ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication QUESTIONS ET RÉPONSES n° 1 / 64-0823M / Jeffersonville, Indiana, USA // VGR 64-0823M.mp3 PDF MP3 low MP3 HQ

QUESTIONS ET RÉPONSES n° 1

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Restons debout un instant, alors que nous inclinons la tête pour prier. Dieu notre Père plein de grâce, nous Te remercions ce matin, du fond du coeur, parce que Tu peux exaucer nos prières et que Tu es désireux de le faire. Et nous Te prions de recevoir notre action de grâce pour ce que Tu as déjà fait pour nous. Nous sommes dans une grande expectative, alors que nous attendons Ton aide ce matin, et, quand nous franchirons les portes de ce bâtiment, puissions-nous repartir d’ici une personne différente de celle que nous étions quand nous y sommes entrés. Puisse le Saint-Esprit nous façonner ce matin, façonner notre caractère et faire de nous les sujets de Ton Royaume; car nous le demandons au Nom de Jésus. Amen. (Vous pouvez vous asseoir.)
E-2 Je suis désolé d’être un petit peu en retard, mais j’ai eu pas mal de choses à faire, beaucoup de malades, et des entretiens jusqu’au moment d’entrer dans le–dans le bâtiment, presque. 3 Donc, nous sommes heureux d’être ici ce matin, et de vous voir tous, tous les braves gens qui sont ici. Je voudrais remercier ce... ceux qui nous ont envoyé ces belles choses, le cadeau pour ma femme, et pour... et le–le frère qui m’a envoyé sa carabine pour la chasse au cerf. Que le Seigneur le bénisse. Il–il dit qu’il prend de l’âge et qu’il ne veut plus s’en servir, et il voulait que ce soit moi qui l’aie; alors je–je suis vraiment reconnaissant de ça–de ça. Aussi longtemps que je vivrai, frère, tant que mes capacités me le permettront, je la garderai. Je ne l’aurai jamais à la main sans penser à vous et sans prier pour vous.
E-4 Maintenant, nous... Tant de choses à faire aujourd’hui; je m’étais dit que, pendant que j’étais ici, j’allais peut-être voir, par le moyen des questions, ce qui tient à coeur à mon église, aux différentes personnes. Et j’en ai eu, ça, oui! J’ai assez de questions pour m’occuper jusqu’à ce que le Millénium commence! Je ne savais pas qu’il était possible d’en avoir autant. Je–j’en ai une centaine ici, et cent ou plus sont arrivées ce matin. Alors, je ne pourrais jamais y répondre comme il se doit, je suppose, parce que... Et ce sont–ce sont de bonnes questions, de très bonnes questions. 5 Or, certaines d’entre elles ne pouvaient pas être lues directement en public; alors, vous savez, pour celles-là, j’ai demandé aux gens... Si c’est quelque chose que je ne peux pas exprimer d’une manière indirecte... Ce sont des problèmes de famille et... Vous comprenez. Alors je–j’ai demandé à voir les deux, le mari et la femme, en entretien privé, pour que je puisse leur parler de ces questions en privé. Ce ne sont pas de mauvaises choses, ce sont des choses qui doivent être réglées en famille; c’est simplement la nature humaine et la race humaine, où nous... le temps où nous vivons et tout, qui amènent ces choses, ce sont des problèmes qui ont trait à la famille humaine; et il faut y apporter une réponse. Et alors, je ferai tout ce que je pourrai pour y répondre de la meilleure façon.
E-6 Parfois, pour répondre aux questions, ça demande quand même beaucoup de temps; et je ne veux en manquer aucune. Je vais répondre à chacune le mieux possible. Or, elles sont simplement, je les ai simplement empilées dans un sac ici, pour y répondre, et–et inscrire un passage de l’Écriture au besoin, et–et puis les mettre de côté. Alors, j’ai passé toute la journée d’hier, et une bonne partie de la soirée d’hier, et ce matin, depuis peu après le lever du jour... Et j’en ai reçu à peu près deux fois plus encore ce matin. Donc, je pense que ce que nous allons faire, si le Seigneur le veut, c’est que je vais y répondre jusque... répondre au plus grand nombre possible jusque vers midi, ensuite je vous laisserai partir, puis je reviendrai ce soir pour–pour essayer d’en régler le plus possible ce soir, et voir si je pourrai arriver à les terminer. Et peut-être que je n’aurai pas besoin de vous punir en vous gardant si longtemps dans une seule réunion. Je pense que ça vous donnera le temps de sortir, de vous reposer, de récupérer un peu, faire un petit somme ou quelque chose comme ça, et de revenir si vous le pouvez. Si vous ne le pouvez pas, eh bien, je pense que Frère Fred Sothmann est en train d’enregistrer ceci. Est-ce que c’est enregistré? Bon, c’est bien. Oui, ils sont dans le local, en train d’enregistrer, et–et cette bande pourra, – si elle est assez bonne, – vous pourrez avoir la bande; on la gardera, et elle aura pour titre Questions et réponses, parce qu’il y a des questions très difficiles là-dedans, et quelque chose... Beaucoup d’entre elles concernent les doctrines de l’église.
E-7 Maintenant, j’aimerais que les gens sachent que c’est parfois difficile de répondre à ces questions. Il faut beaucoup de grâce pour se tenir ici, si vous saviez l’amour que j’ai pour vous. Je ne pourrais l’exprimer. Je ne l’exprime même pas à mes enfants; je n’exprime même pas mon–mon amour profond à ma femme, comme je le devrais, parce que je suis–je suis d’humeur imprévisible, et que je continue simplement à aller en ligne droite. Il n’y a qu’une personne à qui j’exprime tout mon amour : c’est au Dieu Tout-Puissant. Et c’est d’abord Lui que je–j’aime, par-dessus tout. Il y a d’autres personnes que j’aime, mais je–je ne veux pas–je ne veux pas gâter l’amour que j’ai pour Lui; que cela passe avant tout. Ainsi donc, quand je réponds à vos questions, j’y réponds avec de l’amour dans mon coeur pour vous, mais en ayant une chose continuellement devant moi : c’est Jésus-Christ (voyez ?), la manière dont Lui y répondrait.
E-8 Parfois, il se pourrait que je doive répondre... il se pourrait que ça fasse mal, que ça écorche, mais je–je ne le fais pas exprès. J’y réponds dans un seul but, comme je l’ai dit : Christ devant moi. Et je–je dois me souvenir que c’est à Lui que je... que je devrai rendre compte. Alors, mon premier amour est pour Lui; mon second amour est pour vous, et alors, je... Son Église, qu’Il S’est acquise par Son propre Sang. Et, en fait, Il vous aime plus qu’Il S’est aimé Lui-même, puisqu’Il S’est donné Lui-même pour vous. Vous êtes ceux qu’Il S’est acquis par Son Sang; alors je–je m’applique à ceci avec tout le soin et toute la sincérité possibles. Mais alors, en agissant ainsi, parfois on pense : “C’était une remarque très dure, ça, je... au sujet de... C’est si brutal et si direct.” Je fais ça en L’ayant, Lui, à l’esprit (voyez?), pour essayer de faire en sorte que les autres, que tout le monde voie qu’il faut vraiment qu’il en soit ainsi. Ce n’est pas quelque–quelque chose destiné à blesser, ou, mais c’est simplement pour m’assurer que les gens comprennent, et j’espère que chacun le recevra de cette façon-là. Et maintenant, à travers ça, nous découvrons ce qui occupe nos pensées. 9 Et là, je vois que vous êtes tous réunis ici ce matin, cet endroit est bondé, et je pense que le surplus de gens est dans–dans une autre église. Une église soeur s’est procuré une–une radio ou une sorte de système de–de retransmission téléphonique. C’est... D’après ce que j’ai compris, le surplus de gens se trouverait dans cette église-là, ce matin. Frère... Ou, un autre frère a une–une église qui accueille le surplus de gens, et c’est transmis à cette église-là à partir d’ici. Comme ça, vous n’aurez pas à vous marcher sur les pieds, et tout, debout le long des murs.
E-10 Maintenant, ce soir, si le Seigneur le veut, nous aurons, nous commencerons tôt. J’aimerais demander au pasteur et au–au conseil, s’ils le veulent bien... Commençons assez tôt ce soir, parce que les gens, certains de ceux qui sont ici, auront une longue route à faire. Et j’aimerais commencer au moins une heure plus tôt ce soir, si possible, et terminer ça. Alors, vous... Aussitôt que vous aurez pris votre repas de midi, après dix-huit heures, ou à n’importe quel moment, eh bien, moi je serais prêt à commencer. Voyez? Disons, d’habitude vous commencez à dix-neuf heures trente, n’est-ce pas? Que nous soyons, que nous, que je sois sur l’estrade pour dix-neuf heures. Voyez? Comme ça, vers les vingt heures ou vingt heures trente, ou quelque chose comme ça, alors vous aurez le temps de–de rentrer chez vous, et de vous préparer pour aller travailler demain, s’il y a un lendemain. 11 Maintenant, que le Seigneur soit avec vous et vous bénisse abondamment. Et, aussitôt après ce service, j’irai chercher les autres questions et j’essaierai d’y répondre. J’écris simplement sur elles quelques–quelques petites notes et tout, comme ça je peux–je peux... On oublie un peu les références bibliques. Alors, quand je suis dans le bureau, en train d’étudier, alors je (j’aime m’y référer par la suite, et je les ai avec moi, ici), je n’ai qu’à noter ça sur un bout de papier. Par conséquent, si c’est dans une–dans une encyclopédie, qu’il faut que je consulte ça, ou si c’est une expression, d’un terme ou d’un nom, je l’ai là, inscrit devant moi. Je n’ai pas besoin d’apporter tout un tas de livres, et tout; je l’ai là.
E-12 Maintenant, si la question ne vous satisfait pas, eh bien, alors je, peut-être que je me suis trompé. Voyez? Il se pourrait que je–je–je me sois trompé, parce que ces choses-là, c’est vraiment selon ce que moi, j’en comprends. Et je veux que les–les ministres, qui feront peut-être entendre ces questions à leur assemblée, ou si les gens d’une certaine église les écoutent... Je ne veux pas que ceci... Si ça porte atteinte à votre enseignement et à votre–à votre–à votre assemblée, je veux que l’assemblée comprenne clairement que ceci, c’est simplement ce que nous enseignons ici, au Tabernacle. Je ne cherche pas à pousser aucun autre groupe à accepter ça. Je–je–je veux être un Chrétien dans–dans mon coeur, enseigner ce que je crois. Je m’en tiens à ma conviction. Si je fais un compromis là-dessus, je suis un traître envers Christ et un hypocrite envers vous; je–je dois rester fidèle à ce que je crois être la Vérité. Or, tout autre homme a le droit de faire pareil. Dieu est Juge de nous tous.
E-13 Maintenant, juste avant de commencer, j’ai pensé mentionner un historien remarquable : Paul Boyd. Beaucoup parmi vous le connaissent; il fréquente le Tabernacle. Il vient de rentrer de Jérusalem. Et il a visité l’Exposition internationale. Il est très fort quand il s’agit d’enseigner les–les prophéties, et c’est un historien, l’un des meilleurs. C’est un frère mennonite – il était mennonite – qui a reçu le baptême du Saint-Esprit. Alors il est devenu un de mes amis très intimes. Il a toujours été très attentif à tout ce que je disais dans le domaine de la prophétie, et il notait tout ça, pour voir si ça arriverait. 14 Et maintenant, ici, il m’écrit (comme il est de retour aux États-Unis), et c’est sur le tableau d’affichage, je pense, ce matin. Il écrit ici un commentaire, qu’il a fait paraître dans un des journaux, ou quelque chose comme ça, et ça se rapporte à des prophéties remarquables. Et je crois qu’il mentionne la cinquième chose que j’avais vue il y a trente-trois ans, concernant les réalisations de... ou plutôt les progrès de la science. Et certains d’entre vous s’en souviendront, vous l’aviez pris en note. J’ai ça dans mes carnets. Tout ce que le Seigneur a dit... me dit, je le prends en note, tout ce qu’il est important de compr-... ou, ce que je peux dire aux gens.
E-15 Et j’ai pensé, ce matin, avant de commencer ceci... Il ne s’agit pas de prédications, mais nous sommes ici pour nous asseoir ensemble, afin d’apprendre l’un de l’autre ce qui nous tient à coeur. Démêlons ces choses, maintenant que nous avons traité des Âges de l’Église, et tout. Je pense qu’il est bon de s’arrêter pour une réunion ou deux, et de sonder les gens pour voir ce qui leur tient à coeur, et ensuite repartir de là. Vous voyez? Et ensuite, revenir encore faire une série de–de réunions. Si le Seigneur le veut, c’est ce que je voudrais faire ici, au Tabernacle, prochainement, de longues séries de réunions; vous savez ce que je veux dire, sur–sur, disons, sur différents sujets; et continuer comme ça, jusqu’à ce qu’Il vienne me chercher ou que j’aille à Sa rencontre, l’un ou l’autre. Voyez? 16 Paul Boyd a écrit ici au sujet de ces sept choses que j’ai vues en 193 3, et qui devaient arriver. Il les observe le plus attentivement possible du point de vue technique, parce que c’est un historien. Et il surveille de très près ce qui se dit. Et il a vu ces choses, qui avaient été annoncées il y a de nombreuses années : ce qu’il en serait de Mussolini... et quelle serait sa fin, et de Hitler, et quelle serait sa fin à lui; et que le fascisme et les autres finiraient tous dans le communisme; que la–la ligne Siegfried serait construite et que les Américains subiraient une grande défaite là-bas (ce qu’ils n’avaient jamais voulu admettre, jusqu’à il y a environ deux ans, et ils ont les photographies allemandes du siège qu’il y a eu là-bas; ils y ont vraiment subi une grande défaite. Ils ont presque... Ils ont perdu presque toute leur armée là-bas); et toutes ces choses qui sont arrivées.
E-17 Bon, et il a également été dit : “Et, avant que vienne le temps de la fin, alors les automobiles auront la forme d’un oeuf, ressembleront de plus en plus à un oeuf.” Et j’ai vu une famille américaine qui roulait sur une grande route, dans une automobile qui... Ils étaient assis face à face, à une table, et il m’a semblé qu’ils jouaient aux dames ou aux cartes. Il n’y avait pas de volant dans cette voiture. Elle était commandée par une puissance autre que le volant. Combien se souviennent que j’ai prophétisé ça (voyez?), parmi ceux qui étaient ici? 18 Maintenant, à l’Exposition internationale, ils ont déjà cette voiture sur le marché. En voici la... Elle est en vente maintenant; une certaine grande entreprise en a acheté beaucoup. Et cette voiture, la voici. Paul Boyd s’est souvenu de la prophétie, il a regardé dans son carnet pour voir ce que j’avais dit, et il en a pris la photo là-bas. Et la voilà, exactement, en forme d’oeuf, avec deux sièges de ce côté-ci et deux sièges de ce côté-là, et une table au milieu, pour jouer aux cartes ou autres, exactement.
E-19 La Parole du Seigneur est parfaitement exacte. Ça, c’était en 193 3. Ça ferait... Voyons un peu, ça ferait combien? Trente-deux ans, n’est-ce pas? Nous sommes en 64. Oui, trente... Oui, trente et un ans. Il y a trente et un ans, le Seigneur m’a dit ça, et la voici. Et cette entreprise, ici, les a déjà commandées; les–les entreprises de camionnage et tout, se font construire des camions selon le même procédé. Ils peuvent les diriger directement de leur siège social, comme ça, ils n’ont même pas besoin d’avoir un chauffeur dedans. Et voilà, c’est déjà construit, et voici ces voitures. Maintenant, c’est sur le tableau d’affichage, au fond, et vous pourrez lire la prophétie et constater combien notre Dieu est précis et combien Sa Parole... Il a dit : “Les cieux et la terre passeront, mais Ma Parole ne faillira jamais.” 20 Regardez, il y a de ça trente-trois ans. Vous savez à quoi–à quoi ressemblait une voiture modèle 193 1, ou le modèle qu’il y avait là; elle aurait l’air d’une relique. Il a été dit : “Elle ressemblera vraiment à un oeuf, elle aura la forme d’un oeuf.” Naturellement, il n’y a personne ici, je pense, qui est en vie aujourd’hui, ou qui est parmi nous, qui m’a entendu dire ça. C’est... Vous m’avez entendu le dire, au long des âges, mais... Oui, il y a une dame assise ici. Eh bien, Madame Wilson, je ne vous avais pas vue. Vous vous souvenez quand c’est arrivé. C’est là qu’elle a été guérie, elle se mourait de la tuberculose (cette femme, son mari et sa fille sont venus me chercher pour que j’aille prier pour elle), elle faisait une hémorragie, au point qu’il y avait dans le–le coin tout un tas de–de taies d’oreiller et de choses sur lesquelles elle avait saigné. Le médecin avait dit : “Il n’y a aucun moyen qu’elle puisse continuer à vivre”, et même... Elle essayait de me dire quelque chose avant de mourir, et le sang giclait sur les couvertures et sur les draps, quand elle était là, à essayer de tousser. Je l’ai fait sortir de ce lit, je l’ai emmenée ici, à une rivière froide, et dans l’eau glacée je l’ai baptisée au Nom de Jésus-Christ. Il y a trente-trois ans de ça, et elle est assise ici aujourd’hui, toujours en vie, alors que beaucoup de grands enfants en bonne santé sont décédés. Voilà. “Grâce étonnante, qu’il est doux le son, qui a sauvé un misérable comme moi!” Ça montre simplement avec quelle perfection ça s’accomplit, quand c’est AINSI DIT LE SEIGNEUR.
E-21 [Une femme dans l’assemblée s’adresse à Frère Branham.–N.D.É.] Oui, c’est exact, soeur. Oui monsieur! Les femmes... J’ai dit que les femmes deviendraient si immorales dans les... Or, vous savez comment elles s’habillaient il y a trente ans. J’ai dit qu’elles deviendraient si immorales qu’elles marcheraient dans la rue avec, pour tout vêtement, quelque chose qui ressemblerait à leurs dessous. Et j’ai dit : “Ensuite ce qui arrivera, c’est qu’elles seront tellement scandaleuses qu’elles porteront quelque chose qui ressemble à une feuille de figuier.” Je l’ai vu, et elles l’ont; et c’est ce qu’elles portent. Tout simplement la–l’immoralité des femmes, ça deviendrait tellement bas et tellement dégradé! Nous ne pouvons pas descendre plus bas, maintenant; on ne peut pas faire pire. Elle est à la fin! Vous voyez, elles ne seront jamais complètement nues. Non, elles... 22 J’ai prêché à des gens, à des femmes, par dizaines de milliers, ils étaient complètement nus, vous voyez, des jeunes hommes et des jeunes femmes, et tout, mais ils ne savent pas qu’ils sont nus. Voyez? Ils ne le savent pas. Et la manière dont agissent les femmes aujourd’hui...
E-23 L’autre soir, je causais avec quelques-uns de mes amis, nous étions très loin dans les montagnes, et une–une jeune femme... Je venais de prier pour son bébé, qui était atteint d’épilepsie; et le bébé se porte bien. Une petite famille pauvre, qui habite en haut d’une vallée, il y a une petite plantation de tabac autour de la maison – de deux pièces environ – et ils ont sept ou huit enfants... Cette femme-là travaille (oh! la la!), avec une hache large, là-bas, elle coupe du bois, et tout, et–et elle sarcle son jardin, et elle fait des conserves. Je regardais cette pauvre femme, elle porte la même robe depuis un an ou deux, toute déchirée, et tout... J’ai essayé de trouver quelques robes parmi celles de Méda, que je pourrais lui apporter la semaine prochaine. 24 Et–et nous avons remarqué, pendant que nous étions là, quelques frères et moi, que cette dame allaitait son bébé. Elle a simplement sorti son sein de sous sa–de sous sa–de sous sa robe, et elle s’est mise à allaiter le bébé; pendant une minute, nous étions un peu surpris; mais c’est comme ça que ma mère m’a allaité! C’est tout à fait exact.
E-25 J’ai plus de considération pour une femme comme ça que pour certaines de ces femmes qui mettent une espèce de petite bande au-dessous, pour mettre leur corps en évidence. Ça ne ressemble même pas à un être humain. Elles ont un but en faisant ça. C’est sexy, c’est impur. Une femme qui portera beaucoup de vêtements, mais qui cherchera là à se donner l’apparence de quelque chose qu’elle n’est pas. Je... Voyons, en réalité, les femmes ne sont pas–ne sont pas comme ça; c’est de la camelote de Hollywood, ça. Et cet esprit démoniaque vient sur ces femmes, pour les pousser à chercher à attirer l’attention des hommes par le sexe. Les seins de la femme lui ont été donnés pour allaiter son bébé. C’est tout à fait exact. Cette femme est primitive dans son comportement, mais son comportement est bon. J’ai plus de respect pour ça, pour cette femme-là, telle qu’elle est, parce qu’elle... C’est comme ça que sa mère l’a élevée; c’est comme ça qu’elles... Elles ne prêtent pas du tout attention à ça. Le bébé a pris le sein, comme sur le tableau de la Madone qu’on voit. Et si les gens pouvaient seulement avoir cet état d’esprit là, ce serait différent.
E-26 Mais quand vous sortez, vous porterez peut-être une blouse ou quelque chose comme ça, mais là vous mettrez votre corps en évidence avec ces bandes et tout ça, ce qui donne une apparence impure et incite les hommes à... Vous rendez-vous compte que c’est un esprit démoniaque qui est sur vous? Alors, vous ne voulez pas être coupable de faire une chose pareille, soeur. Ne faites surtout pas ça; c’est du maquillage à la Hollywood, et c’est un piège du diable! Quand vous faites ça, vous portez les hommes à avoir de mauvaises pensées à votre sujet; et à ce moment-là, alors vous êtes coupable d’avoir commis adultère avec cet homme, parce que vous vous êtes présentée comme ça devant lui. La façon dont vous êtes bâtie, vous n’y pouvez rien, mais restez simplement telle que Dieu vous a faite. Voyez? Ne cherchez pas à vous transformer en quelque chose que vous n’êtes pas. Restez simplement un être humain. C’est affreux, n’est-ce pas? Eh bien, peut-être que ça répond aussi aux questions de quelqu’un.
E-27 Notre Père, nous Te remercions aujourd’hui, pour Jésus-Christ et pour la justesse de la Parole. En Te voyant accomplir ces paroles si parfaitement, ça me donne plus de détermination de m’en tenir à la Vérité et à chaque parole de la Vérité. Alors, je Te prie, Père, de nous bénir ce matin, de bénir ces gens charmants. Je sais que cette bande ira dans de nombreux endroits, et que là, des gens entendront la remarque que je viens de faire... Je ne, ce n’était pas prémédité; Tu connais mon coeur. Ça m’est simplement venu à l’esprit, et je crois que Tu voulais que je le dise. Et je l’ai dit, et c’est maintenant terminé. Et–et ce sont exactement mes convictions, et c’est, je crois, ce que Tu voulais que je dise. 28 Que chaque femme qui entendra cela, – dans toutes les contrées, partout dans le pays et dans le monde entier, – qu’elle ait honte d’elle et voie ce qui est arrivé, et qu’elle s’habille comme une dame, alors, afin de ne pas être coupable d’adultère. Cette belle et charmante créature, que Tu as donnée à l’homme, une partie de lui, afin qu’elle soit justement cela, que–que–que son attention soit attirée vers elle, et qu’ainsi les deux deviennent un, car elle est sortie de l’homme. Je prie, ô Dieu, que la femme prenne conscience que sa beauté et ce qu’elle est, c’est strictement pour son mari, pour lui seul. Accorde-le, Père.
E-29 Nous Te demandons de nous aider maintenant, alors que nous essayons d’expliquer ces questions. Nous sommes incapables de faire ces choses par nous-mêmes, mais que Ton glorieux Esprit vienne, Seigneur, car Lui est tout ce qu’il nous faut; et puisse-t-Il répondre à la question qui se pose dans de nombreux coeurs. Nous Te remercions de ce que Tu nous as donné : les Âges de l’Église, et les Sceaux, et... Oh, combien Tu as traité avec nous, de grandes choses puissantes, qui ont été glorieuses pour nous, Seigneur, parce que nous voyons que le temps de la fin est proche. 30 Maintenant, j’ai pensé qu’il était favorable, ou qu’il serait favorable à Ton Royaume, que je regarde où en sont les gens. Souvent, pendant le discernement, je vois tellement de choses, et on ne peut pas se concentrer seulement sur un seul; alors, je me suis dit que j’allais simplement les laisser mettre par écrit les pensées de leur coeur. Et je pourrais alors exprimer leurs pensées, à partir de ce qu’ils ont écrit sur un bout de papier, et ensuite Toi, Tu nous donnerais la réponse correcte. Nous attendons tous, Seigneur. Viens en notre présence, Seigneur, promène-toi dans les allées et traite avec chacun selon Ta volonté. Nous le demandons au Nom de Jésus. Amen. [espace.non.enregistré.sur.la.bande–N.D.É.] Terry, est-ce que je... Est-ce que ça arrive encore là-bas, sur... J’ai touché... Est-ce que ça coupe l’enregistrement, ou quelque chose? Ça ne cause pas de problème. J’y ai touché avec ma main. Je ne savais pas.
E-31 Maintenant, je le répète, là, alors que nous commençons, aux–aux ministres et aux gens qui se trouvent dans différentes régions du pays, ou qui écouteront la bande, vous–vous (si la bande est assez bonne)... ce sont des questions sur le coeur des gens qui font partie de ce tabernacle, ici, où nous n’avons pas de dénomination, mais seulement de la communion fraternelle les uns avec les autres. Et j’espère que ce sera, que ça éclaircira nos pensées, que nous saurons ce qu’il faut faire et comment vivre mieux, après avoir reçu la réponse à notre question. Je sais que moi-même, rien que de les lire, j’en ai retiré une bénédiction. Maintenant, je les ai simplement empilées ici; je vais surveiller l’heure, et vers midi moins cinq je vous laisserai partir. Et puis, on reviendra cet après-midi à dix-huit heures trente. 32 La première question que j’ai, je crois que ce sont cinq questions qui se suivent, écrites à la machine sur un bout de papier jaune. 236.Que signifie ceci? Matthieu 24.19 : “Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là!” C’est étrange, je ne savais pas que j’allais dire ça au sujet de cette femme, et voici que c’est la première question. 33 Bon, Matthieu 24.19. Trois questions avaient été posées à Jésus. Et ces questions, c’étaient : Quand arrivera le temps où il ne restera pas pierre sur pierre? Quel sera le signe de la venue de la fin du monde? Et–et, on Lui avait–on Lui avait posé trois questions différentes. Et Il y répond de trois façons différentes, Il répond à chaque question. Quand est-ce qu’il ne restera pas pierre sur pierre? Quel sera le signe de Ton avènement? Et quel est le signe de la fin du monde? Et Il y répond de trois façons différentes. Il leur dit quand arrivera le temps où il ne restera pas pierre sur pierre; quel sera le signe de Son avènement; et puis, celui de la fin du monde. Et là, souvent, si vous n’êtes pas très attentifs à la manière dont Il répond (voyez?), vous allez tout mélanger et faire tout arriver en une fois; et alors vous serez complètement embrouillés.
E-34 Maintenant, je ne veux pas manquer d’égards envers nos–nos frères adventistes, qui prennent ceci littéralement et le placent dans l’avenir. Pour nous pencher sur le sujet du septième jour, là où il est dit : “Priez aussi pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat”, vous voyez, et eux, ils continuent à observer le sabbat. Je ne veux pas jeter la pierre à ces frères, ce qui ne serait pas chrétien, mais mon but est simplement de rectifier la chose. Voyez? 35 Comment le monde chrétien en entier pourrait-il être rassemblé à l’intérieur d’une muraille, alors que les murs ne s’ouvrent pas et ne se ferment pas, comme à l’époque. Voyez? Qu’est-ce que ça pourrait bien changer, que ce soit en hiver ou en été, pour les gens qui vivaient dans une zone tropicale. Voyez? C’était uniquement pour Israël. C’est ça le moment où il ne restera pas pierre sur pierre. “Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là”, parce que ce serait difficile pour une femme enceinte, vous voyez, de courir, et pour celles qui allaitent leurs bébés de les porter, parce qu’il leur fallait sortir de Jérusalem, de la ville, et partir dans les–dans les montagnes de la Judée.
E-36 Maintenant, je pourrais m’attarder toute la matinée rien que sur ce point-là, pour l’éclaircir; mais je vais essayer de voir les grandes lignes autant que possible, jusqu’à ce que les gens aient saisi, ensuite je passerai à la question suivante. 37 Alors, Jésus leur avait dit que... “Lorsque vous verrez Jérusalem encerclée par l’armée, que celui qui sera dans les champs ne retourne pas dans la ville pour prendre son manteau, qu’il n’aille pas chercher quoi que ce soit chez lui; ne retournez pas du tout dans la ville, mais fuyez en Judée, car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eue de pareille depuis le commencement du monde.” Et tout cela est arrivé à l’époque où Titus, le général romain, a assiégé Jérusalem, a incendié la ville, et il n’y a eu que... et il a tué les gens, jusqu’à ce que leur sang sorte par les portes et remplisse les–les rues. Il l’a assiégée; je ne sais pas pendant combien d’années au juste, mais il a pris ses armées, et il est venu camper tout autour de la ville. Et les gens, les femmes, allaient jusqu’à faire bouillir leurs propres enfants, et ils les mangeaient, ils mangeaient l’écorce des arbres, l’herbe qu’il y avait par terre. Ça, c’était parce qu’ils avaient rejeté la Parole. C’était à cause de ça. Ensuite...
E-38 Or, ceux qui avaient reçu la Parole, comme l’écrit Josèphe, le grand historien... Il les traitait de cannibales, il disait qu’ils avaient mangé le corps d’un Homme appelé Jésus de Nazareth, que Pilate avait crucifié; qu’ils étaient venus pendant la nuit voler Son corps, et que ces gens l’avaient emporté, l’avaient coupé en morceaux et l’avaient mangé. (Ils prenaient la communion, vous voyez. Eux ne savaient pas.) Ça, c’était juste une histoire qu’on racontait, comme ce qu’on raconte aujourd’hui à notre sujet, et au sujet des autres Chrétiens. Vous voyez? Ils disent ces choses, mais... 39 Maintenant, ces gens qui... La raison pour laquelle : “Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver”, c’est que la Judée était complètement enneigée. Voyez-vous, Noël? Comment donc Jésus aurait-Il pu naître là-bas, sur ces collines complètement enneigées? “Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat”, vous voyez, parce que le jour du sabbat, les portes étaient fermées, alors ils auraient été pris au piège. Si Titus était arrivé là un–un–un vendredi après-midi, ils auraient été assiégés pendant le sabbat, parce que les portes étaient fermées. Les portes étaient fermées pendant le sabbat, et on ne les ouvrait pas. Personne n’entrait ni ne sortait de la ville le jour du sabbat.
E-40 Et maintenant, vous voyez ce qui est arrivé? Alors Il a dit : “Malheur à celles qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là”, vous voyez, parce que, de devoir fuir et courir... Et selon l’histoire, tous ceux qui croyaient en Jésus et qui croyaient la Parole, tous sans exception, ils s’attendaient à ce que ça arrive. Et ils ont échappé; ils sont sortis de Jérusalem et sont allés en Judée; et–et ils ont fui pour sauver leur vie, et pas un seul d’entre eux... parce qu’ils avaient été prévenus par leur Berger, et qu’ils attendaient que cette heure vienne. Quand ils ont appris que Titus arrivait, ils sont partis, ils se sont sauvés à toutes jambes, et ils sont sortis de la ville. Maintenant, la prochaine question suit : 237.Matthieu 24.24 : “Car il s’élèvera de faux prophètes et, de faux christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles.” Comment les reconnaîtrons-nous? 41 “Il s’élèvera...” Maintenant, avec ça vous arrivez dans un autre âge. Voyez? “...s’élèvera de faux christs et de faux prophètes.” Un faux christ, c’est un faux oint, parce que Christ est le Oint. Combien savent que le Christ signifie “le Oint”? Il y aura de faux oints, et ils se diront prophètes. Mais comment les reconnaîtrez-vous? Par la Parole; c’est comme ça, par la Parole, que vous reconnaîtrez s’ils sont vrais. Comment les reconnaîtrons-nous? Ce sera par la Parole. S’ils sont... S’ils disent qu’ils ont la Parole, et qu’ensuite ils nient la Parole, alors ça ne vaut rien, quoi qu’ils puissent faire. Ils pourraient guérir les malades, ils pourraient ouvrir les yeux des aveugles; s’ils nient la Parole, tenez-vous loin de ça. Peu importe ce que c’est, tenez-vous-en à cette Parole quand même, vous voyez, parce qu’il m’est arrivé bien des fois de voir du vaudou et toutes sortes de choses se produire sous–sous le couvert de la guérison.
E-42 Il y a ici Frère Sidney Jackson et Soeur Jackson, ce matin, qui viennent de l’Afrique du Sud. Lui, il pourrait se tenir ici et traiter ce sujet-là, vraiment vous en raconter, des choses qui se passent là-bas. Mais bien sûr, des gens viennent vers des idoles, et ils sont guéris. Voyez? Et pourquoi ça? 43 C’est comme le Dr Hegre, qui m’avait repris sévèrement, cette fois-là, parce que j’avais affirmé que le diable ne peut pas guérir. Il disait : “Un homme qui se tient devant autant de gens que vous, et avec une théologie médiocre,” disait-il, “au point d’affirmer que le diable ne peut pas guérir.” Il disait : “Nous avons justement une femme dans notre voisinage qui porte un tablier, et elle se promène comme ça; les gens viennent autour d’elle et sont censés mettre de l’argent dans ce tablier; puis elle frotte ces personnes, s’arrache quelques cheveux, elle prend du sang de leurs veines et–et en met sur un cheveu, puis elle jette ça derrière elle; et si elle se sent poussée à regarder en arrière, la maladie revient dans les gens. Et”, disait-il, “trente pour cent d’entre eux se rétablissent. Et vous, vous affirmez que le diable ne peut pas guérir?”
E-44 Je me suis dit : “Oh! la la!” Je lui ai récrit, en lui disant : “Cher monsieur,” j’ai dit, “il me paraît étrange que le doyen d’un collège luthérien base sa théologie sur une expérience plutôt que sur la Parole de Dieu.” Voyez? “La Parole de Dieu dit que Satan ne peut pas chasser Satan. C’est réglé; Jésus l’a dit.” Si Satan... J’ai dit : “Alors, vous pouvez vous demander comment il se fait que ces gens sont guéris à travers ça, à travers cette sorcière; c’est parce que les gens, eux, ils pensent qu’ils s’approchent de Dieu à travers cette sorcière. Et la guérison est basée sur la foi, et non sur le fait que vous soyez droit, que vous soyez bon, que vous gardiez les commandements, ou quoi encore, elle est basée strictement sur la foi. ‘Tout est possible à ceux qui croient!’ Voyez? Ce n’est pas basé sur le fait que vous soyez bon. J’ai vu des prostituées venir sur l’estrade et être guéries instantanément, et une sainte femme traverser l’estrade et ne pas recevoir sa guérison. Bien sûr, c’est basé sur la foi : ‘Si tu peux croire’, et non sur la droiture.” 45 Regardez, là-bas, en France, ces gens qui vont au tombeau de cette femme, ils y entrent en fauteuil roulant, et ils en ressortent en marchant, sur la base d’une superstition pure et simple, c’est du spiritisme, quoi : d’adorer une morte. Voyez? Et pourtant, ils sont guéris, parce qu’ils pensent qu’ils s’approchent de Dieu. Maintenant, je ne dénigre pas les catholiques, je dénigre le système catholique, comme je le fais pour le système protestant, vous voyez, et toutes ces choses.
E-46 Maintenant, vous, les ministres, je sais que ça va faire mal, mais je réponds à des questions; et je veux–je veux que vous compreniez ça, vous voyez : tout ce que–tout ce que je fais, c’est vous dire la Vérité, à coeur ouvert, et avec Christ devant moi, pour autant que je sache. Voyez? Ce sont tous des systèmes, et ces systèmes ont lié les gens comme... Les gens vont se joindre aux méthodistes, aux baptistes, aux presbytériens, aux pentecôtistes, aux catholiques, et ils pensent qu’ils s’approchent de Dieu, alors qu’ils s’engagent dans un système, c’est tout. Parfois, Dieu honore ça, et Il leur enlève leurs–leurs maladies, à travers des idoles. Eh bien, jusque chez les Hottentots de l’Afrique, ils reçoivent leur guérison, avec des idoles et tout, vous voyez, mais ils pensent qu’ils s’approchent de Dieu. 47 Pensez-vous qu’une religieuse catholique entre au–au couvent catholique parce qu’elle veut être une femme mauvaise? Elle entre au couvent parce qu’elle veut être une femme bonne. Un homme ne va pas adhérer à l’église catholique dans le but d’être un homme mauvais; il va y adhérer dans le but d’être un homme bon. Vous ne... Vous dites : “Eh bien, qu’en est-il?” Pas plus que–pas plus que l’Indien, en Inde, ou que l’hindou n’adhère à l’hindouisme dans le but d’être une personne mauvaise.
E-48 La fois où je suis allé dans le temple des–des djaïns, où j’ai été interrogé, là-bas, par ce prêtre, un genre de pape, assis sur un gros oreiller, ses pieds croisés sous lui, et il tenait ses orteils – il avait une vue tellement bonne qu’il a écrit quelque chose de comparable au Psaume 23 de l’Écriture, à l’oeil nu, sur un morceau d’acier qui mesurait moins de, pas beaucoup plus qu’un quart de pouce [six millimètres]. Or, ça dépasse tout raisonnement humain, d’écrire ça, et il l’a gravé là-dessus de son oeil naturel; et c’était un homme de quarante ans ou plus. Voyez? 49 Oh, bien sûr, vous, vous restez simplement ici autour, vous n’entendez parler que des méthodistes, des baptistes, des presbytériens; vous devriez aller sur les champs de mission, une fois. Voir des choses qui vous ouvriront les yeux! Voyez?
E-50 Maintenant, pensez-vous que toutes ces soeurs, qui sont assises là; elles ne feront même pas, elles ne feront pas la cuisine, elles ne mangeront pas; elles sont obligées de mendier tout ce qu’elles reçoivent. Ils ne... ils fabriquent de leurs mains des petits balais, pour balayer la rue afin d’en enlever les fourmis et tout ça, parce qu’ils croient à la réincarnation; ils pourraient marcher sur quelqu’un de leur parenté. Ils ne marchent pas sur les fourmis, ils ne tuent pas de mouches, ni rien; ils ne stérilisent même pas le couteau dont ils se servent pour opérer un doigt. Ils vont laisser l’homme mourir, parce que s’ils tuaient un microbe, il pourrait s’agir là de leur, de quelqu’un de leur parenté, qui revient. Voyez? On devient toujours meilleur, continuellement; finalement, on devient un être humain, puis un meilleur être humain, et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’on devienne un dieu. Ça se poursuit de façon ininterrompue, un enchaînement, tout simplement, en s’améliorant toujours. 51 Or, ils ne font pas ça pour être des gens mauvais. Ils le font avec sincérité, mais, vous voyez : “Telle voie paraît droite à un homme.” Il n’y a qu’une chose, les amis, que je peux vous dire, à vous qui êtes mon–mon auditoire ce matin, en réponse à ces questions, c’est la Parole, la Parole de Dieu. Alors, croyez que Jésus-Christ est cette Parole, et que cette Parole est faite chair maintenant, parmi nous, accomplissant exactement ce qu’Il avait dit qu’Il ferait dans cet âge. Très bien. Alors, c’est comme ça que vous les reconnaîtrez, ce n’est ni par leur église, ni par leur credo, ni par leur signe, ni par leurs dénominations, ni par une guérison, ni par quoi que ce soit, mais uniquement par la Parole. Voyez? 238.Matthieu 24.26 (la suivante) parle d’une “certaine chambre” et “dans les lieux déserts”. Qu’est-ce que ça signifie? 52 Ça signifie qu’il y aura des antichrists, des anti-onctions, et ainsi de suite. Et anti-, qu’est-ce que c’est? Anti-, c’est “contre”. Ce sera ces mêmes créatures-là, contre la Parole. Et elles seront dans le désert et dans les chambres. Et alors Il a dit : “Ne les suivez pas. Tenez-vous loin de ces choses.” Voyez? Maintenant, la quatrième question : 239.Matthieu 24.28 : (Cette personne continue à énoncer ses questions. Elle n’a pas signé; oui, elle l’a fait. Je vous demande pardon. Je ne mentionnerai pas les noms, parce que ce n’est pas nécessaire. Voyez?) Matthieu 24.28 : “En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles.” Qui est le cadavre, et qui sont les aigles? 53 Ça, c’est une bonne question, tout à fait valable! Le cadavre, qu’est-ce que c’est? Le cadavre, c’est ce dont les aigles se nourrissent. Or, un aigle est considéré, dans la Bible, comme un prophète. Un prophète est un aigle. Dieu–Dieu dit être Lui-même un aigle, et nous sommes des “aiglons”, alors, nous les–les croyants. Vous voyez? Et le cadavre dont ils se nourrissent, qu’est-ce que c’est? C’est la Parole. En quelque lieu que soit la Parole, la véritable nature de l’oiseau se manifestera. Voyez? Un aigle qui veut de la viande fraîche, il faut qu’il l’ait, sa viande fraîche. Il n’est pas une–il n’est pas une buse, vous voyez, il est un aigle. Vous ne pouvez pas lui donner de la pâture dénominationnelle; lui, il lui faut de la nourriture d’aigle : ça, c’est la viande la plus fraîche; ce n’est pas ce que Moïse a fait, ce que quelqu’un d’autre a fait, ce que Sankey, Finney, Knox, Calvin ont fait, mais c’est ce qui se fait maintenant, la Viande qui est tuée pour aujourd’hui. C’est-à-dire la partie de Christ qui est morte pour que cette Parole soit confirmée. Voilà de quoi ils se nourrissent. Vous saisissez? Voyez? Voyez?
E-54 Il ne s’agit pas de ce que Noé a fait, de ce que Moïse a fait, eux sont des exemples; nous voyons et nous lisons ce qu’ils ont fait, mais il s’agit de ce qu’Il a promis de faire maintenant. Il était la Parole à cette époque-là; ça, c’était le Cadavre pour cette époque-là. L’époque de–de Wesley, c’était un cadavre pour cette époque-là; l’époque de Luther, c’était un cadavre pour cette époque-là; mais ils ne retournent pas à ça. C’est déjà contaminé. Ce qui restait, même de la Communion, doit être brûlé; ne le laissez pas là pour la génération suivante. La Bible dit que, quand vous prenez la communion, ce qu’il en reste, ne le laissez même pas là jusqu’au lendemain matin; brûlez-le. Alors, se référer à ça? Non monsieur! Nous avons de la Nourriture fraîche aujourd’hui; c’est la Parole qui a été promise pour cette heure, manifestée en cette heure. C’est là que se trouvent les aigles : là où se trouve le cadavre. Nous pourrions nous attarder longtemps là-dessus, mais je suis sûr que vous comprenez ce que je veux dire. Très bien, cinquième question : 240.L’Épouse sera-t-elle réunie dans le même lieu à l’Enlèvement, et est-ce que ce sera dans l’Ouest? 55 Mais non, il n’est pas nécessaire d’être là-bas. Oui, l’Épouse sera réunie dans le même lieu. C’est vrai, mais pas avant la résurrection. Voyez? “En effet, nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur...” Éphésiens... II Thessaloniciens, chapitre 5, je crois. “Nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas (ou ne ferons pas obstacle à) ceux qui se sont endormis (dans le monde entier); car la trompette de Dieu sonnera, les morts en Christ ressusciteront, et nous serons enlevés ensemble avec eux, à la rencontre du Seigneur dans les airs.” Par conséquent, toute l’Épouse sera ensemble, quand Elle partira à la rencontre du Seigneur. Voyez? Elle sera ensemble, mais ça ne veut pas nécessairement dire que nous... qu’ils devront tous se trouver dans le même lieu, comme ceci; parce que l’Épouse dort dans la poussière de la terre, partout dans le monde, de l’Arctique aux tropiques, et de–de l’est à l’ouest, du nord au sud.
E-56 Jésus a dit : “Quand le Fils de l’homme paraîtra,” eh bien, a-t-Il dit, “ce sera comme la lumière, qui brille de l’orient jusqu’en occident.” Tout l’ensemble, il y aura une résurrection, un Enlèvement, et voilà, Elle partira. Et avant même qu’Elle monte à Sa rencontre... 57 Observez la sagesse du Seigneur. Bon, disons, par exemple, en parlant de ceci... C’est en pensant à la grâce et en ayant foi dans la Parole, que je dis “nous”. Je me mets du nombre, avec vous, et je, et avec tout le Corps de Christ, universel. Je–je crois ça. Alors, quand je dis “nous”, je veux dire que par Sa grâce, je–j’y crois. Par la foi, je crois que dans Sa grâce, nous serons parmi ces gens qui seront enlevés.
E-58 Maintenant, la première chose qui arrivera, quand nous serons ressuscités... Ceux qui sont vivants resteront encore là... La résurrection arrivera premièrement, la résurrection de ceux qui dorment. Il y aura un temps où on se réveillera, et ceux qui dorment maintenant dans la poussière, non pas ceux qui dorment dans le péché – parce que ceux-là, ils continuent à dormir, ils ne se réveillent pas avant mille ans. Mais ceux qui–qui dorment dans la poussière seront réveillés premièrement et ils, ces corps corruptibles revêtiront l’incorruptibilité dans la grâce du Seigneur, de l’Enlèvement. Ensuite, nous nous réunirons tous. Et quand eux, ils commenceront à se réunir, alors nous les vivants qui serons restés, nous serons changés. Ces corps mortels ne verront pas la mort, mais tout à coup, il y aura quelque chose qui nous envahira, et vous serez changés. Vous serez transformés, comme Abraham l’avait été, d’un homme âgé en un jeune homme, d’une femme âgée en une jeune femme. Quel est ce changement subit? Et au bout d’un moment, vous–vous voyagez comme une pensée, et vous pouvez voir ceux qui sont déjà ressuscités, à ce moment-là. Oh, quelle heure! Alors, nous nous réunirons avec eux, puis nous serons enlevés avec eux, à la rencontre du Seigneur dans les airs.
E-59 Il n’est pas nécessaire, si votre oncle est enterré dans le sud du Kentucky, de l’emporter en Indiana, ou, s’il est enterré en Indiana, de l’emporter dans le sud du Kentucky. Peu importe où il est... Ceux qui sont morts dans la mer ressusciteront de la mer. Ceux qui ont été détruits dans l’arène et dévorés par les lions, ceux qui ont été jetés dans les fournaises ardentes, et dont il ne restera pas même les os ni la poussière, ils ressusciteront quand même! Qu’ils aient été à Rome, ou dans l’arène à Rome, ou qu’ils aient été dans les jungles tropicales du sud ou dans les régions glacées du nord, ils ressusciteront des morts, ils seront changés et relevés; et les vivants seront changés, en un instant, en un clin d’oeil, et ils seront enlevés ensemble.
E-60 Considérez les missionnaires qui sont morts là-bas, sur les champs de mission, en Afrique. Considérez ceux qui sont morts là-bas, dans les–dans les–les régions glacées du nord. Considérez ceux qui sont morts dans l’arène, partout dans le monde, au Congo et tout autour du monde. Ils sont morts partout, en Chine, au Japon, partout dans le monde; et la venue du Seigneur sera universelle, cet Enlèvement le sera. 61 Observez ce changement. “Il y aura deux personnes dans un même lit; J’en prendrai une et Je laisserai l’autre”, au même instant, “il y aura deux personnes dans le champ; J’en prendrai une et Je laisserai l’autre”, une sur le côté obscur de la terre et l’autre sur le côté éclairé de la terre. Voyez? Ce sera un Enlèvement universel. Oui, toute l’Église sera réunie, mais après, après que la résurrection et l’Enlèvement auront commencé. 62 Maintenant, si vous ne le voyez pas comme ça, bon, eh bien, ça ne fait rien. Je ne dis pas simplement ceci, histoire de parler; nous enregistrons, vous voyez. Et il se pourrait que d’autres ministres ne soient pas d’accord là-dessus. Ça ne fait rien. 241.Cher Frère Branham, ma question concerne le baptême. Quand une personne est-elle sauvée? J’ai entendu dire que c’était quand une personne croyait. Certains disent que, quand on reçoit le Saint-Esprit, on est sauvé, même si on n’a pas été baptisé dans l’eau, comme dans le cas de Corneille, dans Actes 10.47. Certains disent que Paul a été sauvé sur la route de Damas, mais dans Actes 22.16, il est dit qu’il avait encore ses péchés trois jours plus tard. Une personne peut-elle être baptisée du Saint-Esprit, comme Corneille l’a été, tout en ayant encore ses péchés, étant donné qu’elle n’a pas eu le baptême d’eau, sur... ou le passage d’une personne au Ciel n’est-il possible qu’après le baptême d’eau, même si elle a le Saint-Esprit? 63 Maintenant, mon cher ami... Ce frère a signé; je ne le connais pas, mais il a signé. Mais je–je ne vais pas mentionner les noms, parce que ce n’est pas nécessaire; en effet, d’autres personnes iraient les voir, en disant : “Eh bien, je–je ne suis pas d’accord avec toi sur ceci et cela.” Voyez? Alors, je ne mentionnerai aucun nom. La plupart de ces questions sont signées, mais je... c’est juste pour moi. Voyez? Je les remets là-dedans, pour pouvoir les garder. Alors, c’est écrit à la main, à l’encre bleue; d’autres sont tapées à la machine, et ainsi de suite. 64 Maintenant, la question ici, d’abord, c’était : “Quand est-on sauvé?” Et ensuite, ce qui suit : “Les péchés peuvent-ils être remis sans le baptême d’eau, puisque Corneille avait reçu le Saint-Esprit – lui et sa maison – et n’avait pas encore été baptisé dans l’eau?” Et Paul n’avait pas, après son expérience à, sur la route de Damas, lui aussi, il avait encore ses péchés, jusqu’à ce qu’il soit baptisé; en effet, il est dit (j’ai relu tous ces passages de l’Écriture pour en être sûr)... Alors, c’était... Il a dit : “Lève-toi, et va immédiatement te faire baptiser, en invoquant le Nom du Seigneur, sois baptisé, en ayant tes péchés pardonnés (remis), et–et va, en invoquant le Nom du Seigneur.”
E-65 Ensuite : “Est-ce que le baptême du Saint-Esprit... une personne peut-elle En être baptisée, tout en ayant encore ses péchés, alors qu’elle–alors qu’elle n’a pas été baptisée dans l’eau?” 66 “Le passage d’une personne au Ciel est-il assuré lorsqu’elle est baptisée – bien qu’elle ait le Saint-Esprit, elle devrait néanmoins être baptisée dans l’eau avant que son passage au Ciel soit assuré?” Maintenant, je crois... Or, je ne–je ne connais pas ce frère, et c’est une question très bonne et intelligente. Elle devrait être traitée longuement, parce qu’il est important que nous sachions ces choses. Voyez?
E-67 Maintenant, je suis porté à croire que ce frère, peut-être que ce qu’il est en train de me dire, ou de m’amener à dire (ou peut-être que c’est ce qu’il croit, je ne sais pas), c’est quelque chose que je crois être un–un petit peu contraire à la réelle et véritable foi dans la Parole. Je... Ce que ce frère semble dire... Et c’est en ordre, frère, – vous êtes peut-être présent, – et c’est bien. Je–je pense que c’est une bonne... Je suis vraiment content que vous l’ayez écrite. Alors, voyez? Mais je ne crois pas dans le fait d’être baptisé dans l’eau pour la régénération, vous voyez, parce qu’à ce moment-là, on ferait abstraction du Sang. Voyez? On est baptisé dans l’eau pour montrer que la régénération a eu lieu. Voyez? C’est simplement une expression extérieure, un symbole de la régénération. Le tout repose strictement sur la prédestination. Voyez? Mais nous ne savons pas qui l’est et qui ne l’est pas; c’est pourquoi nous prêchons l’Évangile. Nous allons simplement prêcher, par la foi.
E-68 Mais, sur le point de la régénération, là je ne suis pas d’accord avec les frères unitaires. Et vous, les frères unitaires qui entendez cette bande de questions, si jamais elle arrive dans votre bureau, ou dans votre maison, ou parmi vous qui êtes unitaires, ne me comprenez pas mal, maintenant, parce que je–je, simplement parce que nous ne sommes pas d’accord. 69 Moi et ma femme, nous ne sommes pas d’accord; bien sûr. Je lui dis que je l’aime, et elle, elle dit qu’elle ne le croit pas. Et donc–et donc, nous ne sommes vraiment pas d’accord, mais je vous assure que nous nous entendons vraiment très bien. 70 Maintenant remarquez. Peut-être que je ne le lui démontre pas assez, que je l’aime. Mais je vais prêcher à l’extérieur, puis je reviens à la maison, je prends ma canne à pêche et je vais à la pêche. Voyez? Mais, au fond de mon coeur, je l’aime; il faut que je me tienne loin d’elle, c’est tout. 71 Maintenant remarquez, à propos de ceci. Bon, si nous ne sommes pas d’accord, ça ne fait rien, mais, vous voyez, l’eau n’opère pas la rémission des péchés; c’est l’engagement d’une bonne conscience.
E-72 Je crois que la raison pour laquelle Paul a dû être baptisé, là, c’est parce que c’est quelque chose qui est officiel et essentiel dans la Bible : que nous soyons baptisés. En effet, j’en reviens alors à ceci : quand le brigand était suspendu à la croix... Lui, il est mort sans avoir été baptisé du tout, mais pourtant en ayant la promesse que Jésus le rencontrerait au Paradis ce jour-là; au Paradis, et non dans les régions des perdus, parce que, pour lui, c’était la première fois que l’occasion se présentait. 73 Et je crois que le coeur de ceux qui étaient dans la maison de Corneille était dans le même état, alors qu’ils avaient reçu la Parole de Dieu avec joie. Et le Saint-Esprit, c’est cette Parole vivifiée, et Elle avait été vivifiée en eux. C’est pour ça que le Saint-Esprit s’est mis à parler dans d’autres langues et à prophétiser. C’est dans les coeurs réceptifs des gens que la Parole était tombée, quand ils avaient vu tout le surnaturel. 74 C’est ce qui me laisse perplexe aujourd’hui, en cette heure où nous vivons. Après que ce groupe de Romains ont, – et de Grecs, car c’est ce qu’ils étaient, – ont vu la manifestation d’une vision confirmée, le Saint-Esprit a ému leur coeur à tel point que, pendant que Pierre parlait encore, le Saint-Esprit est descendu sur eux. Voyez?
E-75 Tout comme... Vous voyez, Corneille a dit : “Allez chercher...” Il était centenier, ce qui vient de “centurie”, qui veut dire cent. Il commandait cent hommes. C’était un centenier romain; il avait–il avait eu une vision, pendant qu’il priait, un Ange était venu à lui. C’était un brave homme. Il lui a dit : “Va à Joppé. Il y a un certain Simon, corroyeur, et un homme qui s’appelle Simon Pierre. Il est là... Tu le trouveras là-bas, et il viendra te dire les Paroles qu’il faut.” 76 Eh bien, cette vision, elle lui semblait tellement réelle. “Je n’aurais pas pu être endormi; je regardais le–l’Ange bien en face.” Il a donc envoyé là-bas quelques-uns de ses soldats les plus fidèles. 77 Et pendant qu’il était là-bas, Dieu préparait l’apôtre, à l’autre bout de la ligne. Il lui a dit : “Maintenant, lève-toi.” Il a dit... Comme il était sur le toit, attendant le, que Mme Simon prépare le dîner. Et pendant qu’il était là-haut... Il avait faim, car il avait probablement marché, cet apôtre, dans les–les déserts. Et–et il s’était étendu là-haut, sur la maison, sur le toit, juste avant dîner, comme c’était la coutume. C’est ce qu’ils font encore aujourd’hui, ils s’étendent sur le toit, et ils redescendent par une échelle, parfois par un escalier, ou autre, du toit. Ils s’assoient là, dans la fraîcheur du soir.
E-78 Mais l’apôtre s’est endormi et, pendant qu’il dormait, il est allé plus loin que le sommeil, il est tombé en extase; et là, il a vu une nappe qui descendait, couverte de toutes sortes de choses impures, et il a entendu une Voix qui disait : “Lève-toi, tue et mange.” Il a dit : “Non, Seigneur; car rien d’impur n’est jamais entré dans ma bouche.” 79 Maintenant, vous voyez, voilà une vision. Maintenant observez! Il faut que ce soit interprété. Là, on aurait dit que Pierre allait participer à une partie de chasse, et qu’il allait attraper un animal qu’il n’avait jamais mangé auparavant et essayer de le manger. Il a dit : “Non, Seigneur, je–je n’ai jamais fait entrer quelque chose d’impur dans ma bouche.” 80 Il lui a dit : “Ne regarde pas comme pur ce que J’ai... comme impur ce que J’ai purifié.” Il a dit : “Lève-toi, il y a des hommes qui t’attendent à la porte. Vas-y, n’aie aucun doute.” Au même moment, ils frappaient à la porte. [Frère Branham frappe sur la chaire.–N.D.É.]
E-81 Maintenant, voyez? Et alors, quand il a vu cet homme qui était là, ces fidèles soldats, conformément à la vision... Et les voilà qui sont revenus avec l’homme même dont Dieu avait parlé dans la vision – une personne inconnue, juste un petit pêcheur inconnu. Mais pour ce petit groupe, le fait qu’il ait trouvé ce petit pêcheur, c’était quelque chose de tellement significatif. Et le voici qui entre maintenant dans la maison, l’endroit même où il avait eu la vision. Corneille a réuni tout le monde, et il a dit : “Mais, c’est exactement tel que je l’avais vu.” Alors Pierre s’est levé et il s’est mis à leur dire de quelle manière ils avaient reçu le Saint-Esprit, et pendant qu’il parlait encore...! Ils avaient vu tout concorder parfaitement avec une vision. Un groupe de gens des nations, qui avaient vu une seule vision manifestée, ils ont entendu la Parole de la Vérité leur dire comment ils recevraient la Vie – et le Saint-Esprit est descendu sur eux avant même qu’ils aient été baptisés.
E-82 Qu’est-ce que ça devrait produire comme effet, sur ce tabernacle, ce matin? Les malades, les affligés, les aveugles, les sourds, les muets, le–le pécheur, tous... Pensez un peu : une dizaine de milliers de choses, et pas une seule fois un seul iota n’a failli! Oh, mais ça devrait embraser nos coeurs! 83 Ainsi donc, comme il–comme il prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit est descendu. Alors Pierre a dit : “Peut-on refuser l’eau, puisque ces gens ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous?” Je crois que leurs péchés avaient déjà disparu, sinon le Saint-Esprit ne serait pas entré; et Il ne serait pas entré, à moins que ce ne soit là un vase prédestiné. Il savait qu’ils allaient se conformer. Il savait...
E-84 Je crois que Paul, la raison pour laquelle il fallait qu’il se fasse rebaptiser. Il avait persécuté les Chrétiens. C’est vrai. Et Il, Dieu savait, puisqu’Il a dit : “Je l’ai choisi”, c’est ce qu’Il a dit à Ananias le prophète. Alors qu’Il savait que Saul était là-bas, dans une chambre, son visage noirci et ses yeux assombris, et qu’il avait–il avait prié si fort, il était couvert de poussière, il avait été aveuglé par la Colonne de Feu qui lui était apparue sur la route; alors Il a dit : “Je l’ai choisi comme instrument pour les nations.” Dieu savait que–qu’Ananias allait pouvoir le baptiser au Nom de Jésus-Christ dans la rivière de Damas trois jours plus tard. Mais je crois que ses péchés étaient déjà pardonnés; par contre, il fallait qu’il fasse ça, pour montrer au monde. Et je crois que c’est pour ça que nous devons être baptisés au Nom de Jésus-Christ. Je crois que les semences prédestinées le verront, et qu’elles seules le verront.
E-85 Maintenant, frères de la foi trinitaire, je ne vous jette pas la pierre, mon cher frère, je ne fais que répondre à des questions. Je ne fais qu’exprimer mes pensées véritables à ce sujet. À un moment donné, il se pourrait que cette bande arrive en Afrique. Je crois que nous sommes dans les ombres de Sa venue. Nous le croyons tous. J’ai des amis précieux : les du Plessis, les Schoeman, et tous, les Yeager, et tous ces braves frères de–de l’Afrique du Sud. Mais, dans la vie d’un homme, il y a toujours quelqu’un qui le frappe plus particulièrement. Et de tous les hommes que... et je les aime tous profondément, autant que j’aime ce frère, aussi profondément, mais, dans ma vie, Frère Jackson et sa femme m’ont toujours frappé plus particulièrement. Je ne comprenais pas : il–il me frappait plus particulièrement. Or, il y a Justus du Plessis, un ami intime, et, oh, il y a vraiment beaucoup de très, très bons frères et soeurs Afrikaners. 86 Eh bien, pourquoi donc Frère Jackson et sa femme me frappaient-ils plus particulièrement? Parce qu’il était chasseur? Mais non! Car j’ai là-bas beaucoup d’amis qui chassent. Mais pourquoi donc me frappait-il plus particulièrement? Pourquoi donc? Si vous connaissiez seulement le secret qu’il y a derrière tout ceci. Mais je ne dis pas aux gens tous les secrets que je connais. Eh bien, comment se fait-il qu’à la même heure où le Seigneur m’a dit : “Contacte Sidney Jackson, en Afrique du Sud”, le Seigneur a dit à Sidney Jackson de venir ici? Dimanche de la semaine dernière, il a été baptisé, lui et sa femme, au Nom de Jésus-Christ, ici même, en cette heure sombre. Vous voyez : prédestinés à la cause. Voyez?
E-87 Or, je crois qu’on est–qu’on est–qu’on est sauvé en acceptant Jésus-Christ. Et le baptême d’eau, c’est une expression extérieure, qui indique que quelque chose s’est produit à l’intérieur, parce que l’eau n’a aucune vertu; ce n’est qu’un symbole. Je crois qu’on est sauvé quand on... 88 Maintenant, il y a bien des gens, – je vais éclaircir ça pour ce frère, – il y a bien des gens qui–qui disent qu’ils sont sauvés; beaucoup sont baptisés au Nom de Jésus; beaucoup parlent en langues et ont toutes sortes de signes du Saint-Esprit, alors qu’ils ne sont même pas encore sauvés. C’est vrai. “Beaucoup viendront à Moi en ce jour-là et diront : ‘Seigneur, n’ai-je pas prophétisé en Ton Nom?’ – un prédicateur – ‘N’ai-je pas chassé des démons en Ton Nom, et fait beaucoup de miracles?’” Il dira : “Retirez-vous de Moi, vous qui commettez l’iniquité; Je ne vous ai jamais connus.” Voyez? Donc, toutes ces choses, pourtant, ce–c’est–c’est Dieu; c’est entre Ses mains. Mais quand je vois que... 89 Vous dites : “Eh bien, alors, pourquoi demandez-vous aux gens de revenir, se faire rebaptiser?” C’est parce que je me conforme au modèle du commencement. Nous ne pouvons pas perdre ce plan.
E-90 Maintenant, prenons l’apôtre Paul, quand il a rencontré quelques disciples, qui étaient des gens formidables. Je crois qu’ils étaient sauvés, et pourtant ils n’avaient pas été baptisés au Nom de Jésus-Christ, bien qu’ils aient été baptisés (Actes 19). Paul avait traversé les contrées supérieures d’Éphèse; il a rencontré quelques disciples. Il leur a dit : “Avez-vous reçu le Saint-Esprit après avoir cru?” Ils lui ont répondu : “Nous ne savons rien du Saint-Esprit, nous ne savons pas s’il y a un Saint-Esprit.” Il a dit : “De quel baptême avez-vous donc été baptisés?” Ils ont dit : “Nous avons été baptisés. C’est Jean qui nous a baptisés, le même homme qui a baptisé Jésus.” Ce n’est pas si mal comme baptême. 91 Cependant, observez cet apôtre sévère. Il a dit : “Mais Jean a seulement baptisé du baptême de repentance”, pas pour la rémission des péchés, parce que le Sacrifice n’avait pas encore été tué, ils avaient été baptisés en vue de ça... Et quand ils ont entendu ceci, ils ont été rebaptisés au Nom de Jésus-Christ, et le Saint-Esprit est descendu sur eux.
E-92 Maintenant, qu’est-ce que cela a eu pour conséquence? Cela a montré que ces gens qui avaient été prédestinés à la Vie, aussitôt qu’ils ont vu la Vérité Scripturaire, ils ont marché dans la Vérité et ils ont reçu la récompense d’un croyant : le Saint-Esprit est descendu sur eux, et ils ont parlé en langues, ils ont prophétisé et ils ont magnifié Dieu. Vous saisissez, maintenant? Voyez? Ils ont fait ça, après qu’ils avaient déjà eu une grande joie, qu’ils avaient poussé des cris et loué Dieu. 93 Dans la Bible, il y avait un prédicateur baptiste, là-bas; lui aussi, il avait été baptisé. Mais il, et il, il prouvait par la–par la Bible que Jésus était le Christ. Les gens avaient beaucoup de joie, et ils étaient vraiment très heureux de ça; mais ils n’avaient pas encore le Saint-Esprit! Il leur a fallu se faire rebaptiser. Et Paul a dit, dans Galates 1.8 : “Si un Ange du Ciel vient annoncer un autre Évangile que celui que je vous ai prêché, qu’il soit anathème!” Peu importe ce que ce serait.
E-94 C’est pourquoi, en connaissant ces choses... Peut-être que vous ne les connaissez pas, mes frères; mais en connaissant ces choses, alors je suis contraint, et lié à Dieu par le devoir, d’exécuter le plan du premier fondement, car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a déjà été posé, c’est-à-dire celui des apôtres et des prophètes. Les prophètes l’ont annoncé d’avance, et les apôtres l’ont exécuté; et nous sommes censés continuer à l’exécuter, jusqu’à ce que l’édifice soit achevé. 95 Donc, je crois qu’un homme est sauvé quand il croit au Seigneur Jésus-Christ de tout son coeur et que, du fond du coeur, non pas de sa conscience extérieure, là...
E-96 Voyez-vous, vous–vous êtes une personne double, trois personnes en une : l’âme, le corps et l’esprit. Or, je crois que vos sens extérieurs, votre–votre âme, non pas votre âme, mais votre conscience extérieure, vos sens... Quand vous êtes éveillé, autrement dit, vous êtes–vous êtes dirigé par cinq sens : la vue, le goût, le toucher, l’odorat et l’ouïe. Il ne vous ont été donnés que pour entrer en contact avec votre demeure terrestre; ils–ils ne vous ont pas été donnés pour entrer en contact avec votre demeure céleste. Il y a, en fait, six sens dans le corps de l’homme; en effet, son nombre, dans la Bible, c’est six. Il a été créé le sixième jour, et son nombre, c’est six, le nombre de l’homme. Et il possède la vue, le goût, le toucher, l’odorat, l’ouïe et la foi. Sa foi détermine sa destination, l’endroit vers lequel il se dirige. 97 Or, la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas, ne goûte pas, ne touche pas, ne sent pas ou n’entend pas. Mais par la foi, quand il saisit la Parole, Celle-ci l’envoie dans une dimension, vous voyez, qui La rend tellement réelle pour lui, que c’est tout comme s’il avait déjà la chose dans sa main. Il sait que ça va arriver.
E-98 Maintenant, c’est la même chose avec cette question ici, sur le baptême d’eau. Voyez? Dieu savait que ces gens allaient être baptisés au Nom de Jésus-Christ. Et Paul a fait cette déclaration, qu’aucun homme, pas même un Ange du Ciel, ne devait enseigner une doctrine autre que celle qui lui avait été enseignée à lui. Ainsi donc, si je venais, comme prédicateur, comme ministre, comme prophète, ou quoi que je sois, ou même comme un Ange venu d’en haut, et si j’enseignais quelque chose de contraire à ce que cet apôtre a enseigné, et que je n’ordonnais pas aux gens d’être rebaptisés au Nom de Jésus-Christ, je serais déclaré, par la Bible, un faux témoin de la chose que je prétends croire.
E-99 Donc, je crois que le modèle a été donné. Chaque personne dans la Bible a été baptisée au Nom de Jésus-Christ. Pas une seule fois quelqu’un n’a été baptisé au nom du Père, Fils et Saint-Esprit. Voyez? Jamais personne n’a été aspergé; tous, ils ont été immergés. 100 Donc, je crois que, quand vous êtes vraiment... Pour répondre à votre question, mon précieux frère, je crois que, quand Dieu connaît votre coeur... Il y en aura des milliers, là, qui ont été baptisés au Nom de Jésus. Vous entrez simplement dans l’eau un pécheur sec, et vous en ressortez un pécheur mouillé. Voyez? Voyez? Mais en tant qu’authentique et véritable croyant, qui se doit de marcher dans toute la foi, et en toute bonne conscience devant Dieu, quand vous le voyez, vous vous faites baptiser! Mais je crois que ce n’est qu’une expression extérieure, qui indique qu’une oeuvre de la grâce a été accomplie à l’intérieur.
E-101 C’est comme quand Dieu a construit l’arche. Il a dit : “Noé, entre là-dedans, toi et ta famille, et ta maison.” Et ils y sont entrés. Maintenant, je crois que, s’il n’y avait pas eu d’arche là, Dieu aurait laissé Noé s’asseoir sur un tronc ou marcher sur l’eau. Voyez? Mais Il avait fait une arche pour qu’il y entre, et c’était ça la manière de faire, c’était ça la voie pourvue par Dieu. Je crois que Dieu sauve un homme par grâce. Au Nom de Jésus-Christ, par une expression extérieure, c’est ça la voie pourvue par Dieu pour y entrer, puisqu’ils ont tous été baptisés de cette manière-là. 102 Je ne condamne pas l’autre personne, mais c’est simplement... Je pense que c’est ça. Ce n’est pas l’eau qui sauve l’homme, ça ne fait qu’indiquer qu’il a été sauvé; c’est une expression extérieure. Bon, ce n’est peut-être pas juste, frère. Si ce n’est pas juste, eh bien, nous y reviendrons une autre fois, ou... Très bien. 242.Dans Genèse 6.4, après le déluge, d’où sont venus les géants? 103 C’est une bonne question, ça, une très bonne question. C’est une question sensée. D’où sont venus ces géants? Adam n’était pas un géant, pour autant que nous le sachions, parce que s’il en avait été un, la Bible l’aurait dit. Il n’était qu’un homme ordinaire. D’où sont-ils venus? Or–or ce point-là en est un de grande controverse, et ceci vient de m’être donné. C’est sur un grand morceau de papier foncé, et c’est, ou plutôt, c’est écrit en gros caractères foncés sur un morceau de papier blanc.
E-104 Maintenant, ces géants... Je crois que l’un, que quelqu’un, il n’y a pas longtemps... C’était peut-être Josèphe. Je ne–je ne l’affirme pas, là, mes frères dans le ministère, que c’était Josèphe. Mais il me semble que c’était peut-être lui ou le Dr Scofield, ou quelqu’un de ceux-là, qui a dit que ces géants, qui étaient dans le pays, c’étaient en fait des esprits, déchus de Dieu, qui avaient écouté la–l’histoire que Satan avait racontée dans le, là-bas au Ciel... Et que Michel... Ils avaient essayé de déclencher une guerre contre Michel, dans le Ciel... ils ont été chassés... Que ces fils de Dieu avaient vu les filles des hommes, et que les géants qui étaient dans le pays en ce temps-là, c’étaient eux, qui étaient entrés par leur force dans des chairs humaines. Si vous dites ça, vous faites de Satan un créateur. Vous ne le pouvez pas.
E-105 Pas plus que le Dr Smith, des adventistes du septième jour, concernant le bouc expiatoire. Il a dit qu’il y avait un bouc qui était... Ils tuaient deux boucs le–le jour du sacrifice, – le Jour de l’Expiation, – un bouc était tué et l’autre était libéré. Ensuite il a dit que le bouc qui était tué représentait Jésus, le Porteur de nos péchés, qui est mort; mais que le bouc qui était libéré représentait le diable, qui porte nos péchés et s’en va avec eux dans l’éternité. Maintenant, vous voyez, tout... À mon avis... Si jamais ceci se retrouve chez un frère adventiste, sachez que je ne dis rien contre ce grand homme, le Dr Smith. Oh, c’était un Chrétien brillant, intelligent et très cultivé, un croyant; mais, vous voyez, à mon avis, ça n’a pas de sens. Quand vous faites ça, vous offrez alors un sacrifice au diable. Les deux représentaient la mort, l’ensevelissement et la résurrection de Christ. Il est mort pour nos péchés, aussi, Il a emporté nos péchés au loin; les deux, c’était Christ.
E-106 Donc, les géants ne sont jamais venus du fait qu’ils seraient entrés en eux par leur force. Ces géants étaient les fils de Caïn, dont le père était le serpent, lequel ressemblait en tous points à un homme, sauf que c’était un gaillard immense, plus grand qu’un homme. Et c’est de là que sont venus ces fils-là; en effet, c’étaient les fils de Caïn, puisqu’ils étaient Cananéens, du pays de Canaan, c’est de là qu’ils venaient; et c’est là que Caïn était allé. Et c’étaient... Vous voyez, ça prouve aussi la semence du serpent. C’était des gens d’une race complètement différente. C’étaient des semences du serpent. Voyez? 107 Maintenant, cette–cette question de la semence du serpent est là-dedans, alors nous–nous allons y venir, et je veux que vous reteniez ça. Voyez? Bon, juste pour fournir une base.
E-108 Vous voyez, ils étaient–ils étaient Cananéens, ces géants; et ils étaient les fils de Caïn, qui était le fils du serpent. Et le serpent était un homme géant, c’était un être colossal – pas du tout un reptile – très beau. C’était le plus rusé de tous les animaux des champs. Et c’était le seul... 109 Vous voyez, les–les gènes d’un animal, mis dans une femme, ne s’allieront pas du tout. Ils ont essayé maintes et maintes fois; ça ne peut pas féconder le sperme de la femme. Et maintenant, ils n’arrivent pas à trouver ce qu’il en est. Prenez le chimpanzé, c’est l’animal le plus proche de l’homme qu’ils puissent trouver, ou le gorille, ou certains de ces animaux, qui se rapprochent de l’homme. Dieu, dans Sa grande évolution, Il a commencé par faire les poissons; ensuite Il a fait les oiseaux; ensuite Il a fait autre chose, des animaux, et ça a continué à prendre forme, jusqu’à ce qu’apparaisse un chimpanzé, puis un singe, et ainsi de suite jusqu’au gorille, et de là à la forme du serpent, et puis du serpent à l’homme.
E-110 L’homme a essayé de faire des recherches, la science essaie de trouver des ossements, de cet animal-là, qui était proche de l’être humain. Et l’être humain, c’est un animal. L’homme, sa chair, c’est une chair animale; nous le savons. Nous sommes des mammifères, c’est-à-dire des animaux à sang chaud; nous le savons. Mais qu’est-ce qui fait la différence? L’animal n’a pas d’âme, là à l’intérieur, tandis que l’être humain en a une. Il ne sait pas distinguer le bien et le mal. 111 Une petite chienne ne sait pas qu’elle doit porter une robe, et je ne crois pas qu’elle porterait des shorts si elle était, si elle comprenait. Une truie non plus. Mais c’est une race humaine déchue. Voyez?
E-112 Or, c’est–c’est de là que ça vient. C’est de là que sont venus ces géants. C’étaient les fils du serpent. 113 Et, vous voyez, quand il a vu Ève dans cet état-là, il, Satan est entré en lui, et il l’a poussé à... Vous voyez, Adam n’avait pas encore découvert ça. Je–je ne sais pas comment employer ces termes-là. Avec vous ici, il n’y aurait pas de problème, mais quelqu’un va vraiment critiquer ça. Vous savez, ils cherchent toujours de quoi rouspéter. Mais, vous voyez, Adam n’avait pas connu Ève, sa femme. Il n’en était pas arrivé là, et Satan l’a devancé. Voyez? Ensuite, une fois qu’elle était enceinte, c’est là qu’il l’a connue. Nous allons y venir dans la question suivante, ou dans une des questions. Je ne sais pas où elle se trouve; nous... je l’ai juste vue là-dedans. Mais, bon, c’est de là que sont venus les géants. 243.Cher Frère Branham, tous les fils et filles de véritables croyants nés de nouveau seront-ils sauvés? 114 Non, frère; non, certainement pas. Vous voyez, je–j’ai copié David du Plessis, en faisant cette remarque : “Dieu n’a pas de petits-enfants, vous voyez, uniquement des fils et des filles.” Vous voyez, il faudra qu’eux aussi naissent, exactement comme leur père et leur mère sont nés de l’Esprit. Voyez? C’est ça qui fait d’un homme une nouvelle personne, c’est parce qu’il a eu une nouvelle naissance, qu’il est né de nouveau. Sa première naissance fait de lui un homme naturel sur la terre; sa deuxième naissance fait de lui un homme spirituel du Ciel. Voyez? Ça le change, change son âme, non pas sa conscience extérieure, son être extérieur, ses sens; il peut encore toucher, sentir, goûter et entendre; mais ses parties intérieures, ses désirs – ce qui le motive – ont été changés et sont dirigés vers Dieu. Voyez?
E-115 Maintenant, souvenez-vous, le seul moyen par lequel cela puisse arriver, c’est ceci : tout comme c’était arrivé du temps du centenier romain. Paul a dit au Romain, – lui et Silas, – quand il avait voulu tirer son épée pour se tuer, parce que Dieu avait ébranlé les murs de la prison par un tremblement de terre, il a dit : “Ne te fais aucun mal, nous sommes tous ici. Lève-toi!” Et il voulait savoir ce qu’il pouvait faire. Il lui a dit : “Lève-toi et sois baptisé en–en invoquant le Nom du Seigneur, et toi et ta famille, vous serez sauvés.” Voyez? Autrement dit : “Crois au Seigneur Jésus-Christ, et toi et ta famille, vous serez sauvés.” 116 Mais comment? Si votre famille croit de la même façon que vous croyez. Voyez? Vous priez et vous confiez vos enfants à Dieu, et vous vous attachez à Dieu en croyant qu’ils seront sauvés.
E-117 Je viens de vivre cette expérience avec ma Rébecca. Voyez? Remettez simplement la chose à Dieu. Quand elle est devenue une petite “ado”, et qu’elle fréquentait une certaine fille, quand nous sommes arrivés là-bas, au début, elle allait–elle allait chez une certaine fille prendre des leçons de musique... Et cette fille... Un jour, je suis entré en passant, et cette fille était assise au piano, en train de jouer du rock-and-roll. Eh bien, ça m’a suffi! Alors, je lui ai dit de ne plus aller là-bas. Voyez? Elle m’a répondu : “Mais, c’est le seul endroit où je peux aller apprendre la musique.” (Vous savez comment ça se passe avec les petites “ados”.) 118 Et j’ai dit... Tous les enfants doivent passer par là. Pratiquement tout le monde passe par cet âge-là. Vous êtes passé par là; je suis passé par là. Et il faut que nous pensions comme eux pensent.
E-119 Et donc, quelques jours plus tard, sa mère l’a réprimandée à propos de quelque chose, et elle a été insolente avec elle. Or ça, ce n’est pas du tout Rébecca. Elle est sortie en claquant la porte, ça a presque fait tomber les choses qu’il y avait au mur, et elle est partie à l’école. 120 Bon, j’aurais dû, semble-t-il, enlever ma ceinture, la suivre dans la cour et la ramener couverte de marques. Voyez? Mais je me suis dit : “Attends une minute, il faut que je pense comme quelqu’un de dix-huit ans.” Voyez? “Bon,” j’ai dit, “maman, je sais que...” Méda s’est mise à pleurer. Je lui ai dit : “Je sais que tu as fait tout ce que tu pouvais; et j’ai fait tout ce que je pouvais. Maintenant, si la situation est hors de notre contrôle, nous devons passer à la prochaine étape.” 121 Comme une dame m’a écrit si gentiment, l’autre jour (c’est ici, dans une des questions) : “Frère Branham, vous n’êtes pas le Messie, n’est-ce pas?” J’ai dit : “Non, madame.” Elle a dit : “Nous croyons que vous êtes notre berger, mais vous nous dirigez toujours vers le Grand Berger.” J’ai dit : “C’est exact; c’est exact.” Voyez? 122 J’ai dit : “Eh bien, regarde, chérie, maintenant il faut que tu m’écoutes. C’est difficile pour toi de le faire; je suis ton mari. Mais des gens viennent de différents pays et d’un peu partout, en voiture, rien que pour recevoir quelques conseils. Maintenant, si tu... L’autre jour je lui ai parlé, et elle m’a tout simplement planté là.”
E-123 Or, Becky ne m’avait jamais fait ça. Voyez? Et quand sa mère lui a dit quelque chose à ce sujet, elle a claqué la porte en disant : “Tu t’attends à ce que je reste ici et que je fasse tapisserie toute ma vie?” Et vlan! Elle a claqué la porte et elle est sortie. C’était le diable. 124 Je me souviens que, les deux premières années de sa vie, elle pleurait. Quand nous allions manger au restaurant, je la promenais dans la rue pendant que Méda mangeait, et ensuite c’est elle qui la promenait pendant que je mangeais. Elle pleurait et pleurait, constamment. Un jour, au Canada, elle avait pleuré toute la nuit, et je n’avais pas pu me reposer, ni rien; et j’étais là. Bon. Et Quelque Chose m’a dit : “C’est le diable qui attaque ton ministère.” 125 J’ai dit : “Tends-moi ce bébé.” J’ai dit : “Satan, au Nom de Jésus-Christ, laisse-la tranquille.” Elle s’est arrêtée net, et elle n’a plus jamais pleuré. Elle est la plus calme de mes enfants. À l’heure même, c’était parti. Vous devez avoir ça... Mais vous devez avoir ça en vous, avant de pouvoir le faire! Et donc, quand elle, – et donc, ça, – elle avait commencé à faire ça. J’ai pris Méda à part, environ une heure. Je lui ai dit : “Méda, laisse-la tranquille. – Moi? C’est mon enfant!” 126 J’ai dit : “N’est-ce pas aussi la mienne?” Bien. J’ai dit : “Si elle se mourait ce matin, il faudrait que tu la confies à Dieu, pour sa destination Éternelle. Pourquoi est-ce que nous ne pouvons pas la confier à Dieu maintenant, pour son voyage terrestre?” Elle a dit : “Eh bien, c’est mon enfant!” J’ai dit : “C’est aussi la mienne.” J’ai dit : “Maintenant, est-ce que tu peux... – Que je ne lui dise rien?” 127 J’ai dit : “Ce n’est pas ce que j’ai dit. Nous allons cesser de la réprimander, et simplement la conseiller. Elle a besoin d’une copine, et c’est toi qui dois être sa copine, toi et moi. Nous sommes ses parents.”
E-128 Les enfants d’aujourd’hui ont besoin d’un copain. S’ils avaient une mère et un père qui restent à la maison et qui s’occupent d’eux plutôt que d’aller dans un bar, là-bas, sortir toute la nuit et autres choses du genre, il n’y aurait pas–il n’y aurait pas de délinquance juvénile. Voyez? 129 Ils se sont éloignés de la Bible; ils sont tous allés à l’église et ils ont fait des parties de loto et autres choses du genre, et... Voyez? Vous essayez de vous moderniser, d’être comme le terrain de Satan, là-bas à Hollywood. Vous ne pourrez jamais amener Hollywood dans l’église, vous devez... je veux dire amener l’église dans Hollywood, vous devez amener Hollywood sur votre terrain à vous. Voyez? Pas aller sur leur terrain à eux, mais que, eux, ils viennent de ce côté-ci. Nous possédons quelque chose dont ils ignorent tout.
E-130 Alors, nous nous sommes agenouillés là, et nous avons remis la chose à Dieu. J’ai dit : “Je sais qu’elle a dix-huit ans, elle les aura dans quelques jours, et elle... et une jeune fille de cet âge-là pense aux garçons, et nous l’avons gardée à la maison.” J’ai dit : “Je–je n’ai jamais voulu la voir mariée. Je veux la faire travailler ici dans le bureau. Je veux la voir remplie de l’Esprit et–et–et vivre comme ça.” Et elle... Eh bien, c’est ce que nous voulions tous. Elle a dit : “Eh bien, nous ne pouvons pas faire ça.” Elle a dit : “Elle ne veut rien entendre.” 131 J’ai dit : “Attends une minute! Nous avons fait tout notre possible pour bien l’élever; maintenant, remets-la dans les mains de Dieu, confie-la-Lui.” Et j’ai dit : “Puis, quand elle fera quelque chose, dis : ‘Becky, ma chérie, maman ne veut pas que tu fasses ça, mais je suis ta copine; je ne te laisserai pas tomber.’ Tu vois? Fais-lui savoir que tu l’aimes. Elle va chercher quelqu’un qui l’aime, et il se pourrait que ce ne soit pas la femme qu’il faut.” Voyez? J’ai dit : “Que ce soit toi, la femme qui l’aime.” J’ai dit : “Chérie, ça peut sembler assez direct, ça, mais les gens viennent de partout pour avoir un entretien particulier, et tout.” J’ai dit : “Je suis si ordinaire; nous sommes ordinaires l’un pour l’autre, parce que nous sommes mari et femme; mais nous ne laisserons jamais une telle chose arriver. Il faut te souvenir que ceci, c’est au Nom du Seigneur!” Alors, elle a dit : “Très bien.” Nous nous sommes agenouillés, et nous avons remis la chose à Dieu. Nous avons dit que nous allions laisser ça tranquille. Cet après-midi-là, quand elle est arrivée, elle a dit : “Eh bien, je suppose que tu dis encore que je ne peux pas aller là-bas!” 132 Méda a dit : “Non, je n’ai pas dit un mot là-dessus.” Elle a dit : “Tu sais, maman ne veut pas que tu fasses ça; et tu sais que ça a arraché le coeur de ton papa de t’entendre, là-bas, jouer ce boogie-woogie, ou cette musique-là, avec cette fille.” Elle a dit : “Bon, il ne voulait pas que tu fasses ça, et nous ne voulons pas que tu le fasses, Becky, mais nous avons simplement remis la chose au Seigneur. Je veux que tu saches que nous t’aimons. Quoi que tu fasses, nous t’aimons quand même.” Elle a dit en criant : “J’y vais quand même!” Elle a dit : “Très bien, ma chérie.” Alors elle a continué son chemin. Elle a dit : “Très bien, ton souper sera prêt quand tu reviendras.” Elle n’y est jamais allée! Non, elle n’y est jamais retournée depuis. Voyez? 133 Peu de temps après, elle a rencontré Georges; Georges est un Chrétien. Avec ça–avec ça, c’était réglé. 134 Elle essayait de raconter ça à Mme Wood, l’autre jour. Elle disait : “Oh, j’étais vraiment déchaînée!” Elle disait : “Papa et maman m’ont confiée au Seigneur.” Elle disait : “Vraiment déchaînée.” Mais, pour nous, ça–ça l’était, déchaîné; on ne voudrait vraiment pas quelque chose de plus déchaîné que ça. Voyez? Que ça s’arrête là. Bien. 244.Frère Branham, que pensez-vous de nos... (Oh, oh! je me rappelle avoir lu celle-ci. Je n’allais pas... J’allais la garder pour plus tard, mais je pense que je ferais aussi bien de la lire. C’est une écriture de femme. Elle doit venir du Kentucky, parce qu’elle a ça sur un–un reçu de la Kosmos Portland Cement.) Frère Branham, que pensez-vous de nos soeurs dans l’église qui portent des robes aussi courtes? Cela ne gâche-t-il pas notre témoignage et cela ne donne-t-il pas le mauvais exemple aux jeunes de notre église, ici? Cela semble tellement i-n-... de voir une jeune, de voir une adulte porter une robe si courte que cela montre ses genoux quand elle marche. 135 Qui que vous soyez, soeur ou frère, qui que vous soyez, je suis d’accord avec vous à cent pour cent. C’est une honte, mais dites-moi ce qu’il faut faire! Je le prêche de toutes mes forces; elles le font quand même. Alors, c’est leur jugement, puisque la Parole a été proclamée. Oui, je suis certainement contre ces robes qui collent à la peau et qui ressemblent à... Je dois constamment reprendre mes enfants, Becky et Sara. Peu m’importe combien elles sont jeunes, je, ça, je les reprends tout le temps. Je pense qu’elles portent même leurs robes... Méda prend Becky à part tous les jours à cause de ça. Voyez? Des robes qui montent jusque... En effet, les enfants, on peut s’attendre à ça de la part des enfants, et on doit les corriger; mais quand il s’agit d’une femme, là, il y a quelque chose qui ne va pas. Voyez?
E-136 Ne vous vexez pas, là, je ne fais que répondre aux questions. Ce que vous me demandez vient de votre coeur; ce que je vous dis vient de mon coeur. Si vous trouvez la solution, je, s’il vous plaît, venez me la dire, bien sûr que j’agirai, s’il y a quoi que ce soit que je puisse faire à ce sujet. 137 Par exemple, quelqu’un disait, l’autre jour, il disait : “Eh bien, je vais vous dire, Frère Branham,” il disait, “je vais vous dire ce qu’Adam et Ève...” Il disait : “C’était tout à fait ça; ils ont mangé une pomme!” J’ai remarqué qu’ils ont changé ça maintenant; ils disent qu’ils ont mangé quoi? Je crois que ça s’appelle un, quelque chose? [Un homme dans l’assemblée dit : “Abricot.”–N.D.É.] Un abricot, oui, que c’était un abricot qu’ils avaient mangé. Eh bien, c’est le moment de passer les abricots de nouveau, si ça leur fait prendre conscience qu’ils sont nus. Voyez? 245.Frère Branham, j’ai accepté le Message de Dieu pour aujourd’hui, et notre fils aussi. Et nous avons tous deux été baptisés au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Mon mari–mon mari n’a pas accepté le Message, et il combat ce Message. Il a influencé notre fils et il l’emmène à l’église méthodiste. Il veut que j’aille à l’église avec lui, quand nous n’avons pas de service ici, au Tabernacle. Serait-il en ordre que j’aille avec lui, ou serait-il préférable de rester hors de cette dénomination? 138 Eh bien, chère soeur... Elle n’a pas signé; mais peut-être que vous êtes en train d’écouter votre question; sinon, vous l’entendrez sur la bande. Allez-y avec votre mari, mais ne participez pas à–à ce qu’ils font. Vous voyez, vous êtes censée aimer votre mari, et c’est par l’amour qu’on y arrive. Soyez très salée, c’est tout; il aura soif, s’il y a quelque chose en lui. 139 N’adhérez pas à leur dénomination. Il a dit “qu’il fallait se tenir loin de cette dénomination”. N’y adhérez pas, mais allez-y. Si vous ne pouvez pas recevoir un pain entier, prenez-en la moitié; si vous ne pouvez pas en recevoir la moitié, prenez-en juste une tranche. Voyez? Voyez? Mais c’est comme ça que vous gagnerez votre mari, en agissant comme ça. Ne soyez pas arrogante, il constaterait alors que ce qu’il a, ça vaut autant que ce que vous, vous avez. Voyez? Mais, quand vous pouvez montrer quelque chose que vous avez, et que lui n’a pas, voilà ce qui lui donnera soif d’être comme vous. La femme sanctifiée sanctifie le mari. 140 Ce n’était qu’un conseil. Alors, je–je pourrais passer beaucoup de temps là-dessus, mais nous voulons répondre au plus grand nombre possible de questions; en effet, je vois qu’il ne me reste qu’environ vingt-deux minutes. Très bien. 246.Frère Branham, je crois de tout mon coeur le Message que vous enseignez. Il réjouit mon âme; cependant, ma femme et mon fils ne se réjouissent pas dans la Parole. Ils ne désirent pas se détacher de certaines de leurs habitudes mondaines. Vous avez dit que nous devons réclamer nos–réclamer nos familles. Je trouve cela difficile à faire, étant donné qu’apparemment ils ne vivent pas pour la Parole ni dans la Parole. Quelle ligne de conduite dois-je suivre, monsieur? Dois-je les réclamer et croire, ou dois-je prier : “Père, que Ta volonté soit faite”, et me contenter de l’état où je me trouve? J’apprécierais vos conseils, Frère Branham. 141 Que Dieu vous bénisse, mon frère ou ma soeur, qui que vous soyez. À votre place je–je les confierais simplement au Seigneur. Je... Vous voyez, parce que : “Tous ceux que le Père M’a donnés viendront à Moi.” Voyez? Or, la seule chose que vous, vous devez faire...
E-142 Ça a rempli mon coeur de joie l’autre jour, quand je suis allé voir les différents responsables des motels. Le... Je suis allé chez M. Becker, et il m’a dit : “Billy, sais-tu quoi? Je nourris toute ton assemblée, chaque dimanche” – alors, le Blue Boar en nourrit presque trois cents, chaque dimanche! Voyez? Je suis aussi allé là-bas, et cet homme, là, ce monsieur du–du Ranch House, un homme très bien. Je l’ai rencontré. Il a dit... Je disais : “Eh bien, ça, c’était vraiment bien.” J’ai dit : “J’apprécie que vous gardiez toutes ces choses loin d’ici, tout ce désordre.” Il a dit : “Oh oui, Frère Branham.” Je me suis dit : “Comment se fait-il qu’il me connaisse?” Voyez? Je lui ai dit : “Comment se fait-il que vous me connaissiez?” Il a dit : “Je vous connais,” il a dit, “je nourris toute votre assemblée, ici, chaque dimanche, par... Eh bien,” il a dit, “et je veux vous dire quelque chose : ce sont des gens très bien. Ce sont des gens très bien!” 143 Alors, vous voyez, ça m’a fait du bien. Vous êtes mes enfants. Voyez? Quand j’entends dire que mes enfants se conduisent bien et qu’ils sont gentils, ça fait vraiment du bien à papa, ça. Voyez? Alors, vous comprenez.
E-144 Maintenant, bon, maman, quand... Ma soeur, si votre mari tient à ce que vous alliez à l’église méthodiste, allez-y. Vous n’aurez peut-être pas un pain entier, mais si, au moins, ils disent qu’ils croient que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, ça, croyez-le, parce que nous le croyons aussi. Bon, s’ils se lancent dans des idées saugrenues, et tout, laissez-les simplement–simplement faire, mais mangez cette partie-là du pain. Voyez? Et par cela, montrez simplement, par la douceur de votre vie, et votre égard pour les autres... Et si vous n’avez pas ça, ma chère soeur, priez jusqu’à ce que vous l’ayez, pour que vous n’ayez pas à fabriquer quoi que ce soit, parce qu’à ce moment-là, ce n’est pas réel. Votre mari peut détecter ça. Mais vous, quand vous avez vraiment prié, à tel point que votre vie est remplie du sel du Sauveur, ça établira un contact. “Si Moi Je suis élevé, J’attirerai tous les hommes à Moi.” À votre place, j’y irais. Soyez très prudente. Mais n’adhérez pas à leur église, là! S’il vous plaît, ne faites pas ça; n’adhérez surtout pas à cette église, mais allez-y. 247.Frère Branham, voici une question sur laquelle plusieurs d’entre nous ici ne savent pas trop quoi penser. Une–sur–sur (excusez-moi)... Sur certaines bandes, vous dites que seuls les Juifs seront sauvés après que l’Épouse aura été enlevée. (Et il y un trait en travers.) S’il vous plaît, expliquer à fond ce qu’il advient des gens des nations qui ne partent pas dans l’Enlèvement. Je pensais que vous aviez dit que les gens de nations qui restaient, ceux-là passaient par la tribulation et donnaient leur vie pour rendre témoignage de Jésus. Lorsqu’Il se tourne de nouveau des gens des nations vers les Juifs–lorsqu’Il se tourne des gens des nations vers les Juifs, alors les gens des nations n’auront plus aucune possibilité d’être sauvés, seuls les gens des nations qui ont été sauvés, mais qui n’ont pas reçu leur Vérité des derniers jours, entreront dans la période de tribulation et seront alors sauvés à la fin. Est-ce juste? S’il vous plaît l’expliquer, étant donné que vous avez dit que seul un petit nombre partirait dans l’Enlèvement. Qu’en est-il des gens qui ont cru au Seigneur, qui croient au Seigneur maintenant, mais tel que, mais qui ne croient pas ce Message du dernier jour, tel que vous le prêchez? Seront-ils sauvés? Puis la soeur a signé. 145 Bon, c’est une très bonne question. Bon, premièrement, la confusion vient de ce que j’ai dit à propos des jours des nations, qui seraient terminés quand la tribulation... dans la tribulation. Or, je ne vois pas, dans la Bible, que les gens des nations... L’Épouse des nations, l’Épouse, et non l’Église des nations, là, l’Église des nations, elle, elle passera par la période de la tribulation, vous voyez, mais pas pour... Vous voyez, l’Épouse, ce sont les Élus; Ils ne passent par rien d’autre que l’Enlèvement. Ils sont simplement changés et enlevés du monde. Voyez? Ça, je vais l’expliquer dans une des questions suivantes, ici, en partant depuis Luther, et vous verrez alors ce que ça veut dire; c’est la maturation du Corps. Voyez? 146 Maintenant remarquez. Les Juifs qui restent, ce sont eux qui recevront la prédication des deux prophètes, Élie et Moïse.
E-147 Or, mes frères dans le ministère, ceci, ce sont mes pensées personnelles, selon moi, la façon dont le Saint-Esprit me l’a révélé. 148 Maintenant, la chose qui doit arriver ensuite, c’est que les Juifs, ou, l’Épouse élue des nations doit être enlevée, – avec les autres membres de l’Épouse élue des nations, ceux qu’il y a eu tout au long des âges, – être enlevée dans les cieux, dans la Présence de Christ. Les morts ressuscitent; ceux qui sont vivants et qui sont restés, sont changés; et ils sont enlevés ensemble, à la rencontre du Seigneur dans les airs. Alors, parce que... 149 Après la cérémonie du Mariage dans la Gloire, Jésus... après qu’Elle a été enlevée dans les cieux, Jésus retourne à la terre, et Il Se fait connaître à Son peuple, comme dans le type de Joseph, qui s’est fait connaître à ses frères. Et sa femme, il n’y avait personne des nations qui était présent, il n’y avait personne d’autre, seulement Joseph, quand il s’est fait connaître à ses frères. Est-ce que tous comprennent ça maintenant?
E-150 Il avait envoyé... Même sa femme était dans le palais, ce qui montrait sous forme de type que l’Épouse sera dans le palais, dans la Gloire, à ce moment-là. Alors Jésus Se fait connaître aux Juifs, vous voyez, après la cérémonie du Mariage, les trois ans et demi, et–et–et le temps de la détresse pour Jacob, ces trois ans et demi, la fin de la soixante-dixième semaine de Daniel. Le Messie doit être retranché au milieu de la... Il a prophétisé pendant trois ans et demi, puis Il a été retranché. Donc, il reste encore trois ans et demi pour leurs prophètes, Moïse et Élie, et alors, à la fin de leurs soixante-dix jours, – qui sont encore fixés sur le peuple, comme Daniel l’a dit, – alors, à la fin de ces soixante-dix jours, Jésus doit Se faire connaître à eux. Il est ce Prince qui devait venir aux Juifs. Voyez?
E-151 Bon, et alors, à ce moment-là... Vous voyez, l’Épouse des nations est au Ciel, et la vierge endormie, la vierge des nations, ne sera pas sauvée pendant cette période-là; elle a déjà été sauvée, mais elle a été exclue de l’Épouse. Et elle ne passe par la période de la tribulation que pour son temps de purification, parce qu’elle a rejeté Christ, la Parole, pour sa purification. Alors, elle doit souffrir pour ses actions; mais pour l’Épouse, qui est devenue la Parole, une expiation complète a été faite par Christ, parce qu’Il est la Parole. C’est ce corps-là qui a été déchiré, et quand ce corps-là a été déchiré, l’Épouse était dans ce corps, parce qu’il s’agit de la totalité de la Parole! Amen! Le voyez-vous?
E-152 Quand Jésus a souffert dans ce corps, Il a souffert... C’est que l’homme et la femme sont une seule personne. Ève a été retirée d’Adam, et l’Église... Qu’est-il arrivé? Dieu a ouvert le côté de–d’Adam et Il en a retiré une aide, son épouse. De même Dieu a ouvert le côté de Jésus au Calvaire et Il en a retiré l’Épouse. Voyez? Et quand Jésus est mort au Calvaire... Souvenez-vous, l’Épouse n’a pas été retirée de ce corps, avant que ce corps soit mort. Il était déjà mort, et ils allaient Lui briser les jambes. Mais le prophète avait dit : “Aucun de Ses os ne sera brisé.” Alors, ils avaient déjà soulevé le marteau pour Lui briser une jambe, mais un homme s’est avancé avec une lance et il l’a enfoncée dans Son coeur; et de l’eau et du sang en sont sortis; Il était déjà mort. Elle était déjà rachetée, dans ce corps, par Sa mort; donc, l’Épouse n’aura plus à subir la période de la tribulation. Voyez? Elle entre. Mais l’église des nations, ceux qui croient simplement en Lui et qui acceptent des credos dénominationnels et tout, et ils continuent encore...
E-153 Comme cette pauvre personne le disait : “Mon mari et mon fils, ils aiment encore les choses du monde et ces choses-là.” Vous voyez, ils n’ont pas accepté ce rachat; en effet, quand vous l’acceptez, il vous purifie automatiquement. “Celui qui est né de Dieu ne pratique pas le péché.” Il n’y a en lui aucun désir, rien qui le porte vers les choses du monde. 154 Jésus a dit : “Celui qui aime le monde (c’est kosmos, là), ou les choses du monde, l’amour de Dieu n’est pas en lui.” Il n’est pas amoureux de l’Époux. Voyez? C’est pourquoi elle doit expier cette peine, et non... Elle n’est pas sauvée pendant cette période-là; elle est sauvée maintenant, de la mort Éternelle; mais elle devra passer par la période de la tribulation pour sa purification. Vous voyez ce que je veux dire? Bon, bon, ça, je crois que ça répond à cette question-là. Voyons un peu, il y a quelque chose d’autre ici.
E-155 “S’il vous plaît l’expliquer, étant donné que vous avez dit que seul un petit nombre partirait dans l’Enlèvement.” Ce sont ceux qui sont sur la terre, qui vont être changés. Jésus a dit : “Étroite est la porte, resserré le chemin, et il n’y en aura que peu qui les trouveront.” 156 “Qu’en est-il des gens qui croient au Seigneur maintenant, mais qui ne, mais pas ce que vous prêchez?” Ils ne sont pas obligés de croire ceci. Ils ne sont pas obligés de le croire tel que moi, je le prêche. Voyez? Ils ne sont pas obligés de croire ça. “...pour ce qui est du Message du dernier jour. Seront-ils sauvés?” Oui, s’ils croient le Seigneur. Voyez? Et s’ils–s’ils ne sont pas d’accord et qu’ils disent : “Je ne crois pas qu’Il est la Parole. Je ne crois pas que ce soit vrai. Je ne crois pas au baptême du Saint-Esprit”, ça montre vers quoi ils se dirigent : la période de la tribulation. Mais ceux qui peuvent accepter la Parole dans Sa plénitude, pas parce que c’est moi qui La prêche, mais parce que c’est ce que la Bible dit, ceux qui acceptent Cela sont libres, parce qu’ils, parce que la Parole a déjà été jugée.
E-157 Or, un Juge équitable pourrait-il juger un homme deux fois pour quelque chose, si la peine a déjà été expiée? Si j’étais dans une maison de prêt sur gage, et que vous veniez dire : “Je vais le racheter”; que vous entriez et que vous payiez le prix de mon rachat (c’est-à-dire la peine que je dois expier dans cette maison de prêt sur gage), que vous payiez mon rachat, alors, comment le prêteur sur gages peut-il encore avoir des droits sur moi? À moins que je ne me sois de nouveau vendu. Voilà. Lorsque je rejette la plénitude de la Parole, alors je retourne directement à la maison de prêt sur gage. Voyez? Voyez? Alors je n’ai plus qu’à lutter pour en sortir, si je le peux. Mais Il m’a racheté. Bien. J’espère que ça... J’en ai tellement ici, que je voudrais prendre celles qui... [Fin du premier côté de la bande. Le second côté commence avec une partie de la question qui manque.–N.D.É.] 248....le Troisième Pull, et c’est de prononcer la Parole. Il semble tout à fait possible que vous prononciez la Parole, et que quelqu’un soit complètement et entièrement restauré, et rendu totalement prêt pour l’Enlèvement, dans la résurrection, Fils de l’homme. Est-ce exact, ou non? Et vous le feriez, si on faisait pression sur vous de façon appropriée, n’est-ce pas? “Échapper à toutes ces choses (il y a des guillemets, là), échapper à toutes ces choses et paraître debout devant le Fils de l’homme.” (Luc 21.36) 158 Maintenant, mon–mon cher ami, vous voyez, bon, je pense que vous–vous–vous avez–vous avez là une déclaration valable. Oui monsieur! Oui monsieur! C’est bien exact. Vous avez dit : “Frère Branham...” Autrement dit, voici ce que je... Je ne pense pas que ce soit, je peux, je crois que je, ce n’est pas pour améliorer ce que vous avez dit, mais je pense que je peux le rendre un peu plus clair pour les gens. Voyez? Vous croyez, à cause des Paroles parlées et de ces choses qu’Il a dites à ce sujet, – et vous tous, qui êtes ici, vous êtes témoins des écureuils et de toutes les autres choses qui sont arrivées, – mais avez-vous remarqué, ces choses ont été données Souverainement! Je ne Lui ai jamais demandé : “Seigneur, permets que je fasse ceci, que je fasse apparaître ces choses par la parole, comme ça, que je fasse ces choses-là.” Je ne Lui ai jamais demandé ça. C’est Lui qui, par Sa propre volonté Divine, est venu à moi et m’a dit : “Va faire ceci.” Voyez? Je n’avais pas demandé quoi que ce soit à ce sujet. Moïse n’a jamais demandé d’aller en Égypte, mais c’est Dieu qui l’a envoyé en Égypte. Voyez?
E-159 Bon, je crois que si le Saint-Esprit venait à moi, me dire dans une vision : “Va dire à telle et telle personne qu’elle ne, qu’elle essaie d’avoir la victoire sur telle chose, mais qu’elle n’y arrive pas. (Elle fume; elle boit; elle ment, vole ou commet adultère, quoi que ce soit; ou elle a un esprit de convoitise.) Alors, va donc vers elle, et dis : ‘Toi, esprit, sors de là; je libère ce captif.’” Est-ce que ça se produirait? Absolument! Oh oui, ça se produirait, absolument; ça se produirait. Par contre, si j’y vais d’après mes propres présomptions... Or présumer, c’est, ce que ça veut dire, c’est “s’aventurer sans autorité”. Voyez? Je vais là-bas pour aider cette personne; je ne fais que présumer que ça ira bien. Voyez? Dans ce cas-là, je ne sais pas; je peux invoquer sur eux le Nom du Seigneur; je peux prier pour eux, faire tout ce que je désire.
E-160 Si je pouvais faire comme je veux, ce matin... Je–je viens d’avoir un entretien avec cette petite dame, qui est assise dans ce fauteuil roulant. Pour venir à cette réunion aujourd’hui, ils ont dû avoir recours au service des pompiers, pour la sortir de chez elle, à Chicago; alors que des gens habitent de l’autre côté de la rue, et ne viennent pas aux réunions. Voyez? 161 Qu’est-ce que je ferais? Si c’était en mon pouvoir... Ça l’est, en... J’ai l’autorité pour le faire, mais je dois attendre les ordres pour le faire. Voyez? J’ai reçu de Dieu l’autorité pour le faire; mais quand Il donne les ordres, alors là, elle peut repartir chez elle guérie. Voyez? Je sais que c’est la vérité. Voyez? J’en mettrais ma tête à couper, ce matin, je le ferais pour ça autant que pour quoi que ce soit. Voyez? C’est la vérité. 162 Mais d’abord, vous voyez, tout ça, c’est... Personne, même Jésus, Il a dit Lui-même : “Le Fils ne peut rien faire de Lui-même, mais ce qu’Il voit faire au Père, le Fils aussi le fait pareillement.” Nous savons cela. Jean 5.19. Très bien. “Le Fils ne fait rien de Lui-même, mais ce qu’Il voit faire au Père, le Fils aussi le fait pareillement.” Très bien. 249.La vision que vous avez eue il y a des années, du grand miracle qui devait se produire près de Corydon, dans l’Indiana, s’est-elle accomplie? 163 J’ai regardé dans mon carnet quand j’ai reçu ceci, et j’ai mis un point d’interrogation. Bon, il devait y avoir un moment où j’allais, où je devrais faire attention, à l’endroit où se trouvent ces cèdres... Juste quand on descend la colline, là-bas, de l’autre côté, en allant vers Corydon, après avoir quitté le sommet de la colline à New Albany, j’allais devoir faire attention, en passant près de ces cèdres, il allait y avoir un horrible accident, dans lequel je me serais trouvé. Et, par la grâce de Dieu, j’y ai échappé, au moment où une jeune fille qui buvait une bouteille de whisky a été tuée, – sa gorge a été sectionnée, là-bas, par la bouteille qu’elle avait à la bouche, – une jeune fille de seize ans, et je me serais trouvé juste là à ce moment-là. Voyez? Bon, c’était peut-être de ça que vous parliez. J’ai lu ça.
E-164 Et puis aussi, il y a la fois où j’ai eu cette réunion chez Frère Beanblossom... C’était peut-être ça. C’était peut-être Georgie Carter. Voyez? Celle-là en est une autre qui est arrivée là-bas. Et alors, il y en a quatre ou cinq là-dedans... Je n’ai rien vu qui ne se soit accompli. Si–si la personne qui a écrit ceci voulait bien le récrire, en me disant ce que j’ai dit à ce moment-là, alors j’irais vérifier. Voyez? Si vous voulez bien me rappeler ce que j’ai dit, la vision... En effet, j’ai remarqué, pour ce qui est de la vision, là, j’avais inscrit des choses dans le carnet, et là où elles sont arrivées, telles quelles. Je n’avais rien d’inscrit, à ma connaissance, rien de particulier à part celles-là.
E-165 Et puis, il y a eu autre chose; c’est la conversion de Omar Price, là-bas cette fois-là, alors qu’il avait été si critique à mon sujet. Et vous le savez, il est venu au Tabernacle et il a été baptisé au Nom du Seigneur Jésus. Oh, il m’avait combattu si fort à ce sujet; et je suis resté avec lui pendant la nuit. J’ai simplement continué à l’aimer, et je suis resté là quand même; mais il a fini par venir, parce que le Seigneur m’avait dit qu’il viendrait, et alors, je–je m’en suis tenu strictement à ça. Voyez? 166 C’est la même chose pour le brave prédicateur qui est assis derrière moi, ici. Je suis allé à Clarksville pour parler avec lui, à un moment donné, pour parler derrière sa chaire, à l’église méthodiste, là-bas; il était méthodiste jusqu’à la moelle – vous savez ce que je veux dire. Je suis revenu ici; j’ai dit : “Un jour, je vais le baptiser au Nom du Seigneur Jésus-Christ.” Et je l’ai fait; il s’agit de Frère Neville! 250.Si c’est mal pour moi de... est-ce mal pour moi de tenir un–un institut de beauté? Je suis esthéticienne et je ne crois pas que ce soit bien pour une Chrétienne de se couper les cheveux; par contre, je coupe ceux des autres et je les (Je pense que c’est t-e-i-n-s, teins, ça veut dire une coloration, n’est-ce pas?) colore aussi. 167 Chère soeur, je–je ne saurais quoi vous dire. Écoutez, je ne peux pas me prononcer là-dessus, à propos des femmes qui se colorent les cheveux. Je n’ai pas de passage de l’Écriture contre ça; je ne peux m’en tenir qu’à l’Écriture. Voyez? L’Écriture ne dit pas qu’elles ne doivent pas faire ça. L’Écriture dit qu’elle doit avoir de longs cheveux, et après ça, je ne sais plus où aller. Voyez? Je–je ne m’y connais pas dans ce genre de chose.
E-168 Il y a un brave ministre, je sais qu’il est ici quelque part, un de mes chers amis; nous causions ensemble l’autre jour, au Blue Boar, pendant que nous dînions. Il m’a dit : “Ma femme a un peu honte de venir devant vous.” Une petite femme très sainte, très consacrée, et c’est une–une belle petite dame, elle est grand-mère, et... Mais c’est quelqu’un de très bien, très soigné, vraiment... Ma femme raffole de cette femme-là, c’est bien simple, et–et moi je trouve que c’est une vraie, vraie femme. Elle... Je ne sais pas si elle est ici; je suppose que oui. Je pense que son mari est ici. Et il m’a dit, il a dit : “Elle a laissé pousser ses cheveux après vous avoir entendu prêcher, elle a vu que c’était juste, mais”, il a dit, “elle se teignait les cheveux; et elle fait de son mieux pour faire disparaître cette couleur avant de se présenter devant vous.”
E-169 Maintenant, regardez, ma chère soeur, j’ai un respect profond pour ça. J’ai de l’estime pour une femme qui fait ça. En effet, une femme qui se présenterait là et se coifferait n’importe comment, ou qui vous cracherait sur les pieds et se promènerait avec arrogance, et sans aucun respect, souvenez-vous, Jésus a dit : “Ce que vous faites à ceux-ci, c’est à Moi que vous l’avez fait.” Voyez? Je respecte ça en vous, et Dieu vous bénira pour ça. 170 Mais, soeur, pour ce qui est de la coloration des cheveux, ou de ce genre de chose, ça, je–je ne sais pas. Je–je n’ai aucun passage de l’Écriture à l’appui, alors je, c’est vraiment à vous de décider. Voyez? Vous... si vous voulez le faire, je n’y vois pas du tout d’objection. Autant que je sache, l’église n’a pas cette coutume. Si vous voulez... Pour tout ce qui n’est pas dans cette Bible, eh bien, vous n’avez qu’à, c’est à vous de décider. Vous voyez? Mais je vous donnerai mon conseil, vous voyez, et pour autant que je sache... Vous savez, c’est tout simplement dans la nature de la femme de vouloir être belle; elle est censée être comme ça.
E-171 Vous savez, dans toutes les espèces vivantes qui existent, c’est le mâle qui est le plus beau, à l’exception de la race humaine. Prenez n’importe quel oiseau, n’importe quelle vache. Prenez un troupeau de bestiaux. Lequel est le plus beau : la vieille vache aux cornes recourbées ou le gros taureau? Prenez les cerfs; lequel est le plus beau : la petite biche ou bien le mâle? Prenez une bande de wapitis; lequel est le plus beau : le mâle ou la femelle? Les orignaux, tout ce que vous voudrez. Prenez–prenez les oiseaux; prenez les poulets : le coq ou la poule? Prenez les oiseaux, la petite... le beau grand cardinal, ou bien la petite femelle tachetée qui reste sur le nid et couve ses oeufs? Voyez? Dans toutes les races, c’est toujours le–le mâle qui est le plus beau, à l’exception de la femelle de la race humaine. Pourquoi? C’est elle qui a causé la chute. Satan l’a choisie à ce moment-là, et la beauté vient du diable. Voyez?
E-172 Satan était l’ange le plus beau. Il était le chérubin qui couvrait de son ombre. Regardez comme les femmes changent par rapport à ce qu’elles étaient autrefois. Combien se souviennent de Pearl, avoir lu à propos de Pearl O’Brien? Levez la main, certains d’entre vous qui sont d’un certain âge. Bien sûr. Voyez? On disait qu’elle était la plus belle femme d’Amérique. Aujourd’hui n’importe quelle petite jeunesse dans la rue serait deux fois plus belle qu’elle. Pourquoi? C’est exactement ce que dit la Bible : “Quand les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles.” C’est une bande de renégats qui a fait venir le déluge sur la terre, par lequel Dieu a détruit toute la race humaine. Voyez? Exactement. Et aujourd’hui, tout est basé sur Hollywood, et–et sur la beauté et ces choses-là, alors que la beauté, c’est quelque chose qui est caché dans le coeur, vous voyez, et non pas l’apparence extérieure. Qu’elles se parent, non pas d’une apparence extérieure, mais de la parure intérieure, d’un esprit doux et paisible. Voilà–voilà ce qu’est une Chrétienne. Donc, à propos de votre question, soeur, je ne sais trop quoi vous dire. Maintenant je pourrais m’arrêter tout de suite, ou bien prendre encore trente minutes, alors, et alors... Est-ce que trente minutes...? Combien sont prêts à rester encore trente minutes, et alors ça nous donnera un peu plus de temps ce soir? Eh bien, alors, je vais faire très vite. 251.Frère Branham, est-ce que le passage de I Timothée 2.9 signifie qu’une femme ne peut pas tresser ses cheveux? Est-ce que “broided hair” signifie “cheveux tressés”? 173 Bon, regardez, soeur, bon, ceci... Je suis–je suis content que celle-là ait suivi l’autre. Je ne l’avais pas placée là exprès, mais c’est vraiment bien qu’elle–qu’elle ait suivi l’autre. Remarquez, les cheveux tressés, dans ce temps-là, c’était le signe d’une femme qui faisait le trottoir; c’est ce qu’elle faisait, elle tressait ses cheveux. Et Paul a dit aux Chrétiennes : “Or, cette parure, qu’elle ne consiste pas dans les cheveux tressés...” (ou, “broided” et “braid” [en anglais], c’est la même chose) – de tresser leurs cheveux, parce que, comme ça, elles ressemblaient au reste du monde. 174 Or, vous n’êtes pas censés ressembler au monde ni agir comme le monde! Voyez? Les femmes sont censées être différentes, là. Voyez? Non, maintenant, les cheveux tressés... Aujourd’hui, les cheveux tressés, c’est joli et c’est bien loin de la mode du monde. Bon, vous voyez les femmes et la façon dont elles arrangent leurs cheveux aujourd’hui... Vous, arrangez vos cheveux n’importe comment, mais ne ressemblez pas au monde, c’est tout! Voyez? Ne ressemblez pas ou ne vous habillez pas comme le monde! Si elles portent des shorts, vous, portez une robe. Si elles–si elles arrangent leurs cheveux tout... si elles les tondent, les coupent, les arrangent de quelque... Vous–vous–vous, laissez les vôtres tranquilles. Voyez?
E-175 Pour ce qui est des tresses; mais les cheveux tressés... La question, c’était : Est-ce que “braided” signifie... “broided” signifie “tressés”? Oui, c’est ça. Or, dans la rue... 176 Or, j’ai fait des recherches sur les cheveux “tressés”, pour savoir ce que ça voulait dire il y a des années. Voyez? Les femmes, en fait, les femmes d’autrefois, elles ramenaient simplement leurs cheveux vers l’arrière et elles les attachaient, un peu comme la queue de cheval d’aujourd’hui. Et elles allaient... Elles portaient des robes comme ça, mais les femmes qui faisaient le trottoir, elles, leurs cheveux, elles les tressaient sur leur tête, elles les enroulaient comme ça, et elles y mettaient des fleurs et des choses comme ça; et ça, c’était en quelque sorte la–la “dévergondée”, dans la rue; tout comme la dévergondée d’aujourd’hui, nous pouvons voir comment elle s’habille. Je dis dévergondée, parce que, vous le savez, je suis un vieil homme; et, à mon époque, c’est comme ça qu’on les appelait. Comment est-ce qu’on les appelle aujourd’hui? Je... Oh, je ne sais pas. Des poulettes, ou quelque chose comme ça. Alors... Peu importe. Donnez-leur n’importe quel nom, elles aiment ça. 252.Frère Branham, vous avez dit sur l’une des bandes que Noé a sauvé sa famille. Cela veut-il dire qu’une mère peut avoir la même foi pour sa famille? Et cela veut-il dire que tous les membres de la famille seront sauvés, si nous le croyons? 177 Bon, ça, c’est, oui, c’est un peu... Il faudra être attentif à la manière dont je réponds à ceci. Voyez? Premièrement : “Vous avez dit... (Bon, je vais regarder ça.) Vous avez dit sur l’une de vos bandes que Noé a sauvé sa famille.” Pourquoi? Parce qu’ils ont cru. C’est ça, parce qu’ils ont cru son message. 178 “Cela veut-il dire qu’une mère peut avoir la même foi pour sa famille?” Oui, soeur! Je peux voir le coeur d’une petite maman, qui pleure pour les siens. “Et cela veut-il dire que tous les membres de la famille seront sauvés, si nous le croyons?” Oui, s’ils l’acceptent. C’est exact.
E-179 Rappelez-vous le geôlier philippien. Croyez à la fois pour vous... Si vous avez assez de foi pour votre propre salut, est-ce que vous ne pouvez pas avoir cette même foi, qui agira sur les vôtres? Qu’est-ce que la foi? C’est une force invisible. Voyez? Qu’est-ce que–qu’est-ce que... C’est un Esprit. Le Saint-Esprit produit la foi. Voyez? C’est une force invisible. 180 Pourquoi est-ce que j’impose les mains aux malades? Voyez? Si je peux avoir ce contact personnel avec l’esprit qui est dans cette personne-là, quelque chose va se produire. Voyez? Ici, il y a le Saint-Esprit; Il révélera les secrets du coeur. Il fera exactement ce qu’Il a dit qu’Il ferait, au dernier jour. Les gens croient ça; ils regardent ça : “Oui, monsieur, je le crois.” 181 Maintenant, si seulement je ne deviens pas trop ordinaire pour vous, vous voyez, que ça ne devient pas quelque chose d’ordinaire. Vous passez dans la ligne un jour, et vous y repassez le lendemain. Voyez? Là, vous–vous ne faites que tenter votre chance. Vous ne le croyez pas, au départ, vous voyez, parce qu’aussitôt que vous le croyez vraiment... Cette femme a dit : “Si je peux toucher Son vêtement, je serai complètement guérie”, et c’est ce qu’elle a fait. Voyez? Elle n’a pas dit : “Je vais essayer de nouveau.” Voyez? Elle l’a cru. Voyez? C’est–c’est...
E-182 Maintenant, si vous êtes prête à croire, avec tout ce qui est en vous, pour votre famille... 183 Bon, par exemple, tenez, qu’est-ce qui me motive? Quelle–quelle est la force dans mon bras? Ce n’est certainement pas mon muscle, c’est mon esprit. Assurément. Enlevez cet esprit, et qu’est-ce que le muscle va faire? Il est tout ce qu’il y a de plus mort. Voyez? Il va pourrir, mais c’est... Vous voyez, c’est l’esprit qui donne la force. 184 Regardez le petit Samson. Beaucoup de gens le voient comme ça : des portes, de la largeur entre les deux poteaux ici. Voyons, un homme de cette taille pourrait saisir un lion et le déchirer, Frère Jackson. Si un lion se précipitait sur un homme comme ça, qui a une porte, qui a des épaules larges comme une porte de grange, voyons, bien sûr que ça, ce ne serait pas un mystère; mais le mystère, c’est qu’il n’était qu’un petit gringalet aux cheveux bouclés, un petit bout d’homme, une espèce de petite femmelette, le petit garçon à maman, avec sept petites tresses qui lui descendaient dans le dos, comme une fille. Mais, si vous remarquez, il était tout ce qu’il y a de plus impuissant, jusqu’à ce que l’Esprit du Seigneur le saisisse. Et, quand l’Esprit du Seigneur l’a saisi, ce lion s’est approché en grognant, et Samson l’a déchiré. Ce n’était pas Samson; C’était l’Esprit du Seigneur.
E-185 Maintenant, comment va-t-il y arriver, avec la mâchoire d’un mulet, qui se trouvait là dans le désert, et toute blanchie... Et les casques de ces Philistins avaient à peu près un pouce d’épaisseur, ils étaient tout en airain. Eh bien, si vous preniez cette mâchoire et que vous la frappiez contre l’un de ces casques, elle se casserait en mille morceaux. Vous le savez. Ils auraient frappé cette vieille mâchoire desséchée... Mais regardez, il s’est tenu là avec cette mâchoire à la main, et il a abattu mille Philistins; les autres se sont enfuis vers les rochers. Il a dit : “Allez, venez, vous en voulez aussi un peu?” Il la tenait toujours–toujours à la main! Qu’est-ce que c’était? L’Esprit du Seigneur l’avait saisi. Voyez? 186 Donc, C’est l’Esprit du Seigneur. Et, quand vous avez l’Esprit du Seigneur en vous, qui vous fait croire à votre propre salut, placez ça sur votre famille. Dites : “Je les réclame au Nom de Jésus-Christ; je les réclame! Ô Dieu, je ne sais pas comment Tu vas l’amener, elle, à faire ça, et comment Tu vas l’amener, lui, à faire ça, mais je le crois. Je le crois, Seigneur! Viens au secours de mon incrédulité.” Réclamez-les, et regardez bien ce qui va se produire. Ça va marcher. 253.Est-ce que l’Épouse–est-ce que l’Épouse, avant que Jésus vienne, est-ce qu’Elle aura toute la puissance du Saint-Esprit pour accomplir des miracles, ressusciter des morts et ainsi de suite, comme dans la pluie de l’arrière-saison, ou, est-ce là la pluie de l’arrière saison pour les cent quarante-quatre mille Juifs? Est-ce que tous les ministres auront ceci, est-ce que nous, ou bien est-ce que nous attendons simplement Sa venue? 187 Oui. Vous voyez, mon ami, je–je–je ne suis pas un théologien. Je ne suis pas un théologien; par conséquent, tout ce que je sais au sujet de la Bible, je dois l’enseigner en me servant d’ombres et de types. Vous m’appelez un peu un typologue. Or, si je regardais ce mur, et que je ne me sois jamais vu auparavant; et, en regardant, je voyais que j’ai une tête, des oreilles, des mains, j’aurais déjà une idée de l’apparence que j’aurais si jamais, un jour, je me voyais. Voyez? Si je vois mon reflet dans un miroir, je sais quelle apparence j’aurais si je pouvais me regarder de loin. 188 Or, c’est comme ça que je considère la Bible. “Toutes ces choses”, dit Romains 26, “sont arrivées pour nous servir d’exemples.” Nous pouvons regarder en arrière et voir ce que c’était, comme la lune qui reflète le soleil. Nous savons ce que sera le soleil quand... si nous n’avons jamais vu le soleil; nous pouvons voir la lune et voir que ce sera plus grand que ça. Eh bien, quand vous voyez ce qui est arrivé dans l’Ancien Testament, ça, ce n’est qu’un reflet de ce qui arrive dans le Nouveau.
E-189 Or ici, je crois de tout mon coeur que je, que nous, ou, que ces jours... Si ce n’est pas nous, c’est quelqu’un; forcément. Il n’y a plus de temps; nous sommes à la fin! 190 Tous les... Le monde... Dieu a fait le monde en six mille ans, et au septième mille ans, Il s’est reposé. Il a dit que l’homme ne vivrait jamais aussi longtemps que ça, une–une année, ou–ou, un jour : “Le jour où tu en mangeras, ce jour-là tu mourras.” Adam, ou, Mathusalem est l’homme qui a vécu le plus longtemps, dans la Bible, et il avait neuf cent soixante-neuf ans; mais il n’a jamais vécu mille ans. Par contre, l’homme qui vivra la période du Millénium, mille ans, pour montrer que la–que la peine a été expiée... L’homme vit éternellement; le jour est terminé; le temps est terminé; ils sont dans l’éternité.
E-191 À propos, j’ai reçu tellement de lettres concernant mon Message d’il y a deux ou trois dimanches, sur la–la Demeure future de l’Épouse et de l’Époux. Ça a vraiment touché le but quelque part, pour bon nombre d’entre eux. Ça... Et pour moi aussi. Je n’en suis pas encore revenu.
E-192 Maintenant, remarquez. À propos de ceci, vous voyez, Abraham a vu... Or, la manière dont Il avait traité avec Abraham, c’est aussi de cette manière qu’Il a traité avec sa semence. Bon, un de ces jours, quand je reviendrai, à un moment donné, je voudrais approfondir ça un peu plus, et vous montrer exactement les étapes de la vie d’Abraham. Ça concorde exactement avec Luther, Wesley, et ainsi de suite, jusqu’à aujourd’hui, la manière dont Il a traité avec les églises, exactement comme Il l’avait fait avec Abraham : comment Il est apparu; comment, là, quand Il lui a confirmé l’alliance sous le sang versé, c’était l’âge de Philadelphie. Oui monsieur, c’était l’âge du sang, Luther... l’âge wesleyen. 193 Mais alors, observez l’âge pentecôtiste. Après qu’Il est venu là, Il a fait la promesse de El Shaddaï, “nourris-toi à Mon sein”. La question est : Pouvez-vous vous nourrir? C’est ce qui a été présenté aux pentecôtistes. Voyez? Pouvez-vous vous nourrir? Mais ils ne l’ont pas fait; ils ont saisi le–le sein de la dénomination d’où ils sont sortis. Mais alors, la Semence, la vraie Semence, est venue se nourrir à ce sein.
E-194 Et quel est le dernier signe qu’ils ont reçu, avant ce fils promis qu’ils avaient attendu pendant toutes ces années – quand Il est revenu? C’était Dieu, qui s’est tenu là sous la forme d’un Homme, qui pouvait discerner les pensées qui étaient dans le coeur de Sara (Sara, qui était l’Église, qui représentait l’Église), discerner les pensées qui étaient dans l’Église, qui se trouvait même derrière Lui. Pas vrai? Et immédiatement après ça, elle a été changée, elle est redevenue une jeune femme, et lui un jeune homme; et Isaac, le fils promis, a été amené sur la scène. 195 Je crois que vous êtes en train de voir la dernière chose qui arrivera à l’Église, avant l’Enlèvement. Exactement. Je le crois. La pluie est terminée. Lisez simplement les trois premiers chapitres de l’Apocalypse, et vous verrez ce qui est promis à l’Église. C’est ça qui est promis, à l’Église, là – les âges de l’église. 196 Vous avez remarqué, l’autre jour, quand nous avons abordé les trompettes, le Saint-Esprit a dit : “Ça ne se rattache pas à ceci.” Voyez? Voyez?
E-197 Maintenant, la pluie de l’arrière-saison, les cent quarante-quatre mille Juifs, non, ce n’est pas, ce, ils ne, c’est–c’est quand Élie et Moïse... C’est là que les miracles se produisent. Les choses qu’ont attendues les gens, les pentecôtistes, quant aux miracles, c’est là qu’ils vont se produire, là-dedans, avec eux. Vous voyez, c’est l’affaire d’Élie et de Moïse. Ils frappent la terre de malédictions, chaque fois qu’ils le veulent; ils ferment les cieux, afin qu’il ne pleuve pas pendant les jours de leur prophétie. Et Dieu se tiendra là et Il combattra pour eux, comme Il l’avait fait, Il les fera sortir par une main puissante, exactement comme Il l’avait fait en Égypte, vous voyez, Il les fera sortir de ces “ismes” du monde. Ça, Il le fera, mais ce n’est pas...
E-198 Nous, nous devons simplement attendre la venue du Seigneur. Attendez simplement; tenez vos lampes préparées et toutes remplies, pleines d’huile. Soyez en prière, à chaque heure, pas chaque jour, mais chaque heure. Tenez-vous prêts; soyez prêts, soyez doux, et veillez... Oh, nous attendons la venue du Millénium, jour béni Où notre Seigneur viendra chercher Son Épouse qui L’attend. Oh, mon–oh, mon coeur est rempli d’allégresse, pendant que je travaille, veille et prie, Car notre Seigneur revient bientôt sur terre. C’est ça; voilà l’espérance de l’Église en cette heure. 254.Est-ce que le Nom de “Jésus-Christ” est valable pour le baptême, ou s’il doit être administré au Nom du “Seigneur Jésus-Christ”? 199 L’un ou l’autre. Moi, je prends Seigneur Jésus-Christ, vous voyez, parce que je pense qu’Il est notre Seigneur. Maintenant, seulement le Nom de Jésus, dans lequel certains de nos frères baptisent, ça, je–je ne suis pas d’accord, vous voyez, parce que je sais que j’ai beaucoup d’amis appelés Jésus, beaucoup–beaucoup d’amis prédicateurs, au Mexique, et–et en Italie, et ainsi de suite. Ils les appellent Jésus, et donc, Jésus, ce n’est pas suffisant. Il est né le Christ, le Sauveur, à Sa naissance, le Sauveur, le Christ, le Oint. Et huit jours plus tard, Il a reçu le nom de Jésus. Voyez? Alors Il était le Seigneur Jésus-Christ. C’est ce qu’Il était. Très bien. 255.Frère Branham, le Seigneur vous permettrait-il de nous instruire sur la question du mariage et du divorce en ce moment? Question : Un homme peut-il épouser une femme, et ensuite, après que celle-ci a divorcé d’avec lui, en épouser une autre? Si les deux épousent quelqu’un d’autre, commettent-ils tous les deux adultère? Vous avez mentionné que ça se rattacherait à la semence du serpent. Dans quel sens? 200 Maintenant, voici–voici une des questions les plus dangereuses que nous ayons dans ces piles, et c’est celle qui est la plus contestée dans le–dans le–dans le monde d’aujourd’hui. Maintenant, écoutez-moi, et j’ai une raison pour ceci. Si j’apportais vraiment à cette église et sur cette bande, ce matin, la chose correcte à propos du mariage et du divorce, ça diviserait toutes les églises du pays, si elles écoutaient. Voyez? C’est vrai.
E-201 Or, je vous le certifie, et la Bible est ici devant moi, j’ai l’AINSI DIT LE SEIGNEUR sur cette question! Et les deux côtés qui argumentent ont tort. À la fois ceux qui remarient les mariés, et tout, ils ont tous les deux tort dans ce qu’ils font, mais dans l’entre-deux se trouve la Vérité, au milieu de la route. Je ne veux pas... Je vais faire une bande, pour que, si jamais il m’arrive quelque chose, les frères puissent alors la passer, après mon départ, vous voyez, aux églises. Mais je–je veux faire une bande là-dessus, et vraiment vous montrer où elle se trouve; par contre, tant que je ne me sentirai pas conduit par le Seigneur, je ne dirai rien à ce sujet. Mais je sens que, pour ces choses, il faut que je sois conduit par le Seigneur; sinon, je ferai plus de mal que de bien. Voyez?
E-202 Maintenant, je veux que vous remarquiez ceci. Question : “Un homme peut-il épouser une femme, et ensuite, après que celle-ci a divorcé d’avec lui, en épouser une autre; et si les deux épousent quelqu’un d’autre, commettent-ils tous les deux adultère?” Là, mon ami, je ne veux pas vous blesser, mais c’est la Vérité. Jésus a dit : “Quiconque épouse une femme répudiée, commet un adultère.” Voyez? Je–je ne veux pas le dire, mais c’est la Vérité. 203 “Vous avez mentionné que ça se rattacherait à la semence du serpent.” Voyez? Je ne me rappelle pas avoir mentionné ça, mais je l’ai probablement fait quelque part, dit quelque chose à ce sujet.
E-204 Comme l’autre jour, j’ai mélangé quelque chose; il s’est trouvé que je l’ai entendu, et c’est, je l’ai saisi à ce moment-là; c’est sur la bande, et je–je vais probablement en entendre parler. C’est quand je parlais des Sept Trompettes, j’ai dit que c’était sept trompettes. Je faisais référence à la fête de la pentecôte. De la fête de la pentecôte jusqu’aux sept–jusqu’aux–aux trompettes, il y avait sept sabbats. Les sept sabbats, c’était entre la fête de la pâque et celle de la pentecôte, vous voyez, ce qui faisait les cinquante jours. Voyez? Mais ce à quoi je faisais référence, là, je disais : “Ça représente les Sept Âges de l’Église.” 205 Sur cette bande (si jamais vous l’obtenez ou quelque chose), sur cette bande, ça devrait être que c’est le septième mois après, qu’il y avait la–la fête des trompettes, ce qui représentait les Sept Âges de l’Église : sept mois, et non sept sabbats. Les sept sabbats se rapportaient à... Je l’ai expliqué là-dessus. J’ai dit les sept sabbats, comme ça, mais j’ai ensuite continué sur cette même pensée, alors que c’est le septième mois après la fête de la pâque, ou, la fête de–de la pentecôte, là, que vient la fête, après que la gerbe a été apportée et agitée. Vous voyez, alors–alors... Souvenez-vous que là, la gerbe se transforme, après ce moment-là, en un pain. Voyez? Quand la–la gerbe de... une gerbe, puis tout ça se retrouve dans un pain. Oh, il y a un grand enseignement là; je ne l’ai même pas effleuré. Mais si jamais vous saisissez ça sur votre bande, souvenez-vous, allez voir dans la Bible. Vous voyez, c’est sept mois après. Comptez sept mois : janvier, février, mars, avril, mai, juin et juillet – ce serait juillet, sept mois, ce qui représente les Sept Âges de l’Église au complet. Un ministre pourrait peut-être reprendre ça, et alors, il l’aura, vous voyez, là. Bien.
E-206 Maintenant, à propos de ceci, on–on–on va simplement un peu... Vous... Voici ce que je dis. Je vais dire ceci, ce n’est pas le Seigneur, mais c’est moi qui vais le dire. Si vous êtes actuellement mariés, que vous êtes tous les deux sauvés, et que vous êtes remplis du Saint-Esprit, que vous vous aimez et que vous avez de jeunes enfants, – maintenant, souvenez-vous, ceci, c’est moi, ce n’est pas le Seigneur, vous voyez, – allez et vivez ensemble, soyez heureux; en effet, vous ne pouviez pas vivre avec votre première femme, sinon vous n’auriez pas épousé celle-ci. Alors, si vous quittez celle-ci et que vous retournez à votre première femme, vous faites pire que ce que vous avez fait en premier lieu. Voyez? Alors, vous voyez, vous êtes en plein gâchis; il n’y a pas moyen d’en sortir. Il n’y aurait en vérité qu’un seul moyen que je puisse indiquer d’après la Bible, c’est que chacun de vous vive seul. Voyez? 207 Bon, mais... C’est le seul moyen que je puisse indiquer en ce moment, mais il y a autre chose là-dedans que je–je ne peux pas vous dire maintenant, et c’est pour cette raison que je dis : “Ce n’est pas moi, mais c’est le Seigneur : Continuez comme ça.” Si une fois vous revenez à la bande, et un jour si jamais j’apporte ça, rappelez-vous la manière dont je l’ai dit. Si vous étiez sages, vous auriez pu le saisir, vous voyez, dans la manière dont je l’ai dit là, et alors vous sauriez. 256.Frère Branham, devrions-nous aller aux autres églises, même si elles ne sont pas d’accord avec vous? 208 Bien sûr, mais oui! Jésus l’a fait, alors qu’ils n’étaient pas d’accord avec Lui. Allez-y. Nous remarquons ici, il est dit : “Devrions-nous aller à une autre église, qui n’est pas d’accord avec vous?” Bien sûr, je ne... Moi, je ne suis pas le seul galet sur la plage, vous savez. Il y a–il y a d’autres hommes saints, partout; j’espère que je suis l’un d’entre eux. Voyez? Mais ne venez jamais... 209 On m’a fait venir, à propos de quelque chose de semblable, l’autre jour. Un–un groupe de l’Arizona a attiré mon attention là-dessus. Voyez? Un groupe de ministres me disait : “La seule chose que nous avons contre vous, Frère Branham, (l’une des choses), c’est que les gens qui viennent vous écouter, il n’y a pas moyen de les convaincre d’aller à aucune église.” Ils disaient : “Ils ont des enfants et tout; ils refusent d’aller à l’église.” Et ils disaient : “Eh bien, nous leur avons dit qu’ils pouvaient venir–venir à notre église, qu’ils étaient les bienvenus.”
E-210 Bon, je sais qu’ils font pression sur vous, ils veulent que vous y adhériez, mais vous n’avez pas à y adhérer; par contre, arrangez-vous pour que vos enfants aillent à l’école du dimanche quelque part! Et vous, allez à l’église; ne restez pas à la maison, n’allez pas à la pêche, à la chasse, et tout ça, le dimanche. Vous dites : “Eh bien, je ne suis pas un légaliste.” Eh bien, dans ce sens-là vous feriez mieux d’en être un pendant quelque temps, vous qui déshonorez la résurrection de Christ. Allez à l’église quelque part! 211 Si je–si j’allais... Si je ne pouvais recevoir... Si j’allais à une certaine église où je sais qu’il n’y a qu’une seule chose que ces gens disent à laquelle je crois : ils disent qu’ils croient que Jésus était le Fils de Dieu. Ils disent le croire (j’en doute), mais j’irais les écouter dire ça. Peut-être direz-vous... Ça, c’est cette église-là, peut-être que la suivante serait un peu comme celle des baptistes. Ils disent : “Oui, je crois qu’il faut avoir une expérience.” Je–je serais d’accord avec eux là-dessus. Alors je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu; je crois qu’il faut avoir une expérience. Très bien. 212 Puis, il y a peut-être les Assemblées de Dieu. Or eux, ils croient... Vous voyez, je, là, je peux manger environ trois ou quatre tranches de pain, avec eux, vous voyez, parce qu’ils peuvent croire...
E-213 Par exemple, l’autre jour, cette même personne a téléphoné, il voulait savoir ce qu’il en était de ça. Et il disait : “Vous avez dit...” (Ce ministre là-bas, cet homme là-bas qui voulait discuter de ça. Le pauvre frère, il est dans un véritable égarement.) Celui-ci avait dit : “Eh bien, Frère Branham,” voyez, il avait dit, “il est contre vous, des Assemblées de Dieu.” Et si jamais un ministre des Assemblées tombait sur cette bande, je veux que vous me disiez quand j’ai déjà été contre les hommes des Assemblées de Dieu ou contre n’importe quel autre homme! Comment donc, alors qu’au siège de votre propre organisation, on admet que je vous ai envoyé trois quarts de million de mes enfants, que j’ai engendrés à Christ? En quoi suis-je contre les Assemblées de Dieu? Pourquoi serais-je contre les unitaires? Je ne suis pas du tout contre les unitaires, les Assemblées de Dieu, l’église de Dieu, ni contre personne! Je suis contre tous les systèmes qui séparent les hommes.
E-214 Regardez, j’ai envoyé aux Assemblées, d’après leurs propres calculs, trois quarts de million de mes propres enfants. S’ils sont si mauvais, pourquoi est-ce que j’ai fait ça? Pourquoi? Je pense que, dans le pays, c’est ce qu’il y a de mieux comme endroit où les envoyer, soit chez les unitaires ou chez les, certains qui sont de foi pentecôtiste, parce qu’eux, ils croient à la guérison Divine, ils croient au surnaturel, ils croient au baptême du Saint-Esprit. C’est ce qu’il y a de mieux... Je–je ne peux pas les amener tous ici; ils sont partout dans le monde. J’ai des amis partout dans le monde, des enfants que j’ai engendrés à Christ. Je les enverrai à ce qu’il y a de mieux... M’avez-vous déjà entendu, quand je fais un appel à l’autel? Je dis... Quand je les fais s’avancer, et que je les conduis au salut, je dis : “Maintenant, allez à une bonne église du Plein Évangile, trouvez-vous une église qui soit la vôtre.” Combien d’entre vous m’ont déjà entendu dire ça? Bien sûr, bien sûr. Eh bien, alors, pourquoi est-ce que je les enverrais là? Est-ce que je serais un hypocrite, en envoyant mes propres enfants à la mort? Loin de moi cette pensée. Non monsieur!
E-215 Si vous ne pouvez pas aller... Si vous ne pouvez pas venir ici, au Tabernacle, trouvez une église quelque part, et allez-y. Vous n’avez pas besoin d’accepter tout ce qu’ils font. La partie du pain qu’ils servent, servez-vous de ce pain. Quand ils présentent l’ail, eh bien, vous laissez ça de côté, c’est tout. Voyez? C’est vrai. Je ne peux pas les forcer à le faire, mais c’est exact... Bien sûr, allez à l’église. Quand quelque part, la porte de l’église s’ouvre, allez-y à toute vitesse. S’ils ne croient pas, eh bien... Or, vous n’avez pas besoin de participer. Ne vous joignez pas à eux, n’adhérez à aucune de ces églises; mais allez-y; fraternisez avec eux. Comment savez-vous que ce n’est pas le Seigneur? Il a dit qu’Il ferait concourir toutes choses au bien! Et il y a peut-être là-bas une âme qui doit recevoir le salut, et vous pourrez lui apporter la Lumière. Voyez? Allez-y. N’y allez pas avec arrogance, allez-y avec douceur; et les gens vont se mettre à dire : “Ça, c’est vraiment une Chrétienne, un couple de Chrétiens; ça, c’est vraiment un garçon ou une fille qui sont Chrétiens. Oh, j’aimerais... Dis donc, eux, ils agissent vraiment comme s’ils avaient quelque chose.” Voyez? Ils diront alors : “Qu’est-ce que c’est?” “Eh bien, voici.” Alors dites-le-leur. Mais soyez salés, c’est tout; et ils auront soif. 257.Cher Frère Branham, croyez-vous que les signes devraient accompagner tous ceux qui ont le Saint-Esprit? Jésus l’a dit : Marc 16. Si oui, qu’en est-il des gens qui croient le Message avec tout ce qui est en eux, mais qui cependant n’ont pas ces signes? Sont-ils des incroyants, ou ont-ils besoin de recevoir le Saint-Esprit? Dans ce cas, veuillez nous instruire aujourd’hui, sur le moyen de recevoir le Saint-Esprit. Nous croyons que vous êtes le porte-parole de Dieu pour notre temps. Votre frère. 216 Merci, mon frère, de me considérer comme votre–votre frère, et je trouve que c’est une très bonne question. Oui, mes amis, c’est un point qu’on néglige un peu. J’aimerais traiter de ça un peu plus longuement, si possible. Voyez? C’est un point qu’on néglige. Regardez! Certains d’entre vous... Voyez? Quand... Vous ne pouvez pas recevoir le baptême du Saint-Esprit, sans avoir une expérience quand ça arrive... Maintenant, si vous croyez “chaque parcelle de la Parole”, c’est ce que vous dites... Vous dites que vous En croyez chaque parcelle, alors la Parole est là, Elle attend que le Saint-Esprit La mette en action; mais, pour ça, il faut qu’il y ait l’allumage de la chandelle. Voici la chandelle, avec la mèche dedans, avec tout le–le suif, et tout ce que cette chandelle doit avoir; mais tant que le feu ne sera pas venu sur elle, elle ne produira aucune lumière. Peu importe combien cette chandelle est parfaite, combien elle brûlera parfaitement et tout, il faut qu’elle soit allumée, après quoi elle brûlera. Et, quand vous croyez, et que vous êtes composés des instructions sur ce qu’est le Saint-Esprit : l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, les fruits qu’Il porte; tant que le Saint-Esprit, par une expérience ardente, ne descendra pas allumer cette chandelle, alors vous êtes–vous êtes, vous n’avez pas reçu le Saint-Esprit. Voyez? Pour avoir le Saint-Esprit, il faut cette expérience-là. 217 258 .J’appartiens à un syndicat ouvrier. Est-ce mal pour un Chrétien? La Parole dit : “Ne jurez pas–ne jurez pas.” Or, nous, nous devons jurer pour montrer notre soutien à la constitution du syndicat ouvrier. Je n’y ai pris aucune part active depuis que je suis devenu Chrétien, mais je paie toujours mes cotisations. 259.Le nom de Judas Iscariot a-t-il été effacé du Livre de Vie de l’Agneau, ou était-il dans le Livre de Vie de l’Agneau? 218 Bien. Concernant le syndicat ouvrier, je sais que vous travaillez, que vous, les frères, vous avez des syndicats ouvriers, et des choses que vous... Si vous voulez travailler, vous êtes obligés d’appartenir à ça. C’est tout à fait exact. Vous êtes obligés de le faire. Mais prenez garde, vous voyez, parce que ça va passer du travail à la religion, un de ces jours. Voyez? Maintenant, souvenez-vous bien de ceci, c’est un signe avant-coureur, qui indique que le mouvement syndical va s’installer partout. Vous ne pourrez pas travailler; ils ne vous laisseront pas travailler; vous êtes–vous êtes un “briseur de grève”, si vous–si vous n’appartenez pas à ce syndicat. 219 Maintenant, souvenez-vous, vous, les jeunes, souvenez-vous de ce que Frère Branham est en train de dire. Et puissent mes paroles être gravées avec un burin de fer dans une–une–une montagne d’acier! AINSI DIT LE SEIGNEUR, cette même chose arrivera dans la religion. Vous appartiendrez à une dénomination quelconque, sinon vous ne pourrez ni acheter ni vendre. Alors, faites très attention, frère. Que ça se limite au syndicat ouvrier. Prenez garde; c’est un avertissement!
E-220 “Le nom de Judas Iscariot a-t-il été effacé du Livre de Vie de l’Agneau, ou s’Y est-il déjà trouvé?” Oui, il s’Y est trouvé, et il a été effacé. Voyez? En effet, dans Matthieu, au chapitre 10, Jésus a appelé Judas et tous les autres, et Il leur a donné pouvoir sur les esprits impurs. Ils s’en sont allés, chassant les démons. Et Jésus a dit : “Je voyais même Satan tomber du Ciel.” Pas vrai? Ils sont revenus, tous ces disciples ensemble, et ils étaient dans la joie; Il a dit : “Ne vous réjouissez pas de ce que votre, de ce que les démons vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que votre nom est écrit dans le Livre de Vie.” Voyez? C’est vrai. Et Judas était là, avec eux! Voyez? 221 Alors, souvenez-vous, au jugement, regardez bien, au tribunal : “Le jugement s’assit; les livres furent ouverts; et un autre Livre fut ouvert, celui qui est le Livre de Vie, et chaque homme fut ainsi jugé.”
E-222 Alors, voilà, à propos de la question de tout à l’heure. Voyez? Au tribunal. Jésus, l’Église, l’Épouse, avait été enlevée, Elle était partie dans la Gloire, et là-haut Elle s’est mariée, puis Elle est revenue sur la terre et Elle a vécu mille ans. À la fin des mille ans, Satan a été relâché de sa prison, où un Ange l’avait tenu lié par une chaîne, pas une chaîne comme on se sert pour les rondins, mais une chaîne de circonstances : tous ses sujets étaient en enfer. Tous ceux qui avaient été ressuscités sur la terre étaient rachetés, et Jésus était avec eux. Il ne pouvait agir sur rien; mais à la fin des mille ans, à la seconde résurrection... “Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection; la seconde mort n’a pas de pouvoir sur eux.” 223 Maintenant, remarquez, à cette seconde résurrection, quand ils reviennent, alors Satan est libéré de sa prison pour un peu de temps; puis le jugement s’assied. Maintenant, regardez bien, Jésus avec l’Épouse, en tant que Roi et Reine, se sont assis sur le trône, pour le jugement du Trône Blanc; et les livres ont été ouverts, les livres des pécheurs. Et un autre Livre a été ouvert, celui qui était le Livre de Vie; et chaque homme a été ainsi jugé par l’Épouse. “Ne savez-vous pas (en portant ces petites affaires devant les tribunaux), ne savez-vous pas que les saints jugeront la terre?” Voyez? Voyez ? Bien. 260.Pourriez-vous, s’il vous plaît, expliquer qui est le groupe d’Apocalypse 20.4? Sont-ils une partie de l’Épouse du passé ou de celle du futur? 224 Ils sont l’Épouse entière, à la fois du passé et du présent. Ils sont l’Épouse entière, puisqu’ils vivent dans le Millénium. Bien. 261.Pourriez-vous, s’il vous plaît... (Eh bien, c’est exactement la même question.) Apocalypse 20.4, est-ce que ce sont les âmes de ceux qui ont été décapités à cause du témoignage de Christ, et qui n’ont pas adoré la bête ni reçu la marque sur le (Oh, maintenant je vois où ils veulent en venir. Celle-ci, on vient de me la donner, on vient de me la remettre.)... étant donné qu’il est dit qu’ils revinrent à la vie et régnèrent avec Christ pendant mille ans? Alors, ce n’est pas clair, à cause de la persécution de l’Épouse, mais qui d’autre pourraient-ils être, pour régner avec Christ pendant mille ans? Est-ce qu’eux–eux–est-ce qu’eux, ce serait les cent quarante-quatre mille? Non, non! Eux, c’est l’Épouse. Maintenant, souvenez-vous, souvenez-vous, ils... 225 Vous avez dit : “Alors qu’ils ont été décapités à cause du témoignage...” Maintenant, vous dites : “À cause du... ils n’ont pas adoré la bête...” Bien sûr! Vous dites : “La bête doit encore venir.” 226 La bête a toujours été là; c’est la bête qui les a donnés en pâture, à l’époque, dans les fosses aux lions, les a donnés en pâture, à l’époque, dans l’arène, là-bas à Rome. C’était l’antichrist; c’était la bête, en plein là, qui établissait une forme de religion. C’est tout comme, c’est presque un modèle. L’église romaine est sortie directement de la Bible, et ensuite... Ce qu’ils ont fait là, ils ont organisé la chose, et ils en ont fait une institution, ils en ont fait une–une église universelle, et tous ceux qui refusaient de se plier à ça devaient être détruits. Voyez? C’était comme ça. 227 Et ceux qui faisaient partie du Corps, à cette époque-là... Maintenant le Corps a grandi, exactement comme un arbre, jusqu’à ce qu’Il arrive maintenant à la Tête. Voyez? Et tous, les martyrs, les persécutés, et ainsi de suite... Mais Jésus nous a donné la paix de ce côté-ci du fleuve, tout comme Il l’a fait pour les tribus qui... là-bas (voyez?), qui n’ont pas traversé. Bon. 228 262.Que puis-je faire pour lui? Devrais-je continuer à (Oh!) prendre soin de papa, à la ferme? Que puis-je faire... pourvoir aux–aux besoins de...? Et il a signé. Oui, mon frère... Il–il est écrit, ici, – je ne sais pas qui, – il est dit : “Frère Branham...” Ça commence simplement par : “Que puis-je faire pour lui?” Alors, c’est probablement un garçon, à propos de son papa. Regardez, mon cher frère, heureux serez-vous quand vous prendrez soin de votre papa, car votre papa a pris soin de vous quand vous ne pouviez pas prendre soin de vous-même. Et le premier commandement avec une promesse, le premier commandement avec une promesse : “Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que l’Éternel, ton Dieu, te donne.” Voyez? Oui, prenez soin de votre papa, de toutes les manières possibles. Veillez à ce qu’il reçoive tout ce qu’il y a de mieux. 229 263.Vous avez dit que Caïn était de la semence du serpent. Pourquoi Ève a-t-elle dit : “J’ai acquis un homme de par l’Éternel? Ça y est. Je ferais mieux d’attendre après dîner pour celle-là. Oui, je vais attendre après dîner pour celle-là. Oh, expliquer ça va demander quand même un peu de temps. Très bien. 264.Cher Frère Branham : Pourriez-vous s’il vous plaît m’expliquer ce verset, d’Ésaïe 2.2 : “Il arrivera, à la fin des temps, que la montagne de l’Éternel, sur la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront.” 230 Oui, je l’ai fait, dimanche, il y a de ça deux semaines. Voyez? La–la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, et toutes les nations y afflueront. La grande... Si vous n’avez pas... Si vous avez la bande qui traite de la Demeure future de l’Épouse et de l’Époux, ça l’explique exactement de cette façon-là. Oh! la la! Je ferais mieux de m’arrêter tout de suite, parce que, oh! la la! frère, nous n’arriverons jamais à prendre toutes celles qui sont ici. Fiou! 265.Frère Branham, est-ce que... (Voyons ce que c’est.) Frère Branham, il est généralement cru, par beaucoup de ceux qui suivent votre Message, que vous êtes le Messie de ce jour. Est-ce exact? 231 Non monsieur! Dites-le-nous clairement, Frère Branham. Vous semblez hésiter à vous faire connaître, et nous savons qu’avec un ministère tel que celui que Dieu vous a donné, vous devriez être identifié quelque part dans les Écritures. 266.Numéro 2 : Vous nous aviez dit dans quel but vous alliez en Arizona la première fois. Vous nous aviez dit pourquoi, et la chose est arrivée, mais vous ne nous avez pas dit pourquoi vous y êtes retourné. 232 Premièrement, je ne suis pas un Messie! Voyez? Le Messie, c’est Jésus-Christ, mais nous, nous sommes des “Messiets”, chacun de nous. Messie, Messie signifie “Celui qui est oint”. Et en Lui habitait corporellement toute la plénitude de la Divinité; en moi habite seulement une partie de Son Esprit, comme ce qui habite en vous. J’ai reçu un don qui me permet de–de–de connaître de petites choses et de voir des choses d’avance. Ça ne fait pourtant de moi que votre frère. Voyez? Je ne suis pas le... un Messie; je suis votre frère, vous voyez, juste un berger du troupeau. Et si je vous disais que j’étais le Messie, je serais un menteur. Voyez? Et je ne veux pas être un menteur. 233 “Maintenant, pourquoi suis-je allé en Arizona la première fois?” Ça, vous l’avez compris. J’y suis allé au Nom du Seigneur, parce que j’ai été envoyé là-bas à la suite d’une vision. J’y suis retourné, la deuxième fois, dans un but. Ne vous occupez pas de ça. Je sais pourquoi j’y suis allé; je ne peux pas tout dire. Quand vous... Le diable ne sait pas, il ne peut pas le tirer de mon coeur. Si je le dis à haute voix, alors il peut s’emparer de ça, mais il ne–il ne peut pas s’en emparer, quand c’est dans mon coeur. Si je dis : “Attendez jusqu’à ce que ça arrive!”... Souvenez-vous-en, gardez cette bande : je suis allé en Arizona dans un but. S’il vous plaît, soyez patients avec moi. Voyez? Faites simplement ce que je vous dis de faire, vous voyez; faites simplement–simplement ce que je vous dis. Voyez? 267.Frère Branham, j’ai quelques questions que j’aimerais vous poser–vous poser. J’ai entendu des personnes dire que vous aviez conseillé à des gens de vendre toutes leurs... (Peut-être que je ferais mieux de laisser celle-là de côté aussi. Voyons un peu. Eh bien, c’est déjà le moment de terminer. Nous pourrions peut-être prendre celle-ci après dîner, mais je–je vais y répondre ou faire de mon mieux pour y répondre. Je ne sais pas; on vient de me la remettre. Voyez? Billy m’en a apporté une poignée, juste là–là, à la porte. Voyez?) J’ai entendu des personnes dire que vous aviez conseillé à des gens de vendre toutes leurs maisons et de vous suivre en Arizona, sinon–sinon ils ne seraient pas dans l’Enlèvement. Est-ce vrai? 234 C’est un mensonge. Voyez? Ah oui! ...ou devrions-nous vendre nos maisons, ou avez-vous même dit ceci?
E-235 Non monsieur! Je ne l’ai pas dit! Même que, si j’ai fait quelque chose, c’était de conseiller aux gens de ne pas le faire. Non, non! Souvenez-vous, souvenez-vous du songe de “Junie” Jackson, la fois où je suis allé là-bas? “Junie” avait rêvé qu’il voyait cette... Combien se souviennent du songe, et de la façon dont le Seigneur en a donné l’interprétation. Cette grande montagne, sur laquelle nous nous tenions, et les lettres délavées qu’il y avait là; j’essayais d’interpréter ça et je ne le pouvais pas. Et je–j’étais en train d’interpréter ça pour eux. Après que j’ai tout interprété, que j’ai interprété tout ça, alors j’ai tendu le bras et j’ai pris (dans son songe, là) un genre de... comme une barre, et j’ai simplement ouvert le sommet de la montagne, et j’ai regardé là-dedans, et c’était comme du marbre, tout blanc comme de la neige. Mais il n’y avait rien d’écrit dessus, et j’ai dit : “Restez tous ici, venez regarder ceci, maintenant, pendant que je vais là-bas.”
E-236 Et “Junie”... Ils sont tous montés, tous les frères, et ils regardaient tous ça... Ils ne comprenaient pas; il a dit : “Eh bien, ça alors! Ce n’est même pas écrit ici”, mais il lisait quand même ce qu’il y avait à l’extérieur. “Pourquoi n’y a-t-il rien d’écrit là-dedans? Nous ne comprenons pas.” 237 Et Junior s’est retourné pour regarder et il m’a vu partir vers l’ouest, vers le soleil couchant, en passant par-dessus une montagne, puis par-dessus une autre, très vite, en devenant... Puis, ils se sont retournés pour regarder et ils ont vu que j’étais parti; un grand nombre d’entre eux ont pris cette direction-là, et ils voulaient aller vers ceci, et faire cela, après que je leur avais dit de rester là. Restez là, restez ici même; l’endroit, c’est ici.
E-238 Et alors, après avoir fait ça, alors, je suis parti exactement comme ça; et peu de temps après, l’Ange du Seigneur m’est apparu pour me dire : “Va là-bas, en Arizona.” J’ai entendu le bruit de cette explosion, je suis allé là-bas, et qu’est-ce que c’était? Le songe de ce frère était tout à fait exact, et le Seigneur a donné exactement... Souvenez-vous, j’avais dit : “Je vais là-bas dans un but.” Et quand je suis allé là-bas, c’était le mystère des Sept Sceaux, qui était scellé à l’intérieur de cette montagne du Seigneur. Je suis revenu aussitôt, avec l’ouverture des Sept Sceaux. Voyez? 239 Non, vous ne devriez pas faire ça. Si vous voulez y aller, c’est votre affaire. Bien entendu, je ne... Oh, peu m’importe où vous allez, mais si vous faites ça juste parce que vous pensez que l’Épouse partira de là, vous vous trompez.
E-240 “J’ai aussi entendu ceci... J’ai... (Je vais... Il y a quelque chose ici que j’ai mal compris. Voyons un peu.) ...l’Enlèvement. Est-ce vrai, ou devrions-nous vendre nos maisons, ou avez-vous déjà dit ceci?” Non, je ne l’ai jamais dit. Je n’ai jamais... J’ai toujours conseillé aux gens de rester là où ils sont, et de continuer à aller de l’avant, et ça jusqu’à ce que Jésus vienne. Je vous l’ai quand même dit bien des fois, mais que cette bande serve de mémorial, que ce jour serve de mémorial, que ma parole serve de mémorial : je n’ai jamais, à aucun moment, jamais dit à qui que ce soit, jamais fait de prosélytes, jamais cherché à pousser quelqu’un à venir à l’église ici! Je n’ai jamais... Pour ce qui est de leur dire de quitter leur propre église et de vendre leurs biens et tout, Dieu sait que j’ai toujours conseillé aux gens de rester des Chrétiens, et de rester là où vous êtes jusqu’à ce que Dieu vous appelle. Tout le monde le sait. Restez là! Mais, bon, pour ce qui est de dire aux gens... Si quelqu’un dit : “Eh bien, je veux aller là-bas. Je veux aller vivre...” Allez où vous voudrez; c’est en ordre. Peu m’importe où vous allez; ce n’est pas mon affaire. 241 Mais maintenant, de penser que... Voyez-vous, qu’est-ce que ça produit, ça? Ça fait naître une secte, vous voyez, et alors ça m’attire des ennuis. Il y a actuellement un groupe là-bas, qui devra bientôt vivre d’aumônes. Et alors qu’est-ce qui va se passer? “Nous sommes venus ici pour l’Enlèvement de l’Épouse.” C’est justement ce que les journaux attendent! Ils attendent le moment où ils en viendront à vivre d’aumônes, et où ils ne pourront plus retourner chez eux. Alors, qu’est-ce qu’ils vont faire?
E-242 “Eh bien, nous avons suivi Frère Branham jusqu’ici. Il était censé...” Et je suis tout ce qu’il y a de plus innocent de la chose. Ces chers et braves gens, ils–ils savent que je les aime, et malgré qu’ils soient dans l’erreur. Et ils, eh bien, ils, je les aime quand même. Voyez? Je les aime; ce sont mes enfants; mais ils ne veulent tout simplement pas m’écouter, écouter ce que j’essaie de leur dire. J’essaie de mener à bien quelque chose au Nom du Seigneur, et ils ne veulent pas me laisser faire. Voyez? À vrai dire, ils sont plutôt contre moi que pour moi. Ils font... 243 Ne vous ai-je pas dit que, si jamais un Message était prêché, ce serait ici même, dans ce tabernacle; que, si je devais faire quoi que ce soit, je viendrais ici et je vous le dirais d’abord, directement de ce tabernacle? C’est ma promesse! 268.J’ai également entendu parler d’un enseignement qui circule, à propos d’un livre que vous avez écrit il y a plusieurs années, qui traitait du Pain de Vie... Leur interprétation de cela, c’est que nous devons tous être avec vous, sans quoi nous manquerons l’Enlèvement. 244 Eh bien, le livre est inexact. Le livre au sujet du Pain de Vie, je m’en souviens maintenant. Il était question de nourrir l’église universellement, partout. Vous voyez, le problème, c’est que... Bon, maintenant, vous ici, vous-mêmes, vous êtes bien affermis, mais il faut que ces choses arrivent. Ça suit toutes les réunions. Le–le... Je lisais, à propos de Martin Luther, il n’y a pas longtemps – nous ne nous comparons pas à ça, mais il s’agit ici d’une réforme tout autant que celle-là en était une. Et la–la question, c’était... Les–les–les historiens ont dit : “C’est merveilleux de penser que Martin Luther ait pu protester contre l’église catholique et s’en tirer. Ça, c’était merveilleux, mais”, ont-ils dit, “la chose la plus merveilleuse à propos de Martin Luther, ce n’était pas ça. C’est qu’il ait pu garder la tête au-dessus de tout le fanatisme qui a suivi ses réunions, et rester quand même fidèle à la Parole, à son appel.” Voyez? 245 Non monsieur! Ne mettez pas votre propre... Tout homme ou toute femme qui ajoute quoi que ce soit à ce que je dis ne croit pas ce que je dis. Ils ne, ils disent, ils... 269.Aussi, au sujet des familles qui ont tout vendu et sont allées s’installer à Sierra Vista, en Arizona, ayant interprété par l’une de vos bandes, intitulée (une minute) “Petite Bethléhem”–“Petite Bethléhem”, que l’Enlèvement se produirait en Arizona. Leur avez-vous conseillé d’aller là-bas? 246 Absolument pas. Quand ils m’ont écrit une lettre à ce sujet, quelqu’un ici, dans le Connecticut ou quelque part comme ça, j’ai répondu à cette lettre en disant : “Vous êtes en train de faire la pire gaffe que vous ayez jamais faite de toute votre vie. N’allez pas faire une telle chose.” Vous voyez, vous ne pouvez pas... Eh bien, souvenez-vous bien de ceci, vous ici... Bon, vous le savez tous, que je ne dis pas à ces gens de faire ça; je leur dis de ne pas le faire. Mais, vous voyez, il faut que ces choses suivent les réunions. Pourquoi les gens m’appellent-ils le Messie? Pourquoi les gens...? Ils s’emballent... Eh bien, un homme là-bas, l’autre jour, il me démontrait, il avait une petite chose, et il allait, il s’emballait, il voulait que tous les gens soient baptisés en mon nom. Ça ferait de moi un antichrist! Or, je ne suis pas pour ces choses-là, et vous ici, vous le savez tous. Mais, vous voyez, il faut que ça... Ça ne fait qu’identifier le Message comme étant vrai. 247 Ne sont-ils pas venus essayer de dire à Jean, le... qui a été le précurseur de la première venue de Christ : “N’es-tu pas le Messie?” Il a dit : “Je ne le suis pas. Je ne suis même pas digne de délier Ses souliers. Je ne suis même pas digne de Le regarder.” Voyez? Mais, il a dit : “Celui qui vient après moi...” 270.Maintenant, Frère Branham, y a-t-il quelque chose qui nous échappe? Ces gens déclarent croire que chaque parole que vous dites est la vérité. (Mais ils ne le croient pas! Ils ne le croient pas. Leurs actions prouvent qu’ils ne le croient pas.) S’il vous plaît, donnez-moi une réponse claire : oui ou non (Vous l’avez! Bien.), à propos de ces choses, et si c’est vrai, nous voulons nous préparer pour aller rejoindre les autres là-bas, les autres. Je vous remercie beaucoup des réponses que vous donnerez à ces questions, et que je m’attends à entendre ce dimanche, si le Seigneur tarde. 248 Oh! la la! Eh bien, frère, soeur, je–j’espère que c’est compris (voyez?), que je ne l’ai pas fait, que je ne le fais pas... Maintenant, si les gens... Oh, bien sûr, si vous voulez venir vivre en Arizona... Bon, je serai en Arizona, peut-être pour le premier semestre. J’aurai à revenir ici. J’aurai... Je–je veux rester là-bas; les enfants sont en meilleure santé et tout. Je–je veux rester là-bas quelque temps, et j’ai un but dans ça. Souvenez-vous, là, vous qui écoutez la bande : AINSI DIT LE SEIGNEUR, j’ai un but en faisant ce que je fais; vous savez que j’en ai un; mais je ne peux pas vous le dire. 249 Pourquoi est-ce que je vous dis de ne pas vendre vos maisons? Vous allez vous retrouver dans le besoin, c’est vous qui allez en pâtir. Ne faites pas ça. Je ne vais rester en Arizona que peu de temps. Pourquoi? Je ne le peux pas maintenant.
E-250 Si je laisse ces gens rester là-bas et se mettre à vivre d’aumônes, qu’est-ce qui va arriver? Alors c’est exactement ce que les dénominations et tous les autres attendent. “Ah! ah! je vous avais bien dit ce qu’il y avait derrière lui, une autre école des prophètes ou quelque chose de ce genre!” Voyez? Voilà, c’est exactement ce qu’ils attendent! Après tout, ces gens-là, j’en suis responsable; bien qu’ils n’aient pas fait ce que je leur avais dit de faire, et qu’ils aient fait exactement... Vous dites : “Laissez-les aller; ils–ils ont fait ce que vous leur avez dit de ne pas faire!” Ce n’est pas ça que j’ai dans mon coeur. Je veux quand même aller les chercher. Ce sont mes enfants. Je leur donnerai peut-être une petite fessée quand je les ramènerai, mais je–mais je–je vais aller les chercher, ça, c’est sûr. Et comment faire, là-bas? 251 Ils ont dit : “Nous sommes venus pour suivre la Parole.” Je n’ai même pas une église à laquelle les envoyer, là-bas. Le genre d’église où ils iront là-bas, c’est le même genre que celles que vous avez quittées ailleurs, peut-être pire. Voyez? Et de toute façon, ils n’iront pas à l’église, et je n’ai aucune église où leur prêcher. Alors, j’ai l’obligation morale de faire sortir mes enfants de l’Arizona, où...
E-252 Je vais vous poser une question. J’ai prêché plus de trente Messages dans cette église, l’année dernière. Et pendant cinq ans, à l’extérieur, depuis que je suis en Arizona, j’ai prêché plus dans cette église, en une année, que je l’ai fait en cinq ans, et à n’importe quel moment (certainement!) – ici, dans l’église. C’est ici ma base d’opérations; c’est ici mon quartier général; c’est ici que nous sommes installés. Maintenant, retenez bien ça, quoi qu’il arrive. Or, si vous êtes sages, vous saisirez quelque chose. Quoi qu’il arrive, c’est ici notre quartier général, ici même! Retenez bien ça, et reportez-vous à cette bande un jour : vous m’avez entendu prophétiser. Très bien, souvenez-vous-en! 253 Si vous voulez, si vous tenez vraiment à partir pour venir à l’église, ce n’est pas là-bas qu’il faut aller pour la trouver, parce que je n’y suis même pas. Je n’ai aucun endroit où aller; je n’ai aucun endroit où prêcher. Ils ne veulent pas me laisser prêcher dans leurs églises. Je n’ai même pas d’endroit, et j’ai promis à cet homme, quand je suis arrivé là-bas... Ils avaient tous peur que j’aille là-bas construire un grand bâtiment – vider les églises. Mais ce n’est pas ça mon but dans la vie. Voyez? Je–je conduis les gens au salut. C’est à eux de s’en occuper. Comme le Samaritain qui est passé, il a conduit l’homme à l’hôtellerie, ensuite il les a laissés, eux, prendre soin de lui à partir de ce moment-là. Je ne suis pas ici pour semer la division dans les églises, je suis ici pour faire des convertis à Christ! Voyez? Et c’est ça qui fait que je suis mal compris parmi les gens, vous voyez : c’est quand–quand ils interprètent la chose à leur manière, et qu’ils ne–et... en disant ce que je dis. Voyez?
E-254 Vous vous souvenez de la vision, n’est-ce pas? Combien se souviennent du songe de Junior Jackson? Et tous les autres qui vont exactement dans ce sens-là. Qu’est-ce que c’était? Restez ici, jusqu’à ce que j’aille là-bas! Voyez? Et j’en ai reçu l’interprétation, et je suis revenu. 255 Maintenant j’ai quelque chose d’autre dans mon coeur, que je dois faire, dont le Seigneur m’a prévenu, quelque chose qui doit être fait, en rapport avec ce tabernacle, cette église; alors il faut que j’aille là-bas ou quelque part, pendant une courte période. C’est dans un but, un grand but, un but dont vous ignorez tout. Mais, souvenez-vous-en, je ne suis pas du tout en train de “déserter” ici et là, bien que j’en aie le comportement. Je suis en train d’oeuvrer dans la volonté du Seigneur, d’y oeuvrer de mon mieux. Voyez? C’est pour ça que, si vous croyez ce que je dis, alors faites ce que je vous dis, vous voyez, alors écoutez-moi et croyez-moi en tant que votre frère. Si vous croyez que je suis un prophète, n’interprétez pas mal mes paroles! 256 S’il y avait quoi que ce soit, je vous le certifie, s’il y avait quoi que ce soit que Dieu me disait et que vous devriez savoir, Dieu sait que je vous le dirais tel quel! Alors n’y ajoutez rien, ni n’en retranchez rien; faites-le exactement comme je vous le dis, c’est tout, vous voyez. En effet, je vous parle à coeur ouvert, du mieux que je peux. Voyez? Croyez-le, tout simplement. Alors–alors prenez simplement–simplement ce que je dis à ce sujet, et tenez-vous-en à ça, c’est tout. Bien. 257 Donc, maintenant, ces enfants-là, je dois les ramener ici, pour qu’ils aient quelque chose à manger. Ils sont là-bas, dans le désert, en train de mourir de faim.
E-258 Un ministre est venu me voir, l’autre jour, il disait : “Frère Branham, ils sont en train de former la secte la plus terrible que vous ayez jamais vue, là-bas.” Il disait : “Chacun d’eux, tous les matins, ils sortent, et ils disent qu’ils ne vont pas travailler, l’Enlèvement est trop proche.” Ils ne vont pas travailler. Eh bien, ça, tout ce que ça montre, c’est que vous ne comprenez même pas. Voyez? C’est vrai. (Cette bande va aller là-bas!) Donc, oui monsieur! Vous devriez recevoir de la fourmi une leçon, dit la Bible, vous savez. Si elles ne travaillent pas, elles ne mangent pas. Alors, c’est exactement ça. Voici–voici, je viens d’en prendre une autre du même genre. 271.Est-ce que... (Je ne sais pas. Vous voyez, c’est simplement... celle-là est différente, c’est une écriture différente de l’autre. C’est simplement pour vous montrer, car je pense qu’il y en a environ huit ou dix du même genre, là-dedans. Voyez?) Est-ce que l’église la plus–est-ce que l’église la plus parfaite sera à Tucson, en Arizona? Je veux être dans la volonté parfaite de Dieu. Devons-nous aller nous installer à Tucson? 259 Ce n’est pas du tout la même–la même écriture que l’autre. C’est, je... Regardez simplement par ici; je vais juste vous montrer combien il y en a sur cette question. Je ne, je–je pense que je–je ne pourrai pas les trouver. Voici–voici... J’ai marqué ici, sur certaines : “Je vous le ferai savoir.” 272.Frère Branham : S’il vous plaît... (Voyons un peu.) Sachant que vous êtes le prophète, et l’heure où nous vivons, y aura-t-il... et, le prophète pour l’heure où nous vivons (Voilà, c’est ça.), y aura-t-il un temps où le peuple de Dieu devra s’enfuir en Arizona avec vous? Si oui, nous le ferez-vous savoir, quand ce sera le moment? 260 Bien sûr. Je vous le dirai. Je vous le dirai. Maintenant, vous voyez, ce sont deux écritures différentes, deux personnes différentes. Voyez? Voici une écriture, et voilà l’autre. Voyez? Ça doit être ça, c’est ça qui préoccupe l’église. Voyez? Eh bien, réglons donc ça. Voyons si je peux trouver... Voyons un peu. 273.Frère Branham... (En voilà une autre, complètement différente.) Frère Branham, certains ont compris que vous aviez dit, dans votre Message sur la “Demeure future de l’Épouse et de l’Époux”, que celle-ci serait (Non, ça, ce n’est pas la même chose.), serait à une distance de quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres] du Tabernacle, un carré, sept cents milles [mille cent kilomètres] dans chaque direction (Autrement dit, le Tabernacle se trouverait juste au milieu, ça ferait sept cents milles [mille cent kilomètres] dans chaque direction, soit quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres]. Oh!), dans chaque direction. Est-ce vrai? J’habite en dehors de cette superficie; devrais-je venir m’installer à l’intérieur de celle-ci? 261 Non, bien-aimé, n’allez pas faire ça. Regardez! Maintenant, voyez-vous comme c’est facile pour les gens? Combien étaient ici quand j’ai prêché ce Message-là? J’ai dit que, quand j’ai mesuré la Nouvelle Jérusalem, que celle-ci formerait un carré de quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres] de côté. J’ai dit que ça irait approximativement du Maine jusqu’en Floride, et six cents milles [neuf cent soixante kilomètres] à l’ouest du Mississippi; ce qui formerait un carré de quinze cents milles [deux mille quatre cents kilomètres] de côté. J’ai dit que cette Ville, d’après moi, elle se trouvera exactement à l’endroit où le prophète Abraham a cherché cette Ville – quand il n’y aura plus de mer. La Bible dit qu’il n’y aurait plus de mer; en effet, la terre est à peu près aux trois quarts recouverte d’eau. Et il n’y aura plus de mer; ainsi donc, ce ne sera pas une Ville trop grande pour se trouver à un tel endroit. Je crois qu’elle se trouvera dans ce petit endroit, à propos duquel ils se disputent tellement, et où Dieu est né, là à Bethléhem. Je crois qu’elle sera quelque part là-bas en Palestine, là-bas, qu’elle va sortir de la terre, en plein là, et former cette montagne.
E-262 Mais, cher ami, ça n’a rien à voir avec ce tabernacle. Voyez? Abraham, Isaac, Jacob, Paul, tous les saints, ils sont morts partout dans le monde, ils ont été brûlés, noyés, dévorés par les lions et tout le reste; et ils sortiront de tous les coins et recoins du monde. J’espère que j’y serai. Je ne sais pas où je serai, mais quel que soit l’endroit, si je fais partie de ce groupe, rien ne peut m’empêcher d’y être! Voyez? Et je n’ai pas besoin d’être à aucun endroit en particulier. Le seul endroit où je dois être, c’est en Christ, car, avec Lui, Dieu ramènera ceux qui sont en Christ. Peu m’importe où c’est, Il ramènera... Enterrez-moi en Jésus.
E-263 Regardez ces prophètes, à l’époque. Ils savaient, dans le sens littéral, là, que la première résurrection, les prémices, ce serait en Palestine. Abraham avait acheté un lieu et il, pas, et il y a enterré Sara. Et il a engendré Isaac. Isaac a été enterré à côté de son père et de sa mère. Isaac a engendré Jacob; Jacob est mort en Israël... en Égypte, et il a été ramené en Palestine. Puis Joseph, lui aussi, il est mort là-bas. Et ils ont ramené les os de Joseph, parce qu’il avait dit : “Faites...” Il avait fait jurer à Joseph – Jacob l’avait fait – qu’il ne l’enterrerait pas là-bas, mais qu’il le ramènerait dans le pays promis. Joseph a dit : “Un jour, l’Éternel, votre Dieu, vous visitera. Que je, qu’on emporte mes os et les enterre avec mon père.” Et ils l’ont fait, parce qu’étant prophètes, ils avaient compris que les prémices de la résurrection, ce serait en Palestine.
E-264 Maintenant, la Bible dit... Et, si vous m’appelez un prophète, – je ne me donne pas ce titre-là, mais si c’est comme ça que vous m’appelez, souvenez-vous, je vous dis, au nom d’un prophète, vous voyez, au nom d’un prophète, que la résurrection et l’Enlèvement, ce sera général, sur toute la surface de la terre! Peu importe où vous êtes, quand cette heure viendra, vous serez enlevés à Sa rencontre! C’est tout! Rien ne vous arrêtera, où que vous soyez. J’espère seulement que j’y serai, que je serai l’un d’entre eux. Je mets simplement ma confiance et mon espérance en Dieu, que je serai l’un d’entre eux, et que chacun de vous le–le sera aussi. Maintenant, avons-nous le temps d’en prendre une autre? Après ça il sera, vous voyez, il sera presque treize heures. 274.Cher Frère Branham : Ma femme et moi sommes séparés. Elle entame maintenant une procédure de divorce contre moi. Elle n’est pas Chrétienne, et moi, je crois le Message et je veux qu’elle soit sauvée (C’est beau, n’est-ce pas? Ça, c’est un véritable esprit chrétien. Voyez?) et qu’elle croie. Que dois-je faire? Nous avons aussi deux garçons. (Il a signé.) 265 Frère, regardez, je vais vous dire, elle entame une procédure de divorce contre vous : ça, c’est Satan. Voyez? Elle ne devrait pas faire ça, mais si vous êtes Chrétien, et que vous n’avez absolument rien fait pour nuire à cette femme, alors c’est Satan qui fait ça. Il cherche à vous démolir, c’est tout. 266 Maintenant, si elle fait partie des élus de Dieu, elle viendra à Lui. Si elle n’en fait pas partie, elle ne mérite pas que vous vous fassiez du souci pour elle. Et si c’est le cas... Si vous vous faites du souci, ça va ruiner votre santé, et c’est ça que Satan veut faire. C’est sur vous, je le sais, que son action est dirigée. Alors, remettez simplement toute la chose à Dieu, et continuez à servir Dieu, en étant tout ce qu’il y a de plus heureux. Dieu s’occupera du reste. “Tous ceux que le Père M’a donnés viendront à Moi.” Mettez-vous à genoux; je prierai avec vous, ou n’importe quoi, je prierai à ce sujet. Dites simplement : “Seigneur Dieu, je l’aime; c’est la mère de mes enfants” (si c’est le cas), et dites : “Je–je–je Te remets simplement toute la chose, Seigneur. Je désire qu’ils soient sauvés, Tu sais que je le désire; mais je ne peux pas aller plus loin. De toute façon, elle va divorcer d’avec moi. Je n’ai rien fait; si j’ai fait quelque chose, révèle-le-moi; j’irai mettre la chose en ordre. Je ferai n’importe quoi.” Ensuite, remettez ça au Seigneur, et après ne vous en occupez plus, ne vous en occupez plus. Continuez à vivre exactement comme–comme s’il ne s’était rien passé du tout. Et Dieu s’occupera du reste. 267 275.Maintenant : Frère Branham, qu’est-ce que ça signifie, tous ces gens (Oh! encore!) qui vont s’installer en Arizona? Expliquez-le. Voilà un autre genre d’écriture. Voyez? Voyez? Eh bien, nous avons déjà expliqué ça, vous voyez, ce qu’il en est. 267a 276.Frère Branham, l’Épouse passera-t-elle par la persécution, comme l’église apostolique primitive l’avait fait? Non, je viens d’expliquer ça, il y a quelques minutes. Non, la prochaine chose, maintenant, c’est l’Enlèvement. Souvenez-vous, nous sommes au pays promis, nous en sommes à la frontière. Vous comprenez la marche d’Israël? 277.Est-il permis à, d’utiliser quelque méthode que ce soit de contrôle des naissances? 268 Je ferais mieux d’attendre jusqu’à cet après-midi pour celle-là, vous voyez, parce que c’est... Je veux–je veux dire quelque chose à ce sujet. 278.Frère Branham, je... (J’attends, seulement trois minutes encore, si possible; je vais essayer de trouver ici quelque chose qui sera court.) Je ne peux pas m’abandonner entièrement à Jésus. Ai-je un mauvais esprit? 269 Je vais passer le temps qui reste sur celle-là. Vous ne pouvez pas vous abandonner à Jésus? Ils ne... Vous voyez, je ne sais pas si c’est un homme ou une femme; je n’en sais rien. Dieu le sait. 270 Vous ne pouvez pas vous abandonner à Jésus. Pourquoi? Qu’est-ce qu’il y a? Si vous êtes une femme, ne devez-vous pas vous abandonner à votre mari, pour être sa femme, abandonner tout ce que vous êtes? Une jeune fille – quand vous vous êtes mariée – vertueuse, vous aviez combattu toute votre vie pour rester vertueuse; mais un jour, vous avez trouvé un homme que vous aimiez. Vous vous êtes donnée entièrement à lui. Les choses contre lesquelles vous aviez combattu toute votre vie, en essayant de mener une vie pure, nette et vertueuse, maintenant vous abandonnez tout ça à un seul homme. Pas vrai? Vous vous êtes remise entièrement entre ses mains; vous êtes à lui. Tout ce pour quoi vous aviez pris position, la décence, la moralité et toutes ces choses-là, maintenant vous donnez tout ça à un homme, parce que vous vous abandonnez à cet homme. Ne pouvez-vous pas faire la même chose avec Jésus-Christ? Abandonnez-vous simplement de cette façon-là – tout ce que je suis, tout mon esprit, toutes mes pensées. Certainement. 271 Je ne pense pas que vous soyez possédée d’un mauvais esprit; je pense qu’un mauvais esprit vous oint de ce genre de pensée; il cherche à vous faire croire que vous ne pouvez pas vous abandonner à Dieu. Alors que... Je vais vous montrer quelque chose. Pourquoi est-ce que vous voulez vous abandonner à Lui? C’est parce qu’il y a quelque chose là, qui vous appelle à vous abandonner. C’est un très bon signe que vous devriez vous abandonner.
E-272 Maintenant, tout ce que vous avez à faire, frère ou soeur (c’est peut-être une personne jeune, ou bien âgée, peu importe), vous avez dit... Ils ne peuvent pas arriver à s’abandonner entièrement. Remettez-vous simplement à Lui. “Seigneur, ma pensée, tout ce que je suis, je–je veux Te le donner. Ma vie, je la donne, pour qu’elle soit une vie de service. Prends-moi, Seigneur, et utilise-moi, tel que je suis.” C’est si simple; je voudrais tant que l’église puisse vraiment... Je crois que si–si–si le Tabernacle maintenant, en tirant profit de ces questions... Est-ce qu’elles vous plaisent? Très bien. Ça vous aidera un peu. 273 Maintenant regardez, là-dessus, si l’église demandait simplement ces choses, vous voyez, si elle demandait ces choses : s’ils devraient faire ceci ou faire cela, et tout, alors moi, je ferais tout ce que je peux. Si je vous ai mal conseillés, dans mon coeur je ne voulais pas faire ça. Si je disais quelque chose de faux, simplement pour soutenir quelques-unes de mes idées personnelles, et tout ça, sans, en sachant–en sachant que ce n’est pas bien de faire ça ou de vous dire ça, alors je serais un sale hypocrite. C’est vrai. Mais, du fond du coeur, si j’ai tort, Dieu sait (voyez?) que j’ai répondu à vos questions avec tout ce qui est en moi.
E-274 Et vous, les ministres qui sont là-bas, dans le pays où ira cette bande, sachez que je n’ai pas dit ces choses pour vous blesser. Je les ai dites parce que je vous aime. Voyez? Et vraiment, de tout mon coeur, je... C’est... Or, je ne cherche pas à montrer que–que je–je sais quelque chose que vous ne savez pas. Ce n’est pas ça, mon frère. Si je fais ceci, c’est seulement parce que je vous aime, et je–je... vous aussi, je crois que vous m’aimez. 275 Qu’est-ce qui se passerait si vous me voyiez descendre la rivière dans un vieux bateau, sur la rivière ici, près de l’endroit où nous sommes maintenant, ici au Tabernacle – la rivière Ohio; et que le niveau de la rivière soit haut, qu’elle soit en crue, et que les chutes se trouvent juste devant moi. Alors que vous savez que ce bateau ne passera pas par-dessus ces chutes, il n’y arrivera simplement pas. Et moi, je suis assis là, la tête en arrière, en train de chanter et de me reposer, et de descendre, en flottant sur, tranquillement sur cette rivière; alors que vous savez que juste là, en bas, je vais faire naufrage. Si vous m’aimiez, vous pousseriez des cris, ou vous sauteriez dans un bateau, et vous iriez là-bas à toute vitesse, et vous me taperiez sur la caboche avec quelque chose, pour me faire revenir. “Frère Branham, vous êtes complètement fou! Vous êtes complètement fou; les chutes sont juste là!” 276 Et moi, je dirais : “Oh, taisez-vous! Laissez-moi tranquille!” Mais vous, vous m’aimez quand même. Vous feriez tout ce qui est humainement possible; vous m’empoigneriez. Même si vous deviez–si vous deviez démolir le bateau, vous me feriez sortir de là, parce que vous m’aimez; vous savez ce qui va arriver.
E-277 Et, frère, je sais que c’est ce qui va arriver à cette dénomination. Elle ne résistera pas à la marée. Voyez? Vous vous dirigez tout droit vers le Conseil mondial des Églises; et maintenant, vous devez soit vous retrouver là-dedans, ou sinon il faut sortir, faire comme nous maintenant. Alors, c’est tout à fait ça, vous devez faire votre choix. Et mon–mon intention n’est pas de... J’aimerais bien démolir le bateau, ça oui; j’aimerais faire tout ce que je peux, non pas pour vous blesser, frère, mais pour vous réveiller, vous montrer que vous êtes dans l’erreur. Ne faites pas ça! 278 Et le baptême d’eau au Nom de Jésus-Christ, il n’y a pas un seul homme sur la face de la terre qui peut condamner ça par l’Écriture. Personne ne peut condamner ça. Il n’y a pas un seul passage de l’Écriture... Vous tous, vous les frères–vous les frères, souvenez-vous, souvenez-vous bien de ça, sondez la Bible; trouvez un seul endroit où qui que ce soit ait été baptisé, dans le Nouveau Testament (on ne se faisait pas baptiser, pas dans l’Ancien, mais dans le Nouveau Testament), où qui que ce soit ait été baptisé autrement qu’au Nom du Seigneur Jésus-Christ; ensuite venez me le montrer. Ou bien allez chercher le livre d’histoire où il soit dit qu’on ait déjà baptisé, avant des centaines d’années après la mort des derniers apôtres... C’est l’église catholique qui a commencé ce baptême. Leur catéchisme dit la même chose, de le faire au nom du Père, Fils et Saint-Esprit.
E-279 Lors d’un entretien avec un prêtre, ici à l’église du Sacré-Coeur, celui-ci m’a dit la même chose. Après que je lui ai dit que j’avais baptisé la petite Frazier, il m’a dit qu’autrefois l’église catholique baptisait comme ça – quand l’évêque voulait savoir ce qu’il en était. Il m’a dit : “Acceptez-vous de jurer que ces déclarations sont bien vraies?” J’ai dit : “Je ne jure pas du tout.” Il a dit : “L’évêque veut que vous le fassiez!” 280 J’ai dit : “L’évêque devra me croire sur parole, ou bien ne pas me croire, c’est comme il veut.” Voyez? J’ai dit : “La Bible dit de ne pas jurer du tout.” Et il a dit : “Eh bien, euh...” Il a dit : “Le...” 281 J’ai dit : “Je l’ai baptisée du baptême chrétien, dans l’eau, je l’ai immergée, au bas de la rue Spring, au Nom du Seigneur Jésus-Christ.” Et quand ce prêtre a inscrit ça, il a dit : “C’est de cette manière-là que l’église catholique baptisait autrefois.” J’ai dit : “Quand?” Il a dit : “Du temps des apôtres.” J’ai dit : “Vous les appelez des catholiques?” Il a dit : “Bien sûr.” 282 J’ai dit : “Dans ce cas, je suis un meilleur catholique que vous. C’est leur enseignement à eux que je suis.” C’est vrai, vous voyez. Voyez? Ils prétendent ça, mais il n’en est rien. 283 L’église catholique a été fondée à Nicée, Rome, sous Constantin, quand l’église et l’État, et, se sont unis et–et que l’État a donné à l’église des propriétés et des choses comme ça. En fait, ils pensaient qu’ils étaient dans le Millénium. Ils pensaient qu’ils étaient arrivés à un Millénium. C’était le millénium de Satan, ça. Exactement. N’allez pas croire ce genre de chose. Oui monsieur!
E-284 Bon, mais... Puis, quand ils ont fait... ou au lieu d’avoir une–une idole, ils ont enlevé–ils ont enlevé Vénus pour mettre Marie; ils ont enlevé Jupiter pour mettre Paul ou Pierre. En plein là, au–au Vatican, en plein là, à–à Rome, en ce moment, dans la Cité du Vatican, il y a une statue de Pierre, de dix-neuf pieds [six mètres] de haut, et on prétend que trois orteils, ou que les pieds de cette statue ont disparu à force d’avoir été bécotés. Voyez? Tout est un... 285 Ainsi de suite... Nous sommes allés dans une église là-bas, Billy et moi, un matin, nous sommes descendus dans le sous-sol, là où ils enterrent tous les moines et autres, et ils y laissent leurs os se décomposer dans cette poussière, – les os se séparent l’un de l’autre, en se décomposant, – puis ils se servent de ces ossements-là pour faire des supports, des supports de lampes, avec des ossements de mains, qui pendent comme ceci, et des crânes; et les gens qui entrent là-dedans ont rendu ces crânes blancs, à force de les frotter pour essayer de retirer des bénédictions de ces crânes d’hommes morts. C’est une forme de spiritisme. Voyez?
E-286 Et c’est là que ça a commencé, en plein là, à Rome, et c’est là qu’est le siège de la bête, et c’est de là qu’est venue la vieille mère prostituée. Et ses filles sont des prostituées, exactement comme elle, parce qu’elle a donné au monde entier une coupe de sa colère, une coupe de son témoignage, qui était mélangé là-dedans avec le fiel de la terre. Elle avait son témoignage. Elle disait : “Je suis assise en vierge, et, je–je suis assise en veuve (je veux dire), et je n’ai besoin de rien”; et elle ne sait pas qu’elle est misérable, malheureuse, aveugle, pauvre, elle ne le sait pas. C’est ça. Et ça s’applique à l’église catholique, de même qu’à toutes les dénominations protestantes! Mais dans tout ce gâchis là-bas, il y a de précieuses personnes, qui aiment le Seigneur Dieu de tout leur coeur, de toute leur âme et de toute leur pensée. Et ils pensent qu’ils ont raison. Ils pensent qu’ils agissent bien. Dieu sera le Juge Suprême.
E-287 À mon avis, si Dieu va juger l’église par le monde, – c’est ce que dit l’église catholique, – alors j’ai demandé à cet homme qui m’interrogeait... Il a dit : “Dieu va juger le monde par l’église.” J’ai dit : “Laquelle?” Il a dit : “L’église catholique.” 288 J’ai dit : “Quelle église catholique? Elles ont des divergences entre elles.” Quelle église? L’église orthodoxe grecque, ou l’église romaine? Ou par laquelle va-t-Il le juger? S’Il va le juger par l’église protestante, laquelle? L’église méthodiste, baptiste, luthérienne ou pentecôtiste; par qui donc va-t-Il le juger? La Bible dit qu’Il va juger le monde par Jésus-Christ, et Jésus-Christ est la Parole. Alors, à mon avis, c’est par la Parole de Dieu qu’Il va juger le monde. C’est vrai. Et je crois que Ses jugements s’exercent maintenant sur la terre; et je crois... Cherchons de tout notre coeur à échapper à la fureur de la condamnation, à la fureur de Dieu qui sera versée sur ce monde incrédule; et il n’y a absolument aucun moyen pour celui-ci de–d’y échapper.
E-289 Il n’y aura plus jamais, jamais, jamais de salut pour le monde. Eux, ils ont franchi la ligne qui séparait la grâce et le jugement. Il y a... Vous aurez beau mettre un Abraham Lincoln dans chaque comté des États-Unis, jamais ça ne fera revenir à Dieu cette bande de “Ricky” et d’“d’Elvis”. 290 Quand on voit dans le journal (Je l’ai. Je vous l’apporterai cet après-midi, si vous voulez le voir ce soir.) qu’une église presbytérienne (beaucoup d’entre vous l’ont peut-être vu), qu’une église presbytérienne célèbre la messe, ou célèbre le–le–le sacrement avec du rock-and-roll. Le pasteur se tenait là, à taper des mains comme ça; alors qu’ils représentaient la crucifixion, ils étaient tous là à “faire la fiesta”, sur un air de rock-and-roll, dans une église presbytérienne. 291 Et quand ce groupe dégradé, criard, corrompu, des Beatles, comme on les appelle, qui sont descendus plus bas que l’homme, en voulant devenir des scarabées [en anglais : beetles–N.D.T.]... Ils ont refusé un contrat de cent mille dollars, à Saint Louis, il y a quelques semaines; ils ne voulaient pas s’y arrêter pour ça. Ils sont venus ici, cette bande de petits renégats anglais, avec les cheveux qui leur tombent sur les yeux. Et maintenant, ils sont en train de commencer leur propre religion. Vous l’avez vu dans le magazine Look. Voyez?
E-292 Oh, comme ce monde est contaminé. Il n’y a absolument aucun espoir pour lui; ils ont franchi la ligne de démarcation entre–entre la raison et le bon sens, sans parler de celle du salut. 293 L’homme n’arrive même pas à juger. Nous n’avons plus les hommes que nous avions autrefois. Où est Patrick Henry? Où est Abraham Lincoln? – des hommes qui peuvent prendre position sur de solides convictions. 294 Où est cet homme qui peut se lever et faire en sorte que ces femmes folles de par ici, qui se déshabillent avec... et qui s’exhibent devant les hommes; et puis–et puis ils les laissent se promener dehors, comme une bande de strip-teaseuses, et ensuite ils vont mettre au pénitencier le garçon qui insulte l’une d’entre elles? Où est votre raison? Le bon sens, qu’est-ce que c’est? Si elle s’exhibe comme ça, qu’elle soit comme un chien. Oui monsieur! Si elle ne va pas avoir plus que, de simple décence que ça... Où sont les lois qui vont pouvoir arrêter ça?
E-295 Tout près, ici, à Louisville, dans le Kentucky, il y a deux semaines, quand cette femme qui portait un, qui cherchait à faire un, à faire paraître son nom dans le journal, elle avait mis un bikini en plastique et elle est partie à pied de l’hôtel Brown; un policier a essayé de l’arrêter, mais elle a refusé, elle s’est moquée de lui. Alors il a braqué une arme sur elle pour l’arrêter; il l’a poussée dans la voiture et il l’a fait comparaître au poste de police pour tenue indécente, et tout ça, et elle est allée trouver... Savez-vous ce qu’ils ont fait à ce sujet? Ils ont renvoyé le policier. 296 Que Dieu vienne en aide à une nation pourrie à ce point! Vous ne pouvez pas vous en tirer à moins de mal agir. Nous ne pouvons peut-être pas nous en tirer, mais nous pouvons monter; et c’est ce que nous attendons. Inclinons la tête.
E-297 Seigneur Jésus, que le Grand Berger vienne nous sortir de ceci, Seigneur. Nous L’attendons. Nous attendons cette heure. Alors que nous voyons le monde si corrompu – Tu as dit qu’il serait comme ça. Tes grands prophètes ont prophétisé que ces heures viendraient. Nous croyons les prophètes, Seigneur; nous croyons ça. 298 Et maintenant, nous Te prions, ô Dieu, de nous donner des prophètes pour nous interpréter cette Parole, afin que nous sachions si nous avons raison ou tort. Nous voyons apparaître des faux prophètes; ils sont dans les déserts, à Salt Lake City, dans toutes les régions du pays, dans toutes sortes de déserts, et dans toutes sortes de chambres, des Pères Divins de toutes sortes, et tout, partout. 299 En voyant ces pauvres frères et soeurs de couleur, là-bas, en ce moment; ils voulaient l’intégration. Dès qu’ils l’ont eue... C’est bien; ils devraient l’avoir; ce sont des frères et des soeurs. Bon, mais une fois qu’ils l’ont eue, ils sont pires que jamais. Ça montre que c’est inspiré par le communisme. Ô Dieu, ces pauvres hommes peuvent-ils voir ça? Que c’est seulement fait... Eh bien, il faut que ça arrive, Seigneur.
E-300 Viens, c’est ce que nous voulons. Viens simplement, Père. Nous attendons. Viens, Seigneur, prends-nous dans Tes bras. Pardonne-nous nos péchés. Il n’y a plus aucune–aucune justice dans ce monde. Une chose s’élève contre l’autre, et c’est tellement rongé par les vers qu’on, qu’il n’y a rien de sain là-dedans. Tu as dit que tout le corps, ce n’était plus que des plaies vives. En vérité, toutes les tables sont pleines de vomissements. Tu as dit : “À qui enseignerai-Je la doctrine? À qui la ferai-Je comprendre, en ce jour-là?” Toute la table du Seigneur est pleine de vomissements. Nous le voyons, Seigneur. Nous voyons que cette heure est venue. Aide-nous, s’il Te plaît. 301 Dieu bien-aimé, tellement de ces questions sont à propos des gens qui viennent en Arizona. Oh, Dieu bien-aimé, fais que ces chères et précieuses personnes... Ils écouteront cette bande là-bas. Fais-leur savoir que je ne suis pas un dictateur pour leur dire où ils doivent vivre et ce qu’ils doivent faire. Puissent-ils bien le comprendre. S’ils aiment cette région-là, moi aussi je l’aime, laisse-les être là-bas, Père. Mais quand ils enseignent que l’Enlèvement doit se produire là, et là seulement, ou qu’ils doivent être avec moi, un pauvre pécheur indigne et corrompu, sauvé par la grâce de Dieu, qu’il faut qu’ils soient près de moi... Seigneur, je veux être près de–je veux être près de Paul; je sais que lui, il va en faire partie. Et Pierre, Jacques et Jean, ils sont en Palestine, enterrés quelque part là-bas. Je sais que je partirai avec eux, si Tu as mis mon nom dans ce Livre, dès la fondation du monde; j’y serai. Et je prie, ô Dieu, que chacun d’entre eux y soit. Aide-moi, Seigneur, à les réunir tous de nouveau ici, quelque part, où ils pourront... ils voudront entendre le message, auprès de ces grands enseignants que sont Frère Neville, Frère Capps, et–et tous ces autres frères, ici : “Junie”, et Frère Ruddell, et, oh, J.T., et tous-et tous : Frère Collins, Frère Beeler, Frère Palmer, et... Ô Dieu, je Te prie d’accorder ceci à ces... Fais–fais–fais qu’ils viennent ici, où ils L’entendront vraiment, s’ils veulent L’entendre, au lieu de se sauver là-bas, dans ce désert. Ils essaient de faire exactement ce que ce passage de l’Écriture leur a dit de ne pas faire. “Voici, c’est dans le désert, ne le croyez pas! Voici, c’est dans la chambre, ne le croyez pas!” Seigneur, je fais de mon mieux pour les mettre en garde, mais tout ça, ça indique que l’heure est proche maintenant. Les ombres du soir tombent.
E-302 J’implore Ta miséricorde, Seigneur. Aie pitié de moi; aide-moi. Ça me met sous tension, Père. Je Te prie de m’aider. Je–je ne veux pas sceller ma vie, que tout le travail que j’ai fait ici soit celui d’un fanatique qui a conduit un groupe ou une secte dans un désert quelque part. Ne permets pas que mon nom finisse comme ça, Seigneur. J’ai lutté ferme pour ceci. Je suis aussi sincère que possible. Ô Dieu, ne permets pas que ça arrive. Aide-moi d’une façon ou d’une autre. Je ne sais que faire; je compte uniquement sur Toi, mais aide-moi. Je ferai tout ce que Tu me diras de faire. Je suis Ton serviteur; ces gens sont Tes enfants. Seigneur, ces... La plupart de ces gens, quatre-vingt-dix-neuf pour cent d’entre eux, Seigneur, sont bien affermis. Ils croient; ils savent; ils comprennent. Et ils savent que ce n’est pas moi; mais je sais que ces choses doivent suivre chaque réveil, et celui-ci n’est pas à l’abri de ça. Alors, je Te prie de nous aider maintenant. 303 Aide-nous, alors que nous irons prendre notre petit repas de midi aujourd’hui, Seigneur. Bénis notre communion fraternelle. Réunis-nous tôt de nouveau, ici, cet après-midi. Maintenant, beaucoup d’entre eux devront rentrer chez eux, Seigneur. Ils devront retourner chez–chez eux, et je Te prie de les aider. Puissent-ils, d’une façon ou d’une autre, Seigneur, entrer en possession de la bande pour entendre leurs autres questions. Peut-être qu’on n’a pas répondu aux leurs. Je Te prie de les aider, Seigneur. 304 Aide-moi à être très rapide, ce soir, pour répondre à ces questions et prendre toutes celles que je peux. Jusqu’à ce que nous nous revoyions de nouveau ici, cet après-midi, puisses-Tu nous bénir. C’est au Nom de Jésus que je fais cette prière. Amen. Je L’aime, je L’aime, Parce qu’Il m’a aimé le premier Et a acquis mon salut Sur le bois du Calvaire.
E-305 J’ai écrit là, je l’ai écrit, pour que ce soit toujours devant moi : “Christ devant moi, pendant que je réponds à ces questions.” Croyez-vous que ce que j’ai dit venait du coeur? Tout venait du coeur, dans le but d’aider. Certains voudront peut-être venir chercher leurs paquets ici.
E-306 Dieu bien-aimé, voici des mouchoirs et des paquets qui ont été posés ici. Ils sont destinés aux malades et aux affligés. Puisse le grand Interprète de la Parole, le Saint-Esprit qui L’a écrite, s’approcher maintenant pour cette partie du service, et bénir ces tissus. Seigneur, si je pense à moi-même, qui suis-je pour poser mon corps impur et corrompu sur ces mouchoirs, qui sont là, alors que c’est une question de vie ou de mort pour beaucoup? Ô Dieu, je tremble. Mais quand je pense que... Tu ne me vois pas, Tu ne fais qu’entendre ma voix. Elle passe par le Sang du Seigneur Jésus, là-bas. Maintenant, je crois que Tu m’exauceras, comme Tu l’as fait pour Lui, parce qu’Il m’a précédé, Il est allé s’asseoir à la droite de la Majesté divine dans les lieux très hauts. Et Son Sang se trouve là, comme expiation, et je suis couvert par ce Sang. 307 Je crois, Seigneur, que Tu les guériras, car ils sont dans le besoin. Sinon ils ne les auraient pas posés là. Je Te prie de les rétablir tous. Alors que je pose mon corps sur eux comme... Il est dit qu’ils prenaient des choses qui avaient touché le corps de Paul... Lui aussi, il n’était qu’un pécheur, Seigneur, sauvé par Ta grâce. Les gens l’ont cru, bien qu’il les ait réprimandés et tout, mais ils savaient qu’il était le berger. Ils savaient qu’il avait été envoyé par Toi, parce que Tu l’as prouvé en Te manifestant par son ministère. Ô Dieu, ces gens croient la même chose aujourd’hui. Je Te prie de les aider maintenant, et de guérir chacun d’eux, au Nom de Jésus-Christ. Amen.
E-308 Avez-vous faim? Très bien. Moi, j’ai faim de plus de questions. “L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu.” Maintenant, il se pourrait que je... Certaines de ces questions, il se pourrait que je n’y aie pas bien répondu; j’ai simplement fait de mon mieux. Ce soir, j’essaierai de commencer à dix-neuf heures précises. Eh bien, l’église sera ouverte à dix-huit heures trente. Et vous qui pouvez rester... Vous qui ne le pouvez pas, nous comprenons; c’est en ordre. Mais j’essaierai vraiment de répondre à toutes celles que je pourrai, ce soir. Que Dieu vous bénisse jusqu’à ce que nous nous revoyions. Maintenant levons-nous et chantons ce bon vieux cantique, le cantique que nous avons l’habitude de chanter en nous séparant, Revêts-toi du Nom de Jésus. Très bien. Revêts-toi du Nom de Jésus, Ô toi, enfant de tristesse; Il va te procurer la joie, Prends-Le alors partout où tu vas. Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel; Précieux Nom, Nom si doux! Espoir de la terre, joie du Ciel.
E-309 Je voudrais faire cette annonce. Billy vient de me dire qu’ils ont recueilli une offrande d’amour ce matin, vous voyez, et il dit qu’il y a eu une belle offrande d’amour. Je l’ai envoyé se placer là-bas, à l’arrière du bâtiment. Ceux qui sont venus et qui n’avaient pas prévu ça, qui n’ont pas d’argent pour leur dîner, Billy vous donnera l’argent pour votre dîner et pour–pour payer votre note d’hôtel ou de motel, quoi que ce soit. Allez, prenez-le et payez ça. Si vous... Si vous pouvez rester... Billy vous rencontrera là-bas, au fond, et il notera votre nom et l’endroit où vous logez, et nous paierons votre dîner et votre note de motel avec l’offrande d’amour qui a été recueillie pour moi ce matin. Jusqu’à ce que nous nous revoyions! Réunis aux pieds de Jésus;

En haut