Le Gazam, La Sauterelle, Le Jélek Et Le Hasil

Date: 59-0823 | La durée est de: 2 heures | La traduction: Shp
doc pdf
Voir le texte français seulement Voir le texte anglais seulement

1          Merci, Frère Neville. J’ai remarqué qu’on continuait à régler le petit microphone, ou plutôt le volume. M’entendez-vous très bien? C’est bien. Le... Merci. Ce petit dérangement de tout à l’heure, c’était un frère qui avait parqué son véhicule à un mauvais endroit ici, et les gens, je pense, voulaient qu’il le déplace. C’est ce qui s’est passé. Et il... Est-ce celui-ci? Et si j’écarte ça, vous m’entendez bien? Je... C’est le–c’est le dicton du Kentucky: «Nous aboyions à un mauvais buisson.» J’examine ce micro-ci, c’est celui-ci qui est censé être celui qu’il fallait. C’est bien. Merci, Frère Gene. Eh bien, aujourd’hui, c’est...

2          Nous sommes content de vous faire le rapport de la réunion de–de Middletown, dans l’Ohio, la semaine passée, ou la semaine avant la semaine passée, à ce jour. Ça a été pour nous un moment glorieux. Nous avions... Oh! L’assemblée n’était pas très grande. Mais c’était là à la campagne, à un lieu appelé Chautauqua, là loin, à huit ou neuf miles [12,8 ou 14,4 km] de la ville. Mais ils... les sièges étaient occupés, et la salle contenait quelques milliers de gens. Je ne sais pas très bien évaluer les foules. Ainsi donc, l’essentiel, c’est que Jésus nous a rencontrés, et c’est ça le bon côté. Et cela a produit de grands résultats. A Lui, le Seigneur Dieu, nous rendons gloire pour avoir accompli cela pour nous.

3          Et il y a eu certains des plus braves gens que j’aie jamais rencontrés de ma vie, dans cette contrée-là. Et comme nous étions très près de la frontière, ici, je peux dire ceci, que c’étaient à quatre-vingt-dix-neuf pour cent des gens du Kentucky. Tout là-bas, c’était le Kentucky. Frère Sullivan a dit: «Frère Branham, a-t-il dit, savez-vous que tout... à peu près toute cette petite vallée qui s’étend jusqu’ici, c’est le Kentucky?» Et j’ai dit: «Je–je ne le savais pas.»

            Il a dit: «Oui, c’est ça.»

4          Et un soir, à la réunion, il m’est arrivé de demander: «Combien ici viennent du Kentucky? Levez la main.» Et j’ai regardé tout autour, je me suis dit: «Y a-t-il quelqu’un qui vient d’ailleurs?» Partout le Kentucky.

5          Et les résultats ont été merveilleux, beaucoup de témoignages. Il y a eu hier un–un gentleman qui est arrivé, il était de passage, et il m’a parlé de certaines choses qui se sont produites, des lettres qui affluent, ainsi que divers témoignages. Et aussi, il y a eu...

6          Il y a un gentleman, ici derrière, qui fait des enregistrements maintenant même; un soir, il a dit (je pense qu’il a dit cela la dernière soirée lorsque je prêchais sur le petit aigle)... Il a dit cela dans la ligne du discernement, ou peut-être dans l’assemblée (Je ne dirais pas avec précision où c’était). Mais il y a eu un homme qui quittait l’assistance. Et le Saint-Esprit s’est mis à lui parler, disant qu’il ne venait pas de cette région-là, mais de l’Indiana, d’une ville de l’Indiana. Et Il a dit: «Vous n’êtes pas ici pour vous-même. Vous êtes ici pour votre petit bébé de juste quelques mois, peut-être trois mois», quelque chose comme cela; et qu’il allait subir une intervention chirurgicale, qu’on devait faire sortir son coeur. Et c’était un–un état pitoyable: ses petits poumons avaient gonflé, sa poitrine... son petit ventre était très enfoncé. Et il lui a été dit de rentrer chez lui, de ne pas douter, mais que s’il ne doutait pas, il retrouverait son bébé guéri.

7          Eh bien, le témoignage est juste dans la pièce à côté ici maintenant, et peut-être que le bébé est dans l’assistance, à ce que je sache. Les poumons du petit bébé ont diminué et sont redevenus normaux, son petit ventre est ressorti et redevenu normal.

            Et l’homme qui fait des enregistrements ici à l’intérieur, qui enregistre une des bandes de ce matin-ci, a amené la mère, le père, et son... et le voisin de celui qui fait l’enregistrement, il les a fait entrer, il a amené le bébé, il l’a placé dans la pièce, et il a joué la bande; c’était AINSI DIT LE SEIGNEUR. Et il a dit que lorsqu’ils sont arrivés là où le gentleman s’est présenté lui-même à l’estrade et a dit: «Le Saint-Esprit est entré dans la pièce, car le bébé était placé là même, gazouillant, jouant et faisant des jeux.»

            Il n’avait plus besoin de l’intervention chirurgicale. Les médecins n’avaient plus eu à intervenir. Le Seigneur avait effectué une intervention chirurgicale sur le bébé par Sa grande–grande puissance. Et le petit bébé était là, jouant sur un petit lit, et–et le père et la mère étaient assis là, ainsi que le voisin qui était peut-être un peu sceptique de tout cela. La Présence de Dieu était là. Si ce n’est pas là la foi apostolique, c’est que je ne sais pas ce que c’est.

8          Vous savez, lorsque Jésus avait, par l’apôtre Pierre et Jean, avait guéri le boiteux à la porte, la Bible dit: «Ils n’avaient rien à répliquer, comme l’homme se tenait là comme témoin.» Donc, Christ vit toujours. Gloire à Son Nom! Et quelle consolation en ces jours-ci! Eh bien, c’est juste l’un de nombreux témoignages. Mais ce qui se passe en ce jour-ci, voir le même Dieu avec les mêmes merveilles, les mêmes oeuvres qu’Il avait faites, Il fait cela exactement de la même manière aujourd’hui, car Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Nous sommes reconnaissants d’avoir le privilège d’être rassemblés ce matin en Son Nom.

9          Maintenant, priez pour nous alors que nous voyageons de lieu en lieu pour servir le Seigneur selon la capacité qu’Il nous a donnée. Et nous sommes contents de ce qu’il n’y a pas seulement des gens du tabernacle ici, mais de partout à travers le pays.

10        Merci, soeur. C’était une chose loyale. Je suis sûr que le Grand Dieu du Ciel vous a vue faire la même chose. Une femme un peu plus jeune que l’autre, assise ici. Et une femme qui a été sur le champ de travail pour le Seigneur, des années avant ma naissance, elle et son mari, cinquante et quelques années, prêchant l’Evangile: Elle travaillait dans une mine de charbon pour soutenir son mari sur le champ de travail, à prêcher l’Evangile pour lequel je prends position. La femme âgée était assise devant, sans éventail, s’essuyant la sueur sur le visage; une jeune femme se lève et vient remettre son éventail. Je vous le dis donc, je suis content d’être assemblé ce matin avec de telles gens; cela me réjouit d’être chrétien et d’être assemblé avec des chrétiens.

11        Eh bien, Il fait très chaud dans notre contrée et dans toute la contrée maintenant. Nous attendons impatiemment l’arrivée de l’automne, il fera alors plus frais. Et notre prochaine grande réunion, à ce que nous sachions, sera à San Jose, en Californie. C’est là où nous avions été sur le champ de foire pendant quelques jours, et il y a eu un rassemblement tel que nous ne pouvions rien faire pour nous occuper d’eux. Et les mêmes groupes parrainent les réunions à venir maintenant, au champ de foire à San Jose. Et nous espérons que si vous habitez près de là, ou vos amis, vous leur écrirez pour leur dire d’assister à cette série de réunions. Sinon, soyez en prière pour nous.

12        Eh bien, aujourd’hui, j’avais dit que je serais ici ce matin pour m’unir, avec vous tous, dans des prières et des supplications adressées au Seigneur. Et s’il y a des étrangers parmi nous, nous sommes désolés de ce que notre salle ne soit pas climatisée, et nous sommes juste une église pauvre en biens du monde, mais riche en foi dans le Royaume de Dieu. Nous vous souhaitons la bienvenue pendant cette visite de courte durée, et nous prions que vous reveniez parmi nous une fois de plus. Un jour, nous espérons avoir une meilleure église.

13        Nous ne nous préoccupons pas tellement de la construction des églises en ces jours-ci; en effet, nous croyons réellement, de tout notre coeur, que la Venue du Seigneur Jésus est proche. Alors qu’il y a des missionnaires sur des champs de travail, qui prêchent l’Evangile sans souliers, qui prennent un repas par jour, comment pouvons-nous construire une église d’un million de dollars avec de telles réalités en face? Je–je ne peux simplement pas comprendre cela, et puis dire que le Seigneur vient bientôt. Allons dans le champ de travail et faisons ce que nous pouvons dans cette génération. S’il y en a une autre, que... Ils répondront pour la leur; nous répondrons pour celle-ci. Je ne peux pas accepter ces bâtiments de millions de dollars et autres, après avoir été sur le champ de travail et avoir vu cela.

14        Eh bien, il est bon que... Je pense que la maison du Seigneur devrait être belle. Et elle devrait être un–un petit lieu sacré. On doit la rendre confortable et belle au possible, mais rien d’extrême; en effet, nous ne comprenons pas cela.

15        Maintenant, avant que nous prions et que nous lisions les Ecritures, j’aimerais donner un... non pas prêcher ce matin, mais juste faire un exposé sur les Ecritures. Et généralement, en venant... Je fais cela uniquement dans ma propre église. Et nous sommes... Dans notre église, nous ne sommes pas une dénomination. Nous sommes par nature interdénominationnels, et nous ne sommes pas affiliés à d’autres églises sous l’angle de dénomination, mais nous sommes associés avec tous les croyants de toutes les dénominations et tout le peuple à travers le monde. Notre petite église, ce matin, est connue à travers le monde. Les bandes que vous... Avec ces Messages, hachés tels qu’ils sont, cependant nous soutenons des champs missionnaires dans (Combien de différentes nations à l’étranger?) dix-neuf nations à l’étranger, rien qu’avec les bandes.

16        Dix-neuf différentes nations reçoivent les Messages et les traduisent. Quelqu’un, alors que je prêche, quelqu’un se tient là, prêchant exactement avec ça. Et ils vont dans des huttes et à des endroits où Dieu n’est même pas connu, ils prêchent aux païens, aux indigènes d’Afrique et de l’Amérique du Sud, et à travers le monde, des centaines et des centaines viennent au Seigneur. Beaucoup sont guéris. Et c’est pourquoi nous pensons qu’il est très important de nous hâter avec le Message, non pas investir dans de grands bâtiments et autres.

17        Et puis, quand je suis ici, je fais juste des exposés sur les Ecritures. Mais là dans le champ missionnaire, je ne prêche pas de doctrines de l’église; en effet, en faisant cela, ça rend la chose difficile. Les gens diront que ma doctrine n’est pas correcte, ou quelque chose comme cela. Et si vous en prêchez une... Si je prêche la doctrine méthodiste, les baptistes seront en désaccord avec moi. Si je prêche celle des baptistes, alors les luthériens seront en désaccord. Si je prêche celle des pentecôtistes, alors les nazaréens seront en désaccord. Si je prêche celle des nazaréens, alors l’Eglise de Dieu sera en désaccord. Ainsi, vous voyez, on doit prendre position pour quelque chose, mais dans le cadre du champ de service, nous souhaitons simplement la bienvenue à chaque croyant, peu importe son credo ou sa dénomination. Et tant que vous êtes né de nouveau de l’Esprit de Dieu, vous êtes notre frère et notre soeur. Et notre intention, c’est de toujours garder cela ainsi.

18        Et puis, le Seigneur voulant, aujourd’hui, j’aimerais prêcher dans notre église: Notre église est basée sur la doctrine de la Bible (voyez?), ce que l’église soutient, et pourquoi nous faisons cela. Et en le faisant, nous sommes tenu de susciter, ou, ce n’est pas à dessein, mais nous suscitons peut-être des questions dans l’esprit des gens, qui diront: «Eh bien, on ne m’avait jamais enseigné cela, ou à croire cela sous cet angle.» (Merci.)

19        Et s’il arrive que vous, votre église ne croit pas, ou que vous ne croyez pas exactement les choses que nous prêchons comme doctrine de notre église, nous espérons que cela ne vous offensera nullement. En effet, le tout premier pas vers le succès en tant que chrétien, et ce qui montre qu’un homme a reçu le Saint-Esprit, c’est l’humilité, la véritable humilité donnée de Dieu, et cela doit être apporté avec humilité. Mais, cependant, une église sans doctrine est juste comme une méduse; elle n’a pas de colonne vertébrale. Ainsi, il nous faut avoir une colonne vertébrale là. Et non pas seulement la colonne vertébrale, mais aussi des dents; car l’Eglise de Dieu doit manger le Pain de Vie. Et nous...

20        Dans certaines déclarations que je pourrais faire, si je cherche à enfoncer fortement cela, eh bien, s’il vous plaît, ne le comprenez pas mal. Je ne veux pas me rendre discourtois en exposant la Bible, mais si je... Après trente ans de recherche, où je ne recevais ni credos ni rien à part la Parole... Il y a ici des presbytériens, des catholiques, des baptistes, des pentecôtistes, des nazaréens, l’église de Dieu, des pèlerins de la sainteté, ils sont tous assis ici. Je sais que chaque église a son propre credo, et je n’aimerais pas interférer avec cela, mais j’essaie simplement d’exposer les Ecritures et de conformer cela aux Ecritures. Ainsi donc, tous–tous comprendront que ce n’est pas pour être discourtois. C’est juste avec amour, affection et miséricorde, et au mieux de ma connaissance pour expliquer les Ecritures.

21        Et alors, le sujet de ce matin va être un sujet un peu long, et je ne souhaiterais pas être pressé. J’aimerais prendre mon temps pour ce que je vais dire et essayer d’expliquer cela, pourquoi nous disons cela.

22 Très souvent, dans des réunions, quelqu’un dira: «Eh bien, que croit-il? Est-il toujours un baptiste? Est-il pentecôtiste? Croit-il au parler en langues?» Ou: «Est-il ceci, ou cela? Est-il un partisan de la sécurité éternelle?» Ou: «Qu’est-il?» Et alors, si vous faites juste mention de ce que vous êtes, ils vont vous lâcher comme des patates chaudes. Peu importe, ils ne s’arrêteront pas pour suivre, pour avoir de la considération, mais ils vont très vite vous lâcher.

23        Nulle part dans mes réunions, à aucun moment, jamais je n’ai été coupable de semer la discorde parmi des frères. Je prêche toujours la Venue du Seigneur, le salut et–et la guérison divine. Cela ne fait du mal à personne du Plein Evangile.

24        Alors, dans l’église, ici, j’ai notre propre doctrine. Ça ne tient pas avec les gens qui viennent, et ils ont dit: «Eh bien, je... Frère Branham a dit telle et telle chose», ces choses-là. Eh bien, j’ai... Il nous faut avoir une doctrine.

25        Eh bien, tout récemment à une réunion, lorsque quelqu’un avait demandé à un groupe de prédicateurs... Mes secrétaires et les autres sont présents. Beaucoup, beaucoup de lettres affluent, et on demandait: «Est-ce que frère Branham croit dans le–dans le fait de se préserver, ou d’être gardé, dans la sécurité de croyant?» Eh bien, je savais que dans un groupe de légalistes qui demandait cela, il me serait difficile de dire cela; ils se retireraient très vite. Et ça ne change rien, que vous croyiez cela ou pas; tant que vous êtes sauvé, c’est ça l’essentiel. Alors, je n’ai rien dit. Et seize différentes églises ont cessé de parrainer, vous voyez, le... parce que j’avais refusé de répondre en vue de préserver la communion avec les gens.

26        Eh bien, ce matin, dans l’église, j’aimerais expliquer pourquoi je crois ce que je crois. Prions.

            Seigneur, Toi qui as ressuscité Jésus d’entre les morts, et qui nous L’as offert comme un Sacrifice de Ton amour envers nous... Et par le lavage d’eau de la Parole, Il a sanctifié un peuple particulier, un groupe appelé à sortir, et nous attendons patiemment Sa Seconde Venue. Et nous savons qu’aux yeux des gens, il y a beaucoup de credos et de dénominations. Et, Père, ô Dieu, nous Te prions de bénir tout un chacun parmi eux.

27        Et la position qu’ils prennent, même si nous pouvons être en désaccord avec eux sur beaucoup de choses, cependant, sur le principe, en tant que chrétiens et frères, nous nous tenons côte à côte avec eux, et non seulement côte à côte, mais coeur à coeur. Et en un jour où l’indifférence règne, où les hommes sont hautains, emportés, aimant les plaisirs du monde plus que Dieu, nous prions, ô Dieu, que le Saint-Esprit unisse davantage nos coeurs ensemble, tous, jour après jour. Guéris les malades ce matin, Seigneur.

28        Il y en a qui vont recevoir le baptême d’eau. Et nous prions que Ton Saint-Esprit les remplisse avec le... Sa Présence, s’ils ne L’ont pas déjà reçu. Qu’ils soient scellés loin des choses du monde et remplis de l’Esprit de Dieu avec l’amour divin de Dieu, ainsi que la communion avec tous les hommes.

29        Seigneur, à travers les nations du monde, quand Tu m’as envoyé, moi un pauvre illettré... Et cependant, Seigneur, comme je crois en Toi dans mon coeur, les choses que j’ai crues et qui m’ont été enseignées par la Bible, et qui ont été confirmées par l’Ange du Seigneur qui est ici présent pour confirmer ce qui a été dit, si ça vient de Dieu... Souvent, les gens ont pensé que je faisais des compromis. Tu es le Juge de mon coeur. Mais comme Paul d’autrefois qui avait même prêché le judaïsme jusqu’à gagner la confiance des gens, et ensuite il a prêché Christ crucifié. Mais premièrement pour gagner la confiance des gens, afin que son message soit assaisonné de sel. Nous Te prions, ô Seigneur, d’assaisonner nos propos et notre communion du Sel de l’Esprit, du Sang du Seigneur Jésus, et fais de nous le peuple appelé, et que le monde regarde et voie nos vies, et qu’ensuite, il ait soif de devenir comme nous.

            Garde-nous humble et rempli de Ton amour et de Ton Esprit. Car nous le demandons au Nom de Celui qui a prié que nous soyons un, afin que tous les hommes sachent que nous sommes Ses enfants, lorsque nous aurons de l’amour les uns pour les autres. Amen.

30        Maintenant, à vous, je sais qu’il fait un peu chaud. Et s’il y a–il y a un ventilateur ici derrière et qu’on veuille bien l’amener quelque part, ce serait mieux, c’est en ordre. J’aimerais juste lire maintenant quelques passages des Saintes Ecritures. [Frère Branham et Frère Neville se parlent.–N.D.E.] Non, non, pas tant que cela est placé sur le pavement comme cela, je pense que ce serait en ordre, Frère Neville.

31        J’aimerais que vous preniez avec moi les Ecritures, le Livre de Joël, dans les Ecritures, et puis, j’ai plusieurs passages ici que j’aimerais lire, d’abord pour faire un exposé, un contexte pour un exposé. Premièrement, dans Joël, chapitre 1, à partir du verset 1, et lire jusqu’au verset 4. Et ensuite, au chapitre 2, versets 25 à 27, c’est ce que nous lirons comme passages des Ecritures.

La Parole de l’Eternel... fut adressée à Joël, fils de Pethuel.

Ecoutez ceci, vieillards! prêtez l’oreille, vous tous, habitants du pays! Rien de pareil est-il arrivé de votre temps, ou du temps de vos pères?

Racontez-le à vos enfants, et que vos enfants le racontent à leurs enfants, et leurs enfants à la génération qui suivra!

Ce que... laissé le gazam, la sauterelle l’a dévoré; ce qu’a laissé la sauterelle, le jélek l’a dévoré; ce qu’a laissé le jélek, le hasil l’a dévoré.

32        Et puis, du verset 25 au verset 27, du chapitre 2...

Je vous remplacerai les années qu’ont dévorées la sauterelle, le jélek, le hasil et le gazam, ma grande armée que j’avais envoyée contre vous.

Vous mangerez et vous vous rassasierez, et vous célébrerez le nom de l’Eternel, votre Dieu, qui aura fait pour vous des prodiges; et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion.

Et vous saurez que je suis au milieu d’Israël, que je suis l’Eternel, votre Dieu, et qu’il n’y en a point d’autre; et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion.

33        Ensuite, dans l’Epître aux Romains, chapitre 1 de Romains, le verset 25, voici ce que je lis; nous prendrons aussi le verset 24.

C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps;

Eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge,

34        Et enfin, dans Romains, chapitre 3, verset 4. Nous lisons Romains 3, verset 4. La première sphère... phrase de ce verset 4:

Loin de là! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur;...

35        Maintenant, nous abordons une pensée sérieuse sur des sujets, ici. Et alors, nous... je crois qu’il viendra un temps de la restauration de toutes choses qui ont été abîmées. Et nous nous efforçons de tout notre être, et les autres hommes s’efforcent, de grands évangélistes tels que Billy Graham et Oral Roberts, et beaucoup d’autres évangélistes remarquables, des prédicateurs, des pasteurs qui sont loyaux à leur poste, ils s’efforcent de voir un réveil dans notre temps. Et vous, les enfants de Dieu, vous priez pour un réveil dans notre temps. Des dizaines de milliers de prières montent à Dieu chaque heure pour un réveil dans notre temps. Et il est écrit dans les Ecritures: «Si le peuple sur qui Mon Nom est invoqué s’assemble et prie, alors J’exaucerai du haut des Cieux.»

            Or, si les enfants de Dieu se rassemblent et prient pour un réveil dans notre temps, et que le réveil ne vient pas, alors il doit y avoir quelque chose qui cloche quelque part.

36        Eh bien, rappelez-vous, le seul moyen pour toute chose de pouvoir marcher, c’est de se faire suivant la loi pour cela. Les forces du cosmos ne peuvent évoluer que selon la loi du cosmos. Les planètes ne peuvent faire des rotations que suivant la loi des planètes. Le soleil ne peut se lever que lorsque la terre tourne par rapport au soleil et qu’il y a... Tout doit tourner selon la loi de son plan, car Dieu a créé toutes choses et Il a institué une loi pour cela. Et alors, cela doit tourner, marcher et opérer selon sa loi à elle. Autrement, cela ne marchera pas correctement.

37        Si vous placez une chaîne sur un pignon, et qu’ensuite, vous fixez cela à un goujon rond, vous pourrez rouler un petit moment. Mais l’unique moyen pour vous de passer un bon moment avec cette chaîne, c’est de mettre un pignon qui convient au pignon qui est derrière cela, et puis, d’ajuster ces petits trous de cette chaîne exactement avec le pignon; alors, vous pouvez arriver quelque part.

38        Et je suis sûr que nous avons un mauvais pignon quelque part. L’église évolue trop lentement pour l’heure dans laquelle nous vivons. Il y a quelque chose de radicalement faux. Et il nous convient en ce jour-ci, de l’imminente Venue du Seigneur, de nous asseoir et d’étudier cela pour voir ce qui ne va pas et d’en trouver la cause. Vous ne pouvez jamais trouver le remède avant d’avoir trouvé la cause.

39        Si un médecin, si vous allez à son cabinet et que vous dites: «J’ai des maux de tête, j’ai mal à l’estomac», et qu’il vous donne un peu d’aspirine ou quelque chose comme cela et vous renvoie, il cherche simplement à se débarrasser de vous. Un véritable médecin sérieux fera le diagnostic du cas jusqu’à découvrir l’organe affecté, ensuite travailler à partir de cet organe-là.

40        C’est ce qui se passe avec le Royaume de Dieu. Il nous faut trouver ce qui cloche, ensuite travailler à partir de là.

41        Les Ecritures sont comme la prescription d’un médecin. Un médecin ou un homme de science qui travaille durement pour établir une prescription, pour le... pour tuer un certain germe de maladie qui se trouve dans votre corps, par exemple la fièvre typhoïde, ou–ou une quelconque maladie contre laquelle on peut vous donner un sérum, qui tuera le germe de cette typhoïde... Et cependant, cela doit être soigneusement traité, si soigneusement traité que cela... s’il n’y en a pas assez, cela n’aidera pas le patient; si on y ajoute quelque chose d’autre, cela pourra tuer le patient. Ça doit être donné par un pharmacien, suivant la prescription.

42        C’est pourquoi, s’il y a quelque chose qui cloche dans l’église aujourd’hui, qui fait qu’elle ne progresse pas telle qu’elle le devrait, c’est que, à mon avis, nous devrions examiner la prescription, trouver exactement ce qui cloche pour que cette église soit gravement malade et souffre d’une maladie en elle, la maladie du péché.

43        Donc, il nous faut découvrir ce que le médecin avait prescrit et voir si nos pasteurs pharmaciens nous donnent la bonne prescription. Et, rappelez-vous, vous pouvez ajouter quelque chose à un passage des Ecritures qui est un diagnostic très fidèle et tuer le patient. Et peut-être (Je ne dis pas que nous le faisons) mais... Et si certains de nos pharmaciens ont ajouté quelque chose à la prescription de Dieu? S’ils le font, ils tuent des patients, ils les laissent mourir dans le péché.

44        «Eh bien, c’est...» Vous direz: «Eh bien, et s’ils étaient sincères?» Non, ce n’est pas là une excuse.

            Il y a quelques années, un homme, un pharmacien, a donné à un homme de l’acide carbonique alors qu’il était sincère au possible, et c’était une pharmacie officiellement enregistrée, et il a tué cet homme-là. Pourtant, il était sincère. Il n’y a pas...

            La sincérité, j’ai vu parmi les païens de la sincérité qui ferait que la sincérité des chrétiens paraisse comme une antiquité. J’ai vu les païens qui pouvaient placer leurs enfants dans la gueule d’un alligator, les sacrifier à un dieu des eaux. Je ne pourrais pas trouver une telle sincérité parmi les chrétiens. J’ai vu des gens se coucher sur les pointes des lances et se faire briser les os des pieds lorsqu’ils étaient des petits enfants; je les ai vus prendre des bébés et des petits enfants, les découper, les marquer, les faire saigner, et parfois, leur ôter la vie. Une profonde sincérité, mais ils sont en erreur.

45        Eh bien, voyons quelque chose. Job, ou plutôt Joël, je pense, je pense qu’il nous a donné un grand arrière-plan ici, et c’est ce que nous aimerions prendre comme passage des Ecritures. Il a dit: «Racontez, racontez à vos enfants... que vos enfants racontent à leurs enfants, et leurs enfants aux autres, ainsi de suite, à une autre génération (Ce qui serait des Gentils).» On dit à Israël de continuer à répéter cela.

46        Et maintenant, ce que Joël dit dans ce passage des Ecritures est accompli aujourd’hui où nous, les gens des nations, nous avons reçu Cela. Il a dit: «Ce qu’a laissé le gazam, le hasil l’a dévoré; le hasil... la sauterelle...» ainsi de suite.

47        Et ces insectes, si vous consultez votre livre sur les insectes, vous remarquerez que ces quatre différents insectes, c’est le même insecte à quatre différentes étapes de sa vie. Nous tous, nous savons qu’un–qu’un–un cocon n’est rien d’autre qu’un hasil voilé, et un papillon va éclore; et un papillon, c’est un hasil avant l’éclosion. Le gazam, la sauterelle et autres, c’est le même, c’est le même insecte. Or, tout ce que...

48        Maintenant, suivez attentivement. Tout ce qui est arrivé à l’insecte, au début, le gazam, c’est que celui-ci est simplement devenu plus tard le hasil. Et le hasil est devenu plus tard la sauterelle. Et tout ce que cela était tout au début, c’est toujours la même chose qui cause des problèmes aujourd’hui. Examinons maintenant dans les Ecritures et voyons ce qui était au début.

49        Or, nous savons que le fondement initial et exclusif sur lequel nous pouvons bâtir une église, c’est une église, c’est le matériel que Dieu nous a donné pour bâtir avec. C’est tout ce que nous avons. Et je pense qu’avant... Je sais que ceci est fort, et c’est enregistré sur bande, des centaines de gens à travers le monde entendront cela. Mais avant de pouvoir donc avoir un bâtiment d’une... l’Eglise de Dieu, il nous faudra restaurer tout ce que ces insectes avaient dévoré là. Il nous faudra examiner pour voir ce que ces insectes avaient dévoré. Avant que cette Vigne du Seigneur, la Vigne... Il est le Cep; nous, nous sommes des sarments. Avant que nous puissions donc trouver, ou plutôt que l’Eglise se tienne dans sa puissance originelle et solennelle, il nous faudra examiner pour voir ce que ces insectes avaient dévoré. Et cette Eglise devra récupérer cela, sinon elle ne se tiendra jamais dans sa puissance et sa gloire initiales.

50        Si l’écorce de l’arbre a été rongée, il nous faut la récupérer. Laisser l’écorce pousser d’abord. Vous ne pouvez pas avoir des pommes tant que l’écorce n’a pas poussé. Car l’écorce est le conduit de la sève; le conduit de la sève, c’est le conduit de la vie. Et les Ecritures, la Sainte Bible de Dieu est le Conduit de la Vie pour toute église.

51        Comment pouvons-nous faire monter la sève de la vigne par l’écorce de sycomore? Cela ne marchera simplement pas. Il nous faut avoir l’écorce de la vigne. Il nous faut avoir l’écorce originelle. Il n’y a qu’un seul moyen pour que cette écorce puisse jamais revenir à la vigne, c’est quand Dieu Lui-même la fait pousser.

52        Nous ne pouvons pas en fabriquer une et la coller dessus; ça ne marchera pas. Aucune stratégie élaborée par l’homme ne marchera jamais. Il faudra le procédé de Dieu, sinon cela ne vivra pas. Les stratégies élaborées par l’homme ne marcheront pas. Vous pouvez entourer l’arbre d’un lambeau et dire: «Que cela pousse.» Un lambeau n’était pas dans le programme de Dieu. Il faut l’écorce, le conduit de la vie. Et lorsque cela part des racines, cela produira la même vie que l’arbre avait avant d’être dévoré par les insectes.

53        Il n’est pas étonnant que nous ne puissions pas avoir des campagnes de guérison. Il n’est pas étonnant que les églises soient déchirées. Il n’est pas étonnant que l’un dise: «Oh! ceci, cela et autre», en grand désaccord. Il n’est pas étonnant qu’il y ait tant d’ismes parmi nous, c’est parce que nous ne pouvons pas produire les véritables fruits de la patience, la longanimité, la bonté, la douceur, la gentillesse. Le conduit de la Vie a été coupé de l’arbre, et nous ne pourrons jamais faire monter cela par des credos d’un lambeau, ou d’une quelconque écorce de substituée. Il faudra la puissance du Dieu Tout-Puissant pour faire pousser cet arbre dans son état initial.

54        Jésus n’a-t-Il pas dit (et les Ecritures le disent): «Ils ont les yeux et ils ne voient pas, ils ont des oreilles et ils n’entendent pas»? Ils ne peuvent tout simplement pas faire cela. Et aucun homme ne peut venir à Dieu ou à Christ si Dieu ne le lui révèle.

55        L’autre jour, je parlais, et nous méditions sur une Ecriture. J’ai dit: «Pourquoi les gens n’arrivent-ils pas à voir cela?» J’ai dit: «Voici», et il m’est arrivé de réfléchir. Peu importe combien c’est clair, combien les Ecritures enseignent cela, vous n’arriverez jamais à voir cela si Dieu Lui-même ne vous le montre pas. Peu importe combien c’est clair. Et la Bible entière est bâtie, l’Eglise entière du Dieu Vivant est bâtie sur la révélation spirituelle de la Parole. Pourquoi Abel offrit-il un sacrifice plus excellent que celui de Caïn? Pourquoi Abel n’a-t-il pas suivi Caïn? Il avait la plus belle église? Mais cela lui fut révélé.

56        Lorsque Jésus descendait de la montagne de la Transfiguration, et qu’on... Il a demandé: «Qui dit-on que Je suis, Moi, le Fils de l’homme?»

57        Les uns ont dit: «Elie», et les autres disaient: «Tu es le Prophète», et ainsi de suite.

            Il a demandé: «Mais vous, qui dites-vous que Je suis?»

            Pierre a dit: «Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.»

58        Il a dit: «Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela. Tu ne l’as jamais appris dans des livres, ni dans un séminaire, ni dans une station de stratégies élaborées par des hommes. Mais c’est Mon Père qui est aux cieux qui t’a révélé cela, et sur ce roc Je bâtirai Mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre Elle.» Vous y êtes: La révélation spirituelle de la Parole de Dieu.

59        Dans Matthieu 11, je pense, ou 12, quelque part là, il est écrit, il est dit: «Bien que Jésus ait accompli beaucoup de miracles, beaucoup de signes montrant qu’Il était le Messie, cependant, les gens ne pouvaient pas croire à cela. En effet, Esaïe avait dit: ‘Ils ont des yeux et ils ne voient pas, ils ont des oreilles et ils n’entendent pas.’» Même s’ils étaient des érudits, même si c’étaient des sommités religieuses, saintes, sans faute, irréprochables... Si on les trouvait avec un seul iota qui clochait, ils étaient lapidés sans pitié. Aucun homme ne pouvait les pointer du doigt. Ils étudiaient les Ecritures jour et nuit, génération après génération; cependant, Dieu les avait aveuglés.

            Vous direz: «Dieu?» C’est ce qu’Il a dit.

60        Dieu fait ce qu’Il veut. Nous ne pouvons pas Lui dire quoi faire. Paul n’a-t-il pas dit, dans l’Epître aux Romains, chapitre 8, que Dieu avait suscité Pharaon et qu’Il avait endurci son coeur, qu’Il l’avait aveuglé à dessein afin que Sa volonté s’accomplisse? N’est-ce pas qu’Esaü et Jacob, qu’Esaü a été rejeté? Avant que le jeune homme soit même né, Dieu l’avait haï. Vous voyez, tout se fait selon la grande prédestination de Dieu. Il ne dort pas. Il sait avec exactitude.

61        Et nous jugeons les hommes selon leur apparence leur honnêteté ou leur sincérité. Nous jugeons les églises d’après leurs progrès. Nous adhérons... nous recevons les Evangélistes parce qu’ils sont grands; ce n’est pas ça.

62        «Les cieux et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera point.»

63        Ce qu’a laissé le gazam, le hasil l’a dévoré. Quelque chose cloche quelque part. En effet, la Parole de Dieu est tout aussi éternelle que Lui est Eternel. Et la Parole de Dieu ne peut pas faillir, pas plus que Dieu Lui-même ne le peut.

64        Eh bien, quelque chose cloche quelque part. Revenons donc maintenant. L’arrière-plan donc que nous avons posé. Rentrons, prenons notre passage des Ecritures dans Romains 3.4: «Que toute parole d’homme soit reconnue comme mensonge, et la Parole de Dieu comme vraie.»

65        Maintenant, nous allons enfoncer ceci, et j’aimerais que vous suiviez. Que Dieu soit reconnu pour vrai. Alignons-nous sur ce que Dieu a dit, sans tenir compte de ce que quelqu’un d’autre dit. J’aimerais me servir de quatre différentes choses que je vois dans les Ecritures, et que ces insectes ont dévoré dans l’Eglise du Dieu vivant; ils se sont emparés de la vigne de Dieu et l’ont rendue estropiée, ou plutôt rabougrie.

66        Nous l’admettrons; vous les méthodistes, vous l’admettrez; vous les baptistes, vous l’admettrez; vous les presbytériens, vous les pentecôtistes, vous les nazaréens, vous tous, vous l’admettrez, le tabernacle admet que quelque chose cloche. Et nous, le tabernacle est tout aussi coupable que les autres, car «celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché.»

67        Eh bien, examinons, et j’aimerais identifier quatre choses, tout aussi scripturaires que je sais qu’elles sont, que ces insectes avaient dévoré dans l’Eglise, à son état initial, originel.

68        Eh bien, la première chose, l’Eglise a été instituée le jour de la Pentecôte. Pierre a prêché le sermon inaugural au service de baccalauréat à la naissance de l’Eglise; l’Eglise chrétienne naquit le jour de la Pentecôte. Et si Dieu est infini, infini et immuable, Son Eglise doit rester telle qu’Elle était au commencement. Acceptez-vous cela? L’Eglise doit toujours rester telle qu’Elle était.

69        Mais l’homme a tripoté avec cela, il y a injecté sa propre interprétation. N’essayez jamais d’interpréter la Parole de Dieu. Dites exactement ce qu’Elle dit et peu importe ce que c’est. Alignez-vous donc simplement sur Cela; c’est tout. Ne changez pas la Parole. La Bible dit qu’aucune Ecriture ne peut être un objet d’interprétation particulière. Nous n’avons pas le droit de dire ces choses; il nous faut simplement La lire et dire exactement ce qu’Elle dit, et croire Cela de même. Peu m’importe combien Cela paraît ridicule, croyez-Le de toute façon.

70        La chaire n’est pas un lieu où faire des plaisanteries. C’est un lieu où être sincère. Je ne dis pas ceci pour plaisanter. Je le dis pour répéter ce qui m’a été dit. On raconte qu’il y avait là dans le Sud un vieux frère de couleur, qui avait sa Bible, et son patron se moquait de lui, disant: «Toi, tu ne peux pas La lire, pourquoi La portes-tu?»

71        Il disait: «Je La porte parce que je crois en Elle.» C’est une raison valable. «Je ne peux pas La lire, mais je sais qu’il y a là-dedans quelque chose de vrai.» Il disait: «J’En crois même la couverture à l’extérieur, là où c’est écrit ‘Sainte Bible’. Je crois ça.»

72        Son patron a dit: «Tout ce que la Bible dit de faire, je pense que tu le feras?»

73        Il a dit: «Oui, oui. Si vous lisez cela dans la Bible, je le ferai si c’est un commandement de Dieu.»

74        Il a dit: «Alors, qu’arriverait-il si je lisais dans la Bible, et que je vous disais que le Seigneur t’a ordonné de franchir ce mur-là, ce grand mur en pierres? Comment diantre franchiriez-vous donc ce mur-là en pierres s’il n’y a pas des trous là-dedans?»

75        Il a dit: «Si vous lisez cela dans la Bible, et que le Seigneur m’ait ordonné de franchir, Il fera un trou là aussitôt que je serai arrivé là-bas.» Et c’est vrai.

76        C’est ce que Dieu dit, peu importe combien cela paraît ridicule, avancez sur base de cela. C’est à Dieu de prendre soin du reste de cela. C’est Son affaire. Votre affaire à vous, c’est d’avancer.

77        Eh bien, l’une des premières choses dont j’aimerais vous parler pendant ces quelques minutes... après que nous avons trouvé que le fondement doit être celui du début, on doit retourner au fondement; on doit retourner à ce qu’était cette Vigne. S’il y a quelque chose qui cloche avec cela, et que la Vigne ne tourne pas comme il faut, retournons voir ce qui cloche.

78        Eh bien, l’une des premières choses que j’aimerais mentionner, c’est ce quelque chose qui a quitté notre église; l’une des choses principales, c’est la foi. Aujourd’hui, les gens n’ont pas la foi qu’avaient ceux de l’époque. Une espèce de jélek, d’un genre quelconque, s’est infiltré et a dévoré le conduit de la foi. Il a changé cela. Aujourd’hui, la foi des gens repose sur une espèce de–de grande église, de dénomination. Mais Jude nous dit, dans Jude, verset 3, il est dit:

Bien aimés,... je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire (J’ai cela ici devant moi) afin de vous exhorter à combattre pour la foi (Non pas une foi; la foi) qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. (C’était trente-trois ans avant que cette–cette foi soit transmise.)

79        Maintenant, non pas... les gens disent: «Eh bien, c’est contraire à ma foi.» Il n’y a qu’une seule foi, un seul Seigneur, une seule foi et un seul baptême. Vous pouvez avoir une foi, mais nous voulons la foi. Combattre ardemment, c’est plaider en faveur de cela, c’est prendre–prendre position pour cela.

            Combattre ardemment pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

80        Quand ont-ils été appelés saints? Quand ils ont été sanctifiés. Le Saint-Esprit les avait sanctifiés; ils furent appelés saints. Eh bien, Jude dit, un frère, le frère de lait de Jésus: «J’aimerais que vous combattiez ardemment pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.» Ne laissez jamais tomber cette foi-là.

81        Et la foi des saints n’était pas dans des credos, ni dans les dénominations, ni dans les bâtiments de l’église, ni dans les associations, mais c’était dans la Présence du Dieu vivant. Ils avaient la foi pour guérir les malades, chasser les démons, opérer des miracles. Toutes les grandes promesses faites par Jésus, cette première église s’y accrochait. C’était le conduit de la vie.

82        Ecoutez ça; écoutez attentivement ce que j’aimerais vous dire. La Présence continue du Dieu Vivant est le conduit de la Vie pour n’importe quelle église ou n’importe quel groupe des gens, la Présence continue du Dieu vivant pour accomplir, faire, agir et vivre parmi les gens comme Il l’avait fait au commencement. Si la Présence du Dieu vivant a suscité la Pentecôte avec puissance, avec des signes et des prodiges, qu’elle a suscité un peuple tellement rempli de la gloire de Dieu qu’ils poussaient des cris, parlaient en langues et qu’ils sont allés mourir en martyrs pour la foi, combattons ardemment pour cette foi-là jusqu’à ce que la mort nous libère. Combattez ardemment pour cela. Nous ne ferons pas de compromis en lisant les livres, en prenant une théologie élaborée de main d’homme. Nous ne ferons pas de compromis sur base de quelques credos ou de quelques missels, ou quelque chose que quelqu’un d’autre a dit.

Ma foi est bâtie sur rien d’autre
Que sur le Sang et la justice de Jésus;
Lorsque tout autour de mon âme cède,
Alors, Il est toute mon Espérance et tout mon Appui.

Sur Christ, le Roc solide, je me tiens;
Tous les autres terrains sont du sable mouvant.

83        Pas de credo sinon Christ; pas de loi sinon l’amour; pas de livre sinon la Bible, pas de manuel de credos... La Bible doit le dire. La Bible doit non seulement le dire, mais le dire de la même façon chaque fois, Elle doit le dire de la Genèse à l’Apocalypse. Ça doit passer par chaque petit réseau et s’entrelacer dans chaque partie de la Parole. Sinon alors, j’ai une fausse interprétation de Cela, car Dieu ne peut pas contredire Sa propre Parole. Et si Elle ne dit pas la même chose à chaque petite fibre...

84        Si cette chemise ici est tissée avec la même fibre, c’est ce qui fait d’elle ce qu’elle est. C’est ce qui la rend blanche.

85        C’est ce qu’est l’Eglise. Si Elle va être une Eglise blanche, née de nouveau, sans tache, ni ride, Elle doit être tissée du même genre de fibre qui a été utilisé au commencement, le jour de la Pentecôte, l’expérience du Saint-Esprit brûlant et tissant. Vous ne pouvez pas ajouter un morceau de tissus pourris; vous ne pouvez pas ajouter un morceau de sac en toile d’emballage; ça ne marchera pas. Cela abîmera la chose.

86        Une espèce de drôle de petit jélek s’y est infiltré et a rongé cette foi-là. On se tient là et on dit: «Je crois dans la sainte église, la sainte Eglise catholique romaine, je crois dans...»

87        Je crois en Jésus-Christ, le Fils de Dieu. Je crois qu’Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement, la foi et la puissance de Sa résurrection vivent en moi aujourd’hui. Parce qu’Il vit, moi aussi, je vis, non pas à cause d’un credo, non pas à cause d’une dénomination; mais parce que Christ vit. Et je suis en Christ. Je vis par Lui, et avec Lui, et je vis par Lui, et Sa Vie se tisse en moi. Sinon alors, je ne peux pas me dire Sien.

88        Il ne prend pas juste ma tête; Il prend mon coeur, mes gestes, mon tout, et s’entrelace avec. Et Il se tisse dans la Parole. La Parole ne peut pas dire une chose à un passage et autre chose dans un autre passage. Et je sais que c’est ainsi qu’Elle est écrite. C’est écrit ainsi à dessein. Jésus l’a dit, Il a loué Dieu de ce qu’Il–qu’Il a caché cela aux sages et aux intelligents, et qu’Il l’a révélé aux enfants qui veulent apprendre. C’est à dessein que Dieu fait ça. Il a...

89        Pourquoi a-t-Il donc permis qu’il y ait un pécheur? Il a dû permettre qu’il y ait un pécheur afin que Lui devienne le Sauveur. Il est plus grand que le péché. Il... S’il ne devait pas y avoir le péché, Il n’aurait pas laissé Satan commettre le premier péché. Mais la raison pour laquelle Satan a créé le premier péché, ou plutôt a perverti la justice en péché, la raison pour laquelle il a fait cela, c’est afin que Dieu puisse être un Sauveur. Il laisse l’homme tomber malade, parce qu’Il est le Guérisseur. Il doit être juste. Et Il doit placer l’Arbre de la Vie et l’arbre de la mort devant chaque homme comme Il l’avait fait pour Adam et Ève, sinon Il avait mal agi en le plaçant devant Adam et Ève. Maintenant, ça dépend de vous.

90        Bon, remarquez, la foi, la véritable foi, la vraie foi, la foi... Maintenant, considérons nos églises d’aujourd’hui. Considérons-nous; considérons nos pentecôtistes; considérons nos baptistes, nos presbytériens, nos nazaréens, nos pèlerins de la sainteté, le Branham Tabernacle, nous tous; nous sommes coupables de ne pas combattre ardemment pour cette foi-là.

91        Une petite dispute peut surgir à l’église, au Branham Tabernacle (Je suis chez moi, je peux parler de vous maintenant), et les gens vont former une petite clique, l’un va de ce côté, et l’autre de l’autre côté. Est-ce cela combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes? Cela a-t-il l’air d’une doctrine apostolique? Absolument pas, frère. Ils ont eu le cas d’un Ananias et d’une Saphira. Dieu reste toujours le même Dieu. Et nous avons vu cela se confirmer.

92        Ils ne combattent pas ardemment, ils s’en vont aujourd’hui et disent: «Eh bien, ma foi n’enseigne pas les miracles. On enseigne que les jours des miracles sont passés.» Alors, vous ne combattez pas pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

93        [Espace vide sur la bande–N.D.E.]... tas de fanatisme, moi-même, mais je crois qu’il existe un véritable don authentique du Saint-Esprit. Et nous combattons ardemment pour Cela. C’est vrai. Nous croyons Cela. Les saints parlent en langues.

94        Ils disent: «Je ne crois pas dans la guérison divine.» Moi, je ne crois pas dans un tas de fanatisme. Mais nous croyons bien que Dieu existe, qu’Il guérit les malades, qu’Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement.

95        J’ai vu beaucoup de soi-disant discernement, je n’y crois pas. Mais je sais qu’il existe un véritable Esprit de discernement de Dieu, le don de connaissance, qui appelle et parle, et c’est parfait à chaque coup. Nous combattons ardemment pour cela, pour cette foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

96        Je sais qu’il y a des songes et des cauchemars causés par un estomac plein de viande fraîche, ou de quelque chose d’autre, et vous sautez et vous appelez cela une vision. Mais il existe une véritable et authentique vision de Dieu. C’est vrai. Dieu a promis cela. Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement... Il fait cela, et cela ne faillit jamais.

97        La Bible dit: «S’il y en a un parmi vous qui est spirituel ou prophète, qu’il parle, et si ce qu’il dit s’accomplit, alors écoutez-le, car Je suis avec lui; sinon, ne l’écoutez pas, car c’est un faux prophète.» Dieu ne peut pas mentir. Dieu dit chaque fois la vérité. Qu’il en soit ainsi. Eh bien, nous voyons que c’est vrai. Il y a de ces choses qui...

98        Considérez Paul là cette nuit-là, il n’y avait plus d’espoir, le diable riait, à chaque... ser-... serrant les dents chaque fois que les vagues se levaient et que l’éclair jaillissait: «Je vais couler cet apôtre ici.» Une vieille petite barque, remplie d’eau. Jour après jour, quatorze jours et quatorze nuits, les étoiles n’avaient même point brillé, et comme cette vieille petite barque était ballottée! Et lui marchait là, traînant une chaîne derrière lui, pour avoir prêché l’Evangile... Alléluia!

99        Et nous, nous ne pouvons même pas permettre que quelqu’un parle de nous sans que nous ayons à exploser comme un crapaud mangeant de la chevrotine. Nous faisons toujours des histoires au sujet de quelque chose. Et puis, dire que nous combattons ardemment pour la foi? Le Branham Tabernacle a grandement besoin d’être premièrement redressé; les pentecôtistes aussi, ainsi que les baptistes et les nazaréens. C’est pourquoi nous n’aboutissons nulle part; nous ne sommes pas honnêtes et sincères. Nous n’en sommes jamais arrivés à un face à face avec la Chose qui nous rend immuable, faisant toujours des progrès en Dieu, la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

100      Le vieux hasil s’infiltre, le jélek, et il dévore cela: «Tous les jours des miracles sont passés. Il ne vous faut plus faire ceci, il ne vous faut plus faire cela.»

101      Si Dieu a produit Son premier sarment de ce Cep-là, c’était un sarment de la Pentecôte, il avait la puissance, des visions, des révélations, des guérisons, la sanctification, le Saint-Esprit, le sarment suivant sera pareil. Certainement. Chaque fois que cela... chaque fois que ce Cep porte un sarment, il sera exactement identique au premier sarment. Vous... Comme je l’ai dit l’autre soir, en parlant à un groupe de frères, vous ne pouvez pas faire produire des potirons à une vigne; vous ne pouvez pas faire produire des raisins à un arbre qui produit des potirons. C’est vrai. C’est le genre de vie qui est dans la vigne qui produit cela.

102      Et si Christ est dans ce Cep, que la Vie de Christ est dans cette personne-là, elle sera comme Jésus, elle produira Ses fruits. C’est Son Esprit. Cela ne peut rien faire d’autre que cela. Ça doit produire cette Vie, car c’est la même Vie. Vous ne pouvez simplement pas produire autre chose. Cela agira comme Lui; Cela parlera comme Lui; Cela marchera comme Lui; Cela guérira comme Lui; cela aura des visions comme Lui; Cela produira exactement Sa Vie, parfaitement, à chaque coup, parce que C’est Sa Vie.

103      Vous êtes juste une coquille. Un homme, c’est juste comme un tuyau d’eau; il n’est pas l’eau; il est juste le tuyau. Si vous lui enlevez l’eau, il se rouille... Eh bien, c’est ça le problème aujourd’hui, beaucoup parmi nous se rouillent, ceux qui autrefois avaient une expérience. Laissez couler l’eau, c’est ce qui garde le conduit de la vie en marche.

104      Une fois, j’ai entendu quelqu’un prêcher, disant qu’il y avait dans la boue une truie qui rendait l’eau toute boueuse. La meilleure chose, la Bible en parle, c’est de faire sortir le cochon du bourbier. Vous pouvez descendre ici dans un bon ruisseau, ici quelque part, où coule un grand ruisseau, là sur la montagne, l’eau est toute boueuse, vous feriez mieux d’en faire sortir les cochons; l’eau deviendra claire.

105      Il y a beaucoup de choses que nous devons faire sortir avant que l’eau jaillisse donc de la Fontaine remplie du Sang tiré des veines d’Emmanuel, où les pécheurs, plongés dans le flot, perdent toute tache de leur culpabilité: leur indifférence, leur bavardage, ainsi de suite.

106      Seize prédicateurs, en effet, croient... Ils pensaient que je croyais que Dieu gardait Son Eglise et La préservait... Les Ecritures déclarent: «Celui qui écoute Ma Parole», non pas celui qui fait semblant d’écouter Cela, celui à qui Dieu a ouvert les yeux, et les oreilles pour entendre. Nul ne peut faire cela à moins que Dieu lui ouvre les yeux et les oreilles. «Celui qui écoute Ma Parole et qui croit à Celui qui M’a envoyé a la Vie Eternelle. Il ne viendra point en jugement, mais il est déjà passé de la mort à la Vie.» Que va-t-il lui arriver? Dieu a-t-Il menti ou a-t-Il dit la Vérité?

107      L’homme est-il dans le vrai, ou: «Oh! vous pouvez recevoir le Saint-Esprit et être sauvé, et demain, vous pouvez être perdu et aller en enfer»? Ne croyez jamais pareilles bêtises. C’est un mensonge.

108      Si jamais vous êtes né de nouveau, toute votre nature est différente. Si jamais un homme est planté en Christ, et ...?... la vie de la vigne coule en lui, il ne portera plus jamais des potirons. Vous pouvez lui en greffer un, mais il sait qu’il y a quelque chose qui cloche, il restera là, gémira jusqu’à ce qu’il en sera débarrassé; ça lui pèse trop, ça le fait pencher trop près de la terre. Il veut croître. On ne peut pas suspendre un potiron à une vigne.

109      Remarquez. Oh! Combattre pour la foi! C’était combattre ardemment; non pas juste combattre, mais combattre ardemment; une question de Vie ou de mort. Nous allons vite aborder un autre point. On peut rester longtemps sur celui-là.

110      La chose suivante que nous aimerions mentionner, c’est l’amour fraternel qui a été rongé à la vigne, l’amour fraternel. Jésus a dit: «A ceci tous connaîtront que vous êtes Mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.»

111      Eh bien, maintenant, prenons juste un exemple. Si un homme ne croit pas comme moi, j’entrerai dans son assemblée et je prêcherai pour lui, je prêcherai juste ce qu’il croit, et j’irai bien de l’avant et je laisserai aller la chose, parce que je l’aime. C’est à leurs fruits qu’on les reconnaît. S’il ne croit pas cela, qu’il n’a pas l’amour fraternel, qu’il se retire, se met en désaccord et rétrograde: «Je n’aurai rien à faire avec ça.» Pourquoi ne venez-vous pas vers moi m’en parler? Vous ne savez pas ce que je crois. Voyez? Qu’est-ce que ça change après tout, ce que je crois? C’est Celui en qui je crois, Jésus-Christ, qui compte! Jusqu’à présent, je n’ai jamais laissé une réunion dans une mauvaise situation, à ce que je sache. Mais, vous voyez, l’amour fraternel a été tout ôté.

112      Et Paul avait vu cela, 1 Corinthiens 13, il a dit: «Que l’amour fraternel demeure.» Mais l’amour fraternel a été ôté. Maintenant, observez, chaque fois...

113      Maintenant, écoutez attentivement donc, nous en arrivons à la nourriture solide. Chaque fois que le diable ôte quelque chose de l’arbre, disons, par exemple, l’écorce, l’insecte dévore l’écorce, il place tout autour un vieux lambeau fait de main d’homme pour remplacer cela. Il place un lambeau autour du conduit de sève de l’arbre, cela ne fera pas monter la sève jusque dans les fruits de l’arbre; cela ne produira pas des fruits; cela retombera droit par terre. Et c’est pourquoi aujourd’hui, nous ne pouvons pas avoir de réveil en notre jour, il y a trop de dogmes élaborés par des hommes. Le conduit de la Vie ne pourra pas passer par un vieux... lambeau, cela va... La vie de la sève retombera droit par terre. C’est la raison pour laquelle nos réveils échouent.

114      Et Billy Graham a dit l’autre jour, il citait un lieu où il avait tenu un grand réveil. Et à l’endroit même où il prêchait, il a dû faire sortir sa femme des parcs parce qu’il y avait des hommes et des femmes qui s’y livraient à des actes immoraux.

115      Quel était le problème? Des lambeaux élaborés par des hommes à la place de l’écorce qui a poussé sous l’action de Dieu; cela ne communiquera pas la Vie. Une église enveloppée de credos élaborés par des hommes ne communiquera pas la puissance de Dieu dans des sarments. Elle dira: «Les jours des miracles sont passés», et elle laissera tomber cela carrément par terre. Amen.

116      Je sais que vous pensez que je suis fou; mais si je le suis, laissez-moi tranquille, je me sens bien comme ceci. Voyez? Cela tombera... La Parole de Dieu, si Dieu dit ici: «Je suis l’Eternel, Je ne change jamais» ...

117      «Eh bien, Il a changé en ce jour-ci», dit le lambeau. «Il laisse tomber cela. Alors que cela avait commencé au début, dans l’âge primitif, où il n’y avait pas de dénominations, mais l’homme a cherché à restaurer la fraternité par des dénominations. L’amour fraternel a été ôté à cause de dénominations.

118      Montrez-moi une seule fois où Dieu ait jamais eu une organisation ou une dénomination, et où Il ait jamais transformé Son Eglise en dénomination, et où une dénomination qui s’est formée ne soit jamais tombée pour ne plus jamais se relever. Eh bien, je lis, depuis que je suis venu de là, sur ce sujet même. J’ai lu Le livre des Martyrs de Foxe. J’ai lu les écrits antiques de Joseph. J’ai lu Les Deux Babylones d’Hislop. J’ai lu Les Âges Primitifs de Pember. Je... Oh! et Les Pères Nicéens, juste avant le Concile de Nicée, après la Pentecôte. Et il n’y a jamais eu une dénomination que Dieu ait jamais instituée dans la Bible. Alors, lorsque nous instituons et que nous formons des dénominations, nous sortons de la volonté de Dieu.

119      Un jélek appelé dénomination a rongé l’écorce originelle de l’amour fraternel et en a fait une dénomination, en y enroulant un lambeau. Et la Vie de Dieu monte droit par les racines ici, la Racine et le Rejeton de David, lorsqu’Elle se met à monter par le Saint-Esprit. Alors, la dénomination a dit: «Les jours des miracles sont passés. On n’a pas à parler en langues aujourd’hui. Le baptême du Saint-Esprit n’existe pas. Il n’y a pas de guérison divine. C’était pour un âge passé; c’est passé il y a longtemps.» Et il y a ici des sarments en souffrance, les fruits...

120      Un bon arbre robuste n’a pas à être aspergé. Pourquoi aspergions-nous à plusieurs reprises pour qu’il ne soit pas contaminé par les insectes? Pourquoi faisons-nous cela? C’est parce que l’arbre n’est pas robuste. Qu’est-ce qui fait qu’il n’est pas robuste? Les credos et les dénominations l’ont dépouillé du conduit de la Vie à force de le dévorer. Absolument. Les méthodistes, les baptistes, les presbytériens, les pentecôtistes dévorent le conduit de la vie de l’arbre, cherchant à y substituer une dénomination, à unir tous les hommes par la politique. Dieu ne veut pas que nous soyons unis par la politique et les credos. Nous sommes unis par le Saint-Esprit, l’original de Dieu, qui ôte le péché de notre coeur et qui nous rend tous un en Jésus-Christ. C’est vrai, mon frère. C’est vrai, ma soeur.

121      Cela avait commencé dans les âges primitifs, après la mort de Christ et Sa résurrection, après la mort des apôtres: trois cents ans plus tard, ils ont tenu le Concile de Nicée. C’est alors qu’ils ont formé la première organisation qui est l’Eglise catholique. Ce qui veut dire... Catholique veut dire universel. De l’Eglise catholique est sorti Luther; de Luther est venu Wesley; de Wesley, la Pentecôte. Ainsi de suite, un brin–un brin qui va de côté, d’autres petits brins, du genre, oh! les nazaréens, les pèlerins de la sainteté et les autres, les baptistes et tout cela. Ils sont tous issus de cela, tous de mèche: la dénomination.

            Lorsque Dieu accorde une bénédiction à une église, ou à un groupe de gens, très vite ils érigent une petite clôture autour de cela; c’est là qu’ils se positionnent. Dieu veut détruire chaque clôture.

122      Je me rappelle la première fois que je suis allé à l’ouest, c’était au moment de... à Kansas, et nous plantions du blé. Je voyais ces vieux cow-boys qui n’avaient jamais su quoi que ce soit sur un tracteur, ou–ou n’importe quoi, ni cultiver du blé; tout ce qu’ils savaient, c’était paître le bétail. Et nous y sommes allés à bord des véhicules, établissant des terrains de golf, portant ces petits pantalons qui arrivent aux genoux, qu’on portait pour jouer au golf, toutes ces histoires semblables. Je voyais ces vieux hommes avec une longue chevelure blanche suspendue sous leur chapeau, je les voyais apporter des botteleurs des cultivateurs du blé, des choses semblables (Il plante son pied dans la selle et rabat son chapeau), ils dressaient les clôtures tout autour du lieu. Il ne pouvait pas supporter cela; il ne savait rien au fait d’être enfermé dans un enclos. Il se retrouvait dans un champ libre, seul avec Dieu. Des cheveux grisonnants lui pendaient sous le chapeau comme cela, il pleurait, avec des larmes, il tirait seulement cela vers le bas, il disait: «Je ne peux pas supporter ces choses.» Il chevauchait vers le coucher du soleil.

123      Que Dieu nous aide aujourd’hui à avoir des pèlerins qui ne supporteront pas d’être enfermés dans des clôtures de dénomination et de credos, qui chevaucheront vers le coucher du soleil, avec une foi inébranlable, qui a été transmise aux saints une fois pour toutes, avec un amour fraternel qui démolit tous les credos et toutes les clôtures, et qui diront: «Nous sommes des frères. Nous sommes un en Jésus-Christ. A tout ce que Dieu dit, nous disons amen.» Donne-nous ce genre d’hommes.

124      Oui, les credos... Puis, ils ont formé ce qu’on appelle les–les Pères prénicéens, ils se sont rassemblés; et ils ont organisé cela par un concile. Et ce concile a produit l’Eglise catholique, ce qui veut dire l’Eglise universelle. Ils ont détruit toutes les petites églises avec lesquelles Dieu traitait, ils les ont obligées à former une seule église et à avoir une seule religion.

125      Ils attachaient un veau à un bras, un autre veau à l’autre bras, ils suspendaient un crucifix devant un homme, lui demandant de le baiser sinon... de se prosterner pour accepter la religion catholique, sinon ils faisaient partir un veau dans une direction, et un autre dans une autre, et ils le déchiraient. Ils prenaient une femme, prenaient ses cheveux et les plongeaient dans un tonneau de bitume, et ils lui demandaient si elle voulait baiser ce crucifix; soit elle faisait cela, et alors, se prosterner devant la religion catholique, soit on lui mettait du feu aux cheveux et on la brûlait. On les mettait aux bûchers et tout le reste; on les amenait dans ce qu’on appelle la «femme de fer», on leur serrait les chevilles pour les amener à baiser le crucifix, embrasser ce qu’on appelle la religion chrétienne, on les pulvérisait.

126      Les martyrs se tenaient là sans cligner l’oeil. Ils savaient où ils se tenaient. Ils savaient en Qui ils avaient cru. Ils savaient que Dieu était capable de les ressusciter au dernier jour, car Il l’a promis. Avant de se prosterner devant des lambeaux servant de conduits de sève faits de main d’homme, drôles, sales, ils mouraient sur la souche. Alléluia!

            Que je meure sur le même lieu. Si mon Dieu ne vient pas dans ma génération, je mourrai sur une souche, que les jéleks ont laissé après avoir dévoré, tout en croyant que Jésus-Christ, Son Eglise et Sa Parole sont les mêmes hier, aujourd’hui et éternellement. Je pourrais ne pas être en mesure de manifester cela dans tous ces sarments, parce que ces drôles de conduits de sève ici, des dénominations et des credos, m’ont retranché, m’ont laissé tomber comme une patate chaude. C’est peut-être vrai. Mais je serai loyal sur cette souche, et je crierai que l’heure vient. Dieu restaurera Son Eglise dans son état ancien.

128      Ceci peut faire mal. Troisièmement. Je ne voudrais pas que ça le fasse. Observez l’un des grands conduits de sève qu’ils ont coupés. Et durant ce temps de l’organisation, c’est ce qui a fait tomber le conduit de sève pour commencer. Premièrement, s’ils avaient eu l’amour fraternel entre eux, ils n’auraient jamais eu besoin d’une organisation. Et puis, lorsqu’ils ont vu qu’ils ne pouvaient pas avoir, qu’ils n’auraient pas l’amour fraternel, ou qu’ils ont pensé n’être pas... «Ceux qui s’attendent à l’Eternel renouvellent leur force.» Au lieu de prendre la Parole de Dieu, ils ont formé une organisation.

129      Luther est sorti de cette organisation-là, cinq cents cinquante ans plus tard, il en est sorti. Que fit-il? Il fit demi-tour, il fit la même chose qu’eux autrefois. De là vint directement Calvin. De là sortit directement Wesley. De Wesley vinrent les baptistes, les presbytériens, ainsi de suite, jusqu’aux pentecôtistes. Et les pentecôtistes... Après les nazaréens sont venus les pentecôtistes. Et après les pentecôtistes, qu’arrivera-t-il? J’espère, la Venue de Christ. En effet, les pentecôtistes ont fait la même chose que les autres avaient faite.

130      Apocalypse 12 dit qu’ils le feront. Elle était une prostituée, et elles étaient des prostituées. Elles étaient des débauchées. L’Eglise catholique, elle, il est dit dans la Bible qu’elle était une prostituée, p-r-o-s-t-i-t-u-é-e. 1 Corinthiens 12 le dit. Il est dit: «Ses filles...» Or, si... Ça ne peut pas être des hommes. Il n’a jamais dit ses fils, il a dit ses filles. Les églises sont représentées dans la Bible par des femmes.

            Et ses filles étaient des prostituées, voyez, la même chose. Quel genre était-ce? Comment des prostituées? Elles commettent la fornication spirituelle contre la Parole de Dieu, s’accrochant au lambeau dénominationnel plutôt que de prendre ardemment position pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes, plutôt–plutôt que de revenir recevoir la Parole de Dieu.

131      Il n’y a pas longtemps, je parlais à un prêtre qui disait: «Peu m’importe ce que dit la Bible, c’est nous l’église.»

            J’ai dit: «C’est Ça la Parole de Dieu.»

            Il a dit: «C’est nous qui avons fait Ça.»

132      J’ai dit: «Pourquoi a-t-elle tant changé? Vous n’avez pas dans votre église une seule chose que cette Bible dit et que vous enseignez.» Je lui disais que j’avais baptisé une jeune fille au Nom de Jésus-Christ.

            Il a dit: «Vous savez, l’Eglise catholique pratiquait cela autrefois.»

133      J’ai dit: «Quand? Il y a tous les livres sur l’histoire de l’Eglise, à ce que je sache, qui sont là même.»

            Il a dit: «Nous croyons notre catéchisme.»

            J’ai dit: «Qu’en est-il de l’histoire?»

133      Il a dit: «Peu nous importe ce que l’histoire a dit; nous croyons le catéchisme.»

134      J’ai dit: «Comment savez-vous que George Washington ou Abraham Lincoln ont existé? Comment savez-vous que les pères pèlerins ont existé? C’est parce que nous croyons notre histoire.»

135      J’ai dit: «Il n’y a aucun récit selon lequel l’Eglise catholique se serait jamais organisée avant trois cent soixante ans après la mort du dernier apôtre.» J’ai dit: «Et l’Eglise catholique n’était pas connue. Ils ne baptisaient pas au Nom de Jésus, car ils étaient la toute première fondation à introduire le faux baptême. Et elle est...»

136      Il a dit: «Eh bien, maintenant, un instant.» Il a dit: «Nous avons le droit, c’est nous l’église. Nous faisons ce que nous voulons, parce que Dieu est dans Son église.»

137      J’ai dit: «Dieu est dans Sa Parole, pas dans Son église.»

            Si l’église est en désaccord avec la Parole, alors il y a quelque chose qui cloche: «Que Ma Parole soit reconnue pour vraie, et toute parole d’homme pour mensonge.» C’est vrai. La Parole de Dieu est vraie. Il confirme Sa Parole. Retournez à Sa Parole. Voyez-vous ce qu’avait dévoré le jélek?

138      Maintenant, du temps des pères primitifs nicéens... Gene, tu venais aussi de prendre cela. Le grand concile nicéen a suscité un grand débat sur la question de savoir s’il existe un seul Dieu ou trois Dieux: Le Père, un; le Fils, deux; Dieu le Saint-Esprit, trois. Et ils ont adopté qu’il existait trois Dieux. Eh bien, si vous ne croyez pas cela, je vais vous le lire tout de suite dans Le Concile nicéen, Les Pères nicéens. C’est ce qu’ils ont fait: Trois Dieux.

139      Il y a un seul Dieu. Il y en a seulement Un. C’est Jéhovah Dieu, le Grand JE SUIS; l’Alpha, l’Oméga, le Commencement et la Fin.

140      Ils ont alors eu... Pour y arriver, ils ont dû prendre quelque chose qui s’y accommode. Pour y arriver, ils ont osé dire: «Dieu le Père, Dieu le Fils, Dieu le Saint-Esprit.» Eh bien, ça n’existe absolument pas. Il n’y a pas trois Dieux. C’est du paganisme. Il y a trois offices du même Dieu.

141      La dispensation du Père... Alors que Dieu était seul, saint; Ses lois, Sa justice font de Lui saint. Il voulait être dans l’homme; Il voulait adorer dans l’homme. Il voulait que l’homme L’adore; il a dû venir à l’homme. Et alors, Il a créé, Il a couvert de Son ombre une petite vierge du nom de Marie (C’est Dieu Jéhovah qui l’a fait), Il a créé en son sein une cellule, une cellule de Sang. Cette cellule de sang a développé des cellules, et cela a donné naissance à un Homme, Jésus-Christ. Dieu Tout-Puissant, le Père, a habité en Lui.

142      Le jour du baptême, lorsqu’Il a reçu le Saint-Esprit, le jour où Jean L’avait baptisé, Jean a dit: «Je regardais, et j’ai vu l’Esprit de Dieu descendre du ciel sous forme d’une Colombe, et une Voix a dit: ‘Celui-ci est Mon Fils bien-aimé en qui J’ai mis Mon affection.’» Jésus a dit que Dieu était en Lui: «Mon Père et Moi, nous sommes Un. Mon Père demeure en Moi.» Non pas que Jésus, et un être avec Dieu, mais Jé-... Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec Lui-même.

143      Et vous les frères unitaires, beaucoup parmi vous s’égarent en cherchant à vous imaginer que Dieu est Un comme un doigt. Il ne peut pas être Son propre Père. Il ne le peut pas.

144      Mais Il est Dieu. Dieu est Jéhovah, l’Esprit; Christ était la maison où Il demeurait. Et puis, Il a sacrifié Sa Vie, et alors, Il a donné l’Esprit. Et par ce Sang pur qu’Il avait versé, Il m’a sanctifié, afin qu’Il puisse venir Lui-même demeurer en moi et en vous. Et Dieu est avec nous; c’est le Saint-Esprit, qui est le même, le même Dieu, Jéhovah Dieu. «Je serai avec vous, même en vous, jusqu’à la fin du monde. Et vous ferez aussi les oeuvres que Je fais.»

145      C’est là que les hasils ont commencé à dévorer, les jéleks aussi, cherchant à montrer Dieu le Père, assis dans la Gloire, avec Dieu le Fils assis sur une main droite qu’Il aurait.

146      La main droite de Dieu, là où la Bible dit: «J’ai levé les yeux et j’ai vu Jésus debout à la main droite de Dieu», c’est Philippe, ou plutôt Etienne, lorsqu’il était lapidé, il ne voulait pas dire que Dieu avait une main droite, et que Jésus se tenait là sur Sa main droite. Cela veut dire qu’Il est dans la main droite de Sa puissance: l’autorité. «Tout pouvoir m’a été donné au Ciel et sur la terre», a dit Jésus. Il avait l’autorité. Dieu était en Christ. Il est en–en Lui. La Bible dit: «En Lui habite corporellement la plénitude de la divinité.» Lorsque vous essayez d’en faire trois Dieux distincts, vous êtes païen au possible.

147      Eh bien, ceci va pincer. Quatrièmement. Après qu’ils eurent eu trois dieux, ils ont eu à présenter un baptême pour lui, pour les trois dieux, alors le diable les a aveuglés avec Matthieu 28.19: «Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que Je vous ai prescrit. Et voici, Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.» Le diable les a aveuglés à cela.

148      Eh bien, retenez cela. Eh bien, c’est ici que je dois river le clou, et ça va faire mal; mais je voudrais que vous suiviez. C’est la Vérité. Que Dieu aide à ce que ça soit... J’ai... Sondez simplement les Ecritures. Trouvez dans la Bible un passage où quelqu’un ait jamais été baptisé au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, trouvez un seul passage où n’importe qui a donc été baptisé ainsi.

149      Regardez, vous direz: «Le diable prend...» Le diable prend ce passage des Ecritures et fait que cela paraisse autre chose que ce que Cela est. N’a-t-Il pas dit la même chose à Jésus? «Il est écrit: ‘Il donnera des ordres à Ses anges à Ton sujet, de peur que Ton pied heurte contre une pierre.’» Il n’heurtait point Son pied contre une pierre. Mais le diable cherchait à Lui faire voir quelque chose que les Ecritures ne disaient pas.

150      Il était intelligent; Il était plein de Dieu; Dieu était en Lui. Et si Dieu est dans un homme, Il fera connaître Sa révélation. Certainement.

151      Je vais vous amener à Matthieu 28.19: «Allez, faites de toutes les nations Mes disciples, les baptisant au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.»

152      Maintenant, observez comment les trinitaires extrêmes..., de l’Eglise catholique, cela n’a jamais été dans la Bible, cela n’a jamais existé chez les pères pré-nicéens, Pré... avant... les pères pré-nicéens. Ils avaient tous été baptisés au Nom de Jésus-Christ, eux tous. Cela est passé par l’Eglise catholique, c’est venu de là et c’est entré dans l’Eglise protestante.

153      Or, comment pouvez-vous voir cela si Dieu ne vous ouvre pas les yeux? Vous ne le pouvez pas. Et je prie que Dieu vous ouvre les yeux à cela. Et écoutez bien attentivement maintenant.

154      Maintenant, je vais prendre votre passage des Ecritures, Matthieu 28.19: «Allez, faites de toutes les nations Mes disciples, les baptisant au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.» Comment avez-vous été baptisé: Au Nom du Père, au Nom du Fils, au Nom du Saint-Esprit? Ce n’est même pas écrit dans les Ecritures. Et j’aimerais qu’un homme...

155      Vous direz: «La sainte et bénie trinité.» Trouvez-moi le mot trinité quelque part dans les pages de la Bible de Dieu. Ça, c’est une combine faite de main d’homme, c’est un vieux lambeau sale de l’église qui enveloppe, en lieu et place du conduit de Sève du Saint-Esprit de Dieu. Ça n’existe pas. Ça n’existe pas. Si vous trouvez cela, venez me voir. Vous êtes tenu par devoir de le faire en tant que chrétien, si vous le trouvez. Ça ne se trouve pas dans les Saintes Ecritures de Dieu. Et le Père, Fils et Saint-Esprit est un produit de l’enfer; trois Dieux, ça n’existe pas.

156      Eh bien, je crois dans la dispensation de Dieu le Père; je crois dans la dispensation du Fils de Dieu; je crois dans la dispensation du Saint-Esprit de Dieu; mais c’est le même Dieu dans chaque dispensation, pas trois Dieux.

157      Eh bien: «Au Nom du Père...» La Bible ne dit pas: «Allez baptiser au Nom du Père, au Nom du Fils, au Nom du Saint-Esprit.» Elle dit: «Allez baptiser, a dit Jésus, (examinez) au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.» Non pas au Nom du Père, au Nom du Fils», cela ferait d’eux des individus; mais ce n’est pas ça. «Au Nom du Père, et...» Et est une conjonction, se rapportant au même sujet que vous avez.) «Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit.» Non pas: «Au Nom du Père, au Nom du Fils, au Nom du Saint-Esprit.» Mais: «Au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.» Voyez?

158      Maintenant, suivez. Les apôtres oints étaient là, ils sont allés à la Pentecôte recevoir le Saint-Esprit. Ils sont allés droit à la Pentecôte et ils ont reçu le Saint-Esprit. Eh bien, l’Eglise a été inaugurée, qu’allons-nous faire? La toute première chose à apparaître, c’est la prescription qui doit être établie; docteur Simon Pierre doit établir la première prescription, parce que c’est à lui que Jésus avait donné les clés: «Je te donne les clés, Pierre. Tout ce que tu lies, la prescription que tu auras établie ici sur terre, Je la recevrai dans la Pharmacie. Etablis cela et Je l’accepterai.»

159      Qu’a-t-il fait? Lorsqu’eux tous... les hommes entendirent tout ce bruit, comme cela, ils ont dit: «Que veut dire ceci?» Les autres parlaient en langues. Et ils ont dit: «Nous entendons les merveilles de Dieu.»

160      Qu’a dit Pierre? «Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au Nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit.»

161      Eh bien, qu’ont-ils fait? Ils ont ajouté Père, Fils, Saint-Esprit ici, ce qui ne figure pas dans la prescription. C’est vrai. Qu’ont-ils ajouté d’autres? «Vous n’avez pas à sortir et à agir comme eux jadis. Cela ne vous donne pas la joie et la puissance, le parler en langues et toutes ces choses.» Vous n’avez pas à avoir cela. «Confessez seulement; serrez la main.» Ça, c’est une autre drogue empoisonnée du diable. Si cela les a amenés à agir comme ça, après avoir pris le médicament, cela vous fera agir de même... Prenez Sa prescription. Tout à fait. Ce qu’a laissé le gazam, le hasil l’a dévoré.

162      Maintenant, rappelez-vous, s’il n’y a jamais eu dans la Bible une personne baptisée autrement qu’au Nom de Jésus-Christ, que ce soit les Juifs ou les gens des nations, les gens du dehors et tout le reste, tous ont eu à venir se faire baptiser au Nom de Jésus-Christ... Je défie quiconque de me montrer là où une seule personne ait jamais été baptisée au Nom du «Père, du Fils et du Saint-Esprit» pendant les trois cents ans après la mort du dernier–du dernier apôtre.

            Eh bien, c’est plus clair que ne le sont mes dix doigts devant moi. Vous ne pouvez pas voir cela à moins que Dieu vous ouvre les yeux. Eh bien, cela... Si ce n’est pas là la bonne révélation, alors pourquoi Pierre a-t-il eu la même révélation, changeant? Dix jours après que Jésus lui eut dit: «Allez baptiser au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit», Pierre change et dit: «Et que chacun de vous soit baptisé au Nom de Jésus-Christ.» Ça doit donc être la même révélation qu’il avait eue. Et l’Eglise là, dans leur...?... Les trinitaires ont la fausse révélation, ils n’utilisent donc pas le Conduit de Sève. Ils ont mis un lambeau, ils l’ont enroulé autour de cela, et cela laisse tomber la Vie de Dieu là, cela tuera le patient. Oh! Que des choses nous pouvons aborder, selon vos credos et autres, ce que cela a fait.

163      Permettez-moi juste de clarifier ce petit point. J’aimerais que vous preniez vos Bible juste une minute. Nous allons donc rendre cela si simple que les enfants le comprendront. Prenons Matthieu, chapitre 1. Vous avez Matthieu 28.19. Allez à Matthieu, chapitre 1, verset 18. Regardez ça.

164      J’aimerais que vous examiniez attentivement. Ceci, à ma gauche, c’est le Père. Ceci, au centre, c’est le Fils. Ceci, à droite, c’est le Saint-Esprit. Maintenant, qui est le Père de Jésus-Christ? Dieu, le Père. Est-ce vrai? Croyez-vous tous cela? Assurément que je le crois. Dieu, le Père, est le Père du Seigneur Jésus: Père, Fils, Saint-Esprit.

165      Maintenant, je cite les passages des Ecritures. Regardez, regardez. Et vous pouvez consulter cela une fois rentré chez vous ou consulter cela maintenant: «Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ», Matthieu 1. Regardez ça. Comme je l’ai souvent dit, si vous lisez un livre d’histoire et que vous lisiez à la fin, vous prenez Matthieu 28.19 comme ceci, dans un livre d’histoire, qui raconte: «John et Mary vécurent toujours heureux après cela.» Qui est John et qui est Mary? Retournez au début du livre et voyez qui sont John et Mary. S’Il a dit: «Allez, et faites de toutes les nations Mes disciples, les baptisant au Nom du Père.»

166      J’aimerais vous poser une question: Est-ce que Père est un nom? [L’assemblée dit: «Non.»–N.D.E.] Ça ne l’est certainement pas. Au Nom du Fils; est-ce que Fils est un nom? C’est un titre, juste comme Père. Est-ce que Saint-Esprit est un nom? Non, c’est un titre. Le Saint-Esprit, c’est ce qu’Il est. Vous direz: «Le Saint-Esprit est un nom.» Humain aussi, alors. Voyez, je suis un humain, mais mon nom n’est pas humain.

168      C’est ce qu’Il est, Il est le Saint-Esprit. Ce n’est pas Son Nom; c’est ce qu’Il est. Alors, si Père n’est pas un nom, Saint-Esprit n’est pas un nom, Fils n’est pas un nom, quel est alors le Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit? [L’assemblée dit: «Seigneur Jésus-Christ.»–N.D.E.] Certainement, certainement. Eh bien, voyez, Père n’est pas un nom.

169      Il a dit: «Allez, baptisez-les au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.»Pierre a changé en disant: «C’est au Nom de Jésus-Christ.» Eh bien, c’est exactement le procédé qu’ils ont suivi tout au long de la Bible.

170      Eh bien, qu’ont-ils fait? Qu’est-ce que leurs traducteurs ont, ou plutôt les hommes de l’église ont fait? Qu’est-ce que les organisations ont fait? Ils ont enroulé un vieil lambeau dénominationnel autour pour devenir populaire parmi les autres. Si je dois manger des biscuits durs, boire l’eau de la rivière, mourir en martyr, je prendrai position pour la Vérité de Dieu et je mourrai sur une souche. C’est vrai. Il n’y a pas un homme, ni le pape de Rome, ni un évêque ni un cardinal, qui puisse subsister devant Cela. Oui, oui. Quel est le problème? Ce qu’a laissé le gazam, ce qu’ont laissé les méthodistes, les baptistes l’ont dévoré; ce qu’ont laissé les baptistes, les pentecôtistes l’ont dévoré. Quel–quel–quel endroit! Les conduits de la vie sont tous détruits. Ceci est juste une chose mineure.

171      Maintenant, Qui est Père, Fils et Saint-Esprit? «Allez, faites de toutes les nations Mes disciples, les baptisant au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.» Père n’est pas un nom, Fils n’est pas un nom, Saint-Esprit n’est pas un nom. De quel Nom parlez-vous?

172      Eh bien, c’est juste comme John et Mary, retournons pour voir ce qu’il en était. «Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, Sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte par la vertu du (quoi?) Saint-Esprit, avant qu’elle eût... avant qu’ils eussent habité ensemble.» Je pensais que vous aviez dit que c’était Dieu qui était Son Père. Comment Dieu peut-Il être Son Père et le Saint-Esprit être Son Père? Eh bien, voyez-vous, vous les trinitaires qui vous en prenez aux unitaires? La poêle ne peut pas se moquer du chaudron. Regardez ça. Non. Voyez-vous ce que je veux dire?

173      Le Père... Il a dit: «Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, Sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit, avant qu’ils eussent habité ensemble.» Donc, Dieu le Père n’a eu rien à faire là-dedans. Si–si Dieu le Père et Dieu le Saint-Esprit, ce n’est pas la même Personne, alors Jésus a eu deux Pères, et notre Sauveur est un Enfant illégitime, né de deux esprits différents, ou par deux esprits différents. «... arriva la naissance de Jésus-Christ... se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit.» Croyez-vous cela? Donc, Dieu le Père et le Saint-Esprit, c’est le même Esprit, sinon Il avait deux Pères.

174      «Tout cela arriva afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète du Seigneur, disant: ‘Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un Fils, et on... un Fils, et on L’appellera (Ceci, c’est Lui?) Jésus, ce qui veut dire Emmanuel, ce qui signifie (quoi?) [L’assemblée dit: «Dieu avec nous.»–N.D.E.] Quel est donc le Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit? [«Seigneur Jésus-Christ.»] Certainement. «On L’appellera [«Jésus»], c’est Lui qui sauvera Son peuple de ses péchés.»

175      Eh bien, qui est Père, Fils et Saint-Esprit? Le Seigneur Jésus-Christ. Quel est Son Nom? Pas le nom... Père, ce n’est pas un nom; Fils, ce n’est pas un nom; Saint-Esprit, ce n’est pas un nom. Mais Jésus-Christ, c’est le Seigneur Jésus-Christ, ce qui est le Père, Fils, Saint-Esprit, les trois offices de Dieu manifesté dans la chair, dans une Personne. Alléluia! Frère, c’est la Vérité. Je dis vrai. Ô Dieu, je me tiendrai sur cela au jour du Jugement!

176      Qu’est-ce que le jélek a fait? Il a mis le Père en haut dans le ciel, Dieu le fils assis ici sur un trône, et Dieu le Saint... Il n’est pas étonnant que nous ne puissions aboutir nulle part.

177      Dieu est en vous, avec vous. «Je serai avec vous, même en vous, jusqu’à la fin du monde. Et vous ferez aussi les oeuvres que Je fais», pas une autre Personne, mais le même Saint-Esprit, la même Personne, le même Dieu Jésus; le Seigneur Jésus Lui-même était un Tabernacle dans lequel Dieu demeurait pour se manifester, parce qu’Il était un Esprit. Il était un Esprit.

178      Eh bien, Jésus n’était pas éternel, Dieu est Eternel. Jésus est maintenant Eternel, parce que Dieu a pris un corps en haut.

179      Il y eut une fois, avant la fondation du monde, j’étais éternel lorsque Dieu a pensé à moi. On a pensé à moi avant la fondation du monde; mon nom a été inscrit dans le Livre de Vie de l’Agneau, le vôtre aussi, avant qu’il existe même un grain de sable. Combien savent que c’est biblique? Combien savent que Dieu a inscrit votre nom dans le Livre de Vie de l’Agneau avant la fondation du monde? Donc, dans la pensée de Dieu, nous étions nés en ce moment-là même dans Son Royaume.

180      Et un jour, un corps naquit par le lien sacré du mariage, entre mon père et ma mère. Et ils m’ont engendré, et me voici, William Branham, présenté dans un corps de chair. Eh bien, vous me connaissez comme William Branham, un homme. Dieu m’avait connu comme William Branham, une pensée dans Son Esprit et une expression.

181      Une parole, c’est quoi? Une parole, c’est une pensée exprimée. Lorsqu’Il a parlé, disant: «Qu’il vienne», je suis venu. Lorsqu’Il dira: «Qu’il revienne», je reviendrai. Oui, oui. C’est une–c’est une pensée. Une parole est une pensée exprimée.

182      Dieu a déjà donné la Parole; tout ce qu’était Sa pensée, Il a exprimé cela. Après qu’Il a exprimé cela, cela s’accomplit: «Que... soit», et la... C’est là Dieu, l’Omnipotent, le Tout-Puissant, le Tout-Puissant Jéhovah. Eh bien, Il est présenté. Maintenant, pour accomplir cela, il leur a fallu un faux baptême pour y parvenir. Vous voyez, c’est caché. Le monde ne voit pas cela, et ça ne peut pas être vu.

183      Maintenant, suivez attentivement, pendant que nous avons encore assez de temps pour–pour terminer et former la ligne de prière. Très bien. J’ai traîné là-dessus plus que je ne le pensais. Juste une minute maintenant, j’ai autre chose que j’aimerais vous dire.

184      Donc, Père, Fils, Saint-Esprit, c’est le seul vrai Dieu. Il a un seul Nom; Son Nom, c’est Jésus-Christ. Il est né Christ, le Seigneur, à Sa naissance. Cela... Christ veut dire l’Oint. Le Seigneur veut dire le Maître. Il est le Maître et le Seigneur. Et puis, Dieu est descendu et a habité en Lui, ce qui a fait de Lui à la fois le Père, le Fils et le Saint-Esprit: l’Alpha, l’Oméga, le Commencement et la Fin, Celui qui était, qui est, et qui viendra, la Racine et le Rejeton de David: à la fois la Racine et le Rejeton de David; l’Etoile du matin, le Premier et le Dernier. C’est Lui.

185      Oh! Ce qu’a laissé le gazam... Comment pouvez-vous adorer si vous ne connaissez pas ce que vous adorez? Comment pouvez-vous être spirituel si vous n’avez pas le Saint-Esprit en vous? Si vous êtes tout attaché à un tas de credos d’église, cela vous fera agir comme les membres d’églises, des dignitaires, les religieux, des choses semblables. Tout cela, ce sont de bons actes moraux.

186      Mais, frère, il vous faut naître de nouveau de l’authentique Saint-Esprit qui vient uniquement par la Parole de Dieu. Et la vraie Parole de Dieu, lorsqu’Elle entre en vous, Elle manifeste la Vérité. «Lorsque Lui, le Saint-Esprit, sera venu, Il témoignera de Moi; Il manifestera la Vérité. Il prendra de ce que Je vous ai montré, ce que J’ai montré, ce que J’ai dit, et Il vous le montrera. Le Saint-Esprit le fera.» Ce qu’Il fera... Il est là.

187      Ce qu’a laissé le gazam, le hasil l’a dévoré. Ce qu’a laissé le catholique, le luthérien l’a dévoré. Ce que le luthérien a dévoré... laissé, le méthodiste l’a dévoré. Ce qu’a laissé le méthodiste, le pentecôtiste l’a dévoré. A quoi cela a-t-il abouti? A tout cet amas de péchés, toutes ces choses, ces enseignements, ces autres choses que nous pouvons mentionner (Oh! la la!), serrer la main, asperger d’eau.

188      Qui a entendu parler de l’aspersion? Montrez-moi cela dans la Bible. Qui a entendu parler de l’effusion d’eau? Montrez-moi cela dans la Bible. Le baptême vient, du mot baptizo, qui veut dire être enseveli et couvert. Exact. C’est la Vérité de la Parole de Dieu. Oh! Si nous avions le temps, nous pourrions continuer sans cesse sur ces fausses choses.

189      Voici ce que je déclare, mes bien-aimés. Ecoutez-moi. Un jour, je me tiendrai avec vous au jour du Jugement; j’aurai à répondre. Je n’aurai jamais à répondre devant un credo. Je dis vrai. Ô Dieu, j’aurai à répondre devant la Bible. C’est le Livre par lequel je me tiens.

190      Il n’y a aucun passage dans la Bible où on ait jamais reçu le Saint-Esprit sans émotion, sans parler en langues, sans cris, sans louer Dieu, sans prophéties, sans manifestations. Ils ne s’avançaient jamais juste pour serrer la main à un prédicateur, puis s’en aller.

191      Il n’y a aucun passage dans la Bible où ils aient jamais reçu, où ils aient jamais baptisé autrement que dans le Nom de Jésus-Christ. Il n’y a aucun passage dans la Bible où ils aient jamais enseigné la trinité.

192      Cela a toujours été un seul Dieu. «Ecoute, ô Israël, Je suis l’Eternel ton Dieu, le seul Dieu. Tu n’auras point d’autres dieux devant Ma face. Je suis l’Eternel ton Dieu.» Pas un Père, un Fils, et un Saint-Esprit, mais «Je suis Dieu.» Il est éternellement Dieu. Il a toujours été Dieu; Il sera toujours Dieu.

193      Et lorsqu’une dénomination vous laissera tomber, lorsque vous irez à une assemblée, que vous chercherez à manifester l’amour fraternel, même avec leurs dénominations, cherchant à prendre et sauver ce que vous pouvez, les faire entrer, laisser Dieu s’occuper du reste, et du fait que vous vous tenez sur base des Vérités bibliques, ils vous excommunient. Ça ne peut être rien d’autre qu’une vile supercherie du diable pour empêcher les enfants d’entrer assister à la réunion et d’être sauvés. C’est vrai.

194      Il y a le Roc solide de la Parole de Dieu. Je prendrai n’importe qui, n’importe quand qu’il le veut, je procéderai avec lui dans l’amour fraternel; j’aimerais que vous me montriez une seule chose que j’ai dite qui n’est pas la Vérité biblique. Oui, oui. C’est la vérité. Eh bien, du fait que vous prenez position pour cela, vous serez excommunié. Je m’attends à ce qu’il en soit ainsi. Dieu a dit qu’il en serait ainsi.

195      On Lui a fait la même chose: «Où as-Tu appris? De quelle école es-Tu sorti? Qu’es-Tu, pharisien ou sadducéen?» Il était le Fils du Dieu vivant; Il ne prenait position pour aucun d’eux.

196      Je dis la vérité, ô Dieu! Laisse-moi avoir assez de courage! Laisse-moi avoir suffisamment de principe. Laisse-moi être assez homme. Laisse-moi être assez Christ pour me tenir seul, si je me tiens, s’il me faut me tenir ainsi, dire la vérité et subsister. Eh bien, certainement! Je préférerais prêcher l’Evangile à cinq personnes qui l’écoutent effectivement plutôt qu’à des millions. Dire la vérité. Je n’ai jamais fait des compromis. Je voulais ceci, car Dieu m’avait annoncé que ces grands signes et ces grandes oeuvres qui se manifestent, comme la manifestation de Sa résurrection, et autres, c’est pour l’église. Ces pauvres gens là, liés par ces credos et autres, ils sont tellement endoctrinés, on dirait embaumés.

197      Que Dieu bénisse votre coeur. Je ne vous laisserai pas dans cet état-là. Je vous dirai ce que Dieu a dit: «Je vous remplacerai tout ce que le hasil a dévoré, tout ce que le jélek a dévoré, tout ce que le gazam a dévoré. Je restaurerai, dit l’Eternel» Je dis donc la vérité, je donne cette prophétie: Avant la Venue du Seigneur, la vraie foi apostolique, le vrai enseignement apostolique, le vrai Esprit biblique, le vrai, cela est en voie maintenant, cherchant à se frayer la voie, pour repousser.

198      Les pentecôtistes avaient eu cela pour commencer. Qu’ont-ils fait? Ils ont tracé une petite ligne autour de Cela, ils ont commencé une dénomination. Dieu a émondé ça. C’est tout à fait vrai. Cela vient, lorsque le Seigneur a envoyé ces dons, ces petits dons modestes qu’Il m’a donnés. Ils continuent à venir, ils veulent que je sois de l’effusion de la pluie de l’arrière-saison, que je fasse de cela une organisation. Ils veulent que j’adhère aux assemblées.

199      Je me suis tenu en plein milieu de chaque branche qui pendait là, ici même à la souche de l’Arbre, j’ai dit: «Voici la Fondation. Ôtez ces vieux conduits en lambeaux ici afin que la Vie entre en vous. Alors, vous aurez des prophéties, vous aurez le discernement, vous aurez l’Esprit, vous aurez la puissance, vous aurez la restauration de la vraie Eglise, après que vous serez retournés à la vraie Vigne et à la vraie Vie.»

200      Cela ne peut pas passer par un lambeau qui tombe d’un côté, disant: «C’était pour un autre jour. C’était pour un autre jour.» C’est toujours le même. Il est l’Alpha et l’Oméga, le Commencement et la Fin. Absolument. Il vous faudra revenir à la fondation, car «sur ce roc, Je bâtirai Mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre Elle.»

201      Que Dieu vous bénisse, mes amis. Je sais que vous pensez que je fais un peu trop de bruits, et je suis un peu désordonné, mais je ne le suis pas. Je pense que je suis en ordre avec cette Parole.

202      Le–l’Esprit de Dieu est ici, le même Esprit qui a écrit la Bible. Si c’est l’Esprit qui a écrit la Bible, Il dira amen chaque fois que les Paroles de la Bible seront prononcées. S’il... Si tout le monde a été baptisé au Nom de Jésus-Christ, le vrai Esprit de Dieu dira amen, que c’est la vérité. Si la Bible dit: «Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement; Je serai avec vous tous les jours, même en vous jusqu’à la fin du monde», le vrai Esprit de Dieu dira amen. Et si c’est le vrai Esprit de Dieu, alors la vraie puissance et la vraie manifestation de l’Esprit se produiront par ce vrai Esprit. Jugez la Parole que vous entendez; jugez Cela par la Bible. Observez Ses actions, observez Ses oeuvres.

203      Y a-t-il ici des candidats pour le baptême, ceux qui n’ont jamais été baptisés et qui voudraient être baptisés? Levez la main. D’accord. S’il n’y a donc pas de baptême, c’est en ordre, alors nous prierons pour les malades.

204      Y a-t-il ici quelqu’un qui est malade (Levez la main) et qui veut qu’on prie pour lui? Combien ici sont étrangers parmi nous et aimeraient qu’on prie pour eux? Je ne vous connais pas, je suis inconnu, je ne vous connais pas. D’accord. Les malades et les affligés, je ne vous connais pas. Si Dieu est Dieu, s’Il est le Dieu de la Parole que j’ai prêchée...

205      Jésus a dit: «Vous ferez aussi les oeuvres que Je fais.» Est-ce vrai? Jésus a dit: «Vous ferez aussi les oeuvres que Je fais. Vous en ferez davantage, car Je m’en vais au Père.» Qu’était-ce? D’un homme, d’un corps, Il est redevenu la Colonne de Feu. Lorsque Paul L’a rencontré sur le chemin de Damas, qu’était-Il? La Colonne de Feu. Est-ce vrai? Certainement. Qu’est-Il aujourd’hui? Qu’est-Il sur cette photo-là?

206      Vous direz: «Oh! Vous pouvez dire cela, Frère Branham.» Si c’est vraiment une preuve de Dieu, si c’est la même Colonne de Feu, le même Jésus-Christ, si je soutiens que Son Esprit est entré en moi, Il fera la même chose que Lui avait faite. Il acceptera chaque Parole qu’Il a prononcée, peu importe ce que les credos ou les dénominations disent. Il proclamera Sa Parole. Il L’a proclamée.

207      Leur incrédulité ne L’a point arrêté. Leurs credos et dénominations, Il n’a jamais pris position pour l’un d’eux. Il prêchait l’Evangile pur qu’Il entendait auprès de Dieu. Il se tenait seul; certainement, Il l’a fait. Au Calvaire, personne ne s’est tenu à Ses côtés. Il s’est tenu seul.

208      Si vous aboutissez à quelque chose, vous prendrez position pour Dieu et vous vous tiendrez seul. C’est vous. Ce n’est pas le monde, ce n’est pas votre église, ce n’est pas votre dénomination. C’est vous, c’est entre vous et Dieu. Peu m’importe ce que le...

209      Le Branham Tabernacle peut faire ce qu’il veut, je veux qu’ils croient en Dieu; je veux qu’ils viennent. Mais s’ils ne le font pas, je ne vais pas faire des compromis avec eux sur leurs petites choses. Je prendrai position pour Dieu.

210      Les méthodistes... «Que ferez-vous, Frère Branham?» Les–les pentecôtistes trinitaires? J’ai prouvé que je les aime. Je suis allé chez eux, j’ai envoyé chez les assemblées de Dieu et l’église de Dieu...

211      «Et si les unitaires... vous êtes en désaccord avec les unitaires à cause de telle position qu’ils ont prise.» Oui, oui. Jésus avait un Père; Il était Dieu. Eux baptisent au Nom de Jésus. Je baptise au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Il y a plusieurs Jésus, mais Il n’y a qu’un seul Seigneur Jésus-Christ. Voyez? Non pas au Nom de Jésus, mais au Nom du Seigneur Jésus-Christ; c’est ça le Père, Fils et Saint-Esprit.

212      Le Seigneur. «Le Seigneur a dit à Mon Seigneur: assieds-toi à Ma droite»; Fils, Jésus; Christ, le Logos qui est sorti de Dieu au commencement. Père, Fils et Saint-Esprit. Vous y êtes.

213      Oh! j’en suis si heureux! Mon coeur se réjouit simplement de savoir que Son Esprit, l’Esprit qui a écrit la Parole, s’accorde avec la Parole, prouve la ligne de la Vie, entre dedans, se manifeste. Que Dieu soit avec vous. C’est Jésus-Christ, le Fils de Dieu. J’ai dit la vérité au sujet de Sa Parole. Maintenant, vous–vous les gens du tabernacle, je prierai pour vous à d’autres occasions. Nous sommes en retard. J’ai dépassé un peu, j’ai un peu débordé, je m’attendais à voir un groupe se faire baptiser.

214      Ecoutez, si le Saint-Esprit est ici, nous allons...Il va–Il va vous guérir. Je voudrais des étrangers dans nos murs, qui–qui sont malades et affligés. Et maintenant, si j’ai dit la Vérité au sujet de Dieu, que ces gens ont dit la vérité, que je ne les connais pas, et qu’ils sont malades et affligés, si le Saint-Esprit reste le même, Il peut me donner la révélation. Si c’est le même Saint-Esprit, et qu’Il est connecté ici à la même souche que le jélek avaient dévorée, mais il y a un petit morceau d’écorce qui descend, qui relie cela ensemble, ça marchera exactement comme cela l’avait fait ici.

215      Les credos de l’église peuvent dire: «Oh! ce n’est pas vrai. C’est de la télépathie mentale. C’est le–le diable. C’est le fait de dire la bonne aventure.»

216      On a dit la même chose à Son sujet: S’ils ont appelé le Maître de la maison Béelzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de la maison?» Exact. Cela n’arrête toujours pas la chose. Cela le fait bien progresser, cela le fait avancer.

217      Maintenant, est-Il toujours Dieu? Est-Il le même hier, aujourd’hui et éternellement? Honore-t-Il Sa Parole? Il L’honore.

218      Et je contrains chacun de vous, si vous n’avez jamais été baptisé au Nom de Jésus-Christ, de vous faire baptiser au Nom de Jésus-Christ. Peu m’importe ce que le vieux lambeau de l’église dit. C’est une dénomi-...

219      Et je connais des hommes que j’ai amenés droit dans mon bureau, on a étudié, des hommes bons, établis. Je disais: «Venez ici une minute. Montrez-moi votre baptême au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, si c’est scripturaire.»

220      Et lorsqu’il était coincé là, il disait: «Je sais ça, Frère Branham, mais ne me donnez pas cela.» Voyez?

221      Je disais: «Soutenez votre doctrine, montrez-moi un seul passage. Tout le monde dans la Bible...»

222      Il y en a qui ont été baptisés sans invoquer aucun nom du tout. Ils ont dû venir se faire rebaptiser avant de recevoir le Saint-Esprit. Combien savent cela? Paul passait par les hautes provinces d’Ephèse, il a trouvé les baptistes. Ils avaient un bon... Ils avaient un bon pasteur; c’était un juriste converti: Apollos. Et il leur a demandé: «Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?»

223      Ils ont dit: «Nous ne savons pas qu’il existe un Saint-Esprit.»

224      Il a dit: «De quel baptême avez-vous donc été baptisés?» Il est dit dans Roi Jacques: «De quel baptême.» Lisez cela dans l’original, là; il est dit: «Comment.» «De quel baptême», cela veut dire la même chose: «Comment avez-vous été baptisés?»

225      Ils ont dit: «Nous avons été baptisés par Jean, le même homme qui avait baptisé Jésus.» C’est un bon baptême. Ils étaient entrés dans l’eau, la même personne qui avait baptisé... Jean.

226      Eh bien, Paul a dit: «Cela ne marchera plus. Ce n’est plus valable. Il est déjà venu, Il a été crucifié. En effet, Jean baptisait pour la repentance, pas pour le pardon du péché. Il disait que vous devriez croire en Celui qui venait, Jésus-Christ.» Et lorsqu’ils ont entendu cela, ils sont entrés dans l’eau et ils ont été encore baptisés au Nom de Jésus-Christ. Paul leur a imposé les mains, le Saint-Esprit est venu sur eux, ils ont prophétisé et parlé en langues. Est-ce vrai? Paul avait contraint les hommes qui avaient été baptisés par le même homme qui avait baptisé Jésus, il leur a dit qu’ils devaient se faire rebaptiser, parce qu’ils n’étaient pas baptisés au Nom du Seigneur Jésus. J’ai le droit de dire la même chose si c’est la même doctrine.

227      Or, qu’a dit Paul dans Galates 1.8? Eh bien, c’est ce qu’Il a fait. Combien savent que c’est la Vérité? Dites amen [L’assemblée dit: «Amen.»–N.D.E.] Il a dit: «Si un ange du Ciel (Ne parlons même pas d’un prédicateur d’une église ou d’une dénomination), si un ange du Ciel vient et prêche un autre Evangile que Celui-ci, qu’il soit anathème. Comme je l’ai dit avant, je le répète, si nous-mêmes, ou un ange du Ciel prêche un autre Evangile que celui que vous avez déjà entendu.» Voyez-vous là où le jélek avait rongé cela? Voyez? «Mais si un–un ange prêche autre chose que ce que ceci est, qu’il soit anathème.» C’est vrai. Qu’il soit anathème; ne faites même pas cas de lui.

228      Si un pasteur, si un missionnaire, si un–un évangéliste, ou n’importe qui, essaie de vous contraindre d’être baptisé autrement qu’au Nom de Jésus-Christ, laissez-moi dire avec Paul: qu’il soit anathème. Si un homme vous dit: «Serrez la main du prédicateur et vous recevrez le Saint-Esprit», qu’il soit anathème. Car le Saint-Esprit est une naissance. Ils veulent avoir ce soi-disant...

229      Tout le monde sait, comme je l’ai dit auparavant, qu’une naissance est un gâchis. Peu m’importe où elle a eu lieu. Que cette naissance ait lieu dans une grange, c’est un gâchis; qu’elle ait lieu dans une maison, c’est un gâchis. Qu’elle ait lieu dans une chambre d’hôpital décorée en rose, c’est un gâchis. Une naissance est toujours un gâchis.

230      Et la nouvelle naissance n’est rien de moins qu’un gâchis. Crier, pleurnicher, crier tout simplement, avoir les lèvres balbutiantes, toute sorte de comportement, c’est un gâchis, mais cela produit la Vie. C’est l’unique moyen pour vous de pouvoir y arriver.

231      Ne recevez pas le fait de serrer la main ou d’inscrire votre nom dans un quelconque registre d’église et de dire: «Je crois en Dieu le Père, Tout-Puissant, Créateur des cieux et de la terre, et en Jésus-Christ, Son fils, dans la sainte Eglise catholique romaine, et dans la communion des saints.» Si vous faites cela, vous prouvez que vous êtes un spirite.

232      Tout ce qui communie avec les morts, peu m’importe ce que c’est, c’est un démon. Il n’y a qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes, c’est l’Homme Jésus-Christ. Et Il n’est pas mort, mais Il est vivant. Et Il est ici maintenant; Il est ressuscité d’entre les morts. Tous les autres saints catholiques et les saints protestants, et je ne sais quoi encore, ils sont morts et ils sont dans la tombe. Ils peuvent être dans la Gloire. S’ils étaient saints, ils y sont. Peu m’importe où ils sont, si vous communiez avec eux, vous êtes absolument en train de transgresser les lois de Dieu et vous entrez en contact avec un démon qui n’est pas un saint. Certainement. C’est ce que dit la Bible.

233      Le gazam a dévoré cela aussi, mais Dieu va le restaurer par le véritable Esprit vivant de Dieu qui ne communie pas avec saint Jude, saint ceci, saint cela, sainte Cécile, et tous ces autres, certains de ces saints. Ça sera avec l’Esprit de Jésus-Christ qui reviendra et se manifestera, accomplissant exactement les mêmes oeuvres. «Je restaurerai, dit l’Eternel.» Et je remercie Dieu aujourd’hui pour ce sarment de l’église ici; il y a une petite Vie qui commence à monter discrètement là, elle se manifeste. Dieu restaurera toute l’Eglise à sa vraie–vraie stature une fois de plus avant la Venue du Seigneur.

234      Seigneur Jésus, le service est à Toi. Je ne suis responsable que de la Parole et de La prêcher. Maintenant, cela a été fait. C’est entre Tes mains, Seigneur. Je Te prie au Nom de Christ de recevoir ces choses, et telles qu’elles ont été prêchées, Seigneur. Puisse, s’il y a une conscience qui a été blessée, puisse-t-elle être guérie par le Baume de Galaad. Et puissent ceux-ci, Seigneur, qui sont assis ici, qui ont été aspergés, ou inondés, ou immergés dans les trois dieux, puissent-ils voir leur erreur, Seigneur. Je ne peux... peu importe combien je prêche...

235      Lorsque Tu prêchais, Tu avais fait la même chose, et cependant, leurs yeux étaient aveugles: «Nul ne peut venir à Moi si le Père ne l’attire.» Et quand bien même Tu prêchais, Tu accomplissais les miracles, Tu prouvais que Tu étais le Messie; cependant, ils n’arrivaient pas à croire, parce qu’Esaïe avait dit qu’il en serait ainsi.

236      Et je pourrais ajouter ceci, c’est qu’aujourd’hui, quand bien même Tu as accompli beaucoup d’oeuvres, Tu as révélé Ta vraie Parole, La ramenant sur le Fondement apostolique, lançant des défis Là-dessus, que c’est la vérité; et puis, Tu confirmes Cela, Tu accomplis le même genre de miracles que Tu accomplissais lorsque Tu étais ici sur terre. Qu’arrive-t-il? Ils ne peuvent pas, puisque Paul a dit par l’Esprit (comme Esaïe l’avait dit): «Ils seront emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, déloyaux, calomniateurs, intempérants, ennemis des gens de bien; ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de tels hommes.»

237      Seigneur, Je Te prie aujourd’hui de Te manifester et–et de rendre Ta–rendre Ta Parole vivante parmi nous maintenant même. Car nous le demandons au Nom de Jésus. Si Tu le fais, Seigneur, eux tous croiront. Nous sortirons de ce tabernacle ce matin, croyant que notre âme est délivrée, si seulement Tu...?... Envoie-leur Cela, Seigneur, parle à chaque coeur, pendant que nous attendons Ton discernement.

            Que le Saint-Esprit, la vraie Vie de Dieu entre dans cette petite partie de Sarment qui est restée. Oh! et, Seigneur, donne de l’énergie à cela par Ton Esprit, et puisse cela... Que cela rende témoignage, Seigneur, rende témoignage: Ta Parole est vraie. Que chaque homme soit reconnu menteur, et Toi, véridique. Peu importe combien s’y opposent, s’il faut subir le martyre, s’il faut être excommunié, s’il faut tenir des campagnes où on doit prendre juste un seul homme et prendre position; ces pauvres enfants de Dieu viendront de toute façon, sans tenir compte de quoi que ce soit. Ils viendront de toute façon écouter cela.

238      «Mes brebis connaissent Ma voix, elles ne suivront pas un étranger.» Ta voix, de la même manière qu’Elle a appelée Tes brebis la première fois, Elle appelle encore. Si... Elles ne suivront pas un étranger. Si Ta voix qui avait appelé Tes brebis avait dit: «Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au Nom de Jésus-Christ», Tes brebis avaient entendu cela. Tes brebis entendent la même chose aujourd’hui. Si quelqu’un dit: «Oh! c’est–c’est une affaire antichrist. Faites-vous baptiser au Nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.» Elles ne suivront pas un étranger. Elles reconnaîtront Ta voix. Elles attendront Tes oeuvres. Je Te prie, Père, de l’accorder à tous. Ta Voix a parlé, que Tes oeuvres suivent. Au Nom de Jésus. Amen.

239      [Quelqu’un parle en langues.–N.D.E.]Maintenant, amis, le Saint-Esprit est en action. Maintenant, je vais tourner le dos à cette assistance. Maintenant, je n’aimerais pas que vous d’ici au tabernacle... Je préférais regarder dans cette direction. Je ne voudrais personne du tabernacle. Je voudrais que vous qui n’avez jamais été ici auparavant, ou–ou qui savez que je ne vous connais pas... Les gens qui ne sont pas de cette ville, levez de nouveau la main, que je voie là où vous êtes, si vous êtes malades. Que le Saint-Esprit se meuve maintenant. Maintenant, à vous qui m’êtes inconnus.

240      Avez-vous des cartes de prière? A-t-on distribué des cartes... [Espace vide sur la bande–N.D.E.]... Ils ont touché...

241      Et qu’Il le fasse au moins à deux reprises. La Bible dit que c’est par la déclaration de combien de témoins? Deux ou trois. Est-ce vrai? De deux ou trois témoins que toute affaire sera réglée. Qu’on prenne au moins deux ou trois parmi vous, alors, que le reste d’entre vous croie. Tout ce dont vous avez besoin, croyez-le maintenant même.

242      Allez-vous le faire, s’Il le fait? Levez la main, et dites: «Je–je–je le recevrai par la foi.» Levez simplement la main. Allez-vous le faire? Levez la main, tout le monde ici présent. Combien ici disent: «Je n’ai jamais vu cela auparavant; je le recevrai aussi par la foi»? Levez la main et dites: «Je le recevrai par la foi.» Regardez ça.

243      Maintenant, voyez-vous où je me tiens? C’est un défi ici. Maintenant, s’Il est Dieu, Il se manifestera. Si ceci n’est pas la Vérité, alors je suis un menteur, un faux prophète; vous ne devriez jamais venir m’écouter une autre fois, parce que je suis un faux prophète, je rends un faux témoignage de Christ. Vous ne pouvez pas faire cela et prouver que l’enseignement que j’apporte... [Espace vide sur la bande–N.D.E.]

244      Venez, vous êtes de ce Tabernacle, n’est-ce pas, madame? Vous assise là avec votre main levée, portant un petit chapeau blanc. Ouais, vous êtes d’ici. Voyez, lorsque je vois ça, les gens tirent pour avoir cette vision. Je peux voir Cela juste au-dessus d’eux.

245      Mais je veux quelqu’un que je ne connais pas. Tenez, vous d’ici au tabernacle, madame, vous qui avez le mouchoir levé comme ceci, vous qui êtes assise ici même? Etes-vous de–êtes-vous... vous êtes, vous–vous n’êtes pas de cette ville? Levez-vous une minute. Pendant que vous étiez assise là en train de prier, il y a eu une sensation drôle qui vous a envahie tout d’un coup. C’était l’Ange du Seigneur. Eh bien, Il se tient juste à côté de vous maintenant. Eh bien, il y a Quelque Chose qui a fait que vous L’avez touché. Je ne sais pas ce que c’est. Mais vous n’êtes pas de cette ville. Vous venez peut-être de Louisville, de Tennessee, ou de je ne sais où, je ne sais pas. Dieu le sait. Mais s’Il me révèle ce qu’est votre... le secret de votre coeur, qu’Il fait connaître votre–votre désir, l’une ou l’autre chose, allez-vous croire, accepter la Parole, faire tout comme...?

246      Maintenant, vous tous qui regardez cette femme, voyez. Maintenant, que le Saint-Esprit, s’Il est toujours le Saint-Esprit, révèle cela. N’ayez pas peur. Il est Dieu. Il tient Sa Parole, chaque Parole.

247      Cette femme souffre d’une dépression, d’une maladie de nerfs. C’est vrai, levez la main. Vous souffrez aussi du coeur. D’un coeur palpitant. Cela vous fait plus mal lorsque vous vous couchez, ça vous étouffe davantage. Vous avez subi une intervention chirurgicale. Cette intervention chirurgicale n’a pas encore apporté la guérison. C’est vrai, n’est-ce pas? Non, vous ne venez pas d’Ohio... Vous êtes d’Ohio. Vous êtes d’Ohio. Vous avez un fardeau sur le coeur; il y a une petite fille ou quelque chose comme cela, c’est une fille qui est perdue. C’est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Allez, recevez ce que vous avez demandé, madame, vous avez touché Quelque Chose. Croyez-vous? Qui d’autre avait la main levée [Espace vide sur la bande–N.D.E.] Ici.

248      Croyez-vous que Dieu peut me révéler le secret de votre coeur? Croyez-vous que c’est le même Dieu au sujet Duquel j’ai prêché ce matin? Vous êtes couverte d’une ombre noire; c’est le cancer. Croyez-vous que Dieu vous guérira? Croyez-vous? Très bien, monsieur. Alors, retournez à Ohio d’où vous venez, Lebanon; retournez et soyez guéri, croyant au Seigneur Jésus-Christ. Allez et croyez cela.

249      Cette petite fille assise ici même, on dirait, souffre d’une éruption cutanée. Lève-toi, chérie. Crois-tu? Cela l’a un peu choqué, n’est-ce pas? Très bien, c’est... Tu vas en guérir. Tu vas te rétablir; je t’ai vue plus tard. Rentre chez toi et sois rétablie.

250      Qui était cette personne qui s’est levée il y a juste quelques instants? Quelqu’un là derrière s’était levé quelque part. Etiez-vous debout? Levez-vous. Croyez-vous que Jésus-Christ peut me dire ce qu’est votre maladie? Acceptez-vous cela? Croyez-vous que cette nodosité quittera votre cou? Votre femme assise à côté de vous souffre des nerfs. C’est aussi vrai. Vous venez tous de l’Ohio. Placez votre main sur elle là, frère.

251      Seigneur, qu’ils soient guéris, qu’ils retournent chez eux se réjouissant, rétablis, par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

252      [Espace vide sur la bande–N.D.E.]... quelqu’un à côté de vous. Ce n’est pas ma parole, ce que je vous dis, c’est la Parole de Dieu. Croyez-vous Cela maintenant? Que tous ceux qui croient disent «amen.» [L’assemblée dit: «Amen.»–N.D.E.] La Parole a été rendue manifeste; c’est la Vérité. Maintenant, inclinons la tête.

253      Seigneur, je viens à Toi au Nom de Jésus, priant pour ces gens. Il se fait tard, Seigneur. Il se fait vraiment plus tard que nous ne le pensons, la Venue du Seigneur est proche. Nous Te prions d’étendre Ta miséricorde. Accorde-leur, Seigneur, la guérison. Je condamne maintenant le diable sur base de la Lumière de la Parole de Dieu, qu’Il est le Fils de Dieu, que Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est le même hier, aujourd’hui et éternellement, que le baptême d’eau au Nom de Jésus-Christ est vrai...

1 Thank you, Brother Neville. I noticed they kept moving the little microphone or the volume. Can you hear me all right? That's fine. The... Thank you. The little disturbance just a few moments ago was a brother parked his car in the wrong place out here, and the people, I think, want him to move it. That's what it was. And he... This one over here? How about me bringing this off, you can hear me all right. I... That's the--the Kentucky saying, "We were barking up the wrong bush." I was looking into this microphone, and this is supposed to be the one. That's fine. Thank you, Brother Gene. Now, today it's...

2 We're happy to report of the meeting at--at Middletown, Ohio, last week, or week before last, it is now. That was a glorious time for us. We had... Oh, the congregations wasn't so big. But it was out in the country at a place they call the Chatauqua, way out, eight or nine miles out of the city. But they--the seating was packed out, and it held a few thousand people. I'm not very much on estimating crowds. And so the main thing was Jesus met with us, and that's what the good part. And it brought great results, to Who we give praise the Lord God, for doing this for us.
And there was some of the finest people that I ever met in my life in that country. And being that we're so close to the border here, I might say this; they were ninety-nine percent Kentuckians. Everything up there was Kentucky. Brother Sullivan said, "Brother Branham," he said, "do you know, all--about all this little valley runs up through here is Kentucky?"
And I said, "I--I didn't know that."
He said, "Yes, they are."

4 And one night in the meeting I just happened to mention, "How many's here from Kentucky, raise up your hands." And I looked around, I thought, "Is anybody from anywhere else?" just all straight Kentucky.
And the results was marvelous, so many reports. There was a--a gentlemen yesterday who was coming through, passed by and told me of some things that had taken place, and letters coming in, and different testimonies. And then there was...

6 There's a gentlemen back here taking the recordings just now, and he said on a certain night (I believe he said the last night) when I was preaching on the little eagle... And he said that in the line of the discernments, or may have been in the congregation (I wouldn't say just which.), but there was a man who came up from the audience. And the Holy Spirit begin to talk to him, and told him that he was not from that country, but he was from Indiana, some place up in Indiana. And said that, "You are not standing here for yourself. You're standing here for a little baby of yours, just a few months old, maybe three months," and something like that. And it was going to be operated, and the heart had to be taken out. And it was such a--a pitiful condition; its little lungs had swollen up, his chest; his little stomach had dropped way in. And told him to go home, not to doubt; but if he wouldn't doubt, he'd find his baby all right.

7 Now, the witness is just in the next room here now, and maybe the baby in the audience, for all I know. The little baby's lungs went down normal, and the little stomach came up normal. And the man who's taking the records in here, of one of the tapes this morning, brought the mother, the father, and his--this tape recorder's neighbor, and brought them in, and brought the baby, and set the baby across the room, and played the tape, what was THUS SAITH THE LORD. And he said that when they got to the spot where the gentlemen came to present himself at the platform, said, "The Holy Spirit came into the room, for there set the little baby right there, cooing and playing, and going on." Didn't need no operation. The doctors didn't have to operate. The Lord operated on the baby with His great, great power. And the little baby setting there, playing on the little bed, and--and the mother and father setting there, and the neighbor that might've been a little skeptic of the whole thing, there was the Presence. If that isn't apostolic faith, I don't know what is.

8 You know, the Bible said, when Jesus had, through the apostle Peter and John, had healed the lame man at the gate, "They could not say nothing against it, because the man was standing there as a witness." So Christ still lives. Praise be to His Name. And what a comfort it is in these days. Now, that's just one of the many testimonies. But what it is in this day, to find out that the same God, with the same marvelous actions, the same things that He did, He does it just the same way today, because He is the same yesterday, today, and forever. We are grateful to have the privilege to be assembled this morning in His Name.
Now, pray for us as we journey from place to place to serve the Lord in the capacity that He'll call us. And we're glad that there is not only from the Tabernacle here, but from all around over the country...

10 Thank you, sister. That was a loyal thing. I know that the great God of heaven seen you do the same thing. A lady quite a bit younger than another, setting here. And a woman that has been on the field for the Lord, years before I was born, her and her husband, fifty-some odd years, preaching the Gospel: she working in a coal mine, to support him on the field to preach the Gospel that I'm standing for. The elderly woman was setting in front, with no fan, wiping the perspiration from her face; a young woman gets up and comes and brings her her fan. So I tell you; I'm glad to be assembled this morning with people like that: makes me glad that I am a Christian, and be assembled with Christian people.

11 Now, it's very hot in our country, and all over the country now. And we're looking forward to the coming of the autumn, when it will be cooler. And our next big meeting that we know of is in San Jose, California. And that's where we was on the fairgrounds for a few days, and there was such a gathering, we couldn't nothing like take care of them. And the same groups are sponsoring the meetings coming now at the fairgrounds at San Jose. And we are trusting that if you live near there, or friends, write and tell them to be at the meeting. If not, be praying for us.

12 Now, today I mentioned that I was to be here this morning to join in prayers and in supplications to the Lord, with all you peoples. And if there is strangers in our midst, we're sorry that our building is not air conditioned, but we are just a poor church in the goods of the world, but rich in the faith in the Kingdom of God. And we welcome you for this short visit, and pray that you'll come back and be with us again. Someday we hope to have a better church.

13 We're not very much on church buildings in these days, because we truly believe, with all our heart, the Lord Jesus is coming soon. And when missionaries are on the field preaching the Gospel with no shoes on, eating one meal a day, how can we build a million-dollar church in the face of that? I--I just can't see it, and then saying the Lord's coming soon. Let's get into the field and do what we can in this generation. If there is another one, let... They'll answer for theirs; we'll have to answer for this one. Just can't go those million-dollar buildings, and so forth, after being on the field and seeing it.
Now, it's nice that... I think the house of the Lord should be nice. And it should be a--a sacred little spot. Make it as comfortable and nice as possible, but not anything to extremes, because we don't understand that.

15 Now, before we pray and read the Scriptures, I wanted to give a--not preach this morning, but give a lecture on the Scriptures. And usually coming... I only do this in my own church. And we are... In our church we're not a denomination. We are interdenominational by nature, and are not affiliated with any churches in the lines of denomination, but are associated with all believers of all denominations and all peoples throughout all the world. Our little church, this morning, is known all over the world. The tapes that you--these Messages, just as chopped up as they are, yet we are supporting on mission fields (how many different foreign nations?), nineteen foreign nations, just on tapes alone.

16 Nineteen different nations are taking the messages and translating them. Someone as I am preaching, someone stand there preaching right with it. And they're going into the huts and the places out where God's not even known, and preaching to the heathen, and into the natives of Africa and South America, and all around the world, and hundreds times hundreds are coming to the Lord. Many are being healed. And that's the reason that we feel that it is all important to press the Message, not in big buildings and so forth.

17 And then when I'm here, I just have lectures on the Scripture. But out in the field I don't preach any church doctrines, because, doing so, it makes it hard. The peoples will say my doctrine is not right, or something like that. And if you preach one... If I preach the Methodist doctrine, the Baptist will disagree with me. If I preach the Baptist's, then the Lutheran will disagree. If I preach the Pentecostal, then the Nazarenes will disagree. If I preach the Nazarene, then the Church of God will disagree. So, you see, you have to take a stand for something, but in the scope of the field of service, we just welcome every believer, no matter what your creed or denomination is. As long as you are borned again of the Spirit of God, you are our brother and sister. And we intend to always keep it thus.

18 And then, if the Lord willing, today I want to preach in our church: our church stand on Bible doctrine (See?), what the church stands for, and why we do this. And doing so, we are bound to create or--we do not mean to, but we might create questions in someone's mind, say, "Well, I never was taught to such, or to believe it in such-and-such a way." (Thank you.)

19 And if it so happens that you, your church doesn't believe, or you do not believe just the things that we speak of as our church Doctrine, we trust that it will by no means bring an offense. Because the very first step to successful Christianity, and to show that man has received the Holy Spirit, is humility, real God-given humility, that It must be given humbly. But, yet, a church without a doctrine is just like a jellyfish; it has no backbone. So, we've got to have backbone in it. And not also backbone, but teeth also, because the Church of God must eat the Bread of Life. And we...

20 In some of the statements that I might make, if I try to drive it down hard, now please do not misunderstand it. That I'm not meaning to be rude on lecturing on the Bible, but if I... Through thirty years of search, taking no creeds or nothing but just the Word, there's people here that's Presbyterian, Catholic, Baptist, Pentecostal, Nazarene, Church of God, Pilgrim Holiness, they're all setting here. And I know that each church: has its own creed, and I do not want to interrupt that, but I'm only trying to bring out the Scripture and make it with the Scripture. So then all--all will understand that it isn't to be rude. It's just to be with love, and affections, and with mercy, and with the best that I know how to explain the Scriptures.

21 And now the subject this morning is going to be a kind of a long subject, and I do not wish to hurry. I want to take my time for just what I'm going to say, and try to explain it, why that we say it.
So many times in the meetings, someone will say, "Well, what does he believe? Is he a Baptist yet? Is he a Pentecostal? Does he believe in speaking with tongues? Or i--is he this, or that? Is he an eternal-securitist? Or, what is he?" And then you just make one mention of anything that you are, they'll drop like hot potatoes. No matter, they won't stop to listen, to take consideration, but they'll drop you right quick.

23 Nowhere in my meetings at any time, have I ever known of leaving discord among brethren. I always just preach the coming of the Lord, salvation, and--and Divine healing. That doesn't hurt any Full Gospel person.
Then in the church here I have our own doctrine. It leaks out amongst people who comes, and said, "Well, I... Brother Branham said so-and-so," those things. Well, I've--we've got to have a doctrine.

25 Now, just recently at a meeting, when someone asked a group of ministers... My secretaries and them are present. Many, many letters come in, and said, "Does Brother Branham believe in the--the preserving or keeping, the security of the believer?" Well, I knowed in a legalistic group that was asking that, it would be hard for me to say it; they'd "hands off" right quick. And that doesn't make a bit of difference whether you believe that or not; as long as you're saved, that's the main thing. And I didn't say nothing. And sixteen different churches dropped out of the sponsorship, you see the--because that I refused to answer, on account of keeping fellowship with the peoples.

26 Now, in the church this morning, I want to explain why I believe what I believe. Let us pray.
Lord, Who brought again Jesus from the dead, and has given Him to us as a Sacrifice of Your love to us... And by the washing of the water by the Word, He has sanctified a peculiar people, a called-out group, and we are waiting patiently for His second coming. And we know that in the eyes of the peoples there are many creeds and denominations. And, Father, God, we would pray that You'd bless each and every one of them. And the stand that they stand for, though we might disagree with them in many things, yet in principle, as Christians and as brethren, we stand shoulder to shoulder with them, and not only shoulder to shoulder, but heart to heart. In a day of indifference when men are heady and high-minded, lovers of the pleasures of the world more than of God. We pray, O God, that the Holy Spirit will bind our hearts closer together, all day by day. Heal the sick this morning, Lord.

28 There are those that are to enter into baptism of water. And we pray that Your Holy Spirit will fill them with the--His Presence if they haven't already received such. May they become sealed away from the things of the world, and filled with the Spirit of God in Divine love of God, and with fellowship with all men.
Lord, down across the nations of the world, as You have sent me, a poor illiterate man... And yet, Lord, believing in my heart of Thee, the things that I have believed and have been taught by the Bible, and confirmed by the Angel of the Lord Who stands present to confirm what's said, if it be of God... Many times, people has thought me to be a compromiser. Thou art the Judge of my heart. But as Paul of old who even preached Judaism until he won the confidence of the people, and then preached Christ crucified; but first to win the confidence of the people, so his message would be seasoned with salt. We pray, O Lord, that You'll season our talks and our fellowship with the Salt of the Spirit, with the Blood of the Lord Jesus, and make us the people that has been called, and that the world might look and watch our lives, and then become thirsty to be like us.
Keep us humble, and filled with Thy love and Thy Spirit. For we ask it in the Name of Him Who prayed that we might be one, that all men would know that we were His children when we have love one for the other. Amen.

30 Now, to you, I know it's kind of warm. And if there's, there's a foot fan back here if they want to bring it anywhere, would seem better, it's all right. I would just like to read some now from the sacred Writings. [Brother Branham and Brother Neville converse with one another--Ed.] No, sir, not as long as it's on the floor like that, I believe it'd be all right, Brother Neville.

31 I want you to turn with me in the Scriptures to the Book of Joel, and then I have several places here that I'd like to read from first to get a lecture, some context for a lecture. First, in Joel the 1st chapter, beginning with the 1st verse, and reading the 4th. And then in the 2nd chapter, the 25th to the 27th, we'll read for a Scripture reading.
And the Word of the LORD... came unto Joel the son of Pethuel.
Hear this, ye old men, and give ear, all the inhabitants of the land. Has this been in your days, or even in the days of your fathers?
Tell ye your children of it, and let your children tell their children, and their children another generation.
That which the palmerworm... left hath the locust eaten; and that which the locust has left has the cankerworm eaten; and that which the cankerworm has left has the caterpillar eaten.

32 And then in the 25th to the 27th verse of the 2nd chapter...
I will restore unto you the years that the locust has eaten, the cankerworm, and the caterpillar... the palmerworm and caterpillar, the great army which I sent among you.
And you shall eat in plenty, and be satisfied, and praise the name of the LORD your God, that has dealt wondrously with you: and my people shall never be ashamed.
And you shall know that I am in the midst of Israel, and that I am the LORD your God, and none else: and my people shall never be ashamed.

33 Then in the Book of Romans, and in the 1st chapter of Romans, and the 25th verse, I read this; we'll take the 24th also.
Wherefore God also gave them up to uncleanliness through the lusts of their own hearts, to dishonor their own bodies between themselves:
Who changed the truth of God unto a lie,...
And then in Romans the 3rd chapter and the 4th verse. Romans 3rd, and the 4th verse, we read. The first sphere, phase of that 4th verse.
God forbid:... let God be true, and every man a liar;...

35 Now, we are coming into a serious thought of subjects here. And now, we... I believe that there will come a time of the restoring of all things that has been done wrong. And we are trying with all that is within us, and other men are trying, such great evangelists as Billy Graham and Oral Roberts, and many other of the outstanding evangelists, ministers, pastors who are loyal to their post, are trying to see a revival in our time. And you, the children of God, are praying for a revival in our time. Tens of thousands of prayers meet God every hour for a revival in our time. And it is written in the Scriptures, "If the people that are called by My Name shall assemble themselves together, and will pray, then I'll hear from heaven." Now, if the children of God are assembling themselves together and praying for revival in our time, and revival is not coming, then there must be something wrong somewhere.

36 Now, remember that only anything can work as you work in the law of that thing. The cosmic forces can only move according to cosmic law. The planets can only move as they're moved by the law of the planet. The sun can only rise according as the earth turns to the sun. And that there's, everything has to work according to the law of its plan. For God made all things and made a law for that thing. And then it's got to turn, and to work, and to operate according to the law of that item. It will not work correctly any other way.

37 Put a chain on a sprocket, and then put it on a round peg. You might be able to make a little bit of time. But the only way that you'll ever make correct time with that chain, is to put a sprocket that's equal to the sprocket that's in the back of it, and then those little holes in that chain to meet, just exactly timed with the sprocket, then you can go somewhere.
And I'm sure that we got a wrong sprocket somewhere. The church is moving too slow for the hour we're living in. There's something radically wrong. And it behooves us in this day, at the near coming of the Lord, to sit down and study this and see what's wrong, find the cause. You can never find the cure till you find the cause.

39 If a doctor, if you go into his office and you say, "I'm having headaches, and sick at my stomach," and he gives you a little aspirin or something and sends you away, he's just trying to get rid of you. A real, genuine doctor will diagnose that case until he finds what organ's out of order, then work from that organ.
That's the way it is with the Kingdom of God. We've got to find out what's wrong, then work from that.

41 The Scriptures is like a doctor's prescription. A doctor or scientist who work hard to find a prescription to, for the--the killing of a certain germ disease that's in your body, like typhoid fever, or--or some disease that they can give you a serum that'll kill that typhoid germ... And yet it has to be so carefully handled out, so carefully handled out until this: if there is not enough of it, it will not help the patient; and if there's something else added, it might kill the patient. It's got to be given by the druggist, just according to the prescription.

42 Therefore, if there's something wrong in the church today, that it's not progressing the way it should, it's to my opinion that we ought to go back to the Prescription, find out just exactly what's wrong, that this church is so sick that there is disease in our church, sin disease. Then we've got to find out what the Doctor prescribed, and see if our druggist pastors are giving us the right Prescription. And, remember, you can add something to a real close diagnosed Scripture, and kill the patient. And maybe (I don't say we have.), but what if some of our druggists has added something to God's Prescription? If they have, they are killing the patient, letting them die in sin.

44 "Well, it's," you say, "well, if they was sincere." No, that doesn't excuse it.
A man, a druggist, give a man carbolic acid here a few years ago just as sincere as he could be, and a registered pharmacy, and it killed the man. Yet, he was sincere. There isn't... Sincerity, I've seen sincerity amongst the heathens that would make Christian sincerity look like something way back in the antique lines. Seen pagans that would lay their babies in the mouth of an alligator to sacrifice it to a god of the waters. I couldn't find that sincerity amongst Christians. I've seen people that would lay on spikes and break the bones of their feet when they're little children; I've seen them take babies and little fellows, and cut them, and mark them over, and bleed them, and sometimes take their lives. Deep sincerity, but they're wrong.

45 Now, let's find something. Job, or Joel, rather, I guess--think he gave us a great background here, and that's what we want to take for a reading. He said. "You tell, tell your children... let your children tell their children, and theirs another one, and so forth, to another generation (which would be the Gentiles). Tell Israel to keep telling it."
And now this Scripture that Joel spoke of is fulfilled today as we the Gentiles has received It. He said, "That what the palmerworm has left has the caterpillar eaten; the caterpillar,... the locust..." and so forth.
And these insects, if you'll get your book on insects, you'll notice that that's four different insects is the same-self insect in four different stages of its life. All of us know that a--that a--a cocoon is nothing but a caterpillar covered over, and it's going to hatch out a butterfly; and a butterfly is a caterpillar before it hatches out. The palmerworm, the locust, and so-forth, is the same, it's the same insect. Now, whatever...

48 Now, listen close. Whatever happened in the first place with the insect of the palmerworm, it just become a caterpillar later. And the caterpillar become a locust later. And whatever it was that started in the beginning, is still the same thing that's causing the trouble today. And let's go back now in the Scriptures and find out what started.

49 Now, we know that we can only build a church first upon the material that God gave us to build it with. That's all we have. And I think before... I know this is strong, and it's on tape, hundreds of people around the world will hear it. But before we can ever have a building of a--the Church of God, we will have to restore back all those things that these insects has eaten out of it. We'll have to go back and find out what the insect eat. And before this Vine of the Lord, the Grapevine... He's the Vine; we're the branches. And before we can ever find out, or the Church can stand in its formal and original power, we'll have to go back and find out what the insects eat. And that Church will have to be restored back to that, or it will never stand in its power and glory of its first standing.

50 If the bark's tore off of a tree, we got to get bark back on it again. Grow the bark first. You can't have apples till you grow the bark. For the bark is the sap line, the sap line is the lifeline.
And the Scriptures, God's holy Bible is the Lifeline to any church. How could we ever bring up grape sap through sycamore bark? Just won't work. We've got to have grapevine bark. We've got to have the original bark. And there's only one way that that bark can ever come back on the vine, is when God grows it Himself.
We can't make some and put on it; it won't work. No manmade scheme will ever work. It'll take God's way or it'll never live. Manmade schemes will not work. You might wrap a rag around the tree, and say, "Let it grow." A rag wasn't God's program. It's got to be bark, lifeline. And when it comes from the roots, it'll produce the same life that the tree had before the insects eat it.

53 No wonder we can't have healing campaigns. No wonder the churches are tore up. No wonder one will say, "Oh, this, that, and the other," so disagreed. No wonder that there's such isms among us, is because we can't bear the real fruits of patience, long-suffering, goodness, meekness, gentleness. The Lifeline has been cut off from the tree, and we'll never bring it up through the creeds of some rag or any other substituted bark. It'll take the power of Almighty God to grow that tree back to its condition again.
Did not Jesus say, and the Scriptures has said, "Have eyes and can't see, have ears and can't hear"? They just can't do it. And no man can come to God, or to Christ, until God reveals it to him.

55 The other day I was talking, and we were thinking of Scripture. I said, "Why can't people see that?" I said, "There it is," and I happened to think. I don't care how clear it is, how much the Scripture teaches it, you'll never be able to see it until God Himself shows it to you. I don't care how clear it is. And the whole Bible is built, and the whole Church of the living God is built upon a spiritual revelation of the Word. Why did Abel offer a more excellent sacrifice than Cain? Why didn't Abel follow Cain? He had the most beautiful church? But it was revealed to him.

56 When Jesus came from Mount Transfiguration, and they... Said, "Who does man say I the Son of man am?"
"One said 'Elias,' and one said You're the prophet, and so forth."
He said, "But who do you say I am?"
Peter said, "Thou art the Christ, the Son of the living God."
He said, "Blessed art thou, Simon, the son of Jonas, for flesh and blood never revealed this to you. You never learned it with some books, or by some seminary, or some station of manmade scheme. But My Father in heaven has revealed that to you, and upon this rock I'll build My Church, and the gates of hell cannot prevail against it." There you are: spiritual revelation of the Word of God.

59 In Matthew 11, I believe it is, or 12, somewhere along there, it is written, that said, "Though Jesus had done so many miracles, so many signs that He was the Messiah, yet the people could not believe it. Because Isaiah said, 'They got eyes and they can't see, they got ears and they can't hear.'" How, though they were scholars, though they were top religionists, they were holy, and without fault, and without blame... If they were found one iota wrong, they were stoned without mercy. No man could lay a finger on them. They studied the Scriptures day and night, generation after generation, and still God had blinded their eyes.
Say, "God did?" That's what He said.

60 God does what He wants to. We cannot tell Him what to do. Did not Paul in the Book of the Romans the 8th chapter, say that God raised up Pharaoh and hardened his heart, blinded his eyes, for this same purpose, that His will might be worked? Was not Esau and Jacob, Esau, refused? Before the boy was ever born, God despised him. You see, it's all working according to God's great predestination. He's not One that's asleep. He knows exactly.
And we judge men according to their (seem like) their honesty or their sincerity. We judge churches according to their progress. We join... We take evangelists, because that they're great. That isn't it.
"Heavens and earth will pass away, but My Word shall never pass away."
What the palmerworm has left, has the caterpillar eaten. There's something wrong somewhere, 'cause God's Word is just as eternal as He's eternal. And God's Word can no more fail than God can fail, Himself.

64 Now, there's something wrong somewhere, so let's go back now. The background now we have laid. Let's go back, take our text of Romans 3:4. "Let every man's word be a lie, and God's Word the Truth."
Now, we're going to drive this down, and I want you to listen. Let it be God, Truth. Let's line up with what God said, regardless of what anybody else said. I want to use four different things of what I see in the Scripture that these insects has eat off of the church of the living God, and has got the vine of God crippled or stunted.

66 We'll admit; you Methodists will admit; you Baptists will admit; you Presbyterians, you Pentecostals, you Nazarenes, you all admit; the Tabernacle here admits there's something wrong. And we, the Tabernacle's just as guilty as the rest, for, "He that knoweth to do good, and do it not, to him it's sin."
Now, let's go back, and I want to name four things, just as Scriptural as I know how to be, that these insects has eaten from the Church, from its first original condition.

68 Now, the first thing, the church was established on the day of Pentecost. Peter preached the--the inauguration sermon at the baccalaureate service when the Church was born, the Christian Church was born on the day of Pentecost. And if God is infinite, infinite and cannot change, His Church must remain as It was at the beginning. Do you admit that? The Church must ever remain the same as it was.
But man has tinkered with it, put their own interpretations in it. Don't you never try to interpret the Word of God. Say just what It says and don't care how it is. So just line up with It; that's all. Don't change the Word. The Bible said, that the Scripture is not any private interpretation. We have no right to say these things; we just got to read It and say just exactly like It says, and believe It the same way. I don't care how ridiculous It seems; believe it anyhow.

70 The pulpit is no place for a joke. It's a place for sincerity. I do not mean this to be joking. I mean this to quote something that was told me. Said, there was an old colored brother down in the south, packed a Bible, and his boss was making fun of him; he said, "You can't read it, what do you pack it for?"
He said, "I pack It because I believe It." That's a good reason. "I can't read It but I know there's something in It that's right." Said, "I even believe the 'civer' on the outside of It; it's got 'Holy Bible' wrote on it. I believe It."
He said, "Anything that Bible would say do, I guess you'd do it?"
He said, "Yes, sir. If you read it out of the Bible, I'll do it if it's a commandment of God."
He said, "Then what if I read out of that Bible, and told you the Lord said for you to jump through that wall there, that big stone wall? How in the world would you ever jump through the stone wall if there's no hole in it?"
He said, "If you read that out of the Bible, and the Lord told me to jump, He'd have the hole there when I got there." And that's right.
God says so, no matter how ridiculous It seems, you step forward on It. It's up to God to take care of the rest of it. That's His business. It's your business to step.

77 Now, one of the first things that I'd like to speak to you for these few minutes. After we have found out that the foundation must be original, it must go back to the foundation; it must go back to where it was the Vine. If something's wrong with it, and the Vine's not operating right, let's go back and find out what's wrong.
Now, one of the first things that I'd like to mention, is that something has gone from our church; one of the main things is faith. The people don't have faith today like they had in that day. Some kind of a cankerworm of some sort has got in and eat off the lifeline of faith. They've changed it. Today their faith rests upon some kind of a--of a big church, denomination. But Jude told us, in Jude the 3rd verse, It said:
Beloved,... I gave all diligence to write unto You of the common salvation, it was needful for me to write unto you... (I have It here before me)... and to exhort you that you should earnestly contend for the faith... (not a faith; the faith)... that was once delivered unto the saints. (That was thirty-three years before this, this faith was delivered.)

79 Now, not... The people say, "Well, that's against my faith." There's only one faith, one Lord, one faith, and one baptism. You might have a faith, but we want the faith. Earnestly "contend," that's "argue for it, standing--stand up for."
... earnestly contend for the faith that was once delivered to the saints.
When were they called saints? When they were sanctified. The Holy Spirit sanctified them; they were called saints. Now, Jude says, a brother, foster brother of Jesus, "I want you to earnestly contend for the faith that was once delivered to the saints." Don't never let that faith drop.
And the faith of the saints was not in creeds, not in denominations, not in church buildings, not in associations, but it was in the Presence of the living God. They had faith to heal the sick, cast out devils, do miracles. All the great promises that Jesus made, that first church held onto that. It was the lifeline.

82 Listen here; listen close to what I want to tell you. The ever-Presence of the living God is the lifeline of any church or any bunch of people, the ever-Presence of the living God to perform and to do, and to act and to live with the people as He did at the beginning. If the Presence of the living God brought a Pentecost with power, with signs, with wonders, brought a people so full of the glory of God till they shouted and spoke with other languages, and went and martyrs for the faith, let's earnestly contend for that faith until death shall set us free. Earnestly contend for it. We will not compromise, upon reading books, taking some manmade theology. We'll not compromise upon some creeds or some prayer books, or something somebody else has said.
My faith is built on nothing less
Than Jesus' Blood with righteousness;
All around my soul gives way,
Then He's all my hope and stay.
For on Christ, the solid Rock, I stand;
All other grounds is sinking sand.

83 No creed but Christ, no law but love, and no book but the Bible, no creed books... The Bible has to say it. The Bible has to not only say it, but say it every time the same, must say it from Genesis to Revelations. It must go in every little web, and weave into every part of the Word. If it doesn't, then I've got the wrong interpretation of It, 'cause God cannot dispute His Own Word. And if it doesn't say the same thing to every little fiber...
If this shirt here, it's wove throughout with the same fiber, it's what makes it what it is. It's what makes it white.
That's what the Church is. If it's going to be a white Church, borned again, without spot, without wrinkle, it's got to be woven with the same kind of a fiber that it started off with on the day of Pentecost, the Holy Ghost experience burning and weaving. You cannot add a piece of rotten goods; you cannot add a piece of burlap sack to it; it won't work. It'll mar it.

86 Some kind of a little old cankerworm has come in and eaten that faith off. They stand up and say, "I believe in the holy church. The holy Roman Catholic church, I believe in..."
I believe in Jesus Christ, the Son of God. I believe He's the same yesterday, today and forever, and the faith and the power of His resurrection lives within me today. Because He lives, I live also, not because of a creed, not because of a denomination; but because Christ lives. And I'm in Christ. I live by Him, and with Him, and I live through Him, and His Life fibers Itself through me. If it don't, then I can't call myself His. He just don't take my head; He takes my heart, my movements, my everything, and weaves Hisself into it.
He weaves Hisself into the Word. The Word can't say one thing in one place and something else this other place. And I know It's written like that. It's written that way for a purpose. Jesus said so, and thanked God that He--he'd hid it from the eyes of the wise and prudent, and would reveal it to babes such as would learn. That's God's purpose in doing so. He had...

89 Why did He ever let a sinner come? He had to let a sinner come for the purpose of Him being a Saviour. He's greater than a sin. He... Wouldn't had to be a sin, He wouldn't had to let Satan make the first sin. But the reason Satan created the first sin, or perverted the righteousness to sin, the reason he did it, so God could be a Saviour. He let the man get sick, because He's a Healer. And He has to be just, and He has to put the Tree of Life and the tree of death before every man like He did Adam and Eve, or He did wrong when He put it before Adam and Eve. Now, it's up to you.

90 Now, notice, faith, the true faith, the real faith, the faith... Now, we take our churches today. Look at us; look at our Pentecostal people; look at our Baptist people, our Presbyterian, Nazarenes, Pilgrim Holiness, and the Branham Tabernacle, all of us; we're guilty of not earnestly contending for that faith.
A little fuss can come up in the church in the Branham Tabernacle (I'm at home, I can talk about you now.), and they'll form a little clique, and one get on one side and one on the other. Is that contending for the faith that was once delivered to the saints? Does that sound like the apostolic doctrine? No, sir, brother. They had an Ananias and Sapphira case. God's still the same God. And we seen that proven.

92 No earnestly contending, the people go out today and say, "Well, my faith don't teach the miracles. They teach that the days of miracles is past." Then you're not contending for the faith that was once delivered to the saints.
[Blank.spot.on.tape--Ed.]... bunch of fanaticism, myself, but I believe that there's a real genuine gift of the Holy Ghost. And we earnestly contend for That. That's right. We believe It. Saints speak with tongues.
They say, "I don't believe in Divine healing." I don't believe in a bunch of fanaticism. But we do believe there is a God, that He heals the sick, and He's the same yesterday, today, and forever.

95 I've seen a lots called discernment, I don't believe in. But I know there's truly a discerning Spirit of God, the gift of knowledge, that calls and speaks, and it's perfect every time. We're earnestly contending for that, that faith that was once delivered to the saints.
I know there's dreams, and stomach-fulls of--of fresh meats, or are full of something another that cause you to have nightmares, and you jump up and call it a vision. But there's a real genuine vision of God. That's right. God promised it. Jesus Christ the same yesterday, today, and forever... He does that, and it never fails. The Bible said, "If there be one among you who's spiritual, or a prophet, and let him speak, and what he says, if it comes to pass, then hear him, for I'm with him; if it don't, don't hear him, 'cause he's a false prophet." God can't lie. God tells the truth all the time. Let it be so. Now, we find that that's true. There's those things that...

98 Look at Paul out there that night; all hopes was gone, the Devil laughing on every glean--gleaning his teeth on every time the waves jumped up and the lightning struck, "I'll sink that apostle out here," little old ship, waterlogged. And days and days, fourteen days and nights, the stars never even shined, and how that little old ship tossed about. Him walking around, dragging a chain behind him, for preaching the Gospel... Hallelujah.
And we can't even let nobody talk about us 'less we have to blow up like a toad-frog eating buckshot. We're always carrying on about something. And then say we're earnestly contending for the faith? The Branham Tabernacle needs a whole lot to be straightened out first; so does the Pentecostals, and the Baptists, and the Nazarenes. That's the reason we're not getting anywhere; we're not honest and sincere. We've ever come face to face with that Thing there that makes us unmovable, always abounding in God, the faith that was once delivered to the saints
The old caterpillar come in, and cankerworm, and eat it off. "All the days of miracles is passed. You don't have to do this, you don't have to do that."

101 If God brought forth His first branch out of that Vine, was a Pentecostal branch, with power, visions, revelations, healings, sanctification, Holy Spirit, the next branch will be the same thing. Certainly will. Every time it... Every time that vine puts forth a branch, it'll be exactly like the one was at the first place. You... As I said last night, talking to a group of brothers; you can't get a grapevine to bear pumpkins, and you can't get a pumpkin vine to bear grapes. That's true. It's whatever the life is in that vine, it produces it.

102 And if Christ is in that Vine, and the Life of Christ is in that person, it'll be like Jesus, it'll bear the fruits of Him. It's His Spirit. It can't do nothing else but do it. It's got to produce that Life, 'cause it's the same Life. You just can't produce anything else. It'll act like Him; It'll talk like Him; It'll walk like Him; It'll heal like Him; It'll see visions like Him; It'll produce exactly His Life, perfectly, every time, because It's His Life.
You're just a shell. A man's just like a water pipe; he's not the water; he's just the pipe. Take the water out of him, he'll rust. Well, that's what's the matter today, and there's too many of us rusting, that once had an experience. Keep the water flowing, that's what keeps the lifeline going.

104 I heard a fellow preaching one time, said there was a sow in the wallow, makes the water all muddy. The best thing, the Bible speaks of that, get the hog out of the wallow. You can get down here into a nice spring, and down here somewhere, and the big spring pouring out, up there on the mountain, and the water is all muddy, you better get the hogs out of it; the water will clear up.
There's a lot of things we got to get out, before the waters will ever come from the Fountain filled with Blood drawn from Emmanuel's veins, where sinners plunged beneath the flood lose all their guilty stains, their indifferences and chattering, and so forth.

106 Sixteen ministers, because they believe--they thought that I believed that God kept His church and preserved His church... The Scripture said, "He that heareth My Word," not him that makes out he hears It. That's the one that God has opened his eyes and ears to hear. No man can do it till God opens his eyes and ears. "He that heareth My Words and believeth on Him that sent Me, has Everlasting Life, and shall never come to the judgment, but has already passed from death unto Life." What's going to happen to him? Did God lie or did He tell the Truth?

107 Is man right, or, "Oh, you can get the Holy Ghost and be saved, and tomorrow you can be lost and go to hell"? Don't you never believe that tommyrot. That's a lie.
You're ever borned again, your whole nature's fixed different. If a man ever is planted in Christ, and He's the Life of the grapevine is coming through, and he'll never bear pumpkins no more. You might tie one on him, but he knows something's wrong, he'll lay there and groan till it's taken off of him; it's too much weight for him, bows him down too close to the ground. He likes to grow up. Can't hang a pumpkin on a grapevine.
Notice. Oh, contending for the faith... That was "earnestly" contending; not just contending, but earnestly contending; between Life and death. We'll jump on to another one. You can stay a long time on that one.

110 The next thing that we'd like to stay for, is brotherly love, has been eaten away from the vine, brotherly love. Jesus said, "This will all men know you're My disciples, when you have love one for another."
Well, now let's just take an example. If a man don't believe the same as I do, I'll go right into his congregation and preach with him, just preach what he believes, and go right ahead and let it go, 'cause I love him. By their fruits you know them. If they don't believe it, and they haven't got brotherly love, they drop out, disagree, fall away, "I'll have nothing to do with It." Why don't you come to me and talk to me about It? You don't know what I believe. See? What difference does it make, anyhow, what I believe? It's Who I believe, Jesus Christ! I've never left a meeting yet with a bad taste, as I know of. But, you see, brotherly love has been all discarded.
And Paul seen it, I Corinthians 13, he said, "Let brotherly love continue." But brotherly love has been taken away. Now watch, every time...

113 Now, listen close now, we're going into strong meat. Every time that the Devil takes something off of the tree, we'll say the bark, the insect eats the bark off, he puts an old manmade rag around it to take its place. Put a rag around a sap line of a tree, it won't send the sap on up into the fruits of the tree; it won't bear any fruits; it'll drop right back down to the ground. And that's the reason today we can't have revival in our day, it's too much manmade dogma. The Lifeline won't wash through an old gr--rag, it'll--sap life will drop right back down to the ground. That's the reason our revivals fail.

114 And Billy Graham said the other day; he was naming where he had a great revival. And the very place where he was preaching, he had to take his wife from the parks because the men and women living immorally right out in the parks. What was the matter? Manmade rags, in the stead of God-grown bark, it won't carry the Life. A church that's wrapped around a manmade creed will not send the power of God up into the branches. It'll say, "The days of miracles is passed," and drop it flat on the ground. Amen. I know you think I'm crazy; but if I am, let me alone, I feel good this way. See? It'll drop...
The Word of God, if God says here, "I'm the Lord, I never change."...
"Well, He's changed in this day," says the rag: drops it down. Where it first started was in the early age, when they had no denominations, and man has tried to restore brotherhood through denominations. Brotherly love has been cut off, because of denominations.

118 Show me one time that God ever had a organization or a denomination, and ever did have His Church in a denomination, or ever a denomination that ever raised that didn't fall and never rise again. Now, I've been reading since I come from up there, on this very subject. I've read the Foxes "Book Of The Martyrs." I've read Josephus' early writings. I read Hislop's "Two Babylons." I've read the "Early Ages" by Pember. I... Oh, and the Nicene Fathers, and just before the Nicene Council, after Pentecost. And there has never been a denomination that God ever ordained in the Bible. Then when we ordain and make denominations, we got out of the will of God.

119 A cankerworm called denomination, eat off the original bark of brotherly love, and denominates it, by carrying a rag around it. And the Life of God comes right up through the roots here, the Root and the Offspring of David, when It begins to come up through the Holy Spirit, then the denomination said, "The days of miracles is passed. You don't have to speak with tongues today. There's no such a thing as the baptism of the Holy Ghost. There's no Divine healing. That was for a age gone; it's gone long ago." And here's the branches up here is suffering, the fruits...

120 A good, healthy tree don't have to be sprayed. Why we spraying over and over and over for contamination of worms? Why we doing it for? Is because the tree's not healthy. What's the matter it's not healthy? Creeds and denominations has eat the Lifeline out of it. Absolutely. Methodist, Baptist, Presbyterian, Pentecostals, eat the Lifeline out of the tree, trying to substitute a denomination, to bring all men under politics. God don't want us joined together under politics and creeds. We are joined together by the Holy Spirit, God's original, tears out the sin of our heart, and makes us all one in Christ Jesus. That's true, my brother. That's true, my sister.

121 That started in the early ages after the death of Christ, and the resurrection, after the death of the apostles: three hundred years later, they brought the Nicene Council in. That's when they formed the first organization, which was the Catholic church. Means... "Catholic" means "universal." From the Catholic church come out Luther; from Luther, come out Wesley; from Wesley, come out Pentecost. All down, the little--little bypasses around, the other little ones like, oh, Nazarene, Pilgrim Holiness, and so forth, Baptist, and a--all of that. They all come out of that, all right in the same cahoots: denomination. When God gives a church a blessing, or a group of people, quickly they draw a little fence around it, and here's where they take their stand. God wants to tear down every fence.

122 I remember when I first went west; it was the times of discing up, Kansas, and we was putting wheat in there. I'd see them old cowboys that never knowed nothing about a tractor or--or anything, or raising any wheat; all they know was herding cattle. And we went to bringing in automobiles, and putting golf courses, and wearing these little old knee pants they used to wear to play golf in, all that stuff like that. I'd see them old men with the long white hair hanging under their hat, see them bring in binders and wheat grower, and stuff like that (stick his foot in the saddle and pull his hat down), put fences around the place. He couldn't stand that; he knowed nothing about being fenced in. He was on the range by God and himself. The gray hairs hanging under his hat like that; crying, tears, just pull it down, say, "I can't stand these things." Ride on towards the setting of the sun.

123 God help us today to have pilgrims that won't stand to be fenced in by denomination and creed, and ride towards the setting of the sun, with a faith that's unmovable, that was once given to the saints, with a brotherly love that breaks all creeds and fences down, and say, "We are brethren. We are one in Christ Jesus. Whatever God says, we say 'amen' behind it." Give us that type of men.

124 Yeah, creeds... Then they formed what they call the--the Pre-Nicene Father. They got together; in this they formed a council. In the council was hatched out the Catholic church, which means "the universal church," tore off all the little churches around where God was dealing, and forced them into one church and one religion.
They'd put an ox on one arm, an ox on the other, and hang a crucifix before a man, tell him kiss it or--and bow down to receive Catholic religion," or they start one ox one way, and one the other, and pull him apart. Took a woman and take her hair and put it in a barrel of pitch, and ask her if she'd kiss this crucifix; she'd either do it, and bow to Catholic religion, or they'd light the hair on her head and burn her up. Put them on the stakes and everything else; put them in what they call the iron woman, and press them pegs, trying to get them to kiss the crucifix, embrace what they call Christian religion, and grind them right into the dust.

126 The martyrs stood there without a bat of his eye. He knowed where he was standing. He knowed Who he had believed. He was able, knowing this, that God could raise him up at the last day, 'cause He promised it. Before he'd bow down to any manmade, old dirty rag sap lines, he'd die on the stump. Hallelujah.
Let me die the same place. If my God doesn't come in my generation, I'll die on the stump where the cankerworms eat it to, believing that Jesus Christ and His Church and His Word is the same yesterday, today, and forever. I might not be able to produce it out in all these branches, because old sap lines out here of denomination and creed cut me off and drop me like a hot potato. That might be true. But I'll stand loyal on the stump, and cry that the hour will come. God will restore His Church to its former condition.

128 This may hurt, third thing, I don't want it to. Watch one of the great sap lines they cut off. And during that time of the organization, that's what knocked the sap line to begin with. The first place, if they'd have had brotherly love among one another, they'd never needed an organization. And then when they see'd they couldn't have--they wasn't going to have brotherly love, or they thought they wasn't... "They that wait upon the Lord shall renew their strength." Instead of taking God's Word, they had an organization.

129 Luther come out of that organization, five hundred and fifty years later, come out. What did he do? Turned right around, done the same thing they did. Right out of that come Calvin. Right out of there come Wesley. Right out of Wesley come the Baptists, Presbyterians, on down to the Pentecostals. And the Pentecostals... After the Nazarene comes the Pentecostal. And after Pentecostal, what will? I hope the coming of Christ. 'Cause the Pentecostal done the very same thing that the rest of them done.

130 Revelation 12 says that they would do it. She was a whore, and they were prostitutes. They were harlots. The Catholic church, she, said was a whore in the Bible, w-h-o-r-e. I Corinthians 12 said so. And said, her daughters... Now, if... They cannot be men. He never said her sons, said her daughters. Churches are represented in the Bible as women. And her daughters were prostitutes (See?), the same thing. What kind it was, how prostitute? Committing spiritual fornication against God's Word, holding onto a denominational rag instead of standing earnestly for the faith that was once delivered to the saints, instead--instead of going back and taking the Word of God.

131 I talked to a priest here not long ago, he said, "I don't care what the Bible says. We're the church."
I said, "That's the Word of God."
Said, "We made it."
I said, "Why'd it change so much? You ain't got one thing in your church, that this Bible says, that you teach." I was telling him I baptized a girl in the Name of Jesus Christ.
He said, "You know, the Catholic church used to do that."
I said, "When? There's every history of the churches that I know of, laying right there."
He said, "We believe our catechism."
I said, "What about the history?"
Said, "We don't care what history said; we believe the catechism."
I said, "How do you know there was a George Washington or Abraham Lincoln? How did you know there's a pilgrim fathers? Because we believe our history."

135 I said, "There's no place that the Catholic church was ever organized till three hundred and sixty years after the death of the last apostle." I said, "And the Catholic church wasn't known. They did not baptize in the Name of Jesus Christ, 'cause they was the very first foundation of bringing in the false baptism. And she's..."
He said, "Well, now wait a minute." He said, "We have a right, we're the church. We do what we want to, because God is in His church."
I said, "God is in His Word, not in his church."
If the church disagrees with the Word, then there's something wrong. "Let My Word be true, and every other man's word a lie." That's right. God's Word being true. Make His Word right. Go back to His Word. See what the cankerworm eaten?

138 Now, during the time of the early Nicene fathers... Gene, you just took it too. The great Nicene Council produced a great argument on account of, "Was there one God or was there three Gods: Father, being one, Son, being two, and God the Holy Ghost, being three?" And they adopted that there was three Gods. Now, if you don't believe that, I'll read it to you right now out of the Nicene Council, the Nicene Fathers. They did it: three Gods.
There's one God. There's only One. He's Jehovah God, the Great I AM; the Alpha, Omega, the Beginning and the End.

140 They've had now... In order to do that they had to get something to go with it. In order to do that they tried to say, "God the Father, God the Son, God the Holy Ghost." Now, absolutely, there's no such a thing. It's not three Gods. That's heathenism. There's three offices of the same God.
The Fatherhood... When God dwelt alone, holy; His Laws, His righteousness makes Him holy. He wanted to be in man; He wanted to worship with man. He wanted man to worship Him. He had to come to man. And then when He did, He created, overshadowed a little virgin named Mary (God Jehovah did.), and created in her womb a cell, Blood cell. That Blood cell developed cells, and was brought forth a Man, which was Christ Jesus. God Almighty, the Father, dwelt in Him.
At the day of the baptism, when He received the Holy Ghost on the day when John baptized Him, John said, "I beheld and saw the Spirit of God like a Dove descending from heaven, and a Voice saying, 'This is My beloved Son in Whom I'm pleased to dwell in.'" Jesus said that God was with Him, "I and My Father are One. My Father dwells in Me." Not Jesus, and being one with God; but Je--God was in Christ, reconciling the world to Himself.

143 And you Oneness brethren, many of you get off the wrong track when you try to think that God is one like your finger is one. He can't be His Own Father. He can't be.
But He is God. God is Jehovah, the Spirit; Christ was the House that He dwelt in. And then He sacrificed this life, and when He did, He gave up the Spirit. And through this unadulterated Blood that He shed, He sanctified me, that He might come Hisself and dwell in me and in you. And God is with us; that's the Holy Ghost, which is the same, very same God, Jehovah God. "I'll be with you, even in you, to the end of the world. And the things that I do, shall you do also."
There's where the caterpillars begin to eat, and the cankerworms, trying to make God the Father setting in glory, God the Son setting upon some right hand He's got.

146 The right hand of God, where the Bible said, "I looked up and seen Jesus standing at the right hand of God," Philip, or Stephen when he was stoned, don't mean that God's got a right hand, and Jesus is standing up on top of His right hand. It means that He's in the right hand of power; authority. "All powers in heavens and earth is given unto Me," said Jesus. He was in authority. God was in Christ. He's in--in Him. The Bible said, "In Him dwells the Fullness of the Godhead bodily." When you try to make three individual Gods, you're just pagan as pagan can be.

147 Now, this is going to pinch. Fourthly. When they had three gods, they had to represent a baptism for him, for the three gods, so the Devil blinded their eyes with Matthew 28:19, "Go ye therefore and teach all nations, baptize them into the Name of the Father, Son, Holy Ghost, teaching them to observe whatever I have done. Lo, I am with you always, even to the end of the world." The Devil blinded their eyes to that.
Now, hold that. Now, here's where I have to drive a nail, and it's going to hurt; but I want you to listen. It's the Truth. God help it to be... I've... You just search the Scriptures. You find in the Bible where anybody was ever baptized in the Name of the "Father, Son, Holy Ghost"; you find one place anybody was ever baptized.

149 Look, you say, "The Devil takes..." The Devil takes that Scripture and makes It look like something that It isn't. Did not he say the same thing to Jesus? "It is written, 'He's going to give His Angels charge concerning you, lest anytime you dash your foot against a stone.'" He never dashed His foot against a stone. But the Devil was trying to make Him see something that the Scriptures didn't say.
He was smart; He was filled with God; God was in Him. And God, being in a man, will make His revelation known. Certainly.

151 I'll take you to Matthew 28:19, "Go ye therefore and teach all nations, baptizing them into the Name of the Father, Son, and Holy Ghost."
Now, watch how the extreme tritheist, from the Catholic church, never was in the Bible, never was in the Ante-Nicene Fathers, pre--ante-, Ante-Nicene Fathers. They were every one baptized in the Name of Jesus Christ, every one of them. It come through the Catholic church, come from there on out into the Protestant church.
Now, how can you see it without God opening your eyes? You can't. And I pray that God will open your eyes to this. And just listen closely now.

154 Now, I'm going to take your Scripture, Matthew 28:19, "Go ye, teach all nations, baptizing them into the Name of the Father, Son, Holy Ghost." How was you baptized, "In the name of the Father, in the name of the Son, in the name of the Holy Ghost"? That's not even written in the Scripture. And I want some man...
You say, "The blessed holy trinity." Find me the word "trinity" anywhere in the pages of God's Bible. It's a manmade scheme, an old dirty church rag wrapped around to take the place of the sap Line of God's Holy Spirit. There's no such a thing. There's no such a thing. You find it and come to me. You're duty bound to do it as a Christian, if you find it. It's not in God's holy Writings. And the "Father, Son, and Holy Ghost" is hatched out of hell; there's no such a thing as three Gods.
Now, I believe in the Fatherhood of God; I believe in the Sonship of God; I believe in the Holy Ghost dispensation of God; but It's the same God in every dispensation, not three Gods.

157 Now, "In the Name of the Father..." The Bible didn't say, "Go baptize in the name of the Father, name of the Son, name of the Holy Ghost." Said, "Go baptize," Jesus said, looking back, "the Name of the Father, Son, and Holy Ghost." Not "name of the Father, name of the Son," that'd make them individuals; but It's not. "In the Name of the Father, and..." And is a conjunction, with your same subject. "In the Name of the Father, and of the Son, and of the Holy Ghost." Not "in the name of the Father, name of the Son, name of the Holy Ghost." But, "In the Name of the Father, Son, and Holy Ghost." See?

158 Now, look. Here stands the anointed apostles going up to Pentecost to receive the Holy Ghost. They went right straight to Pentecost and received the Holy Ghost. Now, the Church is inaugurated, what are we going to do? The first thing comes out; the prescription's got to be made; Doctor Simon Peter has got to write the first prescription, because Jesus gave him the keys. "I give unto thee the keys, Peter. Whatever you bind, what prescription you write here on earth, I'll receive it in the Drugstore. Write it, and I'll accept it."

159 What did he do? When they all--men heard all this noise abroad--abroad like that, they said, "What meaneth this?" Others, speaking in tongues. And they said, "We hear the wonderful works of God."
What did Peter say? "Repent, every one of you, and be baptized in the Name of Jesus Christ, for the remission of your sins, and you shall receive the gift of the Holy Ghost."
Now, what did they do? They added "Father, Son, Holy Ghost" here, which doesn't go in the prescription. That's right. What else did they add? "You don't have to get out and act like they did. It don't give you joy and power, and--and speaking in tongues, and all these things. You don't have to have it. Just make your confession; shake hands." That's some more poisoned dope of the Devil. If it made them act like that when they took the Medicine, it'll make you act the same way...?... Take His prescription. Exactly right. What the palmerworm left, the caterpillar eaten.

162 Now, remember, if there never was a person ever baptized in the Bible, any other way but in the Name of Jesus Christ, Jews and Gentiles, and outsiders and everything else, all had to come and be baptized in the Name of Jesus Christ. I challenge any man to show me where one person was ever baptized in the name of "Father, Son, Holy Ghost," or for three hundred years after the last--the death of the last apostle. Why, it's plainer than my ten fingers before me. You can't see it until God opens your eyes. Well, that... If that isn't the right revelation, then why did Peter have the same revelation, turn right back, ten days after Jesus told him "Go baptize in the Name of the Father, Son, and Holy Ghost," Peter turned right back around, said, "Be baptized in the Name of Jesus Christ, every one of you"? Then this must be the same revelation he got. And the church out yonder in their...?... trinitarian has got the wrong revelation, then they're not using the sap Line. They took a rag and wrapped it around there, and it's dropping the Life of God upon there; it'll kill the patient. Oh, how many more things could we go to: in your creeds and things, what it's done.

163 Let me just clear this little one up. I want you to go in and take your Bibles just a minute, so we going to just make it so simple that children understand it. Turn to Matthew the 1st chapter. You got Matthew 28:19. Go to Matthew the 1st chapter, 18th verse. Look here.
I want you to look close. This is the Father on my left. This is the Son in the center. This is the Holy Ghost on the right. Now, Who is the Father of Jesus Christ? God, the Father. Is that right? You all believe that? I sure do. God, the Father, is the Father of the Lord Jesus: Father, Son, Holy Ghost.

165 Now, I'm quoting Scripture. Look, look. And you can look it up when you go home or look it up now. "Now, the birth of Jesus Christ was on this wise," Matthew 1. Look here. As I've often said, if you're reading a storybook, and read over there in the back, and just pick up Matthew 28:19 like this in a storybook, "John and Mary lived happy ever after." Who is John and Mary? Go back to the first of the book and find out who John and Mary is; if He said, "Go ye therefore, teach all nations, baptizing them in the Name of the Father."
I want to ask you something. Is the "Father" a name? [Congregation says, "No"--Ed.] It certainly isn't. In the Name of the "Son," is "Son" a name? It's a title, just like "Father." Is "Holy Ghost" a name? No, it's a title. Holy Ghost is what It is.
You say, "Holy Ghost is a noun." So is human. See, I am a human, but my name's not "human."

168 That's what It is, It is the Holy Ghost. That's not Its Name; that's what It is. Then if "Father's" no name, "Holy Ghost" is no name, and "Son's" no name, then what was the Name of the "Father, Son, Holy Ghost"? [Congregation says, "Lord Jesus Christ"--Ed.] Certainly, certainly. Now, see, "Father's" not a name.
He said, "Go baptize them in the Name of the Father, of the Son, of the Holy Ghost."
Peter turned back around, said, "It's the Name of Jesus Christ." Now, that's exactly what the procedure they followed all through the Bible.

170 Now, what did they do? What has their translators, or the church men done? What's the organizations done? Wrapped an old denominational rag around in order to be popular with the rest of them. If I have to eat soda crackers, and drink branch water, and be martyred, I'll stand for God's Truth and die on the stump. That's right. There's not no man, the pope of Rome, or no bishop or cardinal, can withstand That. Yes, sir. What's the matter? What the palmerworm left, what the Methodist left, the Baptist eaten; what the Baptist left, the Pentecostal eaten. What a--what a--what a place; the Lifelines are all gone. This is just a minor thing.

171 Now, Who is "Father, Son, Holy Ghost"? "Go ye therefore, teach all nations, baptizing them in the Name of the Father, Son, Holy Ghost." "Father's" no name, "Son's" no name, "Holy Ghost" no name. What Name were you talking about? Well, that's like John and Mary; let's go back to find out what it was. "Now, the birth of Jesus Christ was on this wise. When His mother Mary was espoused to Joseph before she came--before they came together, she was found with a Child of the (what?) the Holy Ghost." I thought you said God was His Father. How can God be His Father, and the Holy Ghost be His Father?
Now, you see, you trinitarians, and hollering at the oneness? Pot can't call kettle greasy. Look here. No. See what I mean?

173 The Father... He said that "The birth of Jesus Christ was on this wise. When the mother Mary was espoused to Joseph, before they came together, she was found with a Child of the Holy Ghost." Then God the Father had nothing to do with it? If--if God the Father, and God the Holy Ghost, isn't the selfsame Person, then Jesus had two fathers, and our Saviour was a illegitimate child, born with two different spirits, or by two different spirits. "The birth of Jesus Christ was. He was conceived by the Holy Ghost." Do you believe that? Then God the Father and the Holy Ghost is the selfsame Spirit, or He had two fathers.

174 "All this was done, might be fulfilled which was spoken of the prophet of the Lord, saying, 'Behold, a virgin shall be with Child, and she shall bring forth a Child, and they--a Son, and they shall call His Name' (this is Him) Jesus, which is Emmanuel, which is being interpreted (what?) [Congregation says, "God with us."--Ed.]" Then what is the Name of the "Father, Son, Holy Ghost"? ["Lord Jesus Christ"] Certainly. "His Name shall be called ["Jesus"] for He shall save His people from their sins."
Now, what is "Father, Son, Holy Ghost"? The Lord Jesus Christ. What is the Name of It? Not name... "Father" is not a name, "Son's" not a name, "Holy Ghost" is not a name. But Jesus Christ is "Lord Jesus Christ," which is the Father, Son, Holy Ghost, the three offices of God manifested in flesh in one Person. Hallelujah. Brother, that's the Truth. So help me, God, I'll stand at the day of judgment on that.

176 What's the cankerworm done's got God the Father up in heaven, God the Son sitting over here on a throne, and God the Holy... No wonder we can't get nowhere.
God is in you, with you. "I'll be with you, even in you, to the end of the world. And the things that I do, shall you do also," not another Person, but the same Holy Ghost, the same Person, same God. Jesus, the Lord Jesus Himself was a Tabernacle in which God dwelt in to manifest Himself, 'cause He was a Spirit. He was a Spirit.
Now, Jesus wasn't eternal. God's Eternal. Jesus now is eternal because God has taken up a Body.

179 There was one time before the foundation of the world, I was eternal, when God thought of me. I was thought of before the foundation of the world; my name was put in the Lamb's Book of Life, and so was yours before there was even one grain of sand. How many knows that's the Bible? How many know that God put your name in the Lamb's Book of Life before the foundation of the world? Then in God's thinking we were borned right then into His Kingdom.
And one day there come a body through a holy wedlock, my father and mother. And they sired me, and here I come, William Branham, represented in a body of flesh. Now, you know me as William Branham, a man. God knowed me as William Branham, a thought in His Own mind and an expression.

181 What is a word? A word is a thought expressed. When He spoke and said, "Let him come," I come. When He says, "Let him come again," I'll come again. Yes, sir. It's--it's a thought. A word is a thought expressed.
God's already give the Word; only thing His thought was, and He expressed it. When He expresses it, it happens. "Let there be," and there was. There's God, the omnipotent, all-powerful, almighty Jehovah. Now, He's represented.
Order now to carry this out, they had to get a false baptism to make this. You see, it's a-hid. The world don't see it, and it can't be seen.

183 Now, watch closely, while we have enough time yet to--to close and have the prayer line. All right. I was longer than I thought I was, on it. Just a minute now, I got something else I want to tell you.
Therefore, Father, Son, Holy Spirit is one true God. He has one Name; His Name is Jesus Christ. He was born Christ the Lord when He was born. It... "Christ" means "the anointed One." The "Lord" means "ownership." He was "ownership" and "Lord." And then God came down and dwelt in Him, which made Him both Father, Son, and Holy Ghost: Alpha, Omega, the Beginning and the Ending, He that Was, Which Is, and Shall Come, the Root and Offspring of David: both Root and Offspring of David: the Morning Star, the First and the Last. That's Him.

185 Oh, what the palmerworm has left... How can you worship 'less you know what you're worshipping? How can you be spiritual 'less, you got the Holy Spirit in you? If you're all tied up with a bunch of church creeds will make you act like church people, and--and dignified, and religious, and things like that. That's all good, moral acts.
But, brother, you've got to be borned again by the genuine Holy Ghost that only comes by the Word of God. And the true Word of God, when It comes into you, It'll manifest the Truth. "He, the Holy Ghost, when He'll come, He'll testify of Me; He'll manifest Truth. He'll take the things that I have showed you--I've showed, took things that I have said, and will show them to you. The Holy Ghost will." What He'll do... There He is.

187 What the palmerworm left, the caterpillar eaten. What the Catholic left, the Lutheran eaten. What the Lutheran eat--left, the Methodist eaten. What the Methodist left, the Pentecostal eaten. Where's it got to? All this conglomeration of sin, all these things, teachings, other things we could say, oh, my, shaking hands, sprinkling water.
Whoever heard of sprinkling? Show it to me in the Bible. Whoever heard of pouring water? Show it to me in the Bible. Baptism come, the word "baptizo," which means to be "buried and covered up." Right. That's the Truth of God's Word. Oh, we had time, we could go on and on with the false things.

189 I say this, my beloved people. Listen to me. I'll stand with you someday in the day of judgment. I'll have to answer. I'll never answer to a creed. So help me, God, I'll answer to the Bible. That's the Book I'll stand by.
There is no place in the Bible where that they ever received the Holy Ghost without having emotion, speaking with tongues, and shoutings, and praises of God, and prophecies, and manifestations. They never did just walk up and shake hands with the preacher and walk away.
There's no place in the Bible they ever did receive, ever was baptized, outside of being baptized in the Name of Jesus Christ.
There never was no place in the Bible they ever taught trinity. It was always a one God. "Hear, ye, O Israel, I'm the Lord your God, one God. Thou shall have no other gods before Me. I'm the Lord thy God." Not a Father, and a Son, and a Holy Ghost, but "I'm God." Forever, He's God. He always was God; He always will be God.

193 And when a denomination will drop you when you're coming to a congregation and try to show brotherly love, even with their denominations, to try to pick up and save what you can, pull them in, let God take the rest of it; and because that you stand on Bible Truths, they excommunicate you. It can't be nothing but the lowdown trick of the Devil to get the children from coming in to see the meeting and to be saved. That's right.

194 There's the solid Rock of God's Word. And I'll take any person, anytime that they want to, and go with them in brotherly love, and I want you to show me one thing that I have said that isn't the Bible Truth. Yes, sir. It's true. Now, 'cause you stand for It, you're excommunicated. I expect it to be that way. God said it would be that way.
They did Him the same way. "Where did you get the learnings? What school did you come from? What are you, Pharisee or Sadducee?" He was the Son of the living God; He taken no sides with none of them.

196 So help me, God, let me have gumption enough, let me have principle enough, let me be man enough, let me be Christ enough to stand alone, if I stand, have to stand that way, and tell the Truth, and stand. Why, certainly. I'd rather preach the Gospel to five people and have the millions that does hear. Tell the Truth. I've never compromised. I wanted this, because God had told me these great signs and things that's being produced, like the manifestation of His resurrection, and so forth, it's for the Church. Those poor people out there, and bound in them creeds and things, they been so indocumated, like embalmed.

197 God bless your heart. I won't leave you in that condition. I'll tell you what God said, "But I will restore to you all that the caterpillar has eaten, all that the cankerworm has eaten, all that the palmerworm has eaten. I will restore, saith the Lord." So help me, I make this prophecy. Before the coming of the Lord, the true apostolic faith, the true apostolic teaching, the true Bible Spirit, the true, It's on Its road now, trying to eat Its way up, grow out again.

198 The Pentecostal had it to start with. What did they do? Drawed a little line around It, begin to nominate. And He cut it right off. That's exactly right. Here come along, when the Lord sent these gifts, the humble little gifts that He give me. They keep coming; they want me to be that latter-rain out-pour; made it an organization out of that. Wanted me to come join the Assemblies.
I've stood right in the midst of every branch that's hanging out there, right here at the stump of the Tree, and saying, "This is the Foundation. Pull off these old rag lines here so the Life can get into you. Then you'll have prophecies, you'll have discernment, you'll have Spirit, you'll have power, you'll have the restoration of the true Church, when you get back to the true Vine and the true Life."

200 It can't come through a rag that drops right down, and says, "It was another day. It's another day." It's forever the same. He's Alpha and Omega, the Beginning and the End. Absolutely. You'll have to come back to the foundation, for "Upon this rock I'll build My Church, and the gates of hell can't prevail against It."
God bless you, friends. I know you think I'm just a little bit noisy, and a little out of order, but I'm not. I think I'm in order with this Word.

202 The--the Spirit of God is here, the same Spirit that wrote the Bible. If the Spirit that wrote the Bible, will say "amen" every time the Bible's Words is spoke. If there--everybody was baptized in the Name of Jesus Christ, the true Spirit of God will say, "Amen, that's the Truth." If the Bible said, "Jesus Christ, the same yesterday and forever, I'll be with you always, even in you, to the end of the world," the true Spirit of God will say, "Amen." And if that is the true Spirit of God, then the true powers and manifestations of the Spirit will manifest Itself with this true Spirit. Judge ye the Word that you hear; judge It by the Bible. Watch Its actions; watch Its works.

203 Is there candidates here to be baptized, that's never been baptized, wants to be baptized? Raise your hand. All right. If there's no baptizings then, all right, then we'll pray for the sick.
Is there anybody here that's sick? Raise up your hand, wants to be prayed for. How many here that's strangers among us and wants to be prayed for? I don't know you, and I'm strange, I don't know you? All right. Sick and afflicted, I don't know you.
If God is God, if He's God of the Word that I preached... Jesus said, "The things that I do, shall you also." Is that right? Jesus said, "The things that I do, shall you also. More than this will you do, 'cause I go to the Father." What was it? Turned from a Man, a Body, back into the Pillar of Fire again. When Paul met Him on the road to Damascus, what was He? Pillar of Fire. Is that right? Certainly was. What is He today? What is He in that picture?

206 You say, "Oh, you can say that, Brother Branham."
If that truly is the proof of God, if It is the same Pillar of Fire, the same Jesus Christ, I claim His Spirit come into me; It'll do the same thing He did. It'll agree with every Word He said, no matter what creeds or denominationals would say. It'll speak His Word. He spoke It.
Their unbelief didn't stop Him. Their creeds and denomination, He never took no side with any of them. He preached the unadulterated Gospel that He'd heard from God. He stood alone, certainly, He did. On Calvary, there wasn't even a one would stand by Him. He stood alone.

208 If you amount to anything, you'll stand for God, you'll stand alone. It's you. It's not the world; it's not your church; it's not your denomination. It's you, between you and God. I don't care what the...
The Branham Tabernacle can do what they want to. I want them to believe God; I want them to come along. But if they don't, I'm not going to compromise with them in their little petty things. I'll stand for God.
"The Methodist... What will you do, Brother Branham? The--the trinitarian Pentecostal?" I proved I love them. I've went to them, and sent into the Assemblies of God and the Church of God...

211 "And if the Oneness, you disagree with the Oneness because of their one standing like that." Yes, sir. Jesus had a Father; He was God. They baptize in the Name of Jesus. I baptize in the Name of the Lord Jesus Christ. There's many Jesuses, but there's only one Lord Jesus Christ. See? Not in "Jesus name"; but in the Name of "The Lord Jesus Christ"; that's Father, Son, Holy Ghost.
Lord, "Lord said unto My Lord, Set on the right hand"; Son, Jesus; Christ, Logos that went out of God in the beginning. Father, Son, and Holy Ghost. There you are.

213 Oh, I'm so happy for it. My heart just rejoices and to know that His Spirit, the Spirit that wrote the Word, agrees with the Word, proves the Lifeline, and comes in, manifests Itself. God be with you. It's Jesus Christ the Son of God. I've told the Truth about His Word. Now, you--you Tabernacle people, I pray for you at other times. We're late. I was over a little bit, run over a little bit; I was expecting a bunch to be baptized.

214 Look, if the Holy Spirit is here, we'll... He'll--He'll heal you. I want those people who are strangers in our gates, that's--that's sick and afflicted. And now if I've told the Truth about God, and these people told the truth, that I don't know them, and they're sick and afflicted, if the Holy Spirit remains the same, He can reveal to me. If that's the same Holy Ghost, and It's connected with the same stump down here that the cankerworms has eat off of, but there's a little piece of bark running down there is connecting this together, it'll work just like it did down there.
Church creeds can say, "Oh, that ain't right. That's mental telepathy. That's the--the Devil. That's fortune-telling."
They said the same about Him. "If they called the Master of the house 'Beelzebub,' how much more they call His disciples?" Right. Still that don't stop it. That just increases it, makes it go on.

217 Now, is He still God? Is He the same yesterday, today, and forever? Does He honor His Word? He does.
And I constrain every one of you, if you've never been baptized in the Name of Jesus Christ, be baptized in the Name of Jesus Christ. I don't care what the old church rag says. That's a denomi...
And I know men that I've brought right in my study and studied, ground, good men. I'd say, "Come here a minute. You show me where you were baptized in the name of the Father, Son, Holy Ghost, if that's Scriptural."
And when he's pinned, down, say, "I know it, Brother Branham, but don't give this away on me." See?
I said, "Support your doctrine, show me where one. Everybody in the Bible..."

222 There's some baptized in no name at all. They had to come and be baptized over again, 'fore they get the Holy Ghost. How many knows that? Paul passed through the upper coasts of Ephesus, he found the Baptists. They had a good... They had a good pastor; he was a converted lawyer: Apollos. And he said to them, "Have you received the Holy Ghost since you believed?"
They said, "We know not whether there be any Holy Ghost."
Said, "Then how was you baptized?" It says in the King James, "unto what." Read it in the original; it says "how." "Unto what" means the same thing. "How was you baptized?"
They said, "We've been baptized by John, the same man baptized Jesus." That's a good baptizing. "Walked out in the water, the same one that baptized... John."
Why, Paul said, "That won't work anymore. That ain't no good no more. He's done come, been crucified. 'Cause John baptized unto repentance, not remission of sins, saying you should believe on Him Who's come, Jesus Christ." And when they heard this, they walked out into the water and was rebaptized again in the Name of Jesus Christ. Paul laid his hands on them; the Holy Ghost come on them; they prophesied and spoke in tongues. That right? Paul constrained men who'd been baptized by the same man that baptized Jesus, told them they'd have to be baptized over, because they wasn't baptized in the Name of the Lord Jesus. I've got a right to say the same thing if it's the same doctrine.

227 Now, what did Paul say in Galatians 1:8? Now, he done that. How many knows that's the Truth, say "amen"? [Congregation says, "Amen"--Ed.] And he said, "If an Angel from heaven," let alone a preacher out of a church or a denomination... "If an Angel from heaven comes and preaches any other Gospel than this, let him be accursed. As I have said before, so say I again, though we or an Angel from heaven preach any other Gospel than this that you have already heard." See where the cankerworm's eaten it down? See? "But if an--an Angel preaches any other thing than what this is, let him be unto you accursed." That's right. Let him be cursed; don't even pay any attention to him.
And if a pastor, if a missionary, if a--an evangelist, or anybody, tries to constrain you to be baptized any other way but in the Name of Jesus Christ, let me say with Paul, let him be accursed. If any man tells you, "Shake hands with the preacher and you'll receive the Holy Ghost," let him be accursed. For the Holy Ghost is a birth. They want that self-styled...

229 Anybody knows, as I've said before: a birth is a mess; I don't care where it's at. If a birth's in a barn, it's a mess. If it's in the house, it's a mess. If it's in the hospital in a pink, decorated room, it's a mess. A birth is always a mess.
And the new birth is nothing less; it's a mess: crying and boo-hooing, just crying, stammering lips, and all kinds of going-on. It's a mess, but it brings Life. It's the only way that you can do it.
Don't you take no shaking-hands or putting your name on some church book, and say, "I believe in God the Father, Almighty, Creator of heavens and earth, and Jesus Christ the Son, the holy Roman Catholic church, and the communion of saints." If you do, you're witnessing you're a spiritualist.

232 Anything that communes with the dead, I don't care what it is, is a devil. There's only one Mediator between God and man; that's the Man Jesus Christ. And He is not dead, but He's alive. And He's here now; He rose from the dead. All the other Catholic saints and Protestant saints, and whatevermore, is dead and in the grave. They may be in glory. If they was saints, they are there. I don't care where they're at, if you commune with them you're absolutely transgressing the laws of God and going through a devil that's not a saint. Certainly. The Bible said so.

233 The palmerworm eat that off too, but God's going to restore it back to a true living Spirit of God that don't communicate with some Saint Jude, and Saint This, and Saint That, and Saint Cecilia, and all these others, and some of these saints. It'll be the Spirit of Jesus Christ that'll come back and manifest Himself and do the very same thing. "I will restore, saith the Lord." And I thank God today, upon the church branch up here, there's a little Life begins slipping up through there; It's manifesting Itself. God will restore the full Church back to Its right--right stature again before the coming of the Lord.

234 Lord Jesus, the service is Yours. I'm only responsible for the Word and preach It. Now, it's been done. It's in Your hands, Lord. I pray that in Christ's Name, that You'll receive these things, and in the light It's been preached in, Lord. May, if any conscience is hurt, may it be healed by the Balm of Gilead. And may those, Lord, setting here that's been sprinkled, poured, or immersed in three gods, let them see their error, Lord. I can, no matter how much I'd preach...
When You preached and done the same thing, and yet their eyes were blind. "No man can come to Me except My Father draws him." And though You'd preached and done the miracles, and proved that You was the Messiah, yet they could not believe, because Isaiah said that they'd be that way.

236 And I might add this, that today, though You have done so many things, You've brought Your true Word out, bring It back in the apostolic foundation, lay It down to a challenge, that It's the Truth; and then You come right back behind It and perform the same kind of a miracles that You did when You were here on earth. What happens? They can't, because Paul said by the Spirit (like Isaiah said), "They'll be heady, high-minded, lovers of pleasure more than lovers of God, trucebreakers, false accusers, incontinent, and despisers of those that are right; having a form of godliness, but denying the power thereof. From such turn away."

237 Lord, I pray today that You'll manifest Yourself and--and make Your--make Your Word live among us just now. For we ask it in Jesus' Name. If You'll do it, Lord, all of them will believe. We'll walk from this Tabernacle this morning, believing that our soul is delivered, if You'll just...?... Send it to them, Lord, and speak to every heart, while we watch for Your discernment. Let the Holy Spirit, the true Life of God, come into this little part of a branch that's left. Oh, and, Lord, energize it with Your Spirit, and may it... It's bearing record, Lord, bearing record: Your Word is right. Every man is a liar, and You're Truth. No matter how many turns against; if it takes martyrdom, it takes excommunication, it takes having campaigns where you have to just take one man and stand upon; those poor children of God will come out anyhow, regardless. They'll come anyhow to hear it.
"My sheep know My Voice, a stranger they'll not follow." Your Voice, the way It called Your sheep the first time, It calls again. If--a stranger they'll not follow. If Your Voice, that called Your sheep, said, "Repent, every one of you, and be baptized in the Name of Jesus Christ," Your sheep heard It. Your sheep hears the same thing today. If one said, "Oh, that's--that's antichrist stuff. Be baptized in the name of 'Father, Son, Holy Ghost.'" A stranger they'll not follow. They'll know Your Voice. They'll watch for Your work. I pray, Father, that You'll grant all. Your Voice has spoke, may Your works follow. In Jesus' Name. Amen.

239 [Someone speaks in tongues--Ed.]
Now, friends, the Holy Spirit moving. Now, I'm going to turn my back to this audience. Now, I don't want you people that's here at this Tabernacle; I better look this way. I don't want any of the Tabernacle people; I want you that's never been here before, or--or you know that I don't know you: out-of-town people, raise your hands again, where I can see where you're at, that you're sick. Let the Holy Spirit move now. Now, to you people, I don't know you.

240 Have you got prayer cards? Did they give out any prayer... [Blank.spot.on.tape--Ed.]... they touched...
And let Him do it at least two times. The Bible said in the mouth of how many witnesses? Two or three. Is that right? "Two or three witnesses, let every word be established." Take at least two or three of you, then the rest of you believe. Whatever you have need of, you believe it right now.
Will you do it, if He'll do it? Raise your hand, say, "I'll--I'll--I'll take it by faith, just raise up my hand." Will you do it? Raise your hands, everybody in here. How many in here that say, "I've never seen it before; I'll take it by faith too"? Raise your hand, say, "I'll take it by faith." Look here.
Now, you see where I stand? There's a challenge here. Now, if He's God, He'll manifest Himself. If this isn't Truth, then I'm a liar, a false prophet; you should never come to hear me again, because I'm a false prophet, I give a witness of Christ that isn't right. You can't do it and prove the teaching I've been giving... [Blank.spot.on.tape--Ed.]

244 You come, you're from here at the Tabernacle, aren't you, lady? You setting there with your hand up, a little white hat on. Yeah, you're from here. See, when I see that, the people are pulling that vision. I can see It standing right over them.
But I wanting somebody that I don't know. Here, you from down at the Tabernacle here, lady, that's got your handkerchief up like this, setting right here? Are you from--are you... You're, you're from out of town? Stand up on your feet a minute. While you were setting there praying, there was some odd feeling come over you all of a sudden. That was the Angel of the Lord. Now, He's standing right by you now. Now, there's something that you've touched Him. I don't know what it is. But you are from out of town. You could be from Louisville, or Tennessee, or wherever you might be; I don't know. God does know that. But if He will reveal to me what's your--the secret of your heart, make known your--your desire, or something another, will you believe, accepting the Word, doing everything just as...

246 Now, all you people are looking right at the woman. You see? Now, let the Holy Spirit, if He's still the Holy Spirit, let Him reveal it. Don't be afraid. He's God. He keeps His Word, every Word.
The woman is suffering with a breakdown, a nervous condition. That's right, raise up your hand. You got heart trouble also. That's a nervous heart. Hurts you worse when you lay down: smothers you more. You've had an operation. That operation isn't healed yet. That's right, isn't it? No, you're not from Ohio... You are from Ohio. You are from Ohio. You got a burden on your heart; it's some girl or something. It's a daughter, missing. That's THUS SAITH THE LORD. Go, receive what you asked for, lady. You touched Something. Do you believe?
Who else was it that had their hands up in here?

248 You believe God can reveal to me the secret of your heart? Do you believe it's the same God I been preaching about this morning? You got a dark shadow over you; it's cancer. You believe that God will heal you? You do? All right, sir, then you go back to Ohio where you come from, Lebanon; go back and be made well, believing on the Lord Jesus Christ. Go, believe it.
This little lady setting right here, kind of--got some kind of skin rashing. Stand up, honey. You believe? Kind of shocked you a little bit, didn't it? All right, it's, you're going to get over it. You're going to be all right; I see you later on. Go home and be well.
Who was that person that stood up just a few minutes ago? Some man back there stood up somewhere. You stand up? Stand up to your feet. You believe Jesus Christ can tell me what your trouble is? You accept it? Believe that knot will go off your neck? Your wife setting there by you, suffering with a nervous condition. That's right too. You're all from Ohio. Put your hand over on her there, brother.
Lord, may they be healed, go back to their home, rejoicing and made well, through Jesus Christ our Lord. Amen.

252 [Blank.spot.on.tape--Ed.]... over on somebody next to you. 'Tain't my word; I'm telling you God's Word. Do you believe It now? All that believes, say "Amen." [Congregation says "Amen"--Ed.] The Word has been made manifest; It's the Truth. Now, bow your heads.
Lord, I come to Thee in the Name of Jesus, praying for these people. It's late, Lord. And it's really later than we think; it's the coming of the Lord is at hand. We pray that Your mercies will be extended. Give unto them, Lord, their healing. I now condemn the Devil; on the Light of God's Word, that He is the Son of God, that Jesus Christ the Son of God is the same yesterday, today, and forever, that water baptism in the Name of Jesus Christ is the correct...

Up

S'abonner aux nouvelles