ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication L'INFLUENCE / 63-0112 / Phoenix, Arizona, USA // SHP 2 hours PDF

L'INFLUENCE

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Bonjour... Il est vraiment bon d'avoir √©t√© l√† ce matin pour entendre ce merveilleux rapport sur la mani√®re dont l'Ňďuvre du Seigneur conna√ģt de l'expansion. Voil√† pourquoi nous sommes ici. √áa nous fait toujours de la joie d'entendre que l'Ňďuvre du Seigneur prosp√®re. Lorsque je me suis lev√© ce matin, je - je me suis dit que je vous avais caus√© du tort. Je - j'avais ramen√© l'atmosph√®re de l'Indiana en vous visitant. Je... vous savez, c'√©tait pour - pour moi la premi√®re fois de voir la glace √† Phoenix en dehors de la glaci√®re. Mais - mais ce matin, √ßa se trouvait dans la rue, la glace. Quand ma femme s'est lev√©e, elle a demand√©: "Est-ce √ßa Phoenix?" J'ai dit: "Je pense que oui." J'ai dit: "Je ne pensais pas qu'avant-hier nous √©tions venus √† une mauvaise p√©riode." Mais c'√©tait certainement surprenant de voir de la glace √† Phoenix. "Eh bien, ai-je dit, si seulement vous pouvez vous faire violence pour aller au d√©jeuner, toute la glace se fondra l√†-bas, parce que la Pr√©sence du Seigneur dissipe toujours tout le froid."
E-2 Je suis tr√®s content d'√™tre ici ce matin avec fr√®re et sŇďur Williams, fr√®re Rose et tout le staff. Et je suis tr√®s heureux d'√™tre de nouveau de retour au Ramada. Il y a quelque chose de particulier au sujet de cet endroit. Quand je le vois le long de la route au cours de mon voyage, je pense aux r√©unions que j'ai tenues avant ici, au Ramada. Et maintenant, nous sommes ici pour commencer une s√©rie de r√©unions avec nos fr√®res des environs √† travers la vall√©e, avant la -la convention des Hommes d'Affaires. Et je... Combien de pr√©dicateurs sont ici ce matin? Faites voir la main. Partout. Oh! c'est... Eh bien, nous nous occupons bien des affaires. Nous leur faisons toujours savoir que nous nous occupons aussi des affaires, les affaires les plus importantes au monde, le salut des √Ęmes. Et nous les pr√©dicateurs, nous sommes certainement heureux ce matin de nous joindre √† cette √©quipe de - de la√Įques chr√©tiens pour... comme aides et associ√©s dans cette Ňďuvre, pour contribuer au salut des √Ęmes pour le Royaume de Dieu. Nous sommes tr√®s reconnaissant pour cet effort.
E-3 L'autre jour, je suivais une √©mission √† la radio pendant que j'√©tais au volant; un avocat a fait une - une observation importante que j'ai trouv√© remarquable. Il se demandait comment dans ce jour-ci, o√Ļ nous sommes conscients que nous sommes au temps de la fin... il disait qu'en voyant les la√Įques et les pr√©dicateurs rester simplement l√† sans - sans s'indiquer en voyant le monde totalement plong√© dans le p√©ch√©, tel qu'il est, et les pr√©dicateurs et les la√Įques devraient s'empresser √† tout moment pour la Venue du Seigneur qui est tr√®s tr√®s proche. Et on dirait que nous n'en sommes pas enthousiastes comme nous devrions l'√™tre. L'autre jour, je parlais de la sinc√©rit√©. Eh bien, en tant que gens du Plein Evangile, nous croyons que nous avons la v√©rit√©, la v√©rit√© de l'Evangile. Nous r√©alisons que l√†-dessus il y a tellement de choses que nous pouvons am√©liorer. Et nous attendons impatiemment le temps o√Ļ tous les points laiss√©s en suspens au cours de ces grands r√©veils qui ont travers√© le monde pendant les quelques derniers si√®cles, eh bien, depuis l'apostasie de l'√©glise, et au cours des √Ęges des t√©n√®bres... Et puis, lorsque ces grands guerriers s'√©taient pr√©sent√©s pour d√©fendre la v√©rit√©... Et ils vivaient assez longtemps pour ne l'√©tablir qu'en moiti√©, et ce n'est qu'apr√®s que ces petits points laiss√©s en suspens seraient termin√©s.
E-4 Apocalypse 10 nous dit qu'il y aura un messager dans les derniers jours, qui rassemblera ces petits points et les mettra ensemble. Ensuite, le mystère de Dieu serait terminé lorsque cet ange sonnerait de la trompette; en fait, cet ange était un messager terrestre. Et puis, un autre Ange est descendu du ciel, les mains levées, l'arc-en-ciel au-dessus de Sa tête, et Il a juré qu'il n'y aurait plus de temps, un Ange qui a juré. Et en voyant ces choses se matérialiser, oh! combien nous devrions être sincères! Toutes les promesses de Dieu sont vraies, mais elles sont sous conditions. Peu importe combien nous sommes fondamentalement dans le vrai, nous devons les aborder de la façon correcte. Eh bien, les hommes peuvent être fondamentalement dans le vrai et néanmoins manquer de recevoir les bénédictions de Dieu, parce qu'Ils s'y prennent mal. Il faut remplir les conditions.
E-5 Par exemple, lorsque Achab et Josaphat √©taient ensemble... Ramoth en Galaad en soi appartenait r√©ellement √† Isra√ęl, parce que le pays dont Josu√© a fait le partage, dont Dieu a fait le partage par Josu√© avait √©t√© donn√© √† Isra√ęl. Et les Syriens s'√©taient empar√©s de - de ce pays et remplissaient les ventres des ennemis de la nourriture qui aurait d√Ľ √™tre donn√©e √† Isra√ęl. Fondamentalement, Achab avait raison. Et c'est la raison pour laquelle quatre cents proph√®tes h√©breux, d'un commun accord, proph√©tisaient: "Monte √† Ramoth en Galaad." Fondamentalement, ils avaient raison. Mais Achab, lui, n'avait pas raison. Et lorsque ce seul bout d'homme du nom de Mich√©e, le fils de Jimla, s'est tenu l√† et a eu une vision... Eh bien, une seule vision d'un homme contre quatre cents proph√®tes bien form√©s, mais la vision de cet homme concordait avec la Parole. C'est la raison pour laquelle il savait que c'√©tait juste. Et voyez-vous, c'est sous condition. Nous devons √™tre certains.
E-6 Lorsqu'Hanania a proph√©tis√© et a enlev√© le joug de dessus le coup de J√©r√©mie, joug sous lequel Isra√ęl devait se trouver, ou plut√īt les ustensiles de l'Eternel, l√†... et sous le r√®gne de Nebucadnetsar... Et tous les royaumes des alentours avaient √©t√© donn√©s √† ce pa√Įen, Nebucadnetsar, l√† √† Babylone. Voici qu'Isra√ęl offrait ses sacrifices, ils √©taient religieux et fondamentalistes au possible. Mais cependant il n'y avait plus de sinc√©rit√©. Et ils furent d√©port√©s l√†-bas comme - comme esclaves pour servir Nebucadnetsar pendant toutes ces ann√©es. Et J√©r√©mie avait un joug autour de son coup. Et Dieu lui avait dit que peu importe ce qu'un proph√®te proph√©tisait, ce qu'un songeur r√™vait, ou quoi que ce f√Ľt d'autre de contraire √† ce qu'Il avait dit, c'√©tait faux. Et Hanania s'est tenu l√†. Hanania, tout aussi sinc√®re que n'importe quel homme, a proph√©tis√©, disant: "AINSI PARLE L'ETERNEL..." Eh bien, naturellement les gens pouvaient applaudir cela. C'est vrai. "AINSI PARLE L'ETERNEL, ils vont... eh bien, il va... Ils vont retourner dans deux ans, apr√®s deux bonnes ann√©es." Il s'avan√ßa vers ce proph√®te confirm√©, enleva le joug de dessus son coup et le brisa. Et Il dit: "AINSI PARLE L'ETERNEL." Vous souvenez-vous de ce que J√©r√©mie a dit? "Hanania, amen. Qu'il en soit ainsi, Hanania. Que l'Eternel accomplisse tes paroles. Mais n'oublions pas qu'il y a eu des proph√®tes avant nous. Ils ont proph√©tis√© contre de grands royaumes, ils ont proph√©tis√© la guerre, et des choses semblables. Mais un proph√®te n'est reconnu que lorsque sa proph√©tie s'accomplit." Et Hanania brisa le joug; et ensuite, vous savez ce que Dieu lui a dit. Je pense que nous les pentec√ītistes.... Fondamentalement, le plein Evangile, c'est la v√©rit√©. Mais il y a quelque chose de plus qui va avec. C'est cette profonde sinc√©rit√© dans ce que Dieu nous a donn√©. Nous devons nous En approcher avec respect, amour et une attitude humble. Je pense que c'est ce qu'il nous faut.
E-7 Et maintenant, au cours de ces prochaines r√©unions, je - je ne sais pas exactement o√Ļ je vais, Fr√®re Williams. Je dois aller de lieu en lieu parmi mes fr√®res. Priez tous que Dieu nous vienne en aide, que les malades soient gu√©ris, et qu'il y ait... Avant tout, laissez-moi dire d'abord, que les √Ęmes soient sauv√©es, et - et que les croyants soient remplis du Saint-Esprit, que les malades soient gu√©ris, que Dieu re√ßoive la gloire et que Son Eglise s'accroisse pour le Royaume de Dieu. Et je suis ici pour vous aider autant que possible. A propos, j'ai... Je pense que c'est surtout les gens du Plein Evangile, les - les Assembl√©es de Dieu, les Foursquare, l'Eglise de Dieu, les fr√®res Unitaires et... oh! et tous - tous ceux qui se sont rassembl√©s. Et c'est ce que je veux qu'il en soit, arriver √† un point o√Ļ nous pouvons aller dans chaque √©glise, et o√Ļ tous nous pouvons nous rassembler.
E-8 La Pentec√īte n'est absolument pas une organisation, c'est une exp√©rience que... nous voyons que toutes nos petites pens√©es que nous avions autrefois dans les ann√©es pass√©es, selon lesquelles un seul groupe appel√© les pentec√ītistes √©tait l'unique qui avait cette b√©n√©diction; nous voyons que Dieu a simplement mis en pi√®ces toutes nos petites id√©es. Il a fait entrer les catholiques, les presbyt√©riens, les m√©thodistes et les baptistes. Il a donn√© le Saint-Esprit √† ceux qui Le servent, qui faisaient Sa volont√©. Et Il ne change pas. Il ne peut changer. Son attitude doit toujours √™tre la m√™me. Ses d√©cisions sont parfaites d√®s le d√©part. Il n'a rien √† alt√©rer. Ses Paroles... Il est souverain. Il n'a rien √† changer, et Il ne change jamais. Ainsi, nous sommes heureux ce matin de savoir que Christ est vivant. Et comme le dit le cantique: "Comment savez-vous qu'Il vit? Il vit dans nos cŇďurs." Et √ßa, nous le savons. Nous en sommes certains. Ainsi, alors que nous nous approchons de ce r√©veil, nous irons d'une √©glise √† une autre; et ensuite, nous reviendrons ici au Ramada pour la convention. Allons-y avec r√©v√©rence, une profonde sinc√©rit√©, √©tant humble, en pri√®re et en croyant en Dieu.
E-9 Eh bien, je sais que chaque fois nous prenons un peu plus de temps. Mais je n'aimerais pas le faire pendant ces r√©unions. J'aimerais y entrer sans tarder pour faire sortir les gens, afin de rentrer chez moi, faire ce que je peux pour le Royaume, puis me retirer quelque part pour prier le reste de la nuit au cas o√Ļ j'aurais besoin de parler quelque temps avec le Seigneur, et ne pas vous retenir pendant que je le fais. Et maintenant, ce matin on dirait que ce d√©jeuner est en quelque sorte une ouverture de cette... Ceci est l'Alpha, et la cl√īture de la convention sera l'Om√©ga du ... du r√©veil. Et maintenant, inclinons sinc√®rement la t√™te un moment pendant que nous nous approchons de Son tr√īne de gr√Ęce. Et sans doute qu'il y a beaucoup de requ√™tes ici ce matin. Mais pendant que nous prions, si vous voulez qu'on se souvienne de vous, veuillez lever simplement la main tout en gardant derri√®re cette main, le secret de ce que vous voulez que Dieu fasse pour vous. Merci.
E-10 √Ē Dieu tr√®s saint et adorable, le Dieu Tout-Puissant, nous nous approchons de Ton tr√īne maintenant pendant que nous nous √©levons de cet endroit appel√© l'Auberge Ramada. Par la foi, nous d√©passons la lune, les √©toiles, la voie lact√©e, et nous entrons dans la Pr√©sence de Dieu pendant que nous nous tenons √† c√īt√© de Son glorieux tr√īne blanc. En regardant de l'autre c√īt√© vers ces lumi√®res dor√©es, l√† o√Ļ Dieu seul peut habiter, nous voyons, entre nous et cet autel, un sacrifice sanglant √©tendu l√†, comme notre fr√®re et notre sŇďur l'ont bien exprim√© il y a quelque temps, disant: "Un homme appel√© J√©sus." C'est Lui qui a promis lorsqu'Il √©tait ici sur terre: "Si vous demandez quelque chose au P√®re en Mon Nom, Je vous l'accorderai." Nous Le voyons aujourd'hui se tenant l√† pour accomplir chaque bonne parole et chaque promesse qu'Il a faite. Et nous Te prions, √ī P√®re c√©leste, de nous permettre d'entrer dans Ta Pr√©sence avec sinc√©rit√©, et avec foi, en croyant maintenant que Tu exauceras cette requ√™te que nous T'adressons. Avant toutes choses, nous Te demandons de nous pardonner nos transgressions, et toutes les choses que nous avons faites, lesquelles seraient innombrables, Seigneur. Et nous Te prions de nous pardonner, et que ce pr√©cieux sang du Sacrifice qui est sur l'autel ce matin nous purifie de toute iniquit√©, de tout √©go√Įsme et de tout ce qui est contraire, Seigneur, √† Tes grands commandements et √† Tes d√©sirs pour nous.
E-11 Puissions-nous ce matin, Seigneur, d'une autre mani√®re ou √† un autre moment, nous consacrer √† Toi et croire humblement que Tu vas d√©clencher un r√©veil √† travers cette vall√©e. Nous sommes tellement faibles, Seigneur. Essayer de fournir un si grand effort nous serait totalement impossible. Mais Toi, √ī Dieu, Tu peux prendre les choses faibles de la terre, et par elles Tu peux accomplir des Ňďuvres puissantes. Nous nous humilions comme des croyants en Te demandant de prendre ces vases faibles et d'accomplir Tes Ňďuvres au travers d'eux, afin que nous voyions de grands r√©sultats lorsque cette s√©rie de r√©unions sera termin√©e, de telle sorte que l'Ňďuvre de Dieu commence √† se manifester de nouveau dans cette vall√©e. B√©nis tous nos fr√®res, les √©glises, chaque d√©nomination, tous leurs membres. Et ces hommes d'affaires, ces la√Įques qui T'ont consacr√© leur vie. Nous Te prions, Dieu notre P√®re, de les b√©nir dans leur prochaine convention. Et qu'en toutes choses, Seigneur, Tu manifestes Ta gloire au travers de nous pour que les autres voient les bonnes choses de Dieu et qu'ils d√©sirent ardemment Te servir. Nous T'abandonnons ces choses avec amour, respect, et foi au Nom de J√©sus-Christ. Amen.
E-12 Eh bien, ce matin, Dieu voulant, j'aimerais ouvrir les Ecritures, si vous le voulez, dans le Livre d'Esa√Įe. Celle-ci est une r√©union des hommes d'affaires, cependant leur affaire principale, c'est amener les √Ęmes √† se mettre en ordre avec Dieu. C'est √† cela qu'ils sont consacr√©s. Et nous voulons parler sur l'Evangile, la sinc√©rit√© et l'approche de l'√©vangile. Commen√ßons donc √† lire √† partir d'Esa√Įe 6, le chapitre 1, ou plut√īt le verset 1 d'Esa√Įe 6, lisons jusqu'au verset 8 inclus. "L'ann√©e de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un tr√īne tr√®s √©lev√©, Et les pans de sa robe remplissaient le temple. Les s√©raphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face; deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l'un √† l'autre, et disaient: Saint, saint, saint est l'Eternel des arm√©es! toute la terre est pleine de sa gloire! Les portes furent √©branl√©es dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fum√©e. Alors je dis: Malheur √† moi! Je suis perdu, car je suis un homme dont les l√®vres sont impures, j'habite au milieu d'un peuple dont les l√®vres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l'Eternel des arm√©es. Mais l'un des s√©raphins vola vers moi, tenant √† la main une pierre ardente, qu'il avait prise sur l'autel avec des pincettes. Il en toucha ma bouche, et dit: ceci a touch√© tes l√®vres, ton iniquit√© est enlev√©e, et ton p√©ch√© est expi√©. J'entendis la voix du Seigneur, disant: qui enverrai-je, et qui marchera pour nous? Je r√©pondis: Me voici, envoie-moi. Je voudrais tirer de ce petit texte un contexte en m'inspirant de quelques notes que j'ai prises ici. Et s'il me faut donner un titre, j'aimerais l'intituler: L'Influence.
E-13 Vous savez, il y a tant de personnes parmi nous, et la plupart d'entre nous tous, nous influen√ßons quelqu'un par ce que nous faisons, par la mani√®re dont nous vivons et par ce que nous disons. Nous influen√ßons quelqu'un. Quelqu'un observe votre vie. Et puis, quand nous confessons que nous sommes des chr√©tiens, quel genre de vie devrions-nous mener si quelqu'un nous observe? Et la vie que vous menez exerce une influence sur quelqu'un qui pourrait... qui pourrait √™tre le... sa destin√©e √©ternelle reposera sur la mani√®re dont vous vivez et les choses que vous faites, car il vous observe. Et dans notre texte de ce matin, l'Influence, nous voyons que ce roi Ozias exer√ßait une grande influence sur le - le jeune proph√®te. Esa√Įe, de son c√īt√©, √©tait un proph√®te confirm√© et distingu√© de son temps, et il avait une... je pense que selon la mani√®re dont Esa√Įe l'a exprim√©, il √©tait... il exer√ßait une grande influence sur Esa√Įe.
E-14 Eh bien, nous voyons qu'Ozias √©tait appel√© pour √™tre roi √† l'√Ęge d'environ seize ans, apr√®s la mort de son p√®re. Et son p√®re fut un - un croyant affermi, et il avait... Sa m√®re aussi fut une tr√®s brave femme. Et ce jeune roi avait √©t√© couronn√© √† bas √Ęge; et tout de suite il a pris, le droit chemin par l'influence d'un p√®re pieux et d'une m√®re pieuse. Je pense que c'est un tr√®s bon exemple pour nous les parents aujourd'hui, d'√™tre des mod√®les pour nos enfants. Eh bien, c'est en famille que vous menez une vie plus exemplaire et une vie plus m√©diocre. Et je pense que nos vies... Quoique les enfants n'agissent peut-√™tre pas tr√®s exactement tel qu'ils le voient, mais ils voient cela. Ne pensez jamais qu'ils ne le voient pas, car ils observent. Il n'y a pas que les enfants qui observent, mais les voisins aussi observent. Il n'y a pas que les voisins qui observent, mais les... tout ceux avec qui vous vous associez aussi vous observent. Les gens dans votre √©glise vous observent. Les gens avec qui vous faites des affaires au march√© vous observent apr√®s que vous avez fait votre confession. Et nous devrions toujours chercher √† refl√©ter Christ dans tout ce que nous faisons.
E-15 Je connais une petite devise que j'ai accroch√©e chez moi il y a beaucoup d'ann√©es. Je l'ai eue un jour au tabernacle de Billy Sunday au cours d'une des r√©unions l√† √† - √† Winona Lake. Et je l'ai tellement appr√©ci√©e que je - je l'ai prise et je l'ai accroch√©e dans ma maison. Je l'ai gard√©e jusqu'√† ce qu'elle s'est pratiquement ab√ģm√©e. Elle disait quelque chose comme ceci: "N'allez √† aucun endroit o√Ļ vous ne seriez... o√Ļ vous n'aimeriez pas qu'on vous trouve si J√©sus venait", et "Ne dites rien que vous n'aimeriez pas √™tre en train de dire si J√©sus venait. Et il y avait encore toute une suite de choses, ce que vous... En d'autres termes, tout ce que vous faites ou tout ce que vous dites, ou tout acte que vous posez, ne le faites pas si vous ne voulez pas qu'on vous trouve dans cette position lorsque J√©sus viendra. Si seulement nous pouvions faire cela, je suis certain que nous exercerions une grande influence sur nos collaborateurs.
E-16 Vous savez, la bonne... Il y a deux mani√®res de faire toute chose: c'est la bonne et la mauvaise. L'autre jour, j'ai plac√© le petit Joseph sur mes genoux et je lui ai dit... Il a huit ans, et un petit gar√ßon lui avait march√© sur les orteils. Et lui et ce petit gar√ßon se sont battus. Je lui ai donc dit: "Joseph, ne fais pas cela." Il a dit: "Mais papa, il a fait telle et telle chose." J'ai dit: "Mais peu importe (voyez-vous?) ce qu'il a fait. Souviens-toi simplement, Joseph, que... Aimes-tu ton p√®re?" Il a dit: "Oui, papa." J'ai dit: "Alors, souviens-toi que les gens observent ta vie sachant que tu es un fils d'un pr√©dicateur. Et puis, si tu fais quelque chose de mal, alors ils diront: 'Est-ce que ce pr√©dicateur permet √† son enfant de faire une telle chose?'" Eh bien, nous savons qu'ils le font de toutes les fa√ßons. Toutefois, nous le savons. En tant que chr√©tiens, nous savons que nous essayons d'√©lever nos enfants correctement. Mais c'est une bonne chose que de garder cela devant - devant eux tout le temps - de faire ce qui est juste. Ne - ne prenez jamais cet autre chemin. Ainsi, j'ai dit: "En effet, tu vois, cela ne g√Ęchera pas seulement ta r√©putation, Joseph, mais √ßa g√Ęchera la r√©putation de ta m√®re, √ßa g√Ęchera la r√©putation de tes sŇďurs; √ßa g√Ęchera la r√©putation de ton p√®re, et √ßa portera atteinte √† la cause de la famille, que nous soutenons. Ensuite, √ßa portera atteinte √† ce que nous soutenons, J√©sus-Christ. Tu ne dois pas faire cela." J'ai dit: "Notre - notre Seigneur nous a dit que si nous sommes - si quelqu'un nous frappe sur une joue, pr√©sentons-lui simplement l'autre." Bien s√Ľr, pour commencer, c'est un peu dur pour un petit gar√ßon d'un temp√©rament col√©rique de - de penser √† de telles choses. Mais de toute fa√ßon, placez la chose devant lui (voyez-vous?) pour qu'il ne fasse pas cela.
E-17 Eh bien, ce jeune homme, Ozias, avait une si grande formation d√®s son bas √Ęge que, lorsqu'il a acc√©d√© au tr√īne, il ne s'est point d√©tourn√© ni √† gauche ni √† droite de ce qui √©tait correcte. Il y est rest√© fermement attach√©. Il n'a jamais laiss√© la politique l'influencer d'aucune fa√ßon. Il √©tait un homme d√©termin√© √† servir Dieu sans tenir compte de quoi que ce soit. Ainsi, la politique ne... Il a ignor√© toutes ces choses. Et une autre chose que j'ai appr√©ci√©e dans Ozias, c'est qu'il a ignor√© la popularit√© ou les opinions populaires. Peu importe ce que n'importe qui d'autre pensait, ou ce qu'√©tait la tendance populaire de l'√©poque, il voulait servir Dieu, sans tenir compte de quoi que ce soit. Oh! il nous faut de tels hommes dans notre monde politique. Il nous faut de tels hommes √† la Maison Blanche. Il nous faut de tels hommes dans les affaires. Il nous faut de tels hommes √† la chair, des hommes qui ne se tourneront pas vers les opinions populaires ni vers la popularit√©. Mais des hommes qui s'en tiendront parfaitement √† la Parole, sans s'En d√©tourner ni √† droite ni √† gauche.
E-18 Dieu, en commissionnant Josué, lui a dit: "Que ce Livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche, médite-le jour et nuit. Car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras." Et non seulement cela, mais vous influencerez quelqu'un par votre manière même de marcher. Ainsi, j'apprécie donc cette position qu'Ozias a prise, sa détermination... La première chose qu'il s'est mis à faire, c'était de réparer la Maison de l'Eternel, et de reconstruire les endroits qui avaient été détruits; ensuite, il est allé combattre l'ennemi, après avoir prouvé à Dieu qu'il était sincère. Et il - il était décidé de prendre la position correcte, sans se soucier de ce que son entourage, ses conseillers pouvaient faire pour l'influencer sur le plan politique du royaume. Il ne pouvait pas accepter cela. Il voulait la volonté de Dieu et rien d'autre.
E-19 C'est le genre d'hommes qu'il nous faut, c'est le genre de mères qu'il nous faut, une femme, une mère, dans ce jour, qui prendra la position correcte et fera ce qui est juste sans se soucier de ce que font les autres femmes, fera ce qui est juste. C'est vraiment pitoyable de voir notre nation dans un tel imbroglio comme c'est le cas aujourd'hui. Je me suis levé un peu tard ce matin pour prendre le déjeuner, et je - je suis allé à un endroit pour prendre du café. Et la dame qui est venue me servir, et elle avait.... Ma femme et moi étions assis là. Et cette femme avait du bleu aux yeux, vous connaissez cette histoire, elle s'en était fardée les yeux. Et la première fois que j'aie jamais vu l'une d'entre elles, c'était une fois à Los Angeles, des dames qui s'étaient ainsi fardées. Et je - je pensais que... J'allais m'approcher d'elle pour lui dire que j'étais un missionnaire, et que j'avais vu le pellagre et la lèpre et... mais que je n'avais jamais vu quelque chose de pareil. J'allais lui demander si je ne pouvais pas prier pour elle et - et je... de me dire de quel genre de maladie elle souffrait. Et j'en avais un peu peur. Et je n'avais jamais vu quelque chose de semblable, absolument pas. Et je... lorsque je me suis avancé (j'attendais le frère Arganbright et un des Hommes d'Affaires, et les responsables), une autre fille qui lui ressemblait vraiment s'est approchée. Je me suis dit: "Dites donc, peut-être que je me suis trompé là. Ce... peut-être qu'elle a fait cela d'elle-même." Et c'était une fille très attrayante, elle l'aurait été si seulement elle avait lavé son visage et avait l'aspect d'un être humain. Mais elle était si...
E-20 Eh bien, lorsque certaines de ces vedettes de cin√©ma (ou de quelque part, je ne sais pas d'o√Ļ cela vient), lorsqu'elles font une chose comme cela, lorsqu'une femme d'une certaine influence le fait, alors cela influence le reste de la nation, qui cherchera √† faire de m√™me. C'est vrai. Quand on a permis √† nos femmes pentec√ītistes de se couper les cheveux √† cause d'un certain pr√©dicateur qui a laiss√© tomber les choses √† la chaire, alors les autres ont dit: "Eh bien, la femme d'un tel fait cela. Pourquoi ne pouvons-nous pas le faire?" Voyez-vous, c'est l'influence que vous subissez l√†-dessus. Certaines d'entre elles... Cette petite dame de ce matin √©tait une petite dame tr√®s gentille. Elle √©tait tr√®s douce et tout aussi respectable que possible. Et lorsque nous - lorsqu'elle a quitt√© la table et qu'elle est retourn√©e, ma femme m'a regard√© de l'autre c√īt√© de la table et j'ai dit: "Tu sais, c'est vraiment pitoyable qu'un d√©mon (et je n'h√©site pas de dire d√©mon) ait invent√© une telle chose pour entra√ģner nos femmes am√©ricaines sous une telle influence pa√Įenne." L'influence. Quelqu'un a donn√© le ton. Mais n'imitez jamais ce que fait un - un homme de ce pays, peu m'importe qui c'est, un homme d'un autre pays ou - ou la femme d'un pr√©dicateur, ou quelqu'un d'autre, ne vous laissez jamais influencer par ces gens-l√†. Laissez la Bible vous influencer √† faire les choses qui sont justes. Et ce n'est pas bon.
E-21 Bon. Et puis, nous - nous poussons des cris, nous dansons, nous parlons en langues et - et nous pr√©tendons que la gloire de Dieu repose sur nous. Et ensuite, sortir pour faire des choses pareilles? Il y a quelque chose qui cloche. Or, je crois, je crois dans ces choses, dans le fait de crier, dans le fait de parler en langues et dans le fait de danser en esprit. Mais, fr√®re, comment Dieu pourrait tol√©rer une telle chose alors qu'Il est contre cela? Il le dit dans Sa Parole. Et nos femmes dans nos √©glises s'habillent de fa√ßon sexy, ce qui est devenu simplement une pratique courante. Il est tr√®s rare qu'on en fasse mention √† la chair. Et cependant, nous poussons des cris, nous sautillons √ßa et l√† et nous parlons en langues. C'est la raison pour laquelle ce grand mouvement dit pentec√ītiste ne progresse pas, parce qu'il n'y a pas de sinc√©rit√© derri√®re cela. √áa devient de l'√©motion. Et du fait que je parle de ces choses, bien des gens disent: "C'est un misogyne. Il est - Il est diff√©rent de..." Je ne cherche pas √† me singulariser; c'est une question de sinc√©rit√©. Je crois que nous sommes dans les derniers jours. Et nous avons un grand Message. Mais tous nos cris et nos parlers en langues n'auront aucun effet. Vous pouvez le voir parmi nous. Vous pouvez voir que nous croissons en nombre, mais croissons-nous en puissance? Nous sommes encore au m√™me endroit o√Ļ nous √©tions lorsque nous avons commenc√© il y a quarante ans; alors que nous devrions d√©j√† √™tre dans la terre promise. L'Influence.
E-22 La femme d'un pr√©dicateur a r√©trograd√© et a fait telle chose, et un pr√©dicateur a fait ceci et cela, et les autres se sont mis simplement √† faire la m√™me chose. Oh! puissions-nous comme le... Ozias ici, qui... Que rien ne puisse nous influencer en dehors de la Parole de Dieu. Que la Parole seule puisse nous influencer. Retournons √† la foi, √† la correction des Ecritures, peu importe ce que le reste du monde doit faire. Et nous les fr√®res, plusieurs d'entre les fr√®res qui sont membres de l'organisation qui englobe pratiquement, tous les petits groupes... Je n'ai rien contre cela. C'est tr√®s bien. Mais nous en arrivons au point o√Ļ nous pensons que le n√ītre est le seul groupe qu'il y ait et l'autre monsieur n'a rien √† faire avec cela; √ßa, c'est se laisser influencer par de grosses l√©gumes de l'organisation, qui disent: "Nous devrions faire cro√ģtre notre organisation." Nous, nous devrions faire cro√ģtre le Royaume. Voyez-vous?
E-23 Nous sommes ici pour influencer. Et nous n'influencerons jamais le monde ext√©rieur aussi longtemps que nous chercherons √† les influencer pour les conduire √† une organisation, puisqu'ils l'ont √©t√© avant notre naissance. Prenons position pour Dieu et Sa Parole, et communions avec tous les fr√®res. Ne tra√ßons pas de limite en disant: "Si vous ne vous conformez pas √† ce..." Tendons la main de l'autre c√īt√© de la ligne, soyons des fr√®res. C'est la raison pour laquelle j'ai √©t√© tr√®s int√©ress√© √† cette Association des Hommes d'Affaires Chr√©tiens du Plein Evangile. C'est la raison pour laquelle les m√©thodistes, les presbyt√©riens et autres... C'est l√† que les pr√©dicateurs, √† ce qu'il semble, n'ont pas pu tendre la main l√† de l'autre c√īt√©... Mais les hommes d'affaires ont bris√© ces traditions. Ils contribuent √† l'accomplissement de cette chose. Eh bien, si seulement nous pouvions √īter de leur t√™te l'id√©e de s'organiser, il semble qu'ils se dirigent vers l√†... Et lorsqu'ils le font... laissez-moi m'exprimer, car je suis ici pour prendre position pour la v√©rit√©. Nous ne voulons jamais de cela. C'est la chose m√™me qui, tr√®s... J'aimerais parler l√†-dessus l'un de ces soirs, sur Samson qui se tenait dans cette m√™me position. Ainsi, quelque part le long de la ligne... Maintenant, observons attentivement ce que nous exer√ßons comme influence.
E-24 Maintenant, nous voyons que cet homme d'Ozias √©tait un homme important. Et nous voyons qu'√† cause de ses prises de position formidables vous savez, son royaume √©tait le deuxi√®me en puissance, apr√®s celui de Salomon. Il √©tait prosp√®re. Et m√™me tous les pays voisins l'aimaient et - et payaient les tributs √† son royaume. Et nous voyons que son influence se faisait sentir m√™me l√† au loin, en Egypte. Et en voyant ses prises de position, ce jeune proph√®te qui se tenait l√† devant le roi, il... Cela exer√ßait une grande influence sur Esa√Įe, de voir comment Dieu pouvait b√©nir un homme qui resterait fid√®le √† Sa Parole, qui ne se soucierait pas de quel c√īt√© sa politique essayait de l'influencer, qui ne se tiendrait pas compte de l'influence de quoi que ce soit d'autre. Ozias √©tait d√©termin√© √† s'en tenir √† la Parole, et Dieu le b√©nissait. Et Esa√Įe a vu cela. Mais comme d'habitude, juste comme un groupe de gens, juste comme la remarque que j'ai faite au sujet des Hommes d'Affaires; lorsque Ozias a commenc√© √† se sentir en s√©curit√©, et qu'Il avait pratiquement tout dans ce royaume que Dieu lui avait confi√©, il s'est enfl√© d'orgueil dans son cŇďur.
E-25 Eh bien, c'est-ce qui s'est pass√© avec nos d√©nominations au travers de tous les √Ęges. Lorsque les gens s'aper√ßoivent qu'ils sont devenus assez grands, ils disent: "Maintenant, nous sommes ceci", alors ils s'enflent d'orgueil, et c'est en ce moment-l√† que Dieu les quitte. Et si les Hommes d'Affaires en arrivent au point o√Ļ nous avons, comme l'a dit le fr√®re Williams: "Quinze..." Mais Dieu peut faire plus avec quinze personnes dans Sa main qu'il ne le peut avec mille cinq cents en dehors de Sa main. Voyez-vous? Mais nous appr√©cions mille cinq cents dans Sa main √† Lui au lieu de quinze dans Sa main, s'ils restent tous dans Sa main. L'essentiel, c'est d'√™tre influenc√©, non pas par notre grand nombre, mais par le Grand Dieu que nous repr√©sentons et le genre de vie qui est en nous venant de Lui, c'est ce qui influencera les autres. J√©sus a dit: "Vous √™tes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, il est ne sert plus qu'√† √™tre jet√© dehors et foul√© aux pieds par les hommes". Nous ne devons jamais oublier cela. Nous sommes le sel. Mais si le sel perd sa force... C'est sa - sa puissance de contact, et le sel ne peut pr√©server que quand il est en contact. Et s'il perd sa puissance de contact, alors ce n'est plus du sel, mais du sable. Il ne sert plus qu'√† √™tre foul√© aux pieds.
E-26 Et lorsque nous perdons notre influence en tant que p√®re, m√®re, chr√©tien, homme d'Affaire, pr√©dicateur, lorsque nous perdons notre influence aupr√®s des gens... Eh bien, nous pouvons √™tre tr√®s populaires dans les choses du monde, et c√ītoyer le monde, mais pour moi, c'est ce que nous repr√©sentons qui compte. Nous repr√©sentons Christ. Quand nous perdons notre influence comme tel, en nous mettant en √©vidence... Comment pouvons-nous nous conformer √† ce jour alors que Dieu est tellement contre ce jour? Comment Mich√©e pouvait-il dire: "Montez-y et prosp√©rez. Ma vision s'accorde avec la v√ītre", alors qu'il savait que Dieu avait maudit ce peuple m√©chant? Sa vision devait √™tre contraire. Et aujourd'hui, si la vision d'un homme peut s'accorder avec la tendance du monde et qu'il reste toujours un pr√©dicateur, c'est qu'il y a quelque chose qui cloche dans la vision de cet homme. Vous savez ce que Dieu a dit au sujet de cette √©glise riche de Laodic√©e: elle L'a mis dehors. Nous ne pouvons pas soutenir la croyance populaire et le vote populaire de ce jour; nous devons nous y opposer.
E-27 Bon. Ainsi, cela... Ce roi progressait bien jusqu'au moment o√Ļ il a d√©couvert que toutes les nations le craignaient. Il √©tait devenu tr√®s populaire; son royaume √©tait affermi, et son coeur s'est enfl√© d'orgueil. Vous voyez, nous sommes simplement... "Maintenant, je suis vraiment un grand homme", et c'est le chemin de la d√©b√Ęcle. Pour monter, il faut descendre. Comment saurez-vous ce qu'est le haut ou ce qu'est le bas? Car si le monde se tient dans l'espace, comment saurez-vous ce qu'est le haut or ce qu'est le bas? Ainsi, Dieu √©l√®vera toujours celui qui s'humilie; Dieu abaissera celui qui s'√©l√®ve. Il le fera descendre. Restez toujours humble et soyez petit √† vos propres yeux. Peu importe ce que Dieu fait pour vous, voyez simplement combien vous pouvez devenir plus humble tout le temps. Plus Dieu vous b√©nit, continuez simplement √† devenir plus humble tout le temps. Il pourra ainsi continuer √† vous b√©nir. Mais lorsque vous en arrivez au point o√Ļ vous pensez: "Je l'ai re√ßu", vous ne l'avez pas re√ßu, vous √™tes sur votre chemin de la d√©b√Ęcle. C'est vrai! Voyez-vous? Vous perdez votre influence. Vous perdez la... la force de votre t√©moignage. Lorsque vous les femmes, vous commencez √† avoir envie d'√™tre comme les autres femmes, il y a quelque chose qui cloche. Lorsque vous les hommes, vous les pr√©dicateurs... vous cherchez √† devenir comme un... √† imiter quelqu'un d'autre, lorsque vous les hommes d'affaires, vous cherchez √† faire les affaires en imitant quelqu'un d'autre parce qu'il prosp√®re... La prosp√©rit√© ne signifie pas toujours le succ√®s en Christ, parfois c'est bien le contraire. Voyez-vous?
E-28 Bon. L'orgueil, il s'est enflé d'orgueil et se disait: "Quel grand homme je suis!" Il s'est tellement enflé d'orgueil qu'il a cherché à prendre la place d'un ministre. Il est entré au temple, il a pris - il a pris l'encensoir et il est allé à l'autel des parfums. Or, c'était... Seuls des hommes consacrés pouvaient faire ce travail. Maintenant, comme je l'ai dit avant, je le répète, les hommes d'affaires ne sont pas des prédicateurs. Nous les prédicateurs, nous avons assez de temps pour essayer de garder cette chose en ordre, ça ne concerne pas les hommes d'affaires. Vous êtes tous des hommes d'affaires, non pas des prédicateurs. Et ne prenez pas la place d'un prédicateur, ou n'essayez pas de le faire, car vous n'êtes pas appelé à une telle fonction. Si vous avez besoin de quelqu'un pour prêcher à vos conventions, cherchez un prédicateur, quelqu'un qui est appelé à le faire, parce... Vous voyez quel combat nous avons nous les prédicateurs. Ainsi, voyez-vous ce que vous faites? Et Ozias a essayé de - de prendre la place d'un sacrificateur. Il s'est dit: "Eh bien, Dieu m'a béni. Pourquoi ne puis-je pas le faire?" N'ayez jamais de telles pensées dans votre tête. C'est Dieu qui appelle, prédestine et préordonne pour Sa gloire. Rien...
E-29 Vous souvenez-vous dans la Bible lorsque Mo√Įse a fait sortir Isra√ęl hors d'Egypte pour l'amener √† la terre promise? Vous souvenez-vous de cet homme l√†-bas, Dathan, et de ceux qui s'√©taient enfl√©s d'orgueil et qui avaient dit: "Eh bien, attendez un instant. Mo√Įse, tu cherches √† te faire le seul galet sur la plage. Il y a d'autres hommes saints parmi nous ici." Et Dieu a dit: "S√©pare-toi d'eux, car je vais les d√©truire." Dieu avait ordonn√© qu'une certaine chose soit faite, et elle devait se faire de cette mani√®re. Nous ne devons pas y injecter nos propres id√©es. Nous devons respecter Son id√©e et Son commandement. Je ne fais pas allusion √† nos sŇďurs, mais au... Peu importe ce que fait l'autre femme, Dieu a un mod√®le √©tabli ici. Peu importe ce qu'un autre la√Įc a fait dans la Bible, Dieu a pour vous un mod√®le ici sur ce que vous devez faire. Nous y arriverons peut-√™tre apr√®s quelques instants, √† ce que le la√Įc et le pr√©dicateur doivent faire. Tous, nous avons notre place et nous devons demeurer dans notre appel.
E-30 Eh bien, nous voyons que cet homme s'est enfl√© d'orgueil. Il a donc pris l'encensoir et s'est dirig√© vers l'autel, et seuls les hommes consacr√©s avaient re√ßu de Dieu le mandat de remplir cette fonction. Il a essay√© de prendre la place d'un pr√©dicateur, et ensuite les pr√©dicateurs ont essay√©s de le reprendre. Nous voyons que quatre-vingts sacrificateurs, en dehors du souverain sacrificateur, l'ont suivi et lui ont dit: "Monsieur..." En d'autres termes, [ils lui ont parl√©] comme suit: "Dieu t'a b√©ni. Tu es un homme honor√©. Tu es un grand homme et Dieu t'a b√©ni dans ton travail. Mais tu - tu ne devrais pas faire cela. Tu '√©cartes des sentiers battus." Oh! combien je pourrais dire certaines choses ici! Oui, s'√©carter des sentiers battus... Mais le... Etant donn√© que la chose est ce qu'elle est, essayons de conserver ce que nous pouvons saisir. Voyez-vous? Il a dit: "Tu es sorti du chemin, car la Parole de Dieu dit telle et telle chose. C'est uniquement √† la post√©rit√© d'Aaron de faire cela. C'est pour Aaron et lui seul ainsi que ses enfants. Ainsi, nous t'honorons, √ī Roi, nous te respectons. Tu es un grand homme. Mais n'essaie pas de faire cela." Mais s'est-il humili√©? Non, non. Il s'est dit: "Dieu m'a b√©ni, je ferai donc ce que je veux." Maintenant, observez, mes fr√®res. Soyez attentif sur ce point. En effet, peu importe combien Dieu vous a rempli du Saint-Esprit, combien de choses que vous avez accomplies, et combien vous avez √©t√© b√©ni, tenez-vous-en √† l'appel de Dieu. Ne vous √©cartez pas du chemin pour entrer dans des traditions, des syst√®mes des organisations et que sais-je encore. Vous feriez mieux de revenir sur le chemin, vous feriez mieux de revenir √† ce que Dieu a √©tabli au commencement.
E-31 Maintenant, nous voyons donc que cet homme, quand il fut repris, au lieu de s'humilier et de reconna√ģtre que la Parole avait raison, et que Dieu avait raison, il se mit en col√®re. En d'autres termes, il √©tait pr√™t √† le chasser de son organisation. Il √©tait - il √©tait tr√®s boulevers√© √† ce sujet, tr√®s perplexe. Et oh! il devint furieux au point qu'il s'est retourn√© et a dit: "Maintenant, attendez juste un instant. Savez-vous qui je suis?" Eh bien, lorsque vous √™tes repris par la Parole de Dieu, vous devez vous Y soumettre. Et il a dit qu'il ferait ce que bon lui semblait. Il √©tait la t√™te de la chose, ainsi il - il ferait simplement ce qu'il voulait. Et savez-vous ce qui lui est arriv√©? Il fut frapp√© de l√®pre. Alors que sa col√®re ou sa fureur √©tait sur lui, le sacrificateur a d√©tect√© la l√®pre sur son visage.
E-32 Eh bien, vous direz: "Eh bien, quoi? Que voulez-vous dire?" La l√®pre repr√©sente... C'est - c'est plut√īt un type de p√©ch√©. Et quand un homme ne veut pas supporter la correction par la Parole de Dieu, il est plein de l√®pre, il explose et s'emballe. Que fait... Vous... Que faites-vous? Vous ruinez votre influence. Voyez-vous? Il se passe quelque chose. Les gens savent et peuvent dire, par la Parole par laquelle vous √™tes repris, que vous n'accomplirez pas la chose. Par cons√©quent, vous ruinez votre influence. Et cela a bless√© cet homme. La col√®re s'est empar√©e de lui. Et pendant qu'il √©tait en col√®re, son visage fut couvert de l√®pre. Nous d√©couvrons qu'il... non seulement il d√©posa l'encensoir, mais il se h√Ęta de sortir de la maison de Dieu pour ne plus jamais y retourner... Car peu importe combien il √©tait grand et combien il avait √©t√© influent, il... Lorsqu'il fut repris, il refusa donc de consid√©rer la correction; parce que, pour lui, sa position sociale √©tait devenue plus importante que la Parole de Dieu. Je suis certain que vous comprenez l√† o√Ļ je veux en venir. Voyez-vous? C'√©tait devenu plus important pour lui... Sa position de roi √©tait devenue plus importante pour lui que la Parole de Dieu.
E-33 Lorsque cette organisation des hommes d'affaires arrive √† ce point-l√†, lorsque le pr√©dicateur dans son organisation arrive √† ce point-l√†, alors c'en est fini de lui. Ne soyez pas l√Ęche quand vous √™tes r√©primand√©. Lorsque vous lisez quelque chose dans les Ecritures et que vous savez que vous devriez vous humilier et suivre la Parole de Dieu dans le sentier qu'Il vous a ordonn√© de suivre, et qu'ensuite vous ne le faites pas, alors la premi√®re chose, vous savez, c'en est fini de vous. Votre influence est g√Ęch√©e. Nous devons donc nous souvenir de cela. Quelle le√ßon cela a d√Ľ √™tre pour ce jeune proph√®te! Ensuite, lorsqu'il a vu ce roi... Par cette chose m√™me, Esa√Įe a appris l'une de ses plus grandes le√ßons, comme quoi peu importe combien un homme pourrait √™tre grand, combien il pourrait √™tre influent, mais lorsqu'il refuse de marcher dans la Lumi√®re et d'ob√©ir √† Dieu, alors son influence est d√©truite et il est sorti du camp.
E-34 Une autre chose qu'Esa√Įe a appris, il a appris par cela que Dieu ordonne Son homme √† la place qu'il lui faut. Non pas que vous vous mettiez vous-m√™me √† cette place, mais c'est Dieu qui place Son homme dans sa position. Nous devons reconna√ģtre cela. J'ai souvent utilis√© l'exemple suivant. J'aime chasser, comme vous le savez. Et l√† dans le Nord, quand... quand c'est le d√©but de l'hiver, les petites oies naissent l√† dans l'√©tang. Et aussit√īt que ce premier vent froid souffle au sommet des montagnes, et que des flocons de neige tombent... Or, cette petite oie est n√©e au printemps l√† dans le lac, et elle n'a jamais quitt√© ce lac. Elle ne conna√ģt rien d'autre que ce lac. Mais aussi s√Ľr que cette brise souffle et qu'elle sent cette brise souffler, elle court juste l√† au milieu de ce... Elle sort l√† et dresse son petit bec l√† en l'air, et fait "Coin! coin! coin!" pendant quelques temps. Et chaque oie dans l'√©tang ira directement vers elle. Et elle s'√©l√®vera, avec cet instinct en lui, sachant que tr√®s bient√īt cet √©tang g√®lera compl√®tement, ou le lac, elle s'en ira droit en direction de la Louisiane de toutes ses forces. Elle s'en ira certainement. Pourquoi? Il y a quelque chose en elle. C'est un instinct qui lui est donn√© par Dieu, et elle s'en sert. Cela la guide. Maintenant, qu'est-ce que cela fait? Et si elle allait... et si cet instinct la conduisait plus loin au nord? Alors elle saurait qu'il y avait quelque chose d'anormal. Et les autres oies ne la suivraient pas parce qu'elle n'empruntait pas le chemin ordinaire. Et lorsque nous en arrivons au point o√Ļ nous essayons de conduire les gens dans le sens contraire, ils disent: "Eh bien, nous les m√©thodistes, nous L'avons re√ßu." "Nous les baptistes, nous L'avons re√ßu." Ce n'est pas √ßa. C'est Dieu qui a la chose. Voyez-vous? C'est vrai. Au commencement √©tait la Parole et la Parole √©tait avec Dieu. Et la Parole √©tait Dieu et la Parole est toujours Dieu. Ainsi, c'est Dieu qui a la chose. Prenons cette direction-l√†, ces sentiers battus, et ne cherchons pas √† prendre une autre direction.
E-35 Et puis, nous d√©couvrons que cette petite oie, √©tant donn√© qu'elle a √©t√©... Toutes les autres oies ne semblaient avoir rien - rien d'autre qu'un "Amen", parce qu'il y a dans cette petite amie quelque chose qu'elles reconnaissaient... la fa√ßon dont elle fait coin! coin! coin! ce crie qu'elle poussait; elles - elles reconnaissaient qu'elle avait la v√©rit√©. Et il y a quelque chose dans l'Evangile qui va avec la puissance de la r√©surrection de J√©sus-Christ. Paul a dit: "Si la trompette rend un son incertain, qui saura se pr√©parer au combat?" Eh bien, mais lorsque l'Evangile rend un son: J√©sus-Christ est le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement, et que nous observons cela et voyons que c'est la v√©rit√© et que c'est en accord avec la Parole, c'est ce qui influence une v√©ritable oie. Or, il y a d'autres oiseaux dans l'√©tang, comme les pintades aquatiques et autres qui ont d'autres mani√®res, les poules d'eau et tous les autres oiseaux semblables. Mais ils gardent leurs propres mani√®res. Mais une v√©ritable oie ne change pas ses mani√®res. Dieu a plac√© cette petite oie l√† et lui a donn√© cela, car Dieu l'a plac√© l√† pour qu'elle soit ainsi. Eh bien, Dieu a plac√© dans l'√©glise... Dieu, non pas l'organisation, non pas la r√©alisation d'un homme pour produire des √©v√™ques et tout, des anciens, mais Dieu a √©tabli dans l'√©glise, premi√®rement les ap√ītres (Ce sont des missionnaires), deuxi√®mement les proph√®tes, les docteurs, les pasteurs, les √©vang√©listes. Dieu les a √©tablis Dans l'√©glise, et chaque cri produit le m√™me son, le m√™me Evangile. Voyez-vous? S'il est un proph√®te, le son de sa trompette sera celui d'un proph√®te. Il pr√©dit les choses √† venir et elles s'accomplissent tout le temps.
E-36 Eh bien, une petite fille est venue vers moi l'autre jour. (Il se peut qu'elle soit pr√©sente maintenant), et elle m'a dit: "Fr√®re Branham, je vous ai racont√© un songe. Et dans ce songe je - j'avais vu une certaine chose; et je - je veux que vous m'en donniez l'interpr√©tation." Et je me suis assis. Eh bien, s'il y a ici des gens qui ne sont pas dans les rangs des pentec√ītistes, excusez-moi un moment. Elle a dit: "Vous ne m'avez jamais donn√© l'interpr√©tation de mon songe." Je lui ai dit: "Assieds-toi une minute, ch√©rie." J'ai dit: "Ton p√®re et ta m√®re sont de tr√®s bons amis √† moi, des fermiers retrait√©s qui sont venus de loin pour s√©journer avec nous." Et j'ai dit: "Ils - ils croient que je suis un serviteur de Christ. Tu n'es qu'un enfant d'environ douze ans." Je pense qu'elle va √† l'√©cole avec ma fille Becky. Et j'ai dit: "Ecoute, tu feras face √† beaucoup de choses ici, ch√©rie, au nom du christianisme." Puis, j'ai dit: "Si tu trouves un homme qui a l'interpr√©tation √† tout, juste comme cela, qui a chaque... juste comme cela, au Nom du Seigneur..., ai-je dit, fais attention √† cela. C'est contraire aux Ecritures."
E-37 J√©sus a dit qu'il y avait plusieurs l√©preux du temps d'Elie, mais un seulement lui √©tait envoy√©: un. Il y avait plusieurs de veuves du temps d'Elis√©e, mais il n'√©tait envoy√© que vers une seule d'entre elles. Bien des fois, il y avait beaucoup de choses que J√©sus ne faisait pas. Faites attention √† ces trucs qui vous donnent la r√©ponse √† tout. Lorsque quelqu'un se l√®ve et parle au Nom du Seigneur, cela doit √™tre vrai. √áa doit √™tre parfaitement la v√©rit√©. Vous pourriez vous faire une impression dans votre esprit. J'ai dit: "Eh bien, ch√©rie, je pense que je pourrais te dire ce que je pense √™tre l'interpr√©tation de ton songe, mais quant √† le dire au Nom du Seigneur, √ßa non, non." En effet, elle conna√ģt les choses... J'ai dit: "T'ai-je d√©j√† dit quelque chose au Nom du Seigneur qui ne se soit pas accompli?" J'ai dit: "Des milliers sont venus et ont dit ceci et cela." J'ai dit: "Je ne peux pas te donner l'interpr√©tation de te songe jusqu'√† ce que je le vois aussi moi-m√™me, et qu'ensuite, Il m'en donne l'interpr√©tation. Je peux alors dire que "Le Seigneur m'a dit. Avant cela, je ne sais rien." Je n'aimerais pas utiliser ma propre influence ni mes propres opinions. Je ne peux pas dire: "AINSI DIT LE SEIGNEUR." Car l√†, c'est moi qui l'imagine. C'est au mieux de mes opinions. Nous devons √™tre sinc√®res, car nous avons la chose la plus glorieuse au monde. Le plus grand tr√©sor du Ciel, c'est Christ parmi nous. Pourquoi aimerions-nous un substitut, une petite influence pour chercher √† nous faire quelqu'un de grand parmi les gens ici? Pourquoi ne pas √™tre un humble serviteur de Christ?
E-38 Et j'ai dit: "C'est la raison pour laquelle je peux vous parler de la Bible." J'ai dit: "Si je vous disais que j'allais en Arizona... Je pense que ton p√®re et ta m√®re vont √† une convention des hommes d'affaires." Elle a dit: "Ils y vont." J'ai dit: "Qu'arriverait-il si je vous disais que le premier soir... si je vous disais maintenant au Nom du Seigneur qu'une femme infirme entrerait dans la salle, et qu'elle serait dans un √©tat comme vous l'avez entendu dire, et qu'ensuite cette femme qui a √©t√© infirme depuis beaucoup d'ann√©es, se l√®ve et marche imm√©diatement apr√®s la pri√®re." J'ai dit: "Qu'arriverait-il si je vous disais donc qu'au milieu de la r√©union une dame qui aurait un b√©b√© hydroc√©phale... Et qu'aussit√īt que nous prierions, la t√™te du b√©b√© deviendrait normale; et qu'√† la fin de la r√©union, il y aurait quatre hommes transportant un homme mort, qui aurait √©t√© mort depuis beaucoup de jours; ces hommes qui am√®neraient, porteraient des costumes noirs (et je les d√©crirais) et qu'aussit√īt que j'aurais implor√© notre P√®re c√©leste, son esprit retournerait en lui, et je dirais (ce que vous savez qu'il devait avoir lieu) ...? Eh bien, j'ai dit: "Puis, je dirais que votre petit fr√®re est un tout petit enfant √Ęg√© de cinq ans." Et je dirais: "Et s'il se faisait tuer sur la rue? Et il se fera tuer et vous me l'am√®nerez. Et je me tiendrai sur le seuil o√Ļ il y aura un homme portant un costume clair. Je lui parlerai. Et votre petit fr√®re sera r√©tabli."
E-39 Eh bien, j'ai dit: "Que se serait-il pass√© alors si √ß'avait eu lieu, et qu'ensuite vous alliez l√†-bas et que cette femme souffrante de l'arthrite, ou de je ne sais quoi, cette femme paralys√©e ne soit pas l√†? Et si le b√©b√© hydroc√©phale n'y √©tait pas? Alors, vous auriez l'esprit compl√®tement embrouill√©. Vous ne savez pas. Je vous ai parl√© et vous ai dit: "AINSI DIT LE SEIGNEUR". J'ai dit: "Je perdrai alors mon influence. Il se pourrait qu'√† un moment donner vous ayez vraiment besoin de moi." J'ai dit: "Et si donc la femme √©tait l√†? Et si le b√©b√© hydroc√©phale √©tait gu√©ri? Et si l'homme ressuscitait des morts? Et puis, si votre petit fr√®re se faisait tuer, vous ne pleureriez m√™me pas. Vous diriez: 'Papa, laissez-moi le prendre. Je vais vous montrer la gloire de Dieu.' Pourquoi? C'√©tait vrai ici; c'√©tait vrai l√†. C'est vrai l√†. C'est tout le temps vrai. Alors vous reconna√ģtriez que c'est vrai." J'ai dit: "C'est la raison pour laquelle nous voulons croire la Parole de Dieu."
E-40 Dans le jardin d'Eden, il a été annoncé que le Messie viendrait comme Sauveur. Les prophètes l'ont prédit. Il est venu très exactement tel que la Bible l'avait annoncé. Nebucadnetsar a eu un songe, et Daniel l'a interprété pour lui: Cela concernait les royaumes des Gentils, c'est parfait tout le temps. Et au sujet de tout ce que la Bible a déjà annoncé... La Bible le dit ici; l'histoire dit que cela s'est accompli; la Bible le dit ici; l'histoire dit que ça s'est accompli. Maintenant, nous sommes au temps de l'Enlèvement. Il se produira, car cela a été parfait à toutes les autres époques. Cela doit être parfait cette fois-ci. Dieu est en train d'appeler un peuple à sortir. Voyez-vous? Et c'est le moment. Nous devons être sincères [Espace vide sur la bande - N.D.E.]
E-41 Le Seigneur... Maintenant, vous avez quelque chose, mais faites attention avec cela. Vous ruinerez votre influence si cette chose ne s'accomplit pas. Comprenez-vous ce que je veux dire? "Oh! direz-vous, je suis membre de... Peu m'importe le groupe dont vous √™tes membre, fr√®re, sŇďur. Cela doit s'accomplir exactement de la mani√®re dont vous l'avez dit. Si ce n'est pas le cas, vous vous faites seulement un objet de ris√©e. Vous ne faites que vous couvrir vous-m√™me de honte, vous d√©truisez votre influence, et vous d√©truisez le t√©moignage de J√©sus-Christ que vous portez. Faites attention. Or, votre doctrine sur ces choses est correcte. Mais cela marche par une promesse et sous conditions. Ainsi, faites attention √† votre influence.
E-42 Ici, Dieu... Nous voyons parfois que lorsqu'une personne a parl√© en langues, l'autre veut l'imiter. Elle parlera aussi en langues. Lorsqu'une personne voit l'autre donner une interpr√©tation, l'autre dira: "Je l'ai moi aussi." Et vous agissez par des impressions et alors vous dites: "AINSI DIT LE SEIGNEUR." Eh bien, c'est faux. Et Dieu ne vous fera jamais avancer plus loin que l√† o√Ļ vous √™tes juste maintenant, juste toute une organisation, jusqu'√† ce que vous en sortiez. Maintenant, vous pourriez ne pas m'aimer maintenant. Mais au jour du jugement, vous m'aimerez. Soyez en s√Ľr. Ne dites rien, √† moins que Dieu le dise et que vous soyez certain que c'est la v√©rit√©... que Dieu l'a dit. Non pas votre opinion, mais... non pas une certaine impression, car vous pouvez vous faire une impression de toute fa√ßon.
E-43 Ces proph√®tes l√†-bas, lorsque Josaphat et - et Achab √©taient assis aux portes... Ces hommes √©taient sinc√®res, et ils √©taient inspir√©s. Mais vous voyez, leur inspiration ne concordait pas avec la promesse de la Bible. En effet, le proph√®te Esa√Įe ou, je vous demande pardon, le proph√®te qui avait proph√©tis√© avant eux, Elis√©e - Elie avait maudit Achab et J√©zabel, ils avaient annonc√© ce qu'il leur adviendrait. Comment donc cette b√©n√©diction pouvait-elle descendre sur ce que Dieu avait maudit? Et puis, comment la b√©n√©diction pouvait-elle reposer sur un peuple qui se comportait et agissait contrairement √† ce que Dieu a dit. Quand nous danserions dans l'esprit, quand nous parlerions les langues des hommes ou des anges, si nous n'avons pas l'amour, cela devient comme de l'airain qui r√©sonne ou une cymbale qui retentit. Or, vous avez la v√©rit√©, mais vous devez aborder la chose diff√©remment plut√īt que de venir en riant aux √©clats, vous savez ce que je veux dire, juste quelque chose au sujet duquel crier. Je crois dans le fait de crier √† ce sujet. Vous avez quelque chose au sujet duquel crier. Mais soyez certain que vous abordez la chose avec une tr√®s profonde sinc√©rit√©. Si vous menez une vie diff√©rente de celle que vous devriez mener, restez tranquille jusqu'√† ce que vous receviez cette vie-l√† et qu'elle commence √† op√©rer en vous, alors automatiquement...
E-44 Savez-vous qu'on ne demande pas √† une brebis de fabriquer de la laine? Non, elle ne peut pas en fabriquer. Ces dons ne peuvent pas √™tre fabriqu√©s par l'√©motion. Cette √©glise ne peut pas √™tre fabriqu√©e par l'organisation. Une brebis porte de la laine parce qu'elle est une brebis. Elle ne peut pas s'en emp√™cher, car tout son syst√®me est fait de mani√®re √† porter de la laine. Nous devons √™tre ce que nous sommes √† l'int√©rieur, non pas quelque chose √† l'ext√©rieur. Comment pouvons-nous conna√ģtre ce qui est correct et ensuite dire quelque chose de contraire? J√©sus n'a-t-Il pas dit: "Vous hypocrites! Comment pouvez-vous dire de bonnes choses, alors que c'est de l'abondance du cŇďur que la bouche parle?" Voyez-vous? Nous devons √™tre s√Ľrs que lorsque nous disons ces choses, elles sont correctes.
E-45 Maintenant, s'il faut me d√©p√™cher, il me le faut, car je pense que je suis donc trop en retard. Voudriez-vous me supporter encore juste une minute? Oui. Esa√Įe a appris juste ici, que peu importe combien la d√©nomination √©tait grande, combien l'homme √©tait grand, malgr√© que Dieu lui ait donn√© des milliers (c'est-a-dire des millions de dollars dans cet √Ęge o√Ļ nous vivons), cela ne voulait rien dire devant Dieu. Sa Parole √©tait ... Sa - Sa Parole est Sa r√©f√©rence finale. Cela r√®gle la question. Vous devez ob√©ir √† Sa Parole. Humiliez-vous devant Elle. Nous voyons donc qu'il a fait quelque chose de contraire √† la Parole, et il fut maudit par cela. Peu importe combien il √©tait... Peu importe combien David √©tait grand, un homme selon le cŇďur de Dieu, cependant il s'√©tait √©loign√© de la Parole. "Tu ne commettras point d'adult√®re." Mais David s'√©tait enorgueilli. Il s'est dit: "Eh bien, Dieu ne fait pas attention √† ceci." Dieu fait attention √† chaque pens√©e qui vous passe √† l'esprit. Que vos pens√©es soient tout √† fait correctes. Que s'√©tait-il pass√©? Bon. C'est parce qu'il avait oubli√© cela. Lui, √† cause... Il s'√©tait √©loign√© de la Parole, Il n'avait pas du tout oubli√© cela; en effet, il √©tait bien avis√©.
E-46 Bon, Dieu place son homme dans une position, et ce dernier ne devra pas accepter une autre position. Personne ne peut prendre la place d'un autre. C'est le cas de fr√®re Green, il y a quelques instants, avec cette musique. Je - je ... √áa fait longtemps depuis que j'ai entendu Green, et √ßa m'a vraiment ravi, c'est un brave homme. Mais, je lisais qu'aux jours de Madame MC Pherson, lorsque j'ai vu certaines choses qui se sont pass√©es, Madame MC Pherson √©tait une... c'√©tait une femme influente. Mais j'ai remarqu√© que chaque dame pr√©dicateur voulait porter la Bible juste de la mani√®re dont elle le faisait. Oh! la la! Et nous - nous voyons la m√™me chose. On a des dizaines de milliers de Billy Graham aujourd'hui. Avez-vous d√©j√† remarqu√© les autres essayer de parler exactement comme lui? Soyez ce que vous √™tes. Restez ce que vous √™tes Vous ne pouvez pas √™tre Billy Graham, et Billy Graham non plus ne peut pas √™tre vous. Votre position est tout aussi importante que celle de Billy Graham. Si vous travailliez pour la popularit√© du monde, vous pourriez essayer d'imiter. Vous n'irez nulle part dans le Royaume de Dieu. Je pr√©f√©rerais plut√īt √™tre un paillasson dans la maison de Dieu. Restez ce que vous √™tes, tel que Dieu vous a cr√©√©. Oh! combien nous pourrions dire... La raison pour laquelle les gens font cela, c'est parce qu'ils ne sont pas conscients que Dieu observe. Voyez-vous? Vous perdez de vue que Dieu est l√† √† vous √©couter. Dieu enregistre tout ce que vous avez dans la pens√©e. Il consigne cela dans Son registre. Vos pens√©es crient plus fort au ciel que votre voix sur la terre. Ayez de bonnes pens√©es.
E-47 C'est comme je le disais √† Joseph, je lui ai dit: "Lorsqu'un petit gar√ßon est n√© dans ce monde, il se tient juste au milieu de la route. Et on lui indique le Calvaire, Christ. Il y a un arbre sur chaque c√īt√© de la route. Un arbre du c√īt√© gauche, que j'appellerai le mal... S'il commence simplement √† gifler les petits gar√ßons parce qu'ils l'ont gifl√©, et s'ils commencent √† faire toutes ces choses, le petit gar√ßon sera attir√© par cette influence et deviendra un pervers." "Mais s'il prend cet autre c√īt√© de la route, ce qui est le Saint-Esprit, Il lui montrera directement le Calvaire et le gardera dans cette voie; √ßa vous fera cro√ģtre dans la droiture. Vos pens√©es... Il est tout aussi facile d'avoir de bonnes pens√©es que d'avoir des mauvaises. Il est tout aussi facile de penser du bien de ceux qui parlent du mal de vous que de faire l'inverse, beaucoup mieux. Et √ßa vous fera cro√ģtre dans la droiture." Voyez-vous? Ne peut... Restez droit avec Dieu.
E-48 Maintenant, pour nous d√©p√™cher... [Dans] la vision au temple, Il vit Dieu assis sur Son tr√īne √©lev√©. Oh! remarquez les "S√©raphins" c√©lestes, ce qui signifie ceux qui br√Ľlent le sacrifice, ces personnes sp√©ciales choisies. Lorsque cet homme d'Esa√Įe s'est rendu au temple, il s'appuyait sur l'√©paule de - d'Ozias, et o√Ļ que le roi partait, il... Mais il a d√©couvert que quand le roi, peu importe combien il avait √©t√© influent, combien il avait √©t√© influent pour lui, combien les choses qu'il avait faites √©taient grandes, il a d√©couvert que lorsque le roi a cherch√© √† prendre la place d'un autre, il a √©chou√©. Nous avons trop d'imitations charnelles aujourd'hui. Qu'est-ce que cela fait? Maintenant, laissez-moi prendre ... [Fr√®re Branham parle √† quelqu'un. - Ed.] Oh! oui...?... Remarquez, Dieu envoie aujourd'hui quelque chose sur la terre. Et lorsque nous voyons la chose, que se passe-t-il? Tous cherchent √† imiter cela.
E-49 Ils ont amen√© il n'y a pas longtemps, un petit gar√ßon pentec√ītiste r√©pondant au nom de petit David Walker. Et ce petit gar√ßon √©tait pr√©dicateur. J'ai entendu les petits gar√ßons dire: "Le petit b√©b√© J√©sus est n√© dans une cr√®che... Maman, et apr√®s?" Voyez-vous? Mais non pas ce petit gar√ßon-l√†. Je suis all√© l'entendre. Il a √īt√© son manteau, et il a pris un texte et il l'a mani√© comme un eccl√©siastique. Mais... Je crois qu'il faisait partie du groupe des unitaires. Eh bien, maintenant, le groupe des trinitaires ne vont pas soutenir ... ne vont pas soutenir cela; laissez-moi vous le dire. Ainsi, ils ont eu un petit David. Et lorsque le petit gar√ßon est arriv√© en Floride, il m'a fait appel l√†-bas pour que j'aille l'aider. Et j'ai pris la premi√®re page du journal, et ils ont d√Ľ y consacrer une rubrique en plus pour les petits Davids: des petits gar√ßons, des petites filles, de tout petits √Ęg√©s de trois ans, de deux ans, tout le monde cherche √† garder son petit groupe ensemble. Pour moi, on dirait que c'est devenu un gagne-pain des pentec√ītistes.
E-50 Si tous ces frères se rassemblaient autour de ce petit garçon, l'encadraient, priaient pour lui, et tout, pour qu'il ne s'exalte pas, et s'ils l'avaient envoyé dans tous les groupes, qu'ils l'aient aidé à garder sa - sa doctrine, et qu'ils l'aient laissé simplement aller de l'avant pour qu'il la prêche à tous, il aurait gagné des dizaines de milliers de petits enfants. Mais ils ont eu de petites imitations, et les gens du dehors sont venus. Ils ont entendu parler d'un petit David, et en voici un plus grand que le petit David. Ainsi, ils viennent là, ils regardent la chose et disent... Eh bien, ils vont là et voient un fiasco total. Alors, ils rentrent et disent: "Voilà." Lorsqu'ils entendent quelqu'un parler en langues et donner une interprétation, disant: "Le Seigneur fera une certaine chose", et qu'ils voient cela se produire à la lettre, alors ils vont vers un autre, et ils ne voient qu'un tas d'imitations charnelles revenir. Ils vont partout en disant: "Vous êtes tous insensés." Vous voyez, ce sont des imitations charnelles. Ne faites pas cela. "Ceux qui s'attendent au Seigneur renouvelleront leur force." Laissez-moi humilier mon orgueil et invoquer simplement Son Nom. "Laisse-moi attendre, Seigneur. Si Tu ne fais pas plus pour moi que de me sauver, c'est ce que je veux. Si Tu as besoin de moi, montre-le-moi afin que je le sache ; et alors, je m'en irai. Mais parle-moi premièrement. Je suis ici, moi, Ton serviteur. Faites cela et votre influence sera grande.
E-51 Remarquez. Dieu est totalement Saint. Ce proph√®te s'appuyait sur les - les bras de ce roi. Mais quand il a vu quelque chose avoir lieu... Peu importe combien un homme √©tait b√©ni, cependant quand Dieu... Il a travers√© cette ligne de d√©marcation entre l'erreur et la v√©rit√©, Dieu l'a appel√©. Alors, Esa√Įe alla au temple et tomba √† ses genoux. Sans doute qu'il lui a dit: "Oui, honorable roi, sa saintet√©, mon seigneur", et ainsi de suite, mais ce - c'√©tait... ou "Sa majest√©, mon seigneur." √áa aurait √©t√© autre chose de nos jours. Il tomba √† l'autel, au temple, et se mit √† crier. Et pendant qu'il criait, Dieu est descendu dans une vision. Et il a vu des anges marcher de long en large dans le temple, ayant des ailes couvrant leurs pieds, des ailes couvrant leur face, ils volaient en criant: "Saint, Saint, Saint est l'Eternel Dieu Tout-Puissant." Et il dit: "Je vis Dieu dans un lieu tr√®s √©lev√©, tr√®s loin au-dessus de tous les hommes de cette terre, au-dessus de Salomon, de David ou d'Ez√©chias. Dieu √©tait dans un lieu √©lev√© dont l'homme ne peut s'approcher." Alors, il fut influenc√© autrement. Il vit Dieu dans un... tr√®s √©lev√©, tr√®s haut, et les pans de Sa robe... Et lorsqu'il vit ces Etres puissants, la maison se remplit de fum√©e. Et il regarda et les colonnes du temple ainsi que les portes furent √©branl√©es par leurs voix.
E-52 Il n'avait jamais vu cela √† c√īt√© d'Ozias. Il a compris qu'un homme, un mortel, peut tomber, peu importe combien il est b√©ni, il peut n√©anmoins tomber. Mais il regarda √† Celui qui ne peut tomber, dont les fondements sont s√Ľrs. M√™me les colonnes du temple furent √©branl√©es par leurs voix. Pensez-y. Ils avaient deux ailes dont ils se couvraient la face. Pensez-y, m√™me les anges se couvrent leurs saintes faces. Ces S√©raphins [dans l'ordre], viennent apr√®s les Ch√©rubins; ils sont de la m√™me esp√®ce que les Ch√©rubins. Ce sont eux qui br√Ľlent le sacrifice. Et ce sont eux qui assurent aux - aux enfants et aux adorateurs l'acc√®s, ils leur assurent l'acc√®s. Et ces S√©raphins qui se tiennent dans la Pr√©sence de Dieu doivent se couvrir la face. Et puis, nous, nous prenons simplement le Nom de Dieu et nous l'utilisons de n'importe quelle mani√®re, nous proph√©tisons en ce Nom alors que notre proph√©tie ne veut rien dire, que c'est une sorte d'influence charnelle, et tout. Et on dit des choses qui ne s'accomplissent jamais, et on agit comme cela, sans y pr√™ter attention. Si vous avez annonc√© quelque chose avec sinc√©rit√© et que cela ne s'est pas accompli, repentez-vous et dites que vous √©tiez en erreur. Alors, vous retrouverez votre influence, si vous √™tes sinc√®re.
E-53 Ces anges, ces S√©raphins n'ont jamais connu de p√©ch√© ni rien au sujet du p√©ch√©. Ils br√Ľlent le sacrifice pour frayer une voie √† l'adorateur, aux saints. Et ils doivent se couvrir la face. Qu'est-ce que cela repr√©senterait √† c√īt√© d'Ozias? Ils couvraient leurs saintes faces dans la Pr√©sence de Dieu, avec r√©v√©rence... Aujourd'hui, il n'y a aucun respect. C'est comme si nous pouvions simplement faire n'importe quoi au Nom du Seigneur et nous en tirer, tant que nous faisons partie d'un certain groupe qui a une bonne position sociale et qu'on ne nous retire pas nos papiers (si les anciens et les √©v√™ques, et autres ne nous retirent pas nos papiers), et que nous continuons √† exercer une bonne influence sur les gens. Mais quelle sorte d'influence avons-nous dans la Pr√©sence de Dieu? Nos pri√®res retournent-elles √† vide ou sont-elles exauc√©es? "Si vous demeurez en Moi et que Ma Parole demeure en vous, demandez ce que vous voulez et cela vous sera accord√©. Celui qui croit en Moi, fera aussi les Ňďuvres que je fais et Il en fera m√™me de plus grandes, car je m'en vais au P√®re."
E-54 O√Ļ sommes-nous, pentec√ītistes? Cherchons √† savoir o√Ļ nous en sommes sur la carte routi√®re, ce matin. Ne faisons pas un d√©tour. Non, non. Il y a un chemin qui m√®ne au Ciel, et c'est le chemin de la saintet√©. Le juste y marche; l'incroyant s'en moque. Cela d√©pend de ce que vous √™tes. Eh bien, les gens n'ont pas de respect. Et ceux qui essayent de vivre correctement ... certains d'entre eux qui devaient respecter cette position qu'un homme ou qu'une femme a prise, se moquent de ces derniers. L'autre jour, du fait qu'une femme avait roul√© ses cheveux en chignon derri√®re, un homme a pris Esa√Įe 5 et lui a dit: "Coupe cette chevelure." Il a continu√© en disant: "Car il est dit ; [Esa√Įe 3.18. En ce jour, le Seigneur √ītera les boucles qui servent d'ornement √† leurs pieds, et les filets et - N.D.T.]...est les croissants." Tout homme qui ne conna√ģt rien de plus que cela au sujet de la Parole de Dieu, alors que la Parole de Dieu dit que c'est une disgr√Ęce, une honte, que c'est d√©shonorant pour une femme de se couper les cheveux... Il a dit: "D√©gonflez votre pneu de rechange, si vous voulez venir √† cette √©glise." et les femmes se moquaient d'elle parce que... Voil√†. Aucun respect, elles ne connaissent pas la Parole, elles ne La respectent pas alors que c'est √† elles qu'Elle est adress√©e. Les Pr√©dicateurs voient la Parole mais refusent d'Y marcher.
E-55 Cela me rappelle, en venant, j'avais un... un de ces appareils photo. Et c'est en quelque sorte du nouveau pour moi. Billy le manie avec beaucoup de justesse. Et cet appareil a un de ces t√©l√©m√®tres, ou je ne sais comment √ßa s'appelle. J'ai regard√© quelque chose avec cet appareil et j'ai vu trois ou quatre objets, et tous √©taient tr√®s identiques. J'ai dit: "C'est impossible." J'ai regard√© dans ce sens et je n'ai vu qu'un seul objet. Et j'ai regard√© dans cet autre sens, j'en ai vu trois ou quatre. J'ai saisi cette petite chose, je l'ai mise au point jusqu'√† ce qu'il n'y a eu qu'un seul objet. Ce dont l'√©glise a besoin, c'est d'un t√©l√©m√®tre. Utilisez votre t√©l√©m√®tre. Qu'est-ce? Le voici: "Car quiconque retranche quelque chose des paroles du livre, ou ajoute quelque chose, Dieu retranchera sa part du livre de Vie." Voila votre t√©l√©m√®tre. Si vous obtenez trois ou quatre objets, et que vous ne sachez que faire avec, rabattez cela de sorte que √ßa ne montre qu'un seul. Dieu est unique, et Sa Parole est unique, Son peuple est unique, non pas cinq mille six cent soixante-six organisations; ils sont un, juste un. "En ce jour-l√†, vous conna√ģtrez que Je suis en Mon P√®re, que Mon P√®re est en moi, que vous √™tes en Moi, et que Je suis en vous." C'est vrai. Prenez votre t√©l√©m√®tre. R√©glez-le.
E-56 Il n'y a pas de respect. Les gens essayent d'agir correctement. Les hommes prennent position pour la Parole de Dieu en disant: "Je ferai purifier ma congr√©gation." Avant tout, vous savez, une plainte arrive de quelqu'un d'autre et on l'excommunie. Il se retrouve forcement dans la rue. Pourquoi? Ils ne sont convaincus de Sa Pr√©sence. Vous devriez faire comme David l'a dit: "J'ai constamment l'Eternel sous mes yeux... Je ne chancellerai pas. "Que l'Eternel soit devant ma face. Je L'ai √† ma droite. Je... Il sera devant ma face. Partout o√Ļ je porterai mes regards, j'aimerais voir J√©sus. Je n'irai nulle part; je ne ferai rien. Que mon influence soit uniquement pour Lui." Alors, votre t√©l√©m√®tre a trouv√© la v√©rit√©. Car si la Vie de Christ...
E-57 Que la pens√©e qui √©tait en Christ soit en vous. Et Il s'occupait toujours de la Parole du P√®re, accomplissant Ses affaires. Il a dit: "Qui de vous peut m'accuser de p√©ch√©, d'incr√©dulit√©? Tout ce que la Bible a dit que je ferais, je l'ai prouv√©. Dieu l'a prouv√© au travers de moi, que je suis le Messie. Qui d'entre vous peut M'accuser de p√©ch√©? A moins que vous puissiez faire les choses que je fais, et que la Parole soit confirm√©e au travers de vous comme elle est confirm√©e au travers de moi, alors gardez silence. Parce que le p√©ch√© c'est l'incr√©dulit√© dans la Parole de Dieu. Celui qui ne croit pas est d√©j√† condamn√©." Oh! o√Ļ est-ce que nous nous tenons, √©glise? O√Ļ l'√©glise en est-elle?
E-58 Eh bien, ils avaient deux ailes dont ils se couvraient les pieds. Qu'√©tait-ce? L'humilit√© dans Sa Pr√©sence. Mo√Įse a √īt√© ses souliers dans la Pr√©sence de Dieu. Paul est tomb√© par terre pour la baiser, pour ainsi dire. "Il √©tait dans la Pr√©sence de Dieu. Jean Baptiste a dit: Je ne suis m√™me pas digne de d√©lier les souliers de Ses pieds." Les ailes recouvrant leurs pieds, l'humilit√©, veillant sur l'endroit o√Ļ ils marchent, sur ce qu'ils font, r√©alisant qu'ils sont sur une terre sacr√©e. Oh! Si nous faisions cela, nous ne marcherions jamais dans les... ces endroits mals√©ants. Nous ne ferions jamais ces choses qui sont - qui sont fausses. Maintenant, remarquez. Toujours... √©coutez. Soyez conscient de votre petitesse. Qui √™tes-vous? Plongez votre doigt dans un sceau d'eau, retirez-le et trouvez le trou dans lequel vous avez plong√© votre doigt. Puis dites: "C'√©tait moi." Vous n'√™tes rien. Votre absence ne sera pas regrett√©e apr√®s, peu apr√®s votre d√©part. Il y aura ici un cort√®ge fun√®bre, et c'est tout. Mais votre influence continuera √† vivre.
E-59 C'est pourquoi aujourd'hui, au milieu des infidèles, on n'a jamais été capable d'expliquer l'influence de cet homme de Jésus-Christ, ni de s'en libérer, Lui qui était Dieu fait chair. Lorsqu'Il a planté Sa vie ici sur terre, elle est devenue un point d'attraction, qui attire tous les hommes vers Lui dans le grand tourbillon de Sa vie qui fut autrefois sur terre. Vous ne pouvez pas vous en approcher sans y être attiré. Mais vous et moi nous ne sommes rien. Nous ne sommes rien. Réfléchissons à ce qui nous attire. Je... Ma petite barque sur la mer du temps ne signifie rien. Cependant, cette grande chose qui m'attire, c'est vers là que j'essaye de me diriger. C'est ça. Oh! oui. Bien. Soyez conscients de votre petitesse.
E-60 Troisi√®mement, r√©fl√©chissons. Il... Avec deux ailes, il se recouvrait la face dans la Pr√©sence de Dieu, l'humilit√©, et... ou - ou la r√©v√©rence, et deuxi√®mement, il avait deux ailes dont il se couvrait les pieds. Qu'√©tait-ce? Un signe d'humilit√©. Et troisi√®mement, il volait avec les deux autres, se mettait en action. Il - Il se mettait en action avec deux ailes pendant que deux autres ailes recouvraient sa face en signe de r√©v√©rence, deux ailes recouvraient ses pieds en signe d'humilit√©, et avec deux ailes il se mettait en action. Que faisait-Il? Il montrait au proph√®te... Par cela, il montrait au proph√®te comment Ses serviteurs pr√©par√©s doivent √™tre. Les serviteurs pr√©par√©s par Dieu doivent √™tre respectueux, humbles, et en action. Mais, si vous ne vous couvrez donc pas la face, et si vous ne vous couvrez pas les pieds, votre action ne vaudra rien. En effet, vous avez un mauvais z√®le. Voyez-vous? Il faut tout cela pour vous guider. Etre respectueux, humble et en action. C'est ainsi que Dieu veut que ce groupe pentec√ītiste soit; c'est ce que Dieu veut de Son Eglise, qu'Elle soit en action.
E-61 C'est comme la femme au puits. Aussi t√īt que... Elle se tint l√† √† regarder ce Juif qui lui parlait. Et Il dit: "Femme, donne-moi √† boire." Et elle dit: "Eh bien, le - le - le puits est profond", et elle dit: "Tu n'as rien pour puiser." Et √† propos... d'abord elle a dit: "Nous n'avons pas de relation entre nous." Sais-tu qu'il y a une s√©gr√©gation ici? Eh bien, nous n'avons pas de relations. Tu es... Je suis Samaritaine et - et Tu es un Juif. Nous n'avons rien." Voyez-vous? Elle suivait la vieille tendance. Mais Il lui a dit: "Si tu connaissais celui √† qui tu parles, tu M'aurais demand√© √† boire." Elle a dit: "Le puits est profond, et Tu n'as rien pour puiser." Il a dit: "Va, appelle ton mari et viens ici." "Eh bien, dit-elle, je n'ai point de mari." Il a dit: "Tu as dit la v√©rit√©. Tu en as eu cinq, et celui avec qui tu vis maintenant, n'est pas ton mari." Ecoutez. Sans plus tarder, elle a c√©d√©. Qu'√©tait-ce? Elle n'a pas fait comme les pharisiens qui ont dit lorsqu'ils ont vu cela s'accomplir: "Cet homme est B√©elzebul, un diseur de bonne aventure. Il pratique la t√©l√©pathie mentale. Nous n'aurons rien avoir affaire... Nous expliquerons cela √† font √† notre congr√©gation. Apr√®s tout, il ne conna√ģt pas la Parole. Nous sortons des √©coles. Nous n'avons aucun r√©cit de lui, disant qu'il soit jamais sorti de nos s√©minaires. Non, non."
E-62 Cependant, Il avait la v√©rit√©, la v√©rit√© donn√©e de Dieu et confirm√©e. Que s'est-il pass√©? Sans tarder, ses ailes sont pass√©es sur sa face, d'autres sur ses pieds. Elle a dit: "Seigneur, (non pas B√©elzebul), Seigneur, au mieux de ma connaissance, Tu dois √™tre un proph√®te. Eh bien, je sais que nous n'avons pas eu de proph√®te depuis des centaines d'ann√©es. Mais les Ecritures disent que lorsque le Messie viendra, Il sera proph√®te comme Mo√Įse. Et nous savons que lorsque le Messie viendra, Il fera ces choses. Mais, je ne comprends pas. Qui es-Tu? Tu dois √™tre un proph√®te. Quand le Messie viendra, Il fera cette m√™me chose que Tu as faite, car Il sera le Dieu proph√®te." Il a dit: "Je le suis Moi qui te parle." Alors, elle est entr√©e en action. "Venez voir un Homme..."
E-63 Que font les gens aujourd'hui? Que disent-ils aujourd'hui? "Il est membre de notre organisation", il n'y a pas de respect, pas d'humilit√©. "Joignez-vous √† nos groupes." Lorsqu'ils voient une √©glise se lever comme cela, il s'agit du - il s'agit du rang des pentec√ītistes. Regardez l√† d'o√Ļ √ßa vient: les oiseaux de m√™me plumage. C'est bon. Les colombes sont toujours ensemble. Ainsi, nous voyons... Ils ont dit... Certainement. Elles se nourrissent aussi de la nourriture des colombes, non pas de celle des corbeaux. Un corbeau est un hypocrite. Il peut manger de la nourriture de la colombe, et rester en m√™me temps un vautour. Mais la colombe ne peut pas manger la nourriture du corbeau. Elle n'a pas de bile. C'est vrai. Si elle la mangeait, cela la tuerait. Mais le vieux corbeau peut s'asseoir l√† et d√©guster un plat avec - avec - avec un app√©tit comme un charognard, s'en rassasier, et puis sortir directement pour manger du bl√© avec une colombe. Mais, oh! la colombe ne peut pas faire cela, elle ne peut manger que sa propre nourriture. Et une v√©ritable colombe de Dieu ne mange que la Parole. Elle ne peut pas prendre les choses du monde. Non, non. Elle ne peut pas les dig√©rer. C'est tout. Cela la tuerait. Ainsi, elle ne peut simplement pas le supporter. Cependant, ils √©taient tous juch√©s sur le m√™me perchoir. Ainsi l√†, c'est... Ils l'ont fait dans l'arche, et depuis lors, c'est ce qu'ils ont fait. Ainsi, vous y voil√†. J√©sus a dit de les laisser tranquilles. Il a dit qu'en ce jour-l√†, le bl√© et... serait rassembl√© dans le grenier et ainsi de suite. Je vous retiens longtemps, mais je - je vais me d√©p√™cher si possible. Remarquez. Tr√®s rapidement, vous savez que je ne veux pas le dire de toute fa√ßon... Ce n'est pas de la blague, mes amis, Ceci, c'est l'Ecriture. Voyez-vous?
E-64 Avec humilit√©, la femme s'est mise en action. Pourquoi? Premi√®rement, elle avait de la r√©v√©rence et a dit: "Monsieur, je vois que Tu es proph√®te (les ailes sur ses pieds, sur sa face. Elle L'a reconnu). Tu es proph√®te. Je le crois. Nous savons que quand le Messie viendra... Eh bien, nous n'avons pas eu de proph√®te depuis Malachie. Mais on nous a alors enseign√© ici qu'un jour, il se l√®vera sur la sc√®ne un Homme parmi les Juifs, et Il sera le Messie. Et Mo√Įse a dit, Celui dont il nous est dit: "S'il y a un homme parmi vous qui est spirituel ou proph√®te, et si ce que cet homme dit s'accomplit, alors vous reconna√ģtrez que cela..." C'est exactement la m√™me chose que J√©r√©mie avait dit √† Hananias et tout: "Si cela s'accomplit, alors nous saurons que cela est confirm√©. C'est la v√©rit√©." Et maintenant, Tu me dis ici que j'ai eu cinq maris (et c'est la v√©rit√©), et que je vis maintenant avec un autre homme." "Je suis donc s√Ľre que Tu es proph√®te. Je sais qu'il est temps que le Messie vienne. Et Il nous dira ces choses." Et Il a dit: "C'est bien Moi." Et aussit√īt qu'Il s'est identifi√©, la femme est entr√©e en action, elle est directement all√©e √† travers la ville en disant: "Venez voir un homme qui m'a dit les choses que j'ai faites. Ne serait-ce pas le Messie m√™me? Ne le manquez pas, messieurs. Il est assis l√† sur une souche."
E-65 Oh! puiss√©-je dire ce matin que ce m√™me Messie sous la forme du Saint-Esprit est juste ici maintenant (Ne le manquez pas, √©glise), accomplissant les m√™mes signes et la m√™me chose. "Les Ňďuvres que je fais, vous les ferez aussi." Les m√™mes signes, il doit en √™tre ainsi. Si la vie est dans la vigne qui grandit... Si - si vous pouviez transf√©rer la vie de la citrouille dans une vigne, eh bien, celle-ci porterait des citrouilles, ou d'une past√®que, quelle que soit la vie qui est l√† √† l'int√©rieur. Et si la vie de Christ vous a √©t√© transmise par le Saint-Esprit, vous porterez les fruits, vous m√®nerez cette vie. Ainsi, vous voyez, si nous portons des citrouilles ici, alors que nous devrions porter des raisins, c'est que quelque chose cloche. Voyez-vous? Faites donc sortir cette vie de vous. Vous ne devez pas accepter cela. La transfusion est en cours ce matin. "Il y a une Fontaine remplie de Sang tir√© des veines d'Emmanuel, l√† les p√©cheurs se plongent dans ce flot." Les imitateurs peuvent s'y plonger et perdre toutes leurs imitations et obtenir quelque chose de r√©el. Et alors, votre influence sera forte parmi les gens, dans la Pr√©sence de Dieu. La femme est entr√©e en action.
E-66 Peut-√™tre que Pierre avait un peu dout√©. Il a pr√™t√© sa barque √† un Galil√©en, qui √©tait parmi les gens de la basse classe pratiquement, et tax√© de B√©elzebul, de diseur de bonne aventure, ayant sur lui un mauvais esprit. "Nous savons que tu es un Samaritain, et tu es un fou. Nous savons que tu as un d√©mon." Et toutes les √©glises L'avaient chass√©. Et cependant, Il √©tait en parfait accord avec la Parole. Que quelqu'un d'entre vous ose dire qu'Il ne l'√©tait pas. C'est vrai. N'osez pas dire qu'Il ne l'√©tait pas. Il s'opposait √† toutes leurs croyances, mais Il avait exactement la Parole, Il pouvait le prouver exactement par les Ecritures. Il a dit: "Qui peut Me convaincre de p√©ch√©? Or, Il avait la Parole. Et apr√®s que Pierre Lui a pr√™t√© la barque, J√©sus a dit: "Avance en plein eau, et jette les filets pour p√™cher." Pierre a dit: "J'ai p√™ch√© toute la nuit. Il n'y a rien l√†-bas." J√©sus lui dit: "Avance en pleine eau." "Eh bien, si cet Homme est le Messie, c'est qu'Il est proph√®te. Ainsi, je tirerai la barque par ici." Puis, il jeta le filet en disant: "Sur Ta Parole, j'en attraperai. En effet, je ne Te connais pas, mais Ta - Ta parole semble √™tre vraie. Je jetterai donc le filet et je verrai. Et j'ai jet√© le filet." Et lorsque le filet est descendu... Il dit: "Seigneur, retire-Toi de moi, parce que je suis un p√©cheur." C'est la m√™me chose qu'Esa√Įe a d√Ľ dire: "Retire-Toi de moi, Seigneur, je suis un homme dont les l√®vres sont impures. J'habite au milieu d'un peuple impur." Il a vu que la Parole de Dieu est agissante, lorsqu'on prend Dieu au Mot.
E-67 L'homme aveugle, quand il fut gu√©ri, il n'a pas pu se contenir. Pourquoi? Il √©tait en action. Pierre est entr√© en action. La femme est entr√©e en action. L'homme aveugle ne pouvait pas se contenir. Il a dit: "Est-ce que cet Homme..." "Rendez gloire √† Dieu. Nous savons que cet homme est un p√©cheur." Il dit: "C'est √©trange que vous tous, vous ne sachiez pas qui Il est, alors que vous √™tes des conducteurs. C'est √©trange que nous soyons arriv√©s en ce jour o√Ļ un Homme a pu ouvrir les yeux d'un aveugle, et que vous les membres du clerg√©, vous ne sachiez pas qui Il est." Cet homme avait une bonne th√©ologie. Il a dit: "C'est √©trange, parmi les gens qui sont cens√©s √™tre les conducteurs spirituels du jour, que les yeux d'un homme aient √©t√© ouverts ici, moi, j'√©tais aveugle. Vous savez que je suis aveugle. Vous savez que j'√©tais aveugle, et que maintenant je vois." Il a dit: "S'Il est un p√©cheur ou pas, je ne sais. Cependant, je sais une chose, c'est que je vois alors qu'avant j'√©tais aveugle." Il est entr√© en action; il s'est couvert la face et il s'est couvert les pieds. Il a dit: "Seigneur, Qui est Celui-ci pour que je L'adore?" Il voulait alors savoir. L'homme aveugle a certainement r√©pandu Sa renomm√©e partout.
E-68 Ecoutez. Les gens √† la Pentec√īte se couvrirent les pieds, ils se couvrirent la face. Ils ne se souciaient pas de ce que les Juifs disaient. Ils avaient re√ßu de Dieu la commission, l'ordre de monter au temple, √† J√©rusalem et d'attendre l√†-bas √† J√©rusalem jusqu'√† ce que le Saint-Esprit soit venu. Et ils √©taient l√†, ob√©issant √† Sa Parole, l'humilit√©, s'inclinant (alors que l'√©glise se moquait d'eux, disant: "Il y a un groupe d'h√©r√©tiques l√†-bas dans la chambre haute."), leurs faces couvertes dans la Pr√©sence de Dieu. "Oh! Seigneur, c'est Toi qui as donn√© la promesse. S'il y a un mal en moi, purifie-moi, Seigneur." Tout √† coup, des ailes pour l'action sont descendues et ils sont entr√©s en action. Eux qui avaient peur... et qui ne voulaient pas donner un t√©moignage l√† dans la rue, ils √©taient dans la rue parlant en d'autre langues, et - et ils se mirent en action √† tel point que les gens ont dit: "Ces hommes sont pleins de vin doux." Ensuite, Pierre, celui qui pouvait garder les Ecritures - les Ecritures en ligne, a dit: "Ces gens ne sont pas pleins de vin doux. Mais c'est ici ce qui..." J'ai toujours dit: "Si 'ceci' n'est pas 'ce qui', je garderai simplement 'ceci' jusqu'√† ce que 'ce qui' viendra." Ainsi, je - j'aime 'ceci' tant, je resterai simplement avec 'ceci' jusqu'√† ce que 'ce qui' arrive. Je crois que 'ceci' c'est 'ce qui'.
E-69 Tr√®s bien. Oui. Ils ont vu la promesse de Dieu accomplie. Cela les a mis en action. Et ce que nous avons vu, ce que nous avons vu... ces promesses dans ces derniers jours, ce que nous avons vu nous-m√™mes, devrait mettre chacun de nous en action. Mais savez-vous pourquoi cela ne se fait pas? Nous ne nous couvrons pas la face et les pieds correctement. Nos ailes ne feront pas l'affaire. Voyez-vous? Nous avons d√©ploy√© ces ailes et ces autres ailes, et nous essayons aussi de d√©ployer celles-ci; nous ne faisons que battre l'air. Voyez-vous? Couvrez-vous, humiliez-vous, puis mettez-vous en action. Oh! la la! Ce que nous avons vu se passer devrait mettre chaque √Ęme en action. Cela devrait produire une √©glise qui tiendrait une s√©rie de r√©unions ici √† Phoenix, de sorte que les gens prendraient l'avion de l'Europe pour venir ici et voir ce qui s'est pass√©. Ils diraient: "Il y a un endroit en Arizona, appel√© la vall√©e de Maricopa, une ville appel√©e Phoenix. Il y a quelque chose qui a √©clat√© l√†-bas au point que les sept tonnerres d'Apocalypse 10, qui ne sont m√™me pas √©crits dans la Bible sont en train d'√™tre r√©v√©l√©s.
E-70 La puissance de Dieu, le temps de la fin est l√†. L'Ange a rassembl√© les points en suspens et nous y sommes. Amen. Jean √©tait sur le point d'√©crire ces tonnerres et l'Ange lui a dit: "Ne les √©cris pas. Scelle-les. Mais au jour o√Ļ ce dernier ange, le septi√®me ange, sonnera de la trompette dans le septi√®me √Ęge de l'√©glise, l'√Ęge de l'Eglise de Laodic√©e, le myst√®re de Dieu, tout au sujet de Dieu, comment Dieu n'est pas un tas de dieux, mais un seul Dieu, et toutes ces autres choses devraient tous √™tre termin√©s en ce moment-l√†. Ces grandes batailles l√† en arri√®re ont laiss√© des points en suspens. Tout cela devrait √™tre rassembl√© dans ces derniers jours. Il dit: "Puis, lorsque cette trompette a sonn√©, un Ange est descendu en disant: 'il n'y aura plus de temps.' Je jure par Celui qui vit aux si√®cles des si√®cles. Il n'y aura plus de temps." Oh! nous en sommes l√†, fr√®re, sŇďur. Nous sommes en ce temps-l√†. Laissons le Saint-Esprit nous influencer vers la Parole de Dieu. Laissons Dieu influencer nos cŇďurs, mais ne nous laissons pas influencer par les autres. Voyez-vous, cela devrait nous mettre en action avec respect et humilit√©, la Colonne de Feu √©tant confirm√©e de nouveau parmi nous, comme Elle conduisait les enfants d'Isra√ęl. Les signes de Sa Venue sont proches.
E-71 Oh! la la! La Parole... C'est par la Parole de Dieu qui est en train de s'accomplir, que nous voyons la promesse selon laquelle Il d√©verserait Son Esprit dans les derniers jours. Regardez les presbyt√©riens, les m√©thodistes, et les baptistes. Ils entrent dans ce mouvement. Saviez-vous cela? Ecoutez, mes fr√®res, ne comprenez-vous pas les Ecritures? La Bible dit que lorsque les vierges endormies sont all√©es acheter de l'huile, c'√©tait en ce moment-l√† que l'Epoux est venu. Je remarque que dans vos rangs, vous les Hommes d'Affaires du Plein Evangile, vous faites venir P√®re Untel, un presbyt√©rien, P√®re Untel, un catholique et que sais-je encore. A propos, ce ne sont pas de P√®res. La Bible dit: "N'appelez personne 'P√®re' sur cette terre." Ce sont des pr√©dicateurs, et je leur donne tout le respect qui leur est d√Ľ. Mais vous ne devez pas les appeler "P√®re". Et vous les hommes d'affaires... J'esp√®re que l'Editeur est ici ce matin. Comment se fait-il que vous √©criviez une d√©claration de vos credos au dos du journal et des choses semblables et vous vous dites un groupe interd√©nominationnel? Vous feriez mieux d'en sortir. Voyez-vous? Oui - Oui. Tr√®s bien.
E-72 Remarquez, mes fr√®res. Ecoutez. Quand l'Epoux arriva, les vierges endormies se r√©veill√®rent. Et la - la voix retentit: "Voici l'Epoux vient." Est-ce le jour dans lequel nous vivons? Et les vierges endormies se r√©veill√®rent, les m√©thodistes, les presbyt√©riens, les catholiques et toutes vinrent. "Oh! donnez-nous de cette huile. Nous voyons la chose." Ils ont dit: "Nous en avons juste assez pour nous-m√™mes. Eh bien, vous devez aller en chercher pour vous." Et pendant qu'ils allaient en chercher, l'Epoux arriva. Jamais dans l'histoire des √Ęges de l'Eglise, jamais dans l'histoire du monde pentec√ītiste au cours de ces cinquante derni√®res ann√©es, jamais il n'y a eu un temps o√Ļ le monde d√©nominationnel se soit endormi comme c'est le cas maintenant m√™me. Ne r√©alisez-vous pas que ceci est le dernier appel? Cependant, nous continuons √† avancer inconsid√©r√©ment, comme si de rien n'√©tait." Gloire √† Dieu. Je peux danser en Esprit, et je..." Oh! la la! J√©sus a dit: "Plusieurs viendront √† Moi en ce jour-l√†, et diront: 'Seigneur, Seigneur, n'ai-je pas fait ces choses?'" La sinc√©rit√©, votre influence. Oh! la la! Oui, ce que nous avons vu s'accomplir devrait nous mettre en action.
E-73 Nous, comme le proph√®te Esa√Įe, nous avons vu les d√©nominations qui se sont exalt√©es perdre leur position. Que s'est-il pass√© lorsque le r√©veil est venu avec Luther? Qu'ont-ils fait? Juste dans peu de temps, ils se sont organis√©s, ils ont form√© l'organisation luth√©rienne, ils ont trac√© une petite ligne et ont dit: "Nous sommes des Luth√©riens. Vous autres, vous √™tes en dehors." Dieu a d√©moli cela avec John Wesley. Ensuite, apr√®s le d√©part de John Wesley... Charles et John, Asbury, ainsi de suite, lorsqu'ils ont quitt√© la sc√®ne, les gens ont form√© une organisation. Qu'avez-vous fait? Vous avez √©rig√© la m√™me barri√®re comme l'Eglise catholique, vous avez form√© une organisation. Il n'y avait jamais eu d'organisation avant l'Eglise catholique. C'est elle la m√®re de toutes les organisations. Maintenant, vous qui connaissez l'histoire, vous savez que c'est la v√©rit√©; le Concile de Nic√©e. Eh bien, nous d√©couvrons que c'est l√† que vous vous √™tes organis√©s. Qu'avez-vous fait? Cela est mort. Les m√©thodistes sont morts juste l√†. D√®s lors, cela n'a jamais avanc√©.
E-74 Les pentec√ītistes sont venus. Et qu'avez-vous fait? L'Assembl√©e G√©n√©rale connue sous le nom des Assembl√©es de Dieu, oh! vous vous √™tes organis√©s. Qu'avez-vous fait? Vous avez commenc√© √† vous d√©cliner. Puis sont venus les unitaires, appel√©s la Nouvelle Issue. Qu'avez-vous fait? Vous √™tes sortis et vous vous √™tes organis√©s. Dieu a ajout√© un petit quelque chose √† l'√©glise, et vous avez dit: "Oh! nous L'avons re√ßu, et vous autres, vous √™tes tout en dehors de cela." Oh! la la! fr√®re, ce n'est pas Dieu. Ne voyez-vous pas? Qu'avez-vous fait? Vous √™tes morts juste sur le chemin. Dieu a suscit√© les Hommes d'Affaires Chr√©tiens ici dans ce dernier jour. Et s'ils commencent √† faire la m√™me chose, ils mourront juste l√†. C'est tout √† fait vrai. Ne faites jamais cela.
E-75 Quoi? Que s'√©tait-il pass√©? Esa√Įe a vu un grand homme perdre son influence et mourir. Et nous aussi, nous avons vu dans ce dernier jour, le temps o√Ļ Dieu est... Dieu n'est pas oblig√© de susciter un pentec√ītiste. Il peut susciter un presbyt√©rien, un baptiste. Il peut susciter quelqu'un qui n'est membre d'aucun de ces groupes. C'est vrai. "Il est capable de ces pierres de susciter des enfants √† Abraham." Et nous Le voyons sortir carr√©ment des rangs de pentec√ītistes, et susciter un homme qui ne conna√ģt rien √† votre sujet, et ... vous rendre - rendre confus. Et puis, vous rejetez cela en disant: "Oh! c'est du non-sens. Eh bien, l'ancien, me mettra carr√©ment dehors." Oh! fr√®re. Voyez-vous o√Ļ vous en √™tes? Esa√Įe a vu cela perdre son emprise. Et nous voyons ces d√©nominations perdre leur emprise. Oh! vous √™tes nombreux, c'est vrai. Vous feriez mieux... Dieu a dit: "Quand tu √©tais petit, Tu Me respectais. Et - et je... Quand tu √©tais petit. Je pouvais te parler. Mais lorsque tu es devenu tellement grand, je ne pouvais plus te parler, tu devais alors te d√©brouiller tout seul." C'est ce que nous faisons, c'est comme un grand r√©gime, un Duesenberg √† seize cylindres. Nous avons une machine politique dans un... et un r√©gime dans le - dans les mouvements. Ce sont des anciens et - et toutes ces autres diff√©rentes choses qui dominent la chose, et on exclue le Saint-Esprit. Si on essaie de faire quelque chose qui est un peu contraire √† votre doctrine, vous dites: "Ah! c'est du non-sens." Examinez cela par la Parole. Si c'est la Parole, croyez cela. Si ce n'est pas la Parole, mettez cela de c√īt√©. Dieu confirmera Sa Parole. C'est vrai.
E-76 Or, Ozias a vu que cet homme... Je vais dire quelque chose. Et je n'aimerais pas blesser, mais je veux que cela s'enfonce. Ozias... Il vit un homme ayant une grande influence (faire quoi?) perdre son influence, parce qu'il a manqu√© d'observer la Parole. Est-ce vrai? Eh bien, nous avons v√©cu pour voir un jour comme celui-l√†, o√Ļ toutes ces grandes d√©nominations sont en train de perdre leur influence. Dieu √©tends le bras vers une section quelque part, et prend quelque chose qui n'a rien √† faire avec vous. Voyez-vous? Nous le voyons. Ces grandes d√©nominations, par leurs credos, perdent leur emprise. Pourquoi? Elles essaient de fabriquer quelque chose pour prendre la place de l'office de l'oint. (Ouf!) Vous savez que c'est la v√©rit√©. Vous ne serez jamais capable de le faire. Dieu prendra Son oint, et vous ne pourrez pas imiter cet office. C'est Dieu qui oint. Il choisit qui Il veut. Il condamne qui Il veut. C'est Dieu qui justifie, c'est Dieu qui fait le choix. Il suscite cela. Et nous, nous rejetons cela; ensuite, nous voyons que nous perdons notre influence. Dieu continue carr√©ment dans Sa simplicit√© et avec Sa mani√®re humble d'agir; et Il fait juste sortir un groupe √† cause de Son Nom, comme Il a promis. Oui.
E-77 Nous, comme Ozias, nous voyons les grandes dénominations perdre leur position, pour avoir essayer de remplacer l'oint par une dénomination, au lieu d'accepter la Parole ointe. Ozias était un grand roi. Dieu a fait de lui roi. C'est très bien. Mais quand il a essayé de se faire - se faire sacrificateur, ça ne lui était pas permis. Nous ne pouvons occuper aucune fonction de nous-mêmes. Vous ne pouvez pas vous faire évêques, prophètes, et autres. Vous ne pouvez pas fabriquer cela. Cela doit être inné. Ça doit être l'Esprit de Dieu prédestiné depuis la fondation du monde. Dieu a établi cela dans l'église, Dieu a fait ce qu'Il a fait. Et lorsque nous essayons d'imiter, nous perdons notre influence.
E-78 Oh! √©glise, pourquoi ne pouvons-nous pas?... Ecoutez, c'est comme dans un jeu de ballon, quelqu'un au football. Lorsqu'une personne prend le ballon, tous les joueurs de sa propre √©quipe essayent de le lui ravir. Vous ne pouvez pas gagner le match. Soyez un gardien, prot√©gez le ballon, n'essayez pas de le ravir √† votre co-√©quipier. "Gloire √† Dieu. S'il peut le faire ici dans ce coin, que Dieu le b√©nisse. Je suis - je suis un unitaire, c'est moi qui peux le faire." "Je suis un trinitaire, c'est moi qui peux le faire. Il n'a rien avoir affaire avec cela." Vous ravissez le ballon des mains de votre propre joueur. Vous tous m√©thodistes, baptistes, presbyt√©riens, luth√©riens, unitaires, binitaires, trinitaires, que vous chevauchiez un chameau √† une bosse, un chameau √† deux bosses, ou que vous ayez une douzaine de bosses, qu'est-ce que √ßa change? Venons tous √† ce puits, "une fontaine remplie de Sang tir√© des veines d'Emmanuel, o√Ļ les p√©cheurs se plongent..." Prot√©geons le ballon. Voici le Ballon. Le Saint-Esprit essaye de Le porter. Cela condamnera le communisme; cela condamnera le p√©ch√©, cela condamnera l'injustice. Cela manifestera et glorifiera J√©sus-Christ, et am√®nera Sa Personne au milieu des gens. Amen. Certainement. Non.
E-79 Oui, oui, la vision du proph√®te provoqua une confession. Entrez une fois dans la Pr√©sence de Dieu. Ayez une vision, une v√©ritable vision venant de Dieu, et vous verrez combien vous √™tes petit. C'est la raison pour laquelle je suis √† la c√īte ouest en ce moment. Remarquez. Entrez une fois dans la Pr√©sence de Dieu et voyez ce qui se passe. Voyez-vous? Cela a amen√© le proph√®te √†... Que fit ce proph√®te? (Je vais vraiment terminer.) Un proph√®te, un homme influent, un homme appel√©, au-dessus d'un √©v√™que, au-dessus d'un ancien de district, au-dessus d'un membre du clerg√©, d'un docteur, il a dit: "Je suis un p√©cheur, et je suis un homme dont les l√®vres sont impures?" Ouf! Un homme qui avait la fonction d'un proph√®te, et lorsque ces anges sont venus, il a reconnu qu'il √©tait un p√©cheur... Et cependant nos femmes se permettent de se couper les cheveux, et elles dansent en Esprit. La pluie tombe sur les justes et sur les injustes. Nos hommes peuvent se pr√©valoir de leur appartenance √† leurs organisations, et appeler d√©mon tout ce qui ne s'accorde pas avec eux, cependant, ils dansent en Esprit, pr√™chent l'Evangile, et se disent... Oh! fr√®re. Il y a quelque chose qui cloche. C'est vrai. Maintenant, ne - ne vous f√Ęchez pas contre moi. Croyez. Soyez simplement - simplement - simplement sinc√®re devant Dieu pendant que je termine d'ici peu.
E-80 Cela a amené ce grand prophète à dire: "Je suis un pécheur. Je - je suis un homme dont les lèvres sont impures." Ensuite, comme il était disposé à confesser, alors la purification s'est faite. Avez-vous remarqué cela? Il a dit: "Oh! je suis un homme perdu. Je suis un homme dont les lèvres sont impures, bien que je sois de l'ordre le plus élevé de la spiritualité, ou que j'assume la fonction spirituelle la plus haute du pays, je suis le prophète de ce pays, mais je suis impur. Mes lèvres ne sont pas pures. Je suis complètement perdu. Malheur à moi. Je vois l'Eternel Dieu des armés." Alors que ces anges se couvraient la face pour se tenir dans Sa Présence, alors vous pouvez comprendre... Si seulement l'église pouvait comprendre que ce Saint-Esprit, c'est l'Eternel Dieu des armés: Couvrez-vous la face, couvrez-vous les pieds, humiliez-vous. Il a confessé. Remarquez, et puis il a été purifié.
E-81 Maintenant, je vais dire quelque chose, mais ne soyez pas bless√©s. Sa purification n'est jamais venue par un credo; elle est venue par le feu. Sa purification n'est jamais venue par la d√©claration d'un certain livre, de ce qu'untel a dit; sa purification est venue par le feu. L'Ange est all√© prendre du feu de l'autel et l'a d√©pos√© sur les l√®vres du proph√®te. La purification vient par le Saint-Esprit et par le feu; non pas par une nouvelle licence en lettres, ou par un doctorat, ou quelque chose d'autre. C'est comme l'a dit Parris Reedhead, il n'y a pas longtemps, lorsqu'il a re√ßu le Saint-Esprit, dans mon salon, il a dit: "Fr√®re Branham, j'ai obtenu assez de dipl√īmes pour tapisser votre mur. Mais o√Ļ est Dieu dans tout cela?" Il a demand√©: "Les professeurs ont-ils tort?" J'ai r√©pondu: "Moi, avec mon instruction d'√©cole primaire, dire que les professeurs ont tort? Je ne suis pas aussi... Je pense qu'ils avaient raison dans ce qu'ils ont enseign√©, mais ils ne sont jamais all√©s plus loin que √ßa dans leur enseignement. C'est comme l'homme qui mangeait la past√®que a dit: "Cette partie √©tait bonne, mais il y en a encore?" Lui en donner simplement une bouch√©e, et puis, lui arracher cela? Non, monsieur.
E-82 C'est comme nourrir un canari de tr√®s gros morceaux de vitamines pour rendre ses ailes tachet√©es tr√®s performantes, ou plut√īt ses ailes, et pour rendre ses os solides, faire de lui un oiseau tr√®s fort, et puis l'enfermer dans une cage. Il ne peut pas les utiliser. Rel√Ęchez-le. Laissez Dieu oeuvrer en lui, le mettre en action, s'il est pr√™t √† se couvrir les pieds. C'est vrai. Mais maintenant, ne l'oubliez pas. √áa ne marchera pas jusqu'√† ce que vous vous couvriez les pieds. Vous vous tiendrez simplement l√† √† battre l'air si : " Je suis de l'Assembl√©e..." "Je suis unitaire." "Je suis ceci..." Vous vous tenez simplement l√† √† battre l'air, sans avancer. Mais une fois que vous vous couvrez la face, que vous vous couvrez les pieds, alors entrez en action. "Seigneur Dieu, me voici."
E-83 Premi√®rement, c'est la purification qui est venue. Remarquez. Apr√®s la purification, c'√©tait une commission. Oh! la la! Oui. Premi√®rement, une confession; ensuite, une purification, et enfin une commission. Lorsqu'Esa√Įe a √©t√© purifi√©, il l'a √©t√© par le feu; et apr√®s avoir √©t√© purifi√©, il s'est alors √©cri√©: "Me voici, Seigneur. Envoie-moi." Oh! √©glise, hommes d'affaires, ne perdons pas notre influence. Je termine. Couvrons-nous la face ce matin. Seigneur, je suis rien. Seigneur, mod√®le-moi, renouvelle-moi. Je suis dans le temple. Laisse-moi me couvrir les pieds, Seigneur, je ne suis rien. Je suis dispos√© √† oublier tout ce que j'ai jamais connu, comme Paul qui a dit: "Je ne connais rien, si ce n'est Christ, et Christ crucifi√©." Laisse-moi, Seigneur, m'humilier. Ensuite, lorsque vous vous levez de l√† avec une v√©ritable confession, une v√©ritable purification, alors quand l'appel vient: "Qui ira pour nous?" Alors, Esa√Įe, vous pouvez r√©pondre: "Me voici. Envoie-moi." Votre vie influencera votre famille; elle influencera vos voisins; elle influencera votre √©glise; elle... Vous ajouterez un ou deux bons membres dans une √©glise qui est r√©ellement en feu pour Dieu, cela fera quelque chose pour cette √©glise-l√†, plus que quarante r√©unions de r√©veils que vous pourriez tenir. C'est vrai.
E-84 Un bon membre purifi√© montre l'exemple, la face brillante avec la gloire de Dieu, la douceur et l'humilit√©, pour se tenir l√† dans la puissance de Dieu... Et observez, quand quelqu'un tombe malade, c'est cette personne qu'on appellera pour venir prier. Oh! vous pourriez vous moquer de cette personne lorsque son pneu se d√©gonfle, et tout. Vous pourriez... Tout ce non-sens, vous dites... Mais que la mort vous frappe une fois! Vous verrez lorsque ces combats commencent √† venir, qui est cette personne qui est tr√®s sinc√®re dans l'√©glise. Me voici, Seigneur. Envoie-moi. Que mon influence s'exerce sur les autres, Seigneur. Car Christ est ma vie et la mort m'est un gain. Que cette Parole m'influence. Et voici ma pri√®re Seigneur: pendant que je suis ici dans cette vall√©e, la vall√©e de Maricopa, la petite station estivale du monde, que je sois capable d'√™tre en contact avec le Fils de Dieu qui r√©pandrait la lumi√®re du soleil du Saint-Esprit partout dans la vall√©e. Et cela fera que les fr√®res, les femmes, les sŇďurs, et m√™me les p√©cheurs trouvent cette Fontaine remplie de Sang. Puissions-nous tous venir au lieu du temple, l√† o√Ļ nous pouvons nous reconna√ģtre impurs et mener une telle vie qui influencera les autres √† aimer Christ. Prions.
E-85 Pendant que nous avons la t√™te inclin√©e, je m'en vais fredonner tr√®s... Je ne saurais pas chanter. Vous tous fredonnez-le simplement avec moi, pendant que je prononce les paroles. Quand la pierre ardente a touch√© le proph√®te, Le rendant aussi pur, aussi pur que possible Quand la voix de Dieu dit: "Qui marchera pour nous?" Il a alors r√©pondu: "Ma√ģtre, me voici, envoie-moi." Parle, mon Seigneur (Tous ensemble maintenant), Parle, mon Seigneur. Parle, et je serai prompt √† Te r√©pondre; Parle, mon Seigneur, parle, mon Seigneur, Parle, et je r√©pondrai: "Seigneur, envoie-moi." Sinc√®rement maintenant. Ecoutez. Des millions meurent maintenant dans le p√©ch√© et dans la honte. Ecoutez leur cri triste et amer. H√Ęte-toi, fr√®re, h√Ęte-toi de les secourir; R√©ponds vite: "Ma√ģtre, me voici." Maintenant, que tous ceux qui veulent partir, l√®vent la main. Parle, mon Seigneur, parle, mon Seigneur, Parle, et je serai prompt √† Te r√©pondre; Parle, mon Seigneur, parle, mon Seigneur, Parle, et je r√©pondrai: "Seigneur, envoie-moi."
E-86 P√®re c√©leste, que cela soit du plus profond de nos cŇďurs, Seigneur. Il y a certainement des millions qui se meurent maintenant dans le p√©ch√© et dans la honte, juste ici dans la ville de Phoenix, litt√©ralement des milliers marchent √† t√Ętons dans le p√©ch√©. Et nous nous tenons ici ce matin envelopp√©s de la Pr√©sence du Saint-Esprit. Nous sommes tous conscients de Son auguste Pr√©sence. Je Le sens dans mon cŇďur; je Le sens sur les gens. √Ē Dieu, puisse une vision venir √† nous, afin que nous voyions la saintet√© de Dieu, nous voyions combien nous sommes petits. Puissent les fondements du temple √™tre √©branl√©s en notre pr√©sence, et l√†... pendant que nous sommes dans Sa Pr√©sence, Seigneur. Puisse la puissance du Saint-Esprit nous secouer de telle sorte que, Seigneur, non seulement les fondements du temple seront √©branl√©s mais le fondement dans notre cŇďur sera √©branl√©, le fondement de l'indiff√©rence sera √©branl√©e et √īt√©, ce qui fera que la porte s'ouvre, donnant ainsi l'occasion √† Dieu d'entrer et que la pierre de l'incr√©dulit√© soit √īt√©e. Seigneur, laisses-nous r√©pondre promptement: "Ma√ģtre, je m'humilie. J'ai besoin des ailes pour me couvrir les pieds et la face." Humilie-moi premi√®rement, Seigneur, afin que je puisse influencer les autres. Accorde-le, Seigneur.
E-87 B√©nis cette convention, b√©nis la prochaine r√©union et ces √©glises, ces... mes fr√®res, Seigneur, malgr√© l'opposition, ils m'ont appel√© et m'ont invit√© √† parler dans leurs √©glises. √Ē Dieu, allume chaque chandelle. Accorde-le Seigneur. Puisse-t-il venir une telle lumi√®re, un si grand r√©veil √† travers Phoenix. Accorde, Seigneur, que cela se fasse dans toutes les √©glises, parmi tout Ton peuple, partout, dans toutes les d√©nominations. Et plusieurs de ces pr√©cieuses √Ęmes ici dans la rue regardent, se posent des questions, et attendent de voir la Vie de Christ √™tre manifest√©e parmi son peuple. Accorde-le, Seigneur. Il se peut que nous ne soyons pas capables d'influencer toute la ville. Il est difficile que cela se fasse ainsi, parce que le bl√© et l'ivraie sont m√™l√©s. Mais, Seigneur, puissions-nous √™tre si enthousiastes que nous essayerons d'allumer chaque jour une petite chandelle en parlant √† quelqu'un d'autre, en faisant quelque chose qui influencera les autres √† Te conna√ģtre, et √† T'aimer. Car Te conna√ģtre, c'est la Vie. Nous prions pour cette b√©n√©diction.
E-88 B√©nis notre fr√®re Williams que voici, Seigneur, ainsi que la sŇďur Williams. Nous les aimons. Ils - ils sont - ils sont Tes serviteurs. Nous croyons, Seigneur, qu'avec humilit√©, ils se prosternent √† Tes pieds. Nous sommes tr√®s heureux de voir comment Tu Ňďuvres dans leur famille, et avec leurs - leurs filles et leur - et leur fils, et combien Tu es bienveillant envers eux. Fr√®re Rose, et tant d'autres qui sont ici pr√©sents Seigneur, que... des hommes, de - de grands hommes et mes fr√®res pr√©dicateurs qui sont dans la ville, ainsi que mes sŇďurs, Seigneur, que - que... Ils sont Tes enfants. Et j'aimerais me tenir coude √† coude avec le - avec eux, Seigneur. J'aimerais y aller de toutes mes forces. Aide-moi, √ī Dieu. Je suis - je suis petit; je suis petit, et je ne peux pas forcer. Seigneur, laisse-moi me tenir l√†, et que Toi, Tu pousses. Accorde-le, Seigneur; afin que nous soyons capables de porter le grand fardeau de Dieu jusque dans le Royaume de Dieu. Accorde-le, P√®re. Nous Te confions tout ceci, maintenant, comme nous avan√ßons √† partir d'aujourd'hui. Et le... Puissent les Hommes d'Affaires Chr√©tiens √™tre capables de repartir de l√† et aller droit de l'avant. Et aussit√īt qu'ils... la convention sera termin√©e, puissent les √©glises √™tre toutes en feu et que le r√©veil continue toujours. Puissions-nous √™tre capables de commencer [√† allumer] le feu, Seigneur. Et puisse le Saint-Esprit souffler sur ces flammes de feu au point o√Ļ toute la communaut√© dans ces parages sera embras√©e avec le feu de la pentec√īte. Accorde-le, Seigneur. Nous Te confions tout au Nom de J√©sus-Christ, Ton Fils. Amen.
E-89 Je regrette de vous avoir gard√© tr√®s longtemps, car il est presque midi maintenant. Je pense que nous ferions mieux de rester pour le d√ģner. Ainsi donc ... Mais je suis - je suis reconnaissant d'√™tre ici. Votre communion, votre coop√©ration a √©t√© pour beaucoup. Et vous mes fr√®res, combien y en a-t-il ici dont je visiterai les √©glises cette semaine? Levez la main partout. C'est gentil. Les fr√®res et les sŇďurs des environs, je vous remercie. Nous vous invitons tous aux r√©unions cette semaine. Bon, maintenant, je remets le service au Fr√®re Williams ici pr√©sent pour la cl√īture. [Fr√®re Williams dit: "Vous pouvez faire ce travail mieux que moi. - N.D.E.] Inclinez alors la t√™te juste un instant.
E-90 Combien parmi vous aimeraient l√† √† l'autel ce matin, ont vraiment besoin d'un appel √† l'autel dans le cŇďur? Levez la main. Dites: "√Ē Dieu, fais de moi ce que je devrais √™tre. Je - je suis l'argile. Tu es le Potier." Que Dieu vous b√©nisse. Que Dieu vous b√©nisse. Eh bien, pendant que vous baissez la main, y a-t-il ici quelqu'un qui n'a jamais accept√© Christ, qui ne sait pas ce que cela repr√©sente? Vous pouvez √™tre... oh, peut-√™tre que vous pouvez simplement √™tre sous une certaine influence qui ne vous a fait aucun bien du tout. Aussit√īt que vous n'√™tes plus sous cette influence, par exemple ce genre... une petite √©motion ou... Mais vous avez continu√© √† mener le m√™me genre de vie. Ou peut-√™tre que vous ne L'avez jamais accept√© du tout, et vous aimeriez dire ce matin: "√Ē Dieu, permet que cette Parole p√©n√®tre profond√©ment en moi au point que je puisse me couvrir la face en signe d'humilit√©, me couvrir les pieds et m'agenouiller √† l'autel, jusqu'√† ce que les - les S√©raphins inondent mon √Ęme de la gloire de Dieu, et me purifient avec Son saint Feu." Veuillez lever la main et dites: "Fr√®re Branham, priez pour moi. Tel que je suis, j'ai besoin de pri√®re."
E-91 Que Dieu vous b√©nisse. Que Dieu vous b√©nisse. Que Dieu vous b√©nisse. Oh! que Dieu vous b√©nisse, vous qui... Levez la main. Prenez une d√©cision dans votre cŇďur. Que Dieu vous b√©nisse, mon fr√®re. Quelqu'un d'autre, parmi nos sŇďurs qui sont l√†, levez la main, dites: "Fr√®re Branham, je ne crois pas qu'il en est ainsi, que vous √™tes - que vous dites... on vous appelle un misogyne. Je ne le crois pas. Je crois que vous m'aimez en tant que votre sŇďur." Je vous aime, sŇďur. Mais j'essaie seulement de vous parler. Je ne veux pas que vous soyez influenc√©e par Marilyn Monroe. Je veux que vous soyez influenc√©e par J√©sus-Christ et par Sa Parole. Il est La Parole. Si la Parole ne vous influence pas, alors Christ ne le peut, car Il est la Parole. Vous le savez.
E-92 J'ai eu un songe il n'y a pas longtemps, ou plut√īt une vision. Ce n'√©tait pas un songe. Je me tenais juste pr√®s de... j'√©tais dans le bois en patrouille. J'ai vu deux femmes. Et l'une d'elles portait une robe de l'Eglise pentec√ītiste, et l'autre en avait une d'une autre √©glise. Et l'une d'elles a dit: "SŇďur, pensez-vous que c'est juste que fr√®re Branham nous engueule comme cela?" Elle a continu√©: "Si J√©sus √©tait ici, a-t-elle-dit, Il n'aurait probablement pas dit de telles choses." Et elles ne savaient pas qui j'√©tais, et je me tenais l√†. J'ai dit: "Eh bien, √©coutez donc. L'homme a certainement raison. Peu importe si vous n'avez jamais vu J√©sus, que vous L'ayez d√©j√† vu ou pas, ou m√™me s'Il est ici. Il ne peut pas changer Sa Parole. √áa ne changerait rien." Elles ont dit: "Eh bien, c'est tout √† fait vrai, n'est-ce pas?" Oh! ne pouvez-vous pas voir que c'est vrai mon fr√®re, ma sŇďur? Ne pouvez-vous pas voir que Christ ne peut pas changer Sa Parole? Il est la Parole.
E-93 Y a-t-il encore d'autres personnes? Levez la main et dites: "Souvenez-vous de moi, fr√®re Branham. Je sais que je n'ai pas raison. Priez pour moi maintenant." Voulez-vous simplement lever la main? Que Dieu vous b√©nisse. Que Dieu vous b√©nisse, que Dieu vous b√©nisse. C'est bien. C'est bon. Que Dieu vous b√©nisse. Soyez vraiment sinc√®re du fond de votre cŇďur. Nous arriverons donc √† la fin de la route dans peu de temps. Et peut-√™tre qu'√† la convention, les soirs, je pr√™cherai... et j'aurai une soir√©e, une seule soir√©e au moins √† la convention... J'aimerais parler sur certaines de ces choses, juste pour... quelque chose venant de mon cŇďur, et c'est la raison m√™me pour laquelle je me tiens ici ce matin. Il y a ici m√™me des gens qui peuvent dire: "Amen, et amen", c'est la raison pour laquelle je me tiens ici ce matin. Il s'est pass√© quelque chose dans ma vie, quelque chose qui ne m'√©tait jamais arriv√© auparavant. C'est vrai. Cela s'est pass√© et m'a fait venir directement ici en Arizona. Je suis ici pour quelque chose.
E-94 Des millions meurent maintenant dans le p√©ch√© et dans la honte, Ecoutez simplement leur cri triste et amer. Qu'est-ce qui pousse les gens √† faire le mal? C'est une soif en eux. Dieu les a cr√©es pour qu'ils aient soif de quelque chose (voyez-vous?), qu'ils aient soif de Lui. Et ils essayent de satisfaire ce - ce saint appel avec les choses du monde. En adh√©rant √† une √©glise, en se laissant influencer par une soir√©e dansante, ou autre chose. Ils cherchent √† satisfaire cette sainte chose que Dieu a plac√©e en eux afin qu'ils aient soif de Lui. Et ce qu'ils font, c'est qu'ils essayent de - de laisser le diable les satisfaire en leur donnant une autre chose qui ne satisfait pas. √Ē Dieu, que cela soit √īt√© ce matin. Oh! combien j'aimerais voir ce groupe de gens √™tre si oint par le Saint-Esprit, qu'en sortant d'ici, il y aurait juste quelque chose qui leur arriverait, juste quelque chose qui s'emparerait de nous tous √† partir d'ici, vous et moi, mon ami, nous tous ensemble, si bien que nous sortirons d'ici sous l'influence du Saint-Esprit pour gagner les √Ęmes pour J√©sus-Christ.
E-95 Eh bien, avec... environs trente mains se sont lev√©es, des gens qui aimeraient venir se mettre en ordre avec Dieu. Il y en a au moins huit ou dix, ou plus que √ßa, qui sont des p√©cheurs et qui ne L'ont jamais accept√©. Prions. Croyez cela du fond de votre cŇďur. C'est tout ce que vous pouvez faire, croire. C'est √† Dieu de faire le reste. Abraham crut en Dieu, et cela lui fut imput√© √† justice. C'est tout ce que Abraham pouvait faire. Il a d√Ľ croire. Dieu a d√Ľ le lui imputer √† justice. Tout ce que vous pouvez faire, c'est croire. En toute sinc√©rit√© maintenant, inclinez la t√™te sur votre table, quel que soit le lieu o√Ļ vous √™tes, et prions.
E-96 Seigneur Dieu, je r√©alise vraiment... S'il n'y avait qu'une seule main, quelle sorte de pri√®re je pourrais offrir pour cette personne? Je prierais selon que le Saint-Esprit me conduirait dans le cŇďur. Autrefois, je me tenais l√† o√Ļ ils sont, en tant que p√©cheur; ne connaissant pas Christ et Son salut. Un jour, je T'ai accept√©, Seigneur. Je ne savais comment... [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Je ne l'oublierai jamais. Seigneur, cela a chang√© ma vie, et je sais que ce n'est pas contraire √† la Parole, c'est en accord avec la Parole. Ainsi, P√®re, avec mon humble fa√ßon de le faire, voudras-Tu recevoir ceux qui ont lev√© leurs mains? Et m√™me ceux qui ne l'ont pas fait, s'ils sont dans le besoin, re√ßois-les Seigneur. Fais compl√®tement sortir le monde; fais sortir tous les d√©sirs du monde. √Ēte-les de mes fr√®res, de mes sŇďurs, √īte-les de moi, Seigneur. Je suis avec eux. Nous sommes dans le temple de Dieu. Et nous nous rendons compte que... de notre petitesse, combien nous sommes petits, Seigneur; combien nous sommes petits et insignifiants, et combien Toi, Tu es grand.
E-97 √Ē J√©hovah, sois mis√©ricordieux envers ces p√©cheurs. Je plaide pour nous tous, Seigneur. Prends ce petit groupe et moi, ce matin. Purifie-nous, Seigneur; fais de nous de nouvelles cr√©atures. Veux-Tu le faire, s'il Te pla√ģt? Avec ma fa√ßon humble et modeste de Te demander, P√®re, j'offre cette pri√®re au Nom de J√©sus-Christ afin que Tu les re√ßoives. Je me confie moi-m√™me √† Dieu. Je Lui confie mes voies, toutes mes pens√©es et mes actions. Que je ne puisse plus avoir mes propres pens√©es. Que je n'aie plus √† marcher selon les voies du monde. Puissent-ils √™tre tous purifi√©s. Que d√®s ce jour, j'aie des pens√©es pures. Que toute ma vie soit Sienne. Parle au travers de moi, Seigneur. Je - je ne T'aurais pas demand√© de le faire si Tu ne l'avais pas ordonn√©. Tu as ordonn√© que Ton Evangile soit pr√™ch√© par les hommes. Tu pouvais ordonner aux vents de Le pr√™cher. Tu pouvais ordonner aux √©toiles de Le pr√™cher. Tu pouvais ordonner √† la lune ou au soleil de Le pr√™cher. Mais c'est aux hommes que Tu l'as ordonn√©. Tu ne changeras pas cela. Tu t'attends √† ce que les hommes le fassent. Tu ne t'attends pas √† ce que les √©toiles le fassent, elles T'ob√©issent. Les vents T'ob√©iront. Mais, Seigneur, nous les hommes, nous ne sommes pas bons; nous ne T'ob√©issons pas. Seigneur, pardonne-nous, ne veux-Tu pas le faire? Ne veux-Tu pas nous pardonner?
E-98 Pardonne-nous, Seigneur, et fais de nous des pr√©dicateurs... chacun de nous √† sa propre - sa propre fa√ßon, chacun dans son - son environnement, chacun de sa fa√ßon √† lui, l√† o√Ļ il pourrait faire le mieux possible. Nous nous abandonnons simplement √† Toi maintenant. Fais de nous Tes serviteurs, des ministres de la Parole. J'offre cette pri√®re au Nom de J√©sus. Et Tu nous as tous enseign√© que nous devons prier comme suit: Notre P√®re qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifi√©. Que Ton r√®gne vienne. Que Ta volont√© soit faite... la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons √† ceux qui nous ont offens√©s. Ne nous induis pas en tentation, mais d√©livre-nous du malin. Car c'est √† Toi qu'appartiennent dans tous les si√®cles, le r√®gne, la puissance et la gloire Amen.
E-99 Ne laissez jamais cela mourir. Il prend soin de toi, Il prend soin de toi, Pendant le jour ou la nuit, Il prend soin de toi. Ne l'a-t-Il pas exprimé? Maintenant, juste par-dessus la table, serrons-nous la main les uns aux autres. Restez simplement assis. Il prend soin... (Dites: "Que Dieu te bénisse pèlerin.") Il prend soin de toi... Pendant...

En haut