Viens, et vois

Date: 53-0830E | La durée est de: 56 minutes | La traduction: Shp
doc pdf
Voir le texte français seulement Voir le texte anglais seulement

1 Tout est possible, Seigneur, je crois.
Je me demande si nous pouvons le chanter maintenant en ces termes : «Maintenant, je crois.» Je ne vais pas croire après quelques instants; je crois maintenant même, ce soir, Seigneur. Cela règle la question. Je suis… «Maintenant, je crois.» Chantons cela doucement maintenant, à mi-voix donc, allons-y. Maintenant, je crois, maintenant, je crois.
Tout est possible, maintenant, je crois; [Frère Branham parle à quelqu’un. – N.D.E.]…?… Boze, j’apprécie que…?… …je crois,
Tout est possible, maintenant, je crois. Maintenant, inclinons la tête pendant que la musique continue, si vous le voulez bien, juste un instant donc.

2 Père, Tu as entendu notre engagement envers Toi, que maintenant nous croyons, nous croyons l’histoire véridique de l’Evangile. Et Jésus est ressuscité d’entre les morts, Il vit parmi les gens. Et tout est possible à celui qui croit cela.
Nous pouvons Te voir descendre de la montagne ce matin-là, Tes cheveux agités au cou par le vent. Et un homme s’est avancé là avec son jeune garçon, il a dit : «Seigneur, aie pitié de mon fils, car un démon le tourmente de diverses manières : Il le jette dans le feu et dans l’eau.» Aujourd’hui, nous connaissons cela comme l’épilepsie… Il a dit : «Je l’ai amené aux disciples, mais ils n’ont pas pu le guérir; c’est ainsi que je Te l’ai amené.»
Tu as dit : «Je le peux si tu crois. Car tout est possible à celui qui croit.»
Il a dit : «Seigneur, je crois. Viens au secours de mon incrédulité.»
Ô Dieu, c’est notre cri ce soir. Viens au secours de notre incrédulité. Fortifie-nous ce soir. Et puissions-nous partir d’ici ce soir en disant comme ceux qui revenaient d’Emmaüs : «Notre coeur ne brûlait-il pas au dedans de nous à cause de Sa Présence?» Car nous le demandons en Son Nom. Amen. Asseyez-vous si vous le voulez bien.

3 Que le Seigneur bénisse chacun de vous. Je sais qu’il fait très chaud ici à l’intérieur, ce soir. Comme j’ai vraiment chaud, en remontant la rue…
Encore une chose que j’aimerais dire. Je me demande bien comment notre beau pays, l’Amérique, va donc échapper à la colère de Dieu. En remontant la rue, j’ai vu des prédicateurs se tenir le long de la route, aux endroits où se commettaient des actes pervers, prêcher l’Evangile de toute leur force. Des femmes à moitié nues passaient par là, fumant la cigarette et faisant des histoires, je me demande ce que Dieu en pense.
Personne ne semblait faire cas de ces hommes qui criaient de tout leur coeur : il y en avait un ici, un là, un là. Nous sommes sans excuse. L’Evangile est prêché. Nous sommes donc sans excuse.

4 Nous sommes content de vous avoir une fois de plus ce soir, Frère Tommy. Frère Tommy… Hier soir, je regardais des photos d’outre-mer, là où il a été en réunion. Nous parlions de comment ce… Il a dit que lorsque la Bonne Nouvelle est arrivée, un coureur tenant une torche à la main a couru le long de la voie ferrée et a traversé un petit village plein d’herbes en criant : «Jésus est ressuscité d’entre les morts.»…
Nous ici, nous avons nos très grandes mangeoires en béton, dès que la puissance de Dieu commence à tomber, nous nous débarrassons de tout cela par des explications. Et c’est mis de côté. Mais pas eux, Frère Tommy, leurs coupes se remplissent vite. Ils veulent recevoir la chose. Ils ont faim et soif de Dieu.

5 Et au tout premier signe de la bonté de Dieu envers eux, ils crient vraiment victoire, et ils voient cela, ils reçoivent aussitôt cela. Des milliers sont sauvés, il n’y a pas – pas moyen de faire – c’est difficile de faire un appel à l’autel. On demande simplement – simplement combien veulent recevoir cela, et chaque pécheur est disposé à accepter Christ sur-le-champ, prêt à se faire baptiser et à faire tout ce qu’on – qu’on lui ordonne de faire. Il est prêt à s’y mettre tout de suite. Oh, comme c’est différent de ce qui se passe dans notre pays! Ô Dieu, sois miséricordieux envers nous.
Je parlais tout récemment à un frère, il a dit : «Frère Branham, je pense que tu es un peu dur là-dessus.» Il a dit : «Plaise à Dieu que notre pays ne soit pas dérangé!» Il a dit : «Il restera toujours ainsi jusqu’à la venue de Jésus, le pays de la liberté et la patrie des braves, à cause de nos aïeux, de ce qu’ils avaient fait.»
J’ai dit : «Frère Moore, que des bénédictions reposent sur ton coeur, mon frère. Mais Dieu n’a pas épargné Israël. Lorsqu’ils péchaient, ils récoltaient ce qu’ils avaient semé.» Et ça sera pareil pour nous : Nous récolterons ce que nous semons.

6 J’aimerais lire une portion de Sa Parole bénie, ensuite nous allons prier. J’aimerais dire ceci : «Je vous apprécie certainement, vous qui vous êtes rassemblés. Et quand j’ai vu ces prédicateurs dans les rues, et puisse… L’un d’eux tous… J’oublie leur nombre (en parcourant la rue, juste en remontant, je prenais mon temps), combien de prédicateurs j’ai vus, et la plus grande foule parmi eux comptait environ trois ou quatre personnes : on n’est pas intéressé.
Et de vous voir venir vous asseoir dans un bâtiment chaud comme celui-ci pour entendre l’Evangile, je vous aime. L’amour chrétien… J’ai du respect pour vous au point que je ne peux pas – ne peux pas l’exprimer.

7 Maintenant, dans Saint Jean, chapitre 1, verset 44, je commence la lecture. Philippe était de Bethsaïda, de la ville d’André et de Pierre. Naphi… Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit : nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, fils de Joseph. Nathanaël lui dit : Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? Philippe lui répondit : viens, et vois. Jésus, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui : Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n’y a point de fraude. D’où me connais-tu? lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : Avant que Philippe t’appelât, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. Nathanaël répondit et lui dit : Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le Roi d’Israël. Jésus lui répondit : Parce que je t’ai dit que je t’ai vu sous le figuier, tu crois; tu verras de plus grandes choses que celles-ci. Et il lui dit : En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les Anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme.

8 Si vous croyez… Soyez vraiment fidèles dans de petites choses, Dieu vous révélera de grandes choses. Croyez en Lui et Il le fera. Bon, puisse-t-Il vous bénir ce soir, alors que nous prions pour les malades. Je vais directement passer à la ligne de prière.
J’aurais souhaité avoir quelque chose de plus à faire pour vous venir en aide. Mais je – je ne le peux pas. Je suis tout aussi impuissant que n’importe quel autre homme. Je suis votre frère. Je ne suis pas ici ce soir dans cette ville de Chicago par mon choix, mais c’est par la conduite de l’Esprit.
Le même Esprit qui parle ici le soir m’a dit il y a environ six mois que les choses se passeront ainsi (Voyez-vous?), et l’endroit exact, tout à ce sujet, et comment les choses se passeraient exactement comme ça s’est passé.

9 Ensuite, Il me dit aussi de me préparer pour aller outre-mer. Je sais donc que cela ne tardera donc pas. Je ne vois pas. On n’a pas fait des préparatifs ni rien, mais je vais quand même outre-mer (Voyez-vous?) parce qu’Il l’a dit. Voyez-vous? Nous sommes prêts à partir. Nous partirons donc aussitôt Son ordre donné.
Et l’autre soir, chose étrange, frère Baxter et moi, nous parlions d’aller peut-être, peut-être en Inde et de contourner simplement l’Afrique, parce que là il y a deux ou trois groupes. L’un d’eux, ce sont les Afrikaans, et l’autre, ce sont des gens qui parlent l’anglais. Eh bien, les Afrikaans pensent que l’anglais… que quiconque parle anglais… Ils n’ont pas encore surmonté la guerre des Boers. Ainsi donc, ils ont encore cela, ils s’en prennent au cou, les uns les autres.

10 Et l’un dit : «Que ça soit nous qui parrainons cela, que les autres apportent une contribution.» Et l’autre dit : «Que ça soit nous qui parrainons cela.» Ils ne veulent pas se mettre ensemble comme autrefois. En effet, nous n’avons pas de financement. Nous, dès que les offrandes sont prélevées, nous les mettons dans la caisse. Et d’une façon ou d’une autre, ils – ils ont pensé que cela n’avait pas été partagé correctement. L’un a dit qu’il y avait plus d’Afrikaans que les gens de l’autre groupe, et donc…
Il y a juste deux groupes là-bas. L’un, c’est le Plein Evangile, et l’autre, c’est l’Afrikaans. L’un pensait que l’autre avait eu plus ou que lui devait avoir plus, parce qu’ils avaient plus de gens. Ou… Eh bien, ils ne veulent pas parrainer. J’ai dit : «Unissez vos coeurs. Je viendrai entreprendre cela indépendamment de vous deux et prêcher l’Evangile. » C’est vrai.

11 Bon, que tous les deux viennent. Nous aimerions que le peuple de Dieu soit uni. Ils doivent être unis, mes amis. Nous sommes des frères. Il se peut que nous soyons différents les uns des autres, mais nous sommes toujours des frères.
Mon frère qui vient après moi est un garçon élancé, blond, costaud, gros, trapu, du type boxeur. Mais ma mère qui est assise là, c’est sa mère, et mon père est son père. Il ne voit pas – il ne me ressemble pas; il ne parle pas comme moi. Il n’y a rien en moi qui lui ressemble. Eh bien, nous n’avons pas les mêmes habitudes ; nous n’avons pas les mêmes manières; mais, nous sommes toujours des frères. Nous sommes des frères.
Son père est mon… Si ma famille l’accepte avec toutes ses particularités, ils m’acceptent avec les miennes. C’est ce qui fait donc de nous des frères. Ainsi, si Dieu m’a accepté avec mes manières particulières et vous avec les vôtres, nous sommes frères et soeurs en Jésus-Christ. Peu importe l’église que nous fréquentons, la chose c’est : Sommes-nous remplis de l’Esprit de Dieu? C’est ça. C’est ça l’essentiel. Et croire en Lui.

12 Vous ne seriez pas assis ici ce soir si vous ne croyiez pas au surnaturel. Vous ne seriez pas assis là avec ces petits éventails, à vous éventer comme cela juste par curiosité. Vous êtes venus ici dans un but : savoir davantage au sujet de Dieu. Et je prie que Dieu accorde cela. Je ferai tout mon possible pour prier pour vous, avec la sincérité de mon coeur.
Maintenant, nous pouvons encore prier, s’il vous plaît. Je… Une chose que nous ne pouvons pas faire, c’est trop prier. Il a dit : «Je veux donc que des hommes prient en tout lieu, en élevant des mains pures.»

13 Seigneur, nous n’avons pas de mains pures à élever, mais nous élevons les mains de Jésus qui sont pures. Nous les élevons, Seigneur, comme Caleb et… avaient fait en ce jour-là à Josué, ou plutôt à Moïse. Et nous prions que la bataille soit menée pour le Seigneur ce soir.
Nous savons que tous les ennemis se rassemblent. Ils se rapprochent autant que possible. Mais nous savons que les Anges du Seigneur se tiennent quelque part dans ce bâtiment, dans l’air, autour de l’estrade ici. Des décisions doivent être prises.
Et nous nous tenons comme représentant de Jésus-Christ. Maintenant, Seigneur, que l’ennemi soit vaincu. Tu nous as promis que nous chasserons des mauvais esprits. C’est ce que Tu as dit. Et je crois cela, Seigneur, de tout mon coeur. Que Ta Parole soit la vérité et celle de tout homme, un mensonge.
Et puisse cela être confirmé ici ce soir, que Ta puissance soit tellement prédominante que chaque mauvais esprit qui cherchera à entrer dans quelqu’un ou dans ce bâtiment, ou qui a lié quelqu’un…, que la personne soit libérée et qu’elle s’en aille. Et puisse-t-il y avoir un cri de victoire partout.
Seigneur, puissions-nous briser la – la cruche ce soir, et que le feu s’envole. Et l’ennemi sera vaincu. Accorde-le, Père, nous le demandons au Nom de Ton Saint Fils, Jésus-Christ. Amen.

14 Très bien. Billy? Bon… Très bien. Il vient. Très bien. Je… Voyez-le, ainsi que quelques huissiers ensemble, s’il vous plaît. Et vous tous, apportez-moi à boire. C’est bien. Très bien. La série A. Très bien.
Il a distribué la carte de prière A. Très bien. Nous ne pouvons pas… Je ne pense pas que nous puissions faire lever cinquante personnes à la fois, mais nous pouvons faire lever quelques-uns parmi eux. Très bien, voyons. Pre – prenons à peu près les dix premiers ou les quinze premiers pour commencer, et mettons-les en ligne ici, si possible.
Qui a A numéro 1? A numéro 2? A numéro 3? A numéro 4, A numéro 5? A numéro 6? A numéro 7, 8, 9 jusqu’à 10. Voyons d’abord ceux-là se mettre en ligne et voyons jusqu’où cela va aller. A numéro 1 jusqu’à A-10.

15 Très bien. Nous allons voir combien on a en ligne. Je ne me rappelle pas exactement combien…?… nous avions. J’aimerais connaître tous ceux qui vont prier ce soir, donc, prier vraiment de tout leur coeur. C’est bien. Très bien. Peux-tu en prendre encore quelques-uns, fils? Quelques-uns peuvent-ils… Hein? Environ cinq? Très bien. Prenons alors jusqu’à 15, faites venir encore 5. A numéro 11, 12, 13, 14 et 15. Voyez ce que ça donne. Merci, monsieur. Merci.
Excusez-moi. Merci. Je déteste boire cette eau, et je sais qu’il y a peut-être quelqu’un là, dans l’assistance, qui veut boire de l’eau. Je me sens petit en faisant cela ici même à la chaire. Mais je suis… J’ai vite quitté sans boire de l’eau. Et je transpire tellement que même mes chaussettes sont mouillées, ainsi, je… je… je crevais pratiquement et je… Ainsi, l’eau, j’en bois beaucoup.

16 Qu’est-ce que ça donne? 14 et 15 manquent. Regardez vos cartes de prière maintenant, s’il y a quelqu’un là qui peut-être est sourd ou quelque chose comme cela, ou qui ne peut pas se lever. Y a-t-il des fauteuils roulants là? Regardez, vérifiez la carte de cette femme et voyez si elle a 15. Est-ce 15? Très bien… priè… Prenez cela. Très bien.
Maintenant, nous allons voir si nous pouvons en prendre plus, dans juste un instant. Maintenant, nous allons juste… Restez tous bien assis, soyez vraiment respectueux et croyez de tout votre coeur, Dieu va sûrement accomplir cela. Croyez-vous de tout votre coeur, partout?
Bon, Frère Osborn, je compte sur vous maintenant pour prier pour moi. Et Frère Boze, vous ici, tout le monde… Priez, vous tous là, ce soir aussi. Priez simplement et demandez à Dieu de venir en aide. C’est très difficile. Je sais que… Vous voyez, la Bible dit que lorsque le Saint-Esprit était descendu, ils étaient tous avec… en un seul lieu, d’un commun accord. Et probablement que c’était… Nous ne… Pourquoi… Comment était le bâtiment, mais il y avait un tel… S’il faisait chaud, il y avait une telle unité d’esprit qu’ils ne sentaient même pas la chaleur, vous savez.
Bon, si seulement nous pouvons être ainsi, ne serait-ce pas merveilleux? Oui, monsieur. Ce serait vraiment… Nous ne nous rendrions pas compte de la chaleur.

17 Maintenant, je prie que Dieu oigne chacun de nous. Puisse-t-Il m’oindre et oindre mes yeux pour voir dans une autre dimension. Et puisse-t-Il oindre mes lèvres pour ne dire que ce qui est pur et saint. Et puisse-t-Il oindre vos oreilles pour entendre. Puisse-t-Il oindre votre coeur pour recevoir, c’est ma prière.
Et si vous… Naturellement, maintenant vous savez que ceci ne se fait que par un don divin, non pas un don pour guérir les gens, un don pour prier pour les gens. Et puis, un don prophétique pour annoncer, c’est comme un voyant qui a une vision. Eh bien, je cherche à attirer votre attention. Voyez, je sais qu’il fait chaud, et c’est pénible. Eh bien, premièrement, je dois attirer votre attention droit sur moi. Et ensuite, cela… On dirait qu’un mur de foi est érigé tout autour, (Voyez-vous?), juste partout, tout autour.

18 Généralement, dans de grandes réunions, nous n’avons personne derrière nous comme ça, pas du tout. J’ai l’estrade, parce que parfois les épileptiques, lorsqu’ils viennent à l’estrade… Vous avez vu cela plusieurs fois, ils crient, ils sautent, ils font des histoires, des gens possédés des démons et tout. On doit donc être seul, en effet quelqu’un pourrait être blessé (Voyez?) par leurs agissements. En effet, le démon est tout aussi méchant que possible, vous savez. Ainsi, il fera n’importe quoi. Nous devons donc veiller et faire attention.
Bon, nous prions et nous croyons. Bon, laissez-moi avoir cette – cette dame. Je souhaiterais que tout le monde puisse juste dans son coeur, pendant que vous observez… Eh bien, s’il m’arrive de dire : «Inclinez la tête», faites-le rapidement. Voyez-vous? Et – et fermez les yeux et priez si je vous demande de le faire. Mais lorsque vous regardez, regardez avec une – avec une foi très ferme. Voyez-vous?

19 Il y a quelque chose à ce sujet. Les gens, ils sont, leurs pensées, ils… Un esprit les oint. Si vous… Eh bien, ceci peut paraître un peu étrange à quelqu’un qui ne croit pas de cette façon. Voyez? Si c’est un incroyant, il y a un esprit du diable qui le oint. C’est – cela tire directement, comme ça, par l’incrédulité. Voyez-vous? Et je peux sentir cela et vous le dire. Certainement.
Et cela – cela rend les choses difficiles. Et puis, si c’est un vrai croyant, il attire l’Esprit de Dieu. Voyez-vous? En effet, c’est la Parole de Dieu, nous le savons tous. Et si le diable peut juste mettre un point d’interrogation là, il vous a eu. Mais lorsque vous effacez ce point d’interrogation et que vous dites : «Cela est entièrement vrai et c’est pour moi», alors – alors vous tirez de Dieu.
Puisse le Seigneur nous bénir pendant que nous parlons à cette femme.

20 Maintenant, je pense que nous sommes inconnus, n’est-ce pas, madame? Nous le sommes. Très bien. Eh bien, ce soir j’aimerais que vous tous qui êtes dans la ligne, je ne pense pas qu’il y ait quelqu’un d’estropié ou quelque chose comme ça, qui reste debout très – rester debout très longtemps. Prenons vraiment notre temps. Tout le monde, détendez-vous maintenant, parlons aux gens, prions avec eux.
Ne soyez pas agités, ni nerveux, soyez vraiment attentifs. J’aimerais vous parler un petit instant, comme Jésus a parlé à une femme une fois. Et maintenant, nous sommes inconnus l’un à l’autre. Alors, le seul moyen pour moi de pouvoir – de pouvoir vous connaître, devrait être par Jésus-Christ. Est-ce vrai? Eh bien, bon, naturellement, Satan a un moyen par lequel il connaît certaines choses, mais il ne connaît pas tout. Si vous observez ces petits et drôles liseurs psychiques et autres, là dans des rues, c’est juste environ un pour cent des cas où ils sont dans le vrai. Ils ne font que deviner cela. Mais Dieu est toujours parfait.

21 Le diable a juste un… Le diable imite toutes les vraies choses de Dieu. Babylone a été construite suivant le modèle céleste, tout dans le naturel. Voyez-vous? Tout à fait vrai. Il y a un vrai chrétien authentique, rempli du Saint-Esprit; il y a toute une bande d’hypocrites qui imitent bien cela. Voyez, voyez? Mais en fait, cela… L’hypocrite ne fait que mettre en relief la vraie personne, la fait apparaître de façon très remarquable, n’est-ce pas? Voyez-vous? Toutes ces fausses choses et des imitations ne font que mettre en relief ce qui est réel.
Si on prend un faux dollar, qu’on l’observe et qu’on dise : «Ça, c’est un faux dollar, ou c’est une contrefaçon», cela ne me dit qu’une chose, ce qu’il y a quelque part un vrai dollar, sinon ce faux n’existerait pas. Tant qu’il y a un faux, il existe un vrai. Est-ce vrai? Et tant que vous voyez un acte du diable, rappelez-vous simplement, il imite quelque chose de Dieu, quelque chose de réel qui est quelque part. Voyez? C’est vrai. Rappelez-vous simplement lorsque vous voyez cela, c’est ce que ça signifie.

22 Maintenant, si notre Seigneur était ici, je… Peut-être que vous êtes malade. Je – je ne le sais pas. Je ne peux pas vous le dire. Mais si vous étiez malade et que notre Seigneur était ici… Eh bien, Il… Que pourrait-Il faire pour vous? Rien que vous parler. Peut-être qu’Il vous imposerait les mains. Ou Il pourrait – Il pourrait être revêtu de puissance par une vision. Et Il serait en mesure de vous révéler ce que le Père avait à dire. Et Il ne pourrait que vous dire ce que le Père aurait dit. Est-ce vrai? C’est tout ce qu’Il pourrait faire.
Il a dit : «Je ne fais rien de Moi-même, Je ne dis que ce que Je vois. Voyez-vous? Et Mes Paroles sont vraies, parce que c’est le Père qui M’a envoyé.» Voyez-vous? Ses Paroles sont vraies. En effet, Dieu a confirmé qu’Il était Son Fils.

23 Eh bien, Il… Vous croyez en Lui, qu’Il est mort et qu’Il est ressuscité d’entre les morts. Et maintenant, Il a promis que les oeuvres qu’Il faisait, nous les ferions aussi, c’est-à-dire Son Eglise, Ses croyants. Eh bien alors, s’Il était ici, Il vous parlerait peut-être comme – comme Il avait parlé à Nathanaël. Il dirait… Vous… Que vous soyez chrétienne ou pas, Il vous parlerait. Et Il vous dirait quelque chose que vous avez fait, il y a peut-être un an, peut-être deux ans, peut-être une semaine, ou une heure. Il vous dirait quelque chose comme ça, comme Il avait parlé à Nathanaël, disant : «Quand tu étais sous le figuier, Je t’ai vu.»
«Eh bien, a-t-il dit, Tu es le Fils de Dieu.»
Eh bien alors, s’Il est le même aujourd’hui, Il fera la même chose pour vous, n’est-ce pas? Croyez-vous qu’Il le fera? Vous croyez. Vous souffrez d’un – d’un cancer. C’est horriblement... dans un état horrible. Vous avez… C’est au sein. Et vous avez… l’un de vos seins a été amputé. Et ce cancer est allé dans l’autre sein, et il est descendu aussi jusque dans l’abdomen, n’est-ce pas…?… Que Dieu vous bénisse.

24 Vous êtes Canadienne, vous venez d'Ontario. Vous êtes venue ici par avion… Votre mari… Est-ce vrai? Croyez-vous qu’Il… Assurément, vous croyez qu’Il va vous rétablir, n’est-ce pas? Venez ici et demandons-le-Lui.
Seigneur Jésus, cette pauvre petite femme se tient ici, gravement malade, elle sait que personne ne peut lui venir en aide à part Toi. Elle est chagrinée. Elle veut que ses jours soient prolongés, Seigneur, pour Te servir. Ô Dieu, accorde cela ce soir. Pardonne-nous nos péchés et nos offenses. Et accorde-lui de vivre, Seigneur, pour Te glorifier.

25 Et, Père, rétablis-la. Puisse son témoignage subsister là loin, dans ces grands et beaux pins là. Si Tu la guéris, Seigneur, je Te promets que j’irai dans cette contrée-là pour prêcher l’Evangile. Ceci sera un signe. Je le demande au Nom de Jésus-Christ. Amen.
Comment vous appelez-vous? Très bien. Madame Parks, j’aimerais que vous m’écriviez dans quelques semaines pour me dire ce qui est arrivé. J’ai fait un voeu à Dieu. Que Dieu vous bénisse. Allez et que la paix de Dieu soit sur vous maintenant.
Tout le monde devrait croire maintenant. Personne ne devrait plus jamais douter. Mais le Seigneur Jésus-Christ… Maintenant, avant que l’onction devienne très forte, le moyen pour moi de savoir ce qui a été même dit à cette femme, sera d’écouter cette bande demain.

26 Monsieur Boze témoignait aujourd’hui au sujet de quelque chose qui s’était passé comme cela, n’est-ce pas ? Au sujet d’une femme quelque part, j’ai maintenant oublié tout ça. Mais c’est quelque chose au sujet d’une femme, une Allemande. J’ai eu une vision et je n’arrivais pas à m’arrêter ou quelque chose comme cela, ou j’ai vu un blanc qui était inclus, près d’une femme de couleur… Et je n’arrivais pas à distinguer ce que c’était. Et j’étais dérangé. N’était-ce pas ainsi? Et il y avait un musulman, ou un hindou, ou quelque chose comme cela sur l’estrade. Et je n’arrivais pas à comprendre pourquoi je voyais un – un adorateur musulman à l’estrade, et moi je parlais quelque part à un musulman, pendant que je regardais cette femme. Et puis, j’ai reconnu que j’étais à Chicago. Je n’arrivais pas à me fixer pour savoir si j’étais en Inde en train de parler ou à Chicago.

27 Et puis, j’ai vu un homme blanc, on dirait d’un teint un peu clair, comme un Allemand, et il y était inclus. Et je n’arrivais pas à saisir cela. Et cela m’a tellement secoué que je me suis avancé et j’ai prié pour cette femme ou quelque chose comme cela. Et j’ai regardé une autre femme et je lui ai dit quelque chose, et elle souffrait de quelque chose. Et cette femme était, en ce temps-là, en train de prier pour son frère, est-ce vrai? [Un homme dit : «C’est vrai.» – N.D.E.] Est-ce… [Oui!] Le frère était – était… [«Il pratiquait la religion musulmane en Allemagne.»] Il pratiquait l’Islam, dans un… religieux… La religion d’Islam, il adorait en Allemagne. Et elle priait. Et cet homme se tenait ici devant moi depuis l’Allemagne. C’était manifeste qu’il était musulman, et on pouvait le voir. Et je n’arrivais pas à comprendre cela, car je n’étais pas habitué à être ici à – à Chicago et voir cela… Cela m’a un peu secoué… Est-ce vrai, Frère Boze? [C’est vrai.] Voyez-vous? C’est… Vous ne savez jamais, mes amis. Mais notre Seigneur Jésus est merveilleux, aimable et plein de compassion. Oh! la la!

28 Je me demande ce soir s’Il se tenait ici dans un corps de chair, où trouverait-Il une chair, après qu’Il aura vu la méchanceté de ce monde? Que ferait Saint Paul, s’il se tenait ici à Chicago ce soir et qu’il voyait approcher le temps de la fin? Il ferait probablement… Je ne sais pas, on l’arrêterait probablement, à voir ces paroles qu’il a prononcées sous l’inspiration : les gens auront l’apparence de la piété, ils renieront ce qui en fait la force, et comment ces choses arriveront ; il est difficile de dire ce qu’il ferait.
Très bien, apportez votre… Oh, est-ce… Bonsoir, monsieur. Eh bien, il fait très chaud ce soir, n’est-ce pas? Oui, monsieur. Très chaud. Mais, notre – notre adorable Sauveur, il y a quelque chose de très doux en Lui, qui fait que lorsque nous sommes près de Sa Présence, nous ne nous rendons compte de rien d’autre que de Lui. C’est vrai.

29 Eh bien, je pense que vous et moi, nous sommes inconnus. Je ne vous connais probablement pas. Mais, à ce que je sache, je ne vous ai jamais vu de ma vie. Vous ne m’avez jamais rencontré auparavant. Certainement. Eh bien, alors… Mais notre Seigneur Jésus, tout au long de la vie, Il vous a connu à votre naissance, et avant votre naissance. Et Il me connaissait de même. Et tout au long de la vie, Il nous a nourris et a pris soin de nous. Et ce que nous sommes ce soir, nous le sommes par la grâce de Dieu. Et c’est pourquoi nous nous tenons ici ce soir.
Et je me tiens ici en tant que votre frère pour faire tout mon possible, afin de vous venir en aide. Et si je ne pensais pas que Dieu exaucerait ma prière pour les malades, par cette commission apportée par un Ange qui est venu à ma rencontre, mon bien-aimé frère, je serais chez moi ce soir avec ma famille. Mais je suis – je suis ici… Et j’ai une petite église là-bas, je serais en train d’y prêcher, je tiendrais bien mes réunions, j’irais de l’avant et je ferais le reste de mon travail, et je resterais en compagnie de mes enfants et autres pendant la semaine. Mais je crois que Dieu m’a commissionné à faire ces choses. C’est pourquoi, je suis venu vous aider.

30 Vous aider en quoi? A croire au Seigneur Jésus. Voyez? C’est tout ce que je peux faire. Tout ce qui peut être fait pour vous, Il l’a déjà fait. Mais maintenant, la seule chose… Peut-être juste quelque chose qui va élever votre foi pour que vous voyiez cela, vous savez. C’est pourquoi vous êtes ici, n’est-ce pas? Pour essayer de recevoir quelque chose de la part de Dieu. C’est vrai.
Bon, le… mais Il – Il vous l’accordera. Personne n’est jamais venu à Lui vide avec le désir d’être rempli, et s’en est allé sans être rempli. Et ceux qui venaient remplis, ils s’en allaient vides. Voyez-vous? Mais vous, vous êtes venu vider votre âme pour votre besoin. Vous êtes une personne malade. Et votre – votre maladie, c’est au cou. N’est-ce pas vrai? Oui oui. Elle a été causée par un accident. Je… On dirait que j’ai vu une grande chose tomber. C’était – c’était une balle de foin qui vous a frappé, est-ce vrai? Certainement.

31 Oui, monsieur. C’était… Quand vous avez regardé dans cette direction-ci, quelque chose vous a frappé. Vous portez de l’intérêt à quelqu’un qui est ici en bas. C’est cet enfant qui est couché là. C’est votre fils. Est-ce vrai? Je le vois devant vous une fois de plus, il est dans vos bras. Croyez-vous qu’Il est ici pour vous aider, frère? Venez ici.
Ô Dieu, Auteur de la Vie, Donateur de tous dons excellents, envoie Ta miséricorde sur cet homme pour qui je réclame la miséricorde. Accorde, Seigneur, la guérison à cet homme et aux gens de sa famille aussi. Et puisse Ton Esprit reposer sur lui, Seigneur. Puisse-t-il être béni et aidé. Puisse-t-il être guéri, que Ta gloire repose sur lui, Père. Je réclame cette bénédiction alors que je lui impose les mains au Nom de Jésus-Christ. Et je le serre contre mon corps, non pas qu’il y ait une vertu dans l’homme, mais nous nous souvenons d’Elisée, qui avait étendu son corps sur celui de l’enfant mort et ce dernier était revenu à la vie. Je Te prie de guérir cet homme au Nom de Jésus-Christ. Amen. Que la paix de Dieu soit avec vous, frère. Allez en paix. Que Dieu vous guérisse.

32 Bonsoir. Oh! la la! tu es … Tu as l’air d’une petite dame gentille. Oui. Eh bien, crois-tu que le Seigneur Jésus-Christ est mort pour te venir en aide, chérie? Crois-tu cela? Eh bien, tu es juste une petite fille. Tu vois? Et ton petit esprit est encore innocent. Mais… Et maintenant, je – je – je peux te parler. Tu vois? Et Dieu te viendra en aide, parce que tu n’es qu’un enfant. Tu vois? Mais si Jésus était ici ce soir, qu’Il se tenait ici à l’estrade, eh bien, Il ferait… Il viendrait… Il aimait les petits enfants. Il te prendrait, te regarderait, Il t’imposerait les mains. Et – et s’il y avait quelque chose de mal en toi, eh bien, tu serais rétablie, n’est-ce pas? Et tu serais rétablie.
Ça, c’est l’innocence d’un enfant. Cette simplicité d’enfant, c’est ce qui touche le coeur de Dieu. Elle sait maintenant même que quelque chose est en train de se passer. Cette petite fille… L’Esprit du Seigneur est sur cette enfant maintenant. Il peut te rendre… Il peut te bénir et tu seras rétablie. Tu crois cela, n’est-ce pas?

33 Bon, crois-tu qu’Il est ressuscité d’entre les morts et qu’Il est ici ce soir sous la forme du Saint-Esprit? Et qu’Il vit dans Son Eglise? Cela peut être un peu profond pour toi, mais crois-tu que Jésus a envoyé frère Branham pour – pour accomplir Son oeuvre? Crois-tu cela? Tu crois.
Tu as quelque chose, et c’est – et c’est dans… Je ne peux pas… Oui, c’est dans ton nez, ici. On dirait que tu as un – tu éternues ou tu as un rhume de foin ou quelque chose comme cela, n’est-ce pas un rhume de foin? Je peux te voir tenir ton nez et tes yeux deviennent rouges et tout. Je n’arrivais pas à distinguer si tu souffrais donc du gros rhume ou de quoi il s’agissait. Mais il s’agit d’un rhume de foin. Eh bien, chérie, le rhume de foin, ce n’est pas une maladie. Le rhume de foin, c’est une petite peau qui se trouve dans ton nez. Il y a des gens qui ont trois couches de peau, d’autres en ont deux, et d’autres n’en ont qu’une seule. Et lorsque ces petits grains viennent là, c’est ce qui fait que ça brûle et ça fait mal comme ça, et cela te fait éternuer, et tu as des maux de tête et tout. Et…

34 Juste un instant. Tu as aussi eu un accident, n’est-ce pas? Tu es tombée d’une voiture. Et cela t’a causé des lésions à l’épine dorsale. N’est-ce pas? C’est vrai. Et tu es accompagnée de ton père, c’est lui qui t’a amenée ici. Et il souffre de la hernie. Il venait d’assister à une sorte de réunions de guérison. Il y a un homme un peu élancé, aux cheveux noirs. Je pense que c’était frère Freeman (Est-ce vrai?) qui avait prié pour lui. Est-ce vrai?
Et ta mère est malade. Elle était chez le médecin, et ce dernier lui a dit que son coeur s’hypertrophiait. Est-ce vrai? Croyez-vous que Dieu vous rétablira vous tous? Venez ici.
Mon Seigneur et mon Père, je Te prie d’être miséricordieux envers cette petite fille et de la bénir, Seigneur, je la bénis en Ton Nom. Et pour cette petite enfant innocente, Tu as dit dans Ta Parole : «Tout ce que vous lierez sur terre, Je le lierai au ciel. Tout ce que vous délierez sur terre, Je le délierai au ciel.» Nous savons que Tu es ici pour confirmer Ta Parole. Et Tu ne confirmes pas une seule de Tes Paroles, mais toutes Tes Paroles. Par conséquent, en tant que Ton représentant, je libère cette enfant de ce démon. Au Nom de Jésus-Christ, que cela sorte d’elle.

35 Maintenant, chérie, tu es bien portante. Tu vois? Maintenant, rentre à la maison, et lorsque tu arriveras auprès de ton papa, impose-lui les mains, car il ne s’est pas encore rétabli. Et lorsque tu arriveras à la maison, prends cette même main et place-la sur la maman, elle aussi se rétablira. Que Dieu te bénisse. Et fais cela.
Disons : «Grâces soient rendues au Seigneur Jésus-Christ.» [L’assemblée dit : «Grâces soient rendues au Seigneur Jésus-Christ…» – N.D.E.] qui nous donne notre victoire ce soir par le Calvaire, par Ses bénédictions. Oh, nous disons : «Gloire à Dieu.» [L’assemblée répond. – N.D.E.]

36 Très bien. Voudriez-vous venir? J’aimerais simplement prier pour votre enfant. Placez la main sur sa petite tête, l’eau.
Seigneur Jésus, j’ai mal au coeur pour ce petit enfant. Je Te prie d’être miséricordieux et… La mère avec la main sur l’enfant, le fruit même de ses entrailles, le sein de son coeur… Ô Dieu, ôte tout, et puisse cet enfant être guéri. Nous le demandons au Nom de Jésus, pour la gloire de Dieu. Amen.
Très bien. Maman, maintenant, ayez bon courage. Je vous dis quoi faire. Lorsque vous arriverez à la maison ce soir… Le démon a quitté l’enfant. Bon, on a prié pour lui et tout, vous êtes un tout petit peu… Vous êtes… Vous essayez de vous fabriquer une foi émotive. Ne faites pas ça. Ayez juste une foi solide. Ramenez cet enfant à la maison ce soir, et voyez si je vous ai dit la vérité. Placez une corde autour de sa tête et prenez des mesures. Ensuite, coupez cette corde là-même. Et puis, après vingt-quatre heures, placez cette même corde là tout autour, vous en couperez encore une portion, alors vous reconnaîtrez que je vous ai dit la vérité. Et si c’est vrai, alors rappelez-vous que je… Ayez donc foi et croyez.

37 Bonsoir, monsieur. Je pense que nous sommes inconnus, vous et moi. Dieu nous connaît tous deux. Il sait tout à notre sujet. Il nous a nourris tous les jours de notre vie. Et tout ce que nous sommes donc est venu de Dieu. Et tout ce que nous serons proviendra de la bonté de notre Père céleste.
Regardez dans cette direction juste une minute. J’aimerais vous parler juste quelques minutes. Vous êtes… Croyez-vous maintenant que – que Dieu est… Je souhaiterais que vous puissiez vous tenir ici même, si vous le voulez bien, juste un instant. Très bien. Merci, monsieur. Vous souffrez de la gastrite. Ce sont des complications à l’estomac qui vous gardent tout le temps agité. Vous n’êtes pas de cette ville-ci. Vous venez de, je dirais, l’Ohio, près d’un lac, de Cleveland. Est-ce vrai?
Vous êtes prédicateur de l’Assemblée de Dieu. Et vous avez été au Conseil Général. Et vous êtes sur le chemin de retour. Vous avez une femme malade. Où est ce mouchoir? Vous disiez que vous alliez apporter un mouchoir. Donnez-le-moi. Ceci, c’est pour votre femme malade, n’est-ce pas? Croyez-vous qu’elle va se rétablir? Elle souffre d’une maladie interne.
Seigneur, sois miséricordieux. Accorde la guérison à sa femme, et à notre frère aussi. Puisse-t-il partir, et que la paix de Dieu repose sur lui; je le demande au Nom de Jésus-Christ. Amen. Rentrez chez vous, posez cela sur elle, et vous deux, vous serez rétablis. Ayez foi.

38 N’est-ce pas que vous souffrez de la nervosité, vous qui êtes assis là? Vous aussi, vous êtes un prédicateur, n’est-ce pas? Levez-vous; vous avez été guéri au même moment que lui. Vous avez été guéri au même moment. Que Dieu vous bénisse. Excusez-moi. Je ne savais pas que vous étiez là, Frère Boze. Vous souffrez de la même maladie que cet homme-là. Très bien, vous êtes bien portant maintenant. Allez et que Dieu vous bénisse.
Oh! vous devriez croire à notre Seigneur. Quoi de plus doit-Il faire? Allez-vous avoir foi en Lui maintenant? Croyez en Lui de tout votre coeur. Je commence à m’affaiblir, et je… Eh bien…
Bonsoir. Croyez-vous de tout votre coeur? Vous croyez. Vous… Vous êtes en difficulté. Vous n’êtes pas malade; seulement vous êtes nerveuse. Vous êtes embrouillée. Quelque chose comme une détresse mentale. En effet, vous ballottez entre deux opinions, sur ce que vous devez faire dans la vie. Et pour vous, ce n’est pas une maladie. Vous avez un enfant, n’est-ce pas? Un jeune garçon. Vous avez des problèmes en famille, chez vous. N’est-ce pas vrai? Et vous ne voulez pas avoir un divorce dans votre foyer. Vous ne savez que faire.

39 Et vous n’êtes pas de cette ville-ci. Vous venez de Michigan. Est-ce vrai ? Bon, croyez de tout votre coeur, Dieu vous accordera votre – votre requête. Je prie… Il n’y a qu’une seule chose que vous puissiez faire : croire au Seigneur. Et puis, allez et… Je vais vous donner un conseil sur une chose à faire. Allez, recevez le baptême de l’Esprit, vivez pour Dieu toute votre vie, et tout ira bien.
Eh bien, si Dieu peut me dire quel est votre… quel était votre problème, quel est votre problème maintenant, Il peut certainement me dire comment en sortir. Est-ce vrai? C’est ça la voie pour vous. Allez-vous recevoir cela? Venez ici.
Seigneur, sois miséricordieux envers cette femme. Accorde-lui de pouvoir recevoir le Saint-Esprit et que tous ses problèmes prennent fin. Accorde-le, Père. Je la bénis dans ce but au Nom de Jésus-Christ, que cet enfant soit élevé dans une atmosphère chrétienne et que le père et la mère ensemble soient remplis de l’Esprit. Accorde-le, Seigneur, au Nom de Jésus. Amen.

40 Maintenant, votre mari n’est pas avec vous. Mais lorsque vous retournerez à la maison, j’ai confiance en Dieu que vous trouverez les choses changées. Etes-vous prête à croire que vous le trouverez ainsi? Maintenant, ce que vous croyez, c’est exactement ce que… Je sais que lui ne croit pas. Mais je dis que lorsque vous retournerez à la maison, vous allez croire que vous allez le trouver – les choses allant mieux. Il va vous recevoir et les choses vont aller… Croyez-vous cela? Tel que vous avez cru, c’est ainsi qu’il vous sera fait. Que Dieu vous bénisse. Que la paix de Dieu soit avec vous.
Jeune homme, vous qui êtes assis là au balcon, vous avez un genre de problème spirituel aussi, n’est-ce pas? Une détresse mentale, une confusion. Est-ce vrai? Voulez-vous accepter votre guérison maintenant? Levez-vous donc et acceptez votre guérison au Nom du Seigneur Jésus-Christ. Voyez? Que Dieu vous bénisse, jeune homme.
Croyez au Seigneur. Voudriez-vous guérir de cette affection du coeur, madame? Dites : «J’accepte ma guérison.» Que Dieu vous bénisse.
Père, puisse-t-elle recevoir cela maintenant, au Nom de Jésus-Christ, je prie. Amen. Que Dieu soit avec vous, qu’Il vous accompagne, qu’Il vous assiste et qu’Il vous rétablisse.
Très bien. Ayez foi. Très bien, venez madame. Croyez-vous? Eh bien, si elle a été guérie de l’affection du coeur et que vous, vous avez la même chose, ne peut-Il pas vous guérir aussi? Croyez-vous qu’Il le fera? Que Dieu vous bénisse.
Seigneur, je prie qu’il en soit ainsi. Puisse sa foi ne pas faillir, au Nom de Jésus-Christ. Amen. Ayez foi en Dieu. Croyez de tout votre coeur. Dieu vous accordera votre désir.

41 Jeune prédicateur, croyez au Seigneur maintenant de tout votre coeur. Si vous croyez, vous recevrez ce que vous avez demandé. Voyez-vous? Que Dieu vous bénisse. Rentrez à votre église étant une personne changée.
Vous ne deviendrez jamais aveugle, si vous recevez Jésus-Christ et que vous croyez de tout votre coeur qu’Il vous rétablit. Croyez-vous cela? Allez. Que Dieu soit avec vous, qu’Il vous assiste et qu’Il vous guérisse aussi. Très bien.
Croyez-vous en Lui? Vous voyez mieux maintenant. Assurément, cela vous a quitté. L’esprit de cécité vous a quitté lorsque vous vous êtes levé. Maintenant, allez et ne péchez plus.
Croyez-vous en Lui de tout votre coeur?
Bonsoir, jeune dame. Croyez-vous que vous vous tenez dans la Présence de Dieu, dans Son sanctuaire ici ce soir? Vous croyez. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Croyez-vous que cette histoire que je raconte au sujet de cet Ange est vraie? Vous croyez. Soeur, vous êtes anémique. Il y a quelque chose qui ne va pas dans votre sang concernant l’eau. Et maintenant… Mais vous ne vous rétablirez jamais tant que vous ne vous serez pas mise en ordre avec Dieu. Vous savez cela. Et vous savez ce que je veux dire maintenant même. Je n’aurais donc pas à le dire ici.
Mais, allez-vous promettre que vous servirez Dieu toute votre vie et que vous serez, que toutes ces choses, vous allez complètement les abandonner, aller de l’avant et servir Dieu? Allez-vous le faire? Alors, je vais descendre là à l’autel, m’agenouiller, vous allez mettre cela en ordre avec Dieu, et vous allez guérir de cette anémie. Que Dieu vous bénisse. Ayez foi et croyez de tout votre coeur, et Dieu accomplira cela. Maintenant, ayez foi, et soyez miséricordieux. Croyez de tout votre coeur. Très bien.

42 Voulez-vous venir? Bonsoir. Croyez-vous? De tout votre coeur? C’est une espèce de tumeur, n’est-ce pas? Il y a quelque chose au sujet du nez, c’est là dans votre nez; il y a une grosseur à l’intérieur de votre nez et ça peut devenir une tumeur. Vous avez aussi la varice. Je vois cela sur votre… Eh bien, vous savez, il y a peu de gens qui savaient cela. Mais Dieu sait cela. Croyez-vous que si je Lui demandais avec les gens de cette église-ci… Nous sommes ici dans une profonde sincérité. Croyez-vous qu’Il va vous rétablir? Venez ici.
Miséricordieux Père, accorde que la malédiction de cette maladie, cette affliction quitte cette femme. Puisse-t-elle partir et être rétablie, je le demande au Nom de Jésus-Christ. Amen. Que Dieu vous bénisse, soeur. C’est ainsi qu’il faut faire. Allez en croyant de tout votre coeur. Bien.

43 Que Dieu vous bénisse, maman. Vous savez que quelque chose vous a frappée là. Voyez? C’était… votre foi se manifestait parce que vous priiez. Et même dans les autres réunions, vous disiez : «Si jamais je montais là, je serais guérie.» Cette affection du coeur vous a quittée et cela ne vous dérangera plus. N’est-ce pas vrai? Je ne suis pas en train de lire vos pensées, mais c’est ce que vous avez dit.
Maintenant, qu’il vous soit fait tel que vous l’avez cru. Que Dieu vous bénisse. Allez…?… Croyez et vous… Rien ne peut résister dans Sa Présence tant qu’Il est ici. Croyez-vous tous? De tout votre coeur? C’est ça le moyen. Le seul moyen pour vous d’être rétabli.
Et, à part le mal de l’oeil, vous avez un – quelque chose dans votre flanc aussi, n’est-ce pas? Lorsque cet homme est passé il y a quelques instants et que j’ai parlé des yeux, une sensation de grande fraîcheur vous a envahi, n’est-ce pas? C’est à ce moment-là que vous avez été guéri. Je voulais simplement que l’on se rassure que je sais ce dont je parle. Que Dieu vous bénisse.

44 Vous avez un estomac ulcéré. Eh bien, allez manger ce que vous voulez. Croyez au Seigneur Jésus-Christ. Amen.
Venez, madame. Vous aussi, vous avez un estomac ulcéré. Vous avez une maladie de femme également. Croyez-vous qu’Il vous rétablit? Que Dieu vous bénisse. Allez, et que le Seigneur Dieu vous bénisse et vous rétablisse. Amen. Ayez foi en Dieu.
Si vous pouvez croire… Jésus a dit : «Si tu crois, tout est possible.» Voulez-vous guérir de cette affection de vésicule biliaire, vous la soeur assise là? Oui. Voulez-vous guérir de cela? Eh bien, acceptez simplement votre guérison et Dieu vous rétablira, juste là où vous êtes assise, bien. Amen. Que Dieu soit avec vous.

45 Pauvre petite créature, assise là en train de prier. Elle… Vous étiez très gentille envers cette femme-là en l’aidant, là. Vous avez aussi un problème, n’est-ce pas, soeur ? Je vois des ténèbres autour de vous. C’est concernant votre mari qui est à la maison. N’est-ce pas vrai? Il a une détresse mentale. N’est-ce pas vrai, soeur? Allons… Levez-vous. Vous et moi, prions pour lui.
Seigneur Jésus, nous éprouvons vraiment du regret pour notre frère, puisse-t-il être guéri. Accorde-le, Seigneur. Puisse-t-il se rétablir. Je le demande au Nom de Jésus. Amen. Que Dieu vous bénisse, soeur. Maintenant, ayez non seulement la foi…

46 Croyez-vous, madame, vous qui avez la main levée, qui êtes en train de prier là, la dame de couleur assise là? Croyez-vous de tout votre coeur? Croyez-vous que je suis Son prophète? Vous croyez. Si Dieu peut me révéler où se trouve votre maladie et quel… Allez-vous accepter Jésus comme votre Guérisseur? Vous allez le faire. Très bien. Vous avez une tumeur. Et vous avez aussi la gastrite, n’est-ce pas? Eh bien, acceptez-vous Jésus comme votre Guérisseur? Que Dieu vous bénisse.
N’était-ce pas qu’une chose étrange vous a frappée tout à l’heure, soeur, vous qui êtes assise, la dame blanche, assise juste à côté d’elle là? En effet, vous avez une espèce de maladie aussi. C’est sur le… sur l’épaule. N’est-ce pas vrai? Une espèce de tumeur. Est-ce vrai? Très bien. C’est alors que cela vous a aussi frappée. Que Dieu vous bénisse.
Bon, la femme à côté a aussi la main levée, elle est assise juste à côté de vous. Croyez-vous que je suis Son prophète, madame? Cette dame âgée, assise là… Vous avez – vous avez des veines, c’est de la varice – varice… Non, ce n’est pas ça. C’est quelque chose dans les veines. C’est – c’est à l’intérieur…?… C’est un durcissement des artères. N’est-ce pas vrai? J’ai vu des veines, mais c’était à l’intérieur. Très bien, rentrez maintenant chez vous et soyez rétablie. Vous tous…?… Jésus-Christ vous rétablit. Ayez foi en Dieu.

47 Jeune prédicateur, j’espère que Dieu t’accordera le baptême du Saint-Esprit et qu’Il te rétablira, et t’accordera le désir de ton coeur. Le jeune prédicateur méthodiste assis là, que Dieu te bénisse, frère.
Il y a une femme assise juste derrière vous là, qui s’inquiète. Elle est préoccupée… Lorsque je parlais à cette dame ici qui a des fleurs sur son chapeau, c’était…?… Elle était aussi préoccupée. C’est au sujet d’un bien-aimé, je pense, qui est à l’hôpital. Croyez-vous en Lui de tout votre coeur? Un jeune garçon soldat ou quelque chose comme cela. Ce jeune homme est dans un pays où il y a beaucoup de grands pins agités au vent. N’est-ce pas vrai? Il est un peu… Il est dérangé mentalement. Il est dans un hôpital. Et je dirais, c’est soit Washington soit Oregon, l’un ou l’autre. Est-ce vrai? C’est Washington. C’est l’hôpital de l’Etat; en effet, je vois des plantons en tenue militaire en train de travailler. Est-ce vrai? Levons-nous, vous et moi, et prions pour ce jeune garçon.

48 Dieu Tout-Puissant, dans cette nation, là de l’autre côté, dans cette belle contrée…, je prie que le Dieu Tout-Puissant fasse descendre Ses bénédictions sur ce pauvre garçon qui était… souffert. Je Te prie de le guérir et puisse-t-il rentrer à la maison normal et bien portant. Je Te prie, Père, avec le reste de Ton église, ensemble, de lui accorder cela, nous demandons ces bénédictions au Nom de Jésus. Amen.
Vous tous, vous pouvez être rétablis. Encore combien? Juste cette seule personne? Eh bien, avant que cette dame arrive ici, elle est sourde. Inclinons la tête, tout le monde.

49 Dieu Tout-Puissant, Auteur de la vie, Donateur de tout don excellent, envoie Ton Esprit sur cette femme et bénis-la, je la bénis en Ton Nom. Créateur des cieux et de la terre, sois miséricordieux envers ceux qui sont sourds. Nous savons que l’esprit du diable peut les amener à être tués, s’il le peut. J’implore la miséricorde pour notre soeur. Et puisse l’ennemi la quitter ce soir. Puisse-t-elle Te servir toute sa vie. J’ordonne à cet esprit de surdité de quitter cette femme. Sors d’elle, au Nom de Jésus-Christ.
Ceci… M’entendez-vous maintenant? Pouvez-vous m’entendre maintenant? Dites : «Amen.» [La dame dit : «Amen.» – N.D.E.] «J’aime Dieu.» [«J’aime Dieu.»] Maintenant, laissez-moi essayer de nouveau. «J’aime Dieu.» [«J’aime Dieu.»] «Gloire au Seigneur.» [«Gloire au Seigneur.»] Vous êtes guérie. Tenez, elle entend normalement. Ecoutez, voyons. C’était l’oreille gauche qui était sourde. «Amen.» [«Amen.»] «Gloire au Seigneur.» [«Gloire au Seigneur.»]

50 [Espace vide sur la bande – N.D.E.]... maladie de femme. Je viens de voir cela la quitter, juste derrière frère Ryan.
Ô Dieu, sois miséricordieux, juste… [Espace vide sur la bande – N.D.E.] Oh…
Ô Père, Tu entends cela, Seigneur. Je prie que Ton Esprit s’établisse sur cette salle maintenant même. Ô Eternel Dieu, jusqu’à quand supporteras-Tu Ton peuple? Puisse-t-il arriver ce soir que chaque croyant qui est ici reçoive sa guérison, maintenant même.

51 Puisse-t-il regarder au Calvaire, là où nous essayons humblement de présenter… Bénis, ô Eternel Dieu, et que chacun d’eux soit guéri ce soir. Qu’il n’y ait pas de doute dans leur coeur. Mais que maintenant même,… en tant que Ton serviteur, devenu très faible, j’offre cette prière de la foi… Je crois, Seigneur, que je reçois ce que je demande, car je le demande au Nom de Jésus.
Et Tes Ecritures ne peuvent être brisées. Et Tu as dit : «Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir.» Je demande maintenant que tout démon qui a lié chacune de ces personnes, sorte d’elles maintenant même, au Nom de Jésus-Christ. Amen. Levez-vous et acceptez votre guérison.

E-1 All things are possible, Lord, I believe.
I wonder if we could do this now, say, "Now, I believe." I won't believe after while; I believe right now, tonight, Lord. This settles it. I'm... Now, I believe." Let's sing it slowly now, and lowly now, come on.
Now, I believe, now, I believe,
All things are possible, now, I believe;
[Brother Branham speaks to someone--Ed.]...?... Boze, I appreciate that...?...
... I believe,
All things are possible, now, I believe.
Now, let's bow our heads while the music continues on, if you will just a moment now.

E-2 Father, Thou has heard our pledge to Thee, that we now believe, believe the true Gospel story. And Jesus has risen from the dead, lives among the peoples. And all things are possible to them that will believe this.
We can see You coming that morning, down off the mountain, Your hair blowing across Your neck. And there come a man with his boy; he said, "Lord, have mercy on my son, for he's variously vexed with a devil. He throws him in the fire and in the water." As we would know it today as epilepsy... Said, "I brought him to the disciples, and they couldn't cure him; so I brought him to You."
You said, "I can if you believe. For all things are possible to them that believe."
He said, "Lord, I believe. Help Thou my unbelief."
God, that's our cry tonight. Help Thou our unbelief. Strengthen us tonight. And may we go from here tonight and say like those coming from Emmaus, "Did not our hearts burn within us because of His Presence?" For we ask it in His Name. Amen. And be seated if you will.

E-3 The Lord bless each one of you. I know it's very warm in here tonight. When I'm really hot with coming up the street...
Just one thing I want to say. I'm just wondering how that our lovely nation, America, is ever going to escape the wrath of God. While coming up the street, seeing ministers standing on the street along down through the places where wickedness was, preaching the Gospel as hard as they could, half nude women walking by, smoking cigarettes and carrying on, I wonder what God thinks about that?
No one seemed to pay any attention to them, the men crying out with all their hearts: one here, and one there, and one over here. We're without an excuse. The Gospel's being preached. So we're without excuse.

E-4 Glad to have you back again tonight, Brother Tommy. Brother Tommy... last night I was seeing some pictures from overseas where he had been in meeting. We were talking about how that... Said when the good news come that a runner with a torch in his hand, a running down the trail and through the little grass village, crying, "Jesus has risen from the dead."...
We here, we have our great big concrete troughs, when the power of God goes to fall, we explain it all away. And it goes off to one side. But not them, Brother Tommy, they've got their cups up ready. They want to receive it. They're hungering and thirsting for God.

E-5 And the first sign of God's goodness to them, they just scream out for victory, and they see it, receive it right then. Thousands are saved, no--no way to make--hard to make an altar call. You just--just ask how many wants to receive, and every sinner will accept Christ right then: ready to be baptized, ready to do anything you'd--you'd commission him to do. He's ready to go right then. How different it is in our country. God, be merciful to us.
I was talking to a brother recently; he said, "Brother Branham, I believe you're just a little rude on that." Said, "God would not let our nation be bothered." Said, "It'll always stand this way until Jesus comes the land of the free and the home of the brave, because of our forefathers, what they did."
I said, "Brother Moore, blessings upon your heart, my brother. But God did not spare Israel. When they sinned, they reaped what they sowed." And we'll do the same thing: reap as we sow.

E-6 I want to read some of His blessed Word, then we'll go to prayer. And I want to say this: That I certainly appreciate you people gathering out. As I seen those ministers on the street and may... one of them of all... I forget how many I counted (going around through the street, just coming up, taking my time), how many ministers I seen, and the biggest crowd among them was about three or four people: no interest.
And to see you come out and set in a hot building like this to hear the Gospel, I love you. Christian love... I have a respect for you that I can't--can't express.

E-7 Now, in Saint John the 1st chapter, and the 44th verse, I begin to read.
Now Philip was of Bethsaida, a city of Andrew and Peter.
Naphi... Philip findeth Nathanael, and said unto him, We have found him, of whom Moses in the law, and the prophets, did write, Jesus of Nazareth, the son of Joseph.
And Nathanael said unto him, Can there any good thing come out of Nazareth? Philip said unto him, Come and see.
Jesus saw Nathanael coming to him, and said unto him, Behold an Israelite indeed, in whom is no guile!
Nathanael said unto him, Whence knowest thou me? Jesus answered... him, Before that Philip called thee, when thou were under the... tree, I saw thee.
Nathanael answered and said unto him, Rabbi, thou art the Son of God; thou art the King of Israel.
Jesus answered and said unto him, Because I said unto thee, I saw thee under the fig tree, believest thou? thou shall see greater things than these.
And he said unto him, Verily, verily, I say unto you, from henceforth you shall see the heavens open, and the angels of God ascending and descending upon the Son of man.

E-8 If you will believe... Just be faithful with the little things, God will show you great things. Believe Him and God will do it. Now, may He bless you, tonight, as we pray for the sick. I'll go right into the prayer line.
I wish there was something more I could do to help you. But I--I can't. I'm just as helpless as any other man. I'm your brother. I'm not here tonight in the city of Chicago, not by choice but by leading of the Spirit.
The very same Spirit that speaks here at nighttime, told me about six months ago that this would be this a way (See?), and just exactly where, all about it, and how the things would take place just as it's taken place.

E-9 Then He tells me then to make ready for overseas. So I know it won't be long now. I don't see. There's no arrangements made nor nothing, but I'm going overseas anyhow (See?), because He said so. See? We're ready to go. Just at His bidding now, we'll be leaving.
And strange the other night, Brother Baxter and I have been talking, maybe, perhaps, going to India and just bypassing Africa, because there's two or three groups over there. One of them is Afrikaans and the other one is a English speaking. Well, the Afrikaans thinks the English... anyone speaks English... They've never got over the Boer War yet. And so they still have it at one another's neck.

E-10 And one says, "Let us sponsor it, let them help." And the other one said, "Let us sponsor it." They won't get together like they did the other time. Because we don't take finances. And we just as offerings is taken up, we put into the treasury. And somehow they--they didn't think they split it up right. The one said there was more Afrikaans than they was this other group and so...
There's just two groups of them down there. One's Full Gospel and the other one Afrikaans. One thought one got the most or should have the most, because they had most people or... Now, they don't want to sponsor. I said, "Get your hearts together. I'll come set it up independent from either one of you and preach the Gospel." That's right.

E-11 Now, let them both come. We want to have unity in God's people. They must have it, friends. We are brethren. We might different one from another, but we're still brothers.
The brother next to me is tall, light-headed, heavy-set, big, chunky-built, pugilist-type boy. But my mother setting out there is his mother, and my father is his father. He doesn't see--look like me; he doesn't talk like me. There is nothing about me that resembles him. Why, our habits is not alike; our ways are not alike; but still we are brethren. We are brethren.
His father is my... If my family will accept him with all of his peculiarities, they accept me with mine. So that's makes us brothers. So if God has accepted me with my peculiar ways and you with yours, we are brothers and sisters in Christ Jesus. No matter where we go to church, the thing of it is, have we been filled with God's Spirit? That's it. That's the main thing. And believe Him.

E-12 You wouldn't be setting here tonight if you didn't believe in the supernatural. You wouldn't set there with them little fans and fan like that just for curiosity. You've come here for a purpose: That's to know more about God. And I pray that God will grant it. I'll do all I can to pray for you, the sincerity of my heart.
Now, can we pray again, if you will. I... One thing we can't do is pray too much. He said, "I would that men pray everywhere, lifting up holy hands."

E-13 Lord, we have no holy hands to lift up. But we lift up Jesus' hands which is holy. We lift them up, Lord, as Caleb and... did that day to Joshua, or to Moses. And we pray that the battle will go for the Lord tonight.
We know that all the enemies are gathering around. They come just as close as they can. But we know, seated in this building somewhere, around in mid-air, around the platform here, are Angels of the Lord. Decisions must be made.
And we stand as a representative of Jesus Christ. Now, Lord, may the enemy be defeated. Thou hast promised us that we should cast out evil spirits. That's what You said. And I believe that Lord, with all my heart. Let Thy Word be truth and every man a lie.
And may it be proven here tonight, that Your power will be so predominant, that every evil spirit that would try to enter into the person or into the building, or that's got anyone bound, may they have to turn loose and get away. And may there be a shout of victory everywhere.
Lord, may we break the--the pitcher tonight and let the fire fly. And the enemy will be defeated. Grant it, Father, we pray in the Name of Your holy Son, Jesus Christ. Amen.

E-14 All right. Billy? Now... All right. He's coming. All right. I... Get him and some of the ushers together if you would. And you all get me a drink. That's fine. All right. A's. All right.
He give out prayer card A. All right. We can't... I don't think we could stand fifty at a time, but we can stand a few of them. All right, let's see. Let's--let's get about the first ten or fifteen to start with, and line them up over here if we can.
Who's got A-number-1? A-number-2? A-number-3? A-number-4, A-number-5? A-number-6? A-number-7, 8, 9 to 10. Let's see that line up first and see how far we get along: A-number-1 to A-10.

E-15 All right. We'll see how they get lined up. I don't remember just how...?... we had. I want to know who all is going to pray tonight, now, just praying with all your heart? That's fine. All right. Can you take a few more, son? Can a few... Huh? About five? All right. Let's take to 15 then, bring another five. A-number-11, 12, 13, 14, and 15. See how that looks. Thank you, sir. Thank you.
Excuse me. Thank you. I hate to drink that water, and I know maybe somebody is setting out there wanting a drink of water. It makes me feel little to do that, right here at the platform. But I'm... I rushed away without drinking any water. And I perspire so, till even my socks are wet, and so I... I... and just I nearly starve and I... So water, I drink much of it.

E-16 How does that look? 14 and 15 is missing. Look on your prayer cards now, if there's somebody in there might be deaf or something, or can't get up. Is there some wheelchairs setting down there? Look, check her card and see if she's got 15. Is it 15? All right. Pra... Got them. All right.
Now, we'll see if we can get some more, just in a moment. Now, we'll just... If everyone will, just be seated and be real reverent, believe with all your heart, God will surely bring it to pass. Are you believing with all your heart, everywhere?
Now, Brother Osborn, I'm depending on you now to pray for me. And Brother Boze, you up in here, everyone... You all pray up there tonight too. Just pray and ask God to help. It's very hard. I know that... You see, the Bible said when the Holy Spirit fell they were all with--in one place, in one accord. And probably it was... We don't why--how the building was, but there was such... If it was hot, there was such a unity of spirit, until they didn't even feel the heat, you know.
Now, if we could just get that way, wouldn't it be wonderful? Yes, sir. It'd just be... We wouldn't notice the heat.

E-17 Now, I pray that God will anoint every one of us. May He anoint me and my eyes to see in another dimension. And may He anoint my lips to speak just that which is pure and holy. May He anoint your ears to hear. May He anoint your heart to receive, is my prayer.
And if you... Of course, now you know this is only through a Divine gift, not a gift to heal people, a gift to pray for people. And then a gift of prophetic utterance that's like a seer that sees a vision. Now, I'm trying to get your attention. See, I know it's hot and bad. Now, first I've got to have your attention right to me. And then that... It seems like it just builds a wall of faith around then (You see?), just around everywhere.

E-18 Usually in the big meetings, we never have anyone behind us up like that at all. And I have the platform, 'cause sometimes epileptic, when they come to the platform... You've seen it many times, they scream, and jump, and carry on, and demon possessed people and things. Then you have to be alone, 'cause someone could get hurt (See?), the way they carry on. 'Cause the devil is just as mean as he can be, you know. So he will do anything. So we have to--to watch and be careful.
Now, we're praying and believing. Now, let me have the--the lady. I wish that everyone would just in your heart while your watching... Now, if I have to say "Bow your head," do it quickly. See? And--and close your eyes and pray if I ask you to. But when you're looking, you look with a--with a real steady faith. See?

E-19 There's something about it. People, they're, the way they're thinking, they... A spirit anoints them. If you... Now, this might seem a little strange to a person that doesn't believe this way. See? If they are unbelieving, it's the spirit of the devil anointing that person. It's--it's pulling right down, like that, with disbelief. You see? And I can feel that and tell it. Yes, sir.
And it--it makes it hard. And then if a person is really believing, they're pulling in the Spirit of God. See? 'Cause it's the Word of God, we all know that. And if the devil can just put a question mark across there, he's got you. But when you erase that question mark and say, "That's every bit true and it's for me," then--then you're pulling from God.
May the Lord bless us as we talk to the woman.

E-20 Now, I suppose that we're strangers, are we, lady? We are. All right. Now, I want you tonight, each one in the line, I don't believe there's anyone crippled or anything, standing very--to stand very long. Let's just take our time. Everyone just let your nerves down now, and let's just talk to the people, pray with them.
And do not be excited or nervous, just closely. I'd just like to talk to you a little while, like Jesus talked to a woman one time. And now, we are strangers to each other. Then the only way that I would--that I would be able to know you, would have to be through Jesus Christ. Is that right? Well, now, of course, Satan has a way that he knows some things, but he doesn't know all things. If you watch these little old psychic readers and so forth, out on the street, it's just about one percent they're right on. They're just guessing at it. But God is perfect every time.

E-21 The devil has just got a... The devil has a pattern of everything God has real. The Babylon was made a pattern of heaven, all the natural. See? Just exactly. There is a real genuine Christian, filled with the Holy Ghost; there's a whole lot of hypocrites that just act like it. See, see? But that really... The hypocrite only declares the real person to stand out bright and shiny, doesn't it? See? All the false and bogus things only declare the real.
If we picked up a bogus dollar and I looked at that dollar, and you say, "That's a bogus dollar, or counterfeit," that only tells me one thing, that there's a real one somewhere or that wouldn't be a counterfeit. As long as there's a counterfeit, there's a real one. Is that right? And long as you see a act of the devil, just remember, he's impersonating something of God, a real one somewhere. See? That's right. Just remember when you see that, that's what it is.

E-22 Now, if our Lord was here I... You perhaps are a sick person. I--I do not know. I can't tell you that. But if you was a sick person and our Lord was standing here... Now, He... What could He do for you? Nothing but just talk to you. He might lay His hand upon you. Or He would--He would be empowered with a vision. And He would be able to tell you what the Father had to say. And He could only say what the Father said. Is that right? That's all He could do.
He said, "I can do nothing of Myself. Just what I see, that I speak. (See?) And My Words are true because the Father has sent Me." See? His Words are true. Because God vindicated that to be His Son.

E-23 Now, He... You believe Him, that He had died and rose again from the dead. And now, He promised the things that He did, that we should do also. That's His Church, His believers. Well then, if He was standing here, He would tell you perhaps like--like Nathanael. He'd say... you... Whether you're a Christian or not, He'd tell you. And He'd tell you something that you done, maybe a year ago, maybe two years ago, maybe a week ago, or a hour ago. He'd tell you something like that, like He told Nathanael, said, "I saw you when you was under the fig tree."
"Why," he said, "You're the Son of God."
Well, then if He is the same today, He could do the same thing for you, could He? Do you believe He will? You do. You are suffering with a--a cancer. It's horribly... horrible condition. You've... It's in the breast. And you've... One of your breasts, it's been removed. And the cancer has crossed over into the other breast, and it's come down through the abdomen too, hasn't it...?... God bless you.

E-24 You are a Canadian, from Ontario. And you flew in here by plane... your husband... Is that true? Do you believe He... Sure you believe He's going to make you well, don't you? Come here and let's ask Him about it.
Lord Jesus, poor little woman standing here, seriously ill, knowing no one can help her but Thee. She's broken-hearted. She wants an extension of life, Lord, to serve You. God, grant it tonight. Forgive us of our sins and trespasses. And let her live, Lord, to glorify Thee.

E-25 And Father, make her well. Way up in those big beautiful pines there, may her testimony stand out. If You'll heal her Lord, I'll promise You to go into that country there and preach the Gospel. This will be a sign. I ask it in Jesus Christ's Name. Amen.
What is your name? All right. Mrs. Parks, I want you to write to me in a few weeks from now, telling me what's taken place. I have made a vow to God. God bless you. Go and God's peace on you now.
Everyone should believe right now. Everyone should never doubt no more. But the Lord Jesus Christ... Now, before the anointing gets too deep, way I'll know what was even told that woman, will be tomorrow when I pick up the tape.

E-26 Mr. Boze was testifying today about something that happened like that, wasn't it? Of a woman somewhere, it's all blank to me now. But it's something about a woman, a German woman. I seen a vision and couldn't stop or something, or seen a white man included, around a colored woman... And I couldn't make out what it was. And I was upset. Isn't that the way it was? And there's a Mohammedan, or a Hindu, or something on the platform. And I couldn't understand why I could see a--a Moslem worshipper at a platform, and me speaking somewhere at a Moslem, seeing this woman. And then recognizing I was in Chicago. I couldn't get myself straight whether I was in India speaking or in Chicago.

E-27 And then I seen a white man, looked kind of a light-looking, like a German, that was included in that. And I couldn't get it. And it shook me so, till I went ahead and prayed for the woman or something. And I looked down to another woman and told her something, and she was suffering with something. And the woman was, at that time, praying for her brother, is that right? [A man says, "That's right."--Ed.] Is that... ["Yeah!"] Brother was--was... ["Going into the Moslem religion in Germany."] going into the Moslem, in a religious... religion of Moslem, worshipped in Germany. And she was praying. And that man was standing from Germany, here before me. The Moslem was open and you could see. And I couldn't get it, 'cause being not used to being here in--in Chicago and seeing that... It kind of shook... Is that right, Brother Boze? ["That's right."] See? It's... You never know friends. But our Lord Jesus is marvelous, loving, full of compassion. Oh, my.

E-28 I wonder tonight if He was standing here in a body of flesh, where would He take the flesh to when He seen the wickedness of this world? See the end time approaching, what would Saint Paul do if he was standing in Chicago tonight? He'd probably... I don't know, they'd probably have him arrested, him seeing his words that he spoke under inspiration, how they would be having a form of godliness, denying the power thereof. And how that the things would be taking place, hard telling what he would do.
All right, bring your... Oh, is this... How do you do, sir? Well, it's a very warm evening, isn't it? Yes, sir. Very warm. But our--our blessed Saviour, there's something so sweet about Him, that when we're near His Presence, we don't notice nothing but just Him. That's right.

E-29 Now, I suppose that you and I would be strangers. I probably don't know you. As far as I know, I never seen you in my life. You never met me before. Yes, sir. Well, then... But our Lord Jesus, down through the span of life, He knew you when you were born, and before you was born. And He knew me the same way. And all down through life, He's fed us and taken care of us. And what we are tonight, we are by the grace of God. And that's why we're standing here tonight.
And I'm standing here as your brother, to do anything in the world that I could to help you. And if I didn't think that God would answer my prayer for the sick people, under this commission of an Angel who met me, my dear brother, I would be home tonight with my family. But I'm--I'm here... And I have a little church down there, I'd be preaching in it, just have my service and go on and do my rest of my work, and be along with my babies and so forth through the week. But I believe that God has commissioned me to do these things. Therefore, I come to help you.

E-30 To help you what? To believe on the Lord Jesus. See? It's all I can do. What all that can be done for you, He's already done it. But now, the only thing... maybe just something to kind of boost your faith up to see it, you know. That's why you're here, isn't it, to try to receive something from God? That's right.
Now, the... But He--He will grant it. No man ever come to Him empty and went away desiring to be filled, but what was full. And those who come full, they went away empty. See? But you've come emptying out your soul for your need. You are a sick person. And your--your trouble's in your neck. Isn't that right? Yes, sir. That was caused from an accident. I... Seem like I seen a big something drop. It was--it was a bale of hay that struck you, is that right? Yes, sir.

E-31 Yes, sir. It was... When you looked this a way, something struck. You're interested in somebody down here. It's that baby laying there. That's your son. Is that right? I see it before you again, laying in your arms. Do you believe He's here to help you, brother? Come here.
O God, Author of Life, Giver of all good gifts, send Thy mercy upon this man who I ask for mercy for. Grant, Lord, the healing of him and his people also. And may Thy Spirit be upon him, Lord. May he be blessed and helped. May he be healed, Your glory be upon him, Father. I pray this blessing as I lay hands upon him in the Name of Jesus Christ. And I hold him close to my body, not that there'd be virtue in man, but we remember Elijah, who laid his body upon the dead baby and it came to life. And I pray that You heal this man, in Jesus Christ's Name. Amen.
God's peace be with you, brother. Go in peace. God heal you.

E-32 How do you do. My, you're... fine looking little lady. Yes. Now, do you believe the Lord Jesus Christ died to help you, honey? You do that? Now, you're just a little girl. See? And your little mind is innocent yet. But... And now, I--I--I can talk to you. See? And God will help you because you're just a child. See? But if Jesus was here tonight, standing here at the platform, now, He would... He'd come over... He loved little children. And He'd take and look at you, and He'd lay His hands upon you. And--and if there's anything wrong with you, why, you'd get well, wouldn't you? You'd get well.
That's the innocence of a child. That child-like simplicity is what touches the heart of God. She knows right now that something's taking place. The little girl... The Spirit of the Lord is on the child now. And He would make you... He'd bless you and you'd get well. You believe that, don't you?

E-33 Now, do you believe that He has risen from the dead and He's here tonight in the form of the Holy Spirit? And that He lives in His Church? That may be a little deep for you, but do you believe that Jesus sent Brother Branham to--to do His work? You believe that? You do.
You've got something, and it's--it's in... I can't... Yes. It's in your nose, up in here. You kinda have a--like a sneezing or a hay fever or something like that, isn't it a hay fever? I could see you keep holding your nose and your eyes turning red and things. I couldn't make out whether it was just you was subject to bad colds or what it was. But it's a hay fever. Now, honey, hay fever isn't a disease. Hay fever is a little skin that's in your nose. Some people has three layers of skin; others have two layers of skin, and some just has one layer. When them little burrs get in there, that's what causes it to burn and hurt like that, makes you sneeze and have headaches and everything. And...

E-34 Just a moment. You've had an accident too, haven't you? You fell out of a car. And it hurt you in your spine. Isn't that right? That's right. And you've got a father that's with you, that's brought you here. And he has a hernia. He was just been in a healing meeting of some sort. There's a man that's kind of tall, black hair. I believe it was Brother Freeman (Is that right?) that prayed for him. Is that true?
And your mother's sick. She was at the doctor and he said she had enlarging of the heart. Is that true? Do you believe God will make all of you well? Come here.
My Lord, and my Father, I pray Thee to be merciful to this little girl, and bless her, Lord, in whom I bless in Thy Name. And to this innocent little child, Thou has said in Thy Word, "Whatever you bind on earth, I will bind it in heaven. Whatever you loose on earth, I will loose it in heaven." We know that You're here to confirm Your Word. And You confirm not one of Your Words, but all Your Words. Therefore, as Your representative, I loose this child of this demon. In Jesus Christ Name, may it go out of her.

E-35 Now, honey, you're all right. See? Now, you go home, and when you go to your daddy, you lay hands over on him, 'cause he hasn't gotten well yet. And when you get over home, take this same hand and lay it on mother, she'll get well too. God bless you. And you do that.
Let us say, "Thanks be to the Lord Jesus Christ." [Congregation says, "Thanks be to the Lord Jesus Christ... "] Who gives us our victory tonight through Calvary, through His blessings. Oh, we say, "Praise be unto God." [Congregation responds--Ed.]

E-36 All right. Would you come? I just want to pray for your baby. Put your hand over on its little head, the water.
Lord Jesus, my heart's just aching for that little one. I pray, Thee to be merciful and... The mother with the hand on the child, the very fruit of her womb, the core of her heart... O God, take away everything, and may the baby be healed. We ask this in Jesus' Name, for God's glory. Amen.
All right. Be of a good courage, mother, now. I tell you what you do. When you go home tonight... The evil one left the baby. Now, it's a been prayed for and everything and you're a little bit... You're--you try to make yourself with an emotional faith. Don't do that. Just have a solid faith. You take that baby home tonight, and you see whether I've told you true. You put a string around its head and measure. Then cut that string off even. And then in twenty-four hours, put that same string around there, you'll cut something off of the string, and you'll know that I've told you the truth. And if that's true, then you remember I... Then have faith and believe.

E-37 How do you do, sir? I suppose that we are strangers, you and I. God knows us both. He knows all about us. He's fed us all the days of our life. And everything that we ever was come from God. And all that we ever will be, will have to come from the goodness of our heavenly Father.
Look this way just a minute. I'd like to talk to you just for a few minutes. You are... You believe now that--that God is... I wish you would stand right here, if you would just a moment. All right. Thank you, sir. You suffer with a stomach trouble. It's a nervous upset stomach, keeping you upset all the time. You're not from this city. You come from, I'd say Ohio, near a lake, though Cleveland. Is that right?
You're Assembly of God preacher. And you've been to the General Council. You're on your road home. You've got a sick wife. Where's that handkerchief? You been saying that you was going to bring a handkerchief. Hand it here to me. That's for your sick wife, isn't it? You believe she's going to get well? She's got a inward trouble she's suffering with.
Lord, be merciful. Grant the healing of his wife, and also of our brother. And may he go, and God's peace be upon him, in Jesus Christ's Name I ask it. Amen.
Go home, lay this on her and you'll both get well. Have faith.

E-38 Aren't you suffering with a nervous trouble, setting there? And you're a preacher also, aren't you? Stand up; you was healed the same time he was. You was healed the same time. God bless you. Excuse me. I didn't know that was setting there, Brother Boze.
The same thing that was wrong with that man there, was your trouble. All right, you're well now. Go, and God bless you.
Oh, how you should believe on our Lord. What more would He have to do? Will you have faith in Him now? Believe Him with all your heart. I'm beginning to get weak, and I... Well...
How do you do? Do you believe with all your heart? You do. You... You're in trouble. You're not sick; only you're nervous. You're upset. It's a mental distress like, because you're halting between two opinions what you must do in life. Yours is not a sickness. You have a child, don't you? A boy. You're having family trouble at home. Isn't that right? And you don't want a divorce in your family. You don't know what to do.

E-39 And you're not from this city. You come from Michigan. Is that right? Now, you believe with all your heart, God will grant you your--your request. I pray... There's only one thing you can do: That's believe on the Lord. And then you go and... I'd advise you one thing to do. Go, receive the baptism of the Spirit, live for God all your life, and everything will work just right.
Now, if God can tell me what is your--what was your trouble, and what is your trouble now, He can surely tell me the way out of it. Is that right? That's your avenue. Will you receive it? Come here.
Lord, be merciful to this woman. Grant unto her that she may receive the Holy Spirit and may all of her troubles leave. Grant it, Father. I bless her for this purpose in Jesus Christ's Name, that the baby be raised in a Christian atmosphere and both father and mother filled with the Spirit. Grant it, Lord, in Jesus' Name. Amen.

E-40 Now, your husband isn't with you. But when you go home, I trust to God that you'll find it different. Are you ready to believe you will? Now, just as you believe that's just what... I know he doesn't. But I say when you go home, you're going to believe you're going to find him--things better. He's going to receive you and things are go... You believe that? As you have believed, that's just the way it'll be to you. God bless you. Peace of God be with you.
Young man, setting up there in the balcony, you kinda have a spiritual trouble too, don't you? Mental distress, upset. Is that right? You want to accept your healing now? Stand up on your feet then and accept your healing in the Name of the Lord Jesus Christ. See? God bless you, young man.
Believe on the Lord. You want to get over a heart trouble, lady? Say, "I accept my healing." God bless you.
Father, may she receive this now, in Jesus Christ's Name, I pray. Amen. God be with you and go with you and help you and make you well.
All right. Have faith. All right, come lady. Are you believing? Well, if she was healed with heart trouble and you with the same thing, can't He heal you too? You believe He will? God bless you.
Lord, I pray that this will be so. May her faith not fail, in Jesus Christ's Name. Amen. Have faith in God. Believe with all your heart. God will grant it to you, your desire.

E-41 Little minister, you believe on the Lord now with all your heart. If you do, you'll receive what you've asked for. See? God bless you. You go back to your church a different person.
You'll never go blind, if you will receive Jesus Christ and believe with all your heart that He makes you well. You believe it? Go. God be with you, and help you, and heal you too. All right.
You believe Him? See better now. Sure, it's gone from you. The blind spirit left you when you raised up. Now, go and sin no more.
You believe Him with all your heart?
How do you do, young lady? Do you believe that you're standing in God's Presence, in His sanctuary here tonight? You do. You believe me to be His servant? Do you believe the story that I tell about that Angel is the truth? You do. Sister, you're anemia. There's something wrong in your blood concerning water. And now... But you'll never get any better until you get straightened up with God. You know that. And you know what I'm meaning right now. So I just won't have to say it here.
But will you promise that you'll serve God all your life and you'll, all these things, you'll just forsake and go on and serve God. Will you do it? Then I'd go right down there to the altar and kneel down, and straighten that up with God, and you'll get over that anemia condition. God bless you. Have faith and believe with all your heart, and God shall bring it to pass.
Now, have faith and be merciful. Believe with all your heart. All right.

E-42 Will you come? How do you do? You believe? With all your heart? Kind of a tumorous condition, isn't it? Something about the nose, it's up in your nose; it's growths inside your nose and could be tumor. You also have a varicose veins. I see them on your... Now you know, few people knowed that. But God knows it. You believe if I asked Him along with this church people here... We're here deeply in sincerity. You believe He will let you get well? Come here.
Merciful Father, grant that the curse of this sickness, disease, will leave the woman. May she go and be made well, in Jesus Christ's Name I ask it. Amen. God bless you, sister. That's the way to do. Go, believing with all your heart. Right.

E-43 God bless you, mother. You know something struck you there. See? That was... Your faith has been coming, 'cause you been praying. And even in the rest of the meetings, you said, "If I could ever get up there, I'd be healed." And that heart trouble would leave you and you wouldn't be bothered with it. Isn't that right? I'm not reading your mind, but that's what you said.
Now, as you have believed, so has it happened to you. God bless you. Go...?...
Believe and you... There's nothing can stand in His Presence as long as He's here. Do you all believe? With all your heart? That's the way. The only way you can be made well.
And besides your eye trouble, you have a--something in your side too, don't you? When that man passed a few moments ago and I said about eyes, a real cold feeling went over you, didn't it? That's when you were healed. I just wanted to be sure that I know what I was talking about. God bless you.

E-44 You had an ulcerate stomach. Now, go and eat what you want to. Believe on the Lord Jesus Christ. Amen.
Come, lady. You also had ulcerate stomach. And you got female trouble too. You believe that He makes you well? God bless you. Go, and may the Lord God bless you and make you well. Amen. Have faith in God.
If you can believe... Jesus said, "If thou canst believe, all things are possible."
You want to get over that gall bladder trouble, setting there sister? Yeah. You want to get over it? Well, just accept your healing and God will make you well, right there where you're setting, right. Amen. God be with you.

E-45 Poor little thing, sitting there praying. She... You were very kind to that woman to help her up there. You have a trouble too, don't you, sister? I see a darkness around you. It's concerning your husband at home. Isn't that right? Mentally distressed. Isn't that right, sister? Let's... You stand up. And let's you and I have prayer for him.
Lord Jesus, we feel so sorry for our brother, may he be healed. Grant it, Lord. May he get well. In Jesus' Name, I ask it. Amen. God bless you, sister.
Now, only have faith...

E-46 Are you believing, lady, with your hand up praying, over there, the colored lady, setting there? You believe with all your heart? You believe me to be His prophet? You do. If God can reveal to me where you trouble is and what... Will you accept Jesus as your Healer? You will. All right. You got a tumor. And you got stomach trouble too, haven't you? Now, do you accept Jesus as your Healer? God bless you.
Wasn't that a strange thing that struck you just then, sister, setting, the white lady, setting right this side of her there? 'Cause you had kind of a condition too. It's on the... on your shoulder. Isn't that right? A tumor of a kind. Is that right? All right. That's when it struck you also. God bless you.
Now, the next lady has got her hand up there too, setting right next to you. Do you believe me to be His prophet, lady? The elderly lady sitting there... You've got--you've got veins. It's a varicose--varicose... No, it isn't. It's something in the veins. It's--it's inward...?... It's hardening of the arteries. Isn't that right? I seen the vein but it was on the inside. All right, go home now and get well. All of you...?... Jesus Christ make you well.
Have faith in God.

E-47 Little minister, I trust that God will give you the baptism of the Holy Ghost, and fix you up, and give you the desire of your heart. The little Methodist preacher, setting there, God bless you, brother.
There's a woman setting right behind you there, that's wearied. She's concerned... When I was talking to this lady here with the flowers on her hat, it was... She's concerned too. It's about a loved one, I believe, that's in a hospital. You believe Him with all your heart? A soldier boy or something another. That boy's in a country where there's a lot of big pine trees a blowing. Isn't that right? He's kind of... There's something wrong mentally. He's in a hospital. And I'm going to say that's either Washington, or Oregon, one. Is that right? Washington. A government hospital, 'cause I see orderlies with soldier clothes on, ministering. Is that right? Let's you and I stand up and pray for the boy.

E-48 Almighty God, across this nation, down on the yonder side, that lovely country, I pray that God Almighty will send down His blessings upon that poor boy that was... suffered. And I pray that You'll heal him and may he get to come home, being normal and well. I pray Father, that You'll grant this along with the rest of Thy Church, we ask these blessings in Jesus' Name. Amen.
All of you can be made well. How many more? Just this one? Now, before the lady gets here, she's deaf. Let's bow our heads, everyone.

E-49 Almighty God, Author of Life, Giver of every good gift, send Thy Spirit upon this woman and bless her, who I bless in Thy Name. Creator of heavens and earth, be merciful to those who are deaf. We realize that the spirit of the devil would cause them to be killed if he could. I pray for mercy for our sister. And may the enemy leave her this night. And may she serve You all her life. I ask this deaf spirit to leave the woman. Come out of her, in the Name of Jesus Christ.
This... Do you hear me now? Can you hear me now? Say, "Amen." [A lady says, "Amen."--Ed.] "I love God." ["I love God."] Now, let me try back. "I love God." ["I love God."] "Praise the Lord." ["Praise the Lord."] You are healed. Here, she can hear normally. Listen, let's see. It was the left ear was deaf. "Amen." ["Amen.] "Praise the Lord." ["Praise the Lord."]

E-50 [Blank.spot.on.tape--Ed.]... female trouble. I just seen it left her, just behind the Brother Ryan. God, be merciful right...
[Blank.spot.on.tape--Ed.] Oh... O Father, You hear that, Lord. I pray that Your Spirit settle over this building just now. O Eternal God, how long will You suffer the people? May it be so tonight, that every believer here will receive their healing, just now.

E-51 May they look there to Calvary, where we're humbly trying to represent. Bless O eternal God, and may each of them be healed tonight. May there be no doubt in their hearts. But may just now, as Your servant is very weak, I pray that the prayer of faith... I believe, Lord, that I get what I ask for, for I ask it in the Name of Jesus.
And Your Scripture cannot be broken. And You said, "Whatever you desire, when you pray, believe you receive it, and you shall have it." I now ask for every demon that's bound any of these people, to come out of them just now, in the Name of Jesus Christ. Amen.
Rise and accept your healing.

Up

S'abonner aux nouvelles