Un Prophète Qui Rougit

Autres traductions de ce sermon: Un prophète rouge de honte - MS
Date: 56-1125E | La durée est de: 56 minutes | La traduction: Shp
doc pdf mp3
Voir le textes français et anglais simultanement Voir le texte anglais seulement

1 … Maintenant, puisse le Seigneur ajouter Ses bénédictions au sujet : Un prophète qui rougit. Ce matin, nous nous sommes beaucoup occupés du prophète qui a porté une robe d'occasion. Et ce soir, nous savons, conformément à l'Écriture de ce matin, que nous portons nous-mêmes une robe d'occasion. Nous… La robe… Et je suis si heureux que ce soit une robe d'occasion, car cette robe que nous portons maintenant, Dieu nous l'impute à justice par Jésus-Christ. Nous ne portons pas une robe rongée par la teigne d'une quelconque théologie d'un homme qui est lui-même rongé par la teigne, les grillons, et que sais-je encore, qui déclare que les jours des miracles sont passés et que la - l'omniprésence du Saint-Esprit n'existe plus de nos jours. Mais nous portons la robe de Sa justice.

2 [Espace vide sur la bande - N.D.E.] … pas par nos propres capacités, mais par la - par la puissance de notre Seigneur Jésus. Et quand j'arriverai au Jourdain, j'aimerais être revêtu de Sa robe, me confiant en la Sienne. Et la grande ombre de cette porte appelée la mort, qui se dresse devant nous tous… A chaque battement du cœur, nous nous approchons davantage de cette grande brèche que tout homme et toute femme devra traverser. Et quand j'arriverai à cette brèche, avec vous les croyants… Je suis si heureux de savoir que je n'y vais pas avec cette pensée dans mon cœur et dans mon esprit, d'avoir fait quelque chose de grand. J'y vais, confessant et reconnaissant que je suis un pécheur, et sachant ceci que je voudrais m'envelopper dans les robes de Sa justice, avec ce témoignage, comme quoi je Le connais dans la puissance de Sa résurrection ; et que quand Il appellera d'entre les morts, je voudrais en sortir.

3 Maintenant, notre scène et notre drame qui s'adaptent à notre sujet de ce soir, sont en rapport avec les événements qui se sont passés à une autre époque en Israël, environ plusieurs centaines d'années après le - le temps d'Élie. Il y a eu beaucoup de hauts et de bas dans le règne d'Israël. Et maintenant, ce soir, nous en sommes à la scène…
Ce matin, nous en étions à la scène où il y avait beaucoup d'imitations charnelles : il y avait là cette école des prophètes pour former des prophètes. Et les gens étaient si ignorants qu'ils ne pouvaient même pas comprendre la puissance de Dieu. Ils pensaient que la puissance avait emporté Élie et l'avait jeté quelque part sur la montagne. Et ils ont envoyé une équipe de secours à sa recherche, alors qu'Élisée savait fort bien que Dieu l'avait enlevé dans la gloire. En effet, il ne parut plus. Dieu l'avait enlevé; et il échappa à la mort en retournant à la Maison, auprès de Dieu, sur un char de feu et des chevaux de feu. Et ensuite, nous avons vu que leurs séminaires ainsi que les œuvres de leur propre théologie n'ont pas tenu. Il a donc fallu l'élection et l'appel de Dieu pour avoir un prophète de Dieu.

4 Et ce soir, nous trouvons donc Israël dans un état de rétrograde. Israël avait ses hauts et ses bas. Israël était le type même de l'église d'aujourd'hui. Des fois ils étaient sur les toits, et la fois suivante ils se retrouvaient dans la vallée. C'est ce qu'il faut pour nous faire apprécier les bonnes choses. C'est ce qu'on appelle la loi des contrastes. L'homme noir d'Afrique ne savait pas que sa peau était noire avant qu'il n'ait vu David Livingstone. Et il a dit… C'est alors qu'il s'est rendu compte que sa peau était noire, parce que celle de Livingstone était blanche. C'est un contraste. Vous ne sauriez jamais apprécier le jour si vous n'aviez pas la nuit. Vous ne sauriez jamais apprécier la lumière du soleil si vous n'aviez pas de jour nuageux. Vous ne sauriez jamais apprécier la justice si vous n'avez pas d'injustice. Vous ne sauriez jamais apprécier la bonne santé si vous n'avez pas une santé médiocre, une mauvaise santé. Seuls ceux qui… Et c'est la raison pour laquelle, je pense, nous apprécierons beaucoup le Ciel, parce que nous aurons une fois vécu sur terre.
Et je pense que la loi du contraste… La raison pour laquelle nous apprécions tant le Saint-Esprit, ce soir, c'est parce que nous sommes longtemps restés dans une église qui nous disait qu'Il n'existait pas. La raison pour laquelle nous L'apprécions, ce soir, c'est parce que nous avions l'autre côté. Et Dieu a voulu qu'il en soit ainsi ; en effet, Son peuple a eu ses hauts et ses bas. Vous ne saurez jamais apprécier le sommet d'une montagne si vous n'avez pas été dans la vallée; et vous ne saurez jamais apprécier la bonne eau à moins d'en avoir bu une de mauvaise une fois. Et alors vous - vous… Tout du long, c'est la loi du contraste.

5 Eh bien, Israël se retrouvait dans l'un de ses états de rétrograde. C'est vraiment regrettable, ce qu'Israël avait fait. Or, Israël était un peuple choisi, élu, sélectionné. Dieu avait choisi Israël dans un but précis, afin que le sang d'Israël soit le sang le plus pur, car c'est de cette lignée que viendrait le Messie Lui-même.
Tout au long de l'Ancien Testament, Dieu se révélait dans des hommes. Dieu s'est révélé dans Abraham en tant qu'un croyant par la foi. Dieu s'est révélé en David en tant que roi. Il s'est révélé en Joseph en tant que justice. Il s'est révélé en Moïse en tant que prophète, sacrificateur et législateur. Il s'est révélé à travers les âges dans les prophètes. Il s'est toujours manifesté, en portion, dans des hommes : dans les prophètes, les rois, les sacrificateurs, les législateurs, et ainsi de suite.
Mais en Christ, Il habita en Lui, la plénitude de la divinité corporellement, et Il savait que cet Esprit devait finalement trouver un lieu de repos. En Elie, Il était l'homme de la justice de Dieu; il exprima la justice de Dieu. En Moïse, Il était un législateur : soit vous obéissez soit vous êtes retranché. Et Dieu était représenté dans toutes ces choses. Mais quand Il en est arrivé à Christ, Celui-ci était parfait : toute la plénitude de la divinité reposait corporellement en Christ.

6 Et auparavant, Dieu S'était une fois représenté dans Sa plénitude dans le livre de la Genèse, selon l'ordre de Melchisédek, qui n'avait ni père ni mère, ni commencement de jours, ni fin d'années, ni fin de vie. Il était sacrificateur, Roi de Salem, sacrificateur de Dieu, du Dieu Très-Haut, qui n'avait ni commencement ni fin. Il n'était rien d'autre que la préfiguration du Seigneur Jésus-Christ. Car Il était Roi de Salem, lequel est Roi de paix, Roi de Jérusalem. Il était une préfiguration. Le patriarche Abraham même Lui paya la dîme. Il préfigurait la venue du Seigneur Jésus. Ce même Melchisédek rencontra Abraham dans les plaines avant la destruction de Sodome et Gomorrhe. Et - et Il le rencontra après Sodome et Gomorrhe, quand Abraham Lui paya la dîme de tout le butin qu'il avait pris chez les rois. Toutes ces choses sont des ombres, qui étaient des types de Christ.
Et maintenant, toutes les ombres des saints de l'Ancien Testament, leurs hauts et leurs bas, c'étaient des ombres et des types, et des exemples pour nous, aujourd'hui.

7 Eh bien, nous voyons qu'Israël ne devait pas pratiquer les mariages mixtes; ils devaient se marier entre eux. Jamais un Israélite ne devait se marier avec quelqu'un des nations, mais ils devaient garder leur sang pur. Et jusqu'à ce jour, je crois que le sang juif est le sang - sang le plus pur qu'il y ait sur la surface de la terre aujourd'hui, les Juifs. Ils attendent encore ce Messie. Mais Il est… Nous savons qu'Il est déjà venu et que leurs yeux ont été aveuglés pour que nous ayons une chance de repentance par Christ.
Or, pendant le règne d'Esdras, les enfants d'Israël avaient rétrogradé. Ils étaient allés prendre des femmes Moabites. Ils ont pris des Amoréennes et des Phéréziennes, et celles de plusieurs autres nations. Non seulement ils les avaient prises en mariage, mais ils commettaient la fornication et l'impureté entre eux, souillant ainsi le sang même qui est la vie.
Et c'est bien là l'image de nos églises d'aujourd'hui, la façon dont elles tombent et vont au-delà de la ligne de démarcation à l'ancienne mode que Dieu a tracée pour l'église, les préceptes par lesquels nous devrions vivre. L'église commet la fornication avec le monde. Elle s'est intéressée au monde et elle a commencé à flirter dans le monde.

8 Eh bien, ceci avait tellement embarrassé le prophète que lorsqu'il se présenta devant Dieu, il rougit devant Sa face. La première chose qu'il a entendu concernant… Et il semblait que la - la dépravation des mœurs de son peuple l'avait tellement blessé qu'il s'est assis et s'est oint, et s'est arraché les cheveux et la barbe, et il fut chagriné devant le Seigneur dans la prière. Ensuite à l'heure de l'offrande du soir, il est entré dans le temple et est tombé sur ses genoux, et il a rougi devant Dieu à cause des péchés du peuple.
Eh bien, il n'a pas rougi à cause de la débauche dans le quartier de prostitution; il n'a pas rougi à cause des ivrognes dans leurs cabarets quand bien même cela soit mauvais ; mais il a rougi à cause du péché des élus. Et ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est de quelques autres prophètes avec assez de Dieu dans leur cœur pour rougir dans la Présence de Dieu, à cause des péchés des gens qui prétendent être le peuple de Dieu et qui agissent comme ils le font. Quelle honte n'avons-nous pas apportée en ce lieu! La moralité de notre peuple…

9 Ceci n'est pas un sujet facile à aborder. Je peux penser à bien d'autres sujets qui étaient plus faciles à aborder. Mais, frère, si personne ne tient ferme en ce jour d'adultère et de péché dans lequel nous vivons pour appeler le chat par son nom, qu'arrivera-t-il? Il faut que quelqu'un dénonce la chose. Quelqu'un doit étaler les choses devant le peuple. Esdras ne voulait peut-être pas le faire, pourtant la chose était dans son cœur.
Et quand vous voyez un serviteur de Dieu devenir si sincère qu'il tombe sur sa face, les mains en l'air, implorant Dieu, et rougissant à cause de l'iniquité du peuple, alors vous allez voir un réveil commencer. Un homme ne peut demeurer dans la Présence de Dieu, une église ne peut pas rester dans la Présence de Dieu, sous la repentance si le Saint-Esprit ne descend pas pour donner l'onction et la puissance pour commencer une œuvre de Dieu parmi ces gens. Absolument!
Montrez-moi un homme. Montrez-moi un autre Calvin, Knox, Finney, Sankey, ou n'importe lequel de ces hommes qui sent le fardeau du peuple, qui restera sur sa face à pleurer et prier devant Dieu. Envoie-nous à nouveau un John Smith de l'Eglise baptiste, qui à cause de l'iniquité du peuple a prié toute la nuit au point qu'il ne pouvait plus ouvrir les paupières le lendemain matin, tant elles étaient enflées à force d'avoir pleuré ; et c'est sa femme qui a dû le conduire à table et lui donner son déjeuner à la cuillère. Montrez-moi à nouveau un John Wesley, un tison arraché du feu, et je vous montrerai un réveil!

10 Aujourd'hui, ce qu'on fait c'est de tapoter la chose au dos. Nous appelons ça ceci cela, et un réveil, alors qu'il n'y a [même] pas de réveil. C'est vrai! Il y a parmi les gens des frissons d'émotions, qu'on appelle religion, mais [il n'y a] pas de réveil. Ils avaient un groupe religieux en ce temps-là. Ils avaient beaucoup d'excitations en ce temps-là, mais ils avaient besoin d'un réveil.
Eh bien, mon cher frère, ma chère sœur, la moralité de cette nation est devenue si basse qu'elle ferait honte à un chien. Elle ferait rougir un chien de meute si celui-ci le pouvait - l'immoralité de notre peuple! Les gens, même dans les années passées… Ce que les gens ont fait, ce que la nation a fait, les choses que nous avons… tout cela, c'est parce que les gens ne prient plus! Autrefois, l'église ne croyait pas au cinéma. Les gens ne permettaient pas à leurs enfants d'aller au cinéma. Ils évitaient le cinéma. Mais de nos jours, eh bien, ils ont même… Ils ont le cinéma dans leurs propres maisons. Chaque maison a un poste de télévision.
Là où d'habitude les gens croyaient que c'était mauvais de boire de la bière… Là où les gens considéraient John Barleycorn comme un vilain type… De nos jours, soixante pour cent des soi-disant chrétiens prennent un verre amical au moins une fois l'an. Par la suite, ils font la fiesta quand ils célèbrent la Noël. En effet, ils ont adopté l'instruction plutôt que le salut, et elle ne le remplacera jamais Ce qu'il nous faut, c'est un réveil.

11 On fait des pansements pour cors, on les enlève; puis on fait un autre pansement pour cors et on l'enlève, mais on découvre que la douleur persiste toujours. Ce qu'il nous faut aujourd'hui, ce n'est pas une régénération sociale, ni des discours intellectuels, mais nous avons besoin d'une transfusion de Sang à l'ancienne mode, envoyée de Dieu, venant du Ciel. Les pansements pour cors ne nous feront aucun bien. Nous sommes anémiques. Il nous faut une transfusion de Sang. Il nous faut revenir à cet Évangile à l'ancienne mode, qui appelle à la repentance devant Dieu, et non à une confession aux yeux secs, par une poignée de main, mais à un réveil du Saint-Esprit envoyé de Dieu, avec la possession du Sang purifiant du Seigneur Jésus-Christ dans chaque cœur humain. Il nous faut un réveil qui commence dans l'Église et qui balaie la nation. Nous mourrons, nous périrons ; sans ce genre de réveil, nous sommes foutus.
J'en ai par-dessus la tête de voir ces soit-disant petits réveils hollywoodiens insignifiants où les gens viennent et ont des frissons d'émotion pour quelques heures et - ou plutôt un jour ou deux, ou une semaine ou deux; et ils ressortent, et tout se termine là. Frères, un réveil peut vous enthousiasmer. Vous pouvez avoir des émotions. Vous pouvez être bien intentionné. Tout ça c'est bien. Mais nous n'en avons pas besoin aujourd'hui. Il nous faut un baptême du Saint-Esprit, pour changer les émotions, l'intellect, les opinions, les habitudes et la vie des gens, et les ramener sur le droit chemin à nouveau. En dehors d'une transfusion de Sang du Calvaire, toutes nos réformes ne nous serviront à rien du tout.

12 Nous n'avons pas besoin des Nations Unies. Nous avons l'ONU là, et qu'est-ce qu'ils font? Ils ne citent jamais le Nom de Dieu. Ils ont peur de Le citer. Un groupe d'ecclésiastiques leur a demandé une fois pour quelle raison il ne s'y faisait jamais de prières. Ils ont répondu que cela pourrait offenser une autre personne, une de ces autres personnes qui ne croient pas en Dieu. Oh! Ce qu'il nous faut, c'est un réveil. Peu importe si cela offense quelqu'un, nous devons prêcher l'Évangile et appeler le chat par son nom... ?… N'est-ce pas ? Je ne vous donnerais pas un sou pour un programme qui exclut Dieu, que ce soit pour l'O.N.U., ou pour les Quatre Grands, peu importe le programme.
Tant que cette nation ne se réveillera pas pour réaliser que nous périssons sans le Sang du Seigneur Jésus-Christ, tant que les individus ne se réveilleront pas pour réaliser pourquoi nous sommes en train de mourir… Si nous mourons, c'est parce qu'on a pas l'original, la voie, le remède, la cure que Dieu nous a donnée au Calvaire.

13 Ce n'est pas étonnant que cela fasse rougir un homme! Ce n'est pas étonnant qu'un véritable prédicateur qui veille sur sa congrégation et qui tente de conduire les fidèles devant le trône de Dieu, si en visitant leurs maisons ; il découvre qu'ils fument, se racontent de sales plaisanteries les uns aux autres, se divertissent dans la cour arrière au cours des fêtes de bières, et que leurs jeunes femmes (et celles d'âge moyen, et même les grands-mères ainsi que les autres) se promènent dans les rues en petits shorts… Une maman qui sort dans la rue avec son bébé dans le bras, vêtue de façon assez sexy pour attirer l'attention de n'importe quel contrebandier d'alcool qui se promène dans la rue, se dire chrétienne ? N'importe quel vrai homme de Dieu rougirait d'amener de telles gens dans la Présence de Dieu. C'est vrai.

14 Et bien des gens comme ceux-là adhèrent à l'église et forment une meilleure classe de gens ; cela devient absurde. C'est arrivé en ce jour-là et ça arrivera en ce jour-ci. Revenons à Dieu, non pas en étant injectés de l'instruction ni d'une réforme religieuse, ni en étant injectés d'une sorte de théologie faite de main d'homme, mais du baptême du Saint-Esprit à l'ancienne mode, envoyé de Dieu depuis le Ciel, avec une expérience de la Pentecôte qui brûlerait tout le charnel, pour ainsi remplacer là à l'intérieur le joyau qui appelle… ?… là d'un fils et une fille de Dieu. Tant que nous ne ferons pas cela, frères et sœurs, nous continuerons d'avoir des cheveux coupés, du maquillage, des femmes et des hommes sexy, qui boivent, fument, s'appelant eux-mêmes des chrétiens, parce qu'ils ne savent pas mieux que cela ; dans leur cœur, cette racine même du charnel gît encore. Et il nous faut nettoyer l'église du sous-sol à la chaire. Amen. Et c'est vrai.
Ce qu'il nous faut aujourd'hui, c'est de ces prophètes qui rougissent de honte. Dieu… Parfois les gens viennent dans la ligne de prière pour qu'on prie pour eux, et c'est comme s'ils se rendaient à une maison mal famée. C'est vrai. Ils viennent demander quelque chose à Dieu tout en ayant une apparence de Jézabel. Ce qu'il nous faut aujourd'hui, c'est de nettoyer la maison, de chauffer les cœurs, et d'avoir des prophètes de Dieu, qui se tiendront en chaire et diront les choses tout haut, qui sépareront le vrai du faux, qui prêcheront l'Évangile sans compromission, jusqu'à ce que les pécheurs tombent sur leur face et pleurent et que Dieu envoie le Saint-Esprit pour purifier leur vie. Amen. Vous savez que c'est vrai. C'est exact.

15 Je prêchais ici il n'y a pas longtemps, et je disais que chaque femme dans cette ville était, d'une façon ou d'une autre, coupable d'adultère. Elles le sont. Les femmes descendent ici au centre-ville, et il leur est difficile de pouvoir s'acheter une robe sans qu'elles aient l'air d'y avoir été moulées. Je ne suis pas ici pour… Ça, c'est ma propre église; j'ai le droit d'y prêcher ce que le Saint-Esprit me dit de prêcher. C'est vrai.
Laissez-moi vous le dire: je ne vous critique pas, ma sœur, mais l'Esprit ne vous enseigne-t-Il pas le contraire? Sinon, je crains que vous n'ayez pas reçu le Saint-Esprit. C'est vrai. Le Saint-Esprit, ce n'est pas crier; le Saint-Esprit, ce n'est pas danser dans l'Esprit; le Saint-Esprit, ce n'est pas parler en langues; le Saint-Esprit, c'est la justice. Ô Dieu, donne-nous un réveil du Saint-Esprit venu de la justice de Dieu!

16 Ne vous êtes-vous pas rendu compte que lorsque vous vous habillez ainsi et que vous marchez dans la rue, et que les hommes vous regardent comme ils ne le devraient pas, au Jugement… Vous pouvez être aussi pure qu'un lis vis-à-vis de votre mari, mais au Jugement vous serez coupable d'avoir commis adultère avec le gars devant qui vous vous êtes ainsi présentée.
Ce n'est pas étonnant que cela fasse rougir une personne ! Ce n'est pas étonnant… Qu'est-ce que cela doit faire à Dieu, quand au commencement la Bible dit qu'Il fut affligé d'avoir créé l'homme? Dieu fut affligé dans son cœur, lorsqu'Il regarda sur… dans les jours qui ont précédé la destruction par le déluge, d'avoir jamais fait l'homme.
Que s'était-il passé? "Les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles." C'était une perversion. C'était une confusion sexuelle. C'est cette chose qui a fait que les enfants de - de Dieu soient chassés du jardin d'Éden. C'est cette chose qui poussa le jugement de Dieu à apporter la paix sur la terre. C'est cette chose qui poussa Dieu à détruire la terre. Ce fut cette même confusion entre hommes et femmes qui amena Sodome et Gomorrhe à sombrer au fond de la mer Morte. Cela avait été annoncé par les prophètes. Le Seigneur Jésus a annoncé que ce qui arriva en ces jours-là, arrivera de même avant la venue du Fils de Dieu.

17 De nos jours, quand on regarde, on voit que l'église ne tire pas son modèle de la Bible ; elle ne tire son modèle ni de Ruth, ni de Naomi, ni de Sara, ni des autres personnes de la Bible ; mais elle tire son modèle (et même les femmes de l'église) d'Hollywood et des bas-fonds mêmes du diable. C'est ainsi que nos gens qui se disent chrétiens sortent et adoptent les manières de cet homme mauvais, ces disques d'Evil Presley [Au lieu d'Elvis Presley, frère Branham dit Evil Presley, ce qui veut dire Presley le mauvais. - N.D.T.] (quel que soit son nom), l'un des personnages les plus induits en erreur et possédés du diable dont j'ai entendu parler de ma vie. Arthur Godfrey et d'autres comme lui… Et vous écoutez ces espèces de sottises à votre radio, et vous refusez d'entendre prêcher un sermon de l'Évangile et de la Bible. Que Dieu soit miséricordieux envers vous. Quelle sorte d'esprit avons-nous parmi nous? C'est vrai.
Ce n'est pas étonnant que le prophète de Dieu ait rougi de honte devant le - le Seigneur. Il savait bien que c'était de l'iniquité; et il s'est tenu là et a plaidé pour la cause, et il a dit à Dieu: "Nous avons commis l'iniquité." Et c'est ce que nous avons fait, mes amis.

18 Tant que nous ne reviendrons pas à ce point, à une transfusion du Sang... Cessez de tenter de faire des pansements ; cessez de tenter d'appliquer du baume. La guérison ne viendra pas si le système sanguin n'est pas sain.
C'est la raison pour laquelle les gens ont le diabète. Si l'un d'eux se blesse, sa blessure ne guérirait probablement jamais. Pourquoi? C'est parce que les véritables globules rouges du sang sont rongés. Et l'église entière est devenue diabétique. Et à chaque petite blessure, au lieu de continuer à marcher, vous grattez dessus. Elle ne peut pas guérir. L'égoïsme, la cupidité, l'immoralité, et tout ce qui figure dans le calendrier de Dieu comme étant des vices, l'église adopte ces habitudes. Les hommes boivent, fument, disent des plaisanteries grossières. Les femmes se coupent les cheveux, se maquillent, font toutes sortes de choses, s'habillent de façon immorale pour se présenter devant les gens. Toutes ces choses sont dues à un manque du Sang du Seigneur Jésus-Christ, qui nous purifierait de toute iniquité. Amen.
Cela peut sembler dur. C'est certainement dur, mais c'est la vérité. Si nous ne renvoyons pas les jugements du Dieu Tout-Puissant, vous serez pris ici, un de ces jours, dans une explosion atomique qui enverra toute âme dans l'éternité pour rencontrer un Dieu qui ne reconnaîtra que le Sang de Son Fils Jésus-Christ. J'aimerais vous voir venir sous le Sang. Je vous conseillerais de vous mettre en ordre avec Dieu. Je vous conseille de...

19 Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir la foi? Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir une paix plus profonde que nous n'en avons ? Pourquoi ne pouvons-nous pas avoir un fondement solide ? C'est parce que nous faisons des pansements pour cors ; c'est que nous appliquons du sparadrap, des morceaux de bandage. Nous essayons de camoufler la chose au lieu d'avouer que nous avons besoin d'une transfusion. Nous sommes dépourvus du Sang. Nous sommes sans Christ. Ne vous laissez pas duper. Ne laissez pas le diable vous tapoter à l'épaule et vous dire : "Eh bien, je fréquente l'église!" Le diable la fréquente aussi. C'est vrai. Certainement qu'il la fréquentait.
Il s'est présenté à Dieu; il fréquentait l'église du Ciel; il s'est présenté devant le trône de Dieu, avec les fils de Dieu; il s'est assis avec eux et il s'est entretenu avec Dieu.
Dieu lui a demandé: "D'où viens-tu?"
Il a répondu : "De parcourir la terre et de m'y promener." C'est de là qu'il revenait.
Ainsi, le diable fréquente l'église. Le diable est membre d'église. Le diable agit comme un chrétien. C'est un séducteur. Et s'il n'agissait pas comme un chrétien, et n'agissait pas comme une église, il ne serait pas un séducteur si la différence était nette comme entre le blanc et le noir. Personne ne pourrait être séduit, à moins que… si les deux étaient diamétralement opposés. Mais le… La Bible dit que dans les derniers jours, cet esprit serait si proche [de la chose réelle] qu'il séduirait même les élus, si c'était possible. Mes amis, nous y sommes.

20 Il est grand temps que les prophètes de Dieu, oh frères, que les prédicateurs, pour ainsi dire, à travers la nation, tombent sur leur face Or, je sais qu'il y a en Amérique dix-neuf millions d'églises baptistes, ou plutôt dix-neuf millions de Baptistes, treize millions de méthodistes, onze millions de luthériens, dix millions de presbytériens (miséricorde! pensez-y!), qui se livrent constamment aux jeux de ballon, aux divertissements... Et le mercredi soir, et parfois même le dimanche soir, ils restent à la maison pour suivre à la télévision et à la radio, de pauvres chanteuses, des plaisanteries grossières, et des blagues hollywoodiennes ; et pour sa croissance vous nourrissez votre âme de ces genres de choses alors que vous devriez être quelque part à genoux devant Dieu avec votre Bible ouverte, priant pour les péchés du pays... Je suis aussi coupable que vous.
J'ai pris ma décision. Par la grâce et l'aide de Dieu, si je… si Dieu me donne la force de le faire, je suis déterminé à courir vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste en Jésus-Christ, jusqu'à ce que la mort me délibère. Ô Dieu, aide-moi à y parvenir. Aide-moi, je Te prie! Considérant les œuvres, considérant les choses que j'ai vues, et que vous avez vues, et traîner derrière, et devenir spirituellement anémiques…

21 Et ce tabernacle, qui est connu à travers le monde entier, ce petit bâtiment en béton situé au coin de la rue, Dieu vous a élevés devant la nation. C'est vrai.
Oh, je pense à David qui, une nuit, a dit : "Voici, j'habite dans une maison de cèdre, et l'arche de mon Dieu est sous une tente. " Il a dit : " Je vais Lui bâtir une maison."
Nathan, le prophète, lui a dit: "Fais tout ce que tu as dans le cœur, car Dieu est avec toi. "
Cette nuit-là, Dieu est apparu à Nathan et lui a dit… ?… "Va dire à David : 'Qui étais-tu David? Tu étais… Je t'ai pris au pâturage, où tu prenais soin des brebis. Et J'ai rendu ton nom grand comme les nom de grands hommes des nations."
Qui était assis dans ce petit tabernacle-ci? C'était un pauvre petit truc rejeté, repoussé situé à l'angle de la rue Penn et de la 8ème rue, au point que même les gens de Jeffersonville reconnaissaient à peine où c'était et ceux qui venaient… Et, aujourd'hui, Dieu, par Sa miséricorde, vous a pris et a fait de vous un grand peuple. Bombay, en Inde, sait où est situé ce tabernacle. Delhi, en Inde, toutes ces autres nations ainsi que l'Afrique savent où se trouve cette église. L'Inde, l'Allemagne, l'Angleterre, la Finlande, la Suède, l'Europe, l'Asie, tous savent où ça se trouve. Au fin fond des îles … ?… et très loin là-bas, tous connaissent cet endroit. Et Dieu a fait de nous un exemple pour les gens. Et de penser, après que Dieu eût fait ceci, que nous Lui tournons le dos pour trainer dans les choses du monde, et devenir spirituellement très anémiques… Combien nous devrions être le phare placé sur la colline, une chandelle qui ne peut être cachée.
Ô Dieu, je suis tout aussi coupable que vous tous! Ce qu'il me faut… J'ai besoin - j'ai besoin d'une repentance à l'ancienne mode, envoyée de Dieu et d'un appel à retourner à Dieu, qui fera que les hommes et les femmes qui franchiront cette porte sur des béquilles s'en retourneront sans elles. Quand on amènera les aveugles et qu'on le fera passer par cette porte, ils repartiront ayant recouvert la vue. Quand les sourds entreront sourds, ils sortiront entendant. Lorsque les pécheurs entreront, noircis et souillés par le péché, ils sortiront lavés dans le Sang de l'Agneau. Pouvons-nous le faire?

22 Dieu appela Israël et fit d'eux un modèle. Dieu nous a appelés et a fait de nous un modèle, mais nous avons déçu Dieu, et nous rougissons de honte dans Sa Présence, quand nous pensons aux choses qu'Il a faites pour nous. Il nous a élevés en nous tirant du pâturage. Il nous a fait connaître dans le monde entier. Il a fait de grandes choses pour nous. Et cependant, nous tergiversons, et nous nous confondons aux autres, et nous sortons; nous ne semblons pas être sincères. Nous ne prions plus. Et les choses ne marchent plus correctement. Et nous essayons de faire passer de petits programmes, des pansements pour cors pour apaiser la douleur. Vous ne pouvez apaiser la douleur avant d'avoir introduit un bon Sang riche là-dedans pour guérir la plaie. C'est vrai?
On excisera un cor de votre pied, et le diabète se mettra de la partie; et on devra ensuite vous amputer le pied. N'essayez pas de négliger ceci, ni de contourner cela, ni de mettre un pansement pour cors sur ceci ; mais la chose à faire, c'est de venir directement à Dieu, et dire : "Ô Dieu, je suis anémique, et j'ai besoin de Ton Sang pour me purifier de tous mes péchés." C'est ma prière, et je crois que c'est aussi la vôtre. Pensez à ces choses, mes amis.

23 Un de ces jours, cela peut tout aussi bien arriver le matin avant le lever du jour que dans cinquante ans à partir d'aujourd'hui. Une roquette, une de ces bombes au cobalt ou à hydrogène pourrait… La nation entière est en alerte. Vous l'avez lu dans le journal, l'autre jour, là où on demandait au Pentagone d'expliquer les soucoupes volantes. Ce n'était pas un mythe. Ce n'était pas quelque chose d'imaginaire, c'était réel. Il s'agissait d'une intelligence; elles volaient en ligne de bataille. Elles pouvaient esquiver. Elles pouvaient… Elles pouvaient repérer; elles pouvaient distinguer. C'était une intelligence. On le sait. Les gens ont ri. Ils ont dit: "Des soucoupes volantes ?", et ils s'en sont moqué.
Mais savez-vous ce que je pense? Jésus a dit qu'avant Sa venue, il y aurait des signes en haut dans le ciel. Avez-vous remarqué? Avant de détruire Sodome et Gomorrhe à cause de leur affaire de sexe, Il a envoyé des anges pour enquêter là-dessus. Des anges sont descendus sur la terre ces quelques dernières années; les gens les ont vus, je veux dire, les gens honnêtes et qui sont lavées dans le Sang savent cela.
Ils se sont même arrêtés et on les a photographiés. C'est vrai! Des êtres angéliques sont venus en visite pour rapporter au Père que le péché s'était accumulé à tel point que les étoiles arrivaient à peine à briller. La lune, le monde entier chancelle comme un homme ivre qui rentre chez lui pendant la nuit. C'est exact.

24 On voit cela parmi les chrétiens, parmi les élus ; les gens ont vendu leur droit d'aînesse pour de la popularité. Le prédicateur a troqué l'Évangile contre une visite sociale. Il a troqué l'Évangile à l'ancienne mode du lavage par le Sang contre une prédication intellectuelle, discourant sur la société, faisant un mauvais usage de l'Évangile. Plusieurs sont allés prêcher dans les champs missionnaires et ont utilisé l'Évangile pour un gain personnel, pour se faire de l'argent. Beaucoup d'entre eux se sont acheté des grandes fermes et des automobiles, et des choses qu'ils n'auraient jamais eues ; un gain personnel. Il ne s'agit pas de tous, je suis reconnaissant qu'il y ait encore un reste.
Aux jours d'Esdras, quand il se mit à pleurer, à implorer et à réprimander le péché, vous savez ce qui est arrivé? Tous les élus qui se confiaient en Dieu se sont assemblés autour de lui. Aujourd'hui, on a besoin d'hommes et de femmes… Vos prédicateurs devraient prêcher dans vos églises et appeler le péché "péché" et le condamner, le véritable peuple de Dieu devrait s'assembler autour de vous et rester avec vous. C'est vrai. Il est grand temps d'élever la voix et d'appeler le chat par son nom, de séparer le vrai du faux. Que Dieu nous accorde d'avoir le courage de le faire. Pensez simplement à ce qui pourrait arriver.

25 Comme je vous le disais, je crois que c'est ce matin, ou plutôt j'ai entendu quelqu'un dire que l'un de ces observatoires qui nous observe, j'ai donc oublié comment on appelle cela, pour les bom-… ou plutôt les avions à venir… Il n'y a pas longtemps, une émission passait quelque part et on disait qu'on avait fait appel aux grandes escadrilles, avec trois cents bombardiers chargés de bombes atomiques et de bombes à hydrogène suspendues sous leurs ailes.
Il n'y a pas longtemps, au grand aéroport de Shreveport, un de ces gars-là fut converti, au cours d'une série de réunions de frère Jack. Il a dit : "Nous avons des bombes atomiques qui sont suspendues dans les hangars. "
J'ai dit : "N'avez-vous pas…" Et…
" Je veux dire, dans les - dans les avions. Et nous montons et nous nous entraînons avec ces avions chaque jour. "
J'ai dit : " N'avez-vous pas peur ? "
Il a dit : "Elles n'ont pas de détonateurs. Mais nous sommes tellement en alerte que dans l'espace d'une minute (soixante secondes!), nous pouvons mettre les détonateurs en place, nous ravitailler en carburant, être prêts et prendre l'envol de sorte que les avions pourraient immédiatement décoller vers l'Angleterre avec ces bombes. "

26 Leurs grands hangars sont installés partout dans les océans, et ils disent à la Russie : "Osez donc lancer une seule bombe ! Lancez ne fût-ce qu'une seule bombe sur les Nations Unies, ou quelque part par là, et vous verrez bien ce qui s'en suivra." Qu'est-ce qui va arriver? Ils lanceront un assaut sur la Russie. Et s'ils le faisaient, s'ils commençaient à larguer ces bombes atomiques et ces bombes à hydrogène, cela produirait des réactions en chaîne qui réduiraient la terre en cendres, elle fondrait.
Vous savez, cela ne serait pas du tout contraire aux Écritures. "Car la terre sera consumée, et le ciel aussi. Les atomes de la terre se consumeront." Nous vivons en un jour périlleux; nous vivons en un jour où les hommes du monde sont terriblement effrayés, les grands hommes. Ils ont - ils craignent qui sera le premier à faire exploser cette bombe. Lorsque la première bombe aura éclaté, dans la suite, tout le monde va donc se lancer dans un - un rallye.

27 Ce devrait être un temps où le chrétien devrait être plus heureux que jamais. Les temps vont changer. Celui qui est âgé va redevenir jeune. Oh! là là! La mort va disparaître. La maladie ne sera plus. Il n'y aura plus de réunions de prière pour les malades ; il n'y aura plus de réunions de prière pour les perdus. Mais Dieu viendra prendre Ses élus des quatre coins de la terre, et les rassemblera sous Ses ailes ; et nous vivrons et régnerons avec Lui à jamais dans Son Ciel.
Oh, frère, sœur, vous mes amis, si vous n'êtes pas encore prêts ce soir, puissiez-vous vous préparer en ce moment même. Je vous invite à venir à Jésus-Christ, ce soir, et à Le recevoir. Vous qui vous opposez, et vous qui savez que vous n'êtes pas là où vous devriez être avec Dieu, je vous invite à l'autel avec moi. J'invite chacun de vous à venir ici, et pas seulement à s'asseoir, mais à rester ici jusqu'à ce que Dieu ait nettoyé votre âme de tout ce qui ne Lui ressemble pas, et sortir d'ici étant une nouvelle personne ; pas en y ayant appliqué un pansement pour cors, mais sortir ayant reçu une transfusion de Sang qui purifiera votre sang et vous donnera une nouvelle vie et une espérance nouvelle. Sortez avec le baptême du Saint-Esprit. Ne sortez pas en criant, en dansant, ce ne sont pas tellement ces choses-là qui importent, elles sont bonnes. On les trouve toutes dans l'église, on les trouve toutes dans la Bible, mais je parle du Saint-Esprit, de l'amour de Dieu.

28 L'autre jour, je parlais avec un jeune homme. Sa mère est une gentille femme (je la connais pour l'avoir rencontrée une ou deux fois), elle avait dit à son fils : "Mon chéri, viens ici. Je veux que tu voies quelque chose. J'ai de l'huile dans mes mains." Eh bien, j'en ai moi aussi, après avoir transpiré. Eh bien, elle a dit - elle a dit : "J'ai de l'huile dans mes mains… qu'en penses-tu?"
Et le garçon a regardé sa mère, et lui a répondu : "Maman, je voudrais te demander quelque chose." (Elle voulait qu'il prie pour qu'elle ait une marche plus intime avec Dieu.) Il a demandé : "Quand l'huile est venue dans ta main, est-ce que cela a enlevé toute ta condamnation? Est-ce que cela t'a donnée une douce expérience avec Dieu?"
"Eh bien, non!"…
Il lui a dit : "Je laisserais cela de côté, alors." C'est ça.
Oh, le monde - le monde religieux, les Pentecôtistes cherchent le fantastique. Le monde, le monde (soi-disant) instruit, le monde des dénominations cherche une solution géniale afin de pouvoir améliorer leurs dénominations et y faire entrer plus de membres. "Un million de plus", vous savez. Et les - les nations cherchent une sorte de police qui mettrait le monde à leurs pieds et qui instaurerait la justice. Frère, cela ne vient pas par un pentecôtisme fantastique. Cela ne vient pas non plus par des organisations protestantes ou une hiérarchie catholique, ni par le Pentagone, ni en tournant de nouvelles pages. Cela vient par une vie abandonnée à Jésus-Christ, par le baptême du Saint-Esprit. Tout ce qui est contraire à cela est faux.
Prions. Je vais demander à notre sœur de venir à l'orgue ou plutôt au piano maintenant.

29 Pendant que nous sommes en prière, pendant que chacun a la tête inclinée et que chacun prie, je me demande, en ce moment, si vous pouvez tester votre esprit à l'aide de la Parole de Dieu. Êtes-vous en ordre? Après ce service, je vais faire ce que je vous dit. Ma belle-mère est couchée là-bas, à l'article de la mort ; il faut que j'aille lui rendre visite. Elle est agonisante.
Je sais qu'il y a d'autres amis d'ici, que j'ai visités, qui sont à l'article de la mort, des gens qui se sont assis dans cette église… Oh, frère, sœur, vous en arriverez là vous aussi. Vous devez en arriver là. Eh bien, vous direz : " Eh bien, je - je le sais, frère Branham. Je compte mettre en ordre cette chose-là un de ces jours." Mais ce ne sera peut-être pas "un de ces jours" pour vous. Aujourd'hui pourrait bien être le dernier jour.
L'autre jour, cet homme qui venait de la Californie et qui se rendait dans le Michigan avec sa petite femme, et qui conduisait la - l'auto, la camionnette pour se rendre dans leur nouvelle maison, il ne savait guère [ce qui lui arriverait]. Il venait de prendre sa retraite de la marine. Comment aurait-il su, quand il s'est mis en route ce matin-là, venant peut-être d'un motel, que sa femme et son bébé seraient des cadavres quelques instants après ! Mais quand ils ont juste passé Henryville, leur véhicule est entré en collision avec un autobus ; et le chauffeur a fait en sorte que le - le - son véhicule se mette pratiquement en travers de la route, mais ça tué la femme et la fillette. J'espère que leurs âmes étaient en ordre avec Dieu.

30 Il y a quelques semaines, lorsque frère Wood et moi sommes montés à l'endroit où un avion s'était écrasé, ici derrière, nous voyions les gens tirer des morceaux de chair des corps des huit hommes, en l'endroit où des têtes, des jambes, et des bras étaient éparpillés par-là. Ils ont ramassé le corps d'un homme et ses entrailles sortaient de lui. C'était peut-être un brave homme, un homme renommé de Chicago. Quand cet homme est monté à bord de cet avion ce matin-là, je me demande, le soir où il est allé à l'église, s'il avait de bonnes intentions. Le pasteur avait-il fait un appel à l'autel? Avait-il condamné le péché? Et cet homme avait eu une chance. Ou était-il sorti comme un animal? Cet homme était-il, aux yeux de Dieu, un fils de Dieu?
Pensez à ces choses, mes amis. Elles sont importantes. Elles sont non seulement importantes, mais c'est la chose la plus importante pour vous en cette heure. C'est le moment où il devez prendre votre décision. C'est le moment où vous pouvez prendre votre décision dans cette vie-ci pour votre vie dans l'au-delà. Puissiez-vous le faire pendant que nous prions.

31 Père Céleste, comme nous lisons dans la Bible ce que Tu as dit du péché et de ceux qui le commettent et qui ne le confessent pas, nous réalisons ce que cela signifie que de mourir sans connaître Dieu. Nous le savons par l'expérience des autres que nous avons vus partir, de ceux qui avaient en eu l'intention, de ceux qui avaient remis cela [ à plus tard] trop longtemps. Ô Dieu, ceux qui ont professé et qui ne possédaient pas ce qu'ils disaient avoir, ceux qui ont agi comme des chrétiens et qui ne l'ont toutefois jamais été; leur vie l'a prouvé et leur mort l'a manifesté.
Maintenant, Père, je Te prie de parler à chaque cœur ici, ce soir. Et moi aussi, Seigneur, pour avoir été lent, dans bien des choses que j'aurais pu faire et que je n'ai pas faites, je confesse mon tort. Je confesse les fautes de ces gens. Je confesse les fautes de cette nation. Je Te demande d'être miséricordieux, Seigneur. J'ai là trois petits enfants à élever, et nous vivons ici sur un terrain périlleux, et, ô mon Dieu, il ne nous servirait à rien de nous enfuir, Tu sais tout à ce sujet. Ô Dieu, je voudrais être en ordre avec Toi. Un jour, si la bombe atomique ne nous emporte pas, un accident le fera. Si un accident ne nous emporte pas, une maladie le fera. Quelque chose doit nous emporter.
Mais nous sommes si heureux de savoir qu'il y a un moyen d'échapper. "Le Nom du l'Eternel est une - est une tour, et les justes s'y réfugient et se trouvent en sûreté." Ô Dieu, puisse l'ami pécheur, ce soir, garçon, fille, homme ou femme, voir la porte ouverte, saisir l'occasion, et courir vers Christ en cette heure même.

32 Maintenant, pendant que nous avons la tête inclinée, y en a-t-il ici (ou… je sais qu'il y en a) qui voudraient dire, en levant la main vers Dieu : "J'ai honte de ma vie, et je - je voudrais confesser mes fautes devant Dieu et implorer miséricorde" ? Levez votre main vers Dieu. Que Dieu vous bénisse. Que Dieu vous bénisse. Que Dieu vous bénisse. Il y en a beaucoup parmi vous, beaucoup parmi vous. Oui. Il y en a aussi beaucoup parmi vous ici qui pro-… Que Dieu vous bénisse.
Beaucoup parmi vous professent le christianisme depuis longtemps et savent qu'ils n'obéissent pas à Dieu et qu'ils font en ce moment même des choses qu'ils ne devraient pas faire. Et ils continuent sans les confesser, flottant librement, allant à la dérive. Vous regardez ces émissions que vous ne devriez pas regarder, vous regardez ces magazines, et vous lisez une littérature que vous ne devriez pas lire, qui ne convient pas aux chrétiens. Vous écoutez ces sales plaisanteries vulgaires, impures et grossières, et vous savez que vous ne devriez pas le faire, chacun d'entre vous, hommes et femmes. Vous savez qu'il y a eu des moments où vous auriez pu parler et vous ne l'avez pas fait. Il se peut que vous soyez coupable du péché d'omission. Voudriez-vous lever la main vers Christ pour qu'Il vous fasse grâce et vous pardonne. Levez la main. Que Dieu vous bénisse, jeune dame.

33 Pendant que cette femme s'avance à l'autel, pour confesser ses… Levez la main vers Dieu. Que Dieu vous bénisse. Ça va, monsieur, ça va. Que Dieu vous bénisse. Levez la main. Vous êtes conscients que vous avez commis des fautes. Voudriez-vous avoir le courage, ce soir, de me rencontrer ici à l'autel ? Agenouillons-nous tout autour, ici, et disons: "Ô Dieu, sois miséricordieux envers nous tous. Nous avons besoin de Toi." Que Dieu vous bénisse, madame.
De voir ces jeunes femmes s'approcher en pleurant, ayant la vie devant elles… Elles sont à un carrefour; elles sont victimes des circonstances. Que… Vous rendez-vous compte, vous les hommes âgés, que nos garçons sont dix fois plus tentés que nous l'avons été quand nous étions des jeunes gens? Sœur, vous rendez-vous compte que votre fille est dix fois plus tentée que vous l'avez été quand vous étiez une jeune fille? Et sa fille, combien sera-t-elle tentée? Considérez les choses, les tableaux que le diable peint. Oh, combien avons-nous besoin de prier!
Eh bien, nous reviendrons à vous. Frère, ne réalisez-vous pas que nous ne prenons [même] pas la moitié du temps que prenaient nos pères pour prier ? Pasteurs, savez-vous que nous ne passons pas autant de temps à genoux que les pasteurs qui ont été avant nous? Vous les femmes, ne réalisez-vous pas que vous n'instruisez pas votre fille et ne priez pas avec elle, la nuit, comme votre mère le faisait avec vous? Alors, qu'en est-il de tout cela? Qui est coupable? Nous sommes coupables. Il n'y a pas de prétextes là-dessus, nous sommes coupables. Je suis coupable. Je suis coupable de ne pas faire le travail de Dieu comme je le devrais. Je confesse que je suis fautif. Je demande à Dieu d'être miséricordieux envers moi.

34 J'ai considéré les occasions que j'ai manquées à cause des choses insignifiantes, de petites choses sans importance. En tant que ministre de l'Évangile, j'ai honte de moi-même, devant vous. Je me repens devant Dieu et je Lui demande de me pardonner; je demande aussi à l'église me pardonner d'avoir été si lent concernant l'œuvre de Dieu. Par la grâce de Dieu, et par l'aide de Dieu, je - je n'écouterai pas ce que… Tout le monde essaie de vous dire ce que vous devez faire. Ils ont un programme, ils ont quelque chose à vous faire faire. C'est absurde! Je connais le programme de Dieu; il est écrit ici dans la Bible. Et j'ai honte de moi-même en tant que ministre de l'Évangile. Un million d'âmes de gagnées! Je devrais en gagner dix millions. Je suis très loin en arrière.
Qu'en est-il de vous? Combien d'âmes avez-vous gagnées depuis que vous êtes venu à Christ? Le christianisme se transmet d'une personne à l'autre. Combien d'âmes avez-vous gagnées depuis que vous êtes chrétien? Si vous ne gagnez pas d'âmes, vous êtes coupable, vous êtes stérile, vous avez apporté l'opprobre sur l'Église et l'Évangile. Combien de personnes avez-vous invitées à la réunion de prière du mercredi soir? Si vous ne le faites pas, vous devez avoir honte de vous-même devant Christ. Vous êtes coupable, et votre place est à l'autel. Je vous invite à venir vous repentir avec moi. Voudriez-vous incliner la tête, et la garder inclinée une minute, pendant que je ressens ma culpabilité et aimerais me repentir. Inclinez simplement la tête. [Frère Branham quitte la chaire pour s'agenouiller à l'autel. - N.D.E.]

35 Notre Père Céleste, je m'incline sur cet autel et implore le pardon de mon péché. Je demande pardon pour mon comportement. Je demande le pardon pour les péchés de ceux qui sont autour de l'autel. Je demande le pardon pour cette église, pour le Corps, le Corps de croyants, tant au niveau national qu'international. Puisses-Tu nous faire grâce, car nous avons été si lents concernant les affaires du Royaume. Je Te prie de nous pardonner nos péchés et d'ôter nos - nos - nos transgressions. Et pardonne-nous d'avoir été si stupides pour le... ?… On n'a pas été à la hauteur. Nous avons fait de l'exercice corporel. Nous avons fait des choses qu'on n'aurait pas dû faire. Nous avons péché devant Toi!
Et en cette réunion du dimanche soir, Père, voyant le prophète de la Bible rougir de honte, nous aussi nous rougissons de honte. Je rougis de honte devant Toi, à cause des péchés du peuple. Le peuple, ma nation, mon peuple, j'ai honte d'eux, Seigneur ; de voir nos jeunes dames se promener dans les rues, agissant comme elles le font ; de voir la prostitution, les jeunes hommes menant toutes sortes de vie… ?… Au lieu d'aller à l'église, ils restent à la maison pour lire de pauvres magazines qu'ils ne devraient pas lire, pour suivre ces émissions non censurées, pour écouter des plaisanteries grossières d'Hollywood, pour écouter cette pauvre musique du "boogie-woogie" du diable, qui est déversée par des hommes de mauvaise réputation et à la conscience pourrie, des instruments du diable pour inspirer les œuvres du diable… ?...

36 Ô Dieu, j'ai honte de moi-même, de n'avoir pas réprimandé cela comme je le devrais. Ô Dieu, ôte ma culpabilité. Je Te prie de le faire, je Te prie de pardonner ces personnes ici présentes. Pardonne-nous tous. Aide-nous à nous relever de cet autel étant de nouveaux hommes et de nouvelles femmes. Aide-nous à quitter cet endroit comme le devraient des chrétiens. Aide-nous à "rejeter tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, afin de courir avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte", sans regarder la télévision, sans regarder les comédiens du monde, mais en "ayant le regard sur le Seigneur Jésus-Christ, le Chef et le Consommateur de la foi, qui a méprisé l'ignominie de la croix et l'a portée pour nous… ?… et Il a souffert hors de la porte afin de sanctifier le peuple par Son Sang"
Purifie-nous de toute iniquité et considère-nous comme Tes enfants, ce soir, et reçois-nous par cette prière de repentance. Donne-nous, Seigneur, la paix et la joie.

37 Et puissions-nous, ce soir, quand nous serons couchés tous dans nos lits, penser à la réunion de ce soir et à la condition de ce monde, comme la Bible nous l'a révélée ce soir. Pendant que nous y penserons, puissions-nous en rougir de honte. Puisses-Tu apporter paix et bonheur à chaque cœur. Nous nous repentons, Seigneur, devant Toi, ici sur cet autel. Ô Dieu, aide-moi maintenant, pendant que j'avance maintenant. Par la foi, je prie que ce soit dans Ta volonté que de centaines et des centaines de personnes soient gagnées à Toi. Aide-moi aussi à avoir la foi et le courage, pendant que je vais de l'avant, n'ayant le regard sur nul autre que Toi, le Chef et le Consommateur de la foi. Accorde-le, ô Dieu.

38 Pardonne chaque diacre de cette église. Pardonne le pasteur. Pardonne les laïcs. Pardonne à chacun de nous tous ses péchés. Pardonne-nous, Seigneur. Pardonne tous les étrangers qui sont dans nos murs. Et puissent-ils sentir l'impact du Saint-Esprit dans notre vie, puisque nous nous humilions devant Toi, ce soir, en nous repentant de tout notre cœur, afin que Tu nous reçoives et fasses de nous un peuple humble, blanchi, sanctifié et humble pour Tes serviteurs. Accorde-nous cette bénédiction, Seigneur, à l'autel pendant que nous offrons… ? ... et que nous inclinons la tête et le cœur devant Toi. Nous demandons ceci au Nom de Ton Fils, le Seigneur Jésus. Amen. Je suis Tien, Seigneur,
J'ai entendu Ta voix
Me parlant de Ton amour (pour moi)
Je désire tant m'élever dans les bras de la foi
Et être attiré plus près de Toi. Attire-moi plus près, plus près, Seigneur béni
A la croix où Tu mourus
Attire-moi plus près, plus près, plus près, Seigneur béni
Vers Ton précieux flanc saignant.

39 Le long de cet autel ce soir… Ce soir, je suis heureux de voir que parmi mes frères qui sont ici à l'autel, il y a autant d'hommes que de femmes. Généralement, ce sont les femmes qui peuvent facilement avoir le cœur brisé. Il y a en elles quelque chose qui peut facilement être touché, à cause de leur féminité. Ce sont - ce sont des dames, et vous pouvez parfois les toucher [au cœur]. Mais je suis si heureux de voir que le Saint-Esprit peut aussi toucher des hommes et les amener à l'autel.
Et je me demande combien d'entre vous, parmi ceux qui se sont agenouillés à l'autel maintenant, sentent qu'ils se sont consacrés à Dieu, et sortiront d'ici pour vivre une vie meilleure par la grâce de Dieu, et pour faire plus pour le Royaume de Dieu et pour sa cause? Si vous êtes autour de l'autel, voulez-vous lever la main à Christ pour dire : "Je crois que maintenant je me suis repenti." Que Dieu vous bénisse.
Combien d'entre vous là derrière sentent qu'ils se sont repentis sur leur siège, et ont envie de faire mieux? Que Dieu vous bénisse. Levons-nous à présent. Vous qui êtes ici à l'autel, regardez dans cette direction si vous voulez. Maintenant, vous qui êtes ici à l'autel, levez la main pour montrer que vous avez besoin de leur prière pour que vous puissiez continuer à aller de l'avant. Voulez-vous lever la main vers ceux qui sont dans l'auditoire ? Ça va. Maintenant, là derrière l'autel, levez la main pour montrer que vous… ?… avez aussi besoin de leur prière, afin que nous… Dieu nous aide à le faire. Puisse le Seigneur Jésus nous bénir.

40 Eh bien, n'oubliez pas le service du dimanche soir. Avez-vous un mot à dire, Frère Neville ? [Frère Neville parle. - N.D.E.] Mardi et mercredi soir… Où se trouve cette mission ? Est-ce… ? au 1628 West Market, le mardi et le mercredi prochains, le soir. Et ensuite, le samedi et le dimanche, je serai à Madisonville, dans le Kentucky, là à l'auditorium. Ensuite, nous continuerons jusqu'à New York.
Eh bien, la raison pour laquelle nous vous laissons sortir plus tôt, c'est parce que j'ai une belle-mère qui est très très malade, et on m'appelle. Eh bien, puissions-nous… Avez-vous un mot à dire, Frère Neville? Rien. Inclinons la tête juste un moment. Dieu soit avec vous. Doucement maintenant. Dieu soit avec vous jusqu'à ce que
nous nous rencontrerons !
Par…

Up

S'abonner aux nouvelles