Voici, Un Plus Grand Que Salomon Est Ici

Date: 62-0612 | La durée est de: 1 heure et 43 minutes | La traduction: SHP
pdf
Columbia, South Carolina, USA
E-1 Merci...?... Bonsoir, mes amis. C’est un privilège d’être de retour ici ce soir, et d’être au service du Seigneur. Et hier soir, nous avons certainement apprécié (juste un commentaire) le message, un petit drame. Eh bien, vous ne l’avez pas apprécié plus que moi; j’essaie de vous le répéter, comme je le vois, tel que le Seigneur l’a fait, ou tel que les gens l’ont fait dans la Bible. Et ce soir, c’est un–un tel privilège d’être de retour ici ce soir et de vous revoir tous. C’est vraiment merveilleux.
Je voudrais dire que bien des fois dans les réunions, un ministère mal compris comme celui-ci ... Mais il semble certainement être bien compris ici. Cela montre que vous avez reçu un bon enseignement. J’apprécie cela.
Et maintenant, prenez toujours garde à ce qu’Il vous dit. Vous voyez? Si ce soir je n’ai pas de temps pour l’expliquer, comment... prenez garde à ce que ça dit, parce que ce n’est pas moi. Je ne sais pas cela. Voyez? C’est juste un, comme j’essaierais de le dire, juste un... C’est un don, c’est comme si vous changiez de vitesse. Et vous ne le savez pas, mais c’est vous qui faites cela. C’est vous; ce n’est pas moi.
E-1 Thank you...?... Good evening, friends. It's a privilege to be back here tonight, and to be in the service of the Lord. And we certainly enjoyed last night (just commenting) the message, a little drama. Why, you never enjoyed it any more than I did, of trying to rehearse it to you, as I see it, the way the Lord did it, or they did it in the Bible. And tonight it's such a--a privilege to be back here tonight and see all of you back again. That's mighty nice.
I want to say, that many times in the meetings that the misunderstood ministry of this type... But it certainly seems to be well understood here. That shows that you've had good teaching. I appreciate that.
And now, always watch what He tells you. You see? If I haven't time tonight to explain it, of how... Just watch what it's saying, because it isn't me. I don't know. See? It's just a, as I would try to say, just a... It's a gift, like a gear you just pull yourself in. And you don't know it, but you're the one that's a doing it. You're the one; it isn't me.
E-2 Et ceux qui voyagent et qui se rencontrent sur la route, et ainsi de suite, et à la maison, les visions qui apparaissent là-bas ne sont pas comme celles qu’on a sur l’estrade. Celles qui apparaissent à l’estrade, c’est vous-mêmes qui les provoquez. Voyez? Vous ne le savez pas, mais c’est vous. C’est votre foi qui le fait. Et celles–celles qui apparaissent à la maison sont celles que Dieu déclenche. Mais ceci, c’est ce que vous provoquez, vous.
Comme je pourrais vous l’expliquer brièvement, quand la femme toucha le vêtement du Seigneur Jésus, elle se retourna–ou plutôt Il se retourna et dit: «Qui M’a touché?» Et Il regarda tout autour. Et l’apôtre Pierre l’a en quelque sorte repris d’avoir fait une telle observation; mais Il dit qu’Il a senti qu’Il s’était affaibli. Une vertu était sortie, à cause d’une petite femme. Et Il regarda partout dans l’assistance jusqu’à ce qu’Il la trouva; et Il lui dit que sa perte de sang était terminée. C’est sa foi, sa foi qui avait fait cela (voyez?), la foi de la femme.
E-2 And those who travel along, and in the meet along the roads, and so forth, and at home, the visions that come there are not like they are on the platform. The one on the platform, you're doing it yourself. See? You don't know it, but you are. It's your faith doing. And the--the ones at home is the ones that God's doing it. And this is what you're doing.
As I would just briefly brief it to you, when the woman touched the garment of the Lord Jesus, she turned--or He turned and said, "Who touched me?" And He looked around. And the apostle Peter kinda scolded Him for making such a remark, and He said He perceived that He got weak. Virtue went out, from one little woman. And He looked around in the audience till He found her, told her her blood issue had stopped. Her faith, her faith had did it (See?), her faith.
E-3 Eh bien, maintenant que diriez-vous du cas de Lazare qu’Il ressuscita? Combien c’était plus glorieux de rappeler à la vie un homme qui était mort depuis quatre jours! Il n’est nullement déclaré que Jésus était devenu faible cette fois-là. Voyez? C’était Dieu qui le faisait. Eh bien, dans Saint Jean 5.19, Il a dit: «En vérité, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même, mais Il ne fait que ce qu’Il voit faire au Père premièrement.» Voyez? Voyez, c’était une vision. Pas «Ce que J’entends le Père dire,» mais «ce que Je vois faire au Père». Voyez?Maintenant, le Seigneur Lui avait dit... Nous savons que les Ecritures ne créent pas la confusion, et Elles ne se contredisent pas. Elles sont la Vérité. Ainsi, Il ne faisait rien avant que le Père ne Lui ait montré par une vision ce qu’Il devait faire. «En vérité, en vérité, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même, mais ce qu’Il voit faire au Père, le Fils le fait pareillement. Mon Père agit; Moi aussi, J’agis jusqu’à présent.» En d’autres mots, c’est juste jouer un drame, ce que Dieu lui avait dit de faire. E-3 Well, now, what about when He raised up Lazarus? How much greater that was to call a man back after he'd been dead for four days. Wasn't a thing said about Him getting weak there. See? That was God doing it. Now, St. John 5:19, He said, "Verily I say unto you, the Son can do nothing in Himself, but what He sees the Father doing first." See? See, it was a vision. Not, "what I hear the Father saying," but "what I see the Father doing." See?
Now, the Lord had told Him... We know the Scriptures are not confusing, and they're not contradictory. They are the truth. So then He did not do nothing until the Father showed Him first by a vision what to do. "Verily, verily I say unto you, the Son can do nothing in Himself, but what He sees the Father doing: That doeth the Son likewise. The Father worketh, I worketh hitherto." In other words, it's just acting out a drama, what God told Him to do.
E-4 Maintenant, Dieu doit Lui avoir dit alors de quitter Lazare et de s’en aller, parce que celui-ci allait mourir; et après tant de jours ils L’enverraient chercher, mais Il ne devait pas y aller; en effet, cette aimable famille L’enverrait chercher. Aussi continua-t-Il Son chemin. Et finalement, Lazare, quand il mourut à telle heure précise et ainsi de suite, Jésus le savait. Et Il se retourna et dit que Lazare dormait. Bien sûr que les disciples ne comprirent pas cela. Ils pensèrent qu’il se reposait. Alors Il leur dit dans leur propre langage: «Il est mort. Et à cause de vous, Je me réjouis de ce que Je n’étais pas là. Mais Je vais le réveiller.» Voyez?Maintenant, observez-Le à la tombe. «Père, Je Te rends grâces de ce que Tu M’as déjà exaucé. Mais Je dis ceci à cause de la foule qui M’entoure.» Voyez? Il n’est nullement déclaré qu’Il soit devenu faible. C’était Dieu utilisant Son don, montrant à Son Fils ce qu’Il devait faire. Mais quand la femme Le toucha, c’était là une femme, utilisant le don de Dieu à cause de la foi qu’elle avait en cela. Voyez? C’est cela la différence. Voyez, c’est votre foi, pas la mienne, c’est la vôtre. C’est vous qui le faites. C’est votre foi. E-4 Now, God must've told Him, then, to leave Lazarus and go away because he was going to die. And after so many days they'd send, but not go, because that lovely family sending for Him, and He went on.
And finally, Lazarus, when he died at the hour and so forth, Jesus knew it. And He turned and said Lazarus was asleep. Of course, they didn't understand it. They thought he was taking a rest. Then He told them in their own language, "He's dead. And for your sake I'm glad I wasn't there. But I go, wake him." See?
Now, watch Him at the grave. "Father, I thank Thee that Thou hast already heard Me. But I say this for those who stand around." See? Wasn't nothing said about Him getting weak. That was God using His gift, showing His Son what to do. But when the woman touched Him, that was a woman using God's gift for the faith that she had in it. See? That's the difference. See it's your faith, not mine, yours. You're the one who does it. It's your faith.
E-5 On a un si bref séjour et une si grande foule de gens que je suis désolé de m’en aller, quoique fatigué. Mais je dois... Maintenant, je sais que ce soir ils ont un–un service de baptême, et ainsi de suite, ici à l’église. Frère Ned Iverson, mon ami et frère, va prendre la suite du service maintenant et continuer pour un moment. Et je voudrais certainement le recommander, vous recommander de venir l’écouter. Et ainsi donc, ce soir après le service... Nous devons libérer les gens assez tôt pour cela, et je dois aller à mon motel, et m’apprêter pour quitter le matin, plusieurs heures avant le jour, et faire 700 miles [1126,5 km] en voiture pour repartir le lendemain matin chez moi: à 3 ou à 4 heures chez moi, afin d’être au Cow Palace, à Los Angeles, la semaine prochaine. Je dois faire tout ce parcours en voiture avec ma famille. Il ne me reste plus de jours, sinon un ou deux jours de voyage dans l’intervalle entre les réunions, jusqu’au mois de septembre prochain. Et c’est une très grande mission, ainsi priez pour moi. E-5 Such a short stay and such a grand bunch of people, that I kinda hate to leave, though tired. But I got to... Now, I know tonight they got a--a baptismal service, and so forth, here at the church. Brother Ned Iverson, my friend and brother, is going to take over the service now and carry on for a while. And I certainly would recommend him, recommend that you come, hear him.
And so then tonight after service... We got to let out early enough for that, and I have to go to my motel, and get ready, and leave hours before day in the morning; and drive seven hundred miles in order to get started the next morning at home: three or four o'clock at home, in order to be next week at the Cow Palace in Los Angeles.
Have to drive across with my family. Haven't got no more days, but just traveling one and two days between the meetings, until this coming September. And it's a pretty big order, so you pray for me.
E-6 Et je ne suis pas trop gros. Si j’étais aussi gros que votre pasteur, ici présent, je crois que je pourrais juste y aller jour et nuit. Je ne vous dis pas de le faire travailler jour et nuit. Mais–mais–mais le petit frère Ned a dit aujourd’hui, quand je parlais avec lui, le pasteur, il a dit: «J’aurais souhaité vous transmettre un peu de ma force.» Eh bien, ce serait bien, parce qu’il est si gros et fort. Et moi, j’ai toujours été petit. Quand je travaillais pour la Compagnie de Service Public, je montais les marches, et–et l’opératrice au tableau de bord en haut, madame Ehalt, disait: «Billy, je peux toujours savoir quand tu viens.» Elle disait: «Tu es le plus petit homme de tous les travailleurs de la Compagnie de Service Public, mais le plus bruyant.»Je disais: «bien, Edith, je dois faire beaucoup de bruit pour que les gens sachent que je suis là.» E-6 And I'm not too big. If I was as big as your pastor, here, I believe I could just go day and night. I ain't telling you to run him day and night. But--but--but little Brother Ned said today, when I was talking with him, the pastor, said, "I wish I could transfer some of my strength to you." Well, that would be good, 'cause he's so big and strong. And I was always little.
When I used to work for the Public Service Company, I'd come up the steps, and--and the operator at the top switchboard, Mrs. Ehalt, she said, "Billy, I can always tell when you're coming." Says, "You're the smallest man that works for the Public Service Company and the most noisy."
I said, "Well, Edith, I have to make a lot of noise to let people know I'm around...?..."
E-7 Maintenant, je crois que tous les frères ont été présentés, je pense, sur toute la ligne. Et un petit frère que j’ai oublié à l’autre réunion, c’est le petit garçon méthodiste qui était un méthodiste enraciné sorti du séminaire. Et–et il a un frère qui est une figure de proue de l’Université Asbury de Wilmore, dans le Kentucky. Et ce garçon et sa famille sont sortis et ont reçu le baptême du Saint-Esprit, et il prêche le Plein Evangile. C’est le frère Collins, Wilbur Collins. Où êtes-vous, Wilbur? Wilbur Collins, il est quelque part là au fond. Voudriez-vous juste nous dire un mot à partir de là, ou voulez-vous monter ici? J’aimerais que l’on puisse voir un méthodiste qui a reçu le Saint-Esprit, en dehors de frère Neville qui est ici. Venez ici, et dites-nous juste un mot. Et je pense, Frère Junior Jackson, qu’on vous a présenté, n’est-ce pas, Frère Jackson? Un autre méthodiste, enraciné, et qui a reçu le baptême du Saint-Esprit. E-7 Now, I believe all the brethren has been introduced, I think, all the way along the line. And one little brother that I left off at the other meeting, and that's the little Methodist boy that was a dyed-in-the-wool Methodist out of the seminary. And--and got a brother that's a very prominent figure in Asbury, Wilmore, Kentucky. And this boy and his family has come out and received the baptism of the Holy Ghost, preaching the Full Gospel. That's Brother Collins, Wilbur Collins. Where you at, Wilbur? Wilbur Collins, somewhere back in the back. Would you just like to give us a word from there, or come up here? I'd like somebody to see a Methodist that's got the Holy Ghost, besides Brother Neville over here. Come here, and just say a word for us.
And I guess, Brother Junior Jackson. You've been introduced, have you, Brother Jackson? Another Methodist, dyed-in-the-wool, and with the baptism of the Holy Ghost.
E-8 Frère Collins, je le connais depuis un certain nombre d’années–un précieux et doux chrétien, un véritable homme de Dieu. Lui, sa femme et sa famille sont tous sous l’ordre de–l’ordre biblique de Dieu. Frère Collins. [Frère Collins dit quelques paroles.–N.D.E.]Merci, Frère Collins, que le Seigneur vous bénisse. C’est très bien. Maintenant, vous les méthodistes qui êtes ici, nous ne voulons pas dire que vous n’êtes pas des chrétiens. Voyez? Mais vous savez ce qu’est l’Eglise pentecôtiste? C’est l’Eglise méthodiste évoluée. Voyez? E-8 Brother Collins, I've knowed him for a number of years--sweet precious Christian, a real man of God. He and his wife and family is all under the order of--God's order of the Bible. Brother Collins.
[Brother Collins says a few words--Ed.]
Thank you, Brother Collins, the Lord bless you. That's very fine.
Now, the Methodist people here, we don't mean that you're not a Christian. See? But you know what the Pentecostal church is? The advanced Methodist church. See?
E-9 Jack Shuler (beaucoup d’entre vous le connaissent) est un bon méthodiste. Jack m’a dit... Une fois, je suis venu à Phoenix, et j’allais au Madison Square Garden. Il était là dans l’auditorium de l’école. Et je lui ai téléphoné, j’ai dit: «Jack, je ne savais pas que vous étiez ici.»Il a dit: «Frère Branham, je ne savais pas que vous veniez.» Et il a dit: «Je me serais écarté du chemin.»J’ai dit: «Je ne serais pas venu si j’avais su que vous étiez ici.» J’ai dit: «Eh bien, Frère Jack, ai-je dit, la plupart des gens qui viennent à mes réunions sont des pentecôtistes.»Il a dit: «Eh bien, vous avez mon groupe.»J’ai dit: «Eh bien, je pensais que vous étiez méthodiste.»Il a dit: «Ne savez-vous pas ce qu’est un méthodiste?»Et j’ai dit: «Non.»Il a dit: «Un–un méthodiste–ou un pentecôtiste, c’est un méthodiste orthodoxe.»Et vous savez tous ... Eh bien, beaucoup d’entre vous connaissent Jack, Bob, le vieil homme, et tous les autres. C’étaient de vrais chrétiens. E-9 And Jack Schuller, many of you know him, is a fine Methodist. Jack told me... One time I come to Phoenix, and I was going to Madison Square Garden. He was out in the school auditorium. And I called him up, I said, "Jack, I didn't know you were here."
He said, "Brother Branham, I didn't know you were coming." And he said, "I'd have got out of the way."
I said, "I wouldn't have come if I knowed you were here." I said, "Well, Brother Jack," I said, "most of the people comes to my meetings are Pentecostals."
He said, "Well, you got my group."
I said, "Well, I thought you were Methodist."
He said, "Don't you know what a Methodist is?"
And I said, "No."
Said, "A--a Methodist--or a Pentecost is an orthodox Methodist."
And all of you know... Well, many of you know Jack, and old man Bob, and them. They were real Christian people.
E-10 J’étais dans une université luthérienne, Béthanie, où l’on m’avait fait des remontrances, oh! la la! ils m’avaient vraiment passé un savon. Il s’agit de l’homme qui m’avait traité d’un fin devin. Et alors, le Seigneur l’a en quelque sorte repris un tout petit peu à ce sujet, vous savez, et alors, il m’a téléphoné pour présenter des excuses. Nous sommes descendus au sous-sol où ils avaient dressé un grand dîner. Et il m’a dit; il a dit: «Frère Branham, je voudrais juste vous poser quelques questions. D’abord, je suis désolé d’avoir dit ce que j’ai dit dans cette lettre.»J’ai dit: «Ça ne fait aucun problème. Je n’y pensais même plus.»Il a dit: «Je voudrais que vous me disiez, quoi donc... Nous les luthériens, sommes-nous dans la course?»J’ai dit: «Bien sûr.»Il a dit: «Qu’est-ce que–qu’est-ce que nous avons, nous?»J’ai dit: «Vous avez l’Esprit de Dieu.» Et puis, j’ai dit: «Vous savez...» Ils... Pour les étudiants qui ne pouvaient pas supporter leurs études... ils avaient donc à peu près mille hectares de maïs là-bas. Ainsi, ils travaillaient afin de payer pour leurs études. Alors ils... Il a dit...J’ai dit: «Une fois, un homme planta du maïs. Et il sortit, et le lendemain matin deux petites feuilles avaient poussé. Il a dit: ‘Gloire au Seigneur pour ma récolte de maïs!’»J’ai dit: «Maintenant, Frère Aegery, avait-il une récolte de maïs?»Il a dit: «Bien, pas encore.»J’ai dit: «Il en avait donc potentiellement.»Il a dit: «Oui.»J’ai dit: «Ça, c’était vous, les luthériens.» Et j’ai dit: «Peu après, les deux petites feuilles ont grandi, et quelque temps après, cela a formé une aigrette. Ça, c’était les méthodistes. Ils ont regardé derrière en bas, et ont dit: ‘Je n’ai plus besoin de toi. Tu n’es qu’une feuille; moi je suis une aigrette.’» E-10 I was in a Lutheran college, Bethany, where I'd been called on the carpet, oh, my, just digging me up. He's the one that called me "a polished-up soothsayer." And then the Lord kinda got after him about it a little bit, you know, and so he called me up to apologize. We went down into a basement where they set a nice big dinner. And he said to me; he said, "Brother Branham, I just want to ask you some questions. First, I'm sorry I said what I said in that letter."
I said, "That's all right. Never even thought no more about it."
He said, "I want you to tell me, what in the world... Are we Lutherans in the race?"
I said, "Sure."
He said, "What--what--what have we got?"
I said, "You got the Spirit of God." And then, I said, "You know..." They... For the students who couldn't pay their way through, so they had about a thousand acres there of corn. So they just worked their way through. So they... He said...
I said, "A man one time planted a corn crop. And he went out, and the next morning there was two little leaves sticking up. He said, 'Praise the Lord for my crop of corn.'"
I said, "Now, Brother Aegery, did he have a crop of corn?"
He said, "Well, not yet."
I said, "Potentially he did, then."
He said, "Yes."
I said, "That was you Lutherans." And I said, "By and by, them two little blades growed up, and after while it made a tassel. That was the Methodist. They looked back down, said, 'No more use for you. You're just a leaf; I'm a tassel.'"
E-11 «Alors, quelque temps après, un peu de pollen en est tombé et est encore retourné dans la feuille, et cela fit pousser un épi de maïs, semblable au grain original qui était tombé en terre.» J’ai dit: «Ça, c’était les pentecôtistes.» J’ai dit: «Mais voyez, cela porte le grain original.» J’ai dit: «Nous avons beaucoup de champignons sur l’épi, mais cependant il s’y trouve aussi quelques grains, vous savez.», ai-je dit. Mais ils... J’ai dit... Et j’ai dit: «Maintenant, l’Eglise pentecôtiste, ce sont des luthériens évolués.» Il vit cela. Il a dit: «Eh bien, Frère Branham, nous–nous avons lu cela, et dit-il, nous nous sommes rendus là.» Et il dit: «Nous avons vu les pentecôtistes sauter, trembler, et donner des coups de pieds dans les chaises.» Il dit: «Qu’est-ce que–qu’est-ce qu’ils ont, eux?»J’ai dit: «Le Saint-Esprit.»Il a dit: «Eh bien, qu’est-ce qui les fait agir ainsi?»J’ai dit: «Ils doivent laisser échapper la vapeur. Voyez?» Et–et j’ai dit...Et il a dit: «Croyez-vous en cela?»J’ai dit: «Bien sûr. Mais, vous voyez, le problème est que l’Eglise pentecôtiste, dans... Eh bien, le seul défaut que je trouve en cela, c’est qu’ils laissent échapper cela par le sifflet, au lieu d’utiliser cela pour faire tourner la roue. Quand quelqu’un dit quelque chose contre vous, laissez cette grâce de Dieu se tenir là pour vous faire aimer la personne malgré tout. C’est ce qui... laisser cette vapeur travailler là (Voyez?), et–et sortir dans les rues, et amener d’autres gens, et ainsi de suite. Laisser cette–laisser cette vapeur travailler juste là.»J’aime aussi entendre cela siffler, vous savez. Mais attendez jusqu’à ce que vous arriviez au croisement, alors nous pouvons faire siffler la vapeur. Faisons avancer cela, nous sommes en train de rouler à toute vitesse sur la route, alors le... E-11 "Then after while some of the pollen fell off of there down back into the leaf again, and it brought forth a ear of corn, like the original grain that went in the ground." I said, "That was the Pentecostal." I said, "But see, it's got the original grain." I said, "We got a lot of fungus on the ear, but yet there's some grains there too, you know." I said. But they... I said... And I said, "Now, the Pentecostal church is the advanced Lutherans." He saw it.
He said, "Well, Brother Branham, we--we read of it," and said, "we went down." And said, "We seen the Pentecostal jump, and shake, and kick over the chairs." Said, "What--what's they got?"
I said, "The Holy Ghost."
He said, "Well, what makes them do like that?"
I said, "They have to let off the steam. See?" And--and I said...
And he said, "Do you believe in that?"
I said, "Sure. But, you see, the thing of it is, the Pentecostal church, in... Well, the only fault I find with it is they let it out the whistle, instead of putting it on the wheel and making it roll. When somebody says something against you, let that grace of God stand there to love them anyhow. That's what... let that steam work there (See?), and--and going out in the street, and bringing others in, and so forth. Let that--let the steam work right there."
I like to hear it blow too, you know. But wait till you get to the crossing, then we can blow steam. Let's make it roll, we're running down the track real fast, so the...
E-12 J’ai été gracieusement invité à revenir par votre pasteur, et peut-être, Dieu voulant, cet automne quand je reviendrai, je pourrais venir pour quelques soirées de plus cet automne. Et frère Bigby... Je lui ai demandé d’amener encore cet article qu’il avait écrit. Bon, toutes sortes de choses ont été dites à mon sujet, vous savez. J’ai été traité de tous les noms, du Fils de Dieu incarné au plus vil des démons. Et... Mais je pense que son expression était juste... Il l’a exprimé de tout son coeur. Ce n’était pas de la flatterie; c’était vraiment ce qu’il pensait, et je–j’apprécierais certainement cela. Je... Je...?... pratiquement le meilleur article que j’aie jamais vu à mon sujet. Et j’en avais en plusieurs exemplaires là-bas, mais... Tout celui qui entrait disait: «Puis-je prendre ceci, Frère Branham?» Et bien vite, vous savez, je n’en ai plus. Voyez? E-12 I've been graciously invited back by your pastor, and maybe, the Lord willing this fall when I come back, I can come up a few more nights this fall.
And Brother Bigsby... I asked him to get that article again that he wrote. Why, I've had everything said about me, you know. I've been called everything from an incarnate Son of God to the lowest of the devils. And... But I think his expression was just... He expressed it from his heart. It wasn't flattery; it was just what he thought, and I--I'd certainly appreciate that. I just... I ...?... 'bout the best article I ever had of myself. And I had several of them there, but... Each one come in, and, "Can I take this, Brother Branham?" And the first thing you know, I'm out of them. See?
E-13 Ainsi, je lui ai demandé s’il pouvait essayer de m’en trouver un autre exemplaire, parce qu’il y a encore d’autres livres qui viennent, et ils–ils vont... Je veux que l’article soit dedans, portant son nom. Et, à propos, je pense qu’ils ont quelques livres là derrière (je pense que c’est vrai, n’est-ce pas?), Frère Wood et les autres, et les bandes aussi, et le reste, comme le... là derrière, en sortant. Et maintenant, nous sommes... Je sollicite toutes vos prières. Je parcours le pays, priant pour les gens, et alors, je–je suis quelqu’un qui a besoin des prières. Peut-être que vous aurez de la peine à comprendre cela, mais c’est la vérité. C’est un... J’en ai probablement beaucoup plus besoin que vous tous. Et peut-être pas à cause d’une maladie, mais à cause de ce à quoi je dois faire face jour après jour. E-13 So I asked him if he'd try to get me another one of those, 'cause there's some more books coming up, and they're--they're going... I want the article in it with his name. And, by the way, I think they got some books out the back (I think that's right, isn't it?), Brother Wood and them, and the tapes, and so forth, as the--out the back, as you go out.
And now, we're... I'm soliciting all your prayers. I go across praying for people, and then, I--I'm the one that needs prayer. Maybe you wouldn't hardly understand that, but that's the truth. It's a... I need it probably worse than all of you. And maybe not in the way of sickness, but in the way of what I've got to meet day by day.
E-14 Et chaque jour... Il y a des gens assis juste ici maintenant, qui me regarde droit en face, avec qui j’ai eu un entretien ce matin, et ainsi de suite, et qui savent que... comment cela nécessite que l’Esprit de Dieu se meuve là-dedans, et trouve ces fissures et coins dans la vie. Ceci c’est la Parole. Nous le croyons. Et ça, c’est la Parole. Mais Dieu établit dans l’Eglise des apôtres, des prophètes, des docteurs, des pasteurs et des évangélistes. Et tous ces ministères, c’est pour le perfectionnement. Et maintenant, les docteurs, les pasteurs et les évangélistes, ce sont eux qui apportent la Parole. Et les prophètes doivent passer les choses au peigne fin dans ces petits coins pour les individus (Vous voyez?), et annoncer les choses à venir, et ainsi de suite. E-14 And each day... There's people setting right here now, looking right at me, that I was on interview this morning with, and so forth, and knows that... how it just takes the Spirit of God to move out in there, and find those cracks and corners in life.
This is the Word. We believe that. And that's the Word. But God sets in the church apostles, prophets, teachers, pastors, evangelists. And all those things are the perfecting. And now, the teachers and the pastors and the evangelists, they're the ones who brings the Word. And the prophets are to comb in those little corners for individuals (You see?), and foretell things that's coming, and so forth.
E-15 Eh bien, en réalité les apôtres sont des missionnaires. Je crois, maintenant... Mon instruction est très limitée, mais le... Je pense que le mot «apôtre» signifie «un envoyé». Est-ce vrai? Le mot missionnaire ne signifie-t-il pas la même chose? «Un envoyé». Alors comment donc a-t-on désiré être appelé missionnaire plutôt qu’apôtre? Je ne sais pas. Mais l’un ou l’autre sont corrects aussi longtemps que–longtemps que le Seigneur les a envoyés. C’est bien. Maintenant, je suis... Je ne prendrai pas beaucoup de votre temps, parce que le service de baptême vient juste après. Je voudrais lire un passage des Ecritures, et j’espère que cela ne me prendra pas trop de temps. E-15 The apostles are actually missionaries. I believe, now... My education's very limited, but the--I think the word "apostle" means "one sent." Is that right? Doesn't missionary the same thing? "One sent." So how you ever desired to be called missionaries, instead of apostles, I don't know. But either one of them's all right, as long as--long as the Lord sent. That's fine.
Now, I am... I won't take much of your time, for the baptismal service coming right up. I want to read some Scripture, and I hope it don't take me too long.
E-16 Hier soir, j’ai dit: «Accordez-moi trente minutes.» Et quand je descendais la route, après avoir essayé de revenir à moi-même et sortir de ces sphères là-bas, mon fils a dit: «C’était vingt bonnes minutes, papa.» Il dit: «Ç’a pris juste à peu près 1 h 45’.»J’ai dit: «Oh! je n’ai pas fait si longtemps là-bas. C’est impossible.» Et j’ai tourné le regard vers ma montre, et j’ai dit: «Oui.» Mais vous savez, c’est quelque chose à propos... Merci. C’est quelque chose qui est... Les gens m’aiment. Ils m’aiment et je les aime aussi. Je dois rencontrer certains de ces frères là dehors et serrer cette main de ce très bon vieux coeur du Sud qui bat là en dessous. J’aime vraiment cela. E-16 I said last night, "Give me thirty minutes." And when I was going down the road, after I was trying to come back to myself from swinging from those spheres in there, my son said, "That was a good twenty minutes, dad." Said, "Just about an hour and forty-five."
I said, "Oh, I wasn't there that long. I couldn't have been." And I looked around at my watch, and I said, "Yeah." But you know, it's something about... Thank you. It's something that's... They love me. They love me, and I love them too. I got to meet some of them brothers out there and shake that hand of a real good old southern heart beating under there. I really like that.
E-17 Mais, vous savez, quelquefois... Chaque ministre sait quand le Saint-Esprit semble juste... chaque mot que vous prononcez pénètre là-dedans. N’est-ce pas un sentiment merveilleux? Vous détestez de vous arrêter, n’est-ce pas? Et cependant, vous savez que vous êtes rude, et pour ce qui est d’interrompre la réunion, vous avez cependant du mal à arrêter. Cela me rappelle... J’ai deux fillettes à la maison, et ce sont des filles toutes faites maintenant, qui ont vraiment poussé. L’une a seize ans et l’autre en a douze. L’une c’est Rebecca et l’autre c’est Sara. Et Sara c’est la petite. E-17 But you know, sometimes... Every minister knows when the Holy Spirit just seems to... every word you say just sinking in. Isn't it a wonderful feeling? You just hate to stop, don't you? And yet, you know you're rude and interrupting the meeting, but you just can't hardly stop.
It reminds me... I got two little girls at home, and they're pretty good girls now, a pretty good size. One of them is sixteen years old, and the other one's twelve. One of them is Rebekah, and the other one is Sarah. And Sarah is the little fellow.
E-18 Eh bien, il y a quelques années, et ... Je revenais d’une réunion. Elles sont toutes deux des filles à papa. Oh! la la! vous savez comment... Et le petit garçon, le petit hmm... vous parlez d’un... Il a dit qu’il sera un prédicateur. J’ai dit: «Chéri, il te faudra beaucoup changer, si tu dois le devenir.» Et ainsi... Joseph. Et ainsi, les filles étaient encore très petites, et elles étaient éveillées et attendaient mon retour jusque vers minuit. Et j’étais fatigué–et j’avais conduit durant deux ou trois jours, revenant de la Californie. Et quand je suis arrivé à la maison, naturellement, les petites filles étaient prises par le sommeil et étaient déjà allées au lit. Et maman attendait. Aussi, je me suis allongé pour essayer de dormir, et je n’y parvenais pas. Et, vous savez, j’étais affaibli et nerveux, et tout, à la suite des réunions, l’impact: les âmes, et réalisant toute cette responsabilité, tenant devant vous ce qui a été acquis par le Sang de Christ. Ce n’est pas vraiment une chose facile. Mes frères ici présents savent ce que c’est, comment vous... E-18 Well, a few years ago, and... I was coming in from a meeting. They're both daddy's girls. Oh, my. You know how... And the little boy, little hmm, talk about a... He said he's going to be a preacher. I said, "Honey, you got a lot of reforming to do, if you do." And so... Joseph.
And so, the girls were quite small yet, and they were waiting up till about midnight for me to get in. And I was tired--and been driving all for two or three days, coming in from California. And when I got home, 'course the little girls had got sleepy and done gone to bed. And mother was waiting up. So I lay down to try to sleep, and I just couldn't do it. And you know, shaky, and nervous, and things from the meetings, the impact: souls, and realizing all that responsibility, holding the purchase of the Blood of Christ before you. It's not just a easy thing. Brethren here know what it is, how you...
E-19 Je pense que chaque ministre devrait rester seul pendant longtemps avant de monter à la chaire, il devrait sortir étant dans la fraîcheur du Saint-Esprit, parce qu’il a entre ses mains ce qui a été acquis par le Sang. Vous voyez, j’ai souvent pensé à ce que je ferais si j’avais deux gouttes du Sang littéral de Jésus. Et maintenant, nous avons ici devant nous ce qui a été acquis au prix de Sang. Il a donné Son Sang pour vous, et nous tenons cette assistance entre nos mains. Oh! la la! nous ferions mieux d’être vraiment sûrs et aussi respectueux que possible. J’étais donc très nerveux, comme nous savons tous ce que c’est. Et je n’arrivais pas à dormir, ainsi... Ma femme avait longtemps attendu, ainsi elle dormait. Je me suis levé et suis allé m’asseoir sur une chaise, au salon. Vers le lever du jour, j’étais assis là-bas, pensant à la réunion, et je me demandais ce que signifiaient certaines visions, et ainsi de suite. Et tout d’un coup, j’ai entendu une agitation là dans la chambre des filles, juste là dans un petit vestibule de la résidence du pasteur. Et j’ai regardé. E-19 I think every minister should stay by himself a long time before entering the pulpit, to come out in the freshness of the Holy Spirit, because he's got the purchase. See, I've often thought what I would do with two drops of the literal Blood of Jesus. And now here we have before us the purchase of His Blood. He gave His Blood for you, and we're handling that audience. Oh, my. Better be real sure and just as reverent as we can be.
So I was real nervous, as we all know what it is. And I couldn't sleep, so... My wife waited up long, so she was sleeping. I got up and went and set out in the chair, out in the living room. About daylight I was setting there, thinking about the meeting, and wondering back what some of the visions was, and so forth. And all at once I heard a turnover down there in the girl's room, right down a little hall there at the parsonage. And I looked.
E-20 Becky s’était réveillée. Très vite, elle a pensé: «Il fait jour. Papa doit être de retour.» Et en sautant, elle a réveillé Sara, sa petite soeur. Et Becky est plutôt mince, avec de longues jambes, et–et–et ainsi elle est venue en courant à travers le salon. Et Sara, une petite fille courte...Et je les compare en quelque sorte, en pensant à cela, à l’église. Vous savez, l’une existe depuis longtemps, vous savez. Et elle a une longue histoire derrière elle. Et–et l’autre est plutôt petite et courte, le groupe pentecôtiste, vous savez, il est là il n’y a pas très longtemps. Alors ils...Et Becky est sortie en courant très vite. Et elle a sauté et s’est carrément assise à califourchon sur mes genoux, et elle a dit–a jeté ses bras autour de mon cou, et a commencé à m’embrasser. Et vous savez comment votre coeur se sent. Bien, la petite Sara, elle portait... Je ne sais pas si vos enfants le font ou pas; les miens prennent les vieux vêtements de leurs aînés, les fripes. Elle portait donc les pyjamas de Becky, et les pieds ressemblaient vraiment aux pattes de lapin, vous savez, c’était bien trop long. Et la petite compagne trébuchait, tombait, venant à travers la maison. Finalement elle est arrivée. E-20 Becky, she'd woke up. Quickly she thought, "This is daylight. Daddy must be home." And when she jumped up, she woke up Sarah, her little sister. And Becky is kind of skinny, and long-legged, and--and--and so she come running through the room. And Sarah, a little short fellow...
And I kind of compare them, in thinking of it, as the church. You know, it's been a long time here, you know. And it's got a lot of history behind it. And--and the other one is kind of just a little, short, Pentecostal group, you know, they kinda haven't been around very long. So they...
And Becky come running out real fast. And she jumped right straddle on my lap, and she said--throwed her arms around my neck, and begin hugging me. And you know how your heart feels. Well, little Sarah, she had on... I don't know whether your children does or not, mine gets the hand-me-downs, the seconds. So she had on Becky's pajamas, and the feet was just like rabbit feet, you know, way too long. And the little fellow was stumbling, falling, coming through the house. Finally she made it.
E-21 Et juste au moment où elle est arrivée là, Becky s’est retournée, et a dit: «Sara, ma soeur, je veux te dire quelque chose. C’est moi qui suis arrivée ici la première.» Voyez? Et elle a dit: «Je me suis emparée de tout papa, et il ne reste rien pour toi.»Ainsi la petite Sara a fait retomber sa petite lèvre, ses petits yeux bruns se sont plutôt embués de larmes, et j’ai tendu mon autre jambe et lui ai fait signe de la tête; elle a simplement couru et a sauté directement dessus, comme elle monterait sur un cheval de selle. Et elle était un peu chancelante, vous savez. Elle allait tomber de là. Elle n’était pas là depuis longtemps. Ses jambes n’étaient pas aussi longues que celles de Becky, celle-ci pouvait toucher le sol, vous savez.
Et–et ainsi, Sara était chancelante, et j’ai placé mes deux bras autour d’elle pour la tenir. Elle a posé un petit peu sa tête sur ma poitrine. Directement elle a ouvert ces petits yeux noirs, et s’est retournée vers Rebecca, et a dit: «Rebecca, ma soeur, je veux te dire quelque chose. (Voyez?) Cela peut être vrai que tu as tout papa. Mais je veux que tu saches que papa s’est emparé de moi tout entière.» Alors...Vous savez, quand Il nous enveloppe tous en Lui, nous ne nous tracassons plus, n’est-ce pas? Toutes choses s’évanouissent tout simplement. Et c’est ce que je veux faire, et c’est tout ce que nous voulons tous faire: Le laisser juste prendre tout ce que nous avons, tout notre temps, tous nos sens, et juste nous abandonner à Lui. C’est juste.
E-21 And just about the time she got there, Becky looked around, and she said, "Sarah, my sister, I want to tell you something. I was here first." See? And said, "I've got all of daddy, and there's nothing left for you."
So little Sarah, her little lip dropped down, her little brown eyes kinda watered, and I stuck my other leg out, motioned to her. She just run and jumped right on, like she would a saddle horse. And she was kinda tottery, you know. She was about to fall off. She hadn't been around very long. Her legs wasn't as long as Becky's--she could reach all the way down to the floor, you know.
And--and so, Sarah was tottery, and I put both arms around her to hold her. She laid her head over on my bosom a little bit. Directly she snapped those little black eyes, and looked back to Rebekah, said, "Rebekah, my sister, I want to tell you something. See? It may be true that you've got all of daddy. But I want you to know daddy's got all of me." So...
You know, when He gets all of us wrapped up in Him, we just don't care anymore, do we? Everything just fades all the way out. And that's what I want to do, and that's what we all want to do: just let Him get all we got, all of our time, all our senses, and just give over to Him. That's right.
E-22 Maintenant, lisons donc un passage de cette précieuse Parole, avant de parler encore là-dessus, juste pour un petit moment. Et ouvrons la Bible maintenant, dans le Livre de Saint Matthieu, vous qui voulez noter la référence biblique. Commençons avec le chapitre 12, du verset 38 au verset 42 inclus.
Et quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent: Maître, nous voudrions te voir faire un miracle.
Il leur répondit: Une génération méchante et adultère demande... miracle; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas.
Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.
Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils se repentirent à la prédication de Jonas; et voici, il y a ici plus que Jonas.
La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et voici, il y a ici plus que Salomon.
Si je dois prendre un petit sujet que j’aimerais tirer de là, c’est: Voici, un plus grand que Salomon est ici. Il était en train de réprimander ces pharisiens à cause de leur–leur incrédulité. Ils avaient eu la Bible tout au long des âges des rouleaux, où tous les prophètes avaient parlé de Sa Venue. Tout du long depuis Moïse, quand il écrivit la Genèse, il a parlé de la Venue du Seigneur.
E-22 Now, let us read some of the precious Word now, 'fore we talk on it again, just for a little bit. And let's turn in the Bible now, over in the book of St. Matthew, you who wish to write down the text. Let's begin with the 12th chapter and the 38th verse down including the 42nd verse.
And there were certain of the scribes and of the Pharisees answered, saying, Master, we would see a sign from thee.
But he answered and said unto them, An evil and an adulterous generation seeketh after... sign; and there shall be no sign given to it, but the sign of the prophet Jonas:
For as Jonas was in three days and three nights in the belly of a whale; so shall the Son of man be three days and three nights in the heart of the earth.
The men of Nineveh shall rise in the judgment with this generation, and shall condemn it: because they repented at the preaching of Jonas; and, behold, a greater than Jonas is here.
The queen of the south shall rise up in the judgment with this generation, and shall condemn it: for she came from the utmost parts of the earth to hear the wisdom of Solomon; and, behold, a greater than Solomon is here.
If I should call a little word that I'd like to draw from that, "Behold A Greater Than Solomon Is Here." He had been rebuking those Pharisees for their--their disbelief. They'd had the Bible down through the ages of scrolls, where all the prophets had spoke of Him coming. All the way from Moses when he wrote Genesis, spoke of the coming Messiah.
E-23 Moïse Le décrivit, exactement ce qu’Il serait, comment ça... Et Esaïe décrivit comment Il naîtrait, comment Sa naissance se ferait par une vierge. Et Moïse avait annoncé qu’Il serait un Prophète exactement comme lui. Et toutes ces choses avaient été annoncées concernant notre Seigneur.
Et cependant, le–le système de ce jour-là avait simplement fait–s’était éloigné de la Parole, et les gens vivaient par les traditions des anciens. Et j’espère que nos églises ne deviendront jamais comme cela, s’éloigner de la foi dans la Parole de Dieu pour s’attacher aux traditions des anciens. Alors, nous élaborons des dogmes, et alors, nous introduisons des choses dans le–dans le–notre doctrine qui ne sont vraiment pas dans la Bible. Et j’espère que nous resterons toujours avec le Plein Evangile, et que tous nous prêcherons le plein Evangile tout le temps. C’est–c’est comme cela, je pense, que Dieu le voulait, que nous prêchions la chose entière.
E-23 Moses described Him, just what He would be, how that... And Isaiah described how He would be born, how his birth would be of a virgin. And Moses spoke that He would be a prophet just like him. And all these things had been said about our Lord.
And yet, the--the system of that day had just made--got away from the Word, and had what they were living by their tradition of the elders. And I hope our churches never get like that, to get away from believing God's Word, to traditions of the elders. Then we form dogmas, and then put things in the--in the--our doctrine that really isn't in the Bible. And I hope we always stay full Gospel, and preach the whole Gospel all the time, all of us. That's--that's the way I think that God meant it, for us to just preach the whole thing.
E-24 Et maintenant, comme je l’ai souvent dit, je pourrais ne pas avoir la foi pour amener chaque promesse à s’accomplir, mais je ne me mettrai certainement jamais en travers du chemin de quelqu’un qui a effectivement assez de foi pour le faire. J’ai souvent dit que j’aimerais avoir assez de foi comme en avait Enoch, en sorte que je n’aie pas à mourir quand mon temps viendra, juste faire une promenade un après-midi, et monter à la Maison avec Lui. Mais si je n’ai pas cette foi-là, j’espère certainement arriver à voir quelqu’un qui l’a. Et je crois qu’un jour nous aurons tous cette foi-là, de sorte que quand Il viendra, nous pourrons juste faire une promenade et aller à la Maison avec Lui. E-24 And now, as I have often said, I may not have faith to make every promise come to pass, but I sure wouldn't stand in the way of somebody who did have enough faith to do it. I've often said I'd like to have enough faith like Enoch did, that I wouldn't have to die when my time come, just take an afternoon stroll, and go up home with Him. But if I haven't got that faith, I'm sure hope I get to see somebody that has got it. And I'll trust that someday we'll all have that faith, that when He comes we can just take a stroll and go home with Him.
E-25 Eh bien, Jésus avait strictement... Comme nous l’avons remarqué hier soir dans le petit drame, Jésus accomplissait strictement, Il faisait très exactement ce que les Ecritures avaient annoncé à son sujet. Et beaucoup d’entre eux ont cru cela, parce que... Même dans le cas de la femme au puits, aussitôt que cet Esprit et cet acte ont brillé sur son coeur, elle a vite reconnu que c’était là le signe du Messie. Il y avait... Le Messie, quand Il est venu, Il devrait faire ce genre d’oeuvre. Alors elle dit: «Tu dois être Prophète.»Maintenant, voyez, quelquefois nous méprisons quelque chose qui est réellement bon, parce que cela n’a pas la finesse que nous pensons que cela devrait avoir. Je n’aimerais pas m’éloigner de mon texte, mais il y a quelques années, je lisais un article qui–qui parlait d’un homme qui avait commis un crime. Et il était–a été mis en prison; après le jugement, il a été trouvé coupable de quelque chose qu’il avait fait pendant l’exercice de ses fonctions. Et c’était au temps d’Abraham Lincoln, et on allait le fusiller au lever du soleil, un certain matin. E-25 Now, Jesus had strictly, as we noticed last night in the little drama, that He would strictly perform, and did just exactly what the Scripture said He would do. And many of those had believed it because... Even like the woman at the well, as soon as that Spirit and act had flashed upon her heart, she knew quickly that that was the sign of the Messiah. There was... The Messiah, when He came, He was to do that manner of work. So she said, "You must be a prophet."
Now, see, sometimes we disregard something that's real good, because it doesn't have the polish on it that we think it ought to have. I don't want to get away from my text, but here some years ago I was reading where that--that there was a man had done a crime. And he was--been put in prison, and tried, and was found guilty of something that he had did when he was in the service. And it was during the time of Abraham Lincoln, and they were going to shoot the man at sunrise on a certain morning.
E-26 Un vrai ami qui l’aimait a plaidé pour lui sans succès. Alors il est allé auprès de la plus haute instance à laquelle il pouvait recourir. Il est allé chez monsieur Lincoln. On dit que monsieur Lincoln sortait de son carrosse. Et il tomba à ses pieds et dit: «Monsieur Lincoln, Monsieur...», il lui a raconté le cas. Et il dit: «C’est un homme intègre.»Je pense qu’il s’était enfui au moment de quelque chose, de la bataille, ou...?... n’avait pas assumé sa responsabilité ou quelque chose du genre, et alors, ou... Et il a dit: «Il était juste nerveux. Il est issu d’une bonne famille.» Et il a dit: «Il était juste nerveux et il s’est enfui. Monsieur Lincoln, il n’en avait pas l’intention. Et après demain matin, ils vont le fusiller. Il va mourir fusillé par le peloton d’exécution après demain matin.» Il a dit: «Monsieur Lincoln, vous êtes un chrétien.» Il a dit: «Vous... Votre signature sauvera la vie de cet homme.» Et il a dit: «Il ne voulait pas faire cela, j’en suis sûr.» Il a dit: «Je plaide pour lui en tant qu’un ami.»Monsieur Lincoln prit un morceau de papier et écrit simplement dessus: «Gracié par Abraham Lincoln.»Il amena cela à l’homme qui était en prison. Ce dernier ne voulut pas l’accepter. Il dit: «Présente cela toi-même.» E-26 Some good friend that loved him, and he pleaded for him, and he couldn't get no answer. So he went to the highest source that he could. He went to Mr. Lincoln. They said that Mr. Lincoln was getting out of the carriage. And he fell down before him and said, "Mr. Lincoln, sir..." told the case. And he said, "He's a good man."
I think he had run away in time of something, battle, or...?... didn't obey his charge or something, and so, or... And he said, "He was just nervous. He come out of a good home." And said, "He was just nervous and tore up. Mr. Lincoln, he didn't mean to do that. And day after tomorrow morning they're going to shoot him. He dies by a firing squad day after tomorrow morning."
Said, "Mr. Lincoln, you are a Christian." Said, "You... One signature of yours would pardon that man's life." And said, "He didn't mean to do that, I'm sure." Said, "I beg for him as a friend."
Mr. Lincoln picked up a piece of paper, and just wrote on it, said, "Pardoned by Abraham Lincoln."
He taken it to the man in prison. He would not receive it. He said, "You present it."
E-27 Il ne voulut pas l’accepter. Il a dit: «Non. Si ça venait de monsieur Lincoln, ça devrait être scellé du sceau des Etats-Unis», et ainsi de suite, et tout comme cela. Il dit que cela devrait être raffiné. Et étant donné qu’il a rejeté cela, il fut exécuté. Etant donné qu’il a rejeté cela... Ça portait le sceau de monsieur Lincoln ou plutôt sa signature, mais il rejeta cela. Et alors, le cas fut jugé au tribunal du fait que son nom y était. Il avait dit que–qu’il avait gracié l’homme, mais l’homme fut fusillé. Alors quand le cas fut jugé à la cour fédérale, voici la décision de la cour fédérale: Une grâce n’est pas une grâce à moins qu’elle soit acceptée comme une grâce. Il en est donc ainsi de la Parole de Dieu. C’est la Parole de Dieu pour tous ceux qui veulent L’accepter comme la Parole de Dieu. Si Elle ne L’est pas, eh bien, alors Elle ne L’est pas. Ainsi nous croyons la Parole, et c’est la raison pour laquelle nous attendons le signe de Son apparition. Nous ne voulons pas nous tromper en cela. Nous ne voulons pas prendre les pensées de quelqu’un sur cela. Nous voulons lire cela juste dans la Parole. E-27 He would not receive it. He said, "No. If it was Mr. Lincoln's, it would have to be sealed by the seal of the United States," and so forth, and all like that. Said that how the polish would have to be on it. And because he rejected it, he was killed. Because he rejected that... There was Mr. Lincoln's seal... or, name signature, but he rejected it.
And then it was tried in court, because there was his name. Said that--that he pardoned the man, and the man was shot. So when it was tried in federal court, here was the decision of the federal court: A pardon is not a pardon unless it be accepted as a pardon. So that's the way God's Word is. It's the Word of God to all those who will accept it as the Word of God. If it's not, well then, it isn't.
So we believe the Word, and that's the reason we're watching for the sign of his appearing. We don't want to be wrong in that. We don't want to take somebody's thoughts about it. We want to read it right out of the Word.
E-28 Ainsi Jésus avait strictement et directement accompli chaque signe qu’Il était supposé accomplir. Maintenant, nous savons aussi, avant que nous quittions cette partie du sujet, que les Juifs cherchent des signes (Voyez?), et les Grecs, la sagesse. Et Paul a dit: «Nous prêchons Christ crucifié.» Maintenant, les Juifs... cherchaient un signe parce qu’ils–ils plaçaient les signes au-dessus de leur théologie. Et c’était une bonne chose. Si...Vous pourriez dire: «Eh bien, cela semble un peu étrange, Frère Branham.»Eh bien, Jésus a dit: «Si Je ne fais pas les oeuvres de Mon Père, alors ne Me croyez pas.» Voyez? S’Il ne confirmait pas la–la Parole de Dieu, alors ne Le croyez pas. Mais Il a dit: «Si vous ne pouvez pas Me croire, alors croyez la Parole.» E-28 So Jesus had strictly, and straightly, performed every sign that he had supposed to be. Now, we also know, before we leave this part of the subject, that the Jews seek signs (See?); Greeks, wisdom. And Paul said, "We preach Christ crucified." Now, the Jews... seeking a sign because they--they put the sign above their theology. And it was a good thing. If...
You might say, "Now, that sounds kind of strange, Brother Branham."
Well, Jesus said, "If I do not the works of My Father, then believe Me not." See? If He didn't confirm the--the Word of God, then don't believe Him. But He said, "If you can't believe Me, then believe the Word."
E-29 Maintenant, nous remarquons dans la Bible que si un prophète, ou un songeur, faisait un songe et que les gens étaient dans le doute à ce sujet, on les conduisait au temple et on les plaçait devant l’Urim Thummim. Et remarquez, si l’Urim Thummim ne répondait pas... Maintenant, la chose la plus proche que j’ai trouvée en étudiant cela, ce qu’était cet Urim Thummim, c’était ce pectoral d’Aaron. Je l’ai trouvé l’autre jour à une des conventions, là sur le terrain des Baptistes Américains, là à Green Lake, dans le Wisconsin, où les Hommes d’Affaires du Plein Evangile tenaient une convention. Et ils avaient le modèle de ces pierres-là... tout. E-29 Now, we notice in the Bible, if a prophesier, or a dreamer, had a dream and they was uncertain about it, they'd take them down to the temple and put them before the Urim Thummim. And you notice, if the Urim Thummim didn't answer back... Now, the closest study that I can find on that, what that Urim Thummim was, was this breastplate of Aaron's. I picked it up the other day at one of the conventions up at the American Baptist grounds, up in Green Lake, Wisconsin, where the Full Gospel Business Men was having a convention. And they had the pattern of the stones there... all.
E-30 Maintenant, et ils prenaient un songeur, ou un prophète; peu importe combien cela semblait bon, si ces lumières mystérieuses semblables à un arc-en-ciel ne brillaient pas sur cet Urim Thummim, alors le rêve n’était pas accepté, ni la prophétie non plus. C’était jugé par l’Urim Thummim. Ainsi, voyez-vous, c’était toujours le surnaturel qui confirmait la vérité. Maintenant, je pense que c’est la même chose aujourd’hui. Quand nous entendons si souvent dire que les jours des miracles sont passés, et si vous les pentecôtistes et les gens du Plein Evangile, vous êtes partis à l’extrême, je pense que c’est parce que les gens ne comprennent pas. Après que cet Urim Thummim de cet âge des sacrificateurs, ou de cet âge-là a cessé, ainsi que l’âge du sacerdoce lévitique d’Aaron, nous avons un autre Urim Thummim, et c’est la Bible de Dieu. Voyez? Et si nos signes et prodiges sont... la Parole de Dieu les reflète, alors nous pouvons dire «Amen» à cela. C’est Dieu confirmant exactement ce qu’Il avait promis de faire. E-30 Now, and they took a dreamer, or a prophesier. No matter how well it seemed, if those mysterious lights like rainbow flickering on that Urim Thummim, then the dream wasn't accepted, neither the prophecy. It was tried by the Urim Thummim. So, see, it was supernatural that always vindicated truth.
Now, I think the same thing today. When we hear so much that the days of miracles is passed, and you Pentecostal and full Gospel people have gone off on the wrong end, I think it's because they don't understand. After that Urim Thummim of that priest age, or that age ceased, and the Aaronic Levitical priest age, we have another Urim Thummim, and that's God's Bible. See? And if our signs and wonders are... God's Word is reflecting them, then we can say "Amen" to it. It's God vindicating exactly what He promised to do.
E-31 Il a promis qu’Il répandrait le Saint-Esprit dans les derniers jours. Ainsi, ce n’est qu’une réflexion. C’est–C’est cet Urim Thummim qui se reflète dans les gens. Voyez? Je suis sûr que ce n’est pas difficile à comprendre parmi un peuple comme celui-ci. C’est cet–cet Urim Thummim-ci, la Bible, reflétant les promesses de Dieu. Et Jésus avait reflété Son ministère en tant que Messie, et les gens n’avaient pas cru cela. Et dans les chapitres suivants, nous comprenons qu’ils... Ou que le–le même chapitre qui précède celui-ci, ils avaient vu Ses oeuvres, et ils L’ont traité de Béelzébul. Béelzébul est un démon, comme un...Ils L’ont vu faire ces choses, et ils ont pensé qu’Il était un diseur de bonne aventure, un sorcier, ou quelque chose du genre. Et Il leur a dit: «Aujourd’hui, vous parlez contre ceci, et Je vais vous pardonner. Mais quand le Saint-Esprit viendra (peut-être pour faire la même chose, c’est ce qu’Il voulait dire), parler en mal de cela ne leur serait jamais pardonné» (Voyez?), parce que... ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir. E-31 He promised He'd pour out the Holy Ghost in the last days. So it's just a reflection. It's--It's this Urim Thummim reflecting itself in the people. See? I'm sure that's not hard to understand amongst this kind of a people. It's the--the Urim Thummim here, the Bible, reflecting God's promises.
And Jesus had reflected his office as Messiah, and they had disbelieved it. And in the following chapters we understand that they... Or the--the same chapter previous to this, they'd seen His works, and they'd called Him Beelzebub. Beelzebub is a devil, like a...
They'd see Him doing those things, and they thought He was a fortuneteller, or a witch, or something. And He told them, "Now, you're speaking against this, and I'll forgive you. But when the Holy Spirit comes (perhaps to do the same thing, was His meaning), to speak against that would never be forgiven them" (See?), because--in this world, nor in the world that is to come.
E-32 Eh bien, eh bien, Dieu dans tous les âges, a toujours eu des dons dans Son Eglise. Il a toujours confirmé Son peuple. Partout où vous voyez le Dieu vivant, vous voyez les signes du Dieu vivant. Maintenant, Moab était là sur la colline, et il offrait des sacrifices. Il avait sept autels, Balaam, et il avait sept taureaux. Il avait sept béliers, ces taureaux, c’était un sacrifice pur; les béliers parlaient de la venue du Juste. Du point de vue fondamentaliste, il était tout aussi fondamental que–que Moïse l’était là en bas, dans le camp d’Israël. Mais la seule différence était que Dieu confirmait Moïse par un rocher frappé, un serpent d’airain, une Colonne de Feu, et la clameur du camp–la clameur royale là dans le camp. Et Dieu confirmait cela là en bas. Voilà la différence. Cela montre... E-32 Now, now, God in all ages, always had gifts in His church. He's always vindicated His people. Wherever you see the living God, you see the signs of a living God. Now, there was Moab upon the hill, and he was offering. He had seven altars, Balaam did, and he had seven bullocks. He had seven rams, that bullocks, a clean sacrifice; rams speaking of the coming just One. Fundamentally, he was just as fundamental as--as Moses was down in the camp of Israel.
But the only difference was that God was confirming Moses by a smitten rock, and a brass serpent, and a Pillar of Fire, and a shout of the camp--in the camp, of a King in there. And God was vindicating that down there. That's the difference. That shows...
E-33 Maintenant, si nous parlons du fondamentalisme, eh bien, Caïn était tout aussi fondamentaliste qu’Abel. Les deux garçons voulaient trouver grâce aux yeux de Dieu. Caïn apporta un sacrifice. Caïn bâtit un autel. Caïn adora; il était tout aussi sincère qu’Abel. Mais Abel, par des révélations spirituelles (sur lesquelles l’église est bâtie, les révélations spirituelles de la volonté et de la Parole de Dieu), offrit un sacrifice qui plut à Dieu. Eh bien, je crois que c’est le jour dans lequel nous vivons aussi maintenant. E-33 Now, if we talk fundamentalism, now Cain was just as fundamental as Abel was. Both boys was wanting to find favor with God. Cain brought a sacrifice. Cain built an altar. Cain worshipped, just as much sincere as Abel was. But Abel, by spiritual revelations, on which the church is built, on spiritual revelations of the will and Word of God, offered a sacrifice that God was pleased with. And now, I believe that's the day that we're living in now also.
E-34 Maintenant, Dieu a toujours eu des signes. Ici, Jésus parlait de... Il réprimandait ces villes et disait: «Oh! toi Capernaüm», et d’autres villes. «Si le signe... Si les miracles qui ont été accomplis au milieu de toi–ou si les oeuvres qui ont été accomplies en toi, étaient accomplies à Sodome, elle subsisterait jusqu’à présent. Et tu t’es élevée jusqu’au ciel, mais tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts», comment... réprimandant les villes qui n’avaient pas accepté le Message...Et considérez le Message aujourd’hui, comment il a parcouru le monde: les missionnaires. Oh! je crois que Sodome et Gomorrhe seront plus excusables que les gens et les villes d’aujourd’hui qui rejettent l’Evangile, alors que Dieu, avec Son Urim Thummim, reflète Ses signes et prodiges du dernier jour parmi Son peuple. Regardez juste ce qui a été fait durant ces quelques dernières années. Partout dans le monde, les feux du réveil sont accompagnés de grands signes et prodiges, ainsi que de miracles. Il n’y a plus rien qui puisse suivre cela, sinon le jugement, après que cela est rejeté. E-34 Now, God always had signs. Jesus here was speaking of--upbraiding them cities and saying, "Oh, thou Capernaum," and different ones. "If the sign... If the mighty works had been done in you that--or was done in Sodom that'd been done in you, it would remain till this day. And you're exalted into heaven, but be brought down to hell," how would... Rebuking the cities that did not receive the message...
And look at the message today, how it's crossed the world: missionaries. Oh, I believe it'll be more tolerable for Sodom and Gomorrah than it will be for the peoples and the cities and today that's rejecting the Gospel, when God with His Urim and Thummim is reflecting His last-day signs and wonders among His people. Just look what's been done in the last few years. Around the world revival fires are going with the great signs and wonders, and miraculous things. There can't be nothing follow that but judgment, after being rejected.
E-35 Maintenant, Jésus parlait ici de certains de ces gens du temps où Dieu avait accompli des signes. L’un d’eux dont Il a parlé c’était Jonas; et Jonas avait été envoyé à Ninive. Et j’ai toujours eu pitié de Jonas, parce que beaucoup de gens, je pense, ont mal compris Jonas. Eh bien, les gens disent que Jonas était rétrograde, qu’il était ceci, cela; et j’ai dit la même chose. Mais étudions simplement Jonas une minute. Je ne crois pas qu’il fût rétrograde, parce qu’il était le prophète de Dieu. Et il semblait marcher en dehors de la volonté de Dieu, mais la petite histoire que je voudrais vous raconter dans un moment, je crois que vous verrez que Dieu a fait marcher toutes choses parfaitement. Vous savez, l’Eternel ordonne les pas des justes. Cela nous donne, à nous les ministres, un temps–l’occasion quelquefois de reprendre en quelque sorte notre souffle, quand nous pensons que nous avons fait un faux pas. Mais, parfois Dieu marche simplement avec nous. Nous pensons que c’est une erreur, mais peut-être c’est Dieu qui est en action. E-35 Now, Jesus was speaking here of some of the people in the days that God had showed signs. One He spoke of was Jonah, and Jonah was sent down to Nineveh. And I always felt sorry for Jonah, because many people, I think, misunderstood Jonah. Now, they said Jonah was backslidden, and he was this, that, and the other, and I've said the same. But let's just study Jonah for a minute.
I don't believe that he was backslid, because he was God's prophet. And he seemed to be walking out of the will of God, but the little story I want to tell you in a moment, I believe you'll see that God made it all work out just right.
You know the footsteps of the righteous are ordered of the Lord. That gives us ministers a time--a chance sometimes to kind of catch our breath when we think we made a wrong move. But sometimes God's just moving with us. We think it's wrong, but maybe it's God moving.
E-36 Maintenant, Ninive était une ville beaucoup plus grande que celle-ci–oui, presque de la dimension de Saint Louis. Et c’était une–une ville des païens, et c’était une grande ville commerciale, et une grande ville côtière. L’une de leurs principales occupations là-bas était la pêche. Et ils étaient des adorateurs d’idoles, et leurs péchés étaient devenus si grands que Dieu ne pouvait plus les supporter. Rappelez-vous, il n’y avait point de sacrifice sur l’autel pour eux en ce temps-là, comme il y en a pour le monde aujourd’hui. Par conséquent, Dieu ne pouvait pas tolérer ce péché horrible. Aussi dit-Il à Son prophète de descendre à Ninive (Nous tous qui lisons la Bible connaissons cette histoire), et Il lui a dit: «Crie contre cette ville.» E-36 Now, Nineveh was a city much larger than this one--yes, about the size of St. Louis. And it was a--a city of heathens, and it was a great commercial city, and a great city of the sea coast. One of their main occupations there was fishing. And they were idol worshippers, and their sins had become so great until God just couldn't stand it any longer.
Remember, there was no sacrifice on the altar for them then, like there is for the world today. So God could not intolerate that horrible sin. So He told His prophet to go down to Nineveh, (We're all acquainted with the story who reads the Bible.), and said, "Cry out against that city."
E-37 Et le prophète, quand il est arrivé sur la côte ... Plutôt que d’aller à Ninive, il prit un bateau qui faisait voile vers Tarsis. Maintenant, nous avons toujours pensé que c’était un chemin facile, ou plutôt se dérober à son devoir. Mais je vais essayer de défendre ce prédicateur ce soir, et je vais dire que je crois qu’il était prophète, et qu’il était exactement dans la volonté du Seigneur. Je crois qu’il avait suivi la conduite de l’Esprit. Je crois qu’il était conduit à aller dans cette direction-là. Il ne le comprenait pas, après que Dieu lui eut donné la commission d’aller à un endroit, et voici qu’il s’est retrouvé allant dans une autre direction. Il est descendu à l’avant du bateau, ou plutôt en bas dans la coque, et il s’est endormi. Et une grande tempête s’est levée. Eh bien, nous savons que tous les passagers ont crié, disant qu’ils allaient–allaient sombrer, et que quelque chose clochait. Et Jonas est monté, et a confessé que ça pouvait être sa faute. Il a dit qu’on lui lie les pieds et les mains, et qu’on le jette par-dessus bord, parce que ce n’était pas juste qu’eux tous périssent à cause de lui. E-37 And the prophet, when he got down to the sea coast... Instead of going to Nineveh, he took a ship that was sailing out to Tarshish. Now, we've always thought that was a short cut, or dodging the duty. But I'm going to try to take up for that preacher tonight, and I'm going to say that I believe he was a prophet, and was exactly in the will of God. I believe he followed the leading of the Spirit. I believe he was led to go that way. He didn't understand it, after God had commissioned him one place, and here he found himself going another way.
He went down into the bow of the ship, or down in the hull, and went to sleep. And a great storm rose up. Well, we know that all of them cried out they was going to--going to sink, and there was something wrong. And Jonah come up, and confessed that it could be his fault. He said bind his feet and his hands, and throw him overboard, because it wasn't right for all of them to perish because of him.
E-38 Maintenant, Dieu fit qu’un gros poisson (que nous appelons une baleine) l’avale, et le poisson était en train de se nourrir dans l’eau au milieu de cette tempête. Beaucoup d’entre vous remarquent comment un poisson peut monter à la surface spécialement pendant la tempête pour se nourrir, parce qu’il y a beaucoup... Le–le–l’océan connaissait un réveil. Vous savez, il montait et descendait, passant un bon temps. Ça, c’est quand il... C’est un réveil. E-38 Now. God had a big fish (we call a whale) to swallow him, and the fish was feeding through the water in that storm. Many of you notice how a fish will surface especially in a storm to feed, because there's much... The--the--the ocean's having a revival. You know, it's jumping up and down, having a big time. That's when it's... That's a revival.
E-39 Je me rappelle quand je m’étais tenu sur le rivage de la mer pour la première fois... Ce n’était pas la mer; c’était le lac Michigan. J’étais juste un jeune prédicateur, j’étais allé écouter Paul Rader prêcher à la Foire mondiale, vers l’an 1933, je crois que c’était ça, quand elle s’est tenue à Chicago. Et j’ai eu l’occasion pour la première fois de sortir pour contempler une grande étendue d’eau, c’est plus large que la rivière Ohio. Et l’eau ne cessait de faire des bonds, et continuait, vous savez. Et c’était au début du printemps. Nous étions là au service du lever du soleil de Pâques. Et j’ai vu ces grosses crêtes d’écumes venir, vous savez, et frapper le–le bord, et retourner. Et j’ai pensé à cela... [Espace vide sur la bande–N.D.E.]... chanter: «Des vagues de joie déferlent sur mon âme comme les flots de la mer.»Et j’ai pensé: «Elles déferlent, mais ce n’est pas la fin des vagues. Elles retournent pour déferler et déferler encore.»Et j’ai pensé: «Eh bien, pourquoi est-ce que ça bondit?» Et quelque chose a semblé me dire: «Il a un réveil; c’est tout.» E-39 I remember when I stood by the side of the seashore the first time... It wasn't the sea; it was Lake Michigan. I was just a boy preacher, went up to hear Paul Rader preach at the World's Fair, about 1933, I believe it was, when it was at Chicago. And I had my first opportunity to walk out and look at the large body of water, larger than the Ohio River. And it was just a-jumping, and a-going on, you know. And it was early spring, Easter sunrise service we were there. And I seen those great big whitecaps coming in, you know, and hit the--the bank, and roll out. And I thought of that... [Blank.spot.on.tape--Ed.]... sing, "Floods of joy over my soul like the sea billows roll."
And I thought, "They roll in, but that's not the end of the wave. It goes back to roll in again, roll in." And I thought, "Well, what's it jumping about?" And something just seemed to say to me, "It's having a revival; that's all."
E-40 Eh bien, j’ai pensé: «Tu sais quoi? Il n’y a pas un brin... pas une seule goutte d’eau de plus à cet endroit maintenant, dans ce lac, qu’il n’y en avait quand c’était parfaitement calme. Il n’y a pas plus d’eau. Pas du tout. Y avez-vous déjà réfléchi? Mais il a juste un réveil (Voyez?), sautant simplement, criant, ayant un réveil.»J’ai pensé: «Bien, à quoi ça sert d’avoir un réveil?»Un vent a soufflé là, un vent impétueux, vous savez, comme nous le croyons, et a commencé à l’agiter. Pourquoi s’agite-t-il? Et il m’est arrivé de remarquer que toutes les saletés qu’il y avait là dans le lac, ç’a repoussé cela sur le rivage. Voilà donc le but d’un réveil: jeter dehors toutes les saletés (Vous voyez?), faire sortir tout ce qui est du monde, et le repousser sur la plage. Et maintenant, quand nous... J’espère que nos Eglises pentecôtistes n’en ont pas besoin maintenant. Vous... Nous en avons pour nous réjouir, vous savez; nos églises n’en ont pas besoin cependant. Ainsi [Frère Branham se racle la voix.–N.D.E.], nous avons un–nous avons un réveil de toutes les façons. Ainsi donc, si le ... Il saute simplement et se réjouit là au milieu des vagues. E-40 Well, I thought, "You know what? There's not one speck... not one drop more of water in that place now, in that lake, than there was if it was perfectly quiet. There's no more water. Not a bit. Did you ever think of it? But it's just having a revival (See?), just jumping, and screaming, and shouting, having a revival.
I thought, "Well, what's the use of having a revival?"
There was a wind came down, a rushing wind, you know, as we believe it, and begin to stir it up. What's it stirring up for? And I happened to see that all the trash that was out in the lake, it washed it off on the shore. So that's what a revival is for, to wash all the trash out (You see?), to get all the world out, and just roll it up on the shore.
And now, when we... I hope our Pentecostal churches don't need one of them now. You... We just have them to rejoice by, you know; our churches don't really need that though. So [Brother Branham clears his throat in sarcasm--Ed.] we have a--we have a revival anyhow. So then, if the... It's just jumping and frolicking out there in the waves.
E-41 Ainsi, pendant que ce bateau tanguait donc, et le poisson se nourrissait... Et aussitôt, une grande baleine est venue et a avalé Jonas. Et je parlais à quelqu’un à ce propos ici il y a quelques années, quand on avait amené une baleine à Louisville sur un wagon plat, juste son squelette. Et cet homme était–fit une observation là-dessus.
Il dit: «Maintenant, le... Vous savez, vous avez entendu cette légende de la Bible sur la–de la baleine qui aurait avalé Jonas.» Il dit: «Je veux que vous remarquiez tous qu’il... Il lui était impossible de faire cela. Il fallait que son... soit... oh! là où se trouve l’oesophage ici, dit-il, la baleine ne peut pas avaler quelque chose qui dépasse la taille d’une–comme une orange, ou une pamplemousse, là où ça descend.»Et je me tenais debout là, juste un jeune homme, écoutant. Vous savez, il m’est arrivé de penser... Avez-vous remarqué? (J’ai lu cela plus tard.) J’ai écouté, et je me suis dit: «Certainement que la Bible ne peut mentir à ce sujet.» Et j’ai pensé: «Ça ne peut pas être une légende et rester dans la Bible. Et ce n’est pas une légende. Je crois que cela est la vérité.»
E-41 So then, as this ship jumping, and the fish feeding... And the first thing you know, a big whale came by and swallowed up Jonah. And I was talking to someone about that here a few years ago, when they brought a whale to Louisville on a flatcar, just the skeleton of it. And this man was--made a remark about it.
He said, "Now, the... You know, you've heard the proverb in the Bible about the--the whale swallowing Jonah." Said, "I want you all to notice that it... He couldn't have did it. It'd be his, oh, where the esophagus is here," said, "the whale couldn't swallow much more than a--like a orange, or a grapefruit, where it goes down."
And I was standing there, just as a boy, listening. You know, I happened to think... Did you notice? (I read that later on.) Listened, and thought, "Surely the Bible wouldn't lie about that." And I thought, "It couldn't be and remain in the Bible. And that's no proverb. I believe that's the truth."
E-42 Mais avez-vous remarqué qu’il s’agit ici d’une baleine spéciale? Dieu avait préparé celle-ci. Cette baleine était constituée de manière spéciale pour cette occasion. Vous savez, Dieu peut faire cela. Oui, Il le peut. Il s’était une fois pourvu lui-même d’un sacrifice là-haut sur la montagne, dans Genèse 22. Jéhovah-Jiré pouvait se pourvoir Lui-même d’une baleine. Ne le croyez-vous pas? Ainsi Il en eut une assez grande pour avaler ce prophète. Et quand elle est descendue au fond, après s’être nourrie...N’importe qui sait qu’après que vous avez nourri votre poisson rouge, eh bien, vous remarquerez qu’il descend directement au fond, il mettra ses petites nageoires au fond, et se reposera, parce qu’il a le ventre plein. Eh bien, le voilà là au fond qui se repose. Et cette vieille baleine, peut-être, a avalé Jonas, et est descendue au fond de la mer, peut-être à plusieurs brasses de profondeur, et elle se reposait. Elle avait le ventre bien plein. Et alors... E-42 But did you notice, this was a special whale. God prepared this one. This was a special-built for the occasion. You know, God can do that. Yes, He can. He had Himself a sacrifice up there one time on the mountain, in Genesis 22. Jehovah-jireh could provide for Himself a whale. Don't you believe so? So He got one big enough to swallow this prophet. And then when he went down after he fed...
Anyone knows when you feed your goldfish, well, you notice he goes right down to the bottom, puts his little swimmers on the bottom, and rests because he's got a tummy full. Well, there he is down there resting. And this old whale, perhaps, swallowed Jonah, and went down to the bottom of the sea, maybe many fathoms deep, and was resting. He had a whole tummy full. And then...
E-43 Mais, vous savez, Jonas là en bas dans le ventre de cette baleine, avec des algues enroulées autour de son coup... Et il était dans une mauvaise posture. Et il s’est retourné sur son dos, et il baignait dans les vomissures de la baleine, et il s’est mis à tourner dans cette direction...Vous savez, les gens disent: «Eh bien, Frère Branham, on a prié pour moi hier soir, mais ma main ne va pas mieux.» Vous–vous ne regardez pas à la promesse; vous regardez à vos symptômes. Voyez?«Eh bien, j’étais malade hier soir quand on a prié pour moi. Je ne vais pas mieux ce matin. Priez encore pour moi.»C’est bien ça. Mais si vous avez accepté cela la première fois, il n’est plus nécessaire de prier, car c’est déjà réglé. Vous voyez? C’est à vous. Voyez? Non. Et vous–vous regardez aux symptômes. Cela dépend de ce à quoi vous regardez. Voyez? E-43 But you know, Jonah down there in the belly of this whale with the seaweeds wrapped around his neck... And he was in a bad shape. And he turned over on his back, and he was in vomit of the whale, and he begin to look this way...
You know, people talk about, "Well, Brother Branham, I was prayed for last night, but my hand's no better." You're--you're not looking to the promise; you're looking at your symptoms. See?
"Well, I was sick last night when I was prayed for. I'm no better this morning. Pray for me again."
That's all right. But if you accepted it the first time, there's no need of praying anymore, because it's already settled. You see? It's yours. See? No. And you--you look at symptoms. It depends on what you're looking at. See?
E-44 Ainsi il regardait aux symptômes en bas... Ecoutez. Qu’en serait-il s’il avait regardé à cela là-bas? Eh bien, quand il regardait dans ce sens, c’était le ventre de la baleine; quand il regardait dans l’autre sens, c’était le ventre de la baleine; partout où il regardait, c’était le ventre de la baleine. Et il était au fond de la mer, les mains et les pieds liés derrière lui, au fond de la mer, une mer houleuse. Maintenant, au fond de la mer... Eh bien, vous parlez d’un cas de symptômes, il en avait vraiment, là au fond de la mer, dans le ventre de cette baleine. Et–et le voilà, les mains liées, les pieds liés, couché en plein dans les algues, et ce que le poisson avait mangé avant l’enveloppait partout, et il reposait au fond de la mer. E-44 So he was looking at symptoms down... Look. What if he would've looked at them down there? Well, if he'd look this way it was a whale's belly; look that way it was whale's belly; everywhere he looked it was whale's belly.
And he was in the bottom of the sea with his hands and feet tied behind him in the bottom of the sea, on a stormy sea. Now, at the bottom of the sea... Now, you talk about a case of symptoms, he really had them down there in the bottom of that sea in this whale's belly. And--and there he was, his hands tied, his feet tied, laying with the seaweeds, and what the fish had eat previous to this wrapped around him, and laying down in the bottom of the sea.
E-45 Mais vous savez quoi? Il ne regardait pas au ventre de cette baleine. Savez-vous ce qu’il a dit? Ce sont des vanités mensongères. Elles n’étaient pas du tout vraies. Il voulait regarder à autre chose. Il a dit: «Une fois de plus je vais regarder à Ton saint temple.» Eh bien, Jonas savait que, quand Salomon avait fait la dédicace de ce temple-là, il avait prié et dit: «Eternel, si Ton peuple est dans les difficultés quelque part, et qu’il regarde vers ce lieu saint et prie, alors exauce des cieux.» Et il avait confiance dans cette prière. Et vous savez ce que Dieu a fait? Je ne sais pas s’Il avait placé une bombonne d’oxygène là-dedans, ou je ne sais quoi, mais Il le garda en vie pendant trois jours et trois nuits. E-45 But you know what? He wouldn't look at that whale's belly. You know what he said? They were lying vanities. They just wasn't right. He was going to look at something else. He said, "Once more will I look to Your holy temple." Now, Jonah knew that when Solomon dedicated that temple, that he prayed and said, "Lord, if Thy people be in trouble anywhere, and look toward this holy place and pray, then hear from heaven." And he had confidence in that prayer.
And you know what God did? I don't know whether He put an oxygen tank in there, or what He did, but He kept him alive for three days and nights.
E-46 Maintenant, si Jonas, dans de telles circonstances, pouvait avoir foi dans une prière qu’un homme avait faite (un homme ordinaire qui, plus tard, avait rétrogradé) et que Dieu a honoré cette foi, que devrions-nous faire ce soir, tandis que nous regardons non pas à un–un temple fait de main [d’homme], mais à un temple qui est dans la Gloire, et pas à un homme qui avait rétrogradé, mais au Fils de Dieu qui est assis là avec Ses–avec Ses vêtements ensanglantés pour intercéder sur base de notre confession? Nous ne devrions pas regarder à nos symptômes, mais à la promesse de Dieu. Oui, oui. E-46 Now, if Jonah could have faith, and under those circumstances, on a prayer that a man prayed (an ordinary man that later backslid) and God honored that faith, what ought we to do tonight? Not looking at a--a temple made with hands but in glory, and not a man that backslid, but the Son of God setting there with His--with His Bloody garments to make intercession upon our confession. How we should not look at our symptoms, but look at God's promise. Yes, sir.
E-47 «Tout ce que vous demanderez au Père en Mon Nom, Je le ferai.» C’est tout. Il est le Souverain Sacrificateur qui est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts pour faire intercession sur base de notre confession, ce que nous avons cru et confessé. Et toute chose qu’Il a faite pour nous, nous pouvons la confesser et la croire, et Il est là pour accomplir cela devant la Présence de Dieu. Combien nous devrions nous réjouir, et ne regarder à aucun symptôme. Regardez à ce que Dieu a promis. C’est une promesse. Maintenant, nous trouvons que c’est étrange... Pendant trois jours et trois nuits, cette vieille baleine ne faisait que tourner en rond dans l’eau là quelque part, et Jonas était vivant. Maintenant, il nous est rapporté que ces gens vivaient de la pêche, et qu’ils gagnaient leur vie en faisant la pêche. Alors peut-être que tous les pêcheurs étaient dehors... Et la baleine était l’une de leurs divinités. E-47 "Ask the Father anything in my Name, I'll do it." That's all. He's the High Priest setting at the right hand of His majesty on high to make intercessions upon our confession, what we have believed and confessed. And anything that He did for us, we can confess it, and believe it, and He's there to make it good before the Presence of God. How we ought to rejoice, and don't look at any symptoms. Look at what God promised. That's a promise.
Now, we find out that's strange... Three days and nights that old whale just circled around and around in the water somewhere out there, and Jonah was alive. Now, we're told that those people were fishermen for their living. How they made their livelihood was fishing. So maybe all the fishermen out... And one of their gods was the whale god.
E-48 Eux tous étaient donc là en train de pêcher dans la mer, et tout d’un coup, leur dieu est monté à la surface, et il a filé tout droit vers la plage, il fit sortir sa langue, et le prophète est directement sorti de la bouche de leur dieu, en marchant. Comment pouvaient-ils s’empêcher de croire? Voyez? Certainement. Rien d’étonnant qu’ils aient fait porter des sacs à leurs animaux, parce que le–le dieu de la mer avait craché le prophète, et ce dernier leur a dit de se repentir. Maintenant, vous voyez, Jonas n’était pas en dehors de la volonté de Dieu; il était exactement dans la volonté de Dieu. Et Jésus a dit qu’une génération méchante et adultère cherche un signe. Avez-vous remarqué cela? Et ils le recevront. Il a promis qu’ils recevraient leur signe. Il a dit: «De même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine, de même le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre.» E-48 So all of them out there fishing in the sea, and all at once, up raised their god, run right up to the bank, and licked out his tongue, and the prophet come walking right out of the mouth of their god. How could they keep from believing. See? Sure. No wonder they put sackcloth on their animals, for the--the sea god had spit the prophet right out, and he told them to repent. Now, you see, Jonah wasn't out of the will of God; he was right in the will of God.
And Jesus said that a wicked and adulternous generation will seek after a sign. Did you notice that? And they will receive it. He promised that they would receive their sign. He said, "As Jonas was in the belly of the whale for three days and three nights, so will the Son of man be in the heart of the earth."
E-49 Or, cette génération-ci est méchante et adultère. Nous le savons. Et quel était le signe qu’ils allaient recevoir? Le signe de la résurrection. Jésus n’est pas mort, mais Il est ressuscité. Une fois de plus, les grandes villes commerciales se sont livrées à–à l’ennemi, au diable, et les gens se marient, et donnent leurs enfants en mariage; ils se livrent à l’adultère et à la perversion, et toutes sortes de souillures qu’il y a sur la terre aujourd’hui; et les chrétiens incrédules, ayant l’apparence de la piété, emportés, enflés d’orgueil, l’âge intellectuel...Le prophète en a parlé. Le Saint-Esprit a dit expressément que dans les derniers jours il viendrait un âge intellectuel; les hommes seraient égoïstes, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles, intempérants, et ennemis des gens de bien. E-49 Now, this is a wicked and an adulternous generation. We know it. And what was the sign they was going to receive? The sign of the resurrection. Jesus is not dead, but He's raised again. Again, great commercial cities given over to the--to the enemy, over to the devil, and marrying, giving in marriage, and adultery, and perversion, and all kinds of filth that's in the earth today; and unbelieving Christians, form of godliness, heady, high-minded, intellectual age...
The prophet spoke of it. The Holy Ghost said specifically that in the last days there would come an intellectual age. Men would be lovers of their own self, proud, blasphemers, disobedient, incontinent, and despisers of those that are good.
E-50 Vous direz: «Ce sont les communistes, Frère Branham.» Non, monsieur. Ce sont des membres d’église, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force... de ces hommes... Ainsi... Ils reçoivent le signe de Jonas...Car Jésus-Christ est avec Son peuple ce soir, accomplissant et faisant la même chose qu’Il fit avant Sa crucifixion. Et Il est ressuscité, et Il vit avec nous. Vous–vous ne comprenez pas qui est celui avec qui vous êtes assis là-bas. C’est un fils ou une fille de Dieu. Peut-être que c’est une bonne chose que nous ne le comprenions pas, comme c’est le cas. Oh! eh bien, nous sommes assemblés dans les lieux célestes, regardant Son Urim Thummim de ce dernier jour qui reflète sa Présence comme Il est prêt à venir; Il fait Son apparition sous la forme du Saint-Esprit pour affiner Son église et l’apprêter à être reçue. Amen. Nous sommes si heureux de le savoir. E-50 You say, "Them communists, Brother Branham." No, sir. They're church members having a form of godliness, but denying the power thereof. From such... So... Are getting the sign of Jonas...
For Jesus Christ is with His people tonight, performing and doing the same thing that He did before He was crucified. And He raised again, and is living with us. You--you don't understand who that is you're setting with out there. That's a son and daughter of God.
Maybe it's a good thing we don't understand it, the way we do. Oh, why, we are assembled in heavenly places, watching His Urim Thummim of this last day reflecting His Presence as He's ready to come; He's making His appearance in the form of the Holy Spirit to hone out His church to get it ready to be received. Amen. We're so happy to know it.
E-51 Ainsi, je ne pense pas que Jonas fût en dehors de la volonté de Dieu. Et je crois que cette génération méchante et adultère cherche des signes. Bon. Et ils... Dieu n’a jamais refusé, mais Il leur donne toujours un signe. Bon, nous découvrons que nous en sommes arrivés au second personnage, lequel était Salomon. Maintenant, tous les lecteurs de la Bible savent que le temps de Salomon était l’âge d’or d’Israël. Si... Ils ont prospéré plus sous Salomon, parce qu’il n’y avait presque pas de guerre. Et ils ont bâti le temple, et c’était un grand âge d’or pour Israël. E-51 So I don't think that Jonah was out of the will of God. And I believe the wicked and adulternous generation seeks after signs. Now. And they... God never refused, but He always gives them a sign.
Now, we find out that we come down to the next character, which was Solomon. Now, all Bible readers know that the days of Solomon was the golden age of Israel. If... They prospered more under Solomon, because there was hardly any war. And they built the temple, and it was a great golden time for Israel.
E-52 Et la raison en était que quand Salomon, le fils de David, accéda au trône, eh bien, il n’a point demandé à Dieu de–de lui donner tant de richesses, mais juste la sagesse pour savoir gouverner et–et garder le peuple uni. Eh bien, alors, Dieu a travaillé avec lui, et Il lui a donné un don de discernement. C’est vrai, certainement. Et il pouvait discerner le bien du mal, et ainsi de suite, et la nouvelle s’est répandue partout, à travers le monde, au sujet de ce grand... E-52 And the reason, when Solomon, the son of David, when he took the throne, well, he never prayed that God would--would give him so much, but just wisdom to know how to govern and--and hold the people together. Well, now, God worked with him, and He gave him a gift of discernment. True, certainly did. And he could discern the right from the wrong, and so forth, and the news scattered everywhere, throughout all the world, of this great...
E-53 Vous savez, si Dieu dans un âge quelconque... quand Il voit les gens, et qu’Il leur donne un don, ou un signe... Et un don produit toujours un signe. C’est la raison pour laquelle Jésus réprimandait les gens, parce qu’Il était le don de Dieu, et le signe du don de Dieu était en train d’être confirmé. Il a dit: «Si vous ne pouvez pas Me croire, croyez aux oeuvres, car elles parlent de Moi.» Vous voyez?Et maintenant, ne serait-ce pas merveilleux ce soir si toute l’Amérique croyait au Don de Dieu pour ces derniers jours, le Saint-Esprit? Certainement, c’est le Don de Dieu. Maintenant, pensez-y seulement. Quand ils rejetaient ce signe et ce don, qu’est-ce qui arrivait? La–la nation sombrait dans le chaos. S’ils acceptaient ce don, alors la nation connaissait un âge d’or. Maintenant, c’est la même chose qui se passe ce soir. E-53 Do you know, if God in any age, when He sees the people, and He gives them a gift, or a sign... And a gift always produces a sign. That's the reason Jesus was rebuking them, because He was God's gift, and the sign of God's gift was being vindicated. He said, "If you can't believe Me, believe the works, for they speak of Me." You see?
And now, wouldn't it be nice tonight if all America believed God's Gift for this last days, the Holy Ghost? Sure, it's God gift. Now, just think. If they turned that sign down and that gift, what happened? The--the nation went into chaos. If they accepted that gift, then the nation had a golden age. Now, that's the same as it is tonight.
E-54 Pensez-y, ce soir si chaque Américain qui professe être chrétien et croire en Jésus Christ acceptait et croyait au Don que Dieu nous a envoyé en ces derniers jours: le Saint-Esprit. Eh bien, vous savez quoi? On ferait partir chaque agent de notre police. On pourrait tout simplement brûler les prisons. Nous n’en aurions plus besoin. Non, non. Il n’y aurait plus de tribunaux et autres. Nous n’en aurions plus besoin. Eh bien, ce serait le millénium. Certainement. Mais que font-ils? Ils rejettent le don de Dieu. Pas seulement cela, mais, comme ce fut aux jours de Noé, ils ridiculisent cela et s’en moquent. Et nous restons là, endurant cela. C’est vrai. E-54 Think of every American tonight that professes to be a Christian and believe in Jesus Christ would accept and believe the Gift that God has sent us in this last days: the Holy Spirit. Why, you know what? They'd take every police off the force. They could just burn down the jails. We wouldn't need them no more. No, no. There'd be no more law offices and things. We wouldn't need it. Why, the millennium would be on. Sure.
But what are they doing? They are turning down the Gift of God. Not only that, but, like it was in the days of Noah, they're making fun of It, and scoffing at It. And we are setting, sweating it out. That's right.
E-55 Noé a dû aussi endurer cela. Maintenant passons donc de Salomon à Noé; mais avez-vous remarqué, Dieu... Après que Noé eut livré son message, Dieu lui dit d’entrer dans l’arche, et Il le scella là à l’intérieur. Et le lendemain matin, il a pensé qu’il allait pleuvoir. Mais, vous savez, Noé y est entré le dix-septième jour du mois de février, et vous savez quoi? Il n’a pas plu du tout pendant une semaine. Et les gens qui se tenaient tout autour (les croyants frontaliers), disaient: «Eh bien, ce vieil homme, il se pourrait qu’il ait raison. Allons là-haut pour voir s’il arrive quelque... La science déclare qu’il n’y a point d’eau là-haut; mais lui a dit que son Dieu était capable de créer de l’eau là-haut s’Il l’a promis. Alors il se pourrait qu’il ait raison. Restons simplement tout près.» E-55 Noah had to sweat it out too. Now changing from Solomon now to Noah, but did you notice God... After Noah give his message, God told him to go in the ark, and He sealed him up in there. And the next morning he thought it would rain.
But you know, Noah went in there on the seventeenth day of February, but you know what? It never rained for a week. And the people setting around there, they said, "Well," the borderline believer said, "that old man could've been right. Let's go up and see if it does come some... The science says there's no water up there; but he said that his God could make water up there if He promised it. So he might be. Let's just hang around the border."
E-56 Il y en a beaucoup de ce genre-là aujourd’hui, qui sont là juste pour voir ce qui va arriver. Voyez? Ainsi le... Ils ont dit: «Si ça commence réellement, quelque chose comme de l’eau là-haut dans le ciel, des nuages, ou quelque chose comme ça, nous frapperons à la porte, et nous entrerons.»Eh bien, le premier jour Noé a cru qu’il allait pleuvoir. Il s’est donc assis et a regardé dehors par cette fenêtre, et le soleil s’est levé, et a traversé le ciel, et pas une goutte de pluie. Vous savez. Et Noé a commencé à se poser des questions: «Je me demande si je suis dans le vrai ou dans l’erreur.»Et ainsi, le second jour est passé, le troisième est passé. (Pentecôtistes, ne vous mettez jamais en tête que vous êtes dans l’erreur maintenant. Restez juste là et tenez jusqu’au bout.) Il l’a promis, et Il va le faire. Voyez, voyez? E-56 There's just so many of that kind today, just to see what's going to happen. See? So the... Said, "If it really does start, like some water up there in the skies, clouds, or something, we'll knock on the door, and come in."
Well, the first day Noah believed it was going to rain. So he set, and looked out that window, and the sun come up, and crossed, and not a drop of rain. You know. And Noah begin to wonder, "Wonder if I'm right or wrong."
So then, the second day passed, the third day passed. (Pentecost, don't never get in your mind that you're wrong now. Just set there and sweat it out.) He promised it, and He's going to do it. See, see?
E-57 L’autre soir, je prêchais sur Présumer: que serait-il arrivé si l’apôtre avait dit: «Nous avons attendu ici voici neuf jours. Je crois que nous avons déjà reçu le Saint-Esprit. Je présume que nous l’avons reçu. Allons de l’avant, sortons et commençons notre ministère.» Oh! non. Ils ont attendu jusqu’à ce que ce signe biblique soit apparu là; eh bien, ça c’est... jusqu’à ce que c’était parfait. Et ils ne pensaient à rien. Ils ont vu Dieu confirmé, quand Son Urim Thummim a commencé à briller dans leurs vies. Alors Pierre a dit: «C’est ce qui a été annoncé par le prophète Joël...» C’est vrai, parce qu’il avait une Ecriture pour soutenir cela. Et c’est cela l’Eglise de Dieu aujourd’hui. E-57 I was speaking the other night on "Presuming," what if the apostle said, "We've waited here nine days. I believe we've got the Holy Ghost. I presume we've got it. Let's go on out and start our ministry." Oh, no. They waited till that Bible sign appeared over there, well, that's--till it was right. And they wasn't thinking nothing.
They seen God vindicated, when His Urim Thummim begin to flash out in their lives. Then Peter said, "This is that which was spoken of by the prophet Joel..." That's right, 'cause he had a Scripture to back it up. And that's God's church today.
E-58 Et Salomon était le grand oint de Dieu. Combien je pourrais imaginer que tout le monde était d’un seul coeur et d’un même accord, toute la nation était d’un seul coeur et d’un même accord. N’est-ce pas comme cela qu’on doit être? Qu’en serait-il si toutes les églises appelées l’Eglise de Jésus-Christ étaient ce soir juste comme Israël l’était en ce temps-là, d’un seul coeur et d’un même accord?Il n’y avait là personne qui venait pour dire: «Oh! Eh bien, je ne connais rien de ce vieux Salomon. Je ne connais rien là-dessus. Je crois que c’est un fanatique. Qu’en penses-tu, Jim?»«Oh! je pense aussi que c’est un fanatique.» Et puis, sortir et aller vivre sous son propre olivier. Non. Tout le monde venait à la réunion. Ils disaient: «Oh! Pasteur Salomon. Je n’ai jamais vu pareille chose de ma vie. Gloire à Dieu d’avoir envoyé Son Esprit sur nous.» Et, vous savez, un réveil comme celui-là se répand partout dans le monde. Certainement. E-58 And Solomon was God's great anointed one. How I'd imagine everybody in one heart and one accord, the whole nation with one heart and one accord. Wasn't that the way to be? What if all of the churches called the church of Jesus Christ tonight was just like Israel was at that time, one heart and one accord?
They didn't one come in and say, "Oh, well. I don't know about old Solomon. I don't know about that. I believe he's a fanatic. What do you think about it, Jim?"
"Oh, I believe he's fanatic too." Go out, and live under their own olive tree.
No. Everybody would come to the meeting. They'd say, "Oh, Pastor Solomon. I've never seen such in my life. Glory to God for sending His Spirit down upon us." And you know, a revival like that gets scattered all over the world. Sure it does.
E-59 Et maintenant, en ce temps-là ils n’avaient pas de télévision, ni–ni de radio, ni de presse, et que sais-je encore, pour répandre les nouvelles. C’était transmis juste de bouche à oreille. Et c’étaient les grandes caravanes de chameaux et autres qui traversaient les différentes régions du pays, eh bien, qui apportaient les nouvelles. Et quelque temps après, cela est parvenu jusqu’à Séba, loin au sud. Et il y avait là une petite reine. Eh bien, elle était une païenne, mais elle était–elle a commencé par apprendre que quelqu’un était venu là et disait: «Oh! je suis juste passé en Israël, et nous avons eu quelques produits de là et les avons amenés ici. Et, oh! vous devriez voir ce pays. Vous devriez voir quel genre de réunion ils tiennent là. Ils sont vraiment un.»«Et, vous savez, ils ont là un Dieu qu’ils appellent Jéhovah, et ce Jéhovah s’est choisi un homme, et Il se confirme comme Jéhovah au travers de cet homme.» Oh! la la! ça a dû être un merveilleux entretien. E-59 And now, in them days they didn't have television, and--and radio, and press, and so forth to scatter news. It was just from lip to ear. And the great camel caravans and things passing through the different parts of the country, why, they'd take the news.
And after while it got way down in Sheba, way down there. And there was a little queen down there. Now, she was a heathen, but she was--begin to hear someone coming in saying, "Oh, I just passed through Israel, and we picked up some stuff up there and we brought it down here. And, oh, you should see that country. You should see what kind of a meeting they got going on up there. They are just one person."
"And you know they got a God up there that they call Jehovah, and that Jehovah has selected Himself a man, and He's vindicating Himself to be Jehovah through that man." Oh, my. Must have been a great talk.
E-60 Vous savez, la foi vient en écoutant la Parole de Dieu. Voyez? C’est vrai. Ainsi donc, pendant que ces gens disaient ces choses, tout au fond du coeur de cette petite reine, elle a commencé à se demander: «Je me demande si toutes ces choses sont vraies. Eh bien, attendons jusqu’à ce que la prochaine caravane de chameaux passera.» Et ainsi, la prochaine passa. «Etes-vous passé par Israël?»«Oui, je suis passé par là.»«Est-il vrai qu’ils ont un réveil là-bas, les pentecôtistes, ou le...» Eh bien, les pentecôtistes de ce temps-là. Vous voyez? «Ont-ils un véritable réveil?»«Oh! ils sont d’un même coeur et d’un même accord.»Oh! la la! j’aurais souhaité que ce groupe soit comme cela ce soir. Je vous assure, on lirait de gros titres le matin dans les journaux de Columbia. Je vous assure.«Oui, oui. C’est merveilleux!» Et il a dit: «Oh! oui.»«Dites-moi. Avez-vous pu voir cet homme qu’ils ont là-bas, Salomon?»«Oui.»«Est-ce vrai qu’ils ont un Dieu qui se révèle au travers de lui?»«Oui, c’est vrai.» E-60 You know, faith cometh by hearing the Word of God. See? That's right. So these people saying that, way down in the heart of this little queen, she begin to wonder, "Wonder if all that is so. Well, wait till the next camel caravan comes through." And so, the next one come through. "Have you passed through Israel?"
"Yes, I've come that way."
"Is that so, they got a revival up there, the Pentecost, or, the..." Well, the Pentecost of that day. You see? "Have they got a real revival?"
"Oh, they're one heart and one accord."
Oh, my. I just wish this group could get that way tonight. I tell you, Columbia would have headlines in the morning in the paper. I tell you that.
"Yes, yes. Wonderful." And said, "Oh, yes."
"Tell me. Did you get to see that man they got up there, Solomon?"
"Yes."
"Is it true that they've got a God that makes Hisself known through them?"
"Yes, that's right."
E-61 Mon gars, ce petit coeur a commencé à battre. Elle voulait y aller. Maintenant, je pense que si nous commençons à raconter combien nos gens sont bons, combien ce Saint-Esprit est merveilleux, au lieu d’essayer de nous renverser l’un l’autre (Vous voyez?), l’un l’autre, je pense que cela ferait que chaque... Vous êtes le sel de la terre. Vous voyez? Mais le sel ne peut préserver que quand il entre en contact. Voyez? Ainsi, je pense que si nous devenions vraiment salés, le monde aura réellement soif. Ne le pensez-vous pas? C’est vrai. Devenez vraiment salés.
Et maintenant, nous voyons que Salomon passait simplement des moments merveilleux. Alors cette petite reine a commencé à avoir faim et soif. Et je m’imagine que la nuit elle se réveillait, et elle appelait ses–ses–ses filles, et disait: «Oh! j’ai eu un songe, et j’ai rêvé que je... Un songe étrange, je ne sais pas trop pourquoi. Et je crois que... Peut-être que c’est parce que le conducteur de ce groupe-là m’a parlé aujourd’hui de ce réveil qu’ils ont là en Israël.
E-61 Boy, that little heart begin to beat. She wanted to go. Now, I think if we would start telling how good our people was, how wonderful this Holy Ghost is, instead of trying to run one another down (You see?), to each other. I think it'd make every... You're the salt of the earth. You see? But the salt can only save when it contacts. See? So I think if we'd just get real salty, the world would get real thirsty. Don't you think so? That's right. Get real salty.
And now, we find out that Solomon was just having a great time. And so this little queen begin to hunger and thirst. And I just imagine at nighttime she would wake up, and she would call her--her--her girls, and she'd say, "Oh, I had a dream, and I dreamed that I... Somehow a strange dream. And I believe that... Maybe it was because that leader of that band today was telling me about that revival up in Israel."
E-62 Finalement, son coeur commença à battre, jusqu’à ce qu’elle dit: «Eh bien, vous savez, je vais monter pour voir par moi-même.» Ça, c’est bon. Faites votre choix. Vous savez, quand quelque chose commence à battre, commence à avoir soif, c’est alors le moment d’aller à la recherche. Si vous commencez à vous dire: «Je pourrais mourir l’un de ces jours. Je ne connais pas Dieu», vous feriez mieux de commencer, parce que c’est le feu rouge de Dieu. Le signal va bientôt changer, alors vous feriez mieux de vous hâter. Si quelque chose vous dit ce soir: «Je crois qu’il y a une Fontaine pour la guérison quelque part.» Le signal de Dieu retentit. Entrez, sans tarder. L’eau est déjà agitée. Tout ce que vous devez faire, c’est d’y entrer sans tarder.«Quand est-ce qu’elle a été agitée, Frère Branham?»Il y a de cela mille neuf cents ans au Calvaire, l’agitation. Et puis, le jour de la Pentecôte, cela a réellement secoué toute la chose. Elle a été réellement agitée alors. Maintenant, tout ce que vous devez faire, c’est entrer directement sans tarder dans les eaux de l’Esprit et être guéri. E-62 Finally her heart begin to beat, till she said, "Well, you know, I'm going up to find out for myself." That's good. Make your choice. You know when something begins to beat, begins to thirst, it's time to go to hunting then. If you begin to think, "I may die one of these days. I don't know God," you better get started, because that's God's red light. The signal's coming down, so you'd better hurry.
If something tells you, tonight, "I believe there's a fountain for healing somewhere." God's signal ringing. Get in, right quick. The water's already troubled. All you have to do is step right in.
"When did it get troubled. Brother Branham?"
Nineteen hundred years ago on Calvary, the trouble. And then on the day of Pentecost, it really shook the whole thing. It really got troubled then. Now, all you have to do is step right into the waters of the Spirit, and get healed.
E-63 Maintenant, cette petite femme, elle avait faim et soif de monter là. Ainsi donc... Après tout, elle était un membre d’église, aussi devait-elle aller obtenir le consentement de son prêtre païen, pour voir si elle pouvait assister au réveil ou pas. Et je peux donc la voir maintenant se rendre là et dire: «Saint père [Espace vide sur la bande–N.D.E.], je voudrais demander votre permission, si je peux... Il y a un réveil là en Israël, m’a-t-on dit. Ils ont un Dieu là-bas qui (oh!) vit juste dans les gens. Et ils sont tous d’un même coeur. Et on m’a dit que cet homme a une sorte de don de discernement. Il a la connaissance des mystères, et qu’il peut prédire les choses qui vont arriver. Et on dit qu’il y a là un grand Dieu qu’ils servent. Et, vous savez, saint père, je voudrais me rendre là-bas pour voir si c’est vrai.»Je peux m’imaginer ce qui est arrivé. Je peux l’entendre dire: «Mon enfant, la dignité d’une reine vous permet-elle d’aller au milieu d’une bande comme celle-là?» E-63 Now, this little woman, she was hungering and thirsting to go up there. So now... after all, she was a church member, so she had to go get a consent from her pagan priest, see if she could attend the revival or not. And so I can see her now go down, and she said, "Holy father, I would like to ask permission from you, if I could... They're having a revival over in Israel, they tell me. They got a God over there that, oh, He's living right in the people. And they're all one heart. And they tell me that man has got a gift of discernment of some kind. He knows the mysteries, and can foretell things that's coming to pass. And they say there's a great God up there that they serve. And you know, holy father, I would like to go down there and see if that's right."
I can just imagine what taken place. I can hear him say, "My child, the dignity of a queen would ask to go amongst a bunch like that."
E-64 Vous savez, là où Dieu répand Son Esprit, les gens sont toujours méprisés d’une manière ou d’une autre, comme une bande d’ignorants. Bien sûr qu’ils ne connaissent rien de ce monde. Ils perdent leur propre pensée, afin de trouver la pensée de Christ. Voyez?Et ainsi là-bas, la chose était certainement odieuse, et on en parlait en mal. Je peux l’entendre dire: «Mon enfant, absolument pas. S’il devait se manifester un don de ce genre, cela devrait être ici dans notre église. Vous savez, la même chose continue. Certainement. Il dit: «Oui, bien sûr.» Il dit: «Ce serait juste ici parmi nous, au sein de–de nos groupes. C’est là que ça se passerait.» E-64 You know, where God is pouring out His Spirit, they're always looked down upon somehow, as a bunch of know-nothings. Sure they don't know nothing of this world. They lose their own mind, that they might find the mind of Christ. See?
And so there it was certainly bad, evil-spoke-of. I can hear him say, "Child, certainly not. If there was such a thing going on as that kind of a gift, it would be in our church here." You know that still goes on. Sure does. Said, "Why, sure." Said, "It would be right here among us in--in our groups. That's where that would be going on."
E-65 Elle a dit: «Mais, père, c’est–ce n’est pas ça. Et on m’a dit... C’est ainsi que je voudrais juste avoir votre permission, si je peux monter là-bas.»«Ecoute. Tu es une haute dignitaire. Tu jouis d’un grand prestige, et tu es–tu es une personne distinguée. Tu ne peux pas te rabaisser pour aller au milieu d’une bande comme celle-là.»Et ainsi, elle dit: «Mais, vous savez, mon seigneur, je–je veux y aller de toutes façons.» Vous savez, il y a quelque chose, quand Dieu commence à tirer dans votre coeur, il n y a rien qui va vous garder loin de cela. C’est vrai. Absolument pas. Cela commença donc à tirer dans son coeur, vous savez: «Tu dois y aller de toutes les façons.»«Eh bien, dit-elle, j’en ai entendu parler.» C’est comme cela que la foi vient. «Laissez-moi juste y aller découvrir par moi-même. Je reviendrai vous en faire le rapport.» «Tu n’auras jamais mon consentement. Eh bien, feu ta vieille grand-mère, ton arrière-grand-mère, et toutes les autres qui furent reines avant toi, se retourneraient là dans leurs tombes, si elles apprenaient que tu as fait une chose pareille.»Je peux juste m’imaginer cette dame se dire dans son petit coeur: «Eh bien, elles feraient mieux de s’apprêter à se retourner, parce que j’y vais.» Voyez? Ainsi... E-65 She said, "But Father, it's--it isn't so. And they tell me... So I'd just like to get permission from you, if I could go up there."
"Listen. You are a dignitary. You have a lot of prestige, and you are--you're a noted person. You can't belittle yourself to go amongst a bunch like that."
And so, she said, "But you know, sir, I--I want to go anyhow." You know, there's something about it, when God goes to tugging at your heart, there isn't hardly anything going to keep you away from it. That's right. Sure not.
So begin to tug at her heart, you know, "You must go anyhow."
"Well," she said, "I've heard about it." That's how faith comes. "Let me just go and find out for myself. I'll come back and bring you a reports."
"You shall never have my consent. Why, your old dead grandmother, and great-grandmother, and so forth, as queens before you, they'd turn over out there in their tombs, if they knowed you did anything like that."
I can just imagine her little heart saying, "Well, they might as well get ready to turn over, 'cause I am going." See? So...
E-66 Pourquoi? La foi vient de ce qu’on entend, de ce qu’on entend de la Parole de Dieu. Et quand Dieu commence à tirer dans votre coeur, il n’y a pas moyen de s’en débarrasser, allez seulement faire ce que cela vous dit de faire. C’est la seule chose à faire. Ainsi, elle était là, quelque chose tirait dans son coeur, et ça faisait...Il dit: «Maintenant, écoute. Eh bien, reste juste ici dans ton église, et peut-être qu’un jour le grand Dagon ou l’un de nos dieux ici agira.»Elle a dit: «Ecoutez ceci. J’aimerais vous dire quelque chose. J’ai passé tout mon temps dans ce temple-ci. Et tous les jours vous m’avez parlé d’un dieu, et j’ai entendu ma mère dire la même chose. Et vous avez un livre de règlements ici, et vous avez des idoles accrochées partout ici, et je n’ai rien vu arriver.» E-66 'Cause why? Faith cometh by hearing, hearing the Word. And when God goes to tugging at a heart, there's no way to get rid of it, only go do what it tells you to do. That's the only way to do it. So here she was, tugging at her heart, and going...
He said, "Now, look. Now, you just stay here at your church, and someday maybe great Dagon, or one of our gods here, will move."
She said, "Listen here. I want to tell you something. I have lived my time out in this temple. And all my days you've talked about a god, and I heard my mother say the same thing. And you've got a book of rules here, and you got idols hanging around here, and I haven't seen one thing take place."
E-67 Là, c’est ce que j’aime. Et s’il existe un Dieu qui peut entrer en vous... Vous connaissez tous la forme de l’adoration païenne? (Je sais... Je ne veux pas... J’observe cette montre là-haut, et je vais me tromper en me fiant à celle-ci.)Alors maintenant, une adoration païenne, voici comment ils y vont: ils apportent l’idole et la placent là. Et puis, ils prennent un prêtre, et ils bénissent le cierge. Et ils placent ce cierge devant l’idole, et ils lui apportent quelque chose à manger, et ils mangent la communion avec lui. Ensuite, ils se prosternent devant cette idole, et abandonnent leurs pensées au point qu’ils croient entendre l’idole leur répondre. Eh bien, c’est là l’adoration païenne des idoles. E-67 There, that's what I like. And if there is such a thing as a God that can come into you... You all know the form of pagan worship? (I know...I don't want to... I'm watching that clock up there, and I'm going to get wrong on this one.)
So now, a pagan worship, way they do, they bring the idol and set it up. And then they get a priest, and they bless the candle. And they put this candle before the idol, and they bring him something to eat, and eat communion with him. And then they prostrate themselves before that idol, and just give in their mind in such a way, till they believe that they can hear that idol speak back to them. Now, that's pagan idol worship.
E-68 Eh bien, c’est le contraire avec Dieu. Voyez? Dieu n’est pas une idole; Dieu est un Esprit, cependant nous nous prosternons devant cela. Et l’Esprit n’entre pas dans une idole, comme quelques soi-disant croyants voudraient nous le faire croire, mais l’Esprit entre en vous. Et vous êtes la maison de Dieu...?... vivant, marchant, manifestant le Dieu vivant. Car Dieu n’habite pas dans des temples faits de main d’homme: «Mais Tu M’as préparé un corps.»Vous êtes la lettre de Dieu, une épître écrite. Dieu est en vous, se manifestant au travers de vous. Si vous pouvez vous prosterner devant Dieu, et dire: «Ô Dieu, je suis un pécheur. Entre en moi», et qu’ensuite, le Saint-Esprit entre, vous êtes alors une idole vivante de Dieu, un représentant vivant de Dieu, marchant partout avec Dieu qui parle aux autres à travers vos lèvres. E-68 Now, that's contrary to God. See? God is not a idol; God is a Spirit, and we prostrate ourselves before that. And the Spirit don't come into some idol, as some so-called Christians would have us to believe, but the Spirit comes into you. And you are God's house, living...?... walking around, manifesting the living God. For God dwells not in temples made with hands, "but a body hast thou prepared Me."
You are God's letter, a written epistle. God is in you, manifesting Himself through. If you could prostrate yourself before God, and say, "God, I'm a sinner. Come into me," and then the Holy Spirit comes in, and then you're a living idol of God, living representative of God, walking around with God speaking through your lips to others.
E-69 Maintenant, cette petite brave femme s’adresse peut-être à ce prêtre, disant: «J’ai été ici toutes ces années. Vous avez parlé de tout ça. Je n’ai jamais vu cela parler une fois; je n’ai vu personne qui agisse différemment; ç’a toujours été la même vieille chose, et elle n’a pas de vie du tout en elle. Et s’il y a quelque part un Dieu qui peut donner la vie, c’est de cela que j’ai besoin.»Je dis «amen» à ce qu’elle dit. Oui, oui.«J’aimerais trouver cela.»Eh bien, la première chose alors, cela lui a coûté sa qualité de membre. Elle a donc pris sa carte de membre sous son bras. Maintenant... Ainsi, je pense peut-être qu’elle a descendu la route, en marchant. Maintenant, cette petite dame a dû affronter certaines choses. Et maintenant... pour se rendre là-bas. E-69 Now, this little old woman says, perhaps, to this priest, said, "I've been here all these years. You've talked about all this. I haven't seen one time it spoke; I haven't seen one person that acted any different; it's always been the same old thing, and there's no life in it at all. And if there's somewhere that there is a God that can give life, I want it.
I say "Amen" to her. Yes, sir.
"I want to find it."
Well, first thing then, it costed her her membership. So she took her membership under her arm. Now... So I think maybe she might've walked down the road. Now, that little lady had some things to confront her. And now... to go up there.
E-70 Et maintenant, la première chose, elle a dit: «Je vais y aller. Et j’ai lu tous les livres sur ce que ce Jéhovah devrait être. Et je vais aller voir de moi-même.» Et alors, elle a fait charger de dons quelques chameaux. Et elle a dit: «Si la chose est vraie, alors je vais soutenir cela. Si ce n’est pas le cas, je vais ramener mon argent.» Mon gars, elle pourrait donner à certains d’entre nous en Amérique des leçons, n’est-ce pas? Oui, oui. Si cela est fondé, ça vaut tout. Sinon, ça ne vaut rien. Eloignez-vous-en. Et elle a dit: «Si cette chose que Jéhovah déclare être... S’Il se manifeste, et que je voie cela de mes propres yeux, je suis donc disposée à tout donner à cela. Mais si ce n’est pas le cas, je pourrai juste ramener mes dons.» Maintenant, rappelez-vous, avec tout cet or et tout sur ces chameaux... Elle avait des centaines de kilomètres à parcourir, et vous savez quoi? Les enfants d’Esaü étaient dans le désert, et ils étaient des bandits. Et quelle proie facile ç’aurait été, avec tout cet argent! Ce groupe de brigands se jetterait sur cette petite dame et la tuerait ainsi que ces quelques petits gardes, des eunuques qui l’accompagnaient, et ils s’empareraient de cet argent. E-70 And now, the first thing, she said, "I'm going up. And I've read all the books of what this Jehovah should be. And I'm going up to see for myself." And then, she loaded down some camels with some gifts. And she said, "If it is so, then I'm going to support it. If it isn't so, I'll bring my money back." Boy, she could teach some of us in America some lessons, couldn't she? Yes, sir. If there is anything to it, it's worth everything. If it isn't, it ain't worth nothing. Get away from it.
And she said, "If this thing that Jehovah claims to be... If He's manifest Himself, and I can see it with my own eyes, then I'm willing to give everything to it. But if it isn't, I can just bring my gifts back." Now, remember, with all that gold and stuff on them camels... She had hundreds of miles to go, and you know what? Esau's children was in the desert, and they were robbers. And what an easy prey it would be, with all that money, for just a group of those robbers to fall in on that little lady and slay her and them few little guards, eunuchs, she had with her, and take that money.
E-71 Mais vous savez quoi? Quand vous sortez pour rencontrer Christ et que vous êtes déterminé à rencontrer Christ, vous ne pensez à aucun danger du tout. Vous ne vous préoccupez de rien d’autre. Vous avez un objectif et un but, et c’est rencontrer Christ. Oh! si le monde pouvait en arriver à avoir faim comme cela! Elle voulait rencontrer Christ, et c’était là son objectif principal, ou plutôt, rencontrer Salomon, le don, et voir si c’était Dieu. Et elle n’entrevoyait aucun danger. Pas du tout. E-71 But you know something? When you are going out to meet Christ, and determined to meet Christ, there's no danger you understand at all. You don't care for nothing else. You've got one objective and one achievement, and that is to meet Christ. Oh, if the world could get to hungering like that. She wanted to meet Christ, and that was her main objective, or, meet Solomon, the gift, and see if it was God. And she didn't know any danger. She didn't know.
E-72 Quelqu’un a dit une fois... J’ai vu une femme se lever et commencer à crier, et elle a couru tout autour. Franchement, elle a sauté par-dessus quatre chaises environ. Et certains d’entre eux ont dit: «C’est comme si cette femme allait se casser le cou.»Je la connaissais. Elle était une petite ménagère ordinaire là-bas. Mais j’ai dit: «Elle n’y pensait pas.» Elle est juste passée de l’autre côté, et elle ne pouvait tout simplement pas rester assise. C’était tout. Elle courait. Elle était en feu. J’ai dit: «Elle devait tout simplement courir.» Et ainsi, elle ne pensait pas au danger; elle allait de l’avant. Vous diriez par exemple: «Eh bien, maintenant, si vous ne–si vous ne faites pas telle chose, vous allez mourir.» Vous ne faites pas attention à cela. Vous acceptez la Parole de Dieu là-dessus, et vous continuez à courir. Et elle devait continuer. E-72 Somebody said one time... I seen a woman got up and started shouting, and she run around. Honest, she hurdled about four chairs. And some of them said, "Looked like that woman would've broke her neck."
I knowed her. She was a common little housewife down there. But I said, "She wasn't thinking about that." She'd just crossed over, and she just couldn't set down. That was all. She was running. She was on fire. I said, "She just had to run." And so, she wasn't thinking about the danger; she was going on.
Like you'd say, "Well, now, if you don't--if you don't do so-and-so and so-and-so, you're going to die." You don't notice that. You take God's Word for it, and you just keep running on. And she had to go on.
E-73 Et maintenant, rappelez-vous, si vous dessinez sur votre... regardez sur votre carte, de Jérusalem jusque là-bas à Séba, on traverse le désert du Sahara... Et le chameau met trois mois pour faire cette traversée. Maintenant, elle n’a pas fait la traversée dans une Cadillac climatisée. Voyez? Elle a dû faire la traversée sur un chameau, et il a fallu trois mois pour y parvenir. Maintenant, c’est parce qu’elle avait réellement soif de Dieu. Le problème qu’ont les pentecôtistes aujourd’hui, c’est que nous avons tout entre nos mains, et nous regardons juste cela et disons: «Eh bien, je pense que c’est bien. Voyez? C’est très bien.» Mais quand vous devez payer un prix comme celui-là, alors vous appréciez réellement la chose quand vous la recevez. Voyez? C’est juste. E-73 And now, remember, if you'll draw on your--watch on your map, from where Jerusalem was all the way down to Sheba, that's across the Sahara desert... And it just takes a camel three months to get across there. Now, she didn't go across in a air-conditioned Cadillac. See? She had to cross on a camel, and taken three months to do it. Now, that's when she was really hungering for God.
The trouble with we Pentecostal people today, we got everything laying right in our lap, and we just look at it, and say, "Well, I guess it's all right. See? That's pretty good." But when you have to pay a price like that, you really enjoy it when you get it. See? That's right.
E-74 La voilà. Elle devait traverser le Sahara, et voilà. Et ces vieux chameaux voyageaient peut-être de nuit; elle était accompagnée sur son chemin de quelques servantes, et d’un groupe de petits eunuques, ne pensant à rien d’autre. Mais tout au long de la journée, elle restait assise dans une oasis quelque part, lisant ces rouleaux, ce que Jéhovah était, car la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend de la Parole de Dieu. Elle avait reçu ces rouleaux et elle les lisait. Elle voulait connaître exactement ce que Jéhovah était, et Salomon manifestait Jéhovah. Ainsi, elle est allée pour s’en rendre compte. Eh bien, finalement elle arriva, et elle atteignit le portail. Et quand elle est arrivée au portail, elle a fait décharger tous ses chameaux, et elle a parqué probablement là dehors sur le terrain. Et présentons juste un petit drame maintenant. Je peux voir les gens venant de partout tout autour. Et le lendemain matin, elle s’est lavée et–et est allée à la–la réunion. Et elle a pu s’asseoir. E-74 There she was. She had to cross the Sahara, and here it was. And these old camels, perhaps, travel at night, a few maids with her, and a bunch of little eunuchs along out there, not thinking of nothing else. But all through the days, setting up on the oasis somewhere, reading those scrolls, what Jehovah was, 'cause faith cometh by hearing, and hearing the Word of God. She'd got these scrolls and was reading them. She wanted to know exactly what Jehovah was, and Solomon was manifesting Jehovah. So she went to find out.
Well, finally she arrived, and she got at the gate. When she got at the gate, she unloaded all of her camels, and probably parked out there in the lot. And let's just give a little drama now. I can see the people from everywhere all around. And the next morning she cleaned up and--and went over to the meeting. And she got to set down.
E-75 Et, bien vite, le pasteur Salomon est sorti, et toute la musique jouait, et ainsi de suite. Et le pasteur Salomon est sorti. Elle prit son... Elle n’avait pas de carte de prière; elle attendait donc simplement là au fond de la salle, vous savez. Ainsi, elle a attendu là derrière pendant longtemps. Et quand le Pasteur Salomon a commencé–a commencé à parler, les gens... elle vit que c’était absolument la sagesse dont elle avait entendu parler. E-75 And first thing you know, Pastor Solomon come out, and all the music played, and so forth. And Pastor Solomon come out. She got her... She didn't have a prayer card, so she just waited way in the back of the building, you know. So she waited back there for a long time. And when Pastor Solomon got to--got to talking, they--she noticed that there was nothing but the wisdom of what she had heard.
E-76 Et le lendemain matin, quand elle est entrée, je pense qu’elle était presque au milieu de la salle. Et aussitôt, il s’est fait qu’elle est arrivée tout près. Et un matin, elle est entrée dans la ligne, et elle s’est retrouvée en face de Salomon. Elle a dit: «Maintenant, je verrai comment–si c’est vrai ou pas. Je suis juste–je ... Il y a juste quelque chose qui m’envahit et me dit que c’est juste.» Et la Bible dit qu’il n’y avait pas un seul secret que Dieu n’a pas fait connaître à Salomon. C’est juste. Et quand Salomon a commencé à lui parler, et à discerner [les pensées de] son coeur et ses désirs, vous savez ce qu’elle a dit?Elle s’est tenue devant les gens (Considérez cette petite païenne maintenant.)–s’est tenue devant le peuple, et a dit: «Tout ce que j’avais entendu est vrai, et c’est même plus que ce que j’avais entendu.» Oh! elle était doublement convaincue, parce qu’elle avait vu ce que les autres avaient vu, et maintenant cela agissait sur elle. Amen. E-76 And the next morning, when she come in I guess she got about middle way. And the first thing you know, it come to pass that she got right up close. And one morning she got in the line, and she got up before Solomon. She said, "Now, I'll see how--whether it's right or not. I'm just--I... Just something all over me tells me it's right." And the Bible said there was not any secret but what God let Solomon know about. That's right. And when Solomon begin to talk to her, and discern her heart and her desires, you know what she said?
She stood up before the people (Look at this little heathen now.)--stood up before the people, and she said, "All that I heard is true, and more than I heard." Oh, she was double convinced, 'cause she had seen like the rest of them had seen, and now it was working on her. Amen.
E-77 Et si vous ne croyez pas que le Saint-Esprit est vrai, éprouvez-Le de la même façon. Il se pourrait que vous appreniez comment cela agit sur les autres, mais attendez qu’Il se mette à agir sur vous une fois. Alors vous saurez avec certitude que c’est le don de Dieu. Ça enlève toute la colère, tout le péché, toute l’incrédulité, tous les doutes, toutes les peurs; même la peur de la mort vous quitte quand le Saint-Esprit entre en vous. Oh! c’est réel, mes amis. Si vous ne L’avez jamais reçu, ne laissez pas la nuit passer sans que vous Le receviez. E-77 And if you don't believe the Holy Ghost is right, give it the same kind of try. You might hear it on others, but wait till it goes to work on you once. Then you'll know for sure that it is the gift of God. It takes all temper, all the sin, all unbelief, all doubts, all fears; even the fear of death goes away from you when the Holy Ghost comes in. Oh, it's real, friends. If you've never received it, don't let the night pass without receiving it.
E-78 Combien c’était une–une grande chose! La petite dame était tellement émue qu’elle–qu’elle s’est tenue là, et elle voulait même ramener de la terre avec elle. Elle était–est réellement devenue une croyante. Et Jésus a dit: «La reine du midi se lèvera au [jour du] Jugement avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle vint des extrémités du monde connu de ce temps-là, à dos de chameau, pour entendre la sagesse de Salomon; et Je vous dis qu’il y a ici plus que Salomon.» En effet, Salomon exerçait le discernement, voyez combien cela était plus glorieux. E-78 What a--a great thing it was. That poor little lady was so thrilled, until she--she stood up there, and even wanted to--to take some ground back down with her. She was--really become a believer.
And Jesus said, "The queen of the south shall rise in the judgment with this generation and shall condemn it: for she come all the way from the utmost parts of the known world of that day a-back of a camel to hear the wisdom of Solomon; and I say unto you that a greater than Solomon is here." For Solomon was the discerning, look how much greater that was.
E-79 Et maintenant ce soir, après qu’Il est mort, enseveli, et ressuscité et entré dans la Gloire comme Souverain Sacrificateur depuis deux mille ans... Et le monde des infidèles, inspiré par le communisme comme il l’est ce soir, au milieu de tout cela, un plus grand que Salomon se tient ici, un plus grand que tous, le même Dieu avec le même don promis, le même Saint-Esprit avec la Vie Eternelle. E-79 And now tonight, after He's been dead, buried, and risen again into glory as a High Priest for two thousand years... And the infidelic world, communistic-inspired as it is tonight, in the midst of all of it, a greater than Solomon's standing here, a greater than all, the same God with the same promised gift, the same Holy Spirit with Eternal Life.
E-80 Quel était le problème de cette petite dame? Pour une fois dans sa vie elle avait vu quelque chose qui était réel, quelque chose qui n’était pas de façade, un rituel, du formalisme ou autre chose. Elle était arrivée dans une église où elle a vu la manifestation d’un Dieu vivant. Maintenant, si cette petite femme va se lever avec cette génération du temps où Jésus était sur la terre et la condamnera, qu’en est-il d’aujourd’hui?Quand elle a parcouru deux mille, oh! non, presque quatre-vingt-dix jours... je ne sais pas combien de kilomètres c’était. C’est très loin au sud. J’ai fait faire le calcul de cela une fois. Mais je sais qu’on met longtemps pour arriver jusque-là, ça prend presque–presque quatre-vingt-dix jours pour arriver là–trois mois à travers le désert pour entendre la sagesse de Salomon. Et ici en Amérique, on a du mal à traverser la rue en voiture pour voir la puissance de résurrection de Jésus-Christ par une Bible, un Urim Thummim, qui avait promis de Le refléter dans les derniers jours. Et voici que la chose est là par l’évidence biblique. E-80 What was the matter with the little lady? She had seen something for one time in her life that was real, something that wasn't a put-on, a ritual, or a form or something. She had come to a church where she seen the moving of a living God. Now, if that little woman will raise in the day that Jesus was on the earth with that generation and condemn it, what about today?
When she come two thousand, oh, no, about ninety days... I don't know how many miles it was. It's way down. I did have it figured up once. But I know it takes a long time to get up there, about--about ninety days to get up there--three months through the desert to hear the wisdom of Solomon. And here in America we'll hardly drive across the street to see the power of the resurrection of Jesus Christ by a Bible, a Urim Thummim, that promised that it would reflect Him in the last days. And here it is by Bible evidence.
E-81 Le Saint-Esprit avec l’évidence biblique est venu dans l’église, et Il manifeste les signes et puissances de Jésus ressuscité juste parmi nous maintenant, un plus grand que Salomon. L’Esprit immortel de Dieu est en train de travailler, non pas seulement avec une seule personne, mais Il travaille dans l’Eglise tout entière, accomplissant des signes et des prodiges, guérissant les malades, ressuscitant les morts, chassant les démons, parlant en langues, donnant l’interprétation, déversant les puissances et convertissant les pécheurs. Oh! Il accomplit des signes, montrant qu’Il est présent ici, discernant les coeurs et les pensées des gens, ce qu’Il avait promis de faire. Et, souvenez-vous, c’était cela le dernier signe qu’Israël reçut. Et c’est le dernier signe promis pour aujourd’hui: le signe du dernier jour. Et nous y sommes. E-81 The Holy Spirit with Bible evidence has come into the church, and showing the signs and powers of the resurrected Jesus right among us now, a greater than Solomon. The immortal Spirit of God is working not just with one; He's working in the entire church, showing signs and wonders, healing the sick, raising the dead, casting out devils, speaking with tongues, giving interpretation, pouring down powers, converting sinners. Oh, He's showing signs of His being here, discerning the hearts and thoughts of the people that He had promised He would do. And remember, the last sign that Israel got was that. And that's the last sign promised now: the last-day sign. And here we are.
E-82 Cette petite reine avait vu quelque chose de réel, quelque chose qu’elle a pu observer elle-même. Et c’était réel. Elle pouvait voir les effets de cela sur cet homme. Elle savait que c’était quelque chose qui...Les gens aujourd’hui... Je crois que si l’église, comme je l’ai dit, ne laissait pas échapper tant de vapeur par le sifflet, mais qu’elle mettait plutôt cela en action, et qu’elle avait faim et soif d’amener les gens là où ce genre de choses se passent... Voyez? Les gens veulent voir quelque chose de réel. Ils ne veulent pas entrer tout simplement, et faire inscrire leur nom dans un registre. Les gens qui ont faim et soif de Dieu viennent pour trouver quelque chose de réel. E-82 That little queen had seen something that was real, something that she could look at herself. And it was real. She could see the reacting of it upon that man. She knowed that it was something that...
People today... I believe if the church, as I have said, wouldn't blow so much steam from the whistle, but would put it to work, and hunger and thirst to get the people around where such things are going on... See? They want to see something real. They just don't want to come in, and put their name on a book. The people that are hungering and thirsting for God is coming to find something real.
E-83 Il n’y a pas longtemps, je me rappelle ... Peut-être que je vous ai déjà raconté cette petite chose. Comme vous le savez, je suis un chasseur, ou j’aime vraiment chasser. Je ne suis pas un chasseur, mais je chasse en Afrique, en Inde, et partout dans le monde. Ma mère était une métisse, et elle... Et mon grand-père était un chasseur célèbre. Et ainsi, j’ai toujours aimé cela. La première chose que j’ai achetée... Je piquais des plants de patates douces toute la journée, et j’ai gagné vingt-cinq cents; j’ai acheté deux pièges en acier, et j’étais dans les affaires. Et je–j’ai attrapé un opossum et j’ai vendu sa peau et me suis procuré quelques pièges de plus. Et j’ai commencé de vraies affaires alors. J’avais environ huit ans, et je chasse depuis lors. E-83 I remember not long ago... I might've told you this little thing... As you know, I'm a hunter, or I just like to hunt. I'm not a hunter, but I hunt in Africa, India, and everywhere around the world. My mother was a half-breed, and she... And my grandfather was a noted hunter. And so, I always loved it. The first thing I ever bought... I dropped sweet potato plants all day and got a quarter, bought me two steel traps, and I was in business. And I--I caught me a opossum and sold that hide, and I got me some more traps. And I went in real business then. I was about eight years old, and I've been hunting ever since.
E-84 Eh bien, j’avais l’habitude de monter dans les bois du Nord pour chasser, vers le Nord. Et je chassais d’habitude avec un bon chasseur là-bas, du nom de Burt Caul. Celui-ci était un vrai chasseur, vous n’aviez pas à vous inquiéter à son sujet. Bien des fois, quand vous amenez quelqu’un dans les bois, et si vous ne faites pas attention... et s’il ne connaît pas bien les directions, et comment interpréter les signes (la mousse sur les arbres et ainsi de suite), vous allez devoir le chercher pendant un ou deux jours. Il va se perdre, juste sur un petit périmètre. Mais pas Burt. Et cette contrée plane, là dans les environs du Maine et ainsi de suite, il savait exactement où il se trouvait. Nous partions chasser le matin, et lui... Vous n’aviez jamais à vous inquiéter. Quand on se séparait, Burt était là ce soir-là. C’est tout. Et ainsi on aimait chasser ensemble. Il n’y avait qu’une chose que j’avais contre Burt, et c’était le fait qu’il était l’homme le plus méchant que j’aie jamais vu. Il avait des yeux juste comme ceux d’un lézard, vous savez, étirés en arrière, comme ceux de certaines de ces femmes qui essaient de se farder les yeux dans ces derniers jours...?... ces–ces affaires à l’apparence drôle. Cela ne ressemble pas à un être humain. Et il avait une sorte d’yeux bridés comme ceux d’un lézard, et il était méchant. E-84 Now, I used to go up in the north woods and hunt, way up north. And I used to hunt with a good hunter up there, by the name of Burt Caul. This was a real hunter, didn't have to worry about him. Many times you take a fellow in the woods, and if you don't watch... if he don't really know the directions, and how to read signs--moss on trees and so forth--you'll have to look him up for a day or two. He get turned around, just right out a little piece.
But not Burt. And that flat country up in there around Maine and so forth, he knowed just where he was at. We'd go hunting of a morning, and he... You'd never have to worry. If we separated, Burt would be there that night. That's all. And so we loved to hunt together.
There was only one thing against Burt that I had, and that was he was the meanest man I ever seen. He had eyes just like a lizard, you know, straight back, like some of these women try to paint their eyes these last days...?... that--that funny-looking things. It don't look like an ordinary human being. And he had kind of a slanted lizard-looking eyes, and he was mean.
E-85 Et, vous savez, il m’accompagnait souvent à la chasse, et il–il tirait sur ces faons juste pour m’indisposer. Et j’ai dit: «Burt...» Maintenant, il n’y a aucun mal à cela. Je n’ai donc rien contre le fait de tuer un faon, vous mes frères chasseurs. Vous voyez? Non, non. Si l’Etat dit que vous pouvez en abattre, il n’y a aucun mal à cela, car la conservation de la nature veille sur cela pour voir s’il y en a assez. Ils peuvent laisser faire. Il n’y a rien de mal en rapport avec–avec l’âge de l’animal. Abraham tua un veau, et Dieu en mangea. C’est juste. Ainsi, je ne fais pas allusion à l’âge. Mais si c’est juste pour se montrer méchant, c’est là le problème. Faire cela juste pour se montrer méchant, je pense que ça, c’est simplement un meurtre, et je ne tuerai rien de cette manière-là. Et ainsi, Burt allait juste... il voyait un faon qui fuyait. Il les renversait, juste comme cela et disait... Et je disais: «Burt, je t’aime. Tu es un brave homme. Mais tu es–tu es l’homme le plus méchant que j’aie jamais vu.»Il disait: «Oh! prédicateur, c’est comme ça avec vous autres. Vous êtes trop peureux.» Il disait: «Ressaisis-toi.» E-85 And you know, he used to go out with me hunting, and he would--he would shoot those little fawns just to make me feel bad. And I said, "Burt..." Now, it's all right. I ain't nothing against killing a fawn now, to you hunting brothers. You see? No, sir. If the state says you can have it, all right, 'cause the Conservation watches that to see if they got enough. They can let it go like that. And there's nothing wrong in the--the age of the animal.
Abraham killed a calf, and God eat it. That's right. So I don't think of the youth. But just to be mean, that's it. Just to do it to be mean, I think that's just murder, and I wouldn't kill anything like that. And so, Burt would just--he'd see a fawn running. He'd just turn them over, like that and say... And I'd say, "Burt, I love you. You're a good man. But you're--you're the meanest man I ever seen."
He said, "Aw, preacher, that's the way with all you guys. You're too chicken-hearted." He said, "Get next to it."
E-86 Et je suis monté là-haut un hiver pour chasser avec lui. C’était un peu vers la fin de l’automne, et il y avait une sorte de... La neige était déjà tombée, et la saison de chasse avait commencé depuis deux semaines. Et je... Burt est monté là pour me rencontrer, et nous sommes arrivés au camp. Et nous avons pris notre chocolat chaud. Nous mettions cela dans nos thermos. Et ensuite, nous sortions, et quand nous étions bloqués quelque part dans la neige, et que nous ne pouvions pas... qu’on était obligé de rester toute la nuit, on allumait un feu, eh bien, nous prenions du chocolat chaud pour nous réchauffer en quelque sorte durant la nuit, et peut-être avec un sandwich, ou quelque chose d’autre. Et–et on amenait toujours des allumettes sèches pour pouvoir faire un feu. E-86 And I went up there one winter to hunt with him. It was kind of late in the fall, and there was a kind of... Snow had already fell, and the hunting season had been out for a couple weeks. And I... Burt went up there to meet me, and we got to the camp. And we got our hot chocolate. We'd put it in our thermos bottle. And then, we got out, caught somewhere in the snow, and couldn't... had to stay all night, build up a fire, why, we'd have hot chocolate to keep us kind of warm through the night, and maybe a sandwich, or something. And--and always carried dry matches to build a fire.
E-87 Et ce matin-là nous sommes montés vers le défilé Jefferson, nous sommes entrés dans la chaîne présidentielle. Et alors, nous sommes allés... Pas même une piste... Ces petits cerfs de Virginie, vous parlez de Houdini comme étant maître en évasion, ils sont vraiment des spécialistes en la matière. Et ils peuvent entrer sous cette broussaille, et vous–vous ne les verrez pas. C’est seulement tard le soir juste avant l’obscurité que vous pouvez en voir un bouger. Si c’est au clair de la lune, il va attendre jusqu’à la nuit pour sortir. Voyez? Alors, après qu’on leur a tiré dessus, de toutes les façons, ils sont très, très difficiles à trouver. Et nous n’avions même pas trouvé une trace ce matin-là. Et c’était aux environs de midi, et... Avant que nous quittions, Burt a dit: «J’ai quelque chose pour toi, Billy.» E-87 And that morning we went up over Jefferson Notch, going into the Presidential Range. And so, we went... Not even a track... Them little white-tailed deer, you talk about Houdini being an escape artist, they're really good. And they can get under that brush, and you'll--you don't see them. Right late of a evening just before dark you'll see one just move. If it's moonlight he will wait till it's nighttime to come out. See? Then after they're shot at, anyhow, they are very, very hard to find. And we hadn't even found one track that morning. And it come about noontime, and... Before we left, Burt said, "I got something for you, Billy."
E-88 Et j’ai dit: «Qu’est-ce?» Et il a plongé la main dans sa poche, et il avait un petit sifflet. J’ai dit: «C’est quoi ça? Des coyotes... pour des coyotes?Il a dit: «Non. C’est le cri du cerf.» Il a dit: «Ecoute ça», et il a sifflé. Et vous avez déjà entendu le cri d’un faon, ça ressemble au cri d’un petit cerf, un faon, criant pour chercher sa maman.»Et j’ai dit: «Burt, tu ne devrais pas faire cela.» Et il a dit: «Oh! pasteur.» Il a dit: «Vous autres, a-t-il dit, vous êtes trop peureux pour être des chasseurs.»Et j’ai dit: «Bien, Burt, j’aime chasser.» Et franchement, j’ai dû prendre son cerf plusieurs fois. Mais il a dit... Il a dit: «Mais vous autres les gars, vous êtes trop peureux.»J’ai dit: «Eh bien, ne–ne tire pas sur ces tout petits compagnons, Burt.» J’ai dit: «Tu ne devrais pas faire cela.» Et il... J’ai dit: «Tu ne devrais pas souffler dans ce sifflet comme cela.»Il a dit: «Observe seulement.» E-88 And I said, "What is it?" And he reached down in his pocket, and he had a little whistle. I said, "What's that? Coyote... for coyotes?"
He said, "No. That's a deer call." He said, "Listen at this," and he blowed it. And you've heard a fawn cry, like a little deer, fawn, crying for its mammy."
And I said, "Burt, you wouldn't do that."
And he said, "Oh, preacher." Said, "You guys," said, "you're too chicken-hearted to be hunters."
And I said, "Well, Burt, I like to hunt." And frankly, I've had to get his deer a many times.
But he said... He said, "But you guys are too chicken-hearted."
I said, "Well, don't--don't shoot them little bitty fellows, Burt." I said, "You oughtn't to do that." And he... I said, "You wouldn't blow that whistle like that."
He said, "You just watch."
E-89 Eh bien, j’ai oublié cela. Il était environ onze heures dans la journée, et nous sommes arrivés à un endroit presque aussi vaste que cette salle-ci, et la neige recouvrait le sol. C’était une clairière. Et le vieux Burt s’est assis, et il a tendu la main vers l’arrière comme ceci. J’ai pensé qu’il voulait prendre un peu de son chocolat chaud. Ainsi il a tendu la main vers l’arrière comme ceci, et alors, il a sorti ce petit sifflet. J’ai dit: «Burt, tu ne peux pas faire ça.»Il a fait: «Chut!» Il a pris ce petit sifflet, et il a fait entendre un cri, ç’a résonné très exactement comme le cri d’un petit–un petit bébé cerf qui cherche sa maman. E-89 Well, I'd forgot about it. It was about eleven o'clock in the day, and we come to a place about as big as this room in here, snow on the ground. It was a open place. And old Burt set down, and he started reaching back like this. I thought he was going to take a drink of his hot chocolate.
So he reached back like this, and when he did he brought this little whistle out. I said, "Burt, you wouldn't do that."
He said, "Shhh." He took that little whistle, and he cried out, sounded just exactly like a little--a little baby fawn crying for its mama.
E-90 Et quand il a fait ça, juste de l’autre côté de la clairière, une très grosse biche s’est levée (Eh bien, ça c’est la femelle du cerf.), avec ces très grandes oreilles, de grands yeux bruns, un bel animal. Et elle a regardé... Le vieux Burt a baissé la tête en dessous de ce tas de broussailles. Ces yeux de lézard m’ont regardé, vous savez, et j’ai pensé: «Oh! la la! certainement il ne va pas faire ça.» Et il a sifflé de nouveau. Eh bien, c’est inhabituel qu’à cette heure de la journée, une biche se lève, particulièrement pendant la saison de chasse; et quand il a sifflé encore, elle est carrément sortie dans cette clairière. Or, ça c’est inhabituel, à n’importe quel moment, que les biches fassent ça. Mais, vous savez, elle était une mère. Et tout au fond de son coeur elle était une mère. Elle ne faisait pas semblant pour se faire remarquer. Elle était vraiment une mère née, et son petit bébé était en danger, et alors elle n’avait peur de rien. Elle voulait trouver où était ce bébé. Je peux encore voir ces grandes oreilles dressées comme cela, vous savez comment elles font, cette tête dressée comme cela. E-90 And when he did, just across the opening a great big doe stood up (Now, that's the mother deer.), those great big ears, big brown eyes, a beautiful animal. And she looked... Old Burt stuck his head down below this little bunch of bush. Them lizard eyes looked up at me, you know, and I thought, "Oh, my. Surely he won't do that." And he blowed it again.
Now, that's unusual, that time of day, for a deer to raise up, especially in hunting season. And when he blowed it again, she walked right out in that opening. Now, that's very unusual any time, for them to do that. But you know, she was a mother. And down in her heart she was a mother. She wasn't putting on anything to show off. She was actually a born mother, and a little baby was in trouble, and she didn't fear nothing then. She wanted to find where that baby was. I can see them big ears yet, just sticking out like that, you know how they do, that head up like that.
E-91 Et tout d’un coup, j’ai vu Burt. Nous n’introduisions jamais de coques dans le canon, ou plutôt de cartouche, jusqu’a ce que vous voyiez quelque chose pour tirer dessus. Ainsi il a introduit la cartouche. Il avait une 30-06. J’ai vu... Oh! il était un tireur d’élite. Et je l’ai vu viser comme cela, et j’ai pensé: «Oh! la la! il va lui faire carrément sauter ce coeur loyal. Il... Comment pouvait-il faire cela, alors que cette mère essayait de trouver son petit?» Voyez?Et il a sifflé encore. Et la–la biche a compris, quand elle a senti son odeur, que le chasseur était là. Mais, vous savez, elle ne s’est pas sauvée du tout. Généralement, elle l’aurait fait. Mais ce petit criait d’une manière si pathétique que cette mère ne se souciait pas si cela signifiait la mort. Elle était déterminée à retrouver ce petit en détresse. Ça, c’est la vraie maternité originale. Rien ne pourra vraiment prendre sa place, aucunement: uniquement Dieu. Dieu a dit: «Une mère oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? Oui.» Il a dit: «Elle peut oublier son bébé, mais Je ne vous oublierai jamais, car vos noms sont gravés dans les paumes de mes mains.» E-91 And all at once I seen Burt. We never put a hull up in the barrel, or a shell, until you see something to shoot at. So he put the shell up. He had a .30-06. I seen... Oh, he was a dead shot. And I seen him level out like that, and I thought, "Oh, my' He will blow that loyal heart of hers plumb through her. He--how could he do that, and that mother trying to find its baby?" See?
And he blowed it again. And the--the deer recognized when she got a whiff, the hunter was there. But you know, she never jumped. Usually she would. But that baby was crying so pitiful, that she didn't care if it meant death. She was going to find that baby in trouble. That's real genuine motherhood. Just nothing will take its place, hardly: only God.
God said, "Could a mother forget her suckling babe? Yes." Said, "She may forget her babe, but I will never forget you, for your names are engraved on the palms of My hands."
E-92 J’observais donc ce chasseur, et il s’est retourné, et il a ajusté le fusil vers le bas. Et je savais que ce réticule pointait juste le coeur de la biche, cette grosse balle qui prend la forme d’un champignon de cent quatre-vingt grains [11.7 grammes]. Ça allait lui faire sauter son coeur loyal de mère. J’ai pensé: «Comment peut-il faire une telle chose?» Je ne pouvais pas regarder cela. J’ai juste tourné le dos comme ceci. Maintenant, la situation a plutôt changé. J’étais derrière quelques buissons. J’ai juste dit dans mon coeur: «Père céleste, ne le laisse pas faire ça. Ne le laisse pas faire ça» Et je... juste en moi-même, j’écoutais pour entendre à tout moment ce fusil détonner. Et j’ai remarqué que le coup ne partait pas. J’ai attendu encore un peu, et le coup ne partait pas. Et je me suis retourné pour voir, et le canon du fusil allait comme ceci. Je l’ai observé, et il s’est retourné. De très grosses larmes lui coulaient sur les joues. Il a jeté le fusil par terre, et il a dit: «Billy, j’en ai assez», il m’a saisi par les jambes du pantalon. Il a dit: «Je veux que tu pries pour moi et que tu me conduises à ce Jésus dont tu parles.» E-92 So I watched that hunter, and he turned around, and leveled that gun down. And I knowed that cross hair was right across her heart, that big hundred and eighty grain mushroom bullet. It would blow that loyal heart of that mother plumb through her.
I thought, "How can he do it?" I couldn't look at it. I just turned my back like this. Now, it kind of turned. I was behind some bushes. I just said in my heart, "Heavenly Father, don't let him do it. Don't let him do it." And I, just to myself, I was just listening any moment to hear that gun fire. And I noticed it didn't fire.
I waited a moment longer, and it didn't fire. And I turned around to look, and the gun barrel was going like this. I watched him, and he turned around. The great big tears was running down his cheeks. He threw the gun on the ground, and he said, "Billy, I've had enough of it," grabbed me around the trouser leg. He said, "I want you to pray for me and lead me to that Jesus that you talk about."
E-93 Qu’y avait-il? Qu’était-ce? Il avait vu quelque chose de réel. Il avait vu quelque chose qui n’était pas un faux-semblant. Il avait vu quelque chose qui était original. Il était convaincu. C’est ce que vous avez besoin de savoir, quelque chose de réel, pas une forme, un faux-semblant, mais un Dieu réel, un amour réel, une action réelle. Est-ce de cela dont votre coeur a faim? Inclinons la tête et parlons-Lui juste un moment. Je me demande maintenant (pendant que nos têtes sont inclinées juste un moment, réfléchissons juste un moment) combien d’entre vous ici ce soir (Maintenant, soyez sincère.), combien d’entre vous aimeraient être ce même genre de chrétien dans leur coeur, être autant chrétien que cette biche était une maman. Levez juste votre main, et dites: «J’aimerais être ce genre de chrétien.» Que Dieu vous bénisse. «Quelque chose qui va me jeter tout droit dans la gueule de la mort, et mon amour pour Christ va continuer tout du long: un amour immortel. Je L’aime avec tout ce qui est en moi.» Il voit vos mains. E-93 What was the matter? What was it? He'd saw something real. He saw something that wasn't put on. He saw something that was genuine. He was satisfied. That's what you'd want to know, something real, something not a form, put on, but a real God, real love, real action. Is that what your heart hungers for? Let's bow our heads and talk to Him just a moment.
I wonder now with our heads bowed just a moment, just think just a moment. How many of you here tonight (Now, be honest.), how many of you'd like to be the same kind of Christian in your heart, as much Christian as that deer was a mama? Just raise your hand, say, "I'd like to be that kind of a Christian." God bless you. "Something that would drive me right into the jaws of death, and my love for Christ would move right along: undying love. I love Him with all that's in me." He sees your hands.
E-94 Notre Père céleste, réellement, il y a ici plus que Salomon. Il y a ici plus que n’importe lequel des prophètes. Le Saint-Esprit est ici, le Don de Dieu au monde. Et Il... Durant des centaines et des centaines d’années, Il ne pouvait pas se frayer un chemin pour entrer dans l’Eglise. Mais Il a promis qu’Il aurait une Eglise sans tache ni ride en ce dernier jour. Et nous Le voyons agir ce soir. Maintenant, Il est venu en nous, avec le parler en langues, Il est venu en nous avec la joie; et maintenant, Il continue à avoir de plus grands dons. Et Il guérit les malades, et maintenant Il a ressuscité les morts. Et Le voici, la–la Parole de Dieu. Il est la Parole de Dieu. La Parole a été faite chair. Et maintenant, la Parole de Dieu est plus tranchante qu’une épée à deux tranchants. Elle pénètre jusqu’à partager jointures et moelles, et elle discerne les pensées du coeur: le Saint-Esprit. E-94 Our heavenly Father, truly a greater than Solomon is here. A greater than any of the prophets is here. The Holy Spirit is here, the Gift of God to the world. And He... For hundreds and hundreds of years He could not get His way into the church. But in this last day He promised that He would have a church without spot or wrinkle. And we see Him tonight moving.
Now, He come into us speaking with tongues, He came into us in joy, and now He keeps getting greater gifts. And He heals the sick, and now He's raised the dead. And here He is, the--the Word of God. He is the Word. The Word was made flesh. And now the Word of God is a sharper than a two-edged sword. It's even going to the asunder of the bone and the marrow, and a discerner of the thoughts of the heart: the Holy Spirit.
E-95 Et ce soir cette petite histoire sur Burt et moi, là dans le Nord, Père... [Espace vide sur la bande–N.D.E.]... juste vivre comme le monde. Et le monde ne peut pas voir la différence entre eux et les autres qui suivent la tendance du monde. Tu es capable de prendre une vieille mère biche, de ramener un de Tes enfants à la raison. Merci pour cela, Seigneur.
Et je prie ce soir que le Saint-Esprit remplisse chaque coeur d’amour et de paix, et qu’Il nous accorde de voir la main de notre Dieu. Car, réellement il y a ici plus que Salomon. Et maintenant, Tu as promis que dans les derniers jours, Tu ferais ceci, comme ce fut au temps de Noé et au temps de Sodome. Et Tu as donc traité avec les Juifs et les Samaritains en ce jour-là. Et les Gentils ont eu deux mille ans de préparation.
E-95 And tonight this little story about Burt and I, up there, Father... [Blank.spot.on.tape--Ed.]... just live like the world. And the world can't see no difference from them and the rest of the run of the world. You're able to take an old mother deer, and bring one of Your children to his senses. Thank You for it, Lord.
And I pray tonight that the Holy Spirit will just fill every heart with love and peace, and let us see the hand of our God. For truly, a greater than Solomon is here. And now, You promised in the last days that You would do this, as it was in the days of Noah, and as the days of Sodom. And then You dealt with the Jews and the Samaritans in that day. And the Gentiles has had two thousand years of training.
E-96 Et maintenant, au temps de la fin, Tu ne pourrais pas être juste, Seigneur, et puis, laisser... Les Juifs ont dû juste voir ce signe et ont dû le rejeter; et alors, ils furent rejetés. Maintenant, Père, si Tu leur as donné cela, et que Tu laisses les Gentils entrer sur la seule base de la théologie ... Tu n’es pas ce genre de père. Tu es le même. Tu donnes à l’un de Tes enfants la même chose qu’à l’autre. Tu les aimes tous. Et chaque génération, chaque dispensation reçoit son signe et son don pour l’âge. Et maintenant, Père, nous savons que... Nous sommes reconnaissants, ce soir, d’avoir le signe du Saint-Esprit, le Jésus ressuscité apprêtant Son Eglise. Bénis-nous ce soir. Que Ta Présence soit avec nous, nous le demandons au Nom de Jésus. Amen. E-96 And now at the end time You couldn't be just, Lord, and then let... The Jews just had to see that sign and had to turn it down; and then they were turned down. Now, Father, if You gave that to them, and let the Gentiles go in just on theology alone... You're not that kind of a father. You're the same. You give one of your children the same as the other. You love them all. And each generation, each dispensation, receives its sign and gift to the age.
And now, Father, we know that... We are thankful, tonight, to have the sign of the Holy Spirit--the resurrected Jesus getting His church ready. Bless us tonight. Give us of Thy Presence, we ask in Jesus' Name. Amen.
E-97 Maintenant, avec nos coeurs tournés vers Lui... Maintenant, je suis désolé de vous avoir gardés si longtemps. Je suis vraiment en retard d’une demi-heure. J’avais dit à Billy que je serais parti à 21 h 30, et que les frères pourraient donc baptiser et ainsi de suite. Nous devons sortir le matin vers trois heures. Maintenant, cela me fait penser à ça, ça me rend nerveux. Et c’est la raison pour laquelle je coupe mon message comme je le fais. Pardonnez-moi pour cela. Mais je crois que le Saint-Esprit vous a dit quelque chose dans le coeur, qui vous fera croire (C’est juste), qui vous fera croire de tout votre coeur. E-97 Now, with our hearts to Him... Now, I'm sorry to have kept this long. I'm really a half hour late. I told Billy I'd be gone by nine-thirty, and so the brethren can baptize and so forth. We got to crawl out in the morning about three o'clock. Now, that makes me to think that, it makes me nervous. And that's the reason I chop up my message the way I do. You forgive me for that. But I trust that the Holy Spirit has said something in your heart that'll make you believe (That's right.), make you believe with all your heart.
E-98 Maintenant, nous pourrions appeler... Je pense que nous avons distribué quelques cartes de prière. Nous pouvions appeler ces cartes de prière ici et prier pour ces gens. Ou bien nous pouvons y aller de n’importe quelle manière que nous voudrions pour terminer la réunion. Ou bien, vous voudriez plutôt... pour donner à tout le monde une chance égale? Alors prions simplement, et demandons au Père céleste, que tout celui qui a suffisamment de foi là-bas dans l’auditoire pour Le toucher... Voudriez-vous faire cela? Allez-vous croire que vous avez suffisamment de foi pour le faire? Levez la main. Voilà. C’est juste. Vous voyez, mes amis, où je me tiens (Voyez?), je me tiens ici? Voilà. Les gens sont là. Je ne les connais pas. Mais alors, je dis ici que–que Dieu les connaît. Et je... Quand les gens sont allés voir la sagesse de Salomon, et ensuite quand ils sont allés voir les oeuvres de Jésus... E-98 Now, we could call... I think we got a few prayer cards out. We could call those prayer cards up here and pray for them. Or we can do any way we want to close out the meeting. Or would you just rather... to give everybody the equal chance? Let's just pray then, and ask the heavenly Father, that anyone out there that's got faith enough to touch Him. Would you like to do that? Will you believe you got faith enough to do that? Raise your hands. Here we are. That's right.
You see, friends, where I'm sticking myself (See?), sticking myself out here? Here it is. There's people. I don't know them. But now, I'm saying here that--that God knows them. And I... When they come to see the wisdom of Solomon, and then when they come to see the working of Jesus...
E-99 Or, rappelez-vous, Dieu ne peut changer. Il reste toujours Dieu. Quand Dieu prend donc... C’est ma foi dans la Bible. Quand Dieu prend une décision sur quelque chose, cela doit donc demeurer ainsi. Cela ne peut jamais changer, parce qu’Il ne peut pas avoir aujourd’hui... Chacune de Ses décisions est parfaite, parce qu’Il est infini. Savez-vous ce que signifie l’infini? Vous savez, quand vous prenez votre appareil photo et que vous le réglez sur l’infini; cela signifie simplement que c’est à partir de là et sans fin. Eh bien, Dieu est infini. Voyez? C’est de là que vient le mot infini. Maintenant, Il–Il n’a jamais eu de commencement, ainsi Il n’a point de fin. Et tout ce qui a jamais commencé à une fin. Ainsi, c’est la raison pour laquelle nous devons naître de l’Esprit de Dieu, pour avoir la Vie de Dieu en nous, avoir la Vie Eternelle; en fait, le mot grec «Zoe» signifie la Vie même de Dieu en nous. Et cette Vie ne peut mourir, pas plus que Dieu ne le peut, parce que c’est une partie de Dieu, l’infini. C’est juste. Et c’est Son Esprit. E-99 Now, remember, God cannot change. He's God always. When God ever makes... That's my faith in the Bible. If God ever makes a decision on any thing, it has to ever remain that way. It can never change, because He can't have today... Every one of His decisions are perfect, because He's infinite.
You know what infinite means? You know, when you take your camera and put it at infinite? That just means from then on. Well, God is infinite. See? That's where the word infinite comes.
Now, He--He never did start, so He never does end. And anything that ever started, ends. So that's the reason we have to be born of the Spirit of God, to have God's Life in us, have Eternal Life, which, the Greek word "Zoe" means God's own life in us. And that life can no more die than God can, because it's a part of God, the infinite. That's right. And that's His Spirit.
E-100 Maintenant, si Son Esprit a travaillé dans l’âge de Salomon, puis dans l’âge du Seigneur Jésus, et qu’Il a été promis pour ces derniers jours, c’est le même Dieu. Amen. Il l’a promis. Vous le croyez tous, n’est-ce pas? Le croyez-vous, mes frères? C’est bien. J’aurais souhaité vous prendre tous avec moi dans ces réunions, un si bon soutien comme cela. Dieu fera n’importe quoi quand Il a plein de gens autour de vous. C’est juste. Vous tous, n’oubliez pas, si je reviens le printemps suivant, de venir chacun de vous. Ayons encore de la communion, ayons plusieurs soirées de réunions. En entendant ce moment-là, priez pour moi. E-100 Now, if His Spirit worked upon Solomon's age, it worked in the age of the Lord Jesus, and promised it here in the last days, it's the same God. Amen. He promised it. You believe that, all, do you? You believe it, my brethren? That's good.
I wish I could take all of you with me in these meetings, such good backing up as that. God will just do anything when He's got plenty around you. That's right. You all be sure if I come back next fall, come on over, every one of you. Let's have some fellowship again, have several nights of meetings. Till then pray for me.
E-101 Maintenant, me voici debout ici. Combien de gens dans cette audience... Maintenant, je reconnais que... Je ne suis pas sûr, voici soeur Bryant. Et ensuite, ces trois personnes assises ici, je les connais. Maintenant, en dehors de ceux-là, je ne vois personne que je connaisse, à l’exception de ce frère juste ici. Et il est venu... Il était un baptiste. Il est venu, et il ne cessait de parler du Saint-Esprit et tout. Il n’arrivait pas à cesser de fumer. Et il a eu quelques entretiens, et un matin le Saint-Esprit est juste descendu, et ce fut la fin de cela. Et alors, il a dit: «Je suis–je vis en Caroline. Je ne...» E-101 Now, here I am, standing here. How many people in this audience... Now, I recognize that... I'm not sure, this is Sister Bryant. And then these three people setting right here, I know. Now, outside of that I don't see anyone that I know, but this brother right here. And he come down... He was a Baptist. He come down, kept talking about the Holy Spirit and everything. He couldn't quit smoking. And he got on a couple of interviews, and one morning the Holy Spirit moved right down, and that was the end of it. And so he said, "I'm--I live up in Carolina. I don't..."
E-102 J’ai dit: «Cherchez frère Bigby, joignez-vous à son église, ai-je dit, parce que c’est là qu’il faut aller, si vous...» J’ai dit: «Parce que je–je sais qu’il est un vrai enseignant. Ainsi... et un homme de Dieu.»Ainsi, je ne connaissais donc pas beaucoup d’autres frères, mais je connaissais frère Bigby. Et je sais qu’il y a d’autres braves hommes. Je les ai rencontrés ici dans la salle ce soir. Regardez en haut et en bas ici, nous sommes–nous sommes tous des enfants de Dieu. C’est tout. E-102 I said, "You find Brother Bigsby., join his church," I said, "'cause that's the place to go if you..." I said, "'cause I--I know he is a real teacher. So... and a man of God."
So now, I didn't know many other brothers, but I knowed Brother Bigsby. And I know there's other fine men. I've met them here in the hall tonight. Look up and down here, and we're--we all God's children. That's all.
E-103 Maintenant, combien de gens ici sont malades (ceux que je ne connais pas) et veulent que Dieu les aide, des gens qui savent que je ne sais rien à leur sujet, rien de ce qui ne va pas en eux, ou n’importe quoi? Vous dites... Comme je l’ai remarqué, ici quelque part, c’était peut-être à l’autre réunion, une femme est passée à l’estrade, et elle a dit: «Oui. Je vous connais. J’étais à une de vos autres réunions une fois, il y a quatre ou cinq ans.»Oh! la la! pensez-y. Combien de dizaines de milliers de personnes j’ai rencontrées depuis lors! Vous voyez? Je n’ai aucun moyen de vous connaître, juste quand vous passez sur l’estrade, ou en étant assis là-bas dans l’auditoire. Et combien sont malades maintenant, et savent que je ne connais pas leur problème? Levez simplement la main, partout où vous êtes. Eh bien, c’est pratiquement tout le monde. Et Dieu nous viendra sûrement en aide maintenant. E-103 Now, how many people in here that's sick that I do not know and you want God to help you, and you know that I don't know nothing about you, nothing about what's wrong with you, or anything? You say... Like I noticed, here somewhere, it might've been at the other meeting, a woman came across the platform, said, "Yes. I know you. I was in one of your other meetings one time, four or five years ago."
My, just think of that. How many tens of thousands I've met since then. You see? Have no way of knowing you--just passing across the platform, or setting out there in the audience. And how many is sick now, and you know that I don't know what's wrong with you? Just raise up your hands, everywhere you are. Well, it looks like almost solid. And God surely will help us now.
E-104 Maintenant, je veux que vous fassiez ceci. Je veux que vous cessiez de penser à nous les prédicateurs, les frères qui sont ici sur l’estrade. Maintenant, ceci ne se passe pas dans un oui-ja, dans une salle sombre avec les lumières éteintes, l’oeuvre du diable. Ceci se passe juste ici au grand jour, dans la Présence de Jésus-Christ et de Son Eglise, cette Sainte Bible posée ici, le confirmant. Ceci est l’Urim, l’Urim Thummim. Ceci est le pectoral. C’est ça le pectoral fortifié de chaque croyant. C’est juste. Voyez? Et l’Urim Thummim, c’est ce surnaturel qui a émané de cela, confirmant cela. Et croyez de tout votre coeur. Ne doutez pas maintenant. Je veux que vous croyiez vraiment. Et priez et dites: «Père céleste, je Te suis très reconnaissant d’avoir envoyé Ton Fils, Jésus-Christ. Il est mort à ma place. Nous disons qu’Il a été blessé pour nos péchés; par Ses meurtrissures nous sommes guéris, par les choses qu’Il a faites. Ce soir, Il est assis à la droite de la Majesté divine pour faire intercession sur base de notre confession.» E-104 Now, I want you to do this. I want you to quit thinking about we ministers, brothers here on the platform. Now, this is not back in some ouija board, some dark room with the lights out, the devil's work. This is right out here in the broad open light, in the Presence of Jesus Christ and His church, this Holy Bible laying here declaring it. This is the Urim, the Urim Thummim. This is the breastplate. That's the fortified breastplate of every believer. That's right. See? And the Urim Thummim is that supernatural that went off of it, declaring it.
And you believe with all your heart. Don't doubt now. I want you to really believe. And you pray and say, "Heavenly Father, I'm so grateful to You that You sent Your Son, Christ Jesus. He died in my stead. We tell He was wounded for our transgressions; with His stripes we're healed by the things that He did. He's setting at the right hand of the Majesty tonight to make intercession upon my confession."
E-105 «J’ai juste entendu frère Branham dire au cours de quelque deux dernières soirées que la Parole de Dieu est plus tranchante qu’une épée à deux tranchants, et qu’Elle discerne les pensées du coeur. Or, lorsque Tu étais ici sur terre, Tu étais la Parole faite chair et Tu as habité parmi nous. Ça nous le savons, que Tu étais la Parole. Et maintenant, nous croyons que la Parole est venue sous la forme du Saint-Esprit pour confirmer la Parole écrite, pour L’attester.»«Eh bien, une femme a touché Ton vêtement une fois, et–et Ton Fils, Jésus-Christ, s’est retourné et a repéré la femme, et lui a révélé sa perte de sang. Nous voyons qu’un homme aveugle L’a arrêté, ainsi de suite, et encore et encore, et tant d’autres tout au long des Ecritures.»«Et maintenant, nous voyons que Tu as dit: ‘Celui qui croit en Moi fera aussi les oeuvres que Je fais.’» Maintenant, c’est ce qu’Il a dit. Est-ce vrai, frères? Nous voulons croire cela maintenant. Croyons tous cela de tout notre coeur, et priez tous pour moi. E-105 "I just heard Brother Branham tell in the last couple of nights that the Word of God was sharper than a two-edged sword, and it was a discerner of the thoughts of the heart. Now, when You were here on earth You were the Word made flesh and dwelt among us. We know that, that You were the Word. And now, we believe that the Word has come in the form of the Holy Spirit to vindicate the written Word, to make it right."
"Now, a woman touched Your garment one time, and--and Your Son, Jesus Christ, turned around and picked the woman out, and told her her blood issue. A blind man stopped Him, and so forth, and on, and on, and on, as we go through the Scriptures."
"And now we, see that You said, 'He that believeth on Me, the works that I do shall he do also.'" Now, that's what He said. Is that right, brethren? We want to believe that now. Let's all believe it with all of our heart, and all of you pray for me.
E-106 Maintenant, chacun de vous, faites simplement sortir votre incrédulité, mettez-la sous vos pieds, et maudissez-la au Nom du Seigneur Jésus; et prenez la Parole de Dieu, et élevez-La, et dites: «Je suis un croyant; je–je vais le croire de tout mon coeur.»Je ne dis pas qu’Il va le faire. S’Il ne le fait pas... Je–je ne peux pas Le forcer à le faire, vous savez. Il est simplement... Il est Dieu. Voyez? Je–simplement je–je crois simplement cela. Et maintenant, s’Il ne le fait pas, alors–alors nous allons... Je pense qu’il y a peut-être quelques cartes de prières dans l’auditoire ici ce soir. Et s’il y en a, eh bien, nous allons les appeler, et faire venir les frères ministres ici, et nous allons prier pour ces gens. Mais je pense que la chose principale pour un chrétien... E-106 Now, each one of you, just pull your unbelief out, put it under your feet, and curse it in the Name of the Lord Jesus; and take the Word of God, and hold It up there, and say, "I'm a believer; I'm--I'm going to believe it with all my heart."
I don't say that He will. If He doesn't... I--I can't make Him do it, you know. He's just--He's God. See? I--I just--I just believe it. And now, if He doesn't do it, then--then we'll... I think there's a few prayer cards out in the building may be here tonight. And if they are, well, we'll call them up, and bring the minister brothers here, and pray for them. But I think the main thing for a Christian...
E-107 Considérez ce Romain à cette époque-là. Le Juif a dit: «Viens imposer les mains à ma fille, et elle sera guérie.»Le Romain a dit: «Je crois mieux que cela. Prononce seulement la Parole. C’est tout.»Jésus s’est retourné et a dit: «Je n’ai pas trouvé une telle foi en Israël.» Voyez? Ça, c’est nous les Gentils. Nous sommes censés savoir que ce que Sa Parole dit est la Vérité. C’est la seule raison pour laquelle je me tiens ici comme ceci ce soir, c’est parce que la Parole l’a promis. Vous le savez. Et la manière dont j’ai attendu pendant des années que quelque chose de glorieux se lève dans les derniers jours... Vous savez, il nous est promis que–que cela va ramener la foi des enfants à celle des pères originels de la Pentecôte. C’est juste. Nous attendons cela. Il l’a promis, et nous le croyons. E-107 Look at that Roman that time. The Jew said, "Come, lay Your hands on my daughter, and she'll get well."
The Roman said, "I believe better than that. You just say the word. That's all."
Jesus turned around and said, "I haven't seen faith like that amongst Israel." See? That's us Gentiles. We're supposed to know what His Word says is the truth. That's the only reason that I stand here like this tonight, because the Word has promised it. You know that. And the way I've been looking for years, for a great something to rise in the last days... You know, we're promised that--that it would bring the faith of the children back to the original Pentecostal fathers. That's right. We're looking for it. He promised it, and we believe it.
E-108 Maintenant, priez simplement, et je vais prier avec vous. Et nous croyons que peut-être Dieu nous viendra en aide. Et j’espère qu’Il va le faire. Je vois Cela juste au-dessus d’une femme assise là. Elle me regarde, mais elle est assise juste ici. Elle est en train de pleurer. Elle a la main levée comme ceci au visage. Elle a un pansement au visage. Eh bien, c’était peut-être à cause d’un bâton qui l’a cognée. C’était peut-être n’importe quoi d’autre. Croyez-vous que Dieu peut révéler à partir d’ici ce que c’est? Allez-vous l’accepter? C’est le cancer. Croyez-vous que Dieu va guérir cela? Voulez-vous l’accepter? Très bien, alors. Vous pouvez le faire. Amen. La petite dame qui est assise là, portant un pull-over, elle a baissé la main, elle avait son doigt à la bouche. Vous aviez la main levée il y a quelques minutes, pour dire que vous étiez ici, désirant qu’on prie pour vous. Croyez-vous que Dieu peut me révéler votre problème? Croyez-vous? Si donc vous le croyez de tout votre coeur, alors votre coeur ne vous dérangera plus. Alors, vous serez guérie. Croyez-vous que votre trouble cardiaque sera guéri? Très bien, monsieur...?... La seule chose que vous devez faire, c’est juste croire. E-108 Now, just pray, and I'll pray with you. And we believe that maybe God will help us. And I hope that He does.
I see It's right over a woman setting here. She's looking at me, but she's setting right here. She's crying. She's got her hand up like this, up to her face. She's got a patch on her face. Now, it could be a stick that hit it. It could be anything. You believe God can tell me what it is from here? Would you accept it? It's cancer. You believe that God will make it well? Will you accept it? All right, then. You can do it. Amen.
The little lady setting there with the dark sweater on, put her hand down, had her finger up to her mouth. You had your hand up a few minutes ago, that you was here wanting prayer. Do you believe that God can reveal to me what your trouble is? You do? Then, if you'll believe it with all your heart then your heart won't bother you any more. Then you'll be well. You believe that your heart trouble's going to be all right? All right, sir...?... Just the only thing you have to do is believe.
E-109 Maintenant, je ne connais pas ces gens. Ils sont des inconnus. Maintenant, me croyez-vous? Voici mes mains levées, et ma Bible est ici. Moi, pour autant que je sache, je ne les ai jamais vus de ma vie. Ce sont juste des gens qui sont assis là. Tenez. Oh! quel sentiment! Gloire à Dieu! Frères, le Saint-Esprit... Regardez, je prie... Essayez de voir ceci. Regardez juste là-bas à côté de cette femme. Regardez cette Lumière là-bas. Voyez cette Lumière plutôt rougeoyante et douce qui tourbillonne, descendant droit sur elle. Ne pouvez-vous pas voir Cela? Regardez. Cette dame assise juste là. Elle prie pour un fils, des problèmes mentaux. C’est juste, n’est-ce pas, madame? Levez la main si c’est la vérité. Ayez simplement la foi. Voyez? E-109 Now, I don't know those people. They're strangers. Now, do you believe me? Here's my hands up, and my Bible here. I, as far as I know, I never seen them in my life. They're just people that's setting there.
Here. Oh, what a feeling. Praise God. Brethren, the Holy Spirit... Look, I pray... Try to see this. Look right there beside that woman. Look at that Light out there. See that kind of a milling, soft, glow-like, coming right down on her. Can't you see it? Look. Just this lady setting right there. She's praying for a son, trouble with the mind. That's right, isn't it, lady? Raise your hand up if that's the truth. Just have faith. See?
E-110 Cela a frappé la dame à côté de vous. Voilà que Cela a directement quitté cette dame-là pour aller vers la dame qui est à côté. Avez-vous toutes une carte de prière? Vous avez une carte de prière? Non. Très bien. Vous n’en avez pas. Très bien. Vous n’en avez pas besoin. La dame à côté de vous là, la Lumière est juste au-dessus d’elle. Regardez juste par ici, vers moi, soeur, juste un moment. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Oui. Il s’agit de votre fille qui vient de subir une opération. Vous priez pour cela. Si c’est vrai, levez la main. Très bien. Ne doutez pas; ça ira bien. Vous croyez?Pourquoi pleurez-vous, madame? Vous êtes toute abattue, n’est-ce pas? Croyez-vous que je suis Son prophète? Je vous suis inconnu. Ne pleurez pas. Hé! regardez, madame. Ne faites pas cela. Ne faites pas cela. Je ne le dirai pas; mais vous vous proposez de faire quelque chose, mais ne le faites pas. Cela ne vaut pas la peine. C’est juste. Laissez cela. Ne le faites pas. Tenez-vous loin de cela. Eloignez-vous; oubliez cela. Ça va bien finir. N’ôtez jamais une vie, parce que ça ne marchera pas. Restez éloignée de cela. Croyez-vous que je suis Son serviteur? Vous n’habitez pas ici. Vous allez vous rendre à Charlotte maintenant. C’est juste. Madame Mongolo, retournez, ne faites rien à ce sujet, et Dieu sera avec vous et arrangera cela parfaitement. Vous croyez? Ayez simplement la foi. Ne doutez pas. Ne doutez pas. Croyez simplement de tout votre coeur. E-110 That struck the lady next to you. There it moved right from that lady over to the next one. You all got a prayer card? You have a prayer card? No. You don't. All right. You don't need one. The lady next to you there, the Light's right over by her. Just look this way, towards me, sister, just a moment. You believe me to be His servant? Yes. It's your daughter just had an operation. You're praying about it. If that's right, raise up your hand. All right. Don't doubt; it'll get all right. You believe?
What you crying for, lady? You're all tore up, aren't you? You believe me to be His prophet? I'm a stranger to you. Don't cry. Hey, look, lady. Don't you do it. Don't do it. I won't say it; but you're fixing on to do something, and don't you do it. It ain't worth it. Right. Leave it alone. Don't you do it. Keep away from it. Get away; ignore it. It'll come out all right. Don't never take a life, 'cause it won't work. Stay away from it. You believe that I'm His servant? You don't live here. You're going to Charlotte now. That's right. Mrs. Mongolo, you go back, don't do nothing about it, and God will be with you, and work it out all right. You believe? Just have faith. Don't doubt. Don't doubt. Just believe with all your heart.
E-111 Tout au fond, tout au fond, juste derrière...?... cet homme qui se tient debout, portant une chemise blanche, une femme ayant une maladie de la peau. Croyez-vous que Dieu va vous guérir, madame? Vous l’acceptez, vous le croyez? C’est juste. La voilà. Mettez-vous simplement debout pour que vous puissiez louer Dieu pour cela, et cela va vous quitter. Vous avez une carte de prière? Vous n’en avez pas besoin. Quand vous avez la foi comme cela, vous n’avez pas besoin d’une carte de prière. Cela va vous quitter, parce que l’ombre qu’il y avait là juste au-dessus de vous a disparu. Voyez?Voici une dame assise juste en bas par ici. Elle est une... Ô Dieu, qu’elle ne manque pas cela. Elle a eu des ennuis. Elle a eu un accident, et elle est... Cela fait qu’elle connaisse des moments d’affaiblissement, d’évanouissement en quelque sorte. Elle n’est pas d’ici: elle vient de la Géorgie. Croyez simplement, Madame Griffin, et vous vous rétablirez...?... Je lui suis inconnu. Je ne la connais pas. Mettez-vous debout, madame. Reconnaissez le Seigneur Jésus comme votre Guérisseur. Croyez-vous, mes amis? E-111 Way back, way back, right at the back...?...that man standing with a white shirt on, a woman with a skin trouble. You believe that God will make you well, lady? You accept it, believe it? That's right. There she is. Just stand up on your feet so you can just praise God for it, and that'll leave you. You have a prayer card? You don't need one. When you've got faith like that, you don't need a prayer card. That's going to leave you, 'cause the shadow that was standing right there over you has left. See?
Here's a lady setting right down this a way. She's a... God, may she not miss it. She's had trouble. She's had a wreck, and she's... It's causing her to get weak spells, kind of blackouts like. She's not from here: from Georgia. Just believe, Mrs. Griffin, and you'll get well...?... I'm a stranger to her. I don't know her. Stand up, lady. Recognize the Lord Jesus as your Healer. Do you believe, my friends?
E-112 Une dame assise juste ici derrière est en train de prier. Elle prie pour une amie qui est alcoolique, pour une autre qui souffre d’une tumeur au cerveau. Dites donc, vous étiez une fois à une de mes réunions. Vous étiez guérie d’un cancer. C’est juste. Vous habitez à Charleston. Mademoiselle Rearling, rentrez chez vous maintenant. Jésus-Christ vous accorde votre désir. Amen. Vous croyez de tout votre coeur? Je crois que le Saint-Esprit a parcouru la salle toute entière. Etes-vous croyants? Combien ici croient qu’un plus grand que Salomon est ici, ne l’est-Il pas? Combien croient qu’Il a dit: «S’ils imposent les mains aux malades, les malades seront guéris.»? Croyez-vous cela? Et vous avez dit que vous êtes des croyants. Maintenant, posons nos mains les uns sur les autres. E-112 A lady setting right back here, praying. She's praying for a friend that's an alcoholic, another one with tumor on the brain. Say, you was in one of my meetings one time. You were healed of a cancer. That's right. You live in Charleston. Miss Rearling, go home now. Jesus Christ gives you your desire. Amen.
You believe with all your heart? I believe the Holy Spirit has crossed the entire building. Are you believers? How many in here believes that a greater than Solomon is here, isn't He? How many believes that He said this: "If they lay their hands on the sick, they shall recover."? Do you believe that? And you said you were believers. Now, let's put our hands on one another.
E-113 Notre Père céleste, nous T’amenons cette audience. Nous avons parlé de grands dons à travers les âges. Et nous voici ici, les coeurs unis par le Saint-Esprit, et le Saint-Esprit est ici avec nous, se manifestant Lui-même, montrant que–que l’Eglise est en train de recevoir son dernier signe, juste avant que Dieu ne se tourne et n’emmène l’Eglise dans la Gloire.
Maintenant, fais que ces croyants... Puisse le Saint-Esprit regarder là dans les coeurs de ces croyants qui ont leurs mains posées sur quelqu’un d’autre, priant pour eux. Tu as dit: «La prière de la foi sauvera le malade. Dieu le relèvera.» Tu as dit: «Voici les miracles qui accompagneront les croyants. S’ils imposent les mains aux malades, les malades seront guéris.» Et il nous a été enseigné au travers des âges que là où deux ou trois sont assemblés, Tu seras au milieu d’eux. Et Te voici ici ce soir, Seigneur, tout aussi réel que Tu l’étais quand Tu es allé avec Cléopas et l’autre et que Tu as brisé le pain. Et ils T’ont reconnu par un signe que Tu avais fait avant Ta crucifixion. Ils ont compris que Tu étais ressuscité d’entre les morts, et ils sont allés chez eux les coeurs légers, se réjouissant, et disant: «Le Seigneur est réellement ressuscité!»
E-113 Our heavenly Father, we are bringing this audience to You. We've been speaking of the great gifts down through the ages. And here we are, bound in heart by the Holy Spirit, and the Holy Spirit is here with us, manifesting Himself, showing that--that the church is receiving its last sign just before God turns and takes the church into glory.
Now, let these believers... May the Holy Spirit look down on the hearts of those believers that's got their hands on someone else, praying for them.
You said, "The prayer of faith shall save the sick. God shall raise them up." You said, "These signs shall follow the believers. If they lay their hands on the sick, they shall recover." And we've been taught through the years that wherever two are gathered together, or three, You'd be in the midst of them. And here You are tonight, Lord, just as real as You was when You come with Cleopas and them and broke the bread. And they recognized You by a sign that You did before Your crucifixion. They knowed You'd raised from the dead, and they went to their places lighthearted, rejoicing, and saying, "Truly the Lord has risen."
E-114 Maintenant, Seigneur Dieu, je Te prie d’aller avec nous, Seigneur. Puisse la puissance du Saint-Esprit libérer chaque personne qui est ici ce soir, liée par ces afflictions, alors que je joins mes mains avec ce groupe de ministres ici présents, en tant que Tes serviteurs, croyant pour cet auditoire. Et nous sommes d’un commun accord, en un seul lieu, et le Saint-Esprit est ici pour guérir les malades et les affligés. Ô Dieu, que la puissance du diable soit brisée, et que le Saint-Esprit descende sur cet auditoire de–de gens...?...et chasser le mauvais esprit d’incrédulité au Nom de Jésus-Christ. E-114 Now, Lord God, I pray that You will go with us, Lord. May the power of the Holy Spirit free every person that's in here tonight that's bound by these afflictions, as I'm joining hands with this ministerial group here as Your servants, believing for this audience. And we're in one accord, and one place, and the Holy Ghost is here to heal the sick and the afflicted. O God, may the power of the devil be broken, and the Holy Spirit fall upon this audience of--of people...?... and cast away the evil spirit of unbelief in the Name of Jesus Christ.
E-115 Je crois en Lui. Je crois que chacun de vous est guéri, si seulement vous l’acceptez. Nous les ministres ici sur l’estrade, nous allons joindre nos mains en étant un dans la prière. Nous croyons de tout notre coeur que c’est Christ qui se manifeste Lui-même ici devant nous. Qu’est-ce? C’est l’Urim Thummim qui est rendu manifeste au travers de la Parole, le Saint-Esprit avec les signes du dernier jour avant que la terre soit brûlée. Oh! cachez-vous en Christ ce soir, comme Il l’a promis, et soyez guéri, chacun de vous. Tous ceux qui veulent le croire, mettez-vous debout maintenant, comme nous élevons les mains vers Lui d’un commun accord. C’est juste. C’est juste.
Ma foi regarde à Toi,
Toi, Agneau du Calvaire,
Sauveur divin;
Maintenant, écoute-moi quand je prie,
Ôte toute ma culpabilité,
Oh! laisse-moi dès ce jour
Etre tout à Toi!
Au Nom du Seigneur Jésus...
E-115 I believe Him. I believe every one of you is healed if you'll just accept it. We ministers here on the platform will join hands together with one unit of prayer. We believe with all our heart it is Christ that's manifesting Himself here before us. What is it? It's the Urim Thummim being made manifest through the Word, the Holy Spirit in the last day's signs before the earth is burned.
Oh, hide yourself in Christ tonight, as He's promised, and be made whole, every one of you. All that will believe it, stand up to our feet now, as we raise our hands to Him with one accord. That's right. That's right.
My faith looks up to Thee,
Thou Lamb of Calvary, Saviour Divine;
Now, hear me while I pray,
Take all my guilt away,
O let me from this day
Be wholly thine!
In the Name of the Lord Jesus...

Наверх

Up

S'abonner aux nouvelles