Les Mémoriaux De Dieu Eprouves Au Fil Du Temps

Date: 57-0818 | La durée est de: 1 heure et 2 minutes | La traduction: shp
pdf
Jeffersonville, Indiana, USA
E-1 Et de la même façon que nous avons étudié le Livre de l'Apocalypse, le Livre de l'Exode ainsi que la Genèse, nous allons simplement en examiner toutes les facettes à travers la Bible. Et maintenant, je suis revenu à la maison pour aller chasser l'écureuil. C'est exact. Pour être vraiment franc, c'est juste tout ce dont il s'agit. Et alors, Frère Roy, quand pars-tu? [Frère Roy répond: "Demain."-Ed.] Demain. Très bien. Ainsi, nous aimons vraiment revenir à la maison en cette période de l'année. Ainsi, c'est - nous sommes venus nous reposer.

E-2 J'ai perdu près de 10 kg depuis que je vous ai quittés. Quand j'ai quitté cette réunion, je suis monté sur la balance, je pesais environ 75 kg, et à mon retour je pesais environ 65 kg. J'ai donc l'impression que mes vêtements flottent. Ainsi, j'ai perdu beaucoup de poids.

E-3 Et aujourd'hui à la sortie, une dame, une aimable soeur m'a dit: "Frère Branham, priez pour que je puisse aussi en perdre." [Frère Branham rit.-Ed.]

E-4 Et elle était un peu corpulente, je lui ai donc répondu: "Venez tout simplement, allez-y, prêchez de toutes vos forces." Ainsi, c'est à peu près tout ce que j'en sais, cela va certainement lui en faire perdre. Mais, nous en aurons bientôt fini avec les ennuis et les épreuves.

E-5 Je pensais au fait de vieillir. Vous savez, dans deux ans, j'aurai cinquante ans. Pfff! Je me souviens du temps où Frankie Weber fit une offrande. Il n'a que deux ans environ de plus que moi. Il a mis ici vingt- cinq cents comme offrande pour son anniversaire. Et j'ai cligné de l'oeil et je me suis dit: "Oh! là là! Frankie Weber, âgé de vingt-cinq ans, un quart de siècle!" C'en est la moitié maintenant. Ça ne dure vraiment pas, n'est-ce pas? Ça ne fait que s'écouler.

E-6 Nous ne prendrons pas beaucoup de temps. C'est seulement ce matin, quand notre bien-aimé frère apportait ce très remarquable message et je suis sûr que nous avons tous apprécié cela, qu'il m'est arrivé de penser à quelque chose pendant qu'il prêchait; j'étais là derrière et je pensais: "Peut-être que le Seigneur va me donner un passage de l'Ecriture pour cela." Je lui en ai fait lire quelques-uns ce soir dans la Parole bénie de Dieu. Et maintenant je... juste quelques minutes pour parler, et ensuite comme d'habitude, nous prierons pour les malades.

E-7 Et mercredi soir, le prochain mercredi soir, si le Seigneur le permet, j'aimerais commencer par le Livre des Hébreux, si tout va bien. Et le Livre des Hébreux, pour une leçon. Et puis, peut-être continuer là-dessus dimanche matin ou dimanche soir. Ensuite, le prochain mercredi soir probablement prendre encore cela, continuer simplement à en examiner toutes les facettes dans l'Ecriture.

E-8 Et il y a certaines choses que j'ai remarquées dans l'église, juste en passant, des choses qui, je pense, devraient tant soit peu être enseignées, vous savez, des choses qui semblent se relâcher un peu. Et je pense que nous pourrions tirer cela des Hébreux. C'est un-c'est un très bon chapitre, un très bon passage à lire. Maintenant, Frère Neville... J'allais... Cela m'est venu à l'esprit pendant que je venais.

E-9 Et, je n'ai que le Nouveau Testament ici, et je vais lire dans la Bible Collins dont le caractère est plus grand. J'ai... Quand j'aurai environ cinquante ans, j'aurai à tenir cela très loin de moi pour lire ce caractère très fin. De toute façon, l'éclairage est mauvais. Et si je vais là sous la lumière du jour, je peux encore lire cela. Mais quand la lumière devient un peu plus faible, je dois éloigner cela. Et le médecin m'a dit que bientôt je vais porter des lunettes pour lire.

Et je lui ai demandé: "Mes yeux sont-ils abîmés?"

E-10 Et il les a examinés. Il a dit: "Non. Dix-Dix, c'est excellent. Vingt-vingt, c'est normal, et-et quinze-quinze, c'est meilleur." Et dix -dix, c'est tout ce qu'il pouvait en interpréter. Ainsi, je pouvais lire n'importe où qu'il voulait, à n'importe quelle distance. Il fit sortir quelque chose et je commençai à le lire. Quand il l'a davantage approché, j'ai continué à aller de plus en plus lentement. Je me suis arrêté lorsque cela arriva à une distance d'à peu près comme ceci. Il dit: "Oh!oui, vous avez dépassé la quarantaine!"

Et je dis:"Oui."

E-11 Il dit: "Eh bien, naturellement, vos globes oculaires deviennent plats." Il dit: "Maintenant si vous avez une bonne et longue vie, vous obtiendrez votre seconde vue, j'espère. C'est alors que vous pourrez lire comme avant."

E-12 Mais, vous savez, j'étais juste en train de penser que cela n'est plus loin; c'est juste dans peu de temps. Frère Tony, c'est dommage, n'est-ce pas? [Frère Tony dit: "Non." -Ed.] Non, pas du tout. C'est une bénédiction. D'une part je me fais vieux, et d'autre part je rajeunis, car je m'en vais vers ce corps jeune, béni et immortel là où, frère, il n'y aura jamais quelque chose de faux. Et je ne vis que pour ce moment-là. Ça sera merveilleux.

E-13 Maintenant, avant que je ne lise le dernier texte pour terminer, adressons-Lui juste un mot pendant que nous courbons nos têtes.

E-14 Nous croyons, Dieu Tout-Puissant, que Tu destines Tes enfants à être heureux. Nous ne sommes pas censés avoir un air renfrogné ou être triste, car il est écrit: "Un coeur joyeux fait du bien comme un remède." Aussi aimons-nous nous réjouir de Tes bénédictions et avoir ensemble cette grande communion. Et tandis que nous...

E-15 En tant que croyants de Ta Parole, nous communions autour de la Parole. C'est pour cela que nous venons ici, ce n'est pas seulement pour écouter un Message, mais c'est aussi pour adorer et communier avec Toi, au travers de la lecture et de la prédication de la Parole. Maintenant, Seigneur, Tu ne vas pas nous décevoir. Je suis sûr que Tu vas nous bénir pendant ces heures.

E-16 Bénis notre bon et noble pasteur, Seigneur. Nous prions que Tu sois avec lui. Et comme je l'observais aujourd'hui, pendant qu'il prêchait, je l'ai vu sourire au moment où il chantait ce cantique: "J'en aurai bientôt fini avec les troubles et les épreuves." Et ces soeurs-là, comme elles chantaient cela dans les bois et dans les réunions sous tentes! Et un de ces jours, ça sera chose faite et ensuite nous nous en irons à ce glorieux Repos.

E-17 Maintenant, Père, bénis-nous pendant que nous lisons Ta Parole; nous L'avons lue et Elle a rafraîchi nos esprits et nos coeurs. Et parle- nous ce soir. Et quand le service sera terminé et que nous retournerons à nos maisons, puissions-nous dire: "Nos coeurs ne brûlaient-ils pas au-dedans de nous lorsqu'Il nous parlait en chemin?" Car nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.

E-18 Maintenant avec un si bon message évangélique comme nous en avons eu ce matin - et je méditais là-dessus; vous savez, Frère Neville parlait de la suralimentation des enfants, chose que vous pouvez faire. Mais maintenant, ce soir, nous allons juste parler un peu à l'église. C'est juste une petite adresse à l'église. Et je désire lire le... une autre portion de l'Ecriture, dans le Nouveau Testament, dans Matthieu chapitre 24 et verset 35. C'est Jésus qui parle.

Les cieux et la terre passeront, mais Mes Paroles ne passeront point.

E-19 Mon sujet ce soir, c'est les-les mémoriaux, les Mémoriaux de Dieu Eprouvés au Fil du Temps.

E-20 Et j'ai quelques annonces. Je crois que j'ai fait cela, pour le... et quelques unes ici que... à propos de la réunion de mercredi soir pendant laquelle nous allons commencer le premier chapitre des Hébreux, si le Seigneur le veut. La raison pour laquelle je dois faire mention de cela, c'est parce qu'en ce qui concerne mes réunions, je peux me trouver quelque part et Lui m'appelle ailleurs. Je dois simplement aller où Il appelle, vous savez.

E-21 C'est pour cette raison que je ne peux pas être comme Frère Oral Roberts et comme ces hommes à la foi bien musclée, qui programment leurs réunions deux ou trois ans à l'avance et qui disent: "Nous serons là". Ils-ils-ils ont leur message.

E-22 Mais mon Message, c'est seulement d'aller là où Dieu m'envoie, que ce soit ici, là, où que ce soit. Je dois simplement aller quand Il m'envoie. Et il s'agit de deux ministères différents; seulement, c'est le même Dieu; c'est exactement le même Dieu.

E-23 J'y pensais hier lors de mon entrevue avec un voisin. Et il disait: "Vous savez, un certain petit pasteur", il disait: "c'est vraiment un homme merveilleux." Il disait: "Ma femme et moi, étions assis en pyjamas", et il disait: "vers onze heures du soir, et il est venu et a frappé à la porte. 'Je suis juste passé pour prendre une tasse de café avec vous', a-t-il-dit." Voyez? Et il a dit: "Il traversa la rue et alla chez un autre voisin où l'on s'apprêtait à aller au lit et, là, il mangea un biscuit. Et juste..." Et alors il a dit: "Il est - il a une petite école Biblique pour les enfants et il y a reçu tant de petits enfants, lui et sa femme, qu'il leur a fallu dresser des tentes à l'extérieur pour les recevoir."

E-24 Et à mon retour, je me mis à réfléchir: "Tu sais, c'est vrai. Ce -c'est un - c'est un merveilleux petit gars." Et je crois, Frère Fleeman ici, je crois que son garçon va... Dans l'église de Foi Luthérienne ici, un admirable petit homme et son épouse sont en train d'accomplir une grande oeuvre pour le Seigneur. Et je réfléchissais. Je devais laver ma voiture, et je-je m'étais découragé. Je pensai: "Pourquoi ne puis-je pas faire autant, voyez, allez ça et là, rassembler tous les enfants afin qu'ils me suivent partout? J'aime les enfants. Et pourquoi ne puis-je pas aller de maison en maison, d'un lieu à un autre, comme cela?

E-25 Et Quelque Chose m'a simplement dit: "Tu n'as pas été appelé à cela. Lui est en train de faire juste ce que Dieu lui a dit de faire."

E-26 Mais il nous faut avoir quelqu'un qui se tiendra ici, tels que Oral Roberts et les autres, un Josué avec une épée, avec un Message de foi et de délivrance. Et, voyez, il nous faut avoir des gens qui peuvent avoir le... ce genre, un peu avoir ceci, mais tous s'accordent simplement pour former une grande unité. Voilà l'Eglise de Dieu.

E-27 Je parlais il y a quelques instants à une jeune dame qui était découragée et qui avait le coeur brisé. Et j'essayais de lui expliquer comment un homme et une femme ne sont pas deux êtres séparés; ils sont une même personne. L'homme créa... Dieu créa l'homme à la fois mâle et femelle; il était un homme. C'est vrai. Ensuite Il les sépara dans la chair et les forma différemment, mais Il les a unis comme un seul être pour élever leurs enfants. Et ainsi l'homme est corpulent et vigoureux, tandis que la femme est la-la-la partie amour de l'homme. Ainsi, ils sont unis. C'est... Dieu les sépara. Mais les deux étaient tout à fait la même personne, le même h-o-m-m-e [En Anglais: m-a-n. -N.D.T.]. Et la femme est appelée fem-me [En Anglais: wo-man. -N.D.T.], c'est vrai, parce qu'elle a été tirée de l'homme. Elle est une partie de l'homme. Mais dans-dans cette vie-ci, dans la chair, ils ont été séparés. En esprit, ils sont un.

E-28 Et je parlais des hommes qui perdent l'affection pour leurs femmes et qui ne les aiment plus comme ils le faisaient lorsqu'elles étaient leurs chéries. Honte à vous. Vous devriez le faire. Elle est toujours votre chérie. Absolument. C'est ce qu'elle devait être. Et vous devriez la traiter comme cela. Oh! ne laissez jamais cette petite lune de miel s'arrêter; car au Ciel, il n'en sera pas ainsi. Il y en aura une parfaite, Là. C'est vrai. Ainsi tout...

E-29 Eh bien, il me semble que certaines femmes devraient dire amen à cela. Que jamais-jamais on ne me dise: "Vous êtes toujours en train d'engueuler les femmes et de leur parler comme cela." Soeur Hickerson, pourquoi n'avez-vous rien dit? Quelqu'un là derrière l'a dit. Avez-vous... [Soeur Cox dit: "Amen."-Ed.] Merci, Soeur Cox. C'est très bien. Frère Cox, ça c'est pour vous, où que vous soyez maintenant. Très bien. Oui, monsieur.

E-30 En outre, nous ne devrions jamais oublier de nous honorer les uns les autres. Soyez toujours des chéris. Ne laissez jamais cela s'arrêter.

E-31 Il n'y a pas longtemps, un catholique est venu vers moi. Sa femme s'était séparée de lui. Il disait: "Billy, je déteste t'aborder, je suis Catholique et toi, tu es un Protestant." Il disait: "Le prêtre vient de me chasser de ma maison."

J'ai demandé: "Qu'y a-t-il, Ham?"

E-32 Il a répondu: "Eh bien", il a poursuivi et m'a dit: "je bois un peu", et il a ajouté: "je travaille durement la nuit."Il a dit: "Ma femme estime que je devrais rentrer chaque soir l'embrasser, l'étreindre et agir comme si nous nous apprêtions à nous marier." Il a dit: "Nous sommes mariés et nous avons une ribambelle d'enfants." Et il a dit: "Pour nous, c'est bien."

E-33 J'ai dit: "Houp! attends un instant, mon gars. Tu as tort. Tu as tort. Cela demeure exactement comme il en était avant que vous ne soyez mariés. Tu vois? Tu dois toujours t'en souvenir." J'ai dit: "Maintenant qu'elle a quarante ans, c'est en ce moment qu'elle a vraiment besoin de ton attention."

E-34 Ainsi, ils étaient en instance de divorce. Et il a dit: "Je ne sais que faire."

E-35 J'ai répondu: "Va l'appeler. Si je me présentais là, en tant que protestant, elle ne voudrait pas me recevoir. Mais je... Tu vois?"

Il a dit: "Oh! elle a de l'estime pour vous."

E-36 Et j'ai dit: "Voilà, va simplement lui téléphoner: Dis-lui que tu as changé d'avis."

E-37 Et ainsi le lendemain, j'ai téléphoné au juge et je lui en ai parlé. Et j'ai parlé au gars et je lui ai dit: "Je serai assis juste en-dessous de l'étage où le juge sera en train de vous interroger. Je serai en train de prier pour vous. N'en parlez pas à la femme."

"Très bien."

E-38 Ainsi, j'étais là en train de prier. Au bout d'un moment, j'ai entendu de petits cliquetis descendre l'escalier, et les voilà venir, bras dessus, bras dessous, juste tout souriants, vous savez. Il a dit... J'ai dit: "Eh bien, salut, vous là-bas!"

E-39 Et il a dit: "Frère Branham, ça fait un bon bout de temps depuis que je vous ai vu!" Oui, trente minutes, voyez. "Un bon bout de temps depuis que je vous ai vu."

E-40 Et elle a dit: "Eh bien! Révérend Branham, il y a très longtemps que je vous ai vu! Je suis heureuse de vous revoir!"

E-41 J'ai dit: "Eh bien, merci." J'ai dit: "Vous avez l'air des amoureux."

"Oh! dit-il, ça marche tout bonnement entre nous. N'est-ce pas, chérie?"

Elle a dit: "Oui, ça marche tout bonnement entre nous, chéri." Et je...

Elle a dit: "Venez une fois nous voir, Révérend."

E-42 Et j'ai dit: "Merci beaucoup." J'ai dit: "Au revoir!" Ils s'en allèrent, et mon gars se retourna et me fit signe de la main comme cela. Tout cela est arrivé. C'est vrai.

E-43 L'amour surmonte tout. C'est vrai, rien que - rien que l'amour. Vous pouvez avoir tous vos signes et toutes vos évidences, mais donnez-moi seulement l'amour. Cela-cela règle la chose pour moi. Oh! là là!.

Cher Agneau mourant, Ton Sang précieuX
Ne perdra jamais Sa puissance,

Jusqu'à ce que toute l'Eglise rachetée de Dieu

Soit sauvée, pour ne plus pécher. (Voyez?)

Depuis que par la foi j'ai vu ce flot

Que Tes blessures saignantes ravitaillent,

L'amour rédempteur a été mon thème
Et le sera jusqu'à ma mort.

C'est vrai. Oh! c'est merveilleux!

E-44 Maintenant, les mémoriaux éprouvés au fil du temps! C'est de notre message, le message évangélique de l'école de dimanche pendant lequel notre frère parlait d'Elie, que j'ai eu cette révélation, ce matin là où il voulait... Ces garçons, les écoles des prophètes, comment ils voulaient bâtir une certaine grande école. Et cela m'est venu à l'esprit, et je méditais sur les mémoriaux.

E-45 Maintenant, un mémorial est une-une chose importante. Nous apprécions les mémoriaux. Et dans cette vie, bien des gens ont essayé de laisser derrière eux une espèce de mémorial. Pratiquement tous les hommes aiment faire cela: laisser sur leur tombe une remarquable pierre tombale. Ça, c'est très bien. Assurément. J'apprécie cela. C'est - c'est très bien. Et alors, beaucoup essayent de construire des tombeaux impressionnants.

E-46 Il y a un mémorial auquel j'aimerais me référer maintenant, cela se trouve dans l'Ohio. Et là, vivait un infidèle. J'oublie son nom. J'ai sa photo quelque part chez moi dans ma collection. Il était si fermement opposé au Christianisme qu'il a exigé qu'on lui construisît, après sa mort, un mémorial avec son pied posé sur la Bible, pointant comme cela vers le bas et disant: "A bas les superstitions religieuses, et que vive la science moderne." Et quand il mourait, il dit: "Si j'ai eu tort, des serpents sortiront de ma tombe." Et après qu'il fut mort, on jetait encore à la pelle de la terre dans la tombe qu'on tua deux ou trois vipères. Et aujourd'hui, dans ce cimetière - un ministre a récemment pris une photo et me l'a apportée pour me la montrer, et il y avait des chaînes qui pendaient autour de son lopin de terre... Le cimetière est un bel endroit, mais son tumulus n'est rien d'autre qu'un tumulus de serpents. Et peu importe la saison, en automne tout comme en hiver, des serpents sortent toujours de sa ombe. Un mémorial! Que Dieu me préserve, moi ou n'importe qui d'entre vous, d'avoir jamais pareil mémorial.

Ainsi, il existe néanmoins des mémoriaux, de grands mémoriaux.

E-47 Je pense à Josué, le puissant guerrier. Quel grand homme il fut, lui qui a pris l'armure de Moïse, en tant que chef de ces deux millions des Juifs! Moïse, l'homme choisi, appelé à sortir, et mis à part pour un service. Et pour Josué, se lever et prendre la place de cet homme, représentait certainement une grande chose à faire, prendre la place de ce prophète. Un puissant guerrier appelé, prédestiné et ordonné de Dieu. Quatre cents ans avant qu'il ne vînt, Dieu dit qu'Il les délivrerait et les visiterait.

Et quel guerrier Moïse a été!

E-48 Personne, excepté Jésus-Christ, n'a jamais été capable de prendre la place de Moïse pour accomplir sa tâche. Et il dit lui-même: "Le Seigneur, votre Dieu, suscitera du milieu de vous, un Prophète comme moi. Et, il arrivera que si quelqu'un n'écoute pas ce Prophète, quiconque n'écoutera pas ce Prophète sera retranché." Très bien.

Maintenant, ce grand mémorial.

E-49 Et Josué descendit à la rivière. Et après la mort de Moïse, Josué prit sa place. Et Dieu était avec Josué. Et il dit: "Maintenant sanctifiez-vous, lavez vos vêtements, et séparez-vous, et ne vous approchez pas de vos femmes. Et le troisième jour, Dieu va accomplir quelque chose." Oh! je...

E-50 Un de ces soirs, au cours des services de dimanche, je désire prêcher sur ce "troisième jour" et vous montrer la puissance qui se trouve là dans le chiffre 3. J'en ai fait mention ce matin, dans la prière disant que chaque personne avait trois choses, c'est la pneumatique de la Bible.

E-51 "Maintenant, le troisième jour, vous verrez la gloire de Dieu." Maintenant cela va... il allait montrer qu'il savait exactement de quoi il parlait, parce qu'il indiqua avec exactitude le moment où cela se produirait. Et je peux imaginer comment Josué s'était senti pendant qu'il se tenait là devant tous ces Israélites. Maintenant, il fallait que sa parole soit vraie, car là se dressait le Jourdain en crue.

E-52 Vous voyez, on reconnaît le caractère d'un homme par ses oeuvres. Qui que vous soyez, vos oeuvres démontrent ce que vous êtes. Peu importe combien vous témoignez, ce que vous dites, pour ou contre, ça n'a rien à voir avec cela. Vos oeuvres montrent ce que vous êtes, elles montrent ce qui est en vous. Tout travail que vous accomplissez manifeste ce que vous êtes.

E-53 Et vous les hommes d'affaires, si vous ne faites qu'un travail bâclé, voyez-vous ce que je veux dire, juste un travail à moitié fait, ne le faites pas. Si vous ne pouvez pas le faire correctement, ne le faites pas du tout. C'est vrai.

E-54 Quand vous venez à Christ, si vous ne pouvez absolument pas tout vendre en bloc et venir à Christ, ne venez pas du tout. Mais si vous voulez vraiment devenir un Chrétien, tenez ferme. Faites voir cela. C'est ce que Dieu veut que vous soyez. Et cela va - cela va prouver - vos oeuvres démontreront ce qu'est votre caractère. On connaît votre caractère par les oeuvres que vous accomplissez.

E-55 Et maintenant, la parole de Josué était à l'épreuve. Oui, monsieur, juste comme-comme celle de Noé d'autrefois. Mais Josué devait traverser ce fleuve. Et il semblait qu'il avait choisi le pire moment que l'on puisse imaginer. C'était au mois d'avril. Et c'est en cette période que la neige fond en Judée et qu'elle coule des montagnes, et que le vieux Jourdain est boueux et qu'il déborde juste dans les - dans les champs afin d'arroser les champs du Jourdain. Et on aurait dit, s'il s'agissait des mathématiques, ou-ou de l'instruction ou de la science, qu'il - il avait choisi le pire moment de toute l'année pour traverser le Jourdain. Mais Dieu préfère prendre ces genres de temps pour prouver qu'Il est Dieu.

E-56 Et les hommes de Dieu, qui croient en Dieu et qui savent ce que Dieu a promis, n'ont pas peur de faire cela parce que Dieu s'en tiendra à Sa Parole, tout aussi certain qu'Il est Dieu.

E-57 Et quand il dit: "Prenez d'abord l'arche et avancez..." Et aussitôt que les pieds de ces sacrificateurs touchèrent ce Jourdain, peu importe combien impétueux il était, et combien il était en crue, il recula devant la Parole Eternelle de Dieu, car la Parole était dans l'arche. En effet, Jésus a dit: "Les cieux et la terre passeront, mais Ma Parole ne passera jamais." Ainsi, Josué, sachant que sa parole devait reposer sur la Parole de Dieu, il plaça la Parole de Dieu en premier.

E-58 Je souhaite que vous fassiez cela, vous les malades qui êtes ici ce soir, que vous accordiez votre confession avec la Parole de Dieu. Faites votre confession, croyez-la, proclamez-la et appelez ces choses qui n'existent pas comme si elles existaient. Ensuite, nous allons de l'avant. Faites-le de cette manière. La Parole de Dieu accomplira cela.

E-59 Et aussitôt que les pieds des sacrificateurs touchèrent le Jourdain, il se retira simplement de part et d'autre. Et l'eau s'immobilisa.

E-60 Vous rendez-vous compte? En l'espace de vingt minutes, le mugissement de ce fleuve aurait dressé un monceau qui serait aussi grand que-que quelques-uns de nos grands barrages modernes que nous avons là-bas comme le Colorado Boulder Dam.

Voilà comment le Jourdain se répand là: il provient des montagnes avec une grande puissance et se répand à travers ces vallées.

E-61 Et aussitôt que deux millions de piétons, femmes et enfants y compris, - cette multitude avait probablement mis quatre ou cinq heures ou davantage. Et qu'en pensez-vous? Ce fleuve aurait déferlé. Mais Dieu en arrêta le flot. Amen. Oh! j'aime cela. Il en arrêta les flots! Et il s'immobilisa là jusqu'à ce qu'ils eussent traversé.

E-62 Alors Dieu dit à Josué: "Nous voulons ériger un mémorial ici en souvenir de cela. Va là-bas et envoie chaque Israélite, un de chaque tribu, ramasser douze pierres pour en faire un mémorial. Et ce mémorial sera tel que lorsque vos enfants passeront par ce chemin et qu'ils vous demanderont: 'Qu'est-ce qui fait que ces pierres soient ici?' Et vous leur raconterez l'histoire: 'Comment Dieu avait arrêté le Jourdain."' Ça, c'est un merveilleux souvenir. Un de ces jours, dans un futur proche, j'espère visiter ces pierres, à l'endroit où elles se dressent encore comme mémorial. Et ensuite, je pense à-à un autre mémorial... Quel glorieux mémorial béni c'était!

E-63 Je pense donc à un autre mémorial. Un jour, après qu'une femme eut fait un mauvais choix, elle avait décidé de ne pas habiter... dans les plaines bien arrosées de-de... ou plutôt de séjourner dans des plaines bien arrosées de Sodome et Gomorrhe, d'être sociable et de vivre comme le reste des femmes de ce temps-là.

E-64 Elle ne fit pas un bon choix, comme Sarah qui habitait des terres arides. Seulement, celle-ci gardait la Parole de Dieu dans son coeur. Et elle était obéissante et aimable envers son mari au point qu'elle l'appelait son "seigneur". Et c'est là que Dieu, accompagné de deux Anges, descendit pour les visiter dans la tente.

E-65 Mais Madame Lot, quant à elle, devint très mondaine et s'adonna aux choses du monde. Et quelle leçon cela est pour nous aujourd'hui! Car nous pouvons devenir trop mondains. Et je suis bien persuadé aujourd'hui que l'église, dans son ensemble, devient trop mondaine. Maintenant, peut-être que Madame Lot, lorsqu'elle descendit là-bas, n'avait pas l'intention de faire cela. Elle se disait: "Je serai simplement sociable." C'est très bien d'être sociable, mais ne suivez pas les habitudes du monde.

E-66 Quand vous y allez, faites comme Shadrac, Meschac, Abed-Nego et Daniel qui résolurent de ne pas se souiller quoi qu'il advienne. Que le reste de l'église ait rétrogradé, quoi qu'il advienne, eux avaient pris une résolution. Et aujourd'hui, ils sont un mémorial.

E-67 Et Madame Lot représente un mémorial. Et alors Dieu lui envoya son dernier Message de grâce quand Il envoya ces Anges là-bas pour les avertir que, dans quelques heures, Sodome et Gomorrhe allaient être brûlées. Néanmoins, elle ne put supporter la pensée d'abandonner sa vie mondaine pour aller dans un désert et pour vivre comme Sarah qui vivait là, dans le désert, et portait des vêtements ordinaires et simples des femmes de plaine. Elle voulait vivre dans la volupté. Son mari était devenu un personnage important de la ville. Il siégeait à la porte de la ville comme juge ou comme maire de la ville. Et elle aimait vivre dans la volupté. Elle ne pouvait supporter l'idée de devoir abandonner ces choses-là. Et pendant qu'elle sortait de la ville avec son mari, elle ne cessait de regarder en arrière, pleurant et s'affligeant parce qu'elle était obligée d'abandonner cela, de se séparer de cette sorte de mort.

E-68 Jésus a dit: "Celui qui met la main à la charrue et qui se retourne même pour regarder en arrière, ne mérite pas de labourer." Quel genre de personnes devrions-nous être? Celui qui met la main à la charrue, et même s'il ne-ne fait pas demi-tour, mais se retourne simplement pour regarder en arrière, n'est même pas digne de labourer. Oh! nous devrions garder nos regards et nos coeurs fixés vers un seul but. Qu'importe ce que font les autres, ce que fait l'église, ce que fait le voisin, ce que n'importe qui d'autre fait, gardez vos coeurs concentrés sur le Calvaire. Ne vous arrêtez même pas pour regarder en arrière. Nous n'avons pas le temps de regarder en arrière.

E-69 Et cette femme, à cause de ce qu'elle fit, Dieu donna un mémorial à tous ceux qui se retourneraient pour regarder en arrière, après avoir une fois accepté Christ comme leur Sauveur personnel. Elle devint une colonne de sel. Et elle se tient là jusqu'à ce jour. On peut voir dans les champs une femme se tenant là debout, sa tête tournée, regardant en arrière. Et elle regarda en arrière par-dessus son épaule gauche; regardant en arrière dans les champs. Son coeur était là en arrière. Néanmoins, elle avait été, pour ainsi dire, forcée à le faire.

E-70 Et aujourd'hui, beaucoup de gens acceptent Christ de cette façon-là parce que - quand ils sortent du monde, (et) ils se sentent comme forcés à le faire. Et ils continuent à envier et à convoiter, et ils ne tardent pas à rétrograder. Et ils sont - ils sont d'abominables mémoriaux de la grâce de Dieu, de l'amour de Dieu qui leur avait été manifesté. Maintenant, les mémoriaux!

E-71 Maintenant, nous arrivons au jour où Jésus était sur la terre. Les Juifs avaient bâti un temple comme mémorial. Et ils avaient fait remarquer à Jésus combien merveilleusement ce temple fut construit. Et Il a dit... Cela avait pris quarante ans pour construire le temple; environ quatre-vingts ans au total. Pendant quarante ans, ils taillaient des pierres à différents endroits dans le monde. Durant quarante autres années consacrées à sa construction, il n'y eut pas de bourdonnement de scie ni de bruit de marteau.

E-72 Mais, vous savez, Jésus a même dit là: "Ne regardez pas à ceci, car je vous dis qu'il viendra un temps où il ne restera pas pierre sur pierre, aucune pierre sur une autre."

E-73 Juste avant cela, Il avait prononcé ces remarquables et mémorables Paroles: "Les cieux et la terre passeront, les temples passeront, les mémoriaux passeront, mais Ma Parole demeure le mémorial éternel."

E-74 L'arche s'est désagrégée, il y a bien des années. Les tombes des prophètes se sont effondrées. Et avec le temps, tous les différents mémoriaux sont tombés en ruine; les pierres ont été érodées. Mais la Parole de Dieu demeure exactement la même, merveilleuse pour des siècles et des siècles. Elle est tout aussi vivante et fraîche ce soir pour les croyants d'aujourd'hui qu'Elle l'a été aux jours où Elle fut proclamée.

E-75 Ce n'est pas étonnant qu'Elie, ce matin, dans notre... le message que notre frère nous a apporté. Lorsqu'on voulut construire une grande école pour les prophètes en guise de mémorial, Elie choisit plutôt la meilleure chose, un miracle de Dieu, pour relever un instrument qui était tombé dans l'eau et le faire flotter. C'était la Parole du Seigneur.

E-76 Et combien celui qui reçoit la Parole de Dieu comme mémorial dans son coeur, ce soir, est de loin meilleur que ceux qui essayeraient d'ériger un grand mémorial!

E-77 Il n'y a pas longtemps, lorsque j'ai entendu - lorsque j'étais en Italie, j'ai entendu parler de Mussolini et de cette gigantesque statue d'environ douze mètres de hauteur qu'il avait érigée comme mémorial pour l'athlétisme, étant lui-même athlète. Et je désirais voir ce mémorial. Et, vous savez, cela avait été réduit en poussière par une bombe de très gros calibre.

E-78 Il y a deux ou trois ans, je me tenais à l'endroit où les pharaons d'Egypte avaient élevé de grands tombeaux et de grandes idoles. Et je... On m'a dit que l'on devrait creuser jusqu'à six mètres de profondeur pour retrouver le fondement même de ces mémoriaux.

E-79 Je me suis tenu là où César Auguste, Hérode et les grands de Rome... Et j'ai emprunté une rue; et l'endroit par où il descendait la rue en sortant de son palais se retrouve à environ huit mètres sous terre. Ces mémoriaux n'existent plus.

E-80 Mais cette Parole vivante de Dieu demeure exactement la même et tout autant précieuse. C'est un mémorial.

E-81 Aussi dirais-je aujourd'hui, frère, que les choses que vous faites, les paroles que vous prononcez, la façon dont vous traitez votre voisin, et ce que vous faites de Christ, tout cela sera un éternel mémorial. Vous pourriez avoir une belle maison à laisser à vos enfants, vous pourriez travailler pour avoir des moyens de subsistance à laisser à vos enfants, mais je préférerais leur laisser la Parole de Dieu plutôt que toute autre chose. Ces maisons disparaîtront. C'est parfaitement exact. C'est bon. Je n'ai rien contre cela. Mais ne faites pas ces petites choses tout en négligeant les choses importantes, vous voyez. Car la Parole va... La maison se détériorera, et les gens périront avec elle. Mais la Parole de Dieu les ressuscitera dans les derniers jours et leur donnera de nouveau la Vie Eternelle et Immortelle. Et maintenant, pour parvenir à une telle condition, il faut la Parole Eternelle de Dieu!

E-82 Je pense à ce vieux cantique que nous chantions ici, il y a des années:

Le temps est plein de brusques changements,

Rien sur terre ne demeurera immuable,

Fonde tes espérances sur les choses Eternelles,

Tiens l'immuable main de Dieu!

Quand s'achèvera notre voyage
Si nous avons été fidèles à Dieu,

Une belle et splendide demeure dans la Gloire
Notre âme enlevée trouvera.

E-83 Comme c'est de loin merveilleux de contempler au-dehors le coucher du soleil, pendant que les veines se refroidissent dans votre corps et que vos enfants entourent votre lit, et de savoir que vous avez bâti un mémorial; vous direz: "Mes chéris, un jour papa vous rencontrera de l'autre côté." J'aimerais mieux avoir cela.

E-84 Lorsque le médecin dira: "Billy, il n'y a rien de plus qu'on puisse faire pour toi!"

E-85 Et je verrai mes enfants, je les embrasserai pour leur dire au revoir. Je dirai: "Mais Papa ne meurt pas. Il va se reposer quelque part. 'Car si ce tabernacle terrestre est détruit, j'en ai déjà un autre qui attend."' Quel mémorial dont on peut parler franchement! J'aimerais mieux faire cela, en présence de mes enfants, plutôt que de dire: "Mes chéris, j'ai pour vous un million de dollars dans telle banque, et un million là dans cette autre, pour vous." Je préférerais bien laisser cet autre témoignage-là.

En partant, laisser derrière nouS
Des empreintes de pieds sur le sable de temps;

Des empreintes de pieds, que peut-être quelqu'un d'autre,

Qui voguerait sur l'Océan sacré de la vie,

Un frère désespéré et naufragé,

En les voyant, reprendrait courage.

Absolument! Laissez-leur vos témoignages comme mémorial.

E-86 Combien je pense, ce soir, à un vieil homme qui était étendu là, dans ses derniers moments de cette vie, il m'a téléphoné l'autre jour et il voulait que je prêche à ses funérailles au Tabernacle de Paul Rader. Il s'agit de mon bon ami F.F. Bosworth, un saint pieux qui s'en allait rencontrer son Créateur. Et il dit: "Frère Branham, ceci est le moment le plus heureux de ma vie." Il dit: "Je suis si heureux de savoir que je vais Le rencontrer, je ne peux guère dormir la nuit."

E-87 J'ai entendu parler de Madame Aimee Mc Pherson; ce n'est pas que je manque d'égards pour elle, c'était une merveilleuse femme. Je vois des taches sur celui-ci et sur celui-là. Je vois des taches sur Smith Wigglesworth, sur Dr Price ainsi que sur beaucoup de ces grands hommes, mais jamais je n'ai entendu quelqu'un parler d'une tache sur F.F. Bosworth. Ô Dieu, permets que ma fin soit pareille: un mémorial de la grâce du Seigneur Jésus-Christ!

E-88 Je pense à E. Howard Cadle là-bas, il n'y a pas longtemps, lorsqu'il était couché sur le plancher, tel un ivrogne fieffé et les - et les mouches lui entraient dans la bouche. Mais sa chère vieille maman avait prié et avait cru, elle s'était accrochée à Dieu pour son fils ivrogne. En quittant le monde, il laissa là un témoignage et un mémorial de la grâce suffisante du Dieu Tout-Puissant. Lorsque la Parole de Dieu est placée devant Lui, dans la prière, Dieu est obligé de répondre à cause de cela.

E-89 Dieu est en train de bâtir une Eglise comme mémorial, un mémorial de Son sacrifice. Christ n'est jamais venu sur terre pour mourir en vain. Sa mort ne sera pas vaine. "De ces pierres, Dieu est capable de susciter des enfants à Abraham." Si les gens ne veulent pas vivre Cela, s'ils ne veulent La prendre en considération, s'ils ne veulent pas se rendre compte de la grandeur du don que Dieu leur a offert, "de ces pierres, Dieu est capable de susciter des enfants à Abraham." Assurément, Il le fera. Et quand j'y pense, et que je pense à ce grand prix qu'Il a dû payer! Bien, maintenant...

E-90 On veut tout avoir gratuitement, on veut tout... Ça, c'est le mode de vie des américains aujourd'hui: obtenir gratuitement tout ce que l'on peut. Frère, vous ne pouvez rien obtenir de précieux gratuitement. Vous payez pour ce que vous recevez. C'est exact. Vous devez payer pour cela, alors ça devient précieux.

E-91 Et votre salut a coûté cher à Dieu. Cela Lui a coûté Son Fils unique engendré pour donner la Vie Eternelle à chaque homme, le rendre heureux ce soir et lui permettre de vivre pour les choses qui en valent la peine. Non pas pour laisser quelque chose à nos enfants; il n'y a pas d'héritage à léguer qui soit plus grand que le salut par notre Seigneur Jésus. Certainement qu'il n'y en a pas.

E-92 Maintenant, de grands prix ont été payés. L'épreuve du temps doit venir. Ce sont des mémoriaux éprouvés au fil du temps. Et l'unique mémorial qui ait jamais résisté réellement au test a été la Parole de Dieu. Oh! des infidèles ont tenté de L'anéantir, ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient, mais Elle ne passera jamais. Elle ne peut jamais faillir.

E-93 Quand Abraham reçut de Dieu ce mémorial: "Tu auras un enfant de cette femme, Sarah", pendant vingt-cinq ans, il crut cela de tout son coeur, et il nia tout ce qui Y était contraire, car il savait que Dieu tiendrait Sa Parole.

E-94 Aujourd'hui, des infidèles se lèvent et tentent de diffamer la Bible. Avant de pouvoir arrêter la Bible, il vous faudrait d'abord arrêter le temps, avant de le faire. Le monde athée tout entier, tous les athées, tous les communistes, et qui qu'ils soient, tout bouddhiste, tout jaïn, tout musulman est obligé de témoigner chaque jour de la naissance du Seigneur Jésus-Christ. Eh bien, chaque fois que vous signez une lettre, (Amen!) chaque fois que vous écrivez la date, vous témoignez que Dieu a envoyé Son Fils, il y a mille neuf cent cinquante-sept ans. Frère, vous ne pourriez pas le faire. Ça ne serait pas possible. "Les Cieux et la terre passeront, mais Mes Paroles ne passeront jamais."

E-95 Il n'y a pas longtemps, j'étais à New York, je me suis rendu sur une petite île, à la Statue de la Liberté qui fut offerte aux-aux Etats-Unis par le gouvernement français, il y a beaucoup d'années. Et dans une main se trouve un flambeau. Nous sommes montés jusqu'à ce bras. Il y a là une fenêtre. Et là où brillait cette grande lumière, je remarquai là en bas, sur le côté, un tas de petits moineaux, et ils étaient tous morts et gisaient sur le côté. Et j'ai demandé au guide: "Qu'est-il arrivé à ces moineaux? Ont-ils été électrocutés?"

E-96 Il dit: "Non, monsieur. Nous ne les avons pas encore ramassés ce matin." Il dit: "Il y a eu un orage hier soir, un grand orage qui a balayé cette baie-ci." Je dis: "Oui, monsieur. Je le sais."

E-97 Il dit: "Ces petits êtres ont été surpris par l'orage." Et il ajouta: "Lorsqu'ils sont arrivés dans cette lumière, ils ont essayé de l'éteindre. Vous voyez? Ils se sont simplement cognés et ont frappé contre cette vitre." Et il dit: "Au lieu de se servir de cette lumière pour se mettre à l'abri, ils ont tenté de l'éteindre."

E-98 C'est alors que l'inspiration me frappa. C'est vrai. Les hommes et les femmes qui essayent d'éteindre la Lumière de Dieu ne font que se casser la tête. Et, pourquoi n'utilisent-ils pas cette Lumière pour se mettre à l'abri au lieu de se casser la tête? Ils essaient de La renier en disant: "Les jours des miracles sont passés. Il n'existe plus de guérison Divine ni de salut ressenti du fond du coeur ni toutes ces choses..." Ils ne font que cogner contre le poteau.Tant qu'ils font cela, la grande Eglise de Dieu, aussi hardiment que possible, est juste en train d'aller de l'avant et de monter.

Les gens se lèvent et prétendent être ceci et cela, puis ils échouent et ainsi de suite. Mais l'Eglise de Dieu continue d'avancer, et la Parole de Dieu continue d'avancer. Elle est constituée de la bonne sorte de matériau.

E-99 Il n'y a pas longtemps là-bas en Australie, la grande Australie qui est sous la Couronne Britannique, c'est comme l'Afrique du Sud, juste de l'autre coté de l'Australie. Là à Sydney, il y a là une grande ville qui entoure la baie; Frère Beeler en sait probablement plus que moi. Toutefois, on voulait jeter un pont pour relier le-le nord et le sud de Sydney. On lança un appel d'offre à travers tout le pays pour avoir des architectes, des constructeurs de pont-pont, pour qu'ils viennent construire ce pont. Aucun d'eux n'accepta l'offre. Personne n'osa l'accepter. Aussitôt arrivés là, ils découvraient que le fond de la mer n'était que du sable mouvant. C'était du sable mouvant et rien ne pouvait y tenir. Et ils le testaient et le sondaient, ensuite ils s'en allaient. Ils disaient: "Non, nous ne voudrions même pas entreprendre la construction d'un tel pont. Ça ne peut se faire."

E-100 Au bout d'un certain temps, un jeune architecte venu d'Angleterre y descendit; c'était un homme célèbre, un homme honorable, qui avait une bonne réputation.

E-101 Oh! j'aime cela! J'aime un homme qui a du renom. Oh! vous n'avez pas besoin d'être un grand homme. Vous pouvez être un indigent vivant dans la rue mais jouir d'une réputation de loin meilleure que celle d'un potentat. Absolument. Vous n'avez pas besoin d'être riche. Vous pouvez simplement avoir une bonne réputation. Votre réputation révèle qui vous êtes et fait de vous ce que vous êtes. C'est cela qui fait votre réputation. Et vous êtes connu par votre réputation.

E-102 Cet homme, avec une merveilleuse réputation, descendit là. Il examina minutieusement la situation. Il parcourut les rives pendant quelques jours. Il étudia cela. Il testa. Il sonda. Il regarda tout autour. Quelque temps après, il se rendit chez le maire et lui dit: "J'accepte l'offre."

"Eh bien, lui demanda-t-il, monsieur, comprenez-vous ce que vous acceptez?"

Il répondit: "Je le comprends parfaitement."

E-103 Il dit: "Eh bien!" ce grand architecte dit... "Les architectes américains et les architectes de tous les coins du monde, des constructeurs des ponts sont venus ici et ils ont eu peur de ce travail."

E-104 Il dit: "Mais, monsieur, moi je n'ai pas peur de ce travail. Je l'accepte." Il dit: "Je sais bien que j'ai une renommée mondiale de constructeur de ponts; mais j'accepte de mettre ma réputation en jeu, car je me sens capable de le construire." Oh! il avait eu une vision! Avant qu'un homme ne se fasse une réputation, il doit avoir une vision de ce qu'il fait.

E-105 Oh! béni soit le Seigneur! C'est la raison pour laquelle il existe un ciel où aller. C'est la raison pour laquelle nous pouvons avoir une réputation de Chrétien, nous connaissons de quel matériau ce bâtiment est construit. C'est vrai. C'est du Sang de Jésus-Christ que ce bâtiment est construit. C'est vrai. Son sang qui est un détergent a lavé tous les péchés. Il m'a retiré des ruelles de l'enfer et a fait de moi Son serviteur. Par conséquent, je crois en Lui. Je suis donc passé de la mort à la vie. Et c'est ce qu'ont fait tous les croyants, parce qu'ils ont confiance et ils croient en ce grand Constructeur, ce grand Architecte.

E-106 Maintenant, quand cet homme a fait cela, la première chose qu'il fit pour s'assurer qu'il était sur la bonne voie est qu'il descendit là. Puis il dit: "Maintenant, avant de commencer la construction de ce pont, il nous faut trouver un fondement solide. Nous devons l'atteindre." Il savait que là, sous ce sable, se trouvait le sein de la terre, lequel était un roc solide. Il n'a fait que prendre des pompes très performantes. Et il descendit là, installa de grands tuyaux et, à l'aide de ces pompes, il souffla ce sable mouvant jusqu'à atteindre le roc solide. Lorsqu'il atteignit le roc, il y ancra ces gros boulons et apprêta cela. Et il vida le tout.

E-107 Et puis, il s'en alla et se fit entourer de meilleurs architectes qu'il put trouver, de meilleurs savants, et se dota du meilleur équipement. Il envoya chercher de l'acier pour son pont. Après qu'il eut fait cela, il ne voulut pas placer une seule pièce en acier, pas même un boulon avant que cela ne fût scientifiquement testé pour s'assurer qu'il n'y avait pas de soufflures à l'intérieur de cela, s'assurer qu'il n'y avait pas de vides d'air provenant de la fonderie où ils avaient été fabriqués et moulés; pour s'assurer qu'ils avaient été correctement testés. Oh! quel-quel mémorial cela aurait été, si... pour sa réputation de constructeur de ponts!

E-108 Si lui s'est donné tant de peine pour s'assurer que le pont serait solide, quelle peine, pensez-vous, Dieu a dû se donner pour être sûr que cette Eglise serait en sécurité? Oui, monsieur. Il existe un mémorial de la mort de Christ, c'est Son Eglise. Certaines personnes ne veulent pas vivre cela, mais d'autres le voudront. Mais c'est un temps d'épreuves. Dieu éprouve les gens aujourd'hui pour en faire Ses mémoriaux.

Bien des fois, les gens disent: "Oh! je suis tellement tenté."

E-109 Béni soit le Nom du Seigneur pour les tentations! "Quand je suis faible, c'est alors que je suis fort", a dit Paul. "Chaque fils qui vient à Dieu doit premièrement être éprouvé et testé." Et ces épreuves sont plus douces et plus précieuses, pour vous, que l'or précieux. C'est un temps d'épreuves.

E-110 Il y a bien longtemps, avant qu'on ait eu des fondeuses, on prenait l'or... Et pour savoir si c'était ou pas le véritable or, si toutes les impuretés en étaient ôtées, si tout le sulfure de fer (c'est de l'or imparfait), toute la saleté en était ôtée; on... Les batteurs le battaient, et ils le battaient et le tournaient, et le battaient et le tournaient jusqu'à ce que le batteur aperçût son - son image réfléchie dans l'or.

E-111 C'est de cette manière que Dieu agit avec Son Eglise. Il vous fait passer d'épreuve en épreuve, de test en test, d'épreuve en épreuve, de test en test jusqu'à ce que la Vie de Christ se reflète dans votre vie; jusqu'à ce que vous deveniez paisible, sobre, doux, gentil, humble, prompt, soumis, disposé, détournant vos regards des choses du monde pour regarder droit au Calvaire, vers Celui Qui fait le battage. Maintes fois vous pensez que c'est étrange d'avoir de dures épreuves, des maladies et des persécutions. Cela arrive simplement pour vous tester, pour ôter de vous la saleté, pour ôter de vous toute impureté, pour ôter de vous la lenteur, pour vous éveiller au point que vous pouvez regarder et voir l'image réfléchie, ou plutôt au point où l'on peut voir l'image de Christ réfléchie en vous, "Christ en vous, l'espérance de la Gloire."

E-112 Il testait chaque pièce. Finalement, il... Avant de placer un boulon, il le testait. Il testait tout.

E-113 Ensuite lorsqu'il eut tout fait, et alors, les moqueurs se tinrent là et dirent: "Ça ne tiendra pas. Ça ne le pourra pas."

E-114 C'est ce qu'ils disent aujourd'hui: "Cette religion du Saint Esprit dont vous parlez ne fera pas long feu, cet arbre sera consumé." Mais ça ne se consume pas.

E-115 Oh! le-le feu ne fait que l'abreuver. Il ne fait que nous donner une nouvelle espérance. Chaque épreuve, chaque test ne fait que - ne fait que le fortifier. Chaque fois qu'un coup de vent frappe un arbre et le bouscule de part et d'autre, et de part et d'autre, il ne fait que dégager ses racines pour pouvoir les enfoncer davantage et acquérir une meilleure assise. Chaque fois que la maladie frappe votre maison, chaque fois que l'épreuve frappe votre maison, chaque fois que les voisins disent du mal de vous, ça ne fait que vous secouer, ça ne fait que vous libérer complètement afin que vous puissiez vous enfoncer et prendre un meilleur appui sur le Rocher Eternel de la Parole inébranlable de Dieu. Il envoie ces épreuves pour vous tester, vous éprouver, vous secouer et vous donner une nouvelle assise.

E-116 Alors nous découvrons qu'après qu'il eut tout accompli, les critiques se tinrent là à côté et dirent: "Ça ne peut pas marcher." Mais vous savez quoi? L'architecte savait que son pont tiendrait. Il le savait parce que cela avait été testé.

E-117 C'est la raison pour laquelle Dieu a dit: "J'aurai une Eglise sans tache ni ride." Amen. Elle est passée par le test. Et chaque enfant qui vient à Dieu doit être testé.

E-118 En ce grand jour mémorable, au moment où ils allaient - après qu'ils eurent commencé les travaux à partir des deux rives et qu'ils se sont rencontrés au milieu de la baie, l'homme qui avait construit cela dit: "Je n'inviterai personne à..."

E-119 Tous les architectes qui se tenaient là disaient: "Aussitôt qu'une vibration secouera ce pont, il s'écroulera immédiatement. Ça sera dangereux." Aucune compagnie d'assurance ne voulait lui octroyer une assurance pour cela.

E-120 Il n'avait pas besoin d'assurance. Il disait: "Mon pont tiendra." Il avait confiance. Maintenant, il devait le tester parce que sa réputation était mise en jeu. Assurément, elle l'était. Et si ça pouvait vraiment tenir, ça deviendrait un mémorial.

E-121 C'est la raison pour laquelle je sais que ce salut à l'ancienne mode, ressenti du fond du coeur et venant de Dieu tiendra bon: la réputation de Christ en dépend. Il ne nous donnera pas une chose telle que la théologie faite de main d'homme pour y édifier une église, pas une expérience scolaire comme fondement ni le fait de construire un séminaire comme on voulait le faire ce matin, pour former des prédicateurs. Le véritable prédicateur vient du séminaire de la grâce de Dieu, d'un appel de Dieu et cela résiste à l'épreuve du temps. C'est vrai. Cela tiendra bon. Dieu a confiance en vous. Nous avons confiance en Lui. Le pont va... Le vieux poète a dit:

Mon ancre tient bon au-delà du voile
A toute puissante et violente tempête
Mon ancre tient bon au-delà du voile.

E-122 Nous ne savons pas ce qui tient, mais Quelque Chose tient. C'est vrai. C'est ancré là-bas dans le havre. Et il y a une corde de salut qui tient le coeur humain de sorte que l'homme né de nouveau est passé de la mort à la vie. Tous les démons de l'enfer ne pourraient lui faire douter de cela. Il y a Quelque Chose qui tient bon là-dedans. Que cela soit ballotté! Que cela soit agité! Amen! Il tiendra bon à tout moment, parce que cela est en Christ Jésus.

E-123 Alors cet homme dit: "Je n'inviterai personne, mais il dit je le traverserai."

E-124 Le maire de la ville s'avança et dit: "Monsieur, j'ai vraiment confiance en votre pont."

E-125 Il répondit: "Si vous avez confiance dans mon pont, suivez-moi." Très bien, mettez-le à l'épreuve.

E-126 Le maire dit: "Ma voiture sera là ce matin-là. Je traverserai avec vous."

E-127 La compagnie de chemin de fer téléphona et dit; elle téléphona et dit: "Monsieur, nous avons confiance dans votre pont. Nous aurons..."

E-128 Il répondit: "Si vous avez confiance dans mon pont, amenez quatre locomotives avec leurs suites et placez-les sur le pont. Si vous avez confiance, suivez-moi. Si vous croyez qu'il est testé et éprouvé; vous le croyez, venez et traversez avec moi."

E-129 Et en voyant son courage, beaucoup de gens lui écrivirent des lettres. Ce que les gens cherchent, ce sont des hommes courageux, non pas quelques petits lâches.

E-130 Si vous pensez pouvoir vous en tirer en allant à l'église et en disant amen de temps à autre et en criant un tout petit peu, en inscrivant votre nom dans un registre et puis retourner vivre comme le Diable, vos propres oeuvres révéleront ce que vous êtes. Votre caractère l'a manifesté. Mais Dieu...

E-131 Le monde veut voir des hommes courageux, quelqu'un qui a du courage et qui se présentera comme un mémorial de la grâce salvatrice de Jésus-Christ. C'est vrai.

E-132 Le jour où le pont devait être inauguré, les autres revinrent, y compris les journalistes, et dirent: "Préparez-vous. Apprêtez vos appareils photographiques parce que ce pont va s'écrouler."

E-133 Ce jeune homme s'avança là sur le pont, il gara sa voiture, jeta un coup d'oeil là en arrière, il vit ces locomotives toutes alignées, il vit là le maire qui lui faisait signe de la main. Il regarda et vit des dizaines de milliers de piétons qui se tenaient là derrière, prêts à marcher avec lui. Il dit: "Musique!" Frère, quand les orchestres se mirent à jouer, les sifflets retentirent, les klaxons furent actionnés, je veux dire qu'il se produisit là une terrible vibration. Mais lui traversa tout simplement ce pont et celui-ci ne bougea pas du tout. Pourquoi? Il prit la tête de la file pour, s'il devait s'écrouler, qu'il s'en aille avec.

E-134 Et Jésus Christ descendit du Ciel, la gloire de la Gloire, jusqu'ici bas pour bâtir une Eglise. Et les matériaux qu'Il utilise pour Cela sont des matériaux qui ont résisté à l'épreuve du temps. Vous pourriez venir à l'autel et faire une confession, mais quand Il trouve des vides d'air et toute autre chose, vous voyez, que le monde - le monde a injecté en vous, des idées fantaisistes et autres, auxquelles vous ne pouvez pas résister. Il vous fait seulement pencher d'un côté. Dieu désire une Eglise qui a été éprouvée au fil du temps; non pas quelqu'un qui est un Chrétien aujourd'hui et un rétrograde demain, quelqu'un qui est dedans et dehors, qui a des hauts et des bas. Il ne peut vous placer nulle part.

E-135 Mais Il a une Eglise qui est testée, qui est passée par des épreuves, par des pertes, par la maladie, par le chagrin, par la mort et qui se tient toujours debout avec un témoignage. Voilà l'homme, oui, voilà l'homme qu'Il cherche. Peu m'importe si vous êtes un indigent; peu m'importe si vous êtes un mendiant; peu m'importe si vous êtes un chiffonnier; quoi que vous soyez, Dieu vous met à l'épreuve. Il cherche un matériau qui a été éprouvé au fil du temps. Je crois que l'un de ces jours, quand cette glorieuse Eglise...

E-136 Alors que la science dit: "Comment peut-elle s'envoler? La pesanteur vous lie à la terre."

E-137 Maintenant, je me sens religieux! Laissez-moi vous le dire. [Frère Branham frappe six fois sur la chaire. -N.D.E.] Cette Eglise éprouvée au fil du temps existera bien un jour. [Il frappe une fois de plus sur la chaire et puis tape les mains une fois. -N.D.E.] Il peut y avoir la moitié d'entre eux qui dorment dans la poussière de la terre. J'ignore où ils sont, mais Dieu a Ses matériaux tout testés. Un jour, Il viendra pour se mettre en tête de la file. Finalement, en traversant les atmosphères, et les stratosphères, et des sphères et des sphères, Il emmènera dans la Présence du Dieu Tout-Puissant une Eglise qui a été éprouvée au fil du temps et qui est un mémorial de Sa grâce. C'est un mémorial que Dieu Lui donne.

E-138 "Nul ne peut venir à Moi, à moins que Mon Père ne l'attire premièrement." Et tout homme qui vient à Christ est une offrande d'amour de la part de Dieu et Christ le met à l'épreuve. Et s'il résiste à l'épreuve, Il le place sur le pont, le resserre, le positionne et le place là, sachant qu'il tiendra bon jusqu'à la fin de la route. Amen. Le matériau éprouvé au fil du temps.

E-139 "Sur ce Roc", non pas sur un quelconque roc de fanatisme ni sur un tas d'émotions ni sur un tas de théologie d'église ni sur une quelconque dénomination. Mais, "sur ce solide Roc", la Parole de Christ, "Je bâtirai Mon Eglise et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre Elle." Elle sera là.

E-140 Elle sera un mémorial de Sa grâce devant les Anges. Quand les Anges Lui ont demandé un jour: "Pourquoi descends-Tu sur la terre?" Il reviendra et présentera cette Eglise sans défaut, sans tâche, sans ride. Voilà le matériau. Voilà la chose. Sa réputation. Il doit faire cela. Ce constructeur de ponts devait construire ce pont; il devait le faire ou perdre sa réputation. Christ aura une Eglise, et Il doit L'avoir; parce qu'Il vint sur la terre et Il devint chair et habita parmi nous; et Il devint péché afin que nous devenions justice. Il devint nous afin que nous, par Sa grâce, puissions devenir Lui. Il vint prendre notre place comme pécheur pour nous permettre d'occuper Sa place, comme fils et filles de Dieu, dans la Présence de Sa Majesté.Quelle grâce de la part de Dieu!

E-141 Comment pourrions-nous dire: "Ces Paroles ne sont pas vraies"? Les cieux et la terre passeront, mais ces Paroles ne passeront jamais.

E-142 Il y a quelques soirs, un petit garçon indien qui était aveugle - aveugle depuis qu'il avait trois-trois ou quatre semaines, a recouvré la vue normalement, et a quitté l'estrade. Qu'était-ce? C'était un mémorial de la Puissance et de la Grâce de Jésus Christ, éprouvé au fil du temps. Que Son saint Nom soit béni!

E-143 Eprouvé au fil du temps! Les épreuves, les ennuis, les secousses et les tiraillements ne servent qu'à détecter des imperfections en vous, à voir s'il y en a. C'est Dieu qui vous secoue et vous éprouve.

E-144 Autrefois, le grand César Auguste, après une grande et fameuse bataille, avait remporté une grande victoire. Il... On se préparait à faire une fête en son honneur à Rome. Et il leur dit: "Je désire que quelqu'un chevauche avec moi, qu'un homme digne chevauche à mes côtés pendant que je serai en train de le faire." Il dit: "Je désire que quelqu'un partage avec moi ces bénédictions." Et tous les... Cela se répandit dans tous les camps. Tous les officiers arrangèrent leurs plumets, astiquèrent leurs glaives et firent vraiment briller leurs armures et tout, s'exercèrent à se tenir au garde-à-vous et à exécuter un certain salut pour leur roi et ainsi de suite.

E-145 Et chacun d'eux passa avec son impressionnante armure devant lui pendant que lui était assis sur son trône en train d'observer. Et voici venir un officier avec son grand et beau plumet tout en biseau, il se tint là et exécuta son salut. César hocha la tête; il s'en alla. Un autre vint et exécuta son salut. César hocha la tête; et il s'en alla. Les soldats passaient à tour de rôle.

E-146 Finalement, tout au bout de la rangée, vint un petit fantassin. Il n'avait pas de bouclier à polir ni de plumet à arranger. Néanmoins, il s'avança devant César. Il ne savait même pas comment exécuter correctement un salut, mais il inclina simplement la tête et s'éloigna.

E-147 César dit: "Un instant! Qui es-tu? Reviens ici". Il s'avança là, il le considéra. Il y avait sur son visage des cicatrices, des incisions et il était défiguré et infirme. Il lui demanda: "Où as-tu attrapé ces cicatrices?"

Il répondit: "Là sur le champ de bataille, pendant que je combattais pour mon seigneur César."

E-148 Il lui dit: "Monte ici et assieds-toi à côté de moi. Tu es celui qui a été testé et éprouvé."

E-149 Frère, ce n'est pas le moment d'arranger des plumets, ce n'est pas le temps de l'instruction. C'est le moment d'être éprouvé au fil du temps. C'est le temps où Dieu teste son Eglise afin de voir les cicatrices reçues dans la bataille, au cours de dures épreuves, des combats et des luttes. Voilà l'homme qui chevauchera à Ses côtés.

E-150 Combien Elisée fut testé et éprouvé avant qu'il ne pût porter la robe du prophète! Comme Elisée a dû jeter cette robe sur son épaule! Combien il devait être la personne appropriée! Elisée l'observait là dans le champ pendant qu'il labourait. Dieu dit: "Voilà l'homme. Voilà l'homme qui peut porter ce vêtement. Voilà l'homme qui peut porter cette robe. Il peut prendre ta place."

E-151 Béni soit le Nom du Seigneur! Combien Son oeil qui voit tout est en train de parcourir la terre, essayant de trouver un homme qui portera cette robe dont Il a parlé! "Pouvez-vous boire la coupe que je bois? Pouvez-vous être baptisé du baptême dont je suis baptisé? Vous le pouvez", a-t-Il dit à ce sujet.

E-152 Ainsi, nous aujourd'hui comme Eglise, on doit revêtir la robe de Christ, toute l'armure de Christ, tout le bouclier, l'écu ainsi que toute l'armure, afin qu'en ce jour-là nous puissions être irréprochables. Il recherche des mémoriaux éprouvés au fil du temps, de sorte qu'Il puisse dire: "Voilà mon serviteur. Je l'ai éprouvé. Je l'ai testé. Comme Job, je l'ai fait passer par une dure épreuve. Il a été trouvé digne à cent pour cent." Que Dieu soit miséricordieux envers nous afin que nous puissions Le prendre au mot et devenir des mémoriaux éprouvés au fil du temps.

Prions.

E-153 Père béni, nous Te remercions, Dieu Très Saint, du plus profond de nos coeurs pour ce temps de test, pour chaque épreuve. Nous n'en sommes pas ennuyés, Seigneur, mais nous sommes reconnaissants que Ta grâce ait été suffisante pour nous aider dans ces grands moments d'épreuves.

E-154 Ce soir, combien cela a fait frémir l'assistance quand cet homme a dit: "Grâce étonnante", et lorsque nous en sommes arrivés à cette strophe:

Par beaucoup de dangers, de peines et de pièges,

Je suis déjà passé.

C'est la grâce qui m'a gardé jusqu'ici sain et sauf,

C'est la grâce qui m'emportera.

E-155 Oh! cela a fait frémir les coeurs des gens! Nous croyons que cela était bien en accord avec le Message de ce soir, que c'était un temps de test, à travers des dangers, des peines et des pièges. Cela était destiné à aider le Chrétien, celui qui vient de s'examiner maintenant et qui sait qu'il est resté fidèle, par la grâce de Dieu. C'était pour couvrir de honte ceux qui sont tombés, qui ont des hauts et des bas, qui ne se soucient de rien, et qui sont débauchés. Ô Dieu, ils n'ont même pas une cicatrice de guerre témoignant qu'il y avait eu une bataille. Seigneur, nous prions ce soir que Tu sanctifies l'Eglise par Ton Sang puissant et saint et que Tu ôtes complètement les vides d'air ainsi que tous les points faibles et-et tous les filetages usés. Fais-les passer de nouveau par la machine et-et retravaille-les, Seigneur, et-et fais qu'ils deviennent du matériau. Ô Père béni et Eternel, écoute la prière de Ton serviteur! Et pendant que nous avons nos têtes inclinées...

E-156 S'il y a une telle personne ici ce soir, qui sent qu'en ces temps de test, Dieu ne l'a jamais trouvé fidèle à son poste du devoir... Quand des discussions sont soulevées, vous en mêlez-vous directement en y prenant part? Quand des querelles s'élèvent, quand l'indifférence, quand des divisions surviennent dans l'église, vous rangez-vous derrière des cultes et des clans, et des choses semblables? Prêtez-vous oreille aux commérages sur la rue et aux alentours? Si vous en êtes coupables, vous avez été emportés par les souffles du diable, retournons au four ce soir et soyons refondus et sortons-en sans cela. Que Dieu nous filète et nous apprête pour ce grand Pont afin d'accomplir Son enlèvement. Si seulement une telle personne est ici et qu'elle voudrait qu'on se souvienne d'elle!

E-157 Vous dites: "Frère Branham, comment saurai-je que ce mémorial Eternel et Immortel résistera?"

E-158 Je vais vous citer Sa Parole, conformément à Jean 5: 24: "Celui qui entend Ma Parole..." (Non pas celui qui va à Mon école.) "Celui qui entend Mes Paroles et qui croit à Celui qui M'a envoyé a la Vie Eternelle et ne viendra point en jugement, mais il est passé de la mort à la Vie."

E-159 Pouvez-vous entendre Sa Parole vous appeler, ce soir? Si vous le pouvez et que vous voulez qu'on se souvienne de vous dans la prière, voulez-vous lever la main? Dites: "Frère Branham, priez simplement pour moi. Je désire être le bon type de matériau de sorte que, lorsque Christ emmènera son Eglise, je ne sois pas..." Que Dieu vous bénisse, Monsieur. "Je ne veux pas être hésitant à ce sujet: Il me placera juste là dans l'Eglise." Que Dieu vous bénisse, jeune homme. Que Dieu vous bénisse, soeur." Je veux être..." Que Dieu vous bénisse, frère. "Je veux être le bon type de matériau." Que Dieu te bénisse, toi le petit là derrière. Que Dieu vous bénisse, mon cher frère par ici. "Je veux être trouvé comme du véritable matériau. Je veux être capable de donner le témoignage de cette espérance qui repose en moi; l'espérance!" Que Dieu vous bénisse, soeur. C'est bien. C'est correct.

"A quoi sert-il, Frère Branham, de lever mes mains?"

E-160 Vous passez de la mort à la vie. C'est ce que vous faites. Vous défiez chaque loi de la pesanteur, là même. Vous voyez, si vous étiez juste un personnage en cire assis là, vous ne pourriez jamais lever la main. Vous ne pourriez pas le faire. Mais cela montre qu'il y a un esprit en vous, un esprit, et cet esprit a entendu l'Esprit de Dieu vous parler. Et cet esprit qui est en vous a pris une décision, ainsi cela défie la science. Cela défie la pesanteur. Elle se lève pour montrer qu'il y a en vous un esprit qui peut vous faire lever la main. Si vous étiez mort, vous ne pourriez pas le faire, mais vous êtes venu à la Vie. Quelque chose s'est produit.

E-161 Si vous êtes mort dans le péché et la transgression, Dieu ne peut plus vous parler, votre main restera baissée. Si vous n'êtes pas mort dans le péché et la transgression, alors Dieu peut vous parler et vous recevrez la Vie, et vous lèverez alors la main. Vous voyez, cela montre que la Vie vous a fait prendre une décision, vous avez accepté Christ. "Vous êtes passé de la mort à la vie", si vous êtes sincère.

E-162 Soyez sincères maintenant, pendant que vous levez la main. Dites: "Dieu, sois miséricordieux envers moi, fais de moi ce que je devrais être. Et je Te servirai toute ma vie. Je veux être trouvé prêt en ce jour-là." Que la bénédiction soit sur vous, mon cher frère là derrière. Que Dieu vous bénisse, jeune homme. Que Dieu vous bénisse là frè... Que Dieu soit avec vous. Que Dieu te bénisse, chérie. Très bien, quelqu'un d'autre? Que Dieu vous bénisse, par ici, Frère Roy, et que le Seigneur soit avec vous. Oui. "Seigneur, trouve-moi digne. Trouve-moi digne." Que Dieu vous bénisse, mon frère là au fond. Assurément, Dieu vous voit. Soyez heureux. Quelqu'un d'autre veut-il qu'on se souvienne de lui dans la prière maintenant même? "Fais de moi..." Très bien. Que nous...


Наверх

Up

S'abonner aux nouvelles