Le Signe Du Temps

Date: 58-0520 | La durée est de: 1 heure et 19 minutes | La traduction: shp
pdf
Bangor, Maine, USA
E-1 Restons debout, si vous le voulez, juste un moment pour la prière. Seigneur, nous Te remercions pour Ta bonté et Ta grâce. Nous Te sommes reconnaissants pour tout ce que Tu as fait pour nous. Et reçois nos actions de grâces. Et nous prions, ô Dieu, que quelque chose se fasse dans ces quelques soirées qui vont suivre, quelque chose qui posera le fondement d'un grand réveil qui balayera ce pays. Accorde-le, Seigneur. Nous savons que cela n'est pas à la portée des êtres humains: ça ne peut se faire que par Toi, notre Dieu.

(2) Nous espérons Seigneur, avoir trouvé faveur et grâce de Ta part. Et maintenant, ouvre nos oreilles, nos yeux ainsi que notre entendement, afin que nous sachions comment suivre Ton Esprit, car nous le demandons au Nom du Christ. Amen. Vous pouvez vous asseoir.

E-2 (3) Premièrement, j'aimerais annoncer que mon fils venait de m'informer que demain soir, on a prévu un service de guérison, et que les cartes de prière seraient distribuées au service de l'après-midi à dix-huit heures pile dans l'auditorium. Il est venu plus tôt pour qu'ils puissent amener les gens - installer les gens avant le début du service.

(4) Et puis, j'aimerais dire que ce frère d'ici, qui nous a envoyé ces poissons hier, qui qu'il soit, nous les avons vraiment beaucoup appréciés. Tout notre groupe a eu un... Je crois que vous appelleriez cela un jubilé gastronomique, avec quelques-unes de ces plus belles truites que j'aie jamais connues de ma vie, hier soir, aux environs de vingt-trois heures. Et j'avais faim; en effet, je ne mange pas avant ces réunions. Et alors, j'ai eu vraiment faim après. Et nous apprécions certainement cela, frère. Et je ne connais même pas votre nom, mais je vous remercie vraiment.

(5) J'aimerais faire un... (Comment s'appelle-t-il?) Carr? Harba. J'aimerais prendre un rendez-vous avec vous pour attraper certains de ces poissons un jour. C'était vraiment bon. Et nous apprécions cela. C'était ma première fois de voir une truite de rivière, rose, mais c'était vraiment... Elles étaient merveilleuses.

E-3 (6) Nous vous remercions tous. Et je n'ai pas eu la chance... En effet, je ne savais pas qu'ils avaient fait cela, jusque qu'au moment où c'était trop tard. L'autre soir, on a prélevé une offrande d'amour pour moi. Et j'apprécie certainement cela. J'ai essayé de garder mon témoignage pur vis-à-vis des offrandes.

(7) Je suis dans le ministère depuis vingt-sept ans, et jamais de ma vie je n'ai prélevé une offrande. J'étais pasteur au Tabernacle Baptiste à Jeffersonville, pendant dix-sept ans sans un seul sou comme salaire et sans prélever une offrande de quelque genre que ce soit. J'étais garde-chasse de l'Etat de l'Indiana, et j'ai travaillé pour gagner ma vie et je...

(8) L'argent demeure en quelque sorte une chose étrange pour moi. C'est quelque chose de bien. Nous devons en avoir. Et je ne fais pas beaucoup de dépenses chez moi. Je - j'ai donc essayé de maintenir mes réunions à un niveau où elles ne devraient pas engager beaucoup de dépenses. Vous prenez... Si seulement j'avais du laisser-aller, eh bien, j'aurais peut-être une grande charge. J'ai une obligation, c'est au sujet de... Eh bien, mon bureau dépense environ un - je pense qu'avec environ 100 dollars par jour, mon bureau s'acquitterait de ses obligations.

E-4 (9) Eh bien, vous direz: "Ça paraît une grande somme, Frère Branham. " Combien pensez-vous frère Oral Robert dépense chaque jour? Environ dix mille [dollars]. Combien pensez-vous Billy Graham dépense? Je l'ai vu dépenser vingt-cinq mille [dollars] par heure. Vous voyez donc, il faut beaucoup d'argent. Et je ne peux pas me mettre sous une telle obligation; mon ministère n'exige pas cela. J'aimerais tout simplement le garder humble de sorte que si le Seigneur m'appelle pour que j'aille vers une église de quatre ou cinq personnes, je puisse y aller.

(10) Et j'ai tenu des réunions de réveil dans une église de vingt... J'ai tenu deux soirées de réveil dans une petite église de vingt personnes. C'était pathétique: il faisait froid et les gens étaient debout; la température était en dessous de zéro, mais c'était un... Mais je me suis dit que le Seigneur m'avait envoyé là, et je... Là, Il a suscité des prédicateurs à partir de cela.

(11) Ainsi, j'aimerais que vous sachiez que j'apprécie tout ce que vous faites. J'ai une femme et trois enfants. Et j'ai eu un grand devoir chez moi au bureau; en effet, nous recevons des milliers de lettres. Vous savez comment ça serait, ce n'est pas tout simplement une seule ville, il s'agit du monde entier; et nous avons quatre téléphones avec lesquels nous pouvons répondre, et d'après les estimations, par jour ça fait environ quarante appels... des appels à longue distance par heure, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Eh bien, vous pouvez vous imaginer comment cela fonctionne.

E-5 (12) Et puis, j'envoie des milliers et des milliers de petits linges sur lesquels on prie à travers le monde. Et - et très souvent, je ne suis pas chez moi, mais néanmoins je prie sur ces linges. Eh bien, la lettre que... Si vous en voulez un, vous pouvez en avoir. Envoyez tout simplement... Tout est gratuit. On n'a rien. Nous n'avons pas d'émissions à la radio ni à la télévision. L'unique chose que nous avons, c'est tout simplement le Seigneur Jésus, et Il bénit cela, car je... Nous sommes venus vous secourir. Je n'ai pas besoin de votre adresse; il m'est difficile de payer des secrétaires qui répondraient aux lettres. Mais tout est... Si vous avez besoin de l'un de ces petits linges, nous prions dessus et nous les envoyons par milliers dans le monde entier. Et vous pouvez en recevoir un, aussitôt que nous pouvons vous le faire parvenir.

(13) Eh bien, nous disions bien des fois que les tempêtes ne sont pas trop fortes, et les pluies ne tombent jamais dru, et la nuit n'est jamais trop sombre pour m'empêcher de venir vous secourir. Eh bien, je dois faire attention, en disant cela maintenant, parce qu'il y en a trop. Mais je... Chaque fois que je peux vous faire une faveur ou faire quoique ce soit pour vous aider, pour rendre la vie un peu meilleure, un peu plus douce... C'est la raison pour laquelle je suis ici. Et je - j'aimerais bien le faire.

E-6 (14) Eh bien, n'oubliez pas que demain soir, c'est le dernier service. Je remercie vraiment ces gens pour ce qu'ils ont fait pour nous. Et à propos de cette offrande qu'ils ont donnée, je ne sais pas encore ce que c'était; on ne me l'a pas dit, mais ça - ça ira certainement, au mieux de ma connaissance, dans le Royaume de Dieu. Voyez? Et toute chose, et ce que... Il ne faut pas que j'utilise... Chaque sou que j'obtiens, que je n'utilise pas immédiatement pour l'oeuvre, Dieu sait que cela est directement destiné aux oeuvres missionnaires, autant que possible. Car je sais que je suis toujours dans le bon. Je sais ce qu'il faut pour les missions. Et je... C'est... Nous obéissons donc aux ordres généraux: " A1lez par tout le monde, prêchez la Bonne Nouvelle à toute la création. " Et j'aimerais assurément être un - un véritable économe de ce que le Seigneur a donné. Et une partie de cet argent est une partie de ce dont vous vivez; et je respecte et honore cela autant que possible.

E-7 (15) J'aimerais vous montrer quelque chose, comme ma femme n'est pas ici, je peux dire ceci. D'habitude, elle s'en prend à moi... [pour] mes petites blagues, vous savez...?... Je me rappelle une petite chose que j'avais faite un soir en rentrant à la maison; elle n'a jamais oublié cela. Je changeais de vêtements en chambre, et je... Nous habitions une petite maison à deux pièces, et j'avais ôté mon uniforme. On avait des grands mouchoirs rouges. Vous les frères, vous les connaissez certainement.

(16) Et alors, en allant à l'église ce soir là, je - j'ai oublié de prendre le mouchoir qu'elle avait déposé sur le lit. Et j'avais fourré ce gros mouchoir rouge dans ma poche. J'étais au Tabernacle, en train de prêcher. Et je... En quelque sorte je transpirais, et brusquement, j'ai sorti mon mouchoir pour le secouer comme ceci, vous savez...?... Eh bien, j'ai dit... (Elle a rougi), j'ai dit: " Vous savez, j'ai peur de ces petits mouchoirs. Je crains qu'il m'arrive d'en avaler un, " ainsi... parce qu'en...

E-8 (17) Et alors cela... Une fois, j'avais l'intention de prélever une offrande. Et cela - vous savez à quel point en arrivent les pauvres: vous en arrivez au point où vous n'arrivez pas à nouer les deux bouts. En êtes-vous déjà arrivé là? Cela m'arrive toujours. Et je me suis demandé: " Comment allons-nous nous en sortir? " Et j'ai parlé à ma femme, disant: " Je vais prélever une offrande à l'église."

(18) Elle a dit: " J'irai là pour voir alors comment tu le feras. "Eh bien, ce n'est pas que les gens n'allaient pas donner cette offrande. Ils l'auraient fait assurément, ils me donneraient tout ce dont j'aurais besoin. Mais j'avais des capacités, et j'avais de la force, je travaillais et je prêchais deux ou trois fois la semaine; qu'importe? Je pouvais gagner ma vie.

(19) Et je me suis donc rendu là, et nous n'avions ni plateaux d'offrande ni quoique ce soit. Il y avait là un vieux pêcheur du nom de Wisehart. C'était l'un des diacres de l'église. Et je lui ai dit: " Oncle Jim, j'aimerais que tu prennes mon chapeau. Et quand à vous autres, j'aimerais vous poser une question. " Et j'ai continué, disant: " Eh bien, nous sommes plutôt en difficulté, nous n'arrivons pas à nouer les deux bouts. Si vous avez une pièce de cinq cents ou de dix cents dans votre poche, mettez cela dans ce chapeau pour m'apporter en quelque sorte un secours. " Eh bien, certaines personnes ont commencé à pleurer.

E-9 (20) J'ai regardé tout autour et j'ai vu une vieille femme qui priait toujours pour moi. Elle portait l'un de ces petits tabliers. Vous les femmes d'ici qui avez déjà porté un tablier ayant une poche à l'intérieur, vous connaissez cela, une petite - à l'intérieur du tablier. Elle y a plongé la main, en a tiré un de ces tout petits porte-feuilles portant des boutons pression au-dessus, elle y a introduit la main, pour en tirer ces pièces de cinq cents... Oh! la la! je ne pouvais pas faire cela. " Oh, ai-je dit, je ne faisais que plaisanter. Ce n'était pas là mon intention. " Et c'était là la fois où il m'était presque arrivé de prélever une offrande. Je n'ai pas pu prendre ces pièces de cinq cents de cette femme. Je ne le pouvais pas.

(21) Un vieux petit homme qui était venu de Benton Harbor, le vieux frère Ryan. Il est déjà rentré à la maison dans la gloire. Il ne s'agit donc pas de John Rhyn, l'aveugle, qui a été guéri à Fort Wayne, là d'où vient ce rabbin Juif. C'était un autre John Ryan.

(22) Il roulait sur une petite bicyclette là-bas et il m'a offert cette bicyclette. Et elle était rétrograde. Oh, je ne voulais pas dire rétrograde. Elle était simplement usée. Elle - elle était vraiment en mauvais état. Et elle était là, et je suis allé au bazar et je me suis procuré une boîte de peinture et je l'ai repeinte. J'ai mis une étiquette dessus: " A vendre. " Je l'ai vendue. Je ne devais pas prélever l'offrande après tout. Voilà à peu près ce que j'ai déjà fait comme prélèvement d'offrande. Mais je respecte certainement cela. Que le Seigneur vous bénisse richement.

E-10 (23) Maintenant, nous aimerions prendre directement Sa Parole; ainsi donc, afin de vous laisser sortir aussi tôt que possible ce soir, car demain soir, nous nous attendons à des choses infiniment au-delà de toute mesure surtout pour les malades et les affligés, amenez-les donc demain soir.

(24) Prions. Ô Toi, Auteur de ce Livre et de la Vie Eternelle, ouvre-nous l'inspiration, Seigneur, qui va avec cette Parole. Et puissions-nous apprendre à vivre par la Parole et par l'Esprit. Qu'Elle soit, ce soir, pour nous une correction et une préparation en vue de la Venue du Fils de Dieu.

(25) Pardonne les péchés qui ont été commis parmi nous aujourd'hui, ô Dieu. Inspire les ministres qui sont au milieu de nous ce soir pour qu'ils prennent un nouveau courage. Donne-nous toutes Tes divines bénédictions, ô Père, alors que nous nous abandonnons à Toi pour l'écoute de Ta Parole. Et puissions-nous avoir la communion autour de cette même Parole, car nous le demandons au Nom de Jésus, Ton Fils. Amen.

E-11 (26) J'aimerais prendre un petit texte. En fait, je comptais prêcher quelque chose d'autre, mais ceci m'est venu sur le coeur, il y a quelques instants: Daniel 5, 25.

Et voici l'interprétation de l'Ecriture: MENE MENE TEKEL UPHARSIN.

(27) Nous prenons notre texte ce soir à Babylone. Et nous considérons ceci pendant juste quelques instants. Si vous pouvez m'accorder votre attention, et vos coeurs au Saint-Esprit, qu'Il interprète ceci pour nous: " Le signe du temps. "

E-12 (28) Babylone a débuté au commencement de la Bible. La Genèse est le commencement de toute chose. Et on trouve Babylone dans le premier Livre de la Bible, on trouve Babylone au milieu de la Bible, et on trouve Babylone dans le dernier Livre de la Bible. Je pense donc que ça nous ferait du bien si nous rentrions en arrière pour découvrir là où cette grande ville... comment elle a été établie, là où elle était située, certaines choses qui la concernent afin que nous ayons une - une idée sur la signification de notre sujet et de ce que nous avons lu ce soir.

E-13 (29) Babylone est situé dans la vallée de Schinear. Et elle a été bâtie par Nimrod, un fils de Cham. Et la Babylone, la ville de Babylone était la plus grande ville du monde connu. Le mot " Babylone " signifie premièrement " la porte du paradis. " Deuxièmement, elle a été appelée " la confusion ", ce qui veut dire " rétrograde. " Et cette ville, c'est une grande agglomération. Toutes les nations des alentours payaient leur tribu à Babylone. Et toutes ces nations payaient leurs impôts à Babylone. Et elle est devenue une ville très méchante et indifférente.

(30) Les historiens nous racontent que la ville de Babylone avait un périmètre de cent vingt miles. Ce qui ferait trente miles pour chaque côté. Et les rues de Babylone... D'ordinaire... autrefois, on ne faisait pas des rues très larges. On en faisait d'étroites.

(31) C'est comme à Oslo, il n'y a pas longtemps, je suis allé dans la partie principale de la ville, et les rues étaient si étroites qu'une automobile pouvait à peine passer; en effet, les rues étaient conçues pour des chariots avant qu'ils aient des automobiles. Et on nous raconte que les rues de Babylone avaient deux cent pieds [environ 65 mètres - N.D.T.] de largeur. Et les portails de la ville étaient faits d'airain solide et avaient une hauteur de quatre-vingts pieds[ environ 26 mètres - N.D.T.]. Et les murs étaient hauts de deux cent pieds [ environ 65 mètres - N.D.T.], et étaient assez larges au-dessus de sorte qu'on pouvait organiser des courses avec trois chariots l'un à côté de l'autre, une course des chevaux autour de la ville.

(32) Et cette grande ville avait aussi des jardins, des grands jardins tout le long de ces murs. Et le palais était placé au centre de la ville. Et toutes les rues menaient directement au palais. Rome est bâtie de la même manière. Dans la Bible, elle est appelée: " La Babylone moderne. " Et toutes les routes mènent à Rome; toutes les rues menaient au palais.

E-14 (33) Et le palais était bâti là où passait le fleuve Euphrate, qui irriguait cette grande vallée de Schinéar, venant du Tigre, et - et il irriguait cette vallée, c'était un pays grand et riche. Et ce fleuve était bâti... Ou plutôt le trône était bâti de sorte que la rivière coulait juste devant le trône.

(34) Eh bien, si vous mes amis qui êtes ici, les lecteurs de la Bible, compreniez que c'était un modèle du trône céleste. Le Fleuve de Vie coule près du trône de Dieu dans le grand jardin. Ainsi vous voyez, c'était une version pervertie de la Gloire. Cela appartenait à Satan et elle était bâtie et inaugurée par Satan. Comme tous les autres royaumes du monde sont dominés et gouvernés par Satan...

E-15 (35) Eh bien, nous savons que c'est difficile pour que nous croyions que c'est le cas pour notre nation, mais la Bible dit qu'il en est ainsi. Tous les royaumes de ce monde appartiennent au diable. C'est lui qui en est le dirigeant. Jésus... Observez, lorsque Satan Lui a montré les royaumes du monde et qu'il a dit, que Satan a dit: " Ils m'appartiennent tous. J'en fais ce que je veux. Si Tu Te prosternes et m'adores, je vais Te les donner."

(36) Jésus savait bien que c'est Lui qui en deviendrait l'Héritier dans le Millénium, ainsi Il lui a dit: " Arrière de Moi Satan! " Lorsque Jésus prendra le contrôle de ces royaumes, nous déposerons les armes et nous n'aurons plus de guerres. Nous n'aurons plus de batailles ni de troubles, ni de maladies, ni de chagrins, ni de mort, lorsque Christ prendra le contrôle des royaumes de ce monde pour S'asseoir sur le trône de Son Père, le trône de David pour dominer sur toutes les nations. Avant ce moment là, nous allons avoir des guerres et des bruits de guerres, des pestes, des tremblements de terre, la maladie, des chagrins et les péchés.

(37) Mais cette grande ville... Et c'était une grande ville, elle avait en son sein... C'était un très beau type du monde d'aujourd'hui; car on y trouvait les plus grands hommes de science qu'il y avait au monde, on les trouvait celle de cette ville. La plus grande armée connue du monde était dans cette ville. Les gens le mieux nourris et les mieux vêtus qu'on connaissait au monde se trouvaient dans cette ville. Et tout le reste du monde connu à l'époque considérait cette ville comme leur modèle.

E-16 (38) Si ce n'est pas l'Amérique moderne, je ne sais pas ce que c'est. Les meilleurs scientistes comme nous le pensons, les gens le mieux vêtus... Et pas seulement cela, mais leur programme agricole. Ils ont les meilleurs...?... dans le monde entier aujourd'hui pour comparer cela avec cette vallée maintenant. Vous pouvez cultiver presque tout là-bas: une irrigation parfaite. On prétend que le jardin d'Eden était situé près de là, et c'est une - une grand place. Et il est étrange que lorsque Dieu se met à faire quelque chose pour les gens, alors ceux-ci deviennent indifférents vis-à vis de Dieu.

(39) Je pense que c'était Salomon... Eh bien, j'ai du mal à croire que c'était Salomon. C'était - c'est possible que c'était... qui a offert une des plus grandes prières lorsqu'il a prié comme ceci: " Seigneur, ne me rends pas assez pauvre pour mendier ou pour voler et ne me donne pas assez de richesses de crainte que je T'oublie. Laisse-moi tout simplement avoir ce qui m'est nécessaire pour la vie. " Et lorsque neuf fois sur dix nous obtenons plus que cela, nous commençons à nous éloigner de Dieu. Et lorsque les nations du monde deviennent grandes et se suffisent à elles-mêmes d'après ce qu'elles pensent, elles commencent à s'éloigner de Dieu.

E-17 (40) Lorsque les hommes commencèrent à se multiplier sur la face de la terre, le péché et la mort se sont installés. Certains d'entre vous qui habitez ici, vous aimez la petite ville dans laquelle vous habitez. Ce serait difficile pour moi de vous parler du péché et des choses semblables qu'il y a dans ces grandes villes comme Chicago, New York et Los Angeles.

(41) Quand j'ai voyagé pour Los Angeles récemment, j'ai amené un journal que l'hôtesse m'a donné dans l'avion. Et j'ai vu que chaque nuit, il se commet cent quatre-vingts cinq crimes majeurs dans la ville de Los Angeles: cent quatre-vingts cinq crimes majeurs. Et la moralité est relâchée. Et puis, on affirme que la perversion, l'homosexualité a augmenté de soixante pour cents au cours de l'année passée. Pensez-y! Et alors pesez cela avec ce que Dieu a dit: " Ce qui arriva au temps de Sodome, arrivera de même à la Venue du Fils de l'Homme."

(42) Et des mères m'écrivent des lettres à propos de leurs garçons qui ont mené une vie si impie dans leur jeunesse et ces adolescents racketteurs en sont arrivés au point où leurs corps naturels et tout sont pollués et pervertis en sorte qu'ils vivent les uns avec les autres dans des chambres d'hôtel et d'autres lieux. Vous autres, vous ne vous rendez tout simplement pas compte de la condition de ce lieu. C'est à un million de fois pire que vous ne pourriez vous l'imaginer. Vous ne captez pas cela à la radio et vous ne voyez pas cela dans les journaux. Certainement pas. Il vous faut aller voir cela pour comprendre cela. Et qu'est-ce que cela veut dire?

E-18 (43) Tout récemment, nous étions en Suisse dans une réunion, et il y avait des gens très indifférents comme je n'en ai jamais vu. Oh, ils étaient très religieux. Le dimanche matin vous penseriez que c'est le Millénium, les cloches sonnent partout pendant des heures, mais ils coupent les plumes avec des ciseaux et se jettent de mauvais sorts; ils sont égoïstes et indifférents...

(44) J'ai pris le journal le matin suivant après les réunions de Billy Graham. Il avait terminé ses réunions le samedi; et j'ai commencé au même endroit le dimanche. Et les gens disaient qu'on - ils disaient qu'on ne l'avait pas envoyé chercher. On disait qu'il a dû rester dans le meilleur hôtel de la ville. Lorsqu'il est allé à la chaire, il avait l'air de se rendre dans une boîte de nuit plutôt qu'à la chaire. Ses vêtements n'avaient aucun pli. Il avait mis une manucure dans ses cheveux, ou quelle que soit cette histoire qu'il avait mise dans ses cheveux. Et il est dit qu'il balançait ses bras comme un fantastique marchand de savons américain. Et il est dit qu'on pouvait sentir l'odeur du parfum qu'il avait mis à une distance de dix pieds [ 3 mètres - N.D.T.]

E-19 (45) Je savais qu'on parlerait de moi aussi. Qu'ont-t-ils dit à mon sujet? Et c'était pire que ça. On a dit que j'étais un fin devin. Pourquoi? C'est la condition d'une - une nation qui en arrive à pouvoir vivre dans le luxe. Ils n'ont pas - ils n'ont pas connu de guerre depuis l'époque d'Arnold Von Winkelried. Et il a traversé la frontière jusqu'en Allemagne où ils ont été battus à plate couture. Ils sont revenus en rampant, humblement. Ils étaient prêts.

(46) Nous étions en Finlande où ce petit garçon était ressuscité des morts. Même leurs chants se chantent en mineure, ils étaient bien disposés à recevoir Christ, parce qu'ils étaient exterminés lorsque Hitler a mitraillé tout ce groupe d'hommes, et qu'il a battu toute la nation au bout d'environ vingt-quatre heures. Toutes ces foules de gens dans la rue, sont constituées de jeunes veuves. Tout était sincère.

(47) Puis nous sommes directement retournés en Suède... Oh, les gens sont indifférents. Excusez-moi l'expression, mais le mot américain, c'est " cocky " [en français " effronté " - N.D.T.] Descendez simplement dans les rues. Ils ont toutes ces grandes soirées dansantes dans la rue et tout pratiquement pendant toute la nuit. Voilà. Lorsqu'on prospère, on oublie Dieu. C'est exactement cela la tendance du pays. Et c'est la même chose qui était arrivée à Babylone.

E-20 (48) Quand bien même ils savaient qu'il ne fallait pas agir ainsi car qu'ils avaient eu un réveil longtemps avant cela, sous le roi Nebucadnestar... Ils avaient eu un ministère surnaturel là à Babylone, dans le passé. Nous aussi. Et ils avaient eu des miracles et des prodiges parmi eux. Dieu avait délivré trois garçons de la fournaise ardente un matin. Ils avaient jeté le prophète dans la fosse aux lions. Et les lions n'avaient pas pu le dévorer. Ils connaissaient le surnaturel. Ils connaissaient Dieu, mais ils étaient insouciants du fait qu'ils étaient égocentriques et autosuffisants. Et c'est presque là que nous en sommes arrivés aujourd'hui: des gens autosuffisants. Nous n'avons besoin de rien d'autre. Oh, la Bible dit: " Tu es malheureux, misérable, aveugle, pauvre et nu, et tu ne le sais pas. ", en ce temps où nous vivons maintenant.

(49) Eh bien, remarquez, au temps de ces très grandes et hautes murailles, aucune nation ne pouvait passer par-dessus ces murailles. Elles étaient toutes fortifiées. A part cela, ils avaient la plus grande armée du monde. Ils avaient les meilleurs chars et les meilleurs soldats armés de lances, les hommes les mieux exercés. Ainsi, ils avaient le sentiment qu'ils pouvaient vivre de n'importe quelle manière qu'ils voulaient; et c'est ce qu'est devenue la condition de cette nation.

E-21 (50) Eh bien, rappelez-vous, je suis - j'aime cette nation; c'est mon pays. Lorsque j'ai traversé la France et l'Allemagne, j'ai marché sur les tombes des Branhams morts, qui avaient perdu la vie pour cette nation. C'est la plus grande nation du monde, mais elle a besoin d'une secousse. Et peu importe ce que nous faisons, Dieu va juger cette nation. Si... Un Dieu juste devrait le faire. Il a brûlé Sodome et Gomorrhe pour les mêmes péchés que nous commettons aujourd'hui. Et s'Il nous laisse nous en tirer, pour être un Dieu juste, Il devrait ressusciter Sodome et Gomorrhe et s'excuser [auprès d'eux] pour les avoir brûlés, s'Il nous laissait nous en tirer.

(51) Vous direz: " Oh, mais nos ancêtres ont fait telle et telle chose. " Eh bien, qu'en est-il des Juifs à qui Dieu avait dit qu'ils étaient Sa nation et Son peuple? Toujours est-il que lorsqu'ils sont sortis de la ligne, Dieu les a punis. Et il en sera de même des Gentils. On en arrive là. Maintenant, observez les Ecritures comme nous en arrivons là; que le Saint-Esprit le révèle.

E-22 (52) Eh bien, dans cette grande ville, les gens avaient beaucoup de festivités et menaient une vie impie. Ils avaient des femmes et des prostituées qui étaient appelées des concubines, des prostituées, des filles d'Hollywood. Et ils avaient un...?... là à leur époque. Et un jour, ils ont... leur roi était un viveur de première catégorie ou un bon et véritable Elvis Presley. Et il avait décidé d'avoir une grande fête de rock'n'roll un soir. Et il a apprêté toute chose; aussi a-t-il envoyé des invitations aux célébrités de son royaume parce qu'il se disait: " Rien ne peut nous déranger. " Oh, ces vieilles histoires qu'on nous raconte à propos de certaines choses, c'est du non-sens. " Mangeons, buvons et réjouissons-nous. Passons de bons moments. Nous sommes [des gens] modernes; nous devons mener une vie moderne. " Lorsque vous menez une vie moderne, vous périrez.

(53) Regardez notre temps moderne et comparez-le avec cette époque-là. Il s'est donc dit: " Nous allons organiser une grande fête, " dans l'un de ces grands jardins qu'il possédait. Je me l'imagine donc en train de tout apprêter. Il a utilisé un système tout à fait semblable au télégramme moderne. Il est donc monté là derrière le palais et il a lancé les invitations. Et toutes les jeunes dames et les jeunes mères ont chacune pris quelqu'un pour garder leurs enfants parce qu'elles étaient invitées à cette fête. Et tous les soldats allaient y assister, et ils y passeraient de bons moments, exactement comme une Amérique moderne.

E-23 (54) Et ainsi, je me représente qu'elles ont mis leurs petites blouses décolletées au devant et dans le dos; et vous savez, comme elles le portent dans ces fêtes, ce qu'elles appellent robes de soirée ou que sais-je encore.

(55) Vous savez, une fois, j'étais en train de prêcher dans une église baptiste. Et j'ai toujours... J'ai un morceau de papier que j'ai toujours gardé. Je - je pense que c'était tiré d'un numéro du " Reader's Digest ". Il y était dit qu'une femme qui se déshabille comme cela dans les rues devant les hommes déshonore toute la race humaine. C'est vrai. Cela avilit tous les humains. Il n'est pas étonnant qu'on ait plus de respect. Elles se le sont attirées elles-mêmes, en s'habillant en maillots de bain pour se faire bronzer, comme elles appellent cela.

(56) J'ai deux filles. Je ne sais pas si elles le feront ou pas, c'est à Dieu... Si jamais elles s'étalent sur la plage pour avoir un bronzage, [en Anglais " sun tan ": bronzage au soleil - N.D.T.] elles auront un bronzage du fils [en Anglais " son-tanning ", un néologisme de Frère Branham. - N.D.T.]. Ce ne sera pas un bronzage avec ce soleil, mais au moins un bronzage venant du fils de Monsieur Branham, avec une baguette de fusil [en anglais " barrel slat " - N.D.T.] pour les ramener aussi durement que je le peux. Oh, de penser que notre nation est polluée, c'est un déshonneur.

E-24 (57) Et en ce grand jour, ils s'étaient préparé pour la grande fête qu'ils allaient avoir. Et ils s'étaient apprêtés et ont pris tout le whisky et les liqueurs les plus exquises, et tout ce qu'ils avaient à l'époque, et ont apporté cela aux portails et au palais. Et ils allaient donner un très grand festin se disant: " C'est un petit amusement innocent. " Certainement.

(58) Ainsi, quand ils sont entrés dans ce lieu, les lumières du soir ont commencé à briller et ils ont allumé les chandelles par-là. Et ils se sont tous mis à boire, à faire leurs extravagances et à passer de bons moments. La musique jouait et le bal se poursuivait. Ils passaient de bons moments. Et après qu'ils se sont mis à boire un petit peu, les femmes étaient plutôt désorientées quant à ce que faisaient les hommes; elles restaient dans les bras de ces soldats ivres, et peut-être qu'un - quelqu'un prenait soin de leurs enfants à la maison. Vous direz: " Cela se faisait à une époque très reculée là dans un pays païen. " Cela se passe aux Etats-Unis. Assurément. Et [là] ils... Le papa restait à la maison à bercer le bébé, pendant que son épouse, qui était une belle femme, était invitée à la fête, et lui devenait le baby-sitter [personne qui garde un enfant. - N.D.T.] Peut-être que c'était l'inverse: Papa était un danseur du " jitterbug " [danse acrobatique sur rythme du swing ou du boogie-woogie - N.D.T.]; ainsi, il était invité, et maman restait à la maison prendre soin du bébé. C'est un... pervers. Le péché est horrible. Et il vient et par l'homme et par la femme. L'un est tout aussi coupable que l'autre.

E-25 (59) Et pendant que la fête battait son plein, avec tout le clinquant et que le moderne Arthur Godfrey a commencé à faire ses petites plaisanteries, vous savez... Il a donc eu de grands moments. Et les femmes chantaient et faisaient des histoires, elles se croyaient en sécurité. Elles avaient un petit...?... Ainsi, vous savez comment ces petits malins d'Hollywood débitent ces plaisanteries. C'est une disgrâce qu'on ne censure pas ces programmes. Considérez ces petites filles de moins de douze ans, là dans les rues, les garçons les entourent de leurs bras, fumant la cigarette, ils descendent la rue, et elles essayent d'imiter une vieille prostituée d'Hollywood.

(60) Et les enfants ici aux ces Etats-Unis d'Amérique peuvent vous en dire plus au sujet de Wyatt Earp qu'ils ne le peuvent au sujet de Jésus-Christ. Ils peuvent vous dire plus sur David Crockett qu'ils ne le peuvent de Jésus-Christ. Ils sont enseignés, entraînés, et ils appellent cela le modernisme. C'est une disgrâce pour l'héritage que nous avons reçu de nos ancêtres qui ont atterri sur le Roc de Pèlerins et qui ont établi cette nation. C'est une disgrâce pour notre Dieu du ciel, qui nous a bénis.

E-26 (61) Qu'est-ce qui fait agir les gens comme ils le font? Ils voient cela à la télévision, au cinéma, dans les journaux et ainsi de suite, et ils essaient d'imiter.

(62) Laissez-moi entrer dans votre maison. Laissez-moi voir ce que vous lisez, écouter le genre de musique que vous écoutez, je peux vous dire de quoi vous êtes fait, ce qu'il y a au-dedans de vous. Cela va se manifester au-dehors.

(63) Je prêchais au - à notre tabernacle, il y a quelque temps. Et oh! le Saint-Esprit est entré dans la réunion, et une femme, les mains en l'air, a commencé à pleurer. Et quelques jours après, j'ai croisé l'enseignant de l'école du dimanche de la Première église baptiste. Il m'a dit: "Billy, je me tenais à l'extérieur. " (Les gens n'aiment pas cela, vous savez, parce que je prêche la guérison divine. Je prêche le Plein Evangile, pour lequel Christ est mort, un Plein Evangile, la rédemption totale.) Et il a dit: "J'étais en train d'apprécier votre message jusqu'au moment où cette femme-là a commencé à crier. " Et il a dit: "Cela m'a vraiment donné des frissons dans le dos."

(64) Je lui ai dit: "Vous voulez dire que cette bien-aimée, cette petite mère sainte qui était assise là au fond et qui pleurait vous a donné des frissons lorsqu'elle se réjouissait dans l'Esprit? Si jamais tu arrives au ciel, tu vas geler à mort, mon garçon. Lorsque tu arriveras là, tu en entendras beaucoup, parce que c'est ce que dit la Bible.

E-27 (65) Par la suite, il s'était tout excité du fait que la Première église baptiste a une équipe de base-ball. Et je les entendais pousser des cris là derrière ma maison au point qu'il vous serait impossible de vous entendre vous-même penser. Et je lui ai demandé: "Qu'est-ce que c'est tout ce bruit qu'il y avait par-là? Il m'a posé la question, disant: "Connaissez-vous Charlie Nolan?"

J'ai dit: "Oui."

Il a dit: "Il a marqué un point en faisant un tour complet, et en battant trois personnes, au base-ball."

(66) J'ai dit: "Pourquoi êtes-vous si excité? Si vous dites que cette femme était une sainte exaltée [en anglais 'holy roller' - N.D.T.], alors vous devez être un impie exalté [en anglais 'unholy roller' - N.D.T.]. " C'est vrai. Voyez? La chose est tout simplement devenue tellement modernisée que Dieu a été mis hors du programme?

E-28 (67) Autrefois, notre président allait au bureau en offrant une prière, le cabinet était conduit dans la prière. Où cela est-il parti aujourd'hui? J'apprécie notre président, celui que nous avons. Je ne suis ni démocrate ni républicain, mais je suis un chrétien. Mais j'apprécie Monsieur Eisenhower, même si vous mettiez un Monsieur Eisenhower dans chaque compté de cette nation, cela ne secouera pas cette nation par ces...?... Et nous sommes voués au jugement. Nous avons traversé la ligne qui sépare la miséricorde du jugement. Nous nous dirigeons droit vers le jugement. Ainsi aujourd'hui... Les gens étaient mieux avisés. Nous aussi nous le sommes.

(68) Mais ils avaient là une bande de prédicateurs qui disaient que ces choses devraient être passées avec le grand-père Nebucadnetsar, il y a bien longtemps. Et alors, pendant qu'ils étaient dans ces grands moments de dérèglement, du rock'n'roll, et qu'ils passaient des bons moments, vous savez, ces modernes garçons d'Hollywood... Vous savez, c'est comme Pea Pickin' Ernie... Ils se sont levés là et il a voulu faire une plaisanterie, ainsi il voulait faire une plaisanterie sur la religion. Vous savez: "Ce prédicateur chauve, " ou - ou quelque chose de ce genre. Il a lancé une espèce de sale plaisanterie.

(69) Ainsi, il est allé prendre les vases sacrés (et vous êtes les vases du Seigneur) pour plaisanter avec. Et il a dit: "Nous allons prendre ces choses et boire du vin dedans. "

E-29 (70) Avez-vous déjà vu des gens qui ont vraiment voulu faire le malin? Notre pays l'Amérique n'est-il pas ainsi? Ils vont vous cracher aux pieds tout simplement pour vous montrer qu'ils pourraient le faire. Ils vous envoient des buées de fumée... Si vous leur dites que c'est mal pour eux de fumer, ils vous poseront la question, disant: "Hé! est-ce vous le prédicateur qui prêche contre le fait de fumer? Que pensez-vous de ceci? " [Frère Branham illustre en soufflant - N.D.E.] Il semble que vous allez brûler très bientôt.

(71) Si Dieu avait voulu que vous fumiez, Il aurait fait au-dessus de vous une cheminée pour évacuer la fumée ou quelque chose d'autre, Il vous aurait doté d'un tuyau. Vous n'avez pas été fait pour une telle chose. C'est une mauvaise herbe du diable. Et puis remarquez. Et beaucoup d'entre vous les prédicateurs en font usage. Honte à vous! Si vous êtes un piètre exemple du christianisme en fumant la cigarette. Et vous les diacres, vous fumez la cigarette, vous êtes mariés trois ou quatre fois, et puis vous êtes diacre dans la maison du Dieu vivant, si ce n'est pas là une disgrâce... Il n'est pas étonnant que nous soyons dans le chaos. Il n'est pas étonnant que les femmes portent des robes en sac, des shorts et de choses semblables, ils ont des prédicateurs et des diacres du même genre. C'est un gagne-pain plutôt qu'une commission venant donc de Dieu.

E-30 (72) Remarquez, lorsqu'il a rassemblé tout le monde, les femmes étaient couchées sur les dos des soldats, et elles se trémoussaient comme ça, (dans l'Ouest nous appelons cela une " fiesta " [en anglais "shindig" - N.D.T.], ils passaient tous des bons moments, faisant bruyamment la noce1 par-là. Ils étaient tous à l'abri; rien ne pouvait les inquiéter, ils étaient derrière des grands murs.

(73) Je peux me représenter ce moderne blagueur se lever, vous savez, à l'émission télévisée pour aller faire une bonne plaisanterie religieuse (celui qui tenait ce vase venant de la maison de l'Eternel pour s'en moquer), il l'a rempli de vin; et juste au moment où il a commencé à boire, il a regardé. Il y a eu Quelqu'un qui était venu par-dessus le mur. Il a remarqué la main d'un homme à l'endroit où ces grandes chandelles reflétaient leurs lumières sur le plâtre et écrire un message dessus, des écrits qu'il n'avait jamais vus auparavant. Je peux donc m'imaginer que lorsqu'il commence à boire et qu'il voit cela, ses yeux ressortent, ses genoux s'entrechoquent, et à vrai dire, il est complètement ébranlé. Il l'est certainement. Cet Elvis moderne.

(74) La Bible dit que ses genoux se sont entrechoqués et c'est comme si ses os s'étaient séparés. Il y aura un temps où les choses seront ébranlées, très bien, l'un de ces jours. Observez tout simplement, cela n'est plus trop loin. Et il était vraiment ébranlé alors.

E-31 (75) Et la première chose vous savez, une petite Jézabel au visage fardé a regardé tout autour et a dit: "Qu'est-ce qui ne va pas? " Et à ce moment là, elle aussi était complètement ébranlée. Et puis il s'est dit: "Eh bien maintenant, attendez un instant. Personne ne peut entrer par la porte. Les gardes sont au portail. Personne ne peut passer par-dessus la muraille; et notre muraille est éclairée. Toutefois, Dieu peut regarder d'en haut. Dieu hait le péché mais Il aime le pécheur, mais c'est le péché qu'Il hait. Il aime l'Amérique, mais Il hait son péché. Il aime Son Eglise, mais Il hait le péché de l'église. Et cela n'a pas changé: l'esprit ne meurt pas. Les mêmes esprits qui étaient dans les gens d'alors, sont dans les gens d'aujourd'hui. Le diable retire son homme mais jamais son esprit. Dieu retire Son homme, mais jamais Son Esprit.

E-32 (76) Souvenez-vous, l'Esprit qui était sur Elie est venu sur Elisée, puis sur Jean Baptiste. Le Saint-Esprit qui était Christ est descendu. Alors ces pharisiens et ces docteurs du temps de Jésus... Considérez-les aujourd'hui. Regardez ces Gentils là à Babylone; considérez la conduite de ces Gentils aujourd'hui. Réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard pour pouvoir vous réveiller. Je crains que ce soit le cas. Vous y êtes.

(77) Et nous n'avons jamais vu quelque chose de ce genre. Oh, vous avez dit: "Appelez tous les anciens du district, tous les pasteurs, les évêques, les cardinaux et le pape. Amenez-les tous ici, ces hommes spirituels comprendront ceci."

(78) Et lorsqu'il est allé chercher tous les évêques, les cardinaux, les pasteurs ainsi que le pape, qu'il les a amenés tous, ils ne savaient rien au sujet du parler en langues, au sujet des choses spirituelles. Ils n'avaient jamais entendu parler d'une telle chose, ils n'avaient jamais entendu une telle langue. "Eh bien, ont-ils dit, nous ne connaissons rien de ces choses. " L'unique chose qu'ils connaissaient, c'était leurs credos, leur livre de prière, ainsi que leur théologie.

E-33 (79) Si ce n'est pas là un modèle de l'église de l'Amérique d'aujourd'hui, je ne la connais pas. Ils ne connaissent rien du surnaturel, ils ne se soucient pas du tout du surnaturel; ils ne croient pas au surnaturel. Tout ce qu'ils savent, c'est le fait qu'ils sont presbytériens, baptistes, méthodistes, pentecôtistes et que sais-je encore. C'est tout ce qu'ils savent.

(80) Parfois, ils ne connaissent pas plus au sujet de Dieu qu'un Hottentot n'en connaît au sujet d'un chevalier égyptien. Et c'est ainsi que la chose se présente. Comme il en était à l'époque, il en est de même aujourd'hui. Mais nous pensons que nous sommes en sécurité tant que nous sommes des baptistes. Je parle de ma propre église; je pense que c'est bien en ordre. " Aussi longtemps que nous sommes baptistes, nous sommes en ordre. " Vous n'êtes pas en ordre avant que vous soyez né de nouveau. Vous pouvez adhérer à toutes les églises baptistes du monde, et aller en enfer comme un martinet à sa boite, ou comme n'importe qui d'autre.

E-34 (81) Et remarquez maintenant ce qui se passe. Et tous ces évêques, ces cardinaux et tous les autres, ils n'ont pas pu comprendre ce qu'était cette chose surnaturelle. Ainsi donc, ils étaient tous ébranlés. Il l'était bien tous. Ils ne savaient que faire. Quelque chose de surnaturel s'était passé et personne n'en avait la réponse. Béni soit le Seigneur Dieu.

(82) La même chose a lieu, et ils n'enont pas la réponse. Il y a une Ecriture sur la muraille, et ils n'en ont pas la réponse. Toute la nation est secouée.

(83) Nous pensions que nous avions les meilleurs savants. Nous pensions que nous avions tout ce qu'il y a de meilleur, mais il y a un... pratiquement un spoutnik de deux tonnes en train de tourner autour de cette place ce soir, et nous n'en savons rien.

(84) Qu'a dit Billy Graham au cours de ces quelques dernières semaines? Il n'y a rien qui peut nous garder d'un satellite de la Russie d'ici le matin, rien du tout. Ils sont de loin en avance sur nous au point que c'est une honte.

E-35 (85) Qu'en disent les véritables hommes de science? Je les ai vus être interviewés l'autre jour, on leur a demandé: "Devrions-nous alerter les gens, ou devrions-nous garder cela pour nous-mêmes? Que voulez-vous dire à ce sujet? " Il a répondu: "Il n'y a rien qui peut les empêcher de le faire. " Ils ne nous révéleront pas tous leurs secrets. Mais une nuit, ces satellites qui se trouvent là haut pourraient aller... Qu'est-ce qui les empêcherait d'en lancer environ six là de là-haut ce soir, et que ça vienne directement au-dessus des Etats-Unis et de dire, avec ces armes à hydrogène... Et nous, nous ne saurons pas aller vers eux. Ainsi, ils diront: "Bon. Rendez-vous sinon vous serez réduit en cendres. " Qu'est-ce qui arriverait? Cela peut arriver avant le matin. Cela ne serait pas en désaccord avec la Bible; cela accomplirait la Bible. Les nations sont prêtes pour cela.

(86) L'Ecriture n'est pas sur la muraille maintenant, Elle est dans le ciel où Jésus a dit qu'Elle serait: "Il y aura des signes en haut dans les cieux; les coeurs des hommes vont défaillir, la perplexité du - la détresse parmi les nations, la perplexité du temps, les mugissements de la mer. " Jamais l'histoire n'a connu de grands raz-de-marée comme nous en avons maintenant. Regardez ce qui s'est passé à Chicago le dimanche passé partout le long la côte. La perplexité du temps, la détresse parmi les nations, l'Ecriture sur la muraille... Et le retour de la puissance du Saint-Esprit dans l'église.

E-36 (87) Le prophète a dit ce jour viendrait. Ecoutez attentivement maintenant; ne manquez pas ceci. Le prophète a dit qu'il viendrait un jour qui ne serait ni nuit ni jour, mais qu'au temps du soir, la Lumière paraîtrait. Comment la civilisation voyage-t-elle? De l'est vers l'ouest, toujours. La Chine est la plus vieille civilisation. Nous sommes déjà arrivés là où l'Est et l'Ouest se rencontrent. (J'aurais bien voulu avoir quelques jours en plus pour que je prêche là-dessus: "Quand l'Est et l'Ouest se rencontrent.")

(88) Comment la civilisation et le christianisme ont-ils commencé dans leur petit pays? Par l'effusion du Saint-Esprit, l'apparition du Seigneur Jésus, des signes et des prodiges qui avaient lieu. Et puis les lumières se sont éteintes. Il y a eu un jour sombre, qui n'était ni jour ni nuit. Qu'est-ce? On a assez pour dire qu'il y avait une Bible, on L'enseigne comme étant quelque chose d'historique, quelque chose qui était arrivé là-bas à cette époque-là. Mais il n'y a pas de puissance, ainsi les gens se joignent tout simplement à l'église et c'est ce qui se passe. Il y a l'obscurité; ils n'ont pas assez de lumière. Mais lorsque le soleil se couchera à l'Ouest, Dieu a promis qu'Il ferait briller la même Lumière sur le peuple occidental, cette même Lumière qu'Il a fait briller sur le peuple oriental. Oh! la chose est ici: le Seigneur Dieu est venu dans la puissance du Saint-Esprit, et Il fait les mêmes signes et prodiges qu'Il a faits chez les peuples orientaux il y a deux mille ans. On a connu un jour sombre et maussade, mais au temps du soir, la Lumière paraîtra. Nous sommes au temps de la fin.

E-37 (89) Et en ces jours-là, l'église qui se tient sur les grandes routes, les coeurs des hommes défaillent. Plus de cas de maladies de coeur... Qu'est-ce? Il ne s'agit pas de femmes, il s'agit des hommes. Jésus n'a point dit que c'étaient les coeurs des femmes; les coeurs des hommes.

(90) Oh! la science et les sociétés d'assurance disent: "Et c'est à quatre-vingt-dix pour-cent les hommes. " Les coeurs des hommes défaillent; c'est un signe, un poteau. Des phénomènes terribles en haut dans le ciel: les spoutniks. Oh! nous pensions que nous avions un - que nous étions en sécurité au possible; ainsi, nous nous sommes adonnés au rock'n'roll moderne, au péché et aux extravagances, nous nous livrons aux choses du monde, et nous abandonnons l'église. On reste à la maison le mercredi soir pour voir "Nous aimons Sucy ", les programmes de télévision et tout, et nous laissons l'église sans rien.

(91) Et vous chassez le pasteur à l'ancienne mode pour le remplacer par un petit salaud d'Hollywood aux cheveux bouclés là, qui ne connaît pas plus au sujet de Dieu qu'un lapin n'en connaît au sujet des raquettes à neige. Et vous le placez là et vous l'appelez votre pasteur, choisissant quelque chose comme cela. Ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est d'un prédicateur à l'ancienne mode qui prêchent sur le feu de l'enfer et le souffre, [qui se tienne] derrière la chaire pour manipuler l'Evangile, les mains nues, et qui appellera noir noir et blanc blanc. Nous avons trop longtemps joué à la religion.

E-38 (92) La Bible dit que... Peut-être que vous ne m'aimerez plus tellement après ceci, mais à la barre du jugement vous verrez ce qui est faux et ce qui est juste. Ceci vient de la Parole.

(93) Suivez attentivement maintenant; oh, il était complètement ébranlé. Et les évêques étaient tout bouleversés. Ils ne savent que faire. Ils ne peuvent - ils ne peuvent pas avoir - ils n'ont pas de réponse pour ceci. Et ils n'en ont pas non plus. Ils ne peuvent pas le faire, parce qu'ils savent qu'il y avait un Dieu du ciel.

(94) Alors pendant que tout cela se poursuivait, avez-vous remarqué qu'à ce moment-là, la petite reine est entrée en courant dans le hall du banquet? Et elle n'avait pas été à cette fête de rock'n'roll. Peut-être qu'elle était en train de prier quelque part. Elle est entrée en courant. Elle ne s'était pas livrée à leur péché. Elle est entrée en courant et elle a dit: "Oh roi, vis éternellement! " Elle savait qu'il serait mis à mort quelque temps après, mais elle - elle avait des égards pour lui. "Oui, évêque... Oui, révérend... Oui, docteur... C'est bien d'avoir des égards, mais le temps est proche. Elle a dit: "Oh roi, vis éternellement. " Elle a dit: "Ne sois pas troublé, car il y a un homme dans ton royaume qui comprend le surnaturel, qui peut interpréter ces langues, là. " Béni soit le Seigneur.

(95) Il y a un Homme aujourd'hui; cet Homme, c'est Jésus. Il y a un homme qui comprend le surnaturel. Il y a un homme qui peut interpréter cet âge dans lequel nous vivons. Il y a un Homme parmi nous. C'est Lui qui a la réponse à ces questions, le Seigneur Jésus.

E-39 (96) " Il y a un homme, a-t-il dit - a-t-elle dit, qui a un esprit excellent, l'Esprit de Dieu est en lui; et il peut comprendre parce qu'il a la révélation et l'interprétation. Et il comprendra cela."

(97) Et ils ont dit: "Envoyez-le chercher. " C'était alors trop tard... Ils auraient dû écouter cet homme avant que ceci arrive. "Envoyez chercher cet homme et voyons ce qu'il dira."

(98) Ils ont envoyé chercher Daniel. Eh bien, ces gens n'étaient pas aveugles. Ils avaient négligé les enseignements de Daniel. Ils avaient négligé sa puissante prédication, ainsi que les signes et les prodiges qu'il avait accomplis, mais ils vivaient toujours dans le péché. Si ce n'est pas là l'Amérique moderne, je n'ai jamais vu cela. Ils avaient négligé ce prédicateur à l'ancienne mode. Ils devaient le jeter en prison si c'était nécessaire: "Débarrassez-vous d'un tel vieux fanatique; nous ne voulons pas de lui. " Ils sont passés par-dessus cela. Et ils le haïssaient vraiment. Et ils l'ont traité de tous les mauvais noms, tel que saint exalté ou d'autres qualifications semblables. "Nous ne devons pas tolérer cela. Nous avons une église qui a le bon sens. " Mais la chose principale, c'est qu'elle ait l'Esprit en elle. Ainsi, ils ont négligé l'enseignement de Daniel. Et ils ne connaissaient donc pas ce que ces choses étaient. Et certains de nos prédicateurs aujourd'hui ont abandonné...

E-40 (99) J'ai lu un article ici, il n'y a pas longtemps (J'ai cela dans mon album des coupures des journaux.) selon lequel les prédicateurs américains... On a fait une analyse de ceux qui croyaient dans la Venue littérale du Seigneur Jésus. Et soixante-dix-huit pour-cent des prédicateurs américains, ont renié le retour littéral du Seigneur Jésus. Babylone... Et il y en avait plus qui ont renié la naissance virginale. Comment vous attendez-vous à bâtir l'Eglise du Dieu vivant sur de telles ruines et des cendres de Sodome de ce genre? Ainsi, cela ne marchera jamais: "Eh bien, pourquoi êtes-vous si dur à ce sujet, frère Branham?"

(100) Je suis venu ici dans un but, celui de poser les fondements pour un réveil; vous n'aurez jamais de réveil avant que vous retourniez à l'ancienne ligne de démarcation. L'église doit être nettoyée et répartir à zéro sur une fondation de Christ, le Rocher solide. Tous les autres terrains des dénominations, c'est du sable mouvant qui passera. Mais je crains que nous ne soyons en quelque sorte trop en retard. Cela se trouve dans le ciel.

E-41 (101) Qu'a dit Daniel? Que pensez-vous que ce saint prophète a dit lorsqu'il s'est tenu devant le roi? Il a dit... Il a dit: "Je te dirai ce que je ferai, Daniel. Je comprends que tu peux interpréter, que tu peux interpréter des langues étrangères. Et une fois de plus, tu peux avoir des révélations et des visions. Daniel, si seulement tu viens ici pour tenir un réveil pour nous, nous te donnerons tout l'argent que tu voudras." Un Daniel moderne se serait très vite laissé prendre devant cela.

(102) Mais Daniel a dit: "Garde tes dons pour toi. " Voilà un homme de Dieu. " Vous n'allez pas faire de moi un évêque sur ces gens. Je n'ai pas besoin de titre d'évêque ou de docteur. J'aimerais rester Daniel, dans la volonté du Seigneur.

(103) Et si beaucoup d'entre vous les prédicateurs, vous arrêtiez d'essayer de mettre beaucoup l'accent sur ces titres de docteur, d'évêque, d'anciens, et les choses du même genre pour revenir en arrière et rester un frère et un serviteur de Christ, rassemblant Son église... C'est ce qu'Il a dit. Des plumes sur les chapeaux... Ce dont vous avez besoin, c'est de l'Esprit dans le coeur.

E-42 (104) Et ils étaient là, nous sommes ici. L'Ecriture est sur la muraille. Daniel a dit: "Tu devrais savoir mieux, ô roi. Ton père, Nebucadnetsar, avait ce genre d'esprit sur lui, et tu connais ce que Dieu a fait de lui. " Il a dit: "A part tout ceci, tes jours sont comptés."

(105) Juste à cette même heure, là ils pensaient qu'ils étaient en sécurité, mais tous les meilleurs hommes de science, les meilleurs soldats, les meilleurs fantassins, les... les mieux nourris. Les Mèdes et les Perses, une nation impie, de très loin, à plusieurs kilomètres, d'après ce que nous racontent les historiens, ont fait dévier le fleuve Euphrate. Ils ne pouvaient pas passer par-dessus ces murs; certainement pas. Il leur était impossible de franchir ces murs, mais ils s'étaient préparés à le faire. Et cette nation impie avait creusé une tranchée et a détourné le fleuve Euphrate pour le faire passer à travers les montagnes, ils ont divisé cette petite tranchée en deux, et ont détourné le fleuve. Et pendant que ces femmes étaient dans les bras de ces soldats... Et dans leur ivresse, ayant porté tous ces vêtements sexy et souillés. Et les hommes de Babylone, les Elvis Presley modernes d'Hollywood, avec tout le rock'n'roll, au beau milieu de tout cela, le Surnaturel a écrit sur la muraille. tranchée
(106) Qu'est-ce qui est arrivé? A cette heure-là même, les Mèdes et les Perses avaient déjà abattu les gardes à la porte, ils sont entrés en dessous des murs par où coulait le fleuve, ils sont arrivés et se trouvaient sur les marches. Toutes ces femmes aux yeux troubles ainsi que ces hommes qui étaient très ivres, pouvaient à peine se soutenir les uns les autres... Et une heure après, ces femmes étaient violées en public, en plein dans la rue par les hommes et elles ont été tuées; leurs têtes ont été fracassées, leurs enfants tués, quel massacre!

E-43 (107) Ecoutez, mon ami. Juste en ce moment-ci, pendant que nous avons été - tout notre - nous avons passé notre temps à faire du sexe notre dieu, nous avons pris tout notre temps pour Hollywood, tout ce genre de non-sens, amenant ces choses dans l'église, et dénudant nos femmes, et enlevant l'Esprit de Dieu de l'église, et toutes ces choses, la Russie prépare un spoutnik. Et l'Ecriture est sur la muraille. Toute la nation est secouée.

(108) Une heure après cela, les soldats ont afflué dans la ville, ils ont pris leur ville, leurs maisons, et ont tué leur roi. Qu'est-ce qui se passait? C'est comme en cette heure même. Si les spoutniks s'arrêtaient au-dessus des Etats-Unis et que l'on disait: "Rendez-vous. " Que ferait le Pentagone qui est complètement ébranlé ce soir à ce sujet, que ferait-il? Vous...?... Vous suivez les informations; vous - vous voyez les journaux. Ils ne savent que dire de ces choses. La Russie nous prend des photos ce soir, à partir d'un spoutnik. Ils ne savent que faire. Oh, la nation est complètement ébranlée, ne le sommes-nous pas?

(109) Remarquez, certainement, si vous consacrez beaucoup plus de temps sur Dieu au lieu de ces affaires sales et pourries que nous faisons, la situation n'aurait pas été comme ceci. Mais vous voyez ce qui est arrivé. Très bien.

E-44 (110) D'ici demain soir (Ecoutez-moi), à cette heure-même il n'y a pas une chose, pas une seule, qui empêcherait bateau après bateau pleins, avion après avion pleins de soldats russes de venir juste ici, de prendre ces femmes, les violer dans la rue et faire d'elles ce qu'ils veulent. Ils peuvent venir, s'ils veulent votre maison, ils vous boutent dehors et c'est tout. Qu'allez-vous faire? Des hommes barbares et impies qui ne connaissent rien de Dieu et qui ne s'en soucient pas le moins du monde... Vous direz: "Dieu peut-Il faire cela? " Certainement Il le fait, d'après Sa Bible. Il a un fouet pour punir lorsque Son peuple ne veut pas obéir. Il n'y a rien.

(111) Que ferait notre Pentagone, si la Russie faisait une telle chose, s'ils disaient: "Eh bien, rendez-vous, sinon vous serez réduits en cendres. "? Nous devrions nous rendre; l'unique chose raisonnable à faire serait de se rendre. Ils sont déjà montés là-haut; nous ne saurons pas les en faire descendre. Ils ont leurs armes braquées sur nous. Trois ou quatre bombes environ, et cela règlerait le tout. Oh, la nation est toute ébranlée, frère, soeur. Les nations sont dans une telle condition nerveuse, ce soir, qu'elles ne savent que faire. Un grand écrivain a dit l'autre jour qu'il n'y a qu'un petit fil entre l'homme le plus intelligent parmi nous et la folie totale.

E-45 (112) Vous êtes pesés dans la balance et vous êtes trouvés légers, une nation chrétienne, le rock'n'roll, toute cette affaire impie que nous avons... Où êtes-vous pesés? Reniez... Ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force... Eloigne-toi de tels hommes. " Oh, ils étaient religieux. Et ils ont appelé leurs évêques, leurs cardinaux et tout le monde. Ils étaient religieux. "Nous sommes religieux... " Mais le mauvais genre de religion. La religion veut dire une couverture. Vous pouvez être couvert par l'église baptiste, presbytérienne, méthodiste ou pentecôtiste. Il vous faut être couvert par le Sang, le Sang du Seigneur Jésus. C'est ça, le prix original. "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. " Christ est ici.

(113) Il y a environ deux ans, j'ai eu le privilège de me rendre en Inde. Suivez très attentivement. Observez l'Ecriture. " Où en sommes-nous? Qu'est-ce qui va arriver, frère Branham? Vous n'allez pas nous laisser en suspens ici? " Oui, je vais vous le dire. Il va vous arriver quelque chose de terrible vous qui n'êtes pas sous le Sang. " Mais, qu'est-ce qui va donc arriver, Frère Branham? Et nous les chrétiens qui avons vécu pieusement, dans la sainteté et qui avons cru en Dieu et tout? " Laissez-moi vous le dire, mon cher ami, avant que ce temps n'arrive vous serez parti. Si cela... Ecoutez.

E-46 (114) La Bible enseigne que l'Eglise sera enlevée avant la tribulation. Ça, vous le savez. Tout le monde le sait. Jésus a dit: "Ce qui arriva au temps de Noé et au temps de Lot arrivera de même à la venue du Fils de l'homme. " Au temps de Noé, aucune goutte d'eau n'était tombée du ciel avant que Noé entre dans l'arche. Au temps de Lot, il n'y a pas eu un seul brin de feu qui est tombé du ciel avant que Lot ne soit sorti de Sodome. Et aucune bombe ne peut tomber avant que Son Eglise bénie soit ressuscitée et emmenée dans l'Enlèvement pour voir son Seigneur. Et si la destruction est si proche, combien proche est la Venue du Seigneur? Elle doit avoir lieu avant la destruction et l'annihilation. Elle doit avoir lieu.

(115) Pouvez-vous voir l'Ecriture sur la muraille? Nous y sommes, l'Ecriture dans le ciel: "Ikabod" sur l'église, "L'Esprit du Seigneur est parti. " Où est-ce que nous nous tenons? Qu'est-ce qui ne va pas? Ceci est un temps terrible.

E-47 (116) Remarquez. Lorsque je suis allé en Inde, j'ai pris un journal. L'archevêque de l'église méthodiste et plusieurs personnes d'entre eux, nous ont rencontrés là. J'ai pris un journal. Et il y avait quelque chose d'écrit là en anglais. Et il était dit: " Les - les tremblements de terre doivent avoir pris fin. " Et quelques jours avant que le tremblement de terre se produise, le grand tremblement de terre... Vous aviez cela ici, ou plutôt vous en avez entendu parler; cela a secoué toute l'Inde, il y a environ deux ans. Le...

(117) En Inde, ils n'ont pas de clôtures comme nous en avons; ils ont des clôtures en pierres et d'immenses et hautes tours autour des clôtures là où ils vivent. Et tous les bétails se tiennent là du... du côté ouest, de sorte que le - le soleil ne les frappe pas pendant le jour. Tous les petits oiseaux construisent leurs nids dans ces petits creux. Mais un jour avant que le tremblement de terre se produise, tous les petits oiseaux avaient quitté et étaient partis dans le bois. Tous les bétails, tous les moutons et les animaux qui se tiennent près de ces grands murs se sont levés et se sont éloignés des murs et se sont tenus au milieu du champ ensemble. Et le tremblement de terre a frappé et a écroulé ces murs.

E-48 (118) Le Dieu qui a dit aux oiseaux et aux abeilles d'entrer dans l'arche vit toujours aujourd'hui. Et si Dieu, par Son Esprit, peut faire que le petit oiseau, la brebis et la vache fuient la destruction, à combien plus forte raison cet Esprit ne pourrait-Il pas le faire pour Son Eglise, lorsque nous voyons la destruction arriver? Mon frère, ma soeur, éloignez-vous de ces murs de la Babylone moderne. Ils vont s'écrouler l'un de ces jours, et vous serez victime. "Sortez de là, Mon peuple, et séparez-vous, " dit le Seigneur, "Et je vous accueillerai. Et vous serez pour moi des fils et des filles. Et je serai votre Dieu."

(119) Nous sommes au temps de la fin. L'Ecriture est sur la muraille, Ikabod sur l'église: L'Esprit du Seigneur a quitté. L'église se prépare: sortez, marchez tout en étant séparé, sortez, allez en plein milieu du salut de Dieu, et accrochez-vous à Christ jusqu'à ce que l'heure de Sa colère soit passée. Les signes et les prodiges de Sa venue imminente, de Son approche est imminente, qui est proche maintenant... Son Esprit est juste ici, en ce moment. Je sens...

(120) J'espère que vous ne me prenez pas pour un fanatique. Si je le suis, je n'en sais rien. Je crois que je suis un serviteur du Seigneur Dieu. Et après les grandes choses frappantes que j'ai dites au sujet du temps de la fin... Rappelez-vous, Jésus a promis d'apparaître ici à la fin de l'âge des Gentils et de faire la chose même qu'Il avait faite lorsqu'Il s'était présenté aux Juifs. Comment l'a-t-Il fait? En discernant leurs pensées et en leur révélant là où ils avaient été et tout au sujet de telles choses. Cela... Est-ce vrai? Combien savent que c'est vrai?

(121) C'était là le dernier signe avant la destruction. Le voici encore ici ce soir, le même Saint-Esprit, le même Jésus sous la forme du Saint-Esprit, avec Sa photo qui était prise (la Colonne de Feu), chaque chose scientifique comme il en était en ce temps-là à Babylone, la chose est là, une fois de plus, ce soir. Nous sommes au temps de la fin. Il connaît tout à votre sujet. Croyez-vous cela?

E-49 (122) Eh bien, avant que je vous demande d'abandonner votre vie à Christ, n'a-t-on pas distribué de cartes de prière? Billy n'en a pas distribué au cours de ces deux soirées. Nous allons le faire demain soir, car je sens que Dieu voudrait vous montrer qu'Il est présent, pour que vous soyez réveillés. Eloignez-vous des murs de cette religion moderne, mes amis. Sortez et saisissez Christ.

(123) Je ne dis pas: "Eh bien, ne soyez pas un baptiste, ne soyez pas un méthodiste... " Soyez un chrétien. Peu m'importe l'église que vous fréquentez, accrochez-vous tout simplement à Christ, et aimez-Le de tout votre coeur jusqu'à ce qu'Il vous réponde en vous donnant le Saint-Esprit dans votre coeur. Alors vous êtes scellé jusqu'au jour de votre rédemption.

E-50 (124) Ô Seigneur Dieu, Créateur des cieux et de la terre, il y a beaucoup de gens ici ce soir, Seigneur, qui sont des personnes très respectueuses, qui T'aiment et croient en Toi, et qui attendent la Venue du Seigneur. Peut-être qu'il y a ici des gens qui sont indifférents, peut-être que certains sont ici pour la première fois pour écouter. Ô Dieu éternel et béni, veux-Tu faire pour nous ce soir, des choses au-delà de toute mesure? Fais quelque chose comme Tu l'as fait après que Tu étais ressuscité des morts. Fais cela maintenant comme Tu l'avais fait avant que Tu sois crucifié. Laisse que cet Esprit soit sur nous, Seigneur. Agis ce soir comme Tu avais agi pour la femme qui avait touché le bord de Ton vêtement et qui était sortie et s'était assise dans l'auditoire. Et Tu T'étais retourné et Tu as demandé: "Qui M'a touché? " Tout le monde avait nié cela. Mais Tu as regardé et Tu as découvert cette femme qui avait cette maladie, et Tu lui as dit que sa foi l'avait guérie.

(125) Le même Dieu qui a dit à la femme au puits qu'elle avait cinq maris... Celle-ci a dit: " Je vois que Tu es prophète. Nous savons que lorsque le Messie viendra, Il fera cela."

(126) Et Seigneur, Tu n'avais pas fait cela devant les Gentils en Ton temps. Les Gentils ont eu deux mille ans de cette Babylone moderne, mais l'Ecriture est sur la muraille, Seigneur. Lascience voit cela. Chaque personne voit cela: les journaux, les programmes de télévision, les programmes de radio, toutes choses proclament tout haut cela. Il n'y a rien que nous pouvons faire, la chose est là.

E-51 (127) Nous avons eu cette grande fête de rock'n'roll de Belchatsar. Et Tu as baissé le regard et Tu as vu nos péchés, Seigneur. Et maintenant le jugement est proche. Ô Seigneur, laisse que le pécheur fuit vers la miséricorde de Dieu. Accorde cela, Seigneur. Puisse ce petit message... Je ne peux rien faire à ce sujet Seigneur, je n'en ai pas la force, mais laisse Ton Saint-Esprit faire pénétrer cela profondément dans les coeurs des gens afin qu'ils puissent voir ce que cela veut réellement dire. Accorde cela, Père.

(128) Maintenant, pour leur permettre de savoir que Tu n'es pas mort, que Tu es toujours vivant... Le Dieu qui a fait cette prophétie vit toujours ce soir et confirme Sa Parole par les mêmes signes par lesquels Il L'avait confirmée à l'époque. Qu'il en soit ainsi, Seigneur, pour au moins deux ou trois personnes dans le bâtiment, car nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.

E-52 (129) S'il vous plaît, cinq minutes maintenant. Ces choses dont je parle, c'est quoi? Je tire cela de la Parole de Dieu. Je sais que cela pourrait être contraire aux credos. Je ne suis pas responsable d'un credo; je suis responsable de la Parole de Dieu envers Dieu. "Est-ce qu'Il est vivant, frère Branham? A-t-Il a l'assurance qu'Il va - que nous sommes - que nous serons sauvés?"

(130) Oui oui. Il vit. Toutes les autres religions à part la religion chrétienne sont fausses: le bouddhisme, l'islam. Je me suis tenu avec une Bible dans une main et avec le Coran dans l'autre, et j'ai lancé un défi à des dizaines des milliers de musulmans, leur disant: "Venez ici, et laissez-moi le voir accomplir une seule promesse. " Il ne peut pas le faire parce qu'il n'est pas Dieu. Il est mort et il est dans la tombe, mais notre Christ est ressuscité. Il est vivant pour toujours. La Bible dit qu'Il est le même hier, aujourd'hui, et éternellement.

E-53 (131) Peu importe ce qu'ils pensent au sujet de Mahomet qui viendrait sur son cheval blanc... J'ai été à son tombeau et j'ai vu le cheval blanc et là où Bouddha a été et là où il est mort il y a environ vingt trois siècles et toutes ces - ces choses. C'est tout simplement de la philosophie, comme Confucius et beaucoup d'autres grands philosophes. Mais il n'y a eu qu'un seul Homme qui ait jamais vécu sur la terre qui a dit: "J'ai le pouvoir de donner Ma vie et de la reprendre. Voici, un peu de temps et le monde ne Me verra plus, mais vous vous Me verrez; car Je serai avec vous, et même en vous jusqu'à la fin du monde. Les oeuvres que Je fais vous les ferez aussi." Il a promis ces choses...

(132) Et nous voici à la fin. Croyez-vous que nous sommes à la fin de l'âge? L'Ecriture est-elle sur la muraille? Alors, il est temps que Christ se révèle à Son Eglise. C'est ce qu'Il fait, juste comme... S'Il faisait autre chose que ce qu'Il a fait la première fois, Il serait en train de mal agir.

E-54 (133) Qu'a-t-Il dit à Pierre? "Tu t'appelles Simon. Tu es le fils de Jonas. " Pierre a cru en Lui.

Il a dit à Nathanaël: "Tu es un homme juste et honnête."

"Comment me connais-Tu? " a-t-il demandé.

Jésus a répondu: "Avant que Philippe ne t'ait appelé, lorsque tu étais sous l'arbre, Je t'avais vu."

Nathanaël a dit: " Tu es le Fils de Dieu. Tu es le Roi d'Israël."

(134) Qu'ont dit ces Babyloniens modernes et instruits de ce temps-là, le monde ecclésiastique? "Il est Belzébul, un diseur des bonnes aventures. " Où en sont-ils ce soir? Soyez-en juges par les Ecritures. Pourtant, c'était des gens religieux, saints, consacrés...

(135) Qu'est-ce que le péché? L'incrédulité. L'unique péché qu'il y a, c'est l'incrédulité. Peu importe combien vous menez une vie pure, eh bien, certains Hottentots d'Afrique feraient que vous les Américains vous ayez honte de vous-mêmes, par leur moralité.

E-55 (136) Ecoutez, dans la tribu de Shongai d'Afrique du Sud, si une jeune fille n'arrive pas à se marier après avoir atteint l'âge de... Je ne sais pas à quel âge, mais c'est lorsqu'elle devient une femme. Et si elle ne s'est pas mariée, elle doit ôter le maquillage tribal et aller en ville, au camp. Elle ne restera plus là; il y a quelque chose qui cloche en elle. Et avant qu'elle soit mariée, on s'assure de sa virginité. Si elle est trouvée coupable, elle doit dénoncer l'homme qui a fait cela, et tous les deux mis à mort. Que se passerait-il si nous faisions cela en Amérique? Qui resterait vivant? Voilà. Les païens quant à leur moralité, sont plus purs que nous - nous qui sommes censés être des chrétiens... plus purs... Croyons.

(137) Si le Seigneur Dieu fait ou manifeste Jésus devant vos yeux, ici ce soir, les choses qu'Il a faites lorsqu'Il était ici sur terre, comme Il avait fait devant la femme, et qu'Il a regardé dans la foule, et que quelqu'un était guéri, croiriez-vous en Lui?

E-56 (138) Eh bien, si je disais: "Ce garçon qui est ici, il est guéri. " ... Je ne le connais pas; je ne connais personne parmi ces gens. Eh bien, si je - je dis: " Ce garçon est guéri, " il aurait le droit de douter de cela. Mais si le Saint-Esprit remonte en arrière et lui révèle là où se trouve son problème, comme Il l'avait fait pour la femme au puits, alors ça, c'est le Saint-Esprit; puisse-t-Il accorder cela. Je vais donc vous inviter à l'autel.

(139) Combien de malades y a-t-il dans le bâtiment, levez la main pour dire: "Ô Dieu, sois miséricordieux et guéris-moi, ce soir. " Levez la main, partout dans le bâtiment...?... Très bien, vous pouvez baisser la main. J'essaie tout simplement d'avoir une idée de la situation.

(140) Entrons juste ici et voyons si le Seigneur Dieu... Puisse-t-Il accorder cela mes amis. Rappelez-vous, je suis votre frère. Il faut votre foi; j'ai expliqué cela soir après soir. Maintenant on n'en a pas besoin. Je veux que vous sachiez que l'Ecriture est sur la muraille. Vous voyez cela de vos yeux. Christ a promis d'accomplir ces choses lorsqu'Il re-... juste avant Son retour. C'est vrai. Il a montré cela par des types tout au long de la Bible. Voici la chose juste ici. Va-t-Il faire cela? Il tient toujours Sa Parole. Il ne peut pas faillir.

(141) Soyons tout simplement respectueux. Nous nous attendons à Toi, ô Seigneur. Tu sais que c'est Toi que nous attendons. Nous sommes impuissants sans Toi. Nous avons besoin de Toi, ô Dieu. Viens, Seigneur Jésus. Après avoir parlé, et averti de toutes nos forces les gens, j'aimerais que Tu confirmes Ta Parole, Seigneur, pour leur faire savoir que je leur ai dit la vérité, afin qu'ils voient que le surnaturel est ici, que Christ est vivant. Accorde-le, Père.

E-57 (142) Voici la chose. Il y a un gentleman assis là à l'extrémité du siège, en train de prier, il porte un complet un peu drôle, il porte les lunettes, il est grisonnant. Vous étiez en train d'offrir cette prière: "Que ce soit moi." Je ne vous connais pas, n'est-ce pas? Je vous suis étranger. Si c'est vrai, levez tout simplement la main. L'homme derrière vous s'est levé. C'est la Lumière qui est au-dessus de lui que j'observe. Nous ne nous sommes jamais rencontrés de notre vie. Il y a quelque chose... Vous êtes conscient que quelque chose se passe là-bas en ce moment. Si c'est vrai, agitez la main comme ceci. Eh bien, cet Ange, cette Lumière est suspendue juste au-dessus de cet homme. Si Dieu me révèle où se situe votre problème, juste comme Il l'a fait par Christ quand Il a dit à la femme où était son problème, allez-vous accepter cela? Allez-vous le faire? C'est quelque chose en rapport avec le sang. Non, ce n'est pas cela, il s'agit des artères, un problème d'artères. Si c'est vrai, agitez votre main comme ceci. Vous êtes un homme bien. Croyez-vous que vous êtes guéri maintenant? Croyez... Si vous le croyez, agitez votre main comme ceci. (Voyez?)

E-58 (143) Je vais vous dire quelque chose. Croyez-vous que je suis Son prophète maintenant, Son serviteur, le serviteur de Christ? Les autres, croyez-vous cela? Il avait dit: " Si tu amènes les gens à te croire..."

(144) Pierre a dit: "Regarde-nous. " C'est votre frère qui est assis à côté de vous. C'est vrai. Et votre frère a une hernie, et il est sourd de deux oreilles. Il l'était. La femme qui l'a aidé à mettre sa main... une femme mariée. C'est sa femme, exactement. Oui.

(145) Vous êtes - vous êtes - vous souffrez de l'asthme, vous toussez à cause de votre gorge. Et tous deux vous n'êtes pas de cette ville. Vous venez du Canada et celle-ci est la dernière soirée où vous pouvez être ici. Vous comptez rentrer chez vous après le service de ce soir. Si cela est vrai, agitez la main. Croyez-vous que le Seigneur Dieu...?

(146) Madame, vous avez hoché la tête là pour quelque chose, vous qui êtes assise à côté d'elle. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Le croyez-vous? Très bien. Vous avez l'arthrite et la gastrite. Levez la main. Croyez-vous cela? Ce sera donc terminé. Ayez foi en Dieu.

(147) Cette petite dame qui est assise là, qui dit plutôt: "Merci, Seigneur, " comme cela, quelque chose l'a frappée. Il avait une maladie d'oreille incurable. Si c'est vrai, madame, tenez-vous debout. Vous en aviez; vous n'en avez plus maintenant. Que Dieu vous bénisse et que votre maladie d'oreille soit guérie. Qu'a-t-elle fait? Ce n'est pas moi qu'elle a touché; mais elle a touché le Souverain Sacrificateur, Jésus-Christ. Il est ici. L'Ecriture est sur la muraille en symbole. Christ est ici dans le croyant. Croyez-vous en Lui?

E-59 (148) Inclinons la tête juste un moment. Combien désirent Le recevoir maintenant comme leur Sauveur et leur Amoureux? Levez la main vers Lui. Le voulez-vous? Dites: "Moi, Seigneur. Moi, Seigneur. " Regardez partout dans le bâtiment: là haut au balcon. "Moi, Seigneur. Je sais que Tu es ici. Je connais et je peux voir le spoutnik dans le ciel. L'Ecriture est sur la muraille. Cette nation est perdue. Nous sommes tous perdus, il ne reste rien, il n'y a point d'espoir du tout en dehors de Christ. J'ai besoin de Toi, Christ. Je suis membre d'église, mais je n'ai pas l'Esprit de Dieu dans mon coeur. Sois miséricordieux envers moi, ô Dieu. " Levez la main. Levez-la. Si vous avez honte maintenant vous...?... trop tôt le matin pour avoir honte. Levez la main. Dites-Lui du fond de votre coeur: "Je T'aime, Christ. " Que Dieu vous bénisse.

(149) Qu'en est-il de vous là au balcon par ici à ma gauche? Levez la main. Que Dieu vous bénisse, jeune homme. Que Dieu vous bénisse, jeune dame. Là au fond par ici, quelqu'un d'autre par ici. Que... Si vous avez honte maintenant, que va-t-Il faire lorsqu'Il viendra? Que fera l'homme qui ne vivra peut-être pas pour voir ou pour prendre une autre décision? Ceci peut-être votre dernière fois. Qu'en est-il de vous par ici? Vous les membres d'église, si vous savez que vous n'êtes pas en ordre avec Dieu, ou si vous êtes un pécheur, voudriez-vous lever la main et dire: "Sois miséricordieux envers moi, ô Dieu "? Levez la main vers Lui. Il va vous délivrer. Il va... Que Dieu te bénisse, petit garçon. La Bible dit: "Un enfant les conduira. "

E-60 (150) Il y a des gens qui sont assis ici qui sont vieux et dont le coeur a été attiré vers ces magazines "Histoires vraies" et des émissions de télévision non censurées, au point que vous êtes tellement dans la boue, noir et sombre, de sorte que votre coeur ne peut plus être touché. Vous avez dépassé la limite entre la grâce et le jugement. Et ce petit coeur tendre a...?... Il a levé sa main comme cela. Honte à vous. La Parole de Dieu... Le jugement de Dieu... L'Esprit de Dieu... Que pouvons-nous faire de plus? Levons-nous.

(151) Je me sens étrange. Mon frère, ma soeur, je fais de mon mieux avec l'aide de Dieu, pour poser la fondation. Ce que vous devez faire ici, si - si jamais un réveil éclate, rien de moins, si jamais je vois qu'il reste un peu de miséricorde, c'est pour vous les gens de la Nouvelle Angleterre. C'est vrai. Je pense que vous croyez que je suis Son serviteur. Et si cette église n'est pas bâtie sur le Rocher de Jésus-Christ, avec le - Sa puissance, Son Saint-Esprit, Son Sang qui sanctifie, qui purifie de toute iniquité, vous êtes en train de battre l'air. Chacun de vous qui êtes ici mes amis. Il faut que nous soyons tous ensemble pour apporter ce réveil. Prions et demandons à Dieu de nous envoyer un véritable réveil à l'ancienne mode, qu'Il déverse Son Esprit sur la Nouvelle Angleterre, et qu'Il embrase les coeurs des ministres à travers le pays, et qu'Il sauve ceux qui peuvent être sauvés. Voulez-vous prier avec moi? Levons nos mains pendant que j'invite frère Clagg.

(152) Chacun de vous, de la manière que vous priez dans votre église. Les baptistes, priez. Les catholiques, priez. Les presbytériens, priez. Les pentecôtistes, priez. Frère Clagg, conduisez-nous. Ô Dieu, reçois la gloire.


Наверх

Up

S'abonner aux nouvelles