Questions Et Réponses #1

Date: 54-0103M | La durée est de: 1 heure et 46 minutes | La traduction: Shp
doc pdf
Voir le textes français et anglais simultanement Voir le texte anglais seulement

1 Je ne sais pas où-Ils-ils ne l'ont probablement pas bien transcrite. Il est dit : "Esaïe 4.24." Or, Esaïe 4 n'a que six versets; ainsi, je suis... Et je ne sais pas si vous voulez dire Esaïe 5.24. Il est dit: "Quelle est la signification d'Esaïe 4.24, et quand cette Ecriture s'accomplira-t-Elle?" Mais Esaïe 4 a six versets. Si vous pouvez... Qui que ce soit qui a écrit cela, si vous pouvez donc réfléchir, et peut-être la reformuler, je saurai la traiter. Voyez-vous? Je ne sais pas exactement à quoi vous vous référez : "Esaïe 4.24, quelle est la signification de cette Ecriture, et quand cela arrivera-t-il?"

2 Eh bien, je ne vais pas vous garder longtemps. J'ai un... Très bien, merci, frère. Et je dois-je dois me rendre à certains endroits, et ceci... Vous savez, je pensais... j'avais un passage de l'Ecriture ici... Oh! excusez-moi, une lettre de mon... Monsieur Baxter. Et avant de commencer le service ce matin, je-j'aimerais que vous priiez avec moi juste un instant à ce sujet.

3 Je-j'ai arrêté les réunions avec de meilleures intentions pour aller à... tenir des services outre-mer, dans les prochains jours. Eh bien, j'ai reçu une lettre de Frère Baxter (Frère Cox me l'a lue au téléphone hier soir, et il me l'a donnée ce matin), disant qu'ils essaient encore de retarder cela une fois de plus. Et je ne-je ne sais pas si c'est Satan qui essaie de me retenir ou si c'est Dieu qui attend que ce soit le moment propice. Je-je ne sais pas. Ils veulent retarder cela un petit peu, et ils ont retardé cela depuis octobre. Octobre, novembre, décembre, janvier, cela fait presque quatre mois maintenant qu'ils retardent cela.

4 Et maintenant la vision est venue; la voici écrite ici dans ma Bible, ce qui va exactement se passer. Mais quand? Je ne le sais pas. Aussi, ai-je simplement dit aux gens en toute bonne foi ce qui m'a été dit pour qu'ils soient prêts pendant ce temps.

5 Maintenant, je sais que les gens pensent que je ne suis pas honnête à ce sujet. "Oh! que... Quand prendra-t-il... Quand est-ce qu'il partira?"

6 Mais quand je reçois ces lettres et qu'on me dit : "Bien, vous ne pouvez pas faire cela tout de suite, c'est ceci qui doit être fait, et c'est cela qui doit être fait, alors je ne... je-je me sens mal à l'aise en face des gens. Je ne sais que faire. Mais voici ce que je ferai, et vous tous avec moi, je vais confier cela à Dieu et dire : "Maintenant, Seigneur, quand Tu seras prêt, je le serai aussi." Voyez-vous? Et si simplement je...

7 Parfois, c'est telle chose qui ne marche pas dans l'église; maintenant ce sont les visas ou quelque chose d'autre. Vous savez, c'est seulement des choses comme ça. C'est peut-être Satan qui essaie de faire ça. Ainsi, pendant que nous prions ce matin... Et chaque fois que vous prierez durant cette semaine, priez pour moi et demandez à Dieu de-si c'est Satan, de l'écarter du chemin. Voyez-vous. Et si c'est-et si c'est Sa volonté, qu'Il me retienne ici. Voyez-vous. Il sait exactement quoi faire. Cela peut être l'une ou l'autre chose qu'Il déplace pour que tout soit bien en place. Je ne veux jamais Le devancer. Oh! quand vous faites cela, c'est terrible! Voyez-vous? Ainsi, je-je sens seulement que c'est... que-que cela peut être... Je ne sais que dire parce que je ne sais pas.

8 Tout comme notre cher Frère George Wright.
Plusieurs d'entre vous connaissent sa condition, n'est-ce pas? Et vous savez que les médecins l'avaient abandonné, qu'il était censé mourir la semaine passée, ou plutôt, voyez-vous, Frère George Wright. Je suis allé le voir. Et pendant que j'y étais, j'ai prié, et j'ai prié pour lui aussi sincèrement que possible. Et alors, en rentrant à la maison, je me demandais ce qui allait arriver. Et quelques jours après, eh bien, j'ai eu une vision, le matin du lundi passé; et j'attends.

9 Maintenant, il y a-il y a une femme atteinte du cancer, pour laquelle j'ai prié, et je l'ai vue debout, et elle-elle a... Ils l'ont opérée, elle était envahie par le cancer, et ils l'ont simplement recousue. Voyez-vous? Mais elle va vivre, je le sais.

10 Mais, maintenant, Frère George Wright, je n'ai pas bien compris la vision. J'étais en train de... Dans cette même vision, je sortais, et j'ai vu l'endroit où il vit, sa maison. Et du côté gauche de la maison, là où se trouvent ces arbres, un-un saule, juste là au-dessus, j'ai vu dégringoler quelques mottes de terre presque aussi grosses que mon poing. Et j'ai entendu cet Ange Qui se tenait à mon côté dire quelque chose au sujet d'une tombe et de Frère George.

11 Donc, c'était soit la tombe de Frère George qu'on creusait, soit, me semble-t-il... Eh bien, souvenez-vous maintenant, je ne déclarerais pas ceci... Et puisque je crois que nous avons un système de sonorisation ici, ou plutôt un système d'enregistrement... Mais je veux clarifier cela, comme je l'ai fait pour eux, je pense que c'était ce...

12 Il y avait un groupe de gens qui se moquaient de lui, parce qu'il croyait que Dieu le guérirait après que le docteur avait déclaré qu'il... se rétablir. Eh bien, il ne le peut pas (vous voyez?), le caillot de sang est allé dans ses poumons, et il crachait du sang et tout le reste. Il a dit: "Le tout premier petit caillot qui ira vers son coeur ou vers sa tête le paralysera ou le tuera!" Voyez-vous? Et il a soixante-douze ans, il a dépassé le temps qui lui était accordé.

13 Mais je crois que c'était ceci, qu'il creuserait la tombe de quelques-uns de ceux qui se moquaient de lui; creuser la tombe. Et maintenant, je ne savais pas qu'il était fossoyeur, mais c'est ce qu'il est. Vous voyez donc? Et je pensais qu'il creusait leurs tombes; et c'est bien ce qu'il fait. Et c'était comme quelque chose en rapport avec une tombe, et le fait de creuser une tombe, ou-ou quelque chose comme cela, et Frère George Wright.

14 J'ai donc demandé au Seigneur, pendant environ quatre nuits, de me montrer cela encore une fois, s'Il le voulait. C'est arrivé un matin vers sept heures ou huit heures. Alors, je crois qu'Il me le montrera clairement. Mais je crois de tout mon coeur... Maintenant, j'avais bien raison lorsque je disais qu'il creuserait la tombe de ceux qui se moquaient de lui, si j'ai bien compris cela. Mais je n'en suis pas très sûr. C'était en rapport avec le fait de creuser une tombe et Frère George Wright. Je pense qu'il était en train de creuser la tombe de quelqu'un qui s'était moqué de lui.

15 Bien, Dieu est amour, et, oh! nous L'aimons de tout notre coeur!

16 Eh bien, ce matin, nous ne voulons pas prendre trop de notre temps avec ces questions. J'y répondrai au mieux de ma connaissance. Maintenant, mes amis, je peux faire bien des fautes sur ces choses. Je suis simplement-je suis simplement un homme comme n'importe qui d'entre nous. Et Frère Neville ou n'importe quel autre prédicateur, et ainsi de suite, peut y répondre tout à fait comme je le ferais. Mais je fais ceci pour un but : c'est pour essayer de découvrir ce qu'il y a sur le coeur des gens.

17 Ainsi, si je vois quatre ou cinq personnes mettre l'accent sur une chose, alors je me dis : "Oh! oh! Voilà! Je sais maintenant où vous en êtes, à partir de petites questions dans l'église." Et maintenant, oublions simplement ces-ces petites questions. Et la chose principale, par-dessus tout, c'est de garder l'église dans l'harmonie et dans l'amour de Dieu, et en marche, si nous pouvons tous croire que le Sang de Jésus-Christ nous lave de tout péché et de toute iniquité. Si la femme assise à côté de vous ou l'homme assis à côté de vous ne croit pas que Jésus va-va revenir réellement, de façon visible, nous, croyons cela de toute façon et allons de l'avant. Nous ne sommes pas d'accord avec eux sur les Ecritures. Mais faisons avancer l'église dans l'harmonie, parce que, quoi qu'il en soit, nous allons gagner quelques personnes de plus. Mais quand l'église n'est pas dans l'harmonie, alors vous-vous causez du tort à l'église, vous faites donc du tort à la cause. Vous... C'est juste... vous ne devez pas faire cela. Mais si nous pouvons être d'accord sur une chose, à savoir, le Sang de Jésus-Christ nous lave de tout péché (c'est vrai), et le péché n'est plus, alors nous-nous sommes très proches de la maison à ce moment-là, Frère Neville. Lorsque le Sang... lorsque nous sommes bénis...

18 J'ai un frère [avec qui] nous avons des relations de sang. Mais, oh, la la! Combien nous sommes en désaccord! Oh! c'est terrible! Mais tout de même, nous sommes des frères.

19 Eh bien, je pensais à cette semaine, à la semaine qui vient, si je ne pars pas outre-mer, peut-être... Frère Cobbles est passé, et il voulait commencer une campagne à Louisville, et il voulait l'avoir à l'Armory, là où nous avons tenu notre petit service de guérison, l'autre soir. Et le Seigneur a accompli des choses merveilleuses. Et ainsi... Mais alors, j'ai appris que les frères de Del Rio, au Texas, les Frères Jessup vont tenir une série de réunions à Louisville, et qu'ils ont là leur meilleur orateur, pour ces prochaines semaines. Et il a dit qu'il ne savait pas quand il quitterait. C'est Charles, je crois qu'il s'appelle ainsi, qui doit être là la semaine prochaine, et je ne commencerais certainement pas un réveil quelque part, pendant qu'une telle campagne est en cours.

20 Et ils tiendront aussi une campagne de guérison. Ainsi, cette campagne de guérison se tient l'après-midi, cet après-midi. Et ainsi, je n'aimerais pas commencer une réunion pendant qu'eux tiennent une réunion là-bas, parce que je sais ce que ça signifie être quelque part, et cela juste... Oh! vous savez, pendant que je tiens une réunion, quelqu'un surgit là et commence une petite réunion comme cela, cela ne semble pas correct; ce n'est pas opportun, vous savez. Ainsi, nous attendrons jusqu'un peu plus tard, peut-être que le Seigneur nous aidera. Il nous aidera de toute façon. Et ainsi, nous croyons et nous tenons bon, et nous restons fidèles à Dieu.
Maintenant prions :

21 Père céleste, fais resplendir Tes bénédictions sur nous maintenant, comme je vais me mettre à répondre à ces questions. Ô Dieu, il y en a ici auxquelles je n'ai même pas encore regardé, et je-j'en ai lu seulement deux ou trois, il y a un instant. Je Te prie, Père, de m'aider et de me donner la sagesse et la compréhension pour que je ne dise que ce qui est juste. Accorde-le, Père. Que je puisse avoir Ta Sagesse, et que le Saint-Esprit descende maintenant même et accorde la sagesse dont nous avons besoin. Bénis-nous tous aujourd'hui, Seigneur, nous, le petit groupe du Tabernacle, ici présent.

22 Père, bénis notre cher et bien-aimé frère, Frère Neville, ici présent, qui est à l'oeuvre; ce berger qui est dans le champ pastoral et qui-qui essaie de conduire les brebis dans les verts pâturages, dans les trèfles épais, ou là-bas, vers un point d'eau et puis à l'ombre d'un arbre, et qui s'occupe des malades, des nécessiteux, des estropiés et de ceux qui sont fatigués, essayant de les soigner et de les porter, pour qu'elles soient vraiment des brebis. Ô Père, je Te prie de le bénir. Donne-lui la sagesse, la connaissance et l'intelligence.

23 Et aide-nous tous ensemble maintenant, Père, et nous Te donnerons la louange. Au Nom de Jésus. Amen.

24 Bien, certaines de ces questions que j'ai ici, je les traiterai à partir de... certaines avec les différents passages des Ecritures auxquels elles-auxquels elles se rapportent. Et maintenant, nous allons commencer avec quelques-unes, et répondre progressi-... au fur et à mesure, jusqu'au moment où nous en aurons traité-aurons traité autant que possible. Je crois que nous pouvons les traiter toutes, et je veillerai un peu à ce que nous sortions tôt.

25 Avant tout, c'est vraiment une question directe :
8. J'ai été baptisé à treize ans, devrais-je l'être à nouveau?

26 Maintenant, c'est une-c'est une bonne petite question. Bien. Maintenant, mon ami, j'ai toujours laissé le choix à l'individu.

27 Souvenez-vous-en, je ne sais pas... Il y a une question dont je connais l'auteur, c'est celle-ci; et l'homme me l'a lui-même remise en mains. Et là-derrière, quelqu'un m'a posé une question à laquelle je devais répondre, et on ne l'a même pas inscrite sur une feuille; et j'ai dit : "Si j'ai assez de temps après celles-ci, j'y répondrai."

28 Et maintenant, celle-ci : Devrais-je... Etais-je...
J'ai été baptisé à treize ans; dois-je être baptisé à nouveau?

29 Si vous avez été un Chrétien tout ce temps, depuis l'âge de treize ans, un croyant en Christ, moi, à votre place, je-je resterais ainsi. Je ne le ferais donc pas, si Dieu vous a béni et vous a donné le Saint-Esprit depuis lors...

30 Et le baptême est seulement un-un-un symbole, c'est seulement pour-pour montrer au monde (ou à l'assemblée dont vous êtes-vous faites partie à ce moment-là) que vous, devant des témoins, vous prouvez que vous avez cru que Dieu a envoyé Son Fils, et qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité le troisième jour, et que vous avez été enseveli en Lui, et que vous êtes ressuscité pour marcher en nouveauté de vie. Et ces mêmes gens qui vous ont vu lorsque vous avez été baptisé, vous rencontreront au jugement. Voyez-vous?

31 Et alors, si quelqu'un (un étranger) vient dire : "L'avez-vous-l'avez-vous été?"

32 "Oui, j'ai été baptisé avec mon... dans la mort et l'ensevelissement de mon Seigneur!"

33 Voyez-vous, je pense que le baptême... Oh! je dis vraiment que c'est capital. Je ne dirais pas que ce n'est pas capital. Mais c'est capital parce que c'est... chaque commandement de Dieu est capital. N'est-ce pas? C'est capital que nous soyons baptisés. Jésus a fait cette déclaration dans Saint Matthieu, ou plutôt dans Marc 16; Il a dit : "Allez par tout le monde, et prêchez la Bonne Nouvelle. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé." Et lorsqu'Il parlait à Nicodème, Il a dit : "Si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu." Il doit être baptisé. Je crois dans l'immersion, dans le baptême au Nom du Seigneur Jésus-Christ, pour ressusciter en nouveauté de vie, pour marcher selon les commandements de Dieu.

34 Mais vous direz : "Frère Bill, avez-vous déjà baptisé quelqu'un ayant été baptisé lorsqu'il était un petit garçon, et puis vous l'avez rebaptisé?" Plusieurs fois!

35 Ainsi, il-il y a un passage de l'Ecriture dans l'Apocalypse, au deuxième chapitre, qui s'adresse à l'église. Il dit : "Repens-toi et pratique à nouveau tes premières oeuvres." Et beaucoup interprètent ce passage de l'Ecriture pour dire ceci, que ça signifie que vous devez retourner et accomplir les mêmes choses à nouveau. Bien, si vous remarquez, cher ami Chrétien...

36 Bon, je ne suis pas opposé à ceci, voyez-vous, puisque nous avons rempli le baptistère. Nous sommes prêts à baptiser quiconque désire être baptisé, à n'importe quel moment. Nous, nous ne sommes pas contre. Ainsi, si vous voulez être baptisé, si c'est un obstacle sur votre chemin et que vous sentiez que vous devriez le faire, faites-le. C'est vrai. Faites-le. Ne laissez rien se tenir sur votre chemin; que tout soit parfaitement tiré au clair.

37 Par exemple, si-si vous aviez pris quelque chose des années auparavant et que vous sentiez que vous devez mettre cela en ordre, allez mettre cela en ordre! Peu importe ce que c'est. Tirez tout au clair, parce que vous allez en arriver à cette chose, et vous ne pourrez pas aller plus loin tant que vous n'aurez pas enlevé cela de votre chemin. Voyez-vous? Vous devez simplement rejeter tout fardeau, ainsi que les choses qui vous enveloppent si facilement.

38 Et si vous voulez être rebaptisé, allez-y, c'est la chose à faire. J'en ai rebaptisé beaucoup.

39 Maintenant, au sujet de cette Ecriture à laquelle vous vous référez, elle n'était pas adressée à un individu, mais à l'église. Voyez l'église : qu'avait-elle fait? Elle avait perdu son premier amour, voyez-vous, ce qu'elle avait de meilleur au commencement. Et il a dit : "A moins que tu ne te repentes et ne pratiques à nouveau tes premières oeuvres," qu'elle ne fasse demi-tour immédiatement et ne fasse la chose. Il S'adresse à l'Eglise: "A moins que tu ne te repentes et ne reviennes au commencement." Bien, sinon, Il allait déplacer le chandelier.

40 Et par exemple, si vous désirez être baptisé, si vous avez été baptisé à treize ans, ou à n'importe quel âge, eh bien, faites-vous-faites-vous baptiser, si c'est quelque chose qui se tient sur votre chemin.

41 Mais maintenant, affirmer que sur base des Ecritures je pourrais dire que vous devriez être rebaptisé, il y a seulement un cas scripturaire que je pourrais-pourrais présenter, où les gens ont été rebaptisés. Dans toute la Bible, il n'y a qu'une seule Ecriture où les gens ont été rebaptisés, et c'étaient ceux qui avaient été baptisés par Jean-Baptiste avant la venue du Saint-Esprit. Paul, dans Actes 19:5, leur avait dit qu'ils devaient être rebaptisés au Nom de Jésus-Christ afin de recevoir le Saint-Esprit. Voyez-vous?

42 Maintenant-maintenant, vous ne devez pas nécessairement être baptisé pour recevoir le Saint-Esprit, parce que vous pouvez recevoir le Saint-Esprit dès que votre coeur est en ordre. Voyez-vous? Parce que, dans Actes 2, Pierre a donné une formule-une formule pour-pour cela : "Repentez-vous et soyez baptisés dans le Nom de Jésus-Christ, et vous recevrez le don du Saint-Esprit." Mais ensuite, dans Actes 10:49, Dieu s'est retourné et a donné aux Gentils le baptême du Saint-Esprit avant même qu'ils ne soient baptisés. Voyez-vous? Ainsi, vous voyez, cela dépend de l'état de votre coeur.

43 Alors Pierre dit : "Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit comme nous au commencement?" Voyez-vous? Alors il-il les obligea à être baptisés au Nom de Jésus-Christ.

44 Alors Paul, dans Actes 19, dit : "... Paul, après avoir parcouru les hautes provinces d'Ephèse, rencontra quelques disciples, et il leur dit : 'Avez-vous reçu le Saint-Esprit depuis que vous avez cru?'"

45 Ils répondirent : "Nous ne savons pas si-nous ne savons pas qu'il y ait un Saint-Esprit."
Il dit : "De quel baptême avez-vous été baptisés?"
Ils étaient baptisés; ils dirent : "Du baptême de Jean."

46 Il dit : "Jean a baptisé pour la repentance, disant qu'on devait croire en Celui Qui devait venir, c'est-à-dire le Seigneur Jésus-Christ." Et sur ces paroles, ils furent rebaptisés au Nom de Jésus-Christ. Voyez-vous? Alors c'est...

47 Maintenant, à ce sujet, c'est... Mais si vous dites simplement que vous avez été baptisé du baptême chrétien à l'âge de treize ans, et que vous avez vécu une vie chrétienne tout le temps, ou si vous avez rétrogradé quelquefois...

48 Je ne sais pas si on a une... pour ce qui est de rétrograder-je ne sais pas-j'aurais souhaité qu'on me pose-me pose cette question. Mais pour ce qui est de rétrograder, rappelez-vous, vous rétrogradez chaque jour. Il n'y a aucun moyen pour vous d'y échapper. Très bien. Mais lorsque vous rétrogradez, c'est devant les membres de l'église, mais pas devant Dieu. Voyez-vous. Vous rétrogradez en Christ, mais pas en Dieu, parce que si vous aviez réellement péché, il en serait fini de vous. Et vous tombez constamment. Paul devait mourir chaque jour. Est-ce vrai? Il devait mourir chaque jour et se repentir chaque jour, se repentir constamment, tout le temps. Voyez-vous? Et si Paul a dû faire cela, alors, je dois le faire aussi, pas vous? C'est vrai. Ainsi, nous...

49 Mais maintenant, si-si vous avez été-si vous avez été racheté et que vous croyiez que le-le Sang de Jésus-Christ vous a lavé de vos péchés, alors je-je ... et que vous avez vécu une vie chrétienne, je-je ne pense pas que cela soit nécessaire. Mais si vous le désirez, très bien! C'est bien; nous serons heureux de le faire.

50 Voici maintenant un petit mot que quelqu'un m'a remis là-derrière.
9. Quelle sera la position de l'Eglise lorsque l'Evangile retournera aux Juifs?

51 Bien, la personne qui a posé cette question s'est référée à Luc, le... Notre frère, il-il m'a dit qu'il s'est référé au passage où il est dit: "Les-les nations fouleront aux pieds les murs de Jérusalem jusqu'à ce que la dispensation des nations soit terminée." C'est Luc 21:24. Maintenant écoutez attentivement, car ceci pourrait y répondre. C'est une belle question! C'est merveilleux! Et lorsque vous verrez Jérusalem investie de toute part par des armées, sachez alors que sa désolation est proche.

52 Bien, essayons de bien comprendre ceci maintenant. "La désolation est proche lorsque vous voyez Jérusalem investie de toute part par des armées." Eh bien, il y a eu beaucoup de confusion là-dessus parmi les gens dans le... mais abordons cela d'un point de vue historique, Bible à l'appui.

53 Bon, les frères adventistes, les frères adventistes du septième jour croient que-que Jérusalem sera de nouveau investie de toute part par des armées. Eh bien, cela pourrait donc être vrai, parce que l'Ecriture a bien souvent une application multiple.

54 Combien savent que l'Ecriture a une application multiple pour chaque prophétie? Assurément! Oui, monsieur! Elle s'appliquera exactement pour ce temps-là, et elle se répétera de nouveau ici quelque part. Voyez-vous? Comme... Et je me référerai à l'une d'elles si je peux m'en souvenir rapidement. Oh! oui! En voici une ici dans Luc... Dans Matthieu 2, il est dit : "Et Jésus fut appelé hors d'Egypte, afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète en ces termes: Mon... J'ai appelé Mon Fils hors d'Egypte."

55 Or, cette prophétie à laquelle le prophète se réfère, se rapportait exactement à Israël, qui était le fils de Dieu. Il l'a appelé hors d'Egypte. C'est vrai, dans-dans la Genèse et dans l'Exode. Et elle-elle se rapportait à-à cela, mais elle se répétait à nouveau. "Hors de Ton..." Israël était le fils de Dieu. Vous savez cela. Il a parlé à Pharaon, disant: "Toi..." Il a dit : "Toi-toi..." ce qu'il avait fait à Son fils, qu'Il ôterait la vie... Il ne voulait pas laisser Son fils partir, ainsi Pharaon... Dieu retira le fils de Pharaon de... et... ou plutôt l'ange de la mort, cette nuit-là. Ainsi, elle a une application multiple.

56 Ainsi, il en est donc de même pour Jérusalem investie de toute part par des armées. Cela s'est bien sûr accompli littéralement, historiquement autour de l'an 96, quand Titus a assiégé Jérusalem, mais maintenant observez attentivement, vous verrez la différence. Je crois que Jérusalem sera de nouveau assiégée de toute part par des armées à la fin des temps. Mais je crois que ceci se rapportait à l'époque où Titus l'a assiégée, lors de la désolation.

57 Or, la désolation, dont a parlé Daniel, le prophète... établie en Lieu Saint. Remarquez, il a dit : "Lorsque vous verrez l'abomination qui cause la désolation établie en Lieu Saint..." Voyez-vous, "l'abomination", l'abomination signifie "impur"; "qui cause la désolation", désoler signifie "en finir avec", ce qui veut dire "détruire". "Lorsque vous verrez l'abomination qui cause la désolation établie dans le Lieu Saint..." D'après les Ecritures cela s'est accompli lorsque Titus a assiégé Jérusalem, et a pris le...

58 C'est au début de ce chapitre qu'on Lui demanda : "Quand arrivera la fin des temps? Et quels seront les signes de la venue de-de Christ?" Et ils Lui parlèrent du temple, comment il était et combien il était bien orné, avec de grandes pierres et toutes sortes d'histoires.

59 Il dit : "Il viendra un temps où il ne restera pas ici pierre sur pierre, qui ne soit renversée." Il a commencé à leur annoncer des signes et des prodiges. Alors Jésus, dans Son discours, se réfère au livre de Daniel qui doit s'accomplir, parce que toute prophétie doit concorder avec les autres. Les Ecritures, dans leur ensemble, ne connaissent de rupture en aucun endroit.

60 Jésus a dit : "Les Ecritures ne peuvent être brisées." Amen! Et il... Est-ce que je vais au Ciel? Assurément, j'y vais! Les Ecritures ne peuvent être brisées. Pour vous qui ne croyez pas dans les signes, les miracles et les prodiges, comment pourriez-vous contourner ce passage des Ecritures? Les Ecritures ne peuvent être brisées, pas plus que Christ là-haut, ne peut être-ne peut être supprimé. Juste comme Son glorieux Corps là-haut, chaque mouvement de Son Corps se reflète ici-bas, sur la terre, obligatoirement. Alors si Christ... si votre... la guérison divine, la puissance de Dieu est enlevée de l'Eglise littérale, ou de l'église spirituelle ici sur terre, donc cela a été retirée de Christ. Plus jamais il...

61 Mais, oh! quelle image avons-nous là du vrai Cep! Et nous, nous sommes les sarments de ce Cep. Voyez-vous? Juste comme le cep bouge, ainsi bougent les sarments. Est-ce vrai? Combien Son glorieux Corps est magnifique alors! Oh! Ses bras glorieux qui saignaient et les larmes qui coulaient, Ses côtés saignants et Son dos meurtri étaient suspendus au-dessus de la terre comme ceci, entre Dieu le Père et les mortels de ce monde; Il intercédait pour eux et avait de l'amour pour eux. Aussitôt que Son Corps se met en mouvement et déploie une puissance, cela est transmis à l'Eglise.

62 Si, par exemple, Il disait : "Je vais bouger Mes mains dans ce sens", Son Corps littéral bougera. "Va là-bas et prêche l'Evangile"; et vous verrez cette Eglise y aller directement. En effet, l'ombre de ma main doit se déplacer dans le même sens que celle-ci. Amen! Est-ce vrai? Amen! Oh, la la! quand je pense à ce... Le voilà, Son corps se déplace. "Allez par tout le monde, démontrez la Puissance." Malgré notre théologie et nos enseignements et tout le reste, nous échouerons lamentablement. Mais, maintenant la main de Dieu est en action, des miracles et des prodiges apparaissent. Oh! la la! Oh! la la!

63 Jésus a dit là-bas, lorsqu'Il chassait les démons... Nous ne sortons donc pas de cette question; juste pour un moment. Mais Jésus a dit, lorsqu'Il chassait les démons, Il a dit : "Vos fils, par qui les chassent-ils? Si c'est par le doigt de Dieu que Je chasse les démons, par qui vos fils les chassent-ils? Si vous avez un meilleur moyen, montrez-le-nous." Voyez-vous? "Si c'est par le doigt de Dieu que Je..." Amen! Pensez-y un peu; le "doigt" de Dieu! Dieu est au-dessus de Christ, Christ au-dessus de l'Eglise. Là, Dieu le Père dit telle chose, puis Dieu le Fils avance Sa main et l'ombre la suit. "Si c'est par le doigt de Dieu que Je chasse les démons, par qui vos fils les chassent-ils?"

64 Regardez, je veux que vous le remarquiez. Oh! peu importe combien la maladie est grave ou combien d'afflictions le diable peut mettre sur vous, on n'a besoin que de Son doigt pour les enlever. Oh! la la! Oh! la la! Regardez Ses larges et solides épaules, Ses bras, Ses muscles! Son doigt seul suffit pour enlever toutes les maladies et chasser les démons. Et quelle petite chose est le diable! Il utilise simplement Son doigt pour le chasser. "Si c'est par le doigt de Dieu que Je..."

65 Maintenant, je veux vous montrer l'Amour de Dieu. Lorsqu'une brebis était perdue, Il n'utilisait pas Son doigt, mais Il la plaçait sur Ses épaules, et Il engageait tout Son Etre, Ses mains, en mettant la brebis sur Son épaule. La partie la plus solide, la plus puissante d'un homme, ce sont ses épaules et son dos. Vous le savez. Car tous Ses muscles, et les muscles de Ses bras sont en action, et Il prend la brebis tout entière, Il la met sur Son épaule, et s'avance, pas avec Son doigt pour chasser un pauvre petit démon, mais ici Il vient avec Son... tous les muscles de Ses jambes, et les muscles de Ses bras, et Il marche à travers le désert, portant la brebis perdue sur Son épaule. Oh! la la! "Si c'est par le doigt de Dieu que Je chasse les démons, par qui vos fils les chassent-ils?" Oh! alléluia! Oh! la la!

66 Très bien, revenons à notre sujet : Mais lorsque vous verrez Jérusalem investie de toute part par des armées,... Alors, que ceux qui sont en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem n'en sortent pas, et que ceux qui seront dans les champs... entrent... Car ce seront des jours de-de vengeance, pour l'accomplissement de tout ce qui est écrit. Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant de l'épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations...

67 Remarquez comme c'est beau ici, la manière dont l'Ecriture précise cela. La première fois, "sous le tranchant de l'épée". Pour cette fois qui est la dernière, ce sera sous la bombe atomique. Voyez-vous? Mais à cette époque-là, c'était sous le tranchant de l'épée, et les Juifs ont dû être emmenés captifs dans toutes les nations. Cela ne se répétera plus jamais; ils seront réunis en Palestine pour la dernière fois. Voyez-vous? Cela se référait aux jours passés. Et cela s'accorde exactement avec l'histoire, c'est exactement ainsi que les choses se sont passées.

68 Ils ont été emmenés parmi toutes les nations. Dans chaque nation qu'il y a sous les cieux aujourd'hui, on trouve des Juifs. Oh! chaque nation! Si vous allez en Chine, vous trouverez des Juifs. Si vous allez en Russie, vous trouverez des Juifs. Si vous allez dans les petites îles, vous trouverez des Juifs. Ils sont dispersés dans chaque nation! Qu'est-ce? C'est la prophétie de Dieu. Dieu l'avait voulu. Et ces Juifs sont des bornes kilométriques, frères. Lorsque vous les voyez...

69 Je sais qu'ils sont aveugles et qu'ils sont égarés, qu'ils sont trompeurs et tout, mais ils ont été aveuglés par Dieu, afin que vous et moi puissions avoir la vue. C'est vrai! Mais je dirai ceci avec l'esprit de prophétie, par la Bible, que l'heure pour les Juifs de retourner chez eux est arrivée. Oui, monsieur! Il a endurci le coeur d'Hitler. Il les a chassés de l'Allemagne; Il a endurci le coeur de Mussolini, Il les a chassés de la Russie. Il les a chassés de partout, comme Il l'avait fait au temps où Il les avait fait sortir. Et alors, lorsqu'ils sont entrés là dans le désert et qu'ils étaient prêts à traverser, qu'est-il arrivé? Dieu a visité le pays avec de grandes plaies et des choses semblables. Il répétera ces choses à nouveau avec Ses deux serviteurs, les deux oliviers d'Ezéchiel et aussi d'Apocalypse 11. Il répétera ces signes et ces prodiges.

70 Regardez ces deux témoins d'Apocalypse 11 : "Je donnerai à Mes deux témoins le pouvoir, et ils fermeront le ciel pendant les jours de leur prophétie. Ils enverront des plaies sur la terre comme ils le voudront." Les voilà, les deux témoins dans les derniers jours.

71 Je sais que l'enseignement moderne dit qu'il s'agit de l'Ancien et du Nouveau Testaments. C'est faux et archi-faux!

72 Voici ce qu'il en est de deux témoins : c'est absolument le retour de Moïse et d'Elie. Et vous remarquerez, là, que ni l'un ni l'autre... Moïse est mort, mais où est-il allé? Il devait ressusciter. Et Elie a été enlevé sans même passer par la mort. Il devra mourir parce que chaque mortel doit mourir, ainsi il devra revenir. Voilà les deux témoins.

73 Maintenant, remarquez : Ils fouleront... Ils tomberont sous le tranchant de l'épée... (verset 24) ... de l'épée, ils seront tous emmenés captifs parmi toutes les nations et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu'à ce que... (Amen!)... jusqu'à ce que le temps des nations soit accompli.

74 Ça fait un choc, n'est-ce pas, de savoir que nous avons un temps limité. C'est Dieu qui l'a dit! La dispensation des nations a été introduite par le roi Nebucadnetsar. Oh! comme c'est remarquable! Combien je pourrais passer du temps là-dessus, juste pendant quelques minutes! Mais remarquez, chacun tient à sa question. Mais, pendant que nous sommes sur celle-ci, pensons à cela juste maintenant, parce que c'est capital maintenant, voyez-vous.

75 Regardez! Dieu a conduit le peuple juif. Ils n'avaient jamais été une nation, ils étaient seulement un peuple. Et ils n'avaient jamais été une église organisée, ils étaient seulement l'église "appelée à sortir". Il n'y avait jamais eu d'organisation parmi les Juifs, ils étaient toujours conduits par Dieu.

76 Alors, quand politiquement ils ont voulu, sur le plan national, devenir-avoir un roi... Dieu leur a donné un roi, et cela n'a jamais marché. Dieu est leur Roi. C'est Dieu qui est notre Roi, c'est vrai, et Dieu est le Roi de l'Eglise.

77 Maintenant, remarquez; alors qu'ils étaient captifs et déportés à Babylone pour avoir essayé d'imiter les nations du monde... Quelle belle image de l'église d'aujourd'hui, qui essaie d'imiter le monde là-bas, et qui est emportée, emportée par sa-sa façon de vivre! L'église vit exactement comme le monde, fait des histoires et agit exactement comme celui-ci, et ainsi de suite, tout en prétendant être l'Eglise! Vous ne pouvez pas faire ça! Certainement pas! Votre vie même prouve ce que vous êtes.

78 Ce que vous êtes... Comme je le disais au début, ce que vous êtes ailleurs, c'est ce que vous reflétez ici. Ce que vous êtes, ce que votre corps céleste ou terrestre est là-haut, ce qu'est votre corps céleste quelque part ailleurs, c'est ce que vous reflétez ici. Ce que vous êtes dans le monde spirituel, c'est ce que vous êtes ici. Si dans le monde spirituel vous avez encore des pensées vulgaires et des choses semblables, vous avez des pensées vulgaires ici. Si vous avez toujours de la malice, l'envie et les querelles, c'est ce que vous avez dans le domaine spirituel; ça se reflète ici. Mais si tout votre être intérieur est lavé et purifié, cela montre que vous avez là-bas un corps qui attend et qui a été lavé et purifié, et qui se reflète dans la chair. Ne le voyez-vous pas? Voyez, c'est cela. "Si cette tente terrestre est détruite, nous en avons déjà une qui attend." Voyez-vous?

79 Or, c'est en ce temps, le temps de la fin, que cette imitation charnelle, ces imitations du Christianisme vont fondre dans une grande Babylone comme autrefois. Et ils ont été déportés à Babylone, est-ce vrai? Et la Bible dit : "L'Ange de l'Eternel s'écria et dit : 'Sortez de Babylone, Mon peuple!'"

80 La confusion! "Je suis baptiste, je suis méthodiste, je suis presbytérien", tout ça, ce n'est que de la confusion! Il n'y a pas de salut du tout là-dedans.

81 Maintenant, n'allez pas dire que je dis que les baptistes ou les méthodistes n'ont pas reçu le salut; je ne parle pas de cela. Je parle de l'église et de sa puissance politique; il s'agit de sa politique. Et pour ce qui est de la politique, le fait que vous soyez méthodiste, ou baptiste, ou presbytérien, ou catholique, n'a rien à voir avec ça. Dieu ne reconnaît même pas cela, et ils sont dans Babylone maintenant. Et Dieu appelle une Eglise à sortir du milieux d'eux tous, faisant sortir ceux dont le coeur est pur, formant Son Eglise. Comme c'est beau!

82 Et remarquez, je pourrais faire une déclaration ici qui choquerait, mais si-si c'est... Ecoutez, maintenant. Regardez comment Babylone... Qu'est-il arrivé à... à-à Babylone lorsqu'on a exercé la pression sur les vrais adorateurs? Souvenez-vous, il n'y eut qu'une petite poignée, Shadrak, Méshak et Abed-Nego, et Daniel-sur les vrais adorateurs qui sont allés en captivité, quand Dieu les a appelés à-à montrer réellement leur couleur, ce qu'ils étaient. Ils ont été contraints à adorer une idole. Est-ce vrai? L'idolâtrie. Ils ont été contraints à adorer une idole, ils devaient se prosterner devant une idole. Et s'ils ne le faisaient pas, ils étaient persécutés.

83 Oh! quelle image nous pourrions tirer de Daniel, de l'Apocalypse, lorsque nous relions tout cela pour montrer par l'Ecriture que l'Eglise entre dans le même type de persécution, avant d'être appelée à sortir! C'est de cette façon que l'Eglise des nations a commencé, c'est de cette façon que l'Eglise des nations sera enlevée. Elle s'en ira de la même manière qu'elle est venue.

84 Et regardez comment il a vu cette statue. Et souvenez-vous, la statue... Eh bien, on est maintenant à la maison. Maintenant regardez : je crois que la statue que Nebucadnestar avait faite, c'était une statue de Daniel, un saint homme. Si vous remarquez bien, le roi Nebucadnetsar avait déjà surnommé Daniel, il l'avait surnommé "Beltschatsar" (qui était son idole), et il a fait-fait une statue, et personne d'autre n'a été jeté dans la fosse aux lions après Daniel, et ainsi de suite... Et il dit : "Personne ne pourra servir aucun autre dieu si ce n'est le Dieu de Daniel." C'était probablement la statue d'un saint homme, une grande statue, et tout le monde devait se prosterner devant elle.

85 Mais l'Église (Shadrak, Mechak et Abed-Nego)... Daniel était le conducteur, comme Christ est le Conducteur de l'Eglise.

86 Et ils devaient se prosterner devant cette statue pour l'adorer. Notez cela! Et remarquez qu'à ce moment-là, Daniel était silencieux. Amen! Oh! Et j'espère que vous saisissez cela! Daniel était silencieux. Il les laissa... Ils devaient faire leur propre choix.

87 Au temps-à la fin de la dispensation des nations, il y aura une image, et tout le monde devra se prosterner devant cette image pour l'adorer. Quelque soit sa sainteté, vous ne devez pas adorer une image; le culte des images!

88 Remarquez maintenant. Oh! la la! Juste à la fin, Daniel entre à nouveau en scène. Comme c'est merveilleux! Cette nuit-là, lors de la grande fête des concubines et tout le reste, une Main est venue écrire sur le mur : "MENE, MENE, TEKEL, UPHARSIN", sur le mur. Et personne ne pouvait en donner l'interprétation, c'était écrit en langues inconnues; personne ne pouvait interpréter cela.

89 Ils sont allés chercher leurs meilleurs savants. Ceux-ci ont dit : "Nous ne savons pas."

90 Ils sont allés chercher leurs devins et leurs astrologues : "Nous ne savons pas. Nous n'y comprenons rien. Nous n'avons jamais vu une telle langue, nous ne l'avons jamais entendue de notre vie."

91 Mais il y avait un homme! Dieu avait Son homme, Daniel était là. Ils ont dit : "Allez le chercher, car, ont-ils dit, l'Esprit de Dieu habite en lui."

92 Ainsi, Daniel est venu là et a commencé à lire et à interpréter cette langue qui était sur le mur, et il a donné... Qu'était l'interprétation? Ce n'était pas : "Oh! sois béni, toi! Ô roi, vis éternellement." Mais cela...?... un rejet sec, brutal et catégorique; il a dit : "Tu as été pesé dans la balance et tu as été trouvé léger!"

93 Regardez, c'est la même chose. Comme le surnaturel a introduit le royaume des nations, ainsi le surnaturel met un terme à ce royaume des nations. Le royaume a été introduit par le surnaturel et il finira avec le surnaturel. Les murs de Jérusalem seront foulés, seront... c'était... "Les nations les posséderont jusqu'à ce que la dispensation des nations soit terminée." Alors Dieu Se tourne vers les Juifs. Amen! Oh! la la!

94 Oh! mes amis! je souhaite que nous puissions bien assimiler cela (pas vous?), passer une semaine sur ce seul sujet, voyez-vous, ainsi nous pourrions l'étudier à fond à travers les Ecritures.

95 Cela-observez, écoutez-écoutez attentivement maintenant ce qu'Il a dit : "Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu'à ce que le temps des nations soit terminé." Il y a eu le siège de-de Titus, puis il est entré et a pris Jérusalem. Il a dit : "Eh bien-eh bien, vous avez entendu parler de l'abomination qui cause la désolation?"
- Oui.
- Bien, c'est lorsque les nations entreront.
- Oui, nous comprenons cela, ont dit les disciples.
- Eh bien, maintenant c'est le règne des nations.
- Certainement.

96 "Jérusalem sous la domination des nations en ce temps-là?" Oui, monsieur. Les Romains avaient encore Jérusalem sous-sous leur domination. Et cela a commencé là-bas avec l'abomination qui cause la désolation dont a parlé Daniel.

97 Or, il dit : "Ce temps-là est proche, car ils démoliront ce temple et érigeront la mosquée d'Omar, qui se tiendra ici au même endroit, les mahométans, les Gentils. Et elle va se tenir là."

98 Gentil veut dire Incroyant. Ce n'était donc pas l'Eglise; c'étaient les Gentils, voyez, les incroyants. Bien. Et elle se tiendra là jusqu'à ce que la dispensation des nations soit terminée. Alors, quand la dispensation des nations sera terminée, le Grand Chef qui est Christ sera le défenseur du peuple au temps de la fin.

99 "Il s'avança vers Lui-dans le Livre de Daniel-Celui dont les cheveux étaient blancs comme de la laine (comme vous le voyez dans Apocalypse 1), vers l'Ancien des jours. Et les juges s'assirent et les Livres furent ouverts. Les Livres (pluriel) furent ouverts, et chacun fut jugé à partir des Livres, selon ce qui y était écrit." Remarquez : "Les Livres furent ouverts; Il Le vit venir, et dix mille millions Le servaient." Les saints vinrent avec Lui. Est-ce vrai? Dans le livre de Daniel : "Et les Livres furent ouverts (c'est le Livre de votre vie), et chaque homme-et chaque homme fut jugé de cette façon, le pécheur fut jugé de cette façon. Et un autre Livre fut ouvert-Lequel était le Livre de Vie-et chacun fut jugé."

100 Maintenant, remarquez. Souvenez-vous-en toujours, faites marcher les choses par trois. Si vous ne le faites pas, vous serez sûrement embrouillés. Trois catégories de gens étaient placées sur la terre; il y en avait trois au commencement, il y en aura trois à la fin. Ce que...

101 Jésus est revenu avec dix mille millions qui Le servaient. Vous vous souvenez qu'Il a dit : "N'est-ce pas que c'est bas pour vous d'amener... ou anormal de plaider vos affaires et vos problèmes devant la loi? Ne savez-vous donc pas que les Saints jugeront la terre?" Les Saints jugeront la terre. Alléluia! Je pense à cela! Oh! la la! Le voir venir là-bas avec ceux qui sont lavés dans le Sang, après le Millénium, après la rédemption, et les rachetés de tous les âges se tenant dans Sa présence! L'Epouse lavée dans le Sang...

102 Pas seulement ceux qui ont été des gens de bien; ceux-ci manqueront certainement la première résurrection. La Bible dit : "Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis." Est-ce juste? Ce sont ceux qui ont leurs noms écrits dans le Livre de Vie de l'Agneau, mais qui ont refusé le baptême du Saint-Esprit.

103 Seuls les Elus entrent à ce moment-là. Seuls les Elus iront dans le-le-le Millénium. Oh! frère, quelle sorte de gens devrions-nous donc être? Je veux vivre dans le Millénium! Rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement. Si une personne dit quelque chose de faux ou fait quelque chose de ce genre, priez pour elle et continuez votre chemin. Que votre choix soit porté seulement sur Dieu. Si personne ne le fait, vous, faites-le. Car il y aura des Elus qui vivront dans le Millénium et qui passeront mille ans avec Christ; ils monteront ensuite dans la Gloire avec Lui et reviendront. Quand la résurrection des méchants aura eu lieu, alors le Millénium commencera à... Quand le Millénium sera terminé, alors Christ montera avec l'Eglise; et à la fin de mille ans, Il retournera avec l'Eglise.

104 Christ vient trois fois. La première fois, Il est venu racheter Son Eglise. Est-ce juste? La deuxième fois, Il vient pour prendre Son Eglise. La troisième fois, Il vient avec Son Eglise. Voyez-vous? Il est venu pour la racheter; Il vient pour l'enlever et pour l'emmener, pendant le temps des plaies et ainsi de suite, puis Il revient pour le Millénium, pour vivre dans le Millénium.

105 Et alors, le grand Roi et la Reine descendront pour le jugement. Le jugement du trône blanc a lieu; les Livres sont ouverts. Et les rachetés se tiennent là, l'Eglise du Dieu vivant née du Saint-Esprit se tient là dans Sa beauté pour juger. "Les Livres furent ouverts, les juges s'assirent et chaque homme fut donc jugé", celui qui était pécheur. "Et un autre Livre fut ouvert", non pas pour l'Epouse du Saint-Esprit; Elle n'y passera jamais, car Elle aura été enlevée.

106 Si vous êtes rempli du Saint-Esprit ce matin, et que la Puissance de Dieu Se meuve dans chaque fibre de votre corps, à quoi servirait-il que vous passiez en jugement? Vous êtes déjà jugé, accepté, rempli, et vous êtes déjà-déjà enlevé dans les lieux célestes avec Christ Jésus. Ce n'est pas que vous serez, vous l'êtes maintenant, maintenant même vous êtes enlevé.

107 "Ceux qu'Il a appelés, Il les a justifiés, et ceux qu'Il a justifiés, Il les a glorifiés." Et chaque personne dans le monde qui est rachetée ce matin, qui est sous le Sang de Jésus-Christ, qui est remplie du Saint-Esprit, a la Vie Eternelle et ne peut périr. Elle est déjà dans les lieux célestes en Christ Jésus, et elle ne viendra jamais en jugement! Elle est déjà rachetée! N'est-ce pas merveilleux? Voyez-vous? Elle est déjà rachetée, assise maintenant dans les lieux célestes avec Christ, et clos-... déjà glorifiée, déjà glorifiée!

108 Vous direz : "Frère Bill, l'Ecriture dit-Elle cela?"

109 Jésus l'a dit, ou plutôt l'Ecriture le dit, ou les écrivains. Paul a dit: "Ceux qu'Il a justifiés, Il les a déjà glorifiés. Ceux qu'Il a connus d'avance, Il les a prédestinés; ceux qu'Il a prédestinés, Il les a justifiés; ceux qu'Il a justifiés, Il les a déjà glorifiés." Qu'est-ce? Oh! la la! (Excusez-moi) Il les a déjà glorifiés! Donc, si nous sommes remplis du Saint-Esprit, tout notre être a déjà été préservé en Dieu; il y a un corps glorifié qui attend déjà, et vous devez y entrer aussitôt que celui-ci est détruit! Ceux qu'Il a justifiés, Il les a déjà glorifiés!

110 C'est ce dont je parlais il n'y a pas longtemps, le négatif et le positif. J'aurais aimé avoir suffisamment d'instruction pour expliciter cela et vous le rendre clair et saisissable, mais je n'y parviens simplement pas. Je sais de quoi je parle, mais je n'arrive pas à vous le présenter comme je le voudrais.

111 [Espace vide sur la bande - N.D.E.]... la mer Rouge, et toutes ces choses qu'ils exploitent, les matières qui sont là-bas, les Juifs sont vraiment riches; alors cette même chose va polluer de nouveau leur camp. Oui. Les villes du monde les envahiront. La Russie viendra là et dira : "Nous devons absolument avoir ces matières. Cet uranium et tout ce qu'il y a là-bas, nous devons aller nous en emparer." Et lorsqu'ils iront là, alors se livrera la bataille d'Harmaguédon. Ce sera à ce moment-là que Dieu Se tiendra dans la vallée, comme Il l'a fait pour les enfants d'Israël, et combattra à nouveau. Mais cela aura lieu après que la dispensation des nations aura pris fin. Et après ce temps, elle sera retranchée.

112 [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Eh bien, c'est mon humble avis, cher ami, qui a posé cette question, c'est mon humble avis à ce sujet.
10. Qui étaient ces géants en ces jours-là?

113 Bien, là, Josèphe... Bien entendu, je sais, notre église est juste comme moi. Je-je suis ignorant, n'ayant qu'une instruction de niveau primaire et je-je n'attache pas d'importance à l'instruction et à ces choses. Je pense que c'est la plus grande entrave que l'Evangile ait jamais eue. Néanmoins, juste quelquefois, je prends un livre ou deux. Bien, je traite avec des personnes qui sont comme moi-même, tous nous sommes simplement de la même catégorie, nous sommes juste des gens du commun. Et j'en suis si reconnaissant. La Bible dit : "Les gens du commun L'écoutaient avec plaisir." Il y avait les aristocrates, puis une autre classe de gens. Mais la grande foule, c'était simplement des gens ordinaires comme nous, des gens qui aiment Dieu et qui n'ont pas grand-chose de ce monde, qui ont des enfants et une famille. Nous aimons Dieu et aimons aller à l'église, et nous nous dépouillons de nos vêtements et les donnons pour la cause de Son Royaume, et d'autres choses de ce genre. Nous L'aimons, nous ferons n'importe quoi. Ce sont les gens du commun qui L'écoutaient. Et c'est encore la même chose aujourd'hui; les gens du commun L'écoutaient avec plaisir.

114 Le riche a sur la terre trop de choses qui le préoccupent, voyez-vous. Et-et ce bon gars avec qui vous ne pouvez pas traiter là dans le quartier des clochards, ne prêtera pas attention à cela. Mais seuls les gens du commun L'écoutaient avec plaisir.

115 Et maintenant Josèphe, dans ses écrits, il dit... Voici maintenant son interprétation de ces "fils de Dieu" qui prirent des filles des hommes. Il dit que "les esprits déchus qui étaient sur la terre..."

116 Bien, vous connaissez le... dans l'Apocalypse, au chapitre 11, ou plutôt-ou plutôt 7, non, excusez-moi... le chapitre 12 de l'Apocalypse, la femme debout dans le soleil... "Le dragon rouge mit sa queue autour des deux tiers des étoiles du ciel, et les précipita sur la terre." Nous découvrons que Satan, au commencement, avait établi un royaume dans les pays du septentrion, avec l'intention d'en faire un plus beau que celui-que celui de Michaël; et un jour, il a déclaré la guerre dans le ciel. Et il a entraîné les deux tiers des êtres angéliques avec lui. Est-ce vrai?

117 C'est la raison pour laquelle nous ne sommes qu'une minorité. Je veux dire le-le-le groupe... le petit groupe de gens ce matin, dans le domaine chrétien, les gens nés du Saint-Esprit, parce qu'ils sont en-en-en minorité. C'est vrai!

118 Et si vous observez bien ces esprits dont l'origine remonte à la Genèse, et qui commencent à se lever, regardez cette adoration très classique, hautement classique de l'église. Voyez cela jadis, là chez Caïn; voyez cela aujourd'hui. Cela a continué au fil du temps jusque chez les pharisiens. Et il y avait deux sectes parmi eux, les pharisiens et les sadducéens. Voyez-vous, cela ne fait que poursuivre son chemin, et voyez cela aujourd'hui dans le catholicisme et les grands mouvements semblables qui ont de grands et beaux édifices.

119 Mais regardez Abel avec son petit agneau (voyez-vous?), juste un homme ordinaire. Regardez cela aux jours de Jésus! Regardez cela à travers les Ecritures! Quand vous les parcourez, voyez ce que cela est. Nous vivons juste au temps où Dieu a appelé Son Eglise tout au long des âges par ce petit cordon, ce petit cordon rouge que l'on trouve d'un bout à l'autre de la Bible, sur le chemin des gens lavés par le Sang. Remarquez!

120 Maintenant, ces "fils de Dieu", à mon avis, vous pourriez certainement... Ce n'est pas pour être en désaccord ou pour essayer de faire l'intelligent ou de dire que Josèphe ne savait pas de quoi il parlait, mais il était un homme comme moi. Peu importe son niveau d'instruction, il n'était qu'un homme. Et la seule chose qu'il savait, c'était de faire la recherche des écrits anciens et des choses semblables, et de vieilles reliques et ainsi de suite; mais il n'avait pas plus que ce que nous avons aujourd'hui : le Saint-Esprit. Eh bien, il y allait seulement selon l'entendement naturel.

121 Mais nous expliquons cela avec la pensée spirituelle. Ces "fils de Dieu", quand... disant que c'étaient des êtres angéliques. Je crois qu'ils le sont. Et je-je crois que le...

122 Bon, Josèphe a dit la même chose, mais lui a dit : "Ils se sont introduits, sont entrés de force dans la chair humaine, et ont pris les fils... et-et ont pris les filles des hommes." Bien, nous sommes un auditoire mixte; il y a différentes personnes ici ce matin : des hommes, des femmes, des jeunes filles et des jeunes garçons; et je dis ceci de manière que les adultes, eux, puissent sans doute comprendre. Mais quand... Il dit que les êtres angéliques ont éprouvé le désir des femmes, en voyant comment les hommes vivaient avec les femmes, alors ils sont entrés de force dans la chair humaine, afin... et ils ont pris les filles des hommes.

123 Eh bien, je-je ne crois pas cela. Je crois ceci, qu'ils sont nés là-bas en Canaan, et qu'ils sont nés du-du groupe de Caïn qui avait été envoyé dans le pays du Nod. Et il portait sur lui une marque pour que personne ne le tuât malgré qu'il était un meurtrier, pour avoir tué son frère. Et si vous remarquez, même les Israélites ont trouvé certains de ces gens lorsqu'ils sont allés là-bas. Ils étaient si grands, et il dit qu'ils ressemblaient à des sauterelles à côté d'eux. Est-ce juste? Des centaines et des centaines d'années plus tard, il y avait des hommes grands et costauds, de grands gaillards. Et quelquefois, on déterre leurs-leurs ossements, et on a découvert que c'étaient des hommes de grande taille.

124 Bien, je pense que cela vient de... Bien, voici donc un peu ma propre doctrine à ce sujet. Il n'y a que les membres de l'église locale. Voyez-vous? Je pense que Caïn était le fils de Satan. Je sais que vous n'êtes pas d'accord avec cela; ma propre église n'est pas d'accord. Mais c'est toujours... Jusqu'à ce que Dieu me montrera le contraire, je-je croirai la même chose (voyez-vous?), qu'il était le fils de Satan. Parce que je ne pourrais comprendre que cet esprit impie et meurtrier soit sorti de Dieu. Non, monsieur. Il devait être comme son papa, et son père, c'était ce-ce... quand Satan s'est emparé du serpent...

125 Et le serpent n'était pas un reptile; c'est la malédiction qui a fait de lui un reptile. Il était juste comme un homme, il marchait debout. Et il était allé avec cette femme là, et elle a commis cet adultère et a enfanté son premier fils qui était Caïn, lequel avait la nature de son père. Et je crois que cette grande bête était debout comme un homme; elle marchait debout, et c'est de là que sont venus ces fameux géants. Oui, c'est exact. Bien, c'est ma propre pensée et je-je pourrais me tromper. C'est ma pensée, voyez-vous. Mais c'étaient des hommes de renom.

126 Et si vous l'avez remarqué, quand Dieu s'est tenu là devant Adam et Eve, Il a dit : "Je t'ai pris de la poussière, tu retourneras à la poussière. Je..."

127 "Et parce que tu as amené ton... tu as écouté ton... la bête au lieu d'écouter ton mari, comme tu as enlevé la vie du monde, tu la ramèneras dans le monde."

128 Et Il a dit : "Serpent, tu n'auras plus de jambes (voyez-vous?), tu ne marcheras plus debout. Et tu ne seras plus une bête, tu seras maintenant un reptile. Et tu ramperas sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière."

129 C'est là que je pense que ces... Caïn avait la nature de cette brute qui était allée avec-semblable à l'animal qui avait vécu avec cette femme qui a donné naissance à cet enfant à moitié bête et qui ressemblait à un homme, un gaillard gigantesque. Et alors, il est allé là-bas et a commencé à avoir des enfants, donc des bêtes, ayant un appétit sexuel comme leur père au commencement; cette bête pleine de convoitise a trouvé ces filles et tout, et ils ont pris les filles des hommes. C'est vrai.

130 Et c'est ce qui a certainement amené ces gaillards; ils viennent de cette même lignée de ces esprits déchus qui sont venus sur les gens . Souvenez-vous, les mêmes esprits qui vivaient en ces temps-là, aujourd'hui... vivent aujourd'hui.

131 Regardez cela aujourd'hui! Eh bien, nous avons des gens dans ce pays qui sont... Maintenant, je ne suis pas... Ceci... Je suis Américain, vous le savez. Mais laissez-moi vous dire que c'est la nation la plus basse du monde que je connaisse, à part Paris en France. Elle est tellement dégradée!

132 Eh bien, même les étrangers, en Afrique, en-en Suède et... là-bas, disent : "Qu'est-ce qui vous arrive donc, vous les Américains? N'avez-vous plus aucun respect pour vos femmes? Car toutes les chansons à-à la radio sont des espèces de chansons sales et vulgaires sur les femmes. N'avez-vous donc plus de respect pour vos femmes là-bas?"

133 Tous nos chants parlent des femmes, du sexe, de la convoitise, et des choses semblables. C'est parce que le diable s'est emparé de cela. C'est l'exacte vérité. Hollywood et la télévision et toutes ces choses répandent ces choses vulgaires et impies, qui vont dans les kiosques à journaux et ainsi de suite. Partout ce sont des femmes déshabillées ou quelque chose comme ça. C'est exactement ainsi que cela a débuté au commencement, et cela se termine de la même manière. C'est une honte!

134 Et pour ce qui est de la moralité, la colonne vertébrale de toute nation, c'est la femme. Et quand vous détruisez la maternité, vous avez détruit votre nation. Nous sommes arrivés aujourd'hui à un point où nos femmes fument des cigarettes et font des choses semblables, boivent du whisky et se conduisent mal, et-et c'est honteux!

135 Un jeune homme qui essaie de trouver une femme encore vierge et qui a une bonne moralité, serait pratiquement obligé d'aller dans une bonne vieille église du Saint-Esprit pour en trouver une, c'est tout à fait vrai, là où un homme l'a bien gardée, et des choses comme cela, et lui a témoigné un peu de décence.

136 Vous pourriez penser que cela est insensé, mais mon frère, examinez cela et renseignez-vous, et voyez si ce n'est pas la vérité. C'est une honte! C'est vrai. C'étaient les fils de Dieu qui sont à... Maintenant, je peux expliquer mon... Quand-quand je sais si...

137 Aujourd'hui, j'avais une autre question; il est dit : "Frère Bill, pourquoi la Bible dit-elle qu'Eve a dit : 'J'ai formé un fils avec l'aide de l'Eternel.'" C'est tout à fait vrai. Il devait venir de l'Eternel; l'Eternel est le seul Créateur qui soit. Il... Dieu a créé le diable. Comment cela? Dieu a créé le diable. Dieu a créé chaque ange déchu qui existe. Est-ce vrai? Eh bien, certainement. C'était leur choix, pas le Sien. Il vous a créé; que faites-vous à ce sujet? Vous serez jugé de la même manière qu'eux. Voilà. Certainement!

138 C'étaient des fils de Dieu, mais ils étaient déchus de la grâce et étaient entrés dans ces hommes-animaux et se sont empressés de partir, pleins de convoitise. Quand ils ont vu des femmes, ils les ont simplement prises. Eh oui, ils sont toujours là. L'immoralité de l'Amérique est pleine de... Un homme qui n'a pas l'Esprit de Dieu est capable d'arracher le bébé des bras de sa mère pour violer celle-ci. S'il n'a pas Dieu, il n'est-il n'est rien de plus qu'un animal. Il a toujours cette nature bestiale et impie. Et un homme qui a... On dit : "La religion fait que vous... si bien que l'homme devient fou à cause de la religion." La religion est la seule chose qui puisse donner à l'homme son bon sens, du moins, la religion de Jésus-Christ.

139 Je pourrais vous prouver par la Bible que vous n'êtes pas dans votre bon sens tant que vous n'avez pas trouvé Christ. C'est vrai! C'est assez fort, mais je peux prouver cela par l'Ecriture. C'est vrai. Vous êtes enclin à la bestialité, à la convoitise et à tout, tant que vous n'avez pas découvert Christ Jésus. Il est l'Admirable.

140 Eh bien, j'admettrai que les gens étudient trop, et essaient d'aller trop loin, et de trop réfléchir, et quelquefois ils ont des dépressions nerveuses et tout, à cause des études sur le Seigneur. Vous devez abandonner cela! Vous n'avez pas à le faire! La seule chose que vous ayez à faire, c'est de tomber amoureux de Lui, et de simplement continuer à L'aimer. Amen! Il ne s'agit pas d'essayer de vous introduire dans quelque chose, ou de faire de votre être ce que vous n'êtes pas; allez simplement de l'avant et laissez Dieu vous utiliser de la manière qu'Il désire. Abandonnez-vous simplement, consacrez-vous et continuez à marcher, joyeux, chantant et vous réjouissant. C'est comme ça.

141 La Bible dit : Toutes choses concourent au bien de ceux qui L'aiment. Assurez-vous donc que vous L'aimez, c'est tout ce que vous devez savoir. Amen! Aimez-Le simplement et continuez votre chemin! Dites : "Seigneur, je T'aime; Tu sais que je T'aime."
"Aimes-tu ceci?"
"Non, Seigneur, c'est Toi que j'aime, Seigneur", voyez-vous.

142 On vous dit : "Bien, ne veux-tu pas être... Ne voudrais-tu pas être un grand prédicateur? N'aimerais-tu pas être ceci?"

143 "Non. Eh bien, Seigneur, ce que... Si Tu veux que je le sois, je le serai. Si Tu ne le veux pas, amen, je resterai juste ici même, simplement un paillasson de cette église."

144 "Bon, eh bien, je crois que si tu fais quelque chose comme ceci, les gens auront plus de considération pour ton église."

145 "Peu m'importe ce que les gens pensent, je veux savoir ce que Toi, Tu penses, Seigneur. Je-je vais simplement Te rester fidèle; fidèle à ce que Tu me dis de faire. Je les aime certainement tous."
"Bon, maintenant, tu connais telle soeur, ne l'aimes-tu pas?"
"Si, Seigneur, je l'aime. Oui, assurément, je l'aime."
"Pourquoi?"

146 "Parce que Toi, Tu l'aimes, et Tu es en moi. Et je dois l'aimer, parce que c'est Toi, en moi, qui l'aimes." Oh! la la! Ça ira!

147 Mais je pense que ce sont là ces bêtes qui sont tombées là-bas, le... que ce sont ces bêtes pleines de convoitise qui sont tombées, voyez-vous.
11. Est-ce que les "fils de Dieu" signifie des anges ou des esprits venus du Ciel?

148 C'était cela la question de cette personne. Très bien. Je crois que ce n'étaient pas des anges. Voyez, c'étaient des êtres, des "fils de Dieu", comme l'Ecriture le dit. Non pas des anges, mais des fils de Dieu. Et ils sont venus du Ciel sur la terre, et ont été mis dans la chair, ce n'est pas et non qu'ils se sont introduits dans la chair. Je crois que toute chair est née du sexe, excepté Jésus-Christ. Je crois que le seul Etre qui est né virginalement, c'est Jésus-Christ. Et je-je ne suis pas d'accord avec Josèphe à ce sujet, bien que ce soit un grand historien. Mais ce que je crois réellement, c'est qu'ils étaient des êtres surnaturels qui sont descendus pour s'emparer de l'esprit de l'homme. Et je crois qu'ils sont toujours ici même aujourd'hui, se promenant encore dans Jeffersonville aujourd'hui, ces mêmes esprits bestiaux, pleins de convoitise et impies, et qui vivent juste dans des êtres humains. Or, un jour, ces hommes mourront, et s'il y a une autre génération, ces esprits reviendront sur elle.

149 Souvenez-vous-en, Dieu retire Son homme, mais jamais Son Esprit; ceci est le même Saint-Esprit qu'ils ont reçu à la Pentecôte.

150 Le même diable qui (sous des formes religieuses) a persécuté le Christ, est ce même diable qui est dans l'église aujourd'hui, portant de longues robes. Et ils n'ont pas à porter... Je ne veux pas dire la robe dont ils sont vêtus, je veux dire la robe dont est vêtue votre âme. Voyez? "Eh bien, les jours des miracles sont passés; ça n'existe pas." Vous parlez de pharisiens modernes ! C'est tout à fait ça!

151 Cependant, la Bible dit : "Ils auront l'apparence de la piété, mais renieront ce qui en fait la force. Eloigne-toi de tels hommes. Tiens-toi à l'écart de ces hommes. Tiens-t'en éloigné; reste éloigné d'eux." Ce sont toujours des fils de Dieu, mais dans une condition déchue. Voyez-vous ce que je veux dire? Certains d'entre eux sont des ministres, certains des diacres, certains des anciens, d'autres des évêques, tout aussi pieux que possible! Mais la Bible dit...

152 Maintenant, je vais répondre à la question que vous m'avez posée il y a un moment, frère. Quelqu'un a dit :
12. Frère Branham, je veux connaître à partir de quoi je peux dire avec certitude : "Cet homme a le Saint-Esprit, parce qu'il a fait ceci ou cette femme a le Saint-Esprit, parce qu'elle a fait cela."

153 Il n'y a aucun moyen au monde pour vous de connaître cela. C'est vrai! Il n'y a aucun moyen au monde pour vous de connaître cela. C'est Dieu qui est le Juge; nous, nous n'avons pas à juger, voyez-vous? Prêchez simplement l'Evangile et vivez...

154 Il y a quelque temps, un homme est venu me voir; je prêchais sur... J'avais dit l'autre soir. Il est venu chez moi et a dit : "Frère Branham, frère, je veux-je veux-je voulais être... Je veux me débarrasser de mes péchés. Je veux être un Chrétien." Il se tenait sous le porche.

155 Il a dit : "J'ai entendu parler d'un grand homme, un homme mondialement connu du nom de Billy Graham." Il a dit : "Je suis allé à ses réunions. Et-et-et il disait : "Que tous ceux qui veulent devenir Chrétiens, lèvent la main et acceptent Christ comme leur Sauveur personnel." J'ai donc levé la main. Il a dit : "Maintenant, levez-vous tous, et nous allons prier. Je suis alors resté et j'ai prié aussi... (Excusez-moi) aussi sincèrement que je le pouvais." "Mais, a-t-il dit, cela ne m'a fait aucun bien", dit-il.

156 Il a dit : "Alors, je suis allé ensuite à-à une réunion d'Oral Roberts." Il a dit : "J'ai entendu parler de lui, et j'avais appris qu'ils avaient tous une de ces joies." Il a dit : "Je suis allé chez Oral Roberts et je lui ai demandé : Que dois-je faire pour devenir Chrétien?" Il a dit: "Allez là-derrière dans ..." Je lui ai raconté que j'avais levé la main à la réunion de Billy Graham. Il a dit : "Restez dans cette salle de recherche là-bas jusqu'à ce que vous soyez si heureux que vous parlerez en langues." Il a dit : "J'y suis entré et j'ai prié jusqu'à ce que j'ai parlé en langues." Il a dit: "Cela se produisit mais cela ne m'a fait aucun bien."

157 Il a dit : "Et après, je suis allé à une autre réunion et ils m'ont dit que je n'avais pas encore été sanctifié; ils m'ont dit que je devais être sanctifié et me sentir heureux, et crier, éprouver suffisamment de joie. Ainsi, j'ai prié et prié jusqu'à ce que je-j'ai crié, mais cependant..."

158 J'ai dit : "Frère, chacune de ces choses est correcte, chacune d'elles est bonne. Lever la main, parler en langues, crier, je crois en tout cela, pourtant ce n'est pas encore la chose! Voyez, il s'agit d'accepter la Personne, Jésus-Christ." Voyez-vous? Voyez-vous? Voyez-vous, ce n'est pas...

159 Ces choses sont des attributs. Crier, parler en langues, courir, crier, pleurer, prier, quoi que ce soit, ce sont seulement des attributs qui suivent! L'important, c'est d'accepter la personne, Jésus-Christ, voyez-vous. Ainsi, il n'y a pas-il n'y a pas une évidence que nous puissions citer. Est-ce parce qu'un homme pleure? J'ai vu un homme pleurer et pleurer, et verser des larmes de crocodile, pour rester un aussi grand pécheur qu'il pouvait l'être.

160 Ecoutez, Jésus n'a que des brebis. Est-ce vrai? Le berger connaît ses brebis. Y a-t-il quelqu'un ici qui a déjà entendu une chèvre bêler? Eh bien, frère, vous feriez mieux d'être berger si vous voulez connaître la différence. Une chèvre bêlera exactement comme une brebis. Oui, oui! Si un vieux petit bouc est attaché là, quelque part, et qu'une vieille petite brebis de ce côté fasse "bêê", de l'autre côté c'est "bêê", tout à fait la même chose.

161 Et je les ai entendus pleurer et pleurer là à l'autel; : "Ô Dieu!" Sanglotant comme cela : "Ô Dieu!", et demeurer une chèvre. C'est vrai! Crier? Eh bien, oh! la la! j'en ai vu crier jusqu'à ce qu'ils... Et ils courent à travers la salle, sautillent et crient.

162 Alors vous dites : "Frère Branham, vous ne croyez pas dans le fait de crier?"

163 Ne me comprenez pas mal. Assurément, je crois dans le fait de crier. Mais, je dis que ce n'est pas cela l'évidence, voyez, parce que tous crient. J'en ai vu crier aussi fort qu'ils le pouvaient. Oui, monsieur! Et tout en se comportant drôlement comme cela. Et c'est bien loin de la chose, vous comprenez de quoi je parle. J'ai entendu des gens parler en langues, puis sortir et mener n'importe quelle vie, faire n'importe quoi. Ainsi cela n'en était pas le signe.
Mais, vous dites : "Eh bien, vous êtes contre cela."

164 Oh, non. Je crois dans le parler en langues; c'est un don de Dieu dans l'église. Si j'enlevais cela, j'enlèverais une partie de Dieu. Si j'enlève ma langue-ma langue de mon corps, je n'aurai pas un corps complet. Le Corps de Jésus-Christ a des langues; et le Corps de Jésus-Christ, ici, a des langues; et si vous enlevez cela, vous enlevez une partie de Christ, vous ne pouvez cependant pas continuer à dire que c'est le Corps, voyez-vous. Voyez-vous, voyez-vous?

165 C'est plutôt le fait d'accepter la Personne de Jésus-Christ, alors d'autres choses viendront s'y ajouter et s'accorder ensemble. Si ce matin chaque membre de ce corps, ce petit groupe de gens, si nous pouvons baisser les rideaux de chaque côté et que chaque personne ici reçoive la Personne de Jésus-Christ, il n'y aurait plus jamais d'histoires, et il n'y aurait plus jamais de disputes. Il n'y aurait que l'amour parfait. Pourtant vous croirez toujours ceci, et vous croirez toujours cela, mais il y aura tellement d'amour que vous... Voyez? C'est ça! Or, Jésus a dit: "C'est à leur fruit que vous les reconnaîtrez." Et les fruits de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la longanimité, la bonté, la douceur, la bienveillance.

166 Maintenant je vais... je vais vous donner mon idée de ce que je pense être la chose la plus proche de l'évidence que je connaisse, pour savoir qu'un homme est Chrétien. Vous savez ce que c'est? C'est le travail de l'âme. Une personne qui est toujours si affamée et si assoiffée de Dieu. Elle est simplement ... jour et nuit, elle-elle ne peut. Le supporter Elle-elle-elle doit faire quelque chose pour Dieu. Elle-elle est remplie d'amour et elle est juste... et son âme travaille, ne faisant que travailler tout le temps. La Bible dit : Celui qui marche en semant avec des larmes revient sans doute avec allégresse, quand il porte ses précieuses gerbes. Est-ce vrai? Toutes ces choses...

167 Maintenant, regardez; s'il y a... Si cette église... Si je disais, ce matin, que ce petit groupe de gens, et moi... Si Dieu disait : "Maintenant, regarde, William Branham, Je vais te tenir pour responsable de ce groupe de gens pour ce que tu leur enseignes. Maintenant, veux-tu que tous crient?"
- Assurément, je veux qu'ils crient.
- Veux-tu que tous parlent en langues?
- Je veux que chacun le fasse.
- Veux-tu que tous dansent en Esprit?
- Je veux que chacun le fasse!

168 D'accord, bien. C'est très bien; mais que préférerais-tu qu'ils fassent?" Hum-hum.

169 "Je préférerais avoir une église qui a un tel fardeau sur le coeur pour la prière que les gens resteraient simplement à cet autel et y resteraient jour et nuit et ainsi de suite, et que dans leur maison, ils seraient constamment en prière, s'humiliant, et essayant d'amener les gens à Dieu, et allant à l'hôpital rendre visite aux malades, et essayant d'amener les gens à venir à l'église et à pratiquer le bien. Je préférerais avoir cela plutôt que tout le reste mis ensemble, bien que le reste soit juste et ait sa place dans l'Eglise."

170 Mais si je devais avoir cela, je mettrais cette chose en première position, parce que si vous avez cela, le reste viendra. Oui, voyez-vous, si vous avez ça, si seulement vous avez vraiment faim de Dieu, les cris viendront; si vous avez vraiment faim de Dieu, le parler en langues viendra. Si vous avez vraiment faim de Dieu, vous continuerez à avoir faim. Prenez garde à vous-même; quand vous remarquerez que vous devenez indifférent, souvenez-vous simplement-faites attention-qu'il y a un autre esprit qui essaie de se glisser là. Restez humble, juste devant Dieu, votre âme travaillant. Soyez tout simplement de tout votre être ce... à l'ancienne mode.

171 Je peux prouver par la Bible que la première fois que l'Ange de Dieu a parcouru le pays pour sceller du Saint-Esprit, Il scella uniquement ceux qui gémissaient et soupiraient à cause des abominations qui se commettaient dans la ville. Ezéchiel chapitre 9. Est-ce vrai? Il a apposé un sceau sur le front de ceux qui soupiraient et gémissaient à cause des abominations qui se commettaient dans la ville.

172 Maintenant, je veux vous poser une question. Je vais vous poser cette question (maintenant nous terminerons aussi vite que possible). Qu'arriverait-il aujourd'hui si le Saint-Esprit parcourait Jeffersonville, New Albany et Louisville pour sceller ceux qui, cet après-midi, seraient chez eux disant : "Ô Dieu, envoie un réveil", désirant ardemment une réunion. "Ô Dieu, regarde les péchés de la ville. Oh! n'est-ce pas terrible, Ô Dieu? Oh! envoie, s'il te plaît, un réveil, Ô Dieu! je t'en supplie. Envoie un bon prédicateur, envoie quelqu'un. Ô Seigneur, que le Saint-Esprit..."? Qui-qui scellerait-Il? Pensez-y!

173 Maintenant : "Bien, Frère Branham, que voulez-vous dire?"

174 Je veux dire ceci, et je le dis maintenant avec révérence, comme marchant sur un fil fragile. Je crois que ce jour-là est presque passé, ceux qui sont entrés sont entrés. Voyez-vous? Voyez-vous? Les portes sont en train de se fermer, vous n'avez plus ce fardeau.

175 Billy Graham a tenu des réunions à travers tout le pays, Oral Roberts également, et tout le reste d'entre nous. Nous avons pleuré, prié, et prié et ainsi de suite. Mais vous voyez, les portes sont en train de se fermer. "Que celui qui est souillé (je cite l'Ecriture) se souille encore. Que celui qui est juste pratique encore la justice. Que celui qui est saint se sanctifie encore." Et je crois que les portes pour les nations sont en train de se fermer. Voyez-vous? Le jour, le temps, la saison est presque passée, un petit nombre de plus doit encore entrer. La raison pour laquelle on ne peut plus avoir ce genre réunions, c'est parce qu'il n'y a plus de travail de l'âme. Vous avez-on n'a plus ce fardeau.

176 Je me souviens des années passées. Vous les entendez parler tout le temps des allées recouvertes de la sciure de bois et de ces choses qu'il y avait dans le Tabernacle. Cela ne se fait plus, pas le moins du monde. Mais en ce temps-là, c'était tout frais; Dieu appelait Son Eglise. Je les voyais sangloter et pleurer et rester à l'autel toute la nuit. J'allais chez eux, et on pouvait les entendre quand on s'approchait, des hommes et des femmes dans-dans leurs chambres, criant : "Ô Dieu!"

177 On les voyait s'avancer dans l'église et je percevais le piano commencer à jouer "Jésus, garde-moi près de la croix", et là des larmes coulaient, vous savez. [Frère Branham renifle. - N.D.E.] On venait dans cette église, puis on allait à une autre église, on les entendait là : "Il y a une précieuse Fontaine." "Ô Dieu, sauve mon garçon! Sauve ma fille, elle est perdue, Seigneur ! Je T'en prie!"

178 On ne trouve plus cela. Qu'est-ce qui ne va pas? L'Esprit de Dieu s'est retiré. Jésus a dit-Il a prédit cela-que l'amour ... parce que l'amour du plus grand nombre... leur amour se refroidirait... que, parce que l'iniquité se serait accrue, l'amour du plus grand nombre fera défaut. Vous voyez? Vous voyez, il se refroidit, il s'en va. L'amour s'éteint. Et où cela en est-il arrivé? Simplement à une forme : Jouer très fort du piano, n'importe comment, et on crie : "Ô alléluia! Gloire à Dieu! Alléluia! Loué soit le Seigneur!" Vous voyez, comme cela, c'est seulement une forme. Ne vous faites pas d'illusions, vous voyez, on se fait des illusions. Vous voyez, ça importe peu tant que nous... J'y vais comme ceci, je par ...

179 Je ne parle pas de notre Tabernacle, je parle de ce que je trouve partout aux Etats-Unis. C'est devenu juste comme une imitation de ce que nous avions, et ce travail de l'âme, ça n'existe presque plus. Ô frère, soeur, ô Dieu, aie pitié de nous! Que Dieu ait pitié de nous!

180 Regardez ces réveils et ces choses qui ne font que gronder, sans cesse, et l'Evangile a été prêché plus clairement, c'est ... Considérez cela, aujourd'hui, dès qu'un réveil est terminé, les gens s'en vont. Vous savez quoi?

181 Laissez-moi dire ceci. Je ne sais pas pourquoi je ne peux m'éloigner de ceci. Mais regardez, Jésus a dit : "Le Royaume des Cieux est semblable à un homme qui prit un filet et le jeta dans la mer. Et lorsqu'il l'eut retiré, il avait pris différentes espèces d'animaux de la mer, bien sûr. Il avait pris des tortues, et il avait pris des serpents; et il avait pris des langoustes, des insectes marins, et du poisson." Vous voyez? Et je crois que le filet...

182 Maintenant, regardez. Voici une tortue et voici un poisson. Cette tortue ne peut rien au fait d'être une tortue, elle était une tortue dès le départ. Sa nature est celle d'une tortue et c'est tout ce qu'il y avait là. (Maintenant souvenez-vous, je-j'ai dit que j'allais prier). Vous voyez, c'était une tortue au départ, et maintenant c'est une tortue. Si au départ c'était un serpent, maintenant c'est un serpent. Si au départ c'était un insecte marin...

183 Et je crois que le filet a été lancé à maintes reprises, si bien que presque tous les poissons ont été retirés de l'étang.

184 C'est la raison pour laquelle ils disent : "Bien, j'ai levé les mains. Gloire à Dieu! Je veux être sauvé. Dieu soit loué!" Et quelques jours après : "Oh! Lydie, tu sais, ces histoires, ce n'est pas... C'est absurde! Je pensais que c'était juste." Pourquoi? Au départ, la nature ici à l'intérieur est celle d'un insecte marin, c'était un serpent pour commencer.

185 Maintenant, le lac a été ratissé et presque tous les poissons ont été pris. Le filet sera séché. Et Jésus viendra, Il prendra alors Ses poissons. Voyez-vous ce que je veux dire? Oh! s'il y a en vous un brin de Christianisme, s'il y a en vous un peu de désir de servir Dieu, cramponnez-vous à cela de toutes vos forces ce matin et chérissez cela de tout votre coeur.

186 "Les fils de Dieu prirent les filles des hommes." Certainement qu'ils étaient fils de Dieu! Aujourd'hui ils sont toujours fils de Dieu, mais ce sont des fils de Dieu déchus. Certains d'entre eux, pour ce qui est des Ecritures! (Fiou!) Oh, comme ils peuvent parler des Ecritures! Ils sont fils de Dieu. Vous savez, Satan était le bras droit de Dieu. Vous savez, il connaît les Ecritures mieux que n'importe quel-n'importe quel théologien-théologien au monde aujourd'hui. Vous parlez de... Il embrouille les séminaires, spécialement ce séminaire baptiste par ici, qui dit que-que "Jésus-Christ est né d'un soldat romain, ou plutôt allemand". J'ai un livre là-dessus, je désire vous le montrer un de ces jours. Très bien.

187 Rapidement, Exode... Oh! nous ne prendrons jamais cela, à moins de le reporter. Je vais prendre ces questions très rapidement maintenant, je sais que je prends beaucoup de votre temps. Vous me supporterez bien encore pendant quelques minutes de plus? [L'Assemblée dit : "Amen!" - N.D.E.]
13. Les cent quarante-quatre mille qui sont mentionnés dans l'Apocalypse, sont-ils le reste des Juifs que nous... Prendront-ils part à l'enlèvement de l'Eglise? (au verso) Est-ce qu'Israël ne... Au commencement du... ?… (Excusez-moi) ... passent par la période-période de...

188 Excusez-moi, juste une minute pour que je comprenne cela. Ça-ça continue sur l'autre page.
...s'accomplir pendant les mille ans de-de Christ plutôt que lorsque les hommes pourront vivre comme ces religieux modernes? Oui, monsieur!

189 Bien, juste une minute pour la saisir comme il faut. La question est celle-ci :
Les cent quarante-quatre mille, dont nous sommes le reste...

190 Je veux d'abord corriger celle-là, pour être certain que vous... Vous voyez, les cent quarante-quatre mille...
Les cent quarante-quatre mille qui sont mentionnés dans l'Apocalypse, sont-ils le reste des Juifs qui prendront part à l'enlèvement de l'Eglise? Les cent quarante-quatre mille...

191 Maintenant juste... je suis-je suis, je voudrais en avoir une idée claire, avant de commencer.
Les cent quarante-quatre mille mentionnés dans l'Apocalypse, sont-ils le reste des Juifs qui prendront part à l'enlèvement de l'Eglise?

192 Je veux d'abord aborder cela. Les cent quarante-quatre mille sont le reste des Juifs, et non pas l'Eglise enlevée. Vous voyez? Regardez donc dans l'Apocalypse au chapitre 6, vous verrez cela.

193 Ensuite nous aborderons l'autre partie qui est au verso, il y a une autre question là-dessus. Remarquez ces choses.

194 Très bien. Regardez ici maintenant, Apocalypse 6, bien, c'est là qu'on le trouve. Vous voyez? Nous allons commencer, il continue en parlant de ces cavaliers, et ainsi de suite, qui sortent. "Quand il ouvrit le..." Prenons le verset 9 du chapitre 6 de l'Apocalypse : "Quand Il ouvrit le cinquième sceau..."

195 Je me suis-je me suis-je me suis trompé. Je me suis trompé de chapitre. C'est le chapitre 7. Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre...

196 Oh! quelle bonne question! Et nous avons si peu de temps pour l'aborder et prier pour les malades. Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu'il ne souffle point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre. Et je vis un autre ange, qui descendait du ciel, et qui tenait le Sceau du Dieu vivant.

197 Oh! rassurez-vous, c'est une merveilleuse question! Vous voyez? Eh bien, c'est une scène dramatique. Jean se tient maintenant ici loin de la terre (en Esprit), regardant en arrière vers la terre. Et il vit quatre anges debout aux quatre coins de la terre, qui retenaient les quatre vents de la terre.

198 Eh bien, "vents", dans la Bible... Je n'ai pas le temps de parcourir pour vous les passages de l'Ecriture. Mais nous pouvons y arriver. Si je ne réponds pas correctement à la question, alors j'y reviendrai une autre fois. Les quatre... Les vents, dans la Bible, signifient "des guerres et des conflits". Comme du temps de Job, vous vous en souvenez, les vents sont venus et-et ont pris ses fils. Vous comprenez ce que je veux dire : ce – ce sont – ce sont des troubles. Vous voyez? ... et je vis quatre anges (quatre anges ou quatre messagers) , ils étaient debout aux extrémités de... ou plutôt aux quatre coins de la terre; ils retenaient les quatre vents... ... Il cria d'une voix forte aux quatre anges, à qui il avait été donné de-de faire du mal à la terre et à la mer (Eh bien, c'est de la Venue du Seigneur qu'il parle. Vous voyez?) Et il dit : Ne faites point du mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu (les serviteurs) .

199 Maintenant, souvenez-vous, Ses serviteurs, ce n'est pas l'Eglise. Nous, nous sommes Ses fils, non pas Ses serviteurs. Les Juifs ont toujours été Ses serviteurs. L'Eglise n'a jamais été constituée de Ses serviteurs, elle est constituée de Ses enfants. Vous voyez? Les serviteurs. Et j'entendis le nombre de ceux... avaient été marqués du sceau: cent quarante-quatre mille, et il a été scellé cent quarante quatre mille de toutes les tribus des fils d'Israël. (Remarquez donc que tous sont Juifs.)

200 Maintenant, observez! "De la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau. De la tribu de Ruben... douze... De la tribu de Gad, douze... Aser, douze... Et de Nephtali, douze... et-et ainsi de suite. Siméon, douze... et-et Aser, douze... Et Zabulon, douze... Et Benjamin, douze..." Et douze tribus d'Israël, donc douze fois douze font combien? Cent quarante-quatre mille. Maintenant observez, toutes les tribus des enfants d'Israël. Eh bien, observez : ils étaient "serviteurs" de Dieu.

201 Eh bien, je peux peut-être éclaircir cela. Maintenant, observez : Après cela... regardai, et voici, je vis une grande foule, que personne ne pouvait compter (ici, c'est un autre groupe, vous voyez?) de toute nation... tribu... langue et peuple. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, portant... blanche portant... l'Agneau revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains. Et ils criaient d'une voix forte, en disant... (Ecoutez cette réunion du Saint-Esprit!) ... Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l'Agneau. Et tous les anges... et autour-autour du trône, des vieillards et des quatre êtres vivants... ils se prosternèrent sur leurs faces devant le trône, et ils adorèrent Dieu, En disant : Amen! La louange, la gloire, la sagesse, l'action de grâces, l'honneur, la puissance, la force, soient à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen! Et l'un des vieillards (Observez maintenant : c'était... Jean était dans la vision) ... l'un des vieillards dit... me répondit... me dit : ... qui sont-ils? (Eh bien, Jean était un Juif et il vit les douze tribus d'Israël, il les a reconnues) ... Mais ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d'où viennent-ils? D'où sont-ils venus? Maintenant, tu as vu les Juifs, tu connais chacun d'eux, tu les as dénombrés selon les tribus, et tu as dit combien de milliers étaient scellés. Mais qui sont ceux-ci qui sont de toute tribu, de toute langue et de toute nation? D'où sont-ils venus? Je lui dis : Mon Seigneur, Tu le sais ( en d'autres termes, Jean dit: "Je ne sais pas d'où ils viennent. Je suis un Juif et je me tiens ici, et je vois mon-mon peuple et ceux qui sont ici")... Et Il me dit : ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation... (Voyez-vous?) ... grande tribulation. Ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le Sang (non pas en étant membre d'église) ... mais dans le sang de l'Agneau (Vous voyez?) C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu et le servent jour et nuit dans le Temple...

202 Eh bien, où est-ce que Madame Branham me sert? Dans la maison. C'est l'Epouse! Madame Neville, c'est là qu'elle se tient, dans la maison, où elle vous sert. C'est là que l'Epouse (ce ne sont pas les serviteurs)... que l'Epouse sert. ... dans le Temple. Et celui... est assis sur le trône dressera sa tente sur eux, Et ils n'auront plus faim... (Il semble qu'ils manquaient des repas, n'est-ce pas, lorsqu'ils étaient ici) ... n'auront plus faim, ni soif, le soleil ni aucune chaleur ne les frapperont plus. Car l'Agneau qui est au milieu d'eux les conduira et les paîtra et les conduira aux... aux... de la vie... (juste une minute)... sources de l'eau de la vie, et Dieu essuiera toute larme (c'est un groupe en pleurs qui se tient là) de leurs yeux (vous voyez?)

203 Maintenant, remarquez, ils étaient affamés et assoiffés, pleuraient, gémissaient, et imploraient; ils viennent de la tribulation (On disait : "Regardez cette bande de saints exaltés; oh! ils sont fous!") Oh! la la! Oui! vous voyez? Mais ils pleuraient et imploraient, ils ne s'agitaient pas et n'étaient pas anxieux. Ils pleuraient et imploraient simplement. Et vous voyez, ils étaient de toute tribu, de toute langue, de toute nation.

204 Or, les cent quarante-quatre mille, c'étaient des Juifs. Abraham était le serviteur de Dieu. Les Juifs ont toujours été les serviteurs de Dieu. Les Gentils n'ont jamais été Ses serviteurs.

205 Maintenant, nous devons donc nous dépêcher pour terminer cela, parce que nous avons deux ou trois questions de plus. Et je vais me dépêcher autant que possible, sans chercher à aller au-delà de ces questions. Mais je reviendrai pour les prendre dimanche prochain, Dieu voulant, et je mettrai plus de temps là-dessus.

206 Mais regardez maintenant, il vit tous les quatre coins de la terre, et les anges debout aux quatre coins de la terre. Vous dites : "Eh bien, je pensais qu'elle était ronde", cela n'empêche pas qu'elle ait quatre coins, vous voyez. Très bien.

207 Maintenant : "aux quatre coins de la terre, retenant les quatre vents." Autrement dit, voici les vents se sont mis à souffler sur toute la terre sous forme de guerres et de conflits. Quand cela s'est-il produit? Pas avant la Première Guerre mondiale. "Ils retenaient les vents"; et ils luttaient, prêts à prendre les rênes.

208 Et maintenant, voilà qu'un autre arrive. Eh bien, si vous faites attention et que vous vous référiez à cet ange, c'est le même ange qui apparaît dans Ezéchiel 9, lorsque les hommes ont surgi de derrière les portes, avec leurs armes de destruction et ont parcouru Jérusalem pour massacrer les Juifs. Vous en souvenez-vous? Il a dit : "Arrêtez! Arrêtez! Arrêtez cela jusqu'à ce que vous ayez parcouru la ville pour apposer une marque sur le front de chacun de ceux qui soupirent et gémissent à cause des abominations qui se commettent dans la ville." Est-ce vrai?

209 Ensuite, après qu'Il a fait cela, Il les a alors laissés entrer et les a laissés massacrer. C'était la persécution sous Titus. Eh bien, vous voyez, c'est le même ange, apparaissant à nouveau, venant de l'Est (et d'où viendra Jésus), et Il a le Sceau du Dieu Vivant. Gloire!

210 Maintenant, qu'est-ce que le Sceau du Dieu vivant? Oh! Tenez, c'est un sujet de grande controverse dans le monde aujourd'hui! Certains disent que c'est l'observance du jour du sabbat, et d'autres disent que c'est faire ceci ou cela. Mais la Bible dit que le Saint-Esprit, c'est le Sceau de Dieu! Ephésiens 4:30 dit : "N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés jusqu'au jour de votre rédemption." Vous voyez? Très bien. C'est le Saint-Esprit.

211 Alors, qu'est-il arrivé? Maintenant, regardez! Oh! quand j'y pense, mon coeur bondit. Or, il disait : "Retenez les quatre vents jusqu'à ce que (autrement dit) nous marquions du sceau le front des serviteurs de notre Dieu." Les serviteurs, ce sont les Juifs. (Jean s'est retourné et a dit : "Je vis cent quarante-quatre mille scellés.") Maintenant, tous les vents se sont levés et ils auraient couvert la terre; et la bataille d'Harmaguédon aurait pu avoir lieu lors de la Première Guerre mondiale, mais...

212 Maintenant je dois aborder un autre passage de l'Ecriture ici pour vous le montrer. Jésus a parlé des gens qui... Il a dit : "Certains sont venus à une certaine heure, d'autres à une autre heure, ensuite il y eut ceux de la onzième heure." Les gens de la onzième heure. Maintenant, vous qui êtes spirituels, lisez entre les lignes parce que je dois sauter cela et me dépêcher. Maintenant, regardez : "Ceux de la onzième heure entrèrent." Et juste maintenant... "Les premiers entrèrent et reçurent un denier, et les suivants vinrent et reçurent un denier, et ceux de la onzième heure reçurent le même denier que les premiers." Est-ce vrai? ... La onzième heure!

213 Maintenant, observez, les Juifs sont la borne kilométrique que nous suivons maintenant. Eh bien, lorsque la Première Guerre mondiale a eu lieu, elle a pris tous les Juifs; ils étaient dispersés dans toutes les nations. C'est comme dans le premier passage de l'Ecriture qui a fait l'objet d'une question aujourd'hui, comment Il les a dispersés parmi toutes les nations; c'est là qu'ils sont tous. Et voici les vents souffler sur Jérusalem, partout, une guerre mondiale.

214 Et Il dit : "Arrêtez, arrêtez jusqu'à ce que nous ayons scellé les serviteurs de notre Dieu." Autrement dit : "Nous les rassemblons de toutes les nations, de partout, les faisant entrer, parce que nous devons les avoir ici pour sceller les cent quarante-quatre mille. Arrêtez!"

215 Et la Première Guerre mondiale s'est arrêtée le onzième mois de l'année, le onzième jour du mois, à la onzième heure du jour, afin que ceux de la onzième heure puissent entrer. C'est le dernier appel pour les Juifs! Et ils vont recevoir le même baptême du Saint-Esprit qu'ils ont reçu au commencement, là à la Pentecôte; ils seront baptisés de la même façon, et tout le reste; c'est l'entrée de ceux de la onzième heure.

216 Il a dit : "Arrêtez maintenant jusqu'à ce que nous les ayons scellés."
- Combien de temps vas-Tu les retenir?

217 "Jusqu'à ce que nous ayons scellé les serviteurs de notre Dieu. Maintenant, nous-nous scellons les nations, des milliers et des milliers ont été scellés au cours de ces persécutions et tribulations; ils ont été scellés. Mais attendez une minute! Juste une minute. Ne laissez pas la per-... Ne laissez pas venir ce temps jusqu'à ce que nous ayons scellé ces serviteurs." Et il en a scellé cent quarante-quatre mille.

218 Alors les vents ont été lâchés de nouveau. Maintenant, remarquez: Et depuis la Première Guerre mondiale, il y a constamment eu des persécutions contre les Juifs. Hitler fut suscité pour la Seconde Guerre mondiale, et quand il vint, il se mit à... Quoi? Il allait détruire le monde entier. Est-ce vrai? Il allait le détruire complètement. Oui, il l'aurait fait.

219 Tout devait être du communisme. Vous vous rappelez lorsqu'on a failli me mettre en prison, là-bas? Je prêchais cette même chose là-bas au River Hall, ce soir-là. Oui, monsieur. Je disais : "Il y aura trois ismes. Et ils finiront tous par se fusionner en un seul isme, et cet isme-là provoquera une persécution qui ramènera Jésus-Christ sur la terre." Et il en est exactement ainsi. Et c'était le communisme, et-et Hitler, et-et le Nazisme et ainsi de suite, et comment ce fascisme de Mussolini, et Hitler et Staline... Je disais : "L'un d'eux remplacera l'autre. Je ne sais pas lequel, mais je crois que ce sera le roi du Nord." Assurément, vous vous souvenez de ces choses et comment elles ont été enseignées ici; et Frère Mahoney, et vous tous quoique vous veniez de très loin là-bas.

220 Et on disait : "Si vous prêchez cela..."

221 Et au sujet de cette affaire N.R.A. [sigle anglais de l'Administration Américaine pour la Relance -N.D.T.], je disais : "Ce n'est pas la marque de la bête, certainement pas. C'est un boycott religieux; ce n'est pas cela." Je disais : "C'est seulement un signe avant-coureur, afin que les gens se préparent, qu'ils sachent que ce n'est que le début. C'est ici le commencement des douleurs, c'est à partir d'ici que nous commençons. C'est ici que le-que le temps tire à sa fin. Maintenant remarquez, là, en ce temps-là...

222 Bon, la persécution est venue sur les Juifs, et on a commencé à les persécuter dans toutes les nations et à les contraindre à aller tout droit à Jérusalem. Est-ce vrai? Tous, ils vont tout droit... Et on aura les cent quarante-quatre mille. Regardez là, un peu plus loin dans l'Apocalypse où Jean...

223 M. Bohanon, qui est là, m'a dit, il a dit : "Je ne pouvais pas lire cette Apocalypse." Il a dit : "Il y avait l'Epouse qui se tenait là sur le Mont Sinaï." Il a dit : "Il y avait l'Epouse là-haut au Ciel." Et il a dit: "Et il y avait l'Epouse, et l'eau... le dragon qui crachait de l'eau pour lui faire la guerre." Il a dit...

224 J'ai dit : "Mr. Bohanon, premièrement, vous vous êtes trompé en appelant Cela l'Epouse." J'ai dit : "Les Juifs se tiendront sur le Mont Sinaï, les cent quarante-quatre mille. L'Epouse, c'est évident, est au ciel avec Jésus. Et le dragon qui crachait de l'eau fera la guerre au reste de la postérité de la femme." C'était ce groupe-ci qui devait descendre, pas celui-là. Voyez-vous? Le reste de la postérité de la femme, "l'église sanctifiée" mais n'ayant pas reçu le Saint-Esprit, c'est contre ceux-là qu'il faisait la guerre. Vous voyez?

225 Les voici, il y a trois groupes. Gardez toujours ces trois à l'esprit. Et ici, nous voyons tout autour, ces cent quarante-quatre mille autour de la grande Epouse rachetée. C'est ce reste qui était laissé; les voilà. Il y a là les Juifs. Ils sont toujours cent quarante-quatre mille. Et voici ceux qui sont sanctifiés, qui ont refusé de recevoir le Saint-Esprit. L'église persécutera... L'église romaine et les autres les persécuteront. Mais l'Epouse est déjà enlevée au Ciel. Les voilà à leur place, exactement tel que le dit la Bible. Vous voyez?

226 Ainsi, les cent quarante-quatre mille sont des Juifs, les serviteurs de Dieu. Et lorsque l'Evangile du Saint-Esprit leur est prêché, et qu'ils reçoivent le baptême du Saint-Esprit exactement comme ils l'avaient reçu au commencement, la dispensation des Gentils est terminée, l'Eglise est scellée, l'enlèvement a eu lieu.

227 Durant les jours des Gentils, l'Evangile a été prêché partout, [Il] a martelé parmi les nations, tirant le filet, essayant de faire entrer chaque poisson qui se trouve dans l'eau. Et regardez-les, le plus grand...?... Tout ce qu'on a attrapé ce n'était que ces tortues et ces araignées d'eau et ainsi de suite. Dès que le réveil est terminé, elles retournent droit dans le monde. Les poissons sont presque déjà ficelés. Vous voyez ce que je veux dire?

228 L'Evangile a été prêché. On n'entend plus des pleurs, ni des gémissements, ni des soupirs, ni des pleurs pour recevoir le baptême du Saint-Esprit. Ils aiment venir par centaines pour qu'on leur impose ces mains sans importance, et ils font des histoires et dansent peut-être, ou quelque chose comme cela. C'est très bien, mais ce sont simplement les attributs.

229 La Personne de Jésus-Christ produit la chose réelle et garde cette personne en sécurité, en Christ, jusqu'à ce qu'Il vienne. Le voilà! Et maintenant, c'est pourquoi il n'y a plus de pleurs; les portes sont sur le point d'être fermées. Le Message a été apporté; Sa fin est proche, quelques-uns encore doivent être tirés ainsi pour entrer dans le Royaume de Dieu. Les portes sont en train de se fermer!

230 Alors, quelle est la chose suivante? Les Juifs doivent recevoir le Saint-Esprit et être baptisés au Nom de Jésus-Christ. Ils ont tout le temps été persécutés et ont été l'objet de railleries; et là, dès que le Saint-Esprit leur sera présenté, ils recevront le baptême du Saint-Esprit. L'Eglise des nations aura été enlevée. Et ceux qui auront refusé et qui n'auront marché que sous la justification, le dragon (la puissance romaine) crachera de l'eau, elle s'unira avec le communisme et amènera ainsi l'église dans la persécution. Les voilà parfaitement décrits.

231 Oh! mon frère! Quand nous voyons cela s'approcher, c'est la raison pour laquelle je prie, c'est la raison pour laquelle je crie vers Dieu : "Seigneur, permets-moi d'aller chez ces Juifs! Laisse-moi commencer là-bas en Afrique, travailler un peu avec ces Gentils et ces mahométans! Et permets-moi d'aller là, en Inde, pour essayer de manifester et de leur montrer le véritable Seigneur Jésus-Christ et Sa puissance, Ses miracles, Son baptême, tout, et le Saint-Esprit!" Alors, si on va à Jérusalem...

232 Frère Beeler, c'est ce que vous demandiez. Si on va à Jérusalem, on se tiendra là et on dira : "Maintenant, si Jésus est le Fils de Dieu Qui est ressuscité des morts, Il connaît les choses juste comme Il les connaissait au commencement; Il peut manifester la même Vie qu'autrefois. Et s'Il le fait, allez-vous L'accepter comme votre Sauveur personnel?" Et ensuite on montrera que Dieu, par Sa glorieuse puissance et les effets de Sa puissance de résurrection, est bien avec nous.

233 Alors, si on le fait et qu'on dise : "Bien, vous qui L'avez reçu comme votre Sauveur personnel..." J'espère qu'il y en aura des milliers. On dira : "Le même Saint-Esprit Qui est descendu le jour de la Pentecôte est juste ici pour vous!"

234 Alors, à ce moment-là, l'Evangile retournera là-bas chez les Juifs. Alors il y aura là, parmi ces Juifs, un réveil qui en amènera des milliers et des dizaines de milliers et... cent quarante-quatre mille seront scellés dans le Royaume de Dieu, par l'Ange qui scelle.

235 Je crois bien qu'Il vient de l'Est. Par rapport à nous, c'est de cette direction qu'Il vient maintenant, ayant Son sceau à la main. Alors, oh! je veux être là à l'intérieur. "J'ai envoyé des persécutions ça et là; et j'ai poursuivi ces Juifs et les ai repoussés de toutes mes forces. Et ils sont rentrés. De nombreux Juifs aux Etats-Unis (d'où ils ne s'échapperont pas) ont déjà reçu le Saint-Esprit. Cependant J'en ai cent quarante-quatre mille qui sont là, et qui vont recevoir le baptême du Saint-Esprit."

236 Et à ce moment précis, aussitôt que l'Ange qui doit sceller commence à sceller ces cent quarante-quatre mille, la porte de l'Eglise des Gentils est fermée, et les Juifs amènent le Saint-Esprit aux Juifs. Et ils auront un réveil qui balayera le monde entier. Alléluia! Et la puissance de Dieu sera manifestée parmi les Juifs! Oh! que c'est merveilleux! Fiou! Oh! la la!

237 Voyons voir rapidement, il faut Esaïe pour ça. Et nous trouvons ces "fils de Dieu". Maintenant, voyons :
Est-ce qu'Israël...

238 Voyez, si vous pouvez lire ça, frère. Je... C'est quelque peu mélangé, il a effacé cela une ou deux fois. Je vais chercher une autre question. S'il vous plaît, je vous en prie... [Frère Neville lit la question suivante. - N.D.E.] :
14. Le passage d'Esaïe qui parle du forgeage des hoyaux à partir des glaives signifie-t-il que cela sera l'oeuvre des mille ans du règne de Christ, plutôt que quelque chose que l'homme peut apporter ? (comme nous le disent de si nombreuses religions modernes)

239 Qui que vous soyez, mon cher frère ou ma chère soeur... On dirait l'écriture d'un homme. Mais peu importe, qui que vous soyez, vous avez entièrement raison: C'est quand des hoyaux seront forgés... ou plutôt quand des hoyaux seront forgés à partir des glaives, cela amènera le règne du Millénium. Et tous ces cultes religieux modernes qui vont ici et là, essayant d'introduire les gens dans le Royaume de Dieu par l'instruction... Ce sera quand Dieu Lui-même viendra sous la forme d'un Etre Surnaturel, dans Sa puissance surnaturelle, vers un peuple qui croit au Surnaturel et qui recevra une puissance surnaturelle, laquelle façonnera les fils de Dieu. Alléluia! Ce ne sera plus jamais la lecture, l'écriture, l'arithmétique. Ce sera par la puissance de résurrection de Jésus-Christ. Alors le monde n'apprendra plus jamais l'art militaire.

240 Aujourd'hui, chaque nation, chaque puissance, chaque royaume est contrôlé par le diable. La Bible le dit. Et un de ces jours, les royaumes de ce monde deviendront les royaumes de notre Seigneur et de Son Christ, et Il gouvernera et régnera mille ans sur la terre, et enlèvera l'Eglise. Exactement, c'est tout à fait vrai, cher lecteur.

241 Les cent quarante-quatre mille sont des serviteurs. Le grand nombre que personne ne pouvait... Les grandes foules que personne ne pouvait compter, ce sont les Gentils.

242 Juste une minute maintenant, encore une petite chose là-dessus. Je ne peux pas... Je vais donc simplement offrir une prière pour toute l'assemblée, dans quelques minutes. Regardez ici, je pense que ceci est plus important maintenant. Je veux prier pour les malades, mais nous allons nous dépêcher. Au lieu d'avoir le discernement, nous allons y aller directement. Je veux vous demander quelque chose. Y en a-t-il encore une? Je pense que je devrai simplement prendre celle-ci et traiter le reste dimanche prochain.

243 Considérez ceci, mes amis; comme c'est beau! Regardez. Je veux que vous soyez maintenant attentifs, vous qui avez posé cette question. Les cent quarante-quatre mille, il est vrai, sont les serviteurs, ils serviront. Si vous avez pu remarquer, côté position, dans les anciennes Ecritures...

244 Regardez toujours à l'ombre si vous voulez voir ce qu'est le positif. C'est vrai. Regardez là-bas et voyez ce qu'il en est. Maintenant à partir de la Croix c'est l'inverse, regardez le positif si vous voulez savoir ce qu'est l'ombre. Autrefois, on visait la Croix; jadis, on devait regarder l'ombre pour voir ce que serait la Croix; maintenant on doit regarder, à partir de la Croix, regarder en arrière pour voir ce qu'est l'ombre. Vous voyez? Regardez ce qu'était Christ quand Il était ici sur terre; ce qu'Il était alors, Il l'est maintenant. Ceci est Son ombre. Voyez-vous ce que je veux dire? Vous savez, au début quand j'expliquais cela, c'est ce qu'il en était. Maintenant, si je me situe à cette époque-là, je dois regarder à ce que l'ombre était pour découvrir ce que ceci serait, ce que serait la Croix.

245 Bien, un jour, il y eut un péché en Israël, et il y a eu un homme d'une tribu appelée Lévi. Ils ont tiré leur épée, sont allés avec Moïse dans le camp, et ont détruit tout ce qui était péché. Est-ce vrai? Dieu a regardé et a dit : "Parce que vous avez fait cela et que vous avez pris position pour Moi, votre... tous les autres vous serviront. Allez dans le temple comme sacrificateurs." Est-ce vrai? "Restez au temple, et les autres travailleront et vous apporteront la dîme et prendront soin de vous." Est-ce vrai?

246 Oh! Alléluia! Si vous pouvez comprendre ce qu'était ce temple, que les Lévites étaient l'Epouse! Maintenant, quand le péché surgit de tous côtés, les Lévites tirent leurs épées. L'Epouse née du Saint-Esprit se tient là, disant : "Jésus-Christ dans le positif est Jésus-Christ dans le négatif, Il est tout à fait le même. Le péché est toujours péché, c'est mal de faire ces choses-là!" C'est vrai, ils se tiennent là avec une épée.

247 Dieu dit : "Venez maintenant, vous les bénis de Mon Père." C'est l'Epouse.

248 Voilà les serviteurs, et regardez où les serviteurs campaient. Douze de ce côté... Je veux dire, quatre de ce côté-ci, quatre de côté-là, quatre de ce côté-là et quatre de ce côté-là; douze tribus. Les douze tribus sont les cent quarante-quatre mille. Regardez dans le livre de l'Apocalypse; il a vu la Ville qui a douze fondements. Sur chaque porte il y avait le nom d'un apôtre, et il y avait douze portes. Et il y avait les douze tribus (Alléluia!) qui se tenaient autour.

249 Et les rachetés se trouvaient à l'intérieur. Alléluia! Des noirs, des blancs, des jaunes, des bruns, tous ceux qui sont lavés dans le Sang seront Ses serviteurs, Il a dit qu'ils seraient avec Lui. Ils... Le soleil ne les frappera plus, ils n'auront plus jamais faim et soif, et ils vivront et régneront avec Christ pour toujours dans les glorieux âges sans fin : Lui, le Roi, et eux, la Reine. Ils gouverneront et régneront pour toujours!

250 Que le Seigneur vous bénisse! Amen. Je vais garder celles-ci. Dieu voulant, je reviendrai sur ces questions (voyez-vous), peut-être ce soir, et j'y répondrai ce soir, ou lorsque frère... Nous allons nous retrouver et nous entretenir. Que le Seigneur vous bénisse. L'aimez-vous de tout votre coeur? Oh! je désire Le voir, contempler Sa face,
Vivre là pour toujours par Sa grâce salvatrice.
Dans les rues de gloire, élever ma voix,
Les soucis sont passés, enfin à la maison, je me réjouirai sans cesse. (Oh! la la!) Voyageant dans ce pays, je chante en marchant,
Guidant les âmes au Calvaire, au flot cramoisi (non-non pas à l'église, mais au Calvaire!)

251 C'est ce que nous pointons; non pas une théologie, mais le flot cramoisi, Jésus-Christ. "La vie est dans le Sang", et Il est le Sang de Dieu (qui est Vie) vivant en nous maintenant. Béni soit le lien qui unit!

252 Pendant que nous allons prier pour les malades, j'aimerais un-un cantique spécial maintenant même. Je désire que Soeur Gertie et sa fille viennent ici, si elles veulent bien. Et c'est un vieux cantique original que je voudrais que vous chantiez pour moi: "Crois seulement". Je me souviens que je franchissais cette porte-là, et ce cantique m'a accompagné à travers les nations. Et je-je désire qu'elles le chantent, elle fut la première à le jouer quand j'ai entendu cela pour la première fois. C'est un de mes copains qui l'a écrit, Paul Rader. Et, avant que nous priions pour les malades, je veux qu'elles le chantent pendant que la bénédiction de Dieu repose sur les gens en faveur des malades.

253 Nous avons pris beaucoup de temps. Excusez-moi, Frère Neville! Que Dieu vous bénisse! Aimez-vous les questions? Moi, je les aime. Oh! Et comme questions, c'étaient de très bonnes, elles étaient si bonnes. Et il y en a encore tout un paquet. Et à vrai dire, certaines d'entre elles n'ont pas encore été traitées à fond. Oh! il y a tellement à voir pour les traiter entièrement. Mais que le Seigneur nous bénisse.

254 Gardez tous votre pensée sur Christ maintenant, et passons des questions à la guérison divine. Combien sont ici pour que l'on prie pour eux? Faites voir vos mains, ceux qui veulent que l'on prie pour eux? Très bien, nous allons les conduire devant pour prier pour eux dans un instant, dès que nos soeurs auront chanté ce beau cantique. Pendant qu'elles se préparent, juste au-dessus de vous est suspendue la promesse; voici sa Bible. [Soeur Gertie et sa fille chantent "Crois seulement". - N.D.E.] Crois seulement,... seulement.

255 Bien, vous qui êtes malades, approchez-vous de l'autel maintenant, si vous voulez bien. Tout est possible, crois seulement;
Crois seulement, crois seulement;
Tout est possible, crois seulement.

256 [Frère Branham commence à fredonner "Crois seulement". - N.D.E.] Maintenant, Père Céleste, nous sommes tellement reconnaissants aujourd'hui pour cette Ecriture et ce cantique "Crois seulement". Nous pouvons T'entendre dire au père qui avait cet enfant épileptique: "Crois seulement, car tout est possible."

257 Nous Te prions donc, Seigneur, alors que ces gens viennent à l'autel pour que l'on prie pour eux, voyant que nous sommes ici, le négatif, seulement le négatif; le positif est simplement autour de nous, l'Esprit immortel qui était sur nous ne mourra jamais. Il demeurera dans les âges éternels. Et nous nous avançons maintenant en tant que Ton serviteur oint, pour aider notre prochain à recevoir de l'aide pour une seule raison, Père; c'est pour qu'ils Te glorifient! Et maintenant, que chacun de ceux qui se tiennent ici à l'autel ce matin, malades, souffrants, que le Saint-Esprit accorde maintenant la guérison à chacun d'eux.

258 Et nous, en tant que Ton petit-petit troupeau, comme les soeurs viennent juste de chanter, "Ne crains point, petit troupeau", nous savons, Seigneur, que c'est Ton bon vouloir de leur donner le Royaume. Et nous savons que Tu es toujours proche, car Tu as dit : "Là où deux ou trois se rassembleront en Mon Nom, Je serai parmi eux. Et tout ce qu'ils demanderont, Je le leur accorderai."

259 Maintenant, selon la Parole de Dieu, Qui ne peut faillir, la Parole de Dieu, accorde la guérison à chacun, Seigneur. Et ils se tiennent ici dans l'attente. Alors que nous allons les oindre d'huile et leur imposer les mains pour demander leur délivrance, que chacun d'eux puisse retourner à sa place et chez lui en Te louant, étant normal, parfait et en bonne santé, et qu'il puisse revenir ce soir à la réunion, Seigneur, louant et glorifiant Dieu pour sa guérison. Accorde-le, Seigneur.

260 Et pendant que nous avons la tête inclinée, Frère Neville, venez avec moi, si vous voulez bien. Je veux que Frère Fleeman et Frère... un diacre, ou quelqu'un là, et Frère Cox, que vous veniez tous ici pour m'aider. Je fais appel à tous les diacres de cette église-ci en ce moment.

261 Et pendant que nous prions pour eux, vous pouvez les aider, si vous voulez bien; je-je désire que chacun soit vraiment sincère. Et pendant que nous prions pour les malades, je désire que vous priiez avec nous.

262 Je vois à présent un petit garçon assis là-bas derrière, il est sorti il y a quelques temps là-bas dans le hall, il souffrait de l'hémorragie. Et le Seigneur Jésus a si merveilleusement arrêté le sang à l'instant même. Vous voyez? Qu'Il soit loué pour Sa miséricorde, que Son Nom soit honoré. Regardez simplement combien ont recouvré la santé ces quelques derniers jours!

263 Pensez-y un peu! le même Seigneur Jésus Qui Se tenait là-bas du temps des apôtres est ici maintenant même. Et cela termine la fin de la dispensation des Gentils. Un grand mouvement a cours parmi ceux qui croient au surnaturel car nous croyons que Dieu est ici.

264 Pensez-y un peu, votre-votre corps glorifié se trouve ici même au Tabernacle maintenant, la Présence du Saint-Esprit qui est votre condition glorieuse. Vous êtes glorifié en Christ maintenant même. "Ceux qu'Il a justifiés, Il les a glorifiés." Et votre propre corps glorifié se tient près de vous maintenant même en Jésus-Christ, pour vous donner une force comme une charge entrant dans une batterie. Le Saint-Esprit est en vous. C'est pour charger votre corps, pour vous donner une nouvelle force, pour vous guérir de la maladie que vous avez, pour vous redonner la santé.

265 Maintenant, je désire que l'église chante, si vous voulez bien, avec nos soeurs, si elles veulent bien chanter entièrement ce cantique-là, une fois de plus. Maintenant que chacun de vous qui êtes à l'autel...

266 Maintenant, mes amis, si je suis un séducteur, je n'en suis pas conscient. J'essaie d'être Chrétien, et de tout mon coeur j'essaie d'aider les gens. Et j'essaie de vous aider, vous, les enfants de Dieu. Et si je-si j'aime mon Père Céleste, je vous aimerai, vous, Ses enfants. Sinon... Si je vous trompe, j'ai essayé de tromper Dieu, car vous êtes Ses enfants; personne ne peut tromper Dieu. J'essaie de vous aider.

267 C'est la raison pour laquelle Dieu bénit mes efforts. Et peut-être qu'ils sont très médiocres, et j'ai honte de certains de mes efforts, et Dieu sait que j'ai honte de mes efforts et que je m'en repens. Mais je fais tout ce que je peux pour aider le Royaume de Dieu et pour vous aider vous, Ses enfants. Recevez Jésus ce matin comme votre Guérisseur, ici même à l'estrade, vous retournerez à vos places et chez vous étant normaux et en bonne santé.

268 Maintenant, s'Il en guérit des centaines ici, et des milliers et des milliers autour du monde, pourquoi ne vous guérirait-Il pas? Croyez donc simplement. Très bien, soeurs. Frère Neville, je veux que vous veniez les oindre [Frère Branham et les frères prient pour les malades. Soeur Gertie et sa fille chantent : "Crois seulement". - N.D.E.]

269 [Espace vide sur la bande - N.D.E.] ... ou l'Eglise, plutôt, l'Epouse de Christ. Voyez-Le debout au milieu des sept chandeliers d'or, et Ses pieds étaient d'airain, et l'airain représente les jugements Divins de l'Eglise sur le monde. Vous voyez? Le jugement Divin; le serpent d'airain en parlait. Maintenant, observez, il a été élevé sur la perche, ce qui représentait la Croix. Donc, trois choses.

270 Maintenant observez. Pourquoi a-t-il été élevé? C'est afin qu'ils soient pardonnés de leur... de serpent... pardonnés de leurs péchés et guéris de leurs morsures de serpent. Est-ce vrai? Et tous ceux qui regardaient vivaient; ceux qui refusaient de regarder mouraient. Alors, vous ne pouvez en aucun cas traiter la question du péché, vous ne pouvez de toute manière traiter la question du péché sans que vous n'en arriviez à toucher aussi à la guérison Divine. Vous ne pouvez simplement pas le faire. Il n'y a aucun moyen de prêcher l'Evangile sans la guérison divine. Vous ne pouvez pas le faire. C'est vrai!

271 Aussi, regardez ceci, par exemple. Supposons qu'il y ait ici un homme qui se tient là, me frappant du poing de toutes ses forces. Bien. Pour me débarrasser de cet homme qui me donne des coups de poing, il n'est pas nécessaire de lui couper le bras. Vous voyez? Oh! peut-être qu'il me donnerait des coups de pieds, cela ne sert à rien de lui couper le pied. La seule chose maintenant à faire, c'est de tuer l'homme par la tête. Est-ce vrai? Si vous tuez la tête, vous avez tué le bras, vous avez tué le pied et vous avez tué tout le reste du-du corps. Est-ce vrai? Si vous le tuez par la tête.

272 Bien, quelle est la tête de tout ceci, ce qui a fait que nous soyons ici ce matin? Quelle est la tête de tout ceci? Quelle est la cause de toutes ces maladies, le péché et la honte? C'était le péché!

273 Vous voyez, avant qu'il y ait un seul péché... La maladie est un attribut, ou quelque chose qui vient à la suite du péché. Si vous n'avez pas... ou, autrement dit, c'est quelque chose qui découle du péché. Vous voyez? Avant qu'il y eût un seul péché, il n'y avait aucune maladie, ni rien d'autre, aucun tracas, rien, pas de vieillesse, pas de dépression nerveuse, pas de chagrin, pas de foyer brisé, rien. Vous voyez, tout était simplement parfait. Bien. Ce qui a causé cela, c'est le péché, le p-é-c-h-é. Ainsi, la maladie est venue à la suite du péché, les foyers brisés (les attributs), la vie immorale, et toutes ces choses sont venues à la suite du péché.

274 Ainsi, si vous détruisez le péché, vous devez détruire les attributs, n'est-ce pas? On ne peut-on ne peut... Vous ne pouvez toucher... Vous ne pouvez traiter du péché sans toucher à ceci; donc quand vous touchez à ceci, vous aboutissez au péché. Vous voyez? Ainsi, si vous détruisez le péché, alors vous détruisez la chose entière.

275 Et maintenant-maintenant, vous dites : "La maladie." Quelquefois vous devenez très malade et vous dites : "Ai-je péché?"

276 Oh! il se peut que ce ne soit pas vous qui avez péché, mais souvenez-vous, la maladie est punie sur... les iniquités des parents sur les enfants, et sur les petits-fils, et sur leurs arrière-petit-fils, jusqu'à la troisième et à la quatrième générations. Vous voyez? Et c'est seulement la dégradation, la dégradation du corps humain, et le péché qui s'amoncelle, et ainsi de suite. C'est comme les maladies vénériennes et ainsi de suite, qui se transmettent sans cesse.

277 Il y a quelque temps ici, un médecin réputé d'ici avait reçu deux filles qu'on avait amenées et qu'il a examinées, et elles allaient devenir aveugles. Et on a découvert qu'il s'agissait d'une maladie vénérienne. C'étaient des jeunes dames aussi pures et d'une moralité aussi meilleure que possible, dans cette ville même; elles devenaient aveugles toutes les deux. Et on ne savait que faire. On leur a procuré des lunettes et elles les ont aussitôt abandonnées. Et on leur fit faire des tests de sang, et c'est là qu'était la chose. Et ils ont cherché à comprendre d'où cela venait, et c'était leur arrière-grand-père. Vous voyez? Vous y êtes! [Passage non enregistré - N.D.E.]

Up

S'abonner aux nouvelles