Le Messie

Autres traductions de ce sermon: Le Messie - Shp
Date: 61-0117 | La durée est de: 1 heure 44 minutes | La traduction: MS
doc pdf mp3
Voir le textes français et anglais simultanement Voir le texte anglais seulement

1    Vous pouvez vous asseoir. Cela me semble comme arriver chez moi. Revenir et entendre votre pasteur parler des choses merveilleuses, que le Seigneur a accomplies dans cette église depuis ma dernière visite. Il a déclaré qu'il y avait pratiquement un réveil continuel du déversement du Saint-Esprit. Oh! n'est-ce pas merveilleux d'être parfaitement à l'heure de Dieu, au bon moment? Cela nous fait quelque chose.

2    Eh bien! nous en avons eu un au Tabernacle. Je vous ai parlé que nous avions eu une série de sujets traitant des Sept derniers Âges de l'Église. Et oh! lorsque j'ai terminé, Dimanche dernier, avec le chapitre quatre de l'Apocalypse... j'avais environ trois cent cinquante ou quatre cents personnes dans mon assemblée.
    Et alors que je parlais, (j'avais appelé la ligne de prière) de la réflexion de la Gloire de la Shekinah sur les étoiles et sur la mer de verre où les sacrifices étaient lavés, vous savez, ce qui représente les pécheurs, l'eau de séparation... Alors que je parlais là-dessus et que je m'apprêtais à prier pour les malades, l'Ange du Seigneur descendit devant tous et alla se tenir dans le coin de la salle et trois cents personnes ou davantage Le regardèrent pendant quinze minutes en poussant des cris, pleurant et louant Dieu. Tous regardèrent... C'était la première fois qu'Il apparaissait ainsi devant une église. Il entra et alla se tenir à cet endroit.

3    Je dis: «Pouvez-vous Le voir?» Et tout le monde commença à crier et à tomber; Elle était là, la grande lumière ambre de la Colonne de Feu, d'une rondeur parfaite. Puis Elle commença à s'estomper et l'ombre de chacun de ces âges de l'Église se dessina dans cette Colonne de Feu exactement comme je les avais enseignés. Dieu sait que c'est la vérité alors que je me tiens ici devant Sa Bible. Nous vivons assurément à la fin des temps.

4    Oh! je suis si content de savoir que le prophète a promis que, vers le soir, la lumière paraîtrait. Savoir que dans cette heure où tout est si sombre dans le monde, nous vivons et marchons dans la Lumière; la Lumière qu'Il a promise de nous donner. Et nous sommes ce soir les privilégiés qui jouissent de ces choses en cette fin des temps.

5    Maintenant souvenez-vous que l'Église ne sera pas... Elle ne sera pas quelque chose de grand et d'important. Dans chaque âge, cela a toujours été une minorité, juste une petite lumière. Et pendant les âges sombres, elle s'est presque complètement éteinte. Puis dans cet âge de l'Église de Laodicée elle s'éteint presque complètement de nouveau.

6    Frère Jack m'a invité à venir prêcher ici, une fois, ces Sept Âges de l'Église. J'espère que j'en aurai l'occasion. Oh! nous avons assurément apprécié, chez nous, de voir de quelle manière le Saint-Esprit a béni cela.

7    Maintenant, d'ici nous allons aller à Beaumont, puis nous irons sur la côté Ouest; ensuite nous reviendrons pour aller dans l'Ohio, puis nous descendrons en Virginie; en Caroline du Nord, puis de là nous irons à Springfield, Chicago; ensuite nous irons dans le nord de la Colombie Britannique à Fort Saint John et Grand Prairie, Dawson Creek et à travers cette région et j'espère être de retour d'ici juin, Dieu voulant pour... Cela fera six mois à ce moment-là et j'espère être de retour à temps pour partir peut-être outre-mer à ce moment-là, Dieu voulant.

8    Maintenant nous sommes heureux d'être ici ce soir et de voir que tellement sont venus avec des visages lumineux et des coeurs ouverts. C'est un moment merveilleux, n'est-ce pas? Nous sommes dans l'attente ce soir, je suis dans l'attente, comptant que le Seigneur nous fera connaître ce soir, Sa puissance et Sa gloire et Se montrera Lui-même à nous. Et qu'Il le fasse ou qu'Il ne le fasse pas nous croirons tout autant en Lui.

9    Je viens de quitter une dame qui vient d'Allemagne. Elle perdit un bébé il y a quelques semaines. Et elle était présente le jour où, en Californie, ils amenèrent un petit bébé qui était mort un matin vers les trois ou quatre heures. Les parents avaient roulé toute la journée et c'était environ trois, quatre ou cinq heures, oui environ six heures de l'après-midi. La mère était assise sur le siège arrière de la voiture, tenant dans les bras cette petite forme froide.

10    Lorsqu'ils arrivèrent à l'endroit où je me trouvais, à San Bernardino, ils amenèrent le petit bébé vers moi et je dis: «Oh! depuis combien de temps le bébé est-il mort?»
    Elle répondit: «Depuis tôt ce matin.» Je pris la petite forme froide qui était déjà devenue raide et, alors que ces gens se tenaient tout autour, en la tenant dans mes bras, je commençai à prier notre précieux Seigneur. Je sentis le bébé se réchauffer, je le tenais toujours et après quelques minutes, il commença à gigoter et à pleurer. Je le tendis alors à sa mère.

11    Ainsi lorsque... or, voyez-vous, nous ne faisons pas savoir ces choses; voyez-vous, la raison est qu'il y a trop d'éclat aujourd'hui dans nos... Nous essayons d'avoir quelque chose de grand pour faire de la publicité. Non, ce ne doit pas servir à ça. Le monde ne le recevra pas de toute façon. Il s'adresse à l'Église; c'est pour l'Église, le peuple ce Dieu. Ces grandes choses prestigieuses ne marchent pas dans le Royaume de Dieu.

12    Les gens seront surpris lorsqu'ils découvriront qui sont les croyants et qui ne le sont pas. Ce sera semblable au moment où Jean vint à la première venue de Jésus. Il y avait Anne au Temple et Jean-Baptiste. Il n'y en avait que peu qui étaient de véritables croyants, qui reçurent réellement cela. Nous attendons Sa venue.

13    Cette petite était là... Son bébé est mort en Allemagne. Son mari est un aumônier. Ils m'appelèrent par téléphone, en longue distance, environ cinq fois, de jour et de nuit, pour me demander de venir et pour savoir si Dieu allait ressusciter ce petit bébé. Je dis: «Laissez-moi aller prier.» Et je suis allé prier. J'ai prié cet après-midi, ce soir-là.

14    Je vais vous montrer si oui ou non les médecins croient. Elle avait déjà donné à lire au médecin mon livre intitulé je crois, «Un prophète visite l'Afrique», ou quelque, chose comme ça. Et quand... Elle dit: «Dieu va ressusciter ce bébé.» La petite maman dit: «Dieu va ressusciter le bébé.» Et le bébé était mort avant qu'ils s'en rendent compte, depuis quatre à cinq heures. Donc ils transmirent la nouvelle au père à la base où il se trouvait. Et le bébé était mort dans la nuit.
    Ainsi le médecin déclara: «Eh bien! je vais vous dire ce que je vais faire. Je vais me glisser là-bas et rebrancher l'oxygène.»
    Et il laissa ce bébé là, durant deux jours, avec l'oxygène branché sur lui en attendant. Quant à moi j'étais ici en train de prier. Ils allaient m'emmener là-bas en avion à réaction. Je pouvais partir d'ici avec un avion à réaction de l'armée pour aller en Allemagne et être de retour le même jour.

15    Un matin, vers le point du jour, je me levai tandis que ma femme sortait de la chambre. Je venais de me réveiller et j'étais encore étendu quand j'entendis quelque chose entrer dans la chambre. Je regardais et il y avait quelque chose qui se déplaçait dans la chambre. Je sautai sur mes pieds et je dis: «Seigneur, que désires-Tu faire connaître à Ton serviteur?»
    Il répondit: «Ne réprimande pas cela, c'est la main du Seigneur.» Voyez-vous?

16    Je l'appelai donc au téléphone et je lui dis: «Non, Dieu a appelé votre bébé.» Ainsi, lorsqu'elle est venue nous voir l'autre soir, je l'ai quittée hier à la maison quand je suis parti, elle dit: «Qu'était-ce, Frère Branham? La faiblesse de ma foi?»
    Je répondis: «Vous avez une grande foi. Vous avez prié pour votre bébé; vous et votre mari vous êtes cramponnés à cela en disant: Dieu ressuscitera ce bébé. Et Il a refusé de le faire parce qu'Il sait ce qui est mieux et malgré cela vous L'aimez. C'est une foi véritable.»

17    Lorsque les montagnes sont déplacées, n'importe qui peut avoir la foi. Mais laissez une fois cela aller en arrière et voyez comment cela marche. C'est là que vous prouvez si oui ou non vous avez de la foi. «Et chaque fils qui vient à Dieu doit être châtié et éprouvé par Dieu.»
    Ainsi souvenez-vous que nos épreuves produisent la patience et que la patience produit l'espoir et ainsi de suite. C'est pourquoi nous nous cramponnons à Dieu, qu'Il nous bénisse ou non, nous sommes là qui croyons quand même en Lui parce qu'Il l'a promis et pour voir de quelle manière Il agit.

18    Maintenant avant d'approcher ce sujet et la lecture de la Parole, car la foi vient de ce qu'on... entend, ce qu'on entend la Parole de Dieu... Et maintenant je ne désire pas être trop long parce que Frère Jack, lorsqu'il m'a appelé pour me demander de passer par ici, ce que je suis heureux de faire, m'a dit qu'ils avaient des malades qui désiraient qu'on prie pour eux. C'est ainsi que nous avons pensé faire cela; vous parler un moment avant de prier pour les malades ce soir. J'ai envoyé Billy, ici ce soir et il m'a dit qu'il avait distribué des cartes de prière. Il y avait vraiment foule. Mais nous pouvons appeler des cartes de prière et si nous ne le faisons pas c'est que ce n'est pas nécessaire.

19    Ainsi, avant de nous approcher de Sa Parole, approchons Dieu pendant un moment de prière. Y aurait-il quelqu'un qui aimerait qu'on se souvienne de lui, ce soir dans cette prière? Dieu vous bénisse. Que Dieu exauce vos prières. Il connaît vos besoins. Maintenant, avec vos têtes inclinées, je me demande s'il y a un pécheur, homme ou femme, garçon ou fille qui dirait: «Souvenez-vous de moi, Frère Branham, ce soir, devant Dieu, tandis que vous priez.» Voudriez-vous lever la main? Dieu vous bénisse. Dieu vous bénisse. Dieu vous bénisse. Il y a en a beaucoup dans toute la salle. Environ dix à quinze mains se sont levées, des pécheurs.
    S'il y en a sans la Lumière de Dieu dans leur âme par le Saint-Esprit, voudriez-vous lever la main en disant: «Souvenez-vous de moi Frère Branham»? Dieu vous bénisse. Oh! je vois des mains partout.

20    Notre Père céleste, nous approchons Ton Trône de grâce et de miséricorde. Nous venons humblement au Nom de Jésus parce que nous sommes sûrs qu'Il nous entend. Car Il a déclaré: «Si vous demandez quelque chose au Père en Mon Nom, je le ferai.» Ainsi, nous savons que cette promesse est vraie. Peu importe combien notre incrédulité Lui fait obstacle, elle est pourtant vraie. C'est pourquoi nous croyons ce soir avec tout ce qui est en nous, que Tu nous entends. Nous croyons que Tu es ici et que Tu vas exaucer nos prières spécialement pour ces pécheurs qui ont levé la main. Puissent-ils voir la lumière de Dieu ce soir. Puisse cet autel les trouver prosternés, implorant la miséricorde pour leur âme pécheresse. Accorde-le Seigneur.

21    Je prie pour ceux qui n'ont pas le Saint-Esprit dans leur vie pour les guider. Puisse Dieu venir dans cette tour de contrôle ce soir et en prendre possession. Puis guider leur vie dans cette heure sombre alors que le temps arrive où les nations ne savent pas que faire. Mais Tu es le Chemin, et la Vie. Nous sommes si heureux de T'avoir rencontré, il y a des années, si cher à nos coeurs. Tu es un secours qui ne manque jamais dans la détresse. Je prie pour que chacun d'entre eux soit rempli du Saint-Esprit ce soir.

22    Bénis les malades et les affligés qui sont dans la salle et hors de la salle, en convalescence ou où qu'ils soient. Nous Te prions d'être miséricordieux envers eux, Père. Maintenant, nous voulons Te demander de bénir l'église, de continuer à la bénir. Nous voulons Te remercier de ce que Tu fais ici pour ce corps local de croyants. Ces gens saints et pieux qui craignent Ton Nom, Seigneur, et croient que Tu viendras un jour pour nous recevoir. Quoi que nous dormions dans la poussière, ce ne sera pas un obstacle, car la trompette de Dieu sonnera et les morts en Christ ressusciteront premièrement. Nous partirons de toute façon. La mort ne peut pas nous arrêter. Rien ne peut nous empêcher de Le rencontrer.

23    Ô Dieu, nous sommes si contents que le Sang de Jésus est appliqué à notre âme et que Son Esprit demeure en nous. Nous Te prions de faire de nous tous ce soir, des citoyens du Royaume. Ô Dieu, guéris les malades et les affligés et reçois-en la gloire. Et alors que nous approchons Ta Parole maintenant, pour y trouver un message à apporter à cette assemblée dans l'attente, certains attendant d'être bénis, certains attendant d'être remplis, certains attendant d'être guéris, certains attendant d'être sauvés, puisse le Saint-Esprit nous servir tous, Seigneur, selon nos besoins. Et maintenant mon besoin profond c'est Toi, Seigneur. Viens et parle, Ô Dieu, et puisse le Saint-Esprit se mouvoir au-dessus de la Parole comme Il se déplaçait, au commencement, au-dessus des eaux, et dire: «Que la lumière soit!» alors que la Parole est prononcée. Car nous Te le demandons au Nom de Jésus. Amen.

24    Au cours de la lecture, si vous voulez relever les passages... Durant ces dernières semaines, j'ai pris l'habitude de parler et d'inscrire différents passages des Écritures et j'en ai ici, environ quatre pages. Je ne sais pas comment j'arriverai à toutes les prendre. Si vous voulez donc inscrire ces passages vous êtes tout à fait libre de le faire. Je pense parfois qu'étant donné que la fin est maintenant si proche, je vais enseigner un peu sur ce sujet. Vous pouvez prendre Jean, au chapitre premier. Et nous allons lire le premier passage, dans le premier chapitre et le second passage dans le quatrième et nous lirons jusqu'au verset quarante-trois puis au chapitre quatre, nous lirons les versets vingt-quatre, vingt-cinq et vingt-six. Chapitre premier, verset quarante:
    André, frère de Simon Pierre, était l'un des deux qui avaient entendu les paroles de Jean, et qui avaient suivi Jésus.
    Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie (ce qui signifie Christ). Et il le conduisit vers Jésus.
    Jésus, l'ayant regardé, dit: tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas (ce qui signifie Pierre).

25    Et au verset vingt-quatre du chapitre quatre nous lisons ceci:
    Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui L'adorent, L'adorent en esprit et en vérité.
    La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.

26    Je désire sortir de là un mot de cinq lettres différentes, pour servir de texte: M-E-S-S-I-E, Messie. Je désire que mon sujet ce soir soit centré sur le mot: Le Messie. Le mot lui-même signifie l'Oint; ou il pourrait être utilisé pour parler du Roi oint. Et il signifie également Christ. Mais nous allons l'utiliser premièrement dans le sens du Roi oint.

27    Il apparaît premièrement dans Genèse 3:15, si vous voulez inscrire quelques passages des Écritures. La Semence promise de la femme qui devait être l'Oint. À travers les Écritures, tous les prophètes parlent de Celui qui devait venir: le Roi oint. J'aime ce mot «oint». Dieu oignant quelqu'un. Et Il devait être un Roi qui devait conduire Israël à la liberté vis-à-vis de toutes les nations et faire d'eux des chefs sur les nations. C'est ce que le Roi oint devait faire.

28    Je crois que Jésus de Nazareth a répondu en tous points à la description que tous les prophètes avaient donnée au Messie. Je crois que dans Ésaïe 9:6, après qu'Israël eut demandé un signe, Dieu dit: «Je leur donnerai un signe éternel.» Un signe, un signe éternel. Un signe qui serait valable pour toujours. Il dit: «Une vierge concevra. Ce sera un signe. Et Celui qui naîtra d'elle sera appelé Conseiller, Prince de la Paix, Dieu Puissant et Père éternel.»

29    Je crois que Jésus répondait à la description qui avait été faite, dans chacune des promesses de Jéhovah au sujet de la venue du Roi et du Messie. Peu importe quel est le nombre de ceux qui croient qu'Il échoua dans Son oeuvre, Il est néanmoins Roi. Il est Roi maintenant, Il est Roi des saints. L'Apocalypse le dit. «Toi, Roi des saints.» Il a un royaume. N'être-vous pas contents, ce soir, d'appartenir à cet Empire? à l'Empire du Oint? Non seulement cela, mais Il nous a faits rois et sacrificateurs pour Dieu, des oints pour Dieu.

30    Bien que Jésus ait rempli toutes ces qualifications... et les Juifs avaient lu ces promesses durant des années, comment fut-il possible que cela passe à côté d'eux sans qu'ils le voient? Ces théologiens, si instruits dans les Écritures, si minutieux dans les Écritures et pourtant, ils manquèrent de Le reconnaître comme étant l'Oint. Il semble que ce n'aurait pas pu arriver. Il semble qu'ils auraient dû Le reconnaître, étant si versés là-dedans. Mais Dieu les aveugla.

31    Cela montre que c'était la main de Dieu. Il était trop bien connu. Ses signes de Messie prouvaient qu'Il était le Messie, prouvaient qu'Il était l'Oint. Et pour qu'eux manquent cela, ce devait être assurément la main de Dieu qui les aveugle, sinon ils ne l'auraient pas manqué. Et c'est la même chose aujourd'hui. Si l'Évangile est caché, Il est caché à ceux qui sont aveugles. Et la seule façon leur permettant de recevoir la vue, c'est de la recevoir à travers Dieu.

32    Dans Ésaïe 9:6, nous n'allons pas le lire, mais il est dit qu'Il devait être le Père Éternel, le Dieu Puissant. Lorsque Dieu fit l'homme dans Genèse 1:26, cela montre, si vous inscrivez cette référence, c'est Genèse 1:26, cela montre qu'avant tout, Dieu fit l'homme pour être un dieu. L'homme fut créé pour être un dieu. Un dieu inférieur. Il fut fait à l'image et selon la ressemblance de Dieu. Il avait des mains comme Dieu, il avait des pieds comme Dieu, des yeux, des oreilles, une intelligence comme Dieu, toute sa composition, parce qu'il était un fils de Dieu. Jésus se référa à lui comme d'un dieu. Jésus dit: «Comment pouvez-vous me condamner lorsque je dis que je suis le Fils de Dieu, n'est-il pas écrit dans votre loi que vous êtes des dieux? Et si elle a appelé dieux ceux à qui la Parole de Dieu a été adressée, comment pouvez-vous me condamner lorsque je dis que je suis le Fils de Dieu?» Il se référait aux prophètes, les oints, les oints inférieurs.

33    Jésus était si oint qu'Il était plus qu'un prophète. Jésus était si oint qu'Il était la plénitude de la divinité corporellement. Il était Dieu. Les prophètes avaient le même genre d'onction, seulement dans une moindre mesure.

34    Dans Genèse 1:26 lorsque Dieu fit l'homme, Il fit de lui un dieu parce qu'Il lui donna un empire. Il avait la domination, il avait la puissance sur les oiseaux de l'air, sur le bétail, sur les vents, les vagues, les poissons de la mer, sur tout. Il avait la domination sur tout. Il était un gouverneur... oint comme gouverneur, parce qu'il était selon la ressemblance et à l'image de Dieu avec un domaine terrestre. C'est pourquoi la Bible dit que la terre attend, soupire et réclame à grand cris, la manifestation des fils de Dieu. Le monde attend que l'homme revienne à sa juste condition.

35    Il est fait à l'image et selon la ressemblance de Dieu ce qui fait que son... Lorsque Dieu le fit, Il lui donna de Son Esprit, une partie de Sa Vie et il est selon la ressemblance et à l'image de Dieu. C'est pourquoi l'homme, dans son état naturel, tels que nous sommes maintenant, vous pouvez bien voir qu'il est bien davantage qu'un animal, comme ils essaient de nous le faire croire, parce que l'homme dans son état déchu, bien qu'il soit un fils de Dieu déchu, peut néanmoins s'améliorer. Il a une intelligence. Il se construit une meilleure maison, avec de meilleures conditions de vie. Il améliore ses conditions de voyages. Il peut maintenant se propulser dans l'air à plus de trois mille kilomètres à l'heure, dans un avion à réaction ou dans une fusée.

36    Il en est arrivé à un point où il peut presque faire le tour du monde en vingt-quatre heures en envoyant un satellite dans l'air au-dessus de la couche atmosphérique où l'air tourne, l'orbite du monde, et rester immobile et observer le monde passer au-dessous de lui et faire le tour complet en vingt-quatre heures simplement en restant immobile à un endroit. S'élever dans l'air, rester là et ensuite redescendre et être de nouveau chez soi. Simplement se trouver au-dessus de la terre qui accomplit sa révolution, à l'endroit où la Terre fait tourner son courant faisant ainsi les vents etc., le courant. Le monde tournant à environ quatre mille kilomètres à l'heure. Non, je dirais plutôt à mille sept cent soixante kilomètres à l'heure. Il a environ quarante mille kilomètres de circonférence. Il accomplit une révolution chaque vingt-quatre heures, ce qui ferait environ mille sept cent soixante kilomètres à l'heure. Or, l'homme s'élève dans l'air et défie cela; il se tient au-dessus de la gravitation et observe le monde passer au-dessous de lui. Il est brillant et intelligent. Il est fait à l'image et selon la ressemblance de Dieu et en lui se trouve la lumière.

37    Par exemple, lorsqu'un homme reçoit le Salut, la lumière qui entre en lui ressemble presque à ce petit bouton blanc sur ma chemise. C'est lorsque Dieu entre dans la partie interne d'un homme. Dans la partie d'un homme... Ou plutôt est fait suivant la modèle d'un tabernacle. Il y a le parvis extérieur, puis le lieu saint et ensuite le lieu très saint et la gloire de la Shékinah à l'intérieur du voile.

38    À la porte extérieure d'un homme se trouvent cinq sens qui contrôlent l'entrée de son corps. À l'intérieur, où se trouve son âme, ou plutôt l'âme est la nature de l'esprit qui se trouve à l'intérieur de son coeur et cela produit son âme qui fait l'atmosphère autour de lui, il a là également cinq entrées. Puis à l'intérieur, il a seulement une porte, une entrée pour entrer dans la gloire de la Shékinah, une porte par laquelle Dieu peut entrer en lui et prendre possession de la tour de contrôle et c'est celle du bon vouloir. Si vous voulez ou non, c'est à vous de décider. Mais la seule avenue ouverte que possède un homme, pour permettre à Dieu d'entrer dans son coeur, c'est le bon vouloir. Cela fait ainsi de lui un être moral libre comme l'étaient Adam et Ève. Vous pouvez choisir le juste ou le faux, celui que vous voulez.

39    Le bon vouloir. Puis Dieu entre dans le coeur de l'homme, ce qui est l'esprit, puis l'esprit fait l'âme et ensuite l'âme habite dans le corps. Or, lorsqu'un homme se convertit cela commence dans son coeur, comme ce petit bouton blanc. Cette partie est Dieu. Lorsqu'il naît de nouveau de l'Esprit de Dieu, l'Esprit de Dieu demeure en lui.

40    Alors qu'il laisse cet Esprit grandir, enlever toutes racines d'amertume et faire pénétrer de nouveau la voie de Dieu en lui, il peut redevenir tel qu'il était dans le jardin d'Éden. Jésus a dit dans Marc 11:23: «Je vous le dis en vérité, si vous dites à cette montagne: Ôte-toi de là, et si vous ne doutez point en votre coeur, mais croyez que ce que vous dites arrive, vous le verrez s'accomplir.» Cela le rend suprême à nouveau. Cela le place à nouveau dans cette même condition.

41    Nous sommes formés de cellules lumineuses. En nous se trouve de la lumière cosmique. Or, cette lumière cosmique est la lumière qui leur permet de prendre des rayons-X. Le rayon-X ne vient pas de la lumière du rayon-X, il vient de votre propre lumière. Et si cette lumière cosmique pouvait être amenée à n'être plus de la lumière cosmique mais de la lumière éternelle, Dieu pourrait habiter suprêmement en nous et être maître de notre pensée, de notre marche, de nos paroles. Alors ce ne serait plus l'homme, ce serait Dieu dans l'homme.

42    Je pense que je suis en train de vous assourdir par cette chose parce que j'entends l'écho que cela produit, ce qui déforme la voix. Ce n'est pas moi, c'est ceci. Ainsi mettez-le au compte de cela.

43    Or, il a la lumière, la Vie, la Vie éternelle c'est la Vie de Dieu qui demeure dans l'homme. Et plus il se soumet à l'Esprit, plus ce qui est de l'homme, du pécheur disparaître et plus il ressemblera à Dieu.

44    Ici, il n'y a pas longtemps, ils firent une radioscopie d'un homme priant pour un malade (le Reader's Digest en a parlé) et ils découvrirent un rayon de lumière venant de l'un des hommes, non pas de tous, mais les mains d'un des hommes réfléchissaient un rayon de lumière lorsqu'ils placèrent une feuille de plomb sous la main de cet homme. Je pense que vous l'avez lu vous-mêmes. En Angleterre, ils envoyèrent des guérisseurs, comme ils les appellent, dans tous les hôpitaux et il y a 80% de plus de guérisons au moyen de la guérison divine que par traitements médicaux.

45    Le Reader's Digest l'a reporté ici. C'était dans le Newsweek et le Reader's Digest l'a relevé et essayé et ils ont découvert qu'il y avait un rayon de lumière. Lorsque cet homme plaça ses mains sur cette personne avec sincérité, ne sachant pas qu'ils faisaient cela, et qu'il priait avec ferveur, ils prirent une radio et découvrirent qu'une lumière sortait de ses mains. Dieu savait ce dont Il parlait lorsqu'Il dit: «Imposez les mains aux malades et ceux-ci seront guéris.» Il sait de quoi Il parle. Oh! je désire voir l'Église en arriver au point où elle soit ce que Dieu veut!

46    Lorsque Dieu a été fait chair et qu'Il est devenu le Messie... alors si nous pouvons nous soumettre pour être oints comme Lui, nous devenons des messiettes, des petites lumières. C'est ce que l'Église est censée être: des lumières, des petits oints. Voilà ce qu'est l'Église de Dieu. Ses lumières manifestées sont la lumière du Messie, du Christ ressuscité, dans Son peuple. Les oints apportant Sa lumière dans tous les âges de l'Église. Parfois elle s'éteint presque complètement. Puis elle revient.

47    L'oint de Dieu, l'Église messianique de Dieu. Si 'Messie' signifie l'Oint et le Roi, alors si l'Église est ointe par l'Esprit du Messie, elle devient un messie inférieur, mais néanmoins un messie parce qu'elle a Sa Lumière, réfléchissant Sa puissance, réfléchissant Sa gloire, réfléchissant Sa domination; elle est donc un messie. Oh! comme elle le reflète dans Son Royaume, dans Son domaine. Le problème aujourd'hui c'est que nous avons organisé l'église à mort et que nous avons une organisation à la place de la Lumière du Messie. Nous avons des lumières Russel, des lumières de prosélytes et toutes les autres sortes de lumières, mais nous avons besoin de la Lumière du Messie. Ce dont l'Église a besoin aujourd'hui, c'est d'une Lumière du Messie.

48    Oh! je l'aime pour Sa bonté. Maintenant c'est vrai. Dieu a appelé des messies. Dieu nous a appelés et nous devenons rois et sacrificateurs pour Dieu. De même que Jésus était le Souverain Sacrificateur de Dieu, de même nous devenons des sacrificateurs inférieurs. La plénitude de Dieu demeurait en Jésus pour faire briller l'expression de Dieu au monde, car Dieu était en Christ réconciliant le monde avec Lui-même. Et de même que Dieu était en Christ réconciliant le monde avec Lui-même, ainsi Dieu vient dans Son Église et oint pour Lui des messiettes. Oh! la la! Comprenez-vous cela?

49    Les mêmes choses qu'Il a faites sont dans Son Église. La même puissance qu'Il avait est dans Son Église. Et Son Église devient Son domaine et Il est Roi sur ce domaine. Et nous sommes rois et sacrificateurs offrant des sacrifices spirituels à Dieu, le fruit de nos lèvres, donnant gloire à Son Nom. Amen! Oh! là! Oh! là! Vous y êtes. Des messiettes. Des messiettes. De petits messies. De petits oints. Oints depuis quoi? Depuis le Principal. Oints depuis le Grand.

50    Oh! lorsque Jésus était sur Terre, ils ne purent nier qu'il était le Messie parce qu'il fit les signes du Messie. Les Juifs étaient aveuglés. Et c'est la raison pour laquelle ils ne le virent pas et ne virent pas Ses signes de Messie. C'est ce qu'il y a avec l'église ce soir, elle est aveuglée, le monde au dehors, ils ne peuvent pas voir cela, parce que le Dieu de cette Terre les a rendus aveugles aux choses spirituelles, oh! si nous pouvions seulement comprendre.

51    Jésus est parti et a accompli les signes du Messie et les gens l'ont blasphémé. Et s'ils ont blasphémé le grand Roi Oint, le Messie, à combien plus forte raison appelleront-ils les gens de Sa maison, de Son Royaume, Béelzébul. Et ils vous appelleront encore plus mal qu'ils ne L'ont appelé: saints comédiens, saints sauteurs ou quelque chose comme cela. Ils ont toujours un mot méchant pour les désigner parce que cela vient du diable. Et s'ils ont appelé les gens de Sa maison... s'ils L'ont appelé ainsi qu'appelleront-ils les gens de Sa maison. Mais pourtant cela reste pareil.

52    Maintenant vous dites: «Frère Branham, Jésus avait le signe du Messie. Mais comment savons-nous ce qu'était ce signe?»
    Eh bien! la Bible dit que lorsque le Messie viendrait, Il serait un prophète et qu'Il montrerait les signes d'un prophète. N'importe quel docteur des Écritures sait cela. Moïse dit: «L'Éternel ton Dieu, te suscitera un prophète comme moi.» Lorsqu'Il accomplit ces signes montrant qui Il était, comme ici au chapitre 4, et qu'Il dit à la femme qu'elle avait eu cinq maris, elle dit: «Seigneur, je vois que tu es prophète. Nous savons que lorsque le Messie sera venu, Il nous annoncera toutes choses.»
    Jésus lui dit: «Je le suis, moi qui te parle.»
    Elle courut dans la ville et dit à tous: «Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait; ne serait-ce point le Messie?»
    Jésus a dit Lui-même: «Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père alors ne me croyez pas. Si Je prétends avoir l'onction et que Je ne fais pas les oeuvres de Dieu, parce que Je suis oint par Lui, avec Lui... ce n'est pas Moi qui fais les oeuvres c'est le Père qui demeure en Moi qui fait les oeuvres. Et si Je ne fais pas ces oeuvres alors ne me croyez pas. Mais si Je les fais, croyez à ces oeuvres.»

53    Or, c'était pour un Messie, pour un messiette, l'Église. Voilà, ça vient, êtes-vous prêts? Dans Jean 14:12, Jésus dit: «Celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais», un messiette, c'est vrai. Un messiette, la représentation du Messie encore sur Terre. Marc 16 dit: «Allez par tout le monde et prêchez l'Évangile. Ces signes suivront les messiettes. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Et ces signes suivront ceux qui auront cru.»
    - Jusqu'où?
    - Par tout le monde.
    - À qui?
    - À toute la création.
    Oh! je suis si content.

54    Comment allez-vous retrancher cela, en disant: «C'était seulement pour les disciples.»
    Pour les disciples? Il dit: «Par tout le monde et à toute la création. Ces signes suivront ceux qui auront cru.» Je me demande comment les gens, qui ne croient pas aux signes et miracles qui suivent les croyants, pourraient lire l'histoire de l'Église puis penser que cela se termina avec les Apôtres? Les Âges de l'Église... J'ai lu «Les Pères de Nicée», «Le Concile de Nicée», oh! tous les anciens écrivains auxquels je puisse penser; j'ai lu «Les deux Babylones» de Hisslop et beaucoup d'autres livres anciens. Et jusqu'au temps de l'Église catholique primitive, pendant les premiers six cents ans après Christ, il y eut Irénée, Martin, Colomban et tous ces hommes pieux qui prêchèrent le baptême au Nom de Jésus-Christ, ils prêchèrent la rémission des péchés, ils prêchèrent le parler en langues, ils ressuscitèrent les morts, ils guérirent les malades, et des signes et miracles les suivirent jusqu'aux âges sombres et à travers les âges sombres.

55    Il y eut, pendant tout le temps, une minorité qui gardait cette lumière de l'Évangile allumée. Qu'était-ce? Des messiettes. Ceux qui gardaient la représentation du Royaume du Messie. Jésus n'a jamais failli. Il fit exactement ce qu'Il était chargé de faire. Il est venu établir un royaume et Il l'a fait. Le Royaume de Dieu entre dans le coeur par la puissance du Saint-Esprit. L'Esprit de Dieu vient sur une Église ointe pour accomplir les mêmes signes et miracles que Lui et prouver ainsi que le Messie est Roi de Son royaume. Amen! J'ai maintenant envie de jubiler un peu!

56    Oh! quand il y a tellement de gens avec une carte tendue: «Venez vous joindre à nous.»
    «Venez vous joindre à ceci à cela» et «Nous avons la plus grande... nous avons ceci, nous avons la plus chère», quelle différence cela fait-il? Tout cela est de la folie et périra. Mais le Royaume de Dieu est établi dans le coeur et l'âme d'un homme, par la révélation de Jésus-Christ. Et Il dit: «Sur cette Pierre Je bâtirai Mon Église, et les portes du séjour des morts ne prévaudront pas contre Elle.», sur cette révélation. Et pour avoir la révélation, vous devenez un croyant et vous croyez que ces signes suivront ceux qui auront cru. Voyez-vous ce qu'est le Messie? Le Messie est le Royaume de Dieu, les oints. Ceux qui sont oints du même Esprit que Lui.

57    Quelqu'un Lui dit un jour: «Mes fils seront-ils assis à ta droite et à ta gauche?»
    Il répondit: «Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire et être baptisés du baptême dont moi je suis baptisé?»
    Elle dit: «Oui.»
    Et Il dit: «Vous le pourrez. Mais pour ce qui est d'être assis à ma droite et à ma gauche dans le royaume, cela ne dépend pas de moi.» Donc Il a montré que nous pouvions boire la même coupe de persécution et être appelé Béelzébul ou autre chose et être encore baptisé du même Esprit que Lui.

58    Or, s'Il fut appelé le Messie, ce qu'Il était, parce qu'Il était oint par ce Saint-Esprit, n'importe quelle église qui est ointe du même Saint-Esprit est une messiette, un dieu plus petit. Et un jour lorsque ce corps sera ressuscité... j'espère qu'avant ce moment-là, Dieu pourra trouver des gens qui manifesteront Sa puissance dans toute l'ampleur attendue.

59    Le Messie, l'Oint, un Roi pour délivrer, un Roi, vous êtes rois et sacrificateurs; rois: pour faire entrer, sacrificateurs: pour servir. Un Messie. Ses signes devaient suivre dans tous les âges pour réfléchir Sa lumière, Sa présence dans Son royaume, Son peuple.

60    Or, vous n'avez pas besoin de mourir pour recevoir ceci, vous devez mourir spirituellement, mais vous n'avez pas besoin de mourir physiquement. C'est à l'intérieur que Dieu entre pour avoir le contrôle de vous. Alors qu'Il se presse en vous, n'ayez aucune racine d'amertume, ni haine, ni malice, ni conflit qui Le feraient de nouveau repartir. Faites sortir toute la méchanceté, la superstition et l'incrédulité de vous. Et chaque fois que vous faites sortir l'incrédulité, Dieu entre en vous et prend possession. Faites sortir l'incrédulité. Il dit à Josué: «Tout lieu que foulera la plante de votre pied, Je vous le donne.»

61    Et ce soir alors que nous entrons dans le Royaume de Dieu, faisons sortir tous les Philistins incroyants, tous les Amoréens, les Amalécites et les autres. Jetons-les hors de nous comme cela: «Nous prenons possession.» Amen! J'aime cela.
    - Le temps des miracles est passé.
    - Toi, Amoréen, sors de moi. J'ai posé là l'empreinte de mon pied, j'ai pris possession.
    - Le fait d'avoir des visions n'existe pas.
    - Sors d'ici, toi, Amalécite, j'arrive.
    Vous y êtes. Vous faites sortir cela. De ce petit bouton, cela prend possession de votre être, cela s'étend, Dieu agissant à travers vous, en vous, autour de vous. Ce n'est pas étonnant qu'Élie étendit son corps sur ce bébé mort et qu'il revint à la vie. c'était Dieu dans cet homme. Dieu avait pris possession. Il était oint. Jésus l'a dit.

62    Chaque prophète de Dieu dans l'Ancien Testament était oint du Saint-Esprit. Ils l'étaient. Alors ils étaient de plus petites lumières. Il était la plénitude de Dieu, en étant le Messie. Ils étaient alors des messiettes. Des messies plus petits. Car ils étaient oints du même Esprit que Lui, seulement Lui L'avait dans la plénitude.
    Et chaque homme aujourd'hui qui a reçu le véritable baptême du Saint-Esprit est oint du même Esprit que Jésus de Nazareth, qui s'en allait faisant du bien et guérissant les malades. Oh! la la! Cela me fait du bien de savoir qu'Il vit aujourd'hui.

63    Il y a quelque chose dans l'homme. C'est un dieu. Il fut fait pour être un dieu. Son dessein ici, sur Terre, était d'être un dieu pour avoir la domination sur tout ce qui s'y trouve. Oh! la la! Maintenant ne laissez pas cela vous étonner parce que j'ai encore davantage de références Bibliques inscrites ici.

64    Un soir dernièrement, j'ai vu dans une émission de télévision, un homme avec une foi psychique, mentale, poser un verre d'eau sur quelque chose, puis se tenir en retrait, et continuer à se concentrer sur ce verre d'eau jusqu'à le faire éclater. Simplement par la concentration, en observant ce verre d'eau, le verre a craqué et l'eau s'est répandue. Simplement par une pure concentration mentale. Pourquoi cela? - C'est sa nature, sa composition. S'il peut faire cela, s'il a une puissance en lui qui par la pensée peut briser un verre d'eau, bien qu'il soit un pécheur, cela montre qu'il y avait quelque chose qui fut placé dans cet homme. Il est dans une condition pervertie et déchue--déchue. Mais si cet homme pouvait seulement revenir à Dieu et laisser Dieu entrer en lui, libérant ainsi la puissance du Royaume de Dieu... Il n'avait pas de fil conducteur, il était comme un fusil de chasse, il a simplement tiré dans toutes les directions. Mais si l'esprit qui est dans un homme peut être converti et que vous y mettiez Christ, de telle manière qu'il ait un Conducteur, un conducteur est un fil qui conduit cela (Amen!) et que cet homme ait la même foi dans le Conducteur de la Parole de Dieu, il peut ressusciter les morts, purifier les lépreux, chasser les démons. Amen!

65    Il est façonné comme un dieu, il ressemble à Dieu. Assurément. C'est la raison pour laquelle Dieu était homme et l'homme était dieu. L'homme est Son rejeton. Dieu essaie seulement de pouvoir s'emparer d'hommes. Il essaie de mettre des hommes dans Sa main. Il y a des conducteurs. Or, ce n'est pas toute la théologie qui se trouve être le genre de conducteur correct. Vous savez, il y a une grande partie de la théologie qui fait office d'isolateur vis-à-vis de cela. Il y a beaucoup d'églises qui disent: «Le temps des miracles est passé. La guérison divine n'existe pas. Seuls les démons parlent en langues.»
    Eh bien! cela c'est un isolateur. Vous ne voulez pas quelque chose comme cela. Éloignez-vous en. Retournez à la Parole. La Parole est le fil conducteur de Dieu. Un homme qui croit en la Parole de Dieu, qui a la Parole de Dieu, est aussi grand que ces bâtiments ici autour, lorsqu'il marche en s'appuyant sur Elle. C'est Elle qui dirige. Elle conduit l'homme, Elle conduit l'esprit. Lorsqu'Elle s'y trouve, un homme est fait pour avoir une grande foi.

66    Qu'est-ce qui fait que... J'ai prêché ici, dans ce tabernacle il y a quelque temps sur «Avoir soif de Vie». Qu'est-ce qui pousse une femme à partir danser le «rock'n roll»? Qu'est-ce qui pousse un garçon, un adolescent à faire cela? Et pas seulement eux mais grand-papa et grand-maman. Pourquoi le font-ils? Qu'est-ce qui les pousse à aller là-bas... Pourquoi les gens veulent-ils agir de cette façon?
    C'est parce qu'ils furent faits pour avoir soif de Dieu. Et ils essaient de faire taire cette sainte soif en laissant le diable la remplacer par ce qu'il appelle les plaisirs. Jamais, jamais vous ne la satisferez, tant que Dieu ne vient pas prendre le contrôle. Vous pouvez danser, vous pouvez boire, vous pouvez commettre adultère, vous pouvez faire tout ce que vous voulez et vous vous réveillerez avec un mal de tête, et un jour, en enfer. Mais la raison pour laquelle vous faites cela, c'est que vous avez été faits à l'image de Dieu pour avoir soif de Dieu. Dieu veut entrer là-dedans. Dieu veut laisser Sa Parole entrer en vous et L'utiliser comme Conducteur. «Dieu l'a dit.»

67    Comme pour Abraham, Dieu dit: «Tu vas avoir un bébé.»
    - Comment sais-tu que tu vas l'avoir?
    - Dieu l'a dit!
    - Tu as cent ans, comment peux-tu l'avoir?
    - Dieu l'a dit.
    Il était oint. Amen! Il était oint et il avait la Parole et la Parole était ointe en lui. C'était le conducteur pour le conduire jusqu'au bébé. N'importe quel homme ou n'importe quelle femme ce soir, qui prendra cette même Parole de Dieu «Par ses meurtrissures nous sommes guéris» et laissera l'onction, le Messie venir sur vous, eh bien! ce Conducteur le conduira directement à sa guérison. Il vous conduira au Salut. Oh! comme j'aime cela! Voilà ce qu'il fera. Parce que vous avez été faits pour avoir soif, vous avez été faits pour Dieu et le diable essaie de vous pervertir et de vous faire croire que vous avez du plaisir là-bas dans le monde. Il vous aveugle comme il l'a fait pour les Juifs jusqu'au moment où vous traversez la ligne de séparation. Alors, c'en est fini de vous. Et c'est presque là qu'en est cette nation aujourd'hui et non seulement celle-ci mais les autres également. Hein! Le monde ne le croira pas.

68    La Bible dit dans 2 Timothée 3 que dans les derniers jours les gens seraient emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, déloyaux, calomniateurs, intempérants, ennemis de ceux qui sont... des messiettes. Emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété... Ne recherchez jamais ce type élevé d'évangélisme pour faire quelque chose; ce n'est pas la façon d'agir de Dieu. «Il est venu chez les Siens et les Siens ne L'ont point reçu.» Voyez-vous? Il était petit. Il n'a pas... Or, Il a vécu là, en Palestine, toute Sa vie, et je dirais que 80% des gens ne surent jamais qu'Il était là. Mais Il était envoyé à l'Église. Il était envoyé aux gens qu'Il allait recevoir. Il connaissait les Siens, les Siens Le connaissaient. «Mes brebis connaissent Ma voix.» Ne laissez pas passer cela par-dessus, vous de Shreveport, je vous en prie. Gardez-le! «Mes brebis connaissent Ma voix par Ma Parole. Ma Parole, si Elle est enseignée, mais ne déclare pas les mêmes choses que J'ai faites, alors c'est le mauvais conducteur.»

69    ...nous savons cela. Et maintenant nous pouvons dire que dans un homme... l'homme... avant que je quitte ce sujet, l'homme, qu'est-il? Il a une main comme Dieu. Il a des yeux comme Dieu, il a des oreilles comme Dieu. Il a un corps comme Dieu. Il fut formé à l'image de Dieu. Il reçut la Terre et un empire. Il fut dieu sur Terre pour gouverner la Terre, un dieu inférieur. Dieu gouverne l'univers, tout ce qu'il y a, mais l'homme reçut la Terre pour gouverner la Terre. Il était un messiette. C'est ce qu'il est ce soir s'il retourne à Dieu. Il est un messiette, un petit messie. S'il a... Si 'messie' signifie 'oint' et que vous êtes oints alors qu'êtes-vous? Exactement, un m-e-s-s-i-e-t-t-e. Nous l'appelons ainsi, voyez-vous, jusqu'à ce que nous soyons arrivés un peu plus loin dans les Écritures. Très bien.

70    Avez-vous déjà pensé à ceci? Laissez-moi simplement vous demander quelque chose. Regardez-moi une minute. Voici ma main. Voici mon doigt. Voici mon oreille. Voici mon nez. Mais qui suis-je? Ce n'est pas moi. C'est quelque chose qui m'appartient. Voyez-vous? C'est ma main. Mais qui suis-je qui possède cette main? Voyez-vous? Vous voyez ceci n'est qu'une maison dans laquelle j'habite. Quel genre c'était... Il doit y avoir quelque chose là-dedans qui soit moi. Moi doit être quelque part, parce que ceci m'appartient. Comprenez-vous? moi est quelqu'un parce que je possède quelque chose. J'ai une main, elle est à moi. Eh bien! qui suis-je, à qui cela appartient? C'est votre esprit. Eh bien! cela dépend de quelle sorte d'esprit il s'agit. Vous êtes l'esclave de celui à qui vous livrez vos membres.

71    Et maintenant, si vous pouvez briser un verre d'eau, parce que vous avez une télépathie, une conception mentale et une certaine puissance que vous pouvez manifester en étant un être humain, une puissance mentale qui est invisible et inconnue seulement à travers ce cycle, si vous pouvez faire éclater un verre d'eau avec ce genre d'esprit, qui est un esprit humain, perverti et réprouvé, parce que vous avez été fait à l'image de Dieu, que pouvez-vous faire lorsque vous laissez le Dieu qui vous a formé, venir en vous et prendre le contrôle de vous? Amen! vous pouvez faire que chaque promesse de Dieu s'accomplisse. Oui, monsieur. Chaque promesse que Dieu a faite s'accomplira.

72    Très bien. Le don de Dieu c'est Sa Parole. Dieu a promis, Il a fait un don, envoyé un don, vous le prenez, puis avec Sa Parole, voilà votre conducteur. Avec un don de Dieu... si Dieu vous a donné le don du Saint-Esprit, (le croyez-vous?) eh bien! la Parole de Dieu est le conducteur permettant d'utiliser cette puissance. Tout ce que le Saint-Esprit vous a promis c'est ce que vous pouvez faire. Vous voyez, c'est la chose qui libère la Parole. La Parole sort et le Saint-Esprit La suit. Partout où la Parole est prêchée... Vous voyez votre pasteur la prêcher. Puis tout à coup «whoosh!», le Saint-Esprit, passe dans la salle. Voyez-vous? C'est vrai. Il est le conducteur de l'Esprit, parce que là où la Parole est prêchée, l'Esprit La suit. Où qu'Elle aille, l'Esprit suit la Parole. Oh! j'aime cela. J'aime un sain enseignement Biblique et la Bible... le Saint-Esprit venant confirmer l'enseignement biblique. Si le Saint-Esprit ne le confirme pas, c'est que vous avez croisé vos fils. Vous avez une mise à terre quelque part. Oui, monsieur. Si vous pouvez raccorder cette Parole à la dynamo, cette grande chose qui produit la plénitude du courant, Il va enflammer ce fil, c'est vrai, et cela fera des choses pour vous.

73    Lorsque Jean-Baptiste vint, il était une partie de la Parole. Il était comme un messiette. Il était ordonné de Dieu par la Parole. Il était un don de Dieu qui vint dans le monde. Le croyez-vous? Ésaïe 40 dit qu'il était une voix qui crie dans le désert. Et lorsqu'il vint et prit sa position pour crier dans le désert, il était parfaitement intrépide avec cela. Amen! Amen. Oui, monsieur. Maintenant frère, regardez comme il était grand. Lorsque Dieu parla de la venue de Jean, Il dit que toutes les montagnes sautèrent comme des béliers, que les feuilles battirent des mains et que les montagnes et les collines furent abaissées et que les vallées furent exhaussées.

74    Maintenant j'imagine que l'interprétation théologique de cela était: «Saints frères, un jour Dieu va tirer les corridors du ciel, faire descendre l'échelle de Jacob et un puissant prophète descendra dans les airs escorté par des anges et il descendra ici où se trouve le Saint Temple et si Caïphe est le souverain sacrificateur, il lui dira: - Votre honneur, je suis descendu.»
    Oh! la la! Qu'est-il arrivé? Lorsqu'il vint, c'était un homme au visage hirsute qui sortait du désert, un morceau de peau de mouton autour de lui, ne prenant probablement un bain que tous les trois mois. Il se tenait là avec de la boue jusqu'aux genoux disant: «Repentez-vous car le Royaume des cieux est proche.» C'est à ce moment-là que les feuilles battirent des mains. C'est à ce moment-là que les montagnes et les collines furent abaissées et que les vallées furent exhaussées. C'est... Ce que l'homme appelle grand, Dieu l'appelle folie.

75    Je me demande si Dieu n'appelle pas une partie de notre grand évangélisme, aujourd'hui, de la folie. Lorsqu'on essaie de couvrir de fleurs de grands personnages aux collets montés et tout le reste, je me demande simplement ce que Dieu en pense. Car cet Évangile ne va pas secouer le monde. Il n'est pas censé secouer le monde, mais c'est l'Église qu'Il est censé secouer. Il secoue l'Église. Actuellement, durant ces dernières années, l'Église a été secouée comme jamais auparavant, et le monde n'en sait rien. Il n'était pas censé secouer ces vieilles carcasses mortes, là-bas. Ils sont deux fois morts et déracinés. Comment pouvez-vous le faire? «Oh! j'appartiens à tel et tel...»
    Eh bien! allez-y et appartenez-lui. Vous voyez, vous ne pouvez pas les secouer. «Eh bien! ma grand-mère a fait telle et telle chose.»
    Peu importe ce que votre grand-mère a fait, que fait Dieu maintenant? Voici la lumière, marchez-y. Si grand-maman a vécu en son temps, c'était en ordre. Mais vous ne pouvez pas vivre dans sa lumière. Dans ce cas, Soeur, pourquoi ne portez-vous pas ses vêtements? Peut-être était-ce un peu trop fort, mais... Non, vous voulez prendre son église mais vous ne voulez pas porter ses vêtements.

76    Tous les véritables prophètes de Dieu se récrient contre le péché. Tous les oints le font. C'est vrai, ils le font. Et Dieu garde Sa Parole envers chacun. Il le fait toujours. Dieu vous prendra... c'est-à-dire vous recevrez chaque promesse si vous passez par la chambre de compensation pentecôtiste. Vous savez, si vous écrivez un chèque, ils ne le paieront pas tant qu'il n'a pas passé par la chambre de compensation. Il doit passer par la chambre de compensation et il est payé ensuite. Et lorsque vous dites que vous vous êtes repenti et que vous êtes prêt à passer par la chambre de compensation pentecôtiste de Dieu, Dieu paiera avec chaque don qu'Il a promis. Amen! Essayez une fois Actes 2:38 et voyez si c'est Sa chambre de compensation! Vous savez que Paul rencontra des gens dans Actes 19, qui n'avaient pas encore passé par la chambre de compensation. Hein, hein. Oui, il dit... oh! ils étaient dans une grande joie, mais lorsque Paul dit: «Avez-vous reçu le Saint-Esprit après avoir cru?»
    Ils répondirent: «Nous ne savions pas qu'Il existait.»
    Paul dit: «Comment avez-vous été baptisés?»
    Ils répondirent: «Nous avons été baptisés juste.»
    «Mais, dit Paul, de quelle façon? En quoi?»
    Ils répondirent: «Du baptême de Jean.»
    Paul dit: «Cela ne marchera pas. Vous devez passer par la chambre de compensation. Dieu a maintenant choisi Sa banque pour payer Ses promesses.»

77    Le jour de la Pentecôte, Pierre déclara: «Ces promesses sont pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.» Et lorsqu'ils rencontrèrent Actes 2:38, Dieu honora le chèque. Il passa par la chambre de compensation. Puis il revint. Alors ils commencèrent à parler en langues, à prophétiser et à magnifier Dieu. Et Dieu... lorsqu'un croyant signe Son Nom en tant que croyant, et qu'il passe par la chambre de compensation pentecôtiste de Dieu avec le baptême du Saint-Esprit, Dieu paie chaque promesse et tout le reste. Sa banque est bonne. Ses promesses sont réelles. Tout ce qui est signé au Nom de Jésus. Vous ne pouvez pas signer d'une autre façon. Ça ne marchera pas. Il ne connaît pas de titre, Il connaît seulement le Nom. Amen! Le croyez-vous? Certainement. Oui, monsieur. Son Nom est la seule chose qu'Il... Il dit: «Demandez tout au Père en mon Nom...» Maintenant, n'allez pas mettre là-dessus quatre ou cinq noms différents, Il ne connaît rien de cela. Le chèque va venir en retour. Vous aurez un faux, une imitation. Mais chaque fois que vous passez par la chambre de compensation... que Dieu vous y laisse passer, vous recevez ce que vous avez demandé.
    «Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez (Jean 15) et cela vous sera accordé.»
    C'est vrai. Alors vous avez l'onction. Alors vous êtes des messies ou plutôt des messiettes; des petits messies.

78    Le même don qui était sur Lui... Il obéit à la Parole et lorsqu'Il vint pour accomplir la Parole, alors Dieu... Il était le Messie. Il était Jésus lorsqu'Il vint au monde mais quand le Saint-Esprit descendit sur Lui après Son baptême, Il fut oint avec Dieu. Dieu était en Lui, parce qu'Il venait pour accomplir la Parole. Lorsque vous venez à cet autel, venez ici pour accomplir la Parole de Dieu. Venez sur l'invitation que vous avez reçue disant: «Que celui qui veut, vienne.» Ne venez pas en disant: «Eh bien! Seigneur, si Tu me guéris de ce mal d'estomac, je crois que je Te servirai.»
    Ne venez pas ainsi. Venez Lui dire que vous êtes un fripon, que vous ne valez rien. Que vous désirez être rempli du Saint-Esprit et que vous ne valez rien du tout. Vous ne méritez rien. Vous méritez de mourir et d'aller en enfer. Mais parce qu'Il vous a invité à venir, dites: «Seigneur, je viens. Je n'apporte rien dans mes bras, je m'accroche simplement à Ta croix.» Vous y êtes. Alors Il va honorer cela. Il y a un bassin plein d'eau à l'étage inférieur. Voyez s'Il ne prend pas soin de Sa Parole. Il le fait toujours, lorsque cela passe par Sa chambre de compensation. Mais cela doit passer par la chambre de compensation.

79    Lorsqu'un homme dit qu'il croit Jésus et qu'il L'accepte comme son Sauveur personnel, Dieu lui donne un carnet de chèques pour tout ce qu'il veut demander. Et au bas du chèque, Il vous suffit de signer le Nom de Jésus. N'en mettez pas un autre, parce que cela ne marchera pas. Voyez-vous? Vous devez passer par la véritable chambre de compensation pentecôtiste. Alors quand c'est le cas, votre chèque est reconnu et les promesses de Dieu sont toujours payées. Chacun de Ses messiettes reçoit la contre-valeur en retour.

80    Nous vivons dans les derniers jours, dans le dernier âge, l'âge de Laodicée. C'est un des âges les plus sombres depuis les âges sombres. C'est, actuellement, un âge plus hypocrite qu'alors. Ils n'avaient pas de Lumière du tout. Mais le crépuscule est une heure trompeuse. Chacun sait qu'en voyage, vous avez intérêt à ralentir un peu lorsque vient le crépuscule. N'est-ce pas vrai? Nous devons avoir un messager dans ce crépuscule, le saviez-vous? Dieu l'a promis, dans l'âge de Laodicée.

81    L'autre jour, dans la montagne, je lisais dans les Écritures... le Saint-Esprit me dit d'aller vers un certain arbre, puis rester là, car Il voulait me parler. Et je suis resté là une demi-heure, sans qu'Il ne me dise rien. Je me suis étendu sous ce chêne et j'ai dit: «Seigneur, Tu m'as parlé à environ un kilomètre et demi d'ici, me disant de monter sur la montagne, dans cette vallée à chasseurs, comme je l'appelle, et que Tu me parlerais.» Alors Il me le montra quand Il ouvrit Malachie au chapitre 4. Et je dis... «Car voici, le jour vient, ardent comme une fournaise et tous les hautains seront embrasés...» Si vous voulez inscrire ce passage, c'est Malachie 4, «Il embrasera les hautains et les... et les justes fouleront les méchants, car ils seront comme de la cendre sous la plante de leurs pieds.»
    Puis Il dit: «Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l'Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. Il ramènera le coeur des pères à leurs enfants, et le coeur des enfants à leurs pères.»
    Je dis alors: «C'est juste. Je crois cela.»

82    Jésus dit, lorsque les disciples Lui posèrent une question à ce sujet... Les disciples Lui dirent: «Pourquoi donc les scribes... (lorsqu'il se réclamait d'être le Messie) Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'Élie doit venir premièrement?»
    Jésus répondit: «Il est déjà venu et vous ne l'avez pas reconnu?» Ils comprirent alors qu'Il leur parlait de Jean-Baptiste. Combien parmi vous ont déjà entendu cela? Oh! vous lisez tous la Bible. Jean-Baptiste. Mais souvenez-vous qu'il n'était pas l'Élie des derniers jours, dont Il a parlé, parce que le monde n'a pas brûlé et le Millénium commencé. Regardez l'Écriture. Soyez attentifs à la lecture de... Ouvrez vos Bibles à Malachie 4, une minute. Regardez cela. Je ne le savais pas auparavant. Je n'essaie jamais d'apporter quelque chose tant que le Saint-Esprit ne me l'a pas révélé premièrement. Regardez Malachie 4:5: «Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l'Éternel arrive, ce jour grand et redoutable (où Il brûlera la Terre). Il ramènera la coeur des pères à leurs enfants, et le coeur des enfants à leurs pères.» Regardez! La première fois qu'Élie est venu, il a ramené le coeur des pères, des vieux patriarches, ces vieux Juifs, à la foi des enfants qui venaient de Le recevoir, croyant qu'Il était le Messie qui devait venir. Ramener le coeur des pères à leurs enfants et, une conjonction reliant les deux phrases, lorsqu'il vient la seconde fois, le coeur des enfants à leurs pères pentecôtistes. Eh! Alléluia! Vous y êtes. Ainsi, comment la Lumière du soir peut-elle être autre chose qu'un retour aux Actes? C'est vrai! Il dit que cela arriverait, avant que la Terre soit brûlée comme dans une fournaise et que les justes marchent sur les cendres des méchants.

83    Oh! frère, nous attendons la venue d'une Lumière. Elle est ici. Et souvenez-vous, quand cet Élie viendra... je vais vous le décrire un peu. Lorsque Élie viendra, ce sera le messager à l'âge de l'Église de Laodicée. Nous voyons qu'Élie vient avant... Souvenez-vous qu'Élie fut celui qui fut enlevé sur un char sans jamais goûter à la mort. Et le Message de ce grand message qui viendra dans ce temps de la fin, dans l'âge de l'Église de Laodicée, l'âge pentecôtiste, sera celui qui amènera l'Église de l'Enlèvement. Exactement. Il fut lui-même enlevé. Et il viendra avec l'Église à l'Enlèvement. Et souvenez-vous en de nouveau. Je vais vous donner la description de cet homme. Ce sera un misogyne. Assurément. Regardez Élie et Jézabel. Regardez. Jean et Hérodias. Voyez-vous?
    D'autre part, il sera fermement contre les dénominations. Regardez Élie, regardez Jean. «Ne prétendez pas dire en vous-mêmes: nous avons Abraham pour père. Car de ces pierres-ci, Dieu peut susciter des enfants à Abraham.» Il haïra les dénominations. Il haïra les femmes immorales. Ce sera un homme de la nature, vivant dans la nature et qui viendra avec son Message. Et il ramènera le coeur des gens... Oh! il y a eu une centaine d'Élie qui ont surgi dans le monde disant qu'ils sont Élie, l'Élie du jour. Mais Élie retournera à l'Église pentecôtiste originelle d'Éphèse et il apportera ce même Message aux gens avec les signes d'un Messie. La Bible le dit. Il dit: «Le jour viendra qui ne sera ni jour ni nuit, mais vers le soir, la Lumière paraîtra.» Est-ce vrai?

84    Maintenant regardez: le soleil se lève à l'est. Or c'est... Vous dites: «Ça a été un jour...»
    Nous sommes les enfants du jour de l'Évangile. Cela a été un jour de ténèbres pour les enfants. L'étoile du matin salue simplement la venue... puis vice versa de ce que c'est littéralement, parce que l'étoile de matin qui s'est levée là-bas... Il y a une étoile du matin qui salue la venue du soleil et une autre qui salue le coucher du soleil. Le soleil naturel partait lorsque cette étoile salua Sa venue et l'Évangile commençait simplement. Nous sommes des enfants de la Lumière, mais nous sommes, le monde est maintenant dans les ténèbres.
    L'Église a passé par l'âge le plus sombre, elle a passé par les âges sombres, mais l'étoile du soir, l'étoile du soir est celle qui salue la Lumière. L'étoile du soir est celle qui salue la Lumière pour l'Église. L'Église a vécu en étant une minorité, juste un petit groupe. Mais finalement le jour viendra où cette trompette de Dieu sonnera et un jour éternel se lèvera. Le lever du jour va venir. Et ce glorieux esprit de Dieu qui viendra sur quelqu'un, en ces derniers jours, qui proclamera ce Message, ramènera le coeur des enfants aux pères pentecôtistes. Et comment le Livre des Actes a-t-il été écrit? Commencez à le lire.

85    Regardez comme nous l'avons contaminé avec toutes sortes de choses stupides venant de nous. Mais un jour, quelqu'un va venir, une Lumière, avant la fin, cette porte ouverte qui est placée devant l'Église. Observez et voyez si cela n'arriva pas un de ces jours. Dieu enverra Élie, aussi sûr que je me tiens maintenant à cette chaire. Il l'enverra. Et cet Élie va secouer les gens et les ramener directement à la doctrine pentecôtiste originelle. Maintenant commencez à la Pentecôte et voyez comme c'était. Voyez ce qu'ils firent. Voyez si ce sera le fait de se serrer la main et... Ce sera un retour au commencement.

86    Lorsque Pierre prêche là-bas, le jour de la Pentecôte et qu'ils furent tous remplis du Saint-Esprit et parlèrent en d'autres langues, ces hommes dirent: «Maintenant que pouvons-nous faire pour Le recevoir?»
    Pierre répondit: «Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au Nom de Jésus-Christ, pour la rémission de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.»
    C'était la lumière pentecôtiste originelle.

87    Or, c'est l'étoile du matin. Et l'étoile du soir doit refléter, à nouveau, la même lumière. Il sera une voix qui crie dans le désert pour annoncer la venue du Messie. Il montrera également les signes du Messie qui doit venir. Il sera un prophète de Dieu, un grand homme. Lorsqu'il viendra, observez ce qu'il fera. La Bible dit qu'il fera ceci. De même, avant la venue de ce jour, le temps doit venir dans l'Église pour accomplir ce que Jésus a dit: «Ce qui arriva du temps de Sodome, arrivera de même à l'avènement du Fils de l'Homme.» Le Fils. Le monde est dans une condition sodomite. Nous le savons tous. Église, n'est-ce pas vrai? Le monde est dans une condition sodomite. Maintenant, observez. Quel genre de message Sodome a-t-elle reçu? Ils eurent un Billy Graham moderne qui alla là-bas et prêcha aux intellectuels. Juste quelques-uns sortirent. Ils étaient dans le déshonneur et ils amenèrent le déshonneur. La femme s'est transformée en une colonne de sel pour avoir regardé en arrière.

88    Maintenant remarquez cela. Un Ange se tint à l'écart avec Abraham. L'Ange qui resta avec Abraham, ne sachant pas qui Il était, soi-disant, après qu'Il lui ait dit: «Abraham, où est ta femme Sara?»
    Il répondit: «Elle est dans la tente derrière toi.» La Bible dit qu'elle était dans la tente derrière l'Ange.
    Celui-ci lui dit: «Je reviendrai vers toi à cette même époque. Je t'ai promis ce bébé et je vais faire en sorte que tu le reçoives.»
    Et Sara rit en elle-même.
    À ce moment-là, l'Ange de l'Éternel dit: «Pourquoi Sara a-t-elle ri?» Or, Il a dit que cela arriverait avant la venue du Seigneur. Ce qui arriva du temps de Sodome, arrivera de même à la venue du Seigneur. Comprenez-vous, mes amis? Cela va refléter la même Lumière que l'étoile du matin. Et que va-t-il faire? Ramener les enfants à la foi des pères; des pères pentecôtistes: Paul, Silas, Jean, Marc, Irénée, Martin, Colomban, tous ces grands martyrs qui ont prêché cet Évangile et Lui sont restés attachés. Ils furent tout à fait fidèles à cela. Et lorsque le groupe des érudits commença à vouloir une organisation, ils furent expulsés.

89    Remarquez que dans la Bible, il est parlé des oeuvres des Nicolaïtes; puis ce qui fut des oeuvres dans un âge de l'Église devint une doctrine... Savez-vous ce que 'Nico' veut dire? J'ai fait des recherches. 'Nico' signifie conquérir, vaincre. Vaincre qui? Les laïques. Lorsque toute la sainteté est attribuée à un homme, à un seul homme, il devient le seul qui est saint. Et il est le seul... l'église peut vivre de n'importe quelle façon; c'est à lui qu'ils vont ensuite se confesser. Hein! Le Saint-Esprit est pour quiconque le désire, qu'il soit laïque ou non. Ce n'est pas la volonté de Dieu qu'il n'y ait qu'un homme saint. C'est le Saint-Esprit parmi des gens qui sont nés de nouveau, montrant des signes et des miracles. Cette même Église, cette étoile du soir reflétera la même Lumière que l'étoile du matin.

90    Mais regardez: lorsque cela arrivera, il est dit qu'il y aura une époque qui ne sera ni nuit, ni jour, que vous pourrez à peine différencier; ce sera un jour sombre comme nous en avons dans notre région lorsqu'il pleut. Sombre! Mais vers le soir, la Lumière paraîtra. La Lumière du soir viendra. Eh bien! la lumière du soir, le soleil, le soir, est le même soleil qui se lève le matin. La lumière du soir reflète la même lumière que le soleil le matin. C'est simplement le coucher du soleil et le lever du soleil. Le comprenez-vous? Maintenant nous sommes dans le temps du soir. Oh! grâces soient rendues à Dieu pour la Lumière du soir qui reflète Sa promesse et l'accomplit.

91    Maintenant le monde est dans une condition sodomite. Oh! j'ai inscrit ici le mot: aiglons; j'ai prêché une fois là-dessus. La lumière du matin, l'étoile du matin, le même message. Cela fait maintenant longtemps que c'est le soir. C'est un moment sombre. Un moment très dangereux. Souvenez-vous que le crépuscule est le moment le plus dangereux pour voyager, vous devez faire attention. Et c'est aujourd'hui le jour le plus dangereux de votre vie. La Bible dit dans Matthieu 24 que dans les derniers jours, cela séduirait les élus eux-mêmes, si c'était possible.

92    J'ai entendu dernièrement Billy Graham dire dans un message: «Les élus sont déjà séduits.»
    Non! Non! Les élus ne seront pas séduits. Non! Non! Ils ne le seront pas. Non. Les membres d'églises le seront, mais pas les élus; ils furent choisis dès la fondation du monde, ils ne peuvent être séduits, c'est impossible dit Hébreux 8. Ils ne seront pas séduits mais ce temps du soir est une période dangereuse pour l'Église, parce que regardez, ils iront à l'église et seront presque exactement comme les croyants pentecôtistes. Ils pousseront des cris, ils danseront, ils parleront en langues et tout le reste. Si proche que cela séduirait les élus eux-mêmes, si c'était possible. Mais souvenez-vous, la seule façon vous permettant de savoir que vous êtes dans le vrai c'est de suivre le Conducteur, la Parole. Elle apporte l'absolue Vérité, vous voyez. Restez avec le conducteur. Soyez-en simplement remplis. Oui, monsieur.

93    Maintenant nous voyons que cette Église de Laodicée, l'âge de l'Église dans lequel nous sommes maintenant, si vous voulez lire ce qui le concerne, cela se trouve dans Apocalypse au chapitre 3, nous pouvons y voir tout ce qui s'est passé quand ce Message est censé être apporté. L'Église a été tellement mondaine et elle s'est organisée à tel point qu'elle en a chassé son Dieu. Le passage de l'Écriture le plus pathétique que j'ai jamais vu c'est Apocalypse, chapitre 3, lorsque dans l'âge de l'Église de Laodicée, Jésus se trouve à l'extérieur de Sa propre Église, frappant pour essayer d'entrer à nouveau. [Frère Branham frappe sur la chaire. N.D.É.] Lors de la première Église, Il marchait parmi les Sept Chandeliers d'or, les Âges de l'Église, mais dans celui de Laodicée, Il était à l'extérieur essayant d'entrer à nouveau dans Sa propre Église.

94    Cela montre ce que cet âge Lui a fait. Ils se sont organisés au point de Le faire sortir. En s'organisant, ils ont mis dehors Sa doctrine et Sa Bible. Ils ont un livre de credo, de philosophies, etc., qu'ils lisent et acceptent à la place. Ils ont des confessions froides au lieu de laisser Dieu entrer et faire d'eux des messiettes, de leur donner le Baptême du Saint-Esprit et de montrer des signes et des miracles. En s'organisant, ils ont mis tout cela dehors. Ils ont mis ces choses de côté. Maintenant, Il est à l'extérieur [Frère Branham frappe sur la chaire. N.D.É.] appelant pour la dernière fois, pour essayer d'entrer à nouveau. À la porte: «Voici, je me tiens à la porte, et je frappe.»
    Dans cet âge de l'Église de Laodicée, Il essaie d'entrer à nouveau dans Sa propre Église d'où ils L'ont expulsé. N'est-ce pas pitoyable? C'est la chose la plus pathétique à laquelle je puisse penser, de voir le Seigneur dans Sa propre Église, après avoir donné Sa vie pour elle, agi comme Il l'a fait, envoyé la Lumière à l'Église et lui dire qu'Il l'a fait, pour ensuite être rejeté par eux et poussé à l'extérieur. Ils acceptèrent une sorte de credo ou quelque chose de ce genre que l'église a fabriqué. Et Le voilà, debout, à l'extérieur [Frère Branham frappe sur la chaire.] essayant d'entrer.

95    Maintenant laissez-moi juste dire ceci pour terminer, parce qu'il se fait tard. J'ai vingt autres références bibliques inscrites ici, mais je n'arriverai pas jusque là. Laissez-moi dire ceci: Aviez-vous remarqué qui se trouve à l'extérieur de l'Église, êtes-vous attentifs? Dites 'Amen'. À l'extérieur de l'Église, essayant d'entrer? Souvenez-vous que ceux qui se trouvaient à l'intérieur de la dénomination, ne L'ont jamais vu. Ce sont ceux à l'extérieur qui L'ont vu. Ils entendirent qu'on frappait [Frère Branham frappe sur la chaire. N.D.É.] mais ils ne Le virent pas. C'est ainsi aujourd'hui. L'homme qui va à gauche et à droite aujourd'hui en disant: «Eh bien! je n'ai jamais rien vu de cela; je suis allé là-bas et je ne L'ai jamais vu.»
    Voyez-vous, c'est qu'il ne peut pas Le voir. Il est organisé si fortement qu'il ne peut rien voir. Mais si une fois vous pouvez vous libérer suffisamment pour sortir et regarder qui se tient dehors en train de frapper, et Qui est Celui qui fait ces choses... Voyez-vous ce qui je veux dire? Allez à l'extérieur. À l'extérieur. Ne soyez pas si organisés. Parce que quand vous le faites, vous ne pouvez rien voir. La seule chose que vous voyez, c'est votre dénomination. Mais si vous pouvez aller à l'extérieur, vous verrez Jésus dans toute Sa gloire et Sa miséricorde, essayant d'entrer dans Son peuple, oh! je Le regarde Se tenir là...

96    Je parlais du Messie, des messiettes, ils sont, aujourd'hui, la lumière de l'Église, la lumière du monde. Jésus a dit aux disciples: «Vous êtes la lumière du monde.» Vous êtes une bougie placée sur une colline, une lumière qui peut être vue de partout. Nous sommes la Lumière. Si nous le sommes, nous reflétons Sa lumière de Messie. Le Signe du Messie suit les messiettes comme il suivit le Messie.

97    Il y a quelque temps, ici, dans votre jolie église, je crois que j'ai prêché sur le sujet «Pareil à l'aigle qui éveille sa couvée, voltige sur ses petits». Je crois que j'ai prêché là-dessus, ici Frère Jack ou quelque part. Oui, «L'aigle éveillant sa couvée.» J'aime observer les grands aigles. Vous savez ce père, il connaît... Dieu S'est appelé Lui-même un Aigle. Le saviez-vous? Il a appelé Ses prophètes, des aigles. Assurément. Il l'a dit à cet aigle... Jacob. Il l'a trouvé dans une solitude aux effroyables hurlements, qui pareil à l'aigle qui éveille sa couvée... Maintenant, nous voyons qu'Il S'appelle Lui-même également un aigle, ainsi Il est Jéhovah-Aigle et Il a une bande d'aiglons. Des aiglons comme des messiettes, des aiglons.

98    Maintenant, je peux voir l'imposant Père Aigle en train de marcher autour du nid. Il aime regarder Ses enfants. Oh! comme Il aime les regarder. Quelle apparence ont-ils? Exactement la même que Lui. Ils ne sont pas hybrides. Ils ne sont pas à moitié buse et à moitié corbeau, ce sont des aigles. Amen! C'est ce que nous sommes aujourd'hui. Nous sommes Méthodistes, Baptistes, des Assemblées, ceci ou cela, des buses, des corbeaux et tout le reste. Comment pouvons-nous être des aiglons? Comment le pouvons-nous, lorsque nous voyons le signe de Dieu manifesté parmi nous et que nous l'appelons quelque chose d'autre? Alléluia!
    Il aime les regarder parce qu'Il sait qu'ils sont pure race. Ils ont Sa chair, ils ont Son sang, ils ont Son Esprit. Amen! Avec quelle fierté regarde-t-Il Ses aiglons se promener. Amen! Les petits aiglons Le regardent en disant: «Que Tu es grand. Que Tu es Grand.» «Regarde-moi. Oh! nous allons nous envoler un de ces jours, n'est-ce pas Papa?» Voyez-vous? Oh! comme Il aime les regarder. Ils lui ressemblent, ils agissent comme Lui, ils sont Sa chair, Son sang, Son Esprit. Amen! C'est ainsi qu'est l'Église de Dieu, Ses aiglons, Ses messiettes. Ils Lui ressemblent, ils agissent comme Lui, ils prêchent comme Lui, ils font les mêmes oeuvres que Lui. «Il fera aussi les oeuvres que je fais, il en fera même davantage parce que je m'en vais au Père.» Amen! «Ces signes suivront Mes aiglons.» Amen! «Ils agiront exactement comme Moi. Si Mon Esprit est en eux alors ils feront les oeuvres que Je fais. S'ils ne font pas les oeuvres que Je fais c'est que Mon Esprit n'est pas en eux.»

99    Qu'arriverait-il si, en regardant un de Ses petits aigles, il découvrait qu'il a un bec comme une buse. Il dirait: «Attendez une minute, il y a quelque chose qui ne va pas.»
    Si un vieux corbeau sautait sur le nid en disant: «Croa, croa, croa, le temps des miracles est passé. Croa, croa, croa, la guérison divine n'existe pas,» je vous promets qu'Il prendrait Sa grosse patte et le délogerait immédiatement de là et qu'il irait se briser le cou aussi sûrement que le monde existe. Voyez-vous? Oui.
    - Oh! cela n'existe pas, c'est de la télépathie, de telles choses n'existent pas aujourd'hui.
    Toi, espèce de buse! C'est de la chair et de plus, de la chair morte. C'est ce qu'ils mangent...

100    Dieu veut des aiglons, Il veut des messiettes, Il veut des hommes et des femmes qui ont des signes et des miracles, des oints. Il veut une Église qui est remplie du Saint-Esprit. Fiou! Une Église qui Le reflète comme étant Le même hier, aujourd'hui et éternellement. Dieu n'est pas mort, Il a simplement formé un Royaume. Dieu a des messiettes dans ce Royaume. Amen! À chaque mot qu'Il prononce, vous dites: Amen. c'est vrai. Oui, monsieur. Ils lui ressemblent, ils agissent comme Lui, ils croient cela. Parmi eux le Conducteur continue à se manifester accompagné de signes et de miracles. C'est cela, le Messie est vivant ce soir. Il n'est par mort, mais Il est vivant aux siècles des siècles. Le croyez-vous? Qu'a-t-Il dit qu'il arriverait?
La Lumière paraîtra au temps du soir
Vous trouverez certainement le chemin de la gloire; (est-ce vrai?)
Dans ce chemin d'eau se trouve la lumière aujourd'hui
Ensevelis dans le Précieux Nom de Jésus
Jeunes et vieux, repentez-vous de tous vos péchés,
Le Saint-Esprit viendra sûrement en vous
La Lumière du soir est venue,
C'est un fait que Dieu et Christ sont un.

101    L'homme fut fait pour être un dieu. Dieu fut fait pour être un homme. Oh! un Messie! Le Grand Jéhovah habita dans un corps humain et fit ce corps comme le Sien afin qu'il puisse avoir un corps humain et être ainsi un messiette pour gouverner Sa terre et en avoir le contrôle. Amen. «Ils feront aussi les oeuvres que je fais.»
    Oh! j'aime cela. Jéhovah se promène sur Son Trône en disant: «Ce sont Mes aiglons. Ils sont chair de Ma chair et os de Mes os. Ils sont nés de Mon Esprit et lavés dans Mon Sang.»
    Amen!
    «Ils m'appartiennent. Ils m'appartiennent. Tout ce que Je leur dis, ils le croient.»
    Pourquoi cela? Ce sont des aigles.
    «C'est ce qu'ils sont; ce sont des aigles comme Moi Je suis un Aigle. Ce sont de petits dieux tandis que je suis le grand Dieu. C'est vrai. Je suis le Papa Jéhovah, ce sont mes enfants.»
    Vous y êtes. Il a donc promis que ces choses arriveraient. Maintenant, si nous sommes des enfants de Son Royaume, ces signes devraient se faire connaître parmi nous. Est-ce vrai? Or, nous pouvons en parler, en discuter et rester là-dessus toute la nuit, mais cela marchera-t-il? C'est le point suivant. C'est le point suivant. Si cela marche, alors c'est vrai. La Parole de Dieu a promis dans Jean 14:12: «Celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais.» Est-ce vrai? Je le crois, pas vous? Très bien, alors inclinons maintenant nos têtes un instant.

102    Père divin, l'heure est arrivée. Nous réalisons qu'il n'y a pas moyen pour nous de trouver quoi que ce soit, ni aucun endroit où aller maintenant, si ce n'est à Jésus. Nous sommes à la fin des temps. Nous voyons toutes ces choses arriver. Nous voyons notre nation en faillite. Nous voyons notre monde en faillite. Nous voyons le Communisme répandre un esprit impie appelé 'le rideau de fer'. Nous en voyons un apparaître là-bas, en Chine, appelé 'le rideau du bambou'. Puis nous en voyons un autre apparaître, appelé 'le rideau de pourpre', le rideau romain, en train de prendre possession du monde.

103    Maintenant, Père divin, nous Te prions de nous permettre de nous rappeler ceci: c'est que ces choses sont Tes promesses. Tu nous as promis ces choses au temps du soir. Nous sommes si content de voir que Tu fais que Ta Parole s'accomplisse dans nos vies. Nous Te prions, Père, de susciter une faim et une soif.

104    Maintenant je Te prie de prendre ces mots décousus qui ont été apportés, et de les révéler au coeur des gens afin qu'ils réalisent que Dieu est une puissance. Il est une puissance; Christ était la plénitude de Dieu, Il était Jéhovah oint. Il était le corps oint de Jéhovah. Jésus de Nazareth, Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec Lui-même, et Il est mort afin de sanctifier cette race humaine déchue et les ramener à leur position de fils de Dieu pour être des oints, oints par le Saint-Esprit, pouvant aller refléter Son Royaume jusqu'à ce qu'Il soit complètement revenu à travers les sept âges de l'Église.

105    Et dans les derniers jours, nous Le trouvons à l'extérieur de Sa propre église, essayant d'entrer. Mais Il a promis qu'Il enverrait une Lumière, en ce temps-là, et nous l'avons trouvée, Seigneur. Nous l'avons trouvée et nous voyons que c'est un Conducteur correct parce que, lorsque nous avons raccordé la Parole que nous croyons avec le Dieu du ciel qui L'a promise, le courant qui a accompli les premiers signes est revenu et il accomplit les mêmes signes messianiques. Alors, Père, nous savons que la Parole, que nous appelons le Conducteur, est juste, parce qu'Elle produit chaque promesse. Nous T'en remercions, Père. Nous Te prions de sauver les perdus, de guérir les malades, de remplir du Saint-Esprit ceux qui le désirent et d'encourager Ton Église. Alors que nous continuons à nous attendre à Toi, Seigneur, dans le service de guérison, nous Te remettons ces gens et tout, au Nom de Jésus. Amen.

106    Qu'est-ce maintenant? J'observe la montre et je ne veux pas vous garder trop longtemps. Nous devons aussi partir tôt demain matin.

107    Qu'a-t-Il promis? Il a promis que vers le soir, la Lumière paraîtrait. Il a promis... Pouvez-vous comprendre ce que je dis, lorsque je parle de messiettes? Levez la main si vous comprenez. Si Messie veut dire oint et qu'Il était le Messie parce qu'il était oint de la plénitude de Dieu, alors nous sommes aussi oints du même Esprit. Maintenant, vous allez dire: «Comment savez-vous que vous êtes oint du même Esprit?»
    Vous avez la même vie et vous faites les mêmes choses qu'Il a faites. «Celui qui croit en moi, fera aussi les oeuvres que je fais.» Qu'est-il dit dans Jean 5:19: «En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.» N'importe quel véritable messiette aura le même message. N'est-ce pas vrai?

108    Et souvenez-vous: Qui a reçu le baptême premièrement? Le Baptême du Saint-Esprit? Les Juifs. Qui ensuite? Les Samaritains. Les Nations furent les derniers. Est-ce vrai? Parce qu'ils furent amenés après la mort, l'ensevelissement, et la résurrection. Et ils... or, ils reçurent bien le message. Maintenant remarquez les descendants de Cham, Sem et Japhet. Or, les descendants de Cham, de Sem... ah! de Japhet, devaient voir le... Ce sont les tribus de la Terre. Les trois tribus de la Terre. Or, les Samaritains le reçurent par Jésus.
    Mais maintenant, dans les derniers jours... Or, les Nations ne l'ont pas reçu parce qu'ils n'attendaient pas de Messie. Nous étions des païens en ce temps-là, notre peuple, les Anglo-Saxons. Nous étions des païens et adorions des idoles. Les Moabites, les Amoréens, et les autres, étaient notre peuple. Mais maintenant cela fait deux mille ans que nous attendons un Messie.

109    Or, comment s'est-Il fait connaître, en ce temps-là? En envoyant Jésus et en L'oignant de Son Esprit. Et Jésus dit: «Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, alors ne me croyez pas.» Est-ce vrai? «Si je fais les oeuvres alors croyez les oeuvres.» Or, pourquoi cela? Il ne S'est pas lié à leurs organisations et à leurs dénominations. Il est resté en dehors d'elles, toutes, et Il les a réprimandées sévèrement. Ils disent qu'Il a déchiré des églises et tout le reste. Or, pourriez-vous vous attendre à ce que Son Esprit fasse autre chose que cela lorsqu'Il reviendra? Il fera la même chose. Parce qu'Il ne peut changer. C'est Dieu. Nous pouvons changer, notre nature humaine peut changer, mais Dieu ne peut pas changer. Il doit rester le même. Il est infini. Nous sommes limités. Ainsi, Il ne peut changer.

110    Ainsi, lorsqu'Il viendra dans Son Église, dans les derniers jours, que sera-ce? un groupe de gens qui ont été tirés dehors et qui sont oints de l'Esprit de Dieu. Ce sera des messiettes. Voyez-vous? Ce sera des oints. Et si Son Esprit et en eux, ils feront les choses qu'Il a faites. Exactement. N'est-ce pas vrai?

111    Alors, si nous disons... Si nous pouvons prendre cela et relier la Parole à la Dynamo et que le courant arrive en disant que c'est juste, vous avez alors un contact. Si vous le reliez et que rien ne se passe, vous avez quelque part un isolateur. Vous avez un fil brisé quelque part, voyez-vous? Mais, mettez-le contre la Dynamo et si le courant passe, vous avez alors un conducteur direct. Vous avez un conducteur.

112    Si vous voulez le croire ainsi, je vous dirai de quelle manière je l'ai reçu. Je suis venu simplement comme le dit la Bible. Je n'ai jamais changé pour aucune dénomination. Ma propre église baptiste m'a mis dehors parce que je ne voulais pas ordonner une femme prédicateur. Ce n'est pas scripturaire, ce n'est pas juste. Je leur ai dit: «Vous feriez mieux de me mettre dehors maintenant, parce que tôt ou tard, vous devrez le faire; ainsi je vais m'en aller avant que vous le fassiez.»

113    Bon. Puis, au sujet de beaucoup de ces choses aujourd'hui, je... Lorsque je n'étais qu'un jeune homme, avant que j'entende parler d'Unitaires, de Binitaires, de trois dieux, quatre dieux, quel que soit ce qu'ils ont, je croyais qu'il y avait un seul Dieu et que Son Nom était Jésus. Et je fus baptisé au Nom de Jésus-Christ par un prédicateur de l'église Baptiste Missionnaire parce que je le lui ai demandé. Je l'ai prêché depuis ce moment-là. Il n'y a pas de passage dans la Bible... Apportez-moi un passage où quelqu'un a été une fois, baptisé en utilisant les titres de Père, Fils et Saint-Esprit. Ou lisez l'Histoire et dites-moi où quelqu'un fut une fois Catholique soit organisée, et je quitterai la chaire. C'est un credo baptisé dans l'Église du Dieu vivant. Ils sont baptisés dans l'Église Catholique, c'est leur credo.

114    Montrez-moi dans les Écritures, montrez-moi par l'Histoire où quiconque l'a fait, en dehors de l'église Catholique; Luther l'a perpétué et Wesley après lui pour en arriver maintenant à ceci. À chacune de ces églises jusque là, Il a dit: «Tu n'as pas renié mon Nom.» Mais lorsqu'Il arrive à... Oh! cet âge de l'église de Thyatire, Il dit: «Tu as le nom, (tu as le nom) de vivre mais tu es mort.» C'est cela, Je ne veux pas dire que le baptême d'eau au Nom de Jésus vous sauve, mais c'est le baptême chrétien correct. Vous êtes sauvé par la foi, c'est vrai, à travers Christ. C'est vrai. Mais c'est le baptême correct. C'est ainsi que vous devrez être baptisés. Exactement. Vous devez l'être ainsi pour garder l'ordre de la Bible. Vous devez être baptisé ainsi.

115    Puis, lorsque vous aurez reçu le Saint-Esprit et que la puissance de Dieu sera venue sur vous, vous ferez exactement les mêmes choses que Jésus, parce que c'est Son Esprit en vous. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a quelque chose de faux. C'est vrai. Oh! gloire à Dieu! Je me sens comme si j'allais presque parler en langues, moi-même, maintenant. Vous savez, la première fois que j'ai parlé en langues, j'étais dans l'église baptiste en train de prêcher. J'étais sur l'estrade, en train de prêcher aussi fort que je le pouvais et je me mis à sauter jusqu'au milieu du couloir tout en prononçait quelques mots dans une langue inconnue, ne sachant pas ce que je disais. Je regardais alors autour de moi, et toute l'assemblée tendait le cou pour voir ce qui se passait.
    Et quelque chose me dit: «Je suis un Rocher dans un pays aride et un refuge pendant l'orage.» Et c'était la première fois que je parlais en langues. Oh! je sus qu'il y avait quelque chose de réel à ce sujet quelques part, que je ne connaissais pas, mais j'ai continué à chercher jusqu'à ce que je Le trouve. Je continuais à avancer. J'ai tout vendu pour acheter cette perle de grand prix. Oh! peu m'importe, si la Bible le dit, je le crois. Peu m'importe combien d'organisations ou combien de gens disent ceci ou cela, c'est la Parole de Dieu et c'est la vérité et je resterai avec Elle, c'est tout. Et la seule façon qui vous permettra de faire cela, c'est de rester mot pour mot avec la Bible.

116    J'ai prêché l'autre soir, sur ces quatre êtres vivants, pour essayer de... c'est ce qu'ils étaient; ce n'était pas des animaux parce que le mot dans Apocalypse, au chapitre 4, désignant ces êtres vivants est "Z W O N", Z-W-O-N, ce qui signifie 'être vivant'. Dans Apocalypse 11 et Apocalypse 17, c'est un mot tout à fait différent, qui signifie: bête sauvage; mais ceux-là étaient des êtres vivants. Ce qu'ils étaient, c'étaient des chérubins comme ceux qui étaient à la porte, gardant le lieu saint. Nous les voyons dans Ézéchiel, au chapitre premier, lorsque la Lumière ambre de Dieu, l'Arc-en-ciel et la Gloire de Dieu se trouvaient là. Nous en avons une photographie. Nous avons en photographie la même chose qu'ils ont vue là-bas. Et c'était juste là, dans la salle et la lumière photographiée est exactement semblable à celle que vit Ézéchiel. Ézéchiel 1:26 à 28. Nous pouvons vous montrer la photographie de la Gloire de Dieu, telle qu'il La vit.

117    Maintenant, vous voyez que l'oeil de l'appareil photo peut parfois voir des choses que l'oeil humain ne voit pas. C'est vrai. Ils L'ont vue tandis que les humains ne le voient pas. Mais nous devenons si encrassés, nos luxmètres. Alors qu'ils devraient être de saints luxmètres, ils sont si encrassés par des bêtises, des dénominations et différentes choses que nous ne pouvons pas voir plus loin que notre nez, ou quelque--comme cela. Nous ne voyons pas ces choses là-bas.
    Le Saint-Esprit est ici aujourd'hui et Il est le même hier, aujourd'hui et éternellement; c'est la même puissance, les mêmes signes, les mêmes miracles, le même Dieu, le même baptême, le même Saint-Esprit, tout est pareil, parce qu'Il ne peut changer. Amen!

118    Bon. Maintenant, je crois qu'il a dit qu'il avait distribué les cartes de prières portant la lettre A; est-ce correct?... [Frère Branham commence maintenant à prier pour les malades; puis il demande à l'assemblée de répéter après lui. N.D.É.]

119    Jésus... je crois... que Tu es... le Fils de Dieu... Je crois... que Tu es le Messie... je crois... que Tu gouvernes Ton Royaume... dont je suis une partie... par ma foi... dans Ton oeuvre achevée... Tu nous as fais la promesse... que ces signes... suivraient ceux qui auront cru... s'ils imposent les mains aux malades... ils seront guéris... je suis un croyant... pardonne mon incrédulité... un croyant... m'impose les mains... je prie pour ce croyant... ce croyant prie pour moi... j'accepte ma guérison... sur la base de Ta Parole... je peux sentir l'Esprit... c'est le Conducteur... descendre dans la Parole... pour me guérir.

Up

S'abonner aux nouvelles