ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication DIEU DÉVOILÉ / 64-0614M / JEFFERSONVILLE, IN, USA // VGR 2 heures 56 minutes PDF MP3 low MP3 HQ

DIEU DÉVOILÉ

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Restons debout un petit instant pendant que nous courbons la tête pour prier.
E-2 Notre bienveillant Seigneur, nous sommes vraiment reconnaissants aujourd’hui du privilège que nous avons de nous rassembler sur la terre avant la Venue du Seigneur. Puissions-nous examiner nos coeurs aujourd’hui, par Ta Parole, et voir si nous sommes dans la Foi, pour que nous puissions être prêts, pour que, à l’heure de Son Apparition, que nous soyons, comme l’Écriture l’a annoncé, “tous ensemble enlevés, avec ceux qui se sont endormis, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et que nous soyons toujours avec Lui”.
E-3 Nous Te remercions du véritable Esprit chrétien qui est encore dans le monde, parmi les gens, de ce qu’ils croient encore en Toi et en Ta Parole. Aussi nous demandons que Tes bénédictions soient sur nous aujourd’hui, que Tu répandes sur chacun de nous ce dont nous avons besoin, que nous puissions être arrosés par la Parole, que nous puissions grandir et devenir des instruments utiles dans Tes mains, pour ce dernier jour. Car nous le demandons au Nom du Seigneur Jésus-Christ, notre grand Berger, dont nous attendons l’Apparition. Amen.
E-4 Vous pouvez vous asseoir. Je tiens à dire que je considère comme un grand privilège ce matin d’être ici de nouveau. Je suis désolé que nous n’ayons pas suffisamment de places assises. Et, nous essaierons, ce soir, là, de prier pour les malades; aujourd’hui, ce matin, ce serait un peu difficile.
E-5 Et–et mon intention, c’était d’enregistrer le Message d’aujourd’hui. Je... Il m’a semblé que le Seigneur traitait avec moi sur le sujet, oh, il y a un mois ou deux, et c’est un Message qui est long. Je n’ai pas le temps qu’il faut quand je suis ailleurs dans les réunions, parce que nous allouons trente à quarante minutes au service. Et puis nous... Comme les gens doivent aller travailler et tout, je me suis rendu compte qu’il est préférable que je m’en tienne à des Messages courts. Et ailleurs, on n’avait pas le temps d’en faire l’enregistrement, donc je me suis dit que j’attendrais simplement d’être ici, au Tabernacle, et que j’en ferais alors l’enregistrement ici. Il est un peu long, et je sais que vous êtes debout, aussi je–je vais me dépêcher, faire aussi vite que possible. Et, bon, ça ne me dérangera pas, si vous changez de place les uns avec les autres, ou quoi encore, ce–ce sera tout à fait en ordre, parce que ceci est une journée spéciale, consacrée à faire ces enregistrements.
E-6 Et, alors, nous avons des comptes rendus formidables suite à ce que le Seigneur a fait sur le champ de travail, mais probablement que nous en parlerons plus ce soir, quand nous pourrons y consacrer plus de temps, que nous aurons plus de temps à y consacrer.
E-7 Et maintenant nous mettons notre confiance dans le Seigneur qu’Il bénira chacun de vous. Je sais que vos coeurs sont remplis de joie, alors que vous attendez la Venue du Seigneur. Et le mien aussi, il déborde de joie, de voir la façon dont les choses se passent. Et–et les conflits nationaux, et l’église dans l’état où elle est, et de voir les signes de Sa Venue, à la fois physiques et spirituels, et de savoir que le moment de Son Apparition est tellement proche, ça remplit vraiment nos coeurs de joie, de savoir que nous allons être changés, un de ces jours. Nous allons être changés, nous ne serons plus les créatures que nous sommes.
E-8 Maintenant, je crois, si j’ai bien compris, que certains endroits nous sont reliés par téléphone, que ce Message est transmis à Phoenix, et dans–et dans différentes régions, par téléphone. Et alors, maintenant, nous espérons que, si c’est le cas... je ne sais pas; on me l’a annoncé juste avant que je vienne. Et–et, que vraiment tous les gens là-bas jouissent d’une bonne santé et–et que la Gloire du Seigneur est sur eux.
E-9 Et maintenant–maintenant nous allons ouvrir la Parole du Seigneur. Et tous, la raison pour laquelle nous sommes ici, c’est pour nous réjouir et pour prendre garde à ce que nous... Nous–nous ne sommes pas du tout venus, et nous... De ceux qui sont présents, personne n’irait croire qu’on puisse rester assis où il fait chaud comme ceci, juste pour le fait d’être ici. Nous sommes ici dans un seul but, c’est d’avoir “une marche plus rapprochée avec Dieu”. Tout ce que nous pouvons faire, c’est de croire que le Seigneur Jésus est avec nous. Et nous sommes ici pour–pour marcher plus près de Lui.
E-10 Or, je supporte assez mal cette chaleur. Je me suis en quelque sorte habitué à la chaleur sèche que nous avons là-bas à Tucson, qui... L’humidité qu’il y a ici maintenant; la chaleur que nous avons là-bas, c’est beaucoup plus chaud que ceci, mais c’est sec. On a parfois un vingtième d’un pour cent d’humidité, peut-être, quelque chose comme ça, c’est pratiquement comme de vivre sous une tente à oxygène. Mais ici, il y a de–de–de l’humidité dedans, et avec ça, on se sent “complètement vidé”, comme on le disait dans le temps. Alors, c’est dur à supporter, alors, je le sais, et vous les mères, qui avez les petits bébés, et ceux d’entre vous qui sont debout, les vieux et les jeunes, et compressés comme vous l’êtes. Et alors nous–nous espérons que Dieu vous récompensera en abondance de votre sacrifice.
E-11 D’après ce que j’ai compris, Frère Roy Borders est ici quelque part. Je l’ai entendu annoncer au micro, mais je suppose, peut-être qu’il n’a pas réussi à entrer. Bien. C’est l’organisateur des réunions.
E-12 Alors, maintenant, nous voulons aussi annoncer que quelqu’un qui a été des nôtres dans le passé est allé rencontrer le Seigneur ce matin, un homme, Frère Jackson, de Sturgis, dans le Michigan. Personne ne connaît les circonstances de son départ, ou ce qu’il en est. Il allait très bien, et tout simplement, il... Je pense qu’on l’a trouvé mort, ou quelque chose. Je–je n’ai pas eu tous les détails. Et nous sommes très reconnaissants à Dieu de ce que Frère Jackson était un Chrétien. Il y a plusieurs années que je ne l’ai vu, mais il s’est assis au milieu de nous, et il est l’un des nôtres. Que Dieu donne le repos à son âme valeureuse! De partir comme ça, nous croyons que, peut-être que c’était quelque chose, que c’était le moment pour lui de partir. Le Seigneur ne nous en a pas prévenus du tout, ni lui non plus, il est parti, tout simplement. C’est comme ça que c’est arrivé. Et je veux appeler son épouse dès que possible, et lui exprimer notre peine. Et nous voulons tous rendre grâces à Dieu de sa vie chrétienne valeureuse, et de tout ce qu’il a été sur cette terre, et particulièrement pour nous de cette assemblée locale, ici.
E-13 Maintenant, ce soir, j’ai annoncé qu’on allait prier pour les malades ce soir, et je parlerai plus des malades ce soir.
E-14 Mais pour le moment, allons directement à la Parole maintenant, parce qu’il y a beaucoup de monde et il fait chaud. Nous irons directement à la Parole. Je voudrais lire deux passages de l’Écriture ce matin, ils sont longs, et ils me donneront un peu le contexte de ce que je veux dire.
E-15 Et, maintenant, j’aimerais qu’ils retiennent la bande, Frère Sothmann et les autres, si possible, avant de la vendre, je–je voudrais l’écouter avant que nous... avant qu’elle soit diffusée.
E-16 Maintenant, dans... je veux lire dans Philippiens, chapitre 2, de 1 à 8; et dans II Corinthiens 3, à partir du verset 6, et nous lirons jusque dans le chapitre 4 de II Corinthiens, juste pour nous servir de contexte. Maintenant, c’est dans Philippiens, chapitre 2, que je lirai d’abord. Avant de lire, prions.
E-17 Seigneur Jésus, Ta Parole est la Vérité. Et en cette heure d’agitation où nous vivons, nation qui s’élève contre nation, la peste, des tremblements de terre à bien des endroits, le coeur des hommes qui défaillit, la peur, nous voyons l’écriture sur la muraille. Or ça, c’est dans le domaine naturel, afin que le monde entier puisse voir ces choses. Mais, maintenant, il y a aussi un domaine spirituel, nous voyons les grandes choses qui se produisent, et nous voulons en parler aujourd’hui.
E-18 Bénis Ta Parole dans notre coeur. Nous savons qu’il n’y a aucun homme dans le Ciel, ni sur la terre, qui soit digne de prendre ce Livre, d’En rompre les Sceaux, ni même de Le regarder. Mais Quelqu’un s’est présenté, un Agneau immolé, ensanglanté, Il est venu et Il a pris le Livre, Il était digne et Il a pu L’ouvrir. Ô Agneau de Dieu, révèle Ta Parole à nos coeurs aujourd’hui, pour que nous Y trouvions une consolation. Nous sommes Tes serviteurs. Pardonne nos péchés, Seigneur. Et tout ce qui pourrait empêcher la Parole de sortir avec une grande puissance et une grande influence sur nos vies aujourd’hui, enlève-le, Seigneur, tout obstacle, afin que nous puissions avoir pleinement accès à toutes les bénédictions qui nous ont été promises par Ta Parole. Nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.
E-19 Philippiens 2. Si donc il y a quelque consolation en Christ, s’il y a quelque soulagement dans la charité, s’il y a quelque union d’esprit, s’il y a quelque compassion de miséricorde, Rendez ma joie parfaite, ayant un même sentiment, un même amour, une même âme, une–une même pensée. Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, Lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, Mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable à l’homme; Et après s’être trouvé dans la situation d’un homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.
E-20 Maintenant, si nous le voulons bien maintenant, prenons II Corinthiens, chapitre 3, nous commencerons au verset 6, et nous lirons jusqu’au verset 18, et aussi une partie du chapitre 4. Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie. Or, si le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres, a été glorieux, au point que les fils d’Israël ne pouvaient pas fixer les regards sur le visage de Moïse, à cause de la gloire de son visage, bien que cette gloire fût passagère, Combien le ministère de l’Esprit ne sera-t-il pas plus glorieux! Si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère de la justice est de beaucoup supérieur en gloire. Et, sous ce rapport, ce qui a été glorieux ne l’a point été, à cause de cette gloire qui lui est supérieure. En effet, si ce qui était passager a été glorieux, ce qui est permanent est bien plus une gloire. Ayant donc cette espérance, nous devons grandement... liberté, nous usons d’une grande liberté, Et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage, pour que les fils d’Israël ne fixassent pas les regards sur la fin de ce qui était passager. Mais ils sont devenus durs d’entendement. Car jusqu’à ce jour le même voile demeure, quand ils font la lecture de l’Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c’est en Christ qu’il disparaît. Jusqu’à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs coeurs; Mais lorsque les coeurs sont convertis au Seigneur, le voile est ôté. Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où... l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous avons été transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. C’est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage. Nous rejetons les choses honteuses et qui se font en secret, nous n’avons point une conduite astucieuse, et nous n’altérons point la parole de Dieu. Mais, en publiant la vérité, nous nous condamnons à toute conscience d’homme devant Dieu. Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent,
E-21 Que le Seigneur ajoute Ses bénédictions à la lecture de Sa Parole!
E-22 Maintenant, mon sujet de ce matin, je mets ma confiance en Dieu qu’Il révélera ce qu’il en est. Et, chaque fois, si, vous qui prenez les bandes et les écoutez, et, j’espère et je veux croire que–que vous avez reçu une compréhension spirituelle de ce que Dieu a essayé de faire voir à l’Église sans le dire carrément. Voyez? C’est quelque chose, parfois, on doit dire les choses de manière à disperser, de manière à amener certains à s’en aller, certains à partir, et certains à–à–à réfléchir. Mais c’est fait exprès. Il faut que ce soit fait comme ça.
E-23 Alors il se pourrait que certains disent : “Vous voulez dire que Dieu ferait une chose pareille, exprès?” Certainement qu’Il l’a fait. Il le fait encore maintenant.
E-24 Il a dit, un jour qu’Il en avait des milliers autour de Lui, Il a dit : “Si vous ne mangez la Chair du Fils de Dieu, ou, du Fils de l’homme, et si vous ne buvez Son Sang, vous n’avez point la Vie en vous-mêmes.”
E-25 Quelle sorte de déclaration pensez-vous qu’un médecin ou une infirmière, ou n’importe quelle personne très intellectuelle, qu’est-ce qu’il penserait d’une déclaration pareille, venant d’un Homme qui avait un ministère comme le Sien? Voyons, il dirait : “Manger la chair? Ça, c’est cannibale! Boire du sang humain? C’est un vampire! Autrement dit, Il veut faire de nous des cannibales et des vampires.” Et tout l’auditoire s’est éloigné de Lui.
E-26 Il y avait aussi une association de prédicateurs avec Lui, soixante-dix qui avaient été choisis. Il s’est tourné vers ceux-là, et Il a dit : “Que penserez-vous quand vous verrez le Fils de l’homme monter où Il était auparavant?” Or, Il ne l’a pas expliqué. Il n’a jamais expliqué comment; c’est Paul qui l’a fait plus tard. Il L’a dit, c’est tout. Voyez? Et alors, à ce moment-là, Il a dit : “Que direz-vous”, à ces prédicateurs, “quand vous verrez le Fils de l’homme monter où Il était auparavant?”
E-27 Sans doute que ces hommes ont dit : “Un petit instant, là. Oh, nous mangeons avec Lui. Nous pêchons avec Lui. Nous dormons avec Lui. Nous–nous savons où Il est né. Nous avons vu le berceau dans lequel Il–Il a été bercé. Et, comment cet Homme... Cette parole est dure.”
E-28 Et la Bible dit : “Ils n’allaient plus avec Lui.” Ils L’ont quitté.
E-29 Là il Lui en restait douze. Il en avait choisi douze, et l’un d’eux était un démon, c’est ce qu’Il a dit. Alors Il s’est tourné vers eux. Et personne ne pouvait expliquer ce qu’Il venait de dire. “Comment feront-ils pour manger Sa Chair et boire Son Sang? Et comment est-Il descendu, alors qu’Il est né ici même sur terre?” Voyez? Ils ne pouvaient pas Le comprendre. Ensuite Il s’est tourné vers les apôtres, et Il a dit : “Voulez-vous aussi vous en aller?”
E-30 Et c’est là que l’apôtre Pierre a fait cette glorieuse déclaration : “Seigneur, à qui irions-nous?” Voyez? “Car nous sommes convaincus. Nous savons avec certitude que Toi, et Toi seul, Tu as la Parole de la Vie, de cette heure.” Voyez? “Et nous en sommes convaincus.” Voyez-vous, ils ne pouvaient pas L’expliquer. Ils... La foi, ça ne s’explique pas. C’est quelque chose que vous croyez, et c’est tellement inébranlable que rien d’autre ne peut la remplacer. Donc, ils savaient que la Parole qui avait été écrite pour l’âge où ils vivaient, l’âge Messianique, qu’Il y correspondait tout à fait. Et qu’est-ce qu’ils pouvaient faire, retourner dans ces églises froides, formalistes, d’où ils étaient sortis? Ils ont dit : “Où irions-nous?” Voyez? “Nous sommes pleinement persuadés que Tu as la Parole de la Vie.” Voyez? Et ils–ils ne pouvaient pas L’expliquer, mais ils Le croyaient. Voyez?
E-31 Jésus a dit ça pour désherber la foule de ceux qui Le suivaient, voyez-vous, pour qu’Il puisse réunir le groupe. Et de toutes ces personnes-là, ils, seulement onze d’entre eux, à ce moment-là, ont réellement compris Qui Il était. Ils savaient qu’Il était Dieu, le seul Dieu. Maintenant...
E-32 Mon sujet, ce matin, c’est de révéler, ou de dévoiler ce Dieu.
E-33 Dieu s’est toujours, dans chaque âge, Il s’est caché derrière un voile, dans tous les âges, mais Il a quand même toujours été Dieu. Voyez? Mais Il s’est tenu caché du monde, et Il Se révèle à Ses Élus, par exemple les apôtres, à cette époque-là. Or, c’était Dieu qui parlait, en Christ.
E-34 Bon, l’homme a toujours, c’est dans la nature de l’homme, il a cherché à voir (physiquement) ce Dieu. Il a toujours voulu Le voir. L’homme a façonné des créatures qui Lui ressemblent. Ils pensent à... Les Indiens adoraient le soleil. Et–et nous trouvons, en Afrique, différentes formes d’animaux, et tout. Et là-haut... le mât totémique en Alaska, et–et différentes formes qui, selon eux, représenteraient ce Dieu. Comme Paul le disait, à Athènes, cette fois-là, à l’Aréopage; il leur a dit qu’ils étaient superstitieux quant à ce Dieu inconnu, dont ils savaient qu’Il était là mais qu’ils ne connaissaient pourtant pas.
E-35 Et alors, nous voyons, même à une époque aussi reculée que celle de Job. Job savait qu’il y avait un Dieu. Il le savait. Et il n’y a pas un–un–un être humain, avec toute sa tête, qui ne sache qu’il doit forcément y avoir Quelque Chose quelque part. Et, donc, Job voulait Lui parler. Et je voudrais vous faire remarquer sous quelle forme Dieu a choisi de parler à Job. Dieu était voilé quand Il a parlé à Job. Il était voilé dans un tourbillon, Il est descendu dans un tourbillon. Croyez-vous que Dieu vient encore dans un tourbillon? ...?... [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-36 Il y en a plusieurs assis ici, un certain nombre, qui étaient avec nous l’autre jour, quand Il est venu dans un tourbillon. Il nous l’avait dit la veille, Frère Banks Wood et les autres, quand Il avait dit : “Ramasse cette pierre, lance-la en l’air et dis : ‘AINSI DIT LE SEIGNEUR! Vous n’allez pas tarder à voir.’” Et j’ai ramassé la pierre, au sommet de la montagne, je l’ai lancée en l’air, et... naturellement, en descendant, c’est ce qui a déclenché le tourbillon, voyez-vous, la succion qui a été créée.
E-37 Vous devez faire quelque chose, pour que quelque chose s’ensuive. Jésus a pris un morceau de pain, et Il l’a rompu, ensuite Il a fait la multiplication à partir de ce morceau de pain. Il a pris de l’eau, Il en a versé dans un vase. Élie a pris du sel, il en a mis dans un plat; il a coupé un morceau de bois, il l’a jeté sur l’eau. C’est quelque chose pour symboliser. Et d’avoir ramassé cette pierre et de l’avoir lancée en l’air, en descendant c’est ce qui a déclenché le tourbillon.
E-38 Le lendemain, eh bien, il y avait un ministre avec nous, c’était au cours d’une partie de chasse. Il était près de moi, et il m’a dit : “Est-ce que le Seigneur donne des visions, ailleurs, comme ceci, Frère Branham?”
E-39 J’ai dit : “Oui, mais d’habitude je viens ici pour me reposer.” Et juste à ce moment-là, la vision est venue.
E-40 Et Frère Borders, je pense qu’il est dehors en ce moment, il était avec nous. Frère Banks Wood, je pense, et, oh, il y en avait plusieurs là-bas, huit ou dix. Et Frère Banks Wood guettait ça. Juste sur la montagne, juste de l’autre côté de, exactement, à environ un demi-mille [huit cents mètres] de l’endroit où les sept Anges étaient apparus, quand j’étais parti dans ce but-là d’ici pour aller là-bas, et que je suis revenu et j’ai dit... ce qu’il en était des Sept Sceaux. À environ un demi-mille [huit cents mètres] de là.
E-41 Et alors, le lendemain, pendant que ceci se déroulait, eh bien... J’ai dit au frère, à ce frère, j’ai dit : “Votre problème, c’est que vous avez une allergie dans votre oeil. Les médecins essaient depuis quelques années de l’enrayer, et ils n’y arrivent pas. Ils disent que vous... qu’elle va détruire votre oeil.” Et j’ai dit : “Mais ne vous inquiétez pas, le Seigneur Jésus a honoré votre foi.” Et il a laissé tomber son fusil. Et j’ai dit : “Votre mère”, exactement ce qu’il en était d’elle et quel était son problème. Et il a dit : “C’est la vérité.”
E-42 Frère Roy Roberson, de l’église, ici, il était présent, je suppose que vous le connaissez tous. Sachant qu’il était un ancien combattant, et sachant ce qui allait se passer, j’ai mis la main sur son épaule; j’ai dit : “Frère Roberson, sois prudent, fais attention, quelque chose est sur le point d’arriver.”
E-43 Je suis retourné à l’endroit où je devais me tenir, et un tourbillon s’est formé dans l’air, il est descendu en traversant un canyon, il était tellement grand qu’il a fracassé le rocher, à une profondeur de huit ou dix pouces [vingt ou vingt-cinq centimètres], au sommet de la montagne, et il a projeté ces pierres à deux cents verges [mètres] de là. Il a claqué trois fois, comme ça, et une Voix en est sortie. Voyez?
E-44 Et ils étaient tous là. Frère Banks, qui est présent en ce moment, il est venu à moi et il a dit : “C’est ce que tu me disais hier?” J’ai dit : “Oui monsieur, c’est ça.” Il a dit : “Mais, qu’est-ce qu’Elle a dit?”
E-45 J’ai dit : “Ça, il n’y a que moi qui dois le savoir, Frère Banks, tu vois, parce que c’était... Ça alarmerait les gens.”
E-46 Mais Cela a continué son trajet, ça s’est produit juste un peu... s’est déplacé vers le nord. Un peu, quelques jours plus tard, Cela s’est abattu sur l’océan, et vous avez vu ce qui est arrivé dans la région de Fairbanks. C’était un signe du jugement. Maintenant nous voyons que–que Dieu, encore aujourd’hui... Vous voyez, les gens seraient pris de panique. Alors, donc, il fallait que... Il fallait que ça arrive, voyez-vous. Il faut que ça arrive, c’est tout. Les choses qui doivent arriver, elles doivent arriver de toute façon. Voyez-vous, elles vont arriver de toute façon.
E-47 Une fois, Moïse a désiré voir Dieu, et Dieu lui a dit de se tenir sur le rocher. Et, sur le rocher, Moïse s’est tenu là et il a vu Dieu passer, et Son dos ressemblait à un dos d’homme. Dieu était dans un tourbillon, et Dieu... pendant que Moïse se tenait sur le rocher.
E-48 Je suppose que vous avez tous vu la photo, là-bas l’autre jour, nous nous sommes tenus près de ce même rocher. Et il y a la Lumière, là, l’Ange de l’Éternel, à l’endroit précis où Cela a claqué. Là... Elle est là, sur le tableau d’affichage, en ce moment encore.
E-49 Remarquez, le Jéhovah de l’Ancien Testament est le Jésus du Nouveau Testament. Voyez? Il est le même Dieu, Il ne change que de forme.
E-50 L’autre jour, là, quelqu’un disait, un–un–un ministre baptiste, à Tucson : “Comment pouvez-vous dire que–que Jésus et Dieu sont la même Personne?”
E-51 J’ai dit : “Eh bien, c’est très facile, si vous abandonnez seulement votre propre pensée et que vous y pensez dans les termes de la Bible. Ils sont un seul et même Être. Dieu est un Esprit; Jésus, c’est le corps dans lequel Il était voilé. Voyez?” J’ai dit : “Par exemple, dans mon foyer. Pour ma femme, je suis son mari. Et j’ai une jeune fille, Rébecca, je suis son père. Et j’ai un petit-fils, qui s’appelle Paul, je suis son grand-père. Je suis un mari, un père et un grand-père. Ma femme n’a pas de droits sur moi en tant que père, ou que grand-père; elle n’a de droits sur moi qu’en tant que mari. Et ma fille n’a pas de droits sur moi en tant que mari, ou que grand-père; elle est mon enfant. Voyez? Mais pourtant, ces trois personnes-là, elles sont toutes la même personne. Voyez? Alors, Dieu, le Père, le Fils, et le Saint-Esprit, ce sont simplement les droits rattachés à la dispensation.” Dieu est le même, le même Dieu.
E-52 Dieu S’est transformé; Il change de forme. Si vous remarquez, ici dans Philippiens, Il a dit : “Ne regardant point comme une proie à arracher, mais Il a pris la forme d’un homme.”
E-53 Or, le mot grec, là, pour forme, j’ai passé la journée d’hier à regarder ça, à essayer de concevoir ce que c’était, j’ai trouvé, j’en suis venu à ce mot de “en morphe”. Ça s’épelle e-n m-o-r-p-h-e. J’ai cherché dans le grec, pour voir à quoi correspondait en morphe... Il se peut que je ne le prononce pas comme il faut, mais c’est pour ça que je l’épelle, pour que, si on laisse sortir une bande, les gens sachent, les érudits sachent de quoi je–je veux parler. Il, quand le en morphe, ce qui veut dire qu’Il S’est transformé. Il–Il est descendu. Or, le mot grec, là, ça veut dire que “c’est quelque chose qu’on ne pouvait pas voir, mais qui est pourtant là, et qu’ensuite ça se transforme, et l’oeil peut le saisir”. Voyez?
E-54 Comme Élie, à Dothan. Voyez-vous, le–le serviteur ne pouvait pas voir tous ces Anges qu’il y avait autour, et Dieu a simplement changé... Il n’a pas fait descendre les Anges, mais Il a changé ce que le serviteur voyait. Et là, les montagnes étaient pleines d’Anges, et de feu, et de chevaux de feu, et de chars de feu, tout autour de Son prophète. Voyez-vous, ils, Il a changé ce qu’il voyait. La–la chose est déjà là.
E-55 Alors, c’est ce que j’essaie de dire, c’est que Dieu, qui a toujours été, Il est ici. La seule chose qu’Il a faite quand Il s’est fait homme, c’est qu’Il a changé de masque. Voyez? Il–Il, cet en morphe : Il S’est transformé, de ce qu’Il était en ce qu’Il est, ou a changé Son masque, un autre acte.
E-56 Par exemple, dans une grande pièce de théâtre. Je parlais de ça ce matin, je faisais un peu de rattrapage là-dedans, Shakespeare. Ça fait longtemps. Mais quand Shakespeare a écrit la–la–la pièce de théâtre, la... pour le roi Jacques d’Angleterre, quand il... le personnage de Macbeth. Voyez-vous, Shakespeare ne croyait pas aux sorcières; mais dans la pièce, étant donné que le roi, lui, il croyait aux sorcières, alors il a été obligé d’inclure des sorcières. Voyez? Et, bon, pour ça, ils ont modifié la distribution des rôles.
E-57 Becky, ici, dans Carmen, ils ont joué ça à–à l’école où elle vient de passer son diplôme, il y a quelques semaines. Là, une seule personne pouvait jouer trois ou quatre rôles. Pour ça, il–il changeait de masque. Parfois, il sort, il est ce personnage-ci; et la fois d’après, quand il sort, il est un autre personnage. Mais c’est la même personne tout le temps.
E-58 C’est comme ça pour Dieu. Il S’est transformé, de–d’une Colonne de Feu, pour devenir un Homme. Ensuite, de là Il S’est transformé, Il est redevenu un Esprit, pour pouvoir habiter dans l’homme. Dieu, agissant dans l’homme, montrant ce qu’Il était réellement. Jésus-Christ, c’était Dieu agissant dans l’Homme, dans un Homme. Dans un Homme, c’est ça qu’Il était. De la Colonne de Feu, Il S’était transformé, et alors Il était entré; et ça, c’était un voile dans le désert, qui tenait Dieu caché d’Israël. Moïse a vu la forme de Son corps, mais en réalité, Il était constamment caché derrière cette Colonne de Feu, qui était le Logos qui était sorti de Dieu.
E-59 Maintenant nous voyons ici que depuis la Pentecôte, maintenant, Dieu n’agit plus dans l’homme, ou agit... maintenant Il agit à travers l’homme. Voyez? À l’époque Il agissait dans un Homme, Jésus. Maintenant Il agit à travers des hommes qu’Il a choisis dans ce but. Dieu sous forme d’homme; Il S’est transformé, de la forme de–d’un... de Dieu, à une forme d’homme.
E-60 Il est venu sous trois noms, sous trois noms de fils. Il est venu sous le Fils... le nom du Fils de–de l’homme, du Fils de David, et du Fils de Dieu; trois noms de fils.
E-61 Or, d’abord Il est venu dans le Fils de Da-... Fils de l’homme, parce qu’Il était un Prophète. Or, Jéhovah Lui-même a appelé Ézéchiel et les prophètes, “fils de l’homme, que vois-tu?” Jésus n’a jamais dit qu’Il était le Fils de Dieu; Il disait qu’Il était le Fils de l’homme, parce que les–les Écritures ne peuvent pas être anéanties. Aucune partie des Écritures ne peut être anéantie. Chaque Parole doit être telle quelle. C’est comme ça que je le crois. C’est comme ça que Cela doit être, pas parce que je le crois, mais parce que C’est la Parole de Dieu.
E-62 Maintenant, si vous remarquez, au commencement, une seule Parole, à la page un de la Bible, dans Genèse 1, nous voyons que tout... Toutes les maladies, toutes les peines, tous les chagrins, et tout ce qui est jamais arrivé aux êtres humains, c’est arrivé parce qu’une seule personne a été incrédule à l’égard d’une seule Parole, c’est ce qui a causé tout ceci. Ça, c’est au début de la Bible. À la fin de la Bible, Apocalypse 22, le même Dieu a dit : “Quiconque retranchera une seule Parole de Ceci, ou ajoutera une seule parole à Ceci.” Voyez-vous, il faut que ce soit Parole sur Parole, exactement tel quel.
E-63 Alors, donc, et prenez seulement, par exemple, la petite chose que je... quelqu’un me fait sans cesse des remarques, au sujet des femmes, de ce qu’elles se coupent les cheveux. Or, à mon avis, tant qu’elle fait ça, peu m’importe combien elle peut être sainte dans sa conduite, et toute la connaissance qu’elle peut avoir, elle a quand même tort. Elle porte des shorts et des vêtements semblables; peu m’importe ce qu’elle fait, combien elle peut chanter, comme elle peut bien prêcher, tout ce qu’elle peut faire, et le genre de vie qu’elle peut mener, il reste quand même que cette Parole-là est transgressée. Voyez? Voyez, il faut que ce soit chaque Parole. Pas une phrase; une Parole, une seule Parole! Donc, la Bible n’est d’aucune interprétation particulière. Il faut que ce soit Parole sur Parole, telle qu’Elle est écrite. Nous devons La croire.
E-64 Et pas seulement La croire, mais La vivre. Si nous ne La vivons pas, alors nous ne La croyons pas, nous disons La croire, c’est tout. Comme je... En me basant sur ce que je disais, que ces disciples ne pouvaient pas L’expliquer, mais ils Le croyaient quand même; et ils faisaient leur confession de foi, et ils vivaient selon celle-ci. Quand tous les autres s’En sont éloignés, eux, ils s’Y sont tenus! Ils Le croyaient! C’est ce que nous faisons. C’est ce que vous devez faire. Peu importe ce que n’importe qui d’autre peut faire, nous Le croyons, et puis nous nous Y conformons. Si vous ne vous Y conformez pas, alors vous ne Le croyez pas.
E-65 Maintenant remarquez, là, quand Il est venu, Il devait venir comme Fils de l’homme, parce que l’Écriture Sainte avait dit qu’Il le ferait, que “Dieu allait leur susciter un Prophète”. Alors, Il ne pouvait pas venir en Se disant Fils de Dieu, parce que ce n’était pas cette dispensation-là. Il était le Fils de l’homme, qui prophétisait, pour accomplir, et qui leur révélait toutes les choses qui avaient été faites et qui montraient en type ce qu’Il était. À l’époque, Il était sur terre comme Fils de l’homme.
E-66 Regardez cette Syro-Phénicienne qui a couru vers lui, elle disait : “Fils de David, aie pitié de moi!” Il n’a même pas levé la tête. Elle n’avait pas de droits sur Lui en tant que Fils de David. Elle était une femme des nations. Pas plus que ma fille n’a de droits sur moi en tant que mari; ou ma femme, comme fille. Elle est quand même ma fille et ma femme, elle est ma fille dans l’Évangile, mais, sur le plan terrestre, elle n’a aucun droit de m’appeler son–son père. Voyez? Maintenant remarquez, cette femme des nations, elle n’avait pas de droits sur Lui en tant que Fils de David. Mais l’aveugle Bartimée, lui, oui, voyez-vous, il était Juif. Donc, Il est venu en tant que Fils de l’homme.
E-67 Vous devez connaître ces mots et ces choses. Regardez Hattie Wright, cette fois-là, quand il y a eu le Troisième Pull. Vous vous en souvenez. De tout ce qu’elle aurait pu dire, cette femme a dit la chose juste. Vous devez dire cette parole juste, la chose juste, à Dieu.
E-68 Remarquez, donc, d’abord Il est venu en tant que Prophète, et ils L’ont crucifié. Les Siens L’ont crucifié. Il est venu en tant que Fils de l’homme.
E-69 Ensuite, après que le Saint-Esprit est venu, là Il était le Fils de Dieu. Dieu est un Esprit. Il était le Saint-Esprit, le Fils de Dieu. Il a traversé les âges de l’église en tant que Fils de Dieu.
E-70 Maintenant, dans le Millénium, Il sera le Fils de David, assis sur le Trône de Son père David. Il est le Fils de David.
E-71 Maintenant, et souvenez-vous, entre le Fils de Dieu... Dans l’âge de l’église de Laodicée, ils L’ont mis à la porte. Et, dans Luc, Il a dit qu’Il allait de nouveau être révélé comme Fils de l’homme, le Prophète, accomplissant ainsi ce qui restait. Voyez? Les Écritures se tiennent parfaitement. Fils de l’homme, Fils de Dieu, Fils de David. Qu’est-ce que c’était? C’est le même Dieu tout le temps, Il change seulement de forme, en morphe. Il fait seulement ce changement-là. Pour Lui, c’est une grande pièce. Il joue les rôles.
E-72 Il est venu comme Fils de l’homme, le Prophète. C’est précisément ce qu’Il a fait. Même cette petite femme dans tout son péché, là, au puits, elle L’a reconnu. Elle a dit : “Nous savons que le Messie doit venir, Celui qu’on appelle le Christ, et c’est ce qu’Il fera.” Voyez-vous, elle a reconnu, parce qu’elle était une Semence prédestinée. Alors elle... Alors que les autres, ils ne L’ont pas reconnu. Ils n’avaient rien en eux pour reconnaître. Ils étaient dans le péché au départ.
E-73 Pour–pour Ses actes, Il change de forme. Ensuite, Il est venu sous la forme du Fils de l’homme. Pour l’âge des réformateurs, Wesley, Luther, et tout au long; ensuite nous voyons qu’ils ont tout confondu, exactement comme les Israélites l’avaient fait, si bien que, quand Il s’est présenté, dans les derniers jours, dans l’âge pentecôtiste, comme le Saint-Esprit, ils L’ont rejeté. Ils ont fait la même chose qu’Israël. Et maintenant, qu’est-ce qu’Il fait? Il revient comme Fils de l’homme. Et puis, de là à Fils de David. Vous voyez comme nous en sommes proches? Fils de l’homme, Fils de David, Fils de Dieu. Il est révélé, dans les derniers jours, comme Fils de l’homme, selon Malachie 4, et toutes les autres prophéties qui se rapportent à cette heure. Il ne traite plus avec l’église, après qu’Il... Ils L’ont mis à la porte; Il est à l’extérieur, Il frappe à la porte. Il reste encore des Semences prédestinées à l’intérieur. Il doit les atteindre.
E-74 Dieu, Il S’était déversé dans l’homme. Dans Joël 2.28, nous voyons qu’Il a dit : “Je répandrai, dans les derniers jours, Mon Esprit.” Maintenant, si vous remarquez le mot, là, le mot grec. Il se peut que je me trompe, mais celui que j’ai trouvé...
E-75 Il faut faire attention aux mots. En anglais, parfois, il y a deux sens. Par exemple, le mot que nous disons : “dieu”. Dieu créa les cieux et la terre, Genèse 1. Mais, bon, dans la Bible, il est dit : “Au commencement, Elohim.” Or, Elohim, en anglais, on dit “god” [en français, dieu–N.D.T.], mais en réalité, Elohim, ce n’était pas ça. N’importe quoi peut être un dieu, si on prend le mot dieu; on peut faire d’une idole un dieu; on peut faire de ce piano un dieu; on peut faire de n’importe quoi un dieu.
E-76 Mais pas quand il est question du mot Elohim. Il veut dire “Celui qui existe par Lui-même”. Voyez? Ce piano ne peut pas exister par lui-même, rien d’autre ne peut exister par lui-même. Donc, le mot Elohim veut dire “Celui qui a toujours existé”. Dieu, ça peut vouloir dire n’importe quoi. Vous voyez comme ce mot est différent? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-77 Or, quand il est dit, ici, qu’Il S’est déversé, ou répandu, maintenant, nous, on serait portés à penser ceci, qu’Il aurait “vomi”, – le mot anglais emptied [en français, déversé–N.D.T.], – ou qu’Il aurait répandu quelque chose qui était en Lui, voyez-vous, que quelque chose de différent de Lui serait sorti de Lui. Mais le mot kenos, en grec, ne veut pas dire qu’Il aurait “vomi”, ou quelque... Son bras serait parti, ou Son oeil serait parti, une autre personne.
E-78 C’est qu’Il S’est transformé, Il “S’est répandu dans” (Amen!), dans un autre masque, dans une autre forme. Ce n’est pas une autre personne, appelée le Saint-Esprit, qui est sortie de Lui, mais c’était Lui-même. Vous saisissez? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Il S’est répandu Lui-même dans les gens. “Christ en vous!” Comme c’est beau, comme c’est merveilleux, de penser que Dieu S’est répandu dans l’être humain, dans le croyant. “Répandre!” Ça faisait partie de Sa pièce, de faire ça. Dieu, toute la plénitude, toute la Divinité corporellement se trouvait dans cette Personne, Jésus-Christ. Il était Dieu, le seul Dieu. Pas une troisième personne, ni une deuxième personne, ni une première personne, mais la Personne, Dieu voilé dans une chair humaine.
E-79 I Timothée 3.16 : “Sans contredit, le mystère de la piété est grand; en effet, D-i-e-u, Elohim”, D majuscule-i-e-u, dans la Bible. Vérifiez-le, n’importe qui. Le mot, dans l’original, ce qui est dit, c’est : “Elohim.” “Au commencement, Elohim.” Voyez? “Et Elohim, sans contredit, le mystère d’Elohim est grand; en effet, Elohim a été fait chair, et nous L’avons touché.” Elohim, voilé dans une chair humaine! Le grand Jéhovah qui remplissait tout l’espace, le temps, et partout, Il s’est fait homme. Nous L’avons touché, Elohim. “Au commencement, Elohim. Et Elohim a été fait chair, Il a habité parmi nous.”
E-80 Qu’est-ce? C’est Sa manière de faire, les rôles de la pièce. C’est de cette manière qu’Il doit jouer les rôles, c’est Sa manière de Se révéler à nous comme personne différente. Nous sommes des mortels, et Il le sait. Et nous comprenons seulement comme des mortels. Nous connaissons seulement comme des mortels. Nous connaissons seulement ce que nos sens nous permettent de connaître, et le reste, nous devons le croire par la foi. Nous disons qu’il y a un Dieu, forcément; que nous Le voyions ou pas, nous le croyons quand même. Voyez? Qu’il y en ait un ou pas, nous le croyons quand même, parce que Dieu l’a dit.
E-81 C’est comme Abraham, il ne pouvait pas voir ce fils, pas de signe, pas de grossesse chez–chez Sara, pas même de cycle menstruel, ni rien, mais quand même, Dieu l’avait dit. Tout espoir, son–son sein même était mort, et la vie, en lui, il n’y en avait plus, et, son–son courant de vie s’était desséché, et sa–sa vie, en elle, s’était desséchée. “Et pourtant, il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié, donnant gloire, sachant que Dieu peut accomplir tout ce qu’Il a dit qu’Il ferait.” C’est comme ça que nous devons croire cette Parole aujourd’hui. Comment la chose va-t-elle se faire? Je ne sais pas. Dieu a dit que ça allait arriver, alors c’est réglé.
E-82 Qui est cette grande Personne invisible? Qui est Celui qu’Abraham a vu dans des visions? Mais, au dernier moment, Il s’est manifesté en chair, avant la venue du fils. Dieu Lui-même est venu à Abraham sous la forme d’un homme, au temps de la fin. Manifesté! Une fois, il L’avait vu dans une petite Lumière; il L’avait vu dans des visions; Il avait entendu Sa Voix; de nombreuses révélations. Mais juste avant le fils promis, il L’a vu sous la forme d’un homme, et il Lui a parlé, et Lui a fait manger de la viande et Lui a donné à boire. Voyez? Remarquez, Dieu Lui-même voilé dans une chair humaine.
E-83 Ça fait partie de Sa manière de faire. C’est de cette manière qu’Il Se manifeste à nous, qu’Il manifeste la Parole Éternelle, Dieu, Jéhovah fait chair. Comme dans Jean 1 : “Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la... Au commencement était Elohim, et Elohim était... est devenu la Parole, et la Parole était Elohim. Et la Parole a été faite Elohim.” Voyez? C’est la même chose, qui se dévoile, tout simplement.
E-84 C’est comme l’attribut, voyez-vous, c’est en Dieu. Un attribut, c’est votre pensée. Dieu, au commencement, l’Éternel, Il n’était même pas un Dieu. Il était l’Éternel. Il n’était même pas Dieu; Dieu, c’est un objet d’adoration, ou quelque chose comme ça. Voyez? Donc, Il n’était même pas ça. Il était Elohim, l’Éternel. Mais en Lui, il y avait des pensées qu’Il voulait matérialiser. Et qu’est-ce qu’Il a fait? Alors Il a prononcé une Parole, et la Parole s’est matérialisée. Voilà tout le tableau, de la Genèse à l’Apocalypse. Il n’y a rien qui cloche. C’est Elohim qui se matérialise, pour pouvoir être touché, compatir. Et dans le Millénium, il y a Elohim, assis sur le Trône, voyez-vous, c’est exact, avec tous Ses sujets autour de Lui, qu’Il a prédestinés avant la fondation du monde.
E-85 C’est comme un homme qui construit des carillons, ou qui fait des carillons, le fondeur. Chaque cloche doit rendre un son différent de l’autre. Les mêmes matériaux, mais tant de fer, tant d’acier, tant de laiton, pour qu’elle donne ce “tintement”.
E-86 C’est comme ça que Dieu a fait. Il a fait un alliage, passant de celui-ci à celui-là, à celui-ci, à celui-là, à celui-ci, à celui-là, jusqu’à ce qu’Il obtienne exactement ce qu’Il voulait. C’est comme ça qu’Il est descendu. Dieu S’est dévoilé, dans une Colonne de Feu, puis dans les prophètes, ensuite Il est entré dans le Fils de Dieu, qui était Dieu. Voyez-vous, c’est le même Dieu, qui montre ce qu’il en est, précisément, de perfection en perfection, de gloire en gloire. C’est comme ça que ça se passe pour l’Église.
E-87 Remarquez, au long des âges, de la même manière, c’est par Ses prophètes qu’Il S’est révélé. En fait, ils n’étaient pas précisément des prophètes, ils étaient des dieux. C’est ce qu’Il a dit. En effet, ce qu’ils prononçaient, c’était la Parole de Dieu. Ils étaient la chair dans laquelle Dieu était voilé. Ils étaient des dieux. Jésus Lui-même a dit, Il a dit : “Comment pouvez-vous Me condamner quand Je dis que Je suis le Fils de Dieu, alors que votre propre loi dit que ceux à qui la Parole de Dieu est venue étaient des dieux?” Voyez?
E-88 Donc, c’était Dieu, qui Se formait dans un homme appelé un prophète. Voyez? Et la Parole du Seigneur venait à cet homme, alors ce n’était pas le prophète; le prophète était le voile, mais la Parole était Dieu. La parole de cet homme n’aura pas cette action-là. Vous voyez ce que je veux dire? Elle ne peut pas avoir une action pareille. Mais potentiellement, c’était Dieu. Voyez-vous, Il était la Parole de Dieu, sous la forme d’un homme, appelée “un homme”. Remarquez, Il n’a jamais changé de nature, mais seulement de forme. Hébreux 13.8 dit : “Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement.” Donc, quand Il est venu, Il n’a pas changé de nature. Il est toujours ce Prophète, tout au long de l’âge, même chose : la Parole, la Parole, la Parole, la Parole. Voyez? Il ne peut pas changer de nature, mais Il a changé de forme. Hébreux 13.8 dit : “Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement.” Il a seulement changé de masque.
E-89 Par exemple, moi, je suis passé de mari, quand mon enfant est né, je deviens père. Quand mon petit-fils est né, je suis grand-père. Voyez? Mais je ne change pas; c’est toujours–toujours moi. Voyez? (C’est comme ça pour Dieu.) J’ai seulement changé de... Voyez-vous, on change de forme, c’est tout. Voyez? Remarquez. Et la nature opère le changement, on passe d’un jeune homme à un homme d’âge mûr, à un vieil homme. Et voilà, voyez-vous, on change de forme, c’est tout.
E-90 Maintenant, vous ne pourriez pas dire qu’un jeune homme, ici, de seize ans, dire qu’il est grand-père. Il ne peut pas l’être. Il doit changer de forme. Quelques années opèrent le changement, et puis il devient grand-papa. Vous voyez ce que je veux dire?
E-91 Mais c’est la même Personne, tout le temps, la même Personne, Dieu, tout le temps. C’est de cette manière qu’Il Se révèle à Son peuple, en faisant comme ça. Remarquez, au long de l’âge de la Colonne de Feu, Il S’est révélé à Son peuple. Dans l’âge de–de Jésus, Il S’est révélé à Son peuple. Dans l’âge du Saint-Esprit, comme Fils de Dieu. Fils de David... C’est toujours de cette façon qu’Il Se révèle à Son peuple, en amenant les gens à Le connaître. Il est voilé derrière quelque chose, remarquez, de la même manière, ou avec la même nature, chaque fois.
E-92 Dieu, voilé dans Jésus, pour accomplir l’oeuvre de la rédemption à la croix. Dieu ne pouvait pas mourir, en tant qu’Esprit. Il est Éternel. Mais il Lui a fallu mettre un masque et jouer le rôle de la mort. Il est bel et bien mort, mais Il ne pouvait pas le faire sous Sa forme de Dieu. Il devait le faire sous Sa forme de Fils, en tant que Fils de l’homme, sur terre. Voyez? Il devait être sous Sa forme de Fils. Ensuite, quand Il est revenu, à la Pentecôte, Il était de nouveau Fils de Dieu. Vous voyez ce que je veux dire? Vous saisissez? Il était...
E-93 Il devait venir dans une chair humaine, pour... et, personne, sans désir sexuel. Parce que, là encore c’est la preuve de notre affirmation sur la semence du serpent, voyez-vous, “sexuel”, le sexe, absolument. Pas des pommes; le sexe! C’est exact. Forcément. Remarquez, ici, voyez-vous, car n’importe quel brave homme... Regardez ces prophètes, à l’époque, mais Lui, il fallait qu’Il soit plus qu’un prophète. Pour pouvoir accomplir ça, il fallait qu’Il naisse d’une vierge, montrant, cette naissance d’une vierge prouvait... Il fallait qu’Il naisse d’une vierge, pour ôter la malédiction; l’Antidote. Vous voyez ce que je veux dire? Donc, forcément que c’était le sexe. Il l’a prouvé par Sa propre venue; Il est venu, pas par un désir sexuel, mais en naissant d’une vierge. Il a changé de masque, Il est passé de Jéhovah à Jésus, pour pouvoir accomplir l’oeuvre rédemptrice, dans la pièce où Il jouait ce rôle : Dieu à la croix.
E-94 Les Grecs voulaient Le voir. Dans Jean 12.20, beaucoup d’entre vous m’ont entendu prêcher sur ces paroles : “Messieurs, nous voudrions voir Jésus.” Avez-vous remarqué ça?
E-95 Or les Grecs, c’étaient des érudits, c’étaient des hommes remarquables. Et ils éprouvaient un–ils éprouvaient un–un grand sentiment pour Dieu, comme Paul le leur a prêché à l’Aréopage. Et ils étaient, ils–ils tenaient–ils tenaient le premier rang mondial pour la science et–et l’éducation, c’étaient des gens remarquables. Seulement ils adoraient et croyaient à la mythologie, et tout, les livres d’arts et les arts curieux, et ainsi de suite.
E-96 Mais ils–ils–ils étaient en émoi, au sujet de cet Homme qui pouvait guérir les malades et qui pouvait annoncer d’avance des choses qui arrivaient exactement telles quelles. Ils étaient en émoi, alors ils sont venus pour Le voir. Maintenant, soyez très attentifs, là, ne manquez pas ceci. Voyez? Ils sont venus, et ils ont dit à Philippe de Bethsaïda : “Monsieur, nous voudrions voir Jésus.” Et Philippe et un autre disciple l’ont amené à Jésus, voir Jésus.
E-97 Maintenant remarquez les paroles mêmes que Jésus lui a rapportées, car ils étaient venus pour voir Qui Il était, et ils n’ont pas pu Le voir. [Frère Branham donne trois coups sur la chaire.–N.D.É.] Ils ont vu la forme, mais Il était dans Son temple. Dieu était dans Son temple, voilé dans une chair humaine. Remarquez les paroles qu’Il a prononcées : “Si le grain de blé ne tombe en terre, voyez-vous, et ne meurt, il reste seul.” Voyez? “L’heure est venue, elle sera bientôt là, où le Fils de l’homme sera glorifié, voyez-vous, Il doit disparaître de cette terre. Et si cette heure ne vient pas, vous ne pourrez jamais Le voir.” Voyez?
E-98 Tenez, pourquoi ne pouvaient-ils pas voir Jésus? Il était masqué. Dieu était masqué. Les Grecs voulaient un Dieu, et Il était là, mais ils n’ont pas pu Le voir, à cause du voile. Et c’est la même chose aujourd’hui, ils ne peuvent pas Le voir, à cause du voile. Il est jeté sur leur visage. Ces Grecs étaient masqués, ou, Jésus était masqué devant ces Grecs.
E-99 Remarquez, Il leur a dit : “Si ce grain de blé ne tombe en terre, il reste seul.”
E-100 Ils–ils ne pouvaient pas comprendre comment, pourquoi ils ne pouvaient pas Le voir. Un homme se tenait là. Ils étaient venus pour voir Dieu, et ils ont vu un homme. Voyez? Ils n’ont pas pu voir Dieu, parce que Dieu était voilé devant eux. Maintenant, retenez bien ça, Dieu était voilé dans un homme. Ils pouvaient dire : “Personne ne peut faire ces oeuvres, si ce n’est Dieu. Personne ne peut faire ça, et comment, ici il y a un homme, et pourtant les oeuvres de Dieu se manifestent à travers Lui!” Voyez-vous, ils ne pouvaient pas comprendre que Dieu était voilé.
E-101 Il est voilé dans un homme, comme Il a toujours été voilé. Mais Il était voilé devant eux, Il était dans Son temple humain. Dieu était dans un temple humain. Maintenant, faites très attention : or, Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Voyez? Dieu voilé, Se cachant du monde, voilé dans un être humain. Voyez? Ici, il y avait Dieu! Ces Grecs qui disaient : “Nous voudrions Le voir.”
E-102 Et Jésus a dit : “Un grain de blé doit tomber et mourir.” Vous devez mourir à toutes vos idées. Vous devez vous débarrasser de vos propres pensées. C’est comme ces disciples, ils ne pouvaient pas expliquer ce qu’il en était de manger Son corps et–et de boire Son Sang, mais, voyez-vous, ils étaient complètement morts à ces choses. Ils étaient morts, pour un Principe, ils étaient morts, pour Christ. Quoi qu’il ait pu en être, ou combien Sa défaite semblait assurée, ils Le croyaient quand même, de toute façon. Voyez? Ils pouvaient voir ce qu’il y avait dans cet Homme : un Homme qui mangeait, buvait, pêchait, dormait, et tout le reste, qui était né ici sur terre, et qui marchait avec eux, parlait avec eux, portait les mêmes vêtements que les autres, mais c’était Dieu.
E-103 Donc, les Grecs n’ont pas pu Le voir, parce qu’Il était caché d’eux, dans un être humain. Remarquez la Parole qu’Il leur a adressée : “Si ce grain de blé ne tombe en terre.”
E-104 Dieu, voilé, sous la forme d’un homme, S’est caché à leurs yeux, tout ce qu’ils ont pu voir, c’est un homme. Mais ceux qui étaient prédestinés, ils ont vu Dieu. L’un a vu un homme, l’autre a vu Dieu. Voyez? Et c’était Dieu, voilé dans un être humain, donc ils avaient tous les deux raison; mais c’est la foi que vous avez dans ce que vous ne voyez pas. Vous le croyez quand même. Dieu voilé dans un être humain. Il était dans cette chair-là, et cette chair-là était Son voile. Le voile s’est déchiré, voyez-vous, pour que Dieu puisse être manifesté.
E-105 Dans l’Ancien Testament, Dieu était caché, – quand Il était sur Son propitiatoire, sur le propitiatoire, – par un voile. Dans l’Ancien Testament, Dieu était dans Son temple. Mais, les gens entraient et adoraient comme ceci, mais, souvenez-vous, il y avait un voile (amen) qui cachait Dieu. Ils savaient que Dieu était là. Ils ne pouvaient pas Le voir. Cette Colonne de Feu n’est plus jamais réapparue là. L’avez-vous remarqué? Pas une seule fois, dans l’Écriture, depuis le moment où cette Colonne de Feu est entrée derrière ce voile, Elle ne s’est montrée de nouveau, jusqu’à ce qu’Elle vienne par Jésus-Christ. Dieu était voilé!
E-106 Quand Il était sur terre, Il a dit : “Je viens de Dieu, et Je retourne à Dieu.”
E-107 Ensuite Paul, (après Sa mort, Son ensevelissement et Sa résurrection), en route vers Damas, voilà cette Colonne de Feu qui était là de nouveau. Qu’est-ce que C’était? Elle était sortie de derrière le voile! [Frère Branham donne quatre coups sur la chaire.–N.D.É.] Gloire à Dieu!
E-108 Il avait été derrière le voile. Or, Il avait été derrière quoi? Un voile de peau. Voyez-vous, “des peaux de blaireaux”, derrière le voile. Et quand ce voile s’est déchiré, le jour de la crucifixion, que le voile qui L’enveloppait s’est déchiré, le jour de la crucifixion, le propitiatoire était à la vue de tous.
E-109 Or, les Juifs ne pouvaient pas comprendre que Dieu puisse faire miséricorde à un peuple pécheur et vil comme nous. Mais ils ne pouvaient pas voir Celui qui faisait miséricorde, parce qu’Il était caché. Il était derrière le propitiatoire, à l’intérieur, avec des peaux de blaireaux suspendues qui Le couvraient. Avant...
E-110 Avant, si un homme, quel qu’il soit, pénétrait derrière ce voile, c’était une mort subite. Amen. Oh, nous allons dégager une leçon de là, dans un instant, voyez-vous, si vous pouvez–pouvez comprendre ce qu’il En est. De pénétrer derrière ces peaux... Même l’un des fils d’un sacrificateur a essayé de le faire, une fois, et il est mort. “N’allez pas derrière ce voile.” L’homme qui pénétrait derrière... Pourquoi? Il n’y avait encore aucune rédemption là. Elle y était potentiellement. C’était seulement potentiel. Et tout ce qui est potentiel, ce n’est pas encore la vraie chose, voyez-vous, ça l’est seulement potentiellement. C’était une rédemption... Le péché était couvert, pas omis... remis, plutôt, pas remis. Remis, c’est “supprimé et éliminé”. Et, donc, le sang des brebis et des boucs ne pouvait pas faire ça, donc Jéhovah était caché derrière un voile. Or, derrière ce voile, là, où Il était caché, de pénétrer à l’intérieur, un homme tombait mort, d’essayer d’Y entrer.
E-111 Mais, depuis la Pentecôte, depuis la Crucifixion, quand ce voile a été déchiré du haut jusqu’en bas, pour cette génération... Jésus était ce Dieu, voilé. Et, quand Il est mort au Calvaire, Dieu a envoyé du feu et la foudre, et Il a déchiré ce voile du haut en bas, de sorte que tout le propitiatoire a été exposé aux regards de tous. Mais ils étaient trop aveugles pour voir ce qu’il En était. Comme Moïse le disait ici, bien que, ou... Paul le disait, en lisant Moïse : “Quand on lit Moïse, encore maintenant, ce voile est jeté sur leurs coeurs.” Oh, frère, soeur, voilà ce que les Juifs ont fait, quand le voile a été déchiré et que Dieu a alors été exposé aux regards de tous, suspendu à la croix. Il était exposé aux regards de tous, mais eux ne pouvaient pas voir ce qu’il En était.
E-112 Serait-il possible que ceux des nations aient fait la même chose? Ô Dieu! Alors qu’ils ont eu les âges de l’église, le Fils de Dieu; mais maintenant que ce voile des dénominations et tout, que ce voile de la tradition que nous avons depuis la Pentecôte, que les traditions de l’église ont été déchirées, les choses que les gens disaient : “Les jours des miracles sont passés, et ces choses-là”; Dieu a enlevé le voile de tout Cela, et il L’a exposé aux regards de tous, et ils sont prêts à Le crucifier de nouveau, [Frère Branham donne six coups sur la chaire.–N.D.É.], c’est tout à fait pareil.
E-113 Le Dieu dévoilé, exposé aux regards de tous, ils auraient dû Le voir, alors qu’Il se tenait là. Mais Il était trop ordinaire, Il était un homme comme les autres. Ils ne pouvaient pas voir ce qu’il En était. Voyez-vous, là se tenait un homme. “Eh bien,” ils ont dit, “ce gars-là, de quelle école sort-Il?” Mais, souvenez-vous, quand cette lance s’est enfoncée dans Son corps, que l’Esprit L’a quitté, le temple... les billots qui servaient aux sacrifices ont été renversés, et la foudre s’est abattue comme un fouet sur le temple et a déchiré le voile. Qu’était-ce? Leur Dieu était là, suspendu, au Calvaire, et ils étaient trop aveugles pour le voir.
E-114 Il a été exposé aux regards de tous, et là encore, ils ne voient pas ce qu’il En est! Ils sont aveuglés. Dieu, voilé dans un être humain!
E-115 Vous vous souvenez, ensuite Il est venu à Paul, après, et à Pierre, en prison, sous la forme de la Colonne de Feu. Vous vous en souvenez? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-116 Mais dans les derniers jours, Il doit revenir de nouveau, mais une Colonne de Feu doit revenir de nouveau, pour manifester le Fils de l’homme, voyez-vous, pour montrer la Parole, la Lumière. Les traditions, du passé, elles seront anéanties. Rien ne fera obstacle à Cela; la chose se fera, de toute façon. Dieu va vraiment démolir ces dénominations et ces traditions. Quel genre d’Esprit va-t-Il utiliser pour le faire? Comme ce qu’Il avait fait la première fois. Regardez ce qu’Il a fait à l’époque d’Élie, à l’époque de Jean. “Ne prétendez pas dire en vous-mêmes que vous ‘avez Abraham pour père’, parce que, de ces pierres, Dieu peut susciter des enfants à Abraham.” Voyez? N’allez pas penser : “Vu que je fais partie de ceci et que je fais partie de cela.” Voyez? Dieu, Il déchire le voile, voyez-vous, pour montrer Qui Il est. Voyez? Observez le voile, quand il se déchire, ici, maintenant. Nous voyons ce qu’il en est, là.
E-117 Bon, et à une époque, si un homme pénétrait à l’intérieur de ce voile, c’était une mort subite. Maintenant c’est de ne pas Y pénétrer qui est la mort! Amen. Si vous ne pouvez pas briser ce voile de la tradition, franchir ce mur de la dénomination, pour voir Dieu dans Sa puissance, c’est la mort. Alors qu’à une époque, c’était la mort de pénétrer à l’intérieur, maintenant c’est de rester à l’extérieur qui est la mort. Tout le Propitiatoire est là, exposé aux regards de tous, n’importe qui peut Le voir, le voile est déchiré. Gloire à Dieu! Tout le Propitiatoire est exposé aux regards de tous.
E-118 Comment Dieu a pu faire miséricorde à de vils pécheurs comme nous, quand Il Se cachait, c’était un mystère. Et maintenant, C’est exposé aux regards de tous, ou à la vue de tous, révélé par Sa Parole. C’est toujours la Parole, constamment, laquelle est Dieu. C’est la Parole qui dévoile la chose. Si ces gens avaient connu la Parole de Dieu, le jour où Jésus est mort, ils auraient vu le Propitiatoire, ils auraient vu Qui Il était.
E-119 “Qui était-Ce donc? Pourquoi le voile s’est-il déchiré?” Souvenez-vous, d’Y pénétrer, c’était la mort. Personne ne pouvait Le voir. Moïse L’a vu, sous une forme, C’était un tourb-... c’était le dos d’un–d’un Homme. Eh bien, Le voici, le dos ensanglanté, le même Homme! Qu’est-ce que C’était? Dieu voulait leur montrer le Propitiatoire. Dieu voulait leur montrer Qui Il était. Alors, le voile du temple, par la main de Dieu, d’en haut, il a été déchiré du haut en bas, ce qui a exposé Dieu aux regards de tous. C’était Jésus-Christ, suspendu à la croix, le Propitiatoire. Et qu’est-ce qu’il y a eu? Les gens étaient trop aveugles pour Le voir.
E-120 Maintenant, la chose s’est répétée de nouveau, leurs traditions! La Parole, là, qui est venue le jour de la Pentecôte, et qui était sous la forme du “Fils de Dieu”. Et ils ont formé une organisation, à Nicée, Rome. Et, bien vite, c’est passé aux méthodistes, aux baptistes, aux presbytériens, aux pentecôtistes, et tout. C’est une tradition organisée, si bien qu’un homme ne sait plus où il en est. Mais, gloire à Dieu, Il a fait une promesse, dans les derniers jours, ce qu’Il ferait. Il exposerait Sa Parole aux regards de tous, dévoilée devant nous de nouveau, voyez-vous, Il La dévoilerait.
E-121 S’ils avaient seulement connu la Parole, ils auraient su Qui était Jésus. Si un homme connaissait seulement la Parole de Dieu, il saurait en quelle heure nous vivons et ce qui est en train de se passer. Ils refusent simplement d’écouter cette Parole. Leurs traditions! Si les Juifs ont vu la chose comme ça, c’est à cause de quoi? De quoi? Il semble qu’ils auraient bien pu voir, en fait, parce que la chose avait été déchirée et découverte. Elle avait été déchirée et découverte dans un but.
E-122 Pourquoi ce réveil qui se poursuit en ce moment? Comment peut-il avoir du succès? Comment peut-il être béni? Peu m’importe le nombre d’imitations qui en sont sorties, et quoi d’autre, ça ne... Quand Moïse est sorti, un mélange de gens de toute espèce sont sortis avec lui. Mais c’est fait dans quel but? C’est Jéhovah Lui-même qui ôte le voile de sur Dieu, pour montrer la différence entre le vrai et le faux. Lequel, les méthodistes, les baptistes, les presbytériens, ou qui, est dans le vrai? C’est la Parole de Dieu qui est vraie! “Que toute parole d’homme soit un mensonge, et que la Mienne soit la Vérité.” Dieu n’a besoin d’aucun interprète. Il En fait Lui-même l’interprétation. Il La manifeste, et... c’est ce qui donne l’interprétation. Dieu, qui Se dévoile. Oh! la la! En plein là, au milieu de nous, nous voyons Sa grande main qui annonce ces choses, qui fait ces choses.
E-123 J’ai quelque chose à dire là-dessus ce soir, voyez-vous, sur la façon de surveiller la main de Dieu, ce qu’Elle fait, comment Elle se dévoile. Voyez?
E-124 Et les gens disent : “Oh, C’est insensé. C’est du fanatisme, ça. Ça ne vaut rien. C’est insensé. C’est Béelzébul. C’est un démon. C’est de la divination. C’est ceci.” Voyez-vous, la même chose que ce qu’ils avaient dit de Lui.
E-125 Ô Église, et si on laisse sortir cette bande, ne pouvez-vous pas voir, ministres de l’Évangile, en quel temps vous vivez? Ne pouvez-vous pas voir l’heure où nous sommes? Dieu, qui montre Qui Il est, qui met de côté... Regardez, ce voile du temple, Il l’a déchiré en deux, pour qu’ils puissent voir Dieu, exposé aux regards de tous, et ils étaient trop aveugles pour Le voir. Et Il a fait la même chose aujourd’hui, en exposant Sa Parole en plein devant tous, ce qu’Il avait promis. Chaque promesse de la Parole, en plein devant nous, exposée aux regards de tous!
E-126 Vous savez ce que fait l’église des nations? La même chose que ce que l’église juive avait fait : trop aveugle pour Le voir, c’est tout. Le voile sera jeté sur leurs coeurs, comme à cette époque-là.
E-127 Remarquez, d’En rester éloigné maintenant, c’est la mort. Vous devez Y pénétrer par ce voile, sinon vous n’Y pénétrerez pas. Dieu, qui a pu leur faire miséricorde, mais souvenez-vous de ce qu’il en était : Dieu manifeste maintenant ce qu’il y avait derrière ce voile. Observez ce qu’il y avait derrière le voile : la Parole! Qu’est-ce qu’il voilait? La Parole! Qu’est-ce que c’était? Elle est dans l’arche. C’était la Parole que ce voile cachait. Voyez? Et Jésus était cette Parole, et Il est cette Parole, et le voile de Sa chair La cachait.
E-128 Et aujourd’hui, le voile de la tradition cache la Parole de nouveau, ils disent : “Ce n’est pas vrai.” Mais C’est bien vrai! Dieu En témoigne, Il fait retentir ce qu’Il est, éclatant comme le soleil, devant tous, et ils ne Le voient pas. Ô Dieu, sois miséricordieux envers nous.
E-129 Le type de ça, Moïse qui, après avoir été dans la Présence de Dieu, revient avec la Parole de Dieu pour cet âge-là. Maintenant regardez bien, là, nous sommes dans Exode 19. Maintenant ne manquez pas ceci. Exode 19, Moïse qui revient, après avoir été dans la Présence de Dieu, ou 20 et 21, 19.20 et 21. Moïse qui revient, après avoir été dans la Présence de Dieu. Il a pénétré dans la Parole. La Parole a été écrite. Et lui, dans la Présence de Dieu, avec la Parole, il avait la Parole pour cet âge-là. Il y a une partie de la Parole pour chaque âge. Et quand Moïse est arrivé, son visage rayonnait tellement! Voyez? La Parole était en lui, prête à être manifestée, à être donnée au peuple.
E-130 La Parole véritable, Dieu L’avait écrite, et Elle était avec Moïse. Remarquez, Elle était avec Moïse et Elle était prête à être manifestée. Il était la Parole pour eux, il était la Parole vivante, cachée. Il se voilait, Moïse devait mettre un voile sur son propre visage. Pourquoi? Il était cette Parole. Amen. Tant que cette Parole n’était pas divulguée, Moïse devait se voiler. Amen! Le voyez-vous? La Parole, où qu’Elle se trouve, Elle est voilée.
E-131 Moïse avait la Parole. Maintenant souvenez-vous, après que la Parole avait été manifestée, Moïse était Moïse de nouveau. Voyez? Mais pendant que cette Parole était en lui, pour être apportée, il était Dieu; eh bien, il n’était plus Moïse. Il avait la Parole du Seigneur pour cet âge-là. Rien ne pouvait le toucher, jusqu’à ce que ce soit terminé; il avait cette Parole avec lui. Et, donc, quand il est venu, les gens ont détourné la tête; ils n’arrivaient pas à comprendre. Ils avaient été changés. C’était un personnage différent. Il venait avec cette Parole. “Et il mettait un voile”, la Bible dit, “sur son visage”, car il avait la Parole. Et il était la Parole pour eux.
E-132 Maintenant regardez, si Moïse... Ô frère, ceci va être offensant. Mais si Moïse... Comme Paul le disait ici, dans II Corinthiens, chapitre 3. Si Moïse devait se voiler le visage, avec une Gloire comme celle-là sur lui; voyez-vous, c’est parce qu’il s’agissait là d’une gloire naturelle, il s’agissait là d’une loi naturelle. Et si Moïse, sachant que cette loi devait périr, mais la Gloire était tellement grande qu’elle aveuglait les gens, alors ils devaient mettre un voile sur son visage, combien plus grande sera Celle-ci? Des gens aveugles spirituellement! Oui. Cette Gloire-là était passagère, mais cette Gloire-ci ne passera pas. Voyez? Moïse avait les lois charnelles, la condamnation, aucune grâce, ni rien; elle vous condamnait, c’est tout. Mais Ceci, dont nous parlons... Celle-là n’avait aucun pardon, elle ne faisait que vous dire ce que vous étiez. Celle-ci vous fournit un moyen de vous en sortir.
E-133 Et quand cette Parole-là sera dévoilée, oh! la la! quel genre de visage est-ce que Ce sera? Il devra être voilé. Il faut qu’Il soit voilé. Maintenant remarquez. Donc, l’Esprit est voilé dans un temple humain, voyez-vous, Il le fait afin de prononcer les paroles naturelles par un voile naturel.
E-134 Maintenant, c’est Paul qui parle ici, là, et dans ce–ce sens, la Parole-Esprit : “Nous sommes ministres, non de la lettre, de la loi, mais nous avons été rendus capables d’être ministres de l’Esprit”, l’Esprit, qui prend la lettre et la manifeste.
E-135 Ça, c’était seulement la loi, qu’il fallait aller regarder, ça disait : “Tu ne commettras point d’adultère. Tu ne déroberas point. Tu ne mentiras point. Tu ne feras point ceci, cela ou autre chose.” Voyez? Il fallait regarder ça.
E-136 Mais ceci, c’est l’Esprit, qui vient sur la Parole promise pour cet âge-ci, et qui produit et manifeste, non pas deux tables de pierres, mais la Présence du Dieu vivant. Pas un concept mythique que quelqu’un aurait forgé, ou un Houdini quelconque, un tour; mais la promesse même de Dieu, révélée et manifestée en plein devant nous. Derrière quel genre de voile est-ce que cela va être? Et de–de perdre ça...
E-137 Voyez-vous, celle-là était tellement grande que même les gens disaient, ils disaient, quand ils ont vu Jéhovah descendre dans cette Colonne de Feu, et qu’Il s’est mis à ébranler la terre, et–et les choses qu’Il a faites, et la montagne qui était embrasée. Et même, quiconque essayait de s’approcher de cette montagne périssait. C’était tellement impressionnant que Moïse lui-même était épouvanté devant la secousse. Alors, si cette fois-là Il n’a ébranlé que la montagne, cette fois-ci Il ébranlera les cieux et la terre.
E-138 Qu’en est-il de cette Gloire-ci? Si celle-là était voilée par un voile naturel, celle-ci est vraiment... voilée par un voile spirituel. Alors, ne cherchez pas à regarder au naturel; entrez dans l’Esprit, et voyez où vous en êtes, voyez à quelle heure nous vivons.
E-139 Est-ce que Cela a du sens, pour vous? Voyez-vous, c’est un voile spirituel qui est sur les gens, de dire : “Je suis méthodiste. Je suis aussi bon que n’importe qui. Je suis baptiste. Je suis pentecôtiste.” Vous ne vous rendez donc pas compte que cette chose-là est un voile de tradition? Elle vous cache Dieu. Ce sont ces choses-là qui vous empêchent d’apprécier entièrement... Oh, vous dites : “Je pousse des cris et je saute en l’air.”
E-140 Il a dit : “Toute Parole!” Ève a cru toute Parole, sauf une. Voyez? C’est la Parole entière de Dieu, la promesse de cette heure, manifestée. Voyez?
E-141 Maintenant remarquez, alors que nous continuons à avancer. J’ai beaucoup de choses à dire, là, mais, j’ai une vingtaine de pages, mais... de–de notes, mais je–je ne vais pas les donner toutes. Voyez-vous, je vais me dépêcher.
E-142 Il était voilé, couvert d’un voile naturel, avant de pouvoir annoncer la Parole aux gens. Maintenant, Dieu doit Se voiler, comme Il l’a promis, dans la chair humaine. Dieu! Saisissez-vous? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Dieu doit Se voiler dans la chair humaine – et jeter un voile spirituel sur eux (de dire : “Eh bien, je suis ceci, et je suis cela”) – pour pouvoir parler aux gens. Quand ce voile, qui est le voile de la tradition, est déchiré, alors... ce qu’ils disent : “Eh bien, les jours des miracles sont passés.”
E-143 Un gars me disait l’autre jour, un–un petit prédicateur baptiste, là-bas, il est venu me voir, Frère Green, et il disait : “Frère Branham, voici une chose que j’ai à vous reprocher.” Il disait : “Vous essayez d’amener les gens à...” C’était à l’Auberge Ramada, quand nous avons fait la réunion là-bas. Il disait : “Vous essayez d’amener les gens à croire à un âge apostolique, à vivre aujourd’hui comme s’ils étaient à l’âge apostolique.” Il disait : “L’âge apostolique a pris fin avec les apôtres.” J’ai dit : “Ah oui? – Oui.” J’ai dit : “Qui a été le porte-parole de l’âge apostolique?” Il a dit : “Les douze apôtres dans la chambre haute.”
E-144 J’ai dit : “Dans ce cas, ça élimine Paul.” J’ai dit : “Le porte-parole, c’était Pierre. Et Pierre a dit, le Jour de la Pentecôte, quand les gens ont vu tout ce qui se passait, et le Saint-Esprit qui était à l’oeuvre, il a dit : ‘La promesse est pour vous, pour vos enfants et pour ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera jamais.’ S’Il appelle toujours, alors la même Chose est encore ici. Quand l’âge apostolique a-t-il pris fin, alors? L’âge apostolique prend fin quand Dieu a fini d’appeler.” Il n’a pas dit un mot, il a juste pris son chapeau et il est parti.
E-145 C’est seulement par la Parole. C’est par la Parole. Jésus a dit à Satan : “Il est écrit.” Voyez? C’est ça : “Il est écrit.”
E-146 J’ai dit : “Pierre a dit qu’il ne se terminerait jamais. En aussi grand nombre que le Seigneur appellerait, cette Bénédiction allait être pour eux. Maintenant vous dites : ‘Il a arrêté.’ Quand? – Sans rancune?” J’ai dit : “Non, monsieur, absolument aucune. Allez.” Bien. Voyez?
E-147 Pierre a dit que c’était pour tous ceux que Dieu appellerait, qu’ils allaient recevoir la même Bénédiction apostolique. Ça, c’est–c’est la Parole du Seigneur. Voyez?
E-148 Maintenant, le voile naturel. Dieu, la Parole, voilée dans la chair humaine. Qu’est-ce que c’était? Dieu était voilé dans Moïse. Dieu était en Moïse, voilé, et la Présence de Dieu était en lui. Avec cette Parole en lui, comme ça, il était tellement parfait qu’il devait se voiler le visage. C’était un prophète confirmé, qui a dévoilé la Parole et qui leur a dit : “Tu ne feras pas telle chose! Tu feras telle chose! Et tu ne feras pas telle chose!” Voyez?
E-149 Pour dispenser Sa Parole à cette génération-là, Il S’est voilé dans un être humain, sinon la Parole aurait aveuglé même ceux qui étaient appelés à sortir. Voyez? Même les gens qui étaient là-bas, ils ne pouvaient pas supporter de voir ça. Dans–dans Exode, c’est ce que nous voyons, ils ont dit : “Que Moïse parle, et non Dieu.” Vous voyez pourquoi la Colonne de Feu n’apparaît pas tellement souvent? Voyez?
E-150 Dieu a dit : “C’est ce que Je–Je–Je vais faire. Je vais leur susciter un Prophète.” Amen! “Je vais leur en susciter un.” Et Il est venu, précisément. “Je vais susciter, et Il aura, Il sera la Parole.”
E-151 Il a dit : “S’ils veulent voir ce qu’est la Parole...” Il a dit : “Maintenant, Moïse, Je te suis apparu, là-bas dans ce buisson ardent.” Il a dit : “Je vais descendre embraser cette montagne.” Il a dit : “Ils verront que tu as dit la vérité. Je vais apparaître ici par ce–par ce–ce même moyen du Feu. Je vais apparaître ici et prouver aux gens, Je vais confirmer ton ministère.” C’est ce qu’Il a dit à Moïse, ici, en autant de mots.
E-152 Remarquez, Il a dit : “Maintenant Je vais–Je vais te glorifier aux yeux du peuple.” Il a dit : “Bon, tu leur as dit que Je t’avais rencontré là-bas, dans un buisson ardent; maintenant Je vais descendre, le même Feu, et Je vais faire voir aux gens que tu n’as pas menti à ce sujet.” Vous pourrez Le prouver par la science, même, si vous voulez. Voyez? “Je vais descendre en plein là et leur faire savoir.”
E-153 Et quand Il s’est mis à tonner, quand Jéhovah a commencé à tonner, les gens ont dit : “Non! Non! Non! Que Jéhovah ne parle pas; nous–nous mourrons.”
E-154 Voyez-vous, il fallait qu’Il soit voilé, alors Dieu S’est voilé dans Moïse, et Il a donné la Parole à Moïse. Et Moïse est descendu et a prononcé la Parole du Seigneur, avec un voile sur son visage. Pas vrai? Jéhovah voilé sous la forme d’un prophète, parce que ça aurait absolument... Et Dieu a dit qu’Il ne leur parlerait plus comme ça. Il leur parlerait seulement par un prophète. Ce serait le seul moyen qu’Il prendrait pour parler à partir de là. C’est le seul moyen qu’Il a jamais pris pour parler. C’est exact. Jamais par aucun autre moyen. Il ne ment pas.
E-155 Remarquez, Moïse seulement avait la Parole. Or, ce n’est pas un–un groupe qui est descendu, ce ne sont pas simplement les pharisiens, ou les sadducéens, ou ce n’est pas une–une certaine secte ou un clan. C’était Moïse! Il a pris un seul homme. Il ne peut pas prendre deux ou trois pensées différentes. Il prend un seul homme. Moïse avait la Parole, et Moïse seul. Même Josué ne L’avait pas. Personne d’autre ne L’avait. Amen! Josué était un–un général; Josué était un commandant de l’armée; Josué était un croyant, un Chrétien. Mais Moïse était un prophète! La Parole ne peut pas venir à Josué; Elle doit venir à Moïse. Il était le prophète majeur de l’heure. Remarquez, la Parole n’est jamais venue à Josué, tant que Moïse n’est pas parti. Non monsieur. Dieu traite avec un seul à la fois. Dieu est un. Voyez? Donc, Moïse seulement avait la Parole, pas un groupe.
E-156 Regardez, Dieu a adressé une mise en garde à tous, de ne pas essayer de suivre Moïse à l’intérieur de ce voile; des imitateurs. Voyez? Femme, homme, prêtre, peu importe qui, combien saint, combien homme, combien honorable, combien ils l’étaient; Il a adressé la mise en garde : “Que Moïse vienne seul! Et si un homme, un animal même, y touche, il devra être tué sur-le-champ.” Ne pénétrez jamais derrière ce voile. Ce voile appartient à une seule personne. Ce Message est un. Voyez? Dans le temple, un seul homme y entrait, une fois par an, oint et préparé à y entrer; pas pour ressortir avec la Parole, mais pour offrir du sang. Même pour pénétrer à l’intérieur, devant Cela : un seul. Tout autre homme mourait. Voyez?
E-157 Maintenant ils meurent spirituellement. Celui-ci est un voile spirituel. Voyez? Celui-là était un voile naturel. Celui-ci est un voile spirituel. Voyez? Ils continuent à entrer là-dedans sans hésiter, vous avez beau leur dire. “Oh, je sais! Je le sais, mais je...” Voyez-vous, allez, c’est dans l’ordre des choses, ça ne fait que montrer... Vous vous souvenez, en Égypte, la dernière plaie, c’était la mort, avant l’exode. La dernière plaie, sur la terre, c’est la mort spirituelle, avant l’exode. Ensuite ils seront incinérés et retourneront à la poussière, et les justes marcheront sur leurs cendres. Mais la dernière chose, c’est la mort spirituelle, de rejeter la Parole.
E-158 Alors, remarquez, Dieu a adressé une mise en garde à tous, de ne pas essayer de suivre Moïse à l’intérieur du voile de Feu. Moïse devait être voilé, il devait en ressortir ainsi. Moïse, quand il entrait, c’était Moïse, qui pénétrait dans cette Colonne de Feu; et quand il ressortait, il était voilé. En effet, il était entré Là-dedans, débarrassé de ses traditions, des traditions des anciens. Il avait vu la Colonne de Feu, mais voici qu’il pénètre dans la Colonne de Feu. Voyez? Amen! Et il ressort, voilé. La Parole de Dieu dans un homme, voilée! Le voici qui sort, en marchant, oh! la la! je peux le voir. Il a adressé une mise en garde : que personne d’autre ne s’avise d’essayer, personne ne peut imiter Cela. Vaudrait mieux pas. Voyez? Que ce soit même un prêtre, ou un saint homme, ou qui que ce soit, un cardinal, un évêque, quoi que ce soit d’autre, s’il essayait de pénétrer à l’intérieur de ce voile, il mourait. Dieu les a mis en garde : nous n’accepterons aucune imitation.
E-159 Sa Parole est révélée à un seul. Il en a toujours été ainsi, un prophète est venu avec la Parole du Seigneur, dans chaque âge, à chaque fois, tout au long de l’Écriture. La Parole vient à un seul. Dans chaque âge, c’est pareil, même dans les âges de l’église, du tout premier au dernier. Les autres ont leur place, c’est vrai, remarquez, mais tenez-vous loin de cette Colonne de Feu. Voyez? Quelle leçon nous apprenons ici! Voyez-vous, tout le monde voulait être un Moïse, et tout le monde...
E-160 Vous vous souvenez de ce que Dathan et les autres ont dit, là-bas? Ils ont dit : “Allons, Moïse, attends un petit instant, là! Tu en prends trop sur toi, vois-tu. Allons, il y a d’autres hommes ici que Dieu a appelés.”
E-161 C’est vrai. Ils, chacun d’eux, ils suivaient bien, tant qu’ils suivaient, mais quand l’un d’eux a essayé de s’élever et de prendre la position que Dieu avait donnée à Moïse, – qui avait été prédestiné et établi pour ce travail, – il a essayé de la prendre, le feu est descendu, il a ouvert la terre et les a engloutis d’un coup. Voyez? Voyez? Faites attention. Voyez? Soyez simplement un bon Chrétien, de Dieu, rempli de piété, qui croit la Parole. Voyez? Tenez-vous loin de cette Colonne. Quelle leçon!
E-162 D’abord Dieu était apparu à Moïse dans un buisson ardent, Dieu était voilé dans la Colonne de Feu. Maintenant soyez très attentifs, là, pendant un instant. D’abord Dieu, quand Il est venu à Moïse, Il était voilé. Dieu était dans une Colonne de Feu, caché dans un buisson, voyez-vous; comme derrière les peaux, voyez-vous, là-bas, au propitiatoire, à l’autel. Voyez? Il était voilé. Il est toujours voilé. Et quand Il est venu à Moïse, Il était dans une Colonne de Feu, voilé dans la Colonne de Feu. Mais ici, devant les gens, Dieu l’a confirmé par cette même Colonne de Feu. Voyez? Moïse a dit...
E-163 Maintenant regardez bien. Est-ce que vous comprenez? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Est-ce que vous laissez votre pensée aller très loin? Pouvez-vous? Pouvez... “Que celui qui a des oreilles entende.” Voyez?
E-164 Quand Dieu est apparu à Moïse, c’était dans une Colonne de Feu, quand Il l’a appelé à son ministère. Moïse est venu le dire aux gens. Ils ne pouvaient pas le croire, et pourtant il avait fait les miracles et tout. Mais, cette fois, c’est visiblement, scientifiquement, qu’Il est apparu et qu’Il a confirmé le ministère de Moïse, comme quoi c’était le même Dieu qui lui avait parlé, parce qu’Il est apparu sous la forme de la Colonne de Feu et a embrasé la montagne. Elle était venue à Moïse dans un buisson, lui avait parlé. Bien.
E-165 La première fois que Dieu est apparu à Moïse, c’était dans un buisson ardent, le voile. Devant les gens, Dieu était encore voilé et Il a confirmé Moïse, par le voile, en Se voilant avec le même Feu, la même Colonne de Feu est descendue. De–de là... D’eux, de façon qu’ils puissent seulement entendre la Parole de Dieu. Vous saisissez? Seulement la Parole, ils entendaient Sa Voix. En effet, Moïse était, pour eux, la Parole vivante. Moïse! Voyez-vous, Dieu avait tellement prouvé cette Parole par Moïse! Voyez-vous, Moïse avait dit... Dieu avait dit à Moïse : “Vas-y. Je serai avec toi. Il est... Rien ne te résistera. JE SUIS CELUI QUI SUIS.”
E-166 Moïse est allé, et il a dit : “Peut-être que vous ne le croirez pas, mais Dieu m’est apparu dans la Colonne de Feu, et Il m’a dit ces choses.”
E-167 “Oh, on en a de toutes sortes, des choses semblables qui se passent.” Pharaon a dit : “Voyons!” Le pasteur Pharaon a dit : “Eh bien, tu as là un tour facile de magicien. Voyons, moi j’ai des magiciens ici qui peuvent changer un serpent en... un bâton–un bâton en serpent. Venez ici, les magiciens.” Et ils sont venus là et ont fait la même chose.
E-168 Moïse le savait. Rien ne l’a fait broncher. Le nombre d’imitateurs qu’ils avaient, ça ne changeait absolument rien. Moïse est resté bien tranquille. Tout à coup, ils se sont promenés en rampant pendant un bout de temps, et à un moment donné, le serpent de Moïse a avalé les autres. Voyez? Pourquoi? C’est comme les apôtres, ils ne pouvaient pas L’expliquer. Moïse ne savait pas comment Dieu allait le faire, mais Il allait le faire.
E-169 Souvenez-vous, Il a dit que Jambrès et Jannès reviendraient, dans les derniers jours, voyez-vous, des imitations. “Et cela séduirait même les Élus, si c’était possible”, Matthieu 24.24. Voyez? Exactement les mêmes choses, qu’ils feraient le même genre de miracles et tout. Gardez l’oeil sur la Parole! Gardez l’oeil sur la Parole! Un homme dit qu’il fait un miracle, et il veut quand même croire qu’il y a trois Dieux, et qu’il y a toutes ces choses-là; éloignez-vous de ce genre-là. Nous savons que ça, c’est–c’est faux, voyez-vous, ce n’est pas ça du tout. Voyez? La Parole, toute Parole, toute Parole qui sort de la bouche de Dieu! Dans la Genèse, une seule Parole! Ici, il est dit : “Ne retranchez pas, et n’ajoutez pas une seule parole.” Voyez-vous, il faut que Ce soit cette Parole, telle quelle. Voyez?
E-170 Remarquez, les gens ont vu que quelque chose était arrivé. Moïse avait été voilé, en tant que... Il était un prophète, et Dieu avait maintenant confirmé Sa Parole, il est allé là-bas. Et il avait vu des signes et des prodiges. Ensuite, bon, ces gens se sont séparés : une église. Voyez-vous, église, ça veut dire “appelé à sortir”. Voyez? Après qu’ils ont été appelés à sortir du monde, et qu’ils sont devenus un peuple, voyez-vous, alors Dieu S’est fait connaître, comme quoi Il était cette Colonne de Feu. Il a prouvé le message de Moïse. Voyez? Il était la Colonne de Feu. Peut-être qu’ils auraient pu La prendre en photo, j’imagine, s’ils avaient eu des appareils photo, parce que c’était tout en Feu. Mais ils–ils ont prouvé que... Dieu a prouvé que le Message était vrai. Le Message était là, tout était là, ils allaient bientôt partir dans l’exode. Il a voilé Son prophète, pour ce peuple de l’exode.
E-171 Les gens, pensez-y, ils ont vu que quelque chose lui était arrivé. Il était maintenant différent des autres Israélites. Il était quelqu’un de différent, son message était différent, il était différent des sacrificateurs, il était différent de tout. Voyez-vous, il était une personne différente. Les gens ont vu que quelque chose était arrivé. Dieu S’était voilé dans Son prophète, pour leur adresser Ses Paroles. Voilà ce qu’Il avait fait. Moïse était cette Parole vivante, pour les gens, voilée par la Colonne de Feu, annonçant ce qui allait être voilé plus tard derrière des peaux de blaireaux. Voyez?
E-172 La Parole devait venir de Moïse, d’abord. Voyez? Moïse avait la Parole. Elles étaient écrites par Dieu, personne ne pouvait Les interpréter, c’est Moïse qui devait Les interpréter, d’abord. C’est pour cette raison qu’il se voilait le visage, parce qu’il... Le voyez-vous? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Voyez? Elle est ici. [Frère Branham prend sa Bible.–N.D.É.] Nous pourrions La prendre, La porter, et tout le reste, là, mais Elle doit être révélée. Pour pouvoir révéler, Moïse devait devenir Dieu pour le peuple. Vous dites : “C’est insensé.”
E-173 Tenez, Il a dit, Il l’a même dit à Moïse, Lui-même : “Tu seras Dieu, et Aaron sera ton prophète!...?...” Voyez? Alors, Il est venu là, voyez-vous, il fallait qu’Il Se voile, parce que Dieu est toujours derrière un voile. Oh! la la! Le voyez-vous? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Dieu est caché du public.
E-174 Il a dit : “Père, Je Te rends grâces, Tu L’as caché aux sages et aux intelligents, et Tu L’as révélé aux petits enfants, à ceux qui veulent apprendre.” Voyez?
E-175 Dieu caché derrière le voile. Moïse se voilait le visage. Moïse était la Parole vivante, voilée, à cette époque-là. Les gens ont vu cette Colonne de Feu, ils ont dit : “Maintenant nous sommes convaincus.” Voyez? “Que Moïse parle.” Voyez? “Que Dieu ne parle pas, de peur que nous mourions.” Moïse est entré directement dans cette Colonne de Feu. Voyez?
E-176 Et Il a dit, là, Il a dit : “Maintenant Je–Je ne vais plus leur parler comme ceci. Je vais leur donner un prophète.” Voyez? Et c’est comme ça qu’Il a toujours fait. Voyez? Il a dit : “Maintenant, qu’ils y aillent.” Mais le prophète en question doit avoir cette Parole. S’il est voilé par une tradition, Dieu ne l’a jamais envoyé. S’il est voilé par la Parole, Dieu va Le confirmer. Dieu interprète Sa propre Parole. Moïse Les prononçait; Dieu Les interprétait. Amen.
E-177 Moïse disait : “Le Seigneur l’a dit!” Et le Seigneur faisait précisément ce qu’Il avait dit. Ce qui prouvait que C’était vrai.
E-178 Maintenant, Il a dit : “Maintenant, Moïse, tu comprends. Les gens comprennent maintenant. Tu vois, Je t’ai présenté, Je t’ai confirmé.” Dieu S’était voilé dans ce prophète, pour adresser Sa Parole aux gens. Moïse était le Dieu vivant, pour eux, la Parole vivante de Dieu, manifestée. C’est pour cette raison que son visage était voilé. Voyez?
E-179 Et savez-vous que c’est la même chose pour un Chrétien véritable, qu’il est voilé aujourd’hui aux incroyants? Ils voient ces femmes qui ont les cheveux longs et tout, ils disent que c’est... “Regardez-moi cette antiquité.” Les femmes qui relèvent leurs cheveux en chignon, ils disent : “Vous avez un pneu à plat, une roue de secours sur la tête.” Voyez-vous, C’est complètement voilé. Ils sont aveugles. “Oh,” ils disent, “j’ai un doctorat en philosophie, un...” Peu m’importe ce que vous avez, vous êtes quand même ignorants de la Parole. Tout à fait exact. “Oh, ça, ça, c’est juste quelque chose de secondaire. Je...” Commencez par les petites leçons.
E-180 Que dire des gens qui disent qu’ils sont voilés dans la Présence de Dieu, et qui prêchent une tradition d’église? Oh, miséricorde, bonté! Alors qu’on ajoute et retranche, et tout le reste, qu’ils injectent leurs propres sujets et leurs propres pensées, et non la Parole de Dieu, voyez-vous, quel genre de voile est-ce? Ça, c’est d’avoir un voile ecclésiastique. Dieu a complètement déchiré ce voile-là!
E-181 Ils disent : “Les prophètes, ça n’existe pas. En ces derniers jours, les apôtres et les prophètes, ça n’existe pas. La guérison Divine, ça n’existe pas. Les voyants, ça n’existe plus. Marc 16 qui s’accomplirait maintenant, ça n’existe pas. L’âge apostolique a pris fin.” Ils L’ont voilée aux gens. Mais Dieu est venu en plein là, avec Son Saint-Esprit de Feu, et Il a déchiré cette chose-là du haut en bas... [espace.non.enregistré.sur.la.bande–N.D.É.] Dieu a déchiré le voile.
E-182 Moïse était le voile, la Parole vivante de Dieu, voilée derrière une chair humaine. La Colonne de Feu était en Moïse, bien sûr, annonçant ce qui allait être voilé plus tard derrière des peaux, vous voyez.
E-183 Donc, là, la Parole, la Parole a été donnée, ensuite Elle a été écrite, ensuite Elle a été cachée, et Elle l’est encore, voilée, car Dieu a toujours été dans cette Parole. Amen! Il est la Parole, toujours. Il était dans cette Parole. C’est pour cette raison que cette Parole devait être voilée.
E-184 Oh, frère, soeur, Le saisissez-vous? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Regardez! Ne voyez-vous pas? Elle a été voilée au long de ces âges, conformément à ce que Dieu avait dit, et Elle sera dévoilée dans les derniers jours, ces Sept Sceaux seraient brisés, et toute la Chose serait exposée aux regards des gens, ce qui s’était passé, tout au long. L’heure du Message du septième ange, tous les mystères de Dieu qui seraient divulgués par cet Élie, en cette dernière heure : Christ, qui est mis à la porte de Son église, le Fils de Dieu; qui se révèle comme Fils de l’homme de nouveau; l’Église, qui doit être mise en ordre et tout, pour le dernier jour, sans credo, sans dénomination, seulement et strictement la Parole, vivant dans l’individu. “J’en prendrai un, et J’en laisserai un. Je prendrai celui-ci, et Je laisserai celui-là.” Voyez? Il y a seulement... Il n’y a pas d’attaches, pas de dénominations, pas de servitudes, ni rien; c’est le coeur attaché à Dieu, et à Lui seul. Voyez?
E-185 Remarquez, voilé dans une chair humaine. Moïse avec cette Parole, annonçant ce qui, plus tard, allait être mis derrière une peau de blaireau. Afin que... De même Christ est notre Moïse. Christ est notre Moïse. Il était Dieu voilé dans une chair humaine, voilé dans l’humanité, dans la chair. C’est exact. Et Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Il était voilé par des peaux de blaireaux. Il était voilé. Et cette fois Il était voilé dans un homme. Voyez? Maintenant remarquez, “le même hier, aujourd’hui et éternellement”, Sa Parole qu’Il avait promise pour cet âge-ci. Il est encore Christ, la Parole promise pour cet âge-ci, voilée dans une chair humaine. La Parole est Dieu.
E-186 L’onction est une personne. Le mot Christ veut dire quelqu’un qui est oint, voyez-vous, “le oint”. Alors, Moïse était Christ à son époque, il était le oint. Jérémie était Christ à son époque, avec une portion de la Parole pour ce jour-là.
E-187 Mais quand Jésus est venu, Il est venu comme Oint Rédempteur; et là, c’était à la fois Moïse et tout ce qui était dans Moïse, et toute la Parole, et toute la Divinité corporellement, qui était en Lui. C’est pour cette raison que le voile du temple s’est déchiré complètement, et que le propitiatoire a été parfaitement exposé aux regards : Il était le Oint.
E-188 Remarquez maintenant, le voile de la chair humaine, la Parole promise pour cet âge-ci doit aussi être voilée. Remarquez. Les pécheurs et les membres d’église qui aiment le péché ne peuvent pas voir ce qu’il En est, à cause du voile humain.
E-189 C’est pour cette raison qu’ils n’ont pas pu Le voir. “Voyons, C’est un homme. D’où sort-Il? Quelle carte de membre a-t-Il? De quelle église fait-Il partie?” Je veux parler de ça ce soir : De quelle église fait-Il partie? Voyez? Alors, voyez-vous, donc : “De quelle église fait-Il partie, de quel–de quel groupe? Quelles études a-t-Il faites? Où a-t-Il reçu Son instruction? Eh bien, cet Homme est né, selon la tradition, selon la–la légende qui circule à Son sujet ici, cet Homme est né hors du mariage. Voyons, Il, c’est sûr, Il est du diable. Voyez-vous, Il est–Il est du diable. Il est né hors du mariage; Joseph l’a épousée seulement pour l’empêcher d’être lapidée, parce qu’elle était une femme adultère. Et cet Homme-là vient nous dire quoi faire, à nous les sacrificateurs?”
E-190 Et Dieu était là, révélant cette Parole, s’écriant : “Mon Dieu, pourquoi M’as-Tu abandonné?” Les cantiques mêmes qu’ils chantaient dans le temple, ceux que David avait composés pour eux des années auparavant, et qui se rapportaient à Christ. “Tous Mes os Me regardent. Ils ont percé Mes mains et Mes pieds.” Et ils étaient là, à chanter ça, alors que l’Homme en question se mourait sur la croix. Et quand ils ont eu fini et que...
E-191 Quand Il est mort, le Dieu du Ciel est descendu, comme Il l’avait fait sur le mont Sinaï, avec le Feu Sacré, et Il a brûlé le voile de ce temple, du haut en bas, Il l’a déchiré. Et qu’est-ce qu’ils pouvaient faire? Regarder par la fenêtre du temple, là, au Calvaire, et Dieu était là, exposé aux regards de tous, le Sacrifice.
E-192 Mais encore aujourd’hui, ils ne voient pas ce qu’il En est. Dieu, en ce dernier jour, a déchiré ces traditions, et Il a exposé la Parole pour cet âge aux regards de tous, et ils ne savent toujours pas ce qu’il En est. Ils ne savent vraiment pas ce qu’il En est. C’est–c’est tellement simple. Voyez-vous, c’est tellement simple, vraiment. C’est tellement étranger aux choses du monde.
E-193 L’autre jour je prêchais, à une certaine réunion, sur “Être un cinglé”. Un de ces jours, je voudrais parler de ça, d’ “Être un cinglé”. On est tous cinglés à cause de quelqu’un, alors–alors moi, je le serai à cause de Christ. Paul disait qu’on le “considérait comme un fou”. C’est sûr, forcément. Voyez-vous, il faut un écrou [Frère Branham utilise le mot anglais “nut” qui signifie “écrou”, mais aussi, au figuré, “cinglé”.–N.D.T.] pour maintenir les choses en place. Voyez? C’est exact.
E-194 Alors, remarquez, le voile, la chair humaine. Non, donc, les gens qui aimaient le péché ne pouvaient pas voir ce qu’il en était. Ces gens religieux attachés à leurs traditions, ils ne pouvaient pas voir ce qu’il en était, parce qu’Il était un homme. Pourquoi? Cette chair humaine, qui cachait Dieu.
E-195 Or, s’Il avait été une grande Colonne de Feu qui serait descendue, voyez-vous, si une grande Colonne de Feu était descendue et leur avait montré ce qu’Il était, qu’Il était cette grande Colonne de Feu, ça, ils l’auraient peut-être cru; si Jéhovah avait circulé un peu partout. Mais, vous voyez, ce qu’Il a fait, pour pouvoir contourner tous ces gens intelligents, sages, Il S’est simplement révélé tel qu’Il l’avait promis à Moïse, voyez-vous : “Je leur parlerai par un Prophète.” Et Il l’était, Fils de l’homme, un Prophète. Et certains L’ont reconnu, environ un centième d’un pour cent du monde L’ont cru; les autres, non. Mais c’est ce qu’Il était quand même.
E-196 Mais le Dieu Puissant était là, exposé aux regards de tous, le Propitiatoire! Il est mort, alors que Ses propres enfants disaient... Ses propres enfants étaient là qui disaient : “Nous ne voulons pas de Lui! Qu’Il s’en aille!” Ils ont craché sur Lui.
E-197 En type, bien longtemps avant, David, quand il avait quitté le temple, un roi rejeté. Il descendait la rue, et une espèce de petit infirme qui marchait en se traînant, qui ne l’avait jamais aimé, l’a traité de “vieil hypocrite” ou quelque chose comme ça, il lui a craché en plein visage. Et le garde a dégainé son épée, il a dit : “Je laisserais la tête de ce chien sur lui, et il a craché sur mon roi?”
E-198 David a dit : “Laisse-le, c’est Dieu qui lui a dit ça.” Et probablement que David ne savait pas ce qu’il disait. Il est monté sur la montagne, et il a regardé là-bas, en pleurant.
E-199 Huit cents ans plus tard, le Fils de David gravissait la même montagne, Il regardait au loin, en pleurant sur Jérusalem : un Roi rejeté. Et ils Lui ont craché au visage.
E-200 Ne voyez-vous pas? C’est la même chose. Vous voyez cette Parole qui continue à s’enchaîner, qui continue à se dérouler aujourd’hui? Toujours rejetée par la majorité, voyez-vous, et crue par la minorité.
E-201 Donc, voyez-vous, ils ne pouvaient pas croire Ça. Ces Grecs, ils ne pouvaient pas Le voir, Il était dans Son temple humain. “Voyons,” ils disaient, “cet homme-là, Son nom est Jésus; Il vient de Nazareth.”
E-202 Or, à cette époque-là, les gens n’avaient qu’un nom. Par exemple, “Jean, Jim,” ils disaient, “Jean de Jeffersonville, Jim de New Albany”, ou quelque chose comme ça, vous voyez.
E-203 Il disait : “Celui-ci est Jésus de Nazareth. Tout le monde dit que Sa mère a été fécondée par un soldat.” Voyez? Et alors, c’est exactement ce qu’ils croyaient. Certainement! Et, disons, ils disaient, là : “Celui-ci est Jésus de Nazareth.” Vous voyez? “Qui est-Il?” Voyez-vous, ils ne pouvaient pas comprendre Ça.
E-204 Mais, tenez, cette Parole pour ce jour-là, quand Il prêchait, Il a dit : “Sondez les Écritures. Vous pensez avoir en Elles la Vie Éternelle, et ce sont Elles qui rendent témoignage de Qui Je suis. Si vous ne pouvez pas croire en Moi, oubliez ce que Je suis, comme voile, croyez la Parole qui est apportée. Deux témoins, c’est une attestation,” Il a dit, “Je parle et le Père témoigne de Moi.” Amen. C’est exact.
E-205 Je parle de la Parole de ce jour-ci, et le Père La confirme. Alors, pour vous, est-ce que c’est une attestation? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] C’en est une, voyez-vous. C’est de cette façon qu’Elle doit s’accomplir.
E-206 Remarquez, dans II Corinthiens, maintenant, au... dans II Corinthiens, chapitre 3, au verset 6, le vieux temple logeait Dieu, dissimulé aux regards des Juifs derrière des vieilles peaux. Quand le vieux voile a été déchiré, là encore les Juifs... aveuglés sur Qui Il était, et sur Qui Il est encore aujourd’hui. Et puis la Pentecôte a révélé Qui était le Dieu vivant et vrai, quand ce voile a été coupé en deux, par Dieu, à partir du haut. Pourquoi est-ce arrivé à ce voile? Pourquoi est-ce arrivé?
E-207 Pourquoi un tel Message est-Il venu aujourd’hui, afin de faire ce qu’Il a fait? Pourquoi est-Il venu? Pourquoi?
E-208 Quelqu’un allait m’appeler l’autre jour, voulant contester avec moi au sujet de–de l’âge de l’église, comme quoi “Dieu était dans Sa sainte église”, et des choses semblables. Quand j’ai su que c’était une femme prédicateur, alors j’ai simplement oublié tout ça. Voyez-vous, s’il s’était agi d’un homme qui aurait été correct, ç’aurait été différent. Mais, alors, mais à quoi ça sert d’aller au loin, dans un autre pays, là, alors qu’il faut que je laisse une réunion ici, pour le faire, voyez-vous? Alors, je les laisse simplement faire. Un aveugle conduit des aveugles, ils–ils tombent tous dans une fosse.
E-209 Alors, alors, maintenant, dans cet âge-ci, alors que le vieux voile de la dénomination et de la tradition, qui couvrait la Parole de Dieu, a été déchiré, pour qu’Elle puisse être manifestée! Vous voyez ce que je veux dire? La tradition dit : “Toutes ces choses-là, c’est du passé.” [Frère Branham fait une pause.–N.D.É.] Laissons pénétrer Cela un peu. “Ces choses sont du passé.” Mais, en ce dernier jour, ce voile de la tradition a été complètement déchiré, et ici se tient la Colonne de Feu. Voyez? Il est ici, en train de manifester la Parole de ce jour-ci. Le voile est déchiré. Or, le monde, ils n’Y croient toujours pas. Quoi qu’il en soit, ils ne Le voient pas. Ils ne Le voient pas. Ça n’a pas été envoyé pour eux.
E-210 Souvenez-vous, ce n’est pas le Fils de Dieu qui a été révélé à ceux de Sodome, ce sont deux messagers qui l’ont été. C’est exact.
E-211 Mais, ce, Dieu Lui-même, dans une chair humaine, a été révélé à Abraham, l’Élu. Et regardez bien ce qu’Il a fait pour Se révéler. Et là, Abraham a reconnu : quand Il a su ce que Sara avait dans sa pensée, derrière Lui, il a dit, il L’a appelé “Elohim! Ton serviteur...”
E-212 Remarquez, donc : pour qu’Elle puisse être manifestée. La Parole, pendant toutes ces années, il y a eu un voile sur Elle, devant les gens : “La chose n’est pas faisable.”
E-213 Vous vous souvenez de ma prédication, ce que j’ai prêché le matin où je suis parti, la première fois, au sujet de Goliath et David? J’ai dit : “Regardez le challenger, là-bas, qui dit que ‘les jours des miracles sont passés’.” Observez ces bandes, comme elles se sont enchaînées, observez chacune, comme tout Cela devient de plus en plus clair; si vous avez des oreilles pour entendre, voyez-vous, des yeux pour voir. Qu’est-ce? J’ai dit : “Il y a cet imposant monde ecclésiastique là-bas, en cet âge scientifique, qui dit que la chose n’est pas faisable.” Mais j’ai dit : “Dieu...” Dans cette Lumière, qui n’avait encore jamais été photographiée, sauf une fois; Elle n’avait encore jamais été photographiée à ce moment-là. C’était sur la rivière, là-bas; ils ne L’ont pas prise en photo. Voyez? J’ai dit : “Il m’a dit que la chose se ferait; Il lancerait Son appel, et cela se répandrait dans toutes les nations.”
E-214 Même le docteur Davis, il disait : “Toi, un élève de septième année, tu n’as fait que des études primaires, et tu vas prier pour des rois et des monarques, et lancer un réveil qui va se répandre dans toutes les nations?” J’ai dit : “C’est ce qu’Il a dit.”
E-215 Et la chose s’est faite. Voyez? Voyez, la chose s’est faite. Voilà, c’est ça, Il n’a besoin d’aucune interprétation. Il l’a fait. Voyez-vous, Il l’a fait, déjà, ça s’interprète tout seul, voyez-vous : appelant Ses Élus, voyez-vous, de–de tous les milieux. Maintenant c’est manifesté.
E-216 J’ai dit que David, il était là, un petit maigrichon avec le dos tout courbé, une fronde à la main. Mais, Saül l’a regardé, lui qui était à la tête de l’association pastorale, il a dit : “Mais toi, tu n’as même pas de formation!” Il a dit : “Voyons voir si je peux te fournir un doctorat en philosophie, ou quelque chose.” Il l’a revêtu d’une armure... Il a constaté que ça ne convenait pas à un homme de Dieu.
E-217 Il a dit : “Débarrassez-moi de ça.” Il a dit : “Je ne sais rien de ces choses-là.” Il a dit : “Laissez-moi y aller avec ce que je connais, ce avec quoi j’ai combattu le lion, ce avec quoi j’ai combattu l’ours.” Il était plutôt du genre homme des bois. Il a dit : “Laissez-moi y aller comme ça.”
E-218 Et le vieux Goliath a dit : “Est-ce que vous envoyez un chien pour me combattre?” Il a dit : “Je vais te piquer au bout de ma lance et suspendre ton cadavre là, laisser les oiseaux le manger.”
E-219 David a dit : “Tu marches contre moi en Philistin, avec une armure et une lance, et moi, je marche contre toi au Nom de l’Éternel, le Dieu d’Israël.” Regardez bien le prophète, David, il a dit : “Aujourd’hui je te couperai la tête de sur les épaules.” Amen! Oh! la la! Il savait ce qu’il avait, en Qui il avait cru, et il avait la pleine conviction que Celui-là avait la puissance de garder son dépôt. Voyez? Quoi qu’il en soit, donc, la chose est arrivée.
E-220 Le vieil adage : “Les jours des miracles sont passés”, les murs ont été démolis! Jéhovah est toujours là, exposé aux regards de tous, manifestant Sa Parole, Celui qui est dévoilé. C’est exact. Remarquez.
E-221 L’église des nations aussi, elle a été aveuglée, devant ce voile, après qu’il a été déchiré et qu’il a laissé voir Dieu, le voile ecclésiastique. Comment ça? Parce que la Parole a été voilée dans l’être humain de nouveau. Voilà précisément ce qu’Israël n’est pas parvenue à voir. S’il s’était agi d’un Ange ou quelque chose, Israël Y aurait cru. Mais étant donné... Ça ne pouvait pas être un Ange. Il fallait que ce soit un homme. Amen! Dieu ne peut pas manquer à Sa Parole. Dans les derniers jours, ce doit être la même chose de nouveau. Voyez? Qu’est-ce qui a aveuglé Israël? Cet Homme. “Toi qui es un Homme, Tu Te fais Dieu.” C’est pour ça qu’ils L’ont tué. Et aujourd’hui, parce que le Message est venu par le moyen de l’homme et non des Anges... Voyez? Dieu ne peut pas changer Sa manière de faire, changer Sa Parole. Il a dit qu’Il ne changeait pas. Voyez? Remarquez, c’était promis! Et aujourd’hui ceux des nations sont tout aussi aveuglés qu’Israël l’a été, à cause (de quoi?) du voile. Dieu voilé dans un être humain, c’est ce qui a aveuglé Israël. Remarquez, comme toujours, l’un est aveuglé. L’un sera aveuglé par Cela; l’autre, la Vérité lui sera révélée par Cela. Cela fermera les yeux à certains, et ouvrira les yeux à l’autre.
E-222 Regardez, Jésus s’est tenu là et Il a dit : “Eh bien, ton nom est–est–est Simon, et le nom de ton père était Jonas.” Il a dit : “Seigneur Dieu!” Voyez? Philippe... Il a dit : “D’où me connais-Tu?” Il a dit : “Voici un Israélite, dans lequel il n’y a point de fraude.” Et il a dit : “Rabbi, d’où me connais-Tu?”
E-223 Il a dit : “Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous l’arbre, Je t’ai vu.”
E-224 Il a dit : “Rabbi, Tu es le Fils de Dieu. Tu es le Roi d’Israël.”
E-225 Eh bien, il y avait ceux qui se tenaient là, ils ont dit : “C’est Béelzébul.” Voyez? Qu’est-ce que Cela a fait? Ouvert les yeux de l’un, aveuglé l’autre. Qu’est-ce que les sacrificateurs ont dit? “Voyons, ce Gars-là, c’est Béelzébul!”
E-226 La petite femme a dit : “Je sais que le Messie doit venir, Celui qu’on appelle le Oint. Tu vois, le Oint viendra. Nous n’avons pas eu de prophète... Tu dois être prophète. Mais le Oint viendra. Nous L’attendons. Ce sont les derniers jours pour ceux des nations... ou, pour les Juifs.” Elle a dit : “C’est le dernier jour.” Voyez-vous, les Samaritains aussi bien que les Juifs attendaient la venue d’un Messie. Voyez? Elle a dit : “C’est le moment où Il doit paraître. Nous savons que, quand Il sera venu, Il fera ces choses. Il nous annoncera ces choses.” Il a dit : “Je Le suis.” Ses yeux ont été ouverts; la police... les prêtres ont été aveuglés.
E-227 Voilà ce que l’Évangile fait toujours : Il ouvre les yeux de certains, révèle la Vérité à certains, alors qu’Il aveugle les autres; Il a deux sens. Certains, en plongeant les regards dans ce Fils, vont devenir aveugles; d’autres, en le faisant, vont repartir avec Lui. C’est ça la différence.
E-228 Comme ça a été le cas dans tous les âges, la Divinité voilée dans une chair humaine. Remarquez, c’est ce qu’Il a fait. Les prophètes, c’était la Divinité, voilée. Ils étaient la Parole de Dieu (pas vrai?) voilée dans une chair humaine. Alors, ils n’ont pas fait attention à notre Moïse non plus, voyez-vous, Jésus.
E-229 Remarquez, voilée derrière les vieilles peaux de blaireaux dans le vieux temple, il y avait la Parole, il y avait la Parole manifestée sur des tables de pierre.
E-230 Maintenant, je vais essayer de m’arrêter dans une vingtaine de minutes, là, si possible, pour qu’on termine à onze heures et demie. Remarquez, si vous remarquez, j’ai tourné des pages, ici, vous voyez, pour ne pas que... pour ne pas que, j’abrège... que ce soit trop long. Je sais que vous avez chaud, que vous êtes fatigués.
E-231 Derrière le vieux temple, à l’intérieur du voile, qu’est-ce qu’il y avait là-derrière? Jéhovah, qu’est-ce que c’était? Qu’est-ce qui était caché là-derrière? Qu’est-ce que le voile cachait? Oh, alléluia! Qu’est-ce que le voile cachait? Il cachait la Parole. Le voile, des vieilles peaux de blaireaux, tenait cachée, cachait la Parole à leurs yeux naturels. Là-derrière, il y avait aussi les pains de proposition. Là-derrière, il y avait aussi la Gloire de la Shekinah. Mais tout Cela leur était caché. Tout Cela était caché. Toute la Gloire de Dieu était là, derrière cette vieille peau de blaireau, c’est exact, tout cela caché à l’oeil naturel.
E-232 C’est pareil aujourd’hui. On les traite de “bande d’exaltés, de fanatiques”, mais ils ne savent pas ce qui se cache derrière. Voilà ce qu’ils ne savent pas. Voyez?
E-233 Alors, quand Dieu, dans Sa miséricorde, a déchiré le voile pour qu’ils puissent voir, ils étaient tellement absorbés par leurs traditions qu’ils... que c’était encore caché pour eux, et ça l’est encore aujourd’hui.
E-234 C’est pareil maintenant! La Gloire, la Puissance du Saint-Esprit, la Gloire de la Shekinah qui vient sur le croyant, – je parle du vrai croyant, là, – qui produit les oeuvres de Dieu et qui fait entrer en lui la foi, pour qu’il croie la Parole de Dieu, tout ça, c’est caché aux yeux de ces gens-là. Ils disent : “Ces choses-là, c’est du passé.” Vous voyez, ils vivent encore derrière le voile. Vous n’êtes plus derrière ce voile, petits Enfants, Dieu est exposé à la vue de vous tous.
E-235 L’autre jour, Frère Fred Sothmann, Frère Tom Simpson... je ne sais pas s’il a fini par arriver ou pas. Nous étions plusieurs à une église baptiste, et le prédicateur a dit quelque chose qui sonnait assez bien. Nous avons tous dit : “Amen!” Tout le monde, dans l’église, le cou tendu, ils ont regardé en arrière. Voyez? Voyez? Nous avions trouvé une miette qui venait de derrière la Shekinah, là, vous savez, et nous étions pas mal contents de l’avoir eue. Nous avons dit, en d’autres termes : “Merci, Seigneur!” Voyez? Et, à ce moment-là, ces gens-là étaient tellement voilés qu’ils se sont contentés d’en rire. Ils ne savaient pas du tout ce qu’il En était. Voyez? Ils sont encore voilés. Donc, certains sont à l’intérieur, et certains sont à l’extérieur. Donc... Mais Dieu est à la vue de nous tous, caché. C’est pareil maintenant.
E-236 Alors, quand Dieu, dans Sa miséricorde, a déchiré le voile, là Il a été exposé aux regards de tous. Mais ils étaient tellement absorbés par leurs traditions qu’Il était encore caché à leurs yeux. C’est pareil maintenant! Toute cette Gloire, cachée, est cachée pour nous en Christ, la Parole, qui est notre Temple.
E-237 Oh, maintenant, je vais être obligé de creuser un peu, ici. Pardonnez-moi tant d’émotion ce matin, mais, oh, il y avait si longtemps que j’avais–j’avais à coeur d’apporter ceci, je... ça brûle au dedans de moi. Voyez?
E-238 Remarquez, toute la Gloire qui est en Dieu est dans la Parole. Toutes les bénédictions qui sont en Dieu sont dans la Parole. C’est caché à l’incroyant par les traditions. Vous voyez ce que je veux dire? Mais tout Cela est en Christ. Tout ce que Dieu était, Il S’est déversé, “kenos”, et Il est entré en Christ; et nous, en Christ, nous sommes derrière le voile.
E-239 “Eh bien, je suis en Christ”, vous dites. Et ensuite vous croyez qu’il y a trois Dieux? Vous baptisez au nom de “Père, Fils et Saint-Esprit”? Vous croyez à toutes ces traditions, et toutes ces croyances que vous avez, des anciens? Non, vous êtes encore derrière le voile. Voyez? Entrez à l’intérieur du voile. Lui, Christ, est la Parole.
E-240 “Comment? Je ne crois pas à la guérison Divine. Je ne crois pas à ces miracles, et aux choses comme Celles-là.”
E-241 Eh bien, vous voyez, vous–vous n’êtes pas à l’intérieur, à l’intérieur du voile. Vous n’En connaissez rien. Voyez? Christ est la Parole! Et quand nous sommes dans la Parole, nous sommes en Christ. Et comment est-ce que je peux être en Christ, et nier Christ? C’est Lui qui a dit : “Pas une seule parole n’Y sera ajoutée, ni n’En sera retranchée.” Alors, comment pouvez-vous retrancher et ajouter? Voyez-vous, ça vous montre quel est le voile qui vous couvre. Voyez?
E-242 Nous, en Lui! Ensuite, nous, en étant en Lui, là encore nous sommes voilés aux gens religieux et aux professeurs de ce monde. Voyez-vous, notre Gloire, que nous avons et que nous apprécions, là encore nous sommes voilés à ceux de l’extérieur. Ils pensent que nous sommes “fous”, encore ce “cinglé”. Voyez? Voyez? C’est exact. Mais nous qui sommes à l’intérieur, ici, en Christ, entrés en Lui par le baptême (I Corinthiens 12), entrés en Lui, nous sommes participants de cette Gloire. Voyez? Mais pas quand on est à l’extérieur : vous regardez encore à l’intérieur, tout en niant Cela. Voyez?
E-243 Donc, maintenant nous sommes invités à entrer en Lui, pour être participants de tout ce qu’Il est. Nous sommes invités à entrer en Lui, et la chose est cachée aux incroyants, par le voile de la chair humaine. Voyez? Ils connaissent cette Gloire, ils lisent ce qui En est dit, C’est dans la Parole, ici, “la Gloire de Dieu”, et ainsi de suite. Pour eux, ce n’est qu’une parole. Pour nous, c’est une manifestation! Voyez? Ce n’est plus une parole, c’est une réalité! Amen! [Frère Branham tape une fois dans ses mains.–N.D.É.]
E-244 Dieu a dit : “Que la lumière soit”, ça, c’était la parole. Mais maintenant la lumière est là. Ce n’est pas la parole, c’est la lumière. Vous voyez ce que je veux dire?
E-245 Alors, pour nous, ce n’est pas seulement une Parole écrite, c’est une réalité. Nous sommes en Lui. Maintenant nous en bénéficions. Maintenant nous Le contemplons. Maintenant nous Le voyons, la Parole, Il Se manifeste. C’est caché à ceux de l’extérieur, (pourquoi?) parce que C’est voilé dans la chair humaine. Voyez?
E-246 Oh, ils disent : “Cette bande de gens-là, où sont-ils allés à l’école? Qu’est-ce–qu’est-ce qu’ils ont comme instruction? Où, d’où–d’où sortent-ils? De quel–quel–quel groupe font-ils partie?” Voyez? Ah! Voyez, ils ne saisissent pas.
E-247 Un homme disait à un autre homme, l’autre jour, il disait : “Pour être un Chrétien vous devez faire partie d’une dénomination.”
E-248 Il a dit : “Je suis un Chrétien; je ne fais partie d’aucune d’entre elles.” Ah. Il a dit : “Dieu m’a débarrassé d’un cancer,” il a dit, “maintenant qu’est-ce que vous pensez de ça?” C’était un médecin. Il a dit : “Montrez-moi quelles dénominations arrivent à faire ça.” Voyez? Bien. Voyez? C’est encore voilé.
E-249 Nous sommes à l’intérieur de Christ. Maintenant, comme à cette époque-là, tous les vrais croyants Le voient, Lui, la Parole promise de ce jour, manifestée ouvertement. C’est une grande déclaration, si vous pouvez la saisir. Voyez? Voyez? Tous les vrais croyants, qui sont dans la Parole, voient Dieu ouvertement. Le voile est déchiré, et Dieu se tient là, ouvertement, devant vous, manifesté. Voyez? Dieu, manifesté, ouvertement.
E-250 Pour ce faire, le vieux voile de tradition de nos dénominations doit être déchiré, de nouveau. Pour pouvoir réellement voir ce qu’il En est, vous devez sortir du milieu de ces choses-là. Voyez? Vous n’y arriverez jamais; ils tireront ce voile devant vous, constamment, chaque fois : “Oh, il n’y a rien de vrai Là-dedans.” Mais C’est écrit ici, et C’est manifesté ici, voyez. Voyez?
E-251 Maintenant, que dire d’un homme qui refuse de voir le soleil, qui dirait : “Oh, je sais que Dieu a dit, là : ‘Que la lumière soit’, mais ça n’existe pas, ça. Je vais descendre au sous-sol. Je–je refuse carrément de le voir”? Ce gars-là est fou. Il y a quelque chose qui cloche chez lui.
E-252 Il y a quelque chose qui cloche chez un homme ou une femme qui peut voir la promesse de Dieu et, La voir manifestée, et qui refuse ensuite de La croire parce que la dénomination fait descendre le voile. Voyez-vous, voilés!
E-253 Pour ce faire, les voiles de tradition de nos dénominations doivent être brisés, par l’Esprit de Feu de Dieu et Son Épée, qui est Sa Parole. Sa Parole est toujours Son Épée. Voyez? Ce jour-là, Il a pris Son Épée, tout enflammée, et Il a déchiré le voile du haut en bas. Il fait la même chose, avec la même Épée, aujourd’hui! Non pas “mon credo, mon livre de credos, mon–mon catéchisme”, mais l’Épée du Seigneur, voyez-vous, Il déchire le voile en deux, et vous voyez Dieu exposé à tous les regards, manifesté dans Sa Parole. Quel spectacle glorieux à contempler! Voyez? Bien. Le Saint-Esprit de Dieu et le Feu, Son Épée, déchire le voile; la Parole déchire le voile dénominationnel.
E-254 Eh bien, et si vous prononciez seulement “la Parole”, et que la Parole n’ait aucun effet? À quoi ça servirait d’avoir l’Épée ici, et dire : “Elle ne peut pas déchirer”? Dire : “Han!”, et que ça ne déchire pas?
E-255 Mais quand vous posez cette Épée de Dieu là-haut, regardez-la déchirer, elle est–elle est tenue par une main qui a été établie et envoyée pour faire ça. Voyez-vous, elle déchire le voile en deux, et voilà, Il est là. Là, on peut voir Dieu, clairement, exposé aux regards, le grand Jéhovah. C’est Sa Parole manifestée, la portion qui est promise pour le jour en question. Est-ce que vous saisissez? Voyez? Quand l’Épée, ce qui est promis pour aujourd’hui, ce qui doit arriver en ce jour-ci, que Dieu prend Son Épée et qu’Il déchire le voile dénominationnel en deux et l’ouvre, et qu’Il Se manifeste et montre qu’Il est là, toujours cette même Colonne de Feu. Remarquez : ça, c’est la Parole manifestée, pour les promesses d’aujourd’hui.
E-256 Nous Le voyons comme Pierre, quand il a dit : “Seigneur, à qui irions-nous, après avoir vu Ceci?” Où irions-nous? À quelle église pourrions-nous adhérer, une fois que nous sommes entrés dans Celle-ci par naissance? Voyez? Qu’est-ce que vous pourriez... À quelle dénomination pourriez-vous adhérer, après avoir connu ces Vérités, voyez-vous, alors que, toutes, elles Les nient? Toutes! Je n’en connais pas une seule qui dira ou fera quoi que ce soit pour appuyer Ceci. Exact. C’est exact.
E-257 Quand j’ai commencé à faire ces voyages, ici, quarante-deux églises avaient parrainé la réunion dans une région, et quand je suis arrivé, je n’en avais plus une seule. Toutes, elles ont dit : “Il croit à la sécurité Éternelle.” Ce qui a exclu les légalistes. L’une a dit : “Il baptise au Nom de Jésus.” Ce qui exclut toutes les autres, voyez-vous. L’une d’elles a dit : “Il croit à la semence du serpent. Le serpent n’a pas de semence!” Ce qui...
E-258 La Bible dit : “Je mettrai inimitié entre sa Semence et la semence du serpent.” Vous le voyez?
E-259 Il, le–le voile a été levé de sur la Parole. Voyez? C’est exact. C’est révélé aux petits enfants. Le–le voile est levé. Ils voient ce qu’il En est. Et ce sera comme ce qui a été dit une fois... C’est exact. Alors ce sera comme ce qui a été dit une fois : “Quand vous voyez,” quand ce voile est ôté de sur la Parole, que les traditions sont ôtées de sur la Parole, comme Jésus l’a dit, une fois, “quand vous Me voyez, vous voyez le Père.” Voyez? Dieu et Sa Parole sont un. Maintenant vous comprenez? Quand la Parole est manifestée, qu’est-ce que c’est? Voyez?
E-260 Jésus a dit : “Sondez les Écritures, vous pensez avoir... Vous avez cru en Dieu, croyez aussi en Moi. Si Je ne fais pas les oeuvres de Mon Père, alors ne Me croyez pas. Mais si Je les fais, ces oeuvres, Moi et Mon Père, Nous sommes un. Quand vous Me voyez, vous avez vu le Père.”
E-261 Et quand vous voyez la Parole manifestée, vous voyez le Père, Dieu, parce que la Parole est le Père. La Parole est Dieu. Et la Parole manifestée, c’est Dieu Lui-même qui prend Sa propre Parole et qui La manifeste parmi les croyants. Il n’y a que les croyants qui peuvent La faire vivre, uniquement les croyants. Elle n’est pas... Elle ne...
E-262 Vous pouvez prendre du blé et le planter dans une–dans une–une autre sorte de terre, il ne poussera jamais. Mais, ce qu’il y a, il faut qu’il y ait certains engrais dans le sol, pour cultiver du blé. Et s’il n’y a pas de–s’il... si l’engrais dans ce sol n’est pas–n’est pas, que ce blé n’a pas été fécondé, pour réagir à cet engrais, il ne poussera jamais. Alors, où que la Parole tombe, si Elle ne tombe pas dans un coeur bien disposé...
E-263 Jésus l’a dit. “Une partie tomba le long du chemin, dans les endroits pierreux, et les oiseaux du ciel vinrent, et la mangèrent.” Ensuite Il a dit : “Une partie tomba parmi les épines et les chardons, lesquels montèrent et l’étouffèrent aussitôt”, les traditions, les dénominations, les soucis du monde L’ont étouffée. Mais Il a dit : “Une partie tomba dans la bonne terre, et produisit au centuple,” Il a dit, “ça, c’est le Royaume de Dieu.” C’est la même chose, voyez-vous, certains ne croiront pas du tout.
E-264 Certains croiront pendant un petit moment, comme les disciples. Ils L’ont suivi, beaucoup d’entre eux, les soixante-dix L’ont suivi pendant des années, pour voir ce qu’il en était; environ un an et demi, ou deux ans; juste pour voir ce qu’il en était, jusqu’à ce qu’ils trouvent quelque chose en Lui, quelque... comme, un moyen qu’Il aurait eu, un pouvoir pour faire ces choses, ou, comme une patte de lapin, de magicien quelconque, ce qu’Il pouvait faire pour produire ces choses, comment Il pouvait savoir ce qu’il y avait dans le coeur des gens et ce qu’ils pensaient. Et ils ont fini par découvrir qu’Il avait dit qu’Il était “descendu du Ciel”, qu’Il “était Lui-même la Parole”. Et, à ce moment-là, ça, c’était trop fort pour eux. Ils ont dit : “Personne ne peut comprendre Ça.” Et ils se sont éloignés de Lui. Voilà ceux qui sont tombés parmi les épines.
E-265 On en revient à la même chose : dans chaque assemblée, il y a des soi-disant croyants, des incroyants et des croyants. C’est ce qu’il y a toujours eu, dans chaque assemblée. C’est ce qu’on trouve tout le temps. Certains font semblant d’être des croyants, ça, c’est la pire catégorie. Et puis il y a ceux qui sont réellement des incroyants; lui, il ne vous causera pas d’ennuis, il va simplement s’en aller en secouant la tête. Mais ceux qui font semblant de croire, qui disent être croyants, c’est cette espèce-là, c’est cette espèce-là qu’il faut surveiller, ces soi-disant croyants. Et puis il y a des croyants véritables. Vous voyez les trois, là?
E-266 Il y avait les incroyants. Dès qu’Il a dit : “Manger la Chair du Fils de l’homme”, oh, mon vieux, avec ça, c’était classé!
E-267 Les autres, c’étaient des soi-disant croyants. Ils sont restés jusqu’à, comme Judas l’a fait, jusqu’à la toute fin.
E-268 Par contre, les vrais croyants, eux, ils ne pouvaient pas L’expliquer, mais ils Le croyaient quand même. Ils ont continué jusqu’au bout.
E-269 Le voile, de tradition des incroyants, ôté, vous voyez Dieu. Quand le voile des traditions a été retiré, vous pouvez voir que Dieu est encore Dieu de Sa Parole. Il tient encore Sa Parole. Il est le–Il est le Dieu, Auteur de Sa Parole. Il est caché, aux autres, derrière des voiles de peau. Oui, c’est exact. Pour ceux qui ne peuvent pas pénétrer derrière le voile, Il est encore derrière des voiles de peau.
E-270 Remarquez. Alors nous–alors nous devenons une partie de Lui, puisque vous êtes le voile qui Le couvre. Vous êtes une partie de Lui, pourvu que Christ soit en vous; comme Christ était de Dieu, parce que Dieu était en Lui, c’est ce qui faisait qu’Il était Dieu. Et alors que Christ est en vous, l’espérance de la Gloire, vous devenez une partie de Christ. “Celui qui croit en Moi fera aussi les oeuvres que Je fais.” Voyez? Vous devenez une partie de Christ, pourvu que Christ soit caché en vous. À ce moment-là, c’est voilé à l’incroyant, mais vous savez qu’Il est en vous. Vous êtes le temple de Christ, qui est derrière le voile, la peau. Alors nous, à cau-... derrière, à cause de ce voile, encore ce voile de la chair humaine, qui cache Dieu (la Parole) à l’incroyant.
E-271 Comme il est écrit, voyez : “Écrites, vous êtes des épîtres écrites”, dit la Bible. Or, une épître, qu’est-ce que c’est? C’est une “parole écrite”. Et vous êtes les épîtres “écrites”. Autrement dit, on Le lirait comme ceci : “Vous,” Ce qui est dit, “vous êtes des épîtres écrites,” ou “vous êtes la Parole qui a été écrite, manifestée”, on ne peut rien Y ajouter. Vous ne pouvez pas dire : “Je suis une épître écrite”, tout en vivant d’une autre manière, autre que Ceci, ce qui a déjà été écrit, parce qu’on ne peut rien ajouter ni rien retrancher. [Frère Branham tapote sa Bible.–N.D.É.]
E-272 Comme le docteur Lee Vayle est en train d’écrire ce fameux livre, je veux que vous voyiez ça, à un moment donné. Frère Vayle est ici, sur les lieux, quelque part. Je l’ai vu dehors. Je ne pense pas qu’il a pu entrer. Mais il est en train d’écrire un livre, là, et–et c’est très impressionnant, sur l’Âge de Laodicée. Et je veux que vous... Il sera publié sous peu. Donc, nous en sommes à la dernière correction d’épreuves, et nous écrivions... nous En discutions là, voyez-vous, de...
E-273 Tout le monde vient toujours me voir, en disant : “Frère Branham, ces sept tonnerres, quand la voix a tonné, et qu’Il a dit : ‘Ne L’écris pas, tu vois, mais scelle-Le’,” ils disent, “ça, ce sera sept tonnerres qui seront révélés dans les derniers jours, voyez-vous, sept tonnerres qui vont nous faire savoir ce qu’il en est?” N’est-ce pas que ça sonne vraiment bien? Voyez? Mais regardez ce que vous avancez quand vous dites ça. Il a dit : “Garde-toi de L’écrire.” Voyez? Ces sept tonnerres font entendre leurs voix, voyez-vous, et Il a dit : “Ne l’écris pas, vois-tu, mais Cela doit être scellé dans le Livre jusqu’aux derniers jours.”
E-274 Or, quelqu’un, bien des gens m’ont dit, et des théologiens m’ont dit : “Frère Branham, si le Seigneur Dieu...” Ils ont dit : “Si–si... Avec votre expérience, que le Seigneur vous a donnée, pour Son peuple,” je dis ceci humblement, ils ont dit, “vous seriez en mesure d’écrire vous-même une–une Bible, votre Parole, si Dieu L’a manifestée.”
E-275 J’ai dit : “C’est peut-être vrai.” Voyez-vous, il essayait de me prendre au piège. Voyez? “Mais, voyez-vous, je ne pourrais pas faire ça.” Il a dit : “Pourquoi pas? Vous remplissez toutes les conditions.”
E-276 J’ai dit : “Mais regardez bien, pas une seule parole ne peut être ajoutée ni retranchée.” Voyez?
E-277 Et il a dit : “Eh bien, alors, ces sept tonnerres, vous voyez,” il a dit, “ces sept tonnerres qui vont retentir, est-ce que ce ne sera pas une Révélation qui sera donnée à un homme?”
E-278 J’ai dit : “Non monsieur, ce serait d’Y ajouter quelque chose ou d’En retrancher Quelque Chose.”
E-279 Tout est révélé Là-dedans, et ce sont les Sept Sceaux qui ont ouvert la révélation de ce que C’était! ...?... Voyez-vous, c’est encore dans la Parole. Vous voyez, on ne peut pas sortir de cette Parole. Ça ne s’écartera pas de la Parole. Et l’Esprit de Dieu ne s’écartera jamais de cette Parole. Il s’en tiendra strictement à la Parole; aveuglant les uns, et ouvrant les yeux des autres. Elle fera toujours ça.
E-280 “Vous êtes des épîtres écrites, lues de tous les hommes.” Ou, vous êtes... Je traduis Cela, formulé comme ceci, voyez-vous, formulez-Le autrement, simplement : “Vous êtes des épîtres qui ont été écrites,” parce qu’on ne peut rien Y ajouter, “qui sont lues de tous les hommes; la Parole de Dieu manifestée”, en d’autres termes. Pierre et Jean, pour vous montrer : quand ils sont allés là-bas, on a vu que c’étaient des hommes illettrés et du commun, ils n’avaient pas d’instruction, mais on les a reconnus pour avoir été avec Jésus. Voyez? Ils étaient illettrés et du commun, mais ils étaient des épîtres écrites, voyez-vous, lues, comme quoi ils avaient été avec Jésus. En effet, Jésus Se manifestait à travers eux, Christ voilé dans leur chair; manifesté, vivifié.
E-281 Comme Il l’était dans Moïse. Quand la Parole était dans Moïse, il était Dieu en chair. Quand Elle était dans Jésus, C’était Dieu en chair. Voyez? Tout ce qu’Il a fait, c’est de changer Son masque, pas Sa Parole, pas Sa nature. Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Il a seulement changé de forme. Il est passé de Noé à Moïse; Il est passé de Moïse à David; de David, Joseph, et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’Il en vienne à la plénitude de la Divinité corporellement. Voyez?
E-282 C’est encore le même Dieu! Amen. Amen. J’espère que ceci est reçu. Voyez? C’est le même Dieu, mais Il revêt un autre voile, c’est tout. Voyez-vous, Il met un autre voile.
E-283 Il l’a fait chez les réformateurs, Il a revêtu un voile, revêtu un voile, jusqu’à ce que finalement, après avoir traversé l’âge de Luther, traversé l’autre âge, finalement, Ce qui émerge, c’est la Totalité. Juste avant Cela, un prophète apparaît, de nouveau. Ça, c’est pour préfigurer la Parole, en montrant ce qu’il en a été, en révélant ce qui a été fait, ce qui a été laissé en suspens, pour que l’Église soit sans... ne soit pas sans comprendre. Ensuite, quand ceci disparaît peu à peu, alors, comme Jean l’a dit : “Il faut que je diminue, il faut qu’Il croisse”, alors le tout-en-tout entre en Lui. Il est pleinement manifesté, – Il est passé de Luther, Wesley, l’âge pentecôtiste, et, de l’un à l’autre, de l’un à l’autre, – Il est pleinement manifesté, vous voyez, l’enchaînement, simplement la manifestation, Dieu qui se dévoile. Voyez-Le, maintenant remarquez, entièrement réalisé dans les promesses qu’Il avait faites pour ce jour-ci, comme il en avait été des autres.
E-284 Or Moïse était la Parole en ce jour-là, parce que la Parole lui a été donnée, pour ce jour-là; Moïse. Joseph était la Parole à son époque, Il était à l’image de Christ, tout à fait. Voyez-vous, chacun d’eux était la Parole.
E-285 Et quand Jésus est venu, Il était la Parole dans Sa plénitude, parce que tout le plan de la rédemption reposait en Lui. Tout le plan de la rédemption ne reposait pas en Moïse, ne reposait pas en Joseph, ne reposait pas en Élie. Voyez-vous, eux, ils étaient seulement une partie de la Parole, ils annonçaient Ce qui allait venir. Voyez? Maintenant remarquez, gardez cette pensée en tête; là je vais lancer Quelque Chose, comme je dis. Voyez-vous, tout le plan n’était pas en eux. Ils annonçaient Ce qui allait venir.
E-286 Par conséquent, après Lui, la Plénitude, nous ne pouvons pas annoncer autre chose à venir. Il s’agit d’annoncer Celui qui est déjà venu, la Parole. [Frère Branham prend sa Bible.–N.D.É.] Ceci est la Révélation complète; on ne peut rien Y ajouter ni rien En retrancher. Voilà la Révélation complète. Tout cela, c’était une ombre de Celui qui allait venir; mais quand Il est venu, Il était le Parfait. Hébreux 1 : “Dieu, à plusieurs reprises, a parlé aux pères par les prophètes,” Dieu a parlé à travers des voiles, les prophètes, “mais, en ces derniers jours, par Son Fils Jésus-Christ.” Voilà. Dévoilé, là au Calvaire, le Fils de Dieu, dévoilé.
E-287 Remarquez, “vivifié”. Et, aujourd’hui, quand la Parole est manifestée dans des vases humains, des voiles, il s’agit absolument de la Parole qui s’accomplit dans ce jour-là, ce qui correspond à Dieu. En entrant en Lui par le baptême, conformément à I Corinthiens 12, nous sommes alors identifiés avec Lui. Amen.
E-288 J’avais dit une demi-heure, mais est-ce que je pourrais avoir un petit peu plus de temps? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Voyez? Regardez, je ne peux vraiment pas laisser passer ce point-ci. Remarquez, identifiés avec Lui!
E-289 Maintenant remarquez. Combien y a-t-il de citoyens américains ici? Levez la main. Bien, vous êtes un citoyen américain, alors vous êtes identifié avec cette nation. Tout ce que cette nation est, vous devez l’être. Pas vrai? Vous êtes toute sa gloire et vous êtes toute sa honte. Vous êtes identifié avec elle. Vous êtes Américain, alors vous prenez l’identité de l’Amérique. Alléluia!
E-290 J’étais avec Georges Washington quand il a traversé le Delaware. Je suis identifié avec lui. C’est exact. J’étais avec Abraham Lincoln, quand il a prononcé son discours à Gettysburg. J’y étais. J’étais avec les soldats sur Guam, vous, les gars, quand vous avez hissé ce drapeau. J’y étais. Je suis Américain; je suis identifié avec ça. Amen. Maintenant, à titre d’Américain, quelle qu’ait été sa honte pendant la Révolution, je la porte, parce que je suis Américain. C’est exact.
E-291 Et, à titre de Chrétien, je suis identifié avec Lui. Amen! J’étais avec Noé quand il est entré dans l’arche. J’étais avec Moïse quand il est sorti de l’Égypte. Amen! J’étais avec Élie sur la montagne du Carmel. Oui monsieur! Gloire à Dieu! J’étais avec lui quand il a fait ça. Assurément, j’étais avec Lui, je me suis identifié dans Sa mort là-bas au Calvaire, quand je suis mort aux choses du monde, à moi-même et à toutes les traditions. J’étais identifié avec Lui. J’étais identifié avec Lui, le matin de Pâques, quand Il est ressuscité des morts. J’étais identifié avec Lui, le Jour de la Pentecôte, quand le Saint-Esprit est descendu comme un vent impétueux. J’étais identifié avec Lui. Tout ce qu’Il était, je le suis; tout ce que je suis, Il l’a été; amen. Par notre mort en Lui, nous sommes identifiés avec Lui. Ce qu’Il est, je le suis. Amen!
E-292 Ce que cette nation est, je le suis. Je suis fier de l’être. Je suis prêt à porter sa honte. Je suis prêt à porter l’opprobre, pour être Américain. C’est exact. Et je suis doublement prêt à le faire, pour Jésus-Christ! Tout ce qu’Il a jamais été, je le suis. J’aime être identifié avec Lui.
E-293 Ces apôtres, quand ils sont revenus, ils trouvaient... on s’était moqué d’eux, et on les avait traités de tous les noms, ils trouvaient que c’était un grand honneur de porter l’opprobre de Son Nom.
E-294 Je suis heureux aujourd’hui d’être l’un d’entre eux, identifié avec la Parole, qui est Christ. Identifié avec Lui! En Lui par le baptême, nous sommes alors identifiés, identifiés, à Sa ressemblance, identifiés avec Sa Parole, qui est Lui-même. Si je suis en Christ, je suis Sa Parole; car Il est la Parole, et ce qu’Il est, je le suis. Amen! Est-ce que vous saisissez? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Bien.
E-295 La Parole manifestée, ou révélée, par la Révélation qui s’y trouve, alors, qu’est-ce que cela fait de moi? S’Il est cette Gloire de la Shekinah, j’En suis une partie. Amen! Oh! Amen! C’est exact. La Parole Elle-même, révélée, qui Se révèle. Pensez-y! Les mystères de Dieu, qui se font connaître à nous en ce jour-ci, par le même Messager Céleste qui s’est fait connaître à eux en ces jours-là; remarquez, la même Colonne de Feu qui a envoyé Moïse, la même Colonne de Feu qui était sur Moïse, lequel a écrit la Bible; la même Colonne de Feu que Paul a rencontrée, quand il était en route vers Damas.
E-296 Et Paul a écrit le Nouveau Testament. Souvenez-vous, Matthieu, Marc, Luc et Jean, ils ont seulement écrit ce qu’ils ont vu; mais Paul a eu la Révélation. Il L’a fait ressortir, car il avait rencontré la Colonne de Feu, lui-même. Et pensez-y, la même...
E-297 Joseph, là, tous les autres ont écrit ce qui s’était passé, chacun a écrit, à l’époque. Mais quand Moïse est venu, il avait la Révélation. Il avait rencontré la Colonne de Feu, et il a été révélé à Moïse ce qu’il en était de la Genèse. Il a écrit les quatre premiers livres de la Bible, Moïse l’a fait. Pas vrai? En effet, il avait rencontré Dieu, sous la forme de la Colonne de Feu, voilé dans la Colonne de Feu.
E-298 Quand Paul L’a rencontré, en route... Les disciples ont seulement écrit ce qu’ils L’ont vu faire, mais Moïse a eu la Révélation; il est allé en Égypte, il y est resté trois ans pour étudier, et il a vu que le Dieu de l’Ancien Testament était le Jésus du Nouveau : la Révélation! “Je n’ai pas désobéi à la vision Céleste.” C’est exact. Exact!
E-299 Et, pensez-Y! La même Colonne de Feu qui est descendue sur ces hommes qui ont écrit la Bible, c’est la même Colonne de Feu qui est ici aujourd’hui, en train d’interpréter la Bible. Amen! Comme nous L’en remercions! La même! Quelle consolation! Quelle identification! Je suis tellement heureux d’être identifié à cela, je ne sais pas quoi faire! Je préfère être identifié à Cela, plutôt qu’avec tous les baptistes, méthodistes, presbytériens, luthériens, et tous les autres. Identifié à cette Parole, où se trouvent la Gloire de la Shekinah et la Révélation!
E-300 La Colonne de Feu, qui apparaît visiblement au milieu de nous, identifiant le Message comme vrai, tout comme Il l’avait fait sur le mont Sinaï. Souvenez-vous, avant que le message véritable soit apporté, Moïse avait prêché et il les avait conduits hors d’Égypte; mais là, avant que les vrais commandements soient prescrits (que les Sceaux soient apportés), Dieu est descendu devant les gens et Il a prouvé que Moïse avait été envoyé par Lui (pas vrai?); dans une Colonne de Feu, que Moïse avait dit avoir vue dans un buisson, et qui lui avait parlé.
E-301 Oh, en ces derniers jours, de voir cette même Colonne de Feu, en plein là, au milieu de nous, qui prononce la même Parole; non seulement ça, mais qui L’interprète, en La manifestant, et en prouvant qu’Elle est la Vérité. Donc, il n’y a aucun moyen pour les gens de ne pas croire, à moins que ce soit volontairement qu’ils veuillent le faire. Et, dans ce cas : “Pour celui qui pèche volontairement, après avoir reçu la connaissance de la Vérité, il ne reste plus de sacrifice pour le péché.”
E-302 Remarquez, la même Colonne de Feu qui a été envoyée à Moïse et à Paul, lesquels ont écrit la Bible, est maintenant envoyée pour La révéler. La grâce de Dieu, le Dieu immuable, qui accomplit les promesses de Matthieu 28 : “Voici, Je suis avec vous toujours”; qui accomplit Jean 14.12 : “Vous ferez aussi les oeuvres que Je fais”; qui accomplit Luc 17.28-29 : “Dans les derniers jours, le Fils de l’homme sera révélé”, voyez, voyez; Malachie 4 : “Voici, Je vous envoie Élie, le prophète, qui ramènera la Foi des gens à la Parole originelle.” Voyez? De quelle façon... Voyez? Oh! la la!
E-303 Il est mort pour Se révéler à nous. Maintenant mourons à nous-mêmes pour Le révéler aux autres. Mourons aux traditions, et tout, pour Le révéler à l’autre. Mourons aux dénominations pour Le révéler aux autres.
E-304 Remarquez, le vieux temple renfermait la Gloire de la Shekinah, et la Lumière de la Shekinah était sur la Parole, – la Parole est une Semence, – Elle a produit les pains de proposition, destinés uniquement aux croyants. Le sang aussi était sur l’alliance; et le Sang, c’est l’eau, l’eau qui donne la vie au grain, au blé, à la semence, qui est la Parole.
E-305 Comme Jésus l’a dit : “De même que Moïse éleva le serpent d’airain”, et Il a aussi dit, “Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique; quiconque croit en Lui ne périra pas.” Moïse a frappé le rocher dans le désert, pour sauver un peuple qui périssait, ou pour faire jaillir l’eau. Dieu a frappé Jésus, pour faire jaillir de Lui l’Esprit, pour un peuple qui périssait. Le Sang est sorti de Lui, c’est-à-dire “l’eau de la purification par la Parole”. Et l’Eau donne la Vie à la Semence. Et c’est ce qui a fait jaillir la Gloire de la Shekinah; laquelle a brillé sur la Parole, ce qui a produit les pains de proposition. Et les pains de proposition, c’était seulement pour un peuple choisi. Oui. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-306 Maintenant, en pénétrant à l’intérieur du voile, de l’autre côté du voile, dans Sa Présence, où se trouve la Parole, – pas le credo, la Parole, – là, de voir la Gloire de la Shekinah, la Shekinah, la Puissance, le Saint-Esprit qui brille sur la Parole, qui produit la promesse, c’est ce qui indique que vous êtes derrière le voile. Amen! J’ai franchi les voiles déchirés, là où la Gloire est intarissable, (Hm!) Alléluia, alléluia; je vis dans la Présence du Roi. J’ai franchi les voiles déchirés, là où la Gloire est intarissable, Je vis dans la Présence du Roi.
E-307 La vieille peau de blaireau, les dénominations, elles ont été démolies. J’ai pénétré de l’autre côté, dans la Gloire de la Shekinah, et je vois la Parole. Je vois la Colonne de Feu qui se déplace. Je vois la Parole manifestée. Je vois se développer ce qu’Il avait dit qu’Il ferait en ces derniers jours. Je vois les enfants, qui mangent ce Pain de la Shekinah produit par le mûrissement de cette Parole, qui Y croient. Amen! Quelle heure merveilleuse que celle où nous vivons! Voyez-vous, la Shekinah était sur la Parole; et en dessous, il y avait le Pain. Et il y avait le Sang, aspergé, ce qui Lui donne l’eau. L’Esprit donne la Vie à la Parole. Et... Combien ont lu, entendu la bande sur le Procès? Beaucoup d’entre vous, je pense. Vous voyez, là, il faut... Cette Parole doit se développer. Pour pouvoir se développer, Elle doit être dans la bonne sorte de terre. Voyez? Et, Dieu fait une promesse, quand elle touche le coeur, elle ne peut pas faillir.
E-308 Noé a attendu cent vingt ans. Abraham a attendu vingt-cinq ans la venue de l’enfant. Dieu l’avait dit, alors c’était réglé. Voyez? Qu’est-ce? La Parole était là, arrosée par la foi, d’Y croire, c’est ce qui a produit les résultats. C’est ce qui a produit un fils; c’est ce qui a produit la pluie; c’est ce qui a produit le déluge; c’est ce qui a produit la vierge qui a conçu.
E-309 Un prophète avait dit : “Une vierge concevra.” Sans doute que toutes les jeunes filles ont préparé leurs vêtements de bébé. Eh bien, ce prophète Ésaïe, c’était un prophète identifié, confirmé par Dieu. Et le Seigneur avait dit : “Une vierge concevra. Je vais leur donner un signe surnaturel, un grand signe : une vierge concevra.”
E-310 Là, tous ces gens, ces croyants, ils étaient exactement comme vous. Ils ont entendu ce prophète dire ça, alors toutes les jeunes filles... Tous les hommes disaient : “Ce sera ma fille. Oui monsieur.” Tous, ils sont allés acheter des chaussons, et des couches, et tout, ils se sont préparés, parce qu’ils savaient qu’elle aurait ce bébé. Cette génération-là a passé, et ils se sont dit : “Ce prophète identifié, confirmé par Dieu, comment aurait-il pu dire quoi que ce soit de faux? Il faut qu’il en soit ainsi!”
E-311 C’est arrivé huit cents ans plus tard, mais elle a mis le bébé au monde. “Les cieux et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera pas.”
E-312 “Et il arrivera, aux derniers jours,” dit Dieu. Voyez-vous, nous y sommes, la–la Lumière sur la Parole. De même que la lumière du soleil transforme la semence, de gloire en gloire, nous aussi nous sommes devenus, nous devenons de plus en plus semblables à Lui, alors que nous vivons dans Sa Présence; semblables à Lui, en devenant conformes à Son image bénie, alors que nous marchons avec Lui.
E-313 Observez ce que fait le soleil. Vous plantez une semence, qu’est-ce qui arrive? La semence pourrit. À l’intérieur de la semence, il y a une vie. La vie émerge, et elle produit la tige. Or, elle ne ressemble pas à ce qu’il y avait au début. Ça, c’est Luther. C’était une tige. Très bien. La tige a poussé et, tout à coup, elle a produit l’aigrette. Voyez-vous, ça, c’était le réveil wesleyen; ce n’était pas comme l’autre. Ensuite, il y a eu le réveil pentecôtiste, voyez-vous, qui a produit le baptême du Saint-Esprit. Très bien. Qu’est-ce qui s’est passé? On se retrouve avec des champignons sur l’épi. L’apparence commence à clocher. Cette chose-ci, cette chose-là, ça ne ressemble pas à la Parole. Ce n’est pas comme le reste de la Parole. Ce n’est pas comme le Grain originel qui a été mis en terre.
E-314 Mais Dieu est encore là pour produire cela–cela quand même. Remarquez, qu’est-ce qui se produit? Il finit par reprendre de nouveau la forme de la Semence originelle. Alors que Dieu est venu sous la forme de Martin Luther, qu’Il est venu sous la forme de John Wesley, qu’Il est venu sous la forme de la Pentecôte, Il doit Se révéler de nouveau, comme cette même Semence qui avait été mise en terre, le Fils de l’homme. Il S’est révélé comme Fils de Dieu, au long de l’âge de la tige, et tout, mais en ce dernier âge, Il doit Se révéler de nouveau comme Fils de l’homme. Vous saisissez? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Très bien. Comme au commencement, façonné!
E-315 Et qu’est-ce qui pousse au bout de la tige? Il y a une croissance continuelle. La petite tige pousse, mais elle n’est toujours pas comme le grain originel. Le message de Luther non plus, non; les–les autres messages sont venus, Finney, Sankey, Knox, Calvin, et ainsi de suite, aucun de ceux-là. Ils étaient quand même le message, mais ce qu’il y a, c’est qu’ils n’En ont pas reçu la Révélation complète, parce que le temps n’était pas venu. Vous ne pouvez pas mettre l’épi sur le maïs, avant que ce soit le temps pour ça. Voyez? Puis, finalement, la Semence originelle qui a été mise en terre revient de nouveau.
E-316 Voyez-vous, Dieu oeuvre en harmonie parfaite avec la nature. Voyez-vous, Il est né un agneau, c’est pour ça qu’Il est né dans une crèche. Les agneaux, ça ne naît pas dans des lits. Voyez-vous, Il a été mené au Calvaire. Un agneau, des brebis, on les mène. C’est exact. Les boucs les mènent à la boucherie, vous le savez, à l’abattoir. C’est un bouc qui les mène, mais ils doivent être menés. Ah! C’est exact. Donc, Il a été mené à la boucherie, voyez-vous, parce qu’Il était un Agneau.
E-317 Tous les éléments de la nature L’ont identifié. C’est pour ça qu’Il est né en mars ou en avril, et non en décembre; Il n’aurait pas pu, il y a vingt pieds [six mètres] de neige là-bas, à cette période-là de l’année. Il n’était pas du tout un dieu soleil, mais Il était le Fils de Dieu. Voyez? Le dieu soleil romain, le vingt-cinquième jour de décembre, quand le cycle solaire arrive à certains points, là, ils allaient au cirque romain et ils appelaient ça la fête du dieu soleil, ensuite ils ont dit que c’était celle du Fils de Dieu. Non, non. Il était le Fils de Dieu. Son anniversaire a correspondu au reste de la nature. Exactement. Maintenant remarquez encore autre chose, comme nous continuons; il nous reste un peu de temps.
E-318 Maintenant, pour parvenir à la perfection. Après que la tige s’est formée; après que l’aigrette s’est formée; après que le grain s’est formé sur l’épi; il doit ensuite parvenir à la perfection, former de nouveau un grain normal. Et, souvenez-vous, le grain doit être fécondé. Voyez? Sinon il ne vivra pas. Voyez? Tout ce qui ne faisait pas partie de ces messages ne viendra jamais à la Vie. Il faut qu’il y ait fécondation, pour pouvoir réagir à Cela. Mais, souvenez-vous, cette même Vie qui était dans la tige est dans le grain. Elle est simplement en train de parvenir de nouveau à maturité, voyez-vous. Il S’est révélé comme (quoi?) Fils de l’homme, le grain qui avait été mis en terre. Vous saisissez le Message? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Les Grecs Lui ont dit : “Nous voudrions voir Jésus.”
E-319 Il a dit : “Si le grain de maïs ne tombe en terre.” Voyez? Très bien.
E-320 Maintenant, comme quoi S’est-Il révélé ensuite? Sous une forme différente; la tige, l’aigrette, et ainsi de suite, toutes les feuilles, et tout. Ensuite Il S’est révélé comme (quoi?) le même Esprit, mais sous une forme différente. Voyez? Mais quel est le dernier stade de ce maïs? Il reprend la forme du grain originel. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-321 Et Son ministère passe par les réformes, pour reprendre de nouveau la forme de la Parole originelle. La Parole vient à un prophète. Et Il l’a promis, dans Malachie 4 : “Et, de ramener la Foi des gens au stade du grain originel.” Ce qui a été mis en terre, c’est ce qu’il y a ici, c’est pareil. Le grain est passé par ces différents stades. Il est apparu comme Fils de Dieu, maintenant Il Se révèle ici comme Fils de l’homme, et ensuite Il Se révèle comme Fils de David, sur le Trône. Voyez-vous, ces trois fils, très précisément. Oh! la la! de nouveau comme à l’origine!
E-322 Maintenant, le stade du ministère parfait, de Lui-même; pas un homme, pas une dénomination, qui ont eu leur action au cours de leur âge, là, voyez-vous; mais c’est Lui-même manifesté, Il Se manifeste selon la promesse, confirmant l’exactitude de Luc 17.28, Malachie 4, et ainsi de suite, Hébreux 13.8. Ce moment-là, ce serait le moment où quoi? Où la Semence royale d’Abraham attendrait le Fils promis. Et tous les types doivent s’accomplir. Et Dieu Lui-même est apparu, sous la forme d’un être humain, à la semence naturelle d’Abraham, avant la destruction; et Jésus a dit que ce serait pareil pour cette Semence royale avant le retour du Fils promis.
E-323 Remarquez, le vieux voile qui cachait la Gloire. Les vieilles peaux de blaireaux, leur aspect n’avait rien pour plaire; Sa chair non plus. C’est pour ça que les gens disaient : “Une espèce de Gars au dos voûté, comme ça?” Il avait probablement trente ans, les cheveux gris, et la barbe grise, Il n’avait rien pour attirer les regards. La Bible dit : “Son aspect n’avait rien pour nous plaire.” Il n’avait pas l’air d’un Roi, la vieille peau de blaireau, mais, oh, ce qu’il y avait à l’intérieur!
E-324 Et un petit groupe d’ “exaltés”, assis ensemble dans une salle surchauffée comme ceci, c’est comme ça qu’ils les appellent, pas grand-chose pour plaire dans leur aspect, mais ce qu’il y a à l’intérieur! Je suis sûr que c’est voilé à beaucoup de coeurs, voyez-vous. Voyez-vous? Bien.
E-325 À l’extérieur, il n’y avait rien, mais tout se trouvait à l’intérieur. Une fois que vous êtes à l’intérieur, c’est là que vous Le voyez. Comment Y entrez-vous? par une poignée de mains, par une adhésion? Non. Vous Y naissez. En mourant, en vous débarrassant de votre vieille peau de blaireau, voyez-vous, votre vieux moi, pour entrer dans une nouvelle. Voyez? Se défaire de la vieille peau de blaireau.
E-326 La Lumière de la Shekinah ne... Écoutez, les prédicateurs! Les prédicateurs, je veux que vous écoutiez Ceci. Une fois qu’on est à l’intérieur... Maintenant je ne vais vraiment pas me presser, ici, pour bien m’assurer que vous Le saisissiez. Une fois qu’on est à l’intérieur du voile, sous la Gloire de la Shekinah, la Lumière de la Shekinah ne prend pas la Parole de Dieu pour révéler que Jésus est un “diseur de bonne aventure”, non, comme le font les dénominations aujourd’hui, “télépathie, exalté, Béelzébul”. Ce n’est pas ce que la Gloire de la Shekinah révèle à Son sujet.
E-327 Mais la Gloire de la Shekinah fait mûrir la Semence qui est promise pour l’heure, la Parole, montrant qu’Il est encore le Lis de la Vallée. Elle manifeste cette Semence, le Lis de la Vallée, le Pain de Vie, l’Alpha et l’Oméga, le même hier, aujourd’hui et éternellement. Il est la portion du croyant. La Gloire de la Shekinah révèle au croyant qu’Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement.
E-328 Non pas : “Ces jours-là, Lui, c’est du passé, Il est mort, et c’est fini.” Alors, mon ami, si vous croyez ça, si vous croyez ça, vous n’êtes jamais entré en contact avec la Gloire de la Shekinah. Comment la Gloire de la Shekinah pourrait-elle jamais révéler qu’Il est trois personnes? Voyez? Comment la Gloire de la Shekinah pourrait-elle jamais Le révéler dans un baptême des gens au nom de “Père, Fils et Saint-Esprit”, alors que pas une seule personne dans la Bible n’a été baptisée de cette manière-là? Comment la Gloire de la Shekinah pourrait-elle Le restreindre à un apôtre, alors qu’Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement? Voyez?
E-329 La Gloire de la Shekinah Le manifeste, Lui. Elle produit la Parole de la promesse, directement devant vous. C’est pour cette raison qu’il Lui a fallu voiler le visage de Moïse, c’est parce qu’en lui se trouvait la Parole. Il a voilé Jésus, sous forme d’un petit Homme humble, pour empêcher les gens de voir Jéhovah. Et Il Se voile aujourd’hui, dans des vases de terre, avec la Shekinah. Au dehors, ça ressemble à une bande d’exaltés, des vieilles peaux de blaireaux, mais au dedans se cache la Gloire de la Shekinah. Elle fait mûrir le Pain de proposition dont nous nous régalons, et pour lequel nous faisons des centaines de milles en voiture, d’un bout à l’autre du pays. Voyez? C’est la Nourriture des croyants. C’est destiné uniquement au croyant. Souvenez-vous, le Pain de proposition était destiné uniquement au croyant, uniquement, voyez-vous, la Semence-Pain de proposition. Remarquez. Qu’est-ce qu’elle fait? Cette Gloire de la Shekinah au-dessus du Pain de proposition, Elle L’empêchait de se gâter.
E-330 Souvenez-vous, la manne qui descendait du Ciel, elle était conservée dans la Gloire de la Shekinah de génération en génération. En dehors de là, les vers s’y mettaient pendant la nuit, elle se contaminait. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-331 En dehors de la Gloire de la Shekinah, “les jours des miracles sont passés. Voyez, tout ça, c’est du fanatisme”. Mais à l’intérieur...
E-332 Regardez, on a trouvé des graines de tournesol dans un grenier en Égypte, elles avaient été mises là à l’époque de Joseph, il y a presque quatre mille ans de ça. Joseph les avait engrangées. On les a plantées. Elles ont repris vie. Pourquoi? Il y avait de la vie dedans.
E-333 Cette Gloire de la Shekinah aujourd’hui, qu’est-ce que c’est? De pénétrer de l’autre côté du voile, pour voir Qui est Dieu, là devant vous, voir Qui est Dieu, ici devant nous, la–la Colonne de Feu. Il est voilé dans la chair humaine. Mais que fait la Shekinah, qu’est-ce qu’elle faisait? La Semence-Pain de proposition, la Parole, dont nous devons nous nourrir en ce jour-ci, par ces promesses, la Gloire de la Shekinah fait mûrir ce Pain de proposition, en produit l’accomplissement, en fait du Pain pour le croyant; ce qui était là, dans les pages de la Bible, année après année, la Parole pour cet âge-ci.
E-334 Les dénominations, pour elles, C’est une pierre d’achoppement. Les dénominations, elles s’Y achoppent. Pendant toutes ces années, Luther, Wesley, Martin Luther, et tous, Sankey, Finney, John Smith, Knox, tous, ils s’Y sont achoppés.
E-335 Mais qu’est-ce qui doit être fait dans les derniers jours? “Révéler”, qu’est-ce que c’est? “Produire!” Qu’est-ce que Malachie 4 doit faire? Détourner les gens de cette pierre d’achoppement, démolir les traditions, et révéler le Pain, par la Gloire de la Shekinah. Regardez-Le mûrir et produire exactement ce qui avait été dit qu’Il produirait, oh! la la! le Pain de proposition pour cet âge. Pour les dénominations, une pierre d’achoppement, “une bande de fanatiques”. Mais pour nous qui croyons!
E-336 Mais maintenant, comme Apocalypse 10 l’a promis, “tous les mystères de Dieu, qui avaient été cachés dans les pages, pendant toutes ces années, arriveraient à maturité, seraient divulgués dans l’âge du Message du septième ange.” Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Qu’est-ce qu’Il a dit, il y a un an et six mois, presque deux ans maintenant? “Va à Tucson; tu seras au nord de Tucson, une grande explosion”, et ce qui se produirait, “les Sceaux seraient ouverts”, les Sceaux, qui révèlent ces choses. Je suis revenu, exactement comme Il l’a dit. De quoi s’agit-il? Ça montre que Ça ne peut pas être de l’homme. C’est parfaitement juste, en plein dans le mille, chaque fois. Qu’est-ce? C’est la main de Dieu, voyez-vous, devant nous. Et parce que c’est dans un petit groupe, voilé dans la chair humaine, c’est voilé au monde extérieur. Il est caché au monde extérieur. Il Se révèle aux petits enfants, qui sont disposés à apprendre. Voyez? C’est exact.
E-337 Toutes, voyez-vous, toutes les paraboles de la Bible, tous les types de la Bible, sont manifestés ici même devant nous. Le même Dieu, dans la Colonne de Feu, qui a écrit la Bible, l’Ancien Testament aussi bien que le Nouveau, est ici même, en train de La manifester, de montrer précisément ce qu’il En était, d’En donner l’interprétation Lui-même, et pour confirmer que c’est bien l’interprétation.
E-338 “Nous avons l’interprétation!” Dans ce cas, voyons si la chose se produit. Voyez-vous, c’est ça, voyons si la chose se manifeste.
E-339 Manifesté! Jésus a dit : “Si Je ne fais pas les oeuvres de Mon Père, ne Me croyez pas.” Voyez-vous, il faut que ce soit prouvé.
E-340 Mais, maintenant–maintenant, non pas prouvé, comme pour Jésus, quand ils ont entouré Sa tête d’un–d’un morceau d’étoffe et qu’ils L’ont frappé sur la tête, en disant : “Si Tu es prophète, dis-nous qui T’a frappé.” “Et si Tu es le Fils de Dieu, change ces pains.” Voyez-vous, ça, c’est le diable. “Si Tu es le Fils de Dieu, descends de cette cr-...”
E-341 Je parle de la Révélation, ce qu’Il est censé faire, voilà de Quoi il s’agit. Mais maintenant, alors qu’Apocalypse 10 est révélé, les mystères de Dieu sont manifestés, divulgués, tel que promis dans le Livre scellé de Sept Sceaux. Maintenant, que votre foi en Lui, qui est la Parole... En effet, dans Apocalypse 10, il est dit...
E-342 Ou plutôt, dans Apocalypse 19. J’avais noté ici Apocalypse 10, de prendre ça; mais ce n’est pas 10, c’est 19. Quand Il reviendra, Il sera appelé “la Parole de Dieu”, chevauchant sur un cheval blanc, et Ses disciples du Ciel Le suivront.
E-343 Brisez le voile dénominationnel de l’instruction! Brisez le voile dénominationnel de la tradition! Brisez ces voiles qui Le cachent à vos yeux! Brisez ces voiles de l’orgueil, vous, les femmes. Vous êtes–vous êtes des filles de Roi; montrez-le par votre conduite, montrez-le par votre vie. Brisez tous les voiles, peu importe ce que dit le doctorat en philosophie et le doctorat en droit. Si c’est contraire à la Bible, franchissez ce voile! En effet, nous sommes passés de l’autre côté du voile déchiré. Nous sommes de l’autre côté maintenant, de l’autre côté. Et vous verrez, si seulement vous faites ça, si vous brisez ces vieilles traditions, et tout, et que vous venez à Lui, vous Le verrez qui se tient là, le Puissant Vainqueur, la Parole de promesse pour cet âge-ci, manifestée. Vous verrez le Dieu Puissant dévoilé, vous Le verrez au beau milieu de nous, ici, dévoilé, le Dieu Puissant, qui n’a pas été vaincu par les traditions.
E-344 Ils ont essayé de Le tenir caché là-derrière; ils l’ont fait, pendant des années, mais le temps de la promesse a approché. Dieu a suscité un Moïse, à un moment donné, et il a délivré les enfants de ces choses. Et Il est encore... Il ne peut pas être vaincu. “Les cieux et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera pas.” Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement.
E-345 Ils disent : “La chose n’est pas faisable.” Mais la chose s’est faite. Ensuite, après qu’elle s’est faite, ils ont dit : “C’est du diable.”
E-346 Mais ça ne change rien à la Parole de Dieu. Elle reste toujours “Dieu”, pour le croyant, “le Puissant Vainqueur, le même hier, aujourd’hui et éternellement”, par Sa nature, par Sa Parole, Hébreux 13.8.
E-347 Je termine en disant ceci, parce qu’il est midi moins cinq, je dirai seulement ceci. J’ai encore à peu près dix, douze pages. Je les prendrai une autre fois, peut-être ce soir.
E-348 Remarquez, remarquez ceci. Un jour, à une vente aux enchères, on offrait un vieux violon. Vous avez entendu raconter ça bien des fois. Un vieux violon; et le commissaire-priseur a dit : “Combien m’en offre-t-on?” Il se peut que je ne le raconte pas tout à fait comme il faut, comme le poème. Il y a bien, bien des années de ça, mais il me vient à l’esprit. Ils ont pris le vieux violon, et il n’était pas très beau; il avait l’air sale, et tout. Il n’a même pas réussi à avoir une offre. Finalement, je pense qu’on lui a offert un dollar, ou quelque chose comme ça.
E-349 Et il y avait là quelqu’un qui n’était pas d’accord qu’il se vende à ce prix-là, alors il s’est avancé et il l’a pris. Il a promené ses mains dessus, il a pris l’archet, il l’a ciré de colophane et il a joué un air. Et, à ce moment-là, tout le monde s’est mis à pleurer. Ils n’avaient jamais de leur vie entendu une musique comme celle-là. Alors le commissaire-priseur a dit : “Combien m’offre-t-on?
E-350 – Deux mille! – Cinq mille! – Dix mille!” Voyez? Qu’est- ce que c’était? La main du maître avait révélé ce qui était voilé dans le vieil instrument.
E-351 C’est pareil maintenant! Le vieux Livre, Il est usé, on En a ri, on L’a brûlé, on s’En est moqué. Mais le moment est venu, ils font une vente aux enchères dénominationnelle, le Conseil mondial des Églises. Ils Le vendent, comme si ça ne regardait personne. Une vente aux enchères dénominationnelle va avoir lieu.
E-352 Mais, souvenez-vous, quelque part dans le vieux Livre, il y a la promesse qu’un jour une main prédestinée, ordonnée de Dieu, viendrait Le prendre et faire que la Parole de ce Livre, – par le moyen d’un coeur prédestiné, pour la tâche pour laquelle Il avait été fait, – révèle les promesses qui Y sont contenues. Ça peut avoir l’air, oh, d’une vieille bande d’exaltés, ou quelque chose comme ça; mais tout ce qu’il faut, c’est la main du Maître, la Parole Là-dessus, pour révéler cette Parole, et là ça devient plus qu’un exalté. C’est notre cas, à chacun de nous, n’est-ce pas, mes amis? Ce n’est pas un tas de fanatisme. Tout dépend de la main qui tient l’archet. Prions.
E-353 Notre Père Céleste, aujourd’hui, par la foi, je vois le Maître du vieux Livre qu’ils ont troqué contre des traditions. Ils L’ont troqué contre des dénominations. Ils ont essayé de L’échanger, maintenant ils L’échangent contre un–un Conseil mondial d’hommes, d’églises, à tendance communiste, athée. La vente aux enchères se poursuit, Seigneur.
E-354 Ô Dieu, avance-Toi! Certainement que Tu le feras. Envoie-nous ce prophète, Seigneur, qui prend cet archet, qui prend cette Parole et démontre que Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Beaucoup d’entre eux, Seigneur, vendront leur vie, ils se débarrasseront des vieilles traditions, ils briseront les voiles. Ils Le veulent, Seigneur. Ils sont prêts à tout donner, tout, pourvu qu’on leur donne Jésus.
E-355 Seigneur, je pense que Tu Le leur as prouvé, maintenant. Ils viennent de partout. Ils dépensent leurs revenus. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour tâcher de venir aux réunions, pour faire tout ce qu’ils peuvent, parce qu’ils ont trouvé cette Perle de grand prix. Les autres choses comptent très peu. Bénis-les, Père.
E-356 Sur cette chaire, ce matin, Seigneur, il y a des mouchoirs. Peut-être que certaines personnes devront partir aujourd’hui, avant le service de guérison de ce soir. Ô Dieu Éternel, abaisse le regard. Je sais que Tu es ici, Tu es voilé. Et j’envoie ces petits voiles, Seigneur, qu’on appelle des “mouchoirs”, et des petits “linges”, et des petits “chaussons” de petits bébés. Je les envoie en guise de petits voiles, comme quoi Ta Parole a été prêchée au-dessus d’eux ce matin, et, en tant que croyant, j’impose mes mains sur eux, mon corps, pour indiquer que moi, j’Y crois. Et, par la foi, chaque personne qui est dans ce bâtiment fait la même chose, Seigneur. Puissent les malades se rétablir.
E-357 Tu peux promener Tes mains sur la–la Parole ici, Seigneur, comme le vieux violoniste l’a fait sur le violon; qu’il en soit ainsi, Seigneur. Fais-lui exécuter l’air juste, l’archet dans la main du Maître, et alors nous Le verrons se tenir là, à la vue de tous.
E-358 Ce qui a dû traverser l’esprit des gens, ce jour-là, alors qu’ils n’avaient rien voulu offrir, qu’ils n’avaient rien offert pour le vieux violon. Ils n’en voulaient pas. Ils n’en voulaient pas dans leur maison. Mais dès que celui qui savait bien jouer de l’instrument l’a eu pris dans ses mains, là ils ont vendu tout ce qu’ils avaient, pour l’obtenir. Ils se chamaillaient et se disputaient pour l’avoir. À ce moment-là il était trop tard.
E-359 Ce sera pareil un de ces jours, quand la Trompette du Seigneur retentira, qu’il n’y aura plus de temps. Ceux qu’on dévisageait et dont on se moquait, qui se sont tenus là devant le voile ouvert, et qui ont vu la Parole de Dieu manifestée. D’autres pousseront des cris, cherchant à L’obtenir, mais, comme Tu l’as dit : “À ce moment-là il sera trop tard”; ils sont allés au Souper des Noces, et eux sont restés dehors, où il y a des pleurs, des gémissements et des grincements de dents.
E-360 Aide chaque personne à croire, ce matin, Père; franchis tous les voiles d’égoïsme, tous les voiles d’incrédulité, et qu’on voie le Puissant Vainqueur dévoilé devant les croyants. Car : “Voici, Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. Encore un peu de temps, et le monde ne Me verra plus; mais vous, vous Me verrez.” Montre-Toi au milieu de nous, Seigneur, comme Tu l’as fait. Et reste toujours ainsi, jusqu’à ce que nous paraissions visiblement devant Toi, quand il y aura eu un changement du en morphe, et que Tu seras de nouveau Fils de l’homme, ensuite Fils de David. Accorde-le, Seigneur, par le Nom de Jésus-Christ. Pendant que nous avons la tête inclinée, soyons tous en prière.
E-361 Je me demande, aujourd’hui, s’il y en a ici qui... à l’intérieur comme à l’extérieur. Il n’y a aucun moyen d’inviter les gens à s’avancer à l’autel, ici, parce qu’il n’y a pas assez de place. Mais je me demande, sincèrement, est-ce que vous croyez que ceci est la Vérité? Est-ce que vous croyez qu’en ce jour où nous vivons, dans tout ce chaos, dans cet âge de science semblable à l’époque de Noé, à l’époque de Moïse, à l’époque de Christ, que Dieu, le glorieux Père de nous tous qui sommes en Lui par une naissance, se tient au milieu de nous aujourd’hui?
E-362 Cette Colonne de Feu visible qui a été prouvée par la science, il y a bien des années, quand j’étais un petit garçon, Elle m’a parlé, et m’a dit que j’allais vivre ici même, et ce qui allait se produire. Je vous en ai parlé, et puis Elle... Un jour, à la rivière, avant le début de ce ministère, lors du premier réveil, Il est apparu dans les cieux, Il S’est identifié et a donné la commission. Pendant toutes ces années, j’ai tenu cela caché dans mon coeur, voilant Christ, la même Colonne de Feu qui interprète la Parole, tel que promis. Nous sommes au dernier jour, juste à la Venue du Seigneur. Et si vous vous trouvez à l’extérieur de ce voile, – et de rester à l’extérieur, c’est la mort, – voulez-vous, par la foi, ce matin, dire : “Avec l’aide de Dieu. Avec Ton aide, Seigneur, je veux franchir ce voile. Je veux pénétrer là où Tu es, pour voir la Parole entière de Dieu”?
E-363 Ne cherchez pas à être un Moïse. Ne cherchez pas à être un Aaron. Non. Soyez simplement qui vous êtes, mais soyez un Chrétien.
E-364 Voulez-vous, avec vos têtes inclinées, lever les mains vers Dieu, et dire : “Seigneur Dieu, aide-moi à pénétrer à l’intérieur du voile”? Que Dieu vous bénisse. Que Dieu vous bénisse. C’est, regardez-moi toutes ces mains!
E-365 Ceux qui sont à l’extérieur, souvenez-vous, il se peut que je ne voie jamais votre main. De toute façon, que je la voie, ça ne–ça n’a pas beaucoup d’importance; c’est pour Dieu que c’en a. Tout ce que ça me fait, à moi, ça me fait simplement voir que la–la Semence est tombée quelque part, et, mais Dieu voit ce qu’il y a réellement dans le coeur.
E-366 S’il y en a d’autres qui n’ont pas levé la main, qui voudraient la lever maintenant, lever la main pour qu’on pense à vous en prière. Levez la main. Que Dieu vous bénisse. C’est bien. Que Dieu vous bénisse.
E-367 Père, nous prions aujourd’hui pour ces gens, Seigneur, qui n’ont pas encore traversé de l’autre côté de ce voile. Ils sont là-bas, comme Israël; ils observent. Ils croient, mais ils n’ont encore jamais pénétré dans Ceci, pour voir cette glorieuse Lumière de la Shekinah, tant spirituelle que physique, puisqu’on ne cesse d’en prendre la photo avec l’oeil mécanique d’un appareil; il y a seulement deux semaines, Elle a encore été prise en photo. Tu Te révèles, Seigneur, le Dieu Puissant dévoilé au croyant; encore voilé à l’incroyant, mais dévoilé au croyant. Qu’ils pénètrent à l’intérieur aujourd’hui, Seigneur, qu’ils voient Sa grande splendeur et Sa Gloire. Que leurs coeurs soient changés avant même que nous revenions à l’église ce soir. Qu’ils soient tous remplis de Ton Esprit, de Ta Présence. Que le Maître prenne cette foi qu’ils ont, qu’Il la promène sur la Parole; et que cet air revienne à eux : “Tu as été prédestiné, avant la fondation du monde, à croire Ceci. Crois, Mon enfant, et sois sauvé.”
E-368 Dieu notre Père, nous les remettons entre Tes mains maintenant, conscient que nous ne pouvons rien faire de plus. Tout est entre Tes mains maintenant, Père. Je Te les remets. Au Nom de Jésus-Christ, Ton Fils. Amen. Je L’aime, je L’aime, Parce... m’a aimé le premier Et a acquis mon salut Sur le bois du Calvaire.
E-369 L’aimez-vous? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Merveilleux, merveilleux, Jésus est pour moi, Conseiller, Tout-Puissant, Prince de la Paix; Il me sauve, Il me garde à Lui pour jamais, Merveilleux est mon Sauveur, mon Dieu, mon Roi! J’étais perdu, je suis sauvé, plus aucune condamnation. En Jésus je suis libre, j’ai un plein salut. Il me sauve, Il me garde loin de tout péché, Merveilleux est mon Sauveur, gloire à Son Nom! Oh, merveilleux, merveilleux, Jésus est pour moi, Conseiller, Tout-Puissant, Prince de la Paix; Il me sauve, Il me garde à Lui pour jamais, Merveilleux est mon Sauveur, mon Dieu, mon Roi!
E-370 Combien Le voient, le Puissant Vainqueur, qui se tient là, la Parole faite chair, dévoilée devant nous; l’Alpha, l’Oméga; Celui qui était, qui est, et qui vient; la Racine et la Postérité de David; Il a été Fils de l’homme, Fils de Dieu, Fils de l’homme, et Il sera Fils de David. Le croyez-vous de tout votre coeur? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Dans chaque âge Il S’est dévoilé pour Se présenter au croyant, Il S’est voilé dans la chair humaine à l’incroyant. Il est caché derrière un voile. Puisse Dieu briser tous les voiles, et que nous Le voyions tel qu’Il est! Jésus brise toutes les chaînes, Jésus brise toutes les chaînes, Oh, Jésus brise toutes les chaînes, Quand Il te met en liberté! De l’autre côté du Jourdain, Dans les beaux champs de l’Éden, Là où l’Arbre de Vie fleurit, Je trouverai le repos. Jésus brise... Ne voulez-vous pas traverser le Jourdain, maintenant? Il y a assez longtemps qu’on est dans le désert, vous ne trouvez pas? Traversons, emparons-nous des promesses! Jésus brise toutes les chaînes, Jésus brise toutes les chaînes, Oh, quand Il te met en liberté!
E-371 Maintenant levons la main. Je Le louerai, louerai, toujours, Je Le louerai, louerai, toujours, Je Le louerai, louerai, toujours, Car Il me met en liberté!
E-372 Amen! N’est-ce pas réjouissant? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Oh, comme c’est merveilleux! Comme Il est merveilleux, là, n’est-ce pas? Serrons-nous la main les uns les autres, maintenant, en disant : Jésus brise toutes les chaînes, Jésus brise toutes les chaînes, Oh, Jésus brise toutes les chaînes, (Que Dieu te bénisse, frère.) Oh, et Il te met en liberté! Je Le louerai, louerai, toujours, (le Dieu Puissant) Je... (“Le même hier, aujourd’hui et éternellement”, Il a seulement changé de forme.) ...louerai, toujours, Je Le louerai, louerai, toujours, Car Il (m’a débarrassé de tous les credos) m’a mis en... (pour que je croie Sa Parole).
E-373 Oh, n’entendez-vous pas le Violon du Maître se promener, l’archet se promener sur cette Parole? Il est le même hier, aujourd’hui! Je Le louerai, louerai, toujours, Je Le louerai, louerai, toujours, Je... (Lui, la Parole!) ...Le louerai, louerai, toujours, (Qu’est-ce qu’Il a fait?) Car Il m’a mis (derrière le rideau) en liberté!
E-374 Que Dieu soit loué! Je L’aime. Vous L’aimez, n’est-ce pas? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] N’est-ce pas que c’est Céleste? [Amen!] J’aime ces attributs de la Parole, voyez-vous, le Saint-Esprit qui vient de cette façon toute douce, toute humble. Je–j’aime vraiment Ça. Oh, pensez un peu! De l’autre côté du Jourdain, (je suis près d’y arriver, là) Dans les beaux... (immortel) champs de l’Éden... (Qu’est-ce que j’y trouverai?) Là où l’Arbre de... (qui était dans le jardin d’Éden) fleurit, Je trouverai le repos.
E-375 Vous voulez y aller? Il brise toutes les chaînes. Jésus brise (toutes les traditions) toutes les chaînes, Jésus brise toutes les chaînes (toutes les dénominations, tous les credos), Brise toutes les chaînes, Et Il t’a mis en liberté!
E-376 Que Dieu soit loué! Comme je L’aime. Ce n’est pas étonnant qu’Ésaïe ait dit : “Il est Conseiller, Prince de la Paix, Dieu Puissant, Père Éternel, Merveilleux!” Merveilleux, merveilleux, Jésus est pour moi, Conseiller, Tout-Puissant, Prince de la Paix; Il me sauve, Il me garde à Lui pour jamais, Merveilleux, mon Sauveur, mon Dieu, mon Roi!
E-377 Oh! la la! Ça fait vibrer mon coeur. Comme Il est merveilleux! Je vous le dis, il n’y a pas de fin à Ceci! Quand j’Y suis entré, il y a trente-trois ans, c’est comme ça que je me sentais. Et, s’Il tarde, un jour je fermerai les yeux, et je repartirai comme ça aussi. Amen! Merveilleux, merveilleux, Jésus est pour moi, Il est Conseiller, Tout-Puissant, mon Prince de la Paix; Il me sauve, Il me garde à Lui pour jamais, Merveilleux, mon Sauveur, mon Dieu, mon Roi!
E-378 Je pourrais passer le reste de la journée ici, à baigner Là-dedans. Paul a dit : “Si je chante, je chanterai dans l’Esprit.” Oui. “Si je prêche, je prêcherai dans l’Esprit. Si je marche, je marcherai dans l’Esprit. Si je parle, je parlerai dans l’Esprit.” Que tout soit fait par la Parole et par l’Esprit. Oui monsieur. Amen! Tout ça, c’est la Vérité de Dieu.
E-379 Je Le vois, le Dieu Puissant, dévoilé. Je Le vois écarter les credos, les dénominations; écarter les–les sceptiques, les programmes pédagogiques, et tout; s’avancer, se tenir là. Pensez-vous que les credos auraient pu Le vaincre? Pensez-vous que les dénominations auraient pu Le vaincre? Pensez-vous que le Conseil mondial peut Le vaincre? Il a tout vaincu, brisé toutes les chaînes, éventré le séjour des morts; Il a arraché le sceau, Il est entré dans le Saint des saints; Il S’est dévoilé à nous, comme la Parole, le même hier, aujourd’hui et éternellement. Amen. Je L’aime.
E-380 Maintenant, jusqu’à ce que nous nous revoyions cet après-midi, nous voulons faire une chose, et c’est : Revêts-toi du Nom de Jésus, Ô toi, enfant de tristesse; Il va te procurer la joie, Oh, prends-le partout où tu vas. Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel; Précieux Nom... (Oui, je m’en suis occupé, déjà.) ...Nom si doux! Espoir de la terre... [Frère Branham parle à quelqu’un sur l’estrade.–N.D.É.]
E-381 Si Satan essaie de vous tenter, que vous ne regardez pas la chose juste, montrez-lui la Parole, comme Jésus l’a fait. Voyez? Voyez? Amen! Nous courbant au Nom de Jésus, Tombant prosternés à Ses pieds, Au Ciel, nous Le couronnerons Roi des rois, Notre voyage terminé. Précieux Nom, précieux Nom! Espoir de la terre, joie du Ciel; Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel.
E-382 Billy sera ici, vers six heures [dix-huit heures], il distribuera des cartes de prière à ceux qui veulent passer dans la ligne de prière. Je pense qu’il vaut mieux le faire. On n’avait pas l’intention de le faire, mais comme il y a beaucoup de monde, il vaut mieux le faire, voyez-vous.
E-383 Maintenant souvenez-vous de Lui! Gardez-Le toujours dans votre pensée, dans votre coeur. Partout où vous allez, voyez-vous, gardez Jésus dans votre pensée. Revêts-toi du Nom de Jésus, (maintenant écoutez) Comme d’un puissant bouclier; (qu’est-ce qu’il arrive?) Quand les tentations surviennent, (que devez-vous faire?) Murmure simplement ce saint Nom en priant. Précieux Nom, précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel; Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel.
E-384 Maintenant courbons la tête. Je vais demander au pasteur s’il veut bien venir terminer la réunion. Frère Neville; que Dieu te bénisse, Frère Neville.

En haut