ACCUEIL PRÉDICATIONS BIBLE LIVRES VIDÉO CONTACTS LANGUE

Pr√©dication LE SCEAU DE P√āQUES / 65-0410 / Phoenix, Arizona, USA // SHP 2 hours and 17 minutes PDF

LE SCEAU DE P√āQUES

Voir le texte français et anglais simultanément
E-1 (1) C'est vraiment un privil√®ge d'√™tre ici, ce matin, √† cet anniversaire du chapitre des Hommes d'affaires du Plein √Čvangile, ici √† Phoenix, et de savoir que le Seigneur m'a accord√© un petit r√īle l√†-dedans : faire partie de cette fraternit√©. Je tiens √† saluer Fr√®re Carl Williams et son √©pouse, Fr√®re Stromei et les autres, ici sur l'estrade : Fr√®re Shores, Fr√®re Outlaw, les pr√©dicateurs; et vous tous chers amis.
E-2 Vous savez, moi aussi, je viens de passer un anniversaire, la semaine dernière; je suis juste un peu plus vieux que ce chapitre. Je crois qu'il a dit que ce chapitre existe depuis cinq ans.
E-3 (2) L'autre jour, quelqu'un me demandait : "Quel √Ęge avez-vous, Fr√®re Branham?" Je lui ai dit : "Vingt-six ans. J'ai effac√© les vingt-cinq premi√®res ann√©es : je ne L'ai pas tellement bien servi pendant ces ann√©es-l√†." J'ai dit : "J'esp√®re que Lui aussi, Il les efface." D'obtenir que Lui le fasse, ce sera une autre affaire,
E-4 mais c'est bon d'√™tre ici. (3) Et maintenant, nous ne voulons pas prendre trop de votre temps. C'est qu'apr√®s avoir entendu de ces bons t√©moignages, et tout, des choses qui se passent, et des chants, j'ai toujours peur de faire quelque chose qui g√Ęche √ßa. En fait, je veux plut√īt y ajouter, s'il y a quelque chose que je puisse y ajouter.
E-5 (4) Ce frère qui a chanté ce matin (le frère de couleur), j'ai bien apprécié. "Il s'occupe du moineau."
E-6 Ces soeurs qui ont chanté ce cantique; il a été une aide pour moi depuis la première fois que je suis venu ici. Je l'ai en disque, et je l'ai usé à force de le jouer : "J'aimerais parler de tout cela avec Lui." J'ai demandé à mon ami, Frère Dawson Riley, s'il voulait bien - ou à plusieurs d'entre eux - pour voir s'ils pouvaient obtenir que ces dames, si elles étaient encore de ce monde, qu'elles le rechantent ce matin. J'espère que Terry l'a enregistré. Je pense qu'il l'a fait. Je voudrais le recopier de là sur un disque peut-être, ou quelque chose d'autre, parce que j'aime vraiment bien ce chant. C'est mon désir de parler de tout cela avec Lui. Je pense que nous voulons tous faire cela. C'est pourquoi nous sommes ici ce matin.
E-7 (5) Et les r√©unions √† venir, la semaine prochaine... (Est-ce que je peux en parler?) La semaine prochaine, je serai chez nous, au Tabernacle, dimanche prochain, pour les r√©unions de P√Ęques : samedi soir, dimanche matin et dimanche soir. Et ensuite je retournerai en Californie. Vous tous qui venez de Californie, nous serions vraiment contents de vous avoir √† la s√©rie de r√©unions l√†-bas. Je pense que Billy s'est tromp√© dans les invitations qu'il a envoy√©es. Il a dit que c'√©tait √† l'H√ītel Biltmore. Je crois que c'est ce qui √©tait pr√©vu, mais ils n'ont pas pu l'avoir, et ce sera √† l'H√ītel Embassy. Les gens du Plein √Čvangile l√†-bas vous diront ce qu'il en est, si vous passez par l√†.
E-8 (6) Ensuite, nous rentrerons de l√†, et j'irai en Afrique du Sud. Dans un mois, jour pour jour, nous partirons pour l'Afrique du Sud, et je m'attends √† des moments glorieux dans le Seigneur avec environ trois nations qui seront l√†-bas. Bien s√Ľr, nous sollicitons vos pri√®res. Nous ne nous reverrons certainement pas avant mon retour, si le Seigneur permet que nous y allions. J'esp√®re vous apporter de merveilleuses nouvelles √† notre retour.
E-9 (7) La dernière fois que nous y sommes allés, je pense que le Seigneur m'a donné la plus glorieuse série de réunions que j'aie jamais eues. Une fois, pour un appel à l'autel - et ça, c'étaient des "purs indigènes", - pour autant que je sache, il y en a eu 30.000 qui ont accepté Christ au même moment. Et on pensait qu'ils voulaient peut-être dire la guérison physique, parce qu'il y en avait eu à peu près 25.000 de guéris en une seule fois. Et le lendemain, le maire de Durban (qui est Sidney Smith) m'a dit : "Allez à la fenêtre, et regardez ce qui va passer dans la rue." Et c'étaient des camions remplis de béquilles empilées, et tout, qui passaient l'un après l'autre. Ensuite marchaient les indigènes (qui étaient en guerre entre eux) à travers les rues de la ville, en chantant : "Crois seulement" dans leur langue maternelle.
E-10 Je peux vous dire que mon cour était réjoui. Quand vous voyez quelque chose comme ça, vous avez le sentiment que votre travail n'a pas été vain. Vous voyez, d'avoir essayé. (8) J'espère que Dieu va répéter cela, non pas parce que c'est nous qui allons là-bas, mais parce que nous attendons la venue du Seigneur.
E-11 Comme dit le cantique, nous recherchons cette petite brebis perdue que... Il ne viendra pas tant que cette petite brebis ne sera pas entrée. Il faut que tous soient dans la bergerie. Il ne fermera pas la porte tant que le dernier ne sera pas entré. Donc, frères prédicateurs, je suis vraiment avec vous ce matin, essayant de faire entrer cette dernière brebis. Elle est peut-être à Phonix ce matin. Je ne sais pas, mais quand la dernière entrera, alors le Berger fermera la porte.
E-12 (9) [Un frère pose une question à frère Branham. - N.D.E.]
E-13 Non, je ne m'en souviens pas. D'ailleurs, il me faut presque mettre par √©crit tout ce que je dois dire. En prenant de l'√Ęge, j'ai plus de mal √† me rappeler; je note mes passages bibliques, et tout. Avant, j'arrivais √† aligner une cinquantaine de passages bibliques dans ma t√™te, sans m√™me... et les ressortir comme √ßa; mais depuis cette √©poque-l√†, j'ai fait bien des kilom√®tres difficiles.
E-14 (10) Donc, nous nous attendons à la venue du Seigneur. Que le Seigneur vous bénisse tous.
E-15 On arrive ici, sur l'estrade, et on se dit... On est assis là, on entend ces gens témoigner, et on se dit : "Bon, quand ce sera mon tour, je relèverai ce qu'il a dit là." Et il y a tellement à dire qu'on y passerait la journée. Mais vraiment, je vous apprécie tous. Que ce petit chapitre continue à grandir. Que chaque assemblée, à Phonix, continue à grandir jusqu'au retour de Jésus. C'est ma sincère prière.
E-16 Maintenant, pour nous reposer un peu, levons-nous pendant que nous allons prier.
E-17 (11) Dieu Tout-puissant, le P√®re de notre Seigneur J√©sus-Christ, Qui L'as ressuscit√© d'entre les morts et nous L'as donn√© comme le Sacrifice, le Seigneur et Sauveur, nous Te sommes si reconnaissants pour ce privil√®ge que nous avons, ce matin, d'√™tre dans Ta pr√©sence avec Tes rachet√©s; et nous nous attendons √† Sa glorieuse seconde venue, o√Ļ Il nous recevra aupr√®s de Lui. (12) S'il y a du p√©ch√© parmi nous, Seigneur, purge-nous avec Ton hysope. Et nous Te prions, P√®re c√©leste, de gu√©rir tout malade parmi nous.
E-18 Et s'il se trouvait quelqu'un qui ne Te conna√ģt pas dans ce glorieux bapt√™me du Saint-Esprit - pour lequel nous combattons avec tant de fermet√©, en disant que c'est une chose indispensable selon les Ecritures pour ce dernier jour, - √ī Dieu, nous prions qu'Il descende sur nous tous aujourd'hui, et qu'Il nous baptise de nouveau dans le corps, et qu'Il fasse aussi entrer ceux qui sont au dehors, P√®re.
E-19 (13) Bénis-nous pendant que nous lirons Ta Parole et que nous nous efforcerons de dire ce qui est la vérité de Ta Parole. Ferme nos bouches à ce qui n'est pas la vérité, et ouvre nos cours et nos bouches à ce qui est la vérité, car nous nous remettons à Toi. Utilise nos bouches pour parler, nos oreilles pour entendre et nos cours pour recevoir. Car, c'est au Nom de Jésus-Christ, qui l'a établi ainsi, que nous le demandons. Amen.
E-20 (14) J'aimerais lire, dans les Saintes √Čcritures, trois passages dans la Bible. Si vous voulez les noter... que vous voulez les suivre pour lire la suite du passage pour en savoir plus, je serai tr√®s heureux que vous les notiez, les passages que je vais lire. C'est Matthieu 28.1-10, et puis Apocalypse 1.17-18 et Romains 8.11. Je vais les r√©p√©ter. Bon : Matthieu 28.1-10; Apocalypse 1.17-18 et Romains 8.11.
E-21 (15) Maintenant, nous approchons de P√Ęques; et pendant que vous cherchez vos passages et que vous les notez, je pense que la semaine qui vient est la plus... la semaine la plus glorieuse, historiquement, de toutes les semaines de l'ann√©e. Je pense que c'est la plus glorieuse des choses que nous allons c√©l√©brer l√†, cette semaine - la semaine prochaine; c'est l'√©v√©nement le plus important qui se soit jamais produit sur terre. Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose qui puisse d√©passer √ßa. Vous direz : "Eh bien, la crucifixion." C'√©tait glorieux, mais il y a beaucoup d'hommes qui sont morts. Beaucoup d'hommes qui ont √©t√© crucifi√©s, m√™me √† l'√©poque de notre Seigneur. Mais il n'y en a qu'Un seul, parmi eux, qui est ressuscit√© des morts. Voil√† ce qui l'a emport√©.
E-22 (16) Bon, je vais lire. C'est une sorte de petit message de pr√©paration √† P√Ęques, si le Seigneur le veut, d'une quarantaine de minutes. Lisons maintenant dans l'√Čvangile de Matthieu, au chapitre 28, le d√©but. Apr√®s le sabbat, √† l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie all√®rent voir le s√©pulcre. Et voici, il y eut un grand tremblement de terre; car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre, et s'assit dessus. Son aspect √©tait comme l'√©clair, et son v√™tement blanc comme la neige. Les trembles... Les gardes (excusez-moi) trembl√®rent de peur, et devinrent comme morts. Mais l'ange prit la parole, et dit aux femmes : Pour vous, ne craignez pas; car je sais que vous cherchez J√©sus qui a √©t√© crucifi√©. Il n'est point ici; Il est ressuscit√©, comme Il l'avait dit. Venez, et voyez le lieu o√Ļ Il √©tait couch√©, et allez promptement dire √† Ses disciples qu'Il est ressuscit√© des morts. Et voici, Il vous pr√©c√®de en Galil√©e : c'est l√† que vous Le verrez. Voici, je vous l'ai dit. Elles s'√©loign√®rent promptement du s√©pulcre, avec crainte et avec une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples. Et voici, J√©sus vint √† leur rencontre, et dit : Je vous salue. Elles s'approch√®rent pour saisir ses pieds, et elles l'ador√®rent. Alors J√©sus leur dit : Ne craignez pas; allez dire √† Mes fr√®res de se rendre en Galil√©e : c'est l√† qu'ils Me verront.
E-23 (17) Dans l'Apocalypse, au chapitre 1, les versets 17 et 18 : Quand je Le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant : Ne crains point! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J'étais mort; et voici, Je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clés de la mort et du séjour des morts.
E-24 Dans l'√Čp√ģtre aux Romains, au chapitre 8, et √† partir du verset 11 : Et si l'Esprit de celui qui a ressuscit√© J√©sus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscit√© Christ d'entre les morts rendra aussi la vie √† vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
E-25 Bien, je crois que le Seigneur J√©sus b√©nira ces Paroles qui viennent d'√™tre lues. (18) Vu que P√Ęques... J'ai imprim√© cela dans mon cour que c'est la r√©union la plus glorieuse, ou l'√©v√©nement le plus glorieux de l'ann√©e.
E-26 (Je vous demanderais de m'excuser un instant; est-ce que ça résonne trop fort pour vous, là-bas? Ça va? Vous entendez bien, comme ça? Ah, vous n'entendez pas. Comme ça, ça va mieux? Bien, comme ça. C'est que je ne voulais pas parler trop près.)
E-27 Bon, si je dis ceci, c'est qu'√† P√Ęques Il a prouv√© ce que la Bible avait dit. Toutes les √Čcritures qui annon√ßaient ce qu'Il allait faire; Il a scell√© Sa qualit√© de Messie en ressuscitant d'entre les morts. Le sceau de P√Ęques. C'est tellement courant, aujourd'hui. On parle d'acheter des vignettes [en anglais ici le m√™me mot pour "vignette" et pour "sceau", N.D.T.] de P√Ęques. Eh bien, ce matin, je voudrais justement parler du Sceau de P√Ęques. (19) Ce n'est pas le m√™me sceau que ceux qu'on ach√®te avec notre argent, comme une vignette [en anglais : "sceau" - N.D.T.] qu'on colle sur les lettres, pour - il me semble - l'Association contre la tuberculose, ou comment ils appellent √ßa, d√©j√†? Je crois que ce sceau-ci est un sceau un peu diff√©rent. Et puisque P√Ęques est le plus grand jour de l'ann√©e pour nous autres chr√©tiens qui disons √™tre les enfants de Dieu, je voudrais essayer de traiter cela et voir comment il nous faut √™tre associ√©s √† cette grande chose que Christ a faite pour nous.
E-28 (20) La Parole de Dieu a été prononcée des centaines et des centaines d'années avant Sa venue, parlant de Sa crucifixion, de Sa mort, de Sa souffrance, et aussi de Sa résurrection. Nous allons avoir des réunions là-dessus, peut-être la semaine prochaine, alors que nous écouterons nos programmes à la radio; et puis dans nos assemblées, avec nos pasteurs, et ainsi de suite, la semaine prochaine.
E-29 Mais parmi tous les jours et toutes les choses que J√©sus a faites... Et nous appr√©cions toutes les confirmations de la Parole de Dieu et ce qu'Il a fait pour La confirmer - en gu√©rissant les malades, en ressuscitant les morts, en chassant les d√©mons, en pr√™chant l'√Čvangile aux pauvres et en accomplissant chaque Parole que Dieu avait prononc√©e en disant ce qu'Il allait faire quand Il viendrait; et puis aussi en souffrant pour nos p√©ch√©s √† notre place, pour √™tre la propitiation pour notre p√©ch√© √† la croix, o√Ļ personne d'autre que Lui n'aurait pu le faire. (21) Mais par-dessus tout cela, je pense que P√Ęques a scell√© le tout,
E-30 parce qu'il y avait eu, avant Lui, des prophètes sur terre qui avaient prophétisé; il y avait eu sur terre des prophètes qui avaient guéri les malades, même ressuscité les morts et accompli les mêmes miracles que Jésus;
E-31 mais P√Ęques a apport√© la preuve. (22) Pour le vrai croyant, P√Ęques a scell√© la Parole de Dieu pour toujours. Toutes les craintes, tous les doutes ont √©t√© an√©antis en ce matin de bonheur. L'homme avait √©t√© comme enferm√© dans une prison, m√™me les gens religieux, jusqu'√† ce jour, parce qu'ils avaient vu de grands mouvements religieux, des mouvements du Saint-Esprit, et ainsi de suite. Mais lorsqu'un homme mourait, il semblait que c'√©tait termin√©. Mais quand Celui-ci est venu et qu'Il a dit : "J'ai le pouvoir de donner ma vie, et J'ai le pouvoir de la reprendre", et qu'ensuite Il a prouv√© ce qu'Il avait dit, pour moi, √ßa scelle le tout; quand quelque chose a √©t√© dit, et que c'est r√©alis√© et prouv√©.
E-32 (23) Si un homme disait... C'est comme Colomb, qui croyait que la terre √©tait ronde. Il observait les bateaux qui arrivaient (d'apr√®s ce qu'on nous dit), et il voyait le m√Ęt bien avant de voir le reste du bateau. Pour lui, c'√©tait la preuve que la terre √©tait ronde. A l'√©poque, les gens ne croyaient pas √ßa, mais lui, il √©tait un visionnaire. Il s'est mis en devoir de prouver exactement ce dont il avait une vision, de prouver que c'√©tait vrai.
E-33 Et Dieu s'est mis en devoir de prouver que Sa Parole est vraie. Il n'y avait qu'un seul homme qui pouvait le faire : c'était Jésus. Et Il est venu prouver que c'était la Vérité. (24) Ça a scellé le tout. Ça a brisé tous les sceaux d'obscurantisme et les superstitions des autres religions, et tout, dans lesquelles de grands hommes s'étaient élevés et avaient dit des choses glorieuses et merveilleuses. Mais tous ceux-là, ils sont dans la tombe. Mais notre religion Chrétienne est la seule qui a la tombe vide. Et pour moi, ça prouve qu'Il est le Dieu des morts et le Dieu des vivants. Il peut faire revenir des morts à la vie. Cette puissance vivifiante, cet Esprit vivifiant qui est le Sien, a prouvé tout au long des années qu'Il est Celui qui peut ramener les morts à la vie.
E-34 (25) Quand Il a d√©montr√© par Sa promesse cette grande puissance de victoire dont Il a fait montre √† P√Ęques, Il a prouv√© qu'Il pouvait vaincre la mort, l'enfer et la tombe. "Je suis Celui qui √©tait mort, et qui est revenu √† la vie, et qui est vivant aux si√®cles des si√®cles, et qui tient les cl√©s de la mort, du s√©jour des morts et de la tombe." Quelle d√©claration dans la bouche de quelqu'un! Et Il ne l'a pas seulement d√©clar√©, mais Il avait d√©j√† prouv√© qu'Il - Il poss√©dait ce qu'Il d√©clarait poss√©der.
E-35 (26) Et je pense que "Dieu h√Ęte le jour", quand nous, en tant que Chr√©tiens qui croyons cette Bible, nous pouvons prouver ce que nous avan√ßons. Voil√† ce qui fait le sel de la terre, comme la soeur disait tout √† l'heure. C'est √ßa : le monde cherche ce sel. Et quand nous pouvons prouver par nos vies et par la Bible que nos vies confirment que cette Parole est vivante aujourd'hui, voil√† - voil√† le jour que nous attendons.
E-36 (27) La Parole - cet Esprit. Romains 8.11, là, dit : "Si cet Esprit qui a ressuscité Jésus-Christ est en vous, Il vivifiera aussi votre corps mortel." Il ne nous a pas seulement prouvé qu'Il était le Jéhovah rédempteur et qu'Il avait le pouvoir sur la mort, l'enfer et la tombe, mais Il nous a aussi donné accès au même Esprit, pour que nous puissions nous-mêmes avoir l'assurance d'être, nous aussi, vivifiés par cet Esprit. Car l'Esprit qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite dans votre corps. Il vivifiera aussi votre corps mortel. Or, rendre la vie signifie : "faire revenir à la vie, après la mort". Après être mort, il doit revenir à la vie.
E-37 Le monde est rest√© enferm√© dans le doute pendant bien des √Ęges avant que ceci soit prouv√©. Pas seulement qu'on en ait parl√©, mais que cela ait √©t√© prouv√©. Je crois que tout ce qui vaut la peine...
E-38 (28) Si Jésus a dit : "Allez, faites de toutes les nations des disciples, et prouvez-le-leur en leur démontrant la puissance de Dieu. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru." Ceux qui ont reçu la promesse et qui disent croire; Il a expliqué ça clairement, que ces miracles accompagneraient ceux qui auront cru. Ce serait la preuve de leur témoignage. (29) Bon, nous pouvons bien dire que nous croyons. Mais tant que nous n'avons pas le signe de preuve qu'Il a annoncé comme devant venir sur nous, alors, nous n'avons de croyants que la confession, pas la possession.
E-39 (30) Car souvenez-vous... Il y a quelques jours, j'√©coutais un programme √† la radio, √† Tucson; et c'√©tait un pr√©dicateur qui avait pris parti contre nous, comme quoi la religion pentec√ītiste n'√©tait rien d'autre qu'un... qu'il ne fallait pas √©couter √ßa, que c'√©tait instable. Et il disait : "Tout homme qui parle en langues, et ainsi de suite, et qui pr√©tend √™tre... gu√©rir les malades, et tout, par la pri√®re", qu'il fallait s'√©loigner de √ßa et prier pour ces pauvres malheureux, parce qu'ils sont dans une s√©duction, qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez eux. Oh! comme j'aurais aim√© parler √† ce fr√®re un petit moment! (31) Il disait que √ßa n'avait √©t√© donn√© que pour les ap√ītres au jour de la Pentec√īte, un point, c'est tout.
E-40 Moi, je vois que trente ans plus tard, Paul établissait ces dons dans l'église (dans I Corinthiens 15), qu'il établissait dans l'église le don du parler en langues, les miracles et tous ces autres dons, ils ont été établis dans l'église.
E-41 J√©sus a dit : "Allez par tout le monde, et pr√™chez la Bonne Nouvelle √† toute la cr√©ation." Jusqu'o√Ļ? - Par tout le monde. √Ä qui? - √Ä toute la cr√©ation. Ils ne L'ont pas encore re√ßue. "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru." Jusqu'o√Ļ? - Par tout le monde. √Ä qui? - √Ä toute la cr√©ation. Voici les miracles qui les accompagneront par tout le monde et √† toute la cr√©ation. Voici les miracles qui les accompagneront. (32) "En Mon nom, ils chasseront les d√©mons; ils parleront de nouvelles langues; s'ils saisissent une chose mortelle ou un serpent, ou qu'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront gu√©ris." Voil√† la derni√®re commission qu'Il a donn√©e √† l'√©glise. (Marc, chapitre 16.)
E-42 (33) Paul, en √©tablissant ces dons dans l'√©glise, trente ans plus tard, a dit dans Galates 1.8 : "Si un ange du ciel vous annonce un Evangile s'√©cartant de celui qui est d√©j√† re√ßu (voyez?), que nous vous avons pr√™ch√©, qu'il soit anath√®me!" Je crois que la Pentec√īte a commenc√© pour ne pas prendre fin. Je crois que c'est pour toute la cr√©ation, tout le temps et partout. La Pentec√īte doit toujours demeurer. Les b√©n√©dictions de Pentec√īte doivent √™tre sur les gens.
E-43 Or, qu'est-ce que cette b√©n√©diction de Pentec√īte? C'est une confirmation de la r√©surrection. (34) Pas √©tonnant que le mot √Čvangile lui-m√™me veuille dire "Bonne Nouvelle". La Bonne Nouvelle de quoi? Qu'Il est ressuscit√© d'entre les morts. "Et parce que Je vis, vous vivrez aussi." Vous qui √©tiez autrefois morts dans le p√©ch√© et les offenses, Dieu nous a vivifi√©s ensemble par cet Esprit qui a ressuscit√© J√©sus d'entre les morts. Et nous sommes maintenant assis avec Lui dans les lieux c√©lestes, ayant communion avec Lui, parlant avec Lui. Quelle joie de raconter cela √† des gens qui croient que c'est la v√©rit√©!
E-44 (35) Je me pose des questions sur ce qui se passe aujourd'hui : Est-ce que nous amenons vraiment les gens √† Dieu, ou est-ce que nous les amenons seulement √† l'assembl√©e? Il nous faut les amener √† Christ, en Qui se trouve la puissance de r√©surrection. Bien s√Ľr, c'est bien d'aller √† l'assembl√©e. Si nous n'allons que jusque-l√†, √ßa ne suffit pas. Quand vous venez √† l'assembl√©e, c'est bien; mais continuez : de l'assembl√©e, continuez jusqu'√† Christ. En effet, nous devons n√©cessairement recevoir cette puissance de r√©surrection pour pouvoir un jour faire partie de la r√©surrection g√©n√©rale, car c'est la seule chose qui peut nous faire ressusciter d'entre les morts. "Car si l'Esprit de Celui qui a ressuscit√© J√©sus d'entre les morts habite en vous, Il vivifiera aussi - ram√®nera √† la vie votre corps mortel." Quelle promesse!
E-45 (36) Bon, remarquez : l'essence même de cette résurrection, c'est de dire, de montrer et de prouver que Jésus est ressuscité d'entre les morts. Il n'est pas mort; Il est vivant. Il vit ici. Il est en nous. "Je serai avec vous, et même en vous. Encore un peu de temps, et le monde ne Me verra plus. Mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous, et même en vous, jusqu'à la fin du monde."
E-46 (37) Bien, en tant que Chrétiens, nous affirmons tous qu'Il est vivant, car Son Esprit nous a fait passer de la mort à la vie. Et si nous n'avons pas été vivifiés, alors nous ne sommes pas vivants.
E-47 Bien, nous allons prendre ce sujet, si le Seigneur le veut, pour l'enseigner pendant quelques minutes; √† savoir, comment nous sommes vivifi√©s, et si nous pouvons √™tre s√Ľrs que c'est la v√©rit√©.
E-48 Or, il s'agit de votre vie à vous. Il s'agit de ma vie à moi. C'est là que... (38) Si ceci n'est pas la vérité, ce que je vais dire là, alors je suis l'un des individus les plus fous au monde. J'ai donné ma vie pour quelque chose qui ne vaut rien, et vous aussi. Mais si c'est la vérité alors je suis redevable de tout ce que je suis. Je suis redevable de tout ce que je peux être, pour la cause que nous défendons. Je pense que nous ne devons pas perdre notre enthousiasme.
E-49 (39) Alors que nous voyons approcher P√Ęques, √ßa me fait vraiment quelque chose, parce que je sais que c'est le jour o√Ļ cela a √©t√© scell√© pour toujours, aux yeux de Dieu.
E-50 (40) Or, nous voyons que c'est le même Esprit qui L'a ressuscité d'entre les morts qui habite en nous. Or, comment est-ce possible que le même Esprit qui a ressuscité Dieu, Jésus, d'entre les morts habite en nous?
E-51 Bien, c'est l'Esprit qui vivifie. Ce n'est pas la Parole qui vivifie; c'est l'Esprit qui vivifie la Parole, c'est-à-dire qui donne vie à la Parole; qui lui donne des ailes pour voler, qui lui donne l'accès. C'est l'Esprit qui fait cela.
E-52 (41) Bon, le blé tout seul, ce n'est que du blé; mais quand la vie de résurrection entre dedans, dans le blé, elle lui donne la vie. Et nous, qui étions morts autrefois, - faits à l'image de Dieu, et pourtant morts dans le péché et les offenses, - il faut qu'il y ait un moyen pour Dieu de faire entrer cette vie de résurrection dans votre corps mortel. (42) Là, je parle de votre corps.
E-53 Jésus était la Parole. Vous le croyez, n'est-ce pas? "Au commencement..." Jean 1: "Au commencement était la Parole; la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. Et la Parole a été faite chair, et Elle a habité parmi nous."
E-54 (43) Bien, en tant que Messie promis, Il a vivifi√© chaque Parole qui avait √©t√© proph√©tis√©e au sujet de ce qu'Il allait faire : gu√©rir les malades... et qu'Il allait na√ģtre d'une vierge; tout cela s'est r√©alis√©. Il √©tait la Parole manifest√©e ici sur terre, mais Il ne pouvait pas faire cela en √©tant un simple homme. Il fallait l'Esprit de Dieu qui habitait en Lui pour vivifier pour Lui ces promesses. (44) J'esp√®re le faire comprendre bien clairement, l√†. J√©sus, √©tant Lui-m√™me un Homme, pour ce qui est du corps, mais il fallait l'Esprit en Lui, l'Esprit. "Ce n'est pas Moi qui fais les oeuvres, c'est le P√®re qui demeure en Moi. C'est Lui qui fait les oeuvres." J√©sus Lui-m√™me √©tait la Parole, parce qu'Il √©tait... devant Dieu...
E-55 C'est un mot qu'il vaut mieux ne pas utiliser - et j'esp√®re que vous, vous le comprendrez comme il faut - devant un grand public, mais Il √©tait pr√©destin√© par la pr√©-connaissance de Dieu. Le plan de Dieu qui devait se r√©aliser, c'√©tait qu'Il enverrait un R√©dempteur, et que ce R√©dempteur ne pouvait √™tre que Son propre Fils. C'√©tait donc la promesse de Dieu, depuis le jardin d'√Čden, que J√©sus viendrait. (45) Il √©tait l√†, un Homme n√© d'une vierge. Mais il fallait que l'Esprit de Dieu vivifie cette Parole pour Lui, et Il √©tait la Parole vivifi√©e - la Parole vivifi√©e pour cette heure-l√†. (46) Le temps √©tait arriv√© o√Ļ il fallait avoir un R√©dempteur. La Loi n'avait pas suffi. D'autres choses n'avaient pas suffi. D√©sormais, il fallait un R√©dempteur, et Il √©tait le R√©dempteur promis. Il √©tait vivifi√© par la Parole de Dieu.
E-56 (47) Or, si ce m√™me Esprit qui √©tait sur Lui pour qu'Il soit le R√©dempteur en cet √Ęge-l√†, Celui que nous avons accept√©... Maintenant, la promesse de ce qui doit arriver dans ces derniers jours... Si vous devenez une partie de cette Parole, vous √™tes rachet√© avec Lui, parce que le m√™me Esprit qui habitait en Christ habite en vous; Il vous donne la vie pour cet √Ęge-ci. Et au temps de la fin, Il donnera aussi la vie √† vos corps mortels. Il les ressuscitera; Il les fera ressusciter. √áa chasse la crainte, de le voir comme √ßa; et c'est la v√©rit√©.
E-57 (48) Dans Romains, ici, Paul nous l'a prouv√©, vous voyez? "Si l'Esprit de Celui qui a ressuscit√© J√©sus d'entre les morts habite en vous, Il rendra aussi la vie √† vos corps mortels." C'est le m√™me Esprit qui L'a ressuscit√©, Lui, qui rend au vrai croyant la Vie √©ternelle. L'Esprit qui a ressuscit√© J√©sus d'entre les morts habite dans le croyant, Il rend au vrai croyant la Vie √Čternelle.
E-58 (49) Il n'y a qu'une seule Vie, un seul Esprit √©ternel, une seule Vie √©ternelle, et c'est Dieu. Seul Dieu est l'√Čternel. Et alors, comme nous sommes Ses enfants, nous faisons partie de Lui. C'est-√†-dire des attributs de Sa pens√©e. La pens√©e est exprim√©e, et elle devient une parole. Ainsi, chaque individu qui se trouve ici et qui poss√®de la Vie √©ternelle √©tait dans la pens√©e de Dieu avant la fondation du monde. (50) √áa ne pouvait pas √™tre autrement, parce que vous √™tes un attribut, c'est-√†-dire l'expression d'une pens√©e qui est devenue une parole, une parole qui a pris vie et qui est √©ternelle. C'est pour cela que nous avons la Vie √©ternelle. Par le m√™me principe que le glorieux Fils de Dieu, le R√©dempteur... Nous sommes devenus des fils et des filles de Dieu par ce m√™me Esprit, par la m√™me pr√©-connaissance de Dieu.
E-59 (51) Regardez les millions, sur terre, qui ne l'ont pas re√ßu quand J√©sus √©tait ici. Mais comme nous devons √™tre reconnaissants, ce matin, de savoir que nous avons la d√©monstration directe et la preuve biblique que nous sommes inclus dans ce glorieux matin de la r√©surrection qui vient, ce merveilleux P√Ęques. Nous en avons l'acompte maintenant m√™me dans nos corps mortels. Les pr√©destin√©s sont les premiers √† recevoir la vie, bien s√Ľr, quand le Saint-Esprit vient prendre possession des Siens.
E-60 (52) Bien, il y a une d√©claration d'importance; et je voudrais que mes fr√®res pr√©dicateurs essaient de le comprendre, voyez-vous? Au commencement, Dieu, le grand Esprit... A ce moment-l√†, Il n'√©tait m√™me pas encore Dieu; Il √©tait l'√Čternel. "Dieu", c'est un objet d'adoration. Il n'avait rien qui puisse L'adorer. Il n'y avait pas - il n'y avait pas d'anges, ni rien; rien que Dieu tout seul. Il est le seul qui soit √©ternel. Mais, pour pouvoir √™tre Dieu, il fallait qu'il y ait quelque chose qui puisse L'adorer. Il a donc cr√©√© des anges, des √™tres, des ch√©rubins, et tout, pour L'adorer. Son glorieux plan commen√ßait √† se d√©voiler.
E-61 (53) Mais rappelez-vous, vous, dans l'√©tat o√Ļ vous √™tes ce matin, si vous n'√©tiez pas dans Ses pens√©es √† l'√©poque, alors vous n'y √™tes pas maintenant. Il y a une partie de vous qui est √©ternelle; et ce qui est √©ternel n'appartient qu'√† Dieu. (54) En Dieu, il y avait le fait qu'Il pensait √† vous, l√† o√Ļ vous √™tes maintenant. Dans Sa pens√©e, j'√©tais ici √† la chaire ce matin, parce qu'Il est infini, et qu'Il conna√ģt toute chose. Il pouvait donc dire quelle serait la fin d√®s le commencement, parce qu'Il est √©ternel. Et vous √©tant un fils de Dieu ou une fille de Dieu, vous √©tiez dans Ses pens√©es au commencement.
E-62 Ensuite, quand le Saint-Esprit est venu... alors que vous, vous √™tes ici sur terre √† errer, ici, au fond de vous-m√™mes, tout au fond de votre vie, il y a quelque chose... Vous ne savez pas ce qui se passe, mais vous avez soif. (55) J'entendais le fr√®re presbyt√©rien, j'entendais le baptiste qui parlait de... Il faisait partie des Baptistes du Choix personnel; il pr√™che partout o√Ļ il le peut - c'est mon coll√®gue, mon fr√®re. C'est... vous... Il y a quelque chose en vous, quelque chose qui n'a pas √©t√© mis l√† par vous. C'est quelque chose que vous n'auriez pas pu souhaiter avoir l√†, au dedans. C'est quelque chose de contraire √† votre nature. C'est la pr√©-connaissance de Dieu qui se manifeste.
E-63 (56) La Parole de Dieu, étant Jésus, est née pour être le Fils de Dieu, pour être Emmanuel, l'expression complète de Dieu dans un Homme. Et Il L'avait trouvé dans un état d'obéissance parfaite au bord du fleuve Jourdain, se faisant baptiser par ce prophète. Et dès qu'Il Lui avait obéi et qu'Il était sorti de l'eau, là, les cieux s'étaient ouverts aux yeux de Jean, et Jean avait vu le Saint-Esprit descendre du Ciel, en disant : "Celui-ci est Mon Fils bien-aimé." L'obéissance parfaite. L'Esprit L'avait recherché dans l'obéissance.
E-64 (57) Oh! vous, homme ou femme, qui n'en faites qu'√† votre t√™te ce matin, alors que vous √™tes assis ici, et qu'il y a quelque chose en vous qui vous dit que ceci est la v√©rit√©; c'est le Saint-Esprit qui vous cherche pour vous amener √† une connaissance de la v√©rit√© pour l'heure o√Ļ nous vivons maintenant. Pas celle d'une heure r√©volue; l'heure pr√©sente.
E-65 (58) L√†-bas, il y avait des milliers de gens qui ob√©issaient √† une heure r√©volue, mais il y avait une heure pr√©sente. C'√©tait l'heure o√Ļ J√©sus devait appara√ģtre, et c'est la Parole qui se tenait l√†. Les gens √©taient l√†, et voil√† qu'une manifestation de Dieu se produisait, pour confirmer que c'√©tait la v√©rit√©.
E-66 Permettez-moi de dire qu'en tant que pentec√ītistes aujourd'hui, nous sommes maintenant dans ces derniers jours dans lesquels Dieu a promis qu'Il d√©verserait Son Esprit sur toute chair, et que Ses fils et Ses filles proph√©tiseraient... Car voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru! C'est l'heure. C'est cela qui produit la cr√©ation en vous!
E-67 (59) Comme je parlais ici, il n'y a pas longtemps (ça pourrait avoir l'air un peu sacrilège, mais j'espère que vous ne le prenez pas comme ça, ce matin), du fermier qui avait fait couver un oeuf d'aigle par une poule. Vous êtes nombreux à vous rappeler l'histoire de la poule qui avait donné naissance à cet oeuf d'aigle, sous ses ailes de poulet. Vous voyez, c'est l'atmosphère.
E-68 L'√©glise presbyt√©rienne, l'√©glise m√©thodiste, l'√©glise baptiste - n'importe laquelle d'entre elles peut produire des aigles, comme √ßa. Bien s√Ľr, c'est l'atmosph√®re qui le fait. Comme disait le docteur Bosworth : "On peut prendre un oeuf de poule, le mettre sous un chiot, si on l'attache, et un chiot ferait √©clore un poussin." Pourquoi? C'est l'atmosph√®re. Si une assembl√©e, quelle qu'elle soit, ou un groupe, quel qu'il soit, se rassemble et prie jusqu'√† ce qu'ils laissent tomber leurs credos, et tout, et qu'ils regardent tout droit vers Dieu, cela produira des aigles, aussi s√Ľr que je me tiens ici.
E-69 (60) C'est ce que je trouve que ce groupe des Hommes d'Affaires a fait : il a essay√© de rompre l'atmosph√®re. C'est qu'on finit par avoir trop l'esprit de clan. On appartient √† "ceci" ou √† "cela". Rompons l'atmosph√®re pour atteindre une atmosph√®re d'adoration c√©leste. Ayons la bonne atmosph√®re. (61) Il peut na√ģtre des aigles de n'importe quelle √©glise; n'importe o√Ļ.
E-70 Et ce petit aiglon a longtemps suivi la poule, mais il trouvait son caqu√®tement plut√īt bizarre. Il ne comprenait pas o√Ļ la poule voulait en venir, en grattant dans les - les d√©chets du tas de fumier, dans la cour. Ce n'√©tait pas de la nourriture pour lui. Elle mangeait des insectes et tout, des choses qu'un aigle ne peut pas manger, et lui, il trouvait √ßa bizarre. Il √©tait un vilain petit canard. Il √©tait un - je ne dis pas √ßa comme un sacril√®ge - il √©tait peut-√™tre un baptiste du Choix personnel, mais... quelque chose comme √ßa, ou un presbyt√©rien.
E-71 (62) Mais vous savez, un jour, sa mère savait qu'elle avait pondu un oeuf. Il fallait bien qu'il y ait un enfant quelque part. Alors, elle avait étendu ses grandes ailes dans le vent et elle s'était mise à chercher, et à chercher, en trompetant aussi fort qu'elle pouvait. Et un jour, elle est passée au-dessus de la basse-cour. Et quand cet aiglon a entendu ce cri familier, - il ne l'avait jamais entendu avant, mais il sentait que ça lui allait comme un gant, - il a su que c'était sa mère. Elle savait que c'était son fils. Elle le cherchait.
E-72 (63) C'est comme √ßa que Dieu, dans chaque √Ęge, a pr√©destin√© Son √Čglise pour cet √Ęge-l√† - un message pour cet √Ęge-l√†. Ils avaient beau avoir des lois et tout ce qu'ils voulaient, quand cette heure arrivait, le Saint-Esprit de Dieu, qui a pens√© et parl√© au commencement pour cet √Ęge-l√†, cet Esprit recherche cet oeuf-l√†. Et quand il entend ce Message, il n'y a pas de d√©nomination d'√©glise qui puisse le retenir. Il s'√©l√®vera dans les hauteurs. C'est oblig√©. (64) C'est un oiseau diff√©rent. C'est une cr√©ature diff√©rente. Il est un aigle, et il entendra le cri. "Mes brebis entendent Ma voix." Comme quelqu'un disait (c'est fr√®re Williams) : "De la nourriture de brebis."
E-73 "Mes brebis entendent Ma voix, elles ne suivront pas un étranger." (65) Peu importe combien elle a été fidèle à l'église, peu importe sa renommée; quand "Mes brebis entendent Ma voix" - qui est la Parole - "Elles ne suivront pas un étranger." Elles iront tout droit à cette Parole et... Elles ne peuvent pas le suivre! C'est comme un - un aimant.
E-74 (66) Un jour, dans l'Indiana, je visitais une fonderie. Le sifflet avait retenti : tout le monde avait enlevé son tablier et s'était mis à nettoyer son tour des copeaux d'acier qu'ils avaient faits pendant la journée, en les faisant tomber par terre. Je me promenais là, avec l'homme qui me faisait visiter. Il m'avait dit : "Regarde ça." Alors les hommes avaient tous posé leur - leur tablier de travail sur la - sur la table et étaient partis.
E-75 Tout au fond de l'atelier, il avait appuyé sur un petit bouton, et voilà qu'un grand aimant était arrivé. Celui-ci avait entièrement ramassé ces copeaux d'acier qui étaient tombés de ces pièces usinées. Bon, il s'est éteint, l'aimantation avait cessé: c'était tombé dans un four à coupole, et cela avait été refondu pour qu'on en fasse une autre pièce, la même chose, des essieux, ou ce qu'ils construisaient.
E-76 Et j'étais resté là à regarder jusqu'à oublier ce qui m'entourait. Et j'ai dit : "Je pensais à quelque chose." Il a dit : "Quoi donc, monsieur?" Et j'ai dit : "J'ai remarqué qu'il y a des morceaux qui ne sont pas montés."
E-77 Il a dit : "C'est de l'aluminium, et l'aimant n'aimante pas l'aluminium." J'ai dit : "Je vois." Ensuite, j'ai dit : "Bien, est-ce que vous avez remarqué qu'il y a un bout d'acier qui est resté ici?" "Mais voyez-vous, monsieur, celui là, il est fixé par un boulon." J'ai dit : "Je vois." Et quand il l'avait fait sortir, j'ai dit : "Et maintenant, qu'est-ce qui va se passer, avec ce qui sort, là-bas?" Il a dit : "Ça retourne directement à l'atelier. C'est versé dans le four à coupole, et ça revient pour faire une autre roue." J'ai dit : "Gloire au Seigneur!" (67) C'est ça, vous voyez?
E-78 Il y a dans le ciel un grand aimant, qu'un jour Dieu va actionner de Son doigt. Personne ne sait à quel moment Il viendra. Même les anges du ciel ne le savent pas. Dieu seul le sait. Mais il y a des copeaux qui sont tombés de la Bible, des Chrétiens selon la Bible, des croyants pour cette heure-ci. L'un d'eux était peut-être un essieu à une autre époque. Celui-ci était peut-être une autre pièce. Ils continueront pour former le grand régime de Dieu, mais ils seront moulés dans le moule du grand four à coupole de Dieu et ils seront refondus pour devenir des images de Dieu. Il n'y a que ceux qui sont aimantés par cela qui seront enlevés. Oh! quel privilège de savoir qu'il y a quelque chose qui nous concerne dans la résurrection!
E-79 (68) Remarquez, l√† : pour reconna√ģtre l'appel de la Parole de Dieu, qui fait partie de... et c'est d'aigle √† aigle. Bon, si cette m√®re avait pouss√© un cri de busard, il ne l'aurait jamais reconnu. Il serait rest√© tout aussi bien dans la basse-cour. Mais c'√©tait un cri d'aigle. Il y avait quelque chose dans ce petit qui lui faisait savoir qu'il √©tait un aigle,
E-80 et c'est la même chose pour chaque vrai croyant. (69) Quand la prédication de la Parole de Dieu est apportée, et qu'elle est confirmée, qu'il est prouvé que c'est la Parole de Dieu pour cette heure, alors il y a quelque chose à l'intérieur du croyant - peu m'importe combien son père était fidèle à l'église, ou combien sa mère était fidèle, ou ses grands-parents, et que l'enseignement de cette église soit contraire à cette heure-ci du message du baptême du Saint-Esprit, - il y a en lui quelque chose qui s'écrie. Il quittera cette basse-cour. C'est obligé qu'il le fasse. Les poulets, c'était peut-être bien pour une époque, mais maintenant, c'est l'heure de l'aigle! C'est différent. Il y a quelque chose qui fait qu'il doit quitter ce poulailler, là, et s'envoler dans le ciel bleu. Alors, ce corps terrestre est vivifié et amené à l'obéissance à la Parole de Dieu par cet Esprit qui vivifie.
E-81 (70) Bien, quand ce Saint-Esprit, qu'on peut représenter comme les aigles qui survolent le pays, trouve le croyant... "Personne ne peut venir à Moi. Personne ne peut venir à Moi, même s'il le voulait. Tous ceux que le Père M'a donnés viendront à Moi, mais personne ne peut venir de lui-même." Ce n'est pas votre pensée à vous, ce n'est pas vous qui tirez. C'est Dieu qui attire. "Tous ceux que le Père M'a donnés viendront à Moi."
E-82 (71) Or, le Saint-Esprit est ici sur terre, √† la recherche de ces individus que Dieu a pr√©destin√©s √† la Vie en cet √Ęge-ci; et d√®s qu'Il en trouve, Il fait exactement comme Il a fait en J√©sus-Christ, le merveilleux super-Fils de Dieu, qui nous rach√®te tous : Il descend √©tablir Sa demeure dans la vie humaine. (72) Remarquez, l√† : "... fait venir la puissance de r√©surrection." Bon, cette puissance de r√©surrection qui est venue sur J√©sus, elle L'a vivifi√©, pour qu'Il manifeste chaque promesse de la Parole de ce jour-l√†. Et c'est pareil pour le Saint-Esprit qui est venu sur nous en ce jour-ci. Si ce n'est pas une parodie du Saint-Esprit, - que ce n'est pas le diable en train d'imiter le Saint-Esprit, - mais que c'est le vrai Saint-Esprit authentique, Il manifestera la promesse de cette heure-ci.
E-83 (73) Quand Il est descendu sur Luther, Il a manifest√© cette promesse-l√†, de cette heure-l√†. Quand Il est descendu sur Wesley, Il a manifest√© la promesse de cette heure-l√†. Quand Il descend aujourd'hui, Il manifeste la promesse de cette heure-ci. Quand Il est descendu sur Mo√Įse, Il a manifest√© la promesse de cette heure-l√†. Quand Il est descendu sur No√©, Il a manifest√© la promesse de cette heure-l√†. Quand Il est descendu sur J√©sus, Il a manifest√© la promesse de cette heure-l√†. Voyez?
E-84 C'est le Saint-Esprit qui descend vivifier, rendre √† la vie ces gens qui sont pr√©destin√©s par Dieu pour √™tre dans l'enl√®vement. C'est-√†-dire que si c'est vraiment un aigle, il comprendra le Message de l'heure. Si c'est vraiment un aigle. Bon, le petit aiglon, dans la basse-cour, certainement qu'il mangeait, bien s√Ľr, mais il - il savait bien que ce n'√©tait pas tout √† fait √ßa. Mais l√†, quand il a entendu la v√©rit√©, alors il a re√ßu cette v√©rit√©.
E-85 (74) Bien, dans Jean 5.24, Jésus a dit - Il a dit ceci : "Celui qui écoute Mes Paroles, et qui croit à Celui qui M'a envoyé, a la Vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie." Pensez seulement, comme c'est simple. "Celui qui croit." Or, la manière juste de le dire, c'est : "Celui qui comprend."
E-86 (75) Vous allez l√†, dans la rue, dire √† cette prostitu√©e : "Est-ce que vous croyez?" - Bien s√Ľr. - Croyez-vous qu'Il est le Fils de Dieu? - Mais certainement! - Vous avez √©t√© baptis√©e? - Bien s√Ľr.
E-87 Vous allez voir l'ivrogne et vous lui dites : "Vous avez entendu √ßa, vous avez entendu pr√™cher ce pr√©dicateur?" - Oui. - Vous y croyez? - Bien s√Ľr.
E-88 Vous voyez? Mais celui qui comprend. Celui qui conna√ģt sa place dans cette heure-ci. Celui qui √©coute Ma Parole, et qui croit √† Celui qui M'a envoy√©, a (au pr√©sent) la Vie √©ternelle. "...ne vient point en jugement, mais il est pass√© de la mort √† la vie." (76) Alors, quand cette Vie nouvelle, √©ternelle, est en vous, c'est le gage, ou les arrhes, de ce que vous allez √™tre vivifi√©, pour passer de l'√©tat de mortel √† l'immortalit√©.
E-89 Je le redis : Quand cet Esprit vous a trouvé (l'individu) et qu'Il est venu sur vous, c'est le gage de votre héritage éternel que Dieu a eu à la pensée pour vous, et qu'Il a préparé pour vous avant la fondation du monde. C'est votre gage.
E-90 C'est comme si vous me demandiez un chêne, et que je vous donnais un gland. Bien, la - la vie de chêne est dans le gland. Bon... Mais il vous faut attendre qu'il ait poussé.
E-91 (77) C'est pareil pour nous. Quand vous recevez le Saint-Esprit de Dieu, c'est le gage de Dieu qui vous attend, qui vous a d√©j√† reconnu, et vous √™tes scell√© dans le corps de Christ par l'Esprit de la promesse de Dieu. Quand Dieu a abaiss√© le regard vers le Calvaire et qu'Il a vu mourir J√©sus, Il n'a pas seulement... Il est mort pour Son √Čpouse, le corps, qui est l'√Čglise-Parole, l'√Čglise qui croit la Parole de Dieu pour l'√Ęge, que ce soit les pieds, le corps, la t√™te ou quoi que ce soit, vous voyez? C'est Christ qui saignait, qui √©tait en train de mourir, et Dieu, en Le regardant, voyait Sa r√©surrection; et l'√Čglise est ressuscit√©e avec Lui √† P√Ęques.
E-92 Là, je voudrais que vous compreniez l'ensemble de tout ceci, parce que j'ai quelque chose ici, un petit quelque chose que je voudrais dire, si le Seigneur le veut.
E-93 Remarquez : ce sont les arrhes, c'est-à-dire le gage, la puissance vivifiante de votre résurrection. Quand vous recevez le Saint-Esprit, à ce moment-là, elle habite en vous en gage.
E-94 Remarquez.... Dor√©navant, vous √™tes en route, vous grandissez pour atteindre la r√©surrection compl√®te. (78) Aucun arbre n'appara√ģt du jour au lendemain. Il faut qu'il pousse. Nous grandissons dans la gr√Ęce et dans la connaissance de Dieu. Vous √™tes baptis√© dans le Saint-Esprit. Bien, quand l'√Čglise pentec√ītiste a √©t√© baptis√©e dans le Saint-Esprit, elle s'est mise √† pousser. Des branches sont mortes; Il les a coup√©es. Mais l'arbre continue √† pousser. Il continue parce qu'il doit en arriver √† une r√©surrection.
E-95 (79) Vous êtes conduits par l'Esprit qui vivifie la Parole, pour vous qui êtes croyants. La Parole est vivifiée au fur et à mesure que vous en arrivez à la première branche, à la deuxième branche, à la troisième branche, et de plus en plus haut. Ça continue à être vivifié. L'Esprit de Dieu continue à vous le vivifier.
E-96 Remarquez qu'au jour de la Pentec√īte, leurs corps ont √©t√© vivifi√©s par la Vie nouvelle qu'ils ont re√ßue. L√†, je me sens transport√©! Pensez seulement! (80) Bien, il y avait l√† des hommes, des p√™cheurs, des receveurs d'imp√īts; d'humbles petites femmes, des femmes au foyer toutes ordinaires, des jeunes filles vierges. C'√©tait des croyants. Ils croyaient que c'√©tait la v√©rit√©. Ils croyaient que... quand J√©sus est mort, ils croyaient en Lui, et croyaient qu'Il √©tait ressuscit√© d'entre les morts. Ils croyaient que c'√©tait parfaitement le t√©moignage de Dieu, qu'Il L'avait fait revenir √† la vie.
E-97 (81) Bien, ils sont mont√©s, au jour de la Pentec√īte, pour recevoir leur certificat. Vous savez ce que c'est qu'un certificat de purge des hypoth√®ques? C'est quand les recherches d'hypoth√®ques qui concernent un acte sont termin√©es. Ils sont mont√©s l√†-haut pour recevoir leur certificat, et ils ont √©t√© vivifi√©s. Oh! quelle joie! Ils avaient achet√© le terrain. Il avait √©t√© achet√© pour eux. Ils l'avaient re√ßu.
E-98 (82) C'est vrai ou non? Nous L'avons vu, Lui, ressuscité, mais qu'en est-il de nous, maintenant? Nous sommes témoins. Nous étions là, et nous avons vu l'Homme être crucifié. Nous avons vu les nuages recouvrir la terre, en obscurcissant le ciel, et le tremblement de terre qui a secoué le sol agité de soubresauts nerveux. Ensuite, quand ils L'ont mis dans la tombe, ils Lui ont percé le coeur avec une lance; et ils ont descendu Son corps, et ils L'ont mis dans la tombe d'un certain Joseph d'Arimathée.
E-99 Et puis, on voit qu'au troisième jour Il est ressuscité. Et comme Ses disciples l'ont dit : "Nous sommes témoins de cela. Nous L'avons vu ressusciter. Nous savons qu'Il est vivant."
E-100 (83) Bien, qu'est-ce que cela a fait? Cela a dissipé toute la crainte. Pas étonnant que Jésus ait dit : "Ne craignez pas. Je suis Celui qui était mort, et qui est vivant aux siècles des siècles." Vous voyez? Cela avait enlevé toute la crainte, quand ils ont fait ça.
E-101 Bon. Mais quand ils sont mont√©s pour le jour de la Pentec√īte, ils ont re√ßu la puissance de r√©surrection, la puissance qui les rendait vivants.
E-102 (84) Bien, c'est là que je pense que vous, frères presbytériens et méthodistes, vous recevez potentiellement en croyant au Seigneur Jésus-Christ, mais le certificat de purge des hypothèques n'est pas encore là. C'est là que l'acte est dégagé.
E-103 (85) Dieu a donné une promesse à Abraham. Abraham a cru à Dieu, et cela lui a été imputé à justice. Mais Il a scellé l'alliance par le sceau de la circoncision.
E-104 Et Dieu vous donne une promesse, potentiellement, comme quoi vous allez le recevoir, vous allez ressusciter, ce corps va être glorifié avec Lui au temps de la fin. Mais, vous voyez, vous devez faire valider cet acte. Et cette validation, c'est quand tout ce qui peut s'opposer à cet acte a été purgé et que vous avez le certificat qui s'y rapporte. Vous avez le sceau. C'est à vous. Tout ce qui figure dessus vous appartient. Amen!
E-105 (86) Et quand nous croyons en J√©sus-Christ comme notre Sauveur, que nous nous repentons, que nous nous faisons baptiser, et que nous nous relevons en croyant en Lui, Dieu reconna√ģt notre repentance et notre foi en Lui, et Il envoie le certificat. Et le certificat, c'est l'assurance. C'est une garantie comme quoi tout ce qu'on a pu vous opposer un jour, vous vous en √™tes enti√®rement repenti. All√©luia! Et la propri√©t√© est acquise, et vous d√©tenez le certificat de purge des hypoth√®ques comme garantie.
E-106 (87) Que quelqu'un essaie de vous déloger d'un terrain, et de dire qu'il ne vous appartient pas, alors que vous avez le certificat en main! Qu'il essaie seulement. Il n'y a pas une loi dans tout le pays qui le lui permet. En effet, vous détenez le certificat,
E-107 et il n'y a aucun démon, aucune église, et aucune théologie qui puisse outrepasser les limites de la preuve de Dieu, de Sa garantie comme quoi le baptême du Saint-Esprit nous a reconnus en Jésus-Christ! Nous sommes certains de ressusciter, aussi certain que Lui, Il est ressuscité, parce que potentiellement nous sommes déjà ressuscités en Lui. Amen!
E-108 (88) Le tout... Qu'est-ce que ça fait à notre corps mortel? Ça change notre opinion, ça change nos concepts. Ça fixe notre attachement sur les choses d'en haut; et le tabac, la boisson, les jeux d'argent, - les choses que vous faisiez avant, - c'est mort! C'est en dessous de vous,
E-109 et vous √™tes vivifi√©s! Et cette puissance de r√©surrection met votre corps dans l'√©tat d'un √™tre d√©j√† enlev√©. (89) Remarquez, les pentec√ītistes, l√†-haut, quand ils ont √©t√© vivifi√©s par le Saint-Esprit - vous m'√©coutez? - quand ce groupe de la Pentec√īte, l√†-haut, au jour de la Pentec√īte, a re√ßu de Dieu son certificat de purge des hypoth√®ques... Bien s√Ľr, √ßa a glorifi√© leur √Ęme. Ils ont cri√©, ils ont vu des langues de feu qui se divisaient sur chacun d'eux. Et √ßa a tellement vivifi√© leurs corps qu'ils n'arrivaient m√™me plus √† parler une langue terrestre. √áa a vivifi√© leur corps √† une langue c√©leste - de l'endroit o√Ļ ils allaient. (90) La puissance de r√©surrection de Dieu a secou√© leurs corps mortels au point que tout leur langage mortel a √©t√© transfigur√©, transform√© en une langue immortelle. Quelle puissance de r√©surrection! Quel... quelque chose qu'il faut...
E-110 Si l'Esprit qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite dans vos corps mortels, Il vivifiera aussi vos corps mortels. (91) Nous sommes donc vivifiés par la puissance du Dieu vivant.
E-111 Des langues... vivifi√©s √† une nouvelle langue c√©leste - pour leur parler, pour un enl√®vement, pour une ascension dans une autre atmosph√®re o√Ļ ils n'avaient jamais v√©cu. Aussi, avec cette nouvelle Vie de r√©surrection pour eux, qui √©tait venue en eux, cela vivifiait leur langue. Ils parlaient de nouvelles langues. Oh oui!
E-112 (92) Remarquez bien, là. Elle était aussi destinée à leur donner - après ce certificat, - elle était destinée à leur donner toutes les promesses qui étaient sur le terrain; toutes les promesses qui étaient sur le terrain de la Parole de Dieu, qui étaient promises dans la Bible. Cette puissance de résurrection leur a été donnée pour vivifier cette promesse en eux. Ils imposaient donc les mains aux malades, et ceux-ci étaient guéris. Ils parlaient de nouvelles langues. Ils accomplissaient de grands prodiges et des miracles, parce que c'était inclus dans la promesse de Dieu. Et quand Jésus est mort pour leur racheter cela, - le terrain qui appartenait aux fils de Dieu, - Il a prouvé qui Dieu était.
E-113 Comment pouvons-nous oser ramener cela à une oeuvre sociale et en faire une organisation? Nous n'avons pas le droit de le faire.
E-114 (93) Le Saint-Esprit cherche aujourd'hui des cours honnêtes pour croire ce Message. Tout ce que la Bible contient comme promesses est destiné au croyant, et quand vous l'acceptez dans sa plénitude, alors Dieu sait que vous le ferez; Il vous donne le certificat qui s'y rapporte. Alors, toutes les promesses qui ont été faites sont en votre possession, et le Saint-Esprit doit vous les vivifier. Oh! la la! Quelle sorte de gens devrions-nous donc être? Comme c'est merveilleux de voir le glorieux Saint-Esprit de Dieu ici pour accomplir cette puissance! Pensez-y! (94) Le Saint-Esprit Lui-même est ici pour rendre témoignage de cette heure-ci. Jésus l'a dit. Il est le même hier, aujourd'hui et pour toujours. Comment un homme oserait-il enlever ça de là?
E-115 "Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi." (Jean 14.12) "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru." C'est l'assurance! Quand on voit un groupe de gens rassemblés, et que ces signes se manifestent, c'est l'assurance que le certificat est là pour confirmer que c'est la propriété de Dieu! Amen!
E-116 (95) Donc, nous sommes √† P√Ęques aussi. Amen! Nous en sommes √† notre P√Ęques maintenant! Nous sommes d√©j√† ressuscit√©s - All√©luia! - pass√©s des choses de ce monde aux choses de la promesse de Dieu. Pas que nous le serons; nous le sommes d√©j√†. C'est le gage.
E-117 C'est la promesse de Dieu. Il doit répandre Son Esprit dans les derniers jours, et c'est cela qu'ils doivent faire. (96) Remarquez : ils imposaient les mains aux malades; c'est tout ce qui était dans la promesse de Dieu. "Je répandrai Mon Esprit, dans les derniers jours, sur toute chair. Vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens auront des visions", et toutes les différentes promesses qu'Il a faites. Tout ce qui se trouve là, dans la promesse de Dieu, Jésus nous l'a racheté. (97) Et quand nous sommes devenus...
E-118 ou plut√īt, nous... si nous sommes pr√©destin√©s sur cette base, si nous sommes pr√©destin√©s √† √™tre sur ce terrain (comme l'aiglon qui d√©ambulait dans la basse-cour), si vous √™tes pr√©destin√© sur ce terrain-l√†, le Saint-Esprit est ici pour vous trouver, et quand Il vous trouve, vous reconnaissez Son appel. √áa vous fait reconna√ģtre dans quelle heure vous vivez. √áa vous fait reconna√ģtre quelles choses il vous appartient d'avoir. Vous √™tes rapidement enlev√©s √† Sa rencontre, et vous √™tes maintenant assis dans les lieux c√©lestes en J√©sus-Christ. Oh! quelle promesse! Quel merveilleux P√®re c√©leste Qui nous donne ces choses!
E-119 (98) L'Esprit a vivifi√© leur communion avec Dieu de fa√ßon qu'ils ramenaient les morts √† la vie en ce jour-l√†. Ils mettaient leur corps sur les morts, et ceux-ci revenaient √† la vie. √Čcoutez bien. Ils ont fait les m√™mes choses que J√©sus avait faites, parce que le m√™me Esprit qui √©tait sur Lui √©tait sur eux. Si un esprit fait agir un homme de telle fa√ßon, il fera agir un autre homme de la m√™me fa√ßon. Si...
E-120 Comment est-ce que ceci peut venir sur vous, si vous dites que vous avez l'Esprit de Dieu, mais que vous niez les actions de Dieu? Ce n'est pas possible.
E-121 (99) Remarquez : la vie de Dieu - qu'on appelle Zoé, en grec, - agissant à travers eux et en eux, a vivifié leur pensée à Sa Parole. Bien, je vais le dire bien posément, là : L'Esprit de Dieu qui agit parmi les gens vivifie la pensée de l'individu à la promesse de Dieu. Vous voyez, Il le fait. (100) Regardez, j'essaie de vous montrer le... de vous faire comprendre que je parle maintenant de l'Eglise, qu'elle soit aussi vivifiée en Lui, là.
E-122 M√™me s'ils √©taient seulement Ses attributs au d√©part... Mais si Dieu a dit, √† ce moment-l√† (tout au commencement) : "Jean Martin sera Mon serviteur", il y a des millions d'ann√©es... Bon, Jean Martin est n√© dans le p√©ch√©, il a √©t√© con√ßu dans l'iniquit√©, et il est venu au monde en disant des mensonges, parce qu'il est mortel; mais voil√† peut-√™tre qu'il lui vient un peu de sentiment religieux. Il ira se rattacher √† une √©glise. Il ira peut-√™tre se rattacher √† une √©glise pentec√ītiste, je ne sais pas. Il ira peut-√™tre se rattacher √† une √©glise, quelle qu'elle soit. Mais qu'il arrive seulement une fois dans l'atmosph√®re de Dieu! Vous voyez? Jean Martin reconna√ģtra forc√©ment qui est son P√®re. Tout comme cet aiglon a reconnu qui √©tait sa m√®re. (101) Il faut qu'il le reconnaisse. Si tant est que Jean Martin est un attribut de Dieu qui est devenu une Parole parl√©e, et puis le Saint-Esprit va rechercher cette Parole. La voil√†. Il l'appelle, Il lui donne la Vie √©ternelle, et Il l'am√®ne dans la pr√©sence de Dieu, la Parole de Dieu.
E-123 (102) Regardez, Dieu a fait pareil quand Il a vu Jésus. C'était - c'était une oeuvre accomplie que Dieu a terminée en Jésus, quand Il a dit : "Tout est accompli." Le plan tout entier était accompli.
E-124 Et quand l'Esprit de Dieu vient sur vous, et que vous √™tes v√©ritablement l'un des attributs de Dieu qu'Il a prononc√©... Bon, si vous ne l'√™tes pas, vous resterez l√† √† vous demander et √† √™tre frustr√©, √† courir par-ci, par-l√†, et tout le reste, et vous n'arriverez jamais √† la connaissance de la V√©rit√©. (103) Si vous √™tes l'un d'eux, ces anciennes choses s'√©vanouissent rapidement, voyez-vous? et vous devenez nouveau, et le plan du salut est accompli. Vous √™tes dispos√© √† ob√©ir √† chaque Parole que Dieu a un jour prononc√©e √† votre sujet, voyez-vous, ce que vous devez faire. Vous vous soumettez √† Sa Parole. (104) Le contrat, exactement - le certificat qui se rapporte au contrat. L'intitul√© de l'acte vous appartient. Les dettes sont enti√®rement pay√©es. C'est enti√®rement √©pong√©, et... comme au jour de la Pentec√īte...
E-125 (105) Maintenant, remarquons l'Esprit.. cet Esprit vivifiant sur d'autres personnes.
E-126 Bon, je vous avais dit que je n'allais pas parler bien longtemps; il ne me reste que 20 minutes, pour tenir parole, si je le fais. Remarquez... pour m'en tenir au temps que j'ai dit : environ une heure. (106) Remarquez bien : Là, cette puissance de résurrection qui ne vient que...
E-127 Maintenant, il ya beaucoup de contrefa√ßon de cela. Il y a plein de gens qui pensent vraiment l'avoir alors qu'ils ne l'ont pas. Il y a plein de gens qui le font, parce qu'ils ont une fausse impression √† travers ce qu'ils ont vu d'autres chr√©tiens faire. (107) Satan peut imiter tout cela. Nous le savons. En tant que missionnaire, on en voit les imitations : crier, danser, parler en langues, et toutes ces choses, on en voit les imitations n'importe o√Ļ, absolument - parmi des pa√Įens qui nient m√™me le fait que J√©sus-Christ est le Fils de Dieu, vous voyez? (108) Ils font toutes ces choses par eux-m√™mes,
E-128 mais le v√©ritable Esprit de r√©surrection qui vient sur un croyant, vivifie celui-ci √† la Parole de Dieu. L√†, il retourne √† la nourriture d'aigle. Il retourne l√† o√Ļ il a la vie. "L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu."
E-129 (109) Remarquons maintenant cet Esprit de r√©surrection, alors qu'Il vient sur d'autres personnes, comme Il l'a fait au jour de la Pentec√īte.
E-130 Regardons bien, au jour de la Pentec√īte, comment ils ont agi, et voyons s'ils ont √©t√© vivifi√©s par cette puissance de r√©surrection dont nous parlons. (110) Le jour de la Pentec√īte, ils attendaient tous l√†-haut. Au fond d'eux-m√™mes, ils avaient peur. Les Juifs... et de ce qu'ils allaient faire, alors ils avaient peur. Qu'est-ce qui s'est pass√©? Quand cette puissance de r√©surrection est descendue du ciel, il y a une hardiesse qui s'est empar√©e d'eux. Il y avait quelque chose, une compr√©hension, une assurance qu'ils n'avaient pas quelques heures avant. (111) Ils savaient qu'Il √©tait mort,
E-131 ils savaient qu'Il était ressuscité, ils Lui avaient parlé en chemin; mais est-ce que c'était pour eux, ça, ou est-ce que c'était seulement pour eux... je veux dire, pour Jésus Lui-même?
E-132 Mais l√†, au jour de la Pentec√īte, le Saint-Esprit, le Certificat, est descendu sur les croyants. Cela les a rendus participants de Sa r√©surrection. Cela les a rendus participants √† Sa communion. Le Saint-Esprit est venu leur confirmer qu'ils allaient ressusciter, parce que l√†, ils sont ressuscit√©s potentiellement, en passant de l'√©tat de l√Ęches √† celui de braves.
E-133 Ils avaient peur de la Parole même qu'ils avaient à la pensée. Que ceci ne vous échappe pas! Ils avaient peur... (112) Ils savaient qu'Il était la Parole.
E-134 Même les Juifs devaient l'admettre. Nicodème avait dit : "Rabbi, nous savons que Tu es un docteur qui viens de Dieu. Personne ne peut faire les choses que Tu fais si Dieu n'est avec lui. Ça, nous le savons. Nous le reconnaissons."
E-135 (113) Donc, les disciples... Pierre a même juré en Sa présence. Ils L'avaient tous abandonné au moment de Sa crucifixion,
E-136 mais voilà qu'ils sont de nouveau dans la chambre haute, dans la présence de Dieu. Et puis, tout d'un coup, voilà le Saint-Esprit qui descend du ciel, et qui les vivifie. Quand ils ont été vivifiés, ils n'avaient plus peur de témoigner du message qu'ils croyaient et qu'ils savaient être la vérité. Sans ça, ils avaient peur de le faire.
E-137 (114) Combien de presbyt√©riens, combien de m√©thodistes, combien de baptistes, aujourd'hui dans le monde, combien de pentec√ītistes connaissent la v√©rit√© et ont peur de prendre position pour elle? Je suis persuad√© qu'il y a de quoi se demander ce que c'est, qui est descendu sur vous, au juste. Est-ce que vous faites partie de Sa r√©surrection? Est-ce que vous oseriez aller crier pour une th√©orie, pour une id√©e d'homme, ou bien avez-vous le vrai courage et la v√©ritable stature d'homme qu'il faut pour prendre position, et appeler le bien "bien" et le mal "mal"? Est-ce que vous faites partie de Sa r√©surrection? Ou bien est-ce que vous adorez un ramassis de credos? Est-ce que vous √™tes l'un de ceux qui se contentent d'aller au culte? Est-ce que vous avez votre nom √©crit l√†, tout en √©tant mort dans le p√©ch√© et les offenses? Celui qui ne croit pas l'enti√®re Parole de Dieu est un p√©cheur.
E-138 (115) Ces pharisiens croyaient que beaucoup de choses étaient la vérité. Ils disaient : "Nous sommes les enfants de Dieu", ce qu'ils étaient d'ailleurs, jusqu'à ce que cette Parole soit prêchée. Mais une fois que cette Parole avait été prêchée et confirmée, alors ils sont devenus pécheurs, pour avoir rejeté ce qu'ils savaient être la vérité. Ils en avaient rendu témoignage : "Nous savons que Tu es un docteur venu de Dieu, car personne ne peut faire les choses que Tu fais, si Dieu n'est avec lui."
E-139 (116) Aujourd'hui, je me demande o√Ļ nous en sommes. Je vous demande : "O√Ļ en sommes-nous, face √† la venue de cette r√©surrection? Est-ce que nous osons prendre position? Est-ce que nous osons prendre Dieu au mot?" Si vous √™tes destin√© √† la Vie, vous le ferez √† coup s√Ľr. Si vous √™tes un aigle, vous ne pouvez pas vous emp√™cher de le faire. Il y a quelque chose en vous. (117) Ou bien est-ce que vous voulez vous contenter d'√™tre au service d'un credo, quelque part, et de dire : "Je vais √† l'assembl√©e; je suis aussi bon que vous", voyez? Si vous √™tes en possession de ces droits par naissance... Vous ne le verrez jamais; vous ne pouvez pas le voir. Mais si vous √™tes en possession de ce droit par naissance, au contraire, vous ne pourrez pas vous emp√™cher de le voir, parce que cela fait partie de vous, et que vous en faites partie.
E-140 (118) Comment est-ce que je pourrais renier la mère qui m'a donné naissance? Comment est-ce que je pourrais renier le père dont le sang coule dans mes veines? Comment est-ce que je pourrais nier que Charles Branham est mon père? Je ne pourrais pas le faire. Je suis prêt à soutenir l'opprobre, ou quoi que ce soit d'autre, parce que je suis son fils. Alléluia!
E-141 Alors, en √©tant fils de Dieu, - et Il √©tait la Parole de Dieu, -comment est-ce que je pourrais nier que la Bible dit vrai, dire que J√©sus-Christ n'est pas le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours? En voyant dans quelle heure nous vivons, nous avons besoin d'un jour de P√Ęques dans l'√©glise; d'une r√©surrection. Nous avons besoin d'une r√©surrection √† la puissance de la foi - que des hommes et des femmes prennent position pour ce qui est la Parole confirm√©e de Dieu.
E-142 (119) "Eh bien, nous, nous avons 'Jeunesse pour Christ'." C'est très bien. "Notre église organise une série de réunions. Nous voulons faire... tant de membres." Je n'ai rien contre cela. C'est très bien, mais c'est seulement l'atmosphère. C'est peut-être du plumage de poule, mais là-dessous, si vous êtes dans la bonne atmosphère, vous éclorez un aiglon, si vous êtes un oeuf d'aigle. Si vous avez été prédestiné par Dieu à le voir, vous ne pourrez pas vous empêcher de le voir. Vous sortez dans une résurrection. (120) C'est comme cela que sont nés les baptistes. C'est comme cela que les méthodistes sont nés, dans la résurrection de leur époque, mais ils sont devenus une poule au lieu de devenir un aigle.
E-143 (121) Comme je l'ai dit il n'y a pas longtemps, en descendant de Tucson, je regardais quelque chose de tr√®s √©trange : J'ai vu un faucon assis sur un c√Ęble, l√†-bas. Il y a bien longtemps que ce faucon avait perdu son identit√©. Avant, c'√©tait un oiseau voisin de l'aigle. Il n'aurait pas pu suivre un aigle. Non, absolument pas; il n'y a rien qui puisse suivre un aigle, mais il √©tait quand m√™me un faucon.
E-144 Christ est l'Aigle, et l'√©glise devrait au moins √™tre un faucon. Eux, ils peuvent voler plus haut que les autres oiseaux. Mais ce faucon-l√†, il est devenu tout mou! Il a perdu son identit√©! Il reste assis sur les c√Ębles du t√©l√©phone √† attendre un lapin mort! Il sautille comme un vautour au lieu de voler comme un faucon!
E-145 (122) Non, mon fr√®re, ma soeur... vous autres pentec√ītistes, - et vous √™tes ma "famille" spirituelle bien-aim√©e, - cela fait longtemps que l'√©glise est en train de perdre son identit√©. Elle s'abaisse pour s'appuyer sur un vieux credo formaliste au lieu de s'envoler dans les cieux, pour chasser la manne c√©leste.
E-146 (123) Avant, un faucon chassait sa manne à lui, mais aujourd'hui, il prend ce qui est écrasé par les voitures, ce que mangent les vautours. Il sautille comme un vautour. Il a l'air d'un vautour!
E-147 (124) On s'est tellement paré, dans le monde moderne, - avec nos femmes qui se coupent les cheveux et qui portent des shorts, avec nos hommes qui n'ont pas assez de cran pour dire la vérité depuis la chaire, - ça fait longtemps qu'on a laissé tomber l'importance de la Parole!
E-148 (125) √Ē Dieu! envoie le Saint-Esprit pour chercher ces aiglons qui sont quelque part, qui sont pr√™ts √† se lever aujourd'hui, quoi qu'il arrive, qui s'√©lanceront dans l'inconnu; qui ne resteront pas assis sur les c√Ębles du t√©l√©phone √† attendre de voir arriver de la litt√©rature d'√©cole du dimanche. C'est la Parole que je d√©sire, et Elle est pr√©cieuse en puissance et en d√©monstration du Saint-Esprit! Nous avons besoin d'un jour de P√Ęques, d'une r√©surrection potentielle. (126) Mon ami, si vous vous contentez d'une charogne du monde, il y a quelque chose qui ne va pas.
E-149 Ma soeur, mon fr√®re, permettez-moi de vous dire ceci dans la crainte de Dieu, en sachant que je ne vivrai peut-√™tre pas jusqu'√† revoir un temps de P√Ęques, mais une chose est certaine : quand un v√©ritable fils de Dieu pr√©destin√© par la Parole de Dieu entend cette voix de Dieu, il se l√®ve et va √† notre rencontre. C'est le signe potentiel de ce qu'il acceptera la Parole vivante. Comme Il √©tait... l'√Čpouse ira √† la rencontre de l'√Čpoux. Elle fait partie de Son corps.
E-150 (127) Remarquez : depuis longtemps, nous... Nous perdons notre identité. Nous venons le mercredi soir, certains d'entre nous. D'autres restent chez eux à regarder : "Qui aime Suzy?", la télévision, toutes sortes de choses mondaines, toutes sortes de divertissements qui vous empêchent de venir à la réunion. Nous l'avons perdue depuis longtemps.
E-151 (128) Nos s√©minaires, nos √©coles bibliques, produisent plein de jeunes √† la Ricky Nelson, avec tout un tas de th√©ologie, de divertissements, et tout, dans l'assembl√©e, pour remplacer la r√©union de pri√®re. (129) On a essay√© d'imiter, d'accomplir ce que faisaient les modernistes, pour les faire entrer. Ce n'est pas comme √ßa qu'on les gagnera! De cela, ils en ont plus que vous. Vous n'avez rien √† faire sur leur terrain. Que ce soit eux qui viennent sur le v√ītre, o√Ļ le v√©ritable bapt√™me rayonne, o√Ļ la v√©ritable puissance de la R√©surrection... (130) N'essayez pas de construire une √©glise comme la leur. N'essayez pas d'avoir un pasteur comme cela. N'essayez pas de faire ceci, cela ou autre chose, ou de collaborer avec le monde. Eux, ils brillent comme Hollywood.
E-152 Le v√©ritable √Čvangile rayonne de puissance. Cela, les aigles l'entendent. Ils ne cherchent pas ce qui brille; ils cherchent ce qui rayonne. Ce qui rayonne d'humilit√©, ce qui rayonne d'amour, ce qui rayonne de puissance; voil√† ce que recherche le v√©ritable aigle. On ne peut pas gratter le sol d'une basse-cour et que √ßa lui plaise. Il n'arrivera jamais √† s'y faire. √áa ne le touchera jamais, parce qu'il ne le croit pas.
E-153 Que cette voix venant du ciel crie : "Je suis celui qui était mort, et Je suis vivant de nouveau." Quelque chose s'est produit. "Je suis le même hier, aujourd'hui, et pour toujours, et il arrivera dans les derniers jours que Je Me répandrai sur toute chair." Gloire à Dieu! "Je vivifierai votre langage mortel, Je vivifierai vos langues mortelles, Je vous donnerai une preuve que Je vous prendrai avec Moi dans la résurrection." Les aigles au cour affamé s'efforcent d'atteindre cela de toutes leurs forces! C'est la perle de grand prix; ils vendront tout pour aller l'acheter.
E-154 Que Dieu nous vienne en aide, mes amis! Nos assemblées sont en train de perdre leur identité. Dépêchons-nous, maintenant, pour en voir...
E-155 (131) Regardez bien les actions de ces disciples : ils avaient peur... Ils savaient que Jésus était la vérité, mais, voyez-vous, c'était contraire à l'idée populaire, à la religion populaire de l'époque, la religion la plus stricte : les pharisiens, les sadducéens, et ainsi de suite, (les "Ku Klux Klans" et les dénominations), ils étaient contre cette hérésie, mais Jésus était la Parole identifiée, et en esprit, Jésus était le Saint-Esprit. "Encore un peu de temps,
E-156 et le monde ne Me verra plus; mais vous, vous Me verrez" - pas le corps, la vie qui était en Lui... (132) Dieu... sur l'église pour appeler des fils comme Il l'a fait à l'époque, obéissants :
E-157 "Je fais toujours ce qui pla√ģt √† Mon P√®re". "Lequel d'entre vous peut M'accuser de p√©ch√©?" Autrement dit, le p√©ch√©, c'est l'incr√©dulit√©. "Que dit la Parole Me concernant que je n'ai pas fait?" "Montrez-moi ce que la Parole a dit que j'allais faire et que je n'aurais pas fait." "Lequel peut M'accuser?" "Lequel de vous peut mettre le doigt sur Moi en disant que Je n'ai pas accompli la Parole de Mon P√®re?" (133) Oh! quand l'√©glise pentec√ītiste se retrouve face √† cela! "Qui peut M'accuser d'incr√©dulit√©?"
E-158 (134) Oh! Chr√©tiens, ne vous identifiez pas au faucon, mais √† l'aigle! Le faucon est mou; il s'abaisse. √áa, vous ne verrez jamais un aigle le faire; il ne le fera jamais. Il chasse sa nourriture √† lui depuis le ciel. Dieu l'a fait de mani√®re √† ce qu'il puisse la voir. Il prend de la manne fra√ģche, pas quelque chose de mort.
E-159 (135) Dans... Les H√©breux, quand ils ont travers√© le d√©sert, ils ont essay√© de manger de la manne morte : elle s'√©tait g√Ęt√©e, elle √©tait - elle √©tait pleine d'asticots. Vous savez ce qu'on veut dire. C'est infect√©, pourri, les vers s'y sont mis!
E-160 (136) Pourquoi mangerais-je une nourriture qui est morte depuis des ann√©es? Elle a peut-√™tre de l'allure et de la tenue, mais elle n'est pas fra√ģche. Il nous faut avoir de la nourriture nouvelle √† chaque g√©n√©ration. C'est ce que fait √† chaque g√©n√©ration l'aigle qui cherche cette nourriture, comme nous dans notre voyage.
E-161 (137) Considérons maintenant de nouveau quelques personnages. Prenons quelques prophètes de l'Ancien Testament, et voyons ce qu'ils ont fait.
E-162 Consid√©rons d'abord √Čtienne, comment Etienne, au milieu de ce conseil du Sanh√©drin... Quand ce conseil l'avait fait venir l√†, ce grand rassemblement de croyants, l√†, - ils √©taient pr√©tendument des croyants, - quand ils l'ont fait venir, et qu'ils ont essay√© de le condamner... Eh bien!, il leur a dit : "Hommes au cou raide, incirconcis de cour et d'oreilles! vous vous opposez toujours au Saint-Esprit." (C'est-√†-dire √† cette Vie √©ternelle.) "Ce que, autrefois, vos p√®res ont fait aux proph√®tes, c'est ce que vous faites aujourd'hui." Et ils grin√ßaient des dents contre lui. (138) Ils ne voulaient pas entendre cela. C'√©tait contraire √† leur credo, c'√©tait contraire √† leur d√©nomination; et ils l'ont tu√© en le lapidant. Et il a lev√© les mains vers le ciel en disant : "Je vois les cieux ouverts, et J√©sus debout √† la droite." Pourquoi? Il avait en lui la puissance de r√©surrection, la puissance vivifiante qui l'a fait monter dans le sein de J√©sus.
E-163 (139) Remarquez, rapidement, l√†. Regardez Philippe, l√†-bas, √† cette grande s√©rie de r√©unions de r√©veil - il tenait des r√©unions de r√©veil o√Ļ ce serait... personne n'oserait... Pensez donc : ils avaient obtenu la collaboration des assembl√©es, et tout, l√†-bas, et ils avaient une glorieuse s√©rie de r√©unions de r√©veil; et la puissance de r√©surrection de Dieu lui a parl√© et lui a dit : "Etienne..." Elle lui a peut-√™tre dit : "Tu as une glorieuse s√©rie de r√©unions de r√©veil, mais J'ai un homme √† qui Je veux que tu parles."
E-164 Et √Čtienne ob√©it, peu importe ce qu'il y a, combien de critiques. "Oh! √Čtienne, tu ne peux quand m√™me pas partir!" (140) "Si, je le peux; Dieu l'a dit."
E-165 Et il est parti dans le désert; et là-bas, il a trouvé l'eunuque. Et qu'est-ce qui s'est passé? Il a dit : "Est-ce que... Si tu crois de tout ton coeur que Jésus est le Fils de Dieu, je te baptiserai." Et quand il l'a baptisé...
E-166 regardez, il a été vivifié par cette puissance de résurrection qui le faisait quitter une série de réunions de réveil avec des milliers de participants pour aller à la rencontre d'un seul homme dans le désert. (141) Oh! c'est contraire à tous les raisonnements, vous voyez? Pensez : il y a dix mille personnes qui vous attendent ici, mais il y en a un seul qui Le cherche là-bas. Voyez? Et la puissance de résurrection l'a envoyé à l'endroit que Dieu avait préparé. Alléluia!
E-167 (142) Hommes, femmes, elle vous fera vous lever; elle vous fera faire les choses que Dieu veut que vous fassiez. Je ne me soucie pas de ce que quelqu'un d'autre en dit. Le voisin dit : "Oh! celui-l√†, il a perdu la t√™te; il prie toute la nuit; ils lisent la Bible..." Je ne me soucie pas de ce qu'ils disent; il s'agit de ce que Dieu vous a appel√© √† faire. C'est vrai. "Oh! disent-ils, on ne peut quand m√™me pas avoir un r√©veil vieux jeu √† la mani√®re pentec√ītiste!" Mais si, nous le pouvons. Vous pouvez l'avoir chez vous, et vous √™tes la majorit√©, en Dieu, peu importe ce que les autres en pensent.
E-168 (143) Apr√®s avoir ob√©i - √©coutez bien, l√† - apr√®s avoir ob√©i √† Dieu, √† Sa Parole, quand il a rempli sa mission, cette puissance de r√©surrection qu'il avait re√ßue √† la Pentec√īte l'a enlev√©, elle a vivifi√© son corps. √Ä des kilom√®tres et des kilom√®tres de l√†, il a √©t√© transport√© en esprit. Et il s'est retrouv√© quelque part, dans un autre pays. La puissance de r√©surrection de Dieu! Et si nous sommes pentec√ītistes, la m√™me puissance qui a ressuscit√© J√©sus d'entre les morts, si elle habite dans votre corps mortel...
E-169 (144) Prenons un autre homme qui avait cette puissance de r√©surrection. Il y a bien longtemps, il y avait un homme qui s'appelait √Čnoch. Quand une nouveaut√© arrivait, ou que quelque chose apparaissait, qui disait : "Bon, maintenant, il nous faut revenir √† l'ancienne √©cole, ou ceci, cela ou autre chose", Enoch marchait avec Dieu. Tout ce que Dieu disait de faire, Enoch n'en manquait pas un seul mot. Il marchait avec Dieu. (145) Qu'est-ce qu'il √©tait? Il √©tait un fils de Dieu. Il √©tait un aigle qui avait √©t√© appel√© pour cette √©poque-l√†,
E-170 et le moment venu, il était tellement rempli de cette puissance de résurrection... Rappelez-vous : il marchait avec Dieu depuis cinq cents ans ou plus, et il n'avait pas une seule fois manqué Sa Parole. Il n'avait pas une seule fois eu un mauvais comportement. Il n'avait pas une seule fois fait autre chose que de garder le témoignage. Tout ce que Dieu lui disait de faire, il le faisait. Il ne le discutait pas; il le faisait, c'est tout. Peu importe ce que n'importe qui d'autre en pensait, il le faisait. Pourquoi? Il était rempli de la puissance de résurrection.
E-171 (146) Le moment venu pour ce vieil homme de mourir, Dieu a tout simplement fait descendre une √©chelle, et il est rentr√© √† la maison. Il l'a vivifi√©, et Il a fait monter son corps mortel dans un enl√®vement! Amen! Voil√† la puissance de r√©surrection. (147) Regardez √Člie. Une fois que son oeuvre √©tait termin√©e sur terre, il √©tait tellement rempli de cette puissance de r√©surrection qu'il a condamn√© les cheveux coup√©s √† la Jackie Kennedy de l'√©poque. Il a dit √† J√©zabel ce qu'il pensait d'elle. Il a dit √† ces pr√©dicateurs et √† ces sacrificateurs ce qui √©tait juste et ce qui √©tait faux. Ils ne l'ont pas cru, mais il a s√©v√®rement condamn√© ces femmes maquill√©es, et tout, et il √©tait tellement rempli de cette puissance de r√©surrection que rien ne pouvait lui nuire. (148) Dieu lui avait donn√© de la nourriture du ciel. Il l'avait fait sortir pour le mettre de c√īt√©. Il √©tait tellement rempli de puissance de r√©surrection qu'une fois le moment venu de mourir, le Jourdain s'est ouvert, et il est parti en marchant... Il a envoy√© un char pour le ramener √† la maison. Il √©tait tellement rempli de cette puissance de r√©surrection qu'il est devenu un vrai, un authentique fils de Dieu.
E-172 (149) Remarquez : il avait un successeur, et ce dernier s'appelait √Člis√©e. √Člis√©e avait une double portion de cette puissance de r√©surrection. Voyez? Il en avait une double portion. Bien, lui, il a pr√™ch√© pendant environ 80 ans, ou jusqu'√† 80 ans environ. Il est tomb√© malade, et il est mort. Bon, lui, il n'est pas rentr√© √† la maison comme Elie. (150) Vous voyez, ils sont tous les deux repr√©sent√©s dans l'√Čglise : certains saints y entrent, et d'autres attendent dans le repos. Mais remarquez : quand √Člie est mont√© dans l'enl√®vement... ensuite, √Člis√©e s'est endormi en Dieu, rempli de la puissance de r√©surrection. (151) Regardez la proph√©tie qu'il a donn√©e juste avant de mourir. Voyez?
E-173 Bien, je vais vous montrer, l√†. Peu m'importe que vous soyez mort; o√Ļ que vous soyez, cette puissance de r√©surrection ne s'en va jamais. Des ann√©es et des ann√©es apr√®s sa mort... (sa chair avait disparu, d√©compos√©e; les vers l'avaient d√©vor√©e.) Mais un jour, on portait un mort. On l'a jet√© sur ses ossements, et il y avait en eux tellement de puissance de r√©surrection que cet homme est revenu √† la vie. All√©luia! Il est ressuscit√© des morts, parce que cette puissance de r√©surrection qui √©tait sur le saint de Dieu ne l'avait pas quitt√©; elle √©tait rest√©e sur les ossements, l√†.
E-174 (152) Oh! souvenez-vous! nous sommes chair de Sa chair, os de Ses os, si nous sommes Son √Čpouse. La mort n'entravera pas du tout cette puissance de r√©surrection. "Apr√®s ma peau, ceci sera d√©truit, et de ma chair je verrai Dieu." Gloire √† Dieu! (Enlev√©!) Je ne veux pas le dire... Quelle esp√©rance, pour un homme √Ęg√© comme moi, alors que je vois ma fin approcher bient√īt √† 56 ans!
E-175 (153) Depuis que j'étais un tout jeune garçon, je suis resté debout, ici, à essayer de proclamer ceci, mais je sais qu'en moi... pas que j'aie quelque chose de bien, pas à cause de quelque chose que j'ai fait, mais il y a en moi cette puissance de résurrection. (154) Un jour, elle m'a fait ressusciter, quand j'étais un jeune homme; elle m'a fait passer des choses du monde à la Vie éternelle. Toutes les choses qui se sont produites... j'ai eu des visions, j'ai prédit des choses. Il n'a encore jamais permis qu'elles manquent de s'accomplir. J'ai parlé en d'autres langues. J'ai prophétisé. J'ai fait ces choses par l'Esprit de Dieu qui habite en moi. Voilà la puissance de résurrection. (155) Je sais qu'un jour...
E-176 Mon R√©dempteur est vivant maintenant, et un jour, quand Il viendra, ces os ressusciteront pour aller √† Sa rencontre dans les airs! Vous aurez beau m'enterrer profond, le faire br√Ľler, tout ce que vous voulez, cette puissance de r√©surrection est √©ternelle! (156) Je ressens P√Ęques maintenant m√™me! Oui, monsieur. Cela fait des ann√©es que je le ressens. C'est en moi.
E-177 C'est en vous, si vous... L'Esprit qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite dans vos corps mortels. Il vous a fait ressusciter, passer des choses du monde à la Parole de Dieu seule. Elle vous a fait ressusciter de cette vie à la Vie éternelle. (157) Vous qui étiez morts dans le péché et dans les offenses, vous avez maintenant été ramenés à la vie pour être assis dans les lieux célestes avec Christ Jésus, festoyant de la manne d'en haut, voyant la main de Dieu se manifester et prouver la promesse pour aujourd'hui : "Ce qui arriva aux jours de Noé arrivera de même à la venue du Fils de l'homme." Ils mangeaient, buvaient, se mariaient et donnaient en mariage.
E-178 (158) Et ce qui arriva aux jours de Lot arrivera de m√™me √† l'heure o√Ļ le Fils de l'homme se r√©v√©lera sur la terre. Il ne viendra plus comme Fils de Dieu; Il revient comme Fils de l'homme, pour √™tre le message proph√©tique pour les derniers jours, quand l'aigle volera. Pas le lion, pas les boeufs (l'√Ęge du sacrifice).
E-179 (159) Vous voyez, à chaque fois, une puissance religieuse s'est avancée pour répondre au défi du pouvoir politique du monde. Quand le lion s'est élevé comme puissance religieuse, il a affronté la puissance de Rome.
E-180 Ensuite, quand l'heure du sacrifice est venue, c'est le boeuf qui s'est avancé, parce que c'est un animal de sacrifice du Seigneur.
E-181 Ensuite sont venus les r√©formateurs, en continuant les √Ęges de l'√©glise... c'est l√† qu'est venu le visage d'un homme. Et les r√©formateurs ont √©t√© envoy√©s - Luther, Wesley, Calvin, et ainsi de suite - jusqu'√† l'√Ęge pentec√ītiste.
E-182 Mais dans ce dernier Message qui a paru, est venu un aigle, qui vole. C'est l'époque de l'aigle, de la révélation. La Parole de Dieu manifestée. La Parole de Dieu prouvée. (160) Oh! enfants, avancez-vous dans ce baptême du Saint-Esprit. Entrez, et croyez-y de tout votre cour. Dieu vous remplira.
E-183 (161) Regardez un peu. Nous voyons l√†... Rappelez-vous : nous sommes chair de Sa chair et os de Ses os. Comme Dieu a ressuscit√© Ses os et Sa chair, qu'Il les a fait sortir de la tombe, ils ne peuvent pas non plus cacher l'homme qui a ce potentiel. La mort ne peut pas le saisir. (162) J√©sus a dit : "Tous ceux que le P√®re M'a donn√©s viendront √† Moi, et Je les ressusciterai au dernier jour." Oh! la la! P√Ęques. Voil√†, nous sommes en plein P√Ęques. Quand Il est ressuscit√©, nous sommes ressuscit√©s avec Lui. Il a fait descendre le certificat de purge des hypoth√®ques; nous le d√©tenons. C'est le bapt√™me du Saint-Esprit. Il est vivant pour toujours; le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours. H√©breux 13.8 prouve qu'Il est le m√™me.
E-184 (163) Il est le Messie; les oints croient cela! Qu'est-ce que le Messie? Qu'est-ce que le Messie? Le Messie, c'est Celui qui est oint. Et s'Il √©tait le Messie, - puis qu'Il √©tait Celui qui √©tait oint pour ce jour-l√†, pour accomplir la Parole de Dieu, pour √™tre le R√©dempteur et l'Oint, - et que Dieu a ressuscit√© ce corps, Son √Čpouse est l'Ointe pour ce jour-ci, et elle est d√©j√† ressuscit√©e avec Lui dans la r√©surrection, parce que ces deux-l√† sont Un! Amen!
E-185 (164) J'aimerais pouvoir le dire comme je le vois. J'aimerais avoir l'instruction qui me permette de le faire. Voyez? J'espère que vous le voyez. J'espère que Dieu, le Saint-Esprit, descend mettre dans votre cour de voir ce que je veux dire.
E-186 (165) C'est la résurrection. Nous sommes maintenant dans la résurrection. Nous sommes assis avec Lui dans la résurrection, mais c'est seulement ceux qui ont la vie.
E-187 Pas ceux qui n'ont pas la vie. Eux, ils ne le reconna√ģtront pas. Ils continueront tout droit, en pensant qu'ils re√ßoivent le Saint-Esprit, qu'ils sont sauv√©s, et l'enl√®vement sera d√©j√† pass√© et termin√©. Il a dit : "Elie est d√©j√† venu faire cela... et vous ne l'avez pas reconnu."
E-188 (166) La mort n'arrête pas la puissance de résurrection de Dieu. La mort ne peut pas l'arrêter.
E-189 Vous dites : "Eh bien, ma m√®re √©tait une femme remplie de l'Esprit. Mon p√®re... Je n'ai jamais vu un homme aussi rempli de puissance que mon p√®re, mais il est mort, Fr√®re Branham." Bien s√Ľr; cela n'a pas arr√™t√© la puissance de r√©surrection!
E-190 (167) Mo√Įse avait cette puissance de r√©surrection. Vous le croyez? Il n'y a jamais eu un homme comme lui sur terre, jusqu'√† J√©sus. En effet, non seulement il avait des visions, mais il parlait face √† face avec Dieu.
E-191 M√™me une proph√©tesse (Marie, soeur de Mo√Įse) avait contest√© sa parole un jour. Il avait dit : "Ne crains-tu pas Dieu? Regarde Mon serviteur Mo√Įse. Il n'y a personne comme lui au monde, √† notre √©poque. Il n'y a jamais eu quelqu'un comme Mo√Įse. Je parle √† Mo√Įse. Qu'a-t-il jamais dit qui n'ait pas √©t√© vrai? Je parle √† Mo√Įse. Ne crains-tu pas Dieu? Ne dis surtout pas un mot contre lui." Et elle avait √©t√© frapp√©e de l√®pre sur-le-champ, et elle se mourait. Elle n'avait pas v√©cu bien longtemps apr√®s cela. (168) Mo√Įse avait pri√© pour elle.
E-192 Et Mo√Įse √©tait mont√© sur la montagne, apr√®s 120 ann√©es de minist√®re, - ou plut√īt 80 ann√©es de minist√®re; 120 ann√©es de vie, - il √©tait mont√© sur la montagne, il √©tait mort, et il avait √©t√© enterr√© dans la vall√©e. Mais la puissance de r√©surrection √©tait sur lui! Pr√®s de 800 ans plus tard, il √©tait l√†, debout sur la montagne de la Transfiguration. Qu'est-ce qu'il √©tait? Il √©tait inclus dans cette r√©surrection. Bien s√Ľr qu'il l'√©tait : il avait la puissance de r√©surrection de Dieu. Il √©tait debout, l√†.
E-193 (169) Regardez Job, Abraham, Isaac, les saints, au jour de la résurrection, ce glorieux matin. Job et les autres, ils savaient que ce jour viendrait, quand il a dit : "Je sais que mon Rédempteur est vivant," des centaines et des centaines d'années avant Jésus-Christ. En fait, le livre de Job a été écrit avant la Genèse, il semble le livre le plus ancien de la Bible.
E-194 Et puis ses épreuves... comme celles que nous traversons maintenant... et même sa femme, ce qu'il avait de plus proche sur terre, lui avait dit : "Mais maudis donc Dieu, et meurs!"
E-195 (170) Il avait dit : "Tu parles comme une femme insens√©e. L'√Čternel a donn√©, l'√Čternel a √īt√©; que le nom de l'√Čternel soit b√©ni".
E-196 Et quand l'Esprit de Dieu était venu sur lui et qu'il s'était mis à prophétiser, il avait dit : "Je sais que mon Rédempteur est vivant, et que, le dernier, Il sera debout sur la terre; et après ma peau, ceci sera détruit, et de ma chair je verrai Dieu." Et Il avait préparé un endroit pour y être enterré. Il avait dit : "Je vais acheter ce terrain." Et il l'avait acheté, et il s'y était fait enterrer.
E-197 (171) Plus tard est venu un homme du nom d'Abraham. (Au fur et √† mesure que l'√©glise grandissait, qu'elle montait.) Abraham, eh bien, lui aussi, il avait le potentiel de Dieu, la Vie √©ternelle; √©ternelle, parce que Dieu l'avait appel√©. Bien, remarquez quand il est mort, ou plut√īt, que Sara est morte, il a achet√© un terrain en Palestine, pr√®s du tombeau de Job, et il y a enterr√© Sara. Abraham est mort, et il a aussi √©t√© enterr√© avec Sara. Abraham engendra Isaac;
E-198 et Isaac, quand il est mort, s'est couché avec Abraham sur ce même terrain. (172) Or, quand Isaac engendra Jacob...
E-199 Jacob est mort au loin, en Egypte. Mais comme il √©tait proph√®te, l√†, avec ce potentiel, - cette puissance de r√©surrection, - il a dit : "Ne m'enterre pas ici, Joseph. Viens ici, mon fils proph√®te. Pose ta main sur cette hanche que Dieu a rendue infirme. Jure au Dieu du ciel que tu ne m'enterreras pas ici." Qu'est-ce qu'il y avait en cet homme? Pourquoi l'√Čgypte n'√©tait-elle pas aussi bonne qu'un autre endroit? Il √©tait proph√®te. Il savait o√Ļ la r√©surrection aurait lieu. Cela n'allait pas √™tre en √Čgypte; cela allait √™tre en Palestine. Il a dit : "Pose ta main sur ma hanche infirme, et jure par le Dieu que je sers - toi qui es mon fils proph√®te - que tu n'enterreras pas mes os ici. Emm√®ne-moi l√†-haut pour m'y enterrer."
E-200 (173) Joseph, qui était prophète, a aussi posé les mains sur son père infirme. Il a dit : "Je jure au Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob que je ne t'enterrerai pas ici." Ils l'ont emmené pour l'enterrer dans ce pays-là. Pourquoi? Pourquoi?
E-201 (174) Quand Joseph est mort, il a dit : "Ne m'enterrez surtout pas ici. Ne m'enterrez pas ici." Pourquoi? Dieu est Dieu partout, mais Il a un plan. Joseph était prophète. Il a dit : "Un jour," - écoutez ses paroles - "le Seigneur Dieu vous visitera et vous fera sortir de ce pays. Et quand vous partirez, emportez mes ossements."
E-202 Cette puissance de résurrection était dans ces ossements. Oh! si l'Esprit de Celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts habite en vous, Il rendra aussi la vie à vos corps mortels!
E-203 Ne déposez pas mes ossements ici. Enterrez-les là-bas. Mais voici les promesses :
E-204 quand J√©sus viendra... (175) J'ai un passage biblique ici (Matthieu 27.51). Quand J√©sus est ressuscit√© des morts... Job a vu venir cela, et il a dit : "Je sais que mon R√©dempteur est vivant. Dans les derniers jours, Il sera debout sur la terre; et bien que les vers aient d√©truit ce corps, et de ma chair, je verrai Dieu. Et je L'ai vu." (176) Ils savaient qu'il √©tait proph√®te. Abraham √©tait proph√®te. Isaac √©tait proph√®te. Jacob √©tait proph√®te. Joseph √©tait proph√®te. Et ils avaient la r√©v√©lation de Dieu seul, selon Sa Parole. (177) Ce matin de P√Ęques, quand Celui-l√† est venu racheter tous ceux qui avaient cru en Lui, - eux aussi sont ressuscit√©s, selon la Bible, -
E-205 cette puissance de r√©surrection est entr√©e dans le tombeau de Job, o√Ļ il ne restait de lui m√™me plus une cuiller√©e de poussi√®re d'os. Apr√®s toutes ces centaines, ces centaines et ces centaines d'ann√©es, ses os s'√©taient d√©compos√©s et ils √©taient retourn√©s - revenus √† l'√©tat de gaz terrestre. Il ne restait plus l√† qu'un peu de poussi√®re de cendre. Pourtant, quand cette puissance de r√©surrection - selon la Parole de Dieu, √† travers la promesse, des centaines et des centaines, oui, des milliers d'ann√©es plus tard, - quand cette puissance de r√©surrection est sortie du tombeau, Job, Abraham, Isaac, Jacob et tous les autres sont sortis du tombeau avec Lui.
E-206 (178) La Bible l'a dit. Dans Matthieu 27, verset 51, il est dit que plusieurs des saints qui dormaient dans la poussi√®re de la terre sont ressuscit√©s et sont sortis du tombeau avec Lui, quand Il est ressuscit√© le matin de P√Ęques. Pourquoi? Ils avaient ce gage. Ils avaient cette puissance de r√©surrection, vous voyez? Ils sont donc ressuscit√©s d'entre les morts pour L'accompagner dans la r√©surrection - participer √† la r√©surrection avec Lui, parce qu'ils √©taient remplis de cette puissance de r√©surrection. (179) Ils avaient ce v√©ritable sceau de P√Ęques. Eh bien, vous direz : "si seulement je vivais √† l'√©poque de l'Ancien Testament!"
E-207 Attendez un instant. Dans 1 Thessaloniciens 4:16, j'aimerais vous le lire : Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui sont décédés, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont pas d'espérance. Car si nous croyons que Jésus est mort et qu'Il est ressuscité le troisième jour - pas faire semblant de croire, mais si nous le croyons, - croyons aussi que Dieu ramènera par Lui et avec Lui ceux qui sont décédés.
E-208 (180) Les saints du Nouveau Testament, qui ont cette puissance de r√©surrection, ressusciteront aussi √† Sa deuxi√®me venue, aussi s√Ľr que les saints de l'Ancien Testament l'ont fait, avec toute cette puissance de r√©surrection sur leurs ossements, les enl√®vements, les puissances, et tout, qui r√©v√©laient Dieu. Ces proph√®tes, √† qui la Parole de Dieu √©tait venue, ils sont ressuscit√©s avec Lui en ce matin de la r√©surrection. (181) C'√©tait la promesse de Dieu, que tous ceux qui sont en J√©sus-Christ L'accompagneront aussi dans Sa r√©surrection - la puissance de r√©surrection de Dieu sur les ossements!
E-209 (182) Pas étonnant que nous imposions les mains aux malades. Pas étonnant que nous nous aimions les uns les autres. Nous sommes frères et soeurs. Nous ne devons pas nous détester, parce que nous sommes corrigés par la Parole de Dieu. Nous devons nous aimer les uns les autres et avoir du respect les uns pour les autres. Vous savez, si vous ne le faites pas, cela ne vous fera pas du bien.
E-210 (183) Il y a un jeune gars qui est ici même, dans cette assemblée, maintenant. Il y a quelques jours, - cet homme est croyant, - un brave gars avait un cancer à l'oreille, et il n'en parlait pas. Il travaillait là-bas, sur cette maison. J'avais fait une tournée de chasse avec lui, là-bas, avec les Frères Mosley et Frère Dawson, ici. Nous étions montés chasser là-haut, et le fils de Frère William... Il s'est trouvé que je regardais son oreille, et j'ai vu que son oreille était tout enflée. J'ai dit : "Qu'est-ce que tu as, Donovan, là, à l'oreille?"
E-211 Il a dit : "Frère Branham, ça fait longtemps que c'est là. Je ne sais pas."
E-212 Je l'ai saisi par la main, là. C'était un gros cancer à son oreille. Il n'en avait jamais parlé, il l'avait gardé. Il a quitté mon frère. Au bout d'un jour ou deux, il n'en restait pas la moindre cicatrice. C'était son respect, et le Dieu du Ciel, par Sa puissance de résurrection, a tué ce cancer et a sauvé la vie de Donovan Weerts, là-bas. C'est vrai.
E-213 (184) C'est quoi, ces choses? Regardez ici, gens de Phonix. Regardez les gens qui ont cru à ceci. Regardez les gens qui ont ceci, qui vous imposent les mains. Regardez bien ce qui se passe. C'est la puissance de résurrection. "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : s'ils imposent les mains aux malades..." Cette puissance de résurrection, d'aigle à aigle... il va se passer quelque chose. (185) Bien. D'aigle à busard, cela ne marchera pas. D'aigle à aigle, cela s'élève de la basse-cour jusque dans les cieux. "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru." Quand les deux sont dans la foi...
E-214 (186) Vous voyez, cette m√™me puissance de r√©surrection de Dieu est repr√©sent√©e dans ces deux proph√®tes, √Člie et √Člis√©e... Remarquez : le m√™me mot; l'un d'eux, c'est enlev√©; et l'autre, c'est enlev√©s. Enlev√© et enlev√©s. Il a √©t√© enlev√© avec Lui; nous, nous serons enlev√©s - enlev√©s avec eux, √† leur rencontre dans les airs; √™tre enlev√©s √† leur rencontre dans les airs.
E-215 (187) Remarquez : un oiseau a besoin de deux ailes pour s'√©quilibrer. Pas vrai? √Člie √©tait l'aile de l'enl√®vement (√Člie); √Člis√©e, l'aile de la r√©surrection. Vous voyez, les deux ensemble repr√©sentent les saints qui vivent et ceux qui sont pass√©s de l'autre c√īt√©.
E-216 (188) Souvenez-vous : vivifiés, pour voir au-delà du rideau comment ces gens, à l'époque, ont été vivifiés pour regarder au-delà du rideau, et voir jusqu'à notre temps. (189) Ces prophètes...
E-217 Regardez Paul : Il a dit comment, dans les derniers jours, ces gens se comporteraient en se disant Chrétiens. Il était prophète, rempli de la puissance de résurrection; il a vu d'avance ce qui allait se passer. Nous croyons cela, n'est-ce pas? Il a reçu la puissance de résurrection.
E-218 (190) Regardez la puissance de r√©surrection, aujourd'hui, qui pr√©dit des choses, sans faillir une seule fois. Cela ne manque pas une seule fois de s'accomplir. La puissance de r√©surrection : pas une puissance d'homme; la puissance de Dieu. La puissance, le certificat de P√Ęques; le J√©sus ressuscit√© Qui nous a envoy√© le certificat, pour nous servir de garantie que nous sommes d√©j√† ressuscit√©s avec Lui.
E-219 (191) Remarquez : vous vous rappelez le petit livre des Hommes d'affaires, l√†, Regarder au-del√† du rideau du temps... En prenant de l'√Ęge, comme je sais que mes jours diminuent, et que je deviens tout...
E-220 J'écoute ce morceau que les dames ont chanté, tout à l'heure. Cela fait dans les 18 ou 20 ans que je l'ai, maintenant : Je veux en parler, Seigneur. On y va, là, et on se met à prier, et puis cette puissance de résurrection arrive. Je suis tout reposé. J'ai levé les yeux, et j'ai dit : "Regarde là-bas."
E-221 (192) Je me souviens de ce matin o√Ļ j'ai √©t√© "saisi dans l'au-del√†", et ma femme, qui est assise l√† au fond, √©tait allong√©e avec moi sur le m√™me lit, ce matin-l√†. J'ai relev√© la t√™te pour regarder, et elle dormait, l√†. Je me suis dit : "Pour faire quelque chose pour le Seigneur, tu ferais mieux de te d√©p√™cher, mon gars. Tu as pass√© 50 ans." Le Saint-Esprit m'a ravi, et j'ai regard√© de l'autre c√īt√©; j'ai vu les saints, aussi s√Ľr que je me tiens derri√®re ce pupitre, avec ce Livre sacr√© pos√© ici, et √©tant un ministre de l'√Čvangile.
E-222 (193) Vous ai-je déjà dit quelque chose au Nom du Seigneur qui ne soit pas arrivé? Si je l'ai fait, je veux que vous me le disiez. Est-ce que cela n'a pas été chaque fois parfaitement, sur l'estrade? Est-ce que ce n'est pas arrivé à chaque fois comme Il l'avait dit? C'était AINSI DIT LE SEIGNEUR!
E-223 (194) Je me suis tenu là, et j'ai regardé cette fois-là, et j'ai vu des milliers de fois des milliers de gens qui venaient, des jeunes hommes et femmes qui accouraient, qui me sautaient au cou, en criant. J'ai regardé derrière moi, et je me suis vu allongé sur le lit. Oh! le Seigneur m'a permis de voir au-delà du rideau du temps. Oh! le Seigneur m'a permis de voir au-delà du rideau du temps.
E-224 Qu'est-ce? C'est une puissance de résurrection qui va nous emporter - cette glorieuse puissance de résurrection. (195) La puissance de résurrection est venue en ces derniers jours.
E-225 C'est pour cela que je suis en Arizona, maintenant même. Il y a beaucoup de gens qui sont ici même, qui étaient ici à Phonix et qui m'ont entendu vous dire ici même de cette estrade : AINSI DIT LE SEIGNEUR. (Combien s'en souviennent?) Quelque chose était sur le point d'arriver.
E-226 (196) J'ai vu venir sept anges. Le magazine Life l'a bien montré, n'est-ce pas? comme un brouillard qui est passé là-haut, de 43 kilomètres de haut sur 48 de large. Fred Sothmann et les autres, - Gene Norman, qui est assis là, au fond, - ils étaient bien là-bas, n'est-ce pas? quand ces sept anges sont apparus, juste là, sur la colline, en secouant les collines sur des kilomètres à la ronde, comme cela. Sept anges se tenaient là. Il avait une épée d'argent à la main et Il a dit : "Retourne dans ta région d'origine ouvrir ces sept sceaux qui sont donnés." Et les voici : la vérité sur le mystère du mariage et du divorce, la semence du serpent et toutes ces choses qui ont été l'objet de disputes. C'est AINSI DIT LE SEIGNEUR!
E-227 (197) Qu'est-ce? Cette Puissance de résurrection qui vient à l'Eglise pour la préparer, en cette heure dont nous approchons - la puissance de résurrection. O Dieu! aide-nous à la recevoir! Aide-nous à le croire!
E-228 Vous voyez? Mais cela dépend de l'attitude que vous adoptez quant à savoir si cela va vous servir à quelque chose ou pas. Il s'agit d'y croire. Si vous n'y croyez pas, cela ne vous servira à rien du tout.
E-229 (198) Samuel s'est tenu là, devant le peuple, et il a dit : Vous ai-je déjà dit quelque chose au Nom du Seigneur qui ne soit pas arrivé? Est-ce que je vous ai déjà demandé de l'argent pour vivre? - Non, mais nous voulons un roi quand même.
E-230 Voil√† comment l'√©glise est aujourd'hui. Ils veulent leurs id√©es √† eux. Ils ne feront pas du tout attention √† vous. Ils passeront √† c√īt√©. Eh bien, cela montre simplement que la puissance de r√©surrection n'y est pas.
E-231 "Ah! dites-vous, j'ai parlé en langues. J'ai sauté et j'ai crié."
E-232 C'est tr√®s bien, mais si cette Puissance de r√©surrection est l√†, vous reconna√ģtrez. C'est comme cet aiglon; c'est sa m√®re. C'est la Parole, c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR. C'est ce que Dieu a promis. C'est ce qui a √©t√© pr√©dit. C'est exactement ce qui est arriv√©. Nous sommes sans l'ombre d'un doute potentiellement dans la r√©surrection, maintenant m√™me. Les saints se pr√©parent √† √™tre enlev√©s dans les airs.
E-233 Donc J√©sus, tellement rempli de cette Puissance de r√©surrection, a dit : "Si vous pouvez d√©truire ce temple que vous pensez avoir mis 40 ans √† b√Ętir, Je le rel√®verai en trois jours."
E-234 Pourquoi? Pourquoi Jésus a-t-Il dit cela? Je vous le demande. Pourquoi Jésus a-t-il pu dire une chose pareille? Il savait qu'Il était... Amen! Si seulement je pouvais bien le faire rentrer! Il savait qui Il était. Il savait que chaque Parole que Dieu avait écrite là-dedans à Son sujet, Il L'avait accomplie. Il savait qu'Il était Celui dont David avait parlé.
E-235 (199) Savez-vous que c'est de vous que la Bible parle? Connaissez-vous votre position en Christ? Si vous √™tes en Christ, vous √™tes une nouvelle cr√©ation. Savez-vous que cette Parole est tout √† fait votre vie quotidienne? Mais bien s√Ľr. C'est pour vous. Vous √™tes un aigle : c'est cela votre nourriture.
E-236 (200) Il savait que, par la puissance de Dieu, Il allait le faire parce qu'il √©tait proph√©tis√© qu'Il allait le faire. C'est pour cela qu'Il n'a pas eu peur de dire : "D√©truisez ce temple; Je le rel√®verai en trois jours." C'est que David avait dit : "Je ne laisserai pas Son √Ęme en enfer. Et Je ne permettrai pas que Mon Saint voie la corruption." Il savait que pas une seule cellule de Son corps ne se corromprait, et elles mettent 72 heures √† se corrompre. (201) Il a dit : "D√©truisez ce temple; Je le rel√®verai en trois jours." Pourquoi? Il √©tait tellement rempli de cette puissance de r√©surrection qui vivifiait chaque Parole. Il a consid√©r√© l'√Čcriture, et Il a vu chaque Parole que Dieu avait √©crite √† Son sujet, ce que ces proph√®tes avaient dit, Il l'avait accompli. Il savait que cela aussi allait s'accomplir.
E-237 (202) Bien, chaque Parole que Dieu a dite, est-ce que votre esprit y a dit : "Amen!", et est-ce qu'elle s'est accomplie dans votre vie de croyant?
E-238 Est-ce que vous manifestez votre réticence quant à quelque chose, en disant : "Mais mon assemblée enseigne autrement"? Alors, faites attention, faucon!
E-239 Remarquez : les aigles croient. Ils ne se posent pas de question; ils le croient.
E-240 Remarquez... Bon, Il savait que cela allait arriver parce que la Parole l'avait dit, et que chaque Parole écrite à Son sujet devait s'accomplir. Il savait qu'il avait été écrit par la puissance de Dieu, au moyen d'un saint prophète, qu'Il allait le faire,
E-241 et que la proph√©tie ne manque jamais de s'accomplir. Ce n'est pas possible. La Parole de Dieu ne peut pas faillir. Et c'est √©crit par l'Esprit. (203) Maintenant aussi, l'Esprit qui a ressuscit√© J√©sus d'entre les morts, s'Il demeure dans votre √™tre - votre corps, Il rendra aussi la vie √† votre corps mortel. Alors, qu'il soit fusill√©, br√Ľl√©, qu'on lui fasse ce qu'on veut; qu'on le tourne en d√©rision, qu'on le rejette; qu'on lui fasse ce qu'on veut, Dieu le ressuscitera parce qu'Il a dit qu'Il le fera (204) Chaque saint de Dieu qui a cette promesse en lui sait que c'est la v√©rit√©. Ne craignez donc pas, fr√®re, nous sommes d√©j√† √† P√Ęques.
E-242 (205) Consid√©rez maintenant la transfiguration, juste avant de terminer - la transfiguration. Nous sommes tous repr√©sent√©s l√†, dans la transfiguration. Regardez : Ce que nous voyons aujourd'hui... Remarquez, l√†, ce que nous voyons aujourd'hui : la puissance de r√©surrection de Dieu. Nous y √©tions tous. (206) Il y avait les saints d√©c√©d√©s, repr√©sent√©s par Mo√Įse. Il y avait la r√©surrection, et J√©sus-Christ glorifi√©, √Člis√©e... Mo√Įse, Elie et J√©sus tous debout sur la montagne - les saints d√©c√©d√©s, les saints enlev√©s et J√©sus glorifi√©.
E-243 Oh! la la... J'ai entendu un gars dire : "Vous autres, eh bien, si vous avez une puissance comme celle-là, vous devriez aller dire aux gens ce que vous pouvez faire." Loin d'un chrétien l'idée de dire une telle chose. Voyez? Assurément, nous ne prétendons pas avoir une quelconque puissance pour...
E-244 mais il y a une chose que nous faisons. (207) Quand ils ont regard√© autour d'eux, avec toute cette puissance sur eux, ils ont vu J√©sus seul. Et le vrai croyant ne s'occupe pas de savoir s'il soutient une d√©nomination ou autre chose en cela. Il ne veut vous faire voir qu'une seule chose : ce Christ glorifi√©... Peu importe, la v√©ritable exp√©rience de la montagne de la Transfiguration ne glorifie que J√©sus-Christ. (208) Elle n'a pas glorifi√© Mo√Įse. Elle n'a pas glorifi√© √Člie. Elle ne s'est pas glorifi√©e elle-m√™me. Elle n'a rien glorifi√© d'autre; mais ce qu'ils ont vu, c'√©tait le Christ glorifi√©; et tout v√©ritable croyant a cela dans son coeur : glorifier J√©sus-Christ. Voil√† ce qu'il essaie de faire voir aux gens.
E-245 Pas de dire : "Eh bien, si vous vous rattachez à notre groupe..." "Si vous venez faire ceci ou faire cela... Oh! ne faites pas cela! Ne faites pas cela!
E-246 Voyez la Parole de Dieu - qui est Christ - mise en valeur, et qui accomplit la promesse d'aujourd'hui, en cette heure glorieuse de résurrection. (Remarquez.) Et elle leur donne la joie de savoir que nous sommes avec Lui, chair de Sa chair et os de Ses os. Quelle joie! (209) C'est la seule chose dont s'occupe un vrai croyant. Ils ne s'occupent pas d'une dénomination.
E-247 Ils ne s'occupent pas d'une organisation. Elles ne s'occupent pas de ce que pensent les autres femmes. Ils ne s'en occupent pas. Certainement pas. (210) Elles ne font pas ces choses que font les autres femmes. Ces hommes ne feront pas ces choses. Ils ne resteront pas là à faire les bébés dans une organisation, pour éviter d'être exclus, par peur de perdre leur chèque-repas. Ils ne s'occupent pas de ces choses; elles n'ont aucun sens pour eux.
E-248 Ils n'ont qu'un seul d√©sir dans le coeur, et c'est que J√©sus-Christ soit glorifi√©. Leur conduite doit √™tre en Dieu. Elle ne doit √™tre absolument rien d'autre que la gloire de J√©sus-Christ. Et qu'est-ce que J√©sus? La Parole. Pas vrai? (Bien, remarquez, l√†.) Et de voir Ses m√™mes m√©thodes de confirmation qui prouvent Sa r√©surrection. (211) Alors, qu'est-ce que c'est? De voir votre vie - par Sa Parole promise, o√Ļ Il a dit qu'Il est le m√™me hier, aujourd'hui et pour toujours - prouver qu'Il est encore vivant.
E-249 Peu m'importe si toutes les portes me sont ferm√©es dans le pays. A ce moment... Oh! j'ai dit que j'ai eu 56 ans l'autre jour. Je pourrais dispara√ģtre. Je suis √† l'√Ęge des crises cardiaques. Je suis √† l'√Ęge de tout cela, et tout le reste. Eh bien! qu'est-ce que √ßa fait? Cela ne me faisait rien quand j'√©tais jeune. Cela ne me fait rien maintenant, √† quel moment ce sera mon tour... quand ma fiche sera enlev√©e du tableau. Cela ne me ferait rien qu'on ne sache m√™me pas que j'ai v√©cu sur terre. Cela ne me ferait rien, √† moi. On n'a pas besoin de grands monuments, ou de grands √©difices, pour dire qu'on a √©t√© ici sur terre.
E-250 Mais il y a une seule chose que je veux que vous sachiez tous : c'est que Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et pour toujours, et j'ai Son certificat dans mon cour. (212) Et je sais qu'un jour - même si je vais peut-être mourir noyé en mer, je serai peut-être tué en Afrique, je ne sais pas ce qui va m'arriver - mais il y a une chose que je sais : c'est que je détiens le certificat. Alléluia! Même si toutes les portes se ferment, cela ne me fait rien du tout. Je n'essaie pas de glorifier un homme, une organisation, moi-même, ni aucun des groupes, ni rien d'autre. Je veux que les gens voient que Jésus-Christ est ressuscité d'entre les morts, et que Son Esprit est vivant! Et qu'Il est le même hier, aujourd'hui et pour toujours.
E-251 (213) Pas étonnant que Jésus ait dit : "Ne crains point. Je suis Celui qui était mort; et voici, Je suis vivant aux siècles des siècles."
E-252 Car nous sommes maintenant rachet√©s par Lui et ressuscit√©s avec Lui. Et nous sommes maintenant - pas "nous serons" - assis dans les lieux c√©lestes avec Lui. (214) Or, quand nous avons cet Esprit en nous, le certificat, cela montre que tous les doutes ont √©t√© effac√©s. Quoi? Christ vit - pas je vis, pas moi - Christ vit en moi. Pas vous vivez, mais Christ vit en vous, parce que Sa Parole vivante vit en vous, montrant que tous les comptes de vos id√©es m√©thodistes, baptistes, pentec√ītistes et tout le reste, sont √©pur√©s en J√©sus-Christ.
E-253 (215) Comme sur la montagne de la Transfiguration, l√† o√Ļ tous les proph√®tes, et tout le reste.. c'est termin√©! Tous les jours des luth√©riens, des m√©thodistes, des presbyt√©riens, ils sont tr√®s bien; mais "Celui-ci est Mon Fils bien-aim√©. Ecoutez-Le", la Parole pour cette heure-ci - l'heure des sceaux, quand tous les myst√®res d'avant, qui avaient √©t√© cach√©s pendant toutes ces ann√©es, ces... que cette grande pyramide du temps a √©t√© coup√©e √† la pierre de fa√ģte, ce qui fait qu'elle a le sommet aplati, pour que l'√©toile de David puisse s'installer √† sa place, et la glorieuse √©glise du Dieu vivant s'√©l√®vera comme sur les ailes d'un aigle, emmen√©e l√†-bas dans la gloire.
E-254 Oui, maintenant - maintenant, dans nos corps, parlant de nouvelles langues, prophétisant et voyant d'avance, et imposant les mains aux malades, et ils sont guéris... le monde est mort ainsi que les choses du monde. Nous sommes passés de la mort à la vie, et nous détenons maintenant la puissance. Alléluia! Ce matin de la résurrection, quand les sceaux de la mort se briseront, nous ressusciterons. Alléluia! nous ressusciterons. Amen!
E-255 (216) Il n'y a pas assez de démons en enfer pour nous empêcher de le faire. Nous étions prédestinés par Dieu pour cette heure-ci. La Parole de Dieu se manifeste à travers nous, et nous vivons dans la présence de Dieu, par la promesse de la Parole de Dieu. (217) Aucun démon de l'enfer ne peut m'empêcher de ressusciter! Il n'y a aucune porte qu'il puisse me fermer au nez ce matin-là. Les sceaux sont brisés. Alléluia!
E-256 Je suis libre. Je suis un aigle. Je ne suis plus en cage : je suis libre. Je suis ressuscité d'entre les morts à une nouvelle vie de Jésus-Christ, non seulement moi, mais chaque homme, femme, garçon ou fille qui se trouve ici et qui a été rempli dans cet Esprit de Dieu. Il est une nouvelle création en Christ, et vous êtes un aigle.
E-257 (218) Nous sommes vivants aujourd'hui, et nous b√©n√©ficions de la r√©surrection pour toujours. Parce qu'Il vit, nous sommes vivants aussi, et Il vit en nous, nous donnant la vie; et l'Esprit qui L'a fait ressusciter d'entre les morts, demeurant dans notre √™tre, rendra la vie √† nos corps mortels en ce glorieux jour de P√Ęques √©ternel. Gloire √† Dieu!
E-258 (219) Oh! reprenez le monde! Reprenez ce que vous voulez, mais donnez-moi Jésus! Amen. Je L'aime. Il est le monde entier pour moi.
E-259 Et puisque vous faites partie de Lui, je fais partie de vous, vous faites partie de moi, et ensemble, nous faisons partie de Lui.
E-260 (220) Oh! chr√©tiens, quelle possibilit√© nous avons! Nous avons une possibilit√© que l'ap√ītre Paul n'aurait m√™me pas r√™v√© d'avoir. Nous avons des possibilit√©s qu'√Čnoch, √Člie et les autres n'ont jamais eues, les possibilit√©s que nous avons maintenant!
E-261 (221) Il y a une petite brebis l√†-bas, quelque part, et Il ne sera pas satisfait tant qu'elle ne sera pas revenue au bercail. Avec l'aide de Dieu, et conform√©ment √† une vision, et c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR, je retourne outre-mer. Cette derni√®re petite brebis est peut-√™tre une brebis noire, l√†-bas, pour autant que je sache, l√†-bas o√Ļ on ne croit m√™me pas qu'ils aient une √Ęme; mais Dieu sait que ce n'est pas vrai. Je continuerai √† chercher jusqu'√† la fin de mes jours pour la trouver, o√Ļ qu'elle soit.
E-262 (222) J'esp√®re que je n'ai offens√© aucun de mes fr√®res en disant ces choses s√©v√®res; ce n'est pas que je ne veux pas que vous alliez √† l'assembl√©e. Bien s√Ľr, je veux que vous alliez √† l'assembl√©e. Allez √† l'assembl√©e que vous fr√©quentez. Mais que ce ne soit pas votre esp√©rance de dire : "Eh bien, je fais partie de ceci" ou "je fais partie de cela." Oh! fr√®re, soeur, faites partie de Christ! Allez √† l'assembl√©e, mais faites partie de Christ. Amen!
E-263 (223) Que ce gage... s'il n'est pas en vous, qu'il vous ramène à la vie maintenant même. Ne voulez-vous pas le recevoir maintenant?
E-264 La salle en est remplie. Je la sens qui m'enveloppe. Je sais qu'elle est ici, la puissance de Dieu. Le grand voyeur de visions, le grand diseur d'avenir qui peut dire les choses sans que cela ait jamais manqué de s'accomplir. Le glorieux Être qui peut parler, et qu'aucun homme ne peut contredire. Un homme qui peut ouvrir, et personne ne peut fermer. Celui qui était mort est vivant maintenant, et Il est vivant aujourd'hui, ici à Phonix, marchant parmi les fleurs nées de nouveau.
E-265 (224) Pas √©tonnant, en ce matin de P√Ęques, qu'il y ait eu de petites larmes de ros√©e sur la joue de chaque lis et de chaque rose. Pourquoi? C'est qu'elles savaient qu'elles √©taient sorties du sol, et qu'il y avait quelque part une Fleur √©ternelle qui s'√©panouissait. Un jour, elle prendra sa place. C'est vrai!
E-266 (225) Pas étonnant que des larmes de joie coulent sur nos joues. Pas étonnant que nos cours tressaillent, quand nous sentons cette même puissance de transformation venir dans nos vies à nous et nous remplir; nous faisant même parler dans une langue qui vient du Ciel.
E-267 Nous sommes tellement vivifiés, amenés dans Sa présence, là, -prophétiser, voir d'avance, prédire, et tout, exactement juste selon la Parole. Si une prophétie est contraire à cela, eh bien, n'y croyez pas, mais si c'est selon la Parole, alors c'est déjà dit, AINSI DIT LE SEIGNEUR.
E-268 "Ne crains point. Je suis Celui qui √©tait mort, et qui est vivant aux si√®cles des si√®cles." Voil√† le sceau de P√Ęques de Dieu. (226) Cela scelle chaque lettre de cette Parole dans votre cour. Qu'est-ce que le sceau? Vous √™tes des √©p√ģtres lues de tous les hommes. Vous savez cela. Mais une fois que Dieu vous a revendiqu√©, qu'Il vous a scell√© du sceau de P√Ęques, l√†, vous √™tes ressuscit√© avec Christ, et vous √™tes une nouvelle cr√©ation.
E-269 Si vous n'avez pas encore été scellé, ce matin, faites-le pendant que nous courbons la tête.
E-270 [Quelqu'un dans l'assemblée donne un message de prophétie. -N.D.E.] Vous avez entendu cela?
E-271 Pensez bien, maintenant, alors que vous avez la tête courbée; Romains 8.11 "Si l'Esprit de Celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts est en vous, Il rendra aussi la vie à vos corps mortels."
E-272 (227) √Ä quoi est-ce que nous pouvons nous attendre, les amis? Que reste-t-il? Regardez Formose, et le monde entier, des missiles atomiques, et tout, qui sont pr√™ts √† frapper le monde - tout angoiss√©s, effray√©s, ils crient, et ces singeries √† l'√©cran, l√†, o√Ļ ils font toutes sortes de plaisanteries - c'est tout comme un petit gar√ßon qui traverserait un cimeti√®re en sifflotant, la nuit, pour essayer de faire croire aux gens que tout va bien. Ne vous laissez pas tromper. La venue du Seigneur est proche.
E-273 (228) Avez-vous remarqué, l'autre jour, qu'un pêcheur est venu me dire (J'étais assis là-bas dans l'annexe) qu'à une espèce de pointe rocheuse, ou quelque chose, là-bas... me racontant comment longtemps avant que la terre tremble là-bas en Grèce, tous les poissons qui viennent manger vers cette heure-là, le matin, n'étaient pas venus manger. Qu'est-ce que c'était? Ils n'étaient pas à la surface. La deuxième fois que cela s'est produit, la même chose est arrivée. Alors il a tout de suite su que quelque chose allait se passer : les poissons n'étaient pas allés manger à ce moment-là.
E-274 (229) Et toutes les mouettes, et tout, qui se nourrissent de ces poissons, elles avaient arr√™t√© de se nourrir. T√īt le matin, alors que c'est l'heure o√Ļ elles se nourrissent. Elles s'√©taient pos√©es sur le banc, elles se sont √©loign√©es des rochers, et tout - car quelques instants plus tard, les algues se sont mises √† bouillonner, √† s'√©lever du sol, du lit marin. Ces poissons le savaient avant que cela n'arrive.
E-275 (230) En allant en Inde, je lisais le journal. Il disait que le tremblement de terre √©tait s√Ľrement en train d'arriver. Depuis des jours, les petits oiseaux ne revenaient pas √† leurs nids dans les rochers; les animaux de la ferme ne restaient pas sous leurs abris, √† l'ombre, dans la chaleur du jour. Les moutons restaient au milieu des champs, appuy√©s les uns contre les autres. Ils ne s'approchaient plus de ces rochers, pendant deux ou trois jours avant que le tremblement de terre arrive.
E-276 Pourquoi? Ces moutons, ils le savaient. Ils savaient que quelque chose allait arriver. Ces oiseaux, ils savaient que quelque chose allait arriver. Ces mouettes, elles savaient que quelque chose allait arriver. Ces poissons, ils savaient que quelque chose allait arriver. C'est le même Dieu qui a fait entrer ces animaux dans l'arche.
E-277 (231) Ne pouvez-vous pas voir, gens remplis de l'Esprit, que quelque chose est sur le point d'arriver? Ne vous attendez pas à quelque chose de grandiose, d'universel, qui passerait... rien d'autre que la venue du Seigneur Jésus. Rappelez-vous - rappelez-vous les paroles et la promesse du Seigneur.
E-278 Ne voulez-vous pas vous d√©p√™cher d'entrer? Eloignez-vous de ces grands murs. La r√©surrection est ici, toute proche maintenant. (232) S'il y a quelqu'un ici qui ne sait pas qu'il ira dans cette r√©surrection, qui n'est pas s√Ľr d'avoir cette puissance de r√©surrection qui repose sur ses os...
E-279 Quand sa peau serait d√©truite, m√™me si une bombe atomique vous explosait dessus, cela ne pourrait pas d√©truire cette puissance vivifiante de r√©surrection. Non, non, soeur, fr√®re, votre pr√©cieux nom est √©crit dans le Livre de Vie de l'Agneau, l√†-haut. Personne ne peut l'en effacer. Il n'y a pas assez de gommes dans le monde entier pour effacer votre nom du Livre o√Ļ Son sang l'a acquis.
E-280 Si vous n'√™tes pas certain de cela, ne prenez pas de risque √† ce sujet, maintenant. (233) Vous pourriez risquer le coup de traverser un passage √† niveau ferm√©, quelque part, sans √™tre tu√©; mais vous ne traverseriez pas ce passage √† niveau. Non, non, vous n'y arriveriez pas. Vous ne devez pas le faire. Il y a un feu rouge qui clignote, maintenant. Evitez-le. Laissez de c√īt√© vos propres id√©es. Laissez de c√īt√© les choses du monde.
E-281 Venez, ressuscitons ensemble, en ce glorieux temps de P√Ęques, cette glorieuse c√©l√©bration de P√Ęques. Pouvez-vous le c√©l√©brer dans votre cour, cette semaine? Si ce n'est pas le cas, voulez-vous lever la main vers Dieu pour dire :
E-282 "√ī Dieu! je n'en suis pas certain. Je ne sais pas si je peux vraiment faire tout cela. S'il Te pla√ģt, viens-moi en aide. Je vais lever ma main vers Toi, Seigneur. Viens-moi en aide." (234) Que Dieu vous b√©nisse. Que Dieu vous b√©nisse. C'est bien. "Je Te d√©sire, Seigneur. Viens-moi en aide. Je veux ressusciter. Je veux avoir le gage maintenant m√™me. Je veux savoir que c'est en ordre. Je veux savoir que c'est en ordre, Seigneur." Je ne peux pas me permettre de me tromper. Je ne veux pas me tromper, l√†. Ce sera trop tard. C'est maintenant le jour. C'est maintenant le jour; n'attendez pas.
E-283 (235) Il n'y a pas longtemps, je pr√™chais; un vieil homme de couleur est venu me voir l√†-bas au fond de la salle. Il m'a dit : "R√©v√©rend, je veux vous dire : moi, je dis que vous avez raison." Il a dit : "Voila longtemps que j'ai dit au Seigneur que je veux avoir mon billet en main, ce matin-l√†. Je veux √™tre s√Ľr que c'est bien √©crit dessus, ce qu'il faut. Il y aura bien des ennuis, l√†-bas, au bord du fleuve." Il a dit : "J'arrive bient√īt √† ce fleuve. Je ne veux pas avoir des ennuis, l√†-bas. Je veux tout mettre en ordre ici m√™me." C'est cela.
E-284 Est-ce que vous avez votre visa? Si vous n'avez pas votre vi..... vous avez beau avoir votre passeport, si vous n'avez pas votre visa, vous ne pouvez pas entrer dans le pays. Vous le savez. Est-ce que tout est prêt? Sinon, c'est maintenant qu'il faut le faire.
E-285 Pensez-y bien, si vous avez un peu peur, maintenant... Il y a une centaine de mains qui se sont levées, ici, alors, si vous avez un peu peur, réglons cela maintenant.
E-286 (236) Bien, je sais qu'il y a eu différentes manières. Il y en a qui disent : "Approchez-vous, que je vous donne une poignée de main." D'autres disent : "Venez vous agenouiller à l'autel." Bon, tout ça, c'est bien. Je n'ai absolument rien à dire contre cela. Absolument rien. Tout ce qu'ils disent...
E-287 Mais je vais vous dire quelle est ma manière à moi : "Tous ceux qui croient; tous..." Ce n'est pas venir à l'autel qui vous fera croire. Ce n'est pas serrer la main d'un prédicateur qui vous fera croire. Mais si vous êtes appelé par Dieu, et que vous êtes un aigle dès le départ, il suffit d'un cri pour que vous sachiez. Vous croyez. Si vous le croyez vraiment, je vais prier avec vous.
E-288 Pensez-vous que cet aiglon resterait encore dans la basse-cour? Non! Non! Non, n'y restez pas plus longtemps, mon ami. Allons dans l'enl√®vement, maintenant. La gr√Ęce de Dieu est ici pour le faire.
E-289 (237) P√®re C√©leste, nous sommes conscients que nous nous approchons de l'heure de la fin. Nous ne sommes plus ici pour longtemps, maintenant. Pas √† cause de notre √Ęge, mais √† cause du temps. Nous croyons qu'il y a plusieurs jeunes ici qui seront vivants quand cela se produira, et cela pourrait arriver d√®s aujourd'hui; nous ne connaissons pas l'instant ni l'heure. Mais Seigneur, Tu nous as dit : "Quand vous verrez arriver ces choses..." et maintenant cela fait longtemps qu'elles arrivent.
E-290 (238) Nous savons que nous sommes à une heure très avancée, d'après les savants. Il y a six ou sept ans, il était minuit moins trois minutes. Nous ne savons pas pendant combien de temps ce tic-tac se prolonge, mais nous savons que nous en sommes tous très proches.
E-291 √Ē Dieu! d'avoir cette assurance! De voir que notre coeur approuve chaque promesse de Dieu d'un "Amen!" De voir que l'Esprit Lui-m√™me qui est venu en nous vivifie notre √™tre!
E-292 (239) √Ē Dieu, permets que mes fr√®res le voient ce matin. Permets que mes fr√®res le voient. Lorsque cet Esprit vient, c'est par cette Parole qu'Il donne la vie. Que mes soeurs voient la m√™me chose, Seigneur. Et ensuite, s'ils voient quelque chose qui ne leur donne pas la vie par cette Parole, √ī Dieu, qu'ils puissent se d√©p√™cher de s'en d√©barrasser. Accorde-le, P√®re. C'est tout entre Tes mains, maintenant. Je sais que j'ai failli dans bien des choses, et que je continue √† faillir. Mais, Seigneur, j'ai fait tout ce que je sais faire. Maintenant, c'est entre Tes mains. Ils sont √† Toi au Nom de J√©sus. Re√ßois-les, P√®re.
E-293 Maintenant, pour vous qui √™tes ici et qui avez besoin de gu√©rison pour votre corps... Tous ceux qui sont croyants, ici, levez la main. "Je suis un croyant, pour autant que je connaisse mon cour." Combien ont la certitude, sans l'ombre d'un doute, que vous √™tes maintenant dans votre cour ressuscit√© d'entre les morts? Oh! la la! Ce qui pourrait arriver dans une r√©union comme celle-ci, alors! (240) Je sais que je tarde, mais qu'est-ce qui pourrait se passer, maintenant m√™me? Pensez un peu √† ce qui pourrait se passer! Le potentiel se trouve l√†, en vous. Vous qui levez la main, vous avez fait un vŇďu √† Dieu : "Je sais que quelque chose m'est arriv√©. Je n'en suis peut-√™tre pas vraiment l√† o√Ļ je devrais en √™tre."
E-294 Moi non plus. Non, monsieur ; je suis bien loin de l√† o√Ļ je devrais en √™tre, mais je sais ceci, c'est que je suis pass√© de la mort √† la vie. Je sais que quelque chose m'est arriv√©. (241) Pas √† l'√Ęge que j'ai maintenant, mais il y a bien des ann√©es que c'est arriv√©.
E-295 Et je sais que le jour o√Ļ je suis entr√© √† l'h√īpital, quand j'ai affront√© mon grand d√©fi... J'ai vu mourir ma femme alors que je demandais qu'elle vive. "Qu'est-ce que j'ai fait d'autre que de me tenir au coin de la rue, √† pr√™cher et √† prier pour les malades?" Alors Satan m'a dit : "Voil√†, Il ne r√©pond pas √† ta pri√®re."
E-296 Je l'ai vue mourir, mais je sais qu'il y avait en elle cette puissance de résurrection. Ces os ressusciteront.
E-297 (242) J'ai vu ma petite fille étendue là. J'ai posé ma main sur elle et j'ai dit : "Seigneur, ne la reprends pas."
E-298 Il semblait qu'Il faisait descendre le rideau en disant : "Je ne t'écoute même plus."
E-299 Satan m'a dit : "Voilà, un mot à peine." Il savait mieux faire que de me dire que Dieu n'existait pas, parce que là, je savais. Mais il m'a dit qu'Il ne m'aimait pas, qu'Il ne s'occupait pas de moi. Toutes les raisons. Il m'a dit : "Tu n'es qu'un jeune homme d'à peine 20 ans. Et voilà ta femme qui est allongée dans une morgue, et ton bébé aussi est en train de partir. Et tu as dit qu'Il était un grand Guérisseur, qu'Il est tout cela; et regarde ce qu'Il fait! Un seul mot, Il n'aurait même pas besoin de le prononcer; il lui suffirait d'abaisser le regard et de dire... à peine un petit signe de tête, c'est tout ce qui arriverait. Elle guérirait. Mais tu vois, Il ne t'aime pas. Il ne s'occupe pas de toi. De laisser ta petite fille mourir, là. De refuser même d'écouter ta prière en cette heure obscure."
E-300 (243) Tout ce qu'il disait √©tait absolument vrai. Il disait : "Qu'est-ce que tu as fait? Tu as travaill√© toute la journ√©e, jusqu'√† ne presque plus tenir debout, et puis rester debout toute la soir√©e jusqu'√† minuit, une heure du matin, aux coins des rues, √† pr√™cher, et √† faire des visites √† l'h√īpital. Et de rentrer t'asseoir dans un fauteuil. De dormir assis l√† une heure ou deux, et de retourner au travail. Le lendemain soir, la m√™me chose. Et te voici dans les 21 - 22 ans. Tous les amis, toutes les jeunes femmes, tous les jeunes hommes avec qui tu as march√© un jour, ils te traitent de vieux fou. Qu'est-ce que tu as fait? Tu t'es ridiculis√©. Tu ne t'en rends pas compte? (244) J'√©tais sur le point de me rallier √† son avis.
E-301 Quelque chose au fond de moi... Il y avait cette puissance de r√©surrection. J'ai dit : "L'√Čternel a donn√©, et l'√Čternel a √īt√©. Que le nom de l'√Čternel soit b√©ni." Quand tous mes espoirs s'√©croulent, Il reste ma seule esp√©rance. Sur Christ, le rocher je me tiens; Tout autre terrain n'est que sables mouvants. Quand Il viendra au son de la trompette, Que je me trouve alors en Lui... V√™tu du v√™tement de Sa justice,
E-302 pas de la mienne - je n'en ai pas. Les miens, ce sont d'horribles chiffons sales. Je trouverais terrible de devoir essayer de gagner le ciel par ma pr√©dication. Je trouverais terrible de devoir essayer de gagner le ciel par mes visions. Je vais au ciel parce que je poss√®de Sa gr√Ęce dans mon cour; Sa gr√Ęce envers moi. Voil√† pourquoi j'y vais. Voil√† pourquoi nous y allons.
E-303 (245) √Ē mon ami! vous faites partie de ce corps. Vous √™tes les enfants de Dieu. Bien, je dis cela pour √©difier votre esp√©rance.
E-304 Si j'ai obtenu votre faveur, que je vous ai dit la vérité, et que ce que j'ai dit... comme disait le prophète d'autrefois - non pas que je me présente comme prophète - non, monsieur, mais je vous dis la vérité. A-t-Il déjà dit quelque chose qui n'ait pas été vrai? Voilà vingt et quelques années que je vous connais, maintenant, ici à Phonix. Depuis ce chant Je veux en reparler avec Lui dans l'assemblée de frère Outlaw, il me semble que c'était - ou de frère Garcia. Est-ce que je vous ai déjà dit quelque chose au Nom du Seigneur qui ne soit pas arrivé?
E-305 Rappelez-vous, il n'y a qu'un seul espoir : Ayez cette puissance de résurrection. Elle vous soutiendra quand tout le reste aura cédé, elle vous soutiendra.
E-306 On m'a dit : "Est-ce que vous avez gardé votre religion, Frère Branham?" J'ai répondu : "Non, c'est elle qui m'a gardé."
E-307 C'est elle qui me garde. Ce n'est pas moi qui la garde. Ce n'est pas si moi je tiens bon ou pas, c'est si Lui a tenu bon ou pas. C'est Lui qui a tenu bon pour moi.
E-308 Il n'était pas obligé. (246) Il y avait dans chaque arbre des anges, qui disaient : "Fais seulement bouger Ton doigt. Tu n'as qu'à faire un geste du doigt. Tu n'as même pas besoin de l'enlever de la croix. Tu n'as qu'à faire un geste du doigt, et Tu verras." Vous voyez, cette équipe de moqueurs? Mais s'Il avait fait cela, je ne pourrais pas avoir ce témoignage aujourd'hui. Vous ne pourriez pas l'avoir, mais parce qu'Il est resté sur la croix, Il y est resté attaché, voilà pourquoi je reste attaché à Lui. Sur Christ le rocher, je me tiens; Tout autre terrain n'est que sables mouvants.
E-309 Maintenant, si vous êtes malade, voulez-vous vous imposer les mains mutuellement? Prions. Imposez les mains à quelqu'un près de vous. Quel que soit votre problème, ayez la foi, maintenant. Si jamais je vous ai dit la vérité, je vous la dis maintenant. Jésus a dit : "Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru." Et vous êtes des croyants (vous, levez les mains, voilà). Ne doutez pas. Il y a une pauvre personne souffrante à qui vous imposez les mains. Quelqu'un vous impose les mains à vous.
E-310 (247) Rappelez-vous cette puissance de résurrection, cette puissance qui a fait sortir Jésus du tombeau. Vous avez la foi de ce que vous possédez dans votre corps. Ce sera une aide pour la personne à qui vous imposez les mains. S'Il demeure en vous, Il rendra aussi la vie à vos corps mortels.
E-311 (248) Dieu bien-aim√©, alors que je me tiens ici, ce matin, √† l'approche de l'heure de midi, aux alentours de l'heure o√Ļ J√©sus s'est √©cri√© : "Mon Dieu! Mon Dieu! pourquoi M'as-Tu abandonn√©?" "...J'ai soif." Pas √©tonnant que le proph√®te l'ait vu d'avance, et qu'il ait dit : "Tous Mes os... ils Me regardent. Ils ont perc√© Mes mains et Mes pieds..." "Mais Il a √©t√© mis au nombre des malfaiteurs. Il √©tait bless√© pour nos p√©ch√©s, bris√© pour nos iniquit√©s; le ch√Ętiment qui nous donne la paix est tomb√© sur Lui, et c'est par Ses meurtrissures que nous sommes gu√©ris. Nous le revendiquons ce matin, √ī Dieu. Nous le revendiquons.
E-312 (249) En ce matin de r√©surrection, remarque cette v√©rit√© confirm√©e que j'ai dite, Seigneur, de Ta Parole, dans la pr√©sence de Dieu - Il est Juge, et nous sommes t√©moins - qu'Il nous a rachet√©s, et de ce que, par la gr√Ęce de Dieu, cette puissance de r√©surrection se trouve en nous. (250) Et nos amis sont malades, ceux √† qui nous imposons les mains.
E-313 √Ē Dieu, nous d√©fions le diable qui est environn√© par notre foi, ce matin, alors que nous imposons les mains aux gens, et que j'√©tends mes mains au-dessus des gens. Que toute maladie, toute affliction qui essaie de retenir les gens, en pr√©sence de cette v√©rit√© confirm√©e, sorte au Nom de J√©sus-Christ. Que ces gens soient lib√©r√©s aujourd'hui. (251) La Bible, la Parole de notre Dieu dit : "S'ils imposent les mains aux malades, ces derniers seront gu√©ris." Et nous avons √©lev√© les mains vers Toi, √ī Dieu.
E-314 Comme toute plante de la terre boit √† Ta source, et aussi certain que toute plante qui germe boit √† Ta source, elle se met √† pousser. Elle se met √† cro√ģtre. La tige de ma√Įs, la fleur, quoi que ce soit qui boit √† Ta source, cela pousse vers Toi.
E-315 Et ce matin, nous avons pouss√© de plusieurs centim√®tres, Seigneur. Nous arrivons plus haut. Nous buvons √† Ta source. Nous sommes Tes cr√©atures, qui avons en nous la puissance de r√©surrection, Seigneur, et nous Te prions d'exaucer notre pri√®re pour nos fr√®res et soeurs. Et que toute affliction qui entrave ces bien-aim√©s-ci qui poss√®dent cette puissance, Seigneur, les l√Ęche pour qu'ils puissent servir Dieu. Et ils seront gu√©ris, Seigneur, au Nom de J√©sus-Christ. Amen.
E-316 (252) Est-ce que vous le croyez? Quitter quelque chose comme ceci? Comment pourrait-on le faire? C'est parce qu'il faut bien; on a l'impression de devoir se forcer à se quitter. Est-ce que c'est ce que vous ressentez? C'est peut-être seulement moi qui... mais j'ai ce sentiment, cet étrange sentiment, quand je suis parmi les gens, quand on est rassemblé, comme cela. Je sais qu'il y a ici quelque part, dans l'invisible, comme la radio ou la télévision, ou quoi que ce soit, cela passe dans cette salle; Christ est dans cette salle. Pensez-y seulement: notre Rédempteur. Tony, Il est ici, Amen!
E-317 Et qui pourrait √™tre plus heureux que les gens qui poss√®dent, avec la preuve biblique, chaque Parole de Dieu qui a √©t√© manifest√©e; de voir - m√™me des anges, et Son Etre, comme cela a √©t√© le cas au long des √Ęges, et d'entendre les paroles des voyants qui ont pr√©dit, et que cela se produit exactement ainsi. Et nous voici au soir de Sa venue. Oh! quel moment merveilleux!
E-318 Nous le verrons. Un de ces jours, Il sera ici. Jusqu'√† ce qu'Il vienne, alors, voulez-vous prier pour moi? (253) Je vais au devant des dangers p√©rilleux. Je le sais. Et je vais rencontrer des pa√Įens qui vous tirent dessus comme ils boiraient un verre d'eau. C'est le prix √† payer : c'est qu'on vient sur leur terrain. Des d√©mons qui vous mettent tr√®s facilement au d√©fi contre la Bible, mais je n'ai jamais vu une seule fois o√Ļ notre Dieu n'ait pas remport√© la victoire. J'y vais en Son Nom, dans le Nom de notre Seigneur J√©sus-Christ, l'esp√©rance de la Vie √©ternelle; la r√©surrection et la vie. (254) "Celui qui vit et croit en Moi vivra, m√™me s'il meurt; et quiconque vit et croit en Moi ne mourra jamais." Je crois que c'est la Parole √©ternelle de Dieu. Est-ce que vous le croyez aussi? Est-ce que vous prierez pour moi? Et moi, je prierai pour vous. Que Dieu veille sur nous jusqu'√† ce que nous nous retrouvions.
E-319 Bien, levons-nous un instant. Courbons la tête.
E-320 Ce serait dommage de ne pas chanter ce petit chant, n'est-ce pas? Vous vous souvenez de notre chant, Oh, je L'aime? Est-ce que c'est dans chaque coeur? Chantons-le. Ma ch√®re soeur, est-ce que vous voudriez... Je tiens √† dire que j'appr√©cie ce que vous jouez, aussi, soeur. Oh, je L'aime. Oui, je L'aime Car Il m'a aim√© le premier, Et Il a acquis mon salut Sur le bois du Calvaire. Bien, changeons de chant : Ma foi regarde √† Toi, Toi, Agneau du Calvaire, Sauveur divin; √Čcoute ma pri√®re, Oh! Efface mes p√©ch√©s, Que je sois d√®s ce jour Entier √† Toi.
E-321 (255) Est-ce que cela vous fait quelque chose? Combien d'entre vous aimez vraiment beaucoup cela? J'aime les chants de jubil√©; mais oui; mais quand on est dans un esprit d'adoration, on aime vraiment les bons vieux cantiques doux, n'est-ce pas? Je crois que le Saint-Esprit a agi en Eddy Pruitt, et dans ceux qui ont √©crit ces cantiques grandioses, - vous ne croyez pas? - sur Fanny Crosby, quand elle a √©crit : Ne me laisse pas, √ī doux Sauveur, √Čcoute mon humble cri; Pendant que Tu en visites d'autres, Oh, ne me laisse pas. Toi, ma seule source de r√©confort, Plus que la vie pour moi; Qui ai-je sur terre d'autre que Toi? Qui d'autre au ciel que Toi?
E-322 (256) N'est-ce pas merveilleux? Cela nous donne envie de chanter Oh, je L'aime, n'est-ce pas? Bien, pendant que nous le chanterons cette fois-ci, Oh, je L'aime, faisons... Nous nous aimons les uns les autres. Si nous ne nous aimons pas les uns les autres, alors nous ne pouvons pas L'aimer, Lui. Serrons-nous donc la main, levons-nous, tendons la main par-dessus la table, quelque part, pour nous serrer la main. Oh, je L'aime. Oui, je L'aime Car Il m'a aimé le premier, Et Il a acquis mon salut Sur le bois du Calvaire. Courbons la tête, maintenant.
E-323 Je vais demander à Frère Williams, au jeune Frère Williams, de venir ici un instant. Je vais lui demander s'il veut bien terminer la réunion par la prière.
E-324 (257) J'aime frère Williams, un jeune chrétien, et je pense qu'il est réellement un serviteur de Christ; sa petite famille... J'ai beaucoup de communion fraternelle avec ces chers frères Mosley, avec eux tous. Nous avons passé du temps ensemble, et il y a tellement de mes chers amis, ici à Phonix, que j'aime de tout mon cour. Et je repense à ce matin, dans cette vision; Il a dit : "Tous ceux que tu as aimés un jour, et tous ceux qui t'ont aimé, Dieu te les a donnés."
E-325 Il y a quelqu'un ici qui est en train de se repentir de ses péchés. À terre, une jeune femme qui pleure. Courbons la tête pour elle un instant.
E-326 (258) Dieu bien-aim√©, est-ce que c'est cette petite brebis qui restait √† Phonix? Je ne sais pas, √ī Dieu; Toi seul, Tu sais. Mais un jour ce sera la derni√®re. Mais P√®re, ceci en est une, sans aucun doute. C'est pourquoi je Te prie de lui venir en aide maintenant m√™me. Ouvre la porte avec douceur. Dis : "Viens, Mon enfant. Entre, apr√®s ce chemin fatigant et √©puisant. Tu as chancel√© l√† dehors, dans les t√©n√®bres. Aujourd'hui, Je sors te chercher. C'est Mon Esprit qui te parle, et qui te fait maintenant rentrer dans la bergerie." Accorde-le, √ī Dieu. Que cette jeune femme, qui en est √† la crois√©e des chemins, dans sa vie... "Celui qui √©coute Ma Parole, et qui croit √† Celui qui M'a envoy√©, a la Vie √©ternelle." Accorde-le, Dieu bien-aim√©, √† cette jeune chr√©tienne. (259) "Je ne mettrai pas dehors celui qui vient √† Moi." Et pendant que des saints prient aupr√®s de cette jeune femme...
E-327 Rappelez-vous que m√™me Paul a √©t√© lapid√© si fort qu'il en √©tait mourant, et que lorsque les saints ont pri√© aupr√®s de lui, la vie est revenue; parce qu'il y avait dans les corps de ces saints cette puissance de r√©surrection qui a ramen√© sur l'ap√ītre Paul l'esprit de la vie. O Dieu, je peux assur√©ment prier la pri√®re pour que la mort... faire sortir la mort de cette personne par la pri√®re de la foi, pour la vie. Accorde-le, Dieu bien-aim√©.
E-328 Bénis -nous maintenant, alors que nous nous attendons à Toi. C'est au nom de Jésus-Christ que nous prions.
E-329 Maintenant, pendant que vous avez la tête baissée, je vais demander à frère Williams...

En haut