Картинка цитаты

Mais ce qu’il faut faire, a mon avis, c’est connaitre votre ennemi. Et, connaitre votre ennemi et vous entrainer pour le combat que vous allez livrer lorsque vous le rencontrerez, parce que vous allez le rencontrer. Et le connaitre, connaitre son…connaitre son point fort, ensuite vous entrainer pour le combat qui se livrera lorsque vous le rencontrerez. Car une chose est sure, vous allez le rencontrer, donc entrainez-vous pour ce combat.

Maintenant, s’entrainer au combat, c’est comme ce que fait un boxeur. Son-son ennemi qu’il va affronter là-bas dans un combat, un match - un très bon boxeur, d’habitude, il connait et il étudie son adversaire. Il étudie ses frappes, sait d’ou il décoche ses coups, s’il se penche en avant, s’il reste en arrière, s’il se bat de la main droite ou de la main gauche. Il étudie tout ca. Et si c’est un bon boxeur intelligent, il va se trouver un partenaire d’entrainement qui se bat exactement comme son adversaire, car il connaitra alors tous ses coups lorsqu’il arrivera là-bas.

Je trouve que ca, c’est une très bonne chose à faire pour les Chrétiens. C’est vrai. Et maintenant, si vous voulez commencer à vous entrainer, commencez par Jean 3.16, la Règle d’Or. Commencez tout de suite avec cela, ce qui vous fera entrer sur le ring. Ensuite entrainez-vous pour les-pour les coups qui mettent K.-O., parce que vous devrez les utiliser. Ca, tout le monde le sait. Vous devez vous entrainer à frapper votre ennemi. Et Dieu utilise toujours Sa Parole. Nous devons nous rappeler que Dieu utilise Sa Parole pour vaincre Son ennemi. Si Dieu avait pu envisager ou donner à Son peuple quelque chose de mieux avec quoi vaincre l’ennemi, Il l’aurait fait. Donc, comme je l’ai toujours dit : "Quand Dieu prend une décision, c’est la meilleure qui soit. Il n’a jamais besoin de modifier Ses décisions." Alors, la première décision, ce que Dieu a donné à Son peuple dans le jardin d’Eden, comme moyen de combattre l’ennemi, c’était Sa Parole. Ils étaient fortifies par Sa Parole.

Alors l’ennemi va étudier la…notre stratégie par la Parole. Et Satan, donc, a étudié tout cela si parfaitement que, lorsqu’il est venu a Eve, il avait la-la meilleure stratégie qu’il pouvait utiliser sur elle : c’était de raisonner avec la Parole. Or, vous ne devez jamais raisonner avec la Parole de Dieu. Croyez-La, c’est tout. Ne cherchez pas à L’expliquer. Ne cherchez pas à La comprendre. En effet, vous ne pouvez pas comprendre Dieu, et alors, Dieu est la Parole, et Elle est faite pour être crue, c’est tout. Et c’est la notre Force : d’accepter simplement la Parole. Et tout le monde sait qu’une semence dans la bonne sorte de terre produira selon son espèce. Nous recevons simplement la Parole.

Et voila qu’Eve s’est arrêtée pour raisonner, lorsqu’il…elle lui a cite la Parole : "Dieu a dit : ‘Vous ne devez pas en manger, car le jour ou vous en mangerez’, ce jour-la nous mourrons."

Et Satan ne lui a pas donné tort. Il a dit : "Certainement, c’est vrai." Mais, il a dit : "Tu vois, vous avez besoin de Lumière nouvelle." Quelque chose d’un peu différent de ce que Dieu avait dit. "Et si vous faites cela, vous serez un peu plus intelligents. Vos yeux s’ouvriront." Mais, elle a dit : "Eh bien, Dieu a dit que nous mourrions."

Il a dit : "Oh, certainement que…" Voyez, voila, juste ce petit bout-la : "Certainement que vous ne mourrez point." Mais Dieu a dit que vous mourriez, un point c’est tout! Et voila ce qui-ce qui à cause la cassure de ce grand tir à la corde, et qui a précipité toute la race humaine dans la mort, c’est parce qu’Eve a écouté un raisonnement qui s’opposait à la Parole de Dieu. Et c’est dommage qu’elle ait fait ca, mais c’est fait. Maintenant, par contre, nous sommes encore fortifiés, car le maillon a été refait en Jésus-Christ. Nous le savons. Dieu nous a donné notre meilleur moyen de défense : de se fier simplement à Sa Parole.

Vous savez, et bien des gens aujourd’hui disent que le diable n’existe pas. Ils croient que ce n’est qu’une pensée, tout simplement. C’est ce qu’ils croient. Et il y a des gens qui croient que-que-que le Saint-Esprit est une bonne pensée, et que le diable est une mauvaise pensée. Mais, si vous remarquez, quand la Bible parle du Saint-Esprit, Il a dit : "Quand Il sera venu, Lui, le Saint-Esprit." Et "Lui" est un pronom personnel. Voyez? Donc, Lui, Il est une Personne. Et le diable est une personne. Et les démons sont des personnes. Oui, ce sont des démons, et ils-ils se présentent de bien des manières. Mais on pense que ca, c’est une conception vieillotte.

Un homme discutait avec moi, ici, il y a quelques semaines. Il disait : "Vous savez ce que vous faites? Vous disposez simplement l’esprit des gens à penser une certaine chose, quand vous leur dites cette chose-la. C’est simplement un changement de pensée."

J’ai eu à faire face à la même chose en Inde, une fois, les saints hommes de là-bas, ou nous avons eu, je crois, l’assistance la plus nombreuse à laquelle j’aie jamais prêché lors d’une seule réunion, un demi-million de personnes; et j’ai capte cela par le discernement de l’Esprit. Ils voyaient le Saint-Esprit designer des gens, les designer dans l’assistance et dire différentes choses, et je captais leur pensée. Les rajahs et les saints hommes, ils disaient : "Il lit dans leurs pensées."

Alors, au bout de quelques instants, environ cinq ou six personnes étaient passées dans la ligne de prière, et un aveugle est venu. Il était complètement aveugle, ses yeux étaient aussi blancs que ma chemise. Et j’ai dit : "Maintenant, voici un aveugle, tout le monde peut voir qu’il est aveugle." Et j’ai dit : "Si je pouvais l’aider, je le ferais, mais le seul moyen pour moi de le faire, ce serait par un don, peut-être en signalant quelque chose qu’il a fait; ce qui donnerait à penser que, si Dieu sait ce qu’il a fait, Il sait certainement ce qu’il va faire." Alors, j’ai dit : "Maintenant, je le regarde," j’ai dit, "c’est un adorateur du soleil. Il est aveugle depuis vingt ans." Et, lorsque l’interprète le lui a dit, c’était exact. J’ai dit : "C’est un homme marié. Il… sa femme est plutôt petite, et il a deux fils, l’un d’environ sept ans et l’autre de neuf ans." C’était tout à fait exact. J’ai dit leurs noms, comment ils s’appelaient.

Puis, de l’assistance, de l’enceinte où se trouvaient les gens, c’est venu comme une vague : "C’est mental, c’est quelque chose comme-comme de la lecture télépathique de pensée."

Alors j’ai pense : "Seigneur, si Tu veux bien me venir en aide. Je-j’ai besoin de Ton aide, Seigneur. Ces gens essaient d’assimiler cela à de la télépathie. Ce n’en est pas, et Tu le sais, Seigneur." Pourtant je leur avais donné le passage de l’Ecriture, celui où Jésus a dit qu’Il ne faisait rien sans que le Père le Lui ait d’abord montré. Puis, en me retournant pour regarder cet homme de nouveau, je l’ai vu, juste au-dessus, la, en vision, il avait d’aussi bons yeux que les miens. Je me suis dit : "C’est maintenant le moment."

J’ai dit : "Cet homme est un adorateur du soleil, voila, et il est devenu aveugle." Et j’ai dit : "Maintenant, les… Là il y a les prêtres mahométans, et il y a les-les prêtres des sikhs, des jains, et des différents types de religions, de Bouddha. Et cet homme désire recouvrer la vue. Or vous direz qu’il a adoré la création au lieu du Créateur. Je le crois aussi. Mais nous voici ici ce soir." J’ai dit : "Et on nous a…aujourd’hui, on m’a reçu dans le temple des jains, ou dix-sept religions étaient présentés pour m’interroger, et toutes, elles sont contre Christ, toutes!" Et j’ai dit : "Alors, et bon nombre d’entre vous, messieurs, vous y étiez. Maintenant, si Christ, c’est une fausseté, alors, cet homme désire être dans le vrai, et certainement que le Dieu de la création, qui a fait le monde, sera le Seul à pouvoir lui rendre la vue. Cela va de soi." Et j’ai dit : "Maintenant, si n’importe lequel d’entre vous, le mahométisme étant la religion principale ici, si le prêtre mahométan vient lui rendre la vue, alors je me ferai disciple du mahométisme, ou si le prêtre bouddhiste vient lui rendre la vue. Mais que le Dieu qui l’a créé, le Dieu - il y a quelque part quelqu’un qui est Dieu, forcement, puisqu’on ne peut pas avoir une création sans qu’il y ait un Créateur. Et il faudra un Créateur pour créer la vue dans ses yeux. Voila vingt ans qu’il est aveugle pour avoir regarde le soleil, il pensait qu’il irait au Ciel s’il le faisait. Cet homme a fait cela par ignorance." J’ai dit : "Qu’est-ce que vous, les prêtres bouddhistes, vous feriez? Vous changeriez seulement sa façon de penser. Vous diriez qu’il a eu tort." Eux, ils adorent leurs ancêtres morts. Et j’ai dit : "Bon, vous seriez d’avis qu’il, vous diriez qu’il a eu tort, mais qu’est-ce que vous feriez? Vous changeriez sa façon de penser." Et j’ai dit : "Qu’est-ce que les mahométans feraient? Ils changeraient sa façon de penser. Les sikhs, les jains, et ainsi de suite, ils changent la façon de penser des gens."

William Branham, Prédications "Le Combat"
http://www.branham.fr/sermons/1119-The_Contest

Up

S'abonner aux nouvelles