Hébreux, Chapitre Deux #1

Другие переводы этой проповеди: Hébreux Chapitre 2 1ere Partie - shp
Date: 57-0825M * | La durée est de: 46 minutes | La traduction: VGR
pdf mp3
Jeffersonville Indiana
E-1 …-précié, étaient ici dans la classe, et ont apprécié… [espace.non.enregistré.sur.la.bande–N.D.É.] Et maintenant, cette première Épître aux Hébreux est de Paul, c’est ce que nous avons vu, ou, c’est ce que nous croyons. Les théologiens ne savent pas quoi penser; ils ne savent pas vraiment lequel, ou, qui L’a écrite. Mais moi, je crois que toute personne qui a un peu de discernement spirituel peut voir que c’est Paul. C’est–c’est ce que la plupart des écrivains croient, que c’est Paul. Et comme il…

E-2 Le chapitre 1, nous l’avons vu, exaltait le Seigneur Jésus. Oh, comme Paul a bien fait ressortir cela, le démontrant par suite de–de l’expérience qu’il avait vécue lorsqu’il était en route pour Damas. Or Paul, au départ, c’était un vrai théologien. Paul avait été l’élève de Gamaliel, l’un des meilleurs docteurs de ce temps-là. Il était brillant et intelligent, et c’était un bibliste doué d’une grande perspicacité.

E-3 Et j’ai découvert ceci: alors qu’il était en route pour Damas, avec des lettres en poche pour arrêter tous les partisans de ce vieil Évangile béni, cet homme était sincère. Mais j’ai toujours cru que Paul, depuis qu’il avait vu mourir Étienne, ça, je pense que ça avait vraiment dû l’ébranler. Quand il a approuvé la mort d’Étienne et qu’il a gardé les manteaux de ceux qui le lapidaient, Paul s’est rendu coupable du sang d’Étienne. Et il l’a confessé, il a dit: “Je ne suis même pas digne,” il a dit, “parce que j’ai répandu le sang de Son–de Son, d’Étienne, le martyr.” En effet, il était présent comme témoin.

E-4 Et si vous êtes présent comme témoin de quelque chose, vous en êtes aussi coupable que si vous y aviez participé. Donc, si nous témoignons, en disant: “Oh, oui, ils n’auraient pas dû faire ça, il y a telle chose”, faites attention à ce que vous dites, parce que vous vous rendez coupable, par le jugement que vous portez. Si vous ne pouvez pas prendre une décision, ne dites rien, laissez simplement la chose de côté. Et de même, quand vous témoignez que vous êtes Chrétien, alors vous vous rendez coupable. Voyez? Vous vous rendez coupable d’être Chrétien, et vous devez vivre en accord avec votre témoignage. Et quand Dieu fait une–une Promesse dans la Bible… Je vois ici un homme dans un fauteuil roulant. Quand Dieu fait une Promesse, Il est coupable envers cette Promesse tant qu’Il ne L’a pas accomplie. Dieu est coupable quand Il fait une Promesse. Et les Écritures sont coupables jusqu’à ce qu’Elles s’accomplissent. Voyez? Elles sont–Elles sont précisément là pour exprimer une–une déclaration faite par Dieu. Et Cela doit s’accomplir, sinon Dieu est coupable. Voyez?

E-5 Donc, voilà Paul, un docteur, en route vers Damas ce jour-là; il devait être aux environs de, vers les midi, je suppose. Là une grande Lumière a brillé du haut des Cieux, et Elle l’a aveuglé, et il–il est tombé par terre. Et il a dit, il a voulu savoir Qui c’était. Il a dit, une Voix a parlé et a dit: “Saul, Saul, pourquoi Me persécutes-tu?” Je crois que c’est au chapitre 8 des Actes.

Il a dit: “Qui est Celui que je persécute?”

E-6 Et la Voix s’est de nouveau fait entendre, en ces mots: “Je suis Jésus.” Oh! “Je suis Jésus, et il te serait dur de regimber contre les aiguillons.” Et qu’est-ce que Jésus était, à ce moment-là? Jésus, Il était la Lumière, juste une grande Lumière qui brillait.

E-7 Maintenant, pour nous encourager et pour avoir une base, ici. Comment pouvait-Il être une Lumière, alors qu’Il avait été un Homme? Or, personne…

Un groupe de soldats accompagnait Paul, des gardes du temple qui se rendaient là-bas pour procéder aux arrestations. Paul était le commandant. Ils se rendaient là-bas pour arrêter ces gens en raison des campagnes qu’ils faisaient, et tout ça, et en raison de l’espérance religieuse qui les habitait.

E-8 Mais voilà Jésus qui apparaît sous la forme d’une grande Lumière. Or, si vous vous souvenez, au commencement Jésus était une Lumière. Jésus était le Logos qui est sorti de Dieu. Et Il était le… Il était l’Ange de l’Alliance, qui a conduit les enfants d’Israël dans le désert. Et Il était la Colonne de Feu qu’ils regardaient. Et Il était… Et quand Il était ici sur terre, Il a dit: “Je suis venu de Dieu, et Je retourne à Dieu.” Donc, s’Il est venu d’une Colonne de Feu et est devenu un Homme, alors, s’Il est retourné là où Il était, Il est redevenu une Lumière. Et c’est ce qu’Il était quand Paul L’a vu, Il était une Lumière.

E-9 Or, tous ces soldats qui étaient avec Paul n’ont pas vu la Lumière. Alors, est-il possible qu’une personne La voie et que les autres ne La voient pas? Certainement. Très bien. Lui, Paul, L’a vue, mais les autres n’ont pas vu la Lumière.

E-10 Maintenant, quand Pierre était en prison, nous voyons que cette Lumière a pénétré dans la prison et a ouvert les portes. Et il a été… Les autres gardes étaient aveugles devant cette Lumière, pendant qu’ils sortaient, que Pierre s’en allait. Et quand il est arrivé à la porte, elle s’est ouverte d’elle-même, silencieusement, et s’est refermée derrière lui. De la prison intérieure il est allé vers la porte extérieure. Elle s’est ouverte d’elle-même et s’est refermée silencieusement. Puis il s’est glissé dans l’ouverture et est sorti dans la rue de la ville. Il s’est frotté les yeux comme pour dire: “Est-ce que j’ai rêvé?” Il ne savait pas ce qui s’était passé. Mais l’Ange du Seigneur – c’était là le même Ange, la Colonne de Feu qui avait mené Moïse jusqu’à la mer et qui l’avait ouverte, oh, et la mer Morte…la mer Rouge avait formé comme une muraille de chaque côté, et Israël avait traversé.

E-11 Et quand ils sont arrivés au Jourdain en crue, là Il ne S’est pas rendu visible. Mais Il était bien là, puisqu’Il a ouvert le fleuve. Et ils l’ont traversé, en avril, à l’époque où les plaines sont inondées. Il a stoppé le printemps, Il a stoppé la fonte des neiges, parce que la muraille d’eau n’a pas continué à monter; ça s’est arrêté. Voilà notre Jéhovah. Voilà notre Seigneur Jésus. Ça s’est arrêté; et ils ont traversé à pied sec.

E-12 En effet, Dieu avait promis qu’Il prendrait soin d’eux, Il était donc tenu d’accomplir Sa Promesse. Alors Paul, qui était au courant de ces choses, qui les connaissait, il a été privilégié, parce que là Dieu parlait directement à Paul. Il ne parlait pas aux soldats qui l’accompagnaient. Il parlait seulement à Paul.

E-13 Maintenant, quand le–quand l’Ange du Seigneur est descendu sous la forme d’une étoile; les astronomes, les mages de l’Inde, lorsqu’ils ont vu cette Étoile, ils L’ont suivie sur des centaines de kilomètres. Elle est passée au-dessus de tous les observatoires – en effet, ils mesuraient le temps par les étoiles – et personne n’a vu cette Étoile, sauf les mages. Oh! la la! N’est-ce pas réjouissant? [L’assemblée dit: “Amen.”–N.D.É.]

E-14 Alors, vous voyez, Dieu ne traite pas avec des organisations. Il ne traite pas avec des groupes de gens. Il traite avec des individus. Il Se révèle à des individus. Et maintenant–maintenant je dis ceci, ce n’est pas… Dieu connaît mon coeur. Et je ne dis pas ceci par intérêt personnel, pour me glorifier personnellement; c’est simplement que j’étais présent. Mais, saviez-vous que ce même Dieu, ce même Jésus, est avec nous ce matin? Savez-vous qu’il y a en ce moment même un petit quelque chose qui vous atteste cela, à chacun de vous individuellement, qu’Il est ici? Et… À notre époque, Il a fait quelque chose pour nous qu’Il n’a pas fait à d’autres époques; à notre époque, Il S’est fait photographier. Sa photo est accrochée juste là. Voyez? La Colonne de Feu, le même Seigneur Jésus.

E-15 Observez Sa manière de travailler, maintenant. S’Il est le même Seigneur Jésus, Il fera les mêmes choses, car la Bible dit “qu’Il est le même hier, aujourd’hui, et éternellement”.

E-16 Maintenant, Paul, avant d’annoncer quoi que ce soit, si c’était vrai ou si c’était faux, il s’est d’abord rendu en Égypte et il a passé trois ans là-bas, pour voir si cela était conforme aux Écritures ou pas. Le saviez-vous? Après sa conversion, Paul est allé en Égypte et il y est resté pendant trois ans. Il est demeuré là-bas, et c’est là qu’il a appris cette grande sagesse.

E-17 Maintenant, ce n’est pas du tout pour faire une comparaison, mais je veux simplement vous montrer que le Saint-Esprit est encore le même. Bon, mon église ici se rappelle qu’il y a des années, quand cet Ange apparaissait et qu’Il montrait certaines choses, j’étais un peu sceptique face à Cela. Les vieux de la vieille, vous êtes tous au courant de ça. Si vous… Si c’est vrai, levez la main, ceux qui ont entendu ça. Oui. Regardez, regardez dans l’église, tous les vieux de la vieille qui peuvent encore l’attester. Voyez? J’étais sceptique, parce que des prédicateurs m’avaient dit que C’était du diable. Et j’étais porté à le croire, mais j’ai attendu. Je ne voulais rien dire Là-dessus.

E-18 Mais, oh, béni soit le Nom du Seigneur! Une nuit, là-bas, Il est descendu, un Ange, et Il a révélé Cela dans les Écritures, que c’est bien ce qu’Il était. Et quand j’ai vu Cela dans les Écritures, alors je suis parti Le proclamer dans le monde entier, le Message.

E-19 Et à partir de là, il y a eu Oral Roberts, A. A. Allen, Tommy Osborn, Tommy Hicks, et d’autres encore. Voyez? C’est un Message pour les gens.

E-20 Et Jésus est le même hier, aujourd’hui, et éternellement. Il l’est, c’est conforme aux Écritures, Il est le même. Il fait les mêmes choses. Il est le même. Et Il agit de la même manière. Il Se manifeste de la même manière. Et Il est ici ce matin, le même. Maintenant, il se peut que nous Le voyions; il se peut que non. Quoi qu’il en soit, il y a quelque chose qui nous atteste, en ce moment, qu’Il est ici.

E-21 Bon, donc nous voyons que Paul, suite à cette expérience, et en écrivant ces épîtres, la plupart d’entre elles pendant qu’il était en prison, il avait comparé l’Ancien et le Nouveau Testament. Maintenant souvenez-vous que le dernier écrivain de cette Bible, par inspiration, Dieu est descendu et lui a dit: “Si quelqu’un Y ajoute quoi que ce soit ou En retranche quoi que ce soit, à celui-là sera retranchée sa part du Livre de Vie, sa part à lui.” Donc, gardons-nous bien d’Y ajouter ne serait-ce qu’une seule chose. Oh, Elle doit rester telle quelle; rien ne doit Y être ajouté. Et nous devons nous battre pour tout ce qui s’Y trouve. Je ne veux rien de plus et je ne veux rien de moins. Je veux exactement ce qu’Elle dit, rien d’autre.

E-22 Or, cette Épître aux Hébreux, la raison pour laquelle je L’ai choisie, – un but, une chose, – c’est cette lettre “Cher Frère Branham”, et tout. Et je–je, nous voulons nous en tenir à la Parole.

E-23 Donc, le chapitre 1 exaltait Jésus, alors c’est Lui le Personnage principal. Et Paul nous a signalé, l’autre soir, qu’Il était présent au grand commencement. Et nous avons découvert qu’Il n’était rien de moins que “Melchisédek, le Roi de Salem”, le grand Personnage du chapitre 7.

E-24 Et maintenant, ce matin, nous L’abordons d’un autre–d’un autre point de vue, celui du chapitre 2. Maintenant, après que Paul nous a apporté cet important et merveilleux Message qui exaltait Jésus: “Et Il L’a même fait adorer par les Anges.” Et là je pense, aussi, par exemple, à la terre, qui a vieilli, “et qu’Il roulera comme un manteau, mais, ils périront, mais Tu subsistes”.

E-25 Et là, au chapitre 2, ou, au verset 2, je crois: “De nos jours, Il nous a parlé par Son Fils.” Et regardez: “Autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, Il a parlé par les prophètes.” Nous avons examiné ça, et nous avons vu ce qu’étaient les prophètes, et comment Dieu apportait Son Message par les prophètes. “Mais, en ce dernier jour, Il a parlé dans Son Fils Jésus, par le Saint-Esprit. À cette époque-là Il parlait dans les prophètes.” Puis nous sommes retournés en arrière et avons vu que tous ces prophètes avaient en eux l’Esprit de Christ.

E-26 Nous avons regardé Joseph, et nous avons vu qu’il était un type parfait de Christ. Nous avons regardé Moïse, et nous avons vu qu’il était un type parfait de Christ. Et nous en sommes même venus à David. Et quand David a été rejeté, à Jérusalem, sans savoir pourquoi, mais il est monté sur la colline et a regardé derrière lui, sur la montagne des Oliviers, et il a pleuré sur Jérusalem, parce qu’il avait été rejeté. Huit cents ans plus tard, le Fils de David a été rejeté comme Roi, à Jérusalem, et s’est assis sur la même colline et a pleuré. Oh, l’Esprit de Christ qui agissait là par des individus!

E-27 Maintenant Paul commence en disant:

C’est pourquoi nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues,…

E-28 Au chapitre 2, maintenant, nous commençons.

C’est pourquoi nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles.

E-29 Oh, puisse Dieu bien faire saisir ce point, dans ce tabernacle, ce matin. Je prie que le Saint-Esprit fasse pénétrer cela très profondément dans vos coeurs: “Nous devons porter la plus grande attention aux choses que nous avons entendues.” Quelle sorte de gens devrions-nous être, nous qui voyons le grand Jéhovah descendre et faire les choses qu’Il fait, et en les comparant avec les Écritures, un passage après l’autre, nous voyons qu’elles sont la Vérité? Et nous restons assis à ne rien faire, immobiles comme une souche, parfois, et nous sommes si indifférents. Nous devrions être occupés à chaque instant, à essayer d’amener des gens à Christ. Nous devrions être des pierres vivantes. Nous ne devrions jamais être paresseux comme nous le sommes. Nous allons à l’église et nous voyons le Seigneur Jésus faire quelque chose, ou–ou nous bénir d’une manière spéciale, et ensuite nous–nous repartons en disant: “Très belle réunion.”

E-30 Or, la prédication de la Parole, nous y prenons plaisir, mais ce n’est pas ça l’essentiel. Ce n’est pas ça. Nous ne devrions pas adorer le Seigneur seulement après la prédication de la Parole, comme nous le faisons d’habitude, juste L’adorer. Ça, c’est merveilleux. Mais nous devrions L’adorer à chaque heure de notre vie. Quand nous sommes au travail, nous devrions L’adorer. Chaque fois que l’occasion se présente, adorez le Seigneur en témoignant de Lui.

Vous les femmes, si vous voyez, certaines d’entre vous, si vous voyez une femme qui agit mal, adorez le Seigneur, en la prenant à part et en disant: “Soeur, il y a une vie meilleure que celle-là.”

E-31 Vous les hommes, à votre travail, quand vous entendez un homme qui emploie le Nom du Seigneur en vain, saisissez l’occasion de le prendre à part discrètement, prenez-le par la main, et dites-lui: “Tu, il y a une vie meilleure que celle-là, tu ne devrais pas employer ces mots-là.” Et dites-le-lui avec douceur et gentillesse. Toutes ces choses sont une forme d’adoration.

Et quand nous voyons quelqu’un qui est malade, et le médecin qui déclare qu’il n’y a plus rien à faire, nous devrions adorer le Seigneur, en disant à ces gens: “Il y a un Dieu du Ciel qui exauce les prières.”

E-32 Et alors, quand nous voyons ces choses se produire, et nous les voyons effectivement se produire en eux, nous ne devrions jamais négliger ces choses. Nous les laissons carrément nous glisser entre les doigts. Voilà ce qui ne va pas avec la grande église pentecôtiste aujourd’hui. Ils ont laissé ce qu’il y avait de mieux leur glisser entre les doigts, alors qu’ils l’avaient dans les mains. Mais regardez ce qu’ils ont fait, ils ont fait comme les autres églises. “Ils se sont jetés dans la rév-…dans la voie de Koré, et se sont perdus; et, dans la voie de Caïn, et se sont perdus par la révolte de Koré.”

E-33 Ils se sont organisés. Plutôt que de maintenir la communion entre les frères et que nous puissions ainsi être tous un, ils se sont organisés. Ils ont fait de petites organisations et de petits ismes, qui ont surgi de là, et ils ont simplement brisé la communion entre les frères. Et si vous ne prenez pas garde, ce sont les baptistes et les presbytériens qui vont prendre la relève, parce que “de ces pierres-ci Dieu peut susciter des enfants à Abraham”. Et nous avons–nous avons laissé ces choses nous glisser des mains, en étant désunis.

E-34 Comment les Indiens ont-ils perdu ce pays aux mains de l’homme blanc? C’est parce qu’ils étaient désunis. S’ils avaient formé un grand front commun… Mais ils se battaient entre eux. Ils auraient gardé leur territoire s’ils s’étaient tous alliés.

E-35 Nous, comment allons-nous le perdre? Parce que nous sommes désunis. Comment nous perdons notre expérience avec Dieu, c’est en nous désunissant. Nous fondons un groupe, et nous appelons celui-là les–les méthodistes, et celui-là les baptistes, et celui-là les assemblées, et celui-là les unitaires, et celui-là les quelque chose d’autre, et l’église de Dieu, et les nazaréens, les pèlerins de la sainteté. Nous désunissons le Corps de Christ. Nous ne devrions jamais être divisés. Nous pouvons avoir des idées différentes, mais soyons des frères unis de coeur. C’est ce que Dieu veut de nous. Il est mort pour toute l’Église de Dieu. Et nous ne voulons pas être désunis.

Donc nous devons d’autant plus nous attacher…de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles.

Car, si la parole annoncée par des anges ont eu leur effet…

E-36 Vous avez entendu Ça? “Si la parole annoncée par les anges…” Or l’ange, c’est le “messager”. Le mot ange signifie “un messager”. Nous venons de voir ça, dans le livre 1, ici: “Dieu, autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, a parlé aux pères par les prophètes.” C’étaient les messagers de Dieu. Et ils étaient, s’ils étaient les messagers de Dieu, ils étaient les anges de Dieu. Un messager, c’est un ange; ou plutôt, un ange, c’est un messager.

E-37 Un messager! Vous êtes un messager, ce matin. Vous êtes… Vous êtes un messager de bonnes nouvelles, ou un messager de mauvaises nouvelles. Oh, n’est-ce pas beau de savoir que nous sommes des ambassadeurs, que nous sommes des anges, les messagers de la résurrection? Et nous sommes les messagers de Dieu, annonçant à ce monde pécheur que Christ vit. Dans nos coeurs, Il vit. Dans nos esprits, Il vit. Il nous fait sortir d’une vie minable de débauche et de péché, et Il nous élève, nous donne un “alléluia” dans l’âme et fait de nous de nouvelles créatures. Nous sommes des messagers, des anges de l’Alliance. Comme c’est merveilleux!

E-38 Et maintenant, dans l’Ancien Testament, “si–si la parole annoncée par des anges a eu son effet”, c’est qu’elle devait être vraie. Dans l’Ancien Testament, avant que la parole d’un prophète puisse se manifester, elle devait être examinée et éprouvée. Ils ne prenaient pas ces choses à la légère, comme nous aujourd’hui.

E-39 Vous allez quelque part et vous avez une sensation quelconque, ou autre chose du genre: “Oh, gloire à Dieu, ça y est!” Vous vous trompez.

La Bible dit que, “dans les derniers jours, le diable imitera le Christianisme, ce sera tellement proche que cela séduira même les Élus, si c’était possible”. C’est vrai. Donc, nous devons vraiment éprouver ces choses.

E-40 Et à leur époque, comment éprouvaient-ils ces choses? Devant l’Urim Thummim. Le pectoral d’Aaron, sur lequel il y avait ces pierres: une émeraude, un jaspe, un diamant, un rubis, un saphir. Toutes ces pierres qui représentent la naissance des douze patriarches étaient sur le pectoral d’Aaron. Et quand un prophète prophétisait et que cette Lumière sacrée brillait sur le pectoral, Dieu disait: “C’est la Vérité.” Mais peu importe combien cela pouvait sembler réel, si elle ne brillait pas là-dessus, ce n’était pas la Vérité. Donc, cet Urim Thummim accompagnait ce sacerdoce-là.

E-41 Mais cette Bible est l’Urim Thummim de Dieu aujourd’hui. Et quand un prophète prophétise, il faut absolument que cela s’illumine par la Bible. Alors Dieu dit, alors Il descend et Le prouve.

E-42 Oh, combien je peux glorifier Dieu aujourd’hui! Mes pensées retournent à un autre dimanche matin, semblable à celui-ci, le jour où j’allais quitter le Tabernacle. Et vous ici, vous étiez en larmes, me priant de ne pas partir. Mais ce jour-là j’ai prêché sur David et Goliath: comment pourra-t-on affronter ce monde froid et indifférent qui dit que les jours des miracles sont passés.

E-43 J’ai dit: “Il y a un seul grand géant, et dès que nous l’aurons tué, alors les autres prendront courage.” Et le Seigneur l’a accordé. Et suite à cela, il y a eu un Oral Roberts, et un Jaggers, et d’autres, qui ont dégainé l’Épée, et nous avons combattu l’ennemi et l’avons chassé hors du pays, nous leur avons cloué le bec. Ils ne peuvent pas dire que les miracles n’arrivent pas, parce que les voici. Certainement. La Parole de Dieu est Éternelle. L’Urim s’est illuminé. La Parole, qui est Son Urim Thummim, s’est illuminée. Et quand Elle s’est illuminée, c’était une preuve tangible.

Et quiconque a un besoin – si vous êtes un pécheur, et que vous voulez savoir comment faire pour être sauvé: “Crois au Seigneur Jésus-Christ.”

E-44 Aujourd’hui, il y a tellement de choses qu’on doit faire. “On doit tourner la page. On doit faire ceci et faire cela, pour pouvoir être sauvé.”

Je pense au geôlier philippien, quand ce geôlier a demandé à Paul: “Que faut-il que je fasse pour être sauvé?”

Si cela avait été vous ou moi, nous lui aurions parlé des choses qu’il ne doit pas faire. “Tu dois arrêter de boire. Tu dois arrêter de jouer à des jeux d’argent, des jeux d’argent. Tu dois arrêter ceci. Tu dois arrêter cela.”

Ce n’est pas du tout ça que Paul lui a dit. Il lui a simplement parlé des choses qu’il devait faire. “Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé.”

E-45 Maintenant: “Celui qui écoute Mes Paroles, et qui croit à Celui qui M’a envoyé, a la Vie éternelle.” Voilà l’Urim Thummim qui s’illumine: Jean 5.24. “Je suis l’Éternel qui guérit toutes tes maladies.” Jacques 5.14: “Appelez les anciens, faites l’onction d’huile, la prière de la foi sauvera le malade.” L’Urim s’illumine. Voyez? C’est la Parole Éternelle de Dieu.

E-46 Peu m’importe combien d’athées, d’incrédules, d’agnostiques, de sceptiques s’élèveront. Dieu tiendra Sa Parole. Il l’a promis.

E-47 “Et nous devons d’autant plus nous attacher à ces choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles. Car, si les paroles annoncées par des anges (les prophètes) ont eu leur effet…” L’ont-elles eu? Nous pourrions passer une semaine là-dessus.

E-48 Quand Moïse a parlé, sa parole a-t-elle eu son effet? [L’assemblée dit: “Amen.”–N.D.É.] Certainement.

Qu’en est-il d’Élie, qui était assis au sommet de la montagne? Le Seigneur lui a dit: “Monte là-haut, Élie. Je resterai là avec toi; Je veux avoir de la communion.” Dieu aime communier avec Son peuple. Mais nous ne restons pas tranquilles assez longtemps pour qu’Il puisse communier avec nous. Nous sommes tellement occupés à sauter d’un endroit à l’autre, et à tant de choses. “Reste tranquille, Élie.” Il voulait trois ans et six mois de communion. Nous arrivons à peine à Lui donner trois minutes. Trois ans et six mois de communion constante. Oh, j’aime ça! Il a dit: “Ne t’inquiète pas pour la cuisine; tout sera déjà prêt. Les corbeaux te nourriront. Et tout ira bien. Je veux simplement avoir de la communion.” Ce vieux prophète, Élie, assis là-haut au sommet de la montagne, pendant qu’il était en communion avec Dieu, eh bien, le capitaine a dit: “Je crois que je vais monter le chercher.” Ne vous avisez jamais de briser cette communion.

E-49 Donc, le capitaine est monté avec sa grande armée de cinquante hommes. Et il a dit: “Je–je–je suis venu te chercher, Élie.”

E-50 Et Élie s’est levé. Attention, voici le prophète du Seigneur! Il a dit: “Si je suis un serviteur du Seigneur, que le feu descende du ciel et vous dévore.” Et le feu est descendu. Le capitaine a dit…

E-51 “Oh, vous savez quoi?” Le roi, plutôt, a dit: “C’était probablement un–un éclair, la foudre est passée au-dessus, et les a frappés. Je vais envoyer encore cinquante hommes.”

E-52 Élie s’est levé – c’est l’un des anges, sa parole aura son effet. Toute mauvaise action devait recevoir de sa part une juste rétribution. Il a dit: “Si je suis un serviteur du Seigneur, que le feu vienne.” Et le deuxième groupe de cinquante hommes a été consumé. Bien. Une rétribution pour toute chose!

Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution,

E-53 Maintenant, voici le point important: le verset suivant.

Comment échapperons-nous…

E-54 “Comment échapperons-nous?” Si la voix d’Élie a amené la destruction parce qu’il était un ange du Seigneur, comment échapperons-nous quand c’est la Voix de Christ qui se fait entendre? Ou, comment pouvons-nous faillir quand nous prions pour vous, si C’est là la Voix de Christ? Si Christ a établi Son Église, afin qu’Elle prie pour les malades, et que l’Église fait ce qu’Il dit qu’Il…ce qu’Il lui a dit de faire, alors comment est-ce que Cela pourrait faillir? Ce n’est pas possible. Vous, vous pouvez faillir, mais Elle, Elle ne peut pas faillir. Et tant que vous vous Y tiendrez, Elle vous mènera à bon port.

E-55 Si vous faillissez, c’est vous-même qui faillissez. C’est que vous vous éloignez de la Parole. Mais tant que vous vous en tenez à la Parole, Elle, Elle ne peut pas faillir. Car la parole des prophètes a accompli telle et telle chose, alors combien plus la Parole de Christ?

Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, nous ayant été annoncé d’abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l’ont entendu,

E-56 Pensez-Y: annoncé par le Seigneur. Combien de fois pourrions-nous retourner en arrière, ici? Nous pourrions nous arrêter ici même pendant une heure, n’est-ce pas? Quand Jésus est venu – Il est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.

E-57 Maintenant, souvenez-vous: annoncé d’abord par Jésus Lui-même, et ensuite confirmé par ceux qui L’ont entendu. Maintenant écoutez-Le.

E-58 Quand Il est venu sur la terre, Il ne prétendait pas être un guérisseur. Il a dit: “Ce n’est pas Moi qui fais les oeuvres, c’est Mon Père qui demeure en Moi. C’est Lui qui fait les oeuvres. Le Fils ne peut rien faire de Lui-même, Il ne fait que ce qu’Il voit faire au Père”, Jean 5.19.

E-59 Regardez quand Philippe est venu à Lui. Nathanaël… Après sa conversion, Philippe est allé chercher Nathanaël. Il a dit: “Viens voir Qui nous avons trouvé: Jésus de Nazareth, le Fils de Joseph.”

E-60 Et il a dit: “Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon?”

E-61 Il a dit: “Viens voir.” Voilà le moyen d’être convaincu: examinez la Chose. Venez voir. Oh, c’est la meilleure réplique que j’aie jamais entendue. Venez constater par vous-même. Ne restez pas à l’écart, à critiquer, mais “examinez toutes choses, et retenez ce qui est bon”. Venez voir.

E-62 Chemin faisant, ils ont causé. Quand il est entré dans la Présence du Seigneur Jésus, Il a dit: “Voici un Israélite dans lequel il n’y a point de fraude.”

E-63 Ça lui a presque coupé le souffle. Il a tourné la tête, il a dit: “Eh bien, Rabbi, quand m’as-Tu déjà connu? Tu ne m’as encore jamais vu. D’où me connais-Tu?” Philippe a dit…

E-64 “Avant, quand il t’a appelé…” Il a dit: “Avant que Philippe t’appelle, hier, quand tu étais sous le figuier, Je t’ai vu.” Amen.

E-65 Il a dit: “Tu es le Fils de Dieu. Tu es le Roi d’Israël.”

E-66 Une femme est entrée dans Sa Présence, et Il a dit: “Va chercher ton mari.”

Elle a dit: “Je n’en ai pas.”

E-67 Il a dit: “C’est vrai. Tu en as eu cinq, et celui avec qui tu vis maintenant n’est pas le tien. Tu as dit la vérité.” Imaginez un peu.

E-68 Elle a dit: “Seigneur, je vois que Tu es prophète. En effet, nous savons que, quand le Messie viendra, Il nous annoncera toutes choses.”

E-69 Il a dit: “Je le suis, Moi qui te parle.”

E-70 Et elle a couru dire aux hommes de la ville: “Venez voir un Homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait. Ne serait-ce point le Messie?” C’est le Seigneur qui avait dit ces choses.

E-71 Qu’est-il arrivé? Avant Son départ, Jésus a dit: “Vous ferez, vous aussi, les choses que Je fais.” Pas vrai? [L’assemblée dit: “Amen.”–N.D.É.] “Vous ferez, vous aussi, les choses que Je fais, et même davantage, car Je m’en vais au Père.” Oh, je peux les voir s’en aller partout. Marc 16: “Ils s’en allèrent prêcher partout; le Seigneur travaillait avec eux, confirmant la Parole.”

Et ici, Paul présente la même chose. Il dit que le–l’Évangile a d’abord été prêché par Jésus, et nous a été confirmé par ceux qui L’ont entendu. Voilà la Pierre de Fondement. Oh, béni soit le Nom du Seigneur! Voilà la Pierre de Fondement.

E-72 Et quand on pense que deux mille ans se sont écoulés. Des athées se sont levés, et des incrédules, et des sceptiques, et des agnostiques. Mais aujourd’hui, ce même Jésus confirme Sa Parole de la même manière, par ceux qui L’entendent. “L’entendre”, ça ne veut pas dire juste entendre un sermon. Ça veut dire L’entendre, Lui. Oui.

E-73 Comment échapperons-nous? Où est notre moyen d’échapper? Oh, vous dites: “Dieu soit béni, je suis membre de l’église méthodiste. Je suis presbytérien. Je suis pentecôtiste.” Ça n’a absolument aucun rapport. Et vous restez à l’écart, et vous voulez appeler Cela “du spiritisme, ou de la télépathie mentale, ou un démon”, ou quelque chose comme ça. Honte à ces gens!

E-74 “Si chaque parole annoncée par les anges a eu son effet…” Jésus a dit: “Ce n’est pas… Encore un peu de temps, et le monde ne Me verra plus. Mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous, et même en vous, jusqu’à la fin de l’âge.” Et quand nous Le voyons descendre pour continuer à confirmer Sa Parole, comment échapperons-nous en cherchant secours dans une église, ou dans une organisation, ou une dénomination, ou dans une de nos petites théories favorites? Vous feriez mieux de laisser tomber ça. “Car tout péché a reçu une juste rétribution auprès des anges, alors à combien plus forte raison quand c’est le Fils de Dieu qui parle du haut des Cieux, pour manifester Sa Parole! Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut?” Oh! la la! “Dieu…”

Verset 4:

Dieu appuyant leur témoignage…

E-75 Observez ceci. Le Seigneur appuyait les témoignages. Oh, je suis si heureux de cela! Le Seigneur appuyait le témoignage.

E-76 Regardez. Quand Élie était assis sur la colline, et qu’il a dit: “Si je suis un homme de Dieu, que le feu descende du Ciel et vous consume.” Dieu a rendu témoignage qu’il était effectivement un homme de Dieu.

Dieu rend toujours témoignage. Votre vie rendra témoignage. Je ne sais pas quel est votre témoignage, mais votre vie parle tellement fort qu’on ne peut pas entendre votre voix. Mais votre–votre vie, votre vie de tous les jours témoignera de ce que vous êtes. Dieu rend témoignage. Oui. Le Saint-Esprit est un sceau, et un sceau marque les deux côtés du papier. Ils vous voient quand vous êtes ici et ils vous voient quand vous repartez. Pas seulement à l’église, mais chaque jour au travail. Vous êtes scellé des deux côtés, à l’intérieur et à l’extérieur. Par la joie que vous avez, et par la vie que vous vivez, vous êtes scellé, dedans et dehors, alors vous savez que vous êtes sauvé et le monde sait que vous êtes sauvé, par la vie que vous vivez, car Dieu rend témoignage. Béni soit Son Saint Nom! Oh, je me sens religieux!

E-77 Pensez un peu, frères, là. Oh! “Mes brebis entendent Ma Voix, et elles ne suivront pas un étranger.” Oh, dire que nos noms sont sur la paume de Ses mains! Ils sont devant Lui, jour et nuit. Sa Parole est toujours devant Lui, Sa Promesse. Il ne peut pas l’oublier. Et Il vous aime.

E-78 Alors, Il rendra témoignage des Siens. Vous n’aurez pas besoin d’ouvrir la bouche et de dire quoi que ce soit, le monde saura que quelque chose vous est arrivé.

…appuyer le témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté.

E-79 Prenons juste un passage de l’Écriture maintenant, avant de terminer; le Jour de la Pentecôte, quand ils ont reçu le Saint-Esprit. Environ quatre jours plus tard, Pierre passait par la porte appelée la Belle; lui et Jean. Ils ont dit à un homme: “Regarde-nous.” Et il a dit: “Je n’ai ni argent ni or, mais ce que j’ai, je vais te le donner. Au Nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche.” Et l’homme a levé les yeux et n’a rien mis en question. Il s’est simplement levé et s’est mis à marcher. C’étaient des hommes du peuple sans instruction. Mais la Bible dit: “Ils les écoutaient, parce qu’ils reconnaissaient qu’ils avaient été avec Jésus.”

E-80 Frère, quand le monde reconnaît que vous avez été avec Jésus, quand vous pouvez vivre une vie tellement pure, dans le monde actuel et dans ces ténèbres, que le monde reconnaît et peut voir que vous avez été avec Jésus; quand une vulgaire prostituée, une quelconque fille des rues, peut devenir une dame, lavée dans le Sang de l’Agneau – Dieu rend témoignage qu’Il est vivant.

E-81 Prenez un alcoolique, si méprisable qu’il est infidèle à sa femme, qu’il maltraite ses enfants et les prive de nourriture pour se payer une prostituée. Qu’il rencontre une fois Jésus. Vous le verrez retourner – comme Légion qui avait retrouvé son bons sens et était vêtu – vers ses petits et vers sa femme, et vers ses bien-aimés. Certainement.

E-82 Il y a quelque temps, environ quarante ans, quand les religions du monde se sont rencontrées, et que différents orateurs se sont levés et ont pris la parole. Le mahométan a parlé en faveur de la religion mahométane. Les jaïns ont parlé en faveur des jaïns; le bouddhiste en faveur de Bouddha. Et le petit docteur, je ne me souviens pas de son nom de famille en ce moment. Pourtant je connaissais son nom, mais je l’ai oublié. Il a parlé pour représenter le Christianisme. Et il a raconté l’histoire de Dame Maccabée de l’Oklahoma, en Amérique.

Elle était si méchante et si méprisable que même au moment de la tuer, ils n’ont même pas voulu la toucher, tant elle était vulgaire et vile. Ils l’avaient arrêtée avec comme chef d’accusation: d’avoir fumé un cigare; d’avoir conduit une diligence; et d’avoir enfreint les–les–les lois, battu des records en Oklahoma, lorsqu’elle était passée dans la rue en conduisant un attelage de quatre chevaux. Et elle était si vile et si répugnante que les gens de la société ne voulaient même pas s’approcher de l’endroit où elle se trouvait; à tel point que, lorsque les bourreaux allaient l’exécuter, ils n’ont pas voulu la pendre. Ils ont juste versé sur elle du goudron et des plumes, pour la tuer.

Et quand ce petit prédicateur a raconté son histoire, c’était si prenant que les gens étaient assis sur le bord de leur siège, écoutant ce qui allait venir ensuite. Quand il est arrivé à ce point-là: tellement vile, répugnante, méprisable, que même la justice ne voulait rien avoir à faire avec elle, tant elle était méprisable. Même le diable en enfer aurait presque rejeté une telle personne, d’après la manière dont il a raconté cette histoire. Puis il a dit: “Messieurs des religions du monde, votre religion a-t-elle quelque chose qui puisse purifier les mains de Dame Maccabée?”

E-83 Personne n’a bougé. Alors il a tapé dans ses mains, et il a sauté en l’air. Il a dit: “Gloire à Dieu! Le Sang de Jésus-Christ ne va pas seulement purifier ses mains, mais Il va purifier son coeur et faire d’elle Son Épouse.” Je vous le dis:

Grâce infinie de notre Dieu

Qui un jour m’a sauvé!

J’étais perdu, errant de lieu en lieu,

Quand Il m’a retrouvé.

Ma vie fut complètement changée

Au moment où j’ai cru;

Depuis ce jour, de tous les dangers,

Sa grâce m’a secouru.

E-84 Certainement. “Comment échapperons-nous en négligeant une telle chose?” Si vous négligez de manger, vous mourrez. Si vous négligez de prendre un virage, vous aurez un accident. Si vous négligez de traire la vache, elle ne donnera plus de lait. Si vous négligez vos dents, vous devrez les faire toutes arracher. Certainement. Vous payez pour votre négligence.

E-85 Ô Branham Tabernacle et vous, les visiteurs, maintenant je vais vous dire quelque chose. Si vous négligez de témoigner de la gloire de Dieu, si vous négligez de donner à Dieu la louange et la gloire, vous vous retrouverez froids, formalistes et rétrogrades, un de ces jours. Donnez à Dieu la louange. “Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut?”

E-86 Il se fait tard. Je viens de remarquer que Frère Toms est entré, là-bas au fond. Nous allons terminer, et nous continuerons ça ce soir, si le Seigneur le veut.

Prions pendant un instant.

E-87 Notre Père Céleste, à Toi soient les bénédictions, les louanges, l’honneur, la gloire, la sagesse, la force et la puissance, aux siècles des siècles. Oh, à cet Agneau qui est assis sur le Trône, les dominations et les royaumes, et toutes choses ont été remises entre Ses mains. Quand Il est ressuscité des morts pour notre justification, Il a crié au monde: “Tout pouvoir, dans le Ciel et sur la terre, a été remis entre Mes mains. Allez donc par tout le monde, et prêchez la Bonne Nouvelle.”

Agneau mourant, Ton précieux Sang

Ne perdra point Sa puissance,

Jusqu’au jour où l’Église rachetée

Se tiendra à Tes côtés.

E-88 Aide-nous, en tant que ministres, car nous nous rendons compte que nous exigeons beaucoup de choses: il nous faut une église, il nous faut ceci, il nous faut tout.

E-89 Nos femmes, avant d’aller à l’église, pourtant elles se disent Chrétiennes, mais il leur faut un certain genre de robe, ou une toilette très recherchée.

Et les prédicateurs, il leur faut telle somme d’argent avant qu’ils acceptent de venir, et il faut que tout soit d’une certaine manière.

E-90 Ô Christ, quand je lis ici “qu’ils errèrent çà et là, vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, et vécurent dans les antres de la terre et les cavernes”. Ils erraient çà et là, en butte à de cruelles persécutions, et malgré tout, ils ont reçu cette Foi par le ministère des anges. Comment échapperons-nous, alors que le Seigneur Jésus nous a donné de belles maisons, et des voitures, et des vêtements, et de la nourriture? Et nous murmurons. Nous restons assis à ne rien faire. Nous sommes paresseux. Jamais nous ne faisons un effort pour aller faire quelque chose à ce sujet. Comment échapperons-nous, ô Dieu?

E-91 Oh, je Te prie de placer dans chaque coeur, ce matin, un brûlant sentiment de culpabilité à l’ancienne mode, Seigneur, afin que les gens se mettent à la tâche. Travaillons pendant que la lumière du jour brille, parce que le soleil descend rapidement. Et la civilisation s’éteint, il n’y aura plus de temps. Il se fondra dans l’Éternité.

E-92 Ô Dieu, accorde-nous aujourd’hui de repartir avec une nouvelle vision, avec la sagesse, avec la compréhension, afin de savoir aborder les pécheurs et les amener à Christ. Écoute la prière de Ton serviteur, Seigneur.

E-93 Je me demande: y aurait-il des gens ici qui ne connaissent pas Christ comme leur Sauveur, voulez-vous lever la main pour dire: “Ayez une pensée pour moi, Frère Branham”? Voulez-vous simplement lever la main, pour dire: “Ayez une pensée pour moi. Je veux être un Chrétien. Je ne veux pas négliger cela plus longtemps”? Que Dieu vous bénisse, monsieur, là-bas, au fond. Quelqu’un d’autre? Dites: “Je veux lever la main, Frère Branham. Et je veux accepter Christ comme mon Sauveur, j’ai négligé cela pendant tout ce temps. Oh, je vais à l’église, bien sûr, je suis membre de l’église.”

Наверх

Up

S'abonner aux nouvelles