C’est Moi

Date: 61-0517 | La durée est de: 1 heure et 52 minutes | La traduction: SHP
pdf
Grande Prairie, Alberta, Canada
E-1 Crois seulement. [Un frère introduit frère Branham.–N.D.E.]
Merci, monsieur. Bonsoir, mes amis. Vous pouvez vous asseoir.
Nous estimons bien certainement ceci comme un grand privilège, être ici ce soir au service de Christ. Nous aimerions vous remercier vous tous, braves gens ici à Grande Prairie, pour ce bon moment de communion. Nous n’oublierons jamais cela. J’espère, si c’est la volonté de Dieu, pouvoir revenir à un moment donné pour rester avec vous, peut-être pour un séjour plus long. Ça a été un peu au hasard que notre frère a eu l’information et ils se sont très vite préparés pour notre arrivée. Il n’a pas eu le temps d’annoncer cela. Et j’ai été pratiquement discourtois en vous gardant, vous les fermiers, jusque si tard le soir, sachant que votre saison de labour et autres est maintenant proche. Je suis vraiment désolé de vous avoir gardés jusque tard, mais j’espère que quelque chose a été dit ou fait qui vous restera éternellement.
J’aimerais certainement remercier les pasteurs, tous ces bons pasteurs ici qui collaborent et qui sont venus. Je suis très content de ce que vous avez de tels pasteurs, des bergers établis sur le troupeau de Christ. Eh bien, j’espère que ces réunions, leurs effets dureront longtemps avec vous, que vous n’oublierez jamais la visitation de notre Seigneur... J’étais désolé d’être venu auprès de vous dans un état de grande fatigue et d’épuisement, mais, comme vous le savez, j’étais en route pour un–un petit moment de pêche et de chasse avec des amis là à Dawson Creek. Ça fait pratiquement six mois que je suis sur le terrain de travail sans arrêt; je suis donc vraiment épuisé. Les réunions n’ont pas été telles qu’elles devraient être, parce qu’après la première vision ou la deuxième, ça en est donc fait de moi. Et tout le monde sait que dans des réunions ordinaires, il y parfois a trente ou quarante visions par soirée. Ainsi donc, c’est–c’est à cause la grande fatigue que j’éprouve, et non à cause de votre foi.
E-1 Thank you, sir. Good evening, friends. You may be seated.
We most certainly deem this a grand privilege to be here tonight in the service of Christ. We wish to thank all you fine people here in Grande Prairie for this lovely time of fellowship. We shall never forget it. Trusting that if it's God's will that I could get back again sometime to be with you, perhaps with a longer stay... Just kind of a fly-by-night that our brother got the information and they made ready right quick for our coming. He did not have time to advertise it. And I've been mostly rude to keep you farmer people up so late at night, knowing your plowing season and things is at hand now. So I'm sorry that I held you up, but I hope that something was said or done that'll last through eternity for you.
I certainly want to thank the pastors, all these fine cooperating pastors here that come in. I'm so glad that you people have pastors like this, that's shepherds over the flock of Christ.
Now, trusting that the meeting, the results will be long lasting with you, that you'll never forget the visit of our Lord...
I was sorry to come to you so tired and worn out, but as you know, I was on my way up for a--a little time of fishing and hunting with some friends up at Dawson Creek. And I just been six months on the field without stopping, so I'm really worn out. The meetings hasn't nothing like being what they should've been, because the first vision or two, then I'm just gone. And anyone knows that in the regular meetings sometimes there's thirty or forty of them in a night. And so it's--it's because I've been so tired, not because of your faith.
E-2 Autre chose, je pense que nous avions un service d’instructions pour renseigner les gens. Pour beaucoup parmi eux, c’est du nouveau. Lorsque le Saint-Esprit... Lorsque vous priez, vous êtes en prière et vous vous rappelez que Dieu est sur le point d’exaucer la prière en ce moment-là. Et aussitôt que Cela parle, levez-vous. C’est... Vite. C’est... Dieu veut que vous réagissiez très vite. (Voyez?) et que vous vous leviez à cela. Et vous remarquerez souvent que j’ai une vision sur quelqu’un, et ensuite je parle, et–et si cette personne ne réagit pas à cela, cela se déplace vers quelqu’un d’autre (Voyez-vous?), et alors... Il est très timide, le Saint-Esprit. Et Il partira... Peut-être que la personne assise là a une bonne foi, et elle croit que cela l’aidera un peu. Cela ne la guérira pas. Cela ne guérit pas les gens, mais cela–cela lui donne une confiance de savoir que leur prière a touché le Souverain Sacrificateur. Et parfois, ils ratent cela, ne sachant pas bien comment s’en emparer. C’est du nouveau. Ce n’est pas plus que si votre pasteur ou quelqu’un d’autre prie pour vous. En effet, après tout, il s’agit juste de la prière de la foi qui sauve les malades. Le pasteur a le même droit de prier pour vous que n’importe qui. Et si votre pasteur n’est pas là, un bon saint dans les parages, quelqu’un... En effet, confessez vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, c’est ce que les Ecrit... Je pense que c’est dans Saint Jacques, chapitre 5.
Et ça a été merveilleux. Souvent, je me demande parfois comment tant de choses se produisent. Mais c’est juste par une simple prière. Je viens, je prie pour quelqu’un qui est peut-être à l’article de la mort, tout rongé par le cancer sarcome ou quelque chose comme cela. Peu après, le long de la route, quelque... «Vous souvenez-vous de moi, Frère Branham? C’était moi qui étais comme ça, comme ceci.» Des dizaines de milliers à travers le monde... Vous voyez donc, c’est juste par la simple foi; il n’y a rien, alors rien, que nous fabriquons par nous-mêmes; c’est juste quelque chose que nous croyons, à la manière des enfants, juste comme si vous promettiez une nouvelle robe à votre fillette pour le samedi, un complet au petit garçon. Voyez? Ils attendent ça. Juste une simple foi d’enfant. C’est tout ce que Dieu veut que nous soyons. En effet, nous sommes bien des enfants, après tout.
E-2 Another thing, I think if we had an instruction service to let the people know. Many of them, it's new to them. When the Holy Spirit... When you're praying, you be praying and remembering that God's fixing to answer your prayer right then. And as soon as it speaks, you rise. That's... Quickly. That's... God wants you to move real quick. See? And rise to it.
You notice many times I see the vision over someone and then I'd speak and--and if they don't respond to it, it moves right over to someone else (You see?) and then... It's very timid, the Holy Spirit is. And It'll move... Maybe that person setting there with good faith, believing that would help them a little. It will not heal them. It doesn't heal them, but it--it gives them confidence to know that their prayer touched the High Priest. And sometimes that way they'll--they miss it by not knowing just how to take ahold of it. It's something new. And it's not no more than what your pastor, anyone else who'd pray for you. Because after all, it's just the prayer of faith to save the sick. The pastor has just as much right to pray for you as anyone there is. And if your pastor's not there, a good saintly person in the neighborhood, anyone... 'Cause confess your faults one to the other and pray one for the other, that the Scripts... I believe in Saint James the 5th chapter...
And it's been marvelous. Many times I wonder sometimes how that so many things happen. But it's just simple prayer. I come up and pray for someone, maybe dying, sarcomis cancer or something, just eaten up. After while along the road some... "You remember me, Brother Branham? I was the one that was so-and-so." Tens of thousands of them world around... So you see, it's just simple faith; it's nothing and anything that we work ourself up to; it's just something that we believe like a child would believe, just like you'd promise your little girl a new dress Saturday, the little boy a overall jacket. See? They expect that. Just simple childlike faith. That's all God wants us to be, because we're just children anyhow.
E-3 Ainsi donc, nous–nous sommes heureux de passer ce moment de communion avec vous. Que Dieu vous bénisse.
Je suis très reconnaissant de voir cette jolie petite nouvelle église. Cela montre qu’il y a une assemblée prospère qui a entrepris de construire cette église comme ceci dans ces... cette petite ville ici et pour sa population en pleine extension. J’espère que Dieu sera... qu’Il l’élargira au point qu’on aura à acheter des terrains voisins pour construire un–un bâtiment plus grand et que plusieurs centaines de gens seront sauvées.
Que Dieu bénisse le pasteur, les diacres, les administrateurs et tous les autres collaborateurs qui se sont rassemblés avec nous ici. Nous ne sommes pas divisés, nous formons un seul Corps. Nous croyons qu’il y a un seul Christ qui nous a sauvés nous tous. Ainsi donc, c’est ça notre position.
Et maintenant, peut-être que j’irai bientôt une fois de plus à l’étranger. Et alors, ici en Amérique, on peut bien aller prêcher, et peut-être imposer les mains aux malades. C’est bien. On s’en tire avec ça. Mais ce n’est pas le cas au front. Là, vous–vous affrontez des démons, je–je veux dire des démons vous lancent des défis, des sorciers et, oh! ce qu’on appelle des saints hommes, et–et tous ceux qui n’ont pas peur de lancer des défis. Mais voici ce que je déclare, Dieu est mon Juge: Je n’en ai jamais vu un arriver sans que Dieu l’ait vaincu par une victoire glorieuse, comme cela, chaque fois, chaque fois.
E-3 And so we--we are happy to have this time of fellowship with you. May God bless you people.
So thankful to see this lovely little new church. It shows there's a thriving congregation that would undertake to build this church like this in these--this little city here and its growing population. I trust that God will be--expand it so they'll have to buy the properties next door and build a--a bigger building, and many hundreds of people being saved.
God bless the pastor, and the deacons, and trustees, and all the other associates with us here together. We are not divided; we are one body. We believe that there is one Christ Who saved us all. And so that's how we stand.
And now, perhaps soon I'll be in the foreign lands again. And now, here in America you can just go out, preach, and maybe lay hands on the sick. That's all right. You get by with it. But not when you're on the battlefront. Out there you--you face devils, I--I mean challenging devils, witchdoctors and, oh, what they call holy men, and--and everything that's not afraid to challenge. But I say this, God being my Judge, I've never seen one happen but what God triumphed over it with a great victory, like that, every time, every time.
E-4 Nous avons des livres, mais j’ai oublié de les apporter. Si vous en voulez ou quelque chose comme cela, écrivez-nous simplement en Indiana, à Jeffersonville, Indiana; nous serons content de vous l’envoyer. Et si vous avez besoin n’importe quand d’un tissu sur lequel nous avons prié et que vous voulez le porter dans votre Bible, eh bien, écrivez-moi simplement, juste Jeffersonville, Indiana. Nous vous l’enverrons gratuitement. Sans frais pour quoi que ce soit, nous ne faisons rien payer. Tout est gratuit. Jésus a dit: «Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.» Ainsi, nous... Sans frais pour quoi que ce...
Nous avons en fait des livres, mais ils ne sont pas à moi. Ce sont des livres que d’autres hommes ont écrit sur le ministère. Il nous faut donc les acheter. Et nous bénéficions d’une remise de quarante pour cent là-dessus. Puis, il nous faut les traîner aux réunions, nous les exposons chaque fois dans des réunions et–et nous demandons à quelqu’un de les vendre. Nous payons cinquante dollars par semaine à quelques jeunes gens qui nous accompagnent afin de vendre les livres au début des réunions. A la fin de la réunion... Nous ne les vendrons pas le dimanche. Et puis, nous avons une ligne de conduite: Si quelqu’un vient, peu importe qui il est et qu’il désire avoir un livre, mais n’a pas d’argent, donnez-le-lui de toutes façons. Voyez? Et ne refusez à personne, parce qu’il n’est pas question de vendre des livres (voyez?); il est toujours question de diffuser le Message. Et tout le monde sait, vous les frères qui vendez les livres, on ne gagne pas d’argent en les vendant, à moins que vous... rien... Ils ne s’autofinanceront même pas. Ce sont les offrandes d’amour qui financent les livres pour les gens qui...
E-4 We have literature, but I didn't think of bringing it. If you'd want any or anything, just write to us in Indiana, Jeffersonville, Indiana; we'd be glad to send it. And if any time you need a prayer cloth and want to carry it in your Bible, well, just write to me, just Jeffersonville, Indiana. We'll send it no charges. No charges on nothing, we do not charge for anything. Everything's free. Jesus said, "As freely as you receive, freely give." So we... No charges on any...
We do have books, but they're not mine. They're books that other men has wrote of the ministry. So we have to buy them. And we get a forty percent discount on them. Then we have to haul them to the meetings, and we always place them in the meetings and--and get somebody to sell them. We give a couple of young fellows that goes with us fifty dollars a week to sell the books at the beginning of the meeting. At the end of the meeting... We will not sell them on Sunday. And then we got orders, no matter who it is, if the person comes by and wants a book and hasn't got the money, give it to them anyhow. See? And never turn a person down, because it's not to sell the book (See?); it's always to get the message out.
And anyone knows, you brethren who sell books, there's no money in selling books 'less you... nothing... They won't even pay for themselves. Love offerings is what pays for the books to the people that...
E-5 Parfois, lorsque je quitte une grande campagne, on me donne une offrande d’amour. Et alors, j’amène cela à mon église, je remets cela à l’église. Et c’est affecté aux missions à l’étranger. Sur ça, on me paie assez d’argent pour vivre: cent dollars par semaine pour ma famille et–et pour la maison, le véhicule et les dépenses, les appels téléphoniques et autres. Evidemment, cela n’est pas utilisé pour les autres appels téléphoniques; ça vous coûte des centaines de dollars par mois, les appels téléphoniques.
Et j’ai vu des fois où des appels téléphoniques de loin seuls avoisinaient les soixante-quatre par heure. Vous pouvez donc vous représenter ce que c’est. Ce n’est pas juste dans une petite ville; ça vient de partout dans le monde. Voyez? Et il y a des gens qui attendent; il y en a des centaines sur la liste d’attente présentement juste pour quelques minutes: ils viennent de l’Afrique, de l’Inde, de l’Asie, de partout pour des entretiens privés. Eh bien, c’est alors qu’on se tient devant Dieu, et on attend jusqu’à ce qu’Il parle et révèle la chose exacte à faire. Et aucune fois Il ne nous a fait défaut. Nous en sommes donc reconnaissant, reconnaissant à Dieu.
E-5 Sometime when I leave on a big campaign they'll give me a love offering. And when I do that, I take it to my church, turn it into the church. And it goes to foreign missions. Out of that they give me enough money to live on: a hundred dollars a week to my family and--and home, and automobile, and expense, and phone calls, and things. 'Course, that doesn't go for the other phone calls; they run hundreds of dollars a month, the phone calls.
And I seen the time that phone calls on long distance alone would average sixty-four long distance and hour. So you can imagine what it is. It's just not just one little place; it's all the way around the world. See? And people laying in there waiting for months, hundreds of them on the waiting list now just for a--a few minutes: come from Africa, India, Asia, everywhere to come in on those private interviews. Now, there's where you stand before God and wait until He speaks and tells just what has to be done. And not one time has He ever failed us. So we're thankful for that, grateful to God.
E-6 Maintenant, j’irai prochainement à Dawson Creek. Et nous vous y invitons. Frère Sothmann est venu, il m’a pris il y a de cela quelque temps, lui et mon fils, pendant que j’étais dans une pièce en train de prier pour la réunion de ce soir. Et il a dit qu’on aurait un petit-déjeuner, je pense, le samedi matin. C’est bien. Et nous serons content que vous veniez, que vous participiez au petit-déjeuner, que vous assistiez à la réunion. Et puis, que vous priiez pour moi.
J’aimerais solliciter de vous cette seule faveur avant de prendre les Ecritures. Vous savez, lorsque les vents soufflent fort et que le–le... et que tout s’oppose, des sorciers de tout côté, et–et que des puissances démoniaques vous lancent des défis de tout côté, je me demande si je pourrais bien compter sur vous qui restez ici derrière à Grande Prairie pour qu’à un moment donné, chaque jour, vous murmuriez une petite prière en ma faveur. Allez-vous le faire? Allez-vous me promettre de le faire? Merci. Merci. Je me souviendrai toujours de vous.
Chaque fois que je passerai, je tâcherai de m’arrêter pour vous voir. En faisant des va-et-vient... Et si je ne vous revois pas avant de traverser la rivière, je vous reverrai de l’autre côté là où... Et, rappelez-vous, le même Evangile que j’enseigne ce soir, je me tiendrai là avec dans ma main, en disant: «C’était vrai.» Et je suis sûr que notre Seigneur confirmera cela, que c’est vrai.
Non seulement Il le fera alors, mais Il le fait maintenant. Cela... Il le fait maintenant, c’est vrai.
Je vous apprécie certainement et je vous aime d’un chaleureux amour chrétien. Si je peux n’importe quand vous accorder une faveur, téléphonez-moi ou écrivez-moi. Je ferai tout mon possible pour vous aider à rendre la vie un peu plus aisée pour vous et aplanir un peu les endroits rugueux. N’importe quand que je peux prier pour vous, faire n’importe quoi pour vous, faites-le-moi savoir.
E-6 Now, I'm going up to Dawson Creek next. And we invite you there. Brother Sothmann came and got me a few moments ago, he and my son, while I was in the room praying for the meeting tonight. And he said they was going to have a breakfast, I believe, on Saturday morning. That's good. And we'd glad for you to come, attend the breakfast, attend the meeting. And then pray for me.
I want to ask this one favor of you before I turn to the Scriptures. You know when the winds are blowing hot and the--the--everything's going contrary and witchdoctors on every hand, and--and devil powers challenging on every hand, wonder if I could just depend on you back over here in Grande Prairie some time each day to whisper a little prayer for me? Will you do that? Will you promise me to do that? Thank you. Thank you. I'll always remember you.
Every time coming through, I'll try to stop and see you. If coming back and forth. And if I do not see you again until we cross the river, I'll see you on the other side over there where... And remember, the same Gospel that I teach about tonight, I'll be standing there with It in my hand. Saying, "It was true." And I'm sure our Lord will vindicate that, that It's true.
Not only does He do it then, but He does it now. That... He does it now, that is true.
I certainly appreciate you and love you with warm Christian love. If any time I can be a favor to you, call me, or write me. I'll do anything that lays within my power to help you make life a little easier for you, and the rough places a little smoother. Anytime I can pray for you or do anything for you, let me know.
E-7 Inclinons la tête juste un instant alors que nous parlons à l’Auteur de cette Parole. Seigneur, le Dieu Créateur des cieux et de la terre, qui a créé toutes choses par Christ notre Seigneur, qui L’a envoyé pour faire l’expiation de nos péchés, en nous donnant Sa Parole, qui est l’Eau de séparation, nous sommes lavés par l’Eau, par la Parole de séparation, afin que par la foi, qui croit, si nous sommes séparés de nos péchés, sortis sur un appel, mis à l’écart, ordonnés pour l’Evangile du Seigneur Jésus, la Bonne Nouvelle qui va de la chaire, Seigneur, jusqu’à la petite ménagère qui peut témoigner et raconter la bonté de notre Adorable Seigneur.
Nous inclinons bien humblement la tête par humilité, Seigneur, et nous Te remercions, car nous savons que nous étions autrefois étrangers à Dieu, sans espoir, sans Christ, sans Dieu. Et pendant que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort à notre place pour nous réconcilier et nous ramener dans la grande famille de Dieu. Ainsi, nous allons... Nous ne pourrons pas, Seigneur, avec le langage humain, exprimer l’adoration de notre coeur pour Ta bonté et Ta miséricorde envers nous. Mais, Père, à notre manière d’enfant, simple et humble, reçois nos actions de grâce, Seigneur Dieu.
Maintenant, je prie, Père, premièrement pour Tes serviteurs ici, mes frères. Ô Dieu, je suis si content d’avoir communion avec eux. Dans la Bible, il a été une fois dit: «Oh! qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble, dans l’unité. C’est comme l’huile d’onction qui descend sur la barbe d’Aaron, sur le bord de ses vêtements.» Combien nous Te sommes reconnaissant pour cela, Seigneur, pour des frères de la même foi précieuse, qui croient en Dieu. Nous Te remercions pour leurs églises. Je Te prie, ô Dieu, de bénir leurs efforts, où qu’ils soient. Et que leurs assemblées grandissent, que la grâce de Dieu soit avec eux, Seigneur. Que les signes et les prodiges accompagnent leurs ministères, Seigneur, que cela secoue ce pays avec la puissance de Dieu. Accorde-le, Seigneur.
Envoie-nous des hommes depuis ce désert comme Jean-Baptiste, ce prophète, qui était ferme, martelant, parlant du Messie qui viendrait avec le van à la main, qui nettoierait à fond Son aire et qui brûlerait la paille dans un feu qui ne s’éteint point.
E-7 Shall we bow our heads just a moment, as we speak to the Author of this Word.
Lord, the God of creation of the heavens and earth, Who made all things by Christ our Lord, Who sent Him to be the propitiation of our sins, giving us His Word, which is the water of separation, washed by the water, through the Word of separation. That through faith believing if we are separated from our sins, called out, set apart, ordained to the Gospel of the Lord Jesus, the good news: goes all the way from the pulpit Lord, to the little housewife that could testify and tell of the goodness of our blessed Saviour.
We just humbly bow our heads in humiliation, Lord, and thank You to know that we were once alienated from God, without hope, without Christ, without God. And while we were yet sinners, Christ died in our stead to reconcile us back to the great family of God. So we'll--could not be able Lord by human speech to ever express the adoration of our hearts for Thy goodness and mercy to us. But, Father, in our simple, humble, childlike way, receive our thanksgiving, Lord God.
Now, I pray Father, first for Your ministers here, my brethren. O God, I'm so glad to have fellowship with them. It said once in the Bible that "How sweet it is for brethren to dwell together in unity. It's like the anointing oil that was on Aaron's beard, that run to the hems of his skirt." How we thank You for that Lord, for brethren of like precious faith, that believes on God. We thank You for their churches. And I pray God that You'll bless their efforts, wherever they are. And may the congregations grow, and the grace of God be with them, Lord. May signs and wonders accompany their ministry, Lord, that'll shake this nation with the power of God. Grant it, Lord.
Send us men out of this wilderness like John the Baptist, who came forth burly and blasting, that prophet, speaking of a Messiah, was coming with His fan in His hand, that would thoroughly purge His floors, and burn the chaff with unquenchable fire.
E-8 Maintenant, Père divin, bénis cette assistance ce soir. Il y a ici des mères assises avec leurs petits enfants. Regarde, des papas et des mamans assis ensemble, des malades et des nécessiteux. Je prie, ô Dieu, que l’Ange de miséricorde parcoure cet endroit-ci ce soir.
Qu’il n’y ait personne de faible au milieu de nous à la fin de ce service. Que nous retournions à nos foyers, ce soir, nous réjouissant et disant: «Notre coeur ne brûlait-il pas au-dedans de nous alors qu’Il nous parlait le long du chemin?» Accorde-le, Seigneur. Car nous savons que Tu demeures le même hier, aujourd’hui et éternellement.
Bénis ces gens, Père. Et s’il arrive que certains parmi nous traversent la rivière avant de nous revoir, ô Dieu, accorde que nous nous rencontrions tous quelque part là dans le glorieux Au-delà. Et là, nous communierons ensemble éternellement.
Combien j’aimerais aller avec chacun de ces hommes et chacune de ces femmes, chez lui, lui rendre visite, chez lui, qu’ils soient une bénédiction pour moi, Seigneur, et juste nous asseoir, lire un passage des Ecritures, nous agenouiller à leur table et prier. Combien doux ce serait! Mais, ô Père, le jour est fort avancé, le soleil se couche, l’éternité se pointe. Oh! nous devons combattre autant que nous le pouvons. Ô Dieu, si jamais je n’arrive à le faire dans ce monde, puissé-je être capable de le faire dans le monde à venir.
Accorde-nous de Ta grâce. Puisse le Saint-Esprit nous parler ce soir par la Parole écrite. Ferme nos bouches à tout ce qui est faux. Ouvre largement nos coeurs pour recevoir Cela. Que la Semence tombe dans la bonne terre, qui produira au centuple pour la gloire de Dieu. Nous le demandons au Nom de Son Fils bien-aimé, le Seigneur Jésus-Christ, notre Sauveur. Amen.
E-8 Now, Father God, bless this audience tonight. Here sets mothers with their little babies. See, dad's and mothers setting together, and sick people, and needy. I pray God, that the Angel of mercy will sweep over here tonight.
May there not be a feeble person in our midst when this service is closed. May we go to our homes tonight, rejoicing, saying, "Did not our hearts burn within us as He talked to us along the way?" Grant it, Lord. For we know You remain the same yesterday, today, and forever.
Bless this people, Father, and if it happens to come to pass that some of us crosses over the river before we see each other again, God, grant that we'll all meet again somewhere over yonder in the great beyond. And there we will fellowship together forever.
How I would like to go home with each one these men and women; visit their homes, be a blessing to me Lord, just set down and read a Scripture, and kneel down at their table, and pray. How gracious it would be. But, Father, the day is way spent, the sun is going down. Eternity is coming in.
Oh, we must battle as long as we can. God, if I never get to do it in this world, may I be able to do it in the world that is to come.
Give us of Thy grace. May the Holy Spirit speak to us tonight through the written Word. Close our mouths to anything that would be wrong. And open our hearts wide to receive It. May the seed fall in good ground, that'll bring forth a hundredfold, for the glory of God. We ask it in the Name of His beloved Child, Lord Jesus Christ our Saviour. Amen.
E-9 Je souhaiterais me référer juste à un–un passage des Ecritures ce soir. Et j’étais très désolé de vous avoir gardés longtemps hier soir. Je parlais et vous... Je parle vraiment beaucoup. Ainsi, je... [Quelqu’un parle à frère Branham.–N.D.E.] Merci, monsieur. C’est vraiment gentil, vous... Beaucoup de grâce, frère. Je–je vous en remercie, c’est très gentil; cela me réjouit de savoir qu’on apprécie l’effort que vous fournissez. Vous savez ce que je veux dire.
Maintenant, quelle est ma raison d’être ici? C’est d’essayer de vous aider, essayer de vous rendre la vie un peu plus aisée. Et à quoi me servirait-il de venir ici comme un imposteur ou un hypocrite? Je ne suis pas payé pour venir. Je ne demande pas l’argent. Je n’ai pas... Ce n’est pas la popularité. J’évite cela. Voyez? Ainsi, un homme qui cherche à devenir populaire ne peut pas être en ordre avec Dieu. Ce n’est donc pas ça; c’est parce que je vous aime dans mon coeur.
Je suis fatigué et épuisé. Je suis sur le point d’aller prendre un petit repos d’une ou deux semaines avant de reprendre avec les réunions. Mais mon amour était tel que je ne pouvais simplement pas vous dépasser sans m’arrêter pour demander comment vous allez, tenir une petite réunion et me réunir avec vous un petit instant.
Rappelez-vous donc, ce que je vous dis, c’est que votre Seigneur et mon Seigneur n’est pas mort. Il est ressuscité d’entre les morts. Et Il est avec nous. Il... Nous sommes Ses enfants.
E-9 I wish to refer to just a--a Scripture tonight. And I was so sorry I kept you late last evening. I was talking and you... I just talk too much. So I... Thank you, sir. That's awful nice, you... A lot of grace, brother. I--I thank you for that. That's very nice, makes me feel good to know that you put an effort forth and it's appreciated. You know what I mean.
Now, what's my cause here? To try to help you, try to make life a little smoother for you. And what good would it do me to come here as an impostor or a hypocrite? I'm not paid to come. I do not ask money. I haven't... It's not popularity. I shun that. See?
So a man who tries to be popular cannot be right with God. So it's not that; it's because in my heart I love you. I'm tired and wore out. I'm fixing to go for a little rest for a week or two, 'fore I enter the services again. But my love was, that I just couldn't pass you by without stopping in, saying, "How are you?" and having a little meeting. And associating with you a little while.
So remember, what I'm telling you is this, that your Lord and my Lord is not dead. He's risen from the dead. And He's with us. He... we are His children.
E-10 Maintenant, je... Quant à la guérison, si seulement vous vous appropriez la foi et que vous dites: «Maintenant, s’Il est ici, alors Son attitude envers une personne demeure la même envers tous»... Eh bien, peut-être que l’un aura juste une foi un peu élevée, qui va... qui peut s’élever au-dessus de la vôtre et Le toucher, et ramener une–une vision au-dessus de lui. Cela ne veut pas dire que cette personne est l’unique qui peut être guérie. Non. Vous avez... L’attitude de Dieu demeure exactement la même à votre égard, mais vous ne pouvez simplement pas supporter cela. Cela vous met simplement en pièces. Combien comprennent cela? Levez simplement la main. Jésus a dit (excusez-moi), Jésus a dit, après qu’une femme eut touché Son vêtement, Il a dit: «J’ai connu que Je suis devenu faible. Une force est sortie de moi.» Vous pouvez donc vous rendre compte... E-10 Now, I... In healing if you'll just appropriate the faith and say, "Now, if He's here, then His attitude towards one is His attitude towards all."
Now, maybe someone will have just a little high faith, that'll--can reach in above yours and touch Him, and bring down a--a vision over them. That doesn't mean that that person's the only one can be healed. No. You have... God's attitude's just the same to you, but you just can't stand it. It just tears you to pieces. How many understands that? Just raise up your hand.
Jesus said (pardon me) Jesus said, when one woman touched His garment, He said, "I perceive that I have gotten weak. Virtue's gone from Me." So you can realize...
E-11 Ecoutez, mon frère, ma soeur, c’est peut-être notre dernière réunion. Personne, personne dans ce monde ne pourrait donc savoir ce par quoi je suis passé. C’est vrai. On ne peut pas expliquer cela. On ne peut pas expliquer Dieu. On est dans une réunion, pas ici, mais maintes fois, on parle quelques minutes pour voir, il y a ici des critiqueurs, là, ceux qui doutent; par là des superstitieux. Il y en a un assis là qui est possédé par un–un démon. Et tout ça. Vous sentez cela venir contre vous comme un souffle.
Et puis, vous avez... Voyez, il y a un saint pieux assis là cherchant à trouver Dieu. Il y en a un autre qui se pose des questions et qui a des doutes. Il y a un petit enfant qui se meurt. Il y en a un qui a des yeux louches. Il y a un papa assis là souffrant du cancer. Dieu... Et puis, tout ça, par milliers, ça vous affronte du coup. Vous ne savez pas combien cela vous met en pièces. Voyez?
Et là... Et pensez-y donc, Satan attend un petit mot de travers quelque part. C’est tout. Voyez? Et sachant qu’on est humain, on doit totalement compter sur Jésus-Christ, Lui abandonner complètement sa vie.
Maintenant, prenons les Ecritures dans Saint Matthieu, chapitre 14, verset 27. Voici ce que nous lisons:
Jésus leur dit aussitôt: Rassurez-vous, c’est moi; n’ayez pas peur.
Maintenant, je souhaiterais prendre cela comme sujet: C’est Moi. C’est Moi: trois mots.
E-11 Listen my brother, sister, may be our last time meeting. No one, there's no one in this world will ever know what I went through. That's right. You can't explain it. You can't explain God. And you set in the meeting, not in here, but many times you talk a few minutes to find, here's critics over here. Here's a doubter. Here's one superstitious. Here's one, a--a devil possessed setting there. And all that. You feel that coming against you like a breath.
And then you've got... See, there's a godly saint setting there trying to find God. Here's another one is wondering and doubting. Here's a little baby, dying. Here's one that's cross-eyed. Here's a daddy setting here with cancer. God... And then all that by the thousands, meeting you at one time. You don't realize how it tears you to pieces. See?
And there... And just think, Satan's waiting for one little crooked word, somewhere. That's all. See? And knowing that you're human, you have to completely rely upon Jesus Christ, just completely throw your life to Him.
Now, in the Scriptures of Saint Matthew, the 14th chapter, and the 27th verse. We read this.
But straightway Jesus spake unto them, saying, Be of a good cheer, it is I; be not afraid.
Now, I wish to take that for a text. "It Is I." "It Is I," three words.
E-12 Et maintenant, j’aimerais que ce soir, afin de pouvoir nous dépêcher, nous assistions à une réunion de témoignages. Aimez-vous les témoignages? Nous tous. Et n’auriez-vous pas aimé vivre à l’époque des apôtres, vous asseoir quelque part sur un rondin là à côté du lac et suivre les témoignages de ces apôtres? Combien auraient voulu suivre cela, juste les entendre ensemble, ceux qui avaient marché avec Jésus?
Et assurément, puisqu’ils avaient marché avec Lui et qu’ils Le connaissaient, ils savaient témoigner à Son sujet. Ne le pensez-vous pas? Assurément. Ils savaient comment... Sa Vie, ils savaient exactement ce qu’Il était. Et, rappelez-vous, ils n’étaient pas des anges, là, c’étaient des hommes qui avaient leurs hauts et leurs bas tout comme nous.
E-12 And now, I want us tonight, so we can hurry, to attend a testimony meeting. You like testimonies? We all do. And would you not liked to have lived in the days of the apostles, and set down somewhere on a log out by the lakeside, and heard those apostles testify? How many would like to have heard that, just heard them together, those who walked with Jesus?
And surely if they walked with Him and knew Him, they would know how to testify about Him. Don't you believe that? Sure. They would know how... His life, they knowed just what He was. And remember, they were not Angels now, they were men that had their ups-and-downs just like we do.
E-13 Souvent, des gens pensent que lorsqu’un ministère devient surnaturel, ils pensent que cette personne-là devrait porter une robe, des habits et–et devenir un intouchable, vous savez. Lorsqu’ une personne agit comme cela, elle cherche à devenir quelque chose qu’elle n’est pas. Dieu utilise des hommes, juste des hommes ordinaires.
Lorsque vous voyez une telle personne, pour moi, c’est un prétentieux (voyez?), quelqu’un qui cherche à être quelque chose qu’il–qu’il n’est pas: «Plus saint qu’on ne l’est, ne me touche pas. Je...» Cela... Oh! Dieu n’utilise pas cela; vous le savez.
E-13 Many time people thinks when a ministry becomes supernatural, they think that person ought to wear a robe, clothes, and--and touch me not, and you know. When a person acts like that, they're trying to be something that they're not. God uses men, just ordinary men.
When you see a person like that, to me it's a stuffed shirt (See?), somebody trying to be something they're--they're not: "Holier than thou art, not touch me. I..." That... Oh, God can't use that; you know that.
E-14 Ainsi, nous sommes... Dieu... Voici une seule chose que je dirai: Certains des plus braves coeurs dont j’ai eu à serrer la main sous... battaient sous une vieille chemise bleue rafistolée (C’est vrai), des yeux gris d’acier; ils vous regardent en face et disent: «Prédicateur, je crois ça.» Frère, vous pouvez compter sur ça. Notez-le. Avec des mains calleuses pour avoir tenu la manche de charrue ou quelque chose comme cela, c’est vrai... Il ne vous faut pas être en smoking ni avoir un col roulé pour être un chrétien qui craint Christ. Non. Ce n’est pas ce qu’on porte qui compte; c’est ce que vous êtes à l’intérieur; ce qui fait ce que vous êtes, ce n’est pas combien vous êtes intelligent, mais ce que vous êtes à l’intérieur. Quand à nous, il n’y a rien de bon en nous. S’il y avait une quelconque bonté en nous... «Un seul est bon, et c’est Dieu», a dit Christ. E-14 So we're... God... I'll say this one thing: some of the finest old hearts that I ever shook a hand under--beat under an old blue patched shirt (That's right.), real pair of steel gray eyes, look you in the face and say, "Preacher, I believe it." Brother, you can depend on that. Mark it down. Callous from plow handles or something, that's right... You don't have to have on a tuxedo coat and your collar turned around to be a Christ-fearing Christian. No. It's not what you wear; it's what you are inside, what makes you, not how smart you are but how much you are on the inside. To us there's none of us any good. If there's any goodness about us, "There's only one good and that's God," Christ said.
E-15 Mais j’aimerais aller à une réunion de témoignages, m’asseoir simplement, me trouver un siège et entendre les apôtres témoigner. Oh! Je me suis toujours dit que j’aurais aimé faire cela. Eh bien, j’ai toujours pensé que j’aurais aimé écouter Jésus dire, avec Ses bras tendus, dire: «Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, Je vous donnerai du repos.»
Oh! Vous savez qu’ils avaient tellement... On affirme que si jamais une voix a été proclamée (vous le savez mieux que moi), une voix, elle ne s’éteint jamais. Elle continue à vivre, comme le radium, elle continue sans cesse, comme un cailloux qui tombe dans l’eau. Les petites vagues continuent sans cesse sur des kilomètres, des ondulations continuent jusqu’à devenir imperceptibles à l’oeil nu. Mais elles continuent sans cesse. Et votre air... Lorsque vous parlez (là, on est en électronique), les–les ondes d’air de la–la radio continuent. Elles ne s’éteignent jamais.
E-15 But I'd like to go to a testimony meeting. And just set down and get me a seat and hear the apostles testify. Oh, I've always thought, I'd love to do that. Now, I've always thought I'd like to hear Jesus when He said--stretched forth His loving arms and said, "Come unto Me, all ye that labor and are heavy laden, and I will give you rest."
Oh, you know they got so... They claim, if a voice has ever spoke (you know it more than I do), a voice, it never dies. It lives on, like radium, goes on, and on, and on, like a pebble dropping in the water. The little waves carry on and on for miles, vibrations till you cannot see them with your natural eye. But they're carrying on and on and on.
And your air... When you speak, that's where you get on electronics and the--the radio that air wave, it goes on. It never dies.
E-16 J’aimerais... Je me disais que j’aurais aimé rester en vie jusqu’au moment où la science, peut-être, arrivera à capter Sa Voix. On soutient qu’un jour, si on continue à progresser, on pourra le faire: capter la Voix littérale de Jésus, quand Il disait: «Venez à Moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, Je vous donnerai du repos.»
Eh bien, peut-être que je ne vivrai pas jusqu’en ce jour-là. Franchement, je ne pense pas que le monde subsistera si longtemps. Nous sommes si près du temps de la fin. Mais j’aimerais être avec vous, vous prêcher un moment sur ces choses. Mais j’ai essayé de rendre nos petits messages si simples, sous forme de saynètes, parce que je suis fatigué. Et ainsi, vous comprendrez mieux cela.
E-16 I'd like--thought I'd like to live till science maybe could pick up that voice of His. They claim that someday, if they keep going on, they'll be able to do it, pick up His literal voice, when He said, "Come unto Me, all ye that labor and heavy laden, I'll give you rest."
Well, I may not live to that day. Frankly, I don't think the world will stand that long. We're so close to the end time. But I would like to be with you to preach to you awhile on those things. But I've tried to make our little messages just simple in drama, 'cause I'm tired. And then you'd understand it better.
E-17 Mais je peux ne pas vivre jusqu’à entendre cela, mais il y a une seule chose que j’aimerais vraiment entendre, et je pense que je l’entendrai: «C’est bien, Mon bon et fidèle serviteur. Entre dans la joie de Ton Maître.» C’est ce que j’attends d’entendre un jour. Je suis sûr qu’Il ne me décevra pas.
Et si je... S’Il me rejette au bout du chemin, je continuerai néanmoins à L’aimer. S’Il m’envoie en enfer et que je peux toujours éprouver de l’amour en enfer, je L’aimerai de toute façon. Voyez? En effet, je méritais d’être rejeté pour commencer, voyez. Et si j’avais dix mille vies à vivre et qu’il n’y ait rien à la fin de tout cela, s’il y avait... s’il n’y existe pas de Dieu, pas de Christ, je suivrais toujours cette voie chrétienne pour vivre, après tout. Avoir des hommes et des femmes avec lesquels je peux m’associer, cela rend la vie si différente (Voyez?), si seulement on est chrétien.
E-17 But I may not live to hear that, but there's one thing I do want to hear and I believe I'll hear it. "It was well done, My good and faithful servant. Enter into the joys of the Lord." That's what I'm expecting to hear someday. I'm sure He won't disappoint me.
And if I... If He does turn me down at the end of the road, I'll still love Him. If He sends me to hell, and I can still love in hell, I'll love Him anyhow. See? Because I deserved to be turned down at the beginning. See, and if I had ten thousand lives to live, and there's nothing after the end of them, if there was--if there's no God, no Christ, I'd still take this Christian way to live, anyhow. To have men and women that I can associate with, it makes life so much different (See?) if you just be a Christian.
E-18 Maintenant, suivons cette réunion de témoignages et écoutons les apôtres témoigner.
Ça a dû être vers le coucher du soleil, le soir vers ce temps-ci, lorsque des pêcheurs très musclés se sont mis à pousser la barque loin du rivage. Et je peux bien le voir alors qu’il prend la petite barque, son dos musclé, la pousse et la propulse et, dès qu’elle a quitté le rivage et s’est lancée dans l’eau, dans... bleue de Galilée...
Et puis, il enjambe les sièges et prend place à côté de son frère André. Et les petites rames commencent à s’enfoncer dans l’eau. Et ils les enfonçaient, et après, ils ont fait au revoir de la main à ceux qui étaient sur le rivage. En effet, ils avaient eu une glorieuse réunion cet après-midi-là, et–et il... ils partaient. Et les gens les avaient aimés. Il y a quelque chose au sujet de l’amour de Dieu dans nos coeurs, quelque chose qui nous tue pratiquement lorsqu’on se sépare.
E-18 Now, let's break in upon this testimony meeting and listen at the apostles testify.
It must've been about sundown, about this time in the--in the evening, when the big brawny backed fisherman begin to push the boat off of the shore. And I can just see him as he takes the little ship, and his brawny back, pushing, shoving the boat, and as it gets off the shore, gets it off into the water, into the blue Galilee...
And then he climbs up over the seats and takes his position by the side of his brother Andrew. And the little oars begin to dip into the water, and they'd make a dip and then wave bye-bye to those on the shore. Because they'd had a great meeting that afternoon, and--and he--they were leaving. And the people loved them. There's something about the love of God in our hearts, that it just kills us to part from one another.
E-19 Un groupe de vrais chrétiens, après s’être assemblés et quand ils doivent se séparer les uns des autres à l’église, je–je les ai vus se tenir simplement là, s’étreindre et pleurer. Voyez? Je pense à Paul qui s’agenouilla sur le rivage et pria, disant: «Je–je savais... Vous ne verrez plus mon visage.» Oh! ce qui se passe quand on se sépare...
Nous chantions un cantique dans l’ancienne église baptiste, dans le Sud:
Béni soit le lien qui unit
Nos coeurs dans l’amour chrétien;
La communion des âmes soeurs,
Est comme celle d’En haut.
Quand nous nous séparons,
Cela nous cause de la peine;
Mais nous resterons toujours unis de coeur,
Et dans l’espoir de nous rencontrer.
Ils ont agité la main en signe d’au revoir
E-19 A real Christian group when they come together, when they have to leave one another at church, I--I've seen them just stand and hug one another and cry. See? I think of Paul kneeling down on the shore and praying, say, "I--I--knew... You won't see my face no more." And how it is to separate from one another...
We used to sing a song down in the old Baptist church in the south.
Bless be the tie that binds
Our hearts in Christian love;
The fellowship of kindred minds,
Is like to that above.
When we asunder part,
It gives us inward pain;
But we shall still be joined in heart,
And hope to meet again.
E-20 Cela doit avoir été ce genre de sentiment alors que la petite barque s’avançait sur les eaux et que les autres leur faisaient au revoir de la main et tout disant: «Revenez. Visitez-nous encore, frères.» Ils voient sur le rivage des hommes s’essuyer les larmes des yeux et leur faire signe de la main: «Revenez nous visiter encore», alors que la petite barque s’avance sur les eaux... Et peu après, ils furent perdus de vue. Les autres ne voyaient plus, la nuit tombait. Et ils pouvaient... Ils tiraient... A l’époque, on ramait à deux, assis sur un siège. Ils prenaient ces rames et observaient le temps alors qu’ils tiraient les petites barques. Et alors, si le vent soufflait, on hissait un petit voile, et–et cela les aidait. E-20 It must have been that feeling as the little ship moved out into the--into the waters. And they was waving good-bye and all, saying, "Come back. Be with us again, brethren." Seeing the men on the bank, and them wiping the tears from their eyes, and waving to them, "Come back and be with us again," as the little ship moved on out into the waters...
And after while, they come out of sight. They couldn't see no more, the dark was settling down. And they would--been pulling... In those days they pulled by oar, two men in one seat. And they'd take these oars and keep time as they pulled the little boats. And then if the wind was blowing, they hoist a little sail, and--and helped them along.
E-21 Alors, ils traversaient la Galilée. Et après que cela eut... pour un petit moment de repos, nous pensons que ça doit avoir été le jeune Jean, c’était lui le plus jeune parmi eux, mais–mais plutôt un petit apôtre enthousiasmé. Et alors, pendant qu’ils ramaient dans l’eau, quelqu’un doit avoir dit: «Frères, marquons une petite pause et reposons-nous quelques minutes. Et ayons une petite réunion de témoignages.» C’est elle que nous aimerions suivre. E-21 And they were crossing over the Galilee. And after it got--for a little rest period, we'll believe that it must have been young John, he was the youngest among them and--and rather an enthusiastic little apostle. And so when they pulled their oars out of the water, and someone must have said, "Brethren, let us take a--a little break and rest for a few minutes. And let's have a little testimony meeting." That's the one we want to break in on.
E-22 Le jeune Jean doit avoir dit: «Eh bien, c’est aujourd’hui que la question a été définitivement réglée pour moi. Je suis croyant depuis mon enfance. Je peux me rappeler lorsque ma précieuse vieille mère me lisait les histoires de la Bible, elle me racontait que lorsque notre peuple avait traversé, après être sorti de l’Egypte, et... est entré dans ce pays dont nous avons hérité grâce à Dieu. Elle me racontait les histoires montrant combien Jéhovah était grand, comment Il avait pris soin de Son peuple. Oh! Comme je me couchais et levais les yeux vers son beau visage, elle me disait: ‘Jean, là tout au-delà des étoiles, il y a un Grand Dieu qui aime Son peuple. N’oublie pas cela, mon fils.’ Et puis, elle me disait que lorsque Dieu, Jéhovah, avait fait sortir Ses enfants de l’Egypte, Il pourvoyait aux besoins de ceux qui entreprenaient de suivre Ses commandements. Ils ont suivi Jéhovah au sortir de l’Egypte. Ils sont entrés dans le désert et ils se sont retrouvés à court de pains. Ils n’avaient pas de pain à manger. Alors, Jéhovah faisait tomber du pain des cieux et le déposait par terre. Et le lendemain matin, tout ce qu’ils avaient à faire, c’était aller le ramasser et manger.» E-22 Young John must've said, "Well, today has been the day that settled it forever for me. I have been a believer since I was a baby. I can remember of my precious old mother reading the Bible stories to me, and how she told me that when our people come across out of the lands of Egypt, was brought up into this country that we inherited by God. She used to tell me stories of how great Jehovah was. And how He cared for His people. And how I used to lay and look up into her pretty face, and she'd say to me, 'John, all beyond the stars yonder, there's a great God that loves His people. Don't forget it, my son.' And then she told me that when God, Jehovah had called His children up out of Egypt, that He provides for those who take a step to walk in His commandments. And they were following Jehovah out of Egypt. And they got out into the desert and they run out of bread. They didn't have no bread to eat. And Jehovah brought bread down out of the skies and laid it on the ground. And the next morning the only thing they had to do was go pick it up and eat the bread."
E-23 «Et je disais à ma maman, peut-être, disait-il: ‘Maman, peut-être que Dieu a un grand tas de fours là-haut dans les cieux et tout un groupe d’anges qui faisaient des heures supplémentaires. Et ils cuisaient tous ces pains. Et puis, les anges prenaient de gros paniers et les faisaient tomber, les répandant dans le camp.’»
«Elle disait: ‘Non, fils. Tu es trop jeune pour comprendre. Mais tu vois, fils, Jéhovah est Créateur. Il créait simplement ces pains-là. Il n’a pas à avoir des fours pour faire cuire cela. Il créait simplement ces pains-là. Et cela tombait par terre.’»
Et, oh! peut-être que Jean a dit: «Cela m’est toujours resté à coeur, comment Jéhovah a pu créer du pain et le laisser tomber par terre déjà cuit. Frères, j’aimerais confesser dans ce témoignage ici ce soir, à bord de cette barque, que je sais que nous ne suivons pas un faux prophète. Nous ne suivons pas un imposteur. En effet, quand je L’ai vu aujourd’hui prendre ces petits pains, cinq petits pains et deux petits poissons, rompre ce pain et nourrir cinq mille personnes, j’ai reconnu que c’était Dieu.»
E-23 "And I used to say to my mommy," he might've said. "Mommy, perhaps, God's got a great bunch of ovens up there in heaven and a whole lot of Angels that work overtime. And they would bake all this bread. And then the Angels would get big baskets, and run down, and lay it all around the camp."
She said, "No, son. You're too young to understand. But you see son, Jehovah is a Creator. He just created that bread. He don't have to have ovens to bake it. He just created that bread. And it fell upon the ground."
And oh, John might've said, "That always stayed with my heart, how that Jehovah could create bread and send it down on the earth already cooked. Brethren, I want to make my confession in this testimony tonight here on this boat, that I know that we're not following some false prophet. We're not following some impostor. For when I saw Him today take those little loaves, five loaves and two little fishes, and break that bread and feed five thousand people, I knowed that was God."
E-24 «Pour moi, c’était réglé parce qu’Il a accompli les oeuvres de Dieu. Vous rappelez-vous, frères, Il a une fois dit devant nous: ‘Si Je ne fais pas les oeuvres de Mon Père, alors ne Me croyez pas.’ Mais qu’a-t-Il fait, frères?»
J’aimerais poser la question à cette assistance: Quel–quel genre d’atome libérait-Il? Il a pris ces petits pains et a rompu ces cinq petits pains, Il a nourri cinq mille personnes; pas du blé cultivé, et Il fait tout cela pour... Assurément. Mais Il avait contourné tous les cycles de la nature. Non pas qu’Il avait juste du blé cultivé là, Il avait du pain; et pas juste du pain mur, mais du pain cuit, déjà assaisonné et prêt à être mangé.
C’est là notre Dieu. Les poissons, eh bien, c’est Lui qui a mis chaque poisson dans l’eau. Mais Il a pris ces poissons, Il les a découpés, pas juste qu’Il a tiré un autre de l’eau, mais Il découpe un poisson, Il remettait la main et prenait... Un autre morceau était là pendant qu’Il découpait celui-ci, un poisson frit, déjà assaisonné, et emballé dans les... pains de maïs, et frit, prêt à être mangé.
Comment s’y prenait-Il? Quel genre d’atome, comme dirait la science aujourd’hui, liberait-il là?
E-24 "That settled it for me because He did the works of God. Do you remember, brethren, He said once before to us, 'If I do not the works of My Father, then believe Me not.' But what did He do brethren?"
I want to ask this congregation, "What--what kind of an atom did He turn loose?" Took those little biscuits and broke five of those and fed five thousand people, not growed wheat and... He does it all to... Sure. But He bypassed all the routines of nature. Not only did He grow wheat there, He growed bread, not only bread but baked bread already seasoned and ready to eat.
That's our God. Fishes, why He put every fish in the water. But He took these fishes and broke them, not just raised up another fish out of the water, but broke a fish and went back and took... Another piece growed on while He was breaking that one, a fried fish, already seasoned, rolled in cornmeal and fried, ready to eat."
How did He do it? What kind of an atom would the science say today that He turned loose there?
E-25 Et je peux entendre Jean dire: «Frères, c’était pour moi si stupéfiant que je–je suis monté sur le rocher derrière, j’ai regardé, j’ai vu là où Il était... Je voyais d’où Il obtenait cela. Mais Il ne faisait que prendre du pain, le tendre, rompre un morceau, déposer dans le panier d’André. Il tend encore la main, il y avait un autre morceau déjà prêt lorsqu’il tendait la main pour ça. Pour moi, c’est la preuve qu’Il est Dieu. Il est Jéhovah.
Il n’y a que le Jéhovah de l’Ancien Testament qui peut créer du pain et ici... pour nourrir des gens affamés. Et ce Jéhovah est manifesté ici. Et je sais que c’est le Fils de Dieu. Ça ne peut être que ça. Il est identifié à Dieu quelque part; en effet, Il a accompli les mêmes oeuvres que Dieu.»
E-25 And I can hear John say, "Brethren, it was so astounding to me till I--I climbed up behind the rock, and looked, and seen where He was--I could find where He was getting it from. But He just took the bread, and held it out, and broke a piece, and laid it on Andrew's basket, and reached back, and there was another piece ready when He reached His hand for it. So that proves it to me that He's God. He's Jehovah."
"Only Jehovah of the Old Testament could create bread and here--to feed hungry people. And here that Jehovah is manifested. And I know that that is the Son of God: could only be. He's associated with God somewhere, because He done the same things God did."
E-26 Ça doit avoir été Simon Pierre, vers ce moment-là, qui a dit: «Jean, c’est un bon témoignage. Puis-je maintenant donner le mien? Vous savez, frères, je suis un pêcheur. Mon père avant moi était un pêcheur. Et mon père était un vieux pharisien pieux. Et vous rappelez-vous, il passait beaucoup de son temps à l’église, et nous pêchions ici au lac.
«Et ma mère, oh! comme je la regardais! Papa nous prenait le matin, André et moi, lorsque nous allions pêcher les poissons, nous nous agenouillions à côté de la table. Et je voyais papa lever les yeux et dire: ‘Jéhovah, j’ai besoin de poissons à vendre aujourd’hui pour nourrir mes petits enfants. Veux-Tu m’aider à faire une bonne pêche aujourd’hui?’»
E-26 It must have been Simon Peter about that time said, "That's a good testimony, John. May I give my testimony now? You know, brethren, that I was a fisherman. My father before me was a fisherman. And my father was a godly old Pharisee. And do you remember he stayed in the church great deal of the time, and we fished on the river here on the lake.
And my mother, and how I would see her, and dad take Andrew and I of a morning, when we went to get the fish, and kneel down around the side of the table. And how I'd see dad look up and say, 'Jehovah, I need fish today for the market to feed my little children. Will You help me catch a good catch today?'"
E-27 «Lorsque nous attrapions des poissons et que nous retournions sur le rivage, André, papa et moi, nous nous agenouillions à côté de la barque et rendions grâce à Dieu pour les poissons, avant de les amener au marché.»
Oh! nous avons besoin davantage de pères et de mères de ce genre. «Elevez l’enfant selon la voie qu’il doit suivre.»
«Je me rappelle qu’un jour», a-t-il peut-être dit, dans ce sens, «nous avions attrapé beaucoup de poissons ce jour-là. Oh! c’était une pêche extraordinaire! Et nous ramenions notre petite barque au rivage; et d’un bond, je suis descendu au rivage et j’ai attaché la–la barque. Et nous aidions à mettre les poissons dans des paniers.»
E-27 "How that when we'd catch the fish and come into the shore, how that Andrew, and I, and dad, would kneel down by the side of the boat and thank God for the fishes before we took them to the market."
Oh, we need more fathers and mothers like that. "Bring up a child in the way that it should go."
"One day I remember," he might've said, this way that, "we'd had a great catch that day, oh, a tremendous catch. And we pulled our little boat into the shore, and I jumped ashore and tied the--up the boat. And was helping the fish out into the baskets."
E-28 «Et après que nous eûmes prié, j’ai vu mon papa renvoyer ses cheveux gris en arrière, dégageant son visage; il m’a entouré de son bras, m’a fait asseoir sur la barque et a dit: ‘Simon, mon petit garçon, je t’ai élevé au mieux de ma connaissance pour servir Dieu.’ Et il a dit: ‘Simon, j’aime tous les vrais croyants, j’ai impatiemment attendu le jour où le Messie viendrait. Je pensais Le voir en mon jour. Mais, Simon, je me fais vieux maintenant. Et mes jours sont comptés; mes pas sont plus limités. Peut-être que je ne Le verrai pas; mais, Simon, mon fils, toi, tu es plus jeune; ainsi, tu verras peut-être le Messie que nous avons attendu depuis toutes ces années: l’Espérance d’Israël.’ E-28 And after we'd prayed, I can see my dad brush back the gray hairs from his face, put his arm around me, and set me up on the boat, said, 'Simon, my little boy, I've raised you to serve God the best of my knowledge.' And he said, 'Simon, I like all true believers, have looked forward for the day that when the Messiah would come. I thought I would see Him in my day. But, Simon, I'm getting old now. And my days are numbered; my steps are getting shorter. I, perhaps, won't see Him, but Simon my son, you are the younger, so perhaps you will see the Messiah that we've looked for for all these years: the hope of Israel.
E-29 «‘Simon, avant Sa Venue, beaucoup de choses se passeront au cours de l’âge, les gens se disant des Messies et toutes ces choses. Et lorsque... Au moment de Sa Venue, il y aura toutes sortes de choses qui se passeront. Mais, Simon, les églises se sont emballées dans diverses choses et... mais j’aimerais te dire, mon fils: n’oublie pas de croire ce que Moïse a dit, nos prophètes, que lorsque ce Messie viendrait... Moïse nous a annoncé que le Seigneur notre Dieu susciterait un Prophète comme lui. Et ce serait vers Lui qu’il nous faudrait aller.’
«‘Et Simon, quoi que tu fasses, souviens-toi toujours, peu importe l’apparence de n’importe quoi, souviens-toi, le Messie sera un Prophète; car c’est conforme aux Ecritures. Ne te laisse pas emballer, Simon, par des sottises et des doctrines étranges. Mais reste fidèle aux Ecritures, mon fils. En effet, Moïse, notre conducteur, nous savons que Dieu a envoyé Moïse, et Moïse a dit que le Messie sera un Prophète. Et le signe du Messie, là, nous n’avons pas eu de prophète pendant des centaines d’années. Mais un jour, il se lèvera sur la scène quelqu’Un qui sera Prophète. Et ça sera le Messie; en effet, nous attendons ce jour-là.»
E-29 Simon, before He comes, there'll be many things that's raised up down through the age and saying they are Messiah's and all these things. And when--by the time, His coming, they'll be all kinds of things raise up. But, Simon, the churches has got off on many tantrums and... But I want to tell you, my son; you remember to believe what Moses said, our prophets. That when this Messiah comes, Moses told us, that the Lord our God should raise up a Prophet liken unto Moses. And He would be the One that we were to go to."
"And Simon, whatever you do, always remember, no matter how anything looks, remember, the Messiah will be a Prophet; for it's according to the Scriptures. Don't be carried away, Simon, with foolish things and strange doctrine. But stay with the Scripture, my son. Because Moses our leader, that we know God sent Moses, and Moses said, 'The Messiah will be a Prophet.' And the sign of the Messiah now, we haven't had a prophet for hundreds of years. But one day there will be One raise on the scene that'll be a Prophet. And that'll be the Messiah, 'cause we're waiting for that day."
E-30 Et il a peut-être dit: «Et, frères...» Il a entouré André de ses bras, il a dit: «André, te rappelles-tu lorsque tu es allé suivre la prédication de Jean, parlant du Messie? Eh bien, je me disais que c’était l’une de ces hérésies qu’on a tous. Il y a ceci et cela, et je n’en faisais pas tellement cas, André.
«Mais un jour, lorsque tu as fini par me convaincre d’aller voir cet Homme qui était... qui avait été présenté comme le Messie, lorsque je suis allé Le voir, frères, lorsque je suis entré dans la Présence de cet Homme... Et André tout en gravissant la colline, m’a signalé: ‘C’est Lui, là. Tu Le vois?’»
«‘Eh bien, Il n’est pas différent de tous les autres hommes’, ai-je dit à André.»
E-30 And he might have said, "And, brethren..." put his arms around Andrew, and said, "Andrew, you remember when you went to hear John preach, speaking of a Messiah? Well, I thought it was one of these errors that they all have. There's this and that and I never paid much attention to you, Andrew."
But one day when you finally persuaded me to go see this Fellow that was--been introduced as the Messiah, and when I went to see Him, brethren, when I walked up into the face of this Man, and Andrew going up along the hill said, 'That's Him. You see the One?'"
"'Why He don't look no different than any other man,' I said to Andrew."
E-31 «Mais il a dit: ‘Juste un instant, traversons les foules. Il est sur le point de parler juste un instant. Et tout le monde va rester le souffle coupé pendant qu’Il parle.’ Et nous avons traversé la foule. Et André était... avait vu Jean Le présenter et... Ainsi donc, je me suis davantage approché, je me disais: ‘Je–je vais voir, bien Le voir. Et je vais entendre ce qu’Il dit, voir s’Il est scripturaire.’»
«Je me suis donc approché ce jour-là. Lorsqu’Il était sur le point de parler, je me suis dit: ‘Eh bien, je vais bien voir ce dont André me parlait.’ Et lorsqu’Il... avant d’ouvrir Sa bouche pour dire quoi que ce soit, Son regard s’est posé sur moi. Il m’a regardé et a dit: ‘Tu es Simon, fils de Jonas.’ Oh! Frères, cela–cela avait réglé la question pour moi.»
«Non seulement Il savait qui j’étais, Il connaissait mon vieux papa pieux qui m’avait averti, me disant ce que serait le Messie. C’est pourquoi j’étais sûr que c’était le Prophète de Dieu, le Messie qui avait été suscité. C’est la fin de mon témoignage.»
E-31 But he said, 'Just a minute, let's move through the crowds. He's fixing to speak just in a moment. And everybody will be breathless while He is speaking.' And we moved through the crowd. And Andrew had been... seen John introduce Him and... So then, I moved up close, and I thought, 'I'm--I'm going to see--get a good look at Him. And I'm going to hear what He says, see if He is with the Scriptures.'"
"So I moved up close that day. When He got ready to speak, and I thought, 'Now, I'll just see what Andrew's been talking about.' And when He--before He opened His mouth to say anything, His eyes fastened upon me. And He looked at me and said, 'Your name is Simon and you are the son of Jonas.' Oh brethren, that--that fixed it for me."
"Not only did He know who I was, He knowed that godly old daddy of mine that had warned me and told me what the Messiah would be. Therefore, I knowed that that was God's Prophet, the Messiah that was raised up. That finished the testimony for me."
E-32 Ça doit avoir été Philippe qui s’est levé en ce moment-là et a dit: «Eh bien, Frère Nathanaël, je vais raconter ceci à notre sujet maintenant, dans cette réunion de témoignages ici sur l’océan.» N’auriez-vous pas aimé avoir été là pour suivre cela, assis sur le bastingage de la barque, les écoutant?
Et peut-être que Philippe a dit: «Eh bien, j’étais là, Simon, lorsque je L’ai vu faire cela, ou je L’ai entendu dire cela. Et j’avais remarqué l’expression de ton visage. Tu t’étais directement prosterné à Ses pieds. Et je me suis dit: ‘Assurément que ce gaillard de Simon laisserait tomber ses épaules.’ Et Il t’a dit que ton nom serait une petite pierre par la suite.»
E-32 Must have been Philip about that time, that raised up and said, "Now, Brother Nathanael, I'm going to tell this on us now in the testimony meeting here out on the ocean." Wouldn't you have loved to have been standing, listening at it, setting up on the brail of the boat, listening at them?
And Philip might've said, "Well, I was standing there, Simon, when I saw Him do that, or heard Him. And I seen the expression on your face. You just fell right at His feet. And I thought, 'Surely that big burly man Simon, would just droop his shoulders down.' And He told you your name would be a 'little stone' after this."
E-33 «Et je savais que c’était un bon nom qui te convient, parce que tu es solide. Lorsque tu croyais quelque chose, tu le croyais. Et alors, je me suis dit: ‘Comment a-t-Il donc su cela?’ J’avais aussi lu les Ecritures. Alors, je connaissais mon bon ami qui est assis ici au bout de la barque, Nathanaël; j’ai donc contourné la montagne pour aller le retrouver.
«Et je l’ai trouvé en train de prier sous un arbre. Et après qu’il eut terminé la prière et qu’il se fut relevé, eh bien, j’ai dit: ‘Viens voir qui nous avons trouvé, Jésus, le Fils de Joseph, le Messie.’ ‘Oh! eh bien, a-t-il dit, peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon?’ Et je lui ai dit: ‘Viens, et vois.’»
E-33 "And I knowed that would be a good fitting name for you, because you were solid. When you believed anything, you believed it. And then I thought, 'How would He ever knowed that?' So I'd read the Scriptures too. So I knew my good friend setting up here at the end of the boat, which is Nathanael, so I took around the mountain to find him."
"And I found him under a tree praying. And when he finished his prayer and had gotten up, why I said, 'Come, see Who we have found, Jesus, the Son of Joseph, that's the Messiah.' 'Oh now,' he said, 'could there be anything good come out of Nazareth?'"
"And I told him, 'Come, see.'"
E-34 «Et tu te rappelles, le long du chemin, le... notre conversation? Et aussitôt que j’avais introduit Nathanaël dans la Présence de notre Seigneur, Celui-ci a dit: ‘Voici un Israélite dans lequel il n’y a point de fraude.’ Et je vous assure, je vais arrêter mon témoignage maintenant. Eh bien, Nathanaël, tu le termines.»
«Eh bien, a dit Nathanaël, je... J’étais débarrassé de tout doute. Mais cela... J’étais frappé d’étonnement aussitôt que j’ai vu cet Homme, la toute première fois que je Le voyais, Il m’a dit que j’étais un Israélite et qu’il n’y avait point de fraude en moi. Comment cet Homme m’avait-Il donc connu, alors que je ne L’avais jamais vu de ma vie, avant d’aller à Sa réunion? Et je me disais que j’examinerais, et j’étais tellement enthousiasmé à la pensée: ‘Est-ce que ces nouvelles peuvent être vraies, ou–ou suis-je en train de rêver?’»
E-34 "And you remember along the road the... our conversation? And as soon as I brought Nathanael into the Presence of our Lord, He said, 'Behold an Israelite, in whom there is no guile.' And I'll tell you; I'm going to stop my testimony now. Now, Nathanael, you finish it."
"Well," said Nathanael, "I... All the doubt was taken out of me. But it... I was astonished as soon I seen the Man, the first time I'd ever seen Him, till He tell me that I was an Israelite and no guile. How would the Man ever know me, when I never laid eyes on Him in my life until I come to His meeting? And I thought I would question, and I was so enthused to think, 'Could the news be true or--or was I just dreaming a dream?'"
E-35 «Alors, j’ai dit: ‘Rabbi (ou Révérend, Docteur, je ne sais comment vous voulez appeler cela), quand m’as-Tu donc connu? Eh bien, Tu ne m’as jamais vu de Ta vie. Et comment as-Tu su que j’étais un homme honnête, sans fraude?’ Il a dit: ‘Eh bien, avant que Philippe t’appelât, quand tu étais sous l’arbre, Je t’ai vu.’»
«Frères, j’ai alors reconnu que c’était le Prophète que nous attendions depuis toutes ces années. Et je L’ai confessé publiquement devant mon sacrificateur et tous les autres, sachant que je pourrais être excommunié de l’église pour avoir dit pareille chose ou avoir pris pareille position. Mais cela ne changeait rien pour moi. Je savais que les Ecritures annonçaient qu’Il serait ce genre d’Homme.»
«Je me suis donc cramponné aux Ecritures qui disaient, car Moïse... Nous avons été enseignés à croire Moïse et les prophètes. Et ils avaient annoncé que ce Messie serait un Prophète, et nous n’avons rien vu de pareil pendant des centaines d’années. Et cela était là même avec nous. Et je–je sais que cet Homme ne me connaissait pas. La question était donc réglée pour moi.»
E-35 So I said, 'Rabbi (or Reverend, Teacher, whatever you wish to call it), when did You ever know me? Why, You have never seen me in Your life. And how would You know that I was an honest just man, no guile?' He said, 'Why before Philip called you, I saw you when you were under the tree.'"
"Brethren, I knowed then that was the Prophet that we'd been looking for all these years. And I confessed Him publicly before my priest and all the rest of them, knowing that I'd be excommunicated from the church for saying such a thing or taking a stand. But it made no difference to me. I knowed the Scripture said that's the kind of a Man it would be.
So I stayed with what the Scripture said, 'cause Moses... We were taught to believe Moses and the prophets. And they said that this Messiah would be a Prophet, and we haven't seen anything of it for hundreds of years. And here it was right with us. And I--I know the Man did not know me. So it settled it for me."
E-36 Et vers ce moment-là, André doit s’être levé et avoir dit: «Frères, j’aimerais ajouter autre chose. Vous rappelez-vous le jour où Il a dit que nous allions à Jéricho?»
«Oui.»
«Et il Lui fallait passer par la Samarie. Et nous nous étions tous posé la question: ‘Pourquoi contourne-t-Il la Samarie au lieu d’aller à Jéricho?’ Mais il lui fallait passer par chez les Samaritains. Et, vous savez, nous n’avions pas du tout de relations avec les Samaritains.»
E-36 And about that time Andrew must've raised up and said, "Brethren, I would like to say another thing. Do you remember the day that He said He was going down to Jericho?"
"Yes."
"And He had need go by Samaria. And we all wondered, 'Why's He going up around Samaria, instead of going down to Jericho?' But He had need to go by the Samaritans. And you know we didn't have any dealing with them at all."
E-37 «Mais Il s’est arrêté. Et nous pensions que peut-être Il voulait tout simplement se faire voir en Samarie. Alors, Il s’est assis au puits et Il nous a envoyés acheter de la nourriture. Et à notre retour, vous souvenez-vous de ce que nous avons vu? Nous étions embarrassés. Notre Seigneur parlait à une femme de mauvaise réputation, une belle jeune femme. C’était cependant une mauvaise femme. Elle était là, portant la marque qui indiquait que c’était une mauvaise femme; allant au puits à ce moment donné de la journée. Et Il lui parlait. Vous rappelez-vous ce qu’Il avait dit?»
«Il a dit... Nous nous sommes cachés derrière le buisson pour écouter, entendre ce qu’Il disait, entendre ce que notre Seigneur dirait à cette femme de mauvaise réputation, et Il a dit–Il a dit: ‘Femme, donne-moi à boire.’»
«Elle a dit: ‘Il n’est pas de coutume que vous les Juifs, vous demandiez pareille chose à nous, les Samaritains. Il n’y a pas de relations entre nous.’»
«Il a dit: ‘Mais si tu connaissais Celui à qui tu parles, c’est toi qui M’aurais demandé à boire.’»
«Et elle a dit: ‘Tu n’as rien avec quoi puiser.’»
«Et notre Seigneur a dit: ‘Va appeler ton mari, et viens ici.’»
«Elle a dit: ‘Je n’ai point de mari.’»
E-37 "But He stopped. And we thought maybe He just wanted to show His face in Samaria. So He set at the well, and He sent us in to get some food. And when we come back, you remember what we seen? We were embarrassed. Our Lord was talking to a woman of ill fame a beautiful young woman. But she was a bad woman. She was standing out there with the marking of a bad woman, coming to the well at that time of day. And He was talking to her. Do you remember what He said?"
He said, "We hid behind the bush to listen and see what He was saying, see what our Lord would say to this ill famed woman, and said--He said, 'Woman, bring Me a drink.'"
She said, "It's not customary for You Jews to ask us Samaritans such things. We have no dealings with each other."
He said, "But if you knew who you were talking to, you'd ask Me for a drink."
And she said, "You have nothing to draw with."
"And our Lord said, 'Go, get your husband and come here.'"
She said, "I do not have a husband."
E-38 «Vous rappelez-vous, frères, quel sentiment nous avions éprouvé? Oh! Eh bien, Il a commis une gaffe. Il a commis une faute. ‘Je n’ai point de mari.’ Après, nous avons entendu Ses Paroles. ‘Tu as dit vrai, car tu en as eu cinq, et celui avec qui tu vis maintenant n’est pas ton mari.’ Et alors, vous rappelez-vous ce que cette Samaritaine, de la ville de Sychar là, avait dit? ‘Seigneur, je vois que Tu es Prophète. Eh bien, nous les Samaritains, nous savons qu’un Oint viendra, Celui qu’on appelle le Christ, le Messie. Et quand... Nous savons ce que sera Son signe. Ce sera cela Son signe. Il sera un Prophète. Quand Il sera venu, Il nous annoncera toutes ces choses. Mais Toi, qui es-Tu? Tu dois être un de Ses serviteurs.’ Il a dit: ‘Je Le suis.’» E-38 "Do you remember, brethren, how we felt? Uh, oh. Now, He slipped up. He's made a mistake. 'I do not have a husband.' Then we heard His Words."
'Thou has said well, for you've had five husbands, and the one you live with now is not your husband.' And then do you remember that Samaritan woman, of the city of Sychar there, what she said?
'Sir, I perceive that Thou art a prophet. Now, we Samaritans know that there is coming the anointed One, called the Christ, the Messiah. And when... We know what His sign will be. That will be His sign. He will be a Prophet. When He comes, He will show us these things. But Who art Thou? You must be one of His servants.
He said, "I'm He."
E-39 «Oh! nous avons vu l’expression du visage de cette femme! Lorsqu’elle a déposé sa cruche d’eau, elle est rentrée dans la ville en courant et s’est mise à crier: ‘Venez voir un Homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait dans ma vie.’»
«Eh bien, elle... Il ne lui avait point tout dit. Il... simplement... elle était tellement heureuse. Il lui avait juste dit une seule chose. Mais puisqu’Il connaissait cette seule chose, Il connaissait tout. Voyez? ‘Venez voir un Homme qui m’a dit ce que j’ai fait dans ma vie. Ne serait-ce pas le signe même du Messie?’ Et Il était assis là au puits.»
Et on a fait venir les hommes. La Bible dit que toute la ville avait cru en Jésus parce qu’Il avait dit cela à cette femme.
E-39 "Oh, how we seen the expression on that woman's face. When she set down her water bucket and ran into the city and begin to scream, 'Come see a Man that's told me all the things of my life.'"
Now, she... He never told her all the things. He just... She was just so happy. He just told her the one thing. But if He knowed that one things, He knowed all things. See? "Come, see a Man Who's told me the things that's in my life. Isn't this the very sign of the Messiah? And He's setting right out there on the well."
And they brought the man out. And the Bible says that the whole city believed on Jesus because that He told that woman that thing.
E-40 Ça doit avoir été Matthieu, le scribe (qui notait ce témoignage, afin que je puisse vous le lire ce soir. Voyez?), qui a dit: «Puis-je être le prochain, frères?»
«Oh! oui, Matthieu. Vas-y, parle.»
«Vous rappelez-vous le matin où nous allions à Jéricho? Et Rebecca, notre soeur là à Jéricho, la femme de Zachée... Il était un homme d’affaires, un collecteur d’impôts de la ville. C’était un homme riche. Et vous savez, Rebecca croyait au Seigneur.»
«Elle priait, et elle priait que son mari devienne chrétien. Mais, évidemment, il était l’un de ceux qui donnaient beaucoup d’argent à l’église. Et–et il jouait au golf avec les sacrificateurs (vous savez, vous comprenez ce que je veux dire); il–il avait des activités sociales. Et ils sortaient tous ensembles et–et passaient de bons moments ensemble. Il lui était donc difficile de se désaffilier. Et par conséquent, vous savez qu’il... tout celui qui suit notre Seigneur est aussitôt excommunié des églises. Voyez? On n’avait rien à faire avec eux. Ainsi donc... Et la soeur Rebecca nous–nous avait demandé de prier pour Zachée, son mari, qu’il reçoive notre Seigneur.»
E-40 Must've been Matthew the scribe, taking down this testimony, so I could read it to you tonight. See? He said, "Could I speak next brethren?"
"Oh, yes, Matthew. Go ahead, speak."
"Do you remember the morning that we were going into Jericho? And Rebekah, our sister down there in Jericho, she was the wife of Zacchaeus. And he was a businessman, a tax collector in the city. And he was a rich man. And you know Rebekah believed on our Lord."
"And she had prayed, and she had prayed for her husband to become a Christian. But of course, he was one of the big payers in the church. And--and he played golf with the priests (you know, understand what I mean); he--he had his social affairs. And they all went out together and--and they had their big times together. So it was hard for him to pull away from his membership. And therefore, you know that he--anybody that follows our Lord is excommunicated from the churches right now. See? They have nothing to do with them."
"And so... And we--we was asked by our sister Rebekah to pray for Zacchaeus, her husband, that he would receive our Lord."
E-41 «Et vous rappelez-vous lorsque nous nous tenions au coin et que nous disions à Zachée: ‘Zachée, tu es lecteur de la Bible. Que cherches-tu? Que dis-tu du Messie?’ Le témoignage de Rebecca est vrai. Il est le Prophète que le Seigneur notre Dieu allait susciter en ces jours-ci.’ ‘Oh! Mais Rabbi Lavinski me dit que c’est un faux prophète; qu’Il est–Il est Béelzébul; qu’Il est–Il est possédé d’un esprit de diseur de bonne aventure. Je ne croirais pas ça.’ Il s’éloignait.»
«Et vous rappelez-vous le témoignage de Rebecca ce jour-là? Ce qu’elle–elle a dit, que lorsque Zachée s’était réveillé tôt ce matin-là... et elle avait prié toute la nuit, que Zachée arrive à voir Jésus à Son arrivée dans la ville.»
E-41 And do you remember when we stood on the corner and told Zacchaeus, 'Zacchaeus, you are a Bible reader. What seekest thou? What sayest thou of Messiah?' Rebekah's testimony is true. He is the Prophet that the Lord our God was going to raise up in these days. 'Oh, but Rabbi Lavinski tells me that he's a false prophet. He's a--he's a Beelzebub. He's--he's possessed with a fortunetelling spirit. I won't believe it,' walks away."
"And you remember Rebekah's testimony that day? How she--she said when Zacchaeus got up early that morning, and she'd prayed all night long that Zacchaeus would get to see Jesus when He came into the city."
E-42 Eh bien, femmes, c’est comme ça qu’il vous faut gagner votre mari à Dieu. Il faut prier, tenir ferme. Toute la nuit, elle avait prié. Et le lendemain matin, elle savait que Jésus allait visiter cette ville ce jour-là. Alors, elle–elle, toute la nuit, elle avait prié que Zachée voie un genre de miracle que Jésus accomplirait, qui changerait le coeur de son mari.
Et, vous savez, il nous est enseigné ceci, amis, que la prière de la foi accomplira de grandes choses. Tout est possible à celui qui croit. Et alors, Matthieu a peut-être dit: «Et, frères, vous rappelez-vous ce matin-là lorsque nous avions rencontré Rebecca? Elle a dit: ‘J’ai prié toute la nuit. Et ce matin, à l’aube, eh bien, Zachée s’est levé tôt, il a enfilé sa belle robe et il a soigné sa barbe, vous savez.’ En effet, c’était un homme important. Il a donc porté ses meilleurs habits, vous savez. ‘Et j’ai demandé: Où vas-tu, chéri?’»
«‘Oh! juste une promenade matinale.’ C’était inhabituel, vous savez, car il ne se réveillait pas si tôt.»
E-42 Now, women, that's the way to get your husband won to God. It takes some praying, holding on. All night she prayed. And the next morning, she knew that Jesus was going to visit the city that day. So she--she, all night she had prayed that Zacchaeus would see some kind of a miracle, that Jesus would perform, that would change her husband's heart.
And you know, we're taught this, friends, the prayer of faith will do great things. All things are possible to them that believe.
And then Matthew might've said, "And brethren, you remember that morning when we met Rebekah? She said, 'I prayed all night. And this morning about daylight, well, Zacchaeus got up early, put on his best robe and groomed his beard, you know. 'Cause he was an important man. So put on his best clothes, you know. And I said, 'Where are you going, darling?'"
"Oh, just for a morning stroll." That was unusual you know, because he didn't get up that early.
E-43 «Alors, Rebecca s’est agenouillée par terre et a dit: ‘Merci, Seigneur. Je sais que Tu traites avec lui.’ Voyez? En effet, il était devenu très ronchonneur les quelques derniers jours. Voyez?’» (C’est généralement lorsque Dieu est en route, voyez?) «‘Oh! Il m’a isolée de tout. Mais je sais que Tu le conduiras d’une façon ou d’une autre là où est Jésus.’»
«Eh bien, vous vous rappelez alors que nous avions pris un... Elle est restée chez elle prier. Alors, vous vous rappelez ce que Zachée nous a raconté après cette histoire? Il a dit que tout au fond de son coeur, toute la nuit, il avait vu Dieu traiter avec lui en songe.»
«Et le lendemain matin, lorsqu’il s’est réveillé, il est sorti, il est allé au coin de la porte du sud de la ville, par où devait apparaître Jésus. Et lorsqu’il est arrivé là à l’aube, les Galiléens s’étaient entassés partout aux portails pour L’attendre...»
E-43 So Rebekah got down in the floor and said, 'Thank You, Lord. I know You're dealing with him. See? Because he's been so grouchy the last few days. See?'" (That's usually when He's on the road. See?) "'Oh, he's cut me off to everything. But I know that You'll lead him somehow right around to where Jesus is.'"
"Well, now you remember we took a... And she stayed home to pray. So you remember what Zacchaeus told us after the story? He said all down in his heart, all night long he had dreamed of seeing God dealing with him."
And the next morning when he got up, he went out and went down to the corner of the gate of the south side of the city, to which He was to appear. And when he got there, by daylight the Galileans had piled all over the gates to wait for Him.
E-44 «Eh bien, il était un petit homme, donc il–il était de petite taille. Et il a dit: ‘Je suis trop petit pour entrer dans une foule comme celle-là. Je ne L’ai jamais vu. Mais je vais Lui faire savoir ce que je pense quand je Le verrai. Je Lui dirai qu’Il est un faux prophète. Il n’est pas un voyant.’»
«Alors, il lui est arrivé de penser: ‘Vous savez, je... S’Il passe par ici, je ne Le verrai pas. Mais je sais qu’Il ira chez Lavinski, là, pour le dîner, chez mon concurrent. Alors, je vais–je vais vous dire quoi. J’irai là et je sais qu’Il passera par l’avenue Alléluia, là où elle donne sur la rue Gloire. (Et c’est généralement là qu’Il passe, vous savez.) J’irai donc là, m’y tenir. Et lorsqu’Il passera, je Le verrai.’»
E-44 "Well, he was a little man, so, he--he was small in statue. And he said, 'I'm too little to ever get in a bunch like that. I'd never see Him. But I'm going to give Him a piece of my mind when I see Him. I'll tell Him he's a false prophet. He's no seer.'"
So he happened to think, 'You know, I... if He comes in here, I won't see Him. But I know He's going over to Lavinski's, over there for dinner, my competitor. So I'll--I'll tell you what, I'll go up here and I know He will pass by Hallelujah Avenue, where it goes down Glory Street. And (He usually passes that way, you know) so I'll go up there and stand up there. And when He passes by, I'll see Him.'"
E-45 «Eh bien, il est allé là et il était tiré à quatre épingles. Il a dit: ‘Je me tiendrai ici même. Et lorsqu’Il s’approchera, je vais dire: Rabbi, j’ai giflé ma femme plus d’une fois la nuit au lit à cause de Toi. J’aimerais que Tu la laisses tranquille. Je veux la voir revenir dans l’église, regagner les cercles des couturières et tout. (Voyez?) Eh bien, je suis déshonoré dans cette ville en tant qu’homme d’affaires du fait qu’elle s’accroche à une bande de fanatiques, une bande de saints exal... ou vous savez, des gens semblables. (Voyez?) Alors, je suis un... Je–je–j’aimerais que Tu quittes la contrée. Je vais le Lui dire, mon gars, et tout le monde saura que je suis le... je suis un... je suis quelqu’un. Je suis intelligent.’» Voyez? E-45 Well, got up there and he was groomed all up. Said, "I'll stand right here. And when He comes up, I'm going to say, 'Rabbi, I've slapped my wife out of the bed a many night because of You. I want You to leave her alone. I want her back in church with the ladies' sewing circles and all that. (See?) Why, I'm a disgraced businessman in this city, because she's been hanging after a bunch of fanatics, bunch of holy roll... or you know, people like you. (See?) So I'm a--I--I--I want You to get out of the country.' I'll tell Him. Boy, and everybody will know I'm the--I'm a--I'm some fellow. I got some brains." See?
E-46 «Et il était au coin, il lui est arrivé de penser: ‘Eh bien, savez-vous quoi? Cette foule Le suivra. (C’est vrai. Ils Le suivront.) Là où Il va, ils y vont. Vous savez quoi? Je suis trop petit. Lorsqu’ils arriveront à ce niveau, ils pourront me marcher dessus. Il y a donc seulement... Je ne sais comment m’y prendre.’»
«Alors, il a regardé, et il y avait là un sycomore. Il s’est dit: ‘Eh bien, vous savez quoi? Je pense que je vais monter là. Et une fois monté là-haut... Eh bien, pourquoi je fais tout ça? Alors, je... mais si je monte là-haut, je Le verrai à Son passage. Et je Lui prêcherai un sermon du haut de cet arbre.’»
«Il a alors regardé tout autour, il était trop petit pour atteindre une branche. Vous savez? Mais il était déterminé à Le voir.» Si vous êtes déterminé, Dieu préparera une voie pour que vous Le voyiez très bien. Voyez? Soyez seulement déterminé. Voyez?
E-46 And he was standing on the corner, just happened to think, "Well, do you know what? That crowd will follow Him. (That's right. They will.) Wherever He goes, they'll go too. You know what? I'm so little, when they get up here, they just might tramp over the top of me. So there's only... I don't know how to do it."
So he looked and there was a sycamore tree standing there. Thought, "Well, you know what? I believe I'll get up in that. And when I get up there... Now, what am I doing all this for? So I... but if I get up there, I'll see Him when He comes by. And I'll preach Him a sermon from the top of this tree."
So he looked around, and he was too short to reach the limb. You know? But he was determined he was going to see Him. If you're determined, God will fix a way for you to see Him all right. See? You just be determined. See?
E-47 «Ainsi donc, il a regardé çà et là, il lui est arrivé de penser: ‘Eh bien, qu’est-ce?’ Eh bien, le videur des poubelles n’était pas encore passé ce matin. Et la poubelle était placée là. Il est donc allé prendre la poubelle, et c’était trop pesant. Eh bien, il n’y avait rien d’autre là. ‘Pourtant, j’aimerais Le voir.’»
Oh! Vous ferez des choses étranges lorsque vous tenez à Le voir. Vous faites des choses auxquelles vous ne pensez pas, des choses embarrassantes. «Alors, il a entouré la poubelle de ses bras. Le voilà venir donc. Et vers ce moment-là, deux ou trois hommes d’affaires, ses concurrents, prirent le virage. Il fut donc pris au piège.»
Peut-être que certains parmi vous sont dans la même situation ce soir. Vous êtes surpris parmi ces saints exaltés. Ça y est donc pour vous. Vous feriez tout aussi mieux d’accepter cela. Voyez?
E-47 "And so he looked around and he happened to think, 'Well, what is it? Well, the garbage collector hadn't come by yet this morning.' And the garbage pail was setting over there. So he goes over to get the garbage pail and it was too heavy. 'Well, nothing else around. But I want to see Him.'"
Oh, you'll do strange things when you want to see Him. You do things you don't think you would do, embarrassing things.
"So he puts his arm around the garbage pail. Here he comes now. And just about that time, here come two or three businessmen around the corner, his competitors. Then he's caught in a trap.
Maybe some of you are in the same shape tonight. You're caught amongst this holy-rollers. So there you are. You might as well just take it. See?
E-48 «Il était donc là, la poubelle dans les bras, son petit visage rouge. Mais cela lui importait peu. Il allait de toute façon Le voir.»
C’est comme ça. Eh bien, Zachée, maintenant, tu te mets en ordre. «Il l’a amenée, l’a posée contre l’arbre. Et il a escaladé le...» Ce n’est pas ce que je veux dire. En Amérique, nous appelons cela escalader l’arbre. Vous savez, c’est monter à l’arbre, y grimper.
E-48 "So there they was. He had the pail in his arms. And his little face got red. But he didn't care. He's going to see Him anyhow.
That's the way. Now, Zacchaeus, now, you're getting right. Takes it over and sets it down by the tree. And shinnies up the..." I don't mean to say that. We call it in America "shinny up the tree." You know, it's get up on the tree and climb up it.
E-49 «Et il est monté là. Il s’est... il s’est assis à la jonction de deux branches, comme ceci, il s’est assis sur ces branches.» C’est un bon endroit où s’asseoir un instant, au croisement de deux voies: la vôtre et celle de Dieu. Réfléchissez-y un petit moment.
Un de ces jours, vous allez mourir. Vous aurez à rencontrer le Dieu qui a écrit cette Parole. Vous aurez à rendre compte un de ces jours. J’espère donc qu’il y a ici ce soir beaucoup de Zachée qui s’assiéront à cette jonction ce soir, pour prendre leur décision.
Quelle scène pitoyable il offrait! Il était assis là, se débarrassant des éclats et des ordures qui étaient tombés sur son nouveau costume. Et... Mais il était déterminé à voir Jésus. Voyez? Il tenait à Le voir.
E-49 "And he got up there. Got him... Set down where two limbs come together, like this, set down across those limbs." That's a good place to set down awhile, where two ways meets, yours and God's. Think it over a little bit.
You're going to die one of these days. You've got to meet the God Who wrote this Word. You've got to give it an answer one of these days. So I hope that there's many Zacchaeuses here tonight, will set on that cross place tonight, make up your mind.
What a pitiful looking sight he was. Setting up there picking the splinters out of him and garbage all over his new suit. And... But he was determined to see Jesus. See? He wanted to see Him.
E-50 «Il s’est alors mis à penser: ‘Vous savez, qu’est-ce qui me fait faire ça? Vous savez, Rebecca m’avait dit que ce Gars est un Prophète, qu’Il peut voir. Eh bien, je n’y crois pas. Pareille chose n’existe pas aujourd’hui. Mon sacrificateur m’a dit qu’il n’y avait plus de prophètes aujourd’hui. Les prophètes ont existé il y a des centaines d’années, jadis, du temps de Moïse, mais il n’y a plus de prophètes aujourd’hui. Savez-vous donc ce que je pense? Avant–avant de Lui faire savoir ce que je pense, je pense que je vais me couvrir complètement afin qu’Il ne me voie pas.’ Il a donc pris toutes les branches, il les a tirées tout autour de lui, il s’est camouflé afin que personne ne le voie.» E-50 So he begin to think, "You know, what's making me do this? You know, Rebekah told me that that guy was a prophet, that He could see. Now, I don't believe that. There's no such a thing in this day. My priest told me there's no prophets of this day. Prophets was hundreds of years ago, way back in Moses' time, but there's no prophets today. So you know, what I believe? Before--before I give Him a piece of my mind, I believe I'll just cover myself up, so He can't see me." So he got all the limbs, and pulled them all around him, and camouflaged himself so nobody could see him.
E-51 «Il s’est réservé une grosse feuille comme ceci, comme une porte. Il pouvait la faire descendre et regarder. Il est resté assis là à s’émerveiller: ‘Eh bien, Il ne saura jamais que je suis ici en haut. En effet, Il ne peut pas me voir ici dans cet arbre. Et je vais bien voir à quel point Il est Prophète.’ Et de temps en temps, Il entendait du bruit.»
Vous savez, généralement là où se trouve Jésus, il y a beaucoup de bruits. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est généralement comme ça. Voyez? «Ainsi donc, il a fait descendre la feuille, il a regardé par-dessus la feuille. Personne ne venait. Peu après, il a entendu du bruit. Il a regardé en bas. Et les rues commençaient à être bondées. Il a jeté un coup d’oeil sous la feuille, vous savez, veillant, regardant çà et là pour voir. Peu après, un grand gaillard a contourné le coin, la rue étant bondée, il a dit: ‘Je suis vraiment désolé pour ce matin, mes amis, voudriez-vous reculer pour faire de la place à notre Maître? Il est–Il est très épuisé et fatigué. Il est resté éveillé tard la nuit. Il a guéri les malades hier. Et des oeuvres ont été accomplies. Voudriez-vous reculer?»
E-51 So he left him one big leaf like this, like a door. He could raise it down and look out. And he set there wondering, "Now, He will never know I'm up here. 'Cause He can't see me up in this tree. And I'll just see how much Prophet He is." And every once in a while, he'd hear some noise.
You know, usually where Jesus is, there's a lot of noise. I don't why, but it's usually that way. See? "And so he pulled the leaf down, looked out over the leaf. Nobody coming.
After while, he heard a noise. He looked down. And the streets was beginning to crowd full of people. He peeped under the leaf, you know, watching, looking around to see. After while, a great big strong man come around the corner, the street standing full. "I'm very sorry this morning, friends, would you step back and give our Master room? He is... He's very weary and tired. He's been up much through the night. He's been healing the sick yesterday. And things has been done. Would you please step back?"
E-52 «‘Ça doit être celui que Rebecca disait être Simon Pierre. Il a l’air d’un homme très robuste.’»
«Voudriez-vous...»
«Un autre homme est arrivé: ‘Nous sommes vraiment désolés. Mais faites de la place à notre Maître, s’il vous plaît, car Il est très fatigué ce matin.’»
«‘Eh bien, m’étais-je dit, eh bien, Il ne me verra pas assis ici.’ Et alors, peu après, j’ai regardé au coin, là se tenait un–un ami à moi avec un enfant malade; il n’y a pas longtemps, j’étais là et je lui avais parlé. Le médecin qui mange dans mon restaurant, avec qui le sacrificateur et moi prenons le repas, avait dit à cet homme que cet enfant mourrait n’importe quand, tellement la fièvre était très forte. Et il était là, emmailloté dans une couverture, pour voir passer ce fanatique.’»
E-52 "That must be who Rebekah said was Simon Peter. He looks like a big brawny looking fellow."
"Would you stand..."
"Here comes some more man by. 'We are very sorry. But give our Master room, will you? Because He's very tired this morning.'"
"Well, I thought, 'Now, He will never see me setting here.' And so after while, I looked over on the corner, and there stood a--a friend of mine with a sick baby, that I'd just been down there and talked to him. And the doctor that eats at my same restaurant, that I and the priest eats at. Told that man that baby would die at any time, and its fever was so high. And here they are wrapped up in a blanket, standing out there to see this fanatic come around.'"
E-53 «Peu après, le petit père a couru devant Lui, il s’est prosterné et a dit: ‘Voudrais-Tu avoir pitié de mon enfant?’ Il a simplement touché la couverture. La fillette s’est mise à sauter et à courir, en s’en allant.»
«Et lorsqu’il a regardé en bas, il y avait en cet Homme Jésus quelque chose qui a fait que lorsqu’il L’a vu, il a changé d’avis. Il n’avait plus envie de L’engueuler.» Si jamais vous regardez les Ecritures droit en face et que vous voyiez Jésus, ce qu’Il est, vous ne Le critiquerez plus jamais.
«Il ne voulait plus L’engueuler, mais il a fait descendre la petite feuille et s’est mis à L’observer venir. Il avait la tête inclinée, marchant d’un pas ferme.» La Bible dit qu’Il n’avait pas de beauté pour attirer nos regards. Donc, probablement, c’était un petit Homme au dos voûté qui longeait les rues.
E-53 "After while, the little father run out in front of Him, and fell down, and said, 'Would You have mercy on my baby?' And He just touched the blanket. The little girl got to jumping and running, going away."
And when he looked down, there was something about this Man Jesus, that when he saw Him, he changed his mind. He didn't feel like giving Him a bawling out. If you ever look straight into the Scriptures and see Jesus, what He is, you won't criticize Him no more.
He didn't want to bawl Him out, but he pulled the little leaf down and begin to watch Him come on. He had His head down, walking steady. The Bible said there's no beauty we should desire Him. So He probably was a little stoop-shouldered Fellow, walking along the streets.
E-54 «Et lorsqu’Il est arrivé juste en dessous de là où était Zachée, Il s’est arrêté. Et Zachée regardait par-dessus cette feuille. Jésus a levé les yeux et a dit: ‘Zachée, descends. Aujourd’hui, Je vais dîner chez toi.’»
«Non seulement Il savait qu’il était dans l’arbre, mais Il savait qui il était: ‘Zachée, descends. Hâte-toi de descendre tout de suite. Rebecca nous attend.’»
«Vous rappelez-vous comment Il...»
«Oh! oui, ont-ils tous dit. Je m’en souviens. Oui, oui. Nous nous souvenons de ce témoignage que Zachée avait raconté là ce jour-là au dîner. Combien il avait honte, et il a dit: ‘Seigneur, si j’ai causé du tort, je l’arrange. Je sais que Tu es le Messie. Assurément, je suis convaincu, lorsque Tu m’as appelé par mon nom, alors que j’étais assis là dans cet arbre.’»
«Oh! oui.»
E-54 And when He got right under where he was at, He stopped. And here he was looking over this leaf. He looked up, said, "Zacchaeus, come down. I'm going home with you for dinner today."
Not only knew he was in the tree, but knew who he was. "Zacchaeus, come down. Make haste, come down right away. Rebekah's waiting for us."
"You remember how He..."
"Oh, yes," all of them said, "I remember that. Yes, sir. We remember that testimony, what Zacchaeus said up there that day at dinner. How he was ashamed and he said, 'Lord, if I've done anything wrong, I'll make it right. I know that Thou art the Messiah. Sure, I'm satisfied. When You called my name, me setting up there in that tree.'"
"Oh, yes."
E-55 «Et dites donc, lorsque nous sommes sortis par les portails, vous rappelez-vous ce vieil aveugle Bartimée qui était là de l’autre côté? Vous souvenez-vous de son témoignage, frères?»
«Oui, je m’en souviens.»
«Il était assis là, pensant aux jours où il voyait, où il pouvait courir pour cueillir de petites fleurs sur la colline de Judée.» [Espace vide sur la bande–N.D.E.] Mais il ne fait pas le clown pour le diable. Il a dit: «Je ne fais que ce que le Père [Espace vide sur la bande.–N.D.E.]...?... ce que Je vois faire au Père, le Fils aussi le fait pareillement.» Combien savent que c’est l’Ecriture, Jean, chapitre 5?
E-55 "And say, when we went out of the gates, you remember that old blind Bartimaeus, that was out there on the other side there? You remember his testimony brethren?"
"Yes, I remember it."
"He was setting there dreaming of the days that when he could see when he used to be able to run around on and pick little flowers along on the Judaean hill."
[Blank.spot.on.tape--Ed.] for the devil. He said, "I do nothing till the Father [Blank.spot.on.tape--Ed.]...?... what I see the Father doing, that doeth the Son likewise." How many knows that's Scripture, Saint John the 5th chapter?
E-56 Lorsque Jésus passait près de la piscine de Béthesda et qu’Il avait guéri un seul homme, Il a laissé des foules, des milliers couchés là: des estropiés, des aveugles, des boiteux, des gens aux membres atrophiés. Il est allé auprès d’un homme qui peut-être souffrait de la prostatite, peut-être qu’il souffrait de la tuberculose. Cela avait duré; il en souffrait depuis trente-huit ans. Pourquoi n’avait-Il pas guéri les estropiés et les aveugles? Il les avait dépassés tous et Il était allé auprès de cet homme.
Maintenant, rappelez-vous, la Bible dit que Jésus savait qu’il était dans cette condition. Voyez? Il a dit: «Veux-tu être guéri?»
Il a dit: «Je n’ai personne pour me jeter dans l’eau.»
Il a dit: «Prends ton lit.»
Il a dit: «Quelqu’un peut me dépasser.» C’est qu’il pouvait marcher. Il a dit que quelqu’un courait plus vite que lui, se jetait là le premier, il entrait dans l’eau après que l’eau était agitée par l’Ange.
Il a dit: «Prends ton lit et rentre chez toi.»
E-56 When Jesus passed through the pool of Bethesda and healed one man, left the multitudes, thousands laying there: Lame, blind, halt, withered. He went to man that maybe had a prostate trouble; maybe he had TB. It was retarded; he'd had it thirty-eight years. Why didn't He heal those that was crippled and blind? Passed right among every one of them and went over to this fellow.
Now, remember the Bible said Jesus knew that he had been in this condition. See? And He said, "Will thou be made well?"
Said, "I have no one to put me in the water."
He said, "Take up your bed."
Said, "Somebody can beat me." He could walk. Said somebody outruns him, gets down there first, get in the water when the angel troubled the water.
Said, "Take up your bed and go into your house."
E-57 Et Il fut interrogé. S’Il faisait cela dans cette ville ce soir, Il serait interrogé. Observez le diable dire: «Nous avons un homme qui vend des crayons ici dans les rues, un aveugle. Que ces guérisseurs divins le guérissent.» Voyez? Voyez-vous ce démon-là? Le même qui a dit: «Si tu es Fils de Dieu, fais un miracle devant moi. Ordonne que ce pain devienne... ces pierres en pain. Je croirai en Toi.» Le même démon. Lorsqu’on avait amené Jésus au prétoire et qu’on Lui avait mis un lambeau autour de la tête, un groupe de soldats ivres Le frappaient à la tête avec un bâton, et disaient: «Si Tu es un Prophète, dis-nous qui T’a frappé. Nous croirons en Toi.» Voyez? Dieu ne fait pas le clown. E-57 And He was questioned. If He did that in this city tonight, He'd be questioned. Watch the Devil say, "We got a man selling pencils down here on the streets, blind. Let these Divine healers heal him." See? See, that Devil? The same one said, "If Thou be the Son of God, perform a miracle before me. Turn this bread in--this rocks into bread. I'll believe you."
The same Devil, when they had Him in the courts, put a rag around His head, and a bunch of drunken soldiers hit Him on the head with a stick, said, "If you're a prophet, tell us who hit you. We'll believe you." See? God don't clown.
E-58 Jésus a dit: «En vérité, en vérité, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même, mais ce qu’Il voit faire au Père, le Fils aussi le fait pareillement.» Vous y êtes. Voilà un véritable serviteur de Dieu. «Je ne peux rien faire de moi-même, mais ce que Je vois (Non pas «entends», «vois»). Donc, Jésus n’a jamais rien fait avant que Dieu le Lui ait montré en vision, sinon c’est qu’Il a dit une fausseté dans Saint Jean 5.19.
«En vérité, en vérité (C’est-à-dire absolument, absolument), Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même.» C’était le Fils, le–le corps dans lequel Dieu demeurait. «Le Fils ne peut rien faire de Lui-même, mais ce que Je vois, Je vois faire au Père, le Fils aussi le fait pareillement. Mon Père agit jusqu’à présent, Moi aussi, J’agis.» En d’autres termes: «Le Père Me montre quoi faire, et Je reprends exactement cela comme un acte théâtral.»
E-58 Jesus said, "Verily, verily, I say unto you, the Son can do nothing in Himself; but what He sees the Father doing, that doeth the Son likewise." There you are. There's the real servant of God. "I can do nothing in Myself but what I see," (not hear, see). Then Jesus never done one thing until God showed Him by a vision what to do, or He told something wrong in Saint John 5:19.
"Verily, verily (that's absolutely, absolutely), I say unto you, the Son can do nothing in Himself." That was the Son, the--the body that God dwelt in. "The Son can do nothing in Himself; but I what I see, see the Father doing, that doeth the Son likewise. The Father worketh and I worketh hitherto." In other words, "Father shows Me what to do, and I just act it out as a drama."
E-59 Eh bien, l’aveugle Bartimée a dit là, il a dit: «Qui passe?»
«Oh! lui ont-ils répliqué, tais-toi», en le repoussant. Et là, finalement, une gentille petite femme, une servante de Christ... Tous les serviteurs de Christ sont gentils. Croyez-vous cela? Ils aiment témoigner de la courtoisie à ceux qui sont dans le besoin: aider l’aveugle à traverser la rue, les amener à la réunion, faire de bonnes choses. Lorsque le voisin est malade, ils vont l’aider, sans jamais s’attendre à de l’argent. Faire du bien aux autres. Tous les serviteurs de Christ sont comme cela. Ils aiment assister ceux qui sont fauchés et opprimés.
Ce pauvre vieil homme aveugle était repoussé là, et eux tous criaient... L’un disait: «Salut, salut le Roi, le Prophète, le Prophète de Galilée. Salut!»
Les autres disaient: «Ôtez cet imposteur!» D’autres disaient: «Viens ressusciter les morts, Toi hypocrite. Il y en a plein ici sur la colline. Viens par ici et ressuscite l’un de nos hommes. Nous avons un pieux sacrificateur qui est mort la semaine passée; viens le ressusciter si Tu es le Fils de Dieu.»
E-59 Now, blind Bartimaeus said there, said, "Who is passing by?"
"Oh," they said, "Shut up," shoved him over. And there, finally a kind little woman, a servant of Christ... All servants of Christ are kind. You believe that? They like to show courtesy to those who are needy: helps the blind across the street, bring them to the meeting. Do things kind. When the neighbor's sick, go help them, never expect money. Do good to others. All Christ's servants are like that. They like to help those who are run down and tramped over.
This poor old blind man, pushed over there, and all of them hollering... One saying, "Hail, hail, there the King, the Prophet, the Galilean Prophet. Hail to Him."
The others saying, "Away with that impostor."
Others saying, "Come raise the dead, you hypocrite. Plenty of them laying up here on the hill. Come up here and raise one of our men. We had a godly priest to die last week. Come, raise him if you're the Son of God."
E-60 Jésus n’a point ouvert la bouche, Il a carrément continué à marcher. Tous les... Il se dirigeait vers le Calvaire en ce moment-là même, allant à Jérusalem. Tous les fardeaux du monde reposaient sur Lui. Tout homme qui soit jamais mort, chaque péché qui ait jamais été commis reposait sur Lui. Et Il savait qu’Il allait mourir. Je peux entendre Bartimée demander: «Qui passe?» Personne ne lui répondait. Aussitôt, cette gentille petite femme a dit: «Monsieur, laissez-moi vous aider à vous relever, gentil monsieur.»
«Oh! Vous êtes gentille, madame. Qui êtes-vous?» Il a dit...
Elle a dit: «Je suis servante de Christ.»
«De quoi?»
«De Christ. Etes-vous–êtes-vous Juif?»
«Oui»
«N’avez-vous pas lu dans les Ecritures que le Messie viendrait?»
«Oh! Le Fils de David?»
«Oui. Quel genre d’Homme sera-t-Il?»
«Oh! Il sera un Prophète», a dit l’aveugle Bartimée. «Il sera un Prophète.»
«C’est Lui qui vient de passer.»
«Ô Jésus, Toi, Fils de David, aie pitié de moi!»
Certains disaient: «Tais-toi. Comment peut-Il entendre ça?»
E-60 Jesus never opened His mouth, just kept walking on. All the... He was going to Calvary, right then, going up to Jerusalem. The burden of the world was upon Him. Every man that ever died, every sin that was ever committed was laid upon Him. And He knowed He was going to death.
I can hear Bartimaeus say, "Who passes by?" Nobody would tell him.
Directly, this kind little woman said, "Sir, let me help you up, kind sir."
"Oh, you're a nice, lady. Who are you?" He told...
She told, "I am the servant of the Christ."
"The what?"
"The Christ. Are you a--you are a Jew?"
"Yes."
"Have you not read in the Scriptures where the Messiah was coming?"
"Oh, the Son of David?"
"Yes. What a kind of a man will He be?"
"Oh, He will be a Prophet," said blind Bartimaeus. "He will be a Prophet."
"That's Him that's just passed by."
"O Jesus, Thou Son of David, have mercy on me."
Some of them said, "Shut up. How could He hear that?"
E-61 Allez une fois à Jéricho et voyez là où il était assis et là où se trouvait Jésus: environ trois cents yards [274 m], avec des milliers de gens qui disaient: «Salut, Prophète!» D’autres disaient: «Ôtez cet hypocrite (Des fruits trop mûrs Lui étaient jetés et tout comme cela) de notre ville.» Voyez? Les uns Le bénissaient, d’autres Le maudissaient; c’est pareil aujourd’hui, c’est la même chose.
Certains disent: «C’est vrai. Ça vient de Dieu.»
Les autres disent: «C’est un démon.» Vous y êtes. Voyez? Dieu retire Son homme, mais jamais Son Esprit. Le diable retire son homme, mais jamais son esprit, il s’en va vivre dans quelqu’un d’autre et continue à revenir, comme le Saint-Esprit. Voyez? Maintenant, ils sont vivants tous deux aujourd’hui. Tous deux vivent à Grande Prairie. Vous le savez. Assurément qu’ils vivent. Les deux esprits, partout où les hommes sont rassemblés, vous trouvez les deux esprits.
E-61 Go to Jericho one time and see where he was setting and where Jesus was at: about three hundred yards, thousands of people saying, "Hail to the Prophet."
Others saying, "Away with the hypocrite." Overripe food throwed at Him and everything like that... "Out of our town." See? And others blessing Him, and some cursing Him, same thing today, same thing...
Some say, "It's true. It's of God."
The other one says, "It's a devil." There you are. See? God takes His man but never His Spirit. The Devil takes his man but never the spirit, just go, lives on in somebody else, just keeps coming back, like the Holy Spirit. See?
Now, they both live today. They both live in Grande Prairie. You know that. Sure they are. Both spirits, that wherever men are gathered together, you find both spirits.
E-62 Ils étaient là. Et alors, là... Jésus ne pouvait pas l’entendre naturellement, il y avait trop de bruits. Mais l’aveugle Bartimée avait dû dire ceci: «Je sais donc que c’est le Messie qui, à ma connaissance, devait venir. Et je sais qu’Il est un Prophète.» Il a donc dû s’être prosterné sur ses genoux et avoir dit: «Jéhovah! Jéhovah!» Voyez, c’est conforme au reste des Ecritures.
La femme qui toucha Son vêtement... Ce soir, Il est un Souverain Sacrificateur dont vous pouvez toucher le vêtement. «Jéhovah, je suis aveugle. Je n’ai pas d’argent pour une intervention chirurgicale; et ils ne pourront me faire aucun bien après tout. Jéhovah! C’est le Fils de David et Il me dépasse. Aie pitié.» Sa foi L’a arrêté, la foi du mendiant aveugle, une personne négligeable.
E-62 Here they was. And now, there... Jesus could not have heard him literally, too much noise. But blind Bartimaeus must have said this, "I know then that that's that Messiah that I knowed would come. And I know that He's a Prophet." So he must've fell on his knees and said, "Jehovah, Jehovah." See, it compares with the rest of the Scripture.
The woman that touched His garment... He's a High Priest tonight, that you can touch His garment. "Jehovah, I'm blind. I have no money for an operation, and they couldn't do me no good anyhow. Jehovah. That's the Son of David and He's passing me by. Have mercy." His faith stopped Him, the faith of a blind beggar, an insignificant person.
E-63 Ce n’était pas son cri, Jésus ne pouvait pas entendre cela. Il y avait trop de bruits; l’un disait telle chose, l’autre disait telle autre. Mais la foi de l’aveugle a arrêté Jésus. En effet, c’est ce que Jésus a dit. Et, rappelez-vous, avec les péchés du monde sur Lui, allant à Jérusalem, la foi d’un mendiant L’a arrêté sur Son chemin.
Je souhaiterais avoir quelques jours; j’aimerais vous prêcher un soir, juste prêcher sur Et Jésus s’arrêta. Le soleil s’arrêta. Un de ces jours, le temps s’arrêtera. Mais Jésus s’arrêta et dit: «Ta foi t’a sauvé.»
«Et vous rappelez-vous ce que l’aveugle Bartimée avait dit? Il a dit que c’était le Fils de Dieu. ‘Cet Homme-là était un Prophète. Ma foi a été assez forte pour L’arrêter. Et je Lui ai demandé que je recouvre la vue et Il m’a dit: ‘Ta foi t’a sauvé.’ Je me tenais là, regardant. Les foules descendaient la route. J’ai dit que cela doit être vrai. Ça être vrai. Je sais que c’est vrai. Et peu après, j’ai commencé à voir une ombre. Je me suis mis à observer. Et là étaient mes mains. Et j’ai couru sur la route me réjouissant.’»
«Oh! Assurément!»
E-63 Not his cry, He couldn't have heard it: too much, one saying this and the other one saying something else. But his faith stopped Him. 'Cause Jesus said so. And remember, with the sins of the world on Him, going to Jerusalem, the faith of one beggar stopped Him in His tracks.
Wished I had a few days, I'd like to preach to you one night, just on preaching: "And Jesus stood still." The sun stood still. One of these days time will stand still. But Jesus stood still, said, "Thy faith has saved thee."
"And you remember what blind Bartimaeus said? He said that that was the Son of God. 'That Man was a Prophet. My faith was strong enough to stop Him. And I asked Him for my sight and He said, "Thy faith has saved thee." I stood looking. The crowds went on down the road. I said it has to be so. It has to be so. I know it's so. And after while I begin to see a shadow. I begin to notice. And there was my hands. And I run down the road rejoicing.'"
"Oh, sure."
E-64 Oh! quelle réunion de témoignages ils ont tenue! Sans doute qu’ils pleuraient, criaient et sautillaient dans la barque, en criant: «Gloire à Dieu! Louange à Dieu! Frères, nous savons que nous sommes dans le vrai. Nous savons que c’est Lui le Messie.»
C’est pareil aujourd’hui; vous pouvez prendre toute votre théologie morte que vous voulez, je prendrai le Christ vivant. Amen! Moi et ma maison, nous servirons Dieu.
J’aime donc une expérience, l’Urim et le Thummim, la Parole de Dieu faite chair et demeurant parmi nous. «C’est Moi.»
E-64 Oh, what a testimony meeting they were having. No doubt they were weeping and shouting and jumping up and down in the boat, hollering, "Glory to God. Praise God, brethren. We know we are right. We know that He is the Messiah."
So is it today; you can take all your dead theology you want to, I'll take the living Christ. Amen. For me and my house, we'll serve God.
So I like an experience, a Urim Thummim, a Word of God made flesh and dwelt among us. That's me.
E-65 Cette réunion de témoignages... A ce moment-là, nous commençons à voir, le diable doit avoir regardé par-delà la colline de Galilée, Il a dit: «Oh! les voilà là, tenant une réunion de témoignages, mais ils sont partis sans Lui. Il n’est pas avec eux maintenant. Comme Il n’est pas avec eux maintenant, c’est donc le moment de les avoir.»
Mes précieux frères, c’est ce qu’il peut encore dire. Les églises partent sans Lui. Ils vont là à une grande nouba dénominationnelle, nos frères pentecôtistes, cherchant à se faire plus de membres que celui-là, ou plus de membres que cet autre-là, avoir de grands programmes en cours, de grandes choses, cherchant à se comparer aux autres églises. Nous ne devons pas faire cela. Attachons-nous à Jésus.
E-65 That testimony meeting... About that time, we begin to notice, the Devil must've looked up across the Galilean hill, and said, "Oh, there they are, out there having a testimony meeting, but they've gone off without Him. He's not with them now. So if He's not with them now, now's my time to get them."
My precious brothers, that's what he could say again. The churches are going off without Him. They're going off on a great denominational spree, our Pentecostal brethren are, trying to get more members in--in than this one, or more members than that one, having great programs going on, great things, trying to compare with the other churches. We're not to do that. Let's stay with Jesus.
E-66 Le diable a dit: «Maintenant, je vais les couler. Je les ai eus ils s’en vont sans Lui.» Et c’est exactement ce qu’il essaie de faire maintenant. Il se met donc à envoyer son souffle empoisonné: «Ouf!» La vieille mer a connu une dépression nerveuse. Et les vagues se sont mises à sauter, à s’agiter et à... Il a dit: «Je vais les couler maintenant.» Il était là, faisant briller les yeux sur chaque vague, les éclairs brillaient, les tonnerres grondaient. Il disait: «Nous allons les avoir maintenant. En effet, nous les avons eus là sans Lui.» Et c’est ce que le diable a fait faire à l’église aujourd’hui, elle est allée sans Jésus en cette grande nouba dénominationnelle. Et la chose suivante, vous savez, les autres choses du monde et le fait de chercher à se comparer au monde... Nous ne pouvons pas nous comparer au monde. E-66 The Devil says, "Now, I'll sink them. I've got them gone off without him." And that's just what he's trying to do now. So he begin to blow his poison breath. "Whew." The old sea went into a nervous prostration. Here the waves begin to jump and to flip and to... Said, "I'll sink them now," standing, glittering eyes on every wave, and the lightning a flashing, and the thunders a roaring. Said, "We'll get them now. Because we've got them out here without him." And that's what the Devil's done to the church today, gone off without Jesus on a great big denominational spree. And the first thing you know, other kind of things of the world and trying to compare with the world... We can't compare with the world.
E-67 N’allez pas sur le terrain du monde pour gagner les gens. Nous avons quelque chose qu’ils n’ont pas. Alléluia! Nous avons Jésus. Eux ont l’éclat. Comment pouvons-nous nous comparer à eux, à leur éclat? L’Evangile ne brille pas, Il luit. Assurément, vous ne pouvez pas faire luire cela. Il entre en vous et luit de soi. Amen. Oui. C’est ce que nous essayons de faire, nous emballer dans une histoire d’avoir plus que les baptistes, ou avoir plus que les méthodistes, et comment faire que nos églises ressemblent aux leurs et que nos dénominations soient comme les leurs. Et, oh! du non-sens! Revenons à Christ. Revenons aux réunions de prière à l’ancienne mode; revenons aux nuits où on versait des larmes de piété, pleurant devant Dieu, jusqu’à ce que nous voyions le Dieu vivant agir parmi nous, des réunions de prière se tenaient et des gens étaient convaincus. Revenons à cela. Il nous a aussi eus dans un emportement. E-67 Don't go over on the world's ground to get the people in. We've got something they haven't got. Hallelujah. We got Jesus. They got glamor. How can we compare with them with glamour. The Gospel is not a glare; it's a glow. Sure, and you can't glow it. It gets in you and glows itself. Amen. Yes.
That's what we're trying to do, get on some kind of a tantrum to get more than the Baptists, or more than the Methodists, and how to make our churches look like theirs, and our denomination to equal theirs. And oh, nonsense. Let's go back to Christ. Let's get back to the old fashion prayer meetings, back to the godly nights of tears and crying before God, until we see the living God moving among us, prayer meetings breaking out, and people coming under conviction. Back to that. He's caught us off on a tantrum too.
E-68 Qu’arriva-t-il donc? Il n’y avait plus d’espoir. Les rames étaient brisées. On avait fait descendre les voiles. Mais, vous savez, je ne voudrais pas vous laisser assis là, nous n’aimerions pas rester là. Mais, vous savez, c’est juste comme Jésus. Les Français prononcent Jésu. C’est juste comme Jésu. Il ne vous laissera pas.
Savez-vous ce qu’Il a fait? Il savait qu’ils connaîtraient des ennuis. Il savait qu’ils allaient... que quelque chose leur arriverait là. Il savait que quelque chose nous arrivera. Il est Dieu. Il connaissait la fin depuis le commencement.
Savez-vous ce qu’Il a fait? Il est monté sur la colline la plus élevée de la Palestine. Plus haut vous montez, plus loin vous voyez. Il est donc monté au sommet de la colline la plus élevée afin de veiller sur eux. Lorsqu’ils ont eu des ennuis et qu’ils ont eu besoin de Lui, Il a pu être un Secours qui ne manque jamais dans la détresse.
E-68 Now, what happened? All hopes was gone. The oars broke. The sail went down. But you know, I don't want to leave you setting out there. We don't want to stay there. But you know, it's just like Jesus. The Frenchmen calls Him, 'Jesu.' It's just like 'Jesu.' He won't leave you.
You know what He done? He knowed they was going to get in trouble. He knew they was going--something was going to happen out there. And He knowed something was going to happen to us. He is God. He knowed the end from the beginning.
You know what He done? He climbed the highest hill there was in Palestine. Farther up you go, the farther you can see. So He climbed up to the top of the highest hill so He could watch them. When they got in trouble and needed Him, He could be a very present help in the time of trouble.
E-69 Et, frère, lorsqu’on Le crucifiait au Calvaire, le monde pensait L’avoir eu. La mort pensait L’avoir eu. L’enfer pensait L’avoir eu. Le diable pensait L’avoir eu. Mais Il a brisé chaque sceau. Non seulement Il était monté au Calvaire, mais Il a dépassé chaque lune et chaque étoile, Il est assis à la droite de la Majesté divine ce soir. Et Son oeil est sur le passereau, et je sais qu’Il veille sur moi. Pas vous?
Il voit nos ennuis, notre panique, tout tourbillonnant dans tel sens, et certains d’entre eux on dirait disent: «Eh bien, je ne crois simplement pas cela.» Les autres disent autre chose. La maladie, le cancer, les maladies et toutes sortes de choses s’établissent parmi les chrétiens, ils affichent de mauvais comportements mondains et tout. Ils essuient simplement le devoir, c’est tout.
E-69 And, brother, when they crucified Him at Calvary, the world thought they had Him. Death thought they had Him. Hell thought it had Him. The Devil thought he had Him. But He broke every seal. Not only climbed through Calvary, but beyond every moon and star, He sets at the right hand of the Majesty tonight. And His eye is on the sparrow, and I know He watches me. Don't you?
He sees our trouble, our flusterations, everything whirling this a way, and some of them kind of say, "Well, I just don't believe it." And the other one saying this a way. Sickness, cancer, diseases, all kinds of things, setting in amongst Christians, getting off acting and worldly and everything. Just let the whip come in; that's all.
E-70 Mais, rappelez-vous, Il est assis là-haut, veillant sur vous, voyant ce que vous allez faire. A l’heure la plus sombre, lorsqu’il n’y a plus d’espoir pour un réveil, Il vint, marchant sur la mer. Il vint, marchant sur la mer.
Vous savez quoi? Ces disciples sont pratiquement comme beaucoup de gens aujourd’hui. C’était l’unique Secours qu’ils pouvaient donc avoir, l’unique Chose qui pouvait les secourir, et ils En eurent peur. Ils dirent: «On dirait un fantôme. Il doit être un diseur de bonne aventure. Ça doit être une télépathie.» Ils En eurent peur.
Et c’est ce qui se passe aujourd’hui. Les gens ne savent quoi faire à ce sujet. Il marche en plein parmi nous une fois de plus (Amen!), Il marche parmi nous, dans des troubles, pendant que les bombes atomiques et tout sont suspendus partout. Mais en cette heure sombre, où les églises sont toutes dans la confusion, divisées dans des divergences dénominationnelles, Jésus vient en marchant en plein au milieu de nous.
Et les gens disent: «Je ne sais pas. Je ne sais donc pas. Cela n’est pas venu à notre organisation. Il nous faut faire attention.» Voyez? Mais quelles étaient les Paroles? «C’est Moi. N’ayez pas peur.»
E-70 But remember, He's setting up high, watching you, seeing what you're going to do. Right in the darkest of the hour, when all hope was gone for a revival, here He come walking on the sea. Here He come walking down along on the sea.
You know what? Those disciples is just about like a lot of people today. That was the only help they could ever get, the only thing that could help them, and they were afraid of it. They said, "He looks like a spook. He must be a fortuneteller. It must be a telepathy." They were afraid of it.
And that's what it is today. People don't know what to do about it. He's walking right among us again (Amen.), walking among us in the trouble, when atomic bombs and everything's hanging everywhere. But right in this dark hour, when the churches is all confused and tore apart in denominational differences, Jesus comes walking right among us.
And the people say, "I don't know. I don't know now. It didn't come to our organization. We have to watch." You see? But what was the words?
"It is I. Be not afraid."
E-71 De même, ce soir, Grande Prairie, je suis votre frère. Il est votre Seigneur. Mais c’est Lui qui agit parmi vous. Vous les pentecôtistes, la Bible ne dit-Elle pas... Paul n’a-t-il pas dit: «Si tous, vous parlez en langues, et qu’il survienne des hommes du peuple, et qu’il n’y ait pas d’interprétation à cela, ne diront-ils pas que vous êtes fous? Mais s’il y en a un qui prophétise et révèle les secrets du coeur, alors ils tomberont tous sur leur face et publieront que Dieu est réellement au milieu de vous.’» Je ne suis pas un banni; je suis votre frère. Si Jésus pouvait parler d’une voix audible ce soir, vous L’auriez entendu dire la même chose: «N’ayez pas peur. C’est Moi. N’ayez pas peur.» C’est le même Dieu, le même Esprit: «Encore un peu de temps, et le monde ne Me verra plus, mais vous, vous Me verrez (le croyant), car Je serai avec vous, même en vous jusqu’à la fin du monde. Vous ferez aussi les oeuvres que Je fais.» Il a prophétisé pour ces derniers jours, le temps de la fin, la même chose qui arriverait, ce que nous avons vu cette semaine. E-71 So tonight, Grande Prairie, I'm your brother. He is your Lord. But that's Him a moving among you. You Pentecostal people, does not the Bible say... Did not Paul say, "If you all speak with tongues, and there come in one among you who is unlearned, there's no interpretation to it, will he not say you're mad? But if one is a prophet and reveal the secret of the heart, then they'll all fall down, say, 'Truly, God is among you.'"
I'm not an outcast; I am your brother. If Jesus could speak with an audible voice tonight, you'd hear Him say the same thing, "Don't be afraid. It is I. Be not afraid." It's the same God, same Spirit. "A little while and the world won't see Me no more, yet you'll see Me (the believer), for I'll be with you, even in you to the end of the world. The works that I do shall you also." He prophesied in this last days in the evening time, that same thing would take place, that we been through it this week.
E-72 Ce qui arriva du temps de Sodome... C’est... Quel était... Non pas du temps de Noé, là, rappelez-vous, Il s’est référé à Sodome pour expliquer cela. Et celui-ci est le temps de Sodome, où le monde va être brûlé, pas noyé, brûlé. Il va être brûlé. Et ce signe doit revenir, pas une arche, mais Dieu demeurant dans la chair de Son peuple, dans Son Eglise.
Jésus a dit: «En ce jour-là, vous connaîtrez que Je suis en Mon Père, que le Père est en Moi, que Moi, Je suis en vous et que vous, vous êtes en Moi.»
C’est Dieu en vous. Tout ce que Dieu était, Il l’a déversé en Christ; et tout ce que Christ était, Il l’a déversé dans l’Eglise. Donc, c’est Dieu au-dessus de nous, Dieu avec nous, et Dieu en nous. Il n’est pas étonnant que nous ayons reçu la commission de baptiser en utilisant Père, Fils et Saint-Esprit. Ce ne sont pas trois Dieux différents: Ce sont trois offices d’un seul Dieu. Voyez? Dieu au-dessus de nous dans le Père, Dieu dans... avec nous dans le Fils, purifiant Son chemin, condescendant, descendant, me frayant une voie de retour, et ramenant Son peuple à l’état des fils de Dieu manifestés, tels qu’ils étaient dans le jardin d’Eden. Le monde entier gémit dans l’attente de l’heure de la manifestation des fils de Dieu.
Ce soir, Il n’a d’autre voix que la nôtre. Il n’a d’autres mains que les nôtres. Il se sert de vos mains; c’est à Lui qu’appartiennent les mains. Il a dit: «Je suis le Cep, vous êtes les sarments.» J’espère que vous entendez cette tendre voix ce soir, la petite douce voix de l’Esprit qui peut parler dans votre coeur, et vous L’entendez dire: «C’est Moi; n’ayez pas peur.» Croirez-vous? Inclinons la tête.
E-72 As it was in the days of Sodom... That's... What was... Not in Noah, now, remember He explained that by Sodom. And this is the time of Sodom, when the world's going to be burned, not drowned, burned. It's going to be burned. And this sign was to return, not an ark, but a--a God dwelling in the flesh of His people in His church.
Jesus said, "At that day, you will know that I'm in the Father, the Father in Me and I in you and you in Me."
It's God in you. All that God was He poured into Christ; and all Christ was He poured into the church. So it's God above us, God with us, and God in us. No wonder we are commissioned to baptize using Father, Son, and Holy Ghost. It's not three different Gods: three offices of one God. See? God above us in the Father, God in--with us in the Son, cleansing His way, condescending, coming down, making a way for me; to get back. And bring His people back to manifested sons of God, like they had them in the garden of Eden. The whole world's a-groaning and waiting for that hour for the manifestation of the sons of God.
He has no voice tonight but our voice. He has no hands but our hands. He has your hands; that whose hands it is. He said, "I am the Vine; you are the branches." I hope that you'll listen to this poor voice tonight, and the little still voice of the Spirit that can speak in your heart, and hear Him say, "It's I; be not afraid." Will you believe? Let's bow our heads.
E-73 Seigneur Jésus, il se fait tard en cette heure sombre. Je ne connais pas le temps exact où Tu pourras venir. Je crois que Tu as tendu Ta grande main et Tu as arrêté le temps, Tu l’as retenu juste un petit peu. La science disait il y a quelques années qu’il était minuit moins trois. Tu as dit dans Ta propre Parole: lorsque vous verrez ces choses commencer à arriver, Israël se rétablir, le figuier bourgeonner... Israël est aujourd’hui une nation. L’étoile de David à six pointes, le drapeau le plus ancien du monde, qui n’avait pas flotté depuis deux mille cinq cents ans, flotte au-dessus d’Israël ce soir. Israël se rétablit: Il a sa propre monnaie, sa propre armée... Il est une nation. Des milliers retournent, en demandant: «Où est ce Messie?» Quelle opportunité nous avons maintenant!
Ils ont demandé: «Faites-nous voir le signe du prophète. Si nous le voyons accomplir le signe du prophète, alors nous reconnaîtrons que c’est le Messie, qu’Il était le Messie. Il l’avait promis.» Ô Dieu, alors que les Gentils reçoivent leur dernier appel, puissent-ils entendre ce soir la Voix de Dieu dire: «C’est Moi, n’ayez pas peur.» Seigneur, je suis fatigué. Je suis tellement fatigué que je peux à peine me tenir ici. Je Te prie de faire quelque chose de spécial pour nous ce soir. Accorde-le, Seigneur. Fais quelque chose exactement comme Tu l’avais fait. Qu’on ait un témoignage ici après mille neuf cents ans. Que ces apôtres et les disciples de cette église-ci ce soir puissent partir d’ici avec le même genre de témoignage, qu’ils puissent dire demain: «Nous savons que notre Seigneur est ressuscité d’entre les morts et qu’Il nous a sauvés du péché. Il nous a donné le Saint-Esprit. Il a utilisé nos lèvres pour prononcer la Parole dont nous ne... nous ne savons pas la teneur. Nous L’avons vu parler au travers de notre frère par l’Esprit de prophétie, pour accomplir le dernier signe promis à l’Eglise.» Nous croyons maintenant, Seigneur. Viens-nous en aide maintenant pour retrousser les manches, pour ainsi dire. Aide-nous à creuser là-dedans. Que chaque chrétien dans chaque quartier... Accorde-le, Seigneur.
E-73 Lord Jesus, the hours are growing late and dark. I don't know just what time You might come. I believe that You've reached Your great hand out and stopped time, just held a little while. Science said a few years ago, it was three minutes until midnight. You said in Your own Word, when you see these things begin to come to pass, Israel restoring, the fig tree putting forth it's bud... Israel is a nation now. The six point star of David, the oldest flag in the world, t hasn't flown for twenty-five hundred years, waves over in Israel tonight. Israel restoring: she's got her own money, her own army... She's a nation. Thousands returning, saying, "Where is that Messiah?" What a opportunity now we have.
Said, "Let us see him do the signs of a prophet. If we could see him do the signs of the prophets, then we'll know that's Messiah, that He was Messiah. He promised it." O God, as the Gentiles are getting their last call, may they hear the voice of God, tonight, say, "It' is I, be not afraid." Lord, I'm tired. I'm so tired I can hardly stand here. I pray that You'll do something special for us tonight. Grant, Lord. Do something just the way You did it. Pick up the testimony here after nineteen hundred years. Let these apostles and disciples of this churches tonight, might go away from here with the same kind of testimony, they could say tomorrow, "We know that our Lord is risen from the dead and He saved us from sin. He gave us the Holy Spirit. He used our lips to speak words that we not--don't know what we're talking about. We've seen Him speak through our brother in the Spirit of prophecy to bring the last sign that was promised to the church." We believe now, Lord. Help us now to get our sleeves rolled up, as it were to say. Help us to dig into it. May every Christian in every neighborhood... Grant it, Lord.
E-74 Que chaque malade ici, chaque esprit démoniaque qui s’est emparé de ces chrétiens, que ces chrétiens soient dans l’unité et d’un commun accord au point qu’il n’y aura pas une seule personne faible parmi nous ce soir, à la fin du service. Accorde-le, Seigneur. Manifeste-toi vivant ce soir, Seigneur. Après que j’aurai quitté cette ville, Ton Esprit ne quittera pas; Il restera jusqu’à ce qu’Il ramènera le corps de notre Seigneur Jésus.
Bénis mes frères, Seigneur. Bénis mes soeurs, ces jeunes gens et ces jeunes femmes au carrefour de la vie. Puissent-ils décider ce soir de Te servir. Accorde-le.
Que tous les malades se rendent compte et sachent du fond de leur coeur que les Ecritures avaient prédit cette heure, et que cette heure est arrivée à la Grande Prairie, et que nous, en tant que Tes serviteurs, nous acceptons tous que nous vivons dans les derniers jours et que ces choses doivent arriver.
Maintenant, Père, ne voudrais-Tu pas entrer en scène pendant quelques instants et prouver que Tu es ici. J’ai témoigné à Ton sujet. Maintenant, Seigneur, viens témoigner que j’ai dit la Vérité et nous croirons en Toi, Seigneur de tout notre coeur. Et chaque personne ici présente sera guérie, sauvée, pour la gloire de Dieu. Nous le demandons au Nom de Jésus. Amen.
E-74 And may every sick person that's here, every spirit of the devil that's caught these Christians, may these Christians be in such unity and one accord till there'll not be a feeble person among us tonight, when the service is over. Grant it, Lord. Show Yourself alive tonight, Lord. As I leave this city, Your Spirit will not leave; It'll stay here until It brings back the body of our Lord Jesus.
Bless my brethren, Lord. Bless my sisters and these young men and women at the crossroads of life. May they make their decision tonight to serve You. Grant it.
May all sick people realize and know from their heart that the Scriptures has predicted this hour, and this hour has arrived at Grande Prairie, which we, as Your ministers all agree that we're in the last days and these things should be.
Now, Father, won't You move on the scene for a few moments and prove that You're here. I've given a testimony of You. Now, Lord, You come testify that I've told the truth and we'll believe You, Lord, with all of our heart. And every person in here will be healed, saved, for the glory of God. We ask it in Jesus' Name. Amen.
E-75 J’avais dit à mon fils que je terminerai ce soir à 21 h 30’, et il est 22 h 10’ maintenant. Vous êtes... Je parle si longtemps.
Ah!... Où est-il? J’ai oublié... Frère Fred, a-t-il–a-t-il... distribue-t-il les–les... a-t-il fait avec ces cartes de prière? Je lui avais dit de venir distribuer les cartes de prière. Je ne savais pas s’il l’avait fait ou pas et... J’étais en prière lorsqu’ils sont venus me chercher ce soir et–et je ne me suis pas rappelé de lui demander. Mais il distribue les cartes de prière... Combien–combien ont été distribuées? Eh bien, combien et quelles lettres? Qu’avez-vous distribué d’abord? Où... Série A–30. Par où avions-nous commencé l’autre soir? 1? Très bien. Prenons-en quelques-unes de la série B. Juste faire venir quelques-unes ici. Nous allons prier pour eux tous. Voyez? Commençons maintenant par la série B. En effet, certains, probablement, étaient ici pour voir cela auparavant. La série B, ce sont les nouvelles cartes. Combien avez-vous dans la ligne ce soir? 13, 14. Eh bien, prenons quinze de la série B ce soir. Voyons. Commençons afin que les hommes... Voyons: 85–85, 90, 95, 100... Commençons à partir de 85. Qui a la carte de prière B-85? Levez la main. Un homme derrière... Il y a deux mains levées ici. B-85, est-ce la vôtre, monsieur? Venez ici. B-86. Qui a la carte de prière B-86? Cette dame ici? Voudriez-vous vous tenir juste ici? 87, B-87, voudriez-vous lever la main, s’il vous plaît, afin que nous sachions qui vous êtes? 87, est-ce ça? Que dites-vous? 85. Ceci, c’est 86, ici, je pense. 87... Ça fait neuf. 86, carte de prière B-86. Vous avez... [Espace vide sur la bande–N.D.E.]
E-75 I told my son I'd be finished tonight, at nine thirty and it's ten minutes till ten now. You're... I just talk so long.
Ah... Where's he at? I forgot... Brother Fred, did--did--does he give out the--the...?... B prayer card? I told him to come down and give out prayer cards. I didn't know whether they did it or not and... I was in prayer when they come after me tonight and--and I didn't think to ask them. But he give out prayer card... How many--how many's out?... Well, how many--what letters? What was you give out first? Where... A-30. Where did we start at the other night? 1? All right, lets take some B's. Just get a few up here. We're going to pray for every one of them. See? Let's start in the B's now, 'cause the ones, probably, was here to see it before. The B's are the new ones. How many did you get in the line that night? Thirteen, fourteen. Oh, let's take fifteen out of the B's tonight. Let's see. Let's start so men... Let's see: eighty-five--eighty-five, ninety, ninety-five... Let's start from 85. Who has prayer card B-85, raise up your hand. A man back... There's two hands up here. B-85, is that yours, sir? Come here. B-86, who has prayer card B-86? This lady here? Would you stand right over here. 87, B-87, would you raise your hand, please, so we know who you are? 87, is it? What say? Eighty-five. This is 86, here, I think. 87... That's nine. 86, prayer card B-86. You have...
[Blank.spot.on.tape--Ed.]
E-76 Il agirait de même qu’autrefois, s’Il est le même Souverain Sacrificateur. C’est vrai, n’est-ce pas? Maintenant, croyez. Que chacun de vous maintenant soit vraiment respectueux. Ne vous déplacez pas, croyez simplement. Maintenant, ô frères, maintenant, écoutez-moi...?... C’est ça.
Maintenant, si quelqu’un doute que ce n’est pas Dieu, qu’il vienne donc ici prendre ma place. Venez ici et parcourez cette ligne de prière. Laissez le Saint-Esprit vous parler. Si vous savez mieux vous y prendre, faites-le-moi savoir. Oui, je serais certainement reconnaissant.
E-76 He'd act the same as they did then, if He's the same High Priest. Isn't that right? Now you believe. Everyone of you now, be real reverent. Don't move around, just believe.
Now, oh, brethren, now hear me...?... This is it. Now if anybody's got a doubt that this is not God, then you come here and take my place. Come here and go down this prayer line. Let the Holy Spirit speak to you. Got a better way of doing it, let me know. Yeah, I'd certainly be thankful.
E-77 Eh bien, tous ceux qui sont dans cette ligne de prière, à ma connaissance, je ne vous connais pas; vous êtes Canadiens, ici; moi, je viens des Etats-Unis. Et si je ne vous connais pas, vous tous dans cette ligne de prière, levez la main, si je ne vous connais pas. Tout le monde. Combien là dans l’assistance savent que je ne les connais pas (Levez la main), savent que je ne sais rien à votre sujet? Tout le monde, à ce que je vois.
Je connais les deux filles de frère Evans, qui sont assises ici même sur ce siège ici; à part ça, ce sont les seules que je vois, que je connais. Oui, il y a ici soeur Evans, le frère, et soeur Dauch, ici même, ici même. Oui. Très bien.
Soyez maintenant très respectueux. Maintenant, vous m’avez entendu témoigner à partir des Ecritures et présenter une réunion de témoignages des apôtres. S’il y a les apôtres qui témoignent, évidemment, je... c’était sous forme d’une saynète. Mais tout ce que j’ai dit est tout à fait scripturaire. Croyez-vous cela? Eh bien, c’était scripturaire, présenté sous forme de saynète. Maintenant, s’Il n’est qu’un Dieu de l’histoire, alors Il est mort et tout est fini. Et nous pouvons...
E-77 Now, everyone of these people in this prayer line, as far as I know, I do not know you; you're Canadians up here, and I'm from down in the States. And if I do not know you, each one of you in this prayer line, raise up your hands if I do not know you. Every one. How many out in the audience knows that I do not know you, raise up your hand--know nothing about you? Everybody, as far as I can see.
I know Brother Evans' two daughters, setting right here on this seat here, and outside of that, that's the only ones that I can see that I know. Yes, here's Sister Evans and Brother and Sister Dauch, right here, right here. Yes. All right.
Now just be real reverent. Now, you've heard me testify from the Scripture and take apostolic testimony meeting. If there's apostles testifying, and course I--that was a drama. But exactly, everything I said was Scriptural. Do you believe that? Well, it was Scripture, put in the form of a drama. Now, if He is just a historical God, then He died and it's all over. And we can...
E-78 Ou, vous ici au nord, vous savez que vous ne pouvez pas... Un homme ne peut pas se réchauffer à un feu peint. Si un homme gelait à mort et que vous l’ameniez pour lui montrer une grande peinture d’un grand feu rouge qui a brûlé autrefois, il ne peut pas se réchauffer à un feu peint. Nous ne pouvons pas non plus être sauvés par un Dieu historique. Nous ne pouvons pas rendre la joie complète avec le feu de la Pentecôte si ce n’est pas le même feu aujourd’hui. Nous ne pouvons pas–nous ne pouvons pas servir un Dieu historique, et à quoi nous servira-t-Il, le Dieu de... qui était en Christ, s’Il n’est pas aujourd’hui le même Dieu qu’Il a promis d’être? C’est scripturaire, amis. Maintenant, secouez-vous juste un peu. Ne soyez pas sous l’émotion, mais réveillez-vous juste une seconde. C’est l’exacte, vérité.
Nous en sommes donc là: avec mes mains devant Dieu, ma Bible ici, vous m’êtes inconnus. Dans cette ligne de prière, je ne connais aucun d’eux, je ne les ai jamais vus de ma vie. La seule raison pour laquelle ils se tiennent ici, c’est que quelqu’un est venu ici, un jeune homme, avec un tas de cartes; il les a mélangées et a donné à quelqu’un une carte de prière. Et nous sommes venu ce soir, nous avons tout simplement dit: «Eh bien, je vais appeler à partir de tel numéro.» Nous appelons à partir de tel autre numéro. Il ne vous faut même pas avoir un numéro, vous n’avez même pas à avoir une carte de prière; il suffit de rester assis là et de dire: «Ô Dieu, je crois que la Bible est vraie, et je crois que Tu es le Souverain Sacrificateur. Et je crois que nous vivons dans les derniers jours. Cet homme ne me connaît pas, et je suis malade. Fais qu’il me dise ce qui cloche en moi. Fais qu’il–que–qu’il me parle comme Jésus avait parlé à la femme.» Puis, voyez ce qui arrive. S’Il ne le fait pas, alors, je suis un imposteur et la Bible dit un mensonge; mais il est impossible que la Bible dise un mensonge. Il peut se faire que je sois un imposteur, mais il est impossible que la Bible dise un mensonge. Mais si la Bible soutient ce que j’ai dit, je ne suis donc pas un imposteur, je suis un témoin de Sa résurrection, et vous pouvez aussi le devenir.
E-78 Or, you people up here in the north, you know that you cannot... A man cannot get warm by a painted fire. If a man was freezing to death and you took him over and show him a great picture of a big fine red fire that burned one time, he can not get warm by a painted fire. Neither can we be saved by a historical God. We cannot add the joy of a Pentecostal fire unless it's the same fire today. We cannot--we cannot serve a historical God, and what good is He to you; the God of--that was in Christ, if He isn't the same God today that He promised to be? That's Scriptural, friends. Now, shake yourself just a little bit. Don't be emotional, but just wake yourself up for a second. It's exact, the truth.
Then where we are, with my hands before God, my Bible here, that you're strangers to me. In this prayer line, I don't know one of them, never seen them in my life. The only reason they're standing here, somebody come down, and the boy, had a bunch of cards and mixed them up and give somebody a prayer card. And we come down tonight, and just said, "Well, I'll call from a certain number." We call from some other number. You don't even have to have a number, don't even have to have a prayer card; just set there and say, "God, I believe that the Bible is right, and I believe that You're the High Priest. And I believe we're living in the last days. And this man doesn't know me, and I'm sick. Let him tell me what's wrong with me. Let him--let--let him speak to me like He did the woman, and find out what takes place." If He doesn't do it, then I'm an impostor and the Bible tells a lie, and that's impossible for the Bible to tell a lie. I could be an impostor, but it's impossible for the Bible to tell a lie. But if the Bible backs up what I said, then I'm not an impostor; I'm a witness of His resurrection and you can be the same.
E-79 Maintenant, c’est glorieux, n’est-ce pas? Voyez. Où trouve-t-on une autre religion dans le monde? Allez prendre vos bouddhistes et vos musulmans. Voyons s’il est vivant. Mais notre Christ est vivant. Allez prendre les credos. Voyez si ça marchera. Ça ne marchera pas. Cela ne donnera pas le salut; cela ne produira pas le surnaturel. Si le Dieu Tout-Puissant... Si le Saint-Esprit venait maintenant même révéler une seule chose, juste une seule chose, ce serait un miracle aussi glorieux que possible. Tout à fait, parce que c’est surnaturel. Qui peut comprendre cela? Qui peut comprendre qu’un–un homme... deux personnes qui ne se connaissent pas, qui ne se sont jamais rencontrées dans la vie, et pourtant l’Esprit descend et révèle les choses mêmes qu’elles font, ce qu’elles pensent, ce qu’elles ont fait, ce qu’elles feront, sans jamais faillir? Ça doit être Dieu. Ça ne peut être rien d’autre. Ainsi, vous voyez, je le jure, je le sais, et vous le savez, que l’homme ne peut pas faire pareilles choses; il faut Dieu. Ainsi, s’Il prouve cela une fois, que c’est la Vérité, alors vous tous, vous devrez vous réjouir et être heureux. Et, rappelez-vous, c’est aussi pour vous. Le ferez-vous? Accepterez-vous ce Jésus dont je vous parle comme votre Guérisseur, s’Il le fait? Que Dieu l’accorde. E-79 Now, isn't this glorious? Find out. Where's another religion in the world? Go get your Buddhas and Mohammedans. Let's see if He's alive. But our Christ is alive. Go get the creed. See if it will work. It doesn't. It won't bring salvation; it won't bring the supernatural. If God Almighty... If the Holy Spirit would come right now and reveal one thing, just one thing, that would be as great a miracle as could happen. Exactly right, because it's supernatural. Who can figure that out? Who could figure out how that a--a man--two people not knowing each other, never met in life, and yet a Spirit come down and reveals the very things that they're doing, and thinking, and what they have done, and what they will do, and never fail? It's got to be God. It can't be nothing else. So, you see, I swear it, and know it, And you know it, that man can not do those things; it takes God. So if He proves it one time that it's truth, then you all ought to rejoice and be happy. And remember, it's to you also. Will you do it? Will you accept this Jesus that I've been telling you about, as your Healer, if He'll do it? God grant.
E-80 Maintenant, Père céleste, c’est jusque-là que je peux aller, Seigneur. Je ne peux que dire ce que la Parole dit. C’est à Toi d’accomplir la Parole. Voici Tes serviteurs, les prédicateurs, des hommes pieux. Voici des femmes pieuses, des servantes, assises partout, malades et affligées. Si Tu étais ici dans ce costume que Tu m’as donné, Tu ne pourrais pas faire plus pour eux. S’ils venaient dire: «Seigneur, voudrais-Tu me guérir?» Eh bien, Tu répondrais: «Mon enfant, Je l’ai fait il y a mille neuf cents ans lorsque J’avais été déshabillé... pour ta guérison. Crois-tu cela?» Il dirait: «Oui, Seigneur, mais comment reconnaître que c’est Toi?» Alors, Tu montrerais que Tu es le Christ. Tu pourrais le leur montrer, faire quelque chose qui–qui leur prouvera que Tu es le Christ, non pas par les cicatrices des clous dans Tes mains (en effet, n’importe qui peut imiter cela). Mais le surnaturel consiste à examiner la vie de cette personne-là, savoir ce qu’elle fait et ce pour quoi elle est ici. Nous reconnaîtrons alors que c’est Ton Esprit, Toi, le Grand Cep, agissant dans Tes sarments. Qu’il en soit ainsi une fois de plus ce soir, Seigneur. Honore Ta Parole. Pardonne-nous notre péché, comme nous avons pardonné à ceux qui ont péché contre nous. Donne-nous la douceur de l’Esprit et que le Saint-Esprit vienne maintenant très vite confirmer la Parole, que chaque personne ici présente sache que le Fils de Dieu n’est pas mort, mais qu’Il est ressuscité d’entre les morts et qu’Il est vivant après mille neuf cents ans, et qu’Il vit aux siècles des siècles. Je le demande au Nom de Jésus-Christ. Amen. [Espace vide sur la bande–N.D.E.] E-80 Now, heavenly Father, that's as far as I can go, Lord. I can only say what the Word says. It takes You to perform the Word. Here's Your servants, the ministers, godly men. Here's godly women, servants, setting everywhere, sick and afflicted. If You were standing here with this suit on that You gave me, You could do no more for them. If they come up and said, "Lord, will You heal me?" Why, You'd say, "My child, I did that nineteen hundred years ago when I was striped for your healing. Believest thou this?" They'd say, "Yea, Lord, but how do I know it's You?" Then You'd show that You was the Christ. You could show them, do something that--that would prove to them that You was the Christ; not with nail scars in Your hands, because anyone could impersonate that. But the supernatural is to go down into that person's life and know what they're doing and what they're here for. Then we know it's Your Spirit: You, great Vine, moving in Your branches. Let it be so tonight again, Lord. Honor Your Word. Forgive us of our sin as we have forgive those who have sinned against us. Give us sweetness of spirit and may the Holy Spirit now come right quickly and confirm the Word, that every person in here might know that the Son of God is not dead but is risen from the dead and is alive after nineteen hundred years, and alive forevermore, through Jesus Christ's Name, I ask it. Amen. [Blank.spot.on.tape--Ed.]
E-81 Maintenant, soyez bien attentif. Priez simplement et... Très bien. Est-ce un... Est-ce cet homme? Très bien. Maintenant, j’aimerais que chacun de vous, que tout le monde soit attentif. Soyez attentif. Soyez en prière et dites: «Seigneur, je souffre de telle et telle chose. Fais que frère Branham se tourne simplement vers moi. Je sais qu’il ne me connaît pas, il ne sait pas ce qui cloche en moi; mais si seulement Tu lui parles, je saurai que je T’ai touché. Eh bien, vous pouvez me toucher toute la nuit, c’est comme si vous touchiez cette chaire; il n’y a rien là! Voyez? Mais Touchez-Le juste une seule fois, voyez ce qui arrive. Voyez? Votre foi L’a touché. Maintenant, il y a un homme qui est... si je peux d’abord prendre quelqu’un ici devant moi. Voyez-vous? En effet, après avoir parlé et tout, alors, je...
Je–je lui parle, juste comme le... Jésus a fait avec la femme au puits, jusqu’à ce qu’Il a vu son problème, et alors, Il le lui a révélé, et elle a dit: «Eh bien, c’est vrai.» Vous voyez donc, c’est comme ça que cela... avec cet homme. Maintenant, nous ne nous connaissons pas, n’est-ce pas, monsieur, vous et moi. Je voudrais simplement que vous vous approchiez d’ici afin que je vous... afin que je puisse... non pas regarder cette ligne de prière. Regardez donc dans cette direction-ci, ils sont... Parfois, un esprit quitte et certains d’entre vous ici...?... une foi élevée, ça va sur les autres.
E-81 Now, just keep your attention. Just pray and... All right. Is a... That's the man? All right. Now, I want you each one, everybody be alert. Be alert. And be praying, saying, "Lord, I'm suffering with such-and-such. Let Brother Branham just turn to me. I know he don't know me, don't know what's wrong with me; but if You'll just speak to him, I know I've touched You. Now, you could touch me all night and be like touching that desk; there'd be nothing to it. See? But you just touch Him, one time, see what happens. See? Your faith touch him.
Now, here's a man that happens to be... If I can get somebody up here before me first. You see? 'Cause after speaking, and so forth, a--then I...
E-82 J’aimerais premièrement vous parler. Eh bien, nous sommes deux personnes distinctes, deux hommes qui se rencontrent pour la première fois dans la vie. C’est vrai, n’est-ce pas? D’accord. Maintenant, s’il y a quelques... Je n’ai aucune idée de ce qui ne marche pas. Je–je ne sais pas. Alors, si je... si je peux vous aider à vous rétablir... ou peut-être que vous avez des difficultés à la maison; vous pourrez avoir des problèmes financiers; vous pourrez être malade, vous pourrez souffrir de cancer; vous pourrez souffrir de tumeur; vous pourrez souffrir de tuberculose. Je ne sais pas. Voyez? Je n’ai aucune idée. Mais si je pouvais vous aider et qu’ensuite je ne le faisais pas, je ferais mieux de quitter la chaire. Je serais un hypocrite. Je ne mériterais pas de me tenir ici derrière. Mais si je... si Jésus se tenait ici, et que vous Lui demandiez de vous aider, et que vous... qu’Il... qu’Il vous l’accordait...
Eh bien, si vous voulez savoir que c’était Lui... N’importe qui peut avoir des cicatrices de clous dans ses mains, et les clous... les empreintes sur son front. Mais l’Esprit... Voyez, en effet, s’Il était ici, le Millénium commencerait. Il ne reviendra jamais sur cette terre avant de rencontrer l’Eglise dans les airs. Nous serons enlevés à la rencontre du Seigneur dans les airs; après, Il revient avec Son Eglise. Il ne peut donc pas être ici sur cette terre sous cette forme-là, seulement en tant que Son Esprit dans Son Eglise.
E-83 Maintenant, croyez-vous... Maintenant, l’Ange du Seigneur m’a dit... (Comme vous avez probablement lu mon livre; je ne sais pas.) Mais Il est... Vous avez lu cela. Très bien. Rappelez-vous, là au moulin cette nuit-là, lorsqu’Il m’a parlé, disant: «Si tu peux amener les gens à te croire, et qu’ensuite tu es sincère pendant que tu pries, rien ne résistera à ta prière.»
J’ai dit: «Je... Ils ne me croiront pas. Je–je–je n’ai pas d’instruction.»
Il a dit: «De même qu’il a été donné à Moïse deux signes comme confirmation, il en sera de même pour toi.» Il a dit: «Premièrement, tu tiendras les gens par la main, alors tu sauras ce qui ne va pas. Après cela, si tu es sincère, il arrivera que tu connaîtras les pensées mêmes de leurs coeurs.» Et Il a dit: «Ils auront à croire ceci.»
Combien se souviennent que cela avait été prophétisé la première fois que j’étais ici, ou il y a des années? Je vous avais annoncé que cela arriverait. Eh bien, voyez si cela est arrivé ou pas. Regardez-moi simplement maintenant, alors que je... Pierre et Jean passaient par la porte, et il y avait un estropié, ils lui ont dit: «Regarde-nous.»
Et ils l’ont regardé... Pourquoi? Ils cherchaient à attirer son attention. C’est pourquoi Jésus a dit: «Femme, donne-moi à boire.» Voyez? Vous êtes un esprit dans ce corps-là. C’est avec cela que je traite, l’esprit qui est ici à l’intérieur. Or, je ne vous connais pas par mon esprit, et vous ne me connaissez pas; mais Dieu nous connaît tous deux. Ainsi donc, il faudra qu’il y ait en moi quelque chose qui vous le dit; alors, vous saurez si c’est la vérité ou pas. Si c’est la vérité, eh bien, alors, cela vient de Dieu; si ce n’est pas la vérité, ça ne vient pas de Dieu. C’est raisonnable, n’est-ce pas?
Vous n’êtes pas ici pour vous-même; vous êtes ici pour quelqu’un d’autre; c’est une femme. C’est votre femme, et elle n’est pas ici. Croyez-vous que Dieu peut me dire ce qui cloche chez elle? Croiriez-vous alors? Elle a une attaque d’apoplexie. C’est vrai. Croyez-vous qu’elle va donc se rétablir maintenant, par cet Esprit qui est sur vous? Lorsque vous rentrerez auprès d’elle, imposez-lui les mains, au Nom du Seigneur Jésus; ne doutez pas, elle s’en remettra. Allez donc et croyez. Que Dieu vous bénisse...?...
Croyez-vous? Croyez-vous? Demandez à cet homme si ces choses étaient vraies. Ayez simplement foi maintenant; soyez vraiment respectueux, respectueux. Tant que je pourrai résister...
E-84 Nous ne nous connaissons pas. Je ne vous ai jamais vue de ma vie. Vous êtes plus jeune que moi. Je–je ne vous ai donc jamais vue. Mais peut-être que cette femme qui avait rencontré notre Seigneur au puits cette fois-là était probablement plus jeune que Lui. Et c’était leur première rencontre. Et nous voici nous rencontrer ici comme eux jadis. Maintenant, vous êtes un être humain; moi aussi. Je ne vous connais pas; vous ne me connaissez pas. Mais étant chrétiens, nous avons donc un Père qui nous connaît tous deux. S’Il peut me dire quelque chose pour lequel vous êtes ici, ou quelque chose que vous avez fait, quelque chose que vous n’auriez pas dû faire, s’Il peut vous dire ce qui a été, assurément que vous pouvez croire que ce qu’Il dit s’accomplira, s’Il vous dit ce qui a été.
Maintenant, si je venais ici et que je disais: «Dieu m’a donné un don de guérison, je vous impose les mains: Gloire à Dieu! Soyez guéris», vous pourrez croire cela; ça pourrait être vrai. C’est vrai. Je le crois de tout... La Bible le dit. Mais maintenant, allons au-delà de ça. Nous avons connu ce jour-là. Allons au-delà de ça. Et maintenant, et s’Il se tenait ici maintenant et qu’Il vous disait ce que vous êtes, ce que vous voulez, les désirs de votre coeur, le secret de votre coeur, ce dont vous avez besoin dans votre vie, ou ce que vous n’aurez pas dû faire...
Si cela n’est pas sous le Sang, Il l’exposera donc. Voyez? Maintenant, en effet, si cela est sous le Sang, c’est que ça se trouve dans la mer de l’oubli; aucun homme ne peut le déterrer. C’est vrai.
Vous êtes une chrétienne. La vibration de votre esprit... (C’est comme ça que je l’appelle, je sais que c’est une onde.) Vous êtes la bienvenue, vous me croyez. Je... Vous croyez cela. Voyez? Aussitôt que vous vous êtes approchée, j’ai reconnu cela. Si vous étiez peut-être une–une séductrice qui s’avançait ici, que serait-il alors arrivé? Vous avez appris ce qui leur est arrivé: Plusieurs sont couchés, paralysés, ce soir; beaucoup sont dans des tombes à cause de cela. Nous ne faisons pas de religion. Nous servons Dieu. Vous êtes très nerveuse... Vous savez... Vous avez beaucoup de choses à l’esprit, une vie rude, votre vie passée, beaucoup d’ennuis et de détresse. Vous souffrez aussi de la hernie...?... Eh bien, croyez-vous que je suis Son prophète, ou Son serviteur? ...?... Et pensez-vous que ceci a été deviné? Un instant. Elle a un très bon contact avec Dieu, cette petite dame. Je ne sais pas ce que je vous ai dit, mais tout ce qui a été dit est vrai. Est-ce vrai? Maintenant, s’il nous faut nous tenir avec cette femme juste un instant...?... Elle peut parler à quelqu’un, un très bon esprit. Oui, la nervosité (C’est vrai), et une maladie de nerfs, et Satan vous dérange à ce sujet, il vous dit que vous allez perdre l’esprit et tout, mais vous êtes... il ment.
Vous souffrez de la hernie; je vois ça, vous attendez une intervention chirurgicale, mais cela... Vous souffrez aussi des varices sur votre membre. C’est vrai. Vous avez aussi quelqu’un sur votre coeur; cette personne est ici: Votre mari. Vous pensez, si Dieu peut me dire ce qui cloche chez votre mari, croirez-vous cela? Son dos. C’est vrai. Voici autre chose, je vois apparaître un enfant. Vous priez et vous êtes intéressée à un enfant; il y a quelque chose qui cloche chez cet enfant-là. C’est qu’il n’apprend pas très bien. C’est vrai: AINSI DIT LE SEIGNEUR. Ces choses sont-elles vraies? Acceptez-vous tout cela comme un ticket de délivrance de la part de Dieu pour vous? Allez, et il en sera juste comme vous avez cru. Dieu...?...
E-85 Croyez-vous? Ayez foi; ayez foi. Je ne vous connais pas; nous ne nous connaissons pas, Madame? Vous m’avez rencontré auparavant et vous me connaissez. Moi, je ne vous connais pas. Voyez, beaucoup de gens me connaissent juste pour être venus dans des réunions et avoir été à des endroits comme cela; mais je ne sais jamais, je ne sais rien à votre sujet. Voyez? Croyez-vous que je suis Son serviteur? Je le crois. Vous souffrez de la hernie; c’est ce qui vous dérange. Vous n’êtes pas de cette ville non plus, mais d’Alberta, d’une ville appelée Easton. C’est vrai. Croyez-vous que Dieu peut me dire qui vous êtes? Cela vous aiderait-il? Madame Braun. Maintenant, allez et soyez rétablie...?... Que Dieu vous bénisse.
Croyez-vous? Croyez-vous? Croyez-vous que Dieu peut me révéler votre maladie? Votre état est grave. Vous êtes sur le point de subir une intervention chirurgicale, c’est ce qu’a dit le médecin, c’était un genre d’homme fort, une maladie gynécologique. Et vous ne croyez pas dans les interventions chirurgicales. C’est pourquoi vous êtes venue vers moi pour que je prie pour vous. Et vous sentiez dans votre coeur, lorsque vous priiez, que si vous pouviez arriver à cette estrade et que je vous imposais les mains, vous n’auriez pas besoin d’intervention chirurgicale. Si c’est cela votre prière, levez la main. Comment est-ce que je sais ce que vous avez demandé à Dieu? Venez ici. Au Nom de Jésus-Christ, puisse le désir de cette femme lui être accordé. Amen. Ne doutez pas; croyez.
Eh bien, vous m’êtes inconnue. Croyez-vous que Dieu peut me dire ce qu’est votre maladie? Pensez-vous que votre épaule se rétablira? Qu’avez-vous touché? Ça va maintenant. J’ai vu une femme plus grasse apparaître ici; vous étiez en train de prier. D’accord. Votre foi vous a sauvée maintenant. Qu’a-t-elle touché?
E-86 Cette petite dame assise là avec un chapeau noir, en train de me regarder, oui, vous, votre gastrite vous a quittée maintenant. Allez prendre votre souper. Jésus-Christ vous rétablit. C’est complètement terminé maintenant, allez manger. Elle souffrait de l’ulcère peptique de l’estomac, tout est fini. Qu’en est-il de ces maux de tête, vous assise là, jeune fille? Croyez-vous que Dieu peut guérir ces maux de tête et vous rétablir? Si c’est... Oui, vous aviez plus de foi que vous ne le pensiez, n’est-ce pas? Vos maux de tête s’arrêteront donc. Franchement, vous n’en souffrez plus maintenant. Qu’a-t-elle touché? Pensez-y donc: Qu’a-t-elle touché? Elle a touché le Souverain Sacrificateur.
Cette dame assise là tout au fond souffrant de l’arthrite, là, croyez-vous que Dieu vous rétablira, vous là au fond? Cette femme portant des lunettes, je ne vous connais pas, je ne vous ai jamais vue de ma vie, mais vous êtes assise là au fond en train de prier. Si c’est vrai, mettez-vous debout. Que Dieu vous bénisse; cela ne vous rendra jamais estropiée. Je vous demande de croire en Lui. Je ne connais pas ces gens, je ne les ai jamais vus. Mais mon Seigneur les connaît.
L’homme assis, le deuxième à peu près à partir de la pièce là derrière, souffrant de la gastrite, croyez-vous que Dieu vous rétablira? Acceptez-vous cela? Que Dieu vous bénisse. Avez-vous une carte de prière? Avez-vous une carte de prière? En avez-vous une? Vous n’en avez pas besoin. Amen.
Dieu peut guérir le diabète, n’est-ce pas? Très bien. Allez en croyant. Ayez simplement foi. Il guérit aussi la nervosité. Vous croyez cela, n’est-ce pas? Continuez à marcher, en disant: «Merci, Seigneur.» Croyez simplement de tout votre coeur.
Venez. Il guérit l’arthrite; croyez-vous cela? Allez donc carrément de l’avant. Oui, oui. Juste un instant, quelque chose est arrivé. Venez ici. Evidemment, nous voyons que vous marchez avec une canne. Je ne mentionnerai pas cela. Mais votre diabète et votre maladie du coeur, croyez-vous que Dieu rétablira cela? Et... que... que vous guérirez? Croyez-vous cela? ...?... que Dieu vous guérira? Continuez d’avancer, en disant: «Merci, Seigneur.» Continuez; soyez bien portant. Dites: «Merci, Seigneur.»
E-87 Croyez-vous, tout le monde? Ayez simplement foi; ne doutez pas; croyez de tout votre coeur. Qu’en est-il de cette affection de vésicule biliaire, vous debout là contre le mur? Vous avez un regard très sincère...?... Je ne vous connais pas, n’est-ce pas? Nous sommes inconnus l’un à l’autre. Et c’est de cela que vous souffrez. C’est vrai, n’est-ce pas? Sommes-nous inconnus l’un à l’autre? Levez la main. Etait-ce cela votre maladie? Très bien, monsieur. Vous étiez assis là en train de prier, voulant que Dieu vous touche. Vous L’avez touché et Il m’a touché. Maintenant, Clarence, monsieur Roon, vous pouvez rentrer chez vous, rétabli. Dieu vous rétablit. C’est ça votre nom, n’est-ce pas? Si c’est vrai, levez la main. Je ne vous ai jamais vu.
Croyez-vous? Combien parmi vous croient de tout leur coeur? Maintenant, c’est Christ qui est ici, mes amis. J’aimerais vous montrer quelque chose. Mes frères ici sont des hommes de Dieu. Ils ont le même droit que moi de prier pour les malades. Venez ici, frères; venez ici. Mettez-vous de part et d’autre, formez deux lignes, juste ici. J’aimerais que vous voyiez qu’après mon départ, vous n’avez pas à attendre mon retour. Il y a ici des hommes de Dieu qui prient aussi pour les malades. Formez simplement deux lignes ici maintenant, venez de deux côtés de moi. Je ne voudrais pas laisser à cette assemblée l’impression qu’il n’y a qu’un évangéliste qui doit passer par ici prier pour les malades. J’aimerais vous montrer que Dieu guérira les malades par les prières de ces hommes-ci.
E-88 Combien ici ont des cartes de prière? Levez la main. On dirait qu’on a pris vos numéros. D’abord, toutes les cartes de la série A, alignez-vous ici. Non, attendez. Où avons-nous... avez-vous arrêté? O.K. Je... Très bien, que–qu’avant que nous mettions... juste un instant, sinon, nous serons tous embrouillés. Que ces gens qui sont ici, qui ont la carte de prière série A, se mettent en ligne. Que... A et B, mettez-vous en ligne ici, cette–cette section-ci; alignez-vous juste ici. A et B. Dans cette section-là, seulement... Juste un instant. Prenez juste le... juste ce côté-là, par là. Nous allons les prendre tous. Juste un instant. Juste un instant donc, que nous prenions tout le monde. Voyez? Nous allons–nous allons prendre tout le monde.
Tous ceux qui sont de ce côté-ci avec la série A et la série B...?... Maintenant, il nous faudra faire passer ceux-ci de l’autre côté par derrière, lorsque nous les prenons. Voyez-vous? Il nous faut prendre un côté à la fois. Tous ceux qui ont la série A et B, alignez-vous de ce côté-ci. Très bien. Maintenant, aussitôt que ce côté-ci sera terminé, que ceux qui sont dans la rangée du milieu passent de ce côté-ci, après qu’ils auront dégagé. Et aussitôt qu’ils auront dégagé, que ce côté passe. Que tout celui qui croit et qui passe ici, avec toute la foi en Dieu...
Avez-vous peur? «N’ayez pas peur, c’est Moi», a dit le Seigneur Jésus. Vous croyez que c’est Lui, n’est-ce pas? Combien croient que c’est Lui? Maintenant, regardez, s’Il est ici, juste parce qu’Il a fait de moi un voyant, Il a fait de ces hommes des prédicateurs. Voyez? Ils ont le même Esprit que moi, le même Dieu, le même Saint-Esprit, la même responsabilité devant Dieu de prier pour les malades; les mêmes mains, le même Esprit. Ils sont oints...?... Nous allons nous tenir ici ensemble et prier pour chacun de vous alors que vous passez, vous imposer les mains. Et lorsque vous passerez par ici, agissez comme étant guéris. Passez par ici en disant: «Merci, Seigneur.» Et retournez là dans l’assistance et voyez vos gastrites et toutes ces autres choses vous quitter. Croyez-vous cela?
E-89 Prions maintenant ensemble alors que nous avons nos têtes inclinées. Seigneur Jésus, Tu es ici. Tu as prouvé que Tu es ici, Seigneur, dans toute cette salle, parlant aux gens, les appelant. Et Tes serviteurs se tiennent ici, Seigneur. Et j’aimerais que ces gens ici sachent que Tes serviteurs... qu’ils n’ont pas à attendre qu’une personne spéciale passe par ici, un évangéliste spécial. Mais, ô Dieu, ils peuvent aller appeler leur pasteur. Ce sont Tes serviteurs, et ils sont ici comme je les appelle, comme de vrais soldats, ils se sont tenus ici devant l’assemblée. Ce sont des croyants; ils sont prêts, oints pour imposer les mains aux malades. Et, Dieu Tout-Puissant, Toi qui as ressuscité Jésus, qui est notre Sauveur, qui est ici parmi nous ce soir, oins-nous, Seigneur. Oins-nous de Ton Saint-Esprit, de telle manière que lorsque nous imposerons les mains à ces gens-ci, que les bénédictions de Dieu viennent sur eux, que chacun d’eux soit guéri. Accorde-le, Seigneur. Nous commençons à les faire passer par ici, à prier pour eux, au Nom de Jésus-Christ.
Et, Satan, nous avons un mot pour toi; nous voulons te dire que tu as séduit les gens aussi longtemps que tu le pouvais. Tu n’as aucun droit légal de les retenir. Jésus-Christ t’a dépouillé de chaque droit que tu avais lorsqu’Il est ressuscité d’entre les morts. Il t’a vaincu, et tu n’es qu’un bluffeur. Il est ici ce soir pour dénoncer ton bluff, t’exposer et te dire qui tu es. Et tu ne peux pas retenir cette assistance plus longtemps. Nous prenons cette assistance, ces gens malades ici, les enfants de Dieu, au Nom de Jésus-Christ, pour te chasser loin d’eux; et tu devras les quitter. Nous allons leur imposer les mains pour accomplir la Parole de Dieu. Lorsqu’ils passeront par ici, leurs coeurs seront remplis de la gloire de Dieu et ils sortiront d’ici en louant Dieu. Ils seront guéris, et il y aura un réveil. Ô Dieu, accorde-le, au Nom de Jésus-Christ; qu’il en soit ainsi, par Jésus-Christ notre Seigneur.
E-90 Maintenant, alors que l’assemblée a la tête inclinée, si vous ne pouvez pas prier, chantez pendant que quelqu’un conduit les chants.
Crois seulement, seul...
Maintenant, tout le monde, quand vous passerez, croyez donc en passant. Priez, frères...?... [Pendant que les gens passent dans la ligne de prière, les paroles de frère Branham ne sont pas toujours perceptibles.–N.D.E.] Au Nom de...?... Au Nom de...?... Au Nom de Jésus... Au Nom de Jésus... Au Nom... Au Nom de Jésus...?... En Ton Nom, nous croyons...?... Au Nom de Jésus, accorde la guérison de mon... [Espace vide sur la bande–N.D.E.]
Je L’aime, je L’aime,
Parce qu’Il m’aima le premier,
Et acquit mon salut
Sur le bois du Calvaire.
E-91 Oh! Combien j’aime Jésus! Ne L’aimez-vous pas? N’est-Il pas merveilleux? Ne...?... Combien... Ceci est pour moi comme le Ciel. Pouvez-vous... Oh! je ne suis pas sous émotion, pas... Je n’exagère pas. Mais j’éprouve vraiment un sentiment très doux, c’est juste comme si le Père céleste disait: «Ça a été bien fait.» A-t-on prié pour tout le monde? Combien croient qu’ils vont maintenant se rétablir? Levez... Tout le monde. Regardez, l’Esprit de Dieu dans la réunion, Il parcourt, c’est exactement ce qu’Il a dit. Il n’y a qu’une seule chose qui l’en empêche. Si nous ne croyons pas vraiment cela, ça n’arrivera pas. Si vous croyez effectivement cela, ça doit arriver; c’est déjà arrivé. Voyez? C’est une oeuvre achevée. Oh! n’est-Il pas merveilleux? Oh! Je L’aime vraiment.
Je L’aime, je L’aime,
Parce qu’Il m’aima le premier,
Et acquit mon salut
Sur le... Cal-...
[Frère Branham parle à quelqu’un sur l’estrade.–N.D.E.] A-t-elle terminé? Qu’est-ce qui ne va pas avec la jeune fille? Elle est tout agitée...?... [Frère Branham se met à fredonner Je L’aime.–N.D.E.]
Je L’aime, Parce que...... acquit...?... (...?... posez les...?... [Frère Branham parle à quelqu’un.–N.D.E.])
...salut.
Sur le... Cal-...
Inclinons simplement la tête un instant. Père céleste, je sais qu’il y a dans l’assistance quelqu’un qui est... Satan a lié, et il cherche à retenir cette femme. Ô Dieu, accorde qu’il la quitte. Une personne aimable, pourquoi ne devrait-elle pas être libre? Je Te prie d’accorder cela, Père, par Jésus, Ton Fils, nous le demandons. Amen.
Je... je...
Parce qu’Il m’aima le premier,
Acquit mon salut,
Sur le... Cal-...
E-92 Y a-t-il ici un pécheur qui aimerait accepter Christ comme son Sauveur? Dans la Présence de Dieu maintenant, voudriez-vous vous lever pour dire: «Je L’accepte comme mon Sauveur»? Y en aurait-il un ici qui a rétrogradé et qui aimerait revenir à Dieu maintenant même sous l’onction du Saint-Esprit? Que Dieu vous bénisse, fils. Que Dieu vous l’accorde. Au Nom de Jésus-Christ, je vous donne le désir de votre coeur. Retournez maintenant à la maison de Dieu, invoquant Son Nom, et soyez-Lui fidèle. Pasteur, j’apprécie certainement cette précieuse communion. Pourquoi n’avez-vous pas demandé? Ça, c’est un pasteur. Il a laissé son assemblée passer et il n’a pas demandé pour lui-même. Ce saignement s’arrêtera. Qu’Il vous bénisse, frère. J’ai saisi sa main ici et une vibration s’est fait sentir. Et cela a montré un cancer; vous serez guéri maintenant. Il ne m’a point dit un mot à ce sujet, Il n’a point mentionné cela. Je viens simplement de saisir cela en lui serrant la main. Que Dieu vous bénisse, pasteur. Que Dieu vous bénisse, assemblée.
Jusqu’à ce que nous nous rencontrerons!
Jusqu’à ce que nous nous rencontrerons!
Jusqu’à ce que nous nous rencontrerons au... Jé-...
Que Dieu bénisse chacun de vous, mes frères. Que Dieu vous bénisse, frères.
Jusque... (Que Dieu vous bénisse, frère...?...)
Jusqu’à ce que nous nous rencontrerons... (Dieu, au... Jésus...?...)
Que Dieu soit avec vous
Jusqu’à ce que nous nous rencontrerons une fois de pluS Alors que je vous remets à votre pasteur, inclinons la tête et chantons cela doucement:
Jusqu’à ce que nous nous rencontrerons...
Que le Dieu du Ciel soit toujours avec vous, et qu’Il vous accorde toujours Sa grâce. Je prierai pour vous. Priez pour moi jusqu’à ce que nous nous rencontrerons. Nous rencontrer où? ...aux pieds de JésuS Jusqu’à ce que nous nous rencontrerons.
Que Dieu vous bénisse, pasteur. Qu’Il vous bénisse...?...

Наверх

Up

S'abonner aux nouvelles