ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication QUESTIONS ET RÉPONSES n° 2 / 64-0823E / Jeffersonville, Indiana, USA // VGR 2 hours and 45 minutes PDF MP3 low MP3 HQ

QUESTIONS ET RÉPONSES n° 2

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Restons debout un instant pour prier. Dieu bien-aimé, nous Te remercions ce soir pour, d’abord, pour Jésus-Christ notre Sauveur. Nous Te remercions de ce qu’Il soit le même hier, aujourd’hui, et éternellement. Nous Te remercions pour les gens qui croient cela. Nous sommes si contents d’avoir un Dieu – qui n’est pas qu’un dieu imaginaire, qu’une idole imaginaire, qu’un esprit imaginaire – qui n’a rien d’imaginaire, un Dieu vrai et vivant, qui vit avec nous et en nous, et qui agit à travers nous. Il ne s’agit pas d’ériger une statue à Dieu, mais d’être nous-mêmes des images vivantes de Dieu. Le Saint-Esprit qui parle, non pas à travers une statue, mais qui parle à travers un vase racheté – Dieu manifesté dans la chair. Combien nous Te remercions pour ceci, la grande Colonne de Feu qui nous suit, ou plutôt, que nous suivons, et pour toutes les grandes manifestations de ce même Esprit, qui accomplit l’oeuvre même qu’Il a toujours accomplie quand Il est venu sur la terre. Quelle consolation cela nous donne. 2 Nous ne nous sommes rassemblés ce soir, Seigneur, dans aucun autre but que de savoir comment et d’apprendre comment, avec Ton aide, être de meilleurs Chrétiens et des sujets plus à la hauteur de cette heure dont nous nous approchons. Veuille nous aider, Seigneur; nous avons besoin de Toi. Au Nom de Jésus. Amen. (Vous pouvez vous asseoir.)
E-3 Il y a une trentaine ou une quarantaine de questions de plus, alors je–je ne sais pas comment je pourrais arriver à les prendre toutes. J’ai bien essayé, cet après-midi, de voir si je pouvais arriver à les réduire au moins à un nombre normal, mais je n’y suis pas arrivé. Toutefois, je tiens à vous dire que je vais vraiment faire de mon mieux pour–pour répondre à ces questions, parce que ce sont de bonnes questions, qui viennent du coeur de Chrétiens. Alors je–je veux vraiment faire tout ce que je peux pour y répondre le plus judicieusement possible. Et je–je veux remercier le Seigneur pour Son aide de ce matin, de nous avoir aidé à–à prendre ces questions, et à–et à, pour les réponses qu’Il a bien voulu nous donner. 4 Maintenant je les ai toutes là, mélangées, il doit y en avoir au moins cent cinquante. Et nous avons dû en prendre une vingtaine ce matin. Et–et alors, maintenant, avant de commencer, j’aimerais simplement dire que si quelqu’un voulait voir cet article, Une église danse le rock au roulement de la batterie, le ministre presbytérien qui conduit son assemblée dans le rock-and-roll, un programme pour le–pour le sacrement. Attendez une minute, que je regarde ça.
E-5 “De jeunes membres se tournent vers le jazz–le jazz. Une pièce de théâtre sur la Passion raconte la crucifixion dans un s-t-y-l-e moderne, le rock-and-roll.” Ce pasteur, qui conduit tous les adolescents, là-bas : une représentation de la Passion du Christ, la crucifixion jouée sur un air de rock-and-roll et de jazz. Eh bien, ça se passe dans le Maryland. C’est quelque chose, ça, n’est-ce pas? 6 Ensuite, voici la photo des – je vous en parlais ce matin – des Beatles, Le retour des Beatles, en voilà les articles; vous devriez lire ça, dans le magazine, toutes ces choses. “Ils ont pour ainsi dire fondé une nouvelle religion.” Or, leur imprésario... J’ai une note ici, tirée du journal. Si vous n’avez pas le temps... Si quelqu’un veut lire ça, ou je peux les mettre au tableau d’affichage, alors vous pourrez les lire. Je veux simplement vous montrer que l’heure dans laquelle nous vivons est scandaleuse. Vous ne pouvez peut-être pas comprendre, mes amis, mais essayez de le comprendre, là, ce qu’il en est de ces choses! J’ai demandé à Frère Capps, – il a une bonne instruction et il sait lire mieux que moi, – je lui ai demandé de lire cet article de l’imprésario des Beatles. Pourrais-tu le faire maintenant, Frère Capps?
E-7 [Frère Capps lit l’article sur les Beatles.–N.D.É.] Il y est dit ceci : Les Beatles s’interrogent à propos d’eux-mêmes et ne trouvent aucune réponse. “C’est incroyable, absolument incroyable!”, déclare Derek Taylor, l’attaché de presse des Beatles. “Voici ces quatre garçons de Liverpool. Ils sont mal élevés; ils sont grossiers; ils sont vulgaires; et ils ont conquis le monde. C’est comme s’ils avaient fondé une nouvelle religion. Ils sont complètement antichrists. Je veux dire, moi aussi, je suis antichrist, mais ils sont tellement antichrists qu’ils me choquent, ce qui n’est pas chose facile. Mais je suis obsédé par eux. Tout le monde ne l’est-il pas? Je suis obsédé par leur franchise. Et les gens qui les aiment le plus sont ceux qui devraient être le plus indignés. “En Australie, par exemple, chaque fois que nous arrivions à un aéroport, c’était comme si de Gaulle avait atterri, ou mieux encore, le Messie. Les gens formaient, le long des routes, une haie continue. Des boiteux jetaient leurs cannes. Des gens malades venaient en courant vers la voiture, comme s’ils allaient retrouver la santé pour avoir été touchés par l’un des garçons. Des femmes âgées, avec leurs petits-enfants, nous regardaient passer. Je pouvais voir l’expression de leur visage. C’était comme si un sauveur était arrivé, et tous ces gens étaient heureux et soulagés comme si, je ne sais comment, les choses allaient maintenant aller mieux.” Taylor fit une pause et il plaça une cigarette entre ses lèvres : “La seule chose qui reste, pour les Beatles,” a-t-il dit, “c’est de commencer une tournée de guérison.”
E-8 N’est-ce pas ce qu’Il a dit? “Plusieurs viendront à Moi en ce jour-là, et diront : ‘Seigneur, n’ai-je pas...’” Voyez? Maintenant, ne voyez-vous pas que vous ne pouvez pas vous fier aux campagnes de guérison? Vous ne pouvez vous fier à aucun signe de ce genre-là. La seule chose à laquelle vous pouvez vous fier, c’est à l’AINSI DIT LE SEIGNEUR qui vient de la Bible. Maintenant, Église, c’est exactement là que j’ai essayé de vous garder, mes enfants. Et si jamais il m’arrive quelque chose, et que Dieu m’enlève de cette terre, n’y manquez jamais, – souvenez-vous de ceci de tout votre coeur, – tenez-vous-en à cette Parole! Ne vous écartez surtout pas de cette Parole! Tout ce qui Y est contraire, laissez ça de côté, peu importe ce que c’est. À ce moment-là vous savez que C’est la chose juste. Voyez? 9 Et maintenant : une campagne de guérison! Des pécheurs qui ont choqué même leurs propres imprésarios par leur vulgarité, leurs obscénités et leur dépravation; et des gens jettent leurs béquilles et sont guéris en regardant ces garçons. C’est vraiment dégoûtant, impur et antichrist! Vous voyez, c’est Satan dans l’imitation d’une campagne. Voyez? Il fait tout ce que le Christ peut faire, mais il ne peut pas confirmer la Parole. Voyez? Il En prend une partie ici et une partie là, mais il ne peut pas En prendre la totalité. Voyez? Il ne peut pas rassembler tous Ses éléments. Alors, vous voyez, ce n’est pas étonnant que la Bible dise que ça séduirait presque les Élus eux-mêmes, si c’était possible – l’esprit de l’antichrist. 10 Or, même leur propre attaché de presse ici, leur agent de publicité, il est pour eux, il croit en eux, il dit qu’il est lui-même possédé par ça, parce qu’ils l’ont envoûté.
E-11 Ces vilaines choses, ces... Maintenant, les femmes, vous voyez bien, n’est-ce pas, pourquoi j’essaie de vous parler du port des shorts, de la coupe des cheveux, des cheveux coupés courts, et tout ça. C’est un esprit. C’est un esprit! C’est en plein là, dans nos grands magazines, et tout : ce qu’on présente là-bas, le rock-and-roll et ce genre de chose, dans l’église. Mais, c’est une mise en place parfaite pour Satan, et pourtant ce sont des églises et des dénominations. 12 Revenez à la Parole, mes enfants, aussi vite que vous le pouvez, et ne vous avisez pas de vous En écarter! Tenez-vous-en strictement à la Parole. Voyez-vous cet esprit de l’antichrist : il peut parler en langues, il peut opérer des signes et des prodiges, il peut guérir les malades, il peut faire toutes ces choses. Voyez? Ces gens pensent qu’ils s’approchent de Dieu et que ces garçons ont été envoyés par Dieu, parce que l’église a délaissé la Parole. 13 Ces garçons sont des membres d’églises. Elvis Presley est pentecôtiste. Pat Boone est membre de l’église du Christ. Regardez ces gars-là : des pentecôtistes, des membres de l’église du Christ, et de tout ce qu’il y a dans le genre, tout en ayant ces mauvais esprits sur eux. Red Foley, une voix splendide, il est de l’église du Christ, il chante des chants religieux comme personne d’autre ne peut les chanter, et puis d’un autre souffle, il chante du rock-and-roll. C’est à leurs fruits qu’on les reconnaît. Regardez de quelles églises ils sont membres. Elvis Presley est un des membres des Assemblées de Dieu. Voilà, c’est ce que chacun d’eux voulait, et Satan le leur a donné. 14 Ne voyez-vous pas, mes amis, combien... Ne vous détachez pas de cette Parole. Vous voyez, c’est un esprit qui vient sur vous.
E-15 Et je dis à ces femmes, quand elles se donnent l’air sexy dans ces robes, qu’elles devront répondre devant Dieu d’avoir commis adultère. Si vous croyez que je suis ce que vous dites, le serviteur de Dieu, un prophète, alors écoutez ce que je suis en train de vous dire. Voyez? Il se peut que vous ne le compreniez pas; et si c’est le cas, alors faites simplement ce que je vous dis de faire. Dieu me tiendra pour responsable de ce que je dis. Voyez? Écoutez très attentivement, et souvenez-vous que ces choses sont des esprits. 16 Généralement, peut-être que la personne ne... Vous vous souvenez de Dieu couvert d’une peau, ce sur quoi j’ai prêché il n’y a pas longtemps (voyez? voyez?) – Dieu recouvert de peau? Maintenant, souvenez-vous simplement que certains d’entre nous ont été envoyés dans ce monde pour pénétrer dans ces dimensions, afin de pouvoir nous dire ces choses. Voyez? C’est la prescience; c’est Dieu, qui parle, qui montre. Quand on juge de quoi que ce soit selon la chair : mais, ils sont innocents (voyons donc), des gens très bien, honnêtes, ils ne vous diraient pas un mensonge ni rien. Et tout ça, c’est le diable. Religieux, ils commencent même une campagne de guérison. Voyez? C’est tout à fait antichrist. Voyez? Et il y a des presbytériens et tout ça. Vous voyez ces dénominations, comme elles font exactement la même chose?
E-17 Tenez, ici, à Londres, en Angleterre, dernièrement ils ont eu un groupe de rock-and-roll, qui a imité Christ, et Judas, et tout ça, et... Ils appelaient Christ “petit-père”, et ils employaient tous ces mots qu’emploient ces jeunes écervelés. Voyez? Les adolescents ont pris le contrôle du monde. Or, vous savez que la Bible prédit ça : ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, rebelles à leurs parents (voyez?), les adolescents qui prennent le contrôle du monde, et ils l’ont fait. 18 Je suis allé dans un endroit l’autre jour, où ils faisaient marcher ce, une espèce de vieux juke-box sale, toutes ces choses-là qui jouaient. Je n’ai même pas voulu y emmener ma famille. J’ai dit à la dame : “Combien coûtent ces disques? – Dix cents chacun. – Combien est-ce qu’il en fait passer en une heure?” Elle me l’a dit. J’ai dit : “Voici l’argent; débranchez-le!” “Eh bien”, elle a dit, “je ne peux pas faire ça. Ces jeunes viennent ici pour faire marcher ça.” 19 Alors je ne pouvais pas dépenser mon argent là; je suis allé ailleurs. Voyez? Eh bien, ce genre de chose là, ça vous mettrait les nerfs en boule; vous seriez obligé d’aller chercher un tas de tranquillisants, à avaler après avoir entendu ces idioties-là. Ça irrite vraiment un Chrétien, ça. Si vous aimez ce genre de chose, savez-vous ce qui ne va pas chez vous? Vous avez besoin d’être sauvé, parce que ce qui est en vous se nourrit de quelque chose d’autre que de la Parole. Il se nourrit de... 20 Vous ne pouvez pas imaginer Jésus en train de faire une chose pareille, n’est-ce pas? Pouvez-vous imaginer l’un des prophètes en train de faire une chose pareille? Ne voyez-vous pas, mes amis, tout ça, partout, c’est le diable. La Bible dit de quelle manière il viendrait, sous la forme de la religion, et qu’il ferait exactement comme le Christ. Voyez? Mais le seul moyen d’arriver à reconnaître ce qu’il en est, ce n’est pas d’adhérer à cette église-ci ou d’adhérer à cette église-là, mais de vous en tenir à la Parole; Il est la Parole.
E-21 Maintenant, que le Seigneur vous bénisse, chacun. Nous allons tout de suite nous attaquer aux questions, maintenant, pendant environ, pour environ une heure et quinze minutes. Je n’arriverai pas à répondre à toutes ces questions. Il y en a des piles. Je pense que ce sont de bonnes questions. Elles sont très bonnes. J’en prendrai simplement une ici et là, à mesure que j’avancerai. Et maintenant, y répondre... Je–je m’étais dit ce soir que je viendrais simplement ici, que je laisserais quelqu’un les lire, puis que je dirais “oui” ou “non”, “oui” ou “non” sur... Ça, ce n’est pas être juste envers les gens. Ils ont posé ces questions pour qu’on y réponde. Je–je ne ferais pas ça. En effet, je prendrai celles que je pourrai; et les autres, je les prendrai la prochaine fois. 22 Bon, je–je, quant à dimanche prochain, je ne sais pas. Je vais vous dire : contactez donc Billy, d’ici à mercredi, il se pourrait que nous soyons obligés de partir.
E-23 Une chose est sûre, c’est que j’ai pris beaucoup de retard dans les entretiens. Billy m’a montré une pile d’entretiens haute comme ça, qui m’attend, certains attendent depuis des mois. Eh bien, pendant que je suis ici, je vais devoir me rattraper, avoir quelques entretiens, avoir quelques réunions, faire tout ce que je peux pour équilibrer un peu tout ça. Je vais prier cette semaine, pendant mon absence, demander au Seigneur : “Que veux-Tu que je fasse : finir ceci, ou–ou prendre les entretiens?” Si je prends les entretiens, alors, je vais juste avoir, revenir à la maison le dimanche, et avoir des entretiens, l’un après l’autre, quelque part, passer toute la journée en entretiens. Sinon, eh bien je devrai retarder les entretiens jusqu’à ce que je revienne. Sinon, alors je répondrai, je... Billy vous enverra une carte. 24 Et je vais vous dire; c’est vraiment bien, ces chers enfants, pour vous montrer comme ils s’aiment, l’amour qu’ils ont les uns pour les autres. L’un va le dire à l’autre, et l’autre va le dire... Billy n’en appelle qu’un dans une région qui s’étend sur une distance d’environ cent cinquante milles [deux cent cinquante kilomètres], et ils se communiquent la chose l’un à l’autre. Ils s’aiment. Ils ne veulent rien manquer. C’est que–qu’ils veulent être ici à chaque minute pour voir ce qui se passe; en effet, si le Seigneur allait donner quelque chose, ils veulent être ici pour le recevoir. Et je les apprécie.
E-25 Maintenant, souvenez-vous, chers amis, ce matin, j’ai fait une déclaration à propos de certaines des questions. Et je remarque que certaines de celles (oui!) que j’ai reçues même ce matin, ce sont encore des questions au sujet des gens qui vont s’installer en Arizona. Voyez? Je me suis dit que j’aurais avantage à rendre ça bien clair, pour que vous compreniez. 26 Maintenant, ne–ne pensez pas que j’essaie de dire aux gens où ils peuvent habiter, et ce qu’ils peuvent faire, et, ce n’est pas ce que je dis, mon cher frère. Il y a d’honnêtes personnes qui veulent aller s’installer en... Eh bien, tous ceux qui veulent déménager, j’en serais–serais bien content, à condition que je sois là-bas, et pour autant que je sois là-bas. Je suis ici peut-être dix fois plus souvent que je ne suis là-bas. Je, d’ici à Noël, je serai là-bas environ quatre jours. Puis, tout de suite après, je pars outre-mer. Je serai ici, au Tabernacle, peut-être deux ou trois semaines avant de partir outre-mer, pour un–un réveil, comme je le fais généralement, au printemps. Puis après ça, je n’ai qu’une réunion de prévue dans tout l’Arizona, et c’est en janvier, à Phoenix, deux soirs avec les Hommes d’Affaires Chrétiens. Voyez? Je ne... Si les gens qui sont là-bas... Pourriez-vous arrêter cette bande? [Frère Branham demande qu’on arrête l’enregistrement, puis il parle à l’assemblée.–N.D.É.]
E-27 Maintenant, alors que nous abordons ces questions ce soir, j’en prendrai une ici, et, est-ce que vous appréciez ces questions? Dites : “Amen!” [L’assemblée dit : “Amen!”–N.D.É.] Je pense que c’est quelque chose qui nous est profitable en ce moment. Et, oh, je crois que bientôt... Ce matin, avant de venir ici, je regardais quelques–quelques textes et quelques passages dans la Bible, et je me suis dit : “Oh, comme ce serait merveilleux, pendant que nous attendons la venue du Seigneur, comme ce serait merveilleux de retourner dans l’Ancien Testament prendre tous ces personnages, Job et les autres, et faire des séries de réunions là-dessus (ce serait merveilleux, n’est-ce pas?), simplement pour vous montrer de quelle manière ils représentent en type exactement ce que nous avons aujourd’hui (tous les éléments de la Parole sont reliés entre eux), et tout ce qui se rapporte aux destructions de... et les temps anciens et comment ces choses préfigurent ce jour-ci; et comment tout, dans l’Ancien Testament, parle de la venue du Seigneur Jésus.” 279. Maintenant, voici la première question que j’ai sortie de là : Frère Branham, est-ce mal pour une Chrétienne de se faire–de se faire des frisettes? Aussi, quelle longueur devraient avoir ses manches? Merci. Une soeur. 28 Maintenant ça, c’est, ça a une grande importance pour cette femme. Or, il se peut que certains d’entre nous, les frères, nous pensions : “Oh, quelle femme insensée.” Mais–mais pour elle, ce n’est pas insensé; elle veut savoir. Maintenant, pour ce qui est de se faire – qu’est-ce que c’était, déjà, des boudins, ou quoi? Pardon. Je–je ne... Ça... Pardon. Des frisettes. Excusez-moi. Des pinces, des nattes! C’est ce que les filles portaient, il y a des années. Vous vous souvenez, ces espèces de... C’est bien ça, n’est-ce pas? On appelait ça des nattes, ces espèces de boucles de cheveux qui pendaient? Non, des frisettes, excusez-moi, mes amis. 29 “Quelle longueur ses manches devraient-elles avoir?” Je–je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit à ce sujet. Je ne sais pas. Voyez? Ce que je ne peux pas appuyer sur la Bible, je–je ne veux pas trop en parler.
E-30 Maintenant, je vous dis simplement ce que moi, je pense, parce que je n’ai pas de passage de l’Écriture pour appuyer mes dires. La seule chose que j’ai pour les dames, à propos de leurs cheveux, c’est de ne pas les couper. Comment elles veulent les porter, c’est leur affaire. Et à propos des frisettes, en fait, je ne sais pas ce que c’est; à moins que ce soit ces bidules qui ressemblent à des pinces à linge, qu’elles se mettent dans les cheveux, c’est à peu près tout ce–ce que j’en sais. 31 Et quant à la longueur des manches, je pense qu’étant une Chrétienne, Dieu vous dira ce qu’il faut faire à propos de ces choses. Vous voyez? Je crois qu’en tant que Chrétienne, vous–vous devriez savoir comment il faut faire. Je ne pense pas que Dieu exige une certaine longueur ou quoi que ce soit. Tant que vous êtes décente, que vous avez l’air distingué et propre, je–je pense que c’est en ordre. Pas vous? Voyez? Maintenant, ça, c’est simplement mon opinion. Ceci, c’est moi, vous voyez; c’est que je ne peux rien appuyer d’autre sur l’Écriture.
E-32 Je crois que ce matin, la question a été soulevée à propos de la coloration des cheveux, vous savez, à l’aide d’une–à l’aide d’une teinture. Or, je–je, ça, je–je ne peux rien dire à ce sujet. Je ne sais pas, mais je–je–je–je n’ai aucun passage de l’Écriture où il est dit de–de ne pas teindre vos cheveux. Or, c’est–c’est... Vous, les femmes, vous aimez avoir une apparence soignée, et vous devriez avoir une apparence soignée. Et Frère Branham n’est pas contre vous, mes enfants. Vous êtes mes enfants; je–je–je vous aime et je–je ne veux pas avoir à vous réprimander sévèrement. Je–je ne le ferais pour rien au monde; j’essaie seulement de vous aider. 33 Mais maintenant, regardez, je vais simplement vous demander, je vais dire ceci pour répondre à cette question. Bon, êtes-vous prêts? Et pour vous qui écoutez la bande, voici, soeurs : s’il y a un doute, ne le faites pas. Mais si vous êtes–si vous êtes remplie de l’Esprit de Dieu, et que vous êtes conduite à le faire, – à condition que ça n’aille pas à l’encontre de l’Écriture et que ça ne soulève pas de questions, que vous êtes parfaitement convaincue que c’est la volonté du Seigneur, – alors allez-y, faites-le (voyez?), parce qu’il n’y a aucun passage de l’Écriture où il est dit de ne pas le faire (voyez?). Je ne... Il n’est rien dit de semblable dans la Bible.
E-34 Je sais qu’Ésaïe 5, je crois, parle des femmes, qu’elles porteraient des vêtements précieux et tout le reste; mais c’était par orgueil et tout, pour la façade. Si vous faites ça par orgueil, alors c’est mal. Voyez? Examinez votre coeur devant Dieu. S’il n’y a aucun passage de l’Écriture à ce sujet-là, alors, ce que l’Esprit vous conduira à faire, allez-y, faites-le. Mais quand il s’agit de savoir si vous devriez avoir les cheveux longs ou les cheveux courts, ayez les cheveux longs; c’est ce que dit la Bible. 35 Il y a une question ici; je–je peux bien y répondre tout de suite. Elle est là-dedans, je l’ai vue ce matin, ou il y a quelque temps. Ça disait : “Vous nous rebattez toujours les oreilles au sujet des femmes, ce qu’elles ne doivent pas faire avec leurs cheveux, mais vous ne dites jamais rien au sujet des hommes.”
E-36 Si je voyais entrer ici un homme qui avait de longs cheveux dans le dos comme une femme, je lui dirais : “Monsieur, pourquoi n’allez-vous pas chez le coiffeur? Vous avez l’air d’une femme.” Voyez? Mais les hommes, généralement, ils ne font pas ça. Voyez? Ce n’est pas que les hommes, or, ce n’est pas que les hommes soient infaillibles, ils sont tout aussi coupables que la femme. À propos, un homme qui laisse sa femme faire ça, il est doublement coupable de la chose, parce qu’il est censé être celui qui décide, dans sa maison. Et cet homme ne sait même pas diriger sa propre maison; comment pourrait-il le faire dans la maison de Dieu? Voyez? 37 Je suis si reconnaissant pour les femmes qui viennent ici, de notre groupe. Je dis ceci avec respect et amour; et Dieu sait que c’est la vérité. Je–j’avais un ami prédicateur dans le sud, qui avait l’une des églises les plus impeccables que j’aie jamais vues. Les femmes, celles qui se trouvaient là étaient les plus belles que j’aie jamais vues, pour leur sainteté, leur piété et leur longue chevelure. J’étais toujours saisi d’admiration, quand j’allais à cette église-là. Et aujourd’hui le Seigneur Jésus m’a donné ici une église qui est cent fois mieux que celle-là – les femmes de mon groupe. 38 Si je vous gronde, ce n’est pas pour être méchant. Je suis tellement heureux de vous avoir; alors, je ne veux vraiment pas que Satan se glisse nulle part. Voyez? Je désire que vous avanciez et non que vous reculiez. Ne laissez jamais aucun homme vous tromper par des enchantements, ou quelque chose de semblable, quelque chose comme de dire : “Oh, eh bien, ça ne...” Voyez? C’est de cette façon que Satan avait interprété la Parole à Ève. Voyez? Croyez seulement ce que dit la Parole. Très bien. 280.Très urgent. Frère Branham, sachant que le temps tire à sa fin et que nous entrons dans l’éternité, que conseilleriez-vous à un couple qui envisage le mariage? 39 Allez de l’avant et mariez-vous. Voyez? Continuez tout simplement comme si vous alliez vivre encore cent ans sur cette terre. Continuez simplement à avancer; gardez votre coeur attaché à Christ, n’attachez pas votre coeur aux choses du monde, mais à Christ. Voyez? Allez-y, mariez-vous, les enfants. Que Dieu bénisse votre mariage. 281.Cher Frère Branham, j’ai été baptisé au Nom de Jésus. La Parole dit que “vous recevrez le don du Saint-Esprit”. Est-ce que cela–est-ce que cela signifie le baptême, le Saint-Esprit, ou est-ce que cela signifie que je devrais recevoir le don... bien précise... que je devrais recevoir une expérience bien précise par le baptême? Je désire vivement être–être rempli de–de l’Esprit. Veuillez excuser ma longue question, mais il y a longtemps que je voulais vous la poser. Merci. Et la personne a signé. Ce sont des gens de l’extérieur. 40 Voilà une bonne question. Maintenant, le baptême du Saint-Esprit est une expérience bien précise qu’une personne doit recevoir. Bon, laissez-moi prendre une minute pour éclaircir ça un peu. Voyez? Bien des personnes se–s’imaginent... Je crois que c’est tordu. Et peut-être que c’est une question que se pose cette église-ci, aussi bien que l’église qui est à l’écoute. Or, quand je dis ne pas croire que le signe initial du Saint-Esprit est le parler en langues (je–je n’accepte pas ça), je crois qu’avec l’aide de Dieu, je peux le prouver, par la Bible, que c’est faux, vous voyez, parce que le parler en langues, c’est un don du Saint-Esprit. Combien savent ça? La guérison Divine, c’est un don du Saint-Esprit, et voici que les Beatles l’opèrent. Voyez? 41 Satan peut imiter n’importe lequel de ces dons-là. Les magiciens, les sorciers peuvent parler en langues et les interpréter. Dans la jungle, il arrive souvent qu’un sorcier parle en langues, boive du sang dans un crâne humain et interprète des langues inconnues.
E-42 En Arizona, quand ils exécutent cette vieille danse de festival, la danse du maïs, les Indiens enroulent autour d’eux des couleuvres, au moment où ils essaient de prier Dieu de leur envoyer de la pluie, pour leur maïs. Ils appellent ça la danse du maïs. Ils prennent l’aigrette du maïs, la placent autour d’eux, ils font un petit nuage, et ils dansent. C’est alors que leur sorcier guérisseur sort, avec des cornes sur la tête, des cornes de bison. Ils dansent avec ces couleuvres enroulées autour d’eux, et il y a là les sorciers et beaucoup de fumeurs de pipe. Ils ne permettent pas qu’un homme blanc se trouve là à ce moment, mais moi, je les ai observés avec des jumelles, et j’ai des amis indiens qui ont assisté à leurs danses; ce sont ceux qui ne sont pas Chrétiens, bien entendu. Et ils dansent la danse du maïs en tenant ces couleuvres. Et le sorcier sort, il se taillade avec des couteaux, et tout, et finalement, ils entrent dans l’esprit, puis ils parlent en langues et les interprètent. 43 Je–je pourrais vous emmener, juste à trois ou quatre heures d’ici, à un endroit où un médium pose un crayon sur la table, puis il entre en transe, fait toutes sortes de choses, et agite les mains; ce crayon se redresse, écrit en langues inconnues, et le sorcier se tient là et vous dit ce qui est dit.
E-44 Or ça, ce n’est pas du tout une preuve du Saint-Esprit. Voyez? On ne peut pas s’appuyer là-dessus. On ne peut pas s’appuyer sur le fruit de l’Esprit. En effet, le premier fruit de l’Esprit, c’est l’amour, et je ne connais personne qui déploie plus d’amour que les gens de la Science Chrétienne, mais ils nient même la Divinité de Jésus-Christ. Voyez? À ma connaissance, il n’y a qu’une preuve du Saint-Esprit, c’est une foi véritable dans la Parole promise de l’heure! 45 Or, les Juifs se sont présentés là; de la religion, ils en avaient plus que les disciples. C’étaient des hommes qui avaient reçu une meilleure formation dans les Écritures que les disciples, parce que ceux-ci étaient des pêcheurs, des collecteurs d’impôts, et ainsi de suite. Et ils avaient une foi réelle, une foi véritable dans ce qu’ils faisaient. Maintenant, écoutez attentivement, là; ne manquez pas ceci! Voyez? Pour ce qui est des fruits de l’Esprit, d’être bons et aimables, je pense qu’il n’y avait pas un seul de ces sacrificateurs qui n’aurait pu surpasser Jésus-Christ dans ces choses. Il est allé au temple, Il a tressé des cordes, Il les a regardés avec colère, puis Il a renversé leurs tables et les a chassés hors du lieu. Pas vrai? La Bible dit qu’Il les a regardés avec colère. La Bible le dit. C’est tout à fait exact.
E-46 Alors, vous voyez, ces sacrificateurs, c’étaient des hommes aimables, doux, compréhensifs. Pour ce qui est des fruits de l’Esprit, ils pouvaient manifester plus de fruits de l’Esprit que Jésus n’aurait jamais pu en produire. Pour ce qui est de la théologie, ils ne savaient pas, ne voyaient pas de quelle école Il aurait pu sortir. “D’où vient cet Homme? D’où est-Il venu? Quelle carte d’association a-t-Il? De quelle organisation fait-Il partie? Nous ne savons pas d’où Il vient. Il est carrément indésirable, un gars qui est né d’une naissance illégitime. Voyons donc, nous pourrions vraiment L’abaisser, là, en quelques minutes, vous montrer par les lois...” Ils avaient le droit de faire ce qu’ils faisaient, là. Pourquoi? Parce qu’ils n’avaient pas vu qu’Il était la Parole promise de l’heure. Le seul moyen qui leur permettait de le reconnaître, c’est lorsque Jésus exécutait la Parole, en étant capable de leur dire ce qu’ils avaient dans leur coeur, ce qu’ils avaient fait : Il était un Prophète conforme à la Parole de Dieu. Ce qu’Il disait s’accomplissait, chaque parole, parole sur parole.
E-47 Il était le Prophète de Dieu, Son Serviteur, Dieu le Prophète. Non pas... Il y avait–avait–avait eu auparavant le prophète de Dieu, mais voici Dieu le Prophète, non pas le prophète de Dieu. Là c’étaient Malachie, Jérémie, Ésaïe, Élie, et ainsi de suite, mais ici, c’était Dieu le Prophète, non pas le prophète de Dieu. Vous saisissez maintenant? Tous les prophètes qui avaient représenté Sa vie en partie, ils avaient rempli leur rôle, mais en Lui se trouvait la Plénitude de tous les prophètes. Les prophètes, la Parole du Seigneur était venue à eux, aux prophètes, mais Ceci, c’était la Parole et le Prophète, une seule et même Personne. Voyez?
E-48 Bon, maintenant, quand un homme reçoit Christ tel qu’Il est, on ne peut pas L’accepter en étant... Voyez? Or, certains d’entre eux disent : “Eh bien, je suis luthérien.” Eh bien, il n’y a pas de mal à ça, mais les Aigles ne se nourrissent pas de ça. Voyez? C’est allé jusque-là, pas plus loin; c’était la nourriture fraîche de ce jour-là. “Je suis wesleyen.” C’est bien, mais vous vivez dans le passé. Voyez? Or ces gens-là, ils disaient : “Mais, nous avons Abraham pour père.” Ce prophète a déclaré : “Dieu peut de ces pierres-ci susciter des enfants à Abraham.” Voyez? “Nous faisons partie de ceci. Nous faisons partie de cela.” Ça n’avait aucun... Il a dit : “Races de serpents, qui vous a avertis de fuir la colère? Ne vous mettez pas à dire : ‘Nous avons Abraham pour père’, parce que Dieu peut de ces pierres-ci susciter des enfants à Abraham.” Voyez? 49 Alors, d’être un théologien qui avait reçu une solide formation, ça n’avait aucun rapport. D’être doux et aimable, ça n’avait aucun rapport. Qu’est-ce qui Le rendait différent? Il était la Parole faite chair, pas la Parole pour le jour de Moïse, c’est Moïse qui était ce jour-là... cette Parole-là; pas la Parole pour les jours de Noé, c’est Noé qui était la Parole pour ce jour-là; pas le jour... la Parole pour le jour d’Élie, c’est Élie qui était cette Parole-là, pour ce jour-là; mais Il était la Parole au présent, et eux, ils vivaient dans le passé.
E-50 La même chose se répète! C’est ça la preuve du Saint-Esprit, c’est quand Dieu vous révèle, et que vous voyez l’AINSI DIT LE SEIGNEUR, et que vous l’acceptez. Ce n’est pas ce que vous êtes, ni ce que vous avez été, ni rien de tout ça, mais c’est ce que Dieu a fait pour vous maintenant. Voilà la preuve. 51 Jésus a dit... Il nous a indiqué quelle est la preuve du Saint-Esprit, Jean 14. Il a dit : “J’ai beaucoup de choses à vous dire. Je n’ai pas le temps de le faire, mais lorsque le Saint-Esprit viendra, Il vous dira, vous rappellera les choses dont Je vous ai parlé, et Il vous annoncera aussi les choses à venir.” Vous le voyez, n’est-ce pas? Voilà la preuve. C’est d’annoncer d’avance, et d’être, d’avoir l’interprétation Divine de la Parole écrite. Or, c’est bien la preuve que quelqu’un est prophète, ça, n’est-ce pas? 52 Un voyant, dans la Bible, c’était un homme qui pouvait annoncer quelque chose d’avance, et c’était parfaitement exact; non pas quelqu’un à qui on impose les mains, ça, c’est un don. Un prophète est prédestiné et il est né pour être prophète. Voyez? C’était un prophète pendant toute la durée de sa vie; ça, c’est une fonction. C’est là que les gens...
E-53 Il y a beaucoup de questions, ici, sur : “Eh bien, est-ce que l’Épouse...?” “Est-ce que ceci...?” “L’église et...” Voyez? Vous–vous n’arrivez pas à faire la distinction. L’Épouse est l’Élue de Dieu. L’église passe par... Ce sont ceux à qui il est dit : “Que celui qui veut vienne.” Mais l’Épouse, c’est l’Élue de Dieu. 54 Il y a cinq fonctions élues de Dieu. “Car Dieu a placé dans l’Église des apôtres, des prophètes, des docteurs, des pasteurs, des évangélistes.” C’est Dieu qui l’a fait. L’homme, lui, il établit des diacres, et ainsi de suite, et tout, mais, vous voyez, mais Dieu a placé dans l’Église, pour le perfectionnement de l’Église – vous n’arrivez pas à faire la distinction. 55 Maintenant, le Saint-Esprit, lorsqu’Il vient, Il vous rend témoignage, vous voyez, que cette Parole est vraie, la Parole pour aujourd’hui, non pas la Parole pour Luther, non pas la Parole pour Moïse. Nous témoignons que Celle-là est la Vérité, mais que c’est une autre époque.
E-56 Et si Jésus était venu et avait dit : “Bon, de même que Moïse est venu pour vous faire tous sortir d’Égypte, Moi, Je suis venu pour vous emmener ailleurs”? Et s’Il avait dit : “Mettons-nous au travail et construisons une arche. Je–Je suis l’Éternel Dieu, maintenant Je–Je vais détruire ce monde par une inondation. Je vais noyer ce monde, les noyer tous”? Voyons, Il aurait été en dehors de... Vous voyez, l’Écriture n’a jamais dit qu’Il viendrait comme ça. Voyez? Il n’aurait pas été le Messie. Quelle qu’ait été l’arche qu’Il aurait construite, ou quoi qu’Il ait pu faire, Il n’est toujours pas, Il n’aurait pas rempli les conditions requises pour être le Messie. Alléluia! Voilà! Il s’agit de remplir les conditions requises! Oui monsieur! 57 I Corinthiens 13 dit ceci : “Quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.” Alors, toutes ces petites choses : de sautiller comme un enfant, d’essayer de parler en langues, et toutes ces autres choses; quand ce qui est parfait – et nous avons aujourd’hui, grâce à l’aide de Dieu, l’interprétation parfaite de la Parole, avec une confirmation Divine! Alors, ce qui est partiel disparaît. “Lorsque j’étais un enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant; mais lorsque je suis devenu un homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant.” Amen! Je me mets à prêcher, et là je ne réponds pas aux questions. 282.Frère Branham (Est-ce que j’ai fini celle-là? Est-ce que j’ai parlé du baptême du Saint-... Oui, c’était à ce sujet-là, n’est-ce pas? Très bien. Veuillez m’excuser, si je n’y arrive pas, pardonnez-moi. Je... Ces questions sont si merveilleuses. On pourrait passer toute une soirée, rien que sur une question, frère, et ne pas même l’effleurer.), je vous apprécie en tant que serviteur de Dieu, crois, et je crois le Message de Vérité. Ma femme ne veut pas m’entendre, dit quoi que ce soit... dire quoi que ce soit à propos de ce Message, et elle ne veut écouter aucune bande. Je souffre également de nervosité à mon travail. Je veux que ma femme croie aussi et je prie pour mes enfants. Frère Branham, je veux être un ami de Dieu... je veux la volonté de Dieu dans ma vie. Je veux être Son serviteur. (Et cette personne a signé. “Verso.” Une minute.) Quand j’étais jeune, je disais à tout le monde que je voulais devenir prédicateur. Je ne sais pas ce que Dieu veut que je fasse. Je suis prêt à faire n’importe quoi pour le Seigneur. Bien à vous dans le Seigneur. 58 Voilà, c’est une bonne question. Et cet homme est sincère. Sa femme, sa compagne, c’est une partie de lui. Puis-je ajouter quelque chose à ceci? Mes frères, je dis ceci au Nom du Seigneur. Un de ces jours, si le Seigneur le veut, je pense que je vais aller de l’avant et enregistrer cette bande sur Le mariage et le divorce (voyez?), apporter ça ici même au Tabernacle. Si ça cause une division, alors, qu’il en soit ainsi. Mais nous allons prouver que c’est la Parole du Seigneur.
E-59 Regardez, mes frères. Écoutez ceci. Savez-vous que souvent, ce qui arrive, c’est que vous n’avez pas la bonne compagne ici sur terre? Une belle paire d’yeux bruns, ou bleus, ou gris, vous a envoûté à un point tel – vous n’auriez pas dû prêter attention à ça. Bien des hommes font cette constatation. 60 Un homme qui se marie devrait d’abord aborder ce sujet-là dans la prière. Vous ne devriez pas choisir une femme à cause de sa beauté extérieure, mais à cause de sa beauté intérieure, une femme qui sera une vraie mère pour vos enfants.
E-61 Je sais que c’est terrible d’entendre un ministre dire ceci en chaire. Mais autrefois j’accompagnais des–des acheteurs de bétail, quand j’étais dans l’Ouest. Nous achetions du bétail destiné à la reproduction, ils voulaient faire l’élevage d’un troupeau de bétail. Et j’ai beaucoup appris là-bas, alors que j’étais là à observer les commissaires-priseurs et les choses qu’ils faisaient, les acheteurs là-bas. J’avais coutume d’y aller avec un vieil ami, qui est venu à l’église avec moi et que j’ai conduit à Christ, un parfait incrédule au départ : M. Jeffries. Beaucoup d’entre vous se souviennent de lui, un propriétaire de ranch du Colorado. Nous y allions, et là on présentait une vache. Un jour, j’ai vu une petite génisse destinée à la reproduction se vendre onze mille dollars, juste une petite génisse; elle n’avait encore jamais été accouplée. Et j’ai dit... et Jeff a dit : “Si j’avais l’argent, je l’investirais dans cette génisse-là.” Et je me suis dit : “Bon, lui, c’est un propriétaire de ranch; il connaît son affaire.” J’ai dit : “Jeff, comment ça? Quelles sont les qualités requises? C’est une Hereford. Celle qui s’est vendue trois cents dollars tout à l’heure me semblait être une génisse plus grosse, et tout.” 62 Il a dit : “Écoute, Billy, il y a une chose que tu ne comprends pas dans l’achat du bétail.” Il a dit : “Je pense que tu devrais rester dans ton élément, la prédication.” Mais, a-t-il dit : “Tu ne connais pas le bétail.” Il a dit : “Maintenant, regarde cette génisse, là-bas.” Nous avons marché jusque là. Il a dit : “Tu vois dans ses yeux ce regard farouche?” J’ai dit : “Oui.” Il a dit : “Ses enfants, ses petits-enfants et ses arrière-arrière-petits-enfants auront toujours ce regard farouche.” Et il a dit : “Elles deviendront maigres à force de courir. Elles ne seront jamais une mère pour leurs petits.” Puis il a dit : “On n’arrivera jamais à les engraisser; elles ne donneront jamais de viande.” Il a dit : “Regarde cette petite génisse ici, qui s’est vendue. Regarde comme elle a l’air douce. Regarde-la bien en face, vois son regard paisible, comme elle a l’air gentille, il n’y a rien de hagard dans ses yeux.” Il a dit : “Elle sera une vraie maman pour son petit; et le petit de son petit, et le petit du petit de celui-ci aussi, ils continueront à être comme ça.” Et il a dit : “Elles seront toutes des mamans, s’ils peuvent accoupler cette génisse au taureau reproducteur qui convient (voyez?), pour qu’ils aient des petits. Mais, si un homme se propose d’acheter du bétail – ce regard hagard produira toujours un médiocre troupeau de bétail.” J’ai dit : “Oui, monsieur. Merci.”
E-63 Et la même chose s’applique aux femmes. Prenez une de ces femmes au visage fardé et aux yeux hagards, qui ressemble à une sorte d’animal, qui cherche à se défigurer, à ne plus avoir l’air d’un être humain, celle-là ne fera jamais rien de bon. Elle va trotter tout le temps. Le Christianisme, ce n’est pas la beauté extérieure, c’est celle qu’il y a à l’intérieur : d’être paisible, tranquille, de se parer d’un esprit paisible et tranquille, ce qui est d’un grand prix devant le Seigneur. C’est ça que nous devrions chercher, chez les femmes, et les hommes, et tous. Maintenant... 283.Frère Branham : Questions : Une Chrétienne devrait-elle porter des bijoux simples, tels que des colliers ou des perles? 64 Eh bien, soeur, je sais que ça a une grande importance pour vous, et ça me touche beaucoup de voir la confiance que vous me témoignez, croyant que je vous dirai la vérité. Maintenant, souvenez-vous, la Bible dit : “Lorsque vous vous parez, ne vous parez pas de–de bijoux précieux, de perles, et en portant des bijoux de toutes sortes, mais parez-vous plutôt d’un esprit paisible, tranquille et doux (comme je viens de le citer), qui est d’un grand prix devant le Seigneur.” 65 Maintenant, je ne veux pas dire par là, soeur, que si vous aviez une broche, – bon, ceci, c’est moi, ce n’est pas le Seigneur, – si vous aviez une broche que vous désiriez porter, ou un petit collier que votre mari vous aurait donné, ou peut-être votre... que vous portiez quelque chose comme ça, eh bien, personnellement, je ne pense pas que ce soit mal. Maintenant, ça, ce n’est que mon avis à moi. Souvenez-vous, là, je précise bien que c’est mon opinion à moi. Mais je pense que ça dépend de votre façon de voir ces choses, de votre façon de faire. Voyez? Ça dépend de la raison pour laquelle c’est fait. Et quand vous voyez que la chose commence à avoir de l’emprise sur vous, alors laissez-la de côté. Mais je pense que si vous portiez votre alliance...
E-66 Or, je sais que vous, les nazaréens, autrefois vous refusiez même de baptiser une femme qui portait une alliance. Voyez? Je–je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’agir ainsi. Dans la Bible, elles portaient des alliances, seulement c’était un collier – c’est le nom qu’on donnait à ça – qu’elles se mettaient autour de la tête, et sur lequel il y avait neuf drachmes. Mais je... pour montrer qu’elles étaient mariées. Ça, je trouve qu’il n’y a pas de mal à ça. 67 Si les femmes veulent s’habiller de façon à–à être présentables, à avoir l’air propre, distingué, eh bien, moi je trouve qu’il n’y a absolument pas de mal à ça. Mais quand vous portez cette chose avec un petit sentiment de fierté, alors vous avez tort. Ça dépend de votre attitude. 68 Les femmes, est-ce que vous vous souvenez, il n’y a pas longtemps, là, on avait ce qu’on appelait les “jupes scandales”? Je crois qu’elles reviennent à la mode, ou, elles sont pires encore. Étant... Oui, elles sont “scandaleuses” maintenant, au lieu de “scandales”. Mais, il n’y a pas longtemps, elles s’amusaient à quelque chose, les jeunes filles, les jeunes femmes, et bien entendu, celles qui étaient plus âgées le faisaient aussi, parce qu’elles, toutes, elles veulent faire jeune. Je ne parle pas de vous, mes soeurs, je parle des femmes du monde. Et elles coupaient leur–leur jupe sur une longueur d’environ un pied [trente centimètres], chaque fois, avec ça elles portaient un genre de sous-vêtement qui était joli. Et, quand elles faisaient un pas, ça montrait ce sous-vêtement avec ses dentelles et ses volants, ou les garnitures qu’il y avait dessus. Au fait, vous savez,...
E-69 Une–une jeune fille est venue à moi, c’était une jeune fille Dunkard qui venait de recevoir le Saint-Esprit. Elle faisait partie des Assemblées de Dieu; c’était à Fort Wayne, dans l’Indiana, où je me suis marié. Elle est venue à moi – une jeune femme très bien – et elle m’a dit : “Frère Branham, je voudrais vous poser une question.” J’ai dit : “Très bien, soeur, de quoi s’agit-il?” Elle a dit : “Trouvez-vous que c’est mal pour une jeune fille de – une jeune fille chrétienne – de porter une ‘jupe scandale’?” J’ai répondu : “Soeur, je–je ne comprends vraiment pas de quoi il s’agit. Qu’est-ce qu’une ‘jupe scandale’?” Et elle m’a expliqué ce que c’était. Je... Elle a dit : “Ça fait voir le jupon.” 70 J’ai dit : “Q’est-ce qui–qu’est-ce qui peut bien inciter une femme à vouloir montrer ses sous-vêtements à un homme? Qu’est-ce qui peut bien... À quel–à quel titre une jeune fille chrétienne ferait-elle une chose pareille? Pouvez-vous imaginer ça d’une Chrétienne?”
E-71 Maintenant, regardez, l’homme, pour ce qui est de son corps, il n’a pas tellement d’attrait. Et il, s’il se promenait à moitié nu, ça ne, il n’y aurait pas de scandale là. Je ne dis pas ça pour défendre les hommes, mais ils... Vous le savez bien : quel genre de femme serait tentée par un homme qui aurait ôté sa chemise et qui porterait des shorts ou quelque chose? Cette espèce de gros phénomène, à l’air négligé et dégoûtant, je, quelle horreur! De voir ces hommes qui sont là... Eh bien, moi je trouve que de regarder une chose pareille, il y a de quoi faire vomir une femme. Si elle avait... Par contre, là, prenez une femme et exhibez-la comme ça, son corps est un temple différent. Vous comprenez? Très bien. 72 Mais, je pense que, pour ce qui est d’un collier, ou... Maintenant, si vous vous mettez à vous couvrir de bijoux, comme si vous étiez allées, avec un aimant sur vous, faire le tour du magasin de pacotille pas loin d’ici, ça, je–je trouve que... Excusez-moi, je ne voulais pas le dire comme ça, mais ça–ça, c’est mal.
E-73 S’il y a une chose qui, pour la première fois, m’a fait me retourner contre, et m’a fait avoir honte de l’Amérique, c’est... Un jour, j’étais en Suisse, et Frère Arganbright et moi, nous avions trouvé un bon endroit là-bas, près de Lausanne, où nous pouvions manger un bon gros steak, à peu près grand comme ça, et qui pesait à peu près trois-quarts de livre [trois cent cinquante grammes], et ça, je pense pour environ trente cents en argent américain. Oh, nous vivions comme des rois! Nous y allions tous les jours. Et là-bas, tout le monde boit du vin, vous savez; leur eau n’est pas bonne. Et comme je ne voulais pas boire de vin, je m’étais acheté une petite cruche à la, à une pharmacie où on vendait de l’eau distillée. Et j’apportais cette cruche partout où j’allais. Je suppose que tout le monde pensait : “Ce gars-là, il transporte sa propre marque avec lui.” Alors, je tenais ça à la main. Nous allions donc à cet endroit-là où tous... où ils vendaient ces steaks, et un jour Miss Amérique est arrivée en voiture. En Chevy modèle 28, à peu près, avec un caniche sur les genoux, et elle l’a amené à l’intérieur. Elle portait tout plein de... Ces deux femmes portaient tout plein de bijoux de pacotille, de grands et longs machins, et des boucles d’oreilles qui pendaient très bas, et elles étaient fardées; et elles avaient toutes les deux cinquante ans, elles étaient aussi âgées que moi. Et on aurait dit qu’elles voulaient en avoir quinze. Mais qu’est-ce qu’elles essaient de faire? Elles essaient de rouler sur le chemin de la vie en regardant dans un rétroviseur, en regardant en arrière, à ce qu’elles ont été dans le passé.
E-74 Or, un Chrétien ne fait pas ça. Un Chrétien n’essaie pas d’être ce qu’il a été dans le passé; il ne regarde pas où il a été, il regarde où il va. Voyez? Voyez? Ne prêtez pas attention à ce que vous avez été dans ce temps-là; tout ça, c’est terminé pour vous. Vous n’y retournerez jamais; c’est du passé. Et tout homme qui roule sur le chemin de la vie en regardant dans un rétroviseur s’écrasera quelque part; et il vous arrivera la même chose sur ce chemin de la vie chrétienne. Ne regardez pas en arrière, à ce que vous avez été, regardez à ce que vous allez être. Paul a dit : “Oubliant les choses qui sont du passé, je cours vers le but de la vocation céleste.” 75 Mais, bon, c’était à vous faire honte. Elles ont amené cet infect petit chien à l’intérieur, et elles l’ont fait asseoir sur la table! Maintenant, ça, il y a de quoi faire vomir n’importe qui! Elles s’amusaient avec ce chien, qu’elles avaient mis là-dessus, et avec leurs mains, pour ensuite manger avec ces mêmes mains! Le serveur s’est approché, et il a laissé échapper quelque chose. Le Dr Guggenbuhl était avec moi; il s’est mis à rire, puis il s’est retourné. J’ai dit : “Qu’est-ce–qu’est-ce qu’il a dit?” Il a répondu : “Le serveur a dit : ‘Ôtez ça de là!’” On lui a dit : “Non, c’est une Américaine; laisse-la.” Autrement dit : “Elle ne sait pas faire autrement.” Voyez? 76 Quand je suis allé à Saint-Ange, à Rome (maintenant réfléchissez à ça), au Vatican, à Rome, en Italie, ils avaient accroché un écriteau, là, à Saint-Ange : “À l’intention des femmes américaines : Avant d’entrer dans cette catacombe, veuillez vous habiller pour honorer les morts” – l’église catholique. Voyez? 284.Question : Frère Branham, où sera l’Épouse lorsque la terre explosera et brûlera? Sera-t-Elle dans un endroit, comme les enfants d’Israël, qui étaient en Gosen lorsque les plaies ont été déversées? L’Épouse sera-t-Elle sur la terre pendant que cela se produira? Si oui, à quel endroit? Et l’Épouse sera-t-Elle rassemblée en un seul endroit au moment de l’Enlèvement? 77 L’Épouse, lorsque la terre explosera... Au moment de l’Enlèvement, il y aura le réveil des morts et leur rassemblement, des vivants, en vue de... avec les vivants, en vue de l’Enlèvement. Bon, mais l’Épouse... Maintenant, vous voyez, une de ces choses, c’est l’Enlèvement, bien avant, avant le Millénium. Et lorsque la terre brûlera, ça, c’est après, après le Millénium et après le Jugement du Trône Blanc. Voyez? Les Saints seront campés sur la surface de la terre, au moment où Satan encerclera la Ville bien-aimée et où Dieu fera pleuvoir du ciel du feu et du soufre et les détruira. Bien. Ça, c’est l’Écriture. 285.Aussi, Frère Branham, je crois qu’une femme devrait être soumise à son mari. Mais si une Chrétienne a un mari pécheur qui, même pas à l’une de vos réunions... qui ne vient même pas à l’une de vos réunions, et qui ne... et qui veut que sa femme fasse certaines choses, qu’elle se coupe les cheveux, qu’elle porte des shorts et qu’elle aille dans des lieux malsains, cette femme doit-elle être soumise à cet homme dans ce cas-là? S’il vous plaît expliquer ceci plus clairement, car c’est une question qui se pose souvent. 78 Non, soeur, vous n’avez pas à vous soumettre à une telle personne. Absolument pas. À cause de cela vous quitterez tout, et vous vous attacherez à Dieu. Maintenant, la chose... Si vous voulez... si cet homme veut vivre avec vous, alors vous, soyez, restez une Chrétienne. Mais s’il vous oblige à porter des shorts, à vous couper les cheveux et à faire toutes ces autres choses, et des lieux malsains – cherchez premièrement le Royaume de Dieu et Sa justice. Vous n’êtes pas liée à une telle personne. “Mais tant”, dit la Bible, “qu’elle consent et que lui consent à ce qu’ils habitent ensemble (vous vous souvenez de ça?), alors, qu’ils...” Bon, je n’ai pas inscrit les références bibliques pour celles-ci, parce que je viens de les prendre, vous voyez, il y a quelques minutes. De temps en temps, je tombe sur une de celles pour lesquelles je n’ai pas eu le temps de le faire.
E-79 Mais Paul a dit que tant qu’ils... un mari non-croyant qui a une femme non-croyante, ou plutôt, une femme croyante, – ou quelque chose comme ça, – que la femme croyante demeure avec le mari croyant, tant que ce n’est pas contraire à Dieu, là. S’il consent à habiter avec elle : “Vas-y, chérie, si tu veux aller à l’église, c’est d’accord; mais moi, je n’y vais pas. Je ne crois pas à ça; je n’ai rien à faire avec ça. Mais toi, vas-y; c’est d’accord.” Mais quand il dit : “Toi, tu n’y iras pas”, là c’est une autre histoire. Dans ce cas, vous n’êtes pas liée à ça; vous laissez tout de côté pour Dieu. 286.Frère Branham, est-il... (Voyons un peu.) ...pour quelqu’un qui a un–qui a un conjoint vivant dont il est divorcé, et qui s’est remarié avant d’entrer dans le Message, d’apporter la Parole? 80 Eh bien, dans I Timothée 3.2, si vous voulez noter ça, et dans Tite 1 à 6 (celle-là, je l’avais inscrite), je veux que vous lisiez ça, par rapport à cette question. Voyez? Si un homme–si un homme aspire à la charge d’évêque ou de prédicateur (d’une chose ou l’autre dans l’église), il ne doit avoir qu’une seule femme. C’est exact! Un ministre. Alors, c’est I Timothée 3.2 et Tite 1 à 6. Donc, Tite 1.6, oui! Très bien. Maintenant, remarquez que la Bible dit que l’homme qui est ministre dans la maison de Dieu aura une seule femme. Bon. 287.Cher Frère Branham, il y a une dizaine d’années, Dieu m’a rencontrée, là, et m’a guérie ce qu’était le don de l’amour... ou, m’a révélé ce qu’était le don de l’amour, et alors, ma prière est pour... est que je revienne à ça. Est-ce que je le recevrai avant de mourir? Est-ce que mon mari entendra la Parole, et que dois-je faire? 81 Celle-là, c’est plus une question. Or elle dit, bon, ce dont il s’agit ici, ou... Elle dit : “Mon mari”, alors je suppose que ce doit être la femme qui dit ça. Or, elle a perdu son premier amour. Voyez? Elle–elle s’est refroidie dans l’Esprit. Maintenant, soeur, peut-être que, puisque vous venez toujours à l’église et que vous faites ce qui est bien, vous n’avez pas perdu votre salut, mais vous avez perdu la joie de votre salut. David avait crié au Seigneur, une fois : “Seigneur, rends-moi la joie de mon salut.” Vous êtes toujours une Chrétienne, mais je... ce que vous devez faire, soeur, c’est vous détacher de tout ce que vous pouvez, et chercher Dieu, et prier. 82 “Est-ce que mon mari entendra la Parole, et que dois-je faire?” Comme je le disais ce matin, soyez salée, c’est tout : “Vous êtes le sel de la terre.” Votre mari verra votre manière de vivre chaste, et le mari qui est non-croyant sera sanctifié aux yeux du Seigneur par la femme croyante. Cherchez simplement le Seigneur, restez humble et priez tout le temps, en rendant gloire à Dieu, et en étant gentille avec votre mari, tant qu’il consentira à vivre avec vous de cette façon-là. 288.Pour les services de dimanche : Si une femme commet le mal avec un... (Une minute, là; il vaudrait mieux que je commence par lire ceci tout bas. Voyez? [Frère Branham lit la question tout bas.–N.D.É] Très bien. Ça va.) Si une femme commet le mal avec un–un homme marié, se repent et redresse la situation avec son mari conformément aux Écritures, doit-elle aller vers la femme de l’homme impliqué, même si la femme n’est au courant de rien; ou est-ce le devoir de cet homme de le lui dire d’abord; ou est-il même nécessaire qu’elle soit blessée? Jusqu’où peut-on aller, pour ce qui est de faire des restitutions, quand l’affaire est finie et classée, et quand une amitié est en jeu? 83 Eh bien, ma chère soeur, il y a seulement une chose que vous avez faite, et c’est ce qu’il fallait faire. Vous aviez été impliquée, je pense, ou quelqu’un que vous connaissez avait été impliqué dans une mauvaise action : avec le conjoint d’une autre femme, vous avez eu une relation intime. Et quand vous l’avez fait, c’est là que vous êtes déchue de la grâce. Alors vous vous êtes repentie, et vous ne pouviez pas vous repentir avant d’être allée voir cet homme pour redresser la situation. Il fallait aller voir cet homme avec votre mari, et c’est ce que vous avez fait. Et c’est la chose que vous deviez faire, – ça, c’est l’Écriture, – vous deviez le faire.
E-84 Il n’y a pas longtemps, une femme de Louisville, juste ici, est venue me voir, disant que, quand elle était jeune, elle avait fricoté avec un homme, et–et alors elle–elle savait qu’elle agissait mal. Ensuite elle a quitté la ville, et s’en est allée dans une autre ville, très loin de là, elle a changé de nom, et elle habitait chez des gens. Et cet homme l’a poursuivie et lui a dit, quand il est arrivé là-bas, qu’il avait toutes les preuves contre elle. Il fallait qu’elle continue à être sa concubine, sinon il raconterait tout. (Et, pendant qu’elle était là-bas, elle s’était mariée avec un brave Chrétien.) Il lui a donc dit que, si elle ne le faisait pas, il allait dévoiler publiquement toute la chose, il lui a fait des menaces; donc, il fallait qu’elle ait des relations avec les deux hommes. Elle a mal agi, car elle aurait dû jouer franc jeu dès le départ. Et elle a eu un bébé – la jeune fille a maintenant environ dix-huit ans – et elle ne sait pas lequel des deux est vraiment le père. Maintenant elle entre dans la ménopause, et c’est là qu’elle en subit les conséquences. Maintenant, qu’est-ce qu’elle peut faire? J’ai dit : “Il n’y a qu’une...” Elle a dit : “Si je le dis à mon mari, il va me quitter; et si je, si ma fille l’apprend, elle va se suicider.” 85 Et, j’ai dit : “Si vous gardez ça dans votre coeur, vous irez en enfer. Maintenant, faites comme vous voudrez.” Il n’y a qu’une seule chose à faire, c’est de nettoyer tout ça. C’est tout à fait exact. Soyez honnête.
E-86 Vous savez, souvent, dans les visions, lorsque les gens viennent, femmes et hommes, le Saint-Esprit déterre les choses qu’ils ont faites au cours de leur vie – vous avez entendu parler de ça, vous l’avez vu, et vous le savez, vous voyez – et Il leur dit les choses qu’ils doivent faire. Ils disent : “Eh bien, je–j’ai déjà redressé la situation avec le Seigneur.” Mais c’est votre devoir envers votre mari, ou envers votre femme, d’aller le leur dire, à eux. C’est vrai. Vous êtes censé confesser ça. 87 Dans le cas de cette personne-ci, si c’est elle qui est coupable, c’est ce qu’elle a fait : elle est allée vers son mari. Maintenant, vous vous êtes mise en règle, soeur, parce qu’entre... Vous–vous avez commis adultère envers votre mari. Vous êtes allée à votre mari et vous vous êtes mise en règle avec votre mari, puis vous êtes allée voir cet homme avec votre mari, et vous vous êtes mise en règle là-bas. Vous êtes en règle. Si votre mari continue à–à vouloir vivre avec vous, libre à lui. Il n’est pas obligé de le faire, là, mais il, mais s’il veut vivre avec vous et qu’il vous pardonne, alors vous, soyez une vraie dame, ayez assez de noblesse en vous pour ne plus jamais être coupable d’une chose pareille. Mais, s’il ne vous pardonne pas, alors ça–ça ne regarde que lui. Il peut vous répudier. Tout à fait exact. 88 Mais maintenant, l’homme avec lequel vous avez commis cet acte, maintenant, c’est lui qui doit aller à sa femme, et revenir vous voir avec sa femme. Vous avez fait ce que vous, vous deviez faire, maintenant c’est à son tour de faire ce qu’il doit faire. Voyez? La deuxième partie en cause.
E-89 Cette femme avait commis cet acte avec cet homme, alors elle a confessé ça à son mari, et avec lui, elle est allée voir cet homme, elle a confessé ça et a redressé la situation. Maintenant, l’autre homme aussi, il était marié; maintenant lui, il doit aller à sa femme, et revenir avec sa femme voir cette femme-là. Alors tout est en ordre. Vous voyez ce que je veux dire? À ce moment-là c’est réglé. Mais si vous ne faites pas ça, vous serez toujours coupable, et là dans votre coeur vous aurez cette condamnation. 90 Il n’y a pas longtemps, j’ai eu affaire à une dame, là-bas, qui était dans cette situation depuis la Première Guerre mondiale. Et elle m’a dit : “Oh, Frère Branham.” Elle avait dépensé des centaines de dollars chez les psychiatres et tout. J’étais assis là, à l’observer, dans cette pièce. C’est Méda qui l’avait amenée là. Elle était assise là, elle serrait un mouchoir dans ses mains, comme ça, elle disait : “Je sens que le monde va éclater, et je...”, et des choses comme ça. Je suis resté tranquillement assis. J’ai dit : “Maintenant, il y a quelque chose là-dedans. Est-ce qu’il y aurait quelque chose, quelque part dans votre vie? – Non, je suis professeur de l’école du dimanche.” J’ai dit : “Très bien.” Je suis resté là quelques instants, je l’observais. J’ai dit : “Je vois une petite voiture verte, et vous êtes avec un homme blond, et un train a failli tamponner la voiture.” ...?... Elle a dit : “Ne dites ça à personne!” J’ai dit : “Votre mari était dans l’armée à l’époque.” Elle s’est mise à pleurer, elle s’est levée d’un bond : “Ne dites ça à personne.” Voyez? C’était tout au fond de son subconscient. Elle a dit : “J’ai confessé ça à Dieu il y a longtemps.” 91 J’ai dit : “Mais, une minute. Ce n’est pas contre Dieu que vous avez mal agi. Vous avez mal agi à l’égard de votre voeu de mariage. Il faut que vous retourniez voir votre mari, et que vous redressiez d’abord la situation.” Elle a dit : “Il me quittera.” J’ai dit : “De toute manière, Dieu, Lui, vous a quittée. Alors, maintenant, par lequel des deux préférez-vous être quittée?” J’ai dit : “Allez le voir.” Et elle a dit : “Oh, je–je... Il ferait ceci, et j’ai deux enfants.” J’ai dit : “Eh bien, c’est tout ce que je peux vous dire. Le psychiatre n’a jamais pu vous arracher ça, mais c’est le Saint-Esprit qui l’a révélé; je ne vous avais jamais vue de ma vie.” Elle a dit : “C’est tout à fait exact!” Elle a dit : “Eh bien, je–je ne peux vraiment pas le lui dire.” J’ai dit : “Eh bien, je... Heureux d’avoir fait votre connaissance.” Je suis passé dans l’autre pièce. Et elle est revenue là. Méda a dit : “Elle te demande à nouveau.” J’y suis allé, et j’ai dit : “Que voulez-vous?” Et elle a dit : “Frère Branham, je ne peux pas dire ça à mon mari!” J’ai dit : “Votre mari est un homme aux cheveux noirs. – Oui.” J’ai dit : “Il a la même chose à vous confesser.” Elle a dit : “Oh non, pas mon mari!” J’ai dit : “Vous feriez mieux d’aller le chercher et de venir ici.” J’ai dit : “Connaissez-vous une certaine femme, qui porte une robe rose, et qui travaille au bureau d’une usine de telle marque d’automobile?” Elle a dit : “Bien sûr!” J’ai dit : “Ceci est bien le nom qu’on lui donne, n’est-ce pas? – Mais oui!” J’ai dit : “Il y a deux semaines, ils étaient sous un hêtre, avec... ils étaient dans une petite Chevrolet brune, qui porte tel numéro d’immatriculation, et ils ont commis le même acte.” Elle a dit : “Pas mon mari!” J’ai dit : “Très bien, allez le chercher et venez ici.” Elle est partie. Quelques minutes plus tard, elle est revenue avec son mari. Il a dit : “C’est la vérité!” J’ai dit–j’ai dit : “Vous voyez? Maintenant allez le dire à Dieu!”
E-92 Mais d’abord : quand vous venez à l’autel et que vous vous souvenez d’une chose qui n’est pas en règle, allez d’abord redresser la situation. Et, tant que l’autre partie en cause est coupable de ne pas le dire à sa femme... Cette femme-là, elle, elle s’est mise en règle. Le reste, ça les regarde, elle et son mari. Mais cet autre homme et sa femme doivent se mettre en règle. Et vous ne pouvez pas, quoi que vous fassiez, vous serez hanté par ça aussi longtemps que vous vivrez, tant que vous n’aurez pas nettoyé ça complètement. Il n’y a qu’un seul moyen de le faire : confessez-le. Quitte à y laisser votre peau, mais faites-le quand même. Dites la vérité, alors vous aurez fait la chose correctement. Amen! 93 Je peux en entendre beaucoup sur la bande, qui disent : “C’est faux.” Mais essayez-le donc une fois, et voyez si ce n’est pas juste. Très bien. 289.Question pour dimanche matin : (Désolé que ce soit en ce moment, mais...) À l’instant où l’on reçoit le Saint-Esprit, ou le baptême du Saint-Esprit, y a-t-il une différence? Est-ce que la personne parle en langues? Si ce n’est pas toujours le cas, quelle manifestation y a-t-il? 94 Eh bien, pouvez-vous imaginer qu’une mère donne naissance à un enfant sans le savoir? Il faudrait qu’elle soit inconsciente pour ne pas le savoir. De même vous ne pouvez pas recevoir le Saint-Esprit sans le savoir. Il y a quelque chose qui se passe en vous. Voyez? Il y a quelque chose qui vous change. Tout votre système, tout votre système spirituel est renouvelé, et vous devenez une nouvelle créature en Christ, comme la Bible l’exprime : une nouvelle création en Christ. Vous le savez. 95 Maintenant, vous me direz : “Frère Branham, alors, vous ne croyez pas qu’un homme doit parler en langues pour recevoir le Saint-Esprit?” Pas pour prouver qu’il a le Saint-Esprit.
E-96 Je voudrais que tous les membres de mon église parlent en langues. J’aimerais qu’ils fassent ça, et si, et je crois que si vous le demandez à Dieu, Dieu vous l’accordera. Mais je vais vous dire une chose : je connais une foule de gens qui parlent en langues et qui n’ont pas le Saint-Esprit. Et il n’y a aucun ministre qui soit sincère avec lui-même et avec son assemblée qui ne dira la même chose à son assemblée. Le diable peut imiter ça. 97 Paul a dit : “Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, quand je livrerais mon corps pour être brûlé en sacrifice, quand j’aurais la science de tous les mystères de la Parole, quand je donnerais tous mes biens aux pauvres, et toutes ces choses, si je n’ai pas la charité, encore là je ne suis rien. J’aurais la foi jusqu’à transporter des montagnes, et ainsi de suite, encore là je ne suis rien.” Ensuite il a dit : “Ce qui est partiel disparaîtra, quand ce qui est parfait sera venu,” ou, “quand ce qui est parfait aura été dévoilé.” Bon, j’ai eu une question là-dessus. J’espère qu’on va y arriver ce soir, c’est au sujet de ce qui s’est passé quand les Sceaux se sont ouverts. Je pense que ça éclaircira peut-être la chose pour vous, cette question. 290.Question : Frère Branham, qu’allons-nous faire? Quelque chose s’est emparé de moi, et je n’arrive pas à m’en sortir. L’automne dernier, j’ai rêvé que j’étais perdue dans du sable blanc. Il commençait à faire nuit; je ne retrouvais plus mon chemin. Ce songe ne m’a pas quittée, depuis l’automne dernier. Maintenant je suis comme quelqu’un qui avance à tâtons dans l’obscurité. Mon fils (E-r-v-...) Ervin et sa femme étaient également dans mon songe. Maintenant eux aussi, ils sont dans l’obscurité. Nous sommes poussés à bout–nous sommes poussés à bout. Je crois que Dieu vous montrera ce qu’il y a–ce qu’il y a dans nos coeurs en ce moment. (Madame... Oh, très bien.) Si nous avons tort, ou que nous sommes dans le péché, dites-le-nous. Nous voulons marcher droit. 98 Je ne connais pas cette dame, mais j’ai comme l’impression, si vous êtes ici, madame, que votre problème est le suivant : vous avez laissé quelque chose vous arriver qui vous a rendue nerveuse, parce que le fait de vous trouver dans des “sables blancs”, ça indique la pureté et la justice. Et vous laissez Satan vous embobiner, tout simplement. Votre songe prouve qu’il n’y a là rien qui ne va pas. Vous êtes seulement nerveuse, et en agissant comme ça et en pensant comme ça, vous rendez nerveux les autres membres de votre famille. Arrêtez de faire ça; faites valoir les droits que Dieu vous a donnés. Votre songe prouve, par l’interprétation, que vous êtes dans des sables blancs. Tout est en ordre. C’est vous personnellement qui êtes nerveuse. 99 Qu’un membre de la famille s’énerve, alors ça se communique à l’autre membre, puis à l’autre membre, et bientôt vous êtes tous là, à vous chamailler et à faire des histoires à n’en plus finir. Et si un membre de la famille est un peu contrarié à propos de quelque chose, ça contrarie l’autre membre, puis l’autre, puis l’autre, et bientôt toute la famille est contrariée. C’est Satan. Aussi, si un membre de la famille se réjouit, que tous les autres se réjouissent avec lui. Donc, que chaque membre de la famille essaie de faire ça.
E-100 Chacun de vous, les enfants, essayez d’aider papa et maman. Maman, vous... Papa, essayez d’aider vos enfants. Ne laissez pas cet esprit morose et incrédule s’approcher de vous. Vous êtes des Chrétiens. Vous êtes nés de l’Esprit de Dieu. Vous êtes le sel de la terre. Vous avez des droits qui vous ont été donnés par Dieu. Et la Bible dit : “Que tout ce qui est digne de louange, que tout ce qui est vertueux, soit l’objet de vos pensées.” Ne pensez pas aux choses mauvaises. Et, soeur, je pense que c’est ça votre problème, ma chère soeur. Je pourrais m’étendre longtemps là-dessus, mais selon ce que j’ai promis, juste vingt minutes, et j’aimerais en prendre autant que... Si ce n’est pas ça, déposez-la de nouveau sur la chaire, et j’y reviendrai. 291.Certains disent que Frère Branham est le Fils de l’homme. Je pensais que c’était la Colonne de Feu qui était le Fils de l’homme. Est-ce que je me trompe? 101 Eh bien, c’est une bonne question, une très bonne question. Seulement je ne suis pas le Fils de l’homme, mais un fils de l’homme. Il y a toute une différence. Jésus-Christ était le Fils de l’homme, le Fils de Dieu, le Fils de l’homme, le Fils de David. 102 Maintenant, la raison pour laquelle cette question-là, probablement, a été posée à cette personne, ou que cette chose-là lui a été dite, c’est parce que les gens me considèrent comme un voyant, ce que je n’ai jamais... J’ai ici une question où on me critique violemment à ce sujet. Voyez? Mais je–je–je... vous–vous... Quand je lirai ces questions, vous verrez pourquoi je réponds de la façon dont je le fais. Et ce, jusqu’au moment où je serai nettement conduit à faire quelque chose (voyez?), et là je–je dirai ce que je dois dire. Mais cette heure-là n’est pas encore arrivée. 103 Donc, je ne suis pas le–le–le Oint, le Fils de l’homme. Je ne prétends pas être Son prophète. Il m’est arrivé bien des fois de le dire sans m’en rendre compte, je le retrouvais en écoutant la bande. Mais il m’arrive parfois de le dire parce que, si on veut l’exprimer en fonction du terme, le terme anglais a prophet, c’est tout simplement “un prédicateur”. Tout le monde sait ça; consultez le dictionnaire. Voyez? Un prophète, c’est “un prédicateur”, selon le dictionnaire anglais. Par contre, selon l’hébreu ou le grec, un prophète est “un voyant, quelqu’un qui voit des choses d’avance et qui prédit des choses”. Mais selon l’interprétation de l’anglais, un prophète, c’est “un voyant”. 104 Alors, je ne veux pas prétendre être autre chose que votre frère. Je suis votre frère, et considérez-moi simplement comme Frère Bill, ou Frère Branham, ou comme vous voudrez. Ça, c’est–c’est–c’est en ordre, c’est–c’est très bien. Ce que vous croyez, gardez ça pour vous. Vous voyez?
E-105 Et maintenant, quelle était cette autre question? Je deviens tellement absorbé dans ces points-là que j’oublie de quoi il s’agissait. L’une d’elles, c’était, “est-ce que j’étais le Fils de l’homme?”, et, la voici, je crois. “...le Fils de l’homme, ou est-ce que c’était la Colonne de Feu qui était le Fils de l’homme?” Non! La Colonne de Feu est l’Onction. 106 La Colonne de Feu. Maintenant, ceci va peut-être aller un peu profond, sauf pour certains d’entre vous, les théologiens, le Dr Vayle, et probablement ce frère-ci, et certains de ces ministres, qui sont ici de l’Arkansas, et mes bons amis qui sont là, eux, ils sauront probablement. 107 Or, cette Colonne de Feu est le Logos qui est sorti de Dieu. Le Logos, qui est, en fait, l’attribut de la Plénitude de Dieu. Lorsque Dieu a pris une forme qui Lui permettait d’être vu, C’était l’onction du grand Esprit qui est sortie, Il S’est abaissé, Il est descendu, Dieu le Père, le Logos qui était au-dessus d’Israël, Celui qui était saint, qui ne pouvait pas supporter le péché. Une offrande de sang a dû être faite là même, en Éden. Puis ce Logos est devenu chair et Il a habité parmi nous; et là où ce Logos a habité, dans un corps humain, qui était le sacrifice.
E-108 Alors que l’homme avait été fait à l’image de Dieu, ensuite Dieu est descendu, à l’image de l’homme, afin de racheter l’homme, ce qui a réuni l’homme et Dieu. Les cieux et la terre se sont étreints et se sont embrassés; Dieu et l’homme se sont embrassés, dans la Paternité et la filiation, lorsque le Logos s’est fait chair et qu’Il a habité parmi nous. 109 Jésus a dit : “Je suis venu de Dieu, et Je m’en vais à Dieu.” Pas vrai? Après Sa mort, Son ensevelissement, Sa résurrection et Son ascension, quand le corps a été enlevé au Ciel pour s’asseoir à la droite de Dieu. Bon, je ne veux pas dire que Dieu a une main droite, Dieu est un Esprit. Mais à la droite, ça veut dire “avec la puissance et l’autorité de Dieu”. Ainsi, tout ce qui est dans les Cieux tire son Nom de Lui et Lui est soumis, tout ce qui est sur la terre tire son Nom de Lui et Lui est soumis – un Nom au-dessus de tout nom : Jésus-Christ. 110 Maintenant, ce Logos, qui était en Lui, lequel était l’Esprit de Dieu, l’Onction, par la grâce sanctifiante du Sang Il a amené à Dieu beaucoup de fils, qui sont oints de ce même Logos.
E-111 Maintenant, au jour de la Pentecôte, Elle est descendue, cette Colonne de Feu, et Elle s’est séparée comme ça, et des langues de feu se sont posées sur chacun d’eux, non pas leurs langues, mais des langues de feu se sont posées sur chacun d’eux, un groupe élu, choisi, identifié par cette Colonne de Feu, ce qui montrait que Dieu S’était séparé et qu’Il était venu dans l’homme. Saisissez-vous? Dieu, le Logos, qui S’est séparé et qui est venu dans l’homme! Dieu n’est pas dans une seule personne, Il est dans Son Église universelle. C’est pour ça que Jésus a dit : “Vous ferez, vous aussi, les oeuvres que Je fais, et vous en ferez davantage.” Or, je sais que la version du Roi Jacques dit “de plus grandes”, mais la bonne traduction, là, c’est “vous en ferez davantage”. Dieu était contenu et confiné dans un seul Homme, Jésus-Christ. Mais maintenant Il est contenu et confiné dans l’Église universelle entière du Dieu vivant. 112 En ce moment, pendant que Dieu est ici, dans nos coeurs, en train de parler avec nous, Il est en Afrique, Il est en Asie, Il est en Europe, Il est en Angleterre. Partout où des croyants sont rassemblés, Il est là, au milieu d’eux.
E-113 Or, après Sa mort, Son ensevelissement, Son ascension et la venue du Saint-Esprit, Paul, pendant qu’il était en route – il était alors Saul – vers Damas, il a été projeté à terre par une Colonne de Feu, le Logos. Et ce Juif n’aurait jamais appelé cette Colonne de Feu “Seigneur”, s’il n’avait pas su que c’était le même Logos que son peuple avait suivi en traversant le désert. Voyez? Or ça, ce n’était pas le Fils de l’homme, c’était le Logos. 114 Maintenant, nous disons ceci avec révérence, avec amour et avec respect. Voyez? Puisque Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement, aussi, dans les derniers jours, ce qui était arrivé avant le temps de Lot, ou du temps où Lot était à Sodome, arrivera de même le jour où le Fils de l’homme Se révélera de nouveau, où Il Se révélera. Or, dans ces derniers jours, le Logos, qui était sur Jésus – et c’est ce qu’Il est redevenu, la Colonne de Feu, et Il est descendu sur la terre pour... (J’allais dire quelque chose, mais je fais attention à cause de la bande. Ils ne croiraient pas ça, même si on le leur disait. Ça ne changerait rien à l’affaire. Ils, les gens ne le croiraient pas, mais, je vais m’abstenir.) Mais Il est descendu, afin de mener un genre d’enquête en vue d’un jugement, et elle est en cours.
E-115 Et maintenant, cette grande Colonne de Feu, qui est absolument identifiée, même par des appareils photo scientifiques, comme étant ici, sur terre, aujourd’hui. Voilà Sa photo, accrochée là. Je crois qu’elle y est toujours, n’est-ce pas? Est-ce qu’elle y est? Prouvée scientifiquement par l’homme le plus capable que nous ayons, George J. Lacy, le chef du service des empreintes digitales et documents du FBI, qui a dit : “J’avais moi-même appelé ça de la psychologie, Révérend Branham, mais”, il a dit, “la lumière a frappé l’objectif. J’ai mis ça sous les rayons ultraviolets, et j’ai procédé à un examen ici, pendant quatre ou cinq jours. La lumière a frappé l’objectif. Et cet objectif ne captera pas de la psychologie!” Donc, là c’est identifié. 116 Ensuite, observez les oeuvres qu’Elle fait. Sa présence parmi nous prouve que ce même Jésus qui a vécu jadis en Palestine, que le même Esprit qui était sur Lui est monté progressivement dans le Corps jusqu’à ce qu’Il soit à la direction entière, à la Tête de nouveau, et Il va bientôt venir prendre possession du Corps. Amen! La Tête vient vers le Corps. Vous saisissez? Ce sera le Fils de Dieu, le Fils de l’homme, le Fils de David, le JE SUIS, la Rose de Saron, le Lis de la Vallée, l’Étoile du Matin.
E-117 Je ne suis pas Lui; je suis Son serviteur. Et la Colonne de Feu n’est pas Lui; c’est la forme Esprit, vous voyez, qui a été sur le Fils de l’homme, et qui est maintenant venue oindre des fils de l’homme, pour produire de nouveau un ministère correspondant parfaitement à ce qu’Il avait annoncé, ceci afin que la Tête et le reste du Corps puissent s’unir. 118 Tout comme la–comme la pyramide qu’Énoch a construite. Et nous voyons que cette pyramide, ils n’ont jamais posé la pierre de faîte dessus. Pourquoi? La pierre de faîte doit encore venir. Les sept marches dans la–dans la pyramide, un jour nous étudierons ça, et j’aimerais vous montrer que ça correspond vraiment de façon parfaite avec l’Écriture.
E-119 Et maintenant, si vous remarquez, sur votre billet d’un dollar américain, il y a cette grande pierre de faîte, un oeil, et il est dit : “Le Grand Sceau.” Elle viendra. Et remarquez ces pierres. Est-ce que quelqu’un ici a déjà visité les pyramides d’Égypte? Eh bien, si vous remarquez... Oui, voilà, il y a des mains qui se sont levées, là-bas, au fond. Très bien. Ces pierres se trouvent là, disposées de façon absolument parfaite, et au sommet, où il y a la coupole, comme, au sommet, quand cette pierre viendra, ce sera comme un gros diamant qui s’ajustera parfaitement au reste. 120 Or, cette pierre ne pourrait pas s’ajuster en bas, sur le fondement de base, et elle ne s’ajustera pas non plus sur le deuxième fondement, ni sur le troisième fondement. Elle s’ajustera seulement sur le fondement du sommet, quand l’édifice complet aura été formé de telle sorte que la pierre puisse s’y fixer. Et Jésus ne peut pas venir tant qu’une Église, qu’un Corps de croyants et le ministère qu’Il avait eu jadis ne seront pas exactement pareils, le même qu’en ce temps-là, et alors, c’est ce qui produira... “Eux, sans nous, ne parviennent pas à la perfection”, a dit Paul, dans Hébreux 11. “Sans nous, ils ne peuvent pas être amenés à la perfection.” Il faut qu’ils aient ce ministère, afin de ressusciter les luthériens, les wesleyens et tous ceux qui s’étaient succédé au cours des âges. Quand c’était venu, quand cette partie-là du... là où s’étaient assemblés les aigles. “Selon ce que sera le cadavre, là s’assembleront les aigles”, c’était ça la question. Oh, c’est tout simplement parfait. J’espère que ça a répondu à la question. 292.Frère Branham, est-ce que Satan peut utiliser le don des langues ou de prophétie chez une personne qui a le Saint-Esprit? 121 C’est une bonne question, ça, n’est-ce pas? Oui monsieur! Si... Il faut surveiller ça de très, très près. Si vous remarquez, dans I Corinthiens 14.29, pour ceux d’entre vous qui veulent le noter. Voyez? La–la personne qui a écrit ceci n’a pas signé; elle a simplement dit : “Que Dieu vous bénisse.” Voyez? Dans I Corinthiens 14.29, nous voyons que tout don dans l’église doit d’abord être jugé. Voyez? Il faut faire attention, parce que des mauvais esprits s’y glissent. En effet, souvenez-vous, la pluie tombe sur les justes et sur les injustes. La même pluie qui a été envoyée pour faire mûrir le blé fait aussi mûrir l’ivraie, la même eau. Combien savent ça? Voilà, ça devrait vous éclairer sur la semence du serpent, là, comment il est venu, ce fils. J’essaie de trouver cette question ici, pour y répondre avant que mon temps soit écoulé, mais je n’y arrive pas; donc, ce qu’il en était de ce fils, au sujet de la semence du serpent. Voyez? 122 Dieu a une loi. Maintenant, à propos de ceci, de cette loi de l’Esprit de Vie, il faut faire attention, parce que Satan se glisse là-dedans. 123 Et Paul, quand quelque chose était révélé à quelqu’un, il fallait que ce soit jugé par au moins deux ou trois juges, avant que ça puisse être dit devant l’église.
E-124 Bon, pendant que j’y suis, je vais peut-être aussi dire ceci. Je vois que mon... Je ne pense pas que mon frère soit ici, ce soir, mais une personne s’est moquée de quelqu’un qui a quitté le Tabernacle pour aller se joindre à l’église de Frère Junior Jackson. Cette personne a dit : “Ils sont allés chez les ‘oiseaux morts’.” Vous n’avez pas honte de faire une remarque pareille? Qui que vous soyez, si vous êtes mon enfant en Christ ici, j’ai honte de vous. Ne faites pas une chose pareille. Junior Jackson est mon frère. Don Ruddell est mon frère. 125 Eh bien, la raison de ceci, c’est qu’à mon retour, quand j’ai placé l’église ici dans un certain ordre dans le but de voir si je pouvais amener les dons à se manifester, la moitié de ces gens se sont retirés. C’est que, quand on prenait la parole, ou qu’on prêchait ou quelque chose comme ça, c’était, c’en était au point où on n’arrivait pratiquement plus à prêcher sans que quelqu’un parle en langues, que quelqu’un interprète, que quelqu’un donne l’interprétation; et la moitié de tout ça n’arrivait même pas.
E-126 Or, je crois au parler en langues. Je crois à l’interprétation. Mais ce doit être quelque chose qui s’adresse directement à l’église, non pas : “Le Seigneur vient bientôt”, ou quelque chose comme ça – ce qui n’est pas mauvais. Mais : “Ne multipliez pas de vaines paroles,” a dit Jésus, “comme les païens.” 127 Ce doit être quelque chose comme : “Allez dire à Frère Untel qu’il y a une certaine chose qu’il a faite, et–et qu’il doit...” “Eh bien, allez dire à Frère, Soeur Untel que, lorsqu’elle a fait une certaine chose là-bas, l’autre jour, elle a transgressé les lois maritales, le voeu qu’elle avait fait à son mari. Si elle ne redresse–redresse pas la situation, le Saint-Esprit la retranchera.” Là vous avez l’AINSI DIT LE SEIGNEUR! 128 Alors déclarez ouvertement ce péché. C’est là que nous avons une église comme celle qu’il y avait lorsque Ananias et Saphira se sont présentés là. Là nous avons une église bien affermie. “Oh,” vous dites, “Frère Branham...” Un homme à qui je disais ça, il m’a dit : “Eh bien, vous nous mettez dans une situation trop difficile.” 129 J’ai dit : “Est-ce que je ne suis pas dans une situation difficile, sur l’estrade, devant des inconnus que je n’ai jamais vus de ma vie? Mais j’ai foi et confiance en mon Dieu, qui m’a envoyé pour faire ceci, et pas une seule fois ça n’a été faux, et ça ne le sera jamais non plus – pour ça, il faut que ce soit Dieu.” C’est vrai.
E-130 Pas le parler en langues et ces choses-là... Je crois que ces langues, et les gens qui ont ces dons-là, s’ils sont de vrais, d’authentiques Chrétiens, et qu’ils ont cela à coeur, ils vont se réunir entre eux, parce que... et donner leurs langues et leurs interprétations, et voir ce qu’ils peuvent faire pour l’avancement du Royaume de Dieu. Ils ont un ministère qui leur est propre, mais celui-ci n’est pas à sa place ici, au milieu de l’auditoire, où on traite avec les–les pécheurs et tout. La Bible dit : “Ils diront que vous êtes illettrés.” 131 Parfois ils deviennent tellement irrespectueux dans ces choses et–et tout, – pas notre groupe à nous, – mais je les ai laissés faire pendant quelque temps. J’ai dit : “Ayez l’oeil là-dessus.”
E-132 Bon, j’ai dit aux frères (il y a des témoins de ça ici, qui sont au courant), j’ai dit : “Laissez. Au bout de quelque temps, je, nous verrons si c’est de Dieu ou pas. S’il ne peut pas supporter le châtiment, alors c’est un enfant illégitime.” C’est exactement ce que dit la Bible. Et quand le châtiment est venu, qu’est-ce qui s’est passé? Est-ce que je vous avais dit ça, il y a longtemps? Voyez? Demandez au pasteur ici. Il disait : “Qu’en est-il de ceci et de cela?” 133 J’ai répondu : “Laisse donc! Ce sont des bébés. Nous ne pouvons pas juger ça, mais regarde bien ce qui se passera quand il faudra vraiment se conformer à la Parole.” 134 Maintenant, Frère Junior Jackson avait le droit de ne pas être d’accord avec ça. Il veut que son église, les gens veulent tous parler en langues, et tout, dans l’auditoire. Ça, c’est le problème de Frère Junior; ça–ça le regarde, lui. Mais Junior Jackson croit ce Message comme–comme n’importe lequel d’entre nous. Il est l’un des nôtres. Et ce n’est pas d’être un “oiseau mort” que d’aller là-bas. Junior Jackson est un homme de Dieu que j’aime de tout mon coeur. Et il n’est pas ici ce soir, alors je peux réellement exprimer cette chose comme je le désire.
E-135 Et–et Don Ruddell, je ne pense pas que Don soit ici ce soir, parce qu’ils ont leur propre réunion. Mais, si je voyais tous les gens qui viennent à ce tabernacle sortir et s’en aller chez Don Ruddell, ou–ou chez Frère J.T. Parnell, ou chez Frère... chez n’importe lequel de ces frères ici, qui sont nos frères ici et nos concitoyens du Royaume, je serais tellement heureux que je ne saurais pas quoi faire. Je dirais : “Seigneur, remplis celui-ci de nouveau. Vidons-le et remplissons-en un autre.” J’aimerais ça. J’aimerais voir ces garçons... Ce sont mes–ce sont mes enfants. 136 Or, J.T. ou–ou n’importe lequel d’entre eux n’est pas obligé de croire exactement comme moi; ils ne sont pas obligés de faire ça. Comme je vous le disais ce matin, je ne suis même pas d’accord avec ma femme, ou c’est elle qui n’est pas d’accord avec moi. Qu’en serait-il si je me mettais à table, et que Junior ait de la tarte aux pommes, et moi de la tarte aux cerises. Frère, nous mangeons tous les deux de la tarte, nous serons d’accord là-dessus, mais, et nous prêchons tous les deux le même Évangile. La discipline de son église...
E-137 Vous savez, Pierre et Paul ont eu des différends, non pas dans leurs doctrines, mais sur la façon dont Pierre se comportait. Ils ont eu un–un petit différend à ce sujet, mais ça ne les a jamais séparés. Ils étaient frères. Mais bien sûr que nous allons avoir des différends, non pas des différends... Je ne suis pas d’accord avec les Assemblées de Dieu. Je ne suis pas d’accord avec leurs systèmes, mais il y a beaucoup de précieux frères dans les Assemblées de Dieu. Je ne suis pas d’accord avec la doctrine des unitaires, mais il y a beaucoup de précieux frères parmi ces hommes-là. 138 Je suis d’accord... je ne suis pas d’accord avec les baptistes, avec les presbytériens et leurs systèmes, mais parmi eux se trouvent de véritables Chrétiens.
E-139 J’ai retrouvé je ne sais trop comment, cet après-midi, un télégramme. Je ne l’avais plus. Un frère, qui est prédicateur baptiste, disait qu’il allait, qu’il cherchait depuis longtemps à venir dans un endroit, ou à trouver un endroit où les hommes ont égard à Dieu, plutôt que d’avoir égard les uns aux autres. 140 Et un précieux frère qui fréquente cette église-ci lui a dit : “Je vais t’emmener à un tel endroit.” Il désirait ardemment venir ici, un baptiste. Vous voyez, ils sont dispersés partout. Je ne suis pas d’accord avec leur système, mais j’aime le groupe de gens, ça, c’est certain. Alors, ne dites pas ça au sujet des frères.
E-141 Maintenant, ici, ces dons, il faut les surveiller. Aucun don... Il faut surveiller ça. Satan peut imiter n’importe quel don. Regardez ces Beatles, qui vont maintenant imiter la guérison Divine – dégoûtants, impurs, corrompus, nés de l’enfer. Voyez? Très bien. 293.Daniel était-il le quatrième homme dans la fournaise ardente, étant donné qu’il était le prophète de cet âge-là? 142 Non, c’était Jésus. Le quatrième Homme était semblable au Fils de Dieu. Je ne pense pas que c’était le prophète, parce qu’il se trouvait dans la fosse aux lions; mais, je–je ne crois pas que Daniel ait été dans la fournaise ardente. Je–j’ai de la peine à... Bon, il se pourrait que vous ayez raison là-dessus, mais ça, c’est simplement mon opinion. 143 294.Frère Branham, dans Genèse 6, verset 12, Dieu a dit que toute chair avait corrompu sa voie. Ceci fait-il référence au divorce et au mariage? Si oui, Jésus n’a-t-Il pas fait référence à la même chose, quand Il a dit que “ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même lorsque le Fils de l’homme se révélera”, Matthieu 24, versets 38 et 39? 143a 295 .Frère Branham, y aura-t-il des enfants qui naîtront pendant le Millénium – les mille ans – le Millénium, le règne de Christ de mille ans ici sur terre? Ou bien y aura-t-il quelque signe que ce soit sur la terre... quelque péché que ce soit (pardon) sur la terre pendant cette période-là; et y aura-t-il des gens dans des corps physiques sur la terre pendant cette période-là? Je vais tâcher de les prendre l’une après l’autre, en vitesse. Bon, dans Genèse, chapitre 6, verset 12, Dieu a dit que toute chair avait corrompu... Oui, il s’agissait du mariage, du divorce, et tout le reste. La Bible dit : “Ce qui arriva du temps de Noé, où ils se mariaient et donnaient en mariage”, et ainsi de suite. Ça, c’est l’un des signes du temps de la fin – seulement l’un des signes. 144 Or, si c’est tout ce que le monde faisait, je ne pourrais pas dire que c’est la preuve qu’on est au temps de la fin, pas plus que je peux dire que le parler en langues est la preuve qu’on a le Saint-Esprit. Il est vrai qu’il doit venir un temps où le mariage et le divorce seront exactement comme ils l’étaient du temps de Noé, mais il y a tant d’autres choses qui accompagnent ça; c’est seulement l’un des signes.
E-145 De même, le parler en langues est l’un des signes du Saint-Esprit, mais ce n’est pas un signe infaillible du Saint-Esprit, pas plus que le seul fait pour des femmes et des hommes de se marier, de divorcer, et de se marier de nouveau. Ce ne sera pas le seul signe. S’il n’y a que celui-là, alors je ne pourrais pas dire que c’est ça. Voyez? Il y a d’autres choses qui doivent accompagner le parler en langues et tout autre don, pour établir que c’est de Dieu. 146 Maintenant : “Y aura-t-il des enfants qui naîtront pendant le Millénium, le règne de mille ans?” C’est la question que je me pose moi-même, comme je vous le disais l’autre jour. Je ne sais pas. Il semble qu’il se pourrait très bien que oui; il semble qu’il se pourrait très bien que non. Je vais être tout ce qu’il y a de plus honnête avec vous. Jusqu’à maintenant je n’en sais rien. Si jamais Dieu le révèle, je vous le dirai. Mais attendez; il faut que ça vienne de Dieu. Vous êtes mes enfants. Je ne pourrais vous le dire. Je ne sais pas s’il y en aura ou s’il n’y en aura pas. Je ne peux pas me prononcer.
E-147 “Ou bien y aura-t-il du péché sur la terre pendant cette période-là?” Non! Il n’y aura pas de péché sur la terre. Satan est lié. 148 “Et y aura-t-il des gens dans des corps physiques sur la terre pendant cette période-là?” Oui monsieur! Nous aurons notre corps glorifié ici même, sur la terre, nous mangerons, nous boirons, nous bâtirons des maisons et–et–et nous vivrons exactement comme nous le faisons maintenant, pendant mille ans. C’est–c’est la lune de miel de l’Épouse et de l’Époux. 296.Frère Branham, que voulait dire Jésus dans Matthieu 12, verset 32, où Jésus a dit : “Quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir”? S’il vous plaît m’expliquer ces versets de l’Écriture. Merci. Et il y a le nom de cet homme; c’est un ministre. Très bien. 149 Frère, je, vous êtes un théologien, moi pas. Mais j’aimerais dire ceci, c’est que Jésus a dit : “Quiconque parlera contre le Saint-Esprit, il ne lui sera pas pardonné.” Autrement dit, pour relier ça au reste de l’Écriture : “Tout péché sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre le Saint-Esprit ne sera point pardonné.” Le blasphème contre le Saint-Esprit, c’est de se moquer de Lui, d’En parler, de Le ridiculiser; quand vous faites quelque chose comme ça, c’est là que vous franchissez la ligne qui sépare le bien et le mal.
E-150 Maintenant, si vous voyez le Saint-Esprit, par exemple, qu’en serait-il si le Saint-Esprit descendait ici et qu’Il discernait comme Il le fait, et si c’était bien le Saint-Esprit, mais que vous, vous ne croyiez pas que ce soit Lui, et que vous ressortiez en vous moquant de Cela et en parlant de Cela; peu m’importe ce que vous pourriez faire à partir de là, vous êtes fini. Et vous ne pouvez pas faire ça – c’est là la preuve que vous n’êtes pas de Dieu – parce que la Semence de Dieu demeure dans l’homme, et il ne peut pas pécher. Et le péché, qu’est-ce que c’est? L’incrédulité. Quand il voit la Parole manifestée, il La croit. Et il peut seulement... 151 Vous voyez, il y a seulement un péché, seulement un. Combien savent ça? C’est l’incrédulité. C’est vrai. Commettre adultère n’est pas un péché. Fumer la cigarette, dire des mensonges, jurer, ce n’est pas ça qui est le péché. Ça, ce sont des attributs de l’incrédulité. Vous le faites parce que vous n’êtes pas un croyant. C’est vrai. Alors, vous voyez, il n’y a qu’un seul péché, et c’est l’incrédulité. “Celui qui ne croit pas est déjà condamné.” Peu importe ce qu’il fait, peu importe, il est condamné dès le départ. Très bien. 297.Frère Branham, est-ce mal pour une jeune personne qui n’est pas mariée–qui n’est pas mariée (on ne dit pas de qui il s’agit) de couper ses... de se couper les cheveux? J’imagine que c’est une femme. 152 Oui! Oui, c’est–c’est mal pour n’importe quelle femme de se couper les cheveux. Ça, c’est juste une petite question courte. Commencez-vous–commencez-vous à avoir sommeil? Eh bien, nous–nous allons faire aussi vite que possible. Je voulais tant arriver à celle sur la semence du serpent. Priez pour notre fils qui est... C’est une requête de prière. Celles-là, je les ai juste prises, et je suis venu en vitesse... 298.Frère Branham, est-il permis aux femmes de travailler dans les affaires publiques quand elles ont un mari en bonne santé et des enfants? Je pose cette question pour quelqu’un d’autre. 153 Eh bien, ça, je–je–je–je n’en sais rien. Je ne peux pas me prononcer. Mais voici simplement mon–mon sentiment là-dessus. Permettez-moi de dire ceci : Je crois que si j’étais une–une femme et que je sache que mon mari est en bonne santé et qu’il a un bon emploi, je crois que j’aurais beaucoup de–de plaisir à rester à la maison, à prendre soin de mes enfants et à faire, et–et–et, à prendre soin de mes enfants, et à les élever, et, pour qu’ils aiment le Seigneur. Et si j’avais du temps libre après la lessive et mes autres tâches, je pense que j’apprendrais à mes enfants à servir le Seigneur.
E-154 Maintenant, si vous avez une–une dette ou que vous essayez d’aider votre mari à payer quelque chose, ou une certaine chose que vous devez faire, ça, eh bien, je pense que c’est en ordre, si vous voulez essayer de l’aider, et–et que vous vous conduisez comme une dame. Ce n’est pas facile, je–je pense. Aucun homme de bon sens ne désire que sa femme se retrouve dans un groupe, là où il y a un tas d’hommes vulgaires, grossiers, et ce genre de chose là. Mais si la femme est obligée de se retrouver là-dedans, je pense qu’elle devrait, que son mari devrait savoir qu’elle est une véritable Chrétienne, à qui on peut faire confiance, une femme digne de confiance. 155 Mais, bon, de dire qu’elle ne doit pas travailler, ça, je–je ne sais pas. Vous voyez, il n’y a aucun passage de l’Écriture sur lequel appuyer ça. Je vous fais simplement–je vous fais simplement part de mon opinion. Mais je pense que si une femme veut travailler, et qu’elle veut travailler...
E-156 Or, ce qui est certain, c’est que je suis contre le fait que des femmes travaillent dans ces bureaux où il y a tous ces hommes d’affaires qui se conduisent mal et qui racontent des histoires sales. Et qu’une femme propre et distinguée soit assise là, au milieu de tous ces propos obscènes et grossiers, je–je suis contre ça. Je pense que vous devriez sortir de ce genre de chose. 157 Mais, bon, si une femme peut se conduire comme–comme une vraie dame, et qu’elle essaie d’aider son mari à payer des vêtements aux enfants pour aller à l’école, ou–ou à régler une facture, ou quelque chose comme ça, et qu’elle veut travailler jusqu’à ce que ce soit réglé. Maintenant, ceci, ce n’est pas le Seigneur, parce que je n’ai aucun passage de l’Écriture à l’appui. Je vous exprime simplement mon opinion à moi. Mais, par contre, je ne pense pas que, si c’est juste parce qu’elle veut travailler pour pouvoir trotter et avoir, ou, pour avoir plus d’argent à dépenser, pour sortir et aller dans les bars, ou pour boire, fumer et faire n’importe quoi, là je ne pense pas qu’elle devrait le faire. Je pense qu’elle devrait rester à la maison, et essayer d’être une vraie dame, et s’occuper de son foyer. 299.Si Jésus dans un deuxième... (Non.) Si Jésus... Si on en est à un deuxième mariage, où les deux personnes sont divorcées, la, ce (r-e-p-e-n-...) repentance... la repentance suffit-elle, ou faut-il dissoudre–ou faut-il dissoudre le mariage pour être en ordre? “Si–si on en est à un deuxième mariage, où les deux personnes sont divorcées.” Je pense que j’ai déjà répondu à ça. Voyez? Oui, j’y ai déjà répondu. Où les deux personnes sont–sont... C’est tout simplement que je... 158 Je–je voudrais bien que nous n’ayons pas à traiter de ces choses, les amis. J’ai des amis qui sont assis ici, dans cet auditoire, et je le sais, ça m’arrache presque le coeur de dire ces choses-là, mais je–je dois les dire. Voyez? Et le monde est dans un tel état de corruption. 159 Une pauvre petite femme qui fait une erreur et épouse un alcoolique, et–et ça finit comme ça, ou un pauvre homme qui a épousé une prostituée sans le savoir, et les voilà liés, à cette femme-là ou à cet homme-là, aussi longtemps qu’ils vivront : ça, c’est horrible. Le mariage est une chose sacrée. Souvent, des jeunes qui sont pécheurs vont se lancer là-dedans et faire ce genre de chose, après quoi ils se demandent ce qui est en train d’arriver là. Je... C’est... Je crois que, si le Seigneur me permet d’expliquer comme il faut ce sujet du mariage et du divorce, ça éclaircira beaucoup de ces choses. Tout ça, c’est... [Fin de la première face de la bande; la deuxième face commence avec une question incomplète.–N.D.É.] 300.Nous voyons... Pourquoi ne pouvons-nous pas vendre notre maison? Merci. Nous... P.S. : Nous avons prié, et jeûné, et, pour qu’elle se vende, mais jusqu’ici, sans résultat. 160 Eh bien, frère ou soeur (ils n’ont pas signé), mais qui que vous soyez, bon, si vous essayez de vendre votre propriété et que vous avez fait ce que vous... Vous désirez la vendre pour, probablement, en acheter une autre, ou pour faire je ne sais quoi. Si votre objectif est bon, que vous essayez d’acheter une maison, si vous avez des enfants ou quelque chose comme ça, que vous voulez qu’ils aient une maison qui convient mieux, ou quelque chose comme ça. Je ne sais pas de quoi il s’agit, mais je vous dirai ceci : Si vous essayez de la vendre, et que vous jeûnez pour essayer de la vendre, alors remettez cette chose au Seigneur et n’y pensez plus. Voyez? Parce qu’il se pourrait que Dieu... il se pourrait que vous alliez vous installer ailleurs, et que ça ne soit pas ce qu’il faut. Voyez? 161 Si vous êtes un Chrétien et que vous vous confiez dans le Seigneur – ce que vous êtes certainement, sinon vous ne seriez pas là à jeûner et à prier. Voyez? Alors, je remettrais simplement la chose au Seigneur. Dites : “Maintenant, Seigneur, quand ce sera le moment que Tu auras choisi pour qu’elle se vende, Tu nous enverras un acheteur.” À ce moment-là, la chose a été remise entre les mains du Seigneur, ne vous en occupez plus et continuez votre chemin. Je crois que ça va marcher. J’accélère un peu, là, parce qu’il ne me reste plus beaucoup de temps. 301.Frère Branham, est-ce mal pour une femme de se friser les cheveux? 162 J’ai déjà répondu à ça. Bien sûr, ça m’est égal, ça, seulement gardez-les longs. Voyez? Je ne... Je sais que vous... Je ne dis pas ça pour plaisanter avec vous, les jeunes filles. Voyez? C’est quelque chose de sincère. Vous–vous–vous voulez savoir, et vous me le demandez. Vous avez confiance en moi, sinon vous ne me le demanderiez pas. Et moi, j’ai confiance en vous, soeur, je crois que si je vous disais quelque chose, vous le feriez. 163 Je ne peux pas appuyer ça sur l’Écriture. Si vous voulez, si vous n’avez pas une jolie chevelure bouclée, et que vous êtes une femme, vous voulez être belle, pour votre mari, pour votre petit ami ou quelque chose comme ça, je–je ne peux rien vous dire pour ce qui est de vous friser les cheveux, ou–ou, comment est-ce qu’ils ont appelé ça : de les teindre, ou quelque chose comme ça? Je–je n’ai rien à dire là-dessus; c’est à vous de décider. Voyez? Je–je... C’est tout simplement entre vous... Demandez simplement au Seigneur ce qu’il faut faire, Il–Il vous le dira, parce que moi, je–j’essaie d’expliquer les choses par l’Écriture. Voyez? 302.S’il vous plaît expliquer I Corinthiens 13.8-12. Maintenant que la Parole parfaite a été restituée à l’Église, ces versets sont-ils–sont-ils accomplis? 164 Je pense que je viens de parler de ça, n’est-ce pas? “Et quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.” Paul a dit : “Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, et que je ferais toutes ces choses – mais quand ce qui est parfait sera venu.” Or, y a-t-il quelque chose qui soit parfait, à part Dieu? Non monsieur! Dieu est-Il ce qui est parfait? Au commencement était la [L’assemblée répond : “Parole.”–N.D.É.] et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. La Parole est toujours Dieu. Voyez? Très bien. Quand ce qui est parfait est venu, ce qui est partiel disparaît. 303.Frère Branham, est-ce mal d’avoir les cheveux taillés en brosse? 165 Je suppose–je suppose que c’est un homme; je–je l’espère. C’est qu’il y a des femmes qui font ça. Certainement. Une fois, j’étais dans l’autobus, à l’époque où j’étais garde-chasse de l’État ici. Je m’en allais... J’étais assis là, et un homme parlait comme ça, il portait une casquette de soudeur, et je causais avec lui. Et il était là, à fumer une cigarette, ses lunettes de soudeur relevées comme ça. C’était juste ici, près de Sellersburg. Et comme j’étais assis là, à causer avec le type en question, il a dit quelque chose, et nous nous sommes tous mis à rire; je lui ai tapé sur la cuisse et j’ai dit : “Ah, mon gars, celle-là–celle-là, c’est bien la meilleure, hein?” J’étais là, comme ça, et... tout à coup, une–une femme, qui était assise en face, a dit : “Dis donc, Ruth, est-ce que tu vas...?” 166 Elle portait des bleus de travail, elle était grande et costaude comme un homme, elle était assise là, elle fumait une cigarette et en rejetait la fumée par le nez; je pensais que c’était un homme. Elle parlait d’avoir laissé tomber un chalumeau à acétylène et d’avoir fait quelque chose, frappé quelqu’un sur la tête et fait tomber un certain truc, et elle s’est mise à rire. J’ai ri aussi et je lui ai donné une bonne tape sur la cuisse, je pensais que c’était un homme. Je ne voyais pas la différence. On ne peut pas les distinguer. Et la Bible dit : “Toute femme qui porte un vêtement d’homme, c’est une abomination.” Voilà.
E-167 Non, frère, si vous voulez avoir les cheveux taillés en brosse, je vais vous dire : attendez seulement d’avoir à peu près mon âge, vous les aurez. Alors... Il n’y a pas de mal à ça. Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire, mon ami. Soyez béni, si vous croyez que Frère Branham vous dit la vérité : Je ne pense pas que Dieu dise quoi que ce soit au sujet de la coiffure de–de l’homme, pourvu qu’il se coupe les cheveux. S’il laisse pousser ses cheveux pour qu’ils soient longs comme des cheveux de femme, la Bible dit que c’est une honte pour l’homme de faire ça. 168 Mais, maintenant, si vous, tant que vous avez vos cheveux, et que vous êtes un jeune garçon... Et je sais que j’ai beaucoup parlé de ça : “Et vous, les Ricky, avec vos cheveux taillés en brosse”, et tout, comme ça, et ces choses-là, mais pour moi–pour moi, c’est juste une façon de parler. Voyez? 169 Je ne–je ne pense pas que Dieu accorde de l’importance à la façon dont l’homme se coupe les cheveux, pourvu qu’il les coupe, parce que son chef à lui, c’est Dieu. Mais le chef de la femme, c’est l’homme; c’est pourquoi elle doit... Et si elle se coupe les cheveux, elle déshonore son chef. Alors, on devrait divorcer d’une femme déshonorante, s’en défaire. Pas vrai? Donc, si une femme se coupe les cheveux, elle a... son mari possède un droit absolu, selon la Bible, de la répudier pour mauvaise vie, c’est une personne déshonorante. Combien savent que c’est la Vérité? C’est ce que dit la Bible, parce qu’elle déshonore son chef. Personne ne devrait vivre avec une femme déshonorante. 304.Frère Branham, quand Ésaïe parlait aux filles de Sion (ou, parlait aux, je pense qu’ils voulaient dire “parlait des”)... filles de Sion, au sujet des bourses, et de se friser les cheveux, et qu’au lieu de cheveux bouclés, il y aurait une tête chauve; qu’au lieu de... Cela s’applique-t-il à aujourd’hui ou si l’ancienne Bible n’est plus en vigueur, comme certains le disent? 170 L’ancienne Bible est toujours en vigueur, et chaque Parole que Dieu prononce est en vigueur. Oui monsieur! La seule chose qui s’est produite, entre la nouvelle Bible et l’ancienne Bible, c’est que la chose a été magnifiée. Jésus a dit : “Vous les avez entendus dire : ‘Tu ne commettras point d’adultère’ (il fallait commettre l’acte), mais Moi, Je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur.” Ces choses sont vraiment très impressionnantes! Maintenant je dois terminer, mes amis. Il se fait un peu tard. Bon, celle-ci est trop longue. Voyons si je peux trouver quelque chose d’autre. Voyons un peu. 305.Frère Branham, comment les femmes (Oh! la la!) devraient-elles se coiffer? 171 De nouveau : comme vous voudrez, tout simplement. I Timothée 2.9. Voyez? “Que les femmes soient vêtues d’une manière décente.” Je désire–je désire me coiffer d’une façon qui plaise à Dieu. (Dieu vous bénisse, chère soeur.) Merci. Que Dieu vous bénisse. Priez pour nous. Et la personne signe. 172 Bien sûr, Sharon, ma petite soeur! Dieu te bénisse. Porte-les, pourvu qu’ils soient longs, ma soeur. C’est une petite fille. Que Dieu te bénisse, mon petit chou. C’est bien. Continue ton chemin. 306.Après que l’Épouse aura été enlevée, y aura-t-il des vierges folles qui seront sauvées, ou seront-elles toutes perdues? 173 Non! Vous voyez, tout sera terminé pour l’Église des nations, une fois que l’Épouse aura été enlevée de la terre. L’Esprit de Dieu quitte la terre : “Celui qui est souillé se souille encore; le juste pratique encore la justice; celui qui est saint se sanctifie encore.” Autrement dit, le sanctuaire devient rempli de fumée, là où le–l’Avocat se tient pour plaider la cause. Christ quitte le sanctuaire; Son temps de médiation est terminé. L’Enlèvement a lieu; Il quitte le sanctuaire, s’en va prendre le Livre de la Rédemption, et Il prend possession de tout ce qu’Il a racheté. Il n’y a plus d’oeuvre de médiation. Combien comprennent ça? J’en ai parlé quand j’ai traité de l’un des Sceaux, ou de l’un des... Oui, les Sceaux, je crois que c’était ça : Christ s’avance pour prendre possession du produit de Son oeuvre de médiation.
E-174 Bon, une minute. “La vierge folle sera-t-elle sauvée?” Non! Tout ce qui doit lui arriver, c’est maintenant que ça arrive. Après ce temps-là, elle sera dans l’état... Or, elle devra passer par la période de la Tribulation. Et la raison de ça, c’est qu’elle a rejeté l’Expiation dans Sa plénitude. Elle est une croyante, une croyante déclarée, mais elle devra passer par la période de la Tribulation. La Bible dit : “Et au reste, le dragon lança de sa bouche de l’eau, pour aller faire la guerre.” Oh, quelle heure que celle-là! Les... 175 Il n’y a jamais eu un temps dans l’histoire où les églises dénominationnelles soient devenues autant affamées de trouver le baptême du Saint-Esprit. Je–je prêche chez les Hommes d’Affaires Chrétiens. C’est continuel, de la part des presbytériens, des luthériens, des catholiques et de tous les autres, des baptistes par centaines, des gens de l’église du Christ, des nazaréens, des pèlerins de la sainteté, des adventistes du septième jour, tous, ils viennent en foule, ils cherchent à trouver. Voyez?
E-176 Or ça, c’est frappant. S’il vous plaît, ne prenez pas ça comme une doctrine, mais comprenez-vous ce que les Écritures ont dit qu’il se produirait quand ça, ça arriverait? Le temps serait terminé. En effet, regardez : il y avait sept vierges, ou, dix vierges qui étaient allées à la rencontre de l’Époux, et la moitié d’entre elles avaient de l’huile dans leur lampe, l’autre moitié n’en avait pas. C’est la partie du Corps qui est morte et la partie qui est vivante. Les cinq sages, quand elles... le cri s’est fait entendre : “Voici l’Époux”, elles ont toutes nettoyé, se sont toutes réveillées et ont nettoyé leurs lampes, pour aller au souper des noces. Mais quand les vierges folles ont dit : “Donnez-nous de votre huile, nos lampes s’éteignent. (Voyez?) Donnez-nous de votre huile.” Elles ont répondu : “Non, car nous en avons juste assez pour nous-mêmes. Allez en acheter.” Et pendant qu’elles allaient en acheter, l’Époux est arrivé.
E-177 Quand il y a eu la proclamation, le décret : “Voici l’Époux”, tout le monde a voulu se mettre en ordre au plus vite. N’est-ce pas à cette heure-là que l’écriture est sur la muraille? 178 “Oh, nous voulons le baptême du Saint-Esprit.” “Nous voulons ceci, cela ou autre chose!” Mais pendant qu’elles allaient En acheter, l’Époux est arrivé. Les sages sont entrées, et elles, elles ont été laissées dehors, là où il y aura des pleurs, des gémissements et des grincements de dents. 179 J’ai de très belles questions ici, qui rejoignent celle-là : “Qui était cet homme qui était vêtu d’un habit, qui était entré sans avoir revêtu l’habit de noces?” Ainsi que toutes les questions qui se rattachent à ça. 307.Une personne devrait-elle payer la dîme à un individu, ou un Chrétien devrait-il travailler? 180 Bien sûr qu’il devrait. S’il y a un homme qui travaille, c’est bien le Chrétien. 181 “Payer la dîme à un individu?” Ça dépend de quel individu il s’agit. Voyez? C’est vrai. Dans Hébreux 7, la première fois qu’il nous est parlé de la dîme de–de manière à ce que nous... Attendez une minute, je crois que c’est la question numéro deux. Non. Non–non. Non. Pour Frère... Il est dit : “Deux questions pour Frère Branham.” 182 Quand, – dans Hébreux, chapitre 7, – quand Abraham, en revenant de la défaite des rois, a rencontré Melchisédek, il Lui a payé la dîme. C’était là Melchisédek, Roi de Salem, c’est-à-dire Roi de Paix, et Roi de Justice, lequel n’était nul autre que Dieu Lui-Même. Voyez? 183 Mais, quand vous payez la dîme, en fait, l’endroit où vous devez payer la dîme, c’est celui où vous recevez votre nourriture. “Apportez toutes vos dîmes à Ma maison du trésor, dit l’Éternel. (Pas vrai?) Et mettez-Moi de la sorte à l’épreuve, dit Dieu, et vous verrez si Je n’ouvre pas pour vous les écluses des Cieux, si Je ne déverse pas pour vous la bénédiction, au-delà de toute mesure.” J’invite tout homme et toute femme qui ne paient pas la dîme à relever le défi, à accepter ça.
E-184 Je pourrais me tenir ici jusqu’à demain matin, à vous raconter ce qui est arrivé quand j’ai vu ça, et dans quelle situation j’étais. Mais, aussi loyalement qu’il est possible de le faire, je payais ma dîme. Et quand je prenais l’argent qui me revenait, de l’église ici ou de mes campagnes, je prenais plus... je donnais le dixième. Ensuite, je donnais ça à des ministres, et, je donnais le reste à des ministres. Et, quand je ne pouvais pas faire ça, alors voici ce que je faisais : j’en gardais dix pour cent, et j’en donnais quatre-vingt-dix pour cent à Dieu. Puis, quand la loi m’a dit que je ne pouvais pas faire ça, qu’il fallait que je prenne... Et que si je le faisais, le montant complet allait être déclaré sur mon compte, alors là, j’ai dû omettre ça et placer l’argent dans les champs de mission à l’étranger, et tout, et ne prélever qu’un salaire là-dessus, de cent dollars par semaine; et je paie ma dîme là-dessus. 185 Oui monsieur! Je crois qu’il faut payer la dîme. C’est une des bénédictions de Dieu, une bénédiction qui a été prouvée comme telle. Vous dites : “C’est de l’Ancien Testament, ça.” C’est aussi du Nouveau Testament! Oui monsieur! 308.Cher Frère Branham, si un bébé naît de... hors du mariage, cet enfant peut-il un jour être sauvé ou partir dans l’Enlèvement? 186 Sauvé? Mais bien sûr, je crois que cet enfant pourrait l’être. Cet enfant n’est pas responsable de ce qui a été fait. C’est vrai. Mais je, pour ce qui est de partir dans l’Enlèvement... Sauvé, je dirais : “Oui.” Mais pour ce qui est de l’Enlèvement, ce sont des semences prédestinées qui partent dans l’Enlèvement. Et je ne peux pas croire qu’un adultère ait été une semence prédestinée. Vous comprenez? Voyez? Je crois que les gens... que le bébé peut être sauvé; il ne possède aucun–aucun droit. C’est un acte terrible et tout. 187 Mais, bon, dans l’Ancien Testament, quand un bébé était un enfant bâtard, il ne pouvait même pas entrer dans l’assemblée du Seigneur pendant dix générations, c’est-à-dire plus de quatre cents ans, tellement cette malédiction était grande. Pensez un peu à ça. Un bébé innocent, ses arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-petits-enfants, pensez donc, les arrière-arrière-arrière, dix fois arrière-petits-enfants de ce bébé ne pouvaient même pas entrer dans l’assemblée de Dieu. C’est vrai. 188 Mais, vous voyez, il n’y avait là rien d’assez puissant pour pardonner ce péché-là. Le sang de l’Ancien Testament ne pardonnait pas les péchés, il couvrait les péchés. Mais le Sang de Jésus-Christ les supprime. Maintenant c’est différent. Quand le Sang de Jésus-Christ entre, c’est différent. 309.Frère Branham, nous voulons être aussi près que possible de votre Message. Devons-nous aller nous installer en Arizona ou bien à Jeffersonville? 189 Faites comme vous voudrez : l’un ou l’autre. Je vous aime vraiment beaucoup, peu m’importe où vous allez, ce que vous faites. Mais, bon, si vous voulez mon conseil, à votre place je crois que je viendrais habiter à Jeffersonville. Si vous avez l’intention de déménager de toute façon, à votre place je viendrais habiter à Jeff. Je crois que je suis plus souvent ici qu’en Arizona. C’est bien. 310.Frère Branham, est-il–est-il trop tard pour prêcher encore aux pécheurs? 190 Non! Non! Ne vous mettez pas ça dans la tête, frère. Continuez à construire la maison. Continuez à faire tout ce que vous pouvez. Continuez simplement à avancer, jusqu’à ce que vous receviez l’appel du départ. Voyez? 311.Question numéro deux. Ceux qui sont sauvés devraient-ils se séparer des pécheurs pour l’adoration? Ceux qui sont sauvés devraient-ils se séparer des pécheurs pour adorer? 191 Je ne sais pas exactement ce que vous voulez dire par là. Si vous voulez dire les pécheurs, comme ceux du dehors dans... On adore Dieu partout. Mais je pense que si on faisait ça, comment est-ce qu’on pourrait faire des réunions, puisque les pécheurs viennent là, dans l’église, et ils s’assoient à côté des Chrétiens. Ne vous séparez jamais de rien d’autre que du péché, pas du pécheur. Amenez le pécheur si vous le pouvez, mais ne participez pas à son péché. 312.Une épouse qui est sauvée devrait-elle se refuser à son mari si celui-ci est un pécheur? 192 Non monsieur! Non monsieur! C’est votre mari. Vous l’éloignerez de Dieu plus que jamais en faisant ça. Voyez? C’est vrai, frère, soeur. Vous l’avez épousé; il vous appartient, et vous lui appartenez. 313.Frère Branham, quelle est la signification d’une annulation de mariage? Les gens sont-ils alors libres de se marier, ou bien si c’est simplement un autre mot pour divorce? J’aimerais avoir quelques renseignements à ce sujet. 193 Bien sûr qu’ils sont mariés. Dès qu’ils font ce voeu-là, ils sont mariés. Si, par exemple, un jeune homme promet à une jeune fille de l’épouser, qu’il le fait de bonne foi, alors il est lié envers cette jeune fille. C’est tout comme s’il l’avait épousée. La seule chose que la loi fait, c’est de vous donner un–un document qui vous autorise à vivre légalement ensemble, et ainsi éviter que vous viviez en concubinage. Mais quand un homme dit à une femme : “Je vais t’épouser, chérie; je vais te prendre pour femme. Veux-tu me prendre...?”, il est marié. 194 Votre voeu, c’est sacré; et c’est ça, en fait, qui vous unit en mariage. Il n’y a aucun prédicateur qui peut vous marier, aucun magistrat ni rien d’autre; ce qui le fait, c’est le voeu que vous avez fait vous-même à Dieu et à cet homme. Une fois que vous avez fait cette promesse, vous êtes mariée.
E-195 Regardez. Vous dites : “Frère Branham, ça, est-ce que...? Vous dites... Vous avez dit que vous ne répondriez que par la Bible.” Voulez-vous savoir ce que la Bible dit là-dessus? Si oui, levez la main. Maintenant, nous avons environ six à huit minutes. Bien. 196 “Joseph, son époux, qui était un homme de bien (son fiancé, qui était déjà appelé son époux), Joseph, son époux, qui était un homme de bien, ‘se proposait’ ainsi de la répudier secrètement; mais, avant qu’ils aient habité ensemble, elle se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit. (Voyez?) Et l’Ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit : ‘Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme.’” Déjà marié, il lui avait déjà fait cette promesse.
E-197 Et de... Et vous, jeune femme, si vous avez promis à ce jeune homme de l’épouser, vous êtes tenue de le faire. Si vous en épousez un autre, après avoir été tenue de faire ça, alors vous, – en tout cas à partir de maintenant, – vous vivrez dans l’adultère. Et remarquez, c’est la même chose pour un jeune homme qui promet à une femme de l’épouser. 198 Ne faites surtout pas de voeu à qui que ce soit, à moins d’avoir réellement l’intention de vous y tenir. Souvenez-vous, voilà la référence de la Bible pour appuyer ça. Joseph avait promis à Marie de l’épouser. Et Dieu a dit que c’était... 199 Lisez les lois de l’Ancien Testament là-dessus. Voyez? Dans la loi de l’Ancien Testament, si vous aviez promis à une femme de l’épouser et que vous en épousiez une autre, vous commettiez adultère; et pour ça vous étiez expulsé du camp. Oui monsieur! Vous devez respecter les voeux que vous faites, quand vous faites cette promesse-là à une femme. Elle est un petit vase sacré, qui devra donner naissance à un enfant et amener de nouveau la vie dans le monde. Alors, quand vous le lui promettez, vous devez l’épouser. 314.Est-il trop tard pour tenir des réunions dans les prisons et pour faire une oeuvre de ce genre, afin de servir de témoignage et ainsi essayer de gagner des âmes? Aussi, devrait-on vendre tout ce qu’on possède maintenant, comme le Seigneur revient dans si peu de temps? 200 Eh bien, comment–comment est-ce que vous... J’espère que je n’ai rien dit qui vous aurait porté à croire une chose pareille. L’ai-je fait? Si c’est le cas, pardonnez-moi! Ce n’est pas mon intention. Voyez? Ne présumez pas ce genre de chose. Allez de l’avant et continuez à prêcher, à avoir des réunions dans les prisons, à amener tout le monde, et ne... 201 Regardez un peu. Les adventistes du septième jour, ici, il n’y a pas longtemps, environ cinquante ou soixante ans, – j’ai vu ça dans le Courier Journal (je l’ai quelque part, dans une malle), un grand article dans le Courier Journal, – là ils avaient déployé ces espèces d’ailes, c’est quand ils se donnaient le nom de milleristes, avant de devenir les adventistes du septième jour. Il y avait tout une page du journal Courier, ici à Franklin, au Kentucky, là ils avaient tous vendu leurs propriétés et... Ils avaient fixé une certaine date et ils avaient prouvé par l’Écriture que Jésus allait venir à cette date-là. Alors ils sont montés là, avec leurs harpes, et tout, ils sont allés s’installer sur le sommet de la colline. Le lendemain matin, ils sont redescendus, la rosée avait rabattu toutes les plumes, et ils sont redescendus tout démontés. Voyez? Il s’agit de sectes et de choses semblables.
E-202 N’allez pas croire ça. Il se peut que Jésus ne vienne pas avant encore cent ans. Je ne sais pas quand Il viendra. Personne ne sait quand Il viendra! Mais je vais m’efforcer de continuer à prêcher et à faire tout ce que je peux, jusqu’à ce qu’Il vienne effectivement. S’Il n’est pas ici aujourd’hui, je L’attendrai demain. S’Il n’est pas ici cette semaine, je L’attendrai la semaine prochaine. Et s’Il n’est pas ici dans les dix prochaines années, et que je vive jusque-là, je L’attendrai dans les trente prochaines années. Voyez? Je L’attendrai toujours. Je ne sais pas quand Il viendra; mais je veux être fidèle à Sa Parole et loyal envers Son peuple, vivre comme un Chrétien, et attendre Sa venue. Voyez? 203 Continuez à faire des services de prédication dans les prisons, à amener au salut tous ceux que vous pouvez. Je ne sais pas quand Il viendra; personne ne le sait. Mais je dirai seulement ceci. C’est ce que j’essaie de vous dire, et j’espère que vous ne cherchez pas à y ajouter votre interprétation personnelle. Je ne réprimande pas cette personne-là. Que Dieu vous bénisse, frère, soeur, qui que vous soyez. Il me semble que c’est quelqu’un qui n’est pas d’ici, parce que c’était sur–sur une carte postale qui venait, je crois, de Denver, dans le Colorado, et... Oui, de Pikes Peak, dans le Colorado. Alors, il se peut que ce soit quelqu’un qui l’ait envoyée par la poste, mais c’est–c’est tout à fait en ordre. Ils pourront peut-être se procurer la bande. 204 Mais souvenez-vous, ne changez absolument rien, si ce n’est de passer d’une vie de péché à une vie de justice. Continuez simplement à faire votre travail, continuez comme ça, tout simplement. Tous ceux qui comprennent ça clairement, dites : “Amen!” [L’assemblée répond : “Amen!”–N.D.É.] Voyez? Faites ça, maintenant. 315.Frère Branham, dans Matthieu 12.40, il est dit : “De même que Jonas fut dans... trois jours et trois nuits dans le ventre du grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.” Comment se fait-il que ce jour-là on dit, qu’aujourd’hui on dit qu’Il a été mis dans le tombeau le vendredi soir et qu’Il est ressuscité le dimanche matin, alors que ça, ce n’est que deux nuits et un jour? 205 Bon, si vous remarquez, il est dit : “Ce qui arriva” (voyez?) du temps où Jonas fut dans le ventre trois jours et trois nuits. C’est dans l’intervalle de trois jours et trois nuits, dans cet intervalle de trois jours et trois nuits, parce qu’on ne peut pas faire mentir l’Écriture. Le prophète avait dit : “Je ne permettrai pas que Mon Saint voie la corruption, et Je n’abandonnerai pas Son âme dans le séjour des morts.” Et la corruption s’installe dans le corps humain en soixante-douze heures, c’est-à-dire trois jours et trois nuits. À un certain moment, au cours de ces trois jours et trois nuits, Il devait sortir de la tombe. 206 Alors, le fait qu’il soit parlé de trois jours et trois nuits, ça ne signifie pas qu’il fallait que ce soit exactement ça. C’est qu’à un certain moment, dans cet intervalle de trois jours et trois nuits, il fallait qu’Il sorte, parce que la prophétie ne peut pas être anéantie, là : Il ne pouvait pas voir la corruption, et il y aurait eu corruption s’Il était resté exactement ce temps-là. 316.Frère Branham, si un homme a été marié et divorcé (N’est-ce pas terrible (voyez?) qu’il y en ait tant? Maintenant, je ne blâme pas ces gens; mais c’est vraiment quelque chose qui préoccupe les gens. Assurément, ils sont inquiets. L’Enlèvement, avant les gens n’y pensaient pas tellement; il n’en était pas autant question. Mais maintenant, ça a tout simplement envahi le monde. Et les gens lisent ces choses dans l’Écriture. Et des gens arrivent, ce sont des élus, et ils regardent ça. Ils voient ça, et ils sont sincères. Ils désirent savoir. C’est pour ça que je veux y répondre de la façon la plus sensée possible.), a été marié et divorcé, et qu’ensuite il se soit remarié à une femme qui a aussi été mariée et divorcée avant de l’épouser, et ces deux personnes peuvent–peuvent... mariées aux yeux de Dieu, sont-elles mariées aux yeux de Dieu? Comment pourraient-ils être tous les deux, ou l’un des deux, dans l’Enlèvement? 207 Comment? Je ne sais pas. Je ne pourrais pas vous le dire. La question est : “Pourront-ils être dans l’Enlèvement?” Divorcés, chacun d’eux divorcé, chacun d’eux a un compagnon vivant, puis ils se sont remariés, tous les deux se sont remariés. Et maintenant, un qui... Cette femme a un mari en vie; cet homme a une femme en vie. Et maintenant, ils ont des enfants et tout, et ils veulent venir à Dieu. Pourront-ils partir dans l’Enlèvement? Ça dépendra du Père Céleste. Je ne pourrais pas répondre à ça. Voyez? 208 Je–j’ai vu une chose. La Bible dit qu’ils seront appelés adultères. Et la Bible dit aussi : “Un adultère n’entrera pas dans le Royaume des Cieux.” C’est tout ce que je peux dire. Je–je sais, ça m’arrache le coeur de dire ça, mais je ne peux dire que ce que dit la Parole. Je dois m’en tenir à ça. J’espère que ce n’est pas ça du tout. Il y a des endroits dans la Bible...
E-209 Je ne vous donne pas de conseils. Je vous en prie, laissez-moi vous présenter un petit passage de l’Écriture. Je vous en prie, je vous en prie, ne–ne–ne... Si vous êtes heureuse avec votre mari, si vous êtes heureux avec votre femme, je vous en prie, restez comme vous êtes. Le ferez-vous? Rien que–rien que pour, parce que je vous ai dit ça, ne–ne laissez pas ces petits enfants sans foyer, et ce genre de chose là. À certains endroits, Dieu a réparé les fautes que–que–que des gens avaient commises. Vous vous souvenez, Jésus a dit de David, qu’à un moment où il était affamé, il était entré dans le temple de Dieu et il avait mangé les pains de proposition, qu’il n’était permis qu’au sacrificateur de manger, et il ne s’était pas rendu coupable de cela. Et que les sacrificateurs aussi, le jour du sabbat, ils blasphèment le sabbat, sans se rendre coupables, et il y avait ici plus grand que le sabbat. Voyez? Là, je, laissons–laissons donc cette chose entre les mains de Dieu, allez de l’avant et vivez simplement de la façon dont vous... Vivez simplement–simplement pour Christ maintenant. 210 Nous verrons, il se peut que vous ayez une possibilité d’entrer. Ne faites pas... On ne réparera jamais une injustice par une autre injustice. Continuez simplement à vivre tels que vous êtes, si vous–si vous êtes heureux ensemble. Il se pourrait que vous n’ayez pas la bonne compagne. Je dirai seulement ceci : Si vous n’avez pas la bonne compagne dans cette femme... ou, dans cette vie, ce ne sera pas comme ça dans l’autre. Toutes les erreurs seront rectifiées. 317.Tous les croyants nés de nouveau partiront-ils dans l’Enlèvement? 211 Non, seulement le reste, seulement le reste, pas tous les croyants nés de nouveau. La Bible dit : “Et les autres morts ne revinrent pas à la vie avant mille ans”, ensuite ils ont été ressuscités et séparés, les brebis ont été séparées d’avec les boucs. Ce ne sont pas tous ceux qui sont nés de nouveau qui partiront dans... selon l’Écriture. 318.Quelle est la preuve qu’une personne est réellement remplie du Saint-Esprit? 212 Jean 14.26 : Il... “Quand le Saint-Esprit sera venu (voyez?), Il vous annoncera les choses à venir.” Voyez? Il sera... Il amènera la chose à la perfection, – “ce qui est fait de main d’homme” ne le fera pas, – et Il est la Parole. Quand Il sera venu, Lui, le Saint-Esprit, Il S’identifiera en vous par l’Écriture. Et c’est ça le vrai signe que le Saint-Esprit est en vous, parce qu’Il est la Parole.–E- 213 Maintenant regardez! Supposons que vous ayez parlé en langues? Je voudrais juste vous demander ça. Jésus a dit ce que ferait le Saint-Esprit quand Il serait venu. Alors, supposons que vous ayez parlé en langues, sautillé, poussé des cris et tout le reste, et qu’ensuite vous veniez à la Parole; et que moi, je vous disais que le baptême de... je vous prouvais par l’Écriture, comme je l’ai fait, que le baptême au moyen des titres de Père, Fils et Saint-Esprit provient carrément d’une mauvaise compréhension de l’Écriture, – personne n’a jamais été baptisé de cette manière-là, – et que vous, vous continuiez à vous accrocher à ça? Pourriez-vous me dire que le Saint-Esprit en vous ferait une chose pareille? Comment peut-Il nier Sa propre Parole?
E-214 Quand je vous montre ce qui est censé arriver en notre jour : que le Fils de l’homme doit Se révéler, et ce qu’Il doit faire, et tous ces passages de l’Écriture qui se sont accomplis maintenant; ensuite vous Le voyez descendre et identifier cela, et vous continuez quand même à vous accrocher à une dénomination – et vous dites que vous êtes nés de nouveau? Pourriez-vous arriver à comprendre ça? 215 Est-ce que je pourrais dire à ma femme que je l’aime, et–et, sortir avec une autre femme et fricoter, et après ça lui dire sincèrement que je l’aime? Pensez-vous que ce serait un amour véritable? Est-ce qu’elle pourrait me dire qu’elle m’aime, et, pendant que je suis au loin, qu’elle fricote avec un autre homme? 216 C’est exactement ce qu’Israël avait fait à... Vous savez ce qu’Il a dit, là, dans la Bible, en parlant de... d’Israël, Il a dit : “Tu as écarté les jambes et tu as invité chaque homme qui passait. Tu t’es prostituée devant Moi; et Je vais te répudier, divorcer d’avec toi.” Exactement! Qu’est-ce que c’est? Vous commettez adultère contre votre propre corps. Et quand une femme va vivre avec un autre homme, ou un homme avec une autre femme, alors qu’ils sont mariés, ils souillent leur propre chair. De même, quand quelqu’un se dit Chrétien et qu’il nie carrément que l’Écriture est vraie, il commet adultère contre le Corps dont il prétend faire partie. Voyez? Alors, c’est une marque de l’antichrist : au point que ça séduirait les Élus si c’était possible. 319.Frère Branham, est-ce en ordre pour une–une jeune enfant de porter des pantalons et des shorts? 217 Quel âge a-t-elle? C’est à vous de juger de ça, si vous êtes Chrétien. Une petite fille ou n’importe quel bout de chou, j’imagine, je ne sais pas, je, tout ce que je sais, c’est que la Bible dit que c’est une abomination pour une femme de porter un vêtement de–d’homme. Voyez? “Une femme”; il n’est pas dit : “Une enfant.” Mais, bon, je... Faites comme vous voudrez quant à ça, je, pour ma part, je ne vois pas de mal à ce qu’une enfant toute jeune, une toute petite fille de quatre ou cinq ans, porte... Quand ils sont tout petits, vous savez ce que je veux dire, ils courent partout dans la cour. Si elle porte, comme vous dites, des pantalons ou quelque chose, et que c’est une enfant toute jeune, je–je ne vois pas de mal à ça. Peut-être... 218 Voyez-vous, moi, ce que je vous dis, c’est simplement ce que dit la Parole. C’est une abomination pour une femme de porter un vêtement d’homme. 320.Où devons-nous nous rassembler? Vous avez dit qu’il fallait se rassembler sous les Trompettes. 219 Je crois, mon camarade, chère soeur, ou qui que vous soyez, que vous–que vous faites erreur là. Je n’ai jamais dit qu’il fallait se rassembler sous les Trompettes. J’ai dit qu’Israël se rassemblait sous les Trompettes, non pas l’Épouse des nations. Non, non! Les Trompettes, les Sept Trompettes qui sonnaient, c’était pour rassembler Israël (combien savent ça?) de tous les endroits du... Oui, non pas... Non, non! Non–non! Non, pas–pas–pas Israël. Alors, ce n’est pas... Nous ne nous rassemblons pas sous les Trompettes avec... à... l’Épouse ne le fait pas. Les Trompettes viennent après la fête de la pentecôte. Voyez? L’Enlèvement vient, et ce n’est pas... Bon, cette question-ci, maintenant. 321.Frère Branham, si vous avez le temps, s’il vous plaît expliquer Matthieu 10.41. J’aimerais savoir ce qu’est une récompense de prophète? 220 Bon, eh bien, Jésus a dit : “Quiconque reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète.” Une récompense de prophète, c’est d’être un ami du prophète. Quiconque reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste. Pas vrai? Et s’ils veulent savoir ce qu’est une récompense de prophète, c’est d’être un ami du prophète. Voyez? C’est une récompense. Il est votre ami. 221 Comme pour la Sunamite, ça pourrait vous être utile, un de ces jours. Voyez? Ça l’a été pour elle. Voyez? Observez les serviteurs de Dieu. Oh! la la! Maintenant, nous... Il me–me faut vraiment terminer et, mon ami, ça me–me coûte beaucoup de le faire, mais regardez-moi tout ça, regardez tout ce qu’il y a, il y en a des centaines. [Frère Branham est pressé par l’assemblée de répondre à plus de questions.–N.D.É.] Non! Mais, je sais, mais, vous voyez, je–j’apprécie que vous disiez ça, mais je pense à ces pauvres gens qui ont encore des centaines de milles à faire en voiture ce soir. Oh, il y en a simplement, il y en a tant, là, je... 322.Frère Branham, je voudrais savoir ce qui concerne le Millénium. Est-ce après le Souper des Noces, ou–ou est-ce sur la terre, tout à ce sujet. Je–je ne comprends pas ce qu’il en est. 222 Eh bien, frère ou soeur, j’ai moi-même de la difficulté à le comprendre. Mais tout ce que je peux dire, c’est ceci : le Souper des Noces vient avant le Millénium. 223 Or, vous voyez, quelqu’un, je sais qu’il y a ici quelque part une question là-dessus, où il est dit : “Frère Branham, vous–vous êtes dans l’erreur à propos des soixante-dix semaines de Daniel. Il reste encore soixante-dix semaines.” Non, le Messie devait venir et prophétiser, et au milieu des soixante-dix semaines, des soixante-dix semaines, c’est-à-dire sept ans, Il devait–Il devait être retranché des vivants et offert en sacrifice. Combien se souviennent de ça? Très bien. Combien d’années alors Jésus, le Messie, a-t-Il prêché? Trois ans et demi. Donc, il y a encore trois ans et demi de fixés. 224 Et dans Apocalypse, au chapitre 11, ces deux prophètes prophétisent pendant mille deux cent soixante jours. Il y a encore trois ans et demi qui ont été promis à Israël, une fois que l’Épouse des nations sera partie. Combien comprennent ça maintenant? Voyez? Très bien, très bien. 323.Ceci est... Je tiens un snack-bar et je sers en majorité des enfants de l’école secondaire. Depuis que je suis entré dans la Lumière, j’ai enlevé la machine à sous et le (le juke-box; ils ont mis là) j-box. Les jeunes fument et ils veulent écouter du rock-and-roll à la–à la radio. Je n’ouvre que quatre heures environ par jour. Personnellement, je ne–je ne suis ni pour la cigarette, ni pour la boisson, mais je ne suis pas tranquille à l’idée de tenir cet établissement. 225 Vous savez, c’est un problème. Voyez? Ce qu’il y a, c’est que vous–vous, c’est qu’il vous faut peut-être gagner votre vie. Mais savez-vous ce que ça me ferait, moi? Ça m’énerverait tellement que je ne pourrais pas... Je–je, ça, il se peut que vous soyez capable de le supporter, mais de voir cette petite bande de “Ricky” là-dedans, se conduire n’importe comment, comme ça, et ces “Ricketta”, moi–moi, ça me rendrait fou. Voyez? 226 Je vais vous dire : je–je, si ça m’appartenait, je sais ce que moi, je ferais. Je dirais : “Arrêtez ça ou sortez d’ici.” Voyez? Je tiendrais un établissement correct, ou je n’en tiendrais pas du tout. Mais vous, si vous êtes obligé de le faire pour gagner votre vie, je ne veux pas manquer d’égards envers vous, frère ou soeur. Je–je sais qu’il est difficile de dire ces choses; mais ça–ça, ce n’est pas bien (voyez?), parce que ça donne l’impression que...
E-227 C’est comme la personne qui parlait ce matin, de nos soeurs qui portaient leurs robes si courtes, nos soeurs d’un certain âge, que c’était un mauvais exemple pour les jeunes filles. Je trouve que c’est vrai aussi. Vous voyez? 228 Et je trouve que ça, c’est la même chose. Quand ils vous voient là-dedans, au milieu de toute cette fumée et de ce chahut, et qu’ils connaissent votre témoignage, et tous ces jurons, et–et se retrouver parmi ces jeunes gens, comme ça, qui se conduisent n’importe comment, comme ça, et que vous, vous ne dites rien contre ça, ça nuit à votre témoignage. Faites comme le Seigneur vous conduira. Je prie Dieu de vous conduire dans la bonne direction. 324.Si de (f-i-r-...) faire la queue pour entrer dans l’église ne sera plus qu’un souvenir, que va-t-il se produire si nous ne passons pas par la Tribulation? Devrons-nous–nous voir... de même... des souffrances? Si nous ne devons pas voir... Voyez? Je, cette question, c’est probablement ceci. J’essaie de me dépêcher; je–je–je ne devrais pas faire ça. Je devrais les remettre dans la pile, parce qu’il y a moyen de passer une heure sur un point (voyez?), et là, vraiment décortiquer tout ça. Je vais–je vais m’arrêter. 229 Regardez. Ces gens cherchent à dire que, ils pensent qu’ils, que l’Église va se retrouver dans la Tribulation. Voyez? Elle ne le fera pas; Elle ne le peut pas (voyez?), parce qu’Elle est déjà rachetée. 230 Or, l’église, les–les croyants de nom, comme Lot, lui, il passe par la période de la Tribulation (voyez?), et il sera sauvé, mais comme au travers du feu. Noé a passé par la période de la tribulation, porté au-dessus d’elle; il en est ressorti avec Cham, qui a pollué la terre de nouveau. Voyez? Lot en est ressorti; ses propres filles ont couché avec lui, et il a eu des enfants de ses propres filles. Voyez? Mais Abraham a produit la Semence royale, a produit la Semence de la promesse. Énoch s’en est allé dans la Gloire, dans l’Enlèvement, il a fait une petite promenade et s’en est allé à la Maison. Il n’a jamais passé par la période de la tribulation. Vous voyez? 231 Voilà. Voyez? Elle ne, c’est la Bible, Elle ne le peut pas, selon un type, et les types ne peuvent pas faillir. Voyez? Elle ne prédit pas que l’Épouse... Par contre, l’église, elle, elle passera par la période de la Tribulation.
E-232 Maintenant, les gens disent : “Qu’en est-il des saints de l’époque primitive?” Ça, c’était au changement des dispensations. C’était à l’époque de la persécution. Si vous étiez ici pour entendre les Âges de l’Église, et voir comment ils sont entrés dans cette période de ténèbres, et qu’il fallait qu’ils le fassent, et alors, ça montre qu’il fallait qu’ils subissent cette persécution, parce que chacun des âges de l’église et tout commençait à montrer qu’ils s’enfonçaient de plus en plus dans les ténèbres, jusqu’à ce que finalement, ils en arrivent à renier complètement Son Nom et à prendre un autre nom, qu’ils faisaient vivre, et ils étaient morts; Sardes. Ensuite il y a eu, – Thyatire et Sardes, – ensuite il y a eu, ensuite on en est venu à Philadelphie, et ainsi de suite, après quoi est venu le temps de l’appel à sortir, pour l’Épouse, qui devait échapper à toute condamnation. Elle a été estimée digne d’échapper à toute la condamnation et à toute la colère qui doivent venir sur la terre : que vous soyez estimés dignes d’y échapper, non pas de passer par ça, mais d’y échapper. Voyez? Est-ce que tout le monde comprend maintenant? Voyez?
E-233 L’église, les tièdes, tous, sauf l’Épouse élue, passeront par la période de la Tribulation. Ils ne ressusciteront pas à la première résurrection : “Les autres morts ne revinrent pas à la vie avant mille ans”, uniquement l’Épouse désignée d’avance, prédestinée, élue, ceux que Dieu Lui-même a élus. “Qui est-ce, Frère Branham?” Je ne sais pas. Je ne pourrais pas vous dire qui c’est, mais je sais qu’ils y seront, parce que le Seigneur l’a dit. Voyez? Ce sont ceux qui s’élèveront au-dessus de la Tribulation, mais les autres passeront par la Tribulation, ils périront, et tout sera tué avant le Millénium. Alors les–les justes entreront dans le Millénium, et ils vivront pendant mille ans. 234 Après les mille ans vient alors le jugement du grand Trône Blanc, et c’est là que les morts, les justes aussi bien que les injustes, ressuscitent. Les livres sont ouverts, et le Livre de Vie a été ouvert; et les saints, l’Épouse et l’Époux s’assoient et jugent le monde. Et alors s’accomplit cette parole : “Et Il jugera toutes les nations avec une verge de fer.” Toutes les nations comparaîtront devant Lui, là, et Il les jugera avec une verge de fer. Il séparera les brebis d’avec les boucs, et Il dira aux boucs : “Retirez-vous”, et aux brebis : “Venez, vous qui êtes bénis de Mon Père.”
E-235 Bon, après ça, il y aura un rassemblement du camp des saints sur la surface de la terre. Satan est relâché de sa prison, et il va de nouveau faire la guerre aux saints, exactement comme il l’avait fait dans la Gloire au départ. Alors Dieu fait pleuvoir des cieux du feu et du soufre, et la terre entière se retire, comme... Elle est entièrement brûlée et détruite. Et il ne reste plus de mer, plus d’eau, plus rien sur la terre. Il y aura des éruptions volcaniques, ça va jaillir, éclater et exploser, et la chose entière... 236 “Puis je vis un Nouveau Ciel et une Nouvelle Terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Moi, Jean, je vis descendre du Ciel, d’auprès de Dieu, la Ville Sainte, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.” Vous vous souvenez de ça? Et dans cette Épouse... “Voici, le Tabernacle de Dieu est avec les hommes”, et Dieu habitera avec eux, sur cette Ville, qui forme une pyramide de quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres] de côté. Et au sommet de cette Ville, il y aura une Lumière. Amen! Oh, cette ville sur la montagne de Sion, Étranger, pourtant je l’aime. Je vous rencontrerai dans ces âges, Quand j’atteindrai cette ville sur la colline.
E-237 Au sommet de la montagne de Sion se tiendra l’Agneau. Et la Ville n’aura pas besoin de lumière, car l’Agneau est son Flambeau. Et au-dessus de l’Agneau, il y aura le Père, qui est le Logos, Dieu, la grande Lumière, la Lumière Éternelle, qui brillera juste au-dessus du Trône. Et Jésus ne sera pas sur le Trône de Son Père, Il sera sur Son propre Trône. Le Père planera au-dessus du Fils, en effet, le Père et le Fils seront Un. “Avant qu’ils aient cessé de parler, J’exaucerai. Avant qu’ils pensent, Je penserai pour eux.” C’est vrai. 238 Et Jésus remettra un âge parfait, parfait, à un, au Dieu vivant parfait; âge qu’Il a racheté et qu’Il remet entre les mains du Père. Pas vrai? Il le remettra à Dieu le Père, lequel est Esprit, non un homme, mais Esprit. Toute bonté réunie, dans son essence, c’est Dieu – dans la bonté. Or, tout ce qui a été perverti, de ce qui était bon, correspond au mal; c’est le royaume de Satan. Tout ce qui est bon appartient à Dieu. Tout ce qui est mal appartient...
E-239 Et alors Dieu s’est matérialisé dans un Homme appelé Jésus-Christ, lequel était Son Fils. Ce Fils a donné Sa Vie afin de pouvoir amener d’autres fils, pour que Dieu puisse devenir tangible et opérer en tout et en tous. “En ce jour-là, vous connaîtrez que Je suis dans le Père, que le Père est en Moi, que Je suis en vous, et que vous êtes en Moi.” 240 Oh, frère, ça, ce sera un vrai jour! Vous n’aurez pas à rouler depuis Birmingham pour venir entendre le Message; le Message sera là, avec nous, n’est-ce pas? Oh, ce sera un–ce sera un merveilleux, merveilleux temps. Nous attendons ce jour-là; que Dieu en hâte la venue. 241 Cette grande Ville, qui se trouvera là (maintenant, voyez-vous?), ce ne sera pas... Vous pensez : “Quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres] de haut?” C’est ce que la Bible dit. Mais ce ne sera pas quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres] à la verticale, comme ça. Voyez? Nous avons une autre mesure géométrique dont tous les côtés sont égaux : c’est la pyramide. Voyez? 242 Et la Ville aura probablement une inclinaison d’environ soixante degrés. Et s’il y a une inclinaison, et ce, sur une distance de quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres], pensez un peu à la hauteur que ça aura, mais aussi au temps qu’il faudra pour arriver là-haut. C’est à peine si vous vous rendrez compte que vous montez la colline. En effet, quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres] de haut, à soixante degrés, ça fait que vous êtes juste à peu près comme ceci. Voyez? Et la Ville s’étend sur toute cette colline. Elle est aussi haute que longue; elle est aussi longue que large. La hauteur, la profondeur et la largeur en–en sont égales; tous les murs sont égaux. Une pyramide a quatre murs, et ces quatre murs seront...
E-243 Or, les murailles qui entourent la Ville, elles, elles auront–auront deux cent seize pieds [soixante-six mètres] de haut, cent quarante-quatre coudées, et chacune d’elles est une pierre. Pensez un peu à cette Ville, mes amis. Oh! la la! Pourquoi–pourquoi restons-nous ici, dans cette salle surchauffée? Pourquoi faisons-nous ces choses? Pourquoi parcourons-nous de telles distances en voiture? Pourquoi–pourquoi peinons-nous comme ça? Chaque pouce du chemin en vaut la peine. Oh, les peines de la route me sembleront bien peu de chose, Quand je parviendrai au bout du chemin. C’est vrai. Oh, quel temps merveilleux ce sera.
E-244 Et là, Jésus s’assiéra sur le Trône. Et de dessous le Trône coulera le fleuve de la Vie, ruisselant le long de ces quatre murs en descendant dans de petites gorges et dans de petits ruisseaux, il formera là-haut un fleuve, et descendra traverser la Ville. Il coulera le long des rues, comme ça, et sur les deux bords se trouvent les arbres de vie, qui porteront, ou qui donneront un fruit différent tous les–tous les trente jours. Oh, quelle Ville. 245 Et souvenez-vous, Dieu, le Créateur, qui a créé les cieux et la terre, Il est dans la Gloire maintenant même, en train de préparer cette Ville. Abraham L’a cherchée. Il a quitté sa patrie; il s’est séparé de tout ce qui lui était cher, pour chercher... Pourquoi? Il était prophète. Étant prophète, il était rattaché à l’Esprit, il était une partie de l’Esprit. Et il y avait quelque chose en lui qui lui disait : “Il y a une Ville”, alors il s’est mis à La chercher. Il a dit : “Je suis un pèlerin, un étranger. Je cherche une Ville dont Dieu est l’Architecte et le Constructeur.” Il savait que cette Ville était quelque part. Oh! la la! Et je crois que, sur le sol même où il L’a cherchée, là même en Palestine, c’est là qu’Elle s’élèvera, puisqu’Elle se trouve sur la montagne de Sion. C’est là qu’Elle se trouvera. 246 Regardez jusqu’où Elle s’étendra, dans la–dans la mer, d’une mer à l’autre. Pensez à cette Ville de quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres], située là sur les montagnes de l’Éternel. Oh, ce sera merveilleux!
E-247 Le lion et l’agneau coucheront l’un près de l’autre. Le lion, comme le boeuf, mangera de la paille. L’ours sera doux, et le loup sera apprivoisé. Quel temps merveilleux ce sera! Il ne se fera ni tort ni dommage; tout sera en paix et dans l’amour. Il n’y aura plus de vieillisse, il n’y aura plus de maladie, plus de mort. 248 Mes amis, ceci n’est pas un conte de père Noël ou un mythe quelconque, c’est écrit dans la Parole. Et jamais la Parole n’a failli. Et de penser à la promesse même de... Non pas autrefois, du temps de la Bible, mais en ce jour-ci, le jour où Dieu... aujourd’hui. Il n’y a pas un seul iota de Sa Parole qui ait jamais failli. Oh, je suis destiné à cette Ville. Je l’aime, pas vous?
E-249 Non! Maintenant, frère, soeur, il est vingt et une heures vingt. Je sais que j’ai des amis ici qui viennent du sud du Kentucky. Je sais que j’ai des amis ici qui viennent de différentes régions du pays. Si vous voulez passer la nuit ici, je paierai votre chambre. Je vous ai dit que vous aviez un dîner qui vous attendait, et que je paierais votre note de motel si vous désiriez rester. Vous n’avez qu’à aller le voir, là-bas au fond, et je le ferai sans faute. Je ferai tout ce que je peux pour vous aider. Je vous aime. 250 Ce n’est pas mon intention de répondre à ces questions, parfois d’une façon contraire. Si vous ne le croyez pas, c’est tout à fait en ordre. Je veux que vous m’aimiez quand même, parce que Dieu sait que moi, je vous aime. Je réponds à ces questions de mon mieux, c’est tout. Il se peut que je me sois trompé dans quelques-unes d’entre elles, mon ami, mais ce n’était pas volontaire. Si j’avais eu environ six à huit questions, comme ça j’aurais pu m’arrêter sur chacune d’elles et expliquer tout ça à fond, mais je, plutôt que de les prendre rapidement, là. J’en ai quelques-unes à propos du mariage et du divorce. J’avais pensé répondre à quelques-unes d’entre elles. Je n’arrivais plus à en trouver, ici, en les prenant, mais j’ai des questions très importantes ici, des questions très importantes. Je veux y répondre pour vous, si je le peux.
E-251 Maintenant, si vous habitez dans les environs, appelez Billy mercredi; je saurai d’ici là si je serai de retour. Je prierai cette semaine. Mais j’ai un tas d’entretiens privés, oh, une pile à peu près comme ça. Et j’en ai presque autant que ça en Arizona, dont je devrai m’occuper un de ces jours, quand je le pourrai. Et ce sont des gens qui sont vraiment malades. Quelques-uns d’entre eux ont des problèmes, et ils ne savent vraiment pas quoi faire : des maris et femmes qui ont des problèmes. 252 Et quelques-unes des questions qu’il y avait ici, il a fallu les transformer en entretiens privés, parce que je ne pouvais pas lire ça devant l’auditoire, ce que les gens disaient là, à propos de leur mariage, et ce genre de chose là. J’ai donc demandé à Billy d’aller voir qui c’était, et–et de les appeler pour leur dire que nous allons simplement leur accorder un entretien, pour que je puisse leur en parler. Certaines sont très sérieuses, et ce sont des questions auxquelles il faut répondre.
E-253 Je suis ici pour essayer de vous aider, parce que je vous aime. Vous êtes mes enfants que j’ai engendrés à Christ. Je réclame chacun de vous. Je vous réclame ce soir; je vous réclame tout le temps : je vous réclame sans cesse, et ce, comme mon frère et ma soeur. Vous êtes mes enfants; je–je suis votre père dans l’Évangile, non pas votre père comme il en serait d’un prêtre, je suis–je suis votre père dans l’Évangile, comme Paul le disait là. Je vous ai engendrés à Christ, et là, je–je vous fiance à Christ, c’est-à-dire que je vous engage envers Christ, comme une vierge pure. Ne me décevez pas! Ne me décevez pas! Restez une vierge pure. 254 “Comment y arriverai-je, Frère Branham?” Tenez-vous-en strictement à la Parole; menez une vie sans tache, pure; n’ayez rien à faire avec les choses du monde. Si l’amour de ces choses est dans votre coeur, dites : “Oh, Jésus, je T’en prie, ôte ça de moi. Je ne veux pas être comme ça.” Maintenant, je ne parle pas d’être une personne qui–qui dit ça de ses lèvres, sans plus. Je–je parle d’être un croyant authentique. Croyez Jésus-Christ, et vivez pour Lui chaque jour. Ne faites pas le mal.
E-255 Or, il m’arrive souvent de parler de la croyance calviniste. N’allez pas croire que ça vous rende libres de faire tout ce que vous voulez. Quelqu’un, l’autre jour... Je lui ai demandé : “Êtes-vous allé à l’église?” Il a dit : “Je suis allé chasser.” La femme de cet homme est venue à moi, elle revenait de la buanderie, le dimanche. J’ai dit : “Pourquoi n’êtes-vous pas allée à l’église?” Elle a dit : “J’ai fait ma lessive.” J’ai dit : “Vous n’auriez pas dû faire ça.” “Eh bien,” elle a dit, “je ne suis pas une espèce de légaliste.” J’ai dit : “Mais je pensais que vous étiez une Chrétienne.” Voyez? J’ai ajouté : “Savez-vous que vous mettez une pierre d’achoppement sur le chemin de quelqu’un?” Voyez? J’ai dit : “Ça... – Eh bien, voyons! moi, je–je crois ceci. Je ne suis pas obligée de faire ces choses-là. Je ne suis pas légaliste.” 256 Eh bien, regardez, mon frère, ma soeur, regardez un peu. Paul a dit : “Si le fait de manger de la viande met une pierre d’achoppement sur le chemin de mon frère, jamais plus je ne mangerai de viande.” Et je pense que ce serait beaucoup mieux.
E-257 Maintenant, vous direz : “Frère Branham, vous chassez. Vous n’avez jamais chassé le dimanche?” Je vais vous dire quelque chose. Non, je ne cherche pas à m’envoyer des fleurs à ce sujet, mais je... Or, je ne suis pas pour l’observance du sabbat; je crois que c’est le Saint-Esprit qui est notre Sabbat. Je crois cela, mais je crois que nous devrions honorer la résurrection, comme une commémoration. C’est une commémoration que je... Si vous honorez un jour, honorez celui de la résurrection. 258 Or, il n’y a aucune loi qui dit qu’il faut observer un certain jour, puisque vous entrez dans le Sabbat, dans la paix, quand vous entrez en Lui. J’ai là-dedans cette question, à laquelle je répondrai de toute façon très bientôt, si le Seigneur le veut, au sujet de ce qu’est le jour du sabbat. J’expliquerai ça, Dieu voulant. Maintenant, remarquez, souvenez-vous de ceci. Voyez? Quand j’étais un jeune garçon, ici sur la route, là où Eichs habitait, j’avais à peu près quatorze ans, je chassais à la trappe pour gagner de quoi vivre. La seule chose que je pouvais faire pour nous aider à avoir du pain à la maison, c’était de capturer des mouffettes, des rats musqués et des opossums. J’aimais chasser à la trappe, et il fallait que je le fasse. J’allais à l’école en sentant la mouffette, je–je n’avais aucun rechange de vêtements, c’est tout ce que je pouvais porter. C’est tout ce que j’avais. Maman les enlevait, les lavait, puis je les remettais; et c’est comme ça, donc, que j’allais à l’école, quand j’étais jeune. Mais j’étais là-bas un soir, j’ai dit : “J’ai des trappes de placées là-bas, près de chez Wathen, plus haut que chez lui.” Je partais chaque matin vers deux heures, avec une lanterne, pour vérifier ces trappes, puis je revenais à temps pour aller à l’école. J’attrapais un lièvre; on m’en donnait quinze cents. Avec ça, j’achetais une boîte de cartouches, et peut-être qu’avec celles-ci, je pouvais tuer trois ou quatre lièvres. Quand il nous manquait de quoi préparer des petits pains et des lièvres, eh bien, et de la sauce pour le souper, alors j’en vendais un autre, et peut-être que j’en retirais assez d’argent pour acheter du pain, ou de la semoule, ou de la farine pour faire de la sauce. Je ne sais pas si vous avez dû vivre comme ça ou non.
E-259 J’installais dans la rivière des lignes dormantes; j’allais chercher ces poissons, et je les vendais dix cents la livre. J’installais mes lignes dormantes. Je n’avais pas de bateau; je nageais jusque-là en me tenant à un tronc d’arbre. J’entrais dans la rivière, – qui était encore froide, – je mettais mon seau d’appâts là, sur le tronc d’arbre, et comme ça je le poussais devant moi tout en nageant, comme ceci, mon corps nu dans la rivière; et je faisais le tour de... J’avais une corde ici, sur mon côté, pour y attacher mes poissons. Et ces espèces de poissons-chats qui me frôlaient la jambe de leurs nageoires, pendant que j’avançais, comme ça, et j’allais mettre mon appât. 260 Mais, regardez, bien des soirs, je suis allé dans cette rivière, à vingt-trois heures, et je secouais la ligne pour enlever tous les morceaux d’appât. Si je ne pouvais pas en attraper suffisamment en six jours, je ne voulais pas de celui qui serait venu le septième jour. Je me suis trouvé là, sous la pluie.
E-261 Un soir, je me revois encore debout, appuyé contre... J’étais un pécheur; mais j’étais debout, appuyé contre le montant de la porte, comme ceci. Oh, il pleuvait à torrents, il était presque vingt-trois heures. J’ai dit : “Je serai en retard ce soir, mais je vais aller détendre chacune de ces trappes. Je ne l’attraperai pas le jour du sabbat.” J’ai dit : “Je ne–je n’installerai pas ces trappes.” Dieu a honoré ça. 262 Je me rappelle cette époque, j’ai toujours désiré, toute ma vie, j’ai désiré être chasseur. Mon grand-père en était un. Vous savez, ma grand-mère venait des réserves indiennes; elle touchait une pension. J’aime beaucoup la vie au grand air. 263 Et je me rappelle que j’ai toujours désiré... Toute ma vie, je–j’ai désiré... Je me disais que si je pouvais gagner assez d’argent pour posséder une carabine de calibre 30-30, que si jamais j’y arrivais, alors je me procurerais beaucoup de trappes, j’irais dans les montagnes et je laisserais le monde à lui-même. Je me disais : “Peut-être qu’un jour, si je m’exerce avec ma 22 pour être un bon tireur, peut-être qu’un jour un chasseur voudra que je l’accompagne. Si j’arrive à être un assez bon tireur, il me permettra de l’accompagner pour le protéger. Comme ça je pourrai aller chasser.” Je regarde, et là, accrochées à mes murs, il y a les meilleures carabines que l’on puisse acheter, si bien que je peux en prêter aux gens pour aller à la chasse.
E-264 Il me laisse aller prêcher dans les montagnes, et des guides qui sont parmi les meilleurs du monde m’emmènent à la chasse, gratuitement. “Grâce étonnante, qu’il est doux le son.” 265 Quand je... Même ce matin, un vieux chasseur de cerfs, ici quelque part, avait une Remington de calibre 35, – je n’avais pas réellement besoin de cette carabine, – mais il a passé son bras autour de moi, et il a dit qu’il se faisait trop vieux pour chasser : “Je veux te donner ma carabine.” J’ai pensé à ça, au temps où j’étais un jeune garçon, oh, si j’avais pensé qu’un jour j’allais posséder une carabine comme celle-là, oh! la la! qu’est-ce que ç’aurait été. Et maintenant, je pense à ça, ces bonnes carabines accrochées là à mon mur, et les endroits où je peux aller chasser. 266 Je me souviens quand je sortais et que les garçons achetaient des cornets de glace. Et parfois, certains d’entre eux avaient une pièce de cinq cents de plus, et ils m’en achetaient un. Oh, mais moi, je ne pouvais pas leur en acheter un en retour. Je me disais : “Si je...”
E-267 Et il leur arrivait d’acheter ces espèces de, ce que nous appelons des “hamburgers de gamins des rues”. Je ne sais pas si vous ici, vous vous souvenez de ça ou pas, – à part quelques-uns d’entre vous, les vétérans, – on se procurait ça pour cinq cents, et il y avait beaucoup d’oignons frits avec ça. Oh, que j’aime ça. Quand j’étais petit, nous n’avions que du pain de maïs et de la mélasse comme nourriture, vous savez ce que c’est. 268 Alors, quand quelqu’un m’achetait un de ces hamburgers-là, oh! la la! je m’en léchais ensuite les doigts. C’était–c’était–c’était si bon. Et je me disais : “Oh, cet homme-là, si je pouvais seulement lui acheter un hamburger.” Et maintenant, je peux payer le souper à toute une église. 269 Je me souviens de toutes ces choses, et d’où cela est-il venu? De la grâce de Dieu – rien que j’aie fait moi-même.
E-270 Je me souviens quand je descendais la rue ici et que je parlais à quelqu’un. Mon père, – vous le savez tous, – il buvait; il fabriquait du whisky. Et là, personne ne voulait avoir de rapports avec moi. Je descendais la rue et j’essayais de parler aux gens; je rencontre ces mêmes gens-là aujourd’hui. J’essayais de parler à quelqu’un; s’il n’y avait personne d’autre à qui parler, ils se tenaient là : “Ouais. Oui, oui.” Voyez? J’étais un Branham. 271 Alors, ça m’attristait beaucoup, je faisais demi-tour et je m’en allais. Je me disais : “Je ne suis pas coupable de ça. Je n’ai pas fait ce que mon papa a fait. Je n’ai jamais bu de ma vie. Pourquoi ai-je à supporter ça?” Et je disais à ma femme, il n’y a pas longtemps : “Je suis presque obligé de rester en dehors de la ville.” Dieu a vraiment été bon pour moi.
E-272 J’ai pensé au passage où il a dit à Nathan, qui était assis là, un jour. Nathan... David a dit : “Est-il juste pour moi d’habiter dans une maison de cèdre, alors que l’arche de mon Dieu est là, sous la toile d’une tente?” Il... Nathan, le prophète, a dit : “David, fais tout ce que tu as dans le coeur, car Dieu est avec toi.” Le prophète a fait une erreur, involontairement. Cette nuit-là, le Seigneur est venu au prophète, Il a dit : “Va dire à Mon serviteur David : ‘Je l’ai pris au pâturage, quand il faisait paître quelques brebis là-bas; et Je lui ai donné un nom comme celui des grands hommes qui sont sur la terre. (Il n’a jamais dit qu’Il lui avait donné le plus grand nom, Il lui a simplement donné un nom comme celui des grands hommes qui sont sur la terre.) J’ai fait toutes ces choses pour toi, David. J’ai retranché tes ennemis partout où tu es allé. Je me suis tenu à tes côtés. Je ne t’ai jamais fait défaut, et Je ne te ferai pas défaut. Mais Je ne peux pas te laisser construire la ville.’”
E-273 Je pensais à ça, à la position que Dieu m’a fait atteindre maintenant, avec Son aide, et au fait qu’Il m’a fait connaître de grands hommes et m’a donné de faire le tour du monde. Et des gens de toutes les parties du monde, qui appellent pour me demander d’aller prier pour eux, et des malades, et, ils désirent passer quelques minutes avec moi, alors qu’il y a quelques années seulement, ils ne voulaient même pas se tourner, ils détournaient la tête pour ne pas avoir à me regarder, dans la rue. Et maintenant, les hommes d’affaires prospèrent à cause des gens que j’amène dans la ville et que je reçois ici : ceux-ci vont manger et logent dans leurs établissements, motels, et tout, ils vont aux motels et un peu partout dans la ville, et tout. 274 Des gens qui, ces gens ne m’aimaient pas du tout; personne n’avait besoin de moi. Et maintenant, avec l’aide de Dieu, je crois que je dirige l’Épouse de Jésus-Christ. Oh, “grâce étonnante, qu’il est doux le son.”
E-275 D’où cela provient-il? De mon instruction? Je n’en ai pas. D’où cela provient-il? De ma personnalité? Je n’en ai pas. Est-ce venu de ma connaissance en théologie? Je n’y connais rien. D’où est-ce venu? De la grâce de Dieu, qui m’a sauvé. La grâce, à mon coeur, a appris la crainte, Et la grâce a dissipé mes craintes; Avec quelle joie cette grâce est apparue À l’heure où pour la première fois j’ai cru. Que de dangers, de labeurs et de pièges J’ai déjà traversés; La grâce m’a mené en sûreté jusqu’à présent, Et la grâce me mènera à la maison. Après avoir passé dix mille ans dans cette Ville Plus brillante que le soleil, Nous n’aurons pas moins de temps pour chanter Ses louanges Que lorsque nous avons commencé. Oh, comme j’aime Jésus, ce beau Nom, qui m’a sauvé quand j’étais un–un pécheur, qui m’a guéri quand j’étais malade, qui me fait la promesse d’une demeure dans cette Ville. Je possède une demeure dans ce Rocher. Rien d’autre ne compte maintenant, si ce n’est de rassembler tous les enfants de Dieu et de dire : “Allons-y.” L’heure est en train de sonner : minuit; il est plus tard que nous le pensons. Prions.
E-276 Seigneur Jésus, un jour parfait se termine. Comme si nous nous tenions au sommet de la montagne à regarder le soleil, au moment où les rayons rouges pointent là-bas, au-dessus des grandes montagnes de l’ouest, et le grand oeil se ferme, les oiseaux se mettent en route vers leurs nids, la nuit approche. Nous avons vu un autre grand jour Spirituel, où le Saint-Esprit nous a aidés à répondre à ces questions. Maintenant, nous allons à nos nids, Seigneur. Prends soin de nous; ne laisse rien nous frapper, Seigneur. Garde-nous des serpents de la nuit et du mal. Que Dieu soit près de nous à chaque instant, pour nous protéger et nous aider. 277 Je Te prie, Père Céleste, de bénir tous ceux qui ont assisté à la réunion, ceux qui n’ont pas pu y être, tous ceux qui écouteront les bandes. Que les questions ne soient pas trop dures. Et si j’ai fait une erreur, Seigneur, Tu connais mon coeur; ce n’était pas mon intention. Je Te prie, ô Dieu, s’il y avait quoi que ce soit de faux, de ne jamais, jamais laisser la chose continuer; que la bande s’arrête. Ne me laisse tromper personne, Seigneur. Donne-moi d’être Ton serviteur fidèle, car c’est tout ce que mon coeur désire. Que je vive ou que je meure, que je reste ou que je parte, que je dorme ou que je sois éveillé au moment où Il viendra, pour moi ça n’a pas d’importance, Père : que Ta volonté soit faite. “Car je sais que mon Rédempteur est vivant, et qu’aux derniers jours Il se tiendra sur cette terre. Et, même après que les vers de ma peau auront détruit ce corps, pourtant de ma chair je verrai Dieu.” Ça, c’était le prophète Job, quand il a vu la venue du Seigneur.
E-278 Et, Seigneur, aujourd’hui, en tant que Tes serviteurs, nous regardons en avant et nous voyons Ta venue. Alors, pour nous ça n’a pas d’importance, Seigneur, quand, comment et où. Tout ce que nous voulons, c’est Te plaire. Nous sommes entre Tes mains. Garde-nous Seigneur, jusqu’à ce que le soleil se soit levé. Accorde-le, et alors nous marcherons tous vers Sion, cette Ville où l’Agneau est la Lumière. 279 Voici mes chers petits enfants, Seigneur, que je T’ai engendrés, par les liens de la Bible, ils sont le fruit de cette Parole. Ils m’aiment et je les aime. Et je sais que Tu nous aimes tous. Nous Te prions, ô Dieu, de nous imprégner à tel point de Ta Parole que nous ne pourrons voir que Lui. Accorde-le, Seigneur. Puissions-nous être si pleins de Sa Parole que l’Esprit puisse nous utiliser n’importe où, à n’importe quel endroit, pour manifester n’importe laquelle des Paroles qu’Il a promises. Veuille nous l’accorder à tous. Ici, sur cet auditoire, ces...
E-280 Mon frère Jackson retourne maintenant, là-bas, en Afrique du Sud. Accompagne-les, lui et sa femme; sois avec eux, Seigneur. Guide-les pendant leur voyage. 281 Voici Frère Lee Vayle, qui est en train d’écrire, de mettre par écrit chaque parole que je dis, pour essayer de faire le livre. Ô Dieu, aide Frère Vayle et Soeur Vayle. 282 Voici ces frères qui viennent de–de l’Arkansas, et–et les frères Martin, et–et tous ces autres frères. Je Te prie d’être avec chacun d’eux sans exception.–E- 283 Sois avec Frère Neville, Frère Capps, Frère Ruddell, Frère Jackson, avec tous. Ô Dieu, il y en a tant. Ils sont venus de la Géorgie, de l’Alabama, d’un bout à l’autre de l’État, et de partout dans le monde. Nous pensons au chant : Oh, ils viennent de l’est et de l’ouest, Ils viennent de lointains pays, À la fête de notre Roi, Manger à Sa table (Il les a invités à se nourrir de Lui), Que ces pèlerins sont bénis. Contemplant Son saint visage, Brillant de l’amour Divin, Participants de Sa grâce, Les joyaux de Sa couronne.
E-284 Ô Dieu, puissions-nous tellement briller comme des joyaux de Sa couronne, de sorte que les autres voient et qu’ils brûlent de Le servir. Accorde-le, Seigneur. Protège-les tout le long de la route. Bénis-les tous. 285 Et, Père, au temps fixé par Toi... Je suis Ton serviteur. Si Tu veux que je continue ces questions la semaine prochaine, ou que je m’occupe des entretiens, révèle-le-moi, Seigneur, et fais-le-moi savoir d’ici à mercredi, de manière que nous soyons au clair. Accorde-le, Père, et comme ça les gens pourront venir. Et je Te prie d’accorder cette bénédiction : que Tu nous aides et–et que Tu sois de nouveau avec nous ici, lors de notre prochaine réunion. 286 Sois avec Frère Neville et avec ces hommes qui apportent la Parole, tout là-bas au Texas, et en Arkansas, et à différents endroits; sois avec eux, Père. Frère Pearry Green et tout le groupe là-bas, et, sois avec eux tous, Seigneur; ce sont Tes petits enfants. Tout autour du monde, ils attendent Ta venue. Aide-nous, Père, nous T’en prions, alors que nous nous en remettons à Toi. Au Nom de Jésus, utilise-nous. Amen.
E-287 J’aime ce chant : Ils viennent de l’est et de l’ouest. Combien le connaissent? Je ne sais pas si je le connais bien, mais je pense que j’en connais un couplet. Si vous voulez bien m’accompagner, soeur. Je ne sais pas si on va pouvoir. Oh, ils viennent de l’est et de l’ouest, Ils viennent du lointain pays, À la fête de notre Roi, Manger à Sa table, Que ces pèlerins sont bénis. Oh, contemplant Son saint visage, Brillant de l’amour Divin; Oh, participants de Sa grâce, Les joyaux de Sa couronne. Oh, Jésus reviendra bientôt; Alors nos peines finies, Oh, si notre Seigneur venait maintenant Pour ceux qui sont sans péché. Oh, seriez-vous dans la joie? Ou le chagrin, la peine? Quand Il viendra dans la Gloire, Nous Le rencontrerons là-haut. (Aimez-vous ça? Essayons encore.) Oh, ils viendront de l’est et de l’ouest, Oh, ils viennent du lointain pays, À la fête de notre Roi, Manger à Sa table, Que ces pèlerins sont bénis. Contemplant Son saint visage, Brillant de l’amour Divin; Oh, participants de Sa grâce, Les joyaux de Sa couronne. Oh, Jésus reviendra bientôt; Alors nos peines finies, Oh, si notre Seigneur venait maintenant Pour ceux qui sont sans péché. Oh, seriez-vous dans la joie? Ou le chagrin, la peine? Quand Il viendra dans la Gloire, Nous Le rencontrerons là-haut. (Combien veulent Le rencontrer là-haut? Oh! la la!) Oh, Jésus reviendra bientôt; (Fermez simplement les yeux et imaginez que vous entendez le son de la trompette.) Alors nos problèmes finis, Oh, si notre Seigneur venait maintenant Pour ceux qui sont sans péché. Oh, seriez-vous dans la joie? Ou le chagrin, la peine? Quand Il viendra dans la Gloire, Nous Le rencontrerons là-haut. (Vous aimez ça?)
E-288 Pat, prends courage! L’aurore se lèvera pour toi, un de ces matins. Je n’ai pas vu exactement où c’est allé, mais c’était beau à voir. Amen! Tu as attendu longtemps, frère, ça reviendra. Et, comme le pain à la surface de l’eau, un jour tu le retrouveras. C’est vrai. Très bien. Oh, vous L’aimez? Ma foi regarde à Toi, Toi, Agneau du Calvaire, Oh, Sauveur Divin! Écoute ma prière, Efface mes péchés, Que je sois tout à Toi, dès aujourd’hui. Et dans ce labyrinthe, Entouré de malheur, Oh, sois mon Guide, Disperse ces ténèbres, Viens essuyer mes larmes, Oh, que je sois dès ce jour entier à Toi! (Vous aimez ça, n’est-ce pas?) Ma foi regarde à Toi, Toi, Agneau du Calvaire, Oh, Sauveur Divin! Écoute ma prière, Efface mon péché, Que je sois tout à Toi, dès aujourd’hui. Béni soit le lien (Oh! la la!) Qui nous unit en Christ; Le saint Amour, l’Amour Divin Que verse en nous l’Esprit. Au Ciel, vers notre Dieu, Avec joie et ferveur, S’élèvent nos chants et nos voeux, Parfum doux au Seigneur. Mais si nous devons bientôt Quitter ces lieux bénis, Nous nous retrouverons là-haut, Pour toujours réunis.
E-289 Soeur Wilson, vous souvenez-vous, il y a environ trente-trois ou trente-cinq ans, à une petite réunion dans un foyer, nous nous tenions les uns les autres par la main? Je savais que vous vous en souviendriez. Oh, tendons le bras et prenons quelqu’un par la main. Béni soit le lien Qui nous unit en Christ; Le saint Amour, l’Amour Divin Que verse en nous l’Esprit. Au Ciel, vers notre Dieu, Avec joie et ferveur, S’élèvent nos chants et nos voeux, Parfum doux au Seigneur. Si nous devons bientôt Quitter ces lieux bénis, Nous nous retrouverons là-haut, Pour toujours réunis. Vous aimez-vous les uns les autres? Petits enfants, aimez-vous les uns les autres. Jusqu’à ce que nous nous revoyions, Réunis aux pieds de Jésus. Jusqu’à ce que nous nous revoyions, Dieu soit avec vous, jusqu’à ce jour.
E-290 Vous L’aimez? N’est-Il pas merveilleux? Vous aimez-vous les uns les autres? Tendez-vous la main les uns aux autres, dites-vous quelque chose, dites : “Que Dieu vous bénisse, frère. Dieu vous bénisse, soeur.” 291 Ils sont en train de nous écouter ce soir, là-bas, de l’autre côté du fleuve, Soeur Wilson. Je peux voir le vieux Frère Seward en train de marcher en tapant des mains. J’ai vu notre frère qui porte la barbe, là-bas, au fond, il levait les mains, en louant Dieu; j’ai pensé à Frère Ryan, et à l’habitude qu’il avait de s’asseoir juste là, dans l’ancien Tabernacle, avec sa longue barbe comme ça. Il nous écoute ce soir, de l’autre côté des portes de la Gloire, un cher vieux saint. N’est-Il pas merveilleux? Revêts-toi du Nom de Jésus, Ô toi, enfant de tristesse; Il va te procurer la joie, Oh, prends-Le partout où tu vas. Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel; Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel. Maintenant, revêts-toi du Nom de Jésus. (Pourquoi?) Comme d’un bouclier puissant. (Qu’est-ce qui arrive?) Quand les tentations surviennent, Murmure Son Nom en priant. Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel; Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel. [Frère Branham parle à quelqu’un dans l’assemblée.–N.D.É.] 292 Pour les entretiens : Billy demande de vous mettre en rapport avec lui d’ici à mercredi, pour les entretiens, ou, de mercredi jusqu’à samedi, pour les prochains entretiens, pour savoir si... Si nous n’avons pas de réunions, après mercredi, mettez-vous en rapport avec lui, ceux d’entre vous qui auront des entretiens. Il y en a parmi vous qu’il ne sait pas comment rejoindre. Alors, il... Tous ceux qui veulent des entretiens, là, mettez-vous en rapport avec Billy. 293 Vous L’aimez? Très bien. Maintenant, jusqu’à ce que nous nous revoyions, que Dieu vous bénisse. Nous voulons incliner la tête; et je vais demander à mon bon et loyal ami qui va aller outre-mer maintenant, jusque tout au fond de l’Afrique, où une fois j’ai travaillé comme missionnaire au Nom du Seigneur : Frère Sidney Jackson, lui et sa femme. Nous avons été très heureux de les avoir parmi nous au cours de ces réunions-ci. Combien Dieu l’a béni. Et je vais demander à Frère Sidney Jackson, s’il veut bien terminer la réunion par la prière. Frère Jackson, s’il vous plaît.

En haut