ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Prédication AUJOURD’HUI CETTE ÉCRITURE EST ACCOMPLIE / 65-0219 / Jeffersonville, Indiana, USA // VGR 1 hour and 24 minutes PDF MP3 low MP3 HQ

AUJOURD’HUI CETTE ÉCRITURE EST ACCOMPLIE

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 Restez debout, si vous le voulez bien, pendant que nous courbons la tête pour un mot de prière.
E-2 Cher Père Céleste, nous sommes reconnaissants, ce soir, de cette nouvelle occasion de venir présenter ce glorieux, merveilleux Évangile de Jésus-Christ. Nous Te remercions, parce qu’Il est encore le même, hier, aujourd’hui et éternellement. Nous Te remercions pour ces gens qui se sont rassemblés ici en cette période de temps froid, et qui sont encore dans une grande attente : ils regardent, ils croient que quelque chose d’extraordinaire va nous être donné de la part de Dieu. Nous venons avec cette espérance-là, Seigneur, à chaque réunion. Nous Te remercions pour les services, d’avant-hier soir, au Tabernacle; nous Te remercions pour le service d’hier soir, ici, et pour le service d’aujourd’hui, au Tabernacle. Maintenant nous sommes dans l’expectative de ce que Tu auras pour nous ce soir.
E-3 Père, nous savons que toute personne qui est capable de bouger les mains pourrait tourner les pages de la Bible, mais il n’y en a qu’Un qui puisse La faire vivre et La rendre réelle, c’est Toi. Et, Père, nous nous attendons à ce que Tu fasses cela, ce soir. Bénis-nous de toutes les manières. Nos coeurs sont tellement remplis de joie, alors que nous voyons approcher le moment où nous allons Le rencontrer, face à face, Lui que nous avons aimé et pour Qui nous avons vécu pendant toutes ces années.
E-4 Beaucoup de nouveaux convertis, Seigneur, ont été faits. D’après ce que j’ai compris, une grande foule, quarante ou cinquante personnes doivent se faire baptiser en Ton Nom, demain matin, par suite du service d’hier soir. Ô Dieu, s’il Te plaît, continue, nous T’en prions, jusqu’à ce que chaque Semence prédestinée de Dieu ait vu la Lumière de l’Évangile, et soit entrée dans la bergerie.
E-5 Nous Te demandons de nous cacher, ce soir, derrière la Parole; rends-nous aveugles aux choses du monde, et donne-nous de voir Jésus. Qu’il y ait une expérience de la montagne de la Transfiguration parmi nous, ce soir, de sorte que nous ne voyions personne que Jésus seul. Nous le demandons en Son Nom, pour Sa gloire, et comme confirmation de Son Évangile. Amen. Vous pouvez vous asseoir.
E-6 Je vais juste tourner ce micro, ou cette chaire, un peu de côté, si vous n’y voyez pas d’inconvénient, pour que je puisse voir les deux côtés de l’auditoire. Je dois pouvoir remettre en place les microphones qu’il y a ici. Très bien, un petit instant.
E-7 Nous saluons, depuis la salle principale ici, ce soir, par le moyen du téléphone, nos amis qui sont en Arizona, en Californie, au Texas, et d’un bout à l’autre des États-Unis. Ceci–ceci est diffusé d’un bout à l’autre du pays, ce service de ce soir, par le moyen du téléphone, alors, nous avons confiance que Dieu nous bénira.
E-8 Est-ce que vous entendez bien, là-bas, dans la–la salle à gauche? Très bien, maintenant ils vont vérifier le système téléphonique, pour voir si ça fonctionne bien.
E-9 Tout le monde est heureux ce soir? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Dites donc, c’est formidable, ça! De ce côté? [“Amen.”] Amen. Je suis vraiment content de voir que vous êtes tous assis confortablement.
E-10 Bon, demain soir, si la foule augmente encore, ce sera aussi transmis en direct par le téléphone. Ça l’est déjà ce soir; je pense qu’il y a des gens là-bas, au Tabernacle.
E-11 Demain matin, les services ne pourront pas se faire au Tabernacle, parce que le... il y aura là un fleuriste, en train de décorer l’église pour un mariage qui aura lieu demain après-midi. Alors, ils ont transféré les–les services du matin à l’église de Frère Ruddell, l’un de nos associés, et c’est sur la–la route, ici, la soixante-deux. Est-ce que ç’a été annoncé? [Frère Neville dit : “Oui.”–N.D.É.] Ç’a été annoncé. Et, s’il n’y a pas assez de place pour tout le monde là-bas, nous prendrons ceux qui restent et nous enverrons un autre ministre chez Frère Junior Jackson, à Clarksville. La raison pour laquelle nous faisons ça chez Frère Ruddell, c’est que c’est près d’ici, et nous pouvons... et nous avons pensé que vous pourriez trouver le lieu plus facilement. Alors, nous allons arranger quelque chose, d’une façon ou d’une autre, et bien nous assurer de faire tous ces baptêmes demain. Et j’espère qu’il y en aura encore une centaine ou deux, qui s’ajouteront à ceux-là, qui se feront baptiser demain. Maintenant, demain soir...
E-12 Je n’aime jamais annoncer à l’avance le sujet d’une prédication; mais, un soir, pendant le service, ou un jour, je voudrais parler sur le sujet de Qui est ce Melchisédek? En effet, c’est un–un sujet dont, je pense, nous vivons au temps de ces révélations, et c’est la question qui s’est posée tout au long de l’âge : “Qui est cet Homme?” Et je crois que Dieu a la réponse : Qui Il était. Certains ont dit : “Un sacerdoce.” D’autres ont dit : “Un roi.” D’autres... Mais il doit...
E-13 Tant qu’il y a une question, il doit y avoir une réponse à cette question, une réponse qui est la bonne. Il ne peut pas y avoir une question, sans qu’il y ait d’abord une réponse.
E-14 Maintenant, nous avons confiance que Dieu nous donnera une bénédiction, de Sa Parole, ce soir, alors que nous La lirons.
E-15 Et vous avez... Billy m’a demandé de vous dire que vous aviez vraiment bien collaboré avec les gens, ici, les préposés au stationnement, la police et tout. Continuez; c’est très, très bien, ça.
E-16 Nous espérons voir le moment, peut-être dans un proche avenir, où nous pourrions peut-être apporter la tente ici en ville et la monter, ici au stade de base-ball, où nous pourrions rester pendant quelque temps, peut-être pour un réveil de trois ou quatre semaines, continuel. Ici, on vient à peine de faire connaissance qu’il faut déjà se dire au revoir, et repartir. Mais j’aimerais venir lors d’un voyage, pour un séjour long, à un moment où vous pourriez rester, qu’on ne soit pas obligés de s’arrêter au bout d’un soir ou deux, mais qu’on puisse vraiment rester et enseigner, le jour et le soir, le jour et le soir, continuellement. Peut-être que quelqu’un rentrera à la maison, nourrir les poulets, traire les vaches, et reviendra la semaine d’après, pour continuer avec le service. Je–j’aime ça. Alors, que le Seigneur soit avec vous.
E-17 Bon, avant que je reparte, peut-être dimanche matin, ou dimanche soir, ou à un moment donné, à l’un de ces services-là – je sais que vous êtes tous dans l’attente d’entendre le Message sur la Vérité concernant le mariage et le divorce, ce qui est l’un des grands problèmes du jour. Et, aussi sûr que je suis ici devant vous, je crois que la réponse correcte se trouve dans la Parole de Dieu, et c’est pour ça, je crois, que j’avais promis de revenir.
E-18 Et je pense bien, à ma connaissance, que, pour autant que je sache, je voudrai tenir un autre service ici, à Jeffersonville, le dimanche de Pâques, et nous... pour le service du lever du soleil, et puis celui du dimanche de Pâques. Alors, nous annoncerons ça à l’avance, et nous essaierons d’obtenir, peut-être la salle, si possible, ou un endroit, pour le dimanche; peut-être qu’on pourrait être là le samedi et le dimanche. Il va falloir que je fasse le voyage aller et retour en avion, parce que c’est tout près du moment... Il faut d’abord que je vérifie, avec le programme que j’ai, et l’un de mes–mes–mes itinéraires, pour la Californie. Et puis, aussitôt après ça, je dois partir en–en Afrique. Alors, gardez le contact, et priez pour nous.
E-19 Maintenant, ce soir, je voudrais attirer votre attention sur un passage de la Parole de Dieu, qui se trouve au chapitre 4 de Luc. Au chapitre 4, à partir du verset 16, c’est Jésus qui parle. ...Aujourd’hui cette Parole, que vous venez d’entendre, est accomplie.
E-20 Maintenant, nous voudrions tirer de Ceci une conclusion, montrer combien la Parole de Dieu est dynamique. Or, nous pouvons tous arriver à comprendre la mécanique, mais il faut la Dynamique pour La faire agir.
E-21 Nous pouvons arriver à comprendre la mécanique d’une machine, d’une automobile, mais ensuite il faut la dynamique pour actionner les roues et les mettre en mouvement.
E-22 Là Jésus était retourné à–à Nazareth, où Il avait été élevé. Un peu plus loin dans les Écritures ici, nous voyons qu’ils disaient : “Nous avons appris que Tu as fait telle et telle chose à Capernaüm. Maintenant, que nous Te voyions faire ça ici, dans Ta patrie.”
E-23 Jésus a dit : “Un–un prophète n’est pas sans honneur, si ce n’est dans sa patrie.” Et, évidemment, ça, c’est le lieu où vous avez été élevé, et où les gens vous connaissent. Et là-bas Il avait une–une–une mauvaise réputation dès le départ, parce qu’Il était né sans un père terrestre. Ils disaient de Lui qu’Il était “un enfant illégitime”, qu’en fait, Marie était enceinte avant qu’elle se soit mariée officiellement avec Joseph. Mais ce n’est pas vrai, nous savons que ce n’est pas vrai.
E-24 Et ce passage de l’Écriture, ce qui m’a amené à poser les yeux dessus, c’est quelque chose qui est arrivé tout dernièrement, à Phoenix, en Arizona. C’était le dernier jour de service où je devais parler à la convention internationale des Hommes d’Affaires du Plein Évangile.
E-25 Et pendant cette convention, il y avait un invité parmi nous, c’était un évêque catholique, qui est–est des “Rites Chaldéens de l’Église catholique Apostolique; le Révérendissime Jean S. Stanley, O.S.D.” Il est “archevêque métropolitain des États-Unis”, dans l’église catholique. Ceci, en fait, c’est sa carte, et son–et son adresse.
E-26 C’était un invité parmi les Hommes d’Affaires Chrétiens, et je l’avais vu là, la veille. Et, quand je parlais, le samedi soir, je crois, ou bien le samedi matin au petit-déjeuner, je... Pendant que je parlais, il n’arrêtait pas de m’observer. Je me suis dit : “Cet homme-là est en désaccord avec tout ce que je dis, ça c’est sûr.” Et, vous savez, on pouvait–on pouvait facilement le voir : il n’arrêtait pas de baisser et de relever la tête, mais je ne savais pas au juste ce qui le travaillait.
E-27 Alors, le dimanche après-midi, quand je me suis levé pour parler, j’allais prendre mon texte, sur Les douleurs de l’enfantement, le passage où Jésus a dit, que, “comme une femme qui enfante”, elle éprouve les douleurs de l’enfantement. Et alors, j’allais me servir de ça, pour parler du sujet Les douleurs de l’enfantement, disant que le monde est actuellement dans les douleurs de l’enfantement. L’ancien doit disparaître, pour que le nouveau puisse naître; tout comme une–une semence doit tomber en pourriture pour produire une nouvelle vie.
E-28 Et, que de douleurs, que de douleurs d’enfantement ont frappé le monde! À la Première Guerre mondiale, elle a eu une douleur aiguë, parce qu’il y avait des gaz toxiques, et ainsi de suite, qui pouvaient presque détruire le monde. Et à la Seconde Guerre mondiale, elle a été prise d’une autre douleur, plus difficile à supporter; il y avait des bombes de gros calibre, et une bombe atomique aussi. Elle ne pourra pas supporter une autre douleur de l’enfantement. Avec ces missiles et ces choses qu’il y a aujourd’hui, une guerre de plus la projettera dans l’espace; en effet, maintenant elle va accoucher. Et il y aura une nouvelle terre. La Bible dit qu’il y en aura une.
E-29 Sous l’effet du Message de chaque prophète, Israël a eu une douleur de l’enfantement, parce que ces prophètes entraient en scène après que les théologiens et les membres du clergé avaient entraîné toute l’église dans une forme d’organisation. Et quand ces prophètes entraient en scène avec l’AINSI DIT LE SEIGNEUR, ils secouaient ces églises; alors elle avait une douleur de l’enfantement. Finalement, elle a eu des douleurs d’enfantement jusqu’au moment même où elle a accouché d’un Fils de l’Évangile, qui était la Parole Elle-même, faite chair.
E-30 Ainsi, l’église éprouve réellement ce soir les douleurs de l’enfantement, de nouveau, pour accoucher du Fils, du Fils de Dieu qui doit revenir. Tous nos théologiens, tous nos systèmes, toutes nos dénominations, sont complètement pourris en dessous de nous. Donc, nous éprouvons la douleur de l’enfantement, et un Message de Dieu provoque toujours sur l’église une douleur plus violente, mais au bout d’un moment elle va accoucher d’une Épouse. C’est ce qui amènera Jésus-Christ à Son Épouse.
E-31 Et alors, je pensais que cet homme était vraiment très en désaccord avec moi. Quand je me suis levé pour prêcher ce Message, j’ai ouvert ma Bible, pour trouver la page.
E-32 Et ma femme m’avait donné une nouvelle Bible, pour Noël. Mon ancienne Bible a déjà une quinzaine d’années, et elle était presque en morceaux. Les pages se détachaient, chaque fois que je l’ouvrais. Par contre, je savais exactement où y retrouver chaque passage de l’Écriture, donc j’avais étudié avec beaucoup d’attention dans cette Bible-là. Et j’ai simplement pris la neuve, parce que l’autre avait l’air trop usée pour que j’aille à l’église avec ça.
E-33 Et comme j’allais prendre dans Jean, à l’endroit où le passage de l’Écriture se trouvait, j’allais lire au chapitre 16, mais le verset que je cherchais n’était pas là. Alors, je me suis dit : “C’est bizarre!” J’ai cherché de nouveau; ce n’était toujours pas là.
E-34 Et Frère Jack Moore, de Shreveport, en Louisiane, un de mes amis intimes, il était assis là. J’ai dit : “Frère Jack, ça se trouve bien dans Jean 16, n’est-ce pas?” Il a dit : “Oui.”
E-35 Et ce prêtre catholique s’est levé de son siège, sur l’estrade où une centaine de membres du clergé étaient assis; il s’est approché pour venir auprès de moi, avec toutes ses soutanes, ses robes, ses croix, et tout, il est venu tout près de moi. Et il a dit : “Mon fils, restez calme. Dieu se prépare à faire quelque chose.” Je me suis dit : “Un évêque catholique qui me dit ça?” Il a dit : “Lisez-le dans mon Livre.”
E-36 Et j’ai lu le passage de l’Écriture dans son Livre, j’ai pris mon texte, et j’ai continué, j’ai prêché mon sermon.
E-37 Après, quand j’eus terminé, il s’est levé après que je suis parti, et il a dit : “Il y a une chose qui devra arriver. Après ça, ou bien l’église devra sortir du gâchis dans lequel elle se trouve, ou bien c’est nous qui devrons sortir du gâchis dans lequel l’église se trouve.” Donc, de deux choses l’une.
E-38 J’étais en route pour rentrer, je retournais à Tucson, ce soir-là. Les enfants réclamaient un sandwich, alors je me suis arrêté à un petit kiosque pour acheter un sandwich. Et ma femme m’a dit : “Bill, je n’ai jamais été aussi mal à l’aise de toute ma vie, de te voir debout là, à chercher partout dans cette Bible.” Elle a dit : “Tu n’étais pas mal à l’aise, toi?”
E-39 J’ai dit : “Non.” J’ai dit : “Je savais que ça se trouvait là-dedans quelque part. Ils n’avaient pas inséré cette page-là, c’est tout. C’est une faute d’impression.”
E-40 Et elle a dit : “De penser que c’est moi qui t’avais acheté cette Bible! On aurait dit que tous les yeux étaient fixés sur moi, là-bas.”
E-41 Et j’ai dit : “Eh bien, ce n’était pas de ta faute. C’était une faute d’impression dans cette Bible.” J’ai dit : “Ils n’ont pas inséré cette page-là, c’est tout.”
E-42 Eh bien, je me suis mis à l’examiner de nouveau : elle était tout ce qu’il y a de plus parfait; mais le chapitre 16 se termine, une partie, il y en a une partie qui s’arrête à environ trois pouces [sept centimètres et demi] du bas, et l’autre, le chapitre 17, de l’autre côté, fait la même chose. Et, comme c’était une Bible neuve, ces deux pages étaient parfaitement collées ensemble, et je lisais dans le chapitre 17 au lieu du chapitre 16. “Bon,” j’ai dit, “tout ça, c’est bien. Il y a une raison à ça.”
E-43 Et aussi clair que vous pourriez entendre n’importe quelle voix, une Voix m’est venue, et a dit : “Il se rendit à Nazareth, là où Il avait été élevé; et Il entra dans la synagogue, selon Sa coutume. Et le prêtre Lui remit les Écritures pour qu’Il fasse la lecture, et Il lut Ésaïe 61. Après avoir lu les Écritures, Il s’assit; Il remit au prêtre la Bible, le Livre, et Il s’assit. Et toute l’assemblée avait les regards fixés sur Lui. Et des Paroles précieuses sortaient de Sa bouche. Et Il dit : ‘Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.’” “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”
E-44 Comme l’Écriture est précise! Si vous remarquez bien, ici, c’est le passage d’Ésaïe 61.1 à 2 que notre Seigneur lisait, Ésaïe 61.1 à 2. Mais au milieu du verset 2 d’Ésaïe 61, Il s’est arrêté. Le passage où il est dit : “L’Esprit du Seigneur est sur Moi; pour publier une année de grâce”, puis Il s’est arrêté. Pourquoi? L’autre partie, d’exercer le jugement, ne s’appliquait pas à Sa première venue, mais à Sa seconde Venue. Voyez-vous, ça ne s’appliquait pas là. Vraiment, les Écritures ne font jamais d’erreur! Elles sont toujours parfaites. Jésus s’est arrêté exactement là où l’Écriture s’arrêtait, parce que c’était exactement ça qui devait être confirmé à Son époque, alors, pendant cette première venue. À la seconde Venue, Il exercera un jugement sur la terre; mais pas à cette époque-là. Il devait “publier une année de grâce”.
E-45 Remarquez, le Messie était debout sur l’estrade, pour S’identifier à la Parole de la promesse pour cet âge-là. Comme c’est étrange : le Messie se tenait là, debout devant l’église! Et considérez ces précieuses Paroles, quand Il dit ici : “Pour publier une année de grâce.”
E-46 “L’année de grâce”, nous le savons tous, comme lecteurs de la Bible, c’était “l’année du jubilé”. C’était quand tous les esclaves et tous les prisonniers, ceux qui étaient, qui avaient été faits prisonniers; ils avaient dû donner un fils, pour payer une dette, ou une fille, pour payer une dette [espace.non.enregistré.sur.la.bande–N.D.É.], et ceux-ci étaient en esclavage. Peu importe depuis combien de temps ils étaient en esclavage, ou combien de temps ils étaient censés y rester; quand arrivait l’année du jubilé, lorsque la trompette sonnait, tout homme pouvait être mis en liberté s’il voulait être mis en liberté. [espace.non.enregistré.sur.la.bande] Vous étiez libre. Vous n’étiez plus esclave.
E-47 Par contre, si vous vouliez demeurer un esclave, alors il fallait qu’on vous conduise au temple, qu’on vous fasse approcher du poteau du temple, et là ils prenaient un poinçon et ils perçaient un trou à votre oreille, après quoi vous deviez servir ce maître jusqu’à la fin de vos jours.
E-48 Quel exemple parfait de l’Évangile de Jésus-Christ! Quand Il est prêché, le temps de grâce, le temps du jubilé; n’importe qui, peu importe qui vous êtes, votre couleur, la dénomination dont vous faites partie, jusqu’où vous vous êtes enfoncé dans le péché, ou ce qui ne va pas avec vous, vous pouvez être mis en liberté, quand vous entendez sonner la trompette de l’Évangile. Vous êtes libre!
E-49 Par contre, si vous tournez le dos au Message et que vous refusez de L’écouter – remarquez, on vous perçait l’oreille, avec un poinçon. Autrement dit, vous avez franchi la ligne qui sépare la grâce et le jugement, et vous n’entendrez plus jamais l’Évangile. Vous n’irez jamais plus loin. Vous devrez être esclave du système dans lequel vous êtes, jusqu’à la fin de vos jours, si vous refusez d’écouter l’année de grâce.
E-50 Or, l’autre partie, là, comme je l’ai dit, Il n’avait pas à répondre à cela; en effet, c’est ce Messie, qui doit maintenant venir, c’est à ce moment qu’Il va exercer un jugement.
E-51 Maintenant, comment est-il possible que ces gens n’aient pas reconnu Qui Il était? Comment est-il possible qu’ils n’aient pas reconnu ça? Comment est-ce possible, alors que c’était si clairement mis en évidence et démontré? Comment est-il possible qu’ils n’aient pas vu? Alors qu’Il...
E-52 Quelle Parole! Pensez-y : “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant vos yeux.” Qui l’a dit? Dieu Lui-même, qui est l’interprète de Sa propre Parole. “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.” Le Messie Lui-même, qui se tenait en présence de l’assemblée, qui lisait une Parole de la Bible se rapportant à Lui-même, et qui disait ensuite : “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie”, et encore là ils n’ont pas reconnu ce qu’il En était.
E-53 Quelle tragédie ce serait, ça, mais c’est arrivé. C’est arrivé bien des fois. Comment est-ce que ça a pu arriver? Bien sûr, comme c’était arrivé les autres fois : du fait de croire une interprétation humaine de la Parole. C’était à cause de ça. Ces croyants de cette époque-là, soi-disant croyants, ils acceptaient l’interprétation du sacrificateur, ce que lui, il avait dit au sujet de l’Écriture. Par conséquent, comme Jésus n’était pas dans leurs rangs du tout, ni dans aucune de leurs associations, Il avait été excommunié de leur cercle.
E-54 Et, par conséquent, ils ne pouvaient pas L’identifier à eux, parce qu’Il était différent d’eux. La Personne de Jésus-Christ était tellement unique que personne n’aurait dû manquer de voir que c’était là le Fils de Dieu, parce qu’Il était l’identification parfaite de l’Écriture qui avait été écrite à Son sujet.
E-55 Voilà la façon dont on reconnaît tout Chrétien : quand sa vie s’identifie avec les choses mêmes que le Chrétien est censé faire.
E-56 Qu’Il ait pu se tenir là et dire : “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie juste devant vos yeux!” C’était tellement frappant, c’était tellement clair, et pourtant ces gens ont mal compris. Pourquoi? C’est parce qu’ils avaient accepté l’interprétation d’une certaine classe de sacrificateurs qu’ils écoutaient.
E-57 Et l’histoire se répète toujours. Et les Écritures ont plus d’un sens et plus d’une révélation qui s’Y rattachent.
E-58 Par exemple, comme il est dit dans la Bible, que “J’ai appelé mon fils hors d’Égypte”, en parlant de Jésus. Consultez la note en marge, là, et vous verrez que ça se rapportait aussi à Jacob, ce même passage de l’Écriture. Jésus était Son Fils majeur. Jacob était bien Son fils, qu’Il avait appelé hors d’Égypte, c’est ce que la référence de Scofield et toutes les autres références donnent pour ça, parce que c’est le passage de l’Écriture auquel ça faisait allusion. Donc, il y avait à ça un–un double accomplissement; il y avait un accomplissement en Jacob, qui avait été appelé à sortir, et en Jésus, qui avait été appelé à sortir.
E-59 Et c’est pareil aujourd’hui! C’est pour ça que nous sommes dans la confusion autant que nous le sommes, et que les gens n’arrivent pas à voir la Vérité de Dieu, c’est pour ça : il y a trop d’interprétations humaines de la Parole de Dieu. Dieu n’a besoin de personne pour interpréter Sa Parole. Il est Son propre interprète.
E-60 Dieu a dit, au commencement : “Que la lumière soit”, et la lumière fut. Ça n’a besoin d’aucune interprétation.
E-61 Il a dit : “Une vierge concevra”, et elle l’a fait. Ça n’a besoin d’aucune interprétation.
E-62 Alors que l’interprétation que Dieu donne de Sa Parole, c’est quand Il confirme et qu’Il prouve qu’Elle est vraie. Voilà l’interprétation qu’Il en donne, c’est en L’exécutant. Voilà où est l’interprétation de Dieu : quand Il exécute Sa Parole, Il est en train de vous L’interpréter.
E-63 Par exemple, s’il n’y avait jamais eu de lumière, et qu’Il dise : “Que la lumière soit”, et qu’elle soit, ça n’a besoin de personne pour l’interpréter.
E-64 Mais nous Y mêlons des systèmes faits de main d’homme, et, quand on fait ça, on–on dérègle la chose. Ça s’est toujours passé comme ça.
E-65 Mais je m’imagine encore combien ça a dû être impressionnant. Pensez-y : le Messie! Pourquoi ne L’ont-ils pas reconnu? Parce que leurs conducteurs, ceux-là mêmes qui auraient dû Le reconnaître, qui auraient dû être versés dans l’Écriture, qui auraient dû comprendre les Écritures, ils ont déprécié cet Homme et ils ont dit : “Il est un enfant illégitime, au–au départ. Nous ne pourrions pas croire Ça.”
E-66 Des années plus tard, nous ne croyons pas ça. Nous serions prêts à mourir pour la cause, de soutenir qu’Il était un Fils né d’une vierge.
E-67 Et il viendra un jour où les choses mêmes que nous voyons Jéhovah accomplir aujourd’hui, les hommes des âges à venir – s’il y en a – mourront pour la chose même dont nous sommes en train de parler aujourd’hui. Vous serez obligés de le faire, quand la marque de la bête sera appliquée, et qu’on ne vous donnera pas l’autorisation de prêcher l’Évangile comme ceci. Quand cette grande union des églises se fera, – ce qui est en train de se mettre en place maintenant pour former l’église mondiale, – vous devrez sceller votre témoignage de Ceci, avec votre propre vie.
E-68 Il faut que vous Y croyiez maintenant. Si ces sacrificateurs, qui L’avaient condamné, pouvaient ressusciter, ils ne Le condamneraient pas. “Mais,” vous dites, “si j’avais été là, moi j’aurais fait telle et telle chose.” Eh bien, ça, ce n’était pas votre âge. Mais c’est maintenant votre âge, c’est maintenant le moment. Vous dites : “Eh bien, s’Il était ici!”
E-69 La Bible dit : “Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement”, le même, donc Il est ici. Mais Il est ici, – alors que le monde a été civilisé, qu’il est devenu plus important, plus instruit, – Il est ici sous la forme de l’Esprit, qu’ils ne peuvent pas tuer ou mettre à mort. Il est mort une fois; Il ne peut plus mourir. Il devait être fait chair, pour que Dieu soit mis à mort dans la chair, à cause du péché. Mais cette fois-ci, Il ne pourra plus jamais mourir, C’est le Saint-Esprit.
E-70 Or, comment s’imaginer qu’ils Lui reprochaient ces choses-là! Une autre chose, c’est qu’Il refusait de se joindre à leurs rangs. Alors, voyez-vous, ça aussi, ça faisait de Lui un mauvais sujet. Il refusait d’adhérer à leurs–leurs organisations, Il refusait d’adhérer à leur sacerdoce, et Il ne voulait avoir rien à faire dans ces choses-là. Et puis, en plus de tout ça, Il cherchait à démolir ce qu’eux avaient construit.
E-71 Il est entré dans le temple. Nous disons de Lui que c’était un Homme doux; Il l’était, mais souvent nous ne comprenons pas bien ce qu’est la douceur.
E-72 Il était un Homme de compassion, et pourtant, parfois nous ne comprenons pas ce qu’est la compassion. La sympathie humaine, ce n’est pas ça qui est la compassion. Mais la compassion, c’est de “faire la volonté de Dieu”.
E-73 Il est passé par la piscine de–de Béthesda, la porte. Des gens étaient couchés là, des foules de gens. Des foules, c’est un nombre indéterminé. Mais des foules de gens étaient couchés là : des estropiés, des aveugles, des boiteux, des paralytiques. Et Il avait de la compassion pour les gens, toujours. Et Il est allé à une seule personne, quelqu’un qui n’était ni estropié, ni aveugle, ni boiteux, ni paralytique; peut-être qu’il souffrait de la prostate, peut-être qu’il avait une petite infirmité qui traînait. Ça faisait trente-huit ans qu’il avait ça. Ça n’allait pas l’affecter, ça n’allait pas le tuer. Il était couché sur une paillasse. Et Il a dit : “Veux-tu être guéri?”
E-74 Et cet homme a dit : “Je n’ai personne pour me jeter dans l’eau, mais, pendant que j’y vais, eh bien, quelqu’un descend avant moi.” Voyez-vous, il marchait, il voyait, il se déplaçait, seulement il était faible, c’est tout.
E-75 Et Jésus lui a dit : “Lève-toi. Prends ton lit, et va dans ta maison.” Et Jésus a été interrogé là-dessus; en effet, vous vous rappelez que l’Écriture dit ça.
E-76 Ça n’a rien d’étonnant! S’Il venait à Jeffersonville ce soir, et qu’Il faisait un geste comme celui-là, encore là Il ferait parler de Lui.
E-77 Mais, souvenez-vous, Il était venu pour accomplir une seule chose, c’était la volonté de Dieu. Or, c’est dans Jean 5.19, là, que vous trouverez la réponse. Il a dit : “En vérité, en vérité, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même; mais ce qu’Il voit faire au Père, voilà ce que fait le Fils.”
E-78 Or, ils auraient dû savoir que c’était la confirmation même de la prophétie de Moïse : “Car l’Éternel votre Dieu suscitera un Prophète comme moi.”
E-79 Avez-vous remarqué, quand Il a vu cet homme, Il a dit... Jésus savait qu’il était dans cet état depuis de nombreuses d’années. Voyez-vous, comme Il était Prophète, Il a vu cet homme dans cet état; Il est allé là-bas, et Il s’est frayé–frayé un chemin en contournant ces gens, Il avançait à petits pas parmi la foule, jusqu’à ce qu’Il ait trouvé l’homme en question.
E-80 Il est passé à côté des estropiés, des boiteux, des aveugles et des paralytiques, et pourtant c’était un Homme plein de compassion. Mais la compassion, c’est “de faire la volonté de Dieu”.
E-81 Alors, nous Le retrouvons, puisqu’Il refusait de s’associer avec eux, qu’Il ne voulait avoir rien à faire dans leurs rangs, alors C’était un indésirable. Il ne voulait avoir rien à...
E-82 En plus de ça, un jour Il est entré dans le temple. Un Homme est entré là, et Il a trouvé la maison de Dieu à peu près aussi souillée qu’elle l’est aujourd’hui. Ils achetaient, vendaient, changeaient la monnaie. Et Il a renversé les tables où se trouvait la monnaie; Il a pris des cordes et les a tressées, et Il a chassé les changeurs du temple à coups de fouet. Et Il les a regardés d’un regard furieux, Il a dit : “Il est écrit,” alléluia, “La maison de Mon Père est une maison de prière; mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. Et vous, par vos traditions, vous avez annulé les commandements de Dieu.”
E-83 Oh, est-ce qu’une bande de gens comme ceux-là pourrait jamais croire en Lui? Non monsieur. Ils s’étaient tellement vautrés comme des cochons dans la boue de la société et dans la souillure de l’époque, qu’ils étaient embourbés dans le carcan ecclésiastique, à un point tel qu’ils ne pouvaient pas ressentir les vibrations de la Puissance du Dieu Tout-Puissant. Ce n’est pas étonnant qu’une petite femme ait pu toucher Son vêtement et être guérie par Cela; alors qu’un soldat ivre a pu Lui cracher au visage, et Il n’a senti aucune vertu! Ça dépend de votre façon d’aborder Cela. Ça dépend de ce que vous cherchez. Quand vous allez à l’église, ça dépend de ce que vous cherchez.
E-84 Maintenant nous Le voyons, debout là-bas. Sans doute que les gens avaient déjà été mis en garde, mis en garde, les sacrificateurs avaient mis les gens en garde : “Bon, Il viendra ici, le sabbat prochain, et, quand Il viendra, ne L’écoutez surtout pas. Bon, vous pouvez bien venir vous asseoir, mais ne prêtez aucune attention à ce qu’Il dira, parce qu’Il ne fait pas partie de notre groupe. C’est un indésirable. Il n’a pas de carte de l’association. Il n’a même pas d’organ-... de papiers d’une organisation avec Lui. Il n’a rien de tout ça.” “Qu’est-ce qu’Il est?”
E-85 “Une espèce de renégat qui est né là-bas, d’une naissance illégitime, dans la maison d’un charpentier, et dont la mère L’a conçu avant qu’ils soient mariés, et ils essaient de camoufler la chose en disant que c’était quelque chose de surnaturel.
E-86 “Nous savons que, quand le Messie viendra, Il descendra des corridors du Ciel, Il ira voir notre souverain sacrificateur et Il dira : ‘Me voici, Caïphe.’” Mais nous constatons que ce n’est pas comme ça qu’Il a fait, parce que ce n’était pas comme ça que c’était écrit dans la Parole. C’est une tradition faite de main d’homme qui les avait amenés à croire ça.
E-87 La Parole avait dit qu’Il viendrait exactement comme Il est venu. Et Il s’est tenu là, Il a lu la Parole et Il leur a dit : “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous vos yeux.” Et encore là, ils n’ont pas vu Qui Il était, n’ont pas reconnu Qui Il était, comme ils l’avaient fait dans tous les autres âges.
E-88 Noé aurait pu dire la même chose, le jour où il est entré dans l’arche et que la porte s’est fermée. Moïse aurait pu ouvrir cette fenêtre, au sommet de l’arche, promener son regard dehors sur l’assemblée... Souvenez-vous, Dieu avait fermé la porte. Et il aurait pu dire : “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous vos yeux”, mais à ce moment-là, il était trop tard pour eux. Il avait prêché pendant cent vingt ans, pour essayer de les faire entrer dans ce bateau qu’il avait construit, en leur disant que l’Écriture avait dit : “AINSI DIT LE SEIGNEUR, il va pleuvoir”, seulement ils avaient attendu trop longtemps. Mais Noé aurait aisément pu dire ça : “En ce jour même, aujourd’hui, l’Écriture est accomplie.”
E-89 Moïse, le jour même où la Colonne de Feu est descendue sur le mont Sinaï et a attesté son témoignage, Moïse aurait pu dire : “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”
E-90 Moïse, vous le savez, était un homme appelé de Dieu, un prophète. Et au moment de son appel, comme il était prophète, il devait avoir une expérience surnaturelle. Pour être prophète, il devait rencontrer Dieu face à face et parler avec Lui. Autre chose : ce qu’il disait devait s’accomplir, sinon personne n’aurait cru en lui.
E-91 Alors, aucun homme n’a le droit de se donner ce titre-là, avant d’avoir parlé face à face avec Dieu, derrière un désert, quelque part où il a lui-même rencontré Dieu. Et tous les athées du monde ne pourraient pas l’en dissuader par leurs explications; il était là, il sait que c’est arrivé. Tout Chrétien devrait avoir eu cette expérience-là, avant de mentionner quoi que ce soit au sujet d’être un Chrétien. Votre propre expérience!
E-92 Je parlais à mon neveu, il y a quelque temps, un jeune catholique, qui disait : “Oncle Bill, j’ai couru, à droite et à gauche, je suis allé partout, en essayant de trouver quelque chose.” Toutes les nuits, avant que cette série de réunions commence, il a pleuré. La nuit, il a eu des songes, qu’il entrait ici, il venait en courant à l’autel, là où l’on prêchait, et il confessait qu’il avait eu tort.
E-93 J’ai dit : “Melvin, peu importe où tu essaieras d’aller, à combien d’églises tu adhéreras, combien de ‘Je vous salue Marie’ tu réciteras, ou combien de bénédictions tu recevras d’un homme, il faut que tu naisses de nouveau de l’Esprit de Dieu. C’est la seule chose qui satisfera le coeur humain.”
E-94 Ça, je sais qu’on en a un substitut, aujourd’hui, de la nouvelle Naissance : il suffit de serrer la main du prédicateur et de mettre votre nom sur le registre. Mais, mes amis, ça, c’est un dogme. Ce n’est pas une Vérité biblique. Si c’en était une, dans les Actes des Apôtres, au chapitre 2, voici ce qu’on lirait : “Lorsque le Jour de la Pentecôte arriva, le pasteur sortit et serra la main aux gens.”
E-95 Mais il y est dit : “Lorsque le Jour de la Pentecôte arriva,” à l’inauguration de l’Église, “il vint du Ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.” Voilà comment le Saint-Esprit est venu, la première fois. Voilà comment Il est venu, toutes les fois depuis cette fois-là. Il est Dieu, et Il ne change pas. Or, Ça achoppe les gens. Ils disent : “Ça, c’était pour une autre époque.”
E-96 Eh bien, Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Chaque fois que l’Église a reçu le Saint-Esprit, Il est toujours venu comme Il l’a fait la première fois, en vertu de la même ordonnance, Actes 2.38; ça n’a jamais changé, ça ne changera jamais.
E-97 C’est comme l’ordonnance d’un médecin pour une maladie. Il va rédiger une ordonnance pour une maladie, le médecin va faire ça. Vous l’apportez à un pharmacien charlatan, et il met trop d’antidote là-dedans, c’est tellement faible que ça ne vous fera aucun bien; s’il met trop de poison là-dedans, ça vous tuera. Elle doit être rédigée selon les spécifications du médecin.
E-98 Et l’ordonnance du médecin sur la manière de recevoir le Saint-Esprit nous a été donnée par le docteur Simon Pierre, au Jour de la Pentecôte. “Je vais vous donner une ordonnance. Repentez-vous, chacun de vous, et soyez baptisés au Nom de Jésus-Christ, pour la rémission des péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car l’ordonnance est pour ceux qui sont au loin, et en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.” L’ordonnance Éternelle!
E-99 Moïse avait eu cette expérience-là. Il est descendu là-bas, dans le pays, et il s’est mis à dire aux gens : “J’ai rencontré une Colonne de Feu. Elle était dans un buisson ardent. Et Il m’a chargé de vous parler. ‘JE SUIS CELUI QUI SUIS. Va; Je serai avec toi. Saisis le bâton dans ta main et lève-le sur l’Égypte; tout ce que tu demanderas, ce sera fait.’” Eh bien, probablement qu’un sacrificateur a dû dire : “Quel non-sens!”
E-100 Mais, quand ils ont vu la réalité même de ceci agir, s’accomplir, ils n’ont pas pu résister plus longtemps. Ils ont su qu’il était envoyé de Dieu.
E-101 Alors, si Moïse affirmait avoir vu ça, et qu’il rendait témoignage de ça, que c’était la Vérité, alors Dieu est obligé, si c’est bien la Vérité, d’identifier et de confirmer que la parole de cet homme, c’est la Vérité. C’est vrai.
E-102 Si Jésus-Christ s’est tenu là et qu’Il a lu, ce jour-là : “Aujourd’hui cette Parole est accomplie devant vous”, Dieu est obligé d’exécuter cette Parole.
E-103 Nous nous tenons ici ce soir, et nous disons que “Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement”. Dieu est obligé de prouver qu’il en est bien ainsi, parce que C’est Sa Parole. Or, qu’est-ce que ça produit? Il faut avoir la foi, Y croire. Il faut avoir la foi, croire Sa Parole, croire qu’Elle est bien la Vérité.
E-104 Remarquez ce qui est arrivé, quand Moïse a fait sortir les enfants et tous ceux qui l’ont suivi. Ceux qui n’ont pas suivi sont restés en Égypte. Mais ceux qui ont suivi Moïse, quand ils sont sortis de la mer Rouge et qu’ils sont arrivés dans le désert, Dieu est descendu sur le mont Sinaï. Cette Colonne de Feu a embrasé toute la montagne, et de là, une Voix a parlé, et Dieu a donné les dix commandements.
E-105 Moïse aurait pu s’avancer vers les gens, là-bas, et dire : “Aujourd’hui l’Écriture dont je vous avais parlé, moi qui suis Son prophète, s’accomplit, aujourd’hui. Je vous avais dit que Dieu m’avait rencontré, là-bas dans un buisson ardent, dans une Colonne de Feu, et qu’Il avait dit ceci : ‘Je... Ceci sera un signe. Tu ramèneras ces gens ici même, dans ce lieu, de nouveau.’ Et voilà Dieu – dans cette même Colonne de Feu dans laquelle je vous avais dit qu’Il était – qui se tient là, sur la montagne. Aujourd’hui cette prophétie est accomplie. Il est ici pour confirmer que les choses que je vous ai dites sont la Vérité.”
E-106 Ô Dieu, donne-nous plus d’hommes comme celui-là, qui soient honnêtes et sincères, et qui disent la Vérité, de sorte que le Dieu Tout-Puissant puisse confirmer que Sa Parole est toujours la Vérité! Il est encore le même, hier et éternellement. Pourquoi est-ce qu’Il ne le ferait pas? Il a promis de le faire.
E-107 Josué aurait bien pu dire la même chose, le jour où il est revenu à Kadès-Barnéa, là où ils étaient parvenus dans leur trajet dans le désert. Ils doutaient que le pays soit le genre de pays que Dieu avait dit qu’il serait. Mais Dieu leur avait dit que c’était un bon pays, que c’était un pays où coulaient le lait et le miel. Et Josué et Caleb étaient les deux seuls qui croyaient ça, alors qu’ils étaient partis avec les dix autres. Quand ils sont revenus, ils avaient la preuve; ils avaient une grappe de raisins qui ne pouvait être portée que par deux hommes forts.
E-108 Josué et Caleb auraient pu se tenir là et dire : “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie. Voici la preuve que c’est un bon pays.” Bien sûr. Pourquoi? “Voilà la preuve que c’est un bon pays. Où avez-vous déjà trouvé des choses comme ça en Égypte? Là-bas il n’y avait pas d’endroits pareils. Mais aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”
E-109 Il aurait pu dire la même chose, quand il avait prophétisé et qu’il avait dit que les murailles de Jéricho s’écrouleraient après qu’ils en auraient fait le tour sept fois, pendant sept jours, sept fois en un jour. Et quand ils en ont fait le tour la dernière fois, les murailles se sont écroulées. Josué aurait pu se lever et dire : “Aujourd’hui, alors que le Capitaine en Chef de l’armée de l’Éternel m’avait dit, il y a des semaines, que ça se passerait comme ceci, aujourd’hui cette Écriture est accomplie.” Les murailles s’étaient complètement effondrées. “Venez, allons nous en emparer. Ça nous appartient. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”
E-110 Comme c’est formidable : des hommes de Dieu ont pris position pour les choses qui sont justes!
E-111 Israël, au fleuve, quand ils allaient prendre possession du pays, traverser. Comment vont-ils s’y prendre? C’est au mois d’avril. Il y a de l’inondation causée par la fonte des neiges là-bas en Judée. Oh, quel piètre général Dieu semblait être, d’avoir amené Son peuple là-bas au mois d’avril, au moment où le Jourdain était en crue plus que jamais. Parfois...
E-112 Je pourrais m’arrêter ici, si j’avais le temps, pour vous donner un petit tuyau. Parfois, vous pourriez être assis là avec un cancer, ou vous pourriez être assis là avec une maladie; vous vous dites : “Pourquoi est-ce que moi, qui suis Chrétien, je serais dans cet état-là? Pourquoi est-ce que je serais dans cet état-là, si je suis Chrétien?” Parfois, Dieu laisse les choses devenir tellement sombres que vous ne pouvez pas voir, ni au-dessus, ni autour, ni nulle part ailleurs, et ensuite Il vient vous frayer un chemin à travers tout ça, pour que vous puissiez dire : “Aujourd’hui, cette Écriture est en train de s’accomplir, ce qu’Il avait promis de faire.”
E-113 Il a laissé les enfants hébreux entrer tout droit dans la fournaise ardente. Ils avaient dit : “Notre Dieu peut nous délivrer de ce feu de la fournaise. Mais, quoi qu’il en soit, nous ne nous prosternerons pas devant votre statue.” Quand ils sont ressortis de là, l’odeur de la fournaise sur eux... ou plutôt, sans odeur de la fournaise sur eux, ils auraient pu dire : “Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.”
E-114 Quand Daniel est sorti de la fosse aux lions, il aurait pu dire la même chose.
E-115 Jean-Baptiste. Au bout de quatre cents ans d’enseignement ecclésiastique, ce n’est pas étonnant que cette église ait été en plein gâchis à cette époque-là! Quand il a paru, dans le désert; au Jourdain, il aurait pu se tenir sur la rive, là, comme il l’a fait, et dire : “Aujourd’hui cette Écriture, Ésaïe 40, est accomplie.”
E-116 Je pourrais bien m’arrêter ici pour vous dire ce que ce vieux prêtre m’a dit! Il a dit : “Mon fils, vous n’avez jamais terminé ce Message.” J’ai dit : “Ne bougez pas.” Il a dit : “Vous voulez dire que ces pentecôtistes-là ne voient pas ça?” J’ai dit : “Non.”
E-117 Il a dit : “Moi, je le vois.” Et un prêtre catholique par-dessus le marché! Ah. Il a dit : “Pourquoi n’avez-vous pas continué?” J’ai dit : “Ne bougez pas.” Il a dit : “Gloire à Dieu! Je le vois.”
E-118 Et à peu près au même moment, le Saint-Esprit est descendu sur sa soeur, qui était assise là, à la réunion. Elle s’est levée, en parlant en langues inconnues, et elle a donné l’interprétation de la chose même dont nous parlions, le prêtre et moi, sur l’estrade. Une immense clameur s’est élevée dans toute l’église, dans tout le lieu. Ça s’est poursuivi jusque dans la convention d’Oral Roberts la semaine dernière, ou, la semaine avant la semaine dernière; on ne parlait que de ça à la convention. Ce prêtre, qui... Là sous l’action du Saint-Esprit, il a été révélé, dans l’auditoire, par l’entremise d’une femme, – c’était sa soeur, je crois, – ce qui était en train de se passer là-haut sur l’estrade, la chose même que nous cachions a été révélée.
E-119 Cette heure où nous vivons : aujourd’hui cette Écriture est accomplie. Aujourd’hui, les Lumières du soir sont venues, et nous ne Les voyons pas. Remarquez.
E-120 Jean a dit : “Aujourd’hui, je suis ‘la voix de celui qui crie dans le désert’, comme l’a dit le prophète Ésaïe. Préparez le chemin du Seigneur!”
E-121 Ils n’ont pas compris. Ils disaient : “Oh, tu es Jésus... tu es–tu es le Christ”, plutôt.
E-122 Il a dit : “Je ne suis pas le Christ.” Il a dit : “Je ne suis pas digne de délier Ses souliers. Mais”, il a dit, “Il est au milieu de vous, quelque part”, en effet, il était sûr qu’Il serait là. Il serait là à son époque, puisque Dieu lui avait dit que c’était lui qui allait présenter le Messie.
E-123 Un jour, un jeune Homme passait par là, et il a vu comme une Lumière au-dessus de Lui, un signe. Et il s’est écrié : “Voici l’Agneau de Dieu! Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant vous.” C’est sûr.
E-124 Au Jour de la Pentecôte, Pierre s’est levé, et il a cité leur Écriture, Joël 2.38. Alors qu’ils étaient tous là à rigoler, ces gens-là. Ils n’arrivaient pas à parler dans leur langue à eux. Ils baragouinaient autre chose. La Bible dit : “Des langues séparées.” Séparée, c’est une langue “partagée”, ils ne disaient rien, ils ne faisaient que baragouiner. Ils couraient dans tous les sens, comme une bande de gens ivres!
E-125 Ils disaient tous : “Eh bien, ces gens sont ivres. Regardez-les, regardez comment ils se conduisent, ces femmes et ces hommes, ils font du désordre”, c’est ce que disait ce groupe religieux de l’époque.
E-126 Pierre s’est levé au milieu d’eux, il a dit : “Hommes frères, vous qui séjournez à Jérusalem, et vous qui habitez la Judée, sachez que ces gens ne sont pas ivres comme vous le supposez, car c’est la troisième heure du jour. Mais c’est ici ce qui a été annoncé par le prophète Joël : ‘Dans les derniers jours, Je répandrai Mon Esprit sur toute chair.’ Aujourd’hui cette Écriture s’est accomplie.” Certainement.
E-127 Luther est arrivé à l’heure. Wesley est arrivé à l’heure. La Pentecôte est arrivée à l’heure. Il n’y a rien qui fait défaut.
E-128 Maintenant je vous demande de considérer l’âge et le temps où nous vivons actuellement, par rapport à la Parole promise pour aujourd’hui. Si, autrefois, dans les autres âges, des hommes ont pu dire : “Aujourd’hui, cette Écriture”, “Aujourd’hui, cette Écriture”, alors, qu’en est-il de l’Écriture pour aujourd’hui? Qu’est-ce qui est promis pour aujourd’hui? Où en sommes-nous? À quelle heure vivons-nous – alors que l’horloge indique, que l’horloge de la science indique minuit moins trois? Le monde est affolé. L’église est dans un lit de corruption. Plus personne ne sait où il en est. Il est quelle heure du jour? Qu’en est-il de l’Écriture pour aujourd’hui? La situation de l’église, ou, la situation de l’église d’aujourd’hui!
E-129 Dans le monde, la politique, notre système mondial, c’est pourri au possible. Je ne suis pas un politicien. Je suis un Chrétien. Mais, ce n’est pas mon affaire de parler de politique, mais je voudrais simplement dire qu’ils sont pourris des deux côtés.
E-130 J’ai voté une seule fois, c’était pour Christ; je ne peux pas faire autrement que de gagner. Le diable a voté contre moi, et Christ a voté pour moi; ça dépend du parti pour qui moi, j’ai voté. Je suis content d’avoir voté pour Lui. Que le monde dise ce qu’il voudra, moi, je crois toujours qu’Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Il le prouvera. Certainement qu’Il le prouvera. Certainement. L’augmentation de la criminalité, de la délinquance juvénile!
E-131 Regardez notre nation, qui était autrefois la fleur de la terre. Notre grande démocratie a été créée à–à l’époque de... à la Déclaration d’indépendance. La Déclaration d’indépendance a été signée, et nous avons eu une démocratie. Et nos illustres ancêtres, et les choses qu’ils ont faites; nous avions une grande nation.
E-132 Mais elle est maintenant en train de pourrir, de s’effondrer, de trembler et de s’écrouler. Et ils cherchent à imposer les gens, pour obtenir de l’argent à envoyer là-bas, en vue d’acheter l’amitié de leurs ennemis; et eux, ils nous renvoient ça en plein visage. Une première guerre mondiale, une deuxième guerre mondiale, et on se dirige encore vers une troisième. Certainement. La politique est pourrie, corrompue, pourrie jusqu’au trognon. C’est exactement ce que Matthieu 24 avait annoncé, “qu’une nation s’élèverait contre une nation, un royaume contre un royaume”. Toutes ces choses qui allaient se produire. Considérons ça maintenant. Très bien.
E-133 Remarquez une autre chose : les progrès de la recherche scientifique. Il fut un temps où, juste... Mon grand-père allait voir ma grand-mère en char à boeufs. Maintenant, on a un avion à réaction, ou même un engin qu’on met en orbite dans les airs, dans l’espace. Ses grands... Qui donc avait dit ça? Dans Daniel 12.4, il est dit : “La connaissance augmentera dans les derniers jours.” Nous voyons l’heure où nous vivons. Remarquez maintenant, la–la situation du monde, l’état de la science.
E-134 Remarquez encore autre chose : aujourd’hui, dans notre système d’éducation. Maintenant n’essayez pas de nier ça. J’ai des coupures de journaux. Ils enseignent le sexe dans nos égli-... dans nos écoles, aux jeunes élèves, à avoir des relations sexuelles l’un avec l’autre pour voir s’ils pourront vivre en couple dans le monde. Oui monsieur.
E-135 Et que dire de notre clergé? Ce soir j’ai un article du journal. À Los Angeles, en Californie, un groupe de membres du clergé, des baptistes et des presbytériens, des ministres, ils ont fait venir une bande d’homosexuels, et ils ont eu des relations homosexuelles avec eux, en disant qu’ils essayaient de les gagner à Dieu. Alors que c’est l’une des malédictions de l’heure : sodomites! Même que les policiers ont procédé à leur arrestation.
E-136 Alors, où en sommes-nous? Notre système tout entier est tombé en pourriture en dessous de nous. J’ai vu qu’il y a eu une augmentation de l’homosexualité aux États-Unis, que ça a augmenté de vingt ou trente pour cent depuis l’an passé. Pensez à ça, des hommes qui vivent avec des hommes, tout comme ils le faisaient à Sodome.
E-137 L’augmentation de la criminalité, de la délinquance juvénile! À quelle heure vivons-nous? Aujourd’hui cette Parole de prophétie est accomplie.
E-138 Le monde religieux, l’église elle-même, l’église, l’église appelée à sortir, ce que nous appelons l’église appelée à sortir, le dernier âge de l’église, l’âge de l’église pentecôtiste, où en est-il? Il est dans Laodicée, comme le dit l’Écriture.
E-139 Aujourd’hui ils ont levé les barrières. Leurs femmes sont à moitié habillées. Leurs hommes sont... C’est affreux. Certains d’entre eux, qui se sont mariés trois ou quatre fois, ils font partie du conseil des diacres, et tout. Ils se sont relâchés et ont fait entrer la corruption, parce qu’ils ont tenu conseil et ils se sont ralliés au monde.
E-140 Et aujourd’hui, ils ont les meilleurs bâtiments qu’ils aient jamais eus. Quelque part, l’une d’elles est en train de construire une salle de cinquante millions de dollars, cinquante millions de dollars. Des pentecôtistes! Autrefois, ils étaient là au coin, il y a vingt-cinq ans de ça, à battre du tambourin. Ils disaient : “Nous...”
E-141 Parce que, dit l’Écriture, dans Apocalypse 3, tu es “‘riche’, que tu dis : ‘Je suis riche. Je suis assise en reine. Je n’ai besoin de rien.’ Et tu ne sais pas que tu es malheureuse, misérable, pauvre, nue, aveugle, et tu ne le sais pas!”
E-142 Aujourd’hui cette Écriture est accomplie sous vos yeux. Amen! Amen, ça veut dire “ainsi soit-il”. Je ne me dis pas amen à moi-même, mais je veux dire par là que je crois que C’est la Vérité. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.
E-143 L’église pentecôtiste est dans un état de Laodicée. Oh, ils sautent, ils crient et ils s’emballent encore pendant qu’il y a de la musique. Quand il n’y a plus de musique, ou de musique de beatnik, comme certains d’entre eux jouent et qu’ils appellent le Christianisme, quand ça s’arrête, toute la gloire est partie. Voyez?
E-144 Si c’est une vraie louange qui est de Dieu, il n’y a pas assez de sifflets ni assez de–assez de puissance dans ce monde pour l’arrêter. Quand ça vient réellement de Dieu, ce qu’il faut, ce n’est pas de la musique entraînante. Ce qu’il faut, c’est que l’Esprit de Dieu descende sur elle. C’est tout ce qu’il faut.
E-145 Il y a longtemps qu’ils ont oublié Cela, parce qu’ils ont classifié le don du Saint-Esprit, “le parler en langues comme signe initial”. Et j’ai entendu des démons et des sorciers parler en langues.
E-146 Le Saint-Esprit, c’est la Parole de Dieu en vous, qui S’identifie en acceptant cette Parole. Sinon ça ne peut pas être le Saint-Esprit. Si on dit que c’est le Saint-Esprit, et qu’on renie une seule Parole de cette Bible, ça ne peut pas être le Saint-Esprit. C’est ça la preuve : si vous croyez ou pas.
E-147 Remarquez un autre grand signe. Les Juifs sont dans leur patrie; leur propre pays, leur propre monnaie, ils sont membres des Nations Unies. Ils ont leur propre armée. Ils ont tout. Ils sont dans leur patrie; et Jésus a dit : “Apprenez du figuier la parabole qu’il vous offre.” Voilà qu’ils sont rentrés, là-bas dans leur pays. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie : les Juifs dans leur patrie.
E-148 Aujourd’hui cette Écriture est accomplie : l’Âge de l’Église de Laodicée.
E-149 Aujourd’hui cette Écriture, Matthieu 24, est accomplie. Le monde est dans un état de corruption, toute la chose : nations contre nations, tremblements de terre en divers lieux, violents tourbillons qui s’abattent, qui secouent les nations, et tout, de grandes catastrophes, partout. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.
E-150 Donc, nous avons vu l’état du monde. Nous voyons où en est l’église normale, normale... L’organisation, la dénomination, nous voyons où elles en sont. Nous voyons où en sont les nations. Et nous voyons qu’aujourd’hui ces promesses sont accomplies.
E-151 Bon, mais en ce jour-ci, il doit y avoir une super-Semence royale d’Abraham. C’est exactement ce qu’Elle allait être : Elle allait être une Épouse royale pour le Fils royal promis. Comme je le disais hier soir, ce ne sera pas une semence naturelle, ce sera une Semence spirituelle. Une Épouse spirituelle doit être suscitée, qui sera la Semence royale de la Foi royale du Fils royal d’Abraham. Elle doit entrer en scène dans les derniers jours, et le temps et le lieu, c’est une promesse qui Lui a été donnée.
E-152 Selon Malachie 4, un passage de l’Écriture, il doit venir un Message qui secouera le coeur des gens, pour les ramener directement aux pères apostoliques. Quelqu’un doit entrer en scène, quelqu’un avec la puissance d’Élie, qui entrera en scène; un homme du désert qui paraîtra, et qui aura un Message qui ramènera tout droit à la Parole de nouveau. C’est l’heure où nous vivons.
E-153 Alors, considérez maintenant, je vous le demande en cette heure, à vous ici, les gens de Jeffersonville. En 193 3, la Lumière surnaturelle qui est descendue là-bas sur la rivière, le jour où je baptisais cinq cents personnes au Nom de Jésus-Christ, alors que j’étais un jeune homme d’une vingtaine d’années. Qu’est-ce qu’Elle a dit, Jeffersonville? Qu’est-Ce qui se trouvait là, au bas de la rue Spring? Alors que le Courier Journal, je crois que c’est le Louisville Herald, qui a publié l’article là-dessus. Ç’a été transmis par la Presse Associée, jusque là-bas, au Canada. Le docteur Lee Vayle a découpé ça dans le journal, tout là-bas au Canada, en 193 3.
E-154 Pendant que je baptisais la dix-septième personne, avec ce Témoin au-dessus de moi; et vous connaissez le reste de l’histoire. Pendant que j’étais là, en train de baptiser la dix-septième personne, une Lumière est descendue du Ciel, Elle brillait au-dessus de l’endroit, comme une Étoile tombée du Ciel. Une Voix a dit : “Comme Jean-Baptiste a été envoyé comme précurseur de la première venue de Christ, ton Message sera le précurseur de Sa seconde Venue, dans le monde entier.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.
E-155 [L’assemblée se réjouit.–N.D.É.] Aujourd’hui! [L’assemblée se réjouit vivement et loue Dieu.] Dieu l’avait promis. Qu’est-ce qui est arrivé? Aujourd’hui Cela a fait le tour du monde.
E-156 Et alors que Dieu était venu là-bas et qu’Il avait dit ça, – quand j’étais un petit garçon, – dans un buisson ardent, ou, dans un buisson là-bas, embrasé par une Colonne de Feu, ici chez les Wathen, sur Utica Pike; je transportais de l’eau là-bas, de la grange jusqu’à l’alambic, vous savez que c’est la vérité. Il a dit : “Ne fume jamais, ne bois jamais, ne souille jamais ton corps, car tu auras une oeuvre à accomplir quand tu seras plus âgé.” J’atteste la Vérité de ça, je L’ai bien vue. Et Dieu, comme Il l’avait fait dans le cas de Moïse, Il a parlé devant l’assemblée qui se trouvait là-bas, et Il a dit : “C’est la Vérité.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie au milieu de nous.
E-157 Regardez ce qu’Il avait dit au sujet du discernement, et la façon dont ça se passerait : de l’imposition des mains aux gens, jusqu’à connaître le secret du coeur. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant nos propres yeux.
E-158 Ces promesses qui avaient été faites, remarquez, toutes ces promesses avaient été confirmées et accomplies par le Dieu de la promesse. Regardez, Elle est accrochée à Washington, D.C., ce soir, la photo de l’Ange du Seigneur!
E-159 Alors que George J. Lacy, le chef du service des empreintes digitales et documents du FBI, pour le gouvernement des États-Unis, avait examiné Ça, à Houston, au Texas, et il avait dit : “C’est le seul Être surnaturel qui ait jamais été photographié, dans le monde entier.” Il est bien placé pour le savoir; c’est le meilleur qu’il y a dans le monde, dans ce domaine.
E-160 Remarquez, Elle est accrochée là-bas, comme quoi c’est bien la Vérité : la même Colonne de Feu qui conduisait Israël, autrefois, dans le désert. Elle conduit aujourd’hui, c’est le même genre de Message : “Sortez de l’Égypte!” ...?... Aujourd’hui cette Écriture est accomplie. Vous savez quel a été le Message, ce qu’Il a dit.
E-161 Considérez la vision de Tucson, il y a trois ans, quand j’étais ici, dans la rue. Alors que cinq ans avant ça, Il avait dit : “Le jour où la ville plantera un jalon devant ce portail, dirige-toi vers l’ouest.” Les gens de mon Tabernacle qui sont ici, sont au courant de cette prop-... de cette–cette fois-là. C’est vrai.
E-162 Et le jour où M. Goynes et les autres étaient là, et qu’ils ont planté ce jalon, j’ai dit à ma femme : “Il y a quelque chose à ce sujet.” Elle a dit : “Quoi donc?” Je suis entré et j’ai regardé dans mon petit cahier. C’était là.
E-163 Et le lendemain matin, à dix heures, assis dans ma chambre, là, vers dix heures, l’Ange du Seigneur est descendu. Il a dit : “Va à Tucson. Tu seras au nord-est de Tucson, et il y aura un rassemblement de sept Anges qui viendront, ce qui secouera toute la terre autour de toi.” Et Il a dit : “Il te sera dit là-bas ce qu’il en est.”
E-164 Combien ici se souviennent de ça, c’était bien avant que ça arrive? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Il y a des hommes assis ici même dans ce bâtiment ce soir, qui étaient là quand c’est arrivé.
E-165 Et Il a dit : “Les Sept Sceaux, les mystères cachés de la Bible entière seront ouverts, ce qui accomplira Apocalypse 10, où il est dit que c’est pendant le Message du septième Ange que ces choses s’accompliraient.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant nos yeux. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.
E-166 L’année passée, nous étions au même endroit, M. Wood, ici, et moi, nous montions la colline, il s’affligeait parce que sa femme était malade. Le Saint-Esprit a dit : “Ramasse une pierre qui se trouve là. Lance-la en l’air. Quand elle retombera, dis : ‘AINSI DIT LE SEIGNEUR, un jugement va frapper la terre.’ Dis-lui qu’il va voir la main de Dieu, d’ici quelques heures.”
E-167 Je l’ai dit à M. Wood; il est présent ce soir. Et il doit y avoir huit ou dix des hommes, ou quinze de ceux qui étaient là au moment où c’est arrivé; le lendemain matin, alors que le Seigneur est descendu dans un tourbillon, qui a fracassé la montagne autour de nous, et arraché la cime des arbres, et claqué trois fois, Il a dit : “Le jugement se dirige vers la Côte Ouest.”
E-168 Deux jours plus tard, l’Alaska a failli être englouti dans la terre. Et depuis ce moment-là, partout le long de la Côte, le jugement de Dieu s’abat avec violence contre ce rideau spirituel. Il y a un rideau de fer, il y a un rideau de bambou, et il y a un rideau de péché.
E-169 La civilisation a parcouru le même trajet que le soleil; l’Évangile aussi. Ils sont partis de l’est, et ils sont allés à l’ouest, comme le fait le soleil. Et maintenant C’est sur la Côte Ouest. Ça ne peut pas aller plus loin; si Ça va plus loin, Ça retournera de nouveau à l’est.
E-170 Le prophète a dit : “Il y aura un jour dont on ne pourra dire si c’est la nuit ou le jour”, un jour sombre, beaucoup de pluie et de brouillard, on sait adhérer à une église ou mettre son nom sur un registre, mais pas plus. “Mais vers le temps du soir la Lumière paraîtra.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.
E-171 Le même–le même s-u-n, [Il s’agit du mot anglais “sun”, qui signifie “soleil”, et dont l’homonyme “son” signifie “fils”.–N.D.T.], soleil, qui se lève à l’est, c’est ce même s-u-n, soleil, qui se couche à l’ouest. Et le même S-o-n, Fils de Dieu, qui est venu à l’est et qui a confirmé qu’Il était Dieu manifesté dans la chair, c’est ce même S-o-n, Fils de Dieu, qui est ici dans l’hémisphère ouest, qui S’identifie au milieu de l’église ce soir, le même hier, aujourd’hui et éternellement. La Lumière du soir du Fils est venue. Aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant nous.
E-172 Où en sommes-nous, en cet âge abrahamique? Où en sommes-nous, en cette grande époque où nous sommes, cette grande heure où nous vivons? Toutes les visions se sont accomplies.
E-173 Et que dire de la fois où un jeune ministre de nos amis, ici, d’une église soeur associée, Junior Jackson, est venu en vitesse nous voir, un soir où j’étais là-bas. Il a dit : “Frère Branham, j’ai eu un–un songe, qui me tracasse. J’ai vu tous les frères rassemblés sur une colline.” Et il a dit : “Sur cette colline, vous étiez en train de nous enseigner en vous référant à des lettres qui étaient inscrites, on aurait dit des lettres que le temps avait gravées dans le roc. Quand vous avez eu terminé ça, que tout ça a été terminé, vous nous avez dit, vous avez dit : ‘Approchez-vous’, et nous nous sommes tous rassemblés là-haut.”
E-174 Il a dit : “Vous avez tendu le bras quelque part et vous avez pris comme un genre de pied-de-biche, vous avez donné des coups et vous avez ouvert le sommet de cette petite pyramide. Et, à ce moment-là,” il a dit, “c’était de la roche de granit, avec rien d’écrit dessus. Et vous nous avez dit d’ ‘examiner ça’. Et vous... Nous nous sommes tous mis à regarder.” Il a dit : “J’ai tourné la tête, et j’ai remarqué que vous vous dirigiez vers l’ouest, à toute vitesse, vers le soleil couchant.” Combien se souviennent de ça? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-175 Et je suis resté là un petit moment, jusqu’à ce que le Saint-Esprit révèle ce qu’il en était. J’ai dit : “La Bible entière, toutes ces choses qui ont été révélées à l’homme, à travers la justification, la sanctification, le baptême du Saint-Esprit, le baptême au Nom de Jésus, et toutes ces choses, elles ont été révélées; mais il y a des secrets qui sont cachés à l’intérieur, parce que la Bible est scellée de Sept Sceaux. Je dois aller là-bas pour découvrir ça.”
E-176 Ce matin-là, quand ces sept Anges sont descendus et ont ébranlé la terre, et que les pierres volaient dans toutes les directions, sept Anges se sont tenus là et ont dit : “Retourne à Jeffersonville, d’où tu viens, car les Sept Sceaux des sept mystères seront ouverts.”
E-177 Nous en sommes là, aujourd’hui, nous comprenons la semence du serpent. Dans quelques jours, si Dieu le veut, nous allons comprendre avec exactitude ce qu’il en est du mariage et du divorce. Et toutes ces choses que Dieu a dévoilées, chaque Sceau, les mystères depuis la fondation du monde. Et nous nous sommes réjouis de la Présence de Ses bénédictions! C’est vrai. Aujourd’hui cette Écriture!
E-178 Le magazine Life a publié un article là-dessus : “Un cercle mystique de Lumière s’élève dans les airs, au-dessus de Tucson et de Phoenix”, de la même manière que je vous l’avais annoncé, presque un an avant que ça arrive, comment ce serait, et que ce serait comme en triangle. La photo est accrochée dans l’église là-bas. Vous qui vous êtes procuré ce magazine, vous l’avez. Voilà, c’était là, exactement. Ils ont dit : “Il se trouve à une altitude de vingt-sept milles [quarante-trois kilomètres] et mesure trente milles [cinquante kilomètres] de large.” Ils ne comprennent toujours pas ce qui s’est passé. C’est apparu mystérieusement et ça a disparu mystérieusement.
E-179 Frère Fred Sothmann, Frère Gene Norman et moi, nous nous tenions là. Trois témoins, c’est une attestation. Comme ceux qu’Il avait emmenés sur le sommet de la montagne : Pierre, Jacques et Jean, pour rendre témoignage. Nous nous sommes tenus là à regarder ça, quand c’est arrivé, et nous l’avons vu se produire.
E-180 Le voilà, suspendu dans le ciel; tellement loin qu’il n’y a aucune humidité, aucune vapeur, ni rien qui puisse y former un–un brouillard. Comment est-ce que ça aurait pu se retrouver là? C’étaient les Anges de Dieu, qui s’en retournaient, après leur Message. Aujourd’hui cette prophétie a été accomplie au milieu de nous. Aujourd’hui cette Écriture a été accomplie.
E-181 Regardez bien, Sept Sceaux ont été ouverts. Le tourbillon s’est dirigé vers la Côte Ouest. Maintenant, ne passez pas à côté, comme eux l’avaient fait autrefois.
E-182 Maintenant fixons notre attention un peu plus près de notre jour. Qu’est-ce que l’Écriture dit à propos d’aujourd’hui, et à propos du temps où nous vivons? C’est Jésus qui parle... Je n’aurai pas le temps de les prendre tous, mais je voudrais prendre celui-ci, avant que nous terminions.
E-183 Jésus a dit, dans Luc, au chapitre 17, le verset 30. Jésus-Christ Lui-même, la Parole! Croyez-vous ça? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Jésus-Christ Lui-même, la Parole faite chair, a parlé et a dit ce que serait la Parole au temps de la fin, quel serait le signe de la fin du monde. Il leur a dit qu’une nation s’élèverait contre une nation; d’autre part Il a dit : “Ce qui arriva aux jours de Sodome arrivera de même au jour où le Fils de l’homme sera révélé.”
E-184 Or, quand Jésus est venu sur la terre, Il est venu en portant trois noms de Fils : Fils de l’homme, qui est un prophète; Fils de Dieu; et Fils de David.
E-185 Maintenant, Il a vécu ici sur terre. Il n’a jamais dit qu’Il était le Fils de Dieu. Il disait : “Je suis le Fils de l’homme.” Jéhovah Lui-même a appelé Ézéchiel et les prophètes “Fils de l’homme”. En effet, Il devait venir, pour accomplir l’Écriture, en tant que prophète. Moïse avait dit : “L’Éternel votre Dieu suscitera un Prophète comme moi.” C’est pour ça qu’Il ne pouvait pas être le Fils de Dieu, là, parce qu’Il était le Fils de l’homme. Il... “La Parole est venue aux prophètes.” Et Il était la Parole dans Sa plénitude. Fils de l’homme, le–le prophète majeur... Non pas le prophète majeur, mais le Prophète-Dieu : “La plénitude de la Divinité était corporellement en Lui.” Donc, Il était le Fils de l’homme.
E-186 Maintenant, pendant deux mille ans, Il s’est fait connaître à nous en tant que Fils de Dieu, Esprit.
E-187 Et dans le Millénium, Il sera Fils de David, sur le Trône. Ça, nous le savons tous, nous qui croyons les Écritures.
E-188 Or, Jésus a dit, juste à la fin de cet âge de l’église où nous vivons, que “le Fils de l’homme serait de nouveau révélé de la même manière que ce qui s’était passé, comme ce qui était arrivé à Sodome”.
E-189 Observez, historiquement, comment Il a exposé ça. Il a dit : “Ce qui arriva aux jours”, en premier, “de Noé, alors qu’ils mangeaient, buvaient, se mariaient, mariaient leurs filles.” Ensuite Il en est venu, en dernier, au Fils de l’homme, à Sodome. En effet, là-bas, Il traitait avec les Juifs; ici, à Sodome, Il traite avec les gens des nations. Là-bas, Il les a tous engloutis dans l’eau, pendant le jugement; ici, dans le cas des gens des nations, Il les a tous brûlés, au jour de Sodome. C’est vrai. Le monde des nations a brûlé, là-bas : “Et il en sera de même quand le Fils de l’homme se révélera.” Ce ne sera plus de l’eau, mais ce sera du feu, cette fois. Jésus lisait dans la même Genèse 23 que nous lisons, quand Il lisait au sujet de Sodome.
E-190 Bon, nous reconnaissons la situation dont il est fait mention, l’état du monde de Sodome, des Sodomites, l’état de Sodome. Tous autant que nous sommes, nous pouvons dire “amen” à ça. Nous croyons ça. Bien.
E-191 Et l’état spirituel de Laodicée, de l’église naturelle, nous pouvons dire “amen” à ça, et en admettre les signes. Nous savons que tous les signes sont là. L’église est dans Laodicée. Nous savons ça. [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-192 Nous savons que le monde est dans un état de Sodome. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Nous admettrons ça.
E-193 Mais qu’en est-il du signe d’Abraham, de celui qui attendait le fils promis? Ça, c’en était un autre.
E-194 Souvenez-vous, il y avait un Sodome là-bas; ils ont eu leur messager. Et Abraham a eu son Messager.
E-195 Abraham attendait, jour après jour, l’accomplissement d’une chose presque impossible. “Sara, à quatre-vingt-dix ans, et lui, à cent ans.” Conformément à la promesse de Dieu, il attendait toujours, au milieu de toutes les critiques, il attendait ce fils-là.
E-196 Et le véritable croyant aussi, il attend toujours le retour de ce Fils promis! Remarquez, juste avant que le fils arrive, un signe lui avait été donné. Le signe du Fils qui doit venir ne doit-il pas être révélé à la Semence royale d’Abraham, qui attend le Fils royal, comme il l’avait été à notre père Abraham, dans le cas du fils naturel? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Pas vrai? [“Amen.”] Jésus l’a dit, ici dans Luc 17.30, “avant que ce temps-là arrive, que le Fils de l’homme se révélerait, comme Il l’avait fait aux jours de Sodome, avant la destruction de Sodome”. Maintenant nous attendons un signe.
E-197 Considérons maintenant la situation de ce temps-là, telle qu’elle était à Sodome. Remarquez, ils avaient tous sombré dans un état sodomite, le monde.
E-198 Je pense que l’un des cinéastes a réalisé un film, il n’y a pas longtemps, et j’ai eu l’occasion de le voir, c’était Sodome. Si jamais vous le voyez, et qu’on n’en présente pas d’autre avec celui-là, allez le voir. C’est certainement une bonne image des États-Unis d’aujourd’hui, Hollywood, très précisément; même genre d’habillement et toutes les autres choses qu’ils faisaient à cette époque-là; de grandes beuveries, et tout le reste, une secte de gens religieux, soi-disant religieux.
E-199 Remarquez : et Sodome avait un témoin, c’était un homme qui s’appelait Lot, qui était tout simplement un neveu de–d’Abraham.
E-200 Or, Abraham n’est pas descendu dans Sodome, ni lui ni son groupe. Il avait un grand groupe avec lui, assez nombreux pour vaincre une douzaine de rois et leur armée. Donc, il avait un grand groupe avec lui. Et il était assis là, sous un chêne, un jour où tout allait mal pour lui; personne ne voulait avoir de rapports avec lui, mais il s’accrochait toujours à cette promesse. Soyez très attentifs, là, avant que nous terminions.
E-201 Pendant qu’il était assis là, trois hommes sont venus vers lui, à pied. Deux d’entre eux sont descendus dans Sodome, et ont prêché l’Évangile à ceux de là-bas, pour qu’ils sortent de là, à Lot. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Mais il y en a Un qui est resté avec Abraham. Remarquez, Celui qui est resté avec Abraham, c’était Dieu Lui-même. Les deux autres, c’étaient des Anges messagers.
E-202 Or, là-bas à Sodome, ils n’ont pas fait de miracles, ils les ont seulement frappés d’aveuglement. Et la prédication de l’Évangile les frappe toujours d’aveuglement.
E-203 Maintenant regardez le cadre dans lequel se situe cette époque-là. Il y a une église naturelle. C’est toujours en trois, comme je le disais hier soir, que Dieu est représenté. Il y avait les Sodomites, les Lot-istes, et les Abraham-istes. Le monde est dans la même situation ce soir, c’est exactement là qu’il se situe.
E-204 Permettez-moi de vous demander quelque chose. Regardez le cadre dans lequel se situe ceci, maintenant. Abraham a appelé cet Homme qui lui parlait, “Elohim”. Le mot hébreu Elohim signifie “Celui qui entièrement suffisant, Celui qui est l’Éternel”, Elohim, Dieu Lui-même!
E-205 Au commencement, Genèse 1 dit : “Au commencement, Dieu...” Prenez le mot hébreu, là, ou, ou plutôt le mot grec : “Au commencement, Elohim créa les cieux et la terre.”
E-206 Et voici qu’Il, dans Genèse, vers le chapitre 22, là, Il dit encore, ou–ou, vers le chapitre 20, Il a dit. Et cet Homme-là, il L’a appelé du nom d’ “Elohim”. Pourquoi a-t-il fait ça? Dieu, représenté dans une chair humaine, qui s’est assis avec Abraham et qui a mangé un sandwich au veau, Il a bu du lait et mangé du pain. Dieu Lui-même, et Il a disparu juste là, devant Abraham.
E-207 Mais Il lui a donné un signe. Remarquez. Et ce signe, c’était qu’Il avait le dos tourné à la tente.
E-208 Et, souvenez-vous, Abraham, son nom était Abram quelques jours avant ça, et Sara, c’était Saraï avant ça; S-a-r-a-ï, ensuite S-a-r-a, et d’A-b-r-a-m en A-b-r-a-h-a-m. Abraham, ça veut dire “père de nations”.
E-209 Maintenant soyez très attentifs, là, et nous allons voir dans quel cadre se situe l’heure où nous vivons actuellement, puisque Jésus nous a dit de nous attendre à voir ce cadre-là. Nous avons vu que tout le reste correspond bien; maintenant, voyons ce qu’il en est de la Semence royale, quel cadre eux, ils sont censés voir.
E-210 Alors, cet Homme a dit : “Abraham, où est ta femme Sara?” Et Abraham a dit : “Elle est dans la tente, derrière Toi.”
E-211 Or, elle, Il ne l’avait jamais vue. Comment savait-Il que son nom à lui était Abraham? Comment savait-Il que son nom à elle était S-a-r-a? “Abraham, où est ta femme Sara?” Il a dit : “Elle est dans la tente, derrière Toi.”
E-212 Il a dit : “Je...” “Je”, un pronom personnel. “Je vais te visiter selon la promesse. Ta femme va avoir ce bébé. Tu M’as fait confiance, maintenant Je vais l’accomplir.”
E-213 Et Sara, qui était derrière, dans la tente, à écouter indiscrètement, ou à tendre l’oreille, ou le nom que vous donnez à ça, à écouter, de l’intérieur de la tente, elle a ri par en dessous, et elle a dit : “Voilà que moi, une vieille femme comme je suis, j’aurais du plaisir avec mon seigneur; alors que lui, là-bas, il est vieux aussi, il a cent ans? Alors qu’il y a bien, bien des années que ce n’est pas arrivé, ça.”
E-214 Et cet Homme, H-o-m-m-e, qui était assis là en train de manger, dans une chair humaine, qui buvait et mangeait comme un homme ordinaire, avec de la poussière sur Ses vêtements; et Il avait de la poussière sur Ses pieds, et Abraham a lavé ça. Dieu Lui-même, Il a promené le regard, et Il a dit : “Pourquoi Sara a-t-elle ri, là dans la tente, en disant ceci?” Il savait, Il pouvait discerner les pensées de Sara dans la tente, derrière Lui. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-215 Maintenant, quand la Semence royale d’Abraham est venue sur terre, Lui, quel signe est-ce qu’Il a montré, le Fils de l’homme? Simon s’est approché de Lui un jour; c’est André qui l’avait amené. Il a dit : “Ton nom est Simon. Tu es le fils de Jonas”, qu’Il a dit. Voyez, ça a fait de lui un croyant.
E-216 Philippe est allé chercher Nathanaël, et il est revenu; il lui avait dit : “Viens voir un Homme, Celui que nous avons–nous avons trouvé : Jésus de Nazareth, fils de Joseph.”
E-217 Il a dit : “Un instant, là. Peut-il venir quelque chose de bon de ce fanatisme?” Il a dit : “Viens voir.”
E-218 Alors, quand Philippe est arrivé en Présence de Jésus, avec Nathanaël, Jésus a regardé celui-ci et Il a dit : “Voici un Israélite dans lequel il n’y a point de fraude.” Il a dit : “Rabbi, quand m’as-Tu connu?”
E-219 Il a dit : “Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous l’arbre, Je t’ai vu.”
E-220 Il a dit : “Rabbi, Tu es le Fils de Dieu. Tu es le Roi d’Israël!”
E-221 Quand la petite femme au puits, dans son état d’immoralité, est arrivée, dans un petit décor semblable à ceci, pour puiser de l’eau. Jésus avait envoyé Ses disciples acheter des vivres. Quand elle s’est approchée pour puiser de l’eau, Il a dit : “Femme, apporte-Moi à boire.”
E-222 Elle a dit : “Vous n’avez pas coutume de dire ce genre de chose. Il y a de la ségrégation ici. Vous les Juifs, là, vous n’avez rien à faire avec nous les Samaritains; nous, nous n’avons rien à faire avec vous.”
E-223 Il a dit : “Mais, femme, si tu savais à Qui tu parles, c’est toi qui Me demanderais à boire. Je te donnerais des eaux qu’on ne vient pas puiser ici.”
E-224 Il a découvert quel était son état, ce qu’il en était. Il a dit : “Va chercher ton mari, et viens ici.” Elle a dit : “Je n’ai pas de mari.”
E-225 Il a dit : “Tu as dit la vérité. Tu en as eu cinq, et celui avec qui tu vis maintenant n’est pas ton mari.”
E-226 Elle a dit : “Monsieur, je vois que Tu es prophète. Nous savons que, quand le Messie sera venu, Il nous annoncera ces choses.” Jésus a dit : “Je Le suis.”
E-227 Là-dessus, elle est allée à la ville en courant, et elle a dit : “Venez voir un Homme qui m’a dit ce que j’ai fait. Ne serait-ce point le Messie?”
E-228 Regardez bien, Il a fait ça devant les Juifs et devant les Samaritains, mais jamais devant les gens des nations. Les gens des nations, c’est nous, à cette époque-là nous étions des païens, des autres nations, nous nous promenions avec une massue sur le dos, nous adorions des idoles. Nous n’attendions pas du tout un Messie.
E-229 Il apparaît uniquement à ceux qui L’attendent, et nous sommes censés être en train de L’attendre.
E-230 Mais ceux qui prétendaient être en train de L’attendre, l’église elle-même, quand ils ont vu cette chose-là s’accomplir, ils ont dit : “Il est un démon. Il est un diseur de bonne aventure, un Béelzébul!”
E-231 Et Jésus a dit que “ce péché leur serait pardonné”, vu qu’Il n’était pas encore mort. “Mais,” Il a dit, “un jour, le Saint-Esprit viendra faire la même chose, et de prononcer un seul mot contre Cela, ce ne sera jamais pardonné.” Ça, c’est ce jour-ci, où tous les éléments de la Parole doivent s’enchaîner. “De prononcer un seul mot contre Cela; ça ne sera jamais pardonné, ni dans ce monde, ni dans le monde à venir.”
E-232 C’était la Semence royale d’Abraham. Et ici, cette Semence royale d’Abraham, qui était venue à cause de cette identification, de cet Homme qui était assis là avec Abraham, Il est venu pour prouver qu’il s’agissait du même Dieu, et Il a promis qu’en ce jour-ci : “Ce qui arriva aux jours de Sodome, arrivera de même à la venue du Fils de l’homme, au moment où Il se révélera en tant que Fils de Homme.” Amen. C’est maintenant le jour où cette Écriture doit s’accomplir.
E-233 Regardez dans quel cadre nous nous situons aujourd’hui. Regardez l’église, où le Fils de Dieu... Regardez ce jour sombre. Regardez toutes les prophéties. Maintenant, une chose étrange : nos visiteurs devraient déjà être là, dans ce cas, si le cadre doit être le même qu’à Sodome.
E-234 Ils étaient trois qui étaient venus, trois hommes remarquables envoyés du Ciel. Nous admettrons ça. Ils étaient trois; Un est resté avec Abraham. Ils sont tous allés là pour commencer, mais Un est resté avec Abraham. Les autres sont descendus à Sodome. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Et Abraham, son nom avait été changé, d’Abram en Abraham. Pas vrai? [“Amen.”]
E-235 Il n’y a pas une seule fois dans l’histoire, où l’église du monde ait jamais eu un évangéliste qui aille vers elle, dont le nom se soit terminé par h-a-m, avant aujourd’hui : Billy G-r-a-h-a-m. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] G-r-a-h-a-m, six lettres. A-b-r-a-h-a-m, c’est sept lettres. Mais G-r-a-h-a-m, c’est six lettres, c’est-à-dire le monde, l’homme. Voyez?
E-236 Regardez ceux qui sont allés là-bas, aujourd’hui, ce sont ces messagers du Ciel.
E-237 Y a-t-il un homme sur terre qui ait prêché la repentance aussi clairement que Billy Graham? Y a-t-il eu un homme qui ait autant marqué les gens, que Billy Graham? Jamais il n’y a eu un homme, sur le plan international. Oh, Billy Sunday, et les autres, ont été ici aux États-Unis, mais Billy Graham est connu mondialement. Voyez-vous d’où il lance son appel? De Sodome.
E-238 Et il y a celui qui l’accompagne là-bas, qui est avec l’église pentecôtiste, un Oral Roberts.
E-239 Mais qu’en est-il du groupe des Élus? Eux, quel genre de signe est-ce qu’ils sont censés voir? Eux, qu’est-ce qu’ils sont censés recevoir? Alléluia! “Au temps du soir, la Lumière paraîtra.” Aujourd’hui cette Écriture est accomplie. [L’assemblée se réjouit.–N.D.É.] Aujourd’hui la promesse de Dieu est accomplie. Nous savons que c’est la Vérité. Il est ici ce soir, comme Il l’était à cette époque-là.
E-240 Or, de prêcher ça, comme je le disais tout à l’heure, si vous prêchez quelque chose, et que c’est la Vérité de l’Évangile, alors Dieu est obligé de confirmer ça. Pas vrai? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Maintenant, s’il en est ainsi, alors, que le Dieu qui a écrit la Parole, que le Dieu qui a donné la prophétie, que le Dieu qui est le Dieu de la Parole, s’avance et prouve qu’Il est toujours Dieu.
E-241 Comme Élie était monté sur la montagne; il observait, Élisée y était monté, il observait Élie, il a dit : “Je veux une double portion.” Et le manteau qui était sur Élie est tombé sur Élisée. Il est descendu là, il a plié cette couverture en deux, il en a frappé le fleuve, et il a dit : “Où est le Dieu d’Élie?” Et la même chose qui s’était passée pour Élie, s’est passée pour Élisée.
E-242 Et le même Évangile, la même Puissance, le même Fils de l’homme qui existait hier, existe aujourd’hui, et existera éternellement. Hébreux 13.8. Croyez-vous Ça? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.] Alors, je vous demande ceci. Je ne peux pas être Lui, mais Il est ici. [“Amen.”] Nous ne sommes qu’un porteur.
E-243 Certains d’entre vous, dans l’auditoire, qui êtes malades et affligés, et qui savez que je ne vous connais pas; que Dieu, maintenant... si je peux m’humilier suffisamment. Priez et demandez à Dieu.
E-244 Je ne pense pas... Il n’y a pas de carte de prière dans le bâtiment, n’est-ce pas? Non, je ne... Nous n’avons distribué aucune carte de prière. Nous allons faire une réunion de prière, à... ou de guérison des malades, à l’église. Mais vous, priez.
E-245 Vous qui savez que je vous suis totalement inconnu. Voyez-vous, vous me connaissez, vous de Jeffersonville! Je ne veux pas que ce soit les gens de Jeffersonville qui fassent ça. Je veux que ce soit les gens qui viennent de quelque part ailleurs. Voyez si Dieu révèle toujours! Voyez s’Il est toujours le même, hier, aujourd’hui et éternellement!
E-246 Faites comme la petite femme avait fait. Il passait, et elle s’est dit : “Je crois en cet Homme.” Elle avait une perte de sang, et elle s’est dit : “Si je peux toucher le bord de Son vêtement, je crois que je serai guérie.” Pas vrai?
E-247 À cause de sa foi, ce jour-là, l’Écriture s’est accomplie. “Il a pansé le coeur de ceux qui avaient le coeur brisé, Il a guéri les malades et les estropiés.”
E-248 Quand elle a touché Son vêtement, et qu’elle est allée s’asseoir, Il s’est retourné et Il a dit : “Qui M’a touché?” Comment est-ce qu’Il a bien pu savoir ça, dans cette immense foule, probablement trente fois plus de gens qu’il y en a ici ce soir, des milliers? Comment est-ce qu’Il a su ça? Il a dit : “Qui M’a touché?” Il n’a pas dit ça juste pour le plaisir de le dire; Il l’a dit, parce que c’était vrai. Alors Il a dit : “Qui M’a touché?” Tout de suite Il a regardé autour de Lui et Il a vu la petite femme, à l’endroit où elle se trouvait assise ou debout, quelle qu’ait été la position dans laquelle elle se trouvait, et Il lui a dit que sa perte de sang, c’était terminé.
E-249 Ça, c’était Jésus hier. C’est Lui aujourd’hui. Vous croyez ça? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-250 Je ne vous connais pas; Dieu, Lui, vous connaît. Mais vous avez des douleurs au côté, qui vous dérangent. C’est exact. Vous êtes assis là, en train de prier pour ça. Est-ce que je vous suis inconnu, que nous sommes des inconnus l’un pour l’autre? Levez-vous, si c’est le cas. Je ne vous connais pas. C’est cet homme-ci, juste ici au coin, ce jeune homme. Vous avez aussi mal à la gorge. C’est exact. Vous êtes en train de prier pour ça. Vous êtes dans un état de grande nervosité à cause de quelque chose. Vous allez être obligé de quitter cette série de réunions, parce que vous êtes ministre, vous avez des obligations, des choses dont vous devez vous occuper. C’est exact. Oui. Croyez-vous que Dieu sait qui vous êtes? M. le révérend Smith, maintenant vous pouvez aller et être guéri. Jésus-Christ vous a guéri. Allez à votre réunion; votre gorge ne va pas vous déranger. Qui a-t-il touché?
E-251 Il y a un homme assis juste ici derrière; il souffre. Il a une tumeur au poumon gauche. Il ne... Il n’est pas d’ici. Vous avez été ouvrier mineur. C’est exact. Je vous suis totalement inconnu. Si c’est vrai, faites signe de la main. La tumeur se trouve au poumon gauche, et vous devez être opéré très prochainement. C’est bien ça? Vous n’êtes pas d’ici. Vous n’êtes pas de cette ville. Vous venez de la Virginie. C’est exact. Croyez-vous que Dieu sait qui vous êtes? M. Mitchell, c’est exact, rentrez chez vous et soyez rétabli. Jésus-Christ vous guérit. Demandez à cet homme! Je ne l’ai jamais vu de ma vie. Il était assis là, en train de prier. Aujourd’hui, cette Écriture!
E-252 [Frère Branham tourne le dos à l’assemblée.–N.D.É.] Voici une dame assise juste ici, derrière moi, comme Sara qui était dans la tente. Elle est en train de prier pour sa fille. Levez-vous. Sa fille n’est pas ici; elle se trouve au loin, sa fille. Vous êtes dans le même cas que cette femme, quand elle était venue à Jésus parce qu’une femme était tourmentée de diverses façons par un démon. Cette femme est... cette jeune fille est possédée du démon. Elle n’est pas ici. Elle est de... Vous venez de la Caroline du Nord. Croyez-vous ça? Et c’est la vérité, n’est-ce pas? Mme Orders, vous pouvez rentrer chez vous. Si vous croyez de tout votre coeur, vous trouverez votre fille, comme elle, elle l’avait trouvée, quand Jésus-Christ, autrefois, avait dit qu’elle était guérie.
E-253 Aujourd’hui, cette Écriture : le signe de Sodome, le signe de la super-Semence, le signe de l’église naturelle! Aujourd’hui cette Écriture est accomplie au milieu de vous. Le croyez-vous? [L’assemblée dit : “Amen.”–N.D.É.]
E-254 Voulez-vous L’accepter maintenant même comme votre Sauveur, votre guérisseur? Levez-vous, chacun de vous, dites : “J’accepte ma guérison. Je L’accepte comme mon Sauveur. Je L’accepte comme mon Roi.” Chacun de vous, levez-vous. Aujourd’hui! Écoutez, mes amis.
E-255 “Il lut l’Écriture, remit la Bible au sacrificateur, et”, il est dit, “tous les gens avaient les regards fixés sur Lui. Il les regarda, et dit : ‘Aujourd’hui cette Écriture est accomplie.’”
E-256 J’ai lu l’Écriture, avec une douzaine ou plus de preuves que nous vivons au dernier jour, la génération qui verra le retour de Jésus-Christ sur la terre. Et je vous dis ce soir, de nouveau : aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant vous.
E-257 Vous qui êtes à Tucson, vous qui êtes en Californie, vous qui êtes à New York, ceux qui nous sont reliés par le téléphone : aujourd’hui cette Écriture est accomplie devant vous.
E-258 Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, car les Noces de l’Agneau sont proches, et Son Épouse à Elle... Son Épouse à Lui S’est préparée.
E-259 Levons les mains, et donnons-Lui gloire, vous tous les peuples. Que Dieu vous bénisse. [L’assemblée continue à se réjouir et à louer Dieu.–N.D.É.]

En haut