ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LES SCEAUX / 63-0324M / JEFFERSONVILLE, IN, USA // VGR 2 heures 23 minutes PDF

QUESTIONS ET RÉPONSES SUR LES SCEAUX

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 [Un frère parle dans une autre langue. Un autre frère donne l’interprétation. L’assemblée prie à haute voix.–N.D.É.] Notre Père Céleste, nous sommes vraiment reconnaissants de ce moment où nous pouvons de nouveau communier autour de la Parole de Dieu, dans la Présence de Dieu. Nous sommes tellement reconnaissants de ce que Tu es avec nous ce matin, pour nous aider et pour nous bénir. Nous demandons le pardon de nos péchés, afin que nos lampes puissent être remplies d’Huile, mouchées et lumineuses, et que Tu nous utilises maintenant pour honorer Ton grand Nom. Car nous le demandons au Nom du bien-aimé Fils de Dieu, Jésus-Christ. Amen. Vous pouvez vous asseoir.
E-2 J’arrivais, au moment où j’ai entendu prononcer ce message. Alors je... Il est vrai que nous devons garder nos lampes remplies, garder... Vous savez, quand le... À mesure que vous brûlez, vous ne pouvez pas vous reposer sur ce que vous avez déjà fait, là. Voyez? C’est que le feu, quand l’huile brûle, il se fait un dépôt de charbon. Donc, c’est pour cette raison qu’il faut moucher la... que vous devez moucher vos lampes, à cause du charbon sur le bout de la–de la mèche. Beaucoup d’entre vous, qui avez à peu près mon âge, autrefois, quand on utilisait la–la lampe au kérosène, voyez-vous,... Il–il–il se faisait un dépôt de charbon sur le bout, où ça brûlait, et elle éclairait moins bien à cause de ça. Donc, tout ce qui est charbonné, il faut toujours le couper, pour que nous puissions “continuer à courir vers le but de la vocation céleste en Christ”.
E-3 Maintenant, c’est une–c’est une très belle matinée, à l’extérieur comme à l’intérieur, alors que la saison de Pâques est proche.
E-4 Et–et nous en arrivons maintenant au dernier Sceau; ce soir, si le Seigneur le veut. Et C’est un Sceau très mystérieux, très, très, parce qu’Il n’est même pas–Il n’est même pas mentionné nulle part dans les Écritures, il n’y a aucun symbole, rien sur quoi s’appuyer. Il faudra que ça vienne directement du Ciel.
E-5 Et ce–c’est un–un peu une heure de tension pour moi. Ça a été comme ça toute la semaine. C’est maintenant le... ce sera le huitième jour que je passe dans une pièce. Et j’ai constaté qu’il y avait beaucoup, là, beaucoup de demandes, alors j’ai dû faire un genre de tri. Beaucoup voulaient avoir des entretiens. Et je–j’aime ça. J’aimerais en–en accorder maintenant, vous voyez, mais je–je ne peux pas en ce moment. C’est que, vous comprenez, en ce moment nous concentrons tous–tous nos efforts à découvrir la révélation de la volonté du Seigneur, vous voyez. Alors, quand on a des entretiens, alors ça vous entraîne dans une autre direction, c’est autre chose, vous voyez.
E-6 Et puis, et comme de prier pour les malades, c’est complètement différent. Vous... Ce sont des visions et tout; on étudie d’une façon différente, et on–on est oint d’une façon différente. C’est précisément comme la Bible le dit, là : “Un–un arbre qui est planté près des–des courants d’eau.” “Des courants d’eau”, vous voyez, la même eau, mais il y a une sortie qui arrive de ce côté-ci, une de ce côté-ci, une de ce côté-ci. Ça dépend de la sortie. C’est le même Esprit.
E-7 Paul, dans I Corinthiens 12 , il a fait la même chose, il a parlé de ce “qu’il y a beaucoup de dons, mais c’est le même Esprit”.
E-8 Alors, vous voyez, si vous oeuvrez, disons, dans une direction, et qu’ensuite il faut changer, pour en venir à autre chose, ici. Vous savez ce que je veux dire. Vous–vous étudiez dans cet ordre d’idées là, vous amenez les gens... Et maintenant, ils ont appliqué tout leur coeur : “Que sont ces Sceaux?”, leur attention : “Qu’En est-il?” Soir après soir, quand j’arrive, la tension est tellement grande ici que je dois parler d’autre chose; simplement pour ramener–ramener un peu le calme, vous voyez, et puis, jusqu’à ce que le Saint-Esprit ouvre le Sceau. Et puis–puis, tous les soirs, je dois faire comme ça. Alors, de passer de cela à la guérison, ou quelque chose, vous voyez, vous... Les gens sont complètement concentrés sur une chose. On peut difficilement passer à autre chose tout de suite.
E-9 Et–et puis, aussi, de savoir qu’au milieu de vous, des choses sont en train d’arriver, vous voyez, dont je–je suis... Je–je sais; je sais que vous–vous ne le voyez pas, voyez-vous. Je suis absolument sûr que vous ne le voyez pas, voyez-vous. Et vous dites : “Frère Branham, c’est dur à entendre, ce que vous dites là.” Je sais.
E-10 Mais, regardez, maintenant, permettez que je dise simplement ceci. Je suppose que c’est enregistré seulement pour nous, et tout. Mais permettez que je le dise, voyez-vous : Vous–vous ne–vous ne saisissez pas, voyez, et vous n’êtes pas censés saisir. Alors ne cherchez pas à interpréter quoi que ce soit, vous voyez. Ne cherchez pas à y ajouter votre interprétation; vous ne feriez que–vous ne feriez que vous éloigner encore plus. Suivez donc mon conseil, si vous me croyez, là, si Dieu m’a fait–fait trouver grâce à vos yeux.
E-11 Et vous savez que ces révélations et tout; il y a longtemps que je–je suis avec vous, vous voyez, et elles ont toujours été justes. Et maintenant pour le prouver doublement, qu’elles sont justes, elles s’accordent parfaitement avec la Parole. Voyez? Donc, vous savez que C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. C’est exact. Vous voyez, vous En avez la preuve.
E-12 Alors suivez mon conseil, à moi votre frère. N’ajoutez pas votre propre interprétation à quoi que ce soit. Continuez simplement à vivre une bonne vie chrétienne. En effet, vous ne feriez que vous détourner de la vraie chose, en faisant ça. Voyez? Vous–vous ne feriez que dévier encore plus de la chose.
E-13 Et vous en êtes tous conscients et vous le savez, que quelque chose de mystérieux est en train d’arriver. Et c’est effectivement en train d’arriver. Et je sais ce que c’est. Or, je ne dis pas ça à la légère; c’est la grâce de Dieu qui me permet de savoir ce que c’est. C’est quelque chose de prodigieux. C’est parti maintenant, et il n’y a absolument aucun moyen pour vous de le voir. Et c’est... je... Mais, je vous le certifie, avec cette Bible dans ma main, je sais ce que c’est. Cela vous a déjà été dit auparavant. Donc, ne–ne cherchez surtout pas à ajouter la moindre interprétation, mais croyez-moi seulement, moi votre frère. Voyez? Nous vivons à une heure très importante. Nous vivons en un temps où... Eh bien, nous...
E-14 Alors, soyez très humbles, c’est tout, soyez chrétiens, et efforcez-vous de vivre pour Dieu. Et vivez honnêtement vis-à-vis de votre prochain, et aimez ceux qui ne vous aiment pas. Ne cherchez pas à faire... Vous voyez, sinon, tout ce que vous feriez, c’est d’en faire quelque chose de mystérieux, et vous gâcheriez le vrai plan de Dieu. Voyez?
E-15 Hier après-midi, il s’est passé quelque chose dans mon bureau, dont je–je ne pourrai jamais me–me détacher, vous voyez. Et alors, vous... Et il y a environ deux semaines, il s’est passé quelque chose, qui ne pourra jamais... Tant que je vivrai sur cette terre, je–je ne pourrai jamais m’en détacher, vous voyez. Et, donc, mais...
E-16 Et la–l’église, vous n’êtes pas censés connaître ces choses, alors n’ajoutez aucune interprétation à quoi que ce soit. Voyez? Continuez simplement votre chemin et rappelez-vous ce qui vous a été dit. Menez une vie chrétienne. Allez à votre église. Soyez une vraie lumière partout où vous êtes, et brûlez simplement pour Christ, et dites aux gens combien vous L’aimez. Et que votre témoignage se fasse dans l’amour, toujours, devant les gens. Voyez? Parce que, sinon, vous vous retrouverez empêtré dans quelque chose, là, et alors vous seriez–vous seriez hors du sentier battu. Vous voyez, chaque fois que vous avez cherché à faire ça, c’est ce que vous avez fait. Voyez? Alors, simplement, ne, ne, ne cherchez pas à donner la moindre interprétation.
E-17 Et en particulier, ce soir, quand ce Sceau vous sera présenté, voyez-vous, ne cherchez surtout pas à L’interpréter. Continuez votre chemin, et soyez humbles, et continuez à avancer avec le même Message tout simple.
E-18 Maintenant, vous dites : “Frère Branham, est-ce que ça... Nous, qui sommes l’Église du Dieu vivant, est-ce que nous ne devrions pas...” Eh bien, comme j’essayais... Regardez bien, je voudrais dire... Vous dites : “Mais, pourquoi est-ce que moi je ne peux pas? Je devrais avoir...” Non. Ne...
E-19 Souvenez-vous, je le dis pour votre bien. Vous voyez, je le dis pour que vous compreniez. Si vous me croyez, maintenant, écoutez ce que je vous dis. Voyez? Voyez?
E-20 Tenez, ici, voici un poste, et c’est, nous allons l’appeler un poste d’écoute, vous voyez. Et il y a à l’intérieur, la radio, vous voyez, et il y a des mises en garde et tout, qui peuvent se faire. Comme une épée dans votre main, vous voyez, il peut capter le mal ou capter, seulement comme il... c’est lui qui reçoit son message, vous voyez.
E-21 Bon, mais maintenant, pour ce qui est de l’homme ordinaire, par exemple, il y a eu tant de sectes et de clans qui sont apparus, suite à des petites effusions de l’Esprit, si bien que les gens dans leur emballement se laissent entraîner dans toutes sortes de choses, et alors ils commencent un autre petit mouvement, et, vous savez, et tout. Voyez? Vous ne devez surtout pas faire ça. Voyez? Maintenant, souvenez-vous-en, restez simplement comme vous êtes.
E-22 Et vous dites : “Eh bien, le Seigneur m’a mon-...” Non. Faites bien attention, là, voyez-vous.
E-23 Regardez bien. Je vais vous montrer quelque chose, vous voyez. Saviez-vous qu’il y a des dizaines de milliers de voix dans cette salle en ce moment même? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Des vraies voix, de personnes, qui sont portées par les ondes électroniques de la radio! Pourquoi ne les entendez-vous pas? Ce sont des voix. Pas vrai? [“Amen.”] Les ondes traversent cette salle en ce moment même. Il y a des formes humaines, des corps, qui se déplacent dans cette salle en ce moment même. Pas vrai? [“Amen”.] Mais alors, pourquoi ne les voyez-vous pas? Voyez? Elles sont ici, des vraies voix comme ma voix à moi. Mais alors, pourquoi ne les entendez-vous pas? Voyez? Il faut d’abord qu’il y ait contact avec quelque chose, pour qu’elles se révèlent. Voyez? Maintenant vous comprenez? [“Amen.”]
E-24 Alors, surtout, n’interprétez rien. Si Dieu veut vous faire savoir quelque chose, Il vous l’enverra. Voyez? Alors, soyez vraiment, vraiment fermes, là. Ne bronchez pas; il s’est passé quelque chose. Et donc, soyez vraiment... Vous comprenez ce que je veux dire, n’est-ce pas? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Et soyez... Ne cherchez pas à vous faire remarquer pour montrer que vous êtes Chrétien, parce que vous–vous ne feriez que vous éloigner de Dieu. Et vous–vous–vous...
E-25 Si vous pouvez le comprendre, c’est ce Troisième Pull. Voyez? Vous–vous auriez dû saisir cela l’autre jour. Voyez? Alors, donc, souvenez-vous-en, il n’y aura aucune imitation, comme il y en a eu pour les deux autres. Voyez? Alors, c’est tout ce que vous–vous devez savoir pour le moment. Souvenez-vous simplement–simplement que...
E-26 Alors, voyez-vous, il y a quelque chose qui est en train de se passer dans cette salle, et il y a Quelque Chose ici. Il y a–il y a, vraiment, dans cette salle, des Anges, la Voix de Dieu. Voyez? Mais comment est-ce que vous... Vous ne pouvez pas... Si vous ne pouvez pas entendre la voix naturelle, sans qu’il y ait quelque chose pour la diffuser, comment allez-vous faire pour entendre la Voix spirituelle?
E-27 Or, vous pourriez faire semblant que quelqu’un est en train de chanter tel chant. Il se pourrait qu’ils ne soient même pas là, vous voyez. Mais, quand il y a contact réel avec le récepteur voulu, alors cela va produire une interprétation véritable, et montrer, confirmer la chose en montrant l’image. Vous voyez ce que je veux dire? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-28 Alors, l’Esprit de Dieu, quand Il parle par le moyen de la vraie Parole, Il Se confirme de Lui-même, pour montrer Lui-même que C’est juste. Vous comprenez maintenant? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Très bien. Maintenant, prions donc de nouveau.
E-29 Père Céleste, nous sommes sur le point de dé-... d’ouvrir ce Livre, et c’est la partie physique, de–d’essayer de redonner ce que Tu nous as dévoilé dans la dimension spirituelle. Et maintenant, je Te prie, ô Dieu, de m’aider à donner l’interprétation juste à ces questions. Qu’il puisse être dit que–qu’elles... Elles sont là pour aider les gens. Elles sont là pour leur donner de bien comprendre. Et je Te prie de me donner de bien comprendre, pour que je puisse diffuser Cela à Ton peuple, afin qu’eux puissent bien comprendre, et qu’ensemble nous puissions vivre pour la gloire et l’honneur de Dieu, par le Nom de Jésus-Christ. Amen.
E-30 Donc, je voulais simplement dire ça.
E-31 Et, je pensais que ceci, c’était ce qui commandait l’enregistrement, mais ce n’est pas le cas, vous voyez. Et, c’est une–une lampe de bureau. Et je pensais, avant, les commandes pour l’enregistrement étaient ici. Mais on m’a dit que je n’ai qu’à faire signe aux frères dans la–dans la pièce là-bas, la pièce où on enregistre, et comme ça ils sauraient quand il faut arrêter l’enregistrement, et quand il ne faut pas.
E-32 Vous voyez, les bandes, c’est un ministère mondial, partout, vous voyez, partout. Elles sont traduites en toutes sortes de langues et tout. Alors, il y a des choses que nous dirions ici, que nous ne dirions pas ailleurs, vous voyez, et c’est pour ça que nous arrêtons l’enregistrement.
E-33 Maintenant, répondre à des questions, c’est toute une affaire. Alors, je–je, maintenant... En–en–en y répondant, la plupart, la plupart des questions, à part... Maintenant, chacune... Quelques-unes ne se rapportent même pas au Message du tout, mais je vais... ou aux Sceaux du tout, mais je vais essayer d’y répondre. Et on me les a remises. Et on leur a dit, on m’a dit que la plupart d’entre elles, ou bon nombre d’entre elles, c’étaient des demandes de prière et, pour ceux qui sont malades et affligés. Et–et différentes choses comme ça, ainsi de suite, et donc, ce n’était pas du tout quelque chose comme une question à laquelle il faut répondre. Et puis ils... on m’en a remis un paquet qui–qui se rapportaient à différentes choses, à l’Écriture et tout; mais, peut-être que si nous avons le temps, nous essaierons d’y répondre de notre mieux. Maintenant, et si je fais une erreur, eh bien, souvenez-vous, ce n’est pas une erreur intentionnelle.
E-34 Alors, est-ce que tout le monde se sent bien? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Amen. N’est-ce pas que c’est... Vous parlez de lieux Célestes en Jésus-Christ! Quel lieu merveilleux, quel moment merveilleux!
E-35 De toutes les fois où j’ai été derrière la chaire, au Tabernacle, je n’ai jamais, jamais, à aucun moment de mon ministère, oeuvré dans les sphères de Dieu et dans les sphères spirituelles comme je l’ai fait cette fois-ci; cela dépasse tout ce que j’ai déjà fait, comme ceci, à n’importe quel moment de mon ministère, à n’importe quelle réunion n’importe où. Le plus souvent, il est question de la guérison. Ici, il est question de révéler les Vérités, par le même Esprit, le même Esprit.
E-36 Et je–je me suis complètement isolé, et je suis en pension quelque part, ou, je vais manger quelque part. Et je suis resté tout seul, alors ça a vraiment été un moment glorieux.
E-37 Et maintenant, tout de suite, soit demain matin, ou le lendemain matin, je... Probablement que, si nous pouvons terminer à temps, je vais prier pour les malades ce matin, si on ne prend pas trop de temps pour les questions.
E-38 Alors, je–je dois absolument prendre un moment pour me retrouver, vous voyez. Il y a des limites à ce que l’esprit humain peut supporter. Voyez? Et quand vous en arrivez au point où vous restez assis pendant une heure, paralysé par la Présence de Dieu, et une Colonne de Lumière suspendue là devant vous, vous–vous ne pouvez pas rester comme ça très longtemps, vous voyez. L’être humain ne peut pas, ne peut pas tenir le coup.
E-39 Et, maintenant, ce sont de très bonnes questions. J’apprécie, et de voir la sagesse et tout, dont les gens ont fait preuve. Maintenant, la première. Et je vais essayer d’y répondre. Et, si je–je ne le fais pas comme il faut, eh bien, alors–alors pardonnez-moi.
E-40 Et si l’interprétation que vous en avez est différente, et que vous croyez que votre idée est juste, eh bien, allez-y. Il n’y aura pas de mal à ça, vu qu’il n’y en a qu’une ou deux, pas plus, qui ont rapport au salut. C’est seulement...
E-41 La plupart des questions qui sont posées, ce sont des choses qui se passent de l’autre côté de la tri-... ou, de l’Enlèvement de l’Église. Alors, vous voyez, ce sont des questions, là, des choses qui vont venir et qui vont s’accomplir, plus tard, à d’autres moments. En effet, l’âge de l’église est déjà terminé, là où nous en sommes maintenant dans nos enseignements du–du Livre. Nous sommes de l’autre côté, au temps de l’appel des cent quarante-quatre mille. Maintenant, la première, ici :
E-1.Les cinq vierges sages de Matthieu 25 sont-elles au service de la–de l’Épouse, ou bien si elles sont l’Épouse? Voyez? Si ces vierges sages sont au service de l’Épouse, où est l’Épouse?
E-42 Vous voyez, bon, comme je le comprends, ces cinq vierges... Elles étaient dix, vous savez, qui sont sorties, vous voyez. Et ceci, c’est seulement un symbole, ou une parabole, vous voyez, dont–dont je vais vous parler. Vous voyez, elles étaient dix. Évidemment, elles étaient plus que dix. Ça, c’est juste le chiffre qui a été donné. Mais, alors, les–les vierges sages avaient de l’Huile dans leurs lampes. Celles qui n’étaient pas sages n’avaient pas d’Huile dans leurs lampes.
E-43 “Donc, si ces dix, là, dans Matthieu...” C’est là la–la question de cette personne. “Si ces dix, là, est-ce que ça voulait dire que ce serait... ou ces cinq, plutôt, que ce serait seulement cinq, vous voyez, seulement cinq personnes?” Non, ça ne veut pas dire ça.
E-44 C’est seulement un symbole des vierges, vous voyez, des vierges qui sont sorties avec de l’Huile dans leur lampe. Elles sont une partie de cette Épouse. Et, comme je le comprends...
E-45 Et aussi, vous remarquerez, là, que c’étaient les vierges de la dernière veille. Les veilles s’étaient succédé, il y avait eu sept veilles. Et, à la septième veille, à minuit, c’est là que nous en sommes maintenant, voyez-vous. Donc, à cette veille de minuit, les vierges se sont réveillées et ont préparé leurs lampes, et elles sont entrées; pendant que la vierge endormie...
E-46 “Maintenant, la partie, ici, des cinq,” si c’est bien le sens de la question, à savoir, “y en avait-il seulement cinq?” Et nous avons beaucoup de questions, là, au sujet des–des sept mille, et tout. Or ça–ça, c’était juste un symbole, une partie d’entre elles. Et toutes celles qui se sont réveillées dans ce dernier âge, ici, la septième veille, qui... “S’il n’y en a eu que–que cinq qui se sont réveillées à ce moment-là, qui ont été enlevées, qui sont entrées avec l’Épouse, et tout, avec l’Époux? Donc, si elles, elles-mêmes...”
E-47 Ça ne veut pas dire qu’il n’y en aura que cinq. En effet, elles se sont endormies tout au long des âges; comme nous l’avons vu cette semaine, vous voyez.
E-48 Du temps de–de Paul, l’ange de l’église d’Éphèse; Paul, qui a fondé cette église, qui en a été le messager. Souvenez-vous, Paul, qui a fondé l’église d’Éphèse, il est devenu le messager de cette église. Et l’Esprit qu’il y avait dans le pays à l’époque, c’était l’Esprit du lion. Et le lion, c’est le Lion de la tribu de Juda, c’est-à-dire Christ, et Christ est la Parole. Paul, avec la Parole pour cet âge-là! Des milliers se sont endormis dans cet âge-là. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-49 Ensuite est venu l’âge suivant, la période où l’église a eu à subir le–l’âge des ténèbres, et c’est là que l’Esprit du boeuf est sorti; le travail, le labeur et le sacrifice, et ils donnaient leur vie. Des milliers de milliers se sont endormis, ils ont été martyrisés et tout. Ils attendent, vous voyez.
E-50 Ensuite est venu l’âge suivant, l’âge de Luther, l’âge de la réforme. C’est là que sont sortis les plus sages, le savoir-faire de l’homme. Si vous remarquez, l’homme est sorti avec cela, et, à ce moment-là, il y a ajouté sa propre habileté. C’est comme ça qu’il s’est marié avec l’autre parti, vous voyez. Voyez? S’il s’en était tenu à la sagesse de Dieu, tout simplement en réformant et en faisant sortir... Seulement, qu’est-ce qu’il a fait? Après l’homme qui avait le message, Luther; après la mort de Luther, ils ont formé une organisation luthérienne.
E-51 Après la mort de Wesley, ils ont formé une organisation méthodiste. Voyez? Voilà, vous prenez toujours cette direction-là. Ce–c’est simplement... C’est ce qui se produit. Maintenant, je voudrais vous–vous–vous faire remarquer ceci, vous voyez. Bon, quelqu’un pourrait demander ce qu’il en est des pentecôtistes, qui ont été le–le troisième âge.
E-52 Vous voyez, chacun de ces âges a seulement été plongé un petit peu dans le Saint-Esprit. La justification est une oeuvre du Saint-Esprit; la sanctification est une oeuvre du Saint-Esprit; mais le baptême est le Saint-Esprit. Voilà la raison pour laquelle il a fallu qu’un Prophète prophétique descende. Pas de messager pour cet âge, parce que le Saint-Esprit est venu Lui-même, dans Sa plénitude, par le baptême.
E-53 Mais, à la fin de l’âge, de la même façon que se sont terminés tous les autres, nous voyons que c’est là que le messager est envoyé. Et tout ce méli-mélo et toutes ces choses doivent être positionnées correctement, comme ça, et ensuite vient l’Enlèvement de l’Église.
E-54 Mais, beaucoup situent toutes ces choses, “le soleil qui s’obscurcira, la lune...” Ils les situent de ce côté-ci, dans l’âge du Christianisme. C’est tout simplement qu’ils ne voient pas ces trois questions qui ont été posées à notre Seigneur, là, vous voyez, quand Il y a répondu.
E-55 Maintenant, hier soir, je pense qu’il n’y a aucune question du tout là-dessus. Nous avons pris chacune de ces questions et nous les avons situées directement sous les Sceaux. Et les Sceaux, c’est tout le Livre Lui-même, en entier. Vous croyez ça, docteur? [Un frère dit : “Oui.”–N.D.É.]
E-56 Vous voyez, toute la chose est enveloppée ensemble. Et nous avons examiné ce que Jésus a dit ici. Ils ont posé trois questions, vous voyez : “Quand ces choses arriveront-elles? Quel sera le signe de Ta Venue? Et qu’en est-il de la fin du monde?” Et Il a enchaîné tout cela... Et nous avons fait ressortir chacun d’eux, sous cela, sauf un. Qu’est-ce que c’était? Le Septième Sceau. Pourquoi? Vous voyez, ce n’est pas divulgué. Voilà. Chacun d’eux est tombé juste. Je les ai mis en parallèle, très exactement, d’un côté et de l’autre.
E-57 Et moi, j’avais écrit hier soir, quand j’ai pris, là, que j’ai pris... Je suis retourné voir mon papier, ce que j’avais noté–noté là-bas. Eh bien, j’ai vu que j’avais fait une inversion, comme ça. Je les avais intervertis. C’est ça que j’avais fait. Vous devez vous en être aperçus. Vous–vous en êtes-vous aperçus? Voyez?
E-58 J’avais écrit de ce côté-ci ce que j’avais l’intention d’écrire de cet autre côté, là, je l’avais écrit ici. J’avais noté–noté 9, 11 ou 9, 6 pour les deux, ou ce que... ou 6 et 11 , et–et–et 9 et 11 , et ce n’était pas ça. C’était l’inverse, c’était le verset d’après, plus bas. Voyez? Et c’était là la–la réponse, entre la peste et la guerre, vous voyez. C’est là que ça se trouvait.
E-59 Alors, c’est que j’étais tellement heureux! J’étais tout excité, comme un–un... Je savourais la stimulation de la révélation. Et donc, je–j’ai noté ça de ce côté-ci. J’étais assis là avec mon crayon, ou mon stylo, et j’ai écrit 11 aux deux endroits, alors qu’il n’aurait pas fallu. Je pense que c’était 9 au lieu de 11 , pour l’autre côté.
E-60 Mais, bon, avez-vous vu comme ils ont soutenu parfaitement le parallèle? Maintenant, n’oubliez pas ça. Ils soutiennent le parallèle jusqu’au Sixième, ensuite ça s’arrête, voyez-vous. Et remarquez–remarquez l’ouverture des Sceaux; ça s’enchaîne jusqu’au Sixième, puis ça s’arrête. Seulement “un silence dans le Ciel”, c’est tout ce qui est dit, “pendant une demi-heure”.
E-61 Maintenant–maintenant, quant à celles-ci, vous voyez, je... Il va falloir que je me dépêche d’y répondre. En effet, vous voyez, chacune d’elles, c’est une prédication de quatre semaines, vous voyez, chacune–chacune d’elles, et on est porté à sortir du sujet. Mais je–je ne le fais pas exprès, parce que je veux répondre à la question de chacun, autant que possible.
E-62 Ces vierges, vous voyez, elles se composent de... Celles de cet âge-là n’en sont qu’une partie, vous voyez. Il y a des vierges dans chaque âge. Voyez? Un–un Sceau... L’ange vient vers l’église. “Écris à l’ange de l’église d’Éphèse.” Voyez?
E-63 Ensuite, de ce côté-ci, après, ce qui a été écrit à l’église d’Éphèse, nous revenons en arrière pour faire la comparaison, un Sceau est ouvert. C’est précisément de cette façon-là que nous l’apportons, nous essayons de vous donner le tableau complet (vous voyez ce que je veux dire?), si le Seigneur le veut.
E-64 Qu’est-ce qu’il y a eu d’abord? Les âges de l’église. Pas vrai? Ensuite, le message aux âges de l’église. Est-ce que c’est clair pour tout le monde, maintenant? Voyez?
E-65 D’abord, nous avons examiné les âges de l’église, et nous avons examiné l’histoire, nous avons situé les concile de Nicée et concile prénicéen, et tout ce que nous avons pu puiser dans l’histoire, et nous avons vu que l’interprétation précise de la Parole concordait parfaitement avec l’histoire. Pour finalement en arriver à cette époque-ci, celle de Laodicée. Et vous–vous n’avez pas besoin de l’histoire pour ça; l’histoire est en train de se faire en ce moment, voyez-vous. La voilà. Et alors, nous avons montré ce qu’il en serait de cet âge-ci.
E-66 Maintenant nous revenons avec les Sceaux, et nous ouvrons ce Sceau. Dieu ouvre ce Sceau pour nous. Qu’est-ce que c’est? D’abord, il y a un messager, un âge de l’église; ensuite, il y a les Sept Sceaux.
E-67 Maintenant, nous voyons la corruption qui s’installe dans le septième âge de l’église. Mais le Septième Sceau ne révèle rien au sujet de ce qu’il va en advenir. Voyez? C’est qu’à la fin de cet âge de l’église, un don prophétique doit venir révéler ces choses. Voyez? Vous me suivez? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Très bien. Maintenant, remarquez comme chacun de ces Sceaux...
E-68 Ensuite j’ai pris, ici, ces trois questions qui ont été posées à Jésus-Christ : “Quel, quand ces choses arriveront-elles, où ‘il ne restera pas pierre sur pierre’? Quand est-ce qu’il sera démoli, ce centre mondial de la religion, et qu’un autre sera érigé? Vous voyez, quand cela arrivera-t-il?” La chevauchée de l’antichrist! Voyez? Et qu’est-ce qui est sorti pour l’affronter? La Parole, la Parole contre la parole.
E-69 Ensuite c’est devenu une affaire de politique et tout, et c’est là qu’il y a eu le labeur du boeuf. Voyez? Voilà exactement le deuxième. Et Jésus l’a dit, dans Matthieu 24 , vous voyez. Ensuite, nous avons enchaîné avec le savoir-faire des réformateurs, alors que l’Être vivant semblable à un homme est sorti pour l’affronter. Voilà ce qui s’est produit. Ensuite nous avons enchaîné avec le suivant, le Quatrième Sceau, alors que l’antichrist est devenu un conglomérat, et qu’il avait un nom, “la mort”.
E-70 Maintenant, regardez bien ce que Jésus a dit : “Et Il la jetterait au feu, et ferait même mourir ses enfants.” C’est la mort, qui chevauche. Sur les deux, les protestants et les catholiques, la marque de la mort est apposée sur chacun d’eux. Vous voyez, “elle et ses enfants seraient détruits”. Alors, si vous vous reposez sur votre dénomination, vous feriez mieux de vous en éloigner tout de suite.
E-71 Et puis, quand c’en est venu au Septième Sceau, Jésus s’est arrêté là. Il a ouvert le Sixième Sceau, en disant que “la lune serait changée en sang, et l’obscurité, et tout”, que ces choses arriveraient. Nous sommes venus de ce côté-ci, et nous avons ouvert le Sixième Sceau. Après que le Sixième Sceau a été ouvert, là nous sommes retournés tout de suite montrer la même chose.
E-72 Voilà, nous avons pris trois endroits différents dans les Écritures, et nous les avons reliés par la révélation. Voyez? Regardez bien. L’endroit où Jésus l’a dit; l’endroit où, quand Il a ouvert le Livre, cela avait été caché depuis la fondation du monde; et ensuite, la révélation de ce jour-ci, qui situe tout cela, qui relie les trois. Et trois témoins, c’est une attestation. Alors, c’est vrai. C’est absolument vrai.
E-73 Donc, ces vierges qu’il y a, ici, ce sont celles qui dorment, et le corps entier est formé de tout le groupe ensemble. Ce sont elles qui sont, vous voyez, qui sont les–les vierges sages. Et les vierges folles sont celles qui ont commencé à l’époque, là-bas, en même temps que les vierges sages, que l’antichrist, et ce sont elles qui essaient d’acheter de l’Huile.
E-74 Maintenant, regardez ici, voyez comme c’est parfait, partout où on se tourne. Si je pouvais me tenir ici, et raconter les choses qui sont révélées dans cette pièce, je vous le dis, vous en auriez la tête qui tourne. Mais comment le pourrait-on, alors qu’il y a déjà tout ça à voir, ici?
E-75 Et puis on, je ne sais pas pourquoi, mais quand on s’isole, c’est là que les mystères commencent à s’ouvrir. Et là, on voit aussi des choses qu’on n’ose pas dire aux gens. En effet, vous voyez, si on le faisait, ils commenceraient des petits ismes.
E-76 Considérons seulement ce qu’a entraîné ce petit don de guérison, comme il a semé la confusion dans l’église. Chacun avait une sensation, chacun avait ceci; alors qu’au fond de mon coeur (Dieu sait que c’est la vérité), je savais que ce n’était pas juste, parce qu’il me l’avait dit. Voyez? C’est de l’imposture, c’est seulement pour que les gens fassent fausse route. Or, c’est vrai, ça. Bon, mais, vous voyez, on ne peut pas dire ces choses. Le mieux, c’est de laisser cela.
E-77 Et, vous vous souvenez du Troisième Pull? Il a dit : “N’en parle à personne.” Qu’est-ce que j’en avais dit? Combien s’en souviennent? Bien sûr. Vous vous souvenez, j’étais là, à essayer de passer le lacet dans l’oeillet de cette petite chaussure, dans la vision? Il a dit : “Tu ne peux pas enseigner des choses surnaturelles à des bébés pentecôtistes.”
E-78 J’ai dit : “Ce sera le Troisième Pull, et Il ne sera pas divulgué, je vous le certifie, par la grâce de Dieu.” Maintenant–maintenant, nous–nous voilà maintenant arrivés au temps de la fin. Bientôt, le Propitiatoire se changera en Tribunal. Alors que vous voyez ces choses arriver, et ces gens qui entrent, vous faites mieux d’entrer, vous aussi, si vous n’êtes pas déjà entrés. Voyez?
E-79 Or, “d’être rassemblés dans les lieux Célestes”, vous voyez, ça va aussi plus loin que de simplement se réjouir. “Dans les lieux Célestes”, si vous êtes vraiment réunis en Christ, c’est quelque chose qui inspire de la crainte.
E-80 De vous tenir près du... de cet Ange du Seigneur, pensez-vous que vous seriez simplement là à jubiler et à pousser des cris? Ce, ce n’est pas ça. Vous êtes mort de peur, presque. Voyez? Alors, voyez-vous, il–il y a une différence entre simplement se réjouir et sautiller de joie, ce qui est très bien, et puis d’en venir à la vraie chose. Voyez? Voyez? C’est là qu’il y a de la crainte. C’est quelque chose qui inspire de la crainte. Non pas que vous craigniez d’être perdu; mais quand on est vraiment en présence d’un Être angélique, et du Saint-Esprit Lui-même qui est là.
E-81 Donc, celles-là seront une partie de l’Épouse. Ce sont elles qui vont la composer, vous voyez, toutes celles qui dorment. Et ne pouvons-nous pas absolument voir... [Panne du système d’enregistrement. Espace.non.enregistré.sur.la.bande.–N.D.É.] ...Te prions maintenant d’accorder aux gens leur guérison, par le moyen de ces mouchoirs qu’on posera sur eux. Au Nom de Jésus. Amen. Bon, ça va maintenant? [Les frères disent : “Amen.”–N.D.É.] Merci. Est-ce que quelqu’un a marché sur quelque chose? [Un frère dit : “Il y avait trop de magnétophones sur le même circuit.”] Trop de magnétophones, il y avait une trop grande demande de courant. Voyez? Très bien, vous n’aurez qu’à emprunter, vous n’aurez qu’à vous procurer une bande, qu’à emprunter une bande, et à vous en faire une copie avec celle-là. Maintenant, observez maintenant, la prochaine question. 2.Les évangélistes devraient-ils continuer à oeuvrer sur le champ de travail?
E-82 “En cette heure”, évidemment, voilà ce qu’ils veulent dire. Certainement, mais bien sûr! Ne changez rien du tout. Si Jésus devait venir demain matin, prêchez aujourd’hui comme si c’était pour dans dix ans, mais vivez comme si c’était pour cette heure même.
E-83 Ne–ne perdez pas le nord, là. C’est contre ça que j’essaie de vous mettre en garde, vous voyez. Ne soyez pas singulier, bizarre. Ne changez rien. Seulement, si vous faites quelque chose que vous ne devriez pas faire, ou que vous faites du mal, repentez-vous, vous voyez, revenez à Dieu. Continuez à évangéliser, de la même façon que vous l’avez toujours fait.
E-84 Si vous bâtissez une maison, allez, construisez-la. Si Jésus vient demain, vous serez trouvé fidèle, à votre poste. Si vous bâtissez une église, allez-y, construisez-la. J’aimerais mieux placer mon argent dans quelque chose comme ça, plutôt que d’être trouvé avec l’argent dans ma poche. Voyez?
E-85 Alors continuez simplement–simplement, continuez comme vous faites. Tout le monde comprend maintenant? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Allez, continuez, continuez simplement comme vous faites. Bon, ne–ne vous arrêtez surtout pas. Ne faites rien... Continuez simplement comme vous faites. Continuez à servir le Seigneur.
E-86 Maintenant, par exemple, si vous étiez–si vous étiez à l’emploi d’un homme, et que vous sachiez qu’il reste quinze minutes avant l’heure de fermeture. “Eh bien,” si vous disiez, “ah, il ne reste plus que quinze minutes, je ferais aussi bien d’aller m’asseoir.” On vous les retiendra sur votre salaire, ces quinze minutes là.
E-87 Si vous plantez du blé, plantez votre blé. Vous arrachez des patates? Allez-y, arrachez-les. Vous dites : “Mais, personne ne va les manger.” Ça ne fait rien. Arrachez-les quand même. Voyez? Oui. Continuez simplement comme vous faites.
E-88 J’ai reçu une lettre l’autre jour. Quelqu’un leur avait dit, il avait dit : “Eh bien, le temps est proche. Vendez la ferme. Vous n’aurez plus besoin de la nourriture que vous procure la ferme,” disait-il, “parce que le Millénium va commencer, et vous n’en aurez pas besoin. Alors, allez-y... Et, pendant la période de la Tribulation, comme vos enfants ne sont pas sauvés, alors laissez-leur... Laissez–laissez la ferme aux enfants, pour qu’ils puissent manger, mais vous, vendez votre ferme”, et–et, ou quelque chose comme ça. Et, oh, ils avaient...
E-89 J’ai dit : “Oh! la la!” Si je savais qu’Il allait venir demain, et que je sois cultivateur, j’ensemencerais mon champ aujourd’hui. Bien sûr. S’Il a fait de moi un cultivateur, je vais rester à mon poste. C’est vrai. S’Il a fait de moi un mécanicien, qui a dit...
E-90 Quelqu’un a dit, l’autre jour, il a dit : “Un homme est arrivé et il a dit : ‘Dis donc, frère, tu sais quoi?’ Il a dit : ‘Je vais te donner mon deuxième jeu de clés. J’ai acheté une voiture neuve.’ Il a dit : ‘Je vais te donner le deuxième jeu de clés’, il disait ça à son pasteur. Il a dit : ‘Je vais te donner le deuxième jeu de clés, parce que l’Enlèvement pourrait se faire, tu sais, et’, il disait, ‘je n’en aurai plus besoin.’” Le pasteur, lui, il ne partirait pas, vous voyez. Oh! C’est ce qu’on appelle se préparer, n’est-ce pas? Très bien. Mais c’est–c’est comme ça, vous voyez, nous ne devons pas être comme ça.
E-91 Nous devons être un–un Chrétien sensé, ferme, voyez-vous, j’ai été placé ici pour travailler jusqu’à la toute dernière minute. J’ai un travail à faire, et je serai trouvé fidèle, à mon poste. S’Il vient ce matin, je veux me tenir ici même en chaire.
E-92 Vous dites : “Frère Branham, s’Il allait venir ce matin, ne devriez-vous pas être là-bas?” Non monsieur!
E-93 Mon poste, c’est ici. Quand Il viendra, je vais être ici même, en train de prêcher, de dire les mêmes choses que je suis en train de dire. Et alors, quand Il viendra, je vais tout simplement partir avec Lui, vous voyez.
E-94 Si je suis en train de butter des pommes de terres, je vais continuer à les butter de toutes mes forces. Quand Il viendra, je lâcherai la bêche et je partirai, c’est tout. Vous vous souvenez de l’année du jubilé? S’ils étaient en train de bêche... de bêcher avec une bêche, ils continuaient tout simplement à bêcher. Ils savaient que ce serait l’année du jubilé, peut-être dans dix minutes, que la trompette allait sonner l’année du jubilé. Ils continuaient tout simplement à charger le foin, ou à faire ce qu’ils faisaient. Mais, quand la trompette sonnait, alors ils lâchaient la fourche, et ils étaient partis. Vous voyez, c’est ça, continuez simplement à charger le foin, jusqu’à ce que la trompette sonne. Très bien.
E-[On entend un bruit tout près.–N.D.É.] Question : “Selon l’ouverture...” Est-ce que... Il s’est passé quelque chose? Hein? Il–il y a eu un bruit ici. Une question :
E-3.Selon l’ouverture du Cinquième–Cinquième Sceau, Moïse et Élie doivent–doivent mourir. Qu’en est-il d’Énoch?
E-95 Je ne sais pas. Voyez? Je–je... Si je ne sais pas, je vais simplement vous dire que je ne sais pas. Voyez? Je–je ne–je ne connais pas toutes les réponses, mes amis. Je–je ne sais pas. Et si je ne sais pas, je vais vous dire que je ne sais pas. Si je le sais... Je ne vous le dirai pas, tant que je ne le saurai pas, vous voyez. Mais je–je ne sais pas.
E-96 Je me suis souvent posé la question, moi-même. Il y a eu Énoch... Je vois que Moïse et Élisée vont revenir, et ils vont se faire tuer, vous voyez, mais, bon, Énoch, lui, il a été enlevé avant. Je me suis souvent demandé, posé la question, moi-même : “Eh bien, qu’en, qu’en est-il de cela?”
E-97 Mais, alors, la seule consolation que je peux exprimer, la voici. Maintenant, remarquez, Moïse a servi Dieu pendant seulement quarante ans. Voyez? Il avait–il avait cent vingt ans. Mais vingt ans... Pendant la première tranche de quarante ans, je veux dire, il recevait sa formation. Pas vrai? Pendant la deuxième tranche de quarante ans, Dieu la faisait sortir de lui. Et pendant la troisième tranche de quarante ans, il a servi Dieu. Voyez? Très bien. Mais Énoch, lui, a marché cinq cents ans devant Dieu, et il était irréprochable. Voyez? Voyez? Alors, Moïse revient pour servir encore pendant quelque temps; lui et Élie.
E-98 Maintenant, ça, je ne dis pas que c’est juste, vous voyez. C’est juste une idée que je vous donne, vous voyez. Mais, de vous dire au juste ce qu’il en est de cette partie-là, je ne sais pas. Je ne pourrais vraiment pas vous dire ce–ce qui s’est passé là, ou ce que Dieu va faire.
E-4.Quel est le–le nom des... qu’il y aura sur les gens d’Apocalypse 3.12 ?
E-99 Je–je ne sais pas. Oui. Il a dit : “Je leur donnerai un nom nouveau.” Je–je–je ne sais pas ce que c’est, vous voyez. Probablement qu’il sera divulgué quand nous arriverons là-bas, mais je–je ne sais pas ce que c’est en ce moment, vous voyez. Vous voyez, c’est Lui qui va faire cela. Voyez? Il leur donnerait un nom nouveau que–qu’eux seuls connaîtraient. Voyez?
E-5.Bon, Frère Branham, y a-t-il un passage de l’Écriture qui donne le droit de se marier après un divorce? C’est très important.
E-100 C’est écrit : “Important.” Eh bien, c’est pour cette raison que... Ça n’avait aucun rapport avec ceci. D’après ce que je peux voir, mon frère, ou ma soeur, qui que vous soyez, il n’y en a pas, à moins que votre compagnon soit mort. En effet, la Bible dit que “nous sommes liés à eux, aussi longtemps qu’ils sont vivants”. Voyez?
E-101 Donc, pour–pour ce qui est “d’un passage de l’Écriture?” C’est ce qu’on demandait ici : “Y a-t-il une Écriture?” Voyez? “Y a-t-il un passage de l’Écriture?” Je n’en vois aucun, voyez, je n’en vois aucun. En effet, Paul a dit que le–le couple marié, “si le compagnon est mort, alors ils sont libres de se marier à qui ils veulent, dans le Seigneur”. Mais jusqu’à ce moment-là, mais, regardez, votre serment, c’est “jusqu’à ce que la mort nous sépare”. C’est ça. Vous avez fait ce serment-là, vous voyez.
E-102 Alors, je ne pense pas qu’il y en ait. Maintenant, s’il y a... Si vous en avez trouvé, et que c’est bien juste, alors, très–très bien. Mais, quant à moi, je–je n’en vois aucun.
E-6.Que veut dire : “Ne fais point de mal à l’huile et au vin”, dans Apocalypse 6.6?
E-103 C’est le Saint-Esprit. Voyez? Nous venons de le voir. C’est probablement quelqu’un, vous savez, qui n’est pas arrivé à temps pour entendre le Message, ils... eh bien, pour les autres bandes, vous voyez. “Ne fais point de mal à l’huile et au vin.” Que représentent l’huile et le vin?
E-104 L’Huile, comme nous l’avons vu, en symbole, représente le Saint-Esprit. Voyez? Le vin, c’est le... et l’huile, dans la Bible, ils vont ensemble, dans l’adoration. Voyez? Et le vin, comme nous l’avons exprimé, – et c’est de là que j’ai eu l’idée de “la stimulation”, – le vin est un stimulant. Et le vin, dans le naturel, c’est–c’est le type de la révélation, vu qu’il stimule.
E-105 Maintenant pensez un peu. Qu’est-ce qui stimule l’Église? La révélation. Voyez? Alors, le vin, le vin nouveau, ce serait... Maintenant regardez bien. L’huile et le vin allaient ensemble pour le sacrifice; ils allaient ensemble dans–dans l’adoration de l’église. Maintenant remarquez, ils étaient reliés, associés.
E-106 Si vous avez une concordance, regardez et vous verrez toute une liste de versets où l’huile et le vin vont de pair pour l’adoration. Si vous avez une–une Cruden’s, eh bien, c’est écrit, là.
E-107 Maintenant remarquez ceci. Mais maintenant, vous voyez, l’huile, c’est toujours le Saint-Esprit. Nous voyons cela dans Ézéchiel. Nous le voyons dans l’Ancien Testament. Nous le voyons tout le long du Nouveau Testament.
E-108 Pourquoi oignons-nous les malades d’huile? Nous oignons les malades d’huile, parce que c’est un symbole, du Saint-Esprit qu’on répand sur eux. Voyez? Aussi, les vierges sages avaient de l’Huile; les vierges folles n’avaient pas d’Huile, d’Esprit, vous voyez. Bon, voilà ce qu’il en est de l’Huile. Et puis, le vin, ce–c’est... Si l’huile représente, représente Dieu... Dieu est Esprit. Voyez?
E-109 Dieu est la Parole. “Au commencement était la Parole; la Parole était avec Dieu. La Parole a été faite chair, et c’était Dieu.” Bon, donc, si la Parole, là, dans... on en a ici une forme naturelle, alors, le vin, c’est comme l’eau, ou la révélation qui révèle l’interprétation de la Parole, ce qui stimule le croyant, vous voyez. Oh! la la! ils sont là à dire : “Je n’avais jamais vu Ça! Oh! la la! Gloire!” Qu’est-ce que c’est? Vous voyez, la stimulation, voyez, de la révélation.
E-110 Ça non plus, je ne l’ai pas su avant l’autre jour, quand j’étais assis là. Voyez? Donc, ça, c’est pour : “Qu’est-ce que l’huile et le vin...” C’était pour : “Ne fais point de mal.” Il s’agissait du cavalier au cheval noir. Et c’était pendant la période de l’âge des ténèbres, le troisième âge de la–de l’église. Remarquez. Et, c’est là “qu’il n’En reste qu’un tout petit peu, qu’un tout petit peu, mais ne fais pas de mal à Ça.”
E-111 Et je crois que si vous vous procurez le–le Troisième Sceau, sur bande, vous... vous retrouverez l’endroit où nous l’avons expliqué dans les détails, ou en détail, plutôt.
E-7.Frère Branham, le Livre de Vie de l’Agneau et le Livre de Vie, est-ce le même Livre?
E-112 Bien sûr, vous voyez, parce que c’est là que tout ce qui concerne la rédemption est écrit, dans ce Livre. Voyez? Leurs noms sont à l’intérieur. Vous dites : “Eh bien, notre nom a été mis dans le Livre de Vie de l’Agneau, Frère Branham. Il–il y a été mis l’autre soir.” Pas du tout. Pas du tout. Vous avez seulement appris qu’il Y était l’autre soir, vous voyez, parce que leurs noms ont été écrits avant la fondation du monde. Voyez? C’est, tout cela, c’est le même Livre, vous voyez.
E-8.Bon, Frère Branham, est-il vrai que–que tous les Juifs qui sont nés depuis la venue de Christ, seront sauvés? Et qui sont les cent quarante-quatre mille? Sont-ils ceux qui sont prédestinés à être scellés du Saint-Esprit? Et quelle est leur mission?
E-113 Il y a à peu près trois questions dans une, là. Mais, voici, la première : Est–est-il vrai que tous les Juifs qui sont nés, qui sont venus au monde depuis Christ, seront sauvés?
E-114 Non. Personne ne sera sauvé, sauf ceux dont le nom a été mis dans le Livre de Vie de l’Agneau avant la fondation du monde, qu’ils soient Juifs ou des nations. Voyez? C’est tout. Le Livre contient ce mystère, et le Livre ne le dévoile que maintenant; non pas le nom de chacun, mais le mystère du Livre, au moment où il appelle ces noms-là. Est-ce que finalement vous comprenez ça, maintenant? Voyez?
E-115 Le Livre ne dit pas : “Bon, Lee Vayle sera sauvé pendant cet âge de l’église, ou–ou Orman Neville”, ou–ou qui que ce soit. Non, ce n’est pas ce qui y est dit. Il montre simplement le mystère, il dévoile le mystère de la chose. Mais nous, personnellement, par la foi, nous Le croyons. C’est ce que je disais l’autre soir.
E-116 Quelqu’un a dit : “Eh bien, c’est inutile que j’essaie. Frère Branham a dit qu’il n’y aurait qu’une personne de Jefferson ville qui serait sauvée.” Voyez? Or, voyez-vous, c’est en parabole. Ce–ce–ce n’est pas, ce–ce n’est pas ça. Il pourrait y en avoir des milliers de sauvés. Je ne sais pas. J’espère qu’ils seront tous sauvés, vous voyez, mais je ne sais pas. Seulement, voici de quelle façon je veux le croire : “Je suis celui-là.” Croyez la même chose pour vous. Sinon, alors il y a quelque chose qui ne va pas avec votre foi; vous n’êtes pas sûr de ce que vous faites.
E-117 Comment pouvez-vous–comment pouvez-vous braver la mort, quand vous n’êtes pas vraiment sûr si vous êtes sauvé ou pas? Voyez? Comment pouvez-vous aller là-bas dire à cet infirme, qui est étendu là, aveugle et atrophié : “AINSI DIT LE SEIGNEUR. Lève-toi! Jésus-Christ te guérit”?
E-118 Comment pouvez-vous vous tenir là, devant le cadavre froid, raide, de quelqu’un qui est mort, mort depuis des heures et des heures, et qui gît là, froid et raide; et dire : “AINSI DIT LE SEIGNEUR, lève-toi”? Vous faites mieux, vous devez savoir de quoi vous parlez. Voyez?
E-119 Eh bien, vous dites : “La mort prend tout. Tout est fini.” Oui, mais quand la Parole de Dieu est révélée, et que vous savez que c’est Dieu, ça change tout. C’est vrai.
E-120 Bon, oui, ces Juifs ne sont... Ce ne sont pas tous les Juifs qui seront sauvés. Non monsieur. Ils ne seront pas sauvés; il n’y aura que ceux... Quand Il parle de–de Juif, “Juif”, c’est seulement un nom qui leur a été donné, après qu’ils sont partis... Je crois que c’est Nebucadnetsar, là-bas, qui a commencé le premier à les appeler “Juifs”, à cause de la tribu de Juda qui avait été emportée là-bas. Et ils ont été appelés du nom de “Juifs”, donc, parce qu’ils étaient venus de la Judée, et on leur a donné le nom de Juifs.
E-121 Mais, maintenant, pour ce qui est d’Israël, c’est différent. Israël et Juif, c’est tout à fait différent. Tous les Juifs–tous les Juifs ne sont pas Israélites, vous voyez. Non, ils ne sont que Juifs. Mais, d’autre part, Israël... Paul n’a jamais dit que tous les Juifs seraient sauvés. Il a dit : “Tout Israël sera sauvé.” Pourquoi? Le nom d’Israël, c’est–c’est le nom pour la rédemption, depuis le début. Voyez? Et tout Israël sera sauvé, mais ce n’est pas tout le juda-... le judaïsme qui sera sauvé. Voyez?
E-122 C’est pareil pour ceux des nations, il y aura... Il y a des milliers de milliers de–de personnes, oui, il y en a littéralement des millions dans ces organisations, et qui se donnent le nom de “Chrétiens, église de Christ”, et toutes sortes de noms semblables. Ça ne veut absolument rien dire. Pas... Ça ne veut pas dire qu’ils seront sauvés. Les gens disent : “Bon, vous devez faire partie de telle ou telle organisation, une certaine organisation. Si votre nom n’est pas dans notre registre, vous êtes perdu.” Maintenant, ça, c’est une secte. Voyez? C’est une secte. Voyez?
E-123 Il n’y a qu’un seul moyen par lequel vous puissiez être sauvé, et ce “n’est pas celui qui veut, ni celui qui court, celui qui... Alors c’est Dieu qui fait miséricorde.” Et Dieu, par Sa prescience, Il a prédestiné une Église pour Sa gloire, et ce sont ceux-là qui sont sauvés. C’est vrai. Alors votre foi est tellement ancrée Là!
E-124 Vous dites : “Eh bien, ma foi est ancrée Là.” Et regardez quel genre de vie vous vivez. Vous voyez que vous n’êtes même pas digne d’être là. Vous n’êtes pas ancré comme il faut. Vous êtes ancré dans du sable au lieu d’être ancré dans le roc. À la première petite vague vous serez désancré. Oui.
E-125 Que la Parole soit révélée dans quelque chose; “Ce n’est pas ce que mon église enseigne!” Ça montre tout de suite que vous n’étiez pas du tout ancré dans le roc. Vous l’étiez dans le sable. Oui. C’est vrai. Bon, donc, vous voyez, là. Et les cent quarante-quatre mille, sont-ils ceux qui sont prédestinés?
E-126 Oui monsieur. C’est Israël, l’Israël spirituel.
E-127 Pensez un peu, ils seront des millions là-bas. Je ne sais pas combien ils sont là-bas en ce moment; j’imagine qu’il doit y en avoir tout un groupe, mais ce n’est pas parce qu’ils sont en Judée qu’ils vont tous être sauvés. Voyez? Savez-vous à peu près combien ils peuvent être là-bas en ce moment? Je ne sais pas. Mais probablement qu’ils... Après la prochaine persécution, qui va bientôt venir... Leur nombre augmente par... Vous savez, j’ai un enregistrement là-dessus, je vais l’apporter dans l’ouest, là, à–à une des–des–des églises de l’Alliance, celle qui est...
E-128 C’est simplement l’ancienne... Oh, ça m’échappe en ce moment. C’est ce qui a commencé... Il y en a là-bas en Afrique. La Réforme Hollandaise. C’est l’église de la Réforme Hollandaise, voilà ce qu’est l’église de l’Alliance. Maintenant, s’il y a de ceux-là qui sont assis ici, je vais vous dire pourquoi. Vous vous en tenez encore à ce vieux catéchisme de Heidelberg, et c’est précisément ça qui fait que vous êtes encore dans... encore de la Réforme Hollandaise. Alors, vous aurez beau faire peau neuve en prenant un nom américain. C’est–c’est cette chose-là qui est là-dessous, parce que vous tirez votre enseignement de ce même vieux catéchisme, celui de Heidelberg. Demandez donc à votre pasteur si c’est vrai. Voyez? Alors, maintenant, remarquez bien. Les cent quarante-quatre mille, ce sont ceux qui sont prédestinés à être scellés du Saint-Esprit?
E-129 Oui monsieur. C’est tout à fait exact. Très bien. Maintenant, s’il y a... Maintenant, si je... Si je n’ai pas répondu comme vous vouliez, eh bien, peut-être que je suis... Je pourrais me tromper, vous voyez. Mais ça, c’est ce que moi, j’en sais, voyez-vous. C’est ce que moi, j’en sais.
E-9.Frère Branham, comme vous avez travaillé ou tra-... sur la semence du serpent... (Oh-oh, je n’avais pas remarqué celle-là. Celle-là me prend par surprise.) ...semence du serpent cette semaine, serait-il de mise de poser cette question? Mes amis m’ont demandé d’expliquer Genèse 4.1, et je ne peux pas. Voudriez-vous m’aider?
E-130 C’est–c’est en dehors du sujet, mais, de toute façon, je vais–je vais–je vais faire de mon mieux, avec l’aide de Dieu. Voyons voir. Laissez-moi me retremper un petit instant. Je pense que c’est quand elle a dit : “J’ai acquis un fils avec l’Éternel.” Je–je crois que c’est ça. Je pense qu’Ève a dit ça, là. Je vais vérifier, pour m’en assurer.
E-131 C’est que l’autre soir, j’ai dit sept... au lieu de... sept cents au lieu de sept mille. Alors, ça me met tellement sous tension, vous voyez, et il faut vraiment faire attention. Et de tous les côtés, il y a l’ennemi, et on–on en est conscient, vous voyez. Oui, c’est bien ça. Et l’homme connut Ève, sa femme; et elle conçut, et enfanta Caïn; et elle dit : J’ai acquis un homme avec l’Éternel. [version Darby]
E-132 Bon, je vais simplement vous répondre par une question, mon frère, ou ma soeur. Et maintenant, souvenez-vous, je ne–ne vous vise pas, pas du tout. J’essaie de vous aider, voyez-vous. Je vous aime, et j’aime la personne qui a peut-être pu critiquer cela. Mais je ne pense pas que cette personne-ci, c’est pour critiquer. Ils ont dit : “Aidez-moi”, vous voyez, parce que ces gens-là le croient, mais ce qu’il y a, c’est qu’ils ne sont pas assez bien renseignés, par l’Esprit, pour savoir quoi dire à la personne qui leur a posé la question.
E-133 Donc, elle dit ici, la question, c’est, sans doute, ce qu’ils disent, c’est “qu’Ève a dit qu’elle avait acquis cet homme avec l’Éternel”.
E-134 Par quel moyen pensez-vous que la vie puisse jamais venir, si elle ne vient pas du Seigneur, la bonne comme la mauvaise? Qui a envoyé–qui a envoyé Judas Iscariot dans le monde? Dites-le-moi. La Bible dit qu’il est né “fils de la perdition”. Posez-leur donc celle-là; ce serait comme un ver dans un citron, vous voyez. Voyez? Maintenant, vous voyez, ils ne peuvent–ne peuvent pas... C’est ça.
E-135 Remarquez, ensuite, si vous voulez avoir une discussion un peu plus technique avec eux. Regardez. Ève a dit ici, si vous voulez examiner le langage qui est utilisé ici, alors que c’est écrit de façon à être caché aux yeux des sages et des intelligents. Ève, ici, l’enseignement qu’on en tirerait, c’est que c’est de Dieu qu’elle aurait eu ce fils. Et Il est un Esprit, alors Il ne peut pas le faire. Voyez? Maintenant regardez bien, si vous voulez constater cela. “J’ai acquis un–un homme avec l’Éternel.” Vous voyez, vous ne pouvez pas l’interpréter autre-... Mais il faut en avoir l’interprétation juste, vous voyez. Oui monsieur. Non monsieur, dans ce cas-là, alors l’esprit...
E-136 Et nous tenons toujours de la nature de notre parent. Vous le savez. Regardez le bébé, la nature. Eh bien, alors, Adam était un fils de Dieu; Ève était une fille de Dieu; ils ont été les tout premiers, dans la création de Dieu, ils ne pouvaient donc pas avoir la moindre trace de–de mal nulle part en eux. Le mal, on ne savait même pas ce que c’était.
E-137 Dans ce cas-là, comment se fait-il que Caïn était un menteur, un meurtrier, et tout le reste? D’où est-ce que c’est venu? Posez-vous donc la question. C’était la semence du serpent. Voyez? N’est-ce pas que la Bible le dit? Observez sa semence tout le long. Là, il est devenu...
E-138 À qui appartient le monde? Au diable. Qui le dirige en ce moment? Le diable. Tout à fait exact. Le diable dirige le monde. Il a dit à Jésus, il a dit : “Tu vois comme il est beau, avec toute sa gloire? Je Te le donnerai, si Tu te prosternes devant moi.” Vous voyez, c’est lui qui le dirige. Donc il le possède.
E-139 Maintenant observez, ses enfants sont sages; les enfants du diable. Ou, prenez les enfants de Caïn, si vous voulez, et suivez donc les généalogies d’un bout à l’autre, et vous verrez que c’étaient des hommes intelligents, chacun d’eux.
E-140 Mais, là, quand il a tué Abel; et que Dieu lui a redonné Seth, c’était un type du juste, pour racheter; il est mort, ensuite il ressuscite. Et de là... Maintenant regardez bien. Non pas par la première semence, la naturelle; ils sont morts. Est-ce que vous êtes bien attentifs, là? Voyez? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] La première semence, de la semence naturelle, qui n’était que naturellement bonne, c’était le type de l’église moderne, Abel. Pour préserver cette lignée qui allait venir, celle-là est morte, pour qu’une autre puisse être suscitée, vous voyez. Il faut donc qu’elle renaisse de nouveau. Vous comprenez? [“Amen.”] Très bien, c’est juste pour que vous saisissiez, voyez-vous. Voyez?
E-141 Voilà, c’est le type parfait. Donc, même l’homme naturel, qui naît de–d’Adam, son père, il présente cette tendance naturelle. Ça ne marchera pas; l’homme naturel ne perçoit pas les choses de Dieu. C’est pourquoi un Homme est venu, dans le naturel, et Il est mort pour rétablir cela de nouveau; et c’est représenté par la mort de–de–d’Abel, et son remplacement par–par Seth.
E-142 Et observez quel genre de peuple c’était, donc, celui qu’a produit cet esprit-là; des gens humbles, des cultivateurs, des bergers. Observez ce qu’a produit la sagesse du monde, ici; des hommes intelligents, des bâtisseurs, et–et qui travaillaient les métaux, et avec une intelligence développée dans toutes sortes de domaines et tout. Regardez où ils ont abouti. Ils étaient là-bas, et Dieu les a tous détruits, tous, et Il a sauvé les humbles. Jésus n’a-t-Il pas dit, dans Matthieu 5 : “Ceux qui sont doux hériteront la terre”?
E-143 Alors, oui, ne vous en faites pas. Ils sont absolument à court d’arguments. Voyez? Ils ne croient pas que c’était le fils de Caïn. Mais nous avons une bande là-dessus, si vous aimeriez en entendre l’explication détaillée. Voyez? Non monsieur.
E-144 Et j’ai vu cet article qu’ils ont mis dans le journal, là-bas, qui déclarait que la science se propose maintenant de démontrer “qu’Ève n’a pas du tout mangé une pomme. Elle a mangé un abricot.” Voyez? J’ai le journal là-bas chez moi en ce moment, vous voyez. “C’était un abricot.” Jusqu’où–jusqu’où les gens peuvent-ils... Voilà bien la pensée charnelle, vous voyez. “Et puis, en fait, Moïse n’a jamais traversé dans l’eau. Il a passé à travers une mer de roseaux; il a fait traverser Israël au bout de la mer Morte. Il y avait un tas de roseaux là-bas, toute une mer de roseaux, à l’endroit où il y avait déjà eu de l’eau, et elle s’était retirée. Moïse a pris un raccourci, il a contourné par là.” Et les églises orthodoxes ont accepté ça. Vous l’avez vu. Les églises orthodoxes ont accepté ça, elles ont été d’accord là-dessus.
E-145 Oh! la la! ne pouvez-vous pas voir la semence du serpent, l’antichrist, et toute la chose, qui repose en plein là? Bien sûr. Oui monsieur. Frère Branham, pourriez-vous prier pour mon petit... (Eh bien, c’est une demande de prière; je vois.) Priez pour mon petit-fils, qui est très malade, il a la grippe. Il est à l’hôtel Riverview.
E-146 Seigneur Jésus, cette pauvre personne, ici, elle n’a pas écrit ça, juste comme ça, pour rien. Elle a vu que Tu as même délivré un petit garçon du rhumatisme articulaire aigu l’autre soir. Elle sait que Tu es le grand Dieu, et nous prions pour ce petit garçon. Au Nom de Jésus-Christ, qu’il soit guéri. Amen.
E-147 Quand quelqu’un écrit quelque chose, ce n’est pas pour rien. Ils–ils–ils ont une... Peu importe combien ça peut avoir l’air simple pour nous, et combien, mais–mais il y a une raison à la chose, vous voyez; cette dame, ce petit garçon, quelque chose. 10.L’Élie qui vient prêcher aux Juifs, est-ce le vrai, qui a vécu sur terre, ou si ce sera l’esprit d’Élie dans un autre homme? Maintenant, c’est, je–je regrette de vous le dire. Je ne sais pas. Voyez? Je vais la relire. L’Élie qui vient prêcher aux Juifs (oh, oui), est-ce le vrai, qui a vécu sur terre, ou si ce sera l’esprit d’Élie dans un autre homme?
E-148 Maintenant, si je pouvais donner la réponse exacte à ça, je pourrais vous dire ce qu’il en est d’Énoch, vous voyez. Mais je–je ne peux pas, vous voyez. Tout ce que je sais, c’est simplement que l’Écriture dit ce qu’il en sera. Et, bon, il se pourrait que... Bon, je–je suis plutôt porté... Maintenant, je vais le dire comme ceci. Et j’espère que sur la bande, que les frères qui écouteront les bandes vont le comprendre. Je suis porté à croire que ce seront des hommes oints de leur esprit. En effet, vous voyez, il dit : “N’est-ce pas que... sur Élisée? N’est-ce pas que l’esprit d’Élie repose sur Élisée?” Vous voyez, “l’esprit d’Élie”. Et il a fait exactement ce qu’Élie avait fait, vous voyez. Alors, je, si je... Mais je ne pourrais pas dire que c’est vrai. Je–je ne sais pas, vous voyez. Je suis honnête avec vous. Je ne sais pas. 11.Frère Branham, pourriez-vous, s’il vous plaît, répondre à ceci, au sujet du baptême? Matthieu 28.19 enseigne “le Père, le Fils et le Saint-Esprit”. Et Pierre, dans Actes 2.38, “au Nom du Seigneur Jésus”. Quand ce changement est-il survenu dans les Actes des Apôtres? Or, moi, je crois au “Seigneur Jésus”.
E-149 Eh bien, frère ou soeur, quelle que soit la personne qui l’a écrite, aucun–aucun changement n’est survenu, voyez-vous. Cela... Pierre a fait exactement ce que Jésus avait dit de faire. Maintenant, si quelqu’un venait dire : “Utilisez les titres de Père, Fils et Saint-Esprit”, eux feraient ce que Pierre a dit de ne pas faire, seulement, ce que Dieu a dit de ne pas faire. Voyez? Or, Jésus a dit que...
E-150 Nous allons prendre seulement–seulement un instant. Nous... Je veux juste vous montrer quelque chose ici. Remarquez. Maintenant, remarquez, si vous êtes ici, la personne en question. Je vais placer trois objets ici. Maintenant regardez. [Frère Branham dispose trois objets sur la chaire, pour illustrer.–N.D.É.] Ceci, c’est le Père, ceci, c’est le Fils, ceci, c’est le Saint-Esprit; comme les trinitaires le croient, ils croient que ce sont trois individus distincts. Ils croient ça. Voyez? Et, bon, maintenant, je vais...
E-151 Et puis, dans Matthieu 28.19. Jésus a dit : “Allez par tout le monde, et prêchez l’Évangile à toute la création. Celui...” Non, excusez-moi. Je suis en train de citer les Actes, ou dans Actes 2, je crois. Non, c’est Luc 24.49 que je cite. Il a dit... Je vais le lire, alors je l’aurai comme il faut, vous voyez, et alors... parce que l’autre jour j’ai dit ça, alors que je ne... Je veux bien m’assurer de le citer correctement. Je–je connais le titre de ce que vous dites, là, mais je veux citer exactement ce qu’Il a dit. Commençons au verset 16, du chapitre 29. “Et, pendant que les onze étaient à table...” Les onze... allèrent dans la Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils l’adorèrent. Mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir dans les cieux et sur la terre m’a été don-... Tout pouvoir m’a été donné dans les cieux et sur la terre.
E-152 Maintenant où est la puissance de Dieu? Où est Dieu? Si toute la puissance du Ciel, et toute la puissance qu’il y a sur la terre, a été donnée, alors où est Dieu? Le voilà, vous voyez. C’est Lui qui est en train de vous parler. Très bien. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
E-153 Maintenant, la conception trinitaire de cela, c’est : “Je te baptise au nom du Père, au nom du Fils, au nom du Saint-Esprit.” Ça, ce n’est même pas dans l’Écriture sainte. Voyez? Il a dit : “Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du...” Pas au... en mettant nom devant chacun. Un seul Nom! Regardez bien ici. Il n’a pas dit : “Baptisez-les dans les noms.” N-o-m, un seul Nom, “dans le Nom du Père, Fils et Saint-Esprit.” Voyez?
E-154 Maintenant je voudrais vous demander ceci. “Père”, est-ce que c’est un nom? [L’assemblée dit : “Non.”–N.D.É.] “Fils”, est-ce que c’est un nom? [“Non.”] Combien y a-t-il de pères ici? Lequel d’entre vous a pour nom “Père”? Combien y a-t-il de fils ici? Combien y a-t-il d’êtres humains ici? Voyez? Eh bien, lequel d’entre vous a pour nom “Père”, “Fils”, ou “Être humain”? Voyez?
E-155 Comme une femme, qui disait, un jour, elle disait : “Frère Branham, le ‘Saint-Esprit’, c’est un nom. C’est une Personne.”
E-156 J’ai dit : “Absolument. Moi, je suis une personne, mais mon nom, ce n’est pas ‘Personne’. C’est ce que je suis, une personne, vous voyez. Mon nom, c’est William Branham; mais je suis une personne.” Le Saint-Esprit est une Personne. C’est ça qu’Il est. Ce n’est pas un nom; c’est un titre de la Personne de Dieu. Voyez? C’est un titre qui se rapporte à la personnalité de Dieu, ce qu’Il est. Maintenant–maintenant, si...
E-157 Il a dit : “Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au Nom du Père, du Fils, du Saint-Esprit.” Non pas “au nom du Père, au nom du Fils, au nom du Saint-Esprit”. Ou, non pas “dans les noms du Père, du Fils, du Saint-Esprit”, mais “dans le Nom du Père, Fils et Saint-Esprit”. Et si “Père, Fils et Saint-Esprit”, ce n’est pas un nom, alors qu’en est-il?
E-158 Disons que ce soit “le nom”, eh bien alors, lequel? Si vous voulez appeler l’un de ceux-là un nom, alors lequel est le nom? Si vous voulez appeler le titre un nom, alors lequel est le nom, quel titre voulez-vous utiliser pour baptiser, celui de “Père” ou celui de “Fils”? C’est au singulier, voyez-vous. Maintenant, prenons donc, ici... ça, c’est le dernier livre de Matthieu.
E-159 Comme je l’ai toujours expliqué. Si vous lisiez une histoire d’amour, et que ça dise : “Jean et Marie vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.” Vous voyez, ce qu’il y a, c’est que vous ne–vous ne savez pas qui sont Jean et Marie. Reprenez l’histoire au début, pour voir qui sont Jean et Marie. Voyez?
E-160 Or, c’est ça que vous faites, ici dans Matthieu. Vous en lisez seulement la dernière partie. Reprenez Matthieu au début, et lisez l’histoire. Ça, c’était le dernier chapitre de Matthieu, et les derniers versets.
E-161 C’est comme si vous ramassiez un livre, et que vous disiez : “Jean et Marie vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. C’était Jean Jones et–et Marie Une telle? C’était...? Non, c’était Jean...? C’était Jean Henry et c’était Une telle? C’est Jean Machin et Une telle?” Non, vous ne le savez pas encore, vous voyez. La seule chose à faire, pour être sûr de votre fait, c’est de reprendre le livre et de le lire. Vous voyez, vous ne pouvez pas ramasser une pièce ici. Vous devez assembler tout, ça, pour composer le tableau.
E-162 Maintenant, reprenez dans Matthieu, au chapitre 1. Et là, ça donne les généalogies, au début du chapitre 1. Ensuite, quand on arrive au verset 18, il est dit : “Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus.” Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-163 Maintenant je voudrais vous demander quelque chose. Maintenant, écoutez bien, encore. Vous–vous, dites-le. [Frère Branham montre du doigt chacun des trois objets dont il se sert pour illustrer.–N.D.É.] Ceci, c’est qui? Dieu le... [L’assemblée dit : “Père.”–N.D.É.] Dieu le... [“Fils.”] Dieu le... [“Saint-Esprit.”] Maintenant, celui-ci, c’est lequel? [“Père.”] Celui-ci, c’est lequel? [“Saint-Esprit.”] Celui-ci, c’est lequel? [“Fils.”] Fils. Très bien. Bon, nous l’avons, maintenant. Donc, ceci, vous avez dit que c’était quoi, Dieu le qui? [“Saint-Esprit.”] Le Saint-Esprit. Très bien. Bon, très bien. Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte par la vertu du...
E-164 [L’assemblée dit : “Saint-Esprit.”–N.D.É.] Mais, je pensais que vous aviez dit que Dieu était Son Père. Voyons, il y a quelque chose qui cloche, ici. Il ne peut pas avoir deux Pères. Ça, vous le savez. Voyez? Voyons, il y a quelque chose qui cloche. Maintenant, lequel de ces Hommes, si ce sont trois Personnes, lequel d’entre Eux est Son Père? La Bible dit clairement ici : “Elle se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit”, Dieu le Père n’a rien eu à voir là-dedans. Et Jésus a dit que Dieu était Son Père, et nous savons que Dieu était Son Père. Donc, Il a eu deux pères; là, pour sûr qu’il est illégitime. Maintenant, vous voyez à quoi vous avez abouti? Bon : ...avant qu’ils eussent habité ensemble. Joseph, son époux, qui était un homme de bien... ne voulant pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle. Comme il y pensait,...
E-165 Souvenez-vous, c’était un brave homme, là. Et la main du Seigneur, c’est une main comme celle de maintenant; ceux qui sont prédestinés vont saisir. Voyez? Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe,... Suivez-vous dans votre Bible? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Très bien.

En haut