Ligne De Prière

Date: 53-1127 | La durée est de: 30 minutes | La traduction: SHP
pdf
West Palm Beach, Florida, USA
E-1 Merci. Bonsoir, mes amis, et vous pouvez vous asseoir, s’il vous plaît. [Espace vide sur la bande–N.D.E.]

Il y a environ sept ans, le 7 mai 1946, à Green’s Mill, dans l’Indiana, un Ange est entré dans la pièce où j’étais, un Homme marchant. Il n’avait pas d’ailes; c’était juste un Homme grand, vêtu d’un vêtement blanc qui Lui descendait jusqu’aux pieds. Il a dit que j’étais né pour prier pour les malades. Et je Lui ai dit que j’étais sans instruction, illettré, et que je n’étais pas capable d’aller. Il a dit que je prierais pour des rois et des monarques, et le Message à travers le monde, un Message qui annoncerait que la Seconde Venue de Christ était proche. Et je Lui ai dit que je ne pourrais pas le faire. Il m’a alors dit que je mettrais les mains sur les gens et qu’il leur serait dit ce qui n’allait pas. Il a dit: «Ensuite, si tu es sincère, il arrivera que tu connaîtras même les secrets de votre... de leur coeur, a-t-Il dit; par cela, ils croiront.»

J’ai dit: «Eh bien, c’est pour cela que je priais. Je ne comprenais pas cela.» Alors, Il s’est référé aux Ecritures concernant Jésus qui avait connu Philippe, ce qu’il faisait avant qu’il arrivât et qu’il se mît dans la ligne de prière. Jésus lui avait parlé, disant: «Tu es un chrétien, ou–ou un croyant.»

Il a dit: «Comment as-Tu su que je suis un croyant, un homme dans lequel il n’y a point de fraude?»

Il a dit: «Avant que Philippe t’appelât, quand tu étais sous l’arbre, Je t’ai vu.»

Il a dit: «Tu es le Fils de Dieu.»

Croyez-vous qu’Il m’a envoyé faire cela? Croyez-vous? Croyez-vous de tout votre coeur? Alors, je pourrais vous aider, car... vous aider en quoi? Vous aider à croire Jésus, car Il m’a dit: «Si tu amènes les gens à te croire et qu’ensuite tu es sincère quand tu pries, rien ne résistera à ta prière.» Croyez-vous cela de tout votre coeur? Maintenant, regardez dans cette direction-ci. Ça y est.

Maintenant, auditoire, Il est ici. Vous qui avez vu la photo, quand nous nous rencontrerons au jour du Jugement, cet Ange n’est pas à deux pieds [60 cm] de là où je me tiens maintenant même. C’est vrai.

Maintenant, au Nom de Jésus-Christ, je prends le contrôle de chaque esprit dans cette salle. Et que le Dieu Tout-Puissant, qui a ressuscité Son Fils, renvoie Son Esprit dans Son prophète pour Le représenter, qu’Il veille à cela afin que ça se manifeste ce soir.

E-2 La femme semble s’éloigner de moi. Elle a... Non, elle est–elle est dans un–un–un hôpital, ou un cabinet–cabinet médical, ou une salle d’hôpital, ou quelque chose comme cela, et elle se fait examiner, et–et on lui presse le flanc. C’est–c’est... Ce–ce–c’est sur son flanc gauche. Il y a là un homme d’âge moyen, et ce–c’est–c’est une tumeur, elle se trouve dans le–le flanc gauche de la femme. Il y a deux médecins, ils sont–ils sont à... L’un dit qu’elle doit être opérée et l’autre dit qu’elle ne peut pas être opérée. Est-ce la vérité? Est-ce que cette description est exacte? Je vois bien quelque chose qui bouge. Elle... On a prié pour vous auparavant dans une–dans une–dans une réunion, une réunion d’évangélisation. Il y a un homme aux cheveux un peu noirs, chev-... mince... Eh bien, c’était moi. Je–j’ai prié pour vous. Vous souffriez d’une tumeur de cerveau, et vous avez été guérie. Je vois une lumière briller autour de vous. Vous avez été guérie d’une tumeur de cerveau. Et vous n’êtes pas de cette ville; vous venez d’Illinois. Est-ce vrai? Et là où on avait prié pour vous, c’était quelque part où il y avait des palmiers, ou un–un immense, un océan, un lac à côté, ou l’une ou l’autre chose comme cela, des palmiers là où vous avez été guérie. Est-ce la vérité? Venez ici.

Jéhovah, le Grand Jéhovah Rapha, qui est apparu sur le serpent d’airain, et qui est apparu sur la croix, et maintenant, dans ces derniers jours, Tu es apparu dans un homme pour ôter la maladie et le péché... Dieu Tout-Puissant, au Nom de Ton Fils Jésus, je réprimande le démon qui a lié cette femme. Qu’il sorte d’elle, et qu’elle parte normale et bien portante. Je le demande pour la gloire de Dieu, au Nom de Son Fils Jésus-Christ. Amen.

Croyez-vous que vous allez vous rétablir? Regardez. J’aimerais que vous marchiez plus près de Lui maintenant. Vous avez essayé de faire cela dernièrement de toute façon. Vous avez eu des hauts et des bas tout au long de votre vie; j’ai vu un trait noir derrière vous. Vous avez eu des hauts et des bas, vous avez essayé et cherché, essayé et prié, cherché et essayé. Maintenant, allez de l’avant; vous allez être remplie maintenant de la bonté et de la puissance de Dieu. Que Dieu vous bénisse.

E-3 Bonsoir. Croyez-vous de tout votre coeur? Croyez-vous que je suis Son serviteur? Croyez-vous? Maintenant, cela se déplace rapidement de vous vers cet enfant. Il y a quelque chose avec une her-... Cet enfant souffre d’une l’hernie. Il y a aussi quelque chose à votre sujet. Vous avez besoin de Jésus-Christ comme votre Sauveur. Le père de cet enfant a le même besoin. Est-ce vrai? Vous deux, vous avez besoin de devenir chrétiens. Promettez-vous de servir Dieu si Dieu laisse cet enfant se rétablir? De tout votre coeur? Croyez-vous cela... qu’Il va–qu’Il va se rétablir? Gardez votre main sur l’enfant. Inclinez la tête partout. Seigneur Jésus, je bénis cet enfant au Nom de Jésus-Christ. Que ce petit corps soit guéri. Qu’il soit rétabli et que les bien-aimés deviennent chrétiens ce soir. Et qu’ils Te servent de tout leur coeur. Je demande cette bénédiction au Nom de Jésus-Christ. Amen. Que Dieu vous bénisse. Maintenant, partez; l’enfant se rétablira.

E-4 Venez, faites venir la dame. Maintenant, ne soyez pas pressés; que tout le monde reste tranquille et respectueux juste une minute. Ne regardez pas à l’horloge; restons simplement assis tranquillement juste une minute. D’accord, madame, j’aimerais vous parler juste une minute. Croyez-vous que je suis le... un serviteur de Dieu? Je crois que cela vient d’un coeur sincère. Exact. Je peux alors vous aider à voir... à recevoir Jésus. D’accord. Vous souffrez des nerfs. Et vous êtes tourmenté par un mauvais esprit: il se suspend là même. Il–il est noir; il est, on dirait, ondulé. Mais il sait que son temps est arrivé. Huh... Eh bien, vous souffrez aussi de quelque chose. Non, je vois quelque chose s’ouvrir devant moi. Juste un instant. C’est un–c’est un... Je vois un–un hôpital, ou une espèce d’intervention chirurgicale. Et c’est un... On a ôté sa vésicule biliaire. Ça doit faire longtemps, vous paraissez de loin plus jeune, et cela vous dérange toujours malgré tout. Est-ce que ces choses sont vraies? C’est vrai aussi. Regardez-moi. Cela vous a quittée. Quittez l’estrade en vous réjouissant et étant heureuse. Ce mauvais esprit vous a quittée pendant que vous vous teniez là même. Dieu, au Nom de Jésus-Christ...?...

E-5 Ayez foi. Maintenant, juste un instant. Cela la suit. Que Dieu vous bénisse, soeur. C’est ainsi qu’il faut se réjouir.

Cela se tient au-dessus d’une femme grisonnante qui me regarde maintenant même, qui souffre du coeur et d’une maladie de femme; elle est assise juste là derrière, la rangée de devant. Croyez-vous que Jésus-Christ vous rétablit? Il y a quelqu’un assis là à côté de vous qui souffre du colon. Que Dieu vous bénisse. Acceptez votre guérison; soyez rétablie. Jésus-Christ, le Fils de Dieu vous rétablit, si seulement vous–vous croyez. Juste un instant. Par un enfant...Ayez simplement foi. Vous assis là derrière, aimeriez-vous guérir de cette hernie, monsieur? La deuxième personne assise dans... Croyez-vous que Dieu vous rétablira? D’accord. Si vous croyez, levez-vous et acceptez votre guérison. Que Dieu vous bénisse, l’homme debout là. C’est ainsi qu’il faut s’y prendre. Soyez guéri.

E-6 Il y a quelque chose qui a brillé... Une femme s’est levée, ou quelque part. Juste un instant. L’Ange du Seigneur est dans ce coin-là. Ne Le voyez-vous pas? Regardez ici, amis, chacun de vous. Regardez, Il se tient juste ici de ce côté-ci. Ne croyez-vous pas cette raie jaune qui tourbillonne là? Eh bien, attendez, Cela s’éloigne. Je vois quelque chose... C’est un prédicateur qui se tient à la chaire. Il souffre du coeur, de l’hypertension. Juste un instant. Le voilà, il a sa main levée. Que Dieu vous bénisse, monsieur. Vous êtes un prédicateur de l’Evangile, n’est-ce pas? Souffrez-vous de l’hypertension et du coeur? Jésus-Christ est ici pour vous guérir. Acceptez-vous cela?

Juste un instant. Ce petit garçon assis à côté de vous est votre parenté, n’est-ce pas? Croyez-vous que je suis prophète de Dieu, révérend, monsieur? Croyez-vous que je suis Son prophète? Ce petit garçon souffre de la gorge, n’est-ce pas? Est-ce vrai? Imposez-lui la min.

Ô Dieu, au Nom de Jésus, je bénis le petit garçon pour sa guérison. Que Dieu te bénisse.

Cette femme assise à côté de vous, c’est votre femme. Je vous vois dans une même maison. Dites au petit garçon: «Ne pleure pas», il est guéri. Il sera établi.

Cette dame a quelque chose sur son... ici derrière sa tête; c’est sur sa tête et sur son membre. C’est un cancer. C’est votre femme. Imposez-lui les mains. Ô Dieu, au Nom de Jésus, guéris-la.

E-7 Cela va là vers une dame assise à côté d’elle: elle souffre d’une maladie gynécologique et du coeur. Est-ce vrai, soeur? Mais vous n’avez pas de liens avec ces autres personnes. Ces gens viennent de loin. Ils viennent d’Illinois, je pense; ils viennent de loin. Votre maladie du coeur et votre maladie de femme... Il y a une dame assise à côté de vous, qui souffre de rein. Est-ce vrai, madame? Imposez-vous les mains l’une à l’autre.

Vous tous là dans ce coin-là, imposez-vous les mains les uns aux autres.

Ô Jésus, Fils de Dieu, pendant que Ton glorieux Esprit est en train de se mouvoir dans ce coin-là, guéris chacun d’eux. Accorde-le, Père, au Nom de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, je le demande. Que la gloire de Dieu soit manifestée. Amen.

E-8 Ayez foi en Dieu. Ne doutez pas. Croyez de tout votre coeur que Dieu fera s’accomplir cela. Rappelez-vous, Sa Présence est proche et Il peut bénir.

Bonsoir, soeur. Juste maintenant j’aimerais vous parler juste un instant. Croyez-vous de tout votre coeur? Ne voudriez-vous pas regarder dans cette direction-ci, vers moi une minute? Quelque chose cloche chez vous. Vous n’êtes pas en contact avec Dieu. Vous êtes en dehors de la volonté de Dieu. C’est exact. Autrefois, vous étiez prédicateur, ou quelque chose comme cela, n’est-ce pas? Vous avez rétrogradé. Vous vous êtes mise à fumer la cigarette et tout le reste, vous avez tourné le dos à Dieu. Est-ce vrai? Mais vous êtes venue ici ce soir pour vous mettre en ordre avec Dieu. Eh bien, Il vous aime. Il vous pardonnera chaque péché et vous ramènera à Son oeuvre une fois de plus. Croyez-vous cela? Voulez-vous recevoir cela? Levez la main.

Dieu Tout-Puissant, maudit soit ce démon qui a lié la vie de cette femme. Sors de cette femme, toi démon. Serviteur de Dieu... quitte-la. Au Nom de Jésus-Christ, sors d’elle. Ça va, madame, poursuivez votre chemin; vos péchés vous sont pardonnés maintenant. Rentrez et servez Dieu de tout votre coeur. Que Dieu vous bénisse.

E-9 Disons: «Amen. Dieu soit loué.» Pourquoi certains parmi vous là dans l’assistance ne croient-ils pas? Ayez foi en Dieu. Là tout au fond, n’importe où, je vous demande, au Nom de Jésus-Christ, de regarder dans cette direction-ci, de croire et d’avoir foi, et Dieu vous rétablira.

Venez, madame. Bonsoir. Croyez-vous de tout votre coeur? Croyez-vous que Dieu a envoyé Son Fils Jésus-Christ racheter les pécheurs du péché et guérir les malades de leur maladie? Votre maladie, c’est à la tête. C’est le cataracte, et cela a recouvert... Vous n’avez pas le sens de l’odorat. Croyez-vous qu’Il vous a guérie? Il l’a fait. Que Dieu vous bénisse. Allez de l’avant. Vous pouvez sentir maintenant, vous pouvez aussi aller et être bien portante. Les maux de tête et autres quitteront. Ayez foi en Dieu. Amen. Ne vous déplacez pas. Le voilà partir. La dame assise là au fond, Cela est suspendu au-dessus d’une dame portant un chapeau pourpre, assise au bout de la rangée, celle qui vient de s’essuyer les yeux. Oui. Vous avez mal à la gorge. Ça fait tousser, ou quelque chose comme cela. C’est l’affection des bronches, la bronchite. Acceptez-vous votre guérison? Si vous l’acceptez, levez la main; faites signe de la main comme cela vers Dieu, que vous acceptez votre guérison. Que Dieu vous bénisse, rentrez chez vous bien portante.

E-10 Qu’en est-il de vous, madame? Croyez-vous de tout votre coeur? Je crois que vous êtes une bonne personne sincère. Je le crois de tout mon coeur. Et je sais qu’il y a toute une suite d’événements tristes derrière vous. Vous êtes pourtant une jeune femme, mais beaucoup de choses sont arrivées. Vous avez été très... Je vois une traînée d’obscurité et de ténèbres. Vous êtes ici ce soir; vous apportez cet enfant. Et cet enfant souffre d’une hernie. Et vous aimeriez que cet enfant soit consacré à Dieu. C’est vrai, n’est-ce pas? Dites donc, je vois quelque chose qui cloche. Il y a un... C’est un–c’est un homme, et c’est... Il est gravement malade, mentalement malade. C’est votre mari. Et il... je vois une explosion, ou une guerre, ou quelque chose qui se passe. Ce–ce–c’est le syndrome commotionnel, n’est-ce pas? Eh bien, que Dieu vous bénisse, vous allez vous rétablir, tous les deux. Ô Dieu, au Nom du Seigneur Jésus-Christ, que cette soeur...?... pour sa guérison, Père, accorde-le, Seigneur. Que Ton Esprit soit ici pour rétablir par le Nom de Jésus-Christ. Continuez, soeur...?...

E-11 Quelque chose vient juste d’arriver. J’ai vu quelque chose éclater ou exploser. Croyez-vous? De tout votre coeur? Cette petite dame assise, la troisième personne derrière, dans cette rangée, là, souffrant de la sinusite, vous venez de tourner la tête, là, soeur. Voulez-vous être guérie de la sinusite? Croyez-vous que Dieu vous guérira? D’accord, levez-vous et acceptez votre guérison de la sinusite. Dieu vous rétablit maintenant. Que Dieu vous bénisse. Ayez foi en Dieu. Ne doutez pas. Croyez simplement de tout votre coeur.

Faites venir la dame. Regardez dans cette direction, soeur. Croyez-vous que je suis Son prophète? Allez et mangez tout ce que vous voulez, votre maladie d’estomac vous a quittée.

Venez. Venez, madame. L’onction du Saint-Esprit est là. Voulez-vous guérir de cette affection rénale, madame? Vous souffrez de rein. Quittez l’estrade; Il vous guérit. Allez en croyant de (Oui, oui.) de tout votre coeur. Louez simplement Dieu.

E-12 Venez. Vous assis là au fond, au bout de la rangée, quelque chose cloche à votre jambe, n’est-ce pas, monsieur? Croyez-vous que Dieu vous rétablira? Croyez-vous? D’accord, levez-vous et acceptez votre guérison. Vous étiez assis là en train de prier. Que Dieu soit avec vous, qu’Il vous bénisse, qu’Il vous accorde infiniment et abondamment au-delà de tout ce qui peut être fait ou pensé. Cela continue à se mouvoir de ce côté-là. Ayez foi en Dieu. J’ai vu frère Bosworth apparaître juste ici. Il était en train de prier pour un petit garçon ou un jeune homme qui... Le jeune homme est borgne. Et il a prié pour un petit garçon borgne, aveugle. Eh bien... Oui, ça y est, le petit garçon a levé la main. C’est le père qui est assis à côté du petit garçon. Il y a quelque chose qui cloche chez le... soit un fils, ou un petit-fils. C’est une fillette ou quelque chose comme cela; elle est–elle est née estropiée ou quelque chose comme cela. Le père cherche le baptême du Saint-Esprit. Il a du mal à renoncer à certaines mauvaises habitudes. Si vous faites cela, frère, Dieu vous accordera le Saint-Esprit et guérira ces enfants. Ayez foi en Dieu.

E-13 Je suis un peu perdu... juste une minute. Vous... Je pensais que je parlais à frère Bosworth. Croyez-vous que je suis Son prophète? Vous croyez, de tout votre coeur? Vous ne croyez pas que je suis un liseur de pensée, n’est-ce pas? Croyez-vous que je suis serviteur de Dieu? Vous souffrez d’une espèce d’hypertension et de l’affection rénale. Vous êtes un prédicateur. Vous êtes un prédicateur pentecôtiste, vous avez eu une attaque ou quelque chose comme cela; vous prêchez depuis des années et des années, depuis que vous étiez un jeune homme. Je vous vois à la chaire il y a des années, tout excité, en train de prêcher. Vous avez eu une attaque et cela vous a affecté. Venez ici, mon frère, Jésus-Christ, le Fils de Dieu vous rétablira.

Toi démon, qui as lié mon frère, sors de lui. Au Nom de Jésus-Christ, quitte cet homme. Sors de lui maintenant, démon. Je t’adjure par Jésus, le Fils de Dieu, de le quitter. Que Dieu vous bénisse, frère. Retournez à votre chaire prêcher. Que Dieu vous bénisse.

E-14 Venez, madame. Voulez-vous guérir de ce mal de dos? Acceptez votre guérison; quittez l’estrade en criant de tout votre coeur et en louant Dieu. Cela vous a quittée. Très bien. Venez, madame. Alors que vous venez, croyez-vous? De tout votre coeur? Venez ici juste une minute. Maintenant, le démon qui s’était emparé de vous s’empare de plusieurs ici. Il tire de tout côté et de partout. Et vous savez que vous ne pouvez vivre que peu de temps si Dieu ne vous vient pas en aide. Mais de partout, chaque personne ici qui souffre du coeur, levez-vous maintenant même. C’est ce qui dérange cette femme. Allons, tenez-vous debout. Dieu va guérir chacun de vous au même moment. S’il peut guérir cette femme, Il peut vous guérir. Venez ici.

Dieu Tout-Puissant, Toi qui as ressuscité Jésus d’entre les morts, ces démons essaient de retenir ces gens, ils ne peuvent pas le faire. Au Nom de Jésus-Christ, je vous adjure de sortir de ces gens. Ils sont debout confessant leur foi; quitte tout ce groupe de gens. Que le Dieu du Ciel te maudisse, si tu le retiens davantage. Que chacun soit guéri au Nom de Jésus-Christ. Amen.

Allez vivre, soeur; chacun de vous, allez faire de même. Allez vivre au Nom du Seigneur Jésus, soyez bien portants. Très bien. Venez, madame. Acceptez-vous la vôtre au même moment? D’accord. Si seulement vous accepter, continuez d’avancer. Vous avez été guérie de même quand cela quittait...?... C’est quoi, soeur, c’est... Vous pensiez que c’était la maladie du coeur. Cela–cela a amené votre coeur à réagir, mais c’est simplement une maladie des nerfs, un coeur agité. Tout cela vous a quittée. Quittez l’estrade, en disant: «Merci, Seigneur Jésus.» Soyez rétablie.

Venez, madame; croyez-vous que je suis Son prophète? Croyez-vous que Dieu me révélera ce qui cloche chez vous? Chaque démon dans cette salle crie au secours. Que tout celui qui souffre du cancer se lève. Voici le moment d’être guéri. Cette femme souffre du cancer, à un stade avancé. Que tout celui qui souffre de cancer se lève et soit guéri en ce moment-ci.

Dieu Tout-Puissant, Toi qui as créé les cieux et la terre, je Te prie au Nom de Jésus-Christ de réprimander ces démons. Qu’ils sortent des gens. Tu sais, Satan, que quand l’Ange de Dieu m’a rencontré là, il a spécifié le cancer, tu ne peux pas retenir davantage ces gens. Sors d’eux, au Nom de Jésus-Christ. Allez, soeur, vivre au Nom de Jésus-Christ, soyez bien portante. De même que vous autres, allez en croyant, soyez bien portants.

Venez, madame. Alors que vous venez, croyez. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Pauvre petite femme, des filets de sang se suspendent entre vous et moi. Vous souffrez de l’anémie, n’est-ce pas vrai? Que tout celui qui souffre de l’anémie se lève. Acceptez votre guérison maintenant même. Satan, tu ne peux pas... Tu es exposé. Tu ne peux pas rester ici davantage. Bien, la foi agit partout. Sors d’eux au Nom de Jésus-Christ, quitte ces gens. Ils viennent au Calvaire par la foi pour une transfusion sanguine. Sors, au Nom de Jésus-Christ. Je les déclare guéris. Amen. Que Dieu vous bénisse, petite soeur. Allez en vous réjouissant. Que chacun de vous, de la ligne, réclame sa guérison. Dieu vous guérit. Croyez-vous cela de tout votre coeur? Combien parmi vous ont accepté leur guérison? Dites amen.


Наверх

Up

S'abonner aux nouvelles