Israël À La Mer Rouge, 1è Partie

Autres traductions de ce sermon: Israël à la mer rouge #1 - MS
Date: 53-0326 | La durée est de: 1 heure et 29 minutes | La traduction: Shp
doc pdf mp3
Voir le texte français seulement Voir le texte anglais seulement

1          ... ici, à cette réunion. Nous allons maintenant ouvrir la Bible, au 1er chapitre de l'Exode, pour commencer ce soir une étude. C'est une longue, une très longue étude, et nous allons essayer de condenser cela en quelques soirées. Si je le fais, c'est parce que je crois que le réveil continuera jusqu'à la Pâques et peut-être après la Pâques. Il ne faut jamais commencer avec trop de choses à la fois, quand on ne fait qu'explorer le terrain. Je crois cela fermement.

2          La raison même de ma présence à ce réveil, je - je l'ignore. Je... C'est tout un mystère pour moi. Lorsque l'organisateur m'a appelé cet après-midi pour me parler des réunions là-bas à Macon, à Nashville, et dans ces environs-là, nous avons tout annulé. Il y en a qui devaient être tenues dans des salles que nous avons essayé d'obtenir ces trois, quatre ou cinq dernières années, pouvant contenir beaucoup de gens, jusqu'à vingt mille personnes. Et le - nous avons terminé la dernière réunion (excusez-moi) à Meridian, où il y avait quatre mille cinq cents personnes à l'intérieur, et nous ne savons pas combien il y en avait à l'extérieur, se tenant sous la pluie, la tempête et autres, nous... se tenant là-dehors. Et lorsque nous avons quitté Tallahassee, c'était la même chose, nous n'avions même pas de place où mettre les gens. Et le Saint-Esprit a dit : "Arrête! Rentre chez toi maintenant. Attends, Je suis sur le point de t'envoyer outre-mer." Eh me voici donc.

3          Je viens d'annuler sept réunions. Je viens tout juste de faire annuler sept réunions, dont une ici dans l'Indiana, à Connersville. Et l'une d'elles en - là en Alberta, au Canada, dans une grande arène là-bas, d'une capacité de vingt-cinq mille personnes, et nous essayions d'obtenir cette arène depuis quelque temps. Et juste quand nous  l'avons obtenue et que toutes les conditions étaient réunies pour que débute une série de réunions à l'échelle nationale là et où nous attendions à peu près trente ou  quarante mille personnes, le Saint-Esprit dit : "Arrête!", pour ensuite m'envoyer ici au Tabernacle, comme c'est le cas ce soir. Voyez-vous? Vous devez faire ce qu'Il vous dit de faire.

4          Vous dites : "Abandonneriez-vous des foules de gens comme cela pour venir dans ce - ce tout petit tabernacle?" Eh bien, bon attendez donc un instant. Nous servons Dieu. Voyez-vous?

5          Philippe a abandonné un grand réveil, pendant qu'il faisait bouger toute la Samarie et il s'est rendu au désert, à Gaza. Et il est resté là-bas pour rencontrer un homme, et il n'est pas retourné à ce réveil. Est-ce juste? Il est allé jusqu'au désert, à Gaza; il y rencontra un homme, l'Ethiopien. Celui-ci fut converti. Et alors, il repartit de là, et ne retourna plus à Samarie où il tenait ce - ce grand réveil.

6          Eh bien, nous sommes vraiment reconnaissants pour la conduite du Saint-Esprit. Nous devons marcher comme nous sommes conduits. Et je me sens vraiment conduit à venir ici à - à cette réunion pour faire ceci. Suis-je simplement un petit peu...?

7          Oh! excusez-moi, frère. En voici encore deux, Frère Fleeman, s'il vous plaît. Prenez-les peut-être... celui qui n'a pas de Bible,... L'Ancien Testament, nous faisons une étude dans l'Ancien Testament, tout particulièrement ce soir, parce que nous allons en tirer un modèle. Levez la main, vous qui en voulez une, pour que l'on vous l'apporte. Apportez vos Bibles, vos crayons et du papier, et tout le reste; vous pourrez ainsi noter les références.

8          La soirée d'hier, nous sommes restés jusqu'un peu tard, hier soir. Je vais essayer de faire de mon mieux pour me rattraper ce soir, si possible. J'aime tellement la Parole que lorsque j'Y entre, je m'Y perds. Je pense que nous sommes allés de la Genèse à l'Apocalypse hier soir, d'un bout à l'autre. J'ai simplement oublié le temps et tout le reste

9          C'est pour la première fois, depuis sept ans que je tiens ce genre de réunion; la semaine prochaine, cela fera sept ans, depuis que j'avais clôturé le réveil au Tabernacle. Combien se souviennent de mon sermon d'adieu? "Qui est ce Philistin, cet incirconcis qui tente d'insulter l'armée du Dieu Vivant?" Ce fut mon sermon d'adieu au Tabernacle, cela fera  sept ans la semaine passée - prochaine. Très bien, ma fillette, qui est là, avait deux semaines. J'avais promis au Seigneur que s'Il me permettait de rester ici jusqu'à sa naissance, alors je partirais. Et depuis lors je suis toujours en voyage, passant une ou deux nuits ici et là. Ainsi, le Seigneur nous a bénis de façons merveilleuses. A peu près un demi-million d'âmes se sont converties dans nos - nos réunions. Pensez-y, en sept ans! Cela constitue une preuve. Trente mille en un jour. Vous savez, c'est merveilleux! Chaque fois que j'y pense, j'ai des vertiges. Aujourd'hui, j'ai reçu des lettres venant de l'Afrique, disant : "Toute l'Afrique du Sud est de nouveau agitée, elle est prête"; ils veulent vraiment savoir la date à laquelle nous retournerons. Oh! la la!

10        Et alors le Seigneur a donné la vision, et a dit : "En Inde, trois cent mille personnes assistent à une seule réunion." Notez cela, voyez si c'est juste ou pas.

11        Maintenant, une bonne partie de cela va dans la ligne de la guérison, se rapporte à la guérison. J'essaie de libérer mon esprit de ces choses maintenant, afin de n'enseigner que la Parole. Bon, je ne suis pas très habile à cela, mais je - j'aime dire ce que j'en sais.

12        Et maintenant, le dimanche, nous aurons, dimanche matin, des questions, n'importe quelle question se rapportant aux Ecritures et sur laquelle vous voulez connaître mon opinion. Et ainsi, nous essaierons de donner la réponse par la Bible, du mieux que nous pourrons, le dimanche matin. Apportez-les avant dimanche matin; jusqu'à samedi soir, n'importe quelle question sur l'Ecriture, toute chose qui est confuse dans votre esprit. Nous aurons donc des questions dimanche matin. Aimez-vous cela? Maintenant, si vous avez quelque chose au sujet de laquelle vous vous dites: "Je ne comprends pas comment ces choses peuvent être possibles", eh bien, venez avec et nous verrons si nous pouvons nous accorder, peut-être que nous pourrons trouver la réponse ensemble. Je ferai vraiment de mon mieux pour aligner cela avec les Ecritures, parce que je crois que cela doit être scripturaire, autrement ce n'est pas juste.

13        Eh bien, hier soir, nous avons étudié le commencement de l'Eglise. Dieu fit une promesse à qui? - Abraham, qui est notre père à tous. Car c'est à Abraham que la promesse a été faite; et elle a été faite seulement à Abraham, à lui et à sa Postérité. Est-ce juste? A Abraham et à sa Postérité. Et sa Postérité, ce n'était pas tous ses enfants, mais, "En Isaac, fut nommée pour Lui une Postérité". Est-ce bien ainsi? Et voici l'aboutissement de la Postérité d'Abraham : Jésus-Christ est la Postérité d'Abraham, et nous, étant morts en Christ, nous devenons la Postérité d'Abraham, et nous sommes héritiers selon la promesse. Amen! Dieu soit béni!

14        Nous tous ici qui avançons en âge... Lorsqu'un homme, une femme dépasse vingt-cinq ans, vous feriez mieux de l'admettre, vous voyez, votre jeunesse est passée. Et de penser à cette glorieuse promesse, alors que nous voyons le soleil décliner. Qu'est-ce? Est-ce la fin de la vie? - Oh, non! La vie n'a même pas encore commencé. Oh, continuons tout simplement! J'aurais bien aimé qu'il y ait un moyen qui nous permette de rester bien tranquilles, au point que le temps ne signifierait plus rien, et juste rester ainsi pour faire ressortir ces choses des Ecritures, devant l'auditoire. Elles Y sont, mes amis! Je peux prouver cela par la Bible de Dieu, avec l'aide du Saint-Esprit, que chacun d'entre vous qui êtes en Christ, nés de nouveau, un de ces jours, ces cheveux gris changeront, et les rides disparaîtront de votre visage. Vous redeviendrez un jeune homme ou une jeune femme, et vous vivrez éternellement avec Jésus-Christ. Je peux vous montrer où Dieu le démontre dans la Bible, Il en a donné les ombres et les preuves, et Il l'a promis, et a juré qu'Il le ferait. Combien c'est merveilleux! Aimerai-je ma femme en ce temps-là? Bien sûr, et même plus que maintenant! Je ne sais pas comment ça sera, mais je l'aimerai. Est-ce qu'elle sera mienne? Bien sûr, elle sera ma compagne. Elle sera... Il n'y aura ni enfants ni rien de semblable, mais les enfants que nous avons ici sur la terre seront avec nous là, s'ils sont nés de nouveau. C'est juste. Ne sera-ce pas merveilleux?

15        Je pensais souvent... Maman me racontait souvent (Excuse-moi Maman, c'était avant que tu en saches mieux, toi aussi.) que nous aurions des ailes et volerions là-haut, vous savez! Eh bien, j'aime manger, boire, serrer la main des gens, et communier. Je me disais: "Oh! la la! Ce sera fini, alors." Oh, non! J'ai compris que Dieu ne m'a pas du tout fait un ange, Il m'a créé un homme, et je serai toujours un homme et jamais un ange. C'est une erreur. Dieu a des anges, c'est sûr, Il a créé des anges. Et Il a créé des chérubins portant des ailes, et Il a créé des anges sans ailes.

16        Quand j'étais pécheur, je fréquentais ces endroits où j'avais coutume d'entendre ces vieilles chansons qui disaient : "Un ange aux yeux bruns m'attend...", et je me disais : "Oh! la la! Un ange..." Et j'ai découvert que c'était un mensonge du diable! Une telle chose n'a jamais existé! Vous voyez?

17        Nous sommes absolument des hommes et des femmes. Et nous reviendrons sur cette terre en tant qu'hommes et femmes. C'est juste. C'est l'enseignement de Dieu. Lorsque vous voyez ces choses, cela vous fait apprécier Jésus-Christ.

18        Maintenant, ce que nous essayons de faire ce soir, c'est de projeter l'ombre de l'Ancien Testament sur le Nouveau Testament. "Et toutes les choses anciennes disent les Ecritures, étaient un type ou une ombre des choses à venir." Eh bien, c'est une belle leçon ce soir, l'Exode. Hier soir, nous en avons fini avec les enfants d'Israël.

19        Comment s'appelait Israël avant de recevoir ce nom d'Israël? Qui dans cette classe peut répondre? Avant qu'il donnât - avant qu'il lui fût donné ce nom spirituel? Eh bien, quelqu'un qui n'est pas prédicateur, j'ai vu un prédicateur lever la main. Très bien, quelqu'un en dehors de vous, les prédicateurs. [Quelqu'un dit : "Jacob." - N.D.E.] Jacob, c'est juste! Et qu'est-ce - qu'est-ce qui a fait qu'il reçoive ce nom spirituel? Quelqu'un a dit quelque chose. [Un frère dit : "Il avait vaincu l'Ange." -  N.D.E.] Il avait vaincu l'Ange, il a lutté avec Lui, et a dit : "Je ne Te laisserai point aller que Tu ne m'aies béni."

20        Dites! Vous voulez un nom spirituel ce soir? Accrochez-vous simplement au Saint-Esprit et dites : "Seigneur, je ne quitterai pas ce Tabernacle, que Tu ne m'aies béni!"; et les choses vous paraîtront différentes lorsque vous partirez. Soyez tout aussi déterminé que l'était Jacob, vous recevrez une bénédiction.

21        Et regardez, Il le frappa à la hanche, et Jacob marcha différemment. Amen. J'espère que cela vous touche au plus profond de vous-même. Lorsque vous luttez avec Dieu, vous marcherez différemment après. Regardez! Un ... fort... De l'autre côté du ruisseau, de la petite rivière, il était un homme fort et grand; mais un rétrograde, éloigné de Dieu, fuyant son frère, fuyant Dieu, et pourtant il était corpulent et robuste. Et de cet autre côté du ruisseau, il était un prince qui boite... "Tu es prince devant Dieu, car tu as l'autorité de Dieu, comme un prince." Un prince boiteux, et il a boité toute sa vie! Comme Dieu fait des choses! N'est-ce pas merveilleux?

22        Maintenant, les patriarches - nous nous étions arrêtés hier soir, dans la Genèse, là où on parle du dernier des quatre à qui Dieu avait donné Sa Promesse - c'était Abraham, Isaac, Jacob et Joseph. La divine... Qu'était-ce? Hier soir, nous avons trouvé en Abraham l'élection - l'élection, en rapport avec l'Eglise chrétienne d'aujourd'hui. En Isaac, la justification. Et en Jacob, la grâce.

23        Vous devez croire en la grâce si vous lisez la vie de Jacob. Vous devez voir que c'était une élection et un appel, à cause (oh), des choses que cet homme avait faites! Mais cependant, Dieu l'a béni. Dieu lui avait dit ce qui allait arriver, aussi l'appela-t-il. Mais vous remarquez qu'après qu'il a lutté avec cet Ange, les choses ont commencé à paraître différentes. Ensuite, lorsqu'il est arrivé devant Pharaon, il dit : "Mon pèlerinage a été d'autant d'années." Dieu lui avait fait savoir qu'il n'était qu'un pèlerin.

            Et alors en Joseph, c'était la perfection.

24        Remarquez : trois étapes. La justification par la foi, la sanctification par le Sang, le baptême du Saint-Esprit, puis la perfection, l'état glorifié. La Bible dit : "Ceux qu'Il a justifiés (Il s'adresse à ceux qui sont spirituels), Il les a aussi glorifiés." Est-ce juste? "Celui qu'Il a justifié." Si donc Il nous a justifiés, nous avons déjà été glorifiés dans Son état. Pas "Il - il glorifiera". "Il a glorifié!" Dites, c'est profond, n'est-ce pas? Mais c'est ce que l'Ecriture dit!

25        Dieu dit à Abraham : "Je t'ai béni et j'ai fait de toi un père." Pas "je ferai", "J'ai fait. J'ai fait de toi. Et tu viendras à Moi à un âgé avancé. Tu seras sauvé. Et je l'ai déjà fait, Je l'ai déjà dit. Tu n'as rien à y voir, c'est inconditionnel!" Dieu prit la résolution d'avoir Son Eglise. Aussi, chaque fois qu'Il a fait une alliance avec un homme, c'est l'homme qui a brisé son alliance, et il le fait encore aujourd'hui. L'homme brisera toujours son alliance avec Dieu, mais Dieu ne peut pas briser Son alliance avec l'homme. Ainsi, "Je ferai...!"

26        Vous remarquez là, lorsqu'Il dit à Adam au commencement, Il dit : "Maintenant, ne fais pas ceci, et tu peux faire ceci, et ne fais pas cela." Adam a carrément fait volte-face et a transgressé cela. Mais, Dieu vit qu'il était perdu, et dit : "Je mettrai inimitié, Je mettrai inimitié entre ta Postérité et la postérité du serpent. Et Il écrasera la tête et - ou plutôt Il lui écrasera la - la tête et celui-ci Lui blessera le talon."

27        Maintenant, "Je mettrai", lorsque Dieu dit qu'Il fera quelque chose, attendez-vous à ce que cela se fasse. Lorsqu'un homme dit qu'il fera quelque chose, je n'en suis pas certain. Mais Dieu dit à Abraham: "Je vais te sauver, toi et ta Postérité après toi." Pas seulement Abraham, mais la Postérité d'Abraham tout entière. C'était inconditionnellement! Dites, si vous permettez, je crois que je pourrai crier un peu! Regardez! Oh, vous ne vous rendez simplement pas compte, mes amis, de ce que cela signifie! Peut-être que certains d'entre vous n'ont jamais réfléchi assez profondément pour pouvoir pénétrer cela.

28        Dieu a déjà glorifié Son Eglise. Ceux qu'Il a justifiés, Il les a aussi glorifiés dans l'Eglise, en Christ. Pour Dieu, si vous êtes justifié en Christ, vous êtes déjà glorifié en Christ.

29        Jésus dit : "Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait." Comment pourriez-vous jamais être parfait? Mais aux yeux de Christ, ce soir, chaque chrétien né de nouveau est parfait. Je suis tout aussi parfait en Dieu que l'était Christ, et vous êtes aussi - chaque croyant. Car, ce n'est pas ma sainteté, c'est Sa sainteté. Dieu ne peut pas accepter la mienne, je n'en ai pas. Mais je viens à Christ, par la foi. Et, par Christ, je suis en Lui, et parfait aux yeux de Dieu.

30        Regardez! "Nous avons tous été baptisés par un seul Esprit, pour former un seul Corps, et nous devenons membres de ce Corps." Dans Romains 8.1 : "Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'Esprit." Et un homme qui est en Jésus-Christ marche selon les choses spirituelles. Pour le monde et son esprit charnel, c'est de la folie. Mais pour ceux qui croient, c'est la Vie éternelle. Amen. Nous y voilà! Oh, comme c'est merveilleux! Alors qu'est-ce qui peut vous nuire? Vous êtes en Christ. Et aussi certainement que Dieu ressuscita Jésus des morts, nous entrerons en Christ. Amen! Oui, nous devons le faire car Dieu l'a réellement promis! Car, aussi sûr que ce Corps montera au Ciel, je monterai avec, car je fais partie de ce Corps.

31        Maintenant, vous dites : "Vous croyez donc dans la sécurité éternelle, Frère Branham?" Dans un sens, oui. Je crois que l'Eglise est éternellement en sécurité, qu'Elle l'est. Dieu a déjà dit qu'Elle apparaîtra devant Lui, sans tache ni ride, l'Eglise le fera. Maintenant, par conséquent, si vous êtes dans l'Eglise, vous êtes alors en sécurité, dans l'Eglise.

32        "Je ne le mettrai pas dehors, celui qui vient à Moi." Est-ce juste? Et écoutez, voici la Parole de l'Homme Jésus-Christ à ce sujet, St. Jean 5.24 : "Celui", quiconque, "Celui qui écoute Mes Paroles, et qui croit à Celui Qui M'a envoyé, a (temps présent) la Vie éternelle (Pas seulement d'une réunion à une autre), la Vie éternelle, et ne vient point en jugement ou en condamnation," il ne sera jamais rejeté, "mais il est passé (temps passé) de la mort à la Vie." St. Jean 5.24, Jésus l'a dit. "Je suis le Pain de Vie qui est descendu du Ciel, d'auprès de Dieu. Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts, mais celui qui mange Ma chair et qui boit Mon Sang a la Vie éternelle, et Je le ressusciterai dans les derniers jours." C'est ce qu'Il a dit.

33        Maintenant, il y en a beaucoup qui prétendent En faire partie. Il y en a beaucoup qui luttent avec leurs propres forces, qui essaient de vivre droitement et d'entrer de force. Je ne parle pas de cela. Mais si vous êtes dans cette Vie éternelle, il est aussi facile de vivre la vie chrétienne que de vivre toute autre vie, parce que vous êtes en Christ, et rien d'autre que la plénitude du Saint-Esprit vous conduit, vous guide et vous dirige. Et, eh bien, vous commettrez bien sûr des fautes et tomberez; mais vous ne pouvez pas rester par terre, car autant qu'on ne peut pas faire d'une - d'une tige de blé un - un sycomore... Vous ne le pouvez pas! Jésus dit : "C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez." Vous avez la Vie éternelle.

34        Une des plus grandes malédictions qui est sur l'église aujourd'hui, c'est la peur. Chacun a une peur bleue et se demande : "Que va-t-il se passer, qui, quoi?"

35        Eh bien, Jésus dit : "Même lorsque surviennent des phénomènes terribles, levez vos têtes et réjouissez-vous, car grande... votre délivrance approche lorsque ces choses arrivent."

36        Maintenant, la manière dont Il a guidé l'Eglise tout au long de son voyage, la manière dont dans le passé... même avec Abraham, Isaac et Jacob et tous les autres, considérez les fautes qu'ils ont commises; mais Dieu était avec eux! Une ombre. Considérez Abraham une minute.

37        Je - je - je sais que j'ai beaucoup d'auditeurs arminiens ce soir, mais je - je veux - je veux éclaircir ceci pour vous.

38        Dieu dit à Abraham, par élection et par grâce : "Je vais te faire venir vers Moi, lorsque tu seras âgé." En d'autres termes : "Je vais te sauver. Je vais te conduire jusqu'au bout du chemin. Tu auras une longue vie. Tu auras un enfant. Pas... Bien que Sara soit stérile... tu vas... et tu auras un enfant. Et par cet enfant, Je vais sauver le monde." Eh bien, c'était avant qu'Abraham eût fait quoi que ce soit pour le mériter; mais Il a simplement... Dieu l'a appelé. C'était tout.

39        Il n'était qu'un chaldéen, là-bas dans la ville de Ur, il est descendu dans les vallées de Shinéar, ayant quitté la tour de Babel, l'adoration d'idoles. Je pense que son père était un adorateur d'idoles. Je pense que Laban, après qu'il fut descendu là-bas, manifesta qu'il avait des idoles. D'où pouvait-il les avoir eues, s'il n'était pas venu de la tour de Babel? Et c'est de la famille de Cham qu'est issu Nimrod. Nimrod a bâti la tour de Babel, qui était une adoration d'idole, la première adoration d'idole sur la terre.

40        Maintenant, regardez cette tour de Babel traverser tous les âges, Babel, elle les traversa tous et elle aboutit dans notre âge dans l'Apocalypse; une idolâtrie chrétienne religieuse, se faisant passer pour du Christianisme. Oh! Jean l'a vue dans Apocalypse 17, l'a admirée, telle qu'elle était assise, son aspect, et elle portait le Nom de Jésus et tout le reste, et pourtant elle persécutait et martyrisait les saints du Dieu Vivant. L'ange dit : "Viens, et je te montrerai qui elle est." Il dit : "C'est une grande église qui est assise sur plusieurs - sur sept collines, et elle gouverne la terre, et ainsi de suite. Combien elle a bu le sang des témoins de Christ!" Oh! miséricorde!

41        Amis, nous vivons au temps de la fin. Combien d'entre vous ont appris ici, il y a quelques années, qu'on allait me faire arrêter, parce que je prêchais sur la "marque de la bête"? Lorsque j'ai dit que Mussolini, quand il est arrivé au pouvoir il y a une vingtaine d'années, j'ai dit : "Si jamais Mussolini se dirige vers l'Ethiopie, inscrivez ceci, il n'y aura plus jamais de paix jusqu'à ce que Jésus vienne." Et je dis: "Il y aura trois grands ismes, le communisme, le fascisme et le nazisme." Et j'ai ajouté : "Cela se terminera par un seul isme, et cet isme dominera le monde et brûlera la Cité du Vatican." Vous vous rappelez que j'ai dit cela il y a des années et des années, et des années. Et c'est arrivé exactement ainsi.

42        J'ai dit : "Juste avant que ce temps arrive, que les automobiles..." qui avaient l'arrière bien droit, il y a vingt ans ou vingt-cinq ans... De toute façon, vous pouvez vous en souvenir, il y a vingt ans. Et j'ai dit : "Elles ressembleront à un oeuf. Elles seront façonnées ainsi. C'est selon ma vision. Elles auront à peu près la forme de quelque chose comme cela." Et c'est la forme qu'elles auront juste avant l'Enlèvement.

43        Mais Dieu est juste en train de libérer l'église partout. Il la met en ordre maintenant pour qu'elle parte dans l'Enlèvement. Il doit lui donner la foi pour l'Enlèvement avant qu'elle puisse participer à l'Enlèvement.

44        Les gens sont dans l'esprit des derniers jours, juste comme ils l'étaient du temps de Noé, mangeant, buvant, se mariant, donnant en mariage; ils sont indifférents; tout leur est égal, ils vont et viennent, et tout le reste. Et ce peuple, ces Américains, ce sont les pires sur la surface de la terre! Emportés, enflés d'orgueil, intempérants, cruels, dédaigneux, et des je-sais-tout. S'il y a un endroit au monde... Avec ma Bible sur mon coeur, et Dieu sachant que je... baisse Son regard sur moi et je sais que je pourrais bien avoir à me tenir devant Lui avant le matin... Si je dois le dire, l'endroit qui, plus que tout autre endroit du monde, a besoin de missionnaires, c'est les U.S.A, les Etats-Unis d'Amérique. La plus grande bande de païens que je connaisse au monde se trouve en Amérique. Païen signifie "incrédule".

45        Oh! ils croient dans la théologie. Ils sont si insensibles et si endormis que vous ne pouvez absolument pas leur parler. Je peux prendre un homme là, qui n'a jamais entendu parler de Dieu, qui adore une idole, et faire de lui en cinq minutes plus que vous ne pourriez faire avec un gars qui professe être chrétien, une espèce de vieille baderne qui est restée attachée quelque part et qui a beaucoup de fluide à embaumer injecté dans ses veines. Cela me rappelle une de ces vieilles morgues froides quelque part ici, qui ressemble à une entreprise de pompes funèbres. C'est juste. On les a installés là-bas, ils sont entrés, ils ont mis... Je suis entré dans l'une de ces vieilles, grandes vieilles églises, et cela m'a fait penser à une - une morgue. Le thermomètre spirituel indique cent degrés en dessous de zéro! Vous devez presque patauger pour y entrer! Je ne dis pas cela pour plaisanter, mais c'est la vérité. Certains d'entre eux ne savent plus rien au sujet de Dieu, ils se tiennent debout là-bas et disent : "Bien maintenant, c'est moi qui vous le dis, oh! je crois que tout cela est..." Bonté divine! Eh bien, vous, séducteur d'hommes, vous êtes hors du Royaume de Dieu et vous enseignez aux autres à rester dehors. Ils leur injectent un fluide, comme lorsqu'on amène un mort à la morgue. Ils - ils les vident de tout leur sang, et mettent quelque chose là-dedans pour s'assurer qu'il est mort. Bien, c'est à peu près ce qu'ils font. Prenez ce peu de religion que les gens ont, ou bien ce peu de foi qu'ils ont, et injectez un peu de vieille... de théologie en eux, et cela les tue davantage et les garde morts. C'est tout. C'est juste. C'est terrible! Oh! la la! Et alors ils disent : "Oh!"

            J'ai demandé à une femme : "Etes-vous chrétienne?"

            Elle a répondu : "Je vous fais savoir que je suis une Américaine."

            J'ai dit : "Ce n'est pas ce que je vous ai demandé."

46        Une autre est venue sur l'estrade, elle dit... frère Bosworth lui demanda : "Etes-vous chrétienne, madame?"

47        Elle dit : "Eh bien, même... Bien." Elle dit : "Je vous fais savoir que je brûle un cierge chaque soir!" Oh! la la! Est-ce que le fait de brûler un cierge chaque soir fait de vous un chrétien? Vous pourriez brûler les cierges du monde entier, cela ne vous servirait à rien. Tant que le feu brûlant du Saint-Esprit n'a pas nettoyé votre âme du péché, vous êtes toujours un pécheur. C'est le coeur qui compte!

48        "Eh bien, je vis en Amérique." Eh bien, cela ne change rien. Cela ne fait pas de vous quelqu'un de spécial. Dieu ne m'honore pas parce que je suis Américain. Il n'honore pas un Allemand parce qu'il est Allemand ou un - ou un Polonais parce qu'il est originaire de la Pologne. Il n'honore pas un Africain parce qu'il est originaire de l'Afrique. Dieu ne S'intéresse pas à l'Afrique, ni à l'Allemagne, ni aux Etats-Unis. Dieu S'intéresse à un Royaume, et c'est le Royaume de Dieu, et des hommes de toutes les nations Y entrent. Et ils Y sont nés à travers la Postérité d'Abraham, laquelle était Jésus-Christ, et ils sont héritiers selon la promesse.

49        Chaque nation sous les cieux est dominée par Satan. C'est ce que dit la Bible. Dites donc, c'est bien quelque chose de difficile à avaler, n'est-ce pas? Satan transporta Jésus-Christ et Lui montra tous les royaumes du monde. Est-ce juste? Et il dit : "Ils sont à moi et j'en fais ce que je veux. Et je Te les donnerai si Tu Te prosternes devant moi et m'adores."

50        Jésus a dit : "Retire-toi, Satan!" Voyez-vous? Jésus savait qu'Il hériterait de ces royaumes.

51        Bon, ici dans l'Apocalypse, quand vient la fin du monde, la Bible dit: "Réjouissez-vous, cieux, et vous tous saints prophètes, car le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à Son Christ, et Il gouvernera et régnera aux siècles des siècles."

52        Daniel Le vit comme un Rocher qui, s'étant détaché de la montagne, a roulé et a frappé la statue aux pieds, et l'a mise en pièces, et le Royaume de Dieu est devenu grand. Lorsque Christ prendra possession du monde, pendant le Millénium, il n'y aura plus de maladie ni de tristesse. De chaque, de toutes les armes, on forgera des hoyaux, et on n'apprendra plus la guerre, c'est tout. Tout sera fini lorsque Jésus viendra. En attendant, aussi longtemps que Satan domine les nations, il y aura donc des guerres et des bruits de guerre, jusqu'à ce que Jésus vienne. Amen.

53        Ô Dieu, viens-nous en aide! Comme je vous regarde, je me rends compte ce soir, pendant que je suis ici et que j'enseigne par la Parole de Dieu, que vous êtes des gens destinés à l'Eternité... Chaque homme et chaque femme, chaque garçon ou chaque fille ici présent, se tiendra dans la Présence de Christ un de ces jours. En tant que Son serviteur, je devrai répondre de ce que j'ai dit devant vous. Et pourquoi me garderai-je de vous dire la Vérité de Dieu? Dieu a tellement honoré la Parole que j'ai prêchée qu'Il L'a répandue partout dans le monde, Il L'a honorée dans les palais des rois, partout, et pas une seule fois Il n'a dit autre chose que la vérité, exactement telle qu'Il l'avait déjà dite. Alors, Il ne permettra certainement pas que je dise quelque chose de faux. Et je vous dis ce soir, mon ami chrétien, peu importe l'église dont vous êtes membre, où que vous soyez, si vous n'êtes pas entré dans le Royaume de Dieu par le baptême du Saint-Esprit qui vous introduit dans le Corps de Christ, hâtez-vous d'y enter maintenant, car vous ne savez pas à quelle heure Il va venir.

54        Israël là en Egypte maintenant, un type de l'Eglise appelée à sortir, Exode, chapitre 1... Israël se trouvait en Egypte après Joseph. Maintenant, il me reste exactement trente minutes. Je vais essayer de résumer autant que possible. Eh bien, ils se trouvaient en Egypte à cause de la sécheresse; Isaac y était descendu et avait amené les patriarches. Et là-bas, ils vivaient à Gosen. Mais Joseph, mourant (une merveilleuse illustration) fit mention du départ des enfants d'Israël, et il parla de ses os. Ecoutez. Vous m'excuserez, j'aimerais glisser...

55        Vous savez, si vous lisez la Parole juste telle qu'Elle est, c'est très bien, mais vous En manquerez sûrement les significations. La Parole est écrite entre les lignes. Jésus dit : "Je L'ai cachée aux yeux des sages et des intelligents, et L'ai révélée aux enfants qui veulent apprendre." Ces séminaires de théologie ressemblent simplement à ces sacrificateurs d'antan, aux souverains sacrificateurs et à tous les autres, qui lisaient la Parole mais ne voyaient pas que Jésus était le Christ. Comprenez-vous ce que je veux dire?

56        Maintenant regardez ces patriarches. Pourquoi le vieux Jacob, lorsqu'il mourut là-bas en - en Egypte, pourquoi dit-il : "Ne m'enterre pas ici"? Et il demanda à Joseph de mettre la main sur sa cuisse estropiée et le fit jurer devant Dieu qu'il n'enterrerait pas ses os là-bas. Savez-vous cela? Il dit : "Ramène-moi dans ma patrie et enterre-moi là-bas."

57        Regardez Job quand il était assis, il était couvert de furoncles, et il maudit le jour de sa naissance. Le plus vieux livre de la Bible, c'est celui de Job, il a été écrit avant la Genèse. Regardez-le se tenant là, grattant ses... avec un tesson, assis là-derrière, sur un tas de cendres. J'ai prêché sur ce sujet ici une fois, environ trois mois d'affilée. Quelqu'un m'a donné - m'a écrit, m'a dit, il a dit : "Frère Bill, quand relèverez-vous Job de son tas de cendres?" Et je - je... A propos de Job qui était assis là... Ce grand moment de décision, quelque chose devait être fait. Ce moment décisif. Mais vous savez ce qui arriva lorsque nous l'avons vu quitter ce tas de cendres, quelque chose arriva!

58        C'est de cette manière que nous essayons de faire au cours de ces réunions de réveil. Nous dirigeons l'attention des gens sur Christ, puis nous la maintenons là jusqu'à ce que nous puissions trouver un endroit où faire pénétrer cela. C'est cela la chose. C'est le Saint-Esprit qui S'apprête. Saisissez l'action de l'Esprit parmi les gens, et vous saurez quand tout est prêt pour la mise à mort.

59        Remarquez, voilà Job assis là, en détresse. Même sa femme s'est retournée contre lui; elle s'est approchée de lui, et a dit : "Job, pourquoi ne maudis-tu pas Dieu pour mourir?"

60        Il dit : "Tu parles comme une femme insensée." Il dit : "L'Eternel a donné, l'Eternel a ôté, que le Nom de l'Eternel soit béni!"

61        Alors arrivèrent les membres d'église, ils s'assirent et lui tournèrent le dos pendant sept jours, quelle consolation! Ils dirent : "Job, tu as péché en secret. Tu as péché." Job savait qu'il n'avait pas péché. Ils montraient ce qu'ils en savaient.

62        Ainsi, il était dans la détresse, un homme juste, Dieu avait à faire à un saint. Et Il envoya un homme du nom de Elihu. Et Elihu ne l'accusa que d'avoir accusé Dieu. Et Elihu lui parla, il dit : "Maintenant, Job, tu as vu toutes ces choses." Il dit : "Maintenant, il y a un Juste qui va venir pour Se tenir sur la brèche entre l'homme pécheur et le Dieu Saint. Et alors cet homme sur la tombe de qui on va pour le pleurer, qui ne s'en aperçoit pas, il ressuscitera."

63        Alors, lorsque Job entendit cela, il se tint debout. Oh! la la! Les éclairs jaillirent, les tonnerres grondèrent. Qu'est-ce que c'était? Le prophète revint dans le canal de Dieu. Oh! la la! Ses yeux s'ouvrirent. Il dit : "Je sais que mon Rédempteur est vivant." Ecoutez, quatre mille ans avant qu'Il ne vînt sur la terre : "Je sais que mon Rédempteur est vivant!" Une continuation, "est vivant". "Et à la fin (dans les derniers jours, les deux derniers mille ans), Il sera debout sur la terre. Et quand les vers auront détruit ce corps, cependant, dans ma chair je verrai Dieu; je Le verrai moi-même; et mes yeux Le contempleront, et non ceux d'un autre." Vous y êtes. Lorsqu'il fut sur le point de mourir, il dit : "Enterrez-moi ici même en Palestine."

64        Alors vint Abraham avec une promesse. Sara mourut, il l'enterra près de Job. Il acheta une portion de terre et l'enterra. Lorsqu'Abraham mourut, il reposa auprès de Sara.

            Abraham engendra Isaac. Isaac mourut et il reposa avec Abraham.

65        Isaac engendra Jacob. Jacob mourut loin en Egypte, il avait dit : "Ne m'enterre pas ici. Jure-moi que tu ne m'enterreras pas ici! Prends mes os et enterre-les là-bas à côté de mon père." Pourquoi? Pourquoi? Ce n'est pas écrit, mon frère, c'est entre les lignes.

66        Joseph, quand il mourait, dit : "Maintenant, mettez mes os ici dans un cercueil, mais ne m'enterrez pas ici. Ne m'enterrez pas ici. Emmenez-moi là-bas et enterrez-moi là, dans la Terre Promise. Enterrez-moi là-bas." Pourquoi? Il dit : "Dieu vous visitera un jour. Je vais laisser mes os ici en vue de représenter quelque chose."

            De même que Joseph laissa ses os, de même Jésus laissa une tombe ouverte!

67        Tous ces pauvres Hébreux, frappés sur le dos, fatigués, épuisés, qui chancelaient là, et tous ces Egyptiens regardèrent et virent un vieux petit cercueil... Je crois que je l'ai vu ici, il n'y a pas longtemps, un vieux petit cercueil de plomb étalé au marteau. C'est là-dedans qu'on suppose que ses os ont été mis. Il est dans un musée là-bas, et je l'ai vu, on m'a dit : "C'est là qu'étaient les os de Joseph, lorsque Moïse les a pris et les a amenés avec lui." Et tout Hébreux qui regardait là-dedans, disait : "Un jour, les choses vont changer ici. Nous allons partir." Le prophète, qui avait un beau manteau, celui qui représentait Christ en tous les points, comme nous l'avons vu à la leçon d'hier soir, il a dit... Parce qu'il s'appuyait sur ce que Dieu avait dit à Abraham. Vous y êtes!

68        Je m'appuie encore sur la même chose ce soir, sur ce que Dieu avait dit à Abraham : "Je te sauverai toi et ta Postérité." Je le crois.

69        "Un jour vous sortirez d'ici", et ils l'ont cru. Et un jour, les os du vieux Joseph...

70        Moïse partait quand le Saint-Esprit lui parla, disant : "Tu as oublié quelque chose, Moïse. Descends chercher les - les os de Joseph." Moïse les enveloppa; et le voilà en route, conduit par la Colonne de Feu vers la Terre Promise; et il enterra ces os aux côtés d'Isaac et de Jacob.

71        Pourquoi? Ils savaient que les prémices de ceux qui étaient endormis devaient venir. Ils savaient qu'il y aurait une résurrection un de ces jours. Ils savaient que ce Juste dont Job avait dit : "Je sais, que mon Rédempteur est vivant, et le dernier Il sera debout sur la terre", ils savaient que Job avait une idée sur l'endroit où Se tiendrait ce Sauveur, aussi, il avait dit : "Enterrez-moi ici." Ils voulaient être avec Joseph, ou plutôt avec Job, et on l'enterra quelque part là en Palestine, parce que c'était la Terre Promise. Et ils savaient que la résurrection n'aurait pas lieu en Egypte, qu'elle n'aurait pas lieu en Europe, elle n'allait pas avoir lieu quelque part ailleurs. Elle allait avoir lieu en Palestine, c'est pourquoi on les enterra là-bas.

72        Alors vint Jésus, ils... Celui qui était promis. Ils L'ont traité comme il était dit qu'ils le feraient; et, oh, ils Le tuèrent, Il mourut. Son âme descendit dans le séjour des morts. Il prêcha aux âmes en prison. Il a arraché les clés de la mort et du séjour des morts des mains du diable. Il revint le matin de Pâques. Et comme Il passait par le Paradis, il en frappa la porte, alléluia, je L'entends dire : "Mes enfants!"

            Abraham dit : "Qui est-ce?"

            -C'est Moi, ta Postérité, la Postérité d'Abraham.

            Daniel dit : "Qui est-ce?"

            - C'est Moi, la Pierre qui S'est détachée de la montagne.

73        Les voilà, les saints de l'Ancien Testament couchés là, attendant d'être revêtus, là au Paradis. Il a ouvert la porte. Abraham dit : "Allons-nous sortir?"

            - C'est presque le point du jour sur la terre. Préparons-nous à sortir.

74        Abraham dit : "Pouvons-nous faire une petite halte? J'aimerais jeter un coup d'oeil dans la ville. "

75        "Eh bien, oui, Je vais aller visiter Mes disciples pendant quarante jours." Et le matin de pâques, Il ressuscita!

76        Et Matthieu 27 dit: "Plusieurs corps des saints qui étaient endormis dans la poussière de la terre ressuscitèrent, et étant sortis de la ville, ils apparurent à un grand nombre de personnes dans la ville."

77        Et je vois Sara et Abraham descendre la rue, disant : "Oh, chéri, regarde là! Ils ont un petit peu changé les choses. Regarde par ici comment c'est devenu."

78        Quelqu'un dit : "Qui est ce couple-là? On dirait que ce sont des étrangers."

79        Ils dirent : "On nous a reconnus." [Frère Branham fait claquer ses doigts. - N.D.E.] Ils disparurent de leur vue, de la même manière que Lui passa à travers le mur, vous savez, ils ne surent même pas et ne Le virent pas entrer et sortir. Ils avaient des corps glorifiés, et ils réapparurent sur la terre, alléluia, en tant que prémices de la preuve de la puissance de Dieu et de la résurrection. Ils étaient là. Il avait dépouillé et dénudé les dominations, avait pris la mort et le séjour des morts et les avait étouffés complètement. Et Il ressuscita le matin de Pâques, et les saints entrèrent dans le Royaume avec Lui.

80        Pas étonnant qu'ils aient dit: "Enterrez-moi en Palestine." Ils savaient que la résurrection allait avoir lieu en Palestine.

81        C'est pourquoi, aujourd'hui, mon frère, vous pouvez avoir tout ce que vous voulez, toutes les vieilles religions formalistes et froides que vous voulez, mais enterrez-moi en Christ, car ceux qui sont en Christ, Dieu les amènera avec Lui dans la résurrection. Dites ce que vous voulez, et appelez cela du fanatisme ou ce que vous voulez, mais laissez-moi simplement demeurer en Lui, car ceux qui sont en Lui sortiront de la tombe à la résurrection, car Dieu les relèvera. Il a promis de le faire. Amen!

82        Qu'est-ce que ça change si vous vieillissez? Bien, gloire à Dieu! Qu'est-ce que cela a à faire avec la chose? Nous sommes plus près de la maison. Amen. Oh, gloire! Vous allez de toute façon me traiter de saint exalté, vous feriez mieux de commencer. Très bien. Comme c'est merveilleux! C'est de quoi faire de vous un saint exalté. Eh bien, comment puis-je ne pas être heureux, sachant que c'est la Vérité? Oh, sûrement, je suis heureux. Et tout celui qui a cette espérance est bouillonnant.

83        J'avais l'habitude de me rendre à une vieille source où je buvais. Enfant, je me rendais là-bas. Et je me disais, lorsque je patrouillais, que je me rendrais à cette vieille source. Et je me disais que c'était la plus merveilleuse source de la région là-bas, au sud de Milltown. Je la contemplais et je pensais : "Bien, bien, qu'est-ce qui te rend si heureuse?" Elle - elle bouillonnait, bouillonnait, bouillonnait, bouillonnait tout le temps. La meilleure eau que j'aie jamais bue. Et je pensais : "Bien, qu'est-ce qui te rend si heureuse, est-ce parce que ce bétail boit de ton eau?"

            -Non, Frère Bill, ce n'est pas cela.

84        - Alors, qu'est-ce qui te fait bouillonner tout le temps? Est-ce - est-ce parce que quelqu'un descend ici et prend de cette eau?

            - Non, ce n'est pas cela.

            - Bien, peut-être que tu bouillonnes tout simplement parce que je bois de ton eau.

            - Non.

            Je dis : "Eh bien, qu'est-ce qui te fait bouillonner?"

85        Si elle avait pu parler, elle aurait dit : "Frère Bill, ce n'est pas moi qui bouillonne. C'est quelque chose derrière moi qui me pousse, qui bouillonne."

86        Et lorsque le Saint-Esprit entre dans un être humain, il y a quelque chose, des sources jaillissantes, des fontaines d'Eau qui bouillonnent jusque dans la Vie éternelle. Comment pouvez-vous... Jésus dit à la femme au puits: "Celui qui boit de cette Eau aura la Vie éternelle. Elle sera en lui, des fontaines d'Eau bouillonnant jusque dans la Vie Eternelle." Alléluia! (Retournons à Exode.) Oh! la la! Pensez-y!

87        La Vie Eternelle, après que dix mille millions d'années sont passées! Lorsque ces vieilles mers (en effet, deux tiers de cette eau - de cette terre sont couverts d'eau) qui s'étendent là, avec de grandes vagues, et lorsqu'elles roulent, deux ou trois fois plus grandes que ce tabernacle, elles entrent en trombe dans les bateaux, s'abattent d'un côté et de l'autre; un de ces jours, mon frère, elles... les péchés se sont entassés si haut sur la terre que les gens iront pleurer pour leur vie dans les déserts. Lorsqu'il n'y aura plus de mers, plus de lune, plus d'étoiles, alléluia, je continuerai à vivre! Et tous les autres hommes et femmes nés de nouveau vivront dans Sa Présence majestueuse de l'autre côté, faits, rendus semblables à l'image de Son Fils unique. C'est par Sa grâce que nous sommes sauvés!

88        Pas étonnant que le poète ait dit: "L'amour de Dieu, combien riche et pur, combien insondable et fort! Il restera pour toujours le thème des chants des saints et des anges." Comment pourrions-nous rester tranquilles? Oh! la la!

            - En avons-nous la preuve, Frère Branham?

            - Oui.

89        Bon, Isaac, Jacob et maintenant Joseph. Et Joseph mourut, quel parfait exemple c'était, ses os laissés là comme un mémorial!

90        Il n'y a pas longtemps, ici... Je ne pense pas que Billy soit là au fond. Je ne dis pas ceci de lui en sa présence. Nous avons déposé une fleur sur la tombe de sa mère, le matin où l'on fleurit les tombes. Il pleurait là, debout. Et je dis : "Billy, ne pleure pas. Ferme simplement les yeux, regarde là, de l'autre côté de la mer." Je dis : "Maman repose ici, ta petite soeur aussi repose avec elle; mais elles ne sont pas ici. Il y a une tombe vide de l'autre côté de la mer." Alléluia!

91        C'est là que je regarde, exactement comme les Hébreux ont regardé: "Un de ces jours, nous sortirons." Et un de ces jours, nous sortirons! Je n'entends jamais ce "Tu es poussière, tu retourneras à la poussière" sans me dire: "Un de ces jours..."

92        L'autre jour, je prêchais aux funérailles d'un ex-shérif de notre ville. Le garçon était venu à Christ quelques heures avant sa mort. J'ai vu son pauvre papa aux cheveux gris se diriger vers le cercueil, les lèvres tremblantes, et tout en larmes; il a embrassé son garçon en guise d'adieu, et il est presque tombé dans le cercueil. J'ai entendu cela, je me suis retourné. Il a jeté les fleurs. Je me suis détourné et j'ai dit : "Tu es poussière, tu retourneras à la poussière." Je pensais : "Un glorieux jour..."

            Un jour doré, à l'aube, Jésus viendra.

            C'est vrai. Très bien.

93        Quand allons-nous commencer notre leçon? Loin là-bas en Egypte, le temps s'était écoulé. (Priez pour moi.) Et là-bas, alors, il s'éleva finalement un Pharaon qui n'avait pas connu Joseph. Dieu avait promis qu'ils resteraient là pendant quatre cents ans, et ils avaient fait quatre cent vingt ans quand ils sont sortis.

94        Maintenant, le premier chapitre, du premier au cinquième chapitre - au cinquième verset, c'est Israël en Egypte.

95        Et du verset 7 jusqu'au verset 22, il est question de leur servitude. Beaucoup d'entre vous l'avez lu maintes et maintes fois.

96        J'en arrive à un point bref maintenant. J'ai juste un - un peu de temps. Alors nous commencerons au chapitre 2, la préparation de la délivrance, la naissance de Moïse. Le peuple commençait à s'apprêter. Les chefs de corvée frappaient les Israélites, les enfants étaient mis à mort... Les engrenages de la roue prophétique de Dieu avaient tourné parfaitement et l'heure avait sonné.

97        Ecoutez, je voudrais que vous saisissiez ceci : je crois que les roues ont de nouveau tourné. Je crois que nous en sommes là. C'est la raison pour laquelle je pense que les choses vont de la façon dont elles vont maintenant. La vieille horloge prophétique a fait tic-tac et jusqu'à presque zéro heure. J'ai prêché sur ce sujet il n'y a pas longtemps. Et un artiste allemand l'a peint; j'ai ce tableau chez moi; un homme en prière, la Bible ouverte, une petite chandelle de graisse qui brûle, et une horloge indiquant minuit moins cinq, sur une peinture à l'huile. La préparation, le fait de se préparer, Dieu s'apprêtant à faire quelque chose. Maintenant, suivez!

98        Lorsqu'Il était prêt pour faire quelque chose, Il fit naître d'une manière particulière, là-bas en Egypte, un brave petit garçon qui n'était pas différent des autres petits garçons. Il s'est fait simplement qu'un homme de la tribu de Lévi est allé prendre une femme de la tribu de Lévi, et ils ont eu un petit bébé. Et on tuait tout bébé mâle, mais lorsque ce bébé naquit, quelque chose d'étrange entourait ce bébé, quelque chose arriva. Le destin, la prédestination. Moïse n'y avait rien à voir. Mais il était Moïse, aussi ne craignirent-ils pas les ordres du roi. Ils l'ont mis dans une petite caisse, et il fut élevé sous le toit même de Pharaon (Est-ce vrai?) pour devenir son propre fils. Très bien, maintenant.

99        Moïse, du verset 11 jusqu'au verset 25, c'est Moïse s'identifiant aux enfants d'Israël. Beaucoup savent comment les choses se sont passées là-bas. Il s'est identifié. Et alors lorsqu'il fit cela, il pensait que les frères comprendraient qu'il était l'homme qui avait été envoyé pour - pour les faire sortir de leur servitude, mais ils ne le comprirent pas. Est-ce vrai?

100      Et, oh, mes amis, comme c'est un type merveilleux d'aujourd'hui! La Chose même qui est venue pour délivrer le peuple, on En a peur. On a peur du Libérateur.

101      Ecoutez, lorsqu'on construisait le temple de Salomon, ils... Le... Vous les maçons qui êtes ici maintenant, vous pouvez bien comprendre ceci. On descendit les cèdres du Liban, on les a fait flotter jusqu'à Joppé, on les a transportés sur des chars à boeufs et ainsi de suite, vous savez. Puis ils ont taillé toutes leurs pierres, partout dans le monde. Mais lorsqu'elles furent assemblées, c'était une maçonnerie si parfaite! Pendant les quarante ans de la construction du temple, il n'y eut pas un  seul grincement de scie, ni un seul bruit de marteau. Toutes les pierres s'ajustaient. L'une était taillée de cette manière, l'autre de cette autre manière, l'autre encore comme ceci, mais elles s'ajustaient toutes. On commença la fondation, on éleva l'édifice, on évoluait très bien. Et ils trouvèrent une pierre qui avait une apparence bizarre. Ils n'en voulurent pas et dirent : "Elle n'a pas de place ici." Et ils La jetèrent au loin, ils La lancèrent dans le tas de mauvaises herbes. Et, nous voyons qu'ils ont continué et continué de construire, nous voyons que la pierre même qu'ils avaient rejetée était la Principale de l'angle. C'est Jésus qui l'a dit.

102      Et aujourd'hui, méthodistes, baptistes, luthériens, pentecôtistes de partout, si vous ne faites pas attention, mes amis, la vraie Pierre Angulaire, vous La rejetterez, et la Pierre Angulaire dans la construction de cette maison spirituelle, c'est le Saint-Esprit. Vous En avez peur. Vous avez peur du fanatisme. Je sais que nous avons eu beaucoup de vieux épouvantails et d'imitations. Eh bien, si ces choses-là n'étaient pas, il n'y aurait pas eu non plus Un véritable. Mais il y a un authentique acte de foi du Saint-Esprit par le baptême. C'est vrai. Très bien. Et maintenant ils L'ont rejeté, disant : "Oh, nous ne saurons le faire. Oh, eh bien, nous ne pouvons pas avoir cette Chose, Frère Branham."

103      Je me trouvais là l'autre jour que le doyen d'une grande faculté de l'école de Billy Graham était chez moi; le docteur Sanden aussi, un groupe d'entre eux était assis là. Et ils disaient : "Frère Branham, nous allons vous dire ce qui ne va pas." Ils disaient : "Il y a de quoi convertir le monde." Ils disaient : "Je vais vous dire ce qui ne va pas : vous avez trop de pentecôtistes et d'exaltés dans vos réunions. Voilà ce que nous vous reprochons."

            Je dis : "Allez-vous parrainer cela?"

            -Eh bien, évidemment, nous devrions...

104      "Oui, c'est bien ce que je pensais. Non, vous ne le feriez pas. Certainement que vous ne le feriez pas." C'est exact.

105      Ces grandes églises peuvent continuer et conserver leurs théologies, se vanter de ceci et de cela, se tenir à l'écart et regarder, avec leurs diplômes de théologie sur lesquels elles s'appuient, et des choses ainsi, et certains d'entre eux n'en savent pas plus au sujet de Dieu qu'un lapin n'en sait sur le port des raquettes à neige. C'est vrai! Oh, oh, certainement qu'ils connaissent tous les mots grecs, et ils sont instruits. On ne connaît pas Dieu par la théologie, ni par l'instruction. On connaît Dieu par la foi! La connaissance éloigne l'homme de Dieu; la foi l'amène à Dieu. C'est ce qui l'a séparé de Dieu dans le jardin d'Eden, il est allé vers l'arbre de la connaissance.

106      Et le baptême même du Saint-Esprit qui a apporté la Vie aux gens, c'est la raison pour laquelle les pentecôtistes et les saints exaltés, comme on les appelle, m'ont accepté en ce qui concerne la guérison divine...

107      Oh! c'est sûr, des rois et des potentats en entendent parler et ils disent : "Venez donc ici." Et le Seigneur, étant miséricordieux, guérit ceux qui ont cette attitude-là. C'est la vérité.

108      Mais tous les autres, lorsque vous parlez de la Vie éternelle, ils appartiennent à l'Eglise anglicane, ils appartiennent à ceci et à cela, ils appartiennent à l'église. Cela n'a rien à voir avec la chose. Votre appartenance  à une église ne vaut même pas ceci [Frère Branham fait claquer ses doigts. - N.D.E.] pour Dieu. A moins que vous ne soyez né de nouveau...

109      Il n'y a qu'une seule Eglise, et ce sont ceux qui sont nés dans le Corps de Jésus-Christ, par le Baptême du Saint-Esprit. Alléluia! Permettez-moi de vous dire, mon frère, qu'il n'y a qu'un seul moyen d'entrer en Christ. Ce n'est pas par le fait de serrer la main, ni par le baptême d'eau, par l'aspersion, par le fait d'arrêter de manger de la viande, ou d'observer les jours de sabbat, d'arrêter de fumer, de chiquer, de boire, de jurer et toutes ces autres choses. Ce n'est pas cela le chemin pour entrer en Christ.

110      Fumer la cigarette, boire du whisky, courir avec... de l'autre... avec des femmes, illégalement, et toutes ces choses que l'on fait, ce n'est pas cela le péché. Cela n'a rien... Ce n'est pas cela le péché. Maudire, jurer, boire, ce n'est pas cela le péché, ce sont là des attributs du péché. Vous êtes un pécheur, c'est ce qui vous fait agir ainsi, mais cela n'est pas le péché, c'en sont les attributs.

111      Et c'est maintenant... Ceci va vous blesser. Mais je suis responsable de la Parole de Dieu, je suis prêt à En discuter à n'importe quel moment. Voilà où vous, les pentecôtistes, vous avez commis votre erreur, beaucoup d'entre vous ici, c'est en enseignant l'évidence initiale du Saint-Esprit, que le parler en langues, c'est le Saint-Esprit. Eh bien, le parler en langues, c'est très bien, mais c'est un attribut. Ce n'est pas le Saint-Esprit; c'est ce que le Saint-Esprit fait.

112      Le Saint-Esprit est l'amour de Dieu. Je peux le prouver par la Bible. "Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, cela ne me sert de rien."

113      Si vous voulez avoir un pommier et que vous ayez seulement une pomme, vous n'aurez pas un arbre de si tôt! Voyez-vous, elle est un attribut.

114      Donc, la raison pour laquelle vous maudissez, fumez, buvez, vous mettez en colère et sortez de vos gonds, et des choses comme cela, c'est parce que vous êtes un pécheur, ce n'est pas cela le péché, c'est parce que vous êtes un pécheur. Jésus a dit, l'Ecriture dit: "Celui qui ne croit pas est déjà jugé." Si vous croyez, vous ne faites pas ces choses, parce que la Vie de Christ est en vous. Et si par contre vous les faites, c'est parce que vous êtes un pécheur et que vous n'êtes pas un croyant. Bien que vous le professiez, vous ne l'êtes pas. On reconnaît l'arbre à son fruit. Maintenant, cela... laissez pénétrer cela juste une minute pendant que je lis. C'est vrai. C'est ce que Jésus a dit : "On reconnaît l'arbre par le fruit qu'il porte. Un mauvais arbre ne porte pas de bon fruit." Très bien.

115      Longtemps après, nous les retrouvons, c'était le temps de la délivrance. Moïse naquit, il fut élevé sous le toit de Pharaon, il sortit, espérant que les enfants d'Israël comprendraient qu'il était l'homme appelé à le faire. Mais ont-ils compris cela? Certainement pas! Ils dirent : "Qui t'a établi chef sur nous? Veux-tu nous tuer comme tu as tué l'Egyptien?" Et Moïse s'enfuit. Très bien. Moïse fut rejeté de ses frères.

116      En commençant au verset 21 du chapitre 2, nous allons juste nous arrêter là-dessus une minute. J'essaye simplement de vous donner un arrière-plan. Il ne nous reste plus que quelques minutes, peut-être que nous devrons terminer demain soir. Remarquez, il fut rejeté de ses frères, et il s'en alla dans le pays de Madian et il épousa une femme des nations.

117      Moïse était un type parfait de Christ. Est-ce vrai? Tous ces patriarches étaient des préfigurations de la vie de Jésus-Christ. Moïse naquit sous la persécution, juste à l'époque où l'on tuait tous les bébés, au temps de Moïse. Lorsque Jésus vint, on tua tous les bébés pour L'avoir. Est-ce juste? Le diable essayait d'attraper Moïse, le diable essayait d'attraper Jésus. Il essayait.

118      Je vois Jésus monter, descendre là, Il frappe à la porte du séjour des morts là-bas, ce matin-là. Alléluia! (Je ne sais pas mais je n'ai pas envie d'enseigner ce soir.) Quand je vois Jésus mourant au Calvaire, montant, descendant là-bas et voyant à l'intérieur de ce séjour des morts tous ces gens qui pleuraient, se lamentaient et faisaient des choses du même genre. Il dit : "Vous auriez dû écouter les prophètes." Il prêcha aux âmes qui étaient en prison. "Vous avez eu Enoch, vous avez eu les prophètes, vous avez eu les lois, pourquoi ne les avez-vous pas écoutés?" Ils n'avaient pas écouté. Et la porte se referma.

119      Il est descendu au séjour des morts, a frappé à la porte.

            Satan dit : "Qui est là?"

120      Il dit : "Viens ouvrir la porte!" Oh! la la! Je ne fais que présenter la chose sous forme de drame, bien sûr.

121      Il s'est avancé vers la porte, a ouvert la porte et a dit : "Qui es-tu?"

            "Eh, bien dit-il, Je suis Jésus-Christ! "

122      - Eh bien, Tu es enfin arrivé jusqu'ici, n'est-ce pas? Hein! Cela fait un bon bout de temps que j'essayais de T'avoir, mon vieux!

            -Je le sais!

123      "Maintenant, regarde! Je pensais T'avoir eu lorsque j'ai tué Abel. Je pensais T'avoir eu lorsque j'ai tué Moïse. Je pensais T'avoir eu quand j'ai fait toutes ces choses. Lorsque j'ai eu Jean-Baptiste, je pensais T'avoir eu certainement. Mais maintenant, je T'ai eu. Te voilà en mon pouvoir!"

124      Je peux entendre Jésus-Christ dire: "Je suis le Fils de Dieu né d'une vierge. Je suis venu des palais d'ivoire de Mon Père, et Je suis venu sur la terre. Et ce matin sur la terre, le sol est baigné de Mon Sang que J'ai donné, et qui a payé le prix de la mort, du péché et du séjour des morts. Donne-moi ces clés!" Alléluia! "A partir de maintenant, c'est Moi Qui prends la relève. Tu as gardé ces gens en esclavage, tu les as gardés dans la crainte et tout le reste, mais Je vais en prendre possession dès cet instant." Alléluia! Il les lui a arrachées et les a accrochées à Son côté; Il a repoussé le diable en enfer, et est reparti. Amen! Amen!

125      Le puissant Vainqueur, depuis qu'Il a déchiré le voile en deux, Le voici donc en pleine vue! Le puissant Vainqueur est ressuscité, Il dit : "Je suis celui Qui était mort, et Qui est revenu à la vie, et Je suis vivant pour toujours, et J'ai les clés de la mort et du séjour des morts." Alléluia! "Celui qui entend Mes Paroles et qui croit en Celui Qui M'a envoyé à la Vie éternelle. J'ai les clés de la résurrection, Je le ressusciterai au dernier jour." Cela me satisfait. Amen! "C'est Moi!" Amen! Oh! la la!

126      Moïse a été rejeté par ses propres frères; Jésus a été rejeté par Ses propres frères. Joseph a été rejeté par ses propres frères; voyez Jésus qui vit là-bas, cet Esprit de Dieu allant vers la Perfection. Et voilà où était la perfection, en cet Homme. C'est vrai. Il était en Moïse, certainement; rejeté de ses frères, et il était un étranger dans son propre pays, et il prit une femme des nations. Alléluia!

127      Deux fils encore! Amen! J'aborderai ceci juste à la fin de ces leçons, samedi ou dimanche. Ces deux fils, Ephraïm et Manassé. Deux fils encore. Est-ce vrai?

128      Rejeté de ses frères, de même que Jésus-Christ fut rejeté de Ses frères; Il envoya le Saint-Esprit, après avoir été rejeté par Ses frères, et Il est venu parmi nous et Il prend maintenant une Epouse des nations. Même situation que celle de Joseph; rejeté par ses frères, il prit une épouse parmi les nations. Oh! la la! Maintenant, le chapitre 2.

129      L'appel de Moïse, le buisson ardent, oh, j'aimerais que nous ayons le temps d'aborder cela. Mais nous n'en avons pas. Juste quelques secondes maintenant, nous allons donc - nous allons donc essayer. Lorsque vous serez fatigués, levez la main, et je - j'arrêterai, sincèrement, j'arrêterai!

130      Regardez! Oh frère, c'est comme du pain de maïs et des haricots, ça tient à l'estomac! Cela vous soutiendra d'une façon ou d'une autre. Vous pourrez aller et accomplir une bonne journée de travail pour le Seigneur demain. Vous pourrez aller affronter le diable, et dire : "Je sais où je me tiens. Non parce qu'un frisson a parcouru mon dos, mais parce que c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR! va t'en Satan, je prends la relève maintenant."

131      Nous sommes maintenant enfants de Dieu. Hmm! Quand? Maintenant! Demain soir? Non, en cet instant même! Maintenant nous sommes enfants de Dieu! Maintenant nous sommes assis ensemble dans les lieux célestes. Maintenant, le Saint-Esprit est ici. Quand? Maintenant! Nous avons la Vie éternelle maintenant. "Aurez-vous la Vie éternelle lorsque vous mourrez, Frère Branham?" Je L'ai maintenant! Je La possède maintenant. Comment? Jésus-Christ l'a dit, c'est AINSI DIT LE SEIGNEUR!

132      Va t'en donc, ô mort. Va t'en Satan, tu ne me lies plus.

133      Le vieux Paul! On construisit un billot là-bas, et on dit : "Tu sais ce que c'est, mon vieux? On va te trancher la tête."

134      "C'est vrai? J'ai combattu le bon combat. J'ai achevé la course. J'ai gardé la Foi."

135      "Dis! Que vas-tu dire avant de mourir?" La mort disait : "Oh, petit Juif au nez crochu! Je sais qu'on t'a fouetté, et qu'on a dû te faire descendre par... et ainsi de suite, et ils t'ont fait ceci et cela, mais maintenant je t'ai eu!" Il regarda. Cette pauvre de mort dit : "Je vais te faire frissonner et trembler."

            Il dit : "Mort, où est ton aiguillon?"

136      La tombe, là avec la boue (ce soldat romain avait accumulé la boue pour le recouvrir là-bas), elle disait : "Je te retiendrai."

137      Il dit : "Ô mort, où est ton aiguillon? Tombe, où est ta victoire? Mais grâces soient rendues à Dieu!"

138      La tombe dit : "Je te retiendrai! Je vais faire en sorte que tu te décomposes. Je vais faire en sorte que tu pourrisses. Les vers te rongeront. Tes os retourneront à la poussière."

139      Mais Paul dit : "Regarde cette tombe vide là-bas, je suis en Lui! Alléluia! Je ressusciterai ce matin-là et je recevrai une couronne que le Seigneur, le juste Juge, me donnera. Non seulement à eux, mais à chacun de ceux (même ceux du Branham Tabernacle) qui auront aimé Son avènement." Amen! C'est sûr!

140      Le diable n'est rien d'autre qu'un épouvantail, il vous enferme simplement dans une sorte de peur. Il n'a aucun droit légal du tout. Il a été dépouillé de chaque droit, et de toute domination. Jésus l'a dépouillé de tout lorsqu'Il est mort au Calvaire. Le voici, qui descend maintenant.

141      Moïse s'était enfui, il se trouvait là derrière le désert, gardant les brebis de Jéthro. Oh! la la! Il y est resté pendant quarante ans, et il eut deux enfants. Il était allé droit là... Et sa femme, la pauvre petite... Elle avait vraiment du caractère, et Moïse aussi avait des sautes d'humeur, aussi je peux imaginer qu'ils passaient de ces moments là derrière ce désert. N'est-ce pas? Dieu sait comment soumettre quelqu'un. Oui.

142      Ainsi, je le vois un matin, tenant un vieux bâton recourbé, clopinant, se cramponnant, âgé de quatre-vingts ans, avec des favoris pendant comme cela, et les cheveux pendant. Il jeta un coup d'oeil d'un côté et dit : "Voilà une vision étrange." Il regarda de nouveau et se dit : "Pourquoi cet arbre ne se consume-t-il pas?" Il se dit : "Je crois que je vais me détourner..."

143      Vous savez, parfois, vous entendez beaucoup de bruit et vous vous détournez juste pour voir ce que c'est, et cela vous sauve. Beaucoup de Feu, vous savez; oui, Il brûle, le Feu du Saint-Esprit brûle, les gens se retournent en disant : "Que se passe-t-il donc là?"

144      Eh bien, Moïse commença à s'approcher, se disant : "Je me demande pourquoi cette chose ne se consume pas. Cela brûle depuis une demi-heure, mais ça ne se consomme pas." Il s'avança et dit : "Bien, je vais m'avancer pour voir ce qu'il en est."

145      Et une Voix sortant de là dit : "Enlève tes souliers, la terre sur laquelle tu te tiens est une terre sainte." Eh bien, Elle n'a pas dit: "Enlève..." Moïse n'a pas dit: "Je vais enlever mon chapeau." Elle avait dit : "Les souliers!" Aussi, il se baissa et se débarrassa de ses souliers.

            Il a dit : "Qui es-Tu, Seigneur?"

146      La Voix a dit : "Moïse!" Maintenant, ceci commence au  chapitre 3 et va du verset 1 au verset 12.

            Elle a dit : "Moïse, J'ai entendu les gémissements de Mon peuple, et Je Me suis souvenu de Ma promesse. (Oh, alléluia!) Je me suis souvenu de la promesse que J'avais faite à Abraham. Et J'ai entendu leurs cris et leurs gémissements, Je suis descendu pour les délivrer." (Amen! Il est descendu pour tenir Sa Parole!)

147      Un de ces jours, les vieilles tombes là-bas, ces pierres tombales qui sont à côté de la tombe de grand-mère, cela ne change rien. "Je me souviens de Ma promesse, Je suis descendu pour les délivrer." Cela importe peu pour moi; quand bien même cela arrivait dans un court moment, cela m'est parfaitement égal. Alléluia! Je sais Qui dirige le bateau. Et vous? Tenez-vous simplement tranquilles.

            - Je suis descendu pour les délivrer.

            - Que vas-Tu faire?

            - Moïse, Je vais t'envoyer.

            - Ô Seigneur! M'envoyer? Je - je ne peux pas le faire, Seigneur.

            -Oh si, Je t'ai placé dans ce monde dans ce but-là.

148      "Bien, j'ai quatre-vingts ans, j'ai le dos un peu ankylosé, je pourrais avoir l'arthrite. Et je suis un - je ne suis pas un homme qui ait la parole facile. Je - Je ne sais pas très bien parler." Eh bien, qui a fait la bouche de l'homme? Il dit : "Seigneur, Si Tu me montres Ta gloire, j'irai." Amen. (N'ayez pas peur, ce mot signifie "ainsi soit-il", voyez-vous.) "Montre-moi Ta gloire et j'irai." J'aime voir un peu de cette Gloire de la Shekinah, pas vous? Oui, monsieur! "Montre-moi Ta gloire, Seigneur. Qu'est-ce que - qu'est-ce que Ta gloire, Seigneur?"

            - Moïse, qu'y a-t-il dans ta main?

            -C'est un bâton, Seigneur, un vieux bâton recourbé.

149      Il dit : "Jette-le par terre." Il le jeta par terre et celui-ci se transforma en serpent. Il recula d'un bond. Il dit : "Ramasse-le par la queue." Il le fit et cela redevint un bâton. Il dit : "Maintenant, Moïse, qu'y a-t-il dans ta..." Il dit: "Prends ta main, mets-la dans ton sein." Il le fit, il mit sa main sur le coeur. Il la sortit, elle était blanche de lèpre. Voyez-vous, cela signifie que la conscience de l'homme, le coeur de l'homme est blanc de lèpre, les pensées mêmes de son esprit sont de la lèpre, le péché. Il la remit dans son sein, et la sortit de nouveau. Qu'est-ce qui dut se passer? Lorsqu'il la ressortit, elle devint blanche, purifiée, juste comme la main d'un bébé, comme l'autre main.

150      Il vit la Gloire de Dieu. Qu'est-ce donc que la Gloire de Dieu? Des miracles, des signes, des prodiges et la guérison divine. "Montre-moi Ta Gloire, Seigneur!"

151      Lorsqu'Il vint délivrer Son peuple, Moïse apparut, le Saint-Esprit, et Il montra des signes, des prodiges et la guérison divine. Amen. C'est juste! Alors il regarda dans sa main et dit : "Oh! la la!" Et, regardez, c'était une verge de jugement. C'était la verge; nous découvrirons dans la leçon de demain soir comment cette verge fut brandie en direction de l'Egypte. Ce n'était pas Mo- ... c'était la verge de jugement de Dieu. Et la main qui tient le jugement de Dieu doit être purifiée, amen, une main purifiée de la lèpre. Il la ramassa et Dieu dit : "Maintenant, descends en Egypte, ton frère est en route vers ici, et il te servira de prophète, et tu seras comme Dieu pour lui."

152      Et voilà Moïse qui arrive, il vient là et dit : "Jéthro, je dois te quitter aujourd'hui." Il s'empara d'une vieille mule et lui mit un licou comme cela, et fit asseoir sa femme à califourchon sur cette vieille mule, un enfant sur chaque hanche, et la voilà partie. Pouvez-vous imaginer cela? Un vieil homme de quatre-vingts ans, avec des favoris, une longue barbe et de longs cheveux, un bâton recourbé à la main, conduisant un vieil âne qui portait une femme et deux gosses, descendant en Egypte pour prendre le pouvoir? Pouvez-vous imaginer quelque chose de ce genre?

            "Tu descends pour faire quoi, Moïse?", demandaient quelques-uns d'entre eux.

153      Le voilà partir. Oh! la la! Il passait un bon moment. "Viens, Séphora." C'est sa femme,  vous savez. Il tirait aussi le vieil âne sur son chemin. Il dit: "Viens, descendons en Egypte, allons prendre le pouvoir." L'Egypte était comme la Russie. Les plus grandes unités mécanisées, la plus grande armée du monde, c'était en Egypte. Elles pouvaient - elles auraient pu raser le monde complètement. Et Moïse descendit, pour prendre le pouvoir. Un vieil homme avec un bâton dans la main, une femme assise sur une mule, un gosse sur chaque hanche, la voilà en route, ils allaient là-bas pour prendre le pouvoir. Pourquoi? Dieu l'avait promis. Gloire à Dieu!

154      C'est la même chose qu'à Kadès-Barnéa. Dieu le leur avait promis. Josué dit : "Nous pouvons le faire, parce que Dieu l'a dit!"

155      Les voilà sur le chemin de l'Egypte. Et maintenant regardez combien un homme peut être négligent. A la fin, Dieu le rencontra là-bas, à la fin, et l'aurait mis à mort si Séphora n'était pas allée prendre une pierre aiguë pour circoncire ses deux enfants avec cette pierre aiguë. Et elle jeta les prépuces devant Moïse, et dit : "Tu es pour moi un époux de sang." Ce n'est que cela qui préserva la vie de Moïse. Que faisait Moïse? Moïse était tellement pris dans le tourbillon des activités quotidiennes que lorsqu'il était sur le point d'aller à cet - à cet endroit, il a oublié le sceau de la circoncision.

156      Et c'est ce que nous faisons aujourd'hui. C'est là que les églises de la sanctification tombent. Nous avons pris tellement de temps, le Seigneur nous a donné beaucoup d'argent, nous construisons de très grandes églises, et de grandes flèches, et nous mettons des sièges en peluche et de grandes orgues, au point que nous oublions le Sceau de Dieu, qui est le baptême du Saint-Esprit. C'est vrai! Dieu, envoie-nous une - une Séphora! C'est juste. La circoncision! Chaque mâle en Egypte - d'Israël qui n'était pas circoncis, était retranché. Et la circoncision était le sceau de la promesse. Et la circoncision de l'Ancien Testament, c'est le baptême du Saint-Esprit du Nouveau. Et tout homme qui n'a pas le baptême du Saint-Esprit sera retranché. Vous y êtes. Dieu, sois miséricordieux!

157      Je - je - je sais que je vous épuise, mais je passe un temps vraiment merveilleux! Je... Eh bien, peut-être que je devrais m'arrêter. Très bien. Nous commencerons alors demain soir au  verset 4, au chapitre 4.

158      Jéhovah, ici, dans la dernière partie du 4e, du 3e chapitre, fait connaître Son Nom : "Je suis Celui Qui suis."

            Il dit : "Et si on me demande le Nom de Celui Qui m'a envoyé, que dirai-je?"

            Il dit : "JE SUIS."

            Il dit : "Les gens ne Le croiront pas!"

            Il dit : "Dis-leur que JE SUIS t'a envoyé. JE SUIS." Non pas "J'étais", ou "Je serai" mais "JE SUIS", c'est au temps présent.

159      Ces Juifs s'étaient tenus là un jour, buvant de l'eau là-bas, et ils se réjouissaient en parlant de la manne qu'ils avaient mangée dans le désert. Et Jésus Se tenant debout au milieu de la foule, St Jean 6, cria pendant la fête... Et ils disaient : "Eh bien, nos pères ont mangé la manne dans le désert."

160      Et Il dit : "Ils sont tous morts." Il dit : "Mais Je suis le Pain de Vie Qui est descendu du ciel, d'auprès de Dieu ( l'arbre de vie du jardin d'Eden, si vous voulez ). Je suis le pain de vie venant de - du ciel.  Et si quelqu'un mange de ce Pain et boit ce Sang, boit Mon Sang et mange Ma Chair, il a la Vie éternelle, et Je le ressusciterai au dernier jour."

161      Ils dirent : "Cet homme blasphème. Comment va-t-Il nous donner son corps à manger?" L'un dit : "Bien, maintenant nous savons! Nous croyons Moïse. Moïse est notre - notre prophète. Nous croyons Moïse. Et nos pères ont été nourris dans le désert pendant quarante ans, avec de la manne."

162      Il dit : "Je sais cela." Il dit : "Je sais cela. Mais ils sont tous morts." Il dit : "Mais Je suis le Pain de Vie."

            "Voyons donc! disait-on,  bien, Tu veux me dire que...?"

163      Il était le Rocher qui était dans le désert. Il était la Manne qui était dans le désert. Il était les pains de proposition dans le temple. Oh, Il était les eaux du Jourdain. Gloire! Il était l'Alpha, l'Oméga, le Commencement et la Fin. C'était Celui Qui était, Qui est et Qui vient; Il était avant même qu'il y ait un monde, Il sera lorsqu'il n'y aura plus de monde. Il est la Racine et le Rejeton de David, l'Etoile du Matin, le Lys de la Vallée, et la Rose de Saron. Alléluia! Il est les deux, la Racine et le Rejeton de David, alléluia; avant David, en David, et après David! Gloire! Je crois en la Divinité de Jésus-Christ. Il était plus qu'un prophète. Il était plus qu'un homme bon. Il était Dieu voilé dans la chair, Dieu en Christ, réconciliant le monde avec Lui-Même. C'est ce qu'Il était. Nous aborderons cela d'ici quelques soirées, qui Il est. La raison pour laquelle les gens ne peuvent pas avoir la foi, c'est parce qu'ils ne savent pas qui Il est!

164      "Bien, dirent-ils, Tu dis que Tu as vu Abraham, et Tu n'as pas encore cinquante ans." Cet homme n'avait que trente ans. Il était fatigué, et les travaux qu'Il avait accomplis L'avaient épuisé. On Lui dit : "Tu n'as pas plus de cinquante ans, et Tu dis avoir vu Abraham qui est mort depuis huit ou neuf cents ans?"

165      Ecoutez! Il dit : "Avant qu'Abraham fût, JE SUIS." Alléluia! "JE SUIS Jéhovah." Il est Jéhovah-Manassé. Il est Jéhovah-Rapha! Il est, oh, et tous les Noms rédempteurs de Jéhovah étaient en Lui, et en Lui habite corporellement la plénitude de la Divinité. Le voilà!

166      "Je suis descendu pour les délivrer. Je fais connaître Mon Nom. Dis-leur que cela sera un mémorial de génération en génération, que JE SUIS LE JE SUIS. Pas le 'J'étais', ni le 'Je serai', JE SUIS!"

            Le même Dieu qui était là-bas cette nuit-là est ici ce soir!

167      "Maintenant, J'irai devant vous, Je vais envoyer Mon Ange, et Il sera dans la Colonne de Feu. Et Je vais L'envoyer au-devant de vous maintenant, comme une Colonne de Feu, et Il vous conduira. "Une Colonne de Feu aussi grande qu'une colonne. Une Colonne de Feu ira devant vous, pour vous conduire. Le JE SUIS sera dans cette Colonne de Feu."

168      Maintenant, je m'adresse à vous, Branham Tabernacle, et à vous qui y êtes associés et qui connaissez ces vérités : savez-vous que cette même Colonne de Feu est avec nous ce soir? Vous vous souvenez que Sa photo a été prise là-bas, et comment Cela S'est répandu à travers le monde maintenant, la même Colonne de Feu qui suivait Moïse là dans le buisson ardent. Qu'est-ce que c'est? Aucun  érudit ici n'oserait... Si j'ai exagéré un peu avec ces mots et tout le reste, je sais cependant où je me tiens. J'ai la tête bien sur les épaules, je crois, par le Saint-Esprit. Je vous le dis: tout érudit ici sait que cet Ange qui suivit les enfants d'Israël à travers le désert était l'Ange de l'Alliance, et l'Ange de l'Alliance était Jésus-Christ. Moïse regarda les richesses de Christ comme des trésors plus grands que tous ceux de l'Egypte. Est-ce vrai? Certainement, l'Ange de l'Alliance! Alors qu'avons-nous ici au milieu de nous? On pourrait dire que nous avons perdu la raison, nous sommes ceci, cela, une bande de saints exaltés, ou quelque chose comme cela. Peut-être qu'ils diraient cela. Mais Dieu Lui-même S'est identifié dans la même Colonne de Feu qui a conduit les enfants d'Israël et qui continue à nous conduire aujourd'hui. Alléluia! Gloire à Dieu! Le même qui était là-bas avec Jésus-Christ, quand Il Se tenait devant les pharisiens qui étaient là et leur parlait, qui dit à la femme près du puits quels étaient ses péchés secrets, et ainsi de suite, Il agit parmi nous maintenant! "Celui qui était, qui est, et qui vient!" Alléluia! Je L'attends, pas vous? Gloire à Dieu. Alléluia! Toutes les suppositions sont balayées. Oh! la! la!

169      Quand je contemple l'étonnante croix où mourut le Prince de Gloire je regarde comme perte toute ma renommée!

170      Oh miséricorde, oh, mon ami pécheur, comment peux-tu refuser de voir cette grande Eglise là-bas dans ces types, qui s'assemble, ayant cette Colonne de Feu pour la conduire, et de regarder en arrière jusqu'à aujourd'hui! Combien possèdent la photo, faites voir la main. Combien aimeraient avoir la photo, faites voir la main en la levant. Je les aurai demain soir, ici, pour vous les montrer. Très bien. Voilà la chose identifiée!

171      Trente mille critiqueurs se tenaient là-bas. J'ai dit : "Je ne prétends pas être un guérisseur. Vous savez bien que non. Je parle simplement de la Vérité. A ma naissance, dans une petite cabane du Kentucky là-bas, l'Ange du Seigneur est entré par la fenêtre et S'est tenu là, il y avait une Colonne de Feu. Et j'ai dit : "Dieu a prouvé cela. Et si je dis la Vérité, Dieu confirmera la Vérité. Mais si je suis un menteur, Dieu n'aura rien à faire avec moi." Et à ce moment-là, Elle fit: "Whoossh." Le voici venir. L'Association Américaine des Photographes, ils étaient tous là, Look, Life, Times, Collier et tous les autres. L'Association des Photographes Américains En a pris la photo. Ils disaient : "Je crois que c'est de la psychologie. Nous l'avons déjà vue avant, mais je crois..." Et ils l'ont chez eux. Et, là, la Lumière a frappé l'objectif. Ils l'apportèrent à George J. Lacy, ils en ont fait toutes les analyses possibles. Et maintenant elle est exposée à Washington D.C. au panthéon. Alléluia! Qu'est-ce? Jésus-christ avec ce groupe qu'on appelle des saints exaltés. Dieu bénisse votre coeur.

172      Chaque célèbre tableau qui ait jamais été peint, a dû premièrement passer par le hall des critiques. Et lorsqu'on a peint "la Cène" là-bas, cela est passé par le hall des critiques. Eh bien, ils l'ont critiqué. Cela lui avait pris toute sa vie, mais maintenant, le tableau est exposé au panthéon. Il faut qu'il passe par le hall des critiques.

173      Mon frère, ma soeur, lorsque nous avons fait nos premiers pas dans ce qu'on appelle cette religion du Saint-Esprit, il y a de cela de nombreuses années, nous devions aller dans de vieilles petites écuries, dans la maison de quelqu'un, dans une petite vitrine quelque part. Et eux se tenaient là-dehors, ces pécheurs, mâchant du chewing-gum, riant et se moquant, nous traitant de saints exaltés. Nous avons passé la nuit en prison, et tout le reste. C'est vrai. Les croyants ont été battus, on s'est moqué d'eux.

174      Un cher humble prédicateur était assis chez moi l'autre jour; on l'avait chassé de la ville; pour nourrir leurs enfants, lui et sa femme... Ils dormaient dehors sur des couvertures, des couvertures mouillées, et ils les suspendaient à des arbres et les laissaient sécher le matin. Ensuite ils allaient le long de la voie ferrée, ramassant des grains de blé un à un. Ils avaient une vielle petite poêle, ils écrasaient cela à l'aide d'une pierre, et ils passèrent douze ou quatorze jours de suite se nourrissant du blé écrasé.

175      Mon cher petit manager, Dieu bénisse son coeur, le vieux frère Bosworth, là-bas à Durban, en Afrique, ce soir il est en train de prier pour moi afin que j'aille là-bas. Il était là au Texas, avec son dos lacéré quand on a menacé de lui trancher la gorge, et tout le reste; il marchait avec un poignet cassé, essayant de faire ses valises, battu pour avoir prêché le baptême du Saint-Esprit.

176      "Ils allèrent çà et là, vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, dénués de tout, dans les endroits désertiques; eux que le monde n'est pas digne de recevoir."

177      Les grandes églises se sont moquées de nous et nous ont accusés. Elles disaient que nous sommes de saints exaltés. Lorsque j'ai construit le... posé la pierre angulaire, ils dirent alors qu'ils allaient faire de cet humble endroit un garage. Il y a de cela vingt ans, et le Saint-Esprit demeure toujours ici. Alléluia! C'est vrai. Et quant à ce qu'ils ont dit être du fanatisme et tout le reste, des rois et des monarques de partout dans le monde ont fait appel à nous. De grands hommes ont été guéris, les Puissances de Dieu ont balayé le monde entier, au point que maintenant nous sommes des millions. Alléluia! Et un de ces matins... Il a essuyé les critiques, on a dit qu'il brûlerait. On m'a dit par ici, on m'a dit: "Oh, Billy, tu as perdu la tête. Voilà tout." Même ma belle-mère disait : "Eh bien, le garçon est devenu fou." Quand bien même je le serais, je passe des moments merveilleux!

178      Laissez-moi vous dire quelque chose, mon frère. Ecoutez ceci, et je dis ceci avec respect. Alléluia! Tout l'enfer ne peut pas L'arrêter. Il a été établi par Jésus-Christ qu'il en serait ainsi, et il en sera ainsi, car "sur ce roc, Je bâtirai Mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront pas contre Elle". Qu'est-ce, de quelle sorte d'Eglise s'agit-il? "La chair et le sang ne t'ont pas révélé cela, Pierre. Mais Mon Père qui est  dans les Cieux te l'a révélé, une révélation spirituelle de la Parole de Dieu par le Saint-Esprit. Sur ce roc, Je bâtirai Mon Eglise, et les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre Elle." Elle est en marche

179      Maintenant, mon frère, vu qu'Elle est raillée et persécutée, et repoussée et tout le reste, un de ces glorieux matins, alléluia, le Grand Maître qui Se tient dans la Gloire, montrant Ses serviteurs... "Ce n'est ni par la force, ni par la puissance, mais c'est par Mon Esprit", dit l'Eternel. Ce n'est ni par la théologie, ni par la grammaire, ni par ces autres choses, mais par la foi simple, sainte, sans mélange, dans le Fils de Dieu et en ce qu'Il a dit dans Sa Parole... Il est en train de peindre un tableau. Il est en train de peindre un tableau. Qu'est-ce? Une Eglise remplie du Saint-Esprit qu'Il a prédestinée avant le commencement du monde, à apparaître là-bas dans Sa Gloire. Et un de ces matins, Il descendra rapidement des Cieux, alléluia, comme un grand aimant, Il prendra cette petite Eglise qui a été persécutée, Il L'exposera dans le panthéon, alors qu'Elle traversera le ciel, criant :

            "Je laisserai tomber cette robe de chair;

            Je ressusciterai et saisirai le prix éternel."

            Elle criera en traversant les airs :

            "Adieu, Adieu! Doux moment de prière!"

            Amen!

180      Père céleste, nous Te remercions ce soir. Je ne sais pas ce qu'il y a, je ne pouvais pas pour ainsi dire pénétrer dans cette leçon. Le Saint-Esprit a agi, S'est déversé, est venu. Oh, nous Te remercions, Te remercions du fond de notre coeur, pour Ton amour et Ta puissance. Merci, Seigneur, merci pour ces humbles personnes qui, dans ce grand âge sombre où nous sommes, à cette grande époque où les gens se suffisent, oh, sont hautains, enflés d'orgueil, et aimant le plaisir plus que Dieu, l'Esprit dit expressément que dans les derniers temps les choses seraient ainsi. II Timothée 3, dans Ta Parole, dit que les gens seraient "emportés, enflés d'orgueil", avoir plus de connaissances que les autres, "enflés d'orgueil, intempérants, cruels et ennemis des gens de bien, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force; éloigne-toi de tels hommes".

181      Dieu, Tu as dit en ce jour-là que Tu aurais une petite Eglise, Tu as dit: "Ne crains point, petit troupeau, votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume."

182      Merci, Seigneur, d'avoir ouvert pour toujours mes pauvres yeux, moi, un pauvre misérable autrefois aveuglé dans le péché, né dans une famille pécheresse, et élevé à côté d'un tonneau de whisky. Oh, mais Dieu, combien Tu as protégé, aidé, béni et satisfait! Comment pourrais-je jamais T'exprimer mes sentiments, Seigneur? Ô Dieu, que ceci ne soit que le commencement, Seigneur, que je puisse de nouveau aller jusqu'aux extrémités du monde, partout, proclamant le Message de délivrance et de salut.

183      Ô Dieu, secoue cette chère petite église comme jamais auparavant. Puisse le Saint-Esprit Se saisir de chaque personne ici, et faire en sorte qu'ils jeûnent, et prient, et se couchent sur leur face nuit et jour, criant, Seigneur, jusqu'à ce qu'un réveil à l'ancienne mode se produise ici, Seigneur et balaie tout ici, et fasse venir un temps à l'ancienne mode qui ramènera les hommes et les femmes à Dieu. Accorde-le, Père, car nous le demandons au Nom de Jésus. Amen! Amen! (Levons-nous.)

            Oh, je désire Le voir, contempler Sa face,

            Chanter là pour toujours Sa grâce qui sauve,

            Dans les rues de Gloire que j'élève ma voix,

            Les soucis sont finis, enfin à la maison,

            Pour toujours me réjouir.

184      Alléluia! En regardant ici vers la salle, je me souviens d'un vieil homme qui avait l'habitude de s'asseoir là lorsque je prêchais ces messages, et qui, pleurant, s'essuyait les larmes de ses yeux, et m'entourait de ses bras.

            Un glorieux jour, j'irai Le voir!

            Je regarde de ce côté-là et je vois un autre qui s'asseyait là, et la vieille soeur Webber. Je me souviens de tous ceux-là. Et la soeur Snelling qui chantait avec la chorale, le vieux petit frère George aux cheveux roux qui s'asseyait là-bas, où sont-ils? Alléluia! Ils ont été emmenés de l'autre côté dans le Sein, alléluia, scellés dans le Royaume de Dieu! Je les observais quand ils partaient. J'ai vu le petit frère George s'en aller, là, il regardait continuellement par la porte et faisait [Frère Branham fait un son d'essoufflement. - N.D.E.] et disait : "Où est... Qu'est-ce qui arrive?" (J'ai prié pour son petit neveu ce soir, il était malade.) Et alors il regardait de ce côté-là, et il continuait de... On disait : "Il attend frère Bill." Ce n'est pas moi qu'il attendait. La première chose, vous savez, il tourna la face vers l'est, et dit : "O Jésus, je savais que Tu viendrais me chercher!" Il étendit ses mains et mourut, il partit à la rencontre de Dieu. Alléluia! Oh! la la! Rentrons à la maison! L'aimez-vous?

185      Je me demande s'il y a ici un homme ou une femme qui dirait : "Je voudrais Le connaître dans la plénitude de Sa puissance de résurrection", levez votre main. Dieu vous bénisse, madame. Dieu vous bénisse! Dieu vous bénisse! Vous vous demandez pourquoi j'attends encore dans cet appel à l'autel? J'ai une raison pour cela. Très bien, levez votre main. "J'aimerais Le connaître dans Sa puissance de résurrection."

186      Mais... Comment... Cette puissance de résurrection, frère, je ne parle pas de quelque chose où vous avez à creuser, tirer et essayer. Je veux dire libérez-vous simplement, et Dieu vous emportera là-bas, de l'autre côté, quelque part, où vous aurez un tel plaisir de vivre pour Lui! Il n'y a rien dans le... Eh bien, les autres choses sont complètement mortes, voyez-vous? Il n'y a rien, aucun désir, aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. Oh! la la! Ces vieilles choses du monde, vous n'êtes pas obligé de les laisser, pas du tout; vous n'avez rien à abandonner, cela vous quitte simplement. Vous... Cela n'est plus là tout simplement, cela s'en va. Amen! Combien aiment le Seigneur? Dites "Amen". [L'assemblée dit: "Amen!" - N.D.E.] Dites-le très fort. [Frère Branham et l'assemblée crient : "Amen!" - N.D.E.] Très bien.

                 Prends le Nom de Jésus avec toi,

                 ... enfant... (retournez-vous et serrez-vous la main maintenant)... et de chagrin ;

187      Retournez-vous et serrez la main de quelqu'un qui est près de vous, dites : "Je suis heureux de vous rencontrer ici dans le Tabernacle", puis remettez-vous en place.

            ... te...

            Prends-le partout où tu vas.

            Précieux Nom, ô Nom si doux,

            Espoir de la terre et joie du Ciel,

            Précieux Nom, ô Nom si doux,

            Espoir de la terre et joie du Ciel.

            Maintenant, très doucement, écoutez.

            Nous nous inclinons au Nom de Jésus,

            Nous nous prosternons à Ses pieds,

            Nous Le couronnerons Roi des rois au ciel,

            Quand notre voyage sera fini.

            Précieux Nom (Précieux Nom), ô Nom si doux!

188      N'est-Il pas doux? Toute chose dans les Cieux L'a nommé, chaque chose sur la terre L'a nommé "Jésus".

            ... du Ciel;

            Précieux Nom (Précieux Nom), ô Nom si doux!

            Espoir de la terre et joie du Ciel.

189      Maintenant, inclinons la tête. Le Grand Enseignant était assis sur la montagne un jour, et Tu as dit : "Voici comment vous devez tous prier:" [Frère Branham et l'assemblée font ensemble la prière de Matthieu 6.9-13. - N.D.E.]

          Notre Père qui est aux  Cieux! Que Ton Nom soit sanctifié ;

          Que Ton règne vienne; que Ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.

          Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien;

          Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés;

          Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin,

          Car c'est à Toi qu'appartiennent dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!

            Bonne nuit. Le Seigneur vous bénisse.

            ... au Nom de Jésus...

1 Here at this meeting, we're opening the Bible now to the 1st chapter of Exodus, to begin tonight in a study. It's a lengthy, very lengthy study, and we're trying to compile it into just a--a few nights. Reason I'm doing this, that I believe the revival will go on through Easter, and maybe on. We never want to start too much of when you're just feeling your way. I'm a great believer in that.

2 Just to why I'm here in this revival, I--I don't know. I... It's all a mystery to me. When the manager called me this afternoon about the meetings over at Macon, Nashville, and through there, and we've canceled everything out, some of them at auditoriums we been trying to get for the past three or four, five years, seating up to, many, twenty thousand people. And the--we left the last meeting (pardon me) at Meridian, had forty-five hundred inside, and we don't know what was on the outside, standing in the rain and storms and things, we... standing out there. And when we left Tallahassee, it was the same way, we couldn't even get a place to put the people. And the Holy Spirit said, "Stop. Go home now. Wait, I'm fixing to send you overseas." Well, here I am.

3 I just canceled out seven meetings. Just got through canceling seven meetings, and one of them here in Indiana, Connersville. And one of them in--up in Alberta, Canada, in a big arena there, seats twenty-five thousand people, that we been trying to get that arena for some time. And just when we got it, and everything just ready to start a nationwide canvas there where we expect maybe thirty, forty thousand people, the Holy Spirit said, "Stop," and then send me here at the Tabernacle like tonight. See? You have to do what He tells you to do.
You say, "Would you leave groups of people like that to come to a--a little bitty Tabernacle?" Well, now, wait a minute. We're serving God. See?

5 Philip left a big revival, when he had all Samaria on the move, and went out in the desert, Gaza, and stood there to find one man, and never did return back to the revival. Is that right? Up to the desert Gaza, found one man, the Ethiopian. He was converted. And then he turned from there, he never did go back to Samaria again where he had the--the great revival.

6 Now, we are indeed thankful for the leadings of the Holy Spirit. We must go as we are led to go. And I feel very definitely led to--to come here in this meeting to do this. Am I just a little...
Oh, excuse me, brother. Here's a couple more too, Brother Fleeman, if you will. Maybe take them, somebody who doesn't have a Bible... The Old Testament, we're studying in the Old Testament, specifically tonight, 'cause we are taking the pattern. Raise up your hands, you who would want one, so they could bring it to you. Bring your Bibles, your pencils and paper, and everything, and so you can take down the text.

8 Last evening we stayed a little late, last night. I'm going to try my best to redeem that tonight, if possible. I just love the Word so well, till when I get into It, I just get lost. I think we went from Genesis over into Revelations last night, all the way through. I just forget about all time and everything else.
This is the first time I've had one of these meetings for seven years, this next week. I closed the revival at the Tabernacle. How many remembers what my farewell sermon was? Who Is This Uncircumcised Philistine Trying To Defy The Armies Of The Living God? That was my farewell sermon at the Tabernacle seven years ago, last, this coming week. All right, my little girl there was two weeks old. I promised God if He would let me stay until she was born, then I'd go. And then I've traveled ever since, night or two here and there. So the Lord has blessed us in great ways. Somewhere around a half a million souls has been converted right in our--our meeting. Just think of that, in seven years. It goes to show. Thirty thousand, in one day. You know, that's marvelous. Every time I think of it, swims my head. Today getting letters from down in Africa, that said, "The whole southern Africa is stirred again, ready," just wanting to know the date when we will return. Oh, my.

10 And then the Lord gave the vision, and said, "In India, that three hundred thousand people attend one meeting." You write that down, see if that's right or not.
Now, so much on that, that goes on the healing, about healing. I'm trying to relax my mind from that now, just to teach the Word. Now, I'm a poor hand at it, but I--I love to tell what I know about It.

12 And now, Sunday we're going to have, Sunday morning, questions, any question on the Scripture that you want my opinion of. And so we'll try to bring it through the Bible the best we can Sunday morning. You bring it before Sunday morning, up as far as Saturday night, any question on the Scripture, anything that confuses your mind. And it'll be questions Sunday morning. You like that? Now, you got something, you just say, "I can't understand how these things could be." Well, bring it and let's see if we can go together. Maybe all of us together can get it. I'll do my very best to line it up in the Scripture, 'cause I believe that it must be Scriptural or it isn't legal.

13 Now, last night we picked up the first beginning of the church, God promising who? Abraham, which is the father of us all. For it was Abraham, the promise was made; and only Abraham was the promise made to him and his Seed. Is that right? "Abraham, and to his Seed." And his Seed was not all of his children, but "In Isaac was his Seed called." Is that right? And here is the results of Abraham's Seed: Jesus Christ is Abraham's Seed, and we, being dead in Christ, take on Abraham's Seed and are heirs according to the promise. Amen. God be blessed.

14 We here who are getting along past, when a man, woman passes twenty-five years old, you might as well face it (See?), your youthful days are finished. And to think, that glorious promise, as we're facing the setting of the sun. What is it? Is life finished? Oh, no. Life just hasn't begun yet. Oh, we're just going. I just wish that there was some way we could settle down, till time didn't mean nothing, and just stay in like that and get those things out of the Scriptures before the people. They are there, friends. I can prove it by God's Bible, and the help of the Holy Spirit, that every one of you that's in Christ, born again, that one of these days those gray hairs will change, and the wrinkles will run from your face. You'll go back to a young man or woman again and live forever with Christ Jesus. I can show you where God proved it in the Bible, showed the shadows and the marks of it, and promised it, and swore by it, that He'd do it. How marvelous.
Will I love my wife then? Sure, more than I do now, even. I don't know how it could be, but I will. Will she be mine? Sure, be my companion. She'll... Be no children or nothing, but the children that we have here on earth will be there with us if they're born again. That's right. Won't that be marvelous?

15 I used to think... Mom used to tell me (Excuse me, Mom, that was before you knew better too.) that we'd have wings and fly around up there, you know. Why, I like to eat, drink, shake hands with people, fellowship. I thought, "Oh, my, that'll be finished then." Oh, no. I found out God never did make me an Angel. He made me a man, and I'll always be a man and never be an Angel. That's an error. God's got Angels, sure; He made Angels. And He made Cherubims with wings, and He made Angels without wings.

16 When I used to hear these old songs, when I was a sinner and go in them places, about "brown-eyed angel awaits me;" I thought, "Oh, my, an angel..." And I found out that's a lie of the Devil. Never was such a thing. See?
We are absolutely men and women. And we'll return back to this earth men and women. That's right. That's God's teaching. When you see those things, it makes you appreciate Jesus Christ.

18 Now, what we're trying to do tonight is throw a shadow of what the Old Testament was to the New Testament. "And all the old things," the Scripture says, "was a type or a shadow of the things that is to come." Now, beautiful lesson tonight, Exodus... We left the children of Israel last night.
Israel was called what before he had his name Israel? Who in the class can answer? Who was Israel before he give--was given that spiritual name? Now, somebody 'sides a preacher. I seen a preacher raise his hand up. All right, somebody besides one of you preachers... [Someone says, "Jacob"--Ed.] Jacob, that's right. And what--what caused him to receive this spiritual name? Somebody said something. [A brother says, "Prevailed with the Angel."] Prevailed with the Angel, and wrestled with Him, and said, "I'll not let you go until you bless me."
Hey, you want a spiritual name tonight? Just get a hold of the Holy Spirit and say, "Lord, I'm not going to leave this Tabernacle till You bless me." Things will look different when you leave. You be just as determined as Jacob was. You'll get a blessing.

21 And, watch, He touched his thigh, and Jacob walked different. Amen. I hope that goes way down home. When you wrestle with God, you'll walk different after that. Watch. A strong... On the other side of the brook, the little river, he was a strong, great man, backslidden though, away from God, running from his brother, running from God; but stout and sturdy. And on the other side of the brook, a limping prince... "Thou art a prince before God, for you have power with God as a prince." A limping prince, and he limped all of his life. How God does things. Isn't He marvelous?

22 Now, the patriarchs, we left last night, in Genesis, where that the last of the four that God gave His promise, was Abraham, Isaac, Jacob, Joseph. God's... What was it? In Abraham we found, last night, to the Christian church today, election, election; and in Isaac, justification; and in Jacob, grace.
You'd have to believe in grace if you read Jacob's life. You'd have to see it was election and calling, 'cause, oh, the things that fellow did. But yet, God had blessed him. God had told him what was going to happen, so He called him. But you notice after he wrestled with this Angel, things begin to look different. Then when he got before Pharaoh, he said, "My pilgrimage has been so-many years." God had let him know that he was only a pilgrim. Now, and in Joseph, perfection.

24 Notice, three stages: justification by faith, sanctification through the Blood; baptism of the Holy Spirit; then perfection, glorified. The Bible said, "Those who He justified," this is to the spiritual mind, "He also glorified." Is that right? "He who He justified." Then if He justified us now, we're already glorified, in His state. Not He--He will; He hath glorified. Say, that's deep, isn't it? But that's what the Scripture says.

25 God told Abraham, "I have blessed you, and I've made you a father." Not "I will." "I have. I have made you. And you'll come to Me in an old age. You're going to be saved. I've already done it. I've already said so. You haven't got nothing to do with it. It's unconditional." God determined to have His church. So every time He made a covenant with man, man breaks his covenant; and he does yet today. Man will always break his covenant with God, but God can't break His covenant with man. So "I will."

26 You notice back there when He told Adam in the beginning, He said, "Now, don't do this, and you can do this, and don't do that." Adam turned right around and broke it. But then God seen that he was lost. He said, "I will put enmity. I will put enmity between thy seed and the serpent's seed. And He will bruise the head, and--or He will bruise his--his head will bruise your Heel."

27 Now, "I will," when God says He will do anything, you can look for it to be done. When man says he will do anything, I don't know about that. But God told Abraham, "I will save you, and your seed after you." Not only Abraham, but all of Abraham's seed, Unconditional. Say, if you'll excuse me, I believe I could shout a little. Look. Oh, you just don't realize, people, what it means. Maybe some of you has never thought deep enough to get into it.

28 God has already glorified His church. Those who He justified, He also glorified in the church, in Christ. If you're justified in Christ, you're glorified in Christ already, as far as God is concerned.
Jesus said, "Be ye therefore perfect, even as your Father in heaven is perfect." How could you ever be perfect? But in the sight of Christ tonight, every born-again Christian is perfect. I'm just as perfect in God as Christ was. You are too--every other believer. For it's not my holiness, it's His holiness. God can't accept mine; I have none. But I come in Christ, by faith. And by Christ I'm in Him, and perfect in the sight of God.

30 Look. "By one Spirit we're all baptized into one Body, and become members of this Body." In Romans 8:1, "There is therefore now no condemnation to them that are in Christ Jesus, that walk not after the flesh, but the Spirit." And a man that's in Christ Jesus walks after spiritual things. To the world, its carnal mind; it's foolishness. But to them that believe, it's Everlasting Life. Amen. There you are. Oh, how marvelous. Then what can harm you? You're in Christ. And just as sure as God raised Jesus from the dead, we'll come in Christ. Amen. Yes, we've got to; God's done promised it. For just as sure as that Body goes up, I'm in that Body. I have to go with It.

31 Now, say, "You believe in eternal security then, Brother Branham?" In one way I do. I believe that the church is eternally secure: the church is. God's already said it would appear before Him without spot or wrinkle; the church will. Now, the next thing, if you're in the church, then you are secured if you're in the church.

32 "He that comes to Me, I will in no wise cast out." Is that right? And listen, here's the Man's Word about it, Jesus Christ, St. John 5:24, "He (whosoever), He that heareth My Words, and believeth on Him that sent Me, hath (present tense) Everlasting Life (That's not just from one meeting to another.)--Everlasting Life, and shall not come into judgment (or condemnation, never be cast away), but hath (past tense) passed from death unto Life." St. John 5:24, Jesus said so. "I am the Bread of Life that come from God out of heaven. Your fathers eat manna in the wilderness and are dead, but he that eats My flesh and drinks My Blood hath Everlasting Life, and I'll raise him up at the last days." That's what He said.

33 Now, there's many that pretend to be in there. There's many that's warring themselves, and trying to live right, and trying to press in; I don't know about that. But if they are in there, it's just as easy to live a Christian life as it is to live any life, 'cause you're in Christ, and nothing else but just so full of the Holy Spirit leads you, and guides you and directs you. And, why, sure you'll make mistakes and fall, but you can't stay down, because no more than you could make a--a stalk of corn a--a sycamore tree... You can't do it. Jesus said, "By their fruits you shall know them." You have Everlasting Life.

34 One of the greatest curses on the church today is fear. Everybody's scared to death; it's "What's going to happen, who, what?"
Why, Jesus said, "Even when the fearful sights come, lift up your head and rejoice, for great... Your redemption's drawing nigh when these things happen."

36 Now, how He took the church through that journey, how back there, even in Abraham and Isaac and Jacob, and all them, look at the mistakes they had, but God was with them: a shadow. Look at Abraham for a minute.
I--I--I know I got a lot of Arminian listeners tonight, but I--I want--I want to clear this up, to you.
God told Abraham, by election and by grace, that, "I am going to bring you to Me in an old age." In other words, "I'm going to save you. I'm going to take you through. You're going to live a long life. You're going to have a child. Not... Being childless, Sarah... you go... And you're going to have a child. And in that child I am going to save the world." Now, before Abraham done one thing to merit it, but He just simply... God called him. That was all.

39 He was just a Chaldean down there in the city of Ur, come down in the valleys of Shinar from the tower of Babel from idol-worship. I think his daddy was an idol worshipper. And I think Laban, after he got down there, proved it, he had them idols. Where could he have got them, if he didn't come out of the tower of Babel? And out of Ham's people come Nimrod. Nimrod set up the tower of Babel, which was idol worship, the first idol worship on the earth.

40 Now, and watch that Babel tower come right on down, Babel, and right on down through there and end up over here in Revelations, a Christian religious idolatry, pretending to be Christianity. Oh, John seen her in Revelations 17, admired her, how she set, looked like, and wore the Name of Jesus and everything else, and yet persecuted and martyred the saints of the living God. The Angel said, "Come here, and I'll show you who she is." Said, "She's a great church that sets over many, on seven hills, and rules over the earth, and so forth, how she drank the blood of the martyrs of Christ." Oh, mercy.

41 People, we're living in the end time. How many of you people has heard years ago down here when they was going to have me arrested down here for preaching on that mark of the beast? When I said that Mussolini, when he first come in power twenty-some-odd years ago, I said, "If Mussolini ever goes towards Ethiopia, mark this down, there'll never be peace till Jesus Christ comes." And I said, "There'll be three great isms, Communism, Fascism, and Nazism." And I said, "They'll wind up in one ism, and that one ism will dominate the world and will burn the Vatican City." You remember me saying that years and years and years ago. And just exactly that way.
I said, "Just before that time comes, that automobiles..." Which was built that old straight back, twenty years ago or twenty-five years ago. You can remember twenty years anyhow. I said, "They'll look like an egg. They'll be shaped. That's a vision. Be something on the shape of something like that." And that's the way they'll be just before the rapture.

43 But God's just now loosening up the church everywhere, getting in order now so He can get into the rapture, got to give it rapturing faith before it can go in the rapture.
The people are in the spirit of the last days, just like they was in the days of Noah, eating, drinking, marrying, giving in marriage, unconcerned, don't care, walk around, and anything else. And these American people is the worst on the face of the earth: heady, high-minded, incontinent, fierce, and despisers, a know-it-all. If there's any place in the world... With, my Bible over my heart, and God knowing that I--looking down on me and know I may have to stand before Him before morning... If I had to say so, the place needs missionaries worse than any place in the world is the U.S.A., the United States of America. The greatest bunch of heathens that I know of anywhere is in America. "Heathen" means "unbeliever."

45 Oh, they believe theology. They're so calloused and drug back till you can't speak to them in no way. I can take a man out there, never heard of God, worshipping an idol, and do more with him in five minutes than you can do with a fellow that professes to be a Christian, an old mossback something that's hung along and had a lot of this embalming fluid, and jerked into his veins. Puts me in the mind of one of them old cold morgues down here somewhere, like an undertaker establishment. That's right. Settle down down there, go in, put... I go in them old, big old churches, and it puts me in the mind of a--a morgue; the spiritual thermometer go a hundred below zero. You have to wade yourself in almost. I'm not saying it for a joke, but it's the truth. Some of them know no more about God, stand up there and say, "Well now, I'll tell you; oh, I believe it's all..." My, goodness. Why, you deceiver of man. You stay out of the Kingdom of God and teach others to stay out.
They put some fluid in, like taking a dead man to a morgue. They--they take all of his blood out and put something in there to be sure that he's dead. Well, that's about the way they do: take what little religion the people's got, or what little faith they got, and inject some old, and--and theology into them, and kills them worse, and keeps them dead. That's all. That's right. Terrible. My. And then they say, "Oh..."

46 I said to a woman, "Are you a Christian?"
She said, "I'll give you to understand; I'm an American."
I said, "That's not what I asked you."
Another one come up to the platform. Said--Brother Bosworth said, "Are you a Christian, lady?"
She said, "Why, the very... Well," she said, "I'll give you to understand; I burn a candle every night." Oh, my. Burn a candle every night, makes you a Christian? You could burn a whole world full; it'd never help you. Until the burning fire of the Holy Ghost has cleansed your soul from sin, you're still a sinner. It's in the heart.
"Well, I live in America." Well, that don't make any difference. That don't make you anything. God don't respect me because I'm an American. He doesn't respect a German because he's a German, or a--or a Poland because he's from Poland. He doesn't respect a African because he's from Africa. God's not interested in Africa, neither is He interested in Germany, or neither is He interested in the United States. God's interested in one Kingdom, and that's the Kingdom of God, and men from all nations come into It. And they're borned into It through the Seed of Abraham, which was Jesus Christ, and are heirs according to the promise.

49 Every nation under the heaven is dominated by Satan. The Bible said so. Boy, that put a choking thing, didn't it? Satan took Jesus Christ up and showed Him all the kingdoms of the world. Is that right? And he said, "They're mine and I'll do with them what I wish to. And I'll give them to You if You'll fall down and worship me."
Jesus said, "Get thee hence, Satan." See? Jesus knew He was going to fall heir to them kingdoms.

51 Now, over in Revelations when the ending up of the world, the Bible said, "Rejoice, ye heavens, and all ye holy prophets, for the kingdoms of this world has become the kingdoms of our Lord and His Christ, and He will rule and reign forever."
Daniel saw Him as a Rock hewed out of the mountain, rolled in and strike the image in the feet, and break it to pieces, and the Kingdom of God grew. When Christ takes over in the millennium, there'll be no sickness, no sorrow. Every, all the arms will--will be beat into plowshares, and will study war no more. That's all. It'll all be over when Jesus comes. Until then, as long as Satan's dominating the nations, then there'll be wars and rumors of wars until Jesus comes. Amen.

53 God, help us. As I look at you and realize tonight, standing here teaching out of the Word of God, that you're eternity bound people... Every man and woman, boy and girl in here is going to stand in the Presence of Christ someday. I'll have to answer for what I said before you as His servant. And why would I shun to tell you the truth of God? God has so honored the Word that I have preached, till He swept it around the world, and honored It in the kings' palaces and everywhere, and not one time has He said anything but what it was just exactly the way He said it. Then surely He wouldn't let me tell something that was wrong. And I'm saying tonight my Christian friend, no matter what church you belong to, wherever you are, if you're not into the Kingdom of God by the baptism of the Holy Spirit bringing you into the Body of Christ, you press in now, for you don't know what hour He's coming.

54 Israel down there now in Egypt, type of the church being called out, Exodus the 1st chapter... Israel located in Egypt, after Joseph. Now, it gives me just exactly about around thirty minutes. I'll try to compile as much of it as I possibly can.
Now, they were located in Egypt because of the drought, Isaac going down and taking the patriarchs. And there they lived in Goshen. But Joseph, when He died (a beautiful illustration), he made mention of the departing of the children of Israel, and made mention concerning his bones. Listen. If you'll excuse me, I'd like to drop...

55 You know, if you read the Word right like this here, it's all right, but you sure miss the meanings of It. The Word is written between the lines. Jesus said, "I've hid It from the eyes of the wise and prudent and revealed It to babes such as will learn." These theological seminaries are just like them priests was back there, and the high priest, and all of them that read the Word but failed to see Jesus being the Christ. See what I mean?

56 Now, look at those patriarchs. Why did old Jacob, when he died down there in--in Egypt, he said, "Don't you bury me here"? And he made Joseph put his hand upon that crippled thigh and swear by God that he would not bury his bones in there. Did you know that? Said, "Take me back to my homelands and bury me."

57 Look at Job back there setting, broke out full of boils, and he cursed the day he was born. The oldest book in the Bible is Job; it was written before Genesis. Watch him standing there, combing his--with a crock, setting out in the back on an ash heap. I preached on that here one time for about three months straight. Some people give me, write in, tell me, said, "Brother Bill, when you ever going to get Job off the ash heap?" And I--I... About him setting there... That great time of decision, something had to be done, that zero hour. But you know what happened when we got him off the ash heap, something happened.

58 That's the way we try to do these revivals. We get the attention of the people pointed to Christ, then hold these places till you can get a place you drive it in. That's the thing. That's Holy Spirit getting ready. Feel the Spirit moving amongst the people, and you know when the kill's ready.

59 Notice, there's Job setting there, distressed. His wife even turned against him, walked over, and said, "Job, why don't you curse God and die?"
He said, "Thou speakest like a foolish woman." He said, "The Lord gave, the Lord taken away, blessed be the Name of the Lord."
Here come the church members down and set with their backs to him for seven days; what a consolation. Said, "Job, you're a secret sinner. You been sinning." Job knowed he hadn't sinned. Showed what they knowed about it.

62 So in the distress, a righteous man, God dealing with a saint, He sent a man by the name of Elihu. And Elihu didn't accuse him; only of accusing God. But Elihu told him, said, "Now, Job, you've watched all these things." He said, "Now, there's coming a Just One Who's going to stand in the breach between a sinful man and a holy God. And then will that man that they'll go to the grave to mourn for, and you perceive it not, then will he rise."
Then when Job heard that, he stood on his feet. My, the lightnings flashed, the thunders roared. What was it? The prophet got back into the channel of God again. My, his eyes come open. He said, "I know my Redeemer liveth."
Look, four thousand years before He come on the earth, "I know my Redeemer liveth (continuation), liveth. And at the last days (the last two thousand years), He will stand upon the earth. Though the skin worms destroys this body, yet in my flesh shall I see God: Whom I shall see for myself, and mine eyes shall behold, and not another." There you are. When he got ready to die, said, "Bury me right over here in Palestine."

64 Along came Abraham with a promise. Sarah died. He buried her right near Job, bought a parcel of ground and buried her. When Abraham died, he slept by Sarah.
Abraham begot Isaac. Isaac died; he slept with Abraham.
Isaac begot Jacob. Jacob died way down in Egypt; he said, "Don't bury me down here. Swear that you won't bury me here. Take my bones and bury them up there with my father." Why, why? That's not written, brother, it's in between the lines.
Joseph, when he died, said, "Now, you put my bones here in a casket, but don't you bury me here. Don't you bury me down here. You take me up there and bury me, up in the promised land. Bury me up there." Why? Said, "God's going to visit you someday. I'm leaving my bones here to represent something."

67 Just as Joseph left his bones, so did Jesus leave an open tomb. Every old Hebrew, beat across the back, weary and worn, stagger by there, and all those Egyptians look over and see that little old casket... I was supposed to have looked at it here not long ago, a little old lead coffin, beat out thing. That's where his bones was supposed to have laid. They have it in a museum there, and I looked at it; he said, "That's where Joseph's bones laid when Moses picked them up and took them with him." And every Hebrew looking in there, would say, "Someday it's going to be changed down here. We're going out." The prophet that had the beautiful coat, the one that represented Christ in every way, as we had last night's lesson. He said... Because he's banked on what God told Abraham. There you are.

68 I'm still banking the same thing tonight: what God told Abraham, "I'll save you and your Seed." I believe it.
"Someday you're going out of here," and they believed it. And one day old Joseph's bones...
Moses started out, the Holy Spirit spoke to him, said, "You're forgetting something, Moses. Go down and get the--the bones of Joseph." Moses wrapped them up, and here he come, the Pillar of Fire leading him on to the promised land, and buried them by the side of Isaac and Jacob. Why? They knowed there was coming the firstfruits of them that slept. They knowed there was coming a resurrection one of them days. They knowed that Just One, that Job said, "I know my Redeemer liveth, and at the last day He stand upon the earth." And they knowed that Job had an idea where He was going to stand, so he said, "Bury me here." They wanted to be with Joseph, or with Job, and they buried right around there in Palestine, because that was the promised land. And they knowed the resurrection wasn't going to be in Egypt; it wasn't going to be in Europe; it wasn't going to be somewhere else. It was going to be in Palestine, so they buried them there.

72 Along came Jesus, they--the promised One. They done to Him what they said they would, and, oh, they killed Him. He died. His soul descended into hell, preached to the souls that are in prison, taken the keys of death and hell away from the Devil, returned back on Easter morning. And as He come through paradise, He knocked at the door. Hallelujah. I can hear Him say, "Children."
Abraham say, "Who is That?"
"I'm your Seed, the Seed of Abraham."
Daniel said, "Who is That?"
"I'm the Stone that was cut out of the mountain."
There they are, the Old Testament saints laying there, waiting to be clothed upon in paradise. He opened up the door. Abraham said, "Are we going out?"
"It's almost daylight on earth. Let's get ready to go."
Abraham said, "Can we make a little whistle stop? I'd like to look the city over."
"Well, yes, I'm going to visit with My disciples for forty days." And on Easter morning He arose.
And Matthew 27 says that many of the bodies of the saints that slept in the dust of the earth, rose, and came out of the city, and appeared to many of them in the city.
I can see Sarah and Abraham coming down the street, saying, "Oh, honey, look there. They've changed these things a little bit. Look around here how this looks."
Somebody said, "Who is that couple there? It seems like they're strangers."
They say, "We're recognized." [Brother Branham snaps his finger--Ed.] Vanished out of their sight, like He went through the wall, you know, and they didn't even know or see Him come in. Went out. They had glorified bodies, and they appeared back on earth (Hallelujah.) for a firstfruits of the proof of God's power and the resurrection. There they was. Robbed and stripped principalities, and took death and hell, smothered it up, and rose up on Easter morning, and entered into the Kingdom with Him.
No wonder they said, "Bury me in Palestine." They knowed the resurrection was going to be in Palestine.

81 Therefore today, brother, you can have whatever you want to, all the old cold formal religion you want to, but bury me in Christ, for those that are in Christ will God bring with Him in the resurrection. Say whatever you want to, and call it fanaticism and whatever you want to do, but just let me stay in Him, for those that are in Him is coming out of the grave on the resurrection, for God shall bring them up. He promised to do it. Amen.

82 What difference does it make if you're getting old? Well, glory to God. What does that have anything to do with it: closer home. Amen. Oh, glory. Going to call me holy-roller anyhow; you might as well get started. All right. How wonderful. That's enough to make a holy-roller out of you. Why, how can I keep from being happy and know that's the truth? Why, sure I'm happy. And everybody that's got that hope is bubbling up.

83 I used to go to an old spring where I used to drink at. Junior, I used to go down there. I thought, when I was patrolling I'd go to this old spring. I said it was the happiest thing down there, below Milltown. I used to look at it, and I thought, "Well, well, what makes you so happy?" It--it just bubble, bubble, bubble, bubble all the time: best water I ever drank. I thought, "Well, what makes you so happy, because stock drinks from you?"
"No, Brother Bill, that ain't what it is."
"Well, what makes you bubbling all the time? Because that--that somebody comes down here, gets water at?"
"No, that ain't it."
"Well, maybe you just bubble because I drink at it."
"No."
I say, "Well, what you bubbling about?"
If he could talk, he'd say, "Brother Bill, it isn't me a-bubbling; It's something behind me pushing me, bubbling up."

86 And when the Holy Spirit comes into a human being, there's something, gushers, fountains of water that's bubbling up into Everlasting Life. How can you... Jesus told the woman at the well, "He that drinks this Water will have Everlasting Life. It'll be in him, fountains of Water, bubbling up into Everlasting Life," Hallelujah. (Let's go back to Exodus.)
Oh, my, think of it, Everlasting Life, after ten thousand million years has past, when these old seas, which over two thirds of this water of--of the earth is covered in water, a-sweeping through them great dashers out there, when they'd roll two or three times big as this tabernacle, burst into ships, falling one side, the other; some of these days, brother, they'll... Sin's heaped so high on the earth until they'll weep themselves in the deserts. When there's no more sea, no more moons, no more stars (Hallelujah.), I'll be living on. And every other born again men and women will be living in His majestic Presence yonder, made conformed in the image of His only begotten Son. By His grace are we saved.
No wonder the poet said that, "The love of God, how rich, how pure, how fathomless and strong! It shall forevermore endure, the saints and Angels song." How could we keep still? My.
"Is it proof, Brother Branham?" Yeah.

89 Now, Isaac, Jacob, and now Joseph. And Joseph died, what a perfect example that was, his bones left there for a memorial.

90 Here not long ago... I don't think Billy's in back there; I don't say this to him when he's around. We put a flower on his mother's grave, decoration morning. He was crying, standing there. And I said, "Billy, don't cry. Just shut your eyes; look across the sea yonder." I said, "Mother's laying there, and little sister's laying with her; but they're not there. There's an empty tomb across the sea yonder." Hallelujah.

91 That's where I look, just like the Hebrews looked, "Someday we're going out." And someday we're going out. I never hear that "ashes to ashes, or dust to dust, and earth to earth," but what I think, "Someday..."

92 The other day when I was preaching a funeral of an ex-sheriff here of the city. The boy just come to Christ a few hours before dying. I seen his old gray-headed daddy reach over the casket, with trembling lips, and the tears rolling down, kiss that boy good-bye, and almost fell into the casket. I heard that; I turned back. And he dropped the flowers. Turned back, and I said, "Ashes to ashes, and dust to dust, and earth to earth." I thought, "Some glorious day..."
Some golden daybreak Jesus will come!
That's right. All right.

93 When we going to get to the lesson? Way down in Egypt times had passed. (Pray for me.) And there, then, there finally rose up a Pharaoh who didn't know Joseph. Four hundred years God promised they'd be there, and they were four hundred and twenty years when they went out.

94 Now, 1st chapter, from the 1st unto the 5th chapter--5th verse, is Israel in Egypt.
And from the 7th verse on over to the 22nd verse deals with their bondage. Many of you has read it many, many times.
I'm going to come to a short point now, just got a--a little bit of time. Then we start in the 2nd chapter, the preparation of deliverance, the birth of Moses. The people begin to get ready. Taskmasters beating, children slain... The hour of the cogs of God's prophetic wheels had ground up to the time.

97 Listen, I want you to get this: I believe they've ground up to it again. I believe we're here. That's the reason I think things are going the way they are now. The old prophetic clock's ticked right up to nearly the zero hour. Preached on that sometime ago, and a German artist painted it; I've got it hanging in my house: a man in prayer, the Bible open, a little grease candle burning, and the clock five minutes till twelve, on an oil painting. Preparation, getting ready, God getting ready to do something. Now, watch.

98 When He got ready to do something, He gave a peculiar birth down in Egypt, to a little old boy, no more than any other boy. It was just a man of the tribe of Levi went took him a wife, was Levi, and they had a little baby. And they was killing all the little boy babies, but when this baby was born there was something strange about the baby; something happened: Predestination, foreordination. Moses didn't have nothing to do with that. But he was Moses, so they didn't fear the king's commandments. They put him in a little ark, and he was raised right up under Pharaoh's doorstep (Was that right?) to become even his son. All right, now.

99 Moses, from the 11th verse on down to the 25th verse is Moses identifying himself to the children of Israel. Many knows how it taken place there. He identified himself. And then when he did, he thought the brethren would understand that he was the man that was sent to--to bring them out from under the bondage, but they failed to understand. Is that right?
And, oh, people, how a beautiful type that is of today. The very Thing that's come to deliver the people, they are afraid of It. They're afraid of the Deliverer.

101 Listen, when they built the temple of Solomon, they, the... Any of you masons here now could get this pretty good. They brought the cedars down from Lebanon; they floated them in as far as Joppa, and hauled them by ox cart, and so forth, you know. Then they cut out all their stones all around the world. But when they come together, they were such perfect masonry, and in forty years in the building of the temple, there wasn't a buzz of a saw or a sound of a hammer. Every stone went, one was cut this a-way, one was cut that way, one was cut back this a-way, but every one of them went together. They started laying the thing, putting the building up, getting along fine. And they found a funny looking stone. They didn't want that thing, said, "That don't belong here." And they kicked it out, throwed it over in the weed pile. And come to find out, they built on and on and on, and, come to find out, the very stone they had rejected was the chief cornerstone. Jesus said so.

102 And today, the Methodists, the Baptists, the Lutheran, the Pentecostals, everywhere around, if you don't watch out, friends; the real Cornerstone, you're rejecting It, and the Cornerstone in the building of this spiritual house is the Holy Spirit. You're afraid of It. You're afraid of fanaticism. I know we got a lot of old scarecrows and mockery. Why, if there wasn't that, there wouldn't be a real One. But there's a genuine article of the Holy Spirit in the baptism. That's true. All right. And now they've rejected It, say, "Oh, we can't do that. Oh, well, we can't have That, Brother Branham."

103 I set there the other day, where a dean of a great college was setting in my house, and from Billy Graham's institution, Doctor Sanden, a bunch of them setting there. And they said, "Brother Branham, we'll tell you what's the matter." Said, "That's enough to convert the world." Said, "I tell you what's the matter," said, "you got too many Pentecostals and holy-rollers in your meeting. That's what the complaint is."
I said, "Will you sponsor it?"
"Well, of course, we'd have..."
"Yeah, I thought so. No, you wouldn't. Certainly, you wouldn't." That's exactly.

105 Them big churches can go ahead and have their theology, and their crow about this and crow about that, and stand off and look with their DD's behind them, and things like that, and some of them know no more about God than a rabbit would know about putting on snowshoes. That's right. Oh, oh, certainly they know all the Greek words, and they know the--their education. God isn't known by theology or education. God's knowed by faith. Knowledge takes a man away from God; faith brings him to God. That's what separated him from God in the garden of Eden. He went to the tree of knowledge.

106 And the very baptism of the Holy Spirit that's brought Life to the people, the reason the Pentecostals and the holy-rollers, as you call them, receive me on the subject of Divine healing...
Oh, sure, kings and potentates, they hear about it; they say "come over here," the Lord, being merciful, heals them that's like that. That's true.
But all the rest of it, when you talk about Eternal Life, they belong to the Anglican church; they belong to this, that, the other; they belong to church. That don't have nothing to do with it. You belonging to church don't mean that [Brother Branham snaps his finger--Ed.] with God. Unless you're born again...
There's only one church, and that's them that are born into the Body of Jesus Christ, by the baptism of the Holy Spirit. Hallelujah. Let me tell you, my brother, there's only one way to get into Christ. That's not by shaking hands, neither by water baptism, by sprinkling, by stop eating meat, by keeping sabbath days, by quit smoking, chewing, drinking, swearing, all these things, that's not the way into Christ.

110 Smoking cigarettes, drinking whiskey, running around with the other--with women, unlawfully, and all these things that you do, that's not sin. There's nothing... That's not sin. Cussing, swearing, drinking, that's not sin; that's the attributes of sin. You're a sinner, what makes you do it; but that isn't sin; that's the attributes of it.
Just like now, this is going to hurt you. But I'm responsible with God's Word, willing to discuss It, anytime. Here's where you Pentecostal people has made your mistake, many of you setting here, of teaching the initial evidence of the Holy Ghost, speaking in tongues being the Holy Ghost. Why, speaking in tongues is all right, but that is an attribute. That isn't the Holy Ghost; that's what the Holy Ghost does.
The Holy Ghost is the love of God. I can prove it by the Bible. "Though I speak with tongue of men and Angels, and have not love, it profit me nothing."
If you want a apple tree, and just got an apple, you're a long ways from getting a tree. See, it's an attribute.

114 Then, the reason you curse, smoke, drink, get angry and fly off of the handle, and things like that, is because you are a sinner. That's not sin; it's because you're a sinner. Jesus said, the Scripture says this, "He that believeth not is condemned already." If you believe, you don't do those things, because the Life of Christ is in you. And if you do do them, it's because that you are a sinner and you're not a believer. Though you profess to be, yet you're not. The tree's knowed by its fruit. Now, that... Let that soak just a minute while I read. That's right. That's what Jesus said, "The tree's knowed by the fruit it bears. A corrupt tree does not bring forth good fruit." All right.

115 Way down, here they come, time of deliverance. Moses was born, raised up by Pharaoh's doorstep, come out, hoped the children would realize that he was the guy to do it. But did they do it? No, sir. They said, "Who made you a ruler over us? Will you slay us as you did the Egyptian?" And Moses fled. All right. Moses, rejected of his brethren.

116 Beginning at the 21st verse of the 2nd chapter, we're going to stop just in a minute on this. I'm just trying to give you a background. We just got a few minutes left, maybe we have to finish up tomorrow night. Notice, he was rejected of his brethren, and he went out into the land of Midian and married a Gentile woman.
A perfect type of Christ, was Moses. Is that right? All those patriarchs were Jesus Christ living pre-lifes. Moses born under persecution, just as they was killing all the babies in the time of Moses. Jesus, when He came, they was killing all the babies to get Him. Is that right? The Devil trying to catch Moses, the Devil trying to catch Jesus... He was trying.

118 I can see Jesus when He went up, down there, knocked on the door down there in hell that morning. Hallelujah. (I don't know. It just ain't in me to teach, I guess, tonight.) When I can see Jesus when He died at Calvary, ascended, went down there, and seen all those people back in there, weeping and wailing, and carrying on, said, "You ought to have listened to the prophets." He preached to the souls that were in prison. "You had Enoch; you had the prophets; you had the laws; why didn't you listen to it?" They didn't. Close went the door.
Went down to hell, knocked at the door. Satan said, "Who's there?"
He said, "Come, open the door." Oh, my. I'm just giving drama, of course.
Walked up to the door, and pulled open the door, and said, "Who are you?"
Why, He said, "I'm Jesus Christ."
"Oh, so you finally got here, did you? Huh. I been after you for a long time, Boy."
"I know you have."
"Now, look. I thought I had you when I killed Abel. I thought I had you when I killed Moses. I thought I had you when I done all these things. When I got John the Baptist, I thought I had you sure. But now I got you; you're here in my possession."
I can hear Jesus Christ say, "I am the virgin born Son of God. I came from the ivory palaces of My Father, and I came to the earth. And on the earth is bathed this morning with My Blood that I gave and paid the price of death, sin, and hell. Give Me those keys." Hallelujah. "I'm taking over from here on. You've kept the people in bondage; you've kept them in fear and everything else; but I'll take over from this on." Hallelujah. Took them off and hung them on His Own side, pushed him back in hell, and walked away. Amen. Amen.

125 The Mighty Conqueror, since He rent the veil in two. Lo, behold Him in full view. The Mighty Conqueror rose up said, "I am He that was dead and is alive again; and I'm alive forevermore, and have the keys of death and hell." Hallelujah. "He that heareth My Words and believeth on Him that sent Me hath Everlasting Life. I've got the keys of the resurrection; I'll raise him up in the last day." That satisfies me. Amen. "I'm He." Amen. Oh, my.

126 Moses, rejected by his own brethren; Jesus was rejected by His Own brethren. Joseph was rejected by his own brethren; see Jesus living down in there, that Spirit of God coming out to perfection. And here is where It was perfection in this Man. That's right. He was in Moses, sure He was: rejected of his brothers, and was an alien in his own country, and took a Gentile wife. Hallelujah.
Two sons again. Amen. I'll get to that right at the end of these lessons, right about Saturday or Sunday, them two sons, Ephraim and Manasseh. Two sons again, that right?

128 Rejected by his brothers, like Jesus Christ was rejected of His brothers; sent the Holy Spirit, rejected of the brethren, and come over and now is getting a Gentile Bride. Giving it like Joseph; rejected by his brothers took a Gentile bride. Oh, my. Now, 2nd chapter.

129 The call of Moses, the burning bush. Oh, I wish we had time to go in that. We haven't. Just a few seconds now, then we'll--then we'll try. When you get tired, raise up your hand, and I'll--I'll quit, honest I will.

130 Look. Oh, brother, this is like corn-bread and beans; It sticks to your ribs. It'll hold you some way, you can go and do a good day's work for the Lord tomorrow, go out and meet the Devil, say, "I know where I'm standing, not because a chill run down my back, because THUS SAITH THE LORD. Move off, Satan, I'm taking over now."

131 Now, we are the sons of God. Umm. When? Now. Tomorrow night? No, right now. Now, we are the sons of God. Now, we're seated together in heavenly places. Now, is the Holy Spirit here. When? Now. Now, we have Eternal Life. "Will you get in Eternal Life when you die, Brother Branham?" I have it now. I now possess it. How? Jesus Christ said so; THUS SAITH THE LORD.
So move away, death. Move away, Satan, you have no more bonds to me.

133 Old Paul. They was building a chopping block out there, said, "You know what that is, boy? Going to chop your head off."
"It is? I've fought a good fight. I've finished the course. I've kept the faith."
"Hey. What are you going to say before you die?" Death said, "Oh, you little hook-nosed Jew, I knowed you was beat with stripes, and let you down by... so forth, and they done this, that, or the other, but now I've got you." He looked. Old death said, "I will make you shiver and shake."
He said, "Death, where is your sting?"
The grave out there, and the mud (that Roman soldier throwed up some mud to pile him down in there), said, "I'll hold you."
Said, "O death, where is your sting? Grave, where is your victory? But thanks be to God."
The grave said, "I'll hold you. I'll mold you. I'll canker you. The worms will eat you up. Your bones will turn back to dust."
But Paul said, "Look at that empty tomb out yonder; I'm in Him. Hallelujah. I'll rise again on that morning and receive a crown that the Lord, the righteous Judge, will give me. Not only them, but every one of them (even them in the Branham Tabernacle) that love His appearing." Amen. Sure.
The Devil's nothing but a scarecrow, just scares you into something. He has no legal rights at all. He was stripped of every right, principalities. He spoiled everything when He died at Calvary. Here He is, coming down now.

141 Moses had fled, was out there on the backside of the desert, herding Jethro's sheep. My, forty years he'd been out there, and he had a couple of kids. Going on right out there... And his wife, little old... She was a high-tempered little thing, and Moses had some temper too; so I imagine they had a big time out on the backs of that desert. Don't you? God knows how to tame you down. Yes.

142 So one morning I see him with an old crooked stick, hobbling along, hanging on, eighty years old, and the white whiskers hanging down like this, and the hair hanging down. He looked over to one side, said, "That's a strange sight." Looked again, said, "Why don't that tree burn up?" Said, "I believe I'll just turn aside."
You know, sometime you hear a lot of noise; just turn aside, see what it is, and get saved. A lot of Fire, you know; yeah, It gets to burning, the Holy Ghost Fire gets to burning, people turn around and say, "What's the matter with that."

144 Now, Moses begin to draw up, say, "Wonder why that thing don't burn up? Been burning there for a half hour, it ain't burned it yet." Walked up and said, "Well, I'll just walk up and see what it's all about."
And a Voice spoke out of there, said, "Take off your shoes; the ground where you stand is holy ground." Now, It didn't say, "Take off..." Not, Moses said, "I'll take off my hat." He said, "Shoes." So he reached down and slipped off his shoes. Said, "Who are You, Lord?"
Said, "Moses." Now, this, begin at the 3rd chapter, goes down from the 1st verse, down to about the 12th.
Said, "Moses, I've heard the groans of My people, and I remember My promise. (Oh, hallelujah.) I remember My promise with Abraham. I've heard their cries and groaning. I've come down to deliver them." (Amen. Come down to keep His Word.)

147 Some of these days, the old graves yonder, tombstones setting sideways on grandma's grave, that don't make any difference. "I remember My promise; I've come down to deliver them." I don't care; let it come in a little while; it don't make any difference to me. Hallelujah. I know Who's guiding the ship. Don't you? Just set still.
"I've come down to deliver them."
"What are You going to do?"
"Moses, I'm going to send you."
"O Lord. Send me? I--I can't do it, Lord."
"Oh, yes. I've put you in this world for that purpose."
"Well, I'm eighty years old, and kind of stiff in my back, I may have arthritis. I'm a--not an eloquent man. I--I can't speak very well."
"Now, Who made the mouth of man?"

148 He said, "Lord, if You'll show me Your Glory, I'll go." Amen. (Don't get scared, that word means "so be it," See?) "Show me Your Glory and I'll go." I like to see a little of that Shekinah Glory, don't you? Yes, sir. "Show me Your Glory, Lord. Now, what, what is Your Glory, Lord?"
"Moses, what is that in your hand?"
"It's a stick, Lord, an old crooked stick."
Said, "Throw it on the ground." Throwed it on the ground, turned to a serpent. He jumped back. Said, "Pick him up in the tail." He did, it turned back a stick. Said, "Now, Moses, what's that in your..." Said, "Take your hand, put it in your bosom." He did, over his heart, pulled it out, it was white with leprosy. See, means the conscience of man, the heart of man is white with leprosy, very thoughts of his mind is leprosy, sin. He put it back in his bosom and pulled it out again. What had to be done? When it come back out, it was white, cleaned off, just like a baby's hand, like the other hand.
He seen God's Glory. What is God's Glory, then? Miracles, signs, wonders, and Divine healing. "Show me Your Glory, Lord."

151 When He was ready to deliver His people, a Moses comes along, the Holy Spirit, and shows signs, wonders, and Divine healing. Amen. Right. Then he looked in his hand; he said, "My." And, watch, this was a judgment rod. That was the rod; we'll find out in tomorrow night's lesson on how that rod did wave over Egypt. That wasn't Mo... That was God's judgment rod. And the hand that holds God's judgment must be cleansed (Amen.), a cleansed hand from his leprosy. He picked it up, said, "Now, get on down in Egypt. Your brother's on the road up here, and he will be a prophet to you, and you'll be like God to him."

152 Here goes Moses, come over and said, "Jethro, I got to leave you today." Grabbed up an old mule and put a halter on him, like that, set his wife on astraddle this old mule, with a young'n on each hip, and here she went. Could you imagine that? An old man, eighty years old, whiskers, long beard and long hair, a crooked stick in his hand, lead an old donkey, with a woman setting on it, with two kids, going down to take over Egypt? Could you imagine a sight like that?
"Going down to do what, Moses?" Some of them.

153 "Here he goes." My, he was having a big time. "Come on, Zipporah." That's his wife, you know. Pulling the old donkey too, along. Said, "Come on, we're going down to Egypt, going down to take over." Egypt was like Russia. The biggest mechanized units, the greatest army in the world was in Egypt. They could--had the whole world whipped to the ground. And Moses was going down to take over. An old man with a stick in his hand, a wife setting on a mule with a kid on each hip (Here she was going.), they were going down to take over. Why? God had promised. Glory to God.

154 That's the same way at Kadesh-barnea. God had promised them. Joshua said, "We can do it because God said so."
There they are, going down to Egypt. And now watch how neglectful a man can get. In the end God met him down here in the end, and would've slayed him, and Zipporah went and took a sharp rock and circumcised her two children with a sharp rock, and throwed the foreskin before Moses, and said, "You're a bloody husband to me," only saved Moses life. What was Moses doing? Moses got in such a hustle and bustle of the day, till he was in such a--a place to go down there, he forgot the seal of circumcision.

156 And that's where we are doing today. That's where the holiness churches are failing. We've got so much time, the Lord has give us a lot of money, we're building great big churches, and big spires, and putting plush seats, and pipe organs, until we forgot the Seal of God, which is the baptism of the Holy Ghost. True. God, send us a--a Zipporah. That's right. Circumcision, every male in Egypt--of Israel, that wasn't circumcised, was cut off. And circumcision was the seal of the promise. And circumcision of the Old Testament is the baptism of the Holy Ghost of the New. And every man outside the baptism of the Holy Ghost will be cut off. There you are. God, be merciful.

157 I--I--I know I'm wearing you out, but I'm just having such a time. I... Well, maybe I have to stop. All right. Just start tomorrow night at the 4th verse then, the 4th chapter.
Jehovah, in the last part of the 4th here, 3rd, makes His Name known, "I AM THE I AM."
Said, "Who am I going to say sent me?"
Said, "I AM."
Said, "The people won't believe it."
Said, "Tell them I AM sent you. I AM." Not "I was; I will be." But, "I AM," that's present tense.

159 The Jews one day were standing there drinking water, and rejoicing, and talking about the manna they eat in the wilderness. And Jesus stood in the midst of the people (St. John 6) and cried and at the feast. And they said, "Why, our fathers eat manna in the wilderness."
And He said, "They're every one dead." He said, "But I am the Bread of Life that come from God out of heaven (the Tree of Life from the garden of Eden, if you wish.) I am the Bread of Life from the--from heaven. And if a man eats this Bread and drinks this Blood, drinks My Blood and eats My flesh, has Everlasting Life, and I'll raise him up at the last day."

161 They said, "This Man blasphemeth. How is He going to give us His body to eat?" He said, "Well, now, we know. We believe Moses. Moses is our--is our prophet. We believe Moses. And our fathers was fed in the wilderness for forty years with manna."
He said, "I know that." He said, "I know that. But every one of them is dead." He said, "But I am the Bread of Life."
"Why, they said, "Well, you mean to tell me that..."
He was the Rock that was in the wilderness. He was the Manna that was in the wilderness. He was the Shewbread in the temple. Oh, He was the Waters in Jordan. Glory. He was the Alpha, the Omega, the Beginning and the Ending. It was He that Was, Which Is, and Shall Come. He was before there was a world; He will be when there is no world; the Root and Offspring of David, the Morning Star, the Lily of the Valley, and the Rose of Sharon (Hallelujah.), both Root and Offspring of David (Hallelujah); before David, in David, and after David. Glory.
I believe in the Deity of Jesus Christ. He was more than a Prophet. He was more than a good Man. He was God inveiled in flesh: God in Christ, reconciling the world to Himself. That's Who He was. We'll get into that in a few nights, Who He was. That's the reason you can't have faith, 'cause you don't know Who He was.

164 "Why," they said, "You say that you saw Abraham, and you're not fifty years old yet." The Man wasn't but thirty. He was weary, and His services had drawed Him down. He said, "You're not a man over fifty years old, and you say you've seen Abraham who's been dead for eight or nine hundred years?"
Listen. He said, "Before Abraham was, I AM. (Hallelujah.) I am Jehovah." He's Jehovah-manasses. He's Jehovah-rapha. He's, oh, and all the redemptive Names of Jehovah was in Him, and in Him dwells the fulness of the Godhead bodily; there He is.

166 "I've come down to deliver them. I'm declaring My Name. Tell them that'll be a memorial through all generations, that I AM THE I AM. Not the 'I was' or 'I will be.' I AM."
The same God was there that night is here tonight.
"Now, I'm going before you. I'm going to send My Angel, and He's going to be in a Pillar of Fire. And I'm going to send Him before you now, as a Pillar of Fire, and He will lead you." A Pillar of Fire, so big, like a pillar. "A Pillar of Fire shall go before you, to lead you. The I AM will be in that Pillar of Fire."

168 Now, to the Branham Tabernacle, and to you who are associated and know these truths. Did you know that same Pillar of Fire is with us tonight? You remember having His picture taken down yonder, and how It's swept across the world now, the same Pillar of Fire that followed Moses back there in the burning bush. What is it? Any scholar here daresn't... If I have been slopping along here with these words and things, I do know where I'm standing. I got my head screwed on right, I believe, by the Holy Spirit. Let me tell you, any scholar here knows that that Angel Who followed the children of Israel through the wilderness was the Angel of the Covenant. And the Angel of the Covenant was Jesus Christ. Moses esteemed the riches of Christ greater treasures than all of Egypt. Is that right? Sure, the Angel of the Covenant. Then what is It here with us? They may say we got, lost our mind, we're this, that, or the other, a bunch of holy-rollers, or something. Maybe they might say it. But God Himself has a-vindicated Himself in the same Pillar of Fire that led the children of Israel, is leading us right on today. Hallelujah. Glory to God. The same One was with Jesus Christ back yonder when He stood and He said to them Pharisees, they was standing there, told the woman at the well where her secret sins was, and so forth. It's operating in our midst now. "He that Was, Which Is, and Will Come." Hallelujah. I'm looking for Him, are you? Glory to God. Hallelujah. All the guessing is gone. Oh, my.

169 When I survey the wondrous cross where on the Prince of Glory died, all my fame I count but loss. Oh, wretched, oh, my sinner friend, how can you stand to see that great church yonder in its foreshadows, heaping up with that Pillar of Fire to lead them, and look right back here right today? How many's got the picture, let's see your hand. How many would like to have the picture, let's see your hands raise up. I'll have them tomorrow night, here to show you. All right. There it is, a-vindicated.

171 Thirty thousand people, critics standing there, I said, "I don't claim to be a healer. You know I don't. I only speak of the truth. When I was born in a little Kentucky cabin up there, the Angel of the Lord come in the window and stood there. There was a Pillar of Fire." And I said, "God has proved that. And if I tell the truth, God will a-vindicate the truth. And if I'm a liar, God will have nothing to do with me." And about that time, she went "Whoosh," here He come. The American Photographer Association, all them there, "Look," "Life," "Times," "Collier," and all of them. The American Photographer Association shot the picture of It. Said, "I believe it's psychology. We've seen It before, but I believe..." And they took it home. And there the Light struck the lens. They took it to George J. Lacy. They put it under everything they could. And now it hangs in Washington, D.C., in the hall of fame. Hallelujah. What is it? Jesus Christ with that bunch that they call holy-rollers. God bless your heart.

172 Every famous picture that's ever painted, first had to go through the hall of critics. But when they painted the Last Supper there, it went through the hall of critics. Why, they criticized. It cost him his lifetime, but now it hangs in the hall of fame. It has to go through the hall of critics.
Brother, sister, when we started in this, what they call this Holy Ghost religion, way back yonder years ago, we had to get in little old stables, somebody's house, a little store front somewhere. And they stood on the outside, the sinners, chewed chewing gum, laughed and made fun, called us holy-rollers. And we slept in jail and everything else. That's right. They've been beat; they've been made fun of.

174 A little old preacher set in my house the other day, that they turned him out of a city, and him and his wife to feed his babies... They'd sleep out in on blankets, wet blankets, and hang them up in the trees, let them dry out of a morning. And they'd go down the railroad track, picking up a grain of corn at a time. Had a little old skillet; they beat it up with a rock. And they'd live for twelve or fourteen days at a time on beat corn.
My little old manager, God bless his heart, old Brother Bosworth, laying yonder in Durban, Africa, tonight praying for me to come there, laid yonder in Texas, with his back beat into stripes when they threatened to cut his throat and everything else. When he walked with a broken wrist trying to pack his suitcase, beat for preaching the baptism of the Holy Ghost.
"Wandered about in sheepskins and goatskins, and destitute, and in desert places, of whom the world is not worthy to receive."

177 The big churches made fun and pointed their fingers. They said we were holy-rollers. When I built the--I laid the cornerstone there, they said they'll turn that little old thing into a garage. It's been twenty years ago, and the Holy Ghost still lives here. Hallelujah. That's right. And what they said was fanaticism and everything, kings and monarchs across the world has called. Great men has been healed, the powers of God has swept the world around, till now we stand millions strong. Hallelujah. And one of these mornings... She's went through the critics. They said it would burn out. They said to me down here, said, "Oh, Billy, you lost your mind. That's all there is to it." Even my own mother-in-law said, "Why, the boy's gone crazy." But if I am, I'm having a wonderful time.

178 Let me tell you something, brother. Listen to this, and I say this with respect. Hallelujah. All hell can't stop it. It's ordained of Jesus Christ to be so, and it will be. "For upon this rock I'll build My church, and the gates of hell shall not prevail against it." How, what is it, what kind of a church? "Flesh and blood has not revealed it to thee, Peter. But My Father which is in heaven has revealed it to you (Spiritual revelation by the Holy Ghost, of the Word of God). On this rock I'll build My church, and the gates of hell can't prevail against it." She's moving on.

179 Now, brother, being she's been made fun of, and persecuted, and pushed back, and everything, one of these glorious mornings (Hallelujah.), the Great Master Who stands in glory, pointing out His servants... "Not by power, not by might, but by My Spirit, saith the Lord." Not by theology, not by grammar, not by these other things, but by simple, holy, unadulterated faith in the Son of God and what He said in His Word...
He's painting a picture. He's painting a picture. What is it? A Holy Ghost filled church that He foreordained before the beginning of the world to appear yonder in His glory. And some of these mornings He will sweep down through from the heavens (Hallelujah.), like a great magnet, and He will pick up that little church that's been persecuted, hang her yonder in the hall of fame, when She goes to the sky, shouting, "This robe of flesh I'll drop, and rise and seize the everlasting prize. Shout while passing through the air, Farewell, farewell, sweet hour of prayer." Amen.

180 Heavenly Father, we thank Thee tonight. Don't know what's the matter, just couldn't get into this lesson somehow, the Holy Spirit moving, bursting out, moving over. Oh, we thank Thee, thank Thee from the depths of our heart for Your love and power. Thank You, Lord, thank You for a humble people who in this great dark age down here, in this great time of self-satisfying, oh, haughty, high-minded, and lovers of pleasure more than lovers of God, the Spirit speaks expressingly that in the latter times these things would be. II Timothy 3, in Your Word said they'd be "Heady, high-minded," know more than somebody else, "high-minded, incontinent, fierce, and despisers of those that are good, having a form of godliness, but denying the power thereof; from such turn away."

181 God, You spoke in that day that You'd have a little church, said, "Fear not, little flock, it's your Father's good will to give you the Kingdom."
Thank You, Lord, for ever opening my poor eyes, me, a poor blinded wretch out yonder in sin, borned in a sinful family, and reared up over a whiskey barrel. Oh, but, God, how You protected and helped, and blessed, and satisfied. How can I ever express my feelings to You, Lord. O God, just let this be just the beginning, Lord, that I can go again to the corners of the worlds everywhere, proclaiming the Message of deliverance and salvation.

183 God, shake this little old church like never before. May the Holy Ghost get a hold of every person here, cause them to fast and pray, and lay on their face day and night, screaming out, Lord, until the old fashion revival breaks out here, Lord, and sweeps all out through here and sends in an old fashion time that'll bring men and women back to God. Grant it, Father, for we ask it in Jesus' Name. Amen. Amen. (Shall we stand.)
Oh, I want to see Him, look upon His face,
There to sing forever of His saving grace;
On the streets of Glory let me lift my voice;
Cares all past, home at last, ever to rejoice.

184 Hallelujah. I look down along here; I remember an old man that used to set there when I'd be preaching them messages, crying, wipe the tears out of his eyes, and put his arms around me. Some bright day I will go and see him. I look over there and see another one who set yonder, and old Sister Webber. I remember those different ones, and Sister Snelling that used to sing in the choir, little old redheaded Brother George set back there, where they at? Hallelujah. They're carried away yonder in the bosom (Hallelujah.), sealed in the Kingdom of God. I watched them when they went. I seen little Brother George going there; he kept looking through the door and going [Brother Branham makes a panting sound--Ed.] and said, "Where is... What's going on?" (Prayed for his little nephew tonight; he was sick.) And then he would look down there, and they kept... They said, "He's watching for Brother Bill." He wasn't watching for me. First thing you know he turned his head over to the east; he said, "O Jesus, I knew You would come after me." Reached out his hands and died, went out to meet God... Hallelujah. Oh, my. Let's go home. You love Him?

185 I wonder if there's a man or woman in here, say, "I'd like to know Him in the fulness of His power of His resurrection..." raise your hand. God bless you, lady. God bless you. God bless you. You wonder why I'm waiting on this altar call? I have a reason for it. All right, raise your hand. "I'd like to know Him in the power of His resurrection."

186 But... how... resurrected power, brother, I don't mean something you have to dig and pull and try. I mean just throw yourself loose and God's done packed you away yonder somewhere, where it's just such a pleasure to live for Him. There's nothing in the... Why, the other things is just as dead as--as twelve o'clock. See? Nothing, no desire at all, no condemnation to them that's in Christ Jesus... My. Those old things of the world, you don't have to quit them, you don't; there ain't nothing to quit; it just quits you. You just... It's simply it's not there no more; it just goes away. Amen. How many loves the Lord, say "Amen." [Congregation says "Amen"--Ed.] Say it real loud. [Brother Branham and congregation shout, "Amen."] All right.
Take the Name of Jesus with you,
Child... (Turn around and shake hands now)... and of woe;...(Shake hands with somebody near you, say, "I'm glad to meet you here in the Tabernacle," then straighten up again.)
... you,
Take It everywhere you go,
Precious Name, O how sweet!
Hope of earth and joy of heaven;
Precious Name, O how sweet!
Hope of earth and joy of heaven.
Now, real quietly, listen.
At the Name of Jesus bowing,
Falling prostrate at His feet,
King of kings in heaven we'll crown Him,
When our journey is complete,
Precious Name (precious Name), O how sweet! (Isn't It sweet? Everything in heaven, named It, everything on earth, named It, Jesus.)... heaven;
Precious Name (precious Name), O how sweet!
Hope of earth and joy of heaven.

189 Now, shall we bow our heads. The Great Teacher Who set upon the mount one day, and You said, "After this manner you shall all pray."
[Brother Branham and congregation pray, Matthew 6:9-13--Ed.]:
Our Father who art in heaven, Hallowed be thy name.
Thy kingdom come. Thine will be done in earth, as it is in heaven.
Give us this day our daily bread.
And forgive us of our trespasses, as we forgive those who trespass against us.
And lead us not into temptation, but deliver us from evil:
For thine is the kingdom, and the power, and the glory, for ever. Amen.
Good night. The Lord bless you.
At the Name of Jesus...

Up

S'abonner aux nouvelles