ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication DIEU EST SON PROPRE INTERPRETE / 64-0205 / Bakersfield, Californie, USA // SHP 54 minutes PDF

DIEU EST SON PROPRE INTERPRETE

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Notre P√®re c√©leste, un mot de Ta part vaudra plus que tout ce que les hommes peuvent faire ou dire √† n'importe quand ; en effet, les gens attendent de Te voir. Et nous Te remercions du fait qu'il y a des gens qui attendent; ils attendent que quelque chose se produise. Et quand les gens ont soif de quelque chose, la profondeur appelant la profondeur, il doit y avoir une profondeur pour r√©pondre √† cet appel-l√†. Et c'est pourquoi nous sommes ici ce soir, parce que ces ministres ainsi que ces gens ont eu √† cŇďur que nous nous rassemblions pour solliciter Ta gr√Ęce et Tes b√©n√©dictions, croyant que Tu gu√©riras les malades, sauveras les perdus, et que Tu manifesteras Ta Parole.
E-2 Et nous Te prions, Père céleste, de nous accorder cela alors que nous nous attendons humblement à Toi soir après soir. Qu'il y ait une - une grande effusion du Saint-Esprit, et que tout le monde devienne aveugle à tout autre chose autour de lui, sauf à Dieu. Et qu'il s'élève, parmi les gens assoiffés de Dieu, un cri si fort qu'il se produira un réveil dans toute cette contrée et que chaque église sera bondée de gens, les pécheurs implorant la miséricorde de Dieu, et - et le Saint-Esprit guérissant les malades, faisant marcher les boiteux, ressuscitant les morts et accordant ces choses qui ont été promises dans Ta Parole.
E-3 Viens, Seigneur Jésus, et accomplis Ta promesse. Viens vers nous ce soir. Nous croyons que Tu es le même hier, aujourd'hui, et éternellement, que Tes promesses ne peuvent faillir. Et les cieux et la terre passeront, mais Ta Parole ne faillira point. Que notre entendement soit ouvert. Que le Saint-Esprit vienne apprêter le terrain qui était mis en jachère. Que notre entendement soit ouvert à l'Esprit et à la puissance de Dieu ce soir, de sorte que l'Esprit puisse manifester Ses Paroles de promesse au travers de nous. Car nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.
E-4 Eh bien, ce soir, vous qui suivez le texte, ouvrons la Bible dans le Livre de II Pierre et commen√ßons √† partir du verset 15, juste pour parler sur les Ecritures pendant quelques instants. Mais j'aurai soin qu'apr√®s mon d√©part vous puissiez toujours vous souvenir de ces choses. Ce n'est pas, en effet, en suivant des fables habilement con√ßues, que nous vous avons fait conna√ģtre la puissance et l'av√®nement de notre Seigneur J√©sus-Christ, mais c'est comme √©tant les t√©moins oculaires de sa majest√©.
E-5 J'aime √ßa : "Les t√©moins oculaires ". Pas une certaine fable. Nous sommes t√©moins de ce dont nous parlons. Car il a re√ßu de Dieu le P√®re honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait : Celui-ci est mon Fils bien-aim√©, en qui j'ai mis toute mon affection. Et nous avons entendu cette voix venant du ciel, lorsque nous √©tions avec lui sur la sainte montagne. Et nous tenons pour d'autant certaine la parole proph√©tique, √† laquelle vous pouvez-vous faites bien de pr√™ter attention, comme √† une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'√† ce que le jour vienne √† para√ģtre et que l'√©toile du matin se l√®ve dans vos cŇďurs ; sachant tout d'abord vous-m√™mes qu'aucune proph√©tie de l'Ecriture ne peut √™tre un objet d'interpr√©tation particuli√®re, car ce n'est pas par une volont√© d'homme qu'une proph√©tie a jamais √©t√© apport√©e, mais c'est pouss√©s par le Saint-Esprit que les saints hommes de Dieu ont parl√© de la part de Dieu.
E-6 Puisse le Seigneur ajouter Ses bénédictions à la lecture de Sa Parole. Maintenant, voici ce que je vais prendre comme sujet Dieu est son propre interprète.
E-7 Nous vivons en un jour de confusion. Nous vivons en un jour o√Ļ les hommes et les femmes savent √† peine quoi faire. Tout, √ßa - √ßa semble √™tre dans une confusion. Pour tout, il semble y avoir diff√©rentes fa√ßons de voir. C'est Satan qui fait cela.
E-8 Eh bien, Dieu ne peut pas juger une personne avec justice et droiture, s'il n'y a pas un étalon par lequel Il doit la juger. Et la Bible déclare qu'Il jugera tous les hommes par Jésus-Christ, et Jésus-Christ est la Parole. Dans Saint Jean au chapitre 1, il est dit : "Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Et la Parole a été faite chair, et Elle a habité parmi nous."
E-9 Maintenant, tout ce que nous sommes aujourd'hui, c'est la manifestation de Ses attributs. En Dieu... Pour commencer, Il n'était même pas Dieu. Dieu, nous pourrions juste L'appeler l'Eternel. Il n'était pas Dieu. En effet, le mot, le mot anglais "Dieu" signifie "objet d'adoration", or il n'y avait rien pour L'adorer. Donc, Il était l'Eternel, la - la Fontaine principale de toute intelligence. Et dans cette Fontaine de toute intelligence, il n'y avait pas d'atome, pas de molécule, ni rien, pas de lumière nulle part, pas d'étoile, pas de lune, ni rien d'autre. Dieu, ce que nous connaissons comme Dieu, le Grand Esprit qui était éternel, qui n'a jamais eu de commencement, qui n'a jamais eu de fin, était là. Et en Lui se trouvaient des attributs : il y avait des attributs pour devenir Dieu ; aussi, Ses attributs pour devenir un Père, les attributs pour devenir un Fils, les attributs pour devenir un Sauveur, les attributs pour devenir un Guérisseur. Tous ces attributs se trouvaient en Lui. Et maintenant, Il... Ces choses qui ont été manifestées depuis lors ne sont que Ses attributs rendus manifestes.
E-10 Ce que j'entends par "attributs", ce sont Ses pensées. Et une - une parole est une pensée exprimée. Et cela était donc dans Sa pensée. Et quand Il a dit : "Qu'il y ait", il y eut ; "qu'il y ait", il y eut.
E-11 Et maintenant, souvenez-vous, vous les chr√©tiens, vous √©tiez Ses pens√©es avant qu'il y e√Ľt un monde. Et vous √™tes la manifestation de Sa pens√©e. Avant m√™me qu'il y e√Ľt un monde, vous √©tiez en Christ (amen), en Dieu au commencement. Cela fait donc de vous (vous voyez?) Ses sujets. Et le tout, c'est Dieu Lui-m√™me se rendant tangible, de sorte qu'Il a pu √™tre touch√©, vu, et - et ainsi de suite. Et c'est ce que Dieu est, le tout.
E-12 Les gens disent donc : "L'interprétation..." Je parlais il n'y a pas longtemps dans une réunion ; un homme m'a dit, il a dit : "Frère Branham, vous avez une mauvaise interprétation. Vous n'interprétez pas Cela correctement."
E-13 Eh bien, nous entendons... Les gens vont chez les m√©thodistes, et ceux-ci disent que les baptistes n'interpr√®tent pas correctement. Les baptistes disent que les pentec√ītistes n'interpr√®tent pas correctement. Les pentec√ītistes disent que les - les unitaires n'interpr√®tent pas correctement. Les unitaires disent que les Assembl√©es n'interpr√®tent pas correctement. Et chacun dit que l'autre n'interpr√®te pas correctement.
E-14 Dieu est Son propre interprète. Il n'a besoin de personne pour interpréter pour Lui. Il s'interprète Lui-même. Qui est l'homme qui peut interpréter Dieu ? Dieu est Son propre interprète.
E-15 Eh bien, comme Pierre le dit ici, nous voyons qu'au commencement quand Dieu a dit : "Que la lumière soit", et la lumière fut, c'est cela qui en est l'interprétation. Quand Dieu dit une chose et que cela se manifeste, c'est donc là l'interprétation de Dieu comme quoi Sa Parole est vraie. Voyez? Quand Il a dit : "Que la lumière soit", c'était d'abord dans Sa pensée avant que la lumière existe. Quand Il a dit : "Que la lumière soit", la lumière a jailli dans les cieux; voilà l'interprétation. Personne ne doit interpréter cela, car Dieu l'a dit et la chose s'est accomplie. Quand Dieu parle et que la chose se manifeste, c'est cela l'interprétation de Sa Parole. Pourquoi l'homme ne peut-il pas voir cela ? Pourquoi les gens ne voient-ils pas cela?
E-16 Quand Dieu fait une promesse et que Dieu dise... Au - au commencement dans la Gen√®se, Il a assign√© une portion de Sa Parole √† chaque √Ęge au fur et √† mesure que les √Ęges passaient, du d√©but √† la fin. Et au cours de ces √Ęges, le monde eccl√©siastique a tout embrouill√© avec ces choses, les traditions et autres ; et Dieu envoie toujours des proph√®tes sur la sc√®ne, tout au long de l'Ancien Testament et du Nouveau. Et la Parole du Seigneur vient au proph√®te. Et comment cela se fait-il? Cela manifeste la Parole de Dieu. C'est la manifestation de Dieu qui prouve si la chose est vraie ou fausse. Personne ne doit interpr√©ter Cela. La Parole s'interpr√®te Elle-m√™me. Dieu a promis cela, et cela s'accomplit.
E-17 A quoi sert-il de dire autre chose à ce sujet? Qui est ce pécheur qui oserait dire (après que Dieu a fait une promesse et qu'Il l'a accomplie) que cette interprétation-là est fausse? C'est Dieu Lui-même qui s'interprète, s'interprétant. Il n'a besoin de personne pour L'interpréter; Il s'interprète Lui-même en manifestant ce qu'Il a promis de faire.
E-18 Oh, si seulement l'√©glise pouvait voir cela, voir les promesses qui sont destin√©es √† chaque √Ęge! Dans tous les autres √Ęges, Dieu a envoy√© sur la sc√®ne (pendant les sept √Ęges de l'√©glise) et a manifest√© tout ce qu'Il avait promis de faire. Tout, il n'y a rien qu'il n'ait accompli. C'est exact. C'est ce qu'Il a dit qu'Il ferait, c'est ce qu'Il fait.
E-19 En effet, quand Dieu a dit l√† dans Esa√Įe, Il a dit : "Une vierge concevra", elle a con√ßu. Eh bien, qui - qui peut interpr√©ter cela ? C'est Dieu qui en a donn√© l'interpr√©tation. Il a dit : "Une vierge concevra", et elle a con√ßu. Maintenant, qu'√™tes-vous... Vous ne pouvez pas... Rien ne peut √™tre dit √† ce sujet ; en effet, Dieu a dit qu'elle concevrait et elle a con√ßu. Mais l'√©glise √©tait alors trop aveugle pour voir cela. Voyez, ils avaient leur propre conception de la chose. C'√©tait trop - trop diff√©rent de ce qu'eux attendaient.
E-20 Ici, Pierre, se référant au passé, a dit : "Dieu a manifesté Christ par Sa Parole. Il a dit : " Celui-ci est Mon Fils bien-aimé." Ces croyants se tenaient là. Et Christ était la manifestation de Dieu. Il a toujours manifesté Christ par Sa Parole, car Christ est la Parole. Il [Le] manifeste toujours.
E-21 Quand Il a dit... Du temps de Noé, Christ était en Noé. Croyez-vous cela? Noé a dit : "Il va pleuvoir. La pluie tombera; la terre sera détruite." Il a plu. Cela n'avait besoin d'aucune interprétation. Il a plu, parce que Dieu, en Noé, avait dit : "Il va pleuvoir." Il était un prophète, et la preuve, c'était que ce qu'Il avait dit arriva. Cela n'a donc pas besoin d'être interprété.
E-22 Quelques-uns parmi eux là ont peut-être dit : "Cet homme ne sait pas de quoi il parle."
E-23 Mais Dieu a toujours promis : "S'il y en a un parmi vous qui est spirituel ou prophète, et que ce qu'il dit se produit, alors écoutez cela." C'est vrai, parce que c'est la vérité. Cela doit être conforme à la Parole. Et Noé était en accord avec la Parole. Et quand il a prophétisé qu'il pleuvrait, il a plu. Cela n'avait besoin d'aucune interprétation ; en effet, c'est exactement ce qui est arrivé.
E-24 Esa√Įe a dit : "Une vierge concevra", et elle a con√ßu. Eh bien, √ßa, c'√©tait vraiment inhabituel. Car, voyez, c'√©tait des centaines d'ann√©es plus tard...avant que cette vierge con√ßoive.
E-25 C'√©tait si inhabituel qu'un homme de bien du nom de Joseph, son mari, √©tant un homme juste, ne voulait pas la diffamer en public. Cet homme de bien, en ce jour-l√†, oh comme √ßa a d√Ľ √™tre pour Joseph alors qu'il √©tait engag√©, fianc√© √† Marie !
E-26 Elle √©tait fianc√©e. En ce jour-l√†, briser cela, c'√©tait exactement comme commettre adult√®re. Et bien s√Ľr, pour Joseph, on dirait que Marie cherchait √† l'avoir comme rempart, ou comme bouclier contre son mal. En effet, il s'√©tait fait qu'elle s'√©tait retrouv√©e enceinte, sans avoir √©t√© mari√©e, elle n'√©tait que fianc√©e. Pour une b√™tise comme celle-l√†, on devait √™tre lapid√©; c'est ce qui devait √™tre fait selon la loi.
E-27 Et Joseph, son mari, √©tait un homme juste, un homme vraiment juste. Il croyait en Dieu. Et quand elle le regardait avec ces beaux yeux, tr√®s doux, et disait : "Joseph, l'Archange Gabriel m'a visit√©e et m'a dit que j'allais concevoir sans conna√ģtre un homme",...
E-28 Eh bien, oh si seulement Joseph avait consulté les Ecritures ! Le prophète avait dit qu'elle concevrait. C'était simplement Dieu interprétant Sa propre Parole. Voyez? Mais c'était trop inhabituel.
E-29 C'est √ßa le probl√®me dans chaque √Ęge. La Parole de Dieu est inconnue des gens; Elle est tr√®s inhabituelle. Dieu fait toujours quelque chose d'inhabituel. Il y a quelque chose d'inhabituel partout o√Ļ Dieu se trouve. C'est contraire aux syst√®mes du monde, parce qu'ils ont des choses √† leur mani√®re. Mais Dieu vient et accomplit quelque chose d'inhabituel.
E-30 "Comment cette vierge pouvait-elle concevoir?" Il était sincère; il a cherché Dieu à ce sujet.
E-31 Et alors, Dieu lui a parlé dans un songe, Il a dit : "Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint-Esprit. Dieu l'a couverte de Son ombre. C'est ce qui a produit cela."
E-32 Avez-vous donc remarqué comment Dieu a traité avec Joseph là? C'était par une voie secondaire, par un songe. Eh bien, nous savons que les songes existent; nous croyons aux songes. Je crois aux songes. C'était... Dieu a toujours traité avec les gens par les songes. Mais les songes sont une voie secondaire (voyez?); ça peut être vrai ou non à moins que cela soit interprété. Mais il n'avait pas besoin d'interprétation. C'était Dieu Lui-même parlant directement à Joseph, parce qu'il n'y avait pas de prophète dans le pays en ce temps-là pour interpréter. Il n'y avait pas eu de prophète depuis quatre cents ans. C'est ainsi qu'à défaut, Dieu, prenant soin de Son propre Fils, a parlé à Joseph par un songe sans interprétation. Il a dit : "La femme a raison. Ce Saint Enfant qu'elle a conçu, c'est le Fils de Dieu." Cela n'avait besoin d'aucune interprétation.
E-33 Dieu s'interpr√®te Lui-m√™me aux cŇďurs sinc√®res et honn√™tes. Les hommes et les femmes qui examinent une - une chose qui est myst√©rieuse, si vous √™tes sinc√®res et honn√™tes et que vous croyez, Dieu a une fa√ßon de vous interpr√©ter cela. D'abord, voyez si c'est une promesse. Si seulement Joseph √©tait remont√© dans le pass√©, et qu'il s'√©tait √©loign√© des traditions et qu'il √©tait retourn√© √† la Bible, et qu'il avait cherch√©, Esa√Įe avait dit qu'elle allait concevoir.
E-34 Et les choses qui ont été annoncées, Sa naissance et tout à ce sujet avaient été annoncés dans les Ecritures, par les saints prophètes comme Pierre l'a dit. Et personne n'a le droit de donner une interprétation particulière à cela. C'est exactement ce que Dieu a dit qui se produira. Il était la manifestation de la Parole de Dieu promise pour ce jour-là. Dieu l'avait dit, et la chose était donc là. Et cela a réglé la question.
E-35 J√©sus a dit... quand Il √©tait sur terre, alors que les gens n'arrivaient pas √† comprendre Son minist√®re, c'√©tait trop glorieux ; Ils n'arrivaient pas - ou plut√īt ph√©nom√©nal. Ils n'arrivaient pas √† Le comprendre. Il a dit : "Sondez les Ecritures." (J'esp√®re que je ne vous assourdis pas l√†-bas, en hurlant l√†-dedans.) "Sondez les Ecritures car en Elles vous pensez avoir la Vie Eternelle, et ce sont Elles qui rendent t√©moignage de Moi ...?... Ce sont Elles qui vous disent qui Je suis."
E-36 Voyez, Dieu a assign√© une portion de la Parole. En ce jour-l√†, il devait y avoir la manifestation de Dieu, Dieu Emmanuel avec nous : "On L'appellera Merveilleux, Conseiller, Prince de la paix, Dieu puissant, P√®re √©ternel. On L'appellera Emmanuel, Dieu avec nous." Dieu √©tait en David. Dieu √©tait en Mo√Įse. Dieu... C'√©tait Dieu sur toute la ligne, Se manifestant pour cet √Ęge-l√†. Mais pour cet √Ęge-ci : "Une vierge concevra et elle enfantera un F ils et Il sera Dieu avec nous."
E-37 C'est pour cela qu'on L'a crucifi√©, parce qu'Il se faisait Dieu, et aussi parce qu'Il violait le sabbat. Il √©tait - Il √©tait le Dieu du sabbat, et Il √©tait Dieu. Et Il n'√©tait pas juste un homme ordinaire ou un proph√®te ordinaire, pourtant Il √©tait un Homme ordinaire et un Proph√®te ordinaire, mais Il √©tait le Dieu-Proph√®te. Et Il √©tait l'accomplissement de la Parole, exactement ce que Dieu avait dit qu'Il ferait. Il a dit : "Lequel parmi vous peut me condamner du p√©ch√© ? Sondez les Ecritures ! Vous pensez avoir en Elles la Vie Eternelle, et ce sont Elles qui rendent t√©moignage de Moi." Mais avec leurs traditions, ils vivaient dans la lueur d'un autre √Ęge.
E-38 Comme je le pr√™chais il y a quelques semaines : "Vivre dans une lueur." Une lueur est un mirage, un reflet du soleil, mais ce n'est pas une r√©alit√©. Et toute lueur d'un autre √Ęge n'est pas le reflet qu'il faut. Les gens √©voluent toujours dans quelque chose qui s'est pass√© il y a des ann√©es. Les luth√©riens marchent dans la lueur des luth√©riens. Le soleil de Luther √©tait valable pour son jour; celui de Wesley √©tait valable pour son jour. Celui de la Pentec√īte √©tait valable pour son jour. Nous continuons √† gravir l'√©chelle; nous vivons dans un autre √Ęge. Nous avan√ßons sans cesse; nous ne pouvons pas continuer √† regarder derri√®re.
E-39 Quand nous nous √©tablissons dans ces choses, nous pensons que nous avons cela tout √©tabli, et nous avons nos traditions bien con√ßues; c'√©tait tr√®s bien pour ce jour-l√†, mais nous avan√ßons. Sondez les Ecritures et voyez ce qui est promis pour aujourd'hui ; alors, nous saurons o√Ļ nous en sommes ; alors, nous pouvons dire o√Ļ nous nous tenons.
E-40 Luther - Vous pouvez consulter les Ecritures et voir cet - cet √Ęge de Sardes, vous pouvez voir ce qui avait exactement √©t√© promis. Voyez quel genre de cavalier √©tait sorti; voyez ce qui est all√© √† sa rencontre, c'est exact : l'intelligence de l'homme pendant la R√©forme. Observez Wesley et les autres. √áa a continu√© comme √ßa jusqu'√† l'√Ęge pentec√ītiste, et jusqu'√† cet √Ęge-ci, observez comment cela a √©volu√©. Consultez les Ecritures et voyez o√Ļ nous en sommes.
E-41 C'est la raison pour laquelle J√©sus a dit : "Sondez les Ecritures." Voyez o√Ļ nous en sommes. Je crois que nous sommes √† la Venue du Fils de Dieu, maintenant m√™me. Je crois que nous sommes dans l'√Ęge de...√† l'heure m√™me o√Ļ Il pourrait appara√ģtre √† n'importe quel moment. Je crois que les Ecritures d√©clarent cela, que nous sommes aux derni√®res heures de l'histoire de ce monde. Je peux voir les choses alors qu'elles prennent forme, voir ce conseil Ňďcum√©nique conduire toutes les √©glises l√†-dedans, dans la marque de la b√™te, et je peux voir l'empire romain et ce qu'il fait, et tout le reste, les voir se rassembler, √©teindre la lumi√®re, exclure l'Evangile. Tout le monde devra appartenir √† cela et marcher √† leur lumi√®re sinon, vous n'allez pas du tout marcher. Voyez, nous sommes au temps de la fin. Il ne reste rien pour nous sinon nous accrocher √† Dieu et croire Sa Parole. La Parole est toujours vraie.
E-42 Dans l'√Ęge de l'√©glise de Laodic√©e, c'√©tait le seul √Ęge de l'√©glise parmi tous les autres, o√Ļ Christ a √©t√© mis hors de l'√©glise. Il √©tait dehors, en train de frapper. Qu'est-ce qui s'est pass√©? C'est ce conseil Ňďcum√©nique qui va Le mettre dehors. La Bible dit qu'Il serait dehors, et Il y est. Qu'est-ce qui est enferm√© dehors? La Parole. Et Il est la Parole. Il a toujours √©t√© la Parole, et Il est encore la Parole ce soir. Il est la Parole.
E-43 La Bible dit : "La Parole est plus tranchante, plus efficace qu'une √©p√©e √† deux tranchants (H√©breux chapitre 4), Elle discerne les sentiments et les pens√©es du cŇďur." La Parole l'√©tait. Ils auraient d√Ľ savoir qui Il √©tait quand J√©sus a dit cela en ce jour-l√†.
E-44 Observez ce qu'Il a fait. Un jour, Il se tenait l√†, tout au d√©but de Son minist√®re. Un homme r√©pondant au nom de Simon, Simon Pierre, √©tait venu √† Lui. Et quand Pierre L'a regard√©, et - et qu'il L'a vu, J√©sus lui a dit : "Tu t'appelles Simon et tu es le fils de Jonas." Eh bien, il aurait d√Ľ savoir que Mo√Įse avait dit : "L'Eternel votre Dieu suscitera un Proph√®te comme moi et vous devez L'√©couter." Et il y avait l√† un Homme qui ne l'avait jamais vu de sa vie, et qui lui a dit : "Tu t'appelles Simon et tu es le fils de Jonas." Eh bien, il a su juste √† ce moment-l√† que cela ne pouvait plus √™tre... Ils n'avaient pas eu de proph√®te depuis des centaines d'ann√©es, et il y avait l√† un Homme qui lui disait qui il √©tait. Pas √©tonnant qu'il ait pu recevoir cela.
E-45 Philippe, en ce moment-l√†, est all√© et - et a trouv√© Nathana√ęl sous un arbre, et il l'a amen√© √† J√©sus. J√©sus a dit : "Voici un Isra√©lite en qui il n'y a point de fraude."
E-46 Il a dit : "Rabbi, quand m'as-tu donc connu?" Il a dit : "Avant que Philippe t'appel√Ęt, quand tu √©tais sous un arbre, je t'ai vu."
E-47 Il a dit : "Rabbi, Tu es le Fils de Dieu. Tu es le Roi d'Isra√ęl." Il savait que c'√©tait √ßa. Quoi? Cela n'avait pas besoin d'une interpr√©tation. J√©hovah l'avait dit.
E-48 Il y avait là ceux qui ne croyaient pas cela. Ils disaient : "Cet homme est Belzébul. Il a une - il a une sorte de tour qu'Il joue. Il - Il est un diseur de bon aventure, ou quelque chose comme cela."
E-49 J√©sus les a regard√©s et a dit : "Eh bien, vous dites cela contre le Fils de l'Homme, cela vous sera pardonn√©. Mais quand le Saint-Esprit viendra pour faire la m√™me chose, si vous parlez contre Cela, il ne vous sera jamais pardonn√© ni dans ce si√®cle ni dans le si√®cle √† venir." Il proph√©tisait sur notre jour, le jour o√Ļ nous devons voir cela. Car Il est le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement.
E-50 Souvenez-vous, c'√©tait J√©sus-Christ qui √©tait en Mo√Įse. C'√©tait J√©sus-Christ qui √©tait en David. Quand David, le fils de... David gravissait la montagne, un roi rejet√©, et il pleurait sur J√©rusalem, ce n'√©tait rien que Christ en lui. Car environ huit cents ans plus tard, le Fils de David est mont√© sur le mont des Oliviers, a baiss√© le regard sur J√©rusalem, a pleur√© et a dit : "J√©rusalem, J√©rusalem, combien de fois ai-Je voulu te rassembler comme une poule rassemble sa couv√©e, mais tu ne l'as pas voulu."
E-51 Quand Joseph était en prison, c'était Jésus. Quand il a été vendu pour environ trente pièces d'argent, c'était Jésus. Quand il est devenu l'homme de Potifar, c'était Jésus. Quand il s'est assis à la droite de Pharaon et qu'il se levait, tout le monde - on sonnait la trompette et tout le monde devait fléchir le genou, c'était Jésus. Personne ne pouvait aller auprès de Pharaon sans passer par - sans passer par Joseph; personne ne peut venir à Dieu si ce n'est par Jésus. C'était Jésus, la Parole prophétisée qui était accomplie, c'était annoncé sous forme des ombres et des types.
E-52 Quand Jésus était ici sur terre, Il faisait les mêmes choses que les prophètes; c'est pourquoi ils ont reconnu qu' Il était la manifestation de la Parole de Dieu. Cela n'avait pas besoin d'être interprété.
E-53 Quand Nathana√ęl a vu cela, il s'est prostern√© et a dit : "Tu es le Roi d'Isra√ęl, le Fils de Dieu, le Roi d'Isra√ęl. Nous Te reconnaissons, personne ne peut faire ceci."
E-54 Nicodème est venu de nuit, il a dit la même chose pour les pharisiens. Mais vous voyez, ils s'étaient tellement accrochés à leur conseil oecuménique qu'ils ne pouvaient pas accepter cela. Il a exprimé ce qu'ils disaient, il a dit : "Rabbi, nous..." Qui "nous"? Leur conseil. "Nous savons que Tu es un docteur venu de Dieu, car aucun homme ne peut faire ces choses si Dieu n'est avec lui." Ils reconnaissaient cela; ils savaient que c'était ça; mais ils étaient tellement accrochés à leur conseil.
E-55 Dieu, pendant les quarante dernières années, a secoué cette nation avec le baptême du Saint-Esprit, et les hommes et les femmes sont toujours en dehors de Cela parce qu'ils sont accrochés à la même chose, ils vivent dans la lueur d'un autre jour. Qu'est-ce qui ce passe? Tout le monde veut devenir méthodiste, baptiste, presbytérien, luthérien, ou quelque chose comme cela. Voyez, c'est une lueur.
E-56 Il vivait dans la lueur du jour de Mo√Įse. Qu'avait-il dit ? Il a dit... ils ont dit : "Nous sommes les disciples de Mo√Įse."
E-57 Il a dit : "Si vous aviez connu Mo√Įse, vous M'auriez connu. Mo√Įse a √©crit √† Mon sujet."
E-58 Si vous aviez connu Luther, vous auriez connu cet √Ęge-ci. Si vous aviez connu les m√©thodistes, vous auriez connu cet √Ęge-ci. Car Christ a √©crit sur cet √Ęge. Les Paroles qui sont en train de s'accomplir sont cens√©es √™tre accomplies dans cet √Ęge-ci. Il n'est pas n√©cessaire que quelqu'un interpr√®te Cela; Dieu s'interpr√®te. Dieu s'interpr√®te Lui-m√™me, parce qu'Il est le Seul qui peut interpr√©ter Cela. Les promesses de Dieu confirment toujours ce qu'Il a dit, et c'est √ßa l'interpr√©tation.
E-59 Eh bien, J√©sus (pour gagner du temps)... J√©sus a dit dans Saint Jean chapitre 14, verset 12 : "Celui qui croit en Moi fera aussi les Ňďuvres que Je fais." A-t-Il dit cela? C'est vrai. Cela n'a besoin d'aucune interpr√©tation. Quand quelqu'un accomplit cette Ňďuvre-l√†, c'est Dieu. Certainement.
E-60 Il a aussi dit là : "Ce qui arriva du temps de Lot, arrivera de même à la venue du Fils de l'Homme." C'est Jésus qui l'a dit. L'a-t-Il dit? Certainement, Il l'a dit. Cela n'a besoin d'aucune interprétation.
E-61 Les gens disent : "Eh bien, cela voulait dire..." Cela voulait dire exactement ce qu'Il a dit. "Ce qui arrivera du temps de Lot, arrivera de même à la venue du Fils de l'Homme." Qu'y avait-il du temps Lot? Retournons juste pour quelques instants et voyons ce que les gens faisaient.
E-62 Il y avait trois catégories de gens du temps de Lot : Les croyants, les soi-disant croyants et les incroyants. On retrouve la même chose dans chaque groupe. Nous voyons que les Sodomites étaient des incroyants. Lot était un soi-disant croyant.
E-63 Abraham était un croyant. C'était à lui que l'alliance avait été confirmée. C'était lui qui attendait un fils promis. Il était celui qui l'attendait. Amen. (Je ne dis pas amen à moi-même. "Amen" signifie "ainsi soit-il.") Et c'est vrai. Abraham n'était pas à Sodome. Abraham était là en dehors de Sodome. Il est un type de l'Eglise spirituelle d'aujourd'hui.
E-64 Lot est un type de l'√©glise d√©nominationnelle qui est encore l√† √† Sodome. Observez, la Bible dit que le p√©ch√© de Sodome tourmentait journellement son √Ęme juste. Pourquoi n'a-t-il pas eu assez de courage pour s'opposer √† cela? Il y a beaucoup d'hommes de bien qui sont dans des √©glises aujourd'hui, ils regardent et voient des femmes en short, et des hommes qui font ces choses, et leurs membres qui vont jouer au golf le dimanche et qui vont dans des parties de pique-nique, et √† la piscine et ailleurs, au lieu d'aller √† l'√©glise. Ils restent √† la maison le mercredi soir √† regarder la t√©l√©vision au lieu d'aller √† l'√©glise. Ils ont envie de dire quelque chose √† ce sujet, mais le comit√© les bouterait dehors. Qu'y a-t-il? C'est encore Lot qui regarde par sa fen√™tre, voit le p√©ch√©, mais il a peur d'appeler le p√©ch√© p√©ch√©.
E-65 Abraham n'√©tait pas dans leur g√Ęchis; il se trouvait en dehors de cela. Il √©tait un type de l'Eglise spirituelle. Eh bien, observez ce qui s'est pass√© juste au temps de la fin, juste avant que le feu tomb√Ęt. Et c'√©taient les Gentils. C'est la pr√©figuration du feu qui va tomber sur le monde des Gentils aujourd'hui, quand les royaumes seront d√©truits et qu'ils seront br√Ľl√©s. "Les cieux seront embras√©s", a dit le Seigneur, "et ils seront embras√©s." C'en √©tait une ombre.
E-66 Eh bien, représentons-nous cela. Voici Abraham déjà dehors, non pas à Sodome; il était en dehors de Sodome. Lot était toujours à Sodome.
E-67 Chose √©trange, par un matin chaud, √ßa a d√Ľ √™tre vers onze heures, il a vu trois Hommes venir, des Hommes ordinaires marchant sur la route, le sentier. Abraham √©tait assis sous un ch√™ne, se reposant. Il √©tait sorti, probablement avec ses troupeaux, ce matin-l√†, il √©tait revenu presque vers midi. Et il a vu trois Hommes venir. Et il y avait quelque chose de frappant en ces Hommes. Oh! la la!
E-68 Il y a toujours quelque chose en Dieu; quand Cela vient parmi les gens, Cela frappe. Ils reconnaissent Cela. Il y a quelque chose qui le leur dit; il y a une confirmation là.
E-69 Abraham courut vite et dit : "Mon Seigneur, viens et permets que je prenne un peu d'eau, que j'apporte cela pour Te laver les pieds, et que je Te donne un morceau de pain, et alors Tu pourras poursuivre - poursuivre Ton chemin." Il s'est retir√©. Il s'est pr√©cipit√© dans le troupeau, a attrap√© un veau et l'a tu√© ; il l'a fait pr√©parer par un serviteur, il est entr√© dans la tente l√† en bas par rapport √† lui, et a fait p√©trir un peu de farine par Sara, pour faire un...ou un repas, faire du pain et faire des g√Ęteaux au four. Il a apport√© cela dehors et a servi. Pendant qu'il √©tait assis l√†, en train de manger, on a commenc√© √† remarquer que cet Homme regardait sans cesse vers Sodome. Et Il a dit...
E-70 Deux d'entre eux, vous vous rappelez, sont descendus √† Sodome. Deux sont all√©s √† Sodome. S'il vous pla√ģt, ne manquez pas ceci. Je me r√©f√®re √† ce que J√©sus a dit. Deux d'entre eux sont all√©s √† Sodome pour faire sortir Lot et ceux qui √©taient pr√™ts √† en sortir. Et ces deux qui √©taient descendus l√†-bas, sont all√©s l√† et ont pr√™ch√©. (Et il y en avait Un qui √©tait rest√© l√† avec Abraham. Observez le signe qu'Il a accompli.) Ils avaient un signe l√†-bas; il y avait... Les Sodomites avaient √©t√© frapp√©s d'aveuglement. La pr√©dication de l'Evangile aveugle toujours l'incr√©dule. Et remarquez ce qui a caus√© cela.
E-71 Eh bien, Celui qui est resté là-derrière a accompli un signe devant Abraham.
E-72 Eh bien, l'avez-vous d√©j√† remarqu√© ? N'importe quel historien, sondez les Ecritures, sondez l'histoire ; il n'y a jamais eu un temps, au cours des √Ęges de l'√©glise, o√Ļ un homme soit donc all√© vers les √©glises de nom, l√† dans le monde, l√† dans les d√©nominations ; il n'y a jamais eu un homme dont le nom se termine comme celui d'Abraham, h-a-m, auparavant. Mais aujourd'hui, on en a un : G-r-a-h-a-m (c'est vrai), il va l√† et appelle les gens √† sortir. Il fait un travail merveilleux avec cela. Graham, Billy Graham, un serviteur de Dieu l√† parmi les d√©nominations, les politiciens et les autres, il met cela en pi√®ces.
E-73 L'autre jour, quand on voulait qu'il se présente aux élections présidentielles, il a catégoriquement rejeté cela. Que Dieu le bénisse pour cela. Eh bien, avec ces compagnies de whisky, il n'aurait jamais fait le moindre progrès comme il faut. On dépenserait des milliards de dollars, parce qu'il allait les fermer de toute façon, ces compagnies de cigarette et des choses de ce genre. Voyez, il est là comme le messager de Dieu aux Sodomites. C'est exact.
E-74 Mais souvenez-vous, il y en avait Un qui était resté là avec Abraham, un autre Homme, pas ces deux-là qui étaient descendus là comme des évangélistes modernes, qui étaient descendus là pour prêcher. Remarquez, il y en avait un qui était resté là. Deux sont partis dans cette direction-là, et Un est resté ici avec Abraham. Et Celui qui était resté avec Abraham lui a donné un signe.
E-75 Maintenant observez, son nom √©tait Abram, et le nom de sa femme √©tait Sara√Į juste un jour ou deux avant cela. Dieu lui √©tait apparu et lui avait dit : "Je change ton nom maintenant d'Abram en Abraham." (Voyez, G-r-a-h-a-m, √ßa fait six lettres, l'homme.) Mais A-b-r-a-h-a-m, √ßa fait sept, sept lettres; h-a-m, √ßa se termine par h-a-m.
E-76 Maintenant, ici dans l'Eglise spirituelle, il y en avait Un l√† chez Abraham, et remarquez ce qu'Il a dit. Il a dit : "Abraham (non pas "Abram"), Abraham, o√Ļ est ta femme (non pas S-a-r-a-√Į ", mais S-a-r-a? O√Ļ est Sara, ta femme?" Observez ce qu'il a dit : "Elle est dans la tente derri√®re Toi."
E-77 Et Il a dit : "Je te visiterai. Je vais te visiter." Observez ce pronom personnel, cette Personne, selon la promesse qu'Il avait faite, c'était Dieu. Il a dit : "Je vais te visiter."
E-78 Et Sara (Pour que nous puissions tous comprendre) rit sous cape, elle a dit : "Moi, une vieille femme de cent ans, mon seigneur (c'était Abraham) est aussi vieux, on a dépassé le temps de la vie pour cela, comme les jeunes gens." Elle a dit : "Eh bien, nous n'aurons plus de plaisir comme cela; je suis vieille et il est vieux." Et elle a dit : "Nous ne pouvons pas avoir cela." Et elle a dit : "Comment? Ces choses ne peuvent pas se faire."
E-80 Et le - l'Homme (Dieu dans la chair humaine) a dit : "Pourquoi Sara a-t-elle ri et a-t-elle douté, en disant ces choses?" Dans la tente derrière Lui.
E-81 Eh bien, observez, oh, si ce n'est pas le m√™me minist√®re que J√©sus-Christ avait! Il regardait l'auditoire et connaissait les pens√©es des gens. Il a dit √† Pierre qui il √©tait et quel √©tait le nom de son p√®re, Il a dit √† Nathana√ęl, Il a parl√© √† la femme au puits quand elle avait dit... Il a dit : "Va me chercher √† boire, ou "Donne-moi √† boire."
E-82 Elle a dit : "Seigneur, ce n'est pas de coutume que Tu parles à - que vous les Juifs, vous parliez aux Samaritains. Nous n'avons pas de relations les uns avec les autres."
E-83 Il a dit : "Mais si tu savais à Qui tu parlais, c'est toi qui M'aurais demandé à boire." L'entretien s'est poursuivi; Il a dit : "Va chercher ton mari et viens ici."
E-84 Elle a dit : "Je n'ai point de mari." Il a dit : "En cela tu as dit vrai, car tu en as eu cinq." Elle a dit : "Seigneur!"
E-85 Voyez la différence entre elle et les - et les sacrificateurs de l'époque, ce conseil qui vivait dans la lueur d'un autre jour. Ils ont dit : "C'est le diable." Ils devaient donner une réponse à leurs assemblées sur cela ; en effet, il le leur fallait.
E-86 Mais que fit cette pauvre petite femme, cette Semence pr√©destin√©e qui se trouvait l√† dans son cŇďur... elle en avait marre de cette histoire; elle courait les rues comme prostitu√©e. Mais quand elle a vu Cela, elle a dit : "Seigneur, je vois que Tu es proph√®te. Nous n'en avons pas eu un depuis quatre cents ans, et on nous a dit que quand le Messie viendrait c'est ce qu'Il ferait." Oh! la la! Cette Semence qui √©tait l√† a √©t√© vivifi√©e. Pourquoi? Cela n'avait besoin d'aucune interpr√©tation.
E-87 J√©sus a dit : "Je le suis Moi qui te parle." Cela n'avait besoin d'aucune interpr√©tation. Il avait accompli le miracle et avait rendu t√©moignage qu'Il √©tait ce Messie (Amen.), et Il a rendu t√©moignage que c'√©tait exactement ce que Dieu avait promis. "L'Eternel ton Dieu suscitera un Proph√®te comme moi", a dit Mo√Įse. Qu'√©tait-ce? Une confirmation de l'Ecriture.
E-88 Elle est entrée dans la ville en courant et a dit : "Venez voir un Homme qui m'a dit les choses que j'ai faites. N'est-ce pas là le Christ même? N'est-ce pas Lui? Il m'a dit ce que j'ai fait."
E-89 Maintenant remarquez, Jésus, c'était Lui qui était là dans cet Homme qui avait tourné le dos à la tente et qui avait dit ce que Sara pensait là à l'intérieur de la tente.
E-90 La Parole de Dieu dit dans H√©breux au chapitre 4 que... Il a dit ceci : "La Parole de Dieu est plus efficace, plus tranchante qu'une √©p√©e quelconque √† deux tranchants, p√©n√©trante jusqu'√† partager jointure et moelle; elle discerne les sentiments et les pens√©es du cŇďur." C'est la Parole. Et chaque fois qu'un proph√®te venait, il venait avec la Parole, et il √©tait la Parole pour cet √Ęge-l√†. Et qu'est-ce que cela avait fait? Un proph√®te qui discernait les pens√©es du cŇďur.
E-91 Cela s'est fait en Jésus-Christ parce qu'Il était la plénitude de la Parole.
E-92 Et Jésus a dit : "Ce qui arriva du temps de Sodome arrivera de même à la Venue du Fils de l'Homme." L'Esprit de Dieu viendra sur la terre sous la forme des êtres humains, Dieu manifesté dans la chair humaine. (Amen.) Voyez-vous cela? Et Il fera la même chose que Dieu fit dans la chair humaine à Sodome. Rappelez-vous, ils attendaient un fils promis. Et juste après cela, le fils promis est venu. C'était le dernier signe que Sodome et le groupe d'Abraham avaient vu avant que le fils promis arrive. Avez-vous remarqué cela? Et maintenant l'Eglise spirituelle est arrivée à cette heure-là.
E-93 Quelqu'un a demandé : "Frère Branham, avez-vous dit que c'était Dieu?"
E-94 La Bible dit que c'était Dieu. Cela n'a besoin d'aucune interprétation. Il est Elohim. C'est comme ça qu'Abraham L'a appelé. N'importe quel lecteur de la Bible le sait : Elohim, le Tout-suffisant. Il était le Premier, le Dernier, le Commencement, la Fin. Elohim, Abraham L'a appelé Elohim, Dieu en majuscule en hébreux; Elohim, c'est juste comme au commencement, Dieu, Elohim...
E-95 Il √©tait Elohim manifest√© dans la chair humaine, v√™tu des habits des humains, mangeant la nourriture des humains. Amen. Un signe que Dieu appara√ģtra de nouveau dans la chair humaine parmi Son peuple aux derniers jours. Amen. J√©sus a dit : "Les Ňďuvres que je fais, vous les ferez aussi. Et ce qui arriva du temps de Sodome, arrivera de m√™me √† la Venue du Fils de l'Homme." Amen. Cela n'a besoin d'aucune interpr√©tation; cela a besoin d'une manifestation; c'est ce qu'il faut. Amen. Croyez-vous cela?
E-96 Inclinons la tête. Notre Père céleste, nous Te présentons Ta promesse ce soir, comme quoi c'est Toi qui as dit ces choses. C'est Toi qui les as promises. Personne, à part Toi, ne peut faire vivre Ta Parole. Tu as dit : "Que la lumière soit", et la lumière fut. Personne ne doit L'interpréter; c'était manifesté.
E-97 Comme nous avons cit√© Esa√Įe le proph√®te : "Une vierge concevra", et elle a con√ßu. Cela n'avait besoin d'aucune manifestation, elle a con√ßu. C'est ce qui est arriv√©.
E-98 Et Tu as dit que quand Il viendra, Il na√ģtra √† Bethl√©hem : "De Bethl√©hem de Jud√©e... n'es-tu pas la moindre entre toutes les principales villes de Juda et d'Isra√ęl? Mais de toi sortira Celui qui gouvernera Mon peuple."
E-99 Les choses qu'Il ferait, le cri qu'Il pousserait √† la croix, comment Il serait condamn√©, comment on percerait Ses pieds et Ses mains; "Il √©tait bless√© pour nos p√©ch√©s, bris√© pour notre iniquit√©; le ch√Ętiment qui nous donne la paix est tomb√© sur Lui, et c'est par Ses meurtrissures que nous avons √©t√© gu√©ris."
E-100 Oh! David a dit : "Je ne livrerai pas Son √Ęme au s√©jour des morts ni ne permettrai que Mon bien-aim√© voie la corruption." Et le troisi√®me jour, avant que les soixante-douze heures soient pass√©es, et que la corruption s'installe dans Son corps, la Parole de Dieu a dit qu'Il ressusciterait (On a dit qu'on avait vol√© Son corps; on croit toujours cela.) Mais nous, Seigneur, nous croyons Ta Parole. Elle √©tait manifest√©e. J√©sus-Christ est ressuscit√© et Il a dit : "Je vais... voici, Je suis avec vous tous les jours jusqu'√† la fin du monde."
E-101 Et nous croyons que Tu es ici ce soir. Nous croyons que Tu es tout autant J√©sus-Christ ce soir, ici, que Tu l'as toujours √©t√©. Et Tu cherches seulement des yeux, des bras, des jambes, une bouche, des √Ęmes, des corps, que Tu peux utiliser pour Te manifester. √Ē Dieu, sanctifie-nous ce soir, afin que nous puissions voir J√©sus-Christ le vivant vivre parmi nous. Qu'Il vienne. Alors √ßa se passera comme avec ces Grecs affam√©s qui √©taient venus ce jour-l√† et avaient dit : "Monsieur, nous voulons voir J√©sus. " Et ils L'ont vu. Oh, quelle √©motion cela doit avoir produit quand ils L'ont vu!
E-102 Et, √ī Dieu, Tu es le m√™me aujourd'hui. Et Tu as promis que si nous avons faim, nous pourrons Te voir. "Encore un peu de temps et le monde ne Me verra plus. (Les incr√©dules), mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous, et m√™me en vous, jusqu'√† la fin du monde." Nous savons que Tu es le m√™me hier, aujourd'hui et √©ternellement.
E-103 Seigneur, les Paroles ont été proclamées; Elles sont écrites, maintenant, que Cela soit accompli pour la gloire de Dieu, pour montrer qu'Il tient Sa Parole. Amen. Que Dieu vous bénisse.
E-104 Je vais former une ligne de prière. Je pense que Billy a dit qu'il avait distribué des cartes de prière, de 1 à 100, ou quelque chose comme cela. Il n'est pas ici en ce moment même. Est-ce que... Quel est le numéro de la carte de prière... tout le monde, regardez au verso de votre... il y a-il y a un numéro et une-une lettre (A, B, C, D ou...) Qu'est-ce? A ? Très bien. Prenons A numéro 1, 2, 3, 4, 5. Commencez simplement à vous lever comme ceci. A numéro 1, numéro 2, numéro 3, numéro 4. 4, je n'ai pas vu celui qui a cela se lever. La carte de prière numéro 4. 1,2,3. ... prière... peut-être que c'est quelqu'un qui ne peut pas se lever. Si c'est le cas, que quelqu'un regarde la carte de son voisin, peut-être qu'il a une carte, mais qu'il ne peut pas se lever.
E-105 Rapidement maintenant. Voilà, 4. 5, carte de prière numéro 5. 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12. Commencez à venir juste ici maintenant, au fur et à mesure que votre numéro est appelé. Numéro 1, 2, 3, venez juste par ici. La carte de prière numéro 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, occupez juste votre place. 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25. Juste celui qui ne peut pas...
E-106 Je vois un jeune homme dans un fauteuil roulant là-derrière. Si votre numéro est appelé, mon fils, et - et que vous ne pouvez pas vous le..., eh bien, levez simplement la main, nous veillerons à vous faire parvenir ici. Voyez?
E-107 Combien ici n'ont pas de cartes de pri√®re, mais cependant sont malades? Faites-nous voir la main, n'importe o√Ļ, ...?... C'est bien, levez la main. Croyez-vous? Pendant qu'on les rassemble, croyez-vous ceci, qu'Il est le m√™me hier et √©ternellement? Combien? Observez ces ministres; les Ecritures ne disent-elles pas aujourd'hui, fr√®res, qu'Il est le Souverain Sacrificateur qui peut √™tre touch√© par le sentiment de nos infirmit√©s? Est-ce vrai? Combien croient cela? Levez la main. Il est le Souverain Sacrificateur qui peut √™tre touch√© par les sentiments de nos infirmit√©s.
E-108 Alors si la Bible dit qu'Il est le m√™me hier et √©ternellement (Combien croient cela?), comment va-t-Il donc agir aujourd'hui? Il doit agir comme Il avait agi hier. Est-ce vrai? O√Ļ est-Il ce soir? Assis √† la droite de Sa Majest√© divine, Son corps; le Saint-Esprit est ici dans la salle pour Le manifester.
E-109 Remarquez, observez maintenant. Qu'est-ce qui s'était passé quand quelqu'un, une femme, toucha Son vêtement autrefois, un jour? Elle n'avait pas de carte de prière, dirions-nous, mais elle toucha Son vêtement. Et quand elle toucha Son vêtement, Jésus se retourna et dit : "Qui M'a touché?"
E-110 Pierre l'a repris, disant : "Eh bien, Seigneur, cela n'a pas l'air censé comme ça. Eh bien, tout le monde cherche à Te toucher. Pourquoi dis-Tu : 'Qui M'a touché.'"
E-111 Il a dit : "Mais je sens que je suis devenu faible." Combien savent cela? "Une vertu", ce qui signifie "une force", √©tait sortie de Lui. "Je suis devenu faible; quelqu'un m'a touch√© avec un genre diff√©rent de toucher." Et Il S'est retourn√© et a parcouru l'auditoire du regard, jusqu'√† ce qu'Il e√Ľt trouv√© ce canal de foi.
E-112 Tout le monde passait les bras autour de Lui : "√Ē Rabbi, nous croyons en Toi", et tout cela.
E-113 Mais il y avait quelqu'un qui croyait r√©ellement cela. Et elle a touch√© Son v√™tement et a cru qu'elle √©tait gu√©rie, parce qu'elle s'√©tait dit dans son cŇďur que si elle faisait cela, c'est ce qui arriverait.
E-114 Il s'est retourn√© et a parcouru l'auditoire du regard jusqu'√† ce qu'Il l'e√Ľt trouv√©e, et Il a dit... Il lui a dit que sa perte de sang s'√©tait arr√™t√©e et qu'elle avait √©t√© gu√©rie. Est-ce vrai? Eh bien, c'est comme √ßa qu'Il s'y prenait devant l'auditoire.
E-115 Eh bien, j'affirme qu'Il n'est pas mort; Il est tout autant vivant aujourd'hui qu'Il a toujours été. Et la Bible dit... Jésus Lui-même a dit : "Ce qui arriva du temps de Sodome arrivera de même à la venue du Fils de l'Homme."
E-116 Maintenant observez, peu importe le genre de don que Dieu a ici en haut, il doit y en avoir un là en bas pour répondre à cela. Il est entré dans une ville, dit la Bible, il y avait beaucoup de choses qu'Il ne pouvait pas faire à cause de l'incrédulité des gens. Est-ce vrai? C'est la même chose aujourd'hui, vous devez croire en Lui. Vous devez simplement croire en Lui. C'est la seule voie possible pour vous.
E-117 La ligne de prière est-elle prête? Maintenant, que tout le monde soit respectueux pendant environ dix minutes. Je ne sais pas si je vais terminer ceci. J'ai environ vingt-cinq ou trente personnes là debout. Mais maintenant, dans la ligne de prière, que chacun de vous, là dans la ligne de prière, qui sait que je lui suis inconnu, et que je ne sais rien à son sujet, lève la main, chaque personne dans la ligne de prière.
E-118 Maintenant, là, dans l'auditoire, que celui qui sait que je ne sais rien à son sujet, lève la main. Eh bien, eh bien, voici ce que j'essaie de dire, mon ami. Voyez? Eh bien, voilà. Tous ces prédicateurs ici sur l'estrade... Et Christ a fait cette promesse. Voyez, c'est écrit. Quand cela devait-il arriver? Dans les derniers jours juste avant la Venue du Seigneur. Est-ce vrai? C'est à ce moment-là que cela devait arriver.
E-119 Eh bien, √ßa, c'est la Parole qui est proph√©tis√©e pour aujourd'hui : non pas la lumi√®re de Luther, non pas la lumi√®re de Wesley; et pas m√™me la lumi√®re des pentec√ītistes. On est avanc√© maintenant sur la route. Eh bien, Luther, √ßa va ; les m√©thodistes, √ßa va; les baptistes, √ßa va; eux tous; les pentec√ītistes, √ßa va. Il y en a de toutes tendances ici ce soir. Il ne s'agit pas - il ne s'agit pas - il ne s'agit pas des individus. Et si le...
E-120 Vous ne pouvez jamais dire √† un m√©thodiste quelque chose au sujet de Luther, parce qu'il croit √† la sanctification et que Luther n'y croit pas. Voyez? Vous ne direz jamais √† un pentec√ītiste que la sanctification, c'est tout ce qu'il y a; il a vu la restauration des dons. Il ne va pas croire cela. Non, il a plus que cela. Voyez? Et √ßa, c'est le dernier √Ęge de l'√©glise que nous avions eu, et la Bible dit qu'il n'y aura plus d'√Ęges d'√©glise.
E-121 Mais il doit y avoir un rassemblement de gens, (voyez?) et nous y sommes. Eh bien, rappelez-vous, le dernier signe. Sommes-nous ceux qui attendent le Fils promis? Levez la main. Croyez-vous que vous êtes la semence d'Abraham en étant en Christ? Levez la main.
E-122 Alors, semence d'Abraham, recevez votre signe. Ce n'est pas l√† √† Babylone. Ce n'est pas l√† dans le monde des d√©nominations. C'est ici parmi vous, ceux qui ne sont pas dans ce g√Ęchis-l√†. Croyez cela.
E-123 Voici une femme, elle m'est parfaitement inconnue, on a presque le m√™me √Ęge. Je n'ai jamais vu cette femme de ma vie. Si je pouvais gu√©rir cette femme, je le ferais, si elle est malade. Je ne sais rien √† son sujet. L'avez-vous vu lever la main il y a quelques instants? Je - je ne l'ai jamais vue. C'est juste une femme qui est l√† debout.
E-124 Quelqu'un est venu ici aujourd'hui, il a apporté un tas de cartes de prière, il les a toutes battues et les a distribuées aux gens. Quelqu'un a reçu le numéro 1 par ici, et le numéro 10 est là-bas, le numéro 15, le numéro 7, le numéro... juste comme cela. Tout est battu juste devant vous chaque jour. Et quand on les appelle, on les appelle de partout dans la salle, de partout. Voyez? Et maintenant, vous n'avez même pas besoin d'avoir une carte de prière; restez simplement assis là et croyez. Pourquoi, ne peut-on pas...
E-125 Pincez-vous ce soir, voyez l'heure dans laquelle nous vivons. Voyez? Eh bien, c'est presque fini, mon ami, c'est presque fini.
E-126 Eh bien, si le Dieu d'Abraham a ressuscité Jésus-Christ d'entre les morts, et Jésus a promis que dans les derniers jours, les mêmes signes qu'Abraham - que l'Ange (qui était Dieu dans la chair humaine) avait accompli devant Abraham juste avant la venue du fils promis, Jésus a dit que la même chose se ferait aujourd'hui...
E-127 Maintenant, nous voyons les bombes atomiques, les d√©nominations, toutes ces choses, et le g√Ęchis dans lequel les gens se trouvent. Nous voyons un Billy Graham l√†-bas, un Oral Roberts et tous ces gens l√†-bas. Le messager pentec√ītiste et le messager d√©nominationnel l√†-bas, nous voyons tout cela se passer, accomplissant le signe. Billy Graham, un th√©ologien jusqu'√† la moelle en qui les d√©nominations croient. Oral Robert, un gu√©risseur jusqu'√† la moelle, exactement ce que les pentec√ītistes...
E-128 Mais regardez ici, il y a quelque chose d'autre promis à la semence d'Abraham. Là, ils sont parmi ces dénominations. Il y a quelque chose en dehors des dénominations, qui est censé arriver, un rassemblement de gens. Nous allons laisser cela jusqu'à demain soir.
E-129 Observez, je ne connais pas cette femme. Je vais lui tourner le dos. Si le Seigneur Dieu dit quelque chose √† cette femme, cela - peut-√™tre que c'est - c'est quelque chose en rapport avec la famille, peut-√™tre que c'est en rapport avec les finances, peut-√™tre que c'est la maladie ; je ne sais pas. Elle reconna√ģtra si c'est la v√©rit√© ou pas.
E-130 S'Il fait ce soir la même chose qu'Il fit alors, allez-vous croire le Dieu de... que Jésus-Christ a promis que cela se passerait ici dans les derniers jours? Combien croient que nous vivons dans une condition comme celle de Sodome, que le monde entier se retrouve dans la condition Sodomite? Combien parmi vous croient que ce que je vous ai dit ce soir est la vérité? Alors, enfants et semence d'Abraham, croyez en Dieu.
E-131 Maintenant, c'est afin de sortir cela de votre esprit que j'essaie de dire quelque chose à cette femme, en la regardant en face, ou de sortir toutes ces choses au sujet de la télépathie ou tout ce que vous voulez savoir... Tout celui qui sait quelque chose sur la télépathie devrait avoir plus de sens que cela. Voyez, voyez? Avez-vous déjà vu quelqu'un qui pratique la télépathie prêcher l'Evangile? Avez-vous déjà vu un spirite prêcher l'Evangile, accomplir des signes et des prodiges, proclamer que Jésus-Christ est le même? Non.
E-132 Voyez, c'est juste... C'est la pensée des gens. Voyez, ils sont aveugles. Croyez-vous qu'ils peuvent être aveugles? La Bible dit qu'ils le seraient. Est-ce vrai? "Hautains, emportés, aimant les plaisirs plus que Dieu, déloyaux, calomniateurs, intempérants, ennemis des gens de bien, ayant l'apparence de la piété mais reniant ce qui en fait la force."
E-133 Jésus n'a-t-Il pas dit dans Saint Matthieu 24.24, que dans les derniers jours les deux esprits séduiraient presque les élus même si c'était possible? Mais ce n'est pas possible. Ils étaient dans les pensées de Dieu au commencement, et ils sont une partie de Dieu.
E-134 Maintenant, Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, que l'on sache ce soir que je dis la vérité à Ton sujet. C'est Toi, Seigneur. Accorde que Tes serviteurs puissent humblement se débarrasser de leurs propres pensées, afin que Toi, Tu puisses utiliser nos corps pour Ta gloire. Au Nom de Jésus, le Fils de Dieu. Amen.
E-135 Qu'est-ce qu'un don? Ce n'est pas quelque chose que vous prenez pour couper et que vous manipulez. Non non. C'est savoir comment se mettre de c√īt√©, afin que Dieu puisse vous utiliser. Un don, c'est seulement se mettre de c√īt√©, alors Dieu utilise cela.
E-136 La dame derrière moi va mourir tout de suite, si elle n'est pas guérie. La dame derrière moi, quelqu'un d'autre a prié pour elle tout récemment. Elle a le cancer. Le cancer se trouve au sein, et aux poumons aussi. Et on a récemment prié pour elle, et elle essaie d'accepter cela par la foi, qu'elle est guérie. C'est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Est-ce vrai, madame? [La dame dit : " C'est tout à fait vrai. - N.D.E.] Si c'est le cas, faites signe - faites signe de la main vers l'auditoire. Le Dieu d'Abraham vit toujours. Très bien. Allez, croyez ce que vous croyez et vous serez rétablie. Amen.
E-137 Croyez-vous? Vous dites : "Qu'en est-il dans l'auditoire?" Cette femme assise ici avec son... au bout de la rangée, la deuxième dame juste là, quand je me suis retourné juste là, j'ai vu quelque chose, une chose autour de son bras, une tension due à la circulation sanguine. Elle souffre de l'hypertension. Est-ce vrai, madame? Levez la main. Si vous croyez, votre hypertension va baisser. Le Dieu d'Abraham est toujours sur la scène. Il est exactement ce qu'Il était, la Parole de Dieu pour ce jour-ci.
E-138 Bonsoir. Croyez-vous maintenant? Ayez foi en Dieu. On dirait juste une enfant. C'est Dieu qui conna√ģt votre cŇďur, jeune dame, pas moi. Croyez-vous que Dieu est capable de me r√©v√©ler ce qui ne va pas? Allez-vous croire en Lui si je le fais? Ce n'est pas pour vous; c'est pour quelqu'un d'autre; c'est pour votre fr√®re. Et il est dans un √©tat critique ; et il se trouve dans une ville au nord d'ici. Tulare. Et il est dans un h√īpital, et il a la leuc√©mie. Les m√©decins l'ont abandonn√© pour qu'il meure. Il n'y a plus d'espoir du tout. C'est vrai. Croyez-vous? [La dame tout en pleurant r√©pond : " Oui. "-N.D.E.] Tr√®s bien. Qu'avez-vous en main? Prenez cela et posez-le sur lui. Et ne doutez pas. Croyez. Amen.
E-139 Croyez-vous? Jamais de ma vie, je n'ai vu cette jeune dame. Mais Dieu reste Dieu. Eh bien, dites-moi, est-ce qu'un être humain peut faire cela ? L'être humain n'est pas constitué de façon à faire cela. C'est le Dieu que Jésus-Christ avait promis qu'Il serait ici dans les derniers jours et qu'Il Se confirmerait (juste devant la semence d'Abraham), comme c'était le cas du temps de Sodome.
E-140 Eh bien, tenez, je ne connais pas cette dame; nous sommes inconnus l'un √† l'autre, je pense que c'est notre premi√®re rencontre dans la vie. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Croyez-vous que ceci est la Parole? Et vous savez que si... Cette Parole discerne toujours les sentiments et les pens√©es du cŇďur. Est-ce vrai? La Parole est aussi un Gu√©risseur, si vous pouvez La croire. Croyez-vous? Vous √™tes aussi couverte d'une ombre noire : le cancer. Et croyez-vous que Dieu peut me dire o√Ļ se trouve ce cancer? C'est dans la partie basse des intestins, c'est ce que dit le m√©decin. Croyez-vous maintenant que vous serez gu√©rie? Allez, ne doutez pas du tout, et Dieu vous r√©tablira. Amen.
E-141 Croyez-vous, tout le monde? C'est exactement ce qu'Il a promis d'accomplir. Ayez foi en Dieu, ne doutez point.
E-142 Nous sommes inconnus l'un à l'autre. Je ne vous connais pas. Si nous sommes inconnus, faisons-le savoir à l'auditoire en levant la main. Jamais de ma vie, je n'ai vu cette femme.
E-143 Croyez-vous, là? Croyez-vous que c'est Jésus-Christ? Qu'est-ce? C'est Sa Parole. Quand ces gens La rejettent, ils ne rejettent pas un homme; ils rejettent la Parole. C'est la Parole qui était dehors, qui ne pouvait pas rentrer.
E-144 Eh bien, cette dame m'est inconnue. Je ne l'ai jamais vue de ma vie. Dieu est Guérisseur. Il se peut que ça ne soit pas pour la guérison, il se peut que ça soit pour autre chose, mais si Dieu me révèle votre problème, allez-vous me croire? La première chose pour laquelle vous voulez qu'on prie, c'est votre oreille qui est en mauvais état ; vous n'entendez pas avec l'une de vos oreilles. C'est vrai. C'est la vérité. Et puis, vous avez une habitude, et vous voulez vous en débarrasser, celle de fumer la cigarette. Mettez votre doigt dans votre oreille qui est bonne maintenant, très bien, votre oreille qui est bonne. Très bien. Maintenant, croyez en Dieu, et poursuivez votre chemin, et ne...vous ne fumerez plus de cigarette si vous croyez. Allez, et que le Seigneur vous bénisse. Vous voyez ce qui s'est passé. N'est-Il pas réel?
E-145 Je ne vous connais pas; nous sommes inconnus l'un √† l'autre. Je ne vous ai jamais vu de ma vie, mais Dieu vous conna√ģt. Si Dieu peut me r√©v√©ler quelque chose √† votre sujet, allez-vous croire?
E-146 Est-ce que tout l'auditoire va croire? Y a-t-il quelqu'un l√† qui conna√ģt cette femme? Y a-t-il quelqu'un ici dans l'auditoire qui conna√ģt cette femme? Tr√®s bien, vous savez si c'est vrai ou pas. Ceci devrait r√©gler la question; ceci devrait r√©v√©ler la v√©rit√©.
E-147 Eh bien, vous pouvez voir ce qui s'est pass√© juste pendant les quelques derni√®res minutes. Voyez, c'est juste... Je chancelle (Voyez?); c'est...tout devient flou √† mes yeux. Voyez? C'est le discernement. Voyez, c'est le Saint-Esprit; ce n'est pas moi. C'est la Parole promise pour ce jour. Cela n'a jamais exist√© depuis les jours des ap√ītres; cela n'a jamais exist√©. Mais comme il a √©t√© dit juste avant la Venue du Fils de l'Homme... "Ce qui arriva du temps de Lot, arrivera de m√™me √† la Venue du Fils de l'homme." Les incr√©dules ne croient pas cela; on ne s'attend pas √† ce qu'ils croient cela. Mais les croyants croient cela.
E-148 Eh bien, si le Saint-Esprit r√©v√®le ceci, combien croiront de tout leur cŇďur? Levez la main.
E-149 Vous avez une l√©sion. Vous avez eu un accident de voiture, cela vous a d√©sarticul√© quelques vert√®bres au niveau du cou. Vous avez aussi un rein ab√ģm√©. C'est vrai, n'est-ce pas? Croyez-vous? Vous serez gu√©ri. Gloire au Seigneur.
E-150 Croyez-vous que Dieu guérit l'affection de reins? Allez donc de l'avant et acceptez votre guérison.
E-151 Venez, madame. Regardez dans cette direction-ci. Croyez-vous que Dieu gu√©rit l'affection du cŇďur? Tr√®s bien, poursuivez votre chemin et croyez, et votre cŇďur sera r√©tabli.
E-152 Venez ici. Croyez-vous que Dieu peut guérir votre dos, vous rétablir? Allez de l'avant; croyez donc cela. Croyez simplement Dieu, c'est tout ce que vous avez à faire.
E-153 Venez, madame. Croyez-vous que Dieu gu√©rit la gastrite? Allez prendre votre souper; croyez de tout votre cŇďur.
E-154 Venez. Croyez-vous que Dieu peut guérir l'arthrite? Alors, allez, croyez et faites...et Dieu vous rétablira.
E-155 Tr√®s bien, venez. Croyez-vous de tout votre cŇďur? Croyez-vous? C'est encore l'arthrite. Croyez-vous que Dieu peut vous r√©tablir? Allez de l'avant, croyez cela; dites : "Merci, Seigneur." Combien croient l√†-bas? Croyez-vous?
E-156 Cette dame assise ici en robe rouge, celle qui a lev√© la main juste ici, souffre de l'hypertension, croyez-vous que Dieu peut vous r√©tablir ? Croyez-vous? Tr√®s bien. Posez les mains sur cette dame √† c√īt√© de vous l√†-bas, et dites-lui que sa voix va se r√©tablir. Amen. Voil√†. Amen. Croyez-vous? Ayez foi.
E-157 Voici un homme assis ici, il fait de l'hémorragie. Croyez-vous, monsieur, qui êtes assis juste ici? Oui, vous faites de l'hémorragie. Croyez-vous que ça sera guéri?
E-158 La dame √† c√īt√© de vous fait aussi de l'h√©morragie et elle souffre du dos. Croyez-vous que Dieu va vous gu√©rir? Croyez-vous? Levez la main et acceptez cela. Croyez.
E-159 Cette dame √† c√īt√© de vous a des probl√®mes aux jambes et √† la hanche. Croyez-vous que c'est vrai, madame? Croyez-vous que vous serez gu√©rie? Eh bien, levez la main et dites : "J'accepte cela."
E-160 Tr√®s bien, la dame √† c√īt√© d'elle a une infection. Croyez-vous que Dieu va gu√©rir cette infection, vous jeune dame en lunettes? Levez la main et dites : "Je l'accepte." Tr√®s bien, croyez cela.
E-161 La dame √† c√īt√© d'elle souffre de rein. Croyez-vous que Dieu va gu√©rir cette affection de rein, madame? Tr√®s bien, levez la main et acceptez cela.
E-162 La petite fille √† c√īt√© d'elle a un goitre. Crois-tu que Dieu va gu√©rir ce goitre-l√†? L√®ve la main, accepte cela.
E-163 Combien croient de tout leur cŇďur? Alors, levez-vous et acceptez cela. Levez-vous dans la Pr√©sence du Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob.
E-164 Au Nom du Seigneur Jésus-Christ, puisse le Saint-Esprit descendre dans cette salle maintenant et guérir chaque personne qui est dans la Présence divine.

En haut