Une Vie cachée avec Christ

Date: 56-0213 | La durée est de: 1 hour and 18 minutes | La traduction: Shp
doc pdf
Voir le texte français seulement Voir le texte anglais seulement

1 Seigneur, je crois,
Tout est possible, maintenant, je crois;
Maintenant, je crois, maintenant, je crois,
Tout est possible, maintenant, je crois. Prions. Notre Père céleste, ce n’est pas un simple chant; c’est notre prière, Père. Ce soir, notre confession devait être : « Maintenant, nous croyons. » Nous croyons au témoignage de la Bible. Nous croyons que Jésus est le… réellement le Fils du Dieu vivant. Nous croyons qu’Il est né de la vierge Marie, qu’Il a souffert sous Pilate, qu’Il a été crucifié, qu’Il est mort et qu’Il a été enseveli, qu’Il est ressuscité le troisième jour, qu’Il est monté à la droite de Sa Majesté, et que ce soir, Il intercède sur base de notre confession. Et nous L’aimons de tout notre coeur.

2 Et Père, nous acceptons Sa Parole qui dit que nous pouvons tout Te demander en Son Nom, et que cela nous serait accordé. Et la première chose que nous aimerions faire, c’est Te remercier pour Ta bonté envers nous aujourd’hui. Seigneur, nombreux ont quitté ce monde pour venir à Ta rencontre aujourd’hui; nombreux sont en paix et plusieurs sont en détresse. Et, ô Père, ce soir, s’il y a ici quelqu’un qui va peut-être Te rencontrer demain sous la disgrâce, nous Te prions de changer cela, ce soir, et qu’il vienne confesser ses torts. Et Tu ne veux pas qu’aucun périsse, mais Tu veux que tous arrivent à la repentance. Bénis-nous dans la suite de la réunion, car nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.

3 Je suis très heureux d’être de retour parmi vous ce soir, avec cette vieille Bible bénie qui est ouverte. Et le trésor de notre coeur, c’est d’ouvrir la Bible et d’apporter au mieux de notre connaissance, un enseignement tiré de la Parole de Dieu.

4 A propos, quelqu’un me disait qu’il nous fallait encore prier pour un certain frère Allen, qui a encore été arrêté aujourd’hui, je pense, et qui va encore rentrer en prison; et si on… Frère Jack Coe était en prison à Miami la semaine passée, vous aviez appris cela, je pense, et nous avons beaucoup de cas d’emprisonnements parmi nos – parmi nos frères. Ainsi, pendant que nous sommes ici, disons un mot de prière pour ces frères.
Père céleste, Tu connais toutes choses, nous ne savons même pas de quoi on accuse monsieur Allen, mais Tu connais tout à ce sujet. Et quoi qu’il en soit, Seigneur, si c’est sa faute, pardonne-lui. Et si c’est la loi, pardonne-leur, Père. Puisse l’Evangile avoir la prééminence partout.
Bénis frère Coe, Seigneur; nous comprenons ce qu’était son problème, il a enlevé l’appareil orthopédique de la jambe d’un enfant. Et je prie, Père céleste, que même cette mère-là et ce père-là ne soient pas découragés, mais, ô Père, qu’ils viennent et qu’ils sachent que Dieu vit et règne toujours, et qu’Il peut travailler d’une manière souveraine. Je Te prie de venir en aide au frère Coe et de le fortifier au Nom de Jésus. Amen.
Je sais que si c’était moi qui avais des ennuis, j’aurais voulu que quelqu’un prie avec moi, prie pour moi.

5 Maintenant, nous sommes très heureux du privilège que nous avons de nous rencontrer ici au cours de cette merveilleuse communion, avec le… ce chapitre, des Hommes d’Affaires du Plein Evangile, frère Peterson qui est ici, à l’église, et avec beaucoup d’autres frères qui sont présents. Nous sommes très heureux d’être ici parmi vous. Et… Une chose, c’est que vous avez certainement un climat froid ici. Je – je dis aux gens lorsque nous allons là au sud… J’ai dit: « Oh! vous ne pouvez pas tous supporter cela. » J’ai dit: « Nous les gens du Nord… » Et pendant que je me tiens ici, je gèle pratiquement à mort. Pour vous, il fait vraiment beau et frais ici. Ainsi… c’est… Je préférerais le froid plutôt que la chaleur, de toute façon. Je ne peux pas supporter un temps chaud. Je n’ai jamais apprécié un temps chaud.

6 Ainsi donc, le Seigneur voulant, la semaine prochaine, nous irons à Sioux Falls, dans le Dakota du Sud. Et de là, nous irons à… de là à New Orleans, chez frère Gale Jackson, pour deux soirées ; et nous reviendrons à Shreveport pour trois soirées; et de là, nous irons chez Raymond Richey à Houston, au Texas, pour deux soirées; et de là, on ira à Mexico, au Mexique. Ce sera notre première campagne de guérison. Ceux-ci sont tous des services de prédication.
Notre première campagne de guérison commencera donc à Mexico, au Mexique selon la vision récente. Seulement nous… C’est ce qu’a dit la vision; ainsi, vous le voyez dans… comme nous… Frère Joseph sera là quelques soirées avec des magazines qui ont publié cela, afin que vous puissiez comprendre cela plus exactement.

7 Et puis, de là, nous reviendrons à Chicago du 3 au 8 avril. Le 11, nous commencerons à Spindale, en Caroline du Sud et en Caroline du Nord, je pense que c’est cela. De là, nous irons à Colombia, de Colombia à Charlotte; et de là, à Anchorage, en Alaska. Et ensuite, nous reviendrons pour commencer dans la grande et nouvelle tente contenant seize mille places assises, les nouvelles caravanes et autres seront là, pour dresser notre tente afin d’y rester pendant – pendant 3 ou 4, voire 6 semaines d’affilée, avant de déplacer la tente. Nous resterons simplement là jusqu’à la fin, jusqu’à ce que Dieu dise que c’est terminé.
Alors, cet automne, frère Arganbright et les autres, y compris frère Moore, ne sont pas là maintenant parce qu’ils tracent un itinéraire pour qu’on se rende en Afrique du sud, en Inde et ailleurs l’automne prochain, le Seigneur voulant. Je pense que nous sommes à la veille de l’une des plus grandes effusions du Saint-Esprit jamais connues.

8 Le Seigneur voulant, j’aimerais parler là-dessus demain soir, La septième jonction. Et essayez d’amener vos amis, c’est en rapport avec la Venue du Seigneur. Le mercredi soir, le Seigneur voulant, j’aimerais parler sur Quel est le péché impardonnable? Et maintenant, ne maquez pas de venir demain soir et d’amener les gens qui croient dans la… que la Venue du Seigneur est très proche. Et mon sujet sera: La septième jonction. Ainsi, pour demain soir…
Ce soir, j’aimerais parler sur un sujet qui me semble très intime; et de nos jours, nous sommes… En réfléchissant, je cherche à comprendre… Nous avons besoin de la guérison intérieure avant d’avoir la guérison extérieure. Je sais que c’est vrai, après – après avoir traité avec les gens. C’est bien d’avoir la guérison physique; nous allons… Ça viendra de soi. Mais, nous voulons premièrement avoir la guérison intérieure. Peu importe combien nous – combien nous cherchons à être loyal, et à quel point nous pensons que Christ est avec nous, Il l’est effectivement, mais cependant, ç’a quelque chose… La guérison a quelque chose à faire avec… absolument, avec l’individu pour qui on va prier; il doit lui-même avoir la foi, sinon elle ne se produira pas, à moins qu’il s’agisse d’une vision envoyée pour un cas particulier à… que Dieu a dans Sa prescience – a ordonné que ça se produise, après que vous aurez entendu et pris connaissance de ces choses.

9 Mais même du temps de Christ, le Fils de Dieu, quand Il était ici sur terre, cela dépendait de la foi, à moins que le Père Lui ait montré [la chose]. Souvenez-vous de l’aveugle et des autres. « Si vous pouvez croire…Si vous croyez, tout est possible si vous pouvez croire », et ainsi de suite comme cela. C’est toujours basé sur la foi de l’individu.
Alors, aujourd’hui, l’église est dans une telle agitation, oh! la la! J’ai horreur d’y penser, mais c’est la vérité. Nous sommes… L’église est dans une grande agitation, je veux dire à l’échelle mondiale. Partout où vous allez, c’est comme s’il y a…Tout est en ébullition. Ainsi, ce dont nous avons besoin, c’est de la guérison intérieure provenant d’une foi véritable et fondamentale en Jésus-Christ, alors la guérison extérieure se produira automatiquement. Alors, lorsque la guérison commence, pour ce qui est de la guérison physique, elle partira de l’intérieur vers l’extérieur; et alors, quelque chose se produira, cela durera et ça sera quelque chose de réel.

10 Et pendant que j’attendais qu’on dresse les tentes, j’ai moi-même assumé la responsabilité d’appliquer cela. Et de penser à la tente et à toutes ces grandes dépenses, vous voyez dans la vision pourquoi j’ai quitté le champ de mission, c’est parce que je – j’ai contracté une dette de quinze mille dollars lors d’une série de réunions de peur de demander de l’argent auprès des gens; je ne voulais pas le faire. Je – j’avais fait une promesse à Dieu, je ne voulais pas le faire, aussi ai-je quitté le champ de mission.
Et maintenant, pour retourner, après avoir payé les dettes, cette fois-ci, j’en ai contracté une de quinze mille dollars en Californie, je vais en contracter une autre de cent mille dollars pour cette tente. Cela veut dire que je suis – je suis – je crois en ce que je dis. Oui, oui. Cela vient du Seigneur; cela vient du Seigneur.
Et ce qui est intéressant à ce sujet, c’est qu’un véritable ami, un homme riche, mais un serviteur du Seigneur, m’a dit: « Frère Branham, je vous le donnerai sans un sou d’intérêt. Vous n’avez qu’à rembourser le vrai… ce que vous empruntez. Vous n’avez pas à payer d’intérêt là-dessus. » Eh bien, c’était merveilleux. Voyez-vous?
J’ai dit: « Merci, Seigneur. Je savais que Tu agirais. »

11 Et maintenant, dites donc, j’aimerais dresser cette tente quelque part ici, pour environ six semaines, ici même à Twin Cities et – et avoir un réveil d’environ six semaines avec chaque église. Maintenant, laissez simplement tomber vos barrières et vos divergences, et… Ne serait-ce pas merveilleux d’entrer et de serrer la main à quelqu’un d’autre? Et pas simplement prier pour la personne, alors si l’ennemi revient pour l’attaquer, ramenez-la immédiatement, restez simplement là jusqu’à ce que tout soit terminé, c’est la chose à faire. Et faites-le simplement soir après soir, après soir, pendant quatre ou six semaines ou quelque chose comme cela, jusqu’à ce que Dieu dise: « Très bien, maintenant, j’ai terminé, allez ailleurs. » Ce serait le genre de réveil à avoir.
Je me suis souvent demandé ce que cela produirait. Chaque soir, ç’a toujours atteint la vitesse de croisière. Et je me suis simplement demandé ce que ça ferait de rester assez longtemps. Et je me demande simplement comment cela s’est passé; je m’étais bien apprêté et je devais me rendre à Phoenix, pour ma première série de réunion. En effet, j’avais pratiquement promis de remplacer frère Roberts là-bas, pendant qu’il était en Australie.

12 Et pendant que je m’apprêtais à y aller, eh bien, monsieur Allen est arrivé là-bas, et il ne quitterait pas avant mars; et j’avais oublié ce qu’avait dit la vision, que ça concernait les noirs dans un autre pays, et tout. Et ainsi Mr. Allen l’a remplacé; alors, ils ont dit: « Voudriez-vous venir quand même? Mr. Allen va y rester. »
Et j’ai répondu: « Oh! non, non, non. Non, non si frère Allen est là; ce n’est pas nécessaire que nous soyons tous deux là-bas en même temps. » Et puis environ deux jours après cela, le Seigneur m’a révélé, disant: « Je ne t’avais jamais ordonné d’aller à Phoenix dans cette vision-là, c’était parmi les noirs, au Mexique. » Je me suis dit: « Eh bien, gloire au Seigneur. » C’est exact.
Vous savez, Dieu, Il… Sa grâce souveraine passera outre nos erreurs et notre ignorance. Ne croyez-vous pas cela? Eh bien, gloire à Son Nom, nous L’aimons ce soir. Et ce soir, nous ne formons qu’un petit groupe de gens dans cette église, mais nous sommes rassemblés dans ce but, pour le bénéfice des âmes perdues et du Royaume de Dieu.

13 Ce soir, j’ai choisi comme sujet: Une vie cachée. Et ce soir, j’aimerais lire un passage des Ecritures dans Hébreux, chapitre 10 à partir du verset 19, et je lirai ce qui suit: Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire Par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair, Et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, Approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d"une mauvaise conscience, et le corps lavé d"une eau pure. Retenons fermement la profession de notre espérance, (car celui qui a fait la promesse est fidèle.) Puisse le Seigneur ajouter Ses bénédictions à la lecture de Sa Parole.

14 Eh bien, voici la raison pour laquelle j’aimerais parler sur ça ce soir: Hier soir, nous avons prêché sur la communion. Avez-vous apprécié cela? De… Entrer en communion. Eh bien, je ne suis pas un enseignant ni un – un fameux prédicateur parce que je ne suis pas instruit. Mais, je vois bien le besoin, et j’essaie d’insister de mon mieux là-dessus. Eh bien, je suis – je suis désolé, vous allez tous me support – me supporter ou – ou rester avec moi de toute façon. Et supportez pendant quelque temps, que j’essaye d’insister sur une certaine chose ici qui doit arriver avant même que nous ayons un service de guérison. Et nous devons ôter ces choses du chemin, et alors nous pouvons continuer les services.
Or, hier soir, j’essayais d’expliquer qu’il n’y a qu’une seule voie par laquelle nous pouvons jamais avoir la communion; et ce n’est pas par nos églises, ni par nos dénominations, ni par l’instruction, ni par quoi que ce soit d’autre, mais uniquement par le Sang du Seigneur Jésus-Christ; c’est la seule voie par laquelle l’homme peut se réconcilier avec Dieu, par la grande oeuvre de la réconciliation. Et le seul moyen par lequel je pouvais prendre cela, c’était de retourner dans l’Ancien Testament, d’en prendre le type et de le ramener dans le Nouveau. En effet, je suis en quelque sorte un typologue. La raison pour laquelle je fais cela, c’est que l’instruction me fait défaut. Je vois ce qu’était l’Ancien Testament, qui était une ombre ou un type du Nouveau. Alors, je comprends à quoi ressemble l’ombre, et je vois cela – l’antitype ici. Et l’Esprit entre les deux rend témoignage. Et c’est ainsi que j’arrive à… comment… ce n’est qu’ainsi que je peux enseigner la Bible.

15 Certaines personnes sont intelligentes et perspicaces; ils peuvent recourir aux mots grecs et autres. Et pour moi, c’est complètement du parler en langues, parce que je n’y comprendrais absolument rien. Mais tant que je comprends ces types et ces ombres et que je les mets ensemble, certainement que Dieu, avec l’aide du Saint-Esprit, (je mets solennellement ma confiance en Lui), qu’Il le fera et le révélera, de sorte que même les bébés seront à mesure de comprendre, ces petits enfants ici présents, qui seront les hommes et les femmes de demain s’il y a un lendemain.
Et maintenant, pour avoir une image de ce que je m’apprête à prêcher ce soir, une vie cachée avec Christ, je trouve qu’il est très indispensable aujourd’hui pour les hommes et les femmes de découvrir ce dont il s’agit. Maintenant, humblement je dis ceci, de tout mon coeur; et certainement que j’ai été ici à Minneapolis assez, si bien que vous savez que je… Si je suis un trompeur, ce n’est pas mon intention; ça n’y est pas dans mon coeur. Je n’ai jamais voulu être un trompeur. Je veux… J’aime les gens, et j’aime leur parler. Et parfois, il se peut que je ne sois pas capable d’exprimer ce que je ressens, mais je – j’espère que vous recevez cela tel que je le ressens même si je ne l’exprime pas correctement.

16 Et je – je sens qu’en ces jours où nous vivons, il y a un grand besoin parmi les chrétiens, il semble qu’ils désirent quelque chose qu’ils ne sont pas capables d’obtenir. Et voyant cela, et ayant l’expérience de ce dont je parle, alors j’ai pensé que ce serait certainement très intéressant que j’essaye de l’expliquer à mon humble manière, afin que vous puissiez vous y joindre et partager cette chose glorieuse que Christ a acquise pour nous au Calvaire.
Eh bien, tout cela vient par l’expiation; chaque bénédiction que nous avons vient par l’expiation. Nous ne pouvons enseigner aucune bénédiction en dehors de l’expiation. La guérison et tout autre chose doivent venir par l’expiation, parce qu’Il est mort pour nous racheter de la malédiction qui était placée sur nous à cause du péché d’Adam.

17 Et chaque fois quand vous parlez du concept péché [« S-i-n » en anglais N.D.T.], vous êtes obligé de parler de chaque attribut qui va avec cela. Vous ne pouvez pas prêcher le salut de l’âme sans prêcher la guérison du corps; vous ne pouvez simplement pas le faire. Vous ne pouvez pas fragmenter la Bible comme cela, parce que cela va… C’est inséparable. Le même Homme qui est mort à la croix, Il était blessé pour nos péchés, par Ses meurtrissures, nous avons été guéris le même jour, le sang est sorti de ces mêmes veines. Voyez-vous? Ainsi, vous… C’est inséparable.
Il n’y a pas longtemps, un homme m’a donc posé la question, disant: « Frère Branham, pourquoi prêchez-vous la guérison divine par l’expiation? » Il a dit: « Eh bien, je peux vous prouver que c’est du passé. »
J’ai dit: « Eh bien, que voulez-vous dire, que c’est en dehors de l’expiation? »
Il a dit: « Certainement. » Il a dit: « Ce qu’Esaïe a dit comme quoi Il a porté nos infirmités et… »
J’ai dit: « C’est vrai. »
« Par Ses meurtrissures, nous avons été guéris. » Il a dit: « Eh bien, dans Matthieu 8, Jésus a guéri les gens qui sont venus à Lui ce soir-là, afin que s’accomplisse ce qui avait été annoncé par le prophète Esaïe; Il a porté nos infirmités. »
J’ai dit: « Alors, vous appliquez ce temps-là à l’expiation dont [Esaïe] avait parlé? » Eh bien, j’ai dit: «Si c’est la vérité, alors l’expiation avait plus de puissance avant qu’elle entre en vigueur qu’elle… cela… lorsque… après que le sang de Jésus a été versé. Et c’était un an et six mois avant Sa mort. Alors, comment cela là-bas pouvait-il être appliqué à l’expiation, alors que c’était un an et six mois avant que l’expiation soit faite? »

18 Donc, vous voyez, cet argument ne tient pas. Mais nous ne devons pas discuter; nous devons prêcher la Parole, et Dieu aura quelqu’un qui L’entendra et La recevra. C’est… Ceux pour qui Jésus est mort afin qu’ils entendent la Parole, L’entendront. Avez-vous déjà pensé à cela?
Permettez-moi de m’arrêter ici juste un moment, et je me rends compte que je suis en face des ecclésiastiques et des hommes intelligents; mais j’aimerais dire ceci, sachant que je – je crois ceci et je le sais: Jésus n’est point allé à la croix et n’est point mort pour une affaire hasardeuse. Peut-être que quelqu’un pourrait se sentir désolé du fait que Jésus est mort et – et de ce que lui soit ainsi parvenu au salut. Ce n’est pas ainsi que Dieu conduit Ses affaires. Dieu conduit Ses affaires par prescience, en connaissant avant la fondation du monde, qui était Sien, qui Lui appartenait.

19 Nous étions dans la prescience de Dieu, nous étions sauvés avant la fondation du monde. Et Jésus est venu mourir pour ceux que Dieu avait élus par prescience. C’est vrai. Et lorsque cette dernière personne… C’est la raison pour laquelle nous avons des réveils à travers l’Amérique, tirant avec les filets partout et essayant de pêcher à la seine sans relâche. Il s’agit des prédicateurs. Mais quand la dernière personne sera attrapée, ce sera tout pour eux. Voyez-vous?
Eh bien, le reste d’entre eux, ils… Nous jetons un filet et rassemblons les gens, et ils entrent; et alors, aussitôt, vous savez, ils sortent et s’en vont. Et – et Dieu a dit: « Si les épreuves viennent et que nous ne pouvons pas supporter le châtiment, nous sommes des enfants illégitimes et nous ne sommes pas les enfants de Dieu. » Mais je crois que tout homme ou toute femme qui est vraiment née de l’Esprit de Dieu, n’a plus le désir du péché dans sa vie, et n’en aura jamais. C’est vrai. En effet, la question du péché est réglée pour toujours. Vous devenez une créature, une nouvelle créature, une nouvelle création. Vos vieux goûts et toutes les autres choses sont changés.

20 Maintenant, nous trouvons les gens le long de la route ici, dans cette expérience chrétienne, beaucoup parmi eux, on en trouve qui n’arrivent simplement pas, semble-t-il, à comprendre la chose. Simplement… ils ont leurs hauts et leurs bas. Un jour vous les trouvez, ils sont sur le toit en train de louer Dieu. Et le jour suivant, vous les trouvez là, ils ont tous le… (comme on le dit, passez-moi l’expression) ils ont le cafard, ils sont abattus, découragés, ne sachant pas où ils se tiennent, ni même s’ils sont sauvés ou pas. Le jour suivant, ils sont en bonne forme. Peut-être une ou deux semaines plus tard, vous les trouvez encore dans la même condition.
Je me pose vraiment des questions au sujet de ces gens. J’en ai rencontré dans les services de guérison. J’ai vu des gens venir à l’estrade, complètement aveugles. Et ils sont venus et ont reçu… après qu’on a prié pour eux, qu’ils ont été guéris et qu’ils ont lu la Bible, ils ont marché là louant Dieu. Et rencontrez-les six mois plus tard; ils sont tout aussi aveugles qu’ils l’étaient auparavant.

21 John Church, un homme qui a écrit dans son livre un article affreux à mon sujet, à vous les gens de la Sainteté. Et l’homme, je ne vois pas pourquoi un homme intelligent comme lui pouvait dire de telles choses. Il a dit: « Je ne connais même pas monsieur Branham », et puis il a écrit à mon sujet. Même la loi dit… Nous avons une loi qui dit que nous devons écouter un homme avant de le juger. Ainsi, lui n’agit même pas selon la loi. Alors, nous avons une meilleure dispensation que celle-là. Mais il a dit: « Je ne connais même pas l’homme. Et voici la raison pour laquelle je suis sûr qu’il est un imposteur. » Il a dit: « En effet, il… J’ai rencontré un homme qui a dit qu’il avait assisté à une réunion une fois, dans un grand stade, un auditorium; et il a dit: « Monsieur Branham ne me connaissait pas, mais il m’a appelé et a dit: ‘Vous, monsieur, par là, vous souffrez de la prostate, et AINSI DIT LE SEIGNEUR, vous êtes guéri.’ » Et il a dit: « J’ai posé la question à l’homme: ‘Etais-tu guéri?’ Il a dit: ‘J’étais bien portant pendant une année.’ Il a dit: ‘Puis, cela m’est revenu.’ » Il a dit: « Cela prouve que monsieur Branham est un imposteur. »
Eh bien, je me suis dit: « Monsieur Church, là sur le Sylver Hill là où vous teniez vos réunions chaque année, et tous ces gens que vous avez là-bas et vous professez la sanctification. L’année suivante, il est revenu et ils étaient encore tous obligés de se sanctifier, je pense que c’était donc une imposture quand vous – lorsqu’ils avaient reçu cela la première fois.

22 Eh bien, non; la guérison divine est tout aussi – aussi forte que votre foi, et elle dure tant que durera votre foi. Le révérend Nickels d’entre les Hommes d’Affaires Chrétiens, était là l’autre jour, à recueillir des témoignages dans la ville et à prendre des photos des gens qui avaient été guéris par la guérison divine n’importe où ; je veux dire des cas de cancers et de décès, des gens qui avaient été guéris depuis des années, des années et des années, et qui tenaient toujours, depuis quatorze, quinze ans, depuis qu’on avait prié pour eux et qui sont toujours en bonne santé. Et certains parmi eux figurent sur la liste des décès à l’hop… à – à Louisville à la Clinique des cancéreux là-bas, ils étaient morts il y a quatorze, quinze ans, et les voici vivants, en parfaite santé. Allez là-bas et examinez le cas… Les registres sont là et vous verrez que ça fait quinze ans qu’ils sont morts du cancer. Et les voici maintenant ici, ils sont en parfaite santé, quinze ans plus tard.

23 Cela dépend de là où se tient votre foi. Votre salut tiendra bon tant que votre confession est bonne. Mais dès que vous perdez votre confession, alors vous perdez votre salut. En effet, Il est le Souverain Sacrificateur qui est assis à la droite de Dieu pour intercéder sur base de notre confession, c’est ce qui arrive.
Ainsi, je me demande donc pourquoi, pour ce qui est du salut et aussi de la guérison, les gens sont si abattus. Maintenant, j’aimerais dire que la raison en est que, je pense que je peux vous l’expliquer si vous êtes respectueux et que vous écoutiez attentivement maintenant...

24 Dans la Bible, en considérant cela du point de vue de l’Ancien Testament, un aspect, il y a beaucoup d’années dans le désert quand Dieu fit sortir les enfants d’Israël hors de l’Egypte, qui était un type du monde… Et dans leur voyage… C’est un type du voyage dans lequel nous sommes aujourd’hui. Ils étaient en route vers la terre promise, et nous sommes aussi en route vers la terre promise. Croyez-vous cela? Dieu nous a fait sortir de l’Egypte. L’Egypte était un type du monde, la servitude et l’esclavage. Et Il nous a fait sortir de l’Egypte, et nous sommes en route vers la terre promise de Dieu, pour le croyant. N’est-ce pas merveilleux de savoir que nous sommes en voyage ce soir?
Remarquez, pendant ce voyage donc, tout n’était pas en rose. Ils avaient leurs hauts et leurs bas, des ennuis; ils rétrogradaient et… mais, malgré cela, ils sont allés jusqu’à la terre promise. Vous remarquez là-bas que certains parmi eux se plaignaient et d’autres murmuraient. Ils ont eu des visions et autres, et Dieu a opéré des miracles extraordinaires et a accompli des oeuvres puissantes au milieu d’eux. Et aussitôt que survenaient les épreuves, ils oubliaient tout, et ils se mettaient encore à se plaindre et à murmurer.

25 C’est l’image même de l’église d’aujourd’hui, dans l’état où elle se trouve maintenant. Remarquez comment Dieu en a donné une représentation à l’époque; il nous faudra entrer dans le tabernacle pour prouver cela. Maintenant, nous voyons que le tabernacle était un lieu d’adoration; nous en avons parlé hier soir. Le seul lieu, le seul terrain d’entente où Dieu rencontrait le peuple, c’était le tabernacle, sous le sang versé.
Et, dans le tabernacle, il y avait donc là trois différents parvis ou différentes parties auxquelles j’aimerais attirer votre attention. Et l’une d’elles était le parvis extérieur, la cour; puis, le – l’autel, qui était le lieu saint, et ensuite le saint des saints, où seul le souverain sacrificateur entrait une fois l’an, et personne n’osait le suivre derrière ce lieu-là saint.

26 Maintenant, si nous remarquons bien comment les ustensiles et tout étaient placés dans ce – dans ces endroits, cela représente les dispensations dans lesquelles nous avons vécu depuis l’âge sombre ou la sortie de l’église et la suite de son voyage.
Maintenant, le parvis extérieur représentait la justification, le… qui était là, l’eau du baptême, la cuve se trouvait là où le… ils se lavaient avant d’entrer en service. Et l’autel représentait le lieu du sacrifice où le – le châtiment était placé ou repoussé, car le jugement était placé sur le – le sacrifice, et l’autel d’airain et l’airain parlent du jugement divin. Et le serpent d’airain dans le désert parlait du jugement divin, le serpent représentait le péché déjà jugé dans le jardin d’Eden, et l’airain parlait du jugement divin ([Frère Branham se racle la gorge. – N.D.E.] Pardonnez-moi), comme l’autel d’airain où on brûlait le sacrifice.

27 Puis, là à l’intérieur, on avait sept chandeliers d’or, et puis… plutôt une lampe à sept branches. Mais à l’intérieur, derrière le voile, se trouvait une arche. Et dans cette arche, il y avait les – les tablettes, les Dix Commandements, comme nous les appelons. Et c’était – cela représentait le coeur humain. Autrefois, Dieu avait promis qu’aujourd’hui Il écrirait Ses lois, non sur les tables de pierre, mais sur le coeur, et qu’Il mettrait la loi dans le coeur. Ezéchiel en a parlé. Et tous les prophètes ont annoncé que Dieu ferait cela dans les jours à venir, c’était un type.
Mais le souverain sacrificateur une fois entré dans ce saint des saints, alors le rideau tombait ; cela ne faisait pas passer le son, et il était coupé des choses du monde. Personne ne pouvait le voir; il était caché loin.

28 Pendant l’âge luthérien, est venu: « Le juste vivra par la foi », le parvis extérieur. Plus tard est venu l’âge méthodiste, l’âge de la sanctification, qui est appelée la seconde oeuvre précise de la grâce, qui était venue dans cet âge-là. Et c’est cela l’âge de l’autel. Et puis, dans les derniers jours, la restauration du Saint-Esprit, la Vie cachée. Et je suis sûr que c’est juste ici qu’il y a le problème. J’aimerais que vous puissiez le comprendre. C’est juste ici que l’église a des problèmes aujourd’hui, en venant de… on ne peut pas dévier entre l’autel et le Saint des Saints. C’est à cet endroit que l’église devrait être. Et il y a trop de gens qui sont encore dehors: là-dehors au lieu d’être ici à l’intérieur.
Voilà pourquoi nous connaissons le temps comme celui-ci, et que nous manquons de foi, alors que l’église devrait être dans son dernier âge, dans sa dernière dispensation. Je crois que nous vivons au tournant du temps. Demain soir, avec l’aide de Dieu, je prouverai cela noir sur blanc par la Bible, que nous vivons à l’ombre de la Venue du Fils de Dieu, en ce moment même, en ce moment même. Observez simplement comment l’Ecriture le prouvera sans l’ombre de doute. Même les choses qui se sont passées sont une preuve scientifique que nous vivons au temps de la fin, cela pourrait intervenir à n’importe quel moment. Et voici que l’église est encore en train de tergiverser ici dehors.

29 Eh bien, il y a quelque chose qui cloche. Voici ce qu’il en est, nous remarquons aussi dans cette partie intérieure, ce voile derrière lequel Aaron allait, et les… les rideaux tombaient derrière lui, qu’il y avait là un vase de manne, conservée dans un vase en or, qui était placé à côté – à côté de l’arche. Maintenant, souvenez-vous, c’était cette même manne aussi qui gisait là dehors par terre. Et nous voyons maintenant que cette arche était un type du coeur humain; et le coeur est sournois. C’est là que les gens faillissent aujourd’hui; en effet, ils ont une religion de la tête plutôt qu’une religion du coeur.
Ce n’est pas mon intention d’être rude, mais c’est pour cette raison qu’aujourd’hui ces grands hommes, tels que Billy Graham d’ici à Minneapolis, Jack Schuller de… et plusieurs autres grands hommes qui sont des serviteurs de Dieu, traversent les nations… Mais ce qu’il nous faudrait avoir lorsque les gens sont disposés et commencent à venir recevoir Christ, il nous faudrait avoir une véritable église vivante, comme une boule de feu à laquelle nous devrions amener ces gens.

30 Je crois de tout mon coeur que Billy Graham et ces hommes sont des hommes de Dieu du moment pour le message que nous portons, ou plutôt qu’ils portent avec une grande inspiration. Ils n’accomplissent pas de miracles. Ils étaient les précurseurs de la Venue de Jésus-Christ comme Jean l’était. Jean n’avait jamais accompli de miracle, mais il a prêché l’Evangile qui a secoué toute la nation. Voyez-vous? Mais il n’a jamais accompli de miracles. Mais après lui vint Jésus, qui n’était pas si fameux comme prédicateur, mais qui accomplissait des miracles pour prouver que l’omnipotence de Dieu subsiste encore et que Dieu vit.
Et aujourd’hui, c’est dommage que les gens aient une conception mentale de l’Evangile, ou je dirais une foi intellectuelle au lieu d’une véritable foi vivante en Dieu.

31 Il n’y a pas longtemps dans la ville d’où je viens, de l’autre côté de la rivière, à Louisville, au Kentucky, une jeune dame fréquentait une église, une église réputée là-bas. C’était une bonne femme, et elle jouait du piano. Mais je mettais toujours en doute son expérience de la nouvelle naissance avec Christ. Toutefois, elle était une femme de bonne moralité à sa connaissance. Elle sortait avec un garçon dont le prénom était Jean. Elle s’est donc mariée avec Jean et ils… elle a continué. Mais quelque temps après, pour raison de service, Jean a été muté dans une autre ville. Et pendant qu’il était là, elle a retiré ses documents de… sa lettre [d’adhésion] d’une église pour aller à une autre. Et cette église-là n’était pas aussi spirituelle que l’église où son oncle était pasteur, un homme très spirituel. Ainsi, elle a commencé à folâtrer là-bas avec d’autres femmes. Et c’est ce qui cloche dans notre pays aujourd’hui et dans nos églises, l’une cherche à copier l’autre. Ils ont les yeux fixés sur la télévision et tout. Et ils cherchent à imiter ou à copier certaines choses obscènes qu’ils ont vues à la télévision ; et puis, ils les amènent dans l’église du Dieu vivant. Des hommes saints et des femmes saintes font la même chose, ou des gens qui professent la sainteté.

32 Et tenez, c’est l’une des causes qui vous empêchent d’aller de l’avant. Vous ne pouvez pas mélanger l’eau et l’huile; ça ne marchera pas. Comment allez-vous croire le surnaturel, comment parviendrez-vous à quelque part alors que vous vous mêlez au monde. Et la Bible dit: « Si vous aimez le monde ou les choses du monde, l’amour de Dieu n’est même pas en vous. » Amen. Maintenant, cela peut vous écorcher un tout petit peu, mais ça vous fera du bien. Pensez-y.
Frère, un jour, nous devrons rencontrer Christ au jugement. Malheur à l’homme qui se tiendra derrière la chaire et usera de son influence pour flatter certaines personnes au lieu de prêcher l’Evangile tel que Dieu l’a dit. On doit vous dire la vérité. Ce dont nous avons besoin aujourd’hui, c’est de plus de vérité qui soit publiée dans sa lumière.

33 Mais cette femme a continué son bonhomme de chemin, et toutes les dames dans cette église portaient ces petits vêtements scandaleux, des shorts, et sortaient pour tondre la cour. Et elle a commencé à agir de même. Son père et les autres l’ont réprimandée, mais cela ne lui a servi à rien, elle était pareille aux autres femmes. Et elle a dit: « Mes soeurs le font, pourquoi pas moi? »
Eh bien, aussitôt, vous savez, elle s’est retrouvée fumant la cigarette. Les autres femmes le faisaient, pourquoi donc ne le pouvait-elle pas? Voyez, les faits même prouvent qu’elle n’était pas ce qu’elle était censée être sinon elle n’aurait pas fait cela. J’espère que cela descend profondément en vous. Mais c’est vrai.
Maintenant, je… Remarquez, la Bible dit: « C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. » Voilà tout.

34 Et puis, si vous remarquez bien, elle a donc commencé, elle était une… elle a commencé à faire une chose, puis une autre et ainsi de suite. Au bout de quelque temps, un petit roublard aux cheveux ondulés a emménagé dans le voisinage. Et elle est tombée amoureuse de ce dernier, alors qu’il était le mari d’une autre femme. Et la première chose, ils allaient derrière, et elle portait ses petits vêtements et tondait la cour de derrière juste au moment où il rentrait à la maison. Pourquoi les portez-vous? Ce n’est pas pour paraître devant Dieu, mais pour paraître devant les hommes.
Elle sortait là pour tondre la cour, et puis, ç’en est arrivé à un baiser d’au revoir à travers la clôture, une nuit. Et quelque temps après, il s’est fait qu’elle a quitté son mari et s’est mariée avec cet homme.

35 Eh bien, toute femme qui a du bon sens, devrait savoir que si un homme fuit une femme, il fuira une autre. Ainsi, la femme suivante est venue, après avoir vécu avec elle pendant quelque temps, il est allé prendre une autre; et elle s’est mariée avec un autre. Très bien, elle continuait quand même à jouer du piano à l’église. Les autres le faisaient, pourquoi pas donc elle?
Ainsi, cela s’est répété constamment. Et quelques temps après, cet homme l’a quittée, aussi a-t-elle pris un concubin. Eh bien, la femme est allée… Un homme, un ministre de là est allé lui parler; elle a dit: « Je n’ai aucun problème. » Et finalement, on a découvert que ses péchés l’ont suivie. Et quelque temps après, son cas s’est empiré, elle a commencé à ressentir des douleurs au bas ventre. Elle est allée chez le médecin et celui-ci, en la consultant, a dépisté la maladie au niveau de l’organe féminin, elle avait une tumeur maligne qui était trop avancée pour qu’elle soit opérée, il lui a dit: « Prépare-toi pour la mort, rien ne peut être fait. »

36 Elle est allée chez un meilleur médecin, dans une clinique. Ils ont dit la même chose: « Tu es mourante. » Alors, il s’est fait que le pasteur de notre église provenait de la même dénomination que cette femme; il est donc allé la voir. Il a dit: « Si je peux l’amener à s’abandonner à Christ, je ferai venir frère Branham pour prier pour elle.»
Quand il est allé la voir, elle – elle l’a simplement engueulé autant que possible. Elle a dit: « Je vais vous faire comprendre une chose, je ne vous ai jamais envoyé chercher. » Et elle a dit: « Je suis tout aussi bonne que vous. »
Il a dit: « Madame, ce n’est pas ce dont il est question. » Elle fumait une cigarette après une autre… Il a dit: « Que voulez-vous m’apprendre? Je sais que vous êtes membre d’église. » Il a poursuivi: « Moi-même, je sors de l’Université d’Asbury
Il a dit: « Nous ne croyons pas de telles choses. »
Elle a dit: « Je suis sauvée, et je suis aussi bonne que vous. »
Voyez, qu’était-ce? Elle avait attristé le Saint-Esprit et L’avait éloigné d’elle. Et la Bible dit: « L’âme qui pêche (c’est-à-dire celle qui ne croit pas), c’est celle qui mourra. » Cela signifie… « La mort » signifie: « La séparation. » Si je meurs maintenant, je me séparerai de vous, mais non pas de Dieu. Vous vous séparerez de vos amis, mais vous serez toujours dans la Présence de Dieu. La séparation… Et son âme s’était séparée d’elle.

37 Eh bien, il y a une chose … Dans le coeur, l’âme réside dans le coeur, et vous croyez à partir du coeur. On ne reçoit pas la religion dans la tête par la connaissance venant d’un livre, mais on reçoit la religion dans le coeur par une expérience dans le coeur. Et le coeur s’accordera toujours avec la Bible, mais la tête raisonnera. Et la Bible dit que nous devons renverser le raisonnement. Vous ne pouvez pas vous y prendre avec votre pensée; c’est… Le diable oeuvre là-dedans, vous devez vous y prendre avec votre coeur.
Ainsi, sa pensée lui disait: « Eh bien, c’est raisonnable, si ces femmes peuvent faire cela, pourquoi pas moi? Elles sont appelées des chrétiennes, elles occupent une bonne position dans l’église, elles occupent une bonne position dans la communauté; et alors pourquoi pas moi? Je suis aussi une chrétienne comme elles, et si elles peuvent faire cela, alors c’est raisonnable que je le fasse aussi, parce que je suis l’une d’entre elles. Si je ne le fais pas, elles penseront que je suis une vieille baderne, et je ne… je ne ferai pas ça, je suis meilleure qu’elles. »
Voyez, c’est le raisonnement. Cela vous causera chaque fois des ennuis. Peu importe ce que vous dit votre connaissance intellectuelle, ne le croyez pas si c’est contraire à la Parole de Dieu. Prenez tout d’abord l’AINSI DIT LE SEIGNEUR. Tenez-vous-en fermement à cela, peu importe… et votre âme s’accordera toujours avec cette Parole. C’est vrai.

38 Lorsque vous voyez ces prédicateurs et autres qui disent: « Le temps des miracles est passé, et tout ceci c’est du non-sens. » Souvenez-vous simplement que cette personne ne connaît pas Dieu; c’est certain. Car Dieu s’accordera toujours avec Sa propre Parole. Certainement. Et il n’y a pas de Saint-Esprit là; tout cela, c’est de l’intellectualisme. Il se peut que cet homme soit aussi raffiné et droit que le canon d’un fusil, mais cela ne fait pas qu’il soit en ordre avec Dieu. C’est vrai. N’atteignez jamais ce point dont nous allons parler dans quelques minutes.

39 Eh bien, son pasteur s’est rendu là. Il pensait bien qu’elle était bien en ordre. Ainsi, notre frère était chassé de la maison et s’en est allé. Elle pensait être en ordre, elle a continué; elle avait une foi intellectuelle, elle a dit: « Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. Je L’ai accepté, il y a des années, comme mon Sauveur personnel. » Elle a dit: « Je joue du piano à l’église, j’ai un bon standing dans la société, et je suis tout aussi bonne que n’importe qui d’autre. »
Et mon frère pasteur, là, lui a demandé: « Qu’en est-il du concubin?»
Elle a répondu: « La même porte par laquelle vous êtes entré est ouverte. » Et il est parti. Et il a dit: « Je veux faire venir frère Branham. »
Elle a dit: « Je ne veux pas le voir. »
Ainsi, il – il est rentré, c’est tout ce qu’il pouvait faire. Et le frère m’a posé la question, disant: « Qu’en dites-vous, Frère Branham? »
J’ai dit: « Observez-la à la fin, n’oubliez pas de vous tenir à ses côtés quand ce sera pour elle le moment de quitter ce monde.»

40 Et elle a survécu pendant quelques mois, et son cas s’empirait constamment. On l’a finalement hospitalisée. Et un jour, pendant qu’on se tenait tous autour d’elle et qu’elle s’apprêtait à rencontrer Dieu, tout à coup lorsque son intellect a commencé à défaillir ici à l’intérieur… Souvenez-vous que votre esprit est contrôlé par votre cerveau, vos nerfs et votre sang. Et lorsque ces éléments humains cessent de fonctionner, ce cerveau ici, l’intellect, commence à défaillir. Et lorsque cela a commencé à défaillir, elle a réalisé que cette âme qui avait péché, qui avait douté de la Parole et qu’elle avait négligée, avait commencé à la rattraper. Et lorsqu’elle a vu cela venir, elle s’est écriée: « Oh! je suis perdue. » Et le pasteur a dit: « Tiens, tiens. Tu es hors de tes sens. » Elle a dit: « Ne me parlez pas, vous êtes perdu. » Elle a dit: « Je suis perdue. »

41 On est allé chercher le médecin, ce dernier a dit: « Elle est hors de ses sens; donnez-lui une injection hypodermique. » On lui a donné une injection hypodermique, elle a continué à crier, disant: « Je suis perdue. Je suis perdue. Je vais en enfer. Et ils ont dit: « Donne-lui une autre. » Et ils ont continué à lui donner des injections hypodermiques, jusqu’à ce que son souffle s’est finalement éteint. Elle criait: « Je suis perdue. Je suis perdue. L’injection hypodermique a arrêté cette confession de ces lèvres, pendant que l’intellect était en train de défaillir, mais cette âme qui avait péché devant Dieu, elle devra vivre avec cela à travers tous les âges à venir.

42 Ne soyez pas ballottés à tout vent de doctrine, croyez la Parole de Dieu. Soyez stable. Soyez établi. « Comment y parvenez-vous, Frère Branham? » Je m’en vais vous le dire. Il y a beaucoup… Souvenez-vous que dans l’Ancien Testament, dans le parvis extérieur, la manne tombait au sol. Et, en fait, Dieu avait dit à Moïse de prendre un vase en or, d’y mettre de la manne plein un omer et de le déposer derrière le lieu saint à côté de l’arche. Elle restait fraîche continuellement d’année en année.
Mais celle qui tombait au sol flétrissait. Les gens allaient en ramasser et ils en mangeaient. Mais ils ont trouvé qu’avant la fin de la journée, plusieurs parmi eux étaient fatigués. Plusieurs parmi eux avaient encore faim, en effet, la manne ne durait que peu de temps.

43 Et combien de fois je vois que – que les gens maintenant, en ces jours… De quoi cette manne est-elle le type? Maintenant, je vais vous écorcher un tout petit peu, et je pense que vous m’aimez malgré tout. Mais j’essaie simplement de vous apporter quelque chose, j’espère que vous le comprenez.
Remarquez, cette manne était le type du Saint-Esprit, Dieu a pourvu, pour le voyage, à la manne qui est descendue du ciel avec Christ, Christ qui est descendu du ciel, et qui est mort pour donner la vie au monde. Et le – le miel, de petits rayons de miel, c’est ce que c’était. Ça descendait du ciel, ils le ramassaient et en faisaient du pain. Mais le pain ne durait que peu de temps.
Et après un certain temps pendant la journée, quand le soleil apparaissait, elle se corrompait. Mais celle qui était dans le lieu très saint ne se corrompait pas. Elle restait saine tout le temps.

44 Souvenez-vous, beaucoup de gens aujourd’hui professent avoir le baptême du Saint-Esprit, certainement qu’ils l’ont… Mais ça dépend de votre position, de là où vous vous tenez. C’est ce qui est à la base des crampes liées au repas, que vous éprouvez. C’est vrai. Beaucoup de gens, vous les trouvez… Un homme qui est ici, justifié, entre et croit au Seigneur. Certainement. Il n’y a que le Saint-Esprit qui peut produire la conviction, aucun homme ne peut le faire. La justification est une oeuvre du Saint-Esprit. Mais cela dépend de l’endroit où vous mangez, de là où vous vous approvisionnez.
Les gens aujourd’hui, même les gens régénérés, plusieurs fois, vont vers Dieu, ils aiment Dieu, ils adorent Dieu, ils vont au service et ils se réjouissent du service. Et quand ils quittent le service, le lendemain matin, ils sont tout aussi maigres qu’ils l’étaient lorsqu’ils étaient entrés ce soir-là.

45 Plusieurs ont des expériences de la guérison divine, ils viennent et observent le Saint-Esprit se mouvoir et accomplir des signes et des prodiges. Et ils s’assoient et s’étonnent de cela, et ils mangent les bonnes choses de Dieu. Et le lendemain matin, lorsqu’ils se trouvent devant un certain responsable ou une autre personne, ils renient l’existence même de ces choses. Et ils ont peur d’en témoigner, parce que c’est là qu’ils vivent, c’est là qu’ils mangent leur manne.

46 Eh bien, la Bible dit qu’Il nous donnerait un coeur nouveau, et qu’Il nous donnerait un esprit nouveau. Et beaucoup de gens, même les Pentecôtistes, les gens du Plein Evangile ont été séduits là-dessus. Dieu a dit à plusieurs reprises: « Je vous donnerai un esprit nouveau. » Il ne s’agissait pas de Son Esprit, il s’agit de votre esprit. « Ensuite, Je mettrai Mon Esprit en vous. Je vous donnerai un esprit nouveau et puis, Je mettrai Mon Esprit en vous. Et bien des fois, vous recevez un esprit nouveau et vous pensez que vous avez reçu le Saint-Esprit. Vous mettez foi dans des émotions, et des signes et autres, alors que votre vie ne s’accorde pas avec cela. Eh bien, c’est un peu brutal, mais souvenez-vous, c’est la vérité.

47 Tant de gens… cet esprit, cet esprit nouveau, Dieu a dû vous donner un esprit nouveau pour que vous vous accordiez avec Son Esprit. Eh bien, certaines personnes sont si méchantes qu’elles ne peuvent même pas s’accorder avec elles-mêmes, ne parlons même pas de s’accorder avec Dieu s’Il venait. C’est vrai. Elles ont tellement de doute, ainsi que des hauts et des bas. Dieu doit vous donner un esprit nouveau, Il doit vous donner une nouvelle nature, pour que vous puissiez vous accorder avec Son Esprit quand Il viendra. Amen. J’espère que vous le comprenez. Dieu vous donne un esprit nouveau pour vous-même, et ensuite, Il met Son Esprit là-dedans (Amen.) pour habiter avec vous et demeurer avec vous.

48 Remarquez, la même manne qui se mangeait là-dehors dans le parvis était aussi mangée dans – dans le lieu très saint. Mais cette manne-là se corrompait rapidement. Vous avez rencontré des gens pareils, qui mangeaient là dehors et qui ont dit: «Eh bien, Frère Branham, j’avais la même chose, j’ai fait ceci, et j’ai fait cela juste comme ils l’ont fait; mais j’ai rencontré cette femme, elle est toujours sur le toit. Il n’y a jamais de tristesse dans son esprit. Lorsque je rencontre cet homme-là, où qu’il soit, il a un grand sourire sur son visage et il dit: ‘Loué soit le Seigneur’, comment vous sentez-vous? ‘A merveille.’ Et chaque fois qu’il tombe malade, le pasteur vient prier pour lui, frère, il sort et s’en va le jour suivant, il est simplement formidable. Je ne peux vraiment pas retenir ma bénédiction de toute façon.»
Ça dépend de l’endroit où vous demeurez. Ça dépend de là où vous êtes. Oh! je – je veux que vous suiviez ceci attentivement. Souvenez-vous, c’est un… Bien des fois, sur le terrain de Camping, ces bénédictions s’échappent. Vous mangez la manne, la vraie manne, mais vous n’avez pas encore consacré votre vie, et vous n’êtes jamais entré dans un lieu comme là où entrait Aaron, derrière le lieu très saint. Une fois arrivé là, il ne pouvait plus rien entendre du monde.

49 Et ce dont les hommes et les femmes ont besoin aujourd’hui, après que vous êtes introduit dans le Royaume de Dieu, c’est d’une vie cachée. Les hommes et les femmes qui s’uniront à Christ et derrière lesquels les rideaux tombent et vous êtes… Vous ne vous souciez pas de ce que dit le monde. Vous ne vous souciez pas de ce que disent les gens. Vous vivez là à l’intérieur avec Christ, là où se trouve la manne; chaque jour vous mangez de la manne dans un vase en or, nuit et jour, tout le temps, vivant sur la montagne, sous un ciel serein. Lorsque qu’Aaron entrait là-bas, les rideaux tombaient derrière lui; il se retrouvait enfermé dans un lieu où il était seul avec Dieu. Alléluia! C’est dans cet endroit-là que chaque homme ou chaque femme née de nouveau devrait demeurer aujourd’hui, dans la Présence de Dieu, coupé de tout contact avec le reste du monde environnant. Alléluia.

50 C’est ce dont l’église a besoin aujourd’hui, d’une vie cachée, consacrée. Vous ne pouvez pas traîner avec le monde, l’imiter et agir comme lui, et être cachés avec Christ, parce que vous essayez de prendre le monde comme modèle. Vous essayez de vivre comme l’église à côté. Vous cherchez à devenir membre d’une meilleure organisation, à porter de meilleurs vêtements, à faire telle ou telle autre chose. Ça, ce n’est pas se conformer au christianisme. Le christianisme, c’est une vie de sacrifice, une vie cachée avec Dieu par Christ, scellée par le Saint-Esprit. Amen.
C’est en cela que consiste la véritable vie chrétienne, non pas combien vous pouvez bien faire ceci, ni combien vous pouvez bien chanter (ça, c’est très bien), combien vous pouvez bien prêcher, ça c’est bien. Mais ce n’est pas ce dont il s’agit. Il s’agit d’une vie cachée, consacrée, le voile, le rideau est tombé autour de vous, et vous êtes mort et enseveli, et vous êtes caché en Dieu par Christ et scellé à l’intérieur par le Saint-Esprit. Amen.

51 Le diable ne peut pas vous atteindre. Il ne le peut pas; il doit passer par le même processus que vous. S’il le faisait, il serait votre frère. Ainsi, il ne peut pas vous atteindre. Amen. Il ne peut pas passer par là. Mais vous direz: « Oh! Frère Branham, j’ai reçu le Saint-Esprit. » Oui, vous… « Je me nourrit de bonnes choses de Dieu. » Oui, mais vous êtes dans le parvis, là de l’autre côté. C’est la raison pour laquelle ça ne tient pas longtemps. C’est la raison pour laquelle cette année vous allez très bien, et l’année suivante, vous retournez dans le monde. Et ce – ce réveil… Vous êtes bien pendant que le réveil est en cours. Une fois le réveil terminé, alors vous partez ailleurs et vous côtoyer le monde. Vous direz: « Oh! j’ai reçu le Saint-Esprit, j’ai parlé en langues, j’ai crié. »
Tout cela, c’est très bien. Je n’ai rien à dire là-dessus. Mais pourquoi cela ne tient-il pas bon? C’est cela. C’est ce que le monde cherche. C’est ce que disent les gens. Si vous professez cette très haute vocation céleste, alors pourquoi vivez-vous de la sorte?

52 Vous savez, la meilleure chose, c’est vivre un sermon au lieu d’en prêcher un, vous le savez. Vous êtes des épîtres écrites. Vous ne pouvez pas y parvenir par vous-même, vous pouvez imiter cela pendant quelque temps, mais vos péchés vous suivront. Vous feriez mieux de vous consacrer à Dieu et d’entrer à l’intérieur, de fermer les portes derrière vous et de brûler chaque barrière qui se trouve derrière vous, et chaque pont, et de vous avancer. Amen. Je sais que c’est la vérité; je sais que ça marchera. S’il n’en était pas ainsi, je ne sais pas ce qu’il adviendrait de moi. C’est vrai.
Mais il… à ce moment-là, vous ne regardez pas les gens, c’est Christ que vous regardez.

53 Remarquez, c’est là dans ce même endroit, qu’on a amené la verge d’Aaron. Et ils l’ont placée là une nuit. Et pensez-y. Cette même verge, qu’a-t-elle fait? Elle a bourgeonné; elle a fleuri et elle a produit des amendes la même nuit. Qu’était-ce? C’était certainement un amandier, un bâton ou une verge, qui provenait certainement d’un amandier.
Et il y a beaucoup d’amandiers, de bâtons, ici même à Minneapolis, ce soir. Mais l’unique chose, c’est que vous êtes… aussi longtemps que vous êtes en dehors de cette vie cachée, vous n’arriverez jamais à vous rafraîchir et a porter les fruits que Dieu vous a destinés à produire, avant que vous entriez dans la Présence de Dieu.

54 Considérez cela, le bourgeonnement. La première chose que nous découvrons… Qu’est-ce qui fait bourgeonner les arbres? C’est le rafraîchissement. Qu’est-ce qui produit le rafraîchissement? Très tôt le matin, vous sortez tôt le matin et vous découvrez qu’après la nuit tout devient tranquille, et alors la rosée tombe, et elle apporte un – un rafraîchissement.
Le problème en est qu’aujourd’hui les gens n’ont pas le temps de venir devant Dieu et de se tenir tranquilles. Ils ont tant de choses à faire, ils sont membres de ceci, il leur faut faire cela, il leur faut avoir telle chose; ils doivent se rendre à tel endroit. Vous – vous n’avez pas de temps. Les démons vous ont simplement pris tout votre temps. Vous n’avez pas le temps de vous tenir tranquille devant Dieu, de vous tenir calme.
Souvenez-vous, après tout… Vous êtes une nature, et après que toute la nature est devenue calme et tranquille, alors la rosée se met à tomber, elle rafraîchit et apporte la vie. Et vous êtes vous-même une nature. Et lorsque vous vous tenez calme et tranquille devant Dieu, alors la rosée du ciel se met à tomber et commence à vous rafraîchir.

55 Etes-vous déjà sorti un matin, après que la nuit est passée, tôt le matin? Les fleurs s’épanouissent aussi pour donner du parfum. Etes-vous déjà allé de bon matin, dans le… pour sentir le parfum? Vous découvrez que tôt le matin, lorsque vous sortez, la rosée est descendue, les arbres bourgeonnent, les fleurs poussent, et le parfum est… Longez la route et sentez l’odeur des chèvrefeuilles, dans un champ de rosiers tôt le matin. C’est pourquoi, c’était calme, la nature était calme pendant la nuit. Elle était calme et Dieu l’a arrosée d’un rafraîchissement.
C’est ce qu’il nous faut faire, nous éloigner et nous tenir tranquille devant Dieu, afin qu’Il puisse nous arroser du rafraîchissement du ciel. Amen. Tenez-vous seul; fermez les portes, tirez-les et dites: « Maintenant, Seigneur, me voici dans Ta Présence. »

56 Remarquez aussi, après que la nature a été rafraîchie, et qu’elle a porté du fruit, ces fleurs ont aussi porté du fruit. Il y a bien des gens qui sont des chrétiens depuis des années, mais qui n’ont jamais gagné une autre âme pour Christ. Ils n’ont jamais donné un témoignage public de leur salut dans l’église ou devant les gens, ou dans les rues; ils n’ont jamais témoigné à un pécheur, une femme ou un homme au travail ou ailleurs. Ils ne peuvent pas porter de fruit, pourquoi? Ils ne peuvent pas se tenir tranquilles assez longtemps. Vous avez tant de choses à faire.

57 Il n’y a pas longtemps, je parlais à votre voi… un homme ici dans l’Etat voisin. Il a dit: « Eh bien, a-t-il dit, pasteur Branham, j’aimerais vous dire quelque chose. » Il a dit: « Nous, mes parents se sont établis ici il y a des années, a-t-il dit, nous sommes tous des éleveurs des porcs. » Il a dit: « Je… Mon grand-père a élevé ce troupeau de porcs, et il a fait étudier mon père. Et ensuite, quand mon père est mort, il… nous avons hérité de cela, et je suis – j’ai des porcs, et je fais étudier mes enfants… » Et ainsi de suite. Tout ce que j’entendais, ce n’était que porcs, porcs…
Et j’ai dit: « C’est bien, monsieur… » J’ai dit: « J’apprécie… »
Il a dit: « Nous payons toutes nos factures grâce à ces porcs. » Nous continuons simplement à élever davantage de porcs et à les vendre, et nous continuons à les élever, en gardant les plus jeunes… »
J’ai dit: « C’est bien, mais vous êtes-vous déjà arrêté pour réfléchir sur le fait que Dieu vous a placé ici pour quelque chose d’autre, outre l’élevage des porcs? Quoique cela soit légitime au possible, Dieu vous a placé ici pour être des fils et des filles de Dieu, pas simplement pour élever des porcs. »

58 Dieu ne vous a pas placé ici pour travailler seulement dans une usine; Il vous a placé ici comme une épître écrite, lue de tous les hommes, pour mener une vie décente et honorable, une vie consacrée et cachée avec Dieu afin que les hommes sachent que Jésus-Christ vit et règne encore. Amen! Ça pince un peu, mais c’est bon. Cela aidera votre… vos systèmes digestifs, vous savez, si vous prenez la nourriture convenablement. Amen. Cela vous mettra parfaitement à l’endroit où – où vous pouvez recevoir la guérison tant pour l’âme que pour le corps.

59 Remarquez, il y avait aussi une autre chose, vous devrez examiner ceci pour comprendre. Après que sa verge… Elle a fleuri, Dieu a confirmé là que ce vieux bâton sec… C’était un simple bâton qui était là dans le parvis extérieur et qui gisait là à côté de cette même manne. Mais quand on l’a fait entrer là et qu’elle y est restée 24 heures, c’était devenu un arbre qui produisait du fruit, portant du fruit après qu’on l’a fait sortir de ce lieu saint.
Frères et soeurs, laissez-moi dire ceci au Nom de Christ: Si vous n’avez jamais été dans ce lieu là, venez à Lui ce soir. Entrez dans ce lieu-là. Quand vous rentrerez à la maison, fermez la porte, dites à votre mari de ne pas vous déranger jusqu’à demain. Restez enfermé là. Dites la même chose à votre femme, dites: « Si je ne sors pas d’ici le matin, dites au patron: ‘je ne viendrai pas au service aujourd’hui.’ » Et restez dans la Présence de Christ jusqu’à ce que quelque chose se passe dans votre âme. C’est ce qu’il en est. Vous n’aurez plus ces expériences des hauts et des bas.

60 Pourquoi? Là-dehors ils mangeaient de la manne, et ils avaient faim avant dix heures. En effet, elle se fondait, le soleil la faisait fondre et elle disparaissait. Mais cependant, ces gens-ci s’asseyaient… Aaron s’asseyait là à l’intérieur, dans le lieu saint. Et nous sommes maintenant des sacrificateurs de Dieu. Et il s’asseyait là, il pouvait manger de la manne chaque jour, chaque nuit, toute l’année durant, au fil des années; et celle-ci n’était pas contaminée. Et il mangeait cette manne pendant toute la journée.
Et c’est l’homme ou la femme qui se consacre, qui abandonne les choses du monde et qui donne entièrement sa vie au Seigneur Jésus-Christ, qui se nourrit de cette manne jour et nuit. Que la tempête s’abatte là-dehors ou que sais-je encore, il est caché en Christ. Amen. Cela ne lui dit rien. Qu’il y ait la maladie dans la maison, ou des ennuis sur son chemin, cela ne lui dit absolument rien, il est caché en Jésus-Christ.

61 J’aimerais que vous remarquiez une autre chose au sujet du croyant, la même manne. Et remarquez, là-dehors, dans le parvis extérieur, ils marchaient dans la lumière, mais leur lumière, c’était la lumière du soleil, des étoiles et celle de la lune. Ils étaient dérangés pendant les jours nuageux, ils n’avaient pas de lumière pour marcher. Pendant la nuit, s’il n’y avait pas d’étoiles, il faisait très sombre; ils n’avaient donc pas de lumière pour marcher. Alors, là, ils vivaient…
Il s’agit des gens qui vivent là-dehors et qui, cependant, aiment le Seigneur. Ce soir, il y a des gens assis ici à m’écouter qui aiment le Seigneur, qui vivent là-dehors dans ces parvis extérieurs. Oh! ils parlent en langues, ils crient, ils passent de bons moments, et ils se nourrissent de la manne. Mais quelques jours après, ils ont des crampes par manque de repas. Vous ne savez pas de quoi il est question. « Je n’arrive simplement pas à tenir, frère Branham, je ne sais pas ce qui cloche. » Eh bien, approchez-vous un peu plus. C’est tout ce qu’il vous faut faire.
Vous direz: « Je regrette de ne pas pouvoir vivre comme frère Peterson », ou quelqu’un d’autre que vous prenez pour modèle. « Oh! il est toujours heureux; il est… peu importe les circonstances, il brille pour Dieu, à tout moment. Je regrette de ne pas pouvoir le faire. » Eh bien, vous le pouvez. Vous êtes dans le même groupe; vous êtes dans le même voyage. Dieu par Sa grâce vous a sauvé par Jésus-Christ. Mais il vous faut simplement vous approcher un peu de Lui, contemplez-Le.

62 Eh bien, nous voyons qu’il marche dans une certaine lumière, par un jour pluvieux sa lumière va certainement s’éteindre. S’il se produit un petit quelque chose par ici, un incident, ou quelque chose, il dira: « Eh bien, peut-être que j’étais en erreur pour commencer. Je vous assure; je pensais que le Christianisme était parfait. » Ensuite, il va continuer pendant quelques jours et peut-être qu’il va rétrograder et sortir. Et tout d’un coup, il va passer par là et quelque chose va le picoter dans le coeur ; il dira: « J’aurais aimé prendre une autre bouchée de cette manne. » Et il revient encore, en disant: « Eh bien, je vais renouveler mes voeux à Dieu; je vais rentrer à l’église. » C’est ce qui se fait.
Ensuite, vous allez le voir là avec des hauts et des bas, tantôt dedans, tantôt dehors, des hauts et des bas. Pourquoi? C’est à cause de la lumière dans laquelle il marche. Pendant les jours pluvieux, il est bloqué dehors. C’est tout.

63 Puis, l’autre homme vient, il vit à l’autel. Il prie nuit et jour, mais sans pourtant progresser. Vous allez le voir à l’autel. Il a aussi une lumière. Eh bien, il est à l’intérieur de la – de la tente; eh bien, mais à l’autel. Et à l’autel, ils avaient ces sept lampes, sept chandeliers. Et ils produisent de la lumière.
Et c’est ce que nous voyons souvent, et vous le savez vous-mêmes, vos lampes fument. C’est vrai. Leurs lumières sont très faibles; la graisse se vide de la chandelle, et vous savez, vous passez par ces expériences. C’est… n’est-ce pas? Certainement. C’est ce qui vous est aussi arrivé dans le deuxième endroit.

64 Mais l’homme qui entrait là à l’intérieur, celui derrière qui le voile tombait, ne dépendait plus de la lumière du soleil, ni de la lumière des étoiles, ni de la lumière de la lune, ni de celle de sept chandeliers d’or. Il s’avançait à l’autel et se plaçait sous les ailes entrelacées des chérubins; la Gloire de la Shekinah du Seigneur, une douce lumière était là à l’intérieur et il vivait. Elle était là tout le temps, nuit et jour. Il marchait dans la Lumière du Dieu vivant. Amen.
Qu’il y ait des nuages, qu’il pleuve, que les tonnerres grondent, qu’une armée vienne, ça ne lui disait absolument rien, il était protégé, il était dans la Gloire de la Shekinah, vivant dans la Présence de Dieu. Alléluia! Vous pensez que je suis un saint exalté, peut-être que je le suis.

65 Laissez-moi vous dire quelque chose, frère, s’il faut être taxé de saint exalté pour vivre dans la Gloire de la Shekinah, laissez-moi rester avec Dieu dans la gloire de la Shekinah, traitez cela de tout ce que vous voulez. Amen. C’est très fort pour un baptiste, n’est-ce pas, frère? Mais, c’est la véritable prédication. C’est la véritable… Mais je sais que c’est la vérité. Amen. La prédication n’est pas très bonne, mais la vérité reste la même.
Entrez à l’intérieur; que le monde hurle et fasse des histoires, que le prédicateur faillisse, que toute autre chose faillisse, que cela ne vous arrête pas du tout, restez là. Vous vivez à côté du vase de manne, vous pouvez manger à tout moment que vous avez faim. Vous n’avez pas à vous inquiéter pour savoir si ceci ou cela va arriver, vous vivez dans la Gloire de la Shekinah, cette véritable et belle Lumière ambre qui était suspendue là sous les ailes entrelacées des chérubins, ici. Et il marchait dans cette Lumière; toute la pièce était éclairée. Il y avait de la lumière tout le temps.

66 Et un homme ou une femme qui vit dans le saint des saints avec Dieu, vit dans la grâce, dans la puissance et dans la résurrection de Christ nuit et jour, à tout moment. Amen. N’aimeriez-vous pas y vivre? Voilà le lieu; voilà le lieu. C’est là que vous n’entendez pas le monde extérieur. Oh! les voiles sont tombés. Quelqu’un dira: « Tu sais quoi, Madame Dupont a fait ceci, cela. » Vous n’écoutez même pas cela. « Tu sais, le pasteur a fait… »
« Eh bien, je n’entends même pas cela. Oh! la la! Ce que le pasteur a fait, ça le regarde. Ce que Mademoiselle Dupont a fait, ça la regarde. Mais ce que moi, je fais, ça ne regarde que Christ et moi. Alléluia! Je vis dans Sa Présence bénie. » Venez, franchissez le voile déchiré,
Alléluia à Son Nom;
Je suis sanctifié à l’autel,
Alléluia à Son Nom. Vous avez déjà entendu ce vieux cantique: Je vis dans la Présence du Roi.

67 Oh! la la! entrez. Entrez dans la Présence du Roi; vivez-y nuit et jour. Il ne veut pas que vous soyez errant, que vous soyez ballotté. Vous êtes satisfait en mangeant de la manne, en venant à l’église et en recevant un peu… Oh! j’en veux nuit et jour. Vous savez, il pourrait y avoir un temps où j’en aurais certainement besoin immédiatement, ainsi, je vais – j’aimerais rester près de cela. Amen.
C’est ce que vous pouvez faire, si vous le voulez; c’est à vous si vous le demandez. « Si quelqu’un d’entre vous manque de quelque chose, qu’il le demande à Dieu. » Est-ce vrai? « Dieu veut – ne veut pas qu’aucun périsse, mais que tous arrivent à la repentance. » Il veut que vous puissiez mener une vie totalement consacrée.

68 Lorsque ces disciples… Ça n’a pas fait dix jours après qu’Il leur a donné la bénédiction et qu’Il leur a dit: « Maintenant, allez guérir les malades; purifiez les lépreux, ressuscitez les morts, chassez les démons; vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement », qu’ils sont partis avec cette nouvelle gloire, passant de très bons moments, et qu’ils ont essuyé un petit échec: Il y avait là un garçon qui souffrait de l’épilepsie, et ils n’ont pas pu le guérir.
Ainsi, l’homme est venu auprès de Jésus et lui a dit: « Seigneur, je l’ai amené à Tes disciples. » Quelques jours avant, Il venait de leur donner la puissance; et Il les a envoyés pour faire cela; voici qu’ils ont échoué. Il leur a dit: « Oh! Race incrédule, jusqu’à quand vous supporterai-je? Amenez-le Moi. » Et Il a chassé l’esprit pur – impur du garçon.
Les disciples sont venus et ont demandé: « Pourquoi n’avons-nous pas pu le faire? »
Il leur a répondu: « C’est à cause de votre incrédulité. »

69 Une nuit, sur la mer, pendant que la petite barque ballottait et qu’ils avaient perdu tout espoir, ils ont pensé qu’ils allaient périr. Et ils sont allés Le réveiller, en disant: « Ne T’inquiètes-Tu pas de ce que nous périssons? »
Il a dit: « Oh! vous gens de peu de foi. » Il a posé son pied sur le bastingage et a dit: « Silence! Tais-toi. »
Et les disciples se sont dit: « Qui est cet Homme à qui obéissent même les vents et les vagues? »

70 Qu’y a-t-il avec l’église du Dieu vivant aujourd’hui, à qui cette même bénédiction a été promise? Qu’y a-t-il avec nous aujourd’hui? En effet, nous n’arrivons pas à nous réunir assez, à nous rassembler afin d’entrer dans le saint des saints et d’y rester, de nous cacher loin des choses du monde et de mener une vie complètement abandonnée et consacrée pour le Seigneur Jésus-Christ. Amen. C’est ce qu’il en est, entrer dans la glorieuse Lumière de l’Evangile. Et si vous le faites, vous La recevrez.
Combien ici aimeraient dire: « Frère Branham, j’aimerais mener cette vie» ? Faites voir votre main. Mettez simplement votre… « J’aimerais mener cette vie »? Que Dieu vous bénisse.

71 [Espace vide sur la bande – N.D.E.] Y a-t-il ici un pécheur qui aimerait dire: « Je n’ai jamais accepté cela, Frère Branham, j’aimerais même goutter de cette Manne ce soir. » Faites-moi voir votre main. Quelqu’un aimerait-il dire: « J’aimerais simplement goutter de cette Manne» ? Que Dieu vous bénisse, madame. Y a-t-il quelqu’un d’autre qui aimerait dire: « J’aimerais vraiment goutter de cette Manne. Je n’ai pas encore été sauvé. Mais j’aimerais mener ce genre de vie dont vous êtes en train de parler. Oh! je suis très ballotté. J’ai trop de soucis et d’inquiétudes. Je… il me semble que je ne sais plus avancer » ?
Dieu veut vous accorder cela. « Que celui qui veut, vienne boire à la fontaine. »

72 Savez-vous pourquoi je demande cela? Savez-vous pourquoi vous avez levé la main? Quelqu’un d’autre aimerait-il lever la main? J’aimerais vous dire quelque chose. Si Dieu vous parle, levez la main. Je vous dirai pourquoi Il vous parle. C’est une remarque que j’aimerais faire.
Un autre pécheur qui aimerait lever la main, pour dire: « Frère Branham, j’aimerais certainement être là. J’aimerais manger de cette Manne, contempler simplement la bonté du Seigneur. Oh! je sais que je suis membre d’une église. Je la fréquente depuis longtemps. Mais pour ce qui est du salut, je ne suis pas sauvé. Je vais simplement… Je – je ne me trompe pas moi-même, je dois vivre selon mes principes. J’ai une petite confession: ‘Oh! j’ai confessé que je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, mais je sais que les démons disent la même chose. »
Les démons implorent la miséricorde, ils réclament la paix, ils ne réclament pas le châtiment, ils reconnaissent Jésus-Christ, et ils ont même confessé devant la foule qu’Il était le Fils du Dieu vivant. C’est vrai. Cela ne vous sauve pas, non, non. C’est l’application du Sang de Jésus à votre coeur qui vous sauve. C’est vrai.

73 Y a-t-il quelqu’un d’autre qui aimerait lever la main et dire: « C’est bien moi, Frère Branham, j’aimerais avoir cette vie »?
La seule raison pour laquelle la dame a levé la main, c’est que Dieu était en train de traiter avec elle. C’est vrai. C’est… « Nul ne peut venir à Moi si le Père ne l’attire premièrement. » Est-ce vrai? Vous ne pouvez pas le faire.
Vous savez que nous n’aimons pas dire cela à l’estrade, mais c’est la vérité biblique. Il y a des hommes et des femmes dans ce monde, qui, malgré ce que le Saint-Esprit peut faire, ne vont jamais, jamais, jamais accepter le Seigneur Jésus. Ils sont nés dans ce but, ce n’est – n’est pas que Dieu le veuille, mais dans Sa prescience, Il le savait d’avance. C’est vrai. C’est ce que dit la Bible; c’était bien connu d’avance.

74 Et imaginez-vous, qu’arriverait-il si votre coeur s’était tellement éloigné de Dieu que vous n’aviez plus même le désir de faire ce qui est juste ? Alors, vous êtes dans une mauvaise situation. Voyez, vous pouvez trop attrister Son Esprit et Celui-ci s’en ira, vous n’en aurez plus le désir. Dieu continue à vous parler et vous dites: « Eh bien, il me faudrait vraiment le faire. Au prochain réveil, je mettrai ma vie en ordre; avant de mourir, je la mettrai en ordre. Je – J’ai vraiment l’intention d’être rempli du Saint-Esprit avant de mourir. Je – j’aimerais mener une vie de douceur et de consécration, une vie cachée avec Dieu. Et quand Il frappera à la porte de mon coeur, j’aimerais être simplement prêt pour ouvrir mes bras et dire: ‘Oui, Seigneur Jésus’.» Eh bien, pourquoi ne le faites-vous pas maintenant?
Vous savez, peut-être qu’à un autre moment vous ne serez pas en mesure de le faire. J’ai quarante-six ans, et j’ai vu… Je suis dans le ministère depuis vingt-trois ans, et j’ai vu des scènes terribles, bien des fois, à travers le monde; et j’observe et je vois des gens qui meurent dans toutes sortes d’états. Et j’ai vu des gens qui pensaient être des chrétiens vraiment authentiques, mais quand arrivait pour eux le moment de mourir … Oh! la la! cette caméra a été tournée, et ils ont vu ces choses apparaître, ils ont vu qu’ils n’avaient que l’apparence de la piété et qu’ils reniaient ce qui en faisait le force et qu’ils s’étaient éloignés de Dieu. Ils n’avaient pas du tout mené cette vie. Et ils poussent des cris et hurlent. Les injections hypodermiques ne peuvent pas arrêter cela. C’est vrai.

75 Soyez donc sûr, mes amis; ne jouez pas avec ceci; ça, c’est l’Evangile. Voyez? Ne dites pas seulement: « Eh bien, je pense que je vais adhérer à une église. » Il y a des milliers de gens qui adhèrent à des églises qui n’iront jamais au ciel. Il y a un bon bout de temps, j’ai prêché ici sur les déceptions lors du jugement. J’ai dit que le contrebandier de boissons alcooliques, le joueur à l’argent, et la – et la prostituée et autres, ne seront pas surpris; ils savent ce qui les attend. Mais celui qui sera surpris, c’est ce gars qui pense être dans le vrai alors qu’il ne l’est pas. Quand vous verrez que votre nom n’est pas dans le Livre; c’est à ce moment-là que ça sera dur, quand vous vous considérez comme chrétien alors que vous ne l’êtes pas. « Telle voie paraît droite… » Vous croyez intellectuellement que vous êtes dans le vrai. Vous aviez fait des choses que vous pensiez être correctes; vous êtes bon; vous êtes gentil. Naaman était le même type de personne. Il y a beaucoup d’autres Ecritures auxquelles nous pouvons nous référer maintenant. C’est…
Ce n’est pas ce que j’essaie de vous dire, mes amis, l’église d’aujourd’hui: « Plutôt que de se vautrer là dans – dans la justification et de rester là à l’autel, les gens devraient être ici à l’intérieur, consacrés. Le temps de miracles est proche. Le temps de guérisons, le temps des choses glorieuses est proche. Mais où est l’église pour recevoir cela? Voyez-vous ce que je veux dire? Nous – nous jouons avec cela. Nous altérons cela. Et nous sommes simplement en train de tournoyer tout autour, sans jamais y entrer directement.

76 Oh! frère, la foi véritable et prédominante y entre directement et prend sa place. C’est vrai. Et si votre coeur n’est pas tendre devant Dieu, et s’il n’y a pas dans votre coeur quelque chose qui vous satisfait jour et nuit, peu importe ce qui se passe, comme l’a dit Paul: « Je suis maintenant prêt à être offert. J’ai combattu le bon combat; j’ai achevé la course; j’ai gardé la foi. Et la couronne de justice m’est réservée, le Seigneur, le juste Juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui aiment Son avènement. » [« Son apparition » selon la version du roi Jacques, version anglaise – N.D.T.] Y avez-vous déjà pensé : « Aimer Son avènement? »
Le monde est mort et vain pour vous, au point que vous ne pouvez éprouver aucun plaisir ici-bas si ce n’est celui de gagner les âmes pour Christ, c’est tout ce qui peut vous faire plaisir. Connaissez-vous l’Ange qui devait marquer, qu’on avait envoyé pour sceller du Saint-Esprit? « Il n’a scellé que ceux qui soupiraient et gémissaient à cause des abominations qui se commettaient dans la ville », Ezéchiel 9. Avez-vous déjà lu cela? Non pas ceux qui poussaient des cris et qui dansaient. Ceux qui soupiraient et qui gémissaient à cause des abominations qui se commettaient dans la ville, étaient les seuls à être scellés. »

77 J’aimerais vous poser une question: « Combien de membres de votre famille, combien de membres de votre église ce soir, si cet Ange passait, Il trouverait si consacrés à Dieu qu’ils auraient sur le coeur le poids des âmes perdues, jour et nuit, gémissant et soupirant à cause des abominations qui se commettent ici à Minneapolis? Combien scellerait-Il ce soir? Pensez-y juste un instant. Voyez? C’est très capital d’y penser. Et n’oubliez pas, c’est la Parole du Seigneur.
Et cela est sur mon coeur, puisque je me suis rendu à divers endroits à travers le monde et j’ai vu des gens; quand l’onction vient avec le discernement…. Ça se déverse sur moi maintenant même. Je ne suis pas un fanatique. C’est vrai. Non, que Dieu m’en garde. Et jamais je n’utilise un petit don comme cela pour essayer de l’exercer de n’importe quelle façon, si ce n’est pour la gloire de Dieu, et je sais de quoi je parle ; je sais où je me tiens ce soir, dans la Présence de Dieu, j’en suis conscient. J’ai vu des gens qui allaient çà et là, ballottés, pensant qu’ils étaient dans le vrai. Et en voyant l’église dans cette condition où elle agit sur base des émotions, et peut-être dans une condition autre, une église instruite, qui se dit simplement: «Eh bien, nous avons la Parole. »… «La lettre tue; c’est l’Esprit qui vivifie. » Peu importe combien vous pouvez être droit et orthodoxe, si vous n’avez jamais été dans cette Présence, pour rafraîchir votre âme devant Dieu, vous ne connaissez pas ce qu’est la véritable victoire. C’est vrai.

78 Mon frère, ma soeur, ne laissez pas cela vous surprendre dans cet état. Ne laissez pas cela vous surprendre comme cela. Sinon, vous savez ce que vous aurez comme rétribution. Ainsi, ce soir, pendant que nous sommes ensemble, pendant que nous sommes dans Sa Présence, levons-nous maintenant et offrons une prière à Dieu. La soeur qui a levé la main par là, pour montrer qu’elle est une pécheresse et qu’elle voudrait qu’on se souvienne d’elle dans la prière ; soeur, voudriez-vous vous lever avec les autres par là? Et je prie Dieu de vous pardonner tout péché. Inclinez simplement la tête par là et demandez à Dieu de vous pardonner, Il vous fera directement entrer dans Son Royaume ce soir, Il pardonnera… Ecoute ça, soeur : personne, personne ne peut venir à Dieu s’Il ne l’a premièrement appelé. Jésus a dit: « Nul ne peut venir à Moi si Mon Père ne l’appelle premièrement. Et tous ceux qui viendront à Moi, Je ne les mettrai point dehors; Je leur donnerai la Vie éternelle. Celui qui écoute Mes Paroles, et qui croit en Celui qui M’a envoyé, a la Vie Eternelle, (Ce n’est pas en avoir la connaissance, c’est croire cela du fond de votre coeur.) – a la Vie éternelle, et ne viendra point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. » En effet, c’est ce que Dieu vous a promis.

79 Vous autres par ici qui aimeriez consacrer vos vies à Dieu ce soir, prions, nous tous, offrons simplement cette prière, en silence, pendant que moi, je prie à haute voix. J’aimerais que vous offriez cette prière. Ô Dieu, mon… Si la pianiste peut venir et…?... Donne-nous un accord: « Ma foi regarde à Toi, » s’il vous plaît, soeur. Combien connaissent ce cantique? Chantons-le d’abord avant de prier. Ma foi regarde à Toi,
Toi Agneau du Calvaire,
Sauveur divin,
Maintenant, écoute-moi pendant que je prie,
Ôte toute ma culpabilité,
Et laisse-moi dès ce jour,
Etre à Toi. Voudriez-vous le chanter avec moi? Tous ensemble maintenant, avec nos mains levées. Ma foi regarde à Toi,
Toi Agneau du Calvaire,
Sauveur divin,
Maintenant, écoute-moi pendant que je prie,
Ôte toute ma culpabilité
Oh! laisse-moi dès ce jour,
Etre à Toi…?...

80 Bon, pendant qu’elle continue à jouer le couplet suivant, j’aimerais que vous fassiez quelque chose pour moi. Tendez la main droite à la personne qui est debout à côté de vous, prenez sa main et dites-lui: « Frère, soeur, priez pour moi maintenant, afin que Dieu m’accepte maintenant même; et moi aussi, je vais prier pour vous. » Dites simplement cela à votre voisin, qui est debout à côté de vous: « Frère, soeur, priez pour moi afin que Dieu me fasse directement entrer dans la Gloire de la Shekinah maintenant même. » Que Dieu vous bénisse. Soyez vraiment sérieux du fond de votre coeur. « Priez pour moi; voici ma main, frère, priez pour moi. J’aimerais entrer dans la Gloire de la Shekinah. »
Nous tiendrons des services de guérison dans quelques soirées, et quand nous les aurons, nous aimerions que ces choses – que tout le monde, que vous soyez donc dans la Gloire, la Gloire de la Shekinah. Fais-moi entrer maintenant même…?...

81 Ô Père céleste, nous nous tenons la main les uns des autres ce soir. Prends notre coeur, Seigneur, et fais-en un nouveau. Brise la partie qui est en pierre, Seigneur, retire-nous du parvis extérieur, Seigneur, et élève-nous auprès de Toi, élève-nous un peu plus haut, fais-nous entrer dans Ta Présence, Seigneur, là où la Gloire de la Shekinah brillera autour de nous, et nous marcherons dans cette Lumière. Accorde-le, Père céleste, c’est notre requête, c’est notre prière l’un pour l’autre, que Ton Esprit se meuve sur nous et accorde-nous ces choses, ô Eternel Dieu, Auteur de la Vie, accorde-le au Nom de Jésus.

82 Que tous ceux qui sont ici, Père, reçoivent Christ comme leur Conducteur personnel, pour les conduire. Ils mangent de la manne. Mais, Père, nous Te prions de les faire entrer là où cette expérience ne va plus jamais les quitter. Puisse cette Gloire qui se déverse maintenant sur cette salle, demeurer dans chaque coeur, littéralement, jusqu’à ce que la mort nous libère et nous introduise dans cet état glorieux, dans Sa Présence. Accorde-le, Seigneur. Puisse maintenant Ton Esprit demeurer littéralement dans chaque coeur pour la gloire de Dieu.
J’aime ça. Nous marcherons dans la Lumière.
Nous marcherons dans la lumière, merveilleuse lumière,
Qui vient là où les gouttes de la rosée de grâce sont brillantes;
Brille autour de nous le jour et la nuit,
Jésus, la Lumière du monde. Tous ensemble maintenant, avec vos mains levées. Nous marcherons dans la lumière, (Quelle Lumière? la Shekinah.) merveilleuse lumière,
Qui vient là où les gouttes de la rosée de grâce sont brillantes;
Brille autour de nous le jour et la nuit,
Jésus, la Lumière du monde. Combien sentent dans leur âme qu’ils vivent maintenant dans Sa Présence? Dites: « Amen. » Dites-le encore: « Amen. » Alors, chantons cela encore une fois. Nous marcherons dans la lumière, merveilleuse lumière,
Qui vient là où les gouttes de la rosée de grâce sont brillantes ;
Brille autour de nous le jour et la nuit,
Jésus, la Lumière du monde. Amen. Oh ! combien…

E-1 Lord, I believe,
All things are possible, now I believe;
Now, I believe, now, I believe,
All things are possible, now, I believe.
Shall we pray. Our heavenly Father, that's not just only a song; that's our prayer, Father. Our confessions would be tonight, that now we believe. We believe the report of the Bible; we believe that Jesus is the--truly the Son of the living God. We believe that He was born of the virgin Mary, suffered under Pilot, was crucified, dead and buried, rose the third day, ascended to the right-hand of His Majesty, tonight making intercessions upon our confession. And we love Him with all of our heart.

E-2 And Father, we take His Word that said we could ask You anything in His Name, it would be granted. And the first we want to do, is to thank You for Your goodness to us through this day. Many, Lord, has come to meet You today from off of this world, many in peace and many in distress. And Father, we pray tonight if there be any here that maybe would go to meet You tomorrow in disgrace, may it be changed tonight and may they come and confess their wrong. And You're not willing that any should perish, but that all might come to repentance. Bless us in the farther part of the service, for we ask it in Jesus' Name, Amen.

E-3 So happy to be back with you again this evening, with the blessed old Bible open, and the treasure of our heart is to open the Bible and to teach from the Word of God, the best that I know how.

E-4 By the way, someone was telling me we ought to offer prayer again for some Brother Allen, that was arrested, I think, again today, and is going back in jail again, so they... Brother Jack Coe was in jail down in Miami last week, you heard of I guess and we're just having a lot of jail experiences with our--with our brethren. So while we're here let's just offer a word prayer for those brethren.
Heavenly Father, Thou knowest all things; we don't even know what the charges is on Mr. Allen, but Thou knowest all about it. And whatever it is, Lord, if it's his fault, forgive him. And if it's the law, forgive them, Father. May the Gospel have pre-eminence everywhere.
Bless Brother Coe, Lord, we understand what his was, taking the braces from the child's leg. And I pray, heavenly Father, that even that mother and father, they might not be discouraged, but Father, let them come and know that God still lives and reigns and can do the work supremely. I pray that You'll help Brother Coe, and strengthen him in Jesus' Name, Amen.
I know if it was me in trouble, I'd want somebody to pray with me, to pray for me.

E-5 Now, we're very happy for the privilege that we have of meeting here during the time of this marvelous fellowship, and with the--this chapter, the Full Gospel Businessmen, Brother Peterson here at the church, and the many other brethren who are present. We are very happy to be in here with you. And--only thing, you sure got some cold weather up here. I--I tell the people when we go way down south, I said, "Oh, you all just can't take it," I said, "we northerners..." And I get up here and nearly freeze to death. You really got it nice and cool up here. So... That's--I'd rather have it cold than hot though, I can't stand hot weather, never did like hot weather.

E-6 So now, the Lord willing, next week we go over to Sioux Falls, South Dakota. And from there to--from there to New Orleans, to Brother Gale Jackson for two nights, back up to Shreveport for three nights, and from there over Raymond Richey's at Houston, Texas, for two nights, and from there to Mexico City, Old Mexico. That's our first healing campaign. These are all preaching services.
Our first healing campaign starts then in Mexico City, Old Mexico under the new vision. We just--that is what the vision spoke, so you see it in--as we... Brother Joseph will be over a few nights with some magazines that's got it written out, so that you'll understand it more thoroughly.

E-7 And then from there we come back to Chicago from April the third to the eighth. The eleventh; we start at Spindale, South Carolina and, or North Carolina, I believe it is, from there to Columbia, from Columbia on to Charlotte, and from there to Anchorage, Alaska. And then back to begin in the big new tent seating sixteen thousand people, the new vans and things it be on, to pitch our tent in places to stay from--from three to four, and up to six weeks at a time before we move the tent, just stay there till it's over, till God says it's finished.
Then this fall Brother Arganbright and them's with Brother Moore, the reason they're not here now, arranging an itinerary for South Africa, and India, and so forth, for this coming fall, Lord willing. I just believe that we're on the brink of one of the greatest outpourings of the Holy Spirit that we've ever had.

E-8 The Lord willing, I want to speak on that tomorrow night, "The Seventh Junction." And try to bring your friends out, it's pertaining to the coming of the Lord. Wednesday night, the Lord willing, I want to speak on, "What Is The Unforgiving Sin?" And now, be sure to try to get out tomorrow night and bring folks along who believe in the--that the Lord's coming is near at hand. And my subject will be "The Seventh Junction." So for tomorrow night...
Tonight, I want to speak on the subject that seems very close to me, and now days we're... Reasoning I'm trying to get... We need inside healing before we can have outside healing. I know that to be true from the--dealing with the people. We'll have physical healing all right; we'll--that'll take care of itself. But first we want to have the inside healing. No matter how much we--how loyal we try to be, and how much that we try to think that Christ is with us, which He is, but yet, it has something--the healing has something to do with--absolutely, with the individual that's being prayed for has to have faith themself or it will not take place, unless it's a vision sent for an individual case to--that God has in His foreknowledge, has ordained it to be so, when you heard--and know of those things.

E-9 But even in Christ's time, when He was here on earth, the Son of God, it was according to their faith, unless the Father had showed Him. Remember the blind man and the different ones. "If thou canst believe... If thou believest, all things are possible if thou canst believe," and so forth like that. It's always based upon the faith of the individual.
Then today the church is in such a turmoil, oh, my. Hate to think of it, but it's the truth. We're... The church is a terrible turmoil, I mean universally speaking. Everywhere you go it seems like that there's just everything going on. So what we need is a inside healing of a real fundamental faith in Christ Jesus, then the outside will just automatically take place. Then when the healing starts, for the physical healing, it'll begin from the inside going out, and then something will take place, it'll be lasting and something that'll be real.

E-10 And I took it upon myself while I was waiting for the tents to be--to be made, that I would do this. And thinking of terms of the tent, and all this great expense, and you see in the vision why I left the field, because I--I went fifteen thousand dollars in debt in a meeting before I would beg the people for money; I wouldn't do it. I--I made a promise to God, and I wouldn't do it, and I come off the field.
And now, turning right back around, after owing, being in debt now fifteen thousand dollars in California, I'm borrowing a hundred thousand dollars to go with this tent. That means that I'm--I'm--I believe what I'm talking about. Yes, sir. It's from the Lord; it's from the Lord.
And the good thing about it, a real good friend, rich man, but a servant of the Lord, said, "Brother Branham, I'll let you have it without one penny interest. Don't have to pay nothing back but just the real--what you borrow. You don't have to pay any interest on it." Well, that was wonderful. See?
I said, "Thank You, Lord. I knew You're moving right along."

E-11 And now, say, I'd like to pitch that tent out here somewhere, out here for about six weeks, and right here in Twin Cities and--and have about a six weeks revival with every church. Just let down your barriers now and your differences, and... Wouldn't that be marvelous to come in and shake hands with one another. And not just have a prayer for a person, then when the enemy comes back to attack them, bring him right back again, that's the thing to do, stay right there till it's over. And just make it night after night after night for four to six weeks, or something like that, until God says, "All right, I'm finished now, go elsewhere." That would be the kind of revival to have.
I've often wondered what it would produce; each night it's always gained in momentum. And I just wondered what it would do to stay long enough. And to wonder just how this taken place, and I was all fixed up and was going to go to Phoenix for my first meeting. Because I kind of halfway promised to pinch hit for Brother Roberts out there, while he was gone to Australia.

E-12 And while I was going to making them, why, Mr. Allen came in, and he just wasn't going to leave until up in March, and I'd forgot about what the vision said, that it was dark people in another country, and so forth. And then Mr. Allen taken the place, then, "Well you want to come anyhow? Mr. Allen's going to stay."
And I said, "Oh, no, huh-uh. No, not if Brother Allen is there; there's no need of two of us being there the same time." And then about two days after that, the Lord revealed to me, He said, "I never told you to go to Phoenix in that vision, it was amongst dark people, Old Mexico." I thought, "Well, praise the Lord." Just exactly.
You know, God, He--His sovereign grace will override our mistakes and our ignorance. Don't you believe that? Well, praise His Name, we love Him tonight. And just a small group of us in the church tonight, but we've gathered for this purpose, for the benefit of lost souls and the Kingdom of God.

E-13 Now, I chosen for a subject tonight, 'The Hidden Life." And I want to read for some Scripture reading tonight, found in Hebrews the 10th chapter, beginning about the 19th verse, and I'll read this:
Having therefore, brethren, boldness to enter into the holiest by the blood of Jesus,
By a new and living way, which He has consecrated for us, through the veil, that is to say, His flesh;
And having a high priest over the house of God;
Let us draw near with a true heart... full of assurance of faith, having our hearts sprinkled from a evil conscience, and our bodies washed with pure water.
Let us hold fast the profession of our faith without wavering; (for He is faithful that has promised;)
May the Lord add His blessings to the reading of His Word.

E-14 Now, the reason that I like to speak on this tonight, is this reason: last evening we were speaking on Fellowship. Did you enjoy that? To... Getting into the fellowship. Now, I'm not a--a teacher or a--very much of a preacher because I'm not educated. But I do see what the need is, and I'm trying to strike at it the best that I can. Now, I'm--I'm afraid you all will suff--suffer me, or--or stay with me anyhow. And put up with it for a little while, that I'm trying to strike at a certain thing here to take place before we can even have a healing service. And we got to get these things out of the road, and then we can continue on in the services.
But now, last night I was trying to explain that there's only one way that we could ever have fellowship, and that is not through our churches, or not through our denominations, not through education, not through any other thing, but solely through the Blood of the Lord Jesus Christ, is the only way that man can be reconciled to God, through the great work of reconciliation. And the only way that I could take it, was go back into the Old Testament and type it in the New. Because I'm kind of a typologist. The reason I do that, is the lack of education. And I find out what the Old Testament was, which was a shadow, or a type, of the New. Then I know what the shadow looks like, and I see it--the antetype over here. And the Spirit between both bears record. And that's how I come to--how--only way I can teach the Bible.

E-15 Some people are smart and shrewd; they can pick up Greek words and so forth. And it's all speaking in tongues to me, because I certainly wouldn't know. But as long as I can know these types and shadows, and place them together, surely, that God, by the help of the Holy Spirit, is my solemn trust that He will make it and reveal it, so that even babies will be able to understand, these little children here, which will be the men and women of tomorrow if there is a tomorrow.
And now to get a picture of this that I'm fixing to speak of tonight, "Hidden Life With Christ," I find it most necessary today that men and women find out what's the matter. Now, I say this humbly, with all my heart, and surely I've been here in Minneapolis enough until you know that I... If I am deceitful, I don't mean to be; that's not in my heart. I never mean to be deceitful. I want... I love people, and I like to talk to people. And sometimes I might not be able to express the way I feel, but I--I hope you receive it in the way that I feel if I don't express it right.

E-16 And I--I feel that in the day that we're living, that there is a great need among Christian people, that they seem to want something that they're not able to get. And seeing that, and having the experience of what I'm speaking of, then I thought it most surely would be a good thing for me to try to explain in my humble way, so that you can join in and share in this great thing that Christ has purchased for us at Calvary.
Now, it all comes through the atonement; every blessing that we have comes through the atonement. We cannot teach any blessings outside of the atonement. Healing and everything else must come through the atonement, because He died to redeem us from the curse that was put on us by Adam's sin.

E-17 And any time when you deal with the Word s-i-n, you have to deal with every attribute that goes with it. You cannot preach salvation to the soul without preaching bodily healing; you just can't do it. You can't cut the Bible up like that, because it will--it's inseparable. The same Man died at the cross, He was wounded for our transgressions, with His stripes we were healed the same day, the Blood from the same veins. See? So you--it's inseparable.
So a fellow said to me not long ago, he said, "Why, Brother Branham, are you preaching Divine healing by the atonement?" he said, "Well, I can prove to you that's gone."
I said, "Well, what do you mean, out of the atonement?"
He said, "Sure." He said, "What Isaiah said He took our infirmities and..."
I said, "That's right."
"With His stripes we were healed." He said, "Now, in Matthew 8, Jesus healed the people that come to Him that evening, that it might be fulfilled which was spoken by the prophet Isaiah, He took our infirmities."
I said, "Then you apply that time there to the atonement, which was speaking of? Why," I said, "If that be the truth, then the atonement had more power before it come in force than did it--when after Blood of Jesus was shed. And that was a year and six months before He died. Then how could it be applied there to the atonement, when it was a year and six months before the atonement was ever made?"

E-18 So you see, the argument of that just doesn't stand. But we're not to argue; we are to preach the Word, and God will have somebody that'll hear it and receive it. That's... Those who Jesus died to hear the Word, they'll hear it. Did you ever think of that?
May I stop here just for a moment and realize I'm facing clergymen and smart men, but I'd just like to say this, know that I--I believe this and know it: Jesus never went to the cross and died for some haphazard affair. Perhaps maybe somebody might feel sorry because He died and--and so they come to get saved. God doesn't run His business like that. God runs His business by foreknowledge, knowing before the world was ever formed, who was His, His own.

E-19 We were in God's foreknowledge, we were saved before the foundation of the world. And Jesus come to die for those who God by foreknowledge had elected. That's right. And when that last one... That's the reason we're having revivals through America, pulling with the nets everywhere and trying to seine out and seine out. That's ministers. But when the last one's took out, that's all of them. See?
Why, the rest of them, they... We throw a net and gather people, and they come in, and then the first thing you know, they get off and gone. And--and God said, "When the trials come, we couldn't stand chastisement, we were illegitimate children and wasn't the children of God." But I believe that any man or woman that's ever truly been borned of the Spirit of God has no more desire of sin in his life, and never will have. That's right. 'Cause sin question's settled forever. You become a creature, new creature, new creation. Your old appetites and everything else is changed.

E-20 Now, we find people along the road here in this Christian experience, many of them find people who just simply can't, seem like, grasp on to the thing. Just--they have their ups-and-downs. One day you find them, they're on the housetop just praising God. And the next day you find them, they're all down in the (what we call, you excuse the expression,) down in the dumps, way down, low ebb, don't know where they're standing, don't even know whether they're saved or not. The next day they're pretty good shape. Maybe a week or two later you find them back in the same shape again.
I just wonder about those people. I found them in healing services. I've seen people come to the platform, totally blind. And come and take--after being prayed for and be healed and read the Bible, walk down there and praising God. And meet them in six months and be just as blind as they was in the first place.

E-21 John Church, a man who wrote an awful article in his book, to you Holiness people, about me. And the man, I don't see why a smart man like that would ever say such. He said, "I don't even know Mr. Branham," and then write about me. Even the law says--we have a law that we have to hear a man before we can judge him. So he, not even as good as the law is doing. So we're have a better dispensation then that. But he said, "I don't even know the man. But here's the reason I know he's a fake." He said, "Because he--I met a man that said he was setting in a meeting one time, in a large stadium, an auditorium, and said Mr. Branham never knew me, but he called and said, 'Sir, you're suffering with a prostate trouble up there, and THUS SAITH THE LORD, you're healed.'" And he said, "I asked the man, was you healed? He said, 'I was perfectly well for a year.' He said, 'Then it come back on me again.'" He said, "That proves that Mr. Branham is a fake."
Well, I thought, "Mr. Church, up on Silver Hill there where you had your meeting every year, and all those people you get up there and claim sanctification. The next year he come back and they have to all be sanctified over again, I guess it was a fake then when you--when they first had it."

E-22 Now, no, Divine healing is just as--as strong as your faith is, and just as lasting as your faith is. Rev. Nickels from Christian Businessmen was down the other day taking testimonies there in the city and taking pictures of people who had been healed by Divine healing anywhere, I mean cancers and dying cases, that had been healed for years and years and years and years, and were still holding out, fourteen, fifteen years ago, when they were prayed for, still healthy. And some of them on the dead list in the hos--in--in Louisville on the cancer clinic over there, that they died fourteen, fifteen years ago, and here they are living, just as healthy as they can be. Go over and examine the case--a books over there and find out they died fifteen years ago with cancer. And here they are now just well as they can be, fifteen years afterwards.

E-23 It depends on where your faith stands. Your salvation is good as long as your confession is good. But when your confession drops, then your salvation's gone. For He is a High Priest setting at the right hand of God to make intercessions on your confession, that's what happens.
So I wonder why it is then with salvation and healing also, that people become at this low ebb. Now, I want to say that the reason of it is, I believe I can explain it to you if you'll be reverent and listen closely now.

E-24 In the Bible, taking it from an Old Testament standpoint, a view, for many years ago in the wilderness when God brought the children of Israel out of Egypt, which was a type of the world... And in their journey, is a type of the journey today that we're in. They were on their road to the promised land, and we are on our road to the promised land. You believe that? God is taking us out of Egypt. Egypt was a type of the world, bondage, and slavery. And He's brought us up out of Egypt, and we're on our way to God's promised land for the believer. Isn't it wonderful to know that we're in the journey tonight?
And notice, in the journey now, they didn't have things rosy. They had their ups-and-downs, and troubles, and backslidings, and--but still, they went on to the promised land. You notice in there, some of them grumbled and some murmured. They seen visions and so forth, and God brought down miraculous miracles, and done mighty works in their midst. And just as soon as the trials come on, they forgot all about it, went to grumbling and murmuring again.

E-25 Very picture of the church today, in the status it stands in now. Notice how that God gave a picture there then, we'll have to take in the tabernacle to make this proof of it. Now, we find out the tabernacle was a worship place; we come to that last night. The only place, the only common grounds that God met with the people was at the tabernacle, under the shed blood.
And now there was three different courts, or places in the tabernacle, that I want to draw your attention to. And one of them was the outer court, the court. Then the--the altar, which was a holy place, and then the holiest of holies, where only the high priest went once a year, and no one dared to follow him behind that holy place.

E-26 Now, if we'll notice, how that the furniture and so forth, was placed in those--those places, represents the dispensations that we have lived in since the Dark Age, or the coming out of the church and the continuation of its journey.
Now, the outer courts represented justification, the--which was there, water baptism, the laver set out there where the--they was washed before they ministered. And the altar represented the sacrifice place where the--the punishment was put or expelled, for the judgment was placed upon the--the sacrifice, and the brazen altar and brass speaks of Divine judgment. The brass serpent in the wilderness spoke of Divine judgment, the serpent being sin already judged in the garden of Eden, and brass spoke of Divine judgment ([Brother Branham clears throat--Ed.] pardon me), like the brazen altar where the sacrifice was burned.

E-27 Then in there they had seven golden candlesticks, then--a seven pronged lamp, rather. But in the inside behind the veil there was an ark. And in the ark was the--the tablets, the Ten Commandments, as we call them. And that was--represented the human heart. That how God promised in the days gone by, that in this day that He would write His laws, not upon tables of stone, but upon the heart, He'd place the law in the heart. Ezekiel spoke of it. And the prophets all spoke of how that God would do that in the days coming, which was a type.
But the high priest once going into this holiest of holies, then the curtain dropped, sound proof, he was shut off from the things of the world. No one could see him; he was hid away.

E-28 Through the Lutheran age came forth, "The just shall live by faith," the outer court. Along come the Methodist age, the sanctification age, they call the second definite work of grace, which come in in that age. And there's the altar age. And then in the last days the restoration of the Holy Spirit, the hidden Life. And I'm sure, right here's where the trouble lays. I want you to see it. Right here's where the trouble lays with the church today, coming from--can't deviate between the altar and the holiest of holies. In there's where the place, where the church ought to be. And there's too many of them still on the outside: out there instead of being in here.
That's the reason we have our days that we have, and the lack of faith that we have, when the church should be in its last age, its last dispensation. I believe we're living at the turn of time. God's help tomorrow night I will prove that by the Bible, Word by Word, that we're living in the shadows of the coming of the Son of God, right now, right now. Just watch how the Scripture will prove it without a shadow of doubt. Even the things that's taken place is a scientific proof that we're at the end time, might be any time. And here the church is still dilly-dallying outside here.

E-29 Now, there's something wrong. What it is, we notice also in this inner place, this veil, in behind where Aaron went, and the--the drapes drop behind him, in there was a pot of manna, kept in a golden pot, that set down by the--by the Ark. Now, remember that same manna was laying out on the ground also.
And we find out now, that this ark, being a type of the human heart, and the heart is deceitful. That's where people fail today, because they get a head religion and instead of a heart religion.
I don't mean to be rude, but there's the reason today that these great men, Billy Graham from Minneapolis here, and Jack Schuller from--and many of the other great men crossing the nations today, which are God's servants... But what we ought to have when the people is opened up and begin to come to receive Christ, we ought to have a real living fireball church to bring those people to.

E-30 I believe with all my heart that Billy Graham and those men are God's men of the hour for the message that we're packing, they're packing, rather, with a great inspiration. They don't perform miracles. They was the forerunning of the coming of Jesus Christ as John was. John never performed a miracle, but he preached the Gospel that shook all the nation. See? But he never performed miracles. But Jesus came behind, not so much as a preacher, but performing miracles to prove that God's omnipotence still reigns and He lives.
And today, what a pity, that people have a mental conception of the Gospel, or I would say a intellectual faith, instead of a living true faith in God.

E-31 Here not long ago in the city where I just come from, across the river, Louisville, Kentucky, there was a young lady who went into a church, a famous church there. And she was a good woman, and she played the piano. But I always doubted her experience with Christ of being borned again. But she was a good moral woman as far as she knew. There was a boy she went with there, and his first name was John. So she married John and they--she continued on.
But after while John's work called him out into another city. And while he was out there, she taken her paper from--letter from one church to the other. And in this church, it wasn't spiritual as the church where her uncle was pastor, a very spiritual man. So she begin to dally around out there with the rest of the women.
And that's what's the wrong with our country today, with our churches, one's trying to copy after the other. And they set with their head in televisions and things. And try to impersonate or copy after some filthy thing they seen on the televisions, and then bring it into the church of the living God. And sainted women and men do the same thing, or claim to be sainted.

E-32 And here, that's one of the reasons that you can't go on. You can't mix oil and water; it won't work. How you going to believe supernatural, how you going to get anywhere when you're mingling with the world. And the Bible said, "If you love the world or the things of the world, the love of God's not even in you." Amen. Now, that may rub just a little bit, but it'll do you good. Think of it.
Brother, we got to meet Christ in judgment someday. Woe unto the man who'll stand behind the pulpit and use his influence to flatter some people instead of preach the Gospel like God said to do it. Got to be told the truth. That's what we need today, is more of the truth being brought out in its light.

E-33 But this woman, she went along, and the ladies all in that church wore these little old scandal clothes, shorts, to get out and mow the yard in. And she started doing it. Her dad and them rebuked her, but that didn't do no good; she was as good as the rest of them. She said, "My sisters does it, why can't I?"
Well, the first thing you know, found herself smoking cigarettes. The rest of them did it, so why couldn't she? See, the very facts proves that she wasn't what she was supposed to be or she wouldn't have done that. I hope that does go way down deep home. But that's right.
Now I--notice, the Bible said, "By their fruits you shall know them." And that's the whole thing.

E-34 If you notice then, she started then, she was a--started doing one thing and another. After while there was a little slicker moved into the neighborhood there with real wavy hair. And she fell in love with him, and he was another woman's husband. And the first thing, they'd get back there, and she'd put on her little clothes and mow the backyard just when he come in. What you wearing them for? Not to appear before God, but to appear before men.
And she got out there mowing the yard, and the first thing it happens up to a good night's kiss across the fence, of a night. And after while she found herself leaving her husband; she married this man.

E-35 Well, any woman's got common sense, ought to know if he'd run away from one wife, he'd run away from another. So the next woman come along, after he lived with her a little while, he took off with another, and she married another. All right, continuing on, playing the piano in the church just the same. Rest of them did it, so why couldn't she?
So it went on and on and on. And after while, this man left her, so she took up with a common law husband. Now, the woman went... The man, minister there, went and talked to her, she said, "I'm all right." And come to find out, that her sins found her out. And after while, she went down, she begin to have pains, low. She went down to the doctor and he examined her, found it in the female organ, she had a malignancy that was done too far advanced for operation, said "Prepare for death, nothing could be done."

E-36 She went to a better doctor, over to a clinic. They said the same thing, "You're dying." So it happened to be the pastor in our church was from the same denomination that this woman was from, so he went over to see her. Said, "If I can her to surrender to Christ, I'll have Brother Branham go over, pray for her."
When he went to see her, she--she just bawled him out for everything she was worth. She said, "I'll give you to understand, I never sent for you." And she said, "I'm just as good as you are."
He said, "Lady, that's not it." Smoking one cigarette after the other... He said, "You mean to tell me, I know you're church." said, "I'm out of Asbury myself." Said, "We don't believe in such things as that."
She said, "I'm saved, and I'm just as good as you are."
See, what was it? She had grieved the Holy Spirit from her. And the Bible said, "The soul that sinneth (that's disbelieveth), that soul shall die." That means... "Death" means "separation." If I die now I'd separate from you, but not from God. You'd separate from your friends, but you'll always be in the presence of God. Separation... And her soul had separated from her.

E-37 Now, there's such a thing as... In the heart the soul lives in the heart, and you believe from your heart. People don't get religion in their head by a book knowledge; you get religion in the heart by an experience in the heart. And the heart will always agree with the Bible, but the head will reason. And the Bible said we got to cast down reasoning. You can't go with your mind; that's... The devil work in that; you got to go with your heart.
So her mind would tell her, "Now, it's reasonable, if these women can do that, why can't I? They're called Christians; they have good standing in the church; they good standing in the community, so why can't I? I'm a Christian like they are, and if they can do that, then it's reasonable that I should do it to, 'cause I'll be one of them. If I don't, they'll think I'm an old fogy, and I don't--I won't do this, I'm better than they are."
See, that's reasoning. It'll get you in bad every time. No matter what your intellectual knowledge tells you, don't you believe it if it's contrary to the Word of God. Take THUS SAITH THE LORD first. Stay right with that, no matter--and your soul will always agree with that Word. That's right.

E-38 When you see these preachers and things and says, "The days of miracles is past, and all this is nonsense." Just remember, he doesn't know God; that's one sure thing. For God will always agree with His own Word, certainly He will. And there's no Holy Spirit there; it's all intellectual. He might be as polished and straight as a gun barrel, but that don't make him right with God. That's right. Never come into this place we're going to talk of in a few minutes.

E-39 But then, her pastor come down there. He seemed to think she was all right. So our brother was drove from the house and went on. Her thinking she was right, went on; she had an intellectual faith, she said, "I believe that Jesus Christ is the Son of God. I've accepted Him years ago, my personal Saviour." She said, "I play in the church; I have my places in society, and I'm just as good as anybody else."
And my pastor brother there said, "What about this common law husband?"
She said, "The same door's open that you come in at." And he left.
And he said, "I want to bring Brother Branham over."
Said, "I don't want to see him."
So he--he went on back, the only thing he could do. And brother said to me, said, "What about that, Brother Branham?"
I said, "Watch her at the end; be sure that you're standing near her when her times comes to leave here."

E-40 And she went on for a few months, kept getting worse. They finally hospitalized her. And one day when all of them was standing around, and she was going out to meet God, all at once when this intellectual begin to break in here... Remember, your mind is controlled by your brain and your nerves and blood. And whenever those human elements fail to function, this brain here, the intellectuals, begin to break. And when it begin to break, she realized this soul, that'd sinned, disbelieved, and cast off to one side, begin to catch up with her. And when she seen that coming up, she said, "Oh, I'm lost."
And the pastor said, "Now here, here, you're getting beside yourself."
She said, "Don't you speak to me; you're lost." She said, "I'm lost"

E-41 And they went and got the doctor, said, "She's beside herself; give her a hypo." They shot a hypo, or she kept screaming, "I'm lost. I'm lost. I'm going to hell."
And they said, "Give her another."
And they kept giving her a hypo until finally her breath faded out, screaming, "I'm lost. I'm lost." The hypo stopped this confession with these lips, when the intellectual was breaking, but that soul that had sinned before God, she'll have to live with it through out all ages to come.

E-42 Don't be tossed about with every wind of doctrine; believe God's Word. Get stable. Get set. "How do you do it, Brother Branham?" Here it is. There's many... Remember in the Old Testament there, in the outer courts, the manna fell on the ground. And the thing of it was, God told Moses to pick up this golden omer, and make it full of manna, and put it in behind the holy place by the ark. It stayed fresh continually, year in and out.
But that that fell on the ground, withered away. The people would go and get it, and they would eat of it. But they found out, that before the day was passed, many of them become weary. Many of them would get hungry again. Because the manna only lasted so long.

E-43 And how many times that I find that--that people now in this day... What is that manna a type of? Now, I'm going to rub just a little bit, and I hope you love me the same. But I'm only trying to get something to you; I hope you see it.
Notice, that manna was a type of the Holy Spirit. God provided manna for the entire journey, coming down from heaven with Christ, coming down from heaven and dying to make life for the world. And the--honey, little honeycombs is what it was. It'd come down from heaven; they picked it up and made bread out of it. But the bread only lasted so long.
And after it got up along in the day, the sun come up, it perished. But that that was in the holiest of holies perished not. It stayed good all the time.

E-44 Remember, many people today, claiming the baptism of the Holy Spirit, which they do have... But it's your position, where you're keeping yourself. It's what's causing your meal cramps that you're getting. That's right. Many people, you find them... A man that's out here, justified, come in and believe on the Lord. Sure. Only the Holy Spirit alone can bring conviction, any man. Justification is a work of the Holy Spirit. But it depends on where you're eating, where you're getting your supply from.
People today, even regenerated people, many times, go to God and they love God and they praise God, and they go to the service, and they enjoy the service. And when they leave the service, the next morning they're just as lean as they was when they went in that night.

E-45 Many own experiences of Divine healing, come and watch the Holy Spirit move and do signs and wonders. And they set and marvel at it, and eat the good things of God. And the next morning in the presence of--of some official or something, they would deny the very existence of it. And they're afraid to testify of it. Because it's where they are living; it's where they're eating their manna.

E-46 Now, the Bible said that He would give us a new heart. And He would give us a new spirit. And many people, even Pentecostal people, and Full Gospel people has been deceived in that. Many times God said, "I'll give you a new spirit." That wasn't His Spirit; that's your spirit. Then I will put My Spirit in you. I'll give you a new spirit, then I will put My Spirit in you. And many times you get the new spirit and think you've got the Holy Spirit. And trusting upon emotions and signs and things. When your life doesn't pivvy up to that. Now, that's just a little raw,. but remember, it's the truth.

E-47 Many people--that spirit, that new spirit, God had to give you a new spirit to get along with His Spirit. Well, some people so mean they can't even get along with themselves, let alone with God if He'd come in. That's right. So doubtful and up and down. God has to give you a new spirit, give you a new nature, so you can get along with His Spirit when It comes. Amen, I hope you see it. God gives you a new spirit for yourself, and then puts His Holy Spirit in there (Amen) to dwell with you and abide with you.

E-48 Notice, the same manna that was eat out in the courts was eat in--also in the holiest of holies. But this manna out here give out quickly. You've met people like that, would eat out there and say, "Well, Brother Branham, I had the same thing; I did this, and I did that just like they did. But I've meet that woman; she's always on the housetop. There's never a worry in her mind. I meet that man; wherever he is he's got a big smile on his face and saying, 'Praise the Lord,' how you feeling? 'Wonderful.' And every time he gets sick, the preacher comes prays for him, brother, he's out and gone the next day, he's just wonderful. I just can't hold my blessing somehow."
It's the place you're abiding at. It's where you're at. Oh, I--I want you to get this close. Remember, that's a--many times, on the campground, these blessings run out. You're eating the manna, the correct manna, but you haven't consecrated your life yet, and went into a place, like Aaron, behind the holiest of holies. When he was in there, nothing, he didn't hear the world no more.

E-49 And what men and women need today, after you've been brought into the Kingdom of God, is a hidden life. Men and women, who'll get with Christ and the curtains drop around, and you're... You don't care what the world says. You don't care what people say. You're living in there with Christ, where the manna; you're eating from the golden pot of manna every day, day and night all the time: Living on the mountain, underneath the cloudless sky.
When Aaron walked in there the curtains fall behind him, he was all surrounded in a place to himself, with God alone. Hallelujah. That's the place that every borned again man and woman ought to be abiding today, in the presence of God with the rest of the world shut off from around them. Hallelujah.

E-50 That's what the church needs today, is a hidden consecrated life. You can't be dittle-dabbling along with the world, and impersonating, and acting like them, and hid with Christ, 'cause you're trying to fashion after the world. You're trying to live like the next church. You're trying to belong to a better organization, wear better clothes, do so-and-so. That's not comply with Christianity. Christianity is a sacrificed life, hidden life with God through Christ, sealed by the Holy Ghost. Amen.
That's what the real Christian life consists of: Not of how well you can do this, or how well you can sing, that's all right, how well you can preach, that's fine. But that isn't it. It's a hidden life, consecrated, the veil, curtain's dropped around you, and you're dead and you're buried, and you're hid in God through Christ and sealed in there by the Holy Ghost. Amen.

E-51 Devil can't get to you. He can't do it; he has to come through the same process you did. If he did that he'd be your brother. So he can't get to you. Amen. He can't come through that. "Oh," but you say, "Brother Branham, I received the Holy Ghost." Yeah, you--"I eat the good things of God." Yeah, but you're in the courts out yonder. That's the reason it don't hold on. That's the reason this year you're doing pretty good, and next year you're back in the world. And this--this revival you're doing fine while the revival's on. When the revival's gone, then you're gone somewhere else and out with the world. You say, "Oh, I received the Holy Ghost; I spoke with tongues; I shouted."
That's all all right, I have nothing to say about that. But why don't it hold out? That's it. That's what the world's looking at. That's what the people are saying: If you're professing this great high calling, then why ain't you living like that?

E-52 You know the best thing is to live a sermon instead of preach one, you know that. You're written epistles. And you can't do it in yourself; you can impersonate it for a little while, but your sins will find you out. You better just consecrate yourself to God and get on the inside, shut the doors behind you and burn every barrier there is behind you, and every bridge, and launch out. Amen. I know it's the truth; I know it'll work. If it hadn't been for that, I don't know what would become of me. That's right.
But it--it ain't the people you that you look at then, it's Christ.

E-53 Notice, in this same place there, they brought Aaron's rod. And they laid it in there one night. And think, that same rod, what did it do? It budded; it blossomed and yielded almonds the same night. What was it? It must have been an almond tree, staff then or rod, must have come off of an almond tree.
And there's a many almond tree, staff, right here in Minneapolis tonight. But the only thing it is, you're--as long as you're outside of this hidden life, you'll never be able to be refreshed and bring forth the fruits that God intended you to do, until you come into the Presence of God.

E-54 Look at it, the budding. The first thing we find out... What makes trees bud? It's a refreshment. What makes the refreshing? Early of a morning, you go out of a early morning and you find out, after the night everything gets still, and then the dew falls, and it brings a--a refreshening.
The trouble of it is today, the people don't have time to get before God and get still. They got so many things to do. They belong to this; they got to do this; they got to have this; they got to go there. You--you don't have time. The devil's just took up all your time. You don't have time to get still before God, get quiet.
Remember after all... You're a nature, and after all nature gets quiet and still, then the dew begins to fall, that refreshes and brings forth life. And you are a nature yourself. And when you get quiet and still before God, then the dew of heaven begins to fall and begins to refresh.

E-55 Did you ever go out of a morning, after the night has past, early of a morning? Also it blossoms to give fragrance. And did you ever go early of a morning to the define the fragrance? You find out that early of a morning when you get out, the dew is hanging low, the trees are budding, the blossoms are coming up, and the perfume is... Go along the road and smell the honeysuckles, into the rose garden early of a morning. That's why, it's been quiet, nature has, through the night. It got quiet and God bathed it with refreshing.
That's what you need to do, is get away and get quiet before God, so He can bathe you with the refreshment from heaven. Amen. Get alone to yourself; close the doors, pull them together, and say, "Now Lord, here I am in Your Presence."

E-56 Notice, also after it was refreshed, after it yielded, these blossoms had also yielded fruit. There's many people who's been Christians for years and never won another soul to Christ. They've never give a public testimony of their salvation in church or before people, or on the streets; they never testified to a sinner, woman or man in their work or somewhere. They can't yield fruit, why? They can't get quiet long enough. You got so many things to do.

E-57 Here not long ago I was talking to your neig--man over here in your neighboring state. He said, "Well," he said, "Preacher Branham, I want to tell you something," said, "we, my people settled here years ago." Said, "We're all hog raisers." He said "I... My grandfather raised this herd of hogs and he educated my father. And then my father when he died, he--we inherited it, and I'm--got the hogs, and I'm educating my children..." And on like that. Just hogs, hogs, is all I could hear.
And I said, "That's good, fellow..." I said, "I appreciate..."
Said, "We pay all of our bills by these hogs. We just keep bringing more hogs and selling them off, and bringing them on. Keeping the younger..."
I said, "That's fine, but did you ever stop to think that God put you here for something besides raising hogs? Though as legitimate as it might be, God put you here to be sons and daughters of God, not just to raise hogs alone."

E-58 God didn't put you here to work in a factory just alone; He put you here as a testimony, a written epistle, read of all men, to live a honorable and decent life, and a hid consecrated life with God so that men would know that Jesus Christ still lives and reigns. Amen. That's a little pinchy, but it's good. It'll help your--your digesting orders, you know, to take the food right. Amen. It'll fit you into a place where that--that you can receive healing for both soul and body.

E-59 Notice, also there was another thing, you'll have to look in this to see. After his rod, how it bloomed out, how God vindicated there that this old dead stick, just a stick out here in the court, setting by the same manna there. But when it come in here and stayed twenty four hours, it was a yielded tree, yielding fruits after it come out of that holy place.
Brethren, sisters, let me say this in the Name of Christ: If you've never been in that place, come to Him tonight. Get into that place. When you go home, close the door, tell your husband not to bother you till tomorrow. Stay in there. Tell your wife the same thing, say, "If I'm not out of here in the morning tell the boss I'm not coming to work today." And stay in the Presence of Christ until something happens in your soul. That's what it is. You won't have these up-and-down experiences.

E-60 Why? Out there they would eat the manna, and they'd get hungry before ten o'clock was over. 'Cause it melted, the sun melted it and it went away. But these people here was setting though, Aaron in there, in the holy place, which we're a priest of God now. And he's setting there, could eat the manna every day, every night, all year long, through the span of years; and it would never, never be contaminated. All day long he's eating from that manna.
And that's a man or woman who consecrates themself and forsakes the things of the world and gives their life entirely over to the Lord Jesus Christ, is eating off of the manna day and night. Whether the storms are flying outside or what was he's hid in Christ. Amen. Make any difference whether there's sickness in the house, or there's trouble on the line, doesn't make a bit of difference, he's hid in Christ Jesus.

E-61 I want you to notice another thing of the believer, same manna. And notice, on the outside in the courts, they were walking in light, but their light was sunlight, starlight, moonlight. Cloudy days upset them, didn't have any light to walk in. Nighttime when the stars wouldn't come out, it was pitch dark, so they didn't have any light to walk in. Then there live...
That's the people who live out there. And yet they love the Lord. There's people setting here listening to me tonight that loves the Lord, that's living out there in those courts, oh, speaking with tongues and shouting, having a good time, eating the manna. And the missed meal cramps, just in a few days. You don't know what it's all about. "I just can't hold on, Brother Branham, I don't know what's the matter." Well, just step up a little closer. That's all you need to do.
Say, "I wished I could live like Brother Peterson, or somebody else that you have for your example. Oh, they're always happy; they're, no matter what comes or goes, just a--a shining for God all the time. Wish I could do it." Well, you can. You're in the same group; you're on the same journey. God, by grace has saved you through Christ Jesus. But you just want to come in a little closer to Him, look at Him.

E-62 Now, we find out he walks in a certain light, a rainy day would sure put his light out. Just a little something happened over here, one mishap, something, "Well, maybe I was wrong to begin with. I tell you; I thought Christianity was right." Then he will go on a few days and maybe backslide and go out. And directly he will pass by and something will go to tingling in his heart, "I wished I had another mouthful of that manna." Here he will go in again. "Well, I will renew my vows to God; I'll come back to the church." That's just the way it goes.
Then you find out he's just up and down, in and out, and up and down. Why? Is because of the light that he's walking in. The rainy days comes and it just blocks him out. That's all.

E-63 Then the next man comes, he lives on the altar. He just prays day and night, but he don't get nowhere. You find them on the altar. He's got light too. Now, he's inside the--the tent, now, but he's on the altar. On the altar they had those seven lights, seven candlesticks. And they produce light.
But many times we find it, and you people know yourself, your lamp smokes up. That's right. They burn real low; the grease almost goes out of the candle, and you know, you get them experiences. That's--don't you do it? Certainly. On the second place you did that also.

E-64 But the man who entered in, and the veil fell behind him, he didn't depend on the sunlight, nor the starlight, nor the moonlight, or the seven golden candlesticks, he moved up to the altar and under the interlocked wings of the cherubim; the Shekinah Glory of the Lord was in there, a smooth Light, and he lived. It was there all the time, day and night. He walked in the Light of the living God. Amen.
Whether the clouds was going on, whether the rain was a falling, whether thunder was a rolling, whether a army was coming, it didn't mean a bit of difference to him, he was protected, he was in the Shekinah Glory, living in the Presence of God. Hallelujah. You think I'm a holy-roller, maybe I am.

E-65 Let me tell you something brother, if it takes a call to a holy-roller to live in the Shekinah Glory, let me stay with God in the Shekinah Glory, call it what you want to. Amen. That's pretty strong for a Baptist, isn't it, brother? But, that's real preaching. That's real... But I know it to be the truth. Amen. The preaching ain't very good, but the truth is the same. Amen.
Come on the inside; let the world howl and carry on. Let preacher fail, let everything else fail, that don't stop you a bit, stay in there. You're living by the pot of manna when you'll eat anytime you get hungry. You don't have to worry about whether this is going to happen or that is going to happen, you're living in the Shekinah Glory, that real beautiful amber Light that hung under the locked wings of the Cherubims here. And he walked in that Light; the whole thing was lit up. It was light all the time.

E-66 And a man or a woman that's living in the holiest of holies with God, is living in the grace and power and the resurrection of Christ day and night, all the time. Amen. Don't you want to live there? That's the place; that's the place. There's where the outside world, you don't even hear it. Oh, the curtains has been dropped around. Somebody say, "You know what, Mrs. Jones did so-and-so." You don't even hear it. "You know, the pastor done..."
"Well, I don't even hear it. Oh, my. What the pastor done, that's up to him. What Miss Jones done, that's up to her. But what I do is up to me and Christ. Hallelujah. I live here in His blessed Presence."
Come, cross the riven veil,
Hallelujah to His Name;
I'm on the altar sanctified,
Hallelujah to His Name.
You've heard that old song: "I'm Living in the Presence of the King."

E-67 Oh, my, come inside. Get in the Presence of the King; live there day and night. He don't want you to wonder around, be tossed about. You're just satisfied with eating manna, coming to the church and getting a little... Oh, I want it day and night. You know, might be a time when I'll have to need it real quick, so I'll--I want to stay close to it. Amen.
That's what you can do, if you want to; it's yours by asking. "He that lacketh, let him ask of God." Is that right? "God is willing--not willing that any should perish, all might come to repentance." He wants you to live a full consecrated life.

E-68 When those disciples, not ten days after He had given the blessing, and said, "Now, go out and heal the sick, cleanse the lepers, raise the dead, cast out devils: freely as you received, freely give," away they went with this new glory and they were just having a big time. And they come up against a little failure: There was a boy had epilepsy, and they couldn't heal him.
So the man come to Jesus and said, "Lord, I brought him to Your disciples."
Just a few days before that He give them power to send them out to do it; here they'd failed. He said, "Oh, faithless generation, how long will I suffer you? Bring him here to Me." And He cast the clean--unclean spirit out of the boy.
The disciples come and said, "Why couldn't we do it?"
Said, "Because of your unbelief."

E-69 One night upon the sea, when the little boat was tossed about, and all hopes was gone, they thought they were going to perish. And they went and woke Him up, they said, "Thou carest not that we perish?"
He said, "Oh you of little faith." Set His foot on the brail of the boat and said, "Peace be still."
And the disciples said, "What manner of Man is this, that even the winds and the waves obey Him."

E-70 What's the matter with the church of the living God today, who's promised that same blessing? What's the matter with us today? Because we can't get enough together to group ourselves together to come into the holiest of holies and there stay, and hide ourselves from the things of the world, and live a full surrendered, consecrated life for the Lord Jesus Christ. Amen. That's what it is, coming into the glorious light of the Gospel. And in doing so, you receive it.
How many in here say, "Brother Branham, I'd like to live that life" let's see your hands? Just put your... "I'd like to live that life." God bless you.

E-71 [Blank.spot.on.tape--Ed.] Is there a sinner in here, say, "I never did accept any of it, Brother Branham, I'd like to even taste the manna tonight." Let me see your hands. Say, "I'd just like to taste the manna." God bless you, lady. Someone else say, "I'd just like to taste the manna. I've never even been saved yet. But what you're talking about, I'd like to live that kind of life. Oh, I'm so tossed about. I got so many cares and worries. I--I just seem like I just can't get along."
God wants to give you that. "Whosoever will, let him come and drink at the fountain."

E-72 You know the reason I ask? You know why you raised your hand? Anybody else wants to raise their hand? I want to tell you something. If God's speaking to you, raise your hand. I'll tell you why He's talking to you. It's a point that I want to make.
Another sinner raise your hand, say, "Brother Branham, I would sure like to be there. I'd like to eat that manna, just see what the goodness of the Lord is. Oh, I know I belong to church. I've went there a long time. But as far as being saved, I never have. I'll just... I--I'm not fooling myself; I got to live with myself. I have a little confession: Oh, I said I believe Jesus is the Son of God, but I know devils say the same thing."
Devils beg for mercy, beg for peace, beg not to be punished, and recognize Him, and confess before the crowd that He was the Son of the living God. That's right. That don't save you, no sir. The application of the Blood of Jesus to you heart is what saves you. Truly it is.

E-73 Is there another hand would go up and say, "That's me, Brother Branham, I'd like to have that life."
The only reason the lady raised her hand, because God was dealing with her. That's right. That's... "No man can come to Me except the Father draws Him first." Is that right? You can't do it.
Do you know we hate to say this from the platform, but that is the Bible truth. There's men that's in this world and women, who will never, no matter what the Holy Spirit would do, they'll never, never, never accept the Lord Jesus. They were born for that purpose, not--God not willing, but His foreknowledge foreknew it. That's right. The Bible said so. That they knew it.

E-74 And to think, what if your heart was far enough away from God till you didn't even have a desire to do what was right. Then you're in a bad shape. See, you can grieve His Spirit too many times and It'll go away, you never have no more desire no more. God keeps talking to you, you say, "Well, I really ought to. The next revival I'll straighten up; before I die I'll make it right. I--I intend to really be filled with the Holy Ghost 'fore I die. I--I want to be living a sweet consecrated life, hid away with God. And when He knocks at my heart's door I want to be just ready to open my arms and say, 'Yes, Lord Jesus.'" Well, why don't you do it now?
You know at time you might not be able to do it. I'm forty-six years old, and I've seen... I've been in the ministry twenty-three years, and I've seen some horrible sights, and many times over the world, to watch and see people dying in all kind of a state. And I've watched them who thought they were real genuine Christians, but when they come time to die... Oh, my, that camera turned, and they see them things coming up, that they had had a form of godliness and denied the power, and got away from God. They hadn't lived that life at all. And they scream and holler. And hypos can't stop it. That's right.

E-75 So be sure, friends; don't play with this; this is the Gospel. See? Don't just say, "Well, I believe I'll join church." There's thousands of people joins churches that'll never be in heaven. I preached here some time ago on the disappointments at the judgment. I said the bootlegger, and the gambler, and the--and the prostitute, and so forth, they won't be surprised; they know what's coming to them. But what's going to be the surprise, is those fellow who thinks he's right and not. That's when you see your name is not on the Book; that's when it's going to be hard, when you think that you are a Christian, when you're not. "There's a way that seemeth right." You believe intellectually that you are right. You've done the things that you thought was right; you've been good; you've been kind. Naaman was the same type. Many others of the Scripture we could call now. It's...
That isn't it friends, what I'm trying to say, the church of today: Instead of wallowing around out there in--in justification and laying here on the altar, they ought to be in here consecrated. The time of miracles is at hand. The time of healings, the time of great things is at hand. But where is the church to receive it? See what I mean? We--we play with it. We tamper with it. And just petty around with it, and never get right into it.

E-76 Oh brother, real predominating faith walks right in and takes its place. That's right. And if your heart isn't tender before the Lord, if there isn't something in your heart that just satisfies day and night, no matter what comes or goes, as Paul said, "I'm now ready to be offered up. I fought a good fight; I finished the course; I've kept the faith. And there's a crown of righteous laid up for me, that the Lord, the righteous Judge, will give me at that day: and not me only, but all those who love His appearing." Did you ever think of that, "Love His appearing"?
The world is so dead and empty to you any more, till you simply can't have any pleasure here, nothing but just winning souls to Christ is all you can get pleasure out of. Did you know the marking Angel that was sent forth to seal with the Holy Ghost, "Only sealed those who sighed and cried for the abominations done in the city," Ezekiel 9. Did you ever read it? Not those who shouted and danced, those who sighed and cried for the abominations did in the city: only ones that was sealed.

E-77 Want to ask you a question: How many members of your family, how many members of your church tonight, if that Angel passed by and seen those people so consecrated to God that the lost souls was on their hearts day and night, they just cried and sighed for the abominations done in Minneapolis here, how many would He seal tonight? Just think of it just a moment. See? It's a great thing to think of. And remember, that's the Word of the Lord.
And it's upon my heart, as I've went across the places in the world and watched people, when the anointing comes with the discernment, and it's breaking right forth on me right now. I'm not a fanatic. That's right. No, God forbid. And I never take a little gift like that and try to exercise it in any way, only to the glory of God, and knowing what I'm speaking of, and know where I stand tonight in the Presence of God, knowing this, that I've seen people who absolutely went about, tossed about, thought they were right. And to see the church in a place where it's just emotionally, and maybe in another estate, a educated church, that just thinks, "Well, we've got the Word." 'The letter killeth; it's the Spirit that giveth Life." No matter how straight and orthodox you may be, if you've never been in that Presence, to refresh your soul before God, you don't know what real victory is. That's right.

E-78 Brother, sister, don't let it catch you like that. Don't let it catch you like that, 'cause if it does, you know what will be your due. So tonight while we're together, while we are in His Presence, let us just stand now and offer a prayer to God. The one sister over there who raised her hand, as she was a sinner and wanted to be remembered in prayer, sister, would you stand with the rest of them there, and I pray that God will forgive you of every sin. Just bow your head over there and ask God to forgive you, and He will take you right into His Kingdom tonight, pardon... Look this, sister, no one, no one could ever come to God without first He called him. Jesus said, "No man can come to Me except the Father calls him first. And all that comes to Me, I will in no wise cast out; I give them Everlasting Life. He that heareth My Words and believeth on Him that sent Me, has Everlasting Life. (That isn't having a knowledge of it; that's believe it from your heart.)--has Everlasting Life, and shall never come into judgment, but's passed from death to Life." 'Cause God promised it to you.

E-79 You others here that wants to consecrate your lives tonight to God, let's pray, just everyone of us, pray this prayer, you silently, while I pray it audibly. I want you to pray this prayer. O God, my... Let the pianist come and...?... Give us a chord, "My Faith Looks Up To Thee," would you, sister? How many knows the song? Let's sing that first before we pray.
My faith looks up to Thee,
Thou Lamb of Calvary,
Saviour divine;
Now, hear me while I pray,
Take all my guilt away,
And let me from this day
Be wholly Thine.
Will you sing it with me? All together now, with our hands lift up.
My faith looks up to Thee,
Thou Lamb of Calvary,
Saviour divine;
Now, hear me while I pray,
Take all my guilt away,
Oh, let me from this day
Be wholly Thine...?...

E-80 Now, while she's continually playing the next verse through, I want you to do something for me. Reach right over to your right, to the person standing next to you, take hold of their hand, say, "Brother, sister, pray for me now, that God will take me right now, and I'm going to pray for you." Just say that to your neighbor standing right next to you, "Brother, sister, pray for me, that God will take me right into the Shekinah Glory right now." God bless you. Really mean it from your heart now. "Pray for me; here's my hand, brother, pray for me. I want to come into the Shekinah Glory."
We're going to have healing services in a few nights, and when we do, we want these things--everybody where you'll be in the glory, the Shekinah Glory now. Take me in just now...?...

E-81 O Heavenly Father, we're taking a hold of each others' hands tonight. Take our heart Lord, make it anew. Break up the stony part, Lord, pick us up out of the courts out there, Lord, bring us up with Thee, lift us a little higher; bring us into Your Presence, Lord, where the Shekinah Glory will be shining all around us, and we'll walk in that Light. Grant it, heavenly Father, this is our plea; this is our prayer one for the other, that Your Spirit will move upon us and grant these things, O eternal God, Author of Life, grant it through Jesus' Name.

E-82 May it be that every one here, Father, will now receive Christ as their personal Leader, to lead them. They've been eating of the manna. But, Father, we pray that You'll bring them in where that experience will never give out. May this glory that's now falling over this building, may It dwell in every heart, literally, until death shall set us free and take us in this glorious standing into His Presence. Grant it, Lord. May Your Spirit literally abide now in every heart, for God's glory.
So appreciate that. "We'll Walk In The Light."
We'll walk in the light, beautiful light,
Comes where the dewdrops of mercy are bright;
Shine all around us by day and by night,
Jesus, the Light of the world.
All together now, with your hands up.
We'll walk in the light, (What light? Shekinah.) beautiful light,
Comes where the dewdrops of mercy are bright;
Shine all around us by day and by night,
Jesus, the Light of the world.
How many feel in your soul, you're living in His Presence now. Say, "Amen." Say it again, "Amen." Let's sing it again then.
We'll walk in the light, a beautiful light,
Come where the dewdrops of mercy are bright,
Shine all around us by day and by night,
Jesus, the Light of the world. Amen.

Up

S'abonner aux nouvelles