ces gens, Seigneur, pendant qu'ils ont joint leurs mains ensemble, qu'ils se sont impos√© les mains. Tu as donn√© √† l'√©glise une derni√®re commission: "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. S'ils imposent les mains aux malades, les malades seront..." ils seront gu√©ris. Tu l'as promis, et nous le croyons. Ainsi donc, cela a √©t√© fait, et nous Te louons pour cela, au Nom de J√©sus-Christ. Amen.
E-18 Et au Nom de Jésus-Christ que la puissance de Dieu oigne ces mouchoirs qui sont destinés aux malades et aux nécessiteux. Quand ils seront envoyés et seront posés sur les malades, que les malades soient guéris. Nous lisons dans la Bible qu'on retirait de saint Paul des linges et des mouchoirs; que les esprits impurs quittaient les gens, et que les maladies étaient guéries. Et, Père, nous savons que nous ne sommes pas saint Paul, mais nous savons que Tu es toujours Jésus. Et nous Te prions d'accorder cette requête pour Ta gloire. Amen.
E-19 Je ne sais pas si les - les bandes sont d√©j√† en marche ou pas. Sont-elles en marche? Si non, j'aimerais qu'on les mette en marche √† pr√©sent. Je crois que c'est en marche. Eh bien, j'esp√®re que je ne vous fatigue pas ce soir. Je commence une demi-heure ou trente cinq minutes environ plus t√īt. Et maintenant, c'est une le√ßon de l'√©cole du dimanche, et je me suis dit que peut-√™tre, cela ferait peut-√™tre du bien si je faisais mettre sur bande ce que j'ai sur le cŇďur. Et nous sommes sur le point d'entrer dans une - une nouvelle phase, un nouveau tabernacle, tout est nouveau.
E-20 Et maintenant, j'aimerais lire quelques passages des Ecritures. Si vous voulez lire avec moi, je voudrais lire dans 1 Samuel chapitre 8, et nous désirons commencer au verset 4 jusqu'au verset 10, et ensuite pour gagner du temps, les versets 19 et 20. Et j'ai ici plusieurs feuilles sur lesquelles j'ai noté des passages des Ecritures et des références, afin que si vous avez un stylo, un crayon ou quelque chose comme ça, du papier, vous qui aimez vous référer à ces choses ou les noter, vous puissiez les avoir à l'écrit, sinon Monsieur Maguire aura la - la - la bande.
E-21 Et je voudrais dédier cette bande aux ministres, mes frères ministres qui m'ont mal compris, particulièrement aux frères des églises dénominationnelles. Et presque tous sont des dénominationnels.
E-22 Et mon sujet ce soir c'est : "Pourquoi je suis contre la religion organis√©e." Et je vais lire maintenant comme toile de fond, ou plut√īt lire un passage des Ecritures pour rendre cela absolument scripturaire; je d√©sire lire dans 1 Samuel 8.4 √† 10, puis 19 et 20. A l'intention de mon auditoire visible, j'esp√®re que vous allez noter ces passages des Ecritures et qu'une fois rentr√©s chez vous, vous les lirez attentivement. Et quant √† vous fr√®res qui √©couterez cette bande, j'esp√®re que vous aussi, vous n'allez tout simplement pas arr√™ter la bande quand il sera dit quelque chose que peut-√™tre vous vous d√©sapprouvez, mais que vous chercherez Dieu √† ce sujet, pour voir si c'est scripturaire. Je crois que c'est notre devoir envers nous-m√™me et envers le Message de ce jour.
E-23 Je crois qu'il y a des chrétiens dans toutes les églises, et je ne parle certainement pas contre les chrétiens. Mais la raison pour laquelle j'ai fait ce que j'ai fait, et dit ce que j'ai dit, c'est à cause de l'inspiration du Saint-Esprit sur la Parole.
E-24 Maintenant, lisons d'abord dans 1 Samuel chapitre 8, √† partir du verset 4, et nous lisons le verset 10 inclus : Tous les anciens d'Isra√ęl s'assembl√®rent et vinrent aupr√®s de Samuel, √† Rama; ils lui dirent : Voici, tu es vieux, et tes fils ne marchent point - ne marchent point sur tes traces; maintenant, √©tablis sur nous un roi pour nous juger, comme il y en a chez toutes les nations. Samuel vit avec d√©plaisir, qu'ils disaient : Donne-nous un roi pour nous juger. Et Samuel pria l'Eternel. L'Eternel dit √† Samuel : Ecoute la voix du peuple dans tout ce qu'il te dira; car ce n'est pas toi qu'ils rejettent, c'est Moi qu'ils rejettent, afin que Je ne r√®gne plus sur eux. Ils agissent √† ton √©gard comme ils ont toujours agi depuis que Je les ai fait monter d'Egypte, jusqu'√† ce jour, ils M'ont abandonn√© pour servir d'autres dieux. Ecoute donc leur voix; mais donne-leur des avertissements, et fais-leur conna√ģtre le droit du roi qui r√©gnera sur eux. Et Samuel rapporta toutes les paroles de l'Eternel au peuple qui lui demandait un roi.
E-25 Maintenant, les versets 19 et 20 pour la conclusion... Et le peuple refusa d'écouter la voix de Samuel. Non, dirent-ils, mais il y aura un roi sur nous, et nous aussi nous serons comme toutes les nations; notre roi nous jugera, il marchera à notre tête et conduira nos guerres.
E-26 Que le Seigneur ajoute Sa bénédiction à la lecture de Sa Parole. Maintenant, comme c'est une leçon de l'école du dimanche, j'aimerais dire que notre désir est que nous essayions d'être aussi attentifs que possible à la Parole.
E-27 Et nous sommes conscients que - que des fois, on dit des choses (Et certaines églises), qui achoppent quelqu'un qui a été enseigné différemment de ce qu'il a - de ce qu'il entend. Par exemple, un homme m'a parlé l'autre jour, c'est un ami à moi et il est assis ici maintenant, il a dit : "Frère Branham, quand vous avez dit - avec la toute confiance et la foi que j'ai en vous - quand vous avez dit qu'il n'existe pas d'enfer éternel, a-t-il dit, j'ai failli tomber de mon siège. Et j'ai dit : 'Certainement que mon ami se trompe.'" Et puis il a dit : "Vous nous avez laissé là pendant un bon moment. Et ensuite vous avez dit : 'Il n'existe qu'une seule forme de Vie Eternelle, et c'est celle qui vient de Dieu.'" Et c'est Ce que nous cherchons tous. Vous voyez?
E-28 Il n'y a aucune Ecriture qui dise qu'il existe un enfer √©ternel. En effet, ce qui est √©ternel n'a jamais eu de commencement, cela n'aura pas non plus de fin. Aussi la Bible dit-elle que l'enfer fut cr√©√© pour le diable et ses anges, ce n'est donc pas √©ternel. Il eut un temps o√Ļ cela n'existait pas, et il y aura un temps ou cela n'existera plus. Mais les gens pourront y √™tre punis, dans le feu et le souffre, dans l'√©tang de feu, pendant des p√©riodes incommensurables, mais cela aura finalement une fin, parce que l'enfer n'est pas √©ternel. Et s'il y avait un enfer √©ternel, on devrait avoir la Vie Eternelle pour vivre dans un enfer √©ternel. Et si celui-ci √©tait √©ternel, c'est qu'il avait toujours √©t√©, et vous avez toujours √©t√© en enfer et vous serez toujours en enfer. Vous voyez, il n'existe donc rien de tel.
E-29 Ainsi, vous voyez, "éternel" signifie qui n'a jamais eu de commencement ni de fin. Et il n'y a qu'une seule forme de Vie Eternelle, et c'est en Dieu; cela vient du mot grec "zoe", qui signifie la Vie même de Dieu. Et quand nous sommes nés de nouveau de l'Esprit de Dieu, nous devenons éternels avec Dieu, parce que nous avons une partie de Sa Vie, ce qui fait de nous des fils et des filles de Dieu, nous avons donc la Vie Eternelle. Et la vie qui est en nous, Dieu ressuscitera le corps (par la vie) au dernier jour; et c'est l'Esprit de Dieu qui est en nous qui ressuscite ; en effet, c'est l'Esprit de Christ, qui était en Christ, qui vivifie nos corps et nous ressuscite aussi avec Lui pour nous faire asseoir dans - dans - dans la gloire pour régner avec Lui.
E-30 Eh bien, abordons le sujet. Bien, j'en ai vu de toutes les couleurs pendant ces ann√©es, et ce tabernacle a tenu bon, bien que j'ai √©t√© ordonn√© dans l'√©glise missionnaire baptiste par le docteur Roy E. Davis, il y a environ trente-trois ans ici √† Jeffersonville... Eh bien, je... Depuis lors, j'ai pass√© juste un peu de temps dans cette organisation, quelques mois, jusqu'√† ce que l'√©glise a fait quelque chose qui n'√©tait pas scripturaire, et j'ai dit au pasteur que je ne pouvais pas marcher avec cela. Et bien s√Ľr, il m'√©tait donc demand√© de faire une chose sinon... et j'ai accept√© ce "sinon". C'√©tait donc quelque chose que je crois, que ceci est la Parole de Dieu. Et j'ai dit √† l'homme qui √©tait le - le ma√ģtre enseignant : "Veuillez me le montrer dans la Parole de Dieu." "Mais, c'√©tait a-t-il dit, c'est cela notre enseignement." J'ai dit : "Mais je veux que cela vienne de la Parole (vous voyez?), la Parole de Dieu."
E-31 Et ce n'est pas parce que je ne suis pas membre d'une organisation que je suis contre l'organisation, en effet, je suis reconnaissant envers mes fr√®res auxquels je parle aujourd'hui, qui m'invitent, presque chaque d√©nomination je pense, particuli√®rement dans les milieux du Plein Evangile, et m√™me dans ceux de beaucoup d'autres √©glises. Il m'a √©t√© demand√© de faire partie de leur communaut√© et de me joindre √† eux, mais je suis rest√© ind√©pendant. En effet, l'influence que j'ai, je ne souhaite pas la placer dans un seul groupe de gens. Je d√©sire mettre ce que Dieu m'a donn√©, la pri√®re pour les malades au profit de tous les enfants de Dieu de chaque organisation. Il ne m'a jamais demand√© de ne pas prier pour un tel du fait qu'il est membre de ceci ou de cela; Dieu juge le cŇďur de l'homme.
E-32 Et maintenant, pour commencer, la raison pour laquelle je n'en suis pas membre et que j'ai parl√© contre cela, c'est premi√®rement, parce que je ne crois pas que √ßa soit scripturaire d'organiser le christianisme. Je crois que ce n'est pas scripturaire. Et c'est ce que je veux essayer ce soir, par la gr√Ęce de Dieu, de faire tout mon possible pour vous prouver que ce n'est pas scripturaire, que ce n'est pas conforme d'avoir une organisation.
E-33 Bon, d'abord, nous appelons cela religion. Le mot "religion" veut dire "couverture", cela signifie le fait de couvrir quelque chose. Eh bien, Adam avait une religion, mais qu'il s'√©tait √©videmment fabriqu√© avec des feuilles de figuier, et cela n'a pas march√©. Il a √©labor√© sa propre th√©orie et a cherch√© √† faire une issue pour trouver le salut dans quelque chose qu'il avait lui-m√™me fabriqu√©, et Dieu a rejet√© cela depuis Adam jusqu'√† la communaut√© de la dermite organisation. √áa n'a jamais √©t√© possible, et par la gr√Ęce de Dieu nous le prouverons aujourd'hui par la Bible. La religion √©tait une couverture. Adam s'est fabriqu√© une couverture avec des feuilles de figuier, il a fait cela lui-m√™me, essayant de faire quelque chose de lui-m√™me.
E-34 Mais Dieu exigeait la mort, une expiation. Or, il y a vraiment une grande différence entre la religion et le salut (vous voyez?), le salut. La religion, c'est une couverture. Vous voyez? Le salut, c'est une naissance, un don de Dieu. Le salut, c'est une naissance, et un don de Dieu, et aucun homme ou un quelconque groupe d'hommes ne peut le réaliser. C'est un don de Dieu à l'individu. Et ce don de la Vie Eternelle était prédestinée par Dieu pour chaque individu avant même l'existence du monde, selon les Ecritures. La Bible dit dans l'Apocalypse, que l'antichrist qui devait venir sur la terre, séduirait tous les habitants de la terre, ceux dont les noms n'étaient pas écrits dans le Livre de Vie de l'Agneau avant la fondation du monde. Vous voyez? Dieu par Sa prescience avait vu qui accepterait de venir et qui n'accepterait pas de venir; Christ est descendu pour faire une voie pour ceux qui accepteraient de venir. Vous voyez, sachant que les autres...
E-35 Si seulement Il est Dieu, Il doit être infini. S'Il est infini, Il ne peut pas être infini sans être omnipotent. Il ne peut pas être omnipotent sans être omniprésent. Il ne peut pas être omniprésent sans être omniscient. Ainsi, vous voyez, tout cela fait de Lui Dieu.
E-36 Il connaissait donc la fin depuis le commencement. Il savait qui accepterait et qui n'accepterait pas, et Il savait qu'il y en avait beaucoup qui accepteraient, aussi a-t-Il envoyé Christ pour faire expiation pour ceux qui accepteraient de venir. Eh bien, il n'y a rien que nous puissions faire en rapport avec cela. Jésus a dit : "Tous ceux que le Père M'a donnés (a, temps passé) viendront à Moi. Et nul ne peut venir à moins que le Père ne l'attire." Vous voyez? Eh bien, vous voyez, tout relève de la connaissance de Dieu.
E-37 Vous direz : "Fr√®re Branham, suis-je l√†-dedans?" Je ne sais pas. J'esp√®re que j'y suis. Nous travaillons √† notre propre salut avec crainte et tremblement. Eh bien, l'Eglise est pr√©destin√©e √† rencontrer Dieu, sans tache ni ride. Or, si nous sommes dans cette Eglise-l√†, nous sommes pr√©destin√©s avec cette Eglise. Eh bien, examinez-vous par la Parole, vous pouvez alors voir o√Ļ vous en √™tes.
E-38 Eh bien, eh bien, le christianisme organisé ne peut jamais donner cette assurance. Non. Certains disent : "Venez confesser que Jésus est le Christ, faites-vous baptiser dans l'église." Le diable fait de même. Lui-même il croit que Jésus est le Christ et il tremble. Vous voyez, c'est vrai.
E-39 Dieu n'a jamais ordonné, nulle part dans les Ecritures, qu'il y ait une quelconque organisation. Il n'y a pas de passage dans la Bible pour pareille chose. Adam en a formé une et elle a failli.
E-40 Et ensuite Nimrod a essay√© de faire une organisation. Si vous √™tes un historien, et que vous connaissiez l'histoire de Babylone, lisez "les deux Babylones" d'Hislop, vous serez beaucoup √©clair√© ce Nimrod, cet homme de p√©ch√© a pris Babylone et toutes ces petites √©glises sŇďurs, ou plut√īt les villes environnantes, ce qui √©tait un type de - de ce christianisme apostat des derniers jours, et il a form√© une tr√®s grande ville et toutes les autres jouaient - payaient des tributs √† celle-ci. Et, il y a b√Ęti une tour et il a essay√© de r√©unir les hommes dans une organisation, mais cela a failli. Cela a failli. Cela a failli.
E-41 Kor√©, dans Nombres 16.1, si vous d√©sirez le lire, Kor√© a essay√© exactement la m√™me chose. Il a rassembl√© tous les l√©vites, et il a pris les - certaines c√©l√©brit√©s, les hommes importants, les grands hommes, les saints hommes, Dathan et lui se sont r√©unis et ils ont dit : "Ce n'est pas correct, un seul homme qui cherche √† dominer sur nous tous." Et ensemble, ils ont donc essay√© de former une organisation, et ils sont venus devant Mo√Įse et Aaron, que Dieu avait choisis pour l'Ňďuvre, et ils leur ont dit que √ß'en √©tait trop, que toute l'assembl√©e √©tait sainte, et qu'ils avaient le droit de... "Le salut est dans le grand nombre de conseillers", bien s√Ľr, dit-on. √áa, √ßa ne s'applique pas au christianisme. √áa s'applique dans l'arm√©e. Remarquez, c'est tout √† fait diff√©rent.
E-42 Vous pouvez prendre une Ecriture et dire : "Judas alla se pendre", et ensuite "vous, faites de même", si vous voulez, mais cela n'est pas correct.
E-43 Dieu avait choisi Mo√Įse et Il avait choisi Aaron, et c'√©tait le Message du jour. Et quel que bon que semblait l'autre camp, c'√©tait contraire √† la pens√©e de Dieu. Et nous devons laisser la pens√©e de Dieu devenir notre pens√©e. Que la pens√©e qui √©tait en Christ soit en vous. Et cette Bible r√©v√®le la pens√©e de Christ. Et toute le Livre de la r√©v√©lation, appel√© l'Apocalypse, c'est la r√©v√©lation de J√©sus-Christ. Et nous voyons qu'Il condamne la chose, qu'Il la met d'un c√īt√©, et nous y arriverons dans un instant. Tr√®s bien.
E-44 Je pense que Koré était sincère dans son attitude. Je crois que cet homme ne - n'avait pas l'intention de mal agir. Je crois que c'était par ignorance que cet homme ne voyait pas la main de Dieu en action et il ne connaissait pas les Ecritures, et c'est pourquoi il raisonnait là-dessus.
E-45 Et je crois que c'est ce qui est à la base d'environ quatre vingt dix neuf pour cent des problèmes aujourd'hui, c'est que nous cherchons à injecter notre pensée dans le programme de Dieu. Et nous ne devons pas du tout réfléchir. C'est Lui qui réfléchit à notre place. Nous, nous devons abandonner notre pensée à Sa volonté. Voyez? Vous comprenez maintenant?
E-46 Kor√©, avec des bonnes intentions, est all√© ici et l√† avec une fausse doctrine, disant √† ces autres fr√®res, leur faisant la d√©monstration par le raisonnement, que Dieu n'avait pas seulement b√©ni Mo√Įse, le proph√®te, le messager, et qu'Il n'avait pas b√©ni que lui, mais que "Toute l'assembl√©e est sainte, disait-il, et toute l'assembl√©e a donc le droit de faire ceci, toute l'assembl√©e a le droit de faire cela." Et il a donc pris de braves hommes, des l√©vites. Or, √ßa, c'est le choix de Dieu, ce que nous appellerions aujourd'hui les ministres; les l√©vites √©taient les ministres du temple. Mo√Įse ne les a-t-il pas r√©primand√©s √† ce sujet? Et l√†, il ne s'y est pas pris sans - avec irr√©v√©rence. Il leur a dit de prendre les brasiers, et d'y mettre le feu saint, et de mettre l'encens dessus, et d'agiter cet encens saint, selon le commandement de Dieu. Et ils sont parvenus √† former un groupe d'hommes pour diriger l'√©glise, alors que Dieu avait ordonn√© qu'un seul homme le fasse.
E-47 Et quand ils l'ont fait, Mo√Įse est tomb√© sur son visage, en effet, il savait que Dieu l'avait commissionn√© pour cette Ňďuvre. Alors Dieu a dit : "Demande-leur d'apporter ces brasiers ici devant la tente." Et quand donc ils se sont mis √† agiter leurs brasiers qui √©taient remplis de feu, et que l'encens br√Ľlait, Dieu a dit √† Moise et √† Aaron : "S√©parez-vous d'eux. Sortez du milieu d'eux." En effet, plus tard, Il les a trait√©s des p√©cheurs, des incroyants.
E-48 Le p√©ch√©, c'est l'incr√©dulit√© √† la Parole de Dieu. Vous volez parce que vous ne croyez pas; vous mentez parce que vous ne croyez pas. Vous commettez adult√®re parce que vous ne croyez pas. Si vous √©tiez un croyant, vous ne feriez pas cela. Il n'y a que deux voies, c'est soit la foi soit l'incr√©dulit√©; vous √™tes contr√īl√© par l'un ou l'autre.
E-49 Eh bien, Dieu au commencement était la Parole, et Il fut fait chair et a habité parmi nous. Il était la Parole; Il est la Parole. Et quand Dieu demeure en vous, c'est la Parole de Dieu qui demeure en vous, c'est alors que vous pouvez ponctuer tout ce qu'Il dit d'un amen. C'est Dieu qui demeure en vous.
E-50 Eh bien, si vous remarquez, ces hommes innocents avec des brasiers en mains, le feu saint dans leurs mains, Dieu a ouvert la terre et les a engloutis, et Il les a s√©par√©s de Mo√Įse, car Mo√Įse s'√©tait s√©par√© d'eux. Et Mo√Įse a mis en garde l'assembl√©e disant : "Ne perdez pas votre temps avec ce genre de groupe, √©loignez-vous-en." Eh bien, vous connaissez les Ecritures; lisez les chapitres 16, 17, m√™me 18, et vous verrez cela. "S√©parez-vous de ces p√©cheurs, ces p√©cheurs incr√©dules. Sortez du milieu d'eux, car ils se dirigent vers la destruction, ainsi que tout ce qu'ils ont." Et quand ils... La terre a ob√©i et s'est effondr√©e avec ces hommes qui tenaient le feu saint : des innocents s√©duits par un homme.
E-51 C'est pareil aujourd'hui. Il y a beaucoup d'innocents qui tombent dans le piège de la tradition, avec dans leurs mains la sainte Parole, qu'ils sont censés prêcher. Je viens de voir à l'instant une expression s'afficher sur le visage d'un ministre; un ministre méthodiste; c'était un ministre méthodiste jusqu'à dimanche soir dernier. Et quand il a regardé, je pense que cela signifie beaucoup pour vous, frère, que d'être sorti.
E-52 Eh bien, vous voyez, tenant des brasiers, le feu qui en br√Ľlant d√©gageait une odeur agr√©able devant Dieu, et ces mains tenaient cela, pourtant ils ont p√©ri avec le brasier en mains, parce que dans leur sinc√©rit√©, ils cherchaient √† faire quelque chose, pourtant contraire √† la Parole de Dieu, en essayant de former une organisation. Ils disaient : "√á'en est trop. Qui es-tu pour dire que tu as toute la Parole de Dieu?"
E-53 Ils manqu√®rent de voir que Mo√Įse √©tait le - le messager de cette heure-l√†. Voyez, il avait le AINSI DIT LE SEIGNEUR. Il n'y avait personne comme lui sur la terre. Il avait le Message, mais le peuple a manqu√© de voir cela. Et Mo√Įse faisait exactement l'AINSI DIT LE SEIGNEUR. Assur√©ment. Tr√®s bien.
E-54 Eh bien, nous voyons la même chose aujourd'hui, des braves hommes, des grands hommes, des précieux hommes essayant de prêcher la Parole de Dieu qu'ils tiennent en mains en se servant d'une tradition faite de mains d'homme : retrancher ici, et retrancher là, et transformer ceci en cela, et : "Venez vous joindre à l'église et changez d'appartenance", et ils meurent spirituellement avec cette Parole en mains. Vous voyez?
E-55 Ils n'ont pas pu croire le messager de Dieu ou son Message pour ce jour-là. Ils n'ont pas pu comprendre pourquoi un grand Dieu ne pouvait pas travailler avec tout un groupe de gens, mais qu'Il confiait cela à un seul homme.
E-56 Oh ! j'ai parl√© √† bon nombre d'entre eux aujourd'hui : "Que ferons-nous, Fr√®re Branham? Nous savons que vous avez raison, mais que ferons-nous? L'organisation nous mettrait dehors, et nous n'aurions nulle part o√Ļ aller." Je suis d√©sol√© pour eux; mais il y a un lieu. Vous dites : "Eh bien, nous mourrons de faim." David a dit : "Autrefois, j'ai √©t√© jeune, j'ai vieilli et je n'ai point vu le juste abandonn√© ni sa post√©rit√© mendier son pain."
E-57 C'est exactement sur la m√™me base qu'ils ont rejet√© J√©sus. Ils √©taient si emball√©s dans leur d√©nomination, leurs saints sacrificateurs et leurs saints b√Ętiments et leurs saintes √©glises et leurs saints temples qu'ils ont manqu√© de voir Dieu dans Son temple humain. Oui oui. "Toi qui es un homme, Tu te fais Dieu." Vous voyez, ils √©taient tellement emball√©s dans cela. Ces hommes √©taient si emball√©s que pour eux Dathan et les autres avaient raison. Nimrod √©tait si emball√© par l'id√©e qu'il pouvait faire quelque chose qui mettrait les gens au-del√† de la col√®re de Dieu. Adam √©tait s√Ľr que s'il couvrait sa nudit√©, Dieu ne pourrait pas voir cela. Vous ne pouvez pas couvrir cela; il faut que Dieu la couvre. Vous voyez, vous voyez? C'est le plan de Dieu qui la couvre, pas le v√ītre. √á'a toujours √©t√© ainsi. Les gens manquent de voir J√©sus dans Son temple, Dieu manifest√© dans la chair.
E-58 Aujourd'hui, cela me fait plut√īt de la peine de voir que les Paroles de la Bible ont √©t√© vraiment hach√©es par les traditions. Et d'honn√™tes gens qui se tiennent l√† et qui entendent cette Parole, ils reconnaissent que c'est la v√©rit√©, mais n'osent pas bouger, parce que leur tradition leur enseigne autre chose. Nettoyez donc les vases et les plats, fr√®res; allez de l'avant. Mais en ce qui nous concerne, en ce qui me concerne moi et ma famille, nous prenons Christ, la Parole. Vous voyez?
E-59 Prenons Jean 3 juste un instant, Nicod√®me, un ma√ģtre et un chef d'une grande d√©nomination appel√©e le sanh√©drin. Ils s'√©taient r√©unis, et ils avaient √©labor√© leurs traditions. Celles des Pharisiens et celles des Sadduc√©ens, et ils avaient donc leur d√©nomination, leur diff√©rence, et ainsi, ils... Cet homme √©tait un ma√ģtre, un chef de ce grand sanh√©drin, un homme merveilleux quant √† l'enseignement. Il connaissait les Ecritures, c'est ce qu'il pensait. Il les connaissait selon leur tradition. J√©sus n'a-t-Il pas dit : "Par vos traditions, vous avez rendu les commandements de Dieu sans effet"?
E-60 Vous voyez, à cause de leurs traditions... Qu'est-ce? Donner sa propre interprétation de la Parole au lieu de La laisser dire ce qu'Elle dit. Ils disent que ça ne signifie pas ceci. Avez-vous remarqué, c'est la même voix que le diable a utilisée vis-à-vis de Eve, pour commencer la première organisation. Vous voyez? "Certainement qu'il en sera ainsi. Dieu ne fera pas cela, tu sais." Vous voyez, c'est la même chose. C'est la même chose aujourd'hui.
E-61 Maintenant, nous remarquons que ce chef est venu aupr√®s de J√©sus. La premi√®re chose... Eh bien, il est venu chercher la Vie Eternelle; il est venu chercher le salut. Et pourtant, un homme de son rang, un docteur d'Isra√ęl, or ce docteur d'Isra√ęl est venu aupr√®s d'un homme, dont on ne savait pas s'il avait √©t√© un seul jour √† l'√©cole. Un homme tr√®s √Ęg√©, un vieux sacrificateur, un sage, est venu aupr√®s d'un jeune homme. C'√©tait un aristocrate, un homme riche qui est venu aupr√®s d'un Mendiant qui n'avait pas o√Ļ reposer Sa t√™te, pour Lui demander le chemin du salut et de la Vie. Pour commencer, les membres de ce sanh√©drin, selon ce qu'a confess√© Nicod√®me, ils avaient vu en J√©sus quelque chose que les autres hommes de leur organisation n'avaient pas. Ils avaient vu qu'Il avait quelque chose, en effet, il a dit : "Rabbi, nous savons que Tu..." "nous", oui, ils ne voulaient pas confesser cela, parce qu'on les bouterait dehors. Vous voyez? "Nous savons que Tu es un Docteur venu de Dieu, car personne ne peut faire ces choses que Tu fais si Dieu n'est avec lui. Nous le savons." Oh! la la! l'organisation...
E-62 Maintenant, nous voyons que Jésus était une manifestation de Dieu. Eh bien, "Personne ne peut faire ces choses si Dieu n'est avec lui." Ils savaient qu'il y avait quelque chose de différent dans cet homme-là. Il était la Lumière de ce jour-là. Il était le Témoin de Dieu.
E-63 Kor√© aussi avait vu la m√™me chose en Mo√Įse. En ce jour-l√†, ils n'avaient pas un homme comme Mo√Įse. Celui-ci √©tait le t√©moin divin de Dieu pour ce jour-l√†, le t√©moin de la puissance de Dieu. Kor√© et son groupe avaient vu cela en Mo√Įse. Ils avaient compris que cela ne pouvait pas √™tre Mo√Įse. Mo√Įse ne pouvait pas ouvrir la mer Rouge. Mo√Įse ne pouvait pas envoyer des fl√©aux sur la terre. C'√©tait Dieu en Mo√Įse, et √©tant donn√© que Dieu s'√©tait identifi√© dans un t√©moin ou dans la lumi√®re du jour, les gens ont manqu√© de voir cela. Kor√© d√©sirait constituer tout un groupe de gens, introduire n'importe quoi.
E-64 L'organisation n'est bonne qu'à cela : introduire toute la racaille qui existe et l'appeler christianisme. Envoyer un garçon à l'école, un garçon qui n'en sait pas plus au sujet de Dieu qu'un Hottentot n'en sait au sujet d'un chevalier égyptien, l'envoyer là, lui donner une instruction, lui apprendre la psychologie, lui donner un doctorat en philosophie, un doctorat de - ou une licence en lettres, ou l'une ou l'autre chose comme cela, et l'envoyer prêcher l'Evangile, un garçon qui n'a même jamais été sauvé, qui renie la naissance virginale et la résurrection, qui renie la guérison divine, qui renie la puissance de Dieu, qui renie les principes mêmes pour lesquels Jésus est mort, qui renie que Marc 16 est inspiré, qui renie "voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru" alors que c'est Jésus Lui-même qui a prononcé ces Paroles ; ce garçon qui renie Actes 2.38, qui renie n'importe quelle autre Ecriture qui est inspirée, et il essaie de prendre la tradition de l'homme dont il ne sait rien et répète sans cesse cela. Et lorsque vous leur dites la Vérité, et que vous leur montrez la vérité, ils ont honte d'agir, à cause de leur organisation.
E-65 Kor√© a fait la m√™me chose; il a vu Dieu en Mo√Įse; il a vu que c'√©tait l'agent de Dieu et que Dieu oeuvrait au travers de lui; et Nicod√®me a vu Dieu en Christ : "Personne ne peut faire ces choses si Dieu n'est avec lui." Nicod√®me √©tait d√©j√† dans l'organisation et il cherchait √† en sortir. Kor√© √©tait en dehors de l'organisation et cherchait √† en faire une pour y entrer. Voil√† la diff√©rence. Nicod√®me essayait de trouver le salut pour sortir de la chose; il y √©tait depuis sa jeunesse; il en avait assez. Il voulait √™tre sauv√©. Mais Kor√© cherchait √† se faire une - une place o√Ļ il pourrait √™tre un gros bonnet [une personne importante. - N.D.T.]
E-66 C'est comme √ßa avec les gens aujourd'hui. Voil√† le probl√®me du christianisme; nous avons tant de mauvaises imitations. Et nos fr√®res pentec√ītistes, passez-moi l'expression, en sont pleins, des comparaisons charnelles. Que Dieu suscite un homme et lui donne quelque chose, tout le monde dans le pays essayera d'imiter cette personne. Ne vous rendez-vous pas compte que vous d√©truisez votre propre √©quipe? Quand vous jouez au football am√©ricain... "Et la carri√®re" comme l'a dit Paul, "courons dans la carri√®re avec pers√©v√©rance." La personne qui a la balle, ne la lui arrachez pas de mains; essayez de le prot√©ger. Mais au lieu de cela, comme il n'est pas membre de votre organisation, vous cherchez √† la lui arracher. Un homme qui est si maladroit, qu'il ne pourrait pas - qu'il tr√©bucherait sur les dessins des fleurs d'un tapis, cherchera donc √† vous l'arracher. C'est vrai. Eh bien, je veux dire d'un point de vue spirituel. Excusez-moi, je... Eh bien, il tr√©buchera sur une petite chose comme Actes 2.38; il va s√Ľrement tomber. Et s'il tr√©buche sur Marc 16, comment va-t-il s'en sortir? Vous voyez? Ce sont les principales le√ßons de Christ. Et la chose m√™me sur laquelle on a fait des d√©bats au Concile de Nic√©e, apr√®s toutes ces ann√©es ils tr√©buchent encore dessus.
E-67 Essayant... Koré essayait de faire une organisation afin d'y entrer... Mais Nicodème était dedans, essayant d'en sortir. Nicodème a été accepté et il est sorti. Koré, a péri dedans, dans ses efforts, il a péri dans ses propres efforts. Oh! la la!
E-68 L'organisation de Nicodème savait que Christ avait été envoyé de Dieu; elle l'a dit. Nicodème, ici au chapitre 3, le confesse en ces termes : "Rabbi, nous savons que Tu es un docteur venu de Dieu, car personne ne peut faire ces miracles que Tu fais si Dieu n'est avec Lui." Et le même groupe, à cause de leur organisation, L'a traité de Béelzébul, à cause de la puissance qu'Il avait pour chasser les démons, et ce groupe disait : "Il séduit notre peuple par Sa doctrine." C'est la même chose aujourd'hui. Séduire quoi?
E-69 J√©sus a dit : "Je ne fais que ce qui pla√ģt au P√®re. Je ne fais que garder les Paroles de Dieu", car Il √©tait la Parole. Il ne pouvait rien faire d'autre que la Parole.
E-70 Mais √† cause de leur organisation, √† cause de la fa√ßon dont ils avaient li√© les hommes... dans leur cŇďur ils le savaient, mais leur organisation ne voulait pas les laisser garder cela. Alors pour avoir une √©chappatoire, pour emp√™cher les gens de quitter l'organisation ("Tous les hommes Le suivent"), emp√™cher les gens de quitter l'organisation et de suivre la V√©rit√© de Dieu (En effet, Il √©tait la v√©rit√© : "Je suis la V√©rit√©, la Lumi√®re"), emp√™cher les gens de suivre cela, ils disaient qu'Il s√©duisait les gens. Pensez-y! Un homme, qui dans son cŇďur savait que Lui √©tait Dieu, que Dieu √©tait en Lui ("Personne ne peut dire ces choses ni faire ces choses si Dieu n'est avec Lui."), il savait cela, il le disait et le confessait, mais par apr√®s il fait volte face et Le traite de B√©elz√©bul et de s√©ducteur des gens, leur peuple, par Sa doctrine... Oh! la la!
E-71 Nicodème savait que Jésus était un prophète. Eh bien, c'était là quelqu'un de l'organisation qui - qui aimait suffisamment Dieu et avait suffisamment de crainte de Dieu, et qui a reconnu par l'Ancien Testament que cet Homme remplissait les conditions et il était prouvé et confirmé qu'il était un prophète envoyé de Dieu. Cet homme, je le respecte quoi qu'il soit venu de nuit, il est arrivé là. Il est bien meilleur que bon nombre de nos docteurs d'aujourd'hui; ils ne viennent pas du tout. Nicodème lui, il y est finalement parvenu. Ne le condamnez donc pas, si vous vous n'y êtes pas encore parvenu. Nicodème savait qu'Il était un prophète, il craignait donc Dieu. Il n'a pas voulu laisser cet Homme, la Lumière de ces jours-là, s'éloigner de lui. Peu importe combien c'était contraire, combien son organisation disait que c'était contraire, il avait vu Dieu confirmer cet Homme, et il savait qu'Il était un prophète. Et s'Il était un prophète, la Parole de Dieu vient au prophète, alors Il savait de quoi il parlait. Vous voyez? Il est donc allé auprès de Jésus; il voulait savoir comment recevoir le salut. Et cet Homme était un prophète, la Parole de Dieu était avec Lui, et Il connaissait la voie du salut.
E-72 Mais ce que Nicod√®me devait apprendre, c'est ce que beaucoup de gens des d√©nominations modernes doivent apprendre aujourd'hui. Ce que Nicod√®me aurait d√Ľ savoir, c'est ce que les gens de ces d√©nominations auraient d√Ľ savoir aujourd'hui. Il √©tait plus qu'un proph√®te. Il est venu aupr√®s de Lui pour d√©couvrir... lui demander de lui indiquer le chemin de la vie, et J√©sus Lui-m√™me √©tait la Vie. Celui qui a le Fils a la Vie. Donc il ne - il ne doit pas venir pour chercher √† apprendre une doctrine; il doit venir pour accepter la Personne. C'est ce qui se passe ce soir. La Pierre Angulaire, la Pierre Principale est de nouveau rejet√©e. Qu'est-ce que la Pierre Angulaire, la Pierre Principale? C'est la Parole, bien s√Ľr, Christ, Il est la Parole. Il devait apprendre quelque chose. Il s'est dit : "Eh bien, alors, cet Homme est un proph√®te; Il n'est qu'un proph√®te."
E-73 Avez-vous donc remarqu√© que J√©sus n'a jamais r√©pondu √† sa question; Il lui a simplement reproch√© son aveuglement. Vous voyez? Il √©tait plus qu'un proph√®te; Il √©tait la Parole et la Lumi√®re brillante de la Parole. C'√©tait Dieu brillant au travers d'un agent, prouvant que c'√©tait Dieu dans l'homme. Il √©tait la Parole. 1 Jean chapitre 1... Saint Jean chapitre 1 plut√īt dit : "Au commencement √©tait la Parole et la Parole √©tait avec Dieu et la Parole √©tait Dieu. Et la Parole a √©t√© faite chair et a habit√© parmi nous." Et l√† se tenait la Parole de Dieu resplendissant au travers de ce petit Homme au corps fr√™le, et cela aveuglait les organisations. Mais Il est venu chercher les individus. C'√©tait plus qu'un proph√®te, Il √©tait la Parole. Il est la Vie. Pas... Il n'avait pas √† vous enseigner au sujet d'une certaine vie √† venir. Il √©tait Lui-m√™me cette Vie-l√†. Il √©tait la Vie. Il √©tait la Lumi√®re. Il √©tait la Vie. Il √©tait la Vie Eternelle, Elle √©tait en Lui, et Lui seul est le donateur de la Vie Eternelle. Celui qui a le Fils a la Vie. Ainsi, vous - vous ne pouvez donc pas tout simplement enseigner la Parole √† Son sujet; vous devez L'avoir Lui.
E-74 Vous direz : "Oh, les gens s'asseyent et apprennent cette Bible et tous les mots grecs, leurs définitions, et la ponctuation et ainsi de suite." Mais ils n'en savent pas plus au sujet de Dieu. Vous voyez? Non. Qui est celui qui a - celui qui a la - la - la forme, celui qui a le plan. C'est celui qui a le Fils, celui qui L'a Lui, la Personne, c'est Lui qui a la Vie.
E-75 Nicodème savait que Lui en savait sur la vie, mais Nicodème ne savait pas que Jésus était la Vie Eternelle. C'est ce qu'était l'Homme auquel il s'adressait, le Messager, la Lumière du jour, la Lumière du monde : "la Lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne L'ont point reçue. Il fut envoyé vers les Siens et les Siens ne L'ont pas reçu." Pourquoi? Pourquoi? Parce qu'ils s'étaient tellement organisés, ils s'étaient établis dans le lavage des pots et des plats, dans les traditions, au point qu'ils ont manqué de voir la Parole faite chair.
E-76 Cela s'est répété. Cela s'est de nouveau répété. L'histoire se répète très souvent. Oui, ils savaient qu'Il avait - Il en savait sur la Vie, mais Nicodème ne savait pas qu'Il était la Vie. C'est ce qu'il en est aujourd'hui. Beaucoup de gens essaient de faire de Jésus, oh, un grand docteur; ils en arrivent même à dire qu'Il était un prophète. Mais lorsque vous essayez de dire qu'Il était Dieu, ça, c'est trop. Vous voyez? Mais Il était Dieu, et Il est Dieu, et Il sera toujours Dieu. C'est tout. C'est vrai.
E-77 Remarquez, Il n'a point dit √† Nicod√®me, l√†, quand celui-ci est venu aupr√®s de Lui, Il n'a point dit : "Eh bien, Nicod√®me, j'ai beaucoup de consid√©ration pour toi, √©tant donn√© que tu es - un - un - un docteur d'Isra√ęl. Ecoute; tu cherches la Vie Eternelle, peut-√™tre que tu devrais parfaire ton instruction. Tu ne prononces pas correctement les mots" (c'est une absurdit√©), "ou peut-√™tre que tu devrais chercher un poste plus important dans ta d√©nomination pour avoir la Vie Eternelle."
E-78 C'est ce que beaucoup de gens essaient de faire aujourd'hui (oui oui), un poste plus important; il désire quitter son poste de - de pasteur et devenir un ancien du district, ou - ou un évêque ou quelque chose comme cela. Cela non plus, n'a rien à voir avec Dieu.
E-79 Observez ce que J√©sus a fait devant une telle personne. Il l'a r√©primand√© de n'avoir pas reconnu l'heure dans laquelle il vivait : "Tu veux Me dire que toi un docteur d'Isra√ęl, tu ne comprends pas ces choses?", quand Il a dit qu'un homme doit na√ģtre de nouveau. "Eh bien, a-t-il dit, moi un vieil homme, entrer dans le sein de ma m√®re?"
E-80 Il a dit : "Et tu es un √©v√™que, un cardinal, un ancien de district dans l'√©glise pentec√ītiste", ou quelqu'un d'autre, "un homme important dans l'organisation, et tu ne connais pas les Ecritures?" "Oh, nous avons Mo√Įse."
E-81 "Si vous connaissiez Mo√Įse, vous M'auriez connu, car il est celui qui a parl√© de Moi." Vous voyez? Mais ce n'√©tait pas selon leurs traditions, leur - leur organisation, c'√©tait diff√©rent. Mais Mo√Įse a effectivement parl√© de Lui, et Il √©tait Celui dont Mo√Įse avait parl√©, et eux ne le savaient pourtant pas. Pourquoi? Ils s'√©taient tellement li√©s aux traditions qu'ils n'ont pas su cela.
E-82 Et vous, mes frères qui lisez, qui recevez ces bandes, n'arrêtez pas cela maintenant. Juste une minute. Regardons ceci droit en face. Je vous aime; vous êtes un berger. Et je ne cherche pas à être un-je-sais-tout. Si j'en donne l'impression, alors recevez la bande et priez pour moi. J'essaie seulement de vous apporter quelque chose qui est la vérité. Ne le laissez pas vous échapper.
E-83 Eh bien, je respecte l'ordre établi parmi les hommes et autres; mais quand vous formez ces organisations... Considérez les Pharisiens, ils ne voulaient rien avoir affaire avec les Sadducéens, parce que les Sadducéens ne croyaient ni dans - dans les anges, ni - ni dans les esprits, ni dans la résurrection, ni dans quoi que ce soit, mais les Pharisiens croyaient dans tout cela, et ils étaient en guerre les uns contre les autres. Aujourd'hui, les unitaires croient une chose; les trinitaires en croient une autre, les méthodistes une autre, les presbytériens une autre, et on trace des petites barrières. Et qu'a-t-on? Les frères se séparent. Au fait, nous allons trouver ce passage de la Bible dans juste un petit instant, ce que c'est, et ce que Dieu en dit.
E-84 Bon. Non, Il ne lui a point demand√© de se parfaire. Il lui a juste reproch√© de ne pas reconna√ģtre la vraie chose. "Tu es un docteur d'Isra√ęl et tu ne connais pas ces choses? Si tu ne comprends pas quand Je te parle des choses terrestres..." Pensez-y. "Un docteur, un ordre √©lev√© de l'√©glise orthodoxe, un √©v√™que, un cardinal, et vous ne pouvez m√™me pas comprendre... les petites choses naturelles dont Je te parle, comment vas-tu comprendre les choses spirituelles d'en haut?"
E-85 Mais un vieux pêcheur ignorant, Pierre qui ne savait même pas écrire son propre nom a compris Cela (vous voyez) et il a été établi à la tête de l'église de Jérusalem. Vous voyez? Oh ! "Tous ceux que le Père m'a donnés viendront"? Vous voyez? Eux comprennent cela. Eux croient cela. Ils agissent sur base de cela, sachant que rien ne va les retenir.
E-86 C'est exactement comme les fermiers... Il n'est pas convenable de plaisanter, mais c'est pour illustrer. On raconte qu'un fermier a fait couver une poule, mais il n'avait pas assez d'Ňďufs, il a plac√© sous elle un Ňďuf de canard. Quand le caneton a √©clos, c'√©tait la cr√©ature la plus dr√īle que ces poussins aient jamais vu. Il avait une dr√īle de face allong√©e, et il allait √ßa et l√† faisant coin coin au lieu de glousser, et - et tous les poussins mangeaient et picoraient dans la basse cour. Et ce n'√©tait pas exactement son r√©gime alimentaire. Ainsi, un jour, la vieille poule l'a amen√© derri√®re la grange pour attraper des sauterelles, et sur la colline il y avait un - un lac. Et il se fit que le vent soufflait en venant du lac, et lui a flair√© l'eau. C'est simplement sa nature. La vieille poule a fait : "Cot, cot, cot, cot, reviens."
E-87 Il a fait : "Coin coin coin", en se dirigeant droit vers l'eau. Pourquoi? C'était un canard pour commencer. Peu importe combien la poule gloussait, lui il restait toujours un canard.
E-88 Et c'est comme √ßa avec un homme qui est pr√©destin√© √† la Vie Eternelle. Quand il voit la Lumi√®re de Dieu, il n'y a pas assez d'organisations au monde pour le ramener l√† dedans par des gloussements. Non. Pourquoi? C'est sa nature. Il se peut qu'il ait suivi pendant longtemps le m√™me r√©gime que les autres, et qu'il se soit nourri de leurs ordures et de leurs soir√©es dansantes, mais il en arrive √† trouver quelque chose de diff√©rent qu'il reconna√ģt alors. "Mes brebis connaissent Ma voix, a dit J√©sus, elles ne suivront point un √©tranger." Il se peut qu'elles soient en train de suivre quelque chose d'inconnu, mais au fond d'eux-m√™mes il y a quelque chose de diff√©rent. Qu'ils √©coutent une fois la V√©rit√©, et observez-les. "Tous ceux que le P√®re M'a donn√©s viendront."
E-89 Oui, Il lui a reproch√© son ignorance : "Tu es un docteur d'Isra√ęl et tu ne sais pas ces choses? Tu dois na√ģtre de nouveau."
E-90 Eh bien, l'homme naturel, je voudrais que vous remarquiez quelque chose ici : "Tu dois na√ģtre de nouveau." Eh bien, la vie naturelle, s'il nous faut une vie naturelle afin d'agir dans cette vie naturelle, dans les choses naturelles, il nous faut avoir une naissance naturelle. On ne vous a pas simplement tir√© d'un arbre quelque part, vous voyez, pour vous planter l√† d'une fa√ßon ou d'une autre. On a essay√© cela, mais √ßa n'a pas march√©. Il faut qu'il y ait une vraie naissance, une naissance naturelle, pour que vous soyez en vie pour que vous puissiez utiliser les cinq sens, marcher, parler, voir, go√Ľter, toucher, sentir l'odeur, entendre, vous d√©placer, et ainsi de suite, car alors vous √™tes un √™tre humain, et vous √™tes - vous √™tes sujet √† toutes ces choses, parce qu'elles font partie de la vie naturelle.
E-91 Et avec une telle naissance, des fois nous devenons tr√®s sages, selon la sagesse du monde, ou dans les affaires du monde, on devient des pr√©sidents et des - des grands √©rudits, et des ma√ģtres m√©caniciens, des hommes de science et ainsi de suite. Et l'on sait toujours, depuis le tout d√©but que c'√©tait les enfants de Ca√Įn qui avaient ce genre de sagesse, pas ceux de Seth; ces derniers √©taient de simples bergers. Et les enfants de Seth √©taient des hommes pieux. Mais les enfants de Ca√Įn √©taient toujours intelligents, distingu√©s, des hommes de science, des m√©decins et des grands hommes. C'est vrai. La Bible le dit, vous savez, Elle l'enseigne. Et c'√©taient des gens tr√®s religieux, mais ils ont p√©ri √† la fin. Nous devenons intelligents en allant √† l'√©cole, en recevant de l'instruction et ainsi de suite, nous devenons tr√®s intelligents, habiles et nous pouvons faire des choses, dire des choses, et des fois √™tre plus √©loquents qu'un homme qui est rempli de l'Esprit. J√©sus n'a-t-Il pas dit : "Les enfants de ce monde sont plus sages que les enfants du Royaume"? Assur√©ment, car eux, par leur intellect, ils peuvent - ils peuvent parler, √™tre plus intelligents, plus √©loquents, et prendre les Ecritures et Les tordre pour leur faire dire des choses qu'Elles ne disent pas.
E-92 "Oh, √ßa ne veut pas exactement dire cela." Quand un homme dit cela, √©loignez-vous de lui. Vous voyez? Dieu veille sur Sa Parole, vous savez, dit la Bible. Elle est √©crite exactement telle qu'Elle le devrait. Vous voyez? Eh bien, c'est pr√©sent√© de mani√®re √† s√©duire, ou plut√īt de mani√®re √† faire tr√©bucher les sages L√†-dessus. C'est si simple; c'est la raison pour laquelle ils tr√©buchent L√†-dessus. Vous voyez? Tr√®s bien.
E-93 Toute cette sagesse et tout qu'ils peuvent accumuler, pourtant, √ßa provient... Cette naissance est d'en bas, de cette terre. Elle est de cette terre, elle est contraire √† l'Esprit de Dieu. La premi√®re naissance qui nous donne la vie ici, fait de nous des hommes mortels, √† cause d'un acte impie dans le jardin [d'Eden] qui a fait que l'homme vienne au monde par la femme. Et l'homme n√© de la femme, sa vie est courte, mais l'homme n√© de Christ est √©ternel. Job a dit : "L'homme n√© de la femme, sa vie est courte, sans cesse agit√©e." Remarquez, mais un homme qui est n√© de Christ, doit na√ģtre d'en haut. Eh bien, mais l'homme qui est n√© de la terre, il devient sage et il peut pratiquement d√©passer en intelligence...
E-94 Regardez combien le diable était malin, il a trompé chaque sacrificateur qui est venu sur la terre. Assurément. Il a trompé... et il continue à le faire. Oui, il l'a certainement fait. Il était intelligent, mais un jour, il s'est avancé pour affronter son adversaire, et ce Dernier l'a vaincu. Et tout ce que nous avons à faire, c'est simplement reposer sur Lui; il l'a déjà vaincu. Vous voyez?
E-95 Mais cela vient d'en bas, et cela... Cette sagesse que les hommes accumulent pour prouver et d√©montrer toutes ces choses. Pourquoi l'homme devrait-il faire telle chose, et pourquoi l'homme devrait-il faire telle autre chose, c'est contraire et c'est de l'inimiti√© envers Dieu (la pens√©e charnelle). Les Ecritures le disent. C'est vrai. Peu importe combien les gens sont intelligents, ils peuvent tordre cela. Je d√©sire que quelqu'un me montre l√† o√Ļ Dieu ait jamais eu une organisation ou plut√īt l√† o√Ļ Il ait jamais ordonn√© qu'il y en ait une, si ce n'est qu'Il condamne plut√īt cela ici dans la Bible. Peu importe combien les gens peuvent chercher √† devenir intelligents, c'est contraire. Peu importe combien la sagesse peut tenir bon et vous convaincre et vous amener √† vous sentir tout petit, en vous le disant, pourtant c'est contraire aux Ecritures.
E-96 Quelqu'un m'a dit : "Frère Branham, j'ai quelque chose contre vous." Il a dit : "Vous êtes un Jésus seul." J'ai dit : "Je n'en suis pas un. Je ne suis membre d'aucune organisation." Un ancien d'un certain Etat m'a parlé l'autre jour et a dit : "On m'a appris que vous étiez un Jésus seul, Frère Branham." J'ai dit : "C'est le contraire. C'est faux."
E-97 Il a dit : "On m'a dit que vous croyez dans l'amour libre, que les hommes devraient quitter leurs femmes et chercher..." Eh bien, vous voyez, ce ne sont que des mensonges du diable. Vous le savez.
E-98 J'ai dit : "Je suis totalement contre ces choses contraires aux Ecritures. Je crois à la sainteté et à la pureté. Je crois que l'homme est lié à sa femme aussi longtemps qu'il vivra." Vous ne devriez pas la prendre avant d'avoir prié premièrement.
E-99 Et le "J√©sus seul", le groupe de "J√©sus seul", je n'ai rien contre eux, pour moi, ils sont tout aussi bons que n'importe quel autre groupe. Mais, ils ne baptisent pas comme il faut; ils baptisent pour la r√©g√©n√©ration. Moi, je crois que nous sommes r√©g√©n√©r√©s par le Saint-Esprit, pas par l'eau. J'utilise le Nom de J√©sus-Christ pour le bapt√™me, et il n'y a point une autre Ecriture dans la Bible pour soutenir - pour infirmer cela. Personne dans la Bible n'a √©t√© baptis√© dans le nom du P√®re, Fils, et Saint-Esprit. Je d√©sire que quelqu'un vienne me montrer un seul passage o√Ļ une personne ait √©t√© baptis√©e de cette fa√ßon-l√†. Si donc ce n'est pas scripturaire, abandonnez cela. Vous direz : "√áa ne change rien."
E-100 Cela changeait quelque chose pour Paul. Il a ordonné aux gens de se faire baptiser de nouveau au Nom de Jésus-Christ pour ensuite recevoir le Saint-Esprit. Et Paul a dit : "Si un ange du ciel (Galates 1.8) venait, et enseignait autre chose que l'Evangile qu'il avait enseigné, qu'il soit anathème."
E-101 Vous voyez, c'est une tradition. Il n'y a pas longtemps je parlais à un grand homme. Il a dit : "Frère Branham, je ne le peux pas. Je sais que c'est correct, a-t-il dit, mais que puis-je faire à ce sujet?" J'ai dit : "Obéissez à cela." Il a dit : "Eh bien, je - j'ai du prestige parmi nos fidèles."
E-102 J'ai dit : "Mais je désire avoir du prestige auprès de Dieu; obéissez donc à Sa parole. Vous devez faire votre choix, voulez-vous servir Dieu ou l'homme?"
E-103 Mais eux ils forment leur organisation, y établissent des professions de foi auxquelles ils se conforment totalement. C'est dans l'Eglise catholique romaine que cela a donc été utilisé pour la première fois. C'est vrai. Je voudrais que l'on me prouve le contraire. Moi aussi j'ai lu l'histoire, vous savez. Souvenez-vous donc, c'est un baptême catholique, et quiconque est baptisé de cette façon-là, est introduit par ce baptême dans la communauté catholique. Je prouverai cela avant la fin de la soirée, le Seigneur voulant. Oui oui. C'est vrai. C'est la raison pour laquelle vous devez revenir.
E-104 Pas aux "Jésus seul"... Or, il y a beaucoup de braves gens dans l'église "Jésus seul", il y a beaucoup de braves gens dans les Assemblées de Dieu, dans l'Eglise de Dieu, chez les Méthodistes, chez les Baptistes, chez les Presbytériens et chez les Catholiques. Mais aucune d'elles n'est l'Eglise, aucune d'elles. Il y a là des individus qui sont des membres de l'Eglise. Mais ce n'est pas la dénomination qu'ils ont qui fait d'eux l'église, comme les hommes cherchent à le faire. C'est faux. Juste une minute, nous allons vous donner des passages des Ecritures dans un instant.
E-105 Oui, pour avoir une vie sur la terre, vous devez avoir une naissance naturelle pour √™tre en vie. Et cette naissance nous rend sages comme je l'ai dit. Vous voyez? Et nous devenons intelligents, l'intelligence, notre intellect nous conf√®re cela. Mais souvenez-vous que cette naissance, de par son origine m√™me, est contraire √†... Elle est terrestre et contraire √† la Parole de Dieu, c'est une folie pour Dieu et par rapport √† Son plan, ce n'est pas connu dans le plan de Dieu. Si ce n'√©tait pas le cas, Nicod√®me en aurait connu plus que J√©sus. Vous voyez? "Es-tu un docteur d'Isra√ęl?" Vous voyez? Voyez-vous o√Ļ vont vos d√©nominations; o√Ļ vont vos hommes tr√®s intelligents qui se rassemblent et qui √©laborent leur plan, et les √©tablissent?
E-106 Permettez-moi de vous dire ceci : Chaque fois que Dieu envoie une Lumi√®re sur terre, sur quelque chose dans les Ecritures, on s'emballe avec. Et d√®s que cet homme s'en est all√©, on en fait une organisation. Et d√®s qu'ils organisent cela, je d√©sire poser cette question √† n'importe quel historien ici pr√©sent maintenant, ou qui √©coutera la bande, de venir me le montrer. Chaque fois que l'homme a organis√© une √©glise, celle-ci est morte sur-le-champ et ne s'est jamais relev√©e. C'est contraire √† Dieu. C'est contraire aux Ecritures. C'est pourquoi je suis contre cela, contre tout ce √† quoi Dieu s'oppose. Si Dieu est en moi, alors je m'oppose √† ce √† quoi Dieu s'oppose. Son ennemi est mon ennemi. Son Eglise est mon Eglise; Sa Vie est ma Vie. Il a donn√© Sa Vie; Il est devenu moi afin que moi par Sa gr√Ęce je devienne comme Lui. Vous voyez? Nous avons √©chang√© de place. Il est devenu un p√©cheur comme moi et il est mort pour moi, √† ma place, afin que je sois un fils de Dieu comme Lui l'√©tait.
E-107 Eh bien, vous voyez o√Ļ vos d√©nominations en sont d√©j√† arriv√©es (nous n'avons pas encore commenc√©) elles ont la sagesse de ce monde, mais elles sont mortes quant au plan de Dieu. Eh bien, faisons une r√©trospective, arr√™tons-nous ici juste un instant.
E-108 Adam s'était opposé au plan de Dieu, parce qu'il avait désobéi à la Parole. Il avait essayé de se faire une couverture, une religion. Cela a failli et cela a toujours failli, ce que l'homme essaie de faire. Nimrod était dans l'erreur. Koré a péri. Qu'est-ce qu'ils cherchaient à faire? Former une organisation.
E-109 Et apr√®s cela, apr√®s qu'ils se sont finalement organis√©s, J√©sus les a trouv√©s morts. Il a dit : "Vous avez des yeux et vous ne voyez pas. Vous avez des oreilles et vous n'entendez pas." Vous voyez? Il a dit : "Vous √™tes aveugles, conducteurs des aveugles. Et si un aveugle conduit un aveugle, ne tomberont-ils pas tous dans une fosse?" Il a dit : "Tu es un docteur d'Isra√ęl, et tu ne comprends m√™me pas ce que c'est que la nouvelle naissance?" Alors que si vous vous √©tiez tenu loin de ces traditions, et que vous vous √©tiez accroch√© √† la Parole, vous auriez su que Je venais pour donner aux hommes la nouvelle naissance. Vous auriez connu Mon jour ; si vous aviez connu Mo√Įse, vous M'auriez connu. Mo√Įse a parl√© de Moi, et il a dit que Je viendrais, et Me voici. Et si Je ne fais pas les choses que Mo√Įse et les proph√®tes avaient dit que Je ferais, alors ne Me croyez pas. Si Je ne fais pas les Ňďuvres de Dieu, alors ne Me croyez pas. Mais si vous ne pouvez Me croire, parce que Je suis un Homme, et si vous ne pouvez Me croire parce que Je suis un homme et que Je fais les Ňďuvres de Dieu, croyez les Ňďuvres, car elles t√©moignent des choses que Je fais. " Vous voyez?
E-110 Mais alors, comme aujourd'hui, s'Il vivait sur terre aujourd'hui, les Assemblées de Dieu en auraient eu un, les Unitaires en auraient eu un, et tout le monde aurait eu un Jésus. Assurément, leurs dénominations doivent avoir la balle. Vous voyez? Si ça n'avance pas, alors ils ne l'ont pas. Séparer les frères...
E-111 Je me souviens d'un petit gar√ßon du nom de Petit David. Aujourd'hui, c'est un homme mari√©, je pense qu'il a un foyer. Je me souviens de ses tout premiers d√©buts. Je m'√©tais rendu √† saint Louis. J'avais entendu parler des petits gar√ßons pr√©dicateurs qui montaient l√† et disaient : "J√©sus, un petit gar√ßon n√© dans une petite cr√®che. Maman, comment la suite? Mais ce n'√©tait pas le cas avec ce petit gar√ßon. Il √ītait son veston, prenait un texte et pr√™chait. Mais qu'√©tait-il? Il se faisait qu'il √©tait un J√©sus seul. Son p√®re, monsieur Walker √©tait membre de J√©sus seul. Eh bien, les assembl√©es ne pouvaient pas supporter cela. Elles durent se trouver un petit David. Eh bien, les autres durent se trouver un petit David. Et une fois, quand ce jeune gar√ßon tenait une s√©rie des r√©unions l√† en Floride, il m'a fait venir l√† pour l'aider. Et fr√®re Moore et moi nous avons lu les deux premi√®res pages du journal o√Ļ il n'√©tait question que des petits David; chaque √©glise avait un petit David. Oh, mis√©ricorde! Eh bien, si le groupe des anciens de Dieu avait reconnu le don qui √©tait dans ce jeune gar√ßon, celui-ci aurait fait entrer des milliers d'√Ęmes dans le Royaume. Vous voyez? au point qu'il aurait oubli√© ses traditions au sujet des hommes et des choses semblables. Dieu avait plac√© un don dans sa vie et l'utilisait.
E-112 Lorsque la gu√©rison divine fut pr√©sent√©e pour la premi√®re fois, tout le monde avait une sensation dans la main, et pouvait d√©tecter les maladies. Oh! la la! Pourquoi? Ils devaient le faire; leur organisation √©tait la derni√®re dans la course. Vous voyez, vous avez amen√© vos d√©nominations √† devancer le plan de Dieu; c'est ce que vous pensez. Mais Dieu fait avancer Son Eglise, le Corps mystique, malgr√© tout. On n'y adh√®re pas; on n'y na√ģt.
E-113 Sages selon la sagesse du monde, mais morts quant au plan de Dieu... Dites-moi donc. Dites-moi donc. Vous pouvez leur parler et leur prouver par la Parole de Dieu et la promesse de Dieu qu'ils sont dans l'erreur, et cependant ils ne veulent pas voir la Chose. Je peux m'asseoir, et prendre la Parole et vous montrer que la dénomination est une mauvaise chose. Je peux vous montrer que ces credos que vous avez aujourd'hui sont faux, vous voyez, ce credo ecclésiastique. Si on leur montre que c'est faux, ils diront : "Eh bien, on nous a enseignés à croire ceci." Vous voyez? A mon avis, c'est - c'est de la chair, si vous savez de quoi je parle, de la chair à canon. Oui, c'est vrai. Ils ne peuvent pas voir. Jésus a dit : "Vous - vous - vous ne voyez pas, de peur que vous ne veniez à Moi et que vous n'ayez la vie."
E-114 Il y eut Nicod√®me, un homme honorable, un grand homme, un √©v√™que de son √©glise, un homme de renom, aim√© de tous, qui vint vers J√©sus et il ne savait pas plus de la Vie que - que n'importe qui d'autre. Il n'en savait vraiment rien, quand J√©sus l'a repris √† cause de cela; mais il √©tait assez sinc√®re pour venir. Les autres ne voulaient m√™me pas venir. Ils se sont tenus √† distance avec les souverains sacrificateurs, et avec l'√©v√™que untel et untel. Vous voyez? Ils se sont tenus √† distance avec eux, pr√©f√©rant prendre les traditions de leurs anciens plut√īt que d'entendre la Parole de Dieu.
E-115 Eh bien, vous pouvez le leur dire; ils ne voudront pas √©couter cela. Vous pouvez tr√®s exactement... Pouvez-vous imaginer... J'aimerais vous poser une question. Je ne veux pas √™tre sacril√®ge. Eh bien, vous fr√®res qui √©coutez la bande, je ne veux pas √™tre sacril√®ge l√†-dessus. Imaginez-vous que je vais ici, et - et un b√©casseau [petit de la b√©casse, oiseau √©chassier migrateur √† long bec et √† la chair estim√©e - N.D.T.] sur un arbre me demande : "Comment donc marchez-vous comme vous le faites? [Moi aussi] J'ai la vie; je suis un b√©casseau sur cet arbre"? Il peut prouver qu'il a la vie, mais ce n'est pas le bon genre. S'il veut marcher, le seul moyen pour lui de marcher, voir, go√Ľter, toucher, sentir, et entendre, s'il pouvait parler, me le dire et poser cette question l√†, le seul moyen, il devrait na√ģtre de la m√™me fa√ßon que moi. Amen. Il ne le comprendra jamais autrement. Mais s'il na√ģt de la m√™me mani√®re que moi, alors il conna√ģtra les choses que moi je connais. Amen. Oh! la la! Certainement. Vous ne pouvez pas dire √† un b√©casseau sur un arbre comment nous nous d√©pla√ßons et nous agissons, il lui faudra avoir le m√™me genre de vie que nous pour comprendre cela. C'est pareil pour l'Esprit. C'est pareil pour l'Esprit, sinon vous ne pouvez pas comprendre Cela. Il est inutile de chercher √† se repr√©senter tout cela; venez d'abord √† Lui. Car, 'si un homme ne na√ģt de nouveau, il ne peut m√™me pas voir le Royaume", a-t-Il dit, cela veut dire comprendre Cela. Vous devez na√ģtre de nouveau pour conna√ģtre Cela.
E-116 Eh bien, vous direz : "Je suis né de nouveau". Et vous reniez la Parole? Comment pouvez-vous l'être? Votre propre vie vous en donne la preuve, le groupe même dont vous êtes membre, les oiseaux de même plumage... vous voyez? Attendez que nous abordions à ces choses dans quelques instants. Vous voyez?
E-117 Cela vient par l'Esprit. Comment pouvez-vous parler aux gens des choses de l'Esprit? Vous devez na√ģtre de l'Esprit pour comprendre les choses de l'Esprit. Le... J√©sus a dit : "Le vent souffle o√Ļ il veut; tu ne sais d'o√Ļ il vient ni o√Ļ il va?" Vous voyez? Il en est ainsi de tout celui qui est n√© de l'Esprit. On ne peut pas vous le dire. L'homme qui est n√© de l'Esprit ne consid√®re pas ses pens√©es; il laisse Dieu penser pour lui.
E-118 Pensez-vous que je puisse me tenir ici √† l'estrade, penser quelque chose et dire √† un homme l√† derri√®re qu'il s'appelle John Doux, qu'il vient de tel et tel endroit; qu'il a fait telle chose. Et il s'est mari√© √† une autre femme l√†-bas, il y a vingt ans, et qu'il a eu des enfants de cette femme, qu'il doit r√©parer cette chose et faire telle autre chose?", Pensez-vous que je sois capable d'avoir des telles pens√©es? Pareille sagesse ne vient pas par cette naissance terrestre, pour cela. C'est au-del√† de cela. Cela doit venir d'En haut. Ainsi, lorsque vous √™tes n√© de l'Esprit d'En haut, la Vie qui √©tait en Lui qui faisait ces choses, a dit : "Les Ňďuvres que Je fais, vous les ferez aussi"...
E-119 Votre naissance doit √™tre chang√©e. Vous avez √©t√© s√©duit. Il se peut que vous ayez parl√© en langues. Il se peut que vous ayez sautill√©. Il se peut que vous ayez cri√©; il se peut que vous ayez fait tout cela ou autre, que vous ayez √©t√© un - un membre loyal. Nicod√®me l'√©tait aussi, vous voyez, mais cette naissance lui manquait. Et lorsque vous reniez la Parole, essayant de L'appliquer √† une autre √©poque, que vous faites quelque chose, vous en faites quelque chose, vous La disloquez comme cela; J√©sus a donc dit : "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. Allez par tout le monde et pr√™chez la Bonne Nouvelle √† chaque cr√©ature." Aussi longtemps que la Bonne Nouvelle sera pr√™ch√©e, ces miracles suivront. Montrez-moi le passage o√Ļ Il a retir√© cela √† l'√©glise. Montrez-moi l'Ecriture o√Ļ Il a dit, o√Ļ Il ait jamais dit: "Jusqu'√† tel moment." Il a dit : "Par tout le monde et √† chaque la cr√©ation."
E-120 Oui, il vous faut recevoir le genre de Vie qu'Il avait, pour mener Sa vie. Et lorsque vous voyez Sa vie, vous reconna√ģtrez alors Sa Parole. C'est vrai. "Quand Lui", un pronom personnel, pas une pens√©e, pas une imagination, pas une sensation, mais "quand Lui, le Saint-Esprit, sera venu, Il prendra les choses que je vous ai dites et Il vous les r√©v√©lera, et Il vous montrera les choses √† venir." C'est cela la naissance. C'est cela la confirmation que c'est la Parole. Et quand un homme dit qu'il a le Saint-Esprit, qu'il renie la Parole de Dieu et qu'il L'attribue pour une autre √©poque, comment le Saint-Esprit peut-Il renier Sa propre Parole? Eh bien, montrez-moi une organisation dans la Parole. Vous y √™tes! Vous voyez? Tr√®s bien.
E-121 Pouvez-vous vous repr√©senter un homme d'affaires... Eh bien, voici √† quel point notre √©glise est en arri√®re. Pouvez-vous vous repr√©senter un homme d'affaires qui a d√©but√© une affaire par ici... c'est une affaire vraiment florissante, et il doit tr√®s vite chercher de la main d'Ňďuvre, et il va aupr√®s d'un groupe d'hommes morts, des cadavres, et il leur dit : "Voudriez-vous venir travailler pour moi?" Ils ne lui seraient d'aucune utilit√©.
E-122 C'est la raison pour laquelle l'organisation ne se rel√®ve plus jamais. Vous voyez? Une bande d'incr√©dules morts qui se rassemblent comme Nimrod, comme Kor√©, comme les autres au travers des √Ęges. Comment se peut-il... Il n'a jamais utilis√© cela. Il ne s'est jamais servi d'une organisation. Il ne peut pas le faire. Elle est d√©j√† en dehors de la volont√© de Dieu; elle a d√©pass√© cela. Elle est hors de port√©e; elle est hors de port√©e.
E-123 Comment pourriez-vous aller vers un homme qui ne peut pas bouger, avec la t√™te, les mains et les pieds paralys√©s, lui demander de faire une course √† pieds avec vous, de courir dans cette carri√®re avec pers√©v√©rance, de mettre de c√īt√©... vous voyez? Comment pourrait-il le faire alors que cet homme ne peut pas bouger; qu'il est paralys√©? Vous devez d'abord le d√©barrasser de la paralysie, alors il pourra courir.
E-124 C'est ce dont l'organisation a besoin, la gu√©rison divine. Oh! la la! J'esp√®re que je ne trouve pas... que je n'ai pas l'air d'un critiqueur. Voyez-vous? Je ne critique pas cela, mais si un clou n'est pas bien enfonc√©, il sortira facilement. Voyez-vous? C'est la raison pour laquelle le Saint-Esprit ne peut utiliser une d√©nomination. Aussit√īt que cela...
E-125 Souvenez-vous, je crois que Martin Luther avait le Saint-Esprit. Absolument. Peut-√™tre pas la m√™me portion d'aujourd'hui, car Celle-ci n'avait pas encore √©t√© donn√©e. Nous avons vu cela, vous les gens du tabernacle, ici au tableau. Mais il croyait vraiment en Dieu : "Et celui qui croit a la Vie Eternelle." Je n'avais jamais pens√© qu'une personne croyait cela comme moi jusqu'√† ce matin, j'ai entendu Charles Fuller pendant que je descendais. Lui aussi croit que la nouvelle naissance n'est pas le bapt√™me du Saint-Esprit. La nouvelle naissance, c'est le fait de na√ģtre. Le Saint-Esprit, c'est le bapt√™me. Voyez-vous? Oui oui. Tr√®s bien.
E-126 Eh bien, nous voyons que cet homme doit na√ģtre de nouveau pour √™tre un √™tre vivant. Tr√®s bien. Quand vous naissez de la chair, vous avez alors la sagesse du monde. Et la sagesse du monde ob√©it √† son enseignant charnel. C'est vrai. C'est exactement la raison pour laquelle un homme qui n'est pas n√© de nouveau, quand vous lui parlez de la Parole de Dieu, il ob√©ira √† son √©v√™que, √† son pr√™tre, ou √† son organisation au lieu d'ob√©ir √† la Parole de Vie. Pourquoi? Il ne conna√ģt que cela : "Eh bien, vous savez, un jour je pourrai devenir un pr√™tre." Eh bien, Nicod√®me √©tait un docteur. C'√©tait plus qu'un pr√™tre, c'√©tait plus qu'un - un pasteur; c'√©tait plus, c'√©tait un docteur d'Isra√ęl. Voyez-vous? Oui, et il √©tait un grand homme; il √©tait membre de ce groupe et ne connaissait rien du tout au sujet de Dieu. Voyez-vous? Tout ce qu'il connaissait, c'√©tait une histoire.
E-127 A quoi sert un Dieu historique, s'Il n'est pas le m√™me aujourd'hui? A quoi sert le Dieu de Mo√Įse s'Il n'est pas le m√™me Dieu aujourd'hui? A quoi sert un Dieu qui a pu sauver un homme √† la croix, mais qui ne pourrait en sauver un dans la m√™me condition aujourd'hui? Comme je l'ai toujours dit : "A quoi sert-il de donner √† votre canari de bonnes graines et des bonnes vitamines pour qu'il ait des ailes bien solides et des belles plumes et de le mettre dans une cage?" Je ne le comprends pas. Essayer de parler √† un homme d'un Dieu puissant et tout, et le mettre dans une organisation qui ne croit m√™me pas une telle chose. Vous voyez? C'est tout √† fait hors question. C'est la raison pour laquelle √ßa faillit; il est mort. Vous ne pouvez pas utiliser cela. Dieu n'a jamais utilis√© cela.
E-128 Pensez-y, √† aucun moment, le Saint-Esprit n'a utilis√© une organisation, nulle part dans les Ecritures, ni dans l'histoire. S'il y a quelqu'un √† l'√©coute de cette bande, ou ici pr√©sent qui peut me montrer l√† o√Ļ le Saint-Esprit a pris une organisation pour agir par elle sur la terre, qu'il vienne me le dire. J'aimerais que vous m'indiquiez de quel livre d'histoire cela a √©t√© tir√©. Vous savez que cela n'est pas dans les Ecritures, je d√©sire donc que vous me montriez le livre d'histoire o√Ļ cela est tir√©. Dieu n'a jamais utilis√© pareille chose. Il utilise toujours un individu.
E-129 Tr√®s bien. Na√ģtre de l'Esprit... Eh bien, na√ģtre de la chair et avoir la sagesse du monde, la sagesse ob√©ira √† son enseignant charnel. Na√ģtre de l'Esprit, c'est croire et ob√©ir √† l'enseignement de la Bible apport√© par le Saint-Esprit. Et un homme qui est n√© de l'Esprit ob√©ira √† la Parole de Dieu en d√©pit de ce qu'une quelconque tradition lui dit. C'est juste √ßa. Vous √™tes n√© de nouveau. C'est la raison pour laquelle, vous voyez, √™tre membre d'une organisation, placer tous ses espoirs dans cette...
E-130 Eh bien, je ne dis donc pas que les gens qui sont dans les organisations ne sont pas nés de nouveau. Je vais en venir à cela dans quelques instants, le Seigneur voulant. Ils le sont assurément, mais il s'agit des individus. Ce n'est pas l'organisation qui est née de nouveau; ce sont les individus qui y sont, qui sont nés de nouveau. Mais l'organisation ne fait que les éloigner de Dieu; c'est tout ce qu'elle fait : les séparer. Très bien. Sans se soucier de la chair, la dénomination enseigne la chair, c'est toujours contraire à la volonté de Dieu.
E-131 Na√ģtre de nouveau signifie na√ģtre d'en haut, "de nouveau" signifie "d'en haut." J'esp√®re que vous le savez. Voyez-vous ? Na√ģtre de nouveau signifie na√ģtre d'en haut. Eh bien, vous verrez, et si vous voulez, vous pouvez l'√©tudier dans le lexique. Vous voyez, cela signifie "une naissance provenant d'en haut." En effet, vous √©tiez n√© ici, maintenant pour na√ģtre de nouveau, vous devez na√ģtre d'ici [en haut], pour na√ģtre de nouveau. Donc ce Royaume-l√† est bien plus √©lev√© que ce royaume-ci, bien plus grand que ce royaume-ci, au point que ce royaume-ci para√ģt de la folie pour celui-l√†, et que celui-l√† est folie pour celui-ci.
E-132 Comme je l'ai souvent dit, il n'y a pas longtemps ma femme ici présente et moi sommes allés chercher quelques épiceries, il y a quelques mois, et nous avons vu une femme en jupe. Et c'était la chose la plus étrange que nous ayons vu depuis longtemps.
E-133 Eh bien, ce matin, je ne dis pas ceci pour √™tre sacril√®ge; je suivais une des grandes organisations bien connues. Ma fille et moi, nous suivions la radio pendant que nous allions √† la d√©dicace d'une √©glise. Et on chantait un cantique, une esp√®ce de... une chose ou une autre au sujet d'un tel, un de ces chants classiques qui pour moi semblait comme lorsque ces femmes retiennent leur souffle jusqu'√† ce que leur visage devienne bleu, et on pense alors que c'est √ßa chanter. C'est crier. J'aime le bon vieux chant de la Pentec√īte, qui vient droit du cŇďur. Vous pourriez ne pas suivre les notes, et pourtant vous chantez, vous poussez des cris de joie vers le Seigneur. Je pense que c'est spirituel. J'aime cela. Mais retenir son souffle jusqu'√† ce que le visage soit bleu, et que la voix s'√©teigne, puis reprendre, qui... vous ne savez m√™me pas vous m√™me ce que vous chantez, comment vous attendre √† ce que quelqu'un d'autre le sache? C'est cela. J√©sus a dit : "Nous parlons des choses que nous connaissons." C'est vrai. C'est vrai. Ce que nous devrions faire, c'est chanter ce que nous connaissons dans notre cŇďur, ce que nous ressentons. Et quand ils ont termin√©, ma fille a fait la musique, elle a donc dit : "Fr√®re, a-t-elle dit, √ßa c'√©tait vraiment du classique."
E-134 J'ai dit : "Oui, mais sais-tu combien de membres de cette chorale d'environ cinquante personnes d√©gag√®rent l'odeur de la cigarette dans leur haleine? Combien de membres de cette chorale, penses-tu, n'ont pas pris un petit verre amical, hier soir, comme c'√©tait samedi? Combien de femmes l√† avaient les cheveux coup√©s? Combien √©taient maquill√©es, √©tant donn√© que le pasteur de l'√©glise a dit il y a quelques jours : "'Dieu a davantage embelli le monde quand Il a invent√© le maquillage.'"? Alors que nous savons qu'il n'y a eu dans la Bible qu'une seule femme qui mettait du maquillage, et Dieu l'a donn√©e en p√Ęture aux chiens. Et nous... tout celui qui sait quelque chose de l'√©glise et au sujet des pa√Įens, sait que le maquillage est une marque du paganisme, √ßa l'a toujours √©t√©. Et pourtant, les femmes se maquillent. Et les hommes fument, boivent, se m√©conduisent, et ils se tiennent l√† et chantent avec de telles voix. Nous allons y arriver dans quelques minutes, ici m√™me. Tr√®s bien. C'est la conception des organisations... il y aura des d√©ceptions au jugement, √† mon avis.
E-135 Na√ģtre de l'Esprit, c'est croire et se comporter selon l'Esprit, c'est comprendre et croire de tout son cŇďur que J√©sus est le Christ et que Ceci, c'est Sa Parole, et que d'autres paroles ne peuvent √™tre ajout√©es √† Ceci ou √† En √™tre retranch√©es sans que votre nom soit retir√© du Livre de Vie. Fiou! √áa, √ß'en √©tait une forte. Si vous Y ajoutez une chose selon votre tradition, ou En retranchez une Chose, eh bien, Christ Lui-m√™me a dit : "Votre nom sera effac√© du Livre de Vie." Eh bien, trouvez l'organisation, la d√©nomination dans la Bible. Vous fuirez cela. Tr√®s bien. En d√©pit de la chair, l'enseignement de la d√©nomination est contraire √† la Bible. Oui. Na√ģtre de nouveau signifie une nouvelle naissance d'en haut, une naissance d'en haut. Alors nous prenons une part active aux choses d'en haut. Oh! la la! En effet, c'est Lui-m√™me qui agit par Sa Parole au travers de vous, Son sarment, par rapport au Cep.
E-136 C'est la raison pour laquelle J√©sus a dit : "Si Je ne fais pas les Ňďuvres de Mon P√®re, ne Me croyez pas." Oh, certainement. Il a dit : "Personne n'est mont√© au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel." Voyez-Le redresser Nicod√®me ici, quand Nicod√®me... Vous savez, les gens pensaient que comme Il √©tait un homme, Il ne pouvait pas √™tre Dieu. Et Il a dit, et - et l√†, Il a dit : "Personne n'est mont√© au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est maintenant au ciel." √á'en √©tait trop pour lui. Comment Lui le Fils de l'homme pouvait √™tre descendu du ciel, √™tre descendu du ciel, et √™tre le m√™me qui √©tait mont√© au ciel, le m√™me qui se tenait sur la terrasse de la maison, parlant √† Nicod√®me, √™tre alors au ciel? Eh bien, il aurait d√Ľ comprendre que c'√©tait Dieu. Il est omnipr√©sent, partout. Vous voyez? Mais lui √† cause de ses traditions, il ne comprenait pas cela. Il n'√©tait pas spirituel. La pens√©e charnelle ne pouvait pas saisir cela... Il a dit : "Qui dit-on que Je suis Moi, le Fils de l'homme?" "Certains disent, eh bien : "'Il est le fils de David.'"
E-137 Il a dit : "Pourquoi donc David en esprit l'a-t-il appelé Seigneur, en disant : "'Le Seigneur a dit à mon seigneur : assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marche-pied.'" Comment... Il était à la fois la Racine et le Rejeton de David; il était avant David; Il était David; et après David. Vous voyez? Il est la Racine et le Rejeton de David. La Bible le dit, à la fois la Racine et le Rejeton de David. Comment pouvait-Il donc être son fils? Comment pouvait-Il être son Seigneur? La Bible dit : "Dès lors, ils ne lui posèrent plus des questions." Je pense que c'était aussi une bonne chose. Oui oui. Très bien.
E-138 Quand on est né de nouveau d'en haut, alors on vit pour les choses d'En haut et... parce que Sa Vie est en nous, ce qui est Sa Parole confirmant la Parole Elle-même. L'Esprit qui est en vous, c'est la Parole faite chair en vous. L'Esprit s'occupe de la Parole, et Il vit pour confirmer la Parole.
E-139 Eh bien, l'Esprit ne vit dans aucune d√©nomination. Il ne s'int√©resse pas √† former des organisations, car l'Esprit lui-m√™me est oppos√© √† l'organisation. Les organisations cherchent les choses mondaines, la pens√©e du monde, et les gens construisent des grands temples, et des choses qui brillent, et des organisations tr√®s raffin√©es, et des pr√©dicateurs raffin√©s, et ainsi de suite comme cela, la meilleure classe de la ville. Alors que l'Esprit cherche √† trouver des hommes au cŇďur sinc√®re, dans lequel l'Esprit d√©sire manifester et confirmer que chaque Parole de Dieu est la v√©rit√©. Comment pouvez-vous... Comment l'Esprit peut-Il travailler dans une organisation alors que celle-ci renie la Parole et adopte des credos au lieu de la Parole? Il ne peut pas le faire. Ainsi, voyez-vous, elle est morte. Dieu ne va pas dans ce genre d'endroits pour trouver Sa... un - un groupe d'hommes qui puissent travailler pour Lui, car ils sont d√©j√† morts. Ils sont incr√©dules √† la Parole, sinon ils se retrouveraient pas l√† dedans. Vous voyez? Nous prenons donc une part active aux choses d'en haut. Eh bien, l'Esprit s'occupe de la Parole. Eh bien, c'est vrai, en effet l'Esprit vivifie la Parole. Vous voyez? "La lettre tue, mais l'Esprit vivifie."
E-140 Eh bien, aujourd'hui pendant que je venais, je contemplais ces très beaux arbres de la forêt, ces grandes collines, brunes, jaunes, parsemées des arbres toujours verts. Je me suis dit : "Tu sais ce que c'est?" J'ai dit : "Nous avions la mort, et Dieu a exposé Son bouquet, Il l'a planté sur les collines. Ce sont des fleurs funéraires. La vie est retournée à la poussière. Dieu a tout simplement enseveli toutes ces semences des fleurs et tout, Il les a de nouveau ensevelies, et Il a simplement fait fleurir son bouquet. Il jette un regard sur la terre, à cause des fleurs funéraires. Mais quand le soleil se lève de nouveau, cette semence reviendra à la vie." Amen. Très bien.
E-141 L'Esprit se soucie de confirmer la Parole. Et si vous avez accept√© la tradition plut√īt que la Parole... Eh bien, vous direz : "Eh bien, nous croyons tout Cela, mais, Fr√®re Branham, je sais que nous ne croyons pas telle chose." C'est donc l√† m√™me que vous vous arr√™tez.
E-142 Un aum√īnier m'a dit une fois qu'il - qu'un - qu'un capitaine disait, ou je crois que c'√©tait un major, qui disait : "Aum√īnier, allez l√† bas; il y a un capitaine qui se meurt. Il a √©t√© mitraill√©." Il est all√© l√†, et le capitaine s'agitait. On l'a conduit dans une tente de la Croix Rouge, et il a dit : "Capitaine." Celui-ci a lev√© les yeux alors que le sang gargouillait, et il a dit : "Oui, monsieur." Et il a dit : "C'est vous l'aum√īnier." "Oui." Il a dit : "Vous √™tes mourant, capitaine." Il a r√©pondu : "Je le sais." Il a dit : "Etes-vous chr√©tien?" Il a r√©pondu : "Je l'√©tais."
E-143 Il a dit : "O√Ļ L'avez-vous abandonn√©, capitaine?" Il a ajout√© : "Vous Le retrouverez juste l√† o√Ļ vous L'avez abandonn√©." C'est correct. Le capitaine a dit : "Je ne me rappelle pas."
E-144 L'aum√īnier a dit : "Vous feriez mieux de vous rappeler; il ne vous reste plus que quelques minutes √† voir comment vous vous agitez." Sa bouche s'est ouverte, le sang a coul√© de sa bouche et de ses oreilles, il √©tait cribl√© des balles d'une mitrailleuse. Il a dit : "Vous feriez mieux de vous d√©p√™cher, vos poumons sont en train de se remplir [de sang]." Et le capitaine s'est mis √† r√©fl√©chir, √©tendu l√†, s'agitant. Un sourire s'est dessin√© sur son visage, il a dit : "Maintenant je me rappelle." Il a dit : "O√Ļ L'avez-vous abandonn√©? Commencez √† partir de l√†." Il a dit : "Maintenant je m'en dors." L√† o√Ļ il L'avait abandonn√©, c'est l√† qu'il L'a retrouv√©. Quand votre organisation enseigne quelque chose de contraire √† la Parole, c'est l√† m√™me que vous L'abandonnez. Revenez, car Il agit pour confirmer et prouver cette Parole. C'est ce que faisait J√©sus, en faisant toujours la volont√© du P√®re. Voyez-vous? Tr√®s bien.
E-146 Ainsi, vous voyez, la conception de la d√©nomination de Nicod√®me ne repr√©sentait rien pour Dieu. Eh bien, peu importe s'il √©tait un gros bonnet, comme on l'appellerait dans l'organisation, un docteur d'Isra√ęl, toute son instruction et sa compr√©hension ne repr√©sentaient m√™me pas √ßa. [Fr√®re Branham claque son doigt - N.D.E] quand il s'est tenu devant Christ, √ßa lui a simplement valu une r√©primande. Eh bien, j'imagine que tout le monde disait : "Saint p√®re, Nicod√®me, saint p√®re, Nicod√®me, nous nous inclinons devant toi, seigneur." Mais quand J√©sus... quand il s'est tenu devant Dieu, Celui-ci l'a r√©primand√© √† cause de son ignorance. Vous voyez donc √† quoi tout cela aboutit; oubliez cela. Venez, allons vers Dieu. C'est juste. Tr√®s bien.
E-147 La grande compr√©hension de Kor√©, ne signifiait rien non plus, ou celle d'Adam, chacune reniait le Message confirm√© de Dieu. Maintenant, suivons donc attentivement, nous allons entrer dans des eaux profondes dans une minute. Oui oui. Vous voyez, chacun d'eux, la raison pour laquelle ils ont eu des probl√®mes, Nicod√®me, Kor√©, Nimrod et ainsi de suite, c'est de n'avoir pas reconnu le messager de Dieu qui avait la Parole confirm√©e de ce jour-l√†. Eh bien, tout le monde sait cela. Eh bien, je... Nous pourrions rester longtemps l√†-dessus. Mais Dieu pr√©dit et d√©clare qu'une certaine chose va arriver; l'homme forme des organisations, √©tablit des hommes, tr√®s exactement. Ils croyaient que le Messie viendrait. Oh, ces Juifs, oh! la la! Assur√©ment. Mais quand J√©sus est venu tel qu'Il l'a fait, ils ont dit : "√áa ne peut pas √™tre Lui." Ils manquent de comprendre la Parole. Eh bien, J√©sus n'√©tait pas venu contrairement √† la Parole. (N'est-ce pas? ), mais Il est venu contrairement √† l'interpr√©tation que les organisations avaient faite de la Parole. Mo√Įse n'est pas venu contrairement √† la Parole; il est venu en parfaite conformit√© avec la Parole. Mais Kor√© a manqu√© de voir cela. Et tout du long √ß'a √©t√© ainsi.
E-148 Maintenant, suivez. Le Message de ce jour ne peut simplement pas être quelque chose comme : "Nous avons la vérité, et nous avons ceci et cela"; Il doit être annoncé dans Sa Parole; et alors après que la Parole est proclamée, Il doit être correctement confirmé par la Parole.
E-149 J√©sus a √©t√© correctement confirm√© par Dieu au travers de par la Parole. Il a dit : "Si vous connaissiez Mo√Įse, vous conna√ģtriez Mon jour." Les proph√®tes avaient bien parl√© de Lui, tous les proph√®tes avaient bien dit ce qu'Il √©tait. Et pourtant, cela avait aveugl√© les gens, ceux-ci ne pouvaient pas comprendre cela. Vous voyez? Mais J√©sus √©tait... Maintenant, ne... Je d√©sire dire ceci pour ceux qui √©couteront la bande et pour vous aussi. Vous voyez, le messager qui a le Message du jour...
E-150 Eh bien, si vous allez... Les adventistes du septième jour disent : "Nous avons la chose, observons simplement le sabbat." Montrez-moi cela dans les Ecritures. Mademoiselle Eddy Baker a dit qu'elle avait la chose. Prouvez-moi cela. Les Témoins de Jéhovah ont dit qu'ils ont la chose. Prouvez-moi cela. Voyez-vous? Les méthodistes disent qu'ils ont la chose. Prouvez-moi cela. Les baptistes disent qu'ils ont la chose. Prouvez-moi cela. Montrez-moi une quelconque organisation. Moi, je suis en train de vous prouver qu'elles sont toutes en dehors de la volonté de Dieu, elles s'opposent toutes, en enseignant des traditions des hommes au lieu de la Parole de Dieu. Je n'en connais pas une seule qui accepte les choses qui sont réellement écrites dans la Bible telles quelles. C'est vrai. Et quand quelqu'un passe et dit : "J'ai le message du jour", on doit l'avoir bien vu à l'avance et prédit sa venue. Quand Jean Baptiste a paru là, les gens ont dit : "Es-Tu le Christ?" Il a dit : "Je ne le suis pas." Les gens ont dit : "Es - es - es-Tu Elie?" Et il a dit : "Je ne le suis pas." Il a dit : "Qui es-tu?"
E-151 Il pouvait s'identifier; il avait le Message de l'heure. Il a dit : "Je suis la voix de celui qui crie dans le d√©sert, comme l'a dit le proph√®te Esa√Įe. Eh bien, si ma naissance et ma vie ne concordent pas avec cela, ne - ne me recevez pas.
E-152 Quand Jésus est venu, c'était pareil, pareil. Le messager qui a le Message, ça doit être un message qui a été annoncé par Dieu. Et puis Dieu, parlant à travers ce messager, confirme que c'est la vérité. Entendez-vous cela? Comprenez-vous cela? Comprenez cela. Cela doit d'abord être un AINSI DIT LE SEIGNEUR annoncé d'avance. Et puis le messager qui a le message doit être très exactement ce que Dieu a dit qui arriverait à ce moment-là.
E-153 C'est ainsi qu'√©tait Mo√Įse. C'est pour cette raison qu'il est tomb√© sur sa face devant Dieu et qu'il a dit : "Oh! Dieu, c'est Toi qui m'as envoy√©." Il a dit : "S√©pare-toi de ce groupe."
E-154 Comprenez-vous ce que je veux dire? C'est ce qui a toujours tordu les pens√©es de l'homme, qui l'a √©loign√© de la volont√© de Dieu. Maintenant souvenez-vous, cela est annonc√© par sa Parole et cela est bien confirm√© par Sa Parole. Or, J√©sus a dit : "Si Je ne fais pas les Ňďuvres que... de Dieu, alors ne Me croyez pas. Vous voyez, si je manque... Dites donc, qui d'entre vous peut Me condamner. Qui d'entre vous peut Me montrer que Je suis un incroyant?
E-155 Nicodème a dit : "Nous savons que Tu es... Rabbi, Tu es venu de Dieu, car personne ne peut faire ces choses si Dieu n'est avec Lui." Vous voyez? Cela montrait donc qu'Il était un croyant.
E-156 Eh bien, nous qui connaissons l'histoire de l'√©glise... Maintenant, r√©fl√©chissez. Il ne se fait pas encore tard, vous voyez, suivez donc tr√®s attentivement √† pr√©sent, et je m'efforcerai d'√™tre aussi rapide que possible. Eh bien, je d√©sire... Suivez attentivement la bande. Maintenant, quiconque a d√©j√† lu l'histoire de l'√©glise, sait que la premi√®re fois o√Ļ le christianisme ait jamais √©t√© organis√©, il l'a √©t√© par l'Eglise catholique romaine. Eh bien, s'il y a eu une autrefois avant cela, j'aimerais que quelqu'un m'apporte l'histoire et me le montre. Je suis un ami intime √† Paul Boyd, √† plusieurs grands historiens. J'ai l√† dans mon bureau "Le concile post-Nic√©en", "Le concile de Nic√©e" "les p√®res Nic√©ens", tous ces √©crits sacr√©s de l'√©glise, √† ma connaissance. Je les ai √©tudi√©s pendant 33 ans, je les ai examin√©s √† fond. Jamais il n'y a eu d'organisation. C'est l'Eglise catholique qui est la m√®re des organisations. Nous savons que c'est la v√©rit√©. Jamais l'√©glise n'avait √©t√© organis√©e, il n'y a jamais eu de d√©nomination, avant l'Eglise catholique. Et le mot "catholique" signifie "universel". Et ils ont fait une religion de l'√©glise de l'Etat, et ils ont r√©pandu cela sur tout l'empire Romain, et √† ce moment-l√†, cela avait conquis presque la - la majeure partie du monde. Et c'√©tait une √©glise de l'Etat, et ceux qui ne voulaient pas ob√©ir √† cela √©taient mis √† mort. Le Concile de Nic√©e : 15 jours de bataille sanglante, quand les v√©ritables proph√®tes de Dieu, lorsqu'ils se sont tenus l√† sur ces...
E-157 L'Eglise catholique, eh bien, √† ses tous premiers d√©buts, eh bien, nous savons tous cela; je l'ai enseign√© ici. En fait, c'√©tait Aquillas et Priscile qui √©taient le pasteur ; Aquillas √©tait le pasteur de - de l'√©glise de Rome. Quand le Saint-Esprit est descendu √† la pentec√īte, il est descendu sur les Juifs qui √©taient venus de toutes les nations qui √©taient sous les cieux. Mais quelques jours apr√®s, Pierre eut une vision sur le toit de la maison, comme quoi il devait aller chez Corneille, un romain, un homme juste, et il a pri√© et le Saint-Esprit est descendu sur ce dernier. Peu apr√®s, les dignitaires ont commenc√© √† recevoir cela. Aquillas et Priscile sont all√©s √† - √† Rome et ils ont organis√©, ou plut√īt, ils n'ont jamais organis√©, mais ils ont mis la premi√®re √©glise romaine en l'ordre. Et quand ils l'ont fait, ils ont eu des - des fr√®res et des sŇďurs.
E-158 Et durant son r√®gne, Claudius a excommuni√© de Rome tous les Juifs. Et c'est l'Eglise m√™me que l'Eglise catholique romaine indique celle o√Ļ Pierre √©tait √† Rome. Montrez-moi une seule Ecriture qui dit que Pierre ait √©t√© √† Rome, ou un livre d'histoire qui dit qu'il y a √©t√©. Il n'y √©tait pas d'apr√®s la Parole de Dieu, et c'est Celle que je crois. Et comment Pierre, lui un Juif, pouvait-il donc supporter l'idol√Ętrie et ces histoires qu'ils avaient, le culte des idoles et autres? O√Ļ... Vous voyez? Comment pourrait-il aller l'encontre de son propre enseignement sur ce point-l√†? C'est absurde. Les protestants non plus ne sont pas mieux que cela. Attendez, nous y arriverons dans un instant, bient√īt, le Seigneur voulant. Remarquez. Remarquez maintenant, nous voyons que l'√©poque m√™me que l'√©glise indique comme celle o√Ļ Pierre √©tait √† Rome, l'histoire, elle, dit que Claudius (la Bible le dit aussi) avait ordonn√© √† tous les Juifs de quitter Rome.
E-159 Et Paul a travers√© Eph√®se et il est arriv√© aux hautes provinces l√†-bas, il a trouv√© ces disciples, et l√†-bas il √©tait all√© visiter Aquillas et Priscile. C'est apr√®s leur d√©part, que les fr√®res romains de cette √©glise ont donc commenc√© √† forger leurs propres id√©es, et ils ont ajout√© l'idol√Ętrie. Et puis quant √† Constantin, sa m√®re √©tait une v√©ritable chr√©tienne et elle esp√©rait que son gar√ßon le serait aussi, mais lui devint un politicien. Et il a constat√© que la plupart des gens √† Rome, ou une bonne partie, ou plut√īt la classe des pauvres avait d√©j√† accept√© le salut en Christ. Et puis ils √©taient..., ils commen√ßaient √† devenir tr√®s populaires, car ils d√©posaient Venus pour √©lever Marie, et ils d√©posaient Jupiter pour √©lever Pierre, et ainsi de suite comme cela ; et - et les disciples, et c'√©tait une religion tr√®s populaire. Et c'√©taient des braves. Ils... Ces chr√©tiens acceptaient la mort.
E-160 Et l'Eglise catholique a dit : "C'est nous qui avons commenc√©." C'est l'exacte v√©rit√©; l'Eglise catholique a commenc√© le jour de la pentec√īte. Mais voici ce qui l'a fait sortir du chemin; elle s'est organis√©e et a introduit (en s'√©loignant de la Parole) des dogmes. Et le dernier dogme, vous qui avez plus de dix ans vous pouvez vous souvenir du tout dernier dogme, l'ascension de Marie, il y a environ dix ans. C'est un autre dogme qui a √©t√© ajout√© √† l'√©glise. Au lieu de l'Ecriture, c'est le dogme. Ils vous feront savoir sur-le-champ ce les Ecritures disent leur importe peu, c'est ce que dit l'√©glise qui importe. Il... ce pr√™tre m'a parl√©, disant : "Dieu est dans Son Eglise." Moi j'ai dit : "Dieu est dans Sa Parole." Il a dit : "Eh bien, cette Bible n'est que l'histoire de l'√©glise catholique primitive."
E-161 J'ai dit : "Alors je suis un catholique primitif." J'ai dit : "Cela fait que je suis plus catholique que vous qui √™tes un pr√™tre." Vous voyez? J'ai dit : "Si tel est le cas, alors j'en suis un." J'ai dit : "Vous voyez, je crois exactement ce que les ap√ītres ont enseign√©. Vous, vous croyez √† ce que l'homme y a inject√©." Et c'est exactement ce qui s'est pass√©. Certainement, c'est cela. C'est ce qui s'est pass√©, exactement cela.
E-162 Eh bien, remarquez l'histoire. Ils ont ensuite commenc√© √† ajouter des dogmes, des dogmes. Et quand Paul est venu, nous savons, selon l'histoire, qu'il n'a m√™me pas rendu visite √† cette premi√®re √©glise, car il ne pouvait pas supporter l'idol√Ętrie. Mais il a visit√© la seconde √©glise qu'ils avaient √©tablie, la seconde √©glise de Rome.
E-163 Et quand ce concile de Nic√©e a eu lieu, c'est l√† o√Ļ Constantin a eu l'id√©e d'unifier son royaume : exactement la m√™me chose qu'Achab a fait avec J√©zabel, se mariant l√†-bas... Vous voyez? Et quand il vit l'opportunit√© d'unir son peuple et d'en faire une nation tr√®s puissante, il a eu l'id√©e de prendre leur religion, aussi leur fit-il une religion de l'√©glise de l'Etat. Et quand ils ont tenu ce concile de Nic√©e, il a √©t√© soulev√© de questions telles qu'un seul Dieu ou trois; fallait-il baptiser au Nom de J√©sus-Christ ou au Nom du P√®re, fils et Saint-Esprit ? Toutes ces autres questions ont √©t√© abord√©es l√† au cours de cette √©preuve de force. Et alors, certains de ces vieux proph√®tes apparurent l√† v√™tus rien qu'avec des peaux de brebis dont ils √©taient envelopp√©s, se nourrissant des herbes. C'est vrai. Mais ces grands dignitaires qui avaient d√©j√† occup√© portes dans l'√©glise, les ont fait taire avec la sagesse du monde. Mais, les proph√®tes avaient le AINSI DIT LE SEIGNEUR. Elle s'est plong√©e dans les t√©n√®bres du paganisme pendant environ mille ans.
E-164 Mais elle s'est remise à bourgeonner. C'est vrai. Vous ne pouvez pas tuer cela. (Je restaurerai, dit l'Eternel, toutes les années que ces insectes-là ont dévorées.)
E-165 Ces dénominations ont ajouté des dogmes. Et pour y parvenir, pour ajouter des dogmes, le seul moyen pour n'importe quelle église, le seul moyen pour n'importe quelle dénomination de pouvoir s'éloigner de la Parole de Dieu, c'est d'ajouter des dogmes au lieu de prendre les Ecritures sacrées, c'est de chercher à élaborer votre tradition ou la doctrine de votre église, même si elle est contraire aux Ecritures. Comment pouvez-vous donc condamner l'Eglise catholique, alors que vous faites la même chose qu'elle a faite? Comprenez-vous? Très bien. Quand... Eh bien, pensez-y tout simplement, les Ecritures ne peuvent pas faillir. Le dogme, pour commencer c'est un mensonge. Et quand vous acceptez une dénomination, vous avez déjà un dogme, car c'est quelque chose d'ajouté. Ça ne se trouve pas dans les Ecritures. Ça ne se trouve pas dans les Ecritures.
E-166 Il n'existe pas d'organisation. J√©sus n'a jamais dit : "Je vous donne la commission d'aller par tout le monde et de faire les organisations. Non non, il n'y a rien de tel. Faire cela revient √† rejeter les Ecrits sacr√©s. Quand on a fait cela, les choses ont pass√© d'une √©glise par la naissance √† une √©glise par des dogmes et des credos. Ce n'est pas une √©glise, excusez-moi; ce sont des loges. Vous entrez dans l'Eglise par la naissance, mais vous adh√©rez √† une loge. Il ne s'agit pas de l'√©glise baptiste, de l'√©glise m√©thodiste, de l'√©glise pentec√ītiste. Il s'agit de la loge baptiste, de la loge m√©thodiste, de la loge pentec√ītiste, vous y adh√©rez. Vous ne pouvez pas adh√©rer √† l'Eglise. Il n'y a rien de tel. Vous y entrez par la naissance. C'est ce qui a √©t√© dit √† Nicod√®me. Vous voyez donc o√Ļ vous en √™tes? Oh! la la!
E-167 C'est la raison pour laquelle je suis contre cela. Pas contre les gens qui y sont, je suis contre le système. En effet, ils ne peuvent pas... si l'un des anciens ou quelqu'un d'autre, si l'une de ces églises prêche quelque chose qui est dans la Bible mais qui est contraire à la doctrine, à la charte qu'on a dans cette église-là, il est excommunié comme cela. Oui oui. Certains d'entr'eux sont si méchants qu'ils ne permettront même pas qu'un réveil ait lieu dans une autre église, s'il n'est pas apporté par un de leurs. Eh bien, ils sont si...
E-168 Une fois, quelqu'un allait donner √† un pr√©dicateur... et c'√©tait juste ici dans ce pays, un pauvre petit pr√©dicateur qui se tenait ici dans la rue, criant et implorant les gens √† se repentir, disant : "Venez, recevez Christ; soyez remplis du Saint-Esprit", et des choses comme cela. Et un membre d'une organisation pentec√ītiste s'est approch√©, a mis un dollar dans les mains de ce pr√©dicateur, il a d√Ľ aller se repentir pour avoir commis adult√®re contre son √©glise. Vous parlez des catholiques? C'est vrai. Et vous savez aussi de quoi je parle, ou cette √©glise sait de toute fa√ßon. Tr√®s bien.
E-169 Est-ce que ceci... de rejeter les Ecritures... quand on fait cela, ça change; alors quand vous ajoutez un dogme et que vous adhérez à une organisation, vous avez automatiquement accepté votre premier dogme, en effet, cela n'est pas scripturaire, c'est donc quelque chose d'ajouté. Et un dogme, c'est quelque chose d'ajouté, "qui prend la place de"; cela prend la place de la naissance. Quand vous acceptez une dénomination, vous avez ajouté un dogme. Très bien. Quand on fait cela, on passe alors d'une église par la naissance à une loge par un dogme ou un credo. En effet, vous voyez, c'est un dogme en soi, comme ce n'est pas scripturaire.
E-170 Eh bien, Jésus n'a jamais dit : "Allez par tout le monde et faites des dénominations, allez rassembler les gens dans une organisation. Il a dit : "Allez faire des disciples." Croyez-vous cela? Amen. Vous voyez donc que vous êtes tout à fait en dehors.
E-171 Suivez, écoutez ça. Terminons cela avec autre chose ici, enfonçons bien quelque chose juste maintenant. Combien ont le lexique grec, l' "Emphatic Diaglott" élaboré à partir des vieux manuscrits grecs? Très bien. Lisez cela, consultez n'importe quel érudit que vous voulez. Allez à la bibliothèque et prenez le lexique, le lexique grec. Lisez Apocalypse 17, et lorsque vous lisez là, la version du roi Jacques dit ici, elle dit ceci : "Il m'amena dans l'Esprit; et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de - des noms de blasphème." Eh bien, ça, c'est ce que dit le roi Jacques. Mais l'interprétation originelle dit : ... m'amena dans l'Esprit... Et je vis une femme... pleine de noms blasphématoires...
E-172 Il y a une tr√®s grande diff√©rence entre "noms de blasph√®me" et "noms blasph√©matoires". Eh bien, √©coutez. Tous nous comprenons et nous savons qu'il s'agit de l'Eglise romaine qui est assise sur sept collines et qui exerce l'autorit√© sur les chefs de ce monde et que c'est elle qui est appel√©e une prostitu√©e, et qu'elle est la m√®re des impudiques. Quoi? Qu'est-ce qu'une impudique? Peut-il s'agir d'un homme? √áa doit √™tre une femme. Si c'est donc une femme, √ßa doit √™tre une √©glise; elle √©tait la m√®re des impudiques, ce qu'elle √©tait exactement. Et regardez, suivez : "Elle..." laissez cela p√©n√©trer. "Elle avait des noms blasph√©matoires." Qu'est-ce? Maintenant, vous les ministres qui √™tes pr√©sents et ceux qui suivront la bande, eh bien, restez simplement tranquilles. Quels sont ces noms blasph√©matoires? M√©thodistes, baptistes, presbyt√©riens, luth√©riens, pentec√ītistes, et ainsi de suite. Des noms blasph√©matoires, car ce sont des organisations. C'est de la prostitution aux yeux de Dieu, exactement comme elle l'√©tait.
E-173 Et les gens dans ces groupes-l√† disent : "Eh bien, c'est un m√©thodiste et il fait ceci. C'est un pentec√ītiste, il fait ceci. C'est un presbyt√©rien, il fait ceci." Ils font tout selon la pr√©vision, vous savez cela. Et qu'est-ce? Ce sont des noms qui devraient √™tre comme celui de Christ et qui se font appeler par des noms des chr√©tiens, mais ce sont des noms blasph√©matoires. Ce ne sont pas des √©glises. C'est √† tort qu'elles sont appel√©es des √©glises. Ce sont des loges. Maintenant, comprenez-vous pourquoi je suis contre l'organisation? Pas contre les gens, contre le syst√®me des organisations, vous voyez ; ce sont des noms blasph√©matoires (suivez) des loges, c'est √† tort qu'on les appelle des √©glises. L'Eglise m√©thodiste, l'Eglise baptiste, l'Eglise presbyt√©rienne, l'Eglise pentec√ītiste, l'Eglise luth√©rienne, l'Eglise des fr√®res unis, √ßa n'existe pas, ce n'est pas scripturaire.
E-174 Il n'existe qu'une seule √©glise, et vous ne pouvez pas y adh√©rer. Vous y entrez par la naissance. Vous √™tes pr√©destin√© √† Cela. Le Corps mythique de J√©sus-Christ - ou plut√īt le Corps mystique de J√©sus-Christ ici sur terre, avec la Parole rendue manifeste. Des fils et des filles de Dieu, ils ne sont membres d'aucune d'elles. "Sortez du milieu d'eux", a-t-Il dit. Oui.
E-175 Suivez rapidement maintenant. Je ne veux pas vous fatiguer, mais si seulement vous m'accordiez quelques minutes de plus maintenant, je vais y aller aussi vite que possible, mais je d√©sire que vous soyez s√Ľrs d'avoir compris cela, afin que vous ne manquiez pas cela. Vous voyez?
E-176 Souvenez-vous, la m√®re Rome, on a vu qu'elle √©tait pleine de noms blasph√©matoires, la m√®re des impudiques. Alors, si ce sont des impudiques, qu'est-ce qu'une impudique? Qu'est-ce qu'une prostitu√©e? C'est la m√™me chose qu'une impudique. C'est une femme qui n'est pas fid√®le √† son vŇďu de mariage. Et toute √©glise qui pr√©tend √™tre l'Eglise de Christ, et qui renie la Parole de Dieu, est infid√®le √† son vŇďu de mariage. Elle commet donc adult√®re en ajoutant des dogmes, elle se prostitue avec le monde et avec sa sagesse, au lieu d'accepter Christ et la puissance de Sa r√©surrection par le Saint-Esprit. Elle est la m√®re des impudiques qui ont fait la m√™me chose. La marmite ne peut pas se moquer de la po√™le, vous savez; vous voyez, c'est comme six et une demi-douzaine. Certaines de ces personnes suivent leur chemin, se moquant des catholiques, tout en √©tant elles-m√™me membres de l'une de ces m√™mes histoires. Elle √©tait la m√®re du faux bapt√™me d'eau. Elle est la m√®re d'une fausse √©vidence du Saint-Esprit, et vous lui embo√ģtez carr√©ment le pas. Eh bien, voyons. "Est-ce vrai, Fr√®re Branham?" Restez tranquille juste un instant.
E-177 Vous voyez, elle est la m√®re des noms blasph√©matoires, des loges auxquels les gens ont adh√©r√©, ils font la honte, ils vivent n'importe comment, portant des shorts, les femmes se faisant couper les cheveux, se maquillant, chantant dans des chorales, fumant la cigarette, ils prennent la communion, toutes sortes de souillure du monde, et c'est une pierre d'achoppement pour les incroyants. Timoth√©e n'en a-t-il pas parl√©, le Saint-Esprit? Suivez. Vous voyez, elle, Rome, est la m√®re de chacune d'elles. Vous voyez? Dans votre organisation vous avez fait exactement ce qu'elle a fait : introduire des dogmes √† la place de la Parole, parce qu'un groupe d'hommes r√©unis a √©labor√© cela, les anciens, les √©v√™ques et les autres ont dit que √ßa devait √™tre ainsi, et c'est exactement ce qui s'est pass√© √† Rome. Et, mon fr√®re pasteur, essayez d'accepter toute la Parole de Dieu et voyez o√Ļ vous vous retrouverez : on vous mettra du coup √† la porte. Eh bien, dans quelques minutes nous verrons si Dieu vous a dit de le faire ou pas. Vous voyez? Tr√®s bien.
E-178 Vous voyez, elle est la mère de chacune d'elles, car elle était la première à retrancher ce qui est écrit dans les Ecritures et à ajouter des dogmes, parce qu'elle a rejeté des prophètes oints qui avaient la lumière confirmée par la Parole. A cause de leur intelligence, des hommes intelligents, des empereurs romains et ainsi de suite, qui avaient accepté le christianisme... mais qui veulent l'accepter à leur propre manière. Vous voyez? C'est vrai. Les gens veulent cela à leur propre manière.
E-179 Naaman voulait se débarrasser de sa lèpre dans les eaux de son propre pays; il n'avait pas aimé les eaux boueuses du Jourdain. Mais si jamais il devait se débarrasser de sa lèpre, il devait entrer là dans cette boue, exactement tel que le lui avait dit le prophète. Vous voyez? Dieu ne fait acception de personne.
E-180 Remarquez, elle était la première dénomination. Regardez ses filles, elles ont fait la même chose, elles ont ajouté des credos et des dogmes au lieu de la Parole. Ne me racontez pas des histoires; désignez-moi une seule qui ne vienne pas d'elle. Montrez-moi un seul pasteur qui peut accepter la vérité, qu'on ne mettra pas dehors à cause de cela, à moins qu'il soit tellement populaire, vous savez, qu'ils devront s'accrocher à lui à cause de sa popularité ou quelque chose comme cela, et c'est vrai.
E-181 Maintenant, considérez Apocalypse 18 juste pour quelques minutes, le verset suivant, le chapitre suivant, après qu'Apocalypse 17 avait dévoilé et - et avait révélé le mystère de cette Miss Babylone. Apocalypse chapitre 17 explique que c'est une église qui est assise sur sept collines, la cité du Vatican, qui dirige tous les rois de la terre (C'est exactement ça la vérité), ainsi que les présidents et ainsi de suite. Oui oui. Car... mais elle est là, détenant les richesses du monde entre ses mains. C'est exact. "Qui peut la combattre?" C'est vrai. Nous savons tous cela. Mais pourquoi voulez-vous être membre de quelque chose qui a un lien avec elle? Eh bien, observez au chapitre 18, le chapitre qui vient juste après que son mystère avait été expliqué. "S'asseoir dans le temple de Dieu."
E-182 Eh bien, l'autre jour ici,... Zella Braitman, √™tes-vous ici ce soir, Zella? Elle a amen√©... √áa se trouve maintenant l√† dans la pi√®ce, "notre visiteur du dimanche", un journal catholique. Et ce journal catholique r√©pondait √† un ministre. Il a dit : "Avez-vous dit, r√©v√©rend, que cela fait le... C'est en chiffres romains au Vatican, ou plut√īt sur le tr√īne du pape, VICARIVS FILII DEI, ce qui signifie, cela se trouve dans le dioc√®se catholique, que c'est le - le nombre de la b√™te d'Apocalypse?"
E-183 "Eh bien, a-t-il dit, c'est certainement ça. C'est exact, le déchiffrage donne 666; c'est exact." Et le diocèse romain admet que c'est ça. Mais voici leur réponse subtile, bien prudente, il a dit : "Mais, vous savez, le déchiffrage de votre nom dans une certaine langue pourrait donner la même chose."
E-184 Cet homme a dit : "Le mien, donne presque la même chose dans une certaine langue." Il a déchiffré cela. Il a dit : "Vous voyez, je suis presque 666 aussi." Il a dit : "Et il y en a des centaines." Il a dit : "Chaque fois que quelque chose s'élève, quelqu'un a un 666." Il a dit : "Révérend, savez-vous que dans une langue le déchiffrage de votre propre nom peut donner antichrist?" Il a dit : "Pourquoi accordez-vous de l'importance à de telles histoires?" Maintenant considérez la sagesse.
E-185 Mais le Saint-Esprit est mieux avisé que cela. Observez. Ça peut être le cas, le déchiffrage de mon nom pourrait donner 666, mais je ne remplis pas le reste des conditions. Je ne suis pas assis sur une colline. Je ne dis pas ces choses. Je ne suis pas un gouverneur. Vous voyez? C'est vrai. C'est de celui-là qu'Il parle. Donc votre sagesse du monde n'aboutit à rien, monsieur, c'est vrai, dans la Présence du Saint-Esprit. Je ne remplis pas les autres conditions, mais lui les remplit. Il s'assied dans le temple de Dieu, il se proclame lui-même Dieu, et il est assis sur sept collines." Je ne suis pas assis sur sept collines, même si mon nom donne 666. Je ne remplis pas les autres conditions, mais lui les remplit. Vous voyez, vous y êtes. Vous voyez? Donc, confions-nous au Saint-Esprit : "Ne vous préoccupez pas de ce que vous direz, car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est le Père."
E-186 Comment donc votre sagesse et votre nouvelle naissance qui sont d'en haut peuvent-elles se comparer √† ces choses de la terre, √† ces - ces grands magiciens qui y sont? Eh bien, ils connaissent cela comme leur poche. Comment Mo√Įse a-t-il pu tenir bon en ob√©issant aux commandements de Dieu, en jetant son b√Ęton et celui-ci s'est transform√© en serpent, et les magiciens se sont pr√©sent√©s l√† et ils ont fait la m√™me chose? Mais Moise est rest√© tranquille, sachant qu'il avait ob√©i √† la Parole de Dieu; et son serpent a aval√© les autres. Vous voyez? Quand donc vous avez ob√©i et que vous avez... Que pouvait-il faire quand il conduisait les gens vers la terre promise et que la mer Rouge les coin√ßait, mais le chemin de Dieu passait juste par l√†. Amen. Il a dit : "Tenez-vous tranquilles et voyez la gloire de Dieu."
E-187 Si cela est dans l'exercice du devoir, d'obéir à la Parole, tenez-vous là et observez cela s'ouvrir. Amen. J'ai 53 ans, je Le sers depuis environ 33 ans, j'aurais voulu avoir 10 millions d'années pour Le servir. Je ne L'ai point encore vu faillir, quand on observe Sa Parole. C'est vrai.
E-188 Maintenant écoutez, immédiatement après son péché, ses secrets ont été découverts. Ça fait longtemps que nous avons vu cela.
E-189 Eh bien, le chapitre suivant, regardez Apocalypse 18. Laissez-moi prendre cela juste une minute. Ça pourrait être une bonne chose; cela ne nous prendra que quelques minutes de plus, il se peut que cela soit un petit quelque chose pour vous, je l'espère.
E-190 Maintenant, nous voyons ici au chapitre 17, verset 5 ...sur son front était écrit un nom, un mystère, Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. (Et suivez.) Et je vis cette femme (l'église) ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus; ... en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement.
E-191 Vous voyez, en la voyant, elle était d'une très grande beauté. Et elle était la mère des prostituées, des religions prostituées, des dénominations, c'est exactement ce qu'elle a fait, voyez-vous, car elles ont introduit des dogmes exactement comme elle. Maintenant regardez, regardez maintenant Apocalypse, c'est au chapitre 17, il se termine par le verset 18. Maintenant, suivez. Après cela ... (après que son mystère était dévoilé)... après cela, je vis descendre du ciel un autre ange qui avait une grande autorité;...
E-192 Maintenant, voici un autre messager qui descend, au chapitre suivant, son myst√®re √©tait d√©voil√©. Maintenant, c'est donc √ßa son myst√®re d√©voil√©, et le myst√®re de ses enfants aussi. Vous voyez, nous comprenons maintenant avec exactitude ce qui faisait d'elle une impudique : c'est parce qu'elle avait commis adult√®re contre la Parole de Dieu. Et c'est ce qui a fait d'elle une organisation. Elle ne pouvait pas demeurer une Eglise biblique et accepter cela. Et n'importe quelle organisation qui n'accepte pas chaque Parole de cela (tel que C'est √©crit) ne peut √™tre non plus une Eglise biblique. Et pas une seule d'entre elles n'est ainsi, de toutes celles que je connais, pas une seule. Donc l√†, voyez-vous, aussit√īt qu'elle organise les choses qu'elle fait (aussi bien par l'Ecriture et par l'√©vidence), elle meurt sur-le-champ; elle accepte les dogmes. Maintenant, √©coutez, c'est donc ce qui est arriv√©.
E-193 Dieu a envoyé (dans ce chapitre 18) un ange puissant après que ce mystère eut été révélé, un ange puissant, ou un messager puissant. Suivez ici. Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. Il cria d'une voix forte,... : Elle est tombée, Babylone (la confusion) la grande! Et elle est devenue l'habitation des démons,... un repaire de tout esprit impur, et le repaire de tout oiseau pur et odieux... de tout oiseau impur et odieux. ...et toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa fornication, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité, et que les marchants de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe.
E-194 Ecoutez, immédiatement après que son mystère avait été révélé, qui elle était, ce qu'elle était, qui étaient ses filles, que ce mystère a été révélé, alors Dieu a envoyé un ange, un messager. Pourquoi? Pour appeler à sortir. "Sortez...", le message de l'heure. Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ces fléaux...
E-195 Il va la maudire. Suivez. " Sortez du milieu d'elle. " Dieu a envoy√© beaucoup... un ange puissant, ou un messager. Et sa lumi√®re n'a pas brill√© dans un coin, elle s'est r√©pandue sur toute la terre. "Sortez du milieu d'elle." Quoi? Ses, et ses sŇďurs aussi... pour √©clairer la terre et appeler le peuple de Dieu √† sortir du milieu d'elle... Eh bien, vous savez que c'est la v√©rit√©. Un messager fut envoy√© du ciel pour appeler le peuple de Dieu √† sortir de Babylone. Et sa lumi√®re a √©clair√© la terre, le glorieux Saint-Esprit.
E-196 Remarquez, la Bible dit qu'elle est un repaire, et qu'elle a attrap√© des oiseaux odieux, impurs, pas des aigles, l√† : non non, non non : des vautours. Des oiseaux impurs et odieux, c'est ce dont elle est devenue le repaire. Elle est un repaire rempli de ces oiseaux, tout un repaire rempli de quoi? "Des noms blasph√©matoires", contraires aux Ecritures. 2 Timoth√©e 3 dit, le Saint-Esprit parlant : "Dans les derniers jours, ils s'√©loigneront de la foi et ils s'attacheront √† des esprits s√©ducteurs." Il est aussi dit, le Saint-Esprit a dit que dans les derniers jours, les gens seraient emport√©s, enfl√©s d'orgueil, haineux : "Que Dieu soit b√©ni, vous √™tes des n√ītres, ou si votre nom ne figure pas dans notre registre, vous √™tes perdu." Odieux, impur... j'esp√®re que je ne fais aucun mal √† personne; j'esp√®re que je fais du bien. Les oiseaux impurs et odieux, elle en a √©t√© le repaire.
E-197 Souvenez-vous, Dieu est un Aigle, Il s'est appelé Lui-même un Aigle. Et Il a appelé Jacob un aigle. Et nous sommes Ses aiglons. Amen. Il a appelé Ses prophètes des aigles. Et cet ange est descendu pour dévoiler et pour appeler à sortir.
E-198 C'est comme dans mon petit message sur "l'Aigle qui √©veille sa couv√©e..." Ce dr√īle d'aiglon suivait √ßa et l√†, tout le temps, cette vieille poule de la base-cour, elle gloussait √ßa et l√†, mais lui n'arrivait pas √† manger ces histoires qu'elle avait : la mondanit√©, les femmes au visage maquill√©, aux cheveux coup√©s, et en shorts. Lui n'arrivait pas √† faire cela. Mais il ne connaissait rien d'autre que le gloussement de cette vieille poule. Mais un jour, la m√®re aigle l'a retrouv√©. Elle a pouss√© un cri, l'appelant √† sortir, disant : "Fiston, tu n'es pas l'un d'eux. Sors du milieu d'elle." Il a dit : "Maman, que puis-je faire?"
E-199 Elle a dit : "Bats tes ailles et prends ton envol." Au premier saut, il est arrivé sur un poteau, en plein milieu d'une organisation. Elle a dit : "Fiston, tu devras t'élever plus haut que cela, sinon je ne pourrais pas t'attraper. Il faut que tes pattes quittent le sol." Elle va s'envoler avec lui. Il a découvert qu'il pouvait voler. Elle était venue l'appeler à sortir. C'est vrai.
E-200 Mais cette m√®re Babylone s'√©tait attrap√©e une bande de poulets : des poussins tir√©s √† quatre √©pingles, maquill√©s, aux cheveux coup√©s, qui se disent chr√©tiens. Elle en avait un repaire plein. Vous, pr√©dicateurs qui vous tenez √† la chaire et qui laissez ces femmes s'en tirer, honte √† vous, pour que votre d√©nomination ait plus de gens. Dieu vous redemandera cela. Sortez de cela. "Mes brebis entendent ma voix." Un repaire de gens haineux, emport√©s, enfl√©s d'orgueil, aimant les plaisirs plus que Dieu, qui pr√©f√©reraient ressembler au monde plut√īt qu'√† Christ. Quand vous voyez une femme avec tout un tas de maquillage, cela montre qu'elle est vide √† l'int√©rieur. Elle est fausse au-dedans. C'est tout √† fait vrai. Si une femme... j'en ai vu une, l'autre jour, avec une chevelure verte (c'est vrai), elle avait tout un tas de trucs verts l√† aux yeux.
E-201 Eh bien, si vous - si - si - si vous n'avez pas du tout de cheveux, et - et que vous d√©siriez porter une perruque, √ßa sera en ordre, mais portez-en une qui vous donne l'air humain. Si vous n'aviez point d'ongle, et - et que vous d√©siriez avoir des ongles, ne vous procurez pas ceux qui ressemblent √† des cosses des haricots blancs, procurez-vous des v√©ritables ongles. Si vous n'avez pas ces choses, √ßa va. Si vous n'avez pas des dents, procurez-vous-en quelques-unes si on vous en fabrique, procurez-vous-en. Mais ne vous faites pas arracher les dents que Dieu vous a donn√©es, juste parce qu'elles sont un peu de travers, mais ce sont des bonnes dents, pour vous en procurer d'autres. Ne mettez point de teinture dans vos cheveux, ou quelque chose comme cela, pour avoir l'air de quelque chose qui sort de... de la boue quelque part. Ne... Si vous √™tes p√Ęle, et que vous voulez para√ģtre comme ayant un certain teint, c'est en ordre, je pense. Mais ne ressemblez pas √† J√©zabel, √† une grange quelque part qui a √©t√© peinte.
E-202 Et vous fr√®res pentec√ītistes, qui laissez ces femmes se couper les cheveux, alors que la Bible dit que c'est leur gloire. Et il n'est pas m√™me convenable qu'elle prie avec les cheveux comme cela. Et on la laisse cependant monter √† la chaire et pr√™cher l'Evangile, chanter dans la chorale, enseigner √† l'√©cole du dimanche. Honte √† vous. Vous devriez avoir honte de vous. Pourquoi suis-je contre les organisations? Pensez-vous que je pouvais jamais soutenir une telle histoire? Je sais la raison pour laquelle vous faites cela, fr√®re. Vous √™tes mieux avis√©, mais si vous enseignez contre cela, vous seriez renvoy√© au quartier g√©n√©ral et on vous excommuniera. Que Dieu soit b√©ni pour votre courage si vous le faites. C'est vrai. Oui oui. Dieu vous honorera.
E-203 Qu'a dit cet ange? "Sortez du milieu d'elle." Oui oui. Cet ange est venu sur la terre, et il est venu apporter la Lumière, et il a répandu la Lumière dans le monde entier. Il était un ange puissant. Et il est venu proclamer ce message : "Sortez de Babylone. Ne touchez pas à ses impuretés."
E-204 Ils en ont tout un repaire plein, il est dit : "Elle est le repaire de tous les oiseaux odieux." Oui, elle en a donc un repaire plein, le conseil mondial des √©glises, ou plut√īt des loges. Elle a donc mis tout le groupe dans un repaire; ils sont tous en train de se rassembler. Elle est devenue un repaire, tr√®s bien, plein d'oiseau odieux. C'est vrai. Essayez une fois de parler √† l'un d'eux, essayez tout simplement, mon fils ; ils sont intelligents selon la sagesse du monde, mais ils n'en savent pas plus sur Dieu qu'un lapin n'en sait au sujet des raquettes de neige. C'est vrai. Juste... C'est juste cela, voyez-vous? Tout ce qu'ils connaissent, c'est une certaine sagesse selon laquelle ils peuvent mettre ceci et faire cela l√† dedans. Mais quand il s'agit de Le conna√ģtre Lui? Hein! Oui, elles ont √©t√© attrap√©es dans son repaire par ses dogmes. Les √©glises protestantes ont commenc√© √† faire la m√™me chose, elles sont devenues ses filles, elles en sont la cause en reniant la Parole de Dieu. C'est ce qu'elle fait. Elle renie la Parole. Et lorsque vous acceptez autre chose que la Parole, vous reniez Cela vous-m√™me. Et lorsque vous adh√©rez √† l'une d'elles, vous avez aussi reni√© la Parole. Dieu ne d√©sire pas que vous soyez ainsi. Pour les Ecritures, il n'y a aucune place pour cela.
E-205 Remarquez, ceci, c'est l'ange de Lumi√®re. Souvenez-vous, le dernier ange, c'est l'ange de l'√Ęge de l'√©glise de Laodic√©e. C'est le messager de Laodic√©e qui est le dernier... En effet, le chapitre qui suit directement, c'est le chapitre 19, ce qui est la venue de l'Epouse. Et dans les Ecritures, c'est le dernier ange qui est venu apporter la Lumi√®re avant la venue de l'Epouse pour aller √† la rencontre de Christ. C'√©tait donc l'√Ęge de l'Eglise de laodic√©e. Qui √©tait le messager de l'√Ęge de l'Eglise de Laodic√©e qui appelle les gens √† sortir de Babylone? Suivez. Des √©glises ont √©t√© prises dans son repaire √† elle par ses - par ses dogmes, en reniant la Parole et en acceptant des dogmes. Celui-ci, c'est l'ange de la Lumi√®re qui est envoy√© √† l'Eglise de Laodic√©e qui avait rejet√© Christ et Sa Parole √† cause des dogmes et qui L'avait mis dehors. Et Il se tenait √† la porte en train de frapper, cherchant √† entrer. Voyez-vous cela? Cet √Ęge de l'√©glise a rejet√© Christ. Et Christ est la Parole. Et on a rejet√© cela et Il √©tait √† l'ext√©rieur. C'est le seul √Ęge de l'√©glise o√Ļ Christ est √† l'ext√©rieur, frappant √† la porte, cherchant √† entrer. Et le message de cet ange... Le messager venu de Dieu, faisait retentir son message sur la terre : "Sortez de Babylone! Sortez des organisations!" Aujourd'hui, le Saint-Esprit, la manifestation du Saint-Esprit, c'est cet Ange qui cherche √† ramener les gens √† la Parole, car le Saint-Esprit ne confirmera que la Parole. Il ne peut pas confirmer des dogmes; ils n'ont pas de vie. Il est la vie. Remarquez, l'√Ęge de l'Eglise de Laodic√©e L'a reni√©, L'a rejet√©, et L'a mis dehors.
E-206 Remarquez, cet ange est le dernier messager avant la venue de Christ dans Apocalypse chapitre 19. La voix du messager, si nous remarquons bien, quand il a fait retentir sa voix sur la terre, cette voix a fait aussi écho au ciel : le verset 4, si vous voulez le lire (très bien), le verset 4, du chapitre 19. Ce messager terrestre était si soumis à Dieu que lorsqu'il a proclamé cela sur la terre, Dieu a fait écho de la même chose depuis le ciel. Quelle est la traduction du verset 4? Qu'est-ce que cela veut dire? C'est la voix de Dieu s'adressant à Son peuple prédestiné, disant : "Sortez du milieu d'elle", très exactement ce qu'était cette voix. Il a des gens partout là-bas, partout dans Babylone. Sortez du milieu d'elle, afin que vous ne participiez pas à ses péchés (oui oui), sortez de ces dogmes et de ces credos pour aller à la Parole rendue Esprit et Vie. Amen.
E-207 Remarquez, le chapitre 19, c'est le suivant, "Après cela...". Avez-vous remarqué là au chapitre 19, "Après cela..."? Observez, quoi? Après quoi? Après le message de sortir du milieu d'elle. Après cela (observez), ce sont les cris des saints qui font partie de l'Epouse et qui sont en compagnie de l'Epoux, allant aux noces de l'Agneau. A quel point en sommes-nous donc proches, frère? Quel est le dernier appel? Sortez de Babylone.
E-208 Eh bien, mes frères, voilà la raison pour laquelle je suis contre cela; ce n'est pas scripturaire. Ce n'est pas conforme. Cela s'est avéré faux. Dieu n'est pas là-dedans; Il n'y a jamais été; Il n'y sera jamais. Eh bien, je ne dis pas qu'il n'y a pas de gens dans ces organisations. C'est à partir de là que l'Eglise a été formée. Mais, aussi longtemps que vous demeurez dans ces systèmes-là, vous en faites partie.
E-209 Si je reste aux Etats-Unis, je suis un Am√©ricain. Aussi longtemps que je suis un citoyen ou un membre de ces Etats-Unis, j'en fais partie. Si je me rends en Allemagne et que je renie mon appartenance d'ici ou ma citoyennet√©, que je prenne la citoyennet√© allemande, je ne suis plus un Am√©ricain; je suis un Allemand. Et si je me rends au Japon, ou n'importe o√Ļ, en Russie, je prends la nationalit√© de l√†.
E-210 Et lorsque vous adhérez à une citoyenneté... à un système et que vous devenez un membre de ce système-là, vous montrez ce que vous êtes. Et dans ces derniers jours, Dieu appelle les gens à en sortir. La Bible le dit : "Sortez du milieu d'elle, afin que vous n'ayez pas la même part qu'elle, et je vous recevrai. Ne touchez pas à ses impuretés, vous voyez, et je vous recevrai. Et vous serez Mes fils et Mes filles et Je serai votre Dieu." Vous voyez.
E-211 C'est pourquoi j'ai parl√© contre l'√©glise, les - les loges. Je ne peux pas appeler cela une √©glise. Il n'y a qu'une seule Eglise; c'est l'Eglise qui est le Corps de Christ. Mais ces loges qu'on appelle √©glises, ma Bible me dit qu'elles sont des noms blasph√©matoires, elles toutes, toutes les organisations. Que blasph√®ment-elles? "Blasph√©mer" signifie "s'opposer √†", ou "parler contre". Alors que Dieu dit : "Venez na√ģtre", elles, elles disent : "Venez adh√©rer." Vous voyez? C'est alors que le bapt√™me du Saint-Esprit a √©t√© remplac√© √† tort par une hostie dans l'Eglise catholique, une poign√©e de main dans l'Eglise protestante, et une √©motion dans l'Eglise pentec√ītiste, [et cela] √† la place de la personne de Christ qui entre avec toute cette construction en forme de pyramide dont nous avons parl√© l'autre jour.
E-212 Ajoutez √† votre foi la vertu, et ainsi de suite, tout ce qui est dans 1 Pierre 1... 1 ou plut√īt dans 2 Pierre, je crois, chapitre 1, o√Ļ tout cela est ajout√© √† votre foi, toutes ces choses, la pi√©t√©, la puret√©, la saintet√©, et tout, et ensuite vous √™tes scell√© par le Saint-Esprit.
E-213 Mais c'est juste comme quelqu'un que l'on... les gens pr√©tendent avoir telle chose alors qu'ils ne l'ont pas, parce qu'ils ont √©t√© mal enseign√©s. Les m√©thodistes √©prouvent une dr√īle de sensation, c'√©tait le cas autrefois, et ils tremblent un petit peu ou - ou dansent dans l'esprit. Les pentec√ītistes parlent en langues ou - ou font quelque chose d'√©motif. Je crois √† ces choses, certainement, mais ces choses-l√† sans les autres ne servent √† rien.
E-214 Comme je l'ai dit l'autre jour, c'est comme un paon - ou plut√īt un merle qui essaie de se mettre des plumes de paon, ou une buse qui essaie d'utiliser les plumes d'une colombe. Elles n'ont jamais pouss√© l√†; elle les y a mises elle-m√™me. Elles sont plant√©es; ce sont des d√©nominations. Mais quand Dieu place quelque chose l√†, cela est naturel. Vous dites, vous-m√™me : "J'ai adh√©r√© √† l'√©glise hier soir. Je ne peux plus aller, je ne peux plus boire. Je ne peux pas faire ceci. J'ai adh√©r√© √† l'√©glise." Vous voyez, vous essayez de planter des plumes de paon sur votre carcasse de buse. C'est vrai. Vous voyez, vous voyez? Vous devez na√ģtre de nouveau. Vous devez recevoir Christ. Et quand vous recevez Christ, vous ne pouvez pas recevoir Christ sans recevoir Sa Parole, car Il est la Parole. Mais quand vous avez une apparence de pi√©t√©, et que vous reniez Cela, alors je me pose des questions. Vous voyez? Et vous pouvez n√©anmoins √™tre membre de toutes les organisations que vous voulez et avoir une apparence de pi√©t√©, sans toutefois avoir la chose.
E-215 Eh bien, vous y êtes, mes amis. Voilà tout. Que Dieu vous bénisse. Que Dieu vous aide. Je ne dis pas ceci pour me singulariser. Je m'explique moi-même. Aujourd'hui, c'est le jour de l'Armistice, je ne suis pas en train de signer un traité de paix avec vous les ministres, pas du tout; je pense que c'est vous qui devriez venir signer avec moi; pas avec moi, mais avec Dieu, la Parole. C'est vrai. C'est vrai. Dites ce que dit la Bible; dites-le tel qu'Elle le dit. En effet, la Bible dit : "Celui qui retranchera ou qui ajoutera au même..." Et vous voyez, l'organisation n'est pas scripturaire, et lorsque vous recevez le premier dogme, vous feriez tout aussi mieux de retourner tout au début, car vous avez traversé la ligne de démarcation là même. Lorsque vous revenez à la nouvelle naissance, vous progresserez alors dans les Ecritures.
E-216 Et si vous allez dans une dénomination, les gens disent : "Je sais; nous ne croyons pas dans ceci. Dans notre église, nos évêques enseignent que nous sommes l'une des plus vieilles églises. Nous n'enseignons pas..." Peu importe ce qu'ils n'enseignent pas. Si la Bible l'enseigne, le Saint-Esprit qui est en vous, se nourrira de la Parole. Peu importe combien un homme est intelligent et combien il peut essayer de justifier la chose, on peut justifier cela... Un incroyant peut prendre la Bible et vous amener à rejeter Dieu à force d'explications.
E-217 C'est pourquoi, personne n'a le droit de pr√™cher l'Evangile s'il n'a pas √©t√©, comme Mo√Įse, l√†-derri√®re, sur le sable sacr√©, s'y tenant seul avec Dieu, jusqu'√† ce qu'il soit n√© de nouveau et se tienne l√† face √† face avec Dieu, et soit convaincu. Il n'y a point d'incroyant, il n'y a point de psychologie, il n'y a point de justification, il n'y a point d'√©rudit dans ce monde qui peut vous arracher cela. Vous √©tiez l√† quand cela est arriv√©. Oui oui. Vous savez ce qui est arriv√©.
E-218 Vous diriez alors : "Moi aussi, j'ai eu ce genre d'exp√©rience, et j'ai re√ßu un esprit sur moi." Et s'il renie la Parole de quelque mani√®re que ce soit, vous avez le mauvais esprit. Vous direz : "Ce genre d'histoire ne me - me dit pas grand chose. Je le sais, mais notre √©glise... Oh, oh, voil√† un mauvais esprit. Voil√† votre signe d'identification. Ca√Įn, tu es marqu√©. Oui oui.
E-219 Eve a juste dout√© d'une petite parole; pas de tout ce que Dieu a dit, juste d'une petite parole, et cela a √©t√© la cause de chaque chagrin, chaque d√©chirement de cŇďur, de la mort, du p√©ch√©, des luttes, et de tout le reste, de chaque tombe, de chaque sir√®ne d'ambulance, de chaque h√īpital qui a √©t√© b√Ęti pour les malades. Un seul petit doute de Eve dans une seule Parole de Dieu a √©t√© √† la cause de tout ceci. Et elle fut chass√©e, alors que cela n'aurait jamais d√Ľ arriver. Comment allez-vous entrer, en doutant d'une seule Parole de cela? Vous direz : "Je sais qu'Elle dit cela; mais Elle..." C'est justement cela que √áa signifie.
E-220 Maintenant, suivez. Dieu doit juger le monde par quelque chose. Vous ne pouvez pas avoir de jugement √† moins que vous ayez une - d'abord une loi. Il doit y avoir quelque chose, que vous transgressez afin d'√™tre jug√©. Vous voyez? Et normalement, il ne peut donc y avoir de jugement sans une p√©nalit√©. Eh bien, vous voyez, vous ne pouvez avoir une loi dans la ville qui dit : "Vous √™tes passible d'une amande de cinq dollars au cas o√Ļ vous br√Ľlez un feu rouge", et une autre loi dit : "Non, il n'y a pas de sanction." Vous voyez, vous ne pouvez pas faire cela. Donc, deux lois ne peuvent pas √™tre en vigueur au m√™me moment. Il n'y a qu'une seule loi, un seul Dieu, un seul Livre, un seul Christ. C'est tout. Une seule foi, une seule esp√©rance. C'est tout. C'est la Bible : Christ.
E-221 Remarquez maintenant à ce propos, s'il doit y avoir quelque chose d'ajouté à Ceci, cela doit être ajouté par les hommes. Cela ne peut être rien d'autre que...
E-222 Et si Dieu va juger le monde par une église comme le disent les catholiques, alors par quelle Eglise catholique va-t-Il le juger? Il y en a plusieurs; il y en a une romaine, une grecque; et, oh, il y en a de toutes sortes. Par quelle Eglise catholique va-t-Il le juger? Ou, peut-être qu'Il va le juger par celle des luthériens? Eh bien, et puis, peut-être qu'Il va le juger par celle des presbytériens? Vous voyez? Que va-t-Il faire? Il ne va pas le juger par une église. Il va le juger par Sa Parole. Eh bien, alors, jamais Il ne...
E-223 Vous voyez, Il ne peut garder un groupe de gens, comme le montrait la vision de la sŇďur, de l'autre soir, le Saint-Esprit s'est d√©vers√© dedans, Il a d'un trait parcouru cette bo√ģte. Assur√©ment, rien ne retient cela. Il s'agit d'un individu. Il est donn√© pour purifier l'√©glise, mais celle-ci ne peut Le retenir. Aucune organisation ne peut Le retenir. C'est tout. C'est simplement impossible. Vous avez tout l√† - l√†-dedans; vous n'y arriverez pas. L'organisation n'y arrivera pas. Mais il s'agit de l'individu qui a le Saint-Esprit. Maintenant, remarquez.
E-224 Si donc Dieu va juger le monde par Sa Parole, Il a donc certainement veill√© dessus et Il l'a gard√©e comme il faut. Ou bien, si c'est tout embrouill√©, comment va-t-Il exercer le jugement? Vous voyez? Il doit y avoir quelque chose. Et Il n'a jamais dit : "Quiconque, par l'√©glise..." Il a dit : "Quiconque √ītera une seule Parole de Ceci, ou Y ajoutera une seule parole, sa part sera √©galement √īt√©e du Livre de Vie." Donc pour moi, c'est Dieu, Sa Parole, et le jugement. Eh bien, si je juge et que j'accepte la Parole, et que je vois que Christ est mort pour moi, alors je vais demander que Sa vie entre en moi et me guide. Et si Sa vie, c'est la Parole, et Il a √©crit la Parole, comment Sa Vie peut-Elle √™tre en moi, et que moi, affirmant avoir le Saint-Esprit, j'ajoute un dogme √† la place de la Parole? √áa ne marchera tout simplement pas. Comment puis-je ajouter une d√©nomination alors qu'Il est contre cela. Il a prouv√© cela, et Il a montr√© cela au cours de l'histoire que chaque fois que les gens forment une d√©nomination, ils meurent spirituellement. Oh, le nombre de leurs membres augmente, assur√©ment. C'est vrai. Le nombre de leurs membres augmente. Mais spirituellement parlant, ils ne vont nulle part. Montrez-moi cela, indiquez-moi dans l'histoire l√† o√Ļ une √©glise a d√©j√†... Apr√®s qu'elle se fut organis√©e, elle est morte sur-le-champ; le Saint-Esprit la quittait, il n'y avait plus de miracles et des prodiges, elle continuait d'un trait jusque dans le chaos.
E-225 C'est exactement ce qui est arriv√© √† nos √©glises pentec√ītistes. Elles ont fait exactement ce qu'a fait leur m√®re. Au d√©but, ils sont sortis, c'√©tait un peuple qui avait rejet√© les d√©nominations. Maintenant, certains d'entre vous fr√®res qui suivez la bande, certains d'entre vous hommes √Ęg√©s, vous savez il y a des ann√©es, il y a quarante ans, cinquante ans, si on vous avait parl√© d'une organisation, vous auriez dit que c'√©tait un blasph√®me. Mais aujourd'hui, vous √™tes membres d'une histoire que vous pensiez √™tre un blasph√®me. Vous, femmes qui vous coupez les cheveux et qui vous maquillez, votre m√®re √©tait contre cela. Cette bonne - bonne vieille sainte pentec√ītiste. Que vous est-il arriv√©? Paul a dit : "Vous courriez bien, qu'est-ce qui vous a arr√™t√©?" Vous voyez, vous voyez? Autrefois, vous n'aviez pas cette histoire, mais vous avez voulu ressembler aux autres.
E-226 C'est exactement ce que Samuel a dit... Isra√ęl avait un Roi, et c'√©tait Dieu. Mais ils ont dit : "Samuel tu te fais vieux. Donnes-nous un roi; nous voulons √™tre comme tout le monde. Nous d√©sirons √™tre comme les autres nations. Nous d√©sirons un roi qui nous m√®nera dans nos guerres; nous d√©sirons un roi qui peut mener pour nous des batailles." Et cela d√©plut √† Samuel.
E-227 Il a dit : "Vous ai-je d√©j√† pris quelque chose? Vous ai-je d√©j√† pris de l'argent? Vous ai-je d√©j√† demand√© un bŇďuf ou quoi que ce soit? Vous ai-je d√©j√† demand√© quoi que ce soit? Ils ont dit : "Non, tu ne nous as jamais demand√© quelque chose."
E-228 Par ailleurs, il a dit : "Vous ai-je déjà dit quelque chose au Nom de l'Eternel qui ne soit arrivé?" Est-ce vrai? Il a dit : "Alors n'admettez pas ce roi, car ça sera pour vous le chaos."
E-229 Maintenant, je d√©sire vous poser une question, Branham Tabernacle. Vous √™tes maintenant sur le point d'avoir un grand tabernacle. Il se peut que je sois absent pour un peu de temps. Il se peut que j'aille ailleurs. Il est difficile de dire o√Ļ le Seigneur m'appellera; peut-√™tre √† quitter la sc√®ne, peut-√™tre √† retourner dans le champ missionnaire; peut-√™tre qu'Il pourrait m'appeler √† aller dans le d√©sert. Je ne sais pas o√Ļ Il m'appellera avant la venue de J√©sus. Je d√©sire vous poser une question. Vous ai-je d√©j√† demand√© quoi que ce soit? Vous ai-je d√©j√† demand√© de l'argent? Vous ai-je d√©j√† dit quelque chose, sur des milliers de choses que je vous ai dites au Nom du Seigneur, qui ne soit arriv√©? Alors n'adh√©rez jamais √† une organisation. C'est contraire √† la Parole de Dieu. Sortez-en si vous y √™tes, et s√©parez-vous et recevez la Parole du Seigneur. Inclinons la t√™te.
E-230 Grand Dieu des proph√®tes, le Dieu d'Abraham, d'Isaac, d'Isra√ęl, ajoute la vertu, Seigneur, √† ce petit message d√©cousu qui √©tait sur mon cŇďur depuis longtemps pour qu'il soit adress√© √† mes fr√®res. Beaucoup de ceux qui sont l√†, Seigneur, ont une fausse id√©e de ma personne. Ils pensent que je d√©sire me singulariser. Ils pensent que je cherche √† √™tre un je-sais-tout. Ils ont dit aux gens que je les s√©duis, particuli√®rement sur des sujets tels que le bapt√™me d'eau au Nom du Seigneur J√©sus, la semence du serpent, la grande prostitu√©e, dans beaucoup de ces bandes qui ont √©t√© diffus√©es avec rien d'autre que la pure v√©rit√©. Et je leur ai demand√© : "Que certains d'entre vous viennent me montrer o√Ļ j'ai p√©ch√©, ou - [or] je suis coupable d'incr√©dulit√©, ou d'avoir mal interpr√©t√© la Parole." Et personne ne s'est pr√©sent√©. Je Te prie, P√®re, de faire savoir √† ces hommes qu'ils sont en train de manquer l'heure. Ils vont attendre, ce sera trop tard, s'ils ne font pas attention. Puisse chacun d'eux...
E-231 Seigneur, je suis s√Ľr de ceci. Mon cŇďur s'arr√™terait si cette Ecriture n'√©tait pas r√©elle pour moi, quand Tu as dit : "Tous ceux que le P√®re m'a donn√©s viendront. Mes brebis entendent ma voix." Alors, Seigneur, je crois que le Royaume est exactement tel que Tu l'as dit; je sais que c'est le cas. C'est comme un homme qui a pris un filet, qui est all√© au lac, et qui y a jet√© le filet et qui l'a retir√© avec toutes sortes des cr√©atures. Il y avait, sans doute, des poissons n√©crophages, il y avait des tortues, des araign√©es d'eau, des serpents, tout ce que le filet de l'Evangile avait attrap√©. Mais finalement peu apr√®s, l'√©crevisse est retourn√©e de nouveau dans l'eau; la tortue s'est retir√©e; le serpent a siffl√© et est retourn√© dans la boue, comme un chien √† sa vomissure ou un cochon √† son bourbier. Mais il y avait l√† des vrais poissons, Seigneur. Et je suis consol√© de savoir qu'avant m√™me que le filet ne passe sur eux, ils √©taient donc des poissons. Ils √©taient n√©s des poissons pr√©destin√©s.
E-232 Il en est ainsi du filet de l'Evangile qui attrape lors des réveils. Tu connais les Tiens. La seule chose dont je suis responsable, Père, autant que je sache, c'est de rester fidèle à cette Parole. C'est Toi qui décides quoi est quoi. Et je sais que pas plus qu'une tortue ne pourrait devenir une truite, de même un homme ou une personne qui a des oreilles sourdes à l'Evangile, ne peut jamais comprendre la Vérité. Car le Père a vu cela d'avance, et Tu as promis que tous ceux qu'Il T'a donnés viendraient.
E-233 P√®re c√©leste, je Te prie que tout celui qui √©coute ce petit message, que la Lumi√®re dans laquelle il a √©t√© pr√™ch√©, et ce que je ressens dans mon cŇďur envers mes semblables, des gens pour qui Tu es mort... Et les hommes, certains d'entr'eux l√†-bas, Seigneur, comme dans le groupe de Kor√©, des vrais hommes, induits en erreur, ayant un saint brasier √† la main, ont cependant p√©ri. Eh bien, il n'a m√™me pas √©t√© permis que ces brasiers en feu aillent avec eux; Eleazar, le fils d'Aron, a d√Ľ les rassembler. Et de ces r√©cipients, on a fait une banni√®re pour l'autel, un bouclier √† montrer, pour servir de m√©morial √† cette histoire affreuse, comme quoi Kor√© essaya de former un groupe organis√© contre le messager de Dieu. Loin de nous cela, Seigneur. Que le Saint-Esprit nous prot√®ge toujours.
E-234 Nous Te remercions, Seigneur, de ce que notre petite √©glise, ce petit temple sacr√©... Il y a bien des ann√©es, il y a une trentaine d'ann√©es, je me suis agenouill√© ici dans ce mar√©cage plein de mauvaises herbes et d'humidit√©, et nous T'avions consacr√© ce terrain, ce petit √©difice. Et l√† au coin de ce tabernacle, se trouve cette vision. Elle s'est parfaitement accomplie. Elle se trouve toujours l√†. On ne va pas la d√©truire, Seigneur, on va simplement... il vieillit, et ils vont juste le conserver en le recouvrant d'un autre. √Ē Dieu, accorde que cet Evangile dor√© qui est √©crit dans ces pages-ci, ne quitte jamais cette petite √©glise jusqu'√† la venue de Christ. Que chaque membre, chaque membre du Corps de Christ... Ils viennent ici de tous les coins du pays et du monde entier, que chacun d'eux re√ßoive la Lumi√®re, l'Evangile, et y marche alors et re√ßoive Christ.
E-235 Et que cela soit si r√©el que Ses paroles s'accompliront : "Les Ňďuvres que Je fais, ils les feront aussi. Celui qui entend Mes Paroles et qui croit en Celui qui M'a envoy√©, a la Vie Eternelle." Et quand la Vie Eternelle entre, ils naissent d'en haut, et les Ňďuvres de Dieu se manifesteront elles-m√™mes, car c'est la m√™me vie qui √©tait en Lui. Cela ne peut rien faire d'autre.
E-236 Ainsi, P√®re, que cette √©glise ne fasse jamais reposer sa destin√©e √©ternelle sur une sensation, sur une organisation, sur rien d'autre si ce n'est Christ Lui-m√™me vivant en eux, confirmant Sa Parole √† travers eux ainsi que Sa promesse. Puissent-ils, du plus petit enfant ici ce soir jusqu'√† la personne la plus √Ęg√©e, recevoir cette exp√©rience. Et qu'il en soit ainsi pour chaque homme ou chaque femme, gar√ßon ou fille, qui √©coute cette bande, Seigneur, et fais-leur comprendre que je cherche simplement √† mettre en garde, et √† appeler √† sortir, car l'heure est plus avanc√©e que nous ne le pensons.
E-237 Et nous voyons Babylone, la m√®re prostitu√©e, et toutes ses filles prostitu√©es se rassembler. √Ē Dieu, nous savons que les Ecritures disent que l'ivraie arrach√©e du champ de bl√© sera d'abord li√©e en gerbe. Et ils ont li√© des gerbes, s'appelant des noms blasph√©matoires qui en fait n'ont rien avoir avec elles. Cela non plus n'a rien avoir avec l'√©glise; ce sont des loges, pas des √©glises. Il n'y en a qu'une seule parmi elles P√®re, et c'est Celle pour laquelle Tu es mort.
E-238 Et je Te prie, P√®re, alors que nous les voyons toutes √™tre li√©es maintenant pour un feu atomique imminent, je Te prie, Seigneur, de permettre que le bl√© soit plein et abondant. Accorde-le, Seigneur. Puissions-nous devenir la lumi√®re, √©clairer et √™tre comme J√©sus : "Si je ne fais pas les Ňďuvres que Dieu m'a demand√© de faire, alors je n'ai point de vie en Moi. Mais si Dieu parle et manifeste Sa Vie, alors cela parle de soi." Accorde-le, Seigneur. Je Te confie ce message, afin que Tu veilles dessus, et que Tu en am√®nes √† l'Evangile, des dizaine de milliers, Seigneur, ou tous Tes enfants pr√©destin√©s. Au... J√©sus-Christ, qui est la Parole, je prie en Son Nom. Amen. Je L'aime, je L'aime, Parce qu'Il m'aima le premier Et acquit mon salut Sur le bois du Calvaire.
E-239 Je vais poser une question. Combien ce soir dans cet auditoire visible-ci, de cette belle et grande √©glise que forment ces gens, ou plut√īt une maison que forment ces gens... en ce lieu d'adoration... croient de tout leur cŇďur que leur vie est √† la hauteur des exigences qu'ils - de Dieu et de la Bible, et croient quand ils consid√®rent leur propre vie, et voient la fa√ßon dont l'Esprit agit en eux, qui croient chaque Parole telle qu'Elle est √©crite et L'observent? Croyez-vous Cela? Que Dieu vous b√©nisse. Qu'Il garde √† jamais Son Esprit sur vous.
E-240 Et √† mon ami qui suit la bande, j'aurais souhait√© que vous jetiez un coup d'Ňďil ici dans cet auditoire ce soir. Je pense qu'au moins quatre-vingt-dix pour-cent de gens ont lev√© la main, pour montrer qu'ils ont cru et qu'ils ont observ√© la Bible, pas ce que dit l'√©glise, ce que dit la Bible, pas ce que dit la loge, ce que dit la Bible; et qu'ils voient la vie de Christ se refl√©ter dans la Bible.
E-241 Vous savez, autrefois avant qu'on ait eu des fonderies, le - l'orf√®vre battait l'or avec un marteau. Je pense que vous en avez entendu parler. Avant qu'on en arrive √† la fonderie, on battait cela. Et l'or, c'est le min√©ral le plus lourd; il est plus lourd que le plomb. J'ai donc fait un peu de prospection, vous pouvez prendre du sable lors du lavage, au d√©sert, frotter les mains sur le sable, et ensuite (whoosh), soufflez comme cela, et la poussi√®re et tout s'envolera, les pierres, mais l'or est si lourd qu'il restera l√†. Et alors quand vous prenez cet or, il est tellement recouvert de poussi√®re que cela a form√© une couche. Et cela s'est accumul√© pendant les √Ęges volcaniques, il y a des d√©p√īts et tout, de la pyrite de fer et d'autres mati√®res qui s'y sont m√©lang√©es. Le batteur prenait ce morceau d'or et le battait et le retournait, puis le battait et le retournait, jusqu'√† en √©liminer toutes les scories par le battage. Et savez-vous comment il √©tait s√Ľr qu'il en avait √īt√© toutes les scories? Il pouvait y voir sa propre image s'y refl√©ter.
E-242 Et c'est ce que Dieu fait avec l'√©glise. Il bat chaque credo, chaque d√©nomination, chaque dogme humain, jusqu'√† ce qu'Il voie Sa propre Vie se refl√©ter en vous. "Si je ne fais pas les Ňďuvres de Mon P√®re, ne Me croyez pas." Vous voyez? Si ce qui est pr√©destin√© pour l'√©glise, la Vie qui √©tait en Christ ne se refl√®te pas en vous, ne vous tenez pas tranquille si vous n'avez pas la patience, la vertu, toutes ces choses, et la temp√©rance, et - et tout, la pi√©t√©, l'amour fraternel, et toutes ces choses qui vous sont exig√©es. Peu importe ce que vous avez fait, peu importe combien vous avez cri√©, peu importe le nombre d'√©glises auxquelles vous avez adh√©r√©, peu importe le nombre de plumes dont vous vous √™tes par√©s, ne faites pas cela. Attendez jusqu'√† ce que vous puissiez r√©ellement pardonner de tout votre cŇďur, jusqu'√† ce que vous ayez l'amour fraternel dans votre cŇďur. Peu importe si on vous arrachait une poign√©e de barbes d'un c√īt√©, vous pourriez tendre l'autre joue avec douceur, vous voyez, jusqu'√† ce que ces vertus... peu importe ce qu'on vous dit...
E-243 Quand on Lui a mis un chiffon autour du visage, et qu'on L'a frapp√© √† la t√™te, et qu'on a dit: "Eh bien, on me dit que tu es un proph√®te." Eh bien, ils ont √īt√© le chiffon qui √©tait sur Lui, et l'un d'eux tenant un b√Ęton a dit : "Qui d'entre nous T'a frapp√©? Proph√©tise et dis-le-nous, nous croirons alors que Tu es un proph√®te autrement..." Il n'a jamais ouvert la bouche.
E-244 Quand vous apprenez qu'un prophète est suscité, et qu'il a réponse à tous les trucs qu'on peut lui présenter, souvenez-vous, il n'est pas un prophète. Oui. Aujourd'hui, on doit tout savoir, quand vous allez avoir un mal de dent, et quand vous aurez un mal de ventre et tout le reste, et on vous dira tout à ce sujet. Ce n'est pas ça la nature de notre Dieu. Observez le prophète; observez Jésus.
E-245 Regardez Paul, alors qu'il a pu frapper un homme d'aveuglement, il a laissé le forgeron le chasser du pays : "Je pense qu'il avait perdu son pouvoir de frapper d'aveuglement."
E-246 Jésus, qui a pu ressusciter les morts, il est pourtant dit qu'un soldat ivre lui a craché au visage, il a raclé sa gorge et il a craché, et il Lui a arraché la barbe de Son visage, et il L'a frappé à la tête, Lui portait un chiffon, il disait : "Prophétise et dis-nous qui T'a frappé."... et Il n'ouvrit point la bouche.
E-247 Ne faites pas attention √† tous ces faiseurs de trucs. Mais souvenez-vous, il ne fait que prouver... un faux dollar ne fait que prouver qu'il existe un v√©ritable dollar quelque part. Quand vous voyez cette histoire d'organisation cro√ģtre et prosp√©rer, comme il est dit : "Il fera prosp√©rer la fraude", souvenez-vous simplement, il y a une petite √©glise de Dieu quelque part, qui est r√©ellement remplie du Saint-Esprit, une Eglise authentique, qui monte l'√©chelle. Ne regardez pas √† la grande organisation.
E-248 Quelle est l'√©glise dont il est parl√© dans la Bible qui soit plus grande que celle de l'√Ęge de l'Eglise d'Eph√®se? Et apr√®s que Paul eut travers√© les hautes provinces d'Eph√®se, et qu'il fut arriv√© √† cette √©glise, il y avait l√† douze hommes. C'est vrai. Et c'√©tait tous des braves gens. Ils criaient, ils passaient un bon moment, mais ils n'avaient pas encore re√ßu le Saint-Esprit. Paul a dit : "N'avez-vous pas re√ßu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?" Ils ont dit : "Eh bien, nous ne savons m√™me pas qu'il y a un Saint-Esprit."
E-249 Il a dit : "De quel baptême avez-vous donc été baptisés?" Si ça ne changeait rien, qu'a-t-il dit à cette église-là?
E-250 Ils ont dit : "Nous avons déjà été baptisés par l'un de plus grands hommes qu'il y ait jamais eu sur la terre, Jean Baptiste, qui a baptisé notre Seigneur. Ce baptême n'est-il pas assez valable?"
E-251 Il a dit : "Non non. Vous devez vous faire rebaptiser, car le Royaume est scellé à tout le reste." Et quand ils ont entendu ceci... Il a dit : "Jean a seulement baptisé du baptême de repentance, pas pour le pardon des péchés, disant que vous devriez croire en Celui qui allait venir, c'est-à-dire en Jésus." Et quand ils ont entendu cela, ils se sont fait rebaptiser au Nom de Jésus-Christ. C'est tout à fait juste. Ils ont suivi les Ecritures.
E-252 Vous savez, ce matin, lors de la d√©dicace, Mo√Įse a suivi le mod√®le qu'il avait vu au ciel et il a dress√© une tente pour repr√©senter cela, quand Salomon a construit le temple, il (qu'a-t-il fait?) a suivi le mod√®le de Mo√Įse, avec la tente, gardant les Ecritures en ligne.
E-253 Et quand Dieu est venu √† Son temple dans les derniers jours, ce temple, le Saint-Esprit, "Tu m'as form√© un corps", le Saint-Esprit est descendu le jour de la Pentec√īte, le message, c'√©tait "Repentez-vous, chacun de vous, et soyez baptis√© au Nom de J√©sus-Christ pour le pardon des p√©ch√©s, et vous recevrez le don du Saint-Esprit, car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera." Si vous voulez appeler votre ministre un docteur, docteur Simon Pierre a prescrit une ordonnance, une ordonnance √©ternelle. C'est ce qui soigne la maladie...?...
E-254 Que l'un de ces pharmaciens charlatans, essaie selon sa dénomination de remplir cela d'une autre façon, c'est la raison pour laquelle ils ont... Vous savez, si vous n'ajoutez pas le - vous ajoutez trop à ce qui est prescrit, vous pourriez - trop de poison, vous pourriez tuer votre malade. Si vous n'en mettez pas assez, vous - pas pour l'antidote, si vous ne le faites pas, cela ne fera aucun bien à votre malade. Votre médecin sait exactement quoi prescrire.
E-255 Et Christ, le Saint-Esprit, c'est Lui qui fait l'ordonnance, et Il a écrit cela. N'ajoutez rien à Cela, n'En retranchez rien, prenez simplement le Médicament tel qu'il est. C'est le remède contre tous les maux. Que Dieu vous bénisse. L'aimez-vous? Amen. Je L'aime, je... [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Car Il m'aima le premier Et acquit mon salut Sur le bois du Calvaire. Maintenant, pendant que nous fredonnons cela, retournez-vous maintenant et serrez la main à votre voisin qui est là. Oh, il est aussi un pèlerin, qui est de passage. Je L'aime, je L'aime (...?...) Car Il m'aima le premier Et acquit... salut (...?... merci, frère.) Je L'aime, je L'aime Car Il m'aima le premier Et acquit mon salut Sur le bois du Calvaire. Je L'aime (chantons cela maintenant), Je L'aime Car Il m'aima le premier Et acquit mon salut Sur le bois du Calvaire.
E-256 Maintenant, inclinons la tête, fermons les yeux, levons les mains et élevons nos voix vers Dieu pendant que je vous confie au pasteur. Nous sommes heureux de vous avoir ici. Nous ne sommes pas une dénomination. Nous n'avons d'autre loi que l'amour, d'autre credo que Christ, d'autre livre que la Bible : pas d'adhésion; juste la communion au travers du Sang de Jésus-Christ qui nous purifie de toute incrédulité. Très bien, tous ensemble maintenant. Je L'aime, je... (Que Dieu vous bénisse. Revenez nous visiter.) Car Il... aima le premier... (Très bien, pasteur...?..., Que Dieu vous bénisse.) Et acquit mon...

En haut