Le Jéhovah Des Miracles

Date: 59-1126 | La durée est de: 1 heure et 35 minutes | La traduction: shp
pdf
San Jose, Californie, USA
E-1 Je suis sûr que vous vous sentez tous comme moi. Je me suis amené juste à temps pour entendre ce choeur chanter. Oh! la la! J'aime cela. Avez-vous aimé cela? Oh! la la! C'était très bien. J'ai toujours dit que je... Quand j'aurai traversé la rivière, si vous voulez me voir, eh bien, cherchez tout simplement là où on chante, là-bas, et je - je serai assis là quelque part. J'aime entendre toutes ces voix se fondre dans ce grand choeur angélique. Je peux écouter cela pendant longtemps. [Espace vide sur la bande - N.D.E.]

J'ai toujours désiré chanter. Mais je ne pouvais simplement pas - je ne sais pas chanter du tout, c'est juste. Une fois, eh bien, plusieurs fois je - j'ai essayé de chanter Grâce étonnante. Mon épouse est ici maintenant, et aussitôt que je voulais signaler cela, elle se mettait à faire comme ceci de ses mains pour dire: " N'essaie pas, n'essaie pas. " Vous voyez? Ne t'inquiète donc pas, chérie, je ne vais pas le faire. Je suis mieux avisé que ça. Mais un jour, quand tu seras de l'autre côté, dans ta merveilleuse et grande maison, là, quelque part au Ciel, et que tu écouteras tout en bas, au coin des bois où est bâtie cette petite cabane, tu entendras quelqu'un là, sous le porche de devant, en train de chanter Grâce étonnante, dis-toi: " Frère Branham est arrivé; le voilà! " Je désire être là-bas avec vous.

E-2 Ceci est un grand jour, parce que le Seigneur a fait ce jour. Et, sans doute, beaucoup d'entre vous, dans vos réunions ce matin, ont apprécié la merveilleuse communion fraternelle du message de votre pasteur, et c'est bon. J'en suis si heureux. Et, ne l'oubliez pas, soutenez-le par la prière; il est le berger du troupeau; et le berger, c'est lui qui nourrit. Soutenez-le donc par la prière, et soutenez-le avec tous les moyens possibles, et Dieu continuera à donner ces messages par lui.

E-3 Et maintenant, à vous les nouveaux convertis qui venez d'être convertis dans ces réunions, je ne sais pas combien il y en a, mais il y a un bon groupe qui s'est avancé pour accepter Christ. Eh bien, ne restez pas à flâner en disant: "Eh bien, c'est très bien. " Allez plutôt communier avec l'une de ces églises, celle qui est plus proche de vous, ou celle que vous préférez. Et puis, ces hommes, la raison pour laquelle ils parrainent ces réunions, c'est qu'ils croient à ce ministère; ils y croient. Ils ne seraient pas assis ici sur l'estrade pour représenter cela, s'ils n'y croyaient pas. Ils prêchent exactement la même chose que moi, le Plein Evangile, et ils vous feront certainement du bien. Si je vivais ici à San Jose, je serais membre de l'église; de l'une de ces églises, la plus proche de l'endroit où j'habite. Je serais membre de cette église, car je - j'y crois. Je suis ici pour représenter cela et je crois que c'est l'Eglise du Dieu vivant. Et j'apprécie certainement votre coopération ainsi leur coopération, et tous ensemble donc nous faisons entrer des âmes dans le Royaume de Dieu, et Dieu sera content, parce que de nouveaux enfants sont nés dans Sa famille.

E-4 Eh bien, demain soir, nous avons vendredi soir et ensuite samedi matin, ce sera le petit déjeuner des Hommes d'Affaires du Plein Evangile. J'ai le privilège et l'honneur de parler à ce petit déjeuner. Eh bien, je désire parler à celui-là, Dieu voulant, samedi matin. Je pense que c'est déjà annoncé, l'endroit où ça se tiendra.

Et puis, dimanche après-midi, nous reviendrons ici pour la réunion de clôture. Et je désire dire ce soir que si rien n'arrive d'ici jusqu'à cette réunion de clôture, je serai reconnaissant à Dieu pour cette série de réunions aussi longtemps que je serai en vie. Ça a été une merveilleuse série de réunions. L'une des choses les plus extraordinaires à ce sujet, c'est cette unité, ce sentiment d'une communion fraternelle étroite, on est simplement uni. C'est ce que j'aime. C'est là que le Saint-Esprit peut oeuvrer. Ici sur l'estrade, c'est si facile avec ces frères. Vous savez, j'ai connu des moments où je devais dem... eh bien, demander aux gens de quitter l'estrade, de derrière moi pour que je puisse officier; beaucoup d'entre vous ont vu cela. Mais à cette série de réunions, je n'ai rien dit du tout, parce qu'il y a de tout côté une coopération si parfaite. Et ces hommes-là prient pour moi, et ici aussi, à telle enseigne que c'est tout simplement merveilleux.

Je ne me suis pas retourné et je n'ai rien dit. Il y a certains ministres qui sont malades, je le sais. Ne vous en faites pas; ça ira bien. Vous voyez? Comme ils sont des bergers, si je me tournais vers eux et laissais quelqu'un dans l'auditoire, ils préféreraient que ce soit quelqu'un de leur auditoire plutôt qu'eux-mêmes. Je - je crois vraiment que c'est là l'attitude qu'ils auraient. Et des gens si dignes...

E-5 Et ces mouchoirs et tout qui ont été posés là maintenant, après un moment, avant, pendant que je prierai pour les malades, j'irai prier pour cela aussi, en effet, je ferais mieux de prier pour cela au moment où je sens l'onction du Saint-Esprit sur la - sur l'assemblée et partout.

Je me dis qu'en serait-il si ce mouchoir-ci, auquel est épinglée une petite note, était destiné à ma mère et qu'elle était étendue, mourante. Qu'en serait-il si cela était destiné à l'un de mes enfants et qu'il était étendu mourant? Je voudrais être le plus sincère et... afin d'obtenir de mon frère de prier pour cela. Eh bien, cela va peut-être vers la mère de quelqu'un, ou l'enfant de quelqu'un ou quelque chose comme ça, et nous voulons avoir la plus profonde sincérité au sujet de ces choses, alors Dieu exaucera la prière.

E-6 Maintenant, c'est la clôture. Et je sais que c'est - cette série de réunions se rapprochait de la période de Noël. Nous allions entamer une autre série de réunions à - à Washington, à Spokane, je crois que c'était ça, ou plutôt pas à Spokane, c'est à Yakima, à Washington. Mais nous voyons que cela se rapproche un peu de Noël. Et ces réunions doivent être financées, vous le savez, car je n'ai pas de fonds nécessaires pour les financer moi-même. Je ne demande pas un seul sou pour moi-même. C'est juste ce qu'ils utilisent pour les dépenses, afin que nous n'ayons pas de dette. C'est tout. Vous voyez?

Et maintenant, je - je travaille; je - je reçois un salaire de mon église: cent dollars par semaine, c'est ce que je reçois de mon église. Mais les réunions doivent être financées. Et puis les gens, pendant cette période, vous avez des membres de famille et des enfants. Bien des gens me demandent: "Voudriez-vous venir à notre église aussitôt que vous partez d'ici? Maintenant vous avez un peu de temps. " Je retourne à mon tabernacle parce que... pour un petit réveil pour eux, juste pour eux, en rapport avec un enseignement sur comment recevoir le Saint-Esprit et ainsi de suite. Vous voyez, là-bas on vient des milieux baptistes et nous voulons donc aborder la chose réelle avec eux.

Ainsi, la raison pour laquelle je ne le fais pas, c'est parce que si j'aborde une autre série de réunions, des mères et des pères sortiront [quelque chose] de leurs poches pour financer les réunions, et peut-être que les petits enfants - les petits amis manqueront quelque chose à Noël, et cela me ferait beaucoup de peine. Vous voyez? Je vais donc revenir après Noël, et alors nous allons - nous allons reprendre à partir de là. Mais juste avant Noël, je voudrais tout laisser.

E-7 Et j'aurais souhaité être financièrement capable de sorte que vous n'ayez même pas à parler d'une offrande. Je vais devoir en parler de toute façon parce que... J'ai fait cela une fois avec un chèque important que quelqu'un allait me donner, c'était plus que ce que je pensais qu'on devrait donner, mais je - je n'ai pas accepté cela. Et alors le frère a dit: "Eh bien, je vais vous dire ce que je vais faire, je vais simplement prendre le chèque, si vous acceptez de venir pour aller à une série de réunions, nous n'aurons pas de... nous ne prélèverons pas une seule offrande ni quoi que ce soit."

J'ai dit: "C'est bien, je vais faire cela. " C'est donc ce que j'ai dit, j'ai fait cela et ce n'était pas un succès. Il faut que les gens aient une part dans ces séries de réunions. Vous voyez, c'est leur série de réunions. Quand ils me rencontrent dans la rue, ils demandent: "Qu'y a-t-il avec cette série de réunions? Nous n'y participons pas; on ne prélève même pas une offrande. " L'offrande fait donc partie de l'adoration. C'est juste. J'en sais mieux que cela depuis l'autre jour, quand j'allais pour retourner à Hattie Wright les vingt dollars qu'elle avait promis pour le nouveau tabernacle à Jeffersonville; le Seigneur a dit: "Laisse-la faire. " Et quelques minutes après, j'ai compris pourquoi Il avait dit de la laisser faire.

E-8 Ainsi, depuis... - j'ai simplement fait une promesse dans mon coeur que plus jamais je n'essayerai d'arrêter quelqu'un qui voudrait donner quelque chose pour le Royaume de Dieu. J'ai fait cela plusieurs fois, j'ai refusé cela aussi vite que possible. Et je me suis rendu compte que, ce faisant, j'ai volé les gens, car Dieu avait un programme pour cela et - ou autrement, Il n'aurait pas mis cela... Je ne crois pas à la mendicité, pas du tout. Je ne crois pas à la mendicité ou... les gens, mais parler tout simplement - tout simplement aux gens et laissez - laissez la chose comme cela. Dieu s'occupe du reste. Ne croyez-vous pas cela? Certainement qu'Il le fait. Il place cela sur les coeurs de gens. Et je pense que bien des fois, Il a placé cela sur les coeurs de gens pour qu'ils fassent quelque chose, et ensuite, je me suis retourné et je suis entré en contradiction avec cela, en disant: "Non, je ne voudrais pas prendre ça, pas du tout, je ne le ferai pas. " Et je pense à Jésus avec cette petite veuve, qui avait mis tout ce qu'elle avait pour vivre, trois sous, alors que le riche y avait mis des milliers de dollars. Mais Jésus ne l'a jamais empêchée; Il l'a laissée aller carrément de l'avant, car Il savait ce qu'Il allait faire pour elle.

E-9 Maintenant, concernant ces mouchoirs, s'il nous arrivait de perdre votre mouchoir dans cette série de réunions, eh bien, écrivez-nous tout simplement à Jeffersonville, dans l'Indiana, et nous serons heureux de prier sur un mouchoir et de vous l'envoyer. C'est absolument gratuit.

Maintenant, nous n'avons rien que nous vendons. Eh bien, je retire cela. Les jeunes gens ont des livres, des bandes et des photos, je pense, et le reste, à l'arrière du bâtiment. Et ils sont... J'achète ces livres. C'est frère Gordon Lindsay qui imprime ces livres et je les achète à quarante cents de moins par rapport au prix auquel je dois les vendre, ensuite je paie pour leur transfert. Savez-vous ce qu'on gagne? On ne gagne rien; on fait une perte sur ces livres. C'est le Message. Et les photos, je pense qu'elles... les dépenses pour les envoyer s'élèvent à environ... Nous ne voulons rien gagner. Nous n'avons rien apporté dans ce monde; c'est certain que nous n'emporterons rien. Ce que nous essayons de faire... Je ne laisserais même pas ces livres être là ou ces choses, si je ne pensais pas que cela vous aiderait d'une manière ou d'une autre. Vous voyez? Et j'ai dit aux jeunes gens que si... Je suis allé au stand des livres, je me suis tenu là, j'ai attendu quelques minutes pour voir un vieux papa s'approcher et dire: "Combien coûte ce livre?"

"C'est cinquante cents."

Et il a tendu la main, il a dit: "Je n'ai que... " Donnez-le-lui de toute façon; libérez cela. Vous voyez? Tout celui qui n'a pas les moyens de se le procurer, et quoi que ce soit comme cela, quelqu'un de pauvre, donnez-le-lui. C'est juste. Cela reviendra d'une autre manière, quelque part. Et il en a donc été toujours ainsi et il en sera toujours ainsi, si seulement vous mettez Dieu en premier; c'est tout; mettez Dieu en premier.

E-10 Et maintenant, je garde l'oeil sur cette horloge-là, et je me rends compte que nous ne voulons pas rester ici plus longtemps que nous le devrions, car demain vous devez aller au travail et je suis sensible à cela. Chaque soir, je me suis efforcé pour qu'on sorte à 21h30, dans la mesure du possible. Ainsi avant d'aller plus loin et de lire la Parole, inclinons la tête et parlons à l'Auteur de la Parole.

Y a-t-il quelqu'un qui voudrait qu'on se souvienne de lui dans la prière? Levez simplement la main, dites votre besoin, quel qu'il soit. Regardez simplement dans tout cet auditoire.

E-11 Seigneur et Bienveillant Père, quelque chose fait frémir mon coeur quand je vois des hommes et des femmes, de jeunes garçons et de jeunes filles lever la main vers le Dieu du Ciel, en guise de requêtes. Et je suis sûr que si - si je... un pécheur sauvé par grâce, si cela - si cela me touche moi comme cela, qu'est-ce que cela fait à notre Tendre et Miséricordieux Père céleste, de voir Ses enfants lever la main? Le Dieu infini sait avec exactitude ce que représente chaque main. Je Te prie, ô Père, de leur accorder selon leur désir. Que cela leur soit accordé avec abondance.

Et nous prions pour tous ceux qui sont malades et affligés, partout: des appels viennent, nous invitant à aller dans les prisons, dans les hôpitaux et, ô Seigneur, la liste est interminable. Et en tant qu'église, nous Te prions ce soir de Te souvenir de chacun d'eux, de guérir leurs corps malades, et de les délivrer de leurs tourments. Repousse l'ennemi de leur âme, ôte d'eux l'incrédulité, et qu'ils soient pleinement délivrés par la puissance de Jésus-Christ.

E-12 Nous Te demandons ce soir, Seigneur, de bénir chaque église qui est représentée ici, chaque membre d'église. Que Ton Esprit nous conduise et nous guide dans Ta volonté pour nos vies, peu importe l'église dont nous sommes membre. Nous Te demandons, Seigneur, de déverser ce soir à nouveau le Saint-Esprit sur Ton assemblée ici présente. Qu'Il vienne avec une telle puissance, qu'une onction particulière frappera chacun, que les pécheurs accourront à l'autel en larmes, que les saints se réjouiront, que les malades seront rétablis, que les boiteux sauteront comme des cerfs. Accorde-le, Seigneur, pour Ta gloire.

Puissions-nous faire attention à ce que nous avons déjà entendu dans ces chants si remarquables de Sion, pendant que le petit choeur était ici pour chanter pour nous, il y a quelques instants. Oh! combien nous Te remercions pour ces jeunes gens de... qui ont consacré leur vie au service du Seigneur Jésus, ainsi que pour leurs talents qu'ils utilisent pour Sa gloire. Nous Te prions de les bénir aussi et de les faire prospérer dans tout ce qu'ils font.

E-13 A présent, bénis la lecture de Ta Parole, et que le Saint-Esprit prenne chaque Parole et L'enfonce profondément dans les coeurs de ceux que Tu as choisis pour recevoir Cela ce soir. Ô Seigneur, cache l'orateur derrière la croix. Puissions-nous ne voir que le Seigneur Jésus et les occasions de gagner des âmes pour Lui. Alors, quand la ligne de prière commencera, qu'il n'y ait pas une seule personne qui passe sur cette estrade ou une personne n'importe où dans la salle qui ne soit complètement rétablie. Qu'il y ait une telle effusion du Saint-Esprit, une telle onction que tous seront guéris. Demain, que les téléphones sonnent à travers la contrée, que les gens qui étaient ici dans des fauteuils roulants, ou dans des lits de camp, ou que les malades et les affligés appellent les malades partout, en disant: "Venez vite recevoir votre guérison. " Accordez-le, Seigneur. Nous demandons tout ceci pour Ta gloire, au Nom de Ton propre précieux Cher Enfant, notre Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ. Amen.

E-14 Ce soir, je voudrais que vous qui lisez avec moi dans les Ecritures ou qui notez cela, je voudrais que vous ouvriez avec moi dans Saint Luc, chapitre 1. Et nous allons commencer au verset 36 et lire une portion de cette Ecriture.

Vous savez, j'aime vous voir apporter vos Bibles à l'église. Cela - quelque chose qui fait que j'aime simplement apporter la Parole.

E-15 Je pensais à mon frère de couleur qui est assis ici, c'est le pasteur de ce merveilleux groupe de chanteurs. On raconte qu'autrefois, un frère de couleur, là dans le Sud, portait une Bible, mais il ne savait même pas lire un seul mot. Et on lui a posé la question suivante: "Pourquoi portes-tu cette Bible?"

Il a dit: "Je La porte parce que je La crois. " Ça, c'est un bon signe.

On a dit: "Eh bien alors, comment sais-tu ce qu'Y est dit?"

Il a dit: "J'entends les autres La lire. " Et il a dit: "J'en crois chaque mot, de la quiverture à la quiverture. " Et il a dit: "Je crois aussi la quiverture, parce qu'il Y est écrit la Sainte Bible."

On a demandé: "Crois-tu tout ce qui Y est écrit?"

Il a dit: "Je crois tout ce qui Y est écrit, et a-t-il dit, tout ce que le Seigneur me demanderait de faire, je le ferais."

Il a dit: "Eh bien, Mose, tu es plus avisé que ça. " Il a dit: "Et si le Seigneur te disait de traverser d'un bon ce mur de pierre, le ferais-tu?"

Il a dit: "Bien sûr que je le ferais."

Il a dit: "Comment traverserais-tu ce mur de pierre, Mose?"

Il a dit: "Eh bien, si le Seigneur me disait de sauter, Il y ferait un trou dès que j'y arriverais. " Voilà donc ce qu'il en est. Si le Seigneur lui disait de sauter, Il y ferait un trou dès qu'il y arriverait. Combien c'est vrai!

E-16 Lisons maintenant à partir du verset 36 dans Saint Luc.

Voici, Elisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et celle qui était stérile est dans son sixième mois.

Car rien n'est impossible à Dieu.

Marie dit: Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta Parole! Et l'ange la quitta.

E-17 Ç'a dû être un... Le soleil venait de se lever et il montait dans le Ciel clair de la Judée, et comme il reflétait ses rayons sur la Galilée, la jeune vierge descendait la rue. Elle avait une cruche sous le bras. Cela doit avoir été un lundi, juste après le sabbat, et elle se rendait au puits public puiser de l'eau pour sa réserve journalière. Et elle, alors que nous la considérons ce soir, elle marchait la tête baissée, ce n'était qu'une enfant d'environ dix-huit ans. Et elle semblait être plongée dans une profonde méditation.

Elle était fiancée à un jeune homme du nom de Joseph. C'était un charpentier, et à ce moment-là, il construisait la petite maison qui nécessitait une attention toute particulière, car lui et sa charmante petite épouse, Marie, allaient vivre dans cette maison. Et tout, dans cette maison, devait être spécial. Jour après jour, elle venait pendant qu'il prenait son déjeuner à midi et elle lui parlait, et ils considéraient le plan de la maison, et comment les portes allaient être disposées, et ça devait être une maison spéciale.

Et là où Marie habitait, disons que c'était juste de l'autre côté du flanc de la colline, en traversant la vallée, sur la colline. Et le dimanche, après le culte, oh, ils s'asseyaient sous la véranda de devant, après avoir pris leur dîner, et ils regardaient de l'autre côté, sur l'autre colline le petit groupe d'arbres à feuilles persistantes et les petits pignons de la maison qui se dressaient, ils faisaient des projets pour leur vie future, sur ce qu'ils allaient faire.

E-18 Le dimanche précédent avait été un dimanche particulier à la synagogue de Nazareth. Le brave rabbin avait prêché un puissant sermon. Et il avait parlé du Grand Dieu d'Abraham, comment au jour où Il avait visité Ses enfants en Egypte, Il les fit sortir par une main forte et puissante; comment Il s'était révélé comme étant le Maître des cieux et de la terre; comment les eaux n'ont pas pu se tenir sur Son chemin ni rien d'autre empêcher Sa volonté divine; et comment de Ses propres mains, Il a répandu du pain sur le sol pendant la nuit pour nourrir Ses enfants qui n'avaient pas de pain pendant leur voyage. Et le rabbin a parlé aussi du temps où ils n'avaient pas de viande, et l'Eternel et Jéhovah Dieu avait fait souffler un vent puissant et fait venir des cailles par milliers dans le camp. Et chaque Israélite, juste avec ses mains avait attrapé ces cailles et les avait préparées et en avait mangé à sa faim.

Et c'est sur ce point que Joseph doit avoir dit: "Tu t'imagine, chérie, combien de cailles il a fallu pour nourrir ces gens? " Car ils étaient environ deux millions et demi dans ce camp. Et chacun a pu facilement manger deux cailles ou plus, pour être satisfait. Il a donc fallu plus de cinq millions de cailles. Mais Il est Jéhovah, le Créateur. Il a pu créer des cailles. Il n'y avait peut-être pas cinq millions de cailles dans toute la Palestine ni dans tout le désert. Mais Il est Jéhovah Dieu qui peut les mettre là. Même s'il n'y en a pas une seule là, Il peut malgré tout en créer, puisqu'Il l'a fait au temps d'Abraham sur la montagne, là où Abraham L'a appelé Jéhovah Jiré, " l'Eternel pourvoira à tout ce dont Il a besoin ".

E-19 Alors Joseph doit avoir dit quelque chose comme ceci: "Le message a été poignant, mais je me suis dit que le brave rabbin l'a gâché à la fin, quand il a dit: 'Mais il est vrai que Jéhovah accomplissait des miracles, mais hélas, Jéhovah ne fait même plus de miracles aujourd'hui, cela fait longtemps que ces jours-là sont passés. Tout ce que Jéhovah veut que nous fassions c'est d'aller à l'église, et de payer notre souscription et de mener une bonne vie normale.' " Joseph doit avoir dit: "Je suis plutôt en désaccord avec le rabbin, car s'Il est Dieu, Il doit demeurer le même Dieu. S'Il était Jéhovah Jiré et qu'Il pût pourvoir pour eux, Il peut aussi pourvoir pour nous. " Combien j'aimerais crier "Amen " à Joseph.

E-20 Marie retourna dans la maison où elle prit un rouleau et sortit avec, comme ils avaient l'habitude d'étudier la Bible le dimanche après-midi. Et nous dirions qu'il se fit que ce jour-là, elle fit sortir le rouleau d'Esaïe. Et lorsque Joseph prit le rouleau et l'ouvrit, il se mit à lire à Marie le rouleau et à faire des commentaires. Finalement, il tomba sur le passage d'Esaïe 9.6 [Esaïe 9.5 dans la version française - N.D.T.], où il est dit quelque chose comme ceci: "Un Enfant nous est né, un Fils nous est donné; et la domination reposera sur Ses épaules; on L'appellera Conseiller, Prince de paix, Dieu puissant, Père éternel."

Et comme il lisait, il entendit un soupir et il regarda de côté; et le petit visage de la demoiselle, sa chérie, resplendissait et ses yeux brillaient comme les étoiles pendant une nuit sombre, et elle dit: "Relis cela, chéri. " Et il relit cela, et elle doit avoir dit: "Oh! de qui s'agira-t-il? De quoi le prophète parle-t-il?"

Et il dit quelque chose comme ceci ou pourrait avoir dit ceci: "Le prophète parlait du Messie qui viendra. Et un jour, l'une de nos femmes enfantera le Messie. " Cette Ecriture sembla saisir fortement la petite vierge; elle ne put s'En défaire.

E-21 C'était peut-être la chose sur laquelle elle méditait, ce matin où nous la voyons se rendre au puits pour puiser de l'eau. Je dirais que c'était probablement un lundi. C'était le jour de la lessive, et elle devait aller tôt puiser l'eau pour la lessive; sa mère était vieille.

Et tandis qu'elle pensait à cette Ecriture: "Un Enfant nous est né, un Fils nous est donné, et on L'appellera Conseiller, Prince de paix, Dieu puissant, Père éternel ", elle était tellement intéressée par ce qu'elle disait ou plutôt ce qu'elle pensait qu'elle oublia pratiquement de prendre le tournant. Et comme elle relevait la tête, voilà qu'elle était en face de quelque chose d'étrange, c'était comme une lumière qui clignotait. Et elle s'est tournée vers la grand-place où se trouve encore aujourd'hui le puits de la vierge. Elle doit s'être dit: "Oh, c'était le soleil qui scintillait sur la rosée qui est restée sur le flanc de la colline, ou bien, il a peut-être frappé un morceau de métal poli quelque part ou l'armure d'un soldat romain; c'est peut-être ce que j'ai vu scintiller devant moi. " Elle a alors continué sa rêverie.

E-22 Oh! c'est bien dommage qu'aujourd'hui l'église ne marche plus dans l'Esprit comme cela, plus que ce que nous faisons. Car c'est en un tel moment que Dieu vient à vous. Vous savez, sur le chemin d'Emmaüs, c'était au moment où Cléopas et son ami parlaient, s'entretenaient et pensaient à Jésus qu'Il est sorti des buissons à côté d'eux et a fait route avec eux. C'est quand on pense à Lui... Aujourd'hui le problème qu'a le monde, c'est que nous pensons à tout le reste sauf à Lui. Et puis nous nous demandons pourquoi nous ne recevons pas de bénédictions.

Il y a juste quelques semaines, environ trois semaines, j'étais assis à côté des sycomores, comme je vous l'ai raconté, et je me suis mis à réfléchir. C'est là

que, pour la première fois, Il est venu et m'a annoncé le nouveau ministère. Pensez à Lui. "Approchez-vous de Moi, et Je m'approcherai de vous ", dit l'Eternel. Pensez à Lui.

David a dit qu'Il était - avait écrit Ses préceptes sur le poteau du lit et qu'il les méditait jour et nuit. C'est ce que l'église devrait faire, vous devriez garder votre coeur connecté à Dieu jour et nuit, car c'est à ce moment-là qu'Il apparaît.

Salomon a dit: "L'homme est tel que sont les pensées de son âme. " Mettez-vous à penser que vous êtes l'un de Ses enfants, qu'Il vous a sauvé, qu'Il est bon envers vous, que vous L'aimez et que Lui vous aime. N'attendez pas d'aller à l'église, ni un moment approprié; pensez toujours à Lui.

E-23 Et tandis qu'elle continuait à descendre la rue, il n'y avait encore personne sur la rue. Et comme elle longeait le petit sentier poussiéreux qui servait de trottoir, tout à coup, elle s'aperçut que quelque chose l'envahissait, un sentiment très étrange.

Oh! c'est la plus merveilleuse expérience. Je crois que tout le monde ici a expérimenté ce genre de moment. Si ce n'est pas le cas, ceci pourrait être une bonne soirée pour commencer. Commencez simplement à penser à Lui et à L'adorer dans votre coeur, et tout à coup, vous sentirez la communion intime du Saint-Esprit vous envahir complètement. Et l'onction sera si forte que vous ne pourrez plus la contenir. Vous lèverez les mains et - ou vous ferez quelque chose. Vous ne pouvez simplement pas vous tenir tranquille quand Cela vient.

E-24 Pendant qu'elle pensait, sans remarquer qui était autour d'elle, peut-être que la demoiselle portait des sandales aux pieds, en longeant ce petit sentier poussiéreux, mais elle pensait au Seigneur et à Ses promesses en rapport avec - en rapport avec les choses à venir. Et tandis qu'elle méditait, tout à coup, ce sentiment devint si grand en elle qu'elle leva la tête. Et alors, devant elle se tenait une Lumière. Et à côté de cette Lumière se tenait Gabriel l'Ange, l'Archange de Dieu.

Si vous voulez que les Anges vous apparaissent, pensez à Dieu et restez loin des choses du monde. Vaquez à vos occupations; allez à votre église; allez faire la vaisselle; où que vous soyez, gardez votre pensée sur Lui pendant toute la journée et toute la nuit. Alors Dieu fera quelque chose. Vous vous rapprochez de Lui; vous vous êtes enfermés laissant le monde dehors, vous êtes juste lui et vous ensemble.

E-25 Cette apparition de l'Ange effraya la petite vierge. On lui avait enseigné que les jours des miracles étaient passés. Mais elle avait vu quelque chose arriver. L'Ange lui parla, disant: "Je te salue, Marie. " "Salut " signifie "Arrête-toi". Et Il avait un message pour elle. Quand un Ange vient, Il a un message pour vous. Et le Saint-Esprit, l'Ange de Dieu, est ici ce soir avec un message pour chaque croyant. Gardez simplement votre pensée sur Lui. Pensez constamment à Lui, combien Il est aimable, combien Il est doux, pensez à Ses promesses. Si vous êtes malade, n'oubliez pas ceci: "Il était blessé pour mes péchés, brisé pour mes iniquités; le châtiment qui me donne la paix est tombé sur Lui, et c'est par Ses meurtrissures que je suis guéri. " Gardez votre pensée centrée comme cela; quelque chose va vous arriver. Tout à coup, il va y avoir - quelque chose va s'approcher de vous, une onction va venir sur vous et vous quitterez ce fauteuil. "Approchez-vous de l'Eternel, et Il s'approchera de vous. "

E-26 Et elle regarda ce grand Ange dont le nom est Gabriel. Maintenant, il y a des Anges du Seigneur, et ils sont nombreux, et ils viennent sur la terre pour apporter des messages. Mais quand c'est Gabriel qui vient, il y a quelque chose de très important qui va se produire. C'est lui qui annonça la première Venue de Christ, c'est lui qui annoncera la seconde Venue de Christ.

Et il dit à Marie: "Tu as trouvé grâce devant Dieu. " Quel message lui était destiné! "Tu as trouvé grâce devant Dieu. " Et pendant qu'elle réfléchissait à cette Ecriture, alors cette même Ecriture lui fut confirmée.

Maintenant, si vous êtes malade, pensez à cette Ecriture-là. Si vous êtes perdu, pensez à cette Ecriture-là. Si vous voulez avoir le Saint-Esprit, pensez à cette Ecriture-là, et le Saint-Esprit vous La confirmera.

E-27 Elle était là, et l'Ange lui parla, disant qu'elle allait avoir un Fils. Et qu'on L'appellerait Jésus. Il sauverait le peuple de ses péchés. Et il a dit: "Ta parente Elisabeth est avancée en âge, et à présent elle est dans le sixième mois de sa grossesse, elle qui était appelée stérile. " Eh bien, Marie et Elisabeth étaient des cousines germaines. Notre Seigneur et Jean Baptiste étaient des cousins issus de germains.

Le mari d'Elisabeth s'appelait Zacharie. C'était un homme juste, un sacrificateur au temple. Il était un homme de bien. Et toute sa vie, depuis qu'il avait été marié à Elisabeth, il avait prié et s'en était tenu à Dieu, afin que Dieu leur donne un enfant; mais elle était stérile. Et elle avait environ soixante ans et Zacharie avait largement dépassé soixante-dix ans, et ils n'avaient toujours pas d'enfants. Zacharie est donc allé à la fête pour accomplir son devoir à la fête, qui consistait à brûler l'encens pendant que le peuple priait dans l'assemblée. Et pendant qu'il était là à l'intérieur à brûler l'encens, il regarda, et voilà, se tenant à droite de l'autel, l'Archange Gabriel se tenait là.

Vivez correctement; faites ce qui est juste; les Anges sont toujours vivants; Dieu les a toujours sous Ses ordres. Là se tenait Gabriel, l'Archange, et Il dit à Zacharie ce qui allait arriver. Après ses jours de service au - au temple, il allait rentrer chez lui, et son épouse allait concevoir et donner naissance à un enfant. On l'appela Jean. Et nous connaissons l'histoire.

E-28 Eh bien, l'Ange Gabriel a visité Marie six mois plus tard, et il lui a dit que sa parente allait aussi avoir un enfant. Marie savait donc que ce serait un miracle que cette femme âgée, fort avancée en âge, puisse avoir un enfant. Mais elle demanda à l'Ange: "Comment cela se fera-t-il avec moi, puisque je ne connais point d'homme? " Et demandez et vous recevrez.

Il a dit: "Le Saint-Esprit te couvrira de Son ombre. Ce saint Enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu. " C'est de cette façon que cela va se passer. Marie n'a pas du tout donné une réplique à l'Ange; elle n'a pas discuté du tout. La seule chose qu'elle a dite, c'est: "Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole."

Avez-vous pensé au fait que même Zacharie, le sacrificateur, avait douté, demandant comment cela se ferait, étant donné qu'il était avancé en âge et son épouse aussi? Et c'était un sacrificateur qui était censé connaître la Parole et ce que Dieu... Mais cette petite vierge n'était qu'une enfant. Elle n'avait pas de mari. Elle devait croire l'impossible, quelque chose qui ne s'était jamais produit auparavant. Et elle n'a jamais discuté; elle n'a plus posé de question. Sa Parole suffisait pour elle.

E-29 Oh! si l'église pouvait devenir comme cela. La Parole règle la question. Si Dieu l'a dit, c'est tout ce qu'il nous faut savoir. Comment cela va-t-il se faire? Je ne peux pas vous le dire, mais si Dieu l'a dit, il en sera ainsi, car Dieu l'a dit. Oh! c'est ce que je veux que l'église sache. S'il y a quelque chose en quoi je veux que vous encriez votre foi, c'est dans ce que Dieu a dit; cela doit être vrai.

Avez-vous remarqué qu'elle a dû croire à l'impossible? Elle ne pouvait pas se référer à un cas dans le passé comme Zacharie. Celui-ci pouvait se référer à Sara, et Sara avait près de cent ans quand elle a eu le bébé. Et Anne au temple, elle aussi était une femme âgée. Et Il avait beaucoup d'exemples de ce cas, des femmes qui avaient des maris. Mais Marie dut croire quelque chose qui n'était jamais arrivé.

E-30 Vous avez des milliers d'exemples de guérison divine. Considérez les gens qui ont été guéris du cancer, de la cécité, de la mutité, de la surdité, de toutes sortes de maladies et d'afflictions. Nous en avons beaucoup que nous pouvons considérer à titre d'exemples. Mais cette demoiselle n'avait que Sa Parole, et c'était suffisant. Sa Parole était satisfaisante pour elle. Et je veux que vous remarquiez; elle n'a pas attendu qu'elle soit certaine que cela allait se produire. Elle s'est mise aussitôt à témoigner là-dessus. Elle n'a pas attendu de sentir la vie, afin qu'elle puisse être certaine qu'elle allait avoir l'enfant. Dès qu'elle a entendu Sa Parole, elle L'a pris au mot, elle s'est mise à témoigner et à louer Dieu pour l'enfant avant qu'elle ne sente quoi que ce soit. C'est...

Donne-nous davantage de Maries par ici, qui peuvent prendre Dieu au mot et Le louer, qu'elles sentent quelque chose ou pas. Prenez-Le au mot. Dieu cherche à trouver quelqu'un qui acceptera Sa Parole, peu importe ce que vous sentez. Quelqu'un dit: "Eh bien, je ne me sens pas mieux. J'étais... Je suis allé aux réunions; on a prié pour moi. Je... " Cela n'a rien à voir. Dieu l'a dit, et ça règle la question. Amen. Quelqu'un qui acceptera Sa Parole, voilà ce qui Lui plaît. Croyez Sa Parole. C'est ce qui plaît à Dieu; c'est de cette seule manière-là que vous trouverez grâce devant Lui, en croyant Sa Parole.

E-31 Et Marie Le prit au mot. Elle dit: "Ça me suffit. " Et elle est allée le dire à tout le monde qu'elle allait avoir cet Enfant, avant même qu'elle n'en ait eu un seul signe, un seul signe de quoi que ce soit. Elle - elle savait malgré tout que cela allait arriver, parce que Dieu l'avait dit. Ne voyez-vous pas la véritable semence d'Abraham? Quand Dieu parle, ils croient la chose.

C'est pour cette raison que j'aime aujourd'hui l'Eglise qui peut accepter la Parole de Dieu. Quand Dieu dit: "Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement ", l'Eglise dit: "Amen. " Si Jésus a dit: "Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi ", l'Eglise dit: "Amen." Jésus a dit: " Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: En Mon Nom, ils chasseront des démons, ils parleront de nouvelles langues, ils saisiront des serpents, ils boiront des breuvages mortels, ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris. " L'Eglise dit: "Amen." Ils ne s'inquiètent pas à ce sujet, ils ne se demandent pas comment cela va se faire; ils Le prennent simplement au mot et vont de l'avant. Voilà la véritable semence d'Abraham. Ce sont là les enfants de Dieu.

E-32 Marie dut croire à l'impossible. Et Dieu prend l'impossible et le rend réel, quand Sa - quand Il est pris au mot. Le médecin peut avoir dit: "Vous ne vous débarrasserez jamais de ce cancer " Le médecin peut avoir dit: "Vous ne pourrez plus jamais marcher. Eh bien, cela - eh bien, c'est impossible que vous y arriviez. " Mais quand Dieu est pris au mot, l'impossible disparaît, peu

importe ce que le médecin dit. Celui-ci fait de son mieux. Mais Dieu est Dieu. Amen. Et Sa Parole est juste comme Lui. Et quand vous acceptez Sa Parole, cela règle la question pour toujours. " Si tu peux croire, si tu dis à cette montagne: 'Ôte-toi de là' et que tu ne doutes pas dans ton coeur, mais crois que ce que tu as dit arrivera, tu le verras s'accomplir. " Dieu pris au mot...

E-33 Oh, elle s'est aussitôt mise à louer Dieu et à dire aux gens qu'elle allait avoir un Enfant, sans connaître d'homme. Eh bien, rappelez-vous, elle était elle-même à la base de - ou plutôt s'est exposée aux critiques. Mais Marie ne s'est pas arrêtée pour penser aux critiques; elle ne se préoccupait pas des critiques.

Quand un homme arrive à recevoir le Saint-Esprit, vous ne vous préoccupez pas de ce qu'en diront les voisins; ça ne vous dérange pas que vous criiez, parliez en langues ou fassiez quoi que ce soit, ça c'est révolu; vous avez pris Dieu au mot; vous ne vous préoccupez pas des critiques. Vous avez perdu toute votre classe intellectuelle appelée prestige, fabriquée par le diable, de votre propre fabrication. La chose que vous désirez, c'est de trouver grâce aux yeux de Dieu. Peu importe ce que le Saint-Esprit vous fait faire: crier, hurler, ou pleurer, crier à tue-tête ou quoi que ce soit que vous voulez faire. Tout ce que le Saint-Esprit place sur vous, vous le faîtes, parce que cela ne vous dérange pas. Vous avez perdu toute cette histoire fabriquée par l'homme. Vous êtes libre en Christ Jésus. L'Esprit de Dieu vous a libéré. Et vous êtes libre par la puissance de Dieu, vous baignez dans Sa beauté, vous L'adorez en Esprit et en Vérité. Vous êtes une personne libre. Vous avez accepté la Parole de Dieu; cela s'est encré dans votre coeur. Cela vous est égal; vous vous rendez...

Et vous vous dites: "Eh bien, si je - je suis au travail un jour et que le patron disait: 'Dis donc, j'ai appris que tu as été là-bas à cette réunion des saints exaltés et que tu as été guéri. J'ai peur." Non, vous n'avez pas peur. Frère, si vous êtes la semence d'Abraham, vous considérez comme une joie de vous tenir là et de témoigner de la puissance de la résurrection de Jésus-Christ. C'est certainement le cas. "Mon peuple n'aura pas honte. Si vous avez honte de Moi devant les hommes, J'aurai honte de vous devant Mon Père et les saints Anges ", a dit le Seigneur Jésus. Ils n'ont donc pas honte; ils n'ont pas peur.

E-34 Ainsi après que Marie a entendu la bonne nouvelle au sujet d'Elisabeth, oh! elle voulait partager la nouvelle. Vous savez qu'il y a quelque chose à ce sujet, que lorsque vous prenez vraiment Dieu à Sa promesse et que vous Le voyez L'accomplir, vous voulez en parler à quelqu'un d'autre. Vous ne pouvez simplement pas vous tenir tranquille; vous devez faire quelque chose à ce sujet.

Elle est donc partie, cette jeune fille, d'elle-même, elle a remonté la rivière et elle a gravi les collines jusqu'en Judée, une contrée montagneuse.

Or, Elisabeth, aussitôt qu'elle s'était aperçue qu'elle allait devenir mère, elle s'est cachée, elle s'est retirée dans la chambre. Et j'imagine bien cela. Représentons-nous-la un peu, elle est assise là derrière, tricotant des chaussons et préparant tout son petit ouvrage, car ce petit devait venir. Et elle tricote la petite couverture dans laquelle elle l'enveloppera lorsqu'elle ira le faire consacrer et toutes ces choses, elle apprête les choses, car elle va devenir mère.

E-35 Mais une chose l'inquiétait: elle était dans son sixième mois et l'enfant n'avait pas encore bougé. Eh bien, tout le monde sait que ça, ce n'est pas normal. Bien avant, à peu près au deuxième ou troisième mois ou plus, peut-être au quatrième tout au plus, il y a la vie, mais voilà il n'y avait toujours pas de vie. Mais elle s'était retirée là dans une petite chambre. Et à présent, considérons un peu cela et procurons-nous un petit siège à côté de la route et observons.

Voilà venir sur la route la petite vierge, ses petits yeux sont étincelants, ses joues sont roses au possible, pas à cause des produits Max Factor, non, non; mais rayonnant de la puissance de Dieu et de la joie de Dieu. Elle court aussi vite que possible, ses petits yeux brillent, vous savez. Et elle... Je vois Elisabeth relever les rideaux pour regarder dehors, et elle voit une jeune fille gravir les collines de la Judée. Et quand la fille s'est rapprochée, Elisabeth reconnut que c'était Marie, sa cousine.

Elle s'enveloppe alors d'un petit châle et sort à sa rencontre. Oh! elle a certainement jeté ses bras autour d'elle et l'a serrée dans ses bras en l'embrassant. Vous savez, autrefois les gens étaient... ils s'intéressaient les uns aux autres, vous savez. Mais de nos jours, ce n'est plus le cas. On ne s'intéresse pas les uns aux autres; les gens sont si froids, ils sont si éloignés les uns des autres. Autrefois, quand l'un des voisins tombait malade, on y allait tous, on s'asseyait, on l'aidait, on lui coupait son bois, on lui cueillait son maïs, ou on l'aidait à labourer ou tout ce qui se faisait, et on l'aidait. Mais aujourd'hui, on ne sait même pas que son voisin est mort, à moins de lire cela dans les journaux. On est si froid, si indifférent.

E-36 Chérie, je ne dis pas ceci pour être désagréable, je m'adresse à ma femme qui est assise là. Mais l'autre jour, cela fait quelque temps, nous étions ensemble en ville. Et il semble que c'est une tendance. Et il y avait une - une dame dans la rue, et elle a dit: "Bonjour, Soeur Branham."

Et je ne l'ai pas du tout entendue dire un seul mot. Alors j'ai dit: "Chérie, cette dame t'a saluée."

Elle a dit: "Je lui ai parlé."

Et j'ai dit: "Je ne t'ai pas entendue."

Elle a dit: "J'ai souri."

"Oh! ai-je dit, chérie, un pauvre petit sourire vide ne remplace pas un bonjour chaleureux. " Je - je - j'aime ça pour être amical, mais un pauvre petit sourire vide... J'aime que les gens parlent, pas qu'ils fassent un petit sourire comme un opossum. Je - j'aime que ça soit un véritable bonjour. J'aime une bonne poignée de main vigoureuse.

E-37 Il n'y a pas longtemps, j'étais en Floride, et il y avait une femme qu'on appelle duchesse ou quelque chose comme ça, qui - qui avait accordé un terrain où nous avons dressé la tente. Et ce soir-là, frère Bosworth a dit: "La duchesse."

Je me suis dit: "Eh bien, qui vais-je rencontrer donc?"

Il a dit: "Elle est là derrière, elle voudrait vous voir."

J'ai dit: "Eh bien, ici aussi il y a beaucoup de malades qui veulent me voir."

Et il a dit: "Eh bien, en sortant, serrez-lui simplement la main. " Et cette femme avait une paire de lunettes montées sur une tige, c'était une femme énorme, et elle tenait cette paire de lunettes dans ses mains comme ceci, sur une tige. Et comme je passais, elle a dit: "Est-ce vous docteur Branham?"

J'ai dit: "Non, madame, non, madame, je suis frère Branham. " Et les bijoux qu'elle portait sur ses mains, les bracelets, suffisaient pour supporter cent voyages d'un missionnaire autour du monde. Et - et elle... J'ai dit: "Je suis frère Branham."

Elle a tendu la main et elle a dit: "Je suis ravie de faire votre connaissance."

J'ai saisi cette grosse main grasse et je l'ai abaissée; j'ai dit: "Baissez-la ici, afin que je vous reconnaisse quand je vous reverrai. " Je déteste ce tas de comédie. Que sommes-nous de toutes façons? Six pieds [1,82 m - N.D.T.] de poussière. C'est l'âme qui est à l'intérieur que Dieu considère. Les bijoux ne couvriront jamais les péchés; les vêtements non plus ne couvriront pas les péchés. Il faut le Sang de Jésus-Christ pour couvrir les péchés, et alors Lui fait de nous ce que nous sommes. Ainsi dans nos coeurs...

E-38 Marie, elle a saisi Elisabeth, et Elisabeth l'a saisie, elle, voyez-les se tapoter et s'étreindre dans les bras, s'embrasser, si heureuses de se revoir. Quelle amitié! Et je peux les voir, quand finalement elles ont arrêté de s'embrasser, se tenir par les mains et parler. Oh! je peux entendre Elisabeth dire: "Marie, ça fait tant d'années que je ne t'ai plus revue, mais je puis encore reconnaître ces beaux yeux que tu tiens de ta mère, Anne. Et, oh! tu es une très jolie fille. Comment vas-tu?"

"Oh! très bien, dit-elle, je me porte à merveille. " Et elle a dit: "J'étais si heureuse d'apprendre cette nouvelle, que tu vas devenir mère."

"Oh, dit-elle, c'est vrai. Et je suis très heureuse aussi."

Elle a dit, Marie a dit: "Et tu sais quoi? Moi aussi je vais devenir mère."

" Oh! êtes- vous déjà mariés, toi et Joseph?"

"Non, je ne suis même pas du tout mariée, mais je vais avoir un Enfant."

"Eh bien, je ne comprends pas cela. Eh bien, tu sais, mon enfant a déjà six mois et il n'a pas encore manifesté la vie, et je suis un peu inquiète."

Et Marie a dit: "Oh! ne t'inquiète pas, car l'Ange de Dieu m'est apparue sur la route et m'a parlé à ce sujet (Vous voyez?), et je ne connais point d'homme, mais cependant le Saint-Esprit m'a couverte de Son ombre et je vais donner naissance à un Enfant, a-t-Il dit, et je Lui donnerai le Nom de Jésus; Il sera le Fils de Dieu. " Et dès qu'elle a dit Jésus, le petit Jean est revenu à la vie et a commencé à bondir et à sauter de joie de toutes ses forces.

Et Elisabeth, son visage s'est illuminée et elle a dit: "Comment se fait-il que la mère de mon Seigneur est venue me voir? Car aussitôt que Son Nom a frappé mon oreille, mon enfant a tressailli d'allégresse dans le sein. "

E-39 Si ce Nom de Jésus-Christ a ramené à la vie un enfant mort la première fois qu'il a été prononcé par des lèvres humaines, Il apporta la Vie Eternelle et le baptême du Saint-Esprit dans le sein de Marie, car la Bible dit - ou plutôt d'Elisabeth, la Bible dit que Jean était rempli de l'Esprit Saint dès le sein de sa mère...

[Espace vide sur la bande - N.D.E.] Oh! cela devrait guérir les malades, purifier les lépreux, ressusciter les morts. "En Mon Nom, ils chasseront les démons. " Alléluia! Ce merveilleux Nom du Seigneur Jésus qui est ce soir sur les bouts de nos doigts, qui est prêt à recevoir Cela...

Si c'est ce que cela fait, alors pensez à ce qui est arrivé, je peux voir l'Esprit de Dieu opérer entre ces deux femmes; l'une a prophétisé au sujet de l'autre, et l'autre a prophétisé aussi au sujet de la première, le Saint-Esprit était sur elles quand le Nom de Jésus-Christ a été invoqué au milieu d'elles. Oh! la la! frère, ce même Nom de Jésus-Christ est plus puissant ce soir. Cela devrait être ici ce soir au milieu de gens. Qu'est-ce que Cela devrait faire à un homme ou à une femme malade? Qu'est-ce que Cela devrait faire à une personne liée par le diable, quand Sa propre promesse, ancrée dans les cieux devant Dieu avec Son propre Sang pour rendre réel par le Saint-Esprit ici, opérant des miracles et des prodiges... "En Mon Nom, ils chasseront les démons; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris; tous ces miracles accompagneront ceux qui auront cru. " Croyez-vous cela? Prions.

E-40 Père céleste, nos coeurs sont très heureux ce soir, et nous sentons comme si nous pouvions nous envoler. On dirait que si Tu retirais le toit de ce vieux bâtiment, nous pourrions rentrer à la maison ce soir, sachant que ce glorieux Nom du Seigneur Jésus, ce Nom magnifique, ce précieux Nom, le Nom qui est au-dessus de tous les noms, le Nom auquel tout dans le ciel fléchit, tout sur la terre fléchira... Ô Dieu, chaque démon devra fléchir devant ce Nom et Le reconnaître. Et Tu nous as donné ce Nom. "Tout ce que vous demanderez au Père en Mon Nom, Je le ferai. " Ô Seigneur Dieu, Toi qui as fait la promesse par Ton Fils Jésus, que le Nom de Jésus-Christ délivre chaque malade ce soir, qu'Il délivre chaque pécheur, qu'Il délivre chaque personne. Que ceci soit maintenant même une réunion de délivrance, afin que le Saint-Esprit puisse venir agir et rendre gloire et louange à Dieu. Accorde-le, Seigneur.

E-41 Nous sommes Ton peuple; nous ne sommes pas dans un quelconque - un quelconque esclavage. Nous sommes libres. Le Fils nous a affranchis et nous sommes réellement libres pour servir notre Seigneur et notre Père. Nous Te remercions. Parler d'un jour d'actions de grâces pour la délivrance, nous avons un vrai... Chaque jour est un jour d'actions de grâces; chaque heure est un jour d'actions de grâces. Moi qui étais autrefois aveugle, maintenant je vois; moi qui étais autrefois pécheur, maintenant je suis sauvé. Ô Dieu, combien nous sommes libres, combien nous pouvons Te rendre des actions de grâces, des actions de grâces venant de notre coeur, de ce que Jésus-Christ le Fils de Dieu n'est pas mort mais qu'Il est vivant parmi nous ce soir, prouvant qu'Il est vivant par des signes, des prodiges, et des miracles, déversant le Saint-Esprit sur Son Eglise dans ces derniers jours, juste avant Son apparition. Et ces signes et ces prodiges apparaissent partout, des merveilles... Et le Dieu du Ciel, oh! alléluia, donnant louange et gloire à Dieu... Oh! combien nous Te remercions pour ces choses. Ce sont de véritables actions de grâces dans notre coeur. Reçois les louanges de Ton peuple, Seigneur. Nous T'aimons. Nous savons que Tu existes et que Tu es le Rémunérateur de ceux qui Te cherchent.

E-42 Père divin, sauve les pécheurs; ramène les rétrogrades à la maison; remplis les croyants du Saint-Esprit; guéris les malades et les affligés; tires-en gloire Toi-même. Nous sentons que quelque chose est en route. Durant ces quelques dernières années, quelque chose est en train de se produire, le Saint-Esprit agissant à travers le pays; de grands réveils et des miracles signalent Sa venue. Et il y a des tremblements de terre à divers endroits; la mer a attrapé une prostration nerveuse, elle vomit de grands raz-de-marée. Tout... Les hommes rendant l'âme de terreur, il y aura de l'angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, Israël retourne, le figuier bourgeonne; nous sommes au temps de la fin.

Le Saint-Esprit est ici et nous L'aimons, Seigneur, et nous L'adorons. Et la puissance même de Dieu nous ramènera à la maison auprès de Lui un de ces jours dans un enlèvement; cela ressuscitera les morts, pour toujours. Accorde-le, Seigneur.

Accomplis ce soir toutes Tes promesses parmi Ton peuple. Guéris toutes ces personnes, Seigneur, représentées par ces mouchoirs. Que Ton Esprit regarde en bas. Tu les a vus quand ils les ont posés ici; Tu connais le but; Tu connais leurs motifs, Tu connais leur foi. Je Te prie, ô Dieu, de guérir chacun d'eux pour Ta propre gloire. Nous le demandons au Nom de Jésus-Christ. Amen.

E-43 Oh! que Son Nom soit béni. Alléluia! Alléluia! Dieu soit loué! Oh! Ses bénédictions, Sa Présence transporte simplement, fait simplement frémir mon âme de part en part, de voir qu'il a été promis que le Magnifique et Glorieux Saint-Esprit de Dieu serait déversé dans les derniers jours et qu'Il donnerait à la fois la pluie de la première et de l'arrière-saison. Vous avez eu la pluie de l'arrière-saison; voici la première pluie mêlée avec elle. Les oeuvres que Jésus a faites se produisent à nouveau dans l'Eglise, montrant qu'Il vient.

Si j'avais la main levée, à distance, l'ombre, au loin, est floue; au fur et à mesure que ça se rapproche, ça devient plus clair, jusqu'à ce que cela devienne une main réelle. Il en est ainsi des bénédictions. En effet, année après année, alors que l'Eglise s'humilie, la puissance de Dieu se rapproche de plus en plus, jusqu'à ce que maintenant elle est sur le point de revêtir l'image de Jésus-Christ, il s'agit de Son Eglise, par Sa puissance de résurrection. Tous les miracles qu'Il avait accomplis se sont produits à nouveau dans l'Eglise. Nous sommes au temps de la fin. Cherchez Dieu, mes amis.

E-44 Je sais que vous pensez que je me comporte bien drôlement pour un prédicateur. Mais soyez sûr de ceci: Si vous vous sentiez tel que je me sens, votre comportement serait pire, je crois, certainement. En effet, moi j'essaie de retenir la chose; cela est sur le point d'exploser dans mon coeur. La pensée selon laquelle le Dieu du Ciel, qui a créé les cieux et la terre, est ici même avec nous en cet instant dans Sa Parole, Se confirmant Lui-même, montrant qu'Il est vivant. Il n'est pas mort, mais Il vit aux siècles des siècles. Combien nous L'aimons, combien nous L'apprécions.

Oh! l'argent ne peut pas acheter cela; rien ne peut procurer cela; c'est gratuit pour tout le monde. "Que celui qui veut vienne boire à la Fontaine du Seigneur. " Oh! rien ne peut remplacer cela. Il est le Premier, le Dernier, l'Alpha, l'Oméga, le Commencement et la Fin. Il était là avant que le monde n'existe. Il sera là quand le monde aura disparu. Il est la Racine et le Rejeton de David. Il est l'Etoile brillante du matin. Alléluia! Il est Christ, le Fils du Dieu vivant. Il est le Véritable. Et nous L'aimons. Nous L'adorons. Il est le Dieu du Ciel qui a été fait chair et a habité parmi nous, le Sein du Père. Oh! combien je L'aime! Combien je L'apprécie!

E-45 Moi, un pauvre pécheur perdu, qui titubait dans les rues, presque aveugle, maintenant Il m'a donné de bons yeux, Il m'a donné une bonne santé, Il m'a donné le salut, toutes les bénédictions de Dieu; Il m'a donné des amis quand mes propres parents m'avaient rejeté, disant que j'étais devenu fou. Mon église m'a foutu à la porte, en disant: "Il a perdu la tête."

Mais Lui a dit: "Si on vous abandonne, Je vous donnerai des pères, des mères, des amis. " Alléluia! Oh! Dieu l'a fait à maintes et maintes reprises à travers le monde.

Je pense que lorsque le prophète a dit à David: "Fais tout ce que tu as dans le coeur, car Dieu est avec toi", et cette nuit-là, le Seigneur a parlé au prophète, disant: "Va dire à Mon serviteur David que Je l'ai pris à ce pâturage et Je l'ai donné un nom comme celui des grands de ce monde. " Quand je pense à cela, comment Dieu m'a tiré des fosses du péché, et Il m'a donné des amis à travers le monde, mon coeur frémit à ces pensées en rapport avec Son glorieux Nom. Que le Nom du Seigneur soit béni!

E-46 La seule chose est que je regrette de ne pas avoir plus de vies à consacrer à Son service. Vous dites qu'on perd quelque chose, oh, il n'y a rien à perdre; on a tout à gagner; on a tout à gagner. Et si j'avais dix millions de vies, si je pouvais choisir entre retourner à l'âge de seize ans et être roi du monde pendant dix mille ans, ou mourir tout de suite et aller au Ciel avec Jésus-Christ, je dirais: "Laissez-moi partir maintenant même. J'aimerais partir juste pour être avec Lui. " En effet, maintenant j'ai la Vie Eternelle. Quand les dix mille ans se seraient écoulés, j'irais en enfer. Par contre maintenant quand les dix mille ans se seront écoulés, je n'aurai pas moins de temps que lorsque je suis entré là. Amen. Oh! la la!

Il est réel. Qui a créé les fleurs? Qui leur a donné de la couleur? Le même Homme qui a donné de la couleur à la fleur a placé le Saint-Esprit dans mon coeur. Gloire à Dieu! Il est ici, certainement. Ne vous inquiétez pas à Son sujet, car Il est ici. Dieu signifie l'adoration. Dieu est un objet d'adoration. Et j'aime L'adorer. Il est mon tout en tout. Il est ma paix. Il est mon Père, ma Mère, Il est tout ce que j'ai déjà eu, tout ce que je serai; tout est en Lui. Oh! la la! Levons simplement les mains et louons-Le.

E-47 Ô Seigneur, je - je ne sais que dire, Seigneur. L'Esprit de Ta Présence emporte mon âme d'un lieu à un autre. Oh! que cela se produise ce soir, Seigneur, ce que j'ai demandé. Accorde-le, ô Seigneur. Ô Père divin, envoie Tes bénédictions sur Ton peuple. Oints le peuple, envoie le Saint-Esprit avec une grande puissance et avec de grandes mesures de grâce et d'amour. Accorde-le, Seigneur. Ecoute nos prières. Nous Te louons, nous T'aimons, nous élevons nos mains vers Toi; nous élevons nos coeurs vers Toi. Tu es notre vie, notre âme, notre être, notre nourriture, notre eau. Tu es notre vie, notre vue, tout ce que nous sommes. Nous vivons et respirons par Toi, Seigneur.

Oh! prends-nous, Seigneur, modèle-nous, façonne-nous, amène-nous loin du monde. Ô Dieu, mets Ton Esprit en nous. Tu as dit: "Vous êtes un peuple particulier, un sacerdoce royal, une sacrificature spirituelle offrant des dons spirituels, les fruits de nos lèvres, louant Dieu. " C'est ce que nous faisons maintenant même, Seigneur, louant notre Dieu, offrant un sacrifice, faisant monter nos bouches - notre louange en disant: "Nous T'aimons, Seigneur; peu nous importe ce que dit qui que ce soit. Nous T'aimons. Tu es notre Dieu, Tu es notre Sauveur, nous - notre Guérisseur, Tu es notre Roi, Tu es notre Salut, Tu es notre Vie, Tu es notre - Tu es tout ce que nous sommes, Seigneur. C'est ce que Tu es pour nous, et nous T'en remercions."

Bénis-nous, Seigneur. Nous nous attendons à Toi, attendant que Tu nous guides. Envoie-nous n'importe où; fais de nous tout ce que Tu veux. Prends-nous dans Ta main; Tu es le potier, nous sommes l'argile. Modèle-nous et façonne-nous sur Ton propre modèle, Seigneur. Fais de nous des images de Dieu. Accorde-le, Seigneur.

E-48 Maintenant, Père divin, tandis que nous Te présentons les malades ce soir, au fur et à mesure qu'ils passent sur cette estrade, que le Saint-Esprit vienne, que l'Ange de Dieu qui m'a parlé là-bas à ce moulin cette nuit-là, que Celui qui a parlé durant tout le parcours de la vie, qu'Il vienne ici ce soir, ô Seigneur, et qu'Il se tienne ici et confirme ces paroles et vivifie à nouveau cette Bible. Accorde-le, Seigneur. Qu'il en soit ainsi; accorde-le. Que chaque malade qui est ici voie cela, se réjouisse et T'accepte comme son Guérisseur. Que le pécheur voie cela, se réjouisse et T'accepte comme son Sauveur. Que le croyant voie cela, se réjouisse et soit rempli du Saint-Esprit. Si Jean a pu recevoir le Saint-Esprit trois mois avant sa naissance, alors qu'il était mort dans le sein de sa mère, qu'est-ce que cela devrait faire pour nous ce soir, Seigneur. Oh! envoie le Saint-Esprit et confirme Ta glorieuse Parole. Nous prions au Nom de Jésus. Amen.

Je L'aime, je L'aime
Parce qu'Il m'aima le premier

Et acquit mon salut

Sur le bois du Calvaire.

Que les dames d'abord chantent: "Je L'aime."

Je L'aime, (Maintenant, les hommes.), je L'aime (Tous ensemble.)

Parce qu'Il m'aima le premier

Et acquit mon salut

Sur le bois du Calvaire.

E-49 De 1 à quoi? Quoi? D. [Un parler en langues et son interprétation sont donnés - N.D.E.] Gloire au Seigneur. Gloire au Seigneur. La joie du Seigneur est notre force, n'est-ce pas? C'est notre force; c'est ainsi que nous vivons, c'est par la joie du Seigneur qui est au milieu de nous.

Billy vient de me dire qu'il a distribué les cartes de prière série D, de 1 à 50. Qui a D numéro 1? Levez la main. Carte de prière D numéro 1. Numéro 2, numéro 3? Numéro 2. Le numéro 2 s'est-il levé? D numéro 2? Numéro 3? Numéro 4? Où est le 4? Levez la main. Numéro 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10. Alignez-vous juste ici maintenant. Oh! la la!

... crois seulement,

Tout est possible, crois seulement;

Crois seulement, crois seulement,

Tout est possible, crois seulement.

E-50 Très bien, numéro 10, numéro 11. D numéro 11, qui l'a? D-11? Il est déjà là-haut? Très bien, alignez-les derrière. D-11. D-12? Qui a le D-12, c'est toi, fiston? Très bien, viens prendre place. D-12, D-13, levez la main; très bien. 14, levez la main. D-14, D-15, 16, 17, 18, 19, 20? D-20, je n'ai pas vu votre main. Très bien, c'est bien. Très bien, continuez à les aligner là derrière. Que certains des huissiers veuillent bien l'aider là derrière, qu'ils les alignent. D-20? Fais-les reculer, Billy, fais reculer la ligne, mets-les sur le côté. Formons une grande ligne là-haut.

Oh! je me sens bien. Amen. Amen. Je n'échangerais ceci contre rien. Si je suis fou, laissez-moi tout simplement tranquille. Je suis heureux comme ça. Je suis plus heureux comme ceci que lorsque j'étais dans mon bon sens, comme vous l'appelez donc. Je suis dans mon bon sens. J'ai - je veux avoir la pensée de Christ; c'est ce que je veux. Et c'est très - toujours contraire au monde.

E-51 Très bien, D-20. 21, qui a le D-21? Très bien, monsieur, juste là. 22, levez la main. 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30? Qui a le D-30? Je n'ai pas vu cette main. D-30? Très bien, là derrière, soeur, venez. Très bien, en quelque sorte nous avons laissé - pour qu'ils ne - nous allons tirer la ligne. Maintenant, rappelez-vous, que tout celui qui a une carte de prière la garde; vous allez venir sur l'estrade. Vous voyez? Nous allons prier pour vous. Nous vous avons donné une carte de prière. Nous sommes obligés de le faire.

Oh! comme c'est merveilleux. 31, qui a le D-31? Tout au fond. 32, 33, 34? 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40. D-1 à D-40. Combien a-t-il dit avoir distribué? 50. Nous ne savons simplement pas ce qui va arriver dans la ligne de prière, cela pourrait s'arrêter, commencer, vous savez comment ça se passe. Et c'est la raison pour laquelle nous les prenons - prenons selon le numéro, car nous ne savons pas exactement où ce sera.

Très bien, 41, qui a le D-41? Là, très bien. 42? 42? Très bien. 43, 44, 45? 45, je n'ai pas vu cela. Très bien. 46, venez directement ici. 47, 48, 49, 50. Qui a la carte de prière 50? Très bien. Combien en a-t-il... 50. Je pense qu'ils sont au complet, tous les...

E-52 Eh bien, il y a des cartes de prière qui ont été éparpillées. Il se peut que ce soit certaines d'entre elles, nous ne pourrions pas - pourrions les terminer. Mais laissez-les se tenir dans la ligne, cela pourrait les aider. Ainsi vous savez que si vous avez donné une carte de prière à quelqu'un, il est immédiatement guéri à quatre-vingts pour-cent. Les jeunes gens disent que lorsqu'ils donnent une carte de prière à quelqu'un, ils disent que la personne [Frère Branham produit un bruit comme un souffle. - N.D.E.]... C'est - ça fait quelque chose (Vous voyez?), cela les amène à croire la chose. Très bien, elles sont donc éparpillées. Maintenant, souvenez-vous, avant la clôture de ces réunions, nous aurons une soirée où nous prendrons toutes les cartes de prière dans la salle (Vous voyez?), nous les amènerons à l'estrade, chacun.

Maintenant, combien n'ont pas de cartes de prière mais sont malades et veulent que le Seigneur les guérisse? Levez la main. Très bien, croyez simplement; c'est tout ce qu'il vous faut faire. Vous devez les aligner là un instant? Fredonnons très doucement maintenant pour nous-mêmes pendant que nous nous préparons pour la ligne.

E-53 Maintenant, souvenez-vous, y a-t-il quelqu'un qui est ici pour la première fois? Oh! la la! Merci. Vous voyez, je - je souhaite qu'ils viennent tous un soir en une fois. Y a-t-il quelqu'un ici qui n'a jamais été à une de mes réunions auparavant? Faites voir vos mains. Eh bien, regardez-moi ça. Nous sommes si heureux que vous soyez ici. Il se peut que je - je sois tenu de faire passer entièrement ceci un petit peu. J'avais résolu dans mon coeur de faire quelque chose d'autre ce soir. J'avais résolu dans mon coeur de faire passer cette ligne de prière directement jusqu'à la fin et prier pour les gens. C'est ce que je pensais faire, c'est la raison pour laquelle j'ai appelé cette ligne. Je devrais peut-être expliquer ceci à certaines personnes, donc aux nouveaux venus, si seulement vous avez une minute.

E-54 Vous voyez, nous croyons que nous vivons dans les derniers jours. Nous croyons que Jésus-Christ, lorsqu'Il était sur terre, a promis ceci: "Celui qui croit en Moi, les oeuvres que Je fais, Il les fera aussi. " Il a dit: "Encore un peu de temps et le monde ne Me verra plus; mais vous, vous Me verrez, car Je serai avec vous et même en vous, jusqu'à la fin du monde. " Eh bien, si nous pouvons trouver ce que Jésus était autrefois, les oeuvres qu'Il faisait, alors nous pourrons trouver les oeuvres qu'Il devrait faire maintenant. Est-ce juste, vous les nouveaux venus?

Maintenant, prenons juste un instant et voyons les oeuvres qu'Il a faites. Réfléchissons un peu. A-t-Il dit de Lui-même qu'Il était un Guérisseur? Non. A-t-Il prétendu guérir? Non. Il a dit: "Ce n'est pas Moi qui fais les oeuvres, c'est Mon Père qui demeure en Moi. " Est-ce juste?

E-55 Et quand Il traversait la - la piscine - près de la piscine de Bethesda, il y avait un grand nombre d'infirmes, de boiteux, d'aveugles, de paralytiques, qui attendaient l'agitation de l'eau... Et Jésus... Non, il y avait un homme couché là. Il - il n'était pas aveugle, il pouvait marcher. Mais il souffrait d'une sorte de maladie, peut-être de la prostatite ou - ou de la tuberculose. C'était chronique; il avait cela depuis plusieurs - trente-huit ans, je crois; cela n'allait pas le tuer. Il était couché sur un grabat, et Il a dit: "Veux-tu être guéri?"

Et il a dit: "Seigneur, je n'ai personne pour me jeter dans l'eau. " Eh bien, souvenez-vous, Jésus a dit qu'Il savait que cet homme était dans cet état depuis longtemps. Eh bien, Il le savait. Alors, Il l'a guéri et Il est parti, et Il a laissé cette multitude qui était couchée là. Est-ce juste? Jésus-Christ le même hier, aujourd'hui, et éternellement. A-t-Il fait cela? Il l'a fait. Ensuite Il fut interrogé, et qu'a-t-Il dit? Eh bien, c'est Saint Jean 5.19; maintenant écoutez Ses Paroles: "En vérité, en vérité, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même, mais ce qu'Il voit faire au Père, le Fils le fait pareillement. "

E-56 Rentrons dans le passé et voyons si c'est vrai. Après que Dieu L'a oint, qu'Il L'a rempli du Saint-Esprit, en effet le Messie c'était l'Oint, est-ce juste, mes frères? L'Oint. Il était un homme, pour ce qui est d'être homme. Il était né, Il mangeait, Il buvait, Il était chair et sang comme nous. Mais Son Sang n'était pas... - Il n'était pas un Juif; Il n'était pas non plus un Gentil. Il était Dieu. Vous voyez? Le sang provient du sexe mâle, combien le savent? Il n'était pas le sang de Sa mère, celle-ci était Juive. Et puis, qui était Son Père? Qui était Son Père? Dieu. Dieu n'a donc pas de sang car Dieu est Esprit. Mais Il a créé une cellule de sang vierge dans le sein de Marie. Sans le désir sexuel, cela a produit le Fils, Jésus-Christ. C'est par ce Sang que je suis sanctifié. C'est par ce Sang que le pécheur est purifié. C'est par ce Sang que j'ai la foi pour cette guérison ici. C'est par ce Sang que ma vie a changé. C'est le Sang.

E-57 Quand Il avait trente ans, le Saint-Esprit est descendu sur Lui comme une Colombe et Il a commencé Son premier ministère. Voyons ce qu'Il a fait, "les oeuvres que Je fais". La première chose qu'Il a faite, nous voyons qu'il y avait un homme, André, qui est allé voir Pierre, appelé alors Simon, et il l'a amené auprès de Jésus, et Jésus lui a dit: "Ton nom est Simon et celui de ton père, Jonas. Tu es le fils de Jonas. " Est-ce juste? La première chose qu'Il a faite... Eh bien, croyez-vous que Simon... Il - il était un pharisien de l'église des pharisiens. Les Chroniques de la Bible nous ont appris qu'il était un pharisien. Par conséquent, il avait appris qu'un prophète serait suscité, dont Moïse avait dit: "Un prophète sera suscité. " Combien savent que le Messie devait être un prophète? "L'Eternel ton Dieu suscitera un prophète comme moi ", avait dit Moïse. Il doit être le Dieu-Prophète. Et aussitôt qu'il vit qu'Il savait qui il était, il Le reconnut.

E-58 Alors un homme du nom de Philippe est parti, il est allé dans une autre contrée, à quinze miles [24 km - N.D.T.] aux environs des montagnes, et a trouvé un homme du nom de Nathanaël, son ami, qui était sous un arbre en prière. Il a dit: "Viens voir qui nous avons trouvé, Jésus de Nazareth, le Fils de Joseph."

Il a dit: "Eh bien, peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon?"

Je pense qu'il lui a donné la meilleure réponse qu'un homme puisse donner. Il a dit: "Viens, et vois. " Ne restez pas là à critiquer; venez voir par vous-même. Et je peux m'imaginer qu'en contournant la colline, il disait: "Tiens donc, tu connais ce vieux pêcheur chez qui tu as acheté ce - ces poissons cette fois-là et qui ne savait même pas signer cette facture, il ne savait même pas écrire son nom ni rien?"

" Oui, oh! Simon, tu parles du - du pêcheur, ce pêcheur de grande taille?"

"Oui."

"Il est venu devant Celui dont nous savons qu'Il est le Messie, et ce Dernier lui a dit son nom et lui a dit le nom de son père."

"Oh! vas-y, dit Nathanaël, tu as exagéré. "

E-59 Mais dès qu'il s'est avancé devant une congrégation, quelque chose comme ce qu'on a ici, Jésus était peut-être en train de tenir un service des guérisons des malades. Il a regardé là, Il l'a vu venir et Il a dit: "Voici un Israélite dans lequel il n'y a point de fraude. " Eh bien! cela l'a aussitôt bouleversé. Comment a-t-Il su qu'il était un Israélite? Pas par son habillement, car tout le monde en orient s'habille de la même manière: un turban, une robe. Il a dit: "Un Israélite dans lequel il n'y a point de fraude. " En d'autres termes, un - un homme loyal, un chrétien, un vrai croyant, comme nous l'appellerions.

Il a dit: "Rabbi (Ce qui signifie docteur), quand m'as-Tu connu? Eh bien, c'est la première fois que nous nous rencontrons, quand m'as-Tu connu?"

Il a dit: "Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous l'arbre, Je t'ai vu. " Quels yeux! A quinze miles [environ 24 km - N.D.T.] près de la montagne! "Je t'ai vu sous cet arbre avant que tu ne viennes à la réunion."

Il a dit: "Rabbi, Tu es le Fils de Dieu, Tu es le Roi d'Israël."

Jésus a dit: " Parce que Je t'ai dit cela tu crois; tu verras de plus grandes choses que celles-ci. "

E-60 Alors... Il y avait bien sûr ces gens qui se tenaient là et disaient: "Eh bien, cet homme... " Ils ne pouvaient pas nier ce qui se produisait, mais ils disaient: "Il est Belzébul. " Combien savent cela? Belzébul, c'est un diseur de bonne aventure, un démon. "Il fait cela par la puissance du diable."

Mais Jésus a dit: "Je vous pardonne cela, mais un jour, le Saint-Esprit viendra faire la même chose que Je fais, et un seul mot contre cela ne sera jamais pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. " Parce qu'ils taxent l'Esprit de Dieu de quelque chose d'impur. C'est ce que les Ecritures déclarent.

E-61 Maintenant, nous voyons que beaucoup de choses... Il est allé en Samarie, et c'est une autre... national... une autre race de gens, comme les descendants de Cham, Sem, Japhet. Alors, Il est arrivé chez les Samaritains lesquels sont mi-juifs mi-gentils. Et une femme était au puits, et Il lui a parlé pendant quelques minutes, Il a dit: "Donne-Moi à boire."

Elle a dit: "Le puits est profond; il n'est pas de coutume que vous appeliez une Juive... qu'un Juif demande une telle chose à une Samaritaine. " Elle a dit: " Nous n'avons pas de relations entre nous."

Et tandis que cela se poursuivait, que la conversation se poursuivait, finalement Il a dit: "Va chercher ton mari."

Et elle est allée chercher... Elle a dit: "Eh bien, je n'ai point de mari et... "

E-62 Quelqu'un est-il malade là derrière? Très bien, faites-la carrément s'asseoir; faites-la simplement s'asseoir. Maintenant, est-ce là un ministre qui a ses mains sur elle? Imposez-lui les mains.

Seigneur Dieu, au Nom de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, ôte de cette soeur cette méchante maladie. Que la puissance de Dieu guérisse son corps. Nous chassons cela par la foi. Au Nom de Jésus. Amen.

Très bien. Ne doutez pas. Soyez bien portante maintenant. Amen.

E-63 Et la femme est donc venue et elle a dit: "J'ai..."

Il a dit: "Va chercher ton mari."

Elle a dit: "Je n'ai point de mari."

Il a dit: "C'est vrai; tu en as eu cinq et celui avec qui tu vis n'est pas ton mari."

Qu'a-t-elle dit: "Seigneur, je... " Eh bien, écoutez ceci maintenant: "Seigneur, je vois que Tu es prophète. " Combien savent cela? "Je vois que... " Si vous lisez cette référence, cela signifie ce prophète-là qui devait venir. " Je vois que Tu es le Prophète. " Elle a dit: "Nous savons que lorsque le Messie viendra, Il nous dira ces choses. " Est-ce juste? Eh bien, c'était là le signe du Messie.

Et Il a dit: "Je le suis, Moi qui te parle. " Ce même signe messianique sera aujourd'hui le même qu'il était alors, est-ce juste? Cela doit l'être si Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. "Les oeuvres que Je fais, vous les ferez aussi. "

E-64 Maintenant, si la dame a besoin d'un peu d'air, elle est malade, ou elle s'est en quelque sorte évanouie. Très bien, vous pouvez l'amener prendre de l'air, très bien, si elle le désire. Mais ne... Ayez simplement la foi, elle ira bien. Laissez-la simplement tranquille. Très bien.

Maintenant, prêtez votre attention ici. Maintenant, j'allais faire passer toute cette ligne, et la prendre d'un trait jusqu'au bout et prier pour vous. Combien, si je... disent que si je fais cela, ils croiront qu'ils seront guéris. Levez la main, car " Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru; s'ils imposent les mains..."

Combien dans cette salle me sont inconnus? Ceux dont je ne connais rien, qu'ils lèvent la main. Partout, je ne connais rien à leur sujet. Très bien, si Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement...

E-65 Tenez, vous suis-je inconnu? Très bien, à l'intention du nouvel auditoire. Juste celui-ci ou quelqu'un quelque part qui a besoin d'aide le long de la ligne; nous allons arrêter. Je ne connais pas cet homme; je ne l'ai jamais vu, je ne sais absolument rien sur la raison de sa présence ici. Dieu le sait. Maintenant, si Jésus est ressuscité des morts et que j'ai dit la vérité à Son sujet, alors s'Il est ressuscité et que ceci est le dernier signe qu'Il a promis justement comme Il l'a dit: "Ce qui arriva au jour de Sodome... " Et c'est exactement ce que Dieu fit au jour de Sodome. Combien étaient ici pendant la semaine, pour comprendre cela? C'est exactement le signe que Dieu a donné à Sodome. Et Jésus a dit que cela se répéterait encore juste avant Sa Venue. Combien savent que la Bible dit cela? Quand l'Ange, le dos tourné, a dit: "Abraham, où est Sara, ta femme? " Comment a-t-Il su qui il était?

Il a dit: "Elle est dans la tente."

Et Il a dit ce qui lui arriverait à Sara. Et elle a ri dans la tente. Et Il a dit: "Pourquoi a-t-elle ri? " Vous voyez, Il a dit que cela arriverait encore avant le temps de la fin.

E-66 Je ne connais pas cet homme, je ne l'ai jamais vu, mais ceci - ceci est un cas semblable à celui de notre Seigneur avec Simon, lorsqu'Ils se sont rencontrés. C'est juste, c'est pareil. Très bien, nous sommes des inconnus. Maintenant, cet homme pourrait être un infidèle; il pourrait être un hypocrite; il pourrait être un chrétien. Il pourrait être malade; il pourrait être dans le besoin; je - je l'ignore. Il pourrait avoir besoin d'argent. Je ne sais pas ce qu'il désire; il se tient juste là, un homme. Mais à l'intention des nouveaux venus et de cet homme, voici ma main, je ne l'ai jamais vu dans ma vie, à ce que je sache. Il a levé la main pour montrer que je ne le connais pas et que lui non plus ne me connaît pas. N'est-ce pas juste, monsieur? C'est juste. Levez la main pour que les gens la voient. Très bien.

Voici deux hommes; eh bien, si Jésus-Christ est ressuscité des morts... Maintenant, si cet homme est malade et a besoin de la guérison, je ne suis pas capable de faire cela. En effet, toute bénédiction rédemptrice pour laquelle Jésus est mort a déjà été payée. Eh bien, si cependant Christ était ici, Il pourrait vous parler et vous dire quelque chose vous concernant. Est-ce juste? C'est une maladie nerveuse; vous êtes très très nerveux. Et à part cela, vous avez quelqu'un à l'esprit pour qui vous priez. Il s'agit de deux enfants; ils sont dans un hôpital psychiatrique. C'est tout à fait juste. Vous priez pour eux. Vous vous appelez monsieur McCree. Rentrez chez vous, recevez votre guérison et soyez rétabli au Nom de Jésus. Croyez-vous? Ayez foi en Dieu.

E-67 Très bien, approchez. Ayez la foi. Eh bien, nous allons simplement commencer à prier pour les gens maintenant. Mais attendez, cette dame-ci, juste une minute. Je voudrais prendre un homme et une femme, pour que les gens puissent voir. Très bien. Nous sommes des inconnus l'un à l'autre. Jésus-Christ nous connaît tous deux, n'est-ce pas? Je - je ne vous connais pas. Vous ne me connaissez pas, nous sommes donc des inconnus. Mais vous n'êtes pas ici pour vous-même; vous êtes ici pour quelqu'un d'autre. Vous avez déjà accepté votre guérison hier soir. C'est vrai. Très bien. Mais vous êtes ici pour votre mari. Il n'est pas ici. Il est dans l'Etat d'Oregon; il a le cancer et il a rétrogradé et vous êtes ici pour lui. C'est juste. C'est AINSI DIT LE SEIGNEUR. Rentrez en croyant. Ayez foi en Dieu. Vous croyez?

E-68 Maintenant, prions à présent. Combien parmi les nouveaux venus croient maintenant? Levez la main, dites: "Je crois. " Que Dieu vous bénisse. Bien. Très bien maintenant, pour terminer cette ligne, je leur ai demandé à tous de se tenir ici. Prions pour eux, imposez-leur les mains tandis qu'ils passent. Très bien. Le Seigneur sait tout ce qu'il en est. Venez, soeur.

Maintenant, Père divin, je prie pour cette femme et je lui impose les mains pendant que l'onction du Saint-Esprit est sur moi.

E-69 [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Rentrez chez vous et soyez rétablie. Croyez de tout votre coeur et soyez guérie. Vous voyez?

C'est... Cela - cela... Le Saint-Esprit est ici. Vous croyez cela. Croyez-vous cela? Vous voyez? Ce n'est pas... Quand ces gens passent, en effet je n'ai pas dit cela, cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas guéris. Vous voyez, Il est toujours ici. Tenez, cette femme.

E-70 Nous sommes des inconnus l'un à l'autre. Le Seigneur Jésus nous connaît tous deux. Croyez-vous qu'Il peut me révéler votre maladie? Très bien. Vous souffrez d'une maladie nerveuse, cela vous a dérangé la tête, il y a des complications. Croyez-vous qu'Il vous connaît? Vous vous appelez Alice Wilson. Vous habitez au 204. C'est juste. C'est le numéro de votre rue. Croyez-vous que vous êtes guérie maintenant? Rentrez chez vous, vous avez votre guérison. Que Dieu vous bénisse.

E-71 Croyez-vous, soeur? Je vous vois boitiller. Croyez-vous que Dieu va vous guérir? Au Nom de Jésus-Christ, puissiez-vous être guérie. Amen.

Approchez. Croyez-vous, mon frère? Au Nom de Jésus-Christ, puissiez-vous recevoir votre guérison. Souvenez-vous que ce même Nom qui a fait bondir Jean, quand il était mort, est invoqué sur vous pendant que l'onction du Saint-Esprit est ici. Partez en vous réjouissant. Amen. Seigneur Jésus, guéris mon frère ici présent. Rétablis-le au Nom de Jésus-Christ. Amen.

Venez, ma soeur. Au Nom de Jésus-Christ, puissiez-vous être rétablie. Amen.

Venez, ma soeur. Croyez-vous en Lui maintenant? Au Nom de Jésus-Christ, je lui impose les mains. Tu as dit: "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. " Puisse-t-elle être guérie. Amen.

Croyez-vous, mon frère? Au Nom de Jésus-Christ, j'impose les mains à mon frère pour sa guérison. Amen. Allez-y.

Venez maintenant. Croyez de tout votre coeur.

E-72 [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Mais vous n'êtes pas ici pour vous-même, c'est pour quelqu'un d'autre. Il a le cancer. Il habite dans l'Arkansas. Partez en croyant qu'il se rétablira. Continuez simplement à croire, continuez à croire, continuez à prier? Au Nom de Jésus-Christ, que mon frère soit guéri. Amen.

Croyez-vous? Allez prendre votre hamburger maintenant. Cette vieille nervosité gastrique vous a quitté. Au Nom de Jésus-Christ, que mon frère soit guéri. Amen. [Espace vide sur la bande - N.D.E.] Assis juste là au fond, un peu mal aux yeux. Dieu vous rétablit. Rentrez chez vous, portez-vous bien. Jésus-Christ vous a guéri.

Au Nom de Jésus-Christ, que ma soeur soit guérie.

Au Nom de Jésus-Christ, que ma soeur soit guérie.

E-73 C'est si loin derrière... C'est juste ici derrière au milieu. Il y a deux femmes. L'une d'elles a des varices. L'autre qui est assise à côté d'elle a un problème au cou et des troubles intestinaux. Levez-vous. Jésus-Christ vous rétablit. Alléluia. Croyez. Ils étaient assis là, priant pour elle. C'est ce qui a fait cela. Priez les uns pour les autres. Ayez la foi. Voyez-vous? Ayez simplement foi en Dieu.

E-74 Au nom de Jésus-Christ, partez et soyez rétablie.

Venez, chère soeur. Au Nom de Jésus-Christ, qu'elle soit guérie.

Venez, mon frère. Au Nom de Jésus-Christ, qu'il soit guéri. Accorde cela.

Ce petit garçon, ô Seigneur Dieu, guéris ce petit garçon estropié et qu'il marche et soit bien portant. Au Nom de Jésus-Christ.

Bénis notre soeur et guéris-la au Nom de Jésus-Christ.

Guéris mon frère, Père, je prie au Nom de Jésus. Amen.

Approchez, chère soeur. Au Nom de Jésus-Christ, qu'elle soit guérie.

Au Nom de Jésus-Christ, que ma soeur soit guérie. Amen.

Au Nom de Jésus-Christ, que mon frère soit guéri.

Au Nom de Jésus-Christ, que mon frère soit guéri.

Celle qui est assise juste ici derrière en train de me regarder, au bout de la rangée, cette dame-là qui souffre de la hanche et du dos, Jésus-Christ vous rétablit. Rentrez chez vous et croyez. Que Dieu vous bénisse.

Venez, au Nom de Jésus, que vous soyez guéri. Amen.

E-75 Bonsoir. Etait-ce... Nous sommes des inconnus l'un à l'autre, monsieur. Je ne vous connais pas. Je ne vous ai jamais vu. Nous sommes juste des hommes qui se sont rencontrés ici sur terre, c'est tout. Croyez-vous que le Dieu du Ciel qui a ressuscité Son Fils Jésus vous connaît? Vous croyez cela? Ça c'est une bonne foi. Si Dieu me révèle votre problème, croirez-vous que je suis Son serviteur? Vous avez l'arthrite, ça c'est une chose. Vous vous levez avec peine le matin. C'est juste. Et puis vous avez un problème de foie. Et vous êtes de confession catholique. C'est juste. Vous êtes accompagné d'un ami. Il est assis juste là. Croyez-vous que Dieu peut me dire son problème? Croyez-vous cela? Il a un problème avec sa jambe, ses genoux. C'est comme s'il a des complications. C'est juste, n'est-ce pas? Tout est parti. Rentrez chez vous et soyez bien portants, tous les deux. Jésus-Christ vous rétablit, monsieur. Amen. Amen.

E-76 Croyez-vous? Tout est possible; crois seulement. Combien parmi le reste d'entre vous croient de tout leur coeur? Maintenant, la Bible dit: "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. " Nous n'avons pas le temps d'appeler d'autres cartes de prière. Il est 22 heures passées. Imposez-vous les mains les uns aux autres. Je vais prier pour vous à partir d'ici même. Peu importe votre problème. Imposez-vous simplement les mains les uns aux autres. Peu importe votre problème. Imposez-vous les mains. La Bible dit: "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru. " Le Saint- Esprit me rend heureux; Il vous rend heureux. Ainsi, c'est le même Dieu. Chacun de vous, partout, imposez-vous les mains les uns aux autres et croyez avec tout ce qui est en vous.

E-77 Ô Seigneur Dieu, Créateur des cieux et de la terre, je réprimande maintenant le diable, la puissance de l'ennemi. Satan, tu ne peux plus retenir ces gens. Ils croient la Parole comme l'a fait Marie. Ils acceptent la Parole comme l'a fait Marie. Au Nom de Jésus-Christ, sors d'eux. Vous mauvais esprits de maladie et d'affliction, quittez ces gens, afin qu'ils soient guéris. Au Nom de Jésus-Christ.


Наверх

Up

S'abonner aux nouvelles