Sur Les Ailes D'une Colombe Blanche Comme La Neige

Date: 65-1128E | La durée est de: 2 heures et 3 minutes | La traduction: Shp
doc pdf mp3
Voir le texte français seulement Voir le texte anglais seulement

1          Inclinons la tête:

            Seigneur bien-aimé, nous Te remercions ce soir pour la promesse de la Venue du Seigneur Jésus, où nous nous rencontrerons dans une grande réunion sans fin, au milieu de l'allégresse et des chants, et Te louerons pendant les âges éternels à venir. Nous Te demandons de bénir la réunion de ce soir. Nous Te demandons de bénir ce tabernacle, son comité, ses pasteurs, ses collaborateurs, ses pasteurs associés et tous les gens.

2          Nous Te demandons, Seigneur, de bénir ceux qui ont parcouru de nombreux kilomètres pour assister à la réunion. Pose Ta main de grâce sur eux quand ils rentreront chez eux. Accorde-le, Seigneur. Puissions-nous nous réunir encore bien des fois dans cet endroit appelé la maison de Dieu, pour y adorer. Bénis, Seigneur, ceux qui sont en liaison téléphonique avec nous, ce soir. Que tous ceux qui ne sont pas sauvés puissent trouver Jésus-Christ, leur Sauveur, ce soir; guéris tous les malades et les affligés. Père, Ton serviteur se présente pour Te servir, dans le Nom de Jésus. Amen!

3          Que le Seigneur bénisse chacun de vous. Je suis si heureux d'être ici ce soir. Je suis entré juste au moment où frère Ernie chantait la dernière partie de son chant: Sur les Ailes d'une Colombe. C'est assurément un joli poème, vraiment joli, et je - je sais qu'il est à propos. Ainsi, nous sommes très reconnaissants.

4          Et vous tous qui êtes à l'écoute ce soir, d'un bout à l'autre du pays, j'aurais souhaité que vous soyez simplement ici pour voir l'attente, l'impatience sur le visage des gens qui sont entassés dans le bâtiment ce soir; nous passons des moments merveilleux.

5          Nous tenons à remercier frère et soeur Jack Moore, frère Noël, frère Bootlayer, frère Brown, tous ces frères associés, tout le tabernacle, tout le personnel, de nous avoir invités de nouveau.

6          C'était une... réellement une... sorte de... je ne pourrais pas dire une coïncidence, c'est simplement la main de Dieu qui a opéré cela. Dernièrement, un frère ici a eu un songe dans lequel ceci arrivait: il me voyait debout, portant un pantalon blanc et des mocassins indiens. C'est exactement ainsi que j'étais vêtu quand j'ai appelé frère Jack pour la réunion ici; c'est exact, j'étais à Carson, Colorado, chaussé de mocassins indiens et vêtu d'un pantalon blanc "Levi". Frère Leo, si vous êtes à l'écoute, j'allais vous rencontrer à l'instant, et c'est à ce moment-là qu'est née l'idée de la réunion, juste là.

7          Nous sommes maintenant dimanche soir; je sais que beaucoup d'entre vous voyageront toute la nuit, pour rentrer chez eux; d'autres voyageront à l'aube. J'ai moi-même deux jours de route à faire. Donc, nous - nous ne vous retiendrons pas très longtemps. J'ai voulu que la soirée d'aujourd'hui se déroule comme celles d'autrefois, lorsque frère Brown, frère Jack et nous tous, nous priions pour les malades, il y a bien des années; nous prierons pour les malades de la même manière que nous le faisions alors.

8          Eh bien, m'entendez-vous, à l'arrière? Je n'arrête pas de baisser ces microphones, car je suis enroué.

9          Et j'aimerais donc... Il y a juste une petite chose, un petit incident qui s'est produit. On me racontait tout à l'heure qu'un frère, qui est peut-être ici ce soir, à la réunion, venait juste de quitter le système dénominationnel. Voulant entendre parler du Message, il est venu à Shreveport. Mais il s'est égaré, il ne savait plus où il se trouvait; il s'est donc rendu en ville. Il voit un rassemblement et demande: "Est-ce ici que Billy Branham va prêcher?"

10        On lui dit: "Non, c'est ici que Billy Graham va prêcher sur - sur film."

11        "Eh bien, dit-il, je - je regrette, ce n'est pas l'endroit que je-je cherche."

12        Il a dit qu'il a remonté son chemin en se disant: "Maintenant, Seigneur, où vais-je aller?" Il a dit qu'il s'est mis à remonter la rue principale. Je ne sais pas ce que c'est, il y a une grande église, tout en haut, au bout de la rue Texas. Et sur l'église, il y a une grande croix blanche. Il a dit que le Seigneur lui a dit: "Continue simplement à marcher." Il a dit qu' une fois arrivé, il y avait... Il se dit: "Eh bien, ce doit être ici, avec toutes ces voitures tout autour." Il a dit: "Une épouse avec son époux sortent alors de l'église." C'était hier soir, il y a eu un mariage, je les ai vus sortir. Le Seigneur lui dit: "C'est cela: Tu quittes maintenant le système dénominationnel pour entrer dans l'Epouse et t'en aller avec l'Époux." Voyez-vous? Voyez?

13        Je faisais remarquer à ma femme, en descendant la rue, que la lune et une étoile semblaient suspendues juste au-dessus de cette croix, comme nous nous approchions de là. Je pense que je remarque particulièrement les petites choses comme cela, qui sont peut-être une sorte d'éloge à ma foi en Dieu et à mon ministère.

14        Ce soir, je me suis souvenu qu'à Tucson il est arrivé que, Victor LaDeaux, ce Français qui... c'est un véritable Français. Je pense vous avoir dit l'autre jour qu'après avoir fini de prêcher, ayant essayé de différencier le système dénominationnel du vrai christianisme, un celèbre homme d'une église pentecôtiste dénominationnelle très connue m'adressait une... sorte de petit discours là-dessus.

15        Alors, Danny Henry - je pense que c'est le cousin d'une certaine actrice de cinéma, ou quelque chose comme ça; il était baptiste - a accouru vers l'estrade, s'est jeté à mon cou et a dit: "Frère Branham, j'espère que cela ne va pas vous paraître sacrilège, mais ceci pourrait bien être le 23e  chapitre de l'Apocalypse." Et quand il a voulu dire autre chose, voilà qu'il se mit à parler en langues.

16        Trois francophones... Une francophone (une femme bien corpulente, au teint foncé, venant de la Louisiane, il se peut qu'elle soit ici ce soir), a écrit sur un bout de papier ce qu'il disait. Puis Victor LaDeaux, un prédicateur, a noté la même chose; et ils comparaient leurs notes, ou allaient le faire. C'est alors qu'un homme aux cheveux clairs, presque blonds, se tenant tout au fond, aussi en retrait que possible, s'est avancé. Il désirait voir leurs notes. C'était l'interprète du français à l'O.N.U. Toutes les trois notes étaient identiques.

17        Voici ce qui était dit:

          Parce que tu as choisi ce sentier plus difficile... Tu l'as choisi, tu l'as pris... choisi de ton propre gré. (Comme nous le savons, Moïse dut faire son choix.)

          (Il dit) Ceci est le chemin précis et correct, car c'est Mon chemin.

          Et quelle - quelle glorieuse décision tu as prise! (Il est dit)... A cause de ceci, une vaste portion du Ciel t'attend.

          Cette chose en soi est ce qui produira et fera s'accomplir la glorieuse victoire dans l'Amour divin.

18        Toutes les trois étaient pareilles. Ce soir, je pensais avoir cela dans ma Bible, j'ai regardé là-dedans, mais elle n'y était pas, la copie originale.

19        Danny Henry ne connaît pas... Comme moi, il connaît à peine le bon anglais; encore bien moins le français. Si vous remarquez bien là en français, le verbe précède l'adverbe. L'interprétation de tous les trois étaient parfaitement identique.

20        Danny Henry a fait, il y a quelque temps... Il se peut que Danny soit à l'écoute ce soir. Victor LaDeaux l'est peut-être, car il semble qu'il se trouve à Tucson. Vous qui êtes à Tucson, à l'église, au Tabernacle, le Tucson Tabernacle, dont frère Green est le pasteur... frère Victor LaDeaux, je comprends bien, se trouve à une réunion sous tente, juste au bas de l'avenue du Parc, là où elle croise l'autoroute 80, en venant de ce côté. Si vous êtes là-bas demain soir et le lendemain soir, peut-être le temps qu'il sera là, allez l'entendre; il se peut que Danny soit avec lui. Peut-être même sont-ils à l'écoute au tabernacle, ce soir, je ne sais pas.

21        Danny était allé à Jérusalem juste après cela; il a raconté qu'il était étendu dans le tombeau... sur la dalle où avait reposé le corps de Jésus, juste avant Sa résurrection. Il a dit que subitement il a pensé à moi. Il a dit qu'il est alors sorti en courant, s'est mis à pleurer et s'est éloigné. Il a été conduit... C'est un homme qui fabrique des objets de pierre, je veux dire, il taille la pierre. Il dit qu'il s'est alors rendu à l'endroit où, dit-on, la croix était dressée. Il a frappé la pierre pour en détacher un fragment, oh! d'environ 1 po² [2,5 cm² - N.D.T.]. Il a mis ça dans sa poche et s'est senti poussé à l'apporter chez lui.

22        Une fois arrivé, quelque chose lui a dit: "Fais-en une paire de boutons de manchette pour frère Branham." Alors, l'ayant plongée dans l'acide, la pierre est passée de la couleur naturelle du calcaire à celle du jaspe sanguin. Puis il a fabriqué les boutons de manchette.

23        Il n'avait pas remarqué, en me les donnant, qu'il y avait cette ligne droite et étroite au milieu de chaque bouton de manchette. Je les porte ce soir, pour prier pour les malades. Vous voyez, cette couleur de jaspe sanguin semblable au sang qui ruisselle, avec la ligne droite et étroite qui les traverse. C'est exactement ce que disait sa prophétie: "Le chemin droit et étroit." Voyez-vous, dans la prophétie. Je le lui ai montré.

24        Danny, si tu es à l'écoute, toi ou frère LaDeaux, l'un ou l'autre, la soirée d'aujourd'hui, au cours de laquelle nous devons prier pour les malades, sera une soirée à l'ancienne mode. Je suis heureux de marcher sur ce chemin droit et étroit, le chemin de l'Evangile, le chemin de la Parole, avec notre Seigneur Jésus-Christ.

25        Que Dieu vous bénisse tous! C'est si plaisant de vous parler que je pourrais le faire pendant un long moment, mais alors je vous retiendrais trop longtemps. Billy a dit qu'il y avait entre trois et quatre cents personnes pour lesquelles prier, je devrai donc aller aussi vite que possible avec notre message, puis prier pour les malades.

26        Maintenant, pour les gens d'Arizona, samedi soir prochain, nous serons à (je n'arrive jamais à me souvenir du nom de cette ville) Yuma, Arizona, au banquet. Ensuite, en Californie; nous continuerons aussitôt dimanche matin vers Los Angeles et les endroits où il est prévu que nous allions.

27        Ce soir, je désire prendre un texte de l'Ecriture.

28        Entre parenthèses, aujourd'hui, j'étais assis dans une cafétéria: la Cafétéria Morrison; frère Jack, sa femme, ma femme et moi, nous sommes allés à la Cafétéria Morrison pour y passer un petit moment ensemble. Nous n'étions pas sortis... Nos femmes ne s'étaient jamais retrouvées ensemble. Un jeune homme du nom de Green est venu vers moi, c'est le père de frère Pearry Green. Il a dit: "Vous savez, frère Branham, l'autre soir vous parliez d'une pince, pince johnny." C'est à vrai dire une... quoi? Une pince à cheveux. "Vous parliez d'une pince "johnny", eh bien, je vous en ai trouvé une." Et il me l'a donnée.

29        Maintenant, voici une pince johnny, mesdames, mais elle ne tiendra pas dans vos cheveux. Une pince johnny... Il a dit qu'il l'utilisait depuis des années pour tenir les pages de sa Bible à plat. Il a dit: "Je vais vous donner une vraie pince johnny." Ainsi, Frère Green, si vous êtes ici quelque part ou si vous êtes à l'écoute, laissez-moi vous dire que cette pince johnny est épatante, elle tient les pages vraiment comme il faut.

30        Maintenant, passons sans plus tarder aux Ecritures. Et je désire que vous preniez avec moi maintenant le Psaume 55, et ensuite Matthieu 3. Ce soir, j'avais choisi comme sujet le thème de frère Ernie: Sur les Ailes d'une Colombe blanche comme la neige. Or, comme j'ai promis d'apporter le message et que je ne pourrai pas toucher à toutes les notes et tous les versets que j'ai ici, j'en sauterai simplement quelques-uns.

31        Si le Seigneur le veut, le soir du samedi prochain à Yuma, je désire prêcher sur Les Conditions requises pour l'Enlèvement. Si le Seigneur le veut.

32        Psaume 53... pardon, Psaume 55

          Prête 1'oreille... (Pardon? 55, oui, Monsieur.)

          Prête l'oreille, ô Dieu, à ma prière, et ne te cache pas de ma supplication.

          Écoute-moi, et réponds-moi; je m'agite dans ma plainte et je me lamente,

          A cause de la voix de l'ennemi et devant l'oppression du méchant; car ils font tomber sur moi l'iniquité, et me poursuivent avec passion.

          Mon coeur est dans l'angoisse au-dedans de moi, et des frayeurs mortelles sont tombées sur moi;

          La crainte et le tremblement sont venus sur moi, et un frisson de terreur m'a couvert.

          Et j'ai dit: Oh! si j'avais des ailes comme une colombe, je m'envolerais et je demeurerais tranquille;

          Voici, je m'enfuirais loin, et je me logerais au désert. Sélah. (Sélah veut dire "Amen".) [Darby]

33        David, un amoureux du désert, quand il fut dans la détresse, que les gens ne voulaient pas le croire, et que ses ennemis l'avaient assailli, il dit : "Si j'avais des ailes comme une colombe, je m'envolerais au désert pour y habiter." Combien de fois ai-je pensé la même chose. Si je pouvais décrocher mon fusil du mur, prendre mon sac de campement, partir dans un endroit désert et ne jamais revenir... J'ai demandé au Seigneur de me laisser vivre pour voir le jour... Je ne désire pas du tout de service funèbre. J'ai dit: "Si je pouvais simplement m'en aller quelque part dans les bois, poser la bonne vieille Blondine contre l'arbre..."

34        Excusez-moi, c'est ma carabine; je - je - je dis ceci à cause de ma femme qui est assise là. Vous savez, avec cette carabine qu'un frère m'a donnée il y a des années, j'ai abattu 55 pièces de gibier sans manquer un coup, jusqu'à des distances de 700 à 800 mètres. Je l'appelle "Blondine" parce que ma femme est une brunette; elle dit que je pense plus à la carabine qu'à elle. Mais...

35        Donc, je - j'aimerais poser ma carabine contre un arbre et alors je dirais: "Seigneur, permets que Joseph la trouve un de ces jours." J'aimerais avoir les ailes d'une colombe et m'envoler.

36        Comme le jour où j'étais là-haut dans les montagnes; j'observais un aigle, je l'ai vu s'envoler (vous en connaissez l'histoire) et j'ai dit: "Seigneur, il fait bon d'être ici, comme Pierre le disait : 'Nous pourrions dresser trois tentes'. Mais en bas, au pied de la montagne, les malades et les affligés attendent; les perdus et les mourants aussi." Faisons donc ce que nous pouvons faire tandis qu'il fait jour, et un jour il y aura un... viendront les ailes d'un Aigle blanc. Il nous emportera.

37        Maintenant, dans Matthieu 3.16, j'aimerais lire les versets 16 et 17:

          Et Jésus, ayant été baptisé, remonta aussitôt de 1'eau ; et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l"Esprit de Dieu descendre comme une colombe, et venir sur lui.

          Et voici une voix qui venait des cieux, disant: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé mon plaisir. (En d'autres termes: "En qui Je me plais à demeurer.") [Darby]

38        Maintenant, nous voudrions parler pendant quelques minutes de cet oiseau. La colombe a toujours été l'un de mes oiseaux favoris. À propos de la colombe, la colombe est à vrai dire... et le pigeon sont le même oiseau. Le pigeon est une colombe domestique. Ils sont tous les deux de la même famille. Je l'ai vérifié et il s'agit bien de la même famille. Le pigeon et la colombe sont tous les deux de la même famille. Ces oiseaux ont des habitudes bien spéciales.

39        J'ai prêché, il y a quelques années, dans une réunion sous la tente chez frère Moore sur L'Agneau et la Colombe. Je pense que vous vous en souvenez tous, que la colombe est l'oiseau le plus pur que nous ayons, et l'agneau, l'animal le plus doux. Ils sont tous, l'un l'oiseau de sacrifice et l'autre, animal de sacrifice.

40        Quel merveilleux type l'agneau nous donne-t-il de Jésus, et la colombe, de Dieu! La colombe n'aurait pas pu se poser sur un loup; sa nature ne convient pas. Elle n'aurait pas pu se poser sur un chien; sa nature ne convient pas. Ce devait être sur un agneau. Les deux natures devaient être pareilles. Et c'est ainsi que nous devons être; notre nature doit changer et passer de celle du pécheur qui gronde, à cette douce nature de l'agneau.

41        Avez-vous remarqué que c'est la Colombe qui conduisit l'Agneau? Et notez que l'Agneau remit tout ce qu'Il possédait entre les mains de la Colombe. Et regardez où la Colombe Le conduisit: à la crucifixion, à cause des péchés de nous tous.

42        Or, la colombe de... Dieu voulant représenter Son Fils, Le représenta par l'animal le plus pur et le plus doux de la terre, un animal terrestre. Mais lorsque Dieu se représenta Lui-même dans le ciel, ce fut par le plus doux et le plus pur de tous les oiseaux du ciel: la colombe.

43        Or, il existe une grande variété de colombes. Généralement, la tourterelle que nous connaissons, a une espèce de reflet gris. Puis, il y a la colombe triste et la colombe du soir. Il y a aussi celle que nous avons chez nous, qui est appelée la colombe Sonora; c'est un petit oiseau gris; un tout petit oiseau aux ailes rayées de rouge. Il y a plusieurs espèces de colombes et elles varient selon les couleurs. C'est pareil pour les pigeons.

44        Eh bien, la colombe a une constitution très spéciale. Par nature, elle ne peut rien manger d'infect; cela lui est impossible, car sa constitution l'en empêche.

45        Or, j'ai toujours parlé de la colombe comme étant le symbole de Dieu, et du corbeau comme étant celui de l'hypocrite. Le corbeau peut se poser sur une vieille carcasse, en manger toute la journée, puis s'envoler vers les champs et manger du blé aux côtés de la colombe. La colombe peut très bien manger du blé mais elle ne peut manger de la charogne. Voyez-vous? Cela lui est impossible; elle ne peut pas digérer cela. Je me demandais toujours pourquoi, étant donné que ce sont tous les deux des oiseaux - tous les deux des oiseaux. C'est à cause de leur constitution.

46        Il en est de même du véritable chrétien. Un - un simple chrétien dénominationnel peut bien supporter n'importe quoi, mais un véritable chrétien né de nouveau ne peut pas supporter les choses du monde. Il est constitué différemment.

47        J'ai découvert que la colombe n'avait pas de bile. La colombe n'a pas de bile, car elle n'en a pas besoin.

48        Ainsi en est-il du chrétien; il n'a aucunement besoin d'amertume, voyez, car il ne peut manger que la nourriture de Dieu, voyez-vous? Et ce n'est pas de l'amertume qu'il faut pour dissoudre cela; c'est de l'amour qu'il faut, voyez, donc, il... pour dissoudre la nourriture. L'amertume: "Oh! disent-ils, eh bien...", ils ne sont pas d'accord avec Elle. Mais l'amour La reçoit toujours, la Parole de Dieu.

49        Elle n'a donc pas de bile, c'est pour cela qu'elle ne peut... c'est tout à fait contre sa nature que de manger quoi que ce soit de mauvais. Si elle le faisait, cela la tuerait. Mais ne vous en faites pas, elle n'en mangera pas hum - hum, car elle n'en a pas du tout envie.

50        Ainsi en est-il d'un véritable chrétien. Saviez-vous qu'un vrai chrétien n'a même pas un péché [pas du tout] qui lui soit imputé? David disait: "Heureux l'homme à qui Dieu n'impute pas le péché." Quand vous êtes lavé dans le Sang de l'Agneau (non pas en faisant semblant, mais réellement lavé par le - le Sang de l'Agneau); Dieu ne vous impute rien de ce que vous avez fait parce que vous êtes sous le Sang et Il ne voit pas cela. Il y a un sacrifice sanglant; la seule façon dont Il puisse vous considérer est la manière dont Il vous a vu avant la fondation du monde, quand Il a mis votre nom dans le Livre de Vie de l'Agneau. C'est tout ce qu'Il peut voir, parce que vous êtes racheté de tout ce que vous avez fait, vous êtes lavé dans le Sang de l'Agneau. Par conséquent, il n'y a pas de bile en vous, il n'y a pas d'habitude impure en vous, parce que le Sang de l'Agneau a fait cela; et Dieu ne peut vous imputer le péché après que vous avez trouvé un sacrifice expiatoire qui est là pour vous.

51        "Eh bien, dites-vous, cela me donne alors toute liberté, frère Branham, je peux faire ce que je veux." C'est toujours ce que je fais; toujours. Mais quand un homme peut réellement voir ce que Jésus a fait pour lui, et qu'il fait demi-tour pour faire quelque chose de contraire à Celui-ci, cela prouve qu'il n'a jamais reçu Christ.

52        Ma petite épouse est assise là, derrière. Elle a dix ans de moins que moi et grisonne autant que moi. C'est parce qu'elle s'est tenue entre moi et le - et le monde extérieur. Par exemple, si je partais outre-mer et que je... Cela ne serait-il pas une drôle de vie familiale si je réunissais ma famille autour de moi, et que je dise: "Ecoutez, là Madame Branham, il faut que tu réalises que tu es Madame William Branham. Tu n'auras aucun autre mari en mon absence. Ne fais surtout pas de l'oeil à un autre homme, et ainsi de suite. Ne flirte surtout pas. Autrement, quand je reviendrai, je vais divorcer d'avec toi."

53        Si elle répliquait en disant: "Eh bien, mon cher mari, je voudrais te dire aussi quelque chose. Tu ne sortiras avec aucune autre femme quand tu seras parti. Tu ne feras pas ceci et tu ne feras pas cela. Autrement, considère-toi simplement comme divorcé lorsque tu reviendras à la maison."

54        Eh bien, serait-ce là une famille qui s'aime? Voyez-vous? Non. Si je l'aime réellement... Même si je commettais une faute, que je glisse et fasse quelque chose de faux, je crois qu'elle me le pardonnerait parce qu'elle m'aime. Si elle le faisait, je crois que je le lui pardonnerais; certainement, car je l'aime. Mais si je l'aime ainsi, aussi longtemps que je l'aime ainsi, elle n'a aucune inquiétude. Même si elle me pardonnait, je ne voudrais jamais la blesser. Je - je - je me sentirais l'homme le plus coupable au monde; je ne pourrais pas attendre le moment de lui avouer ce que j'ai fait, parce que je l'aime. Eh bien, c'est... Si je l'aime à tel point d'un amour phileo, combien plus grand sera mon amour agapao pour Jésus-Christ!

55        Même si je fumais une cigarette... Je ne l'ai jamais fait de ma vie, mais même si je le faisais, Il pourrait me le pardonner, je crois qu'Il le ferait. Si je buvais un coup... je n'ai jamais bu de ma vie, mais je crois qu'Il me le pardonnerait. Je L'aime trop - que Dieu m'en garde - je ne veux rien faire de la sorte, voyez, parce que je L'aime. Ces choses m'ont quitté car, lorsqu'Il me changea de corbeau en colombe, cela fit une différence. Je n'ai plus d'appétit pour ces choses; alors le péché ne m'est pas imputé, parce que je ne cherche pas à faire cela. Ce n'est pas dans ma nature de le faire.

56        Prenons un autre fait remarquable au sujet de la colombe. C'est un oiseau étrange. Avez-vous déjà vu tous les oiseaux...

57        Un de mes oiseaux favoris est le rouge-gorge. Eh bien, vous les garçons, cessez de tirer sur mes rouges-gorges, car je ne veux pas que vous le fassiez. Savez-vous comment il a eu la poitrine rouge, mon rouge-gorge? Un jour, vous savez, il y avait un Homme qui se mourait sur une croix, personne ne voulait L'aider; Dieu avait abandonné cet Homme, et Il se mourait. Ses mains étaient percées de clous, Ses pieds et Son côté saignaient, une couronne d'épines sur Sa tête; le Sang coulait sur Son visage. Et voici qu'un petit oiseau s'approcha; un petit oiseau brun. Et ayant vu cela... il se dit que c'était le spectacle le plus triste qu'il eût jamais vu. Il savait qu'il n'était qu'un petit oiseau mais, ayant aperçu ces énormes et cruels clous romains enfoncés dans Ses mains, il se précipita avec son petit bec pour essayer de les retirer. Il eut toute la poitrine baignée de sang; dès lors, elle fut rouge. Moi aussi, j'aimerais que quand je partirai pour Le rencontrer, que ma poitrine soit couverte de Sang comme bouclier, pour L'avoir défendu. J'aime le petit rouge-gorge.

58        Mais vous savez, le petit rouge-gorge doit prendre un bain, tandis que la colombe n'a pas à le faire; non. Elle possède au-dedans d'elle une espèce d'huile qui l'oint et la garde propre de l'intérieur vers l'extérieur. Le saviez-vous? C'est un fait. La colombe s'huile elle-même. En avez-vous jamais pris une dans vos mains, et senti cette odeur qu'elle a? Un pigeon ou quelque chose de la même espèce? C'est cette huile qu'elle produit à l'intérieur. Son corps possède une glande productrice d'huile, qui garde ses plumes toujours propres à l'extérieur, parce qu'elle est propre du dedans au dehors. C'est juste. C'est un merveilleux petit oiseau.

59        Eh bien, je sais que vous pouvez les chasser ici, en Louisiane. Ne faites pas cela. Oh! moi, je ne le pourrais pas! Je pense que si j'étais affamé, ce serait en ordre, mais je - je ne pourrais simplement pas appuyer sur la détente, si j'avais à le faire.

60        Il y a... La colombe rappelle un fait très étrange dans notre famille. Un jour, quand ma grand-mère... elle était originaire du Kentucky, de la réserve Cherokee. Elle se mourait, c'était une petite femme, et elle était... Ils avaient... Je pense qu'ils appellent cela la scrofule ou quelque chose du genre; elle était à l'agonie. Grand-papa s'agenouilla près du lit; tandis que maman, tante Birtie, tante Howlie et tous les autres s'agenouillèrent autour du lit. Oncle Charlie (un tout petit garçon de quatre ans), le cadet; maman, qui était l'aînée, avait à peu près douze ans. Et là, dans le lit, elle avait peigné ses cheveux noirs, et elle se mit à chanter: "Rocher des Ages, fendu pour moi, laisse-moi me cacher en Toi". Tandis qu'elle se mourait. Grand-papa, à ce moment-là, n'était pas chrétien. Je l'ai baptisé à quatre-vingt-sept ans, au Nom de Jésus-Christ, là-bas au bord de la rivière, là où l'Ange du Seigneur apparut.

61        Mais tandis qu'elle chantait ce chant, ses faibles petites mains en l'air, une colombe entra par la porte; elle s'approcha, se posa sur le lit et se mit à roucouler. Dieu emporta son âme.

62        A Londres, en Angleterre, où je suis allé avec frère Jack et frère Gordon Lindsay, il y avait une femme du nom de Florence Nightingale, elle m'a écrit plusieurs lettres. (Elle affirme être, je crois, l'arrière-petite-fille, ou quelque chose comme ça, de feu Florence Nightingale.) Elle était là-bas en Afrique du Sud, se mourant du cancer. Vous avez vu sa photo dans le livre. De ma vie, je n'ai vu pareil mortel. Frère Jack, je crois, était avec moi ce jour-là. Nous sommes entrés chez un pasteur, au presbytère, juste derrière l'église où ils l'avaient amenée.

63        Comme nous étions encore sur les... lieux de l'atterrissage, ils nous ont fait appeler par haut-parleur. Elle se trouvait alors dans une ambulance. On l'avait transportée en avion depuis - depuis l'Afrique du Sud, sachant que j'allais venir en Angleterre à ce moment-là. Le pasteur l'a emmenée au presbytère, nous y sommes donc allés pour prier pour elle.

64        J'ai vu beaucoup de malades, mais ses petits bras à elle, ne faisaient pas plus de deux centimètres et demi [un pouce - N.D.E.] d'épaisseur; son - son crâne, là où les parties sont reliées entre elles, vous pouviez le voir. Et elle... ses jambes à la hauteur des hanches, ne faisaient pas plus que cela, à peu près cinq centimètres [deux pouces - N.D.E.] d'épaisseur. Il n'y avait que l'os. Elle ne pouvait pas lever les mains, tellement elle était faible. Elle essayait de dire quelque chose, mais je n'arrivais pas à la saisir. Quand j'ai réussi à comprendre grâce à une infirmière, je crois, elle a dit: "Frère Branham, priez Dieu de me laisser mourir." Elle ne pouvait... ne voulait pas vivre. J'ai remarqué les larmes qui coulaient de chaque côté des os de son visage. Comment avait-elle pu trouver assez d'eau en elle pour pleurer? Je ne sais pas, car ses veines étaient aplaties et elle était dans un état pitoyable. Comme je venais prier pour les malades, je ne pouvais pas prier qu'elle meure. Mais elle semblait simplement ne pas pouvoir mourir, elle languissait.

65        Je me suis agenouillé dans la chambre avec votre pasteur pour prier. Et lorsque je me suis agenouillé pour prier, une petite colombe est venue se poser près de la fenêtre, et s'est mise à roucouler. Quand j'ai eu fini de prier, j'ai pensé qu'il s'agissait là d'une colombe domestique. Dehors, il y avait du brouillard; vous savez comment c'est là-bas en Angleterre, dans les îles britanniques. Cette petite colombe s'est arrêtée de roucouler et s'est envolée. Je me suis avancé et lui ai imposé les mains en invoquant le Nom du Seigneur. Et aujourd'hui cette femme est une femme robuste et en parfaite santé: sur les ailes d'une Colombe.

66        Elle se garde pure depuis l'intérieur. Un chrétien fait aussi cela, il se purifie à partir de l'intérieur. Cela éloigne la malice... Il n'a pas besoin de bile pour digérer ces choses, car il n'en mange pas, voyez. Il est pur du dedans au dehors.

67        Maintenant, nous remarquons que cet oiseau... J'ai beaucoup de notes ici, mais l'heure continue à avancer. Cet oiseau était aussi employé dans l'Ancien Testament comme sacrifice d'expiation et de purification. Reportons-nous juste à un passage, ici en Genèse 15:9. Gardons ce verset à l'esprit, un instant. Maintenant, Abraham était... demanda à Dieu ici, comment Il ferait ceci. Dieu confirme Sa Parole à Abraham et lui répond d'une façon étrange . Commençons vers le... Commençons au verset 1; je n'aime pas traiter ça en vitesse.

          Après ces évènements, la Parole de l'Eternel fut adressée à Abram dans une vision, (voyez-vous, Abraham était prophète, il avait donc des visions)... Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera grande. (Jéhovah-Nissi, voyez-vous)

          Abram répondit: Seigneur Eternel... (remarquez, 'S' majuscule, "Seigneur Eternel". Elohim, voyez-vous?) ...Seigneur Eternel... (dans la vision)... que me donneras-tu? Je m'en vais sans enfant; et l'héritier de ma maison, c'est Eliézer de Damas.

          Et Abram dit: Voici, tu ne m'as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison, sera mon héritier.

          Alors la Parole de l'Eternel lui fut adressée ainsi: Ce n'est pas lui qui sera ton héritier... (Il lui avait déjà fait une promesse, vous savez. Pas... Voyez, juste là, Abraham aurait failli mais la promesse est inconditionnelle; l'alliance est inconditionnelle)... mais c'est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier. (Et il avait cent ans à ce moment-là.)

          Et après l'avoir conduit dehors, il dit: Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit: Telle sera ta postérité. (Un homme sans enfant et alors âgé de cent ans)

          Abram eut confiance en l'Eternel, qui le lui imputa à justice.

          L'Eternel lui dit encore: Je suis l'Eternel, qui t'ai fait sortir d'Ur en Chaldée pour te donner en possession ce pays.

          Abram répondit: Seigneur - Seigneur Eternel, à quoi reconnaîtrai-je que je le posséderai?

68        Maintenant, écoutez ceci:

          Et l'Éternel lui dit: Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans... (observez les trois, là "de trois ans")... un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. (Il s'agit de la même espèce, de la même chose. Vous voyez, on l'utilisait dans un sacrifice, préfigurant Jésus.)

69        L'alliance fut faite ... Vous savez comment il les divisait et comment ceci...

70        Ou dans les temps anciens, quand ils prenaient... faisaient alliance, ils concluaient l'acte par écrit. Puis ils tuaient l'animal et se tenaient debout entre les deux parties de celui-ci; ils déchiraient l'acte de l'alliance en deux, une personne prenait une partie...

71        Comme les blanchisseries chinoises avaient coutume de faire. Le Chinois, ici, ne pouvant écrire l'anglais, il écrivait sur un bout de papier, le déchirait et vous en remettait une partie. Et vous-vous vous souvenez que les buanderies chinoises avaient coutume de faire cela. Et vous... leurs - leurs deux bouts de papier devaient concorder, pour que vous puissiez retirer vos vêtements. Vous voyez, vous ne pouviez pas le tromper parce qu'il en possédait l'autre bout. Vous pouviez bien réécrire votre nom, mais vous ne pouviez pas redéchirer ce papier. Voyez-vous? Donc, il devait... cela devait être le même morceau de papier.

72        C'est ainsi qu'ils faisaient dans les temps chez les Orientaux... il y a très longtemps chez les Orientaux. Ils tuaient l'animal, se tenaient debout entre les deux moitiés, puis ils déchiraient le morceau de peau de chèvre, et l'un en prenait une partie... Et quand l'alliance était confirmée, ils rassemblaient les morceaux, et ceux-ci devaient se raccorder parfaitement.

73        Maintenant, ce que Dieu lui montrait ici, concernant ces sacrifices, parlait de Christ. Dieu amena Jésus au Calvaire, Le déchira, Il reçut le Corps au Ciel et fit descendre l'Esprit sur nous; le même Esprit qui était sur Lui doit être sur vous pour vous ajuster au Corps, pour être l'Epouse au temps de la fin. Voyez? Voyez? C'est juste, voyez? Maintenant, ce ne sera pas une dénomination. Ce sera la Parole, ce qu'Il était. Voyez-vous?

74        Et de même, cette Parole doit s'ajouter à la Parole, comme le font les cellules dans l'être humain. Vous savez, lorsque votre - votre corps commence à se former, ce n'est pas une cellule d'humain puis ensuite celle d'un chien, et ensuite celle d'un porc. Non, non, non, ce sont toutes des cellules humaines. C'est ainsi qu'est le Corps de Christ, Il est entièrement la Parole de Dieu. Pas seulement une partie de Celle-ci, une certaine tradition ajoutée à Celle-ci; non, c'est entièrement le Corps de Christ.

75        Maintenant, nous voyons ici qu'il se servit à la fois d'une tourterelle et d'un jeune pigeon, car ils sont de la même famille. Or, toujours vous...

76        Remarquez donc (je me réfère juste à quelques-uns de ces passages des Ecritures), Lévitique 12, verset 6. Nous trouvons ici la loi relative à la purification de la femme; si la femme avait un bébé, elle devait attendre. Si c'était un garçon, elle devait attendre trente-trois jours avant de pouvoir entrer dans l'assemblée avec les colombes pour sa purification. Si elle avait une fille, elle devait attendre quatre-vingt-seize jours avant de pouvoir entrer dans l'assemblée.

77        Maintenant, nous trouvons ici, au verset 6

          Lorsque les jours de sa purification seront accomplis, pour un fils ou pour une fille, elle apportera au sacrificateur, à l'entrée de la tente d'assignation, un agneau d'un an pour l'holocauste, et un jeune pigeon ou une tourterelle pour le sacrifice d'expiation.

78        Voyez-vous, elle ne pouvait pas encore entrer, parce que son temps n'était pas terminé. Mais elle pouvait remettre ceci au - au sacrificateur, à l'entrée, pour son sacrifice. Voyez, soit une tourterelle ou un jeune pigeon. Tous les deux sont de la même famille.

79        Or, on... Or, on l'utilisait pour les expiations. Pour l'expiation du péché: une colombe. Ou bien pour la lèpre qui est un type du péché, on apportait deux colombes: à l'une, on retranchait la tête, on la tournait à l'envers et on en répandait le sang sur l'autre; puis l'autre colombe était relâchée. Et lorsque la colombe s'envolait, elle arrosait le sol du sang de sa compagne, et le sang criait à Dieu: "Saint! Saint! Saint est le Seigneur Dieu!"

80        Ne pouvez-vous pas voir le Compagnon mourant, Jésus-Christ? Il fut tué et nous fûmes aspergés de Son Sang, afin que nous soyons relâchés en criant: "Saint! Saint! Saint!" au Seigneur. Quels merveilleux types! Je souhaiterais avoir meilleure voix.

81        Or, c'est un type du glorieux Saint-Esprit, comme c'est écrit dans Apocalypse 3:16; Dieu utilisa cette colombe comme signe.

82        Noé reçut un signe, comme le frère vient de le chanter. Dieu était courroucé, et rien n'allait arrêter Sa colère, car Il avait dit: "Le jour où tu en mangeras, tu mourras." Noé avait trouvé grâce devant Dieu et avait construit une arche selon les constructions... les instructions plutôt, que Dieu avait données, et s'était mis à flotter sur les eaux.

83        Je peux imaginer son... ce qui arriva en ce temps-là quand les gens dirent: "Ce vieil homme là-haut sur la colline, ce vieux fanatique qui construit une arche et qui dit qu'il va pleuvoir, alors qu'il n'a jamais plu..." Mais il...

84        Noé dit: "Il va pleuvoir de toute façon."

85        Puis je sais que le jour où il entra, je pense que... je ne peux pas me souvenir quel jour c'était, je crois que c'était le 17 mai. Noé entra dans l'arche et Dieu ferma la porte.

86        Il commença à y avoir des nuages, la pluie se mit à tomber, les égouts commencèrent à se remplir, les sources de l'abîme jaillirent, et les fontaines vomirent complètement leurs eaux. Finalement, les gens entrèrent dans les maisons, montèrent sur les toits. La vieille arche resta toutefois en place.

87        Après un certain temps, quand il y eut un amoncellement suffisant autour d'elle, elle se mit à s'élever de plus en plus haut. Les gens frappaient à la porte et criaient, mais cela fut peine perdue, car Noé ne pouvait pas ouvrir la porte. Dieu l'avait fermée, Dieu seul pouvait l'ouvrir.

88        Ainsi en est-il de notre Arche, Jésus-Christ; Dieu nous ouvrit la porte au Calvaire et Il la fermera, aussi vrai qu'Il l'ouvrit.

89        Elle flotta, continua à flotter, peut-être à 1600 m [1mile - N.D.E.] au-dessus de la surface de la terre, lorsque celle-ci culbutait loin de sa route... de - de son orbite habituelle. Elle allait, voguant çà et là, au milieu des débris et des arbres, passant par-dessus des montagnes, et ainsi de suite, et tanguant pendant quarante jours et quarante nuits.

90        Et lorsque les vents cessèrent...

91        La colère de Dieu est terrible. Son amour est pur et divin; et Sa colère est tout aussi divine - tout aussi divine que Son amour, parce qu'étant Juge, Il doit exercer le jugement. C'est un Législateur, et une loi sans sanction n'est pas une loi. La loi doit donc avoir une sanction. Quand vous transgressez les lois de Dieu, vous devez alors en subir la sanction.

92        Maintenant, nous voyons qu'après que Noé eut flotté là-haut... il dut, sans doute, avoir le mal de mer à cause de tout ce mugissement et ce fracas tandis que la colère de Dieu écrasait au milieu des cris et tout. Puis cela commença à se calmer; plus rien ne se produisit. Les jours passaient et rien ne se produisait. Peut-être que les provisions de nourriture des animaux et autres commençaient à diminuer, rien ne se produisait. Il pensa alors: "Je me demande... je ne peux pas voir dehors."

93        L'arche était construite de manière à ce qu'une fois à l'intérieur, comme il n'y avait qu'une seule fenêtre et qu'elle se trouvait juste au sommet, vous ne pouviez pas regarder de côté, vous ne pouviez pas regarder ailleurs que droit en haut. C'est ainsi qu'est l'Arche, Jésus-Christ. Vous ne pouvez pas regarder le voisin, vous ne pouvez regarder rien d'autre que Christ quand vous êtes dans l'Arche, parce qu'il n'y a qu'une seule porte et Il est cette Porte dont nous parlions ce matin. Vous devez continuer à regarder en haut, "Car celui qui a mis la main à la charrue et qui même se détourne pour regarder en arrière, n'est pas digne de labourer."

94        Maintenant, comme dans cette arche... Il pouvait voir la lumière et peut-être le soleil, mais il se demandait où il était. L'arche continuait toujours à flotter, il pouvait entendre le bruit des vagues contre les parois, mais il savait que bien des jours s'étaient écoulés; sûrement que l'eau était en train de se retirer à présent. Alors il alla chercher un oiseau fourbe et traître; il l'éprouva et l'envoya dehors. C'était un corbeau et ce corbeau ne revint jamais, car il se plaisait bien là-bas, en dehors de l'arche de Dieu. Il volait d'un vieux cadavre à un autre, se délectant de la chair de cadavre et de la charogne qui flottait sur l'eau; il était pleinement satisfait.

95        Ainsi, après plusieurs jours, il essaya de nouveau car il savait... Il ne voulait pas sortir sous la colère de Dieu. C'est alors qu'il lâcha la colombe. Cette colombe était d'une nature différente de celle de... Elle n'était pas un vautour ni un charognard, elle ne mange que des choses propres et pures. Elle fut si contente de retourner à l'arche, car elle ne put trouver aucun lieu pour poser la plante de son pied. Noé dit: "Eh bien, le déluge est toujours là."

96        Puis il attendit encore plusieurs jours et il l'envoya de nouveau. J'aime sa prière: "Ô Dieu, Ta colère a-t-elle été apaisée? Est-ce que - est-ce que Ta colère est passée, Seigneur? Est-ce bien fini?" Et il dit: "Maintenant, si je l'envoie dehors cette fois, elle pourra y rester, si les eaux sont basses; elle pourra y rester." Mais il l'envoya, en faisant une prière et, lorsqu'elle y alla, dirigée par Dieu, elle arracha une feuille d'olivier, revint à tire-d'aile, et donna de nouveau des coups de bec à la fenêtre.

97        Dieu utilisa la colombe comme signe. Elle revint en disant que le déluge était fini. Alors Dieu ouvrit la porte et ils sortirent de l'arche. Ça, c'est Genèse 8.8.

98        Elle fut aussi utilisée dans Matthieu 3.16, lorsque la colère de Dieu fut à nouveau sur la terre. Il n'y avait aucun moyen... c'était au plus sombre de la nuit, à minuit; les églises avaient perverti les choses à tel point qu'il n'y avait plus moyen d'en sortir. Il y avait de faux docteurs, toutes sortes de choses apparaissaient, toutes sortes de déclarations étaient faites, mais Dieu se servit à nouveau de la colombe. Cela Lui plut; Son Fils, Jésus, Lui plut à tel point qu'Il Le fit connaître.

99        Or, ils ne pouvaient pas croire que ce bébé qui était né, là-bas dans cette étable, dans une crèche de paille, avant que ses supposés père et mère ne soient mariés... Ils ne pouvaient pas concevoir que Dieu utiliserait quelque chose de ce genre. Il devait donc être identifié aux yeux du monde; ce jour-là, quand Il descendit à la rivière, pour prouver qu'Il était le Chef-d'oeuvre de Dieu (dont j'ai parlé ce matin)... Quand Il obéit pour s'avancer dans l'eau...

100      Maintenant, si vous remarquez ici, il y a une grande leçon. Jean était le plus grand homme de la terre en ce temps-là. Jésus dit que, jusqu'alors, il n'y avait jamais eu d'homme né de femme aussi grand que lui. Et il était prophète. Le croyez-vous? Or, souvenez-vous, si la Parole de Dieu doit venir à quelqu'un sur la terre, ce sera à un prophète. C'est toujours la façon de procéder de Dieu. Croyez-vous que Jésus était la Parole manifestée dans la chair? Ainsi, il n'y a qu'une seule façon qu'Il pouvait être présenté aux gens; ça ne peut être par les sacrificateurs.

101      Il n'est pas allé là dire: "Caïphe, veux-tu Me présenter?" S'il avait fait cela, Il aurait fait la même erreur que David, comme on l'a vu dans notre leçon l'autre jour, voyez, s'Il était allé vers l'église pour dire: "Voulez-vous Me présenter?"

102      Considérez même quand Il est né. Quand Il naquit, Il naquit tout près de l'église. On était probablement en train de sonner les cloches et ainsi de suite, mais ce furent les bergers qui Le reconnurent, ainsi que les Mages. Voyez-vous?

103      Et maintenant, Le voici, sur... prêt pour Son ministère. Et s'Il est la Parole...

104      Selon le grand plan de Dieu, la Parole peut seulement... "Le Seigneur, l'Éternel, ne fait rien sans le révéler d'abord à Ses serviteurs les prophètes." Cela est toujours Son modèle, ça doit l'être. Quand les Sceaux furent ouverts, quand n'importe quoi, quand un évènement important se produit sur la terre, Dieu le révèle à Ses prophètes.

105      Jean était le prophète, car il prophétisait Sa venue.

106      Puis un jour, là-bas, au pied d'une colline... une discussion s'éleva parmi un groupe de sacrificateurs qui étaient là. Et ils demandèrent : "Veux-Tu nous dire que, Toi qui te dis 'prophète', et Tu te tiens là dans cette boue?" (pas dans une église, car ils ne voulaient pas de lui)... "Tu te tiens dans cette boue, Tu nous dis que l'heure vient où le Grand Jéhovah qui a prescrit ces sacrifices, le Grand Jéhovah qui a bâti ce temple et qui y est entré sous la forme d'une Colonne de Feu... que le jour viendra où ce sacrifice quotidien sera retranché?"

107      Il dit: "Il viendra un Homme, et Il est au milieu de vous en ce moment (quelque part par là), et Il ôtera le péché." Il écoeurait le sacrificateur.

108      Jean leva la tête! Or, qu'est-il? Le prophète! Et voici la Parole, voici que vient la Parole, s'avançant tout droit vers le prophète, directement dans l'eau. Jean dit: "Voici l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Le voici, c'est Lui." Jésus n'a pas dit un seul mot. Il s'avança tout droit dans l'eau. Je peux voir, debout dans cette eau, (imaginez la scène!) deux des plus grands êtres à avoir jamais visité la terre: Dieu la Parole, et Son prophète.

109      Remarquez, la Parole est venue au prophète dans cette dispensation de la grâce, dans l'eau. Hum hum! Je pensais que vous le saisiriez! Hum hum! Dans l'eau! La première révélation de la Parole eut lieu dans l'eau. Maintenant, voyez-vous où l'Epouse, le Message de la Lumière du soir a commencé? Dans l'eau! La Parole, la vraie Parole qui n'est pas mélangée avec des credos, mais qui est venue au prophète dans l'eau, par l'eau.

110      Remarquez! Pouvez-vous vous représenter le regard de la Parole et le regard du prophète se croisant dans l'eau? Oh! c'est trop pour moi! Ici se tenait le prophète, et là se tenait la Parole, se regardant l'un l'autre dans les yeux. Le prophète dit: "C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par Toi, pourquoi viens-Tu vers moi?"

111      Et la Parole dit... Cela doit être vrai. Maintenant, laissez-moi illustrer la scène:

112      "Jean, tu es prophète, tu connais la Parole." Voyez-vous? "Tu Me reconnais, tu sais qui Je suis."

113      "C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par Toi, dit Jean."

114      Jésus dit: "Laisse faire. C'est parfaitement juste, tu as effectivement besoin d'être baptisé par Moi. Mais souviens-toi, Jean, en tant que prophète, il nous incombe ou il est convenable pour nous (en tant que la Parole et le prophète) que nous accomplissions chaque Parole. Hum hum. Car Jean, (voici la révélation maintenant) Jean, tu sais qui Je suis, Je suis le Sacrifice. Et selon la Parole de Dieu, le sacrifice devait être lavé avant d'être présenté comme sacrifice." Est-ce juste? La Parole... "L'agneau était lavé, ensuite présenté comme sacrifice: et Je suis cet Agneau. Je dois être lavé avant de pouvoir être présenté au monde comme sacrifice. Laisse faire, Jean, car ceci est convenable pour nous en tant que la Parole et le prophète réunis."

115      Eh bien, il ne peut y avoir d'erreur. Maintenant, chacune de ces choses ..

116      Eh bien, voyez-vous, si cela n'avait été prévu ainsi, Jean aurait été comme n'importe lequel d'entre nous; ainsi... Il dit: "Oui, je - je sais qui Tu es, Seigneur."

117      "Eh bien, dit-Il, attends un instant, Je suis la Parole. (Hum hum) L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute Parole. Eve en a laissé tomber une, (hum hum) mais vous devez prendre chaque Parole. Je suis ce Sacrifice, et Je dois être lavé avant d'être présenté. Mais ce que tu as dit, Jean, est vrai."

118      Jean étant prophète, sachant que la Parole devait être accomplie, laissa faire et Le baptisa. Lorsqu'Il fut relevé de l'eau, voici qu'arriva le Message du Ciel sur les ailes d'une Colombe: "Celui-ci est Mon Fils bien-aimé." Il envoya le Message rédempteur de la grâce sur les ailes d'une Colombe descendue des Cieux. "Paix sur la terre parmi les hommes qu'Il agrée." Dès lors, le Sacrifice était prêt. Il avait été élevé et nourri; Son ministère était prêt; une Parole qui rachèterait le monde entier: "Tout est accompli."

119      La colombe est employée dans la Bible comme symbole de paix. Certains pays l'utilisent aussi comme symbole de paix. Nous avons des pays... Notre pays est représenté par un aigle. Il y a d'autres oiseaux, d'autres nations; Rome a un aigle, l'Allemagne a un aigle; plusieurs d'entre eux ont de grands oiseaux du ciel. Mais, de tous ceux-ci, la colombe symbolise la paix chez tous les peuples. C'est un signe universel.

120      Tout comme frère Green le disait un soir, frère Pearry Green disait: "Le signe qui montre qu'on s'est rendu, c'est de lever les mains. Pour n'importe quel peuple, lever les mains montre qu'on s'est rendu." Il a dit: "Lorsque vous chantez, levez les mains, vous abdiquez complètement."

121      La colombe est le symbole de la paix pour chaque nation. Pourquoi cela? À cause de sa douceur et de son innocence. C'est ce qui fait qu'elle symbolise la paix.

122      Une autre chose au sujet de la colombe, c'est un oiseau casanier. Elle aime rester à la maison.

123      En outre, elle reste toujours fidèle à son compagnon. Les colombes (que ce soit le mâle ou la femelle) ne se quittent jamais. La femelle rencontre son compagnon à la saison des amours. Voyez-vous, c'est un éloge à la grande création de Dieu. C'est la raison pour laquelle Il a fait, en Eve, un sous-produit. Voyez-vous? Si elle avait été faite comme les autres femelles, quand serait venue pour elle la saison des amours, elle aurait rencontré son compagnon, mais elle le peut n'importe quand, voyez-vous? Et c'est ainsi, c'est ce qui en est. Je... Nous ne voulons pas entrer là-dedans parce que je l'ai expliqué dans Le Mariage et le divorce et ainsi de suite. Et comment cela... Mais néanmoins, elle est honorable et elle apporta cette vertu, et vous savez ce que j'ai prêché là-dessus, l'autre soir. Très bien. Remarquez, elle a une grande responsabilité.

124      Mais la colombe mâle est toujours fidèle à sa compagne; toujours. Elle ne la quitte jamais.

125      Puis-je m'arrêter ici juste un instant pour dire ceci: une vraie Epouse, une colombe femelle, est fidèle à son Compagnon aussi. Elle n'injectera aucun dogme, aucune doctrine dénominationnelle, ni rien du monde. Elle sera fidèle à son Compagnon, la Parole; toujours fidèle.

126      A cause de ce comportement casanier, à cause de son comportement casanier, elle a été utilisée avec succès comme pigeon voyageur. Parce qu'elle aime son chez-soi, qu'on la lâche n'importe où, elle reviendra toujours à la maison. Elle reviendra chez elle.

127      Nous aimerions appuyer là-dessus quelques instants. Vous chrétiens, comprenez ce que je veux dire. Elle retrouve toujours son chemin pour retourner à la maison; c' est pour cela qu'on l'a utilisée comme pigeon voyageur. Autrefois, on l'utilisait en temps de guerre; on utilise toujours ces pigeons voyageurs pour porter un message. Ainsi, vous voyez que cela fait de la colombe un messager utilisé par Dieu et par l'homme. La colombe est un messager. C'était un messager pour Noé, lui annonçant que la paix était revenue. Dieu l'utilisa pour attester que Celui-ci était Son Fils: le Sacrifice devant amener la paix sur la terre aux hommes qu'Il agrée. Elle fut utilisée comme messager.

128      Juste ici, il me vient à l'esprit une petite histoire que j'ai lue une fois dans un livre. Maintenant, je ne peux pas l'affirmer, mais il se peut que cela soit dans "le déclin de la Première Guerre mondiale". Je n'en suis pas donc certain. Si vous ne le voyez pas là-dedans, alors je fais erreur. Ou bien je l'ai lu dans un livre... cela fait bien des années. Mais c'était assurément une - une... Ce qui arriva fut réellement dramatique.

129      Les soldats américains étaient coincés par des mitrailleuses allemandes et ils se trouvaient dans une espèce de tranchée. Vous soldats, comprenez, je pense, comment ils étaient postés en reconnaissance quelque part. Ils se trouvaient coincés et il ne leur restait que très peu de munitions. Les Allemands avançaient par grandes unités et s'installaient partout. Ils savaient qu'à moins de recevoir du renfort, de l'aide, ils allaient bientôt tous mourir. C'était donc indispensable. Les Allemands descendaient tout droit de la montagne, pouvant les voir d'en haut et marchant directement vers eux, comme cela.

130      L'un d'entre eux se souvint alors qu'il avait une petite mascotte, un petit pigeon. Il savait donc que ce pigeon, s'il pouvait sortir de là, porterait le message à l'état-major principal, là où il avait été placé. Ils écrivirent donc sur une note: "Nous nous trouvons coincés à tel endroit, dans telle et telle région. Nous n'avons plus de munitions. Dans quelques heures nous devrons nous rendre ou bien être massacrés." Ils épinglèrent ceci ou l'attachèrent à la - la patte de cette petite colombe, et la lâchèrent.

131      Or, c'est un oiseau casanier, ainsi il... que fait-il? Il retourne à la maison pour rencontrer ou retrouver sa compagne. Elle était inquiète à son sujet; il lui fallait rentrer à la maison.

132      Lorsqu'elle s'éleva dans les airs, les Allemands virent ce qui était arrivé. Ainsi, ce qu'ils firent, ils se mirent à tirer sur la colombe. L'un d'entre eux l'atteignit avec une mitrailleuse, ou une balle de calibre 30, et lui cassa la patte. Un autre lui arracha un gros morceau du dos. Sa poitrine était meurtrie de part en part. L'une de ses ailes était mutilée; en ayant perdu le bout, elle volait de travers. Mais elle continua à monter, et finalement elle y arriva. Mutilée, blessée, brisée, meurtrie, mais elle tomba dans le camp avec le message. C'était une noble colombe.

133      Mais oh! frère! Esaïe 53 nous parle d'une Colombe qui quitta Sa Demeure et tout ce qui était bon:

          Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités. Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui. C'est par ses meurtrissures que nous avons été guéris.

134      La maladie, la superstition et les démons nous avaient coincés. Il n'y avait aucun moyen de s'en tirer; l'église s'était fourvoyée, ils s'étaient égarés dans des choses dénominationnelles (les pharisiens et les sadducéens qui faisaient le lavage des pots et des plats,)... et la Parole de Dieu avait été rendue sans effet. Mais cette petite Colombe descendit; une seule chose pouvait se produire: il devait y avoir un Rédempteur.

135      Bien qu'étant blessé, brisé, battu, déchiré, Il connaissait le chemin pour retourner à la Maison. Ainsi, de la croix du Calvaire où ils Le meurtrirent, L'écrasèrent et Le déchirèrent comme une horde de loups lâchés sur Lui, Il prit Son envol du Calvaire et atterrit aux portes du Ciel, en disant: "C'est fini! C'est fini! Ils sont libres! La maladie peut être guérie désormais! Les pécheurs peuvent être sauvés! Les captifs peuvent être libérés!"

136      Bien qu'Il fût brisé et blessé dans cette grande bataille là-bas, où tout était contre Lui... Même le poète s'écria:

            Au milieu des rochers qui se fendaient

            Et des cieux qui s'obscurcissaient,

            Mon Sauveur pencha la tête et mourut;

            Mais l'ouverture du voile révéla le chemin

            De la joie du Ciel et d'un jour éternel.

137      Toute ma vie, j'ai été un névrosé. Quand j'étais un petit garçon, quelque chose m'avait frappé, cela m'avait effrayé; cela m'arrivait à peu près tous les sept ans. Frère Jack se souvient lorsque j'ai débuté, que j'ai quitté le champ missionnaire pour une année, car quelque chose venait d'arriver.

138      Je me souviens du jour où Juanita Hemphill... Je pense que son nom est Juanita Kelly maintenant; elle a épousé frère Kelly après la mort de son mari. Anna Jeanne, j'ai leurs photos et ainsi de suite, elles étaient...Et sa...ces deux soeurs et soeur Moore formaient un - un petit trio. Elles chantaient ce chant que je n'ai jamais oublié: Regardant au-delà du soleil couchant. Frère Jack, vous vous souvenez, je pense, en venant de la Floride. Quelles jeunes filles remarquables!

139      Je me souviens que, ce matin-là, un petit groupe pentecôtiste d'ici, au nord du pays, quelque part dans le Michigan... ces jeunes filles se tenaient là debout quand frère Hooper... Je l'ai vu ici l'autre soir, je... il se peut qu'il ne soit pas ici en ce moment, frère Ed Hooper. Etes-vous ici, frère Ed? Je ne pense pas qu'il... Il était assis ici l'autre soir. Aucun... Beaucoup parmi vous le connaissent. Lui, frère Hooley et moi, nous partions. Et ces jeunes filles qui se tenaient là, au coin, chantant cela, nous remirent à chacun une rose jaune qu'elles détachèrent de leurs cheveux. (C'est là où ce maniaque avait été guéri; il s'était produit de grandes choses).

140      Comme je venais sur la route, étant tout ce qu'il y a de plus heureux, cela me frappa soudain. Un an s'écoula avant que je n'entre à nouveau dans le champ missionnaire, cela m'a tué presque.

141      Depuis mon enfance, je disais toujours... (Je ne savais pas ce qu'était une vision.) Quand j'étais un petit garçon, je disais toujours: "Si je - si seulement j'entrais dans l'une de ces transes et que je voyais cela, je serais guéri." Cette fois... je désirais toujours aller chez Mayo pour savoir ce qui n'allait pas. Les médecins là-bas...

142      J'ai des aigreurs d'estomac; et oh! la la! ... Frère Jack m'a aidé dans différents travaux à la maison. Je faisais quelques pas autour de la maison et voilà qu'une espèce de liquide chaud et visqueux me sortait de la bouche. Puis, je montais en chaire et priais pour des gens qui étaient deux fois plus malades, et ils étaient guéris. Je leur ai fait poser mes mains sur un homme qui avait un cancer au visage, et le cancer a disparu pendant qu'il se tenait là. Et moi j'étais si malade que je ne pouvais pas me tenir debout.

143      Et vous ne savez pas à quel point j'ai souffert, c'était une oppression nerveuse. Cela s'est répété dans ma vie tous les sept ans. C'est là où j'en suis à présent: sept, huit.

144      Ainsi, j'étais - j'étais si affligé; j'ai pleuré, j'ai supplié, j'ai imploré...

145      Et je me souviens lorsque j'ai trouvé que j'avais assez d'argent pour aller me faire examiner chez Mayo; on me disait: "Ils découvriront ce que vous avez." Ma femme et moi, et Becky là-bas derrière... Sara était toute petite. Je venais juste de commencer mon ministère de guérison. Et nous sommes partis chez Mayo.

146      Je suis passé par tous les services de la clinique. Et la nuit avant que je trouve... (je devais passer mes derniers examens le lendemain matin.) Je me suis réveillé et me suis assis là, sur le lit, regardant autour de moi. Et j'ai vu devant moi un petit garçon qui me ressemblait tout à fait; il avait environ sept ans; je l'ai examiné et c'était bien moi. Il se tenait près d'une vieille souche d'arbre. Et sur cet arbre...

147      N'importe qui d'entre vous qui chassait l'écureuil, vous savez que vous pouvez frotter un arbre avec un bâton comme cela, de haut en bas, et cela effraiera l'écureuil et le fera fuir s'il est dans le creux de l'arbre.

148      Et je regardais l'endroit où s'était trouvé cet écureuil, et je me disais: "Quelle sorte d'écureuil est-ce?" Et je frottai l'arbre. A ce moment-là, j'ai regardé attentivement et c'était moi à environ trente-huit ans; le petit garçon avait disparu. Ainsi, j'ai frotté cette branche et, du creux de l'arbre, de la souche, sortit un petit écureuil à peu près long comme ça, foncé, presque noir, et avec, on aurait dit des petites radiations émanant de lui; ses petits yeux étaient en trou de vrille, c'était la chose d'apparence la plus méchante que j'aie jamais vue. Il ressemblait plus à une belette qu'à un écureuil.

149      Il a regardé droit dans ma direction. J'ai ouvert la bouche pour dire: "Eh bien..." Et à ce moment-là, il... Avant même que vous ayez pu battre des paupières, d'un seul bond, il est entré dans ma bouche et est descendu dans mon estomac, me mettant en pièces. Comme je sortais de la vision avec les mains en l'air, les yeux ouverts, je me suis mis à crier "Ô Dieu, aie pitié! Cela est en train de me tuer!"

150      J'ai entendu une Voix, tout au fond de la chambre qui disait: "Souviens-toi, cela a seulement 6 pouces [15 cm - N.D.E.] de long."

151      Combien ont entendu cette histoire? Je vous l'ai racontée bien des fois, gens du tabernacle.

152      Eh bien, cela a continué ainsi et je souffrais toujours.

153      Le lendemain, les frères Mayo m'ont examiné. Ils ont dit: "Votre père était Irlandais et il buvait. Votre mère étant mi-indienne, cela fait presque de vous un métis. Ainsi, vous serez... vous - vous - vous avez les nerfs en si mauvais état que vous n'en sortirez jamais." "Autrement dit, ont-ils dit, vous êtes en bonne santé. Mais cela, c'est quelque chose dans l'âme que l'homme ne peut pas contrôler." Il a ajouté: "Vous aurez..." Il a dit: "Lorsqu'un homme meurt, nous ne pouvons pas faire l'autopsie, car son âme est partie. Eh bien, a-t-il dit, vous n'en guérirez jamais."

154      Et cet homme a dit, mon vieux docteur a dit: "Mon père avait cela. Il est mort à environ quatre-vingt-cinq ou quatre-vingt-dix ans, à peu près. Un mois ou deux avant qu'il meure, je l'ai examiné. Il a eu cela toute sa vie. Il avait, a-t-il dit, ses 'périodes' de crise."

155      "Certaines personnes qui ont cela, ajouta-t-il, ont un tempérament colérique; c'est le genre qui tue. Ceux de l'autre catégorie sont comme les femmes dans leur ménopause, ils pleurent. Dans votre cas, c'est une espèce de sentiment de lassitude. Autrefois les gens disaient qu'ils avaient le cafard, cela ne les quittait pas." Il a dit encore: "Quand cela vous frappe, vous attrapez des aigreurs d'estomac; vous êtes mal en point."

156      J'ai dit: "Mais, monsieur, je ne fais rien du tout." J'ai dit: "Je suis heureux."

157      Il répondit: "C'est juste, cela sort simplement du sac à surprise humain." Il dit: "Vous aurez toujours cela." Oh! comme c'est décourageant!

158      Mais ces paroles: "Souviens-toi, cela a seulement 6 pouces [15 cm - N.D.E.] de long", se sont collées à mon esprit, comme ma chère épouse là-bas derrière peut vous le dire. Année après année, j'y ai pensé.

159      Puis, allant outre-mer, la dernière fois, j'étais... avant... Eh bien, j'étais de retour à la maison. J'étais à une partie de chasse à l'écureuil. J'ai sauté hors de la voiture avec frère Banks Wood qui est à l'écoute ce soir, et me suis mis à gravir la colline en courant, et c'est comme si mon coeur allait sortir de ma poitrine.

160      J'ai posé la question au docteur Sam Adair. Je lui ai dit: "Quelle en est la cause?"

161      Il m'a répondu: "La prochaine fois que cela vous arrivera, passez un cardiogramme."

162      J'ai dit: "Très bien."

163      Quand cela s'est répété l'année suivante, je suis donc allé passer un cardiogramme. Il a dit: "Il n'y a pas de problème avec votre coeur, vous êtes simplement nerveux." Alors cela a commencé à se manifester.

164      Eh bien, un autre médecin, un de mes bons amis, il m'a dit: "C'est ton coeur, mon gars, il a dit, tu ferais bien d'être prudent." C'est l'année où j'ai appelé frère Moore et il a trouvé quelqu'un pour prêcher à ma place, quand je suis parti à cette chasse au mouflon avec frère Fred; j'escaladais les montagnes comme lorsque j'avais seize ans, kilomètre après kilomètre, en courant; cela ne m'a jamais gêné. Voyez-vous?

165      Et je suis revenu en parler à Sam. Il a dit: "Eh bien, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, il vaudrait mieux faire attention."

166      Puis, j'ai eu la vision d'un vieux médecin qui se tenait debout avec ce... un médecin à l'ancienne mode, avec son stéthoscope au bras. Il a dit... Un jour, il s'est tenu devant moi et m'a dit: "Ne laisse pas les gens te dire que c'est ton coeur, c'est ton estomac."

167      Ainsi, je - j'ai pensé: "Eh bien, je vais simplement croire cette parole, car c'était une vision." Continuons donc.

168      Je me suis préparé à partir en Afrique, et j'ai commencé les vaccins. Je devais recevoir une série de piqûres avant d'aller en Afrique, car la loi l'exige. Ainsi, pendant que je recevais ces piqûres, il m'a dit: "Eh bien, je ne peux rien trouver d'anormal chez vous. Votre taux d'hémoglobine, votre valeur sanguine est de quatre-vingt-seize. Si vous aviez seize ans, ça n'irait pas mieux." Et il a ajouté: "Votre coeur est assez fort pour battre pendant cent ans. Les poumons et tout, vous êtes en bonne santé, pas de glycémie, rien."

169      Je lui ai dit: "Merci." J'ai donc passé un examen physique et - et... pour apporter ensuite mon - mon certificat médical à la commission.

170      "Alors, m'a-t-il dit, que pouvez-vous me dire à ce sujet?"

171      J'ai répondu: "Rien, si ce n'est que j'ai constamment des aigreurs d'estomac."

172      Il a dit "Eh bien, je vais vous le dire." Il a dit...

173      J'ai dit "Oh, on m'a examiné! Je suis allé chez les frères Mayo et partout."

174      Il a dit: "Mais attendez une minute, il a dit. Parfois, un ulcère est si petit que ce liquide baryté ne le montrera pas; et parfois, il est trop gros pour être décelé, en effet, une radiographie n'est qu'une ombre. Un tout petit ulcère, vous ne pouvez pas le voir, car cela ne saigne pas assez. Un tas de tout petits ulcères gastriques pourraient faire cela." Il a ajouté: "Je connais un vieux médecin ici qui a trouvé un instrument, ils l'ont maintenant; ils peuvent vous endormir avec un peu de penthotal; ils vous introduisent un tube dans la gorge, et ils arrivent à regarder dans votre estomac pour voir ce qui ne va pas. Il..." Il a dit: "C'est un homme comme vous, c'est un chrétien. Pourquoi n'irez-vous pas le voir?"

175      J'ai noté son nom: Dr Van Ravensworth. Ainsi, à mon retour, je suis allé voir ce vieux médecin. Oh! c'est un vieillard remarquable, issu d'une grande famille de missionnaires des Indes néerlandaises. Il avait entendu parler de moi, lu mon livre, et oh! il s'est empressé de me serrer la main; il a dit: "Frère Branham, ça me ferait plaisir de faire ça pour vous. Je vais vous dire ce qu'il faut faire: il a dit la semaine prochaine, faites un saut ici à l'hôpital; téléphonez-moi et a-t-il dit avant de partir." Il a ajouté: "Et il a dit: 'Lorsque j'aurai fait, a-t-il dit, cela vous fera dormir pendant cinq minutes'."

176      Ma fillette venait d'en recevoir une pour l'extraction d'une dent, ainsi que la fillette de frère Norman. J'ai pensé: "Un petit somme de cinq minutes ne me fera pas de mal." Je pensais être enfin satisfait de pouvoir regarder cela.

177      Puis le lendemain matin, me redressant dans mon lit, j'ai regardé tout autour, j'ai jeté un coup d'oeil dans le lit jumeau; ma femme, qui était là, ne s'était pas encore réveillée. Et je regardais par la fenêtre vers les grandes montagnes Catalina, où j'habite, et j'ai regardé là où l'Ange du Seigneur avait mis cette Épée dans ma main, là où les sept Anges, que vous voyez sur la photo, étaient apparus, et où de grandes choses s'étaient produites.

178      Je regardais, et comme j'étais en train de regarder, voici que je me tenais à nouveau près de cet arbre, à l'endroit même où se trouvait cet écureuil. J'ai levé les yeux et j'ai pensé: "Voilà le repaire de cet écureuil." Et dans la vision, j'ai pensé: "Je me demande s'il est toujours là?" J'ai gratté le tronc de l'arbre, et voilà qu'il est sorti. Et avant même que je puisse battre des paupières (c'était l'écureuil le plus bizarre que j'aie jamais vu; maintenant, il vous faudra connaître mon ministère pour connaître ces symboles et ces choses), il a sauté sur moi, mais il m'a raté, il a raté ma bouche, a heurté ma poitrine et est retombé.

179      Aussitôt j'ai entendu Quelque Chose me dire: "Va dans les montagnes Catalina."

180      Je me suis alors retourné et j'ai dit: "Meda, es-tu réveillée, chérie?" Et je l'ai réveillée.

181      Elle a dit: "Qu'est-ce qu'il y a?" Il était environ cinq heures du matin.

182      J'ai dit: "Je regardais par ici, et j'ai revu cet écureuil, chérie."

183      "Quel écureuil?"

184      J'ai dit: "Celui que j'ai vu là-bas, chez Mayo." J'ai dit: "Tu sais quoi? Il a raté ma bouche cette fois-ci et, sans m'atteindre, a glissé sur ma poitrine." J'ai dit: "Dieu soit loué! J'ai attendu, oh! depuis mon enfance, j'ai ardemment désiré voir cela arriver. Si jamais je pouvais voir cela arriver, pas même... Avant même que je sache ce qu'était une vision, je me disais que si je pouvais voir cela arriver, alors tout irait bien pour moi. Quoi que cela me dirait, c'est ce que je serais. Pendant quarante ans, j'ai attendu cela, et voilà que c'est arrivé."

185      Auparavant, quand j'étais chez Mayo, pendant que j'étais là-bas, lorsqu'ils m'ont donné ce message, et que j'ai eu la vision...

186      Ma vieille mère s'en est allée pour la Gloire maintenant, c'était une femme très étrange. Elle a eu environ trois ou quatre songes durant sa vie, et ils étaient toujours vrais. Elle me racontait, et le... Elle commençait à me raconter et je lui disais: "Arrête-toi juste ici, maman, je vais te raconter le reste." Voyez-vous?

187      Parce que toutes les fois que vous me donnez un songe à interpréter, vous ne me le racontez pas toujours de façon exacte. Alors, lorsque je le revois, je vois exactement ce que vous avez rêvé, puis Il me dit ce que c'est. Voyez-vous? Vous n'avez pas besoin de me raconter le songe, Il me le montre Lui-même. Voyez? Alors je vois la chose et je dis: "Eh bien, vous ne m'avez pas dit ceci et cela." Voyez-vous? Ainsi le Dieu qui peut interpréter un songe, peut montrer un songe; Il peut en montrer un et l'interpréter. Et ainsi donc...

188      Eh bien, n'y avait-il pas quelque chose comme cela dans la Bible, où il est dit: "Si vous pouvez..."? Je - je... Cela me vient soudainement à l'esprit: Daniel, n'est-ce pas? Non, Joseph; Joseph. Eh bien, C'est quelque part dans la Bible. Je m'en souviens à présent. Il dit: "Si vous pouvez me montrer... Si vous pouvez me dire quel... oh! c'est le roi Nebucadnetsar, c'est juste! Il a dit: "Si vous pouvez... Si vous ne pouvez pas..."

189      Les magiciens dirent: "Raconte-nous le songe."

190      Il dit: "La chose m'a échappé." C'est juste, je me souviens de cela, je viens juste d'y penser.

191      Maintenant, remarquez. Maman m'a dit: "Billy..." A mon retour, elle m'a dit: "Viens ici, mon garçon, et assieds-toi." Elle a ajouté "J'ai fait un rêve étrange. J'ai rêvé que je te voyais alité, sur le point de mourir, à cause de ton estomac, comme d'habitude." Combien de plats diététiques ne m'a-t-elle pas préparés! Elle m'a dit: "Tu bâtissais une maison sur une colline. Et j'ai vu six colombes blanches descendre du ciel, formant la lettre 'S'; elles roucoulaient, et elles se sont posées sur ta poitrine. Tu regardais, et celle qui se trouvait en tête essayait de te dire quelque chose." Elle a dit: "C'étaient des colombes blanches d'un blanc très brillant. Elles appuyaient leurs petites têtes contre tes joues et faisaient: 'cou... cou... cou...'" Elle a dit: "Je n'y comprenais rien. Elle a dit: "Elles continuaient sans cesse à faire: 'cou... cou... cou...'"

192      J'ai dit: "Oh! je vois! gloire au Seigneur!" Elle a ajouté: "Elles ont formé à nouveau leur lettre 'S' et sont remontées dans le ciel, faisant: 'cou... cou... cou... cou...', s'en retournant à la maison."

193      Eh bien, le petit animal que j'ai vu avait 6 pouces [15 cm - N.D.E.] de long. La volée qu'avait vue maman était formée de six colombes; six est incomplet. Je savais qu'un jour je verrais la septième. C'était l'homme, souffrant; cela a donc continué un bon bout de temps.

194      Ce matin-là, après avoir eu cette vision, je me suis levé; j'ai obéi au Seigneur. J'ai amené Joseph, mon petit garçon, à l'école (il m'écoute en ce moment à Tucson). Je l'ai amené à l'école, et j'ai dit à Meda que je ne savais pas quand je serais de retour.

195      Je suis donc parti et me suis rendu dans les contreforts des Catalina. Là, je suis monté à l'endroit où l'Ange du Seigneur avait placé l'Épée dans ma main. C'était très tôt matin. Et je me suis mis à gravir la montagne.

196      Eh bien, au lieu de prendre cette direction pour aller vers les sommets (où il y a beaucoup de serpents et de scorpions, vous savez comment est l'Arizona), j'ai tourné à droite; Quelque Chose m'a dit: "Tourne à droite." Je suis allé tout là-haut vers les sommets, en contournant ces gigantesques rochers, qui sont plusieurs fois plus gros que ce tabernacle, entassés là sur ces sommets qu'une personne pourrait rarement atteindre.

197      Et vers onze heures, je suis arrivé à une petite gorge, un petit endroit, formant un coude comme ceci, le long d'une piste de cerfs. J'avais enlevé ma chemise et tenais mon chapeau à la main, car je transpirais. Donc, je me suis avancé là et, en entrant dans cette petite gorge, j'ai senti la Présence du Seigneur. Je me suis rapidement débarrassé de mon chapeau et j'ai regardé autour de moi. J'ai pensé: "Il est ici quelque part. Je sais qu'Il est ici." J'ai pensé: "Qu'est-ce que c'est?" J'ai fait encore quelques pas. J'ai dit: "Seigneur, Tu es ici quelque part."

198      Et j'ai vu gisant là, sur le sentier, ce petit écureuil; il avait sauté sur quelque chose et l'avait raté, et avait atterri dans un bouquet de chollas (ou cactus sauteurs). Cela lui avait perforé la tête, la poitrine, l'estomac, et il était mort. Ce petit écureuil à la mine bizarre avait raté ma bouche et atterri sur ce cholla. Et la Voix du Seigneur m'a dit: "Ton ennemi est mort." Je me suis tenu là, tremblant. Avec mon pied, je...

199      Habituellement, les corbeaux l'auraient dévoré. J'ai tué un serpent quelques jours plus tard; il est resté là, sur la route, environ une demi-heure. Il y a toujours des aigles et des corbeaux qui passent par là, et ils le ramassent immédiatement. J'ai tué un serpent corail, c'est le serpent le plus dangereux que nous ayons; il était couché juste à côté de moi, c'était quelques jours après cela. Je suis revenu ensuite sur mes pas pour le ramasser afin de le montrer; mais les corneilles l'avaient déjà emporté, les corbeaux qui passaient par là.

200      Et cet écureuil gisait là, depuis que j'avais eu la vision, deux jours auparavant; je crois que c'était le samedi et je suis allé là-haut le lundi. Il se trouvait donc là-dessus, mort. Je l'ai écrasé du pied.

201      Je suis revenu en arrière et me suis assis de nouveau; et je me suis assis là et pendant un moment j'ai pleuré et prié, regardant en bas vers Tucson, à des kilomètres de là.

202      Faisant demi-tour et revenant, j'ai vu qu'il gisait toujours là. Lorsque je suis entré dans cette gorge, l'Esprit de Dieu est venu de nouveau sur moi.

203      J'ai continué à aller çà  et là et suis descendu de la montagne. En rentrant, j'ai dit à ma femme: "Chérie, je ne sais pas comment, mais je vais en guérir."

204      Le docteur Ravensworth, quand il m'a examiné, m'a dit: "Il vous est totalement impossible d'être guéri." Il m'a fait une piqûre de penthotal dont l'effet devait durer cinq minutes, et j'ai dormi dix heures. Aussi ces produits... même une aspirine m'assomme. Donc on... Il m'a fait une piqûre et a fait descendre ce tube dans ma gorge. Quand je suis revenu à moi et qu'il m'a parlé le lendemain matin, il m'a dit: "Révérend, je suis désolé de vous dire ceci, mais les parois de votre estomac sont même très dures, elles sont desséchées." (Je n'ai jamais vu cela; il employa le nom de gastrite. Je suis donc allé voir dans le dictionnaire, et cela signifie: "quelque chose qui est desséché.") Et il a dit: "Vous ne pouvez pas en guérir." Il a ajouté: "Vous aurez toujours cela." Et n'eût été la vision du Seigneur, j'aurais été un homme bien découragé.

205      Et le lendemain, Quelque Chose m'a dit: "Retourne à la montagne."

206      Ce jour-là, au lieu d'aller d'un côté, j'ai été conduit à aller de l'autre côté. Et tandis que je me tenais là, voici que j'ai aperçu, en face de moi, cette septième petite colombe blanche qui me fixait. Je me suis frotté les yeux, en me disant: "C'est sûrement une vision; sûrement." J'ai regardé et dit: "Petite colombe, d'où viens-tu?" Elle était si jolie et toute blanche; ç'aurait pu être un pigeon, mais quoi qu'il en soit... si loin dans ce désert!

207      Le Dieu Tout-Puissant qui a ressuscité Jésus-Christ d'entre les morts, dont je suis le serviteur et dont la Parole se trouve ouverte ici devant moi, sait que je dis la vérité et ne mens pas.

208      La colombe se trouvait là, elle était là, me regardant. J'ai fait quelques pas, en pensant: "Sûrement que c'est une vision." J'ai tourné la tête, regardé à nouveau et elle se tenait là; ces petites ailes blanches, aussi blanches que la neige, ses petites pattes et son petit bec jaunes; elle était posée là et me regardait. Elle fixait son regard vers l'ouest. Je l'ai contournée comme ceci, ne voulant en aucun cas la toucher. J'ai continué à marcher sur le sentier, tout en regardant derrière moi et elle était toujours là, à me regarder.

209      Frère, en tant que fils d'Abraham, je ne prends pas en considération ce que le médecin m'a dit, je vais être guéri de toute façon.

210      Y retournant le troisième jour, j'ai grimpé très haut. Beaucoup parmi vous connaissent la vision du chef indien chevauchant sur cette petite muraille vers l'ouest. Quelque Chose m'a attiré vers un gros rocher vers midi, et m'a dit: "Appuie tes mains contre cela et prie." Dieu au Ciel sait que ceci est vrai.

211      J'ai appuyé mes mains contre le rocher, levé les yeux vers le ciel et commencé à prier; et j'ai entendu une Voix qui sortait du sommet des rochers, disant: "Sur quoi es-tu en train d'appuyer ton coeur?" Et je me suis redressé comme ceci, les épaules nues; le torse nu, j'avais chaud. J'ai regardé derrière moi. Et là, dans le quartz, dans la pierre, c'était écrit: "White Eagle" ["Aigle Blanc" - N.D.E.]; c'est exactement ainsi, d'après ce que la vision avait dit que viendrait le prochain Message.

212      J'étais si excité que j'ai couru à la maison; j'ai pris un appareil photo, je suis revenu le lendemain et j'ai pris une photo de cela. C'était toujours là, écrit dans la roche: "White Eagle" ["Aigle Blanc" - N.D.E.] (La Colombe conduisant l'aigle.)

213      De toute façon, je - je le sais. Je vais vous le dire avant que cela arrive. Le médecin est un bon mé-... bon médecin, sans aucun doute; je - je pense que c'est un brave homme. Mais je - je sais que je vais me remettre de cela. C'est terminé! C'est fini, et je vais être guéri!

214      Je réfléchissais alors qu'Ernie chantait ce chant tout à l'heure: Sur les Ailes d'une Colombe. Quelle en est la mélodie? - Entonne cela pour moi, Ernie.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige (Chantez-le avec moi!)

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

215      Je crois savoir qu'Ernie a composé deux couplets. Moi, je vais vous en chanter trois.

                 Noé avait navigué

                 Sur les eaux plusieurs jours.

                 Il chercha la terre ferme,

                 De plusieurs manières.

                 Il eut des ennuis,

                 Mais non pas du Ciel.

                 Dieu lui donna Son signe

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 C'était un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Jésus, notre Sauveur,

                 Vint un jour sur la terre.

                 Né dans une étable,

                 Dans une crèche de paille.

                 Quoique rejeté, ici bas

                 Mais non pas du Ciel.

                 Car Dieu nous donna Son signe

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Oh, un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Bien qu'ayant souffert

                 De bien des manières,

                 Je réclamai la guérison

                 La nuit comme le jour.

                 Mais la foi ne fut pas oubliée

                 Par le Père du Ciel,

                 Il me donna Son signe

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Oh, un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

216      Dieu bien-aimé, je Te remercie de ces choses, Père. Tu as donné à Noé le signe; Tu as donné au monde le signe et Tu m'as donné un signe. Et le lendemain, voyant cet aigle voler, ô Dieu... Il y a un Message qui sort maintenant, et je Te prie, ô Dieu, de laisser la Colombe conduire. Accorde-le, Seigneur. Cela m'a amené à une foi que je n'ai jamais eue auparavant. Je sais, ô Dieu, je sais que cela va s'arranger; ainsi je T'en remercie, Père.

217      Et ce soir, envoie à nouveau Ton Message, Seigneur, sur les ailes de la Colombe de la Parole. Accorde-le, Bien-aimé Père céleste. Et puisse la grande Colombe de foi descendre dans le coeur de tous ceux qui passeront par cette estrade ce soir, et de ceux qui sont là-bas dans les réunions d'un bout à l'autre du pays, et leur donner la foi, Seigneur, pour leur guérison. Souvenez-vous que Dieu ne fait acception de personne. Il a pu envoyer le Message à Noé; Il a pu L'envoyer à Jean-Baptiste. Il a pu me L'envoyer, Il peut L'envoyer à d'autres.

218      Je prie que cette Colombe entre à tire-d'aile, dans chaque coeur, à l'instant même, Seigneur, avec Son petit bec doré, et murmure ceci: "Par Ses meurtrissures... par Mes blessures et meurtrissures, tu es guéri." Ô Dieu, fais que nos péchés soient effacés, que nos iniquités nous soient pardonnées, et que nos maladies soient guéries. Cela est entre Tes mains, Père. Au Nom de Jésus-Christ. Amen.

            ...avec vos têtes inclinées encore un instant.

219      Combien ici aimeraient dire ceci, si vous le pouvez et le désirez: "Frère Branham, j'ai eu tort toute ma vie. J'ai désiré servir Dieu, mais ce soir je suis prêt à m'abandonner. Priez Dieu que cette Colombe vienne dans mon coeur ce soir. Je peux La sentir battre des ailes comme Elle entre." Levez vos mains, voulez-vous? Ici dans cet auditoire visible, oh! la la! partout dans le bâtiment.

220      Là-bas dans les auditoires à travers le pays, au nord, chez frère Hunt et frère Coleman; chez frère Leo et les autres, au sud à Tucson; et au Branham Tabernacle; sur la côte ouest, partout, levez vos mains: "Je désire que la Colombe vienne dans mon coeur, ce soir. Apporte-moi le doux amour de Dieu sur les ailes d'une Colombe blanche comme neige, le Saint-Esprit. Apporte-Le-moi ce soir, Seigneur, et verse dans mon coeur la foi dont j'ai besoin."

221      Au Nom de Jésus-Christ, je Te prie, ô Dieu, pardonne nos péchés. La Colombe blessée a ramené le Message; ô Dieu, "Tout est accompli". Nous le croyons. Donne-nous simplement la foi pour le croire, c'est notre prière. Au Nom de Jésus. Amen.

            Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

            Dieu envoya Son amour doux, pur,

            C'était un signe du Ciel,

            Sur les ailes d'une colombe.

222      D'où venait cette colombe? Je ne sais pas. Elle ne serait pas allée là-bas dans ce désert comme cela. Non, non, non, elle n'y serait pas allée. Et pourquoi était-elle blanche? Le Père céleste sait qu'elle était aussi blanche que ma chemise. Elle s'est posée là.

                 Mais ce fut sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Que Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Oh, un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Oh, un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

223      Oh! ne vous sentez-vous pas réellement humble? Serrons-nous simplement la main l'un l'autre et chantons-le:

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

224      Levons les mains vers Lui et chantons-le.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Noé avait navigué

                 Sur les eaux plusieurs jours.

                 Il chercha la terre ferme

                 De plusieurs manières.

                 Il eut des ennuis,

                 Mais non pas du Ciel.

                 Dieu lui donna Son signe

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoya Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Jésus, notre Sauveur,

                 Vint un jour sur la terre.

                 Né dans une étable,

                 Dans une crèche de paille.

                 Quoique rejeté ici-bas,

                 Mais non pas du Ciel.

                 Dieu nous donna Son signe

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

225      Pourquoi, moi, un vieil homme, ayant souffert toute ma vie, pourquoi M'a-t-Il guéri maintenant? Je crois que je parcourrai encore ce sentier; je dois apporter un Message! Et je dis à mon Père, ce soir, (comme Junior a vu l'autre soir en songe les ailes de cette colombe qui entrait par l'une de ces fenêtres, ici.) Seigneur, Ton serviteur vient se présenter pour Te servir. Amen! Je suis prêt!

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu m'envoya Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

226      Croyons maintenant qu'Il descend sur l'auditoire.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche... (Nous attendons, Seigneur!)

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

227      Vous qui avez des cartes de prière, dans cette allée-ci, avancez de ce côté; levez-vous, avancez, dans cette allée-ci, de ce côté.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

228      Ceux qui ont des cartes de prière, dans cette ligne, sortez sur votre gauche.

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

229      Ceux... [Espace vide sur la bande. - N.D.E.]

                 Oh, sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu m'envoya Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

230      D'où venait la colombe, là-haut, dans le désert? Je dirais ceci: Dieu vit qu'Abraham avait besoin d'un bélier comme signe; Il est Jéhovah-Jiré: "Le Seigneur peut se pourvoir Lui-même du sacrifice." Oh! de penser à cela! Le même Dieu, par la même inspiration, par la même sorte de gens, envoya une colombe. Il est toujours Dieu, Jéhovah-Jiré. Il peut se pourvoir de tout ce dont Il a besoin.

231      Tandis que vous passez dans cette ligne de prière maintenant, ne voulez-vous pas demander à Dieu de pourvoir pour vous, sur les ailes de la Colombe? De la Colombe, Esprit du Saint-Esprit, afin de vous donner la foi dans votre coeur pour croire que vous allez être guéris.

232      J'essaie de faire que tous se lèvent. Vous voyez? Je le demande maintenant. Frère Brown est à son poste. Frère Jack... Que dites-vous? [Quelqu'un parle à frère Branham - N.D.E.] Très bien. Bien. Cette section-ci passe de ce côté-ci d'abord, qui vient d'être aligné. Ces sections là-bas de ce côté, viennent se placer juste derrière eux. Ceux-ci viennent immédiatement derrière l'aile. Et vous, placez-vous directement derrière ceux-ci, vous approchant pour qu'on prie pour vous.

233      Maintenant, je suis sûr que ceci ne va pas être une ligne rapide; nous allons simplement prendre un peu de temps afin de nous permettre de prier pour chacun, autant que possible.

234      Maintenant, j'ai un peu écourté mon message (vous vous en êtes tous aperçus, voyez), afin de pouvoir avoir cette ligne de prière. Ceci est une ligne de prière commémorative des jours où vous, Frère Jack Moore et Frère Young Brown, quand vos femmes vous laissaient partir et que vous veniez, nous nous rendions en Californie, et faisions le tour de l'Arizona (ensemble à travers le désert), priant pour les malades.

235      Vous savez quoi? Il y a des gens vivant aujourd'hui, qui se mouraient alors; ils sont encore en vie à cause de cet effort. Qu'est-ce que cela a fait? Cela a suscité des guérisons divines dans chaque église qu'il y a dans le pays; maintenant, même chez les presbytériens et ainsi de suite. Ils... Cela leur a fermé la bouche; en effet, il fallait Dieu, pour oindre quelqu'un pour tuer Goliath, et prouver que cela pouvait se faire. Puis les autres ont pris courage (c'est juste) et sont allés de l'avant. Cela peut encore être fait car Il envoie toujours Son amour sur les ailes d'une Colombe.

236      Chrétiens, je désire que vous écoutiez. Si je me tenais ici, et essayais de vous citer les choses surnaturelles que j'ai vues se produire seulement ces trois dernières années, je serais encore ici à cette heure, samedi soir prochain, en train de vous parler. Je n'en parle même pas tellement, car cela semble presque impossible, mais je vous dis la Vérité. C'est parfaitement la Vérité. Nous vivons sous la conduite du Grand et Puissant Jéhovah, le même qui était avec les prophètes de l'Ancien Testament et avec l'Eglise du Nouveau Testament; Il est ici aujourd'hui prenant une Epouse du milieu des Nations pour Son Nom. Croyez cela! Ne le voulez-vous pas? Si jamais vous y avez cru, croyez cela maintenant même. C'est celui qui... Je désire que vous le croyiez. Nous ne savons pas ce qui arrivera encore ce soir. Nous ne savons pas ce qui arrivera. Nous restons simplement dans l'attente.

237      S'il vous plaît, au Nom du Seigneur Jésus, je vous demande ceci en tant que Son serviteur. Je sais que lorsque vous traitez avec des assemblées, tout est mélangé là-dedans. Mais si vous me croyez en tant que Son serviteur, s'il y a l'ombre d'un doute (ou le péché est - est 'le doute - l'incrédulité'), s'il y a l'ombre de cela dans votre coeur, demandez au Père de l'enlever immédiatement. Voyez-vous? "Seigneur..." Et alors quand vous viendrez avec une foi véritable... Maintenant, mes mains ne seront d'aucune importance, à moins que Cela ne vous frappe premièrement; puis, lorsque Cela viendra, Cela l'illuminera et vous serez guéri. C'est juste, vous saurez que vous êtes guéri. Voyez-vous? Vous le croirez.

238      Maintenant, je vais prier pour chacun de vous. Et je... quand vous ferez ceci, vous poserez vos mains les uns sur les autres aussi, ainsi nous... Vous prierez pour la personne sur qui vous posez les mains, puis je vous ferai passer par la ligne de prière. Posez vos mains sur quelqu'un qui est avec vous dans la ligne.

239      Dieu bien-aimé, je - je ne connais aucune autre façon de dire ces choses, Seigneur. Je sais seulement dire ce que je sais être la Vérité, et Tu m'es témoin, ce soir, que je dis la Vérité. Ma foi, Seigneur, et ma propre guérison future... je ne sais pas quand, je ne sais pas comment, je ne le comprends pas; mais je crois cela, Seigneur, que j'ai reçu le signe d'en haut. Cette septième colombe est finalement arrivée ici, le septième pouce [dix-septième centimètre - N.D.E.] est presque achevé sur l'animal. C'est terminé.

240      Ô Dieu, je désire servir Ton peuple. Ainsi, je Te prie, ô Dieu, de nous oindre à tel point ce soir, que tous ceux à qui nous imposerons les mains puissent être guéris; non pas parce que c'est nous, mais parce que c'est suivre Ton commandement. Tu as dit: "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru." Seigneur, aide-moi à croire, et fais que leur coeur soit un terrain favorable pour la foi. Et qu'en même temps, pour la gloire de Dieu, chaque personne malade et affligée dans ce bâtiment (ou dans les bâtiments à travers le pays) qui obéit à ces commandements maintenant, soit guérie. Je le demande au Nom de Jésus-Christ. Amen.

241      Ayez foi; vous tous, priez avec nous. Maintenant, ceci n'est pas une ligne de discernement.

            [Espace vide sur la bande. - N.D.E.]

242      ...la dépression, la peur, je sais ce que ce... Oh! la pauvre petite, elle dit que de sa vie, elle n'a jamais connu la paix, la même chose qui...?... Elle ne peut pas dormir, étant nerveuse, tendue.

243      Dieu bien-aimé, rends-moi témoignage, Seigneur, que j'ai dit la Vérité. Quelle compassion je ressens pour cette petite femme! Je Te prie, ô Dieu, de lui envoyer, ce soir, cette lueur de foi d'en haut, qui sait que Tu es redevable à Ta Parole et que Tu garderas chaque Parole. Que le Dieu du Ciel enlève cette crainte de ma soeur. Je T'obéis en lui imposant les mains et en condamnant cela. Au Nom de Jésus-Christ, que cela sorte d'elle. Amen.

244      A présent, regardez, soeur; maintenant, croyez-moi! Si vous le pouvez, commencez ici même, près de la croix. Dès ce soir, niez que vous l'avez. Voyez-vous, continuez à dire: "Je ne l'ai plus." Alors cela vous quittera.

245      Soeur Palmer. Notre soeur, soeur Palmer; son mari est un très bon ami à moi, un pasteur de Georgie ou d'Alabama, Georgie - Georgie. Et elle venait au Tabernacle... Quand je prêche au Tabernacle, ils font un parcours de 2 400 km [ 1500 milles - N.D.E.] pour suivre un service. Frère Palmer a perdu le contrôle de sa voiture, ou le fils, l'un ou l'autre, en prenant un virage, et ils ont eu un accident. Cela l'a affectée. Prions:

246      Dieu bien-aimé, délivre la petite épouse de Ton serviteur, cette petite servante en Christ, fidèle et loyale; je Te prie, ô Dieu, alors que je lui impose les mains avec mon frère Jack Moore ici présent, de la guérir et de lui rendre la santé. Au Nom de Jésus. Amen. (Que Dieu vous bénisse!)

247      Du pied droit... et vous le représentez? Son petit garçon est infirme; et lui-même a des douleurs à l'estomac et au dos. Prions:

248      Dieu bien-aimé, laisse cette Colombe blanche comme neige descendre à l'instant dans son coeur: "Blessé pour nos péchés, brisé pour notre iniquité, par Ses meurtrissures nous sommes guéris." Je demande qu'il en soit ainsi pour notre frère et pour son petit garçon, au Nom de Jésus-Christ. Amen.

249      ...des maux de tête aigus et un mal de jambe qui le gêne lorsqu'il travaille.

250      Dieu bien-aimé, accorde Ta guérison, Tes bénédictions à ce jeune homme, comme nous lui imposons les mains, en tant que serviteurs de Dieu. Au Nom de Jésus-Christ. Amen.

251      Elle a une maladie de femme, gynécologique et de plus, elle désire le baptême du Saint-Esprit.

252      Dieu bien-aimé, alors que je T'adresse cette prière de foi pour cette petite dame, puisse la maladie de femme s'en aller, puisse le baptême du Saint-Esprit venir sur les ailes d'une Colombe, au Nom de Jésus-Christ. Amen. (Dieu vous bénisse, soeur.)

253      Une grosseur à l'oeil, et pour sa tendre compagne.

254      Dieu bien-aimé, Tu connais le coeur de l'homme. Je Te prie, Père, au Nom de Jésus, d'accorder cette requête que ce frère a adressée, et en obéissance à Ta Parole, nous lui imposons les mains. Au Nom de Jésus-Christ. Amen. (Dieu vous bénisse, frère.)

255      Elle a une grosseur au côté gauche et aussi sa voix est mal en point.

256      Bien-aimé Jésus, je Te prie de guérir cette soeur; nous lui imposons les mains au Nom de Jésus-Christ, afin que sa guérison soit accomplie. Amen. (Dieu vous bénisse, ma soeur.)

257      Pauvre soeur, je vois de quoi vous souffrez, les jambes enflées, les reins, la vessie, et une cheville déboîtée.

258      Ô Père divin, guéris cette précieuse femme; Seigneur, je Te le demande, alors que je lui impose les mains, au Nom de Jésus-Christ. Amen.

259      Dieu vous bénisse, soeur; c'est ainsi que cela s'accomplira.

260      Vous entendez cela, n'est-ce pas, au microphone? Que celui qui est à... Technicien, voulez-vous augmenter juste un peu le volume, afin que l'auditoire puisse entendre leurs témoi-... ou ce qu'ils disent quand ils passent. Priez pour eux lorsque vous entendrez cela. Quand je me mettrai à prier, vous, priez avec moi.

261      Dieu bien-aimé, je prie pour notre soeur que voici, que Tu la guérisses, Dieu bien-aimé. Nous faisons ceci parce que c'est Ton commandement. Au Nom de Jésus-Christ. Amen.

262      Dieu bien-aimé, Tu entends ce témoignage, Tu entends ce que l'ennemi lui a fait. Nous essayons de prendre le Nom de Jésus et de vaincre cet ennemi; il l'est déjà parce que la Colombe brisée, meurtrie, est tombée sur le sol de la Maison de Dieu, avec un Message: "C'est fini." Accorde-le, puisse-t-elle le croire, Père, au Nom de Jésus.

263      Dieu bien-aimé, je Te prie de guérir notre soeur que voici. Puisse la Colombe de Dieu lui témoigner ce soir qu'Il a fait cela pour elle, afin qu'elle puisse être guérie. Au Nom de Jésus. Amen.

264      Dieu bien-aimé, je pose mes mains sur mon frère qui se tient ici. Il a eu assez de foi pour venir jusqu'ici; Seigneur, maintenant puisse-t-il recevoir sa guérison et retourner à sa place, guéri. Au Nom de Jésus.

265      Dieu bien-aimé, je prie pour notre frère, en lui imposant les mains. Fais, ô Dieu bien-aimé que la Foi de Dieu descende à l'instant; et qu'il soit comme Abraham, qu'il appelle ces choses qui sont, comme si elles n'étaient pas, car c'est Dieu qui a fait la promesse. Au Nom de Jésus. Amen.

266      Dieu bien-aimé, Tu es Celui qui peut prendre la vraie décision. Je prie, ô Dieu bien-aimé, comme cette jeune femme a demandé cette chose, qu'elle puisse la recevoir, au Nom de Jésus-Christ. Amen.

267      Dieu bien-aimé, je pose mes mains sur notre soeur, obéissant à ce que Tu as dit de faire. Ceci nous ramène bien des années en arrière, Seigneur, quand nous avons eu la dernière fois une ligne de prière comme celle-ci; et nous savons ce qui s'est alors produit; nous savons que Tu es le même Dieu aujourd'hui; si les gens peuvent avoir la même foi aujourd'hui. Je prie au Nom de Jésus pour la guérison de notre soeur. Amen.

268      Dieu bien-aimé, je pose mes mains sur mon frère que voici et je demande sa guérison, au Nom de Jésus-Christ. Amen.

269      Père, j'amène notre soeur que voici devant Toi, ce soir, et je lui impose les mains pour attester que je me tiens comme témoin de Ta force, comme témoin de Tes visions, de Ta Parole; et je suis témoin que Tu es Dieu. Je lui impose les mains par obéissance à la Parole de mon Dieu, et je demande sa guérison. Amen.

270      Dieu bien-aimé, j'impose les mains à mon frère, de la même manière; en tant que témoin de Ta force, je demande sa guérison, au Nom de Jésus-Christ. Amen.

271      [Espace vide sur la bande. - N.D.E.] "Quoi?"

272      Elle a dit: "Le guérisseur." Elle disait qu'un homme de quelque part, là-bas en Arkansas, avait été guéri ce matin-là, un cordonnier aveugle. (Vous connaissez l'histoire; cela fut diffusé à la radio.)

273      Et j'ai dit... j'ai pensé... j'ai fait l'hypocrite. J'ai dit: "Vous ne croyez pas que c'est la Vérité?"

274      Elle a dit: "Si, monsieur, je le crois."

275      Et j'ai dit: "Croyez-vous que de nos jours Dieu ferait quelque chose comme cela, alors que..."

276      Elle a dit: "Monsieur, j'ai suivi l'émission religieuse." Elle a dit: "Je suis chrétienne, a-t-elle dit, je suivais les émissions; ce matin, j'ai entendu parler de cet homme là-bas qui a été guéri, ce cordonnier aveugle. Ils l'ont expulsé de l'église car il faisait tellement de bruit, d'une église à l'autre. Il faisait tourner son chapeau au bout d'une canne, courant d'un bout à l'autre de l'église. Il allait partout dans la ville, criant: "Je suis guéri! Je suis guéri!" Un cordonnier aveugle.

277      J'ai dit: "Croyez-vous cela?"

278      Et elle s'est tenue là pendant un moment; il tombait une espèce de pluie fine, elle a dit: "Monsieur, si vous m'amenez où il se trouve, alors je retrouverai mon Père." Alors je me suis senti à peu près comme cela.

279      J'ai dit: "Peut-être que je suis celui que vous cherchez."

280      Elle a dit... Me saisissant par le revers du veston, elle a dit: "Est-ce vous le guérisseur?"

281      J'ai répondu: "Non, soeur, mais je suis frère Branham."

282      Elle a dit: "Ayez pitié!" Je pensais à la pauvre Fanny Crosby, cette vieille aveugle: Quand Tu appelleras les autres, ne m'oublie pas. Voyez. Il en avait guéri un, Il pouvait la guérir.

283      En posant mes mains sur ses yeux, j'ai dit: "Cher Jésus, un jour, une vieille croix rugueuse descendait la rue en cahotant; les épaules ruisselaient de sang, le petit corps frêle s'était presque affaissé sous le fardeau. Un homme de couleur du nom de Simon de Cyrène s'approcha et prit la croix, L'aida à la porter. Je suis sûr que Tu t'en souviens, Père. Et l'un de ses enfants chancelle ici dans l'obscurité, je suis sûr que Tu comprends."

284      Elle a dit: "Gloire à Dieu! je vois!" (Hum hum.)

285      J'ai dit: "Pouvez-vous voir?"

286      Elle a répondu: "Oui, monsieur."

287      J'ai dit: "Comptez ces lumières." Et elle les a comptées. J'ai dit: "De quelle couleur est le complet que je porte?"

288      Elle a dit: "Vous portez un complet gris et une cravate jaune." C'était bien cela; elle voyait.

289      Oh! Dieu respecte l'humilité (hum hum):

          Ceci en soi est ce qui produira et fera s'accomplir la victoire formidable dans l'Amour divin.

290      Dieu bien-aimé, aie pitié et guéris ma soeur, au Nom de Jésus-Christ. Amen.

291      Dieu bien-aimé, comme je saisis cette faible main ridée, Toi seul sais ce qui a passé à travers ceci. Je prie, Dieu bien-aimé, que la même main que j'ai ce soir, étreigne, comme le firent, ce jour-là, ces faibles mains de Siméon...: "Seigneur, laisse Ton serviteur s'en aller en paix, car je vois maintenant Ton salut." Puisse cela venir sur elle, Seigneur, Ton salut, et guéris-la, au Nom de Jésus. Amen.

            [Espace vide sur la bande. - N.D.E.]

292      Dans le Procès, Mr Incrédulité accusait Jésus-Christ. Vous vous souvenez du Procès? Comment le... Ils avaient le... l'avocat et ainsi de suite, et nous avons vu qui soutenait qui. Et nous avions le... le Ministre public, Satan, qui allait engager des poursuites; et comment le procès fut amené.

293      Et l'un d'eux, M. Douteur, s'est avancé et a dit: "J'ai entendu un prédicateur dire: 'Oignez les malades d'huile, la Bible dit cela.' On m'a oint d'huile, et je n'ai pas été guéri." L'autre a dit: "Imposez les mains aux malades, et les malades seront guéris..." (Il essayait d'engager des poursuites.)

294      Mais quand le témoin s'est présenté, voici ce qu'il a dit: "Dieu leur a dit... Cela fait... Cela fait six mois qu'on m'a imposé les mains et Ta Parole dit: 'imposez les mains aux malades et ils seront guéris.' Je me suis fait imposer les mains par l'un de Tes serviteurs oints, et je n'ai pas encore été guéri. C'est pourquoi Tu es un trompeur, parce que Ta Parole n'est pas sérieuse dans Ses déclarations."

295      Alors, quand le Témoin s'est avancé, la vérité était celle-ci: "Sa Parole est vraie. Il n'a jamais dit quand Il le ferait; Il a dit: 'Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru; s'ils imposent les mains aux malades, les malades seront guéris.' Voyez? Voyez, c'est ce qu'Il a dit: 'Ils seront guéris!' Que ce soit un miracle qui se produise juste comme ceci, ou qu'il s'agisse simplement d'obéir à Dieu, ça dépend de Lui dans l'individu. Voyez. Mais si l'individu croit Cela, peu importe combien de temps il faudra. Il a dit à Abraham: Tu auras un bébé de Sara. Pendant vingt-cinq ans, le bébé n'était pas venu. Il dit à Noé qu'il allait pleuvoir. Noé a eu le déluge... avait construit l'arche en vue du déluge, bien des années avant que le déluge vienne, mais il savait qu'il allait pleuvoir. La Bible dit: "La prière de la foi sauvera le malade et Dieu le relèvera." Quand? Il ne l'a pas dit. Dieu est juste, Il est fidèle, lisez simplement ce que dit Sa Parole."

296      C'est ce que j'ai fait ce soir, imposer les mains aux malades. Maintenant, je crois que tous seront guéris. Je crois eux tous. Croyez-vous la même chose? Maintenant, croyez pour ces affligés.

297      Il y a une petite dame ici, il semble que je devrais la connaître, j'ai prié pour elle hier soir, là dans la ligne de prière. Quel est son nom? Chambers... Chambless. Si cette petite dame avait vécu - avait vécu normalement, si elle n'avait pas été affligée, elle aurait certainement été une jolie femme. Et elle est assise là, maintenant, tremblante. Cette femme a un esprit admirable et charmant. Et elle est assise là, tremblant comme ceci. Oh! combien cela me brise le coeur! Combien j'aurais souhaité... Combien j'aurais simplement...

298      Voici un petit bébé, la dame assise ici le tient dans ses bras. Sa petite langue pend, son petit corps est affligé. Et si c'était mon petit Joseph? Et si c'était mon petit-fils Paul? Et si c'était Rébecca qui est assise là-bas derrière, ou Sara? Qu'en serait-il si madame Simpson ici était Meda, ma femme? Et que ce jeune homme ici était Billy Paul? Et que cette vieille dame assise ici était ma mère? Souvenez-vous, c'est le bébé de quelqu'un, la soeur de quelqu'un, la fille de quelqu'un, le fils de quelqu'un. Voyez-vous? Je suis leur frère, Il est notre Sauveur. Tout ce que je peux faire est de... la foi que j'ai, est offerte en leur faveur. C'est tout ce que je sais.

299      Maintenant, le Seigneur peut me donner une vision. Il pourrait me dire ce qui ne va pas avec chacun d'eux. Je peux vous le prouver, voyez, vous savez cela. Mais cela ne les guérit pas. Cela ne les guérit pas. Non, il faut que quelque chose pénètre en eux, voyez-vous? Et j'espère...

300      Tout comme je pourrais monter ici, prendre chacun de vous et vous baptiser au Nom du Seigneur Jésus-Christ, cela ne vous pardonnerait pas vos péchés. Non, non! Non, je ne crois pas qu'on reçoit le baptême d'eau au Nom de Jésus-Christ pour être régénéré; je crois que la régénération c'est par le Sang, voyez-vous, non pas l'eau. Mais, voyez, je pourrais baptiser et baptiser, mais vous entrez seulement un pécheur sec et vous ressortez un pécheur mouillé; voyez, jusqu'à ce que vous vous soyez complètement repenti. Repentez-vous et ensuite soyez baptisé au Nom de Jésus-Christ. Voyez-vous? Et c'est là que je ne suis pas d'accord avec le mouvement des unitaires. Je ne baptise pas pour la régénération, non; je crois que c'est le Sang qui purifie, pas l'eau. Voyez? La repentance, et ensuite être baptisé au Nom de Jésus-Christ.

301      Maintenant, je descends pour prier. Et ces gens sont aussi précieux pour vous qu'ils le sont pour moi, et peut-être même plus que... que les gens de ma propre famille.

302      Maintenant, unissons-nous tous, et vos mains dans la foi et mes mains dans la foi, faisant descendre les mains du Seigneur Jésus afin qu'Il les pose sur ces pauvres infirmes. Voulez-vous prier avec moi? [Espace vide sur la bande. - N.D.E.]

303      Ceux qui ont des mouchoirs pour les malades et les affligés, vous pouvez les récupérer immédiatement après le service. Maintenant, aidez-moi à prier pour ceux-ci, voulez-vous?

304      Ô Dieu, nous Te remercions, Seigneur, de ce que Tu as fait ce soir. Nous Te remercions d'avance pour la guérison de chaque personne qui est passée dans la ligne. Dieu bien-aimé, je prie sur ces mouchoirs, peut-être pour certains qui ne pouvaient même pas venir à la réunion; et leurs bien-aimés ont apporté les mouchoirs. Dans la Bible, on nous enseigne qu'on prenait des mouchoirs ou des linges qui avaient touché le corps de Paul. Eh bien, ces gens en ce temps-là avaient vécu dans Ta Présence, ils T'avaient vu dans la rue, ils T'avaient vu dans leurs réunions, et ils avaient vu sur Paul le même Esprit que Tu avais. Et ils savaient que ce n'était pas cet homme-là, c'était Ton Esprit qui dominait sa vie, car nous voyons Paul faire les mêmes choses que Tu avais faites.

305      Et maintenant, Seigneur, les gens d'aujourd'hui voient le même Dieu vivant dans Son Eglise, avec Son peuple. Et ils ont apporté ces mouchoirs afin que d'ici, cela puisse être apporté à leurs bien-aimés. Fais, ô Dieu, que chacun d'eux soit guéri comme Tu l'entends. Nous ne demandons pas qu'une certaine chose soit faite d'une certaine manière ou d'une certaine nature. Nous demandons simplement: "Guéris-les comme Tu l'entends, Père." Pour la gloire de Dieu, je fais cette prière de la foi là-dessus. Au Nom de Jésus-Christ. Amen.

306      J'ai eu un merveilleux moment de communion en Jésus-Christ autour de votre foi, et en votre compagnie. Je me souviendrai longtemps de cette réunion et des choses qui se sont manifestées: l'amour, la collaboration, la communion fraternelle.

307      Et maintenant, jusqu'à ce que nous nous rencontrions à nouveau, que le Dieu du Ciel vous guide. Que Celui qui fait briller les étoiles la nuit, pour éclairer le sentier quand il s'obscurcit, puisse illuminer votre sentier par l'Étoile de Bethléhem, pour vous amener à une vie complètement abandonnée à Sa Parole; c'est là ma prière.

                 Jusqu'à ce que nous nous rencontrions, jusqu'à ce que nous nous rencontrions,

                 Jusqu'à ce que nous nous rencontrions aux pieds de Jésus.

                 Jusqu'à ce que nous nous rencontrions, jusqu'à ce que nous nous rencontrions,

                 Dieu soit avec vous jusqu'à ce que nous nous rencontrions.

308      Maintenant, levons-nous. (Ma Foi regarde à Toi, fiston. Je... Eh bien, je vais changer. Je pense que ça va bien. Excuse-moi.)

                 Ma foi regarde à Toi,

                 Toi, Agneau du Calvaire,

                 Sauveur divin!

                 Ecoute maintenant ma prière,

                 Ôte mon péché,

                 Que dès aujourd'hui je sois tout à Toi!

309      Maintenant, serrons-nous la main l'un l'autre, pendant qu'on chante:

                 Comme je marche dans le sombre labyrinthe de la vie

                 Et que les chagrins autour de moi se multiplient,

                 Toi, sois mon Guide;

                 Ordonne que les ténèbres se changent en jour,

                 Essuie les larmes de tristesse,

                 Que je ne m'éloigne plus jamais de Toi.

310      Vous vous sentez mieux maintenant, n'est-ce pas?

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

                 Maintenant, sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

311      C'est là notre message de clôture de cette campagne

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

312      Inclinons la tête. Comme les roues fredonnent un chant, en rentrant à la maison, j'espère que cela vous... que vous entendrez le fredonnement des roues, le ronflement du moteur:

                 Sur les ailes d'une colombe blanche comme neige

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du Ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

            [Frère Branham se met à fredonner le refrain - N.D.E.]

                 ...colombe...

                 Dieu envoie Son amour doux, pur,

                 Un signe du ciel,

                 Sur les ailes d'une colombe.

313      Avec vos têtes inclinées, je vous remets à votre... frère Noel.

1 Let's bow our heads. Dear Lord, we thank Thee tonight for the promise of the coming of the Lord Jesus, where we'll meet in a great meeting where it'll never end, of joys and songs, as we praise You through the--the ceaseless ages that is to come. We ask Your blessings upon the meeting tonight. We ask Your blessings upon this tabernacle, upon its staff, its pastors, its co-workers, co-pastors, and all.
We ask You to bless these, Lord, who have come many miles to be in the meeting; lay Your hand of mercy upon them as they travel back to their homes. Grant it, Lord. May we meet many more times together in this place called the house of God, to worship. Bless those who are tuned in tonight, Lord, by the way of the telephone. May every unsaved person find Jesus Christ their Saviour tonight; heal all the sick and the afflicted. Father, Your servant is reporting for service, in Jesus' Name. Amen.

3 The Lord bless each of you. So happy to be here tonight. I just got in when Brother Ernie was singing the last part of his song, "On the Wings of a Dove." Certainly beautiful poem, certainly beautiful, and I--I know it's timely. So now, we very thankful.
And to all you people that's tuned in tonight out across the nation, I wished you were only here to see this a-waiting, expectations on the people's faces as they're jammed in the building tonight; having a wonderful time.
We want to thank Brother Jack Moore, and Sister Moore, and Brother Noel, Brother Bootlayer, Brother Brown, all these associates here, the whole tabernacle, the whole staff, for inviting us back.

6 It was a really a kind of a--couldn't say a coincident, it was simply just the hand of God that worked it out. There's a brother here that had a dream sometime ago about this thing happening, said I was standing in a pair of white trousers, in Indian moccasins. And that's just exactly the way I was standing when I called Brother Jack for the meeting here, just exactly, (at Carson, Colorado) Indian moccasins and a pair of white Levi trousers on. Brother Leo, if you're listening in, I was just meeting you in a few minutes. So that's when the meeting took its birthplace right there.

7 Now, it's Sunday night; I know many of you will drive all night tonight going home, some of you will be driving in the morning. I've got two days drive ahead of me. And so we--we won't hold you very long. And I've tried to make this an old-time night, the night that Brother Brown, and Brother Jack, and all of us that used to pray for the sick years ago, would pray for the sick in the same manner that we did then.
Now, can you hear me back in the back? I just keep lowering these mikes because I am hoarse.

9 And so I want to... Just a little something, this little incident's happened. Why, they was telling me awhile ago that there was a brother, perhaps here in the meeting tonight, that just come out of denominationalism, come into Shreveport, want to hear about the Message. And he got mixed up; he didn't know where he was at, so he went downtown. He seen a people gathered; he said, "Is this where Billy Branham is going to preach?"
He said, "No, it's where Billy Graham's a-preaching by--by the way of a--a film."
He said, "Well, I'm sorry, I--I got the wrong place."
He said he come up, he said, "Now, where can I go, Lord?" Said he started walking up this main street. I don't know what it is; there's a big church up here at the end. Texas Street. And there was a big white cross up on a church. Said the Lord told him, said, "Just keep walking." Said... When he got there, they was... Said, "Well, here must be where it is; there's a lot of cars setting around." And said, "A bride and groom come walking out of the church." That was last night; there was a wedding; I seen it come out. "The Lord said, 'Now, that's what it is. You're coming out of denominationalism to enter into the Bride to go with the Groom." See, see?

13 I was remarking to my wife, coming down the street, how the moon and the star hanging right above that cross, as we moved up into it. I guess I just look at little things like that, maybe kinda complimentary to my belief in God and my ministry.
I was thinking tonight in Tucson, it happened to be that Victor Le Doux, he was this Frenchman... He's a genuine Frenchman. I believe I was telling you the other day, that when I got through speaking, trying to separate denominationalism from real Christianity... And a man was giving me a--kind of a short talk about it, from a famous denominational Pentecostal church.
And so Danny Henry, I think he's some movie star's cousin or something, and he was a Baptist; and he run down to the platform, and just threw his arms around me and said, "Brother Branham, I hope this don't sound sacrilegious, but that could be the 23rd chapter of Revelation." And when he started to say something else, he started speaking in tongues.
And this, three French people... A Frenchwoman (big, heavyset woman, dark complected, from Louisiana, she may be setting here tonight) wrote it down on a piece of paper, what he said. Then Victor Le Doux, a minister, wrote down the same thing; and they were comparing notes, or going to. A light-headed man (kind of a blond hair) standing way back, packed back as far as he could, come walking up, wanted to see those notes. He was the interpreter of French at the U.N.. And all three notes was the same.
And It said this:
Because thou has chosen this harder way, you've chose it, you have took--chose it by your own choosing. ('Course we know that, Moses had to make his choice. Said) This is the precise and correct way, because it's My way. And what a--what a glorious decision you've made. (Said) Because of this, a large portion of heaven awaits you. And this in itself is that which will make, and bring to pass, the tremendous victory in the Love Divine.
All three was the same. I thought I had that in my Bible tonight (I looked in there, but I didn't.), the original copy of it.

19 Danny Henry don't know. Like myself, he hardly knows good English, let alone French. And if you notice in there, it's like the French language, they put the verb before the adverb. And the interpretation of all three was exactly alike.
Danny Henry, sometime ago, he make... Danny may be listening in tonight. Victor Le Doux perhaps is, because I understand he's in Tucson. And you people in Tucson at the church, the tabernacle, the Tucson Tabernacle where Brother Green's the pastor; Brother Victor Le Doux, I understand is in a tent meeting right at the foot of Park Avenue where it runs out into Highway 80, coming this a-way. And if you're out there tomorrow night and next night, whenever how long he'll be there, go to hear him; and Danny may be with him. And it could be that they're listening in from the Tabernacle tonight; I don't know.

21 Danny went to Jerusalem right after that, and said he was laying there in the tomb on the board--rock board that Jesus laid on, a corpse just before His resurrection. And said, all of sudden I come on his mind; and said he run out, begin crying, and he walked outside. And he was directed... He's a man that makes things out of rocks; tumbles rocks, I meant. Said he went to where they said the cross was drove down, and he just dropped off, knocked off a little piece of rock about like, oh, a inch square, or something; put it in his pocket, and was impressed to bring it home.
When he did, something said to him, "Make Brother Branham a pair of cuff links out of that." So he put it in the acid, and it changed the color from the regular limestone-looking rock to a bloodstone rock. And he made the cuff links.
And when he give them to me, he hadn't noticed it, but right through the middle of both cuff links runs that straight, narrow strip. I have them on tonight to pray for the sick. See, a--a bloodstone color, like the dripping blood, with the straight, narrow line right through, just exactly what his prophecy said, the straight and narrow way (See?) in the prophecy. I showed it to him.
Danny, if you're listening in, you or Brother Le Doux, either one, tonight's going to be the old fashion night when we're to pray for the sick. I'm glad to walk this straight, narrow way, the way of the Gospel, the way of the Word, with our Lord Jesus Christ.

25 God bless you all. Now, you're so nice to talk to, I'll just talk a long time, and I'll have you here too long. Billy said there's between three and four hundred people to be prayed for, so I'll just have to hurry up with our message as quick as possible, and then pray for the sick.
Now, to the people in Arizona, the next Saturday night, we're over at (never can think of the name of that town) Yuma, Arizona, at the banquet. So then in California we follow right on in Sunday morning, to Los Angeles and the places that's been predicted to be there.
Tonight, I want to take a text out of the Scripture.

28 By the way, I was setting in a cafeteria today, the Morrison's Cafeteria; Brother Jack, his wife, I and my wife, we went over to Morrison's Cafeteria to have a little time together, we hadn't been out; the women had never been together. There was a young fellow walked up to me; his name's Green; he's the father of Brother Pearry Green. And he said, "You know, Brother Branham, you was talking about a 'johnny pin' the other night." That's really a... What is it? Bobby pin. He said, "You were talking about a 'johnny pin,'" said, "I got you a 'johnny pin.'" He gave it to me.
Now, that's a "johnny pin," ladies; that won't work in the hair. A "johnny pin," he said--said he'd been using it for years, to hold the pages of his Bible down. So he said, "I'll give you a genuine 'johnny pin.'" So Brother Green, if you're here somewhere or listening in, that "johnny pin's" a dandy, just holds it right.

30 Now, we want to get into the Scriptures right away. And I want you to turn with me now to Psalms 55, and then also Matthew 3. And my subject tonight was Brother Ernie's topic: "On The Wings Of A Snow-white Dove." Now, I won't be able to strike all the notes and Scriptures that I got here, because I'll just kinda skip over a few of them, and because I promised the message.
The Lord willing, for Yuma next Saturday night, I want to preach on the conditions for the rapture if the Lord willing.

32 In Psalms 53... I beg your pardon, Psalms 55:
Give ear... (pardon? 55, yes, sir)
Give ear to my prayer, O God;... hide not thyself from my supplication.
Attend unto me, and hear me: I mourn in my complaint, and make a noise;
Because of the voice of the enemy, because of the oppression of the wicked: for they cast iniquity upon me, and in wrath they hate me.
My heart is sore pained within me: and the terror of death are fallen upon me.
Fearless and trembling comings are come upon me, the horror has overwhelmed me.
And I said, Oh that I had wings like a dove! for then would I fly away, and be at rest.
Lo, then would I wander far off, and remain in the wilderness. Selah. ("Selah" means "Amen")

33 David, a lover of the wilderness, when he got distressed and the people wouldn't believe him, and the enemies had come upon him, he said, "If I had the wings of a dove, I would fly out into the wilderness and there remain." How many times have I thought that same thing. If I could take my rifle off of the wall, my camp bag, go out in the wilderness and never return again. I've asked the Lord if I can live to see the day... I don't never want a funeral service; I said, "If I can just go out in the woods somewhere, set 'Old Blondie' against the tree..."
That's my rifle, excuse me, I--I--I say that on account of my wife setting there. You know, that rifle a brother here gave me years ago, I killed fifty-five head of game with it, without missing a shot, some of them seven to eight hundred yards. I call it "Blondie" because my wife's a brunette, so she said I think more of the rifle than I do her. But...
So I--I'd like to set it against a tree, and say, "Lord, let Joseph find it someday." I'd like to take the wings of a dove and fly away.
But just like one time up in the mountains and watching an eagle, and seeing him fly away (You know my story of it.), I said, "It's good to be here, Lord; like Peter said, 'we could build three tabernacles.' But down at the foot of the mountain, the sick and the afflicted are waiting; the lost and dying are waiting." So let us do what we can while it's day, and someday there'll be a--the wings of a white Eagle will come down; He'll bear us away.

37 Now, in Matthew 3:16, I'd like to read 16 and 17:
And Jesus, when he was baptized, went straightway up out of the water: and, lo, the heavens were opened unto him, and he saw the Spirit of God descending like a dove, and lighting upon him:
And lo a voice from heaven, saying, This is my beloved Son, in whom I am well pleased. (In other words, "in Whom I'm pleased to dwell in")

38 Now, we want to speak a few minutes on this bird. A dove has always been one of my favorite birds. And thinking of a dove, a dove is really--and a pigeon is the same bird. A pigeon is a domestic dove. They're both the same family. I've looked it up and it is the same family. A pigeon and a dove, they're both of the same family. The habits of these birds are outstanding.
I preached here some few years ago in a tent meeting out here with Brother Moore, on "The Lamb And The Dove." I guess you all remember that; and how that the dove is the most cleanest bird that we have, and the lamb is the most meekest animal that we have. They're both sacrificial bird and beast.

40 How beautiful it's typed here as Jesus being the Lamb, and God being the Dove. And the dove would not have settled on a wolf; his nature's not right. It couldn't have settled on a dog; his nature's not right. It had to be on a lamb; the two natures had to be the same. And that's the way we have to be; our natures has to change from the roaring sinner to the meekness of a lamb.
And did you notice the Dove led the Lamb? And notice, the Lamb forfeit everything He had to the Dove. And look where the Dove led Him: to crucifixion for the sins of us all.
Now, the Dove, if God wanted to represent His Son, He was represented by the most cleanest and meekest animal on the earth, a earthbound creature; but when God represented Himself in the heavens, was by the meekest and most cleanest bird there is in the heavens: a dove.

43 Now, doves vary; there's many different variations of them. Usually our turtledove is kind of a gray-looking bird. And then there's a morning dove, and then there's the evening dove. There's also called the Sonora dove that we have at home; he's a little, gray fellow, little, bitty fellow with red stripes on his wings. There's many different kinds of doves, and they vary in colors. So is there same thing in the pigeons.
Now, the dove is a very odd constructed dove, because his habits that he cannot eat anything that's unclean; he just couldn't do it, because he's not built for it.

45 Now, I've always talked about the dove being a symbol of God, and the crow being a symbol of the hypocrite. A crow can set on an old dead carcass and eat all day long, and fly right out in the field and eat wheat with the dove. But the dove can eat wheat all right, but it can't eat the dead carcass. See? He just can't do it; he can't stomach it. And I wondered why he couldn't do it; they're both fowls, both birds. But why? It's the structure of them.
That's the way it is with a genuine Christian. A just a denominational Christian can just take anything, but a genuine, borned again Christian cannot take the things of the world. He's constructed different.

47 I found out that the dove don't have any gall. There's no gall in a dove, because he has no need of it. So that's the way it is with a Christian, he doesn't need any bitterness (See?) 'cause he only can eat the food of God. And it doesn't take bitterness to dissolve that; takes love (See?) so he--to dissolve the food. Bitterness: "Oh," they say, "well..." they difference with It. But love always receives It, the Word of God.
Now, he has no gall; so therefore, he could not... It's just against him to eat anything bad. And if he would, it would kill him. But there's no danger, he isn't going to eat it, because he has no appetite for it.

50 And that's the way with a real Christian. Did you know a real Christian doesn't have even any sin at all imputed to him? David said, "Blessed is the man who God will not impute sin to." When you're washed in the Blood of the Lamb (not by make-belief, but really the--the Blood of the Lamb), God does not impute to you anything that's done, because you're under the Blood and He doesn't see it. There's a Blood sacrifice; the only thing He can see you in, is the way He saw you before the foundation of the world when He put your name in the Lamb's Book of Life. That's all He can look at, because you are redeemed from everything that was ever done; you're washed in the Blood of the Lamb. Therefore, there's no gall in you; there's no unclean habit in you; because that the Blood of the Lamb has did this; and God cannot impute sin to you after you've got a sin-offering laying there waiting for you.
"Why," you say, "that gives me plenty of room then, Brother Branham; I can do what I want to." I always do, always. But when a man can really see what Jesus done for him, and turn around and do something contrary to Him, it shows he never received Christ.

52 I got a little wife setting back there. She's ten years younger than me, and as gray as I am. The reason is because she's stood between me and the--and the outside world. If I was going overseas, and I'd... Wouldn't this be some sort of a family to live in, if I'd gather my family around me and I'd say: "Looky here, Mrs. Branham; you want to realize that you're Mrs. William Branham. Thou shalt not have any other husbands while I'm gone. Don't you make eyes at any other man," and all these things. "Don't you flirt at all. If you do, when I come back I'm going to divorce you."
And she'd turn around and say, "Now, my good man, I want to tell you something also. Thou shalt not take out any other woman while you're gone. Thou shalt not do this and that. If you do, just consider yourself divorced when you come home."
Now, wouldn't that be a loving family? Uh-huh. See? No. If I really love her, though I believe if I did make a mistake and slip and do something wrong, I believe she'd forgive me for it because she loves me. And if she did, I believe I'd forgive her for it; certainly, because I love her. But if I love her like that, as long as I love her like that she has no worry. Though she would forgive me, I wouldn't hurt her for nothing. I--I--I'd feel the guiltiest guy in the world; I couldn't wait for the minute I'd tell her about what I done, because I love her. Well, that's... If I love her with phileo love like that, how much greater would my agapao love be to Jesus Christ?

55 Though I might smoke a cigarette, I never in my life; but though I would, He might forgive me for it; I believe He would. If I took a drink, I never in my life, but I believe He'd forgive me for it. And I love Him too much. God, help me; I don't want to do anything like that (See?), because I love Him. That stuff is gone from me, because when He changed me from a crow to a dove it made a difference; my appetite and things left me; then sin is not imputed to me, because I don't aim to do it; it's not in me to do it.

56 Now, another great thing about this dove. He's a strange bird. Did you ever see all the birds...
One of my favorite birds is a robin. Now, you boys quit shooting at my robins (See?), 'cause I don't want you doing that. My robin, you know how he got his red breast? You know, one day there was a Man dying on the cross; nobody would help Him; God had forsaken the Man, and He was dying. His hands had nails in them; His feet and his side a-bleeding, crown on His head and thorns, blood running over His face. And there was a little bird passed by, a little, brown bird. And he looked at that, was--thought it was the most pitiful sight he ever saw. And he knowed he was just a little bird, but he looked at them great big, old cruel Roman nails drove in His hand, and he flew in with his little beak and tried to pull them loose. He got his breast all bathed with blood, since then it's been red. I want my breast shielded with His Blood too, defending Him when I come to meet Him. I love a little robin.

58 But, you know, a little robin has to take a bath; but, you know, a dove don't have to; no. He's got some kind of oil on the inside of him that oils him and keeps him clean from the inside out. You know that? The dove has. The dove oils himself. Did you ever pick up one, smell that odor on him, a pigeon or something? That's oil that's produced from the inside of him. His body makes up a oil gland that keeps his feathers always clean on the outside because he's clean from the inside out. That's right. He's a marvelous little bird.
Now, I know you can hunt them here, I think, in Louisiana. Don't do that. Oh, I couldn't do it. I guess if I was hungry, it'd be all right, but I--I just couldn't pull the trigger on one if I had to.

60 There's... A dove has a great strange thing in our family. One day when my grandmother... She come from up here in Kentucky, off the Cherokee reservation. She was dying, a little woman, and she was... They had... I think they call it scrofula or something; she was dying. And grandfather knelt down by the side of the bed; while Mama, Aunt Birtie, Aunt Howlie, all of them knelt around the bed; Uncle Charlie (little bitty, four-year-old boy,) the baby; Mama, the oldest, being about twelve years old. And she had combed her black hair out on the bed, and she started singing, "Rock of Ages, cleft for me, let me hide myself in Thee," when she was dying. Grandpa, at that time, wasn't a Christian. I baptized him at eighty-seven years old, in the Name of Jesus Christ, at the foot of the river there where the Angel of the Lord appeared.
But while she was singing this song, with her feeble little hands up in the air, a dove flew in the door, come around, set down on the top of the bed, started cooing. God took her soul.

62 I went over to London, England with Brother Jack and with Brother Gordon Lindsay, and there'd been a woman by the name of Florence Nightingale (claims to be, I think, a great-granddaughter or something of the late Florence Nightingale) that wrote me many letters. She was down in South Africa, dying with a cancer. And she had a picture; you seen it in the book. I never seen a mortal like that in my life. Brother Jack, I believe, was with me that day. We went into a minister's house at the rectory, just behind the church where they'd brought her.
While we were yet out on the... Where the plane come down, they paged us, and she was in a ambulance there then; had been flown up from--from down in South Africa, knowing that I was coming to England at that time. The minister took her to the rectory, so we went back there to pray for her.

64 I've seen lots of sick people, but her little arms didn't look over a inch across, her--her skull where it laces together, you could see it. And she--her limbs way up here around her hips wasn't over that, about two inches across, just the bone. And she couldn't raise her hands; she was too weak to raise her hands. And she was trying to say something, and I couldn't understand her. And when I finally got to hear, I believe through a nurse, she said, "Brother Branham, pray that God will let me die." She couldn't--didn't want to live. And I noticed, and tears was running off of the side of them bone on her face. Where she got enough moisture about her to cry, I don't know; for her veins was collapsed, and she was in a terrible condition. Coming to pray for the sick, I couldn't pray for her to die. But she just looked like couldn't die; she just lingering on.
I knelt down with your pastor in the room to pray. And when I knelt down to pray, a little dove flew up by the window, begin cooing. When I finished praying, I thought it was a pet dove there somewhere. Foggy outside, how England is, the British Isles there... And this little dove quit cooing, and flew away. I walked over and laid hands upon her and called the Name of the Lord. And the woman is a great big, strong healthy woman today, "On the wings of a Dove."
He keeps hisself clean from the inside. A Christian does that too; he cleans from the inside. That keeps the malice... He don't need any gall to digest anything, because he doesn't eat it. See? He's clean from the inside out.

67 Now, we notice that this bird... Many things I've got written down here, but the clock keeps moving around. This bird was also used in the Old Testament for sacrifice, for an atonement, and for cleansing. Let's just refer here to one in Genesis 15:9. Let's think of this verse just for a moment. Now, Abraham was--asked God here, how would He do this. And God is making His Word back to Abraham, and He does it in a strange way. Begin with about the... Let's begin at the 1st verse. I don't like to hurry this.
After these things the word of the LORD came unto Abraham in a vision,... (See, Abraham was a prophet, so he saw visions.)... Fear not, Abraham: I am thy shield, and... exceeding... reward. (Jehovah-mannasses. See?)
And Abraham said, Lo... said, Lord God,... (Notice, capital L, Lord God, Elohim. See?)... Lord God,... (in the vision)... what will thou give me, seeing I go childless, and the steward of my house is this Eliezer of Damascus?
And Abram said, Behold, to me thou has given no seed: and, lo, one born in my house is my heir.
And behold, the word of the LORD came to him, saying, This shall not be thy heir;... (Done made him a promise, you know. Not... See, right then Abraham would've failed, but the promise is unconditional; the covenant, unconditional)... but he that shall come forth out of thine own bowels shall be thine heir. (And he's a hundred years old now.)
And he brought him forth abroad, and said, Look now towards the heavens, and tell the stars, if thou are able to number them: and he said unto him, So shall thy seed be. (A man without a child, and now a hundred years old)
And he believed in the LORD; and it was counted unto him for righteousness.
And he said unto him, I am the LORD that brought thee out of Ur, out of the Chaldeans, to give thee the land to inherit it.
And he said unto Him, Lo, Lord... or Lord... whereby shall I know that I shall inherit it?
Now, listen to this:
And he said unto him, Take me a heifer of three years old, and a she goat of three years old,... (watch the threes now, "three years old")... and a ram of three years old, and a turtledove, and a young pigeon. (Both the same people, both the same thing... See, it was used in a sacrifice that he was foreshowing Jesus.)

69 The covenant was made... You know, how he cleave them apart, and how that this...
Or the old times, when they took--made a covenant, they would take and write the--the agreement up, and kill an animal, stand in between it, tear the covenant in two, one person took one part...
Like the Chinese laundry used to do. The Chinaman here, he couldn't write English, so he wrote on there and tore a piece of paper and handed you a part. And you--you remember the Chinese laundries when they used to do that. And you... Their--their two ends had to compare, to get your clothes. See? And you couldn't fool him, 'cause he had the other end of it. You might recopy your name, but you can't retear that paper. See? So he had... It had to be the same piece of paper.
So that's the way they done it in the oriental days, long--or long ago in the eastern days. They'd kill a animal, stand in between it, tear the piece of goatskin apart, one took one... And when the covenant was confirmed, they brought the pieces together and they had to dovetail just exactly.

73 Now, what God is showing him here is this: on these sacrifices is speaking of Christ; that how God took Jesus to the Calvary and tore Him apart, and received the body up into heaven, and sent the Spirit down upon us, that the same Spirit was on Him has to be on you to dovetail with the Body, to be the Bride at the end time. See, see? That's right. See? Won't be a denomination now, It'll be the Word, what He was. See?
But like that Word has to come to Word, like cell in a human being. You know, when your--your body's being built, it isn't one cell of a human, next of a dog, and next of a pig. Oh, no, no. It's all human cell. That's the way the Body of Christ is, all the Word of God, not just part of It, some tradition added to It; no, It's all the Body of Christ.
Now, we find here that he used both a turtledove and a young pigeon, because they are the selfsame family. Now, you always...

76 So notice. I just refer to a couple of these Scriptures: Leviticus 12, and the 6th verse. We find here that the order of a woman being purified; if the woman had a baby, she had to wait. If it was a boy, she had to wait for thirty-three days before she could enter the congregation with the doves for purification. If she had a girl, she had to wait ninety-six days before she could enter the congregation.
Now, we find here, the 6th verse:
And when the days of her purification are fulfilled, for a son, or for a daughter, she shall bring a lamb of the first year for a burnt-offering, and a young pigeon, or a turtledove, for a sin-offering, unto the door of the tabernacle of the congregation, unto the priest:
See, she can't come in yet because her days isn't finished yet, but she can give this to the--the priest at the door, for her offering. See, either a turtledove or a young pigeon, they're both the same family.

79 Now, it--now it was used for atonements, and in the atonement for sin, one dove. Or of leprosy, which is a type of sin, you brought two doves: one's head was taken off, turned upside down and bled on the other one; and then the other dove was set free. And when the dove flew, he bathed the ground with his blood of his mate, and the blood cried out to God, "Holy, Holy, Holy is the Lord God."
Can't you see the dying Mate Jesus Christ, was killed and sprinkled upon us, that we should go free, crying out "Holy, Holy, Holy, unto the Lord." What beautiful types. Wished I had some voice. Now, type the great Holy Spirit as we just read in Revelations 3:16.

82 Used of God for signs, this dove was. Noah was given a sign, as the brother just sang about it. God was displeased, and there was nothing going to stay His wrath, for He said, "The day you eat thereof, that day you die." And Noah had found grace with God and had built an ark according to the constructions--the instructions, rather, that He had given him. And he had been floated up.
I can imagine his--what happened in them days when they said, "This old man up on the hill, an old fanatic, building an ark, saying it's going to rain, it never has rained." But it...
Noah said, "It's going to rain anyhow."
And then I know the day that he went in, I think what... can't think of what day it was, I believe the seventeenth day of May. Noah entered into the ark, and God shut the door.
And the clouds begin to come; the rains begin to fall; the sewers begin to fill up; the fountains of the deep broke up; the springs all belched up their water. Finally people got into the houses, climbed up. The old ark set right there just the same.
After while when enough begin to get around her, she begin to rise up higher and higher. The people knocked at the doors and screamed, but it did no--no good, Noah could not open the door. God closed it; God's the only One can open it.
So is it at our Ark, Jesus Christ; God opened the door for us on Calvary, He'll close it just as sure as He opened it.

89 And it floated, and on and on, maybe a mile's deep over the top of the earth when this earth was tumbling out from the way from the--the--its regular orbit. And around and around it went, and chunks, and trees, and above the mountains and so forth, pitching for forty days and nights... And when the winds begin to cease...
God's wrath is horrible. His love is pure and Divine; and His wrath is just as Divine--it's as Divine as His love is, because He must pass judgment because He is a Judge. He's a Law-giver, and law without penalty is not law. So there must be a penalty to law. And you transgress God's laws, that's when you pay the penalty.

92 Now, we notice that after Noah floating up there, no doubt seasick from all that roaring and popping, and the wrath of God mashing and crushing, and screams and so forth. Then it begin to quieten down; nothing happened. Days passed; nothing happened. Perhaps the food supply for the animals and so forth running low, nothing happened. So he thought, "Wonder... I can't see out."
The ark was so constructed (when you were once in it), there was only one window in it, and it was right in the top. You couldn't look sideways; you couldn't look no way but straight up. And that's the way the Ark, Jesus Christ, is. You can't look at the next fellow; you can't look at nothing but Christ when you're in the Ark, because there's only one door, and He is that Door we talked about this morning. You have to keep looking up, "For he that will put his hand to the plow and even turn to look back, is not worthy of the plowing."

94 Now, as in this ark... And he could see light, and perhaps sunlight, but he wondered where he was. The ark was still a-floating; he could hear the waves against the sides, but he knew that there'd been many days; surely the water was receding by that time. So he went and got an untrusted bird, treacherous, and he tried him, and he sent him out. He was a crow, and that crow never did return, because he found pleasure out there, outside the ark of God. He flew from one old dead body to another, eating the carcasses and the a-carrion that was floating on the water; and he was perfectly satisfied.

95 So after several days he tried again, for he knowed... He didn't want to step out in the wrath of God. So he turned a dove loose. And this dove was of a different nature than the... It was not a vulture; neither is it a scavenger; it can only eat the clean pure things. And it was so satisfied because it couldn't find nothing else to put the soles of his feet on, it returned back to the ark. Noah said, "Well, the flood's still on."
Then he waited several other days, and he sent out again; like his prayer, "O God, has Your wrath been appeased? Is--is--is Your wrath over, Lord? Is it all done?" And he said, "Now, if I send her out this time, she may stay out there if the floods are down; she may stay." But he sent her out by prayer, and then when she went out there directed by God, she picked off a holly leaf off of a tree, and flew back and pecked on the window again.
God used the dove for a sign. She come back saying that the flood is over, and then God opened the door, and they went out. That's Genesis 8:8.

98 Also used in Matthew 3:16, again when God's wrath was on the earth. And there was no way, the darkest of night, midnight, the churches had got things in such a twist till there was no way to get out of it. And there was false teachers, all kinds of things coming up, all kinds of professions coming up, but God used a dove again. It pleased Him; His Son Jesus had pleased Him so well, that He identified Him.
Now, they couldn't believe that this Baby that was born down there in that stable in a manger of hay, before his father and mother, supposingly to be, was married. They couldn't imagine God using anything like that. So He had to be identified to the world; and that day down on the river, when He walked down to prove Hisself God's Masterpiece (that I talked about this morning)... When He was obedient to walk into the water...

100 Now, if you notice there, there's a great lesson. John was the greatest man on earth at the time. Jesus said, "There never was a man borned of a woman as great as he," to that time. And he was a prophet. You believe that? Now, remember, if the Word of God will come to anything in the land, it'll be a prophet. That's always God's way. Do you believe that Jesus was the Word manifested in flesh? So there's only one way He can come to be introduced; not by the priests.
He didn't go up and say, "Caiaphas, will you introduce Me?" If He did, He made the same mistake that David did in our lesson the other day (See?); if He went up to the church, and said, "Will you introduce Me?"...

102 Just notice when He was borned even. When He was borned, He was borned in the shadow of the church. And they was probably rang the bells and everything, but it was shepherds that recognized Him and Magi. See?
And here He is now, on... ready for His ministry. And if He is the Word... According to God's great plan, the Word can only... The Lord God does nothing until He first reveals It to His servants the prophets. That's always His pattern, has to be; when the Seals were opened, when anything else. Any major event taking place in the earth, God reveals it to His prophets. And John was the prophet, for he was prophesying He'd come.
Then down off the side of a hill one day, when a discussion was going on, a bunch of priests standing around... And they said, "Do you mean to tell me that you call yourself a prophet, and stand over there in that mud?" (Not in a church, because they wouldn't have him.) "Stand over in that mud, and tell me that the hour's coming when the great Jehovah who ordained these sacrifices, when great Jehovah who built this temple, who came into it as a Pillar of Fire, the day will come when that daily sacrifice will be taken away?"
He said, "There will come a Man, and He's among you now (somewhere out there), and He will take away the sin." The priest was disgusted with him.

108 John looked up. Now, what is he? The prophet. And here is the Word; there comes the Word coming right straight to the prophet, right to the water. John said, "Behold, the Lamb of God that takes away the sin of the world. There He is; that's Him." Jesus never spoke a word, walked right out into the water. And I can see there, standing in that water (Think of a drama.), two of the greatest that ever struck the earth: God the Word, and His prophet.
Notice. The Word come to the prophet in this dispensation of grace in the water. Uh-huh. I thought you'd catch it. Uh-huh. In the water, the first revelation of the Word was in the water. Now, you see where the Bride started, the Evening-light Message? In the water. The Word, true Word not mixed up with creeds, but come to the prophet in the water, by the water.

110 Notice. Could you imagine the eyes of the Word and the eyes of the prophet meeting in the water? Oh, that's too much for me. There stood the prophet; there stood the Word, looking in each others' eyes. And the prophet said, "I have need to be baptized of Thee, why comest Thou unto me?" And the Word said... It has to be true.
Now, let me give a drama here. "John, you're a prophet, you know the Word. (See?) You recognize Me, you know Who I am."
"I have need to be baptized of Thee," John said.
Jesus said, "Suffer that to be so. That's exactly right; you do have need to be baptized of Me. But remember, John, being a prophet, it is behooving to us, or becoming to us (as the Word and the prophet), that we fulfill every Word. For, John (Here's the revelation now.)--John, you know Who I am, I am the Sacrifice. And according to the Word of God, the sacrifice had to be washed before it was presented for sacrifice." Is that right? The Word... "The lamb was washed and then presented for sacrifice, and I am that Lamb. And I must be washed before I can be presented to the world for a Sacrifice. Suffer it to be so, John, for thus it is becoming to us as the Word and the prophet together."

115 Well, there can't be a mistake. Now, everyone of these things...
Now, see, if it wasn't that very setup, John would've been like any of the rest of us; so they say, "Yeah, I--I know Who you are, Lord."
"Well," He said, "wait a minute, I'm the Word. 'Man shall not live by bread alone, but by every Word.' Eve left off one, but you got to take every Word. And I am that Sacrifice, and I must be washed before I'm presented. But what you said, John, is true."
John being a prophet, knowing the Word had to be fulfilled, he suffered that and baptized Him. And when He was raised up out of the water, there come the Message from heaven on the wings of a Dove, "This is My beloved Son." He sent the redemption Message of grace on the wings of a Dove, come flying down out of the heavens. "Peace on earth, good will toward men." The Sacrifice was ready right then; It's been raised, fed, His ministry was ready, a Word that would redeem the whole world, "It's over."

119 The dove is used in the Bible as a symbol of peace, and also it's used by nations as a symbol of peace. We have nations... Our nation is represented by an eagle. And there's other birds of other nations. Rome has an eagle. Germany has an eagle; many of them, great birds of the sky. But in all of them, the dove symbolizes peace in all nations. It's a universal thing.
Just like Brother Green said one night, Brother Pearry Green said, "The symbol of surrender is raise your hands. Any nation, raise up your hands, it's surrender." He said, "When you sing, raise up your hands, you surrender it all."
And the dove is the symbol of peace in every nation. Why is it done? Because of its gentleness and because of its innocence. That's the reason it symbols peace.

122 Another thing about the dove, it is a home-loving bird. It loves to stay home. And another thing it is, it's always loyal to its mate. The dove, male or female, never leave one another. That female finds her mate in mating season. See? That's complimentary to God's great creation. That's the reason He made Eve a byproduct. See? If she'd have been made like other females, when the time come for her mating time, she'd have found her mate; but she could any time. See? And that's the way; that's what it is. I just... We don't want to go into that, because I've got it on "Marriage and Divorce" and so forth. And how it... But yet she's honorable and brought that virtue, and you know I preached on it the other night. All right, notice, she's got a great responsibility.
But the dove is always loyal to his mate: always, never leaves her.

125 And may I stop here just for a minute to say this: a true Bride, female dove, is loyal to her Mate too. It won't inject any dogmas, any denominational doctrines, anything of the world. It'll stay loyal to its Mate, the Word: always loyal.
And by this home-loving conduct, by the conduct of its home-loving, it has been successfully used for a--a carrier pigeon. Because it loves home, you turn it loose anywhere, it'll always go back home. It'll go back home.
We'd like to stress on that a little while, and you Christians would understand what I mean. It always finds its way back home; so therefore, it's been used for carrier pigeon. It's used in time of war, used to be; they still use them, carrier pigeons to carry a message. So you see, then that makes the dove both by God and man, a messenger; a dove is a messenger. It was a messenger to Noah, to tell Noah that there's peace again. It was used by God to vindicate that this was His Son, the Sacrifice to bring peace upon the earth and goodwill to man. It was used as a messenger.

128 Right here I have a little story in my mind, I read one time out of a book. Now, I don't want to say this is sure; it may be in "The Decline of the First World War." I'm not positive of that now; if you miss seeing it, then I'm wrong. I either read it in a book... It's been many years ago. But it was certainly a--a really a--a dramatic thing that happened.
The American soldiers was pinned down by German machine-gun fire, and they were in kind of a pit. You soldiers, I guess, understand how they were on a reconnaissance somewhere. And they was pinned down, and they had just a little bit of ammunition left. And the Germans was moving in great units, moving in everywhere. And they knowed that unless they'd get some reinforcement, some help, that they would soon all die (they had to); the Germans coming right down off the mountain, looking right down their neck, going right into them like that.

130 And one of them happened to remember that he had a little mascot, a little pigeon. So he knew that this pigeon, if it could get out of there, would carry the message to the main headquarters to where they'd been stationed. And so they set down and wrote on a note, "We are pinned down in a certain position at a certain area. We're out of ammunition, in a few hours we'll have to surrender or either we'll be massacred." And they pinned this, or tied it on the--the foot of this little dove and turned him loose.
Now, he's a home-loving bird, so he... What does he do? He takes back home for his--meet, find his mate. She was worried about him; he'd have to come back home.

132 And as he went up, the Germans seen what had happened. So the thing they done, they started shooting at the dove. And one of them hit him with a .30 caliber machine gun, or bullet, it broke his leg. Another one tore a big hunk out of his back. His chest was bruised all the way across. One of his wings was crippled, the end shot off of it, and he flew sideways. But he kept climbing, and finally he made it. Crippled, wounded, broken, bruised, but he fell in the camp with the message. That was a great dove.
But, oh, brother, Isaiah 53 tells us of One, came down from home and all that was good:
And he was wounded for our transgressions, he was bruised for our iniquity: the chastisement of our peace was upon him; and with his stripes we were healed.

134 Sickness, superstition, and devils had us pinned down; there was no way out; the church had gone wrong; they'd went off on denominational things (and the Pharisees, Sadducees, and washing of pots and pans), and the Word of God become of no effect. But this little Dove came down, and there's only one thing could take place: there had to be a redeemer.
But being wounded, broken, beaten, torn, but He knowed His way back home. So from Calvary's cross where they bruised Him, mashed Him, tore Him, like a bunch of wolves upon Him, He made His flight from Calvary and then landed in heaven's doors, saying, "It's finished. It's finished. They're free. Sickness can be healed now. Sinners can be saved. The captive can be set free."
Though He was bruised and wounded, that great battle there when even everything against Him... Even the poet cried out.
Mid rendering rocks and darkening skies,
My Saviour bowed His head and died;
But the opening veil revealed the way
To heaven's joy and endless day.

137 I've been a neurotic all my life. As a little boy there was something struck me, that scare me, about every seven years it would happen to me. Brother Jack remembers when I first started, come off the field for a year; something just happened.
I remember the day that Juanita Hemphill... I think her name's Juanita Kelly now; she married Brother Kelly after the death of her husband. Anna Jeanne, I've got their pictures and things, they were such... And her... And them two girls and Sister Moore had a--a little trio. They sang that song that I never forget: "Looking Beyond the Sunset." Brother Jack, you remember, I guess, coming up from Florida. What fine little girls.

139 And I remember that morning a little Pentecostal group from up here in northern part of the country, in Michigan somewhere, those girls stood out there when Brother Hooper... I seen him here the other night, I... He may not be here now, Brother Ed Hooper. Are you here, Brother Ed? I don't think he... He set here the other night. None... Many of you know him. He and I, and Brother Hooley, we was leaving. And those girls standing there on the corner singing that, gave us, each one, a yellow rose that they took out of their hair. (That's where that maniac had been healed down there; great things had took place.)
Coming up the road just as happy as I could be, all of a sudden it struck me; a year later 'fore I entered the field again, just killed me.

141 Since a little boy, I always said I didn't know what a vision was. A little boy, I always said, "If I--if I'd only fall in one of those trance, and see that I'd get well." That time... I always wanted to go to Mayo's to find out what was wrong. The doctors there...
My stomach gets sour; and oh, my. Brother Jack's helped me around the house. I walk right around the house; and just a hot greasy water like, flying out of my mouth. And walk to the pulpit, and pray for people that was twice that bad, and be healed. I've had them lay my hands on a man with a cancer on his face, and the cancer left his face, standing there; and I was so sick I couldn't stand up.

143 And you don't know what I've suffered; just mental oppression. Every seven years it's come, all my life. That's where I'm at now, seven eights.
So I was--I was so distressed; I cried, I begged, I pleaded. And I remember when I finally thought I had enough money to go to Mayo's for an examination; they said, "They'll find what your trouble is." Wife and I, and Becky back there... Sarah was a little, bitty fellow. I had just entered my healing ministry. And we took off to Mayo's.
I went through the clinic. And the night before I'd find--had my finals the next morning, I just woke up and was setting there on the bed looking around. And I looked out in front of me, and there was a little boy, looked just like me, about seven years old; and looked at it, and it was me. And he was standing by an old snag tree. And on that tree...

147 Any of you squirrel hunters know you can rub a stick up and down on a tree like that, and it'll scare a squirrel and run him out if he's in the hollow.
And I was seeing there where that squirrel had been, and I thought, "What kind of squirrel is that?" and I rubbed it. And when I did, I looked over and it was me then about thirty-eight years old, the little boy was gone. So I rubbed that limb, and out of the hollow log, pole, come a little squirrel about that long, dark, almost black, and looked like little currents flying from him; little bitty beady eyes, the wickedest looking thing that I ever seen, looked like a weasel more than a squirrel.

149 And he looked right at me. And I opened my mouth to say, "Well..." And when I did, he... Before you could've batted your eye, he flew right into my mouth, went down into my stomach, and just tearing me to pieces. And as I come out of the vision, with my hands up, looking, I went a-screaming, "O God, have mercy. It's killing me."
I heard a Voice way down in the room, say, "Remember, it's only six inches long."
How many's heard that story? I've told you that many times, the people around the Tabernacle.
Well, on and on it went, suffering just the same.
Mayo Brothers, the next day, examined me. Said, "Your father was an Irishman; he drank. Your mother being a half Indian, that makes you almost a half-breed. So you'd be... You're--you're--you're just such a nervous wreck until you'll never be out of it." Said, "Otherwise, you're healthy. But that, that's something in the soul that man cannot control." Said, "You will..." Said, "When a man dies, can't hold a autopsy, 'cause his soul's gone." He said, "Well, you'll never get over it."

154 And that guy said, my old doctor, said, "My father had it; he died at about eighty-five, ninety years old," somewhere along there, he said. And said, "A month or two before he died, I examined him; had it all of his life, he'd get them" said, "spells."
"Some people," said, "they get it; they're high tempered"; said, "that's the kind that'll kill you." He said, "The other kind, like women in menopause, they cry. You got the kind that's kind of a weary feeling." Said, "The old-timers used to call it 'had the blues'; it wouldn't leave them." Said, "When that hits you, your stomach sours; you're just upset."
I said, "But, sir, I don't do nothing." I said, "I'm happy."
Said, "That's right. That's just out of the human grab bag." Said, "You'll always have it." Oh, what a discouraging thing.
But the words, to think it, "Remember, it's only six inches long," that's hung with me, as my dear wife back there can tell you. Year after year, I've thought of that.

159 And then, going overseas this last time, I was... Before... Well, I was back home, and I was on a squirrel-hunting trip. I jumped out of the car with Brother Banks Wood, who's listening in tonight, and I started to run up the hill, and looked like my heart would jump out of me.
And I asked Dr. Sam Adair; I said, "What does that?"
He said, "Next time you have it, get a cardiogram."
Said, "All right."
So it happened again in the next year, and went and took the cardiogram. He said, "Nothing wrong with your heart," said, "you're just nervous." Started coming on then...

164 Well, another doctor said to me, a good friend of mine, said, "That's your heart, boy," said, "you better be careful." That's the year I called Brother Moore and he got somebody to preach in my stead, when I went on that ram hunt with Brother Fred. I'd go up over mountains just like I did when I was sixteen years old, mile after mile, running; never bothered me a bit. See?
I come back and told Sam. He said, "Well, there's something wrong; you'd better be careful."
Then I saw a vision of an old doctor standing with those--old fashion doctor with stethoscopes over his arm. He said... He was standing in front of me one day; he said, "Don't let them tell you that's your heart; that's your stomach."
So I--I thought, "Well, I'll just take that word, 'cause it was a vision. Come on."

168 I started to Africa; to get some shots, and I had to take a bunch of shots before going to Africa; that's the law. So when I was getting these shots, he said, "Why, I can't find one thing wrong with you." Said, "Your hemoglobin, your blood's ninety-six, it's ninety-six." Said, "If you was sixteen years old, it wouldn't be any worse--wouldn't be any better." And said, "Heart enough to beat you a hundred years. Lungs, everything," said, "you're all right; no sugar, nothing."
I said, "Thank you." So I got a physical test, and--and to take my--my health certificate to the board.
So he said, "You know anything about it?"
I said, "Nothing but persistent souring in the stomach all the time."
He said, "Well, I'll tell you." He said...
I said, "Oh, I've been examined. I've been to Mayo Brothers, and everywhere."

174 He said, "But wait a minute." He said, "Sometimes a ulcer is so little till that barium meal won't show it; and sometimes it's too big to show it, because an X-ray is only a shadow. And a little bitty ulcer, you can't see it, it won't enough stick. Whole lot of little bitty ulcers could do that." He said, "I know an old doctor up here that's found an instrument; they got it now; they can put you to sleep with a little sodium pentothal, put a tube in your throat, and they just actually look down in your stomach and see what's wrong." Said, "He..." Said, "He's your type of people; he's a Christian." Said, "Why don't you go see him."

175 I took his name: Dr. Van Ravensworth. So when I come back, I went up to see the old doctor. Oh, he's a fine old man from Dutch East Indies, out of a big line of missionaries. And he had heard of me and read my book, and oh, he just shook my hand; he said, "Brother Branham, I'd be glad to do that for you." He said, "Tell you what to do; next week you run over at the hospital over here," and said, "and call me up before you go." And said, "I have to give you a little shot of pentothal." And said, "Then when I do," said, "it puts you to sleep for five minutes."
My little girl had just took it to have a tooth pulled, and Brother Norman's little girl. "A five minute sleep," I thought, "that won't bother me." So I thought I'd be satisfied then to look at it.

177 And then the next morning, I raised up in the bed and looked around; I looked over in the twin bed; my wife over there, she hadn't woke up yet. And I was looking out the window towards the great Catalina Mountains there where I live, and I looked up there where the Angel of the Lord put that Sword in my hand, where the seven Angels that you see in the picture appeared, great things taken place.
And I looked, and as I looked, there I was standing by that tree again, right where that squirrel was. I looked up there; I thought, "That's that squirrel's den." And I thought, "Wonder if he's still up there?" (in the vision). I raked the side of the tree, out he come. And before I could even bat my eye (He was the oddest looking squirrel I ever seen; now, you'll have to know my ministry to know these symbols and things.), he jumped at me but he missed me; He missed my mouth, hit on my chest and fell off.
And as soon as he did, I heard Something said, "Go to the Catalina Mountains."

180 So I turned around; I said, "Meda, are you awake, honey?" And I woke her up.
She said, "What's the matter?" About five o'clock in the morning...
I said, "I was looking out here, and I saw that squirrel again, Honey."
"What squirrel?"
I said, "The one I seen up there at Mayo's." I said, "You know what? He missed my mouth this time; he never hit me; he went out on my chest." I said, "Praise be to God. I've looked, oh, since a little boy, I have longed to see that happen. If I could ever see that happen, not even... Before I knowed what a vision was, if I could ever see that happen, then I said, 'I'd be all right. Whatever that told me, that's what I'd be.' And for forty years I've looked for that, and there it happened."
Before, when I was at Mayo's, the same time I was up there when they give me that message, and I saw the vision...

186 My old mother that's gone on to glory now, very odd woman, she had about three or four dreams in her life, and they were always true. She'd tell me, and the... She'd start to tell me, I'd tell... I'd say, "Stop right... Mama, I'll tell you what the rest of it is." See?
'Cause always when you give me a dream to interpret, you don't always tell me just exactly what it is. Then when I see it over again, I see exactly what you dreamed about, then He tells me what it is. See? You don't have to tell me what the dream is, He shows me the dream Himself. See? And then I see, I say, "Well, you didn't tell me this and tell me that." See? And so the God that can interpret a dream, can show a dream; He can show one; He can interpret it. And so then...

188 Well, wasn't there something like that in the Bible, said, "If you can..." I--I... Just happened to come to me. Daniel, wasn't it? Or, no, Joseph--Joseph. Well, it's somewhere in the Bible. I just remembered that, said, "If you can show me... If you can tell me what a..." Oh, it's King Nebuchadnezzar; that's right. Said, "If you can... If you can't..."
The magicians said, "Tell me the dream."
He said, "It's gone from me." That's right. That, I remember that; just thought of it then.
Now, notice. And mama, she said, "Billy," when I come back, she said, "come here, son, and set down." She said, "I had a strange dream. I dreamed that I seen you laying sick, just about to die with your stomach as usual." How many diets has she cooked me. And she said, "You were building a house upon a hill." And said, "I seen six white doves come down from heaven, cooing, in a letter 'S' and they set upon your chest. And you was looking, and the one in front was trying to tell you something." Said, "They was real glossy, white doves. And they took their little heads and put against your cheek, and going, 'coo, coo, coo,'" And said, "I couldn't understand it." Said, "They just kept going, 'coo, coo, coo.'"
I said, "Oh, I see it, praise the Lord." And said, "They formed their letter 'S' again and went back up into the skies, going 'coo, coo, coo, coo,' going back home."
Well, the little animal that I saw was six inches long. The string of doves that Mom saw was six; six is incomplete. I knew that someday I'd see that seventh one. That was man, suffering; so on and on it went.

193 That morning, I got up after seeing this vision; obeyed the Lord. I took my little boy Joseph to school (He's listening to me now in Tucson). I took him to school, and told Meda I didn't know when I'd be back.
And I took off up into Catalina, up into the--the foothills, and--and went up into the place where the Angel of the Lord put the Sword in my hand. Real early; and started climbing up the mountain.
Well, instead of going up in the peaks this a-way (which there's a lot snakes, scorpions, you know how Arizona is), I turned to my right; Something said, "Turn to your right." I went way into the peaks; I went around, and I was going around those great huge rocks, many times bigger than this tabernacle, laying up in them tops there where seldom ever a person could get.

197 And along about eleven o'clock, I was going into a little cove, back where some--a little place turned in like this over a little deer trail. And I had my shirt off, my hat in my hand, because I was just lathering with sweat. And so I turned in there, and as I turned into that little cove, I felt the Presence of the Lord. I jerked off my hat and looked around. I thought, "He's here somewhere. I know He's here." I thought, "What is it?" I made a few more steps. I said, "Lord, You're here somewhere."
And I looked laying on the path, and there laid that little squirrel; had jumped at something and missed it, and it hit a bunch of cholla (That's jumping cactus). It rammed through his head, chest, stomach, and he was dead. That odd-looking little squirrel, he had missed my mouth and hit that cholla. And the Voice of the Lord said, "Your enemy is dead." I stood there, and I trembled. I took my foot and ma...

199 Usually crows would've eat it up. I killed a snake, couple days later than that, it laid on the road about a half hour. There's always eagles and crows flying through there, and they'll pick it up right now. I killed a coral snake; that's the most dangerous snake we got; laying right beside of me, a few days after that. I started to come back to pick it up to show it, the crows had done got it, ravens passing over.
And that had been laying there ever since I'd seen the vision, two days before; I believe it was on Saturday, and I went up there on Monday. So there he was, laying on there dead. I mashed through it with my foot.

201 I went back around, set down again; set there and cried awhile, and prayed; looking down over Tucson, miles below me. Turned back around and come back, it still laid there. When I entered that cove the Spirit of God come on me again. I went on around, went down the mountain, went in and told my wife; I said, "Honey, I don't know how, but I'm going to get over this."
Dr. Ravensworth, when he give me the examination, he said, "It's totally impossible for you to be well." He give me a shot of pentothal that was to last me for five minutes, and I slept ten hours. So that stuff, even an aspirin just knocks me out. So they... He give me a shot, put that tube down my throat. When I come to, and he told me the next morning; he said, "Reverend, I hate to tell you this"; but said, "your stomach walls are even so hard, they're dried up." (I never seen it; he used the name of gastritis, and I went and looked in the dictionary and it said, "something that's withered away"). And said, "You can't get over it." He said, "You'll always have it." And I would've been a discouraged boy if it hadn't been for the vision of the Lord.

205 And the next day Something said, "Go back to the mountain."
And that day instead of going one way, I was led to go another way. And I was standing there; and looking, setting in the front of me, and there set that seventh little, white dove, looking right at me. I rubbed my eyes; I said, "Surely, it's a vision; surely, it is." I looked, and I said, "Little dove, where do you come from?" Just as pretty and white, could've been a pigeon, whatever it was, a-way in that wilderness.
God Almighty, Who raised up Jesus Christ from the dead, Whose servant I am, and His Word laying here open before me, know that I tell the truth and lie not.
There set the dove, setting there looking at me. I walked around; I thought, "Surely, it's a vision." I turned my head; I looked back, and there he set there, them little, white wings, just as snowy as he could be, his little, yellow feet; and little, yellow beak; setting there looking at me. He was watching right straight westward. I walked around him like that; I wouldn't touch him for nothing. I walked on up the trail; looked back, and there he still set watching me.
Brother, as a son of Abraham, I consider not what the doctor told me; I'm going to be well anyhow.

210 The third day I went back; I was climbing up high. And many of you know the vision about the Indian chief riding that little wall to the west. Something attracted me off to a big rock, about noon time, said, "Lay your hands against that and pray." God in heaven knows this is true.
I laid my hands against the rock and looked up towards heaven and started praying, and I heard a Voice coming out of the top of the rocks there, said, "What are you leaning against, over your heart?" And I raised back like this, my bare shoulders; naked from my waist up, hot. I looked back. And there was wrote in the quartz, in the stone, white, "Eagle" just exactly what the vision said that the next Message would come forth by.
I was so excited I run home, got a camera, and come back the next day, and took the picture of it. It was still there, wrote in the rock, white, "Eagle" (Dove leading eagle).

213 Somehow, I--I know. I'll tell you before it happens. The doctor's a good doc--good doctor, no doubt; I--I think he's a fine man. But I--I know I'm going to be over it. It's done. It's finished, and I'm going to be well.
And I was thinking as Ernie sang that song a few moments ago, "On the Wings of a Dove." How is the melody to that? Start it for me, Ernie.
... wings... snow-white dove, (sing it with me)
God sent down His pure, sweet love,
Was a sign from above,
On the wings of a dove.
I understand Ernie made two verses of that. I'm going to make you three verses:
Noah had drifted
On the floods many days,
He searched for land,
In various ways;
Troubles he had some,
But not from above,
For God gave him His sign
On the wings of a dove.
On the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
Was a sign from above,
On the wings of a dove.
Jesus, our Saviour
Came to earth one day;
He was borned in a stable,
In a manger of hay;
Though here rejected,
But not from above,
For God gave us His sign
On the wings of a dove.
On the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
Oh, a sign from above,
On the wings of a dove.
Though I have suffered
In many a way,
I cried for healing
Both night and day;
But faith wasn't forgotten
By the Father above,
He gave me His sign
On the wings of a dove.
On the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
Oh, a sign from above,
On the wings of a dove.
On the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.

216 Dear God, I thank You for these things, Father. You give Noah the sign; You gave the world the sign, and You gave me a sign. And the next day, seeing that eagle flying, O God, there's a Message coming forth now, and I pray, God, that You'll let the Dove lead. Grant it, Lord. It's led me to a faith I never had before. I know, God; I know it's going to be all right; so I thank You for it, Father.
And tonight, send down Your Message again, Lord, on the wings of the Dove of the Word. Grant it, dear heavenly Father. And every one that passes through this platform tonight, and out yonder in the meetings across the country, may Your great Dove of faith fall into their hearts and give them faith, Lord, for their healing. Remember that God is not a respect of person. He could send the Message to Noah, could send It to John the Baptist, could send It to me, can send It to others.
I pray that that Dove will fly into every heart right now, Lord, with Its little, golden beak, and whisper that, "By His stripes... By all My wounds and stripes you are healed." God, grant that our transgressions will be blotted out, our iniquities will be forgiven us, and that our sickness will be healed. It's in Your hands, Father. In Jesus Christ's Name. Amen.

219 With your heads bowed just one minute longer, how many here would like to say, if you can and want to say this, "Brother Branham, I've been wrong all my life. I've wanted to serve God, but tonight I'm ready to surrender. Pray God, that that Dove will fly into my heart tonight. I can feel It flutter its wings as He comes in"? Raise your hands, will you? Here in the visible audience, my, all over the building.
Way out into the audiences across the country, way up to Brother Hunt and Brother Coleman, out to Brother Leo and them, down into Tucson, over into Branham Tabernacle, across the west coast, raise your hands everywhere: "I want the Dove to fly into my heart tonight. Bring me God's sweet love on the wings of a snow-white Dove, the Holy Spirit. Bring It to me tonight, Lord, and drop into my heart the faith that I have need of."
In the Name of Jesus Christ, I pray, God, forgive our sins. The wounded Dove has brought the Message back, O God, "It's finished." We believe that. Just give us faith to believe It, we pray. In Jesus' Name. Amen.

222 On the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
Was a sign from above,
On the wings of a dove.
Where'd that dove come from? I don't know. He wouldn't have been out there in that wilderness like that. No, no. No, he wouldn't have been there. And why was he white? The heavenly Father knows he was as white as my shirt. There he set there.
But it was on the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
On the wings of snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
Oh, a sign from above,
On the wings of a dove.
Oh, don't you feel real humble? Let's just shake one another's hands, and sing it.
On the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
Let's raise our hands to Him and sing it.
On the wings of a snow-white dove,
God sends His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
Noah had drifted
On the floods many day,
He searched for land,
In various ways;
Trouble he had some,
But not from above,
God sent down His sign
On the wings of a dove.
On the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
Jesus, our Saviour
Came to earth one day;
Borned in a stable,
In a manger of hay;
Though here rejected,
But not from above,
God gave us His sign
On the wings of a dove.
On the wings of a snow-white dove,
God sends down His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.

225 Why, me an old man, suffered all my life, why did He heal me now? I believe I'll ride this trail again; I got to bring a Message. And I say to my Father tonight (as Junior seen in a--a dream the other night of the wings of this Dove moving in these windows here), Lord, Your servant's reporting for service. Amen, I'm ready.
On the wings of a snow-white dove,
God sends me His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
Let's believe now that He's moving in upon the audience.
On the wings of a snow-white... (We're waiting, Lord.)
God sends down His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.

227 You that got prayer cards, in this aisle here, step forward over here; stand up, step forward in this aisle here, over this a-way.
On the wings of a snow-white dove,
God sends His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
Those with prayer cards in this line, step out to your left.
On the wings of a snow-white dove,
God sends His pure sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
Those... [Blank.spot.on.tape--Ed.]
Oh, on the wings of a snow-white dove,
God sent me His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.

230 Where did the dove come from up there in the wilderness? I'd say this: God seen Abraham needed a ram for a sign; He's Jehovah-jireh, "the Lord can provide for Himself the sacrifice." To think of it, the same God, by the same inspiration, by the same kind of people, sent a dove. He's still God, Jehovah-jireh can provide anything He has need of.
Won't you, just while you're coming through this prayer line now, ask God to provide for you on the wings of the Dove, the Dove, Spirit of the Holy Ghost, to give you faith in your heart to believe that you're going to be healed.

232 I'm trying to get them all on their feet. You see? I'm asking now. Brother Brown's at his place. Brother Jack... What say? [Someone speaks to Brother Branham--Ed.] All right, good. This section here, comes through this a-way first, that's lined up. The sections back over in here fall right in behind them. These fall right in behind the wing. And you fall right in behind these here, coming right around to be prayed for.
Now, I'm sure this is not going to be no fast line; we're just going to take a little time so we can really pray for each one, far as we can.
Now, I cut my message just a little short (And you all caught that. See?) so that I could have this prayer line. This is a memorial line in honor of the days when Brother Jack Moore, Brother Young Brown, your wives let you go, and you come over and we went out into California, and all through Arizona (together, through the desert), and prayed for the sick.

235 You know what? There's people living today that was dying then, and still alive because of that effort. What did it do? It sprung up Divine healings in every church there is in the country; now even Presbyterians and so forth. They... It hushed their mouth, for it taken God to anoint somebody to slay the Goliath, to show that it could be done, then the rest of them took courage (That's right.) and went on. It can be done again, for He still sends His love on the wings of a Dove.
Christians, I want you to listen. If I would stand here and try to quote to you of the supernatural things that I've seen happen even in the past three years, I'd be here this time next Saturday night, telling you. I don't even speak of it so much, 'cause it sounds like it's almost impossible, but I tell you the truth. It's exactly the truth. We're living under the leadership of the great mighty Jehovah, the same One that was with the prophets in the Old Testament, with the church in the New Testament, He's here today taking a Bride out of the Gentiles for His Name's sake. Believe it. Won't you, people? If you ever did believe it, believe it right now. That's true. I want you to do it. We don't know what'll happen yet tonight. We don't know what will happen. We're just waiting under expectation.

237 Please, in the Name of the Lord Jesus, I ask you as His servant. I know when you're dealing with congregations, you got everything mixed in there. But if you believe me as His servant, if there's one speck of doubt or (Sin is--is doubt, unbelief.), if there's one speck of it in your heart, ask Father to take it away right now. See? "Lord..." And then when you come with genuine faith... Now, my hands won't mean nothing unless That strikes you first; then when it comes, it'll light it off; you'll be healed. That's right, you'll know you'll be healed. See? You'll believe it.

238 Now, I'm going to pray now for each one of you. And I... When you do this, you put your hands over on one another too, so we'll... And you be praying for the person you got your hands on, then I'm going to bring you through the line. Put your hands on somebody that's with you in the line.

239 Dear God, I--I don't know no other way of saying these things, Lord. I just know to tell what I know is the truth, and You're my witness tonight that I am telling the truth. My faith, Lord, and my own healing in the future; I don't know when, I don't know how; I don't understand it; but I believe It, Lord, that I received the sign from above. That seventh dove finally got here, the seventh inch is soon finished on the animal. It's over.
God, I want to serve Your people. So I pray, God, that You'll so anoint us tonight that whoever we lay our hands on, may they be healed; not because it's us, but because it's following Your commandment. You said, "These signs shall follow them that believe." Lord, help me to believe, and help their hearts to be the bedding ground of faith. And may, together, for the glory of God, every sick and afflicted person in this building (or the buildings throughout the land) that's obeying these commands now, will be made well. In the Name of Jesus Christ, I ask it. Amen.

241 Have faith; all of you pray with us. Now, this is not a line of discernment.
[Blank.spot.on.tape--Ed.] Depression, fear, I know what this... Poor little thing, she said she's never seen peace in life, the same thing that I had: can't sleep, nervous, tension.
Dear God, bear me record, Lord, that I've told the truth. How I feel for this little woman. I pray, God, that You'll send to her, tonight, that streak of faith from above that knows that You are obligated to Your Word, and You'll keep every Word. May the God of heaven take this fear away from my sister. And I obey You by laying hands upon her and condemning it. In the Name of Jesus Christ, may it come out of her. Amen.
Now, look sister, you believe me now, if you can start from right here by the cross, from this night, deny you've got it. See, go on saying, "I haven't got it no more." And it will leave you...?...

245 Sister Palmer...?... Uh-huh. Yes. Our sister, Sister Palmer, her husband is a very dear friend of mine, a minister from Georgia or Alabama, Georgia--Georgia. And she was coming up to the Tabernacle... They drive, when I'm preaching at the Tabernacle, fifteen hundred miles to hear one service. Brother Palmer lost control of his car, or the boy, one, when they was turning a corner, and they had a wreck. She's got an affect of it. Let's pray.
Dear God, deliver this servant of Yours, his little wife, loyal, true, little servant in Christ; I pray, God, as I lay my hands upon her with my Brother Jack Moore here, that You'll heal her and make her well. In Jesus' Name. Amen. Now...?...

247 In the right foot, and you're standing for him? His little boy is crippled; he's got a hurting in his stomach and back. Let's pray.
Dear God, let that snow-white Dove dip down into his heart just now, "Wounded for our transgressions, bruised for our iniquity, with His stripes we are healed." I ask this to be so for our brother and for his little son, in Jesus Christ's Name. Amen.
Severe headache pains, and a leg ailment that bothers him while he's a-working.
Dear God, grant Your healing blessing upon this young man, as we as servants of God lay our hands upon him. In the Name of Jesus Christ. Amen.

251 She has a lady's trouble, female, and also she wants the baptism of the Holy Ghost.
Dear God, as I offer you this prayer of faith for this little lady, may the female trouble be gone, may the baptism of the Holy Ghost come on the wings of a Dove, in Jesus Christ's Name. Amen. God bless you, sister.
Growth on his eye, and for his loving companion...
Dear God, You know the hearts of man. I pray Thee Father, in Jesus' Name, that You'll grant this request that this brother's asked; and our obedience to Your Word of laying hands on him. In Jesus Christ's Name. Amen. God bless you, brother.
She has a growth in her left side, and also her voice is bad.
Dear Jesus, I pray that You'll heal this sister; laying hands upon her in the Name of Jesus Christ, that her healing will be. Amen. God bless you, my sister.
Poor sister, I see your trouble, swollen limb, kidney, bladder, and a ankle throwed out of place.
O Father, God, heal this precious woman, Lord, I pray, as I lay hands upon her in Jesus Christ's Name. Amen.
God bless you, sister; that's the way, believe it.
You hear that, don't you, on the microphone? Ever who's at... the engineer, if you'll step it up just a little bit, the audience can hear their testi--or what they say when they come by. Be in prayer for them when you hear it; when I start praying, you pray with me.
Dear God, I pray for this our sister, that You'll heal her, dear God. We're doing this because it's Your command. In Jesus Christ's Name. Amen. Bless you sister.

262 Dear God, You hear that testimony; You hear what the enemy's done to her. We are trying to take the Name of Jesus and defeat this enemy; he's already because the bruised, striped Dove fell in the floor of the house of God with a Message, "It's over." Grant it; may she believe that, Father, in Jesus' Name.
Dear God, I pray that You'll heal this our sister. May the Dove of God witness to her tonight that He did it for her, that she could be well. In Jesus' Name. Amen.
Dear God, I lay my hands upon my brother who stands here. He had enough faith to come this far, Lord; now may he receive his healing and go to his seat well. In Jesus' Name.
Dear God, I pray for our brother, laying hands upon him. Help, dear God, that the faith of God will dip down just at this time; and be like Abraham, call those things which are, as though they're--are not, for God made the promise. In Jesus' Name. Amen. God bless you brother.

266 Dear God, You are the One Who can make the true decision. I pray, dear God, as this young lady asked for this, may she receive it in Jesus Christ's Name. Amen.
Dear God, I lay my hands upon our sister in obeying what You said do. This takes us back for many years, Lord, since we run a prayer line like this; but we know what happened then; we know You're the same God today if people can have the same faith today. I pray in Jesus' Name for our sister's healing. Amen.
Dear God, I lay my hands upon my brother here and ask for his healing, in the Name of Jesus Christ. Amen.
Father, I bring before you tonight this our sister, and lay my hands upon her to witness that I'm standing as a witness of Your strength, stand as a witness of Your visions, Your Word, and I'm a witness that You're God. And I lay hands upon her in obedience to the Word of my God, and ask for her healing. Amen.

270 Dear God, I lay hands upon my brother in like manner, as a witness of Your strength I ask for his healing in Jesus Christ's Name. Amen.
[Blank.spot.on.tape--Ed.] "What?"
She said, "The Healer." Said that "A man from up somewhere, up in Arkansas, had been healed that morning, a blind shoe cobbler." (You know the story, it'd been on the radio.)
And I said... I thought... I played the part of a hypocrite. I said, "You don't believe that's the truth?"
She said, "Yes, sir, I do."
And I said, "Do you believe in this day when God would do something like that, when..."
She said, "Sir, I listened to the religious program." She said, "I'm a Christian." She said, "I listened to the programs; I heard that man up there that was healed this morning, that blind shoe cobbler. They throwed him out of the church; he was making so much noise, one church to the other. With his hat on a cane, wiggling it around, running up and down the church. He was everywhere in the city, hollering, 'I'm healed. I'm healed.' A blind shoe cobbler."
I said, "Do you believe that?"
And she stood there a little bit, was kind of drizzling rain; she said, "Sir, if you'll get me in where he's at, then I'll find my father." Then I felt about like that.
I said, "Maybe I'm the one you're looking for."
She said--grabbed me by the lapels of the coat, she said, "Is you the healer?"
I said, "No, sister, but I'm Brother Branham."
She said, "Have mercy." I thought of poor old blind Fanny Crosby, "While on others Thou art calling, do not pass me by." See, He'd healed one, He could heal her.
I put my hands over her eyes; I said, "Dear Jesus, one day an old rugged cross come bumping down the street; the shoulders with blood running out of them, the little frail body that was practically fell under the load. A colored man by the name of Simon of Cyrene, came up and picked up the cross, helped Him bear it. I'm sure You remember it, Father. One of His children is staggering here in darkness; I'm sure You understand."
She said, "Glory to God. I can see."
I said, "Can you see?"
She said, "Yes, sir."
I said, "Count them lights." And she counted them. I said, "What color suit I got on?"
Said, "You got on a gray suit with a yellow tie." That was it; she could see.
Oh, God respects humility.
This in itself is that which will make, and bring to pass, the tremendous victory in the Love Divine.

290 Dear God, have mercy and heal my sister, in the Name of Jesus Christ. Amen.
Dear God, as I take this feeble, wrinkling hand, only You know what's passed through here. I pray, dear God, that the same hand I got tonight will embrace like those feeble hands of Simeon that day, "Lord, let Thy servant depart in peace, for I now see Thy salvation." May It come upon her, Lord, Your salvation, and make her well in Jesus' Name. Amen.

292 [Blank.spot.on.tape--Ed.] On The Trial of... Mr. Unbelief indicted Jesus Christ? You remember "The Trial"? How that the... They had the--the attorneys and everything, and who stood for who. And we had the--the prosecuting attorney, Satan, that was going to prosecute; how the trial was brought...
And he said, one, Mr. Doubter, he come up; he said, "I heard a preacher say, 'Anoint the sick in oil, the Bible says that.' I was anointed in oil, wasn't healed. The other one said, 'Lay hands on the sick, they shall recover.'" He was trying to prosecute.
But when the witness came forth, here it was, "God told them, said, 'It had been...'" He said, "It's been six months since I had hands laid on me, and Your Word says that 'Lay hands on the sick and they shall recover.' And hands was laid on me by one of Your anointed servants, and I haven't recovered yet. Therefore, You're a false pretender, because Your Word don't mean what It says."

295 So when the witness come up, the true was this, that "His Word is true. He never said when He would do it." He said, "These signs shall follow them that believe; if they lay their hands on the sick, they shall recover." See? See? That's what He said, "They shall recover." So whether it's a prone miracle just happen right like this or whether it's just obeying God, that's up to Him in the individual. See? But if the individual believes It, I don't care how long it takes. He said To Abraham, "You're going to have a baby by Sarah." The baby never come for twenty-five years. He told Noah it was going to rain. Noah had the flood--the--the ark built for the flood, many, many years before the flood came, but he knowed it was going to rain. The Bible said, "The prayer of faith shall save the sick, and God shall raise them up." When? He didn't say. God is just, He's true; just read what His Word says."
That's what I've done tonight, laid hands on the sick. Now, I believe every one of them's going to be healed. I believe, every one of them. You believe the same? Now, believe for these afflicted people.

297 There's a little lady here, seems like I ought to know, I prayed for her last night out there in the prayer line. What's her name? Chambers--Chambless. If that little lady would've lived--would've lived normally, wouldn't have been afflicted, she certainly been a beautiful woman. And she's setting there now, shaking. Lovely, fine spirit in the girl, and she sets there jerking like this. Oh, how that breaks my heart. How would I have wished... Just how I would...
Here's a little baby, lady setting here holding it. Its little tongue hanging out, its little body afflicted. What if that was my little Joseph? What if it was my little grandson Paul? What if that was Rebekah setting back there, or Sarah? What if Mrs. Simpson here was my wife Meda? This young man setting here was Billy Paul? This aged woman setting here was my mother? Remember, it's somebody's baby, somebody's sister, somebody's daughter, and somebody's son. See? I am their brother; He is our Saviour. All that I can do is... What faith I've got is offered in their behalf. That's all I know.

299 Now, the Lord can show me a vision; He could tell me what's the matter with each one of them. I can prove that to you (See?); you know that. But that don't heal them. That doesn't heal them. No, it's got to be something drop in them. See? And I hope...
Like I could go up here take each one of you and baptize you in the Name of the Lord Jesus Christ; that won't remit your sins. No, no. No, I don't believe in water baptism in the Name of Jesus Christ unto regeneration; I believe the Blood is regeneration (See?) now, not the waters. But, see, I could baptize and baptize, but you only go down a dry sinner, come up a wet one (See?) until you have thoroughly repented. Repent, and then be baptized in the Name of Jesus Christ. See? And that's where I different with the Oneness movement. Not baptizing to regeneration, no; I believe it's the Blood that cleanses, not the water. See? Repentance, and then be baptized in the Name of Jesus Christ.

301 Now, I'm going down to pray. And these people are just as much to you as they are to me, maybe even more than--than my own relation.
Now, let's all join together, and your hands in faith, and my hand in faith, bringing down the hands of the Lord Jesus to lay on these poor crippled people. Will you pray with me?
[Blank.spot.on.tape--Ed.] Those handkerchiefs that's for the sick and the afflicted, you may get them right after service. Now, help me pray for these, will you?
God, we thank You, Lord, for what You have done tonight. We thank You in advance for the healing of every person come through the line. Dear God, I pray over these handkerchiefs, perhaps for some who could not even come to the meeting, and their loved ones brought the handkerchiefs. In the Bible we're taught that they took from the body of Paul, handkerchiefs or aprons. Now, those people back there had lived in Your Presence; they'd seen You on the street, they'd seen You in their meetings, and they'd seen Your same Spirit upon Paul. And they knew it wasn't that man; it was Your Spirit that was dominating his life, for we see Paul doing the same things that You did.
And now, Lord, the people of this day sees the same God living in His church with His people. And they've brought these handkerchiefs, that they might be taken from here to their loved ones. Grant, God, that every one of them will be healed in Your own way. We don't request any certain thing to be done of any certain way or any certain nature; we just ask, "In Your own way, Father, heal them." For the glory of God, I offer this prayer of faith over it. In Jesus Christ's Name. Amen.

306 I've had a wonderful time of fellowship around your faith, your presence in Jesus Christ. This will be a meeting that I'll long remember of what taken place: love, cooperation, fellowship.
And now, till we meet again, may God of heaven guide you. He Who makes the stars to shine bright at night to lighten up the path when it's growing dim, may He lighten your path with the Star of Bethlehem to guide you to a full surrendered life in His Word, is my prayer.
Till we meet, till we meet,
Till we meet at Jesus' feet;
Till we meet, till we meet,
God be with you till we meet again.
Now, let us stand. "My Faith Looks Up to Thee"...?... I... Well, I'll change that. I believe that's fine:
My faith looks up to Thee,
Thou Lamb of Calvary,
Saviour Divine!
Now, hear me while I pray,
Take all my sin away,
O let me from this day
Be wholly Thine!

309 Now, let's shake one another's hands when they sing:
While life's dark maze I tread,
And griefs around me spread,
Be Thou my Guide;
Bid dark... turn to day,
Wipe sorrow's tears away,
Nor let me ever stray
From Thee aside.
Feel better now, don't you?
On the wings of a snow-white dove,
God sends His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
Now, on the wings of a snow-white dove,
God sends His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
That's our closing message for this campaign.
On the wings of a snow-white dove,
God sends His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.

312 Bow our heads. As the wheels hum a song going home, I trust it'll--you'd hear the humming of the wheels, the roaring of the engine.
On the wings of a snow-white dove,
God sends His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
[Brother Branham begins humming the chorus--Ed.]...
... dove,
God sends His pure, sweet love,
A sign from above,
On the wings of a dove.
With your heads bowed, I give you to Brother Noel.

Up

S'abonner aux nouvelles