ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication SE TENIR A LA BRECHE / 63-0623M / Jeffersonville, Indiana, USA // SHP 2 hours and 1 minute PDF

SE TENIR A LA BRECHE

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Merci beaucoup. Restons un moment debout maintenant, pendant que nous nous inclinons pour la pri√®re. Inclinons la t√™te, et s'il y a une requ√™te sp√©ciale, voudriez-vous la faire conna√ģtre en levant la main? Maintenant, gardez dans votre cŇďur ces choses dont vous avez besoin et demandez au P√®re c√©leste de les accorder.
E-2 Notre P√®re c√©leste, nous venons √† Toi maintenant au Nom du Seigneur J√©sus. Nous venons, croyant que c'est dans la pri√®re que nous devons faire conna√ģtre les choses que nous d√©sirons. Et si nous croyons que nous recevons ce que nous demandons, cela nous sera accord√©. Eh bien, cette promesse est tellement vraie. Toutes ces ann√©es, nous avons vu celle-ci √™tre √©prouv√©e, et nous savons qu'elle est vraie. Nous voulons premi√®rement Te remercier d'avoir pr√©serv√© nos vies et de nous avoir permis d'√™tre de nouveau ensemble ici, r√©unis ici dans cette assembl√©e du Seigneur.
E-3 Nous Te remercions pour cette √©glise, pour le pasteur et pour la glorieuse v√©rit√© sur laquelle elle est b√Ętie ici et qu'elle soutient. Nous Te remercions pour chaque personne qui se tient dans la Pr√©sence divine. Et nous Te prions d'√™tre mis√©ricordieux envers nous aujourd'hui et de nous accorder la compr√©hension dont nous avons besoin, afin que nous soyons pour Toi des serviteurs plus efficaces. C'est le d√©sir de notre cŇďur de Te servir avec r√©v√©rence et d'un cŇďur sinc√®re, afin que Tu puisses tirer le meilleur de nos vies. Puisse, notre marche √™tre chaque jour telle que Tu sois vraiment satisfait des choses que nous aurons faites ce jour-l√†.
E-4 Maintenant, nous prions aujourd'hui pour tous les malades et les n√©cessiteux qui sont ici dans la divine Pr√©sence, pour ceux qui se trouvent dans la pr√©sence de Tes sanctuaires partout dans le monde, afin que le Grand J√©hovah vienne dans Sa puissance gu√©rir tous les malades et les afflig√©s. Que Ton grand Nom soit glorifi√©! B√©nis ce matin chaque secret du cŇďur en ce qui concerne ces requ√™tes de pri√®re. Nous Te prions maintenant, pendant que Tu plonges le regard dans chaque cŇďur et que Tu vois ce que les gens expriment par leur main lev√©e, que Tu leur accordes leurs d√©sirs. Et b√©nis-nous comme nous continuons √† T'adorer, et quand nous quitterons ce b√Ętiment ce matin pour rentrer chez nous, puissions-nous √™tre en mesure de dire, comme ceux qui revenaient d'Emma√ľs : "Nos cŇďurs ne br√Ľlaient-ils pas au-dedans de nous, lorsqu'Il nous parlait en chemin?" Nous le demandons au Nom de J√©sus. Amen. Vous pouvez vous asseoir.
E-5 J'aimerais dire que c'est agréable d'être de nouveau ici ce matin dans cette assemblée de gens, dans la Présence du Seigneur. Cela fait quelques mois depuis que je suis de retour. Je voulais venir dimanche passé, mais je - je pense que ce n'était pas la volonté du Seigneur. Je ne sais pas trop pourquoi, je... cette vallée-ci est très hostile à ma santé. Dès que j'arrive dans cette vallée ... Je suis allergique à l'air d'ici. Et j'ai des éruptions partout et je pense que ces éruptions sont allées directement à l'estomac. Et j'étais très malade, je... des frissons, des frémissements, des coups de froid, et je ne pouvais pas venir, bien que je me sois levé et que j'aie essayé de m'efforcer à le faire. Et je suis... Je sais que je - j'ai... Cette vallée est très insalubre, et elle est insalubre et - et je ne devrais pas y vivre.
E-6 Maintenant, nous voudrions faire le rapport. Nous avons pass√© des moments glorieux au service du Seigneur dans les diverses contr√©es du pays o√Ļ le Seigneur nous a appel√© √† exercer notre minist√®re. Eh bien, je ne m'attendais pas √† parler ce matin sur quoi que ce soit de particulier, si vraiment fr√®re Neville ne m'avait pas demand√© de dire quelque chose en rapport avec ma pr√©sence ici parmi vous. Ainsi, je... Fr√®re Neville a toujours √©t√© gentil dans ce genre de choses, tel que nous le connaissons tous. Et nous aimons fr√®re Neville. Eh bien, il ne se passe pas un seul jour sans que je ne pense √† lui, √† lui et √† sa femme, √† sa famille et √† ses enfants, et je prie pour eux. Que Dieu lui donne la force de continuer, de poursuivre le chemin. Comme nous le savons, notre temps s'√©coule! Nous sommes si pr√®s de - de demain, que c'est la Lumi√®re du soir de ce jour...
E-7 Et je... Notre famille est dans l'Ouest. Nous nous portons tous bien. J'ai gagné douze livres [environ 5 kg - N.D.E.], mais j'en ai perdu dix [environ 4 kg - N.D.E.] depuis mon retour. Et Billy Paul en a gagné dix-huit [environ 8 kg - N.D.E.]. Rebecca, Sarah et Joseph ont tous pris du poids. Evidemment ma femme, elle, n'a pas gagné du poids. Ainsi - ainsi... Je n'oserais pas le dire ici, vous savez, car je dois rentrer à la maison d'ici là ...?... Voyez-vous? Ainsi, je... Mais nous avons passé des - des moments merveilleux, merveilleux et nous en sommes très reconnaissants.
E-8 Nous... Je pensais que ce serait un peu d√©sagr√©able de revenir, mais il y a une grande chose - principalement deux choses qui nous ont manqu√© et que rien ne saurait remplacer. L'une, ce sont nos amis d'ici, l'autre, c'est l'√©glise. Peu importe o√Ļ nous allons, nous trouvons des amis, et nous sommes reconnaissants pour nos amis. Mais il y a dans ces amis qui vous sont rest√©s fid√®les √† travers toutes les √©preuves, quelque chose tel que qu'on ne peut les remplacer. Peu importe ce qu'un autre peut √™tre, on ne peut remplacer un tel ami. Vous √™tes vraiment des intimes; vous l'√™tes. Et tous, ensemble, nous attendons la Venue du Seigneur alors que les jours passent. Et c'est quelque peu difficile d'essayer de s'imaginer que vous pourrez... Vous ne pouvez √™tre s√©par√©s.
E-9 Cela me rappelle un passage des Ecritures, je crois, que Paul a √©crit, et il a dit dans Corinthiens que ni les choses pr√©sentes, ni les choses √† venir, ni les puissances, ni la nudit√©, ni la faim, ni le p√©ril, ni aucune cr√©ature pr√©sente, ni la vie, ni la mort ne peut nous s√©parer de l'amour de Dieu manifest√© en J√©sus-Christ. M√™me la mort elle-m√™me ne pourra jamais nous s√©parer, parce que nous avons √©t√© unis dans nos cŇďurs dans cette glorieuse communion fraternelle autour de la Parole de Dieu. Et m√™me la mort elle-m√™me ne nous s√©parera pas. Dans tous les temps et dans tous les √Ęges, nous serons unis dans cette glorieuse √©ternit√©.
E-10 Et alors, les enfants, un matin... Nous pouvons, bien entendu, aller √† l'√©glise, mais partout o√Ļ vous allez, il n'y a pas une... Ce n'est pas le petit tabernacle du coin. Et il y a quelque chose √† ce sujet. Je - je n'entends plus la vieille petite cloche et le... je... r√©sonner l√† au sommet au point du jour. Et pour le moment, je pense qu'elle ne sonne pas, parce qu'on n'a pas encore plac√© la fl√®che du clocher.
E-11 Et alors, ensemble, ici au croisement de la Huiti√®me rue et de la rue Penn, o√Ļ, il y a quelque trente-cinq ans, je me suis agenouill√© ici, dans un vieux mar√©cage, en vue de la construction de ma premi√®re √©glise... Combien le Seigneur J√©sus a traitait avec moi l√†-dessus! Et aujourd'hui, elle s'√©l√®ve ici comme un petit temple, et elle s'√©l√®ve comme un temple de pierres et de ciment. Mais au plus profond de mon cŇďur, c'est un temple qui durera aussi longtemps que je puisse me l'imaginer.
E-12 Et c'est un... Et ce qui fait une √©glise, ce n'est pas le b√Ętiment, ce sont les gens qui se r√©unissent sous son toit pour adorer Dieu. Nous sommes reconnaissants pour ces choses.
E-13 Et maintenant, je me disais que, peut-être étant donné qu'il était l'heure ou presque, et qu'il ne nous reste plus beaucoup de temps, je vais un peu vous informer de certaines choses qui sont arrivées. Et ensuite, je ferai quelques bandes pendant que je suis ici, car je vous ai tous promis, voyez-vous, que tout nouveau message (message enregistré) serait apporté premièrement de cette estrade. C'est ici que toutes les bandes sont faites, pas à l'extérieur. Eh bien, frère Jim et les autres vont vendre les bandes dans les réunions et tout. Mais il y a... C'est toujours un sujet qui a été traité premièrement ici. Voyez-vous? Vérifiez cela partout, vous verrez. C'est une promesse que je vous ai faite, et ça continuera ainsi jusqu'à ce que le Seigneur change cela.
E-14 Et je pense maintenant que les clients de nos bandes, qui, dans le monde entier, ... Un message qui part d'ici fait le tour du globe. Voyez-vous? Il va jusque dans la jungle et partout, gr√Ęce aux enregistrements sur bandes. Et, il est traduit chez les pa√Įens et tout dans une multitude de diff√©rentes langues. C'est pourquoi, pendant que je suis ici, je d√©sire, si le Seigneur le veut, faire quelques nouvelles bandes. Et peut-√™tre, si ce soir, le pasteur n'a pas quelque chose qui br√Ľle sur le cŇďur, eh bien, je voudrais si possible, faire une bande ce soir.
E-15 Et puis, j'irai dans l'Arkansas demain et... ou plut√īt mardi, mardi matin, pour pr√™ter main forte dans une petite convention qui se tient l√† avec la Fraternit√© Internationale des Chr√©tiens. Je pense... Ou plut√īt, j'ai peut-√™tre mal prononc√© cela. C'est quelque chose en rapport avec la Fraternit√© Nationale des Chr√©tiens... Je ne suis pas tout √† fait s√Ľr. J'en suis d√©sol√©. C'est terrible, n'est-ce pas? (Merci, monsieur.) Association Fraternelle de Chr√©tiens. Et j'√©tais cens√© aller jusqu'√† la fin... √† partir d'aujourd'hui dimanche jusqu'√† la fin. Mais j'ai tenu aujourd'hui √† √™tre au tabernacle, √† √™tre ici. Et puis, je suis... puis, je m'en irai vendredi... (Est-ce le... monsieur? Est... ) C'est vendredi que se termine la - la s√©rie de r√©unions l√†-bas. Et je t√Ęcherai de rentrer samedi soir afin d'√™tre ici dimanche matin, le Seigneur voulant, pour faire une autre bande. Et des fois, peut-√™tre au fur et √† mesure j'aurais √† faire quelques bandes avant notre d√©part.
E-16 Et puis, je m'empresse vraiment d'aller √† B√Ęton Rouge, en Louisiane, pour cette convention. Et ensuite - et ensuite revenir. Et puis, je suis cens√© de toute mani√®re aller √† Anchorage, voyez-vous, et - et √† partir de Fairbanks et d'Anchorage, pour ces chapitres des Hommes d'Affaires Chr√©tiens du Plein Evangile, et ensuite je rentrerai, et si le Seigneur le veut, j'irai √† Chicago la derni√®re semaine de juillet.
E-17 Et puis, je pense que vers cette p√©riode, je devrai vite ramener les enfants en Arizona pour √™tre dans... pour les mettre √† l'√©cole, l√†-bas. En effet, Charlie, je dois √™tre ici autour du 15 ao√Ľt. Ainsi, je - j'aimerais √™tre de retour √† ce moment-l√†, le - le Seigneur voulant, au Kentucky. Tout le monde rit! Peut-√™tre que certains parmi les nouveaux venus ne comprennent pas ce que √ßa signifie. Et j'esp√®re, pour ainsi dire, que √ßa ne fait pas mauvaise impression de le dire ici √† l'estrade, mais c'est √† ce moment-l√† que la saison des √©cureuils commence. Ainsi, Maman Cox, je compte l√†-dessus. Vous voyez? Ainsi... Pendant quelques semaines, l√† pour mes vacances...
E-18 Eh bien, je crois que le... J'ai ici quelque chose que Billy m'a écrit, quelques petites notes. L'une d'elles dit : "Papa, frère Neville aimerait savoir si tu peux consacrer deux enfants. " Certainement! Ce serait très bien. Et bien oui, nous avons un... le service de consécration que le... Nous pouvons tout aussi bien le faire maintenant. Et ensuite, je pense que nous prendrons un peu les prochaines quarante-cinq minutes ou quelque chose comme cela, pour vous informer de certaines choses qui se sont passées.
E-19 Eh bien, la plupart des gens et des √©glises, √©tant donn√© que lorsque je... √áa, c'est un tabernacle dont les portes restent ouvertes. √áa n'a jamais √©t√© une d√©nomination, et que Dieu le pr√©serve d'en devenir une un jour. En effet, nous voulons que ce soit un lieu o√Ļ nous n'avons pas - pas d'autre loi que l'amour, pas d'autre credo que Christ, pas d'autre manuel que la Bible. Et puis, nous n'avons pas d'adh√©sion, nous communions les uns avec les autres, avec tout le monde, toutes les d√©nominations. Tous sont les bienvenus, et nous avons... et nous communions autour de la Parole de Dieu, o√Ļ tout le monde peut se sentir autant que possible le bienvenu. Notre principe, c'est d'aimer simplement le Seigneur J√©sus. Et - et ici nous ne sommes pas un - un groupe d'√©rudits. Nous ne sommes que des gens ordinaires, qui essaient de lire simplement la Bible, et de n'Y donner aucune autre interpr√©tation que ce qu'Elle dit. Simplement...
E-20 Je crois que Dieu jugera un jour le monde par la Bible. Maintenant, si les gens sont... Il va juger le monde. Et s'il n'y a pas d'√©talon par lequel les juger, comment les gens sauront-ils ce qu'ils doivent faire? Voyez-vous? Ce serait que Dieu... On ne peut attribuer l'injustice √† - √† Dieu. Et Dieu doit avoir quelque chose en guise d'√©talon par lequel Il doit juger les hommes. C'est pourquoi, s'Il juge le monde d'apr√®s l'Eglise catholique romaine, alors l'Eglise grecque (L'Eglise catholique orthodoxe) et la plupart d'entre elles sont √† coup s√Ľr perdues, ainsi que le reste du monde. S'il le juge par l'Eglise catholique orthodoxe grecque et non par l'Eglise romaine, alors les autres... alors, l'Eglise romaine ainsi que toutes les autres sont perdues. S'Il le juge par l'Eglise luth√©rienne, alors les presbyt√©riens sont perdus. S'Il le juge par les presbyt√©riens, les luth√©riens et les baptistes sont perdus. Voyez-vous? Ainsi, s'Il le juge d'apr√®s les pentec√ītistes, alors tous, √† l'exception des pentec√ītistes, sont perdus.
E-21 Mais, selon mon opinion, Il ne le jugera pas d'après une quelconque église, parce qu'il y a trop de divergences et de confusion. Mais Il les jugera... La Bible dit qu'Il jugera le monde par Jésus-Christ. Eh bien, c'est scripturaire. Maintenant ... Et la Bible dit : "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Et la Parole a été faite chair et a habité parmi nous, le même hier, aujourd'hui et éternellement. " Il est donc la Parole. Et ceci, c'est Christ sous forme écrite. Dans le Livre de l'Apocalypse, selon les Catholiques, et le Livre de la Révélation selon les protestants, au chapitre 22, à la fin du Livre, Jésus a Lui-même dit : "Si quelqu'un retranche une seule Parole de ce Livre ou Y ajoute une seule Parole, de même... sa part sera retranchée du Livre de Vie. " Ainsi, je... La raison pour laquelle nous croyons cela, c'est... Dites exactement... Rien... Il peut faire des choses qu'Il n'a pas écrites ici, nous le savons. Mais tant que nous restons avec ce qu'Il a écrit, ce sera en ordre.
E-22 Et maintenant, pour ce qui concerne la cons√©cration des enfants, la plupart des gens, les - les m√©thodistes les aspergent. Et - et je pense que dans l'Eglise catholique ou luth√©rienne, ils ont leur premi√®re communion vers douze ans, ainsi qu'une sorte de - de service de bapt√™me o√Ļ, je pense, l'on asperge d'eau les b√©b√©s √† leur naissance. Et - et je pense que c'est le bapt√™me des enfants qui a s√©par√© les nazar√©ens des m√©thodistes, √ßa fait bien des ann√©es. Je pense que c'est bien cela, Fr√®re Brown. Je - je - je crois que c'est ce qui s√©para l'Eglise m√©thodiste de l'Eglise nazar√©enne, parce que les nazar√©ens n'acceptaient pas le bapt√™me des enfants. Mais pour nous, ici au tabernacle, si nous devons nous en tenir √† ce que la Bible dit... Il n'y a aucun passage de la Bible o√Ļ quelqu'un ait √©t√© asperg√© (sans parler des enfants) m√™me pas un adulte. Mais les gens... La Bible dit (le seul passage dans notre Bible en rapport avec les enfants) qu'on amena des petits enfants √† J√©sus. Et Il ... afin qu'Il leur impos√Ęt les mains et les b√©n√ģt. Et Il a dit : "Laissez venir √† Moi les petits enfants, et ne les en emp√™chez pas; car le Royaume des Cieux est pour ceux qui leur ressemblent. "
E-23 Eh bien, par conséquent, nous savons que nos mains, les miennes, celles du pasteur ou celles de n'importe quel autre pasteur sont de bien pauvres mains pour prendre la place des mains du Seigneur Jésus. Et s'Il était ici ce matin, c'est à Christ que ces parents amèneraient leur enfant. Mais comme nous sommes ici pour Le représenter, comme nous Le représentons, c'est à nous qu'ils les amènent. Et nous les consacrons au Seigneur en leur imposant les mains, en commémoration de Sa glorieuse Parole et de Son acte. Donc, c'est ainsi que nous consacrons les petits enfants.
E-24 Je pensais peut-être que s'il y a une mère ici qui a un enfant non encore consacré au Seigneur, qu'elle puisse venir en même temps que ces mères ou ces pères qui vont consacrer leurs enfants. Nous les amenons simplement ici et les présentons à Dieu et nous prions pour eux et disons au Seigneur que nous leur imposons nos mains comme substituts de Ses mains à Lui. Et jusqu'ici, c'est ce que j'ai trouvé qui soit plus proche de l'Ecriture à ce sujet. Eh bien, vous pourrez prendre votre manuel et voir ce qu'un groupe d'hommes a dit, mais moi je parle de ce que la Parole a dit. Vous voyez? Et je crois avoir expliqué très, très clairement ce qu'il en est.
E-25 Maintenant, si le pianiste (Est-ce vous le pianiste, frère?) veut bien venir ici. N'est-ce pas affreux de devoir demander dans ma propre église qui est le pianiste? (Je devais presque frapper à la porte!) Bien! On chante ce petit cantique ou, on joue cela : Amène-les, amène-les, Amène les enfants à Jésus.
E-26 Levons-nous donc pendant que l'assembl√©e chante cela. Et que les p√®res et les m√®res qui am√®nent leurs enfants viennent se tenir ici maintenant. Tr√®s bien. Am√®ne-les, am√®ne-les, Am√®ne les enfants √† J√©sus. Eh bien, le pasteur pourrait... Maintenant, nous avons un petit - petit ami ici qui dort, et parfois ils disent "amen" un peu fort. Nous comprenons donc cela; ce sont des enfants. Quel est votre nom, monsieur? William Henry Vincent. Et votre petite fille? Christina Maria Vincent. Quelle jolie petite amie qui s'appuie sur la - l'√©paule de son p√®re! Puis-je la prendre? Christina, je ne peux pas remplacer ton p√®re ici. Pouvons-nous... Pouvez-vous imposer les mains √† l'enfant? Inclinons la t√™te. Notre P√®re c√©leste, nous nous approchons de Ton tr√īne au-... aujourd'hui, au-del√†, notre foi nous √©l√®ve au-del√† de la lune, des √©toiles, au-del√† du syst√®me solaire et nous introduit dans la Pr√©sence du Tout-Puissant. Nous apportons cette jolie petite enfant. Nous ne savons pas ce que nous tenons dans nos bras, Seigneur. Il se peut qu'elle soit une grande servante pour Toi dans le futur. Nous croyons qu'il en est ainsi. Mais le p√®re de l'enfant nous a amen√© la petite, afin que nous puissions lui imposer nos mains, du fait que nous avons confess√© que nous sommes Tes serviteurs, pour agir √† Ta place jusqu'√† ce que Tu reviennes, et alors Tu prendras toutes choses en mains. Jusque l√†, Seigneur, nous devons Te servir avec fid√©lit√© et sinc√©rit√©. Et nos mains √©tant pos√©es sur la petite fille, nous la b√©nissons au Nom du Seigneur J√©sus-Christ. Et nous avons confiance que Tu lui accorderas une longue vie, si J√©sus tarde, et puisse-t-elle devenir une grande servante pour Toi. B√©nis le foyer o√Ļ elle sera √©lev√©e. Puisse-t-elle √™tre √©lev√©e en √©tant instruite selon le Seigneur, et Le servir tous les jours de sa vie. B√©nis ses parents, puissent-ils vivre assez longtemps pour voir cette enfant devenir un vase d'honneur pour le Seigneur √† cause de leur acte aujourd'hui. Au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu vous b√©nisse. Que Dieu vous b√©nisse, monsieur. Son nom c'est? Elle est sŇďur √† celle-ci : Teresa, je ne sais vraiment pas si nous saurons tenir Teresa ou pas; je ne pense pas; elle s'y conna√ģt mieux. Eh bien, inclinons la t√™te. Notre P√®re c√©leste, comme nous imposons les mains √† la sŇďur de cette petite qui vient de T'√™tre consacr√©e, les parents veulent que cette enfant soit aussi consacr√©e. Que la gr√Ęce du Seigneur J√©sus-Christ repose sur cette enfant maintenant et lui accorde une vie longue et b√©nie √† Ton service, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu vous b√©nisse maintenant; qu'Il vous b√©nisse tous; vous √™tes des parents bien heureux avec ces deux jolies petites amies. Son nom? Joel William Cartwright. Et, je vois qu'il fait sa sieste, ce matin. Tr√®s bien. Maintenant, voulez-vous bien - vous tous - tous deux vous pouvez regagner vos places, s'il vous pla√ģt, et laissez donc Joseph seul s'approcher ici. Tr√®s bien, maintenant, vous pouvez le tenir si vous voulez. ...?... Notre P√®re c√©leste, nous T'amenons ce petit Joseph William Cartwright. Son p√®re se tient ici ce matin pour Te le remettre, pour une vie de service, ce que Tu lui as confi√©. √Ē Dieu, b√©nis cet enfant, et puisse-t-il vivre longtemps, √™tre en bonne sant√©, fort, et devenir un grand serviteur pour Toi. B√©nis son p√®re, sa m√®re ainsi que le foyer o√Ļ il sera √©lev√©. Puisse Christ √™tre en tout temps cet H√īte invisible. Et nous Te confions ce petit gar√ßon pour une vie de service, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu vous b√©nisse, Fr√®re et SŇďur Cartwright. Une petite fille? Son nom? Sylvia Shippy. Notre P√®re c√©leste, nous imposons les mains √† cette petite fille comme le - ce bien-aim√© l'apporte ici ce matin, pendant qu'il se tient √† l'autel; puissent les b√©n√©dictions qui seraient venues sur elle, si le Seigneur J√©sus avait impos√© √† cette enfant Ses propres mains aux cicatrices des clous, puissent Tes b√©n√©dictions reposer sur cette enfant! B√©nis-la maintenant, et puisse-t-elle avoir une longue et heureuse vie, et √™tre Ta servante. Et b√©nis sa famille, ses parents et ses bien-aim√©s ; au Nom de J√©sus-Christ, nous accomplissons cet acte conform√©ment √† la Bible. Amen. B√©ni soit ...?... Que Dieu vous b√©nisse ...?... Sera-t-il un chanteur? Quel est son nom? Laura Ellen Myer. J'ai dit qu'il sera un chanteur. Cela me rappelle... J'esp√®re que cela ne fait pas mauvaise impression √† l'√©glise, mais un jour je parlais √† un Indien qui se tenait l√†, portant un b√©b√©, je lui ai dit : " C'est un beau gars. Et c'est un beau gars. " Et le chef m'observa quelques minutes, puis il baissa les yeux et dit : " Mais lui, c'est une fille. " [L'assembl√©e pouffe de rire. - N.D.T.] Je pense que c'est √† peu pr√®s le cas ici. Quel est son nom? Laura Ellen. Allen, et le nom de famille? Myers, Laura Ellen Myers. C'est une belle petite cr√©ature. Notre P√®re c√©leste, comme nous imposons les mains √† cette petite enfant... Et dans la Bible, il est dit qu'on T'amena des petits enfants et que Tu leur imposas les mains et les b√©nis; et c'est un acte que nous accomplissons en comm√©moration de Ton glorieux acte que Tu as accompli sur la terre. B√©nis cette enfant, ses parents; puisse leur foyer √™tre constamment un lieu de pri√®re, de la foi. Et puisse cette petite fille avoir une longue et heureuse vie et √™tre Ta servante pendant tous ces jours, et puisse la famille ne jamais √™tre... roue cass√©e dans la gloire. Puissent tous les membres √™tre rassembl√©s autour du grand tr√īne de Dieu en ce jour-l√† et aller y vivre pour toujours. En attendant ce moment, Seigneur, puissent Tes b√©n√©dictions √©ternelles reposer sur cette enfant que nous b√©nissons au Nom de J√©sus. Amen. Que Dieu vous b√©nisse, mon fr√®re. Cette petite... Sa petite sŇďur Rebecca. P√®re c√©leste, nous imposons les mains √† la petite Rebecca et la b√©nissons aussi au Nom du Seigneur J√©sus, juste comme si elle allait dans l'eau de la piscine, et je crois, Seigneur, que le jour viendra o√Ļ elle atteindra l'√Ęge o√Ļ elle sera responsable de ses actes, o√Ļ elle prendra position et entrera l√† dans la piscine pour √™tre baptis√©e pour le pardon de ses p√©ch√©s au Nom du Seigneur J√©sus. Accorde-le, P√®re. Maintenant, b√©nis-la ainsi que sa petite sŇďur. Puisse-t-elle avoir une longue et heureuse vie √† Ton service. Amen. Que Dieu vous b√©nisse. Que le Seigneur vous b√©nisse. ...?... Nom? La petite Jackelyn Cunnard, une autre jolie petite fille. Maintenant, P√®re c√©leste, nous imposons les mains √† cette petite fille en comm√©moration du Glorieux Seigneur J√©sus qui leur imposa les mains pendant qu'Il les b√©nissait ; et puissent les b√©n√©dictions venir sur cette enfant comme si Tes propres mains √©taient pos√©es sur elle aujourd'hui. Si Tu √©tais ici sur terre dans un corps physique, la m√®re T'aurait amen√© cette enfant, mais comme nous sommes Tes repr√©sentants, alors elle vient vers nous en second lieu, P√®re, et nous Te demandons de b√©nir cette enfant que nous b√©nissons au Nom de J√©sus-Christ. Puisse-t-elle avoir une longue et heureuse vie et √™tre Ta servante. B√©nis le foyer dans lequel elle sera √©lev√©e, puisse-t-il √™tre constamment une maison de pri√®re, au Nom de J√©sus. Amen ... ?... Vous en avez deux, n'est-ce pas? Tr√®s bien. Eh bien, ce petit gar√ßon, c'est? James David Hume. Je me disais que je vous connaissais, SŇďur Hume; vous √™tes missionnaires, vous et votre mari. Votre petit mari est-il avec vous ce matin? Eh bien, que le Seigneur b√©nisse fr√®re Hume. Eh bien, vous avez certainement de tr√®s beaux petits enfants. Celui-ci, c'est David, et celui-ci, c'est ... J'ai parl√© avec une sŇďur de la Floride au bureau, ce matin. Ce petit gar√ßon, lorsqu'il venait de ...?... Ils viennent de la Floride, lorsque nous √©tions l√†... Ce petit gar√ßon, juste un gar√ßon, un tout petit gar√ßon, est entr√© dans le ...?... [Espace non enregistr√© sur la bande - N.D.E. ] Il y a des ann√©es, me tenant √† l'entr√©e de l'√©cole l√† √†... sur Utica Pike, je ne pouvais jamais m'imaginer que ce petit gar√ßon, un tout petit gar√ßon, timide, avec qui on se regardait en face, qu'un jour j'imposerais les mains √† son petit-fils et que je le consacrerais au Seigneur Dieu. Re√ßois le petit John, ce matin, Seigneur, comme Ton serviteur. Sa m√®re et son p√®re l'am√®nent vaillamment pour remettre √† Dieu ce qui a √©t√© confi√© √† leurs soins. Et puissent-ils mener une vie solide, de bonne sant√© et de force, une vie de d√©termination en Christ. Maintenant, nous T'offrons ce petit gar√ßon, au Nom de J√©sus-Christ, pour une vie de service. Puisse-t-il vivre longtemps et Te servir. Amen. La petite fille a-t-elle d√©j√† √©t√© consacr√©e? Comment s'appelle-t-elle? Carla. Ce matin, nous imposons √©galement les mains √† la petite Carla et la consacrons au service de J√©sus-Christ. Que Dieu la b√©nisse. Puisse-t-elle avoir une longue et heureuse vie. Puisse-t-elle √™tre Ta servante tous les jours au cours de cette vie. Accorde-le, Seigneur. B√©nis sa famille. Que celle-ci soit toujours un lieu de pri√®re et de foi. Nous T'offrons cette jolie petite fille ce matin, cordialement de la part de son p√®re et de sa m√®re qui se tiennent √† ce petit autel. Au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Le petit gar√ßon, laissez-moi tenir sa main. Notre P√®re c√©leste, le p√®re de ces petits tient pr√©sentement dans ses bras le dernier petit tr√©sor que Tu lui as donn√© sous la forme d'un enfant, il lui a donn√© le nom de son p√®re. √Ē Dieu, accorde qu'il soit un homme sage comme Jacques de la Bible. Je Te prie de lui accorder une saine et longue vie, Seigneur, et puisse-t-il grandir, s'il y a un lendemain, et porter la Parole de Dieu. Accorde-le, P√®re. En comm√©moration de ce que J√©sus-Christ, notre Seigneur, a fait lorsqu'Il √©tait sur la terre, j'impose les mains au petit James Poole, et je le consacre au service de Dieu. Au Nom de J√©sus-Christ. Amen. C'est √ßa son nom ...?... Un petit gar√ßon ...?... Comment? Gary Dean ...?... Seigneur Dieu, que les b√©n√©dictions de J√©sus-Christ reposent sur la t√™te de ce petit gar√ßon, Gary Dean Adams, comme nous lui imposons les mains et que nous Te consacrons cette jeune vie. B√©nis sa famille, ses parents. Puisse-t-il mener une longue et heureuse vie de service pour notre Dieu et son Dieu, √† Qui nous l'offrons maintenant, au Nom de J√©sus-Christ. Amen. Que Dieu vous b√©nisse, fr√®re.
E-27 Eh bien, je pense que c'est presque - presque le moment de faire ceci. Bon, nous sommes exactement à l'heure, à 11 heures. Eh bien, vous savez, je me représente, en voyant, ces papas et ces mamans venant avec ces bébés... J'ai pensé à Joseph et Marie, le matin de la consécration du Seigneur Jésus.
E-28 Fr√®re Kidd, j'avais un petit entretien avec quelqu'un dans mon bureau; mais je - j'ai saisi votre sentiment ici ce matin... comme d'un - comme un homme de votre √Ęge... Et je pense que vous racontiez comment le Seigneur vous a gu√©ri... l'auditoire. Et un matin, j'ai failli faire voler ma voiture en √©clats pour atteindre le vieil... C'est un ministre √Ęg√©.
E-29 Pensez-y! Cet homme √©tait (sa petite femme ici pr√©sente)... pr√™chait l'Evangile avant ma naissance; il pr√™chait cet Evangile dans les montagnes et les vall√©es du Kentucky et du Tennessee, l√† o√Ļ les mineurs de charbon... Et ils ont √©t√© chass√©s de l√†; ils ont v√©cu sans rien √† manger. Et cette petite femme que voici faisait de la lessive sur la planche √† laver pour environ vingt ou trente cents par jour, pour envoyer son mari dans le champ de mission pr√™cher l'Evangile. C'est vraiment de quoi √©mouvoir quelqu'un, n'est-ce pas?
E-30 Et alors, de penser qu'il √©tait √©tendu l√†, tandis que les meilleurs m√©decins disaient : "Il se meurt. Il s'agit d'un cancer de la prostate qui s'est g√©n√©ralis√©. Il n'en a plus que pour quelques heures, un jour ou deux tout au plus." Et il y a deux ou trois ans de cela. √áa fait trois ans! Et le voici ce matin en bonne sant√©, bien portant, donnant gloire √† Dieu. A ce moment-l√†, quel √Ęge aviez-vous quand vous avez √©t√© gu√©ri, Fr√®re Kidd? A quel √Ęge √† peu pr√®s, quand Dieu... Quel √Ęge avez-vous? ...a-t-il maintenant? Quatre-vingts ans. Tr√®s bien. Il avait environ quatre-vingts ans lorsque Dieu l'a gu√©ri! Alors, Dieu prend-t-Il soin de nous autres, les personnes √Ęg√©es? Certainement. Oui. Oui
E-31 Il a gu√©ri Abraham lorsque celui-ci avait cent ans, et Sarah lorsqu'elle en avait quatre-vingt-dix. Et ils donn√®rent naissance √† Isma√ęl... ou plut√īt, excusez-moi, √† Isaac. Est-ce vrai? Nous en sommes tr√®s heureux.
E-32 Eh bien, vous êtes si gentils que je pourrais vous parler ainsi toute la matinée. Mais lisons juste une portion de cette précieuse Parole et ensuite entrons immédiatement dans le service. Eh bien, je pense, si telle est la volonté de Dieu, je voudrais vous rapporter un peu des choses qui se sont passées. Et alors, ce soir, le Seigneur voulant, je voudrais parler d'un - un sujet... Je voudrais surtout l'enregistrer pour le diffuser. Est-ce un... Et si vous voulez venir écouter, c'est très bien. Dès que le pasteur aura terminé son message, alors j'aurai mon... Je vais - je vais faire cette bande. Je voudrais prêcher sur : " Le Signal rouge de Sa Venue ", comment l'un des signaux clignote sur nous en ce moment même. Et je voudrais parler de cela ce soir. " Le Signal rouge de Sa... " Il est ici, Il est présent, à l'instant même. Le - le signal s'est éteint. Le train est en gare.
E-33 Nombres, chapitre 16, pour vous qui voulez ouvrir et lire cela. Ceci, c'est la Parole éternelle, par conséquent lisons-La avec respect. Je voudrais lire deux versets dans Nombres 16, versets 3 et 4, pour avoir un petit conteste qui serve de base à ce que je vais dire.
E-34 Et maintenant, si les enregistreurs ne sont pas en marche, je souhaite qu'on les mette en marche maintenant. Sinon, qu'on arrange cela de sorte que cette partie-ci soit envoy√©e. Ceci sera envoy√©, si vous voulez... Pouvez-vous arranger vos bandes en sorte que l√† o√Ļ se trouve cette partie-ci, elle soit s√©par√©e du reste du service? Vous voyez, √ßa, c'est une - une nouvelle chose. Eh bien, vous pouvez arr√™ter cela juste ici ou, tout ce que vous faites. Eh bien, ensuite, nous allons... Voulez-vous que j'arr√™te juste un instant pour que vous rembobiniez cela, afin que vous ayez toute la partie pour savoir par o√Ļ commencer? Ou, pouvez-vous quand m√™me commencer par l√†? Commencez quand m√™me. Tr√®s bien, c'est bon.
E-35 Maintenant, nous allons lire Nombres 16.3 et 4. Ils s'assembl√®rent contre Mo√Įse et Aaron, et leur dirent : C'en est assez! car toute l'assembl√©e, tous sont saints, et l'Eternel est au milieu d'eux. Pourquoi vous √©levez-vous au-dessus de l'assembl√©e de l'Eternel? Quand Mo√Įse eut entendu cela, il tomba sur son visage.
E-36 Notre P√®re c√©leste, b√©nis ces quelques Paroles. Et que la m√©ditation de notre cŇďur et les fruits de nos l√®vres soient agr√©ables √† Tes yeux. Nous prions au Nom de J√©sus. Amen.
E-37 Je voudrais prendre ceci comme texte, pour ce que je souhaite dire ce matin : "Se tenir à la brèche".
E-38 Ce moment dont nous parlons ou plut√īt faisons la lecture ... Evidemment, nous comprenons tous que c'√©tait lorsque Dathan et - et - et Kor√© avaient d√©cid√© de - de s'opposer √† la - la commission que Dieu avait confi√©e √† Mo√Įse, en disant : "Tu dois permettre √† toute l'assembl√©e de faire telle et telle chose. Ils sont tous saints. " Mais Dieu avait ordonn√© √† Mo√Įse de conduire le peuple √† la Terre Promise. Mais ils dirent : "C'en est assez! Tu cherches √† te faire passer pour le seul du groupe qui - qui ait √† dire! "
E-39 Et cela d√©plut tellement √† Dieu qu'Il dit √† Mo√Įse : "S√©pare-toi d'eux. Je - Je vais simplement - Je vais simplement d√©truire tout le groupe et commencer une nouvelle g√©n√©ration avec toi! " Mais Mo√Įse se prosterna dans la Pr√©sence de Dieu et Lui dit de lui passer dessus! Voyez-vous?
E-40 Eh bien, aujourd'hui, si Dieu devait d√©truire les gens... Et il fut un temps o√Ļ, quand Dieu en avait assez de perdre du temps avec nos p√©ch√©s (nous nous comportons constamment mal)... Qui, aujourd'hui, comme Mo√Įse, prendrait parti pour le peuple? O√Ļ trouverons-nous une personne qui voudrait prendre le parti, ou plut√īt qui pourrait prendre le parti, celui que Dieu pourrait accepter comme Il avait accept√© Mo√Įse? Et la vie terrestre de Mo√Įse avait une telle importance pour Dieu qu'elle retint la col√®re de Dieu. Et Dieu ne pouvait passer sur Mo√Įse. Cela m'a toujours intrigu√© jusqu'√† ce que je... Un jour, par la r√©v√©lation de cette Ecriture, il m'est venu cette pens√©e que... Vous voyez, Mo√Įse, dans ce qu'il faisait √©tait en tout point un substitut. Il √©tait un type de J√©sus-Christ.
E-41 Et lorsque Dieu a voulu √īter la vie √† toute l'humanit√©, et la d√©truire, ainsi que tous les p√©cheurs, en les condamnant √† mort, Christ mourut pour nous tous. Et Dieu n'a pu passer sur Christ, √©tant donn√© que Celui-ci √©tait Son propre Fils. Et puis, J√©sus S'est livr√© librement, afin de pouvoir donc payer le prix pour frayer la voie au cas o√Ļ... Mo√Įse n'aurait pas pu le faire, Mo√Įse n'avait qu'un sang humain comme nous. Ainsi donc, son sang n'aurait pas √©t√©... √ßa n'aurait pas suffi. Mais J√©sus √©tant le Sang m√™me de Dieu, le Sang Cr√©ateur de Dieu ... Dieu pardonna alors √† la race humaine tout enti√®re son p√©ch√©, parce que tout fut plac√© sur Lui. Et Il alla au Calvaire et mourut loin de la Pr√©sence de Dieu, et Il souffrit et fut jet√© dans le s√©jour des morts, car Il avait √©t√© fait p√©ch√©... nos p√©ch√©s √©tant sur Lui. Et l√†, √©tant Celui qui a port√© nos - nos fardeaux, Il porta nos p√©ch√©s au - au Calvaire, et du Calvaire au s√©jour des morts, puis Dieu Le ressuscita le troisi√®me jour pour qu'Il soit une victime expiatoire pour nos p√©ch√©s.
E-42 Et aujourd'hui, Il est le seul Médiateur entre Dieu et l'homme, et nous sommes pardonnés et justifiés gratuitement. Dieu ne sait même pas que nous avons une fois péché. Nos péchés ont été jetés dans la mer de l'oubli pour que l'on ne s'en souvienne plus jamais. Nous ne pouvons pas faire cela nous-mêmes; nous sommes limités. Lui est infini. Et notre nature limitée... Nous pouvons encore nous en souvenir parce que nous ne sommes pas assez grands; mais Lui est tellement grand qu'Il oublie même que nous avons péché. Dans Sa Présence, nous sommes des fils et des filles. Et tout ce qu'Il était, nous le sommes. Il devint mon péché afin que je puisse devenir Sa justice. Il devint votre péché afin que vous soyez... Lui ... vous puissiez devenir Sa justice. Ainsi, Dieu ne peut voir aucun péché en vous tant que votre confession est en Jésus-Christ.
E-43 Quelqu'un a dit, il n'y a pas longtemps, il a dit : "Si je croyais une telle chose, je mettrais les gaz! Je ferais une noce √† tout casser. J'irais √† chaque bal. Je me so√Ľlerais tellement et tout le reste, parce que... " - Pourquoi? - Vous √™tes d√©j√† en s√©curit√© en Christ. Qu'est-ce que √ßa change?
E-44 J'ai dit : "Cela montre que vous ne l'avez pas re√ßu! " Si jamais l'amour de Dieu touche votre cŇďur avec la tendresse de J√©sus-Christ, vous L'aimerez tellement que le monde sera tout aussi mort que l'est votre p√©ch√©. C'est ainsi que vous savez que vous avez le Saint-Esprit. Non parce que vous pouvez hurler, crier, parler en langues ou quoi que ce soit, mais lorsque le p√©ch√© est mort et que vous √™tes vivant en J√©sus-Christ. Oh! l'amour de Dieu, si riche, si pur! Voyez-vous?
E-45 Eh bien, il n'y a pas longtemps √† Louisville, dans le Kentucky, un ministre parlait √†... disant qu'il y avait une jeune fille, qui avait attendu un peu longtemps dans la vie avant de se marier, elle avait environ vingt-cinq, trente ans. Et c'√©tait une brave et fervente chr√©tienne. Et il y avait √† Louisville un certain homme qui n'√©tait pas... Il n'avait pas tellement men√© une bonne vie. Il fr√©quentait les soir√©es dansantes et les bo√ģtes de nuit et tout, mais un jour, il re√ßut le pardon de ses p√©ch√©s et il - il devint un vrai chr√©tien, un chr√©tien tr√®s fervent. Environ un an plus tard, il tomba amoureux de cette jeune fille, et la jeune fille devint follement amoureuse de lui. Et ils se mari√®rent.
E-46 Après qu'ils eurent vécu ensemble environ deux ans, on dit qu'un jour cette jeune dame a dit à son mari... Elle a dit : " Chéri, je pense que cela doit être assez difficile pour toi qui es un nouveau chrétien; moi, je suis chrétienne depuis que j'étais une petite fille, mais, a-t-elle dit, pour toi de... en tant que nouveau chrétien, de devoir résister à toutes ces - ces - ces ruses et tentations qui vont avec cela, après avoir été si longtemps dans le péché. " Et il a répondu : "Eh bien, cela devient un véritable combat. "
E-47 Elle a dit : "J'aimerais que tu te rappelles une chose, à savoir, si jamais l'ennemi te trouble quelque part, et que tu tombes et rentres dans le péché, ne reste pas loin de la maison. J'aimerais que tu reviennes à la maison. " Elle a dit : " Tu trouveras à la maison la même femme que tu as épousée. " Et elle a dit : "Je t'aiderai à prier de nouveau et à régler cela dans la prière, et à revenir de nouveau à Dieu. " Elle a dit : "Je - je - je - je - je n'aimerais pas que tu restes loin. " Elle a dit : " Ecoute! Je t'ai épousé non pas sur base de ce que tu étais, mais je t'ai épousé parce que je t'aimais. " Puis elle a dit : " Quoi que tu fasses, je t'aime toujours. Je t'ai épousé parce que je t'aime. "
E-48 Et ce jour-là, cet homme se rendit au travail, on l'entendait répéter cela dans un... au lieu du service. Il a dit : "Comment donc un homme pourrait-il mal agir en face de quelque chose de ce genre? " Quand une femme aime un homme au point que (malgré ce que ce dernier fait) elle est prête à revenir le récupérer pour essayer encore... Voyez-vous? Cela montre... Eh bien, multipliez cela par des milliards de fois et vous aurez alors une idée de ce qu'est l'amour de Dieu.
E-49 Quand un homme tombe amoureux de J√©sus-Christ, les choses du monde... Quand vous pensez √† ce qu'Il a fait pour vous √† la lumi√®re des Ecritures, non pas √† la lumi√®re d'une certaine √©motion, mais √† la lumi√®re des faits, de ce qu'il en est, alors il vous arrive quelque chose √† la nouvelle naissance, le p√©ch√© est compl√®tement mort. Lorsque la... Tant que cette Lumi√®re est en vous, comment les t√©n√®bres pourraient-elles se manifester? C'est impossible! Et c'est ce que Dieu a fait pour un homme qui s'est jet√© √† la br√®che, un homme qui a pu accepter la promesse. Et Mo√Įse √©tait un - un type de cet Antitype, c'est pourquoi Mo√Įse s'est tenu √† la br√®che pour le peuple.
E-50 Aujourd'hui je me pose donc des questions sur cet √Ęge de Laodic√©e rel√Ęch√©, paresseux et mou, dans lequel nous vivons. Nous savons tous, et apr√®s avoir √©tudi√© ces √Ęges de l'Eglise, que nous vivons dans le dernier √Ęge, l'√Ęge de l'Eglise de Laodic√©e. Et dans cet √Ęge de convoitise dans lequel nous vivons maintenant, un √Ęge paresseux, rel√Ęch√©, insouciant, de plaisanteries, de p√©ch√©s, il est √©tonnant que Dieu ne dise pas simplement : " Eglise, retire-toi, je vais d√©truire tout ce groupe! " Vous voyez? Quel √Ęge que celui dans lequel nous vivons! Et, c'est ce qu'Il fera aussi un de ces jours. Nous savons que cela arrivera et personne n'y √©chappera, parce qu'Il a d√©j√†... Quelqu'un est mort pour ceux qui d√©siraient y √©chapper. Mais Il prendra ceux qui √©taient, ou plut√īt qui ont accept√© Christ et qui sont devenus des chr√©tiens. Ils seront √©pargn√©s de la col√®re, car √† ce moment-l√†, Il ne pouvait pas faire cela. Il n'y avait aucun moyen pour que ce soit fait du temps de Mo√Įse.
E-51 Maintenant, dans le Livre de l'Apocalypse, lorsqu'on arrive √† l'√Ęge de l'Eglise de Laodic√©e... Dans l'Apocalypse, au chapitre 3, la Bible dit que cet √Ęge, l'√Ęge de Laodic√©e, √©tait aveugle. Elle dit : "Parce que tu es riche, tu dis que tu es riche, et que tu t'es enrichi... " ( de plus grandes √©glises, les gens les mieux habill√©s, les - les plus grandes qui aient jamais exist√© de tous les √Ęges), parce que tu dis : 'Je n'ai besoin de rien.' Tu ne sais pas que tu es pauvre, mis√©rable, malheureux, nu, aveugle, et tu ne le sais pas."
E-52 Eh bien, si un homme se trouvait dans cette condition, et qu'on lui parlait de sa condition, il chercherait à se tirer d'affaire si - s'il est dans son bon sens. Mais quand il se trouve dans cette condition et que vous ne pouvez rien lui dire de contraire... Il ne croit simplement pas qu'il est nu, il ne croit pas qu'il est dans cet état, alors cela prouve ici qu'il est aveugle. Le dieu de ce monde a aveuglé ceux qui refusent de servir Christ, et ils... Ils sont tellement aveugles qu'ils ne voient pas le signe sous lequel nous vivons, l'heure, le temps dans lequel nous vivons. Et rappelez-vous, quelqu'un s'est déjà tenu à la brèche et personne d'autre ne peut s'y tenir. Il vous faut accepter ce - ce remède, sinon vous êtes condamné.
E-53 Bon, bon, pour nous rapprocher donc de ce que je voudrais dire, pouvons-nous nous tenir... (Maintenant, je me pr√™che √† moi-m√™me l√† dessus) Pouvons-nous nous tenir l√† et voir un homme aveugle, physiquement aveugle, et que nous savons qu'il se dirige vers une falaise... pouvons-nous, √©tant dans l'√©t-... √©tat d'esprit dans lequel nous sommes ce matin, pouvons-nous nous tenir l√† et voir un aveugle se diriger vers une falaise, un aveugle, et ne pas chercher √† l'avertir? Ce serait... Ce serait tr√®s cruel. Nous serions vraiment indiff√©rents dans notre cŇďur. Pouvez-vous vous imaginer une personne devenir tellement indiff√©rente qu'elle pourrait presque rire en voyant un aveugle (qui ne voit pas et qui ne peut se tirer d'affaire) se diriger d√©lib√©r√©ment vers une falaise? Ce serait de la - de la m√©chancet√©... ne rien faire √† ce sujet...
E-54 Eh bien, √† mes fr√®res du monde entier, je voudrais faire cette confession. Je - Je dirai en toute humilit√© que c'est exactement ce que je faisais ou m'appr√™tais √† faire. J'ai pr√™ch√© pendant des ann√©es, et je - je suis devenu un homme √Ęg√© et un vieux pr√©dicateur, un v√©t√©ran. J'ai livr√© de nombreuses et rudes batailles et je suis... Puisse ... J'ai des cicatrices, mon √™tre int√©rieur est tout couvert de blessures re√ßues au cours des batailles. En effet, mon lot, celui que le Seigneur m'a donn√©, n'a pas √©t√© de rester l√† pour embrasser les b√©b√©s et - et marier les jeunes et ensevelir des vieillards. Mais c'√©tait de tenir une √©p√©e √† deux mains, au front et de combattre contre les ruses du - du paganisme, de la d√©monologie, et - et des puissances des t√©n√®bres, et combattre cela avec la Parole de Dieu jusqu'√† ce que je voie l'ennemi √™tre vaincu. J'ai souvent re√ßu de profondes blessures.
E-55 Puis, quand je suis venu avec le Message de ce jour et que j'ai dit √† l'√©glise des choses que je m'appr√™te √† dire... Et j'avais fait des pr√©dictions, il y a des ann√©es, lorsque le Saint-Esprit m'appela √† cette Ňďuvre. Et personne sur la terre aujourd'hui ne pourra dire que le Seigneur m'a permis de vous dire quoi que ce soit en Son Nom qui ne soit arriv√© exactement tel que cela devait arriver.
E-56 Il m'a d'abord envoy√©, et le premier don, puis le second... Et les choses qui ont √©t√© dites ou faites dans le monde entier, et litt√©ralement des millions sont venus √† Christ. Et des dizaines de milliers de pr√©dicateurs ont √©t√© inspir√©s, c'est ce qui a engendr√© un r√©veil qui a balay√© aujourd'hui toute la face de la terre. Et, les pentec√ītistes √©tant ceux qui ont re√ßu mon Message, ce sont eux qui ont gagn√© du terrain. L'Eglise pentec√ītiste a plus de convertis que le... le petit groupe de pentec√ītistes, plus que toutes les autres √©glises mises ensemble. C'est d'apr√®s les statistiques. Pourquoi? C'est parce qu'ils ont re√ßu la v√©rit√© et qu'ils ont re√ßu un r√©veil.
E-57 Et maintenant, apr√®s la venue de ces temps glorieux o√Ļ il y a eu la gu√©rison des malades, o√Ļ les d√©mons ont √©t√© chass√©s, et les morts ressuscit√©s, ce dont nous sommes tous t√©moins, ainsi que de nombreux m√©decins et de grands hommes de ce monde... Et l'apparition du Seigneur J√©sus au milieu de nous qui... dans ce signe que vous voyez l√†, je pense, sur le mur, o√Ļ que ce soit, le signe de l'Ange du Seigneur, et les hommes de science ont mis cela sous des droits exclusifs. Et c'est - c'est un fait connu du monde entier. Et vous voyez les choses m√™mes qu'Il a faites se produire chaque fois. Alors, si la Colonne de Feu qui accompagna Isra√ęl dans le d√©sert du temps de Mo√Įse, que nous... ou plut√īt quand Mo√Įse √©tait appel√© " le serviteur de l'Eternel ", il suivait une Colonne de Feu pendant la nuit et une Nu√©e pendant le jour...
E-58 Et quand J√©sus √©tait sur la terre, Il dit qu'Il √©tait ce Dieu-l√†. Il dit : "Avant qu'Abraham f√Ľt, JE SUIS. " Et le JE SUIS √©tait la Colonne de Feu qui √©tait dans le buisson ardent et qui a parl√© √† Mo√Įse dans le - le pass√©. Je pense que c'est bien cela, Fr√®re Vayle. Puis Il dit : "Je viens de Dieu et je retourne √† Dieu. " Et lorsqu'Il fut crucifi√©, qu'Il mourut, ressuscita et monta au Ciel, et pla√ßa Son corps sur le grand autel du Dieu √©ternel, pour √™tre √† jamais pr√©sent l√†, pour agir √† notre place, afin que nous sachions qu'Il a pay√© la dette de notre p√©ch√©. Et maintenant, Il est revenu sur la terre sous la forme d'une glorieuse Colonne de Feu.
E-59 Pendant que saint Paul √©tait en route ...Il s'appelait Saul de Tarse avant d'√™tre appel√© saint Paul. Et alors qu'il √©tait en route pour Damas pour arr√™ter des gens qui faisaient trop de bruit, qui criaient et pr√™chaient un Evangile contraire aux traditions de leurs √©glises ... Un jour, alors qu'il √©tait en route, √† peu pr√®s √† cette heure de la journ√©e, il fut terrass√© par une grande Lumi√®re. Et cette grande Lumi√®re, lui √©tant un Juif, il savait que la Colonne de Feu avait conduit les enfants d'Isra√ęl, et voici qu'Elle se tenait de nouveau l√† devant lui, il cria : "Seigneur! "
E-60 Or, si vous remarquez bien dans les traductions du Roi Jacques et de la version Standard, et tout, c'est S-E-I-G-N-E-U-R en majuscule. Et quiconque ici conna√ģt sa Bible sait que quand c'est S-E-I-G-N-E-U-R en majuscule, c'est Elohim, le Tout-Suffisant qui a cr√©√© les cieux et la terre, dans Gen√®se 1.1, SEIGNEUR. Or, Paul n'aurait pas appel√© une illusion d'optique ... Il n'aurait pas appel√© ainsi quelque chose dont il ne savait rien, car il √©tait un homme vers√© dans les Ecritures, instruit aux pieds de Gamaliel, le grand docteur de l'√©poque. Et il n'aurait pas appel√© Cela SEIGNEUR, s'il n'√©tait pas convaincu qu'il s'agissait bien de J√©hovah. Il a dit : " Qui es-tu, Seigneur? "
E-61 Ecoutez la réponse venant de cette Voix : "Je suis Jésus, le même hier, aujourd'hui et éternellement."
E-62 Ainsi je pense, au milieu de tout cela, qu'avant d'aller plus loin, ici et √† travers le monde entier... Les gens qui √©couteront et ceux qui √©coutent maintenant, sauront que chaque acte montre que c'est J√©sus-Christ, le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement. Il a fait exactement les m√™mes choses qu'Il faisait : Il a gu√©ri les malades, Il a discern√© les pens√©es du cŇďur pour ... Il a annonc√© les choses qui devaient arriver; et chaque fois, c'√©tait parfait, tout au long de ces ann√©es. J'ai cinquante-quatre ans, et j'ai eu des visions d√®s l'√Ęge de dix-huit mois environ, et pas une seule fois ... Mais chaque fois, √ßa a √©t√© la v√©rit√©. Voyez-vous? Eh bien, cela doit √™tre Dieu. Et puis, je me demande : "Pourquoi les gens sont-ils si aveugles pour ne pas voir cela? "
E-63 Et constamment, lorsque je parle à nos - nos femmes du fait qu'elles se coupent les cheveux, les ministres me réprimandent à ce sujet; et du fait qu'elles portent des vêtements immoraux, ces shorts, et - et - et du fait qu'elles s'exposent comme cela, et - et du mauvais comportement; et quand je parle à nos hommes, de leur comportement, du fait de fumer, de boire avec les amis, et - et tout; et ensuite ils se disent toujours chrétiens et prennent la Communion à la table parce qu'ils sont membres d'une organisation. Oh, ce n'était que ... Ils pensaient que je blasphémais contre Dieu. Et les femmes se sont-elles mieux conduites? Elles sont devenues pires, à travers la nation.
E-64 Puis moi, √©tant quelqu'un de nerveux (Je le dis un peu calmement), et peut-√™tre que le genre de personne au temp√©rament nerveux que je suis ... Et je sais que j'ai √©t√© incomp√©tent au d√©but pour le travail que j'avais √† faire, comme plusieurs s'en sont plaints. C'√©tait difficile. Mais je - j'ai pens√© : "√Ē Dieu, pourquoi n'as-Tu pas appel√© quelqu'un d'autre qui aurait √©t√© capable de faire cela? Et je - je suis d√©sol√©, mais je - j'ai √©chou√©. Les gens ne voudront simplement pas m'√©couter. Et je n'ai pas r√©ussi √† faire ce que je devais faire, quelque part, parce que les gens ne veulent pas m'√©couter. "
E-65 Ma mère qui vient d'entrer dans la gloire (il y a un peu - un peu plus d'une année environ)... Ma mère... Son père était un - un chasseur. Et je - je pense que j'ai hérité tout de lui en cette matière, car je - je - je - j'aime la forêt. Et je pensais : "Si ces gens qui se disent chrétiens, s'ils ne veulent pas écouter le Message que je prêche, alors je les laisserai tranquilles. J'arrêterai tout cela et m'en irai dans les montagnes. Et je connais un ami chez qui... " Beaucoup d'entre vous ici se rappellent m'avoir entendu prédire le moment, environ six mois avant que cela n'arrive (c'était juste à cette estrade-ci), que j'irais à un certain endroit et qu'il y aurait un - un animal semblable à un daim, ayant des cornes pointues, mesurant quarante-deux pouces [96,68 cm - N.D.T.] et qu'il y aurait un ours grizzly argenté, de sept pieds [2,13 m - N.D.T.]. Vous avez cela sur les bandes et tout. Je pense que c'est... Vous vous rappelez ce moment-là, tous. Eh bien, cela se trouve là dans mon bureau, en ce moment, pour - pour prouver que c'est la vérité.
E-66 Eh bien, juste à propos des choses de ce genre, parce que c'était juste avant la mort de ma mère; et Il voulait m'apaiser à cause de ce grand choc, car Il savait qu'Il allait la reprendre.
E-67 Eh bien, j'ai rencontr√© un homme qui √©tait un chr√©tien, et qui poss√®de un grand territoire juste au sud de l'Alaska. Et j'avais r√©solu, comme j'avais quitt√© ici pour aller vers l'Ouest, de prendre ma femme et de l'entra√ģner en quelque sorte dans une chose. Je l'am√®nerais l√†-haut et je deviendrais un guide. Et puis, si le Seigneur voulait que je fasse quelque chose... Je laisserais pousser mes cheveux et - et je - je pourrais... ma barbe. Et - et je retournerais l√†-bas et je serais un guide. Il n'y a qu'environ deux ou trois Indiens qui vivent l√† dans cette contr√©e-l√†; et je - je serais simplement un guide et j'aiderais alors Bud. Et si le Seigneur voulait que je fasse quelque chose, alors je - je dirais : "Tr√®s bien, Seigneur. " Il me donnerait une vision et je sortirais discr√®tement.
E-68 J'ai dit que les gens ... Je ne me suis jamais consid√©r√© ... Tout celui qui le sait ... Mais les gens ont dit : "Fr√®re Branham, le Seigneur vous a appel√© pour √™tre Son proph√®te. " Eh bien, je - je ne me suis jamais consid√©r√© comme tel, mais j'en √©tais arriv√© au point o√Ļ j'√©tais presque sur le point de le faire, de penser : "Eh bien, peut-√™tre que je le suis. Si c'est le cas, je vivrai au fond du d√©sert. Et si je vis au fond du d√©sert, alors je vais - je vais - je vais √™tre Son proph√®te. " Vous voyez? Et ensuite, s'Il veut m'envoyer quelque part... Et quand Il ne m'utilise pas, je pourrais alors certainement aller p√™cher quelques beaux poissons et - et faire certaines choses. " C'√©tait bien s√Ľr une attitude quelque peu √©go√Įste (Voyez-vous?), parce que c'est moi qui d√©sirais faire cela. Eh bien, ce n'est pas exactement la chose que... √† faire. Et c'est ce que j'avais donc r√©solu de faire.
E-69 Et maintenant, juste avant les pr√©dications sur les sept √Ęges de l'Eglise, tels qu'ils ont √©t√© dessin√©s l√†... Il y en a beaucoup aujourd'hui qui √©taient l√† √† ce moment-l√† et qui savent comment le Seigneur a vraiment b√©ni cela, reproduisant cela l√† sur le mur, juste pour... combien ici √©taient pr√©sents √† ce moment-l√†, lorsqu'Il - Il vint? C'est ce qui √©tait arriv√©.
E-70 Puis, je me souviens donc du frère Jackson. Il est avec nous d'habitude, frère Junior Jackson, le méthodiste... Il était un prédicateur méthodiste. Oui, le voilà, assis ici maintenant. Eh bien, il est venu me raconter un songe, et puis d'autres frères sont venus, avec des songes du même genre. Eh bien, le Seigneur a été vraiment bon envers moi et je n'ai jamais (Et je vous prends à témoins ce matin)... Vous ai-je déjà donné une fausse interprétation d'un songe? Non non! Parce que le Seigneur... Je ne dis rien là-dessus jusqu'à ce que je revoie cela et que je sache ce que cela... qu'Il dise quelque chose à ce sujet; alors je vous en parle. Et alors, il a dit : " Je... " Je tenais une réunion dans son église, et il... D'une manière ou d'une autre, il était très nerveux ce soir-là. Et il est donc sorti de l'église en courant et est venu dans l'autre sens et m'a trouvé dans la voiture, et les gens passaient. Il a dit : " Je voudrais vous dire quelque chose. "
E-71 Et il m'a dit qu'il avait eu un songe, que c'√©tait quelque part ici, comme dans l'Indiana, o√Ļ il y avait une longue et grande colline herbeuse et un... les eaux avaient enlev√© toute la terre au sommet. Et cela √©tait devenu un rocher comme un - un sommet d√©nud√© sur la - sur la montagne. Et alors sur ce rocher, il y avait une curieuse √©criture. Et il a dit que je me tenais l√† avec tous les fr√®res des environs de cette √©glise-ci, interpr√©tant cette √©criture. Et puis, quand on en est arriv√© au moment o√Ļ j'en avais donn√© toute l'interpr√©tation, c'est alors que, d'une mani√®re ou d'une autre, (si je comprends bien le songe), j'ai saisi quelque chose comme un pied-de-biche ou - ou une sorte de corni√®re ou quelque chose de ce genre (ou - ou plut√īt pas une corni√®re, je voulais dire un - un levier-barre ou quelque chose comme cela ), et j'ai coup√© le sommet de cette montagne et je l'ai soulev√©. Et √† l'int√©rieur, il y avait un rocher blanc, quelque chose comme du granit, ou - ou quelque chose de semblable, un rocher blanc sur lequel il n'y avait rien d'√©crit. Et j'ai dit aux fr√®res : "Restez ici et regardez ceci, et moi, je... " Pendant que tous regardaient, je me suis gliss√© loin d'eux et j'ai commenc√© √† me diriger vers l'ouest. Et fr√®re Jackson a dit qu'il me vit m'en aller, gravissant une colline et puis une autre colline, devenant de plus en plus petit alors que je me dirigeais vers l'ouest. Vous vous rappelez cela.
E-72 Eh bien, l'interpr√©tation de cela fut bien entendu donn√©e ici dans cette √©glise avant que la chose arrive... comme quoi le - le temps est arriv√© maintenant o√Ļ, je pense, la pleine r√©v√©lation √† travers l'√Ęge de Luther, Wesley, John Smith, Alexander Campbell et d'autres qui ont pr√™ch√© sur base de la Bible... Et puis, nous avons parcouru la Bible et nous avons montr√© qu'il y a le - le Message du septi√®me ange. Et au son du Message du septi√®me ange, tous les myst√®res de Dieu seraient r√©v√©l√©s. Ensuite viennent sept myst√©rieux tonnerres.
E-73 Et aujourd'hui, si nous vivons dans cet √Ęge de la fin, o√Ļ nous sommes pass√©s par la justification, la sanctification et le bapt√™me du Saint-Esprit; et o√Ļ nous avons eu des miracles, des prodiges, et toutes sortes de choses... Et les dons, tels que la gu√©rison divine, la proph√©tie, et - et le parler en langues ainsi que les interpr√©tations sont retourn√©s dans l'√©glise. Et, bien que cela ait √©t√© horriblement mal repr√©sent√©, cela n'emp√™che pas cependant qu'il y ait la chose correcte, qu'il y ait la chose v√©ritable, quelque chose de vraiment authentique, un don de parler en langues qui est cens√© exister toujours dans l'√©glise. Voyez-vous?
E-74 On a beaucoup d'imitations. Il y a des gens qui se l√®vent et essaient d'agir comme des chr√©tiens, mais leur vie ne correspond pas, c'est pourquoi il y a quelque chose qui cloche. J√©sus a dit : " C'est √† leurs fruits que vous les reconna√ģtrez. " Voyez-vous? Voil√† comment vous reconna√ģtrez un chr√©tien : par sa fa√ßon de vivre. C'est pourquoi, ne sautez jamais plus haut que votre vie. Ainsi donc ... Mais √† ce propos ... Mais c'est un - c'est un d√©mon qui fabrique un √©pouvantail pour garder les vrais et authentiques croyants √©loign√©s de la chose v√©ritable. Mais que Dieu nous aide √† faire la part des choses et √† √™tre capables de discerner le vrai du faux. Et - et c'est toujours la Parole qui corrigera cela.
E-75 Eh bien, nous d√©couvrons l√† dessus, je vous ai dit que l'interpr√©tation au sujet de ce rocher... Et le Rocher qui se trouvait dans le songe du fr√®re, c'est Christ. Et c'est biblique. Et pendant toutes ces ann√©es, la Bible a √©t√© interpr√©t√©e d'une mani√®re telle que nous Lui avons absolument donn√© une interpr√©tation eccl√©siastique d'un bout √† l'autre. Mais le dernier don a √©t√© ajout√© √† l'√Ęge de Laodic√©e (C'est le temps pour le septi√®me ange de pr√™cher dans cet √Ęge de Laodic√©e), en ce temps, il y aurait beaucoup de choses qui avaient √©t√© mal interpr√©t√©es tout au long des √Ęges.
E-76 Par exemple, Luther prêcha la justification, mais il la laissa à l'état brut, parce qu'il ne vécut pas assez longtemps. Et tout au long de... Puis, ils organisèrent l'église. Luther ne l'a jamais organisée; ce fut après Luther. Et puis, Wesley est venu. Et après Wesley, ils eurent l'Eglise wesleyenne. Et puis, après cela, John Smith est venu, les Baptistes; et ensuite Alexander Campbell et les autres. Mais ces hommes (les réformateurs), ne vécurent pas assez longtemps pour rassembler tout cela. Et c'est pourquoi, il y a beaucoup de points qui sont restés comme en suspens. Et puis, lorsqu'ils firent... Par exemple, John Smith ramena le baptême d'eau; le baptême d'eau par immersion, mais en utilisant les titres. Et beaucoup de ces choses qui étaient restées en suspens... Mais alors, quand nous arrivons à la fin, le dernier Message est censé mettre tout cela en ordre, pour ramener ces choses à une seule foi, à un seul Seigneur, à un seul baptême. Vous voyez?
E-77 Et maintenant, apr√®s que la Bible a √©t√© compl√®tement interpr√©t√©e, alors vous remarquerez que cela a ouvert le sommet du rocher en forme de pyramide (Il ne s'agit pas de l'enseignement sur la pyramide, eh bien, il ne s'agit pas de cela, car je... Les gens qui enseignent cette doctrine de la pyramide... Je pense qu'ils savent de quoi ils parlent. Moi, je n'en sais rien). Mais de toute fa√ßon, dans ... cela a la forme d'une pyramide. Mais le sommet de la pyramide n'a jamais √©t√© pos√©. Eh bien, j'√©tais au Caire; et - et en Egypte, et - et le sommet n'a jamais √©t√© pos√©, parce que c'√©tait une pierre angulaire, c'√©tait une pierre de fa√ģte. Pour l'Eglise, C'√©tait la Pierre Angulaire; pour l'Eglise arriv√©e √† la perfection, C'√©tait la Pierre de Fa√ģte. Ainsi, Elle n'est jamais venue. Elle a √©t√© rejet√©e : Christ! Mais Elle viendra! Et je crois que lorsqu'Elle viendra, l'Eglise atteindra une certaine position, ayant pass√© de la justification avec Luther √† la sanctification avec Wesley, puis au message de Pentec√īte. Cela r√©duira l'Eglise √† une infime minorit√©. Et un minist√®re sera au milieu de ce peuple au point que ce sera exactement le m√™me minist√®re que celui que J√©sus-Christ a exerc√©. Cela am√®nera J√©sus et enl√®vera la chose toute enti√®re.
E-78 Tous ces Luth√©riens, Presbyt√©riens, Baptistes, M√©thodistes honn√™tes et fid√®les, et tous ceux qui sont n√©s de l'Esprit de Dieu seront enlev√©s avec J√©sus-Christ quand Il viendra. Je crois cela. Je ne suis pas d'accord avec quelques-uns de nos fr√®res pentec√ītistes qui croient que c'est le reste de l'√©glise qui sera enlev√© dans le dernier √Ęge. Je ne suis pas d'accord l√†-dessus, parce que Dieu ... Comment un homme pourrait-il... Comment Dieu pourrait-Il ... Nous n'avons pas √† dire : "Comment le pourrait-Il? " Il peut faire ce qu'Il veut. Mais Dieu qui a promis √† Luther... Et sous la justification, c'est tout ce qu'ils connaissaient. Vous voyez? Il a promis de prendre l'Eglise. Et Il ... Je le crois par la gr√Ęce de Dieu, et je soutiens cela avec les Ecritures. En effet, Il n'est pas venu √† la premi√®re veille (elles se sont endormies), ni √† la seconde veille et ainsi de suite. Il est venu √† la septi√®me veille. Et c'est le septi√®me √Ęge de l'Eglise. C'est le Message du septi√®me ange. Voyez-vous? Et lorsqu'Il vint, toutes ces vierges se lev√®rent et pr√©par√®rent leurs lampes : les Presbyt√©riens, les Luth√©riens, les Baptistes, tous ceux qui sont n√©s de l'Esprit de Dieu iront dans l'enl√®vement. Je crois que l'Epouse sera appel√©e pendant ce temps. Je crois que dans les derniers jours, il y en aura qui n'auront pas √† passer par la mort, mais ils seront chang√©s en un instant, en un clin d'Ňďil.
E-79 Maintenant, considérant ce que vous avez remarqué dans le songe de frère Jackson, il n'y avait rien d'écrit à l'intérieur de ce rocher. C'est la raison pour laquelle je suis parti pour l'Ouest. Eh bien, comme cela est arrivé... Et je vous avais dit qu'un jour, je vous dirai ce que cela voulait dire. C'est pour cela que j'étais parti pour l'Ouest. Et je vous ai raconté la vision que les gens, à la fois ceux qui écoutent les bandes et ceux qui sont ici ce matin, sauront quand ils prendront "Messieurs, quelle heure est-il?"... Et quiconque parmi vous, mes frères, qui écoutez les bandes et qui n'avez pas ce Message, et qui voulez suivre cela, prenez : "Messieurs, quelle heure est-il? " Avant ... Des semaines et des mois avant que cela n'arrive ici, j'ai eu cette vision dans laquelle je me trouvais à Tucson, au nord de Tucson; ça serait à l'est de Flagstaff, au nord de Tucson, et que je serais en train d'enlever des gratterons aux jambes de mon pantalon et qu'il y aurait une - une explosion qui, en fait ressemblait... secouerait la contrée. Combien parmi vous se rappellent cela? C'est vrai. Cela secouerait la contrée ...
E-80 Eh bien, il se fait qu'il y a ce matin au moins un homme qui était là lorsque cela est arrivé. En fait, cela a arraché les rochers de montagne. Et maintenant, les gens... Nous voyons que pendant ce temps, j'ai vu sept Anges en - en forme de pyramide qui sont descendus majestueusement et m'ont enlevé. Et j'ai été amené à l'est, afin d'ouvrir les Sept Sceaux pour Dieu. Si vous ne les avez pas... Si Jésus tarde et que je... Mes arrières petits-enfants, les enfants du petit Paul... Ce sera toujours la vérité éternelle du Dieu vivant. Eh bien, c'était pour découvrir... cela était scellé à l'intérieur de cette montagne. Cela n'était pas écrit. Il fallait que ce soit interprété. Et lorsque je suis revenu le premier soir, le premier Ange a ouvert le Sceau : c'était le contraire de tout ce que nous avions déjà entendu dans notre vie. Et tous les sept furent révélés de la même manière. Vous savez cela. Vous étiez ici présents lorsque cela est arrivé, beaucoup d'entre vous.
E-81 Eh bien, je ne le savais pas √† ce moment-l√†, mais fr√®re Fred Sothmann... Je sais qu'il est pr√©sent. Et je suis tr√®s s√Ľr que fr√®re Norman est pr√©sent. Nous √©tions l√†... Je devais me rendre √† Houston pour sauver ce jeune gar√ßon de la chaise √©lectrique. Et puis, je suis rentr√© et je suis all√© √† la chasse l√† avec les fr√®res. Et ce matin-l√†, j'√©tais debout l√†, en train d'enlever les gratterons, ou - ou plut√īt ce qu'on appelle l√†-bas "goat-heads", en train d'√īter des bardanes de la jambe de mon pantalon. Et l'explosion survint exactement de la mani√®re dont cela avait √©t√© annonc√©. Est-ce vrai, Fr√®re Fred? Et d'un bond je - je - j'ai d√Ľ √™tre emport√© tr√®s loin du sol. Et juste au-dessus de moi, se tenaient les Anges du Seigneur qui m'avaient apport√© le Message pour que je revienne ici briser ces Sceaux. Pourquoi ici? Pourquoi au tabernacle? Pourquoi ne l'ai-je pas fait l√†-bas? Parce que j'ai promis √† mon √©glise et √† Dieu, que tout nouveau message viendrait de ce Tabernacle et serait enregistr√© √† partir d'ici. Et Il √©tait en train de m'aider √† tenir ma parole, de rester ici pour l'accomplir. Et puis, imm√©diatement, je suis retourn√© de nouveau...
E-82 Eh bien, je ne savais pas qu'en ce moment-l√† on prenait des photos de Cela; les savants l'ont fait, quand les Anges sont descendus du ciel pour apporter le Message. Et vous vous rappelez que je vous avais dit que Celui qui √©tait sur le c√īt√© droit de la constellation avait Son ... le torse en quelque sorte bomb√© et Ses ailes... Vous rappelez-vous tous que j'avais dit cela? Et comment je L'avais observ√©? Il √©tait tr√®s diff√©rent des autres. Et je ne savais pas que l'on avait pris une photo de Cela, en effet, je m'√©tais aussit√īt h√Ęt√© d'aller √† l'est. Mais en rentrant chez moi, √† Tucson, cela avait √©t√© publi√© dans tous les journaux; Cela a √©t√© vu dans presque tout le pays, ou plut√īt - ou plut√īt jusqu'au Mexique et dans tous les Etats de l'Ouest. Et je pense que le "Courier" ici... Cela fut diffus√© par la Associated Press. Combien ont vu ce nuage myst√©rieux dans le ciel? Faites voir vos mains. Et maintenant, le magazine " Life " l'a publi√©. Et j'ai ici ce matin, le - l'article du magazine " Life ", l√†, concernant l'exposition ... Eh bien, le voici, au m√™me moment o√Ļ j'√©tais l√†. Voyez-vous la pyramide form√©e par la Nu√©e? Je me tenais juste en dessous de cela. Et l√†... Voyez-vous cet Ange distinct sur le c√īt√© droit? Voyez-vous Son aile pointue? C'est exactement ce qui a √©t√© dit. Et voici l'interview du Mexique et de diff√©rents endroits d'o√Ļ la photo a √©t√© prise. Eh bien, ce savant essaie de - de recueillir toutes les informations possibles au sujet de la photo et des gens qui ont la photo. Il est en train d'√©tudier cela.
E-83 Eh bien, il dit ici que c'est impossible que ce soit un nuage, car l'humidité ne va pas au-delà d'environ... je dirais, à environ six ou huit miles d'altitude [12.872 m. - N.D.T.], quelque chose de ce genre. Quand nous allons outre-mer, nous volons d'habitude à dix-neuf mille pieds d'altitude [5.791,20 m.]; à ce moment-là, nous sommes au-dessus des orages. Mais cette nuée, d'après l'article de ce savant, est à vingt-six miles [41.834 m.] d'altitude. C'était à des miles et des miles au-delà de l'humidité. Et il a dit en menant des enquêtes dans la région... Et maintenant, vous savez, je... Combien se rappellent que je vous avais dit que cela résonna comme le bruit d'un avion qui franchit le mur du son? Vous en souvenez-vous? Mais il n'y avait pas d'avions dans la région. C'est ce qui est écrit ici dans le livre. Ils ont vérifié cela. Il n'y avait pas de - pas d'avions là-haut. Et d'ailleurs, cela ne pouvait pas... Ce brouillard derrière l'avion n'est que de l'air en décomposition, de l'humidité. En effet, il est aspiré par cet engin, comme l'avion à réaction. Quand il se propulse, il dégage de l'humidité dans l'atmosphère. Cela est inévitable tant que l'avion à réaction existera, car cela doit... C'est ce qu'il refoule. Et l'humidité s'en dégage.
E-84 Mais la voil√†, √† des miles au-dessus de l√† o√Ļ il peut y avoir de l'humidit√©, et il n'y avait pas d'avions dans la r√©gion. Et l√†-haut, √ßa ne pouvait pas √™tre de l'humidit√© suspendue l√†-haut ce jour-l√†. Cela mesure trente miles de largeur [48.270 m], vingt-six miles de hauteur [41.834 m]. Vous voyez? Juste la m√™me chose, c'√©tait cette photo-l√†, quand, il y a des ann√©es, je vous ai dit : " L'Ange du Seigneur ressemblait √† une Colonne de Feu ", avant que la photo ne soit prise. Dieu a fait que la science reconnaisse que c'est la v√©rit√©. Et voici qu'en rapport avec la proph√©tie qui a √©t√© donn√©e, Dieu a fait que la science atteste que c'est la v√©rit√©. Maintenant, o√Ļ en sommes-nous? J'aimerais garder ceci, car il se peut que je - je parle √† un ami √† moi qui est ici ce matin pour - pour √©crire ces Sept Sceaux. Il se pourrait qu'il veuille utiliser ceci √† cette fin. Et ainsi, vous qui avez une copie de cela... eh bien, si vous en avez une, gardez-la comme r√©f√©rence. Vous voyez?
E-85 Eh bien, il veut savoir, mais à quoi cela servirait-il d'aller lui dire cela? Il s'en moquerait. Il s'en moquerait tout simplement. Ainsi, ne jetons pas nos perles comme cela. Mais nous savons, l'église sait, et Dieu sait que c'est la vérité.
E-86 Et alors, pendant que je priais √† ce sujet, me demandant ce qui m'arriverait, et savez-vous o√Ļ je me trouvais? Au nord de Tucson, √† l'est de Flagstaff, selon la position, exactement √† l'endroit o√Ļ je vous avais dit que je me trouverais, des mois avant que cela n'arrive. Et exactement, d'apr√®s ce journal-ci et les journaux - et ce magazine, ainsi que notre propre t√©moignage, c'est exactement l√† que cela s'est produit. Dieu est parfait et Il ne peut pas mentir. Et cela arrivera. Voyez-vous?
E-87 Rappelez-vous que dans la bande " Monsieur, quelle heure est-il? " j'avais mentionné cela, en disant : " Rappelez-vous, quelque chose d'important est sur le point d'arriver. " Et maintenant, il s'est fait que toute la nation en témoigne. Tous les journaux de la Associated Press, et l'un de nos magazines les plus importants, et tous les autres en témoignent, et ce n'est pas encore fini. Mais quel peuple privilégié, un - un peuple privilégié que sont les chrétiens, de savoir cela dans cette heure sombre, alors que d'après la science, il n'y a pas d'espoir, il y a une bombe atomique qui nous attend. Et il n'y a pas d'espoir pour nos organisations de pouvoir s'unir; elles s'unissent avec la marque de la bête... Et quand tous nos espoirs pour notre économie s'évanouissent ainsi, en rapport avec notre communion chrétienne parmi les organisations... Cela entre tout droit dans le catholicisme, qui sera la marque de la bête, dans la confédération des églises.
E-88 Mais ce sont ceux qui aiment Dieu et qui s'attendent à une réalité qui... Le Dieu même qui a fait la promesse dans la Bible, déploie la chose sous nos yeux et fait que l'église, les gens, la science, les magazines, et tout reconnaissent qu'Il est toujours Dieu et qu'Il peut accomplir la promesse. Quel temps!
E-89 Alors, ce matin-l√† dans le Sabino Canyon, je priais et me demandais ce qui arriverait, j'avais mes mains lev√©es vers Dieu, au sommet de cette montagne, et cette Ep√©e est tomb√©e dans ma main; elle avait une poign√©e en perle avec une garde dessus, et une longue lame d'environ trois pieds [91,44 cm. - N.D.T.] de long, et elle brillait comme le m√©tal √† pot ou - ou plut√īt comme du chrome, tranchante comme un rasoir; et je ne savais pas ce que c'√©tait. Et j'ai dit : " J'ai peur de ces choses. "
E-90 Et juste à ce moment-là, une Voix parla et secoua le canyon, disant : " C'est l'Epée du Seigneur. " Et l'Epée du Seigneur, c'est la Parole du Seigneur. Car la Parole de Dieu est plus tranchante qu'une épée à double tranchant.
E-91 Puis en revenant √† cette... Ensuite, pendant ce temps, un gentil et jeune fr√®re ici √† l'√©glise, et il est un... il √©tait soldat et avait √©t√© presque compl√®tement mis en pi√®ces √† l'arm√©e, et il √©tait √©tendu comme mort; et il dit qu'il avait... On n'avait pas... Les m√©decins ne croyaient pas qu'il survivrait et que √ßa ne valait pas la peine de perdre le temps l√†-dessus, il √©tait si faible. Les nerfs principaux de sa jambe avaient √©clat√© et sa petite main √©tait presque compl√®tement arrach√©e, sa jambe... une jambe √©tait coup√©e et tout. Mais un jour, Dieu a fait gr√Ęce et Il l'a sauv√© et Il l'a gu√©ri.
E-92 Le frère Roy Roberson, était présent quand cette photo a été prise là à Houston; il avait été dit à sa femme par une vision ce qu'elle avait fait ce jour-là, qu'elle avait une maladie, mais que cela serait guéri. Et cela fit de lui un croyant. Mais lui, étant militaire, était en quelque sorte un... (J'espère qu'il me pardonne de dire ceci à partir de...) plus quelqu'un - quelqu'un de dur, de méticuleux; donnant des ordres (Voyez-vous?) dans l'armée en tant que commandant, il parlait insolemment, disant : "Fais ça." Voyez-vous? Et il - il a quand même cru. Mais en venant régulièrement à l'église et en voyant le surnaturel, il a dit : "Je crois cela, mais c'est pour quelqu'un d'autre."
E-93 Une nuit, le Seigneur le r√©veilla, un matin. Nous √©tions assis, lui et moi; cela ressemblait √† la table de la Communion du Seigneur √† J√©rusalem, et je parlais. Il n'arrivait pas √† comprendre cela. Et fr√®re Roy qui est assis ici en train de me regarder maintenant m√™me, il a vu cela. Et il m'a appel√© dans... l√† en Arizona... ou plut√īt il m'a envoy√© une lettre et je lui ai r√©pondu par t√©l√©phone. Il a dit : "Vous √©tiez assis l√†, Fr√®re Branham, et j'ai vu cette grande Colonne de Lumi√®re entrer, vous prendre et vous emporter de la table du Seigneur, et vous √™tes all√© vers l'ouest." En effet, il √©tait assis du c√īt√© est, me regardant aller vers l'ouest, et cette Lumi√®re est entr√©e et m'a emport√©.
E-94 Il a dit que c'√©tait un matin, c'√©tait comme une vision. Il s'est r√©veill√© dans son lit aux environs de trois heures ou quatre heures du matin, √† peu pr√®s cela, et il a vu ceci arriver. Et il a dit qu'il a cri√© on dirait pendant des jours : "Fr√®re Bill, revenez. " Et Roy et moi sommes vraiment des fr√®res. Nous vivons ensemble, nous chassons ensemble et nous sommes vraiment des fr√®res. Et il - il me r√©clamait √† grand cri jusqu'√† ce qu'il √©tait enrou√©, disant : " Revenez! Ramenez-le. Ramenez-le. " Il a dit qu'Il a cri√©, que je... Cette Colonne de Feu est donc revenue, plut√īt la Nu√©e est revenue, et Elle m'a plac√© en t√™te de la table et j'√©tais chang√©. C'√©tait un myst√®re pour fr√®re Roy, comme j'√©tais chang√©, ayant un aspect diff√©rent. (Je garde ceci ici pour quelque chose que je voudrais me rappeler) Etant chang√©... (quand je lui donnerai l'interpr√©tation de cela.)
E-95 C'√©tait juste avant que je revienne pour les Sept Sceaux. Quand je suis revenu pour les Sept Sceaux, alors je... Un matin, il a mis la main sur Billy et il voulait me parler. Mais j'√©tais occup√©, en pri√®re pour les Sept Sceaux, et alors il me parla de... Cela arriva de nouveau et se r√©p√©ta encore. Fr√®re Roy, si je ne dis pas ceci correctement, signalez-le-moi. Et il dit qu'il - qu'il se r√©veilla de nouveau dans - dans la matin√©e, je pense encore t√īt le matin, et regarda l√† dans la chambre, il vit cette grande Lumi√®re ou plut√īt une Nu√©e sur une montagne. Tout r√©cemment, il m'a demand√© : "Existe-t-il quelque chose en rapport avec une nu√©e sur une montagne? " Et j'ai dit... "Dans la Bible. "
E-96 Et j'ai dit : " Oui, quand Pierre, Jacques et Jean furent amenés et que la nuée avait couvert le Seigneur Jésus. Et - et Dieu parla, disant : 'Celui-ci est Mon Fils bien-aimé.'" J'ai prêché là-dessus ici récemment, un petit message; les frères qui s'occupent des bandes peuvent comprendre : " Ecoutez-Le. " Je pense peut-être que vous avez cela sur bande. J'en suis certain.
E-97 Et il dit qu'il est mont√© sur la montagne. Et lorsqu'il y est arriv√©, j'√©tais l√† debout. Et une Voix est sortie de la Nu√©e (N'est-ce pas, Fr√®re Roy?) et a dit quelque chose du genre : " Celui-ci est Mon serviteur. Je l'ai appel√© pour qu'il soit un proph√®te de cet √Ęge, pour conduire le peuple exactement comme le fit Mo√Įse. Et l'autorit√© lui a √©t√© donn√©e. Il peut cr√©er par la Parole. " Quelque chose comme ce que Mo√Įse fit, comme appeler les mouches. Et nous savons quelque chose au sujet des √©cureuils et le reste, ainsi que les choses qui sont d√©j√† arriv√©es. La petite Hattie Wright l√† derri√®re, je pense, sait ce qui est arriv√© chez elle. Et Il lui dit que j'ai fait ce que Mo√Įse avait fait.
E-98 Et je... Il m'a dit cela à mon retour d'une - une randonnée. Et dans mon esprit, je me suis décidé à aller chez Bud, car il est mal en point là-haut, en tant que chasseur.
E-99 Avant de partir d'ici, je pourrais ajouter ceci. Et nous nous d√©p√™cherons. J'ai fait un dr√īle de songe, un songe bizarre. Et j'esp√®re que, si mon beau-fr√®re tombe sur ceci, cela ne blesse pas ses sentiments. Et j'esp√®re que je ne blesserai pas mon √©pouse, qui est pr√©sentement assise ici. Mais elle sait qu'il y a plusieurs mois, juste l√†, eh bien, c'√©tait aux environs d'octobre ou de novembre que j'ai r√™v√© que je - j'√©tais en train d'errer dans l'obscurit√©, et je... Eh bien, je - je ne savais o√Ļ aller et personne ne se souciait de moi. Et j'√©tais devenu un clochard, rien qu'un - un clochard. Et j'avais froid, et j'ai regard√© au loin et j'ai vu du feu. Et quand je suis arriv√© l√†, c'√©tait une - une d√©charge de la ville. Et il y avait des foss√©s, et le feu √©tait dans ces foss√©s. Et le... entre les foss√©s, il y avait une surface plane o√Ļ les clochards dormaient pour se garder au chaud (se garder du froid) entre ces feux par une nuit froide d'hiver. Et je - j'avais froid. Et je - je me suis approch√© de ce feu pour me r√©chauffer, et il y avait plein de clochards couch√©s, et ils √©taient... Je n'en ai vu aucun, mais ils avaient tous comme des stalles ou des endroits qui √©taient leurs dortoirs. Et j'ai vu mon beau-fr√®re, Fletcher Broy.
E-100 Et je me souviens de Fletcher. C'était un bon enfant. Mais ceci pourrait être une leçon pour les jeunes enfants. Je me souviens d'un beau jeune homme du nom de James Fletcher Broy, il y a quelques années, il a eu de mauvaises fréquentations, il a pris son premier verre. Je me rappelle qu'il m'a appelé derrière les rideaux, chez moi. Et son père qui est dans la gloire depuis des années, était là et il avait pris une guitare, et il chantait : " Sur une colline lointaine se tenait une vieille croix rugueuse. "
E-101 Et Fletcher m'a appelé derrière; il a dit : " Frère Bill, prie pour moi. Ecoute ce morceau que m on père est en train de jouer, et j'ai bu aujourd'hui."
E-102 Et j'ai dit : " Fletcher... " Un garçon d'environ dix-huit ans; j'ai dit : " N'emprunte pas ce chemin. " Mais il ne m'a pas écouté. Il a continué; il est devenu un véritable alcoolique. Et sa femme l'a quitté, ses enfants... Et à présent, il est... et Dieu sait que je l'aime.
E-103 Je suis allé prier pour lui, c'est vraiment un clochard. Je suis allé prier pour lui récemment; il était blessé, pendant que j'étais ici pour les Sept Sceaux. J'ai dit : " Fletch, j'ai là quelques complets que je - j'aimerais te donner. " Il a dit : " Ne le fais pas, Frère Bill. "
E-104 Et je - je sais qu'il n'avait pas d'habits. Et j'ai dit : " Pourquoi ne prends-tu pas ces habits? " Il a dit : " Non, non. " Et il m'a regardé et a dit : " Tu vois, tu sais ce que j'en ferai : les mettre en gage pour m'enivrer. "
E-105 Et j'ai dit : " Je vais te donner un peu d'argent, Fletch. "
E-106 Il a dit : " Non, ne le fais pas, Frère Bill. Je - je - je ne veux pas que tu fasses cela. " Au fond, c'est un vrai gars, mais il est devenu un alcoolique et un clochard. Et sa - sa femme a pris un mauvais chemin. Et, oh, tout est arrivé à ce pauvre homme.
E-107 Et quand je me suis r√©veill√©... Avant que je me r√©veille, Fletch m'a dit, il a dit dans le songe... il a dit : " Billy, je vais - je vais te chercher une place, Fr√®re Bill. Tu as nourri mes enfants quand ils avaient faim. " Il a dit : " Tu √©tais un p√®re pour eux. Maintenant, je vais te chercher une place ici pour que tu te gardes au chaud. " Et nous sommes pass√©s pr√®s des endroits o√Ļ il y avait des clochards, et finalement nous sommes arriv√©s √† un endroit, il a dit: " Je vais m'asseoir ici. " Et j'ai dit : " Je vais aller l√† et voir si je peux trouver une place. "
E-108 Et j'ai march√© et j'ai regard√© dans la nuit sombre et froide. Et je me suis dit : " Penses-y. Autrefois, le Dieu Tout-Puissant m'avait permis de conduire Son Eglise. Autrefois, Il m'avait permis de pr√™cher Son Evangile et de voir les √Ęmes √™tre sauv√©es. Des hommes et des femmes venaient du monde entier pour avoir un entretien de quelques minutes avec moi. Et me voici ici maintenant, un clochard; personne ne veut de moi. Et j'ai froid. Mais que dois-je faire? " Ensuite, je me suis r√©veill√©.
E-109 J'ai racont√© cela √† ma femme; j'ai dit : " Peut-√™tre que √ßa signifie que Fletch est dans le besoin. " Nous nous sommes alors d√©p√™ch√©s pour voir si nous pouvions le retrouver. Et son fr√®re le retrouva. Il restait ici dans un ... avec les " Weidners ", l√† o√Ļ les gens font le commerce de chevaux et tout; il dormait au coin d'une grange ou quelque chose comme √ßa. Et j'y suis all√©. Je me suis dit : " Eh bien, je vais devoir laisser la chose. "
E-110 Ainsi, je suis revenu donc du Canada avec Fred et les autres l'autre jour. Et dans ma tête, c'était décidé : " Si ces gens n'ont pas voulu écouter mon Message, c'est très bien, ils n'étaient pas obligés de l'écouter. " Voici environ 35 ans que je prêche. Et les 15, les 18 dernières années, je n'ai fait que... Le Seigneur... j'ai essayé de vivre très près de Lui et de ne rien dire à moins qu'Il me l'ait dit d'abord. Tout...
E-111 Les gens disent : " Eh bien, si fr√®re Branham vous dit qu'il va venir, rappelez-vous, cherchez √† avoir une r√©union, car il viendra au Nom du Seigneur. Il ne fera rien avant que le Seigneur ne dise... " C'est vrai. J'attendais jusqu'√† ce qu'Il me parle. Je ne bougeais pas jusqu'√† ce qu'Il me parle. Et puis, il en √©tait ainsi pendant ces quelques derniers mois, Il ne m'a plus dit o√Ļ aller.
E-112 Alors que je revenais du Canada et Fred a dit... plut√īt fr√®re Roy m'a racont√© son songe, pendant que lui, fr√®re Banks et moi roulions ensemble, juste avant de nous s√©parer.
E-113 Et ensuite, le lendemain nous sommes all√©s chez fr√®re Fred, et son fils, Lynn, n'√©tait pas √† la maison, et il ne pouvait donc pas nous accompagner. Et lui et sa femme devaient attendre. Il a pris sa femme l√† √† Rosewood, ou plut√īt - ou plut√īt √† Melrose, dans le Saskatchewan.
E-114 Et Billy et moi nous sommes revenus à bord de la camionnette de frère Fred. Ce soir-là, nous avons voyagé la majeure partie de la nuit et le lendemain. Et puis, le lendemain matin, nous avons quitté Helena, dans le Montana, et nous nous approchions de la frontière. Et je - je peux rester éveillé jusqu'aux environs de 9 heures, ensuite j'ai sommeil. Je dois dormir. Et Billy, lui, aime dormir jusque vers 10 heures, le lendemain, au grand jour. Ainsi, cela fait que c'est très agréable quand nous voyageons.
E-115 Je - je me suis donc réveillé vers 4 heures et je me suis mis à conduire. Et Billy dormait. Nous sommes arrivés quelque part et j'ai pensé : " Tu sais quoi? Un de ces jours, dès que je pourrai amener ma femme là-haut... Et je ne lui dirai pas ce que je vais faire. Mais j'irai là-haut. Et alors je lui dirai : 'J'aime vraiment bien cet endroit, ça ne sert à rien que nous allions ailleurs. Restons simplement ici.'" Et c'est loin de la civilisation, à 1100 miles [environ 1770 km - N.D.T.] de partout, vous voyez, là dans la jungle. Je me suis dit : " Mon gars, ne sera-ce pas beau? Je n'aurai pas à me faire coiffer, et je - je - je n'aurai pas à faire de grande toilette. Et je ne serai qu'un - un simple montagnard, ce que j'ai toujours désiré être. " Puis j'ai dit : " Je me procurerai quelques fusils, et certaines personnes me donneront...Et je serai un guide comme vous n'en avez jamais entendu parler. J'aimerai cela. Puis, si le Seigneur me demande de descendre dire quelque chose à quelqu'un, je courrai le lui dire, puis je reviendrai. Et j'aiderai Bud, et nous aurons vraiment un bon endroit ici. " Je pensais à cela.
E-116 Nous sommes all√©s √† un restaurant pour manger (un petit endroit dans les montagnes) vers 7 heures. Il se faisait un peu tard, alors j'ai r√©veill√© Billy. Nous √©tions √† court d'essence, il fallait donc en acheter, et nous sommes all√©s √† ce petit endroit, ce petit restaurant. Et pendant que nous y √©tions, un homme est venu de l'autre c√īt√© de la rue, il √©tait peut-√™tre un tout petit peu plus √Ęg√© que moi, mais il m'avait l'air d'un homme. Il portait une salopette, un blouson, des bottes de cheval, un chapeau noir, une moustache qui pendait sur son visage comme ceci (blanche comme la neige), et des cheveux qui lui pendaient derri√®re, sous son chapeau. Je pensais : "Il m'a l'air d'un homme", ce n'√©tait pas un mou, un paresseux; il avait un cigare d'environ cette longueur √† la bouche, assis, en culotte, autour d'un patio ou d'une piscine, un ventru de l'Est, comme... Excusez cette expression. Mais, de toute mani√®re, le gars m'avait l'air d'un homme : dur, rude. C'est comme s'il vivait dans le milieu o√Ļ Dieu avait destin√© l'homme √† vivre. Et je l'admirais.
E-117 Il est entr√© dans le restaurant et a command√© des cr√™pes. Il y avait environ quinze, vingt personnes. Il a d√Ľ √©ternuer. Vous savez comment certaines personnes [Fr√®re Branham imite un √©ternuement en l'√©touffant. - N.D.E.]... (Excusez-moi.) Mais il l√Ęcha un √©ternuement tonitruant, de bonne sant√©, √† la mani√®re d'un homme des bois : " Aaa-tchoum! " Oh, la la! c'√©tait comme s'il y avait une bourrasque. Et quand il le fit, personne n'osa dire quoi que ce soit. Certainement pas. J'ai dit : " Billy, voil√† un homme selon mon cŇďur. " Il a dit : " Oh! Papa, tu ne voudrais pas √™tre comme... " " C'est ce que... C'est moi dans le futur. " Voyez-vous? J'ai dit : " C'est moi. "
E-118 Et je me suis assis l√† un petit moment, et Billy m'a regard√©, puis a continu√© √† manger ses cr√™pes. Et je - j'en avais fini avec les miennes. Quelques minutes apr√®s, il y avait quelqu'un dans la cabine, juste √† c√īt√© de nous, avec les planches dans ce sens, √† l'arri√®re de la cabine, je n'arrivais pas √† voir tout autour; un homme se leva, ayant exactement mon profil, √Ęg√© d'environ soixante-quinze ans, un tout petit bonhomme, et ses habits en lambeaux le serraient. Et le gars qui √©tait avec lui, c'√©tait textuellement Fletcher Broy, avec des cheveux gris lui pendant sur le visage. Et Billy a regard√© tout autour et a dit : "Papa, c'est comme toi et Fletcher." Vous pouvez vous imaginer comment je me suis senti. Et le petit bonhomme qui me ressemblait tr√©bucha. Vous... Et ils avaient √©t√© √† un feu de camp, ils √©taient tout couverts de fum√©e, leurs visages √©taient sales. Je pense que leur petit d√©jeuner, dans l'ensemble... Cet homme a d√Ľ payer vingt cents, peut-√™tre pour une tasse de caf√© ou quelque chose de ce genre. Mon cŇďur a bondi au-dedans de moi. Et j'observais. Et Billy a dit : "Qu'est-ce que tu as?" J'ai dit : " Rien. " Et j'observais cela. Puis ces gens sont all√©s l√† et sont partis. Il a dit : " Papa, qu'y a-t-il? " J'ai dit : " Rien." Et il est mont√© dans la voiture. J'ai dit... Il a dit : " √áa te d√©rangerai de conduire encore?" J'ai dit : " Non. " Il a dit : " J'ai encore sommeil. "
E-119 Ainsi, il s'est endormi, et j'ai ralenti sur la route, autour de 55 miles √† l'heure [environ 90 km/h. - N.D.T.] √† bord de la camionnette, dans les montagnes, en s'approchant de la - de la fronti√®re, l√† vers... en rentrant en Arizona, mais je m'approchais alors de l'Utah. Et comme j'y arrivais, juste en descendant les montagnes, √† environ 20 miles [32,18 km - N.D.T.] de la ville... Juste comme cela... Vous avez d√©j√† entendu parler de cela, comme je vous l'ai dit, du matin o√Ļ il y eut les √©cureuils et toutes ces choses, comment quelque chose...Quelqu'Un se mit √† me parler, avec une voix exactement comme vous entendez la mienne. Je sais que √ß'a l'air n√©vrotique. Mais comme je viens de le dire : " Vous ai-je d√©j√† dit quoi que ce soit qui ne soit pas juste?" Et une - une Voix se mit √† parler. Je Lui parlais.
E-120 Elle a dit : " Exécute tes plans et tu seras comme cela. " J'ai dit : "Seigneur, je n'aimerais pas être comme cela."
E-121 Elle a dit : " Ta femme s'en ira aussi. Elle ne voudra pas vivre là-haut dans ces montagnes comme cela. Et tu deviendras un clochard comme te l'a montré le songe. "
E-122 J'ai dit : " Je ne veux pas être cela, mais le... Je - je - je ne veux pas être obligé de vivre ainsi. Je - je veux faire quelque chose d'autre. Mais on me -m'a dit que - que Tu m'as appelé pour être un - un prophète, et je veux vivre dans le désert comme les prophètes. " Mais je me servais de mon propre prétexte pour pouvoir aller chasser , mon propre intérêt.
E-123 Et Il a dit : " Mais √ßa, c'√©taient les proph√®tes de l'Ancien Testament. Tu as √©t√© appel√© √† assumer l√† un office beaucoup plus √©lev√© que cela. " Il a dit : " En plus de cela, tu as plus de dons; tu as √©t√© appel√© √† prier pour les malades et √† pr√™cher l'Evangile √† la mani√®re - √† la mani√®re apostolique, tu connais des - des plus grandes choses, beaucoup de grands dons. " Il a dit : "Pourquoi attends-tu que Je te pousse chaque fois qu'il faut avancer? O√Ļ est ta r√©compense?" Alors j'ai compris. Puis Il m'a dit : "Te rappelles-tu? (Je vous ai parl√© hier.) Te rappelles-tu ce que le fr√®re Roberson t'a racont√© dans ton songe, dans son songe ou plut√īt sa vision? Que tu as fait comme Mo√Įse, tu as perdu la compassion pour ton peuple. Tu as oubli√© ton appel, de Ma part. "
E-124 J'ai laiss√© les malades √©tendus. Je veux que le Seigneur me dise o√Ļ aller et o√Ļ ne pas aller. C'est une erreur. Je me suis fait un complexe, parce que les gens n'√©coutaient pas mon Message. Et si vous voulez... Et √† Dieu ne plaise, j'ai essay√© de comparer la vie d'aujourd'hui √† celle de Mo√Įse, mais c'est exactement ce que Mo√Įse a fait. Les gens ne voulaient pas l'√©couter quand il est all√© les d√©livrer, alors il les a simplement abandonn√©s, puis il est all√© dans le d√©sert, mais Dieu lui a fait faire demi-tour. Et il avait pendant longtemps oubli√© la souffrance du peuple.
E-125 Et alors j'ai dit : " Seigneur, si ...Comment pourrais-je... C'est vrai. Sans instruction, sinon celle du niveau primaire, être en mesure... Et les gens se tiennent en rangs et partout pour - pour entendre le simple Evangile. " Ça vaut plus; c'est plus glorieux aujourd'hui que ça l'était sous l'ancienne alliance. Il est monté en haut et a fait des dons aux hommes, vous voyez, Jésus-Christ le même hier, aujourd'hui et éternellement. Ainsi, je parlais et j'entendais Cela me parler. Puis Cela m'a quitté.
E-126 Et j'ai dit : " Billy. " Mais il dormait profondément. J'ai dit : " Billy, était-ce toi? " Et il ne s'est même pas réveillé.
E-127 Et je me suis dit : " Seigneur Dieu (J'ai ralenti la voiture), qu'est-ce que ceci signifie? " Et j'ai dit : " Billy, Billy. " Il a dit : " Qu'est-ce que tu veux? " Et j'ai dit : " Me parlais-tu? " - Non, pourquoi?
E-128 Et j'ai dit : " Je veux te dire quelque chose. Récemment, j'ai fait un songe. Te rappelles-tu avoir vu ce type qui ressemblait à moi et [l'autre qui ressemblait] à Fletch? Demande à ta mère quand tu seras de retour à Tucson; je lui ai raconté ce songe. Et Billy, il se passe quelque chose. C'est en cours maintenant. Quelque Chose me parlait, et je - je pensais que c'était toi. "
E-129 Il me regarda un peu dr√īlement, puis attendit un peu. Nous avons continu√© √† rouler, ainsi quelques minutes... il s'est de nouveau endormi. Et je roulais en me demandant : " Qu'est-ce que le... cela pourrait signifier?" Je continuais √† rouler sur la route, et cela... Tout √† coup, voil√† cette Chose revenir me parler de nouveau.
E-130 Et Il a dit : " Retourne. Ne t'ai-Je pas dit, au d√©but, de faire l'Ňďuvre d'un √©vang√©liste? Quand Je t'ai appel√© l√† √† la rivi√®re, ne t'ai-Je pas dit : 'Comme Jean Baptiste a √©t√© envoy√© pour √™tre le pr√©curseur de la premi√®re venue... Jean n'√©tait-il pas plus qu'un proph√®te?'" J√©sus l'a dit Lui-m√™me : "Qu'√™tes-vous all√© voir, un proph√®te? " Il a dit : " Plus qu'un proph√®te."
E-131 Alors tout cela a commenc√© √† me revenir √† l'esprit. Je me suis mis √† - √† me poser des questions. Ensuite, Il m'a rappel√© encore le - le peuple. Comment, en faisant ce que Mo√Įse avait fait, comment Mo√Įse pouvait-il atteindre le peuple dans le d√©sert? Et comment pouvais-je atteindre le peuple dans le d√©sert? Exactement la m√™me chose. Alors cela m'amena √† II Timoth√©e 4. Vous rappelez-vous quand nous avons consacr√© l'√©glise ce matin-l√†, il y a trente ans (certains d'entre vous, les anciens), quand Il m'a montr√© ces arbres et que je les avais plant√©s de deux c√īt√©s? Vous rappelez-vous cela? Rappelez-vous la vision. Tout est √©crit dans les livres et c'est sur bande et tout. C'est arriv√© il y a des ann√©es, comment je les avais vus, et jamais je - je n'ai crois√© les unitaires et les trinitaires. Je me suis tenu entre eux et j'ai plant√© ces arbres, et ces deux arbres √©taient les seuls qui portaient des fruits. Et je... Tous ces arbres ont pouss√© jusqu'√† environ trente pieds [9,144 m. - N.D.T.] et se sont arr√™t√©s. Ceux-l√† sont mont√©s tout droit au ciel. J'ai coup√© de la m√™me branche... Voyez-vous? L'un d'un c√īt√© et l'autre de l'autre, et je les ai coup√©s. Rappelez-vous la vision. Voyez-vous? C'est √©crit dans les livres et c'est dans l'histoire de ma vie et tout. Et ils sont mont√©s tout droit au ciel comme cela, rapidement. Et Il a dit : "Etends tes mains et cueille les fruits." Et alors j'ai d√©couvert que c'√©taient les m√™mes fruits qu'il y avait √† la croix quand je m'y suis rendu en courant. Et Il a dit : "Fais l'Ňďuvre d'un √©vang√©liste. Manifeste pleinement la preuve de ton minist√®re. Le temps viendra o√Ļ les gens ne supporteront plus la saine doctrine. Ne t'arr√™te donc pas, continue. " Tout cela m'est revenu √† l'esprit.
E-132 Et puis, je me rappelle cette Marilyn Monroe, la fille que j'ai vue mourir environ une semaine avant sa mort, et dont les gens avaient dit qu'elle s'était suicidée, alors que ce n'était pas le cas. J'ai dit cela à l'avance aux gens, ce qui arriverait, et cela est arrivé; comme ce fut le cas là-bas pour ces boxeurs, que l'un tuerait l'autre. Je me suis trompé de fille. C'est une autre fille, là. Son cousin, c'est - c'est - c'est Danny Henry. Comment s'appelle-t-elle? Jane Russell. Son cousin, un jeune baptiste...
E-133 Et je pr√™chais √† Los Angeles, au d√©jeuner des Hommes d'Affaires, et je disais l√† quelque chose sur ces organisations, et il y avait l√† le pr√©sident des Assembl√©es, et beaucoup de grands dignitaires s'y √©taient r√©unis. Et ayant fini de parler, j'ai commenc√© √† quitter l'estrade, m'appr√™tant ... En effet, le message √©tait diffus√© √† travers la - la - la nation par radio, et on devait changer de station. Lors de ce changement, quand on coupait la radio, pour diffuser alors ce message, et cela... revenir annoncer la reprise de la station, et j'√©tais √† Clifton, l√† o√Ļ nous avions le petit d√©jeuner... Et pendant que je quittais l'estrade sup√©rieure pour l'estrade inf√©rieure, un remarquable et beau jeune homme, d'environ trente ans, courut et m'entoura de ses bras. Il dit : " Je m'appelle Danny Henry. " Et sans savoir que c'√©tait son fr√®re qui s'occupait de la t√©l√©diffusion. Et apr√®s on fit passer les Hommes d'Affaires Chr√©tiens √† la t√©l√©vision. Et Jane Russell, la vedette de cin√©ma, est sa cousine. La m√®re de celle-ci est un pr√©dicateur pentec√ītiste.
E-134 Et puis, quand je... Il s'est mis √† courir vers moi, et il m'a entour√© de ses bras et a dit : " Que Dieu vous b√©nisse, Fr√®re Branham. " Il a dit : " J'esp√®re que ceci ne para√ģt pas sacril√®ge, mais √† mon avis, ce message pourrait √™tre le chapitre 23 d'Apocalypse. " Et quand il a dit cela, il s'est mis √† parler en langues, un gar√ßon qui n'avait m√™me jamais entendu parler d'une telle chose, un baptiste d'apr√®s sa d√©nomination. Et aussit√īt que... il devint bl√™me, et il me regarda; il ne savait que faire. Il y a des hommes qui sont assis ici qui √©taient pr√©sents. Etiez-vous l√†, Fred? Combien √©taient l√† √† ce moment-l√†? Oui, il y en a deux ou trois ici qui √©taient l√† √† ce moment. Et il ne savait quoi dire.
E-135 Et il y avait une dame française de forte corpulence assise là, elle s'est levée, elle a dit : " Eh bien, cela n'a pas besoin d'interprétation." Elle a dit : " C'est du pur français. " Le jeune homme a dit : "Je ne connais pas un seul mot du français." Et elle avait noté ce qu'il avait dit.
E-136 Et puis un homme était assis au coin; il a dit : " C'est correct. J'ai noté ce qu'il a dit. C'est du français. " Tout au fond, un bel homme blond était debout, appuyé contre le mur, et il s'est avancé et a comparé les notes. Il était interprète de la langue française pour les Nations-Unies. Et l'homme en question, c'était Victor Le Doux, de l'église Arne Vick là, et il avait noté cela. Et j'en ai l'interprétation.
E-137 Ecoutez ceci, si je puis le lire. Moi, Victor Le Doux, je suis un Français pur sang, un chrétien né de nouveau, rempli du Saint-Esprit. Mon adresse, c'est : 809, North King Road, Los Angeles 46. Je fréquente le temple Bethel, du pasteur Arne Vick, le pasteur. Je certifie que c'est une traduction exacte de la prophétie faite sur frère Branham, et donnée par Danny Henry en français, le 11 février 1961, au déjeuner des Hommes d'Affaires du Plein Evangile. C'est une traduction exacte de la prophétie.
E-138 Voici donc ce qu'elle disait : Puisque tu as choisi le chemin √©troit, le chemin le plus difficile, dans lequel tu marches selon ton choix (Maintenant, je comprends cela. Mo√Įse aussi a d√Ľ faire son choix. Voyez-vous?), tu as pris la voie exacte et correcte - la d√©cision correcte, et c'est Ma Voie ("Ma voie" est soulign√©e; c'est le Saint-Esprit qui parle l√†). A cause de cette importante d√©cision, une grande portion du Ciel t'attend - t'attend. Quelle glorieuse d√©cision... (Maintenant, √©coutez attentivement.) Quelle glorieuse d√©cision tu as prise! Ceci en soi est ce qui am√®nera et fera se r√©aliser l'√©clatante victoire dans l'amour divin.
E-139 Remarquez, le verbe pr√©c√®de l'adverbe. Voyez-vous? Le fran√ßais... Eh bien, l'interpr√®te des Nations-Unies a interpr√©t√© cela, et ce jeune homme n'en conna√ģt pas un seul mot, il n'a jamais entendu parler - jamais entendu parler d'une chose comme le parler en langues. Il √©tait un baptiste. C'est par hasard qu'il √©tait entr√© l√†, et il avait entendu cette musique, et il a dit qu'il s'est approch√© de l√†; il s'est tenu l√†, et il m'a √©cout√© pr√™cher. 140 Eh bien... " dans l'amour divin ", l'amour divin... Comment cela peut-il √™tre l'amour divin si ce n'est pas le - le Saint-Esprit? Le Saint-Esprit, c'est l'Amour divin.
E-141 Eh bien... Et comme Billy et moi nous nous étions mis en route, voyez-vous, nous nous sommes mis en route, Billy s'est endormi de nouveau. Et Cela m'a dit : " Je vais te donner un signe éternel. "
E-142 J'ai dit : " Seigneur, quel... " J'ai attendu un petit peu et rien n'est arriv√©. J'ai dit : " Quel est ce signe √©ternel, Seigneur? " Puis j'ai attendu quelques minutes. Et juste √† ce moment-l√†... J'ai jet√© un coup d'Ňďil pour voir Billy. Il dormait.
E-143 Et Il a dit encore : " Je vais te donner un signe √©ternel. " Il a dit : "Regarde √† l'ouest de l'endroit o√Ļ tu te trouves. "
E-144 Et j'ai tourné la tête comme ceci, dans la camionnette, pour regarder (j'ai ralenti, vous savez)... Et, oh, la la! L'Esprit du Seigneur... J'ai eu envie de crier et de hurler. J'ai regardé, et je n'ai vu qu'une montagne avec des sommets blancs dessus. J'ai dit : " Je ne sais pas... je ne vois aucun signe éternel là-dedans. "
E-145 Il a dit : " Ton nom est écrit partout là. "
E-146 Oh! je me suis dit : " Qu'est-ce? " Et je me suis senti très faible et je me suis mis à freiner.
E-147 Et Billy s'est réveillé et m'a dit : " Qu'est-ce que tu as? " Et j'ai étiré mes mains comme ceci, la sueur me coulait des mains, c'est ...?...
E-148 J'ai dit : " Billy, il se passe quelque chose. A un moment donn√©, je sais o√Ļ j'ai mal agi. Je sais que j'ai failli √† mes engagements envers Dieu. " Et c'est comme si j'entendais ce cantique √™tre chant√© et que je voyais des milliers de gens de toutes sortes : des boiteux, des estropi√©s, des aveugles, et des atrophi√©s; j'ai entendu un chŇďur, la voix d'une grande c√©l√©brit√© chanter: Impur! Impur! Le mauvais esprit l'a conduit. (Vous connaissez ce cantique). Puis J√©sus vint et lib√©ra le captif.
E-149 J'ai vu les files des malades √©tendus partout. Et j'ai d√Ľ m'arr√™ter. Billy ne savait pas ce qui se passait, puis j'ai lev√© les yeux.
E-150 Je me suis arr√™t√© et j'ai lev√© les yeux vers la montagne, et j'ai vu ces sept collines. Eh bien, √©coutez, si vous voulez comprendre quelque chose. Il y avait sept pics au sommet d'une montagne, une montagne qui s'√©tend sur plusieurs miles. La derni√®re montagne avant d'entrer dans l'autre r√©gion, il n'y a plus de montagnes apr√®s celle-l√†. Et elle s'√©tend de l'est √† l'ouest, la cha√ģne de montagnes. Et elle √©tait couronn√©e de neige au sommet.
E-151 Les deux premiers petits pics, et puis un grand pic... Et puis un autre petit pic, et ensuite un pic plus grand... Et puis un petit pic, et ensuite une énorme et longue montagne couronnée de neige. Et j'ai dit : " Seigneur, je ne comprends pas ce que cela signifie. "
E-152 Il a dit : " Combien de pics y a-t-il? "
E-153 J'ai dit : " Il y en a sept. "
E-154 " Ton nom a combien de lettres ?" B-r-a-n-h-a-m, M-a-r-r-i-o-n, B-r-a-n-h-a-m.
E-155 Et il y avait là trois pics remarquables. Il a dit: " Ces trois pics sont le premier, le deuxième et le troisième pulls. Le premier était la première phase de ton ministère : la petite colline; donc, ton premier pull, c'est assez haut. (Vous savez, le signe dans la main). " Puis, il y a un petit intervalle au milieu, correspondant à la période pendant laquelle je m'étais retiré, étant trop épuisé. La plupart d'entre vous s'en souviennent. Et puis est venu le discernement, le deuxième pull. Eh bien, j'ai eu un autre, il y a environ quelques années maintenant, concernant, disons, ces petits pics, voyez-vous, comme mon ministère n'était que... Et alors est venu le troisième.
E-156 Trois est le nombre de l'ach√®vement, voyez-vous, le troisi√®me. Le pic suivant √©tait le cinqui√®me, le nombre de la gr√Ęce. Et le pic suivant √©tait le septi√®me, le nombre de la - de la perfection, la fin. "Tu travailleras six jours; le septi√®me, c'est le sabbat, la fin de la semaine, la fin du temps." Voyez-vous? Et je me suis arr√™t√© et j'ai montr√© cela √† Billy. Et je les ai observ√©s.
E-157 Et Il a dit : "Cela... Que cela subsiste. Si jamais il y a un doute dans ton esprit, souviens-toi de cet endroit; reviens ici. "
E-158 Puis Billy m'a tap√© sur l'√©paule, disant : " Papa, regarde √† l'est. " Et je ne sais pas comment cela est arriv√©, mais l√†, √† l'est de la route, il y avait cette d√©charge qui br√Ľlait. C'√©tait √† des miles et des miles de toute ville, une vieille d√©charge d'immondices √©tait l√† sur le c√īt√© gauche de la route.
E-159 Je retourne dans le champ missionnaire. Amen. Vieux ou jeune, advienne que pourra, j'obéirai à Dieu jusqu'à ce que la mort me libère. J'ai failli à mes engagements envers le Seigneur, sans vouloir... Que je fasse... J'ai essayé... Permettez-moi d'inclure ceci. Voyez-vous? (Y a-t-il encore de l'espace sur la bande?) Permettez-moi d'inclure ceci : je voulais - je voulais voir Jésus-Christ manifesté, sans un seul défaut. Et que les frères qui écoutent cette bande, ainsi que cette église, se rappellent dès aujourd'hui que la raison pour laquelle vous n'avez pas vu de failles, et la raison pour laquelle toutes ces années... Vous ne pouvez citer une chose qui a déjà été dite ou faite qui ne soit pas arrivée. Je défie n'importe qui de m'apporter quoi que ce soit parmi les milliers de choses qui sont arrivées, sur l'estrade, et le discernement et la prédiction de ce qui est arrivé ... ; c'est arrivé parfaitement à la lettre. Maintenant, si l'église croit cela, dites : " Amen ", afin que ...?... [L'assemblée dit : " Amen. " - N.D.E.] Personne au monde ne peut en montrer une seule. Mais que ceci soit connu de cette église-ci et de l'église qui viendra : si Dieu pousse un homme à travers un conduit et que celui-ci ne bouge pas du tout, jusqu'à ce que Dieu le lui dise, il n'y a pas de foi liée à la chose. C'est Dieu qui vous pousse à faire quelque chose. Et cela établit le ministère à un niveau tel que personne ne peut dire un seul mot contre. Mais désormais, permettez-moi d'abord de vous parler au Nom du Seigneur, avant que vous écoutiez, car je dois y aller par la foi. Je dois le faire par la foi, même si je me demande si c'est vrai ou faux, ou ce que... Je fais au mieux de mon choix et ensuite je m'en vais faire cela. En effet, cela n'est pas faux, parce que j'ai attendu qu'Il me dise d'aller le faire. Je me suis attendu à Lui, ce n'était donc pas moi; c'était Lui.
E-160 Mais, vous voyez, m√™me le grand saint Paul √©tait une fois dans l'embarras. Et bien des fois que Dieu a fait des choses ou plut√īt qu'Il a permis √† Ses serviteurs de le faire, c'√©tait des erreurs, pour d√©montrer ces choses. Eh bien, nous savons que les √™tres humains peuvent faire des erreurs, mais Dieu ne peut commettre une seule erreur. Mais maintenant, si je vais dans le champ d'√©vang√©lisation, tel que je - je le fais, alors je dois pr√©parer les r√©unions et - et bien arranger les choses. Et peut-√™tre que ceci est ce temps glorieux qui approche, auquel nous nous attendions. Et √©videmment, si ceci en soi est une chose remarquable qui fera arriver, et qui fera se r√©aliser cette √©clatante victoire dans l'amour divin (et le verbe pr√©c√®de l'adverbe), alors c'est l'Amour divin qui est Dieu. Voyez-vous? Et il faut que l'Amour de Dieu se lance avec force l√† au front et qu'il se tienne √† la br√®che pour les gens.
E-161 Et ces rickys et ces rickettas qui avaient parl√© si grossi√®rement, car je les ai trait√©s de " rickys " et " rickettas ", Dieu m'a fait comprendre que je ne devrais pas faire cela, parce que c'est... La plupart d'entre eux sont malgr√© tout Ses enfants. Je dois... Ils n'y peuvent rien, en effet, ils agissent de fa√ßon tout √† fait contraire. Certaines de ces vieilles √©glises froides et formalistes dans lesquelles ils se trouvent, ayant cet esprit sur eux, et ils sont autant en-en prison que l'√©tait Isra√ęl, autant que ceux que Mo√Įse alla d√©livrer de l'esclavage : des √™tres humains qui aiment J√©sus-Christ, qui Le serviraient si seulement ils savaient comment Le servir. Et ils sont en esclavage, √©tant sous la d√©nomination qui leur dit : "Ne faites pas ceci ", et " Ne faites pas cela. "
E-162 Mais l'appel de Dieu doit venir : " Que celui qui veut marcher vers la Terre promise, marche. " Nous sommes en route vers la Terre Promise. Amen ...?... Qu'il vienne, et qu'il marche. Nous sommes en route pour rencontrer Christ à la fin des temps. Et j'ai cherché à vous apporter ceci afin que vous voyiez, pour vous montrer qu'il y a des erreurs qu'un homme peut commettre tout en étant sincère.
E-163 Mo√Įse √©tait devenu indiff√©rent vis-√†-vis de son peuple parce que les gens ne voulaient pas l'√©couter. Et, Fr√®re Roy, comprenez-vous votre songe? Et maintenant, je ne peux pas continuer avec un minist√®re de ce genre, jusqu'√† ce que je sente quelque chose de diff√©rent dans mon cŇďur √† ce sujet, peu importe si Dieu me l'a vraiment dit. Mais ce qui change cela, Fr√®re Roy, c'est ce qui vient. Quelque chose doit me changer, parce que je... dans mon cŇďur, si je pars l√†, avec les sentiments que j'ai maintenant... Je sens toujours que les gens auraient d√Ľ entendre ce Message, ils auraient d√Ľ faire... Mais je n'√©prouve plus l'affection que je devrais avoir pour les gens. Et √† moins que j'√©prouve cette affection, il ne me sert √† rien d'y aller, car je serais un hypocrite.
E-164 Et pendant toutes ces ann√©es, j'ai essay√© de Le servir d'un cŇďur sinc√®re, et je ne voudrais pas y aller en hypocrite. Je dois √©prouver cela, que ce n'√©taient pas des "ricky" et des "ricketta" et que ce n'est pas cette bande. Ce sont les enfants de Dieu qui sont sous esclavage, et je dois aller vers eux. Et jusqu'√† ce que je puisse √©prouver cela, je devrai tra√ģner, pr√™cher √† quelques conventions et tout, mais attendre.
E-165 J'ai un petit cantique. Je n'arrive pas à chanter. J'aimerais juste vous le citer. ( Frères, cela retrace en quelque sorte l'itinéraire.) Je n'arrive pas à le lire comme il faut. Ce n'est pas bien écrit. Je ne sais même pas si oui ou non je pourrais le lire. C'est le même air que celui de " L'Hymne de Bataille de la République". Gloire! Gloire, Alléluia! (Vous avez déjà entendu cela.) Gloire! Gloire, Alléluia! (Combien... évidemment nous avons tous déjà entendu cela.) Le prédicateur itinérant chevauchait à travers le pays, Un fusil sur son épaule et une Bible dans sa main, Il parlait aux gens de la prairie d'un béni pays promis, Comme il chevauchait en chantant. Reposant, reposant, Reposant sur les bras éternels. Reposant, reposant, Reposant sur les bras éternels. Il prêchait la venue du jugement de feu et de soufre Et d'un glorieux Ciel sans fin réservé aux justifiés. Comme il chevauchait à travers les montagnes, on l'entendait chanter ce cantique, Comme il chevauchait. Il y a la puissance, la puissance, la puissance qui opère des miracles, dans le sang de l'Agneau; Il y a la puissance, la puissance, oh, la puissance qui opère des miracles Dans le précieux sang de l'Agneau.
E-166 Le vieux prédicateur itinérant, vous vous en souvenez. Voyez-vous ? Maintenant son fusil est vieux et rouillé, et il est suspendu au mur; Sa Bible est complètement usée et poussiéreuse, et on n'y touche presque pas ;(C'est vrai) Mais le message que Cela nous apporte nous rencontrera ce jour-là, Car la Vérité de Dieu est toujours en marche. (Tous.) Gloire ! Gloire, alléluia ! Gloire ! Gloire, alléluia ! Gloire ! Gloire, alléluia ! Sa Vérité est en marche.
E-167 Je vais apprendre cela. J'étais debout ce matin pendant que j'écrivais cela, j'ai mis ma main sur mon vieux fusil suspendu au mur. Je sais que ça ne tardera pas. Son fusil est vieux et rouillé, et il est suspendu au mur (C'est vrai.); Et la Bible est usée et poussiéreuse, et on ne la touche presque pas. Mais son message venant de cette Bible...un jour au jugement ; Et Sa vérité continue à avancer.
E-168 La vérité de Dieu, c'est cette Bible. Oui, Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement.
E-169 Le vieux prédicateur itinérant, avec son fusil en travers du dos, sa Bible dans la main, a chevauché à travers les prairies, sur les montagnes, là dans les fossés et partout, prêchant la venue d'un millénium, la venue d'un feu du jugement pour les infidèles, et prêchant le Royaume de Dieu pour les justes. C'est vrai. Le vieux Winchester est rouillé. Et à la place de la Bible, ils - ils ont un livre pornographique. Mais la Vérité de Dieu est toujours en marche. Il Se rend tout aussi réel aujourd'hui, comme Il le prouve, qu'Il l'a toujours été. La vérité de Dieu est toujours en marche. Gloire ! Gloire, alléluia ! Gloire ! Gloire, alléluia ! Gloire ! Gloire, alléluia ! Sa Vérité est en marche.
E-170 Pourquoi ? Quelqu'un prendra Cela, car J√©sus-Christ est le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement. Chantons cela une fois de plus. Eh bien, ici nous sommes m√©lang√©s : des M√©thodistes, des Baptistes, des Luth√©riens, tout le reste. Pendant que nous chantons ce dernier refrain, serrons la main √† quelqu'un √† c√īt√© de nous, et ensuite on va nous cong√©dier.
E-171 Et maintenant, souvenez-vous-en, vous qui devez aller dans vos √©glises, allez-y ce soir. Saluez votre pasteur de ma part. Et - et priez donc pour moi, chacun de vous. Et puis, une fois de plus, j'aimerais que vous vous rappeliez que si vous ne savez o√Ļ aller... (Et si vous avez quoi que ce soit...) Ce soir, apr√®s le message de fr√®re Neville, apr√®s qu'il aura donn√© son message, j'aimerais alors faire une bande intitul√©e : "Le signal rouge de Sa venue", voyez-vous, ce soir. Que le Seigneur vous b√©nisse donc. Et la semaine prochaine, je vais... Dimanche prochain, le Seigneur voulant, je pourrais de nouveau √™tre l√† pour faire une autre bande, car je dois √™tre dans l'Arkansas la semaine prochaine.
E-172 Très bien, maintenant, chantons une fois de plus et serrons-nous la main maintenant. Gloire ! Gloire, alléluia ! Gloire ! Gloire... (Seigneur Jésus, bénis ces mouchoirs alors que... ?... pose mes...?... là-dessus... ?... au Nom de Jésus-Christ.)
E-173 Gloire à Dieu. Maintenant, inclinons la tête juste un instant. Vous êtes à l'heure, Frère Ruddell. Approchez ici juste un instant. Frère Ruddell est aussi l'un de nos frères associés, ici, membre d'une petite association des églises que nous avons ; c'est interdénominationnel. Et j'ai entendu parler de la courageuse position que frère Ruddell a prise pour le - pour l'Evangile. Ainsi, je - je dis ceci, Frère Ruddell, que chaque chose le long de la route ... Dieu n'a pas promis un lit fleuri d'aisance, mais il a promis la bataille. Oui, et Il a promis la victoire. C'est ça.
E-174 Je me souviens que quand j'ai pris position au début, même ma propre mère et mon propre père voulaient me chasser de la maison. Voyez-vous ? Mais, oh, la la! je les ai baptisés au Nom du Seigneur Jésus. La seule espérance que j'ai aujourd'hui, c'est à cause de la prise de position. Je suis si heureux que le message biblique du vieux prédicateur itinérant, jusqu'à ce jour... Bien que les gens se sont emparés de cela, et qu'ils y aient retranché, qu'ils aient fait des dénominations et qu'ils y aient ajouté des credos et tout le reste, cette vérité est toujours en marche. C'est vrai. Elle est toujours en marche.
E-175 Que Dieu b√©nisse chacun de vous, et nous esp√©rons vous revoir tr√®s bient√īt. Jusqu'alors, voulez-vous me faire cette faveur maintenant, √† la fois vous fr√®res qui √™tes ici et vous aussi qui √©coutez les bandes? Priez pour que Dieu mette dans mon cŇďur cette chose que j'ai perdue l√†, quand j'ai eu ce complexe. C'est si facile de se faire un complexe. L'autre jour, j'ai eu un entretien avec mon fr√®re Way qui est assis ici , qui est assis ici devant nous. Un brave homme, mais il s'est fait un complexe, un autre genre de complexe. J'ai fait la m√™me chose. Fr√®re Way, on peut si facilement faire cela. C'est... On a simplement un petit quelque chose √† l'esprit, on continue d'y penser ainsi... rentrez examiner cela par les Ecritures et voyez si c'est juste ou pas, puis, allez de l'avant. Oui. Ne devenez pas indiff√©rents vis-√†-vis des gens. Voyez-vous? Vous devez vous rappeler qu'ils ne sont pas faits de sciure ; ils sont faits de chair et de sang, ce sont des √™tres humains ayant une √Ęme. Priez pour moi, vous tous, je vous prie. Que Dieu vous b√©nisse maintenant.
E-176 Nous allons incliner la tête et demander à frère Ruddell de bien vouloir ... [Un homme parle dans l'assemblée. - N.D.E.] D'accord, frère.[Un homme raconte un songe à frère Branham. - N.D.E.] Gloire à Dieu ! C'est un ministre. Il se peut que quelqu'un l'ignore. Et il était l'un du groupe (Je n'ai pas eu le temps ce matin.) qui était dans l'un de ces songes; qui parlait de moi disant que j'allais dans l'autre direction, voyez-vous, j'allais à l'ouest, j'allais à l'ouest en cette dernière heure : frère J.T. Parnell.
E-177 Maintenant, il se peut qu'il y ait des étrangers qui se posent des questions sur des gens qui font des songes, les songeurs. Non, nous ne faisons pas cas de toutes sortes de songes. Mais nous croyons que la Bible dit : " Et il arrivera que dans les derniers jours, Je répandrai de Mon Esprit sur les gens ; et ils prophétiseront, ils auront des visions et ils auront des songes. " Et tant que cela se trouve dans la Bible, il est de mon devoir de croire cela et de le prêcher. Et quand les gens racontent les songes, si le Seigneur n'en donne pas l'interprétation, nous les laissons tomber. Et si c'est quelque chose... Lorsque quelqu'un parle en langues, cela doit être quelque chose pour l'église et cela doit aussi arriver. Si cela n'arrive pas, ça doit être un mauvais esprit. Il faut que cela arrive, car l'interprétation des langues est une prophétie. Nous savons que c'est la vérité. Ainsi, nous essayons ici de vivre la Bible telle qu'Elle est enseignée; n'En retrancher rien, n'Y ajouter rien, mais La vivre telle qu'Elle est. Que le Seigneur soit béni ! Cela m'aide, Frère J.T., de croire que... Dieu ne m'a pas dit d'aller maintenant faire des compromis avec le péché, mais d'aller simplement et de continuer simplement à faire les choses.
E-178 Prions maintenant, Frère... [Une femme crie dans l'assemblée. - N.D.E.]... Quelqu'un s'est évanoui. Un instant, restez calmes maintenant.
E-179 Père céleste, que Ta miséricorde... ?... en frère Way ...? ... Au Nom de Jésus-Christ... ?... arrive. Ramène-le, Seigneur, donne-lui la force ...?...
E-180 Ainsi, aidez-moi, son cŇďur se met √† battre de nouveau...?... Seigneur J√©sus, que Ta bont√© et Ta mis√©ricorde soient... ?... C'est fini. De m√™me que je me tiens sur cet autel o√Ļ des fun√©railles ont √©t√© pr√™ch√©es, √† cet endroit o√Ļ je me tiens, l√† o√Ļ j'ai pri√© pour des centaines de gens jusqu'√† ce que Christ r√©ponde... Je suis descendu. Ses yeux √©taient fixes; son pouls √©tait parti. Et je n'ai fait rien de plus qu'invoquer le Nom de J√©sus-Christ, et son pouls a repris... ?... Gloire au Seigneur. En tant que ministre de la Croix, je le dis au Nom de J√©sus-Christ. N'est-Il pas merveilleux ? Une crise cardiaque... Voyez-vous? Je suis si reconnaissant que cela soit arriv√© maintenant m√™me, plut√īt que ce soit apr√®s notre d√©part. Voyez-vous la gr√Ęce de Dieu? Que le Seigneur soit b√©ni! Inclinons simplement la t√™te.
E-181 P√®re c√©leste, nous Te remercions maintenant pour Ta bont√© et Ta mis√©ricorde. Tu es toujours au milieu de nous. Donne-moi, √ī Seigneur, de l'huile dans ma lampe. Donne-moi la - la - la - la Verge du Seigneur, afin que je l'√©tende sur les malades et les afflig√©s, afin que je l'apporte sur... pour apporter la d√©livrance aux n√©cessiteux, et le jugement √† ceux-l√† qui rejettent cela. Accorde-le, P√®re. Nous Te remercions pour toute Ta bont√©, au Nom de J√©sus-Christ. Amen.
E-182 Frère Ruddell, que Dieu vous bénisse, frère.

En haut