ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication LE SIXIÈME SCEAU / 63-0323 / JEFFERSONVILLE IN // VGR 2 hours and 43 minutes PDF MP3 low MP3 HQ

LE SIXIÈME SCEAU

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Courbons la tête un instant.
E-2 Seigneur, nous nous réunissons de nouveau pour la réunion. Et nous pensons aux jours anciens, à l’époque où ils montaient tous à Silo pour aller chercher les bénédictions du Seigneur. Et maintenant, ce soir, nous nous sommes assemblés ici pour entendre Ta Parole. Et comme nous l’avons vu dans notre étude de cette partie de l’Écriture, l’Agneau était le Seul à pouvoir ouvrir les Sceaux ou Les délier. Et nous prions, ce soir, alors que nous allons examiner ce glorieux Sixième Sceau, nous prions, Père Céleste, que l’Agneau L’ouvre pour nous ce soir. En effet, nous sommes ici pour Le comprendre. Et, alors qu’aucun homme, ni sur la terre, ni dans le Ciel, n’était suffisant, l’Agneau seul a été trouvé suffisant. Alors, puisse Celui qui est entièrement suffisant venir et ouvrir ce Sceau pour nous ce soir, afin que nous puissions simplement regarder au-delà du rideau du temps. Nous croyons que cela nous aiderait, Père; en ce jour de grandes ténèbres et de péché où nous vivons, cela nous aiderait et nous donnerait du courage. Nous avons confiance maintenant que nous trouvons grâce à Tes yeux. Nous nous remettons à Toi, avec la Parole, au Nom de Jésus-Christ. Amen. Vous pouvez vous asseoir.
E-3 Bonsoir, mes amis. C’est un privilège d’être de nouveau ici ce soir, d’être au service du Seigneur. Je suis arrivé un petit peu en retard. Je viens d’aller... m’occuper d’un cas urgent : un homme qui était mourant, quelqu’un qui est membre de cette église; sa mère l’est, ou, elle vient à cette église. Et ils disaient que le jeune homme allait mourir d’un instant à l’autre. Alors je–je suis allé, et j’ai vu un homme qui n’était plus que–que l’ombre de lui-même, étendu sur un lit, mourant, un homme d’à peu près mon âge. Et au bout d’un instant seulement, j’ai vu cet homme se lever et rendre gloire au Seigneur. Alors Dieu, si nous sommes disposés à confesser nos péchés et à faire ce qui est bien, à implorer Sa miséricorde, à L’invoquer, Dieu est disposé, et Il est là qui attend de nous l’accorder.
E-4 Maintenant, je sais qu’il fait chaud ici ce soir. Et–et c’est... Non, je crois que le chauffage est complètement éteint. Et–et nous sommes...
E-5 J’ai constaté hier soir, ou aujourd’hui, que c’est mon septième jour dans une pièce sans lumière, il n’y a que les lumières électriques, vous voyez; à étudier et à prier Dieu d’ouvrir ces Sceaux.
E-6 Et tellement de gens ont écrit, dans le groupe de questionnaires d’hi-... ou, de questions d’hier soir; c’était plus ou moins, ce n’était pas tant des questions, c’était plutôt qu’ils voulaient avoir un service de guérison quand même. Ils voulaient qu’on reste un jour de plus pour avoir un–pour avoir un service de guérison lundi. Alors, je–je–je le ferais, je pourrais, en fait, je pourrais le faire, si c’était là ce–ce que les gens veulent faire. Vous pouvez y penser, et me le faire savoir, mais, si vous voulez simplement rester et qu’on prie pour les malades.
E-7 C’est que j’avais prévu de consacrer tout ce temps uniquement aux Sceaux, et je me suis isolé pour me concentrer sur les Sceaux.
E-8 Donc, vous pouvez y penser et prier pour ça, et faites-moi savoir ce qu’il en sera. Et je, si le Seigneur le veut, je peux... Mon prochain rendez-vous est à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, et il y a encore quelques–quelques jours d’ici là. Et je dois retourner à la maison pour m’occuper de préparer une autre convention en Arizona. Et, donc, si c’est la volonté du Seigneur! Priez pour ça, moi aussi je vais prier, et nous saurons plus à quoi nous en tenir un peu plus tard.
E-9 Et je détecte à l’instant même, je vois... Quand on se met à parler de maladie, c’est ce qui arrive, vous voyez. Je vois cette dame qui est assise juste ici. Si quelque chose ne vient pas à son secours, elle n’en aura plus que pour un très court laps de temps. Alors, vous voyez, nous–nous prions simplement que Dieu va... C’est pour ça que vous êtes ici, et vous êtes venue de très loin. Alors, vous voyez, le–le Saint-Esprit, Il sait vraiment tout, vous voyez. Alors Il...
E-10 Seulement, voyez-vous, je voulais consacrer ce temps-ci uniquement aux Sceaux, parce que c’est ce que nous nous étions proposé de faire, vous voyez. Mais s’il y a...
E-11 Combien y a-t-il de gens qui sont malades ici, qui sont venus pour qu’on prie pour eux? Levez donc la main, dans la salle, partout. Oh! la la! Hmm! Eh bien, combien seraient d’avis qu’il serait bon, la volonté du Seigneur, de rester pour faire cela, de consacrer la soirée de lundi à la prière pour les malades, d’avoir un service de guérison lundi soir? Est-ce que vous aimeriez le faire? Est-ce que ça vous serait possible? Eh bien, si le Seigneur le veut, c’est ce que nous ferons, alors. Voyez? Nous–nous aurons un service de prière pour les malades mercredi, ou, dimanche soir, ou... lundi soir, et nous prierons pour les malades.
E-12 Maintenant, j’espère que ça ne dérange pas le groupe avec lequel je dois rentrer, retourner en Arizona. Frère Norman est-il là quelque part? Est-ce que ça dérange tes projets, Frère Norman, ou quoi que ce soit? [Frère Gene Norman dit : “Non.”–N.D.É.] Frère Fred, et les autres, est-ce que ça vous va? [Les autres disent : “Ça va.”] Voyez? C’est d’accord. Très bien.
E-13 Donc, si le Seigneur le veut, lundi soir nous prierons pour les malades, une seule soirée que nous consacrerons uniquement à cela, juste à prier pour les malades. Là, il ne sera plus question des Sceaux. Si le Seigneur veut bien ouvrir ces Sceaux, ensuite nous prierons pour les malades lundi soir.
E-14 Maintenant, oh, j’ai vraiment apprécié énormément, de servir le Seigneur dans ces... Avez-vous apprécié Ceci, l’ouverture des Sceaux? [L’assemblée dit : “Amen!”–N.D.É.]
E-15 Or, nous parlons maintenant du Cinquième Sceau ou... du Sixième Sceau, plutôt. Et celui-là, il va du–du verset 12 du chapitre 6, jusqu’au verset 17 . C’est un des Sceaux qui sont longs. Il se passe pas mal de choses ici. Et maintenant...
E-16 Pour reprendre un peu ce qu’on a vu hier soir, revenir un peu en arrière chaque fois.
E-17 Et, à propos, je–je voudrais ajouter quelque chose. J’ai trouvé dans cette boîte quatre ou cinq points que j’ai trouvé très importants. On m’a dit que... Et je veux vraiment m’en excuser. Est-ce que c’est enregistré? C’est enregistré? Je veux m’excuser auprès de mes frères prédicateurs et de vous, ici présents. On me dit que l’autre soir, quand je parlais de–d’Élie, à l’heure où ils... il se croyait le seul à partir dans l’Enlèvement, ou le seul à être sauvé, je–j’ai dit sept cents au lieu de sept mille. C’est vrai, ça? [L’assemblée dit : “Oui.”–N.D.É.] Eh bien, j’en suis vraiment désolé, mes amis. Je–je–je le savais, pourtant. C’est simplement la langue qui m’a fourché, parce que je savais que c’était sept mille. C’est tout simplement que je ne l’ai pas dit comme il faut. Je... Et je–je vous remercie. Ça montre que... Je suis content que vous soyez attentifs à ce que je dis. Et, vous voyez, alors, c’est... En effet, ce–c’est–c’est sept mille.
E-18 J’ai eu deux ou trois billets là-dessus, où on disait : “Frère Branham, je crois que vous avez fait erreur.” On disait : “Est-ce qu’ils n’étaient pas sept mille, plutôt que sept cents?”
E-19 Je me suis dit : “Je ne peux pas avoir dit sept cents, tout de même.” Voyez? Cela, et puis, je, Billy...
E-20 Ensuite je, tout à coup, j’ai pris un autre billet. On disait : “Frère Branham, vous... je crois que vous avez dit sept cents.”
E-21 Et une personne disait : “Frère Branham, est-ce que c’était une–une vision spirituelle, qui–qui montrait que ce serait seulement un type, et vous présentiez le type avec les sept...?” Ça met les gens sous tension, de se mettre à penser ces choses-là, vous voyez. Et il y a de quoi, ça, moi aussi ça me met sous tension.
E-22 Aujourd’hui, il s’est passé quelque chose quand ce Sceau a été révélé, si bien que j’ai dû sortir jusque dans la cour, me promener dans la cour pendant un moment. C’est vrai. J’en ai pratiquement eu le souffle coupé. Voyez? Alors, vous parlez de tension? Oh! la la! Voyez?
E-23 Autre chose, voyez-vous, vous vous accrochez à ce que je dis. Et Dieu va me rendre responsable de ce que je vous dis. Voyez? Et alors, je–je dois être absolument sûr, sûr au possible, vous voyez, de ces choses, parce que c’est un–un temps prodigieux que celui où nous vivons. Oui.
E-24 Je pensais au service de guérison de lundi soir. Est-ce que ça dérangerait vos projets en quoi que ce soit, Frère Neville? [Frère Neville dit : “Pas du tout. Je serais ici même.”–N.D.É.] C’est bien.
E-25 Notre précieux Frère Neville! Je vous le dis, ils n’en–ils n’en ont fait qu’un, je pense, ensuite ils ont perdu le moule. C’est un... Il a vraiment été un–un vrai copain et un ami pour moi, je vous le dis.
E-26 Maintenant, la construction du Tabernacle est terminée, et on a des salles pour l’école du dimanche, et tout a été préparé et mis en place ici. Et si certains d’entre vous qui demeurez dans les environs, autour de Jeffersonville, vous voulez venir à l’église, vous avez un bel endroit, et un endroit où vous pourrez venir, avec des salles pour l’école du dimanche.
E-27 Un bon professeur, et, Frère Neville ici pour la classe des adultes, et un vrai pasteur. Je ne dis pas ça pour le couvrir de fleurs, mais je préfère lui donner une petite rose tout de suite plutôt que toute une couronne après son départ. Frère–Frère Neville, je le connais depuis ma jeunesse. Et il n’a pas changé le moins du monde. Il est toujours Orman Neville, le même qu’il a toujours été.
E-28 Je me souviens d’avoir fait une visite... Il avait même eu la bonne grâce de m’inviter à sa chaire, quand il était prédicateur méthodiste ici en ville. Et nous avons eu une belle assemblée, là-bas à Clarksville... Je pense que ça s’appelle l’église méthodiste de l’avenue Harrison, de Howard Park. Ça doit être là-bas qu’il vous a trouvée, Soeur Neville. Là-bas, parce qu’elle était mem-...
E-29 Je suis revenu, et j’ai dit à l’église ici, j’ai dit : “C’était là... Cet homme-là, il est gentil comme tout! Et, un de ces jours, je vais le baptiser au Nom du Seigneur Jésus.” C’est arrivé.
E-30 Le voici. Et maintenant, il est mon copain, il est là à mes côtés. Et un homme tellement honorable, tellement respectable! Il m’a toujours soutenu comme... du plus près qu’il a pu. Il m’appuie dans tout ce que je dis, et il s’y tient. Même au début, quand il est arrivé, à l’époque il ne comprenait pas le Message, mais il Le croyait et il s’Y tenait. Un frère comme celui-là mérite d’être honoré, d’être respecté. Je ne taris pas d’éloges sur lui. Et donc, que le Seigneur le bénisse. Bien.
E-31 Maintenant, pour revenir un peu sur hier soir, l’ouverture du Cinquième Sceau. Ce soir, nous ne reprendrons pas jusqu’au début, nous allons seulement récapituler pour résumer le–le Cinquième Sceau.
E-32 Donc, nous avons vu que c’est l’antichrist qui a chevauché, et qui s’est retrouvé avec trois puissances. Celles-ci se sont regroupées en une puissance, et il a monté le cheval de couleur pâle, “la mort”, jusque dans l’abîme, dans la perdition, d’où il était sorti. Et puis, nous avons vu que, quand...
E-33 L’Écriture dit : “Quand l’ennemi vient comme un fleuve, l’Esprit de Dieu lève un étendard contre lui.” Et nous avons vu cela parfaitement confirmé dans la Parole hier soir, car il y a eu quatre Êtres vivants qui–qui ont riposté, les–les quatre fois que ce cavalier a fait sa chevauchée.
E-34 Et il montait un cheval différent chaque fois, un cheval blanc, et puis un cheval roux, puis un cheval noir, et puis un cheval de couleur pâle. Et nous avons vu ces couleurs, et ce qu’elles représentaient, et leur effet. Ensuite nous avons ramené cela tout droit aux âges de l’église, et c’est précisément ce qui s’était fait, parfaitement.
E-35 Par conséquent, vous voyez, quand les éléments de la Parole de Dieu s’harmonisent ensemble, cela montre que C’est exact, vous voyez. Oui. Je crois que tout ce qui s’accorde avec la Parole de Dieu, c’est toujours “amen”. Voyez?
E-36 Maintenant, par exemple, une personne qui dirait avoir eu une vision, et qui dirait que c’était... Oh, ils savent que c’est le Seigneur qui l’a donnée, parce qu’elle est venue avec une grande puissance. Eh bien, la vision, elle était peut-être très bien. Mais si elle ne s’accorde pas avec la Parole, et qu’elle est contraire à la Parole, elle n’est pas juste. Voyez?
E-37 Maintenant, maintenant, il y a peut-être ici des frères ou des soeurs qui sont mormons. Et, bon, il y en aura peut-être qui prendront les bandes. Et je ne veux pas dire cela... Quelques-uns des gens les plus gentils, que je et que vous puissiez rencontrer, sont–sont parmi les mormons; ce sont de très braves gens. Et leur–leur prophète, Joseph Smith, que les méthodistes ont tué, ici dans l’Illinois, quand ils étaient passés par là. Et donc, ce–ce brave homme, et la vision, je n’ai aucun doute qu’il ait eu la vision. Je crois que c’était un homme sincère. Mais la vision qu’il a eue était contraire à l’Écriture. Voyez? Par conséquent, il leur a fallu avoir une Bible mormone, pour–pour que ça s’aligne. Voyez?
E-38 Quant à moi, ce qu’il faut, c’est Ceci. Ceci. C’est pour cette raison que c’est la Parole, et Elle seule. C’est tout ce qu’il faut. Voyez?
E-39 Une fois, un–un–un prédicateur qui venait de l’étranger était arrivé, et il... Et je l’ai vu avec une–une... il était en voiture, ce qui n’est pas... avec une–une dame. Et ils étaient venus à une réunion. Et j’ai découvert qu’ils avaient roulé en voiture, lui et elle tout seuls, pendant deux ou trois jours, pour la réunion, pour venir à la réunion, ensemble. Et cette femme avait déjà été mariée trois ou quatre fois.
E-40 Et ce prédicateur est venu vers moi dans le hall de l’hôtel où j’étais, il s’est empressé de venir me serrer la main. Je lui ai serré la main, je me suis levé et je parlais avec lui. Je lui ai demandé, j’ai dit : “Quand vous serez libre, est-ce que je pourrais vous parler un instant dans ma chambre?” Il a dit : “Certainement, Frère Branham.”
E-41 Je l’ai emmené dans ma chambre. Et j’ai dit à ce prédicateur, j’ai dit : “Monsieur le pasteur, vous êtes un étranger dans ce pays.” J’ai dit : “Mais cette dame-là, elle a toute une réputation.” J’ai dit : “Est-ce que... Et vous avez fait tout ce trajet, de tel et tel endroit jusqu’à tel et tel endroit ici?” Il a dit : “Oui, monsieur.”
E-42 Et j’ai dit : “Ne craignez-vous pas que ça puisse... Je ne doute pas de vous, mais ne pensez-vous pas que ça pourrait ternir votre réputation en tant que prédicateur? Ne pensez-vous pas que nous devrions montrer l’exemple un peu mieux que ça?” Et il a dit : “Oh, cette dame est une sainte.”
E-43 J’ai dit : “Je–je n’en doute pas.” Mais j’ai dit : “Mais, frère, ce qu’il y a, c’est que tous ceux qui la regardent ne sont pas des saints, voyez-vous, qui regardent ce que vous faites.” Et j’ai dit : “Je crois que vous devriez faire attention. Je vous parle simplement comme à un frère.” Et il a dit... J’ai dit : “Cette dame a été mariée quatre ou cinq fois déjà.” Et il a dit : “Oui, je sais.” Il a dit : “Vous savez, je–je...”
E-44 J’ai dit : “Ce n’est pas ce que vous enseignez à votre église, chez vous, n’est-ce pas, ce genre de chose?”
E-45 Il a dit : “Non. Mais,” il a dit, “vous savez, j’ai eu une vision à ce sujet, Frère Branham.” J’ai dit : “Eh bien, tant mieux.” J’ai dit...
E-46 Il a dit : “Si vous n’y voyez pas d’objection,” il a dit, “je crois que je pourrais rectifier un peu ce que vous enseignez à ce sujet.”
E-47 Et j’ai dit : “Très bien.” Et il... j’ai dit : “Je–je–je serais bien content de savoir, monsieur.”
E-48 Et il a dit : “Eh bien,” il a dit, “vous savez, pendant cette vision”, il a dit, “je dormais.” Et j’ai dit : “Oui.” Alors j’ai vu que c’était un rêve. Voyez?
E-49 Et il a dit : “Mon–mon épouse,” il a dit, “elle avait eu une liaison avec un autre homme,” et il a dit, “elle m’avait été infidèle.” Et il a dit : “Ensuite elle est venue vers moi, et elle m’a dit : ‘Oh, chéri, pardonne-moi, pardonne-moi!’ Elle a dit : ‘Je–je–je–je regrette d’avoir fait ça. À partir d’aujourd’hui je te serai fidèle.’” Il a dit : “Naturellement, je l’aimais tellement que je lui ai simplement pardonné, j’ai dit : ‘D’accord.’” Et il a dit : “Ensuite...”
E-50 Et il a dit : “Vous savez quoi? Ensuite j’ai eu l’interprétation de cette vision.” Il a dit : “La femme, c’était elle.” Il a dit : “Bien sûr, elle a été mariée, et–et tout, et toutes ces fois.” Et il a dit : “Il n’y a pas de mal à ce qu’elle se marie, parce que le Seigneur l’a tellement aimée. Elle peut se marier autant de fois qu’elle le désire, pour autant que...”
E-51 J’ai dit : “Votre vision, elle était bien charmante, mais elle était très loin du Sentier battu, ici.” J’ai dit : “C’est–c’est mal, ça, voyez-vous. Vous ne devriez pas le faire.” Alors, cela... Voyez?
E-52 Mais quand vous voyez les Écritures qui s’emboîtent l’une dans l’autre, qu’il y a constamment une continuité, qu’Elles s’enchaînent. Les Écritures, là où Celle-ci s’arrête, Celle-là vient s’Y emboîter, pour présenter le tableau global.
E-53 C’est comme quand on assemble un puzzle, des mots croisés, par exemple. Vous devez trouver la pièce qui s’ajustera là. Rien d’autre ne pourra s’y ajuster. À ce moment-là vous avez le tableau comme il faut.
E-54 Et il n’y en a qu’Un qui puisse faire cela, c’est l’Agneau, et c’est pourquoi nous comptons sur Lui.
E-55 Mais nous voyons que quand ces... ce cavalier, c’était un seul cavalier qui montait ces chevaux. Et puis nous l’avons suivi d’un bout à l’autre, nous avons vu ce qu’il a fait et tout, et nous avons constaté que c’est exactement ce qu’il avait fait au cours des âges de l’église.
E-56 Donc, quand lui sortait sur un certain animal et qu’il faisait une certaine chose, nous avons vu qu’il y en avait un qui était envoyé pour combattre ce qu’il faisait.
E-57 Il y en a eu un qui a été envoyé pour le premier âge, l’agneau... le lion. C’était la Parole, bien sûr, Christ.
E-58 Ensuite, il y a eu le boeuf, pendant l’âge des ténèbres, quand–quand la–l’église s’était organisée et qu’elle avait accepté des dogmes au lieu de la Parole.
E-59 Et, souvenez-vous, toute la chose est basée sur deux choses : l’une, l’antichrist; l’autre, le Christ.
E-60 Encore aujourd’hui, c’est la même chose. Des demi-Chrétiens, ça n’existe pas. Un homme qui a bu qui n’a pas bu, ça n’existe pas; des oiseaux blancs qui sont noirs non plus; non, non; des saints qui sont pécheurs non plus. Non. Ou bien vous êtes un pécheur, ou bien vous êtes un saint. Voyez? Il n’y a tout simplement pas de demi-mesure. Ou bien vous êtes né de nouveau, ou bien vous n’êtes pas né de nouveau. Ou bien vous êtes rempli du Saint-Esprit, ou bien vous n’êtes pas rempli du Saint-Esprit. Peu importe combien de sensations vous avez pu avoir, si vous n’êtes pas rempli du Saint-Esprit, vous n’En êtes pas rempli. Voyez? Et si vous En avez été rempli, votre vie le montre, elle s’aligne avec. Voyez? Personne n’a besoin de le dire à qui que ce soit. Ils le voient, vous voyez, parce que C’est un Sceau.
E-61 Bon, et nous avons vu ces animaux, alors qu’ils faisaient leur chevauchée, chaque fois. L’un a été envoyé pour accomplir son ministère, avec les puissances politiques, il a uni les puissances religieuses et–et les puissances politiques. Nous avons vu que Dieu a envoyé Sa puissance pour le combattre. Nous sommes retournés voir ce qu’il en avait été de l’âge de l’église, et nous avons regardé cela; et voilà, ça s’était passé exactement comme ça.
E-62 Ensuite, nous avons vu qu’il y a eu un autre âge, et l’ennemi a envoyé l’antichrist sous le nom de la religion, sous le Nom de Christ, sous le nom de l’Église. Oui monsieur. Il est même sorti sous le nom de l’Église. Il disait que “c’était la vraie Église”. Voyez? L’antichrist, ce n’est pas la Russie. L’antichrist, ce n’est pas ça.
E-63 L’antichrist ressemble tellement au vrai Christianisme que la Bible a dit que “tous ceux qui n’étaient pas prédestinés s’y laisseraient prendre”. C’est vrai. La Bible l’a dit, que “dans les derniers jours, tous ceux qui n’étaient pas prédestinés; les Élus”. Il est dit : “Les Élus!” Maintenant, n’importe qui, reportez-vous à la note en marge, vous verrez ce que ce mot veut dire. Il est dit : “Ceux qui sont élus, prédestinés.” Voyez? “Tous ceux dont le nom n’était pas dans le Livre de Vie de l’Agneau dès la fondation du monde s’y laisseront prendre.”
E-64 Quand l’Agneau a été immolé, les noms ont été mis dans le Livre. Il est là, dans le Lieu Saint ce soir, dans la Gloire, en tant qu’Intercesseur, en train d’intercéder pour toutes les âmes dont le nom est dans ce Livre. Et personne ne connaît ce nom sauf Lui. C’est Lui qui a le Livre dans Sa main, et Il sait. Quand le dernier entrera, alors les jours de Son intercession seront terminés. Il s’avancera alors, pour réclamer ce pour quoi Il a intercédé. En ce moment Il accomplit l’oeuvre du Parent Rédempteur; puis Il s’avance pour prendre les Siens avec Lui. Oh! la la!
E-65 Voilà qui devrait pousser chaque Chrétien à–à s’examiner, à lever les mains vers Dieu, et à dire : “Purifie-moi, ô Seigneur! Sonde ma vie, et–et fais-moi–fais-moi voir mes travers. Que je m’en débarrasse, au plus vite.” “Car si le juste se sauve avec peine, que deviendront le pécheur et l’impie?” C’est l’heure de s’examiner.
E-66 Et si vous voulez situer ça, et que vous désirez... et avoir la Parole pour ça. (Maintenant, je ne voudrais pas que vous me posiez une question là-dessus, parce que je sortirais complètement du sujet; je veux dire, quand vous écrirez vos questions. Je pense que les questions sont déjà là, de toute façon.) C’est maintenant l’heure de l’enquête pour le jugement. C’est vrai. Or, nous le verrons lorsque nous en arriverons aux–aux Trompettes, quand le Seigneur y pourvoira, ou aux Coupes, et nous verrons ce qu’il en est de cette enquête pour le jugement, qui se produit juste avant les Malheurs. Et–et nous verrons que c’est bien vrai. Et les trois Anges sont descendus sur la terre, en criant, vous savez : “Malheur! Malheur! Malheur aux habitants de la terre!” Et nous vivons en un temps prodigieux, un temps où...
E-67 Vous voyez, ces choses que nous voyons maintenant, que nous étudions en ce moment, elles se passent une fois que l’Église est déjà partie, voyez-vous, ces choses font partie de la période de la Tribulation. Voilà, d’après moi, une question qui devrait être parfaitement réglée dans le coeur de tous les croyants : cette Église ne passera jamais par la période de la Tribulation. Vous ne pouvez pas situer l’Église nulle part dans la Tribulation. Je... Vous pouvez y situer l’église, mais pas l’Épouse. Vous voyez, l’Épouse est déjà partie.
E-68 En effet, vous voyez, Elle, Elle n’a pas un seul péché, il n’y a absolument rien contre Elle. La grâce de Dieu L’a complètement couverte. Et le décolorant a envoyé chaque péché tellement loin qu’il n’y en a même pas le moindre souvenir; rien d’autre que la pureté, parfaite, dans la Présence de Dieu. Oh, voilà qui devrait pousser l’Épouse à se mettre à genoux et à crier à Dieu!
E-69 Je pense à une petite histoire; si je ne prends pas trop de votre temps, là, dans ce préambule. Je... Si je–je le fais, c’est dans un but, c’est pour sentir, c’est que j’attends de sentir que l’Esprit nous est propice, avant de commencer.
E-70 Ceci, c’est–ceci, c’est quelque chose de sacré. Voyez? C’est, voyez-vous, qui connaît ces choses-là? Personne d’autre que Dieu. Et elles ne sont pas censées être révélées, et la Bible démontre qu’elles ne seraient pas révélées, avant ce jour-ci. C’est tout à fait exact. Voyez? Elles ont–elles ont fait l’objet de suppositions; mais maintenant, nous sommes censés connaître précisément ce qu’il en est, la Vérité, la Vérité confirmée. Voyez? Remarquez.
E-71 Donc, il y avait une–une jeune fille de l’Ouest, et elle était–elle était tombée amoureuse d’un... Un homme était tombé amoureux d’elle. Un acheteur de bétail était allé s’installer là-bas pour le compte de la compagnie Armour. Et–et ils avaient...
E-72 Un jour, le patron est arrivé, le fils du patron, de Chicago, et, naturellement, ils ont mis leurs vêtements traditionnels du Far West. Les–les filles, là, elles se sont mises en grande toilette; chacune d’elles se proposait de conquérir ce garçon, c’est sûr, vous savez, parce que c’était le fils du patron. Alors elles ont mis leurs vêtements du Far West.
E-73 Et–et c’est ce qu’ils font dans l’Ouest. Ils ont eu un événement du genre dernièrement. Et Frère Maguire, je pense qu’il est ici en ce moment, il s’est fait prendre en ville sans vêtements du Far West, alors ils l’ont jeté en–en prison. Et ils l’ont fait passer devant un tribunal bidon et lui ont fait payer l’amende pour ça, ensuite ils l’ont obligé à s’acheter un costume du Far West. Et j’ai vu les autres, qui se promenaient avec des pistolets à peu près longs comme ça sur eux. Ils se conduisent vraiment comme des indigènes là-bas. Ils essaient de revivre les jours du passé, le passé. Voyez?
E-74 Et puis, au Kentucky, vous essayez de revivre les jours de l’Est ici, encore à l’époque de Renfro Valley et tout. Vous aimez retourner aux jours anciens. Il y a quelque chose qui cause cela.
E-75 Mais quand il s’agit de revenir, de retourner à un Évangile originel, vous ne voulez pas le faire. Vous voulez quelque chose de moderne, vous voyez. Cela montre bien que, voyez-vous, vous–vous... il y a...
E-76 Et qu’est-ce qui pousse un–un homme à mal agir? Qu’est-ce qui le pousse à boire et à faire des choses déplacées, ou qui pousse une femme à mal agir? C’est parce qu’elle essaie de... Il y a quelque chose en elle, une soif. Il y a quelque chose en lui, une soif. Et ils essaient d’étancher cette soif sacrée par les choses du monde. Alors que c’est Dieu qui devrait l’étancher. Il vous a fait comme ça, pour que vous ayez soif. Voilà la raison pour laquelle vous avez soif de quelque chose. Dieu vous a fait comme ça, pour que vous dirigiez cette soif sacrée vers Lui. Voyez? Mais quand vous essayez d’étancher cette soif... Comment quelqu’un peut-il oser faire ça? Vous n’avez pas le droit de faire ça, d’essayer d’étancher cette soif sacrée, cette soif que vous avez de quelque chose, et, puis, et que vous l’abandonniez au monde, que vous essayiez de la satisfaire par le monde. Vous ne pouvez pas. Il n’y a qu’une chose qui puisse combler cela, et c’est Dieu. Et Il vous a fait comme ça.
E-77 Donc, ces–ces jeunes filles ont mis leur–leur accoutrement traditionnel du Far West pour ce garçon, quand il–il est allé là-bas. Et toutes, elles étaient certaines qu’elles allaient conquérir ce garçon.
E-78 Il y avait une petite cousine, dans ce ranch, et c’était une orpheline, et alors elle faisait tout le–le travail pour les autres. En effet, il fallait qu’elles aient les ongles faits, vous savez, et elles ne pouvaient pas laver la vaisselle, à cause de leurs mains et tout. Et c’est elle qui faisait tout le travail vraiment dur.
E-79 Et donc, finalement, quand le garçon est arrivé, ils sont allés le chercher, à l’ancienne mode du Far West, et en chariot. Et ils sont arrivés, en tirant des coups de feu et avec beaucoup de désordre, vous savez, et en se conduisant mal. Et ce soir-là, il y a eu une immense soirée de danse là-bas, de la–de la danse à l’ancienne mode, et tous les propriétaires de ranch des environs, ils sont venus, et ça dansait et tout. Et puis, voilà que, bon, cela a duré, il y a eu un jubilé, pendant deux ou trois jours.
E-80 Et puis, un soir, ce garçon est sorti jusque... du bâtiment, juste pour s’accorder un instant de répit pendant la soirée de danse, il s’est dégagé un peu de ces filles. Et comme il regardait tout bonnement, du côté du corral, une jeune fille passait par là, elle avait l’air assez miséreuse. Et elle avait une bassine pleine d’eau, elle avait lavé la vaisselle. Et il s’est dit : “Je ne l’ai encore jamais vue, celle-là. Je me demande bien d’où elle peut sortir.” Alors il décide simplement d’aller de ce côté-là, en longeant le–le dortoir, d’aller là-bas et de revenir, du côté du corral; il est allé la voir.
E-81 Elle était nu-pieds. Elle s’est arrêtée. Elle tenait la tête basse. Elle avait vu qui c’était, et elle était très timide. Elle savait que c’était quelqu’un d’important. Et elle n’était que la cousine de ces autres filles. Leur père était contremaître de cette grande compagnie Armour, alors elles... Elle gardait les yeux fixés à terre. Elle avait honte parce qu’elle était nu-pieds.
E-82 Il a dit : “Comment t’appelles-tu?” Elle lui a dit. Il a dit : “Pourquoi n’es-tu pas là-bas à la... avec les autres?” Elle se cherchait des excuses.
E-83 Alors, le lendemain soir, il guettait l’occasion de la revoir. Finalement... Il était assis là. Et tout le monde s’était mis à s’exciter, et tout. Il–il s’est assis sur la clôture du corral, et il guettait le moment où elle viendrait jeter son eau de vaisselle. Il l’a observée. Et il lui a dit, il a dit : “Sais-tu quelle est la vraie raison pour laquelle je suis ici?” Elle a dit : “Non, monsieur, je ne sais pas.”
E-84 Il a dit : “La raison pour laquelle je suis ici, c’est que je cherche une épouse.” Il a dit : “Je trouve en toi un caractère qu’elles, elles n’ont pas.” Je pensais à l’Église, vous voyez. Il a dit : “Veux-tu m’épouser?” Elle a dit : “Moi? Moi? C’est–c’est impensable, ça, pour moi.”
E-85 Vous voyez, c’était là le fils du grand patron. Il était propriétaire de toutes les compagnies et de tous les ranchs de la région, et tout, vous voyez. Il a dit, il a dit : “Oui.” Il a dit : “Je–je n’en ai pas trouvé à Chicago. Je–je veux une vraie épouse. Je veux une épouse qui ait du caractère. Et ce que je recherche, je le vois en toi.” Il a dit : “Veux-tu m’épouser?” Elle a dit : “Eh bien...” Elle était sous l’effet de la surprise. Et elle a dit : “Oui.”
E-86 Et il a dit : “Eh bien...” Il lui a dit qu’il reviendrait. Il a dit : “Maintenant, tu n’as qu’à te préparer, et dans un an je reviendrai. Eh bien... Et je viendrai te chercher, et je t’emmènerai loin d’ici. Tu n’auras plus à travailler comme ceci. Je vais t’emmener. Je vais retourner à Chicago, et je vais te construire une maison comme tu n’en as jamais vu de pareille.”
E-87 Elle a dit : “Je n’ai pas, je n’ai jamais–jamais eu de maison. Je suis orpheline”, elle a dit.
E-88 Il a dit : “Je vais te construire une maison, une vraie.” Il a dit : “Je reviendrai.”
E-89 Il est resté en contact avec elle, pendant ce temps, pendant l’année. Elle a travaillé autant qu’elle a pu, pour économiser assez d’argent, avec son salaire d’un dollar par jour, ou ce qu’elle gagnait en plus d’être en pension, pour pouvoir acheter sa robe de mariée. Un type parfait de l’Église! Voyez? Voyez? Elle a préparé ses vêtements.
E-90 Et, vous savez, quand elle leur a montré ce vêtement de noces, ses–ses cousines ont dit : “Voyons, pauvre petite imbécile. T’imagines-tu qu’un homme comme lui aurait quoi que ce soit à voir avec toi?”
E-91 Elle a dit : “Mais il me l’a promis.” Amen. Elle a dit : “Il a promis.” Elle a dit : “Je crois sa parole.
E-92 – Oh, il s’est simplement payé ta tête.” Elles ont dit : “S’il avait eu à en choisir une, il aurait choisi une des autres.”
E-93 “Oui,” elle a dit, “mais c’est à moi qu’il a promis. Je l’attends.” Amen. Moi aussi.
E-94 Donc, le temps avançait de plus en plus. Finalement le jour est arrivé où il devait être là à une certaine heure, alors elle a mis son vêtement. Et elle n’avait même pas eu de ses nouvelles. Mais elle savait qu’il serait là, alors elle s’est habillée avec ses vêtements de noces, elle a préparé ses choses.
E-95 Eh bien, là, elles en ont vraiment rigolé un coup. En effet, le grand patron avait communiqué avec le–avec le contremaître, ou–ou avec... Aucune des filles n’était au courant de quoi que ce soit, alors tout ça, c’était bien mystérieux pour elles. Et ça l’est, aussi. Assurément.
E-96 Mais cette jeune fille, en dépit de tout cela, elle s’appuyait sur ce qu’il lui avait dit, qu’il reviendrait la chercher.
E-97 Alors, elles se sont mises à rigoler. Elles se sont prises par la main, et elles faisaient la ronde autour d’elle. Elles disaient : “Ha!” Elles rigolaient, vous savez, comme ça, elles disaient : “Pauvre enfant imbécile!”
E-98 Elle est restée là, elle n’a pas rougi le moins du monde. Elle tenait ses fleurs. Et son vêtement de noces était bien en place; elle avait lutté, vous savez. “Son Épouse S’est Elle-même préparée.” Voyez? Elle tenait toujours ses fleurs, elle attendait.
E-99 Elles ont dit : “Je te l’avais bien dit que c’était faux. Tu vois, il ne viendra pas.” Elle a dit : “Il me reste encore cinq minutes.” Elle a dit : “Il sera là.” Oh, elles n’arrêtaient pas de rire!
E-100 La vieille pendule achevait de battre les cinq minutes quand elles ont entendu le galop des chevaux, le sable qui glissait sous les roues. Le vieux chariot s’est arrêté.
E-101 Elle les a écartées, d’un bond elle a passé la porte. Il a sauté du chariot, et elle s’est jetée dans ses bras. Il a dit : “Tout est terminé, ma chérie.” Ses petites cousines dénominationnelles, elles sont restées assises là, à regarder. Elle–elle est allée à Chicago, vers sa maison.
E-102 Je connais encore une autre glorieuse promesse comme celle-là, aussi. “Je suis allé vous préparer une place; Je reviendrai vous prendre.” Ils peuvent peut-être dire que nous sommes fous. Mais, frère, quant à moi, en ce moment, de voir ces Sceaux en train de se briser comme ceci, sous cette action surnaturelle, je peux presque entendre le son, alors que la pendule du temps continue son tic-tac jusque dans l’Éternité là-bas. Je peux presque voir cet Ange se tenir là et dire, à la fin du Message du septième ange : “Il n’y aura plus de temps.” Cette petite Épouse loyale s’envolera dans les bras de Jésus un de ces jours, Elle sera emmenée à la Maison du Père. Pensons à ces choses, alors que nous continuons maintenant à avancer.
E-103 Remarquez le ministère du lion, la Parole; le boeuf, le labeur et le sacrifice; le savoir-faire des réformateurs; et le–l’âge de l’aigle qui arrive, qui doit révéler et saisir ces choses-là pour les montrer.
E-104 Maintenant, nous avons aussi vu, à la réunion d’hier soir, le grand mystère qui a été dévoilé par ce Sceau, et qui était absolument contraire à ma compréhension antérieure. Je ne faisais que présumer que c’était juste, j’avais toujours cru que ces âmes sous l’autel étaient les premiers martyrs Chrétiens. Mais nous avons vu, hier soir, quand le Seigneur Dieu a brisé ce Sceau pour nous, que c’est absolument impossible. Ce n’était pas eux. Eux, ils étaient déjà dans la Gloire, complètement de l’autre côté. Et c’étaient, là, nous avons vu que c’étaient des Juifs, suscités à l’époque de...
E-105 Avec l’appel maintenant des cent quarante-quatre mille, que nous allons voir ce soir et demain, et–et c’est entre le Sixième et le Septième Sceau que les cent quarante-quatre mille sont appelés.
E-106 Et donc, nous avons vu que c’étaient des martyrs, qui avaient été tués, et pourtant ils n’avaient pas été... Ils avaient des robes blanches, mais leurs noms avaient été mis dans le Livre de Vie de l’Agneau. Et chacun d’eux avait reçu une robe blanche. Nous l’avons vu. Et je ne crois pas qu’il puisse s’agir d’autre chose que de ce groupe des–des Juifs qui ont passé par une période de pré-tribulation. Alors que, au cours de ces dernières guerres, ils ont été... ils ont... Ils ont été haïs par tout le monde. Et Eichmann en a tué des millions en Allemagne. Vous venez d’entendre le procès. Des millions d’innocents ont été tués, des Juifs, pour la simple raison qu’ils étaient Juifs; aucune autre raison.
E-107 La Bible dit ici “qu’ils avaient été immolés à cause de leur témoignage de Dieu, à cause de la–la Parole de Dieu, et du témoignage qu’ils avaient rendu”. Or, nous avons vu que l’Épouse, Elle, c’était la Parole de Dieu et le témoignage de Jésus-Christ. Ceux-là n’avaient aucun témoignage de Jésus-Christ.
E-108 Et nous voyons que la Bible dit que “tout Israël, l’Israël prédestiné, sera sauvé”, Romains 11. Or, nous savons ça. Et nous avons vu les âmes, là-bas.
E-109 Maintenant, regardez comme c’est proche. Pourquoi est-ce que ceci n’aurait pas pu se passer avant? Parce que cette chose-là n’était pas encore arrivée, avant. Maintenant vous pouvez voir ce qu’il en est, voyez-vous. Vous voyez, le glorieux Saint-Esprit, Il avait vu que ces choses allaient arriver tout au long des–des âges et des époques. Et maintenant, c’est en train d’être révélé, et alors vous pouvez regarder là-bas et voir que c’est la Vérité. Voilà bien ce qu’il en est.
E-110 Donc, c’étaient–c’étaient les martyrs de la tribulation, ou de la pré-tribulation, d’Eichmann. Or, ceux-là ne sont que le type des martyrs, des cent quarante-quatre mille, ce que nous abordons, entre le Sixième et le Septième Sceau. Voyez?
E-111 Et pour le Septième Sceau, il n’y a qu’une chose, c’est tout, et c’est ceci : “Il y eut dans le Ciel un silence d’une demi-heure.” Et maintenant, il n’y a que Dieu qui puisse révéler cela. Ce n’est même pas symbolisé, nulle part. Ça, c’est pour demain soir. Priez pour moi. Voyez?
E-112 Maintenant, nous remarquons, là, alors que nous abordons le Sixième Sceau. Maintenant, que le Père Céleste nous aide, alors que nous fixons maintenant notre attention sur ce Sixième Sceau. Donc, le verset 12 du chapitre 6. Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, Et les étoiles du ciel tombèrent sur... terre, comme lorsqu’un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes. Le ciel se retira comme un livre qu’on roule; et toutes les montagnes et toutes les îles furent remuées de leurs places. Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes.
E-113 Vous remarquez, là? Regardez ces “puissants”, vous voyez. Qu’est-ce qu’ils avaient fait? “Ils avaient bu du vin de la fureur de la fornication de la prostituée.” Voyez? C’est précisément cette classe de gens là qui avait bu de son vin. Voyez? Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’Agneau, Car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister?
E-114 Quelle introduction à... Vous voyez, maintenant, le cavalier, les animaux du cavalier, et les Êtres vivants qui ripostaient, ils ne sont plus là. Ensuite nous avons parlé, nous avons vu les martyrs sous le Trône. Or ceci, ceux de cette époque, ces martyrs, ce sont les vrais Juifs orthodoxes qui sont morts dans la foi chrétienne... ou dans–dans la foi religieuse, parce qu’ils ne pouvaient pas être Chrétiens.
E-115 Souvenez-vous, Dieu a aveuglé leurs yeux. Et ils seront aveugles pendant longtemps, jusqu’à ce que l’Église des nations soit ôtée du chemin. En effet, Dieu ne traite pas avec les deux en même temps, parce que ce serait très contraire à Sa Parole.
E-116 Souvenez-vous, Il traite avec Israël en tant que nation, toujours. C’est la nation d’Israël.
E-117 Les nations, elles, c’est en tant qu’individus, “un peuple choisi du milieu des nations”. Et il le fallait, celle des nations devait former... être formée de tous les peuples du monde, et c’est pourquoi, de temps à autre, il y aura un Juif qui y entrera. Voyez? Au même titre que–qu’un Arabe, un Irlandais, un Indien et quoi encore, ce sont tous les peuples du monde qui forment ce bouquet de l’Épouse. Voyez?
E-118 Mais, maintenant, pour ce qui est de traiter avec Israël à ce moment-là, dans cette dernière partie de la soixante-dixième semaine, Il traite avec eux en tant que nation; quant aux Gentils, c’est terminé. L’heure est proche, et ce peut encore être ce–ce soir même, que Dieu se détournera complètement des Gentils. Assurément! Il l’a dit. “Ils fouleront aux pieds les murs de Jérusalem, jusqu’à la fin de la dispensation des nations, la fin de cette époque.” Oui monsieur!
E-119 Et alors : “Que celui qui est souillé demeure souillé; que celui qui est juste pratique la justice.” Voyez?
E-120 Il n’y a plus de Sang sur le Trône du–du–du sanct-... dans le sanctuaire, du tout. Il n’y a plus de Sang sur l’autel. Le Sacrifice a été retiré, et il ne reste plus que de la fumée, des éclairs et le jugement à l’intérieur. Et c’est exactement ce qui est déversé ici ce soir. Vous voyez, l’Agneau n’est plus sur le... à Son oeuvre de médiation. L’oeuvre de la médiation, sur le Trône là-bas, est terminée. Et le Sacrifice, comme nous L’avons typifié d’une façon parfaite, le Parent Rédempteur, l’Agneau sanglant qui s’est avancé. Un Agneau qui avait été immolé, un Agneau sanglant, qui avait été tué, meurtri, s’est avancé et Il a pris le Livre de Sa main. Voilà, les jours sont terminés. Maintenant Il vient réclamer ce qu’Il a racheté. Amen! Rien que d’y penser, j’en frémis!
E-121 Maintenant nous voyons que Jean a dit : “Je regardai, quand il ouvrit le Sixième Sceau, et il y eut un grand tremblement de terre”, alors la nature tout entière a suspendu son cours. Voyez?
E-122 Dieu a fait de grandes choses, comme de guérir les malades, d’ouvrir les yeux des aveugles, et Il a accompli une grande oeuvre.
E-123 Mais nous voyons ici qu’il y a eu un chambardement de la nature, oui, de toute la nature. Regardez ce qui s’est passé : “Le–le tremblement de terre; le soleil s’est obscurci et la lune a refusé de donner sa lumière; et les étoiles ont été secouées et sont tombées.” Et, mais, tout est arrivé, vous voyez, juste au moment de l’ouverture de ce Sixième Sceau. C’est à ce moment-là que cela arrive, tout de suite après l’annonce de ces martyrs, vous voyez. C’était après les martyrs.
E-124 Or, vous voyez, on va très bientôt voir sonner cette heure-là. On le pourrait, à tout moment, vous voyez, parce que l’Église est presque prête à s’envoler. Mais, souvenez-vous, quand ces choses-là arriveront, l’Épouse ne sera pas ici. Souvenez-vous-en, l’Épouse est partie, Elle n’a à subir rien de tout cela. Ceci, c’est un temps de Tribulation, de purification pour–pour l’église; cela lui est infligé, elle doit passer par là, mais pas l’Épouse. Il ôte Sa bien-aimée du chemin. Oui monsieur! Elle, Il L’a déjà rachetée. Vous voyez, c’est un peu comme... C’est Sa sélection à Lui, Son choix à Lui, comme n’importe quel homme choisit son épouse. Voyez? Maintenant, le tremblement de terre...
E-125 Maintenant comparons les passages des Écritures. Je–je voudrais... Avez-vous apporté un crayon et du papier? Je voudrais que vous fassiez quelque chose pour moi. Si vous voulez écrire, écrivez ceci, parce que, à moins que vous ayez l’intention de prendre la bande. Maintenant nous... Je voudrais que vous lisiez avec moi, en même temps.
E-126 Nous allons comparer les passages des Écritures en rapport avec cet important événement, pour voir le grand secret, ou le mystère, qu’il y avait sous le Sixième Sceau du Livre de la Rédemption. Maintenant, souvenez-vous, ce sont des mystères cachés. Et les six Sceaux, ensemble, ils forment un très grand Livre, simplement six rouleaux roulés ensemble, et c’est ce qui dénoue tout le Livre de la Rédemption. C’est comme ça que la terre tout entière a été rachetée.
E-127 Voilà la raison pour laquelle Jean pleurait, c’est parce que, si personne ne pouvait prendre ce Livre, toute la création, tout était perdu. Elle retournerait tout simplement aux–aux–aux atomes et aux molécules, et ainsi de suite, à la lumière cosmique, et il n’y aurait même plus ni création, ni personne, ni rien d’autre. En effet, Adam avait perdu les droits à ce Livre. Il lui avait été confisqué quand il avait écouté sa femme, et qu’elle avait écouté les raisonnements de Satan, au lieu de la Parole de Dieu. Voyez? Il avait été confisqué.
E-128 Ensuite il ne pouvait pas retourner dans les mains sales de Satan, qui avait fait sortir Ève du chemin en la tentant, et par conséquent il est retourné à son propriétaire originel, comme il en serait de tout titre de propriété incontestable, vous voyez. Il retourne tout droit à son propriétaire originel, c’est-à-dire à Dieu, le Créateur, qui l’avait rédigé. C’est Lui qui le détient.
E-129 Il y a un prix à payer, et c’est celui de la rédemption. Il y avait un prix à payer pour la rédemption, et personne ne pouvait le payer. Donc, Il a dit, Il a fait Ses lois, Ses propres lois, du Parent Rédempteur. Et puis, ils ne pouvaient trouver personne. Chaque homme était né par le sexe, né à la suite d’un désir sexuel, il avait part au péché originel, Satan et Ève, alors il ne pouvait pas. Il n’y avait rien en lui. Aucun saint pape, prêtre, docteur en théologie, qui que ce soit, personne n’en serait digne. Et ce ne pouvait pas être un Ange, parce qu’il fallait qu’il soit un Parent. Il devait être un homme.
E-130 Alors Dieu Lui-même est devenu un Parent, en revêtant une chair humaine, par la naissance virginale. Et Il a versé Son Sang. Ce n’était pas le sang d’un Juif. Ce n’était pas le sang d’un non-Juif. C’était le Sang de Dieu. Voyez? La Bible dit que “nous sommes sauvés par le Sang de Dieu”.
E-131 Le sang de l’enfant vient du père. Nous le savons. C’est toujours le sexe masculin qui fournit l’hémoglobine. Donc, nous voyons, c’est comme la poule qui pond un oeuf; elle peut pondre un oeuf, mais si le coq, ou le compagnon, n’a pas été avec elle, il n’éclora pas. Il n’est pas fertile. La femme n’est que l’incubateur qui porte l’ovule. Mais l’ovule vient... Le germe vient du mâle.
E-132 Et dans ce cas-ci, le mâle, c’était Dieu Lui-même. Voilà ce qui me fait dire que c’est ce qui est en bas qui est en haut, et–et que c’est ce qui est petit qui est grand. Dieu était tellement grand qu’Il est devenu, qu’Il S’est même formé dans une chose tellement minuscule, un minuscule petit germe dans le sein d’une vierge. Et c’est autour de cela qu’Il a développé les cellules et le Sang. Et Il est né, et Il a grandi sur terre. Et après avoir commencé comme ça, sans mélange, sans aucun désir sexuel du tout.
E-133 Ensuite Il a donné ce Sang, parce qu’Il nous était devenu parent. Il était le Parent Rédempteur. Et Il a versé ce Sang volontiers. Il n’était pas obligé de le faire. Il L’a donné volontiers, pour racheter.
E-134 Ensuite Il va sur l’autel de Dieu, et Il attend là, pendant que Dieu tient le Livre de la Rédemption dans Ses mains. Et l’Agneau sanglant est là sur l’autel du sacrifice. L’Agneau est là, pour accomplir la rédemption, pour intercéder.
E-135 Alors, comment peut-on oser dire de Marie, ou de Joseph, ou de tout autre mortel, qu’il peut être–être un intercesseur! On ne peut pas intercéder à moins qu’il y ait du Sang là. Oui monsieur. “Il y a un seul Médiateur entre Dieu et l’homme, et c’est Jésus-Christ.” C’est ce que dit l’Écriture. Et il restera là jusqu’à ce que la dernière âme ait été rachetée; et ensuite Il s’avance pour réclamer ce qu’Il a racheté. Oh, qu’Il–qu’Il est grand notre Père!
E-136 Maintenant, souvenez-vous, maintenant, j’ai toujours enseigné que “sur la déclaration de deux ou de trois témoins, que toute parole soit établie”. Et l’Écriture, vous ne pouvez pas, par exemple, prendre un passage de l’Écriture pour prouver quoi que ce soit, à moins qu’il y ait autre chose qui s’accorde avec. Voyez?
E-137 Voyez-vous, je peux prendre un passage de l’Écriture et dire : “Judas est allé se pendre”, en prendre un autre et dire : “Va faire de même.” Voyez? Mais, voyez-vous, ça ne s’accordera pas avec le reste.
E-138 Et j’ai pensé, sous ce Sixième Sceau, quand le Saint-Esprit L’a dévoilé, là, et que j’ai vu ce que c’était, alors j’ai pensé qu’il serait bon de donner à mon auditoire quelque chose d’un peu différent ce soir. Voyez? En effet, vous pourriez trouver fatigant d’avoir à m’écouter parler tout le temps, alors j’ai pensé qu’on ferait quelque chose de différent.
E-139 Maintenant remarquez. Ce grand événement était scellé sous le Livre de mystère, de la rédemption. Maintenant l’Agneau L’a dans Sa main, Il va Le dévoiler.
E-140 Maintenant regardons Matthieu, chapitre 24; c’est l’Agneau Lui-même qui parle. Or Christ, tout le monde le sait, est l’auteur du Livre tout entier, bien entendu. Mais ici, c’est Son–Son discours, ou Son–Son sermon au–au peuple, très bien, aux Juifs.
E-141 Maintenant, je voudrais que vous teniez votre Livre comme ceci, à Matthieu 24 et à Apocalypse 6, comme ceci. [Frère Branham tient sa Bible ouverte à ces deux chapitres.–N.D.É.] Et comparons un peu quelque chose ici.
E-142 Maintenant, regardez bien ceci, là, et vous allez voir précisément ce–ce qu’il en est. Vous voyez, ce que l’Agneau fait, Il montre ici en symbole, exactement ce qu’Il avait annoncé là en Parole. C’est exactement ce qu’Il fait, et voilà qui prouve que c’est juste. Alors, c’est–c’est aussi simple que ça. Ici... Ici, d’une part, Il en parle, et ici, c’est quand c’est arrivé. Voyez? C’est tout simplement une confirmation parfaite.
E-143 Bon, maintenant regardons le chapitre 24 de Matthieu, et Apocalypse 6 pour faire la comparaison avec le chapitre 24 de Matthieu. Nous savons tous que c’est le chapitre auquel tous les érudits, toutes les personnes, se sont référés pour–pour parler de la période de la Tribulation. On la trouve au chapitre 24 de Matthieu. Et maintenant... Si c’est le cas, maintenant, nous... En effet, nous savons que ce Sixième Sceau est le Sceau du jugement. C’est le Sceau du jugement, c’est exactement Cela.
E-144 Maintenant, vous voyez, nous avons vu la–la chevauchée de l’antichrist. Nous avons vu l’Église partir; maintenant, pour Elle, c’est terminé, Elle monte. Ensuite nous voyons les martyrs, les Juifs là-bas, sous l’autel. Et maintenant, voici le jugement qui s’abat sur les gens qui sont...
E-145 De ce jugement de la Tribulation sortiront les cent quarante-quatre mille Juifs rachetés. Je vais vous prouver qu’ils sont Juifs, et non pas des nations. Ils n’ont rien à voir avec l’Épouse, rien du tout. L’Épouse, nous l’avons vu, Elle est déjà partie. Il n’y a pas moyen de La situer ailleurs, nulle part; Elle ne revient pas avant le chapitre 19 du Livre des actes.
E-146 Maintenant, remarquez, en effet, le Sixième Sceau est le Sceau du jugement de la Parole.
E-147 Bon, ici, commençons, maintenant, et lisons dans Matthieu, chapitre 24. Maintenant j’aimerais juste vous apporter quelque chose ici, que je viens de vérifier. Donc, Matthieu, de 1 à 3, eh bien, c’est là que nous allons commencer notre lecture. Comme Jésus s’en allait, au sortir du temple, ses disciples s’approchèrent pour lui en faire remarquer la construction. Mais il leur dit : Voyez-vous tout cela? Je vous le dis en vérité, il n’y aura... restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée. Maintenant (verset 3), il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand ces choses arriveront,... quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde?
E-148 Bon, arrêtons-nous là. Ces trois versets, en fait, ils se sont passés le mardi après-midi 4 avril de l’an 30 ap. J.-C. Et les deux premiers versets se sont passés l’après-midi de... du 4 avril de l’an 30 ap. J.-C. Et le verset 3 s’est passé le mardi soir du même jour. Voyez?
E-149 Ils étaient allés au temple, et ils Lui ont demandé ces choses. “Qu’en est-il de ceci? Et qu’en est-il de ceci? Regarde ce grand temple! N’est-il pas magnifique?” Il a dit : “Il n’en restera pas pierre sur pierre.”
E-150 Ensuite Il est monté sur la montagne et Il s’est assis, vous voyez. Là, quand Il commence, c’est l’après-midi. Et ensuite, quand ils étaient là-haut, ils Lui ont demandé, ils ont dit : “Nous voulons savoir certaines choses.”
E-151 Maintenant remarquez, ici, il y a–ici, il y a trois questions qui sont posées par les Juifs, par Son disciple. Trois questions sont posées. Maintenant regardez bien. “Quel”, d’abord, d’abord, “quel... Quand ces choses arriveront-elles, quand ‘il ne restera pas pierre sur pierre’?”? “Quel sera le signe de Ta Venue?”, deuxième question. “Et de la fin du monde?” Le voyez-vous? Il y a trois questions.
E-152 Maintenant, c’est là que beaucoup d’hommes font leur erreur. Ils appliquent ces choses, ici, à une époque du passé, alors que, voyez-vous, Il répond à trois questions. Ils...
E-153 Maintenant regardez comme–comme c’est beau, le verset 3, vous voyez, le dernier bout du verset 3, là. “Et quel sera...” D’abord, ils L’ont pris à part, ici, sur la montagne des oliviers. “Dis-nous, quand ces choses arriveront-elles?”, question numéro un. “Quel sera le signe de Ta Venue?”, question numéro deux. “Et de la fin du monde?”, question numéro trois. Voyez? Il y a trois questions distinctes qui sont posées. Bon, maintenant, je voudrais que vous preniez l’autre page, et regardez bien, ici, la façon dont Jésus leur parle de ces choses.
E-154 Oh, c’est tellement beau! Je... Je me sens tout simplement... Je–je–je suis gagné par la... Quel était ce mot qu’on employait l’autre soir? [L’assemblée dit : “La stimulation.”–N.D.É.] La stimulation de la révélation! Remarquez.
E-155 Bon, maintenant prenons le Premier Sceau des–des Sceaux de ce Livre, et comparons le Premier Sceau à cette première question.
E-156 Et pour chaque question, nous allons faire la comparaison, et nous allons voir que tout cela s’accorde parfaitement; exactement comme nous l’avions fait à l’ouverture de tous les autres, avec les âges de l’église et tout, c’est exactement pareil. Alors, le Sceau est ouvert d’une façon parfaite, à ce moment-là. Remarquez. Bon. Bon, d’abord, nous allons lire ce qu’il en est de... “Alors Il leur répondit...” Et–et alors Il–Il va commencer à répondre, là, et nous voulons comparer cela aux Sceaux.
E-157 Maintenant regardez. Le Premier Sceau, c’est Apocalypse 6.1 et 2. Maintenant lisons-le, 6.1 et 2. Je regardai... l’Agneau quand il ouvrit un des sept sceaux, et j’entendis l’un des quatre êtres vivants qui disait comme d’une voix de tonnerre : Viens et vois. Je regardai, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc; une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre.
E-158 Nous avons vu que ce personnage, c’était qui? [L’assemblée dit : “L’antichrist.”–N.D.É.] L’antichrist. Matthieu 24, maintenant, 4 et 5. Jésus leur–leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens.
E-159 Vous le voyez? L’antichrist. Voilà votre Sceau. Voyez? Voyez? Il en a parlé ici; et ici ils ouvrent un Sceau, et le voilà, c’est simplement parfait.
E-160 Maintenant, le Deuxième Sceau, Matthieu 24.6, Apocalypse 6.3 et 4. Maintenant regardez bien, Matthieu 24.6. Bon, voyons voir ce qui y est dit. Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerre : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.
E-161 Très bien, prenons le Deuxième Sceau, Apocalypse 6.3 et... Deux. Regardez bien ce qu’Il dit, là. Quand il ouvrit le second sceau, et j’entendis le second être vivant qui disait : Viens... vois. Et il sortit un autre cheval roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d’enlever la paix de la terre, afin que les hommes s’égorgeassent les uns les autres; et une grande épée lui fut donnée.
E-162 C’est parfait, c’est tout à fait cela! Oh, j’aime laisser l’Écriture répondre Elle-même. Pas vous? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] C’est le Saint-Esprit qui L’a écrite, en entier, mais Il peut La révéler.
E-163 Maintenant observons le Troisième Sceau. Or, ici, c’est la famine. Donc, Matthieu 24.7 et 8. Prenons 7 et 8, dans Matthieu. Et nation s’élèvera contre nation, et royaume contre royaume; et il y aura des famines,... des pestes,... des tremblements de terre en divers lieux. Mais toutes ces choses sont un commencement de douleur. [version Darby]
E-164 Vous voyez, on continue à approcher, là. Maintenant, Apocalypse, au chapitre 6, maintenant nous allons ouvrir le Troisième Sceau. Cela se trouve dans Apocalypse 6.5 et 6. Quand il ouvrit le troisième sceau, je–je vis le troisième être vivant qui disait : Viens et vois. Je regardai, et voici, parut un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance dans sa main. Et j’entendis au milieu des quatre êtres vivants une voix qui disait : Une mesure... un denier... Une mesure de blé pour un dernier, et trois mesures d’orge pour un denier; mais ne fais point de mal à l’huile et au vin.
E-165 La famine! Vous voyez, exactement le même Sceau, la même chose que ce que Jésus avait dit. Très bien.
E-166 Le Quatrième Sceau, “des pestes” et “la mort”. Remarquez, Matthieu 24. Nous allons lire le–le verset 8, ce sont les versets 7 et 8, je crois, pour le Quatrième Sceau, que j’ai notés ici. Très bien.
E-167 Bon. Qu’est-ce que je viens de lire, ici? Est-ce que j’ai mal lu? Oui, c’est ce que j’avais noté. Oui, nous y voilà. Maintenant on y va. On y va, là. Bon, très bien.
E-168 Maintenant commençons ici au verset 7 pour le Quatrième Sceau; et au chapitre 6.7 et 8, pour l’autre, dans Apocalypse.
E-169 Maintenant, voyons voir, les versets 7 et 8 de Matthieu 24. Très bien. Bon. Et nation s’élèvera contre nation, et royaume contre royaume; et il y aura des famines,... des pestes,... des tremblements de terre en divers lieux. Mais toutes ces choses sont un commencement de douleur. [version Darby]
E-170 Maintenant, le Quatrième Sceau, nous allons le lire, ici, c’était... Le Quatrième Sceau commençait aux versets 7 et 8, pour l’autre, là. Quand il ouvrit le quatrième sceau, et voici... le quatrième être vivant dit : Viens et vois. Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle...
E-171 Attendez un peu. J’ai noté ça de travers. Oui. Oui. Maintenant, un instant, là, 7 et 8.
E-172 Maintenant, voyons voir, Matthieu 24.7 et 8. Maintenant, voyons voir. Nous allons le prendre. C’est l’ouverture du Troisième, n’est-ce pas? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Matthieu 24.7 et 8. Excusez-moi. Bon, cela déclenche la pluie... ou la famine, déclenche la famine, très bien.
E-173 Maintenant, les “pestes” et “la mort”. Oui monsieur. Là, nous allons le prendre, 7 et 8. Maintenant, ce serait ça le Quatrième Sceau. Nous allons voir où se situe le Quatrième Sceau. “Quand Il ouvrit le Quatrième–Quatrième Sceau...” Oui, c’est le cavalier au cheval de couleur pâle, “la mort”, vous voyez. Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Il... cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir lui fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.
E-174 Bon, vous voyez, ça, c’était “la mort”.
E-175 Maintenant, le Cinquième Sceau, Matthieu 24.9-13. Voyons si j’ai noté celui-là comme il faut, là, encore. Voyez? Et alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir (voilà); et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom. Et quand... Alors aussi plusieurs trahiront... plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres. Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et... séduiront beaucoup de gens. Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.
E-176 Maintenant, nous en sommes au Cinquième Sceau, là. Et ça, c’était hier soir, vous voyez. “On vous livrera, ils se trahiront”, et ainsi de suite.
E-177 Maintenant regardez bien, ici, le Sixième Sceau, 6.9 à 11. Maintenant prenons celui-là, Apocalypse 6.9 à 11. Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. Ils crièrent d’une voix forte, en disant : Jusques à quand, Souverain saint... véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre? Maintenant, une robe blanche fut donnée à chacun d’eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fut complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères... devaient être mis à mort comme eux.
E-178 Maintenant, vous voyez, sous le Cinquième Sceau, nous voyons–nous voyons ici, le martyre.
E-179 Et sous 24.9, de ce côté-ci, nous... jusqu’à 13, nous voyons que c’était aussi le martyre. “On vous livrera, et on vous fera mourir”, et ainsi de suite. Vous voyez, c’est le même Sceau qui est ouvert.
E-180 Maintenant, le Sixième Sceau, celui que nous abordons maintenant, Matthieu 24.29 et 30. 24, et prenons 29 et–et 30. Nous y voilà. Bon, et maintenant nous allons aussi prendre Apocalypse 6.12 à 17.
E-181 C’est précisément ce que nous venons de lire. Maintenant, écoutez bien ceci, là, ce que Jésus a dit, dans Matthieu, 29, 24.29 et 30. Aussitôt après ces jours de détresse...
E-182 Quoi? Quand la... cette tribulation, cette tribulation amateur par laquelle ils ont passé, là, vous voyez. ...le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.
E-183 Maintenant, lisez ici dans Apocalypse, maintenant, le–le Sixième Sceau, celui que nous étudions en ce moment. Voici, quand il ouvrit le sixième sceau; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac (voyez?) de crin, la lune entière devint comme du sang, Et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu’un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes. Le ciel se retira comme un livre qu’on roule; et toutes les montagnes et toutes les îles... remuées de leur place. Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes... dans les rochers de la montagne. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère–colère de l’Agneau, Car le grand jour de sa colère est venu,... qui peut subsister?
E-184 C’est tout à fait parfait, et prenez tout de suite l’autre page, pour voir ce que Jésus a dit, ici dans Matthieu 24.29. Écoutez. “Après”, cette affaire Eichmann, et tout. Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne–ne donnera plus sa lumière, des étoiles tomberont du ciel,... les puissances du ciel seront ébranlées. Maintenant regardez bien. Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, et elles verront, et elles... toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec une grande puissance et une grande gloire. Il enverra ses anges, et ainsi de suite, et avec la trompette..., et les rassembleront... des quatre vents,... ils se sont combattus.
E-185 Vous voyez, c’est exactement pareil, quand on compare ce que Jésus a dit dans Matthieu 24 et ce que le révélateur ici a fait connaître dans le Sixième Sceau, c’est exactement pareil. Alors Jésus parlait de la période de la Tribulation. [Frère Branham donne trois coups sur la chaire.–N.D.É.] Voyez?
E-186 D’abord, il a demandé quand ces choses arriveraient, que le temple disparaîtrait. Il a répondu à ça. Ce qu’il a demandé ensuite, c’est quand viendrait le temps... Il y aurait l’âge des martyrs. Et quand ceci se ferait, quand l’antichrist s’élèverait; et quand l’antichrist ferait disparaître le temple.
E-187 Daniel, nous pourrions retourner prendre dans Daniel, là, quand il a parlé de ce prince qui allait venir. Vous qui lisez sur le sujet, vous savez ça. Et qu’est-ce qu’il allait faire? Il supprimerait le sacrifice quotidien, et tout ce qui se passerait à ce moment-là. Il a dit...
E-188 Jésus même, quand Il en parlait ici, Il l’a souligné. Il a dit : “Lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint.” [Frère Branham donne trois coups sur la chaire.”–N.D.É.] Qu’est-ce que c’est? La mosquée d’Omar, qui s’est trouvée sur l’emplacement du temple, après qu’ils ont brûlé celui-ci. Il a dit : “Que ceux qui seront dans les montagnes... Que ceux qui seront sur les toits ne descendent pas pour prendre des choses dans la maison, ou que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière. Car il y aura un temps de détresse!” Vous voyez? Et toutes ces choses qui arriveraient; nous en avons montré la succession, là, et les avons confirmées en les ramenant à cette ouverture du Sixième Sceau.
E-189 Maintenant je voudrais vous faire remarquer. Jésus... Maintenant, au sujet de demain soir, de Ceci, Jésus a omis l’enseignement du Septième Sceau. Il ne se trouve pas ici. Remarquez, Il enchaîne tout de suite avec des paraboles, là, après. Et Jean a omis le Septième Sceau, le Septième, le dernier, le Septième Sceau. Ça, ce sera quelque chose de glorieux. Ce n’est même pas écrit, vous voyez. Il a omis le Septième Sceau; les deux l’ont fait. Et le révélateur, alors que Dieu a seulement dit qu’il y a eu... Jean a dit “qu’il y a eu un silence dans le Ciel, c’est tout”. Jésus, Lui, n’En a pas parlé du tout.
E-190 Remarquez, maintenant nous revenons au verset 12, remarquez, pas d’Être vivant. C’est le verset 12, nous abordons notre Sceau, pour le voir une fois ouvert. Ici non plus il n’y a pas d’Être vivant, semblable, pas d’Êtres qui sont représentés, c’est comme pour le Cinquième Sceau. Pourquoi? C’est arrivé de l’autre côté de l’âge de l’Évangile, pendant la période de la Tribulation. Ce Sixième Sceau, c’est la période de la Tribulation. Voilà ce qui a lieu. L’Épouse est partie. Voyez? Il n’y a aucun Être vivant ni rien, qui est là pour l’annoncer. C’est seulement... Maintenant, Dieu ne traite plus avec l’Église; Elle est déjà partie.
E-191 Il traite avec Israël, vous voyez. Vous voyez, ici, c’est de l’autre côté, c’est le moment où Israël reçoit le Message du royaume, par l’entremise des deux prophètes d’Apocalypse 11. Souvenez-vous, Israël est une nation, le serviteur de Dieu, la nation. Et quand–quand–quand Israël entrera, ce sera une–une affaire nationale.
E-192 Israël, l’âge du royaume, c’est là que David... le Fils de David s’assoira sur le trône. Voilà la raison pour laquelle cette femme criait : “Fils de David!” Et David doit... Fils de David! Dieu a juré par Lui à David, qu’Il susciterait Son Fils, que Celui-ci monterait sur son trône. Ce trône serait établi pour toujours. Voyez? Il n’aurait pas de fin. Nous en avons eu le type en Salomon, dans le temple. Et Jésus vient de leur dire, ici, que cela, “il n’en restera pas pierre sur pierre, de ceux-là”. Mais Il essaie de leur dire ici ce qui... que Lui, Il reviendra. “Quand reviendras-Tu?
E-193 – Ces choses-là arriveront avant que Je revienne.” Et les voici! Là nous sommes au temps de la Tribulation. Souvenez-vous, quand le royaume sera établi sur la terre...
E-194 Or, ceci va peut-être vous donner un petit choc. Et si vous avez une question, et, vous–vous pouvez encore me la poser; si vous voulez soumettre votre question, après qu’on a fait l’appel, pour qu’on la traite; si vous ne saviez, si vous ne savez pas déjà ceci.
E-195 Au temps du Millénium, c’est Israël qui est une nation, les douze tribus qui forment la nation.
E-196 Mais l’Épouse est dans le palais. Elle est la Reine alors. Elle est mariée. Et toute la terre entrera dans cette ville, Jérusalem, pour y apporter sa gloire. “Et les portes ne se fermeront pas la–la–la nuit, parce qu’il n’y aura pas de nuit.” Voyez? Les portes seront toujours ouvertes. “Et les rois de la terre”, Apocalypse... 22, “apportent leur honneur et leur gloire dans cette ville.” Mais l’Épouse, Elle est dans la ville avec l’Agneau. Oh! la la! Vous pouvez voir ça : dans la ville! Non pas... L’Épouse ne sera pas au dehors, à travailler dans les vignes. Non monsieur. Elle est l’Épouse. Elle est la Reine auprès du Roi. Ce sont les autres qui travaillent au dehors, la nation, pas l’Épouse. Amen. Très bien.
E-197 Remarquez, ces messagers, donc, ces messagers d’Apocalypse... 12, ces deux prophètes, ils vont prêcher : “Le Royaume est proche!” Voyez? Le Royaume des Cieux doit être établi. Le temps, le dernier trois ans et demi de la soixante-dixième semaine de Daniel, qui a été promis aux Juifs, Son peuple. Souvenez-vous-en, maintenant, et pour le prouver, que c’est la dernière partie de la soixante-dixième semaine de Daniel... J’ai reçu une question là-dessus, j’y répondrai demain. Voyez?
E-198 Or, soixante-dix semaines avaient été promises, c’est-à-dire sept ans. Et au milieu des sept semaines, le Messie devait être retranché, pour être offert en sacrifice. Il prophétiserait pendant trois ans et demi, et ensuite Il serait retranché, pour être un sacrifice pour le peuple. Et sont encore fixés trois ans et demi, encore fixés pour Israël. Alors, quand le Messie a été retranché, le Juif a été aveuglé pour l’empêcher de voir que c’était là le Messie.
E-199 Et puis, après que le Messie a été retranché, les nations ont eu leur âge de l’Évangile et de la grâce. Et au fil du temps, parmi eux, Dieu en a choisi un ici et un là, et un ici et un là, et Il les a fait reposer à l’écart auprès des messagers; et un ici et un là, et un ici et un là, et Il les a fait reposer à l’écart auprès des messagers.
E-200 Il a envoyé le premier messager, celui-ci a prêché, et la trompette a sonné; nous reviendrons là-dessus un peu plus tard. Et, alors, la trompette, cela déclarait une guerre. La trompette indique toujours une guerre. Le messager, l’ange vient sur la terre, le messager de l’heure, comme Luther, comme tous les messagers dont nous avons parlé. Qu’est-ce qu’il fait? Il arrive; et un Sceau est ouvert, est révélé; une trompette sonne, la guerre est déclarée, et les voilà partis. Et puis le messager meurt. Il scelle et met à part ce groupe; ils sont mis à l’écart. Et un fléau s’abat sur ceux qui ont rejeté Cela. Voyez?
E-201 Ensuite ça continue, ensuite ils s’organisent, ils forment une autre organisation. Nous venons d’étudier ça. Ensuite, les voilà qui arrivent avec une autre puissance, vous voyez, une autre puissance, un autre âge de l’église, un autre ministère. Alors, à ce moment-là, voilà Dieu qui arrive avec Son ministère à Lui, quand l’antichrist arrive avec le sien. Vous voyez, anti, ça veut dire “contre”. Ils marchent de front.
E-202 Je voudrais vous faire remarquer un petit quelque chose. Presque au même moment où–où Caïn est arrivé sur terre, Abel est arrivé sur terre. Je voudrais vous faire remarquer, presque au même moment où–où Christ est arrivé sur terre, Judas est arrivé sur terre. À peu près au même moment où Christ a quitté la terre, Judas a quitté la terre. Presque au même moment où le–le Saint-Esprit est descendu, l’esprit antichrist est descendu. Presque au même moment où le Saint-Esprit est en train de Se révéler ici dans les derniers jours, l’antichrist est aussi en train de se montrer sous son vrai jour, il se montre dans sa politique et tout. Et presque au même moment où l’antichrist entre pleinement en... en scène, Dieu aussi, Il entre pleinement en scène, pour racheter le tout. Vous voyez, ils marchent, ils marchent vraiment de front. Et ils sont tous les deux côte à côte. Caïn et Abel! [Frère Branham tape une fois dans ses mains.–N.D.É.] Le corbeau et la colombe, dans l’arche! Judas et Jésus! Et simplement tout le long, vous pouvez les prendre. Simplement...
E-203 Il y a eu Moab et Israël; les deux. Moab n’était pas une nation païenne. Non monsieur. Ils offraient les mêmes sacrifices qu’Israël. Ils priaient le même Dieu. Exactement. Moab a été appe-... C’est l’une des filles de Lot qui a couché avec son père, et elle a eu un enfant. Et cet enfant a été appelé du nom de Moab. Et c’est de lui qu’est venue la race de Moab, le pays de Moab. Et quand ils ont vu venir Israël, leur frère racheté.
E-204 Ils étaient fondamentalistes. Ils étaient une grande dénomination. Israël n’avait aucune dénomination; elle habitait simplement sous des tentes et un peu partout. Mais c’est chez Moab qu’on trouvait les dignitaires, les rois, et tout. Et ils avaient Balaam là-bas, un–un faux prophète. Et ils avaient tout ça. Alors, ils sont descendus là pour maudire leur petit frère, qui était en route vers le pays promis, qui se dirigeait vers sa promesse.
E-205 Il est allé leur demander : “Puis-je traverser votre pays? Si mes vaches boivent de l’eau, je vous dédommagerai. Si elles broutent de l’herbe, nous vous dédommagerons.”
E-206 Il a dit : “Non. Pas question que vous fassiez des réunions de réveil comme ça ici. C’est vrai. Pas question que vous fassiez quoi que ce soit du genre ici.”
E-207 Et ensuite, regardez bien ce qu’il a fait. Il est revenu sous la forme de Jézabel, et il s’est retrouvé dans ce faux prophète, et il a fait tomber les enfants de Dieu dans l’erreur. Il a introduit les femmes moabites en–en Israël, par des mariages, et il a causé de l’adultère.
E-208 Et il a fait la même chose, dans ce même âge, au cours de notre voyage à nous, vers la Terre promise. Qu’est-ce qu’il a fait? Le faux prophète est venu, et il y a eu mariage, il a fait son appel à l’église protestante, et il a fait naître les dénominations, exactement comme ils l’avaient fait à l’époque. [Frère Branham donne quatre coups sur la chaire.–N.D.É.]
E-209 Mais la petite Israël a continué à avancer, malgré tout ça. Elle a rouspété pendant un bon bout de temps dans le désert, et tous ces vieux combattants devaient mourir, mais n’empêche qu’elle est entrée dans le pays promis. Oui. Oui. Regardez-les, tous en armes, juste avant de traverser le Jourdain. Ah! J’aime ça. Or, nous arrivons maintenant à cet âge-là, en ce moment, ici. Remarquez.
E-210 Maintenant nous voyons que le temps, le dernier (j’ai dit) trois ans et demi des soixante-dix semaines de Daniel.
E-211 Je vais l’expliquer un peu plus en détail, là, parce que je vois quelqu’un ici qui a toujours suivi cela de près, et je–je veux essayer d’être clair; un docteur.
E-212 Remarquez, quand les soixante-dix semaines ont été présentées. Daniel a eu la vision de ce temps qui viendrait, et de la fin des Juifs, mais alors il a dit qu’il y avait soixante-dix semaines de fixées. Ça, c’est sept ans; et au milieu, eh bien, le Messie serait ici, ou, et Il serait retranché pour être un sacrifice. Or, c’est précisément ce qui est arrivé.
E-213 Ensuite, Dieu a traité avec les nations, jusqu’à ce qu’en ait été choisi un peuple qui portât Son Nom. Dès que l’Église des nations a été choisie, Il a enlevé l’Église.
E-214 Et à ce moment-là, la vierge endormie, qui est, en fait, l’église... L’Épouse, Elle, est montée. Et l’église, c’est elle qui a été jetée “dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs, des gémissements et des grincements de dents”. Au même moment, la Tribulation est déversée sur ces gens-là.
E-215 Et, pendant que la Tribulation est en cours, c’est là que paraissent ces deux prophètes d’Apocalypse 11, pour leur prêcher l’Évangile. Et ils prêchent pendant mille cent... soixante jours. Voyez? Eh bien, c’est exactement, avec trente jours par mois comme l’indique le vrai calendrier, c’est exactement trois ans et demi. C’est la soixante-dixième partie, la dernière partie de la soixante-dixième semaine de Daniel. Voyez? Dieu n’a pas traité avec Israël entre-temps. Non monsieur.
E-216 Il n’y a pas longtemps un frère m’a demandé, il disait : “Devrais-je aller en...” Un–un frère de cette église-ci, un précieux frère, un cher frère, il disait : “Je–je veux aller en Israël. Je crois qu’il y a un réveil.”
E-217 Quelqu’un m’a dit : “Frère Branham, vous devriez aller en Israël tout de suite. Ils le verraient.” Voyez-vous, vous ne pouvez pas. J’étais là, et je me disais...
E-218 Les Juifs, là, ils ont dit : “Si je... Eh bien, si ceci est, si Jésus est le–est le Messie,” ils ont dit, “que je Le voie accomplir le signe d’un prophète. Nous croirons nos prophètes, parce que c’est ce qu’ils sont–qu’ils sont censés être.”
E-219 “Quel terrain favorable!”, je me suis dit. “Me voici!” Quand je suis arrivé là-bas, tout près, juste... J’étais, eh bien, j’étais au Caire. Et j’avais mon billet à la main, pour Israël. Et j’ai dit : “Je, je vais y aller, voir si c’est ce qu’ils demandent, s’ils peuvent voir le signe d’un prophète. Nous verrons bien s’ils vont accepter Christ.”
E-220 Lewi Pethrus, de l’église de Stockholm, leur avait envoyé un million de Bibles.
E-221 Et les Juifs, qui rentrent, là-bas! Vous avez vu le film. J’ai la bobine en ce moment, ici en arrière, Minuit moins trois. Ces Juifs qui rentrent, des quatre coins du monde, de partout, ils ont commencé à se rassembler là-bas.
E-222 Après que l’Angleterre y est allée, du temps du général Allenby. C’est dans Le déclin de la Guerre mondiale, volume deux, je pense. Et ils se sont rendus, les Turcs se sont rendus. Ensuite il en a redonné la possession à Israël. Et depuis, la nation ne cesse de s’accroître, et maintenant elle est une nation à part entière : son propre argent, sa propre monnaie, son propre drapeau, sa propre armée, et tout le reste. Voyez?
E-223 Et les Juifs, qui rentraient dans la patrie, ils étaient... D’abord, quand ils sont allés les chercher en Iran, et là-bas, ils ont demandé... Ils ont dit qu’il... Ils voulaient les ramener en Israël, leur donner leur coin; les ramener dans leur pays, la Palestine, là où ils sont censés être.
E-224 Et, rappelez-vous, tant qu’Israël est en dehors de ce pays-là, elle est en dehors de la volonté de Dieu; comme Abraham, à qui il avait été donné. Et quand...
E-225 Ils refusaient de monter dans l’avion. Ils n’avaient jamais rien vu de pareil. Un vieux rabbin s’est avancé, là-bas, il a dit : “Notre prophète nous a dit que, quand Israël rentrerait à la maison, ce serait ‘sur les ailes d’un aigle’”, en avion, le moyen de rentrer à la maison.
E-226 Maintenant elle est là-bas, elle se développe. Le figuier qui recommence à pousser! Amen! La vieille étoile de David à six branches qui flotte au vent!
E-227 “Les jours des nations sont comptés, ils sont remplis d’effroi!” La période de la Tribulation qui est toute proche!
E-228 Et ici même, voilà les Sceaux qui sont en train d’être ouverts, l’Église va bientôt s’envoler dans les airs!
E-229 Et la Tribulation va bientôt commencer, c’est alors que Dieu descend et qu’Il en choisit cent quarante-quatre mille parmi eux. Amen! Voilà, oh, c’est parfait! Vous voyez comme les Sceaux font ressortir la chose, maintenant, la dévoilent? Or, c’est ici le dernier trois ans et demi pour ce peuple. Et aussi, si vous remarquez, c’est le temps où Dieu appellera les cent quarante-quatre mille Juifs, au cours de ce dernier trois ans et demi.
E-230 Vous voyez, Il n’a pas traité avec eux du tout. Ils n’ont pas eu de prophète. Ils ne croiront rien d’autre qu’un prophète. On ne réussira pas à les jouer. Donc, ils écouteront un prophète, oui monsieur, et rien d’autre. Ça, Dieu le leur a dit au commencement, et ils s’y tiennent.
E-231 Il a dit : “L’Éternel, ton Dieu, suscitera du milieu de toi un Prophète comme moi.” Moïse a dit cela. Et il a dit : “Vous L’écouterez. Et quiconque n’écoutera pas ce Prophète sera retranché du peuple.” C’est vrai.
E-232 Et, vous voyez, il fallait que leurs yeux soient aveuglés, sinon ils L’auraient reconnu. Au lieu de cela, comme ils étaient aveuglés, ils... Cela a permis à Satan d’agir sur eux, et qu’ils disent : “C’est un diseur de bonne aventure, Béelzébul. Que Son Sang retombe sur nous. Nous savons qu’il n’y a rien de valable en Lui.” Voyez?
E-233 Et ces pauvres gens avaient été aveuglés. Voilà la raison pour laquelle ce groupe d’Eichmann et tout le groupe de ceux qui ont été tués à l’époque, ils ont eu le droit d’entrer. Leur propre Père avait dû aveugler leurs yeux pour qu’Il puisse nous prendre, nous.
E-234 C’est à peu près la chose la plus pathétique des Écritures. Pensez un peu, les Juifs qui réclamaient le Sang de leur propre Père; leur propre Dieu était suspendu là, en train de verser Son Sang. Regardez : “Là, ils Le crucifièrent”, dit la Bible. Voilà quatre mots qui sont parmi les plus importants. Regardez. “Là”, Jérusalem, la ville la plus sainte du monde. “Ils”, le peuple le plus saint du monde. “Crucifièrent”, la mort la plus brutale du monde. “Lui”, la Personne la plus importante du monde. Voyez? Pourquoi? Les gens religieux, de la plus grande religion du monde, la seule vraie religion du monde, ils étaient là, en train de crucifier le Dieu même dont leur Bible avait annoncé la venue.
E-235 Pourquoi n’ont-ils pas vu? La Bible nous dit que Dieu les a aveuglés, alors ils ne pouvaient pas voir. Ils... Il a dit : “Qui de vous peut M’accuser de péché?” Autrement dit : “Si Je n’ai pas fait exactement ce qu’il a été prédit que Je ferais, alors dites-le-Moi.” Le péché, c’est “l’incrédulité”. Il avait fait exactement ce que Dieu Lui avait dit, mais ils ne pouvaient pas le voir.
E-236 Maintenant, quand on parle aux gens, ça glisse comme l’eau sur les plumes d’un canard. Vous voyez ce que je veux dire? C’est vraiment pitoyable, de voir ces nations et les gens, la façon dont ils se comportent, tellement formalistes et religieux! Mais, le Saint-Esprit ne nous dit-Il pas ça? “Ils seront emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, déloyaux, calomniateurs, intempérants, et ennemis des gens de bien. Qu’ils auraient l’apparence de la piété, mais renieraient la Puissance de l’Évangile.” Il a dit : “Ces gens-là, éloigne-toi d’eux.”
E-237 Nous y voilà, ce sont ces dénominations, qui déforment tout Cela. Toute la gloire et la Puissance, ils situent Cela du temps des apôtres, et le reste, c’est pour le Millénium. Voilà bien l’homme, comme je l’ai déjà dit : L’homme rend toujours gloire à Dieu de ce qu’Il a déjà fait, il se réjouit à l’avance de ce qu’Il va faire, et il ne tient aucun compte de ce qu’Il est en train de faire. Exactement. L’homme reste toujours le même.
E-238 Ces Juifs, ils étaient là qui disaient : “Gloire à Dieu! Mais,” au chapitre 6, dans Jean, ils disaient, “nos pères ont mangé la manne dans le désert!” Et Jésus a dit : “Ils sont tous morts.”
E-239 “Ils ont bu l’eau du Rocher dans le désert, et tout.”
E-240 Il a dit : “Je suis ce Rocher.” C’est vrai. Amen. Il a dit : “Mais Je suis le Pain de Vie, qui est descendu du Ciel d’auprès de Dieu, cet Arbre de Vie de l’Éden là-bas. Si un homme mange de ce Pain, il ne mourra pas; Je le ressusciterai aux derniers jours.” Et malgré tout ça, ils ne pouvaient pas voir! C’est vrai.
E-241 Le Messie Lui-même était là, Il exprimait très précisément les mots qu’ils avaient dans leur coeur, et ainsi de suite, ce qui montrait qu’Il était le Messie, c’était exactement ce que le Messie devait faire!
E-242 Et eux, ils étaient là les mains derrière le dos, et : “Hum! Impossible. Non, non. Il–Il–Il n’est pas venu comme il aurait fallu. Vous voyez, Il sort de Bethléhem. Et Il–Il n’est rien d’autre qu’un enfant illégitime. Et c’est le diable qui Le fait agir. Nous–nous savons qu’Il est dément. Il est fou. Il a un démon.” Voyez? Leurs yeux étaient vraiment aveuglés devant cela. Bon.
E-243 Mais ils attendent leur prophète. Et ils le recevront, ils en recevront deux. C’est vrai.
E-244 Maintenant, remarquez autre chose. De plus, là, quand ces Juifs... Je vais vous donner un autre petit symbole, pour vous faire bien comprendre que de ce côté-ci, là, il s’agit de Juifs, de ce côté-ci de l’Enlèvement. Regardez bien ce qui va arriver. Il y en a encore un symbole... On ne prendra pas le temps de le voir, parce qu’on va manquer–manquer de temps. Il y en a encore un symbole dans le... dans ce qu’on appelle “le temps de la détresse pour Jacob”. Maintenant regardez bien. Ces Juifs, ici, ils... Remarquez. Oh, c’est...
E-245 Je–je–je vais prendre un petit peu de temps pour ceci, vous voyez. Ça me met sous tension, quand je me mets à sauter d’une chose à l’autre comme ça. Et... Voyez? Remarquez. Je veux que vous le voyiez. Et je–je–je, simplement... Eh bien, Dieu va vous le montrer, j’en suis sûr. Regardez.
E-246 Jacob avait le droit d’aînesse. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Mais il était certainement un petit filou avec ça. Voyez? Il est allé là-bas, et il a trompé son papa. Il a trompé son frère. Il a tout fait. Mais, malgré tout ça, légalement, tout le long, il l’avait, parce qu’Ésaü s’en était défait. Mais, ensuite, il est allé travailler pour le compte de son beau-père, là-bas, et là il a mis des branches de peuplier dans l’eau, pour que les bêtes qui portaient des petits et tout, qu’elles donnent naissance à des veaux tachetés. Et, oh, vous savez tout ce qu’il a fait, comme ça, juste pour–pour s’enrichir. Maintenant, regardez bien. Or, il avait été expulsé de chez les siens.
E-247 Or, c’est un type du Juif de maintenant. Il tire argent de tout. Peu importe quel moyen il prend pour l’avoir, il va l’avoir. Il va vous écorcher tout vif, pour l’avoir. Ça, vous le savez. C’est un petit filou, voilà tout. Oh! la la! ne fais pas affaire avec lui; il–il va te rouler, mon gars. Oui monsieur. Pourquoi? Il faut qu’il soit comme ça, c’est ce genre d’esprit là qui domine.
E-248 Exactement comme les réformateurs, ils ne pouvaient pas comprendre cette Parole, parce que c’est l’esprit de l’homme qui leur avait été envoyé.
E-249 C’est l’âge de l’aigle qui reçoit la Parole et la révélation. Tous ceux qui comprennent ça, levez la main, pour que je... Très bien. C’est bien. Voyez? Très bien. Bon. Voyez-vous, si vous pouvez voir, ici sous ces Sceaux, s’Ils peuvent être... Une fois qu’Ils sont ouverts, vous pouvez voir exactement ce que Dieu est en train de faire, ce qu’Il a déjà fait, ce qu’Il va faire. Le voici, exactement.
E-250 Voilà pourquoi les hommes ont agi comme ils l’ont fait, c’est parce que c’était là l’esprit qui avait été prédit pour cet âge-là, qui devait être sur eux. Ils ne pouvaient pas faire autrement.
E-251 Je pense à Jean, à Paul, et aux autres, là, avec cet Esprit du lion, le l-i-o-n, qui était là, la Parole Elle-même.
E-252 Paul s’est tenu là, avec cette Parole, et il a dit : “Je sais ceci, qu’il s’élèvera des faux frères au milieu de vous, qu’ils circuleront. Et qu’ils vont former des dénominations et tout le reste, au milieu de vous, et tout ce qu’ils vont faire. Et cela va continuer jusqu’aux derniers jours, et il y aura un temps terrible.” Pourquoi? Il était prophète. Cette Parole était là, en lui. Et que tout cela aboutirait très loin là-bas; il a dit : “Il s’élèvera du milieu de vous des hommes faux, et ils diront des choses, et ils entraîneront après eux des frères qui sont des disciples.” Voilà précisément l’antichrist. Et c’est précisément ce qu’il a fait.
E-253 Remarquez, ensuite ils ont traversé la tribulation de l’âge des ténèbres. Qu’est-ce que c’était? Ils ne pouvaient rien faire. Rome possédait... Il détenait le pouvoir religieux et il détenait le pouvoir politique. Ils ne pouvaient rien faire, à part peiner pour rester en vie, et se sacrifier. C’était le boeuf. C’est tout ce qu’ils pouvaient faire. C’est ce genre d’Esprit là qu’ils avaient, l’Esprit de Dieu, le boeuf.
E-254 Ensuite, voilà que les réformateurs sont arrivés, la tête d’homme, astucieux, sages; Martin Luther, John Wesley, et ainsi de suite, Calvin, Finney, Knox et les autres. Les voilà qui sont venus, et, à ce moment-là, eux étaient des réformateurs. Ils sont venus réformer, faire sortir les gens.
E-255 Et ils ont encore fait demi-tour, exactement comme ils l’avaient fait à l’époque, et ils se sont de nouveau joints à elle par le mariage, par leur système dénominationnel, exactement. La Bible l’a dit. Elle était une “prostituée”, et puis elle a eu des filles, des “prostituées”, exactement.
E-256 Et Dieu a dit : “Je–Je lui ai donné du temps, pour qu’elle se repente, et elle ne s’est pas repentie. Alors, Je vais la prendre, elle et ses enfants, et Je vais les jeter là-bas, dans le lieu qui leur convient.” Exactement. Or, ça, c’est Dieu qui l’a dit, sous ceci, voyez, sous le Sceau. Donc, elle s’est retrouvée là. Nous voyons que c’est ce qu’Il fait, et Il le fera. Et elles vont toutes prendre cette direction-là.
E-257 Mais, pour tous ceux dont le nom est dans le Livre de Vie, Dieu fera l’appel. Ils L’entendront. “Mes brebis entendent Ma Voix”, a dit Jésus. Tout ce que nous avons à faire, c’est de lancer un appel aux brebis. Les boucs ne La connaissent pas. Remarquez. Mais, vous voyez, c’est l’appel des brebis : “Mes brebis entendent Ma Voix.” Pourquoi? La Voix, c’est quoi? Je veux vous dire ce qu’est une Voix. Une Voix, c’est un–c’est un signe spirituel.
E-258 Il a dit à Moïse : “S’ils n’écoutent pas la Voix du premier signe, ils écouteront la Voix du deuxième signe.”
E-259 “Mes brebis entendent Ma Voix.” Alors que ces choses sont censées se produire dans les derniers jours, les brebis de Dieu reconnaissent Cela. Oui monsieur. Voyez? Elles–elles reconnaissent Cela. “Mes brebis Me connaissent.” Voyez? “Elles ne suivront pas un étranger.” Elles ne suivent pas les étrangers. Il faut que ce soit un signe du jour, confirmé, et elles Le voient. Bon, maintenant, remarquez.
E-260 Alors Jacob, à un moment donné, voilà qu’il s’est mis à désirer ardemment retourner (où?) dans sa patrie.
E-261 Oh, c’est précisément ce qu’Israël a fait! C’est–c’est... C’est Israël. Jacob, c’est Israël. C’est simplement que son nom a été changé, vous savez. Voyez? Et il...
E-262 Il est allé là-bas, et il s’est procuré tout son argent, et, tout l’argent qu’il a pu, et il l’a soutiré par tous les moyens possibles, à sa parenté aussi bien qu’à n’importe qui d’autre. Donc, par l’escroquerie, le vol, le mensonge, il s’en est procuré par tous les moyens qu’il a pu. Voyez? Assurément.
E-263 Et puis, quand il s’est mis en route pour rentrer, il a commencé à éprouver au fond de son coeur un sentiment de nostalgie. Seulement, comme il se mettait en route, sur le chemin du retour, il a rencontré Dieu, et alors son nom a été changé. Voyez? Mais c’était un temps où il était très inquiet, parce qu’il craignait qu’Ésaü ne le poursuive. Voyez?
E-264 Et–et remarquez, remarquez l’argent, la proposition d’argent. Exactement comme les Juifs vont essayer de faire cette alliance avec–avec Rome, vous voyez, par leur proposition d’argent. Remarquez-le. Cet Ésaü n’avait pas besoin de son argent; Rome non plus. Elle a les richesses du monde dans sa main. Voyez? Mais ça n’a pas marché.
E-265 Seulement nous voyons, là, qu’Israël, dans ce temps de détresse, alors qu’il était Jacob, il a lutté avec le... là, il s’est emparé de Quelque Chose de réel. Un Homme est venu. Jacob L’a entouré de ses bras, et il n’a pas bougé de là. Et le–et le–l’Homme a dit : “Je dois partir maintenant. L’aurore se lève.” Oh, cette aurore! Voyez? Le jour allait se lever.
E-266 Mais Jacob a dit : “Je–je ne Te lâcherai pas. Tu–Tu ne peux pas partir. Je vais rester accroché à Toi.” Voyez? “Je veux que ça change, ici.”
E-267 Ça, ce sont les cent quarante-quatre mille, cette bande de tripoteurs d’argent, et tout, au moment où ils verront la chose véritable, la chose authentique, ce dont il faut s’emparer. Moïse sera là, et Élie sera là. Amen! C’est alors qu’ils lutteront avec Dieu jusqu’à ce que cent quarante-quatre mille, des tribus d’Israël, aient été appelés à sortir, là-bas.
E-268 C’est juste avant la période de la Tribulation, vous voyez (oh, comme c’est merveilleux), aussi, “la détresse de Jacob”.
E-269 C’est là que les cent quarante-quatre mille sont appelés à sortir. Ils, les–les prédicateurs, ces deux prophètes, ils prêchent, comme Jean-Baptiste : “Le Royaume des Cieux est proche. Repens-toi, Israël!” Repens-toi de quoi? “Repens-toi de tes péchés, de ton incrédulité, et retourne à Dieu!”
E-270 Maintenant remémorons-nous quelque chose, ici. Ces grands bouleversements de la nature, ils se sont déjà produits auparavant. Ceux du verset 12, ici, vous voyez : “Le soleil devint noir comme un sac de crin.” Maintenant, comparez ceci.
E-271 Or, souvenez-vous, cela n’arrive pas du temps des nations. C’est Israël. Je vais vous montrer. Maintenant, souvenez-vous, j’ai dit que c’est là l’appel des cent quarante-quatre mille. Voyez? C’est dans cette période de temps, maintenant, celle de la Tribulation, que cela doit se faire. Et ici, il nous est dit ce qui se passe pendant la Tribulation.
E-272 Maintenant prenons Exode 10.21-23. Et regardez bien, ici, quand... L’exode, bien entendu, c’est le moment où Israël est sorti, allait sortir. Exode, chapitre 10, et les versets 21-23. Je suis tellement surexcité et je jubile tellement quand je prends mes notes qu’il peut m’arriver de ne pas les prendre comme il faut. Très bien, Exode 10.21-23. Très bien, allons-y, 21 et 23. L’Éternel dit à Moïse : Étends ta main vers le ciel, et qu’il y ait des ténèbres sur le pays d’Égypte, et que l’on puisse les toucher. Moïse étendit sa main vers le ciel; et il y eut d’épaisses ténèbres dans tout le pays d’Égypte, pendant trois jours. (Voyez?) Or, on ne se voyait pas les uns les autres, et personne ne se leva de sa place pendant trois jours. Mais il y avait de la lumière dans les lieux où habitaient les enfants d’Israël.
E-273 Remarquez, c’est exactement ça, maintenant prenez de ce côté-ci : “Le soleil devint noir comme un sac.” Vous voyez, la même chose! Ces bouleversements de la nature, qu’est-ce que c’était? Quoi? Quand il y a un bouleversement de la nature, comme ceci, c’est toujours Dieu qui appelle Israël. Voyez? Dieu appelle Israël à sortir. Donc : “Le soleil, noir comme... du crin.” Or là, Dieu était sur le point de délivrer Israël, très bien, de les délivrer de la main de leur ennemi, qui était l’Égypte à cette époque-là. Maintenant, ici, Il les délivre de la main de Rome, avec qui ils avaient fait alliance. La même chose arrive. Ce sont les plaies, le–le moment où ces plaies vont appeler...
E-274 Elles vont torturer le groupe des nations. Si nous avions le temps, je pourrais montrer ce qui va arriver à l’église des nations.
E-275 La Bible a dit que “le–le dragon, Satan, fut irrité (ça veut dire fâché) contre la femme (les Juifs, Israël), et qu’il lança de l’eau, beaucoup, des foules de gens, qui s’en allèrent faire la guerre aux restes de la Postérité de la femme”. Apocalypse 13. Donc, vous voyez, là, c’est ce que nous avons. Et c’est le moment où Israël envoie son... je veux dire, où Rome envoie son armée contre les restes, les restes de la Postérité de la femme.
E-276 Maintenant regardez bien. La première fois qu’Il les a délivrés des mains de leur ennemi, le soleil est devenu un sac... noir comme un sac. Maintenant, ceci, c’est la deuxième fois, à la fin de la période de la Tribulation.
E-277 Maintenant, dans Daniel 12. Si nous avions le temps, nous pourrions le lire. Dans Daniel, au 12e–au 12e verset... au 12e chapitre, plutôt. Daniel a dit que “tous ceux qui seraient trouvés écrits dans le Livre seraient délivrés”. Or, souvenez-vous, Daniel parle maintenant de cette période-ci, où ces... cette chose doit arriver, quand Israël doit être délivré, à la–la fin de leur soixante-dixième semaine. C’est là qu’ils doivent être délivrés. Maintenant regardez. Prenons Daniel 12, ici, un instant. Et en ce temps-là Micaël se lèvera, le grand chef, qui a tenu pour les fils... pour–pour les fils de ton peuple (vous voyez, ça, ce sont les Juifs); et ce sera une... détresse telle... il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps-là...
E-278 Maintenant comparez cela, c’est précisément ce que Jésus a dit, dans Matthieu 24 : “Il y aura un temps de détresse, tel qu’il n’y en a jamais eu depuis qu’il existe une nation.” Observez le Sixième Sceau, voyez-vous, la même chose, un temps de détresse. Remarquez. ...depuis qu’il existe une nation jusqu’à ce temps-là. Et en ce temps-là, ton peuple... (Là, pendant cette soixante-dixième, cette dernière partie de la septième année.) ...ton peuple sera délivré : quiconque sera trouvé écrit dans le livre.
E-279 Les prédestinés, vous voyez, qui sont écrits dans le Livre de Vie de l’Agneau, seront délivrés en ce temps-là. Et plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, et les uns pour la vie éternelle, et les autres pour...être un objet d’opprobre et d’horreur éternels. Bon, et alors les sages brilleront comme la splendeur des étendues, et–et ceux qui ont enseigné la justice à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité. [version Darby]
E-280 Ensuite, là, Il a dit à Daniel de “sceller le Livre”, car il allait se reposer au milieu de son héritage jusqu’en ce temps-là.
E-281 Donc, voyez-vous, que vous viviez ou que vous mouriez, ça ne change rien. Vous allez ressusciter de toute façon. Voyez? Ne... Cela, mourir, ce n’est rien pour un Chrétien. Il ne meurt pas, de toute façon. Voyez?
E-282 Donc, dans Daniel 12, il est dit que tous ceux qui seraient trouvés écrits dans le Livre seraient délivrés.
E-283 Ici, Dieu est sur le point de délivrer Son deuxième fils, Israël, après la Tribulation. Vous voyez, la deuxième fois, Israël, Son... Israël est Son fils. Vous savez cela. Israël est le fils de Dieu, alors Il va le délivrer, ici, pendant la période de la Tribulation, exactement comme Il l’avait fait là-bas en Égypte.
E-284 Maintenant arrêtons-nous encore ici, et–et on va voir autre chose, pour, avant de l’éclaircir parfaitement. Maintenant observez bien, ici. Ces deux prophètes, regardez ce qu’ils vont faire, maintenant, exactement ce que Moïse et les autres avaient fait là-bas. “On me donna un roseau...” Au verset 3 du chapitre 11. Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. Ce sont les deux oliviers...
E-285 Vous vous en souvenez, et Zorobabel, et tout, qui devait reconstruire le temple. ...et les deux chandeliers qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. Si quelqu’un... leur fait du mal, du feu sort de leur bouche...
E-286 Souvenez-vous, de la bouche de Christ sortait l’épée, la Parole. ...dévore leurs ennemis; et si quelqu’un... leur fait du mal, il faut qu’il soit tué de cette manière.
E-287 Or nous savons que “le feu”... Au chapitre 19, celui de la Venue de Christ, “de Sa bouche sortait Son épée”, qui était la Parole. Pas vrai? La Parole! Oh, si vous vouliez saisir ces données, maintenant, pour ce Sceau de demain soir! Vous voyez, c’est par la Parole que Dieu tue Son ennemi. Voyez?
E-288 Maintenant regardez bien, ici. Quand ces prophètes prophétisent, alors, ils... Si quelqu’un les maltraite, leur fait du mal, “du feu sort de leur bouche”, le Feu du Saint-Esprit, la Parole. La Parole, c’est Dieu. La Parole, c’est du Feu. La Parole, c’est l’Esprit. Voyez? “Sort de leur bouche.”
E-289 Observez Moïse. Voyons ce qui sortait de sa bouche. Eux, Israël, ils se sont mis à, ce qu’ils faisaient là, les–les... Je veux dire, l’Égypte, ils maltraitaient les Juifs. Moïse... Eh bien, ils refusaient de les laisser partir. Pharaon refusait. Dieu a mis les paroles dans la bouche de Moïse. Vous voyez, ce sont les pensées de Dieu qui sont entrées dans le coeur de Moïse; maintenant il va là-bas, pour les exprimer, alors elles deviennent la Parole. Il a étendu sa main, et il a dit : “Qu’il y ait des mouches”, et les mouches sont venues. Observez, ici. Si quelqu’un... leur fait du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leur ennemi;
E-290 Voyez? Voilà. Ils peuvent prononcer ce qu’ils veulent, et voilà, cela arrive. Amen! ...et si quelqu’un... leur fait du mal, il faut qu’ils soient tués de cette manière.
E-291 Frère, Dieu passe vraiment à l’action ici! Ils ont le pouvoir–le pouvoir de fermer les cieux, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie;...
E-292 Élie, il sait faire cela; il l’a déjà fait. Amen! Moïse sait faire cela; il l’a déjà fait. C’est dans ce but-là qu’ils ont été gardés. Maintenant... Amen!
E-293 Je pourrais dire quelque chose de vraiment bien ici, mais il vaudrait mieux–mieux que je le retienne jusqu’à demain soir. Voyez? Très bien. ...et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de... plaies, chaque fois qu’ils le voudront.
E-294 Qu’est-ce? Qu’est-ce qui peut produire ces choses, à part la Parole? Ils peuvent contrôler la nature comme ils le veulent. Voilà. Ce sont eux qui amènent ce Sixième Sceau. Ils le dévoilent et ils l’ouvrent. C’est la Puissance de Dieu, pour suspendre le cours de la nature. Vous voyez, le Sixième Sceau, c’est la nature qui suspend complètement son cours. Vous saisissez maintenant? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Voilà votre Sceau. Qui fait cela? Ce sont les prophètes, de l’autre côté de l’Enlèvement. Par la Puissance de Dieu, la Parole de Dieu, ils condamnent tout simplement la nature. Ils peuvent provoquer des tremblements de terre, changer la lune en sang, le soleil peut se coucher, ou quoi encore, à leur commandement. Amen!
E-295 Voilà. Voilà. Voyez? Vous voyez les Sceaux qui se sont ouverts, là-bas, au long de l’âge de l’église, qui ont montré les martyrs?
E-296 Et maintenant, voici ces deux prophètes qui se tiennent là, avec la Parole de Dieu, pour contrôler la nature comme ils le veulent. Ils ébranlent la terre. Et c’est par là qu’on peut voir précisément qui le fait. Ce sont Moïse et Élie, puisque voilà leur ministère représenté de nouveau, ce sont ces deux hommes. Oh! la la! Le voyez-vous maintenant? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Vous voyez ce qu’est le Sixième Sceau? Ce sont ces prophètes. Maintenant remarquez. Que ça ne vous achoppe pas, là. Mais observez qui a ouvert ce Sceau : des prophètes! Voyez? Fiou! Amen! Voilà.
E-297 Oh, nous vivons au jour de l’aigle, frère, dans les hauteurs, la tête au niveau des nuages!
E-298 Ils ont ouvert ce Sixième Sceau. Ils ont le pouvoir de le faire. Amen! Voilà votre Sixième Sceau qui s’ouvre. Voyez?
E-299 Maintenant nous revenons en arrière, ici, alors que Jésus avait annoncé que cela arriverait. Très loin dans l’Ancien Testament, là-bas dans Ézéchiel, et les prophètes d’autrefois, ils avaient annoncé que cela arriverait.
E-300 Et ici, le Sixième Sceau est ouvert, et ils disent : “Eh bien, c’est mystérieux, ça. Qu’est-ce qui l’a provoqué?”
E-301 En voici le secret : les prophètes! En effet, la Bible l’a dit ici. Ils peuvent l’ouvrir, quand ils le... Ils peuvent contrôler la nature comme ils le veulent. Et ils font la même chose que ce qu’ils ont déjà fait, amen, parce qu’ils savent comment faire. Amen! Gloire!
E-302 Quand j’ai vu cela, je me suis tout simplement levé de ma chaise, et je me suis mis à faire les cent pas dans la pièce. Je songeais : “Seigneur, comme je Te remercie, Père Céleste!”
E-303 Le voilà. C’est ça. Ils ont ouvert ce Sixième Sceau. Amen! Observez-les : “Si quelqu’un leur fait du mal, du feu sort de leur bouche”, la Parole. Le Saint-Esprit, qui était descendu sur les apôtres, vous voyez. “Du feu sort de leur bouche.”
E-304 Maintenant remarquez, dans Apocalypse 19, nous voyons la même chose : “Et une grande épée sortait de Sa bouche”, la Parole. Voyez? La Venue de Christ. “Et Il tuait Ses ennemis par Elle.” Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Maintenant Il est en route. Observez-Le, maintenant. Très bien. Ils ont le pouvoir de fermer les cieux, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie;...
E-305 Oh! la la! voilà ce qui s’appelle suspendre le cours de la nature! Or, pendant combien de temps est-ce que–est-ce que cet homme, Élie, a fermé les cieux? [L’assemblée dit : “Trois ans et demi.”–N.D.É.] Voilà, exactement. Combien de temps dure la soixante-dixième, la dernière partie des soixante-dix semaines de Daniel? [“Trois ans et demi.”] Voilà, exactement.
E-306 Qu’est-ce que Moïse a fait? Il–il–il a changé les–les eaux en sang. Il a fait tous les miracles de ce genre, très exactement comme ce qui a été prédit ici sous ce Sixième Sceau. Et les voilà, dans Apocalypse 11, en train de faire exactement la même chose. Amen!
E-307 Il y a là trois endroits différents, dans les Écritures, là, qui font concorder toute la chose. C’est l’ouverture du Sixième Sceau. La voilà. Amen! Gloire! Maintenant remarquez. Ils ont le pouvoir de fermer les cieux, pendant les jours de leur prophétie, afin qu’il ne tombe point de pluie; et... le pouvoir de changer les eaux en sang, de frapper la terre de... plaies, chaque fois qu’ils le voudront.
E-308 Oh! la la! Voilà. Maintenant, prenez, de ce côté-ci, les plaies, vous voyez. La nature tout entière suspend son cours, lors de ce Sixième Fléau... ou du Sixième Sceau, ouvert. C’est exactement ce qui s’est produit. Maintenant regardez. Le...
E-309 Ici, Dieu est sur le point de délivrer Son fils, Israël, de la tribulation, de la même manière qu’Il l’avait délivré là-bas. Il avait envoyé Moïse là-bas, et Il a délivré Israël. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Et il avait fait exactement les mêmes choses. Il a envoyé Élie vers Achab, et sept mille sont sortis. Pas vrai? [“Amen.”] Et voici qu’Il les envoie de nouveau ici, au moment de la Tribulation, et Il appelle les cent quarante-quatre mille à sortir.
E-310 Maintenant, voyez-vous, si vous remarquez, entre Apoca-... ou entre le chapitre 6, ou le Sixième Fléau... Sceau, excusez-moi, entre le Sixième Sceau et le Septième Sceau, le chapitre 7 de l’Apocalypse, mathématiquement, il a été placé correctement par rapport à l’ensemble.
E-311 C’est comme l’Amérique, son nombre, c’est treize : elle a commencé par treize États, treize étoiles sur le drapeau, treize colonies, treize rayures. Par treize, tout est par treize. Et elle apparaît, ici au chapitre 13 de l’Apocalypse. C’est vrai. Elle est treize, et c’est une femme.
E-312 Maintenant, quand Il a été sur le point de délivrer Son Fils unique, c’est-à-dire le seul qui est venu de Lui. Jacob est Son fils; mais Lui, c’est Son seul Fils venu de Lui. Dans Matthieu 27, voyons ce qu’Il a fait là. Matthieu, chapitre 27. Maintenant, souvenez-vous, Son Fils avait été battu, on L’avait fait souffrir, et on s’était moqué de Lui. Et Il était maintenant suspendu à la croix, à trois heures, dans l’après-midi du Vendredi saint. C’est presque sur le point de se produire! Matthieu, le chapitre 27 de Matthieu, et au–au verset 45, je crois. Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre.
E-313 Maintenant remarquez précisément ce qu’Il a fait, ici, maintenant, dans ce cas-ci. Voyez? Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau;... il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière–la lune entière devint comme du sang,
E-314 L’obscurité, les ténèbres! En Égypte : l’obscurité, les ténèbres!
E-315 Dieu, qui délivrait Jésus à la croix, juste avant qu’Il Le ressuscite. D’abord, les ténèbres; le soleil s’est couché au milieu du jour, et les étoiles ont refusé de briller. Deux jours plus tard, Il allait Le ressusciter en grand triomphe.
E-316 En Égypte, après que le soleil, la lune, les étoiles, et tout, après que tout cela s’est produit, Il a délivré Israël pour l’emmener au pays promis.
E-317 Et voici, dans la période de la Tribulation, voici ces prophètes, ils sont là, maîtres de la Parole que Dieu leur donne. Ils peuvent seulement prononcer la Parole à mesure que Dieu La leur donne.
E-318 Or, ils ne sont pas des dieux. Ils sont temporairement... De façon amateur, ils le sont, parce que Jésus a dit qu’ils l’étaient. Il a dit : “Vous appelez dieux ceux à qui la Parole de Dieu est venue.” Mais, regardez, ils sont ceux à qui Dieu apporte la Parole. Et quand il La prononce, cela arrive. Voilà tout.
E-319 Et le voici avec une commission reçue de Dieu, de frapper la terre de tout ce qu’il voudra (oh! la la!), de fermer les cieux. Et il le fait. Qu’est-ce qui se passe? Il se prépare à faire sortir les cent quarante-quatre mille, pour les racheter, ceux du Livre de la Rédemption. Et c’est sous le Sceau de la Rédemption, dans le Sixième Sceau. Et voilà, mon cher ami. Voilà ce Sixième Sceau, qui avait été si mystérieux.
E-320 Prenons donc... Il nous reste encore dix minutes. Prenons donc quelques points, vous voyez. J’en ai à peu près deux ou trois pages. Eh bien, j’ai... Vous pouvez voir un peu, ici. Je pense qu’il doit y avoir... Pour celui-là, je pense qu’il me reste encore une quinzaine de pages, que je pourrais prendre. Oh, c’est une matière tellement abondante! Oh! la la! on pourrait prendre un passage après l’autre sans s’arrêter. Mais j’ai peur de vous embrouiller si je m’éparpille trop. Et je ne suis pas... Je ne peux pas garder la continuité comme je le devrais.
E-321 Dans Ésaïe, prenons ceci. Ésaïe, le prophète, a vu ce Sixième Sceau ouvert, et il En a parlé; pour montrer si C’est important ou pas. Voyez?
E-322 Eh bien, tout, le plan de la rédemption tout entier repose sous ces Sceaux; le Livre tout entier.
E-323 Maintenant, souvenez-vous, nous avons vu que Jésus L’avait vu. Pas vrai? Voyez? Jésus L’avait vu. Et maintenant, nous avons vu que d’autres L’avaient vu. Nous En avons vu le type en–en Jacob. Nous En avons vu le type, en Égypte. Nous Le voyons en type à la croix.
E-324 Maintenant revenons en arrière, à Ésaïe. Et j’ai noté encore beaucoup d’autres prophètes ici. On va simplement... J’aime ceci, ceci, dans Ésaïe. Revenons ici, à Ésaïe, au chapitre 13 d’Ésaïe. J’aime...
E-325 À Lui seul, le Livre d’Ésaïe, c’est la–la Bible au complet, vous savez. Le saviez-vous? Vous voyez, Ésaïe commence par la création; au milieu du Livre, il présente Jean; et à la fin il présente le Millénium. Et il y a soixante-six Livres dans la Bible, et soixante-six chapitres dans Ésaïe. À Lui seul, ce Livre est l’encyclopédie au complet.
E-326 Remarquez, maintenant, le chapitre 13 de–d’Ésaïe. Commençons ici au verset 6. Gémissez, car le jour de l’Éternel est proche : Il vient comme un ravage du Tout-Puissant.
E-327 Regardez bien s’ouvrir le Sixième Sceau ici, maintenant. Très loin en arrière, ici, sept cent treize ans avant la venue de Christ, et il y a deux mille ans qu’Il est venu, alors il y aurait environ sept... environ deux mille sept cents ans de cela. Ésaïe a vu ce Sceau qui menaçait, là-bas. Très bien. C’est pourquoi toutes les mains s’affaiblissent, et tout coeur d’homme est abattu.
E-328 Qu’est-ce que Jésus a dit? “Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la–la charité du plus grand nombre se refroidira alors.” “Et les hommes rendront l’âme de terreur; la mer mugira.” Vous voyez, le coeur des hommes va défaillir. Ils sont frappés d’épouvante; les spasmes des douleurs les saisissent; ils se tordent comme une femme en travail; ils se regardent les uns les autres avec stupeur; leurs visages sont honteux.
E-329 Remarquez bien, ici, oh, “leurs visages, honteux”. Ça, nous devons y venir, dans un petit instant. Je vais le retenir, vous voyez. Voici, le jour de l’Éternel arrive, jour cruel, jour de colère et d’ardente fureur, qui réduira la terre en solitude, et en exterminera les pécheurs.
E-330 “La terre”, c’est-à-dire tout, tout, vous voyez. Remarquez. Car les étoiles des deux et leurs astres ne feront plus briller leur lumière, le soleil s’obscurcira dès son lever, et la lune ne fera plus luire ses clartés. Je punirai le monde pour sa malice, et l’iniquité, et la méchanceté de leurs iniquités; je ferai cesser l’org-...
E-331 Je–je ne sais pas comment épeler ça, org-... [L’assemblée dit : “Orgueil.”–N.D.É.] Je ne peux pas le prononcer, voyez-vous. ...des hautains, et j’abattrai l’arrogance des–des tyrans–tyrans.
E-332 Vous voyez, là, très précisément, Ésaïe a vu la même chose que ce dont Jésus a parlé, et que révèle le Septième Sceau. Au moment où Il purifie la terre par la tribulation; il s’agit de la période de la Tribulation, de ce Sixième Sceau. Oui, il était prophète, et la Parole de Dieu lui a été divulguée. Ça, c’était il y a deux mille sept cents ans.
E-333 En vérité! Je voudrais seulement dire ceci. Le monde entier, comme l’a dit Ésaïe, ici, “comme une femme en travail”, toute la création est en travail. Pourquoi tous ces gémissements, tout ce travail? Comme une–une–une femme qui va accoucher; la terre elle-même, la nature.
E-334 Mais, cette ville-ci, prenons notre propre ville; alors qu’on y trouve des tavernes, de la prostitution, de la souillure, de la charogne, comme dans toutes les autres villes!
E-335 Mais, je crois que Dieu se plairait davantage à la regarder comme Il l’avait disposée il y a mille ans. À l’époque, l’Ohio passait ici, et on n’avait pas besoin de le canaliser et il n’y avait pas d’inondations. Il n’y avait pas de péché dans la vallée. Le bison se promenait ici et là, et–et le vieux Cherokee le chassait, il gagnait honnêtement sa vie. Il n’y avait aucun problème du tout.
E-336 Mais l’homme est arrivé. C’est là que le péché arrive. Quand les hommes commencent à se multiplier sur la face de la terre, c’est là que le péché et la violence se manifestent. C’est vrai, c’est toujours l’homme. Eh bien, je trouve que c’est une honte!
E-337 L’autre jour, j’étais dans ma région, où j’habite maintenant, là-bas en Arizona. Quand j’étais gamin, je–je lisais au sujet de Geronimo, et–et de Cochise, et des vieux Apaches. En effet, je leur ai prêché là-bas. Des gens vraiment bien! Et quelques-uns des gens les plus gentils que vous puissiez rencontrer, ce sont ces Indiens apaches.
E-338 Et puis, je suis allé là-bas à–à Tombstone, où ils conservent les objets historiques et les reliques de la guerre. Et je regardais... Ils ont toujours, vous savez, ils ont toujours mis Geronimo au rang–au rang des renégats. Moi, je trouve qu’il était un Américain, un vrai de vrai. Absolument! Il ne faisait que se battre pour défendre ses droits, comme n’importe qui le ferait. Il ne voulait pas de cette pollution-là dans son pays. Et regardez où c’en est maintenant; ses enfants, ses filles, ils en font des prostituées, et tout le reste. Et les hommes blancs sont arrivés là-bas. L’homme blanc, c’est un scélérat.
E-339 L’Indien était partisan de la conservation. Il était un–il était un–un défenseur de l’environnement. Quand il tuait un bison, la tribu entière mangeait tout ce qu’il en restait. Ils se servaient de la peau pour en faire des vêtements et des tentes, et tout le reste. Et l’homme blanc, lui, il va tirer dessus, en s’en servant comme d’une cible; mais, c’est vraiment une honte!
E-340 J’ai lu un article dans le journal, où on disait qu’en Afrique, cette vaste étendue où fourmille le gibier sauvage! Il y a des individus, Arthur Godfrey et d’autres, qui vont là-bas, et alors qu’ils sont dans des hélicoptères ou autres, ils tirent au sol les éléphants et tout. Avec la photo d’une brave éléphante qui cherchait la mort, on aurait dit que les larmes lui coulaient sur la face. Et deux grands mâles essayaient de la tenir debout, pour... Mais, c’est un péché. Ce n’est pas être sportif, ça.
E-341 Quand je suis là-bas, sur le champ de mission, et là où je chasse et tout, et que je vois comment ces hommes blancs vont là-bas, qu’ils tirent sur les cerfs, et qu’ils n’en découpent que l’arrière-train. Et parfois, ils vont tuer huit ou dix petites biches, et les laisser là. Et les petits faons qui courent partout, qui cherchent à retrouver leur maman. Est-ce là ce que vous appelez avoir l’esprit sportif? À mon avis, c’est un meurtre pur et simple.
E-342 J’espère qu’aussi longtemps que je vivrai, le Canada n’aura jamais de routes vers l’intérieur du pays; pour empêcher ces renégats d’Américains d’y entrer. C’est vrai. Ce sont les pires sportifs que j’aie jamais vus de ma vie.
E-343 Bon, pas tous. Il y en a qui sont des vrais, des hommes authentiques, mais on en trouve un sur mille.
E-344 Ils tirent sur tout ce qu’ils voient, n’importe comment. C’est vrai. Ça, c’est un meurtrier. C’est vrai. C’est un sans-coeur. Et il chasse en période prohibée.
E-345 Eh bien, là-bas en Alaska; j’étais là avec un des guides de là-bas. Il a dit : “J’ai ramassé... J’irais maintenant, j’y trouverais des troupes complètes de grands élans ou... pas d’élans, mais d’orignaux, par terre, avec des balles de mitrailleuses de calibre 50 dans leurs bois; à cause de ces pilotes américains, là-bas en Alaska, qui, de leur avion, vont mitrailler au sol une troupe d’orignaux.” Ça, c’est un meurtre pur et simple.
E-346 Ils savaient qu’en tuant le bison, c’est comme ça qu’ils réussiraient à avoir l’Indien. Il mourrait de faim. C’est pour ça que Cochise a été forcé de se rendre; ses, tous ses princes, et tous les autres, ses enfants et tout son peuple, ils étaient en train de mourir de faim. Ils allaient là-bas en nombre, en grand nombre, Buffalo Bill et les hommes de la plaine, dans des wagons, et ils tuaient tous les bisons, quarante, cinquante, par après-midi. Ils savaient qu’en s’en débarrassant, ils se débarrasseraient de l’Indien. Oh! la la! C’est une tache sur notre drapeau, la façon dont ils ont traité les Indiens. Voilà.
E-347 Mais, souvenez-vous, la Bible a dit : “L’heure est venue où Dieu détruira ceux qui détruisent la terre.” Et le monde entier!
E-348 Regardez les vallées. L’autre jour j’étais là, et d’en haut je regardais la vallée, à Phoenix. Nous étions montés sur la montagne du Sud, mon épouse et moi, et nous étions assis là-haut, à regarder Phoenix. Et j’ai dit : “N’est-ce pas terrible?” Elle a dit : “Terrible? Qu’est-ce que tu veux dire?”
E-349 J’ai dit : “Le péché. Combien on peut commettre d’adultères, et boire, et blasphémer, et prendre le Nom du Seigneur en vain, dans cette vallée, là; avec environ cent–cent quarante, cent cinquante mille personnes, peut-être deux cent mille personnes dans cette vallée!”
E-350 J’ai dit : “Il y a cinq cents ans, ou mille ans, il n’y avait rien d’autre que des cactus, des prosopis, et les vieux coyotes qui se promenaient le long des lits sablonneux des rivières, là, des–des lits des ruisseaux.” Et j’ai dit : “Voilà la façon dont Dieu a fait cela.”
E-351 Mais l’homme est arrivé. Qu’est-ce qu’il a fait? Il a saturé le sol d’impuretés. Les rues sont remplies de bile. Les égouts, les... Et les rivières sont polluées par–par les impuretés. Ils ne pourraient... Eh bien, vous feriez mieux de ne pas prendre de cette eau-là pour en boire; vous pourriez attraper n’importe quoi. Voyez? Regardez-la. Pas seulement ici, mais dans le monde entier, la chose est polluée!
E-352 Et le monde, la nature (Dieu ait miséricorde!), le monde entier est... et il éprouve les douleurs de l’enfantement. Le monde essaie; elle est “en travail”, a dit Ésaïe. Qu’est-ce qu’il y a? Elle est en... elle essaie de donner naissance à un nouveau monde, pour le Millénium, où tout...?... Elle essaie d’enfanter un nouveau monde, pour un nouveau peuple qui ne péchera pas et qui ne la polluera pas. C’est vrai. Elle est en travail. Voilà la raison pour laquelle–pour laquelle... nous sommes en travail, Christ, pour enfanter l’Épouse. Tout est en travail, tout gémit. Vous voyez, quelque chose est sur le point d’arriver.
E-353 Et ce Sixième Fléau lui donne libre cours. Frère, le tremblement de terre l’éventre, et les étoiles sont secouées; les volcans seront en éruption, et la terre va se renouveler. Une nouvelle éruption de lave va jaillir du centre de la terre. Et elle va s’ébouler, de tous côtés, partout, partout, en tournant sur elle-même là-bas.
E-354 Et un matin, je vous le dis, quand Jésus et Son Épouse reviendront sur terre, il y aura là un paradis de Dieu, tel que... Oh! la la! ces vieux guerriers du combat, ils vont s’y promener avec leurs amis et leurs bien-aimés. L’air s’emplira des hymnes d’une armée d’Anges. “Oh, tu as fait du bon travail, Mon bon et fidèle serviteur. Entre dans les joies du Seigneur qui ont été préparées pour toi, celles que tu aurais dû connaître à l’époque, avant qu’Ève envoie rouler le ballon dans le péché.” Amen! Fiou! Oui.
E-355 Le Sixième Sceau va produire quelque chose. Oui monsieur. Vraiment, le monde entier gémit et souffre, dans l’attente de l’âge du Millénium!
E-356 Maintenant, celui de maintenant, il est tellement imprégné d’impuretés! C’est ce que j’ai prêché ici, il n’y a pas longtemps, je crois que je l’ai prêché au Tabernacle, La dislocation du monde. C’est exactement ça. Regardez ce qui se disloque dans ce monde. Regardez, tout est en train de s’y effondrer. Assurément. Il–il va forcément se disloquer. Oui monsieur.
E-357 Regardez, sa charpente! Je vais vous montrer pourquoi le monde va forcément se disloquer. La charpente de ce monde, le fer, et le cuivre, et les matériaux de cette terre, ils en ont été extraits, de sa charpente, pour servir à la guerre et à l’industrie, si bien qu’il est presque sur le point... Nous n’avions encore jamais eu de tremblement de terre dans ce coin-ci du pays avant l’autre jour; juste l’autre jour, ici, vous voyez, à Saint Louis et dans cette région-là. Elle est devenue tellement mince. Ils ont extrait tout ce qu’il y avait à l’intérieur. Voyez?
E-358 Sa politique est tellement corrompue, on a peine à en trouver un seul parmi eux qui soit honnête, vous voyez, son système. Sa moralité est tellement basse, elle n’en a tout simplement aucune. Voilà tout. Voyez? Certainement. Sa religion est pourrie. Oui monsieur.
E-359 C’est très bientôt l’heure où le Sixième Sceau va s’ouvrir. Et, à ce moment-là, oh! la la! c’est la fin! L’Épouse est déjà sortie, Elle est déjà... la Reine est déjà partie prendre Sa position; Elle a été mariée au Roi, alors, pendant que ceci se produisait. Et le reste d’Israël est scellé et prêt à partir. Et alors la nature se donne libre cours. Oh, quel moment!
E-360 Remarquez le dernier verset du Sixième Sceau, ouvert. Ceux qui s’étaient moqués de la prédication de la Parole, de la Parole du Dieu vivant, confirmée; alors que ces prophètes s’étaient tenus là à accomplir des miracles, à éteindre le soleil, et tout le reste, et tout au long de l’âge. Vous voyez : “Ils criaient aux rochers et aux montagnes de les cacher”, vous voyez, de les cacher devant la Parole dont ils s’étaient moqués, parce qu’ils L’ont vu qui venait. “Cachez-nous devant la colère de l’Agneau.” Il est la Parole. Voyez? Ils s’étaient moqués de la Parole. Et ici la Parole était incarnée. Ils L’avaient ridiculisée; ils s’étaient moqués d’eux, ils les avaient ridiculisés. Et la Parole incarnée se présentait là devant eux!
E-361 Pourquoi ne se sont-ils pas repentis? Ils ne pouvaient pas. C’était trop tard à ce moment-là. Alors, ils savaient que le châtiment... Ils entendent Cela. Ils s’étaient assis à des réunions comme celles-ci, et ils savaient ce qu’il En était. Et ils savaient que les choses que ces prophètes avaient prédites, elles étaient là devant leurs yeux, la chose qu’ils avaient rejetée. Ils avaient dédaigné la miséricorde pour la dernière fois.
E-362 Et quand on dédaigne la miséricorde, il ne reste plus que le jugement. Quand on dédaigne la miséricorde; pensez-y un peu.
E-363 Et ils étaient là. Ils n’avaient aucun endroit où aller, aucun refuge. Et la Bible dit ici : “Ils demandaient aux... Ils criaient aux rochers et aux montagnes : ‘Tombez sur nous, et cachez-nous devant la–devant la face de... et devant la colère de l’Agneau.’” Ils ont essayé de se repentir, mais l’Agneau était venu réclamer les Siens, voyez-vous. Et ils criaient aux rochers et aux montagnes. Ils ont prié, mais les prières venaient trop tard.
E-364 Mon frère, ma soeur, la bonté et la miséricorde de Dieu sont offertes aux gens. Alors qu’Israël a été aveuglé pendant, pendant maintenant presque deux mille ans, afin de nous donner à nous l’occasion de nous repentir. Avez-vous repoussé cette miséricorde? Avez-vous–avez-vous rejeté Cela?
E-365 Qui êtes-vous, de toute façon? D’où venez-vous? Et où allez-vous? Vous ne pourriez pas demander au médecin, vous ne pourriez demander à personne au monde, il n’y a aucun livre que vous puissiez lire qui vous dise qui vous êtes, d’où vous venez, et ce qui vous attend, à part ce Livre-ci.
E-366 Or, vous savez qu’à moins d’avoir le Sang de l’Agneau pour prendre votre place, vous voyez vers où vous vous dirigez. Alors, si–si Dieu a fait cela pour vous, le moins que nous puissions faire, c’est d’accepter ce qu’Il a fait. C’est tout ce qu’Il nous a demandé de faire.
E-367 Et, sur cette base, si je vais plus loin il va falloir que j’aborde directement ce Fléau, tout cela, la réunion de demain soir. Et, bon, je ne peux pas le faire, je ne peux pas aller plus loin. J’ai fait une marque ici, une croix, “arrêter ici”, voyez-vous. Ainsi donc, je–je dois attendre à demain. Maintenant courbons la tête un instant.
E-368 Si vous n’avez pas, mon cher ami, n’avez pas–n’avez pas accepté l’amour de ce Dieu dont je parle! Si vous n’avez... Écoutez bien ceci, maintenant. Si vous n’avez pas accepté Son amour et Sa miséricorde, vous devrez subir Ses jugements et Sa colère.
E-369 Or, vous, ce soir, vous êtes dans la même situation qu’Adam et Ève dans le jardin d’Éden. Vous avez le droit, – vous avez votre libre arbitre, – vous pouvez, soit aller vers l’Arbre de Vie, soit prendre le plan du jugement. Mais, aujourd’hui, pendant que vous avez votre bon sens, que vous êtes sain d’esprit, et que vous êtes assez bien portant pour–pour vous lever et l’accepter, pourquoi ne pas le faire si vous ne l’avez pas déjà fait?
E-370 Y a-t-il des gens ici, qui n’ont pas encore fait cela? Si oui, voulez-vous simplement lever la main, pour dire : “Priez pour moi, Frère Branham. Je veux maintenant le faire. Je ne veux pas subir cela.” Maintenant, souvenez-vous, mes amis... Que Dieu vous bénisse. C’est bien. J’ai...
E-371 Ça, ce ne sont pas mes idées à moi Là-dessus. Je–je... Ce n’est pas moi qui ai pensé à cela; cela ne vient absolument pas de moi. C’est vrai, le Saint-Esprit le sait. Et, attendez un peu, si le Seigneur le veut, demain soir, je veux vous montrer un mystère, qui s’est déroulé tout le long, ici même à ces réunions. Je ne sais pas si vous avez pu le voir ou pas, j’en doute fort, vous voyez, voir ce qui–ce qui s’est produit. C’est quelque chose qui était là, ici même devant vous. Et chaque soir, j’observais, pour voir si cela allait se manifester, si quelqu’un allait dire : “Je le vois.” Voyez?
E-372 Ne rejetez pas Cela, je vous en prie, je vous le demande; si vous n’êtes pas Chrétien, si vous–vous n’êtes pas sous le Sang, si vous n’êtes pas né de nouveau, rempli du Saint-Esprit.
E-373 Si vous ne vous êtes jamais déclaré publiquement pour–pour Jésus-Christ, en vous faisant baptiser dans Son Nom, pour témoigner de ce que vous avez accepté Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection, l’eau est prête. Ils attendent. Nous fournissons les vêtements de baptême ici, et tout est prêt.
E-374 Christ est là, les bras ouverts, prêt à vous accueillir. Dans une heure, il se pourrait que cette miséricorde ne vous soit pas accordée. Vous pourriez la rejeter pour la dernière fois; elle ne touchera plus jamais votre coeur. Pendant que vous le pouvez, pendant que vous le pouvez, pourquoi ne pas le faire? Maintenant, pendant...
E-375 Je sais que la manière habituelle, la coutume, c’est de faire avancer les gens à l’autel. Nous le faisons, et c’est tout à fait en ordre. En ce moment, il y a tellement de monde ici, tout autour de l’autel, que je ne pourrais pas le faire.
E-376 Mais j’aimerais dire ceci. À l’époque des apôtres, il est dit : “Tous ceux qui crurent furent baptisés.” Voyez? Si vous pouvez seulement, réellement, du fond du coeur! C’est tout ce qu’il faut. Ce n’est pas–ce n’est pas de l’émotion, bien que l’émotion vienne avec. C’est comme ce que je disais : fumer et boire, ce n’est pas un péché, c’est l’attribut du péché; cela montre que vous ne croyez pas. Voyez? Mais quand vous croyez vraiment, dans votre coeur, et que vous le savez, sur cette base, à l’endroit où vous êtes assis, que vous l’acceptez de tout votre coeur, il va se produire quelque chose à cet endroit même. Cela va se produire.
E-377 Ensuite vous pourrez vous lever pour en rendre témoignage, quelque chose s’est produit. Avancez-vous alors vers l’eau, dites : “Je veux montrer à l’assemblée, je veux prouver, je veux affermir mon témoignage, je prendrai ma place au milieu de l’Épouse. Maintenant je suis debout ici pour être baptisé.”
E-378 Je sais qu’il y a beaucoup de femmes dans le monde ce soir, des femmes très bien, mais il y en a une dont la présence me manque terriblement. L’une d’elles est mon épouse. C’est elle qui rentre avec moi. Elle n’était pas mon épouse pour commencer; mais c’est en prenant mon nom qu’elle est devenue mon épouse.
E-379 Il vient. Il y a beaucoup de femmes, d’églises, dans le monde, mais Il vient chercher Son Épouse. Elle porte Son Nom. “Dieu amènera avec Lui ceux qui sont en Christ.” Comment Y entrons-nous? “D’un seul Esprit nous sommes tous baptisés pour former un seul Corps.”
E-380 Maintenant, pendant que nous prions, priez, vous aussi. À l’intérieur ou à l’extérieur, il y a beaucoup de gens qui sont regroupés dans les salles, dehors, debout tout autour, dans les rues. Mais maintenant, pendant–pendant que vous êtes là... Nous ne pouvons pas vous faire venir ici à l’autel. Mais faites de votre coeur votre autel. Et là dans votre coeur, dites : “Seigneur Jésus, je crois Ceci. Je suis resté dehors, à respirer l’air de la nuit, ici. J’ai été confiné dans cette petite pièce. Je suis assis ici, au milieu de ces gens. Je–je–je–je–je ne veux pas... Je ne peux pas faillir; je ne peux pas me le permettre.”
E-381 Tout, comme je vous le disais hier soir, et c’est vrai, le Seigneur sait que je dis la Vérité. “Je ne mens point”, comme le disait Paul. Cette vision, ou ce que j’ai eu; j’étais là, j’ai regardé, et j’ai touché ces gens qui sont décédés, c’était aussi réel que je me tiens ici en ce moment. Ne manquez pas cela, mon pauvre frère, ma pauvre soeur; ne le faites pas. Je sais que des prédications, vous en avez entendu, que vous avez entendu ceci, cela, et des histoires, tout cela. Mais... Écoutez un peu. Pour moi, ceci, c’est... Je sais que c’est la Vérité, vous voyez. Vous... Je–je ne peux pas être plus clair, vous voyez. Ne manquez pas cela. Il n’en tient qu’à vous. Maintenant prions.
E-382 Seigneur Jésus, j’ai ici devant moi une boîte de mouchoirs, qui représentent les malades. Alors que je prie sur eux, que je pose mes mains sur eux, comme la Bible l’a dit : “Ils prenaient des mouchoirs et des linges qui avaient touché le corps de Paul, et les esprits impurs sortaient des gens, de grands miracles se faisaient.”
E-383 En effet, ils avaient vu Paul, ils savaient que l’Esprit de Dieu était en lui. Ils savaient qu’il était–qu’il était un homme étrange, vu les choses dont il parlait, au sujet de la Parole. Il prenait l’ancienne parole israélite, de l’église israélite, et il la vivifiait et la situait en Christ. Ils savaient que Dieu était dans cet homme. Ensuite ils ont vu Dieu accomplir des oeuvres étranges et puissantes par son entremise, prédire des choses, et elles arrivaient telles que prédites, aussi ils savaient qu’il était le serviteur de Dieu.
E-384 Seigneur, je Te prie d’honorer le respect de ces gens envers la Parole, et de les guérir, pour l’amour de Jésus. Ici dans l’auditoire, Seigneur, il y a des gens qui sont assis, exactement comme ceux qui avaient écouté l’apôtre Pierre le Jour de la Pentecôte. Comme il est retourné en arrière dans la Parole, et est allé chercher la Parole! Et il a dit : “Joël a annoncé que, dans les derniers jours, ces choses-ci arriveraient. Et Ceci, c’est cela.” Et les trois mille L’ont cru, et ils ont été baptisés.
E-385 Et, Père, aujourd’hui nous nous tenons ici par Ta grâce. Et ce n’est pas parce que–que ce sont des gens exceptionnels, mais c’est parce que (exactement comme au jour du lion, ou du boeuf, ou de l’homme) c’est le temps de l’aigle. C’est l’onction de l’heure. C’est le temps où nous vivons. C’est l’oeuvre du Saint-Esprit pour ce temps-ci en particulier, pour prouver que Jésus n’est pas mort. Ces choses qu’Il avait dit qu’Il ferait juste avant que les Lumières du soir s’éteignent, voici que nous L’avons vu les faire, tout le long du chemin. Nous L’avons vue descendre au milieu de la recherche scientifique et Se faire photographier; la glorieuse Colonne de Feu qui a conduit les enfants d’Israël; qui a rencontré Paul sur le chemin.
E-386 Et nous savons que cette même Colonne de Feu qui a conduit Moïse, là-bas dans le désert, c’est par cette même Colonne de Feu qu’il a écrit plusieurs Livres de la Bible, car il était oint de la Parole.
E-387 Cette même Colonne de Feu est descendue sur Paul, sur le chemin de Damas, et il a écrit un grand nombre de Livres de la Bible, appelés la Parole de Dieu.
E-388 Et maintenant, Seigneur, cette même Colonne de Feu, par l’évidence de la preuve de la Parole, et par la recherche scientifique, nous La voyons ici, en train de révéler la Parole du Seigneur.
E-389 Ô Dieu, permets que les gens se réveillent rapidement, Seigneur, rapidement! Ceux dont le nom est écrit dans le Livre de Vie; quand Ceci brillera sur leur sentier, puissent-ils voir. Comme la jeune femme de mauvaise vie, au puits, ce jour-là, elle a reconnu rapidement, et elle a su que C’était l’Écriture.
E-390 Et maintenant, Père, je prie que, pour tous ceux qui Te recevront en ce moment dans leur coeur, ce soit réglé pour toujours, à l’heure même, qu’ils en auront fini avec le péché; qu’ils se lèveront et se prépareront alors à faire une déclaration publique par le baptême au Nom de Jésus-Christ, pour la rémission de leurs péchés; pour montrer qu’ils croient que Dieu leur a pardonné, et qu’ils prennent le Nom de Jésus-Christ.
E-391 Ensuite, Père, répands le Saint-Esprit, l’Huile, sur eux, pour qu’ils puissent être placés au service du Seigneur Dieu, pour qu’ils puissent être des ouvriers, en ce dernier jour, ce jour mauvais, car nous sommes conscients qu’il ne nous reste qu’un court laps de temps, et que l’Église pourrait partir d’un moment à l’autre.
E-392 L’Agneau pourrait, d’un moment à l’autre, quitter le sanctuaire Là-haut, ou le Trône du sacrifice, s’avancer du Trône de Dieu où se trouve le sacrifice, et à ce moment-là c’est terminé; plus aucun espoir pour le monde; elle est finie. Alors elle sera agitée par de violents spasmes, par des tremblements de terre et–et de violentes secousses comme il y en a eu à la résurrection. Et–et les–les...
E-393 Comme quand Christ est ressuscité des morts, quand les saints ressusciteront, la même chose se produira. Seigneur, ce pourrait être d’une minute à l’autre. Nous attendons la venue de ce jour d’allégresse.
E-394 Prends Tes enfants dans Tes bras, maintenant, Père. Amène Tes petits agneaux contre Ton sein. Accorde-le. Et nourris-les de la Parole, jusqu’à ce qu’ils aient la force nécessaire pour Te servir. Nous Te les confions maintenant, Seigneur. Exauce cette prière.
E-395 Tu as dit, Père, dans Marc, au chapitre 11 : “Quand vous priez, que vous êtes debout faisant votre prière, croyez que vous avez reçu ce que vous avez demandé, et vous le verrez s’accomplir.”
E-396 Et de tout mon coeur, à Celui qui a révélé ces choses au fil des années, et ces Sceaux ici au cours de cette semaine : je Te crois, Seigneur Dieu, c’est l’heure, elle est proche maintenant, plus proche que nous ne le pensons réellement, l’heure où Tu vas t’approcher.
E-397 Veuille, je Te prie, exaucer ma prière. Et puissent tous les enfants de Dieu qui sont appelés, qu’ils soient à portée de voix d’ici ou bien touchés par la bande, permets qu’à ce moment-là... Je les réclame pour le Royaume de Dieu, en me fondant sur le fait que je sais que ceci est la Parole, qui est en train d’être révélée. Que la Lumière du soir brille, Père. Je Te les confie, au Nom de Jésus. Amen.
E-398 Maintenant, à l’intérieur comme à l’extérieur, tous ceux d’entre vous, qui croyez et qui n’avez jamais fait votre–votre déclaration publique, comme quoi vous en avez fini avec le péché; et vous–vous désirez la miséricorde de Dieu, et vous l’avez acceptée en Jésus-Christ. Le baptistère... Ils seront prêts à baptiser tous ceux qui désirent être baptisés, aujourd’hui, ou demain, tout de suite, ou n’importe quand.
E-399 Appréciez-vous le Sixième Sceau? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Vous voyez qu’Il est ouvert, maintenant? [“Amen.”] Y avez-vous cru? [“Amen.”]
E-400 Il est dit : “Qui a cru à ce que nous avons annoncé? Et à qui le bras de l’Éternel s’est-il révélé?” Voyez? Croyez à ce qui est annoncé, alors le bras de l’Éternel est révélé. Le bras, la Parole de Dieu est révélée.
E-401 Si le Seigneur le veut, maintenant, demain matin, je vais faire de mon mieux pour essayer de répondre à ces questions. Je vais probablement passer le reste de la nuit, et, ou presque, à prier à leur sujet. Ma nuit dure seulement d’une à trois heures environ. La nuit passée, il était presque une heure quand je me suis couché, et à trois heures j’étais en train d’étudier. Voyez? Voyez?
E-402 J’aurai à répondre de ceci. C’est vrai. L’heure est trop avancée pour se permettre quoi que ce soit, de dire des bêtises, de faire des suppositions, ou de croire à moitié. Je dois d’abord le voir. Et puis, une fois que je l’ai vu, cela doit aussi se trouver dans la Parole. Et jusqu’ici, par la grâce de Dieu, ils se sont parfaitement... J’ai fait le lien du début à la fin, vous le savez, et cela–cela s’est harmonisé parfaitement.
E-403 C’est forcément AINSI DIT LE SEIGNEUR. En effet, ce n’est pas de Le dire seulement comme quelque chose que je sais moi-même, mais la Parole du Seigneur est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Ici il y a la Parole, et je prends ce qu’Il m’a donné, et je L’harmonise avec Elle, pour vous le montrer, pour que vous le sachiez vous-mêmes, que c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Voyez?
E-404 Ici il y a la Parole, qui le dit. Ensuite la révélation qu’Il me donne, laquelle est contraire à tout ce que nous avions pensé, chacun d’entre nous; eh bien, contraire à ce que moi-même je pensais, parce que je ne L’avais jamais approfondi comme ça. Mais maintenant, nous voyons que tout cela s’emboîte parfaitement. Et qu’est-ce que C’est? C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Voyez? C’est exactement ça. Il y avait un endroit qui était resté ouvert jusqu’à cette heure-ci, et alors le Seigneur vient, et Il ferme la boucle, parfaitement, comme ça. Alors, vous voyez, voilà. Ce–C’est–C’est le Seigneur. Oh, je L’aime! Je L’aime de tout mon coeur.
E-405 Maintenant, souvenez-vous, vous... Nous n’avons pas pu nous avancer à l’autel. Plusieurs personnes ont levé la main. Or, voyez-vous, c’est une affaire individuelle, c’est votre affaire. C’est votre choix à vous. Voyez?
E-406 L’heure est tellement proche, vous devriez pousser de toutes vos forces, on ne devrait pas avoir à vous traîner de force. Vous voyez, pousser, simplement, chercher à entrer : “Seigneur, ne me laisse pas dehors. Ne me laisse pas dehors, Seigneur. Les portes sont en train de se fermer; si je peux seulement entrer!” Voyez?
E-407 Un jour Dieu fermera la porte. Il l’a fait à l’époque de Noé, et ils frappaient contre la porte. [Frère Branham donne plusieurs coups sur la chaire.–N.D.É.] Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”]
E-408 Or, souvenez-vous, la Bible dit “qu’à la septième veille”. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Quelques-uns se sont endormis à la première veille, à la deuxième, à la troisième, à la quatrième, à la cinquième, à la sixième, à la septième. Mais, à la septième veille, il y a eu une proclamation, un cri : “Voici l’Époux! Sortez à Sa rencontre.”
E-409 Les vierges endormies ont dit : “Dis donc, j’aimerais bien avoir de cette Huile, maintenant.”
E-410 L’Épouse a dit : “J’En ai juste assez pour moi; j’En ai juste assez. Si tu En veux, va toi-même en prière pour En recevoir.”
E-411 Ne voyez-vous pas la vierge endormie, maintenant? Regardez les épiscopaux, les presbytériens, les luthériens et tout, qui cherchent à... Et le problème, c’est qu’au lieu de chercher à recevoir le Saint-Esprit, ils cherchent à parler en langues.
E-412 Et beaucoup d’entre eux parlent en langues, mais ils ont honte de venir à cette église-ci pour qu’on prie pour eux; ils veulent que j’aille chez eux prier pour eux. Vous appelez ça le Saint-Esprit? C’est parler en langues, mais ce n’est pas le Saint-Esprit. Voyez?
E-413 Or, je crois que le Saint-Esprit parle en langues. Vous savez que je crois cela, vous voyez. Mais il En existe une contrefaçon, aussi. Oui monsieur. Ce sont les–les fruits de l’Esprit qui démontrent ce que C’est. Les fruits de l’arbre démontrent de quelle sorte d’arbre il s’agit. Pas l’écorce; le fruit!
E-414 Maintenant remarquez, alors, quand elle est venue, à cette–cette dernière heure. Et là, quand elles sont arrivées, alors elles ont dit : “Eh bien, je crois que je L’ai maintenant. Je crois que je L’ai reçu. Oui, nous Le recevons.”
E-415 Je–je–je ferais mieux de ne pas dire ceci, vous voyez, parce que ça pourrait causer de la confusion. L’autre jour, quand j’ai parlé de l’Enlèvement, de la façon dont il se passerait, je–je... Bon, si vous me dites que vous–que vous allez l’accepter, alors d’accord. [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Regardez bien. Regardez bien. D’accord, c’est comme vous voulez.
E-416 La vierge endormie, vous voyez, quand elle pensait qu’elle avait assez prié pour revenir, l’Épouse était déjà partie. Il était passé, et elle ne s’en était pas aperçue; comme un voleur dans la nuit. C’est là qu’elles ont commencé à frapper contre les portes. Et qu’est-ce qui est arrivé? Qu’est-ce qui s’est passé? Elles ont été précipitées dans la période de la Tribulation. La Bible dit “qu’il y aura des pleurs, des gémissements et des grincements de dents”. Pas vrai?
E-417 Quand ce sera, frère, soeur, je ne sais pas. Mais je–je, moi, il se peut que ce soit seulement moi, ici, voyez-vous. Ceci–ceci, c’est ce que... Ceci, c’est mon idée à moi. Voyez? Je–je–je crois que c’est tellement proche, je–je... Chaque jour, je–je veux... J’essaie tout simplement de marcher le plus doucement possible. Voyez? Et là, quand, vous savez, quand...
E-418 Il s’est passé quelque chose aujourd’hui, et j’ai vu émerger quelque chose. Je–je... J’en ai eu le souffle coupé, vous voyez. Il était là, Il se tenait là; cette petite Lumière, Elle se tenait là. Et Ça y était Je sais que c’est la Vérité.
E-419 J’ai pensé : “Ô Dieu, je ne pourrais pas dire cela. Je–je ne peux pas dire cela. Je ne peux pas.” Je suis simplement sorti de la pièce, je suis sorti dehors, je faisais les cent pas. Frère, je me suis dit : “Oh! la la! Qu’est-ce que je peux faire? Oh!” Voyez? Et, il faut que je–j’aille à la pêche, ou quelque chose, sinon je... Oh! la la! vous... vous... Je ne peux pas vous le dire. Voyez?
E-420 Alors, nous passons des moments bénis. N’est-ce pas? Gloire au Seigneur! Amen! Voyez? Nous vivons–nous vivons en un temps prodigieux, vous voyez, car mon coeur déborde de bonheur et de joie.
E-421 Mais quand je pense à ce monde et aux milliers dont je sais qu’ils sont perdus, recouverts d’une ombre noire, hmm, alors on a le coeur qui saigne. “Qu’est-ce qu’on peut faire? Qu’est-ce qu’on peut faire?” Vous sentez tout simplement le Saint-Esprit qui s’écrie, dans votre coeur. Comme cela a dû être le cas pour notre Seigneur, quand Il regardait Jérusalem, Son propre peuple, vous voyez, Il a dit : “Jérusalem, Jérusalem, combien de fois ai-Je voulu te prendre sous Mes ailes, comme une poule sa couvée, mais tu ne l’as pas voulu.” Vous sentez tout simplement le Saint-Esprit qui dit : “Combien de fois ai-Je voulu vous rassembler, voyez-vous, mais vous ne l’avez pas voulu.” Voyez?
E-422 Nous sommes, nous sommes très près de quelque chose, mes amis. De quoi il s’agit, Dieu le sait. Personne, personne ne sait quand cela va se produire. Ça, c’est un secret. Personne ne sait quand cela va se produire.
E-423 Mais Jésus nous a dit : “Quand vous verrez ces choses, toutes ces choses.” Comme ce que j’ai fait, là, en comparant le Sixième Sceau avec ce qu’Il avait dit dans Matthieu 24. Maintenant, rappelez-vous ce qu’Il a dit : “Quand vous verrez ces choses arriver, commencer à arriver, alors le moment sera proche, à la porte.” Observez le verset qui vient tout de suite après, les versets 30–30 et 31, alors que ça continue, les versets 32, 33.
E-424 Il a dit : “Et Il enverra Ses anges aux quatre coins des cieux, aux quatre vents, pour rassembler Ses Élus.” Pas vrai? Il a dit : “Mais apprenez une...”
E-425 Or, rappelez-vous, Il s’est arrêté là. Il n’a pas continué, après ce Sixième Sceau. Il n’a rien dit au sujet du Septième. Il a parlé du Premier, du Deuxième, du Troisième, du Quatrième, du Cinquième et du Sixième. Mais Il s’est arrêté là, Il n’a pas fait mention de quoi que ce soit Là-dessus.
E-426 Observez ce qu’il a dit ensuite : “Mais apprenez une parabole.” Voyez? Ensuite Il s’engage dans une parabole. Il a dit : “Ces choses arriveront.”
E-427 Il répond à ces trois questions. “Quels seront les... ces signes? Et quel sera le signe de Ta Venue? Quel sera le signe de la fin du monde?”
E-428 Et le Sixième, là, c’était la fin du monde. Et le septième ange retentirait... “Il a levé les mains et a juré par Celui qui vit aux siècles des siècles qu’il n’y aurait plus de temps.” La terre est en train de donner naissance à une nouvelle terre. C’est terminé.
E-429 Et nous voici, ici même, à la porte. Oh, je tremble. “Et que dois-je faire, Seigneur? Que–que puis-je faire d’autre?” Voyez? Et puis, pensez un peu, d’avoir vu cet endroit et ces précieuses personnes! J’étais là, je me regardais. Et j’ai pensé : “Ô Dieu, mais, ils–ils ne peuvent pas manquer ceci. Je–je–je devrais les pousser. Je devrais tout simplement descendre dans l’auditoire, aller les chercher, les pousser.” On ne peut pas faire ça. On...
E-430 “Et personne ne peut venir si Mon Père ne l’attire.” Mais voici la consolation que nous avons : “Tous ceux que le Père M’a donnés viendront.”
E-431 Mais tous les autres, avec ces organisations, alors qu’ils se reposent sur elles, comme ça, vous voyez. “Et il séduisit tous ceux qui habitaient, tous les habitants de la terre, dont le nom n’avait pas été écrit dans le Livre de Vie de l’Agneau, immolé dès la fondation du monde.” Oh! la la! Alors, vous voyez, c’est une triste chose.
E-432 La seule chose à faire, c’est simplement–simplement–simplement–simplement de vous en tenir strictement à la Parole. Regardez ce qu’Il dit de faire, simplement, et puis faites-le. Voyez? Ce qu’Il dit de faire, faites-le.
E-433 Et vous regardez, là-bas, et vous dites : “Oh! la la! Ils font ceci, et puis... Oh!” C’est tout simplement...
E-434 Vous ne vous rendez pas compte de la tension! Maintenant je voudrais dire ceci. (Je pense qu’ils ont arrêté l’enregistrement.) Bien des gens disent : “Frère Branham, avec un ministère comme celui-là...” (Il faut que je fasse attention, parce que les gens vont simplement prendre les bandes, et ils vont chercher la petite bête noire en les écoutant, vous savez.) Alors, quand ils disent : “Frère Branham, nous aimerions vraiment avoir un ministère”, vous ne savez pas ce que vous dites. Vous, franchement, vous ne savez pas ce qui va avec, frère, soeur. Oh! la la! Et la responsabilité, alors qu’il y a des gens qui s’accrochent à ce que vous dites! Souvenez-vous, si vous leur dites quelque chose de faux, Dieu vous redemandera leur sang. Donc, pensez un peu à ça. C’est une chose terrible.
E-435 Alors, soyez aimables. Aimez Jésus de tout votre coeur. Suiv-... Soyez simples. Ne cherchez–cherchez jamais à résoudre quoi que ce soit. Soyez simples devant Dieu, c’est tout. En effet, plus vous cherchez à résoudre la chose, plus vous vous éloignez de Lui. Voyez? Croyez-Le simplement, c’est tout. Vous dites : “Bon, mais quand viendra-t-Il?”
E-436 S’Il vient aujourd’hui, très bien. S’Il vient dans vingt ans, c’est encore très bien. Je vais continuer à faire exactement ce que je fais en ce moment, Le suivre. “Seigneur, si Tu peux m’utiliser quelque part, me voici, Seigneur.” Si c’est dans cent ans, si mes arrière-arrière-arrière-arrière-petits-enfants sont là pour voir cela arriver, que... “Seigneur, je ne sais pas quand ce sera, mais permets-moi simplement aujourd’hui même de marcher, simplement avec Toi.” Voyez? Je–je veux... En effet, je–je ressusciterai ce jour-là, exactement comme si j’avais fait un petit somme quelque part.
E-437 Je traverserai ce glorieux palais là-bas, ce Royaume de Dieu là-bas, où tous les vieux seront jeunes, où les robes blanches ont déjà été revêtues! Les hommes et les femmes ont été changés, pour retrouver une beauté, l’oeuvre d’art même qu’est un–un bel homme et une–une ravissante femme! Ils sont là-bas dans toute la beauté et la stature d’une jeune femme et d’un jeune homme, ils sont là-bas. Et ils ne pourront jamais vieillir, ils ne pourront jamais pécher, il ne pourra jamais y avoir aucune jalousie, aucune haine, ni rien! Oh! la la!
E-438 Je pense qu’ils ont arrêté l’enregistrement maintenant. Et il me–me reste seulement à peu près trois ou quatre minutes. Je veux vous parler. Vous êtes d’accord? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Maintenant, ceci, c’est simplement personnel, voyez-vous. En effet, demain, je–je... ça va être tellement prodigieux que je pense qu’il vaudrait mieux que je le dise maintenant, vous voyez, ce que je vais dire là. Je... Ceci, c’est seulement pour nous, là. Je...
E-439 Vous savez, je–j’ai une épouse que j’aime, et c’est Méda. Et je–je ne l’aurais même pas épousée, vu l’amour que j’avais pour ma première femme. Et, malgré toute l’affection que j’avais pour elle, je–je ne l’aurais pas épousée, si Dieu ne m’avait pas dit de le faire. Et vous savez comment ça s’est passé; elle est allée en prière, et moi aussi. Et alors Il m’a dit exactement quoi faire, et : “Épouse-la”, et le moment précis où je devais le faire. C’est une femme merveilleuse. Et elle prie pour moi ce soir. Et, donc, en ce moment, il est huit heures [vingt heures] chez nous, elle est probablement en train de prier en ce moment.
E-440 Maintenant remarquez. Un jour elle m’a dit, elle a dit : “Bill,” elle a dit, “je voudrais juste te poser une question au sujet du Ciel.” J’ai dit : “Très bien, Méda, qu’est-ce que c’est?” Elle a dit : “Tu sais que je t’aime.”
E-441 Et j’ai dit : “Oui.” Ça, c’était juste après ce qui s’est passé ici, là. Elle a dit : “Tu sais que Hope aussi, elle t’aimait.” J’ai dit : “Oui.”
E-442 Et elle a dit : “Bon,” elle a dit, “je ne pense pas que moi je serais jalouse,” elle a dit, “mais Hope l’était.” Et elle a dit : “Maintenant, quand nous arriverons au Ciel... Et tu as dit que tu l’avais vue là-bas.”
E-443 J’ai dit : “Elle y était. Je l’ai vue. Je l’ai vue deux fois, là-bas.” Elle y est. Elle attend que j’arrive. Même chose pour... Même chose pour Sharon. Je l’ai vue, exactement comme je vous regarde. Je l’ai vue là-bas. Et j’ai dit...
E-444 Elle a dit : “Eh bien, donc, quand nous arriverons là-bas,” elle a dit, “laquelle des deux sera ton épouse?”
E-445 J’ai dit : “Vous le serez toutes les deux. Il n’y en aura aucune, tu vois, mais pourtant vous le seriez toutes les deux.” Elle a dit : “Je ne comprends pas.”
E-446 J’ai dit : “Bon, chérie, assieds-toi, je vais t’expliquer quelque chose.” J’ai dit : “Bon, je sais que tu m’aimes, et tu sais combien je t’aime, combien j’ai de respect et d’estime pour toi. Maintenant, disons, par exemple, que je me mette sur mon trente et un et que j’aille en ville; et qu’une petite prostituée, vraiment jolie, arrive et qu’elle me saute au cou, en disant : ‘Oh, que je vous aime, Frère Branham’, qu’elle se mette à se pendre à mon cou, à me serrer dans ses bras. Qu’est-ce que tu en penserais?” Elle a dit : “Je pense que je n’aimerais pas beaucoup ça.”
E-447 Et j’ai dit : “Je voudrais te demander quelque chose. Est-ce que tu... Qui aimes-tu le plus, s’il devait y avoir une confrontation, moi ou le Seigneur Jésus?” Maintenant, on est en famille, là, on parle.
E-448 Et elle a dit : “Le Seigneur Jésus.” Elle a dit : “Oui, Bill, malgré tout l’amour que j’ai pour toi, mais, plutôt que de renoncer à Lui, je renoncerais à toi.”
E-449 J’ai dit : “Merci, chérie. Je suis content de t’entendre dire ça, là.” J’ai dit : “Et maintenant, si cette même petite femme arrivait devant Jésus et Lui sautait au cou, en disant : ‘Jésus, je T’aime’, qu’est-ce que tu penserais de ça?” Elle a dit : “J’aimerais ça.”
E-450 Vous voyez, cela passe du phileo à l’agapao. Vous voyez, c’est un Amour plus élevé. Voyez? Et d’être mari et femme, ça n’existe pas, comme... et d’élever des enfants, ça n’existe pas. Tout ça, c’est parti, les–les sexes féminin et masculin, les glandes sont toutes... Elles sont toutes pareilles là-bas. Voyez? Il n’y en a plus du tout. Vous voyez, il n’y a pas de glandes sexuelles du tout, pas du tout. Voyez? Vous êtes simplement... Oui monsieur. Essayez de vous imaginer sans glande sexuelle. La raison pour laquelle elles ont été placées en nous, c’est pour repeupler la terre, vous voyez. Mais Là-bas, il n’y en aura pas Là-bas. Il n’y aura ni glande mâle ni glande femelle. Non.
E-451 Seulement, la stature de l’art de Dieu sera là. C’est tout à fait exact. Mais nous serons véritablement authentiques. Aucun–aucun phileo du tout; tout agapao. Voyez? Par conséquent, une épouse, ce sera seulement quelque chose de ravissant qui–qui vous appartient, et elle... Vous vous appartenez l’un à l’autre. Il n’y a absolument pas de... Aucun, aucun, il n’y a même pas... Vous voyez, la partie phileo n’est même pas là du tout. Vous voyez, il ne peut rien y avoir qui ressemble à de la jalousie; il n’y a aucune raison d’être jaloux. Cette chose-là n’existe pas là-bas. Vous ne ressentirez jamais rien de semblable. Voyez? Et charmants, tout simplement, un jeune homme et des jeunes femmes, pour y vivre. Et puis, après, elle a dit : “Je vois maintenant, Bill.” J’ai dit : “Oui.”
E-452 Je veux vous raconter une petite chose qui est arrivée. Ceci, c’était un rêve. Je dormais. Et je ne l’ai encore jamais raconté en public. Je l’ai raconté à deux ou trois personnes, mais jamais encore en public, pour autant que je sache.
E-453 Je–j’ai rêvé, environ un mois après ça, qu’un jour, j’étais là, en train d’observer le moment glorieux où... Pas le jugement, là. Je ne crois pas que l’Église ait jamais à passer (je veux dire l’Épouse), à comparaître en jugement. Mais j’étais là au moment où les couronnes étaient données, vous voyez. Et le grand–grand Trône était installé ici. Et Jésus, et l’Ange qui tenait le Livre, et tout, ils étaient là. Et il y avait comme un escalier, qui descendait de ce côté-ci, en ivoire blanc; il descendait en rond, en offrant une vue panoramique, comme ceci, et il débouchait, et, comme ça, toute cette grande foule qui était là pouvait voir ce qui se passait.
E-454 Et je restais debout à l’écart, très loin en arrière. Et j’étais là debout, simplement, bien loin de soupçonner qu’il me faudrait monter ces marches. J’étais là. Je voyais...
E-455 L’Ange qui tenait le Livre appelait un certain nom; et je savais, je reconnaissais ce nom. Je regardais, et très loin là-bas, voilà le frère qui s’avançait, avec une soeur, ils s’approchaient, comme ça. L’Ange qui tenait le Livre était debout à côté de Christ (ce n’était qu’un rêve, là) et Il regardait. Et leur nom était là, il se trouvait dans le Livre de Vie; alors Il les regardait, et Il disait : “Tu as–tu as fait du bon travail, Mon bon et fidèle serviteur. Maintenant entre.”
E-456 J’ai regardé derrière, vers l’endroit où ils allaient. Il y avait un nouveau monde, et les joies. Et Il a dit : “Entre dans les joies du Seigneur, qui t’ont été–t’ont été destinées depuis la fondation du monde.” Voyez? Et, oh, je me disais... Ils allaient de l’autre côté, et ils se retrouvaient là, et tout n’était que joies, et ils allaient sur les montagnes, et dans une étendue très vaste.
E-457 Mais, je pensais : “Oh, n’est-ce pas merveilleux! Gloire! Alléluia!” J’étais là, à sautiller!
E-458 Ensuite j’entendais appeler un autre nom. Je me disais : “Oh, je le connais. Je le connais. Je... Le voilà, le voilà, là-bas.” Je le regardais aller, comme ça. “Entre dans les joies du Seigneur, Mon bon et...” “Oh!”, je disais, “Gloire à Dieu! Gloire à Dieu!” Il disait, par exemple, comme on dirait : “Orman Neville”, vous voyez.
E-459 Et alors je dirais : “C’est le bon vieux Frère Neville. Le voilà.” Voyez? Le voilà qui sort de la foule, il monte.
E-460 Alors Il dirait : “Entre dans les joies du Seigneur, qui ont été préparées pour toi dès avant la fondation du monde. Entre.” Et le bon vieux Frère Neville serait tout transformé, et il s’en irait là-bas, en poussant des cris et en jubilant.
E-461 Oh! et moi, j’étais là, à jubiler, en disant : “Gloire à Dieu!” Debout, tout seul dans mon coin, je passais des moments bénis, à regarder mes frères entrer.
E-462 Et un Ange qui tenait le Livre, là, Il a dit : “William Branham.”
E-463 Je n’avais pas du tout pensé que j’aurais à m’avancer comme ça. Alors, là, j’ai eu peur. Je me suis dit : “Oh! la la! Va-t-il falloir que je fasse ça?” Alors je me suis avancé. Et tout le monde était là qui me donnait des petites tapes dans le–le... [Frère Branham illustre en se donnant des petites tapes.–N.D.É.] “Bonjour, Frère Branham! Que Dieu vous bénisse, Frère Branham!” Ils me donnaient des petites tapes, comme je passais à travers une immense foule de gens. Et ils étaient tous là qui s’étendaient le bras pour me donner des petites tapes comme ça. [Frère Branham illustre en se donnant des petites tapes.] “Que Dieu vous bénisse, frère! Que Dieu vous bénisse, frère!”
E-464 Je m’avançais. Je disais : “Merci. Merci. Merci.” C’était comme si je venais d’avoir une réunion, ou quelque chose, vous savez.
E-465 Et là, il me fallait monter ces énormes marches d’ivoire. Je m’approchais pour les monter, là. Et en arrivant sur la première marche, je me suis arrêté. Et je me suis dit... J’ai regardé Son visage. Je me suis dit : “Je veux bien L’examiner de cet angle-ci.” Et je me suis arrêté.
E-466 Je tenais mes mains comme ceci. J’ai senti quelque chose qui se glissait sous mon bras ici. C’était le bras de quelqu’un d’autre. J’ai regardé autour de moi, et Hope était là; ses grands yeux noirs, ses cheveux bruns qui lui descendaient dans le dos, et elle portait une robe blanche; elle levait les yeux vers moi, comme ça. J’ai dit : “Hope!”
E-467 J’ai senti quelque chose toucher ce bras-ci. J’ai regardé autour de moi, et Méda était là; ses yeux noirs qui me regardaient, ses cheveux noirs qui lui descendaient dans le dos, et elle portait une robe blanche. Et j’ai dit : “Méda!”
E-468 Et elles se sont regardées, vous savez, comme ça. Elles étaient... Elles se sont appuyées à mon bras, et nous sommes partis, pour la Maison.
E-469 Je me suis réveillé. Oh, je me suis réveillé. Et je–je me suis levé, je me suis assis dans un fauteuil, et j’ai pleuré, vous savez. Je me disais : “Ô Dieu, j’espère que c’est comme ça que ça se passera.” Toutes les deux mes compagnes dans cette vie, et elles m’ont donné des enfants, et ainsi de suite; et nous voici, faisant notre entrée dans le nouveau monde, oh! la la! où se trouve la perfection, et tout. Non, rien...
E-470 Oh, ce sera quelque chose de merveilleux! Ne le manquez pas. Ne le manquez pas. Par la grâce de Dieu, faites tout ce que vous pouvez, et ce sera à Dieu de s’occuper du reste, alors. Je L’aime, je L’aime, Parce qu’Il m’a aimé le premier Et a acquis mon salut Sur le bois du...
E-471 Chantons-le encore, de tout notre coeur. Maintenant levons les yeux vers Dieu. Je L’aime
E-472 [Frère Branham quitte la chaire et va prier pour une dame, pendant que l’assemblée chante Je L’aime une fois de plus.–N.D.É.] ...L’aime, Parce qu’Il m’a aimé le premier Et a acquis mon salut Sur le bois du Calvaire.
E-473 Très bien, maintenant. On ne s’attendait pas à ce qu’elle soit encore vivante à la fin de cette réunion. C’est vrai. La voilà, les deux mains en l’air, en train de louer Dieu. C’est pour cette raison que je m’attardais longtemps ici; pour ne pas vous dire ce que je faisais. Je parlais de Méda et des autres. Et c’était parce que j’observais, pour voir... Je voyais cette Lumière qui allait et venait constamment en tournoyant, et Elle est allée se placer au-dessus d’elle. Je me suis dit : “Ça y est.” Oh, n’est-ce pas merveilleux? [L’assemblée se réjouit.–N.D.É.] Je L’aime, je L’aime, Parce qu’Il m’a aimé le premier Et a acquis mon salut Sur le bois du Calvaire.
E-474 Maintenant, dans nos coeurs [Frère Branham commence à fredonner Je L’aime.–N.D.É.]; pensez simplement à Sa bonté et à Sa miséricorde. ...je L’aime (Amen!), ...Il m’a aimé le premier...
E-475 Maintenant, vous voyez comme c’est mieux? Amen! C’est ça. Maintenant...?... Allez et soyez guérie. Amen! La grâce de Dieu vous est apparue, pour vous guérir. Amen. ...sur le bois du Calvaire. Oh, gloire à Dieu! Je L’aime,... Très bien, votre pasteur. Je...
E-476 [Quelqu’un dit : “Frère Branham, demain, on commence à neuf heures et demie?–N.D.É.] Entre neuf heures et neuf heures et demie. Neuf heures, quelque part par là. [“Après le déjeuner? Neuf heures?”] Commencez à neuf heures. Je commencerai à neuf heures et demie.

En haut